-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
65.97 € 109.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1]
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2963

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 1 Oct - 22:18



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11
Cléon de Thermopolis
Cousin d'Octave et Hélène de Thermopolis

Tandis que les dernières notes de la grande parade des cortèges royaux se terminaient à l'extérieur, la musique se perdant dans les oreilles des Dragons Célestes qui avaient assisté à la cérémonie, les monarques avaient remonté les grands escaliers du Château Pangea pour atteindre le dernier étage de la tour nord-ouest. Un à un, ils pénétrèrent dans la pièce pour rejoindre leur siège, accompagné de leurs conseillers et de souverains non invités venus soutenir leurs amis et alliés. La voix de Cléon de Thermopolis, celui là même qui envoyait les convocations à la Rêverie, se chargea d'annoncer un à un les cinquante plus puissants souverains des nations gouvernementales.

Les participants à la Rêverie de 1507:

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pixiv_11
Félix "Saint" Constantin
Messie du Constantinisme

Les portes du Parlement des Rois, cette pièce qui accueillaient la Rêverie depuis toujours, se refermèrent sur le visage de la figure qui marquerait la réunion par une présence fantomatique. Ses fonctions ne lui permettaient nullement de participer à la Rêverie, pourtant il serait dans tout les esprits et dans de nombreuses discussions.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 18b8fc10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dc710
Octave de Thermopolis, Hélène de Thermopolis
Les deux plus puissants Dragons Célestes

Chacun placé d'un côté de Cléon, le frère et la sœur trônant au sommet de la hiérarchie de la Terre Sainte observèrent l'assemblée s'étant réunis dans le Parlement des Rois. Les gardes du corps avaient rejoint leurs maîtres et ainsi chacun se trouvait directement derrière le siège de son souverain, et cela était également valable pour les trois tenryubito qui avaient emmenés leurs propres gardes personnels.

-Au nom du Gouvernement Mondial, souverains et souveraines du monde entier... commença le patriarche des Thermopolis.

-... nous vous souhaitons la bienvenue au sein du Château Pangéa, cœur historique de notre union.

-À l'aune des défis qui nous attendent dans le futur incertain qui s'offre à nous, il est l'heure pour les glorieuses nations composant le Gouvernement Mondial de se retrouver afin de coordonner leurs efforts dans l'optique de l'avancé commune
, poursuivit Octave avant de tourner son regard vers sa sœur.

-Les rivalités et les querelles doivent être mises de côté, car ce n'est qu'ensemble que nous saurons triomphé du mal qui nous guette. La coopération est le fondement de cette organisation internationale, de cette entité politique qui fait battre le cœur de tous à l'unisson, ajouta cérémonieusement la séduisante Hélène qui savait pertinemment que cela ne serait pas respecté, mais c'était le discours traditionnel.

Les différents monarques gardèrent le silence, respectant le cérémonial. Les deux Thermopolis s'échangèrent un regard avant d'entonné ensemble de leur plus puissante voix...

-Que commence cette cent-quatre-vingt-seizième Rêverie du Monde Uni !

Des applaudissement accueillirent cette annonce et les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Chacun trier ses dossiers ou ses notes, s'éclaircissait la voix ou buvait de l'eau. Cléon fut le premier à prendre la parole pour annoncer les sujet prioritaire de la première journée.

-Nous allons aborder la question des conflits qui ont éclatés entre nations gouvernementales ces dernières années afin que le Parlement des Rois se positionne sur la création ou non d'une nouvelle loi pour surveiller davantage les échanges politiques entre les nations et éviter la détérioration des relations diplomatiques. Cela s'inscrit dans le cadre du PRICISC, le Programme de Renforcement Intérieur de la Coordination Internationale pour la Stabilité face aux Crises. Je vous rappelle donc que le PRICISC a été adopté lors de la Rêverie de 1499, après le report pour révision porté lors de la Rêverie de 1495, face à la menace révolutionnaire, criminel et pirate grandissante et qui fixe des objectifs coopératifs internationaux à atteindre d'ici la Rêverie de 1515. Nous en profiterons pour analyser la situation actuelle dans la complétion de ces objectifs.

Il reprit sa respiration tout en tournant la page de l'un de ses monticules de feuilles agrafés ensembles.

-Mais avant cela, il sera question des pôles d'attractivité régionaux et de la réévaluation de la proposition de création d'une Bourse Gouvernementale pour l'Aménagement des Territoires. Il s'agit d'une évolution de la Bourse Coopérative créé à l'initiative de la Confédération des Seigneuries Insulaires durant la Rêverie de 1419 et abrogé à l'initiative de Flevance durant la Rêverie de 1467. Cela consiste toujours en un impôt fixe propre aux revenus de chaque pays qui doit être versé par les états au Gouvernement Mondial. Le Comité d'analyse territoriale va ensuite redistribuer celui-ci en finançant des projets d'aménagement du territoire qui lui sont soumis ou qu'il décide de soutenir avec une priorité absolu des zones en retard de développement. Elle différerait de la Bourse Coopérative par, notamment, un droit de retrait décennal, une fixation du maximum des taux perceptibles ainsi que l'obligation qu'un projet soit financé par pays chaque année, peu importe la quantité d'argent déployé dans ce financement.

Il s'arrêta de lire pour laisser son regard aller à la rencontre des divers pairs d'yeux qui étaient dirigeaient vers lui.

-Néanmoins, au final, nous allons bien entendu traiter en tout premier lieu de la proposition qui a été porté à notre connaissance par le Conseil des Cinq Etoiles...



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] A57f0c10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0

Un livre ouvert dans les mains, le regard de l'ancien seconde consul de l'Empire Kalhatien ne pouvait s'empêcher de garder le regard sur le Château Pangéa qui se dressait là à quelques centaines de mètres de sa fenêtre. Avec la Terre Sainte en ébullition, il y avait mille et une chose à gérer, pourtant la Sargone prenait ce temps pour observer la silhouette du bâtiment colossal et s'interroger sur les conséquences qu'auraient les jours à venir sur les prochaines années. Qui d'Octave, Hélène ou Constantin remporterait le conflit. Secouant la tête, elle dressa l'oreille, guettant l'appel de la vice-directrice du Cipher Pol 3 qui devait l'informer de l'avancement de ses propres pions dans le cadre de ses propres objectifs. Lorgnant vers son emploi du temps, l'Eclipse des Guerroyants retint un soupir en constatant le peu de temps dont elle disposerait pour faire le trajet du Siège du Conseil de Tutelle et de Gestion des Territoires du Protectorat Gouvernemental, où elle siégeait pour juger de la pertinence des doléances de ces territoires à remettre au Parlement des Rois, jusqu'au restaurant où elle devait diner avec Yang Thalassa.

-Ils doivent déjà être sur ce sujet, pensa à haute voix Kádingirra tout en laissant ses doigts courir sur l'encre séché de la liste des membres du Cipher Pol 0.

Est-ce que Lidy avait déjà découvert l'identité du traître ? La vice-directrice préféra éviter de le prononcer à l'oral. Mettant fin à cette petite pause, l'éminente femme déjà décrite comme une future membre du conseil des Cinq Etoiles ressassait la conversation au sujet de la fondation de la Fraternité. L'enrolement des rosicruciens allait commencé incessamment sous peu, mais les priorités de la réalité immédiate l'empêcher de ce tourner vers cet avenir proche. Attrapant trois dossier, la Sargone se dirigea vers le bureau du directeur qu'elle avait l'habitude d'emprunté en raison du peu de temps que ce dernier passait dedans.

-J'espère qu'il n'y aura pas trop d'incidents ce soir... Et il faut que je retrouve où est partit Ante...

Son escargophone sonna. La dame fit volteface et vint décrocher.

-Allo ? ... Oui, bien entendu monseigneur de Bourbon. Je dépêche au plus tôt un agent.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Chefga10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] R1w5
Winch Nathanael "le Chien de Garde", Amaji D. Mohero "l'Ancien"
Chef de la Garde de Marijoa, Général des Armées

-La situation est sous contrôle je vous assure, déclara le neveu de l'ancien Général des Armées, Winch Alucard, tandis qu'un groupe terroriste, dirigé par un certain Alain "Wok-Bar", qui avait tenté de se mêler aux mouvements de foule était pieds et poings liés entre les mains des gardes à l'entrée même de Marijoa.

-Bien... répondit simplement Mohero avant de rester là à fixer le sommet des falaises de Redline.

Nathanael garda son regard en coin posé vers cet illustre personnage pendant plusieurs secondes avant de hausser les épaules et retourné à ses affaires, à savoir donner des instructions à Taito Nowaki.

-Conformément aux demandes de la direction du Cipher Pol 0, nous allons avoir besoin de renfort pour réaliser certaines demandes des Dragons Célestes. L'objectif de vos agents et vous même sera donc de participer à la surveillance de Marijoa ainsi que de répondre aux ordres que les Dragons Célestes pourraient vous donner. C'est un rôle revenant généralement au Cipher Pol 0, mais il y a quelques soucis ces derniers jours. Si vous avez des réclamations ou recevez des demandes trop complexe, vous devez vous tournés vers la vice-directrice Sargone ou le directeur Dragonovic. Je reste à votre disposition si vous avez besoin d'aide... Hey ! Vous là ! lâcha-t-il avant de s'élancer vers une personne suspecte.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000129

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi7010Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Reine111
Égisthe Lapérousse, Décalance Jedor
Empereur de Polarys, Reine de Prodence

-Et c'est ainsi que chacun des vingt souverains originaux déposa son arme aux pieds du trône qui a été façonné comme le symbole de l'unité des pays et qui à jamais doit demeurer vide, conclut le mari de Clytemnestre qui avait choisit de revêtir le nom de son illustre femme.

Cela avait beau avoir été un mariage politique afin de stabiliser les relations entre les différentes îles de Polarys, pouvant s'avérer instable depuis la chute de l'empereur Agamemnon, Égisthe respectait grandement celle avec qui il vieillissait depuis déjà de nombreuses années

-Si nous venons nous recueillir ici tout les quatre ans, ce n'est pas un simplement un hommage à la fondation du Gouvernement Mondial.

-Ah bon ?
s'interrogea la femme de Décadent le Troisième qui n'avait jamais recherchée plus loin que cela.

-En se tournant ainsi vers notre passé, nous remercions tout ceux qui ont donnés leur vie pour que la paix puisse être instaurer et se répandre sur terre. Ce ne sont pas nos ancêtres royaux ayant prêté serment au Gouvernement Mondial qui nous fait face aux travers de toutes ces armes plantés au pieds des escaliers menant aux vingt lames fondatrices, c'est à nos nations eux même, aux peuples qui les composent et ceux qui se sont battu pour que ces derniers survivent.

-Drôle d'interprétation, s'amusa la reine de Prodence qui attendait de pouvoir s'éclipser pour rejoindre la femme du roi de Rommel.

-N'ai je pas raison amiral ? demanda alors l'empereur à celui qui avait conclu un pacte coalition avec sa femme.

En effet, en raison de problèmes organisationnelles flous du CP0, un problème interne étant évoqué pour le justifier, il avait été demandé à la Marine de continuer, durant cette première journée, à protéger ces personnalités royales qui devaient passer le temps en attendant que leurs conjoints ou conjointe en est fini avec la Rêverie. Ghetis Archer faisait donc partie de ces gradés affecté à surveiller rois et reines bien qu'il n'aurait aucun impératif de surveillance pour le reste de la semaine... normalement.

-Je trouve cela fascinant que cette salle incarne l'intégralité du Gouvernement Mondial, poursuivit Égisthe.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 164652SilverHunterAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 1932945toilescrditsenkidisurdeviantart
Silver Hunter "The Beast", Shoshitsune Mikai "l'Homme au singe"
Dirigeant du Parti Militariste du Bas, Représentant de l'Union des Partis pour le Progrès
Membres du Conseil des Cinq Etoiles

Les paupières de Silver Hunter, le prestigieux ancien général des armées qui avait jadis tué le yonkou Edward Black Le Visage de la Piraterie en 1450, se soulevèrent pour se porter en direction de celui qui demeurait toujours l'une des plus grandes figures de la division scientifique, Mikai, qui pour une fois semblait d'humeur à calmer le singe qui se tenait sur son épaule. L'heure n'était pas à l'amusement.

-Beaucoup de travail nous attends durant cette Rêverie, fit remarquer le militaire à la retraite.

-Si nous avions mis en place l'organisation que j'avais proposé, nous nous serions facilité le travail, conjectura le savant.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Code_g10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 713978CinqEtoileF
Yang Thalassa "le Patriarche Visionnaire", Iralia Padsin que l'on ne surnomme point
Dirigeant du Haut Parti Conservateur, Dirigeante du Front Uni de la Lutte contre l’Adversité Politique
Membres du Conseil des Cinq Etoiles

-C'était bien sur le plan théorique, mais inapplicable dans la pratique... rétorqua le puissant Thalassa qui avait l'oreille et la loyauté d'un nombre colossale de souverains et de familles nobles aux quatre coins du monde.

-Vous n'avez pas intérêt à vous chamaillez lorsqu'il se présentera devant nous, siffla l'ancienne directrice d'Impel Down qui demeurait toujours aussi terrifiante au bout de tant d'années.

Chacun assis sur son siège dans la Chambre des Cinq Etoiles, ils se renfermèrent à nouveau dans le silence dans l'attente de la personne manquante.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 8791135688675060775
Lars L. Volkoff "l'Intriguant Conseiller"
Représentant de la Fusion des Trois Fronts
Membre du Conseil des Cinq Etoiles

-Le voilà, nota celui qui n'avait pas ouvert les lèvres depuis une dizaine de minutes, ce mystérieux personnages qui avait atteint le sommet des sphères du pouvoir très tôt dans sa vie et sur qui on connaissait étrangement si peu de chose.

Les deux lourdes portes à battant s'ouvrirent pour laisser apparaître une silhouette qui s'immisça dans la pièce tandis que les cinq plus puissants personnages de tout le Gouvernement Mondial se levèrent dans un seul et unique mouvement pour accueillir celui qui allait parler...

-C'est à propos du Trône Vacant ? formula Yang.
 



Pendant que la fête battait son plein, que les esprits se tournaient vers les questions mondiales, à la latitude du Calm Belt du sud, au sommet de Redline, se dressait, dans toute sa majesté et sa sécheresse, l’ardent désert Kul’na Trahis zor Tohan. L’une des barrières naturelles protégeant Marijoa sur le continent pourpre… De ces terres arides et exaltés, la connaissance des hommes se limitaient aux cieux et à la roche, aux vents et aux dunes. En effet, la chaleur étouffante s’étendait en empire sur un monde où aucune trace d’eau ne subsistait. Mais c’était bien le sable rouge, le Redzarnoï Sybarine, causant des irritations au moindre contact qui était la principale source du danger de ce désert singulier. Adieux oasis rêvés, mirages insoupçonnés et végétaux secs… Car aux confins de Kul’na Trahis zor Tohan, rien d’autre que les âmes ne survivent… Comment rêvé meilleure cachette ? Les tornades de sables rouges perpétuelles de l’Arzokh Danaïdei formaient des piliers joignant firmament et terres. Des colonnes de particules tournoyant perpétuellement, propulsant le sable dans les hauteurs du ciel pour que cette dernière retombe doucement en une brume fine qui vient enlacer les narines pour lacérer les poumons… Mais au cœur de ces tourbillons permanents, l’air était respirable et le sable avait depuis longtemps quitté le sol pour ne laisser qu’une roche écarlate et inébranlable. Des silhouettes observaient ces cercles protecteurs. Des silhouettes loin d’être méconnus.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinleyAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Yuna_f10
Aston Finley « la Copie » et Jasmine l’ex-« Fujikujaku »
Ancien directeur de l’AOI, Ancienne amirale remplaçante

La clé de voute de l’opération se tenait aux côtés de l’ancienne chasseuses de prime qui avait revêtu le manteau d’amiral pendant une éphémère période de la régence de Chairoka sur une amirauté décimé par la malédiction de Centes. Aucun mot ne sortait de leurs bouches, laissant le bruit de la fureur tonitruante du désert remplir leurs oreilles. Les cheveux battaient au vent, portés par le phénomène d’aspiration de ces tornades perpétuelles qui était supportables à cette position.

-Kul’na Trahis zor Tohan ne fait pas de cadeau, lâcha le copieur.

-Nous allons enfin sortir de l'ombre, déclara la maudite.

Le mouvement d'un doigt seul suffit à les mettre en arrêt. Leur dirigeante, celle qu'ils suivaient depuis leur désertion collective, sortait de ses pensées. Car l'heure approchait. C'était pour bientôt. Elle entendait déjà d'ici sonné l'alerte qui retentirait lors de leur apparition. Est-ce qu'ils s'attendaient à cette cible là ? À cette stratégie-ci. Le grand cerveau avait maintenu à l'écart leurs derniers contacts et partisans au sein du Gouvernement Mondial, pour ne pas les compromettre et pour être certain d'aucune possibilité de fuites. Tout devait être parfaitement préparé, sinon cela sonnerait la fin de la Néo-Marine. Se tournant vers celui que tous considéraient comme son second, son regard plongea avec détermination dans celui de l'ancien dirigeant de l'AOI, aujourd'hui dissoute.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 572826Chairoka
Asya Lida, dite « Chairoka »
Ancienne amirale-en-cheffe de la Marine
Fondatrice et leader de la Néo-Marine

-Réveillons Erzhei kxi zar Tohan.




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails


Premier tour pour poser la situation de départ avec le lancement de la Rêverie.

->Liam, Fizz : Liam, tu entre à la suite de Katrina dans l'ordre d'apparition. Pour Fizz, tu entre avant ou après Prime. => Pour interagir avec d'autres dirigeants durant votre tour, n'hésitez pas à me MP pour connaître les réponses de ces derniers.

->Ghetis tu as été chargé pour la première journée de surveiller et protéger les compagnons royaux, un seul membre des couples royaux pouvant siéger à la Rêverie. Tu te trouves dans la salle du Trône Vacant, situé juste sous la Chambre des Cinq Etoiles.

->Taito : on te charge de participer à la surveillance des rues de la périphérie de Marijoa et de répondre aux exigences des Dragons Célestes au besoin.

->Lidy, tu es aux alentours du bâtiment du CP0. Tu peux considérer avoir terminer ta mission vis-à-vis de l'infiltré de la Néo-Marine dans le CP0. A toi de décider de tes priorités : participer à la gestion du lancement de la Rêverie en tant que directrice du CP6, aider Billy Green qui est en charge de la stratégie de gestion des déplacements des délégations dans la ville, aller donner tes découvertes sur l'identité du traitre parmi les 5 "candidats" à Kádingirra [j'essayerai de boucler ton ancien présent assez rapidement mais si viens ton tour avant tu peux me demander en MP les noms des 5 traîtres potentiels que Kádingirra allait te donner.] ou autre chose.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3224
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue381/1000Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (381/1000)
Berrys: 899.999.999.998 B
Amiral Kurohebi
Lun 4 Oct - 20:46

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500



- N’est-ce pas la quintessence de ma personne ? Ce jour n’est-il pas celui qui caractérise le mieux mon plus grand désir ? J’aurais pu réclamer à ce que mon royaume appartienne au Gouvernement Mondial, réclamer à faire partie de cette Rêverie, mais au final est-ce nécessaire ? Non. Sans y être j’y serai. Je ne peux retirer l’inquiétude de ne pas présider. Je ne peux ignorer le fait que je ne puisse pas y apporter mon grain de sel, voir comment mes alliés s’en sortiront. Néanmoins, une part de moi pense que les choses sont ainsi faites pour une bonne raison. Oui. D’ici quatre ans, lors de la prochaine Rêverie, je viendrai représenter mon peuple si je le peux. Un jour le Royaume du Ciel comptera lui aussi comme un grand et vaste royaume.

Ce monologue n’était offert à personne d’autre que le vent. Le vent des îles célestes. Posté sur ce nuage, l’esprit songeur, le Serpent Noir savait que ce jour serait décisif. Il avait décidé d’entrer sur la scène politique, sans faire preuve de mondanité, sans se laisser séduire par l’avarice. Militaire dans l’âme, il luttait désormais pour l’essor du peuple à travers la protection du système étatique.

Pensait-il encore à la Néo-Marine ? Au Constantinisme ? Oui.

Cependant, il n’y pensait plus comme avant, il y pensait avec peine. Des ennemis tellement plus dangereux existaient. Les Empereurs, la Pègre, la Révolution et bien d’autres ennemis voulaient le malheur de l’état. Pourtant, les soldats du Gouvernement s’adonnaient à de vulgaires guerres d’intérêt, d’idéaux. Ce constat le peinait.

En rejoignant le Gouvernement Mondial, la Marine, Ghetis adhérait à l’idée d’un nouvel espoir en cet organisme. Pourtant, il y découvrit l’orgueil, la supériorité hiérarchique et les obligations. Chacun menait sa barque, tout en vérifiant les provisions de celles qui les entouraient. Ce comportement était logique, mais le peinait.

Plus que tout, il aurait aimé réconcilier Marine et Néo-Marine. Il aurait voulu convaincre ses anciens camarades, les convaincre que mener la guerre à cette religion ne servait à rien. Il aurait voulu convaincre le Constantinisme, le convaincre qu’il devait respecter la laïcité et cesser de s’immiscer dans les affaires gouvernementales.

Plus que tout, ces guerres d’opinions le peinaient.
Plus que tout, ces divergences le peinaient.
Plus que tout, ce monde le peinait.
Petit à petit, une sorte de nihilisme semblait l’habiter lorsqu’il pensait au Gouvernement.

Cependant….
Pour son peuple il devait poursuivre son avancé dans cet organisme, pour son peuple il devait continuer à gravir les marches de ce monde en choisissant les marches qui respecteraient son code d’honneur.

Plusieurs rois et reines avaient été escortés par ses soins, les préparatifs défensifs à l’égard de ses îles avaient été mis en place avec justesse. Le monde changeait, le monde évoluait. Ghetis en avait pleinement conscience. Il n’était plus un paria, mais il ne ferait jamais l’unanimité. Malgré tout, il devait continuer sur cette voie et celle-ci débutait par la politique.

Désormais, Marijoa lui paraissait quelconque, il y marchait avec lenteur et quiétude, il n’y voyait qu’une ville ordinaire, un paysage moins fantastique que ses nuages si purs. Soupirant, il restait songeur, pensa à Caligula, Penelope et bien d’autres membres de sa famille.

Il resta songeur jusqu’à ce moment…

Comme un frisson de nouveauté, comme une inconnue, le même sentiment qu’il eut lorsqu’il affronta Hadès, le même sentiment qu’il eut en voyant l’armée Décima arrivée à Marineford… Ce fut tout l’effet que lui laissa ce magnifique trône.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000129

Ce trône sans maître, ce trône qui ne trouvait personne pour s’y asseoir, tout en ayant cette silhouette fictive que Ghetis imaginait en le voyant. La Couronne portait ce nom, tout simplement parce que l’Archer avait toujours cru que son frère en ferait ce qu’il voudrait. Il était l’élu, l’être qui pouvait modeler ce monde à sa guise.

Pourtant, encore aujourd’hui, il était porté disparu, probablement mort.

En un étrange rêve il avait posé cette couronne sur la tête de Ghetis qui l’avait ensuite confié à Sypher Wenham, avant que Caligula lui-même ne vienne le rappeler à ce rôle. Cette couronne qu’il portait désormais, cette couronne fictive de dieu du ciel…

Elle paraissait si légère comparer à celle-ci, comparer à cette couronne qui portait le poids du monde. Ce trône, il ne pourrait sans doute jamais l’acquérir, mais un jour, tout comme les autres armes plantées autour de ce dernier, son gunbai y régnerait. Il y trouverait sa place. On retrouvait en face du trône les vingt armes des premiers royaumes, puis une quantité innombrable d’autres armes.

Si un jour son gunbai y trônait, alors il aurait accompli l’impensable de par sa naissance, de par son statut d’exilé d’Hunter Island.

Si le néant sur ce trône devait symboliser l’ultime exemple de paix, alors il ferait en sorte d’en faire partie, d’être lui aussi un exemple de paix.

Ainsi, lorsque l’empereur de Polarys exposa sa vision de ce lieu, avant d’enjoindre l’amiral de s’exprimer à ce sujet, c’est un Archer stupéfait par ce lieu qui se révéla  à eux.

- Si ce trône symbolise réellement la paix, l’union entre les nations de ce monde, alors… J’espère un jour pouvoir planter l’arme symbolisant le Royaume du Ciel. Afin que ce peuple face également partie de ceux préservant l’unité de ce monde.

C’était en cela que la réponse de l’Archer était d’une honnêteté pure.

- Mais pour répondre à votre question, je dirais que notre présence en ce lieu rend alors honneurs à toutes les vies de ce monde. Toutes celles qui ont participé  à son unité et celles qui y participeront dans le futur.

Ghetis ne savait pas exactement pourquoi il avait été placé en ce lieu, mais au final discuter avec la noblesse ne le dérangeait pas. Il avait appris à s’en accommoder et se reconnaissait plus facilement dans cette royauté que dans celle des dragons célestes.

Cela lui paraissait tout de même étrange, il ne s’attendait pas forcément à être présent « dans » la pièce où avait lieu la Rêverie, mais il se rendait compte qu’il n’y aurait plus aucun impact. Il avait rallié tant de royaumes… Désormais les dés étaient jetés. Dans ce lieu où il avait si peu de visibilité, il ne pouvait que se dire qu’on cherchait à éviter qu’il n’utilise son pouvoir de façon trop poussée. Il devait se restreindre à ce qu’il « voyait » pour éviter de causer des dégâts, mais cela le dérangeait. En cas d’attaque il serait limité, était-ce le but du Cipher Pol 0 ? Après tout Sergueï en provenait, le Constantinisme voulait le mettre de côté ? Peut-être. Ou alors, la raison était autre et il ne pouvait l’imaginer.

- Si vous désirez vous rendre ailleurs n’hésitez pas à me le référer. Dirait-il sobrement.

Comme toujours sur son épaule trônait ce petit oiseau arc-en-ciel qui n’était autre que son gunbai, il portait désormais une petite casquette avec l’emblème du Gouvernement Mondial. Une petite bizarrerie de ce monde, comme on les appréciait.



La Couronne
Awful


Résumé:

Inventaire:

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue58/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue542/1250Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (542/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 7 Oct - 19:26

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [1]


L’instant précédent, un vent désagréable avait soufflé dans l’esprit de la Olsen qui s’était arrêtée après une recherche ardue et longue à la fin de son enquête. La Rêverie n’avait pas encore commencée, et elle était déjà exténuée. A vrai dire, la chance n’avait pas été de son côté, et c’était l’une des variantes de ce type d’opération. Cinq cibles avaient été indiquées par la Kadingirra, cinq éléments qu’elle suspectait. Les conclusions de l’enquête n’avaient pu arriver à bout qu’après avoir vérifié le dernier esprit.

Josharian Manblower était un ancien gardien-chef d’Impel et un fervent d’Iralia, mais n’avait pas une once de traitrise en lui. Il avait pourtant été difficile à débusquer puisqu’il courrait après les missions et les esclaves en fuite, ce qui avait considérablement rallongé le temps de l’enquête. Nanny Facta était une ancienne membre du Cipher Pol 9, et son endoctrinement en faisait quelqu’un de prête à se sacrifier à tout moment. Elle fermait souvent les yeux sans pour autant être aveugle, ce qui lui donnait un certain style. Mystersergio, ancien membre du Cipher Pol 9 lui aussi, était simplement une machine à exécuter les ordres : peu de mots, peu de pensées. Aoy Drtzf, ancien Contre-Amiral du G1, avait été transféré cinq ans auparavant suite à la demande du patriarche des Van Vanderland, et était l’un de ses pions. Cérémoniel, mais là encore…

C’était quand la dernière cible était arrivée dans son champs de vision et que le flux d’informations avait parcouru son cerveau que Lidy s’était enfin satisfaite d’une réponse. La traitresse était Starlinga Dorsbotuv, une disciple de Robinson une décénnie plus tôt, qui participa à plusieurs missions avec Lida Asya. Elle s’était rapprochée de l’ancienne Amirale en Cheffe qui lui avait sauvé la vie et s’était mise à son service pour rembourser sa dette. Elle avait infiltré les proches de Lars pour faire des rapports réguliers à l’ex-Chairoka.

Il s’agissait d’un simple jeu politique, un échiquier géant sur lequel la maîtresse du mental déplaçait ses pions avec aisance. Malgré un semblant de fascination, Lidy ne pouvait pas cautionner ce qu’elle observait, et se devait de faire un rapport détaillé à son alliée. Il s’agissait de maintenir de bonnes relations avec sa « Sœur » de Fraternité. Les deux fondatrices avaient bientôt pour mission de recruter les futures têtes de leur groupuscule, mais encore fallait-il qu’elles puissent déblayer la paperasse. Et la Rêverie n’était pas propice à cela… En effet, elles n’avaient ni eu le temps de rencontrer Cléon, trop occupé à se préparer pour l’événement, ni eut le temps de contacter Mark Wente…

Entrant dans le bâtiment, elle se dirigea de mémoire, après avoir subi les procédures habituelles, en direction du bureau du Directeur où se trouvait la Vice-Directrice.

- Bonjour, Kadingirra, ferait la Olsen en se dirigeant vers le bureau une fois qu’elle aurait été annoncée et serait entrée.

Elle attendrait d’être seule avec la jeune femme pour arborer une attitude un tout petit peu plus décontractée. Le Cipher Pol 6 avait peu de travail en règle général durant la Rêverie. Le Cipher Pol 0 prenait en charge ce qui avait trait à Marijoa, et son rôle était au mieux de suppléer, ou de s’occuper des affaires courantes en dehors de ce cadre. Pour ce faire, elle avait délégué une partie de ses responsabilités à son Vice-Directeur, et s’était avancée sur les dossiers les plus importants pour ne pas avoir six jours de retard. De même, sa secrétaire pouvait toujours la joindre, et les agents d’élite étaient à même de la contacter rapidement.

En soit, elle n’oubliait pas ses fonctions tout en assurant une part du travail à Marijoa où son agence ne disposait pas de bureaux fixes – à quoi bon avoir des bureaux dans la Terre Sainte alors même que la corruption n’y existait que dans d’atroces déformations de la réalité pour le commun des mortels ?

A nouveau, elle vérifierait que la pièce n’était pas jonchée de micros ou d’escarméras. Si Kadingirra ne lui faisait pas de signe, elle parlerait donc sans s’étendre en tendant les papiers hors de l’angle visible de la fenêtre, s’il y en avait un.

- Voici le rapport.

Elle donnerait à la Sargone les informations qu’elle avait pu obtenir ainsi que les informations transmises par Starlinga à Lida Asya. Les informations précises sur les dragons célestes, ou encore les déplacements des personnalités. Si elles avaient pu discuter d’un code avant cela, elle aurait tout écrit dans ce code – ce ne serait qu’une formalité pour une experte en langage comme la Olsen.

- Je doute que celle-ci soit la clef, mais ces informations pourraient… Donner une indice sur ce qu’elle va faire. S’intéresser ainsi à ces sujets… n’est sûrement pas anodin. Je ne sais pas ce qu’elle vise cependant, ni quand.

Le flux était toujours trop épais pour qu’elle puisse en tirer des conclusions. Si Lida Asya s’intéressait aux demandes des Dragons Célestes spécifiquement sur la semaine de la Rêverie, c’était sûrement qu’elle désirait réaliser quelque chose pendant cette période-là. Y avait-il quelque chose qui ferait tiquer la Sargone ? Si non, et si elles n’avaient rien à rajouter, Lidy irait aider à la gestion du lancement de la Rêverie s’il n’était pas trop tard, ou retrouverait ses hommes dispersés sur Marijoa pour réaliser des contrôles et identifications des personnes qui pénétraient dans les lieux civils, non réservés aux membres de la royauté – il y avait ce jour Belladone, en charge de récolter des informations pour le compte du Cipher Pol 2 pour aider à répondre aux demandes des souverains, ainsi que la Colonelle Alice Warlord qui avait accompagné quelques membres de la noblesse de South Blue dans les parties civiles, et qui prenait à présent le temps de se détendre autour d’un café avec Reutsuna Ikagami.

Yûtsu, Mizuki Tozoru, Prometheus, Arius et William avaient soit été attribués à la protection renforcée d’Enies Lobbby, soit dispatchés sur les différentes missions urgentes en dehors de Marijoa. Mathilda Warren, elle, était à Enies Lobby pour suppléer à la secrétaire de Lidy.

©City pub


Spoiler:
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue42/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue145/500Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (145/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 10 Oct - 12:01
La rêverie voyait enfin le jour. En cet instant, les plus grandes personnalités et royautés se faisaient face pour décider de l’avenir du monde. Un événement mythique synonyme tant d’espoir que de danger. Menace ? En effet, si les décisions qui sont prises peuvent être cruciales pour le déroulement de l’avenir, ce rassemblement gratiné est la parfaite excuse pour attirer les malfrats. Un attentat réussit ici en cette heure, c’est le moment idéal pour faire un strike historique ! Bien entendu, les chances que cela arrive sont infimes, mais ne sait-on jamais si une personne malveillante et douée ne verrait pas le jour et y arriverait ? Quand les statistiques ne sont pas à 0% mais bien à 0,1%, il ne faut jamais écarter l’impensable !

En ce jour, j’avais là un ordre de mission particulier puisque mon service avait été réquisitionné pour assurer une certaine surveillance parait-il. Si au départ la nouvelle ne m’intriguait pas plus que ça, c’est la dure réalité qui allait vite me rattraper… En route pour retrouver une personne censée me dire précisément ce que je devais faire, j’arrivais après la guerre, trouvant des malfrats arrêtés avant leur tentative idiote de méfait. Arrivant sur les lieux, je trouvais donc un garde à l’épée démesurée, mais aussi un homme qu’il est rare de croiser. Pour une raison que j’ignore, celui-ci dégageait quelque chose de … inexplicable, comme une pression naturelle. Mettant de côté toutes mes pensées « superflues » dans cet instant, je me concentrais à l’absolu. Comme si la présence de cette éminence me forçait à être sérieux.

Tendant donc l’oreille, je découvrais que mon rôle serait d’assurer la surveillance avec mes hommes MAIS aussi… Satisfaire les caprices des Dragon Célestes !!! Une nouvelle qui ne m’enchante guère et pour cause : je ne les aime pas. Un Dragon Céleste est pour moi synonyme de luxe à outrance, d’irrespect, de décadence, d’esclavagiste… S’il y a bien des gens qui sont censés tomber un jour, ce sont bien eux. Je ne comprendrais jamais pourquoi ces gens se disent au-dessus et surtout pourquoi nous « plèbe » nous les laissons faire à leurs guises alors qu’ils n’ont aucuns pouvoirs particuliers outre des choses superficielles comme de l’argent ou des relations. Aussi surprenant cela soit-il et hérétique comme pensée, je ne rêve que d’une chose : les voir brûler ! Le gouvernement n’a ni besoin de religion en son sein, ni besoin de bobos qui ne font que geindre.
Grandement déçu par ma « mission », je cachais tout ça sous un masque d’indifférence et de sérieux à toute épreuve. Le Directeur du Cipher Pol 5 viendrait donc agir en renfort et assurer la surveillance à Marijoa ! Eventuellement faire la babysitter des hommes et femmes en bulle… Tssss

Prenant mon escargophone, je dispatchais donc mes hommes en donnant des instructions claires. La façon de faire la ronde et surtout comment se rendre imprévisible. Deux tours, puis au troisième un changement de sens, suite à ça, au quatrième tour de nouveau un changement. Il fallait que cela soit hasardeux tout en restant logique afin que personne ne puisse « anticiper » les mouvements de la garde. Cela serait pour les agents de « bas » niveau. Les plus expérimentés eux se devront de bouger furtivement pour ne pas déranger les « seigneurs » du ciel ou qui que ce soit lors de cette réunion. Discret comme des ombres, ils surveilleraient plus en profondeur les alentours et auraient pour objectif d’observer tout possible observateur pour leur tomber dessus. Moi, clé de voute de toute cette organisation, j’agirais en couperet implacable, prenant de la hauteur, je cherchais et me perchais sur un sommet pour alors déployer mon haki de l’observation et scruter les alentours. Le monde, les voix, rien ne devait être laissé au hasard et je comptais sur mes meilleurs agents pour réussir leur mission !

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Black D. Racis
Black D. Racis
Messages : 121
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue11/120Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 74.010.000 B
Jeu 14 Oct - 20:43
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar
Tout s'était enchaîné assez vite pour le jeune Roi de Juluma qui avait du passer le plus clair de son temps à préparer cette réunion en parallèle de la reconstruction de son pays. Il s'était affairé à faire autant de choses pour mieux aborder cette réunion et les futurs choses qui seront abordés durant cette grande réunion. Respirant profondément lorsqu'il abordait la Terre Sainte, le prince avançait sur le chemin de cette fameuse réunion. Il essayait d'ignorer la présence des Dragons Célestes au coeur de cette réunion, étant donné qu'elle devait avant tout mettre en avant les Rois de chaque pays. Il avait cependant beaucoup à apprendre au niveau de la politique mondiale, lui qui était encore un débutant en la matière. Se positionnant alors à côté de la Reine de Shisano comme l'indiquait le plan de table.

Le jeune homme se positionnait en observateur en premier lieu après avoir discuté avec la Reine rapidement pour échanger quelques banalités. Une fois que son pays serait reconstruit, il pourrait accueillir cette reine qui avait la réputation d'être une grande voyageuse. Il fallait reconstruire son royaume dans des délais pour pouvoir accueillir tout ce beau monde et ainsi faire resplendir Juluma de la plus belle des manières. Se tenant alors ici silencieux, le jeune roi se voulait silencieux et observait tout le beau monde qui se trouvait autour de cette grande table ronde. Il le savait l'avenir d'un monde nouveau allait bientôt pouvoir naître aujourd'hui.
Codage par Libella sur Graphiorum


Réponse hors délai ne pas la compter pour la notation.
Black D. Racis
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 83
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue24/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue69/80Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 443.090.000 B
Sam 16 Oct - 19:05
Aux portes du rêve, au tréfonds du cauchemar
Event – Automne 1507



Fébrile, je lève les yeux sur l’immensité de l’édifice qui se dresse devant nous. Mes lèvres se serrent. Une main chaleureuse se pose sur mon épaule ; à mes côtés, Robert Devon m’adresse un bref signe de tête, accompagné d’un fin sourire rassurant. L’ancien roi connaît bien ces lieux, y ayant occupé ma place de nombreuses fois au siècle dernier. Il doit être étrange pour lui de s’y présenter aujourd’hui en simple conseiller. Pour moi, la situation est bien différente.

Les quelques mois écoulés depuis mon accession au trône ont filé à une vitesse affolante. M’habituer à ma nouvelle place n’est pas une mince affaire, et tous n’ont pas encore accepté de ployer le genou devant un Mallory. Des nombreuses réformes dont j’avais le projet, nulle n’a encore été entamée ; le rôle de monarque, je l’ai découvert, se résume bien souvent à étouffer des feux qui se déclarent en permanence, ne laissant que peu de place à de nouvelles mesures. L’hiver approche, et mon temps se fait bien cher.

D’un pas lent, je monte les marches qui mènent au château, dont les proportions gargantuesques écrasent tout ce que j’ai pu connaître jusqu’à présent. Une taille inhumaine, digne représentante de l’alliance millénaire de deux-cent nations.

Le visage grave et les épaules tendues, je pénètre dans la grande salle de réunion, et prends place autour de la grandiose table ronde entre le Baron de Saxidonie et le Duc de Baviar. Deux hommes dont le titre semble bien maigre en comparaison à celui qui m’est à présent affublé. Deux hommes pourtant dont l’expérience et les compétences politiques me surpassent très largement. Sans oser me retourner, je me rassure tant bien que mal de la présence, quelque part derrière mon dos couvert de soie blanche et d’or, de mes deux principaux ministres.

Croisant mes mains sur la table, je rive mes yeux et mon attention sur les deux êtres les plus puissants de ce monde, presque à l’opposé de la grande salle. Comme pour appuyer plus encore la distance qui sépare ces entités frôlant le divin du modeste et jeune dirigeant que je suis d’un royaume presque déchu au sein d’un océan oublié.

Fermant les yeux un instant, je prends une profonde inspiration.

Aujourd’hui, le Soleil se lève à nouveau sur Goa.




Son Altesse Royale Alban IV Mallory
Souverain du Royaume de Goa






Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2963

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 17 Oct - 14:16



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11
Cléon de Thermopolis
Cousin d'Octave et Hélène de Thermopolis

Le troisième jour de la Rêverie s'engageait. Dès huit heures du matin, les dirigeants gouvernementaux, bien plus que 50 en cette salle tant d'autres souverains se joignaient aux plus grands d'entre eux pour porter leurs voix et renforcer ainsi les monarques qu'ils avaient choisit de soutenir, étaient déjà à leurs places, attendant le lancement de la première séance de la journée. Comme d'habitude, les festivités de la veille, qui s'étaient étaler jusque tard dans la nuit, avaient laissés des marques sur les visages des dirigeants les moins sérieux. Cependant, ce n'était pas tout. Les rixes entre souverains n'étaient pas rare et il arrivait que les tensions générés lors des fêtes à la Rêverie dégénèrent en guerre quelques semaines plus tard. Cela n'aidait pas à la communication durant les réunions lorsque les représentants de leurs nations se brouillaient ainsi. Des Dragons Célestes prenaient plaisir à générer de tels problèmes et parfois essayaient de les résoudre eux même pour rappeler leur importance. Néanmoins, dans tout les cas, la Rêverie continuait de se dérouler et devait prendre de nouvelles décisions majeurs. Les gardes personnels des plus puissants dirigeants de l'assemblée veillaient d'ailleurs à ce qu'aucun dirigeant ne fasse de geste physiquement agressif envers un autre souverain, tous prêt à intervenir dans l'instant.

Spoiler:

Cléon hocha la tête en regardant consécutivement son cousin et sa cousine pour s'assurer qu'ils étaient eux même prêt avant qu'il ne prenne la parole.

-En cette matinée, nous avons trois dossiers à traités. Premièrement : dans la mesure des dispositions de renouvèlement vicennal de l'Injonction d'Exception et de Fondation du Corps des Sept Capitaines-Corsaires ratifié par le Conseil des Cinq Etoiles en 1285 et validé par la Rêverie de 1287 pour faire face à la menace d'alliance entre yonkou et qui fut un élément essentiel pour faire face lors de la Bataille des Quatre Empereurs en 1296, nous nous devons de réévaluer les privilèges des shichibukai ainsi que le maintien de leur ordre dans les modalités actuelles. Je tiens à vous rappeler qu'ils sont un soutien essentiel aux forces de la Marine et font partir intégrante du dispositif permettant de protéger le Gouvernement Mondial lors de la Rêverie. De plus, tout amendement à l'Injonction d'Exception devra être par la suite validé par le Conseil des Cinq Etoiles pour pouvoir être appliqué. Le refus de ces derniers entraîneraient alors l'implication du Comité de Gestion des Différends Interinstitutionnelles pour permettre d'aboutir à une décision finale.

Il fit une pause pour regarder l'Empereur Suprême d'Althoum. En effet, cette nation était parvenu à faire voter la dissolution du corps des shichibukai lors de la Rêverie de 1407, arguant que les armées nationales seraient suffisantes pour pallier leur suppression. Cependant, le Conseil des Cinq Etoiles avait refusé de se plier à cette décision. Après l'intervention de ce fameux comité, seul l'Empereur Suprême d'Althoum d'alors s'était refuser à concéder le maintien des corsaires. Cela avait eu pour conséquence une guerre civile où le souverain avait été renversé par l'ancêtre de la dynastie actuelle... Une guerre civile qui, bien entendu, avait été orchestré par les cinq doyens afin d'éliminer cet élément gênant.

-Deuxièmement : nous allons aborder la question de l'unification ou de la séparation de l'OTOC, l'Organisation du Traité de l'Océan Central, et de l'OTUMOC, l'Organisation du Traité d'Union Militaire des Océans Cardinaux. Il s'agit, comme vous le savez, des organisations politico-militaires collaboratif de Grandline et des Blues assurant que vous remplissiez les obligations de sécurité et de défense collectives des dits traités. Je cite Pisistrate de Thermopolis, notre ancêtre ayant présidé la Rêverie de 1391, "l'OTUMOC - et par extension l'OTOC mise en place depuis déjà seize années - est une Alliance qui défend ses membres contre les menaces planétaires : le terrorisme, la dissémination des armes de destruction massive et les États faillis." La proposition amené par la faction de l'Archevêque de Constantinople est donc de fusionner les deux organismes pour former une seule institution internationale intégré au Gouvernement Mondial et géré depuis Marijoa : l'OTOG, l'Organisation du Traité des Océans Gouvernementaux. La faction de l'Impératrice de Polarys, quant à elle, proposé à l'inverse de ceindre OTUMOC en quatre organisme, un par océan à savoir l'OTN, l'OTS, l'OTE et l'OTO, afin d'améliorer son efficacité à l'échelle régionale, et de perpétuer l'OTUMOC au travers d'un Traité des Organisations de Traités Cardinaux assurant la collaboration des différentes organisations ainsi créé. Les Cinq Etoiles ont en tout cas posé leur droit de véto sur la demande porté par la faction du roi de Dressrosa de la possibilité de former pour chaque organisation une armée internationale constitué d'éléments des armées nationales pour créer une force de frappe gouvernementale coalisé en supplément de la Force de maintien de la paix du Gouvernement Mondial, appellation officiel originel de ce que nous appelons tous Marine. L'argument des Cinq Etoiles est que cela générerait un affaiblissement numérique de la Marine et que cela accentuerait paradoxalement les désirs d'indépendance militaire plutôt que de développer le sentiment de cohésion.

S'il n'en avait bien entendu pas parler, le souhait des constantinistes de l'établissement d'une OTOG visé à répandre davantage leur croyance et à établir l'hégémonie de leur croyance dans la politique de cohésion internationale. Le mouvement de Polarys, qu'il ait été demandé explicitement par ses collaborateurs politiques réels dans le cadre de cette Rêverie qu'étaient Hélène de Thermopolis, Silver Hunter, Aokiji et Kurohebi, ou de son propre fait, allait à l'inverse vers un confinement de l'Unification Politique Constantiniste à South Blue. C'était l'un des enjeux cachés derrière ce dossier.

-Troisièmement : il nous faut régler la question laissé en suspend il y a quatre ans au sujet des réformes boursières. En effet, plusieurs bourses internationales pour aider le peuple, et non les nations contrairement au premier jour, ont été proposés. D'autres se sont rajoutés cette année et il nous faudra traité de chacun d'entre elle. Nous commencerons soit par la bourse de financement aux chasseurs de primes novices de l’Alliance de Mijushike proposé par le Front Uni de la Lutte contre l’Adversité Politique, soit par le FAES, Fonds pour l'Aide aux Etudes Scientifique, proposé par l'Union des Partis pour le Progrès. Je n'ai bien entendu pas besoin de vous rappeler que les fonds ne sont pas illimité et que nous ne pourront donc pas créer toutes les bourses proposer. Il faudra faire des choix quitte à devoir supprimer des bourses à la prochaine Rêverie pour en créer d'autres afin d'alterner les développement de différents secteurs.

Au minimum 30 souverains se prononceraient sur chaque sujet et Liam et Alban devraient, comme à chaque session, user de leurs talents pour tenter de s'imposer et apporter leurs opinions sur chacun des sujets évoqués.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ognyan10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0

Le bureau du directeur du Cipher Pol 0... Lidy s'habituait peut-être à s'y trouver désormais. Cette salle était pourtant immense, ses proportions et son aménagement pouvait rappeler une église... Même si vu la quantité de livre les lieux tenaient plus de la bibliothèque d'une des plus importantes abbaye du monde. Etant donné que Serguei et Dante, les deux derniers directeurs, étaient des apôtres du constantinismes, étaient-il réellement étonnant que les lieux aient servis de modèles pour certaines structures religieuses constantinistes. Pourtant, aujourd'hui c'était bien la vice-directrice Kádingirra, celle que tous voyait déjà siégé au Conseil des Cinq Etoiles lorsque une place se libérerait, qui siégeait sur le trône du Cipher Pol 0, ce que les habitants de la Terre Sainte appelaient communément la Chaire Protectrice, en référence aux chaires professorales et ce afin d'indiquer le devoir permanent de la personne à la tête de l'Aigis 0. Ainsi, si ce siège n'était pas aussi extravagant que celles que l'on prouvait chez les Dragons Célestes, c'était tout bonnement parce que cette "chaise" datait de l'époque de la fondation du Gouvernement Mondial. Traditionnellement, on considérait que c'était sur celle-ci que se serait assis le général en chef qui aurait juré fidélité aux vingt souverains originaux afin de rédiger pour les monarques le traité de fondation du Gouvernement Mondial. Même les sièges de la Chambre des Cinq Etoiles n'étaient pas des artefacts historiquement si important, les modèles actuelles datant d'ailleurs de 1211 en raison de l'incendie provoqué par un Dragon Céleste qui avait donc détruit les anciens fauteuils.

-Les fouilles n'ont rien donné. Je suis pourtant certaine que Chairoka cherchait à faire entrée quelqu'un discrètement... Mais cette personne peut-être n'importe où à l'heure qu'il est, pesta la Sargone en se massant la tempe.

Elle n'avait dormi que deux heures depuis le commencement de la Rêverie et la charge de travail accumulé, entre la gestion du CP0 et ses recherches pour empêcher une attaque d'Asya Lida, commençait sérieusement à peser sur son esprit. Ceux qui craignaient une intervention de la Néo-Marine se relâchaient quelque peu à chaque journée qui passaient, mais l'ancienne seconde consul kalhatienne craignait qu'endormir la crainte des soldats était justement l'objectif de l'ex amirale-en-cheffe pour pouvoir les submerger avant qu'ils ne réagissent.

-Enfin, ce n'est pas pour me plaindre que je t'ai demandé de venir. Je crains que quelque chose se trame à l'encontre de l'Impératrice de Polarys. Je ne peux pas me permettre de détaché l'un des agents du CP0 sur une enquête actuellement, cela prendrait trop de temps étant donné des soucis des effectifs présent. Si au moins les Cinq Etoiles avaient parlé de cette mesure un peu avant j'aurais pu mieux m'organiser, mais ce n'est pas le sujet. Je voulais savoir si tu pouvais y aller pour me confirmer ou m'infirmer qu'une tentative d'assassinat se prépare pour ce soir à la représentation organisé pour les souverains par les Splande, les Gim et les Costa... Sinon, je peux aussi t'organiser une rencontre avec Cléon de Thermopolis durant la pause de la Rêverie à midi et je trouverai un moyen de dépêcher Winch Nathanaël pour l'enquête.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat59Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000053
Ekkert Malko aka "Brutasse", Isser Harel aka "Serpent"
As du Cipher Pol 0, Agent d'élite du CP0

-J'suis pas comme toi moi, je déteste porter ce truc... C'est pour ça que je le mets jamais ! s'énervait le fameux Malko.

-Pour une fois, essaye de respecter les ordres. Je te rappelle que c'est de première importance, rétorqua Isser qui avait espéré échappé à une discussion avec son collègue.

-Foutaise ouai. Ça fait déjà trois jours ! ... Qu'est ce qu'il a lui... Il a un problème.

-Brutasse ! Qu'est ce que tu fais ?


Celui qui en dépit de tout était l'as de l'agence, alors même qu'il n'était pas agent d'élite d'un point de vue officiel, fonça droit sur un des agents du Cipher Pol 5 qui se trouvait non loin de la limite entre la périphérie et le centre étendue de la cité olympienne où l'Ekkert avait rejoint l'agent d'élite Serpent pour se plaindre. D'un geste virulent, il viendrait envoyer dans l'inconscience l'homme du Nowaki qui s'était montré décidemment trop discret, trop efficace dans la tâche qui lui avait été confié, et en était passé pour une personne préparant un mauvais coup par l'un de ceux qui dirigeaient la protection de la Terre Sainte. Isser manqua de soupirer avant de s'élancer à la suite de Malko.

-C'est un agent du CP5. Ils sont venu pour nous aider à cause de... tu sais quoi.

-Ouai bah j'ai bien envie de lui dire deux mots à ce chef du CP5.

-Tu cherches surtout une raison pour ne pas monter la garde
, explicita le Serpent. J'ai d'autre choses à faire moi. Fais ce que tu veux mais dépêche toi. La vice-directrice t'a promis de t'envoyer quelques adversaires à écraser pour te défouler alors s'est sûr qu'elle le fera.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 244428Pion1Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta13
Vice-Amiral Matochika Cho "le Musicien", Vice-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Vice-amiraux de la Marine

Le Salon de la Victoire resplendissaient alors que les arbres qui avaient été planté derrière l'enceinte du château colossal venaient chatouiller les fenêtres de la pièce richement décoré. C'était là où les représentants de la Marine, ou même d'autres organismes militaires gouvernementaux, étaient généralement amené lorsqu'ils attendaient d'être reçu par le Conseil des Cinq Etoiles. Cependant, durant la Rêverie, c'était également là que les membres de l'amirauté resté en Terre Sainte se retrouvaient, loin des souverains et des Dragons Célestes. Assis chacun dans l'un des confortables sièges qui se trouvaient là, Matochika Cho et la Cœur de Héron discutaient de leurs impressions sur les événements des trois derniers jours et notamment du moment où le roi de Drum avait manqué de s'étouffer avec une olive. Lorsque l'amiral Kurohebi pénétrerait à son tour dans la salle, convié à se détendre après avoir encore surveiller les maris et femmes de ceux présent au Parlement des Rois, les deux vice-amiraux stoppèrent leur discussion en tournant la tête. La demoiselle se leva, suivit par son interlocuteur qui ne s'y attendait visiblement pas, et rejoignit l'éminent militaire afin de le saluer.

-Mes salutations amiral. J'ai été ravi de pouvoir collaborer avec vous lors de l'assaut contre la Triade, bien que nous n'étions pas occupé à la gestion de la même île, lui déclara Meredith en s'inclinant respectueusement. J'espère que nous aurons encore l'occasion de travailler ensemble pour le bien des peuples.

En dépit de la croix constantiniste qui pendait à son cou, la paladine ne semblait pas gêné outre mesure par le fait de discuter avec l'amiral qui avait pourtant les relations les plus complexe avec sa foi. À l'inverse, Matochika Cho ne semblait pas spécialement à l'aise.

-Vous voulez boire quelque chose ou manger un bout ? Nous avalions quelques biscuits pour nous rassasier en attendant de savoir si nous aurions du travail cet après-midi. Cela vous plairait-il de nous accompagner si nous sommes tous libre ? Nous n'avons tous que peu eu l'occasion de vous connaître davantage et c'est bien dommage si vous voulez mon avis.

-N'importune pas l'amirale ainsi Meredith, il doit avoir des choses à faire plus urgente.

-Je suis désolé, mais je ne suis pas d'accord. C'est l'occasion où jamais de connaître davantage Kurohebi et cela ne peut être que bénéfique pour tout le monde. Une Marine soudé est bien plus utile que des troupes dispersés et indépendante.


Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow66Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow54
Vice-Amiral Sakuraba Yu "le tacticien de l'enfer", Amirale Anna Mendez aka "Aokiji"
Vice-amiral et amirale de la Marine

-Je viendrai avec vous si vous décider de vous balader.

La voix était venu de la fenêtre, là où Anna Mendez s'était posté afin d'observer la vue sur les arbres qui camouflaient l'enceinte de Pangea et cachaient également les jardins qui s'étendaient au delà de ce mur. Celle qui était devenue amiral avant même que Chairoka obtienne se poste se tourna lentement pour observer le contingent de hauts gradés déjà réunis.

-J'ai besoin de prendre l'air. Je commence à étouffer ici.

-Pour ma part, j'ai certaines affaires à aborder avec les Cinq Etoiles
, avoua Sakuraba Yu qui, pourtant, semblait dormir, confortablement installer dans le fauteuil où il s'était installé. Veuillez m'excuser mais je passerai donc mon tour.

-Bon courage alors. Vous vous lancer dans la politique à ce que j'ai cru entendre, repris Meredith. Vous vous en sortez ? Ce n'est pas trop difficile ?

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Premaz10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pixiv_11Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] B4bee110
Félix "Saint" Constantin, Judas Vahram "le Gardévêque"
Messie du Constantinisme et son garde du corps

La lignée principale des Dragons Célestes Monte avait fait place net et avait laissé toute une aile de leur palais céleste ancestral à disposition du messie du Constantinisme. C'est depuis le Salon de la Sérénité que le jeune homme à l'origine de la religion essayait de se tenir au courant des évolutions des débats à l'intérieur du Parlement des Rois. Grâce à son influence, il était parvenu à se construire tout un réseau de relais d'informations, via des serviteurs notamment, afin que des souverains constantinistes puissent lui faire parvenir l'état de situation des discussions. Il était cependant bien plus difficile de communiquer dans l'autre sens et Félix réfléchissait ainsi à comment organiser la suite sans que le stratagème ne soit révéler.

-Il va nous falloir faire venir Ante et lui demandé d'empêcher la vice-directrice Sargone de se mêler de la gestion de la surveillance durant quelques temps. Je sais qu'il n'aime guère cela, mais nous n'avons pas le choix si nous voulons nous assurer de pouvoir adapter au mieux la défense du projet d'abolition de l'esclavage en guidant les monarques à l'intérieur.

Il releva la tête des plans du Château Pangea étalé sur le piano.

-Tu pense pouvoir t'en charger ?

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 20t2Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta20
Naïna Anastasia "le Miracle", Lorenzo di Piero Monte
Apôtre du Constantinisme, Fils du précédent patriarche Monte

-Je ferai au mieux, répondit le Miracle avant de s'éclipser tout en effectuant une révérence.

Elle croisa alors un éminent Dragon Céleste qui venait aux nouvelles.

-Puis-je faire quoi que ce soit pour vous êtes agréable votre sainteté ? questionna celui qui aspirait à devenir le prochain patriarche grâce à un pistonnage de Constantin qui, pour sa part, soutenait toujours actuellement Vespasien Monte et son célèbre fils Anafesto.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Premaz11

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e110Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e310Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e210Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e410Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les Membres du Conseil des Cinq Etoiles s'étaient retiré dans leur Cabinet de Travail Commun. Cette salle était bien moins célèbre, voire même totalement inconnu même de la majorité des élites du monde, que la Chambre du Conseil où ils tenaient leurs réunions officiels, où ils recevaient les divers invités et personnes convoqués ainsi que le lieu où ils ratifiaient les décrets. Pourtant c'était un point essentiel de la vie quotidienne des plus grandes figures du monde gouvernemental. Plus protégé encore que les souterraines archives secrètes, qui avaient pourtant la réputation d'être le plus efficace bunker de ce monde, sous le bois des parois apparentes se cachaient en effet des murs de granit marin incrusté de diamants qui isolaient la pièce du reste de la structure. Pour y pénétrer, il fallait les cinq clefs, chaque Etoile en disposant d'une qui, entre eux, symbolisaient leur appartenance à cet organe centrale des institutions gouvernementales. La pièce pouvait semblait ridiculement petite aux vues des proportions gargantuesques du Château Pangea, mais c'était justement pour qu'elle soit bien plus difficile à repérer, étant caché dans l'agencement du château. C'est ici que le Conseil des Cinq Etoiles, qui ne pouvait donc y accéder uniquement en y étant au complet, cachait des documents connus de eux seuls et où ils discutaient des sujets les plus sensibles comme tout ce qui touchait à la vérité sur le Siècle Oublié.

Ils hochèrent la tête d'un commun accord et se levèrent, quittant la table ronde où ils rédigeaient les ordres de missions les plus secrets ainsi que les Chroniques des Etoiles, dont ils tenaient à jour le trente-huitième volumes. Sortant de la pièce, ils refermèrent la porte et refermèrent à clé derrière eux, amenant les mécanismes de sécurité à se mettre en marche. Puis, après vérification que nulle ne se trouvait dans le couloir, ils poussèrent le mur qui cachaient l'entrée de cette pièce secrète afin de rejoindre la galerie et sceller avec ce pan de mur leur Cabinet de Travail Commun. Ils se dirigèrent vers la Chambre des Cinq Etoiles afin de reprendre le cour normal de la journée après cet interlude fort important.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Jhgf10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 572826ChairokaAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinley
Asya Lida aka « Chairoka », Aston Finley "la Copie"
Leader et n°2 de la Néo-Marine

La tranquillité du quartier militaire de Marijoa fut perturbé en un instant. Alors que tout était parfaitement normal une seconde avant, 11h51 sonnait le début d'un événement sans précédent. Deux personnes apparurent de nulle part au beau milieu du cœur même des défenses de la Terre Sainte, face à la direction du Cipher Pol 0. Les différents gardes de Marijoa qui se trouvaient dans les environs furent si surpris de cette apparition soudaines qu'ils n'eurent pas le temps de réagir. Aston disparu à nouveau pour réapparaitre un instant plus tard... Avec un gigantesque ver géant qui chuta de quelques mètres et vint s'écraser sur toute la longueur de la caserne de la Garde de Marijoa qui faisait face au centre névralgique du CP0. Le visage impassible, Asya Lida sentit le souffle du renouveau envahir l'air. Du corps d'Erzhei kxi zar Tohan, cet animal millénaire, dernier représentant de sa race à l'origine même du désert Kul’na Trahis zor Tohan, et qui avait amené le Gouvernement Mondial a bâtir des défenses au sud de l'île Mori pour l'empêcher d'étendre le désert jusqu'à la Terre Sainte, jaillit des quantités astronomiques de sable rouge... Celui là même que l'on trouvait dans son désert. L'espace se gorgea d'une quantité faramineuse de cette substance qui s'étendit progressivement sur le quartier militaire et qui allait bientôt menacer de recouvrir Marijoa.

-Enclenchez la phase 2, lâcha avec froideur Chairoka aux silhouettes qui apparaissaient les unes après les autres dans le voile rouge de l'épaisse tempête de sable qui envahissait la rue.

L'alarme résonna dans tout Marijoa, du Parlement des Rois à la périphérie. La guerre allait commencé et quelqu'un, dressé sur le point le plus élevé du palais célestes des Tremblay, se tenait prêt pour cet instant depuis bien trop longtemps.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dies_i10
Ante Dragonovic "le Juge"
Directeur du CP0 et Apôtre Constantiniste




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails

Liste des PNJs:


->Liam, Fizz : Vous avez votre opinion à donné sur un, deux ou trois sujets. Si besoin de l'avis de certains autres rois à retranscrire dans vos posts (car je ne pourrais pas retranscrire les heures de débats entre tout le monde, faut pas déconner) n'hésitez pas.

->Ghetis : Tu te retrouve avec les autres hauts gradés encore présent à Marijoa.

->Taito : un de tes agents se fait dégommer par un membre du CP0 qui, le voyant se faire discret, la prit pour un mec préparant un truc louche.

->Lidy : Kad te propose une enquête pour empêcher un assassinat ou une rencontre avec Cléon à midi

Puis : ALERTE GENERAL
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3224
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue381/1000Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (381/1000)
Berrys: 899.999.999.998 B
Amiral Kurohebi
Mer 20 Oct - 3:59

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500

La troisième journée de Rêverie.

Comment se portait-elle, comment se portait Penelope. Il y songeait au réveil de ce troisième jour, le regard posé sur cette photo prise aux pieds d’un arbre majestueux. Par la suite il prendrait cette photo prise par Atsu alors qu’il combattait avec Caligula. Prise en plein vol, cette photo fit sourire le brun qui alla réveiller sa taupe et son oiseau. Après une douche bien méritée, il remettrait cette combinaison noire, avant de glisser l’armure dont il ne se séparait que peu, glissant à nouveau ce manteau aux manches noires et enfin, il viendrait surplomber son épaule d’un petit oiseau arc-en-ciel avec sa petite casquette de marine.

Par quelques pas et quelques discussions, c’est avec un certain plaisir qu’il s’occuperait des époux et épouses des différents souverains. Il appréciait discuter avec eux, il s’habituait à cette vie de noblesse et songeait déjà à son retour dans le ciel. Plus le temps passait et moins la terre l’intéressait. La Rêverie ne faisait que le ramener à son désir protecteur pour sa nation. Malgré tout, il s’acquittait de sa tâche militaire, pénétrant ainsi dans cet étrange salon. Encore un bain de luxure pas très utile à ses yeux, mais qui semblait nécessaire à l’apparat. Il était Dieu d’une bonne partie du ciel, mais n’avait même pas de palais…

La vue de Matochika Cho le renvoya irrémédiablement au dernier affrontement contre les Décimas. Certaines rumeurs disaient que Caligula lui avait sauvé la vie, mais Ghetis ne savait pas pourquoi. En revanche, il savait que cet homme avait été sauvé par le retour temporel. Il était la preuve d’une vie malgré la mort. Comme ce fruit que Ghetis avait un jour lu : celui de la résurrection.

Quant à Meredith, il ne la connaissait pas spécialement et n’avait découvert son nom qu’à l’issue de l’assaut contre la Triade. C’est d’ailleurs cet évènement qu’elle décida de rappeler à l’amiral qui semblait pourtant les gêner.

- Cet assaut ne m’a guère enchanté, mais je vous suis très reconnaissant d’avoir pu épauler les braves soldats présents durant cet assaut. Leurs vies nous sont précieuses, j’espère continuer à œuvrer pour le bien de leurs familles et leurs amis.

Si Meredith avait prêté l’oreille après l’assaut sur la Triade, elle saurait que l’Archer avait passé quelques jours à Marineford afin de remercier chaque blessé et chaque infirmière. Il avait pris le temps de les remercier individuellement, parfois par des poignées de main, parfois par des accolades ou simplement par des mots. L’évènement l’avait réellement marqué et avait changé sa façon d’agir avec les soldats n’appartenant pas directement à son corps principal.

- C’est gentil, malheureusement j’ai déjà mangé, quand le Vice-Amiral Spown n’est pas avec moi je me nourris de mes plantes, disons que je suis attaché aux plats de mon fils. Mais peut-être voudrez-vous goûter un des plats que peuvent créer ces plantes merveilleuses que sont les Pop Greens.

De ses deux mètres quarante, l’homme dépassait assez facilement une bonne partie de ses collègues, ainsi en les voyant se « chamailler » de la sorte, il avait l’impressionnant de voir des enfants et trouvait cela attendrissant.

C’est alors que l’amirale Aokiji se ferait remarquer, signifiant son désir de se promener, alors que Sakuraba Yu arriva juste après afin de se retirer de ce projet. Il n’avait pas vu cet homme depuis la fuite de Chairoka. Quand était-il advenu de lui.

Piochant une graine dans sa poche, l’homme la jeta au sol, laissant un siège floral apparaître avant de s’y asseoir, ses collègues étaient assis, alors pourquoi pas lui…

- Eh bien, je ne pense pas sortir, à moins qu’on ne m’appelle, mais c’est gentil de votre part. Quant à la politique, parlons plutôt de vous. Je ne suis pas une personne très intéressante, tandis que je ne connais que peu de choses de vous. C’est l’occasion pour moi de vous découvrir.

Oui, l’envie de parler politique avec des collègues n’était guère présente. En parler avec les époux et épouses des souverains lui permettait de se cultiver, mais simplement parler de lui n’avait pas grand intérêt. Il ne les connaissait pas et surtout Ghetis n’oubliait pas d’où il venait. Il avait été un paria, une personne jugée comme indigne d’être dans l’amirauté, puis il fut accepté par le prix de ses faits d’armes. Par la suite il eut à s’étendre sur le monde pour qu’on puisse le voir comme un acteur marquant.

Désormais il était accepté de tous, en considérant les opinions de chacun, mais n’allait pas pour autant se révéler en un jour. Peut-être qu’une discussion avec Ysaak Tanaka, Yonass, Emy Ortenssia ou Turbo aurait suscité plus d’intérêt chez lui, mais eux il ne les connaissait pas assez pour se livrer.

Commençant alors à nourrir son oiseau de petites graines,  il laissa un doux sourire se poser sur son visage.

* Quelle merveille.* Pensait-il en voyant l’œuvre de la nature. Parfois si puissante et pourtant si douce lorsqu’elle le décide.

Lorsque l’alerte générale fut donnée, l’Archer regarda vers la fenêtre et activa son haki de l’observation à son stade standard.

- Gun. Dit-il simplement à l’oiseau qui ne tarda à devenir un imposant gunbai porteur de l’emblème du Gouvernement Mondial, ou plutôt l’emblème des Chevaliers de la Croix, si on voulait la considérer sous cet angle.

Alors il se relèverait de son siège floral qui disparaîtrait tôt ou tard dans tous les cas, comme le veulent ces plantes, ne laissant aucune trace de son existence. Assez rapidement il s’approcherait de la fenêtre d’Aokiji avant d’en sauter purement et simplement, si elle était en hauteur, le gunbai volant déploierait ses ailes et le brun le mettrait à son dos pour revenir au niveau de la fenêtre.

- Je vais quadriller la zone par le ciel si vous n’y voyez pas d’objection.

Prenant deux des oreillettes de son système de communication, il les lancerait à Aokiji.

- Pouvez-vous confier l’autre à Sakuraba Yu s’il vous plaît ? L’appui d’un tacticien nous sera utile. Nous restons en contact Aokiji.

Tous deux étaient amiraux, alors il ne pouvait pas perdre le contact avec elle. Néanmoins, ses pensées allèrent également vers Wakai Tsuki, il pensait le voir aujourd’hui. Pour les souverains, il savait qu’il y avait énormément de gardes à leur chevet, mais aussi de gradés du gouvernement, alors il s’inquiétait moins, mais y pensait malgré tout.


La Couronne
Awful


Résumé:

Inventaire:

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Black D. Racis
Black D. Racis
Messages : 121
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue11/120Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 74.010.000 B
Sam 23 Oct - 2:40
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar
L’ancien Roi de Juluma trônait désormais dans ce qui était les appartements de la famille proche du Roi Liam Melfgau. Tournant les pages du livre qui représentait tout pour la Royauté de Juluma, cet ouvrage qui était légué de Roi en Roi que sa sœur avait pu récupéré et garder précieusement durant la guerre civile du pays. Ce livre représentait toute les facettes du règne de chaque roi, toute les crises qu’ils avaient du traverser, c’était tout l’héritage de la famille Melfgau qui était retranscris dans cet ouvrage. C’est ainsi que Karius repensait à la discussion qu’il avait eu plus tôt dans la journée avec son fils qui se préparait à se rendre à la Rêverie, évènement que le vieil homme avait déjà pu assister plusieurs fois au cours de son règne. Il avait conseillé à son fils de se faire discret et de toujours apporter son vote à toute les propositions qui permettrait de maintenir le statut de Juluma au sein des cinquante plus grande nations du monde. C’était une même stratégie de passivité qu’avait eu chaque royauté du pays au fil des années afin de maintenir sa place sans pour autant se démarquer pour monter en haut du classement des puissances mondiales. Il y avait cependant quelque chose qui chiffonnait l’ancien roi du pays, son fils n’avait pas les mêmes ambitions que ces prédécesseurs. Il y avait quelque chose qui avait fondamentalement changé dans la façon de pensée de son fils. Ce voyage qu’il avait autorisé à son enfant à l’époque avait-il été une erreur ? Liam n’avait pas été endoctriné dans cet esprit passif et avait réussi à récupérer le pays, peut-être souhaitait-il continuer son œuvre ? Il l’avait entendu dire selon certaines mauvaises oreilles que le jeune Roi ne souhaitait qu’une chose, faire grandir le Royaume de Juluma pour en faire un des pays à la tête du monde. Mettre en lumière cette nation qui avait été si longtemps dans l’inactivité, c’était un bien grand rêve qu’avait son fils et l’ancien roi avait peur que celui-ci ne se transforme en cauchemars.

Liam écoutait attentivement chaque partie du débat concernant les Capitaines Corsaires, il méconnaissait que trop bien ce corps d’armée « spécial » que formait certains anciens forbans ou criminels à la solde du gouvernement mondial pour protéger certaines terres ou agir contre les Yonkous dans le Nouveau Monde. Il pensait alors à ce que ce corps pourrait apporter à l’océan qu’était South Blue, peut-être que la majorité politique là-bas guidés par les Constantinistes les voyait d’un mauvais œil pour aider à la protection de l’océan. C’est lorsque vint le débat sur la séparation de l’OTUMOC, que l’oreille du Melfgau se fit plus attentive et plus alerte sur ce que proposait chaque partie qui s’affrontait lors de ce débat. Si dans un premier temps, l’idée de la faction de l’Archevêque de Constantinople paraissait bien attirante pour des raisons d’une plus grande union internationale entre les pays. C’est cependant la proposition de l’Impératrice de Polarys lorsqu’elle développa cette proposition qui attirait plus l’oreille du Melfgau, le jeune Roi prit alors le temps d’organiser sa future prise de parole sur son carnet afin de ne rien oublier de l’argumentaire qu’il allait apporter à ce débat. Réfléchissant un moment avant de lever sa main pour prendre la parole, le jeune roi avala une partie de sa salive, il fallait que tout soit en ordre pour ne pas paraître grossier devant ses confrères qui étaient du même rang social que lui.

«  Le Royaume de Juluma apporte son soutien à la proposition de l’Impératrice de Polarys. Il est évident que chacun de nos océans a des besoins spécifiques. Si je ne prends qu’en exemple l’océan où mon royaume se trouve, nous devons faire face à la menace de la Guilde Marchande toujours plus grandissante et récemment depuis peu à une menace chimérique qui pourrait déferler sur nous à n’importe quel moment. La formation de soldats spécialisé dans l’affrontement de ces deux différentes menaces est donc nécessaire. Séparer l’OTUMOC en plusieurs organisations distinctes permettra aussi de mieux attribuer le budget nécessaire à chacune de nos nations voir même de le réduire pour une meilleure efficacité locale. », dirait-il alors pour appuyer les propos de l’Impératrice de Polarys.

Ce n’était pas dans le but d’être contre l’alliance constantiniste que le Melfgau faisait cela mais il voyait uniquement les gains immédiats de la création de l’OTS et non la manigance pour faire face à l’expansion du Constantinisme. Il était encore bien loin de cette réalité qui était celle de cette Rêverie, le Constantinisme face aux nations qui y étaient contre.
Codage par Libella sur Graphiorum


Black D. Racis
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue58/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue542/1250Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (542/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Lun 25 Oct - 21:35

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [2]


- Je n’ai aucune idée de par où ils pourraient venir, confirma Lidy à une question qui n’avait pas été posée. Sans savoir ce qu’ils cherchent, c’est difficile de savoir où et quand. Le moment n’est pas forcément propice pour s’en prendre aux souverains avec toute la sécurité qui règne actuellement à leurs côtés… J’imagine que leur cible pourrait être autre chose.

Lidy laissait ses pensées échapper, se rappelant que contrairement à elle-même, la Sargone ne pouvait pas lire dans ses pensées.

- Tout est possible : des bureaux administratifs pour voler des preuves qui les innocenteraient ou incrimineraient leurs ennemis, la Section Scientifique pour dérober des technologies surpuissantes et lancer un assaut plus ambitieux, le Siège des Cinq Etoiles pour détruire l’équilibre du Gouvernement Mondial…

La Olsen se souvenait de plusieurs autres endroits top secrets qu’elle n’évoquait pas à voix haute, au cas où l’ancienne Louve Brune pourrait entrer dans la tête de sa collègue et amie. Il valait mieux éviter de disséminer des graines. Après avoir fini de réfléchir, la jeune femme écouta la demande de la Vice-Directrice de la Cipher Pol 0. Un service rendu était toujours une bonne chose surtout si l’Impératrice de Polarys, Clytemnestre Lapérousse, surnommée « l’Impératrice Amirale » était toujours alliée à Iralia comme les souvenirs de la Cinq Etoile l’avait dévoilé à Lidy. Cela offrirait peut-être un jour un temps mort qui sera d’une grande utilité.

- Je pourrai rencontrer Cléon de Thermopholis plus tard. Je vais d’abord me concentrer sur l’Impératrice, et si j’ai terminé avant la reprise des débats de cet après-midi, pourquoi pas le saluer ?

La Olsen sourit. L’enquête pouvait prendre bien plus de temps mais ses compétences lui permettraient peut-être d’en finir très rapidement, ce dont Kadingirra ne doutait sûrement pas. Certes, les enquêtes pour tentative d’assassinat relevaient plutôt du Cipher Pol 2, mais elle n’avait pas grand-chose d’autres à faire. Sa présence sur Marijoa était en réalité là pour alléger le travail d’autrui. Enquêter sur des corruptions en pleine Rêverie aurait été une ineptie… Encore plus qu’en temps actuels dans ces lieux.

S’éloignant des bureaux du Cipher Pol 0, elle se dirigea non pas vers le Parlement des Rois mais vers les quartiers nobles. Le suspect était Dom Juvenez Latunum, un homme endetté jusqu’au coup et qui serait en contact avec certaines personnes… Cependant, les dîtes personnes étaient encore inconnues. Localiser l’homme ne fut cependant pas difficile tant les réseaux d’informations étaient développés, et Lidy ne put s’empêcher d’arriver rapidement, aux alentours de neuf heures, près de sa cible et de lire en elle.

Elle soupira devant les informations qu’elle avait obtenues : le roi de Dressrosa et Yin Thalassa avaient menacé le Comte Latunum, héritier d’une famille noble originaire de Dressrosa et dont les revenus venaient de sa Seigneurie là-bas, endetté auprès des casinos Heiantà, de mettre en œuvre la mort de l’Impératrice. S’il n’obtempérait pas, sa famille serait privée de son Comté. Sale histoire, mais cela n’émouvait pas la bleue qui nota les noms des personnes impliquées : le neveu du Baron de Stalmo, Adrez Stalmo, et le mercenaire dit « gouvernemental », Alexandro Gracias. Les preuves ne manquaient pas, mais elle devait les obtenir discrètement…

Cela relevait de l’infiltration, et elle dut appeler Belladone qui obtint les documents nécessaires à l’arrestation du Comte, sans pour autant le lier au Roi de Dressrosa ou à Yin Thalassa. Empêcher la tentative d’assassinat était suffisant : pas la peine de s’attirer des ennemis pour l’instant. Lidy observa aussi qu’Alexandro Gracias était lié à la Pègre, et revendait certainement informations. Obtenir les preuves la mit en retard de quelques dizaines de minutes de minutes sur son planning, et elle fut déçue de constater qu’il était presque onze heure trente lorsqu’elle quitta les quartiers nobles, après avoir transmis les informations à la Garde de Marijoa et inviter Belladone à procéder à l'arrestation aux côtés des locaux.

- Mieux vaux que je rentre voir Kadingirra pour faire un rapport rapide, ensuite j’aurai peut-être le temps de voir Cléon vers midi trente.

Elle s’avançait ainsi d’un pas simple lorsqu’elle pénétra dans les bâtiments de la direction du Cipher Po 0. On la regarda et on refit une fouille, la retardant encore de quelques minutes. La jeune femme sourit en avançant dans les locaux, passant lentement de couloirs en couloirs.

Un bruit sourd retentit alors, la mettant en garde sur ce qui se passait dehors. Son Haki atteignait l’endroit qui se trouvait là-bas, et elle ne put s’empêcher de constater la présence d’une créature gigantesque, sans avoir de visuel sur la situation. L’alarme générale résonna, et elle se précipita vers les bureaux où se trouvait la Vice-Directrice. Si elle la trouvait rapidement, elle lui demanderait s’il fallait qu’elles s’éloignent, imaginant bien que seules deux personnes pouvaient provoquer une telle situation, et qu’en raison de l’apparition progressive des voix elle réduisait à une seule : Aston Finley était en d’inviter les néo-marines à l’intérieur de Marijoa. Instinctivement, Lidy coupa sa lecture de pensée, et arrêta ses pensées parallèles pour sauvegarder une carte supplémentaire en cas de problème.

©City pub


Spoiler:
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue42/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue145/500Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (145/500)
Berrys: 450.532.000 B
Jeu 28 Oct - 16:32
La surveillance n’était pas ce que je préférais, mais cela faisait partit de mes compétences. Petit clin d’œil à une ex mission qui nous a mis en relation au final avec des Cinq Etoiles, je me revoyais avec ma sœur à Olandana ! En cache en l’attente d’une cible à éliminer. Là, sur mon perchoir, j’observais les alentours en me demandant par où arriverait l’ennemi et qui ce serait… Des hors-la-loi ? Des pirates ? Ou plutôt des révolutionnaires ? A moins que la néo-marine ne se décide à revenir sous les feux des projecteurs ? Niveau pronostics, je prévoyais surtout la révolution – éternel ennemi du Gouvernement – mais aussi la néo-marine. L’impensable serait une alliance entre néo-marine et révolution. Autant le dire, ce serait un coup du destin ! D’autant plus qu’un assaut coordonné serait vraiment redoutable de part le fait que les deux camps ont des atouts majeurs : Aston Finley et Erwin Dog. De part leurs capacités, tout deux peuvent se téléporter ou téléporter des gens, ce qui favorise des frappes éclaires et est difficile à contrer. Hmmm… Tant de possibilités… En tout cas une chose est sûre, organiser la Rêverie au même endroit habituel avec en plus de ça non loin les embullés… C’est parfait pour faire une pierre mille coups…

Attendant donc que le temps se gâte – car il va se gâter – je maintenais en place une surveillance se voulant organisée méthodiquement. Les agents de bas étages faisaient guise d’appât mais maintenaient une formation claire, tandis que les agents plus spécialisés comme Katherina, Franklin et Alexander ainsi que d’autres faisaient office d’agent d’élite qui intercepteraient les fauteurs de trouble. Un système bien rodé qui devrait fonctionner de part le fait que des appels seraient passés régulièrement pour s’assurer que tout va bien.
Du moins, c’est sans compter l’intervention des autres agences. Loin d’imaginer qu’une personne n’en faisait qu’à sa tête et mettait à mal mes plans, quand ce fut au tour de Katherina d’être appelée, les agents du CP0 pourraient donc entendre l’appareil sonner. Et si aucun ne décrochaient…. Alors ce serait le début des ennuis…

Si quelqu’un décrochait et prenait la peine d’imiter une voix féminine, le pire serait évité et rien de spécial ne se passerait, mais si les fameux agents d’élite du Cipher Pol Aigis 0 ne faisaient rien… Alors …

« Hmmm… »

Un long soupire s’échapperait de la bouche d’Alexander. Voilà que les ennuis commencent… Devant la non réponse de Kath’, il se doit d’appliquer le protocole. Gardant en main son appareil de communication, il appela donc … son supérieur.

« Allô ? »
« … Kath a un souci. Elle ne répond pas et ne rappel pas ! Que doit-on faire ? »
« Serrez la formation, déplace des agents vers la zone, le minimum afin de voir ce qui s’y passe. Reste aux aguets ! Quant à moi je… »

C’est alors qu’une grande alarme retentit. Visiblement, quelque chose de dantesque se préparait et c’est le cas de le dire. En effet, voilà qu’au loin, une énorme quantité de poussière ou de sable venait voir le jour. Trop énorme et soudain pour être le fruit du hasard. Sortant alors mon arme de prédilection pour effectuer des tirs longues portées, je tentais de me remémorer le point de départ de ce nuage de poussière et vins à tirer vers le « centre » de ce nuage épais en espérant que la balle explosive puisse faire un quelconque effet. Mais il ne fallait pas être dupe, une balle ne suffirait pas à terminer la guerre…

C’est alors un appel groupé aux agents du Cipher Pol 5 que je vins à réaliser bien qu’ils se doutaient que la situation allait changer vu l’alarme qui retentissait.

« A tous les agents du Cipher Pol, concentrez votre surveillance sur les souverains et les dragons célestes. 80% des effectifs sur cette tâche, les autres restez sur vos gardes et prêt à communiquer en cas de soucis ! Les 20% restants doivent faire office d’yeux sur la situation, si quelqu’un tente quoi que ce soit, si ceci est une diversion, il doit le faire savoir à la seconde où il voit quelque chose de suspect ! Restez sur vos gardes ! »

Aux aguets, je vins à me préparer au pire. La bataille allait commencer !

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 83
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue24/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue69/80Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 443.090.000 B
Lun 1 Nov - 13:21
Aux portes du rêve, au tréfonds du cauchemar
Event – Automne 1507



Les discussions se lancent, les voix s’élèvent. Tandis que le Céleste introduit les sujets, les souverains du bas-monde s’avancent, chacun défendant ses positions, avec un respect de la parole d’autrui qui s’estompe parfois. A mesure que les débats se développent et se précisent, les tirades se coupent, les argumentaires deviennent caustiques. Je suis les discussions avec intérêt et appréhension, ouvrant à plusieurs reprises la bouche sans parvenir à me joindre aux échanges, les répliques fusant les unes après les autres. Je hoche tout de même la tête lorsque l’émissaire des Seigneuries Insulaires prend part à la discussion, lui accordant un regard de soutien et acquiesçant à ses ponctuations. Pour m’être longuement entretenu de géopolitique avec mes deux ministres, défendant chacun des vues diamétralement opposées comme à leur habitude, le maintient de l’OTOC dans sa forme actuelle me semble être l’option la plus viable et la plus bénéfique.

Cependant, lorsque vient la question des bourses de subvention, je blêmis légèrement mais perceptiblement. Alors que le Noble mondial évoque le soutien apporté aux chasseurs de primes, les images de terreur du Mythique saccageant mon palais reviennent à mon esprit ; comme celles du massif Vice-Amiral nous défendant de la Destruction. J’ai récemment été informé du sort de Mihael Cruz et de sa famille, et mon désarroi est grand au vu de la puissance titanesque dont il a fait preuve pour nous. La rancœur que j’avais envers lui s’est effacée aussitôt ; malgré ses défauts, il était un homme pieux et bon. Je prierai longtemps pour le salut de son âme.

L’Alliance ne dispose-t-elle point elle-même des fonds nécessaires au soutien de ses jeunes membres ?  

Je parviens enfin à prendre la parole, d’une voix froide qui ne laisse malheureusement que peu de doutes quant à mon inimitié envers l’engeance. Je me refuse à consacrer l’argent de mes gens pour produire d’autres Yato Shigure. Pourtant, la question est honnête. Hojo Mijushige est réputé, à raison ou non, pour être l’un des hommes les plus riches du globe, et son organisation, comparable à la flotte d’un Empereur, est composée exclusivement d’hommes et de femmes exerçant l’un des métiers les plus lucratifs qu’il soit. Ont-ils réellement besoin d’accumuler plus encore de cette ressource si rare, se goinfrant encore plus dans un luxe dans lequel ils n’ont pas leur place, alors que tant de leurs semblables souffrent de la faim et du froid ?

Le Royaume de Goa s’oppose au gaspillage budgétaire que représente le financement d’une puissance déjà si importante, et pourtant indépendante du Gouvernement Mondial. Les Cinq Etoiles craignaient la création d’une armée internationale, aux dépends du développement de la Marine ; la problématique Nous semble ici être identique, sinon supérieure.

Si je ne conclus pas mon idée, ma pensée est sans doute aisément déchiffrable. Suite à la trahison de l’ancienne Amirale en Cheffe, nombre de chasseurs de primes ont à leur tour tourné le dos au Gouvernement, voyant dans leur défection une occasion en or. Comment être certain que l’Alliance, soumise à la volonté d’un seul homme dont les ambitions font l’objet de rumeurs aussi diverses que nébuleuses, n’est pas susceptible de basculer elle-même, toute entière, dans l’illégalité, y flairant un commerce plus juteux sous couvert d’une justice factice ? Comment être confiant, à vrai dire, que le basculement ne s’est pas déjà opéré dans l’ombre ? Que ces êtres assoiffés de richesse et de pouvoir ne se nourrissent pas simplement des ressources du très saint Gouvernement, attendant leur heure ? Le risque est inconsidéré.




Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2963

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 2 Nov - 16:34


Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ognyan10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0

Le bruit sourd poussa la directrice du Cipher Pol 0, alors dans le couloir menant au bureau du directeur, à déverser son haki de l’observation sur les environs et à comprendre la situation en un claquement de doigts. Les connexions se firent en quelques secondes dans sa tête. La panique allait régner dans Marijoa en pleine Rêverie. Tout pouvait s’effondrer comme un château de cartes… Pourtant le visage de la future Etoile demeurait impassible. Auréolé des derniers rayons de la lumière solaire, bientôt étouffés par le sable, elle fit volteface. C’est d’une démarche assurée que la prestigieuse dame entra dans le bureau de son supérieur hiérarchique, rejointe en quelques instants par deux de ses plus fidèles alliés au sein des Cipher Pol.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] SjjwAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Agent_39
Billy Green "La Stratège Invaincue", Alexandrin La Vauguyon "l'Expert"
Vice-directrice du Cipher Pol 3, Agent d'élite du CP1

-Que se passe-t-il ? lança Alexandrin qui avait simplement réagit au comportement de l’ancienne consul.

-Chairoka est passé à l’assaut. Nous entrons en état de crise, répliqua alors la Sargone en poussant un présentoir, laissant rouler sur le sol quelques parchemins, et révélant alors un gros bouton rouge entre les bibliothèques.

Appuyant dessus, c’était bien elle qui déclencha l’alarme qui résonna alors dans tout Marijoa. Mais ce n’était pas la seule chose qui se produisit. La Direction du Cipher Pol 0 était le point de contrôle militaire absolue de la capitale mondiale. S’il tombait, Marijoa était perdue. Alors c’est tout naturellement que des dispositions avaient été prises. Alors que la sirène retentissait, des volets en titane renforcés aux éclats de diamants, gemmes données par les Dragons Célestes Costa il y a plusieurs siècles, dévalèrent les fenêtres pour les recouvrir et sceller tout le bâtiment. Le même dispositif vint fermer les portes menant à l’extérieur. Tandis que des grilles en titane aux éclats de granit marin se déployèrent, tel des filets, sur toute la surface des murs externes, une des plus anciennes machineries de la Division Scientifique. S’approchant de l’escargophone de cristal qui venait d’émerger du bureau du directeur, Kádingirra décrocha tandis que les défenses de toutes les villes s’activaient. Les canons de l’enceinte extérieur se tournèrent vers le quartier militaire tandis que les prototypes de missiles de la zone interdite à l'est étaient en train d’être armée, prêt à lancer une contre-offensive. Deux nouvelles silhouettes, haut représentant de la défense de la Terre Sainte, émergèrent à leur tour dans la pièce.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Garde110Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Garde210
Mary Lead, Shinanojo Arichi
Assistance de Nathanael Winch et Adjudant de la Garde de Marijoa

-À genoux et concentre-toi ! lança immédiatement la vice-directrice à Mary Lead tandis que d'un mouvement de la tête elle indiquait à Shinanojo Arichi de se positionner pour défendre le bureau au cas où.

Cette dernière se plaça donc sur ses genoux et relâcha son incroyable haki de l'observation avancé qui vint couvrir toute la superficie de la Marijoa. Mais ce n'était pas tout étant donné que l'assistante de Nathanael entendait la voix de toute chose. C'est ainsi que l'Eclipse des Guerroyants usa d'une technique qu'elle n'avait pas utilisé depuis longtemps au moment où Lidy pénétra à son tour dans la salle. La paume de Kádingirra se posa sur l'arrière du crâne de Mary, les doigts venant crocheté la chevelure. Fermant les yeux, l'ancienne seconde consul kalhatienne révéla sa technique avancé de haki. Au contact physique du corps de la Lead, la voix du corps de Kádingirra se modifia progressivement pour devenir en tout point similaire à celle de l'assistante du Winch. Mais ce n'était pas tout, grâce à cela, la Sargone était en mesure de ressentir ce que la voix de Mary faisait ressentir à cette dernière. Pendant ce temps, Billy invitait Lidy à la rejoindre avec Alexandrin afin de préparer la gestion des événements en étalant notamment une carte de Marijoa sur la table pour relevé les cibles potentiels et les positions stratégiques prioritaires. Dressant une carte mentale de la ville tandis que les premiers événements et prises de décisions individuelles étaient en train d'être prise, elle ouvrit finalement la bouche pour parler dans le den den muchi de cristal, entièrement transparent et semblant pourtant vide. Tout les numéros de den den mushi enregistré par le CP2 comme étant attribué à un combattant gouvernemental, qu'il soit marine, CP ou même gardien d'Impel Down, étaient passé en revu par l'appareil qui contacterait ainsi tout les numéros gouvernementaux présent dans la Terre Sainte. Bien entendu, les numéros des déserteurs de la Néo-Marine avaient été rayé depuis bien longtemps.

-Ici la directrice du Cipher Pol 0. La Néo-Marine est apparu dans le quartier militaire et menace la sécurité de Marijoa. Si je m'adresse à vous, c'est cependant pour faire appel à votre raison. Ne cédez pas à la panique. Nous devons coordonnés nos actions afin d'améliorer notre efficacité. Via les droits qui me sont conférés par l'état d'urgence, l'ensemble de nos escargophones sont connecté via un réseau secret. Les plus haut gradés ont priorité sur celui-ci. Annoncé le nom de la personne à qui vous voulez parler et le réseau de l'escargophone de cristal vous mettre directement en communication avec elle... Préparez-vous au combat...

Resserrant sa poigne sur la chevelure de Mary involontairement lorsqu'elle sentit une voix précise, la directrice des opérations conclut sa première prise de parole.

-Nous sommes en guerre.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11
Cléon de Thermopolis
Cousin d'Octave et Hélène de Thermopolis

Cléon faisait le compte des votes quant aux sujets débattus dans la matinée. Avec de tels enjeux, chaque voix comptait... Et il s'avérait que plusieurs souverains avaient été réceptif à la remarque du monarque de Goa lorsque était venu l'heure de parler des bourses. Offrant une perspective qui avait échappé à certains souverains, l'idée d'une bourse pour les chasseurs de primes fut abandonnée avec prêt d'une trentaine de voix contre. Est-ce que le conseil des Cinq Etoiles lui saurait gré ? Cela dépendait de la véracité de sa comparaison et bien entendu des convictions des éminents doyens. Mallory le saurait peut-être une fois cette journée de débats fini. Le refus au sujet de l'Alliance eu des répercussions sur l'adoption du Fonds pour l'Aide aux Etudes Scientifique qui passa, quant à lui, plus facilement, notamment sous l'impulsion de la Confédération des Seigneuries Indépendantes qui avait d'ailleurs remercié Mallory d'un signe de la tête lorsque le roi de Goa l'avait rejoint au sujet du maintien de l'OTOC et l'OTUMOC. Eadwig Hanovre lui fit d'ailleurs parvenir un mot pour lui proposer de se rencontrer une fois le soir venu pour parler. En tout cas, si le maintien de l'ordre des capitaines corsaires fut validé sans trop de difficulté, ce sujet autours des organisations océaniques divisa beaucoup plus le Parlement des Rois. Le compte le révéla puisqu'au final le résultat fut égalité.

-Nous allons devoir approfondir la discussion. Si chacun campe sur ses positions, il faudra reporter le sujet à demain. Il nous reste quelques minutes avant la suspension des débats de midi...

C'est alors que l'alarme résonna dans la pièce. Les regards se croisèrent. La panique monta à la tête de certains dirigeants qui se levèrent précipitamment. La mine de l’Archevêque de Constantinople s’assombrit alors qu’elle comprenait que Chairoka était passait à l’action.

-Je vous prie de garder votre calme ! tenta Cléon avant de voir que le brouhaha masquait complétement sa voix.

Il lança un regard vers Octave et Hélène qui eux tournaient leurs propres regards vers leurs gardes du corps respectifs.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 03f1a510Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dc2010
X, Rhodes de Thermopolis
Gardes du corps d'Octave et Hélène de Thermopolis

-Reprenez-vous ! invectiva Octave qui commençait à être sérieusement agacé. Si vous n'avez pas foi dans les défenses de Marijoa, soyez au moins assuré que ces deux puissants guerriers s'occuperont de nous défendre si un quelconque problème devait nous atteindre.

-Oui. Tout se passera bien
, ajouta Hélène en jouant de ses charmes sur lesquels personnes qui la regardaient.

Néanmoins, la peur continuait de monter. Une attaque pendant la Rêverie semblait si insensé que sa simple existence poussaient certains à la terreur. Les Dragons Célestes pestèrent et se préparaient à faire étalage de leur supériorité pour ramener la discipline, quitte à devoir user de menaces clairs.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat59Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000053
Ekkert Malko aka "Brutasse", Isser Harel aka "Serpent"
As du Cipher Pol 0, Agent d'élite du CP0

-Hey bouffone. Tu décroche pas ? lança l'As du CP0 à la demoiselle inconsciente. Les incompétents de nos jours, j'te jure.

-Elle ne peut pas répondre vu que tu l'as envoyer dans les bras de Morphée.

-Bonne remarque... Mais irritante
, pesta-t-il en attrapant le den den mushi. Oui allo ? Je peux prendre un message ou vous préférez que j'vous casse la gueule.

Ne souhaitant pas rester davantage, Isser entama son départ. Néanmoins, l'alarme se mit à retentir quelques instants plus tard. Un immense sourire couvrit les lèvres de Brutasse sous son masque, cependant l'Harel le rappela à la réalité.

-Je te rappelle que tu dois défendre les Palais Célestes. Soit sérieux... Allons retrouvé les autres pour ensuite se répartir sur les divers points d'intérêts et intercepter des ennemis.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Cdp_2210Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Espion10
Namikawa Otsubo "le Chandelier des Ténèbres", Jefferson Carter "le Silence des Confréries"
Agents du Cipher Pol 0

-Jamais là quand on a besoin de lui, soupira Otsubo en jouant avec l'une de ses deux lames.

Celle qui avait été lourdement réprimandé suite à ses problèmes avec la Révolution sur North Blue, autour de cette histoire d'un casino des Heianta, espérait pouvoir se rattraper bientôt. Il fallait qu'elle évite toute erreur durant quelque temps afin d'esquiver toute punition trop lourde.

-Bon, je vais conduire ce groupe de Dragons Célestes en lieu sûr en attendant, ponctua le discret mais efficace et apprécié Jefferson.

-J'espère que Nathanael gère bien la mise en sécurité des civils de la bordure extérieur. Je n'ai pas envie que cela nous retombe dessus comme l'autre fois à Mornaghal.

-Cependant cette fois-ci nous sommes en sous-effectifs je te rappelle
, conclut le Silence des Confréries avant de rejoindre les Monte et les De Bourbon attendant d'être amenés en sécurité.

Si la panique commençaient à s'installer, les agents du Cipher Pol 0 ne semblaient guère douter de leur victoire finale...  



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 244428Pion1Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta13
Vice-Amiral Matochika Cho "le Musicien", Vice-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Vice-amiraux de la Marine

-Des plantes ? C'est étonnant, déclara le musicien en levant un sourcil.

-Pourquoi pas goûter en effet. Qu'est ce que l'on perd à tenter de toute manière ? déclara la paladine à son collègue vice-amiral. Quant à moi... Et bien je viens de Kingadomu. Etant une femme, je n'ai pas pu devenir chevalier là-bas. J'ai alors quitté le royaume et j'ai intégré la Marine. Je suis resté plusieurs années au G-5, jusqu'à ce que je devienne contre-amiral en sorte. J'ai alors décider d'user des nouvelles libertés de mon grade pour parcourir le monde et venir en aide à la veuve et l'orphelin, si je puis dire. La Marine ne peut malheureusement pas être sur tout les fronts, alors je me suis dis qu'avec un petit binôme naviguant de villages non défendus en villages non défendus je pourrais faire ce que les hauts officiers ne pouvaient pas avec leur responsabilités trop importantes... Néanmoins, je suis désormais une vice-amiral et je n'ai plus le temps de le faire autant qu'avant... Bien entendu, j'ai profité de ces voyages pour redonné l'espoir en des jours meilleurs aux gens, leur offrir la foi et la ferveur, et ramener sur le droit chemin les criminels que j'ai pu capturé. Je pense qu'il est plus important de leur faire comprendre leurs erreurs que de les juger trop promptement, révéla-t-elle, faisant froncer les sourcils de l'amirale à la chevelure bleue.

-Pour ma part, depuis que j'ai été libérer de Centes et que j'ai eu la chance de revenir littéralement de la mort, j'ai décidé de sévir davantage. Je pourchasse des primés aux quatre coins de Grandline et essaye de venir en aide à mes collègues quand ils en ont besoin. D'ailleurs, si jamais vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à m'appeler amiral. Si je suis dans les parages, je viendrais le plus rapidement possible... J'ai d'ailleurs un message d'Ysaac Tanaka qui s'est converti au constantinisme en même temps que moi. Il n'a pas pu rester à Marijoa mais attends toujours que vous le contactiez si vous avez besoin d'aide pour la mer blanche. Il a aussi dit quelque chose par rapport à "Upper Yard" ou quelque chose comme cela, mais je n'ai pas bien compris. Il était pressé et n'était pas clair.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow66Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow54
Vice-Amiral Sakuraba Yu "le tacticien de l'enfer", Amirale Anna Mendez aka "Aokiji"
Vice-amiral et amirale de la Marine

C'est à ce moment là que l'alarme se mit à résonner dans toute la Terre Sainte. L'Archer fut le premier à s'élancer tandis qu'Anna Mendez analyser la situation avec son propre haki afin de définir la manière approprié de réagir de son côté. Lançant l'oreillette à Sakuraba Yu tandis que le réseau de l'escargophone de cristal se mettait en place, la maudite se jeta à son tour par la fenêtre du premier étage et usa, quant à elle, se ses pouvoirs de logia pour former une colonne de liquide soutenant plus ou moins son buste le temps qu'elle rejoigne le sommet de l'enceinte du Château Pangea. Observant alors bientôt l'épais brouillard de sable qui s'étendait de plus en plus, Aokiji ne put s'empêcher de faire une remarque.

-Je crains que vous ne puissiez quadriller quoi que ce soit en l'état Kurohebi. Que comptez-vous faire ? Si vous attaquez d'un côté, je m'occuperais de l'autre en attendant les instructions du CP0.

Fronçant les sourcils, elle tourna cependant la tête vers le nord, en direction de la zone interdite servant de zone de test à la Division Scientifique. Était-ce réellement son haki de l'observation qui l'avait alerté en dépit de la distance ou une simple intuition sortit d'on ne sait où ?

-Je crois qu'il se passe quelque chose là-bas...



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e110Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e310Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e210Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e410Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les sourcils se froncèrent d'un commun accord. Dans la Chambre des Cinq Etoiles, la tension grimpa en quelque seconde. Yang ressassait ses préparatifs. Il avait raison. Sa vision était pour cette semaine. Il espérait que chacun des membres de sa famille avait retenue ce qu'il devait faire. Il fallait préserver les institutions de Marijoa pour empêcher la capitale mondiale de sombrer ultérieurement par la perte de ses organes de fonctionnement. Il tourna le regard vers Lars, mais c'est Mikai qui prit la parole en premier.

-Nous avons donc bien fait d'imposer cette décision. Tout est bien prêt ? lança-t-il au Volkoff.

-Oui. Tadeus s'en est assuré.

-Nous devrions malgré tout rejoindre l'action pour participer à l'effort de défense
, pensa à voix haute l'ancienne directrice d'Impel Down qui avait que rarement l'occasion de s'entraîner à conserver ses réflexes d'autrefois.

-Non. Ayons confiance en ce que nous avons construis pour protéger Marijoa, déclara Silver.

Lars haussa un sourcil en se tournant vers son confrère.

-Nous pouvons malgré tout donné quelques ordres, non ? insista Yang qui sortait déjà son escargophone, prêt à user du réseau de cristal pour contacter la direction du CP0 et également s'enquérir auprès de Mohero de la situation des pays aux quatre coins du monde, le général des armées étant chargé à distance de leur défense durant toute la Rêverie.

-Je vous assure que pour l'heure, étant donné nos forces en présence, il est plus important de poursuivre ce débat.

Ce fut au tour de Mikai de froncer les sourcils tandis que son singe sautillait sur son épaule. Cette confiance totale semblait étrangement soudaine aux yeux des collègues du Hunter.


Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow35Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0ilk10
Zang Thalassa, Tadeus "le Censeur"
Ancien amiral et ancien directeur du CP9

-Tu pense qu'ils parlent de quoi là ? On pourrait malgré tout aller aider les autres, déclarait Zang devant les portes de la Chambre des Cinq Etoiles.

-...

Les gardes du corps des Etoiles devaient se charger de la défense de cette salle d'importance. Le Thalassa avait beau être tombé avec l'un des moins bavard, il semblait prit dans une grande envie de parler.

-Mon père a toujours raison, mais je suis d'accord avec les autres qui disent que l'on serait plus efficace en attaquant qu'en défendant. Peut-être a-t-il été influencé par Silver Hunter... Tu en penses quoi toi ?

-...

-Oui, je crois que tu as raison... Pfffff. Ça me démange quand même ! Ils ont intérêt à assurer dehors sinon on est dans la mouise.




Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000bi11Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Chefga10
Erzhei kxi zar Tohan, Winch Nathanael "le Chien de Garde"
Monstre millénaire, Chef de la Garde de Marijoa

Il ne pouvait pas se résoudre à demeurer passif. Il ne pouvait pas se contenter d'escorter des gens alors que l'on menaçait la ville qu'il avait juré de protéger jusqu'à son dernier souffle. Winch Alucard n'était plus, alors il se devait d'être l'égide ultime de Marijoa à sa place. Traversant les rues en direction du Quartier-Militaire, il se masquait les yeux tandis que le déluge de sable venait à sa rencontre. Il la ressentait. Cette voix immense se trouvait sur la caserne où dormait tant de membres de la garde de Marijoa. Sa main se resserra sur le manche de son meitou des 21, le terrible Devilslayer, alors qu'il sentait les voix de certains de ses hommes disparaître sous le poids du colosse. Il connaissait bien cette menace. Erzhei kxi zar Tohan était le monstre que le Gouvernement Mondial avait réussi à tenir éloigné de la Terre Sainte grâce à de multiples dispositif pour confiner le terrible désert... Néanmoins il arrivait que le ver producteur de sables parvienne à atteindre le Mur des Barthimonts marquant la limite avec son territoire. Par deux fois, Nathanael avait été envoyé avec certains membres du CP0 pour repousser la créature vers le sud et l'empêcher de détruire le rempart. Cette fois-ci, il allait falloir faire plus que cela. La boule au ventre, le Winch espérait être à la hauteur. Tandis que la balle de Taito vint exploser sur la créature millénaire, le chatouillant quelque peu, Nathanael s’arrêta et prit une longue inspiration pour essayer de se calmer et de chasser l’appréhension qui le gagner. S’élançant ensuite d’un bond, il s’éleva vint planter sa puissante lame dans le corps de la bête gargantuesque en usant du hasshoken pour que les dégâts s’enfoncent le plus profondément possible. Erzhei kxi zar Tohan se mit alors à pivoter sur lui-même tout en lançant un cri ne ressemblant à aucun autre et que toute la ville pourrait entendre. Un hurlement proche du bruit sourd d’un éboulement mais possédant pourtant un aspect organique. La rotation propulsa le chef de la garde de Marijoa dans les airs. Ce fut effectué avec tant de puissance qu’il ne parvint pas à garder sa poigne sur le manche de son arme. Effectuant un vol plané, il retomba deux centaines de mètres plus loin, passant à travers le toit de l’appartement d’un membre du Cipher Pol 0. Repartant à l’affrontement le plus rapidement possible, il pesta. Il lui fallait absolument retrouver son arme sur le corps massif et ce avant qu’il ne fasse plus de dégâts.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 580363VA3Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow20
Ezra Ronald "le Taré", Liang Thalassa
Ex-vice-amiral de la Marine, petit-fils de Yang

La hyène néo-marine, dans ses vêtements du désert qui le protégeait du sable rouge irritant, virevoltait dans tout les sens tandis que Liang brandissait sa lance à l'encontre. Son père l'avait chargé de protéger la direction du Cipher Pol 0, Yang ayant prit la décision de défendre préalablement les divers points importants de la cité en cas de bataille. L'heure était venu et il fallait dire que le Thalassa aux yeux rouge ne s'était pas attendu à cela. Lui même n'avait rien pu faire lorsque Chairoka était subitemment apparu. Et voilà que, quelques secondes plus tard, le fou furieux qui avait été un vice-amiral célèbre et envié pour ses faits d'armes s'était dirigé contre lui. Etant donné les forces en place Marijoa, le mieux aurait été que les plus forts éliminent les plus faibles d'entrée de jeu pour équilibrer au plus vite le rapport de force... Néanmoins, l'ancienne amirale-en-cheffe n'était pas une criminelle comme les autres et elle ne devait pas aspiré à réduire le Gouvernement Mondial... Et elle était de toute manière la mieux placé pour savoir l'impossibilité de la tâche. Quelle était son objectif ? Saint Constantin ? Des documents conservés à Marijoa lui permettant de revenir sur le devant de la scène ? Autre chose ? Liang n'avait pas le temps de respirer et la substance produite par le vers des sables géant venait engourdir ses membres. Le manche de sa lance avait beau être en granit marin, le Ronald parvenait à reprendre rapidement sa forme hybride à chaque coup porté. En dépit du turban qui cachait la majorité du visage d'Ezra, le Thalassa pouvait sentir l'excitation de son adversaire et ne pouvait que donner davantage de puissance à ses assauts. Il devait tenir jusqu'à ce que la cavalerie soit mise en place pour bouter les intrus hors de la Terre Sainte.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Blood_10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow18
Hijima Malia "la Faucheuse", Aang Thalassa
Ex-vice-amiral de la Marine, petit-fils de Yang

-Viens ma jolie !

Comment était-elle arrivée si vite devant le siège du Conseil de Tutelle et de Gestion des Territoires du Protectorat Gouvernemental ? Aang s'en moquait bien. Activant son brise-pression, il se confronta à l'engeance au sang vampirique. La lame noire de la Faucheuse vint percuter les poings couvert de fluide offensif du Thalassa. Ce dernier dressa le bras en l'air comme une épée pour l'abattre d'un geste vif sur sa proie, cependant cette dernière fut encore plus véloce que lui et esquiva l'attaque en faisant un pas de côté. Profitant de ce moment de grâce, Malia incisa la chair d'Aang qui répliqua en dépliant la jambe pour donner un coup de pied violent dans le dos de l'ancienne vice-amiral qui effectua un vol plané jusqu'au bâtiment le plus proche. Ne s'encastrant pas dedans, la Hijima planta son poing dans le mur avant l'impact du reste de son corps. Extrayant son bras, elle projeta divers gravats en direction de l'homme à la chevelure blanche qui les broya avec ses poings avant de s'élancer vers son adversaire qui esquiva à nouveau grâce à sa vélocité.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Yuna_f10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow75
Jasmine, Dereto
Les ex-plus grands chasseurs de primes de Grandline
Primés à 850.000.000B et 444.000.000B

Une plaque de titane de plusieurs mètres carrés s'était élevé progressivement au-dessus du Quartier-Militaire d'où la tempête de sable continuait à se répandre vigoureusement. Jasmine, les bras croisés, observait la Terre Sainte sous un angle qu'elle n'avait jamais eu l'occasion d'avoir lors de la période très éphémère de son passage dans l'amirauté temporaire. Que de souvenirs.

-Tu sais ce que nous avons faire ?

L'homme hocha la tête. Des losanges métalliques, ressemblant finalement plus à des pointes de très grandes flèches, sortirent à leur tour du sable et, répondant au geste du doigt de leur maîtresse, pointèrent la direction de Marijoa.

-Je suis en position, déclara-t-elle dans le bébé escargophone avant de déployer son fluide perceptif pour couvrir la plus large zone possible.




A l'est de Marijoa, le vent soufflait avec ardeur mais ne transportait pas encore la substance irritante. La zone interdite se dressait à quelques dizaines de mètres. Caché dans ces bois, au-delà des aires de tests divers, l’entrepôt secret de la Division Scientifique cachaient une multitude de prototypes, fonctionnels ou ratés, ainsi que des modèles en phase de test final. Une véritable mine d'or de technologies qui pourrait permettre à une faction de tirer son épingle du jeu. Malheureusement, les lieux étaient bien défendus et à proximité de Marijoa, impliquant l'arrivée probable de ses puissants défenseurs en cas de problèmes. Pourtant, s'il y avait bien un moment pour tenter de s'emparer de tout cela... C'était bien maintenant. Pour la renaissance de l'organisation. Pour une aube nouvelle sur le monde. Un sourire s’inscrivait sur les lèvres de l’énergumène. Depuis combien de temps ne s’était-il pas sentit si soulagé ? A quand remontait la dernière fois qu’il n’avait pas été excité ? Enfin, la roue allait tourner et l’aventure allait reprendre. Il allait le faire pour eux tous. Il allait perpétrer cet héritage. Lui et les autres seraient enfin de retour dans la course et cela grâce à elle.

-Je savais qu’elle ne manquerait pas l’occasion.

C’est ainsi que les cheveux blancs dansèrent au vent. C’est ainsi que sa veste rouge sembla devenir l’étendard d’une nouvelle résolution. C’est ainsi que la chair devint mercure et explosa en un millier de fragments.

Spoiler:

-Nous devons à tout prix retrouver ce fruit ! Retournez-moi tout le complexe s'il le faut, mais nous devons le trouver !




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails

Liste des PNJs:



->Liam, Fizz : PANIQUE A BORD.

->Ghetis, Taito : Jasmine prépare quelque chose. Sinon, vous pouvez aussi choisir une destination et découvrir si vous ne tombez pas sur un ennemi au passage. Mad Ah oui, étrangement y'a une voix à l'est...

->Lidy : Tu assiste à la mise en place de la coordination des opérations de défense. La Direction du CP0 passe en état d'urgence et déploie ses droits exceptionnels.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3224
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue381/1000Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (381/1000)
Berrys: 899.999.999.998 B
Amiral Kurohebi
Ven 5 Nov - 12:35

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500
Les Pop greens. Ces plantes représentaient une grande partie du savoir de l’Archer, la botanique étant un de ses principaux passe-temps. Ainsi, lorsqu’il vit que Meredith et Matochika appréciaient l’idée, il leur tandis deux graines avec un léger sourire.

- Il suffit de les lancer et au contact un bosquet de lasagnes apparaîtra, ce sont mes plantes favorites. Cela pourrait aussi leur servir contre un ennemi afin de le tuer de l’intérieur, mais cela était un peu trop morbide pour la discussion.

Plus attentivement, l’Archer vint à écouter l’histoire de l’Helmaroc, trouvant dommage qu’une société se base encore sur le sexe d’autrui pour définir ses libertés. Malgré tout, il trouvait là une certaine noblesse dans ses propos. Offrir leur chance aux criminels était une chose que l’Archer comprenait, mais l’assaut contre la Triade lui avait ouvert les yeux sur une autre approche de la criminalité. Passé une certaine prime, il n’était plus possible d’espérer quoi que ce soit d’eux.

- Hm j’ai connu une vice-amirale s’étant rendue à Kingadomu avant la guerre ultime contre les Décimas, elle devait les rallier à la cause du Gouvernement… Ji…Jibeli Sonia, une sabreuse. Elle est partie avec un membre de la Garde Royale de Kingadomu, un certain Galaad. Je leur dois beaucoup, ils ont épaulé les miens pendant que j’affrontais Makui.

Ces souvenirs semblaient si lointains désormais. Ghetis était alors fraîchement Vice-Amiral et prouvait à l’amirauté qu’il était un candidat méritant. Le paradoxe voulait qu’aujourd’hui il rencontre de nouveau une femme sabreuse, ayant le même grade qu’Helmaroc. Cependant, cette femme était partie à Kingadomu, là où Meredith était partie de Kingadomu. Qu’étaient devenus Sonia, Galaad et Jorgen que Ghetis omit volontairement, ce Nebula à 200 millions que Caligula décida d’épargner suite à son aide face à Makui. Pourquoi n’étaient-ils pas revenus alors que les Décimas n’existaient plus ?

Par la suite vint l’histoire de Matochika le ressuscité, il avait conscience de sa « résurrection » et cela le rendait encore plus intéressant aux yeux de l’Archer, songeant à son frère disparu. Le retour dans le temps de Kamiji aurait donc pu le ramener à la vie ?

Il n’était pas très étonnant que Matochika se soit converti. Après une expérience comme la sienne, le besoin de trouver une logique à la vie semblait être une chose cohérente. Pour Tanaka, Ghetis le savait déjà étant donné qu’il put le revoir suite à une sorte de partie d’échec grandeur nature et sans règles. Matochika lui rappelait d’ailleurs cette fameuse mission que l’Archer devait programmer avec Tanaka afin de conquérir Weatheria où une sorte de réseau d’esclavage semblait persister, sans doute sous l’égide d’Octave Thermopolis. En revanche, le terme « Upper Yard » l’étonna.

- J’ai effectivement une mission a programmé avec lui dans le ciel. Vous pourriez nous y accompagner, cela vous permettra de découvrir ces contrées nouvelles. Le fonctionnement y est assez différent de la mer bleue, mais vous devriez découvrir bien des choses.

Il était assez agréable de constater l’humanité des hommes derrière leurs masques de guerriers. Cela offrait à ce monde une sorte de douceur que le brun savait apprécier et choyer.

Néanmoins, cette paix, cette douceur pouvait parfois être brisée…

L’obligation passant à la défense de Marijoa, c’est avec un certain pincement que le brun comprit sa situation. La Néo-Marine était passée à l’action et il ne pourrait rien y faire. Il ne pouvait pas convaincre les deux factions de s’allier, il ne pouvait pas réunir les deux mondes.

Il n’y voyait rien et la seule indication fut celle d’Aokiji.

- Je ne suis pas fait pour ce genre de lieu. Mon fruit du démon déboussolerait trop de monde si je l’utilisais massivement et mon haki de l’observation n’est pas fait pour la coopération. Je suppose que veiller sur la zone interdite est plus simple pour moi, il y aura probablement moins de monde là-bas.

Que devait-il faire, trop aider Aokiji, c’était desservir la Néo-Marine, néanmoins, il ne savait pas ce que projetait l’organisation de Chairoka. Il avait rempli sa mission politique, mais n’avait pas prévu de prendre les armes en ces lieux. Il tenait à son poste et son peuple.

En vérité il pouvait créer une arène l’espace d’une seconde pour offrir une brève visibilité à tout le monde, permettant à Marijoa de débusquer chaque ennemi en un instant. Mais, il ne le ferait pas.

Cette seconde salvatrice, cet instant sauveur, il en priva le monde.

Après tout, il pouvait également les déboussoler non ? Alors autant laisser ses collègues gérer la chose à leur façon.

- Aokiji. Le regard du brun se posa alors sur elle, tandis que son armure se déploya entièrement sur son corps, prenant sa forme hybride, pour protéger entièrement le vairon.

- Sauvons le Gouvernement.

Prenant son gunbai dans son dos pour qu’il retrouve sa forme d’origine, l’Archer tournant sur lui-même avant de prendre une puissante impulsion dans l’air et s’élança d’un coup furieux en direction de la zone interdite.

L’éventail dans la main et le corps tournoyant furieusement, c’est une vaste tornade que l’Archer produisit autour de lui, écartant tout le sable tandis qu’il renforcerait son déplacement avec le Geppou pour s’approcher rapidement des lieux.

S’arrêtant juste en face du complexe, il utiliserait son oreillette, appelant directement le réseau de l’escargophone de cristal.

- Ici Kurohebi, à la Vice-Directrice du Cipher Pol 0. Je m’occupe de la zone interdite. N’envoyez aucune personne qui ne saurait s’acclimater à ma malédiction et prévenez les scientifiques du district que la zone risque de bouger quelques peu. Si la défense anti-aérienne veut s’activer, prévenez moi par l’oreillette je désactiverai immédiatement l’arène. Si vous le pouvez, informez les scientifiques qu’un double de moi se promène dans le laboratoire, mais il ne peut que grogner vaguement. Il n’est pas en chair, c’est un pantin me ressemblant fortement. Il ne faut surtout pas l’attaquer. De plus, ils n’ont plus à risquer leur vie pour protéger les armes, celles présentes ne sont pas réelles. C’est une subtilité de mon fruit assez méconnue.

Poster en face du bâtiment, l’Archer ferait naître une arène happant toute la zone interdite, la coupant de la tempête, mais avec de très petits gradins afin d’offrir une visibilité à chacun. L’atmosphère avait changé pour se calquer sur celle du ciel.

Dans le laboratoire était apparu assez hasardeusement le double de l’Archer. Semblable en tout point et pourvu d’un gunbai, il commença sa marche. Son ordre était assez simple, « attaquer ceux qui l’attaque, sans les tuer ». Il était fait d’un plastique dans la dureté la plus élevée de ce que pouvait créer l’arène, tout comme l’ensemble du complexe.

*Daibutsu Sekken : Hijiri No Nouhau*

Cette technique permettait à l’Archer de déployer l’ensemble de son haki avancé sur la zone, sans agresser les autres utilisateurs de haki de l’observation, mais tout en demeurant omniprésent. Afin de capter un grand périmètre Ghetis avait besoin d’agrandir sa voix, tel était son haki. En se déployant sur cette zone, il espérait donc capter des voix familières et les discerner, afin de les rejoindre.

Cette technique, il l’avait développé pour enseigner le haki de l’observation à autrui, mais aujourd’hui il s’en servait surtout pour localiser des alliés, pourquoi pas néo-marine, sans oppresser tout le monde.

Par la même occasion il en profitait pour dire une chose très simple.

« Papa est rentré. »


La Couronne
Awful


Résumé:

Ghet utilise le geppou +

Uzumaki Ningen :Tourne rapidement sur lui-même, les bras bien tendus pour brasser un maximum d’air jusqu’à former une tornade d’une belle taille.[Lvl 35](avec les bras taille du tatsumaki de zoro)(le gunbai en grandit la taille)

Création Renouveau : Recrée exactement la zone où se déroule le combat, mais l'entour de petits gradins. Ils sont donc un peu discrets. Le but est d'empêcher l'ennemi de fuir pendant un temps. Elle sera dépourvu de végétaux cependant.

Arène qui prend la zone interdite et sa bordure. Tout reste à l'identique, mais sans tempête de sable. Les gradins sont petits, on voit donc complètement l'extérieur. Atmosphère céleste.

Eveil du fruit :

- Créature, Pantin Ghetis avec un gunbai / Niveau 49 / Caractéristiques : Vitesse ↑ | Résistance = | Force ↓
Il apparait normalement au premier étage plus au ou moins au milieu.

Daibutsu Sekken : Hijiri No Nouhau, Moine du Savoir-faire : Cette technique est identique au Daibutsu Sekken, il concentre donc la voix de l'Archer à un périmètre réduit pour briser l'esprit des ennemis. Enfin, ceci est l'effet attendu d'habitude. Ici, l'effet est différent Ghetis ne produit pas une voix "hurlante" qui brise tout le monde, il produit une voix plus "douce", plus posée, qui est malgré tout omniprésente. Il prend donc le pas sur tout le monde, mais sans produire de mot de tête chez qui que ce soit. Cette technique permet d'enseigner l'art de la perception des voix à une personne novice, ou brouiller les voix environnante, sans handicapé qui que ce soit.

[Lvl 48, Périmètre Terrain de Basket] ( Du coup je doute que le complexe face la superficie d'un terrain de basket), mais je croise les doigts pour chopper quelques choses)

Ya quand même quatre move dans le post, du coup si tu considères que je ne peux pas placer la technique de haki ce tour-ci, juste considérer que j'active mon haki standard pour percevoir les voix familières c'est cool !

Inventaire:

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue58/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue542/1250Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (542/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Dim 7 Nov - 22:46

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [3]


L’agitation ambiante n’était pas une découverte pour la Olsen qui n’en était pas à sa première situation de crise. Elle n’avait cependant jamais assisté à un lancement aussi organisé, et Enies Lobby pouvait en prendre de la graine. Bien sûr, cela ne suffirait pas à permettre de sauvegarder l’intégralité de Marijoa, mais la protection du QG du CP0 était quelque chose d’important et permettrait de dresser les dernières lignes de défense. Ne sachant pas exactement ce qu’il se passait, elle pouvait cependant grâce à son Haki et à ses compétences de déduction en avoir un aperçu. Ce qui mettrait un terme à ses interrogations serait l’esprit clair de Kadingirra qui possédait déjà une vue globale et permettait de localiser l’ancienne Louve Brune, non loin d’ici.

- On dirait que…

Elle n’eut pas le temps de finir que la Sargone avait pris la parole et s’adressait à l’ensemble du réseau. Comme elle se trouvait sur place, elle ne décrocha pas l’appel pour éviter les interférences mais gardait son escargophone à portée. L’impact des Hakis successifs était extrêmement intéressant, et l’association entre Mary Lead et la Vice-Directrice était quelque chose d’impressionnant.

Se tournant vers la Vice-Directrice du Cipher Pol 3 et de l’Agent d’élite du Cipher Pol 1, Lidy prit le soin de poser les questions essentielles à cet instant :

- Nous pouvons identifier les assaillants, mais leur but est encore trop peu clair. A en croire leur lieu d’arrivée, ils ne vont pas s’en prendre directement aux souverains. Cela pourrait aussi être une diversion et arriver plus tard… En tout cas, ils vont attirer notre regard quelque part, fit la Olsen… Pour que nous le détournions d’un autre endroit.

Une stratégie classique qui avait fait ses preuves. La jeune femme réfléchissait aussi vite qu’elle le pouvait, mais ses cheminements seraient toujours moins rapides que ceux de la Vice-Directrice du Cipher Pol 3, surtout sans ses pensées parallèles.

- L’Amiral Archer gère la zone interdite, laissons-le faire pour l’instant, fit la Olsen en essayant de se remémorer de ce qu’il y avait là-bas et qu’elle devait protéger.

Si elle avait quelque chose à dire, elle pourrait toujours s’élever plus tard. Dans les souvenirs les plus récents qu’elle avait pu obtenir, elle devrait faire la part des choses entre ce qu’elle pouvait utiliser et ce qu’elle devait refourguer en arrière-plan.

- Notre priorité devrait-elle être de découvrir leur objectif ? Si c’est le cas…

Si c’est le cas, elle devrait aller sur le terrain et forcer l’une des personnes à lui avouer la vérité. Elle se doutait cependant que Chairoka avait pris des mesures pour empêcher les esprits d’être pénétrés durant cette période, et si la lecture de vie n’était pas une lecture de pensées à proprement parler, elle risquait de se frotter à un mur. Torturer ne la dérangeait pas, mais si ces personnes attaquaient Marijoa, elles étaient sûrement dévouées à leur cause. Elles se tueraient peut-être avant qu’elle ait le temps de leur extraire les informations.

Restait à déduire, à réaliser une action que la stratège du groupe pourrait faire si ses pensées n’étaient pas parasitées par autre chose. Lidy devrait lui apporter rapidement les réponses aux questions qu’elle se posait, ou au moins l’aider à réfléchir. Elle avait déjà tenté de commencer : pendant que Kadingirra pourrait gérer la protection de la ville grâce à son pouvoir et celui de Mary, elle-même avec l’aide de ses deux autres alliés pourraient tenter de découvrir l’objectif qu’ils avaient devant eux… Ou les objectifs.

©City pub


Spoiler:
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue42/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue145/500Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (145/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mer 10 Nov - 22:32
Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’intervention de l’agent du CP0 avait surpris le jeune homme au bout du fil. Casser la gueule ? Mais c’est quoi ce comportement se dit l’agent ? Abasourdie par cette remarque il avait raccroché et donc signalé le souci à son supérieur, à savoir, moi. Apprenant donc qu’un grain de sable venait s’immiscer dans les rouages de son organisation, je prenais les devants pour essayer de corriger le tir. Il nous fallait avant tout protéger les Dragon Célestes qui visiblement ne faisaient pas de vague, alors autant se rendre utile pensais-je ! Dispatchant les ordres, j’observais les alentours alors qu’une grande étendue de sable se levait telle une tempête dans les déserts arides de contrées lointaines. Cette zone de d’où émanait le sable semblait clairement douteuse. Mais est-ce tout ? Non… Il y avait bien trop de choses à prendre en compte pour agir bêtement.

Soudain, voilà qu’une voix retentit dans un escargophone, visiblement quelque chose se préparait. Laissant donc la fameuse Vice Directrice du CP0, voilà qu’elle annonça une mesure mise en place afin de faciliter les opérations et surtout la coordination de la défense générale. Un bon point en somme. Me redressant pour admirer les alentours, loin d’imaginer ce qui se passe au Nord, mon esprit était concentré sur le danger visible et bien réel : l’attaque de la néo-marine visiblement. Il fallait agir ! Ni une ni deux, je vins à m’adresser à mon « second » dans ce genre de moment à savoir Alexander qui lui était encore opérationnel.

« Alexander, ici Taito. En mon « absence » je te charge de coordonner comme convenu les troupes. Organisez vos rondes et aidez les civils en l’attente d’ordre du dessus ! Tenez informé les hautes directions de tout mouvement ennemi, si vous voyez une menace, prévenez immédiatement, soyez mes yeux et mes oreilles, nos yeux et nos oreilles ! »

Puis suite à cela, je vins à chercher à m’adresser à la fameuse « meneuse ».

« Ici Taito Nowaki, à la Vice-Directrice du Cipher Pol 0. Je me dirige vers le quartier militaire pour tenter d’occuper les ennemis ! Les autres troupes du Cipher Pol 5 vont redoubler d’effort pour protéger civils et surtout Dragon Célestes s’ils ont une moindre demande et … »

M’interrompant, voilà qu’une immense plaque de Titane sembla s’ériger dans le ciel. Ainsi que d’autres objets faisant guise de projectiles ? La chose était difficile à discerner, mais nul doute que cela représentait une menace. Usant de mes yeux de reptiles pour au maximum me protéger de ce voile de sable et voir le plus clair possible, je repris la parole.

« Bordel… Il semblerait qu’une énorme plateforme métallique prenne forme. »

Je vins à me demander quelle menace traiter en priorité, ce qui déclenche cette tempête de sable – et fait une parfaite diversion – ou cette plateforme de métal et ses dirigeants ? Il me fallait des conseils plus avisés et un autre nom me vient en tête. Ignorant que la concernée n’était pas loin de la Vice-Directrice du Cipher Pol 0, je vins à essayer de contacter la tacticienne de génie qui nous avait grandement aidé lors de la dernière mission de Lidy contre la Triade !

« Taito Nowaki, à la Vice Directrice du Cipher Pol 3. J’aimerais connaître votre avis. Cette tempête de sable en plus de surprendre offre une facilité à se mouvoir tant pour un camp que l’autre … Cette plateforme représente un danger, mais qui pensez-vous être une diversion ? La plateforme ? La tempête de sable ? Ou bien d’autres choses que nous n’avons encore vu ? L’ennemi étant d’anciens-collègues… Il faut voir la vérité en face, ils savent d’avance quelles seraient les possibilités que nous emploieront en cas de menace, sauf certaines options. Où pensez-vous qu’ils vont frapper ? »

Si j’étais Amiral, il ne fait aucun doute que la question serait là pour organiser mes troupes au combat, mais là il s’agissait d’anticiper les assauts pour protéger autrui. Et moi choisir mon action à faire. Sauf information contraire où ordre d’attaquer la plateforme, je me dirigerais immédiatement vers la zone d’où provient la tempête de sable. Me propulsant via un kamisori maîtrisé je réduisais rapidement la distance entre moi et la zone.

Sondant les alentours, je retrouverais bien vite la personne m’ayant donné mes instructions et visiblement, celui-ci avait volé. Où est donc son épée d’ailleurs ? Je vins à me montrer à lui et demander son avis.

« Besoin d’un coup de main ? Quelle est … cette chose ? »

N’ayant jamais entendu parler d’une créature pouvant faire ce genre de phénomène, il ne faisait aucun doute que nous avions à faire à une chose redoutable. Si les Dévoreurs étaient une chose, il est certain que celle-ci en était une autre. Sortant mon arme lourde, je vins à viser la chose et m’apprêter à faire feu sur celle-ci.

« Connaissez-vous un point faible précis à cette chose ? Outre l’intérieur de sa gueule sans doute ? »

Je comptais coopérer avec Winch N. pour me charger de cette menace, tout en gardant à l’œil ce qui pourrait se passer au-dessus de nos têtes. D’ailleurs, afin de ne pas être pris par surprise, mon haki de l’observation se déploya le maximum possible afin de sonder qui était dans les alentours et essayer de reconnaître le maximum de voix anciennement connues ou non. Car si en ce jour je me dois de protéger les alentours, je n’oublie en rien ma réelle mission, cette mission secondaire de tous les jours et si en ce jour il fallait montrer ses vrais couleurs, il me faudrait être prêt quand cela arrivera ! Dure vie que celle d’un double jeu !

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Black D. Racis
Black D. Racis
Messages : 121
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue26/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue11/120Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (11/120)
Berrys: 74.010.000 B
Sam 13 Nov - 20:53
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar
Une alarme qui commençait à retentir et une panique qui s’installait. Tout cela ressemblait vraisemblablement à un cauchemar pour tout ceux qui se trouvaient ici sauf les Dragons Célestes qui essayaient de maintenir le calme. L’ennui, depuis un an désormais le jeune roi de Juluma ne faisait qu’enchaîner les situations de crises tel que celle-ci, elle forgeait désormais son quotidien. Voir tout ces rois qui s’affolaient dans tout les sens et qui avaient peur d’un quelconque incident. Le roi matérialisait déjà en avance sa malédiction entre ses mains laissant un orifice qui lui permettait de générer des feux d’artifices apparaître. L’ennui c’était tout ce qu’il le caractérisait, une réunion si importante et les rois s’affolaient, perdait leur sang froid pour une simple alarme et une attaque envers la Terre Sainte. Etaient-ils digne de leur titre des rois les plus puissants de ce monde ? Un seul de ses feux d’artifices qu’il pouvait générer pourrait les faire disparaître tous autant qu’ils étaient en un instant car ces rois étaient tous des couards, des faibles décidant pour un monde en perpétuel guerre ou en danger permanent. Il avait réussi à monter sur le trône de son pays par la sueur de son front, il avait vécu des choses horribles et il avait été au coeur de multiples champs de batailles, cette attaque n'était qu'une parmi tant d'autres. C’est alors que le jeune roi de Juluma fermait sa main en désactivant sa malédiction en observant les rares dirigeants qui semblaient préserver leur calme.

« C’est donc ça les dirigeants des nations les plus puissantes au monde ? Des couards qui crient à la moindre alarme et au moindre danger ? », dirait-il alors d’une voix empli de lassitude. « Nous ne pourrions pas plutôt retourner aux discussions sérieuses, pendant que l’élite des soldats de ce gouvernement s’occupent de régler ce contre-temps ? Ou alors vous avez trop peur pour votre simple vie alors que nous étions en train de décider de l’avenir de plus de quelques millions de personnes à travers ce monde. »

Il faisait alors un tour de table en regardant chaque roi qui semblait paniqué ou qui hurlaient sur la situation. Son attention s’arrêtait néanmoins sur certains rois qui étaient capable de garder leur calme même l’une d’entre elles qui semblait se lever prêt à aller se battre. Il semblerait que certains rois aient la même trempe que le Roi de Juluma en ce qui concernait cette crise.

« Si il y a tant besoin que ça de force ou qu’on a tant besoin que ça d’être défendue ou protéger nous n’avons qu’à le faire nous-même. Nous avons déjà entre nos mains la vie du monde entier à travers cette réunion alors pourquoi serions nous incapable de sauver la nôtre ?  Si vous n’êtes pas vous même prêt à faire cela, que faites-vous ici à moins que vous ayez acheté votre royauté avec des quelconques alliances ou manigances ? Et par pitié que quelqu’un coupe cette alarme, elle commence à me donner mal au crâne. ». dirait-il enfin en reprenant. « Saint-Cléon quel est le prochain sujet que nous devons aborder ? Je pense qu’il est temps de reprendre là où nous nous étions arrêtés avant que ce vacarme ne commence. »

Il ne laisserait rien au monde déranger cette réunion si importante qu’il avait bataillé pour y assister après avoir commencé à reconstruire son pays. Il possédait une équipe de ministres bien difficile à manœuvrer, ce ne serait pas un empereur pirate, des révolutionnaires ou alors cette mystérieuse néo-marine qui l’empêcherait de prendre part à cette réunion si grande et importante pour l’avenir de ce monde…
Codage par Libella sur Graphiorum
Black D. Racis
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 83
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue24/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue69/80Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 443.090.000 B
Dim 14 Nov - 20:06
Aux portes du rêve, au tréfonds du cauchemar
Event – Automne 1507



J’accueille l’invitation de l’éminent homme à ma droite avec un léger sourire entendu. Les Seigneuries Insulaires, de par leur nombre et leur localisation étendue, sont l’un des acteurs majeurs à considérer dans la politique extérieure que j’ai à mener sur les mers orientales. De bonnes relations avec celles-ci seront un atout non négligeable. Mon appréhension du début n’a pas disparu, mais la tension semble au détour des discussions se muer en une force plus productive. Bien que n’étant pas né de sang royal, mon rang m’a tout de même destiné à la diplomatie et la politique, et l’ensemble de mon éducation a été faite en ce sens. De vieux réflexes reviennent vite, et je me sens peu à peu dans mon élément. Le sentiment est d’autant plus important à l’aulne de la réaction majoritairement positive à mon intervention concernant l’octroi des fonds.

Et soudain, le chaos s’abat. La peur s’éprend de la plupart des hommes et des femmes présents dans la pièce. Pour moi, c’est l’inquiétude et l’incompréhension qui prennent le pas. Sans quitter mon siège, mes yeux parcourent hâtivement les alentours, tentant tant bien que mal d’interpréter la situation. Mon regard cherche à joindre celui de mes ministres, non loin de là, sans grand succès ; ils ne semblent pas disposer de plus d’éléments que moi-même. Une attaque ? Cela me semble impossible ; qui oserait s’en prendre à la Terre Sainte ? Et pourtant, les images me reviennent du terrible affrontement qui ravageait il y a peu ma propre salle de conseil, mettant en péril la vie des plus nobles hommes du pays…

Une voix tente difficilement de s’élever au-dessus des cris. Je me tourne vers lui, sceptique. Je ne sais rien du jeune roi de Juluma, sinon qu’il n’a lui aussi accédé à son trône que très récemment. En revanche, je hausse un sourcil face à une telle position. Ne fait-il que feindre la bravoure pour asseoir une quelconque position ? A-t-il un intérêt particulier à faire valoir, le poussant à tirer parti de l’émoi général ? Est-il tout simplement sot ou inexpérimenté, ou les deux ? Un très léger agacement se trahit aux commissures de mes lèvres, que je réprime très vite pour afficher à nouveau ma façade diplomatique.

Qu’un danger réel nous menace ou non, vouloir poursuivre ces échanges dans les conditions présentes est illusoire. La levée de la séance semble malheureusement inévitable
, dis-je d’une voix que je veux aussi neutre que possible.

Cependant, je reste immobile, croisant mes mains sur la table dans un calme apparent alors que détaille du regard les deux protecteurs des plus puissantes créatures de cette pièce. Ils sauront nous défendre, à n’en point douter… mais leur priorité sera-t-elle toujours là ? Avec un frisson, je balaie cette sombre pensée ; la situation n’exigera pas un tel choix de leur part.

Saint Cléon, quel est donc cet incident ?  Que se passe-t-il, derrière cette porte ?

Cette porte que nous souhaitons tous impénétrable.




Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2963

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 14 Nov - 20:40




Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 572826ChairokaAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dies_i10
Asya Lida aka "Chairoka", Ante Dragonovic "le Juge"
Ex amirale-en-cheffe, Directeur du Cipher Pol 0

Dressée au centre de la place qui servait d'entrée au quartier militaire, juste en face de la Direction du Cipher Pol 0 qui était passé en mode inviolable, l'ancienne amirale-en-cheffe se savait être une cible prioritaire. La mission que la Néo-Marine devait exécuter en ce jour, ce ne pouvait pas être elle qui la ménerait à son terme. Ce fut sans surprise qu'un adversaire particulier se présenta finalement à elle. Bravant le brouillard de sable qui devenait moins épais au fur et à mesure qu'il s'étendait, le Dragonovic s'approcha de sa proie. Il était accompagné de deux silhouettes... Deux morts revenus à la vie grâce à son pouvoir. Chairoka ne put s'empêcher d'avoir une pensée pour ces deux personnes que l'Ante avait mis à mort et qu'il usait ici dans l'espoir de déstabiliser son antagoniste. Le contre-amiral Joseph Riodarn et le vice-amiral Gadorval. Le premier avait été très proche de la future amirale-en-cheffe il y a plusieurs années, lorsqu’elle disposait du même grade que lui. Amoureux de la terrible stratège, il était demeuré fidèle jusqu’au bout, couvrant même la fuite de Lida au prix de sa vie en se rebellant contre Sergueï. Le vice-amiral Gadorval lui avait été le professeur et mentor de Chairoka durant ses jeunes années, jusqu’à ce qu’elle soit promue contre-amiral. À la retraite depuis 1501, l’ancien officier avait plaidé la cause de sa disciple lorsque celle-ci fut accusé par les hautes instances. Il avait malheureusement été assassiné, empoisonné au cours d’un repas, avant la prise de décision finale. L’ancienne mouette se doutait qu’un Dragon Céleste constantiniste se cachait derrière cela et le fait que le cadavre soit aujourd’hui entre les mains de celui qui était davantage agent qu’apôtre venait confirmer ses pensées.

-Enfin tu te présente à nous. Rends-toi sans attendre et vos vies serons épargnés.

-Ne pense pas que le sort en est déjà jeté
, répliqua Chairoka en déployant son pouvoir.

Ante amena alors sa main à son crâne.

-Tu n’arrivera pas à rentrer dans ma tête ! pesta le Dragonovic tandis qu’une migraine pointait le bout de son nez.

-On parie ? lança avec défi et sérieux celle qui était la véritable source du triomphe face à Centes.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinleyAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat59
Aston Finley "la Copie", Ekkert Malko aka "Brutasse"
Ex directeur de l'A.O.I., As du Cipher Pol 0

Aston roula le long de la toiture d’un des palais célestes et reprit sa respiration. Depuis le commencement de l’opération, il abusait de sa malédiction pour positionner les membres de la néo-marine aux endroits définis préalablement. Néanmoins, il allait lui aussi devoir se lancer dans la danse des combats. Il lui fallait occuper le plus de monde possible en usant de ses capacités. Sa cible première pour semer un peu plus la discorde dans l’organisation des défenses était évidente : il fallait s’en prendre à Saint Constantin. S’élançant du toit de la demeure des Splande, l’ancien directeur de l’Agence Of Investigation qui n’avait pu que constater la reconversion du bâtiment de son agence déchue en bureaux constantinistes, le Finley retomba au milieu de la rue et leva la tête en direction du château des Monte où il sentait la voix du messie. C’est seulement à ce moment là qu’il remarqua qu’entre lui et le palais se trouvait les agents de Cipher Pol 0 qui protégeaient les Dragons Célestes. Il réagit suffisamment rapidement en dépit de l’essoufflement pour échapper à l’assaut brutale de Malko. L’As du Cipher Pol 0 avait quitté son masque et sa cape en un clin d’œil pour enfin se frotter à un adversaire. Déployant son brise-espace-temps, Brutasse voyait son corps orné de trois paires de bras au lieu d’une seul. Les autres agents présents, Isser, Otsubo et Jefferson en tête de file, s’élancèrent à la suite de leur meilleur combattant. En effet, tous étaient conscient de la dangerosité de l’adversaire et, que cela plaise ou non à l’Ekkert, ils allaient devoir tous se battre ensemble pour avoir une chance de l’arrêter. Brutasse repartit à l’assaut tandis qu’une des chaînes d’Isser s’enroulait autour du bras d’Aston. Une boule de mercure, copie d’une technique d’Akainu, jaillit de l’autre main du néo-marine, empêchant ainsi la manœuvre de l’épéiste aux deux lames de titans qui fut contrainte de trancher le projectile avant qu’il ne touche un de ses collègues.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 456074PNJ1Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Higash10
Kali Nomade "l'Exécutrice", Wang Thalassa
Ancienne nébula, Petit-fils de Yang

Aux pieds du Quartier-Général de la Division Scientifique, Wang se tenait prêt à faire face aux assauts de la néo-marine. Yang voulait à tout prix défendre les bâtiments les plus importants de Marijoa pour éviter la chute de la cité. Si politiquement celui-ci n’était pas fondamentale, il s’était montré essentiel au fil des dernières décennies comme le prouvait l’arrivée de Mikai parmi les Cinq Etoiles. Sa caisse en bois d’Adam à la main, il restait sur ses gardes tout en se protégeant du sable irritant. Le Quartier Militaire avait été spécifiquement visé, il avait donc des chances de jouer un rôle important… Mais il ne s’attendait pas à se retrouver directement face à pareil adversaire. Kali Nomade, celle là même qui avait donné tant de fil à retordre à Marineford à des hommes comme l’amiral Kurohebi, émergea de la tempête de sable. Grâce à son Frappe-Espace, elle franchit la distance la séparant du Thalassa extrêmement rapidement. Le poing de l’ancienne nébula s’enfonça dans la mâchoire de Wang avant qu’il n’ait le temps de se protéger avec sa caisse. Néanmoins, la plaque noire de haki de l’armement était apparue au bon moment pour réduire les dégâts. Tentant de répliquer avec de l’hypnose, il fut surpris que la Nomade déploie directement l’un de ses va-tout. Un tentacule de fluide offensif, technique avancée de l’ancienne pirate, se forma pour projeter Wang plusieurs mètres plus loin, libérant au passage la voie vers l’intérieur du QG de la Division Scientifique. Le Thalassa revint aussi rapidement que possible afin d’empêcher son ennemie d’y pénétrer. Il avait compris une chose durant cet échange où l’adversaire avait employé ses atouts d’entrée de jeu : cette attaque était un raid n’ayant pas vocation à s’étendre sur plusieurs heures. Il ignorait leur objectif, mais ils cherchaient à l’atteindre au plus vite.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow11Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000bi14
Iliena, Ning Thalassa
Ex vice-amiral, Petite-fille de Yang

Tandis que l’écho de la confrontation entre Aston et le Cipher Pol 0 parvenait jusqu’au Tribunal Céleste dont Ning assurait la protection, conformément aux instructions de son grand père, elle perçu bien vite l’arrivée de celle qui se dessinait comme son adversaire.

-Que cherchez-vous à…

La Thalassa n’eut guère le temps de finir sa question qu’Iliena était déjà à son niveau. L’ancienne vice-amirale brandit Ame no habakiri, cette lame d’exception que Kizaru lui avait jadis offert après l’avoir récupéré des mains d’un lieutenant d’Eko Taka, et lacéra de la pointe de sa lame son opposante qui prenait de la distance pour avoir une meilleure marge de manœuvre. Sortant ses outils high-tech, Ning brandit ses pistolets à capsules en direction de son opposante qui activait son retour à la vie capillaire. Bénéficiant du prototype développer sur une île de Grandline par la Division Scientifique avant qu’une attaque décima ne mette un terme à l’existence du complexe, la Thalassa inséra la capsule de feu pour que son arme tire un rayon embrasé en direction de l’ancienne mouette. Cette dernière esquiva facilement à l’aide d’un soru, la seule technique du rokushiki qu’elle maitrisait. Iliena tournoya sur elle-même et abattit son arme sur le bras de son ennemie. Cette dernière se protégea avec son fluide offensif avant d’activer un grappin à sa ceinture qui partit se fixer au toit du tribunal céleste afin de tracter la petite fille de l’Etoile jusque-là. Profitant de la hauteur, Ning chargea de capsules électriques ses armes à feu élémentaires conçu sur Fuyu tandis qu’Iliena déployait sa chevelure pour s’accrocher aux aspérités de la façade et ainsi grimper jusqu’à son ennemie.

-Je n’arrive pas à comprendre pourquoi vous vous en prenez à nous, tenta à nouveau l’enjouée Thalassa qui essayait tant bien que mal de comprendre pourquoi ces anciens alliés s’en prenait aussi violemment à eux.

-Il n’y a rien de personnel là-dedans. C’est simplement stratégique. Je me passerais volontiers de devoir recourir à ces méthodes, avoua l’ancienne vice-amiral.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 18b8fc10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dc710
Octave de Thermopolis, Hélène de Thermopolis
Les deux plus puissants Dragons Célestes

-Par sécurité, nous allons demeurer ici ce midi et en profiter pour poursuivre la séance afin de profiter, en quelque sorte, de cette situation. Une fois que l'état d'urgence sera passé, nous verrons alors les modalités d'une pause pour se restaurer ou nous ferons amener ici la nourriture pour poursuivre jusqu'à ce soir, jugeait Octave tandis qu'Hélène tentait d'usé de ses charmes pour calmer certains esprits.

Parmi la cinquantaine de souverains, environ une dizaine n'avait pas vu une once de crainte traverser leur âme. Ces derniers n'étaient nul autre que les dirigeants d'Alabasta, de l'Empire Kalhatien, d'Oraghnar, de l'Empire des Démons, de Ka no kuni, d'Althoum, de Dwarf Town, de Saint-Eustache, du nord de Segmenterre, des Colonnades et de Juluma. Les traits du visage d'une dizaines d'autres trahissaient leurs craintes et la peur qui montait, mais ces derniers parvenaient malgré tout à conserver leur calme aux prix de certains efforts. C'était le cas de l'Impératrice de Polarys, guerrière chevronnée qui se questionnait surtout sur quelle puissance de frappe avait bien pu être déployé pour s'en prendre à Marijoa en pleine Rêverie, ou encore de Mallory le roi de Goa ou d'Ögödei "l'Ancestral" le Khan d'Otgonbayar par exemple. Un peu plus d'une dizaine commençaient à crier, voire à s'engueuler, tels Fénitché Nokoto "le Pigeon" et Ultrastar La Paillette "la Standing Ovation", les Roi de Mogalo et de Standing. Enfin, le reste des souverains paniquaient réellement, certains se cachant sous la table, d'autre se levant en demandant à ce qu'ils puissent évacuer la cité divine. La reine Shunsa XI Ballywood "le Treizième Diamant", reine de Ballywood, essayait à ce titre de rassurer la jeune Shunsa Ière Tsuka "le Rubis", reine de Majiatsuka tandis que Malkov Rosnovgrad "le Démagogue de l'Automne" l'Empereur des Glaces Automnales beuglait sur ses voisins en les intimant d'ouvrir les portes du Parlement des Rois pour pouvoir sortir.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Cornu910
Dourga Bhairavi "la Souveraine de l'Enfer"
Impératrice des Démons

-Qu'est-ce qu'il vous prend ! s'égosilla l'Impératrice des Démons en se levant quelques instants avant que le souverain de Juluma ne prenne la parole. Si vous êtes si craintifs, laisser moi et les miens régler cette histoire !

Un vent de révolte s'éleva à son encontre, certains menaçant même la vie de celle qui osait leur faire la leçon. Le fait que Liam Melfgau en rajoute une couche n'aida guère à calmer le jeu, déclenchant un nouveau torrent d'insulte à son encontre et se faisant une liste d'ennemis notables parmi les monarques. Mais il venait néanmoins de se faire une allié de valeur.

-Vous voyez ! Il a totalement raison. Ressaisissez-vous avant qu'on ne vous y contraigne par la force. Je ne peux d'ailleurs m'empêcher de compatir avec vos gardes du corps. Le peu de foi que vous avez en vos meilleurs soldats est révoltant pour les guerriers que nous sommes, rajouta Dourga tandis que les échanges qui avaient lieu maintenant était, pour la première fois depuis le début de la Rêverie, déconnecter des questions d'alliances politiques et des partis idéologiques.

Son regard se tourna alors vers les différents monarques connus pour être les meilleurs combattants autour de cette table. La reine septentrionale de Segmenterre, qui était resté silencieuse afin d'éviter de rajouter de l'huile sur le feu et qui n'était pas non plus entièrement d'accord avec tout ces propos, ne pu cependant s'empêcher d'approuver de manière très concrète ces dernières paroles, tout comme l'Empereur Suprême d'Althoum qui ne pu s'empêcher de frapper Hector Von Monein le président du Conseil de l'Alliance Souveraine des Archipels de West Blue. Il était navrant de voir le manque de confiance de certains monarques pour les soldats émérites qui les protégeaient, cela en comptant bien entendu les deux incroyables gardes du corps du binôme des plus puissants Dragons Célestes. Cléon tentait de répondre au Melfgau, mais le brouhaha ambiant couvrit sa voix.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi1710
Ogan IV Lulusia
Roi de Lulusia

-Je rejoins l'opinion de monseigneur de Goa pour ma part. Nous devrions suspendre la séance en attendant de connaître l'évolution de la situation et même la situation en elle même. Nous avons besoin de plus d'informations, déclara le souverain de Lulusia après avoir taper du poing sur la table dans la simple optique de capter l'attention du plus de personnes possibles.

Les divisions s'accentuèrent de nouveau face au dilemme de demeurer au Parlement des Rois ou de chercher à quitter les lieux. Certains monarques rejoignirent ouvertement Ogan et Mallory au point de défier verbalement l'impératrice des démons qui se préparait à déployer sa malédiction quand un bruit métallique retentit. C'est alors que les portes massives s'ouvrirent comme le désirer l'Empereur des Glaces Automnales. Néanmoins, ce n'était pas pour les laisser sortir. Une silhouette bien connue pénétra la pièce, envoyé par la très haute personnalité qui était absente de la réunion en ayant aucune raison officiel d'y participer.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 20t2
Naïna Anastasia "le Miracle"
Apôtre du Constantinisme

-Je viens vous informer que la situation est sous contrôle. La néo-marine tente de s'en prendre à la Terre Sainte. Des représailles qui seront sans nulle doute maîtrisé par les puissances rassemblés aujourd'hui dans cette contrée. Vous pouvez retourner vous assoir. Afin d'éviter les mouvements de foules et de vous exposer au moindre danger, il vaut mieux demeurer ensemble ici. Ayez foi dans le Gouvernement Mondial et le Gouvernement Mondial vous protégera. Croyez en vous et en nos hommes qui luttent pour notre drapeau, déclara la douce Naïna en souriant délicatement.

Un vent d'apaisement souffla sur les âmes et les tensions se dissipèrent petit à petit, comme par magie, encore plus efficacement que les charmes d'Hélène.

-Merci Dame Anastasia. Je vous invite à demeurer à nos côtés, fit Cléon tout en désignant l'une des fenêtres afin d'insinuer qu'elle n'aurait cependant pas parts aux débats même si elle tenterait certainement d'user de sa présence d'une manière où du nôtre.

Après tout, pour maintenir le calme, la combinaison d'Hélène et Naïna serait nécessaire dans ce contexte unique. Il reprit.

-Nous allons revoter à propos de l'OTOC et l'OTUMOC. Si de nouveaux arguments vous viennent ou que vous avez de nouvelles réactions ou questions à poser, vous pouvez vous prononcer et relancer le débat, sinon il n'y a qu'à espérer que certains auront changé d'avis pour rompre l'égalité. Cependant, si vous tenez réellement à ajournée la séance pour aujourd'hui, nous pouvons profiter de cet entracte...

Le Thermopolis claqua des doigts et les deux soldats gardes du corps de ses cousins tendirent alors chacun une clé à Cléon qui s'en empara et souleva alors le coffre qui était caché sous sa chaise depuis le début de la séance. Il le déposa devant lui et enfonça les clés dans les serrures.

-Je sais que vous étiez nombreux à attendre cette vente aux enchères. Nous allons profiter qu'il n'y a pas de pause repas ce midi pour s'en occuper. Le fruit du zip de Kokuwo Nala à l'origine de la dimension de Mars...

Ceux qui n'étaient pas au courant étaient assurément surpris, mais voilà qu'un enjeu tout nouveau de cette Rêverie émergé... Notamment chez certains dirigeants partisans de la néo-marine qui comptaient gagné ce fruit pour le compte de Chairoka.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 633974Pion4Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Moine_12
William Lancaster ex-"Akainu", Lahmar "le Moine Flamboyant"
Héritier de Centes, Fou Décima

L’ancien amiral capta la voix qui arrivait rapidement et arrêta son avancée tout en indiquant d’un signe de tête qu’il fallait continuer à avancer. Il espérait avoir plus de temps avant que la cavalerie n’arrive. Lahmar, ce moine guerrier du Nouveau Monde qui avait confronté Tenshi Taya à Bayangan et était l’un des plus puissants décimas à être ressortit en vie de la guerre final de la Cour, s’occupa alors de défendre les arrières de la troupe décima qui s’enfonça plus en avant dans la forêt de la zone interdite alors que Akainu plongea ses mains dans le sol… Ou plutôt il vint exploser ses mains, transformé en mercure, sur le sol pour créer un semblant de marre de la substance. Le fait qu’il était le logia d’un des rares métaux liquide à température ambiante pouvait se révéler un avantage comme un inconvénient en fonction des situations. Néanmoins, l’aspect toxique du mercure pouvait s’avérer dévastateur si bien employé. En tout cas, lorsque l’arène se forma et que le haki de l’observation se répandit, c’est un golem flasque, voire boueux, qui accueillit l’Archer en envoyant une pluie de gouttelettes de mercure en direction de la mouette.

-Ghetis Archer… commença la masse informe qui ne semblait tenir debout que par la viscosité de la matière la constituant. Un chasseur de prime devenu amiral de la Marine… C’est bien malheureux qu’aucun de vous n’arrive à comprendre que le Gouvernement Mondial actuel est dysfonctionnel. Vous ne pouvez plus le changer de l’intérieur… Le mal est trop profondément enraciné. Pour maintenir une cohésion mondiale, que fait le Gouvernement Mondial pendant que les peuples s’enfoncent dans les guerres, les révolutions, la piraterie et la criminalité ? Une religion, que les Cinq Etoiles ne peuvent contrôler, se crée. Les souverains cherchent à préserver leur pouvoir et leur nation au prix des autres. Les Dragons Célestes s’enferment dans une spirale politique destructrice. La Marine elle-même a perdue toute stabilité à cause d’intrigues qui lui échappe. Le temps que les puissants se rendent compte qu’ils ont condamné l’union mondial, il sera trop tard. La seule solution est de les renverser avant que cela ne soit irréparable pour forcer le monde à suivre une nouvelle voix. Rejoins-nous Ghetis Archer. Rejoins-nous pour construire cet avenir.

Il était sincère. Alors même qu’il était un gradé on ne peut plus sympathique, ne combattant jamais par plaisir mais par obligation, les quelques décisions qu’il avait prise à l’encontre du Gouvernement Mondial par le passé afin de suivre sa propre vision de la justice présageaient déjà de son futur espoir révolutionnaire d’un monde plus juste créé par Centes. Maintenant que le roi n’était plus, il fallait en ériger un autre pour guider ce monde où chacun aurait sa place peu importe les discriminations gouvernementales et les injustices d’un système nobiliaire dépassé, corrompu et contreproductif. Il se battait pour ses idéaux et l’idée de voir ses anciens camarades tomber au combat ne le réjouissait pas le moins du monde, le dégoutant même. Néanmoins, pour arriver à ses fins il fallait user de tous les moyens, surtout dans la situation critique actuel du mouvement décima. Restait à voir si l’ancien amiral parviendrait à convaincre celui qui avait hérité de son poste après l’intérimaire John Pacifique.

-Je ne souhaite blesser personne, mais si je n’ai pas le choix, je me battrais.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat72Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Scient20
Chrysès Lachéonide aka "Agamemnon Jr", Wilhelmine Einhorn "Barone Bestiale"
Nouvelle Tour Décima, Colonelle de la Division Scientifique

Par oubli ou par erreur ou encore éventuellement par bêtise, l’Archer avait retiré tous les végétaux de la zone sans en produire de faux via sa malédiction. De ce fait, il dévoila l’intégralité du terrain. Les différentes structures cachées au sein des bois, absolument invisible depuis un point de vue extérieur tel que le Château Pangea grâce à ce camouflage qui assurait une partie de la sécurité du site, étaient désormais pleinement visible. Grâce à cela, les décimas, qui n’avaient pas la moindre idée de la topographie des lieux étant donné qu’Akainu n’avait jamais eu l’occasion d’explorer les lieux les quelques fois il fut autoriser à pénétrer la zone interdite, purent repérer chaque bâtiment et essayer de deviner leur utilité. Cependant, Chrysès aperçu l’écoutille qu’ils cherchaient, l’accès vers le complexe souterrain. Le Lachéonide n’était pas un des leaders des poignées de survivants à la mort de Centes, toutes les cellules n’ayant pas encore été retrouvé par le nouveau corps principal de la Cour Décima. Il s’agissait d’une des figures de ce nouvel âge et, le Lancaster l’espérait, l’un des visages qui porterait le renouveau de leur idéologie. Celui qui était surnommé Agamemnon Jr, alors même qu’il était un homme-bête et non un zoan, se précipita ainsi vers l’écoutille, l’ouvrit en quatrième vitesse et sauta pour atteindre le couloir de l’intérieur du complexe souterrain où quelqu’un semblait l’attendre. Si les informations recueillis lors de leur interrogatoire leur avait permis de fixer leur objectif, il avait également permis à Chrysès de lister les adversaires qu’il pourrait rencontrer dans l’ensemble de la structure, que ce soit dans les bâtiments au-dessus ou ici-bas.

-Qui êtes-vous ? s’interrogea le colonelle de la Division Scientifique en charge de la protection des bâtiments de Marijoa depuis fort longtemps et qui ne quittait jamais la Terre Sainte.

N’attendant pas de réponse, celle que l’on surnommait la Barone Bestiale changea alors de forme. Des pics jaillirent de ses articulations, recouvrant son corps d’un florilège de corne tandis que sa peau devenait mauve et écailleuse. Le Lachéonide fit un pas en arrière mais sortit ses armes pour foncer sur son adversaire et la repousser plus loin dans le couloir afin d’ouvrir la voie à d’autres décimas. Celle qui s’avérait être l’une des plus fameuses utilisatrices de fruit artificiel B.E.A.S.T. ne l’entendait pas de cette oreille et vint lacérer la majorité du torse, déjà couvert de cicatrices, de l’homme-lion avant de tenter de lui arracher la joue. Chrysès répliqua alors avec son sabre pour dévier la trajectoire de l’assaut.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow54Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000bi11
Amirale Anna Mendez "Aokiji", Erzhei kxi zar Tohan
Amirale de la Marine, Monstre millénaire

Nathanael Winch fut à nouveau propulsé à travers le Quartier Militaire et retomba non loin du canal. C’est alors qu’Aokiji entra à son tour en action. Ayant contourné le Château Pangea sous forme liquide, c’est une vague colossale, un tsunami, qui se présenta face au nuage de sable. S’enfonçant dans les rues, l’amirale alla à la rencontre de la source de ce voile qui cachait assurément des choses en plus des nombreuses voix qui le parcourait. Le regard déterminé de celle qui avait été réduit à l’état servile de pion demeura fixé vers la voix immense qui entrait en conflit avec celle du chef de la Garde de Marijoa. Déployant sa vague tout autour de la créature, la Mendez tentait d’étouffer la production du sable si particulier contre lequel la matière liquide qu’elle générait essayait de lutter. La monstruosité millénaire se débattit et l’appendice gargantuesque s’éleva pour s’abattre sur Aokiji qui écarquilla les yeux de stupeur.

-Du haki...

La couleur sombre qui avait recouvert la créature vint faucher la masse de la logia qui, par expérience, réagit heureusement dans les temps pour éviter d’être propulser dans les airs comme une poupée. Transformant ses mains et ses pieds en geysers à haut pression, Anna s’éleva pour essayer de retomber sur le ver géant afin d’essayer d’utiliser le liquide pour trancher la chair de l’animal avec la puissance de projection. Malheureusement, la vague de sable qui lui vint en pleine figure fut nocive à ses intentions, la contraignant à se transformer intégralement. Elle le sentait… Plus elle y était exposée, plus elle le sentait. À l’instar du sel, ce sable était une des faiblesses naturelles de son propre fruit du démon. Si trop de cette matière venait se coller à son corps Aokiji aurait les plus grandes difficultés du monde à faire usage de sa malédiction. Pourquoi l’Archer était parti au nord et ne s’était pas plutôt occupé de cette chose pendant qu’elle se dirigeait vers la zone interdite. Pestant tout en réfléchissant tandis que Nathanael reprenait la suite en revenant au contact de son adversaire, l’amirale tourna la tête vers la plaque dans les airs quand bien même le sable l'empêchait de la voir.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Yuna_f10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow75
Jasmine, Dereto
Les ex-plus grands chasseurs de primes de Grandline

Les quelques tirs des canons de l’enceinte extérieur essuyés par la plaque de titane n’avaient pas perturbé la préparation de Jasmine. Heureusement qu’une Camille Elkens ou Elria Shiva n’avait pas été dressé pour les fauchés en plein vol. Se concentrant, l’ancienne chasseuse de prime abaissa ses mains. L’ensemble des losanges de ferrailles descendirent à grande vitesse vers la ville, prenant alors la forme d’une véritable pluie de flèches sur la partie de Marijoa la plus proche du Quartier-Militaire. Des Gardes de Marijoa ainsi que certains agents de Cipher Pol, dont deux agents du Cipher Pol 5 qui effectuaient leur ronde dans cette zone-là, virent leurs corps traversés de ces projectiles perçants. Certains purent se mettre à l’abri tandis que les losanges s’élevaient à nouveau pour retrouver leur position dans la voûte céleste. Sentant d’ailleurs une voix se rapprocher très rapidement, Jasmine projeta une quinzaine de ses morceaux de ferrailles en direction de celui qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion de reconnaître comme étant le Nowaki vu le flot d'informations à gérer et les flux des milliers de voix. Le directeur du Cipher Pol 5, qui n'avait donc rien fait pour se faire identifier par l'ancienne chasseuse de prime, devrait ainsi essuyer cette salve qui l’empêcherait d’évoluer tandis qu’une silhouette évoluait en direction du sud-ouest, un long bâton en granit marin entre les mains, en parallèle de l’ex vice-amiral mais en allant dans la direction opposée.

-Au cas où nous ne saurions pas assez de deux pour empêcher les éléments perturbateurs d’atteindre le Quartier Militaire, descend couvrir la zone un peu plus loin pour intercepter ceux qui seraient parvenu à se frayer un chemin par chance. Ne t’occupe pas de ceux qui affrontement le Maître du Désert, expliqua Jasmine en tournant son visage en direction de la voix d’Aokiji qu’elle percevait en dessous.

-Tu es sûr que ça va aller ?

-Oui. J’irai en direction de la Chambre Internationale de Commerce si jamais j’en ai l’occasion.


Normalement, la défense ne devait pas pouvoir établir quel était leur véritable cible avec l’ensemble des attaques simultanés, mais cela avait une autre utilité sous-jacente. En tout cas, il semblerait que Chairoka avait eu raison sur le fait que le Cipher Pol 0 devait cacher des dispositifs à Marijoa que même un amiral-en-chef ne pouvait pas connaître.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow21Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 141e5611
Alion Keternel "le maître des airs", Nishii Taya aka "Z"
Ex vice-amiral candidat à l'amirauté, 3e Garde du corps d'Octave

Une immense lame d’air vint scinder le sol, soulevant quantité de poussières et de gravats tandis que les armures des gardes de Marijoa se virent trancher en mille morceaux. Rengainant la Tornade Marine, cette lame d’exception valant un meitou des 21, le visage sérieux d’Alion Kéternel défiait les figures tremblantes qui avaient essayé de passer après le retrait des projectiles de Jasmine. Pilier de l'Escouade Anti-Décima il y a encore à peine une année, l'homme qui s'était établit comme le meilleur bretteur gouvernemental juste après son professeur Sorafuka avant de suivre Chairoka se tenait aux portes du Quartier Militaire, inébranlable, impassable. Avant son départ, il était assurément le candidat le plus parfait pour récupérer un poste à l’amirauté, ses talents d’escrime associé à sa capacité unique et redouté lui assurait cet avenir. Ce n’était pas pour rien qu’au fond de lui, la frustration n’avait cessé de grandir durant les derniers mois. Lui, le prodige, avait était contraint de cesser sa progression et voilà que cette nouvelle génération qui l’avait, injustement selon lui, dépassé en médiatisation prenait de l’avance. Si Ghetis Archer était la quintessence de ce problème, Alion jugeant que c’était lui qui aurait dû s’établir comme amiral à la place du Kurohebi, sa haine envers les Taito Nowaki, Caligula Spown ou autres Sakuga Keigo ne faisaient que grandir à chaque article de journal mentionnant le nom de ces officiers. Il aspirait à ce que Chairoka reprenne rapidement le pouvoir afin de rétablir l’équilibre et qu’il puisse enfin avoir la place qui lui était dû au sommet de la Marine. Son sang bouillonnait dans ses veines. Il était si proche… Et les derniers ennemis qui se dressaient entre lui et sa destinée ne pourraient passer la frontière qu’il venait traçait au sol.

-Je trancherai chaque personne qui passera cette ligne, révéla avec arrogance l’éminent bretteur.

C’est alors que l’une des personnes qui se détachait du lot tenta sa chance. Niishi Taya, l’une des gardes du corps d’Octave de Thermopolis qui avait reçu les instructions de la direction du Cipher Pol 0 de rallier le Quartier Militaire, prépara sa faux pour contrer la lame de son opposant. C’est alors que le doigt du Keternel repoussa le tsuba de son katana, amenant le métal à refléter les quelques rayons solaires qui peinaient à se frayer un chemin. D’un geste vif, ses doigts se refermèrent sur le manche de l’arme qu’il dégaina à une vélocité si grande que le mouvement ne fut pas perceptible. Alors que sa jambe venait de passer au-dessus de la ligne tracée par le sabre, Z cessa de comprendre ce qu’il se passait. Tout autour d’elle semblait s’accélérer… Alors que c’était plutôt l’inverse. Son corps avait été ralentit, stoppant sa progression temporelle sous le regard stupéfait des gardes de Marijoa alentours. Du plat de la lame, Alion envoya la demoiselle dans la façade d’un bâtiment alors qu’il venait de faire à nouveau usage de cette arcane ultime qu’il était le seul à maîtriser sur cette planète. Il était le premier maître du Tranche-Temps depuis au moins quatre siècles et comptait renforcer sa maîtrise de cet art monstrueux pour devenir le nouveau Sword Master. Les spectateurs de la scène tombèrent à la renverse, certains reculant même dans la poussière.

-COMMENT PEUT-ON PASSER DE PAREILS MONSTRES ?!

Le visage de Jasmine et Alion se conjuguèrent malgré la distance qui les séparaient. Ils étaient la barrière entre la majorité de Marijoa et le Quartier Militaire.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ognyan10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Sjjw
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants", Billy Green "le Stratège Invaincue"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0, Vice-Directrice du Cipher Pol 3

-Tout à fait, confirma la Green aux paroles de la Olsen, sa consœur rosicrucienne. Je pense que le sable sert justement ce tour de prestidigitation et n'a aucune visée précise pour les combats. La stratégie de Chairoka doit reposer entièrement sur un objectif et elle tient à ce que nous l'ignorons le plus longtemps possible. De plus, l'éparpillement des hauts membres de la Néo-Marine qui nous ait rapporté par Kádingirra, les escaméras et les appels tend à confirmer qu'il ne cherche pas à amener une confrontation rangée. Bien entendu, semé le chaos dans la ville est la meilleure option pour gêné l'organisation de la défense, mais je pense que si ce chaos était le seul but de la manœuvre les membres de la néo-marine passeraient d'un adversaire à l'autre ou viseraient les lieux que protègent les Thalassa plutôt qu'affronter les Thalassa en eux-mêmes. C'est bien étrange, mais Chairoka est l'une des meilleures tacticiennes qui soit alors il est évident qu'il va falloir réfléchir plus profondément et analyser chaque aspect de la bataille pour comprendre le sens de tout cela, pensait à voix haute la meilleure stratège des Cipher Pol.

-Il aurait été bien pratique que Kurohebi puisse nous dire quels ennemis se trouvent là-bas afin d'établir le schéma de la répartition, releva la Sargone qui essayait d'associer un nom à chaque voix et qui faisait le récapitulatif des positions de chacun dans son escargophone afin de mettre tout le monde au courant du déroulement des événements avant de donner des indications aux personnes les moins gradées dans un premier temps en comptant sur l'autonomie des plus expérimentés pour savoir se gérer.

-Oui découvrir leur objectif est une nécessité... Il faudrait donc déjà savoir pourquoi Malia, Ezra et Iliena s'embourbe dans des duels avec des Thalassa plutôt que d'essayer de semer davantage le chaos, répondit la Green à Lidy alors que la confrontation de Kali Nomade de Wang n'était pas connu en raison d'un habile mouvement de l'ancienne nébula qui brisa le den den du petit-fils de Yang.

C'est alors que Taito Nowaki s'adressa à Billy, rompant son flux de pensée pour la ramener à de réelles considérations stratégiques immédiates plutôt qu'aux prévisions pour la suite des événements. Cela se passa quelques instants avant que l'ancienne chasseuse de prime ne vise l'ancien vice-amiral.

-Directeur Nowaki. Faites attention, les utilisateurs de haki de l'observation peuvent toujours percevoir malgré la tempête. Ils ont également dû se protéger contre l'effet irritant de ce sable. En tout cas, nous pensons ici qu'il ne s'agit pas d'une diversion à part entière mais qu'elle sert à cacher des mouvements pouvant trahir leurs véritables intentions. Quant à cette plateforme que nos escaméras nous permettent de voir, il s'agit sans aucun doute de Jasmine. Si vous comptez rejoindre le Quartier Militaire, vous serez certainement intercepté. Si vous disposez d'un moyen d'atteindre Jasmine, vous pouvez tenter de la déstabiliser pour créer une ouverture. Nous avons déjà envoyé certaines personnes dans cette direction, notamment l'une des gardes du corps d'Octave de Thermopolis. D'autres son en route, mais Jasmine n'est pas une adversaire à prendre à la légère, comme beaucoup d'autres néo-marine ce qui impose de ne pas pouvoir déployer la majorité de nos meilleurs élément simplement pour la gérer elle. En tout cas, ils connaissent une partie des défenses, mais seule le Cipher Pol 0 a connaissance de l'intégralité des dispositifs. En tout cas, vous pouvez écouter Kádingirra qui vous informera en continue des positions d'ennemis, de leurs identités, des personnes avec qui ils se battent ect.

À vraie dire, la Sargone n'avait même jamais révélé à Billy l'existence du réseau de cristal ou même du bouton d'alarme. La stratège se demandait combien de surprises la vice-directrice du Cipher Pol 0 cachait-elle encore dans sa manche. C'est alors qu'une nouvelle personne pénétra dans le bureau. La maîtresse des lieux fronça les sourcils en apercevant les étranges cornes de cet individu qu'elle connaissait que trop bien depuis peu.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Agent_54
Pegasus Raftar aka "Truth"
Ex gestionnaire en second de la Suicide Squad

-Excusez-moi pour le retard. Heureusement la cavalerie est arrivé.

La Green tourna la tête vers l'Eclipse des Guerroyants, cherchant des réponses sur la raison de la présence de celui qu'elle connaissait encore comme étant le gestionnaire en second de la Suicide Squad d'Iralia.

-J'aurai préférer éviter qu'on en arriver à de tels extrêmes. Tuer les néo-marines ne me semble pas une excellente idée, tenta d'argumenter la Sargone.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000bi13

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow74Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Agent_61
Hamast Loyal, Bayley Roo
Anciens législateurs de l'A.O.I.
Primés à 313.000.000 et 366.000.000B

-C'est par ici ! lança le Roo, éminent membre de la Néo-Marine qui avait été conduit à Marijoa par un souverain allié du mouvement, tout en laissant tombé le corps inconscient d’un des deux gardes de Marijoa qui protégeait le rez-de-chaussée de ce bâtiment.

Bayley avait pu faire quelque repérage en se montrant discret afin de préparer la réalisation du plan. Maintenant que l'heure était aux combats, pour renverser la vapeur il leur fallait déclencher le dispositif. En faisant exploser les réserves de gaz alimentant les habitations de Marijoa, le chaos serait encore plus grand. Semer la zizanie, attaquer dans toutes les directions simultanément tout en se couvrant du nuage de sable pour rendre leurs positions complexes à repérer… Le plan de Chairoka était, comme toujours, on ne peut plus minutieux. Néanmoins, il fallait demeurer efficace.

-D’après les prévisions, nous devons l’activer d’ici deux minutes… déclara Hamast à haute voix. Dépêchons-nous.

Le binôme s’élança dans la salle à la décoration éblouissante. Au-dessus d’eux, les bureaux de différents bureaucrates travaillant pour les Dragons Célestes, notamment les fameux comptables des Gim, avaient déjà été vidé. La voie était libre vers cette cave qui était l’un des principaux points importants du système de tuyauterie de la Terre Sainte. Les deux hommes s’arrêtèrent un instant pour observer les ténèbres omniprésentes qui les attendaient de l’autre côté des arcades. Le Loyal plissa les yeux quand il vit quelques lueurs danser dans le noir.

-Qu’est-ce que…

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000bi12
???

Un monstre indescriptible, sortis tout droit d’un cauchemar, bondit avec une puissance hors-norme sur Bayley Roo. Ce dernier n’eut le temps que de faire un pas en arrière. Ni son kami-e, ni sa malédiction n’eurent le temps de faire effet. La gueule osseuse de referma sur le crâne de l’ancien gouvernemental, faisant exploser la cervelle en un instant. Les flammes sidérales, étoilées telle la voûte céleste, vinrent engloutir le reste du corps de l’humain dans un baiser glaciale mortel. Loyal lâcha un hurlement de terreur en voyant le cadavre de son ami, si joyeux et sociable, chuter sur le sol jusque là parfaitement propre qui reflétait le corps monstrueux et cosmique de l'absurdité mythologique. Les souvenirs de camaraderie remontaient à la surface sans qu'il ne parvienne à se contrôler. Le Roo, lui qui n’aimait pas se battre, qui rigolait à la moindre occasion et avait été un élément essentiel de l’A.O.I. de par sa connaissance des dossiers, n’était plus. Resserrant sa main sur la grenade Ka, Hamast laissa la rage l’envahir. Dans un hurlement, il tenta d’envoyer le projectile en direction de la Bête des Ténèbres. Soudain, une douleur effroyable s’empara de son membre supérieur suite à un mouvement si vif de l'abomination que le Loyal n'en perçu rien. L’avant-bras, tranché par les griffes acérées, tomba lourdement sur le sol tandis que la grenade, enfermé entre les doigts et dans la paume, se déclencha et envoya des éclats de granit marin dans le corps du néo-marine, qui ne comprenait pas ce qu'il se passait, pendant que la monstruosité apocalyptique faisait un bond en arrière pour échapper à cette déflagration. Tombant un genou à terre, résistant tant bien que mal à la souffrance de ses organes transpercés, l’ancien législateur de l’A.O.I. sortit une autre grenade avec sa dernière main. Relevant une ultime fois son regard vers la créature ignoble qui prenait soudainement une apparence de colosse éthérée aux yeux, véritables étoiles éclairant l'obscurité, uniquement perceptibles, il prononça ses derniers mots en comprenant qu'il n'avait aucune chance face à cet être qui le surclassait avec autant d'aisance que le regretté implacable amiral Shirokuma.

-Lailine… Je…

Sa déclaration envers sa fiancée qui demeurait dans les profondeurs du sixième étage d’Impel Down à cause de Taito Nowaki ne trouva jamais de fin. Malheureusement, une autre douleur vive émergea de ses poumons. Baissant le regard tout en lâchant la grenade Ka qu'il n'avait pas pu déclenché, il observa la lame glaciale qui sortait de son thorax. Tandis que l'image de Lailine Hart l'encourageant lui et Bayley durant leur séance d'entrainement avec John Pacifique emplissait son esprit, un doigt ganté s’enfonça dans son crâne, mettant fin à son existence quelques secondes avant qu'une jambe ne vienne le décapiter par précaution dans un mouvement d'une précision chirurgicale. Le cadavre bascula sur le côté et le sang s’étala en une imposante mare autour des deux cadavres. La bête, le zoan mythique, reprenant forme humaine, les dix silhouettes émergèrent de la pièce sombre, remontant progressivement le couloir au bout du quel l’éclatante lumière du jour était perceptible malgré le déluge de sable.

-L’ordre vient des Etoiles elles-mêmes Dame Sargone. J'espère que vous ne vous apitoierez pas davantage sur le sort de ces traîtres, déclarait au même moment Truth à la direction du Cipher Pol 0 tout en tournant ses pensées vers le groupe qui émergeait des ombres. Ils se croyaient à l'abri ? Ils se trompaient.

Dix. Ils étaient dix. Pour un objectif. Pour une tâche. Pour une réalité que nombreux étaient ceux qui voulaient l'oublier et l'enterrer. Ils étaient la solution, la réponse trouvé par Lars et Iralia et imposé au premier jour de la Rêverie aux rois. Alors qu’ils se dressaient au sommet des marches, silhouettes macabres déterminées et alignées face au théâtre des enjeux actuels en observant le champ de bataille ravagé par les premiers affrontements, la voix du Raftar, restauré dans ses fonctions de vice-directeur, résonna à travers tout le réseau établi par l’escargophone de cristal, révélant au monde entier que la Mort incarné était de retour, plus forte qu'elle ne l'avait jamais été.

-PAR LA VOLONTÉ DU PARLEMENT DES ROIS, À TOUT LES AGENTS DU CIPHER POL 9 : PERMISSION DE TUER.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c910Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c711Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c510Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c310Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c110Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c210Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c410Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c810Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c610Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0c1010
Elite du Cipher Pol 9
"Les Dix Doigts de la Faucheuse"



Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails

Liste des PNJs:


->Liam, Fizz : Vos réactions influent sur la vision d'autres souverains à votre égard (que ce soit en négatif ou positif) puis Naïna débarque et parvient à ramener le calme comme par magie. Cléon propose de reprendre la séance ou de lancer les enchères autour d'un fruit bien célèbre.

->Ghetis : Akainu essaye de discuter.

-> Taito : Jasmine ne te reconnait pas encore et, te sentant approché rapidement, t'envois une quinzaine de projectiles métalliques vers toi tandis qu'une personne de la néo-marine se dirige vers le sud-ouest (penser à regarder la rose des vents sur les plans) en parallèle de ton avancée mais en allant dans le sens opposée.

->Lidy : Billy te partage ses réflexions et tu assiste à l'arrivée de Truth.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3224
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue381/1000Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (381/1000)
Berrys: 899.999.999.998 B
Amiral Kurohebi
Mer 17 Nov - 18:53

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500


Que ressentait-il ? Que devait-il ressentir en arrivant en pareil lieu ?

Aucune émotion n’émanait réellement de l’Archer. Il était en réflexion, il ne savait pas exactement comment faire pour gérer un lieu comme ce dernier,  il ne le connaissait point et ne pouvait guère imaginer comment le défendre au mieux. Il dénombrait environ 64 voix et comptait à vue d’œil une quinzaine de personnes dans le camp ennemi.

C’est ainsi que l’Archer lâcha un léger soupire en voyant se golem flasque venir à lui. En vérité, affronter Akainu représentait pour lui un rêve, une envie de nouveautés. Il ressentait la pression du combat naître en lui, puis repensait de suite à Yoko Ceresa, dont le combat lui laissa un goût amère. Un combat trop long était risqué pour les personnes moins fortes, qu’il ne pourrait pas défendre.

De plus, il songeait au combat contre Hadès et voyait cela comme la véritable quintessence du combat. Akainu avait-il le niveau d’un empereur ? La puissance nécessaire pour faire trembler les jambes du Vairon, la force qui dirait au brun qu’il devait faire demi-tour ? Cette pression qu’insuffla en lui Hadès par sa simple présence.

Ghetis Archer… Ancien chasseur de primes surnommé Masque Vairon.
Ghetis Archer… Actuel Amiral et successeur de John Pacifique, lui-même successeur de William Lancaster, l’ancien Akainu.

Lorsqu’il commença à palabrer, le brun cru reconnaître Makui qui lui proposait de rejoindre l’Ordre Décima, proposition faite à Noctis des mois auparavant. Pourquoi cette organisation voulait tant des Archer ? Parce que cette lignée était vouée à la destruction sans doute.

- D’accord, c’est une généreuse offre. Il faut cependant que je rassure ma direction.

Après tout il ne cherchait pas spécialement à réformer les choses, mais plutôt concilier la Néo-Marine et la Marine actuelle.

- William Lancaster se trouve en face de moi. Ai-je l'autorisation de me concentrer sur lui et laisser la défense de la Zone Interdite à d'autres forces alliés ou dois-je continuer la protection de l'ensemble ? Dit l’Archer en activant son oreillette pour Kadingirra…

- Pouvez-vous déterminer le nombre d'assaillants ? Lui répondrait Kadingirra.

- Une bonne quinzaine.

- Akainu peut devenir une distraction volontaire. Protégez au mieux le laboratoire souterrain. Il faut éviter qu'ils n'atteignent les derniers sous-sols. Quitte à ce que vous ne faite que temporiser par moment pour freiner la progression, la priorité est de les empêcher de mettre la main sur ce qu'il y a au fond de ce laboratoire.[/color]

- Je comptabilise 64 voix au total. Vous pouvez sans doute calculer le nombre d'ennemis probables ainsi. Les scientifiques disposent-ils tous d'un moyen de communication? Si oui j'aimerais leur communiquer la façon de contrôler mes doubles.

-A ma connaissance, ils n'en disposent pas tous, d'autant plus que les sous-sols les plus profonds ne captent pas les appels extérieurs. Ils doivent cependant être au courant de la situation car les informations doivent logiquement transiter à l'intérieur par un système dont je n'ai nullement connaissance. Quant au nombre, je crois qu'il y a une cinquantaine de scientifiques qui ont accès à cette zone, mais le rapport des présences qu'ils ont communiqués à Alexandrin indique qu'ils sont 31 aujourd'hui...

-Transmettez au plus grand nombre que mes doubles attaqueront les ennemis qu'on leur pointe du doigt en disant "Ennemi du Gouvernement". Ils arrêteront d'attaquer si la cible dit " Ami du Gouvernement".

Néanmoins, Ghetis n’eut aucune réponse, ce à quoi il soupira. Alors il toqua trois fois sur son armure qui reprit sa forme d’origine.

- Merci du temps accordé, j’avais besoin de discuter pour trouver comment vous éliminer, vous les Décimas. Oui, Ghetis simplement chercher à gagner du temps.

Logeant sa main dans sa sacoche, il viendrait s’armer d’un poing américain tout en faisant disparaître son arène. Pour finalement la faire apparaître peu de temps après…

*Murs du Divin.*

Le monde vint alors se fermer autour de chaque binôme d’individus, les enfermant tous par groupe de deux dans des cubes de diamants de superficie variable selon l’espace pour les séparer. Le plafond était également bouché de la même sorte tout comme le sol. Les gradins autour également.

Dans trois des cubes, situés dans la base aléatoirement, un double de Ghetis était apparu. Il aurait pour première condition de riposter si on cherchait à l’attaquer, mais sans tuer.

La deuxième condition était d’obéir à ceux qui lui dirait « Ami du Gouvernement », sans tuer.

La troisième condition était, que si on leur demandait de s’enfuir du cube de diamant alors ils frapperaient un point spécifique qui ne résistait pas à leur force.

- Akainu, aimais-tu les coquillages dans ton enfance ? La main de l’Archer allant chercher un Aroma-dial qu’il activant libérant d’une traite une bonne quantité de gaz dans la pièce.

*Daibutsu Sekken : ….*

Alors le haki de l’Archer se centra dans la pièce où il était avec Akainu, concentrant sa voix en un point si petit qu’elle en deviendrait atroce pour n’importe quel utilisateur de l’observation provoquant un choc mental sans faille. Mais d’un coup la voix vint à redescendre…. Pour remonter d’un coup ! Frappant à nouveau l’esprit du logia !

Reiboku, l’Arbre Sacré !*

Et c’est à cet instant que la tête du vairon se couvrirait de haki, tout comme sa chevelure, son oreillette et ses mains. Finalement, grâce à son armure, la sacoche serait également protégée par du haki, tout comme son contenu.

Devenant le Serpent Noir, ce fut sans prévenir qu’il actionna le bouton de son gunbai qui s’embrassa d’une traite, provoquant un immense souffle de flammes dans toute la pièce ! Ghetis le savait, le feu ne pouvait que frapper le vrai corps d’Akainu.

La technique de l’Arbre Sacré venait surtout bloquer la réflexion et les actions du Lancaster afin de mieux placer cette explosion de flammes sans précédent.

En se confinant ainsi il savait que les flammes pourraient ainsi perdurer dans la pièce tout en fermant toute possibilité de fuite à Akainu.

Il espérait avoir maximisé les dégâts sur son vrai corps, lui laissant au moins d’horribles blessures.

- Ici Kurohebi, pouvez-vous me mettre en contact avec Isaac Turing. Sinon il devrait composer le numéro de son meilleur contact dans la Division Scientifique.

Les Décimas ne représentaient rien pour lui et ils n’avaient jamais représenté quoi que ce soit d’autre qu’une menace à éradiquer. Quand bien même Akainu avait raison, quand bien même la cohésion mondiale était mauvaise, le constantinisme incontrôlable, la marine instable ou les dragons célestes détestables…. Jamais, jamais Ghetis Archer n’accepterait de s’ériger en criminel.

La stabilité du ciel était assurée par son statut militaire et il le savait. Il avait été chasseur de primes et refusa d’embrasser la criminalité, alors il n’y toucherait pas alors qu’il était désormais amiral.

Il avait honoré sa part du contrat envers la Néo-Marine en jouant la joute politique au maximum. Guerroyer envers et contre tout de façon physique ne l’intéressait guère et en vérité, rencontrer cet homme l’arrangeait, il n’aurait pas à affronter ses anciens collègues.

Chaque mur était d’une résistance bien supérieure au titane, tout comme chaque pantin, les rendant ainsi quasiment invulnérable à des ennemis inférieurs à l’Archer. Néanmoins l’un des coins de chaque plafond était de résistance moindre, puisqu’il pouvait être détruit par les pantins, de façon à laisser passer un humain par le haut.




La Couronne
Awful


Résumé:

Inventaire:
[/color]

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue58/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue542/1250Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (542/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Sam 20 Nov - 17:04

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [4]


L’objectif de Chairoka était encore inconnu. La liste dans l’esprit de Lidy n’aurait de cesse de s’allonger si elle émettait toutes les hypothèses possibles et imaginables, mais s’agissait-il de ce fruit au bout du compte ? Elle n’avait pas réellement peur de ce qui pouvait lui arriver, il était sous bonne surveillance, cependant… L’ancienne Louve Brune était sinon une redoutable stratège, une maîtresse du mental convaincue. Visiblement, ses différentes casquettes en faisaient d’elle une ennemie redoutable… L’objectif n’était pas de diminuer les troupes de Marijoa : l’effectif était trop maigre pour cela, et pour l’instant les sacrifices risquaient surtout de se multiplier côté néo-marine. Il s’agissait cependant de sacrifices calculés, connaissant la personne qui était à la tête de cette attaque… Un objectif calculé…

- Ce n’est pas une attaque rangée, ça ne vise pas à détruire, ça vise donc à s’emparer de quelque chose, évidemment. Un humain ? Un objet ? L’enjeu est très grand, ils doivent donc viser quelque chose de tout aussi grand. Quelque chose qui leur permettrait dans le temps d’assurer leur suprématie.

Lidy voyait plusieurs possibilités : un kidnapping d’une personne capable de collaborer avec eux. Un Cinq Etoiles ? Non, Silver Hunter aurait bougé depuis dans leur sens… Mais il y avait aussi des technologies qui pouvaient être déployées… Non, il fallait que ce soit quelque dont elle ait elle-même connaissance.

Quoiqu’il en soit, il était temps de contre-attaquer. Lidy pouvait laisser la réflexion à Green, pour passer à l’action. Leurs ennemis se trouvaient dans une situation pour l’instant paisible. La Olsen s’apprêta à changer d’endroit quand elle aperçut une personne qui la fit se figer. En un instant, son esprit détermina s’il s’agissait d’un allié ou d’un ennemi, avant même qu’il n’ait pu parler.

- C’est assurément une idée contestable…

Tuer menait à déclencher des comportements imprévisibles chez ceux qui avaient un affect particulier avec les victimes… Lidy n’eut pas le temps de poursuivre que la mort de deux personnes lui fit revoir cette considération. Le Cipher Pol 9 était de retour, c’était l’une des grandes révolutions de cette Rêverie. La Olsen était déjà au courant, mais elle n’avait pas réellement eu le désir de s’attarder sur ce secret de polichinelles.

- Soit… Nous allons commencer la contre-attaque à partir des systèmes de sécurité.

La Olsen se brancha sur le système d’escargophones après avoir observé les combats en cours. Les ennemis les plus gênants étaient Lida Asya, Aston Finley, Jasmine et Alion Keternel. Si individuellement ils n’étaient pas une ultime menace, ils allaient chacun mobiliser un grand nombre d’hommes. La Olsen grogna un instant, mais dut prendre des décisions rapides, soit en s’adressant directement aux personnes, soit en passant par Billy :

- Vice-Amirale Helmaroc, Vice-Amiral Cho, Alion Keternel et Jasmine se trouvent entre le Quartier Militaire et Marijoa, dirigez-vous là-bas pour vous en occuper. Nous ne devons pas laisser nos ennemis nous diviser.

La jeune femme continua à observer et se décida à activer les commandes secrète du centre de commandement, les défenses ultimes de Marijoa, les remparts imprenables… Le système était complexe, car il permettait d’interagir avec les sols mêmes de la Cité Céleste, et de déployer des systèmes de défenses qui pourraient à eux seuls permettre de renverser la situation dans certains combats. Il fallait se débarrasser du vers pour regagner de la visibilité… Surtout que Lidy ne savait pas ce qui se trouvait à l’intérieur d’une créature aussi gigantesque. Une armée pouvait très bien s’y cacher, comme elle avait déjà eu le cas avec des Zoans capables de prendre des formes minuscules et pouvant masquer leur voix derrière celle d’une autre créature.

- Alexandrin, nous allons devoir activer les systèmes de défenses, aidez-moi à gérer les protocoles de sécurité. Gardez toujours à l’œil mes actions, nous devons agir de concert et si je vous parais étrange, empêchez-moi d’agir.

« Si Lida Asya s’approche, le risque est qu’ils doivent m’éliminer rapidement. » se dit la Olsen en vérifiant que chacun avait encore toute sa tête autour d’elle.

- Nous devons cloisonner la tempête de sable. Nous allons la diriger en soulevant des murs, et en ralentissant sa course, à moins que vous ayez une meilleure idée, Alexandrin. Nous devons donner une fenêtre à Aokiji pour qu’elle puisse interrompre cette créature, son fruit n’est cependant pas fait sur-mesure pour combattre une telle créature… La solution la plus efficace serait d’envoyer une bombe dans un de ses orifices, et de la tuer de l’intérieur : un poison pourrait fonctionner, ou un puissant acide. Nous avons besoin que la Section Scientifique nous fournisse rapidement, y compris s’ils ont des technologies capables de nous aider à encaisser.

Elle s’arrêta et si possible activerait les murs près du combat de Kali Nomade pour lui barrer la voie vers la Section Scientifique. Les mitraillettes viendraient alors la menacer dans son avancée, et tireraient au besoin dans sa direction. Elle était amenée à devoir perdre quelques précieuses secondes, mais Lidy fit part à Truth de son inquiétude :

- Kali Nomade est trop puissante pour être gérée par Wang Thalassa seul. Si vos hommes peuvent l’aider, nous devrions pouvoir protéger les scientifiques qui sont encore sur place.

Cette simple constatation devrait l’amener à agir. La Helmaroc et le Matochika devraient pouvoir engager leur combat rapidement. Lidy dresserait les murs pour contenir les combats de Illiena et Ning Thalassa, et lui venir en aide, visant Iliena au moment opportun, s’assurant que Ning ne soit pas dans la ligne de mire et prévenant la combattante alliée si c’était possible. Elle ne pouvait pas agir sur tous les fronts en même temps, mais elle aurait peut-être besoin des technologies de Ning, maintenant que Ghetis Archer était amené à monopoliser la Section Scientifique.

Au besoin, Lidy utiliserait aussi les murs pour interrompre les actions de Jasmine, si elle pouvait avoir une visibilité sur sa situation, et réduire les morts de leurs alliés.

©City pub


Spoiler:
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue42/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue145/500Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (145/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mar 23 Nov - 15:05
La réunion ne serait pas calme, s’était sûr, cependant, que des ennemis aussi implacables apparaissent… S’était une vraie surprise ! Désormais, il fallait comprendre la situation et choisir son camp. Si l’attaque de la néo-marine signifiait la reprise de pouvoir, alors cela signifiait devoir trouver la meilleure place pour exploser et reprendre mon rôle de marine. Le double jeu avait assez duré… Pourtant, une part de moi me faisait dire que ce n’était pas aujourd’hui… Alors il me fallait trouver la meilleure place pour agir comme un directeur, mais faire le moins de dégâts possibles à nos « ennemis » qui n’en sont pas. Sans doute qu’entrer en contact avec Chairoka serait le mieux, mais difficile de la trouver. En général, c’est elle qui vous trouve.

Demandant donc l’avis de la stratège par excellence, cette dernière me donna un avis construit et assez complet. Ainsi donc il s’agissait sans doute de Jasmine ? Ex-Amirale temporaire, cette dernière avait des capacités quelque peu monstrueuses et encore, je ne suis pas au courant de la totalité de ses moyens, encore moins de la réelle efficacité de son duo avec son acolyte favoris… Autant le dire, m’en prendre à elle serait tenter d’attraper un gros poisson. Peut-être même un peu trop gros pour moi. Cependant, avec des alliés, peut-être que j’avais mes chances ? Il fallait que j’entre en contact avec avant que les renforts n’arrivent !

« Bien reçu ! Une ouverture ? … Je pense avoir ma petite idée sur comment faire ! »

Dire ceci me permettrait de laisser croire que j’avais un plan et donc les possibilités étaient nombreuses ! Me dirigeant donc vers la tempête, en allant vite vers cette personne, voilà qu’une salve menaçante se fit sentir. Fronçant les sourcils, c’est une main que je tendais vers cette menace pour alors attendre le moment opportun pour activer mon haki de l’armement. Essayant de l’utiliser avec parcimonie, je créais le plus tard possible un bouclier de haki de sorte à encaisser les projectiles qui me menaçaient réellement. Il m’était difficile dans le feu de l’action de comprendre que ces mêmes projectiles iraient blesser d’autres comparses, mais contrer une telle offensive relevait du miracle.

« Elle n’y va pas de main morte… »

Malheureusement, alors que je cherchais à me concentrer, voilà qu’une voix me fit tilter. Une seule voix vraisemblablement qui essayait de se sauver en parallèle. Repensant aux dires de la Vice-Directrice, je vins à me remémorer ses paroles précises. Cette plateforme est tout sauf un bluff, mais cette tempête de sable est idéale pour cacher des déplacements ? Cette voix seule sonnait exactement comme un mouvement caché au cœur du chaos, autant miser sur celle-ci. De toute manière, que ce soit Jasmine ou n’importe qui d’autre, la néo-marine est de base une « alliée », alors… Il me suffisait juste d’entrer en contact avec. Décidant de prendre en chasse cette voix, je vins à cependant laisser un souvenir à Jasmine, ou plutôt sa plateforme. Tirant trois balles dites « mine » sur une partie de la plateforme, par la suite je tirais non loin des zones visées une balle dite de repérage. Si tout ça touchait, alors les renforts auraient une carte à jouer et j’en informais immédiatement la stratégie pour que l’information soit transmise.

« Ici le Directeur Nowaki. Je vais prendre en chasse une personne qui semble vouloir profiter de l’assaut. J’ai disposé trois balles mines sur la plateforme de Jasmine, sur le côté en bas à droite, les zones où se trouve une mine a été marquée par un repérage, il suffit d’un choc pour que les balles explosent ! »

Laissant mes supérieurs avec cette information, je me précipitais donc vers cette personne et s’il m’était possible de le rattraper, c’est sans aucune ménagement – pour rester dans le personnage – que je tenterais de le mordre soudainement à l’épaule pour le blesser, mais surtout stopper sa course. Les dents renforcées au haki, la morsure serait impitoyable, toujours par souci du détail. Cependant, je resterais au stade de morsure et non simplement arracher cette partie à la victime.

« C’est terminé pour toi ! Arrête-toi immédiatement. »

Qui était l’heureux élu ?

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Fizz
Grand Explorateur
Fizz
Messages : 83
Race : Furet

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue24/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue69/80Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (69/80)
Berrys: 443.090.000 B
Lun 29 Nov - 17:38
Aux portes du rêve, au tréfonds du cauchemar
Event – Automne 1507





Je salue solennellement la très sainte femme qui apparaît entre les larges battants, et dont la présence réconfortante parvient presque à ramener la sérénité dans la pièce. Malgré le caractère exceptionnel de l’évènement et le statut imposant des nombreuses figures illustres auxquelles je fais face, jamais n’aurais-je pensé en venant à Mariejoie obtenir l’insigne honneur de rencontrer une Apôtre. Fébrile, je me redresse dans mon siège, le dos raide et les mains sur les genoux, tentant vainement de paraître plus digne que je ne le suis devant l’une des personnes les plus sacrées qui soient. Je redirige tant bien que mal mon attention sur l’homme pourtant quasi-divin qui préside la séance, sans pour autant parvenir à cesser d’envoyer vers cette femme unique des œillades fréquentes et maladroites.

Pourtant, malgré une certaine forme d’apaisement qui s’est abattue sur mon esprit comme tombe un voile, la tension qui me parcourt reste palpable.  Si je ne crains plus réellement pour nos vies, convaincu par les douces paroles du Miracle, je ne peux m’empêcher de voir et revoir encore le faciès grotesque et monstrueux du démon apparaissant dans mon palais, prêt à le détruire. La Néo-Marine. Que ces traîtres viennent-ils donc chercher en plein coeur de la Terre Sainte? Asya Lida, après sa désertion, a-t-elle donc choisi de passer pour de bon du côté de l’ombre ? Vient-elle assouvir sa vengeance ?

Je ferme les yeux. Cela n’a pas d’importance, me répète-je mentalement. Cela n’a pas d’importance. Les protecteurs sont là, veillent sur nous. J’inspire. Avant la tombée du jour, Chairoka ne sera plus une menace. Cela n’a donc pas d’importance.

J’ouvre à nouveau les paupières et remets en place ma couronne. Je pose alors les yeux sur cet objet dont le Dragon Céleste se saisit, les motifs étranges dont il est couvert s’entremêlant en une danse envoûtante. Je saisis immédiatement ce dont il s’agit. Après tout, j’en ai déjà vu un : le tien, lorsque Père l’avait fièrement exposé sous une cloche de cristal dans le salon des invités, faisant un très faste – et très bref – étalage de la richesse et de la puissance dont jouissait notre maison.

En revanche, il me faut plusieurs longues secondes pour réellement saisir ce dont il s’agit. J’ai honnêtement peine à le croire, et ma mâchoire tombe sans que je ne puisse l’en empêcher. Ce fruit. Ce fruit maudit. Celui qui a permis au tyran Centes Decima de s’établir de longues années durant comme une menace constante, omniprésente, insaisissable. Je n’en revient pas. N’importe quel royaume en possession d’un tel trésor pourrait tout faire basculer. S’établir comme une puissance militaire, stratégique et commerciale de premier plan. Renverser brusquement et durablement l’équilibre précaire établi entre les nations. Mes doigts se serrent, agrippant le bord de la table. Je me surprends moi-même à m’imaginer, un instant, en possession d’un tel artefact. Je me vois lever les yeux sur un empire s’étendant par-delà l’horizon. Je vois un océan entier, fièrement uni sous le drapeau à la marguerite. Un océan où le malheur a été éradiqué, où nul ne s’oppose au bien-être de chacun, sous la supervision bienveillante d’un royaume aussi riche et digne que sage et ancien… Je lâche la table pour passer une main sur mon visage, me ressaisissant.
Saint Cléon. Veuillez bien Nous pardonner ce questionnement...

J’inspire quelques instants, mon regard fixe à destination du maître des lieux brièvement interrompu par un coup d’oeil furtif et involontaire envers l’Apôtre qui se dresse plus loin. Je réprime un tic nerveux dans ma jambe droite, la figeant fermement.

Loin de Nous l’idée de remettre en cause Votre très éclairée décision, cependant Nous ne pouvons nous empêcher de Nous interroger… Pourquoi  le Gouvernement souhaite-t-il se séparer d’un tel objet ? Pourquoi vendre un tel pouvoir à une unique nation, quand tous pourraient profiter de ses atouts ? Ces capacités ne seraient-elles pas plus pleinement mises à profit entre les mains de l’Amirauté ?





Fizz
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2963

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue0/0Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 29 Nov - 19:23




Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ognyan10

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat34Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Sjjw
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants", Billy Green "le Stratège Invaincue"
Vice-Directrice du Cipher Pol 0, Vice-Directrice du Cipher Pol 3

-Quelque chose de grand et qui permettrait d’assurer leur suprématie… Le problème est qu’il existe de nombreuses choses et personnes importantes dans Marijoa. La centralisation du pouvoir devient ici un défaut majeur au final… répliqua la Green aux paroles de la Olsen avant de poursuivre. M’est avis que la zone visé se trouva aux alentours du Quartier Militaire ou dans celui-ci. Ils cachent leur déplacements grâce au sable. Cela pourrait permettre de cacher leurs mouvements. Certes Aston a pu y apparaître car la direction de l’A.O.I. se trouvaient là, mais il aurait certainement pu apparaître n’importe où à Marijoa... Au niveau de stratégie de Chairoka, cela pourrait être un leurre volontaire pour désigner une cible et en attaquer une autre de manière bien moins magistrale et discrètement. Reste donc à dresser la liste des points d’intérêts proche du Quartier Militaire, le Château Pangea lui-même pouvant en être un majeur ce qui implique malheureusement une foultitude de cible, ou à l’inverse ceux qui sont à l’opposée et qui seraient bien moins défendu en cas d’attaque du reste de la capitale mondiale.

L’analyse de la stratège se resserrait davantage au fil des minutes et les interactions diverses de la vice-directrice du Cipher Pol 0 avec un quantité ahurissante de soldats et gradés divers et variés, allant de l’amiral Archer au responsable d’une unité de cinq gardes de Marijoa, lui donnait des bribes d’informations supplémentaires. Lidy poursuivit, continuant de mener les rennes de la gestion des mécanismes de défense étant donné que la Sargone était bien trop occupé entre l'analyse des voix dans tout Marijoa et les communications perpétuels pour organiser et coordonner le plus de mouvements possibles. Cela passa donc par un appel aux vice-amiraux encore présent dans la Terre Sainte. Dépositaire d'une partie du pouvoir offert par l'Etat d'Urgence, elle pu s'adresser à eux en personne. La réaction du cornu hybride homme-reptile ne se fit pas attendre.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Agent_54Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Agent_39
Pegasus Raftar aka "Truth", Alexandrin La Vauguyon "l'Expert"
Vice-directeur du CP9, Agent d'élite du CP1

-Deux vice-amiraux font-il vraiment le poids face à deux anciens officiers ayant le niveau d'amiraux suppléants ? releva Truth en considérant l'ancienne place éphémère de Jasmine dans l'amirauté intérimaire ainsi que le fait que le Keternel devait avoir progresser et rattraper son écart avec Sorafuka avec tout le temps libre qu'il avait eu sans ses responsabilités de vice-amiral.

Il porta alors son escargophone à ses lèvres.

-Aston est déjà occupé pour l'instant. En attendant, occupe-toi d'Alion Ketenerl, lança le cornu à son As en souriant malicieusement. Les autres, rejoignez le Quartier-Général de la Division Scientifique et éliminer tout les néo-marines que vous trouverez sur le chemin.

Alexandrin facilita le plus possible le travail de la directrice du Cipher Pol 6, n'hésitant pas à lui indiquer de ralentir par moment pour laisser le temps au système de prendre en compte les instructions qu'elle implémentait. La Vauguyon n'était certes pas indispensable si l'on se fondait sur les capacités de combat ou défensive de la ville sainte, mais sa maîtrise des questions de matériel et de gestion de celui-ci faisait gagné un temps précieux à tout le monde dans ce bâtiment. Sachant que chaque seconde était précieuse dans un raid qui se voulait certainement éclair, c'était on ne plus essentielle. Si les murs ne parvinrent qu'à ralentir légèrement Kali Nomade, qui traversa ces derniers sans réelle difficulté en dépit de leur large épaisseur, cela offrit malgré tout plus de temps à Wang pour se préparer à l'assaut de cette dernière lorsqu'il comprit l'inéluctable affrontement qui l'attendait.

-C'est une bonne idée mais le sable risque d'éroder et enrayer les engrenages. Il faut indiquer à Aokiji de protéger ces systèmes grâce à son liquide lorsqu'ils seront en action, répondit celui qui mériterait d'être un jour vice-directeur du Cipher Pol 1 à la sollicitation de Lidy.

De l'autre côté, la stratégie de Lidy pour contenir la tempête ne se révéla guère payante dans l'immédiat, néanmoins les nouvelles quantités produite ne pourraient pas permettre d'étendre davantage la zone pour l'instant. Le pire était que les membres de la Néo-Marine ne pouvait pas se rendre compte de cela pour l'heure étant donné que leur propre vue était obstrué par cette tempête. A vrai dire, la direction du Cipher Pol 0 avait une meilleure vision d'ensemble de ce qui passait dans la tempête que la néo-marine grâce au haki de l'observation avancé de l'assistante de Nathanael Winch.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Alfons10
Carl Benz "Science Boy"
Scientifique-en-chef

Grand ami et disciple de Vegafunk, Carl, qui était en charge de la direction de la Division Scientifique là où le meilleur de leurs scientifiques préférait disposer de plus de libertés pour expérimenté, entendit la prise de contact de Lidy et ne tarda pas à y répondre.

-Je vais faire préparer de quoi aider contre cette menace. Par chance, grâce aux donnés récupérés sur lui lors des diverses missions du capitaine Winch de la Garde de Marijoa, nous avons déjà pu faire quelques observations sur cette chose. Comptez sur moi, répondit le savant au savoir technologique exceptionnel reconnu par ses pairs.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 002_317

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 501888AstonFinleyAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] B4bee110
Aston Finley "la Copie", Judas Varham "le Gardévêque"
Ex directeur de l'A.O.I., Garde du corps de Constantin

Il ne fallut qu’un instant au garde du corps du plus haut membre du Constantinisme pour jaillir hors de la demeure céleste et se placé sur la trajectoire de l’homme qui arrivait tel une fusée. La cible du Finley était donc Constantin lui-même ? C’est que le Gardévêque avait pensé dès qu’il avait appris la tournure des événements en réalité. Aston s’arrêta devant le portail des Dragons Célestes, tournant la tête pour observer les agents du Cipher Pol 0 combiné à nouveaux leurs techniques pour atteindre l’ancien directeur de l’A.O.I.. La chaîne de Judas se déploya et le Finley l’esquiva au dernier instant. Aston ne connaissait absolument pas ce combattant et ne pu que se reposer sur son fluide perceptif pour essayer de gérer la situation problématique qui commençait à se dessiner. À mesure que le Vahram se rapprochait, la Copie ne pouvait que constater le niveau de cet adversaire qui n’était pas à prendre à la légère. Comme la majorité, il aurait pu le gérer en un contre un, mais au centre de cette masse d’adversaire ses options étaient limitées. Les shigans à distances qu’il fut contraint d’esquiver lui rappelèrent quand ils créèrent l’ouverture nécessaire pour que la chaîne du garde du corps vienne toucher le corps de l’ancien directeur de l’A.O.I. en plein mouvement. Ce dernier pesta tandis qu’il sentit son âme changée. Alors qu’il allait générer de nouvelles sphères de mercure, Aston se rendit compte que sa malédiction ne marchait plus. Baissant le regard, il comprit que l’une des parties, certainement l'extrémité, de la chaîne du Gardévêque était en Granit Marin.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat59Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000053
Ekkert Malko aka "Brutasse", Isser Harel aka "Serpent"
As du Cipher Pol 0, Agent d'élite du CP0

Les deux éminents représentant de l'influente agence en charge de la protection des Tenryubitos ne se firent pas prier et s'engagèrent dans l'ouverture créer pour fondre sur le Finley, dévorant la distance en des sorus maitrisés. Le bras d’Ekkert se démultiplia et chaque main joignit les doigts. Y appliquant le shigan, c’est autant de lance perforatrice qui menaçaient le numéro 2 de la Néo-Marine tandis que le Serpent engagea ses jambes afin de générer deux rankyaku visant la partie joignant le torse et les bras sur la partie face du corps dans l’optique de séparer les épaules du reste du corps. Le mouvement de chaîne de Judas empêcha le Finley de mener son contre comme il le souhaitait, le faisant pivoter d’à peine quelques millimètres qui furent suffisant pour qu’une des mains de l’As du CP0 s’enfonce entre ses côtes et qu’un rankyaku atteigne malgré tout le bras d’Aston, faisant apparaître une ligne de sang. Ces attaques n'auraient pourtant eu aucune chance d'atteindre leur but en temps normal, s'ils ne se battaient pas tous contre lui... Ou avait-il simplement perdu en capacité combattive à force de demeurer cacher ? Profitant de ne plus être en contact avec le granit marin, l’éminent combattant s’éloigna dans la pluie d’assauts des autres membres du CP0 présent sur place. Observant la horde d’ennemis et sentant le sang commencer à sortir de son corps, il fut contraint d’accepter la réalité. Constantin ne pouvait pas être atteint, même par lui. Il devait se replier vers une position plus favorable au plus vite. C’est ainsi qu’il prépara sa téléportation suivante en visualisant un autre lieu de Marijoa…

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 451290AOI1
Alexo Epola
Ex-responsable du Bureau de Législation et d'Enquête de l'A.O.I.

Sentant venir l’attaque de l’ancien vice-amiral, Alexo fit volteface et brandit son bâton de granit marin sur lequel se referma la mâchoire de la créature hybride qui, par conséquent, reprit forme humaine sur-le-champ bien que le haki était présent sur la dentition. D’un geste du bâton, la fiancée d’Aston indiqua au directeur du Cipher Pol 5 de la poursuivre afin qu’ils puissent discuter sans être trop suspecter mais surtout pour qu’elle puisse se diriger vers la cible qui lui avait été désigné.

-J’aurai été ravi de vous voir Nowaki si je n’avais pas appris ce qui est arrivé à Lailine. J’espère que cela en valait la peine.

Elle se retourna, tout en continuant sa course, pour envoyer une attaque imprécise que Taito pourrait esquiver sans grand danger. S’il venait à lui confirmer qu’ils pouvaient parler, dans le sens où, en raison de la sécurité pour la Rêverie, le dirigeant du CP5 aurait pu disposer d’un dispositif d’écoute ou de communication allumé sur lui, elle pourrait continuer à s’exprimer tout en simulant de temps à autre une tentative d’assaut.

-Nous ne nous connaissons guère, mais je sais que Chairoka vous fait confiance à vous et Elkens pour nous être fidèle. Néanmoins, je ne peux pas vous révéler l’objectif de notre mission.

En dépit de tout, des pouvoirs permettant d’extraire des informations ou de contrôler autrui existaient, à commencer par celui d’Asya Lida elle-même, et donc l’ancienne amirale-en-cheffe jugeait l’enjeu suffisamment important pour considérer ce risque envers et contre tout.

-L’objectif de la majorité est de gagner le plus de temps possible jusqu’à soit sonner le repli général. Pour cela, nous cherchons à semer la zizanie, attaquer des points clés pour forcer leur défense à diriger les troupes vers des points plus ou moins précis. Si tu es vraiment des nôtres, il faut que tu trouve un moyen de rendre les communications plus difficiles, saboter de l’intérieur les discussions… Globalement trouver une astuce pour ralentir encore plus la défense.

La demoiselle s’arrêta alors et brandit à nouveau son bâton en granit marin vers l’ancien vice-amiral.

-Dans le cas où tu ne peux pas faire cela, je me verrais contrainte de te considérer comme un traître.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000117

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Dragon11Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 20t2
Cléon de Thermopolis, Naïna Anastasia "le Miracle"
Numéro 3 des Thermopolis, Apôtre du Constantinisme

Lorsque le monarque de Goa commença a parlé, le Dragon Céleste, fils du maire de Marijoa Mégaclès de Thermopolis, tourna la tête dans sa direction. Il attendit les paroles. Quand la pensée émise commença à se préciser, les muscles de son dos commencèrent à se raidirent. Ce qui était certains, c’était que cette question ne venait pas à l’esprit de ce seul monarque et qu’elle agiterait les pensées. Ce n’était pas non plus vainement que c’était Cléon qui avait été choisis pour aborder la question des enchères. Usant alors de la capacité que lui avait enseigné son père, les différents dirigeants commencèrent à voir leur confiance en l’orateur être démultiplié. Rassurant, convainquant, chacune de ses paroles allait avoir beaucoup plus d’impact et convaincraient assurément bien plus aisément. Pourtant, les choses qu’il avait à dire étaient loin d’être simple.

-Mon cousin, son Eminence Saint Octave ici présent, à décider de sa propre volonté d’offrir aux gracieuses nations composant l’élite de notre Gouvernement Mondial une chance de prospérer encore davantage. Ce présent divin est donc du fait de la noblesse mondiale.

Il aurait déjà pu s’arrêter là. Après tout, ceux qui remettaient en cause la volonté d’un Tenryubito, d’autant plus quand il s’agissait des plus influents, pouvaient se voir châtier par l’autorité de ceux qui se désignaient comme une caste supérieure. Le bon vouloir d’un Dragon Céleste supplantait l’intérêt du Gouvernement Mondial, c’était le point de vue qui était ici mis en œuvre, la Rêverie devenant une fois de plus le théâtre des puissances individuelles plutôt que collectives. Néanmoins, celui qui jouait le rôle d’avocat lors des jugements de Tenryubitos décida de poursuivre pour réduire à l’état de velléités les doutes subsistants.

-Je peux cependant vous garantir que j’en ai moi-même parler avec le Conseil des Cinq Etoiles, et notamment avec le vénérable Shoshitsune Mikai, et qu’il a lui-même considéré que cela permettrait de mieux coordonner les nations. L’objectif du Gouvernement Mondial est la coopération entre tous les pays du monde je vous rappel et ce pouvoir sera le pilier de ce dernier. Ce pouvoir sera récupéré et transmis de manière cyclique, avec une surveillance particulière de notre part, afin d’assurer la présidence de cette coopération par un pays, changeant ainsi à chaque génération pour veiller aux intérêts de chaque.

-J’en ai en effet entendu parler
, releva le Miracle.

Profitant de cette prise de paroles, Cléon tourna rapidement le regard vers les quatre monarques qu’il jugeait, de son statut divin, comme étant suffisamment habile et connaisseur en la matière, pour ne pas dire intelligent bien que cela ne se fondait pas uniquement sur cela, pour comprendre ce qui se jouait réellement derrière tout ceci.

Premier Consul de l'Empire Kalhatien, Maître du Conseil d'Orahgnar
Osvtalukh' "le Mystique", ??? "Le Mystère Insoluble"
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi2410Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi3510
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi4310Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roirei11
Ludwig VI Saint-Eustache, Cixi Zetian "Celle a qui on ne dit pas non"
Duc de Saint-Eustache, Impératrice de Ka no Kuni

Le premier consul de l'Empire Kalhatien, en poste depuis si longtemps que l'on considérait presqu'il était désormais élu à vie, détourna le regard tandis que le représentant de la cité la plus haute du monde se contenta de rester immobile, comme à son habitude. Ludwig VI Saint-Eustache quant à lui souriait avidement d'amusement tandis que de Zetian hocha la tête. Le Thermopolis finit par reprendre la parole.

-Vos Majestés, en ma qualité de plus haut défenseur judiciaire de la Terre Sainte, en tant que dirigeant du Barreau du Tribunal Céleste, j'ai été chargé par le maire Mégaclès de Thermopolis, mon très saint paternel, et la Haut Juge Céleste, dépositaire du pouvoir judiciaire de la Terre Sainte, de diriger cette vente en tant que commissaire-priseur. Nous commencerons à la modique somme d'un milliard de berrys.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] RymiAux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Rvju
Oja Lyn "la Bise d'Alabasta", Remond Musoko "l'Incompétent Tyran"
Reine d'Alabasta, Roi de Drum

-Un milliard cinq cents millions, entama d'entrée de jeux la souverain de l'une des quatre nations les plus importantes de cette Rêverie, alors même que ce fruit avait grandement impacté son histoire.

-Deux milliards, renchérit immédiatement avec une énorme détermination, allant au delà de tout ce qu'il avait affiché durant les précédentes journées, le seul et unique souverain de Drum.

Naïna fronça les sourcils, mais ne réagit pas outre mesure. Le duel pour cette acquisition se jouait-il là ? De nombreux souverains se concertaient les uns les autres et n'avaient ainsi aucunement lancé les hostilités, ne sentant pas leurs seuls fonds en mesure de mener à son terme l'achat. Après tout, engagé des sommes si considérable qui serait pourtant si bénéfiques à leurs propres pays était un geste on ne peut plus risqué pour l'intégrité de son propre pays.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi1210Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi1310
Abdul'Milashka Sélanide "Le Bâtisseur des Sables", Fénitché Nokoto "le Pigeon"
Roi de Tajine, Roi de Mogalo

-2.100.000.000 de berrys, se lança finalement le Fénitché après avoir discuté avec ses soutiens.

-2.150.000.000 de berrys, répliqua alors le Sélanide presque immédiatement en lançant un regard au roi de Drum avant de hocher la tête.

Pourtant le centre l'attention se tournait progressivement vers des monarques n'ayant pas été conviés à siéger, ne faisant que flirter avec le top 50 pour l'instant, et qui étaient malgré tout venu assister et soutenir d'autres. Désormais, c'était leur soutien financier que certains espéraient.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Roi4810Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Reines10
Balitung Sri Watuhumalang "le Sans-Limite", Dangun Munmyeong "Le Matin Iridescent"
Susuhunan de Ra no Kuni, Reine Douairière Régente de Sa no Kuni

Parmi cette catégorie de souverains secondaires qui risquaient d'un jour passer devant les dernières nations du top 50, les deux plus puissants à l'heure actuelle était bien entendu ces deux là. Balitung était à la source de l'un des berceaux du constantinisme de South Blue. Ayant été l'un des tout premiers souverains de la planète à suivre cette croyance et à l'implanté dans son pays, il s'était hissé comme un des "aînés" et certains rois constantinistes siégeant autour de cette table lui adressait des gestes respectueux même en temps normal. Son influence via sa place importante dans la religion n'était cependant la source de tout les regards se tournant actuellement vers lui puisque le Sushunan de Ra disposait également d'une fortune personnelle assez conséquente qui ressortait dans les riches vêtements qu'il portait en permanence et qui rivalisait parfois avec ceux des plus puissants dirigeants en terme de faste.

De son côté, Munyeong était la reine douairière de Sa no Kuni, un influent pays de la première partie de Grandline qui siégea pendant longtemps à la Rêverie avant que l'Oligarchie de Diminuto. Cette despotique femme avait tué son propre mari pour lui arraché le pouvoir et gérer le pays pour sortir ce dernier de la crise dans lequel cet "incompétent" l'avait plongé. Si la politique de travail intensif de cette femme détesté de son peuple fonctionnait et promettait qu'elle réintègre la Rêverie dès la prochaine, une évidence pour les rois les plus au fait des événements, il avait rendu Sa no Kuni particulièrement attractif pour les entreprises grâce à l'immense main d'oeuvre particulièrement productive en raison des lois de Munyeong sur le travail. Le pouvoir de reine douairière sur les chefs d'entreprise était donc assez important. Et ce point allait avoir une grande importance, faisant d'elle au final une intermédiaire vers les figures que voulaient vraiment touchés ceux qui se tournaient vers elle.

Maire de Dwarf Town et PDG de la VMS, PDG de la Galley-La Company
Jorel Nibelungen "le Seigneur des Pierres", Akasashi Kitakaze "l'Architecte des Flottes"
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Nain1710Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Mafieu27
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Noble_38Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Noble_37
Huiyan "Dosukoi", Tepes Kochtcheï "le Seigneur Liche"
Fondatrice de Dosukoi Panda, Actionnaire de la Vivre Card International Society

Jorel, en plus d'être maire d'une cité-Etat participant à la Rêverie, était l'une des plus grandes fortunes du monde. Si chacun devait mettre dans la balance ses possessions pour remporter les enchères, c'était lui qui gagnerait. Néanmoins, comptait-il débourser quoi que ce soit ? Derrière lui était rassembler d'autres personnalités majeurs associé à d'autres diverses multinationales, aux chiffres d'affaires excédant la centaine de milliards. Le maire de Water Seven étant actuellement un contre-amiral, il n'avait pas pu être convié à la Rêverie, les militaires affiliés à la Marine et les agents de Cipher Pol étant refusés comme personne siégeant au Parlement des Rois ce qui avait conduit la Reine Mouette à abandonner son grade pour être considéré comme civil. Pourtant, techniquement, Water Seven également dans le top 50 notamment grâce à la Galley-La. Pour soutenir Jorel qui représentait seul les intérêts des multinationales, le PDG de la célèbre entreprise de chantiers navals s'était joints à la réunion, tout comme la fondatrice de l'entreprise leader notamment dans le domaine de la mode, mais qui se diversifié avec entre autre la vente de mobilier, la Dosukoi Panda. La styliste la plus célèbre de cette ère qui fournissait de nombreux Dragons Célestes était d'ailleurs venu avec une personnalité méconnu qui avait été présenté comme actionnaire des diverses compagnies présentes mais aussi de la Vive Card International Society qui disposait du monopole sur les vivre card.

Si certains rois voulaient vraiment avoir les fonds pour faire face aux plus puissantes nations tel que Drum et Alabasta, ces figures-ci étaient sans doute leur meilleur chance. Mais quel serait le prix a payé ? Comment faire pour les convaincre ? Ou pour les influencer ? Tout restait à faire et ces maîtres du capitalisme et des stratégies économiques sauraient sans aucun doute tirait profit des dettes qui seraient contracter...



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000131

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 633974Pion4
William Lancaster ex-"Akainu"
Héritier de Centes

Le temps que gagnait l’Archer permettait également aux alliés de l’ex amiral d’avancer. Ils gagnaient du terrain à chaque second perdu dans cette conversation qui, vu le nombre de mots échangés, dura au moins une bonne minute. En vérité, en écoutant les propos de l’Archer, le Lancaster avait fini par comprendre que le Kurohebi n’acceptait pas du tout de le rejoindre et avait juste usé de ce prétexte pour pouvoir parler avec des supérieurs. Un soupir d’exaspération sortit des lèvres du logia qui se serait bien passer de se battre et ne chercha pas à initier l’affrontement. Le parallélépipède rectangle cristallin se forma autour des deux adversaires, ce qui permit à la masse visqueuse de mercure à chercher à se répandre dans tout l’espace disponible pour engloutir entièrement l’aire de combat. Entièrement composé de la matière, n’ayant plus aucune partie de son corps sous forme humaine depuis un moment, la vague de gaz du dial ne parvint pas à trouver un passage où pénétrer le corps du chien rouge. La progression du mercure se stoppa cependant quand la voix de l’Archer s’immisça puissamment dans le crâne de William qui lâcha un juron, déjà poussé à devoir recourir à son haki avancé.

-Pourquoi tout doit toujours être si compliqué…

La voix du Lancaster disparu purement et simplement. N’ayant jamais développé de forme avancée de fluide à l’époque où il était dans l’amirauté, c’est lorsqu’il s’était retrouvé à devoir errer à la recherche des autres survivants de l’Ordre Décima qu’Akainu développa une telle technique pour demeurer indétectable et échapper à ses poursuivants. L’Extinction. Il ne disposait plus de voix et se rendait donc indétectable des autres haki de l’observation, mais il ne pouvait lui-même plus en faire usage pour lire dans les intentions de ses ennemis. Il fermait totalement son être au pouvoir du fluide perceptif et devenait alors imperméable à la technique avancée de l’Archer, ne subissant alors que le premier choc psychique mais échappant au second. L’explosion embrasa le gaz. A moitié sonné, l’ancien amiral pu concentré les particules de mercure de son vrai corps à l’arrière de son immense masse, abandonnant au passage, en se rétractant ainsi, tout contrôle sur une grande partie du mercure qu’il venait de créer. Cela lui permit de couvrir de haki de l’armement une seule partie de la surface exposée, une sorte de bouclier, pour défendre la majorité de son intégrité réelle. La déflagration vint agiter le mercure liquide qui se rependait dans la pièce qui gicla dans toutes les directions tout en faisant monté la température de la matière qui pourrait être amener à bouillir si cela continué. Akainu profita de l’idée stupide de l’Archer de passer un appel en plein combat pour reprendre l’extension du mercure dans la pièce. L’objectif était d’enfermer le Kurohebi à l’intérieur du mercure, qu’il n’est plus accès à un quelconque mur, au plafond, voire même au sol, prêt à s'exposer aux rémanences de feu, tandis que le Chien Rouge ferait émerger des pointes couvertes de haki de l’armement dans la « sphère » d’air ayant survécu qui se refermeraient de plus en plus, amenant les pointes à percer la chair de l’amiral. Bien entendu, le décima ne s’attendait pas à ce que tout se déroule aussi facilement, mais il mettait en place sa stratégie en protégeant via son fluide offensif la surface naissante de cette future sphère.


Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 0000120

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Nain_311Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Marin112
Nock Abrock, Contre-amiral Marc Lart
Nouvelles tours décimas

Tandis que Agamemnon Junior c’était inévitablement retrouvé dans un cube avec la colonelle de la division scientifique, cette dernière pesta contre tous les dieux de la Terre Sainte alors que deux de ses cibles venaient d’être séparé d’elle par cette paroi. Nock Abrock, ancien membre de la Horde des Tréfonds qui avait trahit cette armée des nains après que son chef de meute l’avait abandonné dans une caverne fut secouru par les décimas qui s’étaient cachés là. Apprenant à connaître ses sauveurs, il les avait lui-même sauvé d’un monstre puis décida d’embrasser leur vision d’un monde meilleur en rejoignant leur organisation quand bien même cette dernière était en pleine déchéance. Le contre-amiral Marc Lart lui n’était autre qu’un ancien disciple d’Akainu qui s’était transformé en informateur pour l’Ordre Décima après l’avoir intégré. Les propos de son ancien supérieur l’avaient en effet convaincu et il l’aide notamment à échapper à Aokiji en conduisant cette dernière sur une fausse piste. Ce jour marqué donc sa trahison réel et définitive en rejoignant officiellement les troupes cruellement vides du nouvel Ordre. Tous deux enfermés dans le même parallélépipède en diamant, ils s’échangèrent un regard avant de tenter de briser les parois, en vain. Même la batte en Granit Marin ne sembla pas suffire. Ils s’assirent donc et observèrent le combat de la puissante B.E.A.S.T. face à l’homme-lion. Ils espéraient que les acteurs majeurs du plan pourraient poursuivre la mission.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pirate72Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pirate71
Nesméa "la Rose Eternelle", Niotbé Kirkiztan
Nouveaux fous décimas

Parmi l’ensemble des binômes formés sur l’ensemble de la partie supérieur du complexe tous-terrains, soit prêts d’une vingtaine, seul trois virent apparaître un double de Ghetis Archer. Nesméa "la Rose Eternelle" et Niotbé Kirkiztan se mirent immédiatement en position pour se battre, attendant que l’attaque adverse n’arrive. Voyant que le Kurohebi ne bougeait guère, ils s’échangèrent un regard. Ils n’allaient pas se laisser faire ainsi. Ils avaient un objectif à remplir et n’allaient pas abandonner. Ils n’étaient pas arrivés sur le Nouveau Monde sans relever de défis. En effet, ces deux là s’avérer des nébulas arrivaient sur le plus terrible des océans en début d’années 1507. C’est là-bas qu’ils avaient croisés Akainu qui étaient parvenu à les recruter. Si la tête de Niotbé primée à 230.000.000B n’était pas à ignorer, c’était à Nesméa qu’il fallait s’intéresser en particulier, terrible femme pirate désormais recherchée pour 394.520.000B qui avait refusé une proposition pour devenir capitaine corsaire. Elle était devenue un élément majeur du nouvel Ordre Décima, l’une de ses meilleurs combattants. Il fallait dire que le fruit qu’elle était parvenu à se procurer sur les flots du Nouveau Monde relevait d’un célèbre prédécesseur.

-Voyons-voir ce que tu vaux « Chose ».

Le corps de la Rose Eternelle changea alors drastiquement d’apparence, s’agrandissant progressivement pour prendre une forme presque draconique. Les doigts crochus couvert de fluide de l’armement se dirigèrent vers le double du Kurohebi tandis que Niotbé balançait une multitude de lames d’air pour couvrir les possibilités d’esquive de cette attaque, obligeant le pantin à se prendre un de ces assauts s’il voulait échapper au coût de griffe de la monstruosité mythique.

-Tu avais déjà confronté Groogal Madoka ? J’aimerai savoir si je souffre de la comparaison, déclara sans émotion la zoan légendaire.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] A410d410Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Scient23
Isaac Turing, Tsung Dao Dirac
Division Scientifique

L'effervescence régnait dans le Quartier-Général de la Division Scientifique. Isaac sursauta quand l'escargophone laissa passé la voix de l'Archer à son égard. Tsunga Dao hocha la tête tandis qu'il maintenait son arme dirigé vers la porte au cas où un assaillant essayaient de pénétrer la pièce.

-J'écoute.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 000214

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Pacifi10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00avat75
Pacifista Y-Edition, ?????????

La surprise régna lorsque les prisons de cristal apparurent. Vu la quantité d'informations à transmettre individuellement à chaque scientifique, le transfert des instructions mobilisa les personnes pouvant être contactés dans la zone pendant un bon moment, ne laissant même pas l'opportunité aux deux groupes en présence de doubles de l'Archer de lui demander dès maintenant à être libérer. En tout cas, au septième sous-sol, c'est la consternation qui régnait. La fureur du scientifique en charge des cuves où étaient conservé les prototypes de mutants était sans limite. Les cube de cristal avaient brisé les parois des cuves dont, de toute manière, le liquide semblaient avoir été changé, les reflets de la substance spécial pour développer ses mutants ayant été absents à cause de l'arène. En effet, le Kurohebi avait négligé la possibilité que les scientifiques faisaient des tests sur des choses vivantes et que ces dernières comptaient dans les voix qu'il avait ressentit. Des mutants, rassemblaient en binômes commençaient ainsi déjà à se battre entre eux. Néanmoins, l'attention de certain se focalisa sur le seul mutant qui n'était pas dans le même bloc de diamant qu'un autre. C'était un pacifista Y-Edition, ce modèle de 3 exemplaires fabriqué personnellement par Mikai et non destiné à de réelles opérations, qui se trouvait de l'autre côté du parallélépipède. Affamé de liberté et de trouver la fin de ses souffrances, le mutant s'élança contre le cyborg qui réagit à l'assaut en déployant ses missiles.  

Dans le même-temps, au deuxième sous-sol, un scientifique écoutait l'autre personne présente tout en caressant le dessus de sons prototype défectueux d'arme à tir laser.

-Il veut se charger de tout tout seul apparemment, soupira une silhouette adossé contre la paroi dont le célèbre manteau beige tombait raide sur ses genoux avec l'absence de vent. J'imagine que je vais redescendre alors s'il ne veut pas d'aide là-haut, lança le blond au scientifique qui était en face de lui.

Ce dernier, impressionné par la personnalité qui se dressait devant lui, se contenta de hocher la tête...



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 002_514

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Yuna_f10Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Unknow21
Jasmine, Alion Keternel "le maître des airs"
Ex plus grande chasseuse de prime de Grandline, Ex vice-amiral candidat à l'amirauté
Spoiler:

La lame du maître des airs stoppa une dernière fois les quatre corps que sa lame toucha, ralentissant extrêmement mais momentanément ces gardiens de Marijoa. Une ouverture largement suffisante pour en faire des cibles pour la malédiction de Jasmine qui fit s’abattre, tel un jugement divin, une pluie métallique qui traversa les corps, tandis que la Tornade Marine du Keternel vint taillader une ultime fois ces hommes, tranchant même un bras ou deux dans la fureur de la bataille. La terrible combinaison de Jasmine et d'Alion semblait toujours inarrêtable, enchaînant les adversaires avec la même dextérité que de véritable amiraux face aux hordes de pirates, lieutenant de yonkou et yonkou exclus. Un nouveau mouvement vint achever la lutte de Niishi Taya, revenu bon gré mal gré se battre. Deux plaques en titane, manipulés par l'ancienne chasseuse de prime qui les avaient volontairement laissé au niveau du sol, vinrent écrasé l'esclave d'Octave qui perdit instantanément conscience tandis que deux os se cassèrent dans la compression de son corps. Elle rejoignit définitivement dans une défaite éclair le directeur du Cipher Pol 3, Parcival Bradley qui prétendait pourtant orgueilleusement pouvoir rivaliser avec n'importe quel amiral, et l’agent d’élite du CP7 Victarion Endogram, mais surtout les plus éminents membres de la Garde de Marijoa en dehors du capitaine et de l’adjudant, à savoir Tokioki Nashiba, Ito Hirobumi, Utagawa Kuniyoshi et Nato Velasquez. Est-ce que l’un d’entre eux serait en mesure de reprendre le service après ces événements ? L’état grave de Nashiba et Kuniyoshi, à qui il manquait chacun un bras, semblait clairement indiqué que leurs carrières respectives étaient, si ce n’est proche de la fin, fortement compromise. Un peu plus loin, saignant également abondamment sur le sol, les corps d’Hirobumi et Nato n’étaient pas réellement dans un meilleur état, les losanges tranchants encore enfoncé dans leur être.

En dehors du trio dirigeant la Garde de Marijoa, ces quatre-là formaient l’élite de ce corps, ayant l’immense honneur de porter une tenue d’officier de la Garde normalement réserver justement aux trois personnes dirigeant l’organisation en tant que membres ainsi que pour le compte du Cipher Pol 0. Et pourtant, ils n’avaient rien pu faire face à la puissance de ce duo, même pas déclencher les mines placées par l’ancien vice-amiral Nowaki dont ils avaient été informés de l’existence par la Sargone. S’ils survivaient à leurs blessures de guerre, ce qu’espérait quand même l’ancienne chasseuse de prime vu la discorde qui régnait déjà au sein du Gouvernement Mondial, ils ne pourraient qu’abandonner leurs positions et prendre leur retraite. La situation tournait à la catastrophe. Les quelques gardes de Marijoa encore présent et debout ne pouvait que paniquer et perdre pied face au spectacle des meilleurs d'entre eux vaincu avec tant d'aisance par ces deux êtres qui étaient sans conteste des amiraux de cette Néo-Marine. Abandonner et fuir devenaient les seules options que les soldats considéraient, tandis que des agents du CP7 survivants de l’unité d'Endogram essayaient de transportés leur supérieur à l’abri pour lui administrer les premiers soins mais également de transporter le directeur du CP3 qui lui était venu seul pour défier le duo. De tout Marijoa, l'entrée du Quartier Militaire était assurément le front le plus violent, celui de la bataille la plus âpre. Là où les autres Néo-Marines étaient partis se confronter à des adversaires de leur niveau, les combattants aptes voulant rejoindre la zone au cœur de la tempête ne pouvait que trébucher face aux deux monstres qui fauchaient les ailes même de représentants de l’élite.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 244428Pion1Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Consta13
Vice-Amiral Matochika Cho "le Musicien", Vice-amiral Meredith "Cœur de Héron" Helmaroc
Vice-amiraux de la Marine

Alors que Kádingirra grinçait des dents en comprenant que même les meilleurs éléments de la Garde ne pouvaient se charger d'une chose semblant aussi simple qu'un déclenchement des mines, les deux vice-amiraux, qui cherchaient leur place dans la bataille, arrivèrent enfin à destination. Le temps qui leur avait été nécessaire pour venir depuis le Château Pangea avait malheureusement coûté lourd aux éléments qui avaient pu être mobilisé pour gagner du temps d'ici là. Cependant, voilà qu’ils étaient pleinement en piste. Dès que les premières notes de musique joué par Cho résonnèrent, Alion sentit son épiderme se tendre avant que les lames jumelles de la Helmaroc ne brillent dans la tempête de sable rouge. Voilà un défi un peu plus intéressant qui se profilait. Comment cette « paladine » était parvenue à se hisser au grade de vice-amiral et donc s’imposer comme l’une des meilleures bretteuses gouvernementales ? Il avait hâte de comparer sa puissance actuelle à cette dernière, devenu bien trop médiatisé à son goût, afin de voir s’il était réellement prêt à détrôner Sorafuka dans les mois à venir. Le métal de la Tornade Marine du néo-marine percuta l’une des lames de l’originaire de Kingadomu avant de pivoter sur lui-même pour intercepter la seconde en profitant que la première avait été ralentit par le Tranche-Temps. Il repoussa alors la guerrière d’un coup de pied en se retenant de profiter de sa domination. Cette dernière effectua une cabriole avant de revenir à la charge en mettant ses lames parallèles pour frapper, ce qui permis cependant à Alion d’intercepter entièrement l’assaut avec son seul katana. Trop orgueilleux pour comprendre que c’était volontaire, Meredith fit glisser l’une de ses épées vers le haut en maintenant bloqué la Tornade Marine de l’autre, la chevaleresse usa du plat de la lame pour projeter le Matochika, qui était ainsi venu poser ses deux pieds sur celui-ci.

Pestant, le disciple de Wakai Tsuki repoussa violemment l’arme de son adversaire et d’un geste ample vint trancher sa cuisse dans une giclée de sang. Le musicien lui parvint à monter dans les airs grâce au geppou en esquivant les projectiles que Jasmine ramenait vers le haut après avoir compris que l’un des deux nouveaux arrivants avait échappé à son partenaire du jour. Préparant sa nouvelle salve, la chasseuse de primes ne s’attendait pas à ce que Cho s’arrête avant de l’atteindre. D’un geste vif, il joua de son instrument et généra un son si puissant qu’il en devint une vibration qui remonta jusqu’à la plaque portant Jasmine. Offrant la peau de son bras à une nouvelle blessure de l’épéiste adverse, Meredith accompagna son collègue en générant deux lames d’air qui filaient à toute vitesse vers les hauteurs. Les projectiles de l'importante figure de la Néo-Marine ne parvinrent pas à dissiper la vibration et se charger des deux lames d’air simultanément. Le choc sur la plaque flottante déclencha enfin les mines qui explosèrent, propulsant Jasmine dans les airs. La dynamique du binôme avait été coupé, mais tout restait encore à faire. Jasmine allait bientôt se ressaisir et la Helmaroc sentait bien au travers de ces quelques échanges que le Keternel la surpassait techniquement. Il n’était guère étonnant qu’il parvienne à fonder sa propre école d’épéistes. Alors que ce dernier se préparer à mettre à mal la défense pourtant efficace de la constantiniste, un bruit lourd et pesant surpassa le vacarme des murs qui s’élevaient plus loin dans le quartier militaire.



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 00005211
La Bête des Ténèbres
As du CP9

Un véritable colosse fendit la tempête de sable persistante tel un boulet de canon dont la résistance aurait été démultiplier et percuta avec une violence inouïe Alion qui, en dépit de ses réflexes, de son fluide perceptif ou de son fameux Tranche-Temps n’était pas parvenu à réagir à temps. Le vol plané qui en résultat fut considérable. Propulsé hors de l’immense brouillard désertique à la manière d’un débris expulsé par une explosion, le maître des airs prit trop de temps à recouvrer ses esprits pour faire usage du geppou. Il était déjà au niveau des premières habitations de Marijoa quand il revint à lui et sentit son dos rentrer en contact avec les tuiles des nobles demeures. Passant au travers d’une tour qui s’écroula à sa suite, il parvint à planter son arme dans la toiture pour freiner et finalement s’arrêter. Prenant une inspiration, il releva la tête et n’eut pas le temps de comprendre ce qu’il se passait qu’il fut à nouveau frappé avec une force surprenante, mais en plein torse cette fois-ci. Expulsé en diagonale vers le sol, Alion traversa les étages pour finalement s’écraser dans le plancher du rez-de-chaussée qui vola malgré tout en éclat. Se remettant en position, l’épéiste se tenait prêt. La situation dérapait. Jasmine avait été mise en difficulté et lui venait d’être écarté du point à défendre. Il ne restait plus qu’à espérer que les deux vice-amiraux ne parviennent pas à prendre l’avantage sur la maudite de la gravité qui cependant était normalement largement plus forte qu’eux. Se questionnant sur ce qu’il venait de se passer, le Keternel observa le premier étage s’effondrer sur la pièce qui se trouvait face à lui. Les éclairages emportés dans la manœuvre, il ne restait plus que les ténèbres qui s’étendaient en empire à quelques mètres devant Alion.

Deux lueurs s’inscrivirent alors au milieu du néant, deux flammes blanches comparable à deux petits astres. L’une des dernières choses qu’Hamast Loyal avait vu avant de trépasser. Le regard cosmique se détacha des ombres alors que toute la demeure semblait trembler de manière régulière... Bientôt, la forme colossale et hybride du zoan mythique ayant mis à mort Bayley Roo se dessina dans les quelques rayons de lumière qui perçait à travers les volets fermés du salon de Tenryubito et c’était bel et bien ses simples pas qui étaient à l’origine des secousses menaçant l’intégrité de la pièce. Si Alion avait jadis eu l’occasion d’admirer la forme hybride du fruit du léopard, il retrouvait là le même genre de corpulence, mais, semble-t-il, avec des particularités supplémentaires.

-Qui es-tu ? interrogea l’ancien candidat principal à l’amirauté.

Aucune réponse ne fut émise, le mastodonte s’approchant de plus en plus. L’une des colonnes de la pièce céda lors d’un ultime pas, moment que choisis l’épéiste pour agir en tranchant l’air d’un mouvement véloce afin de toucher sa cible et d’arrêter sa temporalité. Confiant, il constata avec surprise que cela n’avait pas fonctionné. Une lame d’air se perdit dans les décombres tandis que la silhouette surnaturelle avait simplement pivoté. Mais avec une telle masse corporelle et la rapidité hors norme du Keternel c’était impossible ! Ce dernier réitéra l’exercice et ce fut un nouvel échec. C’est finalement une série de six attaques portées presque simultanément qu’il déploya pour atteindre la monstruosité colossale dont le corps se plia pour éviter soigneusement chaque attaque. C’est alors qu’il réalisa ce qu’il se passait.

-Un kami-e ?!

Si conceptuellement c’était la seule solution possible, quel utilisateur du rokushiki disposait de cette technique à un degré suffisant pour esquiver des assauts d’un être aussi rapide que le bretteur ? John Pacifique ? Mais il n’était plus en état depuis Marineford normalement. Tadeus dont Chairoka lui avait parlé ? Mais il ne disposait pas de malédiction. La proximité de la chose étant désormais trop grande, Alion fut contraint de placé sa lame devant lui pour se protéger du coup de poing qui se préparait. Le jugon, cette application du rokushiki à l’ensemble de l'avant-bras et du poing, ne fut pas porté seul. En effet, le monstre massif s’élança en soru pour donner au poing une accélération, pénétrant alors plus profondément dans la chair de l’ancien vice-amiral tout en changeant l’angle de l’attaque ce qui permit de passer outre l’arme. Le sang jaillit de la bouche du Keternel qui fut à nouveau propulsé à grande vitesse en direction de l’ouest tandis que le zoan mythique plantait ses griffes dans le sol, plia ses jambes comme ses bras et se prépara à combiné Soru et Tekkai. Sautant sur sa proie comme si elle était à portée, la technique prédatrice du Tekkai Kibasen fit son œuvre. Derrière son passage, les ténèbres s’étendaient sous la forme de flammes noires dans lesquelles dansaient les étoiles de la voûte céleste nocturne. Le brasier sidéral dévorait la lumière, dévorait l’espoir, dévorait l’Existence même. La marche de la Mort ne pouvait être entravé.




Ordre de réponse :
Ghetis - Lidy - Taito - Liam - Fizz
Vous vous pouvez échanger vos tours en fonction des besoins.
Vous disposez de 72h pour répondre. Écoulé ce délai, votre tour sera automatiquement passé. Vous disposez d'un délai de 24h additionnelles exceptionnellement, que vous pouvez utiliser au besoin afin d'étendre votre tour.
Si vous ratez deux tours consécutivement sans prévenir personne en amont, vous serez exclus de l'event. Si vous ratez un tour mais que vous prévenez les MJs et vos compagnons, ça n'aura aucune incidence et vous pourrez reprendre tranquillement !


Plan de Marijoa
Plan de Marijoa avec détails

Liste des PNJs:


->Liam, Fizz : Début des enchères

->Ghetis : Fight

-> Taito : Tu rencontre Alexo et discute

->Lidy : Boom bim bam. Ca se bat.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3224
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue51/75Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Left_bar_bleue381/1000Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Empty_bar_bleue  (381/1000)
Berrys: 899.999.999.998 B
Amiral Kurohebi
Jeu 2 Déc - 13:51

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Tumblr_nctovk1RKc1svhpylo2_r1_500

Sérieusement…. Pourquoi lui.

Pourquoi avait-on placé l’amiral avec le potentiel destructeur le plus grand, sans aucun doute, sur un lieu comme Marijoa. Kaiten-Su, la Triade, Marineford, Drum ou simplement Shabaody… Tous ces lieux démontraient une chose : Ghetis maitrisait avant tout la destruction. La situation était d’autant plus frustrante qu’il ne pouvait pas libérer son plein potentiel, alors qu’il affrontait un ennemi d’un calibre inouï. Il y avait fort à parier qu’Akainu rivalisait avec certains empereur et pourtant le Kurohebi s’en retrouvait limiter.

Il ne pouvait pas se déchainer pleinement et ça il le ressentait…

La situation le frustrait quasiment, réduit à utiliser des dials pour tenter quelque chose, il fut particulièrement surpris lorsque l’homme de mercure ne semble rien subir de son assaut ! Pire encore, il se permettait d’attaquer l’Archer directement ! C’était comme si le haki avancé n’avait pas joué son rôle et cela l’énervait au plus haut point.

- Sa voix a disparu… Il grommelait, il enrageait et il sentait déjà que la situation allait s’empirer.

Pourtant au fond de lui il ne pouvait cesser de se demander si cela faisait partie du plan de Chairoka, si elle s’était abaissée à pactiser avec Akainu ou non.
Il ne connaissait rien des derniers choix de Chairoka et ne connaissait rien des choix stratégiques de Kadingirra.

En clair il se retrouvait entre les mains des deux plus grandes stratèges présentes en ces lieux. Ce fut pour cette raison qu’il appela Isaac, son seul moyen de communication direct avec l’intérieur du complexe !

Néanmoins Akainu semblait prêt à lui faire une Nu Wa, rappelant à l’Archer toute sa frustration lorsqu’il devait faire attention à autrui avec son pouvoir. Pourquoi les autres n’étaient pas résistants comme lui et ses ennemis ? Qu’importe, il n’avait qu’une solution fuir rapidement vers le seul mur encore libre, rentrant directement dedans pour le briser d’une traite ! Ce qui le ferait passer dans un autre cube vide manifestement.

- Bordel ! Jura le brun, alors qu’Isaac daignait lui répondre…

- Quelle est la situation dans la zone interdite ?
L’homme l’informant ainsi que les instructions de l’Archer peinaient à être transmises à l’ensemble du complexe.

- Laissez tomber et dites-moi ce que je peux faire dans l’immédiat.

- Avec votre arène, nous n'avons plus réellement accès à nos dispositifs en dehors des escaméras. Vous avez neutralisés nos mécanismes de défenses semble-t-il. Un rapport d'incident que je reçois à l'instant nous informe que nos cobayes et sujets de test ont été libérés et que, par conséquent. Mes confrères vont certainement devoir mobiliser les moyens de défenses qui marchent encore pour les contenir... J'imagine par conséquent que... Des cubes de cristal ?! Hmm. Bref. Il semblerait que vous conteniez les sujets avec votre pouvoir, mais dans le même temps cela nous empêche d'avoir recours pleinement à nos défenses. Nous allons devoir compté sur les moyens humains... Une voix à l’arrière avait également glissé le mot « tiens ».

Ghetis avait demandé c qu’il pouvait faire dans l’immédiat, pas la situation…

-Vous préférez que je contienne les sujets ou que je vous libère pour que vous vous en occupiez ?
- Prendre une décision n'est pas de mon ressort. Où se trouve monsieur Benz ?!

Soupirant, Ghetis comprenait que l’homme qui eut l’idée de l’armure-taupe n’était pas un haut placé pour autant. EN vérité il ne connaissait pas spécialement son rang dans la hiérarchie.

- Transférez-moi à Benz, si je connais rien au fonctionnement de la Zone Interdite je serai un handicap. Il faut que Carl Benz me fasse part de ses attentes.

Dans l’attente d’informations, il ne pouvait même pas décider de retirer son arène, puisqu’il savait qu’il avait également stoppé l’avancée de l’ennemi. Il en profitait pour activer l’aspiration de son aroma-dial, afin qu’il se remplisse de l’air frais de l’autre cube.

- Lancaster ! Je ne comprends pas, pourquoi travailler avec Chairoka ? Alors qu’elle est la cause de ta déchéance ? De la perte de ton Monarque ! Cette alliance était tout simplement contrenature et l’Archer ne la comprenait pas. Il était improbable que l’homme espère créer son monde avec Chairoka.

Une faible possibilité était le fait que Chairoka ait pris le contrôle de son esprit ? Le haki de l’Archer revenant à un stade normal.

*Je ne vais pas subir cette situation bien longtemps. Personne ne me donne les informations dont j’ai besoin et je suis censé tout contenir ? *

Il n’était pas la pierre angulaire de la Marine, l’ensemble des informations n’étaient pas à sa charge. Il n’avait même plus de challenge décent. Il ne pouvait pas réellement se battre. La situation avec Yoko Ceresa l’avait rapidement agacé et celle avec William Lancaster prenait la même tournure.

Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] Ghetis11
Pantin Numéro 1

Pendant ce temps, le double de l’Archer se retrouvait donc avec les deux décimas. Il n’avait pas réellement d’expression en vérité, même lorsqu’il se fit attaquer, c’est avec une grande neutralité qu’il passa à l’offensive. Dégainant le gunbai, il exploiterait la différence de vitesse entre lui et la dragonne pour bondir sur le côté, lançant son menton d’amiral en hauteur pour voiler la vue de Nesméa avant de fondre droit vers les lames d’air de Niotbé.

La résistance du pantin valait littéralement les murs de cristal de l’Archer, alors autant dire qu’il franchissait les lames d’air telle la montagne subissant l’assaut du vent. C’est ce qui lui permettrait de diriger son pied directement vers l’entrejambe de Niotbé afin de lui briser les gonades ! Comme pour faire taire un éventuel cri, il lui donnerait un coup direct en direction du visage ! Pour cela il dirigea directement son poing ver sa bouche ! Avec la solidité du pantin, il était fort probable que cela lui explose les dents purement et simplement ! Tout comme il était possible que le choc d’un objet rapide et très robuste puisse assommer l’individu.

Le véritable problème des pantins n’était donc pas leur puissance, mais bel et bien leur résistance improbable !



La Couronne
Awful


Résumé:

Inventaire:
[/color][/quote]

_________________
Aux portes du rêve, aux tréfonds du cauchemar [Groupe 1] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sauter vers: