Derniers sujets

Incubateurs prêts [Animation]parGhetis Archer
Aujourd'hui à 12:08
[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Sakuga Keigo)parMaître-Jeu
Hier à 22:30
Quêtes par PalierparHeika Seihen
Hier à 19:12
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 18:42
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeurparDorian Karmon
Hier à 18:40
Sakuga Keigo [Notation]parSakuga Keigo
Mar 23 Avr - 22:45
Demande de progression dans le Nouveau MondeparSakuga Keigo
Mar 23 Avr - 10:36
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Lun 22 Avr - 13:46
Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Dim 21 Avr - 14:30
Le Deal du moment : -20%
-20% Récupérateur à eau mural 300 ...
Voir le deal
79 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2998
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue392/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (392/500)
Berrys: 6.100.133.000 B
Mar 7 Mar - 17:54
Tout vient à point à qui sait s'y prendre


La voix fut d’abord un écho, puis elle rappela la réalité au savant qui émergea de cette courte torpeur. C’était ce genre de sommeil qui semblait passé en un éclair, comme si l’on avait simplement fermé et ouvert les paupières. Il se sentait encore épuisé, néanmoins il pensait être en mesure de pouvoir se mouvoir, à condition qu’il n’ait pas besoin de faire à nouveau appel à sa malédiction. Après tout, il était agile et souple. Forcé sur ses membres malgré l’épuisement ne générait pas des sensations ingérables. Il redressa d’abord son buste, réalisant les paroles de Grenade.

-C’est qu’elle fait bien son travail alors, le taquina le mathématicien en regardant par la fenêtre.

Il se mit sur ses deux jambes, d’abord sur ses deux genoux en se servant de sa rapière comme d’une canne, et inspecta les alentours. La situation semblait avoir évoluer, mais le temps écoulé ne devait pas non plus être excessif. Tanguant d’un appui sur l’autre, le savant jaugeait ses capacités de déplacement. La lame qui avait détruit le siège de Manju corporation était toujours présente a priori. Elle s’effondrerait à la prochaine pluie, le Médixès ne comptait pas la faire disparaître. Son objectif était après tout de maquer les mémoires. Il voyait déjà les livres d’histoire présentant une carte de Trade en ce jour en présentant divers scènes d’affrontement y ayant eu lieu. Nulle doute que cet vue de la lame s’étant abattu trouverais sa place dans ce paysage. De même, le paladin fusionné pourrait arpenter les alentours et se diriger vers le Cristal une fois qu’il aurait terminé de réduire le siège de Caroll à l’état de monticules de gravats. Il fallait du temps au temps.

-Comme prévu, nous l’avons emporté, nota le marquis sur un ton tout ce qu’il y a de plus normal, n’ayant jamais douté de cette victoire et affichant clairement sa confiance dans les opérations menés en ce jour. Je devrais pouvoir me débrouiller, même si je ne serais pas forcément très rapide pour l’instant je dois l’avouer. Veuillez m’en excuser.

Le Médixès laissa alors Grenade le guider en direction du Cristal. La carte de Trade était toujours gravé dans son esprit, vu comment il avait étudier la ville pour construire le plan d’assaut du casino, mais autant suivre un guide qui connaissait les rues et la spatialisation de la ville en elle-même. Le savant avait déjà assez réfléchit comme cela pour aujourd’hui et n’était pas contre laissé son cerveau se reposer en laissant le choix du trajet à l’homme-chèvre. Utilisant sa rapière, rangée dans son fourreau, comme une canne pour avancer, il observerait l’état des Tours triplés, couvertes d’une structure de son biscuit, en sortant du bâtiment. Depuis combien de temps était-il rester dans cet édifice ? Retrouver l’air libre ramenait Aggaddon à la vie quotidienne. Les opérations touchaient à leur fin, il pouvait véritablement le réaliser en quittant ce qui lui avait servis de base d’opération, de centre de commandement, tout du long des événements. Il n’avait pas abandonner son poste et avait fait de son mieux. Il espérait bien que Carambole serait ravi du déroulement de ces événements et qu’Ellie Rengu, qu’il ne manquerait pas de recontacter une fois tout cela fini, apprécierait pleinement la valeur de l’alliance qu’ils avaient conclu au regard des événements.




feat Paradise

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 753
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue378/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 990.309.216.000 B
Mer 8 Mar - 0:02



Il est temps d'en finir !





Je regarderais le Wolfric et le reste des mercenaires présent au cristal se rendre. Je ne répondrais pas a la remarque du Wolfric préférant le laisser mariner dans son jus, je sourirais amicalement au Titanos lorsqu'il se présenta, tirant un peu plus sur ma cancéreuse je lui dirait d'un ton amical:

"Disons que c'est un échange de bon procédé, sans votre intervention la situation aurait était un chouia plus compliqué, réglons ça autour d'un verre une fois que tous ce merdier serra finit et nous serons quitte. En attendant si je puis me permettre si vous et vos homme pouviez vous occuper des mercenaires et également prendre en charge Ju et Miko, il a besoin de soin et sont en possession de preuve qui ne doivent en aucun cas tomber entre les mains de l'ennemis ou être endommagées...."

C'est a ce moment la qu'une flammes impressionnante suivit de lame d'air serait visible un peu plus loin. A voir également aux alentour et via mon haki il ne semblait pas y avoir de traces de la présence du Caroll. Peut être s'était-il fait la mal a l'aide d'un allié caché dans l'ombre. J'utiliserais alors mon haki de l'observation pour évaluer la situation au niveau des combat que mener les deux hommes-bouc. Carambole avait l'air de plutôt bien s'en sortir menant a mal le Barbu, tandis que la femme tabac semblait vouloir jouer avec l'homme bouc sans avoir réellement l'intention de l'éliminer. Pesant les pour et les contre je viendrais rapidement a la conclusion que le Caroll se trouvais peut être a l'endroit de ce combat et je prendrais la décision d'y aller indiquant au révolutionnaire que je me rendez sur place.


Je m'élancerais aussi vite que possible en direction de la zone de combat, et au vue de ma vitesse actuelle en forme queue cela ne me prendrais clairement que très peu de temps. Une fois sur place je pouvais voir une grande perche au prise avec un homme bouc qui semblait être a l'origine de la flamme. Je repérer également Ma frangine qui tenter tant bien que mal d'extirper Giliane de la. lorsque j'arriverais elles semblaient entreprendre de se diriger vers le Cristal. Une absence me marquerais alors et la mine déconfite de Pernica lorsqu'elle m'aperçu ne disait rien qui vaille. Je m'approcherais des deux jeune femme leur disant d'un ton calme:


" Tu vas bien ? ou est Gunther ?  "

Je regarderais ma jumelle, sont visage fermer était très clair et je n'avait pas besoin d'utiliser mon haki de l'observation pour comprendre, sa réponse tomberait comme un couperet:

" Gunther....Papa, s'en est pas tirer...."

Je serrerais les dents, le poing, les muscle de mon cou se tendrais. C'était une blague ?! Lui l'homme que j'avais fui, craint, détester, traquer, lui qui m'avait fait endurer le pire et appris tant de choses. Pourquoi ? Pourquoi alors que j'avait encore tant de question a lui poser, tant de choses qui resterais a jamais sans réponse. Tant d'incompréhension qui invariablement me mener sur un chemin que je connaissait bien, trop bien. Je ne regarderais pas Pernica, je dirais aux deux jeune femmes d'une voix grondante de rage tandis que mon haki de l'observation m'apporter la nouvelle d'une voix que je reconnaissait, celle de Caroll:

" Retournez au Cristal ! j'ai a faire ici !"


La rage pulser au plus profond de mon être, une rage alimenter par les souvenir tant mauvais que bon, que j'avais avec l'homme qui était en réalité mon père. Certes j'était en partie responsable de sa mort, et la culpabilité qui découler de cet ordre que j'avais donné m'agacer au plus haut point. Je laisserais les deux jeune femme continuer leur fuite tandis que je m'élancer sous le regard inquiet de Pernica.


Prenant ma forme queue je fondrais sur la demi-géante, non pas pour l'attaquer directement, mais pour envoyer ma queue subtiliser la loque qui se trouver sur son épaule. Mon mouvement s'opérerais dans le même temps que les attaque de l'homme-bouc et serait accompagner d'une série de griffe d'air diriger vers ses membres inférieurs, son flanc ainsi que sa nuque. Si j'était en mesure de récupérer le Caroll je lui enfoncerait un coup de point a pleine puissance dans le ventre en lui disant d'un ton mauvais:


" Toi tu viens avec moi, j'en connais quelques un avec qui tu a des compte a réglé ! Mais avant ça, je vais te laisser un petit souvenir que tu sera pas prêt d'oublier"


tout en restant en mouvement je le maintiendrais fermement ligoter avec ma queue tandis que je m'exercer rapidement a la gravure a grand coup de griffe, cela ne me prendrais qu'une trentaine de seconde tout au plus, les trente secondes les plus longue de la vie du Caroll s'il était encore conscient. Le sang coulerais en simple filet sur son visage tandis que les lettre prenait forme sur son front, une fois finit l'on pourrait lire le mot esclavagiste, inscrit en lettre capital et de façon indélébile afin que quelque soit l'endroit où il serait personne ne pourrait ignorer la vrai nature de cette enfoiré.







Code by Wiise sur Never-Utopia




Pnjisation de Vaskov et Ju vue avec sa Seigneurie le MJ

Spoiler:

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3284

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 8 Mar - 15:26



Natasha Palovski & Passion
Mercenaire de la Guilde & Administrateur des Fraudes

Passion et Natasha se battaient de manière presque égale. La demi-géante profitait de ses mouvements amples pour repousser son adversaire, tandis que celui-ci était amené à être plus précis de par sa petite carrure. La différence de taille ne jouait en faveur ni de l’un, ni de l’autre, puisqu’ils avaient déjà adapté leurs styles de combat à la situation. Le Paramécia de la Flamme lui permettait d’endommager son ennemie plus facilement que cette dernière ne pouvait le blesser. La demoiselle usait cependant d’un Haki de l’Armement à la perfection : elle était sûrement à un stade où l’Avancé n’était pas loin. Là où son mentor, Vaskov Nskiran, n’avait jamais réussi à le maîtriser, elle était plus avancée que lui. Concentrés, ils ne remarquèrent qu’au dernier moment l’intervention de Raki, dont la queue vint s’enrouler autour de Caroll et le tira vers lui.

A ce moment-là, Natasha avait deux options : risquer de prendre un coup fatal en protégeant son employeur, ou continuer son combat sans créer d’ouverture. Elle décida le second : les mercenaires avaient après tout une loyauté grandement limitée à leur capacité à rester en vie. Elle-même savait surtout que si Raki était ici, alors cela voulait dire que son mentor avait perdu. Les combats allaient bientôt s’arrêter. Que devait-elle faire ? Continuer jusqu’à ce que l’ordre d’arrêt n’arrive.


W.R. Caroll, "L'Horloger de Génie".
Ancien Membre du Big Five.

Quand Raki prit Caroll avec lui, celui-ci écarquilla les yeux devant la personne qu’il n’avait au final rencontré qu’un bref instant, mais qui avait entravé ses plans plus qu’il ne l’aurait jamais cru. C’était une menace si faible quelques semaines auparavant, mais il s’était immiscé dans ses histoires. La mâchoire complètement bloquée, il n’ouvrit la bouche que pour lâcher un hurlement qui réveillerait sûrement les morts à des kilomètres. Les habitants des maisons alentours, barricadés dans l’espoir de survivre, jetèrent un coup d’œil dans la rue.

    - Ne regarde pas, ferait une mère à son fils en voyant la torture qui avait lieu.

En dehors du contexte, Raki avait l’air d’un de ces antagonistes qui faisait souffrir le héros. Mais William Reynald n’avait rien d’un protagoniste. Il était l’un des criminels qui marchandait des vies sans vergogne. Il était une de ces raclures qui ne donnait aucune valeur à la vie humaine. Des yeux humides, et finalement l’inconscience devant une telle marque de torture. L’homme était au bord de la mort. Et sous ce spectacle sinistre, une pluie de feux d’artifices vert éclaterait dans le ciel de Trade. Le soleil chutait, et la couleur émeraude symbolisait la fin des hostilités. De son bureau débordant de paperasse en retard, Madame Irma observait ce spectacle avec un air plus serein, le bouton du système enclenché.

Peu à peu les combats cessèrent. Les mercenaires lâchèrent leurs armes. Les Administrateurs virent les dissidents se rendre les uns après les autres : leur contrat était terminé. Les hommes-boucs, mais aussi les mercenaires qui étaient toujours fidèles à Madame Irma, commencèrent à réunir les prisonniers aux Tours Triplées. Plus discrètement, une autre zone reprenait alors sa place.


Ju Helloyz & Carambole "Leader Suprême"
Gérante du Cristal & Administrateur en Chef

En arrivant sur place, Raki et Aggaddon pourraient assister un triste spectacle. Les hurlements de Ju résonnaient dans le Cristal, des pleurs d’une intensité insoutenable. Miko la regardait avec un air pâle, adossé à l’œuvre de toute sa vie. Ses yeux étaient vitreux. Il ne bougeait plus. Carambole observait la scène avec un air impassible, et se tourna en direction des personnes qui revenaient sur place. Il se tourna dans un premier temps vers Raki et lui dit avec solennité :

    - Raki Goshuushou, au nom des Tours Triplés, merci pour votre aide. Maintenant nous devons justifier tout ce bazar, où sont les preuves ? En nous les donnant, les conditions que nous avons mises seront respectées. Vous pourrez librement commercer dans la Guilde Marchande, et la dette due lors de la destruction de l’entrepôt est effacée.

Pour l’homme-chat, c’était une mission accomplie à de grands coûts. Il pouvait cependant s’en réjouir : la proposition formulée par Orknut prenait tout son sens ici. Il pouvait à présent utiliser les ressources du Réseau pour finaliser sa position dans la Guilde Marchande. S’il exposait Caroll à la face de tous, un sourire narquois naitrait sur les lèvres du Leader Suprême. Celui-ci s’approcherait de l’horloger et lui murmurait quelque chose à l’oreille, quand bien même il était évanoui, alors que Gilliane se mordrait les lèvres en se retenant de pleurer.

Près de là, Sigurt n’était pas enchainé. Il s’était assis contre le commerce de Samira Capcot qui avait tout simplement disparu. Annihilé. La destruction la plus totale et la plus sourde. Il avait fermé les yeux : lui dormait.

    - Vous connaissez peut-être Aggaddon Médixès, le Marquis ? Et… S’il le désire, notre nouvel Administrateur du Jugement ? En plus d’une dérogation spéciale pour tenir son commerce, bien sûr.

Un sourire tendre sur les lèvres de l’homme-bouc indiquait qu’il était sérieux. En ayant étudié les lois de la Guilde, Aggaddon savait sûrement que ce rôle était plutôt proche de celui d’un Exécuteur qui utilisait les ressources des Tours Triplées pour combattre les traitres et les ennemis. Il ne pouvait bien sûr pas commander tous les Administrateurs simultanément, mais c’était un poste qui lui offrait une grande largesse. La dérogation impliquait seulement qu’il ne pourrait pas participer aux mises en vente des actions des autres entreprises, et seulement développer son propre commerce, pour éviter l’abus de pouvoir lié à la fonction. En échange, son commerce était entièrement protégé par les Tours Triplées et ne pourrait être racheté sous aucun prétexte…

    - Et bien, nous devrions réparer les dommages. J’aurai à vous parler, Aggaddon, plus tard, ferait Carambole. Mais je vous laisse le temps de vous reposer. Savourez notre victoire.

Pour le Goshuushou, les prochains jours seraient le temps de faire son deuil, et de reprendre contact avec Orknut, ou d’être contacté.



Carte de Trade
Carte du Cristal

Liste des Pnjs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 753
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue378/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 990.309.216.000 B
Jeu 9 Mar - 22:17



Il est temps d'en finir !





Les hurlements dur Caroll résonneraient autour de moi, exprimant une détresse devant l'inéluctable, l'impuissance de ne pouvoir réagir, la frustration de devoir se soumettre et enfin et surtout la lance lancinante et invariable de la douleur qui devait probablement creuser son chemin dans la chair a vif de l'esclavagiste. J'étais parfaitement impassible, mon visage de démontrer pas la moindre traces de compassion pour cet homme qui expérimenter a présent ce que pouvait ressentir ce que tant d'hommes, de femmes et d'enfant avait dut ressentir reduit a l'état d'esclave et vendu aux plus offrant.

Une fois mon oeuvre faite je trainerais le corps du lascar inconscient reprenant la direction du cristal sous une plus de lumière émeraude, tout semblait enfin se terminer, sous une plus verdatre comme pour donner une note un peu plus spectaculaire a cette journée qui serait probablement raconté au génération futur de Trader. Y aurait-je la place d'un héros, d'un fou furieux ? Je n'en avais strictement rien a faire, pour l'heure j'était fatigué, les combat avaient était éprouvant et maintenant que l'adrénaline redescendait je pouvais sentir que je ferais bien de ne pas trop forcer. Une autre pensée viendrais alors s'ajouter, me tombant sur les épaules comme une chape de plomb, mon père était mort. Le considérais-je vraiment comme un père ? Je n'en savais rien mais la ou quelques années auparavant la nouvelle m'aurais réjoui, la j'avais juste envie de tout envoyer balader, pourquoi avait-il fallut que ça arrive maintenant alors que je commençais a peine a construire une relation saine avec lui ?


Tant de questions qui me poursuivrait tandis que j'arriverais au niveau du cristal le visage fermé. Ce ne serait que les hurlement de détresse de Ju qui viendrais me sortir de ma torpeur. Mon coeur se fissura un peu plus lorsque je verrais la scene, une Ju dévaster pleurant et hurlant de douleur prêt du corps sans vie de Miko. N'étais-je vraiment bon qu'a apporter la mort ? Mon incompétence avait donner la mort a deux personne aujourd'hui, et pourquoi ? Pour une lutte de pouvoir, de richesse ? Ne pouvait-on pas simplement se sentir combler avec ce que l'on avait ? Le monde était-il si mal fait que l'homme chercher a dominé continuellement son prochain et pourquoi ? Pour asseoir une suprémacie qui n'avait d'égal que son abérration ?

Je comprendrais au fur et a mesure de ma réflexion, ce qui s'était produit pour Ju et Miko, Pour les esclaves que Caroll avait vendu, pour mon père, tout cela arriver tout les jours en ce monde et pas une seul fois moi qui me targuer de me battre pour une liberté qui m'étais propre, je ne m'étais poser la question de savoir comment agir pour remédier a ça. N'y avait-il vraiment rien que je puisse faire ? Rien que je puisse entreprendre ? Rien qui ne puisse me permettre de porter ces valeurs qui me soutenaient depuis tant d'années. Je poserais alors le regard une nouvelle fois sur Ju et Miko et je commencerais a entrevoir la réponse. Il était peut-être temps que je commence a évoluer, a grandir et sortir de ce shéma d'autodestruction pour consacré mes compétences a une cause plus grande que moi-même. Ce ne serait qu'a ce moment la que Je m'approcherais un peu plus de Carambol, exposant ouvertement et sans aucune gène le corps mutilé et inconscient du Caroll, Je l'écouterais lui souriant d'un sourire fatigué avant de lui répondre d'un ton amical dans lequel dénoter une pointe de tristesse que je n'arrivais pas a masquer:


" Pas besoin de me remercier mon biquet, disons que c'est un échange de bon procédé. Vos preuve sont avec Ju et... Miko, vous comprendrais que vue la situation un peu de compassion a leur égard serait tout a fait justifier, vous en disposerais d'ici quelques instant quand je les aurait emmener au calme afin qu'elle puisse rester dignement et confortablement avec lui. Concernant notre accord, je tiens a vous préciser que faisant partie de la guilde, il n'y a plus de raison pour moi d'interdire le passage par Maisetsu au commerçant de la guilde, leur implantation y est même grandement encourager. Concernant le bordel et la destruction sur trader, si besoin je suis disposer a participer au frais de réhabilitation des zone habitée et je tiens impérativement a ce que les frais de réparation, rénovation et réhabilitation du Cristal soit a ma charge. Un fond globale d'une cinquantaine de Milliard vous semble-t-il suffisant ? et s'il me serait possible de m'entretenir avec vous ou l'un de vos administrateur j'aurais un projet a vous exposer qui pourrait être bénéfique a l'ensemble de la guilde et dont la somme d'investissement de départ est au minimum le double du fond de réparation que je vous propose."

Je le laisserais alors présenter Aggaddon, Le marquis semblait exténuer, mais je ressentirais une pointe de réconfort en le voyant, certes il était toujours de mise de masquer notre relation mais tout de même voir un visage amical faisait du bien, je dirait d'un ton amical en lui tendant la main :


" J'ai entendu quelque rumeur sur North Blue concernant la grandeur de vos qualité et de vos compétences, ravi de faire votre connaissance, et félicitation pour cette promotion, preuve que ces rumeurs sont fondé ! Sur ceux messieurs vous pardonnerais l'humble musicien que je suis...."



Je commencerais a prendre congé avant de finir ma phrase:


" ....J'ai faillit oublier, l'un de mes hommes ne s'en est pas tirer lors du sauvetage de Madame Irma et de Giliane Caroll, plus qu'un de mes hommes il s'agit également de mon père si durant vos investigations vous réussissez a récupérer son corps je vous en serais grandement reconnaissant."


Je passerais proche de Pernica qui se tenais prêt de Giliane, elle me dirait d'un ton ou pointer la même touche de tristesse a peine masqué:

" Fil moi une clope !"

" T'étais pas sencer avoir arreter ?"

" Ta gueule, la journée a était longue..."

Je n'avais pas besoin qu'elle m'explique pour comprendre je lui donnerais plusieurs cancéreuse, tandis qu'elle retournerais auprès de Giliane. Ma frangine poserais la main sur l'épaule de la jeune femme pour la réconforter, elle lui dirait d'un ton amical :


" Je ne vais pas te dire que ça fait pas mal ma belle, mais même si ton père t'as dit toutes ces saloperies, je suis convaincu d'une chose, je pense que ta mère même si je l'ai pas connu serait très fière de toi ! Puis bon vois le bon coté des choses, tu y gagne plein de frère et sœur adopter, bon ils ont le poil qui boucle et il empeste le bouc mais ils ont l'air sympa. "

Je continuerais ma route sachant que Pernica, s'investissait auprès de Giliane pour lui remonter le moral afin d'oublier sa propre peine. J'arriverais enfin au niveau de Ju, retirant ma veste je lui poserais délicatement sur les épaules en m'agenouillant prés d'elle je lui dirait d'un ton qui se voulais compatissant et le plus doux possible:

" Je suis désolé Ju...Viens on vas vous trouver un endroit au calme et confortable ou vous pourrez vous retrouver et ou il pourra se reposer. "


Si elle me laissait faire je prendrais délicatement dans mes bras le corp sans vie du révolutionnaire, le portant comme on porterais un enfant je ferais en sorte de suivre l'allure de Ju afin qu'elle puisse constamment resté auprès de son conjoint les emmenant au calme.


Une fois la journée passer la colère, la culpabilité ne m'avais pas quitter, me réveillant la nuit j'avait entrepris le jour suivant de me défouler et j'avais pris contacte avec Draco afin de lui demander s'il me serait possible d'emprunter une de ses forges. J'avais alors marteler durant trois  jours ne prenant que très peu de temps pour me reposer. Je martèlerais, cisaillerais, poinçonnerait, sans relâche m'évadant dans ce travail que mon grand-père m'avait appris.






Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2998
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue392/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (392/500)
Berrys: 6.100.133.000 B
Ven 10 Mar - 22:00
Tout vient à point à qui sait s'y prendre


Le Médixès débarqua sur les lieux avec Grenade et contempla la scène. Demeurant silencieux, il continuait de récupérer de l’énergie, la sueur ayant imbibé ses vêtements les faisant coller à son épiderme. Appuyé sur sa rapière comme une canne, il admira la déchéance d’un homme qui signifiait la victoire des autres camps. Le regard du savant lorgna sur Raki. Il avait douté par moment de le recroiser vivant, mais les circonstances faisaient que chacun était entier lors de ces retrouvailles. Cela satisfaisait amplement le nobliau que la chasse au chat se termine ainsi. C’est alors que Carambole surprise le marquis qui ne s’attendait guère à ce que l’on propose à un humain de rejoindre l’administration après avoir vu comment-celle-ci était réfractaire à cet espace dans certains aspects. Observant la mine du roi des boucs, Aggaddon comprit que ce n’était pas là une farce. Le mathématicien posa alors un genou par terre tout en continuant à se tenir à son arme.

-Je suis honoré de cette proposition seigneur Carambole. Je m’efforcerai d’être digne de cette mission que vous me confier afin d’assurer la prospérité de la Guilde Marchande sous le contrôle de l’Administration.

Il demeura muet quelques instants pleins de solennités, puis se releva pour écouter les paroles du Goshuushou.

-J’ai également beaucoup entendu parler de vous ces derniers temps cher régicide. Je vous félicite également pour avoir mis un terme aux agissements de ces traîtres.

Les propos qui vinrent ensuite obligèrent le marquis à se contenir et à ne pas froncer les sourcils. Quelqu’un était mort ? La précision permit d’identifier Gunther, l’ancien chef de Ironfall qui avait finalement rejoins son fils après s’être opposé à lui. Le Médixès ne s’était pas attendu à ce que cet homme disparaisse dans de pareils conditions. Paradise perdait un élément important dont les capacités entraient en résonance avec celle du leader de l’organisation. Aggaddon devait avouer ne pas être totalement attaché sentimentalement à ce nouvel ennemi, déjà qu’une forme de conjoncture avait dû s’établir pour que le savant accepte finalement d’apprécier Raki véritablement… Enfin, l’heure n’était pas à s’émouvoir encore. Le noble originaire de Nortis se tourna alors vers le seigneur de l’Administration.

-Je vous remercie. Je demeure néanmoins à votre disposition en cas de besoin impérieux bien évidemment.

À ces mots, le mathématicien se retirerait, sans oublier d’adresser une tape se voulant amicale sur l’épaule de Grenade en signe d’au revoir. Le Médixès traverserait Trade afin de rejoindre les locaux d’Ellie Rengu. Il irait se reposer sur son navire, dans sa cabine personnel, mais il voulait d’abord terminer la journée en discutant avec sa toute première alliée en ces terres, celle avec qui il avait érigé un partenariat solide. Il lui annoncerait sa nomination au sein de l’Administration et ferait le point avec elle sur les événements de la journée pour que chacun d’eux connaissent tout les détails que l’autre avait pu manquer. Tout du moins, ci cela convenait à la charpentière navale. Si cela plaisait à cette dernière, la discussion pourrait glisser sur quelques sujets plus léger afin d’apprendre à davantage se connaître entre partenaires. Néanmoins, Aggaddon finirait par tirer sa révérence pour aller s’endormir sur l’Hippocampe d’Ivoire après avoir malgré tout guetté quelques minutes le possible passage d’un chat si jamais Raki avait décider de lui rendre une visite rapide. Constatant que personne ne venait, il pu accéder au pays des songes bien rapidement.




feat Paradise

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3284

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Mar - 13:50



Ju Helloyz & Carambole "Leader Suprême"
Gérante du Cristal & Administrateur en Chef

La proposition de Raki était tentante, mais à l’image de grand nombre de royaumes il était préférable de n’accorder aucun traitement particulier à un membre de la Guilde. En l’occurrence, Carambole était content de constater qu’avec l’adhésion du Goshuushou, ils avaient sécurisé un point d’accès sur Grand Line… Mais la participation majoritaire aux efforts de reconstruction pourrait donner une impression de suprématie, et les comptes des Tours Triplés étant publics cela les mettrait dans une fâcheuse situation. Cependant lui, et sûrement leur nouvel Administrateur, avaient des solutions en réserve.

    - Nous taxerons les profits réalisés sur les rachats des commerces des traitres, et nous dilapiderons leurs assets. Cela devrait amplement combler le déficit, cependant la Guilde n’oublie jamais un acte de bonté…

Quand il écouta la dernière demande du Goshuushou, Carambole ferma les yeux. Ils devraient pouvoir obtempérer sans trop de problème… Si corps il y avait encore à récupérer. Leurs équipes de fouille seraient déployer sur le terrain, mais malgré des jours de recherche ils ne trouveraient ni le corps de Günther, ni Agra. Celle-ci l’avait absorbé et avait ensuite disparu dans la nature : qui sait où elle se trouvait à présent…

Les jours suivants furent chargés pour les membres de Paradise. Gilliane abordait une tenue de deuil public. Scar et elle s’étaient retrouvés et avaient partagés de nombreuses histoires du passé. Cela faisait déjà quelques jours qu’ils ne s’étaient pas vus, mais les secrets avaient enfin fini d’être percés. En passant du temps avec Pernica, elle partagerait d’une certaine manière le même deuil que cette dernière, et cela l’aiderait grandement à passer à autre chose. Autrefois, Gilliane avait été une mercenaire émérite. Aujourd’hui elle ne voulait plus continuer dans cette voie que sa mère désapprouvait. Elle détestait l’horlogerie, et de toutes les manières les parts de Caroll’s Clockwork avaient été dilapidées, à tel point que seul l’enseigne avait été vendue. Les recettes du métal spécial qu’il avait mis des années à créer étaient introuvables, et il faudrait des mois à des hypnotiseurs pour trouver des failles dans ses barrières mentales… Les paranoïaques avaient cela de pénibles qu’ils se préparaient au pire.

L’enterrement de Miko se fit en petit comité. Ju n’avait convié que Raki, qu’elle avait serré fort dans ses bras pendant quelques minutes en pleurant toutes les larmes de son corps quand il était venu, Erwin Dog et quelques figures régulières du Cristal. Leur vie n’avait été que leur travail. Elle fut aidée de plusieurs membres de l’Inquisition pour reconstruire le Cristal et eut une longue conversation avec son leader. Finalement, ce ne fut qu’au bout du sixième jour qu’elle sortit de sa torpeur pour demander à Raki de travailler pour lui, en tant que son lien principal avec la Révolution.


Mystique Garcia "La Manipulatrice de Flux"

Les jours passèrent et la pluie vint nettoyer le sang qui pavait les rues pavées de Trade. Au bout du septième jour, Raki recevrait un appel qui lui demanderait d’aller rencontrer un agent du Réseau, par Orknut, au niveau du Cabinet Mystique, dans le Quartier des Services. C’est là-bas que son rendez-vous aurait lieu, pour lui donner la place promise dans la Guilde Marchande s’il réussissait son coup.

    - Bienvenue, ferait la femme qui l’attendait à l’accueil. Je suis Mystique Garcia. Suivez-moi.

La dirigeante de cette entreprise de négociation était connue pour être la Manipulatrice de Flux. Son regard s’était posé sur Raki qu’elle détaillait avec un certain pragmatisme, et qu’elle emmena dans une pièce qui ne laissait sortir aucun son. Elle l’invita à s’asseoir dans un des fauteuils de la pièce et fit de même en le regardant :

    - Je suis ravie de voir qu’on ne m’avait pas menti sur vous. Votre présence a révolutionné la Guilde Marchande et vous y avez gagné une place importante. Il est à présent temps que vous soyez aidé à juste valeur pour la transaction que nous avons réussi grâce à vous…

Elle ne détaillait pas la transaction, mais Raki pourrait sûrement faire le lien avec ce qui avait disparu et qui avait rendu furieux Carambole – qui l’avait appelé pour lui demander où avait disparu la formule du métal créé par Caroll sans l’accuser d’y être pour quelque chose. Mystique posa alors un escargophone sur la table, et fit d’un ton solennel :

    - Voici l’ordre que j’avais. Je vous laisse profiter de l’entretien.

Elle déposa un dossier et se leva pour quitter la pièce.

Spoiler:

Un instant plus tard, l’escargophone sonna et une voix s’éleva sans que Raki ait besoin de décrocher :

    - Monsieur Goshuushou, félicitations. Votre exploit est sans nul pareil. Je suis Mister J. Vous avez surpassé les attentes du Réseau. Un de vos hommes infiltré au sein de l’Administration, et vous aux portes du Big Five. Rassurez-vous, lorsque les assets ont été mis en vente, le Réseau en a sécurisé suffisamment pour s’assurer que vous soyez mis au sommet de la chaine alimentaire. Nous avons acheté en votre nom pour plusieurs billiards d’actions…

La voix de la personne au bout du fil était excitée. La personne avait de quoi l’être puisqu’il s’agissait d’un coup qu’il préparait depuis des années. Placer l’un des membres du Réseau au sommet était un accomplissement en soit. L’escargophone affichait un sourire en parlant, signe de la bonne humeur de l’interlocuteur.

    - De plus, Soma Tic, propriétaire des Phamarcie Lemon, vous a cédé l’intégralité de ses titres. Vous avez les papiers devant vous, avec les actions rachetées investies dedans. Vous êtes à présent virtuellement à la tête de cette entreprise autrefois sixième plus grande fortune de la Guilde Marchande, et aujourd’hui troisième… Félicitations, le Big Five vous contactera sûrement dans les prochaines heures pour officialiser votre entrée chez eux.

La voix était sûrement modifiée, avec son ouïe naturellement plus fine il ne faisait aucun doute que Raki pourrait le comprendre. La personne en face de lui protégeait son identité, ainsi serait-il malvenu de la lui demander. D’autant plus que le cadeau qu’il venait de faire était un acte de confiance en direction de Raki. Le Réseau s’assurait une place dans la Guilde, et Raki s’assurait une grande influence dans la Guilde…

    - A présent, parlons du futur. J’ai des choses à vous dire, mais avez-vous des projets dans l’immédiat ?


Carambole, "Leader Suprême" & Madame Irma

L’accueil d’Aggaddon dans les Tours Triplés fut très positif. Les hommes-boucs semblaient excités à l’idée de sortir de leur retraite vis-à-vis des humains. Pourtant, après s’être reposé, Aggaddon croulerait sous le travail à traquer les derniers traites avec ses hommes, mais aussi à former de nouveaux contacts. Ellie tenterait de prendre rendez-vous avec lui mais s’il voulait faire correctement son travail il n’aurait pas réellement de temps à perdre. Ainsi quelques jours s’écouleraient avant qu’il ne soit convoqué dans le bureau de Carambole.

Madame Irma était assis à la table, et jeta un coup d’œil au Médixès lorsqu’il entrerait, s’il était venu. Le leader de la Guilde des Mercenaires avait du payer une énorme amende pour ne pas avoir su contrôler ses propres employés, et avec la mort de Vaskov et la disparition d’Agra, il était amputé de deux de ses meilleurs éléments. Autant dire qu’à la table des négociations, il n’était pas réellement en mesure de négocier. Et c’était là qu’Aggaddon intervenait.

    - Bonjour, Administrateur du Jugement. Enfin, Aggaddon… Hum, nous avons besoin de votre aide pour trancher sur certains éléments. Certains des traitres mercenaires seront réinstitués dans la Guilde suite à l’attaque de Vaskov Nskiran sur le Cristal. Nous avons encore des doutes sur certains de ses suiveurs… Vous savez à quel point ils sont portés sur l’argent.

Il sortit les dossiers de plusieurs d’entre eux. Si certains arrêtés par les révolutionnaires ne poseraient pas de problème en voyant leurs antécédents, sauf si Aggaddon décidait de tous les éliminer, d’autres étaient plus problématiques.

    - D’Ia Salamé n’a pas activement participé aux actions de Caroll, mais elle avait connaissance de la traitrise depuis le début. Nous ne savons pas si nous pouvons lui faire confiance, cependant les mouvements d’argent prouvent qu’elle le faisait uniquement parce qu’elle était très bien payée… Quant aux autres, Wolfric Strauss a suivi les ordres du Leader Intérimaire de la Guilde des Mercenaires, Sigurt aussi, et Natasha Pavloski semble être dans le même cas même si sa proximité à Vaskov semblait un peu plus prononcée.
    - Avec la perte de Vaskov et d’Agra, nous devrions avoir du mal à recruter de nouvelles recrues aussi intéressantes. Je propose que tous soient réinstitués…
    - Et c’est là que j’hésite. Qu’en pensez-vous ?


Raki > Ju te rejoint en que PNJ au Service de PI.

Carte de Trade
Carte du Cristal
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2998
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue392/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (392/500)
Berrys: 6.100.133.000 B
Sam 11 Mar - 15:51
Tout vient à point à qui sait s'y prendre


Le Médixès avait prit possessions de son bureau et avait apprécié l’accueil qui lui avait été réservé. Il lui arrivait d’utiliser sa malédiction pour offrir quelques biscuits de variétés différentes, volontairement moins résistants que ce qu’il était en mesure de produire pour combattre, à ses nouveaux collègues afin que ses derniers puissent grignoter de temps à autres durant le travail. Le marquis menait ses nouvelles missions du mieux qu’il pouvait, essayant en même temps de préparer le développement de son entreprise naissante. Lorsqu’Ellie prit contact, il fut contraint de lui expliquer qu’il n’avait pas le temps pour l’instant et lui proposa un rendez-vous avant de lui faire parvenir directement après une lettre. Profitant de sa maîtrise de la science mathématique pour comprendre rapidement les donnés économiques qui lui étaient fourni, le polymathe c’était dégagé suffisamment de temps pour écrire, expliquant brièvement sa situation au niveau des dossiers, renouvelant sa confiance en sa collaboratrice, lui proposant un diner d’affaire à l’occasion et lui détaillant également ses premiers projets entrepreneurials qu’il avait enclenché. Finalement convoqué par Carambole, le nouvel Administrateur rejoignit le bureau y pénétra en faisant preuve de respect selon les modalités de l’étiquette de la noblesse dont il était directement issue, étant directement un membre de la classe nobiliaire. Aggaddon détailla Madame Irma du regard avant de s’installer. C’était donc là le chef des mercenaires qui avait vécu cette trahison et devait assumé une part des responsabilités des événements.

-Sincères salutations seigneur Carambole. Madame Irma… Bien entendu je ferai de mon mieux pour vous aider à résoudre les questionnements persistants. Il est tout à fait normal de conserver une partie des mercenaires en dépit de leur allégeance vacillante. Cela reviendrait à trop affaiblir la Guilde de s’en débarrasser. Nous avons besoin d’eux pour maintenir des effectifs décents dans le cas où certains ennemis profiteraient de l’occasion pour mener une attaque.

L’Administrateur du Jugement savait se montrer impitoyable, théâtral et efficace dans une situation de crise comme celle traversait, mais il avait aussi démontrer être prévoyant en préparant dès l’état d’urgence les événements qui suivraient la fin de celui-ci. En l’occurrence, il fallait faire avec les ressources disponibles pour se maintenir et attacher trop d’importances à des aspects aussi sentimentaux qu’une vengeance contre la traîtrise menait à prendre des décisions irrationnel. Le bien commun, la survie de la Guilde, passait avant le reste. Les marginalisés quand l’organisation aurait guérit de ses plaies serait largement suffisant.

-Le tout est de se prémunir contre une nouvelle révolte. Nous devons les punir tout en les conservant parmi nous, mais il est nécessaire de les maintenir éloignés les uns des autres pour éviter la propagation de nouvelles idées de rébellion par la frustration de l’échec et des modalités répressives incluses en punition. Evitons de les laisser se rassembler à plus de deux ou trois, que ce soit au quotidien ou en mission. Concernant ces cas particuliers… Il faut appliquer cette même logique mais en rendant la « punition » plus concrète par l’éloignement géographique, tout en rentabilisant au passage cela en leurs donnants des missions dans des zones dangereuses où nous devons rétablir notre capacité d’action.

Le Médixès ferma les yeux quelques instants pour réfléchir et les rouvrit finalement pour poursuivre.

-Voilà ce que je propose, cas par cas. Natasha Pavloski va être testé vis-à-vis de son lien avec Vaskov. Discutons avec Raki Goshuushou de la possibilité d’envoyer cette femme à Maisetsu Island, avec quelques mercenaires plus fidèles, afin de contribuer à la défense des lieux et notamment de défendre les intérêts de la Guilde Marchande sur place en cas de litige avec d’autres marchands, ou courtiers de la pègre, passant par cet île. À cet égard, Raki Goshuushou, en tant que membre de la Guilde, disposera d’une autorité sur elle. C’est une forme d’humiliation qu’elle ressentira si elle était aussi proche de Vaskov et permettra alors de la pousser à bout pour se révéler. Les autres mercenaires seront donc chargé de lui obéir, mais en vérité de la surveiller et de me rapporter son comportement régulièrement.

Premier cas réglé. Il était tant de passer au suivant.

-Concernant D’Ia Salamé, en raison de sa connaissance profonde de la traitrise, devra faire ses preuves, nous montrer qu’elle peut rentrer dans le rang. Nous allons faire par là d’une pierre deux coups. Chargeons là de retrouver Agra, elle aussi avec une équipe réduite qui nous rapportera son comportement. Cette mission principale s’avérera peut-être complexe, alors je propose à ce que nous en fassions de manière plus générale l’agente d’opération principal de la Guilde Marchande sur Grandline. Elle pourra alors être mobilisé et déplacer en cas d’urgence pour que la Guilde intervienne et puisse faire valoir son poids dans le concert des puissances mondiales. Son fruit du démon servira de démonstration de puissance, une sorte de mise en scène interventionniste, tout en étant mis à profit. La condition de son retour à Trade serait donc, si cela n’est pas clair, de mettre la main sur Agra.

Second cas fait.

-Pour Wolfric Strauss, je propose de l’envoyer à l’Archipel Shabaody. La Purge mené par la Marine a affaiblit les positions de la pègre sur place. Si elle commence à se développer à nouveau, il également temps de sécuriser nos positions sur place en positionnant un mercenaire compétent pour représenter nos capacités et acquérir contrats et missions pour les personnalités de passage.

C’était à ses yeux le cas le plus simple, mais le cas de Sigurt était le plus délicat par la puissance de ce dernier, lui permettant en quelque sorte de remplacer Mozero désormais enfermé à Impel Down.

-Sigurt est un atout essentiel pour la Guilde Marchande. Je propose alors simplement de lui attribuer la mission la plus dangereuse et en même temps celle qui démontre le plus de confiance de notre part envers lui, et qui permettra de prouver au reste de la communauté underground que la Guilde Marchande demeure un pilier de ce monde souterrain. Envoyant Sigurt à Raijin Island, au milieu de cette plaque tournante des réseaux entre Grandline et le Nouveau Monde. Qu’il y effectue des contrats sur le Nouveau Monde pour divers clients et sous la supervision de Armin Vartung qui y représente déjà la Guilde. J’ai vu que nous y traitions régulièrement avec la Compagnie des Eaux Troubles de Long Ben Bridgeman pour protéger des convois sur cet océan de tout les dangers… En mettant un petit coup de pression avec Sigurt, en prouvant que nous disposions des moyens d’assurer nous même la défense de nos convois, peut-être pourrions nous convaincre ce cher Bridgeman que récompenser la fidélité de notre partenariat par une ristourne sur ses prix d’escorte serait une bonne idée pour renouveler les contrats qui nous lient.

Le Médixès espérait que ses différentes idées seraient appréciés. Il avait fait ce qu’on attendait de lui et attendait de voir s’il avait remplit les attentes de ses interlocuteurs.




feat Paradise

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 753
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue378/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 990.309.216.000 B
Sam 11 Mar - 23:27



Parlons avenir !




Je m'étais enfermé pendant plusieurs jours dans cette forge, jusqu'à l'enterrement de Miko. Travaillant sur deux pièces qui en définitive relèverais plus de la joaillerie, deux pendentif en argent similaire avec la chaine elle aussi en argents finement travailler les deux pendentif représentant des colombes, symbole sur Ironfall de paix et de liberté j'apparaitrais en avance a l'enterrement donnant les deux bijoux a Ju, l'un pour elle et l'autre pour Miko, une sorte d'hommage a ce qu'ils représentaient l'un pour l'autre. Je Lui rendrais son étreinte délicatement et resterais discret durant les obsèques du révolutionnaire. Je me sentais encore affreusement coupable et même si j'essayais de le cacher un maximum je n'arrivais ce jour la pas lever ce poids qui me pesait sur les épaules.

Quelque jours de plus passèrent avant que Ju ne vienne me demander de travailler pour moi en tant qu'intermédiaire avec la révolution, lui souriant amicalement j'accepterais chaleureusement son offre lui précisant toutefois qu'il se pourrait qu'elle ait quelques surprise dans les jours a venir. Viendrais enfin le moment de la convocation par Orknut, lui qui d'habitude me transmettait les informations directement me demandais de me rendre dans le quartier des services. La situation me poser pas mal de questions et c'est en gardant a l'esprit que la situation etait sensiblement différente qu'a l'acoutumé que je me dirigerais vers le lieux de rendez- vous

J'y croiserais alors une femme se présentant comme la manipulatrice des flux, la suivant dans un salon et suivant ses conseil je m'installerais dans un des fauteuil. Je lui répondrais alors calmement:


" Disons que c'est toujours un plaisir pour moi de faire tomber un esclavagiste, d'autant plus si celui-ci est du calibre de Caroll. "

La femme prendrais alors congé après avoir déposer un escargophone ainsi qu'un dossier, J'écouterais alors attentivement ce que la voix au bout du fil avait a me dire, mon ouie pouvait clairement me dire que la voix était modifier et au vue du pseudonyme utilisé, la personne au bout du fil voulait clairement masqué son identité. Choses marquante en plus de ça, cette personne semblait en connaitre long, très long sur la situation, et au vue du ton employé par la femme précédemment, cette personne devait probablement être un ponte du réseau, peut-être même supérieur a Orknut si non les informations m'aurait était transmise par lui directement lorsqu'il m'aurait contacté.

PLus j'écoutais mon interlocuteur et les faits, les actions entreprises, les renseignements collectés, tout cela me donner une plus large idée de l'étendu de l'influence du réseau, et cela me conforter dans l'idée que j'avais a la base envie de proposer a Orknut mais que je m'apprétais a exposer sous peut a mon interlocuteur. Je finirais enfin par répondre aprés m'étre allumer une cancéreuse, répondant d'un ton calme voir même décontracté :



" Si vous me permettais, un simple Raki suffira, je ne suis pas forcément trés a l'aise avec les convention social. Mr Goshuushou c'était mon père. Je vous suis trés reconnaissant pour tout ce que vous me proposer et je suis honoré que l'humble musicien que je suis ai parvenu a comblé les attentes que le réseau a placé en moi...."

Je tirerais un peu plus sur ma cancéreuse, je choisissais volontairement mes mots afin d'aborder la suite de mon propos de la façon la plus sereine possible. Je reprendrais enfin sur un ton qui se voulais a la fois professionnel et détendu:

" Avec l'opportunité que vous me donné, j'ai effectivement plusieurs projet en tête, au niveau de la guilde je souhaiterais monter une entreprise qui permettrais de promouvoir la culture en générale, qu'elle soit musicale, théâtrale, artistique et journalistique le tout sans l'influence de la censure du gouvernement mondiale, d'un point de vue économique les recettes serait faite sur de la vente de place de concert, de support audio sur lequel je travail encore mais j'ai ma petite idée le concernant et qui nous permettrait de ne pas avoir recours et de dépendre des audiodials, mais également via la mise en place de station de Radio via l'implantation d'émetteur radio, et de récepteur permettant de retransmettre émission audio et vidéo sur des supports fixe ou portatif, cela permettrais d'une part de diffuser des informations, mais également de faire de la publicité pour les entreprise de la guilde et ainsi de concurrencer économiquement la manne commerciale gouvernemental a plus large échelle. De façon plus officieuse cela pourrait également servir a transmettre au moyen de message caché dans les émissions ou publicité des informations a destination du réseau tout ce genre de choses, la Ce n'est qu'une idée en soit mais pour sa bonne réalisation je souhaiterais savoir si vous n'auriez pas en stock un prototype de ce genre d'émetteur récepteur et qui pourrait être produit a large échelle et a un coup qui permettrais de rivaliser avec celui d'un audiodials ? En sachant que pour le reste j'ai les fond suffisant pour l'élaboration et la mise en place du projet avec un investissement de base variable entre cent et cent-cinquante milliard."

J'avais déballer mon exposer sans vraiment tirer sur ma cancéreuse, de tel façon que je rallumerais une cigarette avant de poursuivre:


" Je n'ai pas non plus eu le temps d'aborder le sujet avec Orknut lorsqu'il ma contacter mais j'aimerais si possible qu'un des médecin du réseau puisse examiner la mâchoire du Silence Sanglant, m'est avis qu'il y aurait quelque chose a faire et comme c'est une bonne amie, les frais seront bien évidement a ma charge."

Je marquerais une pause prenant un peu plus mon courage a deux mains je finirais enfin par dire toujours sur le même ton:

" Enfin, je ne doute pas que vous soyez déjà au courant, mais durant l'opération je suis entrée en contact avec la révolution et plus particulièrement Erwin Dog, avec la possibilité d'établir une alliance. J'en vient a une proposition que j'aurais souhaiter faire au réseau, vous n'êtes probablement pas sans savoir que comme me qualifierais Orknut, je suis ce qu'on pourrait qualifier d'un peu tendre pour un hors-la-loi conventionnel, la ou certain collègue qualifierais l'esclavagisme de rentable j'y vois une aberration. Je ne vais pas vous mentir je souhaiterais m'investir un peu plus dans ces valeurs qui me sont cher et qui se rapproche de ce que défend la révolution, dans le même temps je ne souhaite pas arrêter de travailler avec le réseau, d'une part par soucis de loyauté mais aussi car j'apprécie cette liberté d'action, alors pourquoi ne pas associer les deux ? Je voudrais soumettre la création d'une branche révolutionnaire au sein du réseau. L'intérêt vous me direz ? Un proverbe dit que plus la lumière est puissante plus l'ombre qui en découle est importante, nous savons tout les deux que le réseau évolue dans l'ombre et l'avantage d'une branche révolutionnaire permettrais de faire fonctionner l'ensemble des autres branche pour faire profiter d'un maximum de profit aux branches commerciales et logistique avec une exclusivité assuré, cela permettrais également de lancer des opérations simultanée, sous couvert d'opération révolutionnaire sans jamais mettre en cause l'intervention du réseau. Je propose l'idée en me disant que cela pourrait être profitable et également permettre a certains membre du réseau qui le souhaiterais de rester en interne. Après je vous propose l'idée en n'ayant pas la prétention de la diriger, j'ai conscience d'être loin d'être le plus compétent, mais je sais que quoi qu'il se passe je vais a l'avenir chercher a travailler plus étroitement avec la révolution tout en restant ouvert au proposition de travail que le réseau aura a me faire. "


Je l'avais fait, j'avais enfin fait un poids vers ce que je m'étais jurer lors de l'enterrement de Miko. J'avais décider d'évoluer de grandir, de me battre pour mes idéaux, pour ce que je pensais véritablement profitable a ce monde et cette longue explication et proposition n'étais que le reflet de la réflexion qui ne m'avait pas quitter durant ces journée de martelage intensif. Il était temps pour moi de me battre pour mes convictions.



------------


De son coté, Pernica n'avait quasiment pas quitter Giliane, passant la majorité de son temps avec elle, elle s'évertuerais a essayer de lui remonter le moral sans jamais perdre de vue son propre sentiment de perte et d'abandon suite a la mort de son père. Elle se voulait joviale, enjouée, voire même espiègle mais les personnes qui la connaissait pourrait remarquer la petite lueur triste qui brillé dans le fond de son regard. Cette lueur ne s'effacerais que quelque instant lorsqu'elle aurait sa fille a l'escargophone, découvrant les nouveaux mots qu'elle prononçait elle ne cacherais pas sa joie a ce moment la. Lorsque Giliane et scar échangeraient sur le passant dévoilant les secret enfoui depuis un moment la Pernica les laisserais a deux, faisant un clin d'œil lourd de sous entendu a la Caroll elle avait passer ces quelque jours comme ça, alternant entre joie, tristesse et mine de rien elle apprécié être avec la Giliane qui dans un sens traversait exactement la même chose qu'elle. Ainsi si a un moment la Caroll exposer ses pensée quand au fait d'abandonner le travail de mercenaire mais ne savait pas trop quoi faire la Pernica lui dirait en servant un verre d'alcool de Kabi a la jeune femme:

" Fait gaffe ça tabasse vas-y doucement. Pourquoi t'en parle pas a Raki, de ce que j'ai compris il aurait pour projet de monter un gros truc sur Trader et bénéfique pour la guilde, j'ai pas les détails mais lui et la gestion ça fait pas forcément un, il pourrait peut être te proposer quelque choses. Puis bon il fait râleur, un peu con sur les bord comme ça mais c'est pas un mauvais bougre !"





Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3284

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 12 Mar - 0:31



Carambole, "Leader Suprême" & Madame Irma

A écouter Aggaddon, Carambole se disait qu’il avait pris la bonne décision. En revanche, Madame Irma était en position de faiblesse vis-à-vis de cette proposition. Il espérait garder près de lui certains de ses mercenaires dans le but de permettre de prouver leur loyauté. D’autant plus qu’il s’agissait ici de ne pas baisser les effectifs directs sous son commandement… Même si les propositions étaient en adéquation avec ce que le Leader Suprême des Tours Triplées avait en tête. Ainsi en opinant du chef à chacune des propositions, il répondit avec enthousiasme :

    - Cela me paraît parfait.
    - Nous ne pouvons pas ignorer la possibilité d’une attaque de la marine. Je souhaite que Sigurt reste au moins auprès de nous.

Une attaque de la marine… Était-ce une blague qu’il faisait là ? Madame Irma semblait réellement inquiet pourtant, et cela eut le don de mettre le doute un instant à Carambole… Avant qu’il ne le balaye d’un revers de la main. Ses alliés et lui-même étaient largement suffisants pour protéger Trade. Le rayonnement de la Guilde à l’extérieur de leur Royaume était plus important qu’une paranoïa ambiante. Sigurt était certes fidèle à la Guilde des Mercenaires, il avait aussi un passé relativement nébuleux.

    - Qu’en pensez-vous ?

Enfin, Carambole s’en remettait encore à l’avis d’Aggaddon, et en fonction de sa réponse il ferait les papiers nécessaires. Le nombre d’ennemis sur les Blues n’était pas suffisamment important pour mobiliser plus de ressources ici. Quel intérêt aurait-on à les attaquer ? Si le Marquis n’avait rien d’autre à voir, il pourrait continuer à vaquer à ses occupations. Proposer de réhabiliter chacun des traitres avec une période d’essai était intéressant après tout, et pour Irma le jeu en valait la chandelle.

Quittant la pièce, Madame Irma laissa les deux Administrateurs en tête à tête.

    - Et bien, comment se déroule l’évolution de votre projet professionnel ? J’ai entendu dire que vous aviez un lien étroit avec Ellie Rengu ? Est-ce que le Big Five croit encore que son petit secret est bien gardé ?

Il sourit un instant. Si Aggaddon avait besoin d’une explication, Carambole lui expliquerait que la rumeur qui courrait en ville sur un groupe de cinq individus qui dirigeait la Guilde dans l’ombre était avérée. Dans une certaine mesure : ils se mettaient d’accord sur des choix de marchés qui influençaient fortement leurs directions.

    - Kaki a déjà espionné plusieurs de leurs réunions. Un groupe d’individu qui détient un grand pouvoir décisionnel sur la Guilde. Si nous l’officialisions aux yeux du monde, cela nous permettrait de créer une course au pouvoir pour obtenir ce rang – même si vous seriez d’office exclu de cette course du fait de votre double statut. Cependant la compétition a ses hauts et ses bas… Ainsi cultiver le secret et l’utiliser à notre avantage le jour voulu serait peut-être préférable. Qu’en pensez-vous ?


Dario Josta, alias "Mister J"
Souverain des Ombres.

Ecoutant attentivement le premier projet de Raki, Mister J réfléchit à la réponse qu’il pouvait formuler. L’endroit où il se trouvait était enveloppé de brume. On n’y voyait pas à deux mètres devant soi, mais cela ne le dérangeait pas, lui. Au contraire, avec les sens qu’il possédait, il était plus qu’en mesure de se repérer ici.

    - A l’échelle locale, avec des stations locales, un tel projet peut être facilement réalisable. C’est juste que la culture n’intéresse malheureusement pas grand monde… Mais je suis sûr qu’il pourrait y avoir un regain d’intérêt dans le modèle que vous proposez. Et les exploitations semblent… illimitées. La publicité, en particulier, peut être induite à l’aide de messages subliminaux. L’esprit humain est merveilleux pour cela.

Il pourrait en parler plus longtemps, mais l’hypnose qu’il pourrait proposer était clairement une hypnose douce, chargée d’endormir la vigilance pour que le message passe même auprès des plus réfractaires. La manipulation avait quelque chose d’inhumain, mais si elle était utilisée sur des populations gouvernementales, peut-être qu’elle permettrait de concurrencer plus facilement les entreprises des mouettes ? En tout cas, l’idée à l’échelle locale, avec des studios dans les villes, l’intéressait fortement.

    - Un émetteur à plus grande échelle demanderait du temps de développement. Pourquoi ne commenceriez-vous pas par développer ce projet sur le Royaume de Trader, puis sur Maisetsu Island ? Ensuite, à force de peaufiner, vous pourrez l’exporter ailleurs. Pour les vidéos, ce sera plus compliqué. Il nous faudrait un expert en escargophonie… Et nous n’en avons malheureusement pas encore dans le Réseau.

La seconde demande était bénéfique dans le sens où elle était attendue.

    - Je me charge d’envoyer quelqu’un pour la mâchoire du Silence Sanglant.

Quant à la dernière demande, elle était moins conventionnelle. Le Réseau traitait aussi de l’esclavagisme, même si ce n’était pas son rendement principal. La seule raison qui pourrait leur faire renoncer à celui-ci, c’était si un projet les invitait à faire de plus gros profit en empêchant de créer des esclaves. Ainsi, ce que le Goshuushou dévoilait avec transparence l’intéressait. C’était Erwin Dog lui-même qui était venu le délivrer de sa cellule froide d’Impel Down.

Enfin, comme ils n’étaient pas une organisation, si certains de leurs membres faisaient de l’esclavagisme ils ne pouvaient pas les en empêcher. Mais cela, il ne le dirait pas à l’idéaliste qui lui parlait.

    - Le Réseau n’a pas l’objectif de devenir un organe de la Révolution. De même, nous soutenons toutes leurs opérations qui permettent du profit, à l’échelle locale. Mais nous soutenons aussi des opérations qui leur porte atteinte, de la part de hors-la-lois. Chacun vit avec ses objectifs, même si nous nous entraidons… La seule personne qui a su concilier les deux mondes, ces dernières années, est une certaine Yoko Ceresa. J’avoue qu’elle m’a souvent intrigué. Si vous souhaitez obtenir le même rayonnement qu’elle, et que le Réseau s’autorise à prendre le partie des révolutionnaires sur certaines opérations, alors je vous conseille de commencer par poser les premiers jalons. Pourquoi ne pas commencer par visiter le Royaume de Sagev ? Il s’agit d’un lieu où vous pourriez commencer un réseau d’informations entre révolutionnaire et hors-la-loi…

Il n’avait pas le temps d’assimiler le réseau d’informations du Royaume de Sagev, et de toutes les manières eux ne le portait pas dans son cœur. En revanche si un de ses poulains pouvait s’en charger… Cela serait une toute autre histoire.

    - Maintenant je dois vous parler d’autre chose. J’ai ouï dire que la marine avait eu vent de la faiblesse temporaire de la Guilde Marchande. Soyez vigilants, si vous ne voulez pas que ce que vous avez construit ne s’écroule pas… Et surtout, pensez à prévenir vos nouveaux alliés et vos anciens alliés. La bataille qui s’approche sera sûrement plus ardue que toutes les précédentes.


Gilliane Caroll

La conversation ne fut pas difficile. Gilliane n’avait besoin que d’un coup de pouce pour accepter un nouveau projet, et si celui-ci était auprès de Paradise, elle pourrait peut-être se projeter. Il fallait qu’elle aille ailleurs, qu’elle voit du pays. Oui, elle était prête à tourner la page.

Raki > Gilliane Caroll te rejoint. Elle est niveau 32 (Lock) et possède le Fruit du Séchage (à créer dans la partie Fruits du Démon après l'envoie de la fiche de Gilliane, après la fin du RP). Il faudra préciser le projet que tu lui octroies à ce moment-là.

Carte de Trade
Carte du Cristal
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2998
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue392/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (392/500)
Berrys: 6.100.133.000 B
Dim 12 Mar - 11:55
Tout vient à point à qui sait s'y prendre


-Voyons voir.

Le marquis ferma les yeux afin de peser le pour et le contre intérieurement pour finalement trancher.

-Nous l’enverrons bien sur le Nouveau Monde, mais s’il y a réellement une crainte d’une attaque extérieure qui se répand en raison des derniers événements, il est vrai que la présence de Sigurt pourrait se montrer rassurante. Différons cette mission de quelques mois, le temps que les craintes s’apaisent et que nous prouvions par nos actions au reste du monde que la Guilde Marchande n’est pas du tout en déclin. Si attaque il doit y avoir, elle ne tarderait pas car la naissance d’une faille est le meilleur moment pour l’exploiter avant que les gens n’essayent de la colmater. Donc quelques mois suffiront je pense.

Il dirigea alors son regard vers Madame Irma pour appuyer ces mots suivant avec sévérité.

-Mais par conséquent, il ne sera véritablement réhabilité qu’après avoir achevé cette mission à Raijin Island. Cela ne changera pas cette réalité.

Ce report de la mission s’apparentait à un compromis, mais le Médixès rappelait alors par cette phrase que l’Administration demeurerait inflexible et que si elle cédait à une proposition c’était en conservant ses positions et ses conditions. Le mathématicien observerait alors le chef des mercenaires quitter la pièce et écouterait avec sérénité Carambole. Le fait que le roi des boucs soit au courant de sa relation avec Ellie ne l’étonna pas plus que ça. Qu’il y ait des oreilles qui traînent était déjà envisageable et, en ajoutant à cela le fait que la Rengu l’avait recommandé et qu’il l’avait par la suite informer en première des OPA devant les administrateurs, il y avait peu de doutes sur le fait que beaucoup était déjà au courant. Cela ne le gênait pas. Au contraire, il allait pouvoir mettre les choses à plat.



-Cela commence à se développer. En effet, je suis très proche d’Ellie Rengu, mais elle ne m’a pas encore parler du Big Five. J’ai entendue parler de cette rumeur et au vue des moyens qu’elle a pu déployer lors des derniers événements je me doutais qu’elle pouvait disposer… d’une très bonne position allons nous dire. En tout cas, je tiens néanmoins à préciser une chose. Je ne mélangerais pas mes affaires commerciales avec mes affaires de justice. Certes je lui ait transmis des informations en raison de l’Etat d’urgence, néanmoins je ne lui dévoilerais jamais le contenu des dossiers que je traite. J’ai besoin d’une alliée d’importance pour m’aider dans mon commerce. Puisque je vais partager mon temps entre mon entreprise et mon rôle d’administrateur, certains pourraient y voir une faiblesse à exploiter pour faire couler mon affaire et la récupérer éventuellement. En conservant des liens forts avec Ellie Rengu, notamment par le biais du contrat qui nous lie, je me place sous sa protection et protège ainsi mon commerce durant les temps où je devrais m’absenter pour remplir ma charge d’Administrateur. De plus… Si je deviens un élément essentiel dans son réseau de clientélisme, ce sera justement peut-être pour moi un moyen de pouvoir influencer le Big Five…

Le temps d’abattre son idée était venu.

-Laissons les faire encore pour l’instant. Avoir la sensation de liberté permet de maintenir sous contrôle sans qu’il n’y ait de sensation de frustration. Gardons cet atout à dévoiler que dans le cas où la situation dégénérerait et qu’il faille tourner la colère des membres de la Guilde Marchande vers des personnes qui, visiblement, s’accaparent succès et fortunes en manipulant le reste de la Guilde. Néanmoins, à ce titre de possibilité de créer une course au pouvoir pour obtenir un rôle plus important que simple membre de la Guilde… Nous pourrions envisager, sous le motif d’éviter que des frustrations personnels poussent à l’avenir d’autres marchands à rejoindre un leader voulant renverser la Guilde, la création d’une sorte de syndicat ou de Conseil des Représentants des Marchands. Limitons son nombre de places à quelques représentants… et à un Président. Les membres du Big Five chercherons certainement à y placer quelques pions, leur collaboration pourrait s’amoindrir quelque peu dans la course à placer un de leurs alliés à la tête de ce conseil et en même temps les membres de la Guilde seront alors rassurés de disposer d’un organe officiel permettant de faire entendre d’éventuels mécontentements. En quelque sorte, en attendant de dévoiler le véritable Big Five, créons en un factice sans pouvoir dont la révélation ultérieur de l’aspect artificielle ne ferait que renforcer la déstabilisation d’un Big Five qui se serait accaparé trop de pouvoir.

Aggaddon cherchait à avoir le beurre et l’argent du beurre. Carambole proposait deux alternatives. Lui, il cherchait à pouvoir faire coexister ces deux alternatives en une seule réalité par la création d’un nouvel organe. C’était à Carambole de décider ensuite.

-Concernant là encore ma relation avec Ellie Rengu… Si je me rapproche suffisamment d’elle, que je gagne entièrement sa confiance et qu’elle pense pouvoir trouver en moi un allié pour appuyer son pouvoir décisionnel… Peut-être qu’elle conduirait le Big Five a envisager, suite à la nécessité d’avoir l’aide de l’Administration comme l’a révélé le cas de Caroll, d’accepter à ces réunions une sorte de représentant ou de consultant de l’Administration qui serait en mesure selon eux d’influer sur l’Administration pour les cas exceptionnels… Et qui de mieux pour Ellie Rengu qu’un allié dans ce rôle donc ? Nous pourrions avoir une surveillance encore plus fine de leurs réunions en couplant celles que j’obtiendrais à celle de Kaki.

Il fit une pause avant de reprendre pour ajouter un dernier point, un point important pour la prise de pouvoir de Paradise sur la Guilde Marchande.

-J’aimerai également me rapprocher de Raki Goshuushou. Il nous a rendu un fier service et nous avons accepter qu’il intègre la Guilde. Néanmoins, nous n’avons aucune idée de ses allégeances potentiels, des alliances qu’il pourrait nouer, des leviers de prises de contrôle à sa disposition. Nous pourrions très bien avoir été sauvé d’un tyran par un autre tyran en puissance. Dans ce cadre, j’aimerai, en tant qu’Administrateur du Jugement, tisser des liens avec lui afin de le garder sous surveillance et de m’assurer progressivement de sa fidélité au bien commun de la Guilde Marchande. Notons d’ailleurs qu’en étant érigé comme celui ayant arrêté W.R. Caroll, il va bénéficier d’une forme d’aura de sauveur auprès d’une part non négligeable des membres de la Guilde et pourrait ainsi se positionner comme une nouvelle figure importante, une personnalité en mesure de se projeter dans la course au pouvoir. Il est donc d’autant plus important que je vérifie ses actions le plus promptement possible.

Si Raki pouvait grimper rapidement et s’emparer d’une place dans le Big Five rapidement, quitte à devoir évincer quelqu’un comme Madame Irma pour mettre Raki à sa place à la tête des mercenaires de la Guilde grâce aux capacités qu’il avait démontrer contre Vaskov, que le Médixès conservait ses liens étroits avec Ellie Rengu de manière à pouvoir s’accorder entre eux sur des décisions communes et qu’il parvenait à pousser à la création d’un poste de « Consultant de l’Administration », ou quelque chose du genre, auprès du Big Five qu’il remplirait lui-même… Eh bien, Paradise aurait dès lors la moitié des voix du Big Five lui étant favorable… Si par-dessus le marché Raki parvenait à tisser des liens étroits avec un ou des autres membres du Big Five, faire basculer la majorité de leur côté serait simple. Paradise pouvait prendre le pouvoir officieusement tout en conservant le fonctionnement actuelle de la Guilde et en préservant sa puissance. S’il y avait bien quelque chose que Caroll et ses camarades avaient négligé, c’était en effet que leur accaparation du pouvoir par la force ne ferait que pousser la Guilde au chaos à terme. Préserver la Guilde Marchande et l’influencer discrètement était bien plus efficace.




feat Paradise

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 753
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue378/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (378/500)
Berrys: 990.309.216.000 B
Dim 12 Mar - 15:06



Parlons avenir !




J'écouterais attentivement les réponses Mister J, il semblait intéresser par mon projet publicitaire et irait même jusqu'à m'apporter des conseils. En revanche il serait un peu plus retissant vis à vis d'une branche révolutionnaire, il n'était néanmoins pas contre l'idée que je m'associe plus avec la révolution. il irait même jusqu'à me conseiller une fois encore. Je finirais par lui répondre d'un ton toujours aussi calme et amical:

" Concernant les émetteurs effectivement, débuter les choses a l'échelle local me semble également être une bonne idée, d'une part cela permettra de développer le projet sous le radar gouvernemental mais en plus cela générera une forme de rareté vis a vis du procédé et ainsi un monopole dessus qui nous permettra de fixer les prix comme nous l'entendront et donc de maximiser les profit a ce niveau la, certes je ne suis pas particulièrement porter sur l'amas de richesse et de pouvoir mais je ne peut nié que dans notre monde l'argent est le nerf de la guerre. Concernant Sagev, je vais m'y rendre personnellement, d'une part établir un réseau d'information et entretenir une relation amical avec pourrait soutenir la position de la guilde sur South Blue, renforcer également ma position au sein de la guilde et de ce fait celle du réseau. Considéré que le processus est en court. "


J'écouterais la suite de ce qu'il avait, ainsi la marine avait eu ouïe de la faiblesse de la guilde et pourrait prévoir une attaque dessus. Je commencerais alors a réfléchir, d'une comment avait-il eu l'information ? Puis je viendrais enfin a réfléchir un peu plus en tentant de prendre la situation des dernière semaine dans son ensemble. Certes Caroll et sa cabale avait entrepris un poutch afin de faire tomber l'administration ainsi que le big five, mais pourquoi en arrivé a de tels extrémité alors qu'il avait déjà concrétement un moyen de pouvoir suffisant en faisant partie du Big Five, il lui aurait juste suffit d'évincé l'un de autre membre et faire en sorte de s'arranger un allié a cette place pour pouvoir influer dans les décisions, et si tout ça n'était pas que lié a une soif de pouvoir et d'argent, mais bien a une tentative d'ingérence éxtérieur lié au gourvernement, aprés tout le réseau m'avait bien envoyer pour rétablir la situation, il n'y avait pas de raison que le gouvernement n'ai pas envoyer un de ses agents pour tenter de faire basculer la guilde dans leur giron. Je reprendrais alors la parole en disont d'un ton cette fois bien plus sérieuse:


" Si l'on part du principe ou j'ai était envoyer sur Trade pour rétablir la situation, l'on pourrait émettre l'hypothèse que le gouvernement avait envoyer un de ses agents pour manœuvrer et intriguer avec Caroll, leurs objectif pouvant être de contrôler la guilde dans l'ombre, et constatant que leur plan ait échouer ils seraient peut-être tenter d'employer la manière forte. De ce que j'ai cru comprendre la chasse au traitre a était plutôt fructueuse a voir si l'un des associer de Caroll a réussi a se faire la malle et de la l'on pourrait supposer que ce traitre pourrait potentiellement être un agent gouvernemental sous couverture et savoir l'étendu de la fuite de renseignement en fonction de la position occupé par ce traitre. Cela nous aidera déjà d'une part a préparer la défense de trade en cas d'attaque afin de tendre des pièges en rendant les informations ayant fuiter erroné. C'est un début mais je pense que cela pourraient aider grandement, je vais également faire rapatrier, Barber Janz, Mistear, ainsi que les Corions et leur équipages sur Trader pour augmenter la puissance défensive amoindrit de la guilde des mercenaires suite a la tentative de coup d'état de Caroll. Je vais également demander a Aggaddon d'influer au niveau de l'administration. De votre coté si vous pouviez également demander au Silence Sanglant de me rejoindre sur Trader une fois les soins au niveau de sa mâchoire effectué. Et de mon coté je vais tenter de convaincre le Big Five et d'unifier un maximum la guilde afin d'organiser une défense. Et je vais également voir ce qui peut être fait au niveau de la révolution. Si la marine souhaite attaquer en pensant entré dans trader facilement je promet qu'ils risque de s'en mordre gravement les doigts !"


Je lâcherais un léger sourire carnassier en sortant ma dernière phrase, sourire que l'escargophone ne manquerait certainement pas de retransmettre a l'autre bout du fil






Code by Wiise sur Never-Utopia





Spoiler:

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3284

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 12 Mar - 17:39



Carambole, "Leader Suprême"

Pour l’homme-bouc, il n’existait pas d’inquiétude quant à l’existence de ce groupe qu’était le Big Five. Si tant est que leur position était avantageuse et que leurs intérêts convergeaient, ils étaient surtout un groupe qu’il pouvait influencer au besoin. Eux croyaient jouer dans l’ombre sans se faire voir, alors même que leur existence était connue de quelques instances de ce monde. Fermant les yeux, Carambole réfléchit un instant. Il y en avait d’autres dont l’influence sur la Guilde Marchande avait été importante avant l’arrivée des hommes-boucs… Leur mère leur en avait parler… C’était un homme dont elle était très proche. Comment s’appelait-il déjà ? Mister J ? Ah, il n’arrivait pas à remettre la main sur son nom complet.

Laissant cette pensée errer, il continua à écouter attentivement le premier humain auquel il faisait confiance depuis sa mère. Il acquiesça à ses propositions sans trouver grand-chose à y redire.

    - Effectivement, faisons cela. Vous prendrez temporairement la tête du syndicat en attendant des élections de la part des commerçants. Nous nous assurerons que cet organe soit séparé en terme de poids décisionnel des activités de la Guilde et permette d’aider à résoudre des conflits.

Il s’arrêta un instant et contempla l’extérieur des Tours Triplés. Les réparations avaient malgré tout laissé un trou à certains endroits. Le Quartier de la Restauration n’était plus comme autrefois. Le haut bâtiment de Siana Delavoie n’avait pas été reconstruit, mais son influence avait complètement disparu quand on parlait de la monopolisation des vins.

    - Concernant Ellie Rengu, elle ne représente pas une menace. Laissez le Big Five tranquille, même si ils viennent vers vous pour proposer une présence de l’Administration. Quant à Raki Goshuushou, rapprochez-vous de lui. Malgré sa bonne foi, il est toujours important d’avoir un œil sur ses alliés.

S’étirant un instant, il conserva un air amusé devant la situation. Il était heureux de la situation. Et il continuerait à l’être longtemps encore.

    - Nous nous revoyons pour la réunion de 18 heure, je vais me reposer en attendant.



Dario Josta, alias "Mister J"
Souverain des Ombres.

Derrière l’escargophone, Dario Josta écoutait les informations sans en perdre une goutte. Il était capable de comprendre l’étendu des projets du Goshuushou, tout en le laissant grandir avec un soutien tout à fait modéré. Il n’avait jamais mis tous ses œufs dans le même panier, ce qui lui avait permis de garder longtemps un Empire de l’Ombre, alors même que certains pans de celui-ci étaient rognés par des actions gouvernementales. Lida Asya l’avait capturé à l’époque, mais il n’était aujourd’hui plus en risque d’être gêné par cette femme.

    - Un agent gouvernemental ? C’est fort possible. Je dirai au Silence Sanglant de venir après ses soins… Nous nous recontacterons ultérieurement. Si vous ne comptez pas en abuser, vous pouvez emporter cette ligne avec vous. Elle ne permet que de me contacter, même si je réponds rarement sur le coup. C’est un plaisir de vous compter parmi mes associés, Raki.

Ainsi se terminerait l’échange entre les deux hors-la-lois. Quelques jours plus tard, le Goshuushou recevrait une missive qui l’inviterait à se rendre au Cristal – encore. Il pourrait admirer le paysage de Trade en s’y rendant, tant celle-ci était bercée dans la démonstration de richesses. Les routes pavées, les bâtiments entretenus, tout donnait le ton de la modernité. Il faisait bon vivre à Trade : en dehors des zones de non-droit, tout y roulait parfaitement bien.

Lorsqu’il arriverait, Raki serait alors accueilli par Ju Hellyoz. La demoiselle portait sa tenue d’hôte d’accueil du casino. Elle inviterait son allié à la suivre, l’amenant vers la pièce où ils l’attendaient.

Ellie Rengu & Madame Irma
Membres du Big Five


Franceska Armani & Draco Rosso
Membres du Big Five

Les quatre figures les plus puissantes de la Guilde Marchande étaient présentes devant lui. Quatre personnes, deux femmes, un homme et un Okama. Les regards s’étaient tous dirigés vers Raki quand celui-ci avait passé le seuil de la porte, et que celle-ci se refermait derrière lui. Chacun avait ses aspirations, chacun avait ses appréhensions, mais un sentiment de reconnaissance commun était là, présent chez eux. Un sourire serein. Ellie se leva et s'approcha de son interlocuteur, lui tendant une main ferme, les lèvres étirées à l'extrême.

    - Bienvenue dans le Big Five… Raki.

Spoiler:

Raki > Voici la conclusion. Je passe l'intronisation puisque le Big Five est une instance où certains objectifs sont vus. Pour parler de la suite (l'attaque prévue, et compagnie) il faudra voir ça HRP. Tu peux conclure si tu le désires !

Agga > Tu peux conclure ou laisser comme ça !

Carte de Trade
Carte du Cristal
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: