Le Deal du moment : -25%
PC portable GIGABYTE AERO 16 15.6” Ultra HD ...
Voir le deal
1499 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3015

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 23 Jan - 23:08



Passion & Kaki
Administrateurs des Fraudes & de la Surveillance

Les Tours Triplées avaient engagé leurs plus gros effectifs ces dernières heures. Elles étaient cruciales pour le bon déroulé de leur plan, celui qui consistait à infiltrer le Cristal pour y découvrir les preuves qui s’y trouvaient encore. Ils devaient cette découverte à Aggaddon Médixès, le seul humain qui semblait avoir acquis une partie de leur confiance en une décennie. Et la confiance des hommes-boucs était quelque chose qui valait aussi cher que le contrôle de la Guilde Marchande. Il pourrait en faire bon usage, puisque les informations sur les lois avaient continué à affluer alors que la mise en place de leur plan pour débusquer l’endroit précis où se trouvait le dossier qui allait leur permettre de faire du ménage de manière totalement légitime.

Ainsi, ils avaient prévu de réunir les personnes qui devaient réaliser la descente à la mi-journée… Ayant le droit de réaliser des perquisitions en plein jour s’ils déclenchaient la démarche rapidement, et sur présentation des preuves. En général, il y avait aussi besoin du soutien d’un certain nombre de marchands mais ils ne s’en inquiéteraient qu’une fois qu’ils auraient débusqué les preuves.

Ils s’étaient donc réunis avec le Médixès dans la grande salle où ils l’avaient accueilli la première fois, à la différence que cette fois-ci le marchand qui avait vu ses projets avancer ces derniers jours de manière significative était assis en égal auprès des hommes-boucs. Le chef de la mission était Passion, l’Administrateur des Fraudes. Il avait mobilisé Kaki, l’Administrateur de la Surveillance, ainsi que douze autres hommes-boucs. Au bout de la table, loin d’Aggaddon qui était situé à droite de Kaki, se trouvaient trois mercenaires qui avaient été réquisitionnés pour l’occasion : des personnes de confiance, et surtout grassement payées pour leur silence.

Théodore Gaston
Mercenaire de la Guilde Marchande


Côme Vivide & Natasha Pavlovki

Théodore Gaston était l’archétype même du mercenaire qui faisait ce métier par habitude. Poulain de Madame Irma, il avait toutes les chances de lui succéder plus tard à la tête de la Guilde des Mercenaires… Mais c’était loin d’être un de ses objectifs. Il mordillait sans stresser un bâtonnet en se demandant où son patron avait bien pu disparaître ces derniers jours : rien de ce que le suppléant, Vaskov Nskiran, ne lui disait ne le satisfaisait. Les suspicions qu’on lui avait transmis ne faisaient que confirmer ses doutes : si les preuves étaient là, dans le Cristal, il allait pouvoir agir contre Vaskov. Il faudrait rallier les mercenaires du côté d’Irma cependant… Enfin, il était persuadé qu’il trouverait un moyen. A ses côtés, Côme Vivide était en train de dormir. Teint cadavérique, cet homme-goule avait mangé un fruit du démon qui lui donnait l’apparence d’un mort-vivant, maintenant sa forme hybride à tout moment. Il portait un masque pour cacher sa gueule putréfiée. C’était sûrement le plus « hors du lot » à la table, même si la demi-géante qui était assise derrière ses camarades était aussi impressionnante.

En effet, Natasha Pavlovki était une femme d’une certaine stature. Elle avait de très bonnes relations avec les hommes-boucs grâce aux démantèlements de trafics d’enfants homme-animaux qu’elle avait mené de son propre chef. Elle était en train d’observer la situation en soupirant par moments. Pour Aggaddon, le moment présent représentait un certain enjeu. Il savait que le message qu’il avait envoyé à Raki devait avoir été réceptionné environ vingt à trente minutes plus tôt, ce qui signifiait qu’il pouvait acheter du temps à son camarade… ou au contraire accélérer la situation, au risque de le griller au poteau.

    - Rappelons le plan et les éléments, puis agissons, fit Passion dont le regard s’était porté sur Aggaddon à qui on avait demandé d’élaborer le plan d’action étant donné le succès de ses opérations précédentes, et pour confirmer une dernière fois sa dévotion aux Administrateurs.



Madame Irma & Gilliane Caroll
Leader de la Guilde des Mercenaires & Ancienne Mercenaire

Pernica avait pu parler avec Madame Irma pendant les quelques jours qui avait suivi leur emprisonnement. Elle s’était en effet sûrement rendue compte qu’il y avait un monde entre ce qu’elle savait de la situation et ce qui s’était déroulé. La dirigeante de la Guilde Marchande avait ainsi dévoiler s’être faite kidnappée par Vaskov, un de ses plus proches mercenaires, qui avait aussi mis la main sur un certain nombre de ses associés. Etant donné la présence de Sigurt, et la puissance connue de cet homme, elle avait conseillé d’attendre avant d’agir et avait donc raconté avec entrain ses histoires de jeunesse. Partageant la même cellule que la fille de W. R. Caroll, elle aurait aussi pu apprendre que celle-ci ne portait pas son père dans son cœur, mais n’avait pas une passion pour parler de celui-ci. C’était un mauvais père, et en général un mauvais humain.

Enfin, au bout de quelques jours, l’homme sourd avait fini par disparaître de leur vue…

    - Nous nous trouvons sûrement dans une prison personnelle de Vaskov, je ne la reconnais pas. Je doute qu’on puisse nous trouver… Mais maintenant que Sigurt est parti, nous allons pouvoir tenter de bouger. Des idées ? Dirait la leader de la Guilde en souriant à la sœur du Goshuushou.



Gargel Twistol
    - Je les ais trouvées, fit Gargel en sueur.

Il avait été chargé d’enquêter sur l’Académie Confucéenne cependant son réseau s’était activé plus tôt dans la journée quand Sigurt avait été aperçu. De fils en aiguille, il avait réussi à retrouver rapidement d’où il venait, et suspectait ainsi l’endroit où étaient enfermées les filles qui avaient été capturées : Pernica, Gilliane et Madame Irma. Ainsi c’était à lui que revenait la primeur de l’information.

    - Il venait d’un passage qui était utilisé il y a cinquante ans pour quitter l’île, à l’époque où l’un des embranchements du fleuve n’avait pas encore été construit. C’est à présent une voie sans issue de secours, à l’orée du Quartier des Bâtisseurs.
    - Raki vient de recevoir une info, ferait Ju en interrompant Gargel. Est-ce quelque chose d’important ?

Apparemment tout ce dont ils avaient besoin se trouvait dans le Cristal, selon une source mystérieuse, et cela rendait le leader de Paradise suspicieux. Les deux amants écarquillaient les yeux mais ne furent pas offusqués : ils auraient aussi été suspicieux à sa place.


Ju Helloyz & Miko Zarga.
Patronne et Patron du Cristal.

    - Je t’assure que ce n’est pas le cas, ferait Ju en gardant son calme tout en déglutissant devant l’aura du Zoan. Et il faudrait d’abord réunir les preuves, peut-être les offrir à l’Administration pour proposer une alliance et effacer les actions passées ?

C’était une idée, mais ils pouvaient aussi s’en servir autrement. Dans tous les cas, Miko irait chercher un plan du Cristal pour aider Raki dans ses recherches. Le problème étant qu’ils ne savaient pas précisément qui l’avait caché évidemment, puisque la personne avait forcément eu accès aux différentes parties où il aurait pu cacher des preuves, ce qui aurait permis de réduire les recherches… Peut-être que le Goshuushou avait une idée de ce côté-là, ou qu’il souhaitait en savoir plus sur ce qui s’était découvert à l’Académie Confucéenne de la part de Gargel.


Carte de Trade
Carte du Cristal

Liste des Pnjs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 729
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue41/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue221/500[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (221/500)
Berrys: 165.594.744.000 B
Mar 24 Jan - 21:52



Tout viens a point a qui sait s'y prendre !


Tout s'enchainer, les informations pleuvaient a un rythme soutenue, certain aurait pu même dire que s'en était presque a en perdre son sang froid. Je soupirerais lorsque Ju commencerais a s'expliquer, son questionnement viendrais a me pousser a la réflexion, pourquoi planquer des informations en territoire ennemis en sachant pertinemment que l'on aurais pu tomber dessus a tout moment ? Pour pourrir le Cristal ? Hum, encore aurait-il fallut que le Caroll sache qu'il était traquer et pour l'heure ça ne semblait pas être le cas. Certes le lascar était prudent et méfiant mais se sentait-il acculé au point de balancer ses associer et la localisation de ce qui aurait pu le faire chuter ? Tout ça n'avait strictement aucun sens !

A moins que le Caroll ne soit pas a l'origine de la planque de ces informations ? Mais qui ? Qui aurait bien pu avoir envie de réunir suffisamment de preuve pour faire couler le Caroll et ses collègues. Probablement quelqu'un avec suffisamment de ressentiment pour s'en prendre a lui mais pas au point de le faire couler sans la moindre hésitation.

Je m'allumerais alors une cancéreuse, poursuivant ma réflexion puis mon regard vint alors a tomber Gargel. Mes commencerais a s'écarquiller je lâcherais alors d'un ton rieur:


" Foutu renarde !"

Elle correspondait a peu de chose prêt a la description que je me faisait mentalement, Je prendrais alors la parole après avoir lâcher un léger rire:

" Premièrement on vas garder tous notre sang froid, Ju j'ai bien une personne en tête, se pourrait-il que Giliane ai eu la possibilité de planquer les preuves. Je m'explique, elle se planque elle même de la vue de son père de ce que je comprend, elle est en froid avec lui et semble ne pas le porter dans son cœur, il se pourrait que connaissant la nature de celui-ci elle ai voulu assuré ses arrières en amassant des preuves contre lui susceptible de le faire couler afin d'avoir un moyen de pression contre lui ça expliquerait aussi pourquoi il l'as fait kidnappé !"

J'écouterais alors la réponse de la Ju puis les infos de Gragel concernant l'académie confucéene, je prendrais enfin la parole m'adressant a Ju pour lui dire d'un ton calme :

" Concernant l'administration, il vaut mieux prévenir que guérir, prenait contact avec eux et dite leur que vous avez trouver des preuves dissimuler a votre insu au sein du cristal et que vous attendez leur représentant. Il ne faut pas laisser le temps a l'administration de débarquer, ça mettrais la puce a l'oreille de Caroll et sa lui laisserait le temps de s'organiser une défense ou prendre la poudre d'escampette. De mon coté j'irais explorer la zone que Gargel a décrit, pour l'instant il vaut mieux au vue de la situation que l'administration ignore ma présence, ça évitera de vous décrédibiliser. "


Je continuerais alors de la suivre en sachant que chaque seconde a présent compter....



--------------


De son coté Pernica, observer depuis un moment les vas et vient des gardes, mémorisant les habitudes de chacun, les cycle de ronde, et il n'y avait pas a dire tant que ce barbu était la les garde était sur le qui vive, voir même presque tendu. Quelle ne ferais pas sa surprise lorsqu'elle remarquerais un relâchement certain dés le départ du barbu, c'était leur chance, pas question de la laisser passer. Un léger sourire au visage elle s'approcherais de Giliane et d'Irma en disant d'un ton amuser:

" Mes jolies je crois que c'est notre chance, comme tu dis, ces bon a rien se relâche complétement, plus de cycle de surveillance régulier.... Ils ne nous prennent pas au sérieux ! Alors voyons voir ce qu'on a la ? Même si tu as une jambe dans le sac au vue de ton passif de mercenaire tu dois encore être capable de porter quelque bon coup bien senti non, et si je me trompe pas Irma ma belle t'es pas devenu patronne d'une des plus grosse boite de mercenariat en faisant des rond de jambe ou en montrant ta petite culotte pour des faveur...."


Le cerveau de la jeune femme fourmillerais, elle observerais la brille a barreau et rien qu'en la regardant elle savait pertinemment qu'elle pourrais en plier les barreaux pour se frayer un passage le soucis était les menottes, elle reprendrais alors la parole en disant:


" A mon sens on a plusieurs options, soit on attend mais je doute qu'elle soit réellement viable, soit on agis, perso j'ai jamais aimer rester a rien faire, je pourrais facilement créer une brèche dans ces barreaux et entamer une prise en charge chirurgicale diront nous, de ces charmant messieurs. Le problème ce sont ces menottes, je pourrais essayer d'attirer un garde pour l'assommer et lui voler ses clé, le risque c'est d'alarmer le reste de ces gugusses. Une idée a proposer concernant ces menottes...."


La jeune femme porterais alors instinctivement la main a sa poche comme pour sortir un paquet de cigarette et se rappela qu'elle n'en avait pour l'heure plus et lâcherais un:


" Pas moyen d'avoir une clope quand on en a besoin jte jure.... Au fait Giliane, si ça peut te réconforter un peu, avoir pour père un batard de première catégorie je connais si tu veux en parler une fois que tout ça sera finit, hésite pas ça fait toujours du bien d'avoir une copine a qui parler.... En parlant de ça Ce foutu masqué, Chloé c'est mon deuxième prénom.... "

La jeune femme approcherais un peu plus de la patronne des mercenaires et de Giliane, avant de poursuivre sur un ton qu'elles seules pourrait entendre:

" Vous pouvez m'appeler Pernica...Mais chut ! c'est un secret "

Elle finirait en leur adressant un clin d'œil espiègle, inconsciemment la jeune femme ne pouvait s'empêcher d'éprouver de la compassion pour la Giliane, elle ne savait que trop bien ce qu'elle pouvait ressentir ou ce qu'elle avait put ressentir ou endurer.





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2662
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue38/75[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue260/350[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (260/350)
Berrys: 459.553.000 B
Mar 31 Jan - 17:44
Tout vient à point à qui sait s'y prendre


Le regard du marquis embrassa la pièce alors que les gens s’y rassemblait. À cette heure, les informations devaient avoir été transmise. Il ne restait plus qu’à croire en Raki pour sauver la situation de son côté sans pour autant nuire à l’infiltration du Médixès. Chaque seconde qui passait était importante, précieuse même, mais en même temps il fallait laisser un minimum de marge au félin. Les paupières se refermèrent tandis que le savant se repassait les grandes idées, les conjuguant à volonté pour tisser la toile de son futur proche. S’enfonçant dans le siège mis à sa disposition, il joignit les mains à la verticale en répétant de manière litanique une réflexion structurante.

-Ne pas confondre vitesse et précipitation. Ne pas confondre efficacité et optimisme.

Passion, Kaki et les douze autres hommes-boucs se trouvaient là, à la hauteur de leurs fonctions, de l’équité pouvant exister au sein de l’Administration. Kaki, l’un de ceux que le noble connaissait le mieux, était d’ailleurs directement à sa gauche et cette présence avait quelque chose de réconfortant au milieu de nombre de visages que le seigneur devait apprendre à connaître, à mémoriser.  Les trois mercenaires réquisitionnés étaient dans ce cas précis. Si c’était eux qui avaient été choisis, ils devaient être ceux en qui l’Administration pouvait placer la plus grande confiance, peu importe la matière dont était faite ce lien de loyauté. Théodore Gaston, Côme Vivide et Natasha Pavlovki semblaient sereins. Ils ne pouvaient percer leurs motivations, mais tant qu’ils se montraient utiles leurs objectifs personnels n’étaient guère important.

Passion s’était exprimé. L’adrénaline et le stress se mêlait alors que l’heure de la prestation orale sonnait. Fins des réflexions. Il fallait dérouler le cheminement de sa pensée.

-Rappelons les éléments de contexte en premier lieu. W. R. Caroll, Ecgwynn Tudor, Siana Delavoie, Goliath Sorbon, Samyra Jackpot, Shiro Nagami,Vaskov Nskiran, Dia Salamé. Ce sont là les noms de ceux qui ne doivent rien apprendre de ce qui se trame. Un message doublement, voire triplement, cryptée révélée l’identité de ce véritable réseau secret détenant assez d’influence pour déployer un clientélisme à même de renverser la Guilde Marchande pour se la réapproprier. D’autres personnes pourraient donc s’ajouter à ce groupe et par conséquent, par mesure de prévention, ne faisons confiance à personne d’autres en l’état. Que seuls ceux présents ici soient au courant des tenants et aboutissant de l’opération. À cette liste s’ajoutait également un message indiquant que des preuves se trouvaient au Cristal, raison de l’assaut que nous préparons à l’instant. Par ailleurs, les éléments tournant autour de l’affaire Goliath Sorbon, incluant même la disparition d’un coffre-fort alors même que Vaskov Nskiran était en charge de sa capture, viennent corroborer ces informations qui étaient auparavant entre les mains de Siana Delavoie.

Décroisant les jambes, le Médixès se pencha sur le plan de la ville où le Quartier des Services, où était établis le Domaine des Administrateurs, et le Quartier des Jeux, où était érigé le casino Le Cristal, avaient été mis en évidence. Cette position servait à indiquer les lieux en même temps qu’il les évoquait.

-Nous allons donc nous en prendre au Cristal pour découvrir ces fameuses preuves, peu importe que le Cristal soit lié à ce réseau ou non. Néanmoins, pour que cette clientèle sur laquelle règne peut-être l’un des membres de cette liste, peut-être Caroll, Ecgwynn Tudor ou tout autre personnage se faisant leur éminence grise, ne puisse pas se douter que nous avons avancer à ce point, il va nous falloir agir avec une certaine forme de discrétion. Hors de question de débarquer à l’entrée du Cristal, défoncer la porte et demander à tout inspecter par la force, d’autant plus que cela pourrait laisser le temps à un potentiel ennemi de détruire les preuves si ce dernier sait où elles se trouvent.



Marquant une pause, il traça cinq lignes différentes sur la carte, toute partant dans des directions différentes, certaines s’éloignant beaucoup de la cible, le Cristal, avant d’y revenir longtemps après. Ces détours avant que tout le monde soit à sa place pour lancer l’opération allait à ce titre offrir du temps à Raki en plus de servir l’intérêt stratégique.

-Nous allons répartir les participants à l’opération en cinq groupes différents qui ne partiront pas en même temps d’ici. Chacun d’entre eux disposera à minima d’un Administrateur et les trois mercenaires se répartissant également dans des groupes différents. Un déplacement massif aggloméré indiquerait clairement qu’une opération est en cours, que ce soit pour le Cristal ou pour cette clientèle de l’ombre. Nous allons plutôt faire croire à plusieurs actions séparés et sans lien entre elle. L’un des Administrateurs pourrait même faire semblant d’avoir oublier un dossier aux Tours Triplées ou chez lui et faire demi-tour à mi-parcours mine de rien avant de reprendre l’itinéraire prévu. Cela rajouterait de la crédibilité au récit que l’on met en place. À vrai dire, en raison de mes relations avec Ellie Rengu, je me suis permis d’arrangé une fausse entrevue d’un responsable de son entreprise, pour vérifier la validité d’un détail du contrat me reliant à elle, qui sera la destination officiel d’un des groupes afin de véritablement faire croire que ce sont des opérations plus routinières qui se déroulent. Cela justifie également ma présence dans le groupe qui en sera en charge, pour éviter que cela ne fasse un trop gros lien avec l’affaire Goliath Sorbon. Une fois cette étape de camouflage de notre opération terminé, nous nous retrouverons chacun d’un côté du casino.

Le savant pointa ainsi du doigt les cinq emplacements autour du Cristal qu’il avait dessiné sur la carte au terme des trajectoires, les croix garnissant ces dernières symbolisant les fausses rencontres cachant la nature de la mission.

-Le groupe de Passion et moi-même entrera par la porte d’entrée normal. En usant des réglementations en vigueur et reposant sur une accusation émise par moi-même, membre de la Guilde prétendant que certains jeux soient truqués au détriment des marchands venant parfois miser là et qui est prêt à payer une amende si cela ne se vérifie pas, l’Administration va procéder à une vérification des jeux afin de vérifier qu’aucunes fraudes n’a lieu. En somme, nous allons concentré leur attention, servir de diversion pour que les autres groupes puissent s’infiltrer. Au besoin, s’il nous faut gagner du temps, je ferai une scène pour me plaindre de l’argent que j’y ai perdu et qu’il ait impossible qu’aucun des jeux ne soit truqués. J’irai même jusqu’à prétendre qu’ils trafiquent les jeux en fonction des clients en présence et que par conséquent ils dissimulent leurs malversations lorsque cela ne nuit pas aux autres marchands. En somme, je vais les accuser de chercher à affaiblir économiquement spécifiquement les autres membres de la Guilde afin de grapiller petit à petit des places dans la hiérarchie des fortunes les plus importantes et par conséquents les sociétés puissantes.

Il observa l’assemblée pour s’assurer que tout le monde écoutait. Il rapprocha de lui alors une deuxième carte qu’il était allé chercher lui-même aux archives de l’urbanisme et qui présentait le réseau d'assainissement du Quartier des Jeux avec les modifications les plus récentes y ayant été ajouté.

-Le groupe de Côme Vivide et Kaki s’arrêtera au niveau d’une plaque d’égout. Le mercenaire s’enfoncera dans ces égouts pendant que Kaki fera mine de l’avoir envoyer vérifier l’opérationnalité des équipements s’y trouvant et permettant d’alerter l’Administration en cas de montée critique du niveau de l’eau. En vérité, Côme ira se positionner sous le Cristal, par-là, et forcera le passage. Avec les cuisines et les sanitaires, il y a deux points de sorties possible, néanmoins arriver suffisamment haut vous pouvez si vous en avez les capacités, déchiqueter le sol pour essayer d’arriver dans une cave ou tout autre sous-sol à proximité de toi afin d’entamer ta fouille par là.

Il présenta alors un autre plan... ou plutôt l’œuvre d’un artiste ayant peint la vue de sa fenêtre à quelques bâtisses du casino, permettant ainsi d’admirer la structure extérieur du bâtiment qui serait attaqué. Faute d’avoir réussis en si peu de temps à retrouver des plans d’architecte pour la rénovation ou construction du Cristal, ayant concentré ses recherches sur le réseau d’assainissement, il se basait sur cette vision extérieure pour en tirer les informations essentielles sur la structure du lieu. L’angle de vue de la peinture était d’ailleurs retranscrit sur la carte des deux quartiers.

-Théodore Gaston, votre infiltration sera la plus périlleuse car il faudrait que vous parveniez à monter sur cette partie du toit. L’Administrateur peut éventuellement vous demander de vérifier la stabilité de la toiture en prétextant avoir vu des tuiles bougés, ou quelque chose dans le style. Au besoin, poussez donc quelques tuiles pour faire croire qu’effectivement il y a un problème et que vous restez en haut pour évaluer l’ampleur des dégâts. De là, essayer de trouver des fenêtres pour pénétrer directement dans le premier étage et l’inspecter.

Plus que deux groupes à impliquer.

-Pour le groupe de Natasha Pavlovki… J’ai payé un miséreux demandant l’aumône pour qu’il vole à l’Administrateur son sac quand il passerait à l’heure prévu par cette ruelle adjacente. L’objectif est que Natasha, après s’être tenu en retrait et avoir ouvert sa garde de manière ostentatoire pour laisser sa chance au miséreux, le poursuive pour le vol et se serve de cette excuse pour sauter sur ce pauvre bougre et en même temps sur ce mur au nord-ouest du Cristal. Passant au travers avec une forme de justification pour cette action, vous pourrez alors commencer une fouille de force s’il y a des gens là en le justifiant par un lien éventuel du miséreux avec l’établissement vu qu’il semblait se diriger vers ce bâtiment… Omettant complétement que c’était la seule destination possible pour lui vu le sens de la ruelle adjacente.

Finalement, un bâtiment grisé dans le voisinage du Cristal fut pointé du doigt.

-Enfin le dernier groupe servira de groupe d’observateurs. Sous couvert d’une autre vérification de toiture, pouvant faire lien avec le groupe de Gaston ultérieurement, vous devrez monter au sommet de ce bâtiment et se servir de cette « inspection » pour surveiller les alentours depuis les hauteurs, repérer les personnages louches qui pourraient observer nos différents groupes. En somme, vérifier si l’on est observés et suivi par les ennemis que nous avons découvert. Si jamais ils le constatent, il faudra prévenir les autres Administrateurs de manière discrète par un appel escargophonique disant : « Carambole exige que soit payé le prix du savoir ». Cela confirmera qu’ils se doutent qu’on est au courant de quelques choses. Si jamais les observateurs constatent qu’une autre opération se prépare contre le Casino par justement une troupe armée suffisamment conséquent en approche, ou peut-être juste Vaskov en mouvement, cela voudra dire qu’ils sont conscients qu’il leur faut détruire ces preuves au plus vite et vont tenter également quelque chose. Dans ce cas, l’appel codé sera « Les vents menacent de porter la tempête aux Tours Triplées ».

Était-ce finit ? Bien sûr que non. Toujours considérés la possibilité de l’échec.

-Si l’un des mercenaires est repéré dans ses fouilles et qu’ils comprennent ce que l’on fait, il nous faudra bloquer les issues. Natasha s’occupera de l’arrière tandis que moi je m’occuperai de l’entrée principale. Dans l’idéal Côme devra être attentif aux possibilités que quelqu’un cherche à fuir par un passage secret dans le sous-sol, on ne sait jamais, et Gaston que quelqu’un veuille s’enfuir par le premier étage. Dans ce cas-là, il faudra prendre le contrôle de la situation de force en empêchant l’extérieur d’être mis au courant de ce qui se passe dans le Cristal avant de fouiller ou négocier pour découvrir la vérité. Il est primordiale d’empêcher nos ennemis de savoir que l’on est sur le point de mettre la main sur ces preuves pour éviter qu’ils puissent pendant ce temps se préparer à ce qu’on les prennent pour cibles.



Il s’enfonça finalement à nouveau dans son siège et regarda l’assemblée. Cette sensation était-elle la même qu'avait un général face à ses troupes ou un amiral face à ses subordonnés à l'aube d'une bataille ?

-Des questions ? Des suggestions ? Où êtes-vous prêt à renvoyer à la face de ces traîtres leurs propres actes ?

Il n'y avait plus qu'à prier pour que Raki parvienne à faciliter les choses. Si on livrait à l'administration les preuves en gage de bonne foi dès l'entrée de Passion et Aggaddon dans le bâtiment, cela pourrait grandement facilité la situation pour Paradise.



feat Paradise

_________________
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3015

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Tout vient à point à qui sait s'y prendre [Pv : Raki & Agga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 2 Fév - 22:24



Ju Helloyz & Miko Zarga.
Patronne et Patron du Cristal.

Giliane Caroll, la fille que W.R. Caroll avait de toute évidence choisi d’abandonner, pouvait-elle être à l’origine des preuves cachées dans le Cristal ? Pourquoi choisir cet endroit, si c’était le cas, tout en continuant à cacher son identité aux gérants de lieux ? Les deux révolutionnaires étaient inquiets que cette information s’avère juste, car si c’était le cas ils  risquaient de devoir chercher si d’autres secrets se cachaient entre leurs murs. La réponse à leurs questions était entre les mains de l’ancienne mercenaire.

    - Nous pouvons toujours aller chercher les preuves et prévenir l’administration, mais assurons-nous d’abord qu’elles sont bien là. Si on en croit les probabilités, c’est dans la salle secrète qui sert de coffre-fort aux informations de certains membres du Big Five… Cacher toutes les informations au nez et à la barbe de son père, ça semble être assez osé.

Avant de partir, Gargel prendrait à son tour la parole pour rapporter ce qu’ils avaient appris de leurs infiltrés dans l’Académie Confucéenne.

    - J’ai découvert que Caroll avait bien été élève à l’Académie Confucéenne de Beida. Il a été major de sa promo grâce à ses recherches sur un alliage d’une résistance presque similaire à celle de l’obsidienne… Enfin, c’est ce qu’il clamait. Cependant les recherches qu’il a mené en groupe étaient censées revenir à la postérité. Elles ont été arrêtées quelques années à cause de la politique locale de l’île où se trouve l’Académie, et au moment où elles devaient être reprises, en 1498, les données ont été volées. Peu de temps après, Caroll mettait au point un alliage sensiblement aussi résistant que du diamant… Qu’il n’a commercialisé qu’en toute petite quantité à cause, selon lui, « d’un procédé de création trop difficile à exploiter. ». C’était un an et demi après la mort de sa femme, la mère de Gilliane Caroll. Je n’ai pas su dans quel mesure cet événement a entrainé une blessure chez Gilliane, mais une chose est sûre : Gilliane est arrivée à l’Académie en pleine santé et en est ressorti sans pouvoir se battre, avant de disparaître totalement en revenant à Trade.

Ils pourraient prendre la direction du sous-sol pour vérifier la véracité de ces propos : et une fois en bas, ils devraient alors observer l’endroit devant lequel ils se trouvaient : un coffre-fort avec un code à 8 chiffres. Ju et Miko se regardèrent en fronçant les sourcils :

    - On n’a pas le code en question, mais on devrait pouvoir supposer. Un code à huit chiffres, ça peut être une date d’anniversaire. Le code appartient à Caroll… Peut-être la sienne ? Je vais essayer, fit Miko qui se heurta à son premier échec.

Ils n’avaient pas encore réussi à trouver le code, cela s’avèrerait peut-être plus compliqué que prévu. Raki aurait peut-être une idée pour débloquer la situation.


Madame Irma & Gilliane Caroll
Leader de la Guilde des Mercenaires & Ancienne Mercenaire

La jeune Chloé partageait leur cellule depuis déjà plusieurs jours, et elle se montrait aujourd’hui beaucoup plus expressive et virulente dans ses paroles qu’elle ne l’avait été. L’intimité partagé rendait la conversation très facile. Madame Irma écouta attentivement l’analyse, tandis que Giliane se montrait peu enjouée à l’idée de s’évader, et surtout de risquer sa vie…

    - Les menottes, j’en fais mon affaire, fit la voix soudain grave du Leader de la Guilde des Mercenaires dont le coup de pied vint soudain briser les chaines de Pernica en deux.
    - Si on fait trop de bruit, on va se faire avoir, s’inquiéta Giliane en fronçant les sourcils.
    - Il faut savoir prendre des risques… Surtout que les choses vont se précipiter, à mon avis. N’est-ce pas ?
    - Peu importe qui a eu le message, s’il l’a décodé il sait à présent où se trouve le code. J’ai fait comme tu m’as demandé de faire, dommage qu’on se soit fait coiffer au poteau par mon père.

En effet, si Madame Irma avait déjà connaissance des agissements de Caroll, c’était elle qui avait commencé à réunir les preuves et qui avait amené Giliane dans sa combine. Le gérant des mercenaires avait décidé d’agir en toute discrétion, sans informer ses collègues du Big Five pour n’éveiller aucun soupçon… Cependant un de ses mercenaires l’avait trahi, et Vaskov l’avait capturé en le prenant par surprise. L’Okama avait cependant prévu la mesure d’urgence en codant un message. Gilliane avait eu la mission de cacher les preuves en attendant le moment propice… Même si c’était loin d’être toute l’histoire.

    - On va sûrement avoir des adversaires dignes de ce nom, lança Madame Irma. Allons-y, pouvez-vous ouvrir la voie très chère ? Ajouta-t-il en se tournant vers Pernica.

Une fois que celle-ci serait sortie, elles pourraient se diriger vers la salle des mercenaires en passant devant quelques cellules occupées par des marchands ou des mercenaires capturés qu’ils pourraient libérer au fur et à mesure. La douzaine d’hommes en train de discuter dans la salle de garde, passage obligatoire pour quitter le tunnel, semblait armée jusqu’aux dents. Et parmi eux, une tête connue se détacherait.

Spoiler:


Passion & Kaki
Administrateurs des Fraudes & de la Surveillance

La prise de parole du Médixès eut le don de faire piquer du nez certaines personnes présentes dans la pièce. Il n’était pas soporifique, mais son long préambule et toutes les informations données étaient lourdes pour des personnes qui n’étaient là que pour dénicher ce qu’ils savaient être là-bas. Cependant, le plan ne semblait pas avoir de failles, sinon la présence d’un gros bonnet là-bas comme ce fut le temps à certaines périodes de la ville. Fermant les yeux, Kaki les rouvrit après quelques secondes et acquiesça :

    - On devrait pouvoir s’en sortir avec ce plan.
    - C’est bien ficelé, indiqua Natasha Pavlovski. Quand part-on ?
    - Dès maintenant, si personne n’a de question, fit Passion en se relevant.

Les regards se croisèrent et certains administrateurs semblaient prêt à intervenir mais une pression se dégagea de l’entrée et le chef des hommes-boucs entra dans la pièce. C’était le Roi des Boucs, plus souvent connu sous le nom de Carambole.


Carambole
Administrateur en Chef

    - L’opération va commencer on dirait. Les Tours Triplés passent en état d’alerte maximale. Bon courage, et surtout ne faillez pas.

Tous se levèrent et se mirent en équipe. Peut-être que Aggaddon voudrait prendre un temps pour s’assurer que chacun comprenne exactement ce qu’il devait faire : cela pouvait prendre un certain temps mais une opération bien ficelée était le socle d’une réussite importante… Ils pouvaient aussi très bien se mettre en route dès maintenant, cependant.


Carte de Trade
Carte du Cristal

Liste des Pnjs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: