Derniers sujets

Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:46
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:06
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 11:49
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Le deal à ne pas rater :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 – 2 To
99.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 22 Mar - 10:45



Kizuna

    - Shiki ? Je l’ai retrouvé.

Ces paroles étaient celles pleines d’espoir de Kizuna, la disciple de Chishiki, vieil homme qui avait transmis une technique secrète au Eiki quelques temps plus tôt. L’homme était peut-être un mentor, peut-être une connaissance tombée dans l’oubli, mais sa fille de cœur n’avait jamais oublié. Elle se souvenait de l’odieux adversaire qui avait pris sa vie. Pourtant ce n’était pas pour le tuer qu’elle voulait que son allié le trouve, c’était pour le capturer. Elle ne voulait pas venger le sang par le sang, telle était la sagesse transmise par sa défunte figure paternelle.


Anastasia Grey
Héritière du Royaume d'Orphée.

Le royaume aux immenses structures d’une blancheur semblable à Flevance parachevait le mythe de la réussite. Là où les échanges de la superpuissance de North Blue avaient peu à peu été réduits ces dernières années, Orphée était devenu le centre des échanges révolutionnaires et nobliaux d’une population très restreinte mais très riche de la mer. Affichant un pavillon neutre, elle ne se cachait pas d’accueillir les fiers représentants de la Révolution à n’importe quel moment. Sa princesse, Anastasia, avait d’ailleurs un temps rejoint l’armée inquisitrice avant de revenir aux portes de la royauté. Elle occupait aujourd’hui la place d’héritière dans une atmosphère où les conflits de royautés avaient été réglés.

Comment ? Par l’intervention inexplicable de certaines figures éminentes de cette mer. Et c’était là tout ce que le public savait : les noms n’étaient pas connus, mais chacun avait une idée. Paul Titanos ? Erwin Dog ? Vadim Oulanov ? Peu importe la figure la plus présente.

Descendant quatre à quatre les marches qui menaient vers le port, la princesse gracieuse attirait tous les regards. Son ancien métier de danseuse, lors de son échappée du royaume, l’avait amenée à gagner plus d’expérience que nécessaire dans le domaine des relations humaines. Laissant libre cours à sa joie d’accueillir des révolutionnaires sur le Royaume, elle s’approcherait du navire de Shiki M. Eiki qui devrait aborder l’île sous peu.

Ses gardes royaux la suivaient en haletant, loin de tenir la cadence avec leurs lourdes armures, mais ses ombres avaient elles suivi le pas sans problème. L’entièreté de la menace ne lui avait pas été transmise, cependant elle savait grâce à Kizuna et au réseau des alliés qu’ils possédaient qu’un Constella, Prométhée, menaçait d’attaquer l’île. Et dans cette histoire, Shiki réaliserait sûrement qu’il était le seul rempart à cet assaut. Depuis quelques jours, Paul Titanos et ses hommes récupéraient d’une action sur Trade, tandis que les autres anciens membres de l’Inquisition, aujourd’hui de la Révolution Unie, avaient été répartis sur le globe pour palier aux besoins les plus urgents entrainés par les assauts de la marine qui se voulait étrangement plus agressive.

    - Général Eiki ! Ravie de vous accueillir au Royaume d’Orphée, même si les circonstances ne sont pas propices aux réjouissances. Nous n’avons toujours pas repéré Prométhée, mais nous mobilisons nos ressources pour y parvenir. Si vous avez des recommandations… Ou des connaissances quant à ses pouvoirs.

Elle n’était pas réellement inquiète. C’était un acte stratégique que d’envoyer Shiki, mais les défenses du Royaume d’Orphée n’avaient pas à rougir de comparaison avec celles d’autres grandes puissances mondiales. La raison pour laquelle ils n’étaient pas conviés aux Rêveries était qu’ils n’appartenaient pas au Gouvernement Mondial. Et cela depuis la création de la lignée d’Anastasia.

    - Nous devrions regagner le palais. Comme vous pouvez le constater, le royaume est formé sur un monticule, à l’image de Water Seven. Nous avons de performants systèmes qui permettent d’observer les alentours jusqu’à plusieurs kilomètres en mer.

Son regard affirmait qu’elle avait confiance en leurs systèmes. Et pour l’instant, aucun navire suspect n’avait été observé. Or les rapports le disaient tous : Prométhée attaquait de front, avec son pavillon des Pirates du Soleil en première ligne pour instiller la terreur. Il serait visible. Et il frapperait sans aucune merci.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Jeu 23 Mar - 11:52
Préparations à la bataille




Un bruit, qui changea tout ! Un denden mushi, tout ce qu’il y a de plus banal, mais au bout du fil tout sauf quelque chose de banal. La voix de Kizuna avait retenti et si sa voix faisait plaisir à entendre, son message était un véritable séisme dans l’esprit du jeune homme ! Elle l’a retrouvé ? Inutile de demander « qui », cela fit tilt immédiatement dans l’esprit de l’épéiste. Et à cette information, il n’y eu qu’une seule réponse possible :

« Où se trouve-t-il ? »


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


La nouvelle était officiellement tombée. Kizuna avait retrouvé cet homme responsable de la mort de notre maître en commun. Cet événement avait été marquant tant pour elle que pour le jeune homme. Seule sa soif de justice l’avait empêché de prendre le chemin de la vengeance au grand damn d’un des amis de son maître. Mais finalement, l’homme voulait tenter encore de raisonner le fils qui avait commis un parricide. Au moins pour lui faire comprendre ce qu’il a fait et les conséquences qu’il devra payer à long terme. Le rôle de moi et Kizuna était bel et bien de désormais de tout faire pour que Chishiki sensei puisse reposer en paix prochainement !

Suite à cette annonce donc, l’homme et une partie de son escouade avaient prit la mer pour se rendre au Royaume d’Orphée. Si au départ il se demandait pourquoi cet endroit, c’est rapidement qu’il comprit le danger qui pesait sur cette terre. Les pirates du soleil allaient sans doute s’en prendre à ce lieu dans le seul but de semer le chaos. Regardant l’horizon, l’épéiste était pensif depuis cette annonce et ça, une certaine personne le comprenait et le ressentait.
S’avançant alors lentement à pas de loup, l’Okama posa une main bienveillante sur l’épaule de son ami et tenta de le rassurer. Frissonnant à ce contact, l’homme pensif quitta ses pensées tumultueuses pour alors essayer de rassurer le médecin, mais… On n’apprends pas au singe à faire la grimace !

« Aaaaah, n’oublie pas que je te connais Shiki ! Plutôt même doublement, d’ailleurs … »

Fouillant une poche, ce dernier sortit une sorte de récipient contenant un drôle de liquide. Pour les non-initiés cela serait une drôle de mixture, mais Shiki lui la reconnu aussitôt et tira une certaine tronche, tandis que le médecin dévoilait ce que s’était.

« De la part de Komari ! »

Du thé aux algues marines ! Malheureusement, si l’attention faisait fondre le cœur du jeune homme comme toujours, on ne peut pas dire que cette boisson était son kiffe ! Mais par amour et bien d’autres sentiments il goûta la mixture, dans l’espoir qu’elle se soit amélioré. La grimace du jeune homme teinté d’un sourire prouva que … non ! Mais quoi qu’il en soit, le jeune homme comprenait qu’il était difficile de se cacher auprès de sa femme mais aussi son médecin, ce dernier la côtoyant quasiment autant que lui ! Le remerciant, la tête rose reprit aussitôt la parole.

« La concernant, son état est stable, mais … je ne t’apprends rien en te disant que … cela approche à grand pas. »
« Pita… »

Se tournant vers son ami, l’épéiste ne lui imposait pas le silence, cependant, il lui fit un câlin sur le coup de l’émotion. Il savait où voulait en venir l’Okama et le remerciait.

« Tout ira bien je sais. Et concernant cette mission, je suis pensif c’est vrai, mais c’est normal. J’ai envie que la page soit enfin tournée. Que … Qu’il puisse reposer en paix. »

Comprenant son ami, le médecin offrit un certain sourire à Shiki qui le lui rendit. Ainsi revenu sur terre, le jeune homme prit une grande respiration et vint à approcher de ses hommes dispatchés sur le navire. Son escouade avait l’habitude désormais, il était de rigueur que le jeune homme fasse un discours avant chaque mission, pour les motiver mais aussi et surtout les rassurer. Dans la foule se trouvait d’ailleurs quelques membres connus de son escouade :
- Pita
- Ali baba
- Aoi
- Quinze homme formant sa force armée.

« Nous voici donc réunis de nouveau pour une énième mission. Comme toujours, vous vous en doutez… Cela ne sera pas de tout repos et c’est pourquoi comme toujours, je vous demanderez de ne pas vous mettre en danger inutilement. Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est surtout parce qu’une personne prends plaisir à semer la zizanie là où il passe et … aujourd’hui, des innocents sont menacés par cette possible venue. Rien n’est encore officiel, cependant, il y a de grandes chances que l’ennemi veuille s’en prendre à ce lieu et c’est pourquoi je vous ais mobilisés ! Si pour ma part je compte régler mes comptes avec ces personnes, je compte essentiellement sur vous pour protéger les citoyens de cette île et riposter en cas d’attaque direct. J’ai confiance en vous et sais que vous excellerez dans votre tâche. Alors faisons face encore une fois et … quand tout ceci sera terminé, une fois de plus nous nous retrouverons autour d’un bon repas ! »

Telle était la tradition, fêter les victoires ! Sans doute le fait d’être père prochainement, mais avec le temps, Shiki gagnait une sorte d’esprit paternel envers les siens, mais d’autant plus avec son escouade. Si Pita était le médecin et qu’il est le premier à prendre soin des blessés, il n’est pas rare que Shiki en personne vienne rendre visite aux siens pour prendre de leurs nouvelles par exemple. Un côté humain parfois vu comme une faiblesse, mais selon lui une force indéniable ! Sa confiance, il la sait réciproque !


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Une fois sur place, tout le monde débarquait en admirant l’architecture des lieux. Anastasia Grey n’était pas étrangère à l’Inquisition et même s’ils n’avaient jamais vraiment discuté ou eu du temps entre eux, le jeune homme montra du respect à l’héritière du royaume. Après s’être incliné avec respect, il écouta celle-ci qui demandait des informations concernant le possible ennemi du jour. Débutant une marche quand celle-ci proposa de retourner au palais, le jeune homme afficherait un sourire se voulant rassurant. Pourtant, il ne fallait en rien sous-estimé la menace qui pèse sur tout le monde…

« Je me ferais un plaisir de revenir un de ces jours pour festoyer. Ne serait-ce qu’au nom du bon vieux temps !
Concernant Prométhée les informations sont assez vagues, mais concernant ses pouvoirs… Il possède un fruit du démon. Selon mes souvenirs, il semble concentrer les rayons solaires et pouvoir créer des faisceaux comparables à des lasers. Est-ce que cela se stop uniquement à l’astre solaire… ça c’est un détail que je ne saurais dire, cependant, peut-être que Kizuna pourrait éclairer notre lanterne. Au sujet de ses nouvelles forces ou alliés, j’ignore tout… Mes informateurs tentent de trouver des réponses, mais peut-être que Kizuna une fois de plus pourra nous renseigner. »


Regardant l’élégance de la demoiselle, il se dit qu’elle devait charmer bien du monde ici. En tout cas, le lieu semblait paisible, et cela chagrinait un peu le jeune homme qui trouvait que sa venue amenait un peu de malheur ici… Sentant la culpabilité de l’épéiste, le médecin mit une petite tape sur l’épaule du général. D’une certaine manière, leur complicité était telle que Pita agissait comme une conscience bienveillante faisant aller vers le haut l’homme de justice qu’est Shiki.

« Il y a des chances que des affrontements aient lieu en cet endroit et c’est pourquoi j’ai emmené mes hommes. Afin d’assurer une sécurité optimale et/ou aider en cas d’évacuation. J’espère bien entendu que nous pourrons éviter ce genre de conflit surtout compte tenu de certains paramètres comme le fait que l’ennemi ne peut en aucun cas nager. Il est donc logique de privilégier l’option noyade pour réussir une capture la plus aisée qui soit. »

Montrant qu’il était préparé à bien des éventualités, il fit même quelques hypothèses et proposa déjà des contremesures qui pourraient être efficaces.

« Vous m’avez parler d’une surveillance sur des kilomètres, mais avez-vous une surveillance sous-marine ou quelqu’un qui pourrait assurer cela ? C’est de loin une de mes seule craintes, cependant je ne cesse de me demander : et s’il essayait de nous prendre par surprise ? Le monticule nous offre un avantage visuel au loin et dans les airs, mais … sous l’eau… Avec une bulle sur un navire par exemple… »

Faisant part de sa crainte d’être pris par surprise, il espérait que la demoiselle aurait des idées pour contrer cette éventualité. Sinon, il devrait se préparer à imaginer le pire. Cela faisait partit de sa mission et ses responsabilités après tout. Bref, essayant malgré tout de ne pas sembler pessimiste, il souriait à l’héritière et affirma pour la rassurer.

« Quoi qu’il puisse arriver, je peux vous assurer que tant que je serais debout, moi et mes hommes feront tout notre possible pour que personne ne souffre ! »

Tel était la devise du jeune homme. Protéger et combattre.



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 6 Avr - 17:11



Anastasia Grey
Héritière du Royaume d'Orphée.
    - Je ne me fais pas de soucis. Le Royaume d’Orphée possède aussi un certain nombre de bons éléments, nous ne serons pas en reste dans la défense des lieux.

Pour un Royaume qui n’appartenait pas au Gouvernement Mondial, le lieu était pourtant bien militarisé. Des centaines de soldats servaient aux défenses constantes de l’île, et des milliers de réservistes avaient été formés. La population possédait les moyens de se défendre, ainsi que trois généraux d’armée qui ne palissaient pas face aux gardes du corps des autres royaumes. Anastasia elle-même était formée au combat, mais elle ne brillait vraiment qu’en salle de stratégie.

    - Effectivement, le noyer est une solution. Nous pourrions utiliser la méconnaissance de nos ennemis sur le terrain pour créer une situation propice à ce plan.

Il était cependant probable qu’il réussisse à rejoindre la terre quelles que soient les circonstances. Si son fruit lui permettait d’accumuler la lumière du soleil, une chose turlupinait cependant Anastasia : rester sur North Blue était inutile, ne fallait-il pas basculer sur South Blue ? Ici les nuages étaient légions lors des tombées de neige. Ce jour-même était un mauvais exemple, mais d’habitude le temps était plus hivernal.

    - Nous avons une surveillance sous-marine au niveau des côtes, composés d’escarméras et d’une salle de contrôle. Cependant pour nous prendre de surprise il faudrait…

Arrivés aux portes du palais après une longue discussion stratégique, l’escargophone du Eiki résonnerait soudain. S’il ne décrochait pas, l’appel serait à nouveau lancé. Encore et encore. Car le sujet de l’appel était important, plus encore que le reste. Un cri de détresse s’échapperait alors de l’appareil, en provenance de… Qui ? Quelqu’un ? Un allié ?

    - Shiki, c’est urgent.
Spoiler:

C’était la voix de Stan Kubrique. La ligne était saccadée par la voix affolée du Tontatta. Une explosion se fit à nouveau entendre en toile de fond. Les hurlements étaient déchirants, de toute évidence des civils. De ce que Shiki en savait, Stan était un stratège qui habitait au Royaume de Luvneel. Quelques instants après, l’escargophone raccrocherait. Anastasia avait déjà entamé un appel, mais sans réponse. Ses yeux étaient figés dans le vide : que se passait-il là-bas ?

Laissant libre court à son sang-froid pour reprendre le contrôle de ses émotions, l’ancienne danseuse composa un nouveau numéro. La tonalité résonna deux secondes avant de décrocher.

    - Il se passe quoi ?
    - Luvneel est attaquée. Y’a un gars qui tire des rayons de lumière sur la ville, il vient de détruire un rempart. Il a l’air accompagné par des pirates. J’ai jamais rien vu de tel…
Spoiler:

C’était Dorlin K. Amaz qui avait répondu avec un air dépité. Il était de toute évidence encore loin des affrontements mais avait une vue sur ceux-ci. Et alors qu’il s’approchait, une nouvelle explosion retentit. Il fut projeté par le souffle et tandis qu’il relevait la tête, un nom s’échappa de sa bouche dans le combiné :

    - Prometheus ? Il fait quoi ic-

Le signal fut coupé, et Anastasia n’eut pas de tonalité lorsqu’elle tenta de rappeler. Serrant les dents, elle tenta d’amorcer la situation dans son esprit : il se passait quelque chose et elle ne savait pas encore quoi, mais Luvneel était sous les assauts. Le Royaume se situait à trois heures de navigation d’ici, ce qui était assez peu. Les victimes s’accumulaient sûrement en attendant… Une solution était de contacter Fay Rica qui dirigeait les marchands de North Blue là-bas, mais là encore…

    - Contacte la jeune femme qui t’a donné l’information. On doit d’abord déterminer si on n’est pas en train de jouer avec nous, demanda la princesse avec la mâchoire serrée. Il faut prévoir la pire situation…



Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Ven 7 Avr - 0:50
Préparations à la bataille




En venant ici, l’atmosphère était à la réflexion. La possible attaque à venir était grandement inquiétante et cela mettait un peu tout le monde à fleur de peau. Essayant de rester serein, le jeune homme tenta de rassurer tout le monde ici présent. Même si la situation était critique, il ne fallait pas créer un effet d’émeute. La clé était de rester calme et analyser la situation pour mieux comprendre ce qui peut arriver et mieux anticiper ! Plus facile à dire qu’à faire, surtout quand au final on nage dans un certain inconnu. Shiki devait se fier aux connaissances de son entourage pour mieux gérer la situation et c’est donc pour cela qu’il se dit qu’il faudrait appeler Kizuna au plus vite, ainsi que ses alliés.

Discutant de stratégie avec la belle danseuse, cette dernière démontrait une confiance qui faisait chaud au cœur. En fin de compte, c’est l’inquiétude du bretteur qui faisait presque tâche dans toute cette situation. En effet, ce dernier prenait très à cœur la situation et surtout refusait que des gens soient blessés et pour cause… tout ceci est de sa faute. S’il n’avait pas été négligeant, son maître serait encore là et cette situation n’existerait même pas ! Tant de « et si » qui le hantent…
Mais il est impossible de reculer, il fallait maintenant avancer et c’est ce qu’il comptait faire. La demoiselle affirmait pouvoir rendre plausible telle ou telle possibilité et cela ravi l’épéiste qui lui pouvait nager comparé à Prométhée. Un bon point. Par la suite, elle débuta alors une phrase très intéressante, mais ne pu la finir à cause d’un appel impromptu. Si par politesse le jeune homme ne répondit pas au premier coup, quand le second appel eu lieu aussitôt c’est par professionnalisme qu’il répondit et il fit bien visiblement. Urgent était un mot magique le faisant tilter aussitôt.

« J’écoute ! »

Si au début il pu comprendre que la situation ne semblait pas plaisante, il en eu la confirmation via une coupure nette. Impossible de rappeler, la ligne semblait indisponible. S’il y avait une énième urgence, cela était clairement malencontreux. Shiki avait beau être ce qu’il est, il ne pouvait pas jouer à la même puissance sur plusieurs tableaux différents. Gérer des troupes oui, prendre des décisions oui, mais en aucun cas se dédoubler !
Quand la danseuse prit les devants, c’est là qu’une autre personne répondit à l’appel et annonça une chose horrifiante. Visiblement, le Royaume de Luvneel était attaqué et par une personne dont le nom fit écarquiller les yeux du Eiki ! Prométhée était donc à Luvneel ? Pourquoi ? Que faisait-il ? Est-ce un piège ? Bien trop de questions restaient en suspens et c’est une nouvelle fois la charmante Anastasia qui fit revenir le jeune homme à la réalité.

Décrochant son escargophone, le mâle prit les devants et passa quelques coups de fils. Kizuna était la principale interlocutrice afin de se renseigner sur Prométhée et la mettre au courant de la situation. Obtenant ses diverses réponses, il essaya alors de réfléchir à la question la plus cruciale : est-ce un piège ? Si oui, Shiki perdrait non pas trois heures, mais bien six… Et bien que cela soit à double tranchant, c’est clairement à l’avantage de l’ennemi cette perte de temps. En trois heures, un siège à bien le temps de se faire, c’est certain ! Se mordant la lèvre, le jeune homme demanda brièvement l’avis à sa principale comparse du jour et de nouveau sa confiance se fit entendre. Shiki quant à lui avec ses cartes en main ne pu que désormais agir ayant assez pensé !

« Bien… Nous allons rester ici. En revanche, je vais envoyer dix de mes hommes à Luvneel pour voir la situation de plus près, qui plus est nous servir d’yeux. Se déplacer entièrement est un trop gros risque compte tenu du temps de déplacement. Je doute que mes informateurs se soient trompés quant à l’objectif de cet homme, il faut donc se préparer. Quant à la possibilité de camouflage, cela serait grandement embêtant… Pita ! Tu penses cela possible ? »
« Du camouflage ? … Si son don est en lien avec la lumière ou le soleil ou son rayonnement… Théoriquement parlant oui. En reflétant les rayons de lumière, on peut donc devenir invisible. »

Dommage qu’il n’existe pas de livre précis avec les capacités d’un fruit du démon et ses applications en tout genre se dit l’homme. Voilà qui serait grandement embêtant. Cependant, il y a une chose qui ne peut leurrer autrui, et Shiki pensa à cet état de fait. Il interpella alors une demoiselle qui se tenait là, batifolant quelque peu en admirant la cité.

« Ali ! Utilise donc tes capacités, essaie de rassembler un maximum de compagnons pour tenter de créer un gigantesque réseau de communication sur le maximum de superficie ici ! Que si tes amis repèrent ou ressentent quelque chose d’étrange, qu’on le sache aussitôt ! »

L’instinct animal est bien plus acéré que celui de l’homme et c’est sur ça que le Eiki comptait ! Avec sa capacité, Alibaba pourrait murmurer aux rongeurs de l’aider et ainsi avoir une « vision » grandement optimisée. Maintenant, le tout était de combiner les capacités de chacun afin de créer quelque chose de redoutable !
Se retournant alors vers Anastasia, l’homme reprit tranquillement la parole.

« Nous allons nous préparer, que chacun se tiennent prêt, nous avons théoriquement trois heures devant nous, utilisons-les intelligemment et ne baissons pas la garde… Cette attaque est une trop belle coïncidence. »

Le cul entre deux chaises, Shiki devait gérer la situation et c’est pourquoi il avait pris la décision d’envoyer certains de ses hommes de confiance pour essayer de gérer les conséquences de l’attaque sur Luvneel. Quelques questions étaient en suspens comme ce que faisait les protecteurs là-bas censés garantir la sécurité. S’étaient-ils fait surprendre ? Shiki prenait sur lui et se concentrait donc sur la situation présente. Il en vint même à penser à une nouvelle possibilité. Pourrait-il faire appel à eux ? Mieux valait mettre toutes les chances de son côté se disait-il !


Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 9 Avr - 10:28



Fay Rica
Membre de la Révolution.

La stratégie de Shiki prenait en considération l’hypothèse que quitter Orphée était la mauvaise décision. Anastasia était confiance en ses défenses, mais elle appréciait que son allié reste sur place. Du côté du Royaume de la demoiselle, il ne se passa en revanche rien. Oulanov et Albis ne pouvaient pas être contactés, et au bout d’à peine une heure l’escargophone de Shiki retentit à nouveau. Il fallait qu’il soit sûr de la situation, et étant l’un des généraux de la Révolution, il portait sur lui les espoirs de défense de North Blue à l’heure actuelle.

    - Shiki ? C’est Fay Rica à l’appareil. Je suis actuellement sur Luvneel. Albis a été empoisonné. Oulanov est en mission avec certains de ses hommes. Camille m’a informée que c’était la cible que tu visais qui avait attaqué Luvneel. On va avoir besoin de toi ici.

L’inquiétude se lisait jusque sur les traits de la marchande. A l’autre bout de l’escargophone, elle gérait la cellule de crise qui avait pris place ici. De nombreuses personnes avaient été portées disparues, des corps couverts d’un drap blanc étaient alignés les uns à côté des autres après avoir été identifiés, parfois par les collègues, parfois par les familles. Les civils qui avaient perdu leurs proches dans l’attaque semblaient abattus. D’habitude, Albis suffisait à la défense mais l’homme-sapin était dans un état déplorable.

    - Je pense qu’on a voulu t’attirer là-bas pour t’empêcher de défendre Luvneel. Shiki, reviens vite.

Le jeune homme comprendrait alors sûrement l’urgence de la situation. S’il quittait Orphée, il risquait de la laisser seule. Les personnes qui l’avaient attaquées savaient sûrement déjà qu’il était sur place et anticipaient peut-être son déplacement. Serait-il attaqué en mer ? Quelle que soit la raison, il avait un choix difficile à faire. Rester ou partir.

Au Royaume de Luvneel :

Le spectacle de l’île était celui d’un cimetière ouvert. Les remparts sud de l’ile avaient en partie fondus, en partie explosé. Des corps sans vie étaient encore sortis de sous les gravats. Des airs inquiets trônaient sur les visages des habitants qui aidaient, craignant que l’assaut ne reprenne sous peu. Les témoignages commençaient enfin à être relevés pour comprendre pourquoi le navire n’avait pas été repéré, mais en réalité les éléments de surveillance avaient été désactivés avant l’heure de l’assaut.

En observant l’endroit, les soldats de Shiki comprendraient qu’il fallait venir en aide le plus rapidement possible aux personnes sur place. Ils pourraient retrouver quelques survivants qui hurlaient sous les décombres, et les aider à s’en sortir. C’était une petite victoire dans ce paysage apocalyptique.


Stan Kubrique
Capitaine de Division

    - Il a dit qu’il reviendrait.

Stan s’était approché des hommes du Eiki, accompagné d’Arédian Moldin, son fidèle second qui utilisait sa force naturelle d’homme-poisson pour soulever ou détruire plus rapidement ce qu’on lui désignait. Ils étaient accompagnés d’une vingtaine d’hommes, et plus loin d’une figure épique de l’ancienne Révolution, un héros de guerre qui avait su se hisser au-dessus des autres à son époque.


Ydan Soulman "Le Traqueur de Stern"
Membre de la Vieille Révolution.

Son corps avait de toute évidence subi de nombreuses blessures : il faisait partie des forces qui avaient réussi à repousser le premier assaut avant qu’il ne ravage la ville entière.

Ses pas le menaient à aider les jeunes. Son esprit vif et acéré était la raison qui avait permis au mouvement de Vadim Oulanov de ne pas sombrer à plusieurs époques. Il était l’un des fers de lance de la Révolution Ancienne, mais avait aujourd’hui le statut de souvenir. Cela faisait quelques années qu’il n’avait pas pris part aux champs de bataille, et cette épreuve lui prouvait qu’il ferait mieux de partir en retraite loin d’ici.

    - Ydan Soulman, grand vainqueur de la Bataille de Stern en 1492. Entre autres.

Une bataille qui ne parlerait sûrement pas aux plus jeunes, et qui avait opposé les révolutionnaires de l’époque à des hors-la-lois qui menaçaient de ravager toute la voie 3 de Grand Line.

    - J’en ai un autre, ferait le vieillard en s’adressant aux hommes de Shiki.

Il tirerait alors Dorlin K. Amaz des décombres. Celui-ci avait une épaule disloquée, mais était encore en vie. A côté de lui était écrit sur le sol : « Je reviendrai, Shiki. ».


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Dim 9 Avr - 15:25
Préparations à la bataille




La situation était stressante. Il fallait gérer la pression comme on peut et c’est Shiki qui portait bien des espoirs sur ses épaules. Dépêchant quelques-uns de ses hommes, l’épéiste lui resterait ici, tel était son premier choix. Cependant, passé un certain temps, alors qu’il réfléchissait à organiser Orphée, voilà que son appareil de communication retentit de nouveau. Cette fois-ci, il s’agissait de Fay Rica. L’écoutant attentivement, il cligna des yeux en entendant qu’une personne était empoisonnée. Son regard se tourna immédiatement vers Pita qui secoua la tête en signe qu’il pouvait sans doute essayer de faire quelque chose. Pesant le pour et le contre, c’est là que Fay enfonça le clou, montrant qu’au final, le piège était d’être potentiellement là où il est actuellement ! Se mordant la lèvre, enragé qu’ils se soient tous fait bernés, il serra un poing, alors que le médecin posa une main douce sur son épaule.

« Entendu ! »

Devant à son tour bouger, il demanda à la princesse de ces lieux si une embarcation pouvait lui être prêté. Priant que tout se passerait bien, l’homme donna les directives.

« Alibaba, tu viens. Pita aussi ! Albis aura besoin de tes soins ! Aoi, tu restes ici ainsi que les hommes restants, si tout semble porter à croire qu’on voulait nous écarter de Luvneel je ne prendrais pas le risque qu’une attaque ait lieu ici pendant nos trajets… Trois heures c’est long. »

L’homme vint alors à siffler comme s’il appelait quelqu’un et alors qu’un silence se fit, après un petit instant, voilà que trois chiens vinrent à rejoindre le petit groupe. Câlinant chacun d’eux, ces chiens de race Doberman semblaient particulièrement apprécier le jeune homme. Essayant de les calmer, il regarda l’un d’eux et en prononçant son nom – Luther – ce dernier sembla presque se mettre au garde à vous. Lui caressant le crâne, il vint alors à désigner la danseuse.

« Je veux que tu veilles sur elle et sur l’île ok ? Si tu sens quoi que ce soit d’étrange… tu la préviens ok ? »

Aboyant comme s’il avait compris, le jeune homme sourit au chien, puis à la danseuse essayant de lui indiquer comment comprendre la bête.

« Ces chiens sont dressés, mais pas au combat. Leur odorat est grandement développé et ils ont un sens de l’instinct hors du commun. S’il semble intrigué par quelque chose, vous saurez immédiatement ce dont il s’agit ! S’il aboie joyeusement, c’est que j’approche, s’il grogne… Restez sur vos gardes, ok ? »

S’inclinant en signe de respect, il s’excusait de devoir quitter si tôt l’île. Laissant derrière lui quelques alliés tout de même pour assurer la défense optimale de l’île, les membres de l’escouade prirent le large de nouveau via un bateau de pêche prétendu rapide. Essayant de peser le pour et le contre, une fois de plus Pita fit guise de conscience à Shiki, le rassurant quant à ses choix. Il le voyait bien, Shiki est du genre à se blâmer pour un peu tout. Le moindre blessé, la moindre mort est quelque chose d’insoutenable pour le jeune homme. Un héros aux épaules larges, mais à l’esprit délicat. Son entourage est sa principale force pour sûr !

Alors qu’ils commencèrent à naviguer, le jeune homme passa un appel après avoir réfléchit. Ne sachant pas si la situation allait empirer, il préférait mettre toutes les chances de son côté. Erwin était occupé ainsi que ses principaux alliés, alors il pensa à « eux » en particulier.
De vieilles connaissances, d’anciens adversaire que le jeune homme avait sauvé plutôt que livrer à la marine suite à une purge. L’homme leur avait donné une chance de se rattraper et espérait qu’avec cet appel il pourrait effacer leur dette une bonne fois pour toute. Appelant donc Kerk et Seiza, il se demandait si ces derniers pourraient intervenir. Expliquant sa situation de A à Z, il leur demandait de l’aide et non ne les réquisitionnaient de force, ils avaient clairement le choix. Faisant appel à leur bon sens, il attendait leur réponse officielle.

« J’espère pouvoir compter sur vous comme soutient en cas de débordement. Nous serons quitte une fois ce service rendu, mais ne vous forcez en rien ! »

Ajoutant toutes les flèches possibles à son arc, le jeune homme attendait de voir ce qu’ils diraient. Puis une fois ceci fait, il expliquerait cette aventure passée à Pita. Kerk et Seiza, deux anciens êtres perdus qui se cherchaient et qui ont croisés sa route. Désormais révolutionnaires il espérait que leurs chemins étaient plus droits qu’autrefois.

Cet appel et ces explications données, le jeune homme appela Kizuna pour alors aussi la mettre au courant de toutes ses décisions.

« Kizuna, c’est Shiki de nouveau. Il semble qu’ils nous aient tous bernés… La réelle cible était Luvneel. Malheureusement je ne saurais dire s’il jouera sur ce questionnement… S’il alterne les attaques entre deux îles à trois heures de route chacune, cela va vite devenir ingérable. J’ai laissé Orphée entre les mains de quelques personnes de confiance. Où es-tu de ton côté ? Je t’appelle pour te signaler que je me rends sur Luvneel, mais aussi te conseiller de faire attention à toi… Si tu as quoi que ce soit comme informations supplémentaires, n’hésite pas à me contacter ! »

Sur ce, le jeune homme raccrocha, regardant la mer avec insistance. Ils se devaient de faire vite, mais rester sur leurs gardes. Pour se faire, Pita usait de son haki de l’observation pour éviter qu’ils soient surpris en cours de route.

Sur Luvneel, les hommes de Shiki se dépêchaient d’aider à secourir les gens. Formés en conséquence, ils soulevaient des gravats, s’organisaient pour s’entraider efficacement. Constatant les dégâts, ils cherchaient à en savoir plus sur ce qui s’est passé et constataient avec horreur que l’attaque était bel et bien ciblée contre le chef de l’escouade. Une histoire de vengeance ? Les hommes en question tentaient aussi de discuter avec les survivants et les rassurer. Car aider, ce n’est pas juste sortir des décombres, c’est aussi discuter et rassurer autrui. Ils vantaient même que bientôt, Pita serait là, théoriquement connu comme médecin ! Apporter de l’espoir était aussi dans leurs devoirs en tant que membre de l’escouade.


Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 19 Avr - 23:27



Kerk & Seiza
Révolutionnaires

Les mers de Grand Line étaient bien loin de celles de North Blue. Pourtant, lorsque Shiki M. Eiki appela ces deux personnes qu’il avait rencontré sur Sweety Peaks, le jour où le destin de l’île avait basculé, elles répondirent avec un air à la fois enjoué et reconnaissant. Sûrement reconnaissants de ne pas avoir été oublié parmi toutes les connaissances et tous les contacts de cette nouvelle tête de file du Général révolutionnaire.

    - C’est avec plaisir. Nous nous dépêchons, nous sommes au début de Grand Line. Nous devrions arriver d’ici une petite dizaine d’heures.

Cette approximation était due aux moyens de transports qu’ils pourraient emprunter. D’ici quelques minutes, ils se mettraient en route.


Kizuna

Les traits de Kizuna étaient déformés par la panique. Elle ne comprenait pas réellement ce qui avait pu se dérouler. Les vieillards qui étaient alliés à Chishiki à l’époque se seraient-ils décidés à la trahir ? Non, il ne fallait pas perdre pied à présent. Fermant les yeux, elle se concentra sur le cheminement de l’information.

    - Je vais chercher l’origine de la désinformation. Est-ce que tu souhaites que je vous rejoigne sur Luvneel ? Je ne suis pas très loin.

La demoiselle était prête à tout pour réparer cette bourde. Elle n’aimait pas l’idée que des vies aient été sacrifiées à cause de cela. Enfin, il valait mieux qu’elle ne tombe plus dans le panneau et recueille le plus d’informations précises possible. Laissant son regard se porter sur l’horizon, elle prendrait s’il le fallait la direction de la mer.


Fay Rica & Ydan Soulman "Le Traqueur de Stern"
Membre de la Révolution & Membre de la Vieille Révolution.

Le Royaume était en émoi. Malgré l’aide des révolutionnaires, il n’y avait clairement pas assez de personnes pour remettre de l’ordre rapidement. Les commerçants de passage avaient évité la ville et n’étaient donc pas intervenus, de peur de voir le fruit de leur labeur se faire réduire à néant. Le port avait en effet été épargné, sûrement à cause de la surveillance qui y résidait. Dans combien de temps l’assaut reprendrait ? Personne n’était suffisamment fort pour intervenir, c’était là la triste réalité. Les ennemis trop puissants déséquilibraient les forces en présence.

Après être arrivé sur les lieux, le Eiki comprendrait qu’il avait bien fait de venir. Il pourrait aider à soulever des décombres grâce à sa force surhumaine, dont certains que lui seul serait capable de déplacer. Il y découvrirait encore quelques civils qui n’avaient pas péri dans l’attaque, comprenant sûrement que l’assaut était encore plus meurtrier que ce qu’il avait laissé paraître. Et grâce à son Haki de l’Observation, il finirait le travail que ses hommes avaient bien entamé, et pourrait rejoindre Ydan et Fay qui discutaient dans une des maisons qui avait été réquisitionnée.

    - Shiki, ferait la commerçante en regardant celui-ci s’il arrivait. Je te remercie d’être venu. Tu as amené Pita ? Albis est encore dans l’ancien château.

Elle ferait signe à un des hommes postés devant la maison d’amener le médecin jusqu’au principal malade de l’île : certes, de nombreuses personnes avaient été blessées mais l’homme-sapin était une priorité pour les défenses des lieux. S’il acceptait, ils pourraient discuter ensemble de la suite des opérations.

    - Il reviendra, apparemment.
    - Vos hommes ont aidé les civils, vous pourrez les remercier pour nous, notifierait Ydan. Ydan Soulman, je fais partie du mouvement de Vadim.

Il tendrait une main ferme à l’épéiste avant de regarder vers la fenêtre. A présent des travailleurs s’attelaient à retirer les gravats. Il s’était déjà passé cinq heures depuis l’assaut. Serrant la mâchoire, le vieil homme regrettait sa faiblesse.

    - Ce monstre ne reviendra que lorsque le soleil sera à son zénith. C’est là où il sera le plus fort, fit le vieil homme.
    - Nous avons un autre problème. Une unité marine a été repérée aux abords de l’île, fit Fay en affichant une mine sombre.
    - Ils doivent avoir appris pour les dégâts causés sur l’île. Ils veulent sûrement profiter de la situation pour réaliser une frappe tactique, et peut-être libérer le roi qui se trouve encore dans les geôles.

Les deux membres de la Révolution avaient échangé un regard grave. Pour Ydan, le Roi aurait dû mourir depuis longtemps. Cependant il était traité avec respect, et il avait droit à des repas équilibrés et nourrissants.

    - Il faudrait les arrêter dans leur progression sans trop s’épuiser, ferait l’horlogère.
    - Ça risque d’être de petits assauts tout au long de la nuit. Les membres de la Vieille Révolution sont prêts à tenir les défenses.



Chaka Aksoum, "Le Prédateur des Nébulas" & Bensenn, "Le Bras Droit de Piso".
Vice-Amiral & Contre-Amirale

A quelques kilomètres des côtes, le navire marine venait de détruire la troisième balise révolutionnaire qu’ils avaient repérées. Celle-ci, un peu trop tard. Certes ils savaient que leur position avait été repérée à plusieurs reprises, mais il fallait bien avouer que le cadre de cet assaut était particulier. Ils avaient pris un navire particulièrement rapide pour pouvoir lancer une attaque éclair. L’objectif était simple : réduire un maximum les défenses de l’île, et peut-être réussir à libérer le Roi.

Pour le Vice-Amiral Chaka Aksoum, l’objectif était tout autre : il voulait évaluer la position de Contre-Amirale de Bensenn, que l’on surnommait le Bras Droit de Piso. Cette guerrière sans pitié ne montrait pas tous les signes d’une excellente Contre-Amirale, et il était possible que son grade lui ait été attribué trop rapidement. Elle se savait d’ailleurs surveiller, ce qui l’empêchait de laisser place à ses pulsions sur le pont du navire.

    - Allez, on avance ! Ferait-elle.

Mais de toutes les personnes présentes, ce n’était pas elle la plus à craindre. Ni même le Vice-Amiral qui regardait d’un œil intrigué leur visiteur. Ce n’était pas banal, puisque son casier judiciaire avait beau avoir été effacé, il était tout de même craint pour ses exactions. Et maintenant il accompagnait des marines en mission, les pieds posés sur un baril en fumant sa cigarette.

    - Putain, c’est pas une vie ça, j’vous jure ! Hé, toi, apporte-moi à boire ma mignonne, ferait-il à un mousse à qui il claquerait les fesses, terrorisant ce dernier sous le regard furibond de l’Aksoum.
    - Andrew McPulvor, tenez-vous tranquille.

Il était certes le seul à connaître sa véritable identité, mais il n’allait pas se laisser faire. Pour les autres, ce membre de la Suicide Squad était un Agent d’un Cipher Pol quelconque, pour le Vice-Amiral c’était une épine dans le pied. Les Cinq Etoiles faisaient cependant confiance à ce vieux marine pour prendre soin de la situation.

Andrew McPulvor, "The True Killer".
N°5 de la Suicide Squad



Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Sam 29 Avr - 22:08
Préparations à la bataille




Faire appel à ces connaissances, cela stressait un peu le jeune homme. Se remémorant son épopée de l’époque, il se demandaient comment ces derniers réagiraient ? Bien que Kerk et Seiza soient devenus des révolutionnaires, peut-être auraient-ils réfléchis et changé d’avis sur certaines choses. Mais fort est de constater que non ! Ces derniers se disaient être disponibles et viendraient donner un coup de main avec plaisir. Des dires qui firent chaud au cœur au jeune homme. Il déballa donc quelques informations à ces derniers ne voulant pas qu’ils soient conviés par devoir, mais bien qu’ils soient préparés en cas d’imprévu. S’il y a bien une chose qui est sûre, c’est que Shiki ne sous estimait en rien Prométhée, bien au contraire ! Et pour cause, c’est lui qui a tué son maître… Une fois ceci fait, il pourrait raccrocher pour appeler une autre personne : Kizuna !

En annonçant ce qui s’est passé, cette dernière laissa apparaitre une certaine confusion. Un état de fait qui fit de la peine à Shiki qui tenta de la rassurer. Cette dernière tenta de faire bonne figure en rattrapant le coup le plus vite possible. Affichant un sourire radieux, le jeune homme fut à son tour surpris quand elle proposa d’elle-même de venir les rejoindre, ce à quoi, l’homme ne tarda pas à répondre avec l’honnêteté la plus tranchante qui soit ! Et pour cause, Kizuna est le véritable trésor de son défunt maître. Si de base il refuse que qui que ce soit meurt lors de cette bataille, Kizuna était d’autant plus une de ces personnes. Qu’elle soit blessée ou tuée n’était pas une option possible dans ses choix, il irait jusqu’à donner de sa propre personne pour lui éviter quoi que ce soit. Mais … Malgré ce raisonnement, elle reste une guerrière à n’en point douter. Alors… En pesant le pour et le contre, l’homme fit part de son envie.

« Je te laisse décider. Cependant… Je refuse que tu prennes des risques inutiles, c’est ma seule condition ! De plus… J’y réfléchissais et bien que je n’osais pas le demander, au vu de la situation, je me dis que ça ne serait pas de trop : as-tu des alliés proches de Chishiki sensei ? Si oui… peut-être pourraient-ils se joindre à la bataille, mais une fois de plus… aucuns risques inutiles d’accord ? »

L’homme était ainsi, à vouloir porter le monde sur ses épaules pour ses alliés. Peut-être que cela lui jouerait des tours, mais il ne comptait pas mourir aujourd’hui. Attendant son avis donc, il raccrocherait par la suite pour finalement arriver à Luvneel après un voyage trop long à son goût.
Aussitôt, il aurait dû rendre visite aux dirigeants et principaux défenseurs, mais il n’en fit rien. Sacrifiant une bonne heure de son temps, il aida à secourir les gens. Usant de ses capacités, l’homme au cœur sur la main donna de sa personne. Pita aussi fit son possible pour aider les hommes de l’escouade à terminer leurs interventions. Ce n’est qu’une fois ce travail de secourisme effectué que Shiki irait rejoindre Fay et Ydan.

S’excusant de son retard, il affirma que Pita était là et avant même qu’il ne lui demande, le médecin demanda le nécessaire pour aller au chevet d’Albis et voir ce qu’il avait ! Il aurait sans doute du pain sur la planche aux vues des dires à son sujet ! L’homme arbre était dans un état difficile, mais les défis ça le connaît ! Le génie n’allait pas abandonner un camarade, ni aujourd’hui, ni jamais !
Pouvant se concentrer, la situation semblant stable, le jeune homme discuta avec les personnes présentes, tentant de comprendre ce qui s’est passé. Faisant connaissance avec Ydan, l’épéiste serra sa main et cru ressentir son sentiment d’impuissance. Essayant de tous les rassurer, il comprit qu’au prochain Zénith, l’île deviendrait de nouveau un champ de bataille. Ce qui leur laissait pleinement le temps de se préparer… Ou pas ? En effet, un cheveu s’invita dans la soupe, manquant de faire s’étrangler l’épéiste. La marine ? Maintenant ? Bien qu’il soit rarement du genre colérique, un poing frappe « doucement » une table, signe qu’il était à fleur de peau suite à cette nouvelle.

« Mince ! De tous les timings, ce dernier est le pire qui soit… »

Et c’est le cas de le dire. Là, la marine avait clairement l’occasion de récupérer l’île et surtout son souverain. Soupirant, l’homme essaya de se calmer et réfléchit longuement. Pesant le pour et le contre de diverses options, il finit par souffler, montrant son mécontentement. Il n’est pas dans une position plaisante, mais allait devoir faire avec. Se rendant compte que ses émotions débordaient, il s’excusa auprès des personnes qui le voyaient ainsi puis regagna son éternel sourire, se voulant rassurant.

« Nous trouverons une solution… Et bien que cela ne me plaise pas, je pense que notre meilleure option est la négociation. »

Chose rare. Cependant, l’homme de combat aimait à croire que quand deux camps différents ont un ennemi commun, ils pouvaient faire une trêve et s’allier.

« … Le roi est clairement leur objectif premier. L’île leur second. Il nous fait jouer de cela soigneusement. Je vais demander son avis à Kizuna son avis, cependant… En y réfléchissant, leur livrer Prométhée ou le leur donner une fois vaincu pourrait être une monnaie d’échange acceptable. De toute manière, le roi n’est pas maltraité, de ce fait nous pourrions jouer de cela. Mais il est clair que nous ne pouvons nous permettre de combattre sur deux plans à la fois. Quand bien même nous pourrions nous allier si Prométhée intervient durant l’assaut de la marine… Nous perdrions trop de force d’ici là. Il faut tenter de trouver un accord et remettre à plus tard cet assaut qui doit arriver un jour ou l’autre. »

L’absence des leader locaux était un vrai point noir et d’ailleurs, une solution n’était pas envisagée tant qu’un supérieur ne lui donnait pas son feu vert.

« Je refuse de livrer par contre le roi sans l’accord d’un supérieur… Ce sera notre dernière option ! »

Allant demander l’avis de Kizuna quant au fait de livrer Prométhée à la marine, l’épéiste cita le fait qu’ils étaient sans doute plus aptes à le garder scellé plutôt que les révolutionnaires. La seule petite question qui taraudait le jeune homme était le fait qu’ils pourraient l’utiliser à leur avantage ? Le feraient-ils à l’avenir ? Si oui… Alors cette fois-ci pour sûr, ça ne serait pas une capture qui planerait au-dessus de la tête de Prométhée, mais bel et bien une mise à mort !
Avant de se mettre en marche, Shiki alla demander son avis au peuple et contre toute attente, ces derniers semblaient favorables, à l’exception de celles et ceux ayant perdu des proches ou qui étaient blessés. Un vote n’est pas viable à l’heure actuelle, alors Shiki mit son image en jeu en promettant qu’ils seraient vengés s’il avait tort. Ils pourraient même s’en prendre à lui s’ils le voulaient. Shiki est ainsi, à promettre, mais montrer des assurances. Jamais il ne ferait un pari s’il ne peut pas avoir un maximum de chances de gagner !

Ceci fait, alors il irait préparer l’arrivée des marines. Pita devant s’occuper d’Albis, Shiki arrangea ses hommes pour qu’ils évacuent les civils et se tiennent prêt à agir en cas de bataille. Shiki lui prendrait un petit bateau maniable seul pour avancer à peine en mer et mis en évidence un drapeau blanc. Le but était simple : montrer qu’il ne voulait pas se battre. Se postant à l’avant de ce bateau, il patientait en espérant que les marines ne seraient pas en mode assaut, mais bien qu’ils feraient leur travail correctement. Aucun geste brusque, seulement une attente interminable et pacifiques dans l’idée de pourparlers !

Restait à voir comment les marines verraient la chose. Une ruse ? Shiki n’est pas connu pour être un fourbe, mais lui-même ignorait quel genre d’adversaire il aurait face à lui !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 21 Mai - 16:41


Les alliés du vieil homme seraient bientôt contactés sur la demande de Shiki, et conformément à ce qu’elle envisageait la jeune femme décida de se mettre en route pour rejoindre l’endroit où se trouvait le révolutionnaire. La route serait cependant assez « longue », mais elle espérait être là lorsque l’affrontement final aurait lieu, dans le but d’en être témoin… Et peut-être actrice, au grand damne du Eiki. Il n’était pas seul, et s’il savait employer ses alliés il y avait autant de nouvelles raisons de réussir dans son entreprise.


Albis
Révolutionnaire alité.

Dans sa chambre de grande taille, Albis était alité, l’air souffrant. Allait-il mourir alors qu’il sentait que son heure n’était pas encore venue ? Il détestait ce sort qui était le sien. Surtout qu’il n’aurait jamais pensé mourir de la main d’un poison… C’était pitoyable de sa part. Le très vieil homme-arbre observa l’arrivée du médecin qui pourrait observer rapidement l’état du mourant. Le poison était incroyablement puissant : une combinaison de plusieurs actifs agressifs pour les humains, et de plusieurs actifs agressifs pour les végétaux. Autant dire la combinaison parfaite, et très ciblée… La liste des ingrédients était restreinte : des racines de Gorlong, du venin d’Inferu, de la poudre d’os mélangée à du mercure, le tout ayant sûrement été injecté pendant le sommeil d’Albis qui, du fait de son âge, dormait quand même plus souvent.

    - Je me fiche d’être condamné, ferait-il en regardant le plafond de sa chambre. Mais mourir ainsi…

Les ingrédients étaient rares, cependant il y avait quelque chose que Pita savait avec certitude : indépendamment tous les éléments cités pouvaient être extraits de l’organisme en quelques jours. Cela serait un travail titanesque, et il aurait besoin de l’aide de plusieurs infirmiers ou docteurs…


Fay Rica & Ydan Soulman "Le Traqueur de Stern"
Membre de la Révolution & Membre de la Vieille Révolution.

Le fait de livrer Prométhée et de ne pas offrir sa tête aux peuples qui pourraient être ralliés ainsi à la Révolution serait sûrement un grand sacrifice… Surtout que le Gouvernement Mondial ne se priverait pas pour s’offrir le bon rôle dans cette histoire. Ydan soupira face au dilemme auquel ils faisaient face. Devaient-ils concéder ainsi sur un terrain où ils pensaient avoir l’avantage… Non, il y avait d’autres solutions, il en était certain. Mais les affronter maintenant serait une bêtise, mise en évidence par les paroles du Eiki.

    - Négocier… C’est possible seulement s’ils acceptent de nous écouter.
    - Shiki, je vais préparer le terrain des négociations, fit Fay. En fonction de nos interlocuteurs, nous aurons des chances de nous faire entendre. Je devrais être capable d’intercepter une de leurs fréquences… Est-ce que cela te convient ?

Si le révolutionnaire aux cheveux argentés acceptait, il verrait l’horlogère s’activer pour mettre en place tous les préparatifs. Quelques dizaines minutes plus tard, alors que Ydan expliquait en quoi les défenses de l’île consistaient en cas d’assaut pour que le Général Eiki puisse les déployer, étant le plus haut gradé sur place, le Den Den Mushi sonnerait… Et bientôt quelqu’un décrocherait de l’autre côté.


Chaka Aksoum, "Le Prédateur des Nébulas" & Bensenn, "Le Bras Droit de Piso".
Vice-Amiral & Contre-Amirale

    - Contre-Amirale Bensenn, à l’appareil.
    - Nous avons repéré votre venue vers le Royaume de Luvneel. Nous vous sommons de faire demi-tour urgemment, dit la révolutionnaire qui prenait la première partie de l’appel.
    - La marine ne pliera pas. Nous ne concéderons aucun terrain.

Dans son dos, la Contre-Amirale ne verrait pas le regard sévère d’Aksoum, ni celui moqueur du McPulvor. Les deux avaient des avis divergents, car un tas de raisons pouvait amener à battre en retraite. Cependant, elle avait besoin d’entendre celles-ci pour s’en rendre compte. Peut-être que Shiki trouverait les mots justes, ou peut-être que la menace de l’assaut était inéluctable. En tout cas, Fay laissa la parole à son allié, qui avait eu un refus quant au fait de livrer le Roi de Luvneel sauf en cas de menace de Buster Call.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Lun 5 Juin - 0:55
Préparations à la bataille




Les paroles d’Albis firent soupirer l’Okama. De son regard bienveillant, ce dernier posa une main sur une des siennes. Essayant de capturer le regard de cet homme, il afficha finalement un sourire se voulant rassurant. S’il y a bien une chose qu’il a appris, c’est bien de ne jamais baisser les bras et il allait clairement le lui faire comprendre via ses paroles.

« Allons ! Ne pense pas à ça, c’est loin d’être la fin ! Erwin et les autres ont encore besoin de toi, nous avons tous besoin des autres. Tu vas t’en sortir ! Et tu en ressortiras grandis ! »

Une façon de rappeler que ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort ! Une fois son petit discours effectué, le médecin se mit pleinement à la tâche, demandant toute l’aide nécessaire à autant de médecins ou personnes qui s’y connaissent pour l’assister. Le travail allait être titanesque et immobiliser l’Okama, mais il était hors de question qu’un compagnon meurt de la sorte ! Qu’il s’agisse du médecin, ou de Shiki ou Erwin ou n’importe qui de l’Inquisition, personne n’accepterait cela ! Pas aujourd’hui !!!

Du côté du bretteur, celui-ci faisait part de son envie de négocier et avança quelques arguments. Le roi était leur carte joker, mais il ne comptait pas l’utiliser, alors après avoir demandé l’avis aux concernés, Shiki eu le feu vert et pu donc préparer son plan. Bien entendu cela serait difficile à expliquer au peuple, mais il avait confiance en ce dernier ! Aujourd’hui, il agissait dans l’intérêt de tous et non uniquement pour la gloire.

« C’est parfait Fay. Mais … dans le pire des cas, j’irais à leur rencontre, quitte à devoir les affronter quelques instants ! »

Prêt à se sacrifier ou se plonger dans la bataille, L’Eiki s’illustrait bien comme le général qu’il était devenu ! Il s’agissait là désormais de montrer l’exemple et en soit, Shiki a toujours été de ceux qui vont sur le front pour arranger les choses !
Laissant donc la demoiselle faire son affaire, Shiki suivit par escargophone les travaux de la miss. Attendant à quelques mètres de la côte, le Eiki laissa une voix retentir. Visiblement, la « Bensenn » ne semblait pas loquace, mais cela étonne Shiki. Une contre Amirale ? Le jeune homme retint un petit soupire et vint alors à prendre la parole, signalant donc officiellement sa présence.

« Merci Fay ! Je prends le relais.
Ici le Général Eiki à l’appareil. J’ai appris votre venue et souhaite donc discuter avec vous. Votre venue semble liée à une attaque récente d’un tiers personne ! Je ne vais pas y aller par quatre chemins, il y a bel et bien eu une attaque, cependant, je réitère la demande de ma collègue, si votre but est de profiter de cette attaque, faites demi-tour sur le champ… Ou alors, écoutez ma proposition. Je souhaite discuter avec un haut-gradé qui seraient apte à valider certains choix. »


Laissant la Bensenn décider de si elle continuait à discuter ou non, le Eiki reprendrait la parole.

« Récemment… Un homme sème la terreur sur les mers, avec des alliés ou simplement son équipage il sème la zizanie et ne compte pas s’arrêter de sitôt. Cet homme, c’est Prométhée. Un pirate dont vous n’ignorez pas la prime, je me trompe ? Voici mon offre : Renoncez à votre possible assaut sur l’île. En échange, je vous propose de nous allier pour combattre ce pirate aux dons particulièrement embêtants même pour vous ! Une fois vaincus, nous vous le laisserons pour l’emmener à Impel Down où il restera je l’espère enchaîner le plus longtemps possible. En revanche, suite à une promesse, si j’apprends qu’il est relâché pour une quelconque raison… cette fois-ci il ne sera pas fait prisonnier. Cela vous semble correct ? »

Laissant quelques secondes aux marines pour réfléchir, il reprit brièvement la parole, préférant tuer dans l’œuf leur envie d’en découdre actuellement. Cachant le fait qu’ils étaient effectivement affaiblis, le bretteur faisait jouer de son nom et de son « statut » pour essayer de repousser l’ennemi.

« Général ou non… Vous n’êtes pas censé ignorer non plus qui je suis. Je refuse de laisser des civils être la proie d’un assaut qui ne les regardent pas. C’est pourquoi… Si vous persistez à vouloir vous battre pour réquisitionner l’île, je mettrais tous les moyens à ma disposition et toute ma force pour vous repousser. J’aimerais préciser que de plus, vous semblez tenir à cette île de part un certain prisonnier, à son sujet je peux vous assurer qu’il est traité respectueusement et qu’aucune torture ne lui est administrée et qu’en venant sur l’île, vous prenez le risque de blesser ce dernier… Une chose que je ne peux vous conseiller car nous ne serons en rien responsable de blessures sur ce dernier ! »

Shiki n’est pas connu pour faire du chantage affectif. De ce fait, il soulevait le fait qu’en attaquant, ils prenaient le risque de blesser eux-mêmes la personne qu’il désirent reprendre des mains des révolutionnaires. Attendant de voir ce qu’ils diraient, il patienta quelque peu, continuant d’avancer lentement sur les mers.

« Si vous le souhaitez… Je peux venir à votre rencontre dans le but de négocier véritablement. Voyez ma présence comme preuve de ma bonne foi. Je vous laisse une heure pour nous donner une réponse. Inutile de tenter une approche furtive… Nous surveillons les mers et fonds marins ainsi que le ciel… »

La balle était dans leur camp désormais ! Shiki leur proposait la paix et une alternative pour que leur escapade ne soit pas réprimandée. Ils ne reviendraient pas bredouilles. Qu’allaient-ils choisir ?



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 13 Juin - 21:38



Chaka Aksoum, "Le Prédateur des Nébulas" & Bensenn, "Le Bras Droit de Piso".
Vice-Amiral & Contre-Amirale

La stupeur pouvait se lire sur le visage de la Bensen. Elle était trop butée pour voir l’opportunité là où son esprit s’était arrêté sur une seule chose :

    - Vous menacez de tuer le roi ? Saleté de révolutionnaires, grognerait-elle ouvertement.

Andrew rit gras tandis que le Vice-Amiral soupira, simplement atterré. Elle n’avait pas l’esprit de commandement suffisant pour accéder à cette fonction dans l’amirauté. Au mieux, elle était un esprit déchainé comme le fut Karast avant elle. En moins violente peut-être… Ainsi le fait de tempérer permettait à la Contre-Amirale de recevoir les recommandations de ses supérieurs, si elle acceptait de les rencontrer une heure plus tard.

    - … J’accepte de vous rencontrer, d’ici une heure. J’arrive au niveau du récif de rochers à deux kilomètres du Royaume, nous nous y retrouverons.

Le récif était composé de rochers plats. L’endroit était dégagé de partout, il n’y avait donc pas la possibilité de réaliser une embuscade. Les seuls endroits couverts seraient les navires. Le Vice-Amiral maudit regarda la gradée raccrocher et se tourner vers eux, un sourire carnassier sur le visage. Il sembla un instant perdre patience.


Fay Rica & Ydan Soulman "Le Traqueur de Stern"
Membre de la Révolution & Membre de la Vieille Révolution.

Fay observa Shiki avec un air admiratif. Il avait parlé de manière juste, et avait trouvé un compromis intéressant. Ils n’avaient pas besoin de céder quelque chose qui leur appartenait, et s’ils réussissaient cela leur achèterait suffisamment de temps pour recréer des défenses correctes. Ils pourraient donc respirer un peu, mais cela signifiait que l’Eiki allait devoir y aller presque seul pour permettre de ne pas créer une ouverture sur l’île…

    - Je vous accompagnerai, ferait Ydan Soulman en fermant la main sur son épée. Une partie de mon équipage nous guidera en navire.

Ils pourraient partir d’ici peu de temps. Le navire était déjà amarré, et prêt à décoller, ce qui était un gain de temps essentiel. Ainsi après leurs préparations et peut-être un tour rapide des troupes pour leur donner des consignes de surveillance, ils se mettraient en chemin du récif.

Ce lieu était suffisamment neutre pour permettre de n’avoir que l’influence de la mer : les vagues martelaient les navires dans un calme olympien. Quand l’équipage mené à le Soulman débarquerait sur le rocher plat d’une vingtaine de mètres de diamètre entouré d’autres récifs. En face d’eux se trouvait le navire de guerre de la marine, plus imposant que celui des révolutionnaires. Le Vice-Amiral Aksoum était posé sur une chaise, lisant le journal tandis que la Contre-Amirale faisait les cent pas. Sur le navire, la vision d’Andrew McPulor était particulière : avec son style débraillé, il était difficilement associable aux marines. D’ailleurs, Ydan souleva un sourcil en se demandant s’il ne l’avait pas déjà vu quelque part.

    - Vous en avez mis du temps, grogna Bensen.
    - Le temps convenu, répliqua le Soulman.
    - Tsss… Vous êtes venus ici, très bien. Vous avez l’intention de capturer quelqu’un qui nous échappe depuis des mois, comment allez-vous faire ? Vous avez un plan ? Parce que les promesses, c’est bien beau… Mais vous valez autant voire plus que ce pirate.
    - Prométheus est une priorité.

La voix grave du Vice-Amiral résonna alors qu’il refermait son journal. Il se releva, dévoilant son manteau de gradé, et se tourna en direction du Général Eiki. Son regard n’était pas sévère contrairement à celui de celle qu’il avait sous son aile. Il débectait certes tous les hors-la-lois, mais en tant que membre de l’amirauté, il était capable de faire des priorités. Pourquoi cet homme était-il une priorité ? Sûrement parce qu’il était beaucoup plus agressif que des têtes moins brulées comme ceux qui avaient aidé le Gouvernement sur l’Archipel Shabaody au moment de la chute de Centes Decima. Ainsi, il inviterait d’un regard Shiki à parler.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Dim 2 Juil - 23:02
Préparations à la bataille




Un rendez-vous convenu, le jeune homme pouvait partir dès maintenant. Seul étaient les termes à la base, mais voilà qu’un collègue insista pour l’accompagner. L’Eiki allait refuser, mais en voyant sa détermination il ne pu que se superposer sur son attitude et savait qu’il serait inutile de proposer autre chose. C’est donc avec son assistance qu’ils iraient à la rencontre de ces marines comme convenu. Le but n’était pas de les leurrer, mais bien arriver à trouver un accord qui se veut égal pour chacun !

Naviguant paisiblement, le sabreur était concentré et se focalisait sur ses objectifs tout en ayant une pensée pour les blessés. Cette situation était difficile à gérer, mais il le fallait. Tenir la pression était le secret de la réussite. Voyant un rocher qui faisait une parfaite plateforme pour se rencontrer, ils arrivèrent pile à l’heure et accostèrent. Allant à la rencontre des Marines, le bretteur salua poliment ces derniers.
Il semblerait que l’interlocutrice de tout à l’heure soit là et fasse bien des remontrances, mais en arrière-plan, un homme semblait dégager quelque chose de plus oppressant. Le supérieur sans doute. Fixant ce dernier, le regard du Eiki se posa de nouveau sur celle qui ouvrait un peu trop sa bouche semblant vouloir faire uniquement des remontrances aux révolutionnaires. Hm ? Serait-elle du genre rancunier ? Sans doute est-ce une soldate matrixée ayant une haine farouche pour l’ennemi sans jamais chercher à le comprendre. Là où Shiki lui a tendance à vouloir trop voir le bon côté des gens… Une fusion des deux pourraient peut-être amener à un équilibre tient… Cela le fit sourire légèrement tandis que les dires s’enchaînaient.

« En effet… L’ensemble des révolutionnaires présent ici-même est plus important que Prométhée. Mais comme vous le dites, ce dernier est une priorité. Le danger étant bel et bien son attitude ! Il semble impulsif, bien que réfléchit et organisé. Il agit par vengeance et pure conviction de faire du mal à autrui, il frappe où ça fait mal à l’ennemi, dans son cas… moi ! »

Annonçant que le problème actuel était bel et bien moi, il vint à soupirer. Sans doute que le doberman sur patte allait aboyer des dires comme quoi ça ne regarde pas les marines et en un sens elle aurait raison. Mais Shiki prendrait de nouveau la parole pour mettre sur la table sa proposition.

« Prométhée veut donc essentiellement me faire souffrir et sans doute s’en prendre à moi une fois assez affaiblis. Son fruit du démon est en lien avec le soleil, de ce fait, il a pour seule faiblesse apparente sa facilité à être anticipé. Il attaquera au mieux quand le soleil est à son Zénith. Je n’exclus pas une attaque de nuit, cette option étant la moins plausible et donc la meilleur pour surprendre… »

Etalant sa science, le jeune homme essayait de montrer ce qu’il savait sur l’ennemi. En faisant du brainstorming avec les marines, peut-être trouveraient-ils une faille à laquelle ils n’avaient pas pensés jusque-là !

« Nous n’avons aucun moyen d’influencer le soleil. Comparé à vous qui avez semble-t-il des machines pouvant influencer la météo ! C’est pourquoi le plan le plus logique est le suivant : le laisser venir à nous. Nous mettons en sécurité nos civils afin qu’ils ne soient pas impliqués dans cette guerre. Et quand je dis civils… » Son regard se porta sur la demoiselle au caractère trempé. « Je compte aussi le souverain. » Argument se voulant rassurant, preuve qu’il n’était pas qu’un vulgaire otage mais bien une personne traitée comme un humain et non un vulgaire objet.

« Nous nous préparons donc à un assaut de ce dernier. Frontal ou non, notre objectif est de cette fois-ci l’encaisser et répondre aussitôt et le neutraliser. Là où vous entrez en scène… C’est dans deux cas : Soit pour nous aider dans cette tâche. Ou simplement pour le récupérer une fois vaincu si vous ne désirez pas prendre partit… Je comprendrais cette décision, cette alliance même temporaire pouvant faire polémique auprès de certaines hautes instances… Sur ce point j’aimerais être clair : même si d’ordinaire nous sommes ennemis, j’applique le célèbre dicton : l’ennemi de mon ennemi est mon ami. Nous avons un ennemi commun et une situation délicate… alors autant tenter la chose. Malgré nos différents passés, je peux vous affirmer que je ne tenterais rien une fois cette bataille terminée. Forces affaiblis ou non, je ne tenterais nullement de vous attaquer dans le dos. En revanche, bien que je ne vous diabolise pas à l’extrême en général… si vous vous pensez à cela, je riposterais. »

Mettant les points sur les « i », Shiki démontrait qu’il avait la tête sur les épaules. Attendant donc les dires du supérieur ici présent, il vint à s’incliner.

« Que pensez-vous donc de l’idée ? Acceptez-vous de nous aider ? Ou … par exemple empêcher toute fuite de ce dernier s’il ose penser à une retraite ? Mes conditions vous sont-elles favorables ? »

Il attendait leurs termes pour voir si une entente se trouverait ici-même !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 3 Juil - 23:23



Chaka Aksoum, "Le Prédateur des Nébulas" & Bensenn, "Le Bras Droit de Piso".
Vice-Amiral & Contre-Amirale

Tous les regards étaient tournés vers un Shiki dont la parole semblait vraisemblablement s’agencer avec les idées que le Vice-Amiral avait en tête. Celui-ci opinait du chef tandis que sur le navire Andrew commençait à bailler bruyamment. Seule la Contre-Amirale Bensen n’était pas en phase avec les idées exposées. Elle voulait affaiblir la Révolution, c’était sa mission, et il fallait qu’elle l’accomplisse coûte que coûte. Pour Aksoum, le dilemme était cependant loin d’être aussi présent : ils n’avaient pas besoin de reprendre Luvneel dans l’immédiat. Leurs positions étaient défensives, et l’Inquisition – ou à présent la Révolution Unie selon son réseau d’informateurs – n’avait pas l’intention d’étendre son territoire dans les prochains mois. Il était dommage qu’un Royaume avec une telle histoire reste hors du Gouvernement Mondial, mais entre Flevance et ses problèmes actuels, et la sécurité de Pa no Kuni à assurer, les dilemmes se trouvaient ailleurs.

    - Nous n’avons rien à gagner, s’enquit la Contre-Amirale bourrue.
    - Au contraire, fit la voix du McPulvor sur le haut de la proue, s’étant assis en tailleur sur cette dernière en se curant l’oreille. Soit ils gagnent et on se débarrasse d’un poids, soit ils perdent et on se débarrasse d’un poids. En plus, c’est sûr qu’ils vont pas s’en sortir indemne des deux côtés. T’as jamais fait de stratégie militaire, toi ?
    - Pardon ?! S’offusqua Bensen. Je ne vous permets pas !
    - Il a raison, trancha le Vice-Amiral. Nous avons tout intérêt à ne pas intervenir sauf pour récupérer la cible. Très bien, Shiki Eiki.

L’Aksoum avait parlé d’une voix profonde. Il se tenait debout, le dos droit, les bras croisés à présent. Son regard se plongeait dans celui du révolutionnaire. Il avait appris à faire des concessions, et il savait que la marine de North Blue devrait aussi tirer des leçons des événements du jour. Même si elle bouillonnait, la Contre-Amirale finit par abdiquer et par acquiescer, se retournant tout en rajoutant :

    - On empêchera sa retraite s’il tente de fuir. Et ce gars-là sera enfermé à Impel Down, ou tué de votre main. S’il est tué, nous prendrons sa dépouille.

Elle se tut finalement en s’éloignant en direction de son navire. Le Vice-Amiral ne prit pas la peine de saluer les révolutionnaires qui pourraient à leur tour retourner sur leur île.


Fay Rica & Ydan Soulman "Le Traqueur de Stern"
Membre de la Révolution & Membre de la Vieille Révolution.

    - Y-a-t-il des choses à préparer ?

De retour dans leur QG, les trois têtes de files de la Révolution présente sur l’île étaient en train de s’activer en prévision de l’assaut. Pour Fay Rica, deux choses étaient importantes : diriger l’attaque vers un lieu sans civils, et utiliser ce qu’ils pouvaient pour isoler Prometheus de son équipage au maximum. Ce pirate était une épine dans leur pied, et il avait toute une journée pour recharger ses batteries. S’il attaquait au zénith le lendemain, alors il leur faudrait être prêts.

    - Pour ma part, ferait le Soulman. J’ai tenté de contacter Vadim, en vain. Nos alliés de l’Ancienne Révolution sont dispatchés sur l’île pour surveiller les environs, et pour aider les civils à se barricader, ou à s’isoler dans les bunkers.
    - Les anciens bunkers royaux ? Bonne idée. Et toi, Shiki ? Si tu as besoin d’aide, nous ferons en sorte de préparer avec toi. Il faudra aussi que tu ailles dire à tes soldats de se reposer. Ce sera une longue journée demain.

Elle était solennelle. Shiki allait pouvoir préparer l’arrivée de leur ennemi, à présent que les principaux dégâts de son premier assaut avaient été gérés. Laissant un moment de silence s’installer pour qu’il puisse réfléchir, Fay tritura son Den Den Mushi en se disant que le temps leur était compté.



Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 4 Juil - 0:03
Préparations à la bataille




La rencontre avec la Marine était assez « paisible ». Ils ne semblaient pas vouloir se montrer véhément, à l’exception d’une personne. Mais mettant de côté cette personne, le bretteur se montrait agréable, faisant preuve de jugeote. En face, l’auditoire semblait réceptif à ses propositions et le responsable des opérations sembla d’accord avec un plan du Eiki : le plus simple. Rien de bien étonnant en soit… Même si Shiki avait tendu la main dans l’espoir qu’ils saisissent l’opportunité de travailler ensemble, il n’en voulait pas au Marine de vouloir se mouiller le moins possible. L’impact médiatique n’en serait que moins scandaleux. La marine pourrait avoir été là au bon moment, plutôt que réellement avoir coopéré avec la révolution. Un sacrilège évité ! Une gloire acquise ! Louée soit la sainte marine !!!

Le responsable donnant son accord quant à servir de rempart pour l’éviter de fuir, Shiki s’inclina tandis qu’ils semblaient déjà partir. Pas de salutations, juste un bref regard. Rassuré que la marine ne pense pas à réaliser une opération éclaire sur l’île, quand enfin ils furent seuls, le jeune homme se tourna vers son accompagnant.

« Une bonne chose de faite ! »

Plutôt content, il s’en alla pour retrouver les siens. Faisant un rapport aussitôt à Fay, il expliqua ce que ferait la marine ainsi que leurs termes ! Désormais, il fallait se préparer pour que l’assaut prochain soit plus vraiment une défense, mais belle et bien une contre-attaque effective. De ce fait, le jeune homme expliqua ses préparatifs effectifs selon lui à ses camarades.

« Mes hommes vont se relayer ce soir. Que si on nous attaque cette nuit nous puissions être opérationnel au plus vite. Et si l’ennemi n’attaque que demain… Que chacun ait un maximum de repos ! Que les civils soient en effet mis à l’abri, sommes-nous sûr que les bunkers royaux sont sûrs ? Je ne voudrais pas qu’une mauvaise surprise fasse d’eux un groupe de choix à viser lors de l’assaut !
Sinon, je vais dispatcher les forces essentiellement ainsi : la surveillance et l’offensive. Que dès que l’ennemi est repéré, nous lui tombons dessus ! La dernière fois, si j’ai bien compris… ils étaient seuls. Je doute qu’ils changent de méthode de fonctionnement. Les renforts que j’ai appelés seront un atout s’ils tentent de nous surprendre, de ce fait, si par malchance nous sommes surpris… Il faudra gagner un maximum de temps, maximiser les dégâts à distance. Si tout se déroule normalement, nous devons dès le départ miser sur le fait de le repousser. Les manieurs de fruit du démon sont faibles dans l’eau. C’est pourquoi, nous l’attaqueront et s’il n’a pas de carte joker du genre des otages… Nous tenterons de couler son navire. Nous capturerons un maximum de ses acolytes et lui y compris. Une fois neutralisé, nous le remettront à la marine, tel est notre accord. »


Espérant avoir été clair, il laisserait chacun de ses compagnons faire leurs devoirs tandis que lui aussi mettrait la main à la patte ! Shiki n’était pas du genre à s’occuper que de la paperasse. Non, il agissait aussi, aidant ses compagnons ! D'ailleurs, durant la nuit, le jeune homme alla rendre visite à Albis et voir comment Pita s'en sortait ! Quelque peu inquiet, le jeune homme ne dérangea pas le médecin qui se démenait comme un démon pour aider son ami. Et de son côté, Shiki ne pu que prier intérieurement que l'homme arbre s'en sorte ! Saluant brièvement l'Okama, l'épéiste priait de tout coeur qu'il s'en sorte, car même s'il ne le connaissait pas plus que ça, il reste un membre de la Révolution unie et surtout membre de l'Inquisition.  

Ce n'est que durant la nuit que Shiki se permit une petite pause, allant prendre de la hauteur pour observer l'horizon. S'isolant un peu, l'air frais et la brise marine lui rappela Komari. Une pensée alla à cette dernière, priant pouvoir revenir à elle au plus vite. Mais il ne perdait pas de vue le fait que bientôt, cette île allait devenir un champ de bataille ! Et en tant que Général, il allait devoir assurer !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 4 Juil - 15:38



Yvan Soulman "Le Traqueur de Stern" & Dorlin K. Amaz
Membre de la Vieille Révolution & Membre de la Révolution.

La nuit passa et, tandis que les heures s’écoulaient lentement, le vent apportait son lot d’incertitudes. Chacun était concentré sur ce qui allait se produire le lendemain, et tentait de mettre tant bien que mal les ordres du Eiki en effet. La surveillance était accrue, et chacun surveillait avec assiduité ce qui pourrait s’avérer être le début d’une journée sans lendemain. Le soleil se lèverait progressivement. Le Royaume possédait des défenses marines qui avaient en partie été détruites la veille, mais celles qui restaient seraient certainement le fer de lance de la protection des lieux.

Neuf heure sonna, et aucun ennemi en approche. Les vagues étaient s’entrechoquaient contre les rochers. Le temps continuait de s’écouler dans l’inlassable sablier. Et dix heure, puis onze arriva. Personne. L’ennemi n’était pas là. Avait-il menti ? Yvan était aux aguets, sa lame fermement tenue dans sa main droite. Il serrait les dents. Le stress montait tandis que les soldats commençaient à être soulagés de la tournure des événements. Puis comme si un voile avait été levé à une centaine de mètres de l’île à peine, une douzaine de navire se dévoila sous les rayons ardents d’un soleil d’hiver. Le Soulman frissonna devant cette vision d’horreur : ils avaient utilisé un camouflage. S’ils avaient surveillé le mouvement des vagues, ils auraient sûrement pu s’en rendre compte mais là…

    - FEU A VOLONTE ! Hurla Dorlin qui se trouvait en première ligne au port.

Des coups de canon s’élevèrent dans les airs avec une violence particulièrement prononcée. Les assauts s’élancèrent en direction de la douzaine de navires qui portaient une douzaine de pavillons différents. Des capitaines pirates s’étaient unis sous la bannière de Prometheus qui avait gardé cette information discrète. Les révolutionnaires regardaient avec horreur leurs ennemis qui avançaient avec une très grande marge de manœuvre.


Galio Brackar
Second de Prometheus.

Alors que les boulets de canon s’élevaient, l’un des ennemis s’élança dans les airs et commença à renvoyer plusieurs des projectiles vers la terre ferme. Il utilisait le Rokushiki : c’était un ancien gouvernemental. Et son visage n’était pas inconnu puisqu’il s’agissait d’un ancien Agent du Cipher Pol 9, Galio Brackar, primé à 147.900.000 Berrys. Après avoir détruit à distance plusieurs armes lourdes, il se projeta d’un kamisori directement sur le commandant des forces de défense. Le Shigan allait percer le cœur de l’Amaz quand la lame du Soulman, recouverte du Haki de l’Armement, vint interrompre le geste.

    - Recule, Dorlin, et rejoins les autres forces de défense ! Ordonna-t-il alors que les pertes sur le port de défense étaient déjà lourdes.

Le jeune homme ne répondit pas mais obtempéra tandis que le vieil homme repoussait la nouvelle génération de pirate d’un air sérieux. Sa lame s’embrassa alors que son regard lui aussi devenait ardent.

    - Le Traqueur de Stern, fit l’ancien agent du Cipher Pol. Tsss, quelle plaie.



Prometheus "Le Titan" & Inako
Capitaines Pirates

Les capitaines pirates ordonnaient aux leurs de débarquer. Prometheus avait fait exprès de lancer un assaut seul la veille pour faire croire qu’il reviendrait en sous-effectif. Son projet était de terminer le travail rapidement, et surtout il connaissait sa cible. Mettant une main vers le soleil, il s’apprêta à tirer un rayon destructeur sur l’île quand il entendit une voix résonner au pied de son navire :

    - L’un de nos navires coule !

En effet, une lance d’eau venait de percer la coque de l’un de leurs bâtiments. Il pesta intérieurement : les révolutionnaires avaient apparemment un homme-poisson dans leurs rangs, chose rare sur North Blue. Il se souvint alors qu’Arédian Moldin, le second du vieux Stan Kubrique, était dans les effectifs. S’ils le laissaient faire, il risquait de faire plus de dégâts.

    - Inako, tu t’en charges ! Ordonna le pirate primé à 450.000.000 de Berrys.

Le capitaine des Feux Follets tourna la tête vers l’eau et sauta de navires en navires pour saisir un harpon. Il allait pouvoir commencer la chasse à l’ennemi.


Fay Rica & Arthur Lokan
Membres de la Révolution

Cela eut pour effet de retarder les pirates. Fay observait la situation de loin et préparait la seconde vague de défenses, organisée pour maximiser les dégâts à distance. Une rangée d’archers tira une série de flèches explosives depuis d’anciens remparts sur les pirates qui progressaient à grande vitesse. La Rica avait demandé au Eiki de se trouver à ses côtés pour cette partie de l’opération, car il fallait qu’il se réserve pour intercepter Prometheus sur le champ de bataille. Les civils avaient été évacués de la zone après tout.

    - Nos alliés ne sont toujours pas arrivés, pesta Arthur Lokan dont les blessures de la veille avaient été essentiellement guéries. Et Albis qui est toujours en état critique…
    - Je me charge de la chaine de commandement, ferait Fay en prenant sa longue vue. Shiki, ton ennemi arrive.

Et en effet, accompagné de plusieurs centaines de pirates dont quelques capitaines connus, Prometheus envoya une boule d’énergie solaire en direction des archers. Il se trouvait à présent sur la terre ferme et avait une seule motivation : arriver à pénétrer le plus loin possible pour être de nouveau inarrêtable.


Albis
Membre de la Révolution

Albis souffrait. Retirer le poison dans un si grand corps, et dans une part si concentrée, était certainement l’un des plus grands problèmes actuels de Pita. Le médecin ne saurait bientôt plus où donner de la tête. Il n’y avait pas beaucoup de personnes capables de réaliser des soins aussi poussés sur North Blue, mais l’Okama en faisait certainement partie. Et après une nuit à lutter, il n’était plus forcément au top de sa forme, mais Albis commençait à reprendre des couleurs. C’était à la fois rassurant parce que le traitement faisait effet, et malheureux par le timing.

Quand la personne qui entra dans la pièce rigola, tous comprendraient qu’il s’agissait d’un ennemi. Désobéissait-il à la trêve et aux ordres ? En tout cas, il s’agissait bien d’un ennemi de premier ordre. Anciennement primé à 407.630.000 Berrys, l’Okama ayant vécu à l’île de Momorio pourrait se souvenir de ce lieutenant de Konan qui avait subitement disparu en 1501. Andrew McPulvor, « The True Killer », l’un des plus dangereux mercenaires de son temps. Celui-ci prit le pistolet à sa ceinture et dit d’une voix complaisante :

    - J’suis là que pour butter la vieille branche dans ce lit. Dégage, minus, ordonna-t-il au médecin.


Andrew McPulvor "True Killer"
Ancien Lieutenant de Konan.



Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 4 Juil - 21:44
Préparations à la bataille




La nuit était assez compliquée à gérer. Si certains arrivaient à dormir, au final tout le monde avait cette petite boule au ventre. Notamment celles et ceux ayant déjà subit un assaut. Côté Shiki, ce dernier aussi avait cette peur en lui, car il se demandait ce qui se passerait s’il échouait ? Il ne comptait pas imaginer cette possibilité comme possible, mais … Il ne pouvait s’empêcher de se demander les conséquences de toutes ses actions. Au final, l’homme trouva le sommeil tardivement pour être totalement en forme le lendemain.

Quand le soleil pointa le bout de son nez, ce fut l’instant où le stress commença à grimper et pour cause, d’après la théorie, c’est à cet instant que Prométhée commence à gagner des forces ! Les heures tournaient et malheureusement aucun signe de l’ennemi. En haut sur un rempart, en compagnie de Fay, Shiki observait l’horizon, finissant même pas se mordiller un pouce, quelque peu nerveux en apparence.

« Ce n’est pas normal… »

Que de surprise quand finalement le voile se lève et dévoile une douzaine de navires prêt à accoster ! Un camouflage ? N’avaient-ils pas pensée à cette option ? Décidément, l’ennemi était plein de surprise et il est évident que désormais, la révolution passait de l’objectif de contre-attaque directe à devoir gagner un maximum de temps ! Les premiers assauts se firent et c’est donc la première ligne qui dû subir des coups ! Heureusement, les membres de la révolution ancienne ou nouvelle n’avaient plus à prouver leurs valeurs ! Tentant de tenir bon, Shiki fut fier de voir ces hommes donner tout ce qu’ils avaient, plutôt qu’abandonner face à la difficulté. S’apprêtant à intervenir, il fut stoppé net dans sa course quand il vit que quelque chose se préparait !
Là encore, leurs plans fonctionnaient, l’homme poisson semblant surprendre les troupes ennemies ! Il fallait profiter de cette fenêtre pour frapper fort et pour ça, Shiki comptait énormément sur Aoi ! Déplacée sur la plage pour accueillir les ennemis, cette dernière courue à pleine vitesse pour essayer de contourner les ennemis et couvrir la personne qui avait un rôle très important lors de l’assaut : Arédian Moldin.
Si elle rencontrait des gens en cours de route, cette dernière recouvrirait essentiellement ses poings de fluide de l’armement et frapperait sans relâche les ennemis, usant de son aptitude spéciale : le hasshoken ! Fracassant les défenses qui se dressaient devant elle, elle tenterait d’intercepter un certain homme avec un harpon qui semblait vouloir partir à la pêche ! Hors de question !!!

« Hey ! »

Si elle en avait l’occasion, la demoiselle bondirait pour tenter de frapper de ses poings noircis et repousser cette menace imminente ! Le rôle d’Aoi était simple : créer le désordre chez l’ennemi ! Et elle serait appuyé d’une dizaine d’hommes tentant de la couvrir sur la plage.

Côté Shiki, celui-ci observerait dans un premier temps l’arrivée de l’ennemi, puis quand ce dernier tenta de s’en prendre aux archers, là, l’Eiki fut obligé d’intervenir.

« Il faut tenir bon ! Et rester motivé ! »

Prenant appui sur le rempart, il s’excusa, focalisant tant sa force brute dans ses pieds qu’en se propulsant il détruisit une partie des pavés qui formaient le rempart ! Bondissant, se dirigeant vers l’attaque qui menaçait bien des hommes, l’épéiste dégaina la lame qui ne manquerait pas d’être reconnue par une certaine personne. Gekkotsume. La lame de Chishiki sensei désormais maniée par le Eiki rencontra l’attaque de Prométhée et usant de sa force physique, Shiki tenta de l’envoyer en l’air plutôt que la couper. Sa lame se mit à luire, signe qu’elle absorbait bel et bien de l’énergie solaire de cette attaque.
Et quand il atterrit de nouveau, le jeune homme bondit une énième fois pour tenter d’atteindre la plage au plus vite. Dans les airs, pour annoncer son arrivée, il banda les muscles au maximum, préparant son entrée en scène. Sa silhouette se dessinant dans les airs, Prométhée et ses hommes pourraient voir celle-ci apparaitre. Ne leur laissant pas du temps pour eux, l’épéiste attaqua pour annoncer son entrée en scène aussi rapidement dans l’affrontement ne semblant pas vouloir sacrifier de ses pions. Pourquoi ? Car ils ne le sont pas, tout simplement !

Tenant sa lame fermement, il fit un geste vertical vers le bas et créer une lame d’air gigantesque prenant la forme d’une hydre. Cette dernière semblait ornée de décorations rappelant une forme de croissant de lune. Lame d’air lumineuse immense de part la faculté de Gekkotsume, plus la lame gagnait du terrain, plus elle se divisait sans prévenir, et bientôt quand elle serait à hauteur de Prométhée et ses hommes, ce serait quatre attaques qui fonceraient sur eux ! L’arrivée de Shiki était ainsi, il montrait que même seul, il combattrait l’ennemi et son armée. Voulant décimer le gros des troupes le plus vite possible, si les lames d’air n’étaient parées ou contrées, elles continueraient leurs routes pour se diviser une énième fois pour se diriger vers les navires !
Shiki visait essentiellement les troupes mais aussi et surtout les navires ennemis pour les empêcher de fuir ! Le ton était donné.

« … C’est ici que tout se termine … »


Dirait le révolutionnaire en arrivant enfin sur la plage ! L’heure de la vengeance avait sonnée !

Sur l’île, un imprévu de taille se manifesterait ! En effet, du côté de Pita les soins sur l’homme arbre continuaient. Cependant, voilà qu’une tête connue apparue. Comment était-il parvenu jusqu’ici ? Pourquoi était-il là ? Quand il prit une arme à feu, le médecin écarquilla les yeux et tout en activant son haki de l’observation pour anticiper ce qui pourrait suivre – notamment une contrattaque – l’Okama leva brutalement la jambe pour frapper le poignet du mercenaire ! Mais l’assaut n’était pas fini ! Si la levée de jambe prouvait une grande souplesse chez l’Okama, quand il abattit la jambe sur l’épaule du mercenaire pour tenter de la briser nette, il prouvait là une grande puissance et maîtrise de son corps ! Pita avait beau avoir un super cerveau et une bouille d’ange, il ne fallait pas s’y méprendre : il s’agit d’un membre de l’Inquisition ! Si se faire attaquer de la sorte le surprenait, il était préparé à cette possibilité et savait clairement se défendre !

« Mettez le patient en sécurité ! Prévenez Fay immédiatement ainsi que Shiki ! »

L’Okama essaya immédiatement d’enchaîner les coups sur l’adversaire ne lui laissant nullement de temps de préparer la suite ! Semblant vouloir donner un coup de poing à la gauche du visage de l’ennemi, l’Okama stoppa net son geste pour envoyer un terrible coup de talon dans la face de ce dernier dans le but de le propulser hors de la pièce ! Qu’importe s’il détruisait une partie de l’endroit, il s’agissait là de protéger les siens !

« Je ne sais pas qui t’envoie, mais il est hors de question que tu touches à mon ami ! »

L’Inquisition, La Révolution unie, aucune de ces institutions ne se laisserait faire par qui que ce soit !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

Tech utilisées:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 7 Juil - 10:57



Prometheus "Le Titan"
Constella

Le Titan toisait son ennemi du regard tandis les lames d’air allaient décimer ses hommes sur quarante mètres, sans atteindre les navires qui se situaient bien plus loin. La distance entre les plages, les navires et la terre où ils se trouvaient était plutôt d’environ deux-cent mètres, rien de faramineux mais en dehors de la distance de la technique du Eiki. Voyant que son assaut avait servi à nourrir la Lame de la Lune, le Constella se demanda combien de temps cet homme allait pouvoir réaliser ce petit jeu. Lui pouvait continuer toute la journée s’il le fallait, et sans jamais subir une blessure. Son Fruit du Démon lui permettait d’utiliser les rayons du soleil à plusieurs égards : photosynthèse, déploiement d’énergie et camouflage en jouant sur la réfraction. C’était ainsi qu’il avait permis à ses navires de s’avancer, et qu’il avait échappé à la marine tout ce temps, alors même qu’on avait envoyé des Vice-Amiraux à ses trousses.

    - T’es du genre pénible, toi, hein ? Ferait Prometheus. J’ai subi l’Enfer, maintenant vous allez tous le vivre avec moi.

Il claqua des mains vers l’avant, alors que ses hommes étaient tous en arrière, sauf l’un d’entre eux qui commença à le dépasser à ce moment-là. Une onde solaire fut alors émise de l’intérieur de ses paumes et alla se diffuser en direction de Shiki et des soldats révolutionnaires qui se trouvaient à proximité. Ce fut d’abord l’homme de Prometheus qui subit l’assaut. Son corps tout entier se recouvrit de cloque alors que la température avoisinait les cinq-cents degrés. La personne la plus proche était ensuite le Eiki, et celles derrière verraient l’assaut arriver de manière assez rapide pour les prendre de court, mais trop lente pour représenter un quelconque danger pour l’épéiste. C’était une attaque de masse en réponse aux lames d’air multiples qui avaient fauché un certain nombre de pirates.


Inako & Arédian Moldin
Capitaine Pirate & Révolutionnaire

Inako vit la jeune femme qui arrivait sur les navires alors que son premier tir de harpon n’avait pas réussi à toucher sa cible. Il n’était pas expert dans ce domaine, loin de là, et avait voulu s’improviser bon tireur. Cependant là où il réussissait à briller, c’était clairement l’art de l’épée. Tirant celle-ci, l’épéiste s’élança en direction d’Aoi et envoya une lame d’air pour lui barrer la route.

    - J’peux pas être à tous les fronts, grogna-t-il en s’approchant de l’ennemie, et en tentant de la trancher avec son sabre d’abordage bien aiguisé, recouvert d’une couche de Haki de l’Armement.

Quelques hommes encore sur le navire sortirent des cales et allèrent prendre les harpons à leur tour. Ils observaient avec crainte ce qui s’avérait être l’homme-poisson en contrebas, et virent quelques projectiles d’eau s’élancer vers eux.


Andrew McPulvor "True Killer"
Ancien Lieutenant de Konan.

Andrew vit son arme voler dans les airs et siffla, presque « charmeur » :

    - Quelles jolies jambes, dis donc !

Il ricana de manière ostensible, sentant le prochain coup arriver il mit son avant-bras sur le chemin du talon et ne serait repoussé que sur deux mètres. Il avait tenté de se contracter, mais le corps à corps ce n’était vraiment pas sa partie préférée. Avant que son adversaire n’ait le temps de continuer à faire quoique ce soit, il beugla :

    - « Jacques a dit » lève la jambe gauche !

Et Pita serait alors obligé de lever la jambe gauche. Le reste de son corps serait encore libre de bouger, mais sa jambe gauche devrait rester levée, handicapant clairement ses mouvements. L’ancien mercenaire rigola de plus belle, amusé par cette situation qui lui plaisait bien. Il fit mine d’admirer la jambe un bref instant avant de se diriger vers son arme et de tirer en direction du révolutionnaire en face de lui. Les tirs se déverseraient d’autant plus rapidement et en continu qu’ils viseraient les personnes qui faisaient sortir Albis en arrière-plan. Cependant au bout de dix secondes Pita retrouverait l’usage de sa jambe gauche.


Yvan Soulman "Le Traqueur de Stern" & Galio Brackar
Membre de la Vieille Révolution & Second de Prometheus

    - Quel vieux capricieux ! Grognerait Galio en lâchant un soru qui rebondirait sur le sol à l’horizontal dans le but d’aller faucher les jambes de son adversaire.

Yvan mettrait sur le chemin de l’assaut sa lame enflammée qui viendrait dilater l’air lancé et éclaterait l’attaque. Il viendrait à son tour lancer une flamme d’air enflammée qui viendrait réaliser un tour derrière l’ancien gouvernemental avant de revenir en direction de l’envoyeur, touchant le Brackar dans le dos. L’effet donné dans la lame d’air permettait d’en faire une sorte de boomerang, vraiment ? Le vieil homme eut un sourire satisfait, ce genre de petits tours ne fonctionnait qu’une fois mais c’était toujours plaisant de le voir fonctionner.

    - Les jeunes générations…
    - Ta gueule, ferait le pirate en s’approchant d’un kamisori.

Il avait recouvert son bras d’armement et tenterait un Shigan avec le bras en pleine direction du cœur du Soulman. Celui-ci esquiverait sur le côté d’un pas habile et continuerait d’éviter la pluie de Shigan dans sa direction, consommant son endurance alors que son adversaire de quarante ans son benjamin n’avait pas dit son dernier mot.


Maxima, Dorlin K. Amaz & Arthur Lokan
Capitaine Pirate & Révolutionnaires

Les deux révolutionnaires faisaient face à une femme à la tenue noire très proche du corps. Elle les toisait d’un œil amusé. Elle aussi était une capitaine pirate, et elle avait donné du fil à retordre à plus d’un Colonel sur les Blues ces derniers mois. Sa spécialité était clairement son Retour à la Vie des cheveux, les étendant dans tous les sens. Laissant ceux-ci former deux piques en direction de Dorlin et d’Arthur qui esquivèrent sans pouvoir rien faire d’autre.

    - C’est quoi cette harpie ?! Se plaignit le moins stoïque des deux révolutionnaires à la chevelure orange.
    - Je ne suis pas une harpie, je suis la grande Maxima ! Craignez la colère des Pirates de la Harpie… Attendez, quoi ?

Elle s’énerva du haut de ses trois mètres vingt et enfonça son pied dans le sol avant d’y intégrer une mèche de cheveux qui irait bientôt saisir Arthur par le pied, obligeant Dorlin à réagir au quart de tour pour trancher celle-ci.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Ven 7 Juil - 23:57
Préparations à la bataille




La bataille pour la paix débutait et le moins qu’on puisse dire, c’est que le champ de bataille prenait vite forme. Prométhée était l’acteur principal de cette bataille et donc la cible à abattre, mais … bien d’autres combattants avaient leurs rôles à jouer !

Shiki observa son adversaire qui ne semblait pas le plus heureux du monde de revoir. Si cela peut le rassurer, il en est de même pour Shiki. Depuis le temps il avait appris à contrôler au mieux ses émotions et les transformer en énergie, mais toujours est-il qu’en lui bouillait une rage sans nom. En revoyant cet adversaire, Shiki se revoyait en ce jour funeste où par une simple erreur il n’a pas pu sauver son maître. Aujourd’hui, il était temps de changer l’histoire et non la laisser se répéter. Shiki se battrait bec et ongle pour faire payer ce jeune homme d’avoir tué son propre père.
Qu’il soit remonté c’est légitime, cependant, se laisser ainsi consumer et éliminer son père en guise de vengeance, ce n’est clairement pas la solution. Shiki allait devoir lui apprendre la leçon et c’est tout ce qu’il pourrait faire pour « l’aider » ! La suite… L’avenir l’écrirait : Deviendrait-il fou en prison ? Ou au contraire trouverait-il enfin le temps de réfléchir sur ses actes ? Le révolutionnaire en tout cas souhaitait tourner la page et pouvoir retourner auprès de la tombe de son maître et ami, pour enfin le savoir en train de reposer en paix !

« Tu as subis l’Enfer, mais je ne te laisserais pas propager ta haine ! C’est terminé Prométhée ! »

Sa lame en main, il vit l’homme frapper dans ses mains. Bien que rien de « visible » ne se remarquait, il fut témoin d’une attaque redoutable. Un de ses propres hommes semblait « brûler » comme s’il avait subi un coup de soleil monumental ! Son haki le prévenait d’un danger imminent et força donc le Eiki à agir au plus vite.

« Reculez ! »

Retournant son sabre, le bretteur envoya une lame d’air non tranchante pour repousser plus loin ses compagnons venus l’aider et sauta pour essayer de passer « au-dessus » de cette attaque. Il ne voulait pas que ces derniers soient en proie aux attaques mortelles du manieur de soleil ! Ceci fait, priant que cela suffise à les prémunir d’une attaque, l’homme essaya de ne pas perdre du regard ses ennemis. Ainsi dans les airs, ses possibilités d’attaques n’étaient pas optimales, alors l’homme se décida à agir pour ne pas perdre la main. Bien qu’encore dans les airs, Shiki nota qu’il restait des hommes avec son ennemi, il fallait donc éliminer tout ça au plus vite.
Se concentrant, tandis qu’il chutait, le jeune homme leva son bras libre et semble viser le ciel. Dès lors, si de loin rien ne semblait se passer, côté Shiki tout s’enchaînait. Concentrant son haki dans le creux de sa main, c’est visuellement comme une nuée de petits éclairs crépitants qui se faisait voir. D’un coup d’un seul, il abattu son bras vers son ennemi et un projectile blanc fusa vers lui. Il s’agissait là d’une lance de foudre, la manifestation même de son haki de l’armement ! Shiki tentait de lancer un assaut à distance pour pouvoir occuper celui-ci et une fois retombé au sol, le sabreur aurait tout le loisir de tenter de rompre la distance entre eux !
Pour se faire, Shiki usa de nouveau de son haki avancé pour booster ses capacités physiques. Gekkotsume se faisant recouvrir de ce haki et une de ses jambes aussi, dès que le sabreur toucha le sol, il se propulsa pour se retrouver derrière l’homme si rien ne l’interrompait. Rapidité, précision, puissance, Shiki dévoilait son plein potentiel en ce jour, voulant prouver à Prométhée qu’en ce jour, il allait ressentir la colère de Chishiki ! Le vieillard avait beau l’avoir plongé dans l’enfer, il avait formé une nouvelle génération qui n’avait pas finit de faire parler d’elle ! Si tout fonctionnait, Shiiki aurait visé l’abdomen du manieur de soleil, bien décida à trancher ce dernier et le blesser suffisamment pour le mettre hors d’état de nuire.

Si cet affrontement était la scène principale de cette bataille, il ne faut pas en oublier les autres ! Aoi par exemple de son côté tentait d’aider tant bien que mal un des atouts de la révolution : son homme poisson présent sur l’île ! Son but était de détruire un maximum de bateaux et limiter leurs mouvements. Faisant la rencontre d’Inako, elle croisa ses bras recouverts d’haki de l’armement pour encaisser sa lame d’air mais se propulsa aussitôt en sa direction et rencontra son épée ! Mettant un avant-bras devant elle pour contrer sa lame tout aussi noire que son bras, elle se maintenue un court instant en clash de face à face. Tentant d’attraper le jeune homme par le col, elle essaya de basculer son corps de sorte à créer une roulade par-dessus l’épaule et envoyer vers le pont du navire cet individu brutalement.
Tombant aussitôt, la demoiselle tenta de profiter de l’élan pour préparer son poing et frapper puissamment ou bien le jeune homme s’il était resté au sol, ou alors le pont pour tenter de le briser ! Un coup inventé sur le coup, improvisant totalement ! Mais même dans ce genre de situation devant faire sur le coup, la demoiselle démontrait toute son utilité ! C’est une combattante née !

Autre part sur la plage, des hommes de Shiki tentaient de se montrer utile. Une partie s’étant déployée pour aider à garder les civils en sécurité, le reste combattait ici et là. Cinq de ces hommes viendraient prêter main forte à Dorlin et Arthur contre la pirate aux cheveux tentaculaires ! Bretteurs ou tireurs, ces derniers tentaient d’aider comme ils pouvaient, s’en prenant à la Maxima en tentant de créer une ouverture pour les deux autres combattants. L’unité de Shiki tentait de se démarquer et faire basculer la bataille du mieux qu’ils pouvaient !

Yvan de son côté semblait de très loin gérer la situation, mais deux hommes à Shiki surveillaient la situation de loin, prêt à intervenir en cas de pépin de ce dernier. Ils avaient pour instruction d’aider, mais avaient appris à ne pas intervenir si ce n’est pas nécessaire et pour cause… lors de certains affrontements, cela peut devenir une gêne plutôt qu’une aide ! Or, il était hors de question de donner des opportunités à l’ennemi de frapper fort !

Mais il n’y a pas qu’à la plage que les choses se corsent. En effet, Pita censé être tranquille devait faire face à un adversaire imprévu. Comment il s’est infiltré c’est un mystère, mais très rapidement l’homme démontra certaines de ses capacités. Le mercenaire de Konan ou plutôt ex-mercenaire de Konan semblait doué d’un fruit du démon. Via un simple mot, la jambe de l’Okama se leva en l’air impossible de bouger. Clignant des yeux, le jeune homme ne comprit pas immédiatement ce qui se passait, mais son cerveau du traiter rapidement l’information. Un ordre, une jambe mentionnée qui obéit audit ordre… Sans doute est-il apte à dicter des règles et imposer à l’ennemi des conditions de combat exécrable ! Pourtant, en dehors du membre visé, le reste du corps semblait répondre lui ! Alors l’Okama ne se fit pas prier pour agir en essayant de prendre en compte ce handicap. Alors que l’homme fonçait vers son pistolet, l’Okama bondit vers lui et engagea un mouvement de rotation. D’ordinaire la jambe doit se plier au dernier moment pour prendre encore plus d’élan lors de l’assaut, mais il allait devoir faire sans. L’Okama improvisait aussi et inventa une nouvelle attaque sortit de son intelligence supérieure.

« Charme … Lunaire !!! »

Décrivant un mouvement en demi-lune, en demi-cercle, la jambe droite s’abattit sur l’épaule du mercenaire brutalement. Le travestit tentait bel et bien de rester au corps à corps avec lui et surtout l’empêcher de réussir sa mission d’assassinat. Malheureusement, si son attaque fonctionnait, il tomberait sur le cul puisque sa jambe gauche ne pourrait pas le rattraper. Ce n’est qu’après ce temps qu’il retrouverait le contrôle de son corps et une fois de plus, agissant vivement, il tenta de saisir une jambe de l’homme avec les siennes et le faire s’écrouler au sol pour lutter au sol !
Même dans l’urgence, Pita tentait de s’en sortir et surtout protéger les siens. Il ne laisserait pas son ami et ses compagnons se faire assassiner, pas sans donner de sa personne !

« Fuyez !!! »



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

Tech utilisées:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 9 Juil - 21:59



Prometheus "Le Titan"
Constella

Les alliés du révolutionnaire furent éjectés sur une bonne quarantaine de mètres rien qu’avec la lame d’air. S’il aurait pu « casser » l’onde solaire, force était de constater qu’il avait choisi de mettre hors combat ses propres hommes. Cela fit rire aux éclats le Constella sans qu’il n’explique la raison. Ces ondes lui coûtaient trop cher en énergie, et il ne se rechargerait pas assez vite alors il n’avait aucun intérêt à les faire en boucles. Mais il trouvait qu’elles étaient un bon engagement. Ainsi lorsqu’il vit l’ennemi dans les airs lui lancer un projectile, il usa d’énergie solaire pour réaliser un bouclier et recouvrir une partie de son corps de Haki de l’Armement. Les deux réduisirent les dommages mais furent rapidement percés par l’assaut, électrifiant Prometheus qui lâcha un cri de colère :

    - T’es pas bien ou quoi ?!

Il verrait l’assaut venir sur lui mais son temps de réaction serait réduit, et il devrait lui-même user son fruit et puiser dans ses réserves pour s’éjecter dans le ciel, esquivant le coup du Eiki en faisant exploser le sol sous ses propres pieds. Des particules de lumières viendraient guérir une partie des blessures infligées par l’assaut, mais celles que le Haki avait particulièrement causées. Il écarquillerait les yeux face à ce qui semblait être pour lui une découverte.

Mettant sa main vers le bas, il créerait un poing d’énergie complet qui viendrait écraser le bretteur, avant de lancer vers lui quelques poings d’air pour le repousser s’il tentait de l’approcher. Il retomberait bientôt au sol, se mettant en position de boxeur, prêt à esquiver toutes les attaques qui viendraient sur lui grâce à sa maîtrise du Haki de l’Observation.


Inako & Arédian Moldin
Capitaine Pirate & Révolutionnaire

L’ennemie était donc une pratiquante du corps à corps, là où lui avait choisi la voie de l’épée. Son Ichitoryu était loin d’être une blague, et s’il n’avait jamais reçu de prime, Inako était tout de même un pirate qui avait du répondant. Il détestait juste les choses emmerdantes, comme les affrontements avec la marine qu’il fuyait comme la peste. Il avait d’ailleurs préféré piller des îles révolutionnaires dernièrement. Quand son épée rencontra le bras de l’adversaire, il tenta de forcer pour la découper avant de se rendre compte qu’elle maîtrisait elle aussi le fluide de l’armement, fait rare sur les Blues.

Pris par le col, il chuta sur le pont du navire sans lâcher son arme. Lorsqu’il atterrit dos au plancher, il tenta de trancher les jambes de la demoiselle qui l’avait attaqué, l’obligeant soit à sacrifier une cheville et continuer son mouvement, soit à esquiver. En tout cas, il finirait en roulant sur le côté et verrait le pont de ce navire s’écrouler sous le choc, montrant la puissance dévastatrice de ces poings.

    - Pas de chance, marmonna-t-il.

Il se remit debout et s’éloignant sur la rambarde du navire, tranchant l’air à de multiples reprises pour assaillir son adversaire. Il se servirait de cet instant pour sortir de sous son kimono un petit cocktail détonnant. Dès qu’elle arriverait sur lui, il le lancerait pour la faire reculer et reprendre la primeur de l’assaut, assaillant son flanc droit avec un coup d’estoc.


Andrew McPulvor "True Killer"
Ancien Lieutenant de Konan.

Andrew sourit face au répondant de son adversaire. Beaucoup se serait laissé décontenancé par son pouvoir, mais la gamine avait du répondant. Il aimait ça, en plus elle était mignonne. Est-ce qu’on lui autoriserait un compagnon de cellule à Impel Down ? D’un rire narquois, il accueillit le coup lancé à son épaule, le sentant clairement passé alors que son autre main allait serrer l’arme. Il la dirigea alors vers son ennemie sur qui il tira une balle en pleine épaule, la gauche, la même dont il venait nettement de devoir réduire son usage.

    - Pas commode, la gazelle ! Remarqua-t-il en reculant, le bras lest. T’as rien de mieux en stock, ma belle ?!

D’un geste il tira une salve et continua de s’éloigner alors que son ordre venait de perdre son effet. Il tiendrait l’adversaire à distance aussi longtemps que possible, voyant sa cible être emmenée. D’un simple claquement de langue, il lâcha, saoulé :

    - On peut même pas tuer des gars déjà empoisonné hein ?!

Il était au courant de son état au préalable. Était-ce lui le responsable ? Ses yeux s’étaient fixés sur l’Okama alors qu’il lâchait l’arme vide au sol et sortait un semi-automatique de sa ceinture. Cette fois-ci il tira explicitement vers les jambes, comprenant qu’il s’agissait de l’arme principale de son adversaire.


Maxima & Loraline BlueBlood "Sang-Bleue"
Capitaine Pirate & Révolutionnaires

La maîtresse du Retour à la Vie observa les deux hommes qui arrivaient et lui tiraient dessus. Elle eut un rire mesquin alors que ses cheveux ressortaient du sol au niveau des armes pour les tirer vers le bas, laissant une ouverture à Arthur pour lui infliger quelques coupures avec ses dagues. Elle repoussa alors violemment le révolutionnaire pris dans ses filets. Ce ne fut qu’à ce moment-là qu’une autre capitaine pirate intervint, celle-ci plus réputée que tous les autres. Elle semblait attendre depuis quelques instants le bon moment pour intervenir.

La claymore s’abattrait bientôt directement face aux sabreurs qui étaient venus en aide à Dorlin et à Arthur. L’épée lourde les repousserait sans la moindre difficulté, créant une poussée d’air qui les empêcherait d’avancer. Celle qu’on surnommait « Sang-Bleue » était primée à 39.000.000 de Berrys, et recherchée par la plupart des gouvernementaux de cette mer après avoir pris pour cible les équipages de bas-gradés.

Il serait difficile de lui passer sur le corps, à n’en pas douter.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 11 Juil - 15:10
Préparations à la bataille




Shiki combattait sérieusement dès le début pour cette fois. Si d’ordinaire il montre crescendo, la situation actuelle ne permettait pas ce luxe. Allant donc à l’ennemi directement, le bretteur savait pertinemment qu’en battant Prométhée, cela aurait un impact psychologique sur les pirates présents et c’est pourquoi il visait directement la tête du serpent ! Cette tactique était risquée malheureusement, car en se focalisant sur lui uniquement, bien des situations en parallèle devenaient périlleuses, mais c’est un choix que tous avaient acceptés et Shiki avait confiance en ses hommes.

La guerre sur l’île battait son plein et le sabreur n’y allait pas avec le dos de la cuillère. Son assaut aérien eu visiblement un effet sur Prométhée qui reçu des dégâts malgré une défense importante. Un bon point, faisant penser à Shiki qu’il devrait utiliser son armement avec parcimonie tel une carte joker, mais dans ces moments-là, il devrait le faire avec précision ! Malheureusement, malgré un bon point ce ne fut guère suffisant pour lui permettre de toucher celui-ci au second coup. De façon très spectaculaire, il s’éleva dans le ciel et envoya un coup qui surpris l’Eiki. Plaçant sa lame au-dessus de lui, il sentit comme une énorme chose l’écraser, il s’enfonçant d’ailleurs dans le sol, formant un semblant de cratère tant la puissance était présente.
Grognant quelque peu, il gardait la tête froide, tentant de toucher l’homme avec des lames d’air qui iraient se confronter à des poings d’air. Attendant qu’il redescende, quand enfin il toucha le sol, il le vit prendre position pour combattre au corps à corps. Une chose que le sabreur avait anticipé et c’est pourquoi il lui ferait ce plaisir que de venir au corps à corps avec ce dernier. Tout deux avaient leurs atouts et faiblesse. Maniant visiblement les deux fluides, en termes de théorie pure, c’est bien la stratégie ou la technique qui ferait la différence entre eux. Shiki de son côté remarquait que des « brûlures » électriques disparaissaient, signe d’un soin problématique. Si tant que le soleil est présent il se regénère, pour sûr que cela met l’homme en provenance de Wa No Kuni dans un grand pétrin. Un combat d’endurance n’est pas un souci, mais si au final ses dégâts sont effacés uniquement du côté ennemi… Shiki partait clairement en désavantage. Il devait vaincre rapidement !

Fonçant sur lui, contre toute attente, il fit mine de ranger sa lame avant de subitement la dégainer. Attaque basique, celui-ci usait de la capacité de Gekkotsume pour envoyer une lame d’air lumineuse en visage. Si cette dernière visait une zone dangereuse, le but n’était pas de blesser, mais bel et bien éblouir et pour cause, le réel assaut débutait par la suite, qu’il soit ébloui ou suite à une parade de sa part !
Rengainant sa lame, l’expert en lames userait sans doute d’un grand classique provenant des sabreurs de renoms. Donnant une puissante impulsion dans sa jambe, il se propulserait au plus vite vers son ennemi et dans un geste éclair trancherait en diagonale l’adversaire avant de passer derrière lui. Le petit plus était sans doute le fait d’avoir imbibé de haki de l’armement sa lame afin d’augmenter ses dégâts ! Puis pour sublimer son attaque, tandis que potentiellement ce dernier serait en peine, il donnerait un coup horizontal en visant l’arrière de l’articulation de ses jambes pour trancher dans l’ordre le tendon de la jambe gauche puis droite dans le but de l’handicaper sérieusement ! Après tout, s’il ne pouvait plus tenir debout, cela serait sans doute un avantage qui re équilibrerais les forces ! Shiki n’est pas fourbe d’ordinaire, mais aujourd’hui il usait de tout son savoir afin de maximiser ses chances de victoire ! Son sang bouillait dans ses veines, maîtrisant sa colère, il comptait bien se « venger » sans se laisser consumer par cette rage incandescente ! Comment le solaire répondrait-il à cela ? L’Eiki restait sur ses gardes ayant appris à ses dépens grâce à lui qu’il ne faut jamais baisser la garde !

En parlant de gardes, Aoi était une combattante usant principalement d’art martiaux pour se battre. Encore à la recherche de sa voie, cette dernière n’a pas de style particulier. Elle emprunte des techniques ici et là, sans chercher à se spécialiser dans un domaine en particulier. Une erreur selon certains, une force selon d’autres ! En tout cas, elle était très proche de la mentalité de ces arts qui prodiguait souvent d’avoir un esprit clair et pur. C’est sans doute cette obsession de la discipline qui sauva la cheville de la demoiselle. Remarquant que le choc frontal avec le plancher n'avait pas étourdit son ennemi, elle ressentit le danger de son coup et se pencha sur un côté, déviant sa frappe et permettant au bretteur de s’échapper de son assaut. En revanche, le pont du navire se brisa signe de la prouesse martiale de cette dernière.

De nouveau à une distance raisonnable, la demoiselle réfléchissait à comment vaincre et au final cela suffit à redonner la main au sabreur ! Essayant de se rappeler des entraînements avec Shiki, elle devait l’admettre que ce genre de combattant peut vite devenir une plaie ! Restant focalisé sur lui, elle présentait ses bras couverts de haki face aux assauts de ce dernier, jusqu’à voir qu’il envoya un gros pétard vers elle. Ainsi, quand elle se protégea tant bien que mal en essayant d’envoyer un débris de pont dessus, l’explosion déstabilisa cette dernière et l’écran de fumée aussi bref soit-il fut une bénédiction pour le bretteur ! L’estoc ne rencontra aucune défense potable et perça sa chaire comme un couteau dans du beurre resté au soleil, Aoi écarquilla les yeux aussitôt ne s’étant pas préparé à ça. Par chance, aucun organe n’était touché, mais la douleur était bien réelle.
Instinctivement, sa main saisit le poignet du sabreur comme un réflexe naturel. Sans le savoir, Aoi usait là d’une leçon apprise par son général qui avait ce jour là appris à celle-ci des techniques de désarmement ! Se remémorant ce jour, elle se revoyait batailler contre l’Eiki, ce dernier l’assaillant sans relâche avec une ou plusieurs lames. Peu importe ses assauts, il esquivait ou contrait comme il pouvait rendant l’instant très frustrant pour elle. Cependant, l’homme s’était arrêté ce jour là pour lui dire une chose toute bête.

« Aoi… Pourquoi me laisses-tu me battre avec mes lames ? »

La chose semblait si bête et pourtant tombait sous le sens. Quand bien même la plupart des manieurs d’épées savent se débrouiller un minimum au combat rapproché, ce n’est pas le cas de tous, alors pourquoi mettre de côté l’option ?
Se remémorant ce conseil, la demoiselle serra fortement le poignet de l’homme, essayant de le forcer à se rapprocher encore plus, quitte à enfoncer plus la lame dans son abdomen. Un peu de sang coulait de ses lèvres, mais sa rage de vaincre continuait de briller en elle. Serrant les dents, elle ne relâchait pas le jeune homme et vint à le foudroyer du regard.

« J’espère pour toi que tu n’as pas de pétards sur toi… Car ça risque de faire mal ! »

Serrant son poing libre, cette dernière ne faisait pas de folie, il s’agissait là d’un coup basique, mais maîtrisé à la perfection, poing retourné, mis vers l’arrière, c’est subitement qu’elle enverrait ce poing vers la cage thoracique de son adversaire, le poing se retournant pour frapper avec plus de puissance. Un Gyau-Tsuki dans les règles de l’art, à différence qu’elle, elle ajoutait son petit plus, usant du Hasshoken pour littéralement envoyer une onde se propager dans son corps et surtout au point d’impact ! Couplé au haki de l’armement, la demoiselle maintenait sur place son adversaire et martelait ce dernier de coups pour ni plus ni moins tenter de le vaincre !
A nuls sacrifices, nulles victoire disait le Eiki, et bien la demoiselle réalisait ses paroles, comme quoi une blessure peut devenir une opportunité ! Restait à voir si sa volonté triompherait de l’ennemi face à elle.

Si côté Yvan les choses semblaient stables et sous contrôle, on ne peut pas en dire autant du côté de Dorlin et Arthur ! Bien qu’en surnombre de prime abord, les choses se montraient assez compliquées face à une utilisatrice du retour à la vie des cheveux ! Capable de créer toutes sortes d’assauts, au final… tant qu’elle possédait des cheveux elle était comme une armée à elle seule, son esprit pouvant gérer bien plus d’ennemi qu’une personne seule !
Si l’intervention de ces quelques hommes offrirent une brève opportunité à un des combattants révolutionnaires, ce fut bien maigre comparé aux sacrifices faits ! Voilà d’ailleurs que la Maxima reprit la main bien assez vite, peu déstabilisée par ces renforts et pour cause, elle-même reçu un coup de main rendant le combat d’autant plus inégal. Une nouvelle combattante entrait dans le ring et menaçait sérieusement l’équilibre du champ de bataille. Une primée redoutable balaya sans aucun mal les hommes de Shiki qui durent avoir quelques secondes à eux pour réaliser ce qui vient de se passer. La situation était véritablement tendue et rien ne semblait pouvoir les sauver de ce mauvais pas.
Pourtant… Shiki a toujours instruis ses hommes d’une forte détermination. Ils sont loin d’être suicidaire, mais face à un obstacle, ils refusent d’abandonner du premier coup, pas tant qu’ils n’auraient pas tout essayés ! Et tandis que ces derniers tentaient de reformer les rangs pour essayer quelque chose, c’est alors qu’une surprise viendrait essayer de surprendre les deux capitaines !

En effet, au cœur de ce chaos intense, des tâches noires se dessineraient sur le sable. Des tâches noires mouvantes qui par paquets de cent sembleraient se mobiliser pour foncer sur Maxima et Loraline ! Qu’est-ce que ces choses ? Si de loin on ne peut pas trop le distinguer, très vite les deux dames pourraient le voir : des rats ! Présents un peu partout dans ce monde, suite à l’assaut premier sur cette plage, la surveillance n’était plus totalement de mise, c’est donc pour cela qu’une énième combattante à ses heures perdues rejoignait le champ de bataille : Alibaba ! Eclaireuse hors pair aux services du Eiki, celle-ci refusait de laisser ses amis se battre sans qu’elle puisse y faire quelque chose, alors elle avait rassemblé un grand nombre de rats pour ne pas dire la totalité de l’île pour organiser un assaut. Ces bestioles étaient inoffensives en soit, cependant, Alibaba jouait une carte de la surprise, espérant que la vue de ces créatures effraierait ces deux adversaires. Surtout quand cette armée polluante se mit à tenter de foncer et sauter sur elles pour les mordre ! A quelques mètres de là, Alibaba observait, prête à « diriger » ses troupes en cas de problème, quitte à devoir elle-même mettre la main à la patte car cette dernière savait se défendre.
Malgré les inquiétudes de Shiki à son sujet, elle voulait aussi montrer son utilité dans les rangs des siens. Dans l’escouade de Shiki, il n’y a absolument personne qui est « inutile » ! Bien au contraire et c’est cette union qui rendait le groupe du sabreur polyvalent !

Pita de son côté continuait de combattre le mercenaire de Konan. Ce dernier était de très loin redoutable il faut l’admettre. Et tandis que l’Okama tentait de faire avec son propre handicap, l’assaut fut à double tranchant. Se défendant, tous deux partirent avec un malus suite à cet assaut frontal. Malgré un haki de l’observation fonctionnel, la balle fut plus rapide que le réflexe et la balle se logea dans une partie de l’épaule du jeune homme. La partie touchée n’était plus utilisable, mais cela provoquait une vive douleur qui risquait de déconcentrer l’Okama, or… s’il n’est pas lucide dans sa tête, le haki de l’observation perd de son utilité !
Essayant de réfléchir de façon rationnelle, une parole soudaine fit tilt et fit gronder intérieurement l’Okama. Shiki n’avait jamais mentionné aux Marines que Albis était empoisonné, alors comment diable pouvait-il le savoir ? Serait-ce le responsable ? Ou un émissaire peut-être ? En tout cas, il allait devoir continuer l’affrontement, faisant gagner du temps à ses compagnons qui fuyaient pour mettre la victime en sécurité !

Esquivant tant bien que mal les balles, c’est quand il changea d’arme que l’Okama profita de l’occasion. Si d’apparence il peut sembler frêle, ne vous y trompez pas, il possède une force dans les jambes hors du commun. Bien que cela ne l’enchante pas, il donna un shoot mémorable dans une commode contenant divers outils de médecine. Le but étant de déstabiliser l’adversaire et l’empêcher de continuer ses assauts. Durant ce laps de temps, il fonça sur lui pour alors envoyer un coup de paume en plein dans le visage de l’adversaire. Ignorant si cela serait suffisant pour briser son nez, il n’attendit pas une seconde de plus pour s’accroupir et d’un coup d’un seul, remonter son genou vers le menton de ce dernier. Tant qu’il arrivait à revenir au corps à corps et qu’il utilisait le moins possible son bras amoindrit, l’Okama savait pertinemment que les probabilités étaient de son côté. A moins qu’il n’ait pas pris en compte tous les paramètres ?

En tout cas, les aides-soignants évacuaient la victime de l’empoisonnement, priant que le médecin en chef s’en sortirait.



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

Tech utilisées:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 13 Juil - 18:26



Prometheus "Le Titan"
Constella

La première attaque de Shiki en masquait une seconde, mais grâce à son Haki de l’Observation, le pugiliste était capable de ressentir les variations de ce type. Il sourit pleinement alors que son corps se contorsionna pour éviter la lame d’air lumineuse et qu’il suivit le reste de l’assaut sans sa vue, simplement grâce à la voix de l’épéiste. Lorsque le vert s’élança vers lui, le boxeur eut un geste de côté et envoya un uppercut droit dans le flanc du Eiki au moment où celui-ci trancha la peau du maudit. L’assaut avait pour unique but de le déstabiliser et de l’empêcher d’enchainer.

Il guérirait sa blessure pour éviter de perdre trop de sang, et s’élancerait alors vers l’adversaire sans attendre qu’il ne lance un énième assaut. Leurs capacités étaient à peu près identiques, mais Prometheus avait l’avantage de pouvoir se régénérer. Une fois qu’il aurait terminé d’user ses réserves d’énergies, l’ennemi serait trop amoché pour répondre à ses coups de poing. Créant une sphère de soleil, il recouvrit celle-ci de Haki de l’Armement. C’était son Armement Avancé, et tandis qu’il libérait la boule, celle-ci éclaterait dans une pression de Haki, envoyant ses rayons tout autour de lui et faisant fondre quelques parties du terrain. Des rayons viendraient se diriger vers l’épéiste, alors que le boxeur profiterait du mouvement d’esquive pour lancer un uppercut droit dans sa cage thoracique.


Inako & Arédian Moldin
Capitaine Pirate & Révolutionnaire

La lame avait percé, mais le prix à payer était lourd. Alors qu’il se sentait attiré vers la pugiliste, Inako raffermit la force qu’il mettait sur sa poigne, faisant tout pour ne pas lâcher son sabre. Son objectif était clairement de mettre fin aux agissements de l’adversaire, mais celle-ci avait le même objectif. Serrant les dents, il subit le premier coup sans pouvoir rien faire : il n’avait pas, à cause de l’écran de fumée, vu l’endroit d’où arrivait l’assaut. Il s’était fait avoir à son propre jeu.

Le premier coup fut décisif sur les suivants. Il sentit son souffle se couper et ses organes danser dans son corps. Ayant fait ses armes près de grands maîtres de la voie du sabre, il était cependant loin de leur maitrise. Il décida de recouvrir son torse de Haki de l’Armement, opposant le sien à celui de son ennemie. Les coups munis de Hasshoken perçaient ses défenses, mais il modérait les autres et reprit bientôt le contrôle de son arme. D’un geste sec du poignet, il usa sa lame pour arracher un bout de flanc à l’ennemie. La douleur serait telle qu’elle ne pourrait qu’hurler et lâcher son adversaire, sous peine de recevoir le contrecoup dans le sens inverse.

Inako haletait pleinement alors que son genou s’était posé à terre. Il était épuisé, et quelques-unes de ses côtes étaient brisées. Elles mettraient sûrement plusieurs semaines à s’en remettre. Se levant malgré tout, usant du support de sa lame pour se tenir debout, il serrerait les dents. Il se remettrait en position, la lame portée à hauteur de visage, ses deux mains sur la poignée pour la stabiliser.

    - Croissant de lune, pas numéro trois : reflets.

Alors qu’il avançait, ses gestes semblaient aller dans un sens alors qu’en réalité ils venaient de l’autre. C’était l’illusion que donnait sa lame, bien plus efficace la nuit, mais semblable à l’un des tours de magie dont il était capable. Il tenterait d’assaillir les épaules de la pugiliste à plusieurs endroits, dans le but de l’empêcher d’agir à nouveau.


Andrew McPulvor "True Killer"
Ancien Lieutenant de Konan.

    - Pétasse ! Gueula Andrew quand il vit le sang couler le long de son nez après un coup bien placé, juste avant de ressentir sa mâchoire se serrer.

Il n’était pas le meilleur au corps à corps, et il le savait. C’était pour cela qu’il tentait de garder ses distances. En réalité, il aurait dû tenter d’abattre l’homme-arbre dès le départ sans s’emmerder à faire une salutation. Il aurait au moins accompli quelque chose de sa journée, à être passé au travers des lignes ennemies. Une colère sourde lui apparaissait comme justifiée en ressentant la douleur octroyée par les assauts répétés de Pita. Il ne s’était pas encore mordu la langue, mais presque ! Ainsi dès qu’il réussit à reculer à nouveau, le nez en sang et la mâchoire endolorie, il cria :

    - Jacques a dit tourne sur toi-même !

Ainsi Pita se mettrait à tourner sur lui-même à la vitesse qu’il voulait, mais dans un mouvement continu qui durerait exactement dix secondes. S’élançant en direction du fond de la salle, vers la porte par laquelle était sorti l’homme-arbre, Andrew chercherait à prendre de l’avance et à retrouver celui qu’il avait été envoyer buter. C’était une simple constatation : s’il ne pouvait pas abattre le médecin, alors il s’en prendrait au patient directement.


Maxima & Loraline BlueBlood "Sang-Bleue"
Capitaines Pirates

L’apparition des rats sur la plage ne déclencha pas de dégoûts chez les deux capitaines pirates qui avaient l’habitude de côtoyer ces êtres capables de détruire les rations de leurs cales en quelques jours à peine. Elles avaient dû apprendre à dératiser, et c’était presque devenu quelque chose de naturel pour elles. Cependant le nombre d’ennemis augmentait alors que de leur côté les troupes diminuaient, rendant le combat inégal du côté des pirates. Ils allaient devoir redoubler d’efforts pour réguler cela alors que le chef de leur expédition semblait être en plein combat destructeur, ne faisant pas attention aux grouillots qui se trouvaient autour de lui.

Maxima créa une masse de cheveux qui engloba le plus de rats possibles pour les rejeter à l’eau, sans penser aux conséquences, alors que sa collègue s’était élancée vers Dorlin et Arthur, les éjectant directement d’un coup puissant vers les révolutionnaires sous les ordres de Shiki. Elle cherchait à les empêcher de reformer leurs troupes, ayant pour simple objectif de créer du désordre tout en les affaiblissant. Une pluie de grosses lames d’air s’abattrait alors sur les ennemis, tandis que Loraline scindait l’air en deux.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 18 Juil - 2:03
Préparations à la bataille




Le clash des titans continuait et n’était pas près de s’arrêter ! Affrontant Prométhée de toutes ses forces, l’épéiste ne se retenait nullement, démontrant toute sa maîtrise du sabre et ses effets. Stratégie, technique, puissance, il combinait tout ces atouts pour tenter de défaire son adversaire aux capacités très ennuyante dans le cas présent. En termes de puissance brute, les deux se valaient visiblement. Mais les atouts de son fruit ainsi que le climat actuel rendaient celui-ci nettement avantagé ! Mais pour autant, Shiki n’abandonnait pas et ne partait pas vaincu, bien au contraire. Boosté par le fait de venger son sensei et mettre un terme à toute cette folie, il s’acharnait et montrait les crocs !

Mais malgré sa motivation de loin supérieure à n’importe qui ici présent, Prométhée lui donnait du fil à retordre. Il ne manquait pas de répondant ! Tandis que Shiki trancha au niveau du flanc, il ne pu parer le coup de ce dernier, devant encaisser comme il pouvait le coup. Serrant les dents, il s’en retrouva immobilisé quelques secondes, ce qui permit à l’ennemi de se soigner. Pouvait-il le faire sans cesse ? Ou y a-t-il une limite ? Cette information serait inestimable, mais l’homme ne pouvait pas faire mille et unes expériences !
Quand Prométhée commença à créer une sorte de boule d’énergie, Shiki fixa ce dernier sachant pertinemment qu’il se devait de réagir maintenant ! Prenant alors sa lame à deux mains, cette dernière devint d’un noir encre preuve que son haki recouvrait cette lame. Puis petit à petit, des étincelles se mirent à crépiter sur la totalité de la lame de Gekkotsume. Si Prométhée semblait préparer un coup surpuissant, le Eiki comptait faire de même ne serait-ce que pour comparer leurs puissances et maîtrises en termes de haki !

« Chiheisen no inazuma !!! »

Donnant un coup vertical pour limiter les mouvements de son adversaire, il visa principalement la sphère qui semblait vouloir s’abattre sur lui. La boule infernale rencontra alors le plus tôt possible une lame d’air titanesque faite d’éclairs crépitant ! Le clash eu lieu et c’est sans doute une explosion dantesque qui eut lieu démontrant la puissance des deux combattants et seul le haki de l’observation parvint à aider l’épéiste dans sa parade. Tout en reculant pour éviter un rayon qui fonçait vers lui, l’épéiste, c’est de sa main libre couverte de haki que le jeune homme intercepta le coup de l’homme. Normalement, cette parade se faisait avec deux mains, mais là, il du improviser avec une seule. Jouant de sa force surhumaine, l’homme tentait de combler ce désavantage et essaya de lancer aussitôt sa contrattaque, tentant de retenir Prométhée en gardant une main dans une des siennes ! Frapper à bout portant, voilà son objectif !

D’un coup, diagonalement, Shiki remonterait son bras armé de son arme couverte de haki pour envoyer une lame d’air à bout portant à ce dernier. La lame elle-même devant rencontrer sa chaire, il visait bel et bien la blessure grave pour ce dernier. Sans doute pourrait-il se regénérer, mais son instinct lui laissait penser que plus la blessure est profonde, plus cela nécessite de l’énergie et du temps. Tentant le tout pour le tout, l’Eiki tailladait au possible sa peau et la lame d’air à bout portant aggravait le constat, le tailladant du flanc gauche et remontant le long du buste jusqu’à la base de la nuque !

La bataille entrait dans une phrase sanglante, montrant bien qu’un d’eux tomberait tandis que l’autre resterait debout !

La leçon d’Aoi semblait avoir porté ses fruits, mais il ne fallait pas relâcher la pression ! Si les premiers coups semblaient clairement faire effet sur lui, il se ressaisit trop vite malgré elle et se défendait tant bien que mal, jusqu’à déchirer une partie de son flanc. Obligée de le lâcher, tout deux mirent un genou au sol tentant de recouvrir de leurs blessures graves dans les deux cas. Une main se posant sur la partie tranchée de son corps, elle admira le sang sur sa main, salissant cette dernière. Mais pas question d’abandonner, serrant les dents, c’est en simultané qu’ils se redressaient avec la même peine ! Celle-ci affichant clairement sa détermination malgré du sang coulant de sa bouche et surtout de sa plaie.

« Je ne peux pas… Abandonner ! »

S’élançant en même temps que lui, elle suivit ses mouvements pour débuter, mais … un détail allait sans doute la sauver : le nom de sa technique. Reflet ? Fronçant les sourcils, la demoiselle fit un coup de poker et força sur ses appuies pour se balancer dans l’autre sens. Envoyant son poing en direction de son visage, elle recouvrait tant bien que mal ses bras dans leur entièreté dès qu’elle ressentit les premières blessures. Tailladée malgré tout au niveau des bras et épaules, elle limitait au maximum les dégâts en tentant de frapper le visage de celui-ci toujours avec la même férocité et son petit plus. Cette fois-ci, en visant le visage, elle tentait de mettre K.O ce dernier. De toutes manières vu leurs blessures, ils ne tiendraient pas plus longtemps se disait-elle. Poussé par ses convictions, refusant d’abandonner, elle assumerait plus tard ses blessures ! Repoussant ses limites, elle tenterait aussitôt de saisir l’épaule de son bras armé pour forcer sa prise dessus. Son bras libre tenterait de parer tout coup visant sa personne et repousser ce dernier pour de nouveau frapper dans la cage thoracique.
Tout deux prenaient des risques dans ce combat et une chose était certaine : la volonté du plus fort vaincrait !

Alibaba entrait en scène ! Venant à la rescousse de ses amis, elle espérait que ses compagnons pourraient aider. Mais il fallait se rendre à l’évidence, si des rats font peur à certains en général, là, on parle de pirates ! Les deux femmes ne furent pas déstabilisées comme espérées et cela eu certaines conséquences. Si cela occupa les deux femmes pirates un court instant, cela n’offrit aucune ouverture aux révolutionnaires et la contre-attaque fut plutôt violente ! Si Maxima semblait occupée par les rats et ne s’attaquait pas à Dorlin et Arthur, sa collègue elle ne se fit pas prier pour le faire ! Repoussant ce duo jusqu’à Alibaba, cette dernière fut mise devant la brutalité d’un champ de bataille et bien que bercée d’espoir, elle du faire face à la grave réalité.
Pour la première fois depuis longtemps, elle ressentit un certain désespoir. Elle avait peur, c’est certain. Essayant de gérer les informations qui lui arrivaient au cerveau, les lames d’air qui tombaient un peu partout étaient d’autant plus angoissantes pour celle-ci. Allait-elle perdre ici et maintenant ? Elle qui voulait se rendre utile… Submergé par un sentiment qu’elle pensé oubliée.

« Non… »

Tandis qu’elle cherchait quoi faire, ou quoi dire, elle se sentait impuissante malgré ses compétences. Ses lèvres tremblaient, son corps se figeait sur place et elle tenta de se raccrocher à quelque chose.

« N… n’abandonnez pas… »

Elle murmurait cela à ses compagnons tant humains que rongeurs. Mais dit de cette voix, personne ne pourrait l’entendre. Faisant face au désespoir, sa seule lumière fut son principal compagnon de voyage : Shiki. Se rattachant – ou essayant – à bien des souvenirs et surtout une image de lui souriant après un énième discours porteur d’espoirs, elle répéta maintes fois cette phrase jusqu’à finalement craquer face à toutes ses émotions.

« N’ABANDONNEZ PAS !!! REDOUBLEZ D’EFFORTS !!! »

Bien des choses se passèrent dans l’immédiat. Si elle usa de sa capacité pour parler aux rongeurs et leur donna l’ordre de continuer à harceler les ennemis face à elle et sur les alentours, elle ressentit une brutale migraine. Difficile à expliquer, mais son crâne semblait exploser littéralement. Posant ses mains sur sa tête, elle se tortillait de douleur intensément, se tordant dans tout les sens. Peut-être que le moment n’était pas optimal, mais cette dernière ressentait bien des voix dans sa tête, bien des émotions et le tout était clairement une véritable douleur pour celle-ci. La demoiselle éveillait ses sens face au danger, mais est-ce que cela ne lui serait pas fatal à cet instant ? Nul ne le sait !
En tout cas, les rongeurs encore en vie se regroupaient et malgré un nombre réduit, ils redoublaient d’efforts pour tenter de bondir sur leur ennemi, ajoutant d’une certaine façon un adversaire à prendre en compte dans le combat !

Côté Pita, le combat continuait et la difficulté restait élevée pour l’Okama. Tentant de donner des coups bien placés, il réussit à blesser son ennemi mais pas assez à son goût. Hors de question de baisser sa garde, surtout vu le don de son adversaire. Il ne connaissait pas ses limites, mais imposer une règle immuable pouvait changer le cours d’une bataille et casser le rythme de l’Okama ! Son pouvoir semblait semblable à celui d’une Ex-Révolutionnaire : Taka Sayouri ! Autant dire, un don utile et dangereux si bien utilisé !!!

Il ne pouvait pas lui laisser un instant de répit. Aussi, quand il recula, l’Okama suivit aussitôt ce dernier pour lancer un énième assaut ! Sautant pour tomber sur ses mains, il débuta un mouvement hélicoïde et commença à marteler l’homme de coups de jambe brutaux ! Là où les choses étaient avantageuses, c’est qu’une jambe est trois fois plus puissante qu’un bras, malheureusement là où les choses se corsaient c’est sur le fait de tournoyer ! Pita se retrouvait bloqué dans cette même attaque, tournoyant encore et encore sur lui-même et envoyant des coups de pied à la pelle à celui-ci. Tournoyant brutalement, l’Okama essaya de résister au tournis qui risquait de le prendre. Tourner ainsi à pleine vitesse cela est épuisant tant mentalement que physiquement, mais motivé par son besoin de protéger ses amis il tenta tant bien que mal de se « diriger » vers lui pour le harceler sans cesse de coups. L’Okama non plus comme tout ses collègues n’abandonneraient pas !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

Tech utilisées:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 18 Juil - 14:32



Prometheus "Le Titan"
Constella

Saisissant le poing de son ennemi avec sa force surhumaine, Shiki empêcha bien le pugiliste de bouger, cependant ce dernier était avantagé au corps à corps. Le sourire carnassier, il était déterminé à tuer l’Eiki à présent. Il ne pouvait pas se permettre de perdre. Il ferait de Luvneel le repaire des pirates de North Blue et il conquérait cette mère en réduisant en cendre révolutionnaires comme gouvernementaux. Il était à son apogée. Alors qu’il interceptait la lame de l’ennemi avec son Haki de l’armement, il usa d’un coup de coude pour dévier la course du poignet. Puis paume ouverte, il viendrait lancer un rayon solaire droit vers la cage thoracique de son adversaire qui, s’il voulait y survivre, allait devoir esquiver. Il avait peut-être réussi à contrer son Haki de l’Armement Avancé, mais ses réserves avaient été plus entamées.

C’était l’avantage des utilisateurs de fruit du démon. Leur pouvoir ne leur consommait pas d’endurance. Le sien était cependant soumis à une contrainte supplémentaire, et il recula en accumulant quelques rayons du soleil, dans le but de se régénérer un peu. Son Haki de l’Armement était inférieur à celui du révolutionnaire, il l’avait senti. Il ne l’avait pas entrainé et développé pendant son temps en geôles… Il n’avait pas rattrapé son retard en quelques mois.

    - J’vais y aller à fond, tant pis pour les minables ! Hurla-t-il.

Cette fois-ci, ses mains se mirent à briller. Son corps entier semblait accumuler l’énergie solaire dans ses paumes. Shiki pourrait le sentir grâce à son instinct de survie exacerbé par tous les combats qu’il avait mené : c’était le type d’attaque dont personne aux alentours ne réchapperait, à part peut-être lui. Ce pirate comptait sacrifier ses hommes et les capitaines aux alentours, peut-être sur toute l’île.

Ses mains s’approchèrent l’une de l’autre quand un kunaï vint se planter à ses pieds. Il écarquilla les yeux quand celui-ci explosa et le déstabilisa. Il créa alors un dôme d’énergie concentré pour s’isoler quelques instants quand la silhouette qui avait lancé l’arme se dévoila vivement aux côtés du Eiki. C’était elle, la fille adoptive de son maître. Un sourire pâle sur les lèvres, elle s’approcherait du bretteur :

Spoiler:
    - Nous sommes un peu en retard, désolé d’interrompre ton combat.

Elle lui lancerait alors une arme, une arme unique en son genre. Ce n’était pas une lame de qualité, c’était une lame noire comme le charbon. Le tranchant était incroyable, mais c’était surtout sa particularité qui la rendait unique.

    - Je te présente la lame qui tranche le soleil, on l’appelle la Lame des Ténèbres, Mange-Espoir. Si la Lame de la Lune absorbe, celle-ci anéantit. Elle avait permis à Père de vaincre Prométheus une première fois… C’est à ton tour, Shiki.

Le cocon de lumière explosa, projetant une vague de chaleur autour de lui qui fit mourir toute plante et herbe sur le sol. Le Constella irradiait d’une nouvelle lumière, et la jeune femme s’élança vers l’arrière en voyant que le combat allait reprendre. Le démon de lumière contre l’épéiste de la Révolution… La bataille finale serait amenée par le cri bestial du maudit dont les flammes s’élanceraient en torrent telle une éruption solaire en direction de Shiki. L’éveil d’un fruit du démon était aussi effrayant que dément.

Spoiler:


Inako & Arédian Moldin
Capitaine Pirate & Révolutionnaire

Aoi avait arraché la victoire non sans subir son lot de blessures. Le pirate sentit sa cage thoracique se déformer sous le coup d’un nouvel assaut, et il s’effondra au sol. Du sang coulait le long de sa joue, alors qu’il se sentait mourir. Les jours de la pugiliste étaient aussi en danger si personne ne lui venait en aide, et Arédian faiblissait à esquiver les coups de harpon. Elle devait l’aider, si cela était en son pouvoir. Pourtant, Aoi sentirait que sa dernière attaque avait laissé une ouverture, et que la lame d’Inako s’était à nouveau planter dans son torse.

    - Ce n’est plus de notre âge… Il y en a une ici, ferait la voix d’un homme d’un certain âge.
    - On honore la mémoire de Chikishi une dernière fois. J’espère que tout se passe bien sur l’île… C’est quoi ce démon de flammes ?
    - Laisse, laisse, Kizuna est là.

Le vieil homme viendrait approcher sa main du torse d’Aoi qui sentirait une texture froide, un onguent, s’appliquer sur sa plaie. Les pirates commenceraient à crier à la mort face aux vieux hommes au nombre de cinq qui s’étaient approchés d’eux, et avaient entamé la purge des lieux. Elle avait vaincu, et ils étaient sauvés.


Maxima & Loraline BlueBlood "Sang-Bleue"
Capitaines Pirates

Les rongeurs furent à nouveau balayés par le Retour à la Vie de Maxima dont le rire devint endiablé quand elle sentit que la victoire était possible. L’épéiste à ses côtés se contentait d’agir en conséquence, et assaillait les révolutionnaires sans distinction. Les troupes de Shiki commençaient à pâtir de leur manque d’effectif, et la plupart des pirates sur le terrain commençaient à reprendre du terrain. Seul Yvan semblait encore mener la danse dans l’affrontement en cours, et même là son endurance était largement consommée par son âge.

Soudain, Maxima sentirait qu’on l’attaquait. Elle se tournerait en direction de l’homme qui s’était élancé vers elle et serrerait les dents tandis que le poing s’abattrait dans son visage. L’épéiste de son côté verrait une rapière qu’elle arrêterait au dernier moment grâce à sa claymore. Les renforts étaient arrivés :

Spoiler:

    - On est là ! Ferait Kerk Bremuira en faisant s’entrechoquer ses poings.
    - Ne te repose pas sur tes lauriers, dirait Seiza Sakarose. Les renforts arrivent !

Alors même que les pirates avaient regagné du terrain, un navire s’approcherait de l’île avec à son bord une trentaine d’hommes et de femmes qui s’élanceraient en direction des ennemis. L’étendard révolutionnaire indiquait qu’il s’agissait de l’équipage formé par les deux révolutionnaires qui avaient promis de rejoindre Shiki quelques années auparavant lorsque celui-ci en aurait besoin et aurait fait ses preuves dans la Révolution. Une main viendrait se poser sur l’épaule d’Alibaba, chaleureuse.

    - Nous avons fait le plus vite possible.

C’était Stan Kubrique qui avait disparu la veille pour aller chercher les renforts, sur ordre de Fay Rica. Cette dernière était en train de repousser un équipage complet d’une centaine de pirates qui tentaient de s’en prendre directement aux civils. Dorlin et Arthur s’échangèrent un regard et s’élancèrent vers Maxima pour aider Kerk à mener sa bataille.


Andrew McPulvor "True Killer"
Ancien Lieutenant de Konan.

    - Tss, t’es vraiment tenace, ferait le maudit en voyant que Pita avait réussi à utiliser le tournoiement à son avantage.

Il devrait esquiver rapidement, et ne pourrait pas poursuivre l’ennemi. C’était vraiment pénible, mais il n’avait pas d’aide de l’intérieur. Ce n’était pourtant pas lui qui avait empoisonné le vieil arbre, mais il était obligé de finir le boulot… Quelque chose qui lui foutait le seum. Serrant le poing, il viendrait tirer quelques balles en direction de la jambe qui tournoyait, mais la plupart ne toucherait pas. En revanche si la rose ne voulait pas sacrifier ses jambes, elle devrait reculer.

Alors Andrew foncerait les sourcils et dirait dans l’appareil à son oreille, comme s’il avait été interpellé :

    - J’vais pas m’barrer maintenant, ça devient intéressant… Non, j’veux pas qu’vous m’fassiez sauter… La prochaine fois, vot’ gars a qu’à bien faire son boulot… Tsss, ouais, j’m’en fous.

Il regarderait l’Okama qui devait avoir le tournis à ce moment-là, et avec regret lui tournerait le dos :

    - J’me tire, apparemment ça craint chez vous. T’es quand même une sacré toi. J’suis pressé de te revoir.

S’élançant en direction de la porte, Andrew McPulvor chercherait à partir le plus vite possible. Il n’avait pas envie de finir sa vie ici après tout.


Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue43/500[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 18 Juil - 16:18
Préparations à la bataille




La guerre est une chose de cruelle. Si dans certains conflits contrôlés il est possible de préserver certaines personnes, une guerre elle est impitoyable. Nul n’est à l’abri et cela en fait toute son horreur. Pas d’honneur, pas de lois non… Seuls les vainqueurs écrivent l’histoire à leur convenance. Les vaincus eux la racontent malgré eux ! Aujourd’hui, cette page s’écrivait au grand damne de de bien des gens mais malgré l’effroyable instant, absolument tous les participants se battaient pour tenter de faire pencher la balance. Une guerre de ce genre ce n’est pas simplement deux leaders qui s’affrontent, c’est complexe ! Une multitude de champs de bataille fusionnent et chacun amène son aspect au tableau final. Bien entendu l’objectif principal est que la tête du leader tombe, mais en aucun cas sa fin signifie une victoire sûre ! Shiki tente de l’impliquer à ses collègues, mais il souhaite de tout cœur que le combat continue ! Qu’importe ce qui peut lui arriver, ses amis ne devraient jamais abandonner leurs idéaux, telle est sa leçon car au fond, une personne est matérielle, elle peut mourir. Une idée elle… Non !
Ce sens du sacrifice, l’homme l’acceptait depuis bien longtemps. Pour vivre dans un monde meilleur il a accepté de donner sa vie à la cause révolutionnaire. Là où seul son cœur appartient à sa tendre et douce !

Combattant jusqu’à la mort s’il le faut, le sabreur ne baissait pas les bras. Donnant corps et âme dans cette assaut, il échangeait des coups dévastateurs avec Prométhée et le clash de leurs hakis en était la preuve. Certes ils ne sont pas comparables à des Younkou ou de possibles Amiraux – notamment les anciens devenus légendes vivantes – mais ils étaient la preuve d’un avenir grandissant. Une génération parmi des nouvelles qui n’avaient pas encore prouvé tout leur potentiel !
Suite à cela, les deux ennemis en vinrent aux mains au corps à corps tentant de se vaincre mutuellement. Prométhée encaissa comme il pu l’attaque de Shiki et ce dernier fit de même n’ayant pour seule option que de couvrir son torse de haki de l’armement pour intercepter le rayon de soleil qui brûla cette partie de son corps. Essayant de se décaler durant l’interception, Shiki tenta de minimiser les dégâts, bien que cela était non négligeable. La douleur était telle qu’il serra la mâchoire au point de presque la briser tant cela lui faisait mal.

** Encore un peu… **

Malgré que les blessures s’accumulent, il ne pouvait pas baisser les bras. Ses amis avaient besoin de lui ! Devant ce petit laps de temps où il fut contraint d’encaisser la douleur, Prométhée en profita pour fuir et sembla alors préparer quelque chose ! Son attention focalisée sur lui, il serra le manche de son arme plus fort que d’ordinaire et tout ses sens s’éveillèrent à leur paroxysme. Ce frisson, cette impression… Humains et bêtes ont ce point commun devant un danger. Tout être sensible à son environnement peut le ressentir, cette impression de mort imminente et là, cette sensation était clairement palpable. Quelques mètres ? Des kilomètres ? Non… Toute l’île ! Tout le monde ici présent et sur l’île ! Shiki dû réfléchir très rapidement pour trouver comment agir et s’apprêtait à s’élancer pour tanker au maximum cet assaut. Sueur au front, bien des images défilèrent dans sa tête. Que ça soit son passé, son présent et potentiellement son futur qui lui manquerait peut-être, l’homme le sentait : s’il fallait se sacrifier, alors il le ferait ! Héros ne s’improvise pas, on le devient par choix, via ses actes. Se fichant pas mal qu’on lui réserve une statue ou qu’on inscrive son nom dans un chapitre de l’histoire, l’homme allait donner sa vie pour être sûr que rien ni personne ne soient blessés lors de cet assaut.

** Komari… Erwin… Pita… Sensei… **

Mais alors que l’acte final allait se jouer, voilà qu’un interlude eu lieu ! Une arme stoppa nette la progression de Prométhée. Une explosion eu lieu et surprit les deux combattants alors que le responsable se dévoilait. Ou plutôt « la » responsable ! Entendant sa voix et voyant sa silhouette le jeune homme écarquilla alors les yeux.

« Kizuna !!! »

S’apprêtant à protester de sa possible venue pour aider en combattant à ses côtés, ce scénario fut écarté quand elle lui lança quelque chose. Attrapant cette lame, l’homme ressentit quelque chose d’étrange venant de celle-ci. Clignant des yeux, il écouta les explications de celle-ci. Mange-Espoir, la lame qui dévore le soleil ? Se saisissant de cette lame d’une main libre et tenant de l’autre Gekkotsume, le jeune homme pourrait sans doute ainsi se targuer d’un nouveau surnom : Tranche Astre !
Tandis qu’un cocon de lumière explosait et envoyait de nombreux rayons vers eux, le révolutionnaire s’interposa naturellement croisant ses lames ! L’homme avait perdu une fois un être cher, pas une deuxième ! Tel était le message de cette apparition vive et déterminée ! Gekkotsume absorbait tandis qu’en effet Mange Espoir dispersait le rayon. Reculant quelque peu, l’homme regarda alors brièvement Kizuna avant qu’elle ne se recule. Bien des discours lui venaient en tête, mais au final il résuma tout en un mot et son regard parlait pour lui pour le reste.

« Merci. »

Le démon enflammé démontrait là toute la puissance du soleil et bien que Shiki fût nerveux, c’est bien en serrant sa nouvelle épée en main qu’il ressentit cette puissance l’envahir. Cette lame…  Aucun doute, il ressentait bien la présence de son maître en celle-ci aussi et cela le boosté moralement ! Se ressaisissant, le Eiki fit face à l’être solaire prêt à en découdre !

Pour Aoi, la bataille touchait à sa fin. Les coups s’étaient échangés avec brutalité et stratégie. Chacun avait donné le meilleur de soi et au final, le résultat sembla être le suivant : égalité ! En effet, si les poings de la pugilistes n’avaient montré aucune pitié envers l’épéiste, sa lame à lui avait aussi tranché sa chaire ! La lame plantée dans son thorax en partit, elle se sentit vaincue. Elle voulait résister à cet appel au sommeil, mais après un moment de bataille, l’adrénaline fini par s’estomper et le contrecoup fut fulgurant. Et tout en tombant à la renverse, aux portes de l’inconscience, la demoiselle adressa quelques mots au pirate.

« Tu t’es… bien battu… »

Peut-être pas pour les bonnes raisons, mais ses capacités étaient à ne plus prouver ! Espérant qu’il ne se relève pas, elle avait reconnu la valeur de son adversaire car ce qu’on lui apprend à elle aussi, c’est le respect ! Or, celui-ci n’avait pas utilisé de truc pour tricher, seulement son talent !
Prête à sombrer, c’est là qu’elle sentit quelque chose. Lui prodiguait-on des soins aussi ? Si tel était le cas, peu de temps avant de sombrer dans le sommeil « réparateur », elle releva très lentement et difficilement une main pour pointer son adversaire et murmurer un « aussi » compliqué à articuler. Désirait-elle qu’on le soigne aussi ? En tout cas, elle pointerait ensuite l’eau pour essayer de transmettre le message suivant : aider Arédian ! Priant de tout cœur qu’on l’écoute, elle sombra dans le coma, ayant tout donné et jouer son rôle jusqu’au bout ! Désormais du repos s’impose !

Pour Alibaba, les choses semblaient compliquées, mais là aussi en croyant fort en l’espoir, ce dernier se matérialisa ! Cette lumière portait des noms. Les renforts étaient arrivés à temps, l’objectif semblait atteint : gagner du temps. Si du côté des troupes de Shiki cela fut un soulagement immédiat, l’informatrice ne pu pleinement profiter de cela toujours ne pleine crise. La main du Kubrique ne fut pas assez pour la calmer aussitôt et il faudrait bien une dizaine de minutes pour que les voix ne cessent de marteler son cerveau à répétition et qu’elle ne se calme difficilement le souffle très court.
Pendant ce laps de temps, les révolutionnaires membres de l’unité de Shiki retrouveraient un second souffle. Bien qu’exténués, ces derniers ne comptaient pas baisser les bras, pas maintenant que des renforts étaient arrivés ! Pas de passage de flambeau, hors de question de se reposer sur leurs lauriers ! Poussant des cris démontrant leurs esprits combattifs, ils agirent en venant renforcer les assauts de Kerk et Seiza ! La bataille n’est pas terminée !

Idem, si le vieil homme de la révolution s’en sortait, la fatigue se ressent petit à petit et prenant leur courage à deux mains, les soldats vinrent à lui prêter main forte à distance en tentant d’attaquer le membre ou ex membre du CP9, afin de soulager leur supérieur !

Si de prime abord la bataille semblait être sur le point de tourner mal, ces arrivées venaient de faire tourner la table comme on dit !!! Si pour certain l’espoir est une perte de temps, les pirates ennemis pourraient voir qu’au final cette éducation à des avantages et s’était celui de se donner à fond tout le temps ! Le moral remontait drastiquement et après l’énergie du désespoir, place à celle de l’espoir !

Pita de son côté continuait inlassablement de frapper son ennemi, mais l'ennemi n'avait pas dit son dernier mot ! Cependant quand il ressentit un certain danger il tenta de s'extirper de là ! Sa jetant vers l'arrière, la toupie heurta le sol sans que cela ne le mette hors jeu. Terminant de tournoyer à même le sol, le médecin entendit l'homme parler à quelqu'un. Un appareil de communication ? Visiblement il s'engueulait avec quelqu'un mais abdiquait. Le moment idéal pour le capturer ! Mais ... le tournis empêchait l'Okama d'enchaîner et c'est ainsi que l'agresseur pu fuit malgré les protestations de Pita. Mais au moins il venait de sauver son ami ! Il devrait d'ailleurs partir à la recherche de ce dernier pour s'assurer de leur sécurité !


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B371ea11
Komari, membre de l’Inquisition, femme de Shiki


Sur l’île Micqueot tout semblait paisible. A une exception près ! A l’Hôpital, des cris se faisaient entendre. Transportée sur un brancard en urgence, cette dernière le ressentait : c’est le moment. Gesticulant, elle hurlait suite aux douleurs que son ventre lui faisait. Il est ironique qu’une femme poisson ait peur de l’eau, mais sa parte des eaux l’avait totalement effrayée et il faut le dire, la situation était compliquée à gérer. Pita n’était pas présent en cet instant et encore moins Shiki. Elle avait sans doute les raisons d’en vouloir à la tête entière, mais cette dernière se refusait de penser en mal car cet instant c’est le sien ! La demoiselle le savait, l’heure est enfin arrivée : elle allait accoucher !
Alors malgré la douleur, l’absence des êtres chers elle se devait de tenir bon. Tentant de gérer sa situation, elle pensait fort à cet homme, son homme : Shiki ! Serrant les poings sur les draps, elle tentait de suivre le protocole qu’on lui imposait. Un mauvais moment à passer mais qui aurait des conséquences sur un monde : le sien ! Le leur !


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Shiki bien que blessé à divers endroits, touché par ce combat ressentait une énergie nouvelle le parcourir. Sans doute atteignait-il un nouveau palier dans ses capacités. Mais outre ce sentiment de force, c’est quelque chose de bien plus profond qui agissait sur lui. Bien qu’en face de lui se trouvait un véritable démon brûlant, qu’une peur extrême le consumait sur place, c’est autre chose qui vint à son secours aux alentours. En effet, il prit conscience de ce qui se passait autour de lui. Les renforts arrivent et ce que Kizuna lui avait confié c’est l’ultime pièce d’un immense puzzle. Peut-être même la clé pour vaincre ce monstre de chaire et de sang.
La lame Mange Espoir avait beau avoir un nom plutôt macabre, entre les mains de Shiki cette dernière regagnerait ses lettres de noblesse. Une épée c’est une histoire et en saisissant celle-ci couplée aux paroles de la demoiselle, Shiki comprit immédiatement son histoire. Et si l’esprit de Prométhée était habité par la colère, celui de Shiki s’apaisa. Ses sens s’éveillaient et un feu brûla dans son cœur. Bien que cela ne soit qu’imaginaire, un esprit sensible pourrait le voir, des silhouettes semblaient se manifester derrière le révolutionnaire, tous se mettant à porter une main sur les épaules de ce dernier comme pour lui donner ce courage dont il avait besoin, notamment deux personnes.  

« Chishiki-Sensei… Père… »

Sans doute les deux personnes qui avaient aiguisés le plus l’esprit guerrier de l’Eiki. Ces deux figures paternelles étaient tout ce dont il avait besoin, même si en parallèle bien des personnes aidaient aussi moralement : Erwin, Pita, Komari, ses compagnons et ses connaissances. La reconnaissance, voilà la force ultime du jeune homme. Chaque jour est un remerciement à la terre entière, à celles et ceux qu’il croise et aide sur son chemin vers la paix !




Ouvrant grand les yeux, habité de cette force qui lui sera propre désormais, l’homme fit face au torrent de feu. Déluge infernal se manifestant sous ses yeux, Shiki n’hésita aucunement. S’armant de ses deux lames, les renforçant au haki de l’armement, les jambes du jeune se mirent à crépiter. Usant de son haki de l’armement avancé au minimum possible et le couplant à sa force surhumaine, l’homme se propulsé dans le ciel faisant face à l’attaque du monstre face à lui. Découpant ce qui lui venait dessus, Shiki comptait s’élever dans le ciel, absorbant et anéantissant l’assaut – ou du moins la partie face à lui – pour passer au-dessus de son adversaire. Gekkotsume additionnée de la Lame des ténèbres étaient un combo redoutable face à ce monstre. Mais ce n’est pas la lame qui fait le sabreur mais bien l’inverse ! Le sabreur fait la lame et la rends utile !
Se retournant malgré des brûlures aux bras, hanches et jambes, la lueur étincelante brillait dans son regard.

« Cela se termine ici et maintenant Prométhée ! Au nom de Chiskiki-Sensei et tout ceux à qui tu as fait du mal ! »

Joignant ses deux lames, les levant vers le ciel, le temps sembla se suspendre pour tout spectateur à l’abri. Un point lumineux, quelque chose qui sembla passer en un claquement de doigts et enfin… Quand l’homme abaissa brutalement ses lames vers son adversaire, c’est un véritable éclair qui fondit sur sa cible et continuant sa course jusqu’au sol. Malgré le beau temps, le manque de nuage, nul ne pourrait ignorer cette trace blanche dans le ciel qui passa rapidement ainsi que son brouhaha si particulier. Shiki venait de faire rugir le tonnerre sur sa cible. Une punition céleste comme l’indique le nom de cet assaut !

« Ten no batsu !!! »

Bien qu’il ne soit pas sûr de finir sur ce coup, Shiki mettait la quasi-totalité de ses réserves de haki dans cette attaque, créant sans doute sa plus puissante attaque jamais créer jusqu’à maintenant. La marine si elle observait au loin pourrait être témoin du potentiel de ce général semblant « lambda » en apparence, mais l’est-il vraiment ? Le monde pourrait être mis au courant : justice sera rendue, tant que l’espoir vivra !

Shiki M. Eiki !



Codage par Libella sur Graphiorum



pnj présents:

Tech utilisées:

_________________
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le soleil se couche, mais le danger ne se couche jamais. [Pv : Shiki] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 19 Juil - 15:51



Prometheus "Le Roi Soleil"

Les hurlements du Roi-Soleil déchiraient jusqu’à la stratosphère. Les îles voisines pouvaient entendre ce déchainement de puissance alors qu’il grandissait à mesure que le combat continuait. Son déferlement de flammes venait brûler tout ce qui se trouvait à proximité, mais pour un combattant expérimenté il n’était pas spécialement dangereux. Kizuna avait bien fait de se reculer : elle aurait été consumée par les attaques de cet homme-soleil. Son corps tout entier était à même de se régénérer, à l’exception des coups concentrés de Haki tels que les éclairs. Sous cette forme, il était plus réceptif encore aux rayons de l’astre, et pouvait les accumuler plus rapidement. C’était un éveil qui décuplait son pouvoir au prix d’une partie de son esprit, raison pour laquelle il ne l’utilisait pas régulièrement.

Prométheus avait le souvenir de ses parents qui l’avaient abandonné au pied d’un temple, de ses années d’entrainement et son absence de maîtrise de l’art de l’épée. Il avait jalousé tous ceux qui avaient utilisé leurs armes et s’était finalement retrouvé sur la piste d’un fruit du démon. Le consumant, il devint le maudit du Soleil. Son ancien maître le traqua alors qu’il était devenu un esprit sanguinaire et complètement détraqué. Ses multiples assauts sur des îles diverses lui avaient valu d’être pris pour cible par ceux qui l’avait élevé. Il en tua plusieurs, mais fut finalement arrêté et emprisonné dans une prison spécialement faite pour lui, où pas un rayon de soleil ne passait. Son foi dévoré, son esprit abîmé, il aurait préféré mourir. Pourquoi ne l’avait-on pas tué ? Parce qu’ils n’en avaient pas le pouvoir. L’affection qu’on lui portait, il ne s’en était jamais rendu compte, était au-delà des frontières de la morale. Il fallait le rééduquer, mais un esprit malade ne pouvait apprendre.

Usant de ses réserves de Haki plus vite que le Eiki, son corps entier fut bientôt vidé de l’armement alors que son observation sortait de son contrôle à cause de la situation dans laquelle il était poussé. Il détestait ces épéistes, ces puristes qui n’avaient qu’un seul objectif : le tuer. Son hurlement s’éleva dans le ciel encore une fois alors qu’il crachait un rayon de soleil en direction de la ville. Il n’avait cependant plus assez de réserves pour l’atteindre, et son assaut put être interrompu par Fay Rica.

Shiki s’était élancé vers lui. Alors que les combats autour d’eux s’étaient arrêtés, gagnés par les membres de la Révolution, les lames du Jugement commencèrent à s’abattre. Il écarquilla les yeux, et à mesure que les éclairs dévoraient les flammes il reprenait forme humaine. Toute l’île regardait le déchainement de puissance qui avait avalé le ciel. Son corps tout entier vacilla. Il tangua sur le côté un instant, puis sur l’autre côté à un autre moment. Ses genoux s’abattirent sur le sol. Celui-ci serait marqué de la puissance qui s’était déversée dessus. Les yeux révulsés, Prometheus ouvrit la bouche, tremblant :

    - Impossible… Je suis un dieu…

Il s’effondra. Les révolutionnaires regardaient la scène, Yvan assis sur Galio, Kerk tenant Maxima par le cou alors qu’Arthur et Dorlin étaient essoufflés, Seiza essuyant le sang sur son épée à côté d’une Lorelei vaincue. Les uns et les autres échangèrent des regards victorieux, et une clameur s’éleva sur l’île. Ils avaient gagné. Ils étaient sortis vainqueurs de cet affrontement.


Kizuna

Kizuna s’avancerait alors vers Shiki, le regardant sous tous les angles avant de soupirer. Il fallait aller soigner ses blessures. Elle n’avait que cela en tête, mais le Eiki voudrait peut-être s’adresser aux soldats qui avaient combattu avec ferveur, à ceux qui étaient tombés et à ceux qui étaient venus pour les aider. Chacun regardait le Général tel un chef de guerre, celui qu’il était devenu, celui qui s’était accompli dans ce rôle majeur au sein de cet affrontement.

    - Chikishi serait fier de toi, Shiki.

Le sourire radieux, Kizuna regarderait Prometheus. Allait-il l’achever ? Le livrer aux marines ? L’enfermer sur Height Rock ? Les solutions étaient variées. Un air serein, une chose était sûre : leur maître, ce père pour elle, avait été vengé.



Liste des PNJs:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: