Le Deal du moment : -8%
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
1099 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1659
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue53/75Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue2/1000Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 54.547.009.000 B
Mar 24 Aoû - 21:49





Ishtar De Lérhane




Âge :  28 ans

Surnom : L'Archange du Typhon

Race : Ange de Bilca  

Métier : Guerrière

Faction : Décima

Rêve : Devenir la plus grande guerrière du monde.


FDD et Armes

Hebi Hebi no Mi – Version Serpent à Plumes / Fruit du Serpent modèle Serpent à Plumes :
Zoan Mythique Volant Lvl 17-Test RP

Ce fruit permet de se transformer en forme hybride Serpent à Plumes ou en Serpent à Plumes. Il s’agit d’un serpent faisant une dizaine de mètres de long pour un mètre de diamètre sur la majeure partie de son corps et qui possède des plumes à la place de ses écailles dorsales. Certains résidus de prémices d'écailles très souples aux motifs circulaires ont quand même poussé de-ci de là sur son corps et lui servent de nageoire ou d'aileron pour se diriger dans les airs et grâce auxquelles il peut voler à la manière d’un dragon orientale. Au niveau des sens, l'odorat est développé, cependant l'ouïe est normale et la vue médiocre. Le pouvoir de cette créature mythologique permet au maudit d'avoir une maîtrise sommaire de la météo : il permet de changer la météo sans avoir un contrôle sur elle.

Ashunera :
Claymore rarement utilisé

Plus un souvenir affectif qu'un véritable atout sur lequel jouer même s'il peut lui arriver dans certains cas exceptionnel d'y avoir recours, cette arme utilisé jadis par son père lui permet de se souvenir de sa lutte contre les oiseaux de Bilca et symbolise par cela son rêve.




Physique

Ishtar est une grande femme surplombant les masses de ses deux mètres quatre-vingt-dix-huit de haut. Depuis ce perchoir, il est aisé pour elle de se faire remarquer, mais aussi de tout observer. Sa corpulence assez fine et élancé cache une grande force dont elle n’hésite pas à faire usage pour arracher la victoire à l’ennemi. Cela est entretenue par une alimentation riche en fer et en protéines qui demeure saine et équilibré. Une autre chose flagrante sont ses ailes. Ces dernières sont bien plus grandes que chez ses congénères. En plus d’une paire principale très large, elle possède également deux ailettes en bas du dos. Si cet amas de plumes ne lui permettant pas de voler à fait jadis son malheur, elle considère aujourd’hui qu’il s’agit d’une source de fierté. Durant son enfance, cette taille disproportionnée lui valut diverses moqueries et une discrimination de la part des autres enfants. Depuis qu’elle est devenu adulte, elle a décidé de faire de ses ailes, qui proviennent d’une malformation génétique, la marque de sa force de combattante. En fière guerrière, elle décida de caractériser le port de cet attribut par la dénomination d’ "archange", se différenciant ainsi des anges se moquant autrefois d’elle.  

Si le silence est d’or, son regard est d’argent. Ses pupilles d’un gris profond font en effet ressortir ses sentiments qu’elle parvient difficilement à retranscrire avec les traits de son visage depuis son adolescence. Cette caractéristique visuelle est une possible source de difficulté à se sociabiliser, mais Ishtar fait de son mieux pour passer outre et gagner le cœur de ses interlocuteurs à sa façon. Son regard permet également de rendre tangible sa détermination lors des batailles qu’elle doit mener.

Ishtar porte généralement une combinaison en toile grise ornée d’une bande noire entre le bas du cou et le haut de la poitrine. Pour se sentir plus à l’aise, elle a également un modèle sans manche. Parfois elle rajoute des plaques de métal à sa ceinture et ainsi que des épaulettes en acier tenant une cape blanche. Sa claymore qu'elle utilise rarement se trouve à sa ceinture. Dans ses tenues de combat se trouve aussi un ensemble en cuir noir assortie à une cape tout aussi sombre. Il lui arrive malgré tout de porté des tenues plus normale. Elle possède notamment une belle collection de chemises quelle associe avec des jeans. Dans ces cas-là, elle met en général une chemise qu’elle ferme convenablement avant d’en passer une autre par-dessus, de couleur plus sombre ou froide de préférence, qu’elle laisse ouverte. Quand elle est très décontractée ou relaxé, elle laisse un ou deux boutons ouverts en haut de la première chemise qui flotte plus qu’à l’accoutumer et pose la seconde, ou parfois un peignoir, sur ses épaules. Ses ailes étant assez gênante pour s’habiller, elle a du mal à les cacher lorsqu’elle porte quelque chose sur ses épaules, c’est pourquoi la majorité des habits prévus à cet effet possède les mêmes trous que ses tenues habituels. Enfin, pour les grandes occasions, elle conserve quelques robes faisant ressortir son élégance.


Personnalité

Combattante jusqu’au bout des ongles, pour Ishtar la guerre est autant un art que la sculpture, tout comme le travail de la prestance. Ce sont en effet les deux points essentiels de sa personnalité. Ishtar porte beaucoup d’importance à l’honneur et considère que des stratégies élaborées peuvent être honorable uniquement s’il y a une volonté de respecter l’art de combat de l’adversaire. Ainsi, elle sera encline à considérer un adversaire utilisant des fourberies comme honorable si cela ne va pas à l’encontre du respect de l’ennemi. En ce qui concerne la beauté d’un point de vue humain, Ishtar aime la classe, la badassitude et le raffinement. En la matière, elle juge que les femmes sont plus avantagées que les hommes grâce à leur féminité sur le terrain de l’élégance alors que ces derniers auront des facilités à se montrer charismatique. Ce n’est pas pour autant qu’elle tombe dans le fatalisme. Le charisme n’est pas qu’une affaire d’homme et elle est bien motivé à le faire comprendre à cette société se concentrant beaucoup sur les hommes. Elle n'est pas féministe, mais remettre en cause l'égalité des sexes et la considérer comme une chose la met dans une colère noire. Par le poing et l’acier, elle souhaite devenir la plus grande guerrière du monde pour montrer à tous ce qu’est une vraie femme. Peut-importe si elle doit aller jusqu’à faire face à Tengen à terme, elle fera tout pour se hisser dans les plus hautes strates des guerriers.

Hormis cela, Ishtar est une personne agréable appréciant le contact humain amicale lorsqu'elle est hors des combats. Sa tendance à ne pas afficher ses émotions par son visage, mais à pourtant les ressentir, peut-être déroutant néanmoins ce n’est qu’un mur à franchir pour découvrir une personne ouverte d’esprit se battant pour son honneur de guerrière. Elle est prête à tuer ou se faire tuer. C’est un danger intrinsèque aux principes de la guerre. Cependant, elle préfère tout de même éviter d’avoir à recourir à la mise à mort. Retirer la vie d’un corps n’est pas une chose à prendre à la légère puisqu’il s’agit d’un cadeau sacré. De plus, Ishtar ne juge pas avoir le droit d’ainsi trancher les fils du destin si une bonne raison ne lui ai pas soumise. Néanmoins, si elle choisit d’aller jusqu’à tuer l’ennemi, sa détermination à remporter la victoire s’accroit encore plus. Enfin, elle ne voit pas forcément la défaite comme un échec, mais bien un moyen de s'améliorer en comprenant les causes de la défaites. Son rapport à la guerre fait également qu’elle porte en grande estime tout ceux mourant au combat, leur vouant respect et recueillement.

En ce qui concerne le choix de sa faction dans le conflit mondiale, elle fut recueilli par un groupe révolutionnaire, puis rejoignit le camp de Centes Decima. Elle croit fermement en la nécessité de la chute du Gouvernement Mondial et l’élaboration d’un nouveau monde sous la direction d’une main unique à la fois noble et ferme. Entre Arias et Centes, elle fit ainsi son choix dont la pertinence fut confirmée par la mort d’Arias. Avec le temps, sa confiance en la légitimité de Centes et ses méthodes vacilla à quelques reprises, notamment à cause de ses propres principes de combattante. Cependant, elle a fini par se convaincre que l’obtention des pions était un gage de reconnaissance de la valeur du guerrier et que cela respectait donc l’honneur de ce dernier. Se situer dans un camp antagoniste à la Marine est également pour elle un moyen de pouvoir se confronter à ses officiers pour évoluer sur le plan des combats.



Genèse Angélique


Un Soleil radieux se levait à l’horizon, surplombant petit à petit une mer de nuages sur laquelle régnait un calme olympien. Quelques petits cris vinrent alors troubler l’harmonie du paysage aérien de ce qu’il restait de l’antique Bilca. Dans le petit hameau peinant à vivre au cœur de ces terres sylvestres où régnaient de puissants volatiles, un bébé jaillit du ventre de sa mère en gémissant. Ishtar venait de naître. Le regard d’une mère fatiguée se posa sur la bambine que lui apporta son mari. Un sourire d’extase se posa alors sur les lèvres de la mère qu’elle décida de déposer sur le front de sa fille. Un habitant connaissant quelques rudiments de médecine avait assisté la petite famille lors de l’accouchement.

-Puis-je la regarder ? demanda-t-il à Leanne et Séphiran De Lérhane, une inquiétude manifeste dans la voix.

Les deux parents s’échangèrent un regard avant que l’heureuse maman tremblotante tende la fillette à cet homme de confiance. La mère était une jeune femme à la peau diaphane et à la chevelure d'or, se démarquant par une constitution fragile. À l'opposé, le père était un ange à la longue chevelure d'ébène et à la stature fine dégageant malgré cela une aura de robustesse. Rafiel, le voisin au roux chatoyant, enleva le drap blanc avec lequel il avait entouré la jeune Ishtar, découvrant alors la raison de sa crainte. Il n’y avait que peu prêté intention au moment de sortir le bébé, néanmoins cela le taraudait énormément en ressassant la mise au monde. La bambine ne possédait pas deux ailes, mais quatre. Deux plus petites à peine visible semblaient attendre d’éclore au bas de son dos enfantin. Ce n’était pas tout, Rafiel constatait que la paire supérieure arborait une taille peu conventionnelle pour un nouveau-né. Il fronça les sourcils.

-C’est… anormal… Je n’ai jamais vu cela auparavant…

-Est-ce grave ?
lança Leanne à l’intention de cet aimable voisin, une peur maladive naissant dans ses pupilles.

-Je ne saurai le dire ma chère… Il est trop tôt pour en tirer une conclusion… répondit-il en enroulant la jeune Ishtar dans le drap prévu à cet effet avant d’adresser un sincère sourire à ses amis. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Détendez-vous. Nous verrons bien si cela lui pose des problèmes en grandissant et s’il y a un moyen d’y remédier.

Cette réaction rassura les jeunes parents dont les regards se croisèrent pour manifester leur soulagement. Rafiel déposa le nouveau-né au cœur des bras de sa mère qui s’attela à la bercer dans le but d'apaiser ses pleurs. Le voisin observait la scène tout en ruminant. Il espérait vraiment que cela n’handicaperait pas la nouvelle De Lérhane dans son développement et sa croissance, mais rien ne lui permettait de s’en assurer. Cette malformation génétique serait-elle une évolution ou un problème ? Il était impossible de le dire pour l’instant. Rafiel demeura présent dans la petite maisonnée durant le reste de la journée pour s’assurer que tout se passait bien pour Ishtar. Il ne quitta la bâtisse qu’au soir venu, échangeant un au-revoir amical avec ses voisins après avoir reçu des remerciements mérités pour son aide. L’ange Bilcan s’en retourna ainsi à sa propre maison. Son cœur soulagé conservait malgré tout une certaine peur. C’était l’étincelle de ténèbres qui se cachait au cœur de la lumière. Cela n'aurait-il vraiment aucune conséquence sur son développement ? Cette question continuerait à le hanter pendant de long moments encore…


__________________________________________________



Enfance Céleste


À l’heure du zénith, une jeune fillette blonde de dix ans sortit de sa maison en saluant sa mère.

-Je serai vite de retour maman !

-Sois-là pour manger dans une heure et demi !
déclara Leanne en observant sa fille se diriger vers l’orée de la forêt.

Ishtar traversa rapidement le petit village d’une dizaine de familles avant d’apercevoir cinq enfants s’amuser avec un ballon. Vu le peu de population angélique de Bilca, les jeunes se regroupaient souvent ensemble afin de faire des activités de leur âge. Le regard de certains d’entre eux remarqua brusquement la demoiselle aux pupilles d’argent filant à toute allure dans les herbes en direction de leur petit regroupement. Rapidement, les yeux des gamins se posèrent les uns sur les autres, relatant ainsi une certaine inquiétude naissante à l’approche de leur congénère aux quatre ailes. Un sourire nerveux apparut sur le visage du plus vieux d’entre eux. Âgé de ses seize ans, il savait qu’il devait assumer le fait qu’ils n’avaient pas vraiment envie de jouer avec cette fillette aux caractéristiques… déviantes. Cela l’attrista d’autant plus que la jeune De Lérhane affichait un sourire radieux. Elle mourrait d’envie de s’amuser, préférant oublier la menace aviaire planant sur leur société communautaire plutôt que de s’attarder sur des problèmes n’impliquant pas les jeunes gens.

-Alors ! On joue à la balle perchée c’est ça ? demanda-elle avec une joie certaine.

-Euh… Ishtar… Nous jouons à la balle perchée… mais pas toi…

La blonde se referma sur elle-même en quelques secondes, dévoilant sa déception aux autres enfants qui se retrouvèrent mal à l’aise. Pourquoi c’était si souvent comme cela que ça se passait ? Pourquoi étaient-ils anxieux en sa présence ? Elle avait seulement des ailes plus grandes que les autres. Ce n’était pas sa faute. Elle ne l’avait pas choisi. Des larmes gagnèrent ses paupières avant de couler délicatement le long de ses traits enfantins. Elle alla cacher sa tristesse au creux de ses mains portées à son visage, faisant vivement volte face pour retourner auprès de sa mère.

-Ishtar attends… tenta vainement d’interpeller l’un des gamins qui se nommait Ekalapun.

Il ne bougea cependant pas, ne ponctuant sa parole que par un geste du bras qu’il abandonna bien vite. Un peu honteux, les membres du groupe s’en retournèrent à leur activité. Une morosité latente assez évidente s’emparait progressivement d’eux. Chaque fois qu’ils la repoussaient, leur culpabilité grandissait. Ils n’arrivaient pas à vaincre cette aversion discrétoire pour les ailettes imposantes de la jeune De Lérhane, évoquant pour eux ces égides à plumes brandies par les oiseaux terrorisant les habitants de l’île céleste.

La blonde passa devant la demeure où Doug Las, qui n’était pas encore le chef du village à cette époque, discutait avec Séphiran, le père de la petite. Les pleurs et les pas d’Ishtar attirèrent bien vite l’intention des deux interlocuteurs s’apprêtant à se séparer, ayant terminer leur conversation. La fillette pénétra sa maisonnée et se jeta sur sa mère en sanglotant. Cette dernière, d’abord surprise, prit une mine renfrognée, une teinte de tristesse dans le regard. La petite resserra ses mains sur la robe en tissue de sa maman chérie.

-MAAAAMAAAANNNNN !!!

-C’est tout ma chérie. Maman est là. Ils n’ont pas voulu jouer avec toi ?

-Non…


La réaction d’Ishtar ne convenait pas à son âge, mais c’était une habitude perpétuée par ce cycle durant depuis son enfance. Elle n’était jamais parvenue à se faire accepter des autres gamins. Années après années, chaque refus accentuait sa frustration alors que l’acceptation lui procurait une grande joie la faisant oublier tout le reste. Leanne se plaça accroupi face à sa fille et essuya les larmes gâchant son visage de ses doigts fins et aériens.

-Tu sais bien qu’ils ne sont pas méchants.

-Pourquoi est-ce que j’ai ces ailes, maman ?

-C’est un cadeau de la nature.

-Mais elles me sont aussi utiles que les vôtres...


Laissant de nouveaux quelques pleurs venir, elle enlaça sa mère avant d’amener une affirmation.

-Un jour je serai une grande guerrière et je terrasserai ces maudits oiseaux jusqu’au dernier. Comme ça plus personne pourra avoir peur des miennes.

-Oui ma chérie…
répondit sa mère en retenant une larme.

Plus ça allait, plus Ishtar rêvait de montrer à tous ce dont elle était capable, pour qu’ils oublient ses ailes maudites. Éradiquer les volatiles causant misère et responsables d'enlèvements au hameau Bilcan lui permettrait de devenir une véritable héroïne, d'être acceptée tel qu’elle était. Ce sont ses rêves qui hantaient son esprit et faisaient briller une lueur de désir au fond des prunelles cristallines. Séphiran entra alors dans la maison, faisant hâtivement se retourner la fillette par ses bruits de pas. Doug Las se tenait derrière lui. Le futur chef du village souhaitait demeurait silencieux et observait la blonde aux attributs craints par certains membres de leur communauté, pourtant restreint et plutôt bien soudé. Le père eut vite compris l’origine de la tristesse de sa fille.

-Ishtar… soupira-t-il, attristé par la mise à l’écart de la blonde.

Séphiran se retourna et fit un signe de tête à Doug Las afin qu’ils aillent poursuivre leur conversation, en tout cas c’est ainsi que le futur chef du village l’avait compris de prime abord. L’homme à la chevelure d’ébène souhaitait convaincre son interlocuteur d’intercéder en faveur de la De Lérhane auprès des autres enfants de son âge, chose qui ne serait pas évidente. Séphiran espérait qu’ils respecteraient l’avis d’un adulte.

Leanne observa son mari s’éclipser et commença à bercer sa fille en sifflant l'air de cette berceuse qu’elle chantait jadis à la petite. Cette dernière se calma petit à petit. Alors que son menton était posé sur l’épaule de sa maman, les yeux d’argent d’Ishtar se posèrent sur la claymore de son père accroché à une plaque de bois sur le mur en face d’elle. L'instrument de guerre faisait bien deux mètres de long. Séphiran gardait cette arme au-cas où il devrait défendre sa famille. La jeune fille avait grandi avec les histoires que lui racontait ses parents et le fait d’arme de son paternel qui aurait tué un de ces maudits volatiles lui revint en tête. C’est ainsi que naquit dans son idée le projet d’aller affronter ces oiseaux dès maintenant. Son jeune âge l’empêchait de prendre pleinement conscience du risque qu’elle encourait. Ses larmes disparaissant pour céder leur place à un regard plein d’assurance, elle fronça les sourcils. À la nuit tombée, elle s’enfoncerait dans les bois armée de cette épée pour mettre un terme au despotisme cruel avien.

La lune brillait au firmament, rependant ses rayons de lumières sur le monde. Une ombre traversa la maisonnée, passant devant les fenêtres pour devenir une silhouette mouvante. Le regard d’acier d’Ishtar transperçait les ténèbres de leur conviction et se posa sur une forme familière, celle de l’épée familiale sur laquelle elle avait porté son attention un peu plus tôt. D’une main assurée, elle saisit le manche de l’arme pour l’extraire de sa retraite. Le poids de l’arme entraînant la blonde, elle se retrouva obligé de la traîner sur le sol en tentant de faire le moins de bruit possible.

-Tu vas pouvoir de nouveau goûter au sang de ces volatiles arrogants, murmura la fillette dans le noir quelques instants avant d’atteindre la porte.

Un sillon commença à se former dans la terre se cachant entre les brins d’herbes de Bilca. À mesure que la jeune fille avançait en direction de la forêt, cette trace qu’elle laissait derrière s’allongeait de la même manière que sa volonté. Elle ne pouvait pas faillir. Cette éventualité cruelle signifiait qu’elle se retrouverait isolée de la communauté. Sa bouche se tordit rien que par la simple pensée de cet avenir beaucoup trop crédible. Les branches acérées semblaient guetter ses moindres mouvements pour fondre sur elle et emporter d’une strangulation son âme au purgatoire.
C'est ainsi que le regard plein de méfiance, Ishtar franchit l’orée des bois pour s’enfoncer dans l’immensité sylvestre où se terrait habituellement un groupe d’oiseaux en chasse. Faisant à l’époque à peine un mètre, tout lui paraissait immense. Elle s’était habitué à la hauteur des maisons, mais l’invisibilité des cimes donnait le vertige à la petite. Jusqu’où ces êtres de bois et de feuilles se perdaient-ils dans les airs ? Leurs robes vertes dissimulaient trop de détails sur leurs chapeaux du point de vue d’une enfant. Entre les troncs innombrables, une petite clairière se révéla dans l’absence d’obstacles visuels. D'une forme circulaire, elle faisait environ une dizaine de mètres de diamètres au milieu de ces bois.

-En voilà un…

Les paroles de la blonde résonnèrent dans son esprit, mais également dans la mer végétale à la manière d’une vague venant mourir au milieu des flots paisibles. Le plumage arborescent du volatile déploya sa grandeur lorsque les mots furent captés par son ouïe. À l’image de la chasseresse venu le déranger, l’oiseau était peu âgé et, par ce fait, son expérience des affrontements était toute relative. Il dévisagea la petite créature s’approchant, la lame reflétant l’astre nocturne, en s’imaginant les repas succulents de Bilcans dont il n’avait eu que des miettes à cause de sa jeunesse, et donc de son inaptitude à traquer des proies dignes de ce nom. Tout comme la jeune fillette souhaitant se faire accepter des siens, le volatile pensait pouvoir faire ses preuves auprès de son clan en leur ramenant ce gibier angélique. Dans l’esprit bestial de l’animal, cela ferait de lui un adulte reconnu de son espèce dominante. Ils avancèrent simultanément l’un vers l’autre, l’une traînant la claymore, l’autre agissant avec prudence.

-Meurt espèce d’emplumé ! cria la De Lérhane en tentant de soulever son arme pour l’abattre sur l’animal.

Si les parents avaient été présents, ils auraient indubitablement été surpris par le fait que la gamine arrivait à hisser petit à petit l’immense lame vers le ciel. Les yeux de l’oiseau tentèrent d’analyser ce que l’être en face de lui essayait de faire, puis l'assena d'un coup de bec, envoyant Ishtar deux mètres plus loin. L’épée de Séphiran tomba lourdement sur le sol sans que la blonde ne soit parvenue à l’utiliser d’une quelconque manière. Elle se releva péniblement en essuyant la terre poussiéreuse recouvrant sa joue. Son regard argenté se posa sur la créature filant droit vers elle. Ni une ni deux, elle se mit à courir vers la bête et lui assena un violent coup de poing que l’animal peina à encaisser. La jeunette possédait une immense force naissante dont elle ignorait l’existence. Jouant peu avec ses camarades, aucun incident lié à celle-ci n’avait été déploré. C’est avec surprise qu’elle constata donc l’effet qu’avait eu son attaque.

Elle déplaça son focus sur son poing avant de le ramener vers son antagoniste. Une lueur de satisfaction brillait dans ses prunelles d’acier.

-Approche-donc l’emplumé, siffla-t-elle.

Confiante, elle se laissa surprendre par la vivacité surréaliste octroyée par le désir de vengeance ayant envahi l’esprit de la bête en quelques secondes. L’aile du volatile faucha les jambes de la fillette. Les coups de becs plurent sur le ventre d’Ishtar qui cracha de la salive sous la douleur. Elle serra les dents et attrapa le cou de l’oiseau. La strangulation involontaire stoppa le mouvement de l’ennemi. D’un coup de pied, elle frappa le ventre de son adversaire qui se retrouva projeté plus loin. Se relevant promptement, la blonde fonça vers sa cible. Elle saisit le manche de la claymore qui se trouvait à proximité de la bête tentant de comprendre ce qui se passait et pourquoi une telle douleur lui traversait la poitrine. Le visage de ses amis refusant de l’accepter dans leur groupe de jeu apparut dans le cœur de sa conscience. Les traits de la jeunette se durcirent.
Repoussant ses limites par peur du rejet, dans un cri tonitruant, elle souleva l’arme et laissa la lame tomber lourdement sur l’oiseau qui reprenait possession de ses moyens. Le sang se répandit à la manière de la peinture d’un pot que l’on éventrerait. Les habits de la petite De Lérhane était maculé de tâches rouges. Ses yeux métalliques observèrent la flaque dans laquelle se déversaient les entrailles de la bête. Elle ne devait pas avoir de remord. Elle se l’interdisait.

-C’est là les lois de la guerre. Le perdant risque de mourir et doit accepter son sort lorsque la bataille arrive à son terme… murmura la gamine du bout des lèvres.

C’est alors que la mère du volatile venant de se faire assassiner sortit des fourrés. C’est avec affolement qu’elle rechercha son petit. La découverte de l’horrible spectacle se dessinant devant elle fit virer sa vision au rouge. Un courroux maternel se déversa en quelques instants sur la clairière. L’oiseau arriva jusqu’à Ishtar qui n’eut aucune occasion de réagir. La blonde traversa les airs et son corps percuta un tronc. Elle lâcha un gémissement avant de tomber face contre terre au sol. Alors que l’animal s’avançait pour achever la meurtrière de son enfant, Séphiran sortit à son tour des bois et s’interposa. Le bec traversa l’estomac du Bilcan sous le regard effrayé de sa fille qui avait l’impression que son corps venait d'être brisé en milles morceaux. L’ange abattit son coude dans le cou de la créature, l’obligeant à se replier de quelques pas. Il attrapa son ancienne arme et l’agita sous le nez de l’emplumée.

-Pa… pa… grommela Ishtar avant d’échouer à sa tentative de se dresser sur ses jambes.

Elle ne pouvait pas laisser son père dans une telle situation, mais elle ne parvenait pas à se relever. Elle bouillonnait intérieurement, désirant fermement remporter la victoire sur ces ennemis qu’elle jugeait à l’origine de son malheur. C’est alors que d’autres anges débarquèrent. Ils avaient suivi Séphiran qui était fou d’inquiétude pour sa fille dont il avait constaté la disparition en se levant en plein milieu de la nuit. Les lances fusèrent, contraignant l’animal à esquiver grossièrement les assauts. Cela offrit une ouverture au De Lérhane qui fendit le crâne de l’oiseau avant de s’écrouler au sol.

-Pa… murmura Ishtar avant de sombrer dans l’inconscience.


__________________________________________________



Un Ange Déchu ?


Les paupières se soulevèrent délicatement, permettant aux prunelles d’argent de fixer le plafond. Elle se trouvait là, allongée sur son lit. Une énième défaite face aux volatiles tyranniques de Bilca. D’un soupir maussade, la blonde de dix-huit ans repoussa les souvenirs douloureux de son premier affrontement avec ses ennemis. Aujourd’hui encore, cela la hantait à chaque fois qu’elle voyait son père. Ce dernier avait perdu en mobilité et se déplaçait difficilement. Si Ishtar s’était acharné, voulant rattraper ses erreurs et mettre un terme à la malédiction de la ressemblance de ses ailes avec celles de ces monstres en plumes, au fur et à mesure du temps, la mise à l’écart et le mépris pour son entêtement changèrent ses objectifs. Il n’y avait plus seulement le génocide des oiseaux qui comptait, il y avait ce besoin de devenir la meilleure guerrière qui soit pour faire oublier ses défaites et erreurs du passé. Elle allait régulièrement à « la chasse à la volaille », comme elle disait, et on devait donc partir à sa recherche pour la récupérer, rouer de coups par la horde aérienne. Elle ne se battait plus véritablement pour les autres. Elle éprouvait la nécessité de combattre, de vaincre ses ennemis. Après huit années à se focaliser sur le combat, c’était devenu sa raison de vive après tout.

La demoiselle se releva en contractant ses abdominaux. Une grimace se forma sur son visage. La douleur des coups reçus était encore vive. Ça lui permettait de savoir que le dernier combat s’était déroulé la veille. Elle porta une main à ses côtes et testa sa respiration pour vérifier qu’elle n’était pas trop touchée aux poumons. Au prix de certains efforts devenus habituels après ses duels contre les volatiles, elle se dressa sur ses jambes. Elle mesurait alors deux mètres quatre-vingt-sept. Il lui manquait environ encore dix centimètres pour atteindre la taille qu’elle aurait à la fin de sa croissance pour le moins difficile.
En effet, elle avait beaucoup grandi au cours de son adolescence. Vergetures et cicatrices avait été son lot quotidien, prix à payer pour aboutir à cette taille peu habituelle lui conférant un avantage en termes de force musculaire avec les personnes de taille plus… « standard ». La De Lérhane refusait de se reposer sur de tels acquis et s’attelait ainsi à se maintenir en forme et à développer sa musculature tout en essayant de rester élégante. Elle refusait de devenir une monstruosité masculine purement bestiale au combat. Se battre était déjà un art pour elle à ce moment-là, alors soigner son apparence et ses manières était un acte de respect envers l’adversaire et le combat. Néanmoins, elle savait bien qu’après une défaite durant une traque elle ne pouvait pas faire ses exercices.

Ses yeux se posèrent sur l’extension de lit bricolé par son père pour qu’il soit à sa taille. Séphiran s’était donné beaucoup de mal durant ces années pour rendre la vie de sa famille plus confortable. Sa fille égarée sur la voie de l’affrontement lui procurait beaucoup d’inquiétude. Chaque fois qu’elle sortait de la maison, il avait peur qu’elle s’en aille à la « chasse à la volaille ». Il essayait de la raisonner parfois, mais l’envie de bataille était bien trop palpable dans le regard d’acier de la demoiselle. Des fois, il se disait que c’était simplement la crise d’adolescence et que cela passerait. Peinant à se déplacer à cause de ses quelques interventions pour venir à la rescousse de sa fille lors de ses premières échauffourées avec les oiseaux, Séphiran boitait et ne pouvait pas se permettre de trop se démener. Lui qui était jadis une allumette avait pris un peu de poids avec les années et la tristesse.

Ishtar avança vers l’entrée de sa chambre en énumérant mentalement tous les endroits qui lui faisait mal. Cheville, cuisse, cotes, épaule, avant-bras, main, front… Sur certains des meubles comme le bureau ou les étagères se trouvait des petites confections faites par Leanne, la mère de la guerrière blonde. Cette dernière s’occupait beaucoup d’Ishtar et parvenait à conserver un lien très étroit avec sa fille malgré ses déboires. Elle tentait de cacher son désespoir de voir sa fille réellement exclue par les gens de sa génération derrière des sourires timides et une amabilité impressionnante. Elle n’avait que peu changé physiquement. On avait toujours l’impression qu’on allait la casser en lui serrant la main. Seuls des cernes pouvaient trahir son anxiété lorsque sa fille chérie était ramenée à la maison blessée. Le reste du temps, elle faisait comme si ces affrontements n’existaient pas afin de ne pas s’apitoyer inutilement sur leur situation. Leanne avait d’ailleurs commencé à tirer Séphiran hors de sa tristesse afin qu’il adopte cette façon de penser. Sa fragilité physique avait beaucoup inquiété le voisin lorsqu’elle était de nouveau tombée enceinte peu après la première rencontre entre la fillette blonde et les volatiles. Elle avait tenu le coup et mis au monde un magnifique garçon aux cheveux d’un bleu très sombre, pouvant même paraître noir si on ne s’attardait pas dessus.

La combattante en convalescence entrouvrit la porte et vit son frère, alors âgé de sept ans, traverser le couloir en tenant dans la main une peluche. Le jeune Naesala apportait une touche de réconfort dans le cœur des deux parents soumis aux défaites de leur fille. Il ignorait complètement tout de cette histoire née de l’inimitié généré par les ailes de sa grande sœur, qui ne tenait pas particulièrement à ce qu’il découvre cela. Le brunet aimait beaucoup sa grande sœur qui jouait avec lui, et souvent sa mère, depuis son plus jeune âge. Au final, la petite famille parvenait à vivre dans un bonheur instable cachant quelques tâches de tristesses et de regrets. Seul le cadet était vierge de ces problèmes sentimentaux, mais plus pour très longtemps… Ishtar regarda Naesala disparaître dans les escaliers avant de se diriger vers la chambre de ses parents.

La demoiselle entrouvrit la porte, scrutant silencieusement les contours du mobilier, s’assurant ainsi de l’absence de ses parents. Elle se dirigea vers la commode et en tira un pendentif en inox arborant une gemme turquoise. De manufacture artisanale, l’objet ne regorgeait pas de détails. Ce collier était le porte-bonheur de Leanne. D’un geste, Ishtar le porta à ses lèvres pour déposer un baiser sur la pierre. C’était son rituel à chaque défaite, une manière de demander secrètement pardon pour les tourments qu’elle infligeait aux siens. Serrant le médaillon entre ses deux paumes, la De Lérhane émit une prière afin que la prospérité règne sur le village, qu’il soit à l’abri des raids aériens. Demeurant dans le silence elle se retira avec l’intention de descendre au rez-de-chaussée. Ses pas silencieux s’effectuaient sans résonance sur les pierres froides des ruines dans lesquelles la famille s’était installée. Naesala se trouvait avec Séphiran alors que Leanne s’affairait à la cuisine. Ishtar se dirigea vers sa mère et déposa un baiser sur sa joue.

-Tu es réveillée, constata avec soulagement la femme au corps délicat. Tu t’es bien reposé j’espère. Adrien a dit qu’il viendrait examiner tes blessures dans la soirée.

-D’accord maman. Je vais quand même faire un tour pour prendre l’air.

-Ne part pas en expédition, hein…

-Je sais maman. Je ne suis pas assez bête pour aller me confronter à ces emplumés alors que je ne suis pas au meilleur de ma forme.

-Si tu le dis…
soupira Leanne. J’ai prévu du potiron pour ce midi. Ça te convient ?

-Oui bien sûr. Tu le fais en soupe ?

-Oui oui. Tu devrais aller voir ton père.

-J’y vais de ce pas.


Elle amena à nouveau ses lèvres à la rencontre de la joue de sa mère, puis elle se dirigea vers l’extérieur où le cadet découvrait les rudiments du bricolage avec son papounet. Le regard de Séphiran devint plus sec lorsqu’il aperçut sa fille.

-On fait une pause Naesala. Va t’amuser un peu et après on ira réparer la commode de maman.

-Youpi !!!
lança le cadet en se dirigeant vers la cuisine pour aller informer sa mère de ce qu’il allait faire.

Le père et la blonde attendirent que le brunet disparaisse dans la demeure pour parler.

-Tu te sens bien ? demanda l’homme à la chevelure d’ébène.

-Ça va, ça va… Je voulais m’excuser pour…

-Tu ne vas pas t’excuser à chaque fois quand même. C’est presque devenu une habitude désormais.


La remarque se voulait cinglante. Le père voulait mettre en exergue l’abus de sa fille. Ses tentatives futiles et répétées ne faisaient que la blesser sans qu’elle ne puisse jamais obtenir satisfaction. Il ne parvenait pas à concevoir qu’elle s’acharne autant sur une bataille ne pouvant être gagnée par des habitants de l’île céleste où résidait jadis un ancien dieu.

-Papa… Je sais que je vous cause beaucoup de soucis… Mais je n’ai aucunement l’intention d’abandonner cette lutte.

-C’est bien ce qui m’inquiète
, déclara Séphiran avant de soupirer. J’espérais qu’avec le temps tu t’assagirais… Enfin bon… Tu n’a pas intérêt à te faire blesser trop gravement, ta mère et moi serions très attristés.

Il eut pour seul réponse une étreinte. La blonde enlaça son père pendant de longues secondes, rassurant le cœur de l’homme à la chevelure d’ébène craignant pour sa famille depuis bien trop longtemps. Mettant fin à ce câlin, elle reprit la parole en s’éloignant.

-Je vais me balader.

-Ne fais pas de folie, hein !
répondit Séphiran, attendri par la réaction de sa fille chérie.

La De Lérhane se dirigea vers le bord de l’île, traversant lentement Bilca en profitant du soleil radieux déversant un flot de chaleur tout à fait agréable sur cette contrée céleste. Les anges de ces lieux avaient beau vivre isolés au sein de la mer blanche, ils n’en demeuraient pas moins sujets à la procrastination ou au plaisir de l’instant. Les pas d’Ishtar la menèrent droit à un promontoire permettant d’admirer l’immensité nacrée et soyeuse s’étendant jusqu’à l’horizon. Selon un conte que lui avait raconté Leanne lorsqu’elle était petite, il s’agissait de l’endroit où s’était retrouvé le prince et la princesse du ciel après s’être recherchés l’un l’autre au travers de l’océan céleste durant pas moins de cinq longues années d’errance. Un sourire délicat apparut sur le visage de la demoiselle aux ailes majestueuses, tandis qu’elle s’assaillait sur le bord. Son silence vint ponctuer le spectacle de Dame Nature semblable à une fresque mouvante. Ishtar savait que c’était là qu’avait eu lieu le mariage de ses parents. L’approche d’une personne rompit l’harmonie de la scène. La demoiselle se retourna pour voir Taozaplitoca s’approcher.

-Salut ! Ekalapun et Caoktulan te cherchent. Ils aimeraient te convaincre d’arrêter de massacrer ta vie vainement en attaquant les oiseaux.

-Pour changer
, souffla la blonde avant de poser son dos dans l’herbe du promontoire.

-Oh… tu sais… Nous ne désirons pas tous que tu cesses ces affrontements.

-Ah bon ?
demanda-t-elle en levant un sourcil.

-Oui ! Par exemple, moi je t’encourage à continuer.

-Voyez-vous cela ! Pourquoi donc le fameux Taozaplitoca qui volait mes affaires quand j’étais gamine tiendrait-il à me voir persévérer sur cette voie ? Tu tiens à me voir disparaître ?
questionna encore la De Lérhane en commençant à se relever.

-C’est ça en fait… J’ai même plus rapide… ricana le délinquant Bilcan avant de foncer en direction de la demoiselle.

La surprise fut totale. Il n’y avait aucune raison apparente pour que cela se passe comme ça et la réponse offerte par ce dernier n’offrit pas un temps de réaction suffisant à Ishtar pour repousser l’attaque. L’épaule de Taozaplitoca percuta le ventre de la blonde qui fut déséquilibrée. Elle bascula en arrière. Ces instants interminables resteraient gravés dans son esprit. Le jeune délinquant rigolant à plein poumon en voyant cette fille qu’il n’aimait pas chuter dans le vide pour disparaître à jamais. Il n’aurait qu’à prétexter que les oiseaux l’avaient dévoré après tout.

La chute était à la fois trop rapide et trop lente. Elle sentait l’air se fendre sur son corps alors que les mètres défilaient. Rapidement, les nuages blancs cédèrent leur place à un océan bleu infini. Les yeux de l’ange sortirent de leur orbite en découvrant ce paysage dont qu’elle n’avait jusqu’alors qu’imaginé en tant qu’une bassine d’eau gargantuesque. Ishtar tentait de ralentir la descente. Si battre des ailes lui nécessitait beaucoup d’effort, cela ne lui permettait pas de voler. C’était même à peine si elle pouvait planer. Ces extensions corporelles étaient vraiment peu utiles. Sa vie défilait devant ses yeux et quelques regrets apparurent en elle. Elle n’était jamais parvenue à éradiquer ces volatiles dominateurs ou permettre à sa famille de vivre dans le bonheur, sans parler de ses camarades de sa génération dont elle s’était éloignée. Cependant, elle assumait ses choix, ayant trouvé une vocation dans le combat et l’adversité. Elle ferma les yeux alors qu’elle percuta la surface marine, s’enfonçant rapidement dans les flots d’un bleu presque aussi limpide que la gemme du pendentif de Leanne. Ishtar sombra rapidement dans l’inconscience. Considérant la vélocité de sa chute, la rencontre avec l’eau avait été des plus violentes.

Un navire s’approcha du lieu de l’impact. La vigie ayant aperçue cette créature ailée choir des cieux, le capitaine souhaitait découvrir exactement la nature de leur découverte. S’agissait-il vraiment d’un ange divin banni du paradis chutant vers l’enfer pour y trouver la déchéance comme le racontait certains mythes ? C’était la version des faits du guetteur en tout cas, lui qui avait put admirer les ailes majestueuses sur le dos de la blonde dont le corps se retrouva bientôt hissé hors de l’eau par le commandant de l’embarcation, le capitaine révolutionnaire Janaffe « P’tit » Barne. C'était un brun mesurant un mètre quatre-vingt-trois portant un manteau ample en fourrure ainsi qu'un bicorne possédant deux plumes.

__________________________________________________


Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 918b2e10

© HeartLessB sur N-U



_________________
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1659
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue53/75Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue2/1000Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 54.547.009.000 B
Mar 24 Aoû - 21:49





L'Archange du Typhon





La Bannière du Monarque


Le poing s’enfonça dans la poitrine du soldat de la Marine qui s’effondra au sol. Ishtar para avec son bras une lance, empêchant la pointe de toucher son visage. Son pied traversa l’espace pour frapper l’ennemi au thorax et ainsi le repousser. L’homme tomba à terre quelques mètres plus loin en se tenant les cotes. Le regard d’argent s’immisça dans celui d’autres marins attendant leur tour. Aucun d’eux n’osait avancer pour faire face à cette bête de combat. Certes un officier aurait pu la combattre, mais la volonté qui l’animait faisait vaciller l’assurance des gouvernementaux. Se retrouver ainsi confronté à quelqu’un les dominant autant sur le plan psychique en plein combat était rédhibitoire pour leur assaut.

-J’arrive ma belle !

Un révolutionnaire glissa sur les planches et fit tomber un soldat s’apprêtant à s’élancer vers l’archange. Pas très loin de là sur le même navire, le capitaine Janaffe prenait l’ascendant sur un lieutenant. La bataille avait été rude, mais, grâce à ses hommes, le P’tit Barne avait bénéficié d’un long moment sans interventions extérieures. La hachette du chef de la petite unité révolutionnaire trancha le bras du lieutenant. Dépourvu du membre qui tenait son nunchaku, le marin tenta de sauver sa vie en sautant à l’eau. Néanmoins, avant qu’il n’ait put faire le moindre mouvement, Janaffe le décapita avec son arme avant de rigoler en attrapant la tête du perdant.

-Vous voyez les gars ! Il n’était pas si fort que ça ! Hahahaha !

-JANAFFE !!!


La voix d’Ishtar avait retentit, sèche et ferme. Elle n’avait pas bougé, fixant de ses prunelles métalliques les marins dépourvus de commandant.  

-Je ne te permet pas de dénigrer ainsi un adversaire qui t’a donné du fil à retordre. Respecte-le pour ce combat et ce qu’il t’a apporté.

-Oui maman
, soupira le P’tit Barne supportant de moins en moins les jérémiades de l’autoproclamé « guerrière ». Pour Arias les gars ! Tuons tout ces ennemis de la Révolution !

La De Lérhane leva les yeux au ciel. Elle aimait bien le groupe qui l’avait recueilli à son arrivée sur les mers bleues, mais le comportement fanatique des révolutionnaires commençait à l’agacer. Elle avait pensé rejoindre la Marine durant un moment, mais les « Dragons Célestes » sur lesquels elle avait entendu des rumeurs ne semblaient pas être des gens respectueux. Elle acceptait de se battre pour une cause même s’il n’était pas entièrement d’accord avec ses idéaux, mais servir de chien de chasse à une troupe de prétendus nobles était hors de question pour l’originaire du hameau Bilcan. Elle préférait qu’une personne unique dirige le monde, à la manière d’un chef de village, d'une main à la fois ferme et pragmatique.

-Allons faire notre rapport au capitaine de division, déclara-t-elle en se détournant du massacre perpétué par les insurgés prenant le sang des « oppresseurs » comme prix de leurs maux.

Le doute l’envahissait de plus en plus. La Révolution était-elle une armée réellement intéressante pour elle ? Pourrait-elle progresser de manière efficace dans cette organisation aussi ancienne que son dirigeant, le fameux Knightwalker D. Arias faisant parti des criminels les plus recherchés du monde ? De plus, le petit groupe de Janaffe ne s’occupait que d’affronter des gouvernementaux de seconde zone. L’ennui la gagnait. Comment avancer et trouver des adversaires valeureux en restant là ? Elle avait pourtant tenté à plusieurs reprises de s’imposer pour monter en grade et qu’on lui donne des missions plus complexes, sans succès. Combien de temps cette stagnation allait-elle encore durer ?
Peut-être que l’idée qui lui était passé par la tête dernièrement était la bonne… Ishtar avait suivi attentivement les événements entourant Centes Décima et en particulier ses chevaliers. Celle qui se faisait surnommer l’archange depuis sa chute céleste restait admirative devant les prouesses des hommes de Centes. C’était peut-être moins démentiel que la puissance des amiraux ou d’Arias lui-même, mais elle voyait là un titre honorifique qualifiant la valeur du guerrier au sein de l’armée permettant d’aller à la rencontre d’ennemis d’envergure… Tout ce qu’elle ne parvenait pas à obtenir au sein de la Révolution. La vision politique de Centes ne l’intéressait guère. Au fond, il ne voyait que peu de différence entre le Knightwalker et le Décima. C’était deux dirigeants qui pourraient devenir les chefs du monde à la manière qu’elle l’avait connu durant son enfance. Trop attachée aux valeurs guerrières, la De Lérhane ne pensait donc même pas aux valeurs de cette armée qui lui semblait bien plus prometteuse pour son évolution en tant que guerrière.

-Qu'y-a-t-il Ishtar ? demanda le P’tit Barne.

La demoiselle se rendit compte qu’elle s’était figé en pleine marche pour penser à tout cela.

-Ce n’est rien, répondit-elle en fixant le sol.

Le Centaurus, fringante flûte de Janaffe, se mit à voguer en direction de l’île la plus proche pour contacter leurs supérieurs au sein du mouvement d’Arias. Au fond de ses quartiers, les jambes croisées, l’archange méditait. Sa quiétude était troublée par des pensées parasites rongeant son esprit. Même les exercices de respiration ne parvenaient plus à repousser les spectres du passé. Leanne… Séphiran… Naesala… Que devenait-il ? Comment évoluait Bilca ? Elle n’avait aucun moyen de le savoir et craignait de ne jamais trouver de réponse. Reverrait-elle au moins une fois sa famille ? Pourrait-elle rattraper le temps perdu ? Rien n’était moins sûr. Et dire qu’elle perdait son temps sur ce rafiot à affronter des adversaires sans qu’il n’y ait aucun challenge. Où était l’ardeur du combat de ses affrontements avec les volatiles ? La flamme du combat brûlait toujours aussi intensément en elle, mais on ne lui donnait pas le bois nécessaire pour le faire s’épanouir davantage. Quand elle avait découvert ce monde et la Marine depuis les troupes révolutionnaires, elle s’était mise à rêver d’un jour où elle pourrait se confronter à un amiral… Ce songe semblait s’envoler petit à petit… Elle ne pouvait se contenter de cela. Elle devait découvrir le reste elle-même et progresser. Au diable la Révolution stagnante. Ishtar se leva. Elle avait fait son choix. Pour l’instant elle s’occuperait de viser le titre de chevalier, mais son souhait de devenir plus forte que n’importe quel autre guerrier dormait encore au fond d’elle. Il était fini le temps d’attendre que l’ennemi vienne à elle en suivant les ordres d’un capitaine d’unité ne parvenant pas à s’élever dans la hiérarchie, elle irait à l’ennemi elle-même en rejoignant l’armée de Centes Décima. Elle espérait qu’on reconnaîtrait sa valeur, ses qualités de combattante. Tout n’était cependant pas encore réglé. Elle devait déserter le vaisseau en pleine traversée.

Ses pas résonnèrent sur le plancher en chêne. Gravissant les marches une à une, Ishtar s’extrayait des profondeurs du vaisseau afin de rejoindre le pont supérieur. Les cheveux de la blonde filaient au vent, suivant les ondulations des bourrasques à la manière de vagues en pleine tempête. D’ailleurs, le ciel gris et maussade se déchaînait sur l’océan. La houle grandissante venait s’abattre sur le Centaurus dans des déflagrations d’écume. Ce paysage apocalyptique de pleine mer contrastait avec le calme plat de la mer de nuage de la céleste Bilca. Cela avait créé une certaine fascination de l’archange pour la météorologie des mers bleues beaucoup plus variée en intensité que dans les hauteurs des pays angéliques.

Sans avertir qui que ce soit, la De Lérhane se dirigea vers la barque la plus proche. Elle posa sa main sur le manche de sa lourde claymore. L’utiliser pour briser les chaînes révolutionnaires que Janaffe avait posé sur elle avait une forte connotation symbolique. L’arme de son père, égide de sa rivalité avec les oiseaux tyranniques Bilcans, la libérerait de la stagnation pour la ramener sur la voie de la guerre. La lame luisit à la lueur d’un éclair fendant les cieux. La claymore trancha la corde retenant la petite embarcation qui chuta dans les eaux déchaînées de South Blue.

-Qu’est-ce que tu fais ?! hurla Janaffe en s’approchant.

-Je pars. J’ai des choses à faire. À un de ces jours.

Elle passa par dessus le bastingage pour atterrir dans sa barque.

-REVIENS-ICI TOUT DE SUITE !!! hurla le chef d’unité de la Révolution d’Arias alors qu’il voyait son meilleur élément disparaître au milieu des vagues furieuses.

La tempête était violente et Ishtar peinait à maintenir sa frêle embarcation à flot. Le souffle gargantuesque faisait trembler le bois. La détermination d’Ishtar ne faiblissait pourtant pas. Elle s’accrochait à une rame se trouvant dans la barque au cas où il fallait évacuer en urgence et s’en servit pour se positionner sur les vagues dans le but d’avancer vers l’inconnu. C’était cependant peine perdu. Il fallait se résigner face au destin et à l’idiotie de quitter le navire pendant que les cieux furieux lançaient leur courroux. Non. C’était hors de question pour la guerrière qui tenait à sa fierté et son honneur. Elle plongea la tête dans l’eau et observa les alentours. Aucun monstre marin n’était dans le coin. Elle espérait en voir un pour s’en servir comme moyen de transport, mais il faudrait se contenter de la rame. La Bilcane inspira, puis donna des coups de rame violents, allant puiser dans sa puissance physique supérieur à la moyenne pour avancer. Au bout de longues minutes, ce fut la fin. L’embarcation se retourna et sombra dans les abysses. La fille de Séphiran et Lérhane continua donc la traversée à la nage, faisant appel aux forces qui lui restait.

Un vaisseau surgit alors en fendant l’océan à la manière d’une lame acérée. Sans se poser plus de question, Ishtar planta son épée dans la coque et commença à escalader la paroi du navire pour finalement atteindre le pont sur lequel elle se laissa tomber. Combien de temps était passé depuis qu’elle avait quitté le Centaurus ? Une heure ? Deux ? Peu importait. Elle inspirait de grandes bouffées d’air. Alors que son souffle s’apaisait, ses yeux argentés cherchèrent les membres de l’équipage du navire sur lequel elle avait atterrit. Une épée se posa sur sa gorge.

-Devons-nous l’éliminer, capitaine ?

-Attends un peu. Soyons poli et demandons-lui d’abord
, déclara une métisse à la chevelure noire portant une tunique bleue. Qu’a tu à déclarer aux Décimas avant de mourir ?

-Que j’aimerai les rejoindre
, lança Ishtar le sourire aux lèvres.

Quel miracle ! Tomber ainsi directement sur ceux qu'elle voulait trouver était une chance à ne pas laisser passer, sinon elle risquerait de ne jamais pouvoir faire partie des troupes du monarque logeant à Merveille. Elle leva son poing rapidement, frappant l’homme qui tenait l’épée menaçant la vie de la guerrière, puis se releva en faisant une roulade arrière.

-Je voudrais lutter à vos côtés pour faire mes preuves.

La métisse responsable du navire lança un regard en coin à un de ses compagnons avant d’observer à nouveau la nouvelle arrivante. Ils avaient besoin de main d’œuvre après tout. Si jamais c’était une espionne ou qu’elle voulait juste sauver sa peau, il suffirait de ne rien lui révéler d’important et de l’éliminer en cas de trahison.

-Soit… Je suis Yufina Carbuncle, capitaine de ce navire. Pour intégrer l’armée de Centes, tu devras me prouver ta loyauté.

__________________________________________________



Guerroyer


L’infernalité de Friends Island brillait par cette chaude journée estivale. Nuages et fumée grimpaient dans les cieux pour se perdre dans l’atmosphère pendant que sur le sol de l’île, une femme blonde aux quatre ailes d’ange s’avançait vers des adversaires tout désignés.

-Janaffe… Je suis venue ici pour t’arrêter. Pendant des années tu m’as conservé sous ta tutelle. En te battant, je prouverais que j’ai eu raison de quitter ton unité pour m’élever.

-Tu t’entends Ishtar ! Tu as rejoint le mouvement oppressif des décimas et c’est l’unique justification que tu me donnes ? Cela ne t’importe même pas un peu d’agir pour un homme voulant soumettre les peuples ?

-Personnellement, je ne vois pas la différence avec feu Arias, ce leader pour qui tu affrontais la Marine aveuglément sans jamais remettre les décisions de tes supérieurs en doute
, lança sèchement la femme ayant pris en expérience.

-Je ne te permets pas de parler ainsi d’Arias !

-Assez parlé. Viens et finissons-en, Janaffe
, conclut l’archange en plantant sa claymore dans la terre.

-Chef, que devons-nous faire ? demanda l’un des subordonnées du capitaine du Centaurus en chuchotant.

-Restons éloignés des entrées, répondit le révolutionnaire à voix basse.

Janaffe avait rejoint Friends Island après la mort d’Arias pour faire partie des troupes de la base secrète se situant sous le volcan. Il ne fallait en aucun cas qu’une Décima ne s’y introduise pour semer mort et destruction. Il devait absolument gagner ce combat et éliminer une bonne fois pour toute celle qu’il jugeait être une traîtresse. Les yeux rivés sur son antagoniste, il s’élança vers l’avant, hache à la main. Arrivant à proximité de son ancienne camarade, il glissa sur le sol. Ishtar sauta sur le côté pour esquiver l’attaque. L’homme à la hachette se releva, laissant le temps à son ennemie de lui asséner un violent coup de poing dans l’estomac. De la salive se retrouva projeté hors de la bouche du P’tit Barne. La De Lérhane donna ensuite un coup de pied que le révolutionnaire encaissa grâce à la hachette. Tabler sur le corps à corps avec un combattante experte dans le domaine n’était peut-être pas une bonne idée. Le reste de l’équipage du Centaurus entoura alors les deux adversaires. Ils voulaient venir en aide à leur chef.

-Non ! lâcha soudainement Janaffe en voyant un premier homme se lancer.

D’un coup de poing dans le visage, Ishtar repoussa l’assaillant qui vola plusieurs mètres plus loin. Elle donna un coup de pied derrière elle, touchant la poitrine d’un autre combattant dont elle avait repéré l’amorce d’attaque durant sa riposte précédente. Elle se jeta alors sur l’un des subordonnés, l’attrapant au visage pour venir faire percuter l’arrière du crâne du malheureux avec le sol. La différence de taille couplé à celle de force rendait les gesticulations du soldat révolutionnaire inutiles. Il sombra dans l’inconscience sous le choc brutal.
La plupart de ces hommes n’étaient pas de taille face à elle, la stratégie optimale à adopter était donc de s’occuper en priorité des meilleurs d’entre eux. Le seul véritable plaisir qu’elle trouverait dans cet affrontement était Janaffe, autant mettre hors combat rapidement le reste de ses hommes afin de partir pleinement dans un duel sans qu’il n’y ait d’interférences. Faisant simplement un pas en arrière, elle évita deux coups de sabre, puis elle se dirigea vers un autre subordonné. Partant dans un tacle qui frappa la jambe, fracturant le tibia de l’adversaire qui se retrouva dans l’incapacité de combattre. Les lames tombèrent sur elle. L’archange ne put se soustraire à cette attaque sans se retrouver ornée de quelques plaies.

-Assez… N’impliquons pas tes anciens camarades et amis dans cette bataille. C’est entre toi et moi.

-Bien. Je n’ai pas envie de davantage les blesser dans le but de t’affronter tranquillement. Ce ne serait pas leur faire honneur, je l’avoue.


Ishtar avança en donnant un uppercut qui ripa sur le plat de la hachette du capitaine du Centaurus. Celui profita de cette parade bien menée pour directement contre-attaquer en donnant un coup de genou dans le bas du ventre d’Ishtar pendant qu’il compressait le dos de l’autre côté avec son coude.

La décima serra les dents pour endurer le coup. De sa position, elle ramena son bras pour enlacer le coup de son ancien capitaine pendant que l’homme continuait de donner des coups avec sa jambe. Sa main se posa sur la gorge de ce dernier afin qu’elle puisse le tirer vers l’arrière et donc lui faire lâcher sa prise avant qu’il ne donne n’enfonce une fois de plus son genou dans le ventre de la blonde. Janaffe partit en roulade arrière avant de sauter sur elle depuis son arrivée en position accroupie. Le front du révolutionnaire percuta le nez de la demoiselle. Cette dernière fit un pas en arrière avant de se ressaisir. Son pied frappa facilement la joue de l’homme qui se trouvait en pleine chute. Il sentit sa mâchoire se fissurer avant de rouler sur le sol plusieurs mètres plus loin. Ishtar inspira une bonne rasade d’air avant de courir vers lui.
De justesse, il esquiva le coup de poing et attrapa l’avant-bras de son ancienne camarade pour maintenir la main au sol. Sa hachette se trouvant loin à cause de l’attaque qu’il avait subit de plein fouet, il se servit de cette prise pour se relever et amener son pied vers le visage gracieux de la guerrière. Celle-bloqua le coup de sa main libre avant de contracter ses muscles et extraire son avant-bras de l’emprise de son adversaire. Elle se releva et toisa l’homme.

-Tu sais quoi, Janaffe ?

-Qu’est ce que tu as à me dire, madame la Décima ?

-J’ai hâte de pouvoir être en mesure de me rendre à Amazon Lily car j’y trouverai certainement des guerrières dignes de ce nom.

-Qu’est ce que ça peut bien me faire ?
pesta le révolutionnaire qui se levait.

-Hey bien, c’est juste qu’en constatant que tes offensives n’étaient pas suffisantes pour m’atteindre que j’ai pensé au fait que les hommes pouvaient être décevants au combat.

-Connasse…

-Alalala. Tu t’es vraiment rouillé depuis la mort d’Arias j’ai l’impression. Tu en es même réduit aux insultes gratuites. J’aurais aimé t’affronter quand tu étais au summum de tes capacités, mais perdre l’idole à qui tu avais tout donné n’a pas été facile, je le conçois.

-Haha… Moque toi autant que tu le veux, tu ne me vaincra pas aujourd’hui.


Ishtar soupira.

-Je vais te rendre service et mettre fin à tes jours pour t’éviter de constater ta déchéance.

-Laisse-moi rire. J’ai participé à la guerre de la Révolution. Tu crois vraiment qu’une simple soldate au service d’un monarque cinglé va me faire peu ?

-Tu devrais… Car un jour… CE SERA MOI LA GUERRE.


Absorbé par la discussion, le capitaine du Centaurus ne s’était pas préparé à recevoir une attaque. La main de l’archange se posa sur son crâne et elle le souleva jusqu’à ce que son bras forme un angle de soixante-cinq degrés avec son buste. Sa main se retrouva crispée et elle força sur ses doigts, compressant le crâne de Janaffe qui hurla à la mort. Ses hommes commencèrent à bouger pour tenter de le sauver, mais c’était déjà trop tard. La force dont disposait la Bilcane n’était pas encore suffisante pour écraser un visage, mais cela affaiblissait suffisamment le révolutionnaire pour que le coup de poing suivant, donné après avoir lâché la tête de l’ancien combattant, vienne fracturer le crâne, causant au passage un traumatisme crânien qui serait certainement mortel. Le corps roula sur le sol. Alors que les hommes du Centaurus se précipitaient vers leur capitaine en ignorant l’assaillante, la peur de perdre leur chef prenant le dessus, Ishtar fit volte face et se dirigea vers l’embarcation qu’elle avait prit pour venir.

Ses pensées se tournèrent vers ceux qu’elle avait évoqué plus tôt. La De Lérhane s’était aperçu que sa progression au sein de l’armée de Centes était tout aussi assez lente. Les batailles menées par l’ordre du monarque régnant à Merveille étaient rares et ne lui permettaient pas de s’améliorer tant que ça. Elle avait déjà laissé tomber l’idée de devenir l’un des chevaliers du roi Décima. Son objectif à court terme était bel et bien désormais d’atteindre Amazon Lily pour y rencontrer les amazones… et pourquoi pas rejoindre les rangs de ces femmes d’exceptions. Son regard se posa sur sa supérieure, Yufina Carbuncle, qui avait admiré le spectacle depuis le petit bateau. L’envie de quitter les troupes de Centes grandirait sûrement dans les temps à venir.  





Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Regrtr10

© HeartLessB sur N-U



_________________
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1659
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue53/75Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue2/1000Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 54.547.009.000 B
Mar 24 Aoû - 21:52
Ishtar De Lérhane
Fiche Technique
"Je suis la Guerre"


Résumé



Nom : De Lérhane
Prénom : Ishtar
Age : 28 ans
Equipage : Les Kujas d'Amazon Lily
Métier : Guerrière
Ambition : Devenir la plus grande guerrière du monde.

Ishtar est une ange de Bilca né avec une malformation. En effet, elle possède non pas deux petites ailes, mais deux paires dont l'une est assez imposante. Victime de quelques discrimination de la part des enfants de sa génération à cause de cette différence, elle se persuada que le problème venait de la ressemblance entre les ailes des oiseaux dominant l'île et les siennes. Tombant de Bilca, elle fut recueillit par un groupe de révolutionnaire qu'elle quitta quelques années plus tard pour rejoindre l'armée de Centes Décima, dans l'espoir de pouvoir affronter des adversaires coriaces grâce à cela. Désespéré de son statut de sbire ne lui permettant pas de réaliser ses objectifs de batailles, elle souhaite actuellement rejoindre l'équipage des amazones, les pirates Kujas. Pour ce faire, elle doit encore s'améliorer.


Relations PJs majeurs




Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily. À venir.



Tylor V. Alexander
Ishtar rencontra Alexander à Okalmoa où elle l'aida, alors qu'il était encore garde du corps au service de la famille Kudo, à lutter contre une vague de crime orchestrée par un magnat de la ville, Facciorni.



Sakuga Keigo
Sakuga n'est nul autre qu'un des amis d'enfance d'Ishtar. Lors de leur jeunesse, le père du Keigo, assoiffé de sang, tua le père des amis des deux enfants ce qui amena Sakuga à se sacrifier pour sauver le village. Il fut donc emporter par son père et l'archange ne le revit que des années plus tard alors qu'il empruntait une voie assez sombre. En dépit de leur amitié d'antan, un combat entre les deux pourrait certainement arriver s'ils se recroisaient.


Relations PJs mineurs





Ghetis Archer
Vice-amiral de la Marine qui a rencontré Ishtar à Jaya et lui a parlé de son projet pour la mer blanche. À venir.



Christopher E. Crawford
Disciple d'Alexander, elle le rencontra lorsqu'elle se remettait de ses blessures à Okalmoa. Il l'accompagna jusqu'à un restaurant ce qui leur permit d'échanger sur de nombreux sujets.



Karim Ookami
Karim et Ishtar se sont battu côte à côte face au supernova Mystick en 1496. Durant cette bataille, ils ont apprit à se respecter mutuellement pour leurs qualités de combattants.



Shinji Nakata
Jeune homme des rues qu'Ishtar a rencontré sur une île paumé, elle développa une relation plutôt amical avec lui même si leur vision du monde était différente.



Vincent Turen
Personnage antipathique pour la bilcane, c'est un pirate rencontré à l'époque où elle était encore sur le Centaurus. Leur relation est basé sur de l'animosité.



Ren Tao
Criminel connu rencontré sur Grandline, Ishtar fut contrainte de se confronter à lui, mais n'était pas en mesure de rivaliser avec.



Erwin Dog
Chef de l'Inquisition, l'un des plus importants mouvements révolutionnaires, elle le rencontra sur South Blue et découvrit à ses côtés l'épave du Centaurus.



Sairento Satsujin
Personnage étrange qu'Ishtar a rencontré à Puerto Havana, une relation tendu voir explosive c'est développé entre les deux.



Aggaddon Médixès
Noble de North Blue qu'elle a rencontré à Puerto Havana, elle fut opposée à celui dans un combat qu'elle remporta et, depuis, il a une dent contre elle. De son côté, la De Lérhane espère voir mûrir son potentiel pour qu'il puisse lui affronter de beaux combats dans le futur.



Massy Umbra
Maudit du kangourou, il participa à une mission de sauvetage d'esclaves se trouvant au main de la famille vampire Hungaria. Si cela fut catastrophique, beaucoup de personnes, dont des chasseurs de vampire expérimentés et des membres de la Marine, périrent mais Ishtar ainsi que Massy et ses camarades s'échappèrent avec beaucoup d'esclaves survivants. Ce lien est le centre de leur relation même s'ils se sont recroisés par la suite.


Relations PNJs majeurs




Leanne De Lérhane
Mère d'Ishtar, c'était la personne la plus proche d'Ishtar quand elle vivait à Bilca. De constitution fragile, on a l'impression qu'un rien pourait briser son corps.



Séphiran De Lérhane
Père d'Ishtar, c'était son modèle quand elle était petite. Il a été blessé à plusieurs reprises en protégeant Ishtar des oiseaux jusqu'à ne plus être en mesure de combattre, alors qu'il était jadis un guerrier défendant l'île. Ashunera, la claymore que conserve Ishtar, se battant pourtant au corps à corps, est l'arme qu'utilisait Séphiran.



Naesala De Lérhane
Frère d'Ishtar, elle s'amusait beaucoup avec lui. La Bilcane ayant disparu alors que le jeune ange n'avait même pas encore dix ans, elle n'a aucune idée de comment Naesala se souvient d'elle et ce qu'il pense d'elle à l'heure actuelle, dix ans plus tard.



Le Chevalier Noir
Imposant homme se battant avec une claymore et recouvert totalement d'une armure cachant son identité, il poursuit Ishtar à travers les mers. Cette dernière ignore encore pourquoi.


Relations PNJs mineurs




Janaffe "P'tit" Barne
Capitaine du Centaurus, Janaffe est le chef d'unité révolutionnaire ayant recueillit Ishtar après sa chute de Bilca. Elle vogua à ses côtés durant plusieurs années, mais déçue de ne pas pouvoir affronter des adversaires assez fort elle décida quitter le navire. Ils se retrouvèrent bien après en 1506 à Friends Island à South Blue où elle tua Janaffe pour lui éviter de souffrir dans ce monde qui n'était plus le sien depuis la mort d'Arias.



Yufina Carbuncle
Cette jeune femme accueillit Ishtar parmi les décimas. C'est sa supérieure directe au sein de l'armée de Centes. Elle se prend un peu pour la mentor d'Ishtar, voyant en l'archange un grand potentiel. Yufina entraina la Bilcane à plusieurs reprises. Elle utilise le karaté amphibien pour se battre.



Anafesto Del Sylvio
Puissant marchand de Puerto Havana, celui que l'on surnomme le Sérénissime Lion Septentrional fait partie du conseil des cinq doges de la ville et en est le membre le plus influent. Dirigeant une puissance compagnie marchande au tendre nom de "Flotte Noire", on reconnaît leurs navires par leur couleur entièrement noire. Suite aux évènement contre la branche secondaire de sa famille, dirigé par le colonel Pizarro Del Sylvio, il décida de faire de la ville indépendante une véritable nation dont il serait le leader, désireux de faire de sa cité-état une thalassocratie.


Inventaire



Trilog Pose :
Pour voyager sur le Nouveau Monde. Se compose de trois log poses.

Escargophone : Den Den Mushi All Seas
Un escargophone pour pouvoir appeler coupains et discuter de tout et de rien ou pour se faire appeler comme renforts.


Chronologie



Année 1478 :
-Naissance (Présentation) Bilca
Année 1484 :
-Bribes de Jeunesse (feat Sakuga Keigo) Bilca
-L’Éclipse (feat Sakuga Keigo) Bilca
Année 1496 :
-Chute de Bilca (Présentation) Bilca
-Décadence Inhumaine (feat Karim Ookami) Cabayoshi Island
Année 1498 :
-Ça  a fait mal quand t'es tombée du ciel ? (feat Penny) Ironfall
Année 1501 :
-Le début des légendes (feat Taito Nowaki)
-Vaincre la difficulté (feat Vincent W. Turen) Rikoya
-Les Poings de la Faim (feat Almar) Pandore
Année 1502 :
-Nouveau départ aux airs de déjà vu (feat Dorian) Archipel des Gekko
-Sous le regard des Dryades (feat Heziel Coffe) Uk-nuuha
-Je ne sais pas si c'est le bon moment (feat Edwin Scott) Skye
-Désertion de la Révolution pour rejoindre les décimas (Présentation) En mer
-Lendemain de tempête (feat Raki Goshuushou)
Année 1503 :
-Les Chaînes Ensanglantées (feat Massy Umbra) Landes de Magyarolachia
-Les Chaînes Sanglantes (feat Massy Umbra) Landes de Magyarolachia
-L'île Iade et l'ode d'Yçé (feat Otto Limoncello) Île Iade
-Agriculture de masse (feat Monrow Hisako) Azra Monata
-Un Ange à Kanazakura (feat Shinji Nakata) Kanazakura
-La Voix de l'Aventure (feat Pantalo Neveste) Clostrid
-Insurrection Im-Populaire (feat Karim Ookami) Bright
-S'adapter à la difficulté (feat Vincent Turen) Saint Poplar
-Xénos (feat Khain Blackroot) Atraxi
-Avoir le temps (feat Maxwell Thompson) Time End
Année 1504 :
-L'Esprit du Guerrier (feat Tony Stronghold) Île aux Prières
-Le Fruit des Neiges (feat Obra Taton) Yakoutie Island
-Première rencontre (feat Goat D. Daiki) Swallow
-Tagada Soin Soin (feat Goat D. Daiki) Tharl Island
-Les Chaînes Brisées (feat Massy Umbra) Strela
-Révolution Naissante (feat Shinji Nakata) Kanazakura
-La Faucheuse et l'Ange de la Mort (feat Nils Gratz) Toroa
-Beau de Ruche (feat Nils Gratz) Toroa
-Les Maux disent Maudit (feat Nils Gratz) Toroa
-Un été comme les autres (feat Cassidy Monroe) Paradise City
-Un jour comme les autres (feat Cassidy Monroe) Paradise City
-Une recherche comme les autres (feat Cassidy Monroe) Paradise City
-Contrat audacieux (feat Shimura) Tombstone
-Souris, les bestioles te regardent (feat Mizuki Akashiya) Nighty Town
-Mercenaires Vengeurs (feat Karim Ookami) Zbazrfgthiuk
-Le Grand Shaman du Soleil (feat Karim Ookami) Île du Temple
Année 1505 :
-Mort de Janaffe Barne (Présentation) Friends Island
-Premières Neiges (feat Nathaniel Black) Gorge Polaire
-Héros Anonymes (feat Tylor V. Alexander) Okalmoa
-Héros Anonymes² (feat Tylor V. Alexander) Okalmoa
-Héros Anonymes³ (feat Tylor V. Alexander) Okalmoa
-Phase de Heal (feat Christopher E. Crawford) Okalmoa
-Une Délicate Attention (feat Natsumi Kudo) Okalmoa
-La Flotte Noire (feat Aggaddon Médixès et Sairento Satsujin) Puerto Havana
-L'Ombre au coeur de la Lumière (feat Ash) Elhargande
-Salade de fruits, jolie, jolie (feat Etowaru Ryori) Loaya Island
-Il faut prendre son envol (feat Jackham D. Floyd) Namakura
-Un Jour à Graou (feat Kyoshiro) Graou Island
-Les Ailes de la Paix (feat Ghetis Archer) Jaya
-Un ange, une bête et un homme (feat Caligula et Ghetis) Jaya
-L'iode plein les narines (feat Annie Lefay) Water Seven
-Des terres lointaines...(feat Erwin) Tír na Crann
-... aux combats sanglants (feat Erwin) Tír na Crann
-Don't mess with me (feat Ren Tao) Tsuyuyo Island
-Vert pomme et jaune citron (feat Shiki M. Eiki) Shravannah
-Les Tréfonds de la Pierre (feat Nojiko Fujita) Kamkhos Loubal Shamitroa
-Xéritable (feat Nemesis Forkhart
-Négociations Camerciades (feat Sairento Satsujin) Camerciada
-Criminalité Farouche (feat Nora E. Starknight) Mont Danora
-Les Grands Jeux du Vin (feat Liam Melfgau) Micqueot
-Royal Snow Battle (feat Chapter, Aggaddon, Vénus) Seppen Town
-Un Héritage de Wa (feat Sakuga Keigo et Aggaddon Médixès) Senzai Sazoka
-Entremetteur Maladroit (feat Alphonse Gratz) Ceketuvoeux
-Le Capitaine Hendrik (feat Sahei Trawley) Bilgewater
-L'Envol des Fleurs de Cerisier (feat Lloyd Yue) Senzai Sazoka
-Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Gorge Polaire
Année 1506 :
-Récolte d'âmes (feat Valendra Pennyworth) Trader
-Une Rencontre Inattendue (feat Van Kwish Ammo) Trader
-Une après-midi au port (feat Tsusha Nokunito) Kawaii Kazan Shima
-Mercuy (feat Skully Aidan) Mercury
-La Tour Corallienne (feat Hysteria Leoryu) Archipel de Rudola
-Petits tracas, Grandes convictions (feat Erwin Dog) Ratostuart
-Entre métisse et malformée (feat Rhéa Phoebé) Cap de la Betterave
-Ce qui te manque, cherche le chez les Kujas (feat Tenshi) Whiskey Peak
-Once a Sailor (feat Edwin Scott) Bayangan
-L'Histoire est Écrite par les Vainqueurs (Event) Bayangan
-Après la tempête vient le calme (feat Tenshi, Bonnie, Mio) En mer
-Birds Kingdom (feat Duncan D. Stainton) Torino
-Le Chevalier Noir (Solo) Phare de Saint-Lucien
-Chambre Blanche (Solo) Phare de Saint-Lucien
-Aux Fers (Solo) En mer
-Edwinburg (Solo) Edwinburg
-Traquenard et ventre-saint-gris (Solo) Edwinburg
-La Ligue d'Arkhélaos (Solo) Alcitrade
-Ingolstadt d'Hypparchia (Solo) Alcitrade
-Et une bouteille de rhum (Solo) Astrobal Cove
-Des pirates et du sang (Solo) Pzarhy
-L'Alliance Borgne (Solo) Nacréa
-Navigare necesse est, vivere non est necesse (Solo) En mer
-Bienvenue à Berk ! (feat Wil Treaty) Berk Town
-Le Petit Garçon Perdu (feat Agote Edel Dukke) Lunas
-Une Rencontre Angélique (feat Kenzan Hotsuki) Logue Town
-Vivre avec le goût de la défaite (feat Karim Ookami) Archipel Orgao
-Force Sylvestre (feat Karim Ookami) Uk-nuuha
-Du cœur à l'ouvrage (feat Karim Ookami) Onsen Island
-La Poisse Caille (feat Lucina Delalande) Archipel Konomi
-Première Escale (feat Lucina Delalande) Archipel des Colonnades
-Féliora et les Ookami (feat Lucina Delalande) Saba
-C'est Sel Là (feat Lucina Delalande) Île Salinéenne
-Retour à la Lumière (feat Lucina Delalande) Slapjack Town
-L'Heure de la Purge (Mini-event) Shabaody
-Ramener sa fraise (feat Obra Taton) Shabaody
-Porter sa fraise (feat Obra Taton) Merveille
-Déposer sa fraise (feat Obra Taton) St Poplar
-Destin ou Hasard ? (feat Lidy Olsen) Merveille
-Piano e forte (feat Lidy Olsen) Alabasta
-Dompter le Lion (Solo) Amazon Lily
-Vaincre le Lion (Solo) Rusukaina
-Rue du Commerce Point Comm' (feat Yoann) Saint Poplar
-La Voie du Psyjique (Solo pré haki avancé) L'île aux pirères
Année 1507 :
-La Croisée des Lions (Solo Haki Avancé) Terres de Sereynes
-Oiseau de bon augure (feat Lidy Olsen) Drum
-Maisetsu en plein après midi (feat Suzuran Akira) Maisetsu Island
-Dieu ne ment jamais (feat Fudo) St Johns
-En Plumay (feat Evyl Queen) Plumay
-Il n'y a pas de volcan (feat Natalya Baccarat) Alabasta
-Retrouvailles dégénérées (feat Nils Gratz) En mer
-Entre trois mètres (feat Edward Lawrence) Tir na Crann
-First Ironblitz Aegean Cup (feat Gyurao) Tír na Crann
-Tempête sur Pucci (feat MJ) Pucci
-L'Heure des Retrouvailles (feat Sakuga Keigo) Zorfund
-La Maîtrise du Bushido (feat Sakuga Keigo) Wa New Kuni
-Vestiges de l'Apocalyspe (feat Sakuga Keigo) Wreckland
-Derniers instants entre amis (feat Sakuga Keigo) Water Seven
-L'Entredeux (feat Lidy Olsen) Entredeux
-Aux Portes du Chaos (Solo) Redline
-Rouge (feat MJ) Risky Red


Chronologie des niveaux



Année 1478 : Lvl 1
Année 1479 : Lvl 1
Année 1480 : Lvl 1
Année 1481 : Lvl 2 à 3
Année 1482 : Lvl 4 à 6
Année 1483 : Lvl 7 à 9
Année 1484 : Lvl 10 à 13
Année 1485 : Lvl 14
Année 1486 : Lvl 14
Année 1487 : Lvl 15
Année 1488 : Lvl 15
Année 1489 : Lvl 16
Année 1490 : Lvl 16
Année 1491 : Lvl 17
Année 1492 : Lvl 17
Année 1493 : Lvl 18
Année 1494 : Lvl 18
Année 1495 : Lvl 19
Année 1496 : Lvl 20
Année 1497 : Lvl 21
Année 1498 : Lvl 22
Année 1499 : Lvl 22
Année 1500 : Lvl 23
Année 1501 : Lvl 23
Année 1502 : Lvl 24
Année 1503 : Lvl 24 à 25
Année 1504 : Lvl 26 à 27
Année 1505 : Lvl 27 à 31
Année 1506 : Lvl 32 à 44
Année 1507 : Lvl 45 et plus


© Kanae de Never-Utopia
[/i]

_________________
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1659
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue53/75Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue2/1000Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 54.547.009.000 B
Mar 24 Aoû - 21:52
Arts du Combat
Fiche Technique
"La Guerre est un art, la bataille une peinture, le duel un portrait."


Styles de combat




Hakis
Haki de l'observation :
Ce Haki perceptif est liée aux Présences et plus particulièrement aux Voix des êtres. Il permet de sentir les ennemis à distance pour détecter leur position ainsi que leur nombre ou connaître le mouvement d'un ennemi afin de l'anticiper et le contrer.

Haki de l'armement
Ce Haki offensif crée une armure invisible qui peut améliorer la défense pour se protéger des attaques, augmenter son attaque et celle d'une arme, toucher le corps véritable d'un utilisateur de Fruit du Démon.

Inanna, le Lion Éthéré de la Frénésie :
Haki de l'armement avancé
Nom complet : Majestueuse Inanna la Conquérante, Guerroyant Lion Éthéré Spirituel de l’Infinie Frénésie Martiale Étoilée aux Huit Branches de la Métempsychose Psyjique Palingénésique

Ishtar maîtrisant son haki de l’armement, développe une version évoluée de celui-ci. Ainsi, elle commence par accumuler le haki dans une partie de son corps pour ensuite l’expulser hors de celui-ci sous la forme d’une déflagration ou d’une explosion de haki de l’armement de façon unidirectionnelle voir conique. Le haki étant expulsé dans une direction, l’ange ne subit pas de dommage à part si une partie de son corps se trouve sur la trajectoire. Il y a également un phénomène de poussé allant dans le sens opposé à l’explosion lorsque celle-ci se produit en étant expulser du corps.

Ce phénomène peut être grossièrement schématiser ainsi :
https://i.servimg.com/u/f98/19/78/78/14/haki_a10.png

Ce haki avancé est bien entendu très coûteux puisque chaque explosion nécessite de rassembler une certaine quantité de haki (ce qui prend naturellement un petit délai), ce qui peut rapidement vider l'utilisateur de ses réserves en haki de l'armement. Il faut une dizaine de minutes pour pouvoir à nouveau utiliser du haki de l'armement une fois vidé.

Visuellement cela se retrouve marquer par les reflets dorés de son haki de l’armement remplaçant les reflets violets habituels tandis que divers symboles font leurs apparitions sur son corps. Ses yeux se retrouver entouré de haki de l’armement tandis que sur sa colonne vertébrale un petit point de haki de l’armement apparait toutes les deux vertèbres. Son front se retrouve ornée d’un nœud sans fin tandis que son nombril devient le cœur d’un symbole du yin et du yang. Un mitsu tomoe apparait sur les dos de ses mains et le dessus de ses pieds tandis que des svastikas apparaissent dans ses paumes de mains et sur la plante de ses pieds. Si elle se concentre davantage, des petits points de haki de l’armement peuvent apparaître aux extrémités de ses doigts et ses orteils à la place des empreintes.

Sous la forme du Troisième Œil, le nœud sans fin se resserre pour former une fine barre verticale qui s’ouvre en un œil vertical sur le front, un œil similaire au rinnegan. Le haki entourant ses yeux devient plus épaisses et trois bandes de haki de l’armement partent de chaque côté, sous ses yeux, pour descendre tout le long des joues pour atteindre le bas de la machoire. De même les petits points de haki disparaissent tandis que les divers symboles sur son corps se voit être les épicentres de quelques traits de haki de l’armement. La particularité de son haki sous cette forme, en plus d’être doré, est que blindage se retrouve appliqué à la manière de peintures de guerre.

Sous la forme de Déesse de la Guerre, les symboles disparaissent tandis que les traits sur son visage sont similaires à ceux du troisième œil (en dehors de l’œil sur le front du coup). Ce coup-ci, en plus d’avoir des reflets dorés et de ressembler à des peintures des guerres, les reflets forment l’image de tatouages tribaux précolombiens ou africains.


Hebi Hebi no Mi - Version Serpent à Plumes
Description :
Fruit lvl 17-Test RP : Zoan Mythique Volant
Ce fruit permet à celui l'ayant mangé de se transformer en forme hybride Serpent à Plumes ou en Serpent à Plumes, une créature mythologique. Le pouvoir de cette créature mythologique permet au maudit d'avoir une maîtrise sommaire de la météo : il permet de changer la météo sans avoir un contrôle sur elle. Pour appliquer ce pouvoir le Serpent à Plumes doit poser ses yeux sur les cieux, à l'endroit où il définira un état météorologique. Le fruit en lui même est un buriti aux couleurs de jade avec des écailles spiralées.  

Le milieu naturel du Serpent à Plumes est la forêt tropicale dont il est l'empereur de jade, le prédateur mythologique qui y garde la loi, surveillant la biodiversité afin d'y maintenir l'équilibre. C'est la raison pour laquelle il peut imposer un état météorologique. En effet, cela lui permet de faire régner l'harmonie pour que toutes les espèces puissent exister et faire face à des contraintes sans que les hasards de la nature n'accorde davantage. C'est ainsi que quand des aborigènes pénètrent dans son territoire ils doivent recevoir ses bénédictions et se battre contre sa colère, l'entité permettant aux hommes de faire prospérer leurs cultures, le gardien du climat s'assurant qu'elle reçoive de quoi pousser. Pont entre la terre par son aspect reptilien et rampant, le ciel par son plumage et sa capacité à voler et le fleuve par ses aptitudes pour flotter (ses écailles le protégeant par exemple des piranhas), il chasse lui même les espèces en surpopulation pour se nourrir tout en maintenant ainsi son rôle de régulateur de la biodiversité. C'est ainsi que si un autre prédateur devient la proie qu'il doit manger pour subvenir à ses besoins tout en maintenant l'équilibre, le Serpent à Plumes démontre toute l'étendue de son instinct animal et sa puissance mythologique, prouvant ainsi qu'il est bien le prédateur suprême des lieux. En raison de la nature de la malédiction des fruits du démon empêchant de flotter et nager, la capacité du Serpent à Plumes en la matière ne peut être reproduite par le maudit ayant manger son fruit.

Maîtrise du fruit :

Forme hybride (lvl 0) :
Sous la forme hybride, la Ishtar gagne un peu en taille (quatre mètres et demi en étant dressé sur sa queue) tout en ayant un aspect maigre pour se rapprocher de la corpulence du serpent, les largeurs de ses bras et de son tronc demeurant proche de celles sous forme humaine. Ses deux jambes se réunisse donc pour former une queue (d’après les formes hybride de Marigold et Sandersonia). La face de son corps est recouverte d’écailles ventrales alors que les plumes apparaissent sur le reste. Les cheveux commence à se changer en fines plumes jaune assez souples alors que que les dents deviennent pointues ainsi que moins nombreuse. La langue devient celle d’un serpent tout comme les pupilles passant de l'argenté au doré. Sous cette forme, Ishtar peut bouger ses ailes plus aisément et ainsi voler. Ses phalanges sont recouverte d'une écaille ventrale. Allongé complètement, elle mesure huit mètres de long.

Forme totale (lvl 0) :
Le Sepent à Plumes fait une dizaine de mètres de long pour un mètre de diamètre sur la majeure partie de son corps et qui possède des plumes à la place de ses écailles dorsales. Certains résidus de prémices d'écailles très souples aux motifs circulaires ont quand même poussé de-ci de là sur son corps et lui servent de nageoire ou d'aileron pour se diriger dans les airs et grâce auxquelles il peut voler à la manière d’un dragon orientale. Au niveau des sens, l'odorat est développé, cependant l'ouïe est normale et la vue médiocre.
Image  

Maîtrise partielle de la transformation (lvl 23) :
Possibilité de transformer seulement un membre.

Maîtrise climatique (lvl 27) :
Possibilité de déclencher une des capacités spéciales en mode humain. Ici il s'agit de la maîtrise sommaire de la météo, dont la taille de la zone affecté par le changement météorologique grandit avec les niveaux. Cela reste néanmoins moins puissant qu'en forme totale.

Maîtrise standard de la transformation (lvl 27) :
Possibilité de transformer un deuxième membre.

Archange du Typhon (Forme lvl 32) :
Ishtar recouvre ses quatre ailes des plumes dorsales du Serpent à Plumes en gardant le reste de son corps sous forme humaine. Les quatre ailes sont encore plus grandes que d'habitude sous la forme hybride. Cela lui permet de se servir de ses ailes pour voler grâce au plumage du Serpent à Plumes et lui donne la possibilité de créer des bourrasques avec elles grâce à leur contrôle aisé et rapide, comme si c'était un véritable membre; comparativement à l'état humain où, puisqu'il s'agit originellement d'ailes d'ange disproportionné par malformation génétique, les bouger nécessite des efforts et de la concentration. Cette forme privilégie donc la vitesse en offrant un atout offensif supplémentaire à Ishtar grâce à la possibilité de voler.

Paladin aux Écailles (Forme lvl 39) :
Ishtar passe sous une forme hybride altéré à la morphologie identique à la forme humaine et se retrouvant dépourvue de toute plumes. En effet, les écailles ventrales deviennent plus épaisses et se transforme en anneaux entourant les membres, le tronc et les ailes, qui sont plus facilement contrôlable que sous forme humaine, mais moins qu'en forme hybride à cause de la rigidité des écailles en anneau. Cela créé donc une armure en écailles à la place de la peau et des plumes. Il n'y a aucun cheveux sous cette forme plus résistante et défensive qui réduit la vitesse. Le fait que ses mains et pieds soient couverte d'écailles donne plus de puissance aux attaques malgré la lenteur.

Eveil du fruit (lvl 42) :
Sous la forme éveillée, Ishtar atteint 7 mètres de hauteur et gagne en muscles en ayant une apparence mixée entre sa forme humaine et sa forme totale : à la différence de la forme hybride, les jambes sont conservé conférant une véritable forme humanoïde, la musculature est plus développé et la forme de son visage est à mi-chemin entre l'humain et la tête du Serpent à Plumes là où la forme hybride gardait la forme humaine du visage en y apportant malgré tout les caractéristiques de la créature. Absolument incontrôlable, elle détruit tout sur son passage grâce à la puissance dévastatrice résultat de sa force naturelle et de celle du zoan éveillé ainsi qu'une vitesse surprenante provenant de sa capacité à voler et des propulsions réalisé grâce à sa force. À cause de l’absence de contrôle, le pouvoir météorologique de la créature mythologique fonctionne de manière erratique : les climats s’enchainent sans se ressembler. Comme tout zoan éveillée, cette forme offre une résistance et une récupération accrue. Cette technique draine l'énergie jusqu'à amener l’utilisateur aux portes de la mort, tel est le prix à payer pour recourir à l’incroyable pouvoir de cette transformation monstrueuse. (5 lvl plus tard, Ishtar est en mesure d'avoir un certaine maîtrise de ses actes sous cette forme mais cela reste limité et dominé par l'instinct animal)

Potamoi Amazone (Forme lvl 43) :
Représentant un fleuve aux multiples affluents, ou plutôt un calamar, cette dérivée de la forme hybride a pour particularité d'avoir le corps scindé en dix queue queues sous le buste, donnant un aspect tentaculaire à la demoiselle. Les queues possèdent chacune une partie de plumes et une partie d'écailles et mesurent, pour huit d'entre elles, huit mètres de longs alors que les deux plus longues en mesure dix. Ces queues sont plus fines que la queue de la forme hybride et les deux plus longues sont légèrement plus large à leur extrémité, comme pour les calamars encore une fois. Chaque queue est aussi maniable qu’un tentacule. La vitesse de déplacement est très lésés puisque tout part dans la vitesse des queues.

La Main de Typhon (Forme lvl 43) :
Une forme spécialisé dans les techniques de sol. En effet, sous cette forme proche la forme hybride standard, les doigts se voient transformé en des mini-queues mesurant deux mètres de long. Ils sont cependant trop rigide pour être utiliser réellement comme des tentacules, à l'inverse de Potamoi Amazone. L'intérêt de cette longueur est de pouvoir s'enfoncer dans la roche plus en profondeur pour saisir plus de matière ou pouvoir relier plus facilement les deux extrémité d'un gouffre tandis que la rigidité permet de renforcer la prise, en faisant une poigne très forte, et la capacité de traction. Les cheveux sont remplacer par la même chose afin de pouvoir servir de défense crânienne ou de piège à l'occasion.  Dans la même optique, la queue est également plus longue, passant la longueur du corps de huit à douze mètres, et là aussi est plus rigide qu'en forme classique dans la même optique. Enfin, des crocs affutés, similaires à celle de la bouche, sortent régulièrement tout le long de la partie osseuse des ailes sauf à l'extrémité où il y en a trois, tout cela permettant de s'accrocher à des parois avec.

Viracocha (Forme lvl 49) :
Forme humaine où les yeux sont sous forme hybride. Tout l’intérêt de cette forme se trouve dans la puissance des pupilles. En effet, cette forme est entièrement tournée vers le plan de la manipulation météorologique. Ishtar a un contrôle plus précis de ses effets météorologiques et peut par conséquent manipulé avec une plus grande dextérité ses pouvoirs et employé des attaques se basant dessus sans pour autant qu'elle n'en ait un contrôle absolu. Elle est même en mesure de définir ses mains comme la zone de météorologie pour utiliser des attaques avec. C’est une forme qui demande donc une concentration énorme. Cette concentration la fatigue grandement psychologiquement, mais aussi physiquement à terme.

Troisième Œil (Forme lvl 53) :
L'état psychique et physique du Troisième Œil est une forme hybride particulière qui combine la malédiction du fruit du démon zoan au phénomène de Flow au sein de l'esprit et du corps. Comme pour la forme d’Archange du Typhon, les ailes de la demoiselle se retrouve recouverte du plumage vert du Serpent à Plumes mais en prenant une forme plus aérodynamique permettant de se mouvoir plus rapidement et aisément, ce qui est donc plus adapté à des pointes de vitesse et qui ne permet pas de voler très haut. De plus, tout le système sanguin de la demoiselle devient celui du Serpent à Plumes. Usant de la chaleur humaine de son corps à plein régime sur le système à sang froid, son métabolisme tourne à plein régime. Cette forme ne conserve pas que les ailes et le système sanguin et nerveux de la bête mythologique, en effet pour utiliser les sens du serpent à leur plein potentielle, Ishtar doit amener sa conscience à un stade permettant son hybridation avec l’esprit et l’instinct de la bête ce qui se ressent dans sa Voix, notable au haki de l’observation donc mais qui peut être également ressentit via l'aura qu'elle dégage puisque son regard est purement celui d'un prédateur qui chasse une proie difficile dans un combat de titans.

C’est là qu’intervient le phénomène de Flow qui implique :
-une concentration intense focalisée sur le moment présent et une rétroaction immédiate.
-une sensation de contrôle et de puissance sur l'activité ou la situation qui permet à la personne.
-un sentiment d'une expérience tellement passionnante que les autres besoins semblent négligeables et de potentielle réussite ainsi qu’une implication tel que la personne oublie sa propre existence pour ne s’attarder que sur l’existence de sa tâche.

Visuellement, cela se retranscrit par une traîné électrique inoffensive laissé par les pupilles et qui est de la même couleur que les iris. Mentalement, elle retranscrit cela par l’ouverture du troisième œil purement psychique et correspond à une transe de l’esprit qui se retrouve à un nouvel état de conscience qui lui permet d’entrer dans cette forme qu’elle ne peut tenir à son plein potentiel en tout et pour tout que cinq minutes à cause des efforts psychiques et physiques intenses qui sont nécessaire au Flow et à l’augmentation de la chaleur corporelle. De plus, il lui faut plusieurs minutes entières de combats face à un adversaire représentant un véritable défi pour qu’elle se prépare à s’ouvrir au Flow et ainsi fusionner son esprit avec celui du Serpent à Plumes. Toute cette implication se cristallise en un résultat : le cerveau, l’esprit, le cœur, les sens du serpent et le corps tournant à plein régime en permanence, Ishtar atteint une vitesse, dans ses mouvements mais aussi dans ses réflexes grâce aux sens animales, nettement supérieure à ce qu’elle est en mesure d’utiliser en temps normal (en tant que spécialiste en force brute) alors que deux secondes réelles lui en paressent cinq. En revanche, sa puissance physique demeure à sa force surhumaine habituelle. Il s’agit là de l’aboutissement de la philosophie de combat de la demoiselle qui amène sa passion pour le combat à son paroxysme via l’entrée dans la Zone avec un contrôle avancé et une grande maîtrise de l’hybridation de sa malédiction ainsi qu’avec sa spiritualité puisqu’elle a enfin élevé son esprit à un nouvel état. C’est également dans cet état que son âme de prédatrice de la Guerre ressort le plus, le désir d’écraser et soumettre ses adversaires atteignant alors son paroxysme. Quand elle en sort, elle subit une fatigue à la fois psychique et mentale pouvant s'avérer handicapante, voir un allé droit vers la défaite, si l'affrontement se poursuit.

Résumé:
 

Déesse de la Guerre (Forme lvl 53) :
Après avoir éveillé son fruit, après être parvenu à avoir un contrôle de sa forme éveillé, Ishtar a atteint un tel point qu'elle est parvenu à altérer la forme éveillée afin de créer une nouvelle encore plus complexe à contrôler. Elle sacrifie ses ailes et la souplesse du serpent afin de créer une forme de puissance pure en développant au maximum ses muscles. Vue la force surhumaine d'origine d'Ishtar, la créature de neuf mètres de haut à la musculature incroyable possède une force brute démentiellement dévastatrice à ce niveau, pour ne pas dire cataclysmique, difficilement égalable, même pour un géant. Il s'agit purement et simplement de la forme ultime d'Ishtar en terme de force physique pure.


Aptitudes



Force Surhumaine
Ishtar est doté depuis sa naissance d'une force bien plus grande que la moyenne lui permettant des prouesses physiques singulières. Couplé à sa taille, sa puissance musculaire est donc surhumaine. Cette aptitude est désormais intégrer à Force Absolue.

Force Absolue
Ishtar à tellement repoussé les limites de sa force, alors qu'elle disposait d'une puissance incroyable à l'origine, qu'en ouvrant ses verrous elle est parvenue à disposer d'une force surhumaine parmi les combattants à la force surhumaine, donc une puissance physique supérieur avec peu d'équivalent. Il s'agit d'une seconde aptitude Force Surhumaine qui vient s'ajouter à la première, en l'englobant, pour donner ce résultat.



Corps à corps



-Vrille céleste (lvl 10) :
Ishtar se met dos à son adversaire, lève la jambe qu'elle envoi sur le côté et tourne pour frapper l'ennemi du talon au torse.

-Frappe de l'horizon (lvl 11) :
Ishtar lève sa jambe et balaye l'air avec en le dépliant jusqu'à l'amener à la rencontre du membre de son adversaire dans le but de le fragiliser, voir de briser les os.

-Morsure de la stagnation (lvl 12) :
Ishtar dévie un coup de poing ou de pied en amenant son poing à la perpendiculaire du membre attaquant, repoussant ainsi ce dernier sur le côté.

-Le crochet du serpent (lvl 15) :
Ishtar donne un coup de poing en direction du visage de son adversaire. En plein milieu de sa course, elle plie le bras pour amener le poing sur l'intérieur du coude de son adversaire ou, si ce n'ai pas possible, sur le bras.

-Frappe double (lvl 16) :
Ishtar donne un coup de poing en direction du visage de l'ennemi, puis le second poing en direction du torse. Si malgré tout l'adversaire est parvenu à voir l'attaque arrivé, elle utilise un coup de genou pour frapper l'ennemi, se servant notamment de la différence de taille si elle existe. Elle reculer ensuite en se remettant en garde.

-L'envol de l'Ange (lvl 24) :
Ishtar plie ses jambes, contracte ses muscles et fait appel à toute sa force pour bondir vers l'avant à grande vitesse en endommageant le sol où se trouvait ses pieds. Cela lui permet d'arriver avec une très grande vitesse sur l'ennemi afin de lui décoché un uppercut. Si l'adversaire esquive, elle sera obligé de freiner pour perdre de la vitesse et revenir vers son ennemi.

-Incision du Chakra (lvl 24) :
Ishtar joint les doigts d’une de ses mains et enfonce ceux-ci entre les cotes de l’ennemi, afin de toucher le diaphragme, ou le ventre. Cela s’apparent à une tentative de perforation sauf que les doigts sont contondants et non pas tranchants, ce qui donne plus de douleur physique à court terme et moins de dégâts concrets.

-Touche de l’ouverture (lvl 25) :
Alors qu’elle s’apprête à recevoir un coup, Ishtar utilise la différence de taille entre elle et son ennemi pour lever le genou ou la jambe et frapper un adversaire au menton ou au cou avant que son attaque n’atteigne la De Lérhane.

-Arrestation maîtrisée (lvl 25) :
Ishtar arrête un attaque avec la plante de son pied (si la différence de taille est suffisante) ou la paume de la main pour attraper et arrêter l’attaque ennemi. Bien évidemment, cela est possible uniquement si la force d’Ishtar est supérieure à celle de l’adversaire.

-Déviation maîtrisée (lvl 25) :
Ishtar utilise la plante de son pied ou la paume de sa main pour accueillir une attaque, à la manière d’Arrestation maîtrisée, sauf que le mouvement pour repousser le coup est déjà enclenché. Soit Ishtar décrit un arc de cercle avec le pied, soit elle frappe à 45 degrés de la direction de l’avant-bras avec la paume, déviant ainsi l’attaque ennemi et en profitant pour attaquer à son tour, en ramenant le pied en plein dans le visage s’il s’agissait de la jambe, avec l’autre poing s’il s’agissait de la main.

-Bouclier de Roche (lvl 25) :
Ishtar se sert de sa force surhumaine pour plonger sa main dans la terre ou la roche. Elle referme ses doigts puis soulève tout une plaque du sol grâce à sa force surhumaine qu’elle peut projeter où lui faire décrire un demi-cercle, comme un livre qui se referme. Cela permet d’obstruer la vue de l’adversaire et peut servir de bouclier. La surface qu’elle est en mesure de soulever augmente au fur et à mesure des niveaux. Au lvl 25 elle est en mesure de soulevé 5 mètres carrés de terrain, au lvl 35 elle peut en soulever 15 et au lvl 45 elle peut en soulever 40.

-Sparta (lvl 25) :
Un coup de pied ultrapuissant et violent, grâce à la force surhumaine, visant le ventre de l’adversaire pour le propulser plus loin ou dans un puit sombre.

-Poigne Sacrée (lvl 26) :
Coup de poing  dirigé vers le bas capable de fendre le sol autour de la guerrière afin de déstabilisé l'ennemi. Peu s'avérer fatale si c'est un crâne qui subit l'attaque.

-Les Mille Touches du Chakra (lvl 26) :
Ishtar joint les doigts de ses mains et effectue une multitude de coup semblable visuellement à l’Incision du Chakra sauf que ceux si sont réparties sur tout le corps de l’ennemi. Réalisable avec une main ou les deux en simultané.

-Guillotine du Survivant (lvl 26) :
Ishtar vient frapper au cou l’ennemi avec le tranchant de sa main. La douleur est intense et peux fortement déstabiliser un adversaire.

-Paume Létale (lvl 26) :
Ishtar vient frapper avec la paume de sa main la pomme d’Adam d’un homme, enfonçant celle-ci. Cette frappe s’avère dévastatrice si elle passe car la douleur est très intense. Si Ishtar y met trop de force, la frappe est potentiellement mortelle. On ne plaisante pas avec la pomme d’Adam aka proéminence laryngée.

-Pénétration de l’Armure Corporelle (lvl 26) :
Ishtar joint les doigts de ses mains et frappe à l’intérieur du premier coudre, puis du second, frappe entre deux côtes de chaque côté avec un léger décalage, puis dans le ventre. Elle tourne alors sur elle-même et vient frapper le visage avec l’un de ses coudes avant d’amener avec sa force surhumaine sa paume à la rencontre du diaphragme de son adversaire afin de la propulser avec toute sa puissance.

-Pénétration de l’Armure Céleste (lvl 26) :
Ishtar pare un coup de poing avec son avant-bras avant de l’entourer avec son propre bras tout en tirant l’adversaire vers elle et en balayant l’air avec sa jambe pour donner un coup de pied magistrale avec toute sa force dans la joue de l’adversaire.

-Confrontation de l’Etendue Verticale (lvl 26) :
Ishtar vient saisir, perpendiculairement, le poignet du bras qui vient l’attaquer avant de plier les jambes pour descendre le plus bras possible tout en tirant le poignet de l’adversaire afin de l’accompagné dans le mouvement avant de dessiner un arc de cercle avec le bras dans la prolongation de la direction afin d’emporter l’adversaire via sa propre force tout en étant soulever par celle de l’archange. L’ennemi finit sa trajectoire encastrée dans le sol, moment où la demoiselle lâche le poignet.

-Lance de la Volonté Sempiternelle (lvl 26) :
Ishtar vient abattre sa plante de pied sur la cuisse de l’ennemi pour faire tomber celui-ci au sol ce qui peut potentiellement interrompre une action en court.

-Lancé Virulent (lvl 27) :
S’étant saisit du crâne d’un ennemi, Ishtar l’envoi vers le sol plusieurs mètres plus loin comme s’il s’agissait d’un boulet de canon.

-Paume Virulente (lvl 27) :
Ishtar vient frapper le ventre d’un ennemi avec la paume de sa main afin de l’envoyé plusieurs mètres plus loin en usant de la force pour nécessaire à envoyer un boulet de canon.

-Ligne du Troisième Trigramme (lvl 27) :
Les doigts joints, Ishtar dirige sa main vers le visage de l’adversaire pour finalement louper son coup et passer au-dessus de l’épaule correspondant au même côté pour l’ennemi que le bras qui attaque pour la De Lérhane. De là, elle plie le bras dans un mouvement rotatif dans la continuité de l’arrivée de la main pour que son coude vienne percuter le visage de l’adversaire avec une certaine force.

-Ligne du Sixième Trigramme (lvl 28) :
Ishtar amène son poing comme si elle voulait venir frapper le visage de l’ennemi, puis elle déplie ses doigts tout en les gardant joints et en retournant la main pour que la paume soit dirigé vers le ciel. Elle plie alors le coude et envoie sa main en direction du poignet de l’adversaire et le tirer vers elle alors qu’elle a progressivement levé son genou durant l’action afin de venir frapper le menton de l’ennemi avec. Elle compense son manque de vitesse par la taille de ses membres.

-Attraction du Pentagramme Renversé (lvl 28) :
Ishtar fend l’air horizontalement avec le tranchement de sa main pour venir à la rencontre d’un coup de poing ou de pied, toujours en direction de l’intérieur/la face du corps. Au dernier moment, elle place sa main en position de griffe pour saisir le poignet ou la cheville et tirer l’ennemi vers elle tendit qu’elle plie son autre bras pour frapper le martialiste adverse avec son coude.

-Enchainement du Digramme Céleste (lvl 28) :
Ishtar commence à tourner sur elle-même et vient frapper avec la paume de la main le poing de l’adversaire à la perpendiculaire avant de se laisser tomber son genou extérieur en continuant de pivoter pour venir frapper l’autre bras avec le coude de son propre autre bras. De là, elle le déplie pour projeter sa main aux doigts joints avec la paume dirigée vers le ciel en direction de la gorge de l’adversaire tandis qu’elle se relève avec la jambe non pliée afin d’amener le pied de la jambe qui touchait terre à l’arrière du genou ennemi et ainsi appuyer dessus pour qu’il lâche et tombe vers l’avant dans l’idée de déstabiliser la défense qui pourrait être mise en place pour protéger la gorge. Si celle-ci demeure inatteignable, Ishtar ferme le poing et le lève avec toute sa puissance pour venir percuter le menton, puis lever son bras en l’air alors que l’adversaire devrait à priori tomber à la renverse.

-Bouclier Guerroyant (lvl 28) :
Ishtar exécute le Bouclier de Roche sur une partie du sol où l’ennemi marche, le soulevant ainsi par la même occasion. Elle plie ensuite les jambes et saute pour traverser le bouclier et frapper directement l’ennemi derrière, ce qui peut quand même s'avérer difficile puisqu'il faut enchaîner un deuxième coup et qu'elle n'ait pas spécialisé en vitesse. La position de l’ennemi est déduite par Ishtar et est donc faillible… Enfin, avant qu’elle ne maîtrise le haki de l’observation.

-Mouvement du Quadrigramme Cardinal (lvl 29) :
Ishtar positionne la main paume vers le ciel en ayant les doigts joints pour la passer sous le poing ennemi qui vient l’attaquer. Elle le dirige vers l’intérieur du corps pour plier le bras une fois la main arriver au niveau du coude ennemi, prêt à remonter, pour venir frapper l’intérieur du coude de l’adversaire et ainsi le repousser. Elle peut alors resserrer le poing pour contre une attaque d’un autre membre de l’ennemi avant de déplier la jambe qu’elle avait commencé à lever afin de venir frapper à pleine puissance le diaphragme de l’ennemi avec son pied.

-Accueil Féroce (lvl 25) :
Ishtar ouvre sa gueule remplis de crocs pour accueillir une attaque ennemi et la referme sur ladite attaque avec toute la force de sa mâchoire. À haut-level, cela peut même briser des sabres classiques. Si c'est une attaque corporelle qui est porté, les crocs déchirent les chairs. Existe aussi en variante où Ishtar détourne l'attaque de l'adversaire justement pour la diriger vers sa bouche.

-Pantin Reptilien (lvl 28) :
Ishtar enroule sa queue autour de l'un de ses propres bras, pouvant se permettre cette fantaisie de par la longueur de son corps. Lorsque son poing vient frapper un ennemi, l'appendice peut alors profiter du contact pour venir s'enrouler autour de l'adversaire, soit pour l'empêcher de quitter le combat au contact en maintenant une pression allant dans la direction d'Ishtar, soit pour aller appliquer l'effet constricteur quelque part.

-Levé de Soleil Australe (lvl 30) :
La zoan mythique vient plonger sa main dans le sol avant d'avoir un point d'appui ou de freinage (si l'action se déroulait en mouvement) tandis que la queue de la zoan mythique cherche à aller saisir un membre ou tout simplement le corps d'un adversaire. Se servant de son bras, elle implique ensuite un mouvement allant dans le sens opposé pour faire dessiner à l'adversaire une trajectoire en arc de cercle qui termine dans le sol. Peut être aussi utiliser pour envoyer dans un mur.

-Charge du Fauve (lvl 30) :
Ishtar charge son ennemi et fonce droit sur lui. Une fois arrivée à quatre ou cinq mètres de lui, elle utilisa sa force surhumaine pour donner un coup de pied au sol sur le côté afin de dévier de la trajectoire initiale, puis elle frappe à nouveau le sol pour se propulser vers l’ennemi via un angle inattendue pour généralement le frapper au visage même si l’attaque utilisé dépendra de la situation. Si la différence de vitesse entre elle et son ennemi est trop grande pour que l'attaque puisse porté ou être surprenante, elle donne un nouveau coup de pied au sol pour reculer en plein mouvement de frappe pour envoyer une vague d'air sur l'ennemi à la place.

-Bourrasque Bilcane (lvl 30) :
Ishtar frappe l’air devant elle avec un mouvement rotatif du poignet, créant ainsi une vague d’air tournant sur elle-même pour former ce qui pourrait s’apparenter visuellement à une foreuse, mais qui ne tourne pas aussi vite, et qui peut repousser l’ennemi violemment, même si cela est bien entendu relatif à la différence de niveau avec l'ennemi.

-Bourrasque de l’Ange (lvl 30) :
Ishtar frappe l’air devant elle et le vent prend alors la de son poing en filant vers l’ennemi. Un projectile ayant la puissance d’un boulet de canon. Esquivable par un spécialiste de la vitesse.

-Canon Humain (lvl 31) :
Ishtar plante les doigts de sa main dans le sol comme pour une boule de bowling. Se saisissant de la matière, elle extirpe du sol un genre de boulet de roche qu’elle lance directement sur sa cible.

-Double Assaut (lvl 32) :
Alors que son poing est déjà en contact avec l’ennemi, l’ange contracte ses muscles et utilise sa force surhumaine pour donner une nouvelle propulsion à son bras afin de d’effectuer une pression équivalente à un nouveau coup qui repousse l’adversaire tout en lui donnant les dégâts du coup.

-Chute Céleste (lvl 35) :
Ishtar s’élève dans les airs et viens frapper avec le pied un bâtiment de taille moyenne avec une telle puissance que celui-ci chute dans la direction opposée, prêt à écraser un adversaire.

-Chute Terrestre (lvl 35) :
Ishtar plonge des doigts dans la terre et viens déloger de ses fondations un bâtiment de taille moyenne afin de le faire tomber sur l’ennemi de la même manière que Chute Céleste.

-Spirale du Reptile (lvl 35) :
Ishtar enroule sa queue autour de l'un de ses propres bras. Au moment propice durant le combat, elle le déroule autour de ce même bras, devenant ainsi pendant quelques instants une véritable hélice qui croit en taille et vient faucher ou s'enrouler sur ce qui se trouve à sa porter.

-Masse du Serpent Divin (lvl 35) :
Ishtar fait sinuer sa queue sur elle même, s'enroulant encore et encore jusqu'à faire quelque chose qui ressemble à un sac de nœud. Une fois couvert de haki de l'armement, cela devient une véritable masse de bataille une arme contondante de premier choix pour assommer quelqu'un.

-Lame Sismique (lvl 35) :
Ishtar plante son pied ou sa main dans un mur ou dans le sol, puis effectue un mouvement en arc de cercle. L'air déplacé se répand le long de la paroi ou du sol en ligne droite en soulevant légèrement la matière pour venir à la rencontre de l’adversaire qui nécessairement doit se trouver suffisamment proche pour que l’onde l’affecte. C’est une des méthodes trouvées par l’ange pour attaquer à distance via sa maîtrise du corps à corps. Il s'agit donc d'une "lame" de terre.

-Incisions Simultanées du Tétragramme Inversé (lvl 36) :
Ishtar joint les doigts de ses mains et porte quatre attaques sur le corps de son adversaire à grande vitesse, enfin pour ce qu'elle est en mesure de faire, donnant l’impression que c’est simultanée pour un observateur extérieur de niveau inférieur à elle, avant de porter une cinquième attaque avec la paume de la main qui projette l’air à bout portant et qui se retrouve expulsé dans toutes les directions, dans le plan 2D de la paume, lorsque la paume vient recouvrir la zone d’impact.

-Incision de l’Organe Blanc (lvl 36) :
Ishtar joint les doigts de sa main et frappe une partie du corps avec une très grande force comme pour le transpercer.

-Incision de l’Organe Rouge (lvl 36) :
Ishtar frappe avec la paume. Elle compacte alors l'air qui se retrouve propulsé dans toute les directions et se répand rapidement dans le plan 2D ce qui vient frotter sur le reste du corps.

-Incisions Simultanées aux Organes Roses du Tétragramme Inversé (lvl 38) :
Mélange des Incisions Simultanées du Tétragramme Inversé aux Incision de l’Organe Blanc et Rouge. Ainsi, Ishtar joint les doigts de ses mains et porte quatre Incisions de l'Organe Blanc au le corps de son adversaire à grande vitesse, pour ce qu'elle est en mesure de faire, avant de porter une cinquième attaque avec la paume de la main qui projette l’air à bout portant et qui se retrouve expulsé dans toutes les directions, dans le plan 2D de la paume, lorsque la paume vient recouvrir la zone d’impact et érafler le reste de la peau en surface.

-Mur Sismique (lvl 38) :
Ishtar frappe la terre en diagonale, dans un angle de 45 degré, avec le pied ou la main. Cela enfonce la pierre qui vient alors remplacé, en poussant, une partie déjà présente qui se surélève alors pour former une plateforme assez élevé tandis que la partie où se trouve Ishtar s’enfonce.

-Pluie du Vent (lvl 38) :
Ishtar joint les doigts des deux mains et frappe le vent comme pour réaliser les Mille Touches du Chakra. Cela envoie ce qui pourrait s’apparenter de petites lames de vent qui ne sont pas tranchante même si elles sont chargés en puissance.

-L'Art de la Rivière Argentée (lvl 38) :
En pleine action, Ishtar se sert de sa queue pour venir saisir l'un de ses membres au niveau de l'articulation et ainsi dévier sa propre trajectoire du coup. Cela permet soit de feinter sur la trajectoire voulu, soit de se réadapter à une esquive adverse pour essayer de toucher malgré tout. Une variante encore plus rapide consiste à ce qu'elle vienne fouetter ses membres avec son appendice plutôt que simplement les saisir.

-Incision Sismique (lvl 40) :
Ishtar frappe le sol ou la paroi avec la paume de sa main afin de générer un mouvement, une balle d'air, qui traverse la matière sur une centaine de mètres comme s’il s’agissait d’une bourrasque ayant lieu dans la pierre. Sert à atteindre des ennemis qui pourrait se déplacer sous terre.

-Bourrasque de l’Archange (lvl 40) :
Ishtar parvient à utiliser la Bourrasque de l’Ange à bout portant, donnant deux fois plus de puissance à son attaque qui est donc accompagné par ce projectile formé autour de son poing qui vient s’abattre sur l’adversaire.

-Frappe Terrestre (lvl 40) :
Ishtar lève la jambe, puis frappe le sol en déployant sa force surhumaine, fissurant celui-ci avec violence, le pied arrivant à une couche inférieur. L’air propulsé par le coup se déplace à la nouvelle surface sous les débris et soulève ce qui s’y trouve, cailloux comme animaux ou humain de corpulence standard. Cela ne dure bien sur que l’espace d’un instant, mais cela peut lui permette de faire monter au niveau de son poing des corps à envoyer droit sur son ennemi via un coup de poing ou carrément l'ennemi.

-L'Art de l'Armure Tropicale (lvl 40) :
Ishtar enroule sa queue autour de son buste pour dérouler et la réenrouler progressivement tout en combattant. Ainsi l'appendice vient contrer des coups en demeurant proche du corps et apte à être remobiliser rapidement tout en laissant les bras, ailes et la mâchoire agir librement. C'est pratiquement comme pouvoir faire pousser un tentacule sur une partie de son corps, être apte à faire déplacer sa base, et l'utiliser pour affronter les assauts.

-Invocation du Silence (lvl 42) :
Ishtar lève la jambe et donne un violent coup de pied dans le sol ce qui fait violemment tremblé la terre dans un rayon de vingt mètres autour d’elle. Ceci n’est pas une technique de combat à proprement parler, mis à part si un adversaire est en phase de perdre l’équilibre, mais permet avant tout, comme son nom l’indique, de faire taire ce qui se dit dans le but de focalisé l’intention général sur une chose, sur ce qu’elle va dire ou ce qu’une personne dit sans que les autres n’y fasse attention.

-Déflagration Sismique (lvl 42) :
Ishtar frappe le sol ou une paroi avec la paume de sa main. L'air se répand alors dans la paroi ou le sol dans toutes les directions à la de balles d'air pour réduire celle-ci en miette en envoyant la multitude d'Incisions sismiques en même temps.

-Frappe Atlas (lvl 45) :
Ishtar donne un coup de poing titanesque qui fait voler le sol en éclats et en gros rocher sur un rayon d’une vingtaine de mètre alors que les pierres s’envolent propulsés par l'air déplacé par le coup qui forme un courant ascendant montant pierres, roches et humains de moindre niveau jusqu'au maximum huit mètres au-dessus du sol d'origine. De là, Ishtar peut monter pour combattre entre les rochers en pleines chutes ou bien frapper violemment les roches pour les envoyer droit en direction de l’adversaire pouvant être pris en étau entre ceux-ci. Néanmoins, étant axé force, si elle veut pouvoir agir avant la fin de la chute des corps elle doit user d'une forme hybride lui donnant plus d'agilité ou de vitesse.

-Faille Sacrée (lvl 45) :
La De Lérhane joint les doigts de sa main, puis les enfonce dans le sol d’un coup sec comme pour le perforer. Cela génère une faille qui s’étend sur une centaine de mètres et dans laquelle peut tomber l’ennemi ou cela peut servir d’arène de combat aérienne.

-Le Dédale du Monarque des Tréfonds (lvl 47) :
Ce n’est pas réellement une technique, mais une mise en place. Dans l’optique de préparer une bataille, Ishtar utilise à répétition Faille Sacrée pour créer divers gouffres et en faire une sorte de labyrinthe dans lequel elle pourra recourir à ses techniques visant sol et paroi en toutes libertés, certaines comme Mur Sismique pouvant lui permettre d’encore modifié le terrain. Si cela est combiné à une averse diluvienne produite par le pouvoir mythique du zoan, le combat gagnera en verticalité puisque les couloirs des failles se retrouveront petit à petit inondé.

-Vent du Carnage (lvl 47) :
Ishtar mobilise toute la puissance de ses ailes en battant de ces dernières pour créer en continue de puissantes bourrasques qui sont suffisamment puissantes pour arriver à déraciner des arbres ou des rochers au bout d'une dizaine ou quinzaine de seconde, ce qui en fait des projectiles envoyer à la face d'ennemis.

-Le Livre du Premier Monde (lvl 48) :
Après que Ishtar ait utilisé la Faille Sacrée horizontalement dans une paroi de la Faille Sacrée, créant ainsi un gouffre horizontal dans la paroi verticale, elle vient en saisir les bords et use de sa force pour refermer la faille en écrasant tout ce qui s'y trouve entre le sol et le plafond.
[Avant, Après]

-Porteuse de Nefs (lvl 50) :
Ishtar soulève un navire de guerre et le projette sur quelqu'un ou le porte en volant si jamais il s'agit d'un sauvetage.

-Poing d’Athéna (lvl 50) :
Ishtar concentre sa force surhumaine démentielle dans son poing et frappe devant elle. La puissance du coup est telle que l’air se retrouve projeté en une vague emportant tout sur son passage. L’énergie utilisé pour cela, si le coup est chargé à son maximum, est telle que l’ange doit attendre au minimum cinq minute avant d’être en mesure de se battre à son niveau maximum. De plus, plus l'attaque est chargé, plus elle fera de dégâts.  (un King Punch en somme)

-Météore Terrestre (lvl 50) :
Ishtar déploie sa force titanesque pour frapper le sol et crée une fissure circulaire qui lui permet d'extraire un imposant bloc de terre et de pierre, d'au moins une quinzaine de mètres de long, qu'elle est capable de balancer sur une masse d'adversaire. (Comme Joz ici mais en version terre et roche quoi : https://www.youtube.com/watch?v=aoPzZmoHwt4 , en considérant que la roche c'est plus dur que de la glace à casser)

-Le Livre du Second Monde (V1 lvl 50- V2 lvl 52) :
Ishtar relie les deux côtés d'un gouffre généré par la technique Faille Sacrée et utilise sa force ahurissante pour refermer la faille. Lvl 50 : Cela ne ferme que le haut du gouffre et crée donc une grande caverne en dessous non loin de la surface. Lvl 52 : Possibilité de refermer entièrement la faille et ainsi d'écraser ceux qui s'y trouve encore entre les deux parois.

-Le Livre du Troisième Monde (lvl 52) :
Dans une Faille Sacrée, Ishtar utilise la même technique avec chacune de ses mains pour créer deux nouvelles failles obliques à la première avant de venir saisir la paroi la plus proche de la première faille dans chacune des nouvelles. Déployant sa force extraordinaire, elle vient alors refermer la partie de la première faille comprise entre les deux nouvelles et ainsi écraser entre les parois ce qui s'y trouvait.

-Fureur d’Athéna (lvl 53) :
Ishtar utilise le poing d’Athéna… au corps à corps en dirigeant le coup en diagonale vers le bas. L’adversaire se trouve donc ainsi projeté au sol par la puissance de l’attaque et est contraint de subir l’intégralité des dégâts en buttant contre le sol avant que les répercussions du coup ne s’étendent, que le sol vole en éclats sur plusieurs dizaines de mètres autour de l’impact, envoyant certainement au passage l'ennemi dans les débris s'enfoncer plusieurs mètres sous terre.

-Naissance Sismique (lvl 55) :
Ishtar enfonce ses deux mains sous terre et essaye de tracter la partie d'un côté vers le haut et enfoncer l'autre vers le bas, cherchant à créer une cassure qu'elle provoque en relâchant en explosion son haki de l'armement. Cela génère un court et faible tremblement de terre de quelques secondes qui ébranle la zone [ne dépasse pas la taille d'une île moyenne et la puissance du tremblement dépend de la distance à Ishtar, ce qui fait qu'au delà de la taille d'une petite île autour du point cela n'a pas beaucoup d'impact] et qui enfonce une partie du terrain et surélève l'autre.

-Le Grand Livre du Dernier Monde (lvl 56) :
Ishtar crée une Faille Sacrée horizontal profondément au fond d'une Faille Sacrée. Elle vient alors saisir le bord supérieur de la nouvelle. Ishtar déploie alors toute sa puissance corporelle pour soulever une bonne centaine de mètres de terrain depuis une profondeur de plusieurs mètres, s'élevant progressivement pour finalement laisser le tout retomber comme un livre qui se referme et écraser une bonne centaine de mètres de terrain sous une couche de roche assez conséquente. C'est une version du Bouclier de Roche à une dimension colossale.
[Avant, Après]


Fruit du Serpent à Plumes



Pouvoir météorologique :

-Premier niveau de maîtrise (Passif lvl 0) :
Le pouvoir du Serpent à Plumes peut être utilisé uniquement pour créé un état météorologique qui est possible naturellement dans la zone en question.

-Fille du Soleil (lvl 1) :
Ishtar fait apparaître le Soleil, dissipant ainsi les nuages.

-Chutes de la Mousson (lvl 12) :
Ishtar fait apparaître des nuages gorgés d'eau déversant la pluie sur la région. À partir du niveau 30, l'averse peux amener à des inondations partielles en fonction des reliefs de la zone. À partir du niveau 45, l'averse peux devenir un véritable déluge engloutissant petit à petit la zone, si le relief s'y prête.

-Nuage de l'Incertitude (lvl 15) :
Ishtar abat un brouillard ou une brume sur la zone dont la densité augmente avec les lvl : 15 pour une fine brume, 25 pour quelque chose de plus épais.

-Souffle du Nord (lvl 17) :
Ishtar fait tomber de la neige. À partir du niveau 35, le froid de ce qui devient alors un blizzard peut devenir un handicap pénible, provoquant tremblement et engourdissement.

-Souffle du Désert (lvl 17) :
Ishtar fait apparaître le Soleil et plonge la zone dans une chaleur digne d'un désert. À partir du niveau 35, déshydratation progressive et des bouffées de chaleur peuvent être provoqué.

-Mer de Glace (lvl 20) :
Ishtar n'invoque pas la neige mais une vague de verglas et de gel dans un froid qui mord la chair de tout le monde, y comprit elle. À partir du niveau 35, le froid peut devenir un handicap pénible, provoquant tremblement et engourdissement.

-Assauts Polaires (lvl 23) :
Ishtar fait tomber de la grêle. La taille possible de la grêle augmente faiblement à chaque niveau obtenu. Commence à 2 mm de diamètre pour atteindre le cm au lvl 30, les 5 cm au lvl 35 et les 20 au lvl 55.

-Vents Furieux (lvl 25) :
Ishtar créé un état propice à générer des bourrasques, qui bien évident l'affecte également.

-Auréole Solaire (lvl 29) :
Cette technique nécessite que le ciel soit recouvert de nuage de manière à ce que le soleil ne soit pas visible depuis le lieu d'affrontement (ce qui peut déjà être crée par Ishtar au préalable). Ishtar créer un trou dans les nuages dans l'angle du soleil pour l'ennemi. Les rayons viennent ainsi perturber la vue de l'ennemi qui devra prendre un temps d'adaptation avant de voir correctement, que ce soit en essayant de cacher le soleil ou en s'y habituant, ce qui peut laisser à la maudite le temps de porter une attaque. Il s'agit donc de créer une zone météorologique de petite taille dans une plus grande.

-Second niveau de maîtrise (Passif lvl 30) :
Le pouvoir du Serpent à Plumes peut-être utilisé pour imposé un climat non naturellement obtenable dans la région au prix de temps supplémentaire à la formation du nouvel état météorologique luttant contre celui de l'île. Ne marche pas sur les Calm Belt et ne permet pas de dissiper des phénomènes propres à une île comme le nuage de Shivering Island.

-Colonne Incandescente (lvl 28) :
Ishtar crée un état propice à la formation d'une tempête de feu à partir d'un brasier préexistant à l'utilisation de la technique.

-Pluies Acides (lvl 30) :
Ishtar fait tombé des pluies acides affectant la flore et accroissant l'effet d'érosion des écoulements.

-La Malédiction des Pharaons (lvl 30) :
Ishtar fait naître une tempête de sable qui vient dévorer les lieux. Non seulement la visibilité est extrêmement réduite, mais les bourrasques sont de la partie.

-La Colère de la Tempête (lvl 30) :
Ishtar créé un orage imprégné de foudre lâchant à intervalle plus ou moins réguliers quelques éclairs. Elle doit faire attention car elle sera elle même affecté par ces derniers.

-Folie Cyclique (lvl 36) :
Ishtar lance la formation de tornades. Elle doit faire attention car elle sera elle même affecté par ces dernières.

-Troisième niveau de maîtrise (Passif lvl 38) :
Ishtar peut plus facilement imposer un état météorologique inobtenable naturellement et peux le faire également sur une courte période sur les Calm Belt au prix de beaucoup de concentration. Elle peux également temporairement dissiper des phénomènes propres aux îles pour le même cout sur une zone très restreintes (par exemple faire un trou dans le nuage de Shivering Island permettant de voir le Soleil pendant quelques minutes).

-Les Mains de Typhon (lvl 45) :
Ishtar génère une tempête surpuissante autour d'une colonne d'air centrale en un lieu précis, au dessus de la mer ou d'une étendue d'eau suffisamment grande, afin de générer une onde de tempête.

-Le Pouvoir de Typhon (lvl 45) :
Ishtar lance la formation d'un cyclone, ouragan ou typhon sur toute une région maritime dont l'œil se trouve à l'endroit où se situe l'Archange. Le Typhon prend une journée pour se former et se dissipe au bout d'une semaine sur les Blues et deux jours sur Grandline (à cause des conditions climatiques erratiques en temps normal). Le Typhon est soumis aux lois de la Nature et ne peux donc s'étendre sur les Calm Belt.

-Dernier niveau de maîtrise (Passif lvl 55) :
Imposer un état météorologique temporaire à Calm Belt ou une île ayant une spécificité météorologique est plus facile.

-L'Apocalypse de Typhon : La Fin de l'Olympe (lvl 60) :
Une tempête de sable et de pierres cataclysmique sans précédent aux vents apocalyptiques pouvant arracher des parties entières de bâtiments ainsi que des pans entiers du sol auquel seul des créatures assez puissantes, massives ou lourdes peuvent résister sans s'envoler. Les capacités de vols, en dehors des sauts, sont inutilisables, même pour Ishtar. Nécessite de conserver une des formes zoans les plus évoluer. (Rendu possible : https://www.youtube.com/watch?v=Ku0o-pHqQAE )
À faire valider en temps voulu


Forme Archange du Typhon :

-Propulsion Aérienne (lvl 32) :
Ishtar bat des ailes vers l'avant en projetant l'air vers son ennemi alors que cela lui permet d'elle même se projeter dans les airs afin de gagner de la hauteur.

-Longinus (lvl 32) :
Ishtar se propulse vers l’avant et gagne en vitesse grâce à ses ailes pour venir à la rencontre de l’adversaire et lui assener une attaque rapide.

-Lance du zénith (lvl 32) :
Ishtar frappe un adversaire avec le poing au niveau du menton et monte dans les airs grâce à ses ailes, puis laisser retomber l’adversaire depuis le ciel.

-Propulsion instantanée (lvl 32) :
Ishtar vient donner un uppercut à son ennemi et accélère soudainement son attaque grâce à ses ailes, donnant ainsi un boost de vitesse pouvant déstabiliser l’adversaire et l’empêcher de parer ou esquiver.

-Projection de l'Ange (lvl 34) :
Adaptation de Projection Spontanée. Ishtar se bat dans les airs avec un adversaire. Elle vient frapper avec son pied ou son genou le ventre de l'ennemi après avoir tourner autour d'un axe horizontal pour gagner en force de frappe, projetant ainsi l'ennemi, via sa force surhumaine, en le transformant en projectile qui créé un cratère en percutant le sol.

-Faucheuse céleste (lvl 34) :
Ishtar rase le sol en volant avec ses ailes tout en se déplaçant à grande vitesse. Elle tend un bras ou vient donner un coup de pied à l’arrière des genoux ou sous ceci afin de faire tomber l’adversaire.

-Les Vents Maudits du Crépuscule (lvl 35) :
Ishtar bat des ailes de manières régulières et sans prendre l’ampleur maximum, générant ainsi des bourrasques brèves de manière continue.

-Traversée du firmament (lvl 38) :
Ishtar concentre toute sa force dans ses jambes, puis s’élance en utilisant ses ailes à leur plein potentiel pour réaliser un déplacement si rapide que l’on a l’impression qu’elle s’est téléporté jusqu’à l’adversaire et termine le tout en assénant un uppercut ou un coup de pied violent.  

-Éclosion divine (lvl 40) :
Ishtar referme ses ailes sur elle-même comme si elles formaient un cocon. Elle les ouvre ensuite avec une violence et une force incroyable pour créer une vague d’air d’une puissance démesurée.

-La Chute du Soleil (lvl 42) :
Ishtar se sert de ses ailes pour grimper très haut dans la voûte céleste. Elle se laisse ensuite tombé en se mettant droite et bat des ailes pour prendre encore plus de vitesse tout en amenant son poing en direction de la cible afin venir frapper l’ennemi avec la puissance d’un météore, l’air se retrouvant expulsé par son poing lorsque celui-ci rentre en contact avec la surface ciblé se mettant à balayer rapidement les environs dans un rayon de cinquante mètres, zone dans laquelle le sol se retrouve fracassé.

Forme Paladin aux Écailles :

-Armure du Défenseur (lvl 39) :
Ishtar augmente l’épaisseur de ses écailles, amincissant celles alentours. Cela permet de pouvoir encaisser plus facilement une attaque grâce à cette protection supplémentaire.

-Lame de la Sentinelle (lvl 39) :
Ishtar augmente la densité des écailles de la face de son poing tout en réduisant celle du reste de sa main afin de rendre le choc plus puissant par la dureté de la partie touchant l’adversaire.

-Bouclier du Croisé (lvl 41) :
Ishtar ramène une de ses ailes, qui est également recouvert d’écailles pour rappel, devant elle tout en augmentant sa densité en réduisant celle du reste du corps avant de l’envoyer en direction de l’attaque. Si cela suffit à surpasser le coup ennemi, la fin de cette technique à alors l’effet d’une charge et repousse ainsi l’adversaire.

-Les Paumes des Croisades (lvl 42) :
Ishtar joint des poignets et en ouvrant des mains tout en augmentant la densité des écailles des mains et pieds au prix de celles des bras et jambes afin d’accueillir une attaque de corps à corps et l’arrêter, les pied enfoncer dans le sol lui offrant une résistance supplémentaire à la pression exercé par l’attaque adverse afin d’éviter de se faire projeter.



© Kanae de Never-Utopia

_________________
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1659
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue53/75Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Left_bar_bleue2/1000Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 54.547.009.000 B
Mar 24 Aoû - 21:52
PNJs et Animaux
Fiche Technique
"Amis comme ennemis, sur le champ de bataille, chacun s'instruit."


Féliora Di Marta



Nom : Di Marta
Prénom : Féliora
Aptitude : Chant céleste
Faction : Civil
Métier : Chanteuse itinérante
Origine : Lunas

Originaire de Lunas, cette ancienne chanteuse de cabaret a grandit avec son père architecte et sa mère actrice. Dotée d'une voix extraordinaire et chantant particulièrement bien, ses chansons ont le don d'éveiller tout un tas de sentiments, autant pour ses adorateurs que ses détracteurs. Initiée au monde de la musique au sein du café-théâtre où travaillait sa mère, là où elle débuta sa carrière, elle finit par quitter Lunas afin d'aller répandre du bonheur à travers le monde tout en promettant à ses parents de revenir les voir au moins une fois par an, mais cela n'allait pas lui apporter que de la joie.

Développant ses talents pour se défendre, elle est également capable de combattre : elle emporte tout le temps un haut-parler et grâce à sa voix, particulièrement stridente, elle peut générer des simili onde-de-chocs. Chanteuse itinérante se produisant dans diverses structures, elle a notamment fait partie temporairement d'un cirque où travaillait un certain Eden Chapter, son numéro consistant à utiliser ses capacités pour briser des verres à distance. Depuis lors, la Di Marta s'habille toujours en robes rouges, comme pour sa tenue de scène, et n'utilise que des manteaux rouges.

Ishtar et Féliora se sont rencontrées lors de l'attaque d'un petit village de l'archipel Orgao tandis que la chanteuse voulait allez découvrir le fameux cirque d'Orange. Ayant repoussés les faibles bandits aux côtés d'autres habitants, les deux demoiselles ont par la suite engagées la discussion et abordées leurs différents voyages à travers le monde. Au terme de cette conversation qui c'est finit à l'auberge, les deux femmes ont décidés d'entretenir une correspondance qu'elles maintiennent depuis. Leur relation est donc principalement épistolaire.


Chant Céleste
Féliora utilise sa voix pour émettre des similis ondes de choc notamment grâce auxquels elle peut briser du verre, ce qu'elle fait lorsqu'elle travaille pour un cirque.

Ishtar Lvl 31 => Féliora Lvl 27
Ishtar Lvl 33 => Féliora Lvl 28
Ishtar Lvl 35 => Féliora Lvl 29
Ishtar Lvl 37 => Féliora Lvl 30
Ishtar Lvl 39 => Féliora Lvl 31
Ishtar Lvl 41 => Féliora Lvl 32
Ishtar Lvl 43 => Féliora Lvl 33
Ishtar Lvl 45 => Féliora Lvl 34
Ishtar Lvl 47 => Féliora Lvl 35
Ishtar Lvl 49 => Féliora Lvl 36
Ishtar Lvl 51 => Féliora Lvl 37
Ishtar Lvl 53 => Féliora Lvl 38
Ishtar Lvl 55 => Féliora Lvl 39
Ishtar Lvl 57 => Féliora Lvl 40


Wenceslas Won Wurm



Nom : Won Wurm
Prénom : Wenceslas
Aptitude : Précision Surhumaine
Faction : Civil
Métier : Artiste-artisan
Origine : Saint-Poplar

Wenceslas est un natif de Saint-Poplar. Élevé dans la culture des arts, il suivit naturellement un parcours tourné vers ceux-ci dans l'une des plus prestigieuses écoles de l'île. Devenu peintre et sculpteur, il réalisa plusieurs œuvres qui trouvèrent leur place dans certaines expositions de l'île. Intéressée par l'histoire de l'art, il décida de s'investir plus en avant dans l'étude de celle-ci, particulièrement à Saint-Poplar. Suite à cela, il partit à l'aventure dans le monde afin d'en apprendre plus sur l'histoire de l'art de chaque île qu'il visitait, notamment l'évolution du style architectural, des artistes classiques des lieux en question et les œuvres célèbres. Confronté à divers gredins et pirates au cours de ces voyages, il développa certaines aptitudes physiques pour se défendre même s'il n'est pas un combattant.

Revenu à Saint-Poplar, il se décida à ouvrir une agence dans laquelle il pourrait faire découvrir aux personnes de passage la profondeur de l'histoire de l'île en vulgarisant les choses pour que cela ne leur paraisse pas trop ennuyant. Lorsqu'il rencontra Ishtar, celle-ci poussa l'idée jusqu'à proposer des souvenirs à emporter pour se souvenir du passage sur l'île, la demoiselle ailée appréciant elle-même conserver des choses de ses passages sur les îles afin que les souvenirs remontent à la surface lorsqu'elle pose les yeux dessus. La bilcane aida donc Wenceslas en finançant la création des deux boutiques étant donné que l'artiste avait déjà vidé ses ressources en rachetant le rez-de-chaussée de son immeuble et de celui voisin. Depuis, il est donc le patron de l'office du tourisme qu'il a fondé et de la boutique de souvenirs où se termine les visites guidées de la ville. La répartition de son temps entre ses différents rôles (vendeur, guide, fabricant de souvenirs, gestionnaire de l'établissement) dépend des emplois du temps de ses autres employés. Il garde cependant ses nuits, le Won Wurm dormant très peu, pour s'adonner à la peinture et à la sculpture, où l'étude de l'histoire de l'art, pour lui dans son appartement au-dessus de la boutique.

Face à des adversaires d'un niveau équivalent ou supérieur à lui, son manque d'expérience et de technique pourrait l'amener à perdre un duel, mais c'est largement suffisant pour arrêter des voleurs ou participer à la défense des édifices et musées de Saint-Poplar au besoin. Depuis son partenariat avec la De Lérhane, les deux comptant développer les boutiques sur d'autres îles, il suit des exercices d'entrainement de manière hebdomadaires afin de maîtriser ses capacités. Habile avec les burins et aussi le marteau, même s'il conçoit beaucoup de sculptures à partir de moules, il a décidé de s'en servir pour se battre puisqu'il dispose déjà d'une affinité avec.


Précision surhumaine
Grâce à son métier de peintre et surtout de sculpteur, l'homme maniant marteau et burins pour se battre, Wenceslas a développé une précision surhumaine.

Ishtar Lvl 38 => Wenceslas 35
Ishtar Lvl 40 => Wenceslas 36
Ishtar Lvl 42 => Wenceslas 37
Ishtar Lvl 44 => Wenceslas 38
Ishtar Lvl 46 => Wenceslas 39
Ishtar Lvl 48 => Wenceslas 40


© Kanae de Never-Utopia

_________________
Sauvegardes (Prez, FT) - Ishtar De Lérhane 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: