Derniers sujets

Loterie de l'été 2024parGhetis Archer
Hier à 17:10
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parMilou Gena
Hier à 13:41
[Pillage] Appel d'OffresparJiva
Hier à 13:21
Jericho Cruosé au pays des titans | JerichoparJericho D. Dharma
Hier à 12:35
Création d'une boutiqueparAnn Bathory
Dim 21 Juil - 14:38
[Conquête] Nouvelle démarcheparGhetis Archer
Sam 20 Juil - 19:26
Les AchatsparSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:22
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:04
Création d'Aptitude / Style de combatparSakuga Keigo
Sam 20 Juil - 19:04
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena
Elisabeth D. Mac Tales
Elisabeth D. Mac Tales
Messages : 13

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue16/75[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue9/60[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (9/60)
Berrys: 16.000.000 B
Lun 6 Nov - 14:46
Je - ne - suis - pas - contente. Certes je garde le sourire et une attitude flegmatique car je tiens à mon image et mon standing, mais sachez qu'à l'intérieur non je ne suis pas contente alors qu'il ne manquait pas grand chose pour que ça puisse être marrant. Pourtant ça partait bien ! Petite visite de l'empire de Ka no Kuni avec pour destination la capitale, j'avais quelques petits trucs à vendre et je comptais en profiter pour visiter quelques sites et en apprendre plus sur l'histoire locale. Certes peu importe la taille de l'île l'histoire de l'homme restait toujours la même dans ses grandes lignes avec ses guerres, ses paix et ses héros mais c'était toujours amusant de s'intéresser aux variantes locales. Un empire comme celui-ci connu pour ses longues périodes de guerre ne manquait pas de rebondissement dans ses bibliothèques après tout et j'avais même fait mes devoirs de touriste, mon itinéraire étant déjà prévu une fois arrivée en ville. Seulement la ville je commençais à me demander si je la verrais un jour à ce rythme là et si jamais je recroisais les bandits qui avaient attaqués notre caravane... Bon si j'étais assez forte pour leur faire subir ma vengeance je n'aurais pas fui en premier lieu, mais ça ne voulait pas dire que j'étais totalement impuissante ok ? Ils avaient réussi à nous avoir par surprise et ils avaient même miné l'endroit ces fous furieux ! Quels genres de voleurs posaient des pièges explosifs pour préparer une attaque de convoi sérieusement ? Ils n'avaient pas peur de détruire la marchandise qu'ils venaient voler ? Je ne sais pas encore si c'était de l'inconscience ou une confiance absolue en leur artificier et leur stratégie, mais il fallait reconnaître que cela avait fonctionné.

- J'entends de l'eau par là-bas.

Suivant mon audition, mes pas finirent par me mener à un petit ruisseau qui passait par là. Il était peu profond et probablement aucun poisson ne vivait là dedans, mais il aurait au moins le mérite de me désaltérer et son reflet me dirait la réalité de l'étendue des dégâts. L'explosion qui avait soufflé la moitié de l'escorte des marchands avait aussi rendu ma peau sombre encore plus qu'avant, sans compté l'état de mes cheveux que j'essayais machinalement de remettre en place. Je n'espérais pas de miracle, juste un mieux en attendant que les choses s'améliorent alors que je prenais enfin le temps de vraiment épousseter correctement ma tenue blanche maintenant que les choses semblaient s'être calmé par ici. Une fois la majorité de la terre retirée, j'enleva ma veste maintenant grise pour l'attaché à mes hanches, révélant le haut noir sans manche qui se cachait dessous et le reste de ma peau sombre. Mon visage commençait à redevenir de cette couleur aussi au moins après m'être lavé la figure et c'est avec indifférence que je dégaina le sabre à ma ceinture pour finir de déchirer le bas de ma robe terreuse pour me donner la liberté de mouvement nécessaire à notre environnement actuel. La randonnée dans les jungles de Ka no n'était pas prévu à l'ordre du jour de base, si j'avais su... Je voulais juste me mettre bien pour augmenter mes chances de vente, tout ça pour au final avoir toutes mes affaires maintenant aux mains de vulgaires brigands. Même ma bourse s'était décrochée sans que je ne sache quand et il ne me restait que mon arme. Dans cette situation c'était au moins le plus important, mais cela restait déprimant et si ces voleurs avaient un minimum l'œil des bonnes choses, je l'aurais perdu aussi si j'étais resté là-bas. C'était mon seul véritable bien de valeur après tout et le reste était facilement remplaçable, dès que j'aurais réussi à me refaire économiquement évidemment.  

- Bien. On dirait qu'ils n'ont effectivement pas cherché à nous poursuivre, je suppose que ça nous laisse le temps de souffler et de faire les présentations. Je m'appelle Elisabeth D. Mac Talès, simple voyageuse en quête d'histoire et qui aurait préférée ne pas faire partie de celle là. A qui ai-je l'honneur et une idée d'où nous nous trouvons actuellement ?  

Coup de chance ou futur poids à trainer ? Je ne savais pas encore ce qu'il en était mais le destin avait en effet décidé que je ne serais pas la seule à avoir échapper aux brigands en fuyant dans cette direction. Elle avait réussi à arriver jusque là donc je suppose que l'espoir était permis au moins sur le plan physique. On dirait qu'au moins nos agresseurs n'étaient pas du genre à vouloir éliminer tout le monde pour supprimer les témoins ou alors nous étions vraiment juste deux chanceuses. Peu importe de toute façon je ne me sentirais vraiment en sécurité qu'une fois que nous aurions réussi à atteindre la Cité Interdite, dommage que je n'avais absolument aucune idée de la direction à prendre pour l'atteindre. Avais je précisé que je n'étais pas du tout une adepte du camping ? Je savais que Ka était soumise à des tensions internes mais j'aurais espéré mieux en terme de sécurité d'un des états les plus puissants du monde ! On ne pouvait vraiment plus faire confiance à personne de nos jours, pauvre de moi.
Elisabeth D. Mac Tales
Revenir en haut Aller en bas
Milou Gena
Milou Gena
Messages : 42
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue16/75[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue52/80[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 15.000.000 B
Mer 8 Nov - 13:16
Contre toute attente la combativité de la jeune Milou patienta au fond d'elle et la fuite trouva son chemin sans peine. Arrivée à Westblue, vers l'île dont parlait son journal de bord : Ka no Kuni, des bandits s'interposèrent de nouveau dans la vie de la fillette.

Au cours de sa fougueuse course à travers la jungle sa forme animale lui valut de se faufiler entre des feuillages et branchages, par petits sauts ainsi que par accroches maladroites aux lianes de son chemin. L'explosion qui la fit sursauter ne sortit de ses oreilles et de ses pensées seulement au moment où l'une des branches se cassa sous son appui qui la fit basculer avec délicatesse jusqu'à une couche d'arbuste qui la protégea d'une chute délicate. Elle se laissa tomber sur ce sol surélevé, quelques brindilles déjà entortillées dans ses cheveux à la façon d'une tige prise dans du lierre et s'étira machinalement allongée sur un sol légèrement humide. L'agilité du saïmiri pourrait bien s'illustrer dans ce vaste paysage irrégulier néanmoins cette petite chute la découragea et très vite Milou se sentit tristement seule, sa forme humaine qui eut déjà repris place depuis la chute, elle grimpa à un arbre avec une légère difficulté et ne parvenait plus à reprendre sa forme bestiale. Elle prit le temps de regarder autour d'elle : des quantités de plantes et arbres dont elle ne doutait pas de l'existence, une faible visibilité qui la paniquait. La fillette passa sa tête dans un trou de verdure, jaugeant que de la terre pourrait bien être le sol de l'étage inférieur. Ses bras écartèrent une très longue tige verdâtre et accrochée à une branche toute aussi épaisse que son maigre bras, son corps se balança en avant dans une rampe difficile. Après avoir gravit le premier obstacle, Milou s'arrêta, laissa sa tête posée sur le tapis feuillu et des petites larmes se matérialisèrent :
"Comment sortir d'ici.. je me demande si d'autres du convoi ont réussi à s'échapper.." songea-t-elle longuement jusqu'à ce qu'elle redressa pour tenter d'enjamber des feuilles entremêlés jusqu'à une espèce de racine qui dépassait. Ses gouttes de pleurs s'asséchèrent à la vue d'une énorme araignée qui s'apprêtait à la doublée, la fillette creusa immédiatement la couche de verdure avec son pied et sauta d'un coup, la petite chute ne fût pas violente mais tomba néanmoins sur ses fesses et elle resta ainsi un petit moment, elle regardait fixement devant elle puis sur la gauche et balança sa tête en arrière pour observer le haut de la jungles qui ne découvraient aucunement le ciel. Avant de reprendre son chemin aléatoire, elle se décida à marcher sans trop savoir si elle prenait la bonne voie, elle prit un petit chemin légèrement éclaircie et à quelques arbres d'elle, la fillette reconnu une autre passagère qui sembla s'être éclipsé avec brio du violent assaut. Son courage reparut, elle suivit la femme jusqu'à un cours d'eau sans un mot et à distance, elle l'observait comme une créature qu'on n'aurait jamais vu dans ce monde. Elle hésitait  à lancer une interaction mais lorsque la jeune femme lui adressa la parole, suivit de sa peur de se retrouver seule dans cette jungle, elle s'avança avec douceur trop prêt de son interlocutrice.

-Mimimimi..loumi... Bégaya-t-elle dans l'hésitation de divulguer son nom à une potentielle ennemi mais très vite après une énorme respiration accompagnée d'un regard globuleux et fixe, elle reprit sa présentation en articulant son prénom : Milou, M-I-L-O-U Gena. Je voyage également plutôt à la découverte de ce monde et ce, depuis Northblue jusqu'à l'inconnu j'imagine.

Milou soutenait tant qu'elle pouvait le regard d'Elisabeth D. MacTales puis jeta un coup d'oeil alentours. Elle désigna du menton une direction et ajouta, avant de regarder le haut de la jungle :

- On vient probablement de là-bas, je ne suis pas montée au sommet, mais de ce que j'ai vu c'est dense et interminable, mais peut-être qu'on peut se diriger là-bas ?

Elle montra du doigt une nouvelle direction sans préciser à quel point, elle était hasardeuse. Son doigt bifurqua légèrement vers la droite avant de se stabiliser puis d'un coup prise d'un frisson, Milou se grattouilla les bras et retira une poignée de ronce qui parsemait son petit corps et la lâcha nonchalamment au sol puis désherbait sa chevelure comme on démêlerait des noeuds avec ses doigts.
Milou Gena
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth D. Mac Tales
Elisabeth D. Mac Tales
Messages : 13

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue16/75[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue9/60[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (9/60)
Berrys: 16.000.000 B
Jeu 9 Nov - 21:15
Un simple sourire et sans un mot je la laissais parler sans chercher à la brusquer ou l'interrompre, me montrant patiente avec elle alors que j'observais celle qui m'avait suivi de loin et qui de près se révéler être une ado probablement. Tant mieux je ne sais vraiment pas ce que j'aurais fais d'une enfant dans cette situation, quand à Milou donc je ne savais pas encore quel valeur lui accorder alors que je continuais de la regarder et de l'évaluer pendant qu'elle s'habituait à ma présence et se calmait. Elle est clairement sur les nerfs ce qui est compréhensible vu ce qui vient de se passer, tout le monde n'a pas mon sang froid après tout. Une voyageuse ? D'un côté ca voudrait dire qu'elle doit avoir l'habitude de se débrouiller même si ça ne semble pas évident à la voir comme ça, de l'autre ça veut dire qu'elle ne doit pas du tout connaître la région non plus ce qui est bien dommage. Elle a l'air plutôt soumise ce qui devrait éviter les conflits d'autorités au moins, bon point donc en revanche son manque de confiance en elle ne veut pas forcement dire qu'elle est incompétente. Prenant un sourire qui se veut plus rassurant, j'approche ma main doucement de ses cheveux comme avec un animal qu'on voudrait caresser afin de l'aider à se débarrasser de la végétation qui l'a envahie si elle se laisse faire bien sûr. Elle m'a l'air un peu jeune et bien peu sûre d'elle pour avoir choisi de voyager comme ça, mais que ce soit la vérité ou qu'elle soit juste en fugue ce n'est pas mon problème après tout.

- Ca va bien se passer d'accord ? On a semé les bandits et le plus dur est derrière nous. L'objectif à présent c'est de réussir à retrouver une route et sortir de cette jungle en un seul morceau.

Deux têtes valent mieux qu'une et j'aimerais que cette Milou donc soit pleinement opérationnelle pour continuer cette opération en forêt. Je ne pense pas que son doigt hasardeux soit une quelconque boussole fiable, mais elle a grimpé aux arbres apparemment ce qui indique qu'elle est physiquement dégourdie et elle n'a pas peur de se jeter dans la broussaille quand il le faut vu son état. Même si elle devait se révéler être une effroyable imbécile par la suite, quelqu'un comme elle devrait potentiellement m'être plus utile que gênante (au moins comme diversion le temps de fuir) alors tâchons de faire bonne impression pour le moment.

- Je n'ai aucune idée par ou aller donc on peut commencer par là-bas je suppose oui. Tu as de l'expérience sur la navigation en forêt ou tu es juste une bonne grimpeuse ?

Ce sont deux domaines complétements différents après tout et être une voyageuse ne veut pas spécialement dire qu'on est une expert en navigation, j'en suis la preuve après tout car si j'ai confiance en ma capacité à survivre par moi même quelques temps, la densité des lieux fait qu'il va falloir être attentif si on ne veut pas tourner en rond. Sortant ma lame de son fourreau, je laisse quelques petites marques qui se veulent discrètes sur certains arbres sur mon passage en espérant ne jamais les recroiser bien sûr tout en réfléchissant à la suite. Vu la situation il y a très peu de chance que des gens viennent à notre secours et il va falloir faire attention à ne pas recroiser ces bandits. Je ne sais pas trop quel genre d'animaux sauvages on peut rencontrer ici aussi. Des tigres peut-être ? Des ours ? J'imagine qu'il y aura au moins des serpents donc il vaut mieux regarder ou on met les pieds. Passant ma main dans mes cheveux blancs je sens une de ces intenses migraines passagères m'assaillir soudainement comme si le monde résonnait dans ma tête. On pourrait penser que la jungle serait un endroit calme et en soit par rapport à la ville il l'est, mais pourtant j'ai l'impression que la population d'ici aussi peut me hurler dans les oreilles à tout instant. Néanmoins ça reste mieux car beaucoup de ces voix sont simples et viennent de forme de vie bien plus petites. Il faut vraiment que je trouve une solution à ces migraines tout de même, aucun des médecins de l'ile précédente n'avaient d'idée sur d'où cela provenait et j'espère qu'un empire immense comme celui de Ka no Kuni aura plus de praticien efficace sinon je vais finir par m'inquiéter. Enfin, ça se sera pour quand on aura retrouvé la ville bien sûr...

- Tu voyages avec un objectif en particulier ou tu veux juste voir le monde ?

Tout à l'heure je ne voulais pas la brusquer mais j'ai besoin de penser à autre chose pour me vider l'esprit alors je laisse ma curiosité naturelle remontée à la surface afin de commencer à sonder cette fillette. Que ce soit de la chance, du talent ou les deux ces bandits étaient féroces après tout et elle avait quand même réussie à leur échapper, maintenant que j'y pensais calmement il y avait peut-être une histoire intéressante qui s'écrivait avec tout ça en fait ?
Elisabeth D. Mac Tales
Revenir en haut Aller en bas
Milou Gena
Milou Gena
Messages : 42
Race : Humaine
Équipage : /

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue16/75[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (16/75)
Expériences:
[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Left_bar_bleue52/80[Présent] La Jungle du Dernier Amour - Avec Milou Gena Empty_bar_bleue  (52/80)
Berrys: 15.000.000 B
Sam 11 Nov - 22:14
Un regard qui s'arrondissait à l'approche de la main accompagné d'un demi-pas en arrière et d'un léger grincement provenant de ses cordes vocales, précéda un avancement de sa tête pour réclamer d’avantage de tendresse. Milou stoppa de tripoter ses cheveux et secoua sa tête, souhaitant faire disparaître les dernières poussières entremêlées dans sa chevelure, en vain. Cette fois-ci tout en fixant la jeune femme, elle fronçait les sourcils, d'abord acquiesçait les paroles de son aîné puis secouait la tête pour montrer son mécontentement puis re-hochait la tête pour enfin la re-secouer dans tout les sens. Ses expressions faciales répondaient immédiatement à chaque mots de la jeune femme : elle était d'accord que ça allait bien se passer, mais ce qui lui fit réagir à l'opposé provenait de la mention des bandits précédents, elle pensait à son livre fétiche resté sur les lieux de l'explosion et espérait profondément qu'il ne fût pas abîmé.

" "Derrière nous" , je veux y retourner. Maintenant, ils ont sûrement filé ces gredins" pensa-t-elle, car cette petite souhaitait récupérer son livre qui l'eut poussé à la découverte des trésors des mers.
Tout de suite après cette pensée, elle se demandait si son objectif ne serait pas plutôt de chercher son journal et que sortir de cette jungle serait la finalité de cet accident. Elle se remémorait sa course dans les hauteurs de la jungle; ce qui la frissonnait de part en part, ses tremblements d'excitation et d'adrénaline ainsi que ses pupilles très dilatées pourrait porter à confusion pourtant tout cela signifiaient à quel point, elle s'amusait d'avoir atterrit dans cette jungle, bien qu'il fallut qu'elle croisa un autre être pour que son esprit s'apaisa, enfin, qu'il puisse se concentrer sur l'envie irrisistible de chahuter dans cette faune qu'elle ne connaissait pas, autrement, elle aurait couru tout droit devant, comme toujours, prit dans une panique probablement perpétuelle.

Elle lança la marche dans une direction qui ne correspondait pas à son geste plus tôt et lançait des regards à Elisabeth comme pour chercher son approbation, à quelques pas devant, elle s'arrêta pour enfin lui répondre après avoir tenter d'organiser ses paroles :

- Le problème est que les forêts que je connais c'est instinctif quand je euh... quand euh... Milou marqua une pause et ne trouva pas la façon de s'exprimer ou plutôt ne voulait pas lui dire qu'elle se repérait dans ses forêts par les points où il était facile de détrousser, tendre une embuscade à des voyageurs, alors elle enchaîna :" ici, j'ai cherché les reliefs où quelques points distinctifs, mais ça ne m'a pas aider, en plus après je t'ai vu, alors j'ai un peu dé-focalisé les environs. Comme je t'ai dit là-haut ou pas dit. Se reprit-elle tandis qu’elle se remémorait ses mots prononcés devant cette inconnue. Là-haut, c'est un peu comme d'autres chemins, mais exigus. En plus, avec des bestioles un peu trop dégeu... Et euh je grimpe que sur ce qui est facile, mais des fois je peux sauter très haut enfin grimper quoi enfin..." Elle s'arrêta à ses mots se demandant s'il fallait qu'elle avoue que ses meilleurs grimpes étaient lier à son fruit du démon ou encore s'il fallait vraiment divulguer toutes ses notions dont elle ne s'était jamais poser la question et marqua donc de-nouveau une certaine pause dans son explication, jusqu'à ce qu'elle se décida à répondre à la dernière question de la Mac Tales.

- Et, je voyage principalement pour découvrir. Tu as un but toi ? Enfin, je ne t'ai pas relancer.. mais tu es une simple voyageuse à la recherche de quelque chose ? Je veux dire, si tu me poses la question. Oh, et... Et toi, tu sais où nous sommes ? Tu connais cette île ? Elisabeth G. ?  Magdalles ? Quel était ton nom déjà ? On va par là ? Questionna-t-elle d'une fougue qui ne lui laissait pas vraiment le temps de répondre jusqu'à ce qu'elle se stoppa brutalement à cause d'un bruit qui l'intrigua. Elle coinça sa mèche de cheveux derrière son oreille comme pour la tendre à son maximum puis tourna légèrement sa tête vers la provenance du nouveau bruit qui la perturbait. Il semblait différent du constant fond sonore qu'offrait cette jungle. Milou mordillait l'ongle de son pouce puis lança un regard vers son interlocutrice mais d'un coup une grosse grenouille sortit de sa cachette et juste après un sursaut la fillette se calma d'un coup et fixait Elisabeth et finit simplement par dire : "on avance par là-bas du coup, ou tu as euh meilleur flair ?"

Cette fois-ci, elle se retenu d'enchaîner mille questions puisqu'en réalité, elle attendait une réponse à chacune de ses questions. Elle ne détachait pas son regard de celui de la dame et cousu son clapet en serrant sa mâchoire très fort.
Milou Gena
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: