-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6]
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2820

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 29 Avr - 13:46



Dès lors que Le Libérateur parvint à quitter les lieux, il ne fallut pas grand-chose aux habitants pour se retrancher vers la personne représentant le plus l’ordre qu’ils avaient connu toute leur vie : le Gouvernement Mondial.

Paradoxalement, alors qu’il pensait avoir rompu son infiltration en tant que marine, Seiran pourrait voir avec beaucoup de surprise que cette infiltration n’était manifestement pas « morte » auprès des habitants. En vérité cela poussait même à se demander si qui que ce soit avait vu son affrontement contre Mio Sakuya…

Les villageois qui ne suivirent point Jeanzar, vinrent alors se réfugier derrière lui préférant faire confiance à un marine qu’à la Révolution, au final son dôme n’était qu’une protection. De plus, là où le rookie faisait preuve d’éloquence en justifiant la déchéance de son opposant, le Libérateur n’en faisait rien. C’est donc naturellement qu’un villageois dirait à Seiran :

« Pouvez-vous nous sortir d’ici et venir aider nos familles à se mettre à l’abri ? Ils ont sortis plusieurs personnes de leur maison. »

Que comptait faire ce jeune révolutionnaire en tenue de marine ? Prendrait-il le risque d’aider les villageois, quitte à tomber plus tard sur un marine qui dénoncerait le meurtre de Sakuya, si tant est qu’il l’avait vu ?

Mais surtout, que ferait-il de l’ennemi présent dans son dôme ? Alors même que la guerre glissait vers sa fin, le blond se retrouvait charger d’une décision plus que coûteuse.

Sauver le peuple ou assurer sa liberté par la fuite.

En cet instant la fuite était primordiale pour celui qui parvint à dérober le trésor national de l’île. Son cœur devait sans doute battre à vive allure, à chaque blessure que son corps découvrait, la sensation de douleur s’imprimant peut-être sur le rat aux désirs de grandeur.

Parvenant à quitter le palais dans la plus belle des sauvageries, l’homme pourrait entendre un ultime cri…

« LE KRISS ROYAL A ÉTÉ VOLÉ!!!! »

Alors même qu’il quittait enfin ce lieu plus qu’oppressant que fut le palais, alors même que la guerre faisait rage, au loin il verrait les navires gouvernementaux et révolutionnaires approchés, mais étant le seul à être actuellement en hauteur il verrait autre chose…

Un drapeau noir…

Celui des pirates de Ra No Kuni, ce même drapeau signifiant que les défenses maritimes de l’état n’avaient pas suffit face à eux. Cependant il n’y avait qu’un seul navire, alors la chose devait être à relativiser. Toutefois, il s’approchait de l’île sur le flanc droit assez éloigné si on considérait que les navires gouvernementaux et révolutionnaires arrivaient au milieu.

Ainsi en arrivant au port, le garçon pourrait admirer l’étape finale de cette bataille tout en décidant comment fuirait-il.

Vers la liberté seule ou vers autres choses ? Révolution ? Gouvernement ? Piraterie ? Seul lui le saurait.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 UnknownAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Ypdt Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 General2
Guy Mont-Royal chasseur de primes et Soeur Christie, Chasseuse de l'Alliance des Chasseurs de Primes et Yan Tiers, Recruteur de la Révolution.

Parfois il arrivait qu’en quittant le nid trop tôt un oisillon ne parvienne point à sauter, s’écrasant au sol en une fin triste et solitaire pour l’animal. Néanmoins, lorsque cet oisillon était doué d’une immortalité partielle, cela était-il vraiment triste ?

C’était peut-être même en connaissance de cause que l’oisillon se permettait de sauter encore et encore jusqu’à savoir voler…

    - Je ne sais pas qui vous êtes Phénix dévoué à Azwelle, mais votre bravoure pourrait mener cette Révolution loin. Pour autant, je ne commettrais pas les erreurs de mes prédécesseurs en forçant un affrontement couru d’avance. Ma reddition assurera votre départ, c’est ce qui m’importe le plus.


Il comprenait le désir fugace de la jeunesse, cette envie de briller, mais il ne pouvait se risquer à reprendre part au combat et décrédibiliser sa renonciation.

Alors l’oisillon pouvait de nouveau sauter.

Alors même qu’elle feinta MontRoyal, Shura ne s’attendit probablement pas à voir l’énorme lame de la sœur Christie se diriger sur ses et commencer à s’y enfoncer, brisant l’os y étant, la lame aurait pu franchir l’ensemble de la serre et la couper si le haki de la chasseuse de prime n’en était pas à ses balbutiements. Il lui avait permis d’amorcer l’entaille, mais pas de l’achever.

La serre reprit sa régénération avant que l’assaut ne soit mené à son terme, mais cela permit d’éjecter Shura de façon certaine !

N’ayant gardé son pistolet qu’afin de se défendre d’une éventuelle offensive ennemie, alors qu’il communiquait, Yan ne put saisir la fenêtre de tir offerte par Shura. Contrairement à « la phénix », le révolutionnaire était résilié à se rendre.

Malgré tout, l’assaut de Sawyer trouverait une fenêtre plus appréciable du fait de l’absence de Christie au moment où il s’en alla à son assaut. La boule de feu était impressionnante et d’une puissance enviable, mais Guy était tout aussi puissant que Sawyer, voire davantage étant donné sa forme olympienne.


Moulinant dans un grand geste circulaire sa lame, il frappa d’un coup au centre de son cercle !

    - Rivière de Toulouse !


De son nom le cône d’air qui se forma était assez particulier, puisque particulière long, transperçant directement la boule de feu à dès sa création, lorsqu’il fut « poussé » par l’air ce fut uniquement pour transpercer directement Sawyer en plein abdomen ! Son nom de rivière venait donc de sa grandeur pour un pieu d’air. Bien souvent les sabreurs habituaient autrui à créer directement de grande lame d’air, mais jamais des pics.

Malgré cette percée du feu par l’air, le reste des flamems vint frapper le MontRoyal dont le corps fut pris dans les flammes un bref instant avant que Christie ne charge le chasseur  afin de l’en sortir.

Les bras du MontRoyal était ceux ayant subi la majorité de l’assaut en vérité.

Pour autant la bataille n’était pas terminée ! Dans un mouvement d’une célérité brutale, l’escrimeur dévora la distance le séparant de Sawyer, apparaissant de façon presque instantanée en face de lui pour finalement tenter de le transpercer de sa lame ! La percée viendrait meurtrir son abdomen une si elle passait, s’ajoutant à la blessure du pieu d’air.

Cette technique de déplacement instantanée des sabreurs était assez connue au fil du temps, ainsi un sabreur à l’œil aiguisé ou maitrisant cette technique pourrait voir que Guy ne la maîtrisait pas encore, sinon il aurait franchi Sawyer, réapparaissant derrière lui avant que Sawyer ne constate sa percée.

Malgré tout cette vitesse restait accablante pour le révolutionnaire.

Christie qui comptait fondre sur Sawyer pour l’achever tomba alors nez-à-nez avec Shura à nouveau, mais cette fois-ci fut bien plus punitive,  la lame se planta dans le corps de Shura, entièrement, lui faisant de nouveau perdre une bonne partie de son abdomen et des organes le constituant, le haki bel et bien présent cette fois-ci.

    - GLOIRE A SAINT CONSTANTIN !!


Soulevant l’oiseau embroché à sa lame, c’est dans un geste témoignant de sa force herculéenne qu’elle fracassa Shura contre le sol dans une violence inouïe !


Pourtant ce geste ne lui avait servi qu’à la dégager rapidement de son arme pour fondre sur Sawyer dont elle connaissait la force.

Alors elle arriverait vers l’homme en projetant une énorme lame d’air en forme de croix !

    - Guy !!!!
Hurla-t-elle afin qu’il ne se décale, laissant la lame menacer Sawyer d’une lourde blessure, tandis que le mousquetaire fit un geste d’une finesse parfaite…

Projetant son fleuret à la façon d’une lance pour transpercer Sawyer dans l’unique but de l’achever une bonne fois pour toute.

Malheureusement pour Auster traverser la ville ne se faisait pas en un instant, il arriva plus ou moins quand Shura fut soulevée afin d’être fracassée au sol.

Ce phénix élevé au rang de hochet montrait une chose.

Les fruits du démon, aussi puissants soient-ils, s’inclineraient toujours face au Haki.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 85c6ef10 Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Consta27
Le Colonel Hisagi, Sauveur du Marché aux esclaves de Shabaody, renommée de 60 millions. & Azwelle Vul Chriss, Leader du Mouvement Révolutionnaire Constantiniste

C’est dans cette configuration que l’affrontement entre le Colonel et Azwelle perdurait dans une violence omniprésente ! En prenant le parti de laisser Shura arriver avant lui face à Hisagi, Auster s’offrirait un bien meilleur effet de surprise, mais cela serait au détriment de la demoiselle qui deviendra la première cible du puissant guerrier.

Son arrivée fit Azwelle écarquillé les yeux, alors même qu’Hisagi grogna dans une rage intense ! Son poing couvert de fluide allant fracasser le crâne du phénix dans une violence sans pareille !

Shura sentirait alors son crâne se fendre percutant violemment le cerveau, le choc traversa sa nuque dans une abominable douleur, avant de retomber sur l’ensemble de la colonne vertébrale pour qu’elle soit expulsée telle une balle rencontrant une batte.

Cette frappe aurait sans aucun doute suffit à tuer une personne dans les minutes qui suivraient le choc, mais ce n’était pas le cas du phénix dont le pouvoir entamerait son soin quotidien.

Alors, tout individu se demanderait probablement ce que ferait Shura par la suite, mais la demoiselle ne pourrait offrir réponse à cette interrogation.

Inerte, le corps revenu à son état humain, elle se parsemait de flammes dans une posture désarticulée laissant supposer…


La Mort.

Dans une autre vie elle était morte, dans ce monde elle nageait désormais dans l’inconscient.

C’est pourtant dans cette débacle qu’Auster Le Libérateur apparaîtrait ! Ne touchant pas le cœur d’un Hisagi qui pivota son torse, il parvint tout de même à transpercer son être ! Le marine serra les dents, alors que le sang remontait à sa bouche, soulevant son sabre qu’il fracassa contre Auster, l’arme pénétrant net son épaule gauche !

    - AUSTER LITZ ! TOI ICI ?! TU NE M’ÉCHAPPERAS PLUS !!


Alors même qu’il disait cela, ce fut la lame d’Azwelle qui se planta dans son dos cette fois-ci

    - Te voilà enfin Libérateur. Il était temps, je pensais que l’orgueil t’avait consumé. Mais tu arrives un peu tard, le peuple ne nous a pas rejoints et mes hommes sont quasi tous morts…

    - Fermez donc vos bouches !


Le colonel menant sa main libre derrière lui pour saisir l’épaule d’Azwelle, tandis que l’autre main tenait le bras d’Auster, ce même bras dans lequel trônait la lame dont le poids ne put  que surprendre d’un coup le révolutionnaire ! En effet tant qu’Hisagi tenait l’arme, même dans ses épaules Auster n’en sentait pas le vrai poids, mais en la laissant, il ferait clairement comprendre une chose :

Il avait une force surhumaine et cette arme était densément lourde, ce qui déstabiliserait fortmeent l’équilibre d’Auster sur le coup. Pourtant, c’est de ce coup qu’Hisagi profiterait pour resserrer l’étreinte de ses mains !

Crac..

Une sonorité claire, signifiant qu’il venait de briser le bras du Litz et l’épaule de l’agneau.

    - Le Gouvernement vous sera toujours supérieur !
Déclara Hisagi !

Courant vers le trio, Yan ne put que prendre la parole d’une voix forte et franche ! Tirant un coup de feu solennel qui permettrait de créer comme un silence, une accalmie.

    - Cessez le combat !! Nous n’avons ni le Kriss, ni l’aval du peuple, nos soldats sont morts et vaincre ses hommes coûtera la vie de plusieurs d’entre nous révolutionnaires !


Son regard se posa sur Azwelle, avant de terminer par Auster.

    - L’un de nous doit se rendre Auster. Nous ne ressortirons pas gagnants de cette bataille. Nous n’avons pas su coordonner notre action et il est nécessaire d’en payer les conséquences. L’un de nous doit porter le fiasco de cette opération pour permettre aux survivants de partir. Bien que tu sois le chef de cette opération, si tu le désires j’accepte de me faire prisonnier.


Evidemment, on ne s’attendait guère à ce que le leader d’une opération ne revienne de cette opération en annonçant sa débâcle et l’obligation d’avoir dû livrer un de ses hommes pour fuir. Néanmoins, Yan était un adulte ayant déjà vécu bien des choses au sein de la Révolution, alors il comprenait que le jeune Auster ne désir point faire de même. La responsabilité d’un tel retour pour le blond n’annoncerait qu’un climat chaotique au sein du mouvement révolutionnaire pour lui, mais s’il pensait pouvoir surmonter cette tension bien mieux qu’une arrestation, il était libre de la choisir.

Les navires allaient bientôt arriver sur place, sonnant la conclusion de cette guerre. Les civils sortis par le blond déambulaient dans les rues de sang au milieu du peu de guerriers encore en bataille. Les soldats de la garde quittaient lentement le palais, arrivant bientôt dans les villes en trainant un corps.

Spoiler:

Il n’avait pas eu une longue vie, mais il tenta pourtant de la diriger vers un but solennel : mener son mouvement à son sommet.

La rencontre d’Azwelle crédibilisa son choix déjà certain, alors même qu’il avait rejoint la Révolution de Kichiko Jonas. Par la suite, à la demande de celle qu’il voyait comme une véritable prophétesse, il accepta d’infiltrer les rangs de la révolution d’Oulanov.

Aujourd’hui Logan quittait le monde des vivants en ayant participé à cet assaut qui mettrait en lumière sa croyance : Le Constantinisme Révolutionnaire.

Ainsi, même vaincu, ses dernières pensées vinrent à Azwelle, puis à Constantin pour enfin abandonner ce monde sur un sourire qu’il révéla en baissant son masque..

Tout comme Seiran et Josh, avant lui, Auster Litz devait désormais choisir.

Se rendre ou livrer le Tiers.  

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 497401VA4Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 887933Commandant1
Vice-Amirale Kisa Mojoni renommée à 295.000.000 de berrys & Commandant de la Révolution de South Blue Tat Winn primé à 406.750.000 de berrys.

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Auster Litz - Seiran Yurei - Shura Emberys - Josh Aéris  (reste que les blonds c'est bizarre je trouve, pas vous ?)

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Résumé:

Les lieux importants de l'île restent les même ![spoiler]
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Eugene et Eugenie Niveau ?? / Prime ??

Zetsu Ban / Niveau 19 / Renommée 12 M / Fléau en acier
Auster via Pnj

Révolutionnaires :
10 révolutionnaires / Niveau 20 ( 1 est au niveau de l'église) (-2 morts)

Logan Kriess / Niveau 21  / Prime 17M
Ghetis le MJ gentil

Chasseurs de primes :

Lucien / Niveau ?? / Prime 12M
Raki / Niveau 13/ Poing Américain /Prime 5M
-> Shura
Rico / Niveau 20 / Guitare pistolet /Prime 14M
-> Shura

Marines :

Commandante Mio Sakuya / Niveau 22 / Lance détonante/ Prime 22M
-> Seiran
Combat en cours :

- Azwelle Vul Chriss / Niveau 30 / Hallebarde-Epée / Fdd de l'agneau / Observation / Prime 148M
- Yann Tiers / Niveau 27 /Pistolet et sabre / Prime 25M
- 16 prêtres(ses) révolutionnaires / Niveau 15-20

vs

- Colonel Hisagi / Niveau 30 / Force Surhumaine / Claymore / Balle métalique / Armement / Prime 60M
8 Marines / Niveau 15-20
10 CDP / Niveau 15-20
- Guy De MontRoyal / Rapière / Lvl 26 / Renommée 28M
- Soeur Christie / Niveau 29  / RaV des  muscles / Grande épée / Eveil de l'armement / Prime 44M


Des gardes ont été vaincus par Auster et Josh.

Chui La Carte:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Le Trublion
Seiran Yurei
Messages : 88
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 75.255.000 B
Lun 2 Mai - 12:45
AUX PORTES DU RÊVE, AUX TRÉFONDS DU CAUCHEMAR
ft. GROUPE 6 (Josh Aeris, Shura Emberys & Auster Litz)





Le Libérateur n'aura au final libéré rien d'autre que lui-même. Jusqu'au bout sa démarche aura été individualiste, opportuniste et dangereuse pour autrui. Il s'agissait là typiquement du type de personnage contre qui Seiran Yurei souhaitait se dresser, ceux contre qui il s'était originellement engagé dans la Révolution ... jamais n'aurait-il parié en croiser aussi tôt dans sa propre faction. Le Trublion essayait comme il le pouvait de rassurer ses idéaux en se rappelant Mio Sakuya  qui avait commis tant de meurtres sans la moindre considération, voire en y trouvant un certain plaisir. Malgré son changement d'allégeance, l'Ange sans faction devait se souvenir de qui sont ses ennemis et ne pas se dresser contre le mouvement révolutionnaire ... pas encore en tout cas.

Après que son initiative ait été avortée d'un revers de la main par sa cible austère, le jeune homme se reforma au sein de l'igloo. En visant la partie supérieure du dôme par laquelle l'homme au bob essayait de fuir, Yurei rabattait son bras drois vers son torse alors que sa chair commençait à se confonde à son élément. Prêt à attaquer, il fut interrompu par un civil :

- Pouvez-vous nous sortir d’ici et venir aider nos familles à se mettre à l’abri ? Ils ont sortis plusieurs personnes de leur maison.

Jeanzar, l'homme à l'égide, était sorti par l'arrière du dôme selon une technique relativement semblable à celle de son supérieur. Mais alors qu'il devait supposément se charger de l'évacuation des citadins il ressortit bien seul et la queue entre les jambes. En effet, difficile de faire croire la moindre cause au peuple lorsqu'on en n'avait réellement cure. Voilà ce qui se passait quand on se reposait sur des artifices et des pouvoirs et quand la sincérité se dressait sur le chemin de l'ambition personnelle.

Remarquant alors sa chemise ouverte de Marin qui se faisait balayer par les vents au sein du dôme, le Trublion tiltait sur ce qui pouvait éventuellement se dérouler au sein des esprits de ses protégés. Ils devaient sûrement penser qu'une mouette était venue leur porter secours. À mesure qu'Auster Litz s'éloignait, la peur se dissipait. La raison et la réflexion, elles, reprenaient la place qui leur avait été subtilisé par les stratagèmes pernicieux du Libérateur. L'esprit du Rapace blanc aux ailes rouges redevenait un peu plus clair :

- Sans la moindre hésitation. C'est pour ça que je suis ici.

Très vite, le jeune homme prit la tête du cortège et mobilisa ceux qu'il avait réussi à réunir autour de lui.

- Je vais avoir besoin de vous. Contrairement à ce que certains ont pu vous faire faire récemment, vous ne me suivrez pas aveuglément. Même si je suis en tête de file c'est moi qui vais vous suivre, vous me guiderez. Menez-moi chez vous, menez-moi vers vos proches. Je ne sauverai pas vos familles, nous sauverons nos familles.

La neige qui constituait précédemment l'igloo tombait au sol, chutant maintenant que sa fonction de prison sécuritaire d'Auster Litz n'avait plus de sens. Avec la même poudreuse, cela dit, le mi-cornu se créait des ailes partant de son dos pour encercler le cortège qui se tenait derrière lui. De cette manière, il pouvait ceinturer le groupe pour empêcher sa dispersion mais surtout pouvait créer un semblant de protection d'éventuels assauts extérieurs.

- Dernière chose, contrairement à ce que ma tenue pourrait laisser penser je ne suis ni de la Marine ni du Gouvernement Mondial. Je suis Seiran Yurei et je suis un Révolutionnaire qui a décidé de s'opposer à la Conquête illégitime de ce pays. Nous ne sommes pas tous comme Auster Litz, c'est un homme dangereux contre qui je n'hésiterai pas à me dresser, qu'importe la faction. J'ai besoin que vous compreniez que cet homme ne nous représente pas et qu'un jour la vérité fera surface. C'est un opportuniste et à ce titre il a également profité de nous pour servir ses propres intérêts. N'hésitez pas à vous intéresser à la Révolution, à Erwin Dog, Eken Sor ou encore Azwelle vul Chriss mais faites attention aux sources gouvernementales. Si nous l'avons dressé en ennemi ce n'est pas par amour du chaos. Nous avons nos raisons, étudiez-les.

La foule étant en marche, elle passait non loin d'un Jeanzar bien esseulé. Si le sort des civils n'était pas sa principale préoccupation, nul doute qu'une passe d'armes aurait eu lieu entre Yurei et encore une autre personne. Ce dernier semblait être un fidèle serviteur du Litz et portait également la responsabilité de ses actes. Le temps pressant la sûreté du peuple, le Trublion se contenta d'un regard chargé de noirceur en sa direction. L'homme à l'égide et son supérieur se recroiseront peut-être un jour, qui sait ? Et les comptes seront alors réglés à cette occasion. Mais pas aujourd'hui.

En attendant, le cortège déambulait dans les rues cueillant les rescapés et livrant les habitants les plus proches de leur maison. Si certains avaient du mal à marcher ou en tout cas à suivre le rythme de course, nul doute que l'élément du Maudit viendrait leur porter secours en leur offrant une plateforme mobile. Mais alors qu'ils avançaient une question ne cessait de tarauder l'esprit de Yurei : à qui la faute ? Qui était le commanditaire de cette expédition ? Qui s'est légitimement dit qu'il était nécessaire d'aller conquérir cette île dont le peuple n'avait rien demandé ? Jusqu'ici le regard de l'homme des neiges se posait sur Auster Litz mais il y avait une différence entre Commandant et commanditaire. Le Libérateur ne faisait que recevoir des ordres, mais quels en sont les origines ? À moins que ce dernier ne soit encore plus fourbe que ce que Seiran Yurei pensait ? L'opération ayant lieu sur les mers du sud, le seul organisateur ne pouvait être que Tat Winn, a priori. Mais était-ce si simple que ça ? Aucune réponse n'était à portée du jeune homme qui devrait alors se contenter de suppositions et pistes de réflexions.


Résumé:
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Josh Aéris
Pirate
Josh Aéris
Messages : 54
Race : Humain
Équipage : NA

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue19/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B.
Jeu 5 Mai - 12:38
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar

Auster, Seiran, Shura

Le chaos règne en maître et c’est la première fois que tu assistes avec effroi à une véritable scène de guerre. Pas seulement un instant de détresse où des gens combattent pour leur vie, mais bel et bien un instant de gloire où chacun se bat pour ses idéaux. Cela dépasse ce que tu as déjà vu, mais chacun des protagonistes semblent se battre avec une volonté qui dépasse ce que tu as déjà expérimenté. C’est peut-être ça, l’effet qu’à le monde extérieur sur les autres ? Les cris grinçant de tes blessures coulent le long de tes plaies, mais tu ne peux pas t’arrêter, tu dois poursuivre ta route.

Depuis les hauteurs de la ville, seul échappatoire, bref instant de répit puisque personne ne semble t’avoir suivit ou alors tes sens sont suffisamment embrouillés pour ne pas le percevoir, tu distingues différents navires. La marine, avec sa voile blanche et son symbole bleu semble affronter avec panache un étendard que tu ne connais pas, à la différence du pavillon noir des pirates de l’île que tu reconnais grâce à tes recherches à la bibliothèque et aux archives. Un pavillon allié ? Vous faites partie du même camp, mais il a été prouvé à maintes reprises dans les ouvrages à travers de réels exemples que cela ne suffit pas à unir les fronts. C’est peut-être une sortie de secours dangereuse mais parfaite ? Après tout, ils se dressent contre le pouvoir royal que tu as voulu combattre et contre le gouvernement mondial, même si tu es un voleur étranger, tu pourras peut-être obtenir un endroit sûr où te reposer.

Sur le port, tu distingues brièvement le mastodonte de la marine que tu as esquivé lors de ton entrée dans le palais qui se bat avec une femme agneau très impressionnante. Divers protagonistes s’affrontent et semblent essuyer de terribles blessures comme cet homme à la massue et aux cheveux étoilés. Tu n’as remarqué qu’après sont assaut l’homme en panoplie Boune, même si elle est dédiée aux levels 1 sur Dofus après les quêtes d’Incarnam, tu te doutes que celui qui la porte est robuste et courageux pour venir affronter Hisagi. Il s’agit du Auster Litz dont tu as entendu parlé à plusieurs reprise, mais dont tu ignores tout. Tu espères qu’il a over toutes les stats de sa pano pour pouvoir se confronter à un tel mastodonte, toi tu préfères clairement faire profil bas, tu n’es encore qu’un stuff aventurier incomplet (personnage en mousse). Les flammes étincelantes d’un oiseau enflammé font miroiter dans ton regard une certaine grandeur que tu n’as pas encore perçu jusqu’ici, pourtant le spectacle est violent et tu dois poursuivre ta course. Tu reconnais du coin de l'oeil les cheveux fluffys du moustache qui t'as pied-bouche sans détour, une cible à absolument éviter si tu ne veux pas retourner dans la prison du palais.

Le navire pirate est assez éloigné des côtes, tu dois partir avec ton navire, qu’importe les risques. Tu ne sais pas ce que font Palmyre et les autres, mais de toute évidence, tu espères qu’ils sont cachés ou se sont éloignés un peu de la zone principale de combat. Ton plan, quoi que bancal est de rejoindre les pirates de l’île avec ton navire, essayer d’obtenir leur soutien afin qu’ils acceptent de repartir avec toi et ton petit équipage. Tes jambes sont encore en bon état malgré des blessures superficielles, tu devrais pouvoir rejoindre ton navire. Tes capacités physiques en forme hybrides sont renforcées et tu comptes bien profiter de cet avantage.

Tu poursuis ta course en esquivant tous les opposants possibles, tu ne peux plus combattre, tu en es même incapable sans l’usage de tes bras et les actuelles blessures que tu subis au cou. Tu vois ton navire et hurle tant bien que mal.
PALMYRE, ON SE CASSE !
Il y a avec toi ton loup épéiste et le dévoreur des ruines, mais hors de question qu’ils rejoignent le combat. Ce navire volé à la marine est ta seule porte de sortie et rejoindre les pirates ta seule option de survie. Tu as des informations et un objet qui peut grandement intéresser leur quête. Le vol de Kriss pourrait avoir des conséquences sur la capacité du roi à protéger les trésors nationaux du pays ainsi que la force du gouvernement mondial à assurer la sécurité de l’île ?

Le plancher de ton « navire » offre une certaine sécurité, mais vous n’avez pas quitté le port pour autant.
Allez Palmyre, on y va, on fait tout démarrer et on se tiredans cette direction, rejoindre, je l’espère, des alliés.
Tu parles difficilement et à toute vitesse, si bien que tu dois te répéter. Ton état catastrophique fait peine à voir.
Je t’expliquerai, mais on dégage d'ici ! Puis faut mettre un pavillon blanc, ça nous offrira une chance de pas s'faire couler!
Tu prends la direction de la piaule où vous avez le nécessaire de soin, à la recherche de l’alcool à désinfecter pour nettoyer les plaies et essayer de bander tant bien que mal. Le dévoreur vient tant bien que mal t’aider dans ton office. C’est douloureux, tu retiens divers hurlements à chaque brûlure désinfectante et les bandages sont grossiers, s’imbibent, mais il faut stopper les écoulements de sang.
Putain de merde !
Le Rakai Mara à ta ceinture est tout ce que tu as ramené de cette journée. Cette escale, supposée anodine à changer ta perception du monde pour le reste de ton existence.

Tu ne sais pas comment tu vas aborder les pirates de l’île, mais avec cette caravelle de la marine, même si tu as enlevés les signes distinctifs, tu dois absolument lever le drapeau blanc, rien n’est autrement possible. Tu ne vois aucune autre option possible même.

C’est pour toi le départ de l’île, mais peut-être pas la fin de l’aventure avec Ra no Kuni. Tu as l’espoir que ces pirates pourront t’aider, qu’ils ne seront pas cruels et avides, tu espères ne pas courir dans une autre désillusion.


Résumé:
Josh Aéris
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 66
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue19/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 21.375.000 B
Dim 8 Mai - 0:32

Elle ne comprit pas au début. Du moins, pas tout de suite. Ce qui n'était censé que traverser le joug de ses flammes sans meurtir la chair qui s'y dissimulait, transformée par leur protectorat, y parvient malgré tout ; une fois de plus qui fit naître et grandir cette graine de doute dans son esprit. Elle ignorait quelles attaques pouvait frapper, quelles pouvaient être rabattues d'un revers de la main – comment l'aurait-elle pu, elle qui ignorait encore tout de son pouvoir ?

Lorsque la lame de la religieuse s'abattit sur son corps, elle lui sembla trancher ses chairs comme si elles ne furent qu'une simple roche sur son chemin. Un hoquet de surprise échappa à ses lèvres, mêlé aux éclats de douleur courant et mourant le long de ses veines – mais elle je s'arrêta pas. Elle ne le put. Ce cadeau qui lui fut donné par tant d'inadvertance, plus miracle que don ayant érodé des années de vies, avait déjà languit du contact de ses plaies ; il leur adjoint le toucher d'un amant dont l'on redoutait la présence pour la simple raison qu'il venait gommer une douleur que l'on se refusait à devoir subir.

À l'aube de la rivière de Toulouse, le regard d'océan de la jeune femme se hissa jusqu'à la silhouette de cet inconnu revêtant les couleurs d'un allié. Elle le vit transpercé par son joug, au plein coeur de son flanc où tant de vie demeurait pour ceux n'ayant le pouvoir de régénérer chaque meurtrissure de ses chairs. Le corps de Guy paru disparaître, un instant, si bien qu'elle cru rêver ; mais la menace de sa lame se fit bien assez tôt sentir dans l'ombre de l'échine de l'invidivu.

Du coin de l'œil, elle distingua, alarmée, la courbure du dos de Christie redresser le poids de son arme dans sa main : une claymore qui n'eut, à cet instant, d'autre but que de dévorer une âme laissée à son sillage.

Malgré elle, elle vit dans ce regard dévoré celui que tint un jour Alexei – d'un fer troqué contre le coup retentissant de la poudre. Dans sa victime, celui qui y laissa un jour la vie. Ce fut viscéral, irréfléchi : une réaction presque instinctive qu'un traumatisme avait gravé au sein de sa chair tel un ouvrage de vie insufflant la main de l'artiste au prix de son équilibre d'esprit. Cette jambe autrefois presque fendue par son étaux s'appuya de tous ces nerfs et muscles réforgés par le concours des flammes au plus près des lames de bois couvrant le pont  – et bien que ce ne fut une idiotie désespérée, sa silhouette possédée par la crainte s'éleva au-devant de celle de Sawyer, dans le seul but de lui épargner la douleur d'une telle fin.

Celle qu'elle aurait tant voulu empêcher à son amant sans jamais le pouvoir.

En écho à sa bêtise, la morsure du métal lui fit grâce d'autant d'irréverence qu'elle ne lui en démontra alors : son abdomen fut perforé par les contours de la lame, d'un buste empoigné à l'image d'un porte-étendard signifiant leur victoire. La souffrance revint hanter ses membres, embrumant davantage son esprit affaibli par tant d'échecs et d'épuisement... bien qu'elle n'eut l'occasion de s'attarder sur sa présence. Son corps fut projeté au-devant du port pour trouver un autre des bourreaux destinés à son audace. Un choc heurta son crâne, si violent qu'elle cru à cet instant qu'il ne s'agissait nullement que du boulet qui lui avait tant de fois occis le flanc au coeur des dédales de cette ville – à la différence qu'il ne s'agissait que d'une poignée humaine, recouverte de ce Fluide dont elle ignorait encore tout, jusqu'à l'existence.

Après cela, rien n'eut tellement d'importance. Si la douleur revint hanter des membres à lui arracher sur ses lèvres le prix de sa peine, elle l'ignora. L'inconscience avait révoqué le contrôle de ses muscles comme de son être ; avait sommé son esprit de cesser de rechercher ce fantôme avec tant d'ardeur. Il n'y avait plus d'âme à protéger qui n'avait pas déjà trépassé dans ses souvenirs ; plus de remords à vouloir bercer sur les courbes d'un navire hagard sur l'océan.

Là, où son corps siégeait dans un cocon divin de cendres et de flammèches ardentes, où l'azur et l'or gonflaient sans cesse son corps de leurs bénédiction, Shura avait retrouvé les berges des seules abysses qu'elle désira jamais qu'elles ne l'engloutissent : celles d'Okeanos, où elle savait qu'il finirait par l'attendre de son vivant comme de son trépas.

Peut-être était-ce pour cela qu'elle se montra si pleine de fougue ou de courage, d'idiotie comme de désespérance ; là où Yann Tiers avait aperçu de la bravoure ne se trouverait peut-être que le vain espoir de pouvoir le rejoindre bien plus tôt. Une maigre, si frêle partie d'elle-même éprouvait ce désir – mais à l'ombre de la solitude qu'il laissa dans son sillage, elle s'était laissée charmer, inconsciemment, par une telle promesse de se voir cerner de ses bras dans l'autre monde.

L'expérience saurait tarauder cette folie des murs de l'ambition : aujourd'hui, elle n'était qu'une simple recrue parmi tant d'autres éprouvant son échec comme celui d'autrui.

récapitulatif:

_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2820

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 15 Mai - 13:59


Le choix du faucon blanc ne serait point oublié par les habitants qu’il avait choisi d’aider. Alors même qu’il révélait son appartenance à la Révolution, tout en cherchant à nettoyer le nom de plusieurs pontes de cet ordre. Il ne niait point l’implication du dirigeant de son opération et cherchait plutôt à créer une sorte d’ouverture d’esprit chez ceux qu’il avait sauvé.

Ainsi, alors même que les assauts prendraient fin le blondin aurait le champ libre pour sauver un maximum de villageois, les menant en lieu sûr par la suite tout en se voyant gratifier de leurs salutations les plus sincères. Si cette population constantiniste devait effectivement être rodée à détester la Révolution, l’aide de cet homme mêlée à la présence d’Azwelle Vul Chriss allait pour sûr renforcer l’idée de le Constantinisme était la bonne voie. Certains trouveraient sans doute un plus grand intérêt vers le Constantinisme dit Révolutionnaire, tandis que d’autres en resteraient à la voie dite classique. Dans tous les cas, c’était de potentiels nouveaux adeptes que le blond venait de créer sans le savoir.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 UnknownAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Ypdt
Guy Mont-Royal chasseur de primes et Soeur Christie, Chasseuse de l'Alliance des Chasseurs de Primes.
    - La Révolution ne pourra jamais dominer ce monde, apprends-le.


Dirait le chasseur de primes, répondant au doux nom de MontRoyal. Il avait vu bien des tentatives de la part des criminels, mais il avait aussi vu que ces individus n’étaient en rien capables de choses constructives.

Sœur Christie eut comme un souffle de soulagement en voyant cette nouvelle victoire et s’apprêtait à porter main forte à Hisagi lorsque le Litz annonça enfin sa rémission. Désireux d’assumer le poids de ses choix c’est par une révérence respectable qu’il offrait sa vie à la Marine afin de sauver les siens.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 85c6ef10 Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Consta27
Le Colonel Hisagi, Sauveur du Marché aux esclaves de Shabaody, renommée de 60 millions. & Azwelle Vul Chriss, Leader du Mouvement Révolutionnaire Constantiniste

Pourtant, comme une sorte de poignard planté dans le dos, il décida d’insuffler la colère chez Azwelle juste après. Celle-ci n’étant pas spécialement en mesure de combattre davantage, elle vint se libérer de l’étreinte d’Hisagi et prendrait la parole.

    - Hisagi ! Ne crois pas l’emporter au paradis ! La Révolution parviendra à renverser l’ordre établi un jour ou l’autre sache-le ! Que tu le veuilles ou non, le peuple ouvrira les yeux ! Parce que le Gouvernement que vous menez est celui des nobles et non celui du peuple !


C’était par cette pugnacité forte que la colère insufflée en elle se manifesta ! Ainsi elle écarta Hisagi d’un puissant coup de tête !

    - Laissez nos unités revenir au port et ensuite nous partirons.
Déclara-t-elle !
    - Pas si vite ! Azwelle, il faut tout de même que nous menottions Auster.
Rétorqua la Sœur Christie qui vint menotter l’individu en question.

Le repli serait finalement ordonné par la révolution, les maigres révolutionnaires constantinistes revenant tant bien que mal sur leur navire.

De son grand corps longiligne, la Nonne se rendit jusqu’à celle qui avait vaillamment combattu pour sa cause, Shura. Se penchant vers elle pour la scruter du regard, elle eut un léger sourire et prit la parole d’une voix plus douce.

    - Ne crois pas que je ne t’ai pas reconnu petit phénix, Shura. Tu as vaillamment combattu pour notre cause. Notre dessein est encore plus grand que ce qu’imagine ce monde, voir irréaliste, mais nous y parviendrons, réformer le Gouvernement par la croyance.


Alors, elle se redresserait et regardait le village…

    - Logan n’est pas revenu et je ne ressens pas sa voix… Sa volonté perdurera tout de même en nous, son sacrifice a permis l’éveil de notre croyance c’est une certitude. Désormais, il me faut un bras droit pour m’épauler dans nos nouveaux objectifs…
Son regard se posa sur Shura de nouveau, puis elle observa l’ensemble de ses hommes, avant de finalement demander à ce qu’elle soit rapatriée sur le navire.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 497401VA4Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 887933Commandant1
Vice-Amirale Kisa Mojoni renommée à 295.000.000 de berrys & Commandant de la Révolution de South Blue Tat Winn primé à 406.750.000 de berrys.

C’est dans un affrontement des plus sanguins que les navires gouvernementaux et révolutionnaires arrivèrent sur l’île ! Démontrant un combat d’une rare intensité entre Tat Winn et Kisa Mojoni ! Les coups du tigre véloce venaient faire trembler les lames de la demoiselle !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 General2
Yan Tiers, Recruteur de la Révolution

Néanmoins c’est par l’appel conjoint de Yan Tiers et Hisagi qu’ils arrêtèrent. La Révolution avait perdu et cette forme d’abandon pour permettre la fuite était bien souvent pratiquée en temps de guerre. Poursuivre la bataille n’aurait été au privilège de personne. Le Gouvernement aurait certainement vaincu, mais au prix de lourds sacrifices. De ce fait, cette victoire était plus qu’acceptable, considérant l’absence de perte civile.

C’est au côté de Tat Winn que l’ensemble des forces du Litz repartirait, notamment Yann Tiers, mais aussi Jeanzar et Sawyer rapatrié d’urgence. Malheureusement Auster, dit Le Libérateur, serait quant à lui, dans les cages du navire gouvernemental le rapatriant vers une destination certaine : Hell’s Gate.

Seiran aurait quant à lui plusieurs possibilités, puisqu’il pouvait aussi bien repartir aux côtés de Tat Winn que repartir aux côtés d’Azwelle.

D’un côté se tenait ainsi le Commandant de la Révolution de South Blue, un mouvement mené par Eken Sor, Leader de la Révolution des Seas Blues, mouvement le plus proche de la volonté du feu « Terroriste » Arias.

De l’autre côté se tenait la Dirigeante de la Révolution Constantiniste, nouveau mouvement émergeant de la disparition de Kaiten-Su. Basé sur l’idée que le constantinisme actuel ferait en vérité fausse route, elle souhaite réformer le Gouvernement par la révision de ce culte.

L’homme choisirait-il de ces navires ou préfèrerait-il se débrouiller par lui-même dans ce monde en constante expansion ?

La population se remettrait assez aisément de cet assaut, bien que l’arme royale ait été dérobée. Les gardes avaient effectivement remonté l’information, mais l’homme qu’il avait décrit, mais aussi celui décrit par MontRoyal ne correspondait à aucun des révolutionnaires. Par les informations qu’il avait, MontRoyal pu même confirmer qu’il ne s’agissait pas d’un révolutionnaire.

Cet homme répondant au nom de Josh deviendrait bientôt l’ennemi principal de Ra No Kuni, le « Voleur du Trésor ».

Introuvable sur l’île, le maudit du fruit du rat arriverait alors face au navire un peu plus imposant que le sien, dont une corde lui serait lancé afin qu’il remonte. Il pourrait trouver cela étrange, mais pourtant ce n’était pas là la chose la plus surprenante.

Le jeune homme en avant du navire n’était autre que Krisna dit « Tigre de Rivière ». Accueillant celui qui devait être assez déstabilisé, c’est par une poignée de main qu’il serait accueilli.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Pirate10
Krisna, dit le « Tigre de Rivière », primé à 58 millions de berrys.

    - Josh n’est-ce pas ? Cinta nous a prévenus de ton arrivée, je suis Krisna, capitaine des pirates de Ra No Kuni. Sois le bienvenu parmi nous, voleur du Rakai Mara. Es-tu prêt à libérer notre peuple ?


Sonnant l’ordre de retraite, le navire de Josh serait raccordé à celui de Krisna pour reprendre rebrousser chemin une bonne fois pour toute.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Guymon10
Guy de MontRoyal

Assis dans sa loge, Guy MontRoyal prendrait alors son escargophone, dument raccordé à un escargophone blanc, sonnant un appel à un homme alors silencieux dans sa « chambre » d’accueil pour la Rêverie…

Spoiler:

    - Auster Litz a été capturé conformément à vos attentes, je vous laisse le soin d’en informer la Division Scientifique. Le monde sait désormais qu’il est, avec Tucker Law, le Libérateur du Pickles.
Expliqua MontRoyal.

    - Bien, la Division Scientifique sera ravi de l’apprendre, après tout c’est à cause de lui qu’Extinction a pu faire tant de mal au monde et que la technologie des chimères n’a pu être récupérée intacte.
Raccrochant par la suite son escargophone, le Roi libéra un soupir, avant de se vêtir de son apparat royal, quittant sa loge pour retrouver les autres souverains.

La nuit tombée, le peuple de Ra No Kuni n’oublierait jamais cet affrontement sanglant dont le jour serait nommé « La Bataille du Kriss Royal ».

Symboliquement une fine pluie vint cueillir l’île aujourd’hui en pleurs.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Auster Litz - Seiran Yurei - Shura Emberys - Josh Aéris  (reste que les blonds c'est bizarre je trouve, pas vous ?)

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Move d'Auster vu avec lui

Vous pouvez conclure librement, ceci est officiellement le post de clôture du groupe 6 !

Les lieux importants de l'île restent les même ![spoiler]
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Eugene et Eugenie Niveau ?? / Prime ??

Zetsu Ban / Niveau 19 / Renommée 12 M / Fléau en acier
Auster via Pnj

Révolutionnaires :
10 révolutionnaires / Niveau 20 ( 1 est au niveau de l'église) (-2 morts)

Logan Kriess / Niveau 21  / Prime 17M
Ghetis le MJ gentil

Chasseurs de primes :

Lucien / Niveau ?? / Prime 12M
Raki / Niveau 13/ Poing Américain /Prime 5M
-> Shura
Rico / Niveau 20 / Guitare pistolet /Prime 14M
-> Shura

Marines :

Commandante Mio Sakuya / Niveau 22 / Lance détonante/ Prime 22M
-> Seiran
Combat en cours :

- Azwelle Vul Chriss / Niveau 30 / Hallebarde-Epée / Fdd de l'agneau / Observation / Prime 148M
- Yann Tiers / Niveau 27 /Pistolet et sabre / Prime 25M
- 16 prêtres(ses) révolutionnaires / Niveau 15-20

vs

- Colonel Hisagi / Niveau 30 / Force Surhumaine / Claymore / Balle métalique / Armement / Prime 60M
8 Marines / Niveau 15-20
10 CDP / Niveau 15-20
- Guy De MontRoyal / Rapière / Lvl 26 / Renommée 28M
- Soeur Christie / Niveau 29  / RaV des  muscles / Grande épée / Eveil de l'armement / Prime 44M


Des gardes ont été vaincus par Auster et Josh.

Chui La Carte:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Josh Aéris
Pirate
Josh Aéris
Messages : 54
Race : Humain
Équipage : NA

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue19/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue13/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (13/60)
Berrys: 16.000.000 B.
Lun 16 Mai - 13:02
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar

Auster, Seiran, Shura

Après avoir « soigné » tes plaies, tu remontes sur le pont du navire, à l’avant, où vous avancez avec une certaine réserve. Ton état déplorable ne te rend pas hommage, mais il faut garder la tête haute en dépit de ta fierté piétinée. Un soupire aux lèvres, tu laisses tes doigts agripper la garde du Rakai Mara. Le navire pirate se révèle être plus grand que le tien, ce qui est logique. Quelques figures se distinguent, dont une chevelure bleutée. Tu jettes un œil à ton équipage de fortune qui a de quoi surprendre, peut-être même qu’il fait peine à voir.

Tu réceptionnes alors la corde avant de l’attacher solidement à l’avant du navire. Ce n’est pas à eux de venir à toi, mais l’inverse, c’est pourquoi tu montes sur la proue du navire pour entamer ta venue jusqu’aux pirates. Tu es un peu sur la défensive sans savoir à quoi t’attendre et quoi faire si ces pirates sont mal intentionnés envers toi. Un petit geste de la main envers Palmyre se veut rassurant ainsi qu’un petit sourire crispé.

Tu rejoins alors le navire en limitant les gestes inutiles pour te préserver, tu réponds à la poignée de main de l’homme devant toi. Jeune, beau et il respire une force que tu n’as pas, que tu n’as même jamais eu.

C’est une poignée chaleureuse, aimable et courtoise, elle te rassure, sa voix claire et aimable, dénudée d’animosité est rassurante. Tu as un petit sourire à la mention de ton titre, c’est vrai, tu es le voleur du trésor national de l’île. Tu tousses un peu, entre fatigue et douleur avant de répondre à ses propos.
PALMYRE, ON SE CASSE !
Il y a avec toi ton loup épéiste et le dévoreur des ruines, mais hors de question qu’ils rejoignent le combat. Ce navire volé à la marine est ta seule porte de sortie et rejoindre les pirates ta seule option de survie. Tu as des informations et un objet qui peut grandement intéresser leur quête. Le vol de Kriss pourrait avoir des conséquences sur la capacité du roi à protéger les trésors nationaux du pays ainsi que la force du gouvernement mondial à assurer la sécurité de l’île ?

Le plancher de ton « navire » offre une certaine sécurité, mais vous n’avez pas quitté le port pour autant.
Je suis Josh Aéris, capitaine de l’équipage des… On a pas encore de nom. Je… Je suis soulagé de voir des visages amicaux après cette journée. Je n’ai pas renoncé à l’objectif que je me suis fixé en découvrant l’histoire et votre culture.
Ta poigne s’affirme sur celle de Krisna.
Nous parviendrons à libérer votre peuple, à faire ne nécessaire face au gouvernement mondial. J’ai cru comprendre que les combats arrivaient à terme, les forces en vigueur vont bientôt se disperser, je crois que la révolution à perdue.
Tu tousses à nouveau, te pliant de douleur d’un coup, l’adrénaline s’est atténuée, c’est certain, l’arrivée dans un droit sain et sécurisant à abaisser la production l’hormone de survie.

Vous quittez définitivement « La Bataille du Kriss Royal », comme elle sera appelée dès à présent. Ton navire guidé par celui de Krisna, vous partez pour un lieu bien plus calme.


Résumé:
Josh Aéris
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Le Trublion
Seiran Yurei
Messages : 88
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 75.255.000 B
Mer 18 Mai - 12:08
AUX PORTES DU RÊVE, AUX TRÉFONDS DU CAUCHEMAR
ft. GROUPE 6 (Josh Aeris, Shura Emberys & Auster Litz)





La pluie tombe sur le pays alors que l'espoir renaît. La ville n'a pas été prise, l'opération a été un fiasco mais au final peut-être que cela était pour le mieux. Seiran Yurei n'aurait pas pu supporter d'imposer un régime à ceux qui ne l'avaient pas demandé, à savoir l'ensemble de la population. Des gens sont morts, sûrement trop, mais le bilan aurait pu être plus lourd et à son échelle le Faucon Blanc a pu agir et sauver quelques personnes. Il avait définitivement empêché Mio Sakuya d'exploser d'autres crânes de Révolutionnaires, quelques soldats de sa faction avaient également été portés à l'inconscience plutôt qu'à la mort lors de son infiltration. Mais surtout, il avait arraché des civils innocents de la main d'Auster Litz et leur avais permis d'avoir un autre regard sur l'Armée Révolutionnaire.

Il pouvait le dire, Yurei était fier de lui. Il avait su rester fidèle à ses principes jusqu'au bout et dès le début en défendant une autre approche du plan de conquête et en s'y désolidarisant. Il avait désobéi aux ordres et avait cessé de contribuer à l'effort de guerre et la finalité, au moins, lui convenait. Auster Litz finirait en geôles et la Révolution rentrerait chez elle selon cet accord. Du moins, si la Marine respectait sa part du marché. Malgré tout, il restait difficile de ne pas penser à ces vies perdues. Certes, chacun s'était engagé dans son camp respectif en connaissance du risque que cela imposait mais ce choix se limitait à chacun, pas aux familles qui seront affectées par leur perte. Un semblant de réconfort brillait, encore une fois, dans la sauvegarde des civils qui eux n'avaient pas eu le choix de cette mêlée.

Une nouvelle question se posait, celle du départ. Avec qui rentrer ? Azwelle Vul Chriss ? Tat Winn ? Seul ? A priori, la responsabilité de cette invasion pouvait être incombée au Révolutionnaire de la mer australe alors pourquoi pas demander à rendre des comptes ? Yurei avait-il seulement son mot à dire dans tout cela ? Oui, ce n'était pas la Marine, chaque personne qui avait participé à cette opération avait son mot à dire et le Trublion se battrait durement pour faire respecter ce droit à l'avenir. Alors une fois que chaque habitant de Ra à sa portée avait pu être sauvé et que l'accord avec les Mouettes était scellé, le jeune homme se rendrait du côté de Tat Winn et déclinerait son identité, matricules et le moindre justificatif nécessaire à son allégeance et ferait tout son possible pour pouvoir s'adresser à Tat Winn.

Yurei s'inscrivait dans la Révolution de l'Ombre, avec quelques regards timides parfois lancés vers celle d'Oulanov. Mais s'il s'était désolidarisé durant la tentative de Conquête, il n'était déjà de base pas lié au mouvement des Blues représenté par Eken Sor, Tat Winn et Auster Litz. Les choses se limiteraient donc à une simple animosité et non pas une désertion puisqu'il n'avait de comptes à rendre à aucun de ces trois là. Cela dit, le Trublion aura retenu une leçon : il ne compterait plus sur autrui pour porter ses propres idéaux. Alors qu'il idéalisait précédemment la Révolution, il comprenait à présent que sa véritable allégeance ne se trouvait qu'en ses propres idéaux. La Révolution n'était là, pour Yurei, que car c'était la faction qui correspondait le mieux à sa propre philosophie mais personne d'autre que lui-même ne pouvait véritablement porter ses pensées. Il n'hésiterait pas à la faire passer en premier à la moindre contradiction. D'ailleurs, non, ses idéaux passeront dès à présent en premier qu'importe puisse être la situation. Ce sera à la Révolution de s'adapter à ses aspirations, car lui ne fera plus jamais l'inverse. Nul doute que les Verts n'avaient que faire des sentiments de Yurei alors il n'y avait qu'à espérer que le sort soit favorable au Trublion.


Spoiler:
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Sauter vers: