Derniers sujets

Loterie de l'été 2024parGhetis Archer
Hier à 17:10
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parMilou Gena
Hier à 13:41
[Pillage] Appel d'OffresparJiva
Hier à 13:21
Jericho Cruosé au pays des titans | JerichoparJericho D. Dharma
Hier à 12:35
Création d'une boutiqueparAnn Bathory
Dim 21 Juil - 14:38
[Conquête] Nouvelle démarcheparGhetis Archer
Sam 20 Juil - 19:26
Les AchatsparSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:22
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:04
Création d'Aptitude / Style de combatparSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:04
Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre]
Josh Aéris
Pirate
Josh Aéris
Messages : 56
Race : Humain
Équipage : NA

Feuille de personnage
Niveau:
[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Left_bar_bleue26/75[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Empty_bar_bleue  (26/75)
Expériences:
[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Left_bar_bleue94/120[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Empty_bar_bleue  (94/120)
Berrys: 19.300.000 B.
Mer 18 Mai - 14:00
Qui serons les prochains noyés ?

Palmyre

Suite directe de: La salière de Poséidon

La douceur d’un bon lit t’étais devenue étrangère, si bien que tu as dormi comme un loir. La quiétude du sommeil réparateur ça n’a pas de prix. Tu n’es donc pas prêt pour le pachyderme qui s’invite sur ton lit qui n’est pas le tien. Comme une agression sauvage de Troll des glaces dans Skyrim, alors que tu voulais voir trois vieux connards qui crient depuis le haut de la montagne. Un sursaut conséquent où tu jettes ta main vers ta ceinture aux pieds du lit pour trouver ta dague. Cependant, la voix de Palmyre te ramène à la réalité et tu reposes cette lame qui allait venir ouvrir la peau de la blonde comme une première ouverture de livre. Ton sang frappe sur tes tempes alors que tu retombes sur ton lit avec un grand soupir.
Plus jamais Palmyre putain.
Tu souffles un coup avant de te redresser pour l’écouter enthousiaste de partir. Au moins y’en a une qui est prête pour l’aventure. Sa nouvelle vie avec un fugitif, une nouvelle passion trépidante à en juger par son sourire. Tu finis par sortir du lit et t’habiller sans pudeur et rassembler tes affaires, prêt à partir sur ton petit truc qui te sert de navire. Un peu d’eau sur la gueule, tu te peignes à nouveau hâtivement avant de partir saluer la mère de Palmyre et avaler un petit morceau de pain avec un petit filet de maquereau.
Il est temps pour nous de partir. Soyez sans craintes, je prendrai soin de votre fille autant qu’elle prendra soin de moi… Je l’espère. Si les courants nous mènent à nouveau à Port-Noyé, nous viendrons vous honorer de notre présence. Au revoir et merci !
Tu sors donc encapuchonné dans ta veste en compagnie de la blondinette qui maintenant constitue la seconde membre d’équipage… Un équipage qui n’a définitivement pas de nom. Vous verrez plus tard.
On fait des provisions pour les jours à venir et on s’en va. On fait profil bas, on s’occupe paisiblement de nos affaires et voilà.
Il vous faut passer par la place principale où se trouvent de multiples commerçants. Alors que vous vous approchez d’un marchand de fromage, la voix forte et puissante d’un homme attire ton attention et la personne à ses côtés te glace le sang.


[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Alfred_Bloomer [Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Jake_Orlando

Commandant de la Marine de Port-Noyé, Alfred Bloomer et le Lieutenant Jake Orlando.


Chers Habitants de Port-Noyés, c’est le commandant Alfred Bloomer,  ! Vous n’êtes pas sans savoir que la fête des noyés s’amorce aujourd’hui et que pour l’exemple des traditions qui nous sont précieuse à West Blue, nous avons décidés d’amorcer la liste de nombreux gredins qui méritent d’honorer la fête par leur mort…
Le reste du propos est un discours nauséabond sur les valeurs des traditions, mais lorsque tu entends le nom des recherchés sur l’île, tu frémis d’horreur.
Le suivant, est un petit blond vicieux qui a déserté la Marine et nous savons qu’il est présent sur l’île. Un voleur, pervers qui s’en prend à la vertu des jeunes demoiselles encore pures. Josh Aéris est discret et sournois, capable de se transformer en rat noir. Un jeune homme assez grand et frêle, il est réputé solitaire. Soyez vigilant. Vous pouvez le capturer ou vous référer aux marines présents dont le lieutenant Jake Orlando ici présent. En raison de l’événement, le port est bloqué pour les jours à venir !
Ton regard, empli de terreur, vient chercher celui de Palmyre. Tu recules un peu pour la laisser passer devant toi.
Je vais te laisser faire les achats puis on trouvera un moyen de s’en aller.
La journée s’annonce très difficile, comment allez-vous faire pour partir si l’accès au port est bloqué ? Ta petite embarcation est inaccessible et vous ne pouvez pas rester sur l’île trop longtemps, plus vous restez, plus on risque de te mettre le grappin dessus et Palmyre sera considérée comme complice de tes exactions ? Tu ne peux risquer qu’elle périsse par ta faute.

Plus tu es proche de ton ennemi, moins il s’attend à ce que tu sois là, c’est une sorte de vérité étrange, puisque les problèmes sont souvent là où l’on s’y attend le moins. Tu lui parles à demi-voix pour qu’elle seule entende.
Palmyre, comment on peut partir de l’île si le port de commerce et de plaisance est fermé?
Tu ne connais pas assez l’île pour mettre au point un plan qui tienne la route. Tu vas devoir t’en remettre à l’habitante locale. Être un bête traquée sans fin est désagréable, le point positif, c’est que l’île regorge de petits soldats qui sont bien plus faibles que toi, mais te frotter au lieutenant Orlando et le commandant Bloomer, c’est une autre histoire. Si ce type est le supérieur du mec qui te lattait la gueule y a encore un an, c’est qu’il doit être vraiment puissant.
T’es prête à te battre pour te barrer ? Car j’pense bien qu’on n'aura pas le choix d’en venir aux armes.
L’une de tes mains vient chercher du bout de doigts la garde de ton épée courte. Tes yeux cherchent les quelques mousses de l’île et les quelques soldats en vadrouille. Les mousses sont du menu fretin que tu peux éjecter sans difficultés, les soldats, ils sont supposés avoir une formation de base. Tu n’es pas inquiet pour la suite immédiate de l’aventure.


HRP:
Josh Aéris
Revenir en haut Aller en bas
Palmyre
Palmyre
Messages : 19
Équipage : Aucun, pour le moment

Feuille de personnage
Niveau:
[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Left_bar_bleue15/75[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Empty_bar_bleue  (15/75)
Expériences:
[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Left_bar_bleue23/40[Mission] [FB] Qui seront les prochains noyés ? [Josh / Palmyre] Empty_bar_bleue  (23/40)
Berrys: 11.000.000 B.
Jeu 19 Mai - 20:04
Palmyre

Elle est debout depuis trois bonnes heures. Elle a à peine dormi, en réalité. Elle était plus qu’impatiente de ces nouvelles aventures à venir. Enfin, la monotonie de son quotidien allait être rompue. A elle les mers, les océans et les vagues. A toute heure de la journée. Que demander de plus, franchement ? C’est ce qui vaut le déboulement soudain dans la chambre qui t’a été prêtée pour la nuit. On peut même entendre une des lattes du sommier se défaire alors qu’un poids lourd, digne des plus beaux cachalots, te rejoint. Non sans conséquences, qu’elle ne semble même pas calculer. Alors que tu te laisses retomber, elle t’offre son sourire le plus niais, rempli de toutes ses dents.

« Dis donc, t’es vraiment pas du matin, toi. T’es pire qu’une murène dont on aurait chipé la caverne. »

Et elle, toujours aussi heureuse. A se demander si rien ne lui mine le moral. Elle se met à sautiller sur le matelas, craquant au passage une deuxième latte, toujours en position tailleur.

« Comment ça va être trop bien. On va pouvoir nager avec les dauphins, voir des bélugas, peut-être même des requins, tu imagines ! Le top du top, ça sera les poissons volants. T’as pas graaaave hâte, toi ? »

Alors que tu t’habilles, Palmyre se lève et ta claque le derrière, à même la peau, s’éclipsant en s’esclaffant :

« Allez, Bernard, il suffit de jouer les ermites. »

Et elle disparaît dans sa chambre, récolter ses dernières affaires. Parce qu’au vu de l’heure à laquelle elle s’est levée, il est sûr qu’elles étaient déjà prêtes, depuis quelques heures. Palmyre est déjà en bas, alors que tu rejoins les deux femmes. C’est l’heure des adieux ; les premiers. La mère de Palmyre est émue. C’est que sa fille a bien grandi et pour un parent, ce n’est jamais évident à constater. Voire à accepter.

« Je t’enverrai des lettres, maman. Prends soin de toi. »

Et vous passez le pas de la porte. Ça y est. C’est officiel : vous voilà partis. Pour de bon.

« T’inquiète, roussette. La discrétion, ça me connaît. »

Ou pas. T’as peut-être pas, pour ne pas dire sûrement, choisi la meilleure partenaire sur ce plan. Palmyre regarde les environs, alors que vous déambulez. Elle est nostalgique. En fin de compte, cette île risque de lui manquer plus qu’elle ne le pensait. C’est à votre tour quand le brouhaha ambiant se stoppe, laissant ainsi la parole aux quémandeurs.

« Dis donc, ils sont canons… », qu’elle souffle, sifflant même au passage.

Sa désillusion fut rapide. Ils étaient beaux… Mais la bouche fermée, c’était mieux. Elle arque un sourcil en comprenant la description de qui ils font. Toi ? Son regard croise le tien, elle ne semble pas comprendre ce qui te vaut une telle réputation. Mais elle saisit que partir de l’île ne va pas être aussi évident qu’elle ne le pensait. Finie la rigolade. Elle pose une main sur ton épaule.

« N’oublie pas, bigorneau, nous serons leurs vicieux saumons, ils sont les mouettes. »

Elle hoche vivement la tête. Elle ferait en sorte de ne pas tarder à rassembler tout ce qu’il vous manque. En réalité, vous avez surtout pensé à prendre de quoi pêcher, afin de survivre en mer. Tu es en bonne compagnie pour voguer.

« Il reste un seul port mais ça va pas arranger nos ennuis. Enfin, surtout les tiens. Faudrait réussir à jouer les anguilles jusqu’à la base navale. Histoire de leur piquer un bateau, tu vois. On va déloger ces poissons-clowns de leur anémone. »

Elle est prête à se battre. Elle se douterait que ça arriverait, mais pas aussi tôt dans l’aventure. Et vous vous séparez. A elle de réunir ce qui vous manque – majoritairement de quoi conserver vos aliments et quelques pièces de matériels. L’entracte terminé, Palmyre revient auprès du fromager, repartant avec trois sachets. Elle le connaît, ce fromager. Sa boutique à elle est au bout de la rue. Elle se balade dans deux autres boutiques quand elle est cueillie à la sortie de la dernière.

« Vous avez prévu de partir, Mademoiselle ? »

Palmyre se mord la lèvre. Faire comme si de rien n’était ou comprendre d’emblée de quoi ils parlent ? Sa non-réponse les fait de nouveau réagir.

« On nous a indiqué vous avoir vue en compagnie de notre fugitif. Vous voudriez bien nous en dire plus, hein ? »

Le fromager, sans aucun doute. C’est le seul commerçant chez qui vous vous êtes rendus avant de vous séparer. Avant l’annonce, surtout. Seule contre trois, et chargée, Palmyre ne mène pas l’avantage. Et impossible de savoir où tu es. Ironie du sort, c’est elle qui était faite comme un rat.
H-RP:
Palmyre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: