Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga]
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 1 Aoû - 19:06


Le gardien du cimetière de Marijoa avait vu défiler trop de monde ces dernières semaines. Autrefois considéré uniquement comme le bâtard d’une famille de Dragons Célestes, on lui avait permis de faire office en ces lieux, de s’occuper des cérémonies les plus sobres, comme celle que la Vice-Amirale Khione Minnesota avait eu. Une petite cinquantaine de personnes étaient venues à ce moment-là, loin des trois-cents personnages qui s'étaient déplacés ce jour-là. Ce n'était plus de son ressort, et la Cathédrale où il se trouvait en attendant de remettre les clefs qui permettraient d'ouvrir le portail pour passer de ce lieu à la sépulture avait un standing au-dessus de ce qu'il faisait. En observant les visages qui entraient, il se dit que beaucoup d’entre eux étaient là pour le spectacle, quelques-uns pour soutenir les endeuillés, et enfin les rares personnes qui portaient dans leur cœur le Dragonovic.

L'autel situé devant le cercueil fermé était simple : des fleurs blanches qui symbolisaient la pureté avaient été posées de manière précautionneuses, un portait de plus d'un mètre de hauteur trônait à côté et offrait à voir l'un des meilleurs profils du défunt. Un pupitre baigné dans les reflets des vitraux et sur lequel un texte était déjà installé se trouvait du côté gauche du cercueil, devant les bancs qu'occupaient se proches.

Felix Constantin, "Saint-Constantin"
Messie du Constantinisme


Sergueï Ivanovitch, "L'Apôtre de la Mort" & Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Guy De Monsan
Amiral-en-Chef & Porte-Parole de Saint-Constantin


De toutes les personnes qui étaient déjà arrivées, Felix Saint-Constantin était indubitablement celle qui semblait le plus proche d’entrer dans la tombe suivante. Son teint pâle, presque cadavérique, semblait avoir atteint un état de non-retour. A ses côtés, l’Amiral en Chef Sergueï Ivanovitch semblait le protéger des bavardages, son regard allant systématiquement sur quiconque tentait une remarque désobligeante.

C’était Naïna Anastasia qui faisait l’accueil sur le parvis de la Cathédrale. Elle portait pour l’occasion une longue robe de cérémonie qui découvrait ses épaules, et entourait son cou d’une écharpe aux coutures dorées, permettant de tenir le tissu. Ses yeux s’échappèrent quelques instants de la scène et allèrent se poser vers les autres personnes qui avaient rejoint le lieu de cérémonie. Si certaines personnes étaient attendues comme les membres du clergé, dont un représentant de Constantinople qui remplaçait l’Archévêque retenue pour des questions politiques, avaient été les invités de la première heure, c’était d’autres qui s’affichaient à la surprise, mais aussi plaisir général.

Yang Thalassa, "Le Visionnaire" & Mohero D. Amaji, "Le Vieux".
Membre des Cinq Etoiles & Général des Armées


Zaëm Jinshichi, "Dark"
Intermédiaire des Cinq Etoiles

Le Général des Armées Mohero était assis à côté de Yang Thalassa, dont la présence auprès des morts avait été bien trop importante ces derniers jours. C’était l’homme qui avait le plus perdu au cours des dernières semaines : une partie de sa famille lui avait été arrachée, il avait été contraint de disperser ses forces personnelles au service des institutions et les enjeux politiques qu’il défendait n’avançaient pas malgré les sacrifices. A ses côtés, Zaëm Jinshichi observait toutes les personnes présentes avec la plus grande patience, en connaissant la grande majorité. Les Dragons Célestes avaient été mis dans des loges qui servaient d’autant de recueils au sein de la Cathédrale, derrière lesquelles ils observaient la scène sans être invités à intervenir sur ce moment qu'ils offraient au Constantin.

Kàdingirra Sargone, "L'Eclipse des Guerroyants & Cang Thalassa.
Ancienne Vice-Directrice du Cipher Pol 0 & Futur Directeur du Cipher Pol 0.


Josharian, "Skeleton" & Yasmina Periclova, "Voix du Ciel".
Agents du Cipher Pol 0

Les Cipher Pol avaient eux aussi leurs représentants. L’ancienne Vice-Directrice du Cipher Pol 0, Kàdingirra Sargone, était venue en compagnie de son ami, Cang Thalassa, lui tenant le bras en avançant jusqu’à l’endroit où se trouvaient dix autres membres du Cipher Pol 0. Certains avaient accompagné les Dragons Célestes et venaient de s’en séparer, mais d’autres comme Yasmina Periclova ou Josharian étaient venus de leur plein gré pour rendre un dernier hommage à leur ancien Directeur. Aucun de ceux qui avaient participé à sa chute n’était cependant présents, pour la plupart encore trop blessés, mais surtout par respect pour Saint-Constantin dont l’humeur semblait au plus bas.

Meredith Helmaroc, "Coeur de Héron"
Vice-Amirale et Paladine.


Fernand Skellig & Laurène Minerva
Vice-Directeur du Cipher Pol 8 & Directrice du Cipher Pol 4.

A l’extérieur de la Cathédrale, trois personnes très connues attendaient le Paladin Keigo qui devait lui aussi prendre part à l’événement. Lors d’un court appel dans la matinée, Meredith avait convenu de se retrouver devant le lieu de rassemblement avant le début de la Cérémonie. Il restait encore une dizaine de minutes : elle-même était en train de fermer les yeux en repensant au Dragonovic. A ses côtés, Fernand Skellig, le Vice-Directeur du Cipher Pol 8, avait pris en charge de représenter Enies Lobby dont chacun des membres était si débordé qu’aucun n’avait pu faire le déplacement. Enfin, Laurène Minerva, la Directrice du Cipher Pol 4, était là titre personnel. Elle avait croisé le Skellig sur le chemin et avait commencé à lui parler, attendant avec lui que le protecteur du Traité Contre l’Esclavage arrive.

PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Mar 2 Aoû - 0:57
A la mémoire du Juge [1]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

Marchant lentement, il n’y avait pas d’autres sons que celui des pas ainsi que du vent qui parcourait la Terre Sainte. Si il essayait de ne rien laisser transparaître sur son faciès, le bilcan était en vérité en train de vivre un enfer intérieurement. Si en vérité il y a déjà quelques temps, le quartier était un véritable capharnaüm aujourd’hui cet endroit respirait la même richesse et la même prestance qui avait autrefois grandement gêné le Keigo. Il évitait toujours de se rendre à Marijoa pour cette raison, cette ville transpirait quelque chose qui le dérangeait grandement. Il se sentait si éloigné de la vie des petites gens de ce monde en marchant dans les ruelles de cette ville, la Terre Sainte auquel il pensait ne devait pas ressembler à cela. Néanmoins le bretteur poursuivait son chemin en y repensant à tout ce qui c’était produit ici, coup du sort ou véritable malheur il ne le savait point mais il travaillerait d’arrache-pied pour faire payer au responsable de tout ce massacre.

En avançant un peu, on pourrait découvrir la tenue qu’il avait choisi pour se rendre à l’enterrement de celui qui avait son sauveur, celui à qui il devait la vie encore aujourd’hui. Tout de noir vêtu totalement aux antipodes de toute ces tenues blanches ou bleus clairs qu’ils portaient traditionnellement. Portant ainsi des reflets rougeâtres sur son costume, il l’avait choisi avec soin en prévision d’un évènement similaire. Il avait déjà raté une fois l’enterrement de la famille Cruz suite à sa convalescence et aux missions qu’ils se devaient de réaliser. Portant ainsi avec sa cravate rouge-sang par dessus d’elle se trouvait un bijou assez onéreux, c’était une broche en or massif avec le symbole du Constantinisme par dessus. Si on pourrait croire que le bretteur avait choisi tout cela pour faire dans les apparences et être dans une hypocrisie permanente, cela était totalement faux. Il avait préféré s’habiller ainsi pour être à la hauteur de la mémoire de celui qui rejoignait désormais la terre et qui était redevenu poussière comme chaque personne qui naissait et perdait la vie au fil des années.

« Ahem. », soufflait-il alors en regardant le ciel.

C’était suite à la demande de Saint-Constantin transmise par Naïna lors d’un court appel par Den Den Mushi que le bretteur avait dû prolonger son court séjour à Marijoa afin de pouvoir participer à cette cérémonie officielle. Dans le cadre de celle-ci, il avait également choisi de porter son manteau de Paladin, tenue qu’il ne portait plus depuis un certain temps dans le cadre de ces missions en tant que marine. Aujourd’hui le Keigo ne représentait pas un membre de l’amirauté mais il avait volontairement choisi de représenter ce qu’il était un véritable membre du clergé, plus particulièrement un général de l’armée sainte. Il y repensait alors avant qu’il ne devienne ce Paladin, ce guerrier aux ailes repenties, il était dans une tourmente. Il y repensait à cet instant de doute et de peur qu’il avait dans cette cale de ce Navire de la Triade. Il était faible et à la proie de cette femme qui terrorisait encore ses nuits malgré qu’elle avait entendu son dernier souffle. Quing Betelgeuse… Il avait encore quelques sueurs froides en pensant à son visage sans vie regardant les tortures et les souffrances qu’il y avait sur le corps de Meredith et sur le sien. Il y repensait encore qu’il n’avait jamais croisé cet homme qui avait déjà perdu la vie alors qu’il l’avait sauvé d’une mort certaine.

Arrivant alors au niveau des deux membres de la direction des Cipher Pol 4 et 8 et voyant celle qu’il aimait, le bretteur n’arrivait même pas à sourire en observant le trio. Tenant alors entre ses mains, un bouquet de chrysanthèmes adressé à la pierre tombale du Dragonovic, Sakuga s’approchait de ceux qui l’attendaient. Il semblait qu’il était encore arrivé en retard cette fois-ci, un comble pour quelqu’un qui mettait tout bien tout honneur à être toujours le plus « rapide ». Il y repensait mais c’était bien à une période étrange que le bretteur recroisait toujours Meredith, la dernière fois il n’avait même pas fait front commun au niveau de l’assaut de la Triade, le bretteur ne l’avait donc jamais vu avec ses nouveaux yeux conçus par la Division Scientifique. C’était une situation bien étrange que c’était le décès de leur sauveur qui avait permis aux deux membres de l’amirauté d’être réuni.

« Désolé du retard. », dirait-il alors le regard livide.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 2 Aoû - 14:27


Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Meredith Helmaroc, "Coeur de Héron"
Vice-Amirale et Paladine.


Fernand Skellig & Laurène Minerva
Vice-Directeur du Cipher Pol 8 & Directrice du Cipher Pol 4.

    - Sakuga… Je suis contente de te voir, fit la Paladine qui avait troqué son armure habituelle et ses épées jumelles pour une robe sombre qui se fendait au niveau de la jambe et un chapeau qui la protégeait du soleil.

Fernand était en costume, tandis que Minerva avait pour l’occasion vêtu une tenue ample qui couvrait ses formes. Le Contre-Amiral n’était pas spécialement en retard, mais personne n’avait à cœur de rester longtemps sur le parvis à discuter. La cérémonie n’avait pas encore commencé, pourtant Naïna faisait déjà entrer les dernières personnes. Quand elle vit arriver le Keigo, elle s’approcha à son tour de celui-ci et alla le saluer, joignant ses deux mains sur celles du blondinet, ce qui fit hausser un sourcil à Meredith. Ils étaient aussi proches ?

    - Merci d’avoir pu venir en des périodes si chargées. Nous nous réunirons après la cérémonie, promit-elle alors en regardant aussi la chevaleresse qu’elle avait déjà saluée plus tôt dans la matinée.

De toute évidence, Naïna était encore sous le coup de l’émotion. Elle semblait être incapable de la contenir entièrement. Bientôt, le petit groupe serait amené à pénétrer dans la Cathédrale et les portes se fermeraient derrière eux. La lumière dans ce lieu saint était contrôlée par l’ensemble des vitraux aux murs, servant de fenêtres.


Felix Constantin, "Saint-Constantin"
Messie du Constantinisme

La beauté des lumières attirait le regard vers le pupitre au niveau duquel ce ne fut pas l’Archevêque qui se mit, mais bien Saint-Constantin en personne. Malgré les sentiments conflictuels qui étaient présents, malgré son air livide et sa mine dévastée, il s’approcha avec une allure droite, inflexible, reflet de sa propre volonté.

    - Amis, collègues et enfants du Gouvernement Mondial, je souhaitais dire quelques mots avant que la cérémonie ne commence. Si nous sommes tous présents en ces lieux, c’est pour célébrer la mémoire d’Ante Dragonovic. Il fut à la fois Apôtre, Directeur du Cipher Pol 0, mais aussi frère d’armes, de sang et de cœur. Son absence marque le début d’un voyage que nous devrons réaliser sans lui. Nous n’emmènerons avec nous que son souvenir qui, seul, pourra nous donner le courage d’avancer. Et c’est ce souvenir que je souhaite partager avec vous.

Meredith s’était assise à côté du Keigo, sur la rangée située derrière Sergueï et Naïna dont les places au premier rang étaient symboliques. Trois places vides se trouvaient là, réservées aux membres de la famille du Dragonovic… sa « vraie » famille. Si beaucoup semblaient insensibles à l’émotion de Saint-Constantin, l’Apôtre du Miracle avait quant à elle essuyé une larme avec son mouchoir en tissu, tandis que la mine de Yang s’était assombrie devant le discours du Messie.

    - Je me souviens de ma première rencontre avec Ante. J’étais arrivé à Marijoa depuis quelques semaines à peine, et j’apprenais les bases de l’étiquette. Il est arrivé au milieu de mon cours en brisant la fenêtre. Il était poursuivi par son instructeur qui voulait absolument qu’il travaille… Mais dans sa jeunesse, Ante était loin de répondre aux codes d’aujourd’hui. Je me souviens de son regard, je me souviens de l’avoir suivi et d’avoir senti pour la première fois ce sentiment de fraternité qui nous a lié depuis lors.

Il se tourna vers le cercueil de son ami.

    - Même dans la tombe où nous te descendrons d’ici quelques instants, ton souvenir m’aidera à continuer notre mission sur cette terre. Ce n’est pas un adieu, car dans la mort nous nous retrouverons tous. Je t’aime, mon frère.

Il s’approcherait du cercueil fermé et déposerait ses lèvres sur le haut de celui-ci, cachant son poing fermé qu’il compressait sur lui-même pour s’empêcher de verser une larme. Même dans cette situation, il était le représentant du Constantinisme. Quand il alla s'asseoir à sa place, la cérémonie continua : les discours étaient à la gloire de la personne qu'avait été le Dragonovic. Et si sa sévérité ressortait dans les prises de paroles, ce fut avant tout le sentiment de sécurité qu'il procurait qui fut mis en avant. Les chants liturgiques s'enchainèrent, le moment de partager le sang et le corps à travers la coupe et le pain passa dans un défilé lent, et au bout de deux heures, les portes de la Cathédrale se rouvrirent, les cloches sonnèrent et la procession silencieuse commença vers le cimetière.


_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Sam 13 Aoû - 0:04
A la mémoire du Juge [2]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

« Je suis aussi content de te voir Meredith, ça fait un moment n'est-ce pas ? J'aurais aimé que ce soit en d'autres conditions cela dit. », dirait-il alors gardant cet air maussade et triste qu'il avait déjà rien qu'en pensant à l'enterrement du Dragonovic qui allait suivre.

Le bretteur regardait dans les yeux la Anastasia avant de détourner le regard dans la direction de l'intérieur de la cathédrale de Marijoa. Il n'avait jamais réellement mis les pieds ici ayant esquivé l'endroit lors de son dernier véritable séjour sur la Terre Sainte. La mention d'une réunion entre les grandes figures du Constantinisme après la cérémonie n'arrachait même pas l'ombre d'un changement de visage chez le blond, il était beaucoup trop triste de n'avoir rien pu faire pour aider ce champ de bataille où tant de personnes avaient perdus la vie.

Le bretteur suivrait alors le mouvement lentement avant de s'asseoir à l'endroit qui lui était destiné. En temps normal, cette place aux côtés de Meredith l'aurait rempli de joie mais nous étions dans un jour de deuil. Il était situé là à une place qui lui était destiné juste derrière les Apôtres dans une rangée quasiment vides. La famille de l'homme n'était pas en ces lieux évitant sûrement la cérémonie, préférant l'ombre qu'elle avait toujours vécu derrière cet illustre directeur du Cipher Pol 0. Le discours du Messie arrachait le cœur du Keigo buvant les paroles de l'homme comme si Ante était son propre frère quelqu'un sur qui il comptait. Le Keigo ne pouvait que comprendre en y repensant bien, il avait du enterré son propre frère de cœur il y a déjà quelques mois.

Il n'avait jamais pu le rencontrer Ante et pourtant le défunt Apôtre du Jugement l'avait sauvé. C'était peut-être ainsi que le Dragonovic avait pu offrir sa bénédiction sur le Keigo, il l'avait jugé digne de poursuivre sur le chemin de la rédemption. C'était ainsi que le croyant put devenir Paladin après qu'un messager divin l'ait sauvé des griffes du mal criminel. Aujourd'hui il voyait partir celui qui avait pu permettre sa survie et c'était une dette que le Keigo ne pourrait jamais en réalité rembourser. Il priait cependant dans le silence fermant les yeux, en demandant au Saint-Gouvernement Mondial d'accompagner l'esprit d'Ante dans un endroit où il pourrait continuer à offrir ce sentiment de sécurité. Le Keigo commencerait alors à répandre à proclamer la légende du Saint-Ante, celui qui juge et qui protège à partir de ce jour-là.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 14 Aoû - 0:54


Felix Constantin, "Saint-Constantin" & Méredith Helmaroc
Messie du Constantinisme & Paladine


Sergueï Ivanovitch, "L'Apôtre de la Mort" & Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Guy De Monsan
Amiral-en-Chef & Porte-Parole de Saint-Constantin

Le reste de l’enterrement se fit avec les prières les plus classique, et ce fut au niveau du cercueil Anastasia qui prit la parole. Elle pria pendant un instant et invita tout le monde à en faire de même. Les familles de Dragon Céleste n’étaient pas venues assister à la descente du cercueil : eux-mêmes avaient des caveaux privés et plusieurs d’entre eux avaient proposé d’y accueillir le défunt. Cependant loin de vouloir que son frère de cœur serve d’outils politique dans cette situation-là. Il avait donc refusé, disant que les siens étaient mortels parmi les mortels, à l’exception des Monte qui étaient leurs représentants chez les divins.

Après la fin de l’éloge, quand eut pu laisser tomber une poignée de terre, la procession continua cette fois-ci dans une somptueuse salle où les invités seraient accueillis par un nouveau discours, cette fois-ci prononcé par Sergueï Ivanovitch en personne :

    - Saint-Constantin, l’Apôtre Naïna, l’Evêque de Constantinople, les Paladins et moi-même allons nous isoler pour réaliser la dernière prière. Parlez en mémoire de notre ami.

Sa prise de parole était toujours concise, et il n’expliqua pas la marche à suivre. Meredith fit signe à Sakuga de la suivre, et les deux Paladins, observés par l’assemblée, partiraient en direction du salon qui servait à la prière. Alors que les portes se fermaient, Saint Constantin observerait les vitraux qui se trouvaient en hauteur et venaient diffracter la lumière de la salle. Ils n’avaient pas terminé leur office : la prière dura quelques dizaines de minutes, et consistait principalement à amener l’âme d’Ante qui avait servi le Gouvernement Mondial à obtenir la Paix Eternelle, portée par l’existence éternelle de leur institution.

    - Souhaitez-vous dire un mot ? Demanderait-il à l’Evêque, Méredith et Sakuga qui ne s’étaient pas encore exprimés. Après cela, nous retournerons à la salle de réception. Puis nous partagerons un moment moins informel dans le salon privé de ma demeure.
    - « Un jour, nous te rejoindrons dans le Repos Eternel, et nos âmes se côtoieront à nouveau. Alors fils, sois l’Enfant du Gouvernement Mondial, et par tes actions mérite ta place à nos côtés », évoquerait l’Evêque en citant les textes sacrés.
    - Je souhaiterais partager ma peine d’avoir perdu l’un des guides qui nous permettait de suivre le chemin de la Justice. En sa mémoire, je redoublerai d’efforts pour permettre à notre frère tombé au combat de profiter de sa Paix Eternelle.

Ce serait alors au tour de Sakuga qui pourrait choisir de citer les textes qu’il connaissait, de partager des paroles à la mémoire d’Ante ou des paroles réconfortantes de son choix.

En revenant dans la salle, quelques instants plus tard, l’élite du Constantinisme serait accueillie par des regards intrigués. Ils pourraient alors se mêler aux personnes présentes : Naïna irait saluer les nobles qui avaient été invités et se trouvaient autour de Yang Thalassa, tandis que Saint-Constantin se rapprocherait des membres du clergé avec Sergueï, à côté desquels se trouvaient Kàdingirra Sargone et Cang Thalassa. Méredith regarderait le buffet et s’en approcherait pour se saisir d’une coupe de champagne. Elle regarderait dans celle-ci, sans prêter attention aux alentours.

Parmi les figures les plus connues, seul Zaëm Dark semblait manquer à l'appel. Mohero lui-même avait décidé de rester en représentant du Cabinet du Général des Armées. Il semblait être plus à l'aise, parlant avec les vieilles poitures de l'époque, tandis que les Cipher Pol avaient commencé à discuter les uns avec les autres.


_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Dim 14 Aoû - 2:00
A la mémoire du Juge [3]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

« Que ton oeuvre, mon frère tombé au combat ne tombe pas en désuétude avec le temps. Que nos efforts puissent changer le monde pour être en accord avec ton idéal. Continue à nous accorder ta protection depuis ta Paix Eternelle, que tu nous accordes ta bénédiction pour les années et même les siècles à venir. », dirait-alors le bretteur en fermant les yeux dans cette salle où s'entretenait en privé, les grands noms du Constantinisme.

Ainsi le bretteur continuait de prier aux côtés des siens, de cette famille qu'il ne voyait pas souvent mais auquel il était lié du plus profond de sa foi et de son cœur. Le temps pourrait-il réparer ce que les croyants avaient perdus aujourd'hui ? Certainement pas. Fallait-il pour autant arrêter de croire ? Non, il fallait continuer à croire, à prier et améliorer ce monde pour le rendre meilleur. C'était ainsi les prières qu'il adressait à Ante Dragonovic qui était désormais dans un repos éternel. Il lui demandait de lui accorder la force dont il avait pu faire preuve durant toute ses années, il demandait de protéger tout son équipage ainsi que d'accorder sa protection sur tout le peuple qui avait adhéré aux idéaux du Gouvernement Mondial et non seulement les croyants. Ainsi le Paladin finit par prier pour son propre fils Auguste, il priait au fond de lui pour que le Saint-Ante comme il l'appelait déjà dans sa tête protège son fils adoptif de tout le mal que le monde pourrait posséder. Laissant alors quelques larmes couler sur ses joues, le bilcan finirait par les essuyer en repensant à tout ceux qui avaient péris durant les récentes batailles. Il n'avait définitivement pas choisi le chemin le plus simple à arpenter.

Fermant la marche pour revenir dans la salle, le Keigo observait directement le jeu de la politique se mettre lentement en place. Il essayait de se rappeler du cours que lui avait offert la Directrice Olsen à ce sujet en observant chaque personne se mettre à discuter entre elles. Il se souvenait qu'il fallait garder en tête que chaque instant était bon à Marijoa pour se créer des nouveaux alliés chacun y jouait avec hypocrisie en ne pensant qu'à son bénéfice personnel. Certains étaient même peut-être venu pour jouer les apparences pour se faire bien voir ou d'autres tel des rapaces lorgnaient déjà peut-être sur la place qu'occupait le Dragonovic au sein du Constantinisme. Avançant progressivement l'homme se baladait à peu près partout dans la pièce en essayant de tendre l'oreille dans une conversation qui pourrait l'intéresser. Il entendait déjà les louanges d'un certain Artabas sur le Kurohebi, l'ancien capitaine du Keigo. Il avait après tout mené un combat certainement dantesque face à l'ancien Amiral Akainu surpassant les anciennes légendes du Gouvernement Mondial. Quelle honte de faire les louanges d'un homme qui était si enclin à la méfiance envers le Constantinisme. Serrant alors le poing, le Keigo préférait passer outre et continuer son avancée avant que son regard soit attiré par le buffet ou plutôt par la personne qui était là-bas.

« Il n'y a rien d'autre qui t'intéresse que le champagne, Mérédith ? », dirait-il en se positionnant au côté de sa muse. Il prit alors une coupe de champagne ainsi qu'un petit four qui se trouvait posé là avant de se retourner pour observer une nouvelle fois la salle. « J'aurais apprécié le connaître un peu mieux et pouvoir discuter avec lui plus de fois qu'il m'ait été donné de le faire. Je n'ai jamais eu le temps, ni l'occasion de le remercier de vive voix de nous avoir sauvé. »

Le bretteur ferait référence à la seule fois où dans son inconscience, il avait pu approché le Dragonovic avant aujourd'hui, jour de son enterrement. Il laissait alors le doux mousseux qui avait certainement du coûté des millions de berrys, descendre dans sa gorge avant de reprendre.

« Je quitte Paradise dans trois jours, direction l'île des Hommes-Poissons ou plutôt direction le Nouveau Monde. C'est un départ qui a été avancé avec un changement d'itinéraire mais cela est bien plus correct. », dirait-il de but en blanc à la femme à la chevelure azurée. « J'ai un emploi du temps plutôt chargé et un voyage empli d'escales dont une, à l'endroit d'où tu viens à Kingadomu. »

Il parlait avec un ton qui laissait rayonner un peu son impatience d'y découvrir une nouvelle société. Il avait réellement hâte de découvrir le monde qui avait vu naître l'Helmaroc.

« Tu as sûrement laissé des proches là-bas ? Aimerais-tu que je leur apporte de tes nouvelles ?»


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 15 Aoû - 0:23



Méredith Helmaroc
Paladine

Lorsque Sakuga s’approcha, la Helmaroc bougea une mèche de cheveux derrière son oreille. Elle sourit au jeune blond plus jeune qu’elle de quelques années. Du haut de ses bientôt trente-trois ans, elle était entrée dans la marine plus d’une dizaine d’années auparavant. Elle avait peu l’occasion de parler de son passé, mais avec le Keigo il y avait quelque chose de facile. Il était un confident fidèle. Ainsi, tout en faisant obstruction des bruits alentours et en faisant tourner les bulles dans son champagne, qu’elle n’avait toujours pas portée à ses lèvres, elle écouta ce qu’était venu lui dire le bilcan.

    - Je l’ai connu un peu plus longtemps, mais c’était quelqu’un de secret. Même en l’ayant côtoyé deux années, il y a beaucoup de choses qu’il ne disait pas.

Il était pourtant un peu plus bavard que Sergueï, mais c’était clairement Naïna le capital sympathie des Apôtres. En observant le Miracle, Mérédith se dit que c’était le type de personne qu’elle aspirait à être, même si ses idéaux étaient aussi tranchées que ses lames jumelles.

A l’annonce du départ du Keigo, elle ouvrit la bouche et soupira :

    - Je sais. J’ai lu ta lettre.

Elle ne sembla alors pas vouloir commenter, comme si elle souffrait de l’avoir reçu, ou peut-être était-ce autre chose.

    - Je suis la dernière descendante de la famille Helmaroc… Là-bas, les femmes ne peuvent pas devenir des chevaleresses. Elles sont muselées, et sans héritier masculin ma famille perdait son rang… Alors j’ai voulu succéder aux miens, mais cela m’a été refusé.

Elle n’avait aucun membre de sexe masculin dans sa famille qui pouvait prétendre au titre de chevalier. De sa génération, Méredith était la dernière. Ses parents étaient partis, à présent. Elle s’était retrouvée seule, puis s’était engagée dans la marine. Elle n’avait plus que de la famille éloignée là-bas, et ce serait donc son héritier qui pourrait peut-être, un jour, reprendre le nom des Helmaroc. Si elle avait un fils bien sûr.

    - Kingodamu est toujours pris dans des guerres politiques infernales. Là-bas, le statut a une place importante. Il faudra se faire des alliés dès ton arrivée sur l’île… Je dois avouer ne pas avoir gardé de contacts là-bas, ou très peu. Il me serait difficile de t’aider avec une recommandation, souffla-t-elle. Je regarderai ce que je peux faire, mais n’y attache pas trop d’espoir. Pourquoi ma terre natale, Sakuga ?

Elle était curieuse, car ce lieu ne la ramenait pas à l’époque la plus heureuse de sa vie. Dans la marine, qui était égalitaire en termes d’opportunités des chances pour les femmes et les hommes grâce aux actes de personnes comme Anna Mendez ou Lida Asya, elle pouvait clairement prétendre à un grade élevé. Et c’était pour l’honneur de sa famille qu’elle s’était engagée dans des actions au service du peuple, de la veuve et de l’orphelin, à faire vivre ces valeurs chevaleresques.

Prenant un petit four, elle en proposerait un au Keigo et lui sourirait simplement, attendant sa réponse et peut-être ses autres questions.


_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Lun 15 Aoû - 21:29
A la mémoire du Juge [4]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

Portant la petite coupe de champagne à sa bouche, le Keigo écoutait silencieusement l'Helmaroc avant de se tourner vers elle en réfléchissant à la réponse qu'il pouvait lui apporter. Elle avait lu sa lettre, elle était donc consciente des sentiments qu'il éprouvait à son égard, l'ancien pirate souriant un peu sans même angoisser d'une éventuelle réponse négative à ce partage de sentiments. Ainsi le bilcan décollait la coupe de sa bouche laissant l'arôme du liquide pétillant l'enivrer un peu plus avant de répondre à la question de la paladine.

« C'est pour cela que je souhaite découvrir cette société pour l'amener à évoluer même si c'est sûrement un doux rêve impossible que je caresse.», répondrait-il. « Mon pays était un endroit quand j'étais parti où nous ne pouvions rarement espérer une vie longue tant notre population était en proie à la destruction permanente suite à la croyance de la malédiction d'un dieu pourtant aujourd'hui nous avons survécu et mon peuple peut espérer un renouveau. Là où tout semblait perdu au départ, c'est avoir gardé cette lueur d'espoir qui a permis à la société dont je viens d'évoluer. Je suis sûr que tu as sûrement pris le bon choix pour faire perdurer la mémoire de ta famille. »

Il souhaitait quand même observer cela de ses propres yeux, il voulait voir à quel point la place de la femme était envers et contre tout limité. C'était une société qui se devait d'évoluer et cela était sûrement du au reclus si évident de Kingadomu du monde extérieur.

« Ce n'est pas la peine de me recommander. Je ferais mon chemin avec mon équipage, si néanmoins il te reste des amis d'enfance en vie là-bas je leur transmettrais tes nouvelles si cela ne te dérange pas ! », dirait-il en souriant alors à la jeune femme pour qui il éprouvait des sentiments doux et sincères. « Et puis comme je l'ai dis dans ma lettre, quelle horrible personne je ferais de ne pas visiter l'endroit qui t'a vu naître. »

Le coeur du bretteur se mit à battre à la chamade devant cette première fois où il avouait à demi-mot ses sentiments pour la bleue. Il savait cependant que ce n'était pas forcément le moment pour en parler de vive voix surtout devant un tel public et dans un tel contexte. Sa vie sentimentale pourrait attendre un peu encore, il partait bientôt pour la plus grande des aventures de sa vie.

« Ce n'est cependant pas le lieu pour en parler, ni le moment pour en dire plus à ce sujet. Joignons au monde qui a été invité et faisons preuve de bien séance en accord avec notre rôle.», dirait-il comme pour lui même fuir le sujet alors qu'il était sûr de ses propres sentiments.

Il l'aimait et quelque soit la réponse que l'Helmaroc pourrait formuler à propos des sentiments que le Keigo avait envers elle celui-ci lui voulait du bien. Effectivement "Je t'aime" voulait dire après tout "Je te veux du bien" et tout ce qu'il souhaitait pour cette femme qui avait changé du tout au tout sa vie. Ainsi il attendrait une réponse de la femme avant de partir dans la direction de l'Apôtre de la Mort et de son Chef Spirituel. Il fallait bien faire part de d'autres condoléances officielles à un autre membre du Gouvernement Mondial même si celui-ci ne faisait pas partie du clergé.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 16 Aoû - 2:59



Méredith Helmaroc
Paladine

Faire évoluer le Royaume ? Kingadomu était certainement l’un des endroits les plus résistants en termes de possibilité d’évolution. Caresser l’espoir de changer la société, c’était… presque aussi improbable que de devenir un jour membre du Conseil des Cinq Etoiles. Beaucoup aspiraient à ce rêve, et les rares élus qui pouvaient changer le monde finissaient par le faire tourner toujours au rythme des mêmes danses.

Ecoutant attentivement, Meredith espéra un court instant qu’il pourrait réformer la sempiternelle tradition qui ne permettait pas aux femmes de porter le titre… Enfin, elle revint à la réalité de ce banquet qui était une représentation des castes politiques du Gouvernement Mondial, comme l’avaient été ceux où elle portait une robe dont les codes étaient minutieusement commandés par la société féodale. Quel inconfort…

    - Je te remercie de prendre ce temps, fit-elle en ne soulevant pas la mention de la lettre qu’elle tentait d’esquiver avec brio.

Lorsqu’ils décidèrent de se diriger vers d’autres personnes, Méredith partit dans ses pensées et ne prit pas la même direction que Sakuga. Il ne fallait pas que les deux Paladins soient ensemble sur ce type de soirée : ce n’était pas correct vis-à-vis des invités que de donner l’impression qu’un clan s’était formé. Elle se dirigea donc naturellement vers les vieux membres du Gouvernement Mondial qui l’accueillirent sans aucune réticence, le sourire aux lèvres malgré l’absence de rire qui était nécessaire dans ce type d’événements.


Yang Thalassa, "Le Visionnaire" & Felix Constantin, "Saint-Constantin"
Membre des Cinq Etoiles & Messie du Constantinisme

Quand il s’approcherait, le Paladin pourrait prendre quelques brides de la conversation. Sergueï Ivanovitch avait de toute évidence commencer à parler d’un sujet plutôt délicat :

    - … les Dragons Célestes qui avaient confiance en Ante et en Kàdingirra Sargone se retrouveront avec quelqu’un qui n’a rien à leur envier.
    - Ante était un piètre bureaucrate, mais il brillait sur le terrain. Heureusement, les missions du Cipher Pol 0 devraient s’alléger.
    - Je vous remercie, je transmettrai vos félicitations à mon petit-fils, dirait Yang Thalassa qui s’arrêterait en voyant Sakuga parler, laissant à celui-ci la possibilité de parler.

On l’oubliait parfois du fait de sa sociabilité, mais le patriarche de la famille était un homme de plutôt grande taille, ayant le regard perdu dans ses pensées ces derniers temps. Peu nombreux étaient les officiers qui lui avaient offert leurs condoléances pour la mort des membres de sa famille. Soit ils n’osaient pas, soit ils considéraient que l’Etoile avait trop longtemps gardé les siens à ses côtés, de manière égoïste si on en croyait les exploits de sa descendance.

De son côté, Saint Constantin sourit, toujours pâle, à l’arrivée de l’un de ses fers de lance. Il l’observa un instant, et si Sakuga n’osait pas prendre la parole dans des délais rapides, ou s’était perdu dans sa contemplation, il dirait alors :

    - Vous connaissez tous Sakuga Keigo, notre Paladin, mais aussi Contre-Amiral de la marine. Les exploits de son équipage ne sont plus à conter, n’est-ce pas ?
    - Effectivement, renchérirait Yang Thalassa. Le Colonel de la Division Scientifique Seyfried était à vos côtés lors de la Rêverie, il me semble. Vous lui transmettrez mes salutations.

Il avait après tout déjà eu l’occasion de rencontrer ce personnage haut en couleur qui faisait les potins de Unite… Les membres du Clergé, eux, seraient curieux de savoir ce qu'il s'était passé durant le transport du traité et solliciteraient le Paladin une fois qu'il aurait terminé de dire ce qu'il avait en tête.


_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Mar 16 Aoû - 15:04
A la mémoire du Juge [5]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

Lorsque l'ancien pirate arrivait au niveau du membre des Cinq Etoiles ainsi que de son Chef Spirituel, il était plutôt choqué par la différence de taille entre les deux hommes. Avec la présence de l'Amiral en Chef, ces trois hommes faisaient assurément partie de la classe d'élite du Gouvernement Mondial auquel le Keigo aspirait un jour d'être pour pouvoir montrer qu'il pouvait créer un monde meilleur. Prenant une grande inspiration laissant le soin à Saint-Constantin de faire les présentations, le Keigo parlerait après la mention de Logan, le nouveau membre de la bande de joyeux lurons qu'étaient Unite.

« Votre Sainteté. », dirait-il en se courbant doucement devant Saint-Constantin montrant la part de respect qu'il avait pour le Messie du Constantinisme avant de tendre la main dans la direction du membre des Cinq Etoiles. « Je vous souhaite toute mes condoléances pour les membres de votre famille, cher Etoile. Cette perte affecte le Gouvernement Mondial à tout ces niveaux et perdre plusieurs proches lors d'un tel évènement est déchirant. »

Il souhaiterait ainsi des condoléances purement sincères au patriarche de la famille Thalassa, lui étant lui même blessé par cette bataille. Il n'avait pas pu y participer devant protéger le traité mais cette mission était quand même au fond de son coeur un échec malgré le sauvetage du dit traité.

« Pour le sauvetage du traité, il faut avant tout remercier le Colonel de la Division Scientifique Seyfried pour avoir pu le sauver. Remercier également la Commandante Ahriman pour avoir tenu la défense de la base ainsi que la Colonelle Ainsley pour avoir coordonné les opérations. Le Colonel Karmon n'est pas en reste sans lui j'aurais certainement perdu la vie aujourd'hui. Tout le mérite leur revient, je n'ai fais personnellement de mon côté que de tenir éloigné les menaces pour sauver la population de l'île. », dirait-il en premier lieu quand on lui demanderait de faire la mention du transport du traité. « Cette escorte n'aurait pas pu être une réussite sans le travail d'équipe que nous avons fourni également avec les agents du Cipher Pol sur place ainsi que le Vice-Amiral Chesterfield. »

Ainsi le Keigo tenait à rétablir la vérité sur cette mission qui était d'une importance capitale, toute cette réussite ne tenait qu'à ceux ayant réellement travaillé pour garder le traité en sécurité et le sauver.

« Le plus important désormais est de pouvoir mettre en place l'application de ce traité notamment à l'aide d'un recensement de la population, les différents autres membres de Unite y travaillent déjà dans les nations que nous protégeons. Nous réfléchissons à la création d'un statut spécial pour les habitants de ces îles, une attestation de leur identité et de leur statut de citoyen de notre merveilleux Gouvernement Mondial. »

Le Keigo n'avait pas répété ce discours mais après en avoir bien discuté de ces idées-là avec la Directrice Olsen, il savait que c'était ce genre de mots à employer.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 18 Aoû - 0:26


Yang Thalassa, "Le Visionnaire" & Felix Constantin, "Saint-Constantin"
Membre des Cinq Etoiles & Messie du Constantinisme


Sergueï Ivanovitch, "L'Apôtre de la Mort" & Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Guy De Monsan
Amiral-en-Chef & Porte-Parole de Saint-Constantin

Le regard de Yang s’adoucit face aux paroles du Paladin. Il n’était pas croyant, et tout le monde ici le savait. Pourtant il avait œuvré dans l’intérêt ultime du Gouvernement Mondial, et faisait partie du Conseil des Cinq Etoiles. Il était parmi les membres les plus émérites de cette institution, ce qui le rendait légitime à ne pas avoir à y croire… Et malgré cela, son expression distinguée dégageait toute la royauté dont il disposait. Il regarda alors Sakuga et acquiesça :

    - Je vous remercie pour vos condoléances. Rares sont les officiers qui ont pris le temps de me les présenter.

Il regarda l’Ivanovitch qui maintint le regard en place, froid comme la Mort. De toute évidence, il n’en faisait pas partie. Pourtant, il ne prit pas la parole. Naïna avait déjà présenté ses condoléances pour les représentants du constantinistes après tout. Après quoi, ils entendirent parler du travail de groupe qui avait eu lieu pour protéger le Traité, ce texte si important qu’il avait été la cible d’une sorte d’organisation nébuleuse. Même les Cinq Etoiles avaient du mal à savoir exactement qui était derrière tout ça, même si leur regard s’était dirigé vers ce fameux Monsieur J…

    - Vous avez travaillé avec des personnes impressionnantes, ferait Saint-Constantin.
    - Il est toujours important d’être bien entouré, confirma Yang. Et il est louable de faire l’éloge de ses camarades quand on est soi-même loué, Silver serait sûrement de cet avis.

En effet, le Hunter avait un grand esprit de camaraderie, là où Yang avait un esprit de famille. Il était celui des Cinq qui avait le plus de sensibilité dans ce domaine. Enfin, tous écoutèrent par politesse la dernière prise de parole du Keigo, qui avait cependant été le centre d’attention pour un peu trop longtemps pour les membres du clergé qui commençaient à papillonner, là où le politique qu’était Yang acquiesça.

    - Graou Island, Shimotsuki Town, Military Island et Yakoutie Island, c’est bien cela ? Vous devriez envisager de les affilier à des alliances civiles, pour faire prospérer l’économie locale et étrangère.
    - Le Paladin Keigo est au courant de ses affiliations, intervint Saint-Constantin, cherchant sûrement à empêcher le Thalassa de tirer la couverture vers lui. Quant à l’identité dont vous parlez, elle me semble être l’étape qui suivra le recensement des îles.
    - Les déclarations de naissance, confirma Yang Thalassa. L’objectif est de pouvoir déterminer si chaque habitant des pays du Gouvernement Mondial est vivant ou mort, ainsi qu’un nombre plus précis qui permettra de mieux répartir les ressources. Lars a insisté lourdement sur l’utilité de cette manœuvre. La première étape devrait être terminée pour la Rêverie de 1515.

Soit huit ans plus tard. Le Gouvernement Mondial avait de toute évidence d’autres priorités à l’heure actuelle.

    - Ce n’est cependant pas le lieu pour parler politique, reprit Saint-Constantin qui semblait à nouveau pensif.
    - Nous honorerons la mémoire d’Ante en avançant vers un monde plus sûr et plus juste, et cette réforme en sera l’un des fers de lance…. Le temps vient à me manquer, cependant. Saint-Constantin, Amiral-en-Chef, Contre-Amiral… Membres du Clergé.

Il n’hésita pas à s’extraire pour quitter la salle. Les premiers invités commençaient déjà à s’en aller. Mérédith semblait raccompagner les plus vieux membres présents. Quelques dizaines de minutes plus tard, Sakuga se retrouverait dans un salon plus tranquille où Naïna avait préparé du thé, et quelques biscuits dans le but d’apaiser ceux qui se trouvaient là. L’Amiral en Chef était affaissé dans un fauteuil, à côté de Saint-Constantin qui semblait rêvasser. Les murs étaient couverts de livres, d’écritures diverses.

    - C’était une journée épuisante, fit Naïna tandis que le représentant de l’Archevêque de Constantinople amenait son thé à ses lèvres.
    - Effectivement, confirma Meredith.

Les six personnes dans cette pièce étaient les mêmes qui avaient effectuées la prière plus tôt dans la journée. Chacun devait être épuisé, mais cette réunion était une façon de se reposer, et de pouvoir discuter plus légèrement sans avoir à porter de titre. Ils pouvaient être familiers ou distants, mais ici ils étaient surtout le nid qui se trouvait au sommet de l’arche, les observateurs du monde d’en bas, les guides spirituels de trente pour cent de la population gouvernementale.


_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Dim 21 Aoû - 17:01
A la mémoire du Juge [6]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

« Vous avez raison ce n’est pas le lieu pour aborder ce sujet, je m’en excuse votre Sainteté. », dirait-il avec respect pour le Messie. « Etant donné mon programme chargé, je ne pense pas pouvoir poursuivre cette discussion avec vous cher Etoile, cependant si la navigation sur le Nouveau Monde me laisse du temps pour discuter de tout cela par voie escargophonique ce serait avec plaisir. Je vous souhaite une bonne journée, merci d’être venu assisté à tout ceci cela compte beaucoup pour nous. »

Même si le Keigo savait que les familles politiques de son courant religieux était fondamentalement différents des courants politiques dirigés par l’Etoile Thalassa, il lui semblait important d’obtenir des soutiens politiques dans chaque type de famille politique. Ce serait ainsi qu’il aurait plus de latitude pour ces projets politiques et ainsi être plus efficace lors de certains débats qu’il pourrait avoir dans le futur. Thalassa Yang et le Conseil des Cinq Etoiles… Les grandes pontes de ce monde, le Keigo devait pouvoir se faire remarquer par ces personnes afin de pouvoir parfaire son ascension selon ses objectifs.

Après une courte attente lorsqu’il verrait chaque invité quitter le lieu saint, le bretteur se retrouverait de nouveau avec les grands noms de son culte. Chacun d’entre eux représentaient ceux qui étaient à la tête de tout les fidèles du globe entier et il fallait se reposer après l’éprouvante journée où toute les émotions s’étaient mélangés pour toute les personnes ici présentes. Le Keigo avait retiré sa veste laissant la place à sa chemise rouge, prenant ainsi d’une main la tasse de thé qu’on lui avait servi contrairement à son habitude où il regardait les nouvelles écrites dans le journal. Buvant un peu de thé avant de le poser, le bretteur retournerait le journal qui racontait toute les crises qu’avaient subi le monde durant la Rêverie. Sa main pointerait l’avis de recherche de cette révolutionnaire avant qu’il commencerait à parler :

« Que pensez-vous cette femme, cette Azwelle Vul Chriss ? » , dirait-il. Elle était dépeinte par les journaux comme étant une terroriste qui s’habillait comme quelqu’un du clergé et qui était folle à lier. Pourtant cela créait un sentiment étrange chez le bretteur. « Je suis dans l’incompréhension, imaginons un instant que cette femme soit en vérité vraiment une croyante de notre culte. Je me demande pourquoi une révolutionnaire croirait entre notre foi et de quels confession était elle vu que nous croyons pas tous de la même façon.»

Il était curieux de voir ce que tout ce beau monde, il ne le cachait qu’il y croyait en la rédemption et donc peut-être que cette femme mériterait d’être écouté au moins une fois dans sa vie pour voir quelle est la façon différente qu’elle croit. Il abordait une hypothèse sur celle-ci parce qu’elle portait certainement un problème dans sa façon d’afficher des signes ostentatoires de la religion et que c’était certainement quelqu’un qui mériterait de devenir une cible prioritaire des gouvernementaux Constantinistes dans le futur.  Il déposerait alors son journal sur la table qui était non loin de là tout en l’ayant plié au préalable.

« Je me demande quand même pourquoi nous nous en sommes arrivés à là dans notre combat à devoir livrer bataille face à des anciens alliés pour des idéaux différents. », dirait-il pensant à la Néo-Marine. « Je ne peux que ressentir ce sentiment d’impuissance et d’une partie de colère envers les personnes qui ont provoqué la mort de notre frère cependant… peut-être qu’un jour la rédemption de ceux-ci sera possible et le Gouvernement Mondial pourrait vivre un bien bel âge d’or avec différentes façons de le défendre. »

Ici le Paladin exposait clairement ses idéaux et sa façon de croire, il démontrait par cette prise de paroles l’envie de pardonner et de faire pénitence dans la religion. Pardonner aux pécheurs et les accepter était quelque chose d’assez important pour lui, il avait construit son image du Constantinisme comme cela.


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 21 Aoû - 21:26


Felix Constantin, "Saint-Constantin" & Meredith Helmaroc
Messie du Constantinisme & Paladine


Sergueï Ivanovitch, "L'Apôtre de la Mort" & Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Guy De Monsan
Amiral-en-Chef & Porte-Parole de Saint-Constantin

    - La croyance s’exprime par bien des biais, comme vous l’avez mentionné, commenta Félix Constantin, dont l’éducation lui avait permis d’être aussi croyant que critique. Si cette personne croit en la Sainteté du Gouvernement Mondial, elle est persuadée que ce même Gouvernement, ce même Divin, a besoin d’être purgé.

Meredith semblait pensive. Elle avait elle aussi son avis sur la question, sur le degré de pureté de l’entité qu’elle servait par les armes et par la foi, mais il était intriguant de constater que certains en dehors du Gouvernement Mondial mettaient des mots sur cela. Pourtant, ce n’était pas exactement ce qu’elle ressentait, et la gêne occasionnée par la prise de parole la poussa à serrer la mâchoire.

    - Pour combattre un ennemi impie, il faut le comprendre. Malgré toute sa bonne volonté, Azwelle Vul Chriss reste notre adversaire tant qu’elle tentera de nous combattre. Cela n’empêche pas le dialogue, à l’occasion, ferait-il en tournant son regard vers Sergueï qui détourna les yeux.

Les marines seraient en première ligne pour empêcher les révolutionnaires de distribuer leur idéologie gangrénée. S’ils atteignaient principalement des non-croyants pour l’instant, il n’y avait qu’un pas avant qu’ils infestent les civils… Comme l’avait prouvée l’attaque sur Ra no Kuni, dont la médiatisation avait été contrôlée pour ne pas expliciter l’appartenance d’Azwelle à la Révolution Constantiniste aux yeux du monde.

    - Il serait bien d’en apprendre plus sur elle…
    - Je vais mandater nos alliés du Cipher Pol 2 pour qu’ils essayent d’infiltrer les rangs de cette femme, et nous verrons s’ils arrivent à en ressortir des informations, fit Naïna dont les yeux s’étaient un instant perdu dans le vide.

Le Constantin acquiesça en soupirant. Il savait que la mission principale était de s’occuper d’obtenir des informations, pour pouvoir mieux combattre l’adversaire. Le Paladin Keigo venait simplement de relever un point fâcheux. Rien de quoi s’énerver, mais cela avait tendu l’atmosphère. Et de toute évidence, il avait décidé de collectionner les sujets qui agissaient comme des bombes à retardement dans le cœur de chacun.

    -    Leur seul salut sera la mort, trancha Félix Constantin, une haine viscérale encore présente dans son cœur. Il n’est de rédemption possible que pour ceux qui suivent les préceptes.
    -    Nos commandements sont divins. Tant qu’ils sont suivis, ils assurent même aux non-croyants la rédemption et le pardon dans l’après-vie, acquiesça Naïna.
    -    Ne sois pas enfantin, commença l'Apôtre de la Mort.

Le regard de Sergueï Ivanovitch était tranchant. Sa voix rauque et profonde venait s’opposer à celle plus douce et triste de celui qui avait l’air de lutter dans son deuil.

    -    Ante n’aurait pas voulu que ta quête de vengeance te mène à des décisions hâtives, continua l'Amiral en Chef. La seule tête qui sera demandée sera celle de Jasmine… Lida Asya est aussi égarée que les autres, elle recevra la miséricorde si elle se repend.
    - Je ne l’accepterai pas…
    - Et tu lutteras seul contre une ennemie que tu ne vaincras pas sur ce terrain.

Ils étaient à l’origine de leur propre tourment. C’était là la pensée de l’Ivanovitch. Il avait arrêté une haute gradée sur l’impulsion des siens, et avait échoué. Leur malheur était la conséquence de leurs actions hâtives, et mal réfléchies. De plus, il connaissait un peu cette femme : elle était plus utile de leur côté qu’en dehors. Il ne lui pardonnerait pas la mort de son ami, mais il n’avait pas besoin de lui pardonner pour l’utiliser. Contrairement à Félix qui était contrôlé par ses émotions, Sergueï était contrôlé par une forme d’apathie qui lui était propre. Après cet échange, les deux hommes semblèrent se plonger à nouveau dans leurs pensées, grignotant tandis que Naïna eut un sourire discret. La soirée n’allait pas se prolonger longtemps, à moi que Sakuga ne décide de relancer un sujet.



_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Lun 22 Aoû - 13:46
A la mémoire du Juge [7]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

« Ante était l’apôtre du Jugement... », dirait-alors le Keigo pour compléter la prise de paroles de l’Ivanovitch. «  Laissons la justice régler ce souci dans des procès, notre Saint Gouvernement Mondial nous l’a montré malgré tout durant son histoire que son système judiciaire est efficace. »

Disant cela sur un des tons les plus sérieux, le bretteur prendrait de nouveau une gorgée de thé avant de se tourner dans la direction du chef de son culte. Le bretteur ne pouvait que comprendre ce que ressentait Constantin ayant lui même perdu son frère de coeur il y a déjà quelques mois, le deuil était long mais le souvenir d’Omnis avait pu l’aider à reprendre foi. Le bretteur pourrait ainsi reprendre en s’adressant directement à lui.

« Se venger n’est pas la solution pour permettre de préserver le souvenir de notre cher Ante. Notre mission est d’honorer sa mémoire, de ne pas laisser son sacrifice être vain et de pouvoir construire un monde meilleur en accord avec nos idéaux et les siens. Ne faisons pas de nos ennemis des martyrs, offrons leur le pardon si le jugement veut bien leur accorder ou la mort si cela n’est plus possible. », dirait-il avant de reprendre. « Jasmine est la seule personne coupable de multiples atrocités ayant touché toute la terre sainte, je m’engage lors de mon voyage dans le Nouveau Monde à lui prendre sa vie pour qu’elle ne reproduise plus toute cette destruction et les morts qu’elle a crée. Nous ne pouvons pas laisser ce genre de personnes être actives car ils sont désormais perdus. »

Ainsi le Keigo se placerait en tant que celui qui était prêt lui aussi à accorder le pardon et la rédemption uniquement après que la justice ait rendu son verdict sur les différentes personnes composant la Néo-Marine. Le gouvernement mondial n’en ressortirait que plus puissants et plus forts grandis de cette expérience et de cette crise. C’est également identique pour les constantinistes qui gagneraient certainement des adeptes en offrant cette rédemption pour les traîtres au Gouvernement Mondial qui souhaiterait revenir dans le chemin de la liberté.

« Sur ce, j’ai été ravi de tous vous voir, mon départ pour le Nouveau Monde est imminent et je vous ferais à tous part de mon avancée là-bas. N’hésitez surtout pas à m’appeler si vous avez besoin de mon aide, je quitterais mes missions personnelles pour vous l’apporter. Que le saint-Gouvernement Mondial vous garde. », dirait-il avant se lever pour quitter la pièce.  


Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 22 Aoû - 23:21


Felix Constantin, "Saint-Constantin" & Meredith Helmaroc
Messie du Constantinisme & Paladine


Sergueï Ivanovitch, "L'Apôtre de la Mort" & Naïna Anastasia, "L'Apôtre du Miracle" & Guy De Monsan
Amiral-en-Chef & Porte-Parole de Saint-Constantin

Le regard de Saint-Constantin se perdit dans la contemplation de la chevelure blonde de l’ange. Il s’était déjà demandé s’ils avaient fait le bon choix en nommant Sakuga Keigo, un ancien criminel, au grade tant espéré de Paladine. Il n’avait jusqu’alors pas regretté ce choix qui avait un impact à la fois politique et religieux : les croyants pouvaient y voir un acte de pardon, et une incarnation de la rédemption même. Pour Félix, c’était surtout un symbole de continuité et de justice. Il savait que les ailes repenties n’étaient qu’une étape. Qu’incarnerait-il demain, ce Contre-Amiral prometteur ? Un sourire s’échappa de ses lèvres, après avoir abandonné la bataille perdue d’avance contre Sergueï.

    - N’en faites pas une quête. Jasmine tombera en temps et en heure. Vous avec plus important à faire sur le Nouveau Monde… Sachez que le rayonnement que vous nous offrez sera récompensé. Mais n’oubliez pas : nous voulons vous compter parmi nous pendant de longues années. Ne soyez pas un martyr, soyez le prisme de nos croyances.

Il observait l’ange partir, et peu après l’Evêque prit congé. Quand ils ne furent plus que quatre, Naïna s’approcha de Meredith qui semblait songeuse depuis le départ de Sakuga. Elle lui adressa un sourire, avant de la regarder dans les yeux :

    - Tu penses à Sakuga Keigo ?
    - Non… Oui, soupira la Helmaroc.
    - Il semble éprouver quelque chose pour toi, non ?
    - Effectivement…
    - C’est autorisé, tu le sais.

Meredith acquiesça. Elle regardait la lettre qu’elle avait conservé dans son armure. Il fallait avouer qu’elle ne s’attendait pas à recevoir une telle marque d’amour. Pour quelqu’un qui était marié à son travail, c’était difficile de concevoir autre chose que les péripéties quotidiennes qui la guidaient. Et c’était pourtant arrivé. Alors elle avait répondu à Sakuga : Elle lui avait envoyé une lettre qui indiquait son état d’esprit, qu’elle ne rejetait pas ses sentiments mais qu’il lui faudrait du temps pour accepter les siens. Elle ne voulait pas lui donner de faux espoirs, cependant quelque chose la retenait. Il pouvait s’agir de ses liens avec Kingodamu, ou de son absence d’envie d’y retourner dans l’immédiat… Tant qu’ils n’auraient pas changé les lois en tout cas. Sa vie avait été dictée par les hommes, et elle avait peur que cela recommence. Elle ressentait que l’ange était différent… Mais à quoi bon risquer ?

Sakuga n’en saurait cependant rien, puisque la lettre ne lui avait jamais été délivrée. Erreur de destinataire ? Perte du courrier ? Intention malveillante ? Toutes les options étaient possibles, et si les chemins étaient ouverts, il leur faudrait peut-être encore du temps pour les emprunter.



_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 23 Aoû - 12:08



[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 002_422

[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Consta32[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Consta33
Père Albercuth Sperncath, Père Florenzo Monte
Diacre affilié à la Cathédrale de Marijoa, Prêtre affilié à la Cathédrale de Marijoa

Plusieurs petites chapelles entouraient la magnifique cathédrale de Marijoa. Il y avait bien entendu la Sainte Chapelle des Apôtres abritant la précieuse relique qu’était le texte original de l'accord entre les nations signés de la main de chaque souverain fondateur du Gouvernement Mondial. C’est de là que l’évêque de Marijoa avait répondu à l’appel du paladin quelques semaines plus tôt. Néanmoins, aujourd’hui, Sakuga pénétrait un tout autre lieu qui avait revêtu malgré tout ses apparats de deuil en hommage à l’apôtre décédé. Ce lieu de culte, qui malgré sont titre de chapelle et sa dimension réduite comparativement aux Palais Célestes des lignées principales avaient tout à fait une allure de véritable église, n’était autre que la Grande Chapelle des Paladins du Sacrement Solennel, généralement abrégé en Chapelle des Paladins.

Les statues de chevaliers qui bordaient le vaisseau central de la nef étaient ainsi d’immenses chevaliers allégoriques représentant les paladins, passés, présents et futurs. Bercé par la lumière émanant des vitraux dont la plupart représentaient des personnalités apportant la paix aux guerriers à la guerre ou au retour du combat, les deux premières à l’entrée de l’édifice arboraient chacun un nom. Meredith « Cœur de Héron » Helmaroc. Première des Paladins et Sakuga « aux ailes repentis » Keigo. Second des Paladins. Il demeurait d’ailleurs la place pour ajouter un épitaphe et leurs plus emblématiques exploits, le jour où leur vie prendrait fin. Les autres socles ornementés ne disposaient pas encore de noms, mais ceux qui seraient inscrits seraient les dépositaires de l’héritage de ces deux premiers paladins ayant ouvert la voie à l’avenir. Pour le reste, les décorations de la majorité de la chapelle étaient assez sobres et austères comparativement à toutes les autres de la Terre Sainte. C’était une volonté d’austérité cherchant à souligner l’aspect brute de la guerre et de la mission guerrière dont était pourvu la tournée des paladins. La grande structure au fond de l’édifice, derrière l’autel, était également une grande statue que le contre-amiral aurait du mal à identifier. Délicatement, au pied de la statut était gravé « Ab æterno. In æterno. Ad æterno. » Depuis l’éternité. Pour l’éternité. Vers l’éternité. Le livre représenté avec l’éminente allégorie de l’éternité paisible offerte par le Gouvernement Mondial était ainsi nommé La paix éternelle comme enfant de la guerre sacrée.

Des guirlandes noires reliant les hallebardes des statues et des tapisseries rendant hommage à la notion jugement accompagnaient l’usage de balance en décoration, métaphore virale du jugement. S’il s’agissait du symbole de la Justice, c’était justement en raison de cette représentation de la notion de Jugement qui intervient pour rendre cette Justice. Les deux hommes qui s’occupaient de rajouter quelques bougies revinrent au niveau de l’autel afin d’accueillir le Keigo.

-Bienvenue à vous Second des Paladins au sein de la Grande Chapelle des Paladins du Sacrement Solennel, déclara le Dragon Céleste d’une lignée tertiaire de la famille Monte.

-Monseigneur l’évêque vous remercie gracieusement de venir à sa rencontre en ce jour et espère que vous pourrez, comme promis, participer à une messe, poursuivis celui qui avait été temporairement évêque sur East Blue avant d’être appelé par la Terre Sainte afin d’assister Clotaire de Bourbon dans son ministère sacré et ainsi servir la plus éminente des paroisses de la planète.

-Elle aura lieu en l’hommage de l’apôtre Ante Dragonovic – qu’il repose en paix – d’ici une heure ou deux, dans l’optique de laisser au bon peuple de Marijoa qui n’a pas eu l’occasion de le saluer une ultime fois au sein de la cathédrale.

Il était vrai que l’accès à la cathédrale était compliqué pour certains habitants de la périphérie en raison de la présence récurrente de Dragons Célestes qui pouvaient menacer la vie de ces simples croyants « humains » pour n’importe quel motif. Un bon nombre de fidèles préféraient ainsi aller à des cérémonies organisées dans ces quelques chapelles secondaires entourant l’édifice principal afin d’éviter facilement des ennuis fâcheux.

-Monseigneur l’évêque vous invite néanmoins à aller lui parler dans l’Absidiole de la Guerre Unificatrice, conclut Albercuth en désignant dans un geste fluide l’une des petites portes en bois cachés aux extrémités du socle de la statue allégorique de l’éternité paisible du monde gouvernemental.

Depuis les bancs de la chapelle, seuls les premiers rangs devaient être en mesure de voir ces postes étroites menant à une chapelle absidiale, chose rare dans ce qui n’était déjà sensée être qu’une chapelle. Cela soulevait l’importance de ce lieu de culte secondaire où Clotaire préparait l’office du jour.



Spoiler:

[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Consta18
Clotaire De Bourbon "le Prince des Evêques", Evêque Constantiniste de Marijoa
Héritier de l'héritier du Patriarche Dragon Céleste De Bourbon

La richesse des décorations contrastait complétement avec l’austérité du reste de cet édifice, rappelant bien que l’on se trouvait dans l’opulence de Marijoa. À vraie dire, la beauté du lieu semblait même cherchée à défier la splendeur de la cathédrale de la Terre Sainte. La finesse de la sculpture murale n’était pas à prouver, façonné dans un mur d’améthyste offert par la famille de Tenryubito Costa sur une base en bloc de fluorite bleue, autre gemme offerte par les Costa beaucoup moins connus que du saphir, de l’émeraude ou du rubis mais s’avérant malgré tout très précieux. En guise de seul vitrail, une rosace faisait office de plafond au-dessus de l’autel et offrait une ambiance éthérée au lieu bercé par l’encens ainsi que du parfum provenant de la bougie que tenait la statue en face du mur. Clotaire se trouvait debout face à cette merveille et se tourna, gardant les mains dans le dos, en direction de son invité. Il avait le sourire aux lèvres tandis que les religues et autres outils sacerdotaux posaient sur l’autel semblaient déjà prêt pour être employés dans la messe à venir.

-Je suis ravis de vous accueillir dans l’un des lieux les plus sacrées de Marijoa, messire Second des Paladins. Peu de croyants sont au courant de l’existence de ce temple où le seigneur Constantin ainsi que les apôtres viennent prier régulièrement en personne.

Se retournant, il observa à nouveau la sculpture.

-À vraie dire, je crois que Sa Grâce l’amiral-en-chef Ivanovitch vient ici à chaque fois qu’il passe par la Terre Sainte. C’est ici que j’ai administré certains des derniers sacrements à Sa Grâce Dragonovic avant que les processions ne commencent.

Le De Bourbon, évêque alors qu’il était encore adolescent, posa sa main sur le seul livre se trouvant sur l’autel. Un vieil ouvrage. Bien trop vieux pour être constantiniste.

-… et pourtant nous n’avons pas bâtît ce lieu. Il existait bien avant la naissance du Constantinisme, comme s’il en était précurseur.

Ouvrant le grimoire, Clotaire s’arrêta sur une page enluminé montrant la construction de cette petite « chapelle », nommé « Temple d’Im » juste en dessous de l’illustration en feuille d’or, d’argent et de bronze.



_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue46/75[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue235/750[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Jeu 1 Sep - 19:11
A la mémoire du Juge [8]


[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Enterr10

« Je suis à la fois ravi et navré que ce soit en ces conditions que nous nous rencontrions pour la première fois », dirait Sakuga en saluant les deux prêtres qui l'avaient accueilli au sein de cette cathédrale.

Le bretteur avait admiré pendant un peu de temps avant de suivre les deux hommes pour rencontrer l'Evêque de Marijoa. Cette cathédrale semblait dater presque des siècles auparavant même avant l'émergence mondiale de leur doctrine. Toute la richesse et la beauté ees lieux l'émerveillait et le fascinait entre les différents vitraux ainsi que ces statues représentant les anciens et futurs Paladins de la plus grande religion du monde. Son nom était gravé dans un marbre d'une écriture indélébile pour que sa légende raisonne encore dans le futur de ce monde si chaotique. Il voulait y mettre de l'ordre et y apporter toute la lumière dont il pouvait faire preuve mais cela passait avant par réaliser des actes. Caressant alors du regard tout ce qu'il entourait, il savait qu'il était prévu pour lui de participer à une messe et il s'apprêtait à rencontrer l'autre type de noblesse de la Terre Sainte. Les fidèles n'avaient pas pu remercier le sacrifice de l'Apôtre du Jugement afin de les sauver d'une catastrophe certaine. Avant de rencontrer dans la pièce où se trouvait l'Evêque, le blond marqua un temps d'arrêt pour prier intérieurement. Il me demandait encore une fois au Saint-Gouvernement Mondial de lui apporter la clairvoyance et la sagesse nécessaire pour atteindre ses objectifs.

« Tout l'honneur est pour moi Saint-Clotaire. Cette rencontre était avant tout nécessaire. », dirait-il alors en effectuant un salut en signe de respect absolu pour celui qui serait sûrement d'ici quelques décennies, le patriarche de la famille Bourbon. « J'aimerais beaucoup connaître l'histoire de ce lieu qui semble représenter la toute puissance et la toute sainteté de notre cher et tendre Gouvernement Mondial, si vous en connaissez une petite partie de son histoire. Et quel est cet ouvrage ?»

Le bretteur s'était intéressé aux détails car même si il prônait l'évolution et regardait toujours vers l'avenir, il était bien évidemment curieux des secrets que pouvaient renfermer cette chapelle. C'était une occasion d'en apprendre plus sur ce qu'il vénérait comme une véritable divinité, un dieu qui n'était pas unique mais qui avait su unifier toute les croyances sous une seule et unique bannière. Le Gouvernement Mondial...

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Left_bar_bleue0/0[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Ven 2 Sep - 16:24



[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] Consta18
Clotaire De Bourbon "le Prince des Evêques", Evêque Constantiniste de Marijoa
Héritier de l'héritier du Patriarche Dragon Céleste De Bourbon

« Tout l'honneur est pour moi Saint-Clotaire. Cette rencontre était avant tout nécessaire. », dirait-il alors en effectuant un salut en signe de respect absolu pour celui qui serait sûrement d'ici quelques décennies, le patriarche de la famille Bourbon. « J'aimerais beaucoup connaître l'histoire de ce lieu qui semble représenter la toute puissance et la toute sainteté de notre cher et tendre Gouvernement Mondial, si vous en connaissez une petite partie de son histoire. Et quel est cet ouvrage ?»

-Je ne peux vous dévoiler certains secrets… Il n’y des vérités que seules les Dragons Célestes, héritiers des fondateurs de Sa Toute Puissance, sont en mesure d’appréhender. C’est en ma qualité d’héritier d’une des lignées principales et directes de ces grands hommes ainsi que d’évêque de Marijoa que je suis en droit de conserver ce vieux grimoire. Néanmoins, il y a des informations que je peux malgré tout vous révéler sur cet endroit. Sur sa nature… Sur ceux qui ont cru bien avant notre naissance en Gouvernement Mondial absolu et tout puissant.

Refermant le vieil ouvrage à la couverture en ivoire couverte d’or et de pierres précieuses incrustés dans les motifs sculpté à même les matériaux précieux, Clotaire se tourna vers le Second des Paladins avec un sourire chaleureux.

-Le Constantinisme existait avant sa propre naissance. Le Constantinisme est une renaissance, la réémergence d’une foi plus ancienne, oublié des mortels, dont nous conservons la mémoire dans le Secret des Dieux.

Qu’était-il entendu par Secret des Dieux ?

-Si Constantin est prophète et messie, un autre être de ce calibre exista jadis. J’aspire à ce que Constantin devienne son égal, sa digne réincarnation… Puisqu’il était plus que ce que Félix Constantin est pour l’heure. Cet être était l’incarnation vivante du Gouvernement Mondial, le cœur commun des familles fondatrices. C’est lui qui se trouve représenté, auréolé d’or, sur cette œuvre. Les autres personnes auréolées à ses pieds, ses Apôtres, étaient ni plus ni moins que les chefs des familles fondatrices, ce que l’on qualifie aujourd’hui de patriarches et matriarches des familles de Tenryubitos. L’océan et les autres êtres représentés dans la mer représente ainsi cette planète, le monde des mortels, qui doit bénéficier de l’aide du Gouvernement Mondial, ce sur quoi celui-ci s’étend et rayonne pour l’éternité… Vous vous trouvez présentement devant le sanctuaire originel de cet religion oublié qui est pourtant précurseur du Constantinisme… Ce qui un jour pourrait devenir également l’un des lieux de pèlerinage les plus sacrés de notre religion si Constantin parvient à restaurer la grandeur de ce Rêve en enlaçant le monde entier dans une étreinte de paix.

Le regard de l’évêque se porta sur la statue se trouvant devant la gravure murale somptueuse. Il ne pouvait pas se permettre de tout dire sans trahir la vérité. Il ne pouvait même pas mentionner le nom « Im ».

-Les ancêtres des Paladins se nommaient Equites Singulares Augusti. Vous avez peut-être vu ce nom dans certaines prières inspirés de traditions anciennes issues en réalité de cette ancienne religion. Les fonctions de ces combattants n’étaient à proprement parlé la même que celles des Paladins actuels, puisqu’ils sont également par certains aspects les ancêtres de la Garde de Marijoa, néanmoins ces biens cet classe de combattants qui se retrouve en votre statut actuel…

Le silence régna quelques secondes avant que le De Bourbon ne le rompe.

-Il va être l’heure de procéder à cette messe.



_________________
[FB] - A la mémoire du Juge [Pv : Sakuga] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: