-9%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et manettes Joy-Con ...
319.99 € 349.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 1 Oct - 19:17



D’une architecture assez « indonésienne », l’île de Ra No Kuni était, depuis des temps immémoriaux, la nation majeure de sa région maritime au sein de South Blue, le manque de ressources de l'archipel a toujours posé des problèmes financiers aux différents souverains, les Susuhunans, qui se sont succédés à la tête de la nation au fil des générations. Se trouvant parmi les nations aisées, son importance dans le monde ne fait  aucun doute.

Son actuel souverain, Balitung, fut l'un des premiers soutiens du Constantinisme, avant même que cette religion ne se répande dans la population. Cette ancienneté comme soutien de cette foi lui assura par la suite la vassalité de différents nobles majeurs et permit la prospérité de son peuple désormais largement converti au Constantinisme. Désormais l’île détient de multiples accords commerciaux, ce qui en fait un lieu d’importance. Néanmoins, cette multiplicité d’accords diverses créa un certain clivage au sein du peuple, certain pensant que cela risquait de soumettre le peuple à d’autres nations, alors que d’autres voyaient ces liens en bien. C’est ce qui poussa la naissance de choses  comme les pirates de Ra no Kuni qui vadrouillent dans la zone et cherche à s'extraire de l'influence royale pour mener leur vie comme ils l'entendent.

Cette île compile des plaines et des forêts assez denses, néanmoins en ce jour c’était la ville elle-même qui serait la zone d’importance. Ainsi, le tout commençait par un port assez large et peuplé de multiples navires, puis de la grande ville.  Les maisons étaient généralement faites de toits de pailles, mais elles étaient pourvues d’ornements somptueux et de différentes dorure, c’était comme si la simplicité de la pauvreté avait fusionné avec la richesse. Il y avait bien entendu des commerces, avec des bâtisses plus grandes en termes de superficie ou avec quelques étages. Et enfin, se tenant légèrement en hauteur par rapport à la ville, car construit sur un immense rocher, on retrouvait le grand palais, parcouru de dorures multiples, tandis que plusieurs escaliers y menaient. Le lieu était donc assez facile d’accès, mais dûment protéger ! Une grande allée séparait la ville en deux et menait directement au palais, plusieurs civils y passaient, elle menait également au port, bien entendu.

De plus, en l’absence du souverain, le Kriss Royal, une arme impériale était lourdement protégée au sein du palais, certains récits présentant cette arme comme l’un des meitous des cinquante, sans que personne n’ait pu s’assurer de la véracité de ces faits, car le roi ne laissait personne s’en servir ! Cette arme était le symbole même de la royauté de Ra No Kuni, la preuve même que son possesseur gouvernait l’île !

Ce pays grandissant constituait donc une bonne cible pour la Révolution et pour cause, reprendre une zone venant d’être marquée par le Constantinisme serait la preuve de la supériorité de la Révolution de South Blue, sur cette religion qui gangrenait cette mer plus que n’importe qu’elle autre Blues !

C’est pour cette raison que Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue appela Yann Tiers, le recruteur de la zone South Blue ! Celui même qui avait épaulé Auster Litz dans sa récupération de multiples chimères à Time End ! C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il invita à Auster à participer à la mission avec lui. Les deux hommes étaient donc réunis dans une des habitations, avec discrétion, étudiant un plan de la ville.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] General2
Yan Tiers, Recruteur de la Révolution de South Blue, primé à 25.000.000 de berrys.

    - Bien, l’objectif est simple, nous devons vaincre les gardes du palais et récupérer  le Kriss Royal, afin d’asseoir notre « contrôle » sur l’île. De plus, il nous faudra mettre la main sur les archives du pays. Elles sont situées dans le palais et d’après nos informations elles prouvent différentes expropriations perpétrées par le souverain pour mieux asseoir l’autorité constantiniste. Le pays est moins protégé que d’habitude donc c’est le moment parfait, en revanche, il ne faut pas exclure la présence de marine ou de chasseurs de primes malgré tout ! En revanche, comment attaquons nous ? De front ? Discrètement ? Par une émeute du peuple ?


Yann Tiers laissait suffisamment d’ouverture à Auster Litz pour proposer un plan. Avec eux il y avait une dizaine de révolutionnaires qui attendaient patiemment les ordres.

    - J’oubliais, mais nous avons reçu le soutien de la Révolution d’Oulanov, il a envoyé un de ses hommes briefer d’autres recrues.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Logan10
Logan Kriess, Révolutionnaire de North Blue, primé à 17 millions de berrys

En effet, non pas dans une habitation cette fois-ci, mais sur l’un des ponts du port, Logan Kriess, un jeune révolutionnaire se tenait là avec deux nouvelles recrues révolutionnaires qu’on lui avait envoyé, en la personne de Shura et Seiran. Leur navire venait d’accoster, un navire banalisé.

    - Bienvenue à vous, comme vous le savez le but de cette opération est de reprendre Ra No Kuni pour la Révolution de South Blue, afin d’asseoir sa puissance. Tat Winn, le commandant de cette Blues n’arrivera qu’une fois l’assaut lancé. Nous sommes épaulés de Yann Tiers et Auster Litz, Le Libérateur pour cette mission. Néanmoins, d’après les informations dont nous disposons il y aurait déjà des chasseurs de primes présents sur l’île… Dont l’une se fait déjà remarquée.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Ypdt
Soeur Christie, Chasseuse de l'Alliance des Chasseurs de Prime, renommée de  44.444.444 de berrys.

Et pour cause, celle que l’on surnommait « La Confessée » ou  Sœur Christie, marchait librement dans les rues de la ville. Son immense épée dans son dos et ses quelques protections tranchaient avec sa tenue de nonne. Pourtant c’est avec beaucoup de joie que le peuple l’acclamait et la reconnaissait comme protectrice en ces jours sombres ! La présence de cette femme rassurait car elle était connue comme étant l’une des membres de l’alliance des chasseurs de primes de Mijushike.

Marchant tout en priant le peuple admirait sa foi, tandis qu’elle prenait la grande allé traversant la ville.

    - Dès que Yann nous aura donné le signal, nous devrons les attaquer. L’idée est simple, l’unité de Yann pénétrera le palais par tous les moyens possibles et pendant ce temps nous devrons attirer au maximum l’attention sur nous. Il est à supposer que Christie n’est pas seule ! Si vous avez besoin de faire un tour de la ville c’est le moment.


En effet la ville regorgeait d’individus, mais les tenues indonésiennes permettaient de rapidement remarquer une personne qui trancherait avec le décor.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Mio10
Commandante de la Marine, Mio Sakuya, renommée de  22 millions de berrys

Par exemple la jeune guerrière, qui venait de passer dans la même rue que Marvin Ox et Josh Aéris,  tranchait nettement avec le décor, portant une sorte de robe pourvu de protection, elle arborait un manteau de commandante de la Marine. Elle portait une énorme lance dans son dos et semblait particulièrement aigrie. Pourtant elle était reconnaissable, il s’agissait de Mio Sakuya la sœur de la révolutionnaire Mia Sakuya ! Cette sœur même qu’elle détestait et souhaitait étriper d’après les dires d’autrui ! Elle détestait la révolution plus que tout !

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Raki10
Raki, chasseur de primes, renommée de 5 millions de berrys

De même Tokugawa, assez proche de ce qui semblait être une grand marché, pourrait remarquer la présence d’un homme masqué qui s’amusait à parier de l’argent sur le fait qu’il pouvait mettre n’importe qui K.O., une petite dizaine de personnes agglutinées autour de lui pour parier qu’ils survivraient à son uppercut ! Il s’agissait du chasseur de prime Raki ! Encore tout jeune, il pouvait tout faire pour de l’argent !

Il y avait une véritable affluence dans la ville, avec des commerces majeurs comme, une forge, une grande place marchande, plusieurs chantiers navals et une bibliothèque relatant l’histoire du pays et bien entendu un grand temple constantiniste où il y avait une bonne affluence.

Ce peuple vénérait le Gouvernement principalement par la prière de Saint-Constantin, même si d’autres préféraient prier le Gouvernement Mondial lui-même, la majorité s’adressait plutôt à sa « représentation vivante ».

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Consta27
La Nonne ?

    - Il y a tant de façon de vénérer Saint Constantin, mais la finalité est la même, il assure la paix en ce monde !


Déclara cette femme au sourire malsain, mais portant bel et bien une tenue de nonne, un peu comme sœur Christie.

Son navire arrivait doucement vers le port de Ra No Kuni, avec les somptueuses croix du Constantinisme sur toutes ses voiles ! Un navire constantinisme arrivait avec à sa tête une femme toute joyeuse.


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Auster Litz - Seiran Yurei - Shura Emberys - Josh Aéris  - Marvin D. Ox - Tokugawa Ienari

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !

Petite Précision : Le 1er Tour de cet event sert de confirmation de présence, si vous ne répondez pas à ce tour vous êtes exclus de l'event. (Sauf-ci vous nous avez prévenu avant.)

Résumé :

Auster : Tu es avec Yann Tiers,  il t'a expliqué le plan : récupérer le Kriss et les documents des archives et te demande comment tu voudrais faire l'assaut, vous êtes dans une maison proche du palais. Tu disposes d'un escargophone et du numéro de Yann Tiers, Tat Winn et Logan. (tu n'as donc pas le contact de Shura et Seiran)

Shura & Seiran : Vous êtes avec Logan, un révolutionnaire d'Oulanov, il vous a expliqué le plan de Yann Tiers et Auster (je ne l'ai pas réécris dans le Rp pour ne pas alourdir), de plus il vous explique que normalement votre rôle est de faire diversion au signal de Yann, mais vous êtes libre de ne pas suivre les ordres. Vous disposez tous les deux d'escargophone et des numéros de Yann et AUster. Vous êtes au niveau du port. Proche de l'allée principale de la ville.

Josh & Marvin : Vous croisez une commandante de la marine, particulièrement en colère ! Vous pouvez la reconnaître et même connaître l'identité de sa soeur et leur grief. Vous êtes en pleine ville.

Tokugawa : Tu tombes sur un chasseur de prime, qui fait des ptits paris sur la force de ses uppercuts. Tu es dans la ville mais proche du port;

Tous : Vous pouvez visiter un ou deux lieux de la ville ce tour-ci parmi : la bibliothèque, la forge, la place marchande, le chantier naval, l'église constantiniste
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.



Yann Tiers / Niveau ?? / Prime 25M
10 révolutionnaires / Niveau 20
Logan Kriess / Niveau ?? / Prime 17M

Soeur Christie / Niveau ?? / Prime 44M
Raki / Niveau ?? / Prime 5M

Commandante Mio Sakuya / Niveau ?? / Lance ?? / Prime 22M
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 117
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue26/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue100/120Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (100/120)
Berrys: 901.619.000 B
Sam 2 Oct - 11:24

Aux Portes du Rêves, Aux Tréfonds du Cauchemar



  • Yann Tiers m’avait appelé, cela faisait un moment que je n’avais plus eu de nouvelle mais il semblait avoir besoin de mon aide sur un coup. Je m’attendais à être appelé, la révolution devait bien préparer quelques choses pour profiter de l’évènement qui s’annonçait : Reverie…

    Lorsque j’avais raccroché cet escargophone, je n’étais pas sous mon identité secondaire que j’utilisais sur East Blue pour les manœuvres officielles et politiques. Je prenais une inspiration avant de me saisir de mon chapeau si particulier pour le poser sur ma tête, laissant dans la pénombre de la visière mes yeux. Encore une aventure qui sentait la braise ardente et qu’il allait falloir gérer

    - Sawyer ! Wyvern ! On y va.

    Lançais-je en quittant la Maire de Gaimon, Jelly Belly, la mairesse et ancienne esclave que j’avais libéré de Shabaody m’accompagnait. Sawyer mon bras drois et Wyvern Jeanzar mon bras gauche attendait devant le batiment. L’un adossé à une parois, toujours ses lunettes si spéciale sur les yeux, et l’autre debout, si formel et silencieux.

    - Est-ce qu’on embarque les chimères ?

    Je marquais une pose, les chimères, avec le nombre que nous avions, sauraient-être une force de frappe remarquable…

    - Laissons-les ici, nous partons pour South Blue, leur destinée est la libération de cette mer, pas d’une autre. Wyvern, prépare le navire. Sawyer, réunis provisions et matériel. Et prends Igneel, on en aura besoin…

    Igneel était l’arme de prédilection de Sawyer, une arme que je lui avais confié, une immense massue à pique que seul un homme à la force surhumaine tel que lui pouvait manier. Elle pouvait aussi emmagasiner du feu et le recracher grace à un pyro-dial. Avec Igneel, Sawyer devenait ma force d’attaque. Tandis que Wyvern lui, portait un incroyable bouclier taillé dans une écaille de dragon, une capacité défensive hors norme qui faisait de lui ma capacité défensive. For pratique pour combler sa défense, il manie de son autre main une épée à double tranchant qu’il enduit de divers poison dont il est spécialiste. Il semblerait que sa faculté à parler au reptile lui permette d’en récupérer plus facilement.

    Chacun à son occupation, je me tournais vers Jelly

    - Jelly, en mon absence, je voudrais que tu poursuives les démarches lancées par la CMI, tu parleras en mon nom. Enfin, en celui de Di Venezia haha. lui indiquais-je avant de partir.


    __________


    Plus tard, je me retrouvais sur Ra no Kuni, l’île était splendide, j’appréciais particulièrement l’architecture du Palais que nous étions plusieurs allés inspecter avec Yan. Mais c’est dans une habitation que nous avions finalement discuté du plan. L’absence du seigneur local affaiblissait l’archipel et il fallait se saisir du Kriss Royal, l’arme impériale qui garantissait pouvoir et autorité sur l’île à celui qui s’en saisissait.

    Je laissais finir Yan avant d’intervenir après être resté un moment dans mes pensées :

    - L’équipe Numéro 2 se charge de créer une diversion, le peu de force de frappe qu’il reste à cette île doit être, ou canalisée en un point pour nous faciliter la tâche le plus possible, ou divisée. Mai, il y aura toujours une partie des unités adverses, potentiellement les plus fougueux, qui prendront soin du Kriss… Il y a même des chances que la garnison d’élite conserve le Kriss et que les soldats lambda seront envoyés aux moindres incidents. Quitte à ce qu’ils n’y arrivent pas bien. Donc dans cette configuration, la marine et les chasseurs de prime sont là pour jouer dans la rue, le rôle de meilleurs soldats conservé à l’intérieur. Si je ne me trompe pas, il faut que nous fassions sortir toute la garnison standard dehors. A l’intérieur du palais nous ne pourrons pas gérer toute la garde à nous seul.

    Je pris un moment d’arrêt pour reprendre ma respiration et ordonner mes pensées :

    - Mais si nous vidons le palais, c’est l’équipe 2 qui aura trop de difficulté… donc que faut-il faire ? Créer la panique. Il faut que l’on place l’endroit dans un tel états de désordre que personne ne saura où donner de la tête.

    Nouvel arrêt…

    - Se faisant passer pour un anti-constantiniste local, l’un d’entre nous ira bruler l’église locale. Ce genre d’incendie va déjà accaparer plus de la majorité de l’attention. Nul doute que la redoutable Sœur chasseuse qui arpente les rues se sentira obligée de s’y rendre, facilitant alors l’attaque de l’équipe 2 et sa capacité à faire diversion. Et enfin, le clou du spectacle et le noyaux du désordre, la population ! Yann, j’ai bien réfléchis et il faudrait au moins un semaine grand minimum pour organiser une rébellion ici. Même avec mes capacités je ne pourrais mettre le feu aux poudres. Mais les poudres sont là. Elles attendent juste un signal. Voyant l’église bruler sous leurs yeux, aux cris d’un anti-constantiniste local, la guerre va éclater. Si mon plan arrive à terme, il y aura tant de problèmes que nous pénètrerons dans un palais vide, nous atteindrons le Kriss, le prendrons et l’utiliserons pour reprendre le contrôle de l’archipel. Alors, dès l’aube l’étendard des révolutionnaires porter par un peuple en révolution flottera au sommet de ce monument impérial.

    Je marquais un nouveau temps de pose, regardant autour de moi lentement, puis finalement Yann, lui demandant :

    - Qu’en penses-tu ? Si tu approuves ce plan, il faut que nous contactions Tat Winn et Logan pour les informer. Il faudra débuter ce soir même quand la fatigue ennivre  les esprits.


    Je le regardais, j’étais convaincu que malgré la dureté de ce plan, c’était le meilleur moyen d’apporter la liberté en ces lieux quitte à ce que soit, pour une nuit, l’anarchie totale.



_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Seiran Yurei
Messages : 23
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 21.915.000 B
Dim 3 Oct - 18:08
Ra no Kuni, une île que beaucoup se plairaient à appeler "Paradis". Une ambiance tropicale, des bâtisses riches et pourtant une tradition, il semblerait, loin d'avoir été dépareillée au nom de l'importance première du commerce et la thalassocratie. Pour Yurei, par contre, cette île n'était pas loin de l'Enfer. Certes, son histoire vibrante titillait ses sens, mais la chaleur des lieux encore plus. Au point où il devait constamment éponger son front en sa qualité de Maudit des Neiges.

Il pestait déjà dans le navire banalisé à bord duquel Shura et lui-même avaient accosté en guise de renforts envoyés par Oulanov et l'Ancienne Révolution. Cela ne l'empêchait pas, malgré tout, de tenir un certain respect pour l'architecture des lieux, ses habitants et les coutumes qu'il serait dû de respecter.

Plus encore que ce pays, c'était également à sa mission en ces terres qu'il devait respect. Déjà par pure notion de professionnalisme mais également parce qu'il représentait plus que lui-même. Il portait déjà le poids de représenter avec Shura les forces de l'Ancienne Révolution mais également depuis peu il portait avec lui parmi tant d'autres soldats les couleurs de la Révolution de l'Ombre. Ainsi, au nom de la bonne entente entre chacun de ces mouvements, il se devait d'agir avec diplomatie et limiter les initiatives. Contrairement à sa première mission qui se solda par un échec du fait de son emballement zélé.

Arrivés au Port, les deux envoyés furent accueillis par Logan Kriess qui les tinrent au courant des tenants et aboutissants de leur mission ici. En bref, la Rêverie ouvrait une fenêtre pour permettre de prendre le contrôle d'un Royaume et l'Île de Ra en tant que place forte du Constantinisme sur cette mer tenait une importance non-négligeable et sa servitude représenterait une victoire sur une religion qui tenait en culte le Gouvernement Mondial.

Yurei entretenait une mauvaise relation avec l'église, mais il était avant tout conscient qu'il s'agissait d'un rapport relatif à sa propre histoire et que chacun disposait de son histoire et ses facteurs. La peur immédiate d'un anti-constantinisme primaire qui se transformerait en barbarie, irrespect et destruction d'un patrimoine le frappait donc assez rapidement. Il a cela dit intériorisé toutes ces considérations et n'en pipa mot.

Confirmant martialement la réception de son ordre de mission, le jeune homme prit ensuite ses aises pour se diriger vers le reste de l'île. "Une distraction", ces mots retentissaient dans son esprit. Était-ce une jolie façon pour l'Armée Révolutionnaire de parler d'attentat ? Il le craignait et espérait sincèrement qu'il ne s'agisse de cela. Heureusement pour lui, il était en charge parmi d'autres de cette même diversion. Il allait donc pouvoir déterminer lui-même la réponse à cette question.

En parcourant les rues de la ville, le mi-cornu se mêlait directement à la foule ce qui lui permit de constater l'effervescence qui habitait les lieux aujourd'hui. Ce paramètre renforçait les angoisses qu'il tenait quant à la santé du peuple. Les civils ne devaient pas servir de dégât collatéral. Un seul civil blessé serait déjà de trop. Même si le Maudit ignorait la position de sa faction quant à ce sujet, il allait tenter de s'assurer de la conservation de chacun. Et si cela posait problème à qui que ce soit il allait devoir reconsidérer sa position face à ceux qu'il venait de rejoindre, quitte à se dresser contre eux.

Dans ces mêmes rues et avec la même agitation, les proclamations dirigées vers Soeur Christie avaient lieu sous l'oeil avisé de Yurei. Intrigué, il se sentait surtout chanceux que celle dont l'identité avait été déclinée par Logan ne le considérait pas comme une proie. En l'absence de prime sur sa tête, le Trublion n'avait pas de raisons de se sentir inquiet de la présence de Soeur Christie. Il passait en trop grand coup de vent pour réellement réfléchir à cette question.

Car en effet, sa véritable destination était la bibliothèque de ce pays. Si certains envisageaient de prendre le pouvoir par les armes, il était encore plus compliqué de le conserver. D'après les théories que Seiran avait émis à lui-même, il considérait que le premier ciment de la colonisation était la compréhension du peuple. Quelle était son histoire, quels étaient ses codes, sa cosmogonie, ses us et ses coutumes. Quoi de mieux, alors, que de partir fouiller la masse d'ouvrages qui s'étendaient dans la bibliothèque de l'Île afin de feuilleter tout ce qui pouvait relater de l'Histoire du Pays de Ra. En l'attente d'un signal, le Révolutionnaire se tenait prêt, livres en main ...


Résumé:
 
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 21
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue19/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 21.375.000 B
Lun 4 Oct - 18:00


De perles d'éther fixées sur l'égide d'un maigre bout de papier, la jeune femme laissait son attention voguer sans but sur les lettres ainsi encrées à sa surface, à l'image des allées et venues de ce navire sur l'écume. L'esprit ailleurs, ôté à la réalité dans le gouffre de ses pensées, elle observait silencieusement ces numéros, ce nom, Azwelle Vul Chriss dont il lui avait été fait cadeau bien des semaines auparavant, désormais.

Dans l'ombre d'un soupir, la note vint trouver le pli de ses doigts, la chaleur de sa paume, tandis que la courbe de son regard ne s'élevait vers l'océan pour trouver en lui son égale, d'abysses dont il lui avait été donné de parcourir l'onde il y a des années. Saint-Urea n'est pas loin., se dit-elle, aux berges de souvenirs portant d'autres lettres que celle-ci.

Ses yeux finirent par se détacher de ce spectacle pourtant si habituel, après un temps ; détournant sa silhouette de sa peinture, pour retrouver le confort relatif que ce pont pouvait offrir aux quelques âmes partageant une traversée. Le bruit de ses pas résonnait sur son bois devenu humide, discrètement – de leur seule trace qu'était celle de sa présence. Elle pouvait distinguer, parmi ces silhouettes anonymes, les brins blonds d'un homme noués pour révéler le tatouage qui siégeait sur son crâne ; ceux écarlates d'un autre, à l'origine de leurs venues.

Elle ne se contenta que d'une œillade envers chacun d'entre eux avant de rejoindre l'intérieur du navire, sous le souffle de Borée.


[...]


À l’aube d’une poignée d’heures ayant succédé à leurs consœurs, d’un voyage simple – banal – prenant fin, une nouvelle sylve fut frôlée de la marche conjointe de bon nombre d’êtres, d’une planche glissée à leur intention pour retrouver la terre ferme. Guidé par l’envie de retrouver les marques du passé et aborder le présent sous le prisme de son reflet, l’un d’entre eux laissa les soupirs de ses pensées mener son corps à d’autres abords, de gestes succédant aux paroles de l'envoyé d'une autre Révolution.

Les yeux plissés, la jeune femme se contenta de l'observer simplement alors que les détours de sa silhouette se fondaient parmi celles et ceux arpentant les quais de l'île éponyme au soleil, alors qu'à son tour, elle laissait ses pas offrir sa présence aux flancs de Logan Kriess le long de ce morceau de bois pavant la voie hors du navire.

« "Kriss", "Kreiss"... une étymologie en commun ? », déclara-t-elle sans but – briser la glace, en sommes, dans la discrétion toute relative de son arrivée.

D'un fasciés demeurant révéré par la neutralité, loin d'un quelconque amusement issu de ses propres dires ou d'une gravité sans nom poussée par la situation, son attention demeurait hissée sur les détours des bâtiments, telle une sentinelle ne souhaitant éveiller que trop peu l'ode de sa prudence. Sans dénouer ses prunelles du spectacle de cette nation aux airs d'archipels, ses lèvres glissèrent une nouvelle adresse à l'envoyé d'Oulanov ; cet homme même dont la présence entre les murs du palais de Luvneel avait attiré l'intérêt de la jeune femme, sans qu'elle ne cherche à le poursuivre.

Ses paupières s'affinèrent, lorsque la forme distincte d'une tout autre résidence, d'un tout autre sérail, se révéla à ses yeux impies n'ayant jamais eu l'audace de le contempler – tel un but à atteindre, aussi lointain fut-il.

« Pensez-vous que l'affront direct est véritablement la meilleure solution ? »

Un coup d'œil glissé en coin, comme pour attester de son égard, avant de s'en défaire.

« En présence du Roi, son palais se voit gardé avec bien des soldats emplis de ferveur ; dans son absence, tout autant, si l'on se fie aux informations récoltées, pour protéger une arme impériale... que quiconque n'a eu la grâce de pouvoir contempler pour s'en assurer. Une arme symbole de royauté, qui serait laissée là, à qui désirerait s'en emparer s'il parvenait à outrepasser les présences pour la protéger. », d'un aspect un peu trop facile pour se mêler à la réalité.

Ses yeux trahirent l'étrangeté qui animait ses pensées, de deux bras liés sur son torse, à moitié révérés du tissu de sa cape d'émeraude.

« Je connais ma propre force. Comparée à la vôtre, au Libérateur ou à Yan Tiers ; elle n'est que celle d'une enfant apprenant à marcher tandis que d'autres ne courent. », susurra-t-elle sans détour, d'un ton calme ; méthodique dans son honnêteté. « Je crains que toute diversion que nous fûmes, elle ne pourrait empêcher un soldat ayant suffisamment d'expérience de la bataille de se rendre où son cœur bat son plein. Gardes, chasseurs de primes ou mêmes marines protégeant l'île... seule une poignée d'entre eux préférerait s'occuper de menus fretins face à la protection d'un objet royal. »

Un souffle lui échappa, dénouant ses épaules de leur rigueur.

« Doive-t-il seulement s'y trouver. D'autant de rumeurs qui l'entourent ne sont de pistes à évoquer ; il pourrait très bien être porté par l'un des favoris du Roi pour en outrager une et nous mener dans le piège d'une autre. »

Son regard vint trouver ultimement celui de l'écarlate, dépourvu de toutes ces onces de vouloir se trouver plus légitime qu'un autre à exposer un plan, de se penser supérieur en toute forme ; il n'y avait de cela chez elle. Seulement l'aube d'un murmure sensé, dont l'intérêt dépendait tout entier de l'oreille qu'il pourrait atteindre.

« Des pirates se disputent l'île, n'est-ce pas ? », glissa-t-elle, le sourcil arqué. La Révolution a de cela que de ne bénéficier, que pour aujourd'hui, de quelques personnes dont aucun ne connait ni le nom, ni le visage ; ni prime, ni réputation pour les identifier. Pourquoi ne pas en profiter. »

L'un d'entre eux, perdu dans les pages dont une bibliothèque pouvait lui offrir tout le savoir.

« Si la piraterie cherche à s'extraire de l'influence royale ; qu'ils fassent. Qu'un soulèvement se crée d'une petite voix susurrée à leur oreille, et tout comme ces petits enfants apprenant à marcher dont aucun ne connait l'existence, celle de la Révolution ne serait apprise qu'en dernier recours, lorsque ce ne serait que trop tard pour l'empêcher. »

Les perles d'éther de la jeune femme se défirent de leurs égales rougeoyantes, dardant tant les quais du port que les dorures de ce palais de toute l'égide de son attention, tour à tour ; et d'un murmure, elle affubla ses lèvres d'une savante rétorque, aux airs de proposition.

« Il n'y a de meilleure diversion que celle qui existe déjà dans le cœur des hommes, ne trouvez-vous pas ? »


récapitulatif:
 

_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Josh Aéris
Pirate
Josh Aéris
Messages : 34
Race : Humain
Équipage : NA

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue16/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue20/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (20/60)
Berrys: 16.000.000 B.
Jeu 7 Oct - 15:16
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar

Auster, Seiran, Shura

C’est l’histoire d’un rat, d’une poissonnière, d’un loup avec une épée et deux trucs verts.

Sympa comme introduction à ces gens qui, sur une île, vont être face à de grands changements ?

Ça doit faire deux bonnes semaines que vous voguez avec Palmyre, envolés vers South Blue pour changer d’aire et d’air au passage. L’air de rien, vous êtes dans l’ère du temps, de fin explorateurs qui, explorèrent, explorent et exploreront de nouvelles terres, de cette assonance en « air », je sens que mon auditoire n’en a plus dans les poumons. Respirons un bon coup.

Une caravelle volée, quelques jours de voyage, la peur au ventre, on peut résumé assez facilement, le pays de Ra no Kuni s’élève progressivement au-dessus de l’horizon. Lors de vos rares escales pour refaire quelques stocks de produits frais, tu as obtenu cette information croustillante, l’île exotique de Ra no Kuni dispose d’une bibliothèque bien renseignée et de nombreux savants apprécient de consulter les ouvrages de cette capitale économique et commerçante.

Ce qui perlait comme la nacre d’une bague sur le paysage laiteux d’une peau lisse, émerge progressivement une géographie imposante, sauvage, tes yeux, vierges d’une telle vue s’émerveillent avec un petit sourire aux lèvres.

Tu es encore un enfant parfois Josh.

Les quais en bois viennent embrasser celui de votre navire que vous attachez avant de descendre. En zone inconnue et avec des êtres aussi étranges à bord, tu demandes à tes compagnons verts et le loup de reste en surveillance, sait-on jamais, que la marine s’en mêle. Les planches humides, clapotant d’eau par quelques nervures sont un premier contact percutant, si l’on en croit quelques définitions musicales. Certains coups d’éclats, sont-ils à venir ? Tu l’espère. Palmyre et toi, vous vous séparez, chacun naviguant dans l’inconnu de votre curiosité. Cependant, force est de constater que tu dénotes avec les gens ici, habillé à la mode de ta Blues natale, il faudrait songer à un kimono élégant. En passant dans quelques rues où les étables colorées tentent d’attirer l’œil, le tout soutenu par les voix fortes pour stimuler l’ouïe, tu te faufiles agilement entre les gens. Une petite boutique attire ton attention et plus particulièrement une tenue noire dont les ourlets des manches et pantalons sont brossés d’un motif géométrique qui semble former des vagues. C’est parfait. Quelques négociations avec un sourire mielleux, hop dix pourcents et tu t’en vas avec tes nouveaux vêtements.

S’intégrer dans le décor, c’est le meilleur moyen de passer inaperçu, tes armes à la ceintures, une dague dans la chaussure, tu progresses pour avoir l’air d’un homme simple. Cependant, tu fais un bref détour à la présence d’une immense lance portée par une femme aigrie qui roumègue. Cette chevelure bleu dénote autour de toi et curieux, tes yeux s’attardent sur les traits fins de cette peinture charnue.

Pourtant, tout ton être se fige tel un figurant de Caravage, tu déglutis difficilement, mais tu te dis qu’il vaudrait mieux tracer un bon coup. Non pas que la présence d’une commandante de la marine t’enchante, au contraire, c’est un motif suffisant pour déchanter, tu préfères devenir fourmi que cigale et t’emmurer à l’hiver qui mord ta liberté. C’est bien Mio Sakuya, qui doit chercher sa sœur avec une hargne vindicative, un trait de caractère signature, à l’image d’un bon double charolais et tu n’as pas envie d’être son burger défouloir.

Tu sais que la rêverie se déroule en ce moment, puisqu’il s’agit d’une nation commerciale majeur, tu espères obtenir plus d’informations aussi sur la façon dont cela se déroule, il doit bien y avoir des traces à la bibliothèque ou des ouvrages pour Palmyre sur les poissons ? Bon, qui sait, peut-être bien que tu trouveras un trou de souris pour pouvoir te faufiler dans les sous-sols, c’est bien connu y a toujours des rayons d’ouvrages cachés dans les bibliothèques… Mais si tu es bredouille, tu partiras pour le château, il y a sûrement des ouvrages sympathiques qui peuvent convenir pour te forger une image de la vérité de ce pays ?

Une insouciance certaine et pourtant une méfiance de chaque instant. La survie est un plébiscite de chaque instant. Pour être le plus discret possible, tu respectes les règles de découpage en photographie, la règle des trois tiers, tu cherches donc à esquiver les zones d’intersection et d’être dans un unique tiers, tu te déplaces dans une zone proche de la rue, même si la foule y est plus dense, éviter les murs permet d’éviter les zones de pression humaine et donc d'avoir une meilleure liberté de mouvements. Tu préfères garder ta forme humaine afin rester dans la masse avec ton physique banal, tu n’es pas sûr qu’on trouve beaucoup de Minks pour conserver ta forme hybride et les rats sont mal-aimés dans les villes.



Résumé:
 
Josh Aéris
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 13 Oct - 16:04




L’engeance du mythe… Bien souvent, la déchéance de l’un crée l’émergence de l’autre.  

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] General2
Yan Tiers, Recruteur de la Révolution de South Blue, primé à 25.000.000 de berrys.

Lorsqu’Auster Litz commença à exprimer son point de vue sur l’état actuel de l’île, Yann ne put qu’hocher la tête positivement. Il était étonné de la façon avec laquelle le blond se montrait assez précis et commençait vraiment à comprendre comment il réussissait si souvent à « libérer » tant de personnes. C’était sans doute ce penchant pour la stratégie qui en faisant un meneur d’hommes, le tout coupler à son pouvoir qui agissait sur les émotions. Néanmoins, il savait que ce dernier point n’était que peu connu et ne l’avancerait donc pas en présence des autres soldats révolutionnaires. Ce pouvoir qui permettait de manipuler l’opinion publique…

    - Si comme tu le dis, les forces marines et « chasseuses » protègent majoritairement la ville, alors il est possible que ce soit cette zone la plus complexe en vérité. Les soldats de Ra No Kuni ne brillent pas spécialement pour leur force, je crains davantage les marines et chasseurs qui ont accepté de venir que la garde royale pour être honnête. De ce fait, si nous suivons ton plan, l’entrée dans le palais devra être express, car nos forces en présences pourraient se faire rapidement… décimer. Si tu préfères que je reste dans la ville pour assurer leur défense je pourrais m’en charger. Parce que récupérer le Kriss est certes une symbolique nécessaire, mais s’il ne reste que « nous » face à une horde, nous aurons perdu quand même.


Par la suite il reprit la parole.

    - Passer pour des anti-constantinistes locaux m’a l’air hautement improbable. La population remarquera probablement que nous ne sommes pas des leurs et ce peuple est l’un des premiers à avoir soutenu le constantinisme, peu probable qu’un anti-constantiniste ait osé parler un jour et soit encore « accepté » sur l’île. Néanmoins, brûler l’église peut effectivement attirer l’attention. Tiens le numéro de Logan, tu pourras le prévenir afin qu’il mette cela à exécution.  Ah oui, cela dit, c’est maintenant que nous devons attaquer, pas plus tard, Tat Winn est en route et arrivera pour verrouiller le tout. Il arrive déjà dans tous les cas, mais pour l’instant il se charge d’une autre île.


La discussion allait dans une simplicité assez sobre et en vérité Yann n’était pas vraiment là pour « contredire » Auster qui était clairement le « meneur » de l’assaut. Il s’était fait repérer comme libérateur, là où Yann tenait davantage du recruteur de personnes de façon individuelle.



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Logan10
Logan Kriess, Révolutionnaire de North Blue, primé à 17 millions de berrys

En parallèle, ce fut la discussion entre Logan et Shura qui se poursuivait, le roux riant doucement à la question de la demoiselle.

    - Non, il n’y a aucun lien entre mon nom et le « Kriss » ou alors je l’ignore. C’est simplement un type de lame. Mon nom signifie « Cercle », de là où je viens, rien à voir du coup. En ce qui concerne le Kriss, il est peu probable qu’un autre soldat l’utilise, l’arme ne doit être tenue que par le souverain du peuple, elle ne peut qu’être entreposée. Le roi la porte constamment, c’est simplement pour la Rêverie qu’il a dû la garder ici, cela dans la crainte d’un assaut sur son convoi, faisant l’arme impériale disparaître. D’ailleurs il est très probable que le meilleur soldat de Ra No Kuni soit actuellement avec lui en tant que garde du corps, comme le font toujours les souverains.


Cela dit, il regarda Seiran partir sans dire mot, avant de reprendre.

    - Pour les pirates, c’est une idée discutable, malheureusement rien ne nous assure qu’ils ne feront pas de mal au peuple. De même si c’est eux qui récupèrent le Kriss, alors nous aurons tout perdu. Néanmoins, d’après nos informations actuellement des gardes ont été placés en défense maritime face à une éventuelle invasion pirate. De ce fait, aller aider les pirates suppose de revoir le plan de Tat Winn en profondeur et prendre le risque que les pirates ne soient même pas de notre côté. En revanche, durant la diversion, il est possible que des propos bien choisis nous permettent d’être cette « petite voix susurrée » qui permettrait au peuple de se soulever. Tout dépendra des mots employés durant l’effervescence.


Regardant à gauche, puis à droite en s’assurant qu’il soit seul avec elle, l’homme plongea alors son regard vers le port, laissant un sourire se dessiner derrière son masque… Un sourire qui se comprenait par le plissement de ses yeux.

    - Grâce à  « elle » tu devrais pouvoir trouver l’occasion d’être cette voix pour le peuple.
De qui parlait l’envoyer d’Oulanov ?

Ce navire qui arrivait, ce navire aux croix constantiniste, ce navire où se tenait cette nonne euphorique… Etait-ce l’engeance du mythe ?



Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Mio10
Commandante de la Marine, Mio Sakuya, renommée de  22 millions de berrys

Josh ne l’aurait sans doute pas remarqué, lui qui était désormais fondu dans la masse et qui put pénétrer dans la bibliothèque avec bien plus de discrétion encore que Seiran. Mio ne l’avait point remarqué et avec sa tenue il passait davantage inaperçu face à elle, une bonne chose.

La différence entre Josh et Seiran se ferait alors ressentir, par une simple présence, le bibliothécaire, il scrutait beaucoup le blond tatoué. Pour être plus exact, lorsque le blond arriva dans un certain « rayon », le bibliothécaire lui dirait que ce rayon n’était pas accessible car les ouvrages trop vieux risquaient de s’effriter si on les manipulait.

Paradoxalement, Josh avait pu se rendre au même rayon un peu après, sans qu’on ne lui dise quoi que ce soit…

Dans sa lecture, Seiran pourrait découvrir que Ra No Kuni avait véritablement connu une ascension brutale. D’après les écrits, le peuple ne vivait pas dans l’abondance par le passé et était même un peuple plutôt pauvre en comparaison de Ka No Kuni par exemple, un autre peuple aux inspirations asiatiques, mais qui était un des pays majeurs de ce monde. Il pourrait ainsi en déduire que l’opulence du peuple, par rapport aux dates des ouvrages, datait de son passage assumé chez le constantinisme. De ce fait, il comprendrait que c’était cette croyance et ce lien étroit avec le Gouvernement qui avait amélioré la situation du peuple. Ainsi, la religion qu’était le constantinisme avait une place centrale dans « l’esprit » même du peuple, car lui avait permis de grandir. Même si le peuple venait à passer du côté « révolutionnaire », il serait difficile de lui faire abandonner sa croyance aussi… Comment concilier révolution et vénération du Gouvernement et Saint Constantin ?

Pour Josh, la chose serait différente, il pourrait globalement découvrir la même chose que Seiran, mais pourrait également en apprendre davantage sur le Kriss. En effet, l’arme n’avait plus servi au combat depuis plusieurs siècles, plusieurs tentatives de vol avaient été orchestrées, mais aucune n’aboutirent. Néanmoins les protections de l’île étant assez maigres, ces vols évités furent de vrais bains de sang pour les gardes. Dans cette ouvrage il constaterait que plusieurs pages avaient été déchirées, il ne restait qu’un petit bout d’une d’entre elles. On y trouvait inscrit « La seconde…. ».

De quoi s’agissait-il ?

Pourraient-ils acquérir plus d’informations ? Les blonds avaient-ils seulement le temps de faire cela ? C’est ce à quoi pensait la mer, lorsque le navire constantiniste s’amarra. C’est ce à quoi pensait le bois, lors que quelques hommes du navire commencèrent à marcher sur le pont.  Le peuple se montrait assez accueillant avec ce navire qui appartenait manifestement à des religieux, ces derniers débarquant leurs caisses tranquillement. Plus que jamais cette religion s’ancrait dans leurs mœurs.

On posait déjà des questions aux hommes du navire, leur demandant pourquoi ils venaient et ceux-ci rétorquaient « pour contempler votre église sous son plus beau jour » « pour rencontrer nos frères et sœurs dans la foi de Saint Constantin ». Des réponses qui plaisaient au peuple.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Ypdt
Soeur Christie, Chasseuse de l'Alliance des Chasseurs de Prime, renommée de  44.444.444 de berrys.

Sœur Christie avait d’ailleurs commencé à marcher vers ce navire. Elle était encore dans l’allée centrale qui traversait l’ensemble de la ville et menait au port. Néanmoins, on pouvait clairement y discerner le navire qui était assez « densément » peuplé. Elle marchait donc vers le port, quelques croyants la suivant.

    - Allons accueillir nos frères et sœurs, leur présence en ce jour ne peut qu’être saluée.
Dirait-elle de sa voix douce.  

La sœur en armure marchait vers le port, son visage apaisé.
Tandis que la nonne descendait enfin du navire, son sourire gigantesque trahissant une grande euphorie.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Consta27
La Nonne ?

Elle serait d’abord accueillie avec le bonheur par certains, bénissant des enfants au nom de Constantin, marchant le long du pont jusqu’à arriver au sol pavé du port. Le lieu où il y aurait le plus de monde.


«  Regardez la nonne, elle dirige le navire constantiniste, c’est sûr, elle est incroyable. » « Regardez son sourire, elle a l’air si heureuse de voir notre île. »
« Mais, pourquoi ses croix constantinistes ont été brodées à l’envers ? » « C’est bizarre, ça tête me rappelle quelqu’un. » « Oui moi aussi. »

Ce n’est que lorsque Sœur Christie se trouva à plusieurs dizaines de mètres du port, qu’elle comprit… Si beaucoup n’aurait pas reconnu une personne à cette distance, pour elle reconnaître son antithèse n’était que chose logique. Reconnaître une personne qu’elle connaissait si bien n’était que pure logique.

Ainsi, c’est elle qui dirait avec la boule au ventre…

    - Azwelle… Vul… Chriss.


Cette même Azwelle que Shura pourrait voir tout en restant en retrait, cette même Azwelle qui tendait les bras au peuple, son corps long et fin, trahissant une grandeur que poussait sa robe de nonne.

    - Ra No Kuni, accueillez donc, le vrai Constantinisme !


Cette femme était bel et bien accompagnée de plusieurs hommes en tenue d’évêques ou archévêques constantinistes, cependant ils n’arboraient aucune croix eux. De façon assez soudaine sa seule présence créait la cohue sur le port… Pour cause, cette femme ne devait pas se trouver sur South Blue. Par sa simple prime elle valait la présence d’un « Constella », elle valait la présence d’un des « Commandant Révolutionnaire des Seas Blues », comme Tat Winn par exemple.

148.250.000 BERRYS !!!

Son histoire était pourtant bien connue. Suite à la destruction que Kaiten Su par l’Amiral Kurohebi, quelques révolutionnaires de moyenne importance avaient émergé. Parmi ces individus on comptait Azwelle, véritable engeance du « mythe » que constituaient les Buster Call.

Elle avait été dirigeante d’une île tertiaire de Kaiten Su et désormais menait son propre mouvement, un mouvement malgré tout méconnu. Un mouvement révolutionnaire constantiniste !

C’est à l’unisson que Logan ferait alors sonner les escargophones de Yann et Seiran, supposant qu’Auster était avec Yann.

    - Nous avons un problème ! Azwelle Vul Chriss est présente sur l’île ! Elle est arrivée sur le port et va semer la zizanie c’est sûr ! Que faisons-nous !


Oui, Seiran aurait à gérer cette affirmation brutale en pleine bibliothèque s’il n’était pas sorti avant de décrocher. Oui, il aurait à la gérer devant des civils s’il n’avait pas pu aller dans un lieu plus discret.

Oui, Auster Litz voyait son plan être compliqué par cette arrivée, mais ne voulait-il pas ce genre de zizanie ? Yann Tiers pourrait notamment lui dire que cette femme était une « révolutionnaire constantiniste » que le gouvernement ne reconnait pas ses propos !

Oui, Shura comprendrait alors le problème. Elle avait été invitée en ces lieux pour Azwelle d’après les informations qu’elle avait. Oui, Logan Kreiss était censé être un révolutionnaire d’Oulanov, pourtant il avait montré qu’il savait qu’Azwelle arrivait.

Et enfin… Oui, il venait de transmettre une information criant qu’Azwelle n’était pas prévue dans ce plan et qu’elle constituait même un problème.

Raccrochant son escargophone il dirait donc à Shura :

    - Azwelle n’est pas assez respectée par le reste de la Révolution, en créant cette diversion, elle offre l’occasion de prouver qu’elle peut servir la Révolution. Si nous allons dans le sens de sa diversion notre impact sera parfait ! Nous pourrions même récupérer le Kriss à sa place.
Oui, Logan Kreiss venait de dire cela…

Oui, Josh était une âme égarée.

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Symbole_Constantiniste

Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Auster Litz - Seiran Yurei - Shura Emberys - Josh Aéris (reste que les blonds c'est bizarre je trouve, pas vous ?)

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Résumé :

Auster : Globalement de la stratégie hein, Yann est ok avec tes idées, il te dit juste les risques. Puis l'élément perturbateur arrive !

Shura : Stratégiquement Logan t'explique pourquoi les pirates c'est pas trop possible. Tu es la seule à savoir que Logan est en réalité du côté d'Azwelle du coup.

Josh et Seiran : Vous obtenez des informations sur l'histoire de l'île donc, Josh a plus de détail que Seiran et surtout Seiran a le fameux appel en denden mushi !

Tous : Vous pouvez considérer qu'il y a une subite effervescence dans la ville et que le nom d'Azwelle commence à venir dans les bouches, les gens s'agitent, une zizanie semble s'élevée !

Les lieux importants de l'île restent les même !
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.



Yann Tiers / Niveau ?? / Prime 25M
10 révolutionnaires / Niveau 20

Logan Kriess / Niveau ?? / Prime 17M
Azwelle Vul Chriss / Niveau ?? / Prime 148M
30 prêtres(ses) révolutionnaires / Niveau ??

Soeur Christie / Niveau ?? / Prime 44M
Raki / Niveau ?? / Prime 5M

Commandante Mio Sakuya / Niveau ?? / Lance ?? / Prime 22M
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 117
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue26/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue100/120Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (100/120)
Berrys: 901.619.000 B
Jeu 14 Oct - 18:58

Aux Portes du Rêves, Aux Tréfonds du Cauchemar



  • Je retrouvais bien là l’équipier formidable qu’était Yann, je l’écouter parler et je revoyais notre rencontre sur Time End. Rencontre qui avait mené à la libération d’une bête humanoïde géante extrêmement dangereuse.

    Il arrivait toujours à éclaircir les zones d’ombres où nous en avions besoin. Il complétait avec justesse mes parole et venait me faire remarquer que si ma théorie était bonne, alors, le centre-ville était possiblement la zone la plus dangereuse. Je me permettais donc de lui répondre :

    - Tu as raison, dis-je en me caressant le menton d’une main d’un air penseur, tenir cette position est l’indicateur premier du temps que passera l’Escouade Kriss à l’intérieur du palais. Si l’équipe du centre est défait, les forces ennemis n’auront plus qu’à nous encercler et nous cueillir dans le palais. Tu as raison, reste dans la ville, soutiens nos défenses. Je n’ai peut-être pas ta puissance, mais je suppose que s’il s’agit de se faufiler quelque part, je suis plutôt celui qui est tout désigné... Nous resterons en contact par escargophone pour toute urgence.

    Puis je le laissais poursuivre. En effet, il devait avoir raison, se faire passer pour un habitant d’ici pour déclencher la révolte en brulant l’église ne fonctionnerait pas comme prévu. Par contre, il soulevait que la brûler serait positif pour attirer l’attention, et donc certainement causer la débacle. Pour autant, je me demandais quand même si cela ne jouerait pas en notre défaveur. Et je me permettais donc de lui expliquer ma vision et mon doute :

    - Brûler une église, une cathédrale ou un autre office important sans y associer un visage et une idée passera d’avantage pour un accident, une tragédie et fera du monument incendié un « martyr »… Si bien que j’ai peur que cela renforce l’opinion locale dans le constantinniste… pas par volonté mais par pitié et compassion… Qu’en penses-tu ?

    Suite à une plus profonde réflexion, j’ajoutais :

    - Patientons… Il nous faut de la patience et du calme… Ok ! Plaçons nos pions et agissons aux bons moments… Pour l’instant, quelqu’un va aller se faufiler et patienter proche l’église, lançais-je en observant les soldats présent dans la pièce. Qu’il se camoufle et patiente jusqu’à un appel d’escargophone. Gardons cette atout dans une manche. Ensuite…

    Bulup-Bulup-Bulup-Bulup ! Bulup-Bulup-Bulup-Bulup-Bulup !

    C’était la sonnerie si spécifique des escargophone. Yann répondit et dans la pièce raisonna la voix de Logan :

    « Nous avons un problème ! Azwelle Vul Chriss est présente sur l’île ! Elle est arrivée sur le port et va semer la zizanie c’est sûr ! Que faisons-nous ! »

    Comment ?! Comment était-ce possible ? Je venais de dire pas de panique, alors ne paniquons pas. Elle serait un problème de plus à gérer… Encore une fois, rien ne pouvait jamais se passer simplement. Je me permettais de répondre à Logan :

    - Logan, pas d’agissement, restez sur vos positions. Nous te recontactons dans quelques minutes.

    Je me levais et analysais immédiatement les émotions des révolutionnaires qui étaient dans la pièce. Je voulais connaitre leurs réactions face à la nouvelle, étaient-ils surpris.

    - Avant de poursuivre l’explication du plan, je vais m’entretenir avec Yann Tiers, nous revenons.

    Je le prenais à part, dans une autre pièce, ou dehors suivant l’endroit, juste assez loin pour qu’on ne m’entende pas. Là, avant que je ne prenne la parole, Yann me détailla qu’Azwelle était une révolutionnaire constantinniste. Je lui répondais :

    - J’ai entendu parler d’elle… De sa prime surtout… Elle n’est pas très appréciées chez nous, encore moins par ceux d’ici, qui combattent cette religion. Il n’y a pas de hasard possible. Quelqu’un l’a informé de notre plan… Nous avons une taupe ou un agent double parmi nos rang. Mon pouvoir pourrait nous donner plus d’information sur elle et les motivations de sa venue mais je n’ai pas le temps de retourner au port. Pour autant, je ne suis gradé dans la révolution, je ne prendrais pas la responsabilité de décider si c’est une alliée ou une ennemi. On va suivre l’idée de départ, tu restes en ville et tu trouves l’informateurs. Quand ce sera l’heure du grand spectacle tu pourras protéger plus efficacement nos unités. Mais avant que l’on se sépare, nous allons transmettre cette information à nos supérieur.

    Je donnais mon entière confiance à Yann que je savais fidèle à la révoluion et à Tat Winn, je ne prenais pas de risque à lui confier mes suspission, d’autant plus que toute réaction émotionnelle anormale de sa part me serait dévoilé. Remontant dans la pièce, je poussais la porte et débutais la fin des explications tout en me rapprochant de l’escargophone pour composer le numéro de Tat Winn.

    - La situation n’est pas sous contrôle pour tenter quelque chose de « grandiose » et « risqué ». Nous allons donc nous référer au vieilles méthodes. Assommons des gardes, prenons les uniformes et pénétrons le palais incognito. Une équipe se chargera du Kriss et l’autre de neutraliser tout moyen de communication avec l’extérieur : alarme, escargophone, cloche, qu’importe, je veux que les gardiens du palais ne puissent pas prévenir le reste de l’île. Si ça dérape, dedans, ou dehors, l’équipe du centre interviendra et l’église brûlera.

    A la fin de mon monologue, le téléphone se mit à sonner. Si Tat Winn répondait, il serait au courant de l’arrivée impromptu d’Azwelle Vul Chriss et pourrait au moins nous dire ce qu’il savait de cette information, peut-être était-ce une organisation prévu par nos hauts gradés. Je lui dirais donc calmement :

    - Commandant Winn, nous avons Azwelle Vul Chriss qui viens d’amarrer sur Ra no Kuni, elle est au port. Est-ce normal ?

    Le prochain appel serait celui destiné à Logan, mais mon discours à son égard dépendrait du précédant contact téléphonique. Si Tat Winn répondait et m’annonçait qu’il savait et que c’était normal que la Chriss soit là, alors il serait mis au courant de tout le projet. Si c’était effectivement une surprise pour lui, il serait demandé à Logan de rester en position, de ne rien faire pour l’instant, de rester sur le qui-vive au téléphone et de continuer à glaner des informations sur l’île. D’ailleurs, si le commandant ne répondait pas, dans le doute, l’homme au téléphone aurait droit au même discours.


_________________
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Seiran Yurei
Messages : 23
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 21.915.000 B
Sam 16 Oct - 20:34
Yurei aurait dû comprendre que s'habiller de manière suspecte, vêtu de sa longue cape marron, ne l'aiderait pas à rester discret. Certes, il pouvait compter sur la foule et l'agitation en ville pour se faufiler tranquillement dans les espaces grandement fréquentés mais les lieux fermés telle que la Bibliothèque du pays ne faisaient que l'exposer maladroitement. Ce manque de discrétion, avouons-le, faisait de lui une sorte d'anomalie au sein de la Révolution de l'Ombre. Lui-même ne se sentait pas spécialement compétent dans ce domaine mais il était là pour apprendre et avait l'envie d'aider. Ainsi, lui dirait-on d'aller au Nouveau Monde affronter un Empereur qu'il s'y serait rendu. Le Trublion brûlait encore de cette ferveur propre aux nouveaux venus, ceux qui n'avaient pas encore été rendus blasés par la désillusion et corrompus par la réalité des choses qui s'entrechoquait à leurs espérances.

Dans cette même bibliothèque, il se heurta à un de ces fameux entrechocs entre espérances et réalités. Alors qu'il pensait tenir devant lui une mine de connaissances et d'Histoire qui n'attendait qu'à être exploitée, il se rendait compte par la force des choses que, rapidement catégorisé comme "étranger", seul un accès limité lui serait permis. Il tenta bien de négocier avec le Conservateur afin de se frayer un chemin, lui demanda de manipuler lui-même les ouvrages s'ils étaient si délicats et de montrer patte blanche s'il était nécessaire mais la fatalité demeurait.

Heureusement pour ces civils que le Maudit n'était pas de nature belliqueuse et estimait suffisamment le patrimoine pour ne pas chercher à le piller. Dialoguant avec un mur, il n'eut d'autres choix que de se résigner et s'estimer heureux du contenu qui, bien que réduit, restait à sa disposition. Et il n'y avait pas tant matière à se plaindre que ça. Après tout, il était là pour une durée limitée donc même si les portes les plus interdites lui avaient été ouvertes, il n'aurait pas eu le temps de tout appréhender. Ce qu'il découvrit le satisfaisait amplement.

En examinant quelques pages, plusieurs ouvrages et analysant les dates et les contextes, il put apprendre l'importance du Constantinisme pour cette île. Si sa présence se faisait assez facilement ressentir pour quelqu'un qui l'avait toujours connu et pour qui le moindre élément en relation lui sortait par les yeux, il ignorait que tout l'essor du pays lui en était redevable. Un tel lien entre âge d'or de la région et Gouvernement mondial serait donc difficile à éroder.

Si cela n'était de toute manière pas son intention, Yurei était encore moins convaincu de la nécessité de se dresser contre le Constantinisme afin de gagner l'île. Mais alors si ni l'Église ni le Gouvernement en soi n'étaient atteignables, comment gagner les faveurs du peuple ? Comment convaincre les civils de rejoindre ceux qui se dressent contre leur propre gloire ? C'est à cet instant que son temps parmi les codex fut encore plus écourté qu'escompté, comme en témoignerait le retentissement de l'escargophone à son poignet.

Sous l'urgence du signal et la nécessité de devoir être seul pour décrocher, le Maudit profita de sa condition pour débouler hors du bâtiment. Fusant vers la sortie à l'aide de ses capacités élémentaires, il n'hésita pas à bousculer ou passer à travers les personnes sur son chemin pour quitter les lieux et s'isoler à toute vitesse là où sa transmission ne pourrait être entendue de personne devançant d'éventuels poursuivants. Étonnamment, s'il ne fit preuve d'aucune considération pour ceux qui auraient pu se trouver sur son chemin, il prit bien soin de n'altérer aucun meuble de cet établissement et encore moins le moindre ouvrage. Seules les portes indiquant la sortie, peut-être, dérogeraient à cette règle.

- Nous avons un problème ! Azwelle Vul Chriss est présente sur l’île ! Elle est arrivée sur le port et va semer la zizanie c’est sûr ! Que faisons-nous !

Quelle aubaine pour Yurei et les informations qu'il venait d'obtenir. Ignorant si Yann raccrocherait assez tôt pour qu'Auster Litz ne puisse entendre ce qu'il avait à dire, le Trublion se permit malgré tout de s'exprimer :

- Attendez ! C'est parfait ! C'est exactement la diversion qu'il nous faut et plus encore !

Traversant les cieux à l'aide de son fruit pour qu'aucune information ne soit interceptée par des oreilles indiscrètes, le jeune homme se rapprocha de son micro :

- Écoutez-moi. Je viens d'étudier l'histoire de ce pays et sa gloire lui vient du Constantinisme et de son entretien, par extension, par l'Église et le Gouvernement Mondial. Si on s'en prend à l'Église, on s'en prend au peuple et inversement. On ne pourra pas compter sur lui pour se retourner instinctivement contre la Marine ou Saint-Constantin. Mais Azwelle Vul Chriss représente le métissage parfait qui saurait rallier Ra no Kuni à la Révolution. Rien d'autre ne pourrait marcher, je suis catégorique. Soutenons-la et permettons-lui de passer les rênes de ce pays à la Révolution. Il vaut mieux avoir cette île sous le joug d'une Révolutionnaire controversée que sous celui de la Marine ! Il nous faut la soutenir !

Sans vraiment savoir s'il avait été entendu, coupé ou si tout le monde avait raccroché trop tôt, l'homologue masculin de Yuki-onna vidait la totalité de ses poumons dans sa dernière prise de parole. Un peu trop bruyant pour certains, il mettait beaucoup d'importance à la transmission de ces informations dont il était, il semblerait, le seul détenteur pour le moment. Ces quelques paramètres lui semblaient essentiels à la Libération de cette île. Il ignorait la direction que souhaitait emprunter ses supérieurs, mais il devait s'assurer qu'aucun n'irait contre le sens du peuple faute de l'avoir compris ce qui se solderait par un échec pour cette campagne ou en tout cas sa pérennité.


Résumé:
 
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Shura Emberys
Shura Emberys
Messages : 21
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue19/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue18/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (18/60)
Berrys: 21.375.000 B
Dim 17 Oct - 20:05
« Je vois. »

D'une oreille intriguée prêtée aux dires de son comparse, la jeune femme laissait ses paroles glisser sur l'aube de son attention au gré des allées et venues muettes d'âmes inconnues de ces rues, oscillant son regard entre le palais et l'homme à ses côtés.

La présence des pirates, elle, avait revêtu ses airs d'incertitude ; d'une nature aussi volage que ne l'était celles de Révolutionnaires ou de Marines, il leur était, à juste titre, impossible de déterminer si un tel recours ne perpétrait pas davantage de mal qu'ils ne souhaitaient faire de bien – et pour celle qui attachait tant d’importance à ne sacrifier de vie vainement, cette réalisation était la bienvenue. Elle délaissa, ainsi, cette idée, ne la reléguant que dans un fin recoin de son esprit. En dernier recours, donc.

Elle fut attirée, toutefois, par les mouvements inquiets que l'individu proférait à ses flancs, d'œillades perçant ses alentours comme s'il craignait qu'elles ne révèlent des menaces ou des oreilles indiscrètes, en une vigilance bien trop appuyée contrairement à quelques instants pour que cela ne la fasse tiquer. Elle haussa un sourcil en sa direction, muette, l'interrogeant sourdement ; et du simple sourire qu'elle pouvait deviner à travers ce masque, elle comprit qu'un tel comportement n'apportait avec lui que les murmures de la confidence.

Grâce à  « elle » tu devrais pouvoir trouver l’occasion d’être cette voix pour le peuple.

La jeune femme retint un rire, l'arche de ses lèvres muée en un sourire alourdi par les sous-entendus du rouquin, qui avaient su trouver un écho dans les pensées de la blonde. Elle, oui. Ses connaissances féminines ne pouvaient se compter que sur les doigts d'une main ; encore moins, dont la Révolution pouvait être mise au fait. En particulier, l'une d'entre elle dont l'adresse trônait dans l'un des replis de son vêtement, après une main tendue à autrui, quelques semaines plus tôt.

Elle se questionnait, davantage, sur le lien qu'un envoyé d'Oulanov pouvait entretenir avec l'individu. Davantage, sur les mouvements des corps et des âmes quittant un navire amoncelé sur les quais dont les voiles trahissait une appartenance étrange, divergente, tant à l'ordre mondial qu'à sa foi fervente ; et en voyant les prunelles encrées de Logan Kriess s'attarder sur ses courbes à son tour à la suite de ses mots, ce qui ne fut qu'interrogation tiraillant ses entrailles devint doute, étrangeté. Sans le savoir, goutte à goutte, les soupirs de tant d'événements prenaient formes devant ses yeux impies incapables, encore, de comprendre toute leur apogée – mais cela ne saurait tarder.

Lorsqu'elle put contempler à son tour la silhouette d'une nonne prenant place sur la proue de son navire, se présentant, bras ouverts en offrande à un peuple assoiffé comme s'ils tenaient en leur creux toutes les richesses du monde ; que le soupir d'une guerrière révérencieuse portant fièrement une claymore entre ses omoplates ne parvint jusqu'à elle et son comparse, elle comprit.

Azwelle Vul Chriss, pensa-t-elle, la mâchoire finement resserrée sans laisser transparaître la maigre appréhension qui s'éprenait de ses chairs. Cette femme-même qui, graciée par son concours ayant sauvé la vie d'un des siens, lui avait offert aide, conseil, contact si toutefois elle ne les désiraient. C'est donc pour cela qu'elle m'a invité sur cette île. À moins que...

Pressée sur les flancs de Logan Kriess, la sonnerie de son Escargophone retentit, si proche qu'il aurait pu être le sien : mais le voyant porter le disque à ses lèvres pour laisser sous-entendre à leurs comparses l'anarchie qui prendrait bientôt lieux sur ces terres, elle laissa ses pensées voguer, intensément, d'un brin à un autre, d'un souvenir à au présent. Grâce à  « elle » tu devrais pouvoir trouver l’occasion d’être cette voix pour le peuple.

Il était au courant de sa venue avant qu'elle ne se dévoile au peuple de Ra. Ses sourcils se froncèrent, en l'observant silencieusement. Elle pouvait entendre, distraitement, la voix du Libérateur faire écho à celle de son comparse, le priant de ne pas intervenir, de camper sur les positions qui lui avait été données en amont de cette opération, ô si importante pour quiconque s'emparerait de cette arme. En parallèle, ses interrogations internes, elles, n'avaient cessées de s'entremêler, d'une figure commune à tous ces acteurs ; Pourtant, elle n'est pas alliée à Oulanov... Alors pourquoi ?

Elle observa, silencieusement, le papier tendu par le rougeoyant, où les contacts des deux commandants de l'opération se trouvaient, étonnement. Elle pouvait les joindre, si elle le désirait : leur confier l'étrangeté des rapports de Logan avec cette nouvelle venue dont le poids sur l'échiquier ne faisait aucun doute.

Mais elle ne connaissait ni l'un, ni l'autre ; et d'aucun ne pourrait se tarer d'avoir obtenu ni sa confiance, ni son aide.

Alors, simplement, elle glissa ces écritures dans un recoin de son vêtement, auprès de celles d'Azwelle. Son regard océan vint darder les iris d'obsidienne du Révolutionnaire en s'adressant à lui, sous ce ton conjoint de confidence.

Vous jouez un jeu habile, Logan, mais dangereux., soupira-t-elle tandis qu'il raccrochait, après une dernière adresse à son encontre.

L'une de ses chevilles pivota, à peine, afin de lui faire face, légèrement, placée de côté – de sorte à ce qu'elle n'ait aucun problème pour percevoir la présence d'Azwelle, également.

Pour résumer, vous me proposez à demi-mot de doubler non seulement Oulanov et Tat Winn, mais également leurs alliés présents dans la révolution marchande d'Erwin Dog ou celle d'Eken Sor, en faveur de l'avènement d'Azwelle ?

Son ton trancha la courbe de ses paroles, le sourcil arqué comme attendant une réponse inutile à une question si rhétorique.

Je vais avoir besoin d'un peu plus de confidences sur la situation, Logan. Bien que le Kriss ne termine indéniablement dans les mains de la Révolution, qu'importe qui referme son emprise sur sa garde, vous savez comme moi que cela entachera vos relations, ainsi que les miennes. Et je crains de ne pas voir en quoi cela vous bénéficierait... à moins que vous n'ayez trompé vos comparses sur la véritable personne en laquelle vous placez votre loyauté.

Elle laissa son regard se hisser jusqu'à la silhouette d'Azwelle, d'une référence équivoque. Il n'aurait pas été aussi ouvert dans ses paroles s'il ne trouvait pas lui-même tout intérêt à ce qu'elle ne le sache. Peut-être désirait-il qu'elle n'agisse à sa place pour tenter de récupérer le Kriss en jouant de son anonymat et de la confiance relative que Tat Winn ou le Libérateur plaçait en elle en tant que nouvelle recrue.

Si elle échouait ; la blâmer, en utilisant son lien avec Azwelle comme preuve de « trahison » envers les autres mouvements Révolutionnaires, qui n'entacherait que la réputation de la jeune femme au lendemain d'un tel événement et ressortir, lui-même, éloigné de tout soupçon – car qui pouvait croire la parole d'une inconnue au profit d'une subordonné d'Oulanov ?

Elle était loin d'être dupe. Mais cela l'intéressait ; de voir quelle réaction il arborerait à ses questions.

Elle avait été manipulée autrefois, bien trop aisément. Ce genre de choses appartenaient au passé, où la prudence n'avait pas encore enveloppé son âme de son doux linceul.


récapitulatif:
 

_________________


THE ETERNAL CONQUEROR







SHURA EMBERYS


Shura Emberys
Revenir en haut Aller en bas
Josh Aéris
Pirate
Josh Aéris
Messages : 34
Race : Humain
Équipage : NA

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue16/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue20/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (20/60)
Berrys: 16.000.000 B.
Lun 18 Oct - 15:47
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar

Auster, Seiran, Shura

Une ville commerçante qui fait pourtant la différence de regard entre les touristes et les « natifs », du moins, ceux qui affichent clairement leurs origines étrangères. Tu le vois bien avec cette commandante de la marine qui subit toujours de lourds regards alors qu’elle progresse à ta hauteur pendant un temps. Tu voudrais volontiers te passer de son attention et c’est pourquoi tu parviens à te fondre dans la masse humaine qui profite des étables du marché.

La bibliothèque est un bâtiment colossal, les toits pentus contrastes avec les maigres étages et donnent un profil montagneux à l’ensemble architectural. Les arabesques décrites dans le bois anoblissent ce lieu de savoir où réside sûrement des réponses à tes questions. Tu renifles instinctivement avant d’entrer dans un nouveau lieu, curieux des odeurs qui façonneront ta première impression.

L’odeur du papier.

Tu pénètres le lieu, un petit geste symbolique ésotérique improvisé et surtout, un regard qui balaie l’ensemble des lieux. Deux grandes ailes se distinguent au rez-de-chaussée au centre desquelles un accueil trône entouré de deux épaisses rampes d’escaliers pour progresser au niveau supérieur. Tu sifflerais si tu le pouvais, admiratif de l’endroit. D’un pas léger et souple, tu te diriges vers le plan des lieux pour obtenir les allées qui correspondent à l’histoire du pays. Visiblement, dans ta tenue noir et blanc, tu te fonds parfaitement dans le décor, ce qui te permet de progresser rapidement vers les rayons généraux, mais également spécialisés. Tu passes à l’autre bout d’un rayon où un bibliothécaire refuse l’accès à un homme blond dans une cape marron, visiblement pas du coin, comme toi. Dommage, rictus aux lèvres, tu te dis que tu as été plus malin. Il y a une frontière entre deux rayons, le premier, aux ouvrages francs, ont le cuir encore neuf, les tranches droites, une odeur de neuf, des ouvrages récents. L’autre, tranches légèrement en biais, l’odeur de l’usure. Ces ouvrages-là détiennent une vérité plus précise, plus dure à entendre.

L’ascension du pays sur le plan matériel est donc lié à sa soumission psychologique à une idéologie religieuse. Une prison spirituelle à la conversion induite et forcée pour une liberté d’apparence. Tu as soudainement mal pour ce pays. D’autant plus qu’ils assument tenir leur rang grâce au constantinisme… Est-ce ça là, la religion du gouvernement ? Par la poudre, l’encre ou la cire, tout ce qu’il touche donne la même impression de propreté que les mains usées d’un ramoneur avec la dentelle entre les doigts.

Le Kriss apparaît comme une arme royale, princière capitale à l’exercice du pouvoir sur Ra no Kuni. Un emblème de la royauté comme la main de la justice, l’hermine, les abeilles, le sceptre de Charles V.

Une idée se glisse dans ton esprit. Vicieuse, mais dans tes cordes : si tu avais cette arme, que se passerait-il ? Cette arme de renom donne le pouvoir légitime à celles et ceux qui détiennent l’arme. Enfin, peut-être y en a-t-il une autre, il est fait mention d’une seconde « X ». Compte tenu du contexte, une deuxième religion d’État serait déjà visible, une deuxième lame royale ? Qui pourrait compléter la première ? C’est déjà plus logique et envisageable. Peut-être que les deux lames ne partagent pas les mêmes symboliques et prérogatives, mais personne ne semble avoir vu cette lame portée ou du moins, personne ne semble avoir reconnue l’arme portée depuis de nombreuses années.

Il te faut tirer tout cela au clair, il n’est plus question d’histoire, mais de comprendre les enjeux de l’emprisonnement idéologique du pays. Les lieux ne semblent pas trop protéger, la puissance maritale du pays, même à son paroxysme ne semble pas très menaçante, en témoigne les pertes à chaque tentative. Tu te décides à chercher dans la partie militaire et politique, le nom de l’actuel dirigeant de l’armée du pays, des informations sur l’organisation militaire et les spécifiés martiales de la nation. Sont-ils lourdement armés ou armurés ? Ou à l’inverse, peu armurés pour favorisés la souplesse ? Des préférences pour les unités d’attaque à distance, préfèrent-ils les armes à feu ou projectiles ? Armes de combat très rapproché, comme les dague, standard comme les glaives ou des armes à allonge comme des lances ? Les lieux ne semblent pas trop protéger, la puissance maritale du pays, même à son paroxysme ne semble pas très menaçante, en témoigne les pertes à chaque tentative. Sûrement au palais.

En parallèle de ces recherches, tu en fais pour trouver du bout des yeux des portes fermées, des éventuels passages secrets. Au détour d’une allée ou deux, tu changes de forme d’humain à totale pour utiliser ton odorat et surtout tes moustaches. Organe essentiel pour percevoir ton environnement, tu cherches d’éventuels petits appels d’air dans les murs qui pourraient souligner certains passages cachés, mais aussi pour te servir de l’ouïe pour entendre des mouvements mécaniques ou l’approche d’humains, la démarche peut donner de très nombreuses informations, ce qui te permet d’assurer tes arrières.

Tu restes quelque temps encore, malgré le départ très précipité du blond étranger. Tu as perçu une vague de froid en forme totale, ce qui ne t’a pas aidé dans tes recherches, désorienté brièvement certaines de tes moustaches. C’est peu commun le froid dans de telles conditions.

Après cette exploration, que tu aies trouvée ou non des zones suspectes ou intrigantes, tu laisses ça de côté pour quitter les lieux en direction du grand palais de l’île. Tu penses au préalable à t’adresser à l’accueil :.
Excusez-moi. Sauriez-vous me dire si les archives ecclésiales et militaires sont accessibles aujourd’hui, ainsi qu’un rappel d’adresse ? Je fais un exposé pour l’école, je dois faire une présentation aux enfants des grands évêques et grands chefs de l’armée de notre pays. Le but est de leur montrer des exemples de figures qui agirent pour le pays de différentes manières, en fonction de leurs qualités. Sinon je prendrai volontiers rendez-vous pour la semaine prochaine le temps de réunir des autorisations nécessaires, est-ce possible .
Une fois les infos obtenues, ou non (le but est de savoir si tu vas plus ou moins en chier pour entrer dans les archives du palais, mais en noyant l’info avec les archives ecclésiale, tu peux scinder l’attention de ton interlocuteur et endormir sa vigilance), tu prends la route du palais en prenant le soin de faire le tour pour localiser l’église qui pourrait contenir les archives religieuses.

Pour préparer ton petit casse solitaire, il te faut prendre la mesure d’autant d’infos que possibles.

C'est calme en ville, tu es assez long de la cohue qui débute au port.


Résumé:
 
Josh Aéris
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/0Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 20 Oct - 17:45


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Symbole_Constantiniste

Qu’est-ce qu’un cauchemar ? La crainte d’un doux agneau ? Ou les songes morbides d’un loup ?
L’arrivée Azwelle Vul Chriss était-elle le cauchemar de personnes encore trop jeunes pour comprendre la dualité de ce monde ? Ou était-elle rêve de personnes désormais adultes, des êtres dont la psyché avait déjà été corrompue par la société, ceux qui n’étaient plus des enfants.

Tous devraient se demander si cette femme constituait ou non une bonne chose. Le Constantinisme que la Révolution tenait en « démon »… Comment pouvait-il servir sa cause désormais ? D’où venait cette idée occulte ?

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] General2
Yan Tiers, Recruteur de la Révolution de South Blue, primé à 25.000.000 de berrys.

    - Je resterai donc dans la ville pas d’inquiétude, nous pourrons toujours rester en contact. Quant à brûler l’église, je ne sais pas si c’est une bonne ou mauvaise idée, ce peuple est quasi entièrement constantiniste. Ils pourraient voir cela comme une agression et devenir nos ennemis en silence. Nous pouvons déjà envoyer un soldat par précaution.


Ce que fit directement Yann, réduisant d’une personne les forces dont ils disposaient désormais. Par la suite, il alla dans une autre pièce avec Auster afin de poursuivre la discussion… Auster le sentirait, l’appel de Logan avait provoqué un sentiment de peur chez Yann, la présence d’Azwelle semblait presque l’effrayer. Il en était presque surpris du naturel qu’avait Auster Litz pour garder son sang-froid.

    - Cette femme… Je l’ai déjà vu combattre de loin, lorsque la Révolution de Kaiten-Su était unie. C’est une véritable bête.


Pour cause, son corps maigre, cette tenue de nonne lugubre et ses deux mètres de haut qui ne faisait que la rendre plus imposante, donnant à sa longueur un aspect plus malsain.

    - Il est fort probable qu’il y ait un indic, l’opération n’est connue que des mouvements Seas Blues, Dog et Oulanov. Pour être présent ici, il faut nécessairement appartenir à l’un des deux. Néanmoins, cela pourrait venir de n’importe qui, Logan est accompagné de deux jeunes recrues et nous en avons nous-même dix. Appeler Tat Winn est inutile, il est en mission et c’est un guerrier, il ne pourra pas décrocher avant d’être en route pour rejoindre Ra No Kuni. Nous sommes seuls Auster, nous avons été placés ici car nos supérieurs nous considèrent comme « grands » désormais. Une chose est sûre, brûler cette église peut provoquer une réaction imprévisible chez Azwelle, elle pourrait être heureuse ou folle de rage… Elle ne fait pas partie de nos alliés, sa présence est donc une anomalie.


C’est à ce moment précis que Yann relancerait l’appel pour Seiran et Logan, ayant brièvement entendu Seiran commencer à s’exprimer. Cette nouvelle recrue, d’où venait-elle ? Comment avoir une telle idée dès sa première mission ? Il était allé se documenter dans la bibliothèque de l’île et avait pu en ressortir cela ? D’autres y auraient vu l’importance d’éradiquer le Constantinisme à la souche, un peu comme Auster Litz, mais pas lui. Néanmoins, lequel des deux blonds avait raison ?

De plus Seiran semblait parvenir à considérer le mouvement d’Azwelle comme un mouvement révolutionnaire malgré tout, ce qui était assez étonnant. Après tout, elle était malgré porteuse d’une religion vénérant le Gouvernement…

    - Azwelle était une commandante de moyenne importance à Kaiten-Su, elle a su fédérer son mouvement tout en restant proche des frères Kichiko. Connaissaient-ils sa vraie nature ? Je ne le sais pas, mais le but de la Révolution est de renverser l’ordre établi par le Gouvernement et cette femme semble l’avoir compris. Néanmoins, nous n’avons aucune assurance qu’elle accepte de coopérer avec nous, il est même probable qu’elle nous boute hors de l’île après l’avoir prise, du moins, si nous n’adhérons pas à sa philosophie. C’est en tout cas ce que j’en vois. Peut-être qu’en la soutenant dans cette prise, elle pourra plus facilement coopérer avec nous, c’est un fait. Auster Litz que décidez-vous ?


Il était le Libérateur, le porteur d’une opération à Shabaody où l’ennemi n’était autre qu’un Dragon Céleste, de même il s’était dressé face à un organisme scientifique des plus abominables. Yann n’était qu’un recruteur, pas un meneur d’hommes. Il savait observer, analyser, mais ce genre de décision devait revenir au meneur. Suivre ou non Azwelle, l’ordre viendrait de lui.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Logan10
Logan Kriess, Révolutionnaire de North Blue, primé à 17 millions de berrys

Parallèlement à cela, Logan vint à raccrocher brièvement, dans un appel collectif ce genre de chose ne serait pas vraiment remarqué malheureusement.

    - Le mouvement d’Azwelle Vul Chriss, ou le mouvement constantiniste de la Révolution. Elle est énormément censurée, mais selon cette femme la Révolution n’est pas une cause criminelle, de ce fait elle ne bafoue pas les commandants du constantinisme. Cependant, selon elle Saint-Constantin se fourvoie dans sa vision du Gouvernement Mondial, elle désire lui montrer les points à purger au sein de l’ordre mondial, afin qu’il soit parfait et puisse convenir au peuple à travers cette grande religion. Néanmoins, lorsqu’elle proposa une alliance à l’Ancienne Révolution d’Oulanov, c’est un refus qu’elle essuya. Alors elle m’a chargé d’infiltrer ce groupe, afin d’intervenir un jour sur l’une de leur opération et être la clef de voûte de sa réussite. L’autre recrue l’a dit, il n’est pas possible de convertir ce peuple à la Révolution tout en balayant ses croyances constantinistes. En revanche, leur prouver que le Gouvernement se fourvoie, passer par la croyance pour prouver que le Gouvernement est mauvais, c’est de cette façon que nous les convertirons à la Révolution.


Un nouveau sourire venant plisser ses yeux, tandis qu’il conclurait.

    - De ce fait, soutenir Azwelle obligera les autres mouvements à l’accepter et ainsi, elle aura enfin sa place sur la scène mondiale. Pour l’instant, entre le Gouvernement qui la cache et la Révolution qui ne l’assume pas, il est difficile pour elle de grandir, mais par cette adhésion, son mouvement grandira ! Elle m’a parlé de toi, je sais que vous pouvez être l’une des nôtres. Constantiniste ou non, tu es capable de voir l’intérêt de son mouvement.


Alors il reprendrait l’appel avec Auster, Yann et Seiran :

    - Oulanov n’avait pas souhaité à adhérer au mouvement révolutionnaire de cette femme. Si vous acceptez de la suivre, alors ce sera l’alliance Révolution Marchande et Révolution Seas Blues qui en sera porteuse. Si un tel plan fonctionne, il est impossible de savoir comment réagiront nos supérieurs, mais s’il rate… Il est probable que nous soyons méprisés pour avoir travaillé pour cette femme. Dans mon cas, je vous suivrai quoi qu’il en coûte, la prise de cette île est notre priorité peu importe comment.


Logan devait malgré tout tenir son rôle de membre de l’Ancienne Révolution, quand bien même il n’était qu’un indic. Ainsi, en mettant le doigt sur les problèmes d’une telle alliance, tout en montrant qu’il les suivrait envers et contre tout, il restait dans sa ligne de conduite.

Pour le petit rat qu’était Josh Aéris, la situation était assez différente, dans la bibliothèque il n’avait pas trouvé grand-chose sur l’armée, il avait pu voir que l’île n’avait qu’une petite armée et ne brillait pas pour ses compétences militaires d’après les récits, mais rien de plus. Il pourrait voir que les armes classiques des soldats étaient toutes des armes d’inspiration indonésiennes, tout comme les armures, mais rien de plus.

Le bibliothécaire serait celui qui répondrait le mieux à sa question. Lui indiquant, tout d’abord, que les archives religieuses étaient au sein de l’église, tandis que les archives militaires se trouvaient dans le palais, parmi toutes les archives civiles.

Pour les archives religieuses le bibliothécaire ne savait pas comment y accéder, mais il paraitrait que ce serait réservé aux évêques, mêmes itinérants, des tenues que portaient d’ailleurs les hommes d’Azwelle, mais ça le bibliothécaire ne l’avait pas dit.

Pour les archives militaires, l'entrée du palais se voulait assez accessibles aux citoyens, ensuite tout dépendrait de ce qu’il demanderait à voir. Quel endroit irait-il ratisser ?

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Lucien10
Lucien, chasseur de primes renommé à 12 millions de berrys.

Désormais, au niveau de l’église on trouvait un dénommé Lucien. Jeune chasseur de primes né à Whisky Peak, il débutait sur Grand Line, mais passait parfois dans les Seas Blues pour des contrats faciles. Aujourd’hui il était là pour la protection d’une ile, chose assez simple au vu des autres personnes présentes.

Si Josh tentait de pénétrer dans l’église, c’est sans la moindre retenue que Lucien le pousse d’une main ferme.

    - Interdiction de rentrer dans l’église, il y a actuellement un baptême de plusieurs nouveau-nés.


Oui, dans cette église où Auster Litz avait fait envoyer un homme afin de la brûler, il y avait une ribambelle d’enfants, mais ça il ne pouvait pas le savoir. Qu’est-ce que cela entrainerait lorsque l’église prendrait feu ?

Si Josh était sous la forme d’un rat, Lucien le « shooterait » d’un coup de pied s’il tentait devenir par l’entrée principale, en lâchant « regarde-moi la taille de ce rat »…

A l’entrée du palais, après avoir pris les multiples escaliers qui y menaient, Josh rencontrerait une personne bien différente cette fois-ci, elle pestait face à l’arrivée d’Azwelle, car oui, il avait déjà été appelé. Cet homme à la corpulence pourvue uniquement de muscle, grand de deux mètres, tout comme l’immense lame qu’il portait dans son dos… Cet homme qui avait libéré une partie des esclaves durant la purge… Ce même individu qui s’était allié à un révolutionnaire sans le savoir, cela afin de vaincre Okihiro Aizen, dont Obra Taton lui vola la capture.

Cet homme c’était…

Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] 85c6ef10
Le Colonel Hisagi, Sauveur du Marché aux esclaves de Shabaody, renommée de 60 millions.

Plus énervé que jamais il pestait haut et fort.

    - Bordel, je suis coincé à devoir protéger le palais… Quelle idée de laisser la défense de la ville à cette sœur chasseuse de prime ! C’est le devoir la Marine ça… Et maintenant elle doit protéger le peuple contre une révolutionnaire à 148 millions ? C’est une blague ! Et la garde qui se prépare à sortir, pour me laisser en sous-effectif…


Alors oui, il ne calculerait pas vraiment Josh, encore plus s’il était sous les traits d’un rat.


Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] YpdtAux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Consta27
Soeur Christie, Chasseuse de l'Alliance des Chasseurs de Prime & Azwelle Vul Chriss, Leader du Mouvement Révolutionnaire Constantiniste.

C’est à ce moment précis qu’une onde de choc vint souffler l’air sur le port, cela signifiant la rencontre brutale entre l’énorme épée de la Sœur Christie et la grande hallebarde de la Nonne Azwelle ! Son dos légèrement recourbé pour mieux écraser son hallebarde sur la sœur qu’elle dépassait de bien trente centimètres.


La trentaine de prêtres commençaient déjà à se friter avec les dix marines et les dix chasseurs de primes qui étaient venus au port ! Différents coups de feu commençant à se faire entendre, alors que les prêtres prenaient clairement l’ascendant sur les marines et chasseurs de primes qui devaient battre en retraite tandis que les prêtres les coursaient dans la ville. A cela s’ajoutant désormais le peuple qui courrait pour sa vie…


Délai de réponse de 72H pour chaque joueur


Ordre de réponse :

Auster Litz - Seiran Yurei - Shura Emberys - Josh Aéris  (reste que les blonds c'est bizarre je trouve, pas vous ?)

Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Résumé :

Auster : Beaucoup de stratégie, mais comme il y a beaucoup d'information, Yann a déjà fait envoyer quelqu'un en repérage aux abords de l'église et prêt à la brûler.

Shura : Logan t'a tout révélé, sans griller sa couverture.

Seiran : Yann hésite sur ton plan, tandis que Logan est ok. Etant au coeur de la ville tu peux constater le début des affrontements.

Josh : Tu peux look sur google des armes et armures indonésiennes pour imaginer la garde, rien de plus. On t'indique deux archives et je t'ai mis deux situations selon l'archive où tu iras.

Tous : Désormais dans la ville il y a des prêtres qui coursent des marines et des chasseurs de primes qui tentent d efuir et le peuple qui s'affole.

Les lieux importants de l'île restent les même !
Listes des PNJs :

Tout les PNJs ne sont pas encore révélés.


Révolutionnaires :
Yann Tiers / Niveau ?? / Prime 25M
10 révolutionnaires / Niveau 20 ( 1 est au niveau de l'église)

Logan Kriess / Niveau ?? / Prime 17M

Chasseurs de primes :

Lucien / Niveau ?? / Prime 12M

Marines :

Raki / Niveau ?? / Prime 5M
Commandante Mio Sakuya / Niveau ?? / Lance ?? / Prime 22M
Colonel Hisagi / Niveau ?? / Prime 60M

Combat en cours :
-
Azwelle Vul Chriss / Niveau ?? / Prime 148M
vs
Soeur Christie / Niveau ?? / Prime 44M
-
.
-
30 prêtres(ses) révolutionnaires / Niveau 15-20
vs
10 Marines / Niveau 15-20
10 CDP / Niveau 15-20
-
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Seiran Yurei
Seiran Yurei
Messages : 23
Race : Humain mi-Cornu

Feuille de personnage
Niveau:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue18/75Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Left_bar_bleue0/60Aux Portes du Rêve, Aux Tréfonds du Cauchemar [Groupe 6] Empty_bar_bleue  (0/60)
Berrys: 21.915.000 B
Ven 22 Oct - 19:51
Suspendu dans les airs, le jeune Trublion reprenait son souffle. Seiran Yurei n'avait pas senti la vague de ses passions arriver pour déferler sur ces dernières paroles. Il fallait dire aussi qu'il se souciait tant du sort du peuple que ses émotions et inquiétudes pouvaient vite prendre le dessus. Bien sûr il détesterait céder du terrain au constantinisme en leur offrant cette île sur un plateau, mais au moins il était question d'un courant sympathisant (dans une certaine mesure) avec la Révolution. Mais il détesterait encore plus un coup d'État par la force et le sang. Ainsi, au vu des informations dont il disposait quant à l'histoire de ce pays et de ces habitants cela lui semblait impossible sans mettre le peuple derrière une cause avec laquelle elle pourrait avancer.

En l'état, se débarrasser de la religion n'était pas réalisable. Il allait donc falloir agir progressivement pour prendre le pouvoir. En ce sens, s'il concèderait confier le pouvoir à Azwelle Vul Chriss et son mouvement, il agréait qu'il allait falloir le lui reprendre un jour ou l'autre, le temps que les idéaux de Vul Chriss se propagent et que le peuple soit plus familier avec la Révolution et puisse y adhérer. Azwelle serait la goutte teintée de vert plongée dans le verre d'eau qu'était le Pays de Ra et en laissant le temps à la dilution Oulanov et son armée pourraient goûter à ce verre. Mais hors de question, pour le Maudit des neiges, de casser le verre pour le remplacer par une boisson déjà verte au risque de voir le sang couler dans les rues.

Attendant les ordres et les réactions à sa suggestion, le Révolutionnaire put jeter un œil sur ce qui se déroulait en contrebas. La foule commençait à s'agiter. Bien entendu elle faisait déjà montre d'une certaine effervescence avant même que les convois des verts ne s'invitent sur les lieux, mais ce qui ressemblait à une euphorie collective semblait s'être transformée en panique et en chaos. Du côté du Port, Soeur Christie que Yurei avait vu de loin en se dirigeant vers la Bibliothèque attaquait La Nonne de front. Que ce soit au sein de la Révolution ou du Constantinisme, elle ne faisait décidément l'unanimité nulle part. C'éait donc une véritable invasion qui commençait si Chasseurs de Primes dépêchés à la défense de l'île et Marines s'enhardissaient à arrêter le mouvement de Vul Chriss.

Malgré la présence de la Marine le peuple était laissé dans un grand chaos, en panique totale. Décidément, on ne pouvait jamais compter sur les bleus. Plongeant en piqué sur l'embouchure d'une ruelle, le Trublion tombait sur un soldat qui se pressait de prendre le chemin du front et rejoindre son poste. Une opportunité parfaite pour le métisse cornu qui allait pouvoir agir à la mise en sécurité des citoyens sans être suspect en attendant le reste de ses ordres s'il piquait son uniforme à ce soldat.

- De... de la neige ?

Le soldat qui courait dos à Yurei s'interrompait dans sa course, totalement pris au dépourvu par l'anomalie que représentait la chute de flocons sur cette île, en cette saison et dans cette seule ruelle.

- Gafuru.

À l'énoncé de ces mots, ce qui ressemblait à quelques flocons innocents se transformait en véritable voile neigeux brouillant le champ de vision de ceux présents dans cette ruelle. Impossible de voir correctement à quelques mètres. Ne comprenant ce qui lui arrivait, le soldat tenait son fusil contre lui avec force, le regard balayant le moindre angle face à lui. À mesure que la neige s'amassait rapidement au sol, le cornu disparaissait dans son parquet afin d'y naviguer librement jusqu'à se reconstituer juste dans le dos du soldat et lui chuchoter :

- Harunohira.

Ce qui fit sortir une main de chacune des épaules du Maudit pour venir porter un coup à la nuque du soldat et l'emmener faire un petit voyage dans les limbes de l'inconscience.Une opération rondement menée et sans mettre la vie de qui que ce soit en danger, le petit diablotin était content. Amoindrissant peu à peu la tombée de ses flocons jusqu'à l'arrêter totalement, il désapait le soldat pour s'approprier ses habits et se rapprocher du peuple sans être suspect ainsi que pour le bénéfice du rapport d'autorité sur les citoyens que conféraient ces quelques vêtements.

Fraîchement déguisé, Yurei avançait vers le front là où personne ne semblait se préoccuper des habitants de l'île, trop occupés par l'assaut des nonnes révolutionnaires. Fautes d'ordres sur la question, le Révolutionnaire n'attaquait aucun (autre) soldat, chasseur de primes ou constantinistes d'Azwelle.

- Regagnez vos habitations dans le calme ! Je répète : Veuillez rester en sécurité chez vous ! Réfugiez-vous à l'intérieur et verrouillez vos portes !

Difficile de se faire entendre au milieu de la panique, même avec un uniforme bleu. Mais le jeune homme faisait de son mieux pour escorter les quelques citoyens qu'il croisait. Il ne pouvait rétablir le calme seul et encore moins avec le son des coups de feu et de l'entrechoc des lames qui faisaient passer sa voix en arrière-plan. C'était de ces mêmes coups de feu qu'une balle perdue se dirigeait dangereusement au-delà du champ de bataille et vers un citoyen de l'île. Voyant cela, le faux-marin se jeta dans la trajectoire de la balle pour l'absorber dans son propre corps avant qu'elle ne puisse ne serait-ce que frôler quelqu'un d'autre.

Bras étendus horizontalement, un trou se perçait dans son dos. Heureusement, sa condition d'homme des neiges rendait cette blessure bien anecdotique. Quelle allait être la suite des choses ? Quel camp Auster Litz va t-il donner l'ordre de suivre ? Tant que le peuple n'est pas mis en danger, Seiran Yurei suivra les ordres, que celui-ci soit d'accord avec le plan ou non. La question de ses remords, par contre, se poserait ultérieurement.


Résumé:
 
Seiran Yurei
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: