Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 7 Juin - 18:38


[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 002_726


[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

La cape rouge volait au vent, les célèbres galons rouges sur ses épaules rendant la silhouette reconnaissable entre mille. Accoudé à la rembarde de pierre finement sculptée, la toute nouvellement nommée Lieutenante-Générale des Armées profitait d’un des rares instants de calme qu’elle pouvait s’accordait au milieu de sa transition entre deux postes dans un contexte où le Gouvernement Mondial avait plus que jamais besoin d’elle. La Sargone n’ignorait pas non plus qu’en vérité elle allait continuer à diriger dans l’ombre le Cipher Pol 0 pendant au moins quelques semaines. Cang allait certes prendre la direction, mais Yang comptait sur elle pour le former au poste, alors qu’elle devait elle-même apprendre pour devenir Générale des Armées dans le même temps. Le travail ne cessait donc jamais dans cette vie au sommet du monde. En plus, le patriarche Thalassa, après la perte de certains des siens, comptait plus que jamais sur cela pour renforcer le lien entre Cang et la Sargone en vue de leur mariage arrangé. Pourtant Kádingirra n’avait guère la tête à conter fleurette au jeune homme, plus jeune qu’elle d’une bonne vingtaine d’année. Les jeux de la politique étaient ainsi faits et elle devait s’y plier, peu importe ses véritables sentiments. Cang lui-même s’en doutait certainement et devait partager un ressenti similaire. Au moins, les révélations que lui avait la Olsen grâce à son pouvoir indiquait que l’allégeance de Cang allait à l’ordre des Croisés que dirigeait Silver Hunter. Depuis lors, la politicienne s’interrogeait sur les liens de son futur époux : était-il davantage fidèle à Yang ou à Silver ? Lequel des deux choisirait-il s’il le devait ? Dans tous les cas, en vérité, cela l’arrangeait si elle pouvait obtenir l’approbation de Silver grâce à Cang. Ayant déjà le soutien de Yang et Lars, la majorité du Conseil des Cinq Etoiles l’approuverait pour un jour obtenir une des places en leur sein, ce qui ne ferait que conforter sa position de favorite.

L’air pénétrait ses poumons puis en ressortait doucement alors qu’elle tournait le visage pour observait le monument en arc-de-cercle qualifier de « Fontaine du Millénaire ». Construit par les Monte en l’an 1000 et devant tenir jusqu’à 1722 pour le millième anniversaire du Gouvernement Mondial, il s’incrustait dans l’espace « restreint », en tout cas vu la dimension ahurissante des vingt palais célestes, entre deux des demeures des lignées principales des Tenryubitos. Partiellement touché par les combats de la Terre Sainte, sa restauration avait déjà été terminé par Anafesto et les Dragons Célestes pouvaient à nouveau se balader sur le pont et la passerelle permettant d’avoir une vue sur toute la splendeur de la construction. La splendeur de Marijoa transpirait au travers de l’un de ces édifices culturels emblématiques, mais cela retranscrivait également toute l’hypocrisie dont pouvait faire preuve beaucoup de gouvernementaux. C’était là, devant cette construction battit par des esclaves, qu’Octave de Thermopolis avait annoncé aux Dragons Célestes les décisions de la Rêverie concernant l’abolition de l’esclavage. Un soupir quitta ses lèvres tandis que grâce à son fluide perceptif elle pouvait sentir la voix de Lidy s’approcher. Kádingirra lui avait donné rendez ici même afin de discuter d’un sujet qui la préoccupait. Un sujet dont tout le monde avait fi à l’exception de Silver Hunter et certains membres de son parti. L’ignoble assassinat de l’ancienne vice-amirale Khione Minnesota cachait des choses mystérieuses, en dehors de l’identité du meurtrier qui semblait indéterminable étant donné les événements s’étant joué en Terre Sainte ce jour-là, et la Sargone savait qu’elle ne pourrait élucider tout ceci tout seul. Finalement, quand Lidy serait prêt d’elle, la Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales quitterait sa position pour faire face à son amie.

-Bonjour. Comment ça va aujourd’hui ?

Les cernes de l’Eclipse des Guerroyants grandissaient jour après jour tandis que son bras lui faisait mal à force de rédiger des dizaines de pages, la tendinite semblant lui tendre les bras.



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 7 Juin - 22:00

Tout est dans leurs têtes [1]



Amber Valentine.
Secrétaire de Lidy Olsen.

- Renvoyez ce dossier à l’Agent Djougby, et dîtes-lui que s’il ne me fait pas un rapport digne de ce nom d’ici ce soir, je m’assurerai qu’il puisse aller cueillir les orchidées de Pa no Kuni tous les jours.

Amber Valentine avait dû se déplacer à Marijoa pour seconder la Olsen dans ses bureaux officiels sur place. La secrétaire regrettait d’avoir été amenée à se déplacer si proche d’ici. Pendant quelques heures bénies, elle avait remercié Xlados d’avoir empêché tout escargophone de fonctionner, mais depuis que Lidy avait découvert une astuce pour communiquer de manière presque sécurisée, elle regrettait déjà que la Directrice l’ait menée au cœur du territoire des escargophones.

Après avoir secondé autant que possible le Vice-Directeur Ayme sur Enies Lobby, elle avait laissé son rôle à d’autres qui devraient s’assurer de le faire aussi bien. Si elle rentrait et que son classement était mis sans dessus-dessous, elle démissionnerait cette fois-ci, c’était sûr… Et pendant qu’elle transmettait le message sans se douter de la panique dans laquelle serait plongé l’Agent Djougby à l’idée d’être mis proche de ces fleurs dont il était allergique, et qu’il avait mentionné une seule fois auprès de sa Directrice à l’occasion d’un échange cordial, une flamme l’animerait tandis qu’elle sortirait un brouillon et commencerait à rédiger ses idées pour une lettre de démission parfaite, avant de la jeter à la poubelle. Elle imaginait trop bien la Olsen la retenir, tant elle était certaine que personne ne pourrait la remplacer.

Les principales investigations de ces derniers jours avaient trait aux révoltes dans les quartiers nobles. Des Contre-Amiraux et Colonels s’étaient soulevés, ce qui avait provoqué des affrontements entre les néo-marines et les agents disponibles sur Marijoa. La défense avait été organisée par l’ancienne Vice-Directrice du Cipher Pol 0, mais Amber n’avait pas les détails. Elle s’était contentée de jouer les intermédiaires, pour éviter que les dix coups de fil que Lidy recevait par demi-heure ne soient des freins à la progression de ses dossiers.

Sortant de son bureau après avoir enfin dormi une nuit complète – quatre heure – la veille, elle semblait fraiche comme la rosée au levée du soleil. Ses cernes n’étaient certes pas effacés, mais elles étaient aussi présentes que chez tous les Hauts-Gradés qui avaient eu à se démener des centaines et des centaines d’heures sans se reposer pour assurer une stabilité factice aux yeux des nobles et des Dragons Célestes. Les enquêtes n’étaient pas clôturées, pourtant elle avait finalisé les interviews, témoignages et interrogatoires des principaux acteurs, avait catégorisé chaque preuve. La plupart des fidèles de Lida ne lâchaient rien, mais ils étaient plus coopérants que ce qu’elle aurait pu le penser dans leur attitude globale.

Heureusement, les affaires courantes pouvaient être gérées par Ko, mais elle devrait bientôt reprendre son poste… Une fois cette enquête clôturée du moins. En effet, les jugements seraient rendus sans jugement, à première vue, et tout le travail fourni ces derniers jours était seulement le reflet de sa fonction plutôt que de son utilité. Elle y était tenue, sans quoi on la traiterait de négligente…

C’était arrivé avant ou après la prise en charge des reconstructions ? Fort heureusement, elle avait pu passer la main quand un nombre suffisant de personnes avait commencé à intervenir, sans quoi elle y serait encore bloquée. Les plus gros dégâts étaient derrière eux, grâce aux efforts fournis par les génies de l’architecture et sûrement les esclaves utilisés jusqu’à la mort, puisqu’arrivant à expiration d’ici peu de temps. Encore un sujet qui démontrait la grande cruauté des Dragons Célestes…

- Directrice, vous avez un rendez-vous avant d’aller voir les Cinq Etoiles à 14h15.

D’habitude, Lidy anticipait clairement le sujet de ses convocations, mais elle n’avait pas eu le temps de les décrypter. Elle avait des doutes quant aux sujets qui seraient abordés avec les Cinq Etoiles, notamment sur les documents qu’elle avait lus dans l’esprit du Sakuraba ou encore les progrès sur l’enquête concernant la Néo-Marine – même si elle se doutait qu’elle n’était plus la mieux placée pour répondre à cette question – ou encore Kali Nomade… Enfin, elle n’avait guère besoin de se préoccuper de cela, car pour l’heure c’était bien la Sargone qui l’inquiétait le plus.

La charge de travail qu’on lui donnait était sûrement plus importante que celle de la bleue. Après tout, quatre heures de sommeil en soixante-douze heures étaient un luxe dont elle ne pouvait sûrement pas rêver, et elle était peut-être même tenue de faire des micro-siestes pour maintenir le rythme. Lidy aurait aimé l’aider plus que cela, mais elle n’était pas dans une position agréable elle non plus, et elle n’était pas une secrétaire pouvant travailler pour l’ancienne Vice-Directrice. En plus de cela, avec la nomination de Cang, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’elle allait devoir former son successeur…

- Libérez le reste de mon emploi du temps, ferait la Olsen en pensant à sa soirée. Je reviendrai voir les rapports dans la soirée, préparez-les, et prévoyez la note de transfert de l’Agent Djougby. Envoyez-la lui en photo s’il n’a rien envoyé d’ici 17 heures.
- Elle ne sera pas signée, noterait la Valentine avec un air intrigué.
- Je sais.


La Olsen ne voulait pas le transférer, mais elle savait comment il travaillait… Alors qu’elle traversait les rues de la Terre Sainte, la bleue pourrait constater ce que sa pensée parallèle faisait en ce moment… Elle traitait toujours la vie de Xenovah et de ses alliés, ainsi que les mois passés par Kali Nomade dans la Néo-Marine et même les actions de Sakuraba Yu depuis qu’il avait quitté la Néo-Marine. Elle n’avait pas l’habitude de le faire, mais ces deux sujets la préoccupaient.

S’approchant du lieu de rendez-vous situé entre deux palais célestes, la jeune femme passa les multiples chemins qui la mèneraient à la Sargone. Si ses pas étaient feutrés, par habitude à présent, sa présence était audible grâce au Haki de l’Observation.  Elle ne se formaliserait pas des cernes de la Lieutenante Générale et ne lui ferait pas l’horreur de lui indiquer sa mine assombrie par la fatigue, alors qu’elle-même était aussi très fatiguée. Elle n’avait pas de comparaison à faire, et se contenta d’observer avant de dire :

- Bonjour Kàdingirra, aussi bien que possible, répondrait-elle avec un air doux. Et toi, comment vas-tu ? Tu t’habitues à tes nouvelles responsabilités ?

Elle lui avait déjà affirmé ses plus sincères félicitations à l’occasion d’un autre appel, alors ce n’était plus le temps de lui rappeler qu’elle avait accepté ce travail harassant. La bleue ne lirait pas immédiatement sa vie, mais s’occuperait de chercher dans ses pensées tout ce qu’elle voulait lui dire. Elle était tombée sur ce nom… Ainsi donc, même si elles se rencontraient… Lidy fronça les sourcils avant de se frotter le crâne. Elle avait déjà quelques idées, mais ce n’était pas le moment de les partager : peut-être la Sargone voulait-elle parler d’autre chose avant. En tout cas, pour la bleue, quelque chose venait de s’immiscer dans son esprit. La silhouette rougeoyante de Kàdingirra l’emplissait d’une certaine fierté, pas fierté d’être mais fierté de voir, et elle irait se poser contre la rambarde en pierre si la Lieutenante Générale ne soutenait pas son regard plus longtemps.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 7 Juin - 23:08



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

-L’ajout des nouvelles sur les anciennes tu veux dire ? soupira la Sargone en fermant les yeux, semblant dormir pendant approximativement une seconde et demi entre ses deux phrases. Cang heureusement est quelqu’un d’intelligent qui a été formé correctement par Yang… enfin plutôt par les professeurs de l’Ecole Normale Supérieure La Condorcière. Enfin je me demande si l’Université Suk-ju Kojong Yonsei n’aurait pas été plus approprié pour certains aspects, mais cela relève du détail. Son Baccalauréat Polytechnique lui sera très utile en tout cas pour obtenir de l’autorité sur nombre d’agents du Cipher Pol 0 qui connaissent la valeur des diplômes des meilleures universités gouvernementales. Nous sommes dénombrables sur les doigts d’une main à chaque promotion après tout, sourit-elle en repensant à sa propre obtention du Baccalauréat Polytechnique après des années d’études politiques poussés où chaque année voyait de nombreux étudiants abandonner. Je me demande comment serai ma vie si j’avais suivi un parcours similaire à Gondebaud Windsor de Tourville, l’actuel directeur de La Condorcière et fils de l’ancienne amirale Murasakishika… C’était mon rival dans notre classe, mais il est toujours resté davantage dans l’ombre, à orchestrer les carrières, là où moi je suis toujours resté davantage dans la lumière… Excuse-moi Lidy. Mon esprit divague quand je relâche ma concentration ces dernières heures.

Ces dernières heures ? En vérité il s’agissait plutôt de jour, mais comme elle ne dormait qu’une fois tout les deux ou trois jours, pour elle les « jours » n’étaient plus une donnée assez précise pour quantifier le temps vécus, trop flou pour sa mémoire actuellement.

-En plus, tu dois le connaître…

Elle termina sa phrase mentalement tout en se repositionnant pour contempler le paysage, ou plutôt les bâtiments et le monument. « … puisque trois, voire quatre, des cinq Etoiles actuelles lui doivent beaucoup vis-à-vis de leurs élections à ce poste, tu as certainement dû déjà le croiser en arpentant leurs souvenirs… »

-J’espère ne pas t’avoir dérangé avec cette rencontre. J’avais besoin de sortir prendre l’air, quitter une heure ou deux ces bureaux entre lesquelles je dois naviguer. Mohero est pressé de prendre sa retraite et se montre un peu trop véloce dans ses explications par moment. De plus, les Secrétaires Généraux transmettent des montagnes de paperasses. Notamment, celui des Armées Nationales a rapporté tous les incidents survenus dans tous les pays gouvernementaux durant l’absence des dirigeants pour la Rêverie. Je n’en suis arrivée qu’à la moitié. Si seulement je pouvais tout lire en un instant, sourit l’ancien vice-directrice du Cipher Pol 0. J’ai dû également écrire une notice pour la vice-direction du Cipher Pol 0 afin d’expliquer où est quoi dans le bureau. Je ne devais former que Cang à la direction, mais la transition m’impose aussi de léguer tout ce que je sais sur le poste de vice-directeur de cette agence…

Raconter à l’oral ce qu’elle vivait semblée la soulager quelque peu. La Sargone ne jugeait pas avoir le droit de se plaindre auprès de ses camarades de bureaux. Encaisser les chocs et se relever. Malgré tout, cela faisait du bien de pouvoir se plaindre un petit peu de temps en temps pour relâcher la pression et se dire que tout n’est pas de sa faute et que tout ne repose pas sur ses propres épaules. « Combien me considère comme une prodige ? Comme la future Cinq Etoiles ? Celle à qui tout va réussir ? Ces attentes me pèsent parfois. Qu’est ce que l’on dirait si je finissais par lâché et échouer dans une chose que j’entreprends ? Comment réagiraient ceux qui pensent que je ne peux pas échouer ? Mes chances de devenir Cinq Etoiles seraient-elles réduites à néant ? » Elle lâcha un nouveau soupir.

-Néanmoins, nous n’avons pas vraiment le temps de parler de nos Etats d’âmes… A moins que tu ais quelques chose à me confier dans l’immédiat, autant embrayait sur le sujet.

Les images du cadavres lui revinrent dans son esprit.

-Quelles sont les informations dont tu disposes au sujet de l’ancienne vice-amirale Khione Minnesota, la mère du vice-directeur d’Impel Down ? Pas seulement de son assassinat, aussi sur sa carrière…

« Et as-tu déjà entendu parler de « MIND » ? Ou trouver quoi que ce soit où ce nom serait apparu ? »



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mer 8 Juin - 17:00

Tout est dans leurs têtes [2]


Si la plainte arracha un sourire tendre à la Olsen, c’était qu’elle avait conscience des épreuves vécues par son amie. Elle savait qu’elle était taillée pour affronter ces premières semaines difficiles, et qu’après avoir pris ses marques elle pourrait revenir à un rythme plus « normal », si tant est que la haute fonction dans le Gouvernement Mondial donnait à n’importe qui le soin de se reposer à n’importe quel moment. Et si elle échouait ? Elle la soutiendrait pour l'aider à se relever. Fermant les yeux devant le spectacle magnifique et corrompu qu’étaient les Palais Célestes, la bleue finirait d’écouter la prise de paroles et regarderait à nouveau sa sœur rosiscrusienne, condition indispensable pour percevoir les messages secrets qu’elle voudrait porter à son attention.

Les Académies avaient formé les plus grands du Gouvernement Mondial. Peut-être devrait-elle y passer un jour, plus tardivement comme certains, pour accéder à un poste parmi ceux des Cinq Etoiles. C’était une possibilité, et si elle ne doutait pas de pouvoir réussir un cursus entièrement dédié à la mémoire, elle devrait malgré tout fournir des efforts pour la réflexion qu’avaient atteint les personnes comme la Sargone ou le Volkoff, qui étaient parmi ceux qui rendaient leur érudition la plus noble.

- Je ne l’ai jamais rencontré en chair et en os, mais j’ai beaucoup entendu parler de lui, sourit Lidy en confirmant simplement les pensées de la rougeoyante sur Gondebaud Windsor de Tourville

Elle savait qu’un jour, peut-être que Kàdingirra aurait besoin de son aide pour se hisser en politique, et qu’il faudrait le débusquer pour obtenir ses conseils… Ou l’empêcher au moins d’en prodiguer à ses adversaires politiques qu’étaient les Thermopolis. Dans l’idéal de Lidy, elle prendrait un poste au sein des Cinq Etoiles une petite dizaine d’années après la Lieutenante Générale et future Générale des Armées, la narguant par sa précocité à arriver dans le haut du Gouvernement, si l’on retirait Lars dont la longévité était tout simplement inconcevable avec les changements opérés dans la politique d’aujourd’hui et la stabilité de l’époque qui n’était pas la même lorsqu’il avait trente ans.

- J’ai conclu la plupart des affaires courantes, et j’ai un excellent Vice-Directeur pour me seconder. L’enquête sur la Néo-Marine risque de piétiner à présent en l’absence de décisions concernant Lida Asya, mais c’était à prévoir. J’attends aussi le retour de Billy…

Il y avait une forme d’inquiétude dans la voix de la Sargone. Si Lidy était extrêmement froide avec des inconnus, ou cordiale dans ses meilleurs jours, elle était concernée par le sort de ses alliés et amis. Billy Green, nommée Directrice du Cipher Pol 3, avait organisée une opération qui concernait justement la Néo-Marine. Elle n’avait pas les détails, et ne savait pas comment cette affaire allait se conclure. Si elle n’avait pas cumulé la reconstruction de Marijoa, l’affaire des Quartiers Nobles et la convocation des Cinq Etoiles, elle aurait fait des pieds et des mains pour participer à l’opération. Cependant, l’une des raisons qui poussait Marijoa à contenir une grosse partie des plus grands soldats du Gouvernement Mondial tout au long de l’année et à ne pas les éparpiller sur chaque mission pour supprimer les ennemis en un rien de temps était justement ce qui la retenait aussi.

- Pour avoir une vision globale, c’est malheureusement quelque chose que tu es la seule à pouvoir faire, aussi harassant cela soit-il, dirait-elle quant à la lecture de tous les documents qu’elle avait en cours et que Lidy aurait mis seulement quelques heures à feuilleter en n’oubliant pas un détail… Au détail près qu’elle n’avait pas encore les capacités de son amie à faire des liens. Si les hors-la-lois s’étaient au moins tenus tranquilles pendant la Rêverie, soupirerait-elle comme une plainte.

Elle-même ne travaillait pas sur les affaires autres que celles qui avaient un rapport avec la trahison des membres du Gouvernement Mondial, ou les pots de vins des hors-la-lois… Mais là encore, c’était les enquêtes qui la préoccupaient le moins, celles des « affaires courantes ». La seule largesse qu'elle s'était réellement permise était celle de la Triade. Les plus inquiétantes affaires étaient encore à venir.

- Heureusement, ceux qui pensent que certains sont infaillibles font partie des imbéciles, dirait Lidy à haute voix.

Elle secoua la tête quand Kàdingirra lui demanda si elle avait des états d’âme à lui confier. Son âme allait très bien, elle était même partie si loin que Lidy avait parfois du mal à savoir si elle en avait encore une. Et soudain, les couleurs vives des joues de la Olsen pâlirent inévitablement quand les images qui s’étaient gravées dans la mémoire de la Sargone parviendraient dans la sienne. Depuis quand n’avait-elle pas vu quelque chose d’aussi sordide ? Jamais ? Ca aurait été faux, les souvenirs d’autres personnes étaient trop vifs pour qu’elle puisse l’exprimer autrement.

- La Vice-Amirale Khione Minnesota…

Les informations venaient comme tant de souvenirs, tant de rapports, et soudain ses deux pensées furent occupées à gérer les informations qui arrivaient. Les deux flux travaillaient sur des souvenirs différents, pour en extraire l’essence en un temps record, et synthétiser sans oublier la moindre information.

- Dans l’ordre chronologique, elle a reçu sa promotion au grade de Vice-Amirale en 1480, après avoir vaincu la Révolution de Bakuhatsu Island. Elle a lutté entre 1485 et 1489 contre le syndicat des trafics, mais n’est pas réussie à démanteler l’organisation… Mais ça l’a menée à découvrir la « New Mafia » en 1490.

Si certains auraient du mal à suivre, Kàdingirra comprendrait sans que Lidy ait à expliquer les termes. Et s’il y avait besoin, la Olsen lui donnerait les explications nécessaires au fur et à mesure des noms cités.

- … En 1495, elle a délogé des criminels de la famille Inagawa de Water Seven.  Puis en 1496, durant la bataille de Flower Island, elle a tué le pirate Glorios, primé à plus de 550.000.000 de Berrys. Un an plus tard, elle a été blessée lors d’une opération orchestrée par Lida Asya, pour vaincre Zoroam, primé à plus de 750.000.000. Elle avait déjà collaboré à plusieurs reprises avec Lida et William Lancaster avant qu’il ne devienne amiral, à ce moment-là.

C’est à peu près à ce moment-là que sa seconde pensée entama la recherche d’informations sur MIND. Le résultat fut très rapide.

- Elle était très proche de Wilmer Strausenberg.

Le Secrétaire Général de la Marine, mais elle ne lui redit évidemment pas ce qu’elle savait déjà sur cette personne. A son évocation, Kàdingirra le revit préparer l’enterrement de l’ancienne Vice-Amirale. Pour la Olsen, cette enquête aurait pu être comme les autres mais le sentiment gardé derrière l’expression funeste de la Sargone ne l’aidait pas à voir cela comme un simple meurtre. Une partisane de Silver Hunter ? C’était plus que ça. Elle avait beaucoup d’ennemis, et n’importe qui pourrait commencer à chercher là-bas, mais ce serait une perte de temps. Les solutions étaient réduites, puisque le meurtre s’était déroulé sur la Terre Sainte, soit au moment ou juste avant l’attaque de la Néo-Marine.

Finalement, MIND ne donna aucun résultat. La Olsen ne pouvait formuler que des hypothèses basées sur du vent : s’agissait-il d’un anagramme ? Est-ce que c’était un code employé entre un faible nombre de personnes ? Le Secrétaire Général des Armées aurait peu de choses à lui dire sur le sujet, elle n’en doutait pas, mais il faudrait vérifier. Elle secoua donc la tête en essayant de relier le meurtre à des affaires plus anciennes. 1214, 1356, meurtre d’un Dragon Céleste par un noble, et 1401. Le mot MIND n’avait pas été retrouvé, mais peut-être devrait-elle aller déterrer les vieux dossiers…

- Si les lieux n’ont pas encore été complètement rénovés, j’aimerais y accéder… Je verrai peut-être des choses là-bas.

Elle faisait référence à la maîtrise de son Haki Avancé, la Voix de Toute Chose, qui lui permettrait au moins de vérifier que rien n’avait été volé. Le passé des lieux était plus facile à obtenir en l’occurrence que celui du cadavre. Assisterait-elle au meurtre ? Elle se demandait s’il avait été mis en scène. MIND… MIND… MIND… Pourquoi ne voulait-elle pas le prononcer à voix haute ? Elle partageait à présent le sentiment de la Sargone sur la question.

« Déclenchez MIND ». Non, elle avait écrit « décl… », est-ce que c’était autre chose ? Là encore, le sol pourrait l’aider. Une telle scène de crime mettrait des mois à rouvrir dans d’autres parties du monde à cause des procédures, mais le fait que Marijoa ait tendance à masquer instantanément les affres du passé récent rendait les enquêtes de Lidy parfois pénibles. Sinon, devait-elle allait déterrer la Vice-Amirale pendant que la terre était encore fraiche ?

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mer 8 Juin - 20:47



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

-Je sais bien ma chère, sourit la Sargone lorsque la bleue lui répondit au sujet de la lecture des papiers. Et oui les imbéciles ça existe. Même une personne intelligente peut se montre imbécile parfois, nota-t-elle comme si c’était une blague.

Néanmoins, il était d’en venir au sujet sérieux qui préoccupait la rosicrucienne depuis plusieurs jours et dont elle n’osait pas encore parler avec d’autres. Mohero s’était contenté de lui répondre de laisser tomber l’affaire et que des choses biens plus urgentes devaient être géré. Cependant, Kádingirra ne pouvait s’empêcher de se dire que si les braises d’une menace s’élevaient il fallait les étouffer avant que cela ne devienne incendie. C’était le souci avec le fait que les Cinq Etoiles avaient beaucoup d’affaires prioritaires et urgentes à traiter tous les jours : des sujets moins importants passaient à la trappe et s’aggravaient pendant ce temps. Un cabinet chargé de traiter les affaires « ordinaires » qui devrait faire valider ses décisions au Conseil des Cinq Etoiles permettrait en cela de gagner du temps, bien que cela rajouterait un niveau hiérarchique juste en dessous des Cinq Etoiles et, avec, moultes conflits politiques. En tout cas, là question était de savoir si ici il s’agissait effectivement de braises. L’intuition de la Sargone lui disait que c’était important, mais dans quel cadre cela pouvait l’être. MIND… S’il ne restait à quelqu’un que quelques secondes à vivre, le message qu’il inscrirait serait forcément important. Elle avait visiblement le temps d’écrire le nom de son meurtrier, mais Khione avait préférée écrire cela. C’était on ne peut plus étrange et relever l’importance que la femme accordait à cette information.

En tout cas, la Lieutenante-Générale des Armées se concentra pour faire le tri dans le flot d’information que lui fournissait la Olsen entre ce que la Sargone savait déjà et ce qu’elle ignorait. Dans la lecture de temps de dossiers et en devant gérer en parallèle autant d’organisation, cela ne l’étonnait guère d’avoir raté certains détails. En ayant plus de temps libre, dans des conditions plus normales qu’actuellement, elle aurait certainement déjà pu amasser l’ensemble de ces informations. Heureusement qu’elle pouvait compter sur Lidy, mais aussi sur des gens comme Billy et Alexandrin, pour l’épauler.

-Je peux t’y conduire. J’ai effacé l’inscription pour éviter que quelqu’un d’autre ne le voit au cas où. Néanmoins, j’ai interdit l’accès à l’appartement aux civils et donc à la revente. De toute manière, dans les conditions actuelles, je pense que tout le monde plus sur la reconstruction que sur les appartements vacants.

Plus la Olsen lirait en Kádingirra, plus la bleue verrait à quelle point le fait qu’aucune information ne transparaisse angoissait profondément l’ex vice-directrice du Cipher Pol 0. Cela avait été écris par une personnalité profondément gouvernementale qui en avait donc connaissance. Donc à priori cela semblerait normal que des personnalités gouvernementales soient au courant. Pourtant, aucune information sur MIND n’était disponible nulle part. Et si Lidy n’était pas capable de trouver une telle information en ayant à disposition les souvenirs des Etoiles eux même c’était d’autant plus inquiétant. Elle avait tant espéré que Lidy puisse lui offrir le réconfort d’une révélation venant directement de l’un des dirigeants du monde qui conservaient moultes secrets aux yeux de tout les autres. La conclusion logique serait donc qu’il ne s’agissait aucunement de quelque chose mis en place par le Gouvernement Mondial. Un groupe spécifique aurait-il pu créer cela à l’insu des institutions ? Cela semblerait surprenant que cela ait pu échapper à tout le monde, surtout si cette partisane de Silver Hunter n’avait rien révélé à ce dernier, ou tout du moins que l’Etoile ne s’en était pas rendu compte. Une organisation hors-la-loi dont la Minnesota aurait découvert l’existence à l’instar de la New Mafia ? Ses assassins donc au final ? Mais comment aurait-elle connue l’organisation ? Et pourquoi laisser un message avec « déclencher » ? Cela ne faisait définitivement aucun sens. Peu importe le bout par lequel Kádingirra prenait cette inscription, elle tombait sur un problème au bout d’un moment qui rendait bancale la conjecture.

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0000133

-Laissez-nous y monter seules, déclara la demoiselle au garde de Marijoa de faction à l’entrée du bâtiment.

La Sargone conduisit ainsi son ami jusqu’à l’appartement de feue la vice-amiral émérite qui comme tant d’autres avait mérité ses louanges.




_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 9 Juin - 19:48

Tout est dans leurs têtes [3]


Tant d’autres mânes avaient foulé le seul de la Terre Sainte avec des intentions néfastes, et presque autant s’en étaient mordu les doigts. Faisant attention à l’heure, la Olsen s’apprêtait à commencer l’enquête. Elle comprenait qu’avec la fatigue, la Sargone soit passée à côté de quelques informations : cela lui arrivait aussi, peut-être trop régulièrement. Dans ce métier, flancher était synonyme d’échouer par moments, mais c’était une des raisons pour lesquelles Lidy continuait malgré le fait d’être occupée par son boulot administratif à entretenir sa condition physique : cela lui permettait d’avoir suffisamment d’énergie pour mener ses journées à bon terme. Après l’attaque de la Néo-Marine, elle avait passé quatre jours sans fermer l’œil une seule seconde, avant de remarquer qu’elle ne s’était pas endormie. C’était lors de la visite de Belladone qu’elle avait compris qu’il fallait qu’elle se repose un peu.

« Pourquoi MIND ? ». Pendant leur trajet, le message repassait en boucle dans l’esprit de la Olsen, comme si elle y était. Elle savait de source sûre qu’il ne s’agissait pas d’une organisation connue du Gouvernement Mondial. Mais était-ce seulement une organisation ? Non, si « Déclenchez » était le bon terme, alors il s’agissait certainement plutôt d’un protocole. Quel genre de protocole ? Est-ce que ce meurtre y était lié ? Elle fermait les yeux et avançait à l’aveugle, utilisant son Haki pour se repérer et surtout acquérir quelques données sur le trajet.

Pour aider Kàdingirra, angoissée par l’absence d’informations, il faudrait en trouver. Mais les hypothèses se bousculaient dans la tête de Lidy : MIND. Les lettres se mêlaient. Avait-elle eu le temps de terminer son message ? MIND était-il l’entièreté de ce qu’elle avait pu écrire ? S’il était écrit en majuscules, c’était peut-être un acronyme. Pour dire quoi ? En supposant qu’elle puisse émettre une hypothèse, alors elle penserait à la première victime découverte. M. Minnesota.

Alors, le I. Ivanovitch ? Imjin ? S’agissait-il forcément d’un membre du Gouvernement Mondial, si c’était le cas ? Si une deuxième victime paraissait, il serait peut-être trop tard pour qu’elle ait le temps de décrypter le message, en partant du principe qu’il s’agissait d’un protocole pour enfouir un secret présent dans les mémoires de certaines personnes. Un secret qu'un groupe restreint de personnes aurait réussi à cacher au monde.

Et le N. alors ? Nihote ? Nago ? Quant au D., il pouvait s’agir de Dario ? Dragonovic ? Dame Verte ? Lidy frémit. Elle ne savait pas si MIND était un protocole, mais un sentiment intense la parcourait. Est-ce qu’il y avait une possibilité que cela soit juste un jeu d’esprit d’une personne mal intentionnée pour cacher un crime de haine en le faisant passer pour une affaire plus grosse ? Ou encore, s’agissait-il seulement d’un crime ? Peut-être qu’il existait un protocole que la Vice-Amirale avait déclenché elle seule en s’infligeant ces blessures et en faisant croire à une attaque ? Lidy n’en savait pas plus pour l’instant, et elle devait s’avouer qu’un effort surhumain allait devoir être déployé pour passer au crible tout l’appartement.

Saluant les gardes mis en faction, elle les scruta pour savoir s’ils avaient agi de manière suspecte ou si quiconque était venu dans l’appartement. Il fallait qu’elle soit certaine que la scène de crime n’avait pas été compromise. Elle passerait en revue les visages observés par les gardes et les comparerait avec ce qu’elle avait en mémoire, rapidement avant d’entrer. L’absence d’escargophone sur la scène de crime ne faisait pas ses affaires, et celui de l’ancienne Vice-Amirale avait été introuvable.

- Ca risque de prendre quelques minutes, fit Lidy en arrivant devant la porte sans faire mine d’y toucher. Je vais essayer de voir si je peux retrouver tout ce qui manque. Si tu veux essayer ce Haki, je te laisse la primeur.

Elle soufflerait et fermerait alors les yeux. Si la Sargone voulait utiliser son Haki Avancé pour partager le sien, et sentir la Voix de Toute Chose, la lecture de Lidy n’en serait que ralentie. Elle ne pouvait après tout pas combiner ses pouvoirs si elle ne voulait pas que Kàdingirra tombe dans les pommes. Passant la scène au crible, elle chercha d’abord l’arme du crime, une arme qui pourrait avoir réalisé les blessures de Khione Minessota, et ne trouva rien. Elle eut presque une moue déçue : cela lui aurait permis de savoir par qui elle avait été utilisée…

Elle se concentra à la recherche d’indices supplémentaires. Elle passa en revue le sol, les plafonds, les meubles qui avaient été saccagés et vidés de leur contenu ou de leur non-contenu, au point qu’il n’en restait rien, puis… Les murs. Elle fronça les sourcils en sentant un coffre emmuré entre la salle d’eau et la chambre, où le cadavre avait été retrouvé. Il s’agissait d’un coffre à code. Elle le décrypterait quand elle se serait assurée qu’il n’était pas piégé, détaillant le fait que le mur était intact et qu’ils n’avaient peut-être pas trouvé cet objet.

- Il y a quelque chose, marmonna Lidy après s’être assurée qu’aucun micro n’avait été posé dans la pièce par une autre personne que Kàdingirra.

Si elle n’avait pas partagé la perception, elle lui dirait :

- Un coffre-fort est emmuré entre la salle d’eau et la chambre. Il n’a pas été découvert. Est-ce qu’ils n’ont pas eu le temps ? Je me demande si la Vice-Amirale a opposé une résistance et leur a fait perdre du temps… Je vais interroger les objets, sur ce qu’il s’est passé ce jour-là.

Elle regarda la poignée de la porte d’entrée et constata alors que c’était de l’intérieur que la porte avait été ouverte le jour du crime. Elle fronça les sourcils.

- Apparemment, l’ennemi est entré par la porte d’entrée et… ça a été ouvert de l’intérieur, haleta la Olsen qui sentait déjà son pouvoir lui peser.

Lire des objets, leurs voix, leurs souvenirs, c’était d’autant plus harassant qu’il s’agissait de quelque chose qu’elle maitrisait mal. Elle avait l’impression de revenir aux migraines de ses premières utilisations. Et l’information qu’elle venait d’avoir n’était pas anodine. La Minnessota avait ouvert à son ou ses agresseurs, signifiant qu’elle le ou les connaissait.

- Je vais sonder cette pièce avant de passer à la chambre. Ne t’en fais pas si je commence à saigner du nez, c’est juste un pouvoir pesant pour mon corps. Il vaut mieux qu’on s’occupe de recueillir des informations sur le terrain avant de passer au coffre-fort. Dis-moi si tu penses que je devrais concentrer mon pouvoir quelque part.

Elle savait que son amie réfléchissait d’une manière différente de la sienne. Lidy commencerait alors à lire le sol, et à retracer les pas. Combien étaient-ils ce jour ? Combien de pas ? Quelle cadence ? Quelle virulence ? Elle tenterait de retracer du mieux qu’elle pouvait cette journée mortifère…

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 9 Juin - 20:57



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

Le garde avait bien suivi les instructions de la Sargone et n’avait laissé entrer personne. A vrai dire, il ne semblait lui-même pas trop savoir de quoi il en retournait. Le fait qu’il s’agisse d’un meurtre n’avait pas réellement été ébruité au sein de la Terre Sainte afin d’éviter de semer la panique au sein des lignées secondaires des Dragons Célestes, les lignées principales se révélant de manière globale peu prompte à paniqué pour si peu : entre leurs gardes du corps et ceux qui avait un minimum de sang-froid c’était suffisant. En tout cas, les seules personnes à avoir inspecté la pièce était l’ancienne vice-directrice du Cipher Pol 0, l’Etoile Silver Hunter qui était venu en personne en dépit de son emploi du temps chargé en raison des liens existant avec cette dernière, un homme de la Division Scientifique qui avait procédé aux analyses de sang pour déterminer les groupes sanguins des projections et vérifier la présence éventuelle d’une autre personne qui aurait été blessé. La dernière personne à être venu était finalement le Secrétaire Général de la Marine qui avait récupéré quelques affaires personnelles de la victime afin de les envoyer à sa famille ainsi que pour placer le pendentif sur lequel était peint le portrait du défunt mari dans le cercueil de la défunte.

-Soit… Non, je t’en prie commence. Le temps joue contre nous avec nos emplois du temps, alors essayons de nous montrer efficace.

Elle généra cependant un contact physique avant de déclencher son haki avancé pour expérimenter malgré tout ce pouvoir au moins quelques instants.

-Un coffre-fort ? J’ai vérifié l’historique du bâtiment au préalable et il n’a jamais été mentionné que la vice-amirale ait procédé à des travaux… Elle l’aurait placé là elle-même ? A moins qu’il ne s’agisse de quelque chose d’antérieur. Mais il faut dans tout les cas l’ouvrir pour en être sûr.

Utilisant à nouveau temporairement son pouvoir afin de localiser l’objet, la Sargone s’approcha du mur pour planter son bras dans celui-ci et arracher le coffre avant de le déposer sur la table basse. Pendant ce temps-là, la Olsen avait poursuivi son analyse.

-Ouverte de l’intérieur ?! Elle connaîtrait son agresseur ? Cela ferait beaucoup d’histoires si le meurtrier est un gouvernemental… Vu que cela date du jour du Raid, il est possible que ce soit un Néo-Marine qu’elle ait accueilli. Refusant de rejoindre la cause de son ancienne collègue, elle finit par se faire tuer… Mais cela n’explique toujours pas le message… Si seulement j’avais pu savoir ce qu’il se passait concentrer le haki de l’observation de Mary dessus ce jour-là, mais il y avait tant de voix…

Se grattant le menton pour réfléchir, elle hocha la tête à la prise de paroles de Lidy pour dire qu’elle comprenait, mais la demoiselle osa finalement poser une question qui interromperait peut-être le fil des pensées de son amie.

-Es-tu sûre que ça soit Khione qui ait ouvert de l’intérieur ?

Quant au début de l’analyse de la bleue sur le sol, la démarche semblait indiquer que les personnes étaient plutôt légères. Ce n’était pas des colosses musclés en somme. Il n’était pas non plus particulièrement maigre. La cadence des pas variait en fonction des endroits. Néanmoins, quelque chose rendrait peut-être difficile le calcul du nombre de personnes : les pas faisaient des allés et retours. La fouille avait été intensive et particulièrement violente comme le démontrait le papier peint arraché et l’étalement de toutes les possessions un peu partout. La ou les personnes avaient dû passer un certain temps là à faire leurs recherches dans les pièces. Mais que cherchaient-ils ? Les bijoux étaient toujours là et même les dossiers du bureau de l’ancienne vice-amirale, contenant sans aucun doute de nombreuses informations intéressantes sur la Marine d’autrefois ou la politique actuelle, étaient tous encore présent. En tout cas, si le sang apparaissait dès la porte allant du salon au couloir, c’était bien que la Minnesota avait reçu sa première blessure violente à cet endroit-là.



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 9 Juin - 21:53

Tout est dans leurs têtes [4]


Sans se soucier de dénaturer le lieu, la Sargone avait pu s’emparer du coffre-fort et le sortir du mur. Lidy était trop concentrée sur sa tâche pour l’aider, et elle sentait d’affreuses migraines la traverser. Pourtant, ce qui la sauvait, c’était sa pensée parallèle. Elle traitait les informations qu’elle extrayait et les interprétait à quelques secondes d’intervalles. Les deux pensées agissaient de concert, de sorte à soulager le travail de l’autre. Pour la Olsen, les enquêtes étaient de véritables jeux d’esprits, et elle était elle-même en train de se mettre à l’épreuve. Ses dents serrées, elle dut lâcher sa concentration un instant au moment où la Sargone reprit la parole.

- Nous ne sommes pas des êtres divins, répondit Lidy lorsque Kàdingirra évoqua son regret de ne pas avoir saisi ce qu’il se passait grâce au pouvoir de Mary. Si tu avais fait ça, cela aurait coûté la vie d’autres soldats… C'est regrettable pour Khione Minessota, j'aurais aussi aimé pouvoir l'aider.

Et lorsqu’elle interrompit à nouveau le fil des pensées de la Olsen, la Rougeoyante n’était sûrement pas loin d’une vérité que la bleue n’avait pas imaginée. « Est-ce que Khione était seule avant d’ouvrir ? ». L’absence d’effraction aurait dû être un indice, mais en réalité c’était peut-être un trompe-l’œil pour détourner l’attention. Lidy décrit du regard la porte, le sol et les murs et s’attarda sur les minutes qui avaient précédé la poignée tournée… Et ses yeux s’écarquillèrent.

- Tu as raison, c’est… étrange… Environ une dizaine de secondes avant que la porte ne s’ouvre, une personne est apparue là, sur une zone d’environ un centimètre carré, et… Ensuite de toute évidence celui qui est apparu a ouvert la porte. C’est à ce moment-là que les pas se sont agités.

Lidy revivait la scène du point de vue du sol, et les informations fourmillaient. Tout s’était rapidement mis en place : les allers-retours, les pas légers sans l’être trop. Il y avait quelque chose qui l’empêchait de déterminer le nombre exact de personnes, alors elle se concentrerait sur les pas dans l’entrée pour savoir qui exactement était arrivé, au moment où ce serait plus calme. A supposer qu’aucun d’entre eux ne transportait d’autres personnes sur lui. A vrai dire, la scène n’avait pas dû s’étendre sur une grande période.

- Elle a bien été tuée ici, mais rien ne dit qu’elle était amie avec son agresseur ou connaissait son agresseur. En revanche, cette histoire m’intrigue. S’il est passé par le mur, sans qu’il n’y ait de trou, et a ouvert la porte, c’est sûrement pour faire entrer d’autres personnes. Comment… Les options sont réduites.

Il faudrait qu’elle regarde du côté des Fruits du Démons, ou des technologies spéciales. Le livre qu’elle avait en mémoire était une possibilité. Elle noterait simplement qu’il faudrait qu’elle le cherche a posteriori. Pour l’instant, elle devait se concentrer. Elle devait maintenant suivre les traces. A quel moment le sang s’était-il déversé sur le sol ? Quel avait été le parcours de l’ancienne Vice-Amirale ? Elle le suivrait, observant avec une certaine émotion les derniers instants que ce sol avait enregistrés. S’il n’y avait pas eu l’attaque de Marijoa, les voisins auraient pu entendre quelque chose mais… La Rêverie avait poussé le voisin du dessous à partir en vacances pour éviter l’agitation, et son séjour s’était prolongé, financé par les deniers personnels de la Sargone pour permettre de réaliser l'enquête tranquillement. Quant au voisin du haut… Il était simplement mort. Il avait eu la malchance de mourir dans l’explosion du Siège du Conseil du Protectorat Gouvernemental, ayant explosé lors des attentats de la Dame Verte, sûrement dans le but de cacher un coup encore plus gros. Un jour, quand elle aurait le temps, elle s'y intéresserait.

- Emporte le coffre-fort avec toi, avertirait la Olsen, un peu paranoïaque que quelqu’un n’arrive et tente de le voler.

Et quand elle parcourait les couloirs, elle suivrait les déchirures de tableaux et tenterait de voir avec précision si des éléments avaient été enlevés et emportés. Elle reconstituerait mentalement chaque œuvre, ce qui lui prendrait quelques minutes. Son nez commencerait alors à saigner, et elle s'expirerait de ses pensées avant de nettoyer son nez d’un mouchoir ayant déjà fait attention à ne pas mettre de sang par terre.

Et dans un ultime effort, elle arriverait à la chambre où le corps avait atterri. Elle revoyait encore la scène dans les souvenirs de Kadingirra, alors elle décrypterait ce qui avait été inscrit sur le sol. La Voix de Toutes Choses lui répondrait, elle le lui ordonnerait dans un savant effort. Le message initial, le tracé de l’écriture, les tentatives et échecs. Est-ce que ça avait été simultané ? Une personne avait-elle été présente à ce moment là, à côté de l’ancienne Vice-Amirale ? Etait-elle réellement celle qui avait écrit ce message ?

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 11 Juin - 11:28



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

-Etrange en effet… Mais cela confirme mes soupçons : ce n’est pas un meurtre ordinaire. Il y a quelque chose qui se cache là-dessous. Nous ne pourrons pas définir le mobile du crime sans creuser davantage, n’en déplaise à Mohero, et encore davantage si l’on veut savoir ce qu’est ce MIND.

Le sang versé avait jailli entre une trentaine de secondes et une minute après l’ouverture de la porte. Plus on s’éloignait du salon sur lequel donnait l’entrée, plus le sang était « récent ». Les pas concordaient. Khione Minnesota avait chercher à fuir, blessée, en se dirigeant dans le couloir vers sa chambre où elle avait trouvé la mort avant de pouvoir trouver une issue ou faire ce qu’elle voulait faire. La Sargone de son côté gardait le coffre-fort sous le bras en attendant qu’elles trouvent le temps de pouvoir se charger de lui. En suivant les déchirures du papier peint, des tableaux et du reste, la bleue n’aurait aucun mal à voir que rien n’avait été emporté. Les agresseurs avaient véritablement cherché désespérément quelque chose au point de tout ravager. Retourner les tableaux n’avait pas suffi, ils avaient été jusqu’à les éventrer pour s’assurer qu’il n’y avait rien de caché à l’intérieur. Était-ce un coup de chance qu’ils n’aient pas trouvé le coffre-fort dans le mur vu le niveau des fouilles ? N’en avait-il pas eu l’idée ? Ou le temps ? La Lieutenante-Générale des Armées commençait à s’inquiéter pour son ami vu que son nez saignait. Elle resta silencieuse mais espérait que sa camarade saurait ne pas dépasser ses limites.

Arrivé dans la chambre, la mémoire des objets parlerait. Déclenchez MIND était bien ce qui avait été écrit… La Minnesota avait somme toute peiné à l’écrire, prenant un long moment, des hésitations et des pauses… En vérité, en confrontant les mouvements du ou des agresseurs avec cette temporalité du message, la Olsen pourrait remarquer que les pauses correspondaient à des moments où les agresseurs étaient dans la pièce. Le coussin que Khione avait maintenu avec sa seconde main sur sa main protégeant l’inscription avait été placé là dès le moment où son corps était tombé là, avant de se mettre à écrire. Le ou les agresseurs avaient ils étaient trop occupés à fouiller pour s’occuper de l’achever ? Voulaient-ils la faire souffrir volontairement ? Ou n’avaient-ils même pas remarquer qu’elle n’avait pas terminer d’expirer à cause de leurs fouilles ? En tout cas, Khione avait volontairement réussi à s’accrocher suffisamment longtemps à la vie pour écrire cette demande, ce « Déclenchez MIND », qui était peut-être une simplification de la formulation message que la femme n’aurait pas eu le temps de détaillé vu son état, qu’aucune des deux femmes était en mesure de comprendre. L’ancienne vice-amirale pensait-elle être découverte par une personne précise qui aurait compris le message ? Si une personne précise devait la trouver, l’avait-il fait avant que la Sargone ne découvre le corps ? Cette personne avait-elle « déclenché MIND » si c’était le cas ? Lidy Olsen disposait d’un des pouvoirs les plus utiles pour enquêter qui existait en ce monde, et pourtant aucun indice véritablement concret ne semblait vouloir se dévoiler à elle pour l’instant. Comment découvrir ne serait-ce que l’identité du meurtrier qui était parvenu à éliminer cette ancienne militaire d’élite en quelques blessures précises ?



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Sam 11 Juin - 13:32

Tout est dans leurs têtes [5]


Lidy opina du chef quant à la remarque de Kàdingirra : il allait falloir creuser beaucoup plus, et elle était déterminée à trouver la réponse. Une pensée lui vint qu’elle ramena à l’arrière-plan tandis que son pouvoir lui permettait de mobiliser la scène qui s’était déroulée dans ce lieu. Elle avait du mal à déterminer combien de personnes étaient entrées, cependant elle pouvait facilement suivre les pas de l’ancienne Vice-Amirale. L’émotion montait tandis que son cerveau tentait d’assimiler toutes les informations. Elle arriverait bientôt près de l’endroit où se trouvait le cadavre quelques jours auparavant, et visualiserait les déplacements au sein même de cette pièce. Les allers-retours et les mouvements étaient logiques : elle avait écrit un message pendant qu’ils étaient ailleurs… Un message avec son sang.

« Déclenchez MIND ». Lidy déglutirait à ce moment-là, suivant le tracé et le moment où la main avait fini par s’arrêter d’écrire. Elle sentait que son corps était poussé à des extrêmes par l’utilisation de ce pouvoir, cependant elle ne pouvait pas s’arrêter maintenant… Il lui fallait plus d’informations, elle devait découvrir la vérité. Elle ne pouvait pas être celle à qui tout échappait, elle devait…

Son corps qui tenait alors vacilla, et si elle ne rencontrait pas le support de Kàdingirra elle mettrait un genou à terre, une de ses mains employées à éviter de tâcher la scène de crime.

- Ils sont restés environ quinze minutes à l’intérieur. Je ne sais pas ce qu’ils cherchaient, mais il y a eu beaucoup d’allers et retours dans cette pièce. Elle ne possédait rien de particulier à ce moment-là ? Ils ne l’ont pas torturée de toute évidence, mais ils l’ont laissé mourir. Sa mort n’était peut-être pas l’objectif, sinon ils s’en seraient assurés avant de faire une mise en scène.

« Peut-être qu’ils ne possédaient pas le Haki de l’Observation et qu’elle a fait semblant d’être morte à ce moment ? ». Cette idée était saugrenue, mais elle permettait d’expliquer cela. En revanche, la personne qui l’avait tuée devait être d’un certain niveau martial : abattre la Vice-Amirale en quelques coups seulement relevait du génie. Les assauts avaient été perpétrés par une lame ondulée, selon les rapports, et Lidy pouvait observer le tracé des marques sur les déchirures des tableaux et les potentielles traces de sang pour comprendre si la même arme avait été utilisée. Des lames ondulées… Elle n’en connaissait pas beaucoup : s’agissait-il d’une flamberge ? Peut-être que l’expertise de quelqu’un aurait été nécessaire. En tout cas, elle garderait en mémoire le contour précis de l’arme pour pouvoir le comparer au besoin : si une lame unique en était responsable, elle devrait pouvoir le comprendre en comparant les deux visualisations.

Puis, la Olsen se relèverait. Elle en était encore à observer les lieux, essayant de repérer le moindre animal, le moindre insecte qui aurait pu assister à la scène. Le désordre et la présence d’araignées, par exemple, étaient cependant fort compromis par la durée de vie de ces deux éléments dans cette baraque. En revanche, s’il y avait un vis-à-vis quelque part, peut-être qu’un chat errant… C’était au petit bonheur la chance, malheureusement. Elle devait se concentrer sur du factuel. Après avoir essayé de localiser des êtres vivants, elle se tiendrait le menton et reprendrait sa contenance en respirant :

- Ils cherchaient quelque chose qui pouvait se trouver derrière les tableaux... Ce n’était pas un objet de très grande taille. Cependant, pourquoi avoir arrêté de chercher avant de trouver le coffre-fort ? Est-ce qu’ils se sont rendus compte qu’ils ne trouveraient pas ce qu’ils voulaient ici ? Il y a plus de questions que de réponses…

La Olsen observerait le coffre-fort avec suspicion.

- Nous n’avons que la victime. Les meurtriers se sont introduits ici, et ont attaqué la Vice-Amirale qui a eu le temps d’aller contre son lit et d’écrire un message pendant qu’ils fouillaient l’appartement. Elle n’a pas voulu qu’ils voient le message en question. Ils ont quitté l’appartement, mais je ne trouve rien qui manque. Ses effets personnels n’indiquent pas non plus l’absence de quoique ce soit ? Son escargophone par exemple ? La Vice-Amirale utilisait quel type d’arme durant sa carrière ?

Les questions que posait Lidy étaient simplement une manière d’exprimer sa pensée à voix haute. Elle tentait de faire les liens qui s’imposaient dans la situation. Son amie pourrait certainement comprendre que même en apportant les réponses elle n’apprendrait rien à Lidy, mais les mots permettaient de faire des liens.

- Je pense avoir fait le tour de l’environnement, ferait la bleue après une dernière vérification. Avant de vérifier le contenu du coffre, j'ai une question. Penses-tu que le message t'était adressé ?

Un message était souvent adressé à quelqu'un d'autre. Pour qu'elle ait utilisé ses dernières forces pour l'écrire, elle voulait certainement qu'il soit réceptionné.

En parallèle de la réponse de la Rougeoyante, Lidy avait essayé de voir si quelqu’un était entré avant et entre le moment où le garde avait trouvé la scène et où Kàdingirra avait été avertie, mais c’était de toute évidence une fausse piste. Elle se concentrerait donc à présent sur le coffre, s’assurant de mémoriser son contenu et qu’aucun piège n’était en place et qu’aucun mécanisme de destruction, y compris à base de réservoir de gaz inflammable ou de liquide, n’était installé. Puis elle déchiffrerait la combinaison par les utilisations passées de celui-ci. Cette fois-ci, l’effort était concentré sur un seul endroit, et ne lui demanderait pas une énergie énorme. Elle laisserait à la Lieutenante Générale le soin d’en découvrir le contenu.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 11 Juin - 16:03



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

Kàdingirra portait toute son attention sur son amie. De son côté, elle avait déjà pu observer les lieux moultes fois et n’avait rien d’autre à faire qu’assister Lidy dans son expertise. Ainsi dès que la Olsen commença à vaciller, sa camarade vint la soutenir d’un bras, l’autre gardant le coffre-fort.

-Si tu as besoin de faire une pause pour reprendre dans un peu de temps n’hésite pas, lui fit remarquer la Sargone. Je sais que nous avons des emplois du temps rempli mais cela pourrait même nuire à ton expertise si tu t’épuise avant de tomber sur certains éléments cruciaux…

Marquant une pause pour aider la bleue à se remettre sur des pieds, elle reprit par la suite, ne retirant son bras que quand elle serai assurer que Lidy pourrait se maintenir.

-A ma connaissance tout ce dont elle disposait était les informations sur le parti militariste du bas et les dossiers auquel elle a participer jadis. Rien dans mes recherches ne m’a indiqué qu’elle serait mêlée de prêt ou de loin à une affaire ou un dossier en cours en dehors de cela. Et, si ses dossiers ont été fouillés, aucun ne semble manquer à l’appel… et s’il y en avait eu un, j’imagine que tu l’aurais déjà senti… Si sa mort n’était pas l’objectif, mais qu’ils n’ont rien volé… Ont-ils échoué à trouver ce qu’ils cherchaient ? Se pourraient-ils qu’ils pensaient qu’il n’était pas possible de la faire parler ?

Concernant les attaques dans l’appartement, les déchirures correspondaient plutôt à un sabre. Un sabre d’officier pour être précis. En effet, c’était le sabre en acier argenté, qui lui avait été remis à la cérémonie où elle reçu la médaille du mérité et la médaille du courage au moment où elle était partie à la retraite, qui avait été employé pour saccager le décor. L’arme avait cependant été abandonné ici même après avoir été employé et le scientifique de la Division Scientifique avait affirmé ne rien pouvoir en tirer. En tout cas, si Lidy réfléchissait à une flamberge, il s’avérerait que l’épaisseur de la lame semblait divergée de manière importante plus rapidement : en somme, la lame devait être plus courte que celle d’une épée classique, à moins que celle-ci soit très étrange. Une dague ? Une épée bizarre ? Une lance ? Autre chose ? En tout cas, parmi les grands combattants de ce monde, puisque Lidy pensait à une personne très puissante martialement, aucun n’était connu pour se battre avec une telle arme, mais cela ne voulait pas dire pour autant que ce n’était pas le cas après tout.  

Malheureusement, aucun animal n’avait été présent, ou plutôt vivant, au jour des événements. Un chat aurait en effet pu venir si une fenêtre avait été ouverte, mais cela n’avait pas été le cas. La Olsen devait se contenter de ce qu’elle avait sous la main.

-Des questions. C’est exactement ça. Plus j’approfondie mes recherches sur cette affaire, plus je me pose de questions et moins d’éléments semblent pouvoir y répondre. C’est déroutant et presque obsessif. Plus on en sait, moins on comprend… L’escargophone est en effet le seul effet personnel qui lui manque, mais je n’ai aucune idée de quelle manière il pourrait être utile. Elle employait jadis une épée au pommeau en forme de flocon de neige, c’est celui qui est accroché au mur et son bureau. Je ne pense pas que le message me visait moi personnellement non. Je la connaissais, mais pas personnellement. Il s’agissait de discussion durant des réunions politiques dans des clubs mondains de Marijoa, rien de plus. Si c’est le cas, si cela m’est adressé, ce serai uniquement si elle pensait que je serai la personne mise au courant du meurtre et qui viendrait observer les choses par moi.

La Olsen s’occupa d’ouvrir le coffre-fort sous le regard de la Sargone qui était prête à la soutenir au besoin. A l’intérieur, les deux femmes découvrirent quelques objets et un dossier contenant une seule page. Les artefacts que quelqu’un – peut-être Khione – avait caché là étaient une clef, un combiné d’escargophone sans escargophone et un livre nommé Manuel de cartographie tactique : Cartographier les champs de batailles passées, présents et futures écrit par Zheng Quiao, stratège célèbre notamment pour la bataille du Fleuve Orange en 1483 devenue depuis la directrice de l'Académie Confucéenne de Beida à Ka no Kuni. La Sargone connaissait très bien cette femme qui avait été Secrétaire Général des Armées Nationales de 1497 à 1504 avant de céder sa place à feu Casius Norus. Enfin, la fameuse page unique du dossier fut révélé.

Cold Winter.

124-6-7-7.108-21-2-3.198-5-8-8.22-18-9-1.246-29-1-2.81-1-1-5.107-28-4-13.22-18-9-1.246-29-1-2.81-1-1-5.237-15-2-4.192-3-1-2.124-6-7-7.58-12-3-2.108-21-2-3.81-1-1-5.22-18-9-1.108-21-2-3.77-9-7-7.81-1-1-5.241-1-1-3.106-1-4-6.31-4-8-7.246-29-1-2.STOP.34-2-2-1.241-1-1-3.198-5-8-8.77-9-7-7.34-10-4-8.22-2-1-2.198-2-2-3.34-10-4-8.34-2-2-1.34-10-4-8.106-1-4-6.77-2-7-3.198-2-2-3.22-2-1-2.241-21-3-5.241-21-3-5.198-5-8-8.106-1-4-6.77-2-7-3.241-21-3-5.31-4-8-7.77-9-7-7.31-4-8-7.107-14-4-2.STOP.81-1-1-5.77-2-7-3.237-10-7-1.58-12-3-2.241-2-2-1.22-2-3-2.124-6-2-3.81-1-1-5.106-2-1-7.22-2-3-2.124-6-7-7.34-10-4-8.198-5-8-8.58-12-3-2.34-2-2-1.246-29-1-2.107-14-4-2.246-29-1-2.77-11-4-7.58-12-3-2.124-6-2-3.198-1-1-9.77-11-4-7.237-15-2-4.34-7-8-2.77-9-7-7.237-24-5-5.246-29-1-2.107-14-4-2.237-15-2-4.198-5-8-8.77-9-7-7.22-18-9-1.246-29-1-2.198-10-4-10.246-29-1-2.198-10-4-10.246-29-1-2

Head Center.




_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Dim 12 Juin - 1:30

Tout est dans leurs têtes [6]


Ainsi, malgré leurs façons de penser différentes, elles en revenaient aux mêmes questions. C’était en cela que ces affaires étaient dérangeantes. Elle ne pouvait pas trouver de réponses, seulement plus de questions… Un élément qui embêtait la Olsen puisqu’elle n’avait pas réellement le temps ce jour-là de s’attarder sur l'enquête. Elle avait déjà scruté trop de détails, et depuis qu’elle avait rejoint la Sargone une heure complète s’était écoulée. Il ne lui en restait plus qu’une pour rejoindre son lieu de rendez-vous avec les Cinq Etoiles. Assumerait-elle seulement d’être en retard face à ces personnes-là ? Mieux valait ne pas les vexer… Surtout qu’elle se demandait si elle devrait leur parler de cette affaire.

L’histoire de l’arme l’intriguait. Les informations étaient presque contradictoires avec l’idée d’une vraie lame ondulée. Elle n’en connaissait pas, de visu, qui réponde à ce critère. Elle aurait pu s’attarder sur les souvenirs que d’autres avaient sur les lames d’exceptions, mais l’affaire du sabre en acier argenté qui avait été utilisé… puis abandonné ici même. Si un scientifique ne pouvait rien en tirer, la Olsen pourrait peut-être au moins sentir si la personne avait des gants en la tenant, et les mouvements de lames viendraient peut-être l’aider à définir si le saccage avait été précis ou non.

Elle ne s’attarda pas plus sur les armes, n’ayant pas d’indices à en tirer pour l’instant. Lorsque Kàdingirra évoqua l’escargophone sans savoir en quoi il pourrait être utile, la Olsen pourrait lui répondre :

- C’est un être vivant. Ses souvenirs sont plus fiables que ceux des objets. Nous partageons la même temporalité, et l’effort sur mon esprit est moins important. Le travail que je fais avec les objets m’imposent de transposer ma temporalité sur la leur, puis d’exploiter ce qu’il s’est passé via les mouvements qu’ils ont pu subir, mais sans percevoir le monde de la même manière.

On marchait sur un sol, mais on soufflait dans une flûte, ou on la tenait. Cependant aucun des deux n’entendait : les indices étaient donc limités dans ce sens-là, bien qu’ils soient en quelque sorte bien plus importants. Acquiesçant au reste des paroles de la Lieutenante Générale, la Directrice finit par ouvrir le coffre à l’intérieur duquel elle trouva plusieurs objets… Un livre qu’elle n’avait jamais lu… un combiné d’escargophone sans l’escargophone… Une clef… Et un message codé… Elle ne savait pas à quoi pouvait servir le combiné, ni la clef, en revanche elle pourrait se plonger dans la lecture de l’ouvrage si le message codé présent dans le dossier n’avait pas plus attiré son attention.

- Un code… Cold Winter ? Head Center ? Intrigant… 124-6-7-7…

Elle repéra immédiatement les régularités présentes dans le code, et en déduisit rapidement son sens de lecture : page – ligne – mot – lettre. C’était un code assez simple à déchiffrer, cependant chronophage. Sortant son calepin, elle fit un trait par lettre qu’elle associa mentalement à une position. Après avoir associé chaque page à une ou plusieurs positions, dans une gymnastique d’esprit qui ne lui demandait pas un véritable effort, elle commencerait à déchiffrer. Elle en avait oublié la présence de la Sargone qui se retrouverait alors sinon à suivre, au moins à pouvoir observer le reste du contenu du coffre.

Pendant qu’elle déchiffrait le code, sa pensée parallèle l’aidait en préparant chaque position. Elle la donnait au fur et à mesure, et en plus ou moins dix minutes elle finit ce qu’elle devait faire.

- MIND est désormais dissolue. Conserve ce livre en lieu sûr. Si la menace renait nous ferons de même.

Elle n’aurait pas besoin de lire le message à voix haute si Kàdingirra s’était rapprochée et avait lu au fur et à mesure, trouvant peut-être parfois des lettres plus vites que Lidy. Fermant les yeux, la Olsen imagina un grand nombre de scénarios avant d’expliquer ce qui semblait le plus logique à ses yeux :

- MIND pourrait être une organisation ou un programme. La page a l’air vieille, elle est cornée dans le coin droit, elle a sûrement été donnée il y a longtemps à la Vice-Amirale. C’est la seconde phrase qui indique que ce livre doit avoir une importance quelconque. Quant à la menace… Peut-être que ça a un rapport avec ce livre. J’ai un rendez-vous avec les Cinq Etoiles d’ici une bonne quarantaine de minutes. Il m’en faudrait moins de trente pour lire ce livre une première fois assez superficiellement, cependant je peux le photographier dans mon esprit en moins de temps et le lire plus tard sans le support.

Elle n’aurait qu’à regarder et tourner chaque page de ce livre. Cela permettrait d’en avoir toujours une copie quelque part, d’une certaine manière. D’ailleurs, elle ferait cela avec sa pensée parallèle, faisant attention si des détails sur les pages ou dans les marges attiraient son œil.

- Est-ce que ça vaut le coup que je demande à être mise à la tête de l’enquête sur la mort de la Vice-Amirale ? Je pense qu’il vaudrait mieux être discrètes tant que nous n’aurons pas plus d’informations. Cette clef et ce combiné m'intriguent. Quant à l’autrice de ce livre pourrait-elle être liée ?

« Si ce n’est pas ce livre qui est la réponse à nos questions. ». Et tandis qu’elle réfléchirait, les photographies mentales continueraient rapidement. Avait-elle oublié de dire à Kàdingirra que son prochain rendez-vous était avec les Cinq Etoiles ? Peut-être...

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 12 Juin - 18:33



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

Le saccage avait été on ne peut plus grossier et orchestrer avec une main gantée. Toutes les attaques contre les objets présents dans l’appartement n’avaient pas été exécuter par l’arme récupéré, les autres ayant certainement été causés par la même arme qui avait mis fin aux jours de l’ancienne et respectée vice-amirale. En d’autres termes, a priori, la personne qui avait manié cette lame-ci ne faisait pas usage d’une épée en temps normal, sinon les coups auraient été de toute manière bien plus précis.

-Oui je comprends… A vrai dire, je me questionnais avant tout sur en quoi cela leur est utile à eux. Ce n’est pas comme si l’escargophone pouvait retenir des numéros de tête, que les appels indiquaient directement le numéro de l’escargophone passant l’appel ou disposait d’une fonction particulière. Ils l’ont peut-être pris pour une escaméra, mais s’ils sont en mesure de mettre au point un assassinat si efficace et laissant si peu d’indice ce serait étonnant qu’il n’en ait pas conscience… A quoi cela peut-il bien leur servir… Ou plutôt en quoi cela le leur nuit pas… En quoi aurait aidé le den den mushi si nous n’avions pas ton... talent à disposition… Je ne vois rien comme ça à priori… Se pourrait-il que … commença la Sargone avant de blêmir subitement. Est-ce qu’il y aurait un moyen pour que quelqu’un soit au courant de ton pouvoir sans que tu ne le saches ?

Kádingirra, continua à observer la pièce en réfléchissant de son côté, se penchant de temps en temps pour voir où en était sa camarade et lui indiquait parfois des lettres avec un peu d’avance sur la directrice du Cipher Pol 6 afin d’aider cette dernière. Finalement le message codé fut révélé et plongea les deux femmes dans de nouvelles réflexions. A celles de la Olsen s’ajoutèrent ainsi celles de la future Etoile.

-La seconde phrase est plus importante qu’il n’y parait à mon avis. Garder le livre en lieu sûr… Ce livre n’a pas été tiré en un nombre limité d’exemplaires je crois. On en trouve une version dans la bibliothèque de Yang par exemple, je m’en suis même servi pour donner une leçon d’histoire militaire à Pang l’autre jour, et j’ai pu en voir un autre dans le meuble à livres du Général des Armées. Alors en quoi ce livre pourrait être important ? Je pense que la raison est en vérité simple. Si tu avais eu le code sans voir le livre à côté, tu n’aurais pas pensé aussi vite que le code était page-ligne-mot-lettre… Alors imagine que tu intercepte un message codé, que tu devine que c’est ce code qui est utilisé… Il reste un problème : comment savoir le livre dans lequel il faut chercher ? Le livre est la clef de décryptage. La clef de décryptage de MIND. S’il était important qu’elle garde ce livre, c’était peut-être tout simplement que si une nouvelle communication de MIND arrivait elle serait crypté de la même manière avec le même livre pour référent…

Elle marqua une pause.

-Si tu as rendez-vous avec les Cinq Etoiles, tu pourras t’occuper plus tard de ça… Enfin si on ne nous vole pas le livre d’ici là. Ce serai plus prudent que de se revoir après ta réunion pour procéder à la « lecture » accéléré. Tu seras peut-être en moyen de traduire d’autres messages de tête si j’ai raison… Je dois en tout cas t’avouer que je pense que l’enquête sera classée comme étant sans suite si nous n’en prenons pas la tête. On pourra toujours la relancer lorsque nous aurons avancé et que nous aurons plus besoin de nous montrer discrète. L’autrice est effectivement peut-être liée, qui sait ?

La Sargone commença à faire les cent pas.

-Est-ce que l’agression a elle-même un lien avec cette organisation MIND ? …



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Dim 12 Juin - 21:56

Tout est dans leurs têtes [7]


Kádingirra semblait bien plus inquiète à l’idée que quelqu’un découvre le pouvoir de la Olsen que la Olsen elle-même. Celle-ci avait déjà envisagé cette possibilité, et avait de nombreuses fois fait la liste des personnes qui pourraient connaître son pouvoir, et celle des personnes à qui elle ne pouvait que se fier. Son Vice-Directeur pouvait être une source de fuites d’informations, mais il était extrêmement prudent et finalement c’était lui qui craignait le moins. Une personne sur qui ne courrait aucune rumeur était après tout passée maître en la matière de rétention d’informations… Quant aux autres personnes, la plupart étaient mortes, ou comme Ishtar de Lerhane des personnes dignes de confiance. C’était finalement celles qui pouvaient l’avoir déduit qui étaient les plus importantes à retenir. Et un seul nom tonitruant résonnait dans l’esprit paranoïaque de la bleue : la Dame Verte.

Elle avait pu le déduire de l’enquête, ou au moins imaginer que Lidy possédait un tel don. Elle l’avait aidée à trop d’occasions, au point que c’était pour la Olsen un point d’ancrage dans cette théorie. « Lire dans les êtres vivants. », même si elle n’avait pas son fruit précis, elle avait peut-être une idée grossière de ce dernier. Qui plus est, il suffisait de posséder un pouvoir similaire pour savoir que la jeune femme pouvait lire dans les pensées.

- C’est possible que quelqu’un l’ait déduit. La Dame Verte, la personne qui a été présente pendant mon enquête sur la Triade, pourrait l’avoir imaginé. En revanche, aucun autre nom ne me vient à l’esprit. Il n’existe que peu de personnes capables d’une telle prouesse mais… A supposer qu’elle soit au courant, les explosions lors de la Rêverie étaient liées à une intervention de lui, et lui ou ses sbires étaient présents lors de cet événement alors… Mais si c’était eux, quel mobile ?

Elle n’avait pas l’impression qu’ils aient un intérêt dans l’affaire. En parlant, la Olsen mobilisait sa pensée parallèle pour travailler sur le livre. La photographie se faisait aisément, et elle avançait à une grande vitesse. Si le livre existait en plusieurs exemplaires, elle pourrait toujours se le procurer ailleurs, alors elle avait fait attention à l’année d’édition qui était parfois indiquée pour ne pas tomber sur une version revisitée.

Faisant la liste des personnes qu’elle savait liées à Dario grâce aux souvenirs des Cinq Etoiles et des personnes présentes à cette période, comme Aokiji, la jeune femme se demandait si la Minnessota avait pu travailler sur l’enquête qui avait menée à l’emprisonnement de ce hors-la-loi.

- Le corps de Khione pourrait me raconter une autre histoire, même si elle est morte… Je sais qu’extraire le corps d’une personne aussi haute placée est sûrement impossible, mais en soit… Et il faudrait que je rencontre le Secrétaire Général de la Marine. A l’occasion d’une réunion, est-il possible que tu me convoques en sa présence pour un prétexte de ton choix ? Je devrais pouvoir tirer des informations rapidement.

MIND était quelque chose qui risquait de l’obséder dans les prochains mois, cependant elle n’avait pas plus d’informations sur le sujet et elle devait continuer ses affaires courantes tout en enquêtant. Se mettre à la tête de l’enquête, c’était envoyer un signal aux potentiels ennemis qui se trouveraient sur le terrain… Et leur dire qu’elle était sur leurs traces. Il fallait peut-être qu’elle évite cela à l’heure actuelle.

- Si c’est vraiment lui, il sera sûrement au courant de tout élément que nous dévoilerons au reste du monde, même s’ils sont classés défense. Nous devrions être prudentes, ressortir l’affaire plus tard peut être la meilleure chose à faire. Quant à cette histoire de code, effectivement je vais pouvoir utiliser un moyen mnémotechnique qui me permettra de déchiffrer rapidement chaque code… Je prendrai le temps d’associer un nombre à chaque lettre de chaque mot de chaque ligne, je ferai tourner ma pensée par…

Oh, elle avait oublié d’en parler à Kadingirra de ça. C’était quelque chose de relativement neuf après tout.

- Ma pensée parallèle. C’est une nouveauté, je l’ai développée pour me permettre de traiter simultanément deux informations. Il y a quelques autres applications, cependant.

Elle venait encore de livrer une information sur elle-même à la Sargone, mais c’était sûrement en baissant sa garde devant la Rougeoyante qu’elle était la plus humaine. Pourtant, cela n’avait rien de calculé. Elle donnait juste un élément factuel, puisque de toutes les manières la Lieutenante Générale ne pouvait rien lui cacher... A première vue.

Enfin, elle posa la question de l’agression. Était-elle réellement liée ou n’étaient-elles arrivées à MIND que par le plus grand des hasards ?

- C’était peut-être le plus grand des hasards. Nous sommes peut-être tombés sur cela… Sans qu’il n’y ait quoique ce soit qui ait été en lien avec ce meurtre… Cela me semblerait étonnant, mais c’est une possibilité que nous ne pouvons pas exclure. Aucune piste ne doit être écartée pour l’instant. Une fois que je saurai exactement ce que les Cinq Etoiles veulent de moi, je pourrai aviser sur ce que je vais faire dans le futur.

« Ce livre n’est sûrement pas liée par son autrice à MIND, cependant. Sinon, remonter à eux serait trop aisé. Si je vais un jour à Ka no Kuni, cela vaut le coup de vérifier. ». Mais elle n’aurait plus le temps de vérifier. Si elle voulait aller comme une personne « normale » jusqu’au Conseil des Cinq Etoiles, il lui faudrait partir bientôt. Elle ferma le livre qu’elle avait parcouru, et le tendrait à la Sargone pour qu’elle l’emporte avec elle.

- Je te retrouverai après ma réunion, et nous pourrons faire un point sur… toute cette histoire. Il vaut peut-être mieux que tu gardes ces objets, je ne pourrai pas les emporter lors de ma réunion.

Elle se souvenait avoir dû se débarrasser de tous ses effets personnels la dernière fois, et ce serait d’autant plus vrai avec la menace de Xlados qui pesait sur leurs têtes. Enfin, son corps était une arme bien plus dangereuse, mais c’était le cas de tous les combattants d’élites du Gouvernement Mondial, et le Conseil des Cinq Etoiles en avait conscience en « invitant » des personnalités puissantes devant eux. C’était pour cette raison qu’une myriade de mesures de sécurité étaient sûrement mises en place… Y compris certaines dont les Etoiles elles-mêmes ne devaient pas avoir conscience.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 13 Juin - 0:52



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants"
Lieutenante-Générale des Armées Gouvernementales

Lui… La Dame Verte… Des personnages troubles. Des êtres de l’ombre. Des criminels errant dans les ténèbres et qui n’en sortait que pour commettre leurs méfaits avec une maîtrise redoutable. C’est ce qui se dessinait là. Si l’escargophone avait été le sol objet volé en raison d’une connaissance du pouvoir de la Olsen, ce serait donc lui derrière cette mascarade. Mais pourquoi ?

-Je vais voir ce que je peux faire pour exhumer le corps discrètement dans le respect des lois gouvernementales. Avec l’aval de Lars ou de Yang cela devrait pouvoir se faire dans le cadre de l’enquête. Je peux rattacher l’affaire au Cabinet des Armées sans le relier directement à moi pour que cela soit justifier. Le Secrétaire Général de la Marine pourrait être celui en charge de l’affaire à ce titre. Etant lié à la victime, cela expliquerai la démarche d’un œil extérieur comme un désir de vengeance particulièrement grand envers l’assassin, désir qui n’aboutirait donc pas vu que l’enquête va être close rapidement vue le manque de preuves, et permettre de tout faire de manière légale sans nous dévoiler.

S’il y avait un art que cette femme savait manié, c’était trouver la manière d’employé les lois dans l’ordre souhaité pour arriver au résultat qu’elle voulait pour ne commettre aucun crime, même lorsque le moment nécessitait d’être sur le fil.

-Je peux arranger une entrevue suite à ton rendez-vous avec les Cinq Etoiles je pense…

La Lieutenante-Générale des Armées marqua une pause. Elle écouta Lidy expliquer le fonctionnement de sa pensée parallèle en écarquillant les yeux au tout début. Véritablement, les capacités de son amie étaient extraordinaires et en faisait une arme analytique redoutable. Sans la bleue, le coffre-fort n’aurait peut-être jamais été découvert. MIND serait resté un mystère irrésolu que la Sargone aurait trainé derrière elle toute sa vie.

-C’est moi qui dois déclarer le dossier fermé. S’il est si bien informé que cela, il saura peut-être que j’ai payé l’allongement des vacances du voisin et donc que j’ai travaillé sur l’affaire. Si c’est moi qui ordonne à Wilmer Strausenberg de clore le dossier, cela semblera logique.

Récupérant les affaires qu’elle rangea dans la doublure de sa cape, car si la Lieutenante-Générale des Armées disposait de sa garde-robe personnel de tenues rouges ce n’était pas une simple raison esthétique qui l’a poussait à avoir ses capes rouges en adéquations avec le reste de sa tenue. Ses capes posées sur les épaules des officiers étaient bien belles, mais si on pouvait leur ajouter une utilité cela était encore mieux. C’est ce que Kádingirra avait fait en les équipant d’espaces de stockages bien dissimulés. Ainsi elle pouvait transporter bien des choses sans que cela se voit, choses pratiques lorsque la simple sortie d’un dossier secret-défense pouvait attirer la curiosité.

-Part en première et affiche un visage dépité. Je vais rester ici encore un peu comme si je m’entêté puis je sortirai avec un air désespérer. Si jamais nous sommes observées cela pourrait leur faire croire que nous n’avons rien trouvé. Je te retrouve comme convenue.

La paranoïa qui affectait Ayme Ko et dont avait hérité Lidy était-elle en train d’être transmise à l’ancienne consul kalhatienne ? En tout cas, la directrice du Cipher Pol 6 put rejoindre le Château Pangea où elle fut fouillée méticuleusement au moment d’arrivée à l’étage où se trouvait la Chambre du Conseil. Elle remonta le couloir qui suivait mais dû y demeurer. On ne semblait pas l’autorisé à patienter directement devant la salle où siégeaient les dirigeants de l’entité gouvernementale suprême.



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 002_622

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava106
Zaëm Jinshichi "Dark "
Intermédiaire des Cinq Etoiles

-Directrice Olsen ! Je suis désolé, mais en raison des contraintes actuelles liés aux manœuvres d'une ennemie dont nous tairons le nom, il a été décider d'instaurer un périmètre de sécurité autour de la Chambre du Conseil pour s'assurer qu'aucune fuite d'information ne puisse avoir lieu. La séance du Conseil a un peu de retard donc il vous faudra encore patienter quelques instants.

L'homme semblait chercher à se montrer chaleureux, mais son attitude demeurait malgré tout froide et austère, n'accompagnant ses paroles d'aucun geste, se contentant d'observer la nouvelle venue en conservant les mains dans le dos. Dark, le seul homme disposant du droit d'interrompre une séance du Conseil des Cinq Etoiles pour apporter une nouvelle urgente. Celui qui avait conçu l'A.O.I. L'homme qui avait diriger les opérations du Cipher Pol 0 lors des événements de God Valley. L'un de ceux qui s'était tenu aux côtés de Gold Roger pour faire face à Rocks D. Xébec. Il s'agissait assurément du souvenir le plus marquant de sa carrière... Et en cherchant à lire en lui, c'est bien l'une des choses qui éclaterait au visage de la Olsen. L'odeur du sang. Le champ de cadavre. Le visage de l'Archidémon riant à gorge déployer dans ses vapeurs macabres, des fumées mortelles. Il envahissait toute la vision de Dark. Ce rire, ce visage, alors même que le père de Shadow était lourdement blessé, à l'instar de Tengen qui se trouvait à sa gauche, ayant trahis son capitaine pour rejoindre le Gouvernement Mondial et Roger dans leur lutte contre celui qui voulait réunifier les quatre Empires Pirates en un royaume. Ce souvenir était étouffant. Oppressant. Même dans la mémoire d'un Ghetis ou d'un ancien grand combattant comme Silver Hunter, elle n'avait jamais vu un souvenir guerrier si dévastateur. Ce n'avait pas simplement était un simple combat de haut niveau ou un massacre où la victime était terrorisé par l'expérience, c'était les deux à la fois. Pour Dark, God Valley avait été un combat traumatisant, le champ de bataille le plus apocalyptique qu'il n'ait jamais vécu. Même les événements récents de Marijoa, où les explosions avaient happés certains bâtiments importants et des météorites avaient menacés de détruire la ville, ne lui avait pas paru aussi apocalyptique que le seul affrontement avec Rocks D. Xébec.



Au même moment, quelque part...

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 002_623

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0000134
???

La chevelure sombre jouait avec la lumière qui lui octroyait un semblant d’auréole. Cette personne avait espéré ne pas devoir en arrivé là, mais elle devait s’y résoudre. La menace était bien réelle. Cela ne pouvait plus durer ainsi. L’heure était venue. Le renouveau. La renaissance.

-Allô ? déclara la voix à l’autre bout du fil après avoir décroché.

-…

-Qui est à l’appareil ?

-…


Cet personne, elle la connaissait bien. Mais pourtant, on ne pouvait se fier à personne. A rien n’y personne. Révolution, Gouvernement Mondial, Pirate, Criminel, Civil… Aucune confiance. Aucune existence.

-« L’heure n’est plus au sommeil. »

-…


La personne qui avait décroché s’isola visiblement, un grand bruit indiquant une porte fermée précipitamment se fit entendre. Plusieurs secondes passaient alors que la personne semblait se mettre à l’abri.

-…

-« La lumière de l’ombre est, l’ombre de la lumière sera. »

-J’espérais ne jamais avoir à faire ça.

-Pourquoi maintenant ?

-Comprenez-vous ce que cela implique.

-Oui. Mais pourquoi maintenant ?

-J’espérais y parvenir avant… Mais j’ai échoué. Tout repose désormais sur vous.


Dans un geste la silhouette raccrocha le combiné. Son regard se tourna vers la lumière de l’astre solaire. Que deviendrait le monde s’ils échouaient ?



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Lun 13 Juin - 7:24

Tout est dans leurs têtes [8]


Les solutions proposées par son amie étaient satisfaisantes pour la Olsen. Elle acquiescerait alors, même s’il faudrait attendre des résultats pour en constater l’aboutissement. Il lui faudrait être plus que vigilante sur cet entretien, s’il y avait quelque chose à en tirer ou si c’était une perte de temps. Elle avait beau avoir rencontré des hauts placés dans le fonctionnariat du Gouvernement Mondial, c’était loin d’être une garantie d’avoir accès à leurs informations sans en baver. Elle devait traiter les sujets de manière suffisamment sensible pour cela. Et puis, il fallait qu’elle reparle à Kàdingirra d’un autre sujet sans lien avec l’enquête, mais ce n’était ni le lieu, ni le moment.

- A bientôt, et surtout fais attention à toi, ferait la Olsen en acquiesçant aux dernières paroles de l’Eclipse des Guerroyants.

Elle quitterait alors les lieux en fronçant les sourcils avec une mine dépitée, ayant pris soin de se mordre la lèvre avec une mine aussi embêtée, pour faire croire à une absence de découverte. « Nous n’avons rien trouvé. » faisait-elle mine de penser tandis que ses pas la menaient bien plus loin de la demeure de l’ancienne Vice-Amirale aux secrets inavouables. Rien ne laissait prédire ce qui se passerait dans le futur…

Durant tout le trajet, les pensées de Lidy imaginèrent la multitude de scénarios avec lesquels elle devait composer. Sa paranoïa reprenait le dessus lorsqu’elle arrivait au bout de ses hypothèses d’enquête, et elle faisait un nombre incalculable de conjectures. Et si c’était Dario lui-même qui était venu abattre Minnessota ? Pourquoi ? Ce mètre carré où était apparu un humain ne lui disait rien de bon, et l’absence d’êtres vivants insignifiants sur la scène était peut-être voulu pour l’empêcher, elle, de trouver des réponses. Elle avait bien fait de développer d’autres pouvoirs lui permettant de mener ses enquêtes, mais c’était là encore de biens tristes nécessités. Et si quelqu’un s’en était rendu compte et avait décidé de mener cette mascarade dans le but de la brouiller ?

Puis ce fut finalement au Château Pangea que Lidy arriva. Ses pas la menèrent à l’étage où se trouvait le Conseil, et elle dut s’arrêter à bonne distance du Conseil des Cinq Etoiles. Les mesures de sécurité avaient été renforcées, preuve que les récents événements impactaient encore ce qui se déroulait ici. Elle fut donc accueillie par ni plus, ni moins que Zaëm Jinshichi, l’intermédiaire des Cinq Etoiles, et elle se contenta d’opiner du chef lorsqu’il lui dit qu’il faudrait patienter. Elle était loin de s’en formaliser.

- Maître Jinshichi, le salua-t-elle avec la déférence qui était dû à ceux qui avaient dépassé le terme même de respect.

C’était la première fois qu’elle le rencontrait hors des souvenirs de quelqu’un d’autre, et ce fut ce moment-là qu’elle choisit pour regarder dans les souvenirs d’un des hommes les plus importants de Marijoa. Le terme « Maître » était employé dans le sens « Personne qui a de l’expérience », sans pour autant y ajouter un côté d’enseignement. Il était passé maître dans son domaine, il n’y avait pas plus de sens à y chercher.

La pâleur liée à l’utilisation de son Haki Avancé combiné à son pouvoir ne l’avait pas quittée, et lorsqu’elle regarderait dans les souvenirs de cet homme cela ne l’aiderait pas à se remettre sur pieds. Elle avait l’air translucide quand les souvenirs de Rocks D. Xébec lui revinrent en mémoire. Même avec son niveau martial actuel, elle n’aurait été ni plus, ni moins qu’une poupée de chiffon. C’était en tout cas ce qui transparaissait des souvenirs du point de vue de Xaëm. Ainsi, elle se laisserait porter par des souvenirs plus tendres qui lui permettraient de retrouver des couleurs progressivement, tandis qu’elle trouvait enfin un instant pour se reposer dans sa journée. Retrouver des couleurs alors qu’on allait rencontrer les Cinq Etoiles, n’était-ce pas paradoxal ? En tout cas, elle laisserait l’Intermédiaire à ses hypothèses s’il décidait d’en formuler, ne lui imposant pas une discussion pompeuse pour créer un lien factice, et montrant une maitrise de sa condition et de son corps qui lui permirent de rester immobiles, comme un vieux militaire bâti par les années.

Et parfois, comme si elle s’en souvenait, elle balançait son poids d’un pied à l’autre.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 16 Juin - 14:17



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava106
Zaëm Jinshichi "Dark "
Intermédiaire des Cinq Etoiles

Dark ne se montra pas spécifiquement ouvert à la discussion, se contentant de surveiller la demoiselle qui se trouvait dans son champ de vision en attendant que l’heure vienne. Le silence demeura dans le couloir à la décoration splendide digne de ce lieu, l’une des plus magnifiques œuvres de ce monde après tout. Quel palais pouvait rivaliser avec Pangea en termes de luxe après tout ? Finalement, le père de feu Shadow fit signe à la Olsen de le suivre. Ils remontèrent une série de salons impressionnant où des bureaucrates et autres gouvernementaux pullulaient en temps normal mais qui aujourd’hui étaient déserts. Ils arrivèrent finalement face aux portes donnant sur la Chambre du Conseil des Cinq Etoiles. De ses mains, Dark les ouvrit et les trois personnes qui discutaient avec les dirigeant de l’entité politique suprême sortirent de la salle.

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Consta13[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Pirate67[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 446214Eracles
Meredith Helmaroc "Cœur de Héron", Yok Minnesota dit "Lucifère", Yamamoto Eracless "La Barre"
Vice-amirale de la Marine, Vice-Directeur d’Impel Down, Vice-amiral de la Marine

La première était encore couvert de quelques bandages en raison des blessures qu'elle avait subit durant les événements de l'attaque de la Néo-Marine, en raison de son affrontement avec le ver des sables géants qui avait gravement blessé Nathanael Winch toujours en rémission actuellement. Le vampire Yok Minnesota de son côté, qui quittait pourtant rarement Impel Down, avait une mine déconfite. Jamais il n'avait envisagé que sa génitrice puisse finir ainsi et demeurer troublé depuis l'annonce de son assassinat. Il ne comprenait pas ce qu'on pouvait vouloir à cette dernière. Il était complétement perdu sur ce qu'il devait faire vis-à-vis de cela et même sa discussion avec les Cinq Etoiles pour essayer d'avoir des réponses sur le sujet de l'assassinat ne l'arrangèrent pas puisque ces derniers avaient rétorqués qu'il y avait d'autres priorités et qu'en l'état il n'existait aucune piste pour découvrir la vérité. Yamamoto Eracless de son côté semblait lui même assez déstabilisé par les sujets de discussion qui avaient été abordés durant cette séance avec le Conseil puisqu'il avait été convoqué expressément. Néanmoins, il ne voyait guère en quoi son opinion sur la Néo-Marine pouvait avoir son importance, quand bien même il fut le vice-directeur de l'A.O.I. et le bras droit d'Aston. Dark invita Lidy Olsen a pénétrer dans la salle tandis qu'il prenait la tête du trio de hauts-gradés afin de les raccompagner hors du périmètre de confidentialité instauré.



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 000135

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e110[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e310[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e210[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e410[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les cinq figures monolithiques demeuraient figées en attendant que la Olsen arrive suffisamment proche d’eux. Dark s’occupa de refermer les portes juste après qu’elle les ait passé et abandonna la directrice du Cipher Pol 6 à son sort face aux dirigeants de ce monde. Elle pouvait bien entendu lire dans leur esprit ce dont il serait question maintenant, néanmoins ils ne feraient pas patienter la bleue bien longtemps avant de le lui révéler.

-Lidy Olsen, directrice du Cipher Pol 6… Vous avez œuvré à la défense de Marijoa aux côtés de le vice-directrice Sargone et de la vice-directrice Billy Green, toutes deux promues à de nouveaux postes suites aux tragiques événements. Si, pour votre part, vous n’avez pas obtenu de promotion, cela entrera néanmoins en considération s’il vous prend l’envie d’aspirer à de nouvelles perspectives hors de la direction du Cipher Pol 6… commença Silver.

-Néanmoins il est ici question du cas de l’arrestation de Sakuraba Yu, le vice-amiral nous ayant trahit pour d’obscur raison et dont vous avez mené l’arrestation pour le compte de Yang Thalassa, releva Iralia. Nous avons gracieusement pris la peine de rédiger pour vous le rapport qui vous enverrez aux archives et autres services concernant cette arrestation et le début d’enquête sur sa personne. Bien entendu, puisque vous avez arrêter ce traître avant qu’il puisse mettre son plan à exécution, il n’a pas été en mesure de voler quoique ce soit… N’est-ce pas ?

En effet, Lidy pourrait découvrir rapidement que le rapport qu’on lui présentait et qu’elle devrait signer comme si c’était elle qui s’en était occupé ne mentionnait nullement le dossier dont Yu s’était emparé, parlant plutôt d’armes volés à la Division Scientifique qu’il aurait retourné contre les forces de Marijoa pour venir en aide à la Néo-Marine. Le rapport indiquait également d’autres crimes grave que Yu aurait commis en les camouflant grâce à ses compétences stratégiques. Tout était faux bien entendu, mais cela semblait être nécessaire pour que ce dernier ne quitte jamais les geôles d’Impel Down et ne puisse jamais révéler l’existence du dossier volé. Son implication dans les événements du raid seraient progressivement réduits pour être oublié, afin que personne ne puisse se douter dans le futur de ce qu’il avait pu faire en ce jour. De plus, si la bleue cherchait à savoir ce qu’il était advenu de la baronne qui avait récupéré le dossier, l’amante du père d’Octave de Thermopolis qui avait été mis au courant de l’arrestation mené par la directrice, Lidy découvrirait sans peine qu’elle avait été envoyée comme « esclave affranchie » à Santa Cartabella de Domingo, cette colonie des Dragons Célestes sur le Nouveau Monde où des armées d’esclaves travaillaient à exploiter les cultures agricoles. Les lois sur l’abolition de l’esclavage allaient poser des problèmes d’ici quelques années, mais pour l’heure les propriétés des Dragons Célestes demeuraient à l’abri. Son identité avait été changée tandis qu’on l’avait fait passer pour morte, faisant croire qu’elle s’était suicidée de honte suite à la découverte de « relations intimes » avec Sakuraba Yu et de l’aide qu’elle lui avait apporté pour certains de ses méfaits inventés.

-Il est temps de nous dire Lidy Olsen. Que savez-vous sur le dossier que vous nous avez transmis ? déclara Yang. Vous avez certainement dû survoler les pages pour voir si c’était réellement important ou s’il s’agissait d’un leurre non ?

Une autre voix résonna soudain. Sortant d'un coin de la salle caché par un paravent, un homme aux ailes noires, semblable au Lunaria qui dirigeait les Time Traveler puisque de la même race, apparut. Puisque la Olsen avait pu apercevoir cette espèce, Mathusalem Assyris apparaissait sous son vrai jour.

-Je crains que votre amitié avec Dame Sargone ne suffise à vous tirer d'affaire aujourd'hui, déclara le vieillard qui semblait ainsi au courant de la proximité existante entre les deux rosicruciennes.

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 16 Juin - 21:17

Tout est dans leurs têtes [9]


L’absence de discussions permit à Lidy de mettre en place ses pensées. Elle avait encore beaucoup à réfléchir, et peu de temps pour les écouler. Son cerveau traitait déjà de nombreuses informations en simultanée, mais l’utilisation de son pouvoir la forçait à rechercher encore et encore ce qu’elle aurait pu louper. Elle suivrait Zaëm dans un silence qui n’était le signe d’aucune émotion. En se rendant auprès des Cinq Etoiles, Lidy avait du mal à se concentrer sur son propre sort. L’intérêt qu’elle portait à ces personnages était, individuellement, de l’ordre de l’opportunisme. S’ils lui offraient quelque chose, elle serait réceptive à leurs paroles, sinon elle composerait avec comme tant de variables.

Lorsqu’elle aperçut les trois figures qui sortaient de la salle de réunion, elle ne put s’empêcher de lire dans leurs vies… Surtout celle de Yok Minnesota qui venait de perdre sa mère dans d’atroces circonstances. Elle resta cependant stoïque pour éviter de partager une quelconque émotion avec lui : elle avait assisté d’une certaine manière à ses derniers instants… Et c’était quelque chose qui la peinait profondément, et qui la submergerait peut-être en d’autres circonstances.

Faisant fi de la remarque de Silver qui semblait la condamner à observer la stagnation à son poste de Directrice du Cipher Pol 6, elle fouilla dans chacune des mémoires de sorte à voir s’ils arrivaient à projeter sa réelle puissance… Et ils s’en rapprochaient dangereusement. Ils ne concevaient pas qu’elle puisse être aussi forte qu’un Empereur – et c’était d’une certaine manière vraie, elle ne pourrait battre aucun d’entre eux en combat singulier si on lui demandait son avis – mais ils étaient prêts à la transférer dans un domaine militaire pour combler les pertes liées à l’attaque de Marijoa. Cela lui permettrait-il d’avoir plus de souplesse pour enquêter sur MIND ? Cette pensée lui passa par l’esprit : elle était cloisonnée avec un poste de Direction, et ses passe-droits pouvaient rapidement se transformer en chaines.

Ce serait cependant un autre sujet qu’ils pourraient aborder plus tard, et elle ne prit pas le loisir de le détailler. Sa pensée parallèle analysait les raisons qui les poussaient à l’amener ici, identifiant aisément les voix qui se trouvaient dans la pièce à l’exception de celle de l’une de celle présente derrière le paravent, qu’elle dut conjecturer avec les souvenirs des Etoiles.

La prise de parole d’Iralia remit les points sur les I. Lidy était convoquée pour ce qu’elle suspectait : mettre une lumière sur ce qu’elle savait du dossier, et finalement la jeune femme était peut-être coincée par sa mémoire absolue. Elle n’avait cependant pas réellement envie de s’étendre sur le sujet, pas plus qu’elle n’avait de choses à dire. Le contenu de ce dossier était bien quelque chose qui lui passait au-dessus de la tête : les magouilles du Gouvernement Mondial pour cacher les origines de Centes Decima étaient loin d’être un élément qui l’importait. Elle n’avait d’ailleurs même pas envisagé de se servir de celles-ci, ou de les recopier quelque part… Contrairement à d’autres informations.

La présence du Lunaria ne l’étonna d’ailleurs pas, ni ne l’émerveilla. Elle avait montré son respect aux Cinq Etoiles en entrant, elle en montrerait une marque moins importante, laissant chacun finir sa prise de parole sans l’interrompre. Elle n’était pas là pour se faire des ennemis. Son regard suffit à détailler rapidement l’ange sombre dont elle lit la vie sans la traiter expressément.

- Je sais qu’il s’agit d’un dossier Top Secret, c’était inscrit sur le devant du dossier, répondrait-elle finalement à Yang sans chercher à mentir… puisque Truth se trouvait aussi derrière le paravent. J’ai pris connaissance du fait qu’il n’y avait pas de pièges à l’intérieur du sac, mais je n’ai pas regardé le contenu du dossier. Je ne l’ai d’ailleurs jamais ouvert.

Elle ne l’avait pas regardé, elle l’avait « lu » dans la mémoire de quelqu’un d’autre. Ses yeux n’étaient jamais venus en contact de ce dossier, et elle ne l’avait jamais ouvert puisque seule la voix du dossier avait commencé à lui raconter son histoire.

- D’autres agents étaient déployés pour chercher le contenant de ce dossier, dirait-elle en signant la feuille qu’elle parcourut des yeux en prenant son temps. Et si je m’étais trompé, ils auraient été à même de le trouver, si tant est qu’il n’ait pas été pris par d’autres alliés de la Néo-Marine à ce moment-là. C’est d’ailleurs surtout le fait de prendre la Baronne Esvrilla d’Arminsburg la main dans le sac, en train de fuir, qui m’a permis de comprendre qu’il s’agissait sûrement de ce que vous recherchiez. Aurait-il pu s’agir de plusieurs leurres réalisés en simultanée ? Les couloirs sont vérifiés pour ne pas laisser place à des objets indésirables, donc comment s'y serait-il pris ? Et le leurre était Yu Sakuraba en lui-même. Je n’ai pas supposé qu’il y avait un second leurre, à ce moment-là.

« Comprendre » puisqu’elle l’avait lu en elle, mais si on lui demandait elle dirait qu’elle était capable de reconnaitre un comportement suspect quand elle en voyait un. Si cela suffisait à les apaiser, elle aurait réussi la première étape de cet entretien. A part peut-être Lars, aucun n’aurait l’idée de se demander si elle avait la capacité de connaître le contenu sans le regarder. A part peut-être l’Assyris qui conseillait les Etoiles et semblait faire office de figure paternelle et encadrante durant cette crise.

- Je vous remercie pour votre sollicitude, messire, mais la Lieutenante Générale n’est pas mon chaperon, même s’il s’agit d’une amie. Je ne souhaite pas me reposer sur mes amitiés pour gérer des affaires d’Etat.

Son absence d’hésitation dans la signature de la condamnation envers l’ancien stratège, sa réponse construite, et son manque d’étonnement face au Lunaria ne faisait peut-être pas de la Olsen quelqu’un de fiable, mais ils expliquaient au moins qu’elle ait eu son poste à la direction du Cipher Pol 6 autant pour les circonstances que pour ses compétences. Son sang-froid, lui, n’était que plus récent…

- Je vous sais gré d’avoir rédigé ce rapport, ferait-elle.

Enfin un mensonge. Elle n’était ni en colère, ni reconnaissante. C’était une formule de politesse.

- J’imagine donc que l’interrogatoire s’est déroulé à merveilles, si on en croit toutes les informations que j’ai découvertes. Je le ferai transiter par le bureau du Vice-Directeur Skellig, pour les archives, et par le Secrétaire Général de la Marine pour les procédures liées à la marine.

Cela lui donnerait une raison supplémentaire de se rapprocher de celui-ci, et elle en était presque reconnaissante aux Cinq Etoiles. S’il devenait un atout dans l’affaire MIND, elle n’aurait pas perdu sa journée avec cet entretien. Elle les laisserait alors lancer le second sujet, si le premier était clos… Etant donné qu’elle savait déjà de quoi ils parleraient. Sa pensée parallèle, elle, était en train de confectionner une échappatoire au cas où ils découvriraient qu’elle était au courant de quelque chose et chercheraient à l’arrêter.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 18 Juin - 16:27



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e110[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e310[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e210[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e410[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les Etoiles s’échangèrent plusieurs fois des regards durant les explications de la Olsen. Ils attendraient que Truth leur confirme qu’il s’agisse de la vérité, néanmoins le visage du Volkoff sembla se renfrogner. Quelque chose le gênait dans le choix des mots de la directrice du Cipher Pol 6, néanmoins cette dernière ne pourrait pas savoir quoi précisément puisqu’elle n’avait pas accès à la pensée de cet homme semblant hermétique à son pouvoir. Malgré cela, il ne prit pas la parole et ne l’interrompit pas. Une fois que Lidy serait sorti de la pièce, peut-être s’exprimerait-il finalement avec ses collègues, mais pour l’heure il gardait ses réflexions pour lui. La Olsen s’était-elle trahit. Elle avait bien choisi ses mots, mais l’un d’eux avait-il était malgré tout mal choisit ? Est-ce que ces questions gêneraient la concernée ? En effet, il était devenu naturel pour elle de tout savoir des pensées et vies des gens avec une grande facilité, sans effort. Couplé à la paranoïa excessive d’Ayme Ko, le fait de ne pas savoir quel détail avait pu remarquer le Volkoff allait-il la faire paniquer intérieurement ?

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Vous avez bien raison, répliqua Mathusalem. Les passe-droits existent mais sont nocifs. En tout, j’aimerai avoir une précision sur quelque chose personnellement… Comment se fait-il que vous connaissiez le nom et le titre de la baronne Esvrilla d’Arminsburg ?

-C’est vrai ça ! Je ne vous l’ai pas dit
, rétorqua Yang.

-Cela parait fort surprenant en effet que vous puissiez connaître le nom de chacun des dirigeants des Seigneuries Insulaires ou des Archipels de West Blue, releva l’Assyrys.Sans parler du fait que vous n’avez réellement répondu à la question, en tout cas pas de manière littéral. Savez-vous ce que contient ce dossier, oui ou non ?

-Répondez, comment connaissez-vous le nom de cette femme ?
s’ajouta Mikai, vraisemblablement intriguée.

-Qu’est-ce que vous sous-entendez maître Assyrys ? interrogea Iralia.

-N’est-ce pas évident ? répondit-il. Ses capacités extraordinaires au combat que vous découvrez au compte-goutte, sa facilité à remonter le réseau de la Triade jusqu’à sa racine là où l’organisation demeurait opaque pour tout les autres, son efficacité à toute épreuve et sa froideur de réflexion… Sans parler de quelque chose que vous avez négligé... J’ai visualisé des enregistrements d’escaméra du Cipher Pol 0 concernant la journée des événements. Les connexions étaient coupées, mais les appareils individuellement fonctionnaient puisque Xlados s’en servait pour nous observer. Et j’ai remarqué quelques détails troublants. Or, au regard des rétrospections de la carrière de chacun, il me semble que si quelqu’un dans le Gouvernement Mondial nous cache quelque chose, vous faire partie des candidats tout désignés…

Il se demandait quelle pouvoir elle cachait encore. Un fruit du démon ? Un talent naturel caché ? Un pouvoir d’hypnose ? Un entrainement secret auprès d’une personne éminente qui la couvrirait ? Un danger pouvait donc exister pour la Olsen. S’il lui prenait l’envie de vérifier si elle était maudite, l’extrémité de la canne du vieillard était en granit marin. Si on lui laissait plus de temps pour fouiller en détail le passé et les missions de la Olsen, trouverait-il d’autres indices ? La remarque qu’il avait sur la Sargone n’était pas veine. En effet, vu la difficulté qu’il avait eue à trouver des informations sur certains aspects des enquêtes de la directrice du Cipher Pol 6, il avait eu l’impression qu’il manquait certains documents dans ces dossiers à dispositions. Il s’interroger sur la possibilité que Kádingirra, vu sa proximité avec Lidy, cherche à aider la Olsen a caché quelque chose au Gouvernement Mondial. Mais dans quel optique ? Pourquoi caché ainsi ses capacités ou autre chose tout en ayant prouvé à de multiples reprises être dévoué au Gouvernement Mondial. En sommes, il avait entre les mains des éléments, mais n’était pas encore parvenu à leur donner de véritable sens. Il lui manquait encore trop de pièces du puzzle... Pendant que Lars demeurait silencieux et en retrait à observer.




_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Sam 18 Juin - 23:22

Tout est dans leurs têtes [10]


En relevant sa tête, Lidy eut un sourire de convenance sur le visage. Il ne voulait rien dire, il était là parce qu’elle devait assurer une image de contrôle devant les Cinq Etoiles. Ce fut l’expression de Lars qui l’intrigua : les autres n’étaient pas si proches que cela de la vérité, mais l’Etoile Volkoff ? Elle n’en savait rien. Elle n’avait aucune idée de ce qui était en train de se dérouler dans sa tête. Il n’y avait pas le début d’une réponse sur ses traits impassibles, et soudain elle sentirait monter quelque chose en elle. Elle tenterait de se contrôler, mais ses émotions, la seule chose qu’elle pensait maîtriser parfaitement chez elle, étaient en train de commencer à s’agiter. Soudain, il y eut quelque chose que ceux qui maîtrisaient le Haki de l’Observation pourraient reconnaître avec aisance : de la peur. Dans le spectre des émotions lisibles même par le plus basique utilisateur, il y avait celle-ci. La colère, la tristesse, le dégoût, la joie, et toutes les autres étaient loin d’être aussi puissantes que celle-ci.

Quant à dire pourquoi elle avait peur, chaque Etoile pourrait y aller de sa petite théorie. Mais pour Lidy, c’était à présent limpide : Savait-il tout ? Où avait-elle merdé ? Pourquoi affichait-il un trait aussi particulier sur son visage, celui qui semblait dire qu’il avait mis le doigt sur quelque chose ? Était-ce parce qu’il était en train de faire les liens que ses autres collègues ne feraient pas ? Lui, le maître de l’information ? Avait-il participé dans l’ombre à la mise au placard de certains de ses dossiers ? Pour en faire une des pièces de son échiquier le moment venu ? Elle avait employé quels mots qui auraient pu le mettre sur la voix ? « Je ne l’ai jamais ouvert »… S’agissait-il de la raison qui l’avait poussé à conjecturer le Fruit de la Lecture ? Il était peut-être plus proche que personne ne l’avait jamais été, depuis Kàdingirra, et d’une autre manière Lidy ne pouvait pas s’en assurer.

Et sans qu’elle n’ait le temps de se remettre de cette émotion, l’Assyris la ramena à la réalité. Elle tenta de ne pas arquer un sourcil, mais celui-ci se souleva légèrement comme la preuve d’une forme de surprise. Elle en oublia un instant sa peur tandis que sa raison reprenait progressivement le dessus. Aurait-elle dû lui répondre avec honnêteté et attendre que le couperet tombe sur elle ?

Finalement, elle prit connaissance d’informations sur le pouvoir de Truth, le Vice-Directeur du Cipher Pol 9, grâce à sa pensée parallèle. Elle avait voulu la jouer fine, elle allait devoir la jouer affreusement décomplexée à présent. Il pouvait sentir grâce à son fruit, comme avec le Haki de l’Observation si une personne mentait, mais ne pouvait pas dire si elle disait la vérité. Et ce pouvoir ne fonctionnait pas avec Lars qui bloquait de toute évidence tous les pouvoirs mentaux… Alors cela valait le coup d’essayer. Pourtant, même si elle avait une réponse à la première question, de savoir si elle savait ou non ce que contenait le dossier, elle était mise au pied du mur par l’analyse que faisait le Maître du Conseil d’Oraghnar.

Alors, elle activa son éveil de fruit du démon, de sorte à masquer son esprit dans la brume. Avec cette protection, le pouvoir de Truth pouvait ne plus fonctionner sur elle. Cela ne l’empêcherait pas de redoubler de prudence, car elle était à présent aveugle face aux réflexions de tous les membres du Conseil, y compris celles de celui qui se positionnait en tant que commissaire.

- Non. Je ne connais pas le contenu du dossier. Pour être précise, et j’espère que vous m’excuserez ces paroles osées, c’est un dossier qui ne m’intéresse pas. Les informations qu’il pourrait contenir ont une raison de rester cacher, et je suis sûre qu'elles le sont dans l'intérêt du Gouvernement Mondial.

Elle désactiverait son pouvoir d’éveil avant de poursuivre, le tout ayant été traité par sa pensée parallèle et son Haki de l'Observation ayant guetté la réaction de Truth.

- Je connais le nom de nombreux nobles de West Blue… A vrai dire, je doute qu’il y en ait un qui m’ait échappé. J’ai le désir d’entrer en politique, alors comment pourrais-je ne pas m’intéresser à tout cela ? Je suis de plus originaire des Blues. Ce n’est pas un hasard que son nom ne me soit pas inconnu, donc.

Elle prendrait une pause pour leur laisser le temps de répondre. Son dos était droit, sa posture militaire, son regard cette fois-ci dénué d’inquiétude bien que distant et froid. Elle forçait son esprit à rester concentré sur les tâches qu’elle avait, pour ne pas retomber dans la panique, et sa pensée parallèle faisait attention à son environnement. La remarque de l'Assyris sur le fait que les Etoiles aient été négligents résonna en elle. La vie de cet homme était une accumulation d'équations incompréhensibles pour la bleue, et son autorité venait sûrement de son intelligence.

- Je vais tenter de vous éclaircir humblement sur quelques points, puisque cela semble aujourd’hui nécessaire. Mes capacités martiales me servent rarement dans mes enquêtes. J’ai subi un entrainement spécifique dans les montagnes du Ka’Srum, mais je suis encore en train d’en assimiler ses bienfaits. Cependant, je doute que quiconque autre que moi puisse subir ce type d’extrêmes mesures, et je ne déploie qu’une partie de mes compétences dans ce domaine. Je préfère les jeux d’esprit, les enquêtes, qui sont le terrain sur lequel je me mouve le mieux… Et vu que certaines personnes comme la très estimée ancienne Amirale-en-Chef Lida Asya et le dévoué ancien Directeur de l’AOI, Aston Finley, sont entrés pendant un temps sous la juridiction de mes enquêtes, il est vrai qu’arriver progressivement à leur niveau martial est presque devenu nécessaire.

Ils étaient entrés dans la section des personnes qu’elle devait repérer, ou du moins dont elle devait repérer les alliés. Le temps de mettre en place son réseau et de remonter leurs traces, ils étaient cependant déjà autre part. Le pouvoir de téléportation d’Aston était après tout incomparable à la vitesse de traitement des Cipher Pol.

- Être dédiée à mes enquêtes ne m’empêche pas d’avoir de l’ambition pour évoluer, cependant. Je pense avoir des choses à apporter à mes pairs. Je suis fidèle à la survie du Gouvernement, et mes haut-faits en tant que Directrice du Cipher Pol 6 n’ont jamais cherché à lui porter atteinte. Je n’hésiterai pas à mettre ma vie en jeu pour protéger notre équilibre.

« Et celle des autres. ». Elle ne regardait pas les Cinq Etoiles avec défi, ni même avec la condescendance qu’un tel discours pouvait porter. Une flamme s’était allumée dans ses yeux, une flamme que le Lunaria pourrait certainement reconnaître comme la plus dangereuse d’entre toutes les flammes qui brûlaient dans le regard des personnes qui n’avaient pas encore atteint le sommet de leur carrière, et qui risquaient de s’approcher trop proche du soleil : celle qui affirmait mettre le Gouvernement Mondial sur un piédestal et qui le voyait comme l’ultime outils de leurs ambitions.

- Vous pouvez en tout cas compter sur mon soutien infaillible.

Elle ferait un signe respectueux du buste en affirmant ainsi sa soumission au Gouvernement Mondial. Quiconque aurait pu s'offusquer d'être si longtemps invectivé, mais elle était maîtresse d'elle-même. Ils avaient sûrement encore leurs doutes, cependant Truth ne pourrait y lire aucun mensonge. Elle était déterminée à grimper les échelons, et pour cela elle devait continuer à prouver sa dévotion. Elle s’était faite enquêtrice, cheffe de guerre, stratège, aide de camps, analyste, administratrice, combattante, directrice, agente dévouée et exécutrice froide de leurs décisions. S’ils insistaient à la mettre « par mesure de précaution » à Impel Down, ou lui mettaient une laisse qu’elle ne pourrait pas supporter, elle devrait évidemment couper ses liens avec le Gouvernement Mondial, et s’exclure de ce monde, à l’image de certaines personnes dédiées qui en avaient un jour « trop su ». Avait-elle l’intention à ce jour de vendre leurs informations ? Ce n’était pas dans les plans de fuite qu’elle était en train d’élaborer.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 25 Juin - 16:09



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e110[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e310[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e210[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e410[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Les éminents personnages rassemblés écoutèrent la réponse de la directrice du Cipher Pol 6. Mikai tourna un œil vers le paravent pour voir Truth secoué la tête. Il avait des boules dans ses oreilles pour l’empêcher d’écouter la conversation. Son pouvoir ne nécessitant pas d’entendre un mensonge pour savoir que cela en était un, un dispositif avait été mis en place pour qu’il les alerte au moment du mensonge sur le fait que la prise de paroles en était une. Lui-même n’avait de toute manière pas la reconnaissance requise du Conseil pour être mis dans la confidence d’un dossier si important, à l’inverse de Dark que Truth pourrait peut-être un jour obtenir le même poste d’Intermédiaire des Cinq Etoiles d’ici trente ou quarante ans. Il ne détectait donc aucun mensonge et le Shoshitsune sembla visiblement soulagé. Lars demeurait toujours aussi grave cependant.

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Tout les nobles de West Blue… Vous vous souvenez donc de plusieurs milliers de noms ? Et l’implication politique de la Baronne est tout sauf évidente. Certains souverains de la Rêverie ne connaissent même pas son nom ou sa seigneurie. J’ai vérifié les divers dossiers sur lesquelles vous avez opérés, les enquêtes que vous avez livrées. Certaines choses sont intrigantes, comme si certains manquaient bien je n’ai noté aucun vice de procédure… Mais ce n’est pas le sujet. Je n’ai vu nulle part mention d’une mission où vous auriez travaillés sur le cas de la baronne ou de son territoire.

L’évidence viendrait-elle à l’esprit de la Olsen. Les absences intrigantes étaient l’œuvre de la Sargone. Cette dernière était véritablement parvenue à cacher les indices qui l’avait mis sur la voie du pouvoir de Lidy grâce à sa maîtrise administrative. Sans sa sœur de la Fraternité de la Rose-Croix, l’Assyrys aurait certainement déjà compris, comme la Sargone en son temps, d’autant plus que sa réponse venait faire encore grandir les doutes qu’il éprouvait au sujet de la Olsen, bien qu’il ne pouvait toujours en tirer aucune certitude absolue.

-Personnes d’autre que vous ne pourrait survivre à ce genre d’extrêmes mesures vous dites ? Voilà bien une vision orgueilleuse quand on considère l’organisation mondiale dont nous faisons partis. Même les amiraux ne pourraient le faire. Mais passons… Pour quelle raison auriez-vous donc survécu à cet entrainement ? Comment se fait-il que vos capacités martiales, qui d’après certains rapports étaient sommes toutes standards aux vues des compétences globales des Cipher Pol et selon l’avis même du rapport de l’ex vice-directrice Harita Kasano dans son rapport sur les raisons de votre promotion au titre d’Agent d’élite, vous ont permis de survivre à cet entrainement ? Une telle croissance de capacités semble parfaitement incohérente à vraie dire vue ce que j’ai pu observer. Si ce sont bien les enquêtes qui vous intéressent, pourquoi considérer que vous devriez atteindre le niveau de ces sommités plutôt que faire appel à la Marine pour s’en charger ? De plus, penser vous réellement que se passer d’un élément avec des capacités tel que les vôtres puisse être à l’avantage du Gouvernement Mondial ? Alors oui nous sommes disposées à accepter des écarts stratégiques aux vues des aspirations et du bonheur personnel de chacun, tel mon refus de devenir Cinq Etoiles pour m’occuper d’Orahgnar, néanmoins il aurait été de convenance de nous tenir informer de vos capacités martiales pour qu’en cas de nécessité absolu nous puissions faire appel à vous, tout comme ce Conseil m’appelle quand ils n’arrivent plus à gérer une situation.

-Je ne vous permets-pas
, siffla Iralia.

Cependant, les autres ne réagirent pas. Comme s’ils étaient honteux de ce qui semblait être une vérité. En tout cas, elle pouvait conclure une chose : cela tenait plus de la réprimande à l’heure actuelle qu’à un jugement. En se jouant de Truth, elle avait pu se sauver de la situation et rassurer les Cinq Etoiles, hormis l’Assyrys… A moins que Lars, qui demeurait toujours silencieux en dévisageant la bleue, n’en sache plus.


_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Dim 26 Juin - 11:02

Tout est dans leurs têtes [11]


Ainsi, Truth n’avait pas indiqué qu’il avait trouvé une vérité. A vrai dire, pour la Olsen ce n’était pas la garanti que son pouvoir avait fonctionné. Peut-être que Lars l’avait corrompu, peut-être qu’il avait demandé à ce qu’il lui donne les informations plus tard. Elle aurait aimé pouvoir laisser toute sa paranoïa prendre le dessus sur son être, elle aurait aimé s’abandonner à des théories plus farfelues les unes que les autres, et parmi l’une d’entre elles peut-être aurait-elle atteint la vérité tant recherchée. Pourtant, Lidy Olsen se trouvait devant les personnes qui façonnaient le monde, celles qui jouaient avec des pions comme elle. Valait-elle mieux qu’un simple pion sur l’échiquier ? Elle en était intimement persuadée, mais ce n’était pas en le leur disant qu’elle allait les convaincre de la laisser libre de ses mouvements. Les personnes orgueilleuses étaient dangereuses à cause de leur incapacité à ajouter sur eux-mêmes un peu d’autoréflexion nécessaire au progrès.

Mathusalem Assyrys observa un instant la Directrice du Cipher Pol 6, continuant son procès. Connaissait-elle ce millier de noms ? Bien sûr, car dans leur vie les Cinq Etoiles, des personnes comme Kàdingirra ou encore des personnes comme la Baronne les avait rencontrés. Ils ne s’en souvenaient pas forcément, mais elle s’en souvenait pour eux. Ce n’était pas leur mémoire, c’était leur vie, celle de leurs oreilles, celle de leurs yeux encore vivants qu’elle extrayait. Les siens n’étaient que le miroir des leurs, et elle devait faire un effort considérable pour ne pas donner cette impression de transpercer leur esprit à chacun de ses regards.

- Je n’ai jamais travaillé spécifiquement sur le sujet de la Baronne avant la Rêverie, répondit la Olsen. Ca ne m’empêche pas de connaître son nom, et son titre, peut-être à cause de ma curiosité. Quant au plusieurs milliers de noms des nobles ce West Blue, ce serait effectivement trop orgueilleux de dire que je me souviens de tous.

« Ça ne veut pas dire que ça ne l’est pas. ». Elle ne se vanterait pas plus que cela, ce n’était pas le sujet après tout. Il avait l’air de considérer que Lidy était une personne très suspecte, alors même qu'elle avait moins d'interactions avec les hors-la-lois que les Cinq Etoiles. Effectivement, Kàdingirra avait éliminé les preuves qui l’avait aidée à remonter jusqu’à son pouvoir, cependant Mathusalem n’avait pas encore les détails et bien heureusement. Combien de dossiers aurait-il dû lire pour arriver avant son amie sur la réponse qu’elle ne voulait pas qu’il trouve ? Les deux tiers ? La moitié ? Il était un monstre d’intelligence, avec une vie indescriptible, elle ne pouvait pas s’assurer de ressortir d’ici sans les quatre fers aux pieds et aux poignets si elle lui donnait trop d’informations.

Ainsi, elle écouta sagement le sermon à son adresse. Elle était droite, toujours dans cette posture militaire qu’elle respectait avec une certaine rigueur. Il semblait donc insensible à la dévotion de la Directrice du Cipher Pol 6 pour le Gouvernement. Ah ces scientifiques en quête de vérité étaient décidément une race qu’elle avait du mal à gérer. Elle ne pouvait pas vraiment contredire que l’absence de communication sur sa force était due à sa propre négligence, mais en réalité elle était surtout due au fait qu’elle ne savait pas elle-même jusqu’à où ses progrès allaient l’amener.

- C’est effectivement orgueilleux, je m’en excuse, ferait-elle sans la moindre once de sincérité, s’inclinant pour ne pas croiser son regard.

Puis vint le coup de poignard. Elle ne l’avait pas vu venir, trop concentrée à échafauder des plans. Soudain son esprit se figea, son corps entier se tendit, ses yeux arrêtèrent tout mouvement tandis qu’un seul nom s’élevait. Elle avait du mal à replacer le contexte, cependant un déploiement de tristesse mêlé à une profonde colère encore présente aujourd’hui vinrent créer un tourbillon dans ses émotions. « Harita… Harita… Harita… ». Elle la revoyait, cette scène d’horreur, cette lance, cette haine. Elle n’avait rien pu faire, elle n’avait pas pu l’aider, elle l’avait laissée seule, elle était…

Soudain, la bouche de Lidy s’ouvrit sans trouver les mots. La vision trop vivace de la mort de la Kasano la poursuivait, de l'attaque d'Enies Lobby. Elle baissa la tête se mordant la lèvre, son corps tremblant cette fois-ci de quelques spasmes incontrôlable tandis qu’elle s’empêchait de laisser libre court à ses émotions d’un point de vue physique, contrôlant simplement les larmes qui auraient pu couler. Son pouvoir était une véritable malédiction quand il s’agissait de revivre ses propres traumatismes.

- La Marine n’est pas toujours là pour nous aider, répondit-elle. Ou elle a besoin de temps pour arriver. Et pendant ce temps, les gens meurent.

C’était l’émotion qui parlait. C’était pour cette raison qu’elle était encore dans le monde des humains et pas dans le domaine des dieux. Elle peinait encore avec ces résidus d’émotions avec lesquels Yang Thalassa avait reconnecté récemment. Le cri de douleur encore lié à la mort de Harita et de ses filles résonnait dans son cœur.

- Nos ennemis peuvent venir de partout. Dans les plus bas-fonds du Gouvernement Mondial, et dans ses plus hautes strates. J’ai fait un choix qui manquait sûrement de vision globale. J’étais impuissante à l’époque d’Enies Lobby.

Elle n’avait pas besoin de préciser « de la bataille d’Enies Lobby », tout le monde aurait fait le lien, ou du moins en était-elle convaincue.

- Harita était mon amie.

Et soudain, elle empiéta sur un terrain dangereux. « Harita était mon amie. ». Qu’ils l’interprètent comme ils voulaient.

- Je n’ai pas pu la protéger ce jour-là. Et je me suis alors entraînée. Je suis devenue plus forte. J’ai créé le pont entre mes capacités martiales et mon potentiel de mes propres mains, je l’ai forgé grâce aux efforts que j’ai déployés. Et je n’ai jamais eu l’occasion de voir à quel point j’étais devenue forte. A vrai dire, c’est une montée que j’ai moi-même du mal à comprendre, pour autant je ne saurais m’expliquer pourquoi je reste persuadée que d’autres auraient peinés. Peut-être que les Amiraux, ou d’autres combattants émérites auraient pu en tirer profit. Je ne sais pas. Est-ce que j’étais déjà capable de cela à Enies Lobby ? Est-ce que j’aurais pu les sauver ? Était-ce un potentiel latent que je refoulais ?

Elle ne l’avait pas explicitement dit, mais était-elle consciente qu’elle-même n’acceptait pas cette puissance qu’elle avait acquise ? Elle était la marionnette du destin. La paranoïa de Ko Ayme transparaissait de manière évidente dans ses paroles. Personne n’avait ce type de réflexion, et elle avait passé trop de temps avec son Vice-Directeur pour que cela ne déteigne pas sur elle.

Elle se calma. Soudain, sa raison reprit le dessus. Mécaniquement, comme si elle taisait son humanité, comme si elle laissait ses émotions tourner sur sa pensée parallèle et obligeait une phase de raison à reprendre le dessus, elle se figea et reprit de manière effrayante le contrôle de son corps.

- Je m’excuse, Etoiles, Maître Assyris. Si je peux me permettre d’ajouter quelque chose…

Elle utilisait à présent une marque de respect, la même qu’Iralia sans chercher à en trouver une autre.

- Si vous souhaitez tester ma puissance martiale, soit. Je suis un agent du Gouvernement Mondial, j’obéirai. Il est évident, et vous l’avez soulevé, qu’en cas de besoin je dois être mobilisable.

S’arrêtant là, le temps sembla à nouveau se figer. Elle était perdue dans son éternité. Trente jours au bord de la mort lui avaient suffi à réveiller ce qui sommeillait en elle, lui offrant une progression encore en cours ? Étaient-ce les six mois d’entraînement précédent qui lui avaient permis de rattraper son retard ? Ou alors s’agissait-il de la mémoire d’Hadès Tenryon qu’elle avait absorbée grâce aux spécificités de la montagne ? Elle-même n’avait pas réussi à démêler le vrai du faux. C’était un élément qu’elle n’expliquait pas.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 28 Juin - 1:17



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

Le visage de Mathusalem demeura grave, puis finis par s’apaiser dans un soupir. Il s’approcha de la Olsen qui avait finit par craquer et plaça sa main vieille, usée par le temps et le travail, sur l’épaule de son interlocutrice.

-Toutes mes condoléances. Cette douleur encore vive est un poids, mais aussi une force pour vous. Je ne peux répondre aux questions que vous taisez à vous-même, tout comme je ne peux vous forcer à avouer la vérité que vous parvenez à dissimilez grâce à vos mots.

Il l’avait dit lui-même. « Trop d’efficacité. » L’absence de mensonges, mise à part dans certaines formes de politesse cachant sa colère… Cela en était presque chirurgicale. L’Assyrys jugeait qu’il y aurait au moins dû y avoir une ou deux réactions de Truth, mais rien. Une vérité limpide et absolue. Cela cachait quelque chose pour le scientifique. Il devait cependant s’avouer vaincu pour le moment. Il en était persuadé et Lidy pourrait le lire facilement : « Il n’y a pas de moyens de la mettre au pied du mur pour l’instant. » Il avait toujours des doutes. Que pouvait-elle bien caché de si gênant ? Parfois, les raisons qui poussaient à garder un secret étaient même plus importantes que le secret en lui-même, tel le secret planant sur la race des Lunarias, construit par un Gouvernement Mondial voulant les faire oublier de l’Histoire.

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e110[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e310[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e210[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e410[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Que voulez-vous dire ? s’impatienta Mikai.

-Rien, conclut l’Assyrys. Cet entretien est terminé. Directrice Olsen, voulez-vous bien me suivre ?

Les Etoiles s’échangèrent un regard incrédule.

-Nous n’avons pas déclaré la séance levé, répliqua Iralia.

-En effet, c’est moi qui le fait… Et profitez-en pour renvoyer Truth. Je suis sûr qu’avec tant de talents, que ce soit en tant qu’enquêtrice ou combattante, mademoiselle Olsen a déjà deviner que c’était lui qui se trouvait derrière ce paravent.

Lui-même l’aurait deviné avec les éléments à disposition. Sa crainte envers Lidy grandissait à mesure qu’il la considérait. Ce n’était pas une personne normale. Elle avait plus de mérite que d’autres politiciens. Iralia avait-elle démontré de tels capacités cognitives avant de devenir Cinq Etoiles ? Gondebaud Windsor de Tourville avait formé plusieurs de ces Etoiles à la politique. Sans son intervention, est-ce que certains ici présent auraient l’intelligence nécessaire pour traiter de certaines situations ou comprendre certains enjeux politiques. Mathusalem était certains que non. Gondebaud méritait bien plus le poste de Cinq Etoile que Yang, Mikai, Iralia, voire même Silver. C’était là l’opinion du vieillard. C’était peut-être pour cela aussi que cet homme avait eu la sagesse de s’écarter de cette destinée, à l’image de l’Assyrys qui avait lui aussi fait d’autres choix. Tout ne se réglait pas au mérite, Mathusalem le savait fort bien. Tout cela étant, Lidy Olsen était un OVNI qui l’intéressait. Il la craignait pour ses mystères tout comme il l’appréciait pour ceux-ci. Un savant sans vérité à percer à jour, sans nouveau savoir à découvrir, n’était pas un chercheur, simplement un professeur se complaisant dans un savoir qu’il répète jusqu’à la lassitude la plus complète.

-La séance est en effet levé, appuya Lars.

-Que veux-tu dire ? questionna Yang.

-Je suis d’accord avec Maître Assyrys. Poursuivre est inutile et ne ferait que faire perdre du temps à tous. Autant terminer maintenant, explicita le Volkoff tandis que le Lunaria ouvrait déjà la porte en ordonnant à la bleue de le suivre d’un simple geste de la canne.




Lidy pourrait refermer la lourde porte derrière elle avant de voir le maître du Conseil d’Orahgnar attendre qu’elle le rejoigne. A quand remontait la dernière fois que quelqu’un avait estimé la bleue ainsi sans pour autant connaître son pouvoir ? Quand serait-il s’il parvenait à découvrir la vérité dans les mois suivants ? En tout cas, il était sincèrement peiné d’avoir ravivé la douleur de la mort d’Harita, ne semblant pas au courant qu’un lien si fort unissait la défunte à la directrice du Cipher Pol 6. Le résultat des manipulations documentaires de la Sargone qui avait jugé que certains points indiquant la relation entre Lidy  et la Kasano pouvait mener sur la piste du pouvoir de la Olsen.

-Tendez votre main en avant… Prenez-ceci.

Le vieillard au regard doré aussi perçant que celui d’un rapace, aux traits ridés si vifs que l’on aurait pu croire être face à un vingtenaire dans la force de l’âge, déposerait alors dans la paume de son interlocutrice un collier constituer un fils noire tenant une sorte d’amulette… Qui s’avérait être une petite fiole « camouflé » en pendentif simpliste.

-Ceci est une portion de la Panacée Omnirabilis. Ce n’est pas un remède universel, mais un antidote quasi-universel. Vous êtes intelligente et vous disposez déjà de contacts et soutiens de première importance. Je ne doute pas que vous allez finir par vous engager concrètement en politique et que vous trouverez un moyen de tracé votre chemin. Mais vous connaissez certainement déjà ce milieu. Vous en savez déjà trop pour quelqu’un de votre âge pas vrai ? … Même pour quelqu’un de l’âge de Yang à vrai dire. Vous pouvez faire passer la fatigue de vos traits pour un contrecoups des derniers événements, mais il y en a certains, notamment votre regard, beaucoup trop mature. En somme, ce présent vous permettra de déjouer une tentative d’empoisonnement. Prenez garde à vous, on pourrait tenter de vous viser pour affaiblir Kádingirra ou pour la menace que vous représentez. Libre à vous de garder cela pour votre propre usage… Mais au vu de votre capacité de raisonnement, si vous avez foi en votre capacité à déjouer pareil complot, vous pourriez également vous en servir pour déjouer l’assassinat de quelqu’un d’autre…

Ou pour survivre à son propre empoisonnement en le mettant en scène dans un but qui dépendrait de la situation. Ou de même pour faire passer un message politique. Ou encore pour affronter un combattant faisant usage de poisons pour vaincre ses ennemis et ainsi le capturé plus aisément. Les possibilités étaient immenses. Mais il n’y avait qu’une gorgé de ce breuvage extrêmement précieux et extrêmement rare… Car seul Mathusalem Assyrys était en mesure de le produire la Panacée Omnirabilis à l’heure actuelle, cette formule étant l’une de ses découvertes personnelles.

-Être trop intelligent peut s’avérer être une malédiction. Trop réfléchir amène au doute permanent. Je suis certains que nous nous reverrons mademoiselle, tout autant que je suis certains que vous avez déjà conscience qu’il vous faut vous méfier de Lars L. Volkoff.

À ces paroles, il se détourna et s’enfonça dans les couloirs tandis que Dark revenait en courant en même temps que le scientifique disparaissait dans une salle… Un timing serré d’autant plus étonnant que le père de Shadow avait reçu une instruction de dernière minute émanant du Conseil l’éloignant de la Chambre du Conseil le temps nécessaire à l’Assyrys pour conclure l’entrevue et discuter avec Lidy à l’extérieur. En effet, l’instruction émanait directement de Mathusalem qui avait éloigné Dark en évaluant et calculant de tête le timing nécessaire... Peut-être le voile calculatoire ayant empêché de voir une des pensées fondamentales de l’Assyrys au sujet de cette rencontre : il savait depuis le début qu’il n’obtiendrait pas les réponses qu’il voulait. Tout ce qu’il espérait, c’était les indices qu’il venait de récolter sur le « cas Olsen »…



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue58/75[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue1077/1250[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 28 Juin - 22:50

Tout est dans leurs têtes [12]


La main de Mathusalem Assyris sortit Lidy de sa torpeur. La sollicitude qu’il lui montrait, et qu’elle n’avait pas eu de la part d’aucune des Cinq Etoiles, lui allait droit au cœur. Si elle ne s’était pas forgée une carapace, elle aurait certainement fondue en larmes pour le remercier. Cela représentait beaucoup pour la Olsen qui gardait pour Harita une place particulière dans son cœur. Les mois passés à ses côtés avaient ressemblé à ce qu’elle aspirait comme vie tranquille auparavant… Elle ne reconstruirait jamais cet idéal, pas même avec Kàdingirra avec qui elle souhaitait améliorer le monde. Leur amitié était tirée dans une autre direction.

- Je vous remercie, dirait-elle avec sincérité, ses lèvres légèrement distordues par l’émotion.

Elle ne commenterait pas plus loin. Chacun savait qu’elle gardait un secret en elle : ils étaient tous plus ou moins loin de la vérité, même si elle ne pouvait s’empêcher de se dire que Lars était proche de celle-ci. Finalement, peut-être que Mathusalem n’avait pas besoin des mêmes informations que les autres pour trouver la vérité… Mais Lidy était loin d’être sa seule préoccupation, alors il mettrait sûrement plus de temps pour cela. Oraghnar et le siège que menait actuellement Xlados dans l’enceinte de la Cité étaient certainement plus préoccupants. Et pourtant, il arrivait quand même à trouver du temps pour gérer la bleue, l'Archer, …

Lorsqu’il demanda à Lidy si cette dernière voulait bien le suivre, elle faillit acquiescer immédiatement mais Iralia l’interrompit dans son action, et elle tourna un regard étonné vers l’Etoile. Après avoir témoigné autant de respect aux Cinq Etoiles, elle allait simplement dire « Oui » à Mathusalem ? Pourquoi ? Parce qu’il imposait une forme de respect, peut-être plus proche de celle qui se trouvait chez… Elle les regarderait, comprenant leur étonnement devant l'affirmation du vieil homme. Elle ne fit même plus semblant d’être surprise par la présence de Truth : celui-ci n’avait de toutes les manières pas masqué sa voix. N’importe quel utilisateur du Haki de l’Observation pouvait savoir qu’il y avait quelqu’un, et elle avait passé suffisamment de temps avec lui pendant l’assaut de la Néo-Marine pour avoir identifié la couleur de la sienne.

Plus la Olsen entendait parler dans l’esprit des membres de l’élite politique de Gondebaud Windsor de Tourville, plus elle était curieuse sur ce dernier. Elle aurait bien aimé aller à sa rencontre, mais son emploi du temps ne le lui permettait pas. S’il avait pu la former, elle aurait peut-être été la plus terrible adversaire à Lars Volkoff en terme d’arrivée précoce au poste d’Etoile. Et finalement, Lidy était encore piégée dans ce désir infantile d’atteindre le sommet du Gouvernement Mondial par la position qui lui semblait être la plus propice à changer le monde. Elle ne s’en rendait pas encore compte, car même si Mathusalem la jugeait d’une jugeotte supérieur à certains, et même si elle semblait avoir vécu plusieurs vies, elle n’avait pas encore surpassé les défauts de la jeunesse.

Elle passa donc à côté de l’intérêt que l’Assyris lui portait et de la crainte qu’elle lui inspirait, retenant avec reconnaissance la sollicitude qu'il avait fourni et qui le rapprochait des humains. Elle salua respectueusement les Cinq Etoiles et suivit le Lunaria, ne posant pas de questions. Elle devrait redemander une audience pour discuter de la Néo-Marine, de Kali Nomade, et de tant d’autres choses qu’elle avait besoin d’évoquer…

Ainsi, la Directrice du Cipher Pol 6 referma sans efforts la lourde porte qui la séparait à présent de ses supérieurs. Ils allaient sûrement pouvoir débattre tranquillement du positionnement de Lidy durant cet entretien, et elle n’était pas amenée à connaître le déroulé de leurs concertations. Elle doutait de toutes les manières que Lars leur dise quoique ce soit : s’il découvrait quelque chose, elle en serait bien rapidement informée…

Quant à Mathusalem, la bleue se posait déjà la question de sa réaction lorsqu’il réussirait à résoudre l’énigme qu’elle était. Car il la résoudrait : il n’aurait pas de difficultés à le faire, contrairement aux Etoiles, car il disposait déjà de suffisamment d’informations pour cela, ou de la méthode pour les obtenir. Il était un scientifique, il saurait où trouver les autres éléments, il saurait quels rapports observer, quels échantillons récolter.

Tendant sa main en avant sur la demande de l'Assyris, Lidy sut déjà ce que le Maître du Conseil d’Oraghnar allait lui donner, et n’en fut pas moins surprise et émerveillée. Elle observa la petite fiole camouflée dans l’amulette et sentit rapidement de quoi il s’agissait. C’était sûrement le cadeau le plus précieux que personne ne lui ait jamais fait… Le Panacée Omnirabilis. Elle déglutit en écoutant son explication. Cet antidote presque universel lui permettrait de résister à n’importe quel empoisonnement, du moins quand il s’agissait des poisons connus actuellement… Et elle imaginait aussi que cette marque de respect était l’une des rares facettes qui montrait qu’il estimait quelqu’un... Ou la prédiction d'un destin funeste pour des personnes qui avaient besoin d'un ultime bouclier. Les Cinq Etoiles n’y avaient pas eu droit… Contrairement aux directeurs des grandes universités ou encore à l’ancien Amiral en Chef Kamiji… L’utiliserait-elle pour sauver une personne chère ? Pour construire une alliance politique ? Elle n’en avait aucune idée, pour l’instant. C’était un atout de circonstances, tant qu’elle ne pouvait en déterminer l’emploi. Le mettant soigneusement autour de son cou, elle l’admira pendant quelques longues et interminables secondes.

- C’est un cadeau qui m’est extrêmement précieux, dirait-elle finalement. Merci.

Elle avait un sourire fin sur ses lèvres. Elle ne le remarquait pas, mais son regard et son air s’étaient attendris pendant quelques instants. Elle n’aurait pas pu l’utiliser pour sauver Harita, mais un jour peut-être s’en servirait-elle pour aider quelqu’un d’autre. Il ne lui prédestinait pas d’usage, et elle tendit finalement ses yeux vers Mathusalem, dont les iris la perçaient par leur intensité. La formule pour confectionner cet antidote, qu’elle avait dans sa tête, demandait des méthodes qu’elle ne comprenait pas, et qu’elle ne serait même pas capable d’expliquer. C’était encore une preuve de l’écart qui existait entre elle et ce scientifique quand il s’agissait de théoriser le monde. Ainsi, elle abandonna l’idée même de commencer à le coucher sur papier : de toutes les manières, elle éprouvait à cet instant trop de respect envers Mathusalem qui avait su, peut-être intuitivement, comprendre comment atteindre Lidy Olsen.

- Savoir et comprendre sont séparés par un pont parfois ardu à franchir…, dirait-elle en faisant référence à sa prise de parole. Je tâcherai de tenir compte de vos mises en gardes, finirait-elle par ajouter. Je sais que cela peut aller de soi, mais j’espère pouvoir vous revoir à l’occasion, Maître Assyris.

Elle le regarderait partir, son dos imposant laissant entrevoir ses années d’expérience. Un jour, peut-être qu’elle aussi parcourait ces couloirs avec la même prestance. Et dire que quelques minutes plus tôt elle ne sentait que de la suspicion chez lui… Certes, il y en avait encore, mais autre chose était présent. Enfin, elle avait fini son entretien et devait reconnecter avec le monde réel. Dark était revenu « au bon moment » et elle ne put s’empêcher de rire nerveusement devant l’exactitude de la réflexion de Mathusalem.

Enfin, elle irait vers lui pour lui demander les possibilités d’entretien sur demande des Cinq Etoiles dans les jours à venir, dans le but qu’il transmette sa demande de les rencontrer pour parler de la Néo-Marine, de Kali Nomade et des obligations liées à sa fonction dans les prochains jours. Elle voulait éventuellement discuter d’un autre sujet, cependant elle se demandait s’il était bien prudent de le communiquer dès à présent. Ainsi, elle laisserait le doute planer, et s’en irait en sachant qu’elle risquait d’être groupée à un autre entretien.

D’autres éléments lui trottaient en tête : Comment se déroulait One Hope ? Quels éléments pouvait-elle apporter sur la Néo-Marine et les suites de son enquête ? Et MIND… MIND lui revenait sans cesse à l’esprit. Elle voulait en savoir plus, elle était désespérée car même au plus profond de son inconscient, elle n’arrêtait pas d’analyser les détails. Obstruée par ces informations, elle devait encore rencontrer le Secrétaire Général de la Marine, observer les derniers indices offerts par le corps sans vie de Khione… Interroger un cadavre serait une première pour elle.

Ainsi elle s’éloignerait sans regrets du Château Pangea. Sur le chemin vers le Cabinet du Général des Armées, elle préviendrait la Sargone que son entrevue était terminée et qu’elle passait à son bureau avant de venir la rejoindre, comme convenu. Peut-être qu’elle n’aurait pas réussi à trouver un créneau pour un rendez-vous avec Wilhem Strausenberg, mais Lidy devait gérer une affaire avant de se rapprocher de son amie. Dans ses quartiers, elle observerait un long moment la fiole avant de saisir son escargophone qu’elle mit en ligne sécurisée :

- Contre-Amiral Keigo ? Directrice Olsen à l’appareil. Auriez-vous quelques instants à m’accorder ?

….

Lidy quittait son bureau avec un air inquiet sur le visage. Elle semblait encore réfléchir aux conséquences de sa convocation, son esprit multipliant les embranchements. Il fallait à présent se rendre aux côtés du Secrétaire Général de la Marine, et s’assurer dans un même temps que les preuves étaient toujours intactes. Elle avait aussi quelques rapports à valider, dont celui retravaillé d’un certain Agent négligeant…

Arrivant au Cabinet Général des Armées, elle hausserait un sourcil devant le bâtiment. La grandeur de ceux-ci à Marijoa la désespérait. Le faste et l’opulence étaient renvoyés comme tant d’années de suprématies, et elle avait l’impression que chaque génération tentait d’apporter une pierre pour faire grandir l’édifice… Il aurait fallu que ça s’arrête un jour, peut-être pour faire preuve de stabilité plutôt que d’une pseudo-croissance, mais qui était-elle pour juger ? Elle pénétrerait ainsi dans les lieux, si tels étaient ceux que la Sargone avait désignés.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Left_bar_bleue0/0[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 28 Juin - 23:53



[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 03_110

[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 00avat34[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) Marine72
Kádingirra Assyr Sargone "L'Éclipse des Guerroyants", Wilmer Strausenberg "le Silencieux Stoïque"
Lieutenante-Générale des Armées, Secrétaire Général de la Marine

Situé dans la tour nord-ouest du colossal Château Pangea, le Cabinet des Armées était assurément l’une des institutions les plus importantes du Gouvernement Mondial. Installé au sein même du plus important bâtiment de toute l’entité politique suprême, il était composé de plusieurs bureaux reliés entre eux dans une salle centrale. La magnificence des lieux n’était bien entendu pas à expliquer. Tout transpirait la grandeur, la richesse, la puissance divine. Ces lieux avaient été foulé par une partie des plus grands militaires de ce monde, ceux qui étaient parvenu à se hisser au titre suprême, l’aboutissement des plus grandes carrières : le titre de Général des Armées. De très grands noms, de Minamoto "Akaryu" Tezuka, le plus grand stratège que n’ait jamais connu le Gouvernement Mondial, au désormais Etoile Silver Hunter « The Beast », celui qui était parvenu à tuer le yonkou Edward Black « Le Visage de la Piraterie » en 1450, exploit ayant fait de lui le Marine le plus important du XVème siècle. Aujourd’hui, l’heure était au changement alors qu’Amaji D. Mohero, ayant obtenu le poste pour la première fois en 1485, quitteraient officiellement ses fonctions d’ici quelques mois. Il brillait d’ailleurs par son absence. La scène rappellerait peut-être par certains aspects la première rencontre de Lidy et de la Sargone à Marijoa dans le bureau qu’était censé occupé feu Ante Dragonovic dont les funérailles auraient bientôt lieu à la cathédrale constantiniste de la Terre Sainte. Kádingirra était assise au bureau du Général des Armées, ce splendide meuble en acajou finement sculpté de motifs guerriers, qui était utilisé dans le Cabinet des Armées depuis sa conception en 1096 par l’Etoile Gregford Dragonovic. Lorsque Lidy fut accompagné par un serviteur jusqu’à la porte, la demoiselle voguant sur les flots de la fatigue fit signe à son amie de rentrer, indiquant d’un geste de la main un des sièges en face d’elle tandis que Wilmer se trouvait assis sur l’autre.




Lidy pourrait établir la source du trouble hantant actuellement l’esprit de sa sœur rosicrucienne. Après l’« échec » apparent de la fouille qu’elles avaient mené, et que la Sargone ait rebouché plus ou moins le mur où se trouvait le coffre, elle avait levé la garde sur l’appartement, faisant mine que cela était peine perdue. Y étant repassé rapidement pour vérifier quelque chose, l’ex vice-directrice du Cipher Pol 0 avait découvert la vérité… Quelqu’un était déjà passé derrière elles. Certaines choses avaient été déplacés, des marques de sang altérés, des objets disparus. Si le binôme n’avait pas enquêté de manière si méticuleuse, certaines choses lui aurait échappé et elle ne doutait pas que certains détails qui avaient changé lui avait échappé. Cela ne pouvait vouloir dire qu’une chose : des taupes se trouvaient jusqu’au cœur de la Terre Sainte. Une telle réactivité était anormale. Cela angoissait la protéger de Yang et Lars : qui en avait après MIND ? Qui voulait aider MIND ? Était-ce MIND lui-même qui avait éliminé un élément gênant ? Comment cette histoire pouvait affecter le cœur politique du Gouvernement Mondial sans qu’aucune des vies qu’avait lu la Olsen ne puisse leur être d’une quelconque utilité pour l’instant ? Il n’était après tout pas seulement question de MIND, mais aussi des responsables du meurtre. Comment une telle opacité autour des événements pouvait se maintenir ? Est-ce que l’auteur était un gouvernemental ? Le Gouvernement Mondial était-il pourri à ce point-là ? Heureusement, la Sargone était parvenu à préserver les éléments découvert dans le coffre... Pour l'instant tout du moins.

-Comme je vous l’ai expliquer Strausenberg, la directrice Olsen aurait quelques questions au sujet de feue la vice-amiral Minnesota… Encore toutes mes condoléances.

Celui qui avait été le héros de la Lutte de Silver Coast en 1496 avant qu'Osmose, le lieutenant de Konan, ne l'envoie à la retraite en 1500, était désormais entre les paroles de la Olsen.



_________________
[Post-event] Tout est dans leurs têtes (feat Lidy Olsen) 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: