Partagez
 

 [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1738

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeDim 18 Oct - 10:29


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Miwasi10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 S_r_fu10
Agent CP9 Vrasës et agent CP9 Mateni.

-Un pignouf, deux pignoufs, trois pignoufs... Pas d'pirate.
-Pas d'pirate ?
-Pas d'pirate.

Le constat était sans appel : Vrasës avait beau balayer les rues du regard, aidé pour l'occasion par une paire de jumelles bien pratiques pour détailler les visages des passants depuis le toit sur lequel les deux agents du Gouvernement Mondial s'étaient perchés quelques minutes plus tôt, il n'y trouvait pas la moindre trace d'un individu suspect à appréhender. Pourtant, les renseignements étaient clairs : non seulement South Blue pullulait de criminels en tout genre, mais en plus, ceux-là se faisaient de plus en plus persistants ! A vrai dire, c'était d'ailleurs là l'objet de leur présence sur cette Seas Blues : ils n'étaient pas ici pour une visite de courtoisie, puisqu'ils devaient livrer autant de primés que possible en un laps de temps bien défini. Ils avaient commencé depuis seulement deux semaines, et avaient déjà nettoyé une bonne partie de la pègre locale mais n'avaient finalement pas réussi à attraper de gros poisson... Excepté un. Si les forbans semblaient se faire relativement discrets, ce n'était pas vraiment le cas des révolutionnaires : l'un d'entre eux était tombé dans un filet gentiment tendu, sans se rendre compte de rien. Ce révolutionnaire en question, primé à 48 millions de berrys, était fermement accroché quelques pas derrière le duo de justiciers assassins, mais également fermement bâillonné pour éviter qu'il n'attire l'attention. Ce brigand-là, les tueurs ne pouvaient pas l'abandonner à la marine : ces incapables auraient certainement oublié de le torturer pour tirer des renseignements vitaux sur les vestiges qui demeuraient désormais de la Révolution d'Arias... Non, les ordres avaient été clairs : il fallait le rapatrier à Enies Lobby dans les jours qui viendraient, pour que Shadow et les autres directeurs des Cipher Pol prennent l'affaire en main. Ordre du boss, entité indiscutable, volonté des agents : ceux-là avaient donc tenu cette capture grandiose cachée aux yeux de tous et continuaient à agir aussi innocemment qu'ils en étaient capable, l'air de rien.

Leur prochaine cible était de facto naturellement plus audacieuse que celles qu'ils avaient pu braver un peu plus tôt : exit les divers brigands de bas étage, dont les mises-à-prix atteignaient tout juste le ridicule million, ils s'apprêtaient véritablement à frapper juste, à frapper fort. Pour ce faire, ils visaient tout simplement l'une des icônes de la piraterie locale, la capitaine d'un équipage qui faisait toujours plus parler de lui, malgré son air faussement innocent : Kokoro Kururu naviguait depuis désormais bien trop longtemps, et il était grand temps d'abréger sa carrière. Avec trente-trois millions sur sa tête, sans compter les quelques trente-deux que se partageaient ses subordonnés, elle était définitivement l'une des plus grandes menaces des environs. Les capturer tous d'un coup suffirait assurément à rendre South Blue plus sûr, et à permettre aux marines d'asseoir leur position plus promptement... Car ces incapables avaient clairement besoin d'un bon coup de pouce. Entre Military et Armageddon, en passant par Traders, ils semblaient avoir de plus en plus de mal à établir un périmètre de sécurité digne de ce nom... Comment diable pouvaient-ils espérer mettre les Empereurs à genoux s'ils n'étaient même pas capables de s'occuper des civils des Seas Blues ?! Pendant que Vrasës continuait à balayer la foule du regard, cherchant la fameuse pirate aux cheveux aussi colorés que les siens, Mateni faisait les cents pas en pestant continuellement. Non seulement on les envoyait sur une Seas pour chasser des boulets, mais en plus Muaaji se permettait quelques absences lorsqu'il en éprouvait l'envie, quitte à laisser leurs cibles s'échapper... Ce type manquait définitivement de professionnalisme, et il était pourtant leur supérieur ! Il fallait y remédier. Comment ? Bah, en le tuant, et en prenant sa place, pardi... Ainsi, quand la porte de la cage d'escalier qui menait jusqu'au toit où se trouvaient les Cipher Pol s'ouvrit, l'assassin ne perdit pas une seconde : il s'y propulsa d'un soru brillant, armant d'ores et déjà son shigan... Avant d'être renvoyé dans l'autre sens par un coup de pied savamment orchestré.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Wizard10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Pixiv_15
Agent d'élite CP9 Muuaji et Sörn Guard, révolutionnaire.

-Je ne pensais pas vous avoir donné l'autorisation de détacher le bâillon du prisonnier.

Car Guard était en effet parvenu à faire glisser le bâillon mal serré suite à une série de mouvements labiaux. Il avait tenté de profiter de cet avantage et de sa naturelle agilité reptilienne pour entamer les chaînes qui entravaient ses pieds et ses poignets grâce à ses dents, suite à quoi sa force physique aurait largement suffi à lui permettre de se libérer... Mais l'inattention des deux premiers agents n'avait visiblement pas suffi : il fallait nécessairement que lui, Muuaji, de loin le plus redoutable des trois, ne fasse des siennes au moment le plus inopportun possible ! Voyant toutes ses chances de victoire en combat frontal s'évanouir en un instant, le recruteur lézard tenta de se redresser aussi vite que ses entraves ne le permettaient pour se propulser en direction d'un autre toit, où il aurait certainement une ou deux secondes de répit... il n'en eut toutefois pas la moindre occasion. A vrai dire, il commençait tout juste à quitter le seul que la jambe de l'agent d'élite fendit les cieux, lui balançant un rankyaku en plein ventre. Malgré la solidité de ses écailles, le Sörn tomba lourdement au sol tandis qu'une gerbe de sang prenait son envol, lui arrachant un cri entremêlant douleur et surprise. Vrasës, laissant momentanément tomber ses jumelles, se dirigea alors en direction du primé pour attacher à nouveau le bâillon, plus fermement qu'autrefois. Tenir un homme-bête en cage pendant plusieurs jours allait être un véritable défi : même si ce type n'était pas particulièrement puissant, ses aptitudes naturelles étaient une réelle plaie pour le tenir captif. De son côté, Mateni, qui avait fini sa course littéralement encastré dans le muret qui délimitait le bord du toit, décida de s'en extraire brutalement, retombant ainsi assis face à son supérieur. Il croisa alors ses bras, manifestement pensif, se demandant en effet comment en venir à bout : c'était la vingt-septième tentative d'assassinat à son encontre qu'il réalisait en moins de six jours, et il n'était toujours pas parvenu à l'inquiéter... Pire encore, l'agent d'élite semblait ignorer ces assauts, faisant comme s'ils n'avaient pas lieu. Celui-là prit d'ailleurs la parole, toujours aussi sec :

-Laisse tomber ce cloporte, Vrasës. S'il tente quoi que ce soit à nouveau, il est mort. Regarde plutôt en direction du port... Nos amis du jour devraient arriver.
-C'est toi l'patron !



Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue37/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue47/350[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 19 Oct - 22:53





Voyager était devenu tellement plus simple depuis l’arrivée de Shura. Le dragon pouvait s’occuper de diriger le Tsukimi pour les mener sans encombre vers la destination suivante. Résultat, Kururu avait une préoccupation en moins. L’alliance Rose ne dérivait plus au gré du vent. Un navigateur leur assurait de trouver une ile et c’était un fait assez apaisant. Ils n’avaient plus besoin de compter sur la chance ou un sens de l’orientation peu développé. Après une petite escale et un long moment de repos à l’archipel paradise, le groupe avait repris la route. Joe, les avait également retrouvés là-bas. La jeune femme venait et repartait un peu comme elle le voulait mais restait toujours aux côtés de son Dante adoré. Avec son retour la fine équipe était plus grande que jamais. Mais l’Alliance Rose était surtout plus puissante. A cause de leurs précédentes défaites et après le futur rendez-vous avec Charon, tout le monde s’était entrainé. Plus que le nombre, chaque membre de l’équipage était devenu plus fort. La prochaine fois, la capitaine était certaine que ses amis ne se retrouveront plus dans un état aussi déplorable. Surtout que maintenant, ils étaient tous au top de leur forme. Ca n’avait pas été simple pour la cuisinière de les faire rester en place pour guérir totalement, surtout vers la fin.

La demoiselle se remémora les bons moments du petit moment de repos qu’ils avaient réussi à avoir sur ce petit coin de paradis. La traversée s’était, elle aussi, déroulée sans encombre. Après une petite semaine de voyage, le navire arriva sur une ile encore inconnue. Le beau temps les avait suivit depuis leur lieu de vacances. La brise légère était assez agréable. Comme l’Alliance Rose commençait doucement à se faire connaitre, le navire accosta un peu à l’écart de la ville. Kururu ne souhaitait plus avoir des voyageurs non désirables sur le bâtiment naval. Leur maison n’était pas un moulin. Donc autant éviter au maximum de tenter les intrus. La capitaine sauta sur le sol et s’étira.

- Bon retour sur la terre ferme !

La rose aimait bien voyager en mer, mais visiter les iles était amusant aussi. Avec l’aide de ses amis, elle vérifia que le navire était bien amarré. Ensuite, la jeune fille observa les alentours. Ils avaient levé l’ancre sur une petite crique un peu à l’écart. La plage était faite de sables fins. Un chemin bordé d’arbres longeait la côte. D’après ce qu’elle avait aperçu en arrivant, la ville se trouvait par là-bas. Avec un grand sourire, elle indiqua le chemin.

- Je vais visiter. Vous venez ?

Kururu comprendrait si ses amis étaient fatigués de leur traversée. Mais elle était vraiment impatiente de voir la ville de plus prêt. Elle s’engagea sur le chemin. La capitaine n’était absolument pas inquiète pour le navire. Xi veillait toujours sur Arya et il pourra veiller également sur le Tsukimi. De plus, Perle et Gemini étaient là. Il ne fallut que cinq petites minutes pour apercevoir les premières maisons. C’était complètement l’opposé de Military Island. Ici les maisons paraissaient luxueuses et solide. En s’enfonçant dans la ville, elle s’aperçut que l’endroit était très animé. Les passants vaquaient tranquillement à leurs occupations. Elle croisa des couples, des familles, des vieux qui jouaient aux cartes. La vie était rythmée par les bruits de pas et des commerçants qui tentaient d’attirer les clients. La demoiselle voyageait d’échoppe en échoppe sans vraiment rien acheter. Elle observait un peu ce qui se faisait dans la région comme une parfaite tourisme. Un peu plus loin, il y avait une étrange statue fait par un artiste local. Elle était amusante, une sorte de cerbère avec uniquement deux têtes animales assez différentes. Elle l’observa un peu avant de rire.

- Si on regarde bien, on dirait une sorte de croisement entre Perle et Gemini. Mais il est de taille normale.

Kururu chercha du regard d’autres sculptures sans vraiment en trouver. Soit il n’y en avait vraiment pas, soit les œuvres d’art n’étaient pas ici. Peut-être que le créateur avait voulu décorer toute sa ville en espaçant ses postures. La jeune fille s’adressa à ses amis présents.

- A votre avis il y en a d’autres ? On les cherche ?



_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Krrkrr10


Dernière édition par Kokoro Kururu le Dim 20 Mar - 11:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeJeu 22 Oct - 13:08

Détente ?

Après avoir quitté Military Island, j'avais décidé de rester un certain temps avec les membres de l'Alliance Rose, et ce pour plusieurs raisons. La principale était bien évidemment que je tenais absolument à ce que Dante m'accorde un combat une fois complètement guéri de ses blessures. Et vu le temps qu'il m'avait fallu pour le retrouver, je n'allais pas le perdre de vue. L'autre raison, plus pratique, était tout simplement que mon embarcation avait été coulée pendant que j'étais sur cette île. Sans doute un navire plus imposant avait-il refusé de ralentir ou faire un détour en fuyant les combats ayant lieu sur place. Je me retrouvais donc sans bateau. Bien entendu, j'étais capable de voler une fois transformé, mais ce moyen de voyager était inutilement fatiguant, en plus de m'annoncer de loin. Ce qui gênait un peu la chasse quand les autres décidaient de se barrer ou de se planquer à la moindre vue d'un reptile mythique cracheur de flammes.

Je me retrouvais donc à voyager en compagnie d'un équipage composé de plusieurs jeune femmes, ce qui me rappelait désagréablement quelques années de mon passé. Pendant que les blessés étaient en convalescence, j'attendais la plupart du temps sur le pont arrière du navire, aussi loin des autres que possibles. Je ne les rejoignais d'ailleurs que pour les repas. Et ça n'avait RIEN à voir avec les petits plats préparés par la capitaine ! Le fait que je me sois resservi trois fois la première fois qu'elle m'avait invité à table n'était qu'une coïncidence.
Après avoir séjourné quelques temps sur Paradise Island pour se reposer, Kokoro m'avait demandé de rester un peu en leur compagnie. Je n'avais donc pas rejoint leur équipage, mais vu leur absence de navigateur, je m'étais décidé à faire un bout de chemin avec eux, le temps de trouver un bateau, et un endroit pour mon match. Je ne pouvais pas les laisser voguer au hasard. Ça serait une honte qu'une telle cuisin- qu'un tel combattant se retrouve noyé à cause d'une erreur de navigation. Et ainsi donc, au bout de quelques jours, nous arrivâmes sur une petite île et accostâmes à l'écart. Moi, tant qu'ils étaient arrivés à destination, ça m'était bien égal, mais de ce que j'avais cru comprendre, ils avaient déjà reçu des visites impromptues. Très vite, la jeune fille aux cheveux roses déclara qu'elle allait se balader, et nous invita tous à la suivre. Grommelant un peu, car je n'étais PAS avec eux, je décidai d'accompagner le reste du groupe, mais en restant quelques mètres derrière tous les autres.

Alors que Kokoro s'extasiait devant une statue, et sans savoir ce que les autres en pensaient, je fis pour la première fois depuis un moment manifestation de mon mécontentement.

On s'ennuie ici...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeVen 23 Oct - 22:38

Military Island était derrière eux maintenant, c'était du passé, mais un passé bien amer dans la bouche de la demoiselle. Même si elle était blessée à ce moment-là, elle n'avait rien pu faire. Asuna était si faible comparé aux autres que la plus part du temps, ils se mettaient en danger pour elle. C'était assez horrible pour un combattant, pour une guerrière de se dire que sans les autres, on serait déjà mort. Elle n'avait pas la force de protéger Kururu qui lui avait offert un toit et les moyens de créer son aventure. Mais également les autres membres avec qui elle avait tissé des liens. Bien qu'elle avait encore des doutes sur le tout nouveau venu. Elle ne s'en approchait pas trop, d'un, c'était un homme et de deux, il était vraiment louche. Son comportement était des plus douteux et sa façon de faire, lui donnait l'impression d'une bête sauvage. Enfin, plus elle l'évitait, mieux elle se portait. Dur à dire quand même quand il s'agit d'un membre de l'équipage. Cependant, il ne donnait pas l'impression de vouloir rester aussi. Elle pouvait voir deux comportements différents, Dante qui avait essayé de faire plein de choses pour l'équipage, de parler et Shura qui était à l'écart et venait juste pour manger. Heureusement, il savait quand même naviguer, ce qui les sauver. En plus, la chance les accompagné sur la météo, le temps était toujours propice à la navigation, la fête et autres divertissements. Il y avait toujours un incroyable soleil qui régnait en maître dans le ciel et une douce chaleur.

Enfin, le temps passait petit à petit et ils firent une escale sur plusieurs petites îles pour se ravitailler, mais aussi faire la fête tant prévu. Asuna eut aussi une surprise et pour cause, sur une île sauvage, alors qu'elle était partie se promener, elle récupéra le fruit du Mera Mera no Mi. Elle venait maintenant de devenir une torche humaine, mais c'était assez marrant. Cependant, elle ne l'avait pas encore montré à l'équipage, c'était son petit secret pour le moment. Cela ferait surement une sacrée stupeur parmi l'alliance. Maintenant, il y avait peut-être un peu trop de fruit du démon sur le navire. D'ailleurs, elle qui s'était limite moqué de Dante parce qu'il ne pouvait plus nager, elle allait se prendre le retour de bâton. Elle s'y attendait gros comme une maison, mais c'était inévitable, imparable même. Enfin, le plus important, c'est que la suite de leur voyage lui avait permis de s'entraîner et d'apprendre de nouvelles choses. En effet, Xi veillait toujours sur Arya, du coup, il ne pouvait pas soigner tout le monde et encore moins s'absenter trop longtemps. Du coup, elle avait pris l'initiative d'apprendre la médecine avec les bouquins que l'homme panda possédé. C'était dur à comprendre et souvent, elle se retrouvait avec un mal de crâne incroyable. Sa position favorite, était devenue les deux coudes sur la table, les doigts sur les tempes pour les masser et les yeux fermés. Combien de fois, elle avait pensé que son cerveau allait exploser sous l'afflux des informations.

En plus, c'était à prendre au sérieux, elle ne pouvait pas faire n'importer quoi non plus. Des vies allaient surement dépendre d'elle. Cela ne mettait pas du tout la pression à Asuna. Le soir, on l'a trouvé souvent dans le salon, un coude sur la table et un bouquin de médecine devant elle. Cependant, la position n'était plus adéquate pour étudier. En effet, la tête se retrouvait sur la table avec la main dessus et les yeux fermés. Oui, elle s'endormait sur ses livres, laissant malheureusement un petit filer de bave quand elle dormait vraiment bien. Entre-temps, elle trouvait quand même le moyen de s'entraîner, s'enfermait souvent tout en haut du mat pour être tranquille. Se mettant un peu plus à l'aise, avec une tenue plus légère avant de se mettre au travail. Elle s'entraînait à soulever des poids à faire des mouvements rapides avec, mais également sa souplesse et ses abdos. Il fallait qu'elle soit complète si l'on peut dire. Son genou était maintenant totalement rétabli alors elle pouvait se donner à fond. Même si elle y passait des heures et perdait des litres et des litres de sueur, c'était le seul moyen pour s'améliorer et être capable de faire ce qu'elle souhaitait. Elle n'avait plus de temps pour elle, pour profiter ou encore se poser contre la rambarde du navire comme elle aimait tellement le faire. Malheureusement, il y a des fois ou il faut faire des sacrifices pour avoir ce que l'on désire. Là, le sacrifice valait le coup.

Enfin, ils arrivèrent sur une île ou Kururu préféra donnait l'ordre de débarquer un peu plus loin qu'au port. C'était étrange, peut-être avait-elle peur de la gloire que l'Alliance commençait à avoir. Il faut dire que cela était bien plus prudent, ce qui ressemblait bien à leur capitaine. Ils allaient enfin mettre les pieds sur la terre ferme et cette île semblait accueillante et bien plus belle que Military Island. Les routes ressemblaient à des routes et les maisons n'étaient en pièce ou étaient faites de vrais ciments. C'était assez triste pour les gens obligeaient de vivre là-bas. Lâchant quand même un petit soupire triste, Asuna chassa l'une des mèches qui se trouvait devant elle avant de mettre sa lance sur son épaule. Tout le groupe allait visiter, c'était comme une sortie de famille si l'on peut dire. Au moins, elle allait pouvoir penser à autre chose pour une journée ou même deux. On peut dire que c'est son moment de repos et ça n'allait pas lui faire trop de mal non plus. Malheureusement, trop travailler, autant physiquement, qu'étudier n'est pas non plus une bonne chose. Kururu prenait les devants et leur faisait un petit tour de la ville en tombant sur des statues qu'elle trouvait magnifique et marrante apparemment. Sur le coup, elle était un peu dubitative. La demoiselle au cheveu bleu ne savait vraiment pas quoi y penser. Elle n'était pas une connaisseuse dans les œuvres d'art, mais là, ce n'était pas quelques choses qui l'attirait. D'ailleurs, elle trouvait ça très laid pour être honnête avec elle-même, mais bon. Ce n'était pas une grande fan d'art également.

"Les chercher ? Huumm ... je ne sais pas trop. Je préférerais que l'on fasse le tour de la ville et que l'on voit ses merveilles. Il y a peut-être des restaurants intéressants ou encore d'autre magasin."

Faisant la moue. En y pensant, les calles du navire commençaient à être à sec. Il y avait une bouche de plus à nourrir, donc ça partait beaucoup plus vite. Soupirant doucement rien qu'à l'idée de porter les sacs de course, mais aussi ceux pour Perle. Ce n'est pas comme s'ils pesaient au moins une tonne, mais presque. Pour une fois, elle serait la voix de la raison, même si c'est très rare.

"Et puis, il faut aussi faire les courses en priorité pour le bâteau."

Autant faire les choses moins amusantes en premier et prendre tout son temps pour le reste. Cela semblait être une bonne idée et ils ne seraient pas pris au dépourvu cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeSam 24 Oct - 20:23

Message

Un casque sur les oreilles, debout avant tout le monde, nous n'étions que deux à être réveillés pour l'instant : la Vigie et moi-même. Pourquoi diable étais-je aussi matinal ? En réalité, cela faisait un moment maintenant que j'étais ainsi. En réalité, on pouvait dire que c'était pratiquement depuis que nous avions quitté Military Island. Il était maintenant commun d'entendre chaque matin depuis ce jour, des sonorités métalliques tard dans la nuit, ou plutôt tôt dans le matin, avant que le jour ne se lève. Des espèces de "Cling, Cling, Cling, Cling" résonnaient sans arrêt pendant deux à trois heures, pour ne cesser qu'aux aurores. Et la vigie du navire devait être la seule à en connaître l'origine, étant donné qu'elle pouvait le constater de ses propres yeux.

Car malgré les blessures, la convalescence et le bon sens, le spectacle qu'elle pouvait admirer n'était autre que ma personne en train de s'entraîner sans répit sur l'avant du pont. Dans mes mains, une immense tige en fer à laquelle étaient raccrochés des poids d'une dimension et d'une lourdeur plutôt imposante, à se demander même si celui qui soulevait cela était humain. Et chaque matin, à l'endroit où je répétais mes gestes de façon machinale en comptant les mouvements un par un, allant jusqu'à plusieurs milliers, on pouvait voir l'humidité que laissaient ma transpiration et mon sang à chaque entraînement matinal. Il était difficile pour mon corps de guérir avec le traitement que je lui infligeais en le maltraitant ainsi. Mais pour le bien de mes proches, de mes objectifs et de tous ceux que je voulais protéger, je devais me faire violence. Je devais dépasser les limites de mon corps, outrepasser la faiblesse qu'avait fait naître chez moi le fait d'être un Logia, de m'être trop longtemps reposé sur l'intangibilité que me procuraient mes capacités. Si je voulais atteindre un tout autre niveau, si je voulais être capable de protéger tout le monde, je n'avais pas le choix : je devais me rappeler ce qu'était la souffrance et la peur d'être blessé. Sans quoi, je ne maîtriserais jamais mes pouvoirs, mais en serais juste esclave.

L'infirmerie où Xi et Asuna passaient leur temps à me soigner était un lieu qui me donnait encore plus envie de m'améliorer, même si je devais risquer de mourir en maltraitant mon corps ainsi. Car à chaque fois que je me réveillais en pleine nuit, ma première vision n'était autre qu'Arya, qui gisait là, toujours inconsciente suite à mes erreurs passées. Je me sentais toujours aussi responsable de ce qui lui était arrivé, et Military Island n'avait fait qu'amplifier mon mal-être et me montrer mes faiblesses. Je devais me montrer plus fort, pour que lorsque la jeune femme se réveille, elle n'ait plus à subir de telles épreuves. Je devais devenir plus fort, beaucoup plus fort, afin de protéger l'équipage de l'Alliance Rose, mais aussi afin d'accomplir mes objectifs et me rendre sur l'île d'Ignitios. Cette culpabilité résonnait dans ma tête comme pour me dire "Tu n'as pas de temps à perdre dans un lit ! Tu te reposeras quand tu seras mort" ! J'étais certes déraisonnable compte tenu des blessures que Charon m'avait infligées, et du fait qu'elles ne soient pas encore toutes guéries, mais je ne pouvais pas me permettre d'attendre. Qui sait quand le prochain fléau tenterait de venir nous frapper.

Depuis le début de nos aventures, les Pirates de l'Alliance Rose n'avaient pas eu de chance dans les combats qu'ils avaient affrontés. Nous avions eu à faire à ce prêtre psychopathe et sa clique qui nous avaient tenus en joue, et pour finir, tenus en laisse. Nous étions arrivés à Military Island où nous n'avions pas pu nous opposer clairement à Charon. Cela faisait deux défaites cuisantes... Deux défaites de trop. C'était assez. Jusqu'à ce que nous atteignons tous nos objectifs, je ne permettrais plus que cet équipage perde un seul combat, qu'il se fasse priver de sa liberté par qui que ce soit, ou qu'il soit vaincu. Je refusais clairement que cela arrive, et on pouvait sentir dans mon regard écarlate toute la tension et la colère sous-jacente que je renfermais et qui ne demandaient qu'à exploser au premier obstacle ou idiot qui aurait le malheur de tenter quoi que ce soit contre l'équipage. Frapper de toutes ses forces, du premier coup, sans laisser la moindre chance à notre agresseur de s'en tirer. Faire un exemple, délivrer un message à ceux qui viendraient pour nos têtes : Quiconque s'en prend à l'Alliance Rose finira sa vie comme tas de cendre.

Alors que je faisais un exercice de combat contre un de ces mannequins en bois munis de rondins qui tournent lorsque vous les toucher, je repensais à cela, laissant la tension s'accumuler dans mon corps et ma colère jaillir d'un seul coup. Mon bras brisa alors l'ensemble des rondins de bois dans un choc des plus violents qui laisserait sans doute une marque mon bras. Mais je ne pouvais pas laisser les choses en l'état. Le monde devait penser que l'Alliance Rose était faite de gentils bisounours prêts à être capturés, emprisonnés et exécutés. Ils ne nous craignaient pas. Et pour le bien de l'équipage, si je devais devenir le Roi Dragon qui calcine et dévore tout impudent qui s'en prend à nous, en soutenant un regard d'acier et en démontrant une force de volonté et de destruction insondable, alors je n'aurais pas la moindre hésitation. Devenir le démon pour nos ennemis, leur faire comprendre que l'équipage était sous ma protection et qu'il ne valait mieux pas outrepasser celle-ci... C'était un rôle de "méchant" que j'étais prêt à endosser. Dieu ait pitié des prochains bougres qui s'en prendraient à nous. La bataille avec Charon avait réveillé ce que j'étais réellement et que j'avais essayé de mettre de côté, amadoué par l'ambiance bonne enfant de l'Alliance. Mais j'étais avant tout un être au caractère explosif qui frappait avec toute sa force... Et cela, j'allais devoir le faire comprendre à nos ennemis pour qu'ils y réfléchissent à deux fois.

C'est avec ces pensées à l'esprit que j'arpentais le pont après la douche de mon entraînement. Mon regard était beaucoup plus sombre et j'étais nettement plus agressif qu'auparavant, comme prêt à me battre avec le monde entier juste parce que ce dernier aurait renversé ma tasse de lait vanillé. Mais l'heure n'était pas à l'affrontement, pour le moment. Nous approchions d'une île et tout l'équipage se préparait à débarquer. La capitaine en tête, avec sa naturelle bonne humeur. Asuna, qui semblait quelque peu étranges dernièrement, mais dont les efforts pour faire de son mieux étaient loin de passer inaperçus. Et Shura, le nouveau venu. Ce sale gosse, ou du moins aussi sale gosse que moi, était arrivé récemment et il semblait me connaître. Il fallait dire que sa tête me disait quelque chose, mais je n'arrivais plus à me souvenir où je l'avais aperçu. Ou du moins, c'était ce que je lui laissais croire pour le faire enrager. J'avais bien conscience qu'il était venu à moi pour se battre une fois de plus, mais pour le moment, il aurait été dangereux pour lui de réveiller le volcan, car à la moindre nécessité de se battre, je comptais bien entrer en éruption sans aucune réserve. Et même le Dragon devait se douter qu'il était imprudent d'être le premier à se prendre une mer de magma déchaînée.

Et puis... Un Dragon face à celui qui portait le surnom de Ryuutei, ou encore Ryuu no Me... C'eut été assez ironique s'il venait à gagner. Et l'ironie n'étant pas ma tasse de thé, j'aurais sans doute mis un point d'honneur à lui mettre une bonne raclée. Cela mis à part, l'équipage semblait prêt à partir en vadrouille sur cette nouvelle île, Kururu nous invitant à venir jouer les touristes en sa compagnie. Bof, pourquoi pas, même si cela n'allait pas m'aider à m'entraîner. Mais avant que je ne puisse répondre, Joe se contenta de me tirer par mon écharpe de l'autre côté des quais en répondant pour moi. J'avais l'impression d'être pour ainsi dire kidnappé alors que je me débattais en étant traîné comme un vulgaire sac de pommes de terre, sans que la jeune femme n'ait besoin de faire le moindre effort.


On vous rejoint, on va d'abord aller boire un coup tous les deux et faire quelques trucs.

J'avais beau hurler à la mégère de me lâcher, celle-ci n'en faisait qu'à sa tête, et j'avais l'impression que les autres membres de l'Alliance assistaient à un enlèvement en bonne et due forme. Si je n'avais pas été si fier, j'aurais sans doute demandé un coup de main. Mais à peine eussions-nous tourné le coin de la rue que Joe me lança comme une boule de bowling contre un mur, me laissant la tête en bas et les jambes en l'air. Malgré la douleur, je la fixais avec un air inquisiteur, comme pour lui signaler qu'il valait mieux avoir une bonne raison derrière toute cette mise en scène et ce sérieux qu'elle affichait sur son visage soudainement.

En seule réponse, j'eus le droit de la voir sortir deux choses de sa poche. Le premier était le Den Den Mushi blanc qui me servait à joindre Mivi Brendao si quelque chose avait lieu au niveau de nos activités de Révolutionnaires. Cette simple vision suffit à changer l'atmosphère du tout au tout, avant que je ne me penche sur le deuxième élément : un audiodial que Joe me fit écouter sur le champ. Inutile de revenir mot à mot sur ce que le courant révolutionnaire sous les ordres de Mivi nous avait dit, tout cela pouvait se résumer facilement. Beaucoup de chasseurs de primes étaient en mouvement dernièrement, aux quatre coins du monde... Et les Révolutionnaires étaient des cibles de choix. Plus dangereux de par leurs activités et informations que par leur potentiel de combat, les chasseurs de primes avaient fait pas mal de dégâts.

A eux aussi, il fallait envoyer un message. Ce n'était pas seulement l'Alliance Rose à laquelle il ne fallait pas s'attaquer, mais aussi à la Révolution. Le message faisait mention de plusieurs "disparitions" dans le secteur où j'étais, et m'invitait à la prudence. Comme si ce dernier mot était quelque chose dont je m'encombrais. S'il y avait réellement des gens qui en voulaient à la tête des Révolutionnaires ou de l'Alliance Rose, c'était l'occasion idéale pour faire comprendre au monde mes intentions... Et les dangers que cela pouvait générer de s'en prendre aux gens que je chérissais. Mieux valait pour ces chasseurs qu'ils ne soient pas présents sur l'île ou qu'ils évitent notre chemin... Car j'étais prêt à déverser les feux de l'Enfer sur eux afin de dire enfin au monde qu'il valait mieux ne pas plaisanter avec l'Alliance Rose ou la Révolution.

Passant un coup sur mes vêtements pour enlever la poussière due aux maltraitances de Joe, je la fixais avec un regard qui en disait long. Je hochais de la tête brusquement, pour lui dire que le message était passé. Et à voir mes iris écarlates à forme reptilienne se dilater, elle comprenait également mes intentions. La jeune Lazarus finit par me rendre mon hochement de tête, avant de m'indiquer où se trouvait le reste de l'équipage. Ces derniers semblaient en extase devant une statue plutôt étrange. Mouais, jouer les touristes n'était vraiment pas mon truc. J'aurais préféré être sur le bateau à m'entraîner encore et encore pour devenir plus fort. Même si décompresser n'était pas une mauvaise chose, j'étais loin d'être à l'aise avec ce genre de trucs de la vie courante. Je soupirais en écoutant Shura parler, et je devais admettre que j'étais d'accord avec lui. Mais la scène qui suivit eut le don de me sortir de ma torpeur... Ainsi que l'ensemble de la gente masculine présente autour de nous.

Joe se tourna étrangement vers Asuna avant de s'avancer vers elle pour se tenir juste en face de celle-ci. La jeune Lazarus fixa notre vigie et apprentie infirmière pendant un moment qui dut paraître assez long à celle-ci. Elle la dévisageait avec un air plus que suspicieux avant de soudainement... Mettre ses deux mains sur la poitrine d'Asuna, les enfonçant dans sa poitrine généreuse, en la gratifiant d'un seul et unique mot comme explication.


Chaud...

Ca, pour être chaud, on pouvait difficilement faire plus chaud. Le geste était aussi soudain qu'inattendu et pour ma part, je n'en trouvais aucune explication, et détournais la tête avec le feu au joue pour éviter de regarder davantage d'obscénité. Bon, le léger filet de sang coulant de mon nez n'indiquait et ne prouvait strictement rien ! Et puis pourquoi devrais-je me mêler des réactions étranges de Joe ? Elle était peu loquace et plutôt brève dans sa manière d'agir et de s'exprimer. Jamais je n'aurais pu me douter de ce qui motivait le geste de la demoiselle. En réalité, Lazarus avait senti que le corps d'Asuna était étrangement... Chaud. Du même genre de chaleur qui émane de flammes. Il fallait dire que l’Igni Igni no Mi de Joe la rendait extrêmement sensible au moindre changement de température et à la moindre source de chaleur. Et pour l'heure, l'ancienne esclave avait senti que la chaleur émanant du corps d'Asuna était plutôt... étrange. En réalité, elle sentait que sa chaleur corporelle n'était pas normale, mais plus comparable à celle qui émane de flammes de grandes intensités. Car oui, si Asuna voulait cacher qu'elle avait mangé le Mera Mera no Mi, c'était sans aucun doute difficile pour quelqu'un qui était un aimant et convertisseur de chaleur comme Joe.

Et pourtant, la jeune femme n'avait rien rajouté de plus que le "Chaud" qu'elle avait lancé. Sans doute avait-elle compris comment le corps d'Asuna pouvait générer une chaleur de nature comparable à celle d'un feu naturel, mais elle n'était pas du genre à exposer la chose devant tout le monde. Elle avait compris que si la Vigie n'avait pas parlé de cela, c'était tout bonnement qu'elle n'en avait pas envie. Et nulle n'était mieux placée pour parler de cet évènement que notre Vigie, vu que cela ne regardait qu'elle. Voilà pourquoi Lazarus n'avait rien dit, estimant que le reste de l'équipage ne devait être au courant que lorsque la femme-flamme l'aurait décidée. Son corps, ses révélations, sa décision... Tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1738

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 26 Oct - 21:46


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Miwasi10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 S_r_fu10
Agent CP9 Vrasës et agent CP9 Mateni.

-Un pirate.
-Un pirate ?
-Plein d'pirate.

Cette fois, le constat de Vrasës était enfin de bonne augure pour les assassins sagement positionnés en haut de leur toit : leurs cibles étaient manifestement enfin en vue ! Tandis que Mateni plissait les yeux aussi fortement que possible pour tenter de distinguer la chevelure rosâtre de la capitaine, sans grand succès, le premier des deux, qui possédait la sacro-sainte paire de jumelles, entama un petit listing des différentes têtes d'affiche présentes :

-Kokoro Kururu, 33 millions... Asuna Ryubi, 2 millions... Pyras D. Dante, 11 millions... Et... Des inconnus.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Wizard10
Agent d'élite CP9 Muuaji.

A son tour, l'agent d'élite s'approcha du bord du toit et s'empara des jumelles de son acolyte pour scruter la direction qu'il lui pointait du doigt, l'air toujours aussi impassible, sinon presque froid. La perspective d'un assassinat ne l'enchantait guère plus qu'elle ne le désespérait, et c'était cet état d'esprit qui faisait la fierté de ses supérieurs : il percevait cela comme son travail, comme un peintre passait son temps à peindre, comme un baby-sitter gardait des gosses. Cette tâche était peut-être ingrate, mais quelqu'un devait la faire : comme il en avait les capacités, il le faisait. Point barre. Ne se donnant pas vraiment la peine de songer à tout cela maintenant, Muuaji se concentra sur les silhouettes qui se pressaient autour de la pétillante capitaine pour tenter de localiser d'autres forbans. Aucune trace d'Arya, la seconde de l'équipage, pas plus que du panda dont le signalement leur avait été transmis, même si celui-là ne possédait pas de prime sur sa tête. En bref : l'agent d'élite comprit bien rapidement que pour une raison ou une autre, le petit groupe n'était pas au complet et que cette chance n'allait peut-être pas être réitérée avant un petit moment. Kururu était et de très loin la cible prioritaire du petit peloton, même si les deux autres primés attiraient bien des convoitises également... Tout en continuant d'observer les criminels, faisant fi des attouchements de Joe à l'encontre d'Asuna, il dévoila quelques ordres à ses subordonnés :

-Si vos ciblez vous résistent, tuez-les. Kokoro Kururu et Arya Mujakina doivent être récupérées vivantes et en bon état, dans la mesure du possible. Elles ont peut-être des informations sur Noda...

Car il connaissait le dossier par cœur. En même temps, il était assez rare qu'un simple primé de South Blue gravisse les échelons à ce point, se faisant remarquer à de si fréquentes occasions. Elle avait commencé en tant que membre d'équipage aux côtés d'un certain Kilik, puis avait pris son envol suite à la disparition plus ou moins énigmatique de ce dernier... parcours relativement classique. Cependant, la suite interloquait davantage : elle avait naturellement repris les rênes de son ex-capitaine, et ses anciens comparses s'étaient ainsi joint à elle sans trop se poser de question. Pour qu'une telle action ait manifestement fait l'unanimité, elle devait être sacrément respectée... Mais cela ne s'arrêtait pas là ! Elle avait continué son petit bonhomme de chemin, de combat à combat, et même si elle n'avait jamais vraiment eu à s'exposer, elle avait su progresser jusqu'à obtenir une certaine réputation. A l'heure actuelle, Kururu était l'une des principales têtes d'affiche de l'océan tout entier, et c'était pour cette raison que Muuaji voulait la capturer elle plus que quiconque. Bien sûr, d'autres entraient dans sa ligne de mire, y compris le fameux Charon qui semblait vouloir reprendre du service, mais les hauts dignitaires de Mariejoa seraient déjà réellement soulagés s'ils voyaient cette gamine entrer à Impel Down. Le plus haut-gradé donna un nouvel ordre, cette fois-ci destiné à Vräses uniquement :

-Va enfermer le reptile en sécurité. Rejoins-nous ensuite.

L'assassin aux cheveux roses acquiesça et s'exécuta, attrapa le révolutionnaire par la queue le traînant jusque dans les escaliers, ne prenant guère la peine de le redresser pour le déplacer. Les deux autres membres du Cipher Pol 9 ne tardèrent pas à user de geppous pour passer d'un toit à l'autre, se rapprochant dangereusement de l'Alliance Rose et le tout dans une discrétion effarante... Ils connaissaient leur travail, cela ne faisait plus aucun doute.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Sizuka10
Vieille dame Lilanette.

Fichus rhumatismes ! Sa santé n'allait plus aussi bien qu'une décennie plus tôt... Alors qu'elle avait souhaité ses quatre-vingt-six ans le mois derniers, Lilanette sentait que, petit-à-petit, elle avait besoin de l'aide d'autrui pour continuer à subsister à ses besoins. Fort heureusement, elle avait eu l'idée fantastique de déménager de North à South Blue lorsqu'elle avait enfin atteint l'âge avancé de la retraite... Et par chance, sa nièce avait eu l'occasion de l'y accompagner, profitant de cette opportunité pour devenir vendeuse dans une grande filiale de boutiques de vêtements ! De fait, les deux dames vivaient pratiquement ensemble, leurs appartements respectifs étant adjacents. Erik était un beau-neveu formidable, fort comme un buffle et serviable comme un ange. Quand sa vieille commode avait rendu l'âme, probablement trop usée par les kilomètres de vêtements qu'elle y entreposait, il avait su se libérer une demie-journée complète pour la réparer, et avait même rajouté un tiroir pour les photos de familles... Malheureusement, le couple était, depuis une petite semaine, parti en voyage sur Trader pour profiter un peu des casinos et des autres jeux d'argent. Même si cela n'était pas sa tasse de thé puisqu'elle préférait très largement le rami et la belote, la grand-mère comprenait parfaitement que ses chers neveux avaient besoin de changer un peu d'air, de temps à autres. Et puis, de toute façon, ils étaient si adorables...

Toutefois, pendant leur absence, elle devait s'occuper d'elle-même seule, et même si elle leur avait assuré qu'il n'y aurait aucun problème, elle commençait douter de sa satisfaction passée. Lilanette, qui venait de faire les courses, avait en effet toutes les peines du monde à traverser la rue passante tout en tirant son petit cadi, adressant quelques sourires gênés aux personnes qu'elle bousculait maladroitement et qui en profitaient parfois pour l'invectiver agressivement. Masquant difficilement ses larmes d'angoisse et de tristesse, songeant qu'elle n'était plus qu'une gêne pour ceux qu'elle côtoyait, elle entreprit d'avancer dans une petite ruelle vide. Cependant, alors qu'elle passait devant les diverses sculptures qui se trouvaient au croisement où elle voulait tourner et devant lesquels quelques jeunes discutaient, elle trébucha malencontreusement, à cause des pavés mal agencés du trottoir, et s'effondra lourdement au sol en se tordant la cheville. Quand la chance ne voulait pas...



Une vieille dame passe non loin de vous péniblement, poussée par les passants, et tombe à quelques mètres de vous en se tordant la cheville !

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue37/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue47/350[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMar 27 Oct - 20:15





Dans l’Alliance Rose, il n’y avait vraiment que Kururu pour apprécier réellement les joies du tourisme. Cela se voyait sur le visage de ses amis comme s’ils étaient un livre ouvert. Dante état même parti en amoureux avec Joe peu de temps après leur arrivée en ville. En même temps, elle ne pouvait pas leur en vouloir. Contrairement à elle, ils avaient le combat dans le sang. C’était encore plus valable pour les garçons. Quand le volcan était blessé, il fallait presque l’attacher littéralement à son lit pour qu’il se repose… Elle savait que s’entrainer était important. C’était même devenu une priorité avec Charon qui les poursuivait. Mais ils voulaient en faire trop ! Si elle ne leur imposait pas ce tourisme qu’ils appréciaient moins, leurs corps lâcheraient avant qu’ils aient accomplit quoi que ce soit. Shura se plaignit en premier. Le pauvre reptile s’ennuyait. A tous les coups, il manquait cruellement d’action. Elle réfléchit trois seconde avant de le rassurer avec un grand sourire.

- Ne t’inquiète pas ça fait moins d’une heure que nous avons débarqué. Si entre deux ou trois heures personnes ne s’est manifesté, tu pourras en conclure que l’ile est sans danger et chercher un moyen de te défouler. Mais tu peux y aller si tu t’ennuies vraiment. Tant que tu ne provoques pas de problèmes, tu fais ce que tu veux.

Tant que son équipage pouvait voyager tranquillement, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Tout ce qu’elle souhaitait, c’était de ne pas attirer de méchantes personnes qui seraient susceptible de vouloir les enfermer ou les tuer. Maintenant, cela ne c’était pas encore produit depuis leur arrivée. Donc s’il partait de son côté pour s’entrainer et se défouler sur des arbres ou d’autre objets cela n’avait pas d’importance. Encore que, dans ses souvenirs, il était encore trop tôt pour en être certain. La dernière fois avec la secte, ils étaient arrivés deux heures après quand les courses étaient terminées…. En parlant de ça, Asuna releva un point important. Il était grand temps de remplir les cales du navire. Du coup, elle proposa avant tout de visiter. Elle suggéra même de trouver des boutiques typiques et peut-être même un restaurant. Cela faisait une éternité que la cuisinière n’avait pas mangé un plat préparé par quelqu’un d’autre…

- C’est une bonne idée Asuna. Même si on peut combiner les deux. Ici, il n’y a pas grand choses d’intéressant. C’est principalement des bibelots touristiques. Et le peu de nourriture que les marchants proposaient n’étaient pas de bonne qualité surtout par rapport au prix affiché. Il y aura surement =mieux plus loin.

Kururu était motivée par les courses. Tant de produits frais à disposition lui faisaient terriblement envie. Elle voulait cuisiner de délicieux plats pour tout le monde. Les sourires de ses nakamas lors des repas étaient ce qu’elle préférait. Ces pauses régulières permettaient à ses amis de décompresser un peu et ils en avaient tous besoins. Un peu de tourisme n’effacerait jamais les conséquences provoquées par leurs précédentes défaites. C’était pareil pour elle… Même si elle ne le montrait pas, elle souffrait également du poids de leurs échecs. En y pensant, elle mangerait bien un énorme gâteau aux fruits et au chocolat. Elle s’adressa à l’ensemble du groupe puisque Dante et Joe venait de revenir.

- Qu’est-ce que vous voulez manger dans les prochains jours. Comme nous allons faire les courses, vous pouvez demander tout ce que vous voulez !

Kururu n’eut pas le temps de recevoir une réponse qu’un évènement plus qu’inattendu arriva. Joe s’avança vers la belle vigie. Soudain, elle posa ses mains sur la poitrine plus que généreuse de cette dernière. Et encore plus étonnant, elle prononça un mot ! C’était tellement rare que la chanteuse parle à quelqu’un d’autre que Dante. Surtout que cette fois-ci, l’adolescente avait démarré l’interaction d’elle-même. Le volcan parut gêné de cette action. Comme tous les hommes présents, la scène ne l’avait pas laissé indifférent. La capitaine de son côté éclata de rire.

- On dirait que ta poitrine n’attire pas que les hommes.

Avant de continuer, la demoiselle aux cheveux roses repris son sérieux.

- En tout cas c’est incroyable. Je ne sais pas comment tu as fait, mais tu as réussi à faire parler Joe.

Évidemment, un évènement pareil attisa la curiosité de Kururu. Elle était impatiente de découvrir le secret de cette prouesse. C’est à ce moment-là qu’une vielle dame qui passait par là s’étala sur le sol. La pauvre… La demoiselle connaissait bien cette situation. En ce moment cela allait mieux, mais il arrive souvent qu’elle tombe comme ça, sans explication. Enfin, ici, il y en avait un si on observait bien l’état de la route. La personne âgée semblait en difficulté pour se relever. Naturellement, la jeune fille s’approcha pour l’aider. Elle lui tendit la main avec un sourire rassurant.

- Vous allez bien madame ? Venez, je vais vous aider à aller sur le banc pour vous reposer un peu.

En effet, il y avait un peu plus loin un banc. Les habitants de l’ile avaient eu la bonne idée d’installer un siège si jamais un passant souhaitait admirer plus longuement la sculpture. Kururu proposa donc son aide à la vielle femme. Elle voulait la supporter jusqu’au banc pour qu’elle puisse se remettre de sa chute. D’après son expérience, c’était le meilleur moyen pour récupérer. Il ne fallait pas forcer et attendre simplement que la douleur passe. Après un temps d’attend variable selon la gravité de la chute, des soins pourraient être nécessaire si le mal persiste. Mais dans ce cas si, la grand-mère n’avait pas de blessures apparentes. Donc même en patientant un peu, elle ne devrait pas avoir de problème. En plus il faisait beau, elle ne serait donc pas menacée par la pluie.





Hrp: Kururu discute un peu avec ses amis. Puis, elle propose à la vielle dame de l'aider.

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMer 28 Oct - 23:08

Perturbation

Je trépignais un peu, mais l'ennui n'était pas la seule cause. Il y avait également autre chose. De la mauvaise volonté. Et peut-être un manque d'habitude. Cela faisait deux ans que je voyageais seul et que, à l'exceptions de coopérations temporaires avec d'autres chasseurs de primes, je travaillais tout aussi seul. Je n'étais donc pas habitué à m'adapter aux occupations de mes compagnons de route. Cependant, malgré cette période, et celle d'avant passée sur Enfer, j'avais auparavant reçu une éducation, je pouvais donc me retenir de faire n'importe quoi. La plupart du temps. Parfois. Ça arrivait. Alors que Kururu et la vigie, Asuna, se baladaient devant, admirant le décor, Dante et sa groupie, une sorte de gamine mal fichue, avaient pris un peu de temps pour discuter en privé derrière nous. Je me retrouvais donc situé entre ces deux groupes, et je devais avouer en toute franchise que je me sentais plus à l'aise avec le volcan et sa petite amie. A l'avant, il y avait un peu trop de formes pour ma tranquillité d'esprit. Ça me rappelait trop les entraînements avec nee-san...
alors que j'avais exprimé mon ennui, Asuna, elle, avait réagi de manière plus constructive, suggérant qu'on fasse le tour de la ville, à la recherche de... Restaurants. Je n'avais pas réussi à suivre la fin de sa phrase, car mon esprit avait fait un blocage à ce mot. Il fallait comprendre que pendant très longtemps, à cause de ma solitude, j'avais mangé ce que je pouvais, c'est à dire des aliments simples, sans préparation, parfois trop cuits ou au contraire pas assez. Seules mes étapes me permettaient de faire des repas convenables, quand je ne finissais pas chassé de la ville pour avoir rasé quelques bâtiments en arrêtant mes proies. Donc, naviguer en compagnie d'une cuisinière confirmée, et s'arrêter dans des restaurants, c'était un peu inespéré. Et donc, quand la capitaine me proposa d'aller faire un tour si j'y tenais, tant que je me tenais à carreau, je répondis en essayant de masquer mon enthousiasme

Nan, ça va, je peux attendre un peu. Et puis, si Asuna doit faire les achats pour nourrir tout l'équipage, je peux l'aider à porter.

Ce à quoi la jeune femme aux cheveux roses répondit en conseillant d'avancer plus avant dans la ville pour chercher les sculptures, les vivres, ET les restaurants. Voilà un chef qui méritait d'être suivie ! Attendez une minute, qu'est-ce que je racontais moi ? Je n'avais pas rejoint leur bande de pirates, et je savais même pas si je comptais le faire. Mais avant que je ne puisse réfléchir plus avant, il arriva une scène qui sortait de l'habituel. Ou du moins, j'espérais que ce n'était pas le train-train quotidien, sinon je repartais à tire d'aile dès que la partie de mon cerveau contrôlant les fonctions motrices aurait récupéré. En effet, la jeune fille accompagnant le petit blond s'approcha de notre vigie, et sans avertissement, saisit sa poitrine à pleines mains. Émettant un petit cri étranglé à cause de la surprise, je pivotais de cent-quatre-vingt degrés aussitôt, tandis que le seul autre mâle du groupe eut une réaction à peu de choses près semblable. Seule Kururu sembla amusée. Fort heureusement, cela ne se prolongea pas, et nous pûmes tous les deux ouvrir à regarder les autres membres du groupe, bien qu'avec des rougeurs certaines.

Peu de temps après, alors que la situation était revenue à la normale, et que nous recommencions à avancer, Kururu se précipita pour aider une vieille dame qui avait trébuché à cause de la foule. Louable de sa pat. J'aurais sans doute fait pareil, mais avec mon tact, il y avait des risques que son pauvre cœur fatigué aurait souffert. Ou alors, les nombreux passants auraient pris la fuite devant ma méthode pour les disperser. Or, on m'avait demandé de ne pas provoquer de problèmes. Et j m'y tiendrai. Aussi longtemps qu'il y avait un bon repas plus tard.
Je profitais donc de cet interlude pour me tourner vers Dante, car je ne pouvais pas croire ce qu'il m'avait dit sur le navire.

Bon, Dante. Reprenons : le Tournoi des Étoiles Bleues. La finale. Un lézard ailé de plusieurs mètres et cracheur de feu. Tu peux pas avoir oublié ça ? T'as pris des coups sur la tête depuis ou tu te fiches de -

Soudain, je m'interrompis en plein milieu de mes récriminations. Même si ce n'était pas mon meilleur combat, et que je lui en voulais de ne pas s'en rappeller, je venais instantanément d'occulter ce sujet de discussion auquel je tenais pourtant beaucoup.

C'était quoi ce frisson qui venait de me traverser ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeVen 30 Oct - 19:30

À peine, le groupe sur la terre ferme que la demoiselle qui collait Dante l'emmené déjà à l'écart. Au moins, on peut dire qu'ils ne perdaient pas de temps. Bien que c'était aussi l'occasion pour se retrouver tous ensemble. Cela pouvait surement paraitre stupide, mais sur le navire, en ce moment, tout le monde était de son côté. Personne n'allait vers les autres à part pour le repas ou des chamailleries. Remarque, même cela se faisait rare et l'ambiance sur le navire de l'Alliance Rose se faisait beaucoup plus froid et stricte. Ils vivaient aux jours des entraînements et rien d'autre. C'était affreux de dire ça, mais en même temps, avec les défaites écrasantes qu'ils avaient eu. Il était tout à fait normal qu'ils se mettent tous à un entraînement rigoureux. La seule que l'on ne voyait pas s'entraîner, c'était Kururu, mais il était sûr qu'elle aussi ne restait pas dans son coin à se croiser les doigts. Elle était la capitaine et malheureusement pour elle, la demoiselle avait la responsabilité de cette bande d'idiot. Ce n'était pas la tâche la plus facile, surtout quand on sait que le volcan est près à exploser à n'importe quel moment. Sans compter qu'avec le nouveau venu, même si Asuna n'en savait pas plus sur lui, il avait l'air d'être du même genre que le blondinet. Je fonce tête baisser, je défonce tout sur mon passage et je vois ensuite. Cela n'allait clairement pas les aider sur le coup.

Enfin, elle lâcha un petit soupire alors que le groupe venait de se reformer de nouveau. Cependant, elle écarquilla rapidement les yeux en entendant la proposition Shura. C'était assez étrange sur le coup. Pourquoi voulait-il l'accompagner ? Une question que personne ne se poserait, mais Asuna si. Et pour cause, elle n'était pas adepte de la compagnie masculine, elle ne les supportait pas le moins du monde. Enfin, il y en avait qu'un qui passait à travers les mailles du filet. Dante, il avait réussi à lui montrer qu'elle pouvait avoir confiance en lui et qu'il n'était pas comme les autres. Bien qu'il ne savait pas pourquoi elle faisait cela, pourquoi elle avait ce comportement et ne le serait peut-être jamais. Faisant une petite moue en regardant l'homme dragon, elle ne savait pas si elle pouvait lui faire confiance ou pas. Au moment où elle allait surement émettre une objection, Kururu reprenait la parole. Comme quoi elle avait eu une bonne idée et leur expliqua que pour le moment, la nourriture qu'elle avait vue n'était pas formidable. C'est vrai que leur capitaine était un vrai cordon bleu. Elle cuisinait vraiment très bien et c'était souvent que l'équipage finissait par rouler par terre tellement ils se gavaient. Elle leur demanda même ce qu'ils voulaient manger. Elle leur proposait, c'était quand même la meilleure des capitaines, il n'y avait aucun doute.

Cependant, une chose des plus incroyable allait se produire. Asuna ne s'y attendait vraiment pas, voir Joe venir se mettre en face d'elle sans un mot. Elle fronçait les sourcils en essayant de comprendre ce qu'elle voulait. Pourquoi un affrontement ainsi ? Elle qui s'attendait à tout, sauf ce qui allait se passer. D'un coup,, elle écarquilla les yeux quand elle sentit les doigts de la jeune fille venir maltraiter sa poitrine. Elle lui écrasa même les seins, ce qui lui arracha un petit cri de surprise, mais également de douleur. Elle n'avait vraiment pas vraiment semblant et au lieu d'expliquer son attitude, elle lâcha juste un simple et unique mot. Chaud. Cela voulait dire quoi sérieusement. Secouant rapidement la tête, Asuna fit un pas en arrière, mais ça lui fit plus mal qu'autre chose. On pouvait voir sur le haut de son opulente poitrine, des marques de doigts. La preuve qu'elle n'avait pas fait les choses à moitié en la saisissant. Le reflex d'après agression fut de mettre ses mains devant sa poitrine alors que Kururu explosait de rire. Son regard balaya le groupe et elle pouvait voir les deux mâles qui avaient changé de couleur. Ils étaient devenu rouge pivoine. Se tournant vers sa capitaine en faisant une moue choquée.

"Cela te fait rire capitaine ! Mais elle m'a fait mal et je ne sais pas ce que j'ai fait pour qu'elle m'attaque comme ça. Qu'est-ce qu'il t'a pris ? En plus, j'ai la marque de tes ongles dans la peau."

Sans même faire attention, elle plaçait ses mains sur l'un de ses seins pour montrer la trace à Joe. Cela pourrait laisser encore quelques saignements de nez. Enfin, se massant l'endroit qui avait subi l'attaque, elle écarquilla les yeux d'un coup. Chaud, pourquoi ce mot ? C'était extrêmement bizarre. Réfléchissant lentement, elle se demandait si cette gamine n'avait pas senti la présence du Mera Mera no Mi dans son corps. C'était fort probable pour avoir une telle réaction. Mais elle n'était pas obligée de lui empoigner les seins de cette façon. Vraiment aucune retenu. Asuna posa son regard sur Joe, mais c'était de l'incompréhension mêlé à du doute qu'il y avait à l'intérieur de celui-ci. Devait-elle lui en parler directement ? Bien que le groupe le remarquerait à un moment ou à un autre. Cependant, elle n'avait pas envie de leur annoncer comme ça. Heureusement qu'elle n'avait pas eu une réaction violente sous la surprise. Cela aurait pu dégénérer et ce n'était pas ça qu'elle voulait. La belle demoiselle se mit un peu en retrait, essayant de comprendre si elle avait vraiment senti le pouvoir du fruit du démon ou non. Mais une chose la sortie de ses pensées, se fut une vieille dame qui trébucha pour se retrouva sur le sol. Le plus triste, c'est que personne s'arrêtait pour l'aider. La méchanceté humaine n'a vraiment aucune limite.

Soupirant, elle décida de faire un pas en avant, mais se fut la capitaine qui fut la plus rapide. En même temps, cette fille avait un grand coeur. C'était pour cela qu'elle l'avait rejoint, sa gentillesse était incroyable. Elle n'allait pas la laisser toute seule, c'était aussi un moyen de mettre en pratique ce qu'elle avait appris dans les livres de Xi. Bientôt, elle allait pouvoir être vraiment une infirmière ou même, médecin. Bon, il ne faut pas aller trop loin aussi, elle manquait cruellement de pratique, mais c'était sur de bonnes voies. Enfin, elle l'espérait fortement. Elle passa donc à côté de Shura, Dante et Joe et ne put pas s'empêcher d'entendre les paroles du dragon. Bizarrement, elle eut un petit rire en l'entendant. Apparemment, ces deux-là se connaissaient déjà, ils s'étaient rencontrés lors d'un tournoi. Ça ressemblait bien au volcan tient, un tournoi pour affronter des personnes plus fortes que lui. Il avait donc passé sa vie à se battre et le faisait encore. La aussi, la tentation était trop forte, elle ne pouvait pas résister et lâcha une petite phrase en passant.

"Il se moque de toi, comme si Dante pouvait oublier un combat ... C'est une chose qui est vraiment impossible."

Ayant un petit rire sur le coup avant de continuer sa route. C'était étrange, elle se laissait un peu plus allé avec les hommes. Avant, elle ne lui aurait jamais adressé la parole et se serait même écarté de lui. Peut-être que cette aventure allait l'aider sur ça. Elle allait surement réussir à vaincre l'une de ses peurs. Asuna faisait de petits pas, la tête baissée pour aller vers sa capitaine. Quelques choses étaient étranges, comme un pressentiment. Cela est surement idiot, mais il y a des moments, on a l'impression qu'un malheur va arriver. Heureusement, ce n'est pas toujours le cas. C'était surement le fait que les deux zigotos allaient s'affronter en pleine rue et rayer une partie de cette ville de la carte. Ou bien, c'était complètement autre chose et un grand malheur allait s'abattre sur eux. Elle se secoua la tête pour chasser ses idées noires avant d'arriver devant Kururu. La jeune demoiselle se permit de se mettre à genoux devant la vieille dame en la regardant.

"Si vous permettez, je voudrais regarder votre cheville, voir si ce n'est pas trop grave et puis ... cela soulagera surement le coeur de ma cap ... de mon amie si elle sait que vous n'êtes pas blessé."

Parler de capitaine, n'était peut-être pas la meilleure des choses à faire devant une civil. Elle pourrait le prendre très mal que le groupe soit des pirates. Du coup, autant essayé de passer un peu inconnu. Cependant, Kururu pouvait voir sur le visage d'Asuna que quelque chose le tracassé, qu'elle n'était pas sereine. Maudit soit les pressentiments quand ils nous tiennent.
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeSam 31 Oct - 15:12

Chamailleries

Il fallait être honnête, le geste de Joe avait produit son effet. Et par effet, je n'entendais pas un quelconque afflux sanguin vers le bas du corps, mais bel et bien un effet théâtral des moins discrets. Il était vrai que la jeune femme n'avait pas l'habitude de parler des masses, et la voir prendre une telle initiative était une action des plus mystérieuses. En principe, l'ancienne esclave se contentait de rester aux côtés de Dante et de fixer avec insistance les jeunes femmes qui dévisageaient un peu trop le blondinet, mais sans pour autant prendre la parole. Cela avait de quoi soulever quelques questions sur ce qui venait de se passer. Mais pour autant, après le mouvement de recul, Asuna ne sembla guère en dévoiler davantage. Bien consciente que quelque chose clochait, Lazarus ne prit cependant pas la peine de s'expliquer sur son geste. Si la vigie avait un truc à dire, c'était à elle d'en parler, et non à l'acolyte du volcan. Pour ma part, j'avais toujours parfois un peu de mal à comprendre parfaitement les actions de cette équipière silencieuse. La jeune Ryubi était nettement plus loquace et aisée à comprendre, étant donné qu'elle parlait.

Lorsque cette dernière commença à se tripoter avec une insistance mêlée à une expression choquée, faisant danser son opulente poitrine entre ses mains, mon visage finit par se lever vers le ciel alors qu'un léger flot vermeil jaillit de mon nez comme le ferait une fontaine à faible débit. Je n'eus pas le temps de comprendre qui que quoi où quand comment qu'un poing vint frapper l'arrière de mon crâne, me faisant baisser la tête et mettant fin immédiatement au saignement. C'était de la médecine experte pour faire cesser un tel tracas aussi facilement. C'était... Surtout le poing de Joe qui ne semblait pas contente de constater ma réaction devant le phénomène d'une poitrine rebondissante mise à mal. Avec toute ma spontanéité, je redressais la tête vers la belle brune en lui hurlant dessus mon incompréhension.


Non mais ça va pas ! Pourquoi tu m'en colles une comme ça ?! Et pourquoi tu joues à Monsieur Tripottage aussi d'abord ?

Se contentant de passer devant moi, Joe laissa juste le mot "Baka" sortir de sa bouche, comme si elle était outrée. Elle s'arrêta alors brusquement avant de poser ses propres mains sur sa poitrine, en commençant à son tour à se masser. C'était quoi cette manie et cette tournure des événements bon sang ? Bon, il ne fallait pas être très malin pour comprendre que dans sa tête, Joe comparait sa poitrine avec celle d'Asuna. Mais être malin pour ce genre de chose ne faisait pas partie de mes qualités. Avec les yeux sortant des orbites et un air profondément exaspéré, je lui hurlais d'arrêter de faire ça en public, faisant l'impasse sur son air complexé lorsqu'elle constata que la poitrine de notre apprentie infirmière était sans nul doute plus opulente que la sienne. Les femmes et leurs complexes. Comme si les hommes passaient leur temps à comparer leurs mensurations sur une partie de leur corps... Oui bon, peut-être parfois, mais juste comme ça, jamais pour faire les malins, et surtout pas en pleine rue que diable !

Je fus sortis de mon état de choc et d'exaspération lorsque Shura se rapprocha de moi pour se mettre à me parler de notre combat lors du Tournoi des Étoiles Bleues. Bah oui, gros benêt de lézard ! Raconte à tout le monde ce que je fais quand je m'absente du navire ! Comme si j'avais envie que toute l'Alliance soit au courant que je me livre à des opérations de collecte d'informations concernant l'île d'Ignitios et mes propres origines, sans parler de mes affiliations avec l'Armée Révolutionnaire. Si cet abruti de reptile ne se taisait pas, j'allais devoir le faire taire. Mais pour l'heure, le faire rager était amplement suffisant. Mettant mon auriculaire dans mon oreille droite, du côté où il me parlait, je regardait dans l'autre direction sans vraiment prêter attention à ce qu'il disait, répondant de façon complètement las et je m'en foutiste.


Mouais, ça me parle pas plus que ça. T'es sûr que t'aurais pas plutôt croisé mon cousin germain par alliance au douzième degré ? On raconte qu'il me ressemble pas mal.

Un petit sifflotement à peine suspect en plus pour en rajouter une couche et le faire rager, et tout était parfait. Mais notre charmante infirmière en apprentissage passa alors devant nous pour interrompre ma moquerie évidente, témoignant de mon caractère belliqueux et de mon aptitude à mémoriser les combats que je livrais. Balance va ! Légèrement gêné, je me frottais alors l'arrière du crâne, ne laissant qu'un "Hoy !" indigné témoigner de ma surprise quant à cette remarque gratuite. Plus surpris que gêné ou quoi, je n'eus pas le temps de me lancer plus en avant pour lui dire que cette remarque n'était pas aimable et cassait mon effet irritant sur notre nouvelle recrue. En effet, la cascade d'une vieille dame qui ne manqua pas de se blesser non-loin de nous interrompit notre petit sketch.

Un passant avait visiblement cru que la personne âgée ne méritait pas de se trouver sur son passage. Pire que tout, il n'avait même pas tourné son regard vers elle alors qu'il avait, de toute évidence, bien comprit qu'elle était tombée suite au choc. C'était quoi ce type ? Un "adulte" ? J'ai croisé des gosses des rues qui volaient et truandaient, avec plus de respect que cet abruti imbu de lui-même au point de croire que la route lui appartenait. Me connaissant, il ne fallait pas être une lumière pour comprendre où cela allait nous emmener. Même Joe n'eut pas le temps de réagir, ne comprenant que trop tard mes intentions lorsque j'avançais pour attraper par l'épaule notre ami irrespectueux des anciens.


Hoy mon gars. Si tu veux une route rien qu'à toi où y'aura personne d'autre pour croiser ton chemin, ça peut s'arranger...

De quel chemin pouvais-je bien parler ? Là aussi, il ne fallait pas être un génie pour comprendre. En particulier lorsque mon poing fermé se dirigea droit vers la mâchoire du trentenaire qui me regardait du genre "Il me veut quoi ce morveux ?", avant de comprendre que ma main avait pour destination finale sa figure. Il décolla brusquement, dans un cri peu viril, s'envolant comme un boulet de canon à travers le ciel de la charmante cité. Après tout, je venais de lui rendre service. Il voulait une voie pour lui tout seul, la voie des airs était parfaite pour cela. Peu de passage, pas de bouchons et pas de bousculades. A moins qu'il rencontre un pigeon ou qu'il passe à travers une séance d'entraînement au Geppou de la part d'une section du Cipher Pol qui passait par là, mais quelles étaient les chances ? Pratiquement nulles non ?

Comme si on pouvait tomber sur des espions à tout bout de champ. Après un prêtre psychotique, des truands recherchés, des capitaines pirates ennemis qui menaçaient de se mettre sur la courge et une légende de l'ancienne ère, il ne fallait pas pousser non plus. On n'allait pas non plus tomber sur un os à chaque fois qu'on débarquait quand même. Tournant les talons en poussant un soupir de colère mêlé à de la satisfaction d'avoir accompli mon "devoir citoyen" envers un mauvais élément de la société actuelle, je me tournais vers la vieille dame et l'attroupement qui se trouvait après d'elle. Cela faisait beaucoup de monde pour quelque chose de si trivial, mais je ne pouvais pas en vouloir à l'Alliance Rose. Après tout, c'était cet état d'esprit soucieux d'autrui qui m'avait séduit chez eux. Mais il fallait avouer que voir une demi-douzaine de personne autour d'une personne âgée était quelque peu inquiétant, comme si elle vivait ses derniers instants. Peut-être que sa blessure était plus sérieuse qu'il n'y paraissait. Faisant rougeoyer ma main que je tenais droite comme un couperet, j'approchais en lâchant quelques mots que j'aurais peut-être dû garder pour moi.


Cela a l'air sérieux. On amput... Zbworf !

Je n'eus même pas le temps de dire la dernière syllabe que le poing de Joe s'abattit à nouveau à l'arrière de mon crâne pour me réprimander. Il fallait dire que voir un type avec une main en lave demandant s'il fallait amputer avait de quoi faire jouer la samba à votre coeur, en particulier si vous êtes assez âgé. A nouveau je me tournais vers Joe pour la questionner sur la raison de son geste, avec toute ma hargne colérique habituelle, alors qu'elle demeurait impassible en lâchant un nouveau "Baka" à mon attention. Néanmoins, malgré tout cela et ma colère grandissante à force de me manger des tartes par mon équipière, je remarquais que tout le monde ou presque s'était brusquement braqué. Pourquoi ils étaient soudainement aussi sérieux ? Ou du moins, moins détendu qu'il y avait un instant. J'avais loupé un épisode ? Haussant un sourcil perplexe, constater ce changement d'atmosphère me poussa moi aussi à remettre ma garde un cran plus haut. Si tout le monde sentait qu'il y avait un truc pas net, c'était peut-être réellement le cas. Mais pour ma part, je ne percevais rien de menaçant à l'heure actuelle.

A voir si j'avais raison ou si la mise en garde par les services de Mivi à notre arrivée n'étaient pas anodins...




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1738

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeDim 1 Nov - 21:29


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Miwasi10
Agent CP9 Vrasës.

-Chabadabada... Vingt-huit... Tu trouves pas qu'il fait frais, ces temps-ci ? Pour la saison, c'est... Vingt-neuf... Relativement étrange. Et dire qu'on pensait qu'à défaut d'avoir une mission tranquille, on aurait le soleil et la tranquillité, c'est plutôt... Ah, bah trente.

Trente, c'était le nombre de nœuds qui saucissonnaient le pauvre recruteur de la révolution, pour le coup littéralement incapable de bouger le moindre orteil. L'agent du Cipher Pol n'avait pas lésiné sur les moyens pour s'assurer qu'il ne bougerait pas le temps que ses coéquipiers et lui-même n'envoient Kururu et ses sbires derrière les barreaux : une demi-douzaine de chaînes encerclaient totalement son corps écailleux, immobilisant la totalité de ses muscles saillant. Pour rajouter une difficulté à l'affaire, l'assassin ne se priva pas de filer un bon coup de poing dans la nuque de l'homme-lézard primé, le plongeant immédiatement dans l'inconscience. Cela n'allait pas suffire à le tenir tranquille sur plusieurs heures, mais entre les blessures et le reste, le primé aurait certainement bien du mal à se délivrer avant leur retour... Autrement dit, Vräses estimait en avoir bien assez fait, et en relativement peu de temps, de surcroît ! Songeant que ses collègues pouvaient bien attendre trente secondes de plus, il attrapa un journal qui traînait au sol et s'empressa d'y lire les gros titres, tout curieux qu'il était. Une fusion annoncée entre StraivCorp, une petite entreprise de dératisation, et le leader du milieu Ratapouf, un nouveau sponsor pour l'équipe des Dark Hawk, une bande de pirates toujours plus dissidente et établie dans les environs de Water Seven... Rien de bien hors-du-commun pour le coup. Haussant les épaules et reposant le journal là où il l'avait trouvé, l'agent du Gouvernement s'apprêtait à sortir de la salle à l'intérieur de laquelle il se trouvait lorsqu'il entraperçut une silhouette passer devant la fenêtre. Problème ? Il était au cinquième étage...

-Minute, je suis pas en retard, hein ?

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Sizuka10
Vieille dame Lilanette.

Lamentablement étalée au sol, la vieille dame commençait d'ores et déjà à se démener pour se redresser, camouflant tant bien que mal sa peine et sa vieillesse, lorsque les jeunes devant lesquels elle était passée juste avant de tomber se ruèrent dans sa direction pour lui prêter main forte. Quand ses yeux se posèrent sur le visage bienveillant de la première d'entre eux, une demoiselle charmante aux cheveux roses qui lui rappelait sa nièce une dizaine d'années plus tôt, elle crut sincèrement voir une espèce d'ange salvateur venu tout droit des cieux pour la sortir de son pétrin. Elle remercia ladite demoiselle d'un sourire franc et rassuré avant d'attraper sa main délicatement, s'aidant d'elle pour se redresser. Lorsque Kururu alla jusqu'à lui proposer d'aller s'asseoir un peu plus loin, Lilanette acquiesça lentement d'un signe de tête avant de lui glisser quelques mots enchantée, sans prêter attention aux excès de zèle de Dante non loin :

-Je veux bien, oui... merci, mademoiselle, vous êtes bien aimable.

Elle alla donc se placer sur le banc que lui avait montré la jeune femme un peu plus tôt lorsqu'une autre jeunette, probablement une amie de la première, proposa d'ausculter sa cheville pour s'assurer qu'elle n'avait pas à souffrir d'une quelconque blessure supplémentaire. Bien que clairement gênée et balbutiant quelques palabres destinées à les en dissuader, les assurant que tout allait bien et qu'elle n'était que légèrement étourdie, la vieille dame les laissa faire. Après une petite poignée de secondes, elle ne tarda guère à plonger sa main dans son sac à main, comme soudainement éclairée. Lilanette en tira alors une poignée de bonbons et les tendit aux deux jeunes femmes avec un sourire clairement heureux :

-Ça n'est pas grand chose, mais prenez ça. Vous savez, je n'avais plus vu de jeunes gens aussi sympathiques depuis belle lurette, alors...

Ces bonbons, tout-à-fait normaux, étaient les préférés de la nièce de la vieille dame et elle profitait de chacune de ses escales dans les supermarchés locaux pour en acheter une poignée. De quoi reconstituer un stock conséquent à chaque occasion... Ainsi, cette fois-ci, elle n'avait pas dérogé à la règle, achetant les friandises mécaniquement sans se souvenir que sa nièce n'était pas là.
Dans tous les cas, qu'elles acceptent ou non, la vieille dame ne tarda guère à se redresser, certes lentement mais plus facilement qu'auparavant. Sa cheville ne la lançait plus autant et elle n'avait plus vraiment de difficulté à marcher. Elle empoigna donc ses affaires et remercia la bande de jeunes gens qui lui était venu en aide avant de continuer à progresser à travers la marée humaine, péniblement, se dirigeant droit vers une ruelle non loin, plus vide et calme que la rue à l'intérieur de laquelle ils se trouvaient alors.



Vräses voit donc le passant qu'éjecte Dante filer devant la fenêtre, et ne comprend pas trop d'où ça vient !
Sinon, Lilanette vous remercie, accepte votre aide, vous offre des bonbons à la menthe (ils ne sont pas empoisonnés, soyez pas paranoïaques, ça n'est pas une sorcière xDD) et se dirige à nouveau vers une ruelle calme non loin !
Bon, en principe, les choses sérieuses devraient pas trop tarder, je rassure Dante et Shura Razz

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue37/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue47/350[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMar 3 Nov - 22:47





-Désolée Asuna… Je ne pensais pas qu’elle y avait été si fort.

Kururu se sentait mal d’avoir ri alors que son amie avait eu mal. Elle croyait que c’était pour jouer et ennuyer les hommes du groupe. Ces derniers avaient bien réagis à cet évènement inattendu. Mais ce n’était pas le cas de Joe. Tout naturellement, la vigie souhaita connaitre la raison de cet acte. Sauf qu’elle laissa sa pauvre victime sans réponse. Tout ce qu’elle fit, c’est un coup de poing sur le haut de la tête de Dante avant de complexer sur sa propre poitrine. Il fallait avouer que celle de l’infirmière était plus que développée, ce qui n’était pas une raison pour ne pas donner de réponses. Finalement, la capitaine les avaient laissé régler le problème de leur côté pour aller aider une vieille dame. Cette dernière accepta sans se faire prier. L’inconnue pris délicatement la main tendue de Kururu. La jeune fille lui servi d’appui pour se relever. Puis elles marchèrent ensemble vers le banc. La personne âgée en profita pour la remercier. La cuisinière lui sourit.

- De rien, c’est normal.

Effectivement pour Kururu c’était normal de venir en aide aux autres. C’était comme ça que Ma l’avait éduquée. De plus, sa gentillesse naturelle la poussait à aider les pauvres victimes de chutes. Elle connaissait trop bien cela pour laisser un blessé à terre en pleine rue. Quelques secondes plus tard, Asuna arriva à côté d’elle. Elle demanda à la vieille dame si elle pouvoir voir son pied. Heureusement que la vigie était là pour l’examiner. Son amie suivait assidument des cours avec Xi et elle faisait des progrès tous les jours. Bientôt elle serait une parfaite infirmière, c’était une certitude. Elle pourrait même devenir un médecin indépendant et très douée. Cela rassurait la capitaine que ce soit elle qui examine la dame. Elle serait entre de bonne main. Son amie avait même évité de l’appeler par son titre face à un civil. C’est vrai que rester discret à ce sujet était important. La vielle dame tenta de refuser au début avant de les laisser faire. Avant de partir, elle donna une grande poignée de bonbons au duo.

- Merci.

Kururu les accepta tous avec un grand sourire. Une bonne action était toujours récompensée et cette fois-ci ne faisait pas exception. Elle en plaça une partie dans sa poche et donna l’autre à Asuna. Son amie avait bien aidée. La jeune fille était contente d’avoir servi à quelque chose. Pourtant tout n’allait pas dans le meilleur des mondes. Le visage de son amie n’était pas détendu. Ce n’était pas comme d’habitude donc il y avait forcément un truc qui n’allait pas. Son regard se baissa sur sa poitrine. Il y avait effectivement une marque comme elle l’avait souligné un peu plus tôt. C’était peut-être pour ça qu’elle faisait une tête étrange. Alors, la demoiselle aux cheveux roses sortit d’une de ses poches sa solution miracle à la douleur. Ensuite, elle l’appliqua délicatement sur la marque. C’est de cette façon que la vigie se retrouva avec un magnifique pansement rose sur sa poitrine.

- Voilà, comme ça tu n’auras plus mal !... Ah…

Au moment où elle expliquait son geste à l’infirmière en herbe, Kururu entendit un cri absolument pas viril. Elle eut simplement le temps de tournée la tête pour apercevoir un homme disparaitre dans les airs. Dante arriva fièrement après ce magnifique lancer humain. Il demanda s’il fallait amputer avant de se faire arrêter par Joe. Pour une fois, elle avait bien fait. Enfin à force, cela devenait plus du comique de répétition et cela fonctionnait toujours aussi bien sur elle. Mais ce n’était pas le moment pour ça ! Ils devaient faire d’urgence leurs courses et bouger d’ici. Avec son sourire habituel, elle annonça la suite du programme.

- Ce n’est pas nécessaire Dante. Par contre on bouge. Il faut absolument faire rapidement les courses. On risque de ne plus avoir le temps. Et restez sur vos gardes. Nous allons probablement être trouvés par la marine ou une organisation du genre dans peu de temps. Enfin, je pense que vous le savez déjà.

En effet, avec l’homme volant, il y avait forcement une force de l’ordre qui l’avait vu de loin. Ce n’était pas tous les jours que quelqu’un apprenait à voler. Et dire que Kururu voulait avoir du temps tranquille pour profiter de la terre ferme et faire le plein de provision. Maintenant, elle comprenait pourquoi Asuna tirai une drôle de tête. Elle avait pressentit ce qu’allait faire le volcan. En même temps, elle aurait dû s’en douter ! Au moins ses prévisions allient être juste. Si des ennemis arrivaient bientôt, ce serait même un nouveau record…







Hrp: Kururu accepte les bonbons et annonce qu'il faut se dépêcher de faire les courses en restant vigilant

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeVen 6 Nov - 22:48

Fausse alerte ?

Aussi rapidement qu'elle avait surgi, cette impression de danger disparut. Étrange. Cela voulait-il dire que la menace était passée ? Je tentai de me concentrer un instant, mais je ne ressentais plus rien. Le malaise n'était plus là. Peut-être qu'un individu très fort se trouvait sur cette île perdue. Et qu'il avait par hasard traversé la rue dans laquelle nous nous trouvions. Ça ou autre chose. Mais mon instinct ne m'avait encore jamais trompé jusqu'ici. Parfois, je refusais de l'écouter, mais ça, c'était une autre histoire...

Seulement à ce moment, alors que je me détendais un peu, je me rendis compte qu'Asuna m'avait parlé sans hostilité ni frilosité. Une première, car elle n'était pas très bavarde avec les hommes, avais-je cru comprendre. Mais une première qui ne me mettait pas particulièrement à l'aise moi non plus, étant donné que je souffrais moi-même de certaines phobies envers les éléments du beau sexe, dont la jeune femme était un spécimen spectaculaire selon certains critères. Il me fallut d'ailleurs faire un effort de mémoire pour me rappeler de ce qu'elle avait dit. A cause de mon caractère, j'avais tendance à mémoriser tout un tas d'informations, mais à ne me les rappeler que si je les cherchais a posteriori. Et enfin, ses paroles me revinrent en tête. Et le visage embarrassé du blondinet me confirma qu'elle disait vrai. Je réagis aussitôt au quart de tour.

JE LE SAVAIS ! Espèce de sale gosse ! Ah, tu vas me le payer !

Mais la plupart de mes paroles furent lancées dans le vide, car le volcan plaça un démarrage lui aussi pour se saisir du malandrin qui avait bousculé la vieille dame, avant de lui offrir un voyage particulier, à sa manière. Alors que je me rapprochai du groupe, entendant ses âneries, et les réactions de chacun, je ne pus m'empêcher de réagir, un peu vexé.

Kururu ! Tu m'as dit d'éviter de faire des problèmes, mais lui il peut ?

Mais elle parla aussitôt des courses et nous demanda d'être prudents. Aurait-elle senti quelque-chose elle aussi ?



HRP : J'ai une minute de retard, et c'est assez court, mais j'étais peu inspiré par les actions de ce tour. Désolé à mes camarades et au Maître-jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 9 Nov - 12:46

Kururu s'excusa de sa moquerie sur l'agression impressionnante qu'avec subit sa poitrine. Bon en même temps, ce n'était pas la faute de la capitaine, mais de Joe qui n'avait toujours pas dit un mot. Aucun regret, aucune excuse. Cette fille était incroyable, elle n'avait vraiment aucune gêne, mais à la voir faire, un gros complexe apparemment. C'était soit ça, soit elle se moquait d'elle en mimant ses gestes. Asuna eut un immense soupir, elle était vraiment irrécupérable. En plus de cela, Dante avait subit encore les foudres de cette demoiselle. D'ailleurs, elle se posait beaucoup de questions au sujet de celle-ci. C'était rare de la voir parler ou encore témoigner de vrais sentiments. Il y avait dû avoir un truc dans sa vie qui faisait qu'elle était ainsi, mais c'était à elle de le raconter. Enfin si un jour, elle le ferait, parce que c'est loin d'être une pipelette. Cependant, en voyant le volcan faire galérer autant Shura, elle ne pouvait que l'aider. Pour une fois qu'elle aidait un homme, c'était vraiment à marquer d'une pierre blanche. Mais cela faisait aussi longtemps qu'elle n'avait pas embêté Dante. Du coup, elle se devait de dévoiler le plan machiavélique qu'il faisait subir au dragon du groupe.

Sur ce point, c'était assez marrant, Dante a les capacités du volcan, Shura celui de pouvoir se transformer en dragon, et même si personne ne le sait, Asuna, celle du feu. On peut dire que l'alliance rose à le sang chaud et pourra réchauffer n'importer qu'elle ambiance. Dommage qu'une rose ne représente pas le feu, mais d'autres sentiments, sinon cela aurait été une belle image. Enfin, elle n'aurait jamais cru également qu'un jour, elle mangerait un fruit du démon et encore moins par inadvertance. Cependant, le petit "Hoy" du jeune homme la sortie de ses pensées soudaines. Elle ne résista pas au fait de lui faire un petit sourire moqueur et de lui tirer discrètement la langue. Il n'y avait qu'avec lui qu'elle pouvait être comme ça. Cette relation de frère, soeur qui s'immisçait encore petit à petit entre eux lui faisait énormément de bien et lui redonnait confiance en elle. Comment arriver à croire qu'un nain comme lui pourrait changer le monde et les gens de cette façon ? C'était incroyable. Puis, Shura reprit la parole et dans un élan de générosité et d'amour incroyable, cela allait surement partir en affrontement. Heureusement que la capitaine avait donné des consignes. Ne pas trop se faire remarquer. Une chose bien compliquée quand on a les deux spécimens dans la même équipe. Cependant, pour Dante, elle l'échangerait contre rien au monde, pour Shura, ce n'était que le début.

Asuna eut un petit rire cristallin avant de les laisser tous les deux, ils avaient surement des choses à se dire qui ne la regardait pas. Du coup, elle était partie rejoindre sa capitaine et commençait à regarder la cheville de la vieille femme. Heureusement et comme on pouvait s'en doutait, ce n'était pas cassé du tout. La jeune demoiselle avait plus peur d'une foulure ou une légère fracture. Ce qui serait possible. Du coup, elle était partie rejoindre sa capitaine et commençait à regarder la cheville de la vieille femme. Elle faisait très attention en manipulant la cheville et le pied, mais par chance, elle ne trouva rien de bien gênant. Juste le contre-coup qui allait la gêner un petit moment, mais rien ne bien aggravant. Elle hocha juste la tête en direction de Kururu pour lui faire signe que tout allait bien. Cependant, elle ne s'attendait pas à ce que la capitaine arrive avec un pansement rose et lui pose sur le haut de la poitrine. Écarquillant les yeux et devenant rouge pivoine, elle ne savait vraiment pas où se mettre. Tout le monde avait un problème avec sa poitrine, ce n'était pas possible. Bien que le geste était plus mignon et attendrissant qu'autre chose. Elle prenait soin d'un membre de son équipage, mais c'était une zone intime quand même. Bien qu'elle perdît rapidement cette couleur en voyant un homme volait dans les airs, mais sans ailes. Un cri d'une rare virilité que même un transsexuelle des Okama Island et élevé par des mammouths laineux aurait été plus virile.

"Dante ..."

Elle ne put pas s'empêcher d'avoir un petit soupire. Même sans l'avoir vu faire, sans savoir ce qu'il s'était passé, elle connaissait déjà le coupable. En plus de cela, Shura venait se plaindre que lui n'avait pas le droit de se faire remarquer, mais que le volcan lui pouvait. En fait, c'était assez marrant, on avait l'impression de voir deux enfants qui se chamaillaient ou essayaient de faire la plus grosse connerie. Enfin là, Dante avait mit la barre très haut, car il est rare de voir un homme volant. D'ailleurs, il y avait de fortes chances qu'il n'y en est jamais eu ici. Du coup, le petit groupe allait devoir faire rapidement les courses pour être sûr de repartir avec quelques choses si cela devenait vite la galère. Un jour, ils arriveront à rester sur une île, tranquillement, sans qu'il se passe de chose anormale. Enfin, pas aujourd'hui en tout cas, les hommes volants prenaient leur envolé et c'était le volcan qui leur donnait le droit de décoller. Soupirant légèrement en secouant la tête, remarque, avec eux, il y avait de l'agitation et toujours beaucoup de suspens. A savoir ce qu'ils allaient pouvoir inventer pour se faire remarquer. C'est néanmoins avec un petit sourire qu'elle prit la parole

."Allez, dépêchons-nous alors ... mais non, il ne pouvait pas, même si le lancer était parfaitement bien réaliser, il ne pouvait pas."

Autant prendre cela à la rigolade pour le moment. Et puis, Dante reste et restera Dante quoi qu'il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMer 11 Nov - 18:48

Fraternité

Les choses s'enchaînaient assez rapidement sans vraiment se montrer d'un intérêt excessif. Il fallait dire que le fait de me prendre un pain derrière le crâne à chacune de mes interventions me rendait pour le moins hésitant quant à ce qui était de prendre part au déroulement des événements. Cela dit, la réponse de Kururu à ma plaisanterie concernant l'amputation de mamie bonbec avait eu pour effet de susciter mon intérêt. En quoi la Marine était-elle forcée de nous trouver incessamment sous peu ? Bon, d'accord, il y avait eu un abruti volant, mais j'étais sûr que c'était monnaie courante en ce bas monde. Quelle femme n'envoie pas voler son mari dans les airs quand elle le retrouve alcoolisé en train de draguer la serveuse d'une taverne ? Ou quel homme ne fait pas un vol plané après avoir dragué la femme d'un autre homme ? Ce n'était pas parce qu'il pleuvait des abrutis que la Marine allait forcément s'en mêler... Enfin, je l'espérais du moins, me rendant compte que j'étais loin d'être discret et fondu dans la masse. Fondu tout court, peut-être un peu, mais dans la masse, certainement pas.

Et en parlant de masse, notre reptile complètement à la masse venait de réaliser que je me moquais de lui depuis tout ce temps. Sa réaction valait tout l'or du monde et sans doute en aurais-je rajouté une couche si Joe n'avait pas été là avec sa main capable de passer outre ma défense du Magu Magu no Mi. Et puis d'ailleurs, pourquoi ce saurien volant en avait-il après moi uniquement ? Joe était aussi présente lors de la finale du tournoi. Il n'y avait pas de raison qu'il ne la harcèle pas non plus. Mais sans doute notre ami avait-il compris que c'était une entreprise risquée ou, dans le meilleur des cas, vouée à l'échec, compte-tenu du caractère peu loquace de miss Lazarus. Ses coups à répétition sur ma boîte crânienne étaient également peu discrets que je sache, alors pourquoi tout le monde se formalisait sur mon lancer d'ahuri bousculant les vieilles dames ? On pointait toujours du doigt mes excès en passant outre ceux des autres, c'était lassant à la longue !

Et puis ce n'était pas le premier abruti que j'envoyais dans les airs. Si on avait dû me filer un berry à chaque andouille envoyé sur orbite, j'aurais amassé assez d'argent pour rivaliser avec le One Piece. Quant à mamie bonbec, elle nous avait quand même qualifiés de sympathiques, preuve que mon "excès" ne l'avait pas choquée outre-mesure... Pour peu qu'elle y ait assisté. N'empêche, j'étais quand même curieux de goûter un peu à ce qu'elle avait refilé à notre Capitaine. Cependant, j'espérais que ces bonbons là ne collaient pas au palais de façon peu plaisante comme certains caramels que j'avais déjà goûtés. J'avais été contraint de me changer complètement en lave pour décoller cette fichue sucrerie de mon gosier... Mettant le feu à la moitié de la forêt où nous avions campé par accident. Je n'y pouvais rien moi si la lave était brûlante ! Comme si j'avais choisi ce pouvoir !

Néanmoins, je fus sorti de mes réminiscences lorsque Shura se permit une remarque que j'aurais pu assez mal prendre. Notre nouvelle recrue semblait choquée que je me permette de faire une quelconque expédition punitive envers les malappris de ce monde en leur offrant un voyage sur Air-Dante. Me rapprochant alors de notre lézard humain, je me penchais vers lui avec un large sourire moqueur, en croisant les bras dans une posture des plus provocantes et décontractées.


Oh, notre pauvre petit dragounet est jaloux parce que maman ne m'a pas engueulé alors que lui si ? Pauvre petit dragounet à grandes quenottes !

J'en rajoutais une couche en lui tapotant la tête à répétition, le tout avec un air ahuri regardant en l'air. Je me doutais que Shura devait détester que je le prenne de haut comme cela et que je me moque ouvertement de ses revendications, mais c'était on ne peut plus amusant pour moi de provoquer notre nouvel ami. S'il commençait déjà se plaindre parce que "Maman" ne m'engueulait pas quand je faisais telle ou telle chose, il n'avait pas fini. Contrairement à lui, Kururu savait que parfois, m'enguirlander était le meilleur moyen de jeter de l'huile sur la lave. Un Dante qui s'extériorise en envoyant valser un abruti était mille fois plus discret qu'un Dante qui boudait, finissait par se faire bousculer par un pauvre idiot, l'envoyait sur orbite avec une projection de lave qui mettait le feu à toute la ville et nous obligeant à fuir à toute vitesse.

Certes, je n'étais pas un modèle de calme et lorsque le volcan entrait en éruption, il valait mieux laisser tout péter un seul et unique coup, que d'en rajouter une couche et assister à une éruption encore plus violente et longue. Kururu comprenait mon fonctionnement et elle savait également que la maîtrise de mon caractère passait davantage par la douceur et l'attention maternelle qu'elle procurait parfois, que par la réprimande et des ordres catégoriques pouvant amener à une certaine forme de contestation. En pensant à cela, je m'écartais alors de Shura pour prendre un air davantage sérieux, pensant aux paroles de Charon. Celui-ci avait été plutôt clair, affirmant que mon côté caractériel outrepassant parfois l'autorité de notre Capitaine, risquait de pousser l'Alliance à la destruction. Pour Shura, qui ne me connaissait que depuis peu, me voir envoyer valser un type devait passer comme un excès de zèle. Mais pour Kururu et Asuna, voir que je me contentais de juste lui coller mon poing dans la figure, montrait à quel point j'avais progressé dans ce qui était de la patience. Si cela s'était produit à mes débuts au sein de l'équipage, sans doute une explosion volcanique aurait-elle gratifié notre ami envoyé sur orbite. En ce sens, les deux femmes savaient que je faisais preuve d'une certaine retenue... Dans la mesure de la patience que j'avais acquise à leurs côtés.

J'étais loin d'être un modèle de calme, mais je m'étais tout de même bonifié avec le temps. Néanmoins, tant Kururu qu'Asuna le savaient : si je venais à véritablement m'énerver, je risquais de perdre tout discernement et me lancer dans un affrontement à corps perdu. Pour que cela arrive, il fallait désormais menacer cet équipage, cette famille que j'avais rencontrée depuis maintenant un certain temps. Lorsque cela arrivait, j'avais tendance à effectivement faire preuve d'excès de zèle. J'outrepassais les ordres de Kururu, j'agissais de mon propre chef. Je n'étais plus Pyras D. Dante, pirate de l'Alliance Rose. Je n'étais même plus Pyras D. Dante, Révolutionnaire luttant contre le Gouvernement Mondial. Non, je donnais raison aux renseignements que j'avais obtenus lors du Tournoi des Étoiles Bleues. J'étais Pyras D. Dante, descendant direct du souverain du royaume d'Ignitios, gouverné par mon grand-père, un tyran, tortionnaire qui ne cautionnait aucune remise en question de son autorité et appliquait des mesures expéditives. Je maudissais cette partie de moi, même si j'essayais de me convaincre que j'étais différent de cet homme ayant organisé la mise à mort de mon père.

Certes, j'étais de sang royal, héritier du trône de l'Empereur Dragon. Mais ce n'était pas une raison pour que j'en vienne à brûler une ville entière si l'on venait à me contrarier. Et pourtant, j'avais peur de moi, sachant pertinemment que j'en étais capable. Si quelqu'un s'en prenait à Kururu, Asuna, Joe, Xi, Arya ou même cet abruti de Shura, je savais que je ne pourrais pas me contrôler. Je savais que je risquais de changer l'île entière en zone de guerre victime de flots de lave et d'explosions volcaniques. Lorsque cela arrivait, je n'étais ni Pirate, ni Révolutionnaire. Je n'étais qu'un type prêt à tout pour rayer de la carte celui qui menace ceux qui lui sont proches. Mais la limite entre un souverain protecteur et un souverain tyrannique est parfois mince et j'avais toujours à l'esprit l'angoisse de franchir cette limite, de devenir comme mon grand-père.

Alors que je pensais à cela, mon visage s'était changé avec une expression nettement plus sérieuse, alors que ma main serrait le pommeau du Brise-Crâne, épée du prince légitime d'Ignitios attestant de mon rang. Joe avait senti ce changement d'humeur et se doutait sans doute de ce à quoi je pensais. Aussi cette fois sa main se posa-t-elle sur mon épaule de façon compatissante, me sortant de mes pensées. Faisant mine de rien, je m'éloignais de Shura, avant d'entendre Asuna plaisanter à son tour sur le lancer d'idiot, parfaitement exécuté selon elle. J'ignorais si elle avait aussi senti ou non ce changement chez moi et si elle avait voulu détendre l'atmosphère pour me faire penser à autre chose, mais sa façon de prendre mon action avec amusement m'alla droit au coeur. Mais la remarque de Shura avait mis en exergue un fait plutôt évident auquel l'équipage évitait de penser en général : même si j'étais un membre de l'équipage, j'étais encore trop à part de ce dernier et l'on sentait un écart évident entre moi et les autres membres. J'étais trop... indépendant sans doute. Kururu ignorait sans doute pourquoi, Asuna aussi.

Peut-être était-il temps que je leur dévoile la vérité à mon sujet et mon appartenance à la Révolution. Ne plus me placer comme "membre de l'équipage", mais comme "allié invétéré de l'Alliance Rose", serait sans doute la solution. Mais pourtant, même si cela pouvait apparaître comme une possibilité, je savais que je ne vivais pas dans un monde rose bonbon où tout le monde est beau et gentil. Peut-être qu'apprendre la vérité à mon sujet ferait de la peine à l'Alliance. Peut-être penseraient-ils que je n'étais pas sincère avec eux pendant tout ce temps, que mes promesses n'étaient que de belles paroles pour les endormir. Peut-être même Asuna en viendrait-elle à me haïr. Je réalisais alors à quel point j'avais peur de leur dire la vérité à mon sujet, de devoir faire face à leur réaction devant celle-ci. Pourraient-ils encore me faire confiance après cela ? Dans tous les cas, plus je tardais à le leur dire, plus je risquais de rendre cette vérité violente à leurs yeux.


Humph... Allons-y, le Capitaine a donné un ordre...

Je me mis à avancer devant les autres en direction du quartier commerçant. Je préférais passer en tête afin d'éviter qu'ils ne voient ma mine contrariée par cette déchirure que je ressentais quant au fait de leur avouer mon appartenance à l'Armée Révolutionnaire. J'ignorais s'ils avaient des soupçons, si cela leur poserait problème. Si cela se trouvait, peut-être que cela ne changerait rien à leurs yeux. Mais, à contrario, cela pouvait aussi ressembler pour eux à une traîtrise, une cachotterie qui remettrait en cause ma loyauté à leurs yeux. Même si je savais que j'étais capable de me battre jusqu'à donner ma vie pour chacun d'entre eux, peut-être en viendraient-ils à douter de cela s'ils savaient la vérité à mon sujet. Et même si je le leur avais déjà prouvé à plusieurs reprises, peut-être que la douleur de savoir que je ne leur avais pas dit toute la vérité les ferait perdre ces événements de vue. Avançant avec cela à l'esprit, j'étais loin d'être sur mes gardes alors que je progressais en tête du groupe, suivi par Joe qui semblait soucieuse de mon état.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1738

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeVen 13 Nov - 22:11


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Wizard10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 S_r_fu10
Agent d'élite Muuaji et Agent Mateni, unité CP9.

-Ils frappent un civil et laissent la vieille repartir seule dans son coin... De vrais pirates, hein ?
-Ferme-la, Mateni.
-Ouais, ouais. Du coup, on fait quoi ? On va pas les attaquer au milieu d'une foule, si ?
-Et pourquoi pas ?

La question de son supérieur hiérarchique le laissa perplexe, mais il ne parvint pour autant pas à trouver de réponse satisfaisante. Le fait de mettre quelques citoyens en danger pour s'assurer la capture de criminels dangereux était monnaie courante au sein des institutions du Gouvernement Mondial, même la marine agissait parfois de la sorte... Alors le Cipher Pol 9 n'était pas du genre à s'en formaliser. De surcroît, comme leur identité était secrète, même s'ils étaient à l'origine d'un massacre et que leurs collègues du CP8 censés se charger de la propagande et de la censure ne parvenaient pas à reprendre les choses en main, personne ne pourrait suspecter les 5 étoiles et leur gouvernement... Autrement dit, aussi bien éthiquement que concrètement, Muuaji et son collègue n'avaient pas à s'inquiéter de quelque aspect que ce soit à une attaque en pleine rue marchante. Par extension, si cette Kururu était aussi bienveillante qu'elle n'avait voulu le faire croire à cette petite vieille, elle éviterait de mettre les honnêtes civils en danger afin d'empêcher les dommages collatéraux. Ses subordonnés se prêteraient probablement au jeu, permettant ainsi au duo d'assassin de prendre l'avantage brutalement... Mais ça, par contre, n'était guère plus que de la spéculation : il n'était pas rare que quelques pirates profondément viciés donnent d'eux une image particulièrement soignée et chaleureuse, c'était la marque de fabrique de bon nombre d'entre eux, d'ailleurs... Schichibukais en premier lieu. Bref : s'ils avaient tenu l'équipage à l’œil pendant une paire de secondes, ils étaient maintenant déterminés à passer à l'action, et ils n'allaient pas le faire bêtement. Etant en infériorité numérique, il leur fallait user d'un stratagème ou d'un autre pour guider l'affrontement dans la direction qu'ils souhaitaient emprunter... Un art complexe et dangereux pour le commun des mortels, mais une formalité pour des agents tels qu'eux. Le plus haut-gradé des deux n'eut qu'à faire un simple mouvement de la tête et l'instant d'après, Mateni s'élançait dans les airs en quittant le toit sur lequel ils se trouvaient, menaçant de retomber en plein milieu du groupe de pirates d'un instant à l'autre.

-Tekkai !

L'objectif de la manœuvre ? Rien de plus simple. Se plaçant en posture de plongeon, le corps droit et les bras en direction du sol, l'assassin plaça ses deux armes relativement hors du commun, qui ressemblaient d'ailleurs à un défibrillateur, droit en direction du sol et donc des forbans qui se trouvaient directement dans sa ligne de mire. Si ceux-là n'agissaient pas, ils risquaient fort de le regretter : d'abord, celui ou celle qui aurait la malchance d'être juste en dessous de lui subirait la chute d'un corps solidifié au tekkai de plein fouet, et s'il n'y laissait pas sa vie, il y laisserait sans doute quelques os. Ensuite, le choc serait probablement assez violent pour les contraindre à reculer d'une manière ou d'une autre, sauf s'ils voulaient s'exposer à quelques jets de pierre causés par ce véritable projectile... Autrement dit ? En frappant en plein milieu du groupe et sans forcément chercher à les blesser directement, Mateni souhaitait forcer l'Alliance Rose à esquiver et donc, naturellement et instinctivement, à l'encercler. Une action qui pourrait leur donner l'avantage, dans une situation normale et banale... Mais une situation qui briserait l'union de leur groupe en les forçant évidemment à s'écarter les uns des autres.



En gros, Mateni saute du toit d'un bâtiment non loin et retombe comme s'il effectuait un plongeon... Et vous êtes sa cible. Il cherche à percuter le milieu du groupe (à vous de voir qui se trouve juste sous lui, mais ça ne peut techniquement pas être Dante qui a pris les devants, après vous pouvez vous arranger ^^), à la rigueur pour vous blesser mais surtout pour vous forcer à vous écarter les uns des autres !
Je coupe le poste ici parce que ça dépendra de votre réaction mais évitez de faire des postes qui s'étalent trop chronologiquement parlant pour le tour prochain car comme vous pouvez vous en douter, Muuaji est dans l'ombre, et prêt à saisir la moindre opportunité !

Mateni est lvl 26. L'esquive peut sembler complexe à aborder pour vos plus bas lvls (Shura et Asuna de mémoire) mais tout-à-fait réalisable. Par contre, pour Kururu, c'est vraiment un jeu d'enfant dans la mesure où Mateni ne cherche, je le rappelle, pas forcément à blesser (donc il n'y va pas à fond quoi !).
Pour éviter une incohérence regrettable, je le dis maintenant mais jouez le jeu, vos persos sont pas censés être au courant : l'un des deux "défibrillateur" de Mateni possède des résidus de granit marin sur sa surface. Donc si Asuna essaye d'éviter via l'impalpabilité du feu ou si Shura encaisse avec ses écailles, bah... Ça va faire plutôt mal Razz

Ah, ultime précision ! Au moment de l'attaque, il y a de très nombreux civils dans la rue. Certains sont susceptibles d'être blessés plus ou moins grièvement par l'attaque surprise, même si ce ne sont pas les cibles privilégiés bien entendu !

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue37/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue47/350[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 16 Nov - 14:09





Un sourire amusé apparut sur son visage. Kururu adorait son équipage, il était toujours si animé. Et l’apparition de Shura n’avait fait qu’amplifier ce phénomène. Elle aimait les voir si vivant malgré les affrontements et leurs défaites précédentes. Le dragon se plaignit de devoir se tenir tranquille alors que le volcan avait le droit. En réalité personne ne le possédait, la capitaine était une grande adepte du tourisme et des voyages tranquilles. Asuna répondit à la place de la rose en rappelant qu’il fallait se dépêcher et le principe même que non, faire voler quelqu’un n’était pas une bonne idée. Enfin elle avait raison sur un point, le décollage avait été particulièrement bien réalisé. Dans en profita pour ennuyer le petit nouveau. Le pauvre petit dragounet qui avait été réprimandé par maman Kururu…. Au fait depuis quand était-elle devenu maman ? Dans un sens, il n’avait pas tort, elle avait tendance à trop les protéger comme une mère poule au grand désespoir des combattants dans l’âme. Cela pouvait de temps en temps blesser leur fierté mais jamais jusqu’à maintenant elle n’avait regretté une de ses interventions.

- Effectivement magnifique décollage, je ne mettrais un huit sur dix. Nous ne verrons pas l’atterrissage donc l’angle n’était pas encore tout à fait correct et il y avait un peu trop de puissance contre un simple civil. Mais c’est mieux qu’avant.

Soudain Dante annonça qu’il était temps de partir. Il semblait étrange… Effectivement, elle avait annoncé leur départ imminent, elle les attendait même pour démarrer. Pourtant, il, avait accepté cet ordre beaucoup trop facilement. Il y mettait rarement autant de motivation surtout pour une activité aussi calme que du shopping. Elle ne doutait pas qu’il aurait suivit car malgré les apparences, en situation calme elle était écoutée. Mais de là à imaginer qu’il prenne carrément la tête, c’était autre chose. Joe le suivit comme son ombre. Cela ne changerait probablement jamais, ils étaient un vrai couple d’inséparables. Après cette courte interruption, la capitaine continua en s’adressant à Shura.

- Tu ne le connais pas encore bien, mais il fait beaucoup d’effort. Et parfois, un petit excès gérable est préférable que de tout contenir pour rentre une situation pire.

Sur ces mots, Kururu courut à la suite du volcan. Elle commençait à le connaitre. S’il frappait un passant qui avait blessé quelqu’un juste pour le faire voler c’était bien. Au moins, il ne l’avait pas réduit en cendre ou utiliser son fruit dans un excès de colère. L’inconnu avait juste appris à voler et s’en sortirait probablement. Enfin, l’homme avait toujours plus de chance qui si le musicien avait explosé et tout cramer. De plus, même si elle n’approuvait pas, c’était plutôt agréable de voir la cause de la chute de la vieille dame être puni. Dante était déjà loin. Ils marchaient plutôt rapidement… ou alors c’était elle qui avait raté le départ. Les deux hypothèses se valaient.

- Dante ! Joe ! Vous ne m’avez pas dit ce que vous vouliez manger ce soir. Si vous voyez quelques choses de particuliers ou si vous avez une idée n’oublier pas de me le dire.

Kururu sourit au duo puis ralenti. Elle ne voulait pas qu’Asuna et Shura se retrouvent trop distancé. Le groupe n’était pas tellement dispersé mais il y avait d’autres personnes dans la rue commerçante. Elle se stoppa un instant pour se laisser rattraper. La vigie et le navigateur n’avaient pas non plus répondu pour ce qu’ils souhaitaient manger. C’est à ce moment-là que son regard croisa une énorme citrouille ! C’est vrai que c’était la saison. Le légume avait l’air bien frais en plus. C’était décider, elle allait en faire une soupe. C’était un plat délicieux, facile à conserver et plein de vitamines !

- Attendez, j’ai trouvé quelque chose.

Naturellement Kururu averti les autres. Elle ne voulait pas les perdre simplement parce qu’elle allait voir une échoppe. Soudain un choc sur sa croix lui fit perdre l’équilibre. Et dire qu’elle avait demandé de faire attention… La capitaine ne serait jamais crédible si elle ne mettait pas elle-même ses conseils en pratique. Heureusement, c’était juste un gros caillou et elle ne tomba pas lamentablement au sol. Un mouvement de panique se produit dans la foule. La rose se retourna pour trouver un inconnu pile à l’endroit où elle se trouvait deux secondes plus tôt. Elle soupira tout en se mettant en position de défense.

- Je le savais…

Kururu doutait fortement que ce soit la pauvre victime de Dante qui retombait seulement sur le sol. C’était un homme avec un chapeau ailé. Il ne semblait pas très pacifiste. C’était assez rare qu’une personne vous tombe dessus avec deux plaques de métal vers le sol avec pour seul objectif de boire une tasse de thé avec vous. C’était forcément un marine qui venait venger le pauvre civil de tout à l’heure. Enfin, elle aurait cru que l’Alliance Rose aurait un peu plus de temps que ça. D’habitude les forces de l’ordre étaient plus lente à réagir.




Kururu esquive de justesse l'attaque de Mateni et se retrouve donc sur le coté. Dante et Joe sont à l'avant. Asuna et Shura à l'arrière.

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeJeu 19 Nov - 13:37

Frappe aérienne

De manière étonnante, aussi bien la capitaine que la vigie ne semblèrent pas surprises par le comportement de Dante. Non, à la place, elles exprimèrent plutôt un certain fatalisme, mêlé d'amusement. Comme si c'était presque normal pour lui d'agir de la sorte. Bon, à la limite, elles le connaissaient depuis plus longtemps que moi, donc je pouvais comprendre cette réaction de leur part. Mais si ce genre d'action était ce qu'il se passait habituellement quand ils se faisaient discrets, qu'arrivait-il quand Kururu leur laissait la bride sur le cou ? Pour avoir déjà entendu parler de leur équipage pendant que je pourchassais divers pirates et autres repris de justices, j'avais compris qu'ils n'étaient pas du tout du genre à mettre une ville à feu et à sang. Cependant, on pouvait douter de leur capacité à se déplacer sans faire de casse, en particulier avec les pouvoirs du blondinet. Je ne connaissais pas particulièrement les aptitudes des autres membres de l'équipage, mais ça devait valoir quelque chose, même si la prime d'un individu n'était pas toujours relevante à son niveau de dangerosité. Parfois, la personne concernée avait juste quelque chose de précieux en sa possession, ou alors, elle avait sacrément mis en colère les autorités qui avaient donc décider de lui faire payer le prix fort, quitte à mettre la main au porte-feuille.

Cependant, le volcan sur pattes avait l'air d'avoir décidé de me pousser à bout. Après avoir prétendu ne pas se souvenir de moi pendant tout un temps, il vint s'approcher de moi, et me tapoter le crâne de manière condescendante en se moquant de moi, prétendant que j'étais jaloux, et me traitant de noms ridicules. Je lui en ficherai moi, du dragounet à grandes quenottes ! Il le sentirait passer lorsqu'elles se refermeraient sur sa main ! D'ailleurs, j'étais en train de fulminer sur place, artifice qui lui était habituellement réservé. Mais comme une bagarre entre moi et lui, en pleine ville dépasserait quelque peu les limites du raisonnable. Et même si je n'étais pas la personne la plus réfléchie, je me refusais à lui accorder cette victoire : il en avait déjà une d'avance, après tout. A la place, il eut simplement droit à un avertissement.

Ne me met pas en colère. Tu ne m'aimerais pas quand je suis en colère...

Il s'écarta alors, bien que je doutais que ce fut à cause de ce que je venais de dire. Soudainement, il eut l'air plus sérieux, plus pensif. Nous restâmes comme ça un moment. Lui perdu dans ses réflexions, moi en train de le toiser, quelque peu énervé, et les autres autour de nous, occupés. Au bout d'un moment, quand son expression devint encore plus sinistre, plus crispée, Joe, la jeune fille qui ne s'écartait jamais hors de portée de lui, intervint pour le calmer. En tout cas, c'est ce qu'il semblait. Étrange gamine que celle-là. Elle ne parlait jamais à qui que ce soit, moins encore qu'Asuna, et ses réactions étaient toujours inattendues. Comme juste avant, lorsqu'elle avait empoigné la poitrine d'Asuna à l'improviste, avant de silencieusement comparer la sienne par la suite. Heureusement, à voir les airs ahuris des autres, ça n'arrivait pas tous les jours, sinon je me serais posé des questions sur l'état de santé mentale de cet équipage...
Après un court instant de plus, il finit par reprendre la parole, déclarant que Kururu avait donné un ordre, et se mit en marche en conséquence, prenant la tête de notre petit groupe, et plusieurs mètres d'avance, avant d'être suivi par sa seconde ombre. Je fus un moment tenté de lui répondre que, n'étant pas membre de l'Alliance Rose, je n'avais pas à suivre les ordres, mais Kururu se rapprocha justement à ce moment pour me dire que justement, il s'était retenu pour ne pas se faire remarquer, et que parfois, mieux valait laisser sortir un peu de vapeur avant que tout ne pète, aggravant les dégâts et les conséquences. Ne savant pas trop comment répondre à ça, je me contentais de hocher la tête en laissant échapper un petit grognement.

Juste après, la jeune femme aux cheveux roses partit à la poursuite de Joe et Dante pour leur demander ce qu'ils souhaitaient pour leur dîner. Je me retrouvais donc à l'arrière du groupe, en compagnie d'Asuna qui n'était pas plus à l'aise en ma présence que moi en la sienne. Haussant les épaules, je me mis à marcher en même temps qu'elle pour rattraper les autres, sans dire un mot. L'ambiance n'était pas réellement au beau fixe...

Mais après quelques secondes, alors que Kururu changea soudainement de direction pour s'approcher d'une boutique, j'aperçus à sa hauteur un mouvement venant d'une direction où normalement, il ne devrait y avoir personne, du haut. Instinctivement, je me mis devant notre vigie en croisant les bras devant moi, et en hurlant « Attention ! » De nombreux fragments de pierre et de pavés furent violemment projetés aux alentours. Grâce à la distance, et à mon entraînement, je ne fus pas réellement touché, à peine quelques ecchymoses et éraflures. Par contre, je reculais d'un bon mètre, même avec mes pieds fermement ancrés dans le sol. Mais tout le monde n'avait pas eu cette chance. C'était une rue marchande, et un certain nombre de civils innocents avaient étaient atteints par cette attaque soudaine. Plusieurs se trouvaient projetés sur l'extérieur, plus ou moins blessés, gémissant de douleur, criant de peur, tandis que d'autre gisaient inconscients, et que ceux ayant eu assez de chance pour échapper à ce carnage s'enfuyaient aussi loin et vite qu'ils le pouvaient.
Je relevai la tête ver le responsable de cette scène d'horreur. Il s'agissait d'un individu masqué, portant un étrange couvre-chef ailé, et armé de ce qui ressemblait à deux gros coups de poing américains. C'était tout ce que je pouvais actuellement percevoir dans la poussière soulevée par le choc, donc j'ignorais de qui il s'agissait. Un autre chasseur de primes intéressé par les têtes des membres de l'Alliance Rose ? Possible. Mais si c'était le cas, je n'aimais pas son style. Même si je reconnaissais faire des dégâts collatéraux quand je pourchassai mes propres cibles, je tâchais de limiter ceux-ci à la casse matérielle. J'avais beau être un bourrin, j'étais assez responsable pour ne pas impliquer d'innocents dans mes combats. Or, ce type venait justement de le faire sans aucune gêne. Et ça, c'était déconseillé en ma présence...

Ça y est, je suis VRAIMENT en colère !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeDim 22 Nov - 0:42

Qui aurait cette ambiance de bonne famille si l'on peut dire. Bon, même si Dante était en train de taquiner ou de chercher Shura. Elle ne lui connaissait pas ce petit coté mesquin qu'il utilisait actuellement avec son adversaire. C'était un peu comme un jeu de chasseur et de gibier. Cependant, le chasseur jouait avec sa proie jusqu'à ce que celle-ci fasse un faux pas. Était-ce un test que le volcan lui faisait passer ? Où voulait-il juste se divertir un peu ? Si c'était la première raison, cela était compréhensible, la deuxième, c'était légèrement méchant. Remarque, cela duré depuis un sacré moment maintenant et le dragon n'avait toujours pas trouvé juste de montrer les crocs. C'était assez étrange malgré l'énervement que montrer ce jeune homme. Enfin, leur combat de savoir qui à la plus grosse était puéril, bien que marrant quelques fois. Et puis, il tenait tête au volcan aussi alors que l'équipe avait appris à faire avec. C'est étrange maintenant que l'on y pense. Elle qui pensait rester un long moment solitaire, voir même, toute sa vie avec son passé. Elle se faisait des amis et en plus, des hommes. Enfin, homme par la mentalité, adolescent par l'aspect. Les deux, malgré leur apparence avaient mille fois plus le titre d'homme que certains qui fanfaronnent et jouent des muscles. Cela était d'un ridicule incroyable. Enfin, elle lâcha un soupir quand elle entendit la phrase de Shura. C'était peut-être un peu trop, sachant que Joe allait le reprendre et si cela allait trop loin, c'est elle qui se mettrait au milieu.

C'était surement étrange, Dante était à un tout autre niveau qu'elle. Il la surclassait et de loin, même avec son Mera Mera no Mi, elle ne lui arrivait pas à la cheville et pourtant ; elle voulait quand même le protéger. Pourquoi ? Il n'a pas besoin de protection, il n'a pas vraiment besoin d'aide non plus. Remarque, il a peut-être besoin d'aide contre lui-même, contre ses démons, comme elle en a de besoin pour les siens. Elle secoua doucement à la tête en entendant la capitaine qui parlait avec douceur et rire. Comment faisait-elle pour rester ainsi ? Tous les jours qu'Asuna avait la chance de se réveiller sur ce navire, elle se posait la même question. Comment Kururu fait pour les supporter. Aussi bien, elle que Dante ou Shura. Ce trio de tête brûlée et dans tous les sens du terme, avait de quoi rendre fou n'importe qui. Enfin, elle prit cela avait humour notant le décollage et faisait même une critique amusée. Remarque, cela détendait l'atmosphère ou du moins, c'était fait pour. Mais quand elle posa son regard océan sur le volcan, elle ressentait comme un malaise. C'était assez étrange et elle ramena rapidement sa main au niveau de sa poitrine. Qu'est-ce qui pouvait bien se passer. C'était pesant, comme un froid et quand elle entendit la phrase de Dante, elle comprit de suite. Son humeur avait changé, quelque chose l'avait surement perturbé. Remarque, il avait Joe pour en parler maintenant et les deux prirent les devants.

Puis Kururu expliqua aussi pourquoi elle prit cela avec humour. Elle n'avait pas vraiment tort, c'était préférable qu'un homme apprenne à voler, que le volcan explose une bonne fois pour toute. Asuna baissa les yeux en secouant la tête, est-ce que Shura allait comprendre que ce n'était pas un traitement de faveur, mais juste le fait qu'elles avaient appris à vivre avec. Bon, il fallut un petit peu de temps et la belle ne lui avait pas rendu la vie facile non plus. Un peu comme un bizutage et il était en train de faire la même chose avec Shura. Donc par réciprocité, c'était de sa faute ? Non, ce n'était pas possible. Lâchant un soupir en souriant, elle passa à côté du dragon sans rien dire. Il ne fallait pas se faire distancer par le reste de groupe et Kururu qui courrait partout. C'était marrant de se dire que c'était elle la capitaine et celle qui était la plus excitée. En plus, quand c'était pour la cuisine, il était quasiment impossible de l'arrêter. Bon ensuite, vu les plats qu'elle faisait, Asuna ne pouvait pas lui en vouloir. Combien de fois, elle avait fini avec le ventre tellement rempli qu'il était impossible de quitter la table. D'ailleurs, elle arrivait à faire des plats avec suffisamment de protéine, vitaminée et peu de glucides, pour qu'ils ne ressemblent pas à des ballons. C'était une magicienne de la nourriture.

Cependant, la tête dans les nuages, les esprits qui divaguent et c'est le carnage. Une ombre se dessinait sur le sol et elle leva doucement la tête, pour voir une forme étrange qui tombait à toute vitesse sur Kururu. Celle-ci arrivait à bloquer le coup et Shura se mit devant elle pour prendre les projections de roche. Pourquoi il faisait ça ? Il était malade ? Et puis, elle ne lui avait rien demandé. Cependant, il commençait à reculer et elle écarquilla les yeux un court instant. Sur le moment, elle était désolée pour lui, mais il n'allait pas plus reculer que l'endroit où il se trouvait. Elle baissa son centre de gravité et se plaqua contre ses lombaires avec l'une de ses épaules. Ainsi, il était assez difficile de la faire reculer et il allait se retrouver comme un bouclier. Serrant quand même les dents alors qu'elle prit quelques débris, son regard se perdit sur le côté alors qu'elle regardait le reste de la foule se retrouver agresser par la roche. Qui avait bien pu faire ça ? Il fallait être complètement irresponsable pour lancer une telle attaque. Quelques secondes après, tout semblait, c'être calmé et la demoiselle se redressa doucement en regardant les inconnues qui se trouvaient à terre. La plus part étaient blessés et elle soupira doucement.

"Fuyez à l'autre bout de l'île ... que ceux qui peuvent marcher aide les autres et dépêchez-vous."

L'alliance rose, une piraterie au grand coeur, c'était les idéaux de Kururu et c'est ce que défendrait Asuna. Elle tourna doucement la tête vers leur agresseur et fronça doucement les yeux.

"T'es qui ? T'es complètement cinglé de faire ça ?! Blesser autant de monde ... Il ne faut pas être très malin pour en arriver là."

Soupirant doucement en secouant la tête. Tous les hommes étaient ainsi ? Les exceptions des personnes aux grands cœurs étaient si rares ? Cependant, son regard se posa sur ses étranges armes. Des défibrillateurs, c'était assez atypique comme arme. Asuna en avait vu dans les livres de Xi, mais pas eu l'occasion d'en voir en vrai. Cela allait être assez compliqué surtout s'ils se faisaient toucher. Cependant, une chose n'était pas logique. Pourquoi un ennemi voudrait se retrouver au milieu d'un groupe de pirate s'il est tout seul ? Où justement, c'est parce qu'il n'est pas tout seul. Fronçant les yeux, elle attrapa rapidement sa lance, la faisant tourner sur son poignet avant de se mettre en garde. Asuna n'avait surement pas besoin de prévenir les autres, ils avaient dû comprendre que l'énergumène n'était pas seul. Cependant, qu'est-ce qui les attendait encore ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 23 Nov - 13:03

Démesure

Je m'avançais toujours le long de la rue, avec les mains dans les poches et un air grognon sur le visage, suite à l'ordre de notre Capitaine. J'entendais les remarques de l'équipage, ce dernier voulant prendre mon "excès de zèle" à la rigolade, car il était vrai que le côté humouristique de la chose n'avait échappé à personne. Mais pour ma part, me remémorer le passée, les blessures d'Arya, les conséquences de mes choix, avait vite chassé l'éventuelle bonne humeur que j'aurais pu avoir à cet instant. Et alors que tous bavassaient joyeusement comme la bande de joyeux lurons qu'ils étaient, nous étions tous loin de nous douter de ce qui allait nous tomber dessus, dans tous les sens du terme.

Un bruit de fracas important ainsi que quelques pavés qui avaient cédé suite au choc virent dans ma direction à cause du souffle. Devinant l'importance du choc aux gravats et à la poussière qui soufflait dans mon dos, je cessais net d'avancer, les yeux écarquillés. Concrètement, je devinais avec aisance qu'il ne s'agissait pas de l'atterrissage d'un gus que j'avais envoyé valser. Pour un peu, sans doute aurais-je dis "Celui-là, c'est pas moi Capitaine !" si j'avais encore en tête l'ambiance amusante d'il y a quelques instants. Mais pour l'heure, les choses étaient différentes. J'avais à l'esprit l'ensemble des défaites de l'Alliance Rose, les conséquences de celles-ci et surtout le fait que les personnes présentes étaient des nakamas à mes yeux et que je ne voulais absolument pas qu'il leur arrive quoi que ce soit.

En me retournant, mon sang ne fit qu'un tour. Je marmonnais d'un coup le nom de Joe de façon à ce qu'elle m'entende l'appeler. Mon "Ombre" savait pertinemment la raison de cette sollicitation, et un seul regard suffit à faire passer le message. Elle me répondit d'un hochement de tête avant de se mettre à courir à toute allure en direction des personnes présentes. Ne cherchant pas à savoir si elle avait compris le message, car ayant foi en la jeune femme, j'avais bon espoir qu'elle évacue les civils proches de ce qui n'allait pas tarder à se changer en véritable zone de conflit... Voire zone de guerre selon l'importance de l'affrontement. Car oui, comme je l'avais pensé en débarquant sur cette île, je n'avais qu'une seule prérogative : frapper avec toute la force possible le prochain obstacle qui se dresserait sur la route de l'Alliance Rose pour entraver leurs actions. J'en avais assez des demi-mesures, des actes de pitié qui faisaient notre faiblesse aux yeux de nos ennemis. S'il fallait instiguer la peur dans leurs esprits pour qu'ils cessent de harceler Kururu, Asuna et tout le reste de l'équipage, alors je me chargerai d'être le Cerbères du groupe. Je prendrais sur moi la crainte de ce monde et la haine de ce dernier envers l'Alliance.

Sans un seul instant de répit, je ne prenais pas la peine de questionner notre plongeur mystère. Avant tout ordre, avant que notre "ami" ne réponde aux sollicitations d'Asuna, je m'occupais de discuter avec lui à ma manière. Dans ma course dans sa direction, je sortais l'épée noire de jais de son fourreau pour l'abattre dans sa direction avec toute la force et la violence dont je pouvais faire preuve en un coup. Cela pouvait sembler pour le moins brutal et peu raisonnable quand on ne me connaissait pas. Après tout, ce type lançait une attaque et restait en plan. Alors que tout le monde semblait vouloir y aller de son petit commentaire et de sa petite question vers notre agresseur, pour ma part, je ne m'embêtais d'aucune mise en bouche. J'attaquais directement sans prévenir. Le bruit de la lame sortant du fourreau produisit un son bien particulier, alors que je m'élançais vers celui qui était de toute évidence notre ennemi.


Ryuu Sonson !

Un hiai sous sa forme la plus aboutie et la plus meurtrière possible. C'était l'attaque la plus puissante que je pouvais libérer pour l'heure, du moins, sans risquer la vie des personnes proches que Joe s'occupait à évacuer. La jeune femme portait les plus âgés ou les plus jeunes pour les mettre hors de portée de la zone de combat. Voilà pourquoi pour l'heure, je me contentais des arcanes à l'épée, sans libérer les pouvoirs du Magu Magu no Mi. Mais vu mon entrée violente et sans prévenir en la matière, il n'y avait pas de doute à avoir. Dans mon regard écarlate dont les iris étaient semblables à ceux d'un véritable Dragon, on pouvait lire une fureur qui n'attendait qu'une chose pour s'exprimer : Un signe de la part de Joe pour me dire que le champ était libre. Lorsque ce signe arrivera... La température risquait de fortement monter dans la rue commerçante. Et sans doute notre ami comprendrait-il le message que je voulais transmettre à ce monde : S'attaquer à l'Alliance Rose était une erreur fatale !




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu

Maître-Jeu
Messages : 1738

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue0/0[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMer 25 Nov - 18:32


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Wizard10[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 S_r_fu10
Agent d'élite Muuaji et Agent Mateni, unité CP9.

-Et blablabla, faut un méchant, faut que ce soit moi... Ce que les pirates sont manichéens, quand même... Tout ça pour justifier leurs actions ! Si c'est pas de l'égoïsme, ça... Oh, doucement, toi !

Mateni avait été coupé dans son élan philosophique par un Dante s'élançant à pleine vitesse dans sa direction, et menaçant de le trancher d'un instant à l'autre. Si cette offensive était aussi violente que rapide, elle ne suffirait pas à prendre l'agent gouvernemental de court... Et c'était logique, au final : il avait justement été entraîné pour faire face à ce genre de cas. Contrairement aux marines, ou aux autres Cipher Pol, les assassins suivaient un programme visant spécifiquement le combat à haut-niveau, et contre des opposants tout aussi doués qu'eux, parfois même plus : à force d'exercice et grâce à leur sang froid hors du commun, ils avaient cette terrifiante capacité de pouvoir tirer le meilleur d'une situation désespérée pour la retourner en leur faveur. Ainsi, les diverses options qui s'étalèrent devant l'assassin tandis que le blondinet brandissait son arme dans sa direction n'étaient que tout autant de portes de sorties : il convenait par conséquent d'emprunter la plus sûre, la plus solide, celle qui ne risquait pas de s'effondrer si on l'ouvrait un peu trop violemment. Et celle-là, en l'occurrence, n'était ni la parade, ni le tekkai : il s'agissait tout simplement d'une esquive...

-Kami-E...

Alors que la lame de Dante menaçait de mordre la peau de son opposant d'un instant à l'autre, le corps de ce dernier sembla se déformer dangereusement au dernier moment, témoignant d'une flexibilité qui n'avait rien de naturel. Il se plia à l'horizontal sans sembler particulièrement harassé par cette surprenante tâche physique, laissant le katana guider son esquive. Utiliser l'action d'un ennemi contre lui, rien n'était plus jouissif... Mais il n'allait pas pour autant s'arrêter en si bon chemin ! Conscient du fait que ce blondinet semblait bien plus tenace que la majorité des autres pirates, Mateni préféra pivoter après avoir laissé le sabreur passer, et fit alors face à Shura. Il se propulsa dans sa direction d'un bond vif et vigoureux, essayant de profiter de son esquive improbable pour empêcher les forbans de répondre dans l'immédiat. Si le dragon ne réagissait pas en temps et en heure, l'assassin allait utiliser son arme en granit marin pour le percuter en plein dans le torse, le projetant sans aucun doute à quelques mètres de là.

Pourtant, cette attaque n'était pas la seule que l'Alliance rose allait avoir à subir : exactement au même moment, profitant de leurs entraînements communs pour se synchroniser, Muuaji se propulsa d'un soru afin d'atteindre le flanc gauche de la capitaine pirate. Sans vraiment lui laisser le temps d'anticiper, il envoya son index droit en direction du torse de la jeune femme, cherchant tout simplement à la percuter en plein dans le cœur, afin d'anéantir la plus dangereuse d'entre tous dès le début des hostilités.

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Miwasi10
Agent CP9 Vrasës.


-Ah, j'arrive juste à l'heure ! Ils y vont à fond... Un peu trop même, tu crois pas ?

Vrasës, qui avait tapé un sprint sur quelques dizaines de mètres pour rattraper les deux autres agents avant qu'ils ne passent à l'action, avait fini par marquer l'arrêt juste à côté de Joe, à qui il s'était immédiatement adressé tout en reprenant son souffle péniblement. Encore un peu, et il ratait les scènes les plus intéressantes : il avait hâte de voir ces pirates hurler les noms de leurs comparses qui tomberaient sous les coups du Gouvernement Mondial ! Avec un soupçon de regret dans le regard, qui d'ailleurs alla s'échouer sur le sol tandis qu'il se tournait en direction de la jeune femme, le CP9 prit la parole en haussant les épaules :

-Enfin, j'aurais bien voulu m'occuper d'abord d'un primé... Commencer par une anonyme, même pirate, ça me fout toujours les boules. C'est un peu comme commencer un bon repas par le fromage : c'est pas fait dans l'ordre. Enfin, désolé, quoi. Rankyaku !

La jambe de l'assassin bougea alors vivement, balançant une lame d'air droit en direction de la gorge de la jeune femme, menaçant de la décapiter d'un instant à l'autre. Pire encore, si elle prenait la décision d'esquiver, elle mettrait directement en danger quelques civils qui se trouvaient encore à son niveau, derrière elle...



Mateni évite l'attaque de Dante d'un Kami-E, au tout dernier moment. Il profite de l'élan de celui-ci ainsi que de l'hypothétique effet de surprise pour se retourner vers Shura, vers lequel il bondit. Il tente de le frapper d'un coup de défibrillateur, lequel est en granit. Attention aux bobos /o/
Au même moment, Muuaji use d'un soru pour se retrouver à gauche de Kururu. Il essaye de lui porter un shigan au niveau du torse, plus précisément vers le cœur !
Puis Vräses arrive vers Joe, lui tape la causette, et tente de la décapiter d'un rankyaku. Les civils derrière elle sont en danger aussi, évidemment !

Muuaji est lvl 32.
Mateni est lvl 26.
Vräses est lvl 25.

Ordre de passage : Kururu - Shura - Asuna - Dante
Vous avez 72h chacun. Peuvent s'y ajouter de manière exceptionnelle 24 autres heures à condition de poster dans le topic des groupes de l'event au préalable.
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue37/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue47/350[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeJeu 26 Nov - 19:39





Kururu s’en doutait tellement qu’un ennemi serait apparu. Et elle était certaine d’une chose, ses coéquipiers ne laisseraient pas passer ça. Enfin, la capitaine les comprenait parfaitement, elle pensait exactement comme eux. Personne n’avait le droit de poser la main sur un membre de l’Alliance Rose. Surtout que c’était de plus en plus répétitif ! Pourquoi les combats étaient presque toujours lancés par des inconnus qui tentaient de les tuer sans le moindre avertissement. Ce serait intéressant de savoir ce qu’ils leur voulaient aussi. Elle regretterait presque le vieil Aaron. Lui au moins était poli. Il s’était présenté et avait dit bonjours, pas comme sa disciple ou ce type chauve-souris. Enfin… Dans tous les cas, les personnes qui se permettaient ce genre d’entrée étaient généralement puissantes. Elle ne pouvait pas se permettre de les prendre à la légère et devait penser à un plan. Sauf qu’elle n’eut pas le temps de réfléchir vraiment à la situation.

Dante agit aussi rapidement qu’une explosion et se rua vers le nouvel arrivant. Au moins c’était simple et comme il était entouré, l’inconnu aurait certainement plus de mal à s’échapper. Il allait voir qu’on ne s’attaquait pas à eux impunément. Kururu était une capitaine trop gentille qui avait pour philosophie la paix mais il ne fallait pas abuser non plus. L’ennemi bougea soudainement vers Shura et Asuna. La rose se tourna vers eux. Elle pensait intervenir et l’intercepter avant qu’il atteigne ses amis. Son plan aurait pu fonctionner. Sauf qu’elle n’avait pas prévu qu’un type masqué serait apparu de nulle part juste sur sa route. Par reflexe, elle recula en plaçant sa croix devant elle. Cette apparition lui avait fait peur. Cela lui avait probablement sauvé la vie… L’inconnu numéro deux pointa son doigt vers elle. Par le passé, elle avait déjà reçu cette attaque. C’était un mouvement de pervers désespérer pour toucher les poitrines des jolies filles. Cette défense était probablement excessive.

En soi, ce mouvement était inoffensif… ou celui qui l’avait montré n’était pas doué. Normalement, ce n’était pas censé traversé le métal. Mais apparemment, elle s’était trompée. C’était la seule explication possible et elle était tellement contente d’avoir mis sa croix en bouclier. Kururu ne voulait pas savoir ce qui lui serait arrivée si elle avait été touchée directement. Surement qu’elle aurait un trou assez profond dans le corps. C’est ce qui était arrivé à sa précieuse arme. Elle n’avait pas eu le temps de se protéger totalement donc c’était un des coins qui avait tout pris. Le doigt avait traversé la première surface comme dans du beurre et avait presque tout traversé. Heureusement, le reste de la main n’avait pas pu traverser de la même façon. La jeune fille était heureuse d’avoir échappé à cela.

Pourtant, son regard s’assombrit face à la terrible vérité. Pour la première fois un ennemi avait endommagé de manière sérieuse sa croix. Ce type avait osé abîmer un de ses biens les plus précieux après sa propre vie et son équipage. Si Kururu n’était pas contre la mort, l’homme masqué aurait pu se considérer comme tel. Pour une fois que les attaquants avaient décidé d’être original en venant à plusieurs, la capitaine décida sur un coup de tête de faire de ce type sa cible prioritaire. Elle allait venger ses affaires de ce terrible trou. Elle détestait qu’on abîme ce qui lui appartient. La demoiselle faisait totalement confiance à ses amis pour s’occuper de l’autre problème. L’Alliance Rose progressait, elle le voyait de jour en jour.

Le Doigt de l’inconnu numéro deux était passé dans sa croix. Résultat, Kururu ne se priva pas de cette proximité pour lui donner un violent coup avec l pauvre victime de son attaque. Son arme allait se venger d’elle-même en le repoussant. La jeune fille plaça toute sa force dans cette riposte. Cette fois c’était une affaire personnelle. Elle n’agissait pas pour défendre et protéger comme à son habitude. Elle souhaitait vraiment le mettre à terre ou au moins le repousser au loin.






Kururu se cache derrière sa croix par réflexe. Du coup le doigt de Muuaji fait un trou dans son arme. puis Kururu essaye de le pousse de toute c'est force avec le reste de la croix. Elle fait confiance à ses amis pour gérer le reste

_________________
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Krrkrr10
Revenir en haut Aller en bas
Shura Tatsuki

Shura Tatsuki
Messages : 79
Race : Humain
Équipage : Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue25/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (25/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue74/120[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (74/120)
Berrys: 0 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeLun 30 Nov - 0:20

Le début des hostilités...

Alors que je reculais quelque peu sous la violence de l'attaque, je sentis soudainement une pression contre le bas de mon dos. Étant donné la position, ça ne pouvait être qu'Asuna. Notre vigie avait ajouté sa force à la mienne pour stopper mon mouvement. Bonne initiative de sa part, même si le contact ne me mettait pas particulièrement à l'aise. Mais vu les circonstances, pouvais-je vraiment faire le difficile ? Peu après, lorsque la poussière retomba, et que je déclarais mon irritation, la jeune femme cria aux civils encore sur place de fuir, pour se mettre à l'abri, avant de s'en prendre verbalement à leur agresseur, lui reprochant son irresponsabilité. Dante, de son côté, opta pour une approche bien plus directe. Sans même ouvrir la bouche, il se précipita sur l'intrus pour le frapper de sa lame noire, la même qu'il avait employé durant la finale du tournoi. Moi-même, je décidai d'emprunter ma forme hybride car ce type semblait dangereux, et je préférais assurer la sécurité.

Du coin de l'oeil, j'aperçus alors deux autres individus surgir, l'un vers la capitaine, et le second à côté de Joe. Ils n'avaient pas grand-chose en commun les uns avec les autres, si ce n'était la présence de masques cachant une partie de leurs visages, mais ils devaient probablement travailler ensemble. Le timing avec lequel ils avaient usé de la diversion du premier pour attaquer l'indiquait en tout cas. Cependant, je n'eus pas vraiment le temps de m'inquiéter pour mes compagnons de route, car je fus moi-même pris dans le feu de l'action.

Le premier assaillant esquiva de peu l'arme du volcan, et cela en faisant preuve d'une souplesse peu commune, et assez impressionnante, il fallait lui reconnaître cela. Dans le même geste, il sauta rapidement vers moi, dans le but évident de changer de cible. Je pouvais esquiver ou bloquer. Mais Asuna se trouvait toujours dans mon dos. Une esquive ne ferait que l'exposer elle. Quant à l défense, ça n'avait jamais été mon style préféré, surtout quand j'ignorais tout des capacités de mon adversaire. J'optai donc pour une troisième option.
L'attaque.
Profitant de la vitesse supérieure que me donnait cette forme, je plongeai vers le sol, en direction de l'agresseur, tout en me retournant sur le dos, et en hurlant un avertissement à la vigie.

Asuna, gaffe !

Suivi, juste au moment où ce type masqué arrivait au-dessus de lui, par une gerbe de flammes propulsée sur lui, ce qui devrait sérieusement le faire réfléchir.

Fire Dragon Fire Ball !

Qu'il goûte donc aux flammes du Dragon de Feu. Si tout réussissait comme prévu, l'attaquant serait propulsé dans les airs un instant, ce qui permettrait à notre vigie d'employer sa lance. Quant à moi, je me rétablirais derrière et il serait pris en tenailles. Si ça échouait, et bien... j'aviserais !



Shura se jette sous Mateni et emploie une Fire Ball pour essayer de le blesser, ou au moins de le déstabiliser, et ainsi offrir une chance à Asuna d'agir. Il l'a prévenue d'un danger en restant vague pour ne pas que Mateni comprenne ce qui va se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMar 1 Déc - 1:20

Comme il fallait s'y attendre, une attaque prit le petit groupe. En ce moment, ils avaient un don étrange pour se faire attaquer sur toutes les iles où ils avaient le malheur de poser les pieds. La prochaine fois, il faudrait qu'ils prennent plus de précautions, comme un déguisement par exemple. Cependant là, la personne avait apparemment aucun complexe pour blesser de simples civils. Il ne devait donc pas être de la marine, eux qui prônent le fait de protéger la population et leurs droits. C'était loin d'être le cas-là. Ils les mettaient plus en danger qu'autres choses où c'était des personnes du gouvernement sans scrupule. Remarque, c'était plutôt rare de trouver des personnes qui sont censé appliquer la loi être de bonnes personnes. C'est plutôt le contraire, c'est eux les premiers à être de détestables et immonde être vivant. Elle savait de quoi elle parlait. Ensuite, Dante lui apprenait petit à petit à ne pas faire de généralité, mais là quand même, c'était dur de pas le voir. Même la petite secte qu'ils avaient rencontrée était détestable au plus au haut point. Enfin, la voix de la personne la sortie de ses songes. Asuna fronça rapidement ses sourcils en l'écoutant. Apparemment, ce n'était pas un pirate, mais il ne les portait pas dans son coeur non plus, surement pour cela l'attaque. Bien que sa façon de faire avait tendance à la mettre sur les nerfs rapidement. Rabaisser ainsi la personne, faire le malin comme il le faisait, c'était quelques choses qu'elle ne supportait pas.

Par contre, étrangement, il avait senti le jeune volcan l'attaquer. Il esquiva même l'attaque d'une façon étrange. L'espace d'un instant, il donnait l'impression d'être un serpent. Comme s'il n'avait pas de colonne vertébrale ou autre. C'était si étrange, mais cela ne faisait pas de doute. Lui aussi se trouver au-dessus du niveau d'Asuna. Il n'y avait rien à faire, elle serait toujours faible et toujours la plus faible. Serrant rapidement les dents, elle remarqua du coin de l'oeil un homme apparaissant en face de Kururu. Écarquillant cette fois ses yeux et levants justes la main dans la direction de la capitaine, elle pouvait la voir bloquer l'attaque de justesse. Cet homme avait quand même explosé un bout de l'arme de la demoiselle avec son doigt. C'était quoi ces monstres encore ? Cependant, une chose était sur, c'était bien un piège qui leur avait été tendu. Le fait que le premier tombe au milieu pour s'séparer le petit groupe ainsi. C'était pour qu'ils puissent prendre leur adversaire convenablement. Kururu avait déjà la personne en face d'elle, Joe et Dante allait se retrouver contre une fille aux cheveux roses et surement que Shura et elle-même serait contre l'autre arrogant. Tout avait été prévu, donc il était juste de prétendre que le chef de cette opération était l'enfoiré au masque. Soupirant, mais elle n'eut pas le temps de plus se perdre pour le moment dans ses pensers. La tête de chauve-souris fonça vers eux et le jeune dragon fut le premier à rétorquer. Il était plutôt réactif dis donc.

Enfin, quand elle le vu partir en avant, elle avait plutôt l'impression qu'il avait trébuché qu'autre chose. Cependant, ce n'était pas le cas, il l'avait quand même prévenu. Mais elle ne pouvait pas se permettre de le laisser prendre des risques tous seuls. Son pied glissa doucement devant elle alors qu'elle attrapait sa lance avec ses deux mains. Elle se concentrait doucement, mais fut surprise d'entendre et de voir l'attaque de Shura. On aurait dit qu'il venait de cracher une boule de feu. Cependant, jusqu'à preuve du contraire, c'était elle qui possédait le Mera Mera no Mie. Enfin, sur le coup, elle n'en était plus tellement sûre. C'était assez déconcertant, mais c'est vrai qu'elle ne connaissait pas le pouvoir de son compagnon d'armes. Vu qu'elle allait devoir faire équipe avec lui, cela posait un petit problème sur le coup. Enfin, elle ne perdit pas une seconde de plus et prit une grande respiration.

"Shishi Sonson."

Soufflant doucement l'air qui libérer petit à petit ses poumons, son déplacement fut des plus rapide. Asuna avait profité de l'attaque de Shura, qu'elle touche ou pas, cela ferait quand même une diversion. S'il touchait, c'était un plus pour elle. La vigie passa en un éclair à travers l'attaquant avant de faire tournoyer sa lance à l'aide d'une main. Enfin, elle ne savait pas si elle avait touché elle aussi, mais elle préférait être sur ses gardes. Soupirant doucement alors qu'elle se tournait, elle regardait son compagnon d'armes.

"On va devoir faire équipe tous les deux contre la tête de chauve-souris. Apparemment on est tombé dans une vulgaire embuscade et il faut croire que l'on a hérité de celui-là. Le rigolo du groupe, ou qui a besoin de justifier notre statuts pour mettre des civils en danger."

En tout cas, ce qui est clair, c'est qu'ils allaient reculer devant rien. Malheureusement, le groupe de l'Alliance rose avait subi déjà trop de combats perdus. Ils avaient pris deux grosses défaites écrasantes. L'une ou leur liberté avait été dérobée et la deuxième ou Dante aurait pu y laisser la vie. C'était trop, beaucoup trop. Cependant, il y a un dicton qui dit, qu'il y a pas deux sans trois. Cette fois, il y avait deux, certes, mais il ne fallait pas qu'il y est de trois. Asuna se mettait surement beaucoup trop la pression, mais elle se disait qu'elle était le plus gros problème du groupe. Dante et Kururu se défendront sans problème, même si leur adversaire est fort, ils feront tout pour le battre, Shura également. Mais elle, est-ce qu'elle était capable de battre un adversaire comme lui ? Serrant les dents et les mains sur le manche de sa lance, elle poussa un petit soupire. Ce n'était pas le moment de se descendre toute seule. Elle ne c'était pas entrainé pour perdre face au premier venu, elle ne pouvait pas se le permettre. Asuna tourna doucement la tête vers Shura et lui fit un petit signe, maintenant, ils allaient être tous les deux. La puissance du feu contre une chauve-souris, ils allaient tout faire pour lui brûler les ailes.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pyras D. Dante
Ryuu no Me | Ryuutei
Pyras D. Dante
Messages : 309
Race : Humain
Équipage : L'Alliance Rose / La Révolution

Feuille de personnage
Niveau:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue32/75[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Left_bar_bleue211/250[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty_bar_bleue  (211/250)
Berrys: 14.837.500 B

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitimeMar 1 Déc - 15:04

Plein Régime

Pas de résistance. Voilà les mots qui avaient jaillis dans mon esprit lorsque j'avais rangé mon épée en laissant juste le cliquetis métallique du hiai retentir. Généralement, il n'y avait pas à tergiverser. Lorsqu'un bretteur ne ressentait aucune résistance, le constat était facile à établir : il n'avait tout simplement pas touché sa cible. Notre nouvel arrivant avait visiblement une capacité plutôt singulière pour esquiver. Une capacité qui était loin de m'être inconnue, plus encore lorsque son utilisateur l'énonçait à haute voix. Le Kami-E. J'avais déjà croisé le fer avec des agents du Gouvernement Mondial capables d'utiliser ce genre d'arcane. Quelque chose de plutôt contrariant s'il en était. En règle générale, nos amis devenant aussi souple que le papier avaient tendance à m'énerver en esquivant les coups, et je m'étais plu à voir s'ils brûlaient également aussi facilement que le papier. Ce qui, à ma plus grande joie, avait été le cas.

Néanmoins, je ne pouvais me permettre d'y aller à plein régime dans une rue commerçante qui, même si la populace s'enfuyait à toute allure, était encore occupée de quelques retardataires. Utiliser le Magu Magu no Mi dans de telles circonstances aurait été comme me rabaisser au niveau de notre ami masqué qui se moquait des dégâts qu'il occasionnait. Se douter que notre hurluberlu était un membre du groupe censé protéger le peuple, et voir qu'il n'avait rien à cirer de la sécurité de ce dernier... Voilà qui avait le don d'alimenter la rage et la fureur que je ressentais.

Face au guignol qui avait bousculé une grand-mère, je pouvais me contenir. Mais face à un type qui s'en prenait à l'Alliance Rose, le tout sans se préoccuper des dommages collatéraux... Il m'était difficile de réprimer l'éruption du volcan que j'étais. Et voir que cet ennemi n'était pas seul et que l'action continuait de se dérouler en dépit de l'assaut que j'avais lancé avait le don d'activer chez moi un certain "sens du rythme". J'observais notre guignol aux défibrillateurs se jeter vers Shura et Asuna, alors qu'un deuxième arrivant s'en prit immédiatement à Kururu. Mon visage se tourna sur le côté pour voir Joe aux prises avec un autre ahuri aux cheveux roses. Celui-ci usa d'une technique propre également aux agents du Gouvernement, lançant une lame d'énergie depuis un mouvement de jambes.

Le projectile sembla alors frapper Joe de plein fouet, laissant un nuage de poussière là où elle se trouvait. Mais aux vues de la nature de l'attaque et des mouvements de l'opposant qui avait osé la main contre l'ancienne esclave, je savais intérieurement que je n'avais aucun souci à me faire. Lorsque la poussière se dissipa, Joe apparu à nouveau, poing en avant, avec ses yeux rouges dont le blanc avait pris une teinte obscure, signe de l'utilisation de l'Igni Igni no Mi. Pour ceux qui ne connaissaient pas les compétences de miss Lazarus, on pouvait croire qu'elle avait contré le Rankyaku avec un simple coup de poing. En réalité, elle avait usé d'un Igni no Tekken, canalisant la chaleur pour frapper et libérer une onde de choc. L'explosion n'était pas dû à la lame d'énergie, mais à l'explosion générée par Joe lorsque cette énergie rencontra l'assaut du Gouvernemental.

On pouvait cependant voir un fin filet de sang couler le long du poing de Joe, signe que la totalité de l'attaque n'avait pas pu être neutralisée. Sans doute que cela aurait fait un mal de chien pour quelqu'un d'ordinaire. Mais miss Lazarus était loin d'être comme le commun des mortels, et cela, j'en étais parfaitement conscient. Elle avait enduré bien plus de douleur, de sévices et de violence que la plupart des êtres vivants en ce bas monde. Elle avait été esclave chez les Dragons Célestes. Pour lui arracher un cri de douleur, notre assaillant allait devoir se lever de bonne heure. D'ailleurs, sans sourciller ou répondre à son ennemi, la jeune femme fit un mouvement de tête vers les quelques civils derrière elle pour leur dire de dégager. Chose qu'ils comprirent immédiatement avant de filer sans demander leur reste.

Ce fut alors vers moi que la demoiselle se tourna. Un simple échange de regard, à nouveau, suffit plus que n'importe quelle parole. Ses yeux exprimaient plus de choses que sa voix n'aurait pu le faire, et je compris immédiatement ce qu'elle attendait de moi. Contrairement à autrefois, où j'avais été à l'attaque du plus gros poisson en laissant les moins coriaces aux autres, j'allais devoir opter pour une nouvelle stratégie. Me concentrer en priorité sur ceux qui menacent l'équipage pour limiter les pertes, avant que nous ne fassions front commun contre le plus gros morceau. Pour ma part, je sentais que se concentrer sur celui qui venait d'attaquer Joe était une chose préférable.

Lâchant mon épée, je finis par frapper le sol de mon poing, alors que miss Lazarus se mit à courir en direction de l'agent du Gouvernement. Une ligne de feu se fraya une route à mi-chemin entre la jeune femme et son adversaire. Ce dernier avait pu, pendant cette moitié de route, se donner une idée de la vitesse de Joe. Mais lorsque la ligne écarlate arriva au niveau de Joe, une explosion volcanique surgit des entrailles de la terre, engouffrant miss Lazarus en son sein. Sans doute cet agent du Cipher Pol penserait-il que j'avais tué mon amie. Mais il ne dû pas comprendre ce qui se passait lorsque cette dernière jaillit de l'explosion de lave en se dirigeant vers lui avec une célérité démultipliée, faussant son potentiel pronostic quant au temps qu'il lui faudrait pour arriver jusqu'à lui.


Burst Igni no Gurenryuu...

Une pluie de coups portés avec la paume des mains de Joe se dirigea vers notre ami aux cheveux roses. J'avais utilisé le Kazan Bakuhatsu dans la course de Joe pour qu'elle soit frappée par la lave et en absorbe la chaleur. Ce faisant, l'ancienne esclave n'avait plus eu qu'à convertir cette chaleur en énergie corporelle à l'aide de l'Igni Force. De cette façon, tant sa célérité que sa puissance de frappe et sa résistance, étaient d'un tout autre niveau. Si le Igni Igni no Mi démultipliait le potentiel d'un individu en fonction de la chaleur qu'il absorbait, alors le combiner à la puissance du Magu Magu no Mi était le meilleur moyen d'en dévoiler tout le potentiel. La différence était on ne peut plus évidente, même pour quelqu'un de novice, car la vitesse de Joe n'avait rien à voir avec celle démontrée un instant plus tôt, de même que sa force de frappe.

Si l'assaillant de Joe se prenait ne serait-ce qu'un coup, alors il sentirait sans nul doute une vague de chaleur envahir son corps et de la vapeur se dégager de celui-ci. Être frôlé par Joe en état d'Igni Force après qu'elle ait absorbé la chaleur de la lave suffisait à provoquer des coulées de sueurs importantes. Se tenir à proximité d'elle n'était peut-être pas comparable au fait de se tenir à proximité de moi lorsque je laissais la lave suinter de mon corps, mais il s'agissait tout de même d'une épreuve de résistance plutôt difficile.

De mon côté, je ne m'étais pas contenté de juste taper du poing sur le sol pour que la lave explose au visage de Joe. De mon autre main, j'avais laissé la lave se concentrer en un orbe écarlate dont il émanait une importante vapeur. Si notre ami voulait jouer les filles de l'air en se mettant à danser comme son comparse un instant plus tôt, il allait avoir une vilaine surprise. A peine Joe sortit-elle du nuage de magma en se lançant contre lui pour l'assaillir à l'aide de son Igni no Gurenryuu que de mon côté, je lançais cet orbe en lui donnant de l'effet pour qu'il effectue un mouvement circulaire, arrivant dans le dos de notre ami. J'espérais que la surprise des capacités accrues de Joe, couplée à la délicate tâche de devoir éviter les attaques de celle-ci, suffiraient à ne pas le laisser remarquer l'attaque. Mais quand bien même il viendrait à essayer de l'éviter avec le Kami-E, la consistance en magma et le niveau de stabilité avaient été ajustés pour exploser une fois arrivé à son niveau.

En résumé, le Hitôshi no Tamashi exploserait une fois au niveau de notre ennemi en générant un dôme de magma en expansion. Joe serait la seule à s'en sortir complètement indemne, ne craignant aucunement les effets de la lave. Restait à voir comment notre ami s'en tirerait face à une attaque menée sur deux fronts. Si le Gouvernement pensait être le seul à pouvoir prendre par surprise les autres, il risquait vite de déchanter.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Empty
MessageSujet: Re: [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2   [Event] L'heure est aux changements - Groupe 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] L'heure est aux changements - Groupe 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] L'heure est aux changements - Groupe 6
» ϟ Garde ton sang froid ϟ GROUPE II ϟ Event 2 ϟ
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Journée 2 : Groupe F
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Seken :: Le monde de One Piece :: Seas Blues :: South Blue-