Partagez
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1631

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeVen 8 Jan - 21:24


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Pixiv_10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Pixiv_11
Romuald et Sten.

Ça commençait à bien faire ! Le pauvre géant avait été pris pour cible par des pirates bien trop collants à son goût, et non seulement la capitaine avait réussi à se tenir attachée à ses cheveux pour l'empêcher de l'envoyer valser, mais de surcroît l'espèce de reptile avait semblé assez solide pour endurer l'un de ses coups de pieds... Pour tout dire, le pirate commençait sérieusement à regretter la situation dans laquelle il s'était plongé : il ne s'attendait pas à ce que ces types soient aussi teigneux, mais dans un autre sens, ça n'était pas étonnant... S'ils étaient assez fous pour tenter de nuire à Charon, il fallait bien ça ! Romuald s'apprêtait donc à réitérer son offensive sur le dragon pour lui briser une ou deux côtes d'un coup rageur et plus précis que le premier lorsque la jeune femme aux apparences si dociles qui se trouvait à ses côtés décida de faire des siennes : le pied, pourtant minuscule à l'échelle d'un être aussi gigantesque, de Kururu vint en effet percuter la joue du primé... Qui sans rien comprendre s'encastra davantage dans le mur à l'intérieur duquel il était logé, crachant au passage quelques unes de ses dents. S'il avait su, si seulement il avait su ! Maintenant, il était l'heure des représailles, en tout cas... Enfin, pas vraiment : une nouvelle fois, il reprenait difficilement ses esprits en s'apprêtant à rétorquer quand la puissante mâchoire du mythique plongea sur son épaule, s'y enfonçant profondément tout en relâchant un flot de flammes. Cette fois-ci, c'en était trop : le géant hurla de douleur en se remuant dans tous les sens pour échapper à l'étreinte de son ennemi tout ne se mettant à geindre :

-Ok, ok, c'est bon, stop, pouce ! Arrêtez ça, bordel, stop, j'abandonne ! J'en ai marre, ça suffit, merde !


Ces suppliques se firent d'autant plus pressantes lorsqu'il sentit des flammes venir lui lécher les talons. La douleur, pas effroyable pour autant compte tenu de la surface relativement peu étendue qui était soumise à ces blessures surprise, fut toutefois largement suffisante pour amplifier ses hurlements et ses appels au calme : ça n'était pas la peine de livrer bataille contre des forcenés pareil, et si Charon voulait leur mettre la branlée de leur vie, il pouvait le faire tout seul !

De son côté, Sten avait donc percuté le logia... Enfin, pas tout-à-fait. En anticipant l'action du cyborg à cause d'une alliée un peu trop bavarde, la garce, la torpille de lave avait été en mesure de placer ses mains sur la trajectoire des pieds du combattants... Bloquant ainsi plus ou moins les dégâts qui étaient à l'origine destinés à son visage. Le haki de l'armement qui recouvrait les jambes du forban fut largement salvateur quand le kamikaze logia prit d'ailleurs la décision de se faire exploser, en retenant le pied de son opposant pour l'empêcher de s'enfuir : bloquant ainsi les assauts incandescents qui le menaçaient le plus directement, le cyborg put se poser au sol sans trop de mal, plus ou moins gracieux... la moitié de la main droite en moins, fondue qu'elle était. Être majoritairement composé d'acier et de métaux n'était pas toujours un avantage, même si la majorité des gens du commun étaient ainsi démunis face à un combattant tel que lui... Enfin, ça n'était pas dramatique pour autant : après tout, le forban ne comptait pas spécialement sur sa main pour combattre.
L'exemple en fut donné lorsque la tête blonde qui lui faisait face lui envoya une vague de magma, bien déterminé à l'idée de le défaire pour rejoindre le reste de l'Alliance Rose. Ce sentiment, certes noble, ne fut pas suffisant pour empêcher le larbin de Charon de se prémunir de cette attaque : une nuée de fils en acier tranchants comme des épées sortirent de ses deux bras et, une fois recouverts de haki, vinrent éclater la vague alors qu'elle était encore à quelques mètres de distance. L'action avait toutefois également frappé l'orbe, que Dante avait caché derrière sa première attaque : celle-là détonna donc, fondant plusieurs des fils tandis que Sten prenait la décision de s'écarter précipitamment, pas franchement enjoué à l'idée de finir totalement calciné.

Dans tous les cas, les fils encore intacts vinrent bientôt rejoindre leur propriétaire pour se nicher dans son corps tandis que le cyborg bombait son torse. Celui-ci s'ouvrit alors, dévoilant deux canons qui tirèrent une série de projectiles en direction de Dante. Shurikens, aiguilles, ce genre d'armes à distance étaient parfois recouvertes de haki, parfois non : il était dans tous les cas difficile de faire le tri, et le plus sécuritaire était encore de tous les éviter... Mais la tâche risquait de s'avérer ardue !



Romuald est lvl 23. Sten est lvl 28.

Romuald hurle et arrête d'attaquer, acculé. Il jette l'éponge !
Sten a une main à moitié fondue. Il bloque la vague et la bombe en tranchant le tout à l'aide de fils recouverts en grande partie par du haki. Certains fils fondent à cause des éclaboussures. Puis Sten envoie des projectiles à Dante. Une bonne partie sont recouverts de haki, pas tous !

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 991
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue35/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue142/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeSam 9 Jan - 14:05




A cause du bonbon miroir, Kururu n’avait plus vraiment le contrôle de son propre corps. Elle songea un instant qu’elle ne s’y habituerait probablement jamais. Mais cela ne voulait pas dire qu’elle ne l’utiliserait plus du tout. Son pied se leva tout seul avant de toucher le visage de Romuald. Un tout petit coup qui aurait dû avoir l’effet d’une piqure de moustique sur le géant… A la place il s’enfonça encore plus dans le bâtiment. Le choc fut assez brutal. La capitaine ne ressentit pas la douleur elle n’avait aucun dommage. Pourtant, elle bougea exactement comme sa cible. Grace à cela, son bonbon lui échappa et elle retrouva la maîtrise d’elle-même. Pour sa plus grande satisfaction, Romuald abandonna ! La première victoire de l’Alliance Rose depuis un moment. Cela faisait du bien au moral.

-Abandon accepté !

Soudain une explosion se fit entendre. Elle venait de plus bas. Kurur était inquiète pour son équipage. Depuis le début, elle était en hauteur. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas vu la situation au sol. D’un mouvement, elle se libéra de la chevelure du géant et atterrit sur son épaule.

- Bouge pas, je reviens.

D’une main elle attrapa sa croix par simple précaution. En même temps, elle sauta de son perchoir. C’était beaucoup plus rapide que de descendre doucement et prudemment de Romuald. Elle avait encore des choses à lui demander, mais elle le ferait un peu plus tard. La capitaine devait au moins prévenir ses coéquipiers de ses intentions. En une seconde, la jeune fille se retrouva un bas, son bouclier sur le côté. Proche d’elle, il y avait Dante. Elle lui fit un grand sourire. Elle était contente que le volcan se porte bien. Et surtout la demoiselle était fière d’elle ! Son atterrissage était réussi, même si sa croix l’avait bien aidée pour garder son équilibre. Son arrivée au sol aurait été tellement moins impressionnante en tombant lamentablement au sol. Elle allait demander un résumé de la situation et rapporter les paroles de leur première adversaire appartenant à l’équipe Charon. Bon, vu la portée de la voix de ce dernier, tout le monde le savait probablement déjà.

Malheureusement, elle ne réussit pas à le faire. Une succession de bruit cognant contre son bouclier l’interpella. Il y en avait beaucoup pour de simples sbires du gros méchant. Quand le calme parut revenir, elle passa la tête sur le bord pour analyser la situation. Il y avait des espèces de projectiles aux pieds de son arme. Le plus important restant la personne inconnue. Bon, il n’était pas vraiment humain avec deux canons à la place de sa poitrine et un air métallique. Cependant, il restait humanoïde. Elle reconnut au bout d’une seconde un second sbire de Charon. Elle avait bien fait de faire une recherche avant… Finalement s’informer n’était peut-être pas si inutile que ça. La main de l’adversaire était également un peu fondue. Apparemment, il était coriace, mais pas invincible. Et puis la prime de Sten étant moins élevée que celle de Romuald, elle pouvait espérer qu’il soit plus faible. Encore que, ce bout de papier ne voulait pas dire grand-chose et ne définissait pas bien une personne. Kururu s’adressa à ses amis.

-Le géant a abandonné, nous avons notre première victoire. Je vous laisse vous occuper du deuxième lieutenant. N’oubliez pas de le ramener vivant.

La jeune fille souriait, confiante. Leur série de défaite s’arrêtait aujourd’hui. Maintenant, elle savait que l’Alliance Rose repartait sur de bonnes bases. Enfin, elle n’avait jamais douté une seule seconde de ses amis. Séparer, ils étaient fort… ensemble ils pouvaient tout faire. La demoiselle avait également compris que Charon ne serait pas un petit adversaire. Il serait probablement plus fort que ses lieutenants. Le deuxième ne pouvait être ignoré pour ne pas avoir un mauvais coup par derrière, elle avait décidé de laisser faire ses amis. Elle voulait partir devant et au moins affaiblir le boss principal pour faciliter la tâche de l’Alliance Rose ensuite. Kururu se dirigea vers le premier perdant. En passant elle s’arrêta au niveau d’Asuna. La vigie était proche du pied légèrement brulé de ce dernier. Elle ne reconnaissait pas l’œuvre de Dante qui était plus dans les très grosses attaques. C’était forcément son œuvre. Comment ? La cuisinière n’en avait aucune idée et elle lui demanderait quand tout ce sera calmé. En attendant elle tapa dans la main de son amie et y déposa le petit bonbon vert qu’elle tenait encore.

-Bien joué !

Asuna était probablement celle qui avait le moins confiance en elle dans l’équipage. La capitaine espérait qu’après cette petite victoire, son amie se sentirait mieux à ce niveau-là. Kururu savait depuis longtemps que la vigie était puissante à sa façon. Mais face à la puissance de destruction des maudits de l’Alliance Rose, elle comprenait le fait de s’y sentir inférieur. Cela lui arrivait aussi parfois. Enfin c’était rare car elle savait de base qu’elle n’était pas douée en attaque et que ce ne sera probablement jamais son domaine de prédilection. Elle avait également confié un bonbon dodo à sa nakama.

La vigie saurait quoi en faire. La cuisinière lui avait déjà un peu expliqué les effets de ce bonbon lors de leur première chasse aux primes. Un peu plus tard, elle l’avait même vu en prendre un part erreur et le manger. Cette fois-là, elle en avait profité pour lui en donner un second pour doubler le temps de repos sans qu’elle le sache. Jamais la rose ne lui dirait car l’entrainement était très important pour elle. Mais grâce à ce repos forcé, Asuna avait retrouvé sa forme. Kururu ne le regrettait absolument pas. Après tout, c’était pour son bien. Finalement, la capitaine se rapprocha encore plus du géant.

- Shura tu peux m’aider à remonter ?

C’était beaucoup plus simple d’être à la hauteur du visage de Romuald pour parler avec lui. L’homme n’avait aucun problème pour se faire entendre. Sa voix était forte et portait plus loin que Kururu. Mais de son côté, elle n’était qu’une simple humaine. Jamais il n’entendrait ses paroles du sol, même en criant. Bon, ce n’était qu’une supposition car c’était sa première discussion avec une personne de cette taille. Sauf que sa logique se tenait. Et puis si elle souhaitait parler sur un pied d’égalité avec lui, elle devait être à sa hauteur. Enfin arrivée, la capitaine prit un air sérieux qui se voulait digne de son rang. Ou du moins elle essayait car elle était toujours contente de la situation et son sourire satisfait ne disparaissait pas.

-A présent que tu as admis ta défaite, tu vas nous aider Romuald. Amène moi jusqu’à Charon. Tu es surement au courant, nous avons des affaires à régler avec lui. Et n’essaye pas de te dresser contre nous, sinon ça risque de mal finir et je ne voudrais pas que cela arrive.

Kururu savait pertinemment qu’un abandon était un abandon. Elle avait accepté celui-ci donc ses nakamas l’écouteront probablement. Mais s’il décidait malgré tout de se rebeller contre l’Alliance Rose, elle ne pourrait rien faire pour lui face au courroux de ses amis. Elle les aiderait plutôt que de défendre le géant. Enfin, comme elle l’avait dit, elle souhait une collaboration pacifique. C’était surtout après Charon qu’elle en avait. Son équipage ne faisait que suivre les directives du vieux. Mal dirigé, même les bonnes personnes pouvaient devenir d’horribles pirates sans cœurs. Elle ne tenait pas Romuald pour responsable de leur traque et du fait qu’il les cherchait. Après tout, il ne faisait que suivre les ordres. De plus, elle avait décidé de l’attaquer par surprise. Donc tant qu’il coopérait et suivait les directives de la rose sans nuire à son équipage, elle n’avait plus aucune raison de combattre un homme à terre. Elle grandissait dans son rôle de leader, sauf que ce n’était pas raison pour changer de philosophie.





Kururu accepte l'abandon de Romuald. Puis elle descend en sautant du géant. Elle atterrit entre Dante et Sten et du coup intercepte les projectiles qui viennent se percuter contre sa croix. Puis elle donne des nouvelles à Dante, Joe et Asuna. Elle encourage un peu la vigie et lui confie un bonbon dodo qu'elle tenait en main. Finalement elle retourne discuté avec Romuald pour lui demander de l'amener à son chef.

J'ai demandé à Shura de m'aider à monter. S'il ne le fait pas cela ne change rien, Kururu arrive quand même au niveau de Romuald. C'est juste qu'elle met un peu plus de temps et qu'elle galère plus

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMar 12 Jan - 13:03

Tournant ?

J'ignorais que Kururu disposait d'une telle force ! D'un simple coup de pied, elle avait propulsé Romuald dans les décombres aussi fort que moi lors de mon piqué, si ce n'était plus, même. A moins qu'elle n'ai fait quelque chose de spécial pour activer cher elle une telle puissance ? En tout cas, surpris par ce recul brutal du géant malmené, je lachai prise une fraction de seconde avant de refermer ma mâchoire reptilienne sur son épaule et de cracher mon élément naturel. À ces deux attaques vint s'ajouter celle que je sentis brièvement au niveau du sol, sans doute issue de notre vigie car Dante n'était pas adepte de la subtilité, pas plus que moi, d'ailleurs. Cela suffit à faire rendre grâce le pirate qui hurla de sa voix puissante, et probablement entendue jusqu'au port, qu'il abandonnait. Ah, enfin une bonne chose ! Même si je n'y croyais qu'à moitié. Je cessai aussitôt mon assaut, mais je ne le quittai pas des yeux, au cas où ça serait une ruse de sa part, ou simplement un mensonge. J'avais déjà eu affaire à une paire de bandits qui prétendaient abandonner, uniquement pour que leur poursuivant relâche sa concentration, ce qui leur permettait de placer une attaque surprise. Et ici, je ne tenais pas à ce qu'un des membre de l'Alliance Rose en subisse les conséquences. Avant tout car on aurait besoin de tout le monde pour faire face à Charon, et aussi car, de manière surprenante, je commençais à m'attacher à eux, un peu.

La capitaine accepta la reddition de notre adversaire, mais d'autres explosions et cris se firent entendre derrière moi. Sans doute le second lieutenant du pirate légendaire. Elle décida donc d'aller voir. Je l'y encourageai aussitôt.

Vas-y Kururu. Et toi aussi, Asuna. Allez aider Dante pour qu'il en finisse en économisant ses forces. Moi, je surveille celui-ci. Et s'il fait mine de vouloir reprendre, je le transforme en méchouis...

Elle descendit donc, et tandis que j'écoutais ce qui se passait et essayait de comprendre juste aux bruits et paroles, je ne quittai pas notre prisonnier du regard, prêt à attendrir sa viande s'il changeait d'avis. Mais il semblait sincère, enfin, autant qu'un pirate pouvait l'être. Peu de temps après, la jeune femme aux cheveux roses revint et demanda à revenir en hauteur. Je me penchai en grimaçant à cause de mes côtes endolories, et je plaçais ma main à sa hauteur, à plat. Elle y grimpa d'un bond, et je la hissai à notre hauteur, afin qu'elle puisse parler à Romuald sans crier ni devoir hausser la tête. C'était même elle qui le regardait de haut. Elle lui dit alors qu'il allait l'accompagner jusque Charon, sans se rebeller, à moins qu'il ne veuille repasser à la cuisson. J'étais néanmoins inquiet.

Tu es sûre de vouloir y aller seule ? On peut terminer ici et ensuite arriver tous ensemble, ça serait plus efficace, je pense. Et toi, je te tiens pour responsable de la sécurité de la demoiselle. S'il lui arrive quelque chose, mieux vaut pour toi que ton patron te règle ton compte pour trahison avant que je ne te mette la main dessus...

Voyant qu'il semblait convaincu, je me retournai en saisissant dans chaque main un pan de mur de la maison brisée, et les propulsai l'un après l'autre sur le cyborg face à Dante. De telles “attaques” ne feraient pas trop de dégâts, si elles en faisaient seulement, mais ça suffirait peut-être à le distraire le temps que mes camarades le frappent plus durement. Je me mis ensuite à avancer vers lui.



Shura persuade Romuald de pas changer d'avis, puis lance deux gros morceaux de mur sur Stem avant de se diriger vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Jan - 2:10

L'assaut du géant fut rudement bien mené. Qui aurait cru que de petites mouches comme eux, allaient pouvoir mettre à terre ce géant de plus de quinze mètres de haut. C'était David contre Goliat et David a encore gagné, à croire que cela était dans les gênes ou que les plus petits font peur au plus grand. Tout était possible, enfin Asuna entendit les supplications du géant au moment de son assaut, mais maintenant qu'elle avait ses lances de feu dans les mains, autant les utiliser. Qu'elle n'ait pas fait cela pour rien quand même, ça serait quand même bien bête et une petite perte de temps. Une fois cela fait, elle se redressa doucement, peut-être était-ce un piège du monstre qui se trouvait en face d'eux. Bien que c'était guère possible aux gris qu'il poussait et surtout, sa position. Il était encore plus rentré dans le bâtiment comme si celui-ci était une prolonguation de son corps. Puis, chose incroyable, Asuna put voir sa capitaine descendre du géant à une vitesse incroyable. Elle ne faisait strictement pas attention comme si elle avait fait cela toute sa vie, ce qui, si c'était le cas, pouvait être marrant. Le sport national sur son île était la descente de géant en sprint, enfin, c'était pas mal de se faire de petite délire toute seule, mais il fallait quand même rester sérieuse. Elle s'était légèrement appuyée contre le mur à l'aide de son dos et croiser ses bras sous son opulente poitrine. La demoiselle qui avait surement des ordres à lui donner. Une chose l'inquiétait quand même, l'affaire Dante contre le projectile.

Elle n'eut pas plus de temps pour y réfléchir, Kururu se retrouvait déjà en face d'elle avec apparemment un grand sourire. Au moins, la première victoire de l'Alliance Rose était quand même quelques choses de taille. On ne pouvait strictement pas louper leur trophée peu importe l'endroit où l'on se trouvait sur l'île. Les ordres ne tardèrent pas à tomber, il fallait ramener le deuxième lieutenant vivant. Cependant, cette obligation était un peu contraignante si l'on peut dire, surement que le deuxième serait plus résistant et plus fort que le géant. Autant physiquement, que mentalement et si c'était le cas, le ramener vivant serait une ordre paire autre de manche. Ils devaient aussi revenir en un seul morceau et pas entre quatre planches, donc même si elle ne lui disait pas, s'il fallait le tuer, elle le ferait sans hésiter si cela peut sauver ses camarades. Elle n'avait pas à s'inquiéter à savoir ce que ferait Dante, c'était clair et précis, pas besoin de le demander. La capitaine leva doucement sa main et Asuna écarquilla doucement les yeux, sans vraiment comprendre. Le temps que ses deux neurones se touchent, elle eut un tendre sourire et frappa doucement dans la main de sa capitaine. Un geste basique si l'on peut dire, mais qui fait tellement chaud au coeur. Cependant, une chose était étrange, elle sentait comme une petite boule dans sa main sans réellement savoir ce que c'était. Ouvrant doucement sa main en regardant à l'intérieur, elle remarqua bien le bonbon qui l'avait envoyé au pays des rêves. Faisant une petite moue, la demoiselle comprenait parfaitement le plan de Kururu et ça facilité les choses, cependant, comment lui faire manger. C'était un autre problème.

Elle regarda une dernière fois sa capitaine, comme pour lui faire comprendre qu'elle ne devait pas se mettre en danger. L'idée serait de rapidement prendre le deuxième commandant et d'aller ensuite voir Charon. En équipe, ils auraient beaucoup plus de chance de s'occuper de ce vieux pervers qui les avait pris en chasse. Tournant doucement sa tête, elle remarqua la dernière fleur qui manquait, Joe qui arrivait tranquillement. Malheureusement, leur terrain de jeux était nettement plus loin et il allait falloir se dépêcher pour cette fois. Elle pouvait voir dans les yeux d'Asuna une grande inquiétude, Dante n'était pas dans son état normal si l'on peut dire. Il semblait beaucoup plus énervé, beaucoup moins concentrés. Pour un combattant, c'était quelques choses que l'on ne pouvait pas permettre, surtout quand on a la force de celui-ci. La voix de Shura la sortit de ses pensées, ce n'était pas méchant, mais elle n'avait pas du tout fait attention à sa présence. Elle aussi faisait un peu n'importe quoi là et dur de plus penser à la présence d'un dragon de quinze mètres de haut. Enfin, en l'écoutant, elle eut un petit rire, ça se voyait dans les yeux de Kururu qu'elle avait une idée en tête. Enfin, elle fit un dernier signe de main avant de demander à Joe de la suivre.

Asuna ne savait pas si sa capitaine allait voir et comprendre pour les brulures, mais elle devrait le dire à un moment ou un autre. Enfin, comme à son habitude, elle utilisa son Fire Rush. Utile et terriblement rapide comparé à la vitesse normale qu'elle pouvait avoir, c'était un atout de taille pour elle. La demoiselle évita les débris qu'il y avait sur le chemin qu'elle suivait jusqu'à l'affrontement. C'était un peu comme le petit poucé, le chemin était marqué jusqu'à lui, un jeu d'enfant. Elle ne mit que quelques minutes à arriver auprès de son camarade qui ne semblait pas blesser comparer à ce qu'il y avait en face de lui. D'ailleurs, elle pouvait appeler ça comment ? Elle ne savait pas si c'était humain et à quoi ça pouvait ressembler en fait. C'était assez étrange et plein de questions se bousculaient dans sa petite tête. Fronçant un peu les sourcils avant de tourner la tête pour regarder Dante, sa main légèrement ouverte vers lui pour lui montrer le bonbon. Dans cet angle, seul lui pouvait le voir et savoir qu'elle avait un objet dans la main, il ne fallait pas que leur adversaire le remarque.

"Le géant a capitulé, il ne reste plus que ton ... Adversaire bien étrange à mettre à terre pour que l'on puisse aller voir Charon. Même si j'ai un mauvais pressentiment concernant cette partie."

Soupirant doucement, elle ne pouvait pas lui dire ce que lui avait dit la capitaine. Il ne fallait pas qu'ils perdent le fait qu'ils avaient le droit de le tuer, c'était une impression inimaginable sur les épaules d'un homme. Cependant, pour certains, et même la plus part, ça leur donnait une force et une détermination incroyable.

"Ordre de la capitaine, petit frère."

Elle ne pourrait pas se mettre au corps-à-corps, malgré ses entraînements, elle ne pensait pas avoir la résistance de Dante. Son plan dans sa tête était déjà fait, cependant, il fallait que Dante le comprenne rapidement aussi. Elle ne perdit pas une seconde et passa d'une position neutre à une beaucoup plus agressive. En un claquement de doigts, elle se retrouva face à Dante, sa main glissa contre la sienne pour lui donner le bonbon et tout cela en étant caché. A moins que l'homme voit à travers les corps, c'était impossible pour lui de le savoir et une explication de plus le jeune volcan. Fléchissant rapidement ses jambes, positionnant ses mains devant elle et affichant un petit sourire. Les paumes de ses petites mimines commençaient à devenir d'une rouge étincelantes.

"Hotarubi, Hidaruma !"

Enormement de petites boules de feux firent leur apparition autour du deuxième commandant. Obstruant légèrement sa vision, mais l'handicapant également dans ses mouvements, même si cela n'allait pas durer. C'était juste un court moment et plus pour faire diversion qu'autre chose. Elle espérait fortement que Dante allait en profiter pour lancer une attaque ou au moins, essayer d'écouter l'ordre de Kururu. Souriant légèrement, il était tant de lui faire goûter aux flammes et douleurs du Mera Mera no Mi. Bougeant rapidement ses mains vers l'avant, toutes les boules de feu qui l'encerclaient, se dirigèrent vers lui. Que ce soit, de devant, derrière, sur les côtés ou le ciel, il en prendrait au moins quelques-unes et si ce n'était pas le cas, le volcan allait le cueillir comme un fruit sur un arbre. Un combat contre le temps était quand même lancé, plus vite la victoire sera faite et mieux, ils se porteront.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeSam 16 Jan - 17:50

Saki

Les événements s'enchaînaient à un rythme effréné alors que j'étais toujours face à Sten. La capitulation du géant, ses cris de douleur et ses supplications, arrivèrent jusqu'à l'endroit où le cyborg et moi-même nous trouvions. L'explosion de l'orbe incandescent, la dispersion de la vague de lave, l'apparition de Kururu empêchant l'attaque de Sten de m'atteindre. Tout cela s'était passé sans que je n'esquisse le moindre mouvement. Et pourtant, lorsque mes camarades s'adressaient à moi, me donnant ordres, conseils et stratégies, mes yeux ne croisèrent pas les leurs une seule fois. Mon regard écarlate était dirigé uniquement vers Sten. Vers ma cible. Vers la menace qui risquait de s'abattre sur eux. Mon expression était radicalement différente de d'habitude.

Asuna me donna le bonbon de Kururu, et je me contentais alors de le mettre dans ma poche. J'ignorais si ce genre de chose marcherait sur un cyborg. Après tout, rien ne certifiait qu'il avait un organisme susceptible de succomber à ce genre de choses. Je savais que droguer une machine était impossible et, par conséquent, je ne pouvais pas certifier que ce plan serait une réussite. La vigie m'expliqua rapidement que notre Capitaine avait pris les devants pour rencontrer Charon. Par conséquent, je ne pouvais pas me permettre de perdre du temps ici face à un sous-fifre. Tout comme un Logia était souvent trop confiant dans la nature de ses pouvoirs, je considérais qu'il en était de même pour les cyborgs. Le seul moyen d'ébranler aussi bien l'homme que la machine, c'est de le mettre face à une démonstration de puissance lui faisant comprendre que ses chances de victoire étaient nulles. Faire en sorte que son esprit assimile le fait qu'il n'avait aucune échappatoire. Ancrer dans son esprit que s'il désirait lutter, la seule chose qui l'attendait était la mort. Et pour une démonstration de puissance, il fallait y mettre les moyens.

Je me remémorais alors les paroles de Joe lorsque nous avions appris que j'étais issu de la lignée royale d'Ignitios. Nous nous étions longtemps entretenus sur la signification d'être Roi. La Salamandre exilée d'Ignitios m'avait demandé quel genre de Roi je désirais être. Joe m'avait fait comprendre l'état d'esprit que devait avoir un souverain pour être reconnu et respecté par ses sujets... Qu'il décide de les soumettre ou de les protéger. En me rappelant tout cela, mon expression changea à nouveau. La colère n'était plus lisible sur mon visage. Toute la fureur ardente avait disparue. Ce feu dans mes yeux s'était éteint pour laisser place à quelque chose de nettement plus effrayant. Si j'avais caché à l'Alliance Rose qui j'étais réellement... Aussi bien Révolutionnaire en quête de vengeance, que Prince à la reconquête de son trône... Je baissais le masque en cet instant.


C'est bientôt la fin...



J'avançais alors en passant à côté d'Asuna sans la regarder. Mon regard était froid... Plein de suffisance... Plein de confiance en moi... En la force que je dégageais alors que je marchais d'un pas assuré. Ma démarche n'était plus la même non plus. Je semblais plein d'ouverture, comme si je n'étais pas sur mes gardes, du moins c'était ce qu'aurait pu penser n'importe qui. Mais pour un oeil averti, l'impression était toute autre. Comme si le simple fait d'attaquer alors que j'étais ainsi "sans défense", pouvait donner lieu à une contre-attaque d'une puissance suffisante pour anéantir tout ce qui se trouvait autour de moi. Était-ce un piège de ma part ? Non. Était-ce un abus de confiance en moi ? Encore moi. Cette démarche princière et suffisante contrastait avec celle du simple pirate aux ordres de quelqu'un. C'était la démarche d'un homme qui ne suivait pas d'ordre... Qui faisait ce qu'il devait, parce qu'il le désirait. Orgueil... Détermination... Suffisance... Absence d'hésitation. C'était cela qui se dégageait de moi alors que je n'adressais cela qu'à une personne : Sten.

Passant à côté d'Asuna comme si de rien, j'entendais le bruit des mouvements effectués par celle-ci, tandis que je marchais vers le cyborg. Selon Joe, le devoir d'un Roi était de s'élever au-dessus des autres. La raison de cette élévation variait selon le type de Roi. Pour dominer. Pour inspirer. Pour protéger. C'était exactement ce que je faisais en cet instant. Je dévoilais ma véritable nature depuis le jour où j'avais appris qui j'étais. Je montrais cet esprit d'élévation au-dessus de ceux que j'avais en face de moi. Quant à la raison, Sten n'en avait sûrement aucune idée. Asuna non plus sans doute. Seule Joe, qui observait ma démarche avant de fermer les yeux d'un air solennel, comprenait que j'avais baissé le masque en cet instant, et le type de Roi que je désirais devenir... Que je deviendrais.

Les explosions générées par la Vigie... Les morceaux de bâtiments désagrégés pas celles-ci... Virevoltant à toute allure vers Sten et moi, le tout alors que j'avançais vers lui sans changer mon rythme. Lent, comme si aucune peur ne m'habitait... Comme si aucune hésitation n'existait dans mes yeux et dans mon coeur. La vision de quelqu'un marchant ainsi sur un champ de bataille avait toujours quelque chose de mystique. Comme voir une silhouette évoluant sans peur dans un paysage infernal. Au beau milieu de ce déluge de feu et de roche, je finis par arriver devant Sten. Je me moquais de savoir s'il avait bloqué les attaques... S'il avait été à moitié occis par celles-ci. Me tenant face à lui, je le toisais, les yeux grands ouverts en le regardant comme s'il n'était rien. Comme si les jeux étaient déjà faits avant même d'avoir commencés.


Disparais...

Je ne portais aucun coup. Je ne le menaçais pas directement. Mon apparence en cet instant n'était même plus celle d'un homme-magma, mais celle d'un humain commun, entouré par les flammes et les débris embrasés qui se trouvaient autour de nous. Et pourtant, dans mon regard, on ne lisait aucunement la peur d'être attaqué par Sten. On n'y voyait aucunement la crainte de subir un coup, ou même l'inquiétude de ce qu'il adviendrait si cela venait à arriver. C'était comme si je savais que peu importe ce que le cyborg tenterait, cela n'avait aucune chance de marcher. En ne le menaçant pas, en ne l'attaquant pas, je signifiais le fait qu'il ne valait pas la peine que je me préoccupe de lui. Le changement d'ambiance, le changement d'atmosphère, entre avant et après le départ de Kururu, était plus qu'évident. C'était comme si l'air ambiant devenait lourd alors que mon regard se portait sur l'homme-machine, le toisant avec une expression hautaine.

Je pouvais lui sembler plein d'ouverture en cet instant. Je pouvais lui donner l'impression de ne pas être sur mes gardes. Mais s'il avait une certaine expérience du combat, alors il sentirait sans doute le malaise qui émanait de cette situation. Comme si je lui signifiais que je n'avais pas besoin d'être sur mes gardes... Car toute offensive de sa part l'exposerait à une contre-attaque d'une violence létale, ne lui laissant aucune chance de survie. Peut-être même se demandait-il si c'était du bluff de ma part. Son instinct allait être la seule chose qui déterminerait comment il percevrait les choses. Pyras D. Dante était-il le genre d'imbécile à toiser son ennemi en se présentant devant lui, plein d'ouverture... Ou son essence même était-elle différente du reste de l'équipage. Comme si depuis tout ce temps, je restais dans l'ombre de l'Alliance Rose pour cacher qui j'étais... Ce que j'étais.

C'était à Sten de choisir... En se basant sur son expérience et son instinct. Sachant que le bluff n'avait pas de raison d'être à cause du fait que mes alliés étaient apparus sur le champ de bataille... Sachant que je ne dévoilais cette façon d'être que depuis que la Capitaine n'était plus là. Oui... Cette manière d'avancer, de s'exprimer froidement, de regarder un adversaire de haut comme si on était avisé du fait que l'on pouvait le balayer avec certitude... Tout dans cette façon d'être rappelait un Roi qui dirait à un obstacle de loin indigne de lui, de disparaître de son champ de vision, avant qu'il ne décide de le faire disparaître. Cette aura oppressante ne se basait pas sur la force de celui qui le dégageait... Mais sur sa nature, l'essence même de son être. Restait à savoir comme une demi-machine percevrait cela.

Sentirait-elle l'imminence du danger ? Serait-elle confuse par ce changement brutal ? Ou ne verrait-elle pas plus loin que le bout de son nez ?
[/i]




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1631

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeDim 17 Jan - 12:08


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Pixiv_10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Pixiv_11
Romuald et Sten.

La capitaine s'était éclipsée, laissant au dragon le soin de surveiller le géant qui, de son côté, se massa la joue tout en grommelant, profondément agacé par la situation dans laquelle il se trouvait. Il n'aimait pas perdre, c'était une certitude, et la fierté qui lui venait de sa race, d'ailleurs, ne faisait que contribuer à cet agacement : lui, vaincu par de simples humains qui ne faisaient même pas partie du haut du panier, c'était presque profondément insultant ! Pourtant, même s'il aurait pu tenter de profiter de la situation et du désintérêt soudain de ses ennemis pour sa propre personne en attaquant le dragon, Romuald n'en fit rien : justement à cause de sa fierté, il considéra que la chance offerte par Kururu n'avait pas à être bafouée. Autrement dit, il demeura à demi-allongé, râlant dans sa barbe aussi bien à son encontre qu'à l'intention des membres de l'Alliance Rose. Lorsque la capitaine fut à nouveau face à lui, portée par le gigantesque reptile ailé, l'autre pirate l'écouta avec attention avant de pousser un soupir de lassitude, qui décoifferait probablement la capitaine au passage. Ensuite, il tendit son index à la jeune femme, lui permettant si elle le souhaitait de grimper dessus : si elle l'acceptait, il la déposerait ensuite simplement sur sa propre tête, pour lui servir de moyen de locomotion le temps d'arriver jusqu'à Charon.

-Ok, ok, tu fais comme tu veux... Je te le conseille pas, mais tu fais comme tu veux...

Il était bien placé pour savoir que le vieillard n'était pas la moitié d'un homme malgré son âge avancé, mais la décision de la capitaine semblait sans équivoque. Pour autant, ce qui l'impressionna avant tout, ce fut la question du dragon, qu'il trouva même étonnamment déplacée compte tenu de la situation : celui-ci demanda à Kururu si elle était certaine de vouloir réaliser cet affrontement seul... Est-ce qu'il n'avait pas confiance concernant les capacités de la primée, ou est-ce qu'il n'avait tout simplement aucun scrupule à l'empêcher de faire preuve de fierté et d'honneur ? Jugeant que ce n'était de toute manière pas ses affaires, Romuald se redressa en grommelant à nouveau avant de se diriger en direction du port, en boitillant douloureusement à cause des flammes qui lui avaient brûlé les chevilles. Il risquait d'avoir besoin d'un peu de soin...

De l'autre côté, Sten avait vu son assaut être totalement dévié et bloqué par la capitaine de l'équipage, qui s'était ensuite empressée de donner quelques ordres au sien. C'était énervant que d'être ainsi évincé de la situation actuelle, mais le cyborg décida de saisir l'occasion pour établir plus largement un constat concernant son état corporel : il était encore en très bonne forme, malgré sa main endommagée, et pourrait combattre encore quelques bonnes minutes sans soucis. L'abandon du géant l'avait désarçonné mais quelque part, il ne s'en formalisait guère : celui-là avait l'habitude de fuir les difficultés, malgré sa fierté et son honneur... Il n'était pas assez fort pour affronter Grand Line ou le Nouveau Monde, et c'était à cause de lieutenants tels que lui que Charon avait échoué face à Roger, la première fois. En tout cas, ce même Charon semblait apprécier Romuald, pour une raison que le cyborg ignorait : il lui faisait donc confiance et ne s'occupait guère de son comparse, se contentant de lui sauver la mise lorsqu'il le pouvait aisément, comme un peu plus tôt lorsque l'homme de lave avait voulu mettre fin à son existence.
Dans tous les cas, quelques instants plus tard, les hostilités reprirent de plus belle : le dragon lui balança deux gigantesques rochers et la logia, quant à elle, généra quelques flammèches pour tenter de l'abattre d'entrée de jeu. Pas angoissé pour un sous, le forban décida de réagir avec fermeté : une nuée de câbles semblables aux précédents sortirent de ses épaules et vinrent se planter dans les pans de murs qui continuaient leur folle course dans sa direction. Il pivota ensuite, suffisamment brutalement pour tirer sur les câbles et contrôler la course des rochers : ceux-là percutèrent les boules de flammes générées par la logia pour les briser à distance. A peine cela avait-il été réussi que le cyborg continuait son tour sur lui-même en dégageant ses grappins des rochers. L'objectif ? Renvoyer les pans de mur à Shura en ajoutant de la puissance, puisqu'il les avait ainsi fait tourner.

Pourtant, quelque chose en vint à surprendre l'être mécanisé : le blondinet qu'il avait tenté de frapper en premier, quant à lui, ne passa pas à l'offensive et préféra s'approcher de lui jusqu'à quelques pas, manifestement plus détendu que ce que la situation n'aurait pu exiger. A quoi jouait-il ? Sten en eut rapidement la réponse : Dante décida en effet de lui donner un ordre simple, clair et concis, qui eut au moins le mérite de profondément surprendre le lieutenant de Charon. Celui-ci fit un pas en arrière, désarçonné et interloqué plus que véritablement effrayé, avant de plisser ses paupières de scepticisme. A quoi diable pouvait bien jouer ce mec ? La main intacte du cyborg s'éleva, arrivant jusqu'au niveau de son visage. Il écarta les doigts, et les ongles semblèrent alors violemment grandir, arrivant à un petit mètre de longueur avant de se recouvrir de haki de l'armement : il s'agissait assurément de lames, et se faire trancher par celles-ci n'était certainement pas une bonne idée :

-Tu prends la grosse tête, je crois.

Avec brutalité, Sten s'élança en direction de Dante, commençant par fendre les cieux grâce à ses ongles. Cinq lames d'air foncèrent alors droit en direction de Shura, le seul de ses ennemis actuels qui pouvait être touché par une telle manœuvre. Ensuite, le cyborg tenta tout simplement, une fois à portée, de trancher le logia du magma horizontalement, au niveau du torse... Tout en gardant à l'esprit la dangerosité et l'instabilité du pouvoir de son opposant. En effet, un câble situé dans son dos s'était d'ores et déjà planté dans le sol, à quelques dizaines de mètres de là : si le magma le menaçait, il aurait tôt fait de tirer sur ledit câble pour reculer brusquement afin de se mettre hors de portée.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Hannib10
Capitaine Charon.

-Capitaaaaaaaaine ! Je suis làààà !

Ce gros crétin de Romuald agitait les bras comme un demeuré tout en avançant en direction du port, ne se formalisant guère du bruit dont il était à l'origine et du fait que, de toute manière, il était possible de le voir venir à quelques centaines de mètres. Pourtant, ce n'était pas le géant qui intéressait Charon, tout au contraire : c'était la demoiselle qui l'accompagnait, Kururu, qui accaparait toutes ses pensées. En les voyant ainsi approcher, sans que le blondinet trop téméraire ni quoique ce soit d'autre ne les accompagne, le capitaine ne put s'empêcher de sourire avec un intérêt profond : dès lors que la jeune femme serait à portée de voix, il s'empresserait de lui envoyer une simple provocation tout en ôtant sa cape pour se mettre dans une posture défensive :

-Tes amis ont enfin décidé à te faire confiance, où ils doutent encore suffisamment de tes capacités pour vouloir t'aider s'ils en ont l'occasion ?

Une simple politesse pour le vieillard, qui n'avait aucune estime pour les subordonnés qui, égoïstes, ne laissaient pas à leurs supérieurs l'occasion de démontrer leurs puissances. Sans démonstration de ce genre, sans rappel à l'ordre de la part des capitaines, un équipage était souvent voué à la destruction et cela, le vieux loup de mer l'avait déjà rappelé à Kururu et aux siens : restait à voir s'ils en avaient tiré une leçon, où s'ils allaient continuer à traîner dans les pattes de la demoiselle jusqu'à ce qu'elle n'impressionne plus personne.

-Les femmes d'abord.



Romuald est lvl 23. Sten est lvl 28.

Romuald obéit calmement, et permet à Kururu (si elle le veut) de monter sur sa tête.
Sten envoie des câbles dans les rochers envoyés par Shura. Ensuite, il pivote et fait tourner les rochers autour de lui. Du coup, ils percutent les boules de feu d'Asuna, et il relâcher les rochers de sorte qu'ils réalisent un merveilleux retour à l'envoyeur !
Puis Sten passe à l'attaque ! Cinq lames d'air menacent directement Shura, et il tente de trancher Dante horizontalement, au niveau du torse. Les ongles sont recouverts de haki et, comme dit dans la narration, un câble sortit de son dos peut lui permettre de s'échapper promptement en cas de situation dangereuse, grâce à un grappin planté un peu plus loin.

Charon provoque, se met en garde, et attend que tu attaques la première, Kururu ! Il semble globalement serein.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 991
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue35/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue142/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeLun 18 Jan - 22:44




- Vous serez plus attentifs et efficaces si je ne suis pas là comme dégât collatéral potentiel. Je vous fais confiance pour vous occuper seuls de la zone.

Sur ses mots, Kururu monta sur le doigt du géant. Elle n’avait aucune hésitation. Un sourire confiant trônait sur son visage. Oui, elle prenait peut-être la mauvaise décision en allant seule vers Charon. Mais elle savait à qu’elle point la perte accidentel d’un nakama à cause de sa propre attaque pouvait affecter quelqu’un. Ni dragon, ni Joe ne l’avait jamais expérimenté, le reste de l’équipage si. La capitaine avait pu voir la détresse de ses amis lors de l’accident d’Arya. Elle l’avait même ressentie assez violement. De plus sa confiance en eux était totale, elle le redirait autant de fois qu’il le faudrait pour qu’ils l’assimilent tous. Elle était certaine que le groupe allait battre le cyborg et la rejoindre rapidement. Tout ce qu’elle craignait était qu’ils s’emportent trop. Surtout Dante qui prenait tout très à cœur et explosait facilement. C’était un de ses défauts et en même temps une de ses qualités, la jeune fille n’avait jamais réussi à se décider sur ce sujet.

Enfin, elle les aimait tous comme ils étaient. Surtout que ce n’était pas le moment de trop réfléchir à cela. Romuald la souleva pour la mettre sur son énorme tête. Kururu profita de l’ascension pour se recoiffer. Avant d’accepter de la transporter, le géant avait soupiré juste sur elle. Heureusement, il n’avait pas mangé d’ail juste avant et il n’avait pas soufflé fort… Sur le moment, la demoiselle avait eu l’impression de pouvoir s’envoler à tout moment comme lors d’une tempête. Finalement Romuald se releva et commença à marcher. Il n’allait pas très vite à cause de sa brulure au pied. La capitaine était sincèrement désolée d’avoir dû l’attaquer de cette façon. C’était comme la majorité des ennemis de l’Alliance Rose qui les attaquaient sans rien dire. Sauf qu’ici il les traquait sous l’ordre de son chef, c’était quand même différent.

- Incroyable. La vue est magnifique.

Maintenant qu’elle était un peu au calme, Kururu admirait pour le peu de temps qu’elle pouvait les alentour. Son perchoir offrait un panorama tout simplement magique. Bon, il y avait certain endroit avec de la fumée signe du passage de l’Alliance Rose. Pour le reste, c’était un beau paysage surtout l’horizon avec la mer qui s’étendait beaucoup plus loin que d’habitude. A cet instant précis, elle se sentait un peu comme la reine du monde. Par contre aux yeux de ce même monde, elle ressemblait plus à une gamine de dix ans en train de s’extasier face à un évènement trop cool. La jeune fille était loin de l’ambiance tendue du combat précédent et encore plus de la pression du suivant. Elle était littéralement retournée en enfance lors de son vol à dos de Phoenix. Sauf qu’ici, elle était plus stable et sur un géant.

Romuald la sortit de sa contemplation en criant et en bougeant plus fort. L’homme était content de retrouver son capitaine. Cela prouvait que même des pirates comme Charon pouvait être apprécié. Malheureusement, elle n’avait connu que ses mauvais côtés. Finalement, son porteur s’arrêta et lui présenta sa main pour la faire descendre. Quand elle arriva au niveau de son visage elle l’interpella.

- Attends ! Tiens des antis-brulures pour ton pied. Merci pour la ballade.

Kururu lui sourira innocemment encore sous l’effet de sa belle expérience. Pour accompagner ses mots, elle déposa cinq petits bonbons dans la paume du géant. Puis Romuald amena la demoiselle au niveau du sol. La capitaine aperçut Charon. L’homme l’interpella tout en ôtant sa cape. Il lui demanda si les membres de l’Alliance Rose doutaient de ses capacités de combat et s’ils viendraient à son secours. La demoiselle n’ayant elle-même que très peu de confiance dans sa force de frappe ne savait pas trop l’avis des autres sur la question. Mais elle ne doutait pas de leurs confiances mutuelles. Enfin, elle ne voyait pas trop le rapport avec l’aide. Cependant, elle voulut lui répondre pendant qu’elle descendait de son porteur.

La rose commença à parler. Soudain, la capitaine perdit l’équilibre avant de finir son premier mot. Résultat, elle tomba lamentablement sur le sol. Et dire qu’elle avait fait une intervention tellement classe la première fois qu’elle était revenue sur le sol… Et pire, pour une fois qu’elle pouvait briller, la cuisinière ratait son entrée. C’était pitoyable. Mais Kururu se contenta de se relever et de retirer la poussière de ses vêtements comme si de rien n’était. Le timing était raté alors autant continuer normalement. De toute façon, c’était trop tard. La jeune fille reprit calmement et plus sérieusement que pendant le trajet.

- Bien sûr qu’ils me font confiance. Mais ils viendront quand même m’aider et arriveront probablement bientôt. Cela s’appelle de l’entraide et du travail d’équipe. Pourquoi les deux ne s’associeraient pas ?

C’était le principe même de son groupe. Ils étaient une grande famille qui affrontait ensemble l’adversité dans la joie et la bonne humeur. Même si à ce moment Kururu était seule par choix. Pour elle, pouvoir compter les uns sur les autres en toutes circonstances était une valeur importante. Sincèrement, elle ne comprenait pas la manière de penser de Charon… Et sa question à ce sujet était sincère. Elle était encore une capitaine en apprentissage. Aussi mauvaises soient les méthodes de son adversaire, il restait un chef respecté de ses hommes. Toutes expériences des ainés étaient bonnes à connaitre. Enfin pour l’instant, elle apprendrait le combat. Et surtout à comment entamer un affrontement. Dans sa grande générosité, le vieillard la laissa commencer.

- Merci ! Bon par quoi je vais commencer…

C’était véritablement la première fois que Kururu commençait d’elle-même un duel. Généralement un ennemi plus ou moins fort apparaissait de nulle part et les attaquaient pour une raison souvent obscure. Les autres cas, l’assaut était lancé par ses nakamas… Résultat, elle n’avait aucune idée de comment procéder. Elle prit sa croix en main et la plaça devant elle, tout naturellement. Puis elle regarda à l’intérieur. La demoiselle allait prendre machinalement sa clé. Les deux objets restaient ses armes de prédilections. Pourtant, sa main saisit un petit marteau.

-Essayons ça.

C’est vrai qu’elle avait encore ce truc-là. Elle avait récupérer l’outil sur Military Island. Mais la combattante en herbe n’avait pas encore vraiment trouvé l’occasion d’apprendre à le manier. En soi, c’était une opportunité pour l’essayer. Elle n’aurait cas arrêter sa croissance au milieu et à le manipuler comme sa clé. Si elle faisait attention à l’épaisseur supplémentaire sur un des côtés, leur maniement devrait être sensiblement pareil. Au pire, elle pourrait toujours revenir à un équipement plus traditionnel. Toujours à moitié derrière son bouclier, elle pointa son nouveau jouet dans la direction de Charon. Elle n’était qu’à trois ou quatre mètre de l’homme, dans ses souvenirs c’était amplement suffisant comme distance. Kururu ne se cachait absolument pas pour une attaque furtive. De toute façon sa cible l’observait et était pleinement conscient d’une attaque imminente. La jeune fille appuya sur le bouton. En une seconde, le marteau grandit et sa tête fonçant sur le vieux pirate. La demoiselle avait mal dosé l’agrandissement et il arriva à sa taille maximum de six mètres. S’il n’avait rien fait, sa cible se l’était pris de plein fouet. Pourtant l’attaquante ne s’en formalisa pas et réduit l’armer jusqu’à ce que le manche soit à peu près de la même taille que ses armes de base.






Kururu retombe en enfance pendant sa ballade sur la tête de Romuald. Puis elle lui offre 4 bonbons dodo pour soigner sa brûlure (parce que c'est un peu le but premier de ces bonbons). elle rate son entrée face à Charon et lui pose une question. Elle accepte volontier de commencer le combat. Elle commence par faire agrandit son marteau qui fonce droit sur Charon (avant de rendre une taille plus portable à l'arme)

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMer 20 Jan - 20:10

Ascendance

Il y a beaucoup de critères à prendre en compte lors d'un combat. Les néophytes vous diront que la force et l'écart de force entre deux opposants est le principal facteur qu'il faut prendre en compte. Ceux qui ne disposent que d'une très brève expérience vous diront que ce sont les capacités techniques et non la force, qui déterminent l'issu d'un affrontement. Et enfin, ceux qui disposent d'une expérience certaine et méritent l'appellation de véritables guerriers, vous certifieront que le facteur le plus incertain, qui peut tout chambouler, n'est autre que la détermination des combattants. A plus forte raison lorsqu'il s'agit d'un simple duel, c'est sans conteste l'état d'esprit qui joue le plus grand rôle. Montrer une faille, même minime, peut s'avérer fatal si l'opposant dispose d'une volonté et d'une détermination sans égale.

De ce point de vue, ma manœuvre avait porté ses fruits. Sten ne s'était pas attendu à ce que j'agisse ainsi avec lui. Son pas en arrière trahissait à quel point cela l'avait désarçonné. Il était inutile d'instiguer la peur chez son ennemi pour prendre l'ascendant sur lui, psychologiquement parlant. Si ce dernier ignorait ce qui passait par la tête de son ennemi, la crainte viendrait d'elle-même, car nul ne peut affronter l'inconnu sans une once de peur, aussi infime soit-elle. Sans doute Sten ne sentait-il aucune peur... Mais il craignait quand même l'éventuelle réaction que j'aurais pu avoir. Cela allait l'obliger à jouer sur la prudence, jusqu'à ce qu'il atteigne sa cible et qu'elle soit hors d'atteinte. S'il se concentrait un minimum sur sa défense, alors il négligerait son attaque en conséquence. Il s'agissait tout simplement de la répartition de sa concentration. Lorsqu'un guerrier privilégie la puissance offensive, il néglige de se protéger. Lorsqu'un guerrier privilégie sa survie, il néglige la force de ses attaques pour garder une porte de sortie en cas d'échec. Et c'était là ce qui faisait d'un homme un guerrier : réussir à manipuler son adversaire en conséquence... Le faire basculer du côté qui nous arrange le plus.

Je toisais Sten avec ce regard froid et distant, comme si un fossé infranchissable nous séparait. On pouvait voir dans mes iris écarlates que je ne considérais pas ce fossé comme étant créé par un quelconque écart de puissance... Mais comme un écart flagrant entre nos deux volontés. En l'entendant dire que je prenais la grosse tête, je ne fléchissais pas. Je ne clignais pas des yeux, renforçant l'impression oppressante que je voulais transmettre en le fixant ainsi. Méprisants... Hautains... Contemplant quelqu'un d'inférieur... Voilà ce que trahissais mes yeux, se posant ainsi sur le cyborg. Les yeux d'un Roi non pas sur l'un de ses sujets... Mais sur un cloporte qui aurait osé s'en prendre à eux alors qu'il est indigne de ne serait-ce que me regarder dans les yeux.

L'attaque de Sten était directe, se dirigeant droit vers mon torse. Et pourtant, je ne bougeais pas d'un iota. Je paraissais toujours aussi détendu, plein d'ouverture. Cette attitude hautaine et orgueilleuse était un parfait camouflage pour l'analyse que je faisais de mon opposant. Je demeurais alerte de la moindre contraction de ses muscles, de la moindre vibration de son corps. Derrière le fait que je le toisais ainsi, il était difficile de concevoir que je l'observais plus qu'attentivement. Et pourtant, alors que les griffes renforcées par le Haki du Cyborg se dirigeaient vers moi, je demeurais impassible... Continuant de lui infliger ce regard assassin, plein de froideur et de jugement.

En réalité, je comptais bien manipuler notre ami mécanique. Ce dernier était sans conteste du côté défensif, plus qu'offensif. La simplicité de son attaque en attestait. Un assaut direct, sans couverture. Soit il avait été trop déstabilisé par ma manœuvre pour porter une attaque complexe, soit il se concentrait sur la défense au détriment de l'attaque, comme précédemment. Néanmoins, j'étais loin d'être un néophyte en combat. J'étais loin de porter les armes pour la première fois. Mais surtout, j'étais loin de manquer de détermination. Kururu était partie affronter Charon. La moindre des choses que je pouvais faire était de briser le Lieutenant de ce dernier qui se tenait encore face à moi. Que je le détruise en anéantissant son corps ou son esprit combattif, cela m'importait peu. Je savais parfaitement comment retourner l'esprit du cyborg, en changeant l'idée qu'il avait de privilégier sa survie à ses assauts.

En effet. Lorsque l'on prévoit un saufconduit pendant une attaque, il existe un unique moment où ce dernier est inutile. Un unique moment où l'on renonce à l'emprunter. Et cet instant, malheureusement pour Sten, je ne le connaissais que trop bien pour m'être déjà fait piéger à cause de lui. La seule fois où l'on pouvait se concentrer uniquement sur son attaque et pas sur les précautions prises pendant celles-ci, c'était lorsque la tension était à son comble. Ou plus simplement : au moment de toucher l'ennemi. Peu importe l'expérience d'un guerrier, il s'agissait d'un fait immuable. Lorsque notre attaque est sur le point d'aboutir, l'envie de réussir, la tension qui ressort du pari que l'on a pris en portant le coup, prend le dessus sur la précaution que l'on a créé pour s'en sortir.

C'est pourquoi je semblais immobile alors que les griffes de Sten se dirigeaient vers moi, prêtes à m'embrocher et à m'ôter la vie d'un seul coup. Je paraissais amorphe, me contentant de le fixer de haut avec ce regard qui l'avait déstabilisé un instant plus tôt. J'avais pris l'ascendant psychologique en me montrant imprévisible. Il ne me restait plus qu'à attendre l'unique instant, bref, crucial, du quitte ou double : Celui où il était sur le point de réussir son assaut. Tout était une question de timing, mais surtout, de résolution. Comme deux fous fonçant l'un vers l'autre en sachant que s'ils se percutent, ils mourront tous deux... Ce serait le plus déterminé qui continuerait sa route alors que l'autre changerait de trajectoire. Quand allais-je contre-attaquer ou esquiver ? C'était là toute la question. Mais allais-je seulement le faire ? Voilà ce qui m'offrait un énorme avantage psychologique sur Sten. Ma façon de faire, ma façon d'être, avait créé cette incertitude chez lui. Ne pouvant me sonder suite à ce changement brutal de personnalité, il n'avait aucune certitude me concernant.

C'est ce qui expliqua ce pari risqué de ma part. Ce ne fut qu'à ce moment précis, bref comme un battement de cil, que je finis par agir. Lorsque la pointe des ongles du cyborg toucha ma peau. Lorsqu'il sentit ce contact du bout de ses doigts. Lorsqu'il oubliera sûrement d'être précautionneux en se disant que c'était gagné. C'est à ce moment que mon corps tout entier provoqua une éruption volcanique violente, avec un souffle brûlant et une libération de magma instantanée. Comme si Sten venait de toucher du bout des doigts un composé instable explosant au moindre contact. Le souffle de l'explosion était suffisant pour repousser le cyborg en plus de le brûler grièvement, voire de l'anéantir. Cela allait-il marcher ? La gigantesque colonne de lave ayant émergée de l'explosion dans un fracas assourdissant, fut d'une taille plutôt grande.

A l'instant où la chatouille des doigts de Sten m'avait touché, l'explosion avait été immédiate. Il ne s'agissait pas d'une réaction suite au contact avec Sten, contrairement à l'idée que cela pouvait donner... Mais d'un timing parfaitement calculé. Un pari... Un risque... Allais-je avoir frappé trop tôt et donné à Sten l'occasion de s'enfuir ? Allais-je frapper trop tard et le laisser m'embrocher avant d'exploser ? Ou avais-je parfaitement calculé mon coup en ayant mis toutes les chances de mon côté, sans faiblir, sans frémir, sans laisser paraître la moindre crainte comme je le faisais en me tenant face à lui un instant plus tôt ? Le timing... Telle était la question. Mais une chose était certaine : ma détermination m'avait poussée à agir ainsi, prenant le risque de mourir sur le champ. Il était inconcevable que j’ai agi trop tôt. Restait donc à savoir si j'avais agi trop tard et subi de graves blessures... Ou agi au bon pour les éviter et passer outre l'esprit sur la défensif de mon ennemi.

Lorsque le magma cesserait d'émaner et que je sortirai de là... La réponse allait être donnée. Mais une chose était néanmoins certaine : la bataille de la détermination pour savoir qui avait l'ascendant dans ce combat... Je l'avais remportée !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Jan - 18:05


L'une des deux ou les deux en même temps.
L'Alliance Rose


La belle demoiselle était bien déterminée à mettre soit fin à l'existence de Sten, soit le plonger dans les songes les plus profonds. Cependant, une grande question demeuré dans sa tête. Était-ce possible de faire dormir cette chose ? Elle ne savait pas vraiment ce que c'était, mais ça n'avait pas l'air totalement humain pour autant. Du coup, la pilule que lui avait donné Kururu n'allait peut-être pas fonctionner sur lui. Remarque, c'était le moment de faire une bonne petite expérience. Même si cela était quand même bien risqué, il fallait réussir à lui mettre le bonbon dans la bouche et qu'il l'avale. Il n'y avait pas d'autre moyen, car il le ferait surement pas de lui-même. Cela serait beaucoup trop facile et vraiment stupide. L'ennemi qui se mettrait lui-même dans une mauvaise posture ou se donnerait complètement à ses adversaires. Il faudrait être un grand malade ou un sacré manipulateur, cela dépend de l'idée de base et de l'objectif de fin. Enfin, Asuna n'avait pas envie de perdre du temps, elle savait que Kururu était parti voir Charon et cette idée ne l'enchantaient guère. Elle lança donc sa première attaque dans le but de contrôle un peu son environnement et de mettre leur invité dans une prison. Il y avait tellement de lucioles enflammées qu'il était normalement impossible de toutes les esquiver. Cela allait donc créer une ouverture pour Dante qui pourrait se précipiter dedans. Enfin, c'était dans sa tête que cela se passer ainsi, car se fut tout le contraire. La jeune vigie fut même assez désarçonnée par ce qu'il venait de se produire devant ses yeux, n'arrivant strictement pas à y croire.

Dante, un caractère de flamme qui fait complètement honneur à son fruit du démon passait simplement à côté d'elle. Le problème n'était pas là, c'était ce qu'il dégageait qui la mettait mal à l'aise. Il ne lui avait même pas adressé un regard et il arrivait à créer un mal-être incroyable. Le jeune homme donnait l'air d'être quelqu'un de suffisant, hautain, arrogant et ce n'était pas la personne qu'elle avait appris à connaitre. Ce ne pouvait pas être lui a ce moment-là. Ce qu'il dégageait comme ambiance, faisait naitre de nombreux frissons sur la douce peau d'Asuna et perdit même sa posture de combattante. C'était peut-être extrême, mais elle s'était fait une grande image de Dante, il était le seul homme pour lequel elle avait du respect. L'un des seuls qui pouvaient l'approcher normalement sans qu'elle soit sur ses gardes et qu'elle a pris dans ses bras. Son petit-frère et donc, le seul pour lequel la demoiselle mettrait sa vie en danger pour le sauver. Il lui avait fait ouvrir les yeux sur un nouveau monde et l'arriver de Shura l'aidait également beaucoup, même si elle ne voulait pas lui dire. Cette face de dragon était quelqu'un de bien. Cependant là, cette atmosphère la mettait vraiment mal à l'aise, elle avait l'impression que c'était un autre homme, que c'était ceux qu'elle fuyait. Elle se demandait si c'était le vrai Dante, celui qui semblait tellement vouloir les protéger, qui semblait tellement humain qui était devant elle.

Dur d'y croire maintenant avec ce qu'il dégageait comme aura. C'était surement une tactique pour créer le doute chez l'ennemi qui pour le moment, s'empressait de tout esquiver. Elle faisait une grosse erreur-là, celui de complètement oublier leur adversaire pour se concentrer sur le jeune volcan. Elle en avait la chair de poule de cette ambiance malsaine pour elle et ses nerfs montaient de plus en plus en pression. Chose étrange également, Tara semblait bouillir au fond d'elle. Amenant doucement une main au niveau de sa tête pour masquer un de ses beaux yeux. Elle ne savait pas quoi faire, mais elle n'avait strictement pas l'envie de rester ici, pas envie de rester auprès de Dante. De toute façon, comme à son habitude, il n'avait pas forcement besoin d'elle ou d'aide et puis, il avait Joe qui pourrait l'aider plus facilement. Asuna ne pouvait rien faire contre le magma, ni avec d'ailleurs. Elle était plus en danger qu'autre chose quand le jeune homme se mettait à exploser alors que la dernière se nourrissait limite de cela. Puis son autre main venait se mettre sur sa tête, Tara commençait à l'attaque de remarques et de mauvaises pensées. C'était de nouveau comme avant la discussion qu'elle avait eu avec le jeune homme, cela avait calmé Tara, mais elle avait l'impression de s'être fait piéger. Soupirant rapidement sous la douleur que lui provoquer sa boite crânienne, elle faisait des mouvements complètement incontrôlé.

Elle avait l'impression d'être complètement attaquer de partout, mais bizarrement, son deuxième côté n'arrivait pas à prendre le contrôle total de son corps. Cependant, un court instant, elle sentit un danger immense arriver et elle croisa ses bras devant elle par pur reflex. Une chaleur insupportable, même pour elle se dégageait devant et lui donnait l'impression de brûler, de consumer sa peau. Ce n'était une impression, pendant l'instant où elle combattait pour garder le contrôle de son corps, Dante venait de se faire exploser. Elle n'avait pas pris le temps de se reculer et apparemment, il n'avait pas fait très attention à son environnement sur le coup. Elle fit des petits sauts en reculant rapidement, mais le mal était déjà fait. Ses avant-bras avant eus le temps de prendre quelques dégâts, mais justes eux. C'était au moins un bon point si l'on peut dire dans sa malchance. Elle était cette fois assez loin et le long de ses avant-bras, ainsi que de ses mains coulaient un liquide d'un rouge vif. Elle était en train de saigner, mais elle n'y faisait même pas attention, regardant la scène qui se passait devant ses yeux. On pouvait juste remarquer une chose, l'une de ses belles mirettes étaient devenu complètement noir. Cela n'était pas bon signe et surtout qu'elle ne donnait pas l'impression de sentir ses blessures. Elle lâcha un petit soupire avant de se tourner vers Shura qui pouvait là, voir l'ampleur des dégâts. Un côté du visage d'Asuna affichait un immense rictus.

"Partons ... On a rien à faire ici."

Elle baissa la tête et n'attendit pas vraiment de réponse. Elle se pencha en avant en activant son fire rush. Il fallait absolument qu'ils retrouvent Kururu et surtout qu'elle puisse reprendre son calme. Cela allait être le plus dur. Elle ne faisait pas du tout attention à Shura alors que c'est lui qui devrait la guider jusqu'à leur capitaine. Cependant, Charon se trouvait au navire alors la demoiselle aux cheveux rose devait forcement se trouver là-bas. Asuna apporta doucement sa main au niveau de cet œil qui s'était changé prenant de petite respiration. Elle n'avait pas le droit de perdre son calme, elle avait tellement travaillé pour réussir à le garder, mais sentir cette tension, cette ambiance l'avait légèrement détruite. Malheureusement pour elle, grâce à son fire rush, elle ne mit pas beaucoup de temps pour arriver près de l'endroit qui allait être la scène finale. Elle savait déjà ce que pouvait penser Charon, il avait été assez clair la dernière fois, mais il était hors de question que sa capitaine se mette en danger. Son entrée allait surement être remarqué, mais ce n'était pas le but. De sa petite ruelle, elle pouvait déjà voir les deux combattants et surtout ce marteau vraiment étrange. Comment il pouvait s'allonger ainsi, c'était vraiment très intéressant. Au moins, si elle voulait le transporter partout, juste à appuyer sur un bouton et hop, on choisit la taille. Asuna lâcha un petit soupire et créa de nouveau ses deux lances de feu dans chaque main, cela allait pouvoir être une attaque surprise. Arrivant près de la fin de cette petite ruelle, elle fit preuve d'énormément de force pour lancer son d'attaque d'aussi loin en visant Charon. Elle savait pertinemment que cela n'allait pas le toucher, mais pour prévenir, il n'y avait pas mieux.

La demoiselle sortit à toute vitesse de la ruelle en faisant un petit trois cent soixante pour s'arrêter. Elle n'avait toujours pas réussi à retrouver son calme et partager toujours son corps, ce qui lui prenait pas mal de force. Cependant, l'enjeu était là et cette envie de victoire pouvait se lire sur son visage. Elle n'avait rien pu faire la dernière fois, là, cela n'allait pas être la même chose.


Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Jan - 21:39

Confiance

Je me doutais que mon attaque, si on pouvait l'appeler ainsi, ne ferait pas grand-chose au cyborg. Mais en fait, elle ne l'atteignis même pas. Faisant jaillir des câbles en acier de son corps mécanique, il démontra une certaine ingéniosité en pivotant afin de neutraliser l'offensive d'Asuna, et me renvoya la partie des débris qui n'avait pas été pulvérisée par les explosions. Ma réaction fut simple et rapide : je repris aussitôt ma forme hybride, et les morceaux de maçonnerie me passèrent au dessus de la tête, allant s'écraser bruyamment plus loin dans la rue, sans blesser personne.
Cependant, ce type ne s'arrêta pas là, car il envoya ensuite de sa main plusieurs lames d'air dans ma direction, du même genre que les types masqués avant. Et quand on savait qu'ils avaient réussi à entamer mes écailles alors qu'ils donnaient moins de mal à Dante, la conclusion était simple.

Ah non, pas cette fois !

Au lieu de compter sur mon armure naturelle pour me défendre, je choisis cette fois d'utiliser mon agilité supérieure pour esquiver autant de lames que possibles. Et si elle semblaient plus puissantes, leur nombre plus réduit et la distance me permit de les évite toutes, même si le souffle me propulsa contre le mur. Mais j'avais évité toute blessure grave, bien que mes mouvements amples aient fait saigné à nouveau mes premières entailles. Rien de grave, évidemment.
Préoccupé par ma propre sécurité, j'avais un peu perdu de vue ce que mes deux compagnons faisaient à l'instant. Si la vigie semblait choquée, le volcan, lui, était totalement différent de tout ce que j'avais pu voir de lui jusqu'ici. Comme, détaché, supérieur à tous. Soudain, au moment où il était attaqué, il déclencha une explosion de lave plus intense que tout ce qu'il avait montré depuis son arrivée sur cette île. Peu après, la jeune femme se tourna vers moi, et m'annonça d'une voix pleine de dépit que nous devrions partir et laisser Dante et sa groupie terminer le subordonné de Charon. Cependant, l'expression de son visage ne collait pas du tout avec ses paroles. C'était perturbant et inquiétant. Avant de la suivre, car je sentais qu'elle n'était pas dans son état normal, je me tournai vers le blondinet et gueulai de ma voix de stentor.

DANTE !!! ON AVANCE VERS LE NAVIRE ! TERMINE CE MACHIN ROUILLÉ ET REJOINS-NOUS AU PLUS VITE ! JE COMPTE SUR TOI !

Je pris alors mon envol en rase-mottes afin de rattraper Asuna qui avait pris de l'avance grâce à ses flammes. La rattrapant, je vis alors, malgré mon malaise habituel en sa présence, qu'elle n'allait pas bien. Mais je choisis d'observer, et de parler après, lorsque nous serions à l'arrêt. Ce qui eut lieu un instant après. La vigie cessa sa course à l'orée du village, afin de rester en dehors du champ de vision de Charon. J'atterris alors juste à côté d'elle, et la vit préparer deux lances de flammes, les mêmes que celles qu'elle avait déjà utilisées plus tôt. Cependant, alors qu'elle armait ses bras, je m'interposai devant elle, recevant les attaques sur mon corps pour les empêcher de partir. Je décidai alors de parler à ma camarade, pour lui expliquer mon geste, entre autres, après avoir repris une apparence humaine, avec laquelle il était plus facile de discuter.

Inutile. De cette distance, ça ne fera que lui signaler notre présence, sans le blesser Allons rejoindre la capitaine tranquillement. Ça sera une preuve de respect envers Kururu, et ça perturbera ce vieux débris.
Mais avant qu'on y aille, Asuna, je voudrais que tu me dises ce qui ne va pas. Tu peux avoir confiance en moi.


Je fis alors quelque-chose dont je n'avais pas l'habitude. Décidant de me montrer rassurant, je posai mes mains sur les épaules de la jeune femme, afin de tenter de l'apaiser. Et même si je n'avais jamais fait ça avant...



Shura ne fait aucune attaque ce tour-ci. Après avoir esquivé, il suit Asuna au bord du village, et parle avec elle.

Asuna> Tu peux choisir de me répondre ou pas. Mais quand tu avanceras vers Charon et Kururu, dis juste que Shura te suit Wink
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1631

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMar 26 Jan - 21:12


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Pixiv_11
Sten.

Passé la surprise et l'incompréhension des premiers instants, le subordonné de Charon était parvenu à reprendre consistance : il s'élançait désormais en direction de son opposant avec une ferme conviction, celle d'en finir aussi violemment que possible pour s'occuper du reste des membres de l'Alliance Rose. Certes, la présence de l'homme magma avait quelque chose d'admirable et d'inquiétant, mais cette qualité était largement répandue sur les mers : le vieillard que servait Sten lui-même en possédait une dont l'effroi généré n'avait rien à envier à celui que le blondinet tentait alors de lui transmettre... Autrement dit ? Le cyborg n'allait pas se démonter pour si peu et, tout au contraire, allait persévérer pour profiter de l'apparente arrogance de son ennemi pour le défaire aussi sèchement que possible. C'était dans cette optique qu'il s'était donc élancé dans la direction de Dante, bien décidé à le trancher horizontalement, les griffes pourvues de haki, tout en demeurant solide défensivement parlant grâce à un câble plus ou moins correctement dissimulé : tout était en place pour lui permettre une attaque non seulement dangereuse, mais aussi et surtout sécurisée pour sa propre personne. Pourtant, l'homme mécanique comprit en s'approchant que quelque chose se tramait : soit le logia qui lui faisait face n'avait pas compris qu'il tentait de le trancher, soit il préparait une riposte suffisamment virulente pour demeurer gentiment posé sur ses lauriers. Malheureusement, aussi bien pour l'un que pour l'autre, c'était la deuxième option que le magma avait choisi.

En effet, alors que les griffes commençaient à chatouiller la chaire du blondinet, celui-ci prit l'extraordinaire initiative de se faire exploser : témoignage incontestable de son courage et de sa témérité, certes, mais également de son ignorance et de son inexpérience. D'un côté, son offensive allait assurément avoir l'effet escompté : à une telle portée, il était difficile d'en réchapper sans posséder d'excellentes capacités physiques, même pour un cyborg dont l'échappatoire était assuré. De l'autre... Cela n'allait pas empêcher les griffes, recouvertes de haki, de le blesser : le haki avait pour ambition de toucher le véritable corps du maudit qu'il atteignait, et le fait qu'un logia soit déformé, agrandi ou juste sous sa forme élémentaire n'y changeait rien. Au contraire, même : au moment de l'explosion, Dante avait dû générer du magma, augmentant ainsi sa masse physique originelle un bref instant... L'instant même de l'attaque de Sten.

Quelques secondes plus tard, c'était un cyborg en pleine mue qui se roulait au sol, la peau rougie et allant même jusqu'à fondre par endroit. Le subordonné de Charon était dans un sale, très sale état... Peut-être même qu'il ne pourrait pas en réchapper, à moins de soins conséquents et imminents. Toutefois, le sang qui recouvrait son bras était, pour l'Alliance Rose, nettement moins bon présage : il s'agissait du sang de Dante.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Hannib10
Capitaine Charon.

Romuald avait remercié Kururu lorsqu'elle lui avait laissé des bonbons, comprenant qu'il s'agissait d'améliorer son bien-être : elle avait un bon fond, cette petite ! Le géant songea un instant qu'il était dommage, pour elle, de s'être mise le capitaine à dos : ils auraient peut-être été bons amis, dans d'autres circonstances... Haussant les épaules, le gigantesque forban avala les pilules qui lui avaient été donné avant de manque de s'étouffer de rire en voyant la demoiselle s'étaler au sol, juste après les premières provocations de Charon : elle était bien mal embarquée !
Charon, quant à lui, demeura silencieux, mais fronça les sourcils, à mi-chemin entre l'incompréhension et le scepticisme. Il se demanda même, l'espace d'un instant, si elle correspondait bien au terrible portrait que les marines brossaient d'elle, celui d'une pirate dangereuse, instable et ayant fréquenté quelques pointures du Nouveau Monde... Pourtant, il ne se permit ni de rire, ni de se moquer d'elle : ce port était un champ de bataille et, à partir du moment où l'on acceptait de répondre à ses demandes en duel, il n'avait nullement l'intention de se montre irrespectueux. Quelque part, le vieillard appréciait les fortes têtes, à condition qu'elles ne confondent pas audace et inconscience : le blondinet n'en était manifestement pas capable, mais elle... Il était encore trop tôt pour en être tout-à-fait assuré. Tandis que son subordonné allait se coucher dans un coin des quais pour observer le ciel azuré, le vieil homme, quant à lui, s'apprêtait à livrer bataille : il était temps de montrer à cette nouvelle ère quelle était sa véritable place. En ce sens, Kururu n'était que la première de ses cibles...

La jeune femme expliqua donc son point de vue : selon elle, le fait d'être aidée par ses compagnons ne trahissait aucunement un hypothétique manque de confiance à son encontre, mais plutôt une envie d'entraide et de franche camaraderie. Point de vue naïf, encore et toujours... Décidant d'activer son haki de l'observation sans plus tarder, le vieillard poussa un soupir en remarquant que Midel n'avait toujours pas terminé sa mission : ce môme était doué, mais pas efficace pour un sou... Il braqua ensuite son fluide droit en direction de la demoiselle, captant la moindre de ses intentions avec un sourire arrogant. Pourtant, la première offensive de Kururu effaça son air satisfait plus promptement qu'il n'aurait pu l'imaginer : imprévisible, celle-là consistait en effet à un coup d'estoc porté avec un marteau... Capable de grandir. N'ayant jamais vu une telle arme de ses propres yeux, Charon prit le parti de sauter, pour amortir le choc et se laisser entraîner. Il ne s'arrêta guère en si bon chemin, et plaça par ailleurs ses avant-bras devant son torse et son visage, pour préserver ses organes principaux de blessures infamantes : grand bien lui en fut, car la violence du choc fut supérieure à ce qu'il aurait pu imaginer de prime abord. Repoussé sur plusieurs mètres, les bras légèrement engourdi, le vieillard se mit alors à maudire son âge avancé : il avait manqué d'entraînement ces derniers temps, tant et si bien qu'il avait été incapable de générer son haki de l'armement défensif assez rapidement. Il mit pourtant fin à sa projection en plantant ses pieds droit dans le sol, tenant fermement sur ses appuis : il brisa alors les dalles des quais sur quelques décimètres avant de s'arrêter définitivement, prenant alors la décision de répondre à son homologue capitaine :

-Il ne s'agit pas de travail d'équipe ! Tu es capable de me tenir tête, c'est une qualité tout-à-fait louable... Tu peux te défendre de mes assauts, c'est vrai, mais est-ce leur cas ? Non ! S'ils se mêlent à la bataille et que je les prends pour cible, ils compteront sur toi pour les défendre... Et tu devras alors t'exposer, au risque de subir de graves représailles !

Charon était bien conscient de la présence d'Asuna et de Shura un peu plus loin, mais aussi et surtout des intentions terriblement néfastes de la jeune femme que lui portait. C'était en grande majorité pour elle qu'il avait exagéré l'intonation dans ses phrases, pour qu'elle soit également en mesure de l'entendre : cette leçon, pas si offensive qu'il voulait bien leur faire croire, avait également quelque part velléité de conseils. Ne s'arrêtant pas en si bon chemin, le vieillard se mit à courir en direction de la demoiselle aux cheveux roses, en contournant le marteau sur la droite avant de bondir brutalement dans sa direction, l'avant-bras recouvert de haki : il allait tenter de la frapper d'un puissant coup de poing directement dans le crâne.

-Pire encore ! S'ils se sentent obligés de te protéger, à quel point peux-tu te vanter d'être une capitaine ? Une meneuse ? Ton autorité ne tient qu'à un fil, et si tes subordonnés n'en profitent pas, tes ennemis, eux, le feront ! Je te l'ai déjà dit, jeune fille : le Monde tout entier ne cherche qu'à te détruire !
-Toujours aussi bavard, le vieux...

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Midi10
Midel.

Le pirate avait susurré ces quelques mots entre ses dents, posant ses coudes sur la rambarde du navire pirate en grommelant. On lui avait donné des ordres, bien sûr, mais il n'avait pas envie de les appliquer... Trop fatigué, sans doute. Dans tous les cas, quelque chose ne tarderait guère de titiller la curiosité des membres de l'Alliance Rose : non seulement ce jeune homme était assurément un subordonné de Charon et semblait vaguement surveiller le combat, mais en plus... Il se trouvait à bord du Tsukimi ! Les paupières à demies-closes, l'homme tira une cigarette de l'une de ses poches avant de l'allumer et d'avaler une bouffée de tabac. Il jeta alors un bref regard à Shura et Asuna, puis leur adressa un clin d’œil. Simple geste, peut-être plus angoissant qu'il ne le voulait lui-même...



Romuald est lvl 23. Sten est lvl 28.

Sten continue son attaque. La riposte de Dante, plutôt que de le protéger, l'expose davantage : elle n'empêche aucunement les griffes recouvertes de haki d'atteindre leur objectif puisque celles-ci touchent son véritable corps lorsqu'elles atteignent le magma durant l'explosion. Je te laisse choisir l'étendue de la blessure (qui ne sera de toute façon pas mortelle) dans la mesure où tu as pu tenter d'orienter l'explosion autrement en sentant la douleur progresser plus que prévu, mais en théorie, tu seras très, très salement touché également !
Enfin dans tous les cas, le petit cyborg est au sol et hurle. Il n'a plus l'air d'être en état de combattre !

Charon, de son côté, saute quand le marteau s'allonge pour se laisser emporter plutôt que de lutter. Il est repoussé, mais bloque grâce à ses bras. Son haki n'a pas été assez vif pour le défendre, mais il l'utilise en revanche pour attaquer après avoir contourné le marteau : il attaque Kururu par la gauche (la droite de Charon).
Vous pouvez remarquer (surtout Shura et Asuna, mais Kururu aussi éventuellement) qu'un pirate manifestement lié à Charon (Midel) se trouve sur le pont de votre navire, les coudes sur la rambarde. Il observe le combat sans sembler passionner. Impossible pour vous de savoir comment vont Arya, Xi, Perle... Pour autant, il n'a pas l'air offensif.
Dans le même genre, Romuald regarde le ciel un peu plus loin, allongé en étoile et attendant que le temps passe.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 991
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue35/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue142/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeJeu 28 Jan - 23:48




Un fois le marteau à la bonne taille, il tenait parfaitement dans sa main. Kururu était plutôt contente de sa nouvelle trouvaille. De plus, son attaque avait fonctionné ! Contre toute attente, Charon n’avait pas réussi à la parer totalement. La capitaine observa son adversaire qui avait reculé de plusieurs mètres presque aussi surprise que lui. Bien sur, la tête de sa nouvelle arme lui avait bloqué un peu la vue. Par conséquence, elle ne pouvait pas connaitre exactement les dommages causés. Mais rien que le fait de voir son ennemi bouger alors qu’il paraissait si fort la rassura. Elle l’avait vu avec le corps de Dante dans un état pitoyable. Elle avait assisté, impuissante, à la défaite de son musicien. Cette fois, l’issue du combat serait différente ! Probablement…

A cause des paroles du vieil homme, les images de leur première rencontre étaient parfaitement présentes dans son esprit. Celles de ses combats précédents arrivèrent peu après. C’est vrai que quand elle n’était pas dans les parages, ses nakamas avaient plus de risquent de se retrouver blessé. C’est pour cette raison qu’elle les avait laissé tous ensemble. Elle espérait qu’ils s’en sortiraient mieux en groupe. Par contre, il était gentil au font Charon. Il la complimenta parce qu’elle lui faisait fasse. Il s’inquiéta même de sa santé si la capitaine devait s’exposer de trop. Et surtout, il lui donna des conseils à sa façon. Si la jeune fille devait constamment faire attention à ses compagnons, elle risquait plus facilement de se mettre elle-même en danger pour eux. Évidemment, la cuisinière le ferait sans hésiter, son équipage comptait énormément pour elle. Résultat, la demoiselle devrait faire plus confiance à ses amis pour assurer leur propre défense.

D’un autre côté, ses membres d’équipage devrait à leur tour avoir confiance en elle. D’après Charon, Ils ne devaient pas toujours être dans le chemin de Kururu. Pourquoi ? Simplement parce qu’elle ne pouvait pas être une bonne capitaine de cette façon. Apparemment, une cheffe compétente était une cheffe qui ne se faisait pas marcher sur les pieds avec une autorité incontestable. La Rose devina facilement qu’il parlait des coups d’éclats du volcan. Enfin…La jeune fille n’y réfléchit qu’à moitié. Pendant que son adversaire parlait, son attention se porta sur son navire. Une silhouette totalement inconnue était sur le pont ! C’était très facile de voir qu’un intrus avait encore fait irruption chez eux. A part Arya qui était toujours alitée, il n’y avait qu’un homme panda et des animaux à bords… Et là, il y avait un humain d’apparence normal. La cuisinière réfléchissait de trop sur l’humain et sur comment passer du statut d’apprentie capitaine à véritable meneuse. A cet instant, elle n’était plus vraiment concentrée sur le combat en cours….

Soudain, une petite voix au fond d’elle lui signala un danger venant d’en haut. Machinalement, elle leva sa croix qu’elle avait toujours dans sa main gauche au-dessus de sa tête. Sa concentration réapparut grâce à cet avertissement. Au même moment, Kururu entendit Charon terminer sa tirade par une provocation doublée d’une réalité qu’elle ne comprendra jamais. Pourquoi le monde voulait-il à ce point sa perte. Comme pour accompagner ses paroles, le point du vieil homme s’abattit avec force sur son bouclier. La demoiselle plia les jambes pour absorber le choc. Si elle n’avait pas été prévenue par une force étrange, c’est sa tête qui se serait retrouvée écrasée par le forban. Et sincèrement, elle n’aurait pas donné cher de sa peau. Elle ne devait plus regarder ailleurs… Jamais! Sa vie en dépendait sans aucun doute.

- Merci du conseil…

Kururu termina d’absorbé le choc. Puis elle tenta de toutes ses forces pour repousser Charon plus loin. Pour le faire, la demoiselle poussa sur ses jambes pour se redresser. Sa croix était une aide supplémentaire. Elle pouvait exercer une plus grande force avec ses deux mains sur une plus grande surface.

… Je ne suis qu’une simple touriste pas une meneuse née. J’apprends encore à être une bonne capitaine…

Kururu relâcha la pression placée sur son bouclier pour libérer la main tenant toujours le marteau. La tête de l’outil descendit un peu vers le sol. Directement après, La demoiselle décala sa croix vers la gauche dans un arc de cercle. Dans un même mouvement, elle frappa avec son arme de droite. La tête du marteau allant frapper violement ce qui se trouvait encore derrière sa protection. Charon devant probablement encore s’y trouver.

… Mais je ne laisserai jamais personne me détruire.

La détermination se lisait dans ses yeux et se ressentait dans sa voix. Jamais elle ne permettrait sa mort. Jamais, elle ne se laisserait disparaitre de ce monde. Il pouvait bien lui en vouloir pour une raison obscure, elle ne comptait pas l’abandonner. Kururu faisait de son mieux pour protéger ses amis. Pourtant, elle ne s’oubliait pas comme Charon pouvait le croire. Naturellement, elle ne remettait pas en doute son manque d’autorité. La jeune fille avait toujours vécu paisiblement comme n’importe quelles petites filles lamdba. La combattante ne possédait pas de fait d’arme qui forçait le respect. Elle ne possédait pas non plus l’assurance de ses nakamas ou leur témérité. Parfois, elle avait effectivement du mal à les contrôler. Sauf qu’elle n’avait jamais cherché à le faire. Ce serait effectivement peut-être la cause de la future destruction de son groupe...

Seul l’avenir le lui dira. Cela pourrait bien être leur force. Après tout, malgré son manque d’autorité, chaque même de l’Alliance Rose l’avait acceptée comme capitaine. Kururu n’avait forcé aucun d’entre eux. C’est pour cette raison que la jeune fille savait que son équipage durerait. Tant que leurs volontés et leurs cœurs seraient uni, tant qu’ils seraient en vies, leur famille serait présente. Et aujourd’hui était leur grand jour ! Pour cette occasion, la Rose prouverait au vieux, à elle-même et à n’importe qui qui voudrait le voir, qu’elle était capable de mener à bien sa mission de cheffe. Ici et maintenant, elle était bien décidée à remporter son affrontement.




Kururu écoute les conseils de Charon mais elle remarque le nouveau sbire sur son propre navire! Résultat elle est complètement déconcentrée. Alors qu'elle allait être à portée de l'attaque potentiellement dévastatrice de Charon, la première manifestation du haki de l'observation de Kururu se réveille lui permettant de parer l'attaque de justesse. Ensuite, elle essaye de repousser Charon (parce qu'il est quand même arrivé par le haut.) avant de lui donner un coup de marteau bien déterminée à remporter son affrontement.

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeDim 31 Jan - 1:50


Un intrus sur notre navire.
L'Alliance Rose


Elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait le regard de Joe sur elle, comme si la demoiselle arrivait à savoir ce qu'elle pensait. Asuna ne connaissait pas grand chose du passé de l'acolyte de Dante et c'était dur d'en apprendre plus sur elle, cependant, elle connaissait parfaitement le sien. Elle faisait confiance au jeune volcan et le fait qu'il montre un tel visage, même devant un ennemi ne lui faisait guère plaisir. C'était une partie qu'elle ne connaissait pas et ne voulait pas connaitre. Peut-être pour cela qu'en voyant le visage de Joe, elle bougea la tête de droite à gauche, faisant ainsi passer un message. Elle ne voulait pas d'explication, elle ne voulait pas savoir ce qui venait de lui passer par la tête pour montrer un tel visage. Dans le meilleur des cas, elle verrait cela avec lui si une future discussion est possible, mais un peu dur à croire. Enfin, elle entendait la voix de Shura qui prévenait Dante qu'ils allaient partir rejoindre la capitaine. Le tas de métal qu'il avait en face de lui, n'allait pas faire long feu normalement. Cependant, avec des personnes comme eux, des monstres de l'ancienne époque, il faut s'attendre à tout. Malgré tout et c'est un conseil qu'elle devrait suivre, il ne faut pas se tourner vers le passé, mais embrasser l'avenir. Chose relativement dure à faire, mais avec les bonnes personnes, il y a moyen de faire de très gros progrès dessus. Enfin, elle lâcha un petit soupire alors qu'elle partait directement. Elle n'avait plus rien à faire là, plus rien à protéger ou aider dans ce lieu. Le plus inquiétant, maintenant, était de savoir si la capitaine était en danger ou si elle arrivait à se débrouiller.

Alors qu'elle arrivait vers le lieu du combat, elle prépara son attaque, mais ce n'était pas dans le but de faire mal. Loin de là même, elle désirait juste attirer son attention et lui montrer leur présence. Surement stupide, mais cela peut apporter quelques choses de dérangeant, savoir que quelqu'un peut intervenir à n'importe quel moment, sans prévenir. Il y a de quoi réduire la concentration de quelqu'un. Bien que le vieux pervers n'était pas un combattant comme les autres. Cependant, c'est Shura qui se plaça devant elle pour intercepter les deux lances de la jeune demoiselle qui pencha la tête sur le côté. Elle posa donc son regard sur lui, sans vraiment comprendre son geste alors que son rictus s'agrandissait. Son corps bouillonnait de plus en plus, c'était comme incontrôlable. Tara commençait à faire des siennes et Asuna avait de plus en plus de mal à la retenir. Il parlait, mais elle avait du mal à comprendre certains de ses mots. Cependant, il n'avait pas compris sa manœuvre et disait que venir sans rien faire serait une preuve de respect envers leur capitaine. Incinuait il qu'elle n'a pas de respect pour Kururu, en tout cas, c'est ainsi que le prenait Tara. Un côté d'elle se mettait à trembler et encore plus quand il déposa ses mains sur ses épaules. Un geste surement anodin pour la plupart de l'humanité, mais très loin de l'être pour elle. L'une de ses mains remonta doucement pour se poser sur son œil ténébreux alors qu'elle essayait de se contrôler.

Puis une chose à laquelle Asuna ne s'attendait pas le moins du monde, Charon s'adressait indirectement à elle. Il était en train d'insinuer qu'elle mettrait en danger sa capitaine, qu'elle ne serait qu'un poids pour elle. Son rictus qui ne se trouvait que d'un côté, passa sur un sourire carnassier. C'était peut-être une leçon qu'il essayait de lui donner, cependant, il n'avait pas vraiment les mots et peut-être mal placer pour le faire. A sous-estimer les autres, on a tendance à perdre beaucoup plus facilement, remarque, il devait le savoir au vu de sa défaite contre Roger. Elle secoua doucement sa tête et plaça l'une de ses mains sur celle de Shura pour lui faire enlever ses mains et recula doucement en le regardant dans les yeux. Elle venait de stabiliser la situation avec elle-même. C'était déjà un bon point et une première victoire qu'il y avait là. Cependant, elle ne savait pas si elle devait lui dire la vérité, lui expliquer brièvement ou pas du tout. Ce n'était pas le bon endroit pour s'étendre sur un moment de parlotte à coeur ouvert.

"Rien, ce n'est pas grave et ce n'est pas le moment d'en parler. Ça passera bien à un moment qui sait, cependant ... Ce n'est pas parce que je veux aider Kururu que je ne la respecte pas ou je n'ai pas confiance en elle. Ce gros pervers, nous sous-estime et pense que l'on serait assez stupide pour la mettre en danger ou être des boulets pour elle. Il ne sait même pas ce que représente un équipage pour une personne comme Kururu et pour tous ceux qui se joignent à ses côtés. Enfin ... Kururu n'aura aucun mal à s'occuper de son cas."

Elle soupirait et détourner la tête pour poser son regard sur leur navire. Elle fronça les yeux alors qu'elle pouvait voir un intrus sur le pont. Ce chacal puant se trouvait même accouder à la rambarde comme s'il était chez lui. Ce n'est pas possible, les gens pensent vraiment que leur navire accueil n'importe qui, et fait les journées portes ouvertes. Elle regarda un bref instant Shura en prenant une voix un peu plus froide.

"Je crois que l'on a un invité ... Et un problème de plus ... On y va."


Cependant, le problème était que sur le navire, elle ne pourrait pas utiliser ses pouvoirs. Elle ne voulait pas détruire de nouveau le bateau et encore moins mettre en danger ses amis qui se trouvaient à l'intérieur. D'ailleurs, elle espérait qu'ils ne leur soient rien arrivés. Le pire se passait déjà dans sa tête alors qu'elle ne voyait pas Perle ni le reste de ses amis. Il y avait donc de fortes chances qu'il c'était permis de leur poser la main dessus et cela était complètement impardonnable. Elle n'utilisa pas son pouvoir pour autant, se mettant à courir vers lui sans gêner le combat. Kururu était loin d'être aussi faible que Charon pouvait le croire et elle espérait que celle-ci lui montre toute l'étendue de son pouvoir. Malheureusement, c'était à elle et au dragon de défendre le navire, chose qui allait être assez difficile avec deux utilisateurs de feu. Enfin, il ne lui fallut pas longtemps pour arriver et dans un saut impérial, se retrouvait sur le pont. S'accroupissant pour ne pas se blesser et se releva quelques secondes après avec beaucoup de délicatesse. Une fois bien droite, regardant l'homme qui semblait observé l'affrontement avec une certainement nonchalance. Ramenant doucement ses bras pour les croiser sous sa poitrine, elle laissa de longues secondes de silence, se doutant, sans même regarder que Shura se trouvait derrière elle.

"Je pense que tu n'es pas sur le bon navire et ... je ne pense pas non plus que notre capitaine t'a donné l'autorisation de poser le pied sur notre pont. Si je te demande de descendre gentiment, il y a de fortes chances pour que tu refuses ..."

Asuna ne savait pas du tout où se trouvait Perle et elle avait peur qu'il lui soit arriver quelques choses, même si elle ne le montrait. Il y avait aussi Xi et Arya, mais peu de chance qu'il leur est fait du mal. Il n'avait strictement aucune tache de sang, aucun signe de combat ressent et c'était déjà une bonne nouvelle. Alors qui sait, peut-être qu'user de diplomatie pouvait marcher, il serait peut-être moins stupide que Charon. Cependant, il y avait de fortes chances que l'affrontement débute, malheureusement pour eux, sur leur navire. Il fallait défendre leur maison ...


Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Fév - 0:45

Intrus

Alors que le combat entre les deux capitaines faisait rage, j'avais fait un effort contre ma nature pour ne pas charger aussitôt Charon. J'avais également pris une autre mesure en essayant de discuter avec Asuna et en initiant un contact physique avec elle. Je devais encore comprendre pourquoi, mais avant, je devais régler la situation. Depuis que j'avais décidé de faire un bout de chemin avec l'Alliance Rose, les combats s'étaient succédés. Et, aussi arrogant que je puisse être, je devais reconnaître que je ne m'en serais pas sorti aussi bien s'ils n'avaient pas été présents. Certains auraient pu avancer que vu que les ennemis les cherchaient eux et pas moi, j'aurais très bien pu ne pas m'en mêler, et c'était vrai aussi. Mais ou aurait été le fun ? Je vivais pour me battre. Explorer le monde et capturer des criminels n'était qu'un moyen d'y parvenir. Il était donc naturel pour moi de prendre part à la lutte de cet équipage. Peut-être même que je commençais à m'y attacher, à ma manière.

J'avais donc fait un écart de conduite, et attendais de voir comment la vigie y réagirait. Elle ne répondit pas tout de suite, et posa une main sur son visage, tandis qu'elle était en train de trembler. Sa face était presque distordue, mais je ne parvenais pas à reconnaître l'émotion qu'elle exprimait. Je n'avais jamais été très doué avec les gens. Mis à part la peur et la douleur quand je leur tapais dessus, évidemment. De plus, même si j'avais voulu déchiffrer son expression, je fus interrompu par la voix de Charon qui, bien que plongé en plein duel, parvenait encore à s'adresser à nous en faisant jeu égal avec Kururu. Ce type était vraiment coriace, malgré son âge. Sans bouger, je tournai la tête vers les deux opposants pour mieux écouter ce qu'il avait à dire. Il insinua donc que notre faiblesse pouvait entraver les capacités de la jeune femme aux cheveux roses. Instinctivement, j'eus envie de lui faire ravaler ses paroles insultantes, mais je devais admettre qu'il n'avait pas complètement tort. Le Ryuu Ryuu no Mi me conférait peut-être une puissance physique écrasante, mais je manquais moi-même d'expérience. Je l'avais bien constaté en affrontant Dante, et lors de précédents combats. Je devais devenir plus fort. Et donc, laisser cette « proie », trop grosse pour moi, à la capitaine.

Tout en tournant la tête, j'avais repéré, au loin, un individu sur le pont du Tsukimi. Et celui-ci ne faisait pas partie de l'Alliance Rose, pas même des membres restés à bord. Un autre lieutenant du vieux forban ? Si c'était le cas, il fallait le déloger avant qu'il ne s'en prenne aux blessés ou n'endommage le navire. Seulement, pas facile avec du feu : il faudrait en revenir aux bonnes vieilles méthodes. Je ramenai mon regard devant moi en sentant Asuna écarter mes mains, et rougis alors un peu en me rendant compte que je les avais gardées sur elle si longtemps. Mais plus important, j'écoutai sérieusement sa réponse. Reculant un peu, ses tremblements avaient cessé, et elle semblait plus stable. Elle commença à me sortir la réponse classique comme quoi ça allait et que maintenant n'était pas le moment pour en parler. Elle parla ensuite de Kururu, et de ce qu'elles ressentaient. Là, je préférai me taire, ne les connaissant que depuis peu. Cependant, je souris en entendant sa dernière remarque. Bien entendu que la jeune femme triompherait seule du vieux débris. C'était le minimum si elle voulait que je reste avec eux...

Remarquant alors l'intrus, elle me le signala la présence de l'individu sur le pont du bateau, ce à quoi j’acquiesçai avec une détermination audible.

Oui, allons nous occuper de ça. Après toi, Asuna.

Nous repartîmes donc vers le navire en courant, et une fois arrivés, y grimpèrent chacun d'une pirouette. Me plaçant à côté de la jeune fille, je jaugeai du regard le dernier individu de l'équipage de Charon sans réussir à me remémorer sa tête ou son nom. L'utilisatrice de flammes décida finalement de prendre la parole, laissant entendre au pirate que s'il partait de son plein gré, il n'aurait pas d'ennuis. Je doutais qu'il accepte, mais ça valait la peine d'essayer. Sinon, je le propulserais à une certaine distance du Tsukimi pour pas risquer de faire de dégâts. La finesse n'était pas mon fort après tout, mais j'en étais au moins conscient.

Tu as entendu la demoiselle ? Bouge tes fesses d'ici et vite, si tu veux pas qu'on s'en charge à ta place...

Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMar 2 Fév - 6:29

Confiance

Un choc d'une puissance colossale. Une force qui n'avait aucune retenue. Un élément parmi les plus destructeurs de la nature. Voilà une combinaison qui avait de quoi faire d'innombrables dégâts et infliger dans le cœur du commun des mortels une frayeur des plus violentes qui soient. Associez le tout à une volonté inébranlable et vous obtenez quelque chose qui force le respect par la crainte. C'était ce qui ressortait de cet ultime échange entre moi et Sten. Deux attaques, portées quasi-simultanément, avec toute la force et l'envie de mettre à bas son opposant. De ce genre d'assaut, il ne pouvait ressortir qu'un seul et unique résultat : la destruction de l'un des deux combattants. Et lorsque l'on est à forces égales, un seul critère prend le dessus sur le reste : la volonté. De ce côté là, quelqu'un qui avait abandonné son humanité pour devenir à moitié machine, avait indéniablement un handicap. Car je savais d'expérience que ce qui fait la valeur et la dangerosité d'un guerrier, c'est justement sa force de volonté dans des situations où l'on le donne perdant. Une machine devait avoir du mal à assimiler le concept de gagner même lorsque l'on est donné perdant.

Alors que je libérais ce magma avec un souffle, une violence et une agressivité sans pareil, je sentais les griffes du cyborg chatouiller ma chair. Pénétrer mon flanc. Se frayer un chemin dans mon corps. Et pourtant, je ne bougeais pas. Tant que je sentais la douleur de son coup, cela signifiait qu'il était également sujet à mon attaque. Lorsque deux coups sont portés en même temps, la bataille ne peut avoir qu'une seule conclusion : seul le plus fort et le plus déterminé reste debout. Voilà pourquoi, une fois le souffle de l'explosion dissipé, je voyais Sten par terre, gisant dans un état de mue plutôt effrayant, son corps se dissolvant par endroit sous l'effet de la lave. De mon côté, j'étais toujours debout, dans la même position qu'avant l'explosion. Comme si cela ne m'avait pas affecté. Comme si je n'avais pas été touché par l'être mécanique. Comme si son coup n'avait donné aucun résultat.

Je le toisais avec toujours un regard plein de suffisance. Un regard plein de dédains et de résolution. Mais malgré le fait que j'étais le seul toujours debout, je ne bougeais pas d'un pouce, me contentant de le fixer dans cet état pitoyable. Le résultat était donné : j'étais debout, lui était au sol, gisant. Il n'y avait aucun autre constat possible, et ce malgré le sang qui luisait sur son bras et qui m'appartenait indéniablement. Rien dans mon regard ne trahissait une blessure ou une douleur quelconque. Mon attitude ne révélait qu'une seule chose : ce comportement comparable à celui d'un Roi qui fixerait un simple pion ennemi qui aurait eu l'audace de penser être à la hauteur pour le défaire. Comme si le résultat était joué d'avance. Pour rajouter à cela, je finis par prendre la parole, mon ton étant toujours aussi hautain que précédemment.


Seuls ceux qui me servent... Mes sujets... Ceux dont je reconnais la valeur... Ou à qui je suis loyal... Peuvent me regarder dans les yeux. Toi qui as eu l'audace de lever ton regard vers moi sans faire partie de l'une de ces catégories... Apprends à rester à ta place désormais. Que cela te soit utile dans ta prochaine vie.

Sans une once de pitié, je levais alors légèrement le pied gauche pour finir par donner un faible coup sur le sol. L'ensemble de la terre brûlée sous le corps du cyborg se mit à rougeoyer, signe de ma présence imminente de la lave qui avait pour vocation de lui porter le coup final. Un geyser de magma jaillit alors des entrailles de la terre dans une dernière attaque dont la principale caractéristique n'était pas la puissance, mais l'objectif de porter le coup d'estoc final qui ferait disparaître une fois pour toute Sten. L'état pitoyable dans lequel il se trouvait, ses membres fondus, sa chair et sa mécanique rougeoyantes et fondues... S'il avait moyen d'esquiver cet assaut final dans cet état, alors j'estimais qu'il avait le droit d'être encore en vie. Même si j'avais de forts doutes sur sa capacité à pouvoir survivre. Dans tous les cas, la machine n'était plus en état de se battre, même sans l'attaque que je venais de lui porter.

Décroisant les bras, je laissais alors ces derniers tomber le long de mon corps, comme s'ils pendaient brusquement, dénués de toute force et de toute volonté. Je fis volte-face pour finalement me tourner vers le port et commencer à marcher vers celui-ci. Lentement... Très lentement. Ce ne fut qu'au bout de cinq pas qu'un flot de sang finit par tomber sur le sol lourdement, dans un "flotch" des plus disgracieux. Mes bras décroisés avaient montré une blessure au flanc gauche des plus importantes, laissant couler une abondante quantité de sang. En effet, si mon assaut avait sans doute emporté le cyborg dans la tombe ou l'avait mis hors d'état de combattre, le sien n'avait pas été vain non plus. La dernière attaque que j'avais portée, même si elle ne fut pas un effort exceptionnelle, avait emporté avec elle mes dernières forces. Combattre n'était désormais plus possible pour moi... Du moins jusqu'à ce que je reçoive des soins appropriés. Mais faire face à Charon dans cet état était tout bonnement suicidaire, voire même impossible.

Je marchais toujours vers le port, d'un pas lent... Laissant derrière moi une trainée de sang qui trahissait la gravité de la blessure que j'avais encaissée. Aucun organe vital n'avait été touché, par chance. Le fait que je sois resté immobile avait sans doute aidé. Peut-être qu'en bougeant au moment de recevoir cette attaque, j'aurais aggravé mes blessures et que l'assaut de Sten aurait fini par toucher un point où aucun traitement n'aurait pu faire effet. Même si je m'étais montré arrogant avec le cyborg de par mon comportement royal, je reconnaissais pleinement que la chance avait été de mon côté pour cette fois. Si tel n'avait pas été le cas, peut-être aurait-ce été moi qui aurait été gisant sur le sol, aux côtés du Lieutenant de Charon. Néanmoins, hors de question que je reste ici pendant que le reste de l'équipage était parti rejoindre Kururu. Je commençais à connaître le vieillard et sa personnalité, ainsi que ses ruses et la façon dont il pouvait provoquer les autres. Kururu était une capitaine honnête, franche... Et plus sensible qu'il n'y paraissait. C'était cette sensibilité qui, parfois, la faisait douter d'elle-même et demeurait le seul frein à l'emploi de ses capacités à pleine puissance. Un manque de confiance en soi que la jeune femme avait partiellement dépassé aujourd'hui. Et même si je ne pouvais plus me battre... Je pouvais au moins l'aider à outrepasser cet état. Voilà ce qui me donnait la force d'avancer alors que mon corps me hurlait une douleur violente à travers chacun de mes nerfs.

===========================

Joe était aux côtés d'Asuna et Shura, les observant silencieusement pendant leur avancée vers le champ de bataille et leur échange sur ce dernier. La jeune femme avait remarqué l'état dubitatif dans lequel se trouvait la vigie après qu'elle m'ait observé sous ce jour nouveau. Sans connaître mon passé, ou sans connaître les raisons pour lesquelles j'affichais un tel comportement, cela devait être dur pour elle. Sans doute avait-elle l'impression de ne pas me reconnaître. Joe comprenait parfaitement ce raisonnement. Elle voulut prendre la parole pour donner un début d'explication à Asuna, mais cette dernière anticipa parfaitement la volonté de l'ancienne esclave, lui faisant un signe de tête pour l'en dissuader. La jeune Lazarus se contenta alors de répondre par un sourire, indiquant qu'elle avait compris ses intentions. Si Asuna désirait une explication, c'était à moi de la donner. C'était à moi de choisir de révéler ou non mes intentions, mes objectifs, ma vraie nature et mon passé. L'ancienne esclave comprenait qu'elle n'en avait clairement pas le droit, même pour bien faire.

Joe demeura néanmoins silencieuse en observant les choses et en écoutant les paroles de Charon. Elle, qui avait encore pratiquement toutes ses forces après avoir seulement échangé avec le menu fretin, avait fortement envie de se lancer à la gorge du vieillard. Et pourtant, en cet instant, elle choisissait de rester en retrait. D'une part parce que le vieillard avait raison... Mais aussi pour une raison plus difficile à comprendre et pourtant, limpide. Une raison que je n'allais pas tarder à clamer une fois que j'arriverais sur place. Chose qui ne tarda pas lorsqu'Asuna et Shura se dirigèrent vers le navire pour y chasser l'intrus. Lazarus décida de les rejoindre, se tenant légèrement derrière eux en faisant craquer les os de ses mains suite aux paroles intimidantes de ses deux camarades, montrant sans dire un mot qu'elle était du même avis qu'eux. Au moins, si une attaque pyrotechnique venait à se diriger vers le navire, elle pourrait l'arrêter grâce à ses pouvoirs pour épargner le Tsukimi, dans la mesure où elle aurait la possibilité d'agir.

=========================

Alors que j'approchais du port, j'entendais la voix de Charon hurler ses absurdités. Dieu que ce vieillard me tapait sur le système. Si je ne sentais pas mes forces me quitter à chaque pas que je faisais, j'aurais sans doute pris un malin plaisir à aller lui coller mon poing dans la figure. Le sang coulant de ma blessure, mais aussi de ma bouche, trahissait la gravité de l'attaque que j'avais endurée. Mais alors que j'arrivais devant le lieu où se produisait le combat entre Kururu et Charon, cela aurait peut-être comme effet de déstabiliser le vieillard de voir que de moi ou de son Lieutenant, j'étais le seul à revenir ici. Mais ce qui ne manquerait pas de faire son effet serait sans doute le fait que j'apparaisse ici en hurlant fort et haut, comme si je cherchais à balayer les doutes et hésitations que les paroles du vieillard auraient pu faire naître dans l'esprit de notre capitaine.


FERME-LA VIEUX DÉBRIS !

Même si hurler de la sorte augmentait le flot de sang qui jaillit alors brusquement de ma blessure, l'énervement provoqué par les provocations de ce vieux schnock provoquait une chaleur bouillonnante qui outrepassait la douleur. J'affichais alors un large sourire en entendant les paroles de Kururu, prenant à mon tour la parole pour essayer de lui faire prendre conscience qu'elle devait avoir davantage confiance en elle.

Bien dit Cap'taine ! Quant à toi Charon... Même si j'avais la capacité de me battre, je ne bougerais pas d'un pouce pour botter ton vieux cul dégarni... Et ça pour une seule et unique raison.

Affichant un large rictus carnassier, j'allais prononcer des mots dont on sentait pleinement qu'ils étaient sincères, pensés en tout état de cause et qu'il émanait d'eux une confiance aveugle envers la personne à qui ils étaient destinés.

Parce que c'est désormais quelque chose d'évident... Notre Capitaine a toutes les qualités requises pour se hisser parmi les meilleurs de ce monde... Parce qu'elle n'a pas à craindre un type dont le seul exploit a été de croiser un jour le Roi des Pirates et rien d'autre... PARCE QU'IL EST ÉVIDENT QU'ELLE A TOUT CE QU'IL FAUT AUJOURD'HUI POUR TE TERRASSER ICI ET MAINTENANT SANS L'AIDE DE QUI QUE CE SOIT !

Piquer au vif l'orgueil de Charon était sans doute une mauvaise idée, du moins pour moi. Lui faire remarquer que s'il n'avait jamais croisé Roger, il ne serait sans doute pas aussi connu ou craint, ne devait sans doute pas lui faire plaisir. Et si Kururu ne réussissait pas à le vaincre, sans doute chercherait-il à me faire regretter mes paroles après l'avoir battue. Et même si cela suffirait à terrifier le commun des mortels, j'affrontais cette situation et cette menace avec un large sourire. Pourquoi ? Parce que je pensais pleinement ce que j'avais dit dans son entièreté. Kururu avait pleinement les qualités requises pour se faire un nom, mais aussi pour vaincre des ennemis comme le vieillard. Après tout, si elle n'en avait pas les capacités, elle ne serait pas la Capitaine de l'Alliance Rose. Et à l'heure d'aujourd'hui, une seule chose pouvait encore la retenir et l'empêcher de se réaliser complètement sur ce champ de bataille. En tant que membre de son équipage, au même titre qu'Asuna, Shura, Arya ou Xi, je devais lui apporter mon support et balayer ses doutes. Avec une voix beaucoup plus chaleureuse et pleine d'émotion, je m'adressais alors à la jeune femme.

Kururu... Ne le laisse pas te troubler en écoutant ce qu'il dit sur l'équipage. Tu le sais mieux que quiconque... Ces émotions que tu ressens... Cette volonté de protéger les autres... C'est ce qui fait ta force ! Alors tout comme je te fais confiance pour botter les fesses de ce vestige du passé... Fais confiance à tes nakamas pour gérer tes arrières. Ne t'occupe de rien d'autre que du type en face de toi... Et laisse-nous assurer tes arrières. Bats-toi sans retenue... Sans t'inquiéter pour les combats que nous livrons pour te protéger... De la même manière que nous ne nous inquiétons pas pour le combat que tu livres...

La perte de sang à cause de l'énervement et de l'augmentation de mon rythme cardiaque commençait à me provoquer des vertiges. Mon corps finit par s'appuyer contre le mur d'un hangar portuaire juste derrière moi sans même que je ne m'en aperçoive. Ma main sur ma hanche ne pouvait plus cacher l'importante quantité de sang qui s'était échappée de ma blessure, celle-ci ayant teinté mes vêtements d'un rouge vermeil caractéristique. Et alors que je glissais lentement en laissant une épaisse trace de sang sur le mur, alors que je finissais par terre comme un vulgaire clochard, j'avais pourtant un large sourire aux lèvres alors que je portais ces derniers mots.

Alors bats toi sans penser à rien d'autre que la victoire... Parce que pour moi, il n'y a aucun doute. Ce combat... est gagné d'avance pour toi ! Et même avec un corps dans cet état... Je ne veux pas manquer le moment où tu feras avaler sa chique au vieux bougre !

Kururu était quelqu'un qui avait tendance à douter d'elle-même lorsque la difficulté venait à se présenter. Cela réduisait considérablement la façon dont elle exploitait son potentiel. Je savais que si elle n'avait plus de doute, que si nous lui disions clairement qu'elle n'avait aucune raison de douter... Que si tous les membres d'équipage croyaient en elle... Alors ces doutes s'effaceraient sans doute d'eux-mêmes. Elle serait alors capable de libérer toute l'étendue de son potentiel. Penser à ses nakamas lui donnait une force dont elle ignorait encore l'étendue. Charon soupçonnait sans doute cette force... Et j'étais sûr qu'il la craignait et que c'était pour cela qu'il s'était mis à notre poursuite plutôt que de prendre directement le chemin de Grand Line. Car cette force était de celle qui fait les grands de ce monde... Les grands comme Roger.

Mais en même temps, l'inquiétude qu'elle avait pour nous l'empêchait de se concentrer pleinement sur le combat. Je la savais douce, attentionnée et préoccupée par le sort de ses camarades. Et si cela peut donner une force de volonté incroyable... Cela peut s'avérer gênant si en plein milieu d'un combat intense, elle venait à penser à notre sécurité et à se déconcentrer, même d'un seul petit pourcent. Il fallait qu'elle devienne implacable envers son adversaire, et non inquiète envers ses alliés. Si Charon venait à se lancer à l'attaque de l'un d'entre nous, il ne fallait pas que Kururu pense à encaisser l'attaque pour nous protéger. Il fallait qu'elle pense à profiter de l'ouverture ainsi générée par Charon lorsqu'il portera son assaut, pour lui porter un coup décisif, et ainsi l'empêcher de réussir son coup. C'était de cette façon que notre Capitaine devait penser pour se battre sereinement. C'était ce que je lui avais insinué. Tous ici, nous avions confiance en elle pour s'occuper de Charon. De la même façon, il fallait qu'elle ait confiance en nous pour que nous nous occupions des subordonnés du vieux et assurer notre propre sécurité.

Ne pas pouvoir rejoindre le bateau pour chasser le nouvel intrus était frustrant. Mais pouvoir assister au combat qui se jouait entre Kururu et Charon était quelque chose qui me ravissait... Car il me tardait de voir éclore pleinement le potentiel de la jeune femme et admirer son sourire une fois qu'elle serait victorieuse. Appuyé contre le mur en étant allongé par terre contre le hangar, j'étais bien décidé à ne pas laisser mes vertiges et mes blessures me faire perdre connaissance, avant la fin de ce combat. Et tout comme j'avais confiance en Kururu, j'avais confiance en Asuna et Shura pour dégager notre "invité" d'une manière ou d'une autre. C'était ce qui transparaissait dans mon sourire et dans mon regard, radicalement différent de celui que j'arborais face à Sten. La différence était clairement visible; mais on sentait toute la sincérité de ces sentiments. L'heure était venue pour l'Alliance Rose de s'élever...

Et je ne voulais pas manquer cet instant !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1631

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeMer 3 Fév - 19:46


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Midi10
Midel.

-Hep, hep, vous vous méprenez, j'veux pas me battre, moi !

L'arrivée intempestive et plus vive que prévue d'Asuna, de Shura puis de Joe n'avait bien évidemment pas échappé à Midel, qui était gentiment resté sur le Tsukimi tout en les regardant arriver, sans prêter davantage attention au combat qui opposait Charon et Kururu. De toute façon, il ne pouvait pas faire grand chose quant à cette lutte entre capitaines : l'honneur avait besoin d'être hurlé, de temps à autres, et le vieux ne supporterait de toute façon aucunement que l'un des siens n'en vienne à le couper dans ses élans de virilité... Enfin, dans tous les cas, le subordonné du vieux pirate avait donc patiemment laissé ses prétendus ennemis remonter à bord de leur propre navire, et les avait coupé dans leur agressivité en levant les mains à hauteur de son torse, pour leur montrer qu'il ne possédait aucune arme et ne souhaitait pas leur nuire. En scrutant leurs expressions faciales, il comprit qu'outre la colère et l'agacement qu'ils ressentaient à son égard, ils semblaient relativement inquiets... Ou peut-être le cachaient-ils ? Enfin, dans tous les cas, aucun être humain normalement constitué ne pouvait, dans cette situation, faire abstraction de son inquiétude vis-à-vis de ses alliés et comparses... C'était ainsi pour les rassurer au plus vite et éviter une déplorable escalade de violence que le forban, tout en d'adossant à nouveau contre le bastingage en continuant à leur faire face, leur exposa la bienheureuse vérité avec un air probablement plus calme et flegmatique qu'il n'aurait dû l'être dans une telle situation :

-Je les ai pas touché. Je suis même pas rentré. En fait, c'est le vioc qui m'envoie... Il voulait que je prenne quelqu'un en otage pour vous forcer à le laisser combattre votre capitaine, mais moi j'trouve ça chiant.

Pour les membres de l'Alliance Rose, deux choses seraient rapidement perceptibles dans le discours de Midel : premièrement, ce type prenait volontairement le parti de désobéir à son capitaine, ou en tout cas à n'appliquer qu'une part de ses ordres. D'accord, il se rendait sur le navire ennemi, mais il ne réalisait pas la suite des opérations pour nettoyer le terrain de son supérieur... Secondement, et pas des moindres, contrairement aux autres membres de l'équipage qui semblaient craindre ou respecter le vieillard, le jeune homme, quant à lui, se contentait de le désigner par un sobriquet pour le moins négatif. Laissant volontairement ces deux points de côté en balayant les trois personnes qui lui faisaient face d'un regard las, le forban maquillé sembla subitement transpercé par un éclair de génie : son expression faciale s'éclaira et il tapa fermement son poing gauche dans la paume de sa main droite avant de désigner le combat qui faisait rage, un peu plus loin, d'un bref signe de la tête :

-Bon, eux là-bas ils se tapent, et c'est bien mais en attendant, je m'ennuie. Alors, on peut faire un truc, si vous voulez ! Une devinette ! Romuald, le géant, a l'air jeune, mais c'est un géant : il est trois fois plus vieux qu'il n'y paraît ! Sten, le cyborg, a modifié la majorité de son corps, visage y compris : pour lui aussi, le temps n'a pas la même valeur que pour nous... Alors selon vous, pourquoi suis-je si jeune ?

Au fond, la devinette pouvait vraiment être énigmatique, si les membres de l'Alliance Rose la considérait objectivement, et acceptaient de jouer le jeu : ce type, qui ne semblait d'ailleurs pas vouloir les combattre, contrairement aux attentes présumées que Charon aurait pu placer sur ses épaules, avait tout au plus la trentaine d'années... Sinon carrément dix de moins ! A partir de là, imaginer qu'il aurait, ou non, pu voguer aux côtés de son capitaine par le passé semblait compliqué... Un sourire satisfait sur les lèvres, Midel écouta donc les réponses que tenteraient de formuler ses interlocuteurs, les encourageant à parler par un signe de la main bref et cordial.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Hannib10
Capitaine Charon.

Il avait vraiment cru que son attaque allait porter... Mais ça n'avait pas été le cas ! Au moment où son poing aurait normalement dû cogner la jeune pirate, déstabilisée et tête en l'air qu'elle pouvait être, la croix de ladite pirate bloqua son offensive et l'empêcha de persévérer en ce sens. Pourtant, Charon n'avait pas pris la peine de retenir sa force ou sa vitesse sous prétexte qu'elle ne faisait pas attention à lui : il n'était pas du genre à avoir pitié d'autrui, surtout pas de ses ennemis, et le fait de se montrer distrait sur un champ de bataille avait souvent pour prix la vie du malheureux... Frustré et agacé, le vieillard fut contraint de laisser Kururu le repousser, sans avoir de moyen de lutter : il n'avait après tout pas d'appui au sol... Ainsi, il commençait tout juste à être repoussé lorsque, manifestement plus déterminée que sur Military Island, l'autre capitaine usa de son bouclier en guise de protection oculaire. Si, grâce à son haki de l'observation, l'ancien rival de Roger fut en mesure de déceler l'offensive approcher, il comprit rapidement que ce genre de stratagèmes était suffisant pour mettre la majorité des combattants des Seas Blues hors d'état de nuire... C'était donc comme ça qu'elle s'était faite connaître, en usant d'astuces et d'intelligence ! Sans se laisser démonter pour autant, l'artiste martial plaça ses bras sur la trajectoire du marteau et, cette fois-ci, eut le temps nécessaire pour les recouvrir de haki de l'armement : la plaque défensive eut ainsi l'occasion de remplir son office en lui évitant le gros des dommages, mais le choc en lui-même fut suffisant pour envoyer l'homme voler. Après un rouler-bouler sur une bonne dizaine de mètres qui le confronta à plusieurs reprises aux dures dalles des quais, le criminel se redressa, un rictus courroucé sur les lèvres : elle avait plus de répondant qu'il n'avait pu l'imaginer, c'était un fait.

Par la suite, et tandis que le vieil homme se redressait en crachant un peu de sang sur les quais, agacé de constater la faiblesse de son corps qui avait cruellement manqué d'expérience et de sensations fortes durant les dernières années, le blondinet débarqua enfin... Mais dans un état piteux. Puisque Sten n'était pas dans le coin, le capitaine Charon n'eut aucun mal à imaginer que le cyborg avait été vaincu, d'une manière ou d'une autre, ou en tout cas été écarté avec suffisamment de véhémence pour qu'il ne puisse plus nuire aux membres de l'Alliance Rose. Pour autant, si le rival de Roger pensait savoir Kururu du genre à épargner ses opposants autant que possible, il n'était pas certain que cela soit le cas du gamin à la grande gueule. Du coup, il y avait fort à parier, dans l'hypothèse où il aurait effectivement été vaincu, que son subordonné venait tout juste de trouver son tombeau... Et son meurtrier. Cela dit, cela ne sembla guère estomaquer son supérieur, qui se contenta de hausser les épaules avant d'écouter le maudit du magma débiter quelques âneries en levant les yeux au ciel. Il faisait la forte tête, imaginait que toute la volonté du monde pourrait suffire à sa cheffe pour prendre l'ascendant, et leur servait un discours des plus grandiloquents... Mais il ne faisait, au final, qu'exaspérer davantage le vieillard qui se permit quelques applaudissements plus agressifs qu'ils n'y paraissaient de prime abord :

-Bien. Maintenant, attend ton tour, gamin.

Pas besoin d'en dire plus : peut-être qu'il allait, dans sa grande bonté, laisser la capitaine aux cheveux roses s'enfuir... Mais le blondinet allait y passer. Il avait beaucoup trop outrepassé ses droits en se comportant de la sorte, et s'il avait un certain respect pour les téméraires, Charon n'avait que faire des imprudents et des imbéciles.
Profondément énervé, pour ne pas dire enragé, le vieillard donna un puissant coup de pied dans le sol, brisant les quais et soulevant plusieurs pavés, tout autour de lui, rien que par la puissance du choc. D'une main leste et précise, il en attrapa deux, qu'il envoya brutalement en direction de Kururu avant de s'élancer dans sa direction avec vivacité, renforçant ses avants-bras de haki de l'armement. Il allait tenter de contourner la croix, une fois de plus, cette fois-ci en forçant la jeune femme à se défendre. Si cela fonctionnait, il allait la contourner par la gauche et tenter de lui asséner un direct du droit en plein ventre... Restait à voir si cela pouvait fonctionner !



Romuald est lvl 23. Sten est lvl 28.

Sten est mort, du coup !
On avance, on avance ! Midel privilégie l'approche diplomatique, comme vous. Il a pas l'air trop méchant, dans le fond.
Charon, quant à lui, bloque tant bien que mal et se redresse après un rouler bouler. Discours de Dante, provoc, puis il envoie deux pavés en direction de Kururu. Il les suit en courant et va essayer de contourner le problème de la croix sur la gauche (sa gauche à lui, donc la droite de Kururu) pour la frapper en plein ventre d'un coup de poing du droit !
En théorie, l'event devrait bientôt trouver son issue (pour le meilleur comme pour le pire /o/)

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 991
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue35/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue142/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeJeu 4 Fév - 23:46




Etonnement son coup avait porté ses fruits. C’était rare qu’elle touche deux fois le chef ennemie ! Et encore plus deux fois d’affiler. Kururu observa son ennemi rouler au loin. En soi, rien de bien méchant mais le vieil homme était temporairement repousser. La jeune fille se remis en position de défense. Son adversaire pouvait se relever et passer à l’offensive à n’importe qu’elle moment. De plus, elle savait pertinemment que sa cible voulait les tuer…et surtout qu’il irait jusqu’au bout sans la moindre hésitation ou remord. Le forban ne se releva pas du tout ravi de s’être fait toucher. Son corps commençait déjà à souffrir et un peu de sang tomba sur le quai. C’était difficile de vieillir… Pourtant restait un puissant combattant malgré son âge avancé. En y repensant, la rose avait toujours eu du mal avec les grands-pères. Ils avaient la fâcheuse tendance à être trop fort et trop expérimenté.

Soudain, la voix de Dante s’imposa. Le volcan était de retour ! La capitaine en était plus que ravie. Elle s’inquiétait toujours beaucoup pour ses amis. L’entendre se lancer dans une de ses longues tirades habituelles la rassurait. S’il avait assez de force pour parler autant, il allait bien. Un sourire apaisé se dessina sur les lèvres de la demoiselle. Si le musicien était toujours en vie, les autres aussi. Elle ne pouvait pas entendre leur voix à cause des paroles du blond. Mais elle le savait. Pourtant Kururu ne le vérifia pas l’état réel de son ami. Elle ne se retourna tout simplement pas pour le regarder. Son attention était uniquement portée sur Charon.

Tout en écoutant le discours de son compagnon de voyage, la combattante en herbe réfléchissait à ce que pourrait bien faire son adversaire… Si c’était elle, jamais un combat aurait eu lieu. Mais si elle n’avait vraiment pas eu le choix, la jeune fille testerait une autre attaque venant d’une direction différente. Ce n’était pas une stratégie révolutionnaire, la tactique était même basique. Si quelque chose n’a pas fonctionné une fois, il y a peu de chance qu’elle fonctionne la seconde. Comme l’adversaire possède les capacités pour contrer une attaque, il n’y a aucune raison que subitement, il ne sache plus le faire. Sauf si comme Kururu la parade tenait plus à de la chance. Du coup, le prochain coup devrait venir d’un autre endroit. A condition bien sûr que le corsaire pense comme elle et qu’il la considère assez douée pour réitérer sa manœuvre précédente.

Enfin pour cela, Kururu ne devrait pas avoir de problème. Le logia annonça quelques vérités qu’elle savait déjà. Comme par exemple le fait qu’elle protège beaucoup son équipage et qu’elle s’inquiète constamment pour eux. En même temps, la capitaine adorait chacun d’entre eux, elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir leur bien-être. Les membres de l’Alliance Roses étaient comme des membres à part entière de sa famille. D’un autre côté, c’est vrai qu’elle restait rarement concentrée uniquement sur un adversaire. Enfin ce n’était pas facile de lutter contre sa nature. La jeune fille ferait de son mieux au moins cette fois. Déjà le musicien la regardait. Et surtout il venait de lui mettre une pression énorme sans le savoir. La demoiselle n’aspirait qu’au tourisme et au voyage tranquille… Alors se hisser parmi les meilleurs de ce monde ? Ou même gagner facilement ce combat ? Ces notions ne lui avaient jamais effleuré l’esprit une seule seconde.

Au fond, Kururu était très touchée par sa déclaration. Dante avait plus confiance en ses capacités de combattante qu’elle-même. Résultat, elle était motivée à donner raison au garçon. Elle avait déjà vécu de grandes aventures et survécus à plusieurs combats. Il était temps pour elle de voir si l’expérience acquise serait suffisante. Charon annonça qu’il s’occuperait du blondinet après elle. Erreur de sa part car cela motiva encore plus la rose déjà bien déterminée. Elle voulait bien restée uniquement concentrée sur son affrontement en laissant les autres gérer le reste des ennemis. Sauf qu’elle ne laisserait jamais un adversaire s’en tirer s’il menaçait ses compagnons. Mais une étape à la fois.

L’assaut attendu arriva après le monologue de son allié. Charon commença par lui envoyer deux pavés. Le vieil homme força de ce fait la demoiselle à se défendre. Pour le coup, c’était parfaitement dans ses cordes. Kururu n’avait pas vraiment prévu qu’il se serve de projectiles. Mais comme elle n’avait pas arrêté du fixé, elle l’avait vu préparer son lancer. Dans ses conditions, il était aisé de mettre sa croix devant elle, tout simplement. Maintenant la combattante arriva à la partie la plus compliquée. Forcément, le vieux n’avait pas fait ça pour rien. Même pour elle, ce n’était pas suffisant pour l’abattre. Le vieux devait pertinemment le savoir. Alors, la cuisinière décida de parier sur la direction de la prochaine attaque. Avec son bouclier bloquant son propre champ de vision, elle n’avait pas trop le choix.

Kururu pensait que son adversaire n’attaquerait pas deux fois du même côté. Cela laissait pas mal de possibilité et n’écartait qu’une seul direction. La jeune fille décida de pivoté sur la gauche en abaissant sa croix vers la droite pour la mettre horizontalement. Dans cette position, elle devrait pouvoir récupérer de la visibilité tout en gardant un minimum de protection. Autant rester sur son terrain pour se facilité le combat. Pour le coup, la rose se senti particulièrement bien inspirée. Son arme descendait assez rapidement. Résultat, elle remarqua rapidement que Charon était justement à sa droite. Si elle avait tourné de l’autre côté, elle aurait été complètement à sa merci. Heureusement, cela n’avait pas été le cas. A la place le poing droit de son adversaire se retrouva légèrement dévier de sa trajectoire grâce au mouvement circulaire.

L’attaque frôla quand même le ventre de la demoiselle. Encore une fois, l’esquive était passée de justesse. Mais la manœuvre avait fonctionné ! Kururu en profita pour contre attaquer. Son coup était simple. La jeune fille continua son mouvement de rotation. Sauf que cette fois, elle voyait sa cible. Dans un geste fluide, elle ramena plus rapidement la partie de sa croix à sa droite vers elle et poussa sur celle de gauche. De cette façon, elle pouvait effectuer un coup horizontal vers le ventre du capitaine de l’ancienne ère.





Kururu est contente d'entendre Dante. Elle pare facilement les deux pavé avec sa croix car elle les a vu arriver de loin. Puis elle esquive de justesse le poing de Charon. Pour y arriver, elle pivote sur sa gauche (donc sur la droite de Charon) en interposant sa croix. Comme elle voit que Charon est apparut justement devant son arme, elle en profite pour lui donner un coup horizontal (du coup le coup arrive à droite de Charon)

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeLun 8 Fév - 13:42

Inattendu

Ce type, dont je ne parvenais pas à ma rappeler la tête, ne semblait pas du tout inquiet. Nous étions pourtant trois contre lui. Et si j'étais légèrement blessé, Joe et Asuna, elles, n'affichaient aucune blessure. Il était donc soit très confiant, soit très stupide. Mais un abruti n'aurait jamais survécu dans l'équipage de Charon, surtout avec le manque de respect flagrant dont il faisait preuve envers son capitaine. Il fallait donc se méfier de lui. Et ça signifiait l'éloigner du navire et des non-combattants qui s'y trouvaient. Heureusement, il semblait assez complaisant de ce côté-là. Peut-être même trop, d'ailleurs...

Peu de temps après, Dante se traîna malgré ses blessures jusqu'à l'orée du village, et entama un de ses fameux longs monologues. Mais j'étais trop concentré sur l'individu en face de moi pour suivre tout ce qu'il disait, sans compter que je n'avais jamais été du genre à écouter quand ça discutait trop, j'étais un homme d'actions, pas de paroles. Et si je respectais la force et le caractère du volcan, je devais avouer que par moments, ses discours avaient un effet soporifique sur moi. Personne n'était parfait. Et puis, il ne les faisait pas tout le temps non plus, donc ça passait. Sans ça, j'aurais déjà exigé ma revanche afin de pouvoir m'éloigner assez de lui.
En parlant de discussions inutiles, le pirate, suffisamment détendu pour se reposer contre le bastingage, releva les mains, et après nous avoir expliqué qu'il ne s'en était pris à personne, annonça qu'il ne souhaitait pas se battre.

*Dommage...*

Au contraire, pour passer le temps, il nous proposa une énigme. Et merde... Un des trucs où j'étais le moins doués. Il fallait trop... réfléchir. Mais ça devrait nous laisser le temps de trouver une solution, en plus de permettre à Kururu de finir son duel. Je pouvais au moins tenter ma chance. Je m'étais déjà battu contre un géant aujourd'hui, donc je n'avais pas trop à me plaindre... Mais avant, régler quelques détails.

Joe, tu devrais aller voir comment va Dante : pour qu'il n'ait pas déjà foncé ici en hurlant, ça veut dire qu'il est amoché. On pourra se débrouiller ici si ça venait à mal tourner...

Sans même me préoccuper de savoir si elle était restée ou pas, je ramenais mon regard sur le forban.

D'accord, mais si on trouve la réponse, tu débarques de Tsukimi sans discuter. Alors mon opinion est... que tu as rejoint l'équipage de Charon quand t'étais encore un gamin seulement. En mousse ou un truc du genre...

C'était selon moi l'explication la plus simple, et chercher des solutions compliquées, c'était vraiment pas mon truc. Peut-être que Asuna aurait une meilleure idée ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeLun 8 Fév - 23:54


Un combat d'esprit, l'énigme de l'intrus.
L'Alliance Rose


Une fois de plus, un intrus s'était permis de poser le pied sur leur navire, cependant, cette fois, c'était surement la plus grande bataille de l'Alliance Rose. Comment dire, ils affrontaient leur plus grande peur, mais aussi, l'épanouissement de Kururu. Elle prenait maintenant le titre de capitaine, elle prenait plus de grandeur et surtout s'affirmait auprès d'un des plus grands. Même si Asuna avait peur pour celle qui l'avait recueilli, qui l'avait sauvé, elle devait lui faire confiance et lui donner toute sa force. En même temps, c'était cette jeune femme aux cheveux roses qui arrivaient à tenir tout ce beau monde sous le même drapeau. Malgré les caractères, les peurs et les faiblesses de tout le monde, elle arrivait à faire régner une ambiance si douce, si tendre et si bon enfant, que l'on ne peut pas y résister. C'était marrant en y réfléchissant et c'était surement ce qu'avait compris tout le monde. Secouant la tête quand elle entendait la voix de Dante, même sur le pont du navire, il arrivait à se faire entendre. Cependant, le regard de la demoiselle n'alla pas dans sa direction, elle avait autre chose à surveiller. Cet intrus qui s'était permis de poser le pied sur leur maison et ce n'était pas une chose qu'elle appréciait. Quelque chose lui fut vraiment étrange quand même, il était à la solde de Charon et pourtant, il n'y avait aucune violence sur son visage, aucune haine ou encore rage. C'était comme s'il se fichait totalement de ce combat et de ce que l'on lui avait surement demandé. Chacun de ses traits ou encore de ses mouvements montraient qu'il ne voulait pas se battre et pourtant, il était bien là. En plus, c'était un ordre de son capitaine qui encore une fois, montrait à quel point il était lâché.

Au moins, il annonça rapidement une bonne nouvelle, il n'avait pas touché à leurs amis restaient sur le navire. Un poids sur le cœur enlevé, maintenant, il fallait connaitre la raison pour laquelle il était là et surtout pourquoi il n'obéissait pas à Charon. Quelque chose n'allait vraiment pas, tous ses membres d'équipages semblaient soit le craindre, soit donner son respect éternel. Pourtant, ce jeune homme semblait être dans aucune des deux catégories quand on y réfléchit bien. Asuna entendit rapidement la demande de Shura et poussa un petit soupire. Chose qu'elle ne ferait jamais, elle se permit de relâcher son attention et faire un signe à Joe pour lui dire d'attendre. Marchant doucement sur le pont jusqu'à une porte, l'ouvrant doucement et attrapant ce qui allait servir de premiers secours. Elle se doutait que si le volcan était blessé, c'était du sérieux. Même si elle lui en voulait énormément, ce que lui avait appris Xin et les livres, faisait qu'elle se devait de le soigner. Revenant quelques minutes plus tard, elle plaça dans les bras de Joe un bandage, du désinfectant et surtout des cachets pour la douleurs. Pour les avoir utilisés pour son genou, elle était sûre qu'il n'allait plus rien sentir, mais la suite sera atroce pour lui, mais bon, c'est un homme. Asuna prit quand même la peine de lancer un dernier regard à la demoiselle histoire de lui faire comprendre que si elle pouvait glisser une bonne grosse claque derrière la tête de Dante, ça ne serait pas plus mal.

Mais il fallait aussi penser à, comment s'occuper de leur invité surprise. Que voulait-il exactement et elle écarquilla encore plus les yeux quand elle entendit sa demande. Une devinette. C'était assez étrange, mais bon, pourquoi ne pas se prêter au jeu pour une fois. Il n'y avait guère de violence là-dedans, c'était bien rare un affrontement de ce genre. Celle-ci était sur le fait qu'il soit aussi jeune et c'est vrai qu'en y réfléchissant, à part Charon qui se trouvait être un vieux pervers ; son équipage semble assez jeune. Fronçant les sourcils alors qu'elle le regardait et entendit la proposition de Shura, cela n'était pas stupide. Un enfant qui voulait fuir ces problèmes et auraient rejoins l'équipage d'un pirate qui passait par là. Cependant, si c'était le cas, pourquoi Charon aurait accepté un enfant sur son navire et surtout parmi les siens. Lui qui se targue d'être le plus fort, si on se met à sa place, il voudrait un équipage remplit de personne capable de déplacer des montagnes, de terrasser n'importe qui d'un regard. Alors pourquoi aurait-il pris un enfant. Cette personne était encore plus étrange maintenant qu'il avait posé cette question et ce n'était pas logique. Il n'était un monstre comme les autres, il ne leur voulait pas de mal et surtout, poser une devinette. Elle fit une petite moue et pencha doucement la tête sur le côté alors que son œil remplit par les ténèbres se dissipaient petit à petit. A croire que Tara n'avait plus envie de sang, remarque, elle avait les bras qui en laissaient échapper quelques goûtes. Asuna prit un petit sourire.

"Hum ... Question intéressante, cependant, accoudons-nous à la rambarde si cela ne te dérange pas, j'aimerais assister au combat de notre capitaine. Pour toi, cela ne représente qu'un affrontement ordinaire pour l'orgueil de ton capitaine, mais pour nous, ça représente bien plus et je ... je ne souhaite pas qu'elle ne nous sache pas tous à ses côtés."

Elle s'inclina doucement comme pour accentuer sa demande. Malgré le fait qu'elle soit une orpheline et quelque peu sauvage avec les hommes, elle pouvait aussi faire preuve de bonnes manières. C'est vrai que discuter et trouver l'énigme était importante pour elle, mais le combat l'était encore plus. Cela lui permettrait de réfléchir un peu plus par la même occasion. Elle posa donc doucement ses avant-bras sur la rambarde et appuya doucement son corps dessus. Cela eut pour effet secondaire de faire un peu plus gonflé sa poitrine, mais toute son attention était rivée sur Kururu. Elle devait tout donner et quand le coup de Charon parti, on peut voir la mâchoire d'Asuna se contracter. Puis, relâcha doucement son souffle, elle prit une voix beaucoup plus douce, plus cristalline comme si la situation ne représentait aucun danger.

"Tout d'abord ... Une autre énigme me trotte dans mon petit esprit perturbé ... Pourquoi ? Pourquoi ne pas obéir à ton capitaine ? Pourquoi on ne ressent aucune haine, aucune envie de combat venant de toi et cette attitude aussi désinvolte. Je ne comprends vraiment pas ... Mais je me dis que la réponse à toutes ses questions peuvent donner la réponse à ton énigme."

Au fur et à mesure de ses mots, elle réfléchissait doucement, peut-être était-il un nouveau dans l'équipage ou un espion. Ce qui expliquerait pourquoi il n'avait pas rempli sa mission entièrement. Il y avait trop de réponses possibles, cependant avait-elle le droit d'en donner autant ? Il n'avait pas donné de limite aux nombres de réponses et c'était Shura qui avait donné la seule condition. Cependant, si le duo ne trouvait pas, qu'allait-il se passer ? Un combat ou pire encore. Beaucoup de combattants affirment que le vrai combat est celui de l'esprit, c'était ce qui était en train de se passer actuellement. Ses méninges s'activaient rapidement pour trouver une solution qui n'était pas sortie d'un autre monde, bien qu'il fallait se méfier. Elle reprit doucement la parole, les yeux, toujours, rivaient sur le combat.

"Pour réponse ... J'en vois plusieurs possibles , même si farfelus et vus que tu n'as pas donnés de limite aux nombres de réponses que l'on peut donner ; je pense que je peux me permettre. Cependant, la plus logique serait que tu es arrivé dernièrement dans l'équipage, ce qui pourrait expliquer ton comportement actuel et le fait que tu n'ait pas accompli ta mission jusqu'à la fin. Qui plus est, si tu n'es pas vraiment un pirate ... Une autre serait un fruit du démon te permettant de régénérer tes cellules et de garder cette jeunesse autant que tu le désires ou que le fruit te le permet. Cependant, si l'on se trompe ... Qu'adviendra-t-il ?"

Une énigme bien dur quand on se trouve dans un monde aux milliers de possibilités, où l'impossible est un quotidien sans fin. Qui pourrait croire à une femme au corps de flamme, un homme dragon ou encore un volcan sur patte. Cela était encore qu'un tout petit exemple dans ce monde gigantesque. Qu'est-ce que cet intrus leur cachait ? Le vrai but de cet homme se trouvait vraiment dans cette énigme ? Tellement de questions pouvaient être agitées l'esprit d'Asuna au moment présent, même si elle essayait de pas le montrer. Avait-elle juste pour une fois ...


Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeJeu 11 Fév - 14:02

Attente

Kururu semblait bien s'en sortir face au vieillard. Il fallait avouer que la demoiselle avait plus de répondant qu'elle n'y laissait paraître. La voir ainsi combattre avec sérieux et force me donnait de plus en plus envie de croiser le fer avec elle lorsque le contexte s'y prêterait plus tard. Peut-être était-ce juste une manifestation de mon instinct guerrier. Ou peut-être avais-je senti chez elle un certain potentiel qui pouvait lui permettre de se hisser à un rang royal. Sans conteste, l'envie de savoir lequel de nous deux l'emporterait si nous venions à nous affronter, commençait à germer dans mon esprit. Voir quelqu'un tuer un autre être humain ne m'inspirait rien de particulier. Mais voir quelqu'un se battre avec fougue et passion comme le faisait la Capitaine pirate, laissait naître un certain respect, peu importe le rang, la classe sociale, le rôle dans la société ou tout autre critère aussi subjectif.

Mais pour l'heure, la jeune femme était déjà assez occupée à lutter contre le vieux pour avoir en plus à gérer un élément aussi incontrôlable que moi qui vienne lui demander un petit duel... Le tout alors que j'étais moi-même assez salement blessé. Mais malgré le fait qu'elle soit face à un adversaire aussi réputé que Charon, j'étais loin d'être inquiet. Et cela se voyait parfaitement à mon large sourire serein et amusé. Ce combat, j'étais certain que Kururu le gagnerait, peu importe la tournure des événements. Et entendre Charon me répondre me laissait assez satisfait, me prouvant que mes petites provocations faisaient leur effet. Car même s'il ne se déconcentrait que très légèrement à cause de cela, c'était déjà une victoire en soi. Je n'avais rien à ajouter. Tout ayant été dit précédemment, je me contentais de ne pas manquer les actions en cours, bien décidé à ne pas aider Kururu, ou lancer la moindre attaque envers Charon tant que notre capitaine serait toujours debout. A mes yeux, le vieillard ne représentait aucune menace. Un homme s'étant contenté d'attendre toute sa vie une opportunité sans chercher à la créer ou à lutter contre les difficultés, n'avait rien d'une menace. Il n'avait pas, à mes yeux, ce qu'il fallait pour voguer sur les mers... C'est sans m'en rendre compte que les mots sortirent de ma bouche, toujours avec ce ton amusé et narquois.


Tu n'as pas ce qu'il faut pour devenir un grand papy... Tu ne seras jamais... Un Roi...

Un léger rire émana de ma bouche juste avant que je ne crache une gerbe de sang, mais toujours en continuant de rire malgré la douleur qui me lancinait le flanc. Je tenais toujours celui-ci pour arrêter l'écoulement de sang, le tout en serrant assez fort pour avoir mal... Assez mal pour ne pas tomber dans les vapes et risquer de manquer l'issue du combat. Contrairement à Kururu, à moi et à bien d'autres que j'avais croisés, Charon n'était qu'un meurtrier sans âme. Il était impossible de ressentir une quelconque émotion émanant de lui lorsqu'il se battait. Ce type ne semblait pas porter la moindre conviction lorsqu'il prenait les armes. En ce sens... Pour moi... Il ne pouvait que perdre face à la Capitaine de l'Alliance Rose.

Plus loin, Joe était toujours aux prises avec l'inconnu qui s'était amusé à monter à bord du Tsukimi. Néanmoins, elle ne dit pas un mot lorsque Shura lui demanda d'aller me voir. Au contraire, elle était restée impassible. Elle attendit que le dragon se mette à parler avant d'arriver derrière lui. Elle leva alors simplement la jambe pour lui mettre un bon coup de pied au postérieur, avec une force se voulant suffisante pour le faire chuter en avant s'il ne s'y attendait pas. Avec toujours son habituel ton neutre, l'ancienne esclave s'adressa à Shura après l'avoir ainsi molesté.


Silence le nain... Le dernier arrivé donne pas d'ordre... Nabot... Fourmi... Chibi...

Le fait qu'elle prononce ces mots sans une once d'émotion dedans donnait une allure encore plus ironique, moqueuse et hautaine à la scène. Pour un peu, on aurait vu une gamine de maternelle un peu plus mature que l'un de ses camarades de classe, en train de molester ce dernier comme si cela était on ne peut plus naturel. Voilà qui donnait un certain ressort comique à cet échange. Néanmoins, Joe cessa de prêter attention au dragon avant de s'avancer au niveau de Midel. Elle commença à le fixer en se tenant non-loin de lui, comme si elle cherchait à l'analyser. Et soudain, sans prévenir, avec une certaine lenteur qui laissait comprendre qu'il ne s'agissait pas d'une attaque, la jeune femme porta ses deux mains au niveau de la poitrine de l'homme.

Huuuuuum... Je croyais le contraire mais... C'est un homme !

Elle tourna tout naturellement la tête vers Asuna en déclarant solennellement cette affirmation, comme si elle était elle-même choqué de constater que Midel n'était pas une femme. Il fallait dire que le look du jeune homme et son maquillage particulier laissait un doute planer dans l'esprit de miss Lazarus. Elle retira cependant ses mains avant de prendre les objets qu'Asuna lui remis. Elle se dirigea ensuite tout naturellement vers le ponton afin de quitter le vaisseau, mais marqua une brusque pause, se retournant vers l'assemblée pour les gratifier d'une dernière parole.

C'est le rejeton du papy en colère ?

Évidemment, par "papy en colère", la révolutionnaire voulait parler de Charon. Pour répondre à l'énigme du jeune homme avant de quitter le navire, elle avança cette simple hypothèse ou supposition, sortie d'on ne sait où. Il fallait dire que Joe arrivait rapidement à des conclusions parfois ubuesques avec un raisonnement souvent tiré par les cheveux. Mais après tout, pourquoi pas. Faisant le tour de l'arène de combat, c'était tranquillement que la belle brune se dirigea vers le grand blond. Elle ne prêtait même pas attention aux échanges entre Charon et Kururu, comme s'il s'agissait d'un spectacle de rue qu'elle ne désirait pas observer, car trop concentrée à se rendre à sa destination. Un peu comme ces personnes qui ne font plus attention aux saxophonistes qui jouent dans la rue pour quelques pièces car ils doivent se rendre à leur travail en urgence.

Restait à voir comment les choses allaient évoluer... Ou même se conclure.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1631

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeJeu 11 Fév - 21:49


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Midi10
Midel.

Les membres de l'Alliance Rose ne semblaient pas aussi remontés que leur réputation ne le laissait sous-entendre : ils semblèrent effectivement s'apaiser lorsque Midel déclara ne s'en être pris à personne depuis qu'il était sur le navire, et ne pas leur vouloir de mal de manière générale. Les trois nouveaux arrivants, donc, semblèrent accepter une issue plus diplomatique, et moins violente... C'était une bonne nouvelle, car les combattre aurait finalement pu rendre service à Charon, ce que voulait précisément éviter le jeune homme à bord du Tsukimi. Cela n'échappa d'ailleurs pas à ses trois interlocuteurs : l'ambiance se détendit du tout au tout, et l'autre homme se permit même de demander à l'une des deux filles qui l'accompagnaient d'aller s'occuper d'un autre camarade, probablement blessé. Cela aussi, le pirate de Charon s'en moquait bien : qu'il discute avec deux ou trois autres forbans, la nuance était sans importance... Pourtant, la suite sembla le désarçonner davantage : la fille en question, celle qui était normalement chargée de s'occuper du blondinet blessé, s'approcha de lui sans intention hostile et... Tout simplement, plaqua ses mains sur le torse du garçon avant d'expliquer la méprise. Lui, une fille ? Le criminel fut tellement interloqué par cette réaction, pas vraiment banale, qu'il décida de passer outre en se contentant d'une quinte de toux malhabilement simulée. Il y avait définitivement des cas, même sur les Seas Blues...

Puis vint l'heure de la devinette. L'hypothèse de l'autre jeune homme fut la première à fuser, accompagnée de la demande simple et brutale de quitter le navire si la réponse fournie était la bonne. L'envoyé de Charon se contenta alors simplement de hausser les épaules, pas franchement convaincu : déjà parce qu'il fallait pour ce faire que les membres de l'Alliance Rose ne parviennent à découvrir la réalité... Ensuite parce que lui n'avait dans ce cas de figure pas grand chose à y gagner, et tout à y perdre ! En tout cas, Midel décida de ne pas répondre tout de suite au dragon : en revanche, il accéda promptement à la demande formulée par Asuna, prenant au passage une mine légèrement embêtée :

-Ah... Me demandez pas ça, faites, faites. C'est votre navire.

Il comprenait tout à fait l'importance que revêtait ce combat, aux yeux des forbans... Mais la demoiselle se méprenait d'ailleurs sur un point. L'affrontement en cours entre Kururu et Charon avait énormément d'importance pour le fieffé pirate : celui-ci était tout simplement convaincu du résultat. Bref : l'homme laissa Asuna s'approcher pour détailler la lutte qui faisait rage, un peu plus loin, et écouta sa propre proposition, nettement plus approfondie en terme de réflexion que celle de Shura. Un sourire amusé sur les lèvres de Midel naquit alors : il éleva les bras et fit un signe de croix avec ceux-ci, indiquant alors que les deux propositions que venaient d'émettre ses interlocuteurs étaient erronées. Il s'empressa de les démentir en s'asseyant en plein milieu du pont, sans la moindre gêne :

-L'hypothèse du mousse est plausible... Mais ça n'est pas le cas. Charon n'aurait pas accepté un môme tel que moi sans une excellente raison : il nous déteste tous, nous, les "jeunes". Quant à celle de l'entrée récente dans l'équipage... Et bien, une nouvelle fois, non. Il s'assure de la fidélité des siens... Généralement d'une manière forte. Non, la réponse attendue était...


Là-dessus, la troisième membre de l'équipage de l'Alliance Rose qui était venue jusque ici prit la parole, derrière Midel. Les paupières de celui-ci s'écarquillèrent tandis qu'il pivotait légèrement pour regarder la pirate en question, comme s'il était surpris de la réponse en elle-même. Sans vraiment attendre de réponse, la jeune fille en question s'en alla, laissant l'envoyé de Charon seul en compagnie du duo... Et le type en question se mit alors à soupirer, un sourire amusé sur le visage avant de se redresser en croisant des bras, l'expression faciale soudainement moins joueuse, presque boudeuse.

-Elle a raison. J'suis son fils. Quant aux questions que vous avez pu me poser... Et bien, elles ont toutes une même réponse. Je suis issu d'un viol.

Le regard que Midel posa alors sur Charon était teinté d'une haine viscérale et maladive.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Hannib10
Capitaine Charon.

Comme prévu, la jeune fille aux cheveux roses démontra assez d'agilité pour bloquer les deux projectiles envoyés par Charon, qui s'employa alors à passer à la suite de son offensive pour la mettre hors d'état de nuire rapidement. Il décida donc de contourner Kururu, pour la frapper au niveau de l'abdomen, comme prévu... Et comprit bien rapidement que cette même suite des opérations allait être fortement compromise. En effet, la gamine semblait être assez débrouillarde pour suivre le fil de ses pensées : elle parvint à anticiper l'attaque, mais d'une manière nettement trop brouillonne pour que cela puisse être la résultante d'un haki de l'observation. Le vieillard qu'il était devenu était-il prévisible à ce point ? Cette simple question parvint à exaspérer le représentant de l'ancienne ère au plus haut point : il avait encore un bout de chemin à parcourir avant de retourner à son plus haut niveau, c'était certain... Cette teigne de Roger l'avait coupé dans son élan, et il risquait de s'en mordre les doigts jusqu'à la fin de sa vie, à ce rythme ! Pour autant, sa détermination ne semblait pas faillir : tout au contraire, il faisait honneur à sa réputation, poursuivant son chemin avec le même entêtement qu'il n'avait pu le faire durant toute sa carrière, et qui l'avait d'ailleurs conduit à l'échec. Son poing érafla l'autre capitaine sans lui causer le moindre dommage, légèrement dévié par la croix de la jeune femme, qui revint d'ailleurs menacer son ventre l'instant suivant pour le percuter sèchement. Pourtant, le vieux n'était pas aussi rouillé qu'on ne pouvait l'imaginer : le haki de l'armement vint faire son grand retour sur la cible de l'attaque de son homologue pirate, et il ne sembla pas vraiment souffrir du choc, malgré le fait que ses pieds décollèrent d'un bon mètre et qu'il fut en lui-même à nouveau propulsé en arrière.

Pourtant, contrairement à précédemment, le vieil homme ne se laissa pas porter sur plusieurs mètres : il n'était encore qu'à quelques pas de Kururu qu'il planta ses deux poings dans le sol avec puissance, fissurant celui-ci sur un large périmètre tout en cessant net la projection infligée plus tôt. Les pieds de Charon vinrent à peine toucher les dalles du port qu'il se projeta à nouveau droit vers la jeune femme, prêt à en découdre : il poussa un râle de colère tout en levant son poing droit, inquisiteur et menaçant. L'objectif ? Forcer la jeune femme à bloquer grâce à sa croix. Ainsi, il pourrait tenter de la percuter de plein fouet, pour la projeter en arrière...
Mais l'ancien pirate ne s'arrêta pas en si bon chemin ! Si son offensive fonctionnait et que la demoiselle aux cheveux roses ne parvenait pas à rester sur place, il allait la poursuivre pour réitérer l'action jusqu'à l'acculer complètement contre un mur. Si, au contraire, son offensive échouait d'une manière ou d'une autre, il allait tenter de frapper le sol déjà fragilisé de son poing gauche, recouvert de haki, pour achever de détruire les quais sur lesquels ils se trouvaient... Dans ce cas de figure, si la rose ne parvenait pas à se maintenir sur des vestiges ou à rejoindre le port en bon état, elle risquait fort de tomber à l'eau, et ce serait alors un tout autre affrontement qui commencerait !



Romuald est lvl 23. Sten est lvl 28.

Midel cause, gentiment.
Charon frappe... moins gentiment. En gros, il encaisse et repart à l'action. Il va tenter soit de repousser Kururu jusqu'à un mur pour restreindre ses mouvements... Soit, tout simplement, si la première option échoue, de briser les quais sous leurs pieds. Les vagues risqueront alors d'emporter une partie des roches, et le duo pourrait bien finir son combat dans l'eau !

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 991
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue35/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (35/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue142/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (142/250)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeVen 12 Fév - 23:04





Kururu se débrouilla plutôt bien. Sa manœuvre toucha Charon et l’envoya un peu plus loin. Moins qu’avant, mais quand même elle avait réussi. L’idée d’avoir un peu progressé traversa même l’esprit de la jeune fille. Peut-être qu’elle n’était pas si mauvaise que ça finalement ? Le tout était de mettre à terre son adversaire pour affirmer son idée. Mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Le vieux n’était pas un petit criminel lambda, il savait très bien se défendre. D’ailleurs son adversaire passa à l’attaque. La demoiselle n’avait pas vraiment l’occasion de souffler. L’ennemi stoppa sa projection avec ses poings, abimant encore plus le sol par la même occasion.

Dans un râle, l’homme fonça sur la rose. La capitaine para tout naturellement en mettant sa croix comme bouclier. Le poing de son homologue s’écrasa dessus. Pour un grand père, il avait encore de la force. Kururu recula un peu pour mieux absorbé le choc. Charon le ressentit et continua son offensive musclée. Résultat la cuisinière recula encore un petit peu. A la troisième attaque, elle pensait tester autre chose pour sortir de là, un autre type de recul… Sauf qu’en essayant, elle tomba lamentablement en arrière à cause d’un débris sur le sol. C’était un très mauvais timing. Sa chute la plaçait en position de faiblesse évidente. La demoiselle le savait et tenta une roulade.

Heureusement pour elle car les poings de Charon passa juste à côté de son oreille. Une opportunité pareil ne se manquait pas, le forban n’était pas stupide à ce point-là. Mais Kururu le savait ! Bon à une demi seconde près elle se faisait massacrer…Sauf que ça n’était pas arrivé, donc autant ne plus y penser. Par contre un évènement inattendu se produisit. Le sol était beaucoup trop fragilisé par l’affrontement. A chaque fois que le vieux reculait, il s’enfonçait dedans pour se stopper. La résistance n’était pas infinie, ce qui devait arriver arriva. La frappe ennemi rata de peu sa tête, à la place elle réduisit en miette la dernière protection contre la mer.

Son corps tomba sans que sa propriétaire puisse faire quelque chose. Surprise, elle retrouva rapidement ses esprits grâce à l’eau glacée. Kururu adorait la mer. Contrairement à ses nakamas, elle se baignait régulièrement. C’était un luxe que seul un non maudit pouvait avoir et elle en profitait pleinement. La demoiselle ne pensait pas se retrouver là en plein combat, mais elle devrait faire avec. Son premier réflexe fut de mettre sa croix sur son dos et de tenir fermement son marteau d’une main. Elle ne pouvait pas se permettre d’ouvrir sa croix maintenant pour récupérer sa clé. Elle ne souhaitait pas que son bouclier se remplisse d’eau. De plus Charon se trouvait derrière elle après sa roulade.

Son deuxième reflexe était de s’éloigner un peu pour voir la situation dans son ensemble. Surtout que des pierres leurs tombaient toujours dessus. Le sol était probablement en train de s’effondrer sur une plus grande distance. Kururu en profita pour prendre et manger un petit bonbon couleur océan avec une petite vague blanche dessus. C’était le merveilleux bonbon Aquastique. Très pratique pour respirer sous l’eau pendant une longue période. La cuisinière en avait toujours un sur elle au cas où elle souhaiterait jouer avec Bulle. Pouvoir rester longtemps sous l’eau était très pratique pour rester en compagnie d’un animal marin. La jeune fille se sentit beaucoup mieux après et elle chercha son ennemi du regard.





La séquence de combat a été approuvée et autorisée par Nakata

Kururu pare l'assaut de Charon avec sa croix. Mais face aux assauts répétés, elle tombe. Heureusement, elle arrive à rouler juste à temps pour éviter un attaque qui aurait pu lui faire très mal de Charon. Résultat, la jeune fille est sauve pourtant le sol s’effondre.
Kururu tombe à l'eau, elle remet sa croix sur son dos et garde son marteau en main. Elle mange également un bonbon Aquastique

- Bonbon Aquastique → Permet à la personne qui le mange (non maudit) de respirer dans l'eau, de parler et d'entendre tout en étant immergé totalement. L'effet dure une grosse heure.

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeLun 15 Fév - 23:17

Réponses

Je devais admettre que mon raisonnement n'était pas particulièrement poussé, mais je n'avais jamais apprécié ce genre de jeu d'esprit. Peut-être que ça faisait de moi un barbare, ou juste un crétin primaire, mais j'avais toujours été plus doué avec mes poings qu'avec ma tête. Sauf dans le cas de la navigation. Étrangement, dans ce domaine, je pouvais calculer et prévoir avec une assez bonne précision la météo et les trajectoires. À croire que toute ma matière grise était utilisée pour ça.
Le raisonnement d'Asuna avait été bien plus poussé et plus long. Heureusement pour nous, d'ailleurs. Elle demanda également à pouvoir assister au duel des capitaines, ce à quoi le subordonné de Charon acquiesça avec une amabilité presque insultante. J'avais moi-même très envie d'assister à ce match au sommet, mais je me méfiais de ce type. Il était trop suave... Au moment où on le quitterait des yeux.

Plus étrange fut la réaction de Joe. Prenant ma recommandation pour un ordre, elle me flanqua, en traître qui plus était, un monumental coup de pied aux fesses ! Je fis plusieurs pas pour me rétablir tandis qu'elle m'accusait de vouloir donner des ordres malgré mon arrivée récente dans leur bande et... ma taille ? D'accord, je n'étais pas particulièrement grand mais là, elle insistait sur ce point. Et je ne comprenais pas pourquoi : elle était encore plus petite que moi !!! Je la foudroyai du regard, mais elle n'en avait rien à faire. Elle se dirigea ensuite vers le forban et tâta sa poitrine comme elle l'avait fait avec Asuna en début de journée, avant que tout ne déraille. La jeune fille se tourna alors vers sa victime précédente et déclara que le type en question était justement un homme, contrairement à ce que son look androgyne laissait croire. Elle emmena alors le matériel donné par Asuna pour rejoindre Dante, mais demanda, avant de partir, s'il était le fils de Charon.

Je ramenai mon regard vers le principal intéressé, interloqué. Celui-ci, après avoir réfuté les idées de la jeune femme et les miennes, finit par avouer que Joe avait vu juste. Il expliqua également les circonstances de sa conceptions, et son humeur plaisante devint alors nettement plus agressive, et dirigées vers son géniteur. Je comprenais cela. Et je ne pouvais pas lui reprocher. Mais cependant, ça ne répondait pas à une question que je me posai. Je repris alors la parole sur un ton plus dur.

Ça ne nous dit toujours pas tes intentions. Est-ce que tu comptes attendre que Charon soit distrait pour l'attaquer en traître et te venger ? Ou est-ce que tu préfères attendre qu'il soit en difficulté pour intervenir afin de l'aider, rentrant ainsi dans ses bonnes grâces ? Je peux résumer tout ça en une seule question : que vas-tu faire ensuite ?

Je fis alors deux pas vers lui et pris ma forme hybride afin de me montrer plus intimidant. Et si j'étais le Dragon de Feu, ma voix était désormais de glace...

En tout cas, je te garantis une chose. Tu n'interviendras pas dans le match de notre capitaine.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeJeu 18 Fév - 18:11


Incroyable révélation.
L'Alliance Rose


Comment décrire le visage d'Asuna au moment où, Joe décida de faire un coup bien tordu. Une grande question, se fut d'ailleurs avec stupeur qu'elle la regarda tranquillement s'avancer vers l'inconnu pour poser ses mains sur son torse. Écarquillant les yeux à ce moment-là et s'attendant à une réaction du jeune homme, mais ne fut pas le cas. Puis, la phrase fatidique, celle qui eut raison de la douce demoiselle et lui donna par la même occasion un grand sourire. Elle confirma que c'était bien un homme malgré son apparence, ce qui fit rire légèrement Asuna et gêna l'intrus. Juste à entendre sa toux forcée comme pour changer de sujet ou essayer de noyer le poisson, on pouvait voir que ça le toucher légèrement. Bon, cela s'entendait quand même que c'était un homme, bien qu'une femme avec une voix aussi grave pouvait être possible. Cependant, ce action et le visage de Joe resteront gravé dans la mémoire de la demoiselle, c'était tellement drôle. Prenant une petite respiration pour contrôler son rire. Bien qu'en y repensant, faudrait apprendre à la garde du corps de Dante, qu'il n'est pas bon de toujours poser ses mains sur la poitrine. C'était une récidiviste à ce niveau-là et elle pouvait en témoigner. Enfin, le petit côté humour qui était passé, il fallait trouver cette énigme, même s'il n'y avait pas grand chose à gagner. Après avoir dit sa théorie, elle put assister au fait que le jeune homme parte s’asseoir en plein milieu du pont. Le suivant du regard pour comprendre, mais cela semblait l'amuser que personne ne trouve jusqu'à ce que Joe donne le fond de sa pensée. Le fils illégitime de Charon ? Son regard bleu océan se posa immédiatement sur l'intrus qui changea immédiatement de comportement. Apparemment, elle avait mis le doigt sur quelque chose.

Il le confirma d'ailleurs rapidement, Asuna avait peut-être trop réfléchi alors que la réponse était simple si l'on peut dire. En plus, avec le naturel de Joe, cela rajoutait beaucoup plus d'impact à la phrase. Cependant, c'est la demoiselle qui allait perdre tous ses moyens-là, quand il annonça qu'il était issu d'un viol. Que le porc qui se battait contre sa capitaine était un violeur et un homme sans le moindre honneur. Shura put rapidement voir la peau d'Asuna frissonnait et ses petits doigts essayaient de s'immiscer dans le bois de la rambarde. C'était peut-être un moyen de se retenir, de ne pas exploser et foncer sur lui. Même si cela était un manque de respect envers Kururu, c'était dur de garder la tête froide avec son passé. Il était tout ce qu'elle rejetait, tout ce qu'elle haïssait au plus profond de son coeur et de son âme. Elle arrivait à sentir l'envie meurtrière de l'inconnu et un sourire plus carnassier, plus sombre s'incrusta sur son visage. Une envie de faire couler le sang, celui de Charon plus précisément et lui faire connaitre les pires souffrances, les pires tortures que ce vieil ivrogne n'aurait pu imaginer. Cependant, une chose étrange se produisit, au fond d'elle, Tara n'était pas énervé et ce n'était pas elle qui réagissait. Surement une confiance qu'elle portait envers Kururu. Soupirant doucement, elle regarda sa capitaine, puis le petit blondinet au loin et enfin Shura. Même s'il n'était pas là depuis longtemps et qu'elle ne l'approchait quasiment pas, sauf pour les repas, il n'était pas comme tous les autres.

Elle fut très silencieuse pendant un moment, laissant leur lézard de l'équipage agir alors qu'il voulait se montrer effrayant. Une envie de faire couler le sang, celui de Charon plus précisément et lui faire connaitre les pires souffrances, les pires tortures que ce vieil ivrogne n'aurait pu imaginer. Elle s'avança doucement et posa sa main sur l'épaule du navigateur, un geste qui était une première pour tous les deux. Aucun mot sorti de sa bouche, juste sa présence auprès de lui, comme pour l'apaiser et lui démontrer qu'il n'y avait peut-être pas à se méfier de lui. Sur le coup, son jugement était surement faussé, elle baissait peut-être trop vite sa garde, chose qu'il ne fallait strictement pas faire. Dante lui aurait également mis une bonne tape derrière la tête ou lui aurait crier dessus pour lui remettre les idées en place. Il aurait raison d'ailleurs, mais là, c'était plus fort qu'elle.

" Je ... Je suis navré pour toi, même si cela ne changera pas grand chose, cependant ... Pourquoi avoir rejoint ce monstre ? Tu es sous son commandement malgré cette envie de meurtre qui t'habite et doit te ronger intérieurement."

Elle eut un petit soupire.

"Qu'elle est ton but ? Mais ... Je suis désolé, mais Kururu ne peut pas perdre contre un enfoiré de la sorte."

Cependant, elle n'attendit pas vraiment de réponse de la part du jeune homme et s'avança près de la rambarde pour montrer doucement dessus. Elle prit quelques secondes pour regarder le combat, c'était quand même tendu. La nouvelle génération et une étoile montante, contre l'ancienne. Même si c'était une enflure de première, Charon était quand même très fort, mais il n'avait pas ce qu'a Kururu. Elle prit une grande inspiration et mit ses mains autour de sa bouche, il fallait donner plus de force à sa petite voix féminine.

"VA SI CAP'TAIN !! TU NE PEUX PAS PERDRE FACE A UN SOUS-HOMME !! DEFONCE NOUS CE MINABLE !!"

Avec la concentration que Kururu devait avoir, elle ne savait pas si elle l'entendait, mais si c'était le cas. La demoiselle aux cheveux roses avaient maintenant toutes les cartes en main pour détruire Charon. Une question demeurait quand même dans son esprit, qu'elle était le but de l'intrus ?


Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitimeDim 21 Fév - 21:22

Compréhension

Il était difficile de rester immobile à regarder quelqu'un d'autre, tout capitaine soit-elle, se battre pour moi et pour autrui. D'habitude, je ne résistais pas à l'envie et le désir de me jeter à corps perdu dans une bataille jusqu'à perdre connaissance ou jusqu'à avoir éradiqué nos opposants en les changeant en petit tas de cendres encore fumantes. Mais là, les choses étaient différentes. L'honneur de Kururu était en jeu. Je voulais me battre... Je pouvais me battre, même malgré mon piteux état... Mais je ne le devais pas. Vouloir, pouvoir et devoir. Les trois notions qui régissaient ma vie. J'avais appris, avec le temps, l'expérience et la souffrance, à les hiérarchiser. Le vouloir était en dernière place, même s'il pouvait s'échanger avec le pouvoir de temps en temps. Car, après tout, j'avais l'habitude de réussir des exploits que je voulais réussir mais que l'on me disait ne pouvoir accomplir. Mais en toute première place, et ce de façon inconditionnelle, se trouvait la notion de devoir. Même si le vouloir et le pouvoir allaient dans un sens, et le devoir dans l'autre, ce dernier l'emportait indubitablement.

Mais alors que je me retenais de combattre, mon attention fut attirée par Joe qui arrivait dans ma direction avec des bandages et tout un attirail de la parfaite infirmière. La pensée de la demoiselle dans le genre de tenue traditionnelle de cette profession m'effleura l'esprit... Alors que je me rappelais que c'était Asuna qui tenait ce rôle. Du coup, ce fut la pensée des deux demoiselles en tenue d'infirmière plutôt agréables à regarder qui vint s'immiscer dans ma tête et me déconcentrer totalement du combat en cours. Un saignement de nez abondant jaillit brusquement comme une véritable fontaine que j'essayais de masquer par des gesticulations qui finirent par réouvrir mes blessures. Bien entendu, je fus rapidement calmé lorsque Joe me fendit le crâne d'un coup avec la tranche de sa main.


Tu bouges trop...

C'était quoi cette méthode de soin ? Depuis quand l'infirmière frappe-t-elle le patient ? Alors que de la fumée s'échappait de mon crâne et de la bosse qui trônait sur ce dernier, je me demandais ce qu'allait bien pouvoir faire l'ancienne esclave. La vue de ses mains dépliant un bandage comme s'il s'agissait de scotch servant à bâillonner les victimes d'enlèvement suffit à me faire frémir de peur. Quelques coups et gémissements plus tard, couplés à des supplications dans un nuage de poussière digne d'une bagarre de taverne, on finit par me voir complètement saucissonné dans une véritable sphère de bandage et de sparadraps, avec juste ma tête qui dépasse, ainsi que mes jambes et mes mains, mais de façon totalement désarticulée.

J... Joe... Détache moi, je ne suis pas sûr que l'on soigne les gens comme ça ! C'est pas ce qu'une infirmière doit faire normalement !

La demoiselle contempla son oeuvre avant de lever les yeux en réfléchissant un instant. A quoi pensait-elle ? Je n'eus pas vraiment de réponse pendant les dix à quinze secondes qui passèrent avant qu'elle ne commence à soulever son haut, dévoilant sa poitrine. Alors que je devins rouge pivoine, je finis par l'interpeller avant qu'elle ne retire complètement le vêtement, lui demandant ce qu'elle faisait, avec une gêne non-négligeable et aisément reconnaissable dans ma voix.

Les infirmières font comme ça dans les magazines sous ton matelas...

Comble de l'humiliation et de l'inquiétude. Mais j'ignorais ce qui devait m'inquiéter le plus. Qu'elle ait trouvé ces magazines ou le fait qu'elle fouille sous mon matelas. Je n'eus pas le temps de me concentrer sur la réponse que la terre commença à trembler suite à l'attaque de Charon. Pris dans la boule de bandages, mon corps commença à rouler, puis rebondir sur un rocher, puis un autre, avant de finir par décoller pour atterrir sur le Tsukimi... Et bien sûr, le point d'impact avec le navire ne fut rien d'autre que mon faciès, nez en avant. S'il y avait un prix de la journée pourrie, j'étais sûr d'être au moins nominé pour celui-ci, à défaut d'être sûr de gagner.

Joe se mit alors à courir vers le bateau avec tout son attirail, bien décidée à me prodiguer ses "soins" qui risquaient davantage de m'occire plutôt que de me faire aller mieux. Une chance pour moi, elle avait remis son haut avant de nous rejoindre. Toute la tension comique redescendit d'un cran lorsque je finis par entendre et comprendre les tenants et aboutissants de la discussion actuellement en cours avec notre mystérieux invité. L'heure n'était plus aux clowneries et autres amusements. La sphère de bandages finit par s'enflammer sous la chaleur du magma, alors que Joe arriva tout juste à temps pour en absorber la chaleur, afin de ne pas endommager notre vaisseau. Je m'avançais alors, malgré mes blessures, jusqu'à Midel, pour le fixer droit dans les yeux. Je cherchais ce que m'inspirait son regard, avant de finalement me rappeler que ses yeux reflétaient la même chose que je contemplais chaque matin... dans mon miroir.


La réponse à ta question est simple Asuna... La seule raison pour laquelle tu accompagnerais quelqu'un que tu hais plus que tout et qui est plus fort que toi... C'est pour trouver le moment opportun pour lui ôter la vie.

Je continuais de fixer Midel dans les yeux, mes iris écarlates se plongeant dans les siens, avec une agressivité et une rage qu'il devait comprendre mieux que quiconque, étant moi-même en quête d'une vengeance qui m'aurait fait plonger un pays entier dans un torrent de lave et de flammes. S'il était vraiment, comme je le pensais, à la recherche de l'opportunité pour tuer son géniteur, on pouvait dire qu'il était bien tombé. Lentement, je sortis un poignard de ma veste, avant de le plaquer à plat contre notre invité, comme si je le lui remettais, et ce de façon un peu sèche.

Même si je suis sûr que Kururu va le battre... Notre capitaine est parfois trop gentille au point d'épargner son adversaire. Si tu recherches vraiment ta vengeance depuis ces années... Il ne te reste que quelques instants à patienter. Ce sera à toi de décider ce que tu veux faire du vieux... Après le combat.

On pouvait sentir dans ma voix et dans mes paroles que le désir de revanche et la colère qui naissait de ce dernier étaient des choses que je connaissais bien et qui m'animait jusqu'au plus profond de mon être, comme les nerfs qui permettaient à mon corps de se mouvoir malgré la gravité des blessures qu'il avait reçues. Sans attendre de réponse de Midel, en lui laissant ce poignard, je me dirigeais vers la porte des cabines.

Je vais me reposer... Je suis fatigué et... j'ai peur de ne pas réussir à me retenir si je continue de voir la tête de l'autre empaffé de vieux débris.

Il était facile de sentir toute la mauvaise humeur qui émanait de ma voix. Même si je voulais donner l'impression que c'était parce que je risquais de sauter à corps perdu dans la bataille, et bien que ce soit vrai, je ne voulais pas que les autres sachent à quel point j'étais mal en point. A peine la porte fut-elle fermée que je m'appuyait contre celle-ci, finissant alors par glisser lentement à côté. J'allais avoir besoin d'un peu de repos. Même si je n'aurais pas voulu rater le moment où Kururu défoncerait le vieillard, mon corps arrivait à ses limites. J'avais peur que le fait de me voir inconscient ne la déconcentre ou ne soit l'opportunité pour le vieux de prendre un otage. Mais alors que je fermais les yeux, je n'avais aucune inquiétude quant à l'issue du combat. Ce que déciderait de faire Midel après ce dernier, cela ne regardait que lui.

Sur le pont, alors que je venais de fermer la porte, Joe se tint juste à côté d'Asuna, attendant une à deux secondes avant de briser le silence. Tout en pointant la porte du doigt, elle regarda la vigie comme une enfant qui ferait une remarque somme toute assez innocente, mais pouvant être interprété de façon malsaine par tout adulte qui se respecte, avec toujours ce ton neutre et déroutant qu'elle avait.


Asuna... Il veut une "infirmière cochonne"...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Journée 2 : Groupe F
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-