Derniers sujets

[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Unite)parSakuga Keigo
Aujourd'hui à 15:41
For the glory of ScienceparSebastian Valakhy
Aujourd'hui à 12:29
[FB] Des retrouvailles dignes de ce nom [PV Elyvia] parAnn Bathory
Hier à 14:47
Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:41
Sakuga Keigo [Notation]parSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:26
[Conquête] - Premier pasparSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:23
Quêtes par PalierparHeika Seihen
Jeu 11 Juil - 18:58
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Mer 10 Juil - 21:57
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mer 10 Juil - 12:35
Le Deal du moment : -60%
-60% : 2 briques de rangement empilables LEGO à ...
Voir le deal
19.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan)
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue19/75[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue57/60[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (57/60)
Berrys: 10.000.000 B.
Jeu 20 Juil - 23:14
Luvneel, malgré toutes ces années de voyage maintenant le Tont'atta n'était jamais venu ici. Il faut dire qu'avant l'épisode de Ohara Yvan n'avait pas spécialement ressenti le besoin de venir ici. MontBlanc Norland malgré son importance était après tout pour lui juste un personnage d'une histoire vieille de 400 ans. Le Gnome n'était ni historien ni archéologue et ne s'était jamais vraiment intéressé plus que ça aux origines éventuelles de l'homme ou le reste de son histoire. Seulement après sa rencontre avec la légende une flamme c'était allumée en lui, un feu dévorant d'enthousiasme et de curiosité sur cet être à la bonté sans égale, au charisme certains et à la force insoupçonné. Il devait en savoir plus et avait décidé que quitte à remonter sur les traces de l'homme pour s'essayer à ses aventures, autant reprendre tout depuis le début. Alors il avait cherché et il avait trouvé, trouvé ce qui était le début et la fin d'un grand homme. Une fin bien triste d'ailleurs et quand le Gnome était arrivé sur la place de l'exécution en repensant aux histoires qu'il avait entendu, de chaudes larmes avaient coulées sur son visage. "Le roi des menteurs", quand Centes Decima avait appelé l'héros ainsi Yvan n'avait pas compris et s'il avait trouvé l'appellation insultante, il n'avait pas ressenti de mauvaises intentions ou de moquerie dans la voix de l'homme, juste de la curiosité et peut être même une pointe de respect malgré tout. Le Timble aurait presque pu croire qu'il s'agissait d'un de ces titres qui pouvaient sembler moqueur mais qui cachaient un haut fait digne des plus grands ! Il n'en était rien du tout. Ce titre était une insulte, un parjure même, une tâche voulue indélébile par les bourreaux du grand explorateur, une soi disant famille royale dont les humains avaient le secret pour y mettre les meilleurs comme les pires de leur espèce. Assis sur un toit face à la fameuse "place du menteur" le gnome était resté là pendant des heures dans le silence le plus complet. L'eau avait coulé sur ses joues pendant longtemps alors qu'il réalisait que celui qui avait permis à son peuple encore aujourd'hui de vivre dans la joie les rires et les larmes avait fini ainsi. Pendant un instant le Gnome se senti même sale en se tenant les bras et tremblant, comme s'il était lui aussi un être méprisable. Son peuple avait une dette infinie envers les Montblancs et alors qu'ils avaient besoin de leur aide, qu'ils auraient pu peut être plaider en sa faveur en confirmant certains de ses récits, alors qu'ils auraient pu l'aider lui ou au moins ses descendants, ils n'avaient rien fait et avaient baigné dans leur joyeuse ignorance.

- Mr Norland...

Ce jour et cette nuit là il n'y eu pas que des larmes qui coulèrent et s'échappèrent du corps du Chasseur de Primes et alors que son petit cerveau cogitait, se triturait et produirait milles et unes émotions, quand le matin suivant apparaitrait après cette nuit sans repos, Yvan Timble ne serait sans doute plus jamais tout à fait le même petit homme...

***

Le deuxième jour du Timble alors qu'il se trouvait toujours assis sur ce toit de tuile, se tenant au dessus d'une gouttière qui n'avait pas connu la pluie depuis bien longtemps en cette période estivale, se passa non plus sous le thème des émotions mais de la réflexion. Cette réflexion oh combien importante à présent qu'il se sentait suffisamment calme pour ne pas se laisser influencer par des choses comme la tristesse ou la colère. Ce n'était pas ce que le grand explorateur aurait voulu après tout, lui qui avait enfin trouvé la paix sur Ohara après avoir pu passé le flambeau au Tont'Atta et au jeune Noah. L'humain tout comme le gnome avait eu besoin de temps pour lui avant de se lancer dans cette aventure et de choses à préparer, d'où la séparation de leur route. Ils essaieraient de se retrouver pour partir ensemble mais même s'ils n'y parvenaient pas, le Gnome comptait bien mener sa mission à bout tout comme il espérait que le jeune homme en ferait autant si le Timble échouait. Une mission qui était à la fois simple et pourtant tellement difficile, celle de l'aventure et de découvrir les merveilles que ce monde avait à offrir. Même dans la mort Montblanc Norland rêvait d'avenir radieux et d'aventure, que le monde avance. Il n'avait que faire d'une quelconque vengeance sur ses bourreaux ou leurs descendants ou sur le destin lui même. Tout avait semblé lui paraître égal, comme s'il avait accepté son sort et cette défaite injuste que la vie lui avait infligé autrefois, il voulait être juste sûre que malgré la fin abrupte qu'il avait connu la flamme de sa passion et son flambeau soit transmis afin que d'autres après lui puissent continuer d'explorer.

- C'est pas facile Mr Norland d'ignorer tout ça. La vérité est lourde...

Et ce n'était pas le genre de poids qu'il pouvait faire disparaitre par magie celui là malheureusement pour lui. Ce matin encore il pouvait voir une femme et son fils passés sur cette place tout en pointant l'échafaud du doigt en reparlant de cette horrible comptine. Comme il aimerait pouvoir détruire cette horrible endroit, la piétiner encore et encore jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien seulement même lui savait que ce n'était pas la solution. Ils reconstruiraient l'endroit et ça ne ferait que remettre les mauvaises histoires de Norland au gout du jour sans compter que ça attirerait des ennuis au gnome et que Mr Norland serait surement très en colère après lui là haut s'il perdait sa chance de partir à l'aventure pour ça. A la place Yvan tâcha de négocier avec ses voisins de toit, un couple de pigeon qui passait par là et qu'il tenta de soudoyer afin qu'ils aillent faire caca sur l'enfant et sa maman. Malheureusement pour lui même si son peuple avait des talents avec la faune et la flore, il faut croire que le Timble n'en avait pas avec les pigeons. La petite famille rentrerait chez elle propre et c'est en grommelant un peu que Yvan reprendrait ses reflexions. Il aurait pu s'envoler aussi pour leur faire pipi dessus à la place des pigeons, mais il se dit qu'il devrait être plus mature que ça afin de devenir un grand aventurier. C'est pour ça qu'il prit sa propre décision au final en tant qu'adulte responsable.

- Je suis désolé Mr Norland, mais j'ai pas envie de laisser les choses comme ça. Même si les choses ont changé et que les gens qui ont détruit votre famille ne sont plus les chefs, qu'ils ne seront peut être jamais puni pour ce qu'ils vous ont fait... Un jour je reviendrais ici pour au moins rétablir la vérité, alors tous les livres de cette affreuse histoire seront jeté sur cette horrible place et j'allumerai le feu qui fera tout disparaitre. Ce sera un brasier si immense que toute votre famille pourra le voir de là ou vous êtes je suis sûr. Alors eux aussi ils pourront reposer en paix tout comme vous j'espère.

Comment allait il procédait ? En découvrant tous les trésors du grand explorateur et en ramenant la preuve de leur existence ici, alors ils seront obligés de reconnaître leur tort. Il allait bien partir à l'aventure donc comme le voulait son idole, juste qu'il le ferait avec un peu moins de pureté d'esprit qu'il aurait voulu. A la place il prendrait des notes, des photos et tenterait de ramener un maximum de souvenirs comme preuve. Il allait tout donner en tout cas et c'est surmotivé que le petit homme s'approcha du bord de toit puis passa sur la glissière afin d'être le plus proche possible de la foule. De là il prendrait une profonde inspiration afin de crier comme jamais il ne l'avait fait avant ça.

- MONTBLANC NORLAND N'ETAIT PAS UN MENTEUR !

C'était le défi qu'il acceptait aujourd'hui, celui qu'il criait sur ce toit et en face de tout ce qui symbolisait le contraire de sa nouvelle quête. Le cœur en paix et le pied bien plus léger même sans magie suite à cette décision, le Gnome quitterait ensuite cet endroit sans se retourner, ignorant les badauds surpris qui cherchaient la source de ce cri, ceux qui se moquaient déjà de lui sans même savoir qui il était ou les quelques gardes sur place qui cherchaient d'un mauvais œil cet éventuel fauteur de trouble. Yvan n'avait plus de temps pour eux, il avait du travail et il commençait ici sur cette ile. Il était temps de découvrir tous les secrets de la famille Montblanc.
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue19/75[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue57/60[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (57/60)
Berrys: 10.000.000 B.
Ven 21 Juil - 23:23
Luvneel c'était un grand pays mine de rien et ce n'était pas si facile de ça de trouver des choses même quand il s'agissait de célébrité locale. Pour Yvan son objectif était assez simple, trouver un maximum d'information sur les MontBlanc donc avec en priorité celles sur les voyages de leur célèbre ancêtre Norland. Cependant ses descendants pouvaient potentiellement avoir laissés des notes pertinentes aussi, ils avaient sûrement eux aussi voyagé et avaient dû tenté de redorer l'honneur de leur famille. Yvan était aussi curieux de pourquoi la famille royale avait soudainement décidé d'éliminer ce qui restait de la lignée. Terminer une histoire embarrassante du pays ? Le Timble avait dû mal à croire que c'était juste ça même si rien n'était impossible avec les humains aussi bien pour les choses incroyables que les trucs très stupide. Seulement il y avait un scénario ou les descendants de la lignée avaient enfin trouvé des éléments pour innocenter leur ancêtre et que la famille royale avait décidée de les faire taire pour ne pas qu'on sache que c'était eux en fait les menteurs. Au final ils avaient été renversé quand même et maintenant que la révolution était au pouvoir ses recherches devraient être plus facile, probablement pourquoi il avait entendu récemment parler de ce Popo Scien qui était lui même un révolutionnaire qui aurait en sa possession un journal ayant appartenu à un Montblanc justement. Forcément le Tont'Atta était du coup intéressé et c'est pour ça que forcément, les choses n'allaient pas pouvoir se passer simplement. Si la partie de retrouver Popo était simple celle de pouvoir lui parler s'annonçait plus délicate, enfin de lui parler alors qu'il était dans un état décent pour être précis.

- Ca fvai vingtemps chui bourré, ché la mière fois que jvois au plus pti.

Pour quelqu'un comme le Timble qui aimait rester plutôt discret, les alcooliques avaient l'avantage d'être des cibles assez facile à engager comme conversation car ils acceptaient les choses bien plus facilement et imaginaient toujours le lendemain qu'ils avaient rêver. Le désavantage des alcooliques c'est que c'était des alcooliques et que du coup il fallait voir à quel genre on avait à faire pour ensuite réussir à extirper et traduire les bonnes infos du reste. Au moins ce Popo Scien n'avait pas l'air d'avoir l'alcool mauvais si le petit chasseur en croyait son expérience de ces gens là c'était déjà un bon début. La suite ne devrait pas être trop compliqué il suffisait juste de lui faire dire ou était le journal et après le Tont'Atta n'aurait aucun mal à mettre la main dessus. Bien sûr il n'avait aucune intention de le voler à l'homme s'il ne voulait pas le vendre, mais il n'aurait aucun scrupule non plus à le parcourir à l'insu de l'alcoolique sans son autorisation.

- Vous êtes le fameux révolutionnaire Popo Scien ? Vous avez l'air bien plus costaud en vrai que dans la rumeur.

Il y a quelques années il aurait poser sa question directement sans réfléchir, mais avec le temps il avait remarqué que les gens comme ce Popo étaient bien plus bavard et compliant quand on les flattait un peu. Même si l'homme en face de lui n'avait pour ainsi dire aucune réputation à part celle d'appartenir à la révolution, la façon dont il se redressa un peu avec un sourire fier suffisait au Timble à déterminer qu'il avait bien choisi la bonne approche pour ce profil d'homme. A force de les observer et d'en chasser certains il fallait bien que l'expérience accumulée serve un peu pour communiquer avec les hommes. Logiquement cela aurait été le moment parfait pour remplir à nouveau son verre d'alcool à ses frais, mais cela n'était hélas pas possible pour des raisons simples. Le Timble évitait au maximum de se révéler dans des lieux publics ne voulant pas provoquer des mouvements de foule ou attirer des gens bizarres qui voulaient le capturer pour le revendre en spécimen rare. C'est donc pour ça qu'Yvan avait attendu très tard dans la nuit que l'homme se fasse chasser de sa taverne pour rentrer chez lui. Comme c'était la pleine lune le Tont'Atta avait pu facilement le suivre et lui tomber dessus dans l'une des nombreuses ruelles désertiques de la ville pour venir lui parler. L'avantage d'être 3h du matin, c'est qu'il n'y avait plus grand monde debout pour venir vous déranger. Quand à inquiéter l'homme sur cette étrange rencontre, la luminosité suffisante pour voir qu'ils étaient bien seul et la taille du Gnome qui semblait le rendre inoffensif vinrent rapidement à bout des défenses mentales de l'homme alcoolisé. Celui-ci n'en demanda pas plus pour commencer à se vanter d'être effectivement le fameux Popo Scien, l'homme qui avait semé les graines de la révolution au péril de sa vie dans Luvneel et que sans lui, nous serions tous encore sous le joug de la tyrannie des royalistes et du gouvernement mondial. Rien que ça donc ! Cet homme s'aimait visiblement beaucoup donc et n'hésitait pas à se mettre en avant. Si le Timble en croyait là encore son expérience sur ce genre de cas et de ce qu'il savait de la révolution de ce pays, le Scien appartenait sûrement à la catégorie des "grandes gueules" comme les humains eux même aimaient les appeler mais qui ne faisaient pas grand chose. Seulement c'était toujours ou les choses semblaient aller bien et que la suite s'annonçait simple qu'Yvan réaliserait cette nuit là ou se trouverait la vraie difficulté.

- J'ai entendu dire aussi que vous avez trouvé un journal appartenant à la famille Montblanc. C'est vrai ?

Tâchant de garder un air admiratif et timide le gnome s'attendait à une nouvelle réaction de fierté de l'homme pour posséder quelque chose d'aussi particulier et peu courant dans ce pays ou ce nom était quelque part populaire et tabou à la fois. Cependant il n'en fût rien et c'est la colère qui apparu sur son visage cette fois ci alors qu'il se mit... A insulter la sécurité dégradante de ce pays et comme quoi cela ne serait jamais arrivé avant, que Luvneel partait à la ruine sous le joug de la révolution et qu'il regrettait l'époque de leur brave roi. La première révélation pour le Gnome cette nuit donc serait que Popo Scien n'était pas un vrai révolutionnaire, c'était juste un vieux rageux d'alcoolique qui aimait critiquer le système et cracher sur ses représentants ! Dire qu'il y a deux minutes c'était lui qui avait soi disant créer la révolution dans ce pays et maintenant c'était un des plus grands soutien au retour de la royauté. Cet homme allait sûrement perdre rapidement son travail dans la révolution, en supposant qu'il avait vraiment travaillé pour eux un jour et qu'il ne s'agissait pas là aussi d'une de ses vantardises. Seulement il fallait bien se l'avouer, cette révélation était quand même sacrément inutile et inintéressante !

- Il me l'a volé ! Fichu Vol Heure ! Pirate dmes deuz, enfant dsavo, nils de
- Un voleur vous à volé le journal ?
- Pazun voleur pti moi dans ma tête. LE Vol Heure ! Ce pirate à la gomme. Ce raté d'o douuuss qui pique des vieu trug d'histoire dnos bonnes terres o lied piqué dlor comme font les zonnetes pirates dans la mer. Le birade Vol Heure, c'est zon nom Vol Heure cca mon témoignage c'est bas zi gombliqué à comprendre bordel dé garde ! CLui mêm qui mla dit chui pas con et chui pas sourd quoi.
- Il vous a parlé ? Il a dit quoi ?
- Ah za jrisg pas dloublié ptit moi dans ma têde. "Je suis Vol Heure ! Le Recéleur ! Au service des collectionneurs ! Pour trouver divers objets du temps de jadis, contacter le plus grand pirate de l'archéologie !"
- ... Il se fait de la pub en volant ?
- SI JE RETROUVE CET IMBECILE JE LE TUE ! TU M'ENTENDS VOL HEURE ! JE TE TUERAIII !

Popo se mettant à hurler comme un rat mort le Gnome déguerpirait sans demander son reste avant que le voisinage ne se réveille pour surement balancer des insultes et probablement des choses plus concrètes à l'homme. De toute façon Yvan en avait fini avec lui et voyait mal en tirer autre chose de plus utile vu son état, il fallait mieux se concentrer sur sa nouvelle cible qui si elle lui était inconnu, ne devrait pas le rester très longtemps vu qu'il devrait s'agir lui aussi d'un sacré personnage vu son entrée en matière. Ca tombait bien puisque jusqu'à peu, attraper les sacrés personnages c'était justement son métier ! Se serait une belle manière de ranger sa cape de chasseur de primes pour passer explorateur donc, même si le Timble n'avait jamais porté de cape.
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue19/75[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue57/60[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (57/60)
Berrys: 10.000.000 B.
Dim 23 Juil - 22:25
En utilisant son permis de chasseur de prime, le Timble avait pu avoir accès à la liste des primes locales au poste de la ville afin de pouvoir éplucher la liste de tous les criminels de la région recherché. D'ordinaire il ne procédait pas ainsi car il ne s'intéressait qu'aux grands noms qui figuraient dans la presse, ça évitait d'hurler aux criminels du coin qu'il y avait un nouveau chasseur en ville et ça évitait aussi qu'on le regarde comme une bête curieuse comme le faisait actuellement les humains autour de lui. Heureusement que même si son espèce était rare, il y avait une ile célèbre sur North Blue connue pour ses Nains et ses Gnomes ce qui faisait de cet océan le plus vivable des 4 pour les gens comme lui. Un peu... Quoi qu'il en soit à force de recherche donc il n'eu pas trop de mal à retrouver l'atypique Vol Heure et son profil étrange qui le rendait peu primé à l'heure actuelle étant donné qu'il n'avait pas volé grand chose d'intéressant mais en même temps difficile à rater. Pas grand monde qui se donnait la peine de pénétrer dans la maison d'un riche bourgeois et ne prenait pas d'œuvre d'art ou d'argent mais la chaise qu'avait utiliser le dernier ministre de l'économie de la monarchie quand il avait 6 ans. ... Il espérait vraiment réussir à revendre ça un jour ? C'était du fétichisme à ce stade plus que de la collection s'il trouvait un client, mais ce n'était pas les gens étranges qui manquaient en ce monde alors allez savoir. Le problème surtout dans ce cas c'est qu'il allait être impossible de traquer l'individu en anticipant sa prochaine cible vu que les critères sur lesquels il choisissait ses cibles semblaient incompréhensibles et que Yvan ne connaissait presque rien de Luvneel.

- Sa description physique ne va pas beaucoup m'aider non plus...

Un homme d'environ 1m80 aux cheveux bruns courts et qui d'après sa voix doit être jeune. Pour le reste ceux qui l'ont vu ont dit qu'il portait un vieux costume d'époque victorienne avec des gants blancs, une cape de très bonne facture brodée et un masque lui couvrant la moitié du visage, seulement le cliché du gentleman s'arrêterait là car la suite du costume se compose d'un Bandana dans les cheveux et d'un grand sabre à deux mains dans le dos, pour finir cet accoutrement étrange il porterait des tongs au pied et une grosse ceinture comme celle d'un champion de boxe. ... Dire que sa description physique n'allait pas aider était bien sûr dans le sens ou il ne devait pas être en permanence habillé comme ça vu qu'il portait un masque pour cacher son identité, autrement c'était sûr que notre homme serait déjà en prison depuis longtemps rien que atteinte au mauvais goût. Peut-être que aux yeux de Vol Heure ces objets avaient en fait de la valeur comme les choses incompréhensibles qu'il volait ? Dans ce cas peut-être que dans la vie de tous les jours il portait aussi des choses étranges, c'était peut être une idée à retenir. Vu ses actions fracassantes de certains de ses vols et comment il s'auto proclame pirate alors qu'il n'a probablement jamais mit les pieds en mer, c'est sûrement un homme avec un caractère qui sort du lot. Si les choses qu'il prenait n'étaient pas aussi insignifiantes aux yeux des victimes et de la garde, il serait sûrement déjà bien plus connu que cela, s'il n'entrait pas en cassant la fenêtre pour prendre ce qu'il voulait et repartir les gens n'auraient peut être même pas remarqué le vol. Quand il lisait les comptes rendus il soupçonnait même que certains n'avaient portés plaintes que pour leur fenêtre d'ailleurs et n'avaient même pas été rattaché au pirate encore. Il n'y avait que le vieux Popo Scien qui semblait vraiment énervé contre lui, les autres victimes ayant été à la garde plus pour la forme qu'autre chose, probablement pour ça aussi que la garde ne semble pas plus s'intéresser à lui que cela. Ils parlent d'un étudiant qui aime trop les sensations fortes et qui allait se calmer ici, il n'aurait même pas réussi à utiliser son arme quand il a essayé de l'empoigner apparemment lors d'une attaque, mais il aurait les mains agiles et les jambes rapides. Il aurait aussi quelques fumigènes et il semblerait bien connaître la ville car il échapperait à toutes les patrouilles malgré qu'il soit facilement reconnaissable de loin même la nuit. Assis sur sa table dans le poste avec ses bras croisés, le Gnome avait l'impression de commencer à comprendre à qui il avait à faire et se dire que ce ne serait peut-être pas si compliqué que ça finalement. Il restait juste à choisir la méthode.

- Chasse de nuit ou traque de jour...

Les gardes n'avaient pas le temps de s'occuper de lui mais certains avaient quand même commencé à ajouter quelques questions sur lui en mode début de piste pour probablement quand quelqu'un prendrait le dossier en main. Yvan était assez d'accord avec la plupart d'entre elles d'ailleurs sur les pistes à creuser pour remonter à l'individu coupable de tout ça. L'homme avait la manie qu'a chaque fois qu'il avait été vu par une de ses victimes, il avait toujours fièrement expliqué pourquoi ils avaient ignoré un grand trésor des heures de l'histoire après sa pub avant de partir en courant. En réalité il s'agissait vraiment d'objets mineurs et sans valeur même historique en dehors de l'anecdote, mais le fait qu'après enquête des victimes chaque histoire qu'avait raconté le pirate été vrai prouvait qu'il avait de vrais talents d'enquêteur et d'historien. Il avait donc sûrement fait de longues études sur le sujet ou vivait dans un milieu qui lui permettait d'accéder à la connaissance. Certains pensaient qu'il travaillait sûrement chez un antiquaire, d'autres qu'il pouvait être un habitué des brocantes. Même si la ville était grande, Yvan se sentait de taille à faire le tour de ces boutiques de la ville ou surveiller des brocantes à la recherche d'individus bizarres. Une autre solution pour lui serait d'essayer de trouver les commerces illégaux de la ville vu que le pirate semblait vouloir vendre ses trésors. Il y avait sûrement moyen d'essayer de le contacter afin de lui tendre un piège voir même ne pas lui en tendre et juste sincèrement lui racheter le journal, mais ce serait beaucoup moins drôle et pas très bon pour sa réputation. Autant ça serait sûrement bientôt plus très important, autant il n'avait pas envie de la jeter aux orties pour rien non plus ! Qui sait, capturer un gros primé sur la route ça rembourserait sûrement les frais de mission pour ses prochaines aventures. Il n'allait sûrement pas pouvoir tout faire tout seul après tout et il aurait peut être besoin de camarades pour remonter les traces du Grand Norland, en plus ça ferait plus de témoins quand il aurait réussi sa mission.

- Vu qu'il pense que ces des trésors d'histoire mais qu'il les vends quand même, je me demande si c'est qu'il est au final juste très vénal ou très pauvre tiens.

Ca aussi ça pourrait faire un début de piste ! Honnêtement le gnome était plutôt confiant et fier de lui, ayant l'impression d'avoir fait encore plus de progrès sur sa compréhension de la psychologie humaine et se sentait beaucoup plus confiant sur le fait de pouvoir en traquer un, même si celui ci semblait plus facile car très hors norme. Levant la tête de la table qu'il avait emprunter, il regarda l'heure pour voir qu'il était déjà midi et qu'il avait passé toute la matinée ici au point que même les gardes les plus curieux avaient fini par se lasser et repartir à leurs activités. Ils l'avaient sûrement laisser tranquille car il ne prenait pas de place et qu'ils avaient mieux à faire que de surveiller un chasseur de prime, ils ne gardaient rien de précieux ici de toute façon et personne n'était sous les barreaux en ce moment. Le Tont'Atta ne risquait pas de faire grand chose de mal donc, quand au Tont'Atta en question qui n'avait effectivement plus rien à faire ici il prit la direction de la sortie tout en baillant un grand coup. Il n'avait pas beaucoup dormi ces derniers temps et il se disait qu'il allait pouvoir faire une bonne sieste pour rattraper son sommeil avant la nuit. Oui la traque c'était rigolo et distrayant, mais quand on était un éclaireur Tont'Atta habituait à arpenter Dressrosa et qu'on pouvait tricher avec certaines règles... Ce serait une chasse nocturne pour le Gnome !
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Yvan Timble
Yvan Timble
Messages : 102

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue19/75[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (19/75)
Expériences:
[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Left_bar_bleue57/60[Présent] Les secrets des Montblanc (solo Yvan) Empty_bar_bleue  (57/60)
Berrys: 10.000.000 B.
Mar 25 Juil - 23:48
L'avantage des grandes villes comme Dressrosa ou Luvneel c'est qu'elles avaient toujours un système d'éclairage la nuit qui fait qu'il ne faisait jamais complétement sombre. Ca permettait ainsi à un touriste comme Yvan de ne pas être totalement perdu en survolant la ville depuis le ciel avec son petit Viento Dial et son poids réduit. Après trois nuits à survolé la ville à attendre que son homme frappe, l'éclaireur Tont'Atta avait fini de se faire une bonne idée de comment fonctionnait l'endroit maintenant à cette heure, c'était son métier en même temps. Les quartiers paisibles, les animés et les peu fréquentables étaient tous notés dans sa tête ce qui lui permettait de voler paisiblement sans froisser les mauvaises personnes par inadvertance en passant au-dessus du mauvais lieu, même si pour le repérer là haut dans la nuit avec sa taille les risques étaient minimes, les gens capables de ça existaient même dans les Blues, il l'avait appris avec le temps. Heureusement la personne qu'il recherchait était loin d'être d'un tel calibre et c'est pour ça qu'il savait qu'il pouvait voler tranquillement, il avait juste besoin d'attendre la bonne cible. Yvan avait décidé qu'il se laissait la semaine pour essayer de tomber sur son homme vu que celui-ci avait uniquement frapper dans la capitale jusqu'à présent. Si au bout des 7 jours il n'était pas apparu ou l'avait fait sans que le Gnome ne l'apprenne ou ne réussisse à l'attraper, alors il changerait de stratégie et essayerait de remonter la piste de l'homme en se faisant passer pour un acheteur au besoin. Seulement se serait dommage de devoir s'embêter avec de telles méthodes pour un homme qui avait l'air si percutant dans sa façon d'agir !

- Ca sert à quoi de se faire autant de publicité pour se faire aussi discret.

Non pas que le Gnome ne pouvait pas comprendre, mais juste qu'il trouvait ça particulièrement frustrant. Ce Vol Heure semblait se donner beaucoup de mal pour pour se faire passer pour quelqu'un qu'il n'était pas et compliquer inutilement la vie du Timble. Il avait d'autres choses à faire de base et ce n'est pas parce que Yvan était patient qu'il avait envie d'utiliser cette qualité sur tout et n'importe quoi ou dans ce cas sur un n'importe qui. Heureusement que le destin avait décidé d'être sympa avec lui et de lui donner sa chance ce soir et il ne restait au Timble qu'à la saisir et à ne pas tout faire rater car une cible qui savait que quelqu'un était après elle, c'était BIEN plus pénible à attraper ça le Gnome pouvait vous le dire. Une anecdote lui serait bien revenu en tête à ce moment là, mais un bruit dans le lointain attira son attention alors qu'un "AU VOLEUR" résonna dans la nuit. Bingo ! Activant son dial à pleine puissance le Chasseur se propulsa dans la direction du bruit perçant le silence de la nuit pour arriver sur la scène au plus vite. Depuis le ciel il put voir que c'était bien son pirate à l'œuvre qui courrait dans une rue avec un rire tonitruant avant de balancer une bombe fumigène vers les gardes qui s'avançaient vers lui pendant que le pirate tournait dans une ruelle. Yvan aurait pu probablement intervenir à ce moment là, mais le Gnome était intéressé avant tout par le livre volé qui devait se trouver dans la cachette du criminel. S'il pouvait trouver le bouquin pour lui avant d'attraper l'homme masqué se serait un scénario bien plus rapide et efficace pour le petit éclaireur. Toute façon il n'avait pas de poches assez grandes pour les berrys, il ne faisait la chasse que pour le sport et l'entraînement. Normalement les gens des Blues ne s'attendent pas à ce que la menace vienne du ciel, le pistage devrait être facile tant qu'il ne se faisait pas avoir par les fumigènes. Il lui suffisait juste de rester assez haut pour ne pas être pris dedans et voir ou l'homme partait.

- Il aime vraiment ça les fumigènes d'ailleurs.

C'était sa troisième d'affilée ce qui était assez surprenant, il n'était pas si extravagant que ça dans le dossier qu'il avait lu. L'homme cherchait il à monter de niveau et à vraiment se faire remarquer cette nuit ? Il était aussi dans un quartier plus bourgeois d'où le nombre plus important de patrouille à proximité, mais on dirait qu'il était venu préparé en conséquence. Cet homme n'était pas complétement idiot en fin de compte et il semblait avoir un plan, le Timble commençait même à se dire que ce Vol Heure cachait plus qu'il ne laissait voir et avait sûrement d'autres tours dans sa manche. Le Gnome en eu d'ailleurs la confirmation quand la quatrième bombe fumigène détonna plus loin dans la rue en attirant les gardes qui se frottaient les yeux et toussaient encore après être difficilement sorti du nuage actuel, alors que le Tont'Atta n'avait pas vu Vol Heure sortir de la troisième fumée justement. C'est à ce moment là qu'il vit sortir de l'autre côté des maisons par une ruelle liée à la fumée non pas le pirate mais une femme. Yvan allait l'ignorer mais ne put s'empêcher de se demander ce qu'elle pouvait bien faire là aussi près et surtout sortir si calmement d'un endroit proche de l'action. Le Chasseur dans le ciel sût que quelque chose clochait à ce moment là et il l'a garda à l'oeil, confirmant sa théorie de l'imposture quand le troisième nuage de fumée se révéla en dévoilant qu'il ne restait personne dedans. Se rapprochant du sans doute pirate déguisé, il put voir ce dernier en effet actionner un bouton qui déclencha une cinquième bombe fumigène plus loin dans la ville pour semer d'avantage la pagaille dans une direction opposée à la sienne alors que le pirate rentra dans une nouvelle ruelle ou cette fois ci le gnome décida de le suivre afin de voir vraiment ce qu'il s'y passait sans être aveuglé par la nuit, la fumée et les toits. Le résultat fût plutôt surprenant car à peine rentré "la femme" attrapa son bas de robe et le décrocha ? révélant l'autre côté du vêtement qui ressemblait au haut de l'ancienne époque que portait le pirate avant. La suite continua ainsi avec Vol Heure transformant certains de ses vêtements et en jeta d'autres dans une poubelle pour en sortir des neufs à la place soigneusement préparés qu'il enfila à une vitesse incroyable. Un homme pressé traversant cette ruelle l'aurait fait aussi vite que lui, mais le criminel était passé d'une femme toute de bleu vêtue de la trentaine à un docker quadragénaire aux vêtements dépareillés qui semblait finir sa soirée avec un fond de bouteille à la main. Il avait même eu le temps de modifier son maquillage pour se vieillir encore plus, à moins qu'il en ai retiré ? Ce garçon devrait laisser tomber l'archéologie et la piraterie pour faire du spectacle selon le Gnome, il aurait beaucoup plus d'avenir là dedans ! Le Masque et le Sabre n'étaient probablement que des accessoires qu'il avait déjà jeté depuis longtemps sous une autre forme et les pauvres gardes seraient passé à côté sans s'en rendre compte. Naviguant adroitement dans la ville il parvint à échapper au cordon des gardes qui ne prêtaient guère attention à lui de toute façon et rentra chez lui avec son larcin du soir, une paire de boucle d'oreille ayant appartenu à une princesse d'il y a deux cents ans apparemment. On aurait presque pu croire à un vol normal pour une fois, mais la paire en question n'avait apparemment aucune histoire particulière et n'était pas spécialement précieuse. L'homme avait sûrement payé plus cher en préparation que ce que le bijou lui rapporterait en lui même, pourtant quand le Timble se glissa dans la maison du bandit, il put voir qu'il finissait d'ôter son déguisement avec le sourire aux lèvres en admirant sa prise. Il suffisait de voir la maison de l'homme pour se rendre compte qu'il avait un sens des valeurs très personnel vu le bazar incompréhensible que c'était, retrouver le journal des MontBlanc là dedans allait être compliqué ! Vol Heure lui qui avait repris ses traits de jeune homme d'une vingtaine d'année semblait ignoré la présence du Gnome et ses problèmes se posa dans un vieux fauteuil poussiéreux.

- Ahahah mon trésor, ma caverne aux trésors tout est à moi. Ils ne me trouveront jamais car jamais je ne vendrais vraiment quoi que ce soit et jamais ils ne m'attraperont. Ils sont trop bête, ils n'ont aucune chance. Bientôt je posséderais chaque époque de ce pays, ensuite j'en posséderais chaque histoire et alors. JE SERAIS LUVNEEL !

Si la façon de procéder du pirate avait rendu le Chasseur de Prime suffisamment admiratif pour oublier son profil bizarre temporairement, le discours de ce dernier piétina rapidement cette graine de respect dans le coeur du gnome. Ca et le fait que ce dernier était en train DE SE METTRE TOUT NU DANS SON SALON POUR CONTINUER A RIRE ! Ayant un horrible présentiment et ne voulant surtout pas connaître la suite, Yvan laissa tomber son plan d'attendre que l'homme s'endorme pour lui tomber dessus et attrapa rapidement un drap qui reposait près de lui pour sauter sur le pirate dans son dos et le recouvrir afin de le plonger dans les ténèbres tout en le plaquant lourdement au sol.

- AAaaah ! Qui ose m'attaquer au cœur de mon royaume ! Je suis invincible ! JE SUIS LUVNEEL ! C'est la cape que portait le roi en assistant à l'exécution de MontBlanc Norland ! Qui ose m'attaquer avec un tel trésor ! Aïe. Aïe. Mais aïeuh ! Arrêtez de me taper aïe je me rend aïe. Attendez il se passe quoi d'un coup !Vous m'écrasez ! Au secours !

C'était amusant comme certaines phrases pouvaient effacer vos remords de vous en prendre à un fou et pouvait vous donner envie de vous venger sur une pauvre cape. L'homme avait raison c'était un trésor que le Gnome venait de trouver là vu qu'il ne pouvait pas détruire l'échafaud alors il s'en donnerait à cœur joie ici et ce soir et tant pis pour l'idiot qui respectait cette immonde vêtement en dessous. En théorie s'il s'arrêtait à 300 kilos pour son piétinement vengeur, ça ne devrait pas tuer le criminel en dessous non ? Quelque part le Timble l'espérait sincèrement, ça sera plus simple pour retrouver le journal quand il aura fini de se défouler après tout. Toute façon l'autre qui avait porté cette cape il y a 400 ans avait probablement pas toute sa tête non plus alors c'était aussi mérité.
Yvan Timble
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: