Le Deal du moment : -34%
Blink Mini, Caméra de surveillance ...
Voir le deal
22.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love)
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1656
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue53/75[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue2/1000[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 902.009.000 B
Mar 2 Juin - 10:55



feat Wil Treaty

Haut les mains, peau de lapin



Après plusieurs mois d'absence, Ishtar retournait à nouveau à la Gorge Polaire, une île surprenante de North Blue où elle avait rencontré Nathaniel la dernière fois qu'elle s'y était arrêté. Alors que les écluses permettant aux navires de descendre au niveau du port s’activaient, la bilcane profitait de l’instant pour observer cette insolite création de la nature… enfin cela était vite dit.

Outre les petites villes qui avaient été construite sous des sortes d’immenses ponts, des cavernes au plafond très élevé en somme, deux seules autres structures se trouvait sur l’île : Haar De Roc, une forteresse de pierre qui avait été habitué par l'ancien seigneur officiel, qui avait rejoint ensuite Marinford avec sa petite armée, puis par des brigands expulsés par un étranger prénommé Aggaddon et un membre de la Marine aux allures de papy gâteux portant le doux nom des Gratz, ainsi qu’un vieux phare abandonnée se situant à l’extrémité du Plateau des Brumes. Le bastion de la Gorge Polaire avait jadis servi de base à l’ordre monastique d’Haar qui avait la charge de veiller sur cette île et apaiser les tourments de leur déesse qui se ressentait dans les manifestations du volcan de neige où reposait l’âme de la dame des glaces. Ces chevaliers furent malheureusement exterminés par un homme ayant voulu se proclamer roi de l’île. Cependant la chose la plus intéressante à noté était la légende de la dame des glaces lié à la particularité principale de l’île qui la rendait à la fois très dangereuse et fascinante. En effet, il fut un temps où ce lieu était nommé la Gorge Incendiaire. La dame des glaces aurait alors élu domicile sur l’île avec les siens et avait affronter le magma craché par le volcan. Luttant longtemps face à la Nature elle serait parvenue à imposer sa loi et transforma la montagne de feu en un volcan de neige.

Cette histoire racontait ainsi la naissance de ce pic dont le cratère pouvait vomir d’incroyable avalanche tout en balançant dans les cieux des boules de neiges aux tailles disproportionnés et des javelots de glace extrêmement perçants. C’était là la raison de la localisation des trois villages, Torgoth, Arzula et Vanectodie. En effet, pour se protéger des projectiles et des ras-de-marées blanc, les habitations c’étaient amassés sous ces fameux ponts leur servant de protection même s’ils se trouvaient sous le niveau de la mer, d’où la mise en place des écluses. La population se nourrissait principalement de Thorulas Aenorada, une plante grise poussant dans la neige et dont les fleurs formaient parfois des champs au milieu de cette mer blanche. Les pétales permettaient de faire des médicaments et les tiges de faire une soupe au goût âpre et certains plats végétariens, l’immensité neigeuse rendant très compliqué la chasse. Néanmoins, avec les débuts de l’importation, les villes avaient récupéré des fruits et des légumes à faire pousser ainsi que du bétail à élever. Pour cela, les habitants avaient utilisé leur système de chauffage pour protéger leurs cultures du froid. La plupart des maisons été en bois avec une isolation très bien maîtrise, mais, surtout, chacun des bâtiments étaient doté de l’extrémité du réseau de canalisation apportant la chaleur via des turbines et des pompes depuis une fonderie qui avait été creusé dans la roche sous chaque village.

Si Vanectodie était la plus malfamée des cités de l’île, Torgoth était bien plus paisible et tranquille, vivant pleinement du commerce. De son côté, le bourg où Ishtar arrivait, Arzula, essayait de gérer les relations avec les autres îles tout en s’assurant de répartir les liens commerciaux entre les trois villes, le maire de ce lieu étant considéré par la majorité des habitants de la Gorge Polaire comme étant l’actuel régent de l’île. Une grande maison en chêne servait de quartier-général à ce dernier tout en étant utilisé comme comptoir commerciale, là où Torgoth possédait un marché couvert où chacun était libre d’installer un stand. À cause de son climat extrême et de l’instabilité du volcan, aucunes factions ne s’intéressaient réellement à cette île qui était inexploitable. Pour vivre dans la paix, les maires avaient dû trouver des alliances par eux-mêmes. Parmi les plus notables on pouvait noter la Flotte Noire de Puerto Havana gérant la majorité des liaisons commerciales, Maniralie de West Blue qui avait offert des miliciens depuis le renversement du tyran ainsi que quelques équipages de soldats de la Marine animés par les valeurs de la justice et de la protection des faibles. À vraie dire, on pourrait presque croire que tout était réunie pour faire de cet enfer glaciaire un véritable petit paradis paisible sans conflits ni histoires, les gens y vivant au jour le jour en s’entraidant, accueillant les étrangers et négociants chaleureusement. C’était ce constat qui frappait Ishtar si violemment. Elle se retrouvait nostalgique de sa vie à Bilca, coupé loin des affaires des mers bleues et même du reste du monde, la seule menace s’avérant être les oiseaux tyrannisant l’île céleste. Cependant, la Gorge Polaire avait ses propres volatiles problématiques, les brigands de Vanectodie. Malgré la lutte du maire pour tenter de ramener une certaine sécurité au sein de la ville, celle-ci c’était transformé en une zone de non-droit où certains forbans et hors-la-loi venaient se faire oublier. Il était rare de les voir quitter leur coin et troubler les autres cités, ne dérangeant ainsi que rarement le calme et la tranquillité de Torgoth et Arzula, mais certains événements qui se préparaient pouvaient bien signifier la fin de cette ère où la menace état ignoré.

Mettant enfin pied à terre, la De Lérhane s’avança en direction du comptoir commerciale dans l'optique de rencontrer des gens et de discuter avec eux, cela lui permettant peut-être de trouver une manière d'aider la population aujourd'hui ou de trouver une destination intéressante pour la suite de ses pérégrinations. La vie au pied du volcan des neiges palpitait pleinement comme d’habitude, la question traînant actuellement sur certaines lèvres étant simplement les paris sur la date de la prochaine éruption.






© By Halloween



Carte de l'île :
 

_________________
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Echo D. Love
Echo D. Love
Messages : 9
Race : Femme-Lapine
Équipage : Grandes Oreilles

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue17/75[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (17/75)
Expériences:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue27/60[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (27/60)
Berrys: 1.600.000 B
Dim 6 Déc - 0:57
La neige ! Cet élément, pouvant paraître anodin aux yeux des braves gens de la Gorge Polaire, ne l’était pas à ceux pétillants d’Echo. Après avoir bourlingué dans un rafiot miteux aux quatre coins de North Blue, la demoiselle était plus que de ravie de débarquer sur une nouvelle île, qui plus est une île enneigée. Toute cette blancheur incandescente à perte de vue, combinée au bruit de la glace pilée sous ses pas et la veste enrobée d’une fourrure aussi moelleuse que chaude, rappelaient à Echo sa ville natale de Seppen Town. Bien sûr, la ville où elle avait mouillé était différente, tout comme l’île. Il y avait au centre de celle-ci un volcan produisant de la neige. Elle avait été fascinée par sa découverte des volcans de feu mais celle-ci la surpassait en tout point. Telle une enfant, elle avait abandonné le reste de son équipage pour se promener dans la ville d’Arzula. L’île avait la réputation d’être neutre pour des raisons purement commerciale. Ainsi, les membres de la marine et les pirates pouvaient se croiser en toute quiétude. Dans les faits, des conflits mineurs pouvaient se produire à chaque instant, donc les deux groupes évitaient de fricoter ensemble plus que nécessaire. D’autant que leur rôle était de protéger l’île des débordements mais aussi de la sauver de ses propres malfrats.

Au cours de son shopping, Echo avait visité beaucoup de boutiques et était ressortie avec plus d’informations orales que de sacs. Apparemment, une sinistre affaire se tramait autour de Vanectodie où étaient amassés les brigands de l’île. Jusqu’alors, il n’y avait eu aucun débordement à déplorer dans les autres villes mais les gens craignaient que le vent tourne. Echo n’était pas assez au fait du cadre de vie habituel de ces habitants pour comprendre précisément ce qui animait leurs craintes. Cependant, elle voyait parfaitement qu’ils étaient nombreux à craindre secrètement la menace de Vanectodie. Pour elle, ça ne changeait pas grand-chose. D’ici à ce qu’une attaque éclate entre les brigands et les forces de protection de l’île, elle et son équipage seraient loin sur la mer. En attendant, elle pouvait profiter pleinement de ce paysage idyllique et du comptoir commercial. On lui avait indiqué cette immense bâtisse où les étrangers étaient invités à partager et échanger avec les locaux. Dans cette pièce aussi grande que le pont d’un galion, Echo se perdit au milieu des marchands. Un feu convivial était placé au centre de la salle pour favoriser les échanges autour. Des tables étaient à la disposition de tous et un bar avait été disposé dans un coin, car il était bien connu de célébrer la conclusion de marchés par un verre d’alcool.

Peu à l’aise avec ce genre d’endroits, Echo observait les gens discuter. Elle examinait leur façon de parler et calculait le nombre impressionnant de gestes que certains étaient capables de faire en une minute. Néanmoins, la lapine ne passait pas non plus inaperçue dans un tel endroit. Premièrement, il y avait une majorité d’hommes et les femmes représentaient toujours un morceau de viandes pour les moins scrupuleux d’entre eux. En partant de ce constat, Echo était un met de qualité. Qui plus est, c’était une femme-lapine donc elle était précieuse et attirait deux fois plus l’attention. Au final, son air peu assuré et curieux, tandis qu’elle se promenait dans la pièce, détonnait avec l’ambiance générale. Elle donnait l’impression d’être perdue et c’était une raison de plus pour tenter de l’aborder, que ce soit pour la draguer, l’arnaquer ou juste la voler. Par conséquent, elle ne tarda pas à régler l’un de ces ennuis en écrasant d’un coup de pied vertical la tête d’un marchand collant dans le sol en bois de la demeure.

- Combien de fois je devrais vous répéter que je me passerais de vos services ?! Elle s’éloigna après avoir laissé pantois plus d’un regard indiscret. Si vous me le permettez, je vais me rafraîchir le gosier.

Au comptoir, elle commanda une chope de bière et alla s’installer à une table où il n’y avait personne dans l’attente de sa commande. Un rapide coup d’œil lui fit remarquer que les regards n’avaient pas cessé. Au contraire, ils semblaient s’être propagés suite à son petit emportement. Lorsque sa bière arriva, elle préféra se plonger dedans, ne souhaitant pas s’attirer d’ennuis avec les autorités dès maintenant. Faire profil bas semblait donc être la meilleure option.
Echo D. Love
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1656
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue53/75[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (53/75)
Expériences:
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Left_bar_bleue2/1000[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) Empty_bar_bleue  (2/1000)
Berrys: 902.009.000 B
Dim 6 Déc - 2:45



feat Wil Treaty

Haut les mains, peau de lapin



Les bavardages allaient bon train au milieu de la halle. Les uns et les autres évoquaient l’incident qui venaient d’avoir lieu. Pourtant, un autre événement allait avoir lieu dès à présent étant donné qu’une silhouette massive pénétra à l’intérieur de la structure. Les regards se tournèrent donc vers la fameuse créature aux quatre ailes qui étaient déjà venu à plusieurs reprises sur les terres gelées et volcaniques de la Gorge Polaire. Plusieurs la reconnurent et se demandèrent ce qu’elle venait faire à nouveau ici. Ceux qui ne l’avaient encore jamais vu auraient certainement une réaction encore plus prononcée que la femme-lapine, l’existence des hommes-bêtes étant admise là où la mer blanche et ses anges n’étaient sur les Blues qu’un mythe pour la grande majorité de la population. En tout cas, l’Archange du Typhon ne semblait guère mal à l’aise face à une telle ambiance et avança au milieu de la foule. Faisant mine de rien, elle laissa son ouïe se baladé au milieu des conversations tout en observant les lieux.

-Tu as vu cette femme aux grandes oreilles ? …

-… étalé en un seul coup…

-Tu crois que c’est une bandit ?


Les opinions allaient bon train et la De Lérhane finit par apercevoir le malheureux, si on pouvait dire ainsi, négociant qui avait fait les frais de sa tentative un peu trop oppressante. Intriguée, la blonde se mit en tête de trouver la personne à l’origine de l’incident et usa de ces quelques bribes de discussions récupérés pour entamer ses recherches. Avançant à travers la masse sans trop de problèmes, sa grande taille, avoisinant les trois mètres, lui permettait d’avoir une vue bien dégager même au milieu des masses grouillantes. Ses grandes ailes dans son dos qui lui donnaient encore plus d’ampleur devaient cependant gênée la vue de certains. Les bousculades étaient communes et la zoan mythique ne fit pas beaucoup attention à celle-ci, se contentant de s’excuser aux personnes qu’elle croisait avant d’arriver finalement dans la zone de bar où plus de gens semblaient s’accumulaient dans le seul optique d’observer quelque chose… Ou plutôt quelqu’un. Il ne fallut que quelque pas de plus pour que la bilcane n’aperçoivent la personne qu’elle cherchait. Les oreilles de lapin ne trompaient pas. C’était donc une femme-lapin. Voilà quelque chose d’intéressant. Ce ne serait pas le premier représentant des hommes-bêtes qu’elle croiserait, mais c’était toujours intéressant de recueillir le point de vue de membres de ce peuple si dispersé à travers les océans. C’est ainsi que la grande asperge s’approcha de la table de la forban là où d’autres ne souhaitaient pas approcher, se contentant de regarder après la petite démonstration que Echo avait faite plutôt. C’était peut-être amusant de voir deux centres de l’attention qui attisaient l’intérêt en raison de leur physique d’espèces exotiques allaient engager la conversation au milieu des yeux indiscrets. Arrivant au niveau de la demoiselle s’étant fait servir une bière, l’ancienne révolutionnaire engage la conversation.

-Bonjour, je m’appelle Ishtar, Ishtar De Lérhane. J’espère ne pas vous déranger, mais j’aimerais profiter de cette rencontre pour discuter un peu avec vous. C’est vous la source de toutes ces conversations dans le bâtiment ? Vous êtes aussi une voyageuse ? …

Accumuler les opinions et les rencontres pour dresser la toile de la vérité du monde, un objectif bien complexe et qui poussait la sage mystagogue à aller vers les gens, bien que parfois ils réagissaient mal à cela.






© By Halloween



Carte de l'île :
 

_________________
[FB] Haut les mains, peau de lapin (feat Echo D Love) 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: