Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1574

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mar 1 Déc - 21:44



Agent Mateni et agent Vräses, unité CP9.

Ces types allaient lui donner du fil à retordre ! Ce premier constat, déjà établi lors de son attaque surprise, début des hostilités, ne fit que s'aggraver lors de sa seconde offensive : anticipant comme ils le pouvaient son action, les deux pirates qui allaient devoir faire face à Mateni pour le meilleur comme pour le pire démontrèrent un certain esprit d'équipe. Le premier, manifestement un zoan à en croire son apparence subitement devenue reptilienne, s'élança dans sa direction alors qu'il bondissait pour lui envoyer une boule de feu relativement menaçante. A cela, l'assassin réagit sans trop de difficultés, quoi que légèrement surpris devant l'audace de son opposant : son pied battit les cieux, propulsant immédiatement une lame d'air en direction de son pauvre ennemi, laquelle fendit la boule de feu en deux pour l'éclater en plein vol et l'empêcher d'atteindre son funeste objectif :

-Rankyaku !

Première menace écartée, à la seconde maintenant... En redressant son regard en direction d'Asuna, Mateni se rendit subitement compte d'un fait relativement étonnant : ces deux débutants ne semblaient pas en être, à en croire la vitesse avec laquelle ils agissaient ! En effet, la demoiselle était d'ores et déjà prête à lui porter un cool qui, s'il ne s'avérait pas fatal d'emblée, risquait de gêner la suite de l'affrontement de manière colossale. Ainsi, l'agent CP9 remercia son professionnalisme l'obligeant à garder ses yeux branchés sur chaque possible menace et enclencha aussitôt une autre technique du rokushiki, beuglant sans trop réfléchir :

-Tekkai !

Si la lame le percuta, la défense improvisée de l'agent du Gouvernement Mondial fut largement assez compacte pour le sauver de quelques bien trop douloureuses blessures. Il s'écrasa toute de même assez lourdement sur le sol, quelques mètres plus loin, et souleva ainsi un épais nuage de poussière tandis que de son côté, Vräses sifflotait d'admiration en voyant que la demoiselle avait été capable d'arrêter son rankyaku sans la moindre difficulté apparente. Les choses allaient se compliquer, hein ? Tous ces pirates qui composaient l'Alliance Rose semblaient être des combattants plus ou moins qualifiés, et la majorité possédaient même visiblement de redoutables capacités... Heureusement, Arya Mujakina, censée être la deuxième tête de l'organisation criminelle, ne se trouvait pas dans le coin. Cela ôtait à l'escouade assassine un poids considérable, car même s'ils étaient habitués à une telle situation, un désavantage numérique trop fort n'avait jamais rien de bien réconfortant.
Ensuite, le blondinet qui avait attaqué Mateni en tout premier lieu sembla vouloir reporter son attention sur le jeune aux cheveux roses. Une attention flatteuse, mais qui n'avait aucunement été stipulée sur le contrat : bien informés, les agents d'élite savaient pertinemment que ce Pyras D. Dante pouvait se fendre des capacités d'un logia, un redoutable genre de fruits du démon que l'agent n'était pas du tout en mesure d'affronter... Ainsi, quand la jeune fille tenta de passer à l'action, la première réaction tout-à-fait intelligente de l'agent fut de se reculer vivement, agrandissant de ce fait la distance qui le séparait avec le blondinet en question, tout en hurlant quelques mots à ses deux collègues :

-Les gars, le logia ! LE LOGIA !
-Ouais, ouais...

Dans le nuage de poussière précédemment élevé par la chute de l'agent se redressa un Mateni en parfaite santé, qui n'avait visiblement pas trop eu à souffrir de cette chute pourtant surprenante. En considérant que leur chef allait s'occuper de la capitaine seul, eux deux allaient devoir tenir tête aux quatre larbins, et ce parfaitement seuls... Un challenge de taille, donc ! Quand Joe et Dante décidèrent d'unir leurs forces pour venir à bout de l'individu aux cheveux roses, celui-là ne prit pas même le temps de réfléchir : il usa d'un soru pour se reculer soudainement, grignotant encore de précieux mètres avant d'utiliser la situation à son avantage pour envoyer un rankyaku... Droit en direction d'Asuna. Il laissa, autrement dit, un champ libre à la demoiselle qui, non contente de s'être faite atomisée par le logia du magma, bondissait déjà vers lui pour le ruer de coups.

-Kami-E ! Ouaaah, ça brûle !

Il esquivait, certes, mais à quel prix ? La chaleur dégagée par la maudite était telle qu'il sentait son corps être meurtris à chaque instant... Non, en vérité, cette passe d'arme était assurément désagréable, mais il allait en falloir plus pour le pousser à bout : il était, au même titre que les autres Cipher Pol, un agent entraîné durement et ce parmi les meilleurs. Il fallait plus, bien plus de quelques flammèches pour le pousser à bout. Plus, comme... Cette boule de magma qui fonçait dans sa direction, ouais ! Son visage se décomposa tandis qu'il comprenait avec crainte que ce qui allait advenir n'allait rien avoir de bien plaisant : il n'avait aucun moyen de bloquer, là, et une esquive n'allait probablement pas suffire ! Sauf que c'était là que son rankyaku précédemment expédié prenait tout son sens. L'offensive n'avait probablement pas blessé Asuna, compte tenu de la distance qui les séparait tout deux, mais elle aurait probablement permis à Vräses d'attirer l'attention de la demoiselle et de son comparse reptile. Grâce à cela, Mateni usa d'un soru pour se propulser droit sur la trajectoire de la boule de magma et la percuta d'un coup de défibrillateur, usant son arme recouverte de granit pour l'occasion. Le choc fut suffisamment important pour réveiller le potentiel destructeur de la sphère, chose à laquelle l'assassin chauve-souris réchappa difficilement, laissant d'ailleurs une brûlure recouvrir le bord de son visage et dévoiler la commissure droite de ses lèvres, cachée jusque-là par son masque.


Agent d'élite Muuaji.


Réflexes et répondant : cette gamine aux cheveux roses n'usurpait pas sa réputation. Au contraire, en la voyant ainsi réagir, l'agent d'élite songea calmement que le Gouvernement Mondial sous-évaluait probablement sa force et sa dangerosité : après tout, sa prime n'était pas si élevée, pour une combattante aussi vraisemblablement aguerrie... Car elle avait su se prémunir du shigan en plaçant sur la trajectoire du doigt assassin son arme, légèrement détériorée pour l'occasion d'ailleurs. Une vivacité de corps et d'esprit qui ne plaisait guère à Muuaji, lequel comprit instantanément qu'il avait du pain sur la planche... Mais l'inverse était également vrai. En effet, lorsque la capitaine tenta de profiter de l'occasion et de leur proximité pour asséner un coup contondant virulent à l'intention du justicier, celui-ci se contenta tout bêtement de crisper son corps afin de l'ériger en une barrière d'une solidité insondable :

-Tekkai Gô.

Le choc ne le fit pas même bouger d'un millimètre, démontant aussi sec ses formidables capacités martiales, qui supplantaient et de très loin celles de ses deux subordonnés, pourtant également terriblement compétents. Cela n'augurait rien de bon pour la capitaine, d'autant plus qu'il ne tarda guère à briser son tekkai pour tenter une riposte en deux temps. En premier lieu, il souhaita user d'un coup de pied ascendant pour écarter la croix de son passage, en forçant Kururu à la lever. Si cela fonctionnait, il utiliserait en second lieu un coup de pied visant l'abdomen de la jeune femme, lâchant à son adresse quelques mots :

-Tekkai Maten Rô.

Un tekkai qui, à son tour, démontrait ses capacités hors-normes et son niveau de maîtrise exceptionnelle de ces arcanes complexes à maîtriser : il parvenait en effet à ne recouvrir que sa jambe d'un tekkai, lui permettant ainsi de mouvoir le rester de son corps sans la moindre pénalité.



Ce ne sont plus deux 2v1 mais un 4v2 !
Mateni use d'un rankyaku pour couper la boule de feu de Shura en deux. Le rankyaku menace aussi Shura, même si son tranchant est amoindri à cause de la chaleur, notamment. Ensuite, il bloque Asuna via un tekkai.
De l'autre côté, Vräses s'écarte, puis s'écarte encore. Quand Joe l'attaque, il balance un rankyaku droit vers Asuna, puis use d'un Kami-E pour éviter les coups de poings. C'est Mateni qui se charge de la boule de magma, puisqu'il la frappe de plein fouet. Il en ressort toutefois légèrement blessé.
Un tour purement défensif pour nos deux compères, donc !

Muuaji, de son côté, endure le choc avec un tekkai. Puis il essaye d'écarter la croix d'un coup de pied ascendant et enchaîne avec une tentative de coup de pied renforcé au tekkai en visant l'abdomen de Kururu (pour la repousser en arrière, donc !).

Muuaji est lvl 32.
Mateni est lvl 26.
Vräses est lvl 25.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 985
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
142/250  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 2 Déc - 13:55




Heureusement que Kururu avait une confiance aveugle en ses amis pour s’occuper des sbires. Si la capitaine devait y faire attention, elle n’arriverait jamais à contenir son adversaire. L’homme au masque était fort, très fort. La jeune fille aurait besoin de toute sa concentration et de l’expérience accumulée au fil de ses aventures pour arriver à le stopper. Enfin pour le moment, elle n’avait pas vraiment d’idée. Sa tentative d’attaque avait complètement échoué. Annonçant un Tekkai Gô, son agresseur s’était pris le choc de plein fouet et… Il n’avait pas bougé d’un millimètre. Si ses techniques agressives ne faisaient rien, elle était mal partie. C’était dans ce genre de situation qu’elle regrettait la présence d’Arya. Mais elle n’avait pas le temps e trop y réfléchir. L’homme donna un coup sur son arme pour la faire monter. Au début un peu surprise, l’action fonctionna et la croix commença son ascension.

Pourtant, la rose n’était pas stupide. Il n’était pas question de perdre son bouclier ! Surtout face à un homme qui avait pu faire un trou dedans. Rapidement elle la rabaissa. Heureusement car un second coup arriva. A la place de frapper son abdomen, le pied de l’adversaire frappa la partie basse de son arme. Il était tout de même assez puisant pour faire reculer la demoiselle. Elle était tellement contente de ne pas l’avoir reçu à pleine puissance ce Tekkai Maten Rô. Parce que bon, elle devait bien admettre qu’elle n’arriverait peut-être pas à lui faire mal. Ou alors, elle n’avait pas encore trouvé comment mettre ce type hors d’état de nuire. Sauf que les techniques surpuissantes pour terrasser n’importe quel ennemi n’avait jamais été dans son éventail. C’était le domaine de ses amis la destruction de masse ou les coups tranchants plus rapides que la lumière. Kururu était la spécialiste de la défense dans l’Alliance Rose. Rester en vie et protéger étaient ce qu’elle faisait de mieux. Si cet homme serait difficile à combattre, elle ne le laissera pas faire ce qu’il veut non plus.

La première étape était de comprendre comment son adversaire fonctionnait. Parce que là, à part se méfier de son doigt et qu’il était très résistant, elle ne savait rien. Comme elle n’avait pas tellement reculé, elle changea simplement l’angle dans lequel elle tenait son arme. A la place d’une charge, elle tenta un simple mouvement horizontal en frappant avec la partie la plus longue de sa croix. De cette façon, la capitaine verrait plus exactement ce qu’il faisait. Cette action était avant tout pour tester la cible et pouvoir trouver une solution qui mènerait à la victoire. Évidemment, elle restait agressive. Mais elle surveillait attentivement pour pouvoir se remettre en position défensive à tout moment.





Kururu se fait un peu repousser par son opposant mais elle réussit quand même à réduire au maximum l'impact du coup de pied. Ensuite, elle fait un balayage avec sa croix tout en se préparant à esquiver au moindre mouvement un peu trop dangereux de Muaji

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 2 Déc - 22:10

Guerre Totale

Les choses avaient été bon train, et le tout à une allure infernale. Il n'était pas rare que cela soit le cas dans une bataille où le potentiel des combattants s'élevait d'instant en instant, à plus forte raison lorsque les affrontements se faisaient en équipes. Visiblement, nos deux amis avaient déjà dû travailler un minimum ensemble pour réussir à ce coordonner afin d'éviter de devoir subir des assauts aussi destructeurs que ceux lancés par les membres de l'équipage. Et même si j'étais conscient que Kururu menait un dur combat de son côté, pour l'heure, je ne pouvais pas m'en mêler. Ou plutôt, je ne devais pas m'en mêler. J'avais commis cette erreur précédemment et j'avais appris ma leçon. Je devais avoir confiance en notre Capitaine, même si je n'étais pas un membre de l'équipage au premier sens du terme. Me mêler de son duel reviendrait à lui avouer que je ne croyais pas en elle et à insulter l'honneur de la jeune femme. Je ne pouvais me permettre d'agir ainsi. Si elle me demandait de l'aide ou si j'avais fini de protéger les autres, alors oui, je viendrais à sa rescousse. Mais pour l'heure, j'avais d'autres prérogatives.

Le type aux cheveux roses esquivait les attaques de Joe, du moins de façon directe, avec la même technique que son compère que j'avais tenté d'occire avec mon épée quelques instants plus tôt. Ce dernier intercepta d'ailleurs mon projectile et parvint à s'en sortir, quoi que brûlé à un certain point. Mais le fait qu'il ne montre aucun signe d'hésitation dans sa volonté de continuer l'affrontement montrait bien une chose : ces types ne risquaient pas de s'arrêter, même face à un risque de mort. J'ignorais le type d'entraînement qu'ils avaient reçu, mais à n'en pas douter, c'était de ceux où l'on met sa vie en jeu. Le genre d'entraînement permettant de se forger une volonté en acier. Une chose que je respectais... Mais qui n'atténuait en rien la haine que je portais envers le Gouvernement Mondial... Envers eux. Car maintenant qu'ils avaient usés de plusieurs techniques propres au Cipher Pol, j'en étais certain : il ne s'agissait pas de type ayant assimilé une ou deux techniques des agents du Cipher Pol. Ils en étaient membres, cela ne faisait aucun doute.

Réalisant qu'il n'y avait plus de doute possible, mon esprit était maintenant hermétiquement fermé à toute forme de compassion et d'hésitation. Ces types... faisaient partis de l'une des agences engagées par le Roi d'Ignitios pour tuer mon père et ramener ma mère dans ce royaume lointain. J'ignorais si ceux qui avaient exécuté ces ordres faisaient partis de la même branche que ceux qui se dressaient devant moi, mais à dire vrai, cela n'avait aucune importance. Qu'il s'agisse du Cipher Pol un, du Cipher Pol cinq ou du Cipher Pol quarante-deux, cela ne changeait rien : Ces types étaient en première ligne face à ma soif de vengeance. Et maintenant que je n'avais plus aucun doute... Je n'avais plus aucune entrave psychologique. Plus aucune pitié, plus aucune compassion, plus aucune humanité.

Mes sourcils se froncèrent brusquement alors que mon corps tout entier se mit à rougir. On pouvait voir un changement brusque dans ma posture. Mes muscles se crispèrent dans leur totalité alors que je me penchais légèrement en avant, un peu comme un fauve fixant devant lui une proie dont il était prêt à lui saisir la gorge pour la broyer. Je serrais les dents et de la fumée noire et épaisse émanait de mes épaules, signe de l'utilisation sans parcimonie du Magu Magu no Mi. On aurait pu croire que la rage qui m'habitait allait me pousser à attaquer avec toute ma rage dans un accès de folie, mais pourtant, malgré cela, il n'en était rien. Je me mis à avancer lentement vers les deux hommes, d'un pas assuré et plein de volonté, avant de prendre la parole.




Shura, à partir de maintenant, je veux que tu attaques uniquement avec des attaques puissantes et des flammes. Les coups classiques ne marcheront pas contre eux. Joe, utilise les effets de la chaleur dans chacun de tes assauts. Asuna, si tu as des bottes secrètes, c'est le moment où jamais. Il va falloir sortir un lapin de ton chapeau pour te frotter à ce genre de types. Montre moi à quel point la promesse que tu m'as faite est sincère.

Je m'arrêtais à environ une demi-douzaine de mètres de nos deux opposants, prenant alors une posture plus conventionnelle pour le combat. Mais on pouvait sentir dans les mots que j'avais lancés que j'étais dans un état de rage qu'il m'était difficile de contenir. Asuna devait l'avoir réalisé : j'étais sur le point de céder à la colère qui m'habitait, mais je tenais bon, sans doute grâce à la promesse que je lui avais faite également. Quant à Joe, elle comprenait parfaitement mon état pour être au courant de mes démêlés avec les agents du Gouvernement Mondial. Elle se contenta de faire un bond en arrière pour se trouver à mon niveau, à mes côtés, prenant elle-même une posture offensive en attendant la suite des opérations.

Si ces types peuvent esquiver en devenant souples comme le papier, la solution est simple. Si ces types peuvent contrer en devenant plus solides que l'acier, la solution est simple...

La couleur rouge de tout mon corps se mit à devenir encore plus intense, alors que Joe sentait que la quantité de chaleur émanait de mon être devenait à la limite du supportable pour un être normalement constitué. La lave se mit à sortir de mon corps d'un seul coup de mon corps, telle une éruption volcanique, alors que des marbrures noires, rouges, oranges et jaunes apparurent sur tout ce qui faisait ma personne. Je n'émettais plus véritablement de magma. J'étais le magma.

Dragon Force...
BRÛLEZ-LES ! EUX ET TOUT CE QUI SE TROUVE AUTOUR D'EUX !




Cette allure transcendantale avait de quoi être impressionnante, sa simple manifestation suffisant à mettre le feu aux stands marchands situés à proximités à cause de l'incommensurable chaleur qui se dégageait de mon corps. Asuna, Joe et Shura devaient avoir compris mon raisonnement à travers ces seules paroles. Peu importe qu'ils esquivent tout en devenant aussi souple que le papier. Si l'on lançait des attaques de zone, ils ne pourraient esquiver de cette manière. S'ils devenaient aussi solides que l'acier, ils pourraient contrer le choc... Mais pas la brûlure. Ces agents du Cipher Pol avaient face à eux le pire équipage qui soit pour utiliser leurs techniques. Car que ce soit le papier ou l'acier... Ces deux éléments craignaient la chaleur plus encore que toute autre chose. Entre un Dragon, une femme Ignition et un homme Magma, nos deux amis risquaient d'avoir quelques problèmes. Et sans doute aurais-je été encore plus explicite si j'avais été au courant des compétences cachées d'Asuna.

Roger !

Ce furent les seules paroles de Joe alors qu'elle se plaça devant moi, en position pour la suite des opérations. Si ces deux types ne craignaient pas les coups à cause du Tekkai ou pouvaient se targuer d'esquiver à cause du Kami-E, ils n'allaient pas avoir beaucoup d'alternative face à des attaques de zone explosives. En ce sens, ils devaient tous deux craindre d'avoir à gérer un duel au corps-à-corps avec moi, chacune de mes attaques pouvant se changer en une gigantesque explosion volcanique qui les calcinerait, peu importe leurs gesticulations en mode feuille de papier. Si je m'approchais, sans doute tenteraient-ils de gérer l'affrontement à distance, bien que leurs propriétés les laissent démunis face à la défense d'un Logia. En réalité, aucun d'entre eux n'avait conscience d'un détail important : je m'évertuais à ne pas me reposer sur cette défense, conscient que tôt ou tard, celle-ci se révélerait inefficace et me porterait préjudice lorsque je ferais face à un ennemi sur laquelle elle ne s'applique pas. Mais tirer profit de ce qu'ils ignoraient était une bonne chose également.

Brusquement, je mis mon poing derrière moi, avant que la lave ne s'accumule autour de ce dernier de façon rapide et violente. Joe sauta dans les airs juste avant que je ne frappe ses pieds d'un coup sec, à l'aide d'un gigantesque poing de magma d'une taille tout bonnement effarante, même comparée ceux d'un Dai Funka ordinaire. Ma voix retentit brusquement comme un cri de rage alors que tout mon être embrasé était concentré pour produire un effet destructeur maximum.


RYUU DAI FUNKA ! LAZARUS ERUPTION !

Pour Asuna qui m'avait déjà vu combattre et lancer plusieurs Dai Funka, celle-ci devait avoir saisi la nuance qui venait d'avoir lieu. Ce n'était pas un Dai Funka ordinaire, mais bel et bien un poing de magma d'un niveau supérieur à ceux que je lançais d'habitude. Une violence explosion volcanique eu lieu au niveau de mon omoplate à partir duquel je lançais l'assaut. Le poing magmatique fonça comme une fusée, propulsant Joe à toute vitesse vers notre ami aux défibrillateurs. Tant Asuna que Joe devaient l'avoir compris : l'ensemble de mes assauts étaient montés d'un niveau. Tel était le pouvoir du Dragon Force, utilisant la puissance des éruptions volcaniques pour provoquer la montée en puissance des assauts que je lançais. Ce mode de combat risquait de provoquer la chute de nos adversaires... Mais malheureusement, la mise à feu de toute la ville où nous nous trouvions. L'évacuation des civils étant toujours en cours, je tentais de me restreindre, mais je devais admettre avoir du mal à faire ceci, étant sous le coup d'une rage folle.

Le poing de lave arrivant droit vers notre ami, avec Joe sur ce dernier pour intercepter toute attaque indirecte pouvant mettre en péril ce projectile, la demoiselle finit par bondir d'un seul coup avant que l'attaque n'arrive à destination, se trouvant alors derrière notre ami aux ailes de chauve-souris. Joe d'un côté, chargeant un Igni no Tekken avec toute la chaleur qu'elle avait accumulée, et un poing de lave de l'autre, chargé par une puissante éruption volcanique. Notre ami se trouvait dans une situation bien délicate. Un tigre à la porte d'entrée et un loup à la porte de sortie. On pouvait ainsi résumer métaphoriquement le problème. Restait à voir comment il allait gérer la chose, car s'occuper d'un assaut laissait le champ libre au second. Et quand bien même il pourrait en neutraliser un,voir les deux, l'effet de l'explosion et de la chaleur ne l'épargnerait pas, peu importe la résistance de son Tekkai ou la souplesse de son Kami-E.

Quant à ce qui était du deuxième compère qui risquait de nous mettre des bâtons dans les roues, j'espérais qu'Asuna et Shura seraient capable de l'occuper de façon à l'empêcher de faire capoter les événements en cours. S'ils le mettaient en danger dans les mêmes dispositions, en lui coupant la route lui permettant de sauver son ami, alors nous risquions d'avoir un ennui en moins sur les bras d'ici peu. S'ils avaient démontré leurs capacités à agir en équipe pour se défendre, c'était au tour de l'Alliance Rose de montrer ses compétences concernant le travaille d'équipe pour l'attaque.

Bien que je fusse à plusieurs mètres de nos amis, je me mis alors à marcher dans leur direction, prêt à en découdre, avec toute la fureur et la rage qui caractérisaient celui que j'étais. Et sur mon passage, les émanations de mon corps magmatique laissaient derrière elle un véritable flot de lave qui se répandait autour de moi. D'ici quelques instants, ce serait une véritable mer de lave qui se déverserait sur cette ville... Sur ces deux combattants. Joe ne craignait rien. Shura résistait à la lave. Je devais me contenter d'éviter Asuna pour ne pas la blesser. Mais pour l'heure, j'avais surtout à l'esprit l'annihilation la plus totale de ces deux hommes... Avant d'aller m'occuper de leur chef en rejoignant Kururu.

Le Gouvernement Mondial avait commis une erreur monumentale dans sa volonté d'arrêter l'Alliance Rose : Envoyer à ses trousses la seule agence qui pouvait me mettre dans un état de rage incontrôlable, me poussant à changer toute une ville en un véritable Enfer. La retenue ? Ce mot était temporairement banni de mon vocabulaire... Jusqu'à ce qu'il ne reste que des cendres des agents du Cipher Pol. Mes iris écarlates étaient la seule chose qui pouvait sembler encore humaine dans l'amas de lave qu'était devenu mon corps. La seule chose que je comptais laisser admirer à nos opposants avant de les renvoyer à leur créateur.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Jeu 3 Déc - 2:18

Quelque chose n'allait pas du tout. Asuna avait touché, elle en était sur, à plus de cent pourcent. Elle avait senti le tranchant de sa lame se frotter contre le corps de son ennemi. Seulement, elle était également sûre que les dégâts étaient inexistants. D'une manière ou d'une autre, il avait réussi à encaisser le coup, sans prendre la contrepartie. C'était vraiment étrange, elle avait eu la désagréable impression de percuter de l'acier. La jeune demoiselle ne savait pas comme décrire cela. Encore moins, comment elle l'avait senti, mais c'était au plus profond d'elle. Quand ses pieds touchèrent le sol, elle lança un regard à leur opposant qui s'était lourdement écrasé sur le sol. Un nuage de poussière se souleva, mais ayant vu aucune goutte de sang toucher le sol ou un cri de douleur; elle était sûre qu'il était encore en un seul morceau. Comment avait-il fait cela ? Par quelle technique, il avait réussi à encaisser cet assaut. Elle était consciente qu'il y avait des monstres sur cette planète, mais des personnes que l'on ne peut pas trancher, c'était impossible. Personne ne peut être immortel. Son niveau était-il encore trop bas pour faire des dégâts ? Une lame a besoin de force et de rapidité pour être efficace, cependant, son entraînement lui avait donné tout cela. Soupirant, cela n'était pas assez où elle se faisait des idées. La prochaine fois, elle le toucherait quoi qu'il arrive, quoi qu'il lui en coûte, elle ferait couler le sang de ce monstre. Il la sous-estimer, alors cela serait-ce qu'il l'enverrait voir son créateur.

Malheureusement, elle marqua un petit moment de pause en regardant Shura. C'était surement étrange et allait surement se poser une question idiote, mais depuis quand il était un lézard. Elle réagissait avec beaucoup de retard, mais il était devenu un lézard. Elle ne rêvait pas, il avait des écailles sur la peau, et même s'il gardait une apparence humaine, il était verdâtre. Cela était assez flippant, surtout quand on n'est pas au courant et que l'on apprend ça en plein combat. Il y a de quoi mourir en s'en rendant compte. Fronçant les sourcils, elle essayait de réfléchir à quel moment cela pu se produire. Quand il avait plongé sur le sol, il était encore humain ou pas. Et puis, depuis quand un lézard crache du feu, il n'était pas Godzilla quand même. Du coup, c'était quoi comme reptile exactement. Amenant même sa main à son menton tout en fixant Shura. Cela lui poser un gros problème à l'heure actuelle, elle venait de louper un gros épisode. Son comparse avait une peau verdâtre, c'était quand même inquiétant. Au moment où elle allait lui poser la question, son instinct lui cria aussi fort que possible qu'un danger arrivait. Tournant doucement la tête, elle eut juste le temps de mettre sa lance devant elle en fléchissant les jambes. Une lame d'air venait de percuter violemment sa lance et elle réussit à l'arrêter. Son regard et toute son attention étaient porté sur un autre personnage qui se trouvait un peu plus au fond.

Clairement, vu la distance, il avait dû calculer que cela serait facilement arrêté et qu'il ne lui ferait strictement rien. Alors c'était un message pour la prévenir que ses idées de deux contre un, étaient complètement fausse. C'était quand même assez osé de sa part. Remarque, c'était surement un avantage pour eux, ils allaient pouvoir se défendre l'un l'autre. Malheureusement pour eux, l'écart numérique était bien trop grand pour une protection parfaite. Sans compter que le volcan qui était parmi eux n'allaient pas du tout aimer cette idée-là. D'ailleurs, elle le chercha l'espace d'un instant avant de voir une violente attaque que porta Dante. Ce fut leur adversaire qui la bloqua et elle put voir que son attaque à elle, ne lui avait rien fait. Alors elle ne c'était pas faite d'idée. Cependant, elle se demandait vraiment qui ils pouvaient bien être. Des chasseurs de primes ? C'était plutôt risqué de s'en prendre à eux en pleine ville et surtout de combattre en sous-effectif. Des marines ? Ils n'en avaient vraiment pas l'allure, bien que leur façon de faire montrer un grand entrainement et de l'expérience en équipe. D'ailleurs, est-ce que l'Alliance Rose allait-elle réussir à faire la même ? Ce groupe était tout nouveau si l'on peut dire. Dante a toujours été un combattant solitaire et fait beaucoup plus équipe avec Joe qui peut supporter son pouvoir. Quant à Shura, il est avec eux depuis peu.

C'est vraiment qu'ils n'avaient jamais pensé à faire des attaques en équipe. Ils auraient pu réfléchir à des petits combos qu'ils pourraient exécuter quand ils se retrouvent dans ce genre de situation. Cependant, Dante prit la parole et elle sortit rapidement de ses pensées. Il avait pris le temps de se rapprocher d'elle et Shura quand elle s'était perdue dans ses songes. Il fallait peut-être qu'elle arrête de faire cela, a force, ça pourrait être dangereux. Elle remarqua en quelques secondes que le jeune Volcan avait vraiment changés de comportement. Certes, il prenait le lead du combat, mais il avait une grande rage intérieure et celle-ci était beaucoup plus forte que sa raison. Même s'il essayait de se contenir, cela se voyait sur son visage, dans ses mots, par sa gestuelle qu'il allait exploser. Combien de temps allait-il se retenir ? Cette île allait être dévastée par la bêtise de leurs attaquants. Il y avait des êtres vivants et innocents qui n'ont rien demandé à personne. Il ne fallait pas qu'il l'oubli. Enfin, elle l'écouta attentivement et demanda à tout le monde d'y aller à fond, cependant, les mots qu'il eut pour elle étaient étranges. De sortir une botte secrète ou un lapin de son chapeau. Elle ne savait pas comment prendre de tels mots. La suite, par contre fut beaucoup plus éloquente.

" Sincère ... Crois-tu que je t'ai fait une promesse en l'air ? En revanche, je ne suis pas forte pour les lapins. Tiens la tienne aussi ... Tu peux le faire."

Elle avait quand même un doux sourire sur le visage et une voix cristalline. Peut-être que cela ferait du bien à Dante d'entendre des paroles rassurantes. Peut-être allait-il se souvenir de ce moment dans la cabine et cet échange à coeur ouvert. Il n'y a rien de pire que de voir un membre de sa famille souffrir, que ce soit physique ou mental, cela est vraiment ignoble. Secouant doucement la tête alors qu'elle sentait la tension et la chaleur montait de plus en plus. Elle était heureuse d'avoir le Mera Mera no Mi pour pouvoir résister à cette température. Asuna ferma doucement les yeux en levant son visage comme pour se nourrir de cette chaleur. C'était si doux, si prenant et écoutant les mots du volcan, un sourire naissait doucement sur son visage. C'était simple, les brûler et rien d'autre. Sur ça, elle était d'accord, mais tout ce qu'il y avait autour, elle l'était beaucoup moins. C'était une ville avant d'être un champ de bataille et quand elle ouvrit les yeux, un soupir s'échappa doucement. Il venait de craquer un peu plus, son corps complètement recouvert de lave en fusion, c'était vraiment incroyable. Enfin, maintenant qu'ils y étaient, ils n'avaient pas le choix. Elle s'inquiétait pour la population, mais il fallait aussi que le groupe reste en vie. Ils faillaient qu'ils battent leur adversaire, cette fois, ils n'avaient pas le choix.

Ne résistant pas à la tension qu'elle sentait, Asuna s'amusait à faire tournoyer son arme sur le bout de ses doigts. Qui allait donner le premier assaut ? Comme par hasard, se fut encore Dante. Si impatient, si rageur qu'il se prépara pour une si violente attaque. Elle écarquilla les yeux quand elle vu la puissance de son Dai funka. Cela dépassait totalement tout ce qu'il avait pu faire auparavant. Sa force, c'était améliorer d'une façon exponentielle. C'était incroyable ce qu'il venait de faire. Cette forme lui donnait une force phénoménale, mais sa vitesse allait surement être nettement moindre. Pour avoir une aussi grande force de destruction, il avait surement une faiblesse tout aussi grande. Enfin, quand elle remarqua Joe devant pour se charger en chaleur et surtout protéger cette attaque, il fallait qu'elle agisse aussi. Il fallait qu'elle protége Joe et surtout l'assaut combiner qu'il faisait tous les deux. C'était la chance de voir tomber un ennemi ou au moins de le blesser grièvement. Elle n'avait pas le déplacement instantané de ces hommes qui leur permettaient de parcourir d'impressionnante distance en un clignement d'oeil. Cependant, elle avait un autre avantage. Enfin, elle se demandait quelle tête allait faire Dante quand il allait voir cela. Elle louperait surement un grand spectacle, mais elle devait intervenir.

Soupirant doucement, elle prit un petit sourire alors qu'elle jeta un regard à Shura. Lui aussi allait surement faire une drôle de tête. Commençant à courir vers Dante, petit à petit ses jambes se transformèrent en une belle et étincelante flamme. Cela permit d'accroitre grandement sa vitesse et tout en passant, elle fit un petit signe de la main à Dante. Sans même le regard, elle lui fit un signe du pouce. Allait-il comprendre qu'elle le soutenait quand même. Enfin, ce n'était pas le moment de le savoir, elle devait intervenir et vite. Essayant de rattraper rapidement le combo qui allait se produire pour le protéger. Asuna n'avait pas le droit de se louper et perdit les flammes qu'elle avait aux jambes à quelques mètres des deux comparses. Il fallait de nouveau les séparer ou du moins, empêcher mister d'aller aider son compagnon. Elle posa sa main sur le sol tout en glissant avec un grand sourire.

"À partir de là, tu le vois plus ... ENJOUMOU !!"

Une immense barrière de feu se dressa sur le côté de l'homme aux cheveux roses. Le but était qu'il ne puisse pas franchir cette barrière qui lui couper également toute vision. Une personne normalement constituée est beaucoup plus réticent à passer un obstacle sans voir de l'autre côté. Cependant, il savait son collègue en grand danger. S'il décidait de franchir ce mur, il se verrait lui aussi en danger, sans savoir ce qui allait lui tomber dessus. C'était un risque in-considérait ou allait-il laisser son ami se faire avoir. Enfin, pour être sûr qu'il resterait bien en place, Asuna ne pouvait pas se permettre d'avoir un simple mur.

"A toi Shura ! Shinka Shinranui !"

Elle prit le temps de créer une lance de feu et la lança dans l'air sans même regarder où elle l'envoyer. Bizarrement, elle faisait toute confiance à son comparse pour cela. Cependant, elle ne pouvait pas laisser Joe et Dante prendre les risques tous seuls. Il fallait être sûr que Mateni en prenne pour son grade. La deuxième lance de feu qu'elle avait créé était pour lui. Il n'allait pas avoir juste une attaque de face et de derrière, mais sur le côté également. Après le tigre et le loup, il fallait bien qu'une panthère vienne mettre son coup de patte. S'ils n'avaient pas compris cette fois, l'Alliance Rose était en feu et comptaient bien leur mettre également. Ils y allaient peut-être un peu fort, mais face à des adversaires de ce gabarit-là, ils n'avaient pas le droit de laisser la moindre échappatoire. Cette fois-ci, le combat était bien lancé des deux côtés et elle venait de sortir le lapin de son chapeau.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 6 Déc - 1:00

Inferno

Ok, ce type était sacrément balèze. Il avait contré ma boule de feu avec sa propre attaque, et si je m'étais arrêté et que j'avais pris cette lame d'air de plein fouet, je l'aurais sans nul doute senti passer. Heureusement, mon mouvement m'avait permis de l'éviter de justesse, avant de rouler pour me rétablir. Profitant du moment où il avait fait attention à mon mouvement, Asuna avait placé le sien, le frappant violemment d'un estoc de son arme. Mais bien qu'il fut repoussé, il retomba en arrière sans une blessure. Je pouvais l'affirmer grâce à l'absence de sang sur le fer de lance de notre vigie. De LA vigie. Je ne faisais pas partie de leur équipage, même si actuellement, je devais faire équipe avec eux pour neutraliser ces individus. Profitant d'une brève accalmie, je jetai un œil à la situation des autres. Dante et Joe affrontaient un autre individu, mais je ne m'inquiétais pas réellement pour eux deux. J'avais pu réaliser leur capacités dans le passé. Kururu, elle, faisait face à un troisième larron, et semblait le contenir pour l'instant, bien qu'elle ait reculé d'une certaine distance. En résumé, le premier groupe qui viendrait à bout de son ou ses adversaires serait capable de rejoindre ses alliés pour faire pencher la balance en la faveur de son camp.
Mais soudainement, les deux types qui nous avaient attaqué changèrent de stratégie, l'un utilisant une attaque à travers tout le champ de bataille pour viser la lancière, tandis que celui au masque de chauve-souris se précipita pour bloquer le projectile de lave de notre volcan, non sans mal, profitant du fait que je me sois baissé devant cette lame d'air pour aider son partenaire. Désormais, les deux agresseurs étaient côte-à-côte.

Nous nous avançâmes alors tous, faisant front commun à quatre contre deux. Mais le plus remonté de nous tous était sans aucun doute Dante. J'ignorais pourquoi, mais le blondinet semblait prêt à exploser, à entrer en éruption. Il devait y avoir quelque-chose qui l'avait irrité, car à peine quelques minutes auparavant, il était dans on état normal. Mais à cet instant, sans les pouvoirs de mon Fruit du Démon, j'aurais été brûlé par les siens. Il commença ensuite à s'adresser à nous, nous donnant des conseils, voire même des instructions, sur la manière de gérer ces types masqués. À croire qu'il avait déjà eu affaire à ce genre d'individu. Habituellement, je n'écoutais pas les ordres des autres. On pouvait même carrément dire que ça m'agaçait d'en recevoir. Mais ici, les actions décrites par le musicien correspondaient assez précisément avec ce que je comptais faire de toute façon. Alors qu'il laissait libre cours à sa colère et à sa puissance, enflammant les environs, j'affichais pour ma part un rictus carnassier.

Ha ! Comme si j'avais besoin que tu me le dises pour faire ça !

Comme auparavant, il fit équipe avec sa comparse pour se concentrer sur le premier attaquant, celui dont le masque était désormais partiellement brûlé. Celui-ci devrait faire face à la colère du volcan, assisté d'une jeune fille insensible à la chaleur. Autant dire que cet enfoiré était cuit, sans mauvais jeu de mots. S'il n'avait pas été notre ennemi, j'aurais presque eu de la peine pour lui. Mais là, il ne pourrait pas s'en sortir sans casse, quelle que soit sa course d'action.
Pour ma part, je devais donc travailler de pair avec Asuna et me concentrer sur celui aux cheveux roses. Cependant, si je libérais toute ma puissance ici, la jeune femme risquait d'en pâtir. Ma forme complète ne faisait pas vraiment dans la dentelle après tout. Mais d'un autre côté, si je me retenais, et que ce type était d'un niveau équivalent à son comparse, alors mes attaques ne seraient jamais assez puissantes. Cruel dilemme que celui-ci. C'était la raison pour laquelle je travaillais toujours seul ! Une fois les civils hors de la zone de combat, je n'avais pas à m'inquiéter de blesser des partenaires inexistants. Cependant, la vigie résolut mon problème en changeant ses jambes en flamme pour sprinter, avant de créer un mur de flammes pour séparer nos opposants et limiter leur champ de vision. Elle lança ensuite à chacun un javelot fait de ces mêmes flammes. Un Logia ? Et celui du feu par dessus le marché ? Si mon sourire précédent était carnassier, celui-là était purement diabolique.

Merci Asuna, je peux désormais... ARRÊTER DE ME RETENIR !

Pour la première fois depuis plusieurs semaines, je laissais libre cours à mon pouvoir, prenant avec délectation ma forme animale. Soudain, je culminais à plus de dix mètres de hauteur, et encore, car je n'étais pas debout. Si Joe et Dante avaient déjà aperçu cette apparence, ce serait une surprise totale pour les deux autres membres de l'Alliance Rose, et plus encore pour ceux qui nous combattaient. Si j'espèrais ne pas intimider mes alliés du moment, ils devraient néanmoins être assez impressionnés. Même s'ils côtoyaient un homme-volcan à longueur de temps, et qu'Asuna était apparemment devenue une femme-feu, un reptile géant cracheur de feu, plus haut qu'une maison, ça restait un spectacle peu commun. Prenant les airs d'un coup d'ailes pour ne pas être gêné par les bâtiments, je surplongeai alors tout le champ de bataille, et en profitai donc pour faire ce que je savais faire de mieux.

Pas mal, mais je vais vous montrer ce qu'est un vrai feu ! FIRE DRAGON BREATH !



À ces mots, je soufflai sur toute la rue un déluge de flammes, un brasier continu qui engouffra toute la zone pendant une minute complète. Les vitres éclatèrent, les pierres déjà fragilisée se mirent à se craqueler. Les flammes du Dragon de Feu n'étaient pas de simples flammes : elles brûlaient tout. Et les deux individus qui s'en étaient pris à nous devaient le sentir passer. J'avais malgré tout pris soin d'orienter mon souffle devant moi, afin de ne toucher que mes alliés immunisés et les adversaires. Je ne tenais pas à incinérer accidentellement Kururu. Qui préparerait les bons petits plats ensuite ? Cependant, elle devait malgré tout ressentir une forte chaleur, même si elle échappait à la morsure des flammes. De plus, dès que j'arrêtais de souffler, je me précipitais en piqué vers la position où étais censé se situer l'ennemi aux cheveux rosé, pour le frapper de mon poing, ajoutant ma vitesse et la masse conséquente de cette forme à la force déjà supérieure qu'elle me donnait. S'il prenait ça de plein fouet, j'espérais au moins briser quelques os...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1574

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 6 Déc - 17:41



Agent Mateni et agent Vräses, unité CP9.

-Pas jouasse, le blondinet ! Tu lui as fait un truc perso ?
-Bah non, c'est la première fois que je le croise...

Mateni et Vräses discutaient, les bras croisés pour l'un, la main au-dessus des yeux pour l'autre, comme pour observer plus précisément le corps magmatique de Dante. Il était clair que les pirates en avaient fini de se retenir, mais les assassins ne semblaient pour autant pas désespérer. Ils avaient le rokushiki de leur côté, entre autres capacités extraordinaires, et s'il ne permettait pas vraiment de s'immuniser à la chaleur, ils n'avaient qu'à faire en sorte que cette même chaleur ne les atteigne jamais... Plus facile à dire qu'à faire, à première vue, mais beaucoup plus réaliste pour des agents gouvernementaux surentraînés que pour le commun des mortels. Toutefois, quand Asuna démontra à son tour des capacités de maudite, le duo de comparses arqua un sourcil de concert, véritablement surpris par cette révélation : le magma devait être le seul intangible de la bande, et le fait qu'elle en soit également rendait les choses passablement plus compliquées... Pour l'heure, rester sur la défensive et les pousser à bout semblait être le meilleur moyen d'aborder le combat, notamment jusqu'au moment où une ouverture se ferait enfin du côté de l'Alliance Rose, pour permettre aux Cipher Pol de prendre l'avantage. Ainsi, quand Asuna sépara les deux agents pour les empêcher de se prêter main forte, Vräses frissonna un bref instant en se demandant comment il allait pouvoir combattre pour vaincre la demoiselle : lui qui ne possédait ni haki ni granit marin semblait bien embarqué !

De son côté, Mateni avait donc l'illustre privilège de faire face au magma, et à la donzelle avec qui le blondinet semblait habituellement livrer bataille. Lorsque celle-là fut propulsée droit dans sa direction à l'aide d'une puissante éruption, l'assassin ne put s'empêcher de siffloter d'admiration : ces types connaissaient manifestement leur rôle et à en croire sa posture, la jeune femme se servait non seulement de l'offensive du magma-boy comme moyen de locomotion, mais également comme puissante attaque... En effet, elle était apparemment prête à intercepter toute tentative de contre-attaque qui viendrait de la part de l'agent du Cipher Pol 9, de quoi contraindre celui-là à l'impuissance... Dans un premier temps, tout du moins. Car alors que la maudite en question se plaçait derrière pour et qu'une lance de feu surgissait du mur placé préalablement pour percuter l'agent du Gouvernement Mondial au même moment, agissant telle une attaque synchronisée et multidirectionnelle, notre bon justicier décida bien évidemment d'éviter de mourir carbonisé : pour ce faire, il prit tout simplement appui sur... les airs. Grimpant à une allure folle et une aisance phénoménale sur du rien, littéralement, l'homme aux défibrillateurs parvint bien rapidement à une dizaine ou une douzaine de mètres de hauteurs, bien assez haut pour éviter la lance de feu et le poing de magma aussi bien que l'attaque de Joe. Un échec critique de la part des pirates donc, mais pour l'heure uniquement : l'immense bestiole écailleuse qu'il n'avait pas pu voir à cause du mur de flammes qui lui obstruait la vue à l'origine s'apprêtait à déverser dans leur direction un flot de flammes ininterrompu.

-Ces types, c'est la folie ?! Comment tu peux avoir autant de fruits puissants dans un trou paumé pareil ?!

Désarçonné, il l'était... Dégoûté, tout autant. S'ils avaient su, les Cipher Pol auraient probablement tenté leur chance au beau milieu de l'océan, là où la menace d'une brûlure imminente n'aurait été guère plus qu'une formalité. Il était pour l'heure trop tard pour cela... A moins qu'ils ne repoussent l'assassinat à plus tard. Dans tous les cas, dans l'immédiat, il fallait s'occuper du gros lézard, qui commençait péniblement à cracher son flot ardent : cela, c'était le travail de Vräses qui, après avoir imité son collègue en bondissant dans les cieux à l'aide de son geppou, fit bouger ses jambes à une vitesse extraordinaire.

-Rankyaku... Ran !

Alors que le feu s'approchait à chaque seconde un peu plus, une nuée de rankyakus quitta brusquement les jambes de l'assassin qui n'en finissait plus d'attaquer, tranchant les flammes infernales sans la moindre difficulté. Mauvaise nouvelle pour l'Alliance Rose : les rankyakus étaient si nombreux qu'ils étaient largement suffisants pour générer une espèce de mur d'air, de quoi tenir les flammes du zoan à distance. Très mauvaise nouvelle pour Shura : la plupart des rankyakus ne se contentaient pas que de ça, et fonçaient désormais droit vers lui pour le trancher de toute part.

De facto, Mateni avait désormais toute latitude pour agir à son tour, et faire regretter leur impertinence au duo enflammé. Mais... Lequel ? L'homme magma, ou la demoiselle explosive ? Après un bref instant d'hésitation, l'assassin se contenta de pointer l'un de ses deux défibrillateurs en direction de Joe tout en se plaçant au-dessus d'elle d'un geppou. Puis il usa à nouveau d'un geppou, pour foncer dans sa direction cette fois-ci.

-Tekkai !

La manœuvre était exactement la même qu'un instant plus tôt, lorsqu'il avait forcé l'Alliance Rose à se séparer... A une différence épineuse près. Le défibrillateur qu'il avait pointé dans la direction de sa cible venait tout juste de se recouvrir de petits éclairs, très largement perceptibles à l’œil nu : encaisser n'était pas une option, et une esquive avait tout intérêt à être large pour éviter les éclats de roche qui naîtraient de ce choc pour le moins brutal.


Agent d'élite Muuaji.


Elle était vive, comme constaté lors de son premier assaut, mais cela n'allait pas forcément la sauver ! Lorsque Kururu fut en mesure de placer sa croix sur la trajectoire du coup de pied de l'agent d'élite, l'homme en question laissa son visage se crisper dans une expression agacée. L'Alliance Rose était bien loin d'être aussi faible que ne le disaient les hautes instances, des primes aussi basses pour ces types était d'un ridicule affligeant. Pour autant, Muuaji ne se laissa pas abattre et quand l'arme de son ennemie tenta de le frapper une fois de plus, il usa exactement de la même technique que précédemment, raidissant chacun de ses muscles pour transformer son corps en une défense impénétrable. La croix le percuta sans le faire bouger d'un pouce, une fois encore, et il se permit de lâcher quelques paroles froides à l'intention de son adversaire, comme pour la mettre en garde et la pousser à abandonner d'emblée :

-Je suis indestructible... Tu ne pourras pas m'avoir avec de telles attaques.

Il brisa ensuite son tekkai et repoussa la croix d'une main, s'apprêtant à agir à nouveau, lorsque son den den mushi s'actionna, sonnant en annonçant un appel imminent. Par réflexe, l'assassin d'élite sauta en arrière pour s'écarter de la capitaine de quelques pas et décrocha le combiné tout en laissant ses yeux bien pointés en direction de la Rose, n'étant évidemment pas assez inconscient pour la laisser l'attaquer en traître bêtement. Et malheureusement pour lui, la nouvelle n'était pas des plus satisfaisantes : les paroles qu'il perçut, et que la Kokoro put également entendre, faisaient part d'une nouvelle des plus sombres.

-Muuaji ? Charon vient de jeter l'ancre.
-Ce vieux... Il ne va rien compliquer. Les gars, on se casse !

Il avait raccroché et hurlé quelques ordres à ses subordonnés. Mateni, subitement, stoppa sa course à mi-chemin, laissant les éclairs se disperser tout en jetant un regard déconfit et déçu en direction de son supérieur. Vräses usa d'un kamisori, un soru couplé à un geppou, pour disparaître violemment du champ de vision de ses ennemis.



Mateni évite vos attaques par le ciel, grâce au geppou !
Vräses l'imite puis bloque les flammes de Shura, et riposte même, grâce à son Rankyaku Ran (pleeeeeeein de rankyakus, quoi). Je coupe ton poste là puisque évidemment, si tu fais ce que t'avais prévu, tu vas finir un poil en mauvais état (même si tes écailles te protègent convenablement, la gueule grande ouverte, tu risques de douiller sec Razz).
Mateni se laisse ensuite retomber sur Joe, défibrillateur en avant... Y a de l'électricité sur le défibrillateur (je précise que Joe est la seule à pouvoir le voir).

Mais retournement de situation !
Alors que Muuaji bloque l'attaque de Kururu et s'apprête à répliquer, il reçoit un appel... Charon est sur l'île ! Kururu peut l'entendre, mais pas les autres. En revanche, vous entendez tous l'ordre de Muuaji.
Mateni arrête son attaque, Vräses disparaît sans crier gare... Qu'allez-vous faire ?

Muuaji est lvl 32.
Mateni est lvl 26.
Vräses est lvl 25.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 985
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
142/250  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mar 8 Déc - 17:31




Quoi ? Ce n’est pas parce que son attaque avait été si inefficace et qu’il était venu pour les tuer qu’il devait parler si froidement. Encore un peu et Kururu trouverait l’homme déçu. Enfin ce qu’il pensait d’elle ‘n’avait aucune importance. Depuis le début, la jeune fille savait que son attaque ne fonctionnerait pas. Elle le savait mais ce n’est pas comme si elle avait un meilleur plan. D’un autre côte, c’était peut-être un moyen de trouver son point faible. Bien que stopper, la demoiselle resta dans la même position en exerçant une pression légère sur son adversaire. Evidemment, la croix ne bougea pas d’un millimètre. La cuisinière avait l’impression de pousser sur un énorme bloc d’acier à forme humaine. Il était impossible à bouger et il ne bougeait pas de lui-même… Soudain la résistance disparut. Sur le moment, la surprise l’empêcha de reprendre son attaque. Pourquoi était-il redevenu mou ? Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir que son adversaire bougea et écarta la croix. Kururu savait que l’heure de la contre-attaque était venue et se tenait prête à le mettre en échec.

Finalement, ce moment n’arriva pas. Les deux opposants se fixaient, prêt à réagir au moindre mouvement de l’autre quand une sonnerie de den den mushi retentit. L’homme s’éloigna d’un bond de la rose. La demoiselle ne le poursuivit pas. Elle en profita pour regarder du coin de l’œil le combat de ses amis. Il y avait du feu et de la lave partout, elle ne voyait pas grand-chose. Mais vu l’état de la rue, ils devaient aller bien. Son attention se reporta rapidement sur l’ennemi. Comme allait-elle en venir à bout… Apparemment, il n’était pas indestructible lorsqu’il bougeait. Enfin, il était moins dur durant cette période. Mais vu son coup de pied, cela ne voulait peut-être rien dire. A moins que ce soit un fruit du démon ? Il avait peut-être un pouvoir identique à Dante, sauf qu’à la place de devenir de la lave, il devenait dur comme du métal. Dans ce cas, elle pourrait tenter une nouvelle fois son haki. Ce n’était pas parfais et pas spécialement maitriser pourtant c’était son idée avec le plus de chance de fonctionner. La capitaine se concentra pour le faire apparaitre sur sa main. Bien sûr, elle cacha cette dernière derrière sa croix. Elle voulait que cette attaque soit une surprise. Déjà que la stratégie n’était pas terrible de base, alors autant mettre toute les chances de son côté.

Kururu pensait les faire durant la conversation de l’homme. Soudain, ses plans changèrent. L’heure n’était plus à combattre ce groupe, l’Alliance avait de plus gros problème que ces types. Apparemment son adversaire s’appelait Muuaji et son subordonné venait de faire une terrible découverte. Charon venait d’arriver sur l’ile ! Comme si son équipage n’avait pas assez d’occupation pour le moment, le vieux les avait rattrapés. C’est vrai que leur première rencontre s’était plutôt mal passée. Après un petit accrochage, le vieil homme avait décidé de les traqués pour les tuer. Il l’avait clairement annoncé et la capitaine s’attendait à le voir rappliquer à un moment ou à un autre. Sauf qu’il avait très mal choisi son timing. Pourquoi maintenant ? D’un autre côté, le trio d’agresseur pris la fuite après cette arrivée inattendue. C’était une bonne chose. L’Alliance Rose gagnait du temps pour se préparer. Par contre leur ennemi aussi. Ce qui n’était pas forcément bien.

En observant la situation, il y en rester deux : Le chef qui venait d’ordonné leur départ et celui qui les avaient attaqués en premier. Ils n’attaquaient plus, c’était probablement une chance unique de les vaincre. Soudain, une terrible vérité apparut dans son esprit. Charon était à leur recherche. Il avait donc de grandes chances qu’il essaye de trouver leur navire. Si c’était le cas, c’était terrible. Arya et Xi était seul là-bas. Même s’ils n’avaient jamais rencontré le criminel, Kururu doutait que le vieux les laisse tranquille s’il les trouvait. Et ce n’est pas la présence de Perle ou de Gemini qui changerait quoique ce soit. Dans l’état actuel des choses, s’ils ne rentraient pas vite, elle n’osait même pas imaginer ce qu’il se passerait.

-Laissez les partir ! Et rassemblez-vous.

Cette ordre allait probablement énerver plus d’un de ses membres. Mais actuellement, elle s’en fichait un peu. La situation exigeait de vite rentrer. Bien sûr, il fallait toujours faire attention à leurs agresseurs. Mais ça, elle n’avait pas besoin de le dire. Ses amis étaient assez intelligents et fort pour se protéger eux même. L’inquiétude pouvait se voir dans son regard… Pourvu qu’il n’arrive rien. Quand l’Alliance Rose se trouva à portée de voix, elle expliqua la situation.

-Charon est sur l’ile. Nous récupérons de la nourriture avant de retourner directement au navire. S’il croise notre route, nous prendrons notre revanche et le capturons. Shura, tu es celui qui s’y connait le plus. Tu peux nous trouver un bon plan.

Cette stratégie semblait la meilleure pour Kururu. Même si un doute persistait dans son esprit. Est-ce qu’elle avait fait le bon choix d’adversaire. Dans le pire des cas, un groupe profiterait que le premier ennemi affaiblisse son équipage pour l’attaquer. Au moins en se rapprochant de leur habitation, ils pourraient plus facilement s’en sortir en cas de gros problèmes devenu ingérable.





Kururu décide de laisse le CP9 fuir et de rassembler l'Alliance Rose pour se rapprocher du navire et éventuellement faire face à Charon si ils le croisent

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Jeu 10 Déc - 23:02

Déceptions et imprévus

Ces types devaient être sacrément doués. Plus qu'on ne le pensait en tout cas. Ils étaient parvenus à esquiver ou à contrer la totalité de nos attaques, quelles qu'elles fussent. Et cela, sans même être roussis par une chaleur suffisante pour fendre la pierre et enflammer spontanément les environs. À croire qu'une entité supérieure les protégeait de manière surnaturelle...
En effet, au moment où les attaques de mes compagnons auraient du les atteindre, les deux ennemis masqués avaient bondi dans les airs pour esquiver par la seule voie encore libre. Plus que bondi, en fait : ils courraient littéralement dans le vide ! Une technique intrigante. Cependant, en agissant de la sorte, ils s'étaient également précipités vers moi, et vers le torrent de flammes que je déversais vers le sol, inondant la rue de feu. J'eus même le plaisir d'entendre l'un d'entre eux crier à son équipier sa surprise devant la présence de plusieurs Fruits assez rares et dangereux regroupés en une seule équipe. Mais mon plaisir fut vite interrompu quand je vis mon mur de flammes stoppé avant d'atteindre ses cibles, puis carrément brisé. Bientôt, ce fut toute une série de lames d'airs qui venaient à ma rencontre. Je pouvais les encaisser, en comptant sur la solidité de mes écailles pour me protéger, ou au contraire craindre qu'il ne serait pas suffisant, et tenter une esquive : j'optai pour la première option. En effet, je savais qu'ils étaient dangereux, mais en encaissant une de leurs techniques, je pourrais évaluer leur force, et ainsi savoir à quoi m'attendre. Mais je croisais néanmoins mes bras devant mon visage et fermai ma gueule, protégeant ainsi ma tête et laissant le reste du corps recevoir l'attaque. Ce ne fut donc pas un mur d'air, mais toute une série de lames qui s'abattirent sur moi en un instant. Je serrai les crocs, mais au final, bien que ce fut douloureux, une partie seulement parvint à traverser mon cuir. Je fus donc entaillé trois ou quatre fois, tandis que mes écailles affichaient quelques marques, mais absorbaient le gros de l'attaque.

Je pris quelques secondes pour me remettre, et était prêt à repartir à l'offensive, quand celui qui était en train d'affronter Kururu rappela ses sbires à l'ordre. En un instant, ils détalèrent. J'ignorais pourquoi, et je commençai à battre des ailes pour les rattraper, quand soudain la jeune femme aux cheveux roses cria d'abandonner la poursuite et de la rejoindre d'une voix inquiète. Je jetai un dernier coup d'oeil dans la direction par où ils étaient partis, avant de grogner, dépiter. Reprenant ma forme hybride, je me posai alors au sol près des autres, tout en regardant autour de moi. Pire qu'un champ de bataille, l'endroit semblait avoir été complètement dévasté, et était à peine reconnaissable à cause des flammes et de la chaleur qui avaient calciné le sol, les murs, et divers étalages. Fort heureusement, personne n'était mort... Je me tournai alors vers la capitaine de l'Alliance Rose pour savoir ce qui la tracassait, ne tenant pas compte du sang qui perlait doucement de mon ventre. Elle nous annonça aussitôt que Charon était sur l'île. Merde. Ce type nous avait déjà retrouvés ? Il était tenace. Et suffisamment dangereux pour que même un abruti de bagarreur comme moi ne le prenne pas à la légère. C'est pourquoi elle ordonna de vite récupérer des vivres avant de retourner au navire. Sage décision. Ce qui l'était sans doute un peu moins, c'était la suite, lorsqu'elle me demanda de mettre au point une tactique si jamais on venait à croiser l'antiquité.

Hein ? Qui ? Moi ?

De prime abord, il était vrai qu'en temps que chasseur de primes, j'étais plus habitué qu'eux à faire face à des adversaires afin de les capturer vivant. Donc, ce qu'elle disait n'était pas complètement stupide. Cependant, je travaillais toujours seul, donc je n'avais jamais eu à élaborer un plan pour une équipe. Et puis, ma stratégie de base était assez primaire : tomber sur l'autre, et le taper jusqu'à ce qu'il ne bouge plus. Mais face à cet individu, cela ne fonctionnerait pas. Voyant qu'ils me regardaient, je me grattais l'arrière du crâne en réfléchissant, avant d'annoncer une ébauche de plan. Autant me rendre utile après tout.

Avant toute chose, il faut choisir un endroit dégagé, où on pourra combattre sans se retenir. Si on fait ça au milieu des habitations, ça sera un carnage, et on n'aura aucune chance. Ensuite, il faudrait réussir à le surprendre. Il ne connaît ni mes pouvoirs, ni ceux d'Asuna ou de Joe : ça peut jouer en notre faveur pour le déstabiliser le temps que toi et Dante l'attaquiez. Et pour finir, il faut l'affronter seul. Si son équipage vient à s'en mêler, ou pire encore, si les trois guignols masqués d'avant interviennent contre nous pendant le combat, ça risque de très mal se finir pour nous... Tu veux que j'aille voir où il est ? En volant assez haut, je serai à l'abri des attaques, et je pourrais me faire une idée de la situation avant de vous rejoindre au navire ensuite.

Je n'avais pas l'habitude de parler autant, et encore moins de proposer mon aide comme ça. Réfléchissant à ce que je pourrais faire de plus pour améliorer le plan SI jamais on devait combattre le dinosaure, j’attendais la réponse de la capitaine...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 13 Déc - 3:16

Ils étaient faits comme des rats et encore, c'était peu dire. La chauve-souris était attaquée de toute part et cela serait impossible pour lui d'esquiver. Toutes les attaques avaient une vitesse différente, si une loupait, l'autre toucherait à coup sûr. Enfin, c'est ce que la demoiselle aux cheveux bleus se disait. Son beau regard posé sur Mateni maintenant qu'elle avait pu les séparer tous les deux d'un beau gros mur de flamme. D'ailleurs, le petit groupe ne devait pas du tout s'attendre à voir autant de fruit du démon dans cet équipage. Ils étaient probablement au courant de celui de Dante, mais le sien et celui de Shura étaient des cadeaux surprises. Cependant, alors qu'elle avait fini sa glissade, elle ne put qu'écarquiller les yeux. Elle qui pensait que leur attaque combinée allait au moins faire quelques dégâts, il s'avérait que ce ne fut pas le cas. En effet, le seul endroit minuscule pour s'y échapper, il le prit en un éclair de seconde. Il utilisa une technique incroyable qui lui permit de s'élever dans les airs pour sauver sa misérable petite vie de moins-que-rien. C'était complètement hallucinant, il donnait l'impression de voler. Cependant, il était très loin de ressembler à un ange. Enfin, ils avaient tout mis en œuvre pour faire un combo dévastateur et le résultat était plus que pitoyable. Zéro dégât, strictement aucun effet. Elle écarquilla les yeux et resta ainsi figée pendant quelques secondes. Ce n'était clairement pas possible, elle ne voulait pas y croire.

Son attention et son regard furent attirés de l'autre côté du mur. Une petite boule noire venait d'apparaitre juste au-dessus. Son regard fut, l'espace d'un instant, terrifié. L'autre, celui qui avait les cheveux roses avaient réussi à prendre son envol également. Il semblait flotté à son tour et réussi à bloquer l'attaquer de Shura. Son crachat de flamme fut arrêté par un mur de vent. Cependant, si cela s'arrêta là, c'était beaucoup trop simple. Ce mur se transforma en plusieurs lames de vent qui partirent à toute allure vers le dragon. D'ailleurs, c'était assez incroyable de voir la grandeur et la grosseur de celui-ci. Cet animal mythique était d'une envergure complètement déraisonnable. Enfin, il réussit à bloquer cette attaque en positionnant juste ses bras devant lui. Une esquive assez simple, mais qui pouvait montrer la faiblesse de cette attaque sur le moment. Une simple mise en garde ? À ce stade du combat, ce n'était pas possible ou leurs adversaires ne les prenaient vraiment pas au sérieux. Ce qui serait une très grosse erreur, ou alors troisième possibilité, ils sont complètement stupides. Cela est possible également, mais malheureusement, elle ne pouvait pas encore l'affirmer. Soupirant doucement, ça n'allait pas être facile, malgré les gros progrès que l'équipage avait montrés.

Qu'est-ce qu'il fallait de plus pour gagner ou faire des dégâts ? Quand ils font une attaque coordonné et stratégique, cela de réussissait pas et quand c'était la foire, c'était un peu la même. Cela était tellement désespérant, mais le groupe ne devait pas abandonner. Peut-être qu'en faisant une attaque à quatre sur une personne. Un en haut et une attaque en triangle prenant les angles principaux de leur victime pour l'enfermer. Cela pourrait marcher, bien qu'il aurait encore la possibilité de fuir par le sol cette fois. Il ne fallait rien prendre à la léger maintenant. Enfin, quelque chose troubla sa courte réflexion. C'était encore plus incroyable que de les voir esquiver par les airs, c'était de les voir prendre la poudre d'escampette. Ils étaient vraiment en train de fuir là ? Elle ne rêvait pas du tout ? Secouant rapidement sa tête, elle la tourna rapidement pour poser son regard au plus loin, sur sa capitaine. Son adversaire avait sonné la retraite apparemment. L'assaut qu'ils venaient de faire ne lui convenait pas ? Le fait que ses deux sbires se retrouvent contre autant de fruit du démon ou de force dévastatrice n'étaient pas prévu, donc dangereux. Asuna se retourna quand même rapidement, commençant à préparer deux lances qu'elle allait se faire un plaisir de leur envoyer dans le dos. Malheureusement, elle fut arrêtée illico par la douce voix de Kururu. Elle ne voulait pas qu'ils les poursuivent et donc, les laisser s'échapper ainsi. Le groupe d'attaque venait de prendre de précieuses informations sur eux et ils ne pouvaient pas leur permettre de fuir ainsi.

Secouant la tête, elle n'avait pas le droit de désobéir à sa capitaine. Celle-ci avait donné un ordre et elle devait s'y tenir. Asuna se redressant doucement en relevant doucement ses petits poings. Elle sera les dents l'espace d'une seconde, elle venait encore de se rendre compte de sa faiblesse. La jeune demoiselle se demandait si c'était vraiment elle qui se faisait des idées ou non. Elle ne pouvait pas se perdre de poser la question, cela faisait un peu idiot quand même. Enfin, soupirant doucement, elle s'approcha de Kururu et donc du petit groupe qui s'était formé autour d'elle. Une bonne nouvelle au moins, elle avait essuyé aucun dégât ou du moins, elle avait aucune blessure apparente. Les bonnes nouvelles s'arrêtèrent cependant là, une vieille connaissance allait ou avait mis les pieds sur l'île. Charon. Ce vieux pervers immonde, cruel et ignoble les avait déjà retrouvés en un rien de temps. Comme avait-il était aussi vite pour les suivre et les rattraper en même pas une journée. Cette journée s'annonçait de mieux en mieux si l'on peut dire. Enfin, elle écouta les ordres encore une fois et surtout l'idée de Shura. Cependant, une chose clochait lourdement et elle avait du mal à savoir ce que c'était. Elle fronça doucement son petit nez avant de croiser ses bras sous sa poitrine.

"Je ... je pense que vous n'allez pas aimer ce que j'ai à dire, mais ne devrions-nous pas fuir à tout prix ? Cela est peut-être lâche, mais nous n'avons pas tant augmenté en force que cela et prendre le risque d'affronter un monstre comme Charon alors que nous n'arrivons pas à battre les cloportes qui nous ont attaqués il y a quelques secondes. Le vieux les surpasse en force, en résistance et en vitesse et nous, on n'a même pas réussi à en abattre un seul."

Soupirant, un peu en colère contre elle-même et le fait qu'elle n'est pas réussie à prouver sa force. Elle reprit d'une voix un peu honteuse et surtout coupable.

"On devrait plutôt se servir de Shura comme traqueur. Le fait qu'il puisse voler assez haut sans que Charon puisse le repérer, cela nous permettrait de savoir où il est à n'importe quel moment. On pourrait ainsi faire rapidement les courses et partir. Le groupe a dû fuir à cause de lui et ..."

Elle se tourna doucement vers Dante.

"Je sais à quel point tu as envie de l'affronter de nouveau, je sais que tu recules jamais devant un combat, mais tu as dû utiliser énormément d'énergie pour affronter les deux gigolos. Bien que ... Si vous voulez qu'on l'affronte, je vous suivrais ..."

Asuna était loin d'être confiante dans les capacités du groupe à mettre à terre Charon. La dernière fois, il s'était tout bonnement amusé avec eux, les prenant comme un passe-temps. Même si Dante avait réussi à le toucher et causer chez lui des dégâts, le mettre sur la défensive et l'énerver. Cependant, le vieux ne c'était pas gêné pour les remettre à leur place. L'idée de l'affronter maintenant, avec aussi peu de préparation et de réel entrainement n'était clairement pas une bonne idée. Ensuite, il fallait prendre en compte le caractère de feu du volcan et du dragon. Autrement dit, elle avait surement fait un grand discours de précaution pour rien. C'était beau d'avoir un groupe comme cela, enfin, elle avait quand même un petit sourire en coin sur le moment. Cela fut quand même cours, fronçant ses petits sourcils. Asuna ne rêvait pas, c'était bien une tache de sang qu'elle voyait sur le sol et en remontant petit à petit, elle s'aperçut que ça appartenait à Shura. Serrant doucement les dents et s'approcha sournoisement du dragon avant de lui mettre une violente tape derrière la tête. Lui adressant par la suite un regard noir avant de lui faire comprendre du regard de regard son ventre. C'était une raison de plus de ne pas aller au charbon, enfin, on verra bien ce que le futur proche leur réservera.
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 13 Déc - 11:34

Révélations

Les écueils stratégiques étaient des choses que l'on pouvait rencontrer de temps en temps et qui devaient réunir plusieurs conditions pour s'opérer. Par exemple, il fallait mettre au point un plan avec plusieurs failles. Cette condition n'était pas la plus difficile à faire. Ensuite, il fallait que l'action de ce plan se fasse dans un temps assez grand pour que l'adversaire puisse réagir. Là en revanche, le dynamisme de l'action était un point auquel j'attachais une grande importance et que je ne respectais pas que très rarement. Enfin, il fallait tomber sur un ennemi avec assez de réflexion et de réflexes pour qu'il puisse trouver la faille, réaliser qu'il y en avait bien une, et surtout l'exploiter avec ses compétences, le tout dans un laps de temps relativement court. Vous me direz que pour réunir de telles conditions et avoir un écueil stratégique, il faut vraiment ne pas avoir de chance ou s'attaquer à un sacré gros poisson.

Allez savoir pourquoi, dernièrement, l'ensemble des stratégies mises au point rataient pertinemment. Un peu comme si une malédiction planait au-dessus de l'Alliance Rose. Le genre lancée par un marabout habillé en peau de bestiole qui pue, dansant autour d'un feu avec un bout de bois en lançant des incantations bidons du genre « Pousslabananémoulkafé ». Et je devais admettre que cette hypothèse était ô combien déplaisante. Sérieusement, vous en connaissez beaucoup vous, des types qui se réjouissent du fait qu'à chaque fois qu'ils élaborent un plan, comme par hasard, l'adversaire en face d'eux a non seulement les compétences pour réaliser la couille dans le potage, mais a en plus assez de talent pour l'exploiter ni vu ni connu je t'embrouille ? A croire que sur South Blue, nous ne tombions que sur des prodiges.

Aussi était-il compréhensible que je sois surpris de voir notre ami non seulement comprendre notre plan d'attaque en un instant, mais en plus réussir à s'envoler après avoir réalisé qu'il était visé par trois attaques, dont une parfaitement camouflée par un mur de flammes. Mais en plus, voir qu'il avait su réagir dans un temps record pour analyser, comprendre et entrevoir une issue… C'était non-seulement étonnant, mais également frustrant. Aussi était-il compréhensible que ma réaction fut des plus disproportionnées en voyant notre ami s'envoler comme la virginité d'une esclave de dix ans au milieu d'enchères où la majorité des clients étaient de vieux sagouins à la libido exacerbée.

Ainsi, ce n'était plus un écoulement de magma qui jailissait de mon corps, mais une véritable éruption en continue, générant derrière moi une mer de flammes liquides qui s'étendait à tout le quartier en anéantissant les échoppes et habitations désertées par la population. Joe, quant à elle, était restée au milieu de l'attaque sans recevoir de dommages, chose concevable compte-tenu de la nature de son pouvoir. Aussi, lorsque notre ami au défibrillateurs se mit à descendre en piqué vers elle, l'ancienne esclave ne bougea pas, se contentant de le fixer avec ses yeux rouges et noirs, comme pour le défier de réussir sa manœuvre. Je connaissais assez Joe pour savoir qu'elle agissait ainsi afin de me laisser la pleine opportunité de porter un coup à notre ami volant.


Tu vas crever bordel de pine d'huitre!

Le sol sous la jeune Lazarus se mit à rougir d'un seul coup avant qu'une véritable éruption volcanique ne jaillisse d'un seul coup, comme un geyser de lave prenant en son sein la jeune femme et visant également l'agent du Cipher Pol. J'ignorais s'il avait eu le temps de s'enfuir comme ses compagnons ou s'il avait été pris dans le geyser qui, pour le coup, était une attaque surprise disproportionnée, un peu comme si cette andouille avait foncé vers un faisceau ascendant de lave qui jaillirait d'un coup avant qu'il ne frappe Joe. Néanmoins, j'avais alors remarqué que son compère et l'adversaire de Kururu se retiraient également. Soit notre ami s'était fait carboniser, soit il avait réussi à fuir. Et pour être honnête, j'espérais sincèrement qu'il avait rôti jusqu'à la moelle comme un vulgaire poulet rôti.

Ma colère fut néanmoins résorbée par la surprise de l'annonce quant à l'arrivée de Charon. Pour un peu, on pouvait remarquer que le caractère incandescent de mon corps venait de gagner en violence, générant encore plus de chaleur. Ce vieux rat était de retour avec la ferme intention de nous anéantir apparemment. Inutile de se demander ce que je comptais faire, la réponse étant on ne peut plus simple lorsque l'on voyait mon corps embrasé et une mer de lave derrière moi.

Malgré tout, j'entendais les dires de Shura ainsi que les recommandations d'Asuna. Pour le plan du lézard ailé, je devais dire qu'il aurait été viable… Si notre adversaire n'était pas en possession du Haki de l'Observation, chose dont je doutais fortement. Et pour ce qui est des dires d'Asuna, l'idée de fuir une fois de plus me mettait dans une rage folle. Pour l'heure, je me contentais d'exécuter l'ordre de Kururu, préférant éviter de répondre à tout le monde compte-tenu de mon état de colère on ne peut plus intense.

Je me tournais vers Asuna qui avait eu les paroles les plus censées, mais dont l'issue ne me plaisait pas. La jeune femme avait véritablement sorti un lapin de son chapeau, c'était le moins que l'on puisse dire. En réalité, je dirais même qu'elle a sorti un grizzli adulte affamé de son chapeau. Voir qu'elle possédait les compétences du Mera Mera no Mi était une chose à la fois surprenante, mais aussi plaisante. Au moins, maintenant, on pouvait dire que l'équipage était « du feu de Dieu ». Quatre fruits du démon liés aux flammes, à la chaleur, enfin, à tout ce qui brûle en somme. Autant dire que le potentiel destructeur de l'Alliance Rose était des plus à craindre. Même ces agents du Cipher Pol devaient se demander ce que nous faisions encore sur South Blue au lieu d'arpenter Grand Line.

Néanmoins, je ne réagis pas aux paroles d'Asuna, ayant peur de me montrer trop vindicatif alors que je savais qu'elle ne voulait que mon bien. Je me contentais alors de me fondre dans ma propre mer de lave, me dissolvant dans celle-ci avant de la concentrer en un fleuve qui coulait rapidement en direction du port. Ce moyen de déplacement était rapide et me permettait de ne pas laisser la lave générée se disperser partout ou être coupée de mon corps et donc de passer en dehors de mon contrôle. Je devais me rendre vers le navire rapidement pour le défendre en primo-arrivant si jamais Charon et sa clique étaient présents.

Honnêtement, mieux valait pour les collègues de Charon que leur capitaine soit avec eux, sans quoi, ils risquaient de ne jamais voir demain arriver. Je repensais aux dires d'Asuna qui s'inquiétait de mon état. En réalité, je n'avais pas dépensé tant d'énergie que cela. Depuis le début du combat, qu'avais-je fait ? Donné un coup d'épée, lancé un orbe explosif et généré de la lave en m'embrasant moi-même. J'avais déjà fait bien plus ardu comme échauffement. De plus, je n'avais reçu aucun dommage. Sans doute était-ce parce qu'elle était un Logia depuis peu, mais la jeune femme comprendrait rapidement que générer de son propre élément était loin d'être fatigant. C'était de la manipuler et lui donner une forme spécifique, le manier ou le modifier, qui entamait l'endurance du maudit. En ce sens, me contentant de lancer de la lave un peu partout pour que la nature de mon élément fasse son office, ne m'avait pas demandé des masses d'énergie jusqu'à maintenant.

Je savais cependant qu'il en serait autrement face au vieux borgne. J'avais provoqué cette nouille astrale et il venait à cause de cela. Si papy faisait de la résistance en voulant se battre, je n'allais pas l'en empêcher. Cependant, alors que j'arrivais en direction du Tsukimi, j'eus une surprise à laquelle je ne m'attendais pas. Une silhouette que je connaissais bien. Une allure élancée, avec une serpe, un bandeau autour des yeux et un béret, le tout avec une longue queue soyeuse qui ondulait gracieusement.


Sly ? Qu'est-ce que tu fiches ici ?

L'homme-raton-laveur afficha un large sourire en me voyant émerger de la mer de magma. Néanmoins, l'heure n'était pas à la plaisanterie. Ce vieil ami appartenant à la Révolution, sa présence ici risquait de mettre à mal ma couverture auprès de l'Allance Rose. Et cela, je préférais l'éviter. Néanmoins, le sourire de mon collègue et ami laissa place à une expression beaucoup plus grave et le ton de sa voix trahissait le sérieux de la situation.

Je ne suis pas là pour boire un verre avec toi camarade. Je suis sur les traces d'une branche du Cipher Pol qui s'est amusée à kidnapper l'un des nôtres. Vu tout le grabuge que tu as fait en ville et aux vues des flammes qui s'élèvent derrière toi, j'imagine que tu les as rencontrés.

Sans doute me serais-je exprimé « Bordel de couille à cul », si je n'avais pas été si angoissé par l'arrivée prochaine des autres membres de l'équipage. L'Alliance Rose, le Cipher Pol, Charon et la Révolution. C'était un meeting dont la date et le lieu de rassemblement étaient parus dans la gazette ou quoi ?

Ouais, des sales types. Ils étaient trois et un quatrième a communiqué avec celui qui ressemblait au chef. J'ai pas vu ton gars. Mais par contre, il vaudrait mieux éviter de rester là. Charon menace d'arriver d'un instant à l'autre et je ne voudrais pas que tu fasses sauter mon « image de pirate » auprès de...

Pas le temps de finir ma phrase que je voyais arriver le reste de nos amis. Mieux valait que je me taise, mais j'espérais que Sly était assez malin pour éviter de se mettre dans de beaux draps, et surtout, de ME mettre dans de beaux draps. Restaient alors plusieurs questions en suspens, telles que « comment la situation allait-elle évoluer » ? Ou encore « où était Charon » ? Malgré tout cela et l'arrivée de mes Nakamas, cela n'empêcha pas l'homme-bête de m'afficher un de ses sourires en coin, du style roublard avec un plan déjà pré-établi.

Vos agresseurs se trouvent actuellement à cette adresse. J'ai beau ne pas avoir de talent au combat, n'oublie pas que je suis un espion hors-pair. La filature et le vol, c'est dans ma nature, encore plus que respirer pour vivre.

Il n'attendit pas que les arrivants lui posent la moindre question que notre raton-laveur voleur se contenta de faire une révérence en retirant son béret, avant de bondir d'un seul coup sur un toit, pour filer avec une célérité et une agilité hors du commun, le tout sans faire le moindre bruit. Sa voix résonna au loin avec un certain écho tandis qu'il donnait un dernier conseil.

N'oublie pas Dante ! Si tu affrontes deux rois des mers, laisse-les se battre entre eux avant de finir le vainqueur ! C'est comme cela que l'on vit vieux mon ami !

Conseil des plus sages s'il en était. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre la stratégie de Sly concernant ce genre de cas : conduire Charon auprès du Cipher Pol et les laisser se battre pour ensuite s'occuper du dernier en lice. Une stratégie que comptait sans doute mettre en œuvre le Cipher Pol concernant l'Alliance Rose et Charon. Mais rien ne nous obligeait à les laisser faire comme bon leur semble. Alors que Sly s'éloignait en laissant en suspens beaucoup de question, notamment quant à son identité, je laissais la lave se faire absorber par mon corps pour revenir à un état normal. Je découvrais sur le sol une adresse griffonnée précédemment par le raton-laveur avec sa serpe. Sans doute l'adresse où le Cipher Pol se planquait dans le coin. Cette teigne de voleur était quand même sacrément doué, même si au combat, sa force d'attaque était équivalente à celle d'un moineau. Je connaissais Sly depuis longtemps et il n'avait pas changé d'un pouce. Il était toujours adepte du « gagner sans se battre ». Sans doute attendrait-il le moment opportun pour délivrer son camarade prisonnier.

Je me retournais alors vers le reste de l'équipage dont la totalité, à l'exception de Joe, ignorait qui était cet étrange individu qui les avait salués avant de disparaître comme un fantôme. Avec un air beaucoup plus calme, mais surtout gêné, je me grattais l'arrière de la tête en souriant naisement. On pouvait lire sur mon visage « Comment je vais expliquer ça de manière convaincante ? »




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1574

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Lun 14 Déc - 21:27



Agent Mateni et agent d'élite Muuaji, unité CP9.

-On doit les laisser partir ? On allait leur mettre une misère...
-Ta manche brûle, Mateni.

Tandis que l'agent tapotait sa manche avec affolement, le supérieur se contentait de scruter les forbans tandis qu'ils détalaient naturellement en direction de leur navire. Si Mateni et Vräses ne semblaient pas particulièrement perturbés par ce qui venait de survenir, Muuaji, en revanche, semblait bien moins enjoué qu'eux... Encore moins que d'habitude, à vrai dire. On lui avait peint le tableau d'une jeune femme certes au parcours surprenant, mais baignant encore dans une singulière inexpérience, aussi bien en tant que capitaine qu'en tant que combattante... Pourtant, il n'en était manifestement rien, ou plutôt pas grand chose. L'agent d'élite considérait même que s'ils avaient su conserver un certain avantage au combat face à leurs opposants lors de cette petite rixe, c'était principalement grâce à l'atout irréfutable qu'offrait le rokushiki : Kururu ne le connaissait pas, à en croire l'expression surprises qu'elle avait arboré lorsque le doigt du masqué avait endommagé sa croix. Qu'une primée fasse autant parler qu'elle, et côtoie quelques grands de la piraterie avant même d'être allée sur le Nouveau Monde... C'était quoi, la prochaine blague ? En tout cas, le Cipher Pol 9 n'avait plus rien à faire ici : un assassinat n'était plus envisageable dans ces conditions, et le seul moyen de les abattre dans les règles semblait de profiter de la querelle qui les opposait vraisemblablement à Charon pour les arrêter tous ensemble. Cependant, ce n'était ni dans leurs habitudes, ni dans leurs habilitations...

-Prévenez la marine. S'ils veulent faire un gros coup, c'est le moment.

Ils retournèrent ensuite se fondre dans les ruelles tandis qu'à quelques centaines de mètres de là seulement, Charon et ses hordes sanguinaires débarquaient enfin...


Capitaine Charon.

-Capitaine ! Leur navire est juste...

Le poing du vieil homme percuta le bas de la mâchoire du pauvre mousse qui, sous la violence du choc et non content de perdre quelques dents, s'en alla brutalement percuter un mur de pierre qui trembla à la suite de la confrontation inattendue. Charon n'était pas dans son assiette, et c'était peu dire... Et comme déjà lors de ses bons jours, il détestait qu'on le prenne pour un imbécile, son bas-gradé était mal tombé. La figure iconique de la piraterie balaya le navire de l'Alliance Rose du regard un bref instant avant de fermer les paupières, s'en laissant aller à un pouvoir bien hors du commun pour cette partie du monde : le haki de l'observation. Grâce à ce véritable sixième sens, il fut en capacité de déterminer le nombre de voix qu'il se trouvait sur le navire en question... Mais fut également en mesure de comprendre que ni le gamin magma, ni la fille à la lance, ni le gamin dragon et ni même la capitaine n'étaient présents à cet instant. Autrement dit, ses cibles manquaient au rendez-vous : dès lors, il n'avait pas d'intérêt à s'attarder sur les quelques pauvres bougres qui étaient restés à bord. Ses ordres furent donc clairs :

-Romuald, Sten, vous prenez la moitié de l'équipage et vous me cherchez ces abrutis... J'attends ici. Ils finiront bien par revenir quand ils apprendront que je suis là, de toute façon...


Romuald et Sten.

Les dires de Charon n'eurent pas encore fini de résonner que deux silhouettes sortirent du navire du vieil homme, qui n'était d'ailleurs plus le même que celui qui l'avait porté jusqu'à Military Island : c'était le bateau qui l'avait mené jusqu'à l'apogée de sa carrière qui se trouvait désormais derrière, le Groundearth. Un navire d'une taille immense, notamment prévu pour abriter... Des géants. Car Romuald était l'un d'entre eux : un géant, un pur et dur, et, au même titre que Sten, l'un des anciens camarades du vieux primé, qui s'était rué à sa rencontre lorsqu'il avait entendu parler de la réapparition de son ancien capitaine. L'autre, quant à lui, avait certes une apparence toute aussi antipathique sinon plus, mais possédait une carrure nettement plus banale... A la différence que d'innombrables fils d'acier transperçaient sa chaire de toute part, preuve s'il en fallait encore une de son appartenance au groupe des cyborgs. Ces deux fieffés criminels, qui n'avaient plus fait parler d'eux depuis belle lurette non plus, possédaient également une prime : 36M pour le géant, 19M pour le cyborg. Même si leur réputation était nettement moins universelle que celle de leur patron, ils possédaient une certaine renommée : ceux qui s'étaient intéressants de très près à leur histoire le savaient très clairement. Malgré les apparences, ils étaient également tous les deux relativement âgés, aussi bien Romuald dont les gênes de géants triplaient l'espérance de vie que Sten, dont le visage déformé n'avait plus grand chose d'humain.

Quoi qu'il en fut, les deux proches lieutenants de Charon prirent une direction opposée. Sten s'en alla longer le port tandis que Romuald remontait une rue... Droit dans la direction des membres de l'Alliance Rose, un peu plus loin.



Muuaji et les autres se cassent !
Je vous rappelle que la prime de Charon est de 87M. Il est lvl 35.
Les lvls de Romuald et Sten sont inconnus. Ils sont respectivement primés à 36 et 19M.

Je l'indique dans la narration, si vous continuez tout droit, vous allez entendre les murs trembler, voir les vitres se briser et... Après un mouvement de panique de la foule tout à fait légitime, vous verrez un géant (ainsi qu'un certain nombre de pirates).
Sten, quant à lui, est un peu plus loin, il se balade, également entouré de pirates.
Et Charon est au port. Tout seul.
Les autres pirates sont tous les figurants !

Dernière ligne droite pour finir l'event, pour vous ! Affronter le danger, ou fuir ? Razz

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 985
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
142/250  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mar 15 Déc - 20:43




Miracle ! Tout le monde avait répondu plus ou moins avec joie à son appel. Dante était probablement dégouté de laisser ces types partir. Mais bon, la capitaine avait d’autres projets pour eux. Avant tout, elle écouta le plan de Shura. Il avait de bonnes idées. Malheureusement, toute n’était pas forcément réalisable. Provoquer l’affrontement dans un endroit dégagé est une chose, que les ennemis s’y trouvent en étaient un autre. Le dragon avait aussi parlé de l’effet de surprise. Ce point était tout à fait réalisable. Charon ne connaissait pas la majorité des pouvoirs de l’équipage ni même la force de combat de Kururu. A cette annonce, une question germa dans l’esprit de la rose. Asuna avait des pouvoirs ? Le maudit avait inclus la vigie dans le groupe. Depuis quand la jolie brune possédait ce type de capacité ? La cuisinière, trop occupée par son propre combat, n’avait rien remarqué qui sortait de l’ordinaire dans les restes de l’autre affrontement. Tout cela était étrange.

Enfin… La situation actuelle méritait toute son attention, Kururu verrait bien plus tard. Asuna exposa ensuite son propre plan. La vigie voulait fuir. Vu la force de l’adversaire, la jeune fille avait totalement raison. L’Alliance Rose partait avec un désavantage flagrant. Mais la capitaine voulait croire en leur force. Leur série de défaite ne signifiait rien à ses yeux. Elle était inexpérimentée et avait des attaques communes, elle ne pouvait pas le nier. Ce n’était pas le cas des membres de son équipe qui possédaient une puissance d’attaque supérieur à la sienne. De son côté, Dante ne dit pas un mot. A la place, il se propulsa dans les airs grâce à son magma et disparut. La demoiselle laissa échapper un long soupir. C’était bien de se dépêcher à retourner au navire, c’est même elle qui souhaitait y retourner au plus vite. Sauf que la majorité de l’ile voulait leur peau, ce n’était pas vraiment le bon environnement pour partir en solitaire.

-Je sais que l’affrontement est risqué, mais Charon nous traque. Je suis certaine qu’il sait que nous sommes ici et qu’il nous traque. Nous n’allons pas avoir le choix et je doute que nous le posséderont pour le lieu également.

Pendant qu’elle parlait, Kururu s’était rapprochée du dragon. Elle avait vu les mouvements d’Asuna et garce à cela, les coupures que le jeune homme avait reçus. La capitaine détestait mettre en danger ses compagnons. Malheureusement, elle ne voyait pas d’autre solution pour que son équipage retrouve la paix. Elle ne souhaitait plus vivre dans la peur d’être traquée. La cuisinière sortit quelques pansements de sa poche et les appliqua sur les blessures de Shura. Autant partir au combat le plus préparer possible, déjà qu’ils ne l’étaient pas vraiment.

Bon dépêchons nous, je n’aime pas que Dante soit seul à l’avant avec le nombre d’ennemis présent sur l’ile.

Charon, le trio de tout à l’heure et il y en avait peut-être d’autre tapis dans l’ombre. Kururu trouvait son Alliance Rose trop populaire dans le mauvais sens du terme. Ils avaient rien fait de vraiment méchant alors pourquoi tout le monde souhaitaient leur mort ? La demoiselle ne traina pas pour rejoindre son musicien. Bien sûr avant de partir, elle avait rapidement mit des provisions dans sa croix. Ce n’était pas grand-chose car il ne restait plus beaucoup de place mais au moins elle avait deux trois boites en plus. Elle avait évité les légumes. La cuisinière n’osait pas imaginer leur état si un autre combat se déclenchait. Elle rattrapa le volcan assez rapidement. Son saut l’avait emmené moins loin que ce qu’elle croyait. Il était avec une sorte de raton laveur. Un nouvel adversaire ? La jeune fille plaça une main sur son arme avant de se clamer. Non, c’était simplement une connaissance du blondinet. Le garçon connaissait beaucoup de monde. Mais est-ce que c’était vraiment le bon moment pour papoter ?

Le mystérieux inconnu leur donna l’adresse de leur agresseur. Il voulait probablement parler de l’homme masqué et des deux autres. Il croyait sincèrement que les pirates souhaitaient revoir ces trois-là ? Enfin, il leur dit plutôt de monter leur ennemi les uns contre les autres pour en profiter après. C’était terriblement fourbe. Kururu n’appréciait pas spécialement ce genre de méthode. Autant elle n’aimait pas les combats, autant elle trouvait les coups dans le dos assez moyen. Enfin, elle ne pouvait pas nier que cette stratégie pouvait fonctionner et que le plan était moins risqué. Mais il fallait attirer Charon…Et ça ce n’était pas gagner ? C’était après l’Alliance Rose qu’il en avait et uniquement eux. Soudain des cris de terreurs retentir au loin.

-Contre le mur !

Kururu se cacha contre le mur. Elle n’espérait que les toits des échoppes les dissimulent un peu. Dans la direction des cris, elle pouvait voir un énorme géant approcher. Contrairement à ses amis, la jeune fille n’avait jamais fait d’entrainement très pousser pendant leur escale dans l’archipel Paradise. Elle préférait visiter et profiter du paysage. Mais elle n’avait pas fait que ça. Comme ils étaient traqués, la capitaine s’était renseignée sur cette légende passée. Elle n’allait quand même pas passer pour une ignorante toute sa vie. Cet homme était Romuald, un membre de l’ancien équipage du vieux pervers. Alors il comptait réellement revenir sur le devant de la scène. Enfin, ce n’est pas comme si la révélation était surprenante. Il ne paraissait pas du genre à rigoler souvent. Un sourire amer se dessina sur ses lèvres.

-L’idée de ton ami risque de ne pas fonctionner… Charon a retrouvé son lieutenant et peut-être les autres pour l’aider.

Surtout à ce rythme. Les cris se faisaient de plus en plus retentissants. Pas après pas, le géant approchait. A présent, un léger bruit de verre se mêla au son de la population en fuite. Soudain, une idée complètement absurde germa dans l’esprit de Kururu. Avant, elle n’y aurait pas pensé. La fuite aurait été sans aucun doute sa solution et ils seraient partit depuis longtemps de l’ile. Elle subissait probablement l’influence des têtes brulées de l’Alliance Rose. Et c’était pour le meilleur comme pour le pire. Elle n’avait pas envie de s’en aller. Surtout que c’était un peu tard vu la situation.

Charon ne se montrera pas sauf si on a un appât alors nous allons en trouver un. Asuna, Joe et Dante, profitez du chaos ambiant pour le prendre par surprise au niveau du sol. Shura aide moi à atteindre le haut du géant.

Le regard de Kururu avait changé. Elle avait peur pour elle et ses compagnons. Mais cette fois-ci, ce n’était pas pareil. On pouvait voir dans ses yeux toute la confiance qu’elle plaçait dans ses amis et toute sa détermination. Au fond d’elle, elle avait décidé que l’Alliance Rose ne se monterait plus faible. Face à ces légendes de l’ancienne ère, elle ne souhaitait plus être une simple proie. Elle désirait pour une fois devenir la chasseuse plutôt que la cible. Est-ce que son plan serait compris ? Elle l’ignorait. Est-ce qu’il fonctionnerait ? Elle n’en avait aucune idée. Est-ce que c’était important ? Dans un sens pas vraiment. Car à cet instant, elle ne voulait plus se montrer faible pour ses partenaires et pour elle-même. Et si Charon souhaitait leur mort, elle ne voulait pas le laisser faire sans réagir. Elle était capitaine pirate et ce n’était pas pour vivre dans la peur d’un ennemi aussi puissant soit-il. La rose regarda ses amis pour voir s’ils acceptaient la mission pour s’arrêter sur le dragon. Si Shura acceptait la mission de la transporter, elle était prête à y aller.





Kururu se comporte enfin en capitaine digne de ce nom *émue* Elle expose son plan à ses amis. Dans le cas où Shura accepte de transporter Kururu, il peut le faire. (En même temps, c'est ce qu'elle demande)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Ven 18 Déc - 20:52

Surprise, surprise !

Asuna n'avait pas l'air particulièrement enchantée à l'idée de devoir affronter Charon, et suggérait plutôt de battre en retraite. En même temps, c'était compréhensible, et ses arguments disposaient d'un certain poids. Qui aurait envie de charger ce type de front ? Il faudrait être complètement idiot pour vouloir faire ça. Bon, d'accord, j'admettais : MOI, j'en avais envie. Mais aussi stupide que je pouvais être, j'étais prêt à admettre que c'était probablement un trop gros morceau. La vigie s'adressa ensuite à Dante en lui recommandant la prudence, mais ce dernier ne répondit pas et se changea en une flaque de lave avant de prendre la direction du navire. Même si je connaissais ses pouvoirs, ça restait assez impressionnant. Et captivant. Ce qui expliquait que je ne sentis pas la jeune femme venir et me mettre une claque à l'arrière de la tête. Dans cet état, ce n'était pas réellement douloureux, mais ça me surprit assez pour que je voie et suive son regard noir. Celui-ci désignait les plaies sur mon ventre, et la capitaine qui le vit aussi, vint les panser rapidement.

C'est rien, vous en faites pas... Je me suis déjà coupé plus profondément en me rasant. Je plastronnais un peu, mais pas vraiment. Ces blessures étaient un peu gênantes, mais pas dangereuses. Puis, écoutant parler Kururu, j'ajoutai quelques mots. Elle a raison, tu sais. Je ne dis pas qu'on doit l'affronter, mais qu'il vaut mieux être prêt à le faire. S'il vous a retrouvés cette fois, il sera encore capable de le faire. Et à force de fuir, une erreur va finir par arriver qui lui donnera l'avantage. Mieux vaut régler les choses une bonne fois pour toutes afin de ne pas toujours devoir regarder derrière ton épaule...

Nous repartîmes donc assez vite, rattrapant Dante alors qu'il était en pleine discussion avec une espèce de furet humanoïde. Je ne me formalisai pas, ayant déjà vu bien plus étrange. La bestiole donna au volcan l'adresse de la planque des agresseurs, avant de recommander de les laisser se battre avec Charon. Une idée astucieuse en théorie... Mais arriverions-nous à la mettre en pratique ?
Douteux, car après un instant, des secousses commencèrent à faire trembler le sol. Un séisme ? Non, ce n'était pas ça. Le rythme était trop régulier. On aurait presque dit... des pas. Soudain, la jeune femme aux cheveux roses cria un avertissement, et nous cria de nous mettre à couvert contre les murs. Je la suivis donc rapidement avant de voir au loin la silhouette d'un géant émerger de derrière les bâtiments. Et au bruit, il n'était pas seul. Un certain nombre d'individus braillards devaient l'accompagner. Faisant un effort de mémoire, je tâchai de me remémorer son visage dans les différents avis de recherche que je transportais ou que j'avais déjà vus. Celui-là était assez ancien et décoloré, mais il finit par me revenir, juste au moment où Kururu déclara qu'il s'agissait du lieutenant de Charon.

En effet. Romuald, primé à 36 millions. Un gros morceau, et je ne parle pas que de sa taille.

Les choses devenaient de plus en plus excitantes. On n'avait que rarement l'occasion de se frotter à un géant, et je ne comptais pas laisser passer celle-ci. Affichant un sourire carnassier, j'entendis les instructions de la capitaine. Elle voulait que je l'emmène là-bas en hauteur ? Pas de problème. Mais il faudrait qu'elle s'accroche, car je ne faisais pas dans la finesse. Surtout s'il fallait attirer l'attention du colosse. L'attrapant sous les bras, je lui adressai donc un avertissement, assez fort pour que le reste de l'équipage nous entende, mais les autres étaient encore bien trop loin pour s'en rendre compte.

Accroche-toi bien, ça va secouer. Je vais vous faire une diversion digne de ce nom pour qu'il ne voie que moi approcher.

Je décollai alors aussi vite que possible, prenant de l'altitude, beaucoup d'altitude sous ma forme hybride. C'était nécessaire pour mon idée, tout en laissant aux autres le temps de s'approcher assez près pour frapper. Une fois assez haut, je prévins la jeune femme de ne pas hurler avant de plonger en piqué vers la tête du géant, prenant soudainement ma forme animale, à savoir de quinze mètres de haut, quelques instant seulement avant d'arriver près de lui.

HEY ROMUALD ! PAR ICI !

Un instant après, je m'écrasai sur lui à pleine vitesse, protégeant Kururu de mes bras.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Lun 21 Déc - 2:44

Comme elle le sentait, sa demande de remettre l'affrontement à plus tard n'était pas bien accueillit. En même temps, quand on connaît le caractère des plus part des membres de l'alliance rose, leur demander de fuir un combat était un peu une insulte. Un manque de respect même. Cependant, Asuna avait pris le risque, elle préférait qu'ils le prennent mal, qu'ils n'apprécient pas ce qu'elle leur dit, plutôt que de perdre un être cher. En plus de cela, l'idiot de dragon avait réussi à se blesser. Il préféra répondre avec une petite blague qui arracha une moue un peu dégoutée de la jeune femme. Il voulait passer pour un homme, cependant, imberbe comme il l'est, il n'a pas dû voir des poils sur son menton depuis qu'il a découvert le petit duvet que tout être possède. Enfin, c'était peut-être aussi un moyen de rassurer tout le monde, ce qui n'était pas plus mal dans un sens. Le plus important était quand même l'ordre de Kururu ce qu'elle allait choisir entre prendre la sécurité ou mettre une bonne fois pour toute, fin à cette chasse. Car oui, Charon avait entamé une chasse contre l'Alliance Rose, il n'avait pas envie d'attendre une rencontre au sommet et se délecter surement de cela. En même temps, venant d'être aussi répugnant que lui, le fait de prendre en chasse plus faible devant grandement l'exciter. Mais cette fois, le soi-disant plus faible, allait montrer des crocs dignes d'un tigre aux dents de sabre.

Enfin, comme l'avait dit Kururu, ils n'avaient pas le choix et encore moins celui du lieu, mais mettre les citoyens en danger n'étaient pas ce qu'ils préféraient. Charon, lui s'en fichait royalement et ce n'était pas son problème, au pire, plus il y aurait de victime, mieux son ego se porterait, mais ce n'était pas leur cas. Le meilleur endroit, serait surement près du port, il n'y avait pas beaucoup de monde ou le lieu de leur amarrage. Dans cette situation, c'est encore leur navire qui serait en extrême danger et il avait déjà pris pas mal de dégât contre les fanatiques. Asuna se prenait surement trop la tête, car de toute façon, cela ne changeait strictement rien. Elle secoua rapidement la tête quand elle aperçut Dante partir sans le moindre mot. Bon, certes, le fait qu'il parte avec son fruit lui donnait une certaine classe et elle se demandait si elle pouvait bien faire pareil. Le seul problème est qu'elle est encore toute jeune dans l'utilisation de son fruit et ça lui demandait un peu plus de force que pour le volcan. D'ailleurs peut-être pour ça qu'il était près à se battre directement, il avait peut-être encore énormément d'énergie en réserve. Cependant, c'est vrai qu'elle n'était pas autant fatiguée qu'elle l'aurait été avant. Dur à expliquer, mais elle semblait plus résistante et son entraînement y était aussi pour quelques choses. Elle n'était peut-être pas aussi faible qu'elle le croyait, c'était une bonne chose et cela lui redonnait quand même le moral.

Il était quand même tant d'y aller, rester en plein milieu de ce champ de bataille sans bouger n'était pas la meilleure idée que l'on puisse avoir. Laisser également Dante tout seul, malgré son immense force et pouvoir, c'était loin d'être une idée de génie. Charon était beaucoup plus fort que lui, alors il valait mieux rester en groupe s'ils voulaient vraiment l'affronter. A plusieurs, ils auraient surement une chance infime de le battre. Une personne qui n'a subi que la défaite, à une soif de victoire bien plus grande que n'importe qui. Enfin, arrivant pas très loin de l'homme magma, ils pouvaient voir un hybride des plus étranges. Il était à moitié raton-laveur. C'était assez bizarre et il semblait bien connaitre Dante au vu du conseil qu'il lui lança. Essayer de faire s'affronter le groupe qui les avait attaqués avec Charon, c'était loin d'être stupide, mais malheureusement, l'alliance rose ne fonctionne pas ainsi. Sans compter que cela serait assez difficile d'amener ce monstre où ils désiraient, il prendrait surement cela pour un piège et lâcherait rapidement l'affaire. Enfin s'il avait un minimum d'intelligence outre celle du combat. Cependant, les choses s'arrêtèrent bien vite lorsque la capitaine se mit à crier. Sans réfléchir, comme si son corps réagissait tout seul, elle se plaqua dos contre le mur d'une petite maison sans vraiment se poser de question. Reprenant ses esprits juste après, elle fronça les sourcils quand elle sentit la terre et les murs bougeaient. C'était un tremblement de terre ? Non, la façon dont les secousses se présentaient, c'était beaucoup trop régulier pour être cela, c'était plus comme des pas. Qui est-ce qui pourrait faire trembler la terre et les maisons en marchant ?

Elle eut rapidement la réponse quand elle aperçut un géant en train de marcher. C'était incroyable. La première fois qu'elle voyait un géant en vrai et surtout d'aussi près. Surtout qu'elle apprit rapidement que c'était un des hommes de Charon. Ce qui faisait qu'ils allaient devoir l'abattre pour avoir une chance de pouvoir approcher le vieil homme. Il n'était pas si fou que ça, mais l'alliance rose avait soif de victoire, soif d'envie de se sentir supérieur. Enfin, rien n'était encore fait et ils étaient encore très, très loin de pouvoir crier victoire ou commencer à avoir le coeur soulagé. Les cris de la foule qui fuyait le géant étaient assez déchirants, surtout que certains devaient quand même passer l'arme à gauche. Serrant les dents alors qu'elle écoutait de nouveau les ordres de la capitaine. En l'espace de quelques instants, Kururu avait vraiment pris les rênes et les décisions. Là, elle montrait ce qu'était et surtout, devait être une capitaine et cela faisait quand même chaud au coeur. Enfin, à l'heure actuelle, le plan était simple. Elle et Shura se réservaient l'attaque venant du ciel et pour le groupe de feu, cela était beaucoup plus simple, l'attaque terrestre. Asuna regarda rapidement Joe et lui adressa un petit sourire, la jeune femme n'était pas très bavarde. Elle prit une grande respiration, ils allaient passer à l'action et rapidement.

Cependant, pour une fois, Asuna allait surement pouvoir donner la première attaque avant Dante. D'ailleurs, elle ne savait même pas si elle l'avait impressionné et réussi à faire sortir le lapin de son chapeau. Remarque, il lui dirait peut-être à la fin de la journée, en même temps, à l'heure actuelle, c'était surtout les nerfs qui régnaient en maître sur le jeune homme. Le dragon prit directement la capitaine, l'action et l'attaque de cette montagne était enfin lancée. Prenant une grande respiration avant de transformer le bas de son corps en flamme, le fameux fire rush. Cela allait lui offrir une grande vitesse de déplacement et elle pourrait surement se placer sous le géant sans même qu'il la voit arriver. Elle prit donc la décision de longer les bâtiments pour ne pas trop attirer l'attention et avoir l'occasion de se retrouver sous le géant. Cela ne lui prit pas beaucoup de temps pour arriver à ce niveau-là, par contre, c'était vraiment dangereux. Elle prenait beaucoup de risque pour surement pas grand chose, cependant, elle allait profiter de l'attaque de Shura. L'un ou l'autre allait attirer toute l'attention de ce monstre et c'était une autoroute qui s'ouvrait pour l'autre équipe. Ses jambes reprirent forment humaine alors qu'elle dessinait un cercle du bout de son pied.

"Tu vas aller brûler en enfer, aujourd'hui l'Alliance Rose a décidé de se rebeller ... Enkai, Hibashira !"

De ses deux poings, elle frappa fortement le sol et une incroyable colonne de flamme s'éleva à toute vitesse vers une partie fortement sensible du corps masculin. En effet, avec son placement, son attaque allait toucher un endroit qui, malgré toute la résistance et force d'un homme, reste et restera son poing faible. Cependant, c'était grandement osé ce qu'elle faisait là et se mettait dans une très mauvaise position. Si elle ne touchait pas, elle risquait de se prendre un coup de plein fouet ou même, de se faire écraser. Bien qu'il y avait encore l'action de Dante à venir et celle de Joe, avec toutes les flammes qu'il y avait là, la jeune demoiselle avait de quoi avoir de l'énergie. La première partie du plan allait-elle être une réussite du premier coup ? La réponse n'allait pas se faire tarder ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Lun 21 Déc - 19:34

Esprit Combattif

Alors que j'étais face au reste de l'équipage, je fus soulagé de voir que ces derniers ne me posèrent guère de question sur l'identité de Sly ou la raison de l'échange que j'avais eu avec lui. A n'en pas douter, cette omission volontaire était le signe d'une confiance qu'avait l'équipage envers moi. Sans quoi, sans doute se seraient-ils méfiés des inconnus avec qui je parlais et des tenants et aboutissants de mes échanges. Je fus touché par le fait que personne ne s'en formalise, n'ayant plus à l'esprit les mots de Sly. Les paroles du raton-laveur étaient sages, certes, mais depuis quand étais-je un individu raisonnable ? Depuis empruntais-je la voie la plus aisée ou la plus facile ? Ce n'était pas le genre de personne que je voulais devenir. Pas le genre de guerrier. Pas le genre de Roi. Pas le genre d'homme.

Je fus coupé dans mes réflexions par un soudain tremblement de terre. Les secousses de ce dernier étaient on ne peut plus régulières et cela ne tarda pas à me rappeler divers souvenirs de l'époque où mes parents arpentaient Grand Line. Mes sourcils se froncèrent alors que j'affichais un air grave. Ces tremblements rythmés étaient caractéristiques d'un événement qui ne présageait rien de bon pour nous : la présence d'un géant. La foule en effervescence, hurlant comme si le diable était apparu, était également un signe qui ne trompait pas. Me plaquant contre le mur à côté de Kururu, je laissais la marée humaine passer devant moi. Je constatais alors que je n'étais pas le seul à avoir compris d'où venait ce soudain brouhaha.

Brusquement, le colosse finit par nous apparaître. Mais ce ne fut pas l'apparition la plus surprenante. Ce qui m'alerta davantage fut de voir Kururu prendre une expression que je ne lui avais encore jamais vue. Quelque chose semblait s'être éveillée chez la jeune femme. Son regard n'était plus le même, ainsi que le ton de sa voix. La jeune pirate aimable, toujours prête à donner de sa personne pour aider autrui, venait de changer. Même si les traits ainsi énoncés étaient toujours là, il y avait quelque chose de plus profond dans ses yeux. Une lueur que je reconnaissais parfaitement pour l'avoir déjà observée dans le miroir ou chez d'autres guerriers. Il s'agissait d'une volonté de protection non plus basée sur la peur de blesser autrui ou d'échouer dans son désir de voir ses proches indemnes. A cet instant, Kururu affichait une mine pleine de volonté : celle de se battre, de tout donner non pas pour "que les autres évitent le danger", mais pour "anéantir le danger" en question.



L'écouter donner ses ordres laissa alors mon expression changer pour afficher un sourire amusé. Il ne s'agissait pas d'un sourire hautain ou moqueur, loin de là. Mais plutôt d'un sourire qui indiquait à quel point j'étais heureux de la voir ainsi déployer ses ailes et s'ouvrir au véritable rôle d'un Capitaine d'équipage. A cet instant, j'avais l'impression que l'Alliance Rose n'était plus un équipage d'aventuriers voguant en se laissant porter par le courant. Non. A cet instant, je sentais bien la différence. L'Alliance Rose était un équipage de pirates, désireux de voguer où il le désirait, sans se soucier du sens du vent ou des courants, prêt à en découdre pour atteindre ses objectifs. Avec un large rictus carnassier trahissant la joie intérieure que j'éprouvais devant ce constat, je répondais à la jeune femme.


Tsé... Les plus belles roses sont souvent celles qui s'épanouissent sur le champ de bataille. Je constate que c'est vrai.

Je fis alors craquer mes doigts en appuyant ces derniers sur la paume de la main opposée. Avec un visage qui indiquait à quel point j'avais hâte d'en découdre, je me tournais vers le Lieutenant de Charon et ses larbins. Avec un ton aussi enjoué que bagarreur, je reprenais juste après ma précédente tirade.

Okay les gars ! On va montrer à ces vieux débris, amateurs et grosses côtelettes ambulantes de quel bois on se chauffe ! Fini les fuites ! Ce soir, l'Alliance Rose sera libre ou anéantie. Et je ne sais pas pour vous, mais pour ma part...

Je laissais alors un immense poing de magma se générer au niveau de mon bras droit, fulminant, laissant une quantité de fumée noire jaillir de mon épaule, alors que je serrais les dents pour l'envoyer en plein abdomen du gros lard de la taille d'un immeuble.

JE N'AI AUCUNE INTENTION DE FINIR MON VOYAGE ICI !!!

Un Dai Funka de belle taille, lancé droit vers une cible de la taille d'un immeuble. On pouvait dire ce que l'on voulait, mais même si les géants avaient une force colossale, ils n'en demeuraient pas moins des cibles aisées à toucher. Qui pourrait rater un truc aussi grand et gros ? Mais surtout, aussi lent. Car, étant bien placé pour le savoir, j'avais connaissance des faiblesses d'une grande force quant à ce qui était de la vélocité. Et bien que le poing géant fait de lave en fusion ne manquerait pas de faire de gros dégâts s'il touchait le géant, le réel but de ce dernier était d'ouvrir les hostilités, mais aussi d'offrir une couverture à Kururu, Shura et Asuna. Il allait être difficile pour le titan de ne pas concentrer toute son attention sur une menace aussi sérieux qu'un poing de lave qui lui fonçait droit dans le bide après tout. Cela laisserait une ouverture pour Asuna, qu'elle puisse se frayer un chemin jusqu'au géant sans se faire voir, le champ de vision menant droit au gros tas de muscle étant obstrué par le poing qui fonçait vers lui. Et je préférais ne pas parler de l'occasion que cela laissait à Kururu et Shura qui s'envolèrent aussitôt.

En voyant la manoeuvre de notre Femme-Flamme, je fermais un oeil en affichant une mine des plus endolorie. Pauvre géant ! Se faire changer le service trois pièces en un duo de marrons grillés ne devrait certainement pas lui faire du bien. Notre ami venait d'être la cible d'une double attaque de la part du Dragon, de la porteuse de Croix et de la torche ambulante. Je n'avais pas pris la peine de vérifier que mon attaque ait ou non touché Romuald. Mais j'avais cependant remarqué que Joe avait couru derrière Asuna et avait foncé dans le torrent de flammes de celle-ci pour gagner en chaleur et donc en puissance, avant de continuer sa course, dépassant le géant pour arriver au niveau de ses compagnons, faisant barrage pour les empêcher de secourir leur Lieutenant. Si miss Lazarus s'occupait de la friture comme l'équipage mineur de Charon, on allait pouvoir se concentrer sur Romuald avant d'entreprendre des recherches quant à son Capitaine.

Même si la stratégie de Sly aurait été applicable en se faisant courser par le grand haricot de dix mètres, je devais avouer que cela ne m'aurait pas plu. Sur cette île, en cet instant, j'avais pour objectif de non-seulement aider mes camarades à se défaire de la menace de Charon, mais aussi d'aider Sly à retrouver son camarade. Si l'on pouvait au moins tuer la légende de l'ancienne ère, je pourrais me lancer à la poursuite des autres guignols du Cipher Pol. Mais pour l'heure, je devais rester concentré sur le gros tas. Sautant sur les toits, je finis par arriver à un niveau plus que visible, en plein dans le champ de vision du géant. J'ignorais s'il avait ou non survécu à l'attaque coordonnée de l'Alliance Rose, mais le message que j'allais adresser était pour l'ensemble des membres de l'équipage de Charon.


Je ne le dirais qu'une fois... Dégagez de notre route, vous et votre capitaine ! Sans quoi aujourd'hui, il n'y aura aucune reddition... Aucun prisonnier... Aucune clémence. Vous brûlerez tous dans une mer de lave et de flammes jusqu'à ce que même votre âme finisse en cendres ! L'Alliance Rose ne fuira plus le combat... Elle n'évitera plus le conflit... Elle donnera tout pour vous consumer dans le feu de la Gehenne !

Levant les bras, je laissais le magma suinter de tout mon corps pour donner vie à mes propos. Une vague de lave vint alors à s'élever derrière moi, immobile, le magma coulant comme une cascade, prête à s'abattre sur le champ de bataille. Le but n'était pas seulement d'intimider. Même si cela risquait de refroidir certains pirates, chose on ne peut plus paradoxale vu le caractère incandescent du magma, l'objectif premier était d'attiser les flammes guerrières qui brûlaient dans le coeur de mes camarades. Kururu avait réveillé son désir de protéger ses proches en prenant les armes. Elle avait fini par comprendre qu'il fallait se battre pour tuer si l'on voulait sauver les autres. Asuna avait acquis un pouvoir impressionnant, en plus de faire preuve d'une force de caractère et physique qu'elle n'avait pas encore montrée jusque-là. Shura, bien que nouveau venu, se démenait pour apporter la victoire à tous. Et pour ma part, par ces mots, par la volonté guerrière qui transparaissait dans mon regard, on comprenait que je ne plaisantais pas.

Chacun de mes dires était pensé. En me voyant ainsi, tant mes alliés que nos adversaires le comprendraient : il était hors de question que je quitte cette île pour m'enfuir. On pouvait résumer l'état d'esprit de l'Alliance Rose très facilement : La Victoire ou la Mort... La Liberté ou la Mort. Charon avait beau être une légende d'antan, cela ne comptait plus. Depuis que j'avais été déçu de son comportement, j'avais compris une chose : Roger ne l'avait pas battu parce qu'il était plus fort que lui ou quoi que ce soit du genre. Il l'avait vaincu parce qu'il avait une force de volonté, de conviction, plus importante. En ce sens, j'étais prêt à faire preuve du même état d'esprit pour vaincre le vieillard. Il n'aurait aucune chance de me voir à nouveau espérer qu'il témoigne un certain sens de l'honneur ou du respect pour l'image que j'avais de lui. Dans mon esprit, tout était clair. Même s'il était fort... Charon n'avait rien d'un Dieu, d'un Roi ou même d'un Monstre. Ce n'était qu'un adversaire comme les autres. Et en ce sens, il ne m'impressionnait plus, peu importe son talent combattif. Il n'était plus qu'un obstacle sur la voie de l'Alliance Rose...

Un obstacle face à un déferlement de feu, de lave et de volonté que rien n’arrête.
Comme une simple pierre qui finirait en cendre au milieu d'un Enfer Indomptable.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1574

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 23 Déc - 9:26



Romuald et Sten.

-J'adore me balader comme ça, en voyant les gens fuir ! Ça me rappelle le bon vieux temps ! Ça vous plaît, les gars ?

Les dires destinés aux pirates qui marchaient à ses côtés, armés de fusils ou de lames et le visage décomposé par la haine et la cruauté, ne se gênèrent guère pour hurler de concert, générant momentanément un brouhaha indicible qui vint se superposer aux cris de peurs de la foule de civils en fuite. Ces types étaient beaucoup trop impressionnables, de toute manière : les forbans n'étaient pas là pour une razzia ou quelques assassinats en règle, mais pour l'Alliance Rose. Dès lors, les civils ne les intéressaient pas : et les quelques retardataires qu'ils rattrapaient ne subissaient aucune blessure, puisqu'ils étaient tout simplement ignorés. Quoi qu'il en fut, Romuald ne tarda guère à siffloter une petite musique, tout enjoué qu'il était à l'idée de servir à nouveau son capitaine. On avait beau dire, ce Charon, c'était un grand homme... Et pour que lui, un géant, soit en mesure de le dire, cela devait nécessairement être vrai ! Ce maudit Roger et les siens avaient peut-être gagné une bataille oui, mais ils avaient en finalité perdu la guerre suite à la mort du prétendu Seigneur des Pirates, quelques années plus tôt... Les actuels Yonkous, mis-à-part Hadès qui avait également été l'un de leurs rivaux, n'étaient que des jeunots inexpérimentés et incompétents. Les mettre à terre ne serait probablement qu'une formalité, et ce n'étaient pas les amiraux de substitution, les débris des ruines qu'étaient les révolutionnaires ou même les gamins corsaires qui allaient les en empêcher. Pourtant, l'équipage du vieillard n'était pas encore sur le Nouveau Monde : s'occuper de Kururu et des siens avant semblait être un impératif nécessaire. Pourquoi pas, après tout : il n'était pas à même de juger les décisions de son patron. Même chez les fous, la confiance et la loyauté avaient une valeur.

Pourtant, Romuald comprit bien rapidement les motivations de son capitaine, notamment lorsqu'une gigantesque boule de magma fondit dans sa direction, menaçant de le percuter d'un instant à l'autre. Enfin, gigantesque à échelle humaine : pour lui, c'était juste grand, mais pas vraiment moins dangereux... Légèrement angoissé sur le coup, pestant et râlant à l'intention de l'origine de cette attaque démesurée, il ne tarda guère à attraper l'ubuesque marteau qui trônait dans son dos, attaché par quelques sangles. Il frappa alors le projectile en plein vol, sur le côté, et la renvoya donc sur un bâtiment adjacent où probablement quelques victimes collatérales seraient à regretter. Mais pour le géant, la priorité n'était aucunement de secourir les civils : il s'en foutait, même, et se préparait plutôt à faire goûter à ce blondinet, qu'il analysa comme étant la menace du moment, sa fureur de géant.

-Hey, toi, gamin ! Tu te prends pour qui ?

La voix tonitruante du gigantesque combattant couvrit bien évidemment les cris ardents du logia, allant même jusqu'à faire trembler les vitres et les fondations les plus fragiles du coin, qui n'étaient guère pensées pour résister à la présence d'une créature haute de pratiquement douze mètres. Pourtant, l'attention de Romuald fut rapidement happée par un autre événement : un putain de dragon fonçait dans sa direction, sur le côté ! Agacé, il pivota pour lui faire face, menaçant de le percuter d'un coup de masse avant qu'une gerbe de flammes ne vienne lui chatouiller les jambes et, plus haut, la cristallisation de sa virilité elle-même. Le hurlement endolori et terriblement masculin qui retentit alors n'eut pas grand chose à voir avec la colère assourdissante dont il avait fait preuve un peu plus tôt : les vitres qui avaient justement vibrées éclatèrent purement et simplement tandis qu'il tombait en arrière, percutant un immeuble de plein fouet dans lequel il s'incrusta, tout ça sous le regard médusé de ses sbires qui n'eurent pas le temps d'agir pour autant. En effet, une autre fille venait de s'en prendre à une poignée d'entre eux, forçant les autres à s'occuper d'elle en priorité... Et laissant ainsi le primé bien seul face à un dragon et une rose.


A quelques dizaines de mètres de là, en entendant le hurlement de douleur, Sten et les forbans qui l'accompagnaient s'arrêtèrent subitement, se tournant en direction de la source de cette horrible cacophonie. Pour le primé, qui avait déjà eu l'occasion d'entendre les pires jurons poussés de la part de son collègue, cela ne faisait aucun doute : quelqu'un s'en était pris à sa virilité. Après un soupir las, il imagina que cela ne pouvait être qu'une action de la part de l'Alliance Rose. Personne sur South Blue n'était assez fou pour tenter de s'en prendre à Charon, de toute manière... Après un moment d'hésitation, il décida de se mettre en route en direction de l'endroit d'où venait le hurlement, sans se presser pour autant, les autres criminels sur les talons.



Alors !
Quand Dante attaque, Romuald se saisit d'un gigantesque marteau pour frapper l'attaque sur le côté et repousser la boule de magma. Elle finit sa course dans un immeuble (où vous pouvez entendre quelques cris, d'ailleurs).
Vient ensuite Shura, que Romuald s'apprête à attaquer quand Asuna passe à l'action. Il n'a pas de moyen de le voir venir donc l'attaque atteint sa cible, et il tombe en arrière, s'encastrant dans un autre bâtiment. Il vous fait face, Kururu/Shura, et il semble à votre merci pour le moment.
Les autres pirates ne sont que des faiblards, et Joe seule peut en venir à bout, pas de soucis.

Le cyborg entend, et se rapproche (mais contrairement au géant, vous n'avez pas de moyen de le savoir, parce que les gens sont déjà occupés à fuir Romuald !)

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 985
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
142/250  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Jeu 24 Déc - 9:33




Aujourd’hui était probablement un grand jour ! Kururu avait ouvert ses ailes et tous ses amis l’avaient suivi dans cette voie. De plus, la rose avait enfin décidé de faire face. Bon, cela ne changeait rien à sa philosophie de base mais il y avait un progrès indéniable en tant que capitaine pirate. Cette fois, elle en était certaine, Kilik aurait été fière d’elle. Sauf que maintenant, la jeune fille craignait de ne pas être à la hauteur de la tâche qu’elle s’imposait. Enfin, elle y réfléchirait plus tard. Après un petit commentaire de chacun, l’attaque du géant démarra. Shura agrippa la demoiselle en dessous des bras. De son côté, la rose s’accrocha au garçon en passant ses propres bras autour de son cou. Aucun de deux ne voulait voir la cuisinière tombée en chute libre pendant l’opération. Juste avant, elle prit deux bonbons en main. Le vert était un bonbon dodo et le second ressemblant à une petite perle de sucre était celui miroir. Elle ne savait pas comment la situation évoluerait donc elle voulait être prête.

Finalement, le zoan pris sa forme hybride et décolla. Kururu se contenta de se laisser porter en fixant leur cible. Ce n’était pas la première fois qu’elle volait dans les airs avec l’aide d’un maudit. Enfin, la seule fois où elle l’avait fait, elle n’avait que dix ans. Ca datait un peu, mais l’expérience l’avait marquée et elle s’en souvenait encore. Cette fois ci, elle était portée par un dragon, la fois précédente c’était un phœnix… La jeune fille remarqua qu’elle avait connu beaucoup d’animaux mythique alors qu’ils étaient censée être très rare… Elle devait avoir beaucoup de chance. Pour Romuald, il était le premier vrai géant qu’elle voyait de ses propres yeux. Cette race n’était pas représentée sur une simple Blue ou alors, elle n’en avait jamais entendu parler. La rose connaissait leur existence, mais elle ne s’attendait pas à en croiser avant le nouveau monde ou au moins Grand Line.

Soudain, leur proie se mit à crier sur un gamin. En bas, la capitaine pouvait apercevoir de la lave. Un grand sourire apparut sur ses lèvres. Dante était toujours aussi doué. Non, le volcan devenait de plus en plus puissant comme chaque membre de l’Alliance Rose. A cet instant, il était assez fort pour faire une création à la taille d’un géant ! Mais dans l’immédiat, ce n’était pas le plus impressionnant. Shura choisi ce moment pour commencer sa descente. Le navigateur lui avait demandé de ne pas crier, alors Kururu ne le fit pas. Elle resta concentrée sur l’ennemi. De toute manière, elle n’avait pas peur. La capitaine était supportée par tout son équipage et elle leur faisait totalement confiance. Avec eux, la rose était persuadée qu’elle ne risquait rien.

La suite se passa très vite. Le coup de Shura commença à s’épaissir, empêchant par la même occasion la demoiselle de tenir son cou à deux mains. Au même moment Romuald poussa un autre cri. Sauf que cette fois, ce n’était pas un cri de colère mais un cri plus aigu. Le sourire de la capitaine s’agrandit. De son point de vue, elle n’avait pas vu qui avait porté ce coup. Elle ne savait que deux choses. D’abord, cette attaque avait été protée d’une main de maitre car l’homme avait l’air d’avoir très mal. Ensuite, le cri de douleur de sa cible lui donnait une opportunité en or. Profitant de cette occasion, Kururu lança le plus fort possible son bonbon vert droit vers la bouche grande ouverte du géant dans l’espoir qu’il le mange. Endormir le colosse était sa solution miracle et elle se mettrait en place plus vite dès que la sucrerie serait dans sa bouche, surtout que l’effet était immédiat.

Malheureusement, la cuisinière n’eut pas le temps de voir le résultat de son action. Des mains reptiliennes l’entourèrent. Elle était tellement contente que Shura soit dans son camp. Kururu ne voulait pas avoir affaire à un dragon de cette taille. Et puis c’était tellement cool comme transformation que ce serait triste de l’affronter. Dans ces grandes pattes, la jeune fille était protégée. Elle avait aussi l’impression d’être minuscule. En soi, cette sensation n’était qu’un détail insignifiant.

Un grand fracas suivit le cri de Romuald. La demoiselle écarta les griffes de son ami et découvrit le géant juste en face d’eux. L’homme était encastré dans un mur. Il n’avait pas l’air de bouger… Kururu repris un bonbon dodo dans sa réserve. C’était celui qu’elle trouvait le plus pratique donc elle en avait une assez grande quantité, contrairement à ses autres fabrications. Puis la capitaine sauta des mains du dragon et atterris sur l’adversaire. Elle faillit perdre l’équilibre mais se rattrapa à une méché de cheveux argentée. Toujours en tenant la chevelure, elle s’approcha du visage énorme du géant. Elle voulait voir s’il était effectivement endormi. S’il était seulement inconscient à cause du choc ou sonné temporairement, elle souhaitait l’obliger à manger son fameux bonbon…





Kururu se laisse porter par le dragon. Elle essaye une fois de faire manger un bonbon dodo à Romuald en profitant de son cri de douleur provoqué par Asuna. Puis elle va sur lui, proche de son visage, pour vérifier si son lancé à fonctionné et dans le cas contraire profiter que Romuald semble inconscient pour lui en donner vraiment un.

- Bonbon Dodo → permet d'endormir une personne durant 5 jours sans interruption. Elle sera alors guérie de n'importe quel poison/brûlure/engelure/virus

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 27 Déc - 15:22

Choc frontal

Pendant que j'avais pris de l'altitude pour mon attaque surprise, Kururu s'était agrippée à mon cou pour être certaine d'avoir une bonne prise. J'aurais préféré qu'elle évite. Je ne l'aurais pas lâchée, évidemment, et son contact me mettait mal à l'aise, mais bon. Je ne pouvais pas faire demi-tour, ni faire trop de bruit. J'avais donc serré les crocs en me concentrant plutôt sur la baston à venir, et qui promettait d'être intéressante. J'aperçus également rapidement les autres de là où je me trouvais. Il fallait dire qu'à cette hauteur, j'avais une vue plongeante sur la situation. Asuna et Joe se faisaient discrètes pour atteindre la cible sans être repérées. Dante, lui, avait choisi l'approche contraire : il était en plein milieu de la rue, en train de gueuler, et lança une attaque assez tape-à-l'oeil en direction de Romuald. Je pris ça comme le signal que je pouvais foncer. Cependant, juste avant de commencer ma descente en piqué, j'aperçus, quelques rues plus loin, un autre attroupement de forbans, mais j'étais incapable de voir leur nombre ou si ce groupe avait une particularité. Et je ne pouvais pas encore le signaler aux autres sous peine de griller mon attaque discrète.

Cependant, au moment de plonger, juste avant de me transformer, je me rendis compte de quelque chose.
J'aurais sans doute du me concerter avec la jeune femme pour savoir ce qu'elle comptait faire.
Je la vis effectivement lancer quelque chose en direction du géant quand ce dernier hurla de douleur, mais j'ignorais tout de ses capacités. Pas idéal pour une attaque coordonnée. J'eus juste le temps de la protéger avant de m'écraser à pleine vitesse contre Romuald, l'encastrant dans une maison et le sonnant pour le coup. Moi-même, j'étais assez secoué, mais je me redressai aussi vite que possible. Je vis Kururu se précipiter vers la tête du géant, ce qui m'empêchait de frapper à cet endroit. Cependant, je plaçai ma main gauche autour de son cou, prêt à serrer férocement au premier geste tandis que l'autre poing était levé pour s'abattre s'il s'avisait de bouger. Dans la même occasion, je prévins enfin les autres.

Un autre groupe de pirates approche depuis le port. Je pense que on gère la situation ici : préparez-vous à les recevoir. Kururu, tu lui as donné quoi ?

En attendant sa réponse, j'inclinai légèrement la tête sur le côté, sans quitter Romuald des yeux, et crachai une légère gerbe de flammes en direction de Joe et des forbans autour d'elle. Ça la renforcerait un peu, même si je ne pensais pas qu'elle en aurait besoin pour des minables pareils, et ça éclairirait leurs rangs par la même occasion.



[HRP] : Avant toute chose, je m'excuse pour mon retard. Avec les fêtes, j'ai un peu perdu de vue le délai. Que ça soit une minoration de la récompense, une intervention du MJ ou l'éjection de l'Event, j'assumerai la conséquence.

Shura saisit Romuald par le cou et prépare son poing, prêt à combiner un Iron Grip et un Impact s'il se réveille ou bouge. Mais il ne frappe pas encore au cas où ça serait contredit avec ce que Kururu a fait. Il envoie ensuite une gerbe de flammes sur Joe et ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 30 Déc - 1:38

L'assaut de ce colosse fut rapidement donné au son de la voix de Dante qui raisonnait et s'élevait entre les bâtiments tremblants. Cela donnait du courage à tout le monde, l'Alliance rose allait déployer ses ailes de la plus belle des façons. Ils allaient faire connaitre leur nom en mettant à terre un monument de l'ancienne ère ; si Gold D. Roger, l'avait renvoyé dans les jupes de sa mère, ils allaient faire de même. C'était ce que penser en tout cas Asuna qui était partie à toute vitesse sous la couverture du poing de magma du jeune volcan. La couverture parfaite si l'on peut dire, cependant qu'elle ne fut pas sa surprise de voir la réaction du géant. Elle était vraiment étonnée de voir ce géant se mouvoir aussi vite qu'il était en train de le faire, attrapant son marteau et frappant le poing qui explosa. C'était assez incroyable de voir cela et surtout extrêmement dangereux ce qui était en train de se produire. La lave s'étalait sur les bâtiments et pouvait malheureusement blesser de pauvres et innocents citoyens. Mais elle ne devait pas perdre de vue sa mission, elle devait même passer avant tout, c'était le principal s'ils voulaient pouvoir, s'approcher et s'occuper du vieux pervers. Secouant la tête pour se reconcentrer, elle arriva rapidement à sa position pour porter une estocade qui serait marquante. Elle fut quand même heureusement de voir Joe la dépasser, celle-ci l'avait suivi en glissant sur ses flammes et se chargeant comme une pile électrique.

Un vrai esprit d'équipe se faisait sentir. Enfin bref, elle donna tout ce qu'elle avait pour toucher violemment le géant de sa colonne de flamme qui lâcha un cri de douleur incroyable. À en croire le timbre de voix, elle avait fait mouche et bien comme il faut. Elle n'avait clairement pas loupé sa cible et c'était bon à savoir. Au moins, Kururu et Shura avaient maintenant le champ libre pour passer à l'étape suivante, même si elle ne savait pas ce que ça allait être. Asuna s'amusa à mimer un revolver avec ses doigts, laissant une petite flamme sur le dessus de ceux-là qu'elle éteignait d'un simple souffle. Il faut dire que depuis qu'elle avait ce pouvoir, elle avait cherché une occasion de faire cela. Il fallait bien qu'elle se vante un peu, pour une fois qu'elle arrivait à faire ce qu'elle voulait et qu'une attaque fonctionnait. Enfin, elle leva son doux minois pour voir sa capitaine lancer quelque chose dans la bouche béante du géant. C'était surement l'un de ses bonbons magiques qui allaient, l'endormir comme elle avait fait pour le prisonnier qu'ils avaient fait. C'était une très bonne idée, au moins, il ne poserait pas de problème ainsi et peut-être même qu'ils pourraient l'utiliser comme monnaie d'échange pour leur liberté aussi. Pour une fois, il fallait être plus malin que les autres, quitte à leur mentir si cela leur permettait de récupérer leur fameuse liberté, l'Alliance rose n'appartient à personne et il était tant de le crier à la face du monde.

Par pure précaution, Shura posa sa main sur la gorge du géant avec sa forme de dragon et il faut dire qu'il était vraiment imposant. Elle écarquilla les yeux, ce n'était pas croyable, aujourd'hui, elle aurait vraiment tout vu. Un géant, un dragon d'une taille plus que folle et la prochaine fois se sera quoi ? Un bateau volant ? Un homme bionique ? C'était à peine plausible. Enfin, elle soupira en entendant les paroles du jeune homme, apparemment un autre groupe arrivait vers eux. Cependant, il y avait un gros souci, la population n'arrêtait pas de courir dans tous les sens et de crier. Fronçant les yeux pour essayait de concentrer sa vision pour pouvoir les trouver dans cette foule en panique. Malheureusement, c'était loin d'être aussi facile à faire. Asuna esquivait les personnes qui couraient avant de mettre sa lance devant elle comme une protection. Ceux qui n'étaient pas des pirates chercheraient à l'esquiver, un ennemi aurait une tout autre réaction. Elle poussa un petit soupire tout en reculant vers Kururu pour se protéger, mais également la protéger. Le groupe aurait plus de chance s'il était rapproché et il n'y aurait pas d'attaque surprise.

"On voit rien avec toutes les personnes qui sont en train de fuir, ils vont certainement se cacher à l'intérieur de la foule pour nous avoir par surprise. On fait quoi Kururu ?"

Cette question était certainement stupide, mais elle ne c'était jamais battu contre un ennemi dont elle ne pouvait pas venir voir la première attaque. C'était assez troublant et stressant, même si ça respiration restait inchangé. Le groupe se rapprochait de leur but, Charon et cette fois, Dante ne serait pas tout seul à l'affronter, tout le monde sera là pour lui. Il ne restait qu'un rempart à affronter, le groupe de pirate, puis les choses sérieuses commenceront. Il fallait s'en sortir rapidement et sans la moindre égratignure pour avoir un maximum de chances contre le pervers. Comme l'avait si bien dit le volcan précédemment, leur voyage ne s'arrêtait pas ici, mais le retour en force de Charon allait bientôt prendre fin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 30 Déc - 22:17

Dragon's King

Même si mon assaut avait été repoussé à coup de marteau, l'objectif principal de ce dernier avait été atteint : offrir une couverture suffisante pour que le reste de l'Alliance Rose puisse porter un coup décisif à notre ami géant. Comme je le pensais, plus ils sont gros, plus ils font une cible facile. Tant Shura que Kururu et Asuna parvinrent à atteindre l'objectif d'infliger de sérieux dégâts à ce gros tas de graisse. Néanmoins, je fus inquiet de voir mon assaut magmatique s'écraser sur un bâtiment civil qui, de toute évidence, n'était pas complètement évacué. Les cris devant les flammes qui avaient été générées par la lave me laissaient à penser qu'il y avait encore de pauvres hères pris au piège.

Alors que j'allais me diriger vers les lieux, une ombre familière apparut, sautant d'un clocher en agrippant sa serpe à un cordage en acier menant au lieu de l'incendie. Cette fluidité dans le mouvement et cette habileté était bien assez caractéristique pour que je reconnaisse Sly. L'homme-raton-laveur arriva rapidement au niveau des ravages causées par le magma et finit par sortir en portant dans ses bras deux enfants davantage apeurés que blessés, seules personnes encore présentes en ces lieux malgré l'évacuation de la ville qui continuait à se faire dans la cohue. Mais même au milieu des hurlements de terreur provoqués par le géant de douze mètre et le flot de lave à ma disposition, j'arrivais à entendre Sly me hurler dessus alors qu'il s'élançait dans le vide pour s'échapper du bâtiment avec les victimes heureusement encore en vie.


Bon sang, Dante ! Tant que la ville n'est pas complètement évacuée essaie un peu de faire gaffe !

Comme si j'étais du genre à faire dans la retenue. Néanmoins, je devais avouer que si avoir la destruction d'un bâtiment sur la conscience ne me faisait ni chaud ni froid, être responsable de la mort d'enfants aurait eu quelques conséquences désastreuses sur l'image que j'avais de moi-même. Ce n'était pas le moment de faire naître un sentiment de culpabilité qui risquait de me distraire en plus de me ronger pour le restant de mes jours. Faisant un signe rapide de la main, je saluais l'intervention de mon camarade révolutionnaire avant de reporter mon attention sur le géant qui semblait avoir essuyé de sacrés coups. C'était le moment où jamais d'en finir avec lui. Si Charon devait être ravi d'avoir retrouvé son Lieutenant, l'heure était aux règlements de compte. Plus la peine de faire dans la demi-mesure. Désormais, j'attaquais pour tuer ceux qui s'en prenait aux personnes que j'aimais.

Masqué par Shura qui se tenait devant le colosse, je me mis à faire corps avec la vague de lave derrière lui. Surfant sur celle-ci dont je contrôlais la trajectoire, je laissais mon corps se mettre à rougeoyer avec intensité, pour passer sur le flanc du reptile. La mer de lave me projeta alors à toute vitesse entre l'espace réduit séparant Shura de Romuald, de façon à faire en sorte qu'il ne puisse me voir venir qu'au tout dernier moment, pour peu qu'il soit encore conscient et pas trop occupé avec Kururu, Asuna et le dragon Le fait que le tas d'écailles géant le tenait par la gorge allait grandement aider aussi. Car à cet instant, la vague sur laquelle j'étais me propulsais droit vers la poitrine de Romuald. Le Dragon Force tout juste activé, couplé au fait que j'avais à disposition une grande quantité de magma que je modelais selon mon bon vouloir donnait une image plutôt impressionnante. C'était comme si, d'un coup, la mer de lave s'était contracté pour former une tour au sommet de laquelle j'étais. Comme si, en une fraction de seconde, j'étais devenu le fer d'une lance rouge et noire.


RYUU MEIGO !

Ce n'était pas seulement mon bras qui était fait de lave, mais tout mon corps. Je fonçais droit vers le coeur du géant pour le traverser de part en part. A cet instant, je n'étais plus qu'un amas de lave mué par la volonté de tuer. J'étais une lame capable de faire fondre la défense du colosse en un clin d'oeil. Peu m'importait l'éventuelle stratégie de défense qu'il allait dresser entre lui et moi. Le mur le plus solide, le fer résistant de son marteau, la constitution de sa peau... Face au magma, tout cela ne valait rien. Mon corps était projeté avec une incroyable violence avec un seul objectif : passer à travers le géant et le bâtiment contre lequel il était, pour lui ôter la vie d'un seul coup. Notre ami, s'il résistait à la stratégie de Kururu, aurait déjà fort à faire contre Shura qui, il fallait l'avouer, monopolisait son champ de vision. Quand bien même il opposerait une résistance au Dragon, il lui faudrait jouer sur deux fronts pour pouvoir réussir à me faire face. Quant à ce qu'il pourrait mettre en oeuvre pour me contrer dans un laps de temps aussi court, je lui souhaitais bon courage. Contrairement au Dai Funka qui était un projectile, cette fois-ci, mon corps et la mer de lave avec laquelle je ne faisais qu'un, était une lame prête à détruire la chair et les organes du titan.

Pendant ce temps, Joe continuait de houspiller les pirates qui lui faisaient face. Il ne restait plus beaucoup de prétendants en mesure de lui faire face, la quasi-totalité des compagnons accompagnant Romuald gisant à terre, de graves brûlures gravées sur leur corps. Pour ce qui était de la première vague envoyée par Charon, on pouvait dire qu'elle avait été pratiquement anéantie. Pour ce qui était de la seconde... Nous n'allions pas tarder à savoir de quel bois elle était faite. Mais pour l'heure, seule l'explosion du bâtiment contre lequel Romuald était en appui témoignait des effets de mon attaque. Soit ce dernier avait réussi à se libérer de l'étreinte de Shura, en plus d'esquiver l'attaque de Kururu, et d'envoyer valser une mer de lave par je ne sais quel moyen, et il était encore en vie... Soit cette explosion qui laissait la lave couler à flot et mon corps se reconstituer dans celle-ci de l'autre côté, avait atteint son objectif et emporté la vie de l'un des compagnons de Charon.

Ce qui, je l'espérais sincèrement, mettrait le vieillard assez en colère pour qu'il daigne ramener ses fesses ici. Me redressant face au groupe de pirates dont je discernais quelques individus masqués dans la foule sans pour autant pouvoir assurer qu'ils étaient tous des forbans, je lançais alors une déclaration des plus solennelles, décidant qu'il était temps pour moi d'abattre cartes sur table.


L'Alliance Rose est sous ma protection. Quiconque lèvera la main sur l'un de ses membre s'exposera à ma colère... Non pas en tant que pirate... Non pas en tant que Révolutionnaire... Mais en tant que Ryuutei ! Alors pour ceux qui voudraient toujours s'en prendre à mes nakamas malgré cet avertissement... APPROCHEZ ! ET DONNEZ TOUT CE QUE VOUS AVEZ !

Je pris brusquement une posture qui témoignait de mon intention de combattre, montant ma garde en levant mes poings, tandis que mon pied droit frappa le sol devant moi et que la lave rattachée à mon corps ne vienne à se lever comme une mer en fureur prête à déchaîner toute sa rage sur ceux qui l'auraient provoquée. Je venais d'admettre mon affiliation à l'Armée Révolutionnaire... Mais aussi mon titre de "Roi Dragon". Il était maintenant temps de montrer toute la mesure et la fierté de ce titre, ainsi que le sérieux de mes déclarations. Peu importe qui sont les camarades de Charon désireux de continuer le combat... Ils allaient devoir avoir du répondant s'ils voulaient réellement avoir une chance face à l'Alliance Rose déchaînée.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1574

Feuille de personnage
Niveau:
0/0  (0/0)
Expériences:
0/0  (0/0)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Jeu 31 Déc - 13:08



Romuald et Sten.

Le géant, tout juste encastré dans une gigantesque bâtisse, eut donc la pénible tâche de faire face à un dragon probablement aussi grand et menaçant qu'il ne l'était lui-même. Le choc fut douloureux, probablement suffisant pour le sonner un bref instant, et il n'avait d'ailleurs pas eu l'occasion de sentir le bonbon de Kururu qu'il l'avait déjà avalé, tant la friandise passait inaperçu au milieu de sa dantesque mâchoire. Pour autant, les choses n'étaient pas gagnées d'emblée pour l'Alliance Rose : le dragon, qui venait de se poser et la capitaine, qui utilisait les cheveux de Romuald pour tenir en équilibre sur son visage, eurent rapidement l'occasion de le voir ouvrir à nouveau les yeux, quoique l'air profondément fatigué. Ça n'était pas étonnant, dans le fond : sa constitution physique impressionnante était déjà légèrement au-delà de celle de ses congénères, alors pour un être humain, il s'agissait d'un sacré morceau... Et même si la présence de la capitaine sur son visage avait de quoi le désarçonner, il fit passer la menace reptilienne en premier : il intercepta la patte de Shura de l'une de ses mains, serrant les dents en grommelant quelques insultes, le tout dans une position terriblement précaire qui l'obligeait à prendre appui sur le mur et la maison qu'il avait déjà à moitié détruite en tombant dessus et dont l'état ne s'était guère amélioré avec la charge du dragon. Alors qu'il tentait de faire tomber la jeune femme aux cheveux rose en remuant fortement la tête, il tenta par le même coup d'écarter le dragon d'un violent coup de pied, sans pour autant savoir si son offensive allait atteindre son objectif : il était un peu perdu, et n'avait, à cause de la taille de son ennemi, pas vraiment le champ libre.

C'est dans ces conditions que Dante passa donc à l'attaque, intelligemment protégé par le reptile qui, effectivement, le cachait à la vue du géant. L'idée n'était pas bête, au contraire, même, et aurait probablement pu fonctionner si quelque chose d'inattendu n'avait pas eu lieu : alors qu'une flopée de pirates fonçait vers Asuna et Joe en poussant des hurlements enragés et en brandissant leurs armes, un grappin vint se planter dans un mur non loin de Romuald. Sten, le cyborg, utilisa ledit grappin pour se propulser droit en direction de Dante, plaçant bien rapidement son corps à l'horizontal, les pieds en avant, jambes tendues et bras croisés. Cette posture, quoique terriblement classe, le transformait aussi et surtout en une espèce de missile, dont la trajectoire passait exactement par le visage du blondinet... Et il allait sans dire que le choc risquait d'être virulent, d'autant plus que quelques mots vinrent quitter les lèvres de l'être cybernétique :

-Busoshoku no haki.


Au port, Charon entendait bien entendu les tumultueux échanges, et pouvait même par moment apercevoir les effets pyrotechniques dont raffolaient les membres de l'Alliance Rose. Pourtant, il ne bougeait pas d'un pouce, et il y avait plusieurs raisons à cela : d'abord, connaissait vaguement le blondinet, il avait conscience que celui-là pouvait prendre sur lui pour couvrir la fuite de ses camarades. Or, en se trouvant proche du navire, le vieillard avait l'occasion d'interrompre une tentative de fuite sans la moindre difficulté. Ensuite, il avait sa fierté, son code d'honneur, et n'avait guère envie de combattre aux côtés de Sten et de Romuald pour mettre fin à la pitoyable carrière de pirates de seconde zone. Enfin, et même s'il avait pleinement conscience que ses subordonnés risquaient la défaite, l'ancien rival de Roger connaissait également l'étendue des capacités de ces deux primés : ils avaient de quoi gêner et blesser les membres de l'Alliance Rose, et même si ceux-là parvenaient à triompher, au final. En bref, il se réservait le rôle d'ultime adversaire... A condition que Kururu et les siens ne parviennent à vaincre ses sbires, bien entendu.



J'avais oublié de vous donner le niveau de Romuald >_< Il est lvl 23 !

Romuald est fatigué par le bonbon, mais il ne suffit pas pour l'endormir. Il bloque la patte de Shura d'une main, remue la tête pour faire tomber Kururu et essaye de mettre un coup de pied à Shura.
Là, je coupe la narration de Dante parce qu'il va un peu trop vite à mon goût Razz
Sten arrive au moment où Dante se propulse en direction de Romuald. Il traverse la rue en volant (quasi littéralement) et présente ses pieds à Dante, qu'il veut percuter en pleine joue. Y a du haki, ça risque de piquer !

Lui est lvl 28.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 985
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
35/75  (35/75)
Expériences:
142/250  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Jeu 31 Déc - 15:40




- Un somnifère, j’espère qu’il sera assez puissant pour une personne de cette taille.

Kururu répondit tout simplement à Shura pendant qu’elle montait sur le géant. Elle savait que ses bonbons étaient puissants, mais elle ne l’avait utilisé que sur des personnes de taille humaines. Il en faudrait probablement plusieurs pour que l’effet soit vraiment visible. Enfin pour le moment il ne bougeait pas. Peut-être qu’un seul bonbon était suffisant pour agir. Normalement il l’était… Il prenait simplement plus de temps pour agir que sur une cible plus traditionnel. Après tout si quelqu’un était endormi pendant cinq jour avec cette friandise, un géant devrait dormir au moins un jour ou dix heures. Cela lui parut logique sur le coup. S’il était dix ou douze fois plus gros, l’effet serait identique mais dix ou douze fois plus court. Ou alors au lieu d’avoir un effet instantané, il mettrait plus de temps pour faire effet totalement ? Cela pouvait être une possibilité aussi.

La jeune fille était en train d’analyser la situation tout en se maintenant correctement avec une mèche de cheveux de Romuald. L’entreprise étant de vérifier l’état de sommeil de la cible. Elle avait même pris la peine d’enrouler les cheveux autour de son poignet e de faire un nœud. La demoiselle se connaissait bien et voulait éviter que sa main glisse. Elle était quand même en hauteur. Finalement sa réponse apparut d’elle-même. L’œil du géant s’ouvrir juste à côté d’elle. C’était vraiment très impressionnant. Ils étaient d’un incroyable rouge vif et surtout, ils étaient presque de la taille de la demoiselle. Le géant cligna une fois des yeux sous la surprise. Évidemment, il ne s’attendait surement pas à voir une fille, la cheffe des ennemis de son capitaine de surcroît, en train de se balader tranquillement sur son visage. Pour le coup, Kururu le sentait très mal. Elle n’était pas au meilleur endroit niveau discrétion. Etant juste devant ses yeux, il était impossible que Romuald ne la remarque pas. Tout aussi surprise par le réveille inattendu, la capitaine lui fit simplement un signe de la main avec un petit sourire gêner sur les lèvres. Peut-être serait-il moins énervé en lui disant bonjour ?

Le géant secoua une fois la tête. La jeune fille se senti son corps décoller avec ce mouvement soudain. Heureusement, elle s’était bien assurée avant le réveille. Bon, de base, c’était pour couvrir son propre déséquilibre. Mais pour le coup, cela lui avait bien servi. Kururu se retrouva écartée du visage gigantesque mais le cheveu auquel elle s’était accrochée y retrouva rapidement. Elle arriva au niveau de la mâchoire du géant mais sur le côté. Elle vit aussi qu’il se préparait à attaquer Shura. Son perchoir improvisé venait de bloque la main du dragon. Il fallait faire quelque chose. Une autre secousse provoquée par un second mouvement de tête écarta une nouvelle fois la capitaine. Elle en profita pour rapidement manger le bonbon en forme de Perle qu’elle avait préparé tout en observant sa cible. C’était son plan initial qu’elle avait toujours souhaité testé, c’était le moment ou jamais !

Au moment où la friandise entra dans sa bouche, Kururu sentit une sensation étrange. Son corps se mit à bouger tout seul. Comme elle l’avait deviné, Romuald s’en pris d’abords à Shura. Elle ne le vit pas mais son propre corps imita l’action. Sa main se plaça un peu devant elle exactement comme le géant. Et alors que le cheveu retrouva sa place proche du visage de son propriétaire, son pied donna un violent coup de pied au niveau de la mâchoire. C’était un coup banal, pourtant elle se trouvait tellement plus puissante qu’avant. C’était ça être comme un géant ?






Kururu se fait balancer au bout d'un cheveux de Romuald qui secoue la tête. Kururu mange un bonbon miroir et donne le même coup de pied que Romuald quand elle arrive au niveau de sa mâchoire à cause du cheveux qui est revenu au niveau du visage de son propriétaire. En apparence, c'est un simple coup de pied mais il a la même puissance que Romuald qui est la cible du copiage. En gros, c'est comme si Romuald recevait un coup de pied de Romuald au visage mais sur un point plus petit puisque la taille de Kururu ne change pas.

Bonbon Miroir → Celui qui le mange entre dans une transe spéciale permettant de recopier tous les mouvements de l'adversaire avec la même force/précision/vitesse.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
25/75  (25/75)
Expériences:
74/120  (74/120)
Berrys: 0 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Dim 3 Jan - 13:27

Plus on est de fous...

Alors qu'Asuna criait sa réponse et que Kururu me répondait qu'elle avait drogué le géant pour l'assoupir, celui-ci sembla se réveiller. Ho oh... Apparemment, son truc ne faisait pas effet. Quoique, il avait l'air moins vif qu'auparavant. Peut-être que la dose était simplement faible par rapport à sa corpulence. Kururu n'avait du testé ce truc que contre des humains ou des individus de taille semblable. Pas grave, je n'aurais qu'à attendrir sa viande un peu, le temps que ça fasse effet. Utilisant un Iron Grip de ma main gauche serrée autour de son cou, j'abattis soudainement la droite sur lui, mais il parvint à l'intercepter malgré son état. Bloquant mon attaque d'un bras, il prit appui sur l'autre pour tenter de se redresser et de sortir des ruines de l'immeuble. Mais je refusai de le laisser faire ! J'appuyais alors de toute mes forces pour l'enfoncer, plantant mes griffes dans le sol pour obtenir une meilleure prise.

Pas question ! Tu n'iras nulle part !

J'entendis alors vaguement par delà les bruits la voix de Dante avant de sentir la chaleur de sa lave s'approcher de moi et soudain changer de direction. Apparemment, le second groupe était arrivé. Tandis que Romuald me balançait un coup de pied, je grognai de douleur avant de gueuler aux autres membres de l'Alliance.

J'en ai un peu plein les bras ici ! Vous devrez vous en occuper sans moi !

Je me redressai alors en considérant la situation. Mes deux bras étaient occupés, mes jambes aussi. Si je voulais régler son compte à ce type au plus vite, il me fallait agir autrement. Et j'espérais que Kururu, toujours accrochée à ses cheveux, pourrait réagir. Mais je n'avais pas le choix. Soudainement, je plongeai la tête et mordis violemment l'épaule du sbire de Charon, avant de lâcher un nouveau déluge de flammes.

Fire Dragon BURNING BITE !



Shura utilise un Iron Grip sur le cou de Romuald, puis un Burning bite sur son épaule. Pas d'autres actions, il est un peu débordé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mar 5 Jan - 23:56

Une action rondement menée et alors qu'elle regardait Kururu, quelque chose d'incroyable se passa sous ses yeux. Le géant qui avait ingurgité une pilule du dodo, venait d'ouvrir un oeil en grand et surtout, tombant nez-à-nez avec la capitaine. Comment cela était possible ? Même s'il faisait une taille colossale et devait avoir une plus grande résistance, elle avait déjà fait la bêtise de manger l'un de ses bonbons. Cela lui avait coûté un bon gros sommeil d'au moins une dizaine de jours, d'ailleurs, se fut un sacré gâchis pour son entraînement. Cependant, pour le géant, ce n'était pas du tout le cas et loin de là d'ailleurs. C'était dur de savoir s'il était en train de somnoler ou juste une petite fatigue qui vous prend une fois que vous avez fini un exercice. En tout cas, même s'il n'avait pas toutes ses capacités, il n'eut aucun mal pour arrêter l'attaque de Shura d'une de ses grosses mains. Assez incroyable d'ailleurs surtout qu'il devait y mettre une force monstre pour mettre au tapis le géant. Cela ne fut pas assez et elle fut encore plus surprise de le voir, vouloir se relever, c'était pas possible. Leur combo était parfait et pourtant, il résistait aussi facilement à l'assaut du somnifère, c'était assez dur à croire. La prochaine fois, elle dirait à Kururu d'y jeter une boite entière à l'intérieur de cette grande bouche béante. Au moins, il serait au pays du rêve une bonne fois pour toute, mais là, il fallait trouver et passer au plan B. Il était assez simple, le mettre KO et s'occuper de son collègue juste après, l'équipage de l'alliance rose n'avait pas le choix.

Soupirant, elle n'eut pas le temps de voir le sauvetage des enfants et l'assaut que préparer Dante. La compagnie arrivait en bas pour protéger le géant et venir lui porter main-forte, cependant, ça n'avait pas l'air d'être des monstres. Asuna se trouvait au côté de Joe et avec leur pouvoir à toutes les deux, ça allait être réglé en moins de deux. Une chose l'inquiétait, Shura avait eu le temps de parler d'un deuxième commandant qui venait, mais elle ne le voyait pas. Il était passé où celui-là ? Secouant la tête, il fallait d'abord faire le ménage et elle regarda Joe en lui faisant un petit clin d'oeil. C'était rare qu'elle montre autant de complicité, mais aujourd'hui était un jour spécial pour l'Alliance Rose. L'épanouissement de leur capitaine et la déclaration de guerre contre tous ceux qui voudraient les arrêter. La demoiselle se fit un plaisir de plaquer sa main dans le dos de Joe et de lui envoyer une bonne dose de chaleur pour la recharger. Il fallait que la demoiselle soit à fond pour faire rapidement le ménage, il n'y avait pas de temps à perdre. Malheureusement, une chose était claire pour tout le monde, le temps qu'ils perdraient ici et les blessures qu'ils encaisseront, seront du malus contre Charon. Il les avait laissés une deuxième chance, il n'y aurait pas de troisième. Elle enleva doucement la main du dos de la jeune fille avant d'afficher un petit sourire. Asuna avait toujours voulu essayer une technique, cependant, celui-ci disparut rapidement.

C'était quoi cet objet volant non identifié, il était vraiment étrange. Elle écarquilla les yeux quand elle se rendit compte que c'était un homme, bien qu'il était un peu bizarre sur les bords. Il ne semblait pas tout à fait humain, comme si certaines parties de lui, venaient d'autres personnes. Malheureusement, dans sa position actuelle, elle n'avait pas le temps de l'intercepter et encore moins de l'attaquer. Elle se demandait seulement qui était sa cible sur le coup et commença à s'inquiéter rapidement pour l'un de ses camarades. En se retournant, cela ne faisait pas de doute, c'était Dante. Asuna le voyait très bien là alors qu'il était derrière Shura. Une fois de plus, cela fut plus fort qu'elle, mais elle devait prévenir son ami et la vitesse du son était encore bien trop rapide pour l'homme étrange.

"DANTEEEE !!"

Criant aussi fort que possible pour le prévenir, cependant, elle ne pouvait pas se permettre de baisser sa garde plus longtemps. Se retournant de nouveau pour faire face aux pirates qui fonçaient sans réfléchir sur elle et sa comparse. À croire qu'ils avaient complètement débrancher leur cerveau pour les attaquer directement, ou peut-être qu'ils les prenaient pour de frêles femmes. C'était aussi possible, mais les pauvres, ils allaient être rapidement déçus et les deux demoiselles allaient y prendre un grand plaisir. Enfin, celle avec les longs cheveux bleus en tout cas. Ses jambes se fléchissaient comme pour avoir un meilleur appui, dessinant un angle droit avec ses coudes et imitant des pistolets avec ses doigts. Un sourire sur le bout des lèvres, elle murmura doucement "Hidan" avant de se mettre à tirer des balles de flamme. Se fut littéralement un déluge qui s'abattit sur leur adversaire, comme si elle possédait une mitraillette. Ils allaient le sentir passer en tout cas et elle se mettait même de faire de petits mouvements de droite à gauche pour n'en louper aucun. En plus de cela, elle savait pertinemment que Joe n'avait rien à craindre et pourrait être touché, cela ne lui ferait pas de dégât. C'était le rêve d'avoir une coéquipière qui ne craint pas le pouvoir utiliser, bien que si celle-ci venait à se retourner contre elle, c'était un peu moins marrant.

"Joe, je te laisse les finir ! Je vais les aider avec le géant, arrive au plus vite !"

Asuna les avait normalement bien amochés et cela allait être un jeu d'enfant pour la demoiselle de les finir. Cependant, elle ne pouvait pas se mettre de laisser ses amis comme ça, sans aide et sans soutiens. Elle ne savait pas ce qu'il s'était passé pour Dante, mais elle pourrait au moins apporter une aide pour le géant. Avec sa petite taille et le fait qu'il soit concentrer sur Shura et Kururu, elle avait une très grande partie de libre pour elle toute seule. Vu la taille du monstre, il fallait quand même s'attaquer à ses fondations pour lui retirer de la force. Cela allait fortement aider le dragon par la même occasion. Si le géant avait du mal à se tenir sur ses jambes pour même prendre un minimum appui sur elles, c'était déjà un grand pas en avant. Autrement dit, son attaque ne pouvait pas échouer, à moins qu'il la sente venir et lui mette un coup de pied, mais c'était un don de divination qu'il lui fallait. Le bas de son corps se transforma en une belle flamme qui lui mettait d'augmenter sa vitesse et laissant un sillon pour sa comparse. Il fallait bien y penser également. Enfin, elle arriva à toute vitesse vers le bâtiment qui était bien endommagé et le géant qui était encastré dedans. Ses bras étaient étendus de chaque côté et au bout de ses mains venaient se former de belles et grandes lances de feu. Un large sourire sur le bout de ses lèvres alors qu'elle allait porter son attaque.

"Shinka Shinranui"

Une fois à porté, elle lança avec une grande force ses deux lances au niveau du talon d'Achille de leur adversaire. Il allait le sentir passer et l'endroit qu'elle venait de toucher allait rudement bien l'handicapé, si tout ce passé bien, c'était le cas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
32/75  (32/75)
Expériences:
211/250  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   Mer 6 Jan - 20:23

Duel

Il y a plusieurs choses à craindre lorsque l'on commence à s'initier à l'art de la guerre. Mais sans aucun doute, tout guerrier expérimenté aura la même opinion sur le fait que toutes ces craintes, tous ces risques, ne peuvent émaner que du guerrier lui-même, envers lui-même, pour lui-même. Tous les risques que l'on prend sur un champ de bataille, toute la peur que l'on ressent, toutes les erreurs que l'on commet, ne sont en rien imputables à nos adversaires. Non, loin de là. Lorsque l'on rencontre quelqu'un de plus fort que nous, qui nous met une bonne trempe, la seule personne à blâmer n'est autre que nous-mêmes, pour n'avoir pas su choisir notre bataille. En somme, tout guerrier qui se respecte, et à plus forte raison s'il est de noble lignée, n'a aucun droit d'imputer la responsabilité de ses erreurs à ses adversaires ou à ses alliés.

En somme, le fait que je sois sous ce que l'on appelle "l'effet tunnel" n'était en rien imputable à la puissance de l'adversaire qui m'arrivait dessus. Si j'avais été moins concentré sur l'assaut du grand dadais et que j'avais continué à surveiller mes arrières, j'aurais sans doute pu le voir venir. A n'en pas douter, cela démontrait que j'avais encore besoin d'expérience pour m'améliorer et atteindre un niveau autrement plus élevé. Mais ce qui jouait en la défaveur de l'étoile filante m'ayant pris pour cible, c'était que j'étais loin d'être seul. Nous étions une équipe... Non, nous étions même mieux que cela. Nous étions un équipage ! Je n'étais pas seul à lutter contre les pirates de Charon ! Et c'est sans doute cela qui m'évita un impact violent entre ma mâchoire et le pied de cet espèce d'homme canon. Car tandis que je fonçais vers Romuald avec la ferme intention de le transpercer de part en part, le cri d'Asuna m'arriva jusqu'aux oreilles, balayant cet effet tunnel et me faisant plus ou moins reprendre mes esprits et ma concentration quant à ce qui m'entourait.

Je n'eus que le temps de voir une forme foncer à toute allure vers moi, ne pouvant alors que placer mes bras en croix devant mon visage. Le pied de notre ami vint alors percuter ma paume de main, tandis que je serrais les dents en accusant le coup. Le choc avait été violent... Trop violent pour être un coup ordinaire. De plus, le projectile qui n'était autre que le pied de mon opposant, n'avait pas fondu, preuve qu'il s'agissait d'un utilisateur du Haki de l'Armement... Ajouté au fait qu'il avait cru bon de le dire juste avant son attaque. Si ce drôle d'oiseau m'avait appris à ne pas arrêter de surveiller mes arrières, j'allais à mon tour lui donner une leçon des plus pénibles. Car à peine le choc entre son pied et ma main arriva, que mes phalanges se refermèrent sur sa chaussure, et que mon corps tout entier se mit à générer une explosion volcanique d'une forte intensité, la mer de lave à laquelle j'étais rattaché jaillissant sous nos deux corps par la même occasion. Un Funka où j'avais pris soin de ne pas me retenir, sentant que ma trajectoire avait changé suite à cette rencontre inopinée.

Lâchant le pied de mon opposant après l'explosion de lave que mon enveloppe charnelle avait créé, je m'écrasais alors lourdement sur le sol dans un "splotch" bien sourd et bien caractéristique d'un gros tas de magma gélatineux qui viendrait à s'être crashé par terre. Émergeant alors de la mer de lave m'ayant suivi, je reprenais forme humaine, quoique toujours marqué par des marbrures incandescentes du fait de mon Dragon Force encore actif. Ce fut poing serré que je m'adressais à cet empêcheur de transpercer en rond, avec une voix toujours aussi furibonde, quoi que plus menaçante qu'autre chose.


Quand on veut buter un type, on ne lui raconte pas sa vie ! Et on lui lance encore moins un nom de technique au moment de le frapper si on veut le faire en traître...

Levant alors mes deux mains, je laissais la vague de lave s'élever derrière moi pour qu'elle finisse par me dépasser et se diriger à toute allure vers lui, réduisant en cendre ce qui se trouvait entre nous deux. Ainsi totalement caché par ce mur de magma qui se voulait menaçant pour le cyborg, laissant à la lave le soin de s'écraser sur lui s'il ne décidait de rien faire, j'estimais qu'il valait mieux mettre les bouchées doubles pour occire cet espèce de gugus volant. Et par bouchées doubles, j'entendais surtout en rajouter une couche avec une seconde attaque cachée par la première. Voilà pourquoi j'envoyais un Ryuu Hitôshi no Tamashi juste derrière la vague de lave, afin de provoquer une explosion magmatique encore plus importante que celle générée par le Funka. S'il esquivait la vague de magma ou qu'il la contrait, il n'avait aucun moyen de voir venir l'explosion qui suivait, et encore moins de s'en douter.

Après tout, me mettre un coup de latte et nous envoyer tous deux à plusieurs dizaines de mètres de l'endroit où se trouvaient les autres et la population, avait été la décision de ce piaf mécanique. Qu'il ne s'en prenne qu'à lui pour avoir commis cette erreur tactique. S'il avait cru que me mettre un coup m'enverrait valser et qu'il resterait sur place, grand bien lui fasse de voir qu'il s'était planté et qu'un contre pouvait aussi simplement signifier "attraper l'ennemi et exploser avec lui". Qui plus est, ayant affaire à un utilisateur de Haki, je n'avais aucune raison de me retenir. Celui de l'Armement étant tout bonnement une véritable plaie à contrer, ou du moins à outrepasser en termes de défense, je ne comptais pas faire dans la dentelle. Renforcer sa résistance et pouvoir toucher les Logias est une chose. Mais je doutais sérieusement du fait que notre ami puisse résister aux effluves de chaleur du magma... Et encore moins à une coulée de lave qui prévoyait de l'ensevelir. Restait à voir ce que le Ryuu Funka avait eu comme effet sur lui... Ainsi que les deux assauts combinés lancés à la suite.

Pendant ce temps, Joe se démenait à combattre les quelques pirates restant de Charon, aux côtés d'Asuna. Lorsque la belle vigie lui annonça qu'elle allait partir avec les autres pour abattre Romuald, l'ancienne esclave lui fit un signe de tête tout en gardant son sérieux... Et en tenant un des pauvres bougres par le cou en le soulevant à plusieurs centimètres du sol. Après tout, même si elle n'était pas à un niveau aussi phénoménal que Kururu, miss Lazarus avait tout de même de la force à revendre, qu'il s'agisse de puissance ou de caractère. Les quelques forbans restants se montrant soulagés de voir la Femme-Flamme quitter le champ de bataille, un excès de confiance les poussa à se réunir pour attaquer simultanément la dernière combattante encore présente. Grave erreur s'il en est.

Devant un tel rassemblement d'ennemi, Joe attendit le dernier moment pour frapper avec toute sa force de concentration et la puissance accumulée en emmagasinant la chaleur des attaques de ses nakamas. Elle frappa de son poing ce qui se trouvait devant elle, libérant une onde de choc et une vague de chaleur étouffante qui souffla la demi-douzaine de pirates qui avaient cru avoir une chance de l'atteindre. Les six hommes finirent éparpillés le long de la ruelle, encastrés dans des murs ou avec la peau extrêmement brûlée, le choc de cette vague de chaleur leur faisant perdre connaissance presque immédiatement. Reprenant sa position initiale, Joe se tapa plusieurs fois les cuisses pour évacuer la poussière qui s'était déposée sur ses vêtements. Elle ne gratifia ses adversaires que d'un mot.


Faibles...

Une fois ceci dit, elle tourna les talons pour se diriger vers le champ de bataille où l'Alliance Rose était concentrée pour vaincre le géant. Elle ne se pressait pas, marchant tranquillement comme si la rue lui appartenait et qu'il n'y avait aucune urgence. Il ne s'agissait pas d'un excès de confiance envers elle-même. Loin de là. Il s'agissait de la confiance qu'elle avait envers moi... Envers mon jugement quant à l'Alliance Rose. Dans l'esprit de l'ancienne esclave, si j'avais rejoint cet équipage, c'était sans doute parce qu'il était bien capable de s'occuper d'un seul géant s'ils s'y mettaient tous. Les mains dans les poches de sa veste kangourou, elle allait arriver au niveau du champ de bataille d'ici quelques mètres. Restait à savoir ce qu'elle y trouverait : un Romuald encore en un seul morceau... Ou un tas de viande avachi vaincu par l'Alliance ?[/i]




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-