Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
La Connaissance [Présent]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Sam 28 Mai - 13:00

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Plongé dans les méandres de son être, Ghetis Archer demeurait en éveil depuis plusieurs jours déjà. Il n’avait pas mis énormément de temps à se remettre de ses blessures qui étaient plus externes qu’internes, contrairement à ses habitudes. Il ne s’était pas cassé grand-chose, mais avait surtout brûlé sa peau avec beaucoup de virulence.

Son corps avait changé et il le savait bien. Même si la Division Scientifique avait fait de son mieux, plusieurs craquelures étaient apparues sur sa peau durant la cicatrisation. Chacune de ces craquelures lui rappelleraient à vie ce qui pour lui était l’ultime sacrifice.

Pour vaincre l’ennemi, le brun avait été jusqu’à happer la vie de son unique fils de sang.

Il ne l’oublierait probablement jamais. Quand bien même cet enfant souhaitait mourir et que le brun le lui offrit, il ne pouvait oublier son geste.

Néanmoins, il n’était pas dupe et en réfléchissant aux capacités de cet enfant, en plus de son corps couvert de granit marin ; Ghetis avait longuement cogité sur la raison pour laquelle cet être en voulait tant à sa vie. Arrivant ainsi à la conclusion qu’il s’agissait très certainement d’une arme développée uniquement pour vaincre le mal par le mal.

Après tout, il n’avait jamais réellement gagné la confiance du Gouvernement et son traitement au sein de l’établissement étatique en témoignait. Même rendu au rang d’amiral, bien des secrets lui étaient encore cachés. Il souhaitait pourtant étendre cet ordre par-delà les frontières, mais cela ne suffisait point à ce qu’on lui fasse confiance.

Soupirant il se disait que son geste était peut-être la meilleure chose qu’il ait pu faire pour cet enfant, bien qu’une part de lui n’ait cessé de lui rétorquer que Chairoka aurait pu, en une simple pensée, lui ôter toute cette haine. Malgré tout, était-ce réellement ce qu’il voulait ?

Souhaitait-il réellement créer un monde illusoire ?

Demeurant allonger plusieurs jours afin de réfléchir à sa vie, le brun arrêta de s’alimenter durant cette période dite de jeûne.

Les yeux grands ouverts, le corps allongé, il entama plusieurs phases de méditation nécessaire à son être.  

Il ne parvenait pas encore à se construire un plan parfait, mais il savait que sa condition au sein du Gouvernement Mondial ne lui convenait plus.
Pourtant, s’il savait qu’on ne lui faisait guère confiance, qu’on l’écartait de bien des informations et qu’il n’était qu’une arme, alors Ghetis savait aussi que son objectif ne serait pas atteignable.

Alors même qu’on lui apprit les différentes morts ayant eu lieu durant cet assaut, aucune mort et aucune capture ne le fit réagir. Il était comme anesthésier de cet état d’amour qu’il avait pu ressentir pour le Gouvernement. Cette sorte d’idéologie familiale s’était resserrée sur ceux qui lui offraient l’intérêt qu’il jugeait mérité.

Il refermait son champ d’attraction, jadis ouvert à l’ensemble du Gouvernement et entamait ce qui pour lui serait la constitution de son propre « clan ».

Chaque membre du Conseil des Cinq Etoiles possédait assurément sa propre branche. Chacun avait décidé de gangrener une ou plusieurs institutions gouvernementales pour en faire une force. Il lui incomberait désormais de réaliser le même tour de force qu’eux.

- Bien.

Se redressant enfin après des jours dans son lit, le brun quitta sa chambre en quête de ses effets personnels.

Glissant chacun de ses vêtements sur sa peau, il finit par attacher sa sacoche au bas de son dos. Son gunbai et son armure étaient entreposés dans la même pièce. Glissant l’armure sur ses habits, il la toucha pour vérifier qu’elle soit toujours aussi robuste qu’avant, puis posa son manteau sur son épaule.

Attrapant son arme fétiche du bout des doigts, il regarda le gunbai et le souleva ensuite pour mieux le contempler.

- Tu sais Gun, tu es en vérité mon troisième gunbai. Le premier était en alliage, puis je l’ai troqué contre un gunbai en Granit Marin. Jusqu’au jour où j’ai décidé de revenir à une arme en alliage. Lorsqu’on me proposa de te rendre vivant, je ne pus qu’accepter une si bonne idée.

Alors il tapota l’armure et reprit la parole.

- Quant à toi Kichiko, tu es ma seconde armure. J’ai malheureusement détruit la première en affrontant Makui. On ne peut pas dire que je t’ai offert un meilleur sort. Pourtant j’ai pris le temps de t’entrainer à toute sorte de chose avec Madi. J’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur.

Soupirant un coup, Ghetis relogea son gunbai dans son dos. Il viendrait refermer son manteau, semblable au final à une grande toge, s’enveloppant entièrement pour cacher d’une part son armure, mais aussi pour ne point afficher de signe de faiblesse. Même si l’apparence de celle-ci s’en trouvait altérer, il savait qu’elle était prête à en découdre, mais un passage par la Division Scientifique serait quasiment obligatoire.

La cité gouvernementale était restée la même au final et comme toujours, elle baignait dans cette paix factice.

Habitué aux arabesques gouvernementaux, il demanderait sobre à ce qu’on lui propose une heure de rendez-vous afin qu’il puisse rencontrer les Cinq Etoiles. Il ne savait pas réellement si elle lui offrirait l’intérêt qu’il demandait, mais au final cela en dirait long sur leur traitement vis-à-vis de lui.

Assagit par la bataille, Ghetis semblait comme ailleurs. Il entamait cette phase où la vie lui paraissait bien morne et sans goût. On lui avait ôté le peu de joie qu’il avait trouvé depuis la vengeance de Noctis.

Rêveur, il se disait déjà qu’il oublierait probablement tout ce qui s’était passé ici, une fois dans le ciel…

Sagement, il se poserait probablement dans une pièce dévolue à l’attente, quand bien même cela le condamnerait à plusieurs heures ou jours d’attente. Après tout, il n’avait plus grand-chose à perdre.

- Depuis quand n’ai-je pas mangé déjà ? Deux semaines de soins, Deux autres de réflexions. Je suppose que les deux premières semaines sous perfusion ne compte pas vraiment. Se questionna-t-il, la faim ayant bel et bien disparue de son corps, depuis qu’il eut entamé ce jeûne lui offrant méditation et calme.

Lui qui se targuait d’offrir à ses techniques des noms bouddhiques, n’était-il pas en train  d’amorcer sa propre transition vers autre chose ? Etait-ce là le passage d’un père trop ouvert à un père désormais plus réfléchi et peut-être résilié ?


La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 28 Mai - 13:51



La Connaissance [Présent] 000134

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

L'Archer n'eut besoin d'attendre qu'un petit quart d'heure avant d'être appeler à pénétrer dans la Chambre du Conseil. L’ambiance était extrêmement lourde. Yang Thalassa semblait avoir prit plusieurs années d’un coup. Ses traits étaient tirés. Les cernes sous ses yeux peinaient à être mesuré. Son regard se perdait dans le vide, sur le tapis en réalité vu qu’il avait le visage penché en avant. Se morfondait-il ? Luttait-il contre une haine qui le rongeait ? En tout cas, Ghetis le verrait pour la première fois dans un tel état, presque de détresse. Le Thalassa recollait progressivement les morceaux comme il pouvait, mais sa détermination ne semblait plus aussi inébranlable qu’auparavant. Mikai de son côté était tourné vers l’une des fenêtres de la pièce, offrant seulement son dos au reste des personnes présentes. Enfoncé dans un mutisme particulier, même le singe habituellement toujours présent sur son épaule était assis à côté de lui la mine renfrogné. Levant le visage régulièrement vers son maître, ce dernier ne lui adressait pas le moindre regard. Il semble tremblé un instant, mais se ressaisit. Iralia était sagement assise sur l’un des canapés à disposition du Conseil des Cinq Etoiles. Son regard se tourna vers le Kurohebi qui venait d’arrivée. Aucune intention particulière ne transparaissait dedans. Juste de la lassitude. La lassitude d’un travail effectué continuellement depuis des années et qui ne portait jamais ses fruits comme il le faudrait. Ils dirigeaient le monde jour après jour, prenant moultes décisions pour essayer d’améliorer la situation. Mais après de tels catastrophes montrant qu’aucun effort ne serait jamais suffisant, il était possible de se demander à quoi bon. Lars L. Volkoff faisait les cents pas de son côté, tellement plongé dans ses pensées qu’il ne sembla pas remarqué l’arrivée de l’Archer. Son visage était fermé, ses yeux plissés. Enfin, Silver Hunter, quant à lui, était enfoncé dans son siège, le regard perdu vers le plafond magnifiquement orné. Les bruits de pas l’amenèrent à abaisser le menton. Il adressa un sourire face à Ghetis en signe de bienvenue, mais ne trouva pas le courage de le dire à haute voix. Depuis combiens de jours n’avaient-ils pas dormis ? Passant jour et nuit à traiter les décisions de la Rêverie et les mesures à adopter face aux événements ayant eu lieu sur la Terre Sainte ? Même lorsqu’ils pouvaient enfin se coucher, combien d’eux étaient en mesure de trouver le sommeil quand tant de soucis les accabler.

L’amiral Kurohebi avait-il déjà vu le Conseil des Cinq Etoiles si vulnérable ? Pourtant, au milieu de cet accablement général, de cette fatigue omniprésente semblant relever presque de l’abandon, une silhouette inconnue se dessinait. La flamme naissant dans son dos se trouvait entre les deux majestueuses ailes noires. L’homme chauve, qui semblait d’une certaine manière lui-même être en audience – à moins qu’en réalité il préside la séance –, se retourna pour faire face au Serpent Noir.

La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Quel sujet voulez-vous nous évoquer en premier amiral ? lança alors l'Assyrys. Ayant profité de ces derniers jours pour lire bon nombre de dossiers, j'ai cru comprendre que vous avez été exposés à pas mal de choses au cours des événements récents. Vous devez avoir une myriade de question qui vous traverse l'esprit. Mais laissez-moi me présenter... Je suis Mathusalem, le Maître du Conseil d'Orahgnar et ancien scientifique-en-chef de la Division Scientifique ayant recruté Mikai et Végafunk. J'aide le Conseil des Cinq Etoiles le temps de ma présence à Marijoa qui durera jusqu'à ce que mon plan pour reprendre le contrôle d'Orahgnar puisse être employé.

Aucun des membres du Conseil des Cinq Etoiles ne bougea ou ne sembla se sentir humilier que l'Assyrys prennent ainsi la parole en leur place, comme s'ils avaient abandonnés l'idée de lutter contre cet homme.

-Nous sommes prêts à vous écouter Kurohebi. Quel est le motif de cette rencontre ? Parlez sans retenus je vous prie.

Cette dernière phrase fit tiquer Yang Thalassa qui grimaça, ouvrit la bouche, mais ne sembla pas oser prononcer un mot.



_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Sam 28 Mai - 15:11

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Le brun avait été habitué aux longues attentes et fut un poil étonné en constatant la vitesse qui lui fut accordée. Les Etoiles avaient cette propension à toujours lui faire perdre un temps précieux avant de pouvoir les rencontrer et cela l’Archer s’y était habitué. Ainsi, face à cette vitesse, il ne put que trouver la cause étrange.

Etait-il attendu ?

En entrant dans la pièce, ce ne fut pas l’impression que lui donnèrent les membres du Conseil, bien au contraire. On aurait juré que Ghetis entrait dans une pièce où les gens ne faisaient rien à l’origine. Pour autant, lui venait avec de réelles idées en tête.

Si ses supérieurs hiérarchiques vivaient là une débâcle douloureuse, qu’il ne pouvait imaginer, Kurohebi aussi tentait de remonter la pente de cette descente qu’il vivait depuis la Triade.

Les hommes étaient fragiles, faibles et influençables. Il le constatait tant par sa propre fragilité que celle du Conseil. Le Thalassa qui lui parut toujours si solide, le Shoshitsune si joueur et le Volkoff si peu expressif. Pour autant il retrouvait la stature qu’il appréciait chez Iralia et Silver, lui faisant croire en un rétablissement futur de l’état d’origine de sa hiérarchie.

Rendant un hochement de tête au Hunter en guise de réponse à son sourire, Ghetis lui offrait toujours le même respect.

Néanmoins, l’individu se voulant marquant en cet instant fut probablement l’homme ailé d’une noirceur brûlante. Il reconnut assez rapidement les traits de la race à laquelle appartenait ce Xenovah qui apparut à lui il y a plusieurs semaines de cela.

Cet homme qui était donc le dirigeant d’Orahgnar devait probablement porter une attention particulière à l’assaut de ces « Néo Décimas », comme les appelaient encore l’Archer dans son for intérieur.

L’homme avait manifestement eu accès à quelques informations sur lui par effet d’écho aux récents dossiers et cela montrait déjà une compréhension de sa part.

- Orahgnar vous dites, c’est peut-être vous que la Contre-Amiral Tisnoc a rencontré lorsque je l’ai chargé de se rendre au sein de votre pays, elle m’avait mentionné un individu masqué. J’aurais préféré apporter la victoire totale sur l’ennemi, mais je ne disposais pas d’assez d’informations pour le faire, j’espère que vous ne m’en tiendrez pas rigueur dans le futur.

Il savait pertinemment pourquoi il disait cela, nourrissant un projet encore secret, issue des dernières décisions de la Rêverie, relative à la notion d’OTUMOC entre autre.

Néanmoins, il n’avait pas à s’éterniser sur le sujet et passa au sujet principal.

- Effectivement plusieurs questions m’ont traversé l’esprit durant les deux dernières semaines. Pour ne pas en alourdir le Conseil, je les ai résumées en trois points.

Alors il marqua un premier silence, puis croisa les bras.

- S’il y a une chose que les récents évènements m’ont montré, c’est bel et bien que le poste d’Amiral ne me convient plus. Je n’en suis pas déçu, car il m’a permis d’évoluer, mais il ne répond à aucun de mes besoins en termes d’informations et de gestion général. Mon manque cuisant d’informations tant sur Marijoa, dont je ne connais que la politique, mais aussi sur les stratégies internes c’est répercuter sur mon efficacité. Néanmoins, c’est le fondement de ce poste militaire qui veut cela je l’entends bien.

De son regard il balayait une première fois la pièce.

- Vous tous connaissez mon désir d’atteindre le poste de Lieutenant-Général des armées, le poste d’Amiral-en-Chef ne faisant pas partie de mes prétentions. Néanmoins, je ne suis pas sans ignoré que parmi les candidats je suis le plus mal loti, n’étant pas versé aux intérêts de gestion et de stratégie gouvernementale. Un militaire n’intéresse que rarement à un poste de gestionnaire, mais cela arrive. Pour cela une reconversion m’est nécessaire.

De là, il décroiserait ses bras et conclurait.

- C’est pourquoi j’aimerai, si vous l’acceptez, seconder l’actuel Secrétaire Général de la Marine en parallèle de ma tâche d’amiral. Cela serait fait dans le but de me préparer au poste de Lieutenant-Général et faire mes preuves. Il s’agit là d’une proposition et j’ai bien conscience que cela ne m’assurerait pas le poste que je vise. Néanmoins, cette perspective d’évolution m’est nécessaire pour imaginer mon futur au sein du Gouvernement. Dans le cas contraire, et n’y voyez là aucun chantage, mais je pense me retirer de l’armée et demander l’admission du royaume céleste parmi les royaumes du Gouvernement Mondial. Vous pourrez toujours compter sur le soutien le plus total de mon peuple et moi-même, l’ingratitude ne faisant pas partie de mes habitudes. Cette demande est donc faite dans la plus grande sincérité, je vous prie de le croire.

Il avait alors avancé son premier pion sur l’échiquier hiérarchique et se doutait qu’une telle proposition était source de réflexion. La mort de l’ancienne lieutenante-général obligeait une prise rapide de décision et Ghetis n’étant point le favori, il n’aurait, pour sûr, pas le poste à l’heure actuelle.

Toutefois, il lui fallait la possibilité d’imaginer son évolution vers autre chose que son poste d’amiral, sinon, il n’aurait plus grand-chose à faire au sein de l’armée. Il avait déjà été un simple soldat, puis une arme avérée, avant de devenir une des lames du Gouvernement. Il avait côtoyé le respect et l’indifférence de chacun et n’avait plus grand-chose à y gagner. La possibilité de pouvoir gérer la stratégie, les effectifs et autres dossiers devenait pour lui son unique voie, malgré une courte carrière d’amiral.


La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 28 Mai - 17:34



La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Non, navré de vous décevoir. Il s’agissait de Gabriel qui s’est entretenu avec votre émissaire. Quant à Xlados, je dois appuyer l’avis de Mikai. Il était bien préférable de laisser Xénovah partir vivant que Xlados ne déclenche l’Arc. Je ne peux vous tenir rigueur personnellement pour l’évenement.

L’Assyrys attendit ainsi la suite du discours de l’Archer pour répondre point par point.

-Oui. Ce n’est pas tant qu’il ne vous convient plus, c’est plutôt que vous avez compris que ce n’est pas ce à quoi vous aspirer. Vous escomptiez peut-être obtenir davantage de liberté grâce à la position d’amiral et avez compris qu’il s’agissait d’une autre forme de vassalité. Les amiraux sont les « armes », au sens littéral, du Gouvernement Mondial. Ainsi, s’il y a ainsi plus de libertés de mouvements et décisionnels, les amiraux sont en vérité encore davantage enchaîné à la hiérarchie que les postes inférieures. J’aimerai néanmoins que vous ne parliez pas de besoins, que ce soit en informations et gestions générales. Vous aspirez à quelque chose et cela ne vous offre pas les outils escomptés, néanmoins cela n’est pas un besoin naturel et profond, c’est un besoin que vous vous êtes construit dans le cadre de vos ambitions. Rare sont les tempéraments royaux à se satisfaire de la position d’amiral il faut l’avouer, releva Mathusalem, montrant qu’il savait que l’Archer disposait du haki des conquérants.

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Ces constatations relevées, il laissa à nouveau Ghetis parler. Silver Hunter hochait la tête de temps à autres tandis qu’Iralia lançait des regards colériques à Yang qui parvinrent à tirer ce dernier du sommeil partiel dans lequel il était plongé pour tourner son attention vers son ancien protégé qui vraisemblablement se détacher de plus en plus de lui au fil des mois. Lars quant à lui semblait écouter d’une oreille tout en continuant à réfléchir sur le sujet de discussion qui animait la pièce avant l’arrivée de l’Archer. Mikai quant à lui écoutait sans bouger de la fenêtre.

-Il faudrait se montrer plus précis en vérité, déclara Lars. De nombreux militaires ont occupés des postes de gestionnaires, le tout est d’avoir eu l’occasion d’exercer convenablement cet aspect de gestion et que cela soit ressortit dans sa carrière par des postes de gestion de première catégorie. Les Amiraux-en-chef ont eut à gérer l’intégralité de la Marine et représente ainsi régulièrement des bons candidats aux postes de Lieutenant-Général ou de Général. La direction sur une période relativement longue des cinq bases de premières catégories, mais surtout du G-1 et du G-5, représentent également des parcours militaires et gestionnaires concordant. Néanmoins, en effet, un militaire plus porté à agir sur le terrain et déployé pour ainsi dire en permanence est un profil qui n’intéresse que peu.

-Il faut dire également que ce genre de personnes, comme Aokiji, se sentent plus utile sur le front et généralement n’apprécient guère la vie de bureau beaucoup moins palpitante
, releva Silver Hunter. Le fait que vous vous intéressiez à cette charge en dépit de votre profil qui ne correspond pas vraiment à un fonctionnaire, puisqu’il s’agit bien là de postes de hauts-fonctionnaires, est en soit quelque chose n’arrivant que rarement.

-Il me semble bien que vous organisiez la mer blanche. Vous répondrez certainement cela
, releva la Padsin. Néanmoins vous faites plus office justement d’organisateur que de fonctionnaires à premières vues. Être la personne soumettant les idées et celle devant les faire appliquer et gérer les soucis qui en découlent ne sont pas la même chose et vous avez su créer justement des postes en mesure de le faire à votre place. Vu l’étendue de la mer blanche, c’est une sage décision.

Iralia semblait s’être bien informer sur la situation du royaume que cherchait à se construire Ghetis en tout cas.

-Il est bien navrant de devoir se passer d’un élément comme vous dans nos armées par de pareils circonstances, après tant de pertes et désertion, déclara Yang qui ne parvint pas à trouver le courage de tourner la tête pour regarder Ghetis dans les yeux. Je ne suis pas certains que nous puissions nous le permettre dans l’immédiat.

-Il faut en plus soulever que l’amirauté a déjà une image d’instabilité en raison des changements opérés qui demeurent relativement récent. Le remaniement opérés entre Chairoka et Sergueï demeure en effet assez récent du point de vue d’une carrière militaire standard d’amiral
, relevait Mikai, demeurant toujours dans son point de vue théorique.

-Seconder le Secrétaire Général de la Marine… Vous voudriez être son suppléant ? Son assistant ? En tout cas, un véritable poste semble difficile à occuper pour l’heure si nous voulons vous conserver comme amiral le temps de la transition. De plus, le Secrétariat Général de la Marine ne représente que l’un des 6 aspects nécessaires aux positions de Lieutenant-Général et de Général. En tant qu’ancien amiral de la Marine, c’est certes le plus proche de vous, mais c’est également déjà l’aspect que vous connaissez le mieux pour le poste que vous y avez occuper. Des périodes de stages auprès de chaque Secrétaire Général semblerait beaucoup plus approprié pour évaluer vos compétences réelles en matière de gestions administratives de cette position d’intermédiaire que représente le Cabinet des Armées. Vous pourrez commencer par celui de la Marine si cela vous tient à cœur, bien que le poste d’Amiral-en-chef ne vous intéresse pas et qu’en cas d’indisponibilité ou de problèmes à court termes c’est bien le Secrétaire Général de la Marine qui remplace temporairement l’Amiral-en-chef, expliqua posément Mathusalem. Pour vous familiarisé avec les différentes institutions, vous devrez certainement les visités dans le détail et en obtenir les détails administratifs.

-Un exemple parmi d’autres de tâche que peut recevoir le Lieutenant-Général des Armées est le fait d’autoriser les travaux d’entretien de tels ou tels structure
, expliqua Iralia.

-Cela veut dire qu’il faut par conséquent savoir comment obtenir tout les travaux en cours à l’échelle mondiale sur toutes les institutions ou juste celle concerné dans des cas mineurs, vérifier les budgets alloués aux institutions et leur stade de disponibilité annuel, s’assurer auprès des responsables adéquats, qu’il faut donc connaître, les disponibilités et l’organisation et infrastructure nécessaire pour lesdits travaux. Et encore quelques autres détails formels à valider et signer, développa Silver qui en tant qu’ancien Général des Armées connaissait bien les différents aspects du métier et notamment le manque de pouvoir décisionnel du Lieutenant-Général des Armées si le Général en place ne se montrait pas prompt à déléguer.

-Vous prétendez qu’il ne s’agit pas de chantage, qu’il s’agit d’une décision arrêté, une forme de retraite… Néanmoins, il s’agit d’une certaine manière belle et bien d’une façon de faire pression sur nous, ne put s’empêcher de déclarer Yang.  




_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Dim 29 Mai - 13:53

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

La réponse de Mathusalem rassurait quelque peu l’Archer qui y voyait là une bonne nouvelle. Il aurait ardemment voulu éliminer ce garçon, mais n’avait pas pu le faire en ce jour et comptait bien changer les choses.

Pour autant, cet homme semblait être un puits de sagesse qu’aucun membre du Conseil ne saurait contredire. La justesse avec laquelle il précisa la penser du Kurohebi fut telle que ce dernier n’y trouva qu’à hocher la tête. L’homme disait avec plus de détails ce que Ghetis n’avait pas voulu aborder sous pareil angle. C’était un fait, ce rôle ne correspondait pas aux ambitions du Vairon, des ambitions somme toute royales. Ce besoin d’informations, de gestions et plus largement de « contrôle » rentrait simplement dans la ligne évolutive de l’amiral céleste.

Malgré une profonde liberté, le natif d’Hunter Island se sentait tout aussi enchaîné voir davantage qu’à l’époque où il était vice-amiral. Au moins à cette période il était un électron libre ingérable dont chacun « craignait » les caprices. Aujourd’hui, si ses caprices étaient probablement source de débat à des moments précis, tous savaient sur quelle corde tirer afin de le tenir en laisse.

Ecoutant chaque individu, Ghetis savait déjà qu’il ne pourrait répondre individuellement à tous. De plus certaines réponses n’avaient là qu’un caractère informatif. Il lui fallait donc décortiquer chaque mot, chaque angle de vue de façon brève et efficace, afin de préparer sa réponse la plus habile possible.

- Je n’avais pas pensé à la Mer Blanche en guise d’exemple, à dire vrai. Organiser la mer blanche ressemble davantage à un métier de penseur, c’est un fait. Concevoir l’ensemble des postes permettant la gestion complète d’un tel empire n’est pas un sport aisé, mais constitue je pense un bon entrainement pour appréhender le fonctionnement d’une administration. Pour concevoir il est, après tout, nécessaire de connaître et analyser, sinon le projet en serait moins précis. L’alignement de l’ensemble de ses services s’avèrent également être une tâche administrative complexe. Toutefois, je conçois qu’il me faille plus qu’une approche de coordinateur.

Oui, il avait su déléguer habilement les postes importants au sein des îles célestes, mais il ne fallait pas pour autant nier son implication administrative dans la gestion de ces lieux. Positionner des têtes de gondoles ne suffisait pas à mener une flotte. Ghetis avait encore beaucoup à apprendre et s’il y avait bien deux personnes qui le savaient, c’étaient sans doute Iralia Padsin et Silver Hunter, d’où le fait qu’ils lui répondirent à la chaîne, l’un l’autre.

- Mon désir de reconversion n’est pas immédiat, d’où ma proposition d’entrainement, si je peux qualifier cette demande ainsi. Il n’est pas question de placer le Gouvernement Mondial dans une stabilité précaire. Je pense occuper ce poste le temps qu’un successeur ne se présente, à moins que l’amirauté en revienne à ses trois places originelles. Je suppose que c’est une possibilité après tout.

Il souhaitait là clarifier le fait qu’il n’abandonnerait pas le navire de façon irrespectueuse comme pouvaient le craindre Yang et Mikai. Il voulait sincèrement aider cette grande nation, mais devait également penser à lui. Tout comme Mathusalem avait su se concentrer sur son peuple par le passé, Ghetis s’orientait là vers un choix similaire, sans même le savoir. Bien que les tenants en soient radicalement différents.

- Réaliser plusieurs stages auprès des différents secrétariats me conviendra également. J’ai proposé celui de la Marine afin de formuler une demande avisée. Néanmoins, je sais bien qu’il faille mieux en découvrir chacun si je souhaite être le plus efficace possible. Si c’est ce qui m’est proposé, j’accepterai volontiers. Mon unité se compose de suffisamment d’officiers de haut rang pour que nos positions soient conservées durant mes absences sur celles-ci.

Après tout on ne lui apprenait pas grand-chose en lui mentionnant cette possibilité, mais cela était normal de le faire, puisque Ghetis avait volontairement proposé une chose « raisonnable » afin de ne pas déstabiliser de trop le Conseil.  En cela, il montrait bel et bien à Mathusalem qu’il ne s’agissait point d’une décision prise sur un coup de tête, mais bien une chose réfléchit. Il y avait même une raison au fait de viser le poste de Lieutenant plutôt que celui de Général.

Il hocha la tête aux quelques détails apportés sur le corps du métier, concevant tout à fait ce qu’on lui expliquait là. Rien ne le surprenait réellement, il avait déjà étudié le sujet en vérité. S’il n’en connaissait pas tous les aspects, il n’en était pas surpris pour autant. Mais cela, Iralia et Silver ne devaient en être que peu étonnés, étant les personnes les plus récentes à avoir pu échanger avec le brun vis-à-vis de ses ambitions militaires. Ils se doutaient probablement du fait qu’il ait entamé un premier travail de reconnaissance.

Alors, il reporterait son regard sur Lars. S’il avait longtemps ignoré cet homme durant sa carrière, il sut lui trouver un intérêt tout particulier suite aux évènements de la Triade et trouvait assez normal de lui répondre avec justesse.

- J’ai conscience que mon profil n’est pas initialement le bon. J’ose cependant croire que mes premières preuves en termes de gestion territoriale ont pu démontrer une certaine appétence pour autre chose qu’un poste de pur militaire. Je tâcherai de poursuivre en ce sens.

Néanmoins, la dernière phrase de Yang s’avérait être une flèche des plus précises, sans doute celle qui jetterait un froid si le brun n’y répondait pas.

- En deux années et demie le Gouvernement a pu connaître le contre-amiral belliqueux, le vice-amiral ambitieux et aujourd’hui l’amiral que je suis. Mes tours de force sont connus. Vous savez comment j’opère lorsque je souhaite exercer une certaine pression, mais aussi comment j’agis lorsque je souhaite me poser en position de respect. Il est loin le temps du chasseur tutoyant les hauts gradés. Dit-il avec un sourire songeur d’un passé aujourd’hui achevé.

- Néanmoins, tout comme chacun d’entre vous ici présent a su se placer sur l’échiquier gouvernemental afin d’évoluer, j’aimerai moi aussi m’y placer. Ce positionnement peut être réalisé en tant que militaire ou  civil, ce choix est le vôtre. Il ne s’agit donc pas d’un chantage, mais plutôt de la façon dont vous souhaitez disposer de la pièce que je représente sur ce plateau. J’ai conscience de ma jeunesse dans cette institution, c’est pour cette raison que je me présente à vous sous cette position d’apprenti plutôt que celle que vous avez l’habitude de voir au quotidien.

Ghetis amorçait là sa transformation vers autre chose, une sorte de transition positive d’un point de vue extérieur. Pourtant, cette abnégation de sa personne au sein du corps militarisé n’était que le résultat logique des deux années qu’il avait vécu au sein de cette institution. En vérité, cette transition n’était qu’un résultat entièrement négatif de l’impact gouvernemental sur lui.

L’arme avait développé une conscience.

La souffrance l’avait éveillé à un autre état de conscience : L’éveil par la connaissance.

En le positionnant ainsi, les supérieurs hiérarchiques du brun avait constitué l’homme qui se tenait aujourd’hui face à eux. Plus que l’amiral impétueux, il était au final l’enfant engendré par ce couple à cinq têtes, passant entre les mains de chacun.

De près ou de loin, c’est au contact des Cinq Etoiles que Ghetis Archer était devenu….

Kurohebi.





La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 30 Mai - 16:32



La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

Comme le soulignait Ghetis intérieurement, Mathusalem était à même de comprendre le désir de l’Archer de se centrer sur son royaume céleste. Bien plus à même que les cinq autres personnes réunis dans cette pièce qui plaçaient toujours les intérêts du Gouvernement Mondial avant le reste. Lequel d’entre eux auraient été à même de refuser le titre de Cinq Etoiles ? Combien d’entre eux jugeaient que l’attitude de l’Assyrys avait été égoïste. Seul le fruit de la lecture, que tous ignoraient être en possession de Lidy Olsen aurait pu offrir les réponses à cette question. Mathusalem lui-même ne savait l’opinion que d’Iralia qui avait osé lui dire en face à l’époque qu’elle trouvait sa décision de privilégier son pays plutôt que d’aider le Monde entier était navrante. Ainsi, Mathusalem hocha la tête aux propos de l’Archer sur la Mer Blanche, quand bien même le sujet semblait préoccupé le Conseil des Cinq Etoiles qui craignait justement une nouvelle dérive à la Assyrys dont le départ avait beaucoup affaibli Marijoa à l’époque et dont l’absence continuait à peser dans diverses décisions même des années après. Si l’Archer faisait de même avec la Marine, privant le Gouvernement Mondial d’une de ses meilleures armes, cela pouvait affaiblir les institutions militaires gouvernementales. De plus, si un précédent se créait, combien d’amiraux pourraient tenter dans l’avenir pareil manœuvre. Camille Elkens s’était contenté de la rétrogradation, mais l’aurait-elle fait en ayant un pareil précédent. Ce n’était pas seulement le cas de l’Archer qui allait se jouer, mais aussi la possibilité que les individualités insatisfaites de l’amirauté dans le futur créent une instabilité globalisée de moyen terme.

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Nous songeons à revenir à trois amiraux à terme en effet, néanmoins nous ne pouvons guère nous le permettre avant que plusieurs des problèmes de cette époque de crise qu’est l’âge d’or de la piraterie ne se termine. Nous avons beaucoup trop besoin d’amiraux pour se passer pour l’heure du poste, surtout quand la Néo-Marine existe toujours, déclara Yang.

-Si jamais votre candidature est retenue, nous réfléchirons à votre succession en détail. Nous avons bien entendu des noms qui pourraient faire la faire, mais libre à vous le moment venu de proposer un successeur, que vous pouvez bien entendu avoir entrainé en amont, bien qu’il vous faut avoir conscience que la décision finale demeure de notre ressort, ajouta Mikai, tournant toujours le dos à tout le monde.

-Certes vous pouvez effectuer ces stages pour améliorer votre profil dans l’optique de candidater au poste de Lieutenant-Général des Armées occupé présentement par Kadingirra Assyr Sargone, qui en effet laissera le poste vacant une fois promu Général une fois que Mohero la jugera prête… Néanmoins, pourquoi accepterions-nous votre candidature. En effet, vous n’avez pas le profil pour et ce n’est pas simplement en demandant un poste qu’on l’obtient. Ne vous attendez pas à ressortir de cette salle avec une confirmation que votre candidature sera acceptée et étudiée, d’autant plus que les candidatures ne sont pas encore ouvertes. Continuez à vous spécialiser dans la gestion, à vous montrer efficace en tant qu’intermédiaire, releva Lars. Pour obtenir les stages que nous vous proposons là, il vous faudra rédiger des demandes à nous adresser pour que nous les confirmions. Cependant, nous n’offrons pas des stages à tous ceux qui ont envie de postuler. Vous avez en effet déjà démontré votre désir d’engager cette voix alors nous pourrons vous en proposer quelques uns pour faire vos preuves. Néanmoins, cela ne sera pas suffisant pour les obtenir tous.

-Ce que Lars veut dire, c’est qu’il vous faut même en tant qu’amiral vous profiler vers votre reconversion pour que votre profil puisse être considérer parmi les candidatures
, décida d’expliciter Silver Hunter. Pour être encore plus clair sur ce qui vous est subtilement proposé, c’est de reprendre le poste de Sorafuka en tant que gestionnaire du G-2 sur Grandline et ainsi de diriger le Quartier-Général officiel de la Marine de la première partie de Grandline, bien que très souvent éclipsé par Marineford étant la Quartier-Général à l’échelle mondiale également présent sur cette zone géographique comme vous le savez. C’est néanmoins bien le responsable du G-2 qui, en tant que suppléant de l’amiral-en-chef dans l’administration de la Marine de Grandline, prend beaucoup de décision administrative concernant la Marine de Grandline en suivant les directives de l’amiral-en-chef. De plus, quand il s’agit d’un amiral, comme présentement, il dispose d’une autorité particulière sur les quatre Quartiers-Généraux de la Marine sur les Blues, pouvant à la fois coordonner et leur imposer des missions, voire diriger des opérations sur les Blues en cas de problèmes majeurs. Nous pouvons également vous proposer de récupérer la direction du G-1, néanmoins nous doutons qu’Haiirokumo se montre enclin à abandonner son poste et nous ne nous muterons pas de force volontairement un amiral pour le remplacer par un autre sans raison étatique valable, ce serait du pur favoritisme sans aucune logique raisonnable, j’espère que vous pouvez le comprendre.

Un sourire effleura les lèvres de Mathusalem.

-La partie de la Mer Blanche dont vous avez pris la régence se trouve au-dessus de la première partie de Grandline n’est-ce pas ? Celle-ci est donc affilié au G-2 administrativement. Le poste vous permettrait ainsi de pouvoir communiquer facilement à distance avec la Mer Blanche via les canaux administratifs de la Marine n’est-ce pas ? Sans parler que cela vous permettra d’étudier en profondeur la géographie de la première partie de Grandline… Je ne sais pas si vous y avez déjà penser amiral Archer, mais pour pouvoir créer un royaume, il ne vous suffira pas de déclarer son existence ou son indépendance par une constitution et une déclaration. Dans le cadre des infrastructures gouvernementales vous allez devoir en définir ses frontières. Tout comme l’espace marin et la délimitation des royaumes durent être débattus pour aboutir à un découpage maritime des Zones Economiques Exclusives, vous allez déclencher des luttes de la part des souverains qui chercheront à conserver le plus d’espace aérien possible. Je profile même l’apparition de revendications, qui n’existent nullement pour le moment où la question de l’existence d’un royaume céleste ne leur vient pas à l’esprit, concernant la propriété de l’espace de la mer blanche se trouvant verticalement au-dessus. Imaginez que la reine d’Alabasta réclame la propriété d’une île céleste se trouvant à des kilomètres au-dessus de son désert car du point de vue purement cartographique cela entre dans son domaine. Des rudes combats vous attendent si vous souhaitez faire de votre Mer Blanche une nation, des combats qui pourraient créer des guerres et des fractures profondes au sein même du Gouvernement Mondial. Si votre détermination est aussi tangible que je la conçois dans votre regard, dans votre âme, la direction du G-2 vous permettra de comprendre certains aspects qui viendront sur le tapis à ce moment là.



_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mar 31 Mai - 17:04

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94
Il paraissait assez normal que le Gouvernement revienne un jour à son régime de trois amiraux. Le principe des quatre amiraux avait initialement été forcé par le Constantinisme afin de s’instaurer durablement dans la Marine et supplanter Chairoka à terme. Ce point se concrétisait dès lors qu’on savait que cette religion avait évincé sans motif l’ancienne amirale-en-cheffe.

Ce fiasco que représentait la Rêverie pouvait directement en être imputé à Félix Constantin, mais ça, aucun Constantiniste ne saurait se l’avouer. Pourtant sans cette religion, la Marine serait aujourd’hui plus forte que jamais.

Toutefois, Ghetis n’était point en place pour réécrire l’histoire, mais plutôt offrir une nouvelle page au monde. Les querelles internes étaient responsables de cette débâcle que vivait le Gouvernement. Ainsi, Kurohebi ne souhaitait point y ajouter son grain de sel, mais plutôt y apporter l’eau qui permettrait de dissoudre tout ce sel, jusqu’à ce qu’il n’en existe plus.

- Je ne compte pas proposer de successeur. J’accepterai en revanche de transmettre tout ce que je peux aux éventuels candidats à mon poste. La transmission n’a jamais été une problématique de mon côté. Bien qu’il soit préférable qu’à mon départ, seuls trois amiraux restent en place. Simplement car cela signifierait que la Marine aurait retrouvé sa pleine puissance et sa stature, en tout cas de façon hypothétique.

Finalement en vint l’ultime question que le brun n’avait pas imaginée, mais comprenait tout à fait. Comme tout entretien d’embauche, l’entreprise souhaitait savoir pourquoi lui plutôt qu’un autre et cela paraissait assez normal.

Il n’était pas encore au même niveau que Mathusalem à cet instant, mais il pouvait sobrement faire savoir que son départ était un argument assez utile pour révéler l’intérêt de sa candidature. Il était bel et bien préférable de lui offrir une reconversion plutôt que le perdre et le brun le savait.

Malgré tout, il n’eut guère le temps de répondre, étant donné la réactivité de Silver Hunter, mais aussi de Mathusalem. Les deux se complétaient dans une harmonie qui fit sourire l’Archer intérieurement.

De la façon dont la chose lui était vendue, le brun visualisait assez aisément un éventuel poste en tant que Responsable du G-2. Si Mathusalem précisait à Ghetis la possibilité de superviser le ciel depuis le bas, le Kurohebi avait déjà une solution toute trouvée pour y être présent à tout instant. Cependant, cela serait une organisation qui n’était qu’un détail pour le Conseil et n’était pas de première importance en vérité.

Alors se montrant silencieux un bref instant, le vairon reprit la parole en regardant d’abord Lars.
- Loin d’être le meilleur des hauts-gradés, je pense tout de même être celui ayant permis la plus grande expansion du territoire gouvernemental en si peu de temps depuis l’ère dite Décima. Cette expansion a suivi un agrandissement des forces militaires disponibles, mais aussi des moyens militaires dont nous disposons désormais. L’agrandissement méthodique du Gouvernement est une cause que je mène depuis mon intégration à celui. Ce à quoi s’ajoutent mes actes de régence dont je ne me gargariserai pas ici. Néanmoins, j’ose croire que mon inventivité et mes résultats particulièrement rapides sont des preuves de mon efficacité tant militaire, qu’administrative et économique.
Si cela n’est pas un atout unique pour être un candidat, il en est en tout cas la preuve que mon évolution va vers un cap qui sera toujours utile au Gouvernement. De ce fait accepter ces stages serait là un geste normal de la part du cavalier souhaitant améliorer les performances de son cheval.


Alors il marqua un silence, portant son regard sur Yang Thalassa afin de faire écho à ses propos, avant de revenir vers celui de Lars.

- Néanmoins, si cette idée ne vous convient pas, sachez que je ne montrerai pas plus insistant qu’il ne le faille. Au sein de ma proposition se trouve la réponse à votre question et vous comme moi le savons. Préférez-vous recycler l’épée que je suis ou la jeter ? C’est en cela que réside ma demande. Je ne me targue pas d’être une lame unique, nous sommes tous remplaçables. Si vous jugez qu’il est préférable que je m’en aille, plutôt que de m’accompagner dans une tentative de reconversion, alors j’accepterai ce choix, tout en vous offrant le plus grand respect et la plus grande dévotion une fois de nouveau simple civil.

Regardez-moi et vous comprendrez pourquoi je suis le candidat qu’il vous faut et pas un autre.


Ghetis ne cherchait pas à faire pression, pas plus qu’il ne cherchait à se faire mousser en tentant de démontrer son efficacité. Son histoire et ses accomplissements étaient une réalité que tout le Conseil connaissait. L’intérêt de le voir rester, plutôt que partir était d’une évidence forte et cela, il ne se battrait pas pour le prouver.

Ainsi, accordant désormais une importance à la proposition de Silver Hunter, Ghetis hocherait la tête positivement.

- Je ne connais que peu l’Amiral Haiirokumo, de ce fait réclamer un poste qu’il occupe pourrait ternir nos relations encore naissante. En revanche, j’ai déjà bien plus interagit avec l’Amiral Sorafuka. Si tant est qu’il souhaite effectivement libérer ce poste, alors je l’accepterai volontiers. Toutefois, l’expansion territoriale que je mentionnais, concernant la Mer Blanche, touche bientôt à son apogée. Ainsi, j’aimerais dans un premier temps réaliser une forme de « tullage » avec Wakai Tsuki en parallèle de cette mission. Cela est assez courant dans les administrations lorsqu’un responsable va en remplacer un autre je crois savoir.

Nous réaliserons donc une sorte de rotation relative aux dossiers internes. Tantôt il sera l’amiral mobile de Grand Line, tantôt je le serai. Une fois l’expansion achevée, je prendrai à 100% ce poste et pourrai réaliser mes quelques stages par la même occasion. Qu’en dites-vous ?


Enfin, il conclurait par l’homme ayant un jour été dans sa situation vis-à-vis de son peuple et esquisserait un léger sourire, avant de reprendre son sérieux.

- L’urbanisme et l’aménagement territorial hein ? J’ai entamé la mise en place de collectivités territoriales dans le ciel afin de préparer le cadre de ce genre de problématiques. J’apprends depuis au chevet de quelques spécialistes et vos termes me parlent assez. J’ai d’ailleurs déjà réfléchi aux futures propositions juridiques qui découleront de cette découpe. Le tribunal que j’ai mis en place sur la Mer Blanche devrait soumettre quelques propositions le moment venu. Néanmoins, nous aurons probablement l’occasion d’en débattre dans un futur proche ou lointain. Cela dit, la direction du G-2 permettra effectivement une meilleure intégration de ces nouveaux territoires, c’est un fait.

Alors en prenant une posture cette fois-ci d’attente, Ghetis dirait d’une voix assez calme.

- Puis-je connaître votre position quant à ma proposition, qui n’est que le premier des trois points que je souhaite évoquer avec vous ? Je comprendrai qu’il faille attendre quelques jours ou mois, avant qu’une décision ne soit prise.

La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mer 1 Juin - 18:34



La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Nous prenons note de votre souhait de contribuer au passage de flambeau de tel manière, déclara Silver. Divers candidats potentiels me viennent déjà en tête, néanmoins il nous faudra en discuter entre nous afin d’établir la liste des plus sérieux à considérer. Vous devez de toute manière vous doutez que la liste des figures prestigieuses en mesure de tenir ce poste sont assez restreinte… et que nous tâcherons d’éviter d’apporter à nouveau une personne extérieure à la Marine à un poste si bien placé. Quant à savoir si nous pourrons revenir si tôt à trois amiraux, seul le temps nous le dire.

Le Conseil écouta ensuite l’Archer cherchait à défendre son projet. Si en effet son choix de partir si on lui refusait montrer son sérieux, ce qui pourrait en effet être considérer comme un chantage ne marchait guère du point de vue de ceux qui le considérait avant tout pour sa force militaire, puisque dans tous les cas celle-ci serait perdu, s’il ne se montrait pas à la hauteur du poste qu’il convoitait cela serait mieux qu’il parte plutôt que de récupérer ledit poste. En tout cas, Lars sourit à la réponse de Ghetis et décida de le titiller pour voir s’il saurait se défendre.

-Après tout, Kurohebi, vous avez pris le soin de faire l’étalage de vos capacités martiales et militaires. Vous avez effectivement glorieusement lutté pour l’expansion territoriale du Gouvernement Mondial. Du point de vue militaire, vous avez assurément une carrière digne d’être considéré. Néanmoins, en quoi cela vous rend-il particulièrement pertinent au niveau de la gestion ? Vos notions en régence, déjà évoqué, sont bien plus intéressant que votre carrière militaire en vérité. Certes vous avez mis au point des opérations, notamment sur la mer blanche, mais également les fameux événements de Kaiten Su… Mettre au point des opérations demande des capacités de gestion d’une armée, que ce soit pour l’armé, l’entretenir, la faire vivre au quotidien, bien que cet aspect puisse être géré partiellement par des gradés inférieurs. Cependant il y a un gros point noir au milieu de tout cela. C’est votre individualisme. Vous avez montré une forte tendance à vous impliquer seul, ou avec une poignés d’élite fidèles, pour faire face aux ennemis. L’une des raisons est bien évidemment votre fruit du démon… Néanmoins le sujet est déjà venu au sein du Conseil : pourquoi mobiliser autant de personne pour attaquer Kaiten Su si vous désiriez vous en charger seul avec les vice-amiraux Spown et Flais ? Même l’exercice de stratégie qui vous a été imposé pour obtenir votre promotion d’amiral ne s’est pas montrer entièrement satisfaisant sur certains pans de stratégies. Ce sont là les propres mots de Mohero. Or ici il ne sera guère question que vous vous chargiez des cibles prioritaires, des Mozeo, des Nu Wa, des Akainu des champs de bataille ainsi que des unités entières qui les accompagnes en les empêchant de fuir avec votre fruit. Il est question d’envoyer des gens le faire à votre place et de savoir gérer des troupes à distances sans forcément pouvoir s’impliquer dans la bataille. Vous vous êtes démarquer de moultes accomplissements. Des accomplissements avant tout personnels ou avec les officiers les plus proches de vous, c’est bien là le problème vis-à-vis du poste visé.

-On ne peut nier votre propension à vouloir faire front seul face à l’adversité
, approuva Yang. Cela est honorable a bien des égards d’ainsi se sacrifier pour le Gouvernement Mondial en faisant la seule cible des ennemis, mais cela nuit malheureusement aux développements des soldats présents sur les opérations qui ne gagnent aucune expérience de ces affrontements, et de la frustration pour les plus motivés d’entre eux. En somme, cela nuit au développement de la relève de la Marine. Cette relève que vous allez devoir gérer et à qui vous allez confier les affectations et combats au quatre coins du globe sans jamais plus pouvoir rien faire pour les sauver ou aider vous-même.

Le regard d’Iralia brillait. Était-ce de l’amusement dans sa rétine ? En tout cas, elle attendait la réponse de l’Archer. Les propos n’était pas seulement ce qu’elle attendait. Des Etoiles s’étaient engouffrés dans la brèche qu’ils avaient eu le temps d’aborder à quelques reprises au sujet de l’Archer et ce dernier pourrait prendre la mouche pour ce qu’il pourrait prendre pour une critique négative de sa manière d’agir jusque-là, alors qu’il s’agissait d’une critique, pure et simple, ni bonne ni mauvaise. Un constat. La manière dont il allait réagir serait très importante pour savoir la stature dont il pouvait faire preuve. S’il pouvait accepter et s’adapter. Après tout, comme le soulevait Lars et la Padsin elle-même un peu plus tôt, les arguments pour ses capacités de gestionnaires n’étaient pas non plus inexistants, néanmoins la question de ses réussites militaires d’un point de vue gestionnaire étaient néanmoins pas en sa faveur à l’heure actuelle du point de vue des dirigeants mondiaux. C’était là tout l’idée de faire ses preuves en tant que dirigeant du G-2, lui offrir un élément de carrière concordant extrêmement bien avec ses aspirations. Il était certain aux yeux des Cinq Etoiles que l’Archer manquait d’arguments ancrés pleinement dans la zone de compétence qu’il convoitait à un âge assez jeune pour celui-ci d’ailleurs.

Il souffrait de la comparaison avec celle qui venait d’être nommée pour le poste et en transition vers celui de Général, celle-ci qui avait l’une des consuls de l’Empire Kalhatien s’étant imposé sur des champs de batailles terrestres, qui avait géré en tant que conseillère militaire de nombreux souverains moultes armées nationales dans leurs guerre, qui avait fait ses preuves en gestions de ressources au sein du Cipher Pol 1 dont elle faillit devenir directrice mais fut appeler avant en Terre Sainte pour y jouer des postes politiques clés avant de finalement s’emparer de la vice-direction du Cipher Pol 0 et en prendre charge toute l’administration, de la diplomatie avec les Dragons Célestes à la gestion complète des opérations des agents du CP0 aux quatre coins du monde, Ante comprit, depuis son bureau de Marijoa. Une carrière excessivement remplie non seulement en termes de stratégie mais aussi en direction d’armées et d’individualité à distance. Ses succès personnels, ses victoires personnels sur des ennemis renommés ou fortement primés en duels étaient bien rare. Mais ce n’était guère ce qui lui était demander pour le poste. Il fallait donc bien que Ghetis se construise des accomplissements de pures gestions et de stratégies à distance pour profiler sa candidature correctement.

-Sachez que vous n’avez au maximum qu’un an pour préparer votre profil à s’accorder au mieux avec le poste de Lieutenant-Général des Armées, souleva Mikai, toujours l’air sombre si peu familier de cet homme généralement enjoué. Il en effet possible d’effectuer un tuilage, néanmoins cela vous fera moins d’ancienneté en tant que responsable du G-2 au moment décisif. Plus vous serez restée longtemps à la tête de la base, plus cela jouera en votre faveur pour candidater. Vous ne pouvez pas avoir le beurre et l’argent du beurre Kurohebi. Il vous faut faire des choix. L’extension du domaine céleste est un projet qui vous tiens à cœur, nous le savons tous, néanmoins si vous tenez réellement à devenir Lieutenant-Général des Armées vous devriez songer à mettre cela de côté ou à laisser d’autres s’en charger pour vous. Pour montrer que vous pouvez obtenir des accomplissements sans être présent sur le champ de bataille, que l’amiral individualiste que dépeignent Lars et Yang n’est plus, cela pourrait être une solution. En tout cas, Sorafuka ne devrait pas être difficile à convaincre. La gestion du G-2 lui pèse de plus en plus d’après ce que nous avons pu observer.

-Notre position ? Nous venons longuement de l’évoquer. Votre candidature sera examinée le jour où les candidatures pourront être déposés et nous vous avons proposé des moyens d’adapter votre profil pour mieux convenir car en l’état nous ne pouvons pas vous choisir. Prenez la tête du G-2, effectuez ces stages, prouvez que vous pouvaient briller dans l’administratif. Alors nous pourrons donner un avis
, conclut Yang.

La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

Finalement, Mathusalem répondit à celui qui espérait pouvoir établir une nation céleste.

-Je ne doute pas que vous avez des idées pour traiter la question et que vous disposez d’infrastructure à même de pouvoir établir un royaume. Tout le défis sera de faire accepter ces nouvelles dispositions juridiques. Ce n’est pas au Conseil des Cinq Etoiles qui reviendra de les approuver, des changements si fondamentaux nécessitant la consultation des personnes concernés, à savoir tous les souverains du monde. Cela se jouera certainement en Rêverie. Le droit international gouvernemental actuel reconnait l’espace aérien d’une nation comme étant celui qui se trouve géographiquement au-dessus de lui et que les ressources présentes dans celui-ci sont parfaitement exploitables par la nation considérée, de la même manière que les ressources présente dans le sol sous la nation sont exploitables. Seuls des accords individuels entre des nations peuvent remettre en question ce principe. Mais puisque vous mettez en valeur les ressources du ciel en l’exploitant, il va vous falloir batailler pour conclure de tels accords avec les nations sous vous, que ce soit pour établir de tels accords individuels ou faire changer le droit international actuel qui n’a jamais pris en considération la possibilité de superposition verticale de deux nations. Même l’île des hommes-poissons n’entrait pas dans ce cadre puisque Marijoa n’est pas considéré comme une nation gouvernementale à part entière.




_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Jeu 2 Juin - 18:35

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94
Etrangement, cette scène devenait très amusante, le brun voyait là son évolution directe. Sa prise de parole avait été entièrement écoutée et les réponses fournies se voulaient précises et méticuleuses. Kurohebi appréciait véritablement ce positionnement qu’il conclurait par un simple sourire.

Hochant simplement la tête quand Silver mentionna qu’il noterait le désir de Ghetis à transmettre le flambeau de la façon la plus pédagogue possible. Il ne cherchait pas à contrôler qui passerait amiral à sa suite, mais uniquement transmettre ce qu’il avait appris en si peu de temps sur ce poste.

Ainsi, écoutant paisiblement Lars, c’est un Kurohebi bien différent qui se trouvait face au conseil, le jeûne l’aidant probablement à être moins belliqueux également.

En vérité, il n’avait rien à prouver. De ce fait, il ne pouvait se permettre d’être atteint d’une quelconque façon par les propos d’une personne. Il était résolument ancré dans ses idées et les menait au sommet de chaque mont qu’il parvenait à gravir.

Alors il répondrait dans l’ordre des propos qu’il mémorisa au mieux.

- Aussi efficace que puisse paraître mon fruit, l’atout de son pouvoir de destruction est bel et bien le fait qu’il conserve le monde réel intact. Or, le Buster Call de Kaiten-Su consistait également à raser l’ensemble de l’archipel, nécessitant donc une forte mobilisation de troupes pouvant utiliser autant de navires de guerre qu’il le faille pour raser un archipel entièrement. Cela dit, le tempérament d’Erwin Dog à apparaître n’importe quand a exigé une solution si mon fruit du démon n’était pas utilisable, ce dernier étant mon contre parfait. Alors mobiliser des troupes prêtes à intervenir était également nécessaire. Prudence est mère de sureté, vous le savez aussi bien, sinon mieux, que moi je pense. Heureusement, l’ennemi a été plus faible que prévu.

Il marqua un silence avant de pointer du doigt son manteau d’amiral aux manches noires.

- A ce moment j’étais l’amiral le plus méprisé des quatre, peut-être est-ce encore le cas, mais ma hiérarchie ne souhaitait plus me donner de missions, j’ai alors été contraint à rester dans mon bureau de Marineford vide de travail. Cette opération, et vous le savez très bien, a permis à ma hiérarchie de constater mon efficacité, mais aussi ma ténacité à fournir du bon travail même lorsque j’étais minoré. C’est delà que mes liens avec la hiérarchie sont revenus au beau fixe, après la débâcle du sacre où j’ai refusé d’être associé à une religion.

De ce fait, vous saviez bien que si j’échouais à cette mission, ma rétrogradation aurait été forcée par bien des personnes. Kaiten-Su n’est donc pas un exemple très probant au vu du climat à cet instant, à moins de vouloir prouver ma ténacité et mes capacités à prévoir les choses. Mais je ne mérite pas ce genre de compliment, bien entendu.

Pour ce qui est de l’exercice stratégique, il s’agissait là de mon première exercice du genre. Entre temps mon expansion a été bien différente, mais je conçois que mon positionnement à une place forte empêche de constater mes compétences. La quiétude instaurée par ma stratégie de défense territoriale joue peut-être en ma défaveur.


Kaiten-Su n’était que la preuve tangible de la détermination de l’Archer et de sa capacité à articuler l’administration pour réaliser les opérations nécessaires. Il avait eu à obtenir les autorisations nécessaires sans passer par sa hiérarchie classique et cela fut long et fastidieux. Pour autant, il ne semblait point blâmer l’attitude des amiraux et de l’amiral-en-chef l’ayant mis de côté. Bien au contraire, cette situation avait été la preuve de son efficacité avérée.

Quant à la vision que Lars pouvait avoir de ses talents de stratège, Ghetis ne pouvait mal prendre une critique s’appuyant uniquement sur sa première tentative stratégique. Il était même assez paradoxal de prendre en compte cet exemple, après avoir cité Kaiten Su ou la Purge où Ghetis avait été un assez bon meneur d’hommes.

Cependant, cet exemple révélait surtout une chose, sous la direction de l’Archer la quiétude était de mise à tel point qu’aucune grosse opération militaire n’avait nécessité une approche stratégique forte de sa part sur la mer blanche. Ce point était un point que soulevait Lars sans le vouloir probablement.

Portant son regard sur celui de Yang, il en vint à se gratter la tête, signe qu’il ne voyait pas vraiment ou voulait en venir avec son intervention.


- En ce qui concerne les accomplissements de mes élites en comparaison aux autres officiers moins connus, malheureusement je ne peux vous référer chaque attaque déjouée par mes soldats. Ces opérations, souvent dites de « petites mains », allant de la protection d’île, à la traque de criminels pénétrant notre territoire en passant par la prise d’information. Ces opérations sont certes moins visibles, mais permettent aux territoires sous ma protection d’être sereins, c’est au travers de ce genre d’opération que mes soldats et moi-même grandissons. En tout cas, soyez certains que les 1700 agents sous ma direction évoluent constamment, sinon il y a fort longtemps que le ciel aurait été repris d’entre nos mains.

Il était parfois amusant de voir à quel point les individus ne tenaient compte que de ce qu’ils voyaient. Pourtant il était assez logique que le ciel ne soit pas exempt d’attaque, tout comme le reste du territoire de l’Archer. Des petits assauts arrivaient et il y avait bien des choses à réaliser pour maintenir un territoire stable.

Néanmoins…

- Je conçois que l’absence de grandes opérations ne soient pas un très en ma faveur, peut-être que le G-2 fera face à des dangers plus grands que le ciel. Ce sera peut-être l’occasion d’en faire un lieu de quiétude également. Quelques idées me viennent en tête en ce sens.

Un léger sourire se ponctua sur son visage lorsqu’on lui fit savoir la durée dont il disposait pour convenir au profil de Lieutenant Général des Armées.

- Pour être franc avec vous Mikai, je ne cherche pas à prouver que je ne suis plus un individualiste. J’énonce mes prétentions tout en étant prêt à répondre aux critiques soulevées, mais je ne pense pas avoir à justifier les fois où j’ai été amené à prendre le front seul. Cela serait faire l’apanage de mon égo, qui n’a pas vraiment sa place ici. En tout cas je considère l’avoir laissé au pas de cette porte en pénétrant dans cette pièce.

Etait-il apaisé ou brisé ? Ghetis n’avait pas réellement envie de prouver qu’il n’était pas ci ou ça. Remettant simplement en perspective la situation dans laquelle il se trouvait, il ne pouvait nier la personne qu’il était. Tous les individus ici présents avaient un jour pensé à eux avant autrui pour en arriver où ils en étaient aujourd’hui, de ce fait il n’avait pas à répondre de grand-chose.

Le Gouvernement n’était plus infaillible à ses yeux, ainsi les critiques sur sa personne ne revêtaient plus la même force qu’antan.

- Le ciel revêt une structure assez différente de la mer bleue. La prise de contrôle y réclame malheureusement la présence d’un leader. Ce peuple, qu’est le mien, a toujours eu pour habitude de s’articuler autour d’un leader. Une fois ses préceptes en place le peuple sait ensuite agir seul. Ainsi, je ne puis déléguer mon rôle, même si je le désire. Le fruit des efforts conjugués de mes hommes en serait perdu. Néanmoins, je devrais pouvoir accélérer la conclusion de ce projet. Si je n’y parviens pas, alors il faudra que je parvienne à faire en sorte que cette durée moindre suffise.

Disparaître de la suite de la prise du ciel gâcherait tout simplement son opération et cela, Ghetis en avait bel et bien conscience. De ce fait, il assumerait les conséquences de ce choix. L’avenir en serait touché et il n’y pourrait rien. Malheureusement il existait des choses immuables en ce monde.

- Ma candidature sera étudiée ? Tant mieux, étant donné qu’il y a quelques minutes je n’avais pas l’assurance qu’elle le soit, c’est une bonne nouvelle.

En ce qui concernait les propos de Mathusalem, Kurohebi n’avait pas vraiment à y répondre, l’homme lui transmettait du savoir plus qu’il ne cherchait de réponse de l’Archer. En vérité il lui permettait de mûrir son futur. Alors à ses propos Ghetis hocha positivement la tête.

- Je comprends, je comprends.


Alors il attendrait un instant que la tension retombe puis prendrait une grande inspiration pour prendre de nouveau la parole.

- Il est donc temps, si vous me le permettez, d’en venir au deuxième point concernant ma venue. Ce point d’orgue risque de toucher aux affinités de chacun d’entre nous, alors j’aime autant vous-en prévenir avant de l’annoncer.

Marquant un silence, le Kurohebi regarda chacune des étoiles avant de poursuivre. Son ton était devenu plus grave, plus sérieux, tout comme sa voix. Son attitude signifiait bien le fait qu’il ait alors changé de position dans cette discussion. Il ne parlait plus en son nom et ses objectifs, mais bien en celui du Gouvernement Mondial. Prenant de son manteau une feuille qu’il avait pris le temps de remplir, le Kurohebi reprendrait la parole ensuite.


- En excluant Sakuraba Yu, j’aimerais discuter avec vous de la réadmission des Néo-Marines capturés au sein du Gouvernement Mondial. Si t’en es que vous soyez ouverts à en discuter avec moi.

Il savait bien que ce sujet piquerait les affinités de chacun, mais Ghetis devait en venir à cette discussion d’une importance capitale en ce jour.


La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 4 Juin - 23:09



La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Que votre façon de procédé soit justifier ou non, cela ne change guère le constat de l’individualisme, commença Mikai. Quelqu’un peut avoir les meilleures raisons du monde pour ne faire que du travail de terrain, cela ne changera guère le fait qu’il n’aura pas eu l’occasion de prouver ses capacités en manière bureaucratique. C’est une donnée factuelle qui a été présenté, un fait, qui a son contexte, ses causes et ses nuances. Néanmoins il demeure factuel. Il y a bien des sujets d’amiraux sur lesquelles cela serait pertinent pour débattre, néanmoins ici concernant votre habilité à diriger des hommes en opération cela en reste au même point : vous n’avez pas pu en apporter la preuve d’ampleur attendu en raison d’actions mener seul ou en comité restreint. Coordonner Nous ne sommes pas dans un jugement de valeur amiral. Nous ne jugeons pas l’homme. Nous jugeons les facultés démontrées par le candidat.

-Il faut cependant certes reconnaître que vous avez au moins prouvé comprendre la nécessiter de passer par la hiérarchie à cette occasion. Mais votre gestion en elle-même des troupes vis-à-vis de l’opération mené est fortement critiquable et joue en votre défaveur à cause de cet individualisme, là encore qu’il soit justifié stratégiquement ou non,
, déclara Yang en semblant lui aussi ne pas avoir envie de parler de la juste stratégie à adopter en de tels circonstances puisque de toute manière ce n’était guère le sujet. Mohero a été contrarier d’avoir déplacer tant de soldats pour qu’ils se contentent de détruire une île déjà vaincu après votre passage. Il jugeait, et certainement à raison, qu’un nombre plus restreint de navires aurait suffit et aurait simplement pris plus de temps à tout détruire, là où le déplacement d’autant de troupes à coûter des sommes assez importantes inutilement… C’est le genre de choses qu’il vous faudra prendre en compte si vous devenez Lieutenant-Général… En dépit du bien fondé d’opérations militaires qui seront demandé par tel ou tel personne, souverain ou pays, il vous en faudra vous en tenir aux critères budgétaires que les différentes institutions ont fixer… Tout comme il est possible qu’il vous soit demander d’exécuter des coupures budgétaires dans certains secteurs de défenses, selon la manière que vous voudrez, pour renflouer les caisses du budget militaire.

Lorsque Ghetis parla que le ciel soit repris au Gouvernement Mondial, Iralia fronça les sourcils bien que ce soit Lars qui lança la conversation.

-J’évoquais la conséquence de votre individualisme durant les opérations d’ampleur, pas de l’évolution de vos armées amirales. S’il n’y avait aucune progression qui avait été constater cela fait longtemps que vous auriez été convoqué. Ce n’était qu’anecdotique, ne perdons pas davantage de temps avec cela car c’est ce dont nous manquons, de temps.

-Sans vouloir vous vexer Archer… Qui voudrais reprendre le ciel à vos mains en dehors des territoires que vous n’avez pas encore pris ? Vous arguer la quiétude de vos terres… Le taux d’attaques, en parlant bien de crimes et non de tentative de capture de l’île entendons-nous bien, sur des îles que je vous sais affiliés sur la voie 1 est bien plus élevé que dans le ciel. Je veux bien croire que vos installations défensives...

-Qui gâchent le paysage...
notifia comme pour lui même Yang sans lever son regard du tapis.

-...assure la tranquillité aux habitants mais cela n’empêche pas les pirates de parcourir les mers alentours et la pègre de sévir dans l’ombre. Or la difficulté à atteindre les mers blanches, ainsi que la quantité relativement restreinte de personnes au courant du fait qu’il ne s’agisse pas d’un mythe qui croit malgré tout en raison de vos actes, explique facilement le taux bas de forbans et autres criminels présents là-haut.

-Vous dites que votre égo n’a pas sa place ici, mais je dois me montrer d’accord avec Iralia sur ce point : prétendre que vous êtes en mesure d’assurer à vous seul la sécurité absolue d’une base entrant sous votre protection est une forme d’orgueil, à moins que cela soit une insulte déplacé envers Sorafuka ?
déclara Silver Hunter visiblement choqué. En tout cas, si cela peut vous rassurer, le G-2 dispose d’une tranquillité comparable à Marineford et au G-1. C’est d’ailleurs le Quartier-Général de la Marine originel, raison pour laquelle elle se nomme Old Marineford. Mais vous allez prendre la tête de toute la Marine de la première partie de Grandline d’un point de vue administratif et, par conséquent, valider des opérations, conçu par vous ou non, sans y participer dans la grande majorité des cas. Et cela ne consiste pas forcément en des opérations « agressives ». Cela peut-être de la surveillance, de la défense prévisionnelle de territoires, des patrouilles défendant les voies de navigation pouvant tomber sur des navires pirates seules menant leur aventure. Nous avons beau traversé une période de crise à l’échelle mondiale depuis l’annonce de Roger, le territoire gouvernemental demeure encore le protectorat le plus paisible de la planète. Encore heureux que nous n’ayons pas à éprouver des assauts innombrables régulièrement, cela voudrait dire que nous n’avons pas les capacités d’assurer notre existence même.

-Si vous prenez la direction du G-2, votre candidature sera étudiée
, assura Lars. Bien entendu, moins de temps vous en serez entièrement le responsable, moins cela pèsera dans votre dossier, moins vous avez de chance d’être en bonne position. Les cartes sont entre vos mains, entre vos choix. Cela dépend de vous désormais.

Le Conseil attendit par la suite que Ghetis exprime son second point et c’est Mathusalem qui répondit en premier, prenant de court les autres personnalités présentes.

La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Nous sommes disposer à vous écouter et à entendre votre opinion sur le sujet, mais ce dernier était, est et sera encore en délibération durant un moment. Vous pouvez y apporter votre contribution mais ne vous attendez pas à connaître la décision finale en sortant de cette pièce.



_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Dim 5 Juin - 4:19

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Affligeant et profondément ridicule.

Ce fut ce par quoi Ghetis se résuma la réaction des étoiles. En quelques minutes, ils venaient de lui rappeler à quel point il était facile de se sentir supérieur à autrui par une simple position hiérarchique. Lui qui n’acceptait le titre de « dieu » que par l’existence prépondérante de celui-ci avant même qu’il n’atteigne le ciel. Lui qui désormais était probablement loué ou prié de certains, il voyait là tout le ridicule du Gouvernement.

Cette faiblesse qu’il avait découverte depuis l’assaut mené face à la triade. Sans même se placer à leur position, il dirait très sobrement.

- Cela est rapidement devenu un tribunal.

C’est en ce point précis qu’on noterait la profonde distance que le brun avait pris avec le Gouvernement Mondial, une distance telle qu’il n’en avait purement et simplement, rien à faire. Il pourrait tout comme eux s’amuser à leur rabâcher leurs erreurs en argumenter ridiculement par « la fin ne justifie pas les moyens », comme ils venaient de le faire.

Ils avaient décidé d’ignorer l’individualisme profond et le fanatisme radical dont fit preuve l’amiral-en-chef Sergueï en privant Ghetis de tout pouvoir militaire, uniquement à cause d’un sacre religion, qu’on ne lui avait même pas expliqué au préalable. De même, ils balayaient d’un revers de la main, le fait qu’il ait été contraint de passer par Mohero, faute d’aide, pensant sans doute qu’il l’avait fait par pure lubie.

En un instant ils s’étaient tous permis de sortir de leurs gondes dans une relation des plus disproportionnées. Pour ainsi dire, il repensait à une expression des plus claires :

Un adulte doit savoir se retenir face à un enfant.

Si son mode de défense dérangeait, alors le Thalassa n’avait qu’à faire démolir les forteresses de l’Archer en démolissant, au passage, tous les pays d’architecture médiévale et bordés de forteresses semblables voir plus complexes.

Si Mohero était vexé, alors Ghetis noterait à l’avenir qu’il ne devait pas prendre en considération l’éventualité que sa malédiction ne suffise pas et ainsi se sentir omnipotent, comme le recommandait manifestement le Thalassa encore une fois. En réfléchissant à Kaiten-Su, Ghetis n’avait pas voulu penser que son fruit suffirait et il prit énormément en considération l’inconnu « Erwin Dog ». Il était d’ailleurs certains que face à une réponse révolutionnaire adéquate, son « armée » du jour aurait profondément servis. Néanmoins, son fruit avait été plus qu’efficace. Beaucoup d’autres choses n’avaient pas servi comme il l’espérait, comme sa légion d’anguilles électriques, ou sa prévision de navires kamikazes.

De même en défendant l’expansion du territoire sous sa protection, il évoquait non pas son armée, mais bel et bien le territoire propre. C’est-à-dire le développement de nouvelles ressources économiques, l’arrivée de nouveaux citoyens et le gain de notoriété du Gouvernement, bien que le ciel soit reculé.

En ce qui concernait la différence de quiétude entre le ciel et « la terre », l’Archer avait constitué un véritable escadron chargé d’encadré les déplacements internes à son territoire. De même il avait déployé constamment pas moins de  400 soldats dans son territoire de la mer bleue et cela de façon mobile. Les marchés noirs étaient globalement endigués dans ses îles et une unité destinée à l’assassinat des criminels entrant dans le territoire était également prévu.

La gestion que Ghetis avait de ses armées n’étaient pas sans faille, mais une chose était sûre, les critiques faites à cet instant ne se fondaient que sur des réactions à chaud ne tenant aucunement compte de son fonctionnement, sur lequel aucun des individus ici présents ne semblaient s’être réellement attardé, si ce n’était en surface.

Au final cela correspondait bien avec son traitement durant l’assaut de la Rêverie : un laissé pour compte facilement critiquable.

Il en avait bien conscience, il était bien plus facile de lui assigner des critiques que s’intéresser réellement à ce qu’il faisait.

- Je ne me défendrai pas de ces critiques. Vous avez de toute façon tout pouvoir pour vérifier mes dossiers en détail ou m’obliger à réformer mon fonctionnement actuel. Je clarifierai donc uniquement un point, car si mon image ne m’importe que peu, je tiens à rendre le respect à ceux en qui je l’ai dûment placé.

Oui, il ne comptait pas répondre au fait qu’il soit individualiste ou orgueilleux. Lorsqu’il parlait de lui, Ghetis parlait au nom de son organisation. Faisant corps avec elle, son « je » était nous et ses réussites étaient « leurs » réussites. Il avait rigoureusement insisté sur l’évolution de ses soldats, dont il connaissait aussi bien le rôle que la fonction.

Il parachutait plusieurs strates techniques et militaires, ne laissant que la strate économique à Dialo Fusion. Rappelant aussi bien son efficacité que l’ensemble des actes que faisaient ses soldats, il ne s’agissait pas d’orgueil, mais bien d’une profonde confiance envers son système et ceux qui le composaient. Ainsi, passer pour un orgueilleux ne le touchait pas spécialement.

Toutefois, il ne permettrait pas qu’on pense qu’il puisse manquer de respect à l’un de ses frères d’armes.

- J’ai parlé de la quiétude instaurée au sein de mes territoires, alors il  a été logique de mentionné que j’apporterai cette même quiétude au G-2 en y étant. Cela ne remet pas en cause le travail de Wakai Tsuki, mais confirme bel et bien ce que j’y ferai.

Il ne répondrait même pas au fait qu’on lui précisait qu’un rôle dans une base militaire ne consistait pas à des opérations agressives, mais aussi des opérations de défenses et de surveillance. Il en venait presque à se demander d’où sortait ces phrases.

Il avait pourtant tenu la base de Jaya longuement avant de quitter l’île pour rejoindre le ciel, il connaissait les opérations de défense, étant lui-même à l’origine de ce genre de conception à la Genèse de La Couronne. De même il connaissait l’importance de la surveillance, ayant lui-même instauré une branche liée à ce point dans son organisation.

C’est en cela qu’un grand changement s’était opéré en lui, oui.

Il ne cherchait plus à paraître parfait aux yeux des entités. Si on désirait torpiller son fonctionnement, alors la personne n’avait qu’à y fouiller les éléments l’intéressant. Si on souhaitait discuter avec lui de façon argumentée, il y répondrait dans le même respect que précédemment. Néanmoins, dès lors où une personne semblerait le prendre de haut et le traiter sans connaissance de sa personne, alors Ghetis n’y apporterait plus grande importance.

Plus qu’autre chose, il était résolument déçu par l’organisme où il officiait.  S’il croyait effectivement dans la capacité du Gouvernement à asseoir une paix étendue, il n’y voyait plus la perfection l’obligeant à chercher, lui aussi, une perfection omniprésente.

Tant qu’il répondait aux besoins des siens, alors tout irait bien dans sa vie.

Le Gouvernement était devenu un outil à ses yeux et non son moteur, en fait il était redevenu ce qu’il était quand Ghetis devint marine uniquement pour ne pas devenir un hors-la-loi en attaquant sans distinction le peuple de Whisky Peak. A la différence qu’il lui paraissait imparfait.

De ce fait, pour utiliser au mieux cet outil, il lui fallait y grandir, quand bien même les personnes en face de lui le désespéraient, pour certains…

Si on répondait à ce qu’il venait de dire, Ghetis se contenterait d’un hochement de tête, avant d’embrayer très naturellement sur son point numéro deux, comme si rien ne s’était passé en vérité.

- Hmm… Je ne sais pas si le moment est bien choisi finalement.

Rangeant son papier Ghetis se mura doucement dans une sorte de silence où son esprit était tout à fait éveillé. S’il avait effectivement une idée en tête, il comprenait qu’au vu de la réaction des membres du conseil, il allait être écouté cinq fois moins, lui qui pensait déjà qu’il le serait trois fois moins. Puis, il se rappela qu’au pire des cas il n’aurait pas raté grand-chose.

- Bien. Le sujet étant épineux, je tenterai de ne heurter personne. Je n’ai pas, non plus, la prétention de supposer mon projet parfait.

Marquant ces points avant d’entamer sa plaidoirie, il prit la parole d’une voix calme, alors même qu’il n’y voyait déjà plus grand intérêt, on lui dirait forcément « non », pensait-il.

- Je passerai les grands détails, mais vous n’êtes pas sans ignorés que la situation de ce jour est due à la faiblesse de nos institutions. Si le Gouvernement possède effectivement bien des forces, il est assez clair et avouable en interne, que la situation actuelle du Gouvernement vis-à-vis de la Néo-Marine est une succession de choix contraints, de manipulations assumées ou non, de choix voulus, de décisions nécessaires et surtout de visions variées de ce que doit être : La Paix.

Posant la faute sur tous, mais aussi la réussite sur tous, il n’incriminait pas, mais posait l’état des lieux.

- Néanmoins, une chose est certaine, les personnes emprisonnées en ce jour sont des soldats ayant juré dévotion envers l’institution que nous sommes. Ils y ont un jour cru et luttent, manifestement, pour que l’institution en laquelle ils croient leur offre justice. Loin d’y voir un acte de guerre, il faut, selon moi, y voir une discorde familiale profonde.

La criminalité est en hausse et nous souffrons de la perte d’élites au fil du temps. Les individus emprisonnés en constituent. Les ramener dans nos rangs serait un gain de force que je ne vous apprends pas, mais pas seulement.

Il s’agit également d’un moyen permettant de couper l’herbe sous le pied de Chairoka.

Je m’explique.


Alors il marquerait un temps d’arrêt avant de reprendre.

- Offrons un jugement honnête aux Néo-Marines capturés. Un jugement prenant en compte la gravité de leurs actes en parallèle de leurs bienfaits pour le Gouvernement. Plutôt que d’employer la voie martiale, employons pour eux la voie judiciaire qui n’est que peu souvent employée pour ce genre de cas.
Néanmoins pour cela, quitte à réaliser un jugement en huis clos, il sera important de relever les erreurs institutionnelles commises, non pas pour incriminer ceux les ayant faites, mais  bien pour dépénaliser nos soldats. Ce système de franchise, permettra une réhabilitation des soldats au sein du Gouvernement.
De même, elle montrera aux Néo-Marines suivant Chairoka, que si leur voie est effectivement bonne et que le Gouvernement a effectivement commis une erreur, alors il y a de quoi tenter d’y retourner et se rendre afin d’être entendu.  

L’idée est donc d’offrir un jugement franc aux Néo-Marines capturés pour convaincre ceux en liberté de revenir à nous.

Je ne cautionne aucunement cette guerre interne qui a conçu cette situation. Si par le passé j’en cherchais la cause, aujourd’hui je ne désire qu’une chose, c’est le retour d’un Gouvernement fort.


Alors il marqua un silence afin de reprendre de sa salive.

- Sakuraba Yu étant un stratège de haut niveau, je conçois qu’il puisse être mieux de le juger uniquement quand Chairoka se sera rendue. En ce qui concerne Jasmine, j’ai conscience qu’elle ne pourra jamais être réhabilitée et bien qu’elle ait été utile à notre Gouvernement, je ne tenterai pas de plaider sa cause.

En ce qui concerne les cas de Chairoka et Aston, je pense qu’il est envisageable de les juger également, non pas en vue de les réintégrer aux institutions gouvernementales, mais bien réintégrer la vie civile. Ils pourront, s’ils souhaitent travailler pour le compte d’un pays ou autre, ce qui leur permettra de toujours servir la cause gouvernementale, mais hors des institutions.

Personne ne m’en a clairement informé, mais si j’ai bien compris, ces espèces de Décimas-2.0, que j’ai affronté, possède le fruit du Monarque n’est-ce pas ? De ce fait, il est très fortement envisageable qu’ils constituent une armée d’élite tôt ou tard, qu’ils le souhaitent maintenant ou plus tard.

Les moyens de lutter contre le fruit du Monarque sont nombreux, mais défaire un pion n’est pas chose simple, tout comme résister au fruit du Monarque ne l’est pas. En revanche le fruit du mental en est le contre parfait. Ranger Chairoka de notre côté est la garantie de pouvoir vaincre ce fruit qui doit être endigué une bonne fois pour toute.

Je ne suis pas certain qu’elle approuve entièrement cette position, mais c’est pour l’instant la solution la plus viable aujourd’hui, pour une fusion nouvelle.


Il se montrait assez clair dans son raisonnement, tout en sachant pertinemment qu’il se ferait très certainement démolir de réponses plus cinglantes les unes que les autres. Ou alors, de façon très étrange il n’aurait aucune réponse, sinon un silence masqué.

- La guerre de Marijoa  était un début, mais il est certain que les prochains assauts seront particulièrement violents si nous ne faisons rien. Malheureusement, pris entre tous les feux ennemis, nous risquons d’y perdre à gérer une guerre pouvant suivre la voie juridique.

Enfin, si une réhabilitation directe à leur grade d’antan me semble préférable, il peut-être plus rassurant pour vous d’en faire une unité d’élite précise. Un corps spécial,  à l’image du Cipher Pol par exemple ou de la fameuse Suicide Squad. Cela serait l’occasion de les encadrer un minimum. Je suis d’ailleurs prêt à les encadrer et en prendre la responsabilité si cela peut renforcer notre Gouvernement à nouveau. Cette gestion pourrait s’effectuer notamment entre Wakai Tsuki et moi étant donné l’alternance probable de nos rôles avenir. Je le propose lui étant donné que l’amirale Aokiji semble plutôt solitaire et que l’amiral Haiirokumo est fixé à un point stratégique.

Je me propose uniquement car j’ai proposé cette idée, si une autre personne vous semble propice n’hésitez pas à l’y envoyer si cela peut aider ce projet à voir le jour.

En ce qui concerne l’avocat des Néo-Marine capturés, je suis prêt à leur en fournir un.
Nous nous sommes suffisamment entretués je pense, alors il est peut-être temps, aujourd’hui de faire de cette guerre la dernière guerre que nous connaîtrons entre Gouvernementaux et Néo-Marines.

Parce que c’est en front unifié que les prochains criminels se présenteront à nous, précisément pendant notre désunion.


Ainsi, il conclurait sur un ton plus solennel.

- Un jugement permettant la réhabilitation des Néo-Marines par voie juridique, avec s’il le faut des travaux d’intérêt général qui pourraient être cette idée d’unité spéciale ou un durée d’emprisonnement ajustable.

Le passage au rang de civil pour les hauts membres de la Néo-Marine et le maintien du statut de criminels pour ceux ayant perpétrés bien trop de meurtres.

Prenons de court le chemin de la scission cette fois-ci.


C’était en cela que reposait l’idée charnière de l’Archer, restait à voir ce qu’en penserait le conseil.

La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 5 Juin - 15:09



La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

Lorsque l’amiral prétendit que cela était devenu un tribunal, Silver haussa les sourcils visiblement surpris. Yang ne réagit aucunement. Iralia pencha la tête sur le côté en soupirant. Lars se décida à s’asseoir. Mikai se retourna finalement. Etant donné que seul la Padsin était effectivement sortit de ses gonds, les autres semblaient dans l’incompréhension face à ce jugement personnel.

-Un tribunal ? Nous nous contentons de voir ce qui selon nous fait défaut à votre candidature… déclara le Hunter qui visiblement ne s’attendait pas à pareil réaction.

Certains échangèrent des regards, mais aucun ne fit de signe particulier.

-Nous n’avons rien à redire à votre fonctionnement de manière absolu. Il marche et est efficace. Nous analysons simplement des faits précis dans le cadre de votre candidature. Nous cherchons à mettre en relief des exemples d’en quoi certains aspects ne sont pas adaptés pour servir d’appui dans la candidature au poste visé, cela ne met en rien en cause leur efficacité, releva Mikai.

-De plus, à aucun moment je n’ai évoqué que votre territoire était mal défendu, juste vous rappeler que les autres sont aussi bien défendu, voir mieux parfois, se canalisait Iralia. Il est tout à fait normal que des pirates et des criminels passent au travers des mailles. A aucun moment nous considérons qu’il est possible d’éradiquer intégralement le mal. Ce n’est qu’une utopie. Même avec des dispositifs de défenses aussi poussés que les votre, le mal peut naître au sein même de l’enceinte et s’y caché des regards de nos hommes en maîtrisant bien leur quotidien…

-Sans parler des gouvernementaux corrompus…
siffla Yang.

Silver sembla s’empresser de reprendre après cette intervention.

-Veuillez-vous reprendre mon ami ! Ne prenez pas cela pour une accusation que des personnalités corrompues se cachent parmi vos troupes Kurohebi. C’est une remarque globale du seigneur Thalassa qui suit directement un débat que nous avons eu précédemment sur la question du Cipher Pol 6 et de bases particulièrement soumises à la corruption d’après des rapports.

-Vous n’avez peut-être pas été suffisamment explicite au sujet de ce que vous entendiez pour le G-2
, déclara Lars décidé à calmer le jeu, voyant comment l’Archer prenait la mouche. Nous sommes bien porté à croire que vous ne cherchiez pas à insulter l’amiral Sorafuka.

-J’ai porté ma réflexion sur les implications de vos mots à haute voix en effet, mais cela ne voulait pas dire que je considérai comme acquis que ce soit le cas
, ajouta Silver qui voyait avoir mal été compris. Après il aurait de toute manière été fort incommodant que vous ne pensiez pas pouvoir maintenir la paix au G-2 alors que cela est un attendu du poste. C’est peut-être notre connaissance des attentes pour les postes qui nous amène à considérer que c’était déjà présent dans nos attentes. En conséquence, soyez donc certains que si vous veniez à échouer à maintenir la sérénité du territoire d’Old Marineford nous rappellerons Sorafuka pour reprendre le poste. Ce n’est pas que nous ne croyons pas en votre capacité à réussir, mais puisque vous teniez à mettre en lumière que vous avez les capacités de réussir autant aussi éclaircir ce qui pourrait advenir en cas d’échec et qui pour nous est un sous-entendu évident.

-Vu que vous perdez votre temps à lui réexpliquer en quoi consiste le travail proposé, vous auriez pu le faire au préalable
, releva l’homme aux ailes noires.

La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

Mathusalem se contenta de tapoter le sol du bout de sa canne. La mésentente entre les deux parties qui avaient du mal à comprendre ce que l’un et l’autre voulait vraiment dire commençaient à le lasser. Il ne regrettait guère d’avoir refuser le poste d’Etoile jadis. Passer son temps à devoir éclaircir des points devait être fatiguant et la tendance de certaines Etoiles à clarifier des points n’ayant pas forcément besoin de l’être tendait à montrer la complexité pour ces derniers de jauger le niveau de compréhension de leurs attentes par leurs interlocuteurs.

-La perfection demeure théorique comme tendent à me le rappeler mes collègues, pesta Mikai alors que l’Archer cherchait à embrayer sur le second sujet.

-Tu ne vas pas recommencer avec ça Shoshitsune ! lança la Padsin. D’autant plus que nous n’avons pas le temps en pleine entretien.

-Oui, on en reparlera quand vous accepterez que le dispositif que je propose assurera la défense de la Zone Interdite
, relança Mikai.

-Mais il est inapplicable en pratique ! déclara la directrice d’Impel Down.

-Hum hum, toussa volontairement fort Mathusalem pour rappeler tout le monde à l’ordre et écouter le Kurohebi.

L’amiral eut alors toute largesse pour évoquer son projet, les remarques tenus en laisse par le regard pénétrant de l’Assyrys tandis que Silver semblait s’occuper de rappeler à l’ordre Yang de temps à autres vient un regard, le Thalassa semblant effectivement plané dans un autre monde.

-Continuez, incita Lars après la première prise de paroles, Ghetis faisant un résumé de la situation que ne pouvez guère réfuter le conseil.

Il pu donc poursuivre sans être interrompu. L’Archer pourrait voir que progressivement, d’abord Silver Hunter, puis le Volkoff, prenaient des notes. C’est d’ailleurs Silver qui prit la parole en premier.

-Bien… C’est là un avis qui se défend et qui se confronte à une situation complexe. Entre les décisions déjà assumées, la nécessité de montrer la force du Gouvernement Mondial, le Constantinisme, les conflits politiques… Nous n’avons pas encore pris de décision concernant la Néo-Marine amiral. Dans tous les cas, des problèmes se posent et des conflits vont naître. Ce que vous proposez fait partie des options en effet, qui comporte tout autant son nombre de bienfaits que son nombre de problèmes.

-À vrai dire, nous craignons la possibilité d’une scission du Gouvernement Mondial à terme
, reprit Lars. Ce n’est pas par la seule réintégration, même justifier par procédure juridique, que les ennemis de la Néo-Marine l’accepteront pour autant. Les institutions gouvernementales pourraient imploser de l’intérieur dans un conflit idéologique…

-La bipolarisation est un phénomène bien connu des savants
, releva le Shoshitsune. Chaque camp s’enfoncera davantage dans ses convictions et l’opposition ne sera que d’autant plus forte au fil du temps.

-La société gouvernementale est polyfracturée et ce depuis au moins deux siècles, mais nous semblons arrivés au point de non-retour
, nota le Thalassa, toujours le regard rivé vers le tapis.

-Concernant les Time Traveler, il s’agit en vérité d’un groupe de trois personnes qui sont parvenu à obtenir l’aide d’Akainu. Ils sont ainsi venus avec les Décimas pour trouver le fruit du monarque que nous comptions sceller à jamais en l’enfonçant dans les profondeurs de Redline, commença à expliquer Mathusalem. Nous n’avons guère idée de la manière dont l’information a pu fuiter puisque c’était un secret d’Etat. En tout cas, il s’agit de personnes venues du passé, d’une guerre survenue il y a trois cents ans. Néanmoins, ils ne sont pas dans la lignée de conduite de Centes, leur objectif étant purement et simplement de détruire, démanteler le Gouvernement Mondial.

-Des dissensions ont néanmoins été noté par Aokiji. Il semblerait que la personne ayant mangé le fruit du monarque ait été emmené de force hors de Marijoa
, expliqua Iralia. Il est donc possible qu’il ne soit même pas leur chef.

-Il est toutefois impossible de réfuter le danger potentiel que représente cette malédiction. Ce n’est pas pour rien que nous souhaitions la faire disparaître à jamais dans les profondeurs terrestres…
souffla Yang.

-La situation de la Néo-Marine est le débat qui concentre la majorité de nos après-midis depuis la Rêverie Kurohebi, avoua finalement le Hunter. Nous vous remercions de nous livrer cette possibilité et nous l’ajoutons à la pile de solutions potentiels… Nous espérons simplement parvenir à une décision finale d’ici les jours à venir…




_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 6 Juin - 18:56

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Il aurait pu chercher à répondre davantage aux réponses que lui offrir les étoiles, mais il n’y avait pas de réelle raison de le faire. Il avait pu remettre en perspective sa vision du travail de Sorafuka et c’était tout ce qui lui importait. Il n’était, pour autant, pas vexé ou autre. Il pensait simplement qu’un moment avait été saisi pour pouvoir lui jeter toutes les pensées gardées au travers des gorges.
Mikai expliqua qu’il s’agissait bien d’une mise en relief de la carrière de l’Archer pour répondre à un tel poste, tandis qu’Iralia viendrait rappeler que le territoire sous la tutelle de Kurohebi restait tout de même bien défendu.

En ce qui concernait la phrase de Yang, Ghetis ne l’a pris pas de façon très personnelle. Il était fort probable qu’il existe des corrompus sur les centaines d’individus qui officiaient pour lui. Cette possibilité était difficilement réfutable, même si un filtrage était effectué par le Sage en charge de la branche militaire de la Couronne.

Ainsi, le brun put exprimer l’ensemble de sa plaidoirie. S’il pensait n’être écouté que d’une oreille, il fut assez surpris de voir le Volkoff et le Hunter prendre des notes. Tout comme il prit en compte le fait que les autres ne semblaient point en prendre.

La proposition de l’Archer était, en effet, criante d’une certaine quête de sincérité et de transparence qui, bien que belle, comportait d’autres risques. Même réintégrer au Gouvernement, rien n’indiquait que les Néo-Marines se montrent entièrement coopératifs. De même, il n’était pas certain qu’ils soient parfaitement acceptés.

Néanmoins, comme le releva le Thalassa, la société gouvernementale actuelle souffrait déjà de scission héritée du passé. Rien qu’en ayant amorcé des cours de politique aux côtés de l’avocat placé parmi ses troupes, sous l’égide d’Hélène Thermopolis, le brun avait assez largement compris que les fractures issues de la politique gouvernementale caractérisaient tout autant de « type de gouvernementaux » qu’il y avait de bords politiques.

Un instant de réflexion vint à l’esprit du brun lorsqu’on lui expliqua l’origine des Décimas-2.0, qui répondaient donc au nom de « Time Travelers ». Leur bond dans un futur vieux de trois cents années supplémentaires ne semblait pas les avoir empêchés de comprendre le Gouvernement et savoir comment l’attaquer… Bien que le Kurohebi fût en possession d’un livre recueillant différents fruits du démon, celui-ci n’y était point. De ce fait, si pour lui il était évident qu’il existait donc un fruit permettant de « voyager » dans le temps, il éliminait d’office une réapparition du fruit du Temps que possédait Kamiji, puisque ce dernier ne permettait pas de telles choses.

En revanche, il était bon de noté que le devenir de la Néo-Marine s’avérait être un débat d’actualité et sérieusement traité. Bien qu’il ne puisse avoir l’assurance que sa proposition serve au débat, il se rassurait en pensant être intervenu à temps ou plutôt : avant qu’une décision ne soit prise.

- Nos scissions internes sont variées, tant politiquement que personnellement. Néanmoins, nous ne sommes pas sans savoir que la querelle née entre la Néo-Marine et nous tiens en trois camps bien présents dans notre Gouvernement : Constantinisme, Néo-Marine et neutralité.

Prenant un temps de relance pour expliciter son propos, il poursuivrait ensuite.

- D’un côté l’avènement de l’amiral Sergueï et d’autres gradés constantinistes semblent avoir été le lancement d’une scission interne au sein de la Marine qui a ensuite contaminé l’ensemble de nos institutions. Cette lutte étant né d’une probable « aversion », si j’ose dire, de la part de Chairoka vis-à-vis de la place que prenait le constantinisme. Ainsi, naquit leur guerre interne. A côté de celle-ci se trouvant les personnes neutres ne souhaitant point prendre part à de tels débats. Désormais des membres du Gouvernement sont donc pour une réintégration de la Néo-Marine, tout en punissant les Constantinistes, d’autres étant ou non croyants souhaitent l’expulsion de la Néo-Marine et enfin d’autres, comme moi souhaite la réintégration de la Néo-Marine, sans en impacter les soldats religieux.

Croisant les bras il exprimerait alors une lutte qu’on lui savait déjà dans certaines sphères, mais qui pourrait être entendu aujourd’hui.

- Cette question reviendra tôt ou tard, mais faire voter la laïcité au sein des institutions gouvernementales pourrait être un bras armé dans la résolution de ce problème. C’est une chose que j’ai fait établir dans le contrat des employés de mes Collectivités territoriales par exemple. Il s’agit d’une obligation de neutralité politique et religieuse sur leur lieu de travail.

Finalement il avait enfin pu en parler concrètement…

- La laïcité repose sur trois principes fondamentaux :
La liberté de conscience et celle de manifester ses convictions dans les limites du respect de l'ordre public.
La séparation des institutions publiques et des organisations religieuses.
L’égalité de tous devant la loi quelles que soient leurs croyances ou leurs convictions, elle garantit notamment une absence de parti pris dans les jugements.

En la mettant en place, nous permettrons à nos soldats religieux de poursuivre leur chemin, mais les actes, objets de cultes, les tentatives de reconversion dans le domaine du travail seront interdits. La religion en appartenant au domaine privé offusquera moins de monde. Pour donner un exemple très concret, il existe d’autres minorités religieuses dans le monde qui font partie de notre gouvernement, mais ne l’affiche point.


Il faisait ici mention aux nombreux cultes comme celui du Chaos, celui du dieu céleste, celui de Kalgara et bien d’autres encore.

- La neutralité politique implique quant à elle que les décisions prises par un agent gouvernemental ne soient dictées uniquement par l’intérêt de notre gouvernement, notamment la mission en elle-même, et non des convictions politiques, religieuses ou même philosophiques.

Elle inclut également l’impossibilité de pouvoir afficher son bord politique ouvertement au travail ou se montrer hostile envers d’autres bords politiques ou religieux.

De ce fait les croyants n’auront pas à être offusqués de personnes opposées à leur dogme. Cela tient également dans les différences sociales ou raciales si on souhaite l’élargir.


Ainsi, il ne serait pas possible de discriminer un croyant quelle que soit son origine, de même qu’un pauvre ou une des races acceptées dans le gouvernement, comme les anges, pour ne citer qu’eux.

- Cela n’interdit pas la pratique d’un bord politique ou d’une religion de façon visible hors de son travail, mais en sécurisant le temps de travail nous endiguerons, pour sûr, une bonne partie des querelles.

Concluant cela, l’Archer dirait simplement :

- Ces deux outils peuvent endiguer les futurs conflits issus de la réintégration de la Néo-Marine, mais pourront aussi tempérer les conflits déjà présents. Puisque nous savons tous que ce conflit existe déjà dans nos instituions au moment où nous parlons, mais aussi d’autres conflits de même substance. Je conclurai en disant que cette loi étant clairement institutionnelle, elle ne nécessite pas d’attendre une Rêverie pour être prise. Elle pourrait concerter les différents dirigeants d’état-membres, par respect pour leur position, mais elle ne tient qu’à notre « entité » et son fonctionnement. C’est en somme comme instaurer des grades et une structure hiérarchique. De la même façon qu’on ne permet pas certains comportements autres.

Il était par exemple impensable que le viol soit accepté de la part d’un officier vis-à-vis d’un autre, alors que certains pays gouvernementaux pouvaient largement le tolérer. En clair la proposition de l’Archer touchait l’administration publique purement.

- J’étudie depuis longtemps ces questions de laïcité ou neutralité avec certains juges et avocats de territoires où j’officie. Si tant est qu’un débat nait à ce niveau et que je puisse y apporter ma pierre, probablement par l’intermédiaire d’un spécialiste, je le ferai volontiers.

Alors d’un hochement de tête respectueux, Ghetis dirait.

- Il s’agissait du dernier point d’ordre professionnel et gouvernemental que je souhaitais aborder en priorité, je pose simplement cette pierre à l’édifice. Si vous souhaitez des réponses à des questions dites « à chaud » j’y répondrai. Dans le cas contraire, je vous laisse toute la largesse nécessaire pour en discuter entre vous.
Le troisième point que je compte aborder n’est pas entièrement gouvernemental, mais intéressé et concernera surtout Mikai Shoshitsune, alors je comprendrai si je devais attendre un entretien uniquement avec lui ou s’il ne désirerait pas en converser avec moi.
Ce point se résumant assez sobrement, en cet enfant caché pouvant contrôler ma malédiction et étrangement tailler pour me vaincre. C’est-à-dire ce corps calciné que j’ai demandé à faire enterrer et qui semblait n’être autre mon fils.


On pourrait alors ressentir comme une forme de pression naissante dans le regard de l’Archer. Sa voix restait parfaitement neutre, tout comme son esprit et c’est en cela que ce calme olympien paraîtrait étrange quand on connaissait son attitude surprotectrice vis-à-vis des siens.

Il pouvait même paraître assez étrange que le Kurohebi n’ait point explosé de rage après cette découverte. Les traits, qu’on lui connaissait, décriraient un homme prêt à plonger Marijoa dans un enfer de lave uniquement pour cet acte. Pourtant, l’homme se tenant face à eux était parfaitement calme, un calme dérangeant.

Un calme glacial.


La Couronne
Awful

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 7 Juin - 17:46




La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

L’Archer semblait considérer qu’il avait besoin d’expliquer la laïcité aux membres du Conseil, certainement n’ayant pas conscience que le sujet avait déjà pu venir sur la table au sein des débats entre les Cinq Etoiles. Même s’ils n’avaient pas placés le conflit entre Néo-Marine et Constantinistes dans leurs priorités, il demeurait qu’ils avaient dû en parler malgré tout. C’est Mathusalem qui prit la parole.

-Vous avez bien réviser la définition juridique de la laïcité telle que décrite dans la révision de 1096 sur la loi de 906.

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Néanmoins, vous semblez ne pas avoir pris en compte certains obstacles à une transformation du Gouvernement Mondiale visant à garantir une laïcité absolue, tel que les Dragons Célestes, releva Yang.

-En effet… Si le Gouvernement Mondial en lui-même devient laïque, le Gouvernement Mondial ne sera plus autorisé à financer les cultes. Or, si les Dragons Célestes peuvent se targuer de leurs fortunes personnelles, il n’en demeure pas moins qu’il s’agit principalement d’argents issu de la fiscalité, de l’argent étatique. En d’autres termes, les Dragons Célestes eux même devrait se voir interdit de financer des cultes. Cela ne va guère plaire aux Constantinistes, ni aux familles se servant de ce moyen pour obtenir le soutien de cultes, explicita Silver pas sans afficher son dégoût pour cette véritable caste qui était un frein constant à l’évolution gouvernementale.

-De plus, en l’état, pour orchestrer cette séparation entre institutions publiques et religieuses, il nous faudra bouter hors de nos institutions régulières toutes personnes exécutant un office religieux. Reste à définir cela… Puisqu’ainsi des personnalités comme la vice-amiral Helmaroc et le contre-amiral Keigo, des Paladins constantinistes, ainsi que Sergueï Ivanovitch, Apôtre, peuvent voir leur place dans les institutions gouvernementales menacés. Il leur faudrait choisir entre conserver leur statut religieux et leur carrière militaire. Ce ne sont là que les exemples des plus hautes sphères, mais nous trouvons aussi des prêtres dans nos grades plus bas qui seront expulsés. Des pertes qui sont à considérer.

-La liberté de conscience et de manifester ses convictions pose également problème… Dans la mesure où le Gouvernement Mondial cherche à endiguer les courants de pensés problématiques. Il a même été décider par les rois à la Rêverie de revoir le programme d’éducation au sein du Gouvernement Mondial afin de fidéliser davantage, de renforcer le patriotisme gouvernemental qui rencontre des problèmes depuis l’arrivée d’Arias. A ce titre, nous ne pouvons pas autoriser la liberté d’expression, le contrôle médiatique du Cipher Pol 8 devant justement à l’inverse être renforcer
, nota Iralia qui montrait là également l’influence qu’avait la Rêverie sur le Conseil des Cinq Etoiles qui ne pouvaient que se plier aux décisions prises lors de la réunion, en étant spectateur bien qu’ils parvenaient parfois à détourner ou contourner des décisions au fil des mois. D’autant plus que nous ne pourrons plus interdire la formation de certains partis politiques dont nous jugeons les idéologies problématiques.

-Il existe des minorités qui l’affichent ouvertement également
, déclara Mikai. Certaines bases de la Marine sur des îles assez isolés sont entièrement peuplés de locaux qui vive leur culte au quotidien. Il faudra également élagué dans leurs rangs.

-Le problème de la question de l’intérêt du Gouvernement Mondial dans des missions est qu’il dépend du point de vue
, désira relever Lars. Du point de vue des Constantinistes, pour qui le Gouvernement Mondial lui-même est une entité divine, leur foi est bénéfique au Gouvernement Mondial. Tous leurs actes religieux se place, de leur point de vue, comme dans l’intérêt de notre gouvernement. Lorsque l’Etat lui-même est le cœur de la conviction religieuse, comment séparés les intentions purement religieuses pour que ces décisions soient prises sans que cela ne les influence ? Cela me parait difficilement opérable.

-De ce fait les croyants n’auront pas « le droit » d’être offusqués de personnes opposées à leur dogme, notifia Yang. Cela ne pourra pas les empêcher de l’être. Et puisque nous éprouvons déjà des problèmes à contrôler l’ensemble de nos institutions militaires via le seul Cipher Pol 6 qui est parfois avertis bien tard des soucis, cela sera compliquer de réprimer ceux qui contourneront l’interdiction de discrimination… Bien que de toute manière c’est surtout la noblesse mondiale qui s’offusquera de l’interdiction de discriminer les autres races. Cela sera d’autant plus confus que sans les constantinistes l’abolition de l’esclavage n’aurait jamais pu être conclu… Si les nobles ne peuvent plus avoir d’esclaves ni discriminer ceux qu’ils jugent « inférieur », nous verrons une nouvelle révolte de la noblesse se lever contre le Gouvernement Mondial…

C’était lui qui connaissait mieux le monde des aristocrates après tout. Il connaissait l’insatisfaction grandissante qui était né de l’annonce de l’abolition et du conflit opposant les nobles constantinistes aux aristocrates conservateurs. Cela pouvait dégénérer en guerre civile mondiale si la situation ne s’apaisait pas.

Ce fut Silver Hunter qui prit la parole pour conclure les réflexions qu’avaient eu le conseil sur la laïcité, ou tout du moins tous les problèmes que cela soulevait… Puisqu’au final le Conseil des Cinq Etoiles passait son temps à énumérait les problèmes que chaque solutions potentiel se présentant à eux générerait et réfléchir aux manières de les gérer ou de les empêcher d’émerger.

-Pour faire cours, nous pensons que, comme l’abolition de l’esclavage ne peut pas advenir du jour au lendemain et doit se faire sur une période longue afin que les gens s’y habituent, plutôt que subir une rupture brutale qui aurait beaucoup d’impact, une mise en place de la laïcité nécessiterais des préparatifs conditionnant progressivement tout le monde à ce changement. Cela prendrait certainement au minimum une vingtaine d’années pour aboutir à un résultat concluant d’après nos estimations personnels. La rupture brutale, la révolution sociale et culturelle que cela comprend, causerait bien trop de soucis dans une société déjà instable. C’est notre préoccupation principale sur le sujet. Vous pouvez y réfléchir de votre côté et revenir proposer quelque chose en prenant tout ceci en compte, en tout cas les discussions sur ce qu’il va advenir sur l’affrontement Néo-Marine et Constantinistes sont loin d’être terminé.




En vint finalement le dernier point du Kurohebi. Les Etoiles s’échangèrent des regards, mais c’est bien le Shoshitsune qui répondit.

-Quel explication désirai-vous ? demanda calmement Mikai, ne semblant guère intimider par le regard du Kurohebi.

Après tout, avec le gifle que lui avait mis une fois Iralia et le regard de tueuse que cette dernière pouvait lancé parfois, il était difficile de ne pas s’être accommodé de ce genre de chose. En vérité, c’était cela. Ghetis rappelait grandement Iralia aux autres membres du Conseil.

-Ma foi, à ma connaissance j’ignorai que vous ignoriez son existence. Sa mère nous en a fait « cadeau », si je puis dire ainsi, lorsqu’elle a passé un entretien pour intégrer la Division Scientifique. Elle ne semblait guère y être attaché vu comment cela s’est passé. En tout cas, puisque vous avez été exposé au projet Solution Doom, cela ne sert à rien de vous cacher l’existence de celui-ci… Pour faire simple, un constat c’est imposé durant la dernière décennie. Les amiraux sont autant un atout qu’un danger. Centes en à retourner trois contre nous. Le clou ayant achevé ce constat est bien entendu la désertion de Chairoka. Or de tout contexte et de toute justification, il est factuellement véridique qu’elle s’est retournée contre le Gouvernement Mondial avec Jasmine, ancienne amirale suppléante, et Aston, ancien directeur de l’A.O.I. qui officieusement jouait régulièrement un rôle similaire à un amiral. En d’autres termes, les amiraux peuvent se retourner contre le Gouvernement Mondial. C’est ainsi qu’un projet scientifique a été validé. Solution Doom vise à créer un contre-pouvoir, de profiter que les amiraux soient de notre côté afin de préparer des plans et des atouts pour les contrer s’ils se retournaient contre nous. Si nous avions disposé de pareil chose à l’époque où Centes a transformé Kizaru, Aokiji et Akainu en pion, nous aurions certainement pu les sauver dans le courant de l’année ! Imaginez les conséquences que cela aurait sur notre présent, que Centes Décima puisse être arrêté si tôt et l’amirauté de l’époque directement réinstitué !

-Calme toi
, siffla Mathusalem.

Le Shoshitsune reprit en contenance.

-Divers méthodes étaient observés. Folwando, par ses études sur le facteur de lignée, a eu l’idée d’observer le lien existant entre un père et son fils. Ce fut la première réussite du projet, la première fois que nous sommes parvenus à affecter la malédiction de quelqu’un via un autre par des modifications scientifiques. Malheureusement, ayant été en quelque sorte programmé pour chercher à stopper sa cible, via la génération d’une hormone à la vue de ladite cible, hormone générant de la haine, le fait qu’il ait été libéré dans la Zone Interdite l’a amené à vous rencontrez sans que la Division Scientifique ne puisse en reprendre le contrôle. J’imagine que cela peut se montrer très énervement de se voir cacher l’existence d’un pareil projet, néanmoins vous comprenez l’utilité stratégique que les personnes ciblées ne soient pas au courant de l’existence d’un tel ennemi, puisqu’ils pourraient trouver un moyen de s’en prémunir, notamment Chairoka, bien que nous ne soyons pas parvenus à réussir P-Doom 008. D’ailleurs, je comptais vous en parler dès maintenant car vous devez signer ceci.

C’est Iralia qui poussa vers l’avant, sur la table basse, un papier clairement titré « Accord de confidentialité ».

-Nous vous demandons de signer ici et maintenant ce document afin de certifier que vous ne trahirez pas le secret scientifique, en l’occurrence le projet Solution Doom. Tout dévoilement d’information à propos de ce qui viens d’être révélé, à qui que ce soit, pourra être considérer comme un crime. Il s’agit du dévoilement de secrets d’Etat.

Silver Hunter pensait au fait que Mikai avait éviter de parler que, au vu de la grande quantité de Capitaines Corsaires ayant trahit le Gouvernement Mondial, le projet était en vérité un dérivé de celui visant à créer un contre-pouvoir aux Shishibukai. Le même genre d’expériences avaient lieu concernant les malédictions des Capitaines Corsaires au sein du projet Solution Seven…





_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mar 7 Juin - 20:40

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Ce dialogue ouvert mené sur la laïcité laissait Ghetis assez silencieux en vérité. Fermant doucement les yeux, il écouta chacune des paroles lui étant adressées, choisissant de ne pas y répondre en détail pour l’instant, il stocka uniquement les informations clés. Notant chacune des informations dans sa tête, il finit par saisir son gunbai à une main…

Sortant l’arme de son dos, il la positionna devant lui de façon inclinée, puis y posa la feuille qu’il avait sorti et rangé un peu avant. Par la suite ce fut un stylo que l’homme prit afin de commencer son écriture.

Relevant certains points, il notifiait quelques réponses à certains arguments, qu’en d’autres n’en avaient tout simplement aucune. Malgré tout, une certaine sérénité pourrait se ressentir chez l’Archer qui prenait consciencieusement chaque information importante.

Alors une fois l’ensemble de la plaidoirie apportée, il dirait simplement :

- Je vois, j’ai pris connaissances de vos remarques et tâcherai d’y travailler. Je préfère ne pas apporter de réponse directe à vos explications. En revanche, si tant est que ma voie juridique afin de réintégrer la Néo-Marine et ainsi nous renforcer vous intéresse, nous pourrons éventuellement discuter des premières mesures à mettre en place afin de favoriser la reconnexion entre les… disons « Pro-Néo-Marine », bien que le terme me semble inexact, mais rapide, et les disons également « Anti-Néo-Marine ». Cela pourra se faire sous fond d’une laïcité plus souple ou d’une neutralité plus sobre. Le tout est à débattre de façon sérieusement, mais surtout si cette idée de la voie juridique est tentée je pense.

Par la suite,  il rangerait sa feuille et son stylo, avant de ranger le gunbai également dans son dos. Il était préférable pour lui d’attendre que son projet soit validé ou non avant de chercher à s’égosiller davantage. Il fallait qu’il utilise son temps au mieux et bavarder sur l’idéologie n’en faisait guère partie en ce jour.


Lorsqu’il commença à écouter les propos du Shoshitsune semblant s’exalter par sa propre science, le brun n’eut pas la moindre réaction. Au contraire, au fur et à mesure que l’homme s’expliquait, l’âme de Ghetis semblait se décomposer. Son regard se vidait de plus en plus, jusqu’à devenir complètement terne.

La vie semblait l’avoir abandonné face à cette simple conclusion. Tant et si bien que le brun ne se sentit même plus contenu en son propre corps. Voyant son être s’élevé au sommet de la pièce, ce fut en parfait spectateur qu’il vit se constituer l’arène parfaite, celle qu’il voyait comme son « Paradis », alors même qu’elle symbolisait l’enfer.

C’est en parfait spectateur qu’il verrait s’élever l’immense explosion de lave jaillissant du sol de la pièce.

Sans chercher  à s’en prémunir son corps se laisserait brûler à la même intensité que celui des étoiles, en un déluge tumultueux.

L’institution Gouvernementale venait de lui justifier le sacrifice de son enfant par un motif des plus indignes : le terrasser.

Il y avait bel et bien un fond de pensée au travers ce geste, mais la conclusion restait la même, le Gouvernement Mondial l’avait trahi en connaissance de cause, bon gré mal gré. L’individu avait été parfaitement programmé pour l’éradiquer.

Le corps pourvu des compétences nécessaires à contrôler son pouvoir, suivi de quatre membres en granit marin afin d’assurer un parfait pouvoir d’annulation de la malédiction… Cet enfant avait été conçu purement et simplement pour l’éliminer s’il devenait un danger et cela, Gouvernement ou non, Ghetis ne pouvait le tolérer.

Pourtant une douce étreinte il sentirait ces bras si salvateurs l’envelopper, ces bras qu’il avait appris à maudire par habitude, ces bras qui appartenaient à celle ayant apaisé son cœur palpitant à son premier meurtre.

Cette voix venue des abysses pour lui rappeler qu’il n’était point un être comme les autres, qu’il était à part et pouvait ainsi s’octroyer droit de vie ou de mort sur autrui.

Plus le temps passait et plus elle prenait le pas sur lui, plus le temps passait et plus son spectre venait hanter l’Archer dans des décisions qu’il aurait jadis pris sans sourciller. Néanmoins, Ghetis avait développé un cœur plus doux au fil du temps, le portant à réfléchir sur la façon dont il agissait par le passé.

Il était l’arbre lumineux, il n’était pas l’abysse ébène.
La paix était son ultime désir et le Gouvernement Mondial en demeurait l’outil le plus fiable.

- Un tant soit peu de compassion et de respect aurait été apprécié.  

Cette phrase quitta les lèvres du Kurohebi, alors même que sa vue revint à son véritable corps.
Le monde subsistait le même, aucune arène n’avait été conçue et pourtant l’instinct profond le désirait, les habitudes le désiraient, mais l’homme avait réussi.

Ghetis Archer ne venait pas d’écarter son être l’envie de tuer, mais bien l’envie de vengeance.  
Alors qu’il en revenait à un état de conscience dans un monde intact de sa volonté, il ne semblait pas plus vivant en vérité, mais parlait.

- Je pense qu’une part de vous savait que j’ignorais ce fait, car vous vous doutez qu’une telle chose n’aurait pas pu être acceptée par moi que vous caractérisiez précédemment d’individualiste. J’espère que le sacrifice d’un enfant, qui serait sans doute devenu un futur soldat méritant, valait le coût de cette avancée scientifique. Au même titre que la série de prodiges que j’ai su fournir au Gouvernement, cet enfant aurait été l’un d’eux, malheureusement son unique désir était la mort.


Oui, comme tous ceux passant sous la main de l’Archer cet enfant aurait été très certainement un guerrier en devenir et une prochaine élite pour la Marine, tout comme Caligula, Sypher ou encore Sakuga. Il ne savait guère comment considérer les individus en face d’eux, portant son regard tour à tour sur Yang Thalassa, puis Iralia Padsin, ainsi que Lars L. Volkoff avant de conclure sur Silver Hunter, probablement celui qui blessait le plus l’estime de l’Archer envers le Gouvernement Mondial en cet instant.

Le document glisser par Iralia poussa Ghetis à s’en approcher avant de reculer de quelques pas.

Lisant patiemment le document, son âme revenait à être happée par la haine…

Un profond silence venant à s’installer, le regard de l’homme ne semblait guère bouger, alors même qu’il lisait le document, tournant les pages s’il y en avait…

Doucement cette aura violacée qu’était devenue son aura de roi, vint l’envelopper, celle jadis bleutée avant le meurtre de son enfant. Ne se répandant aucunement dans la pièce, elle englobait l’homme dans une sorte de cocon de sérénité.

Sa volonté royale n’écrasait point le conseil, mais bel et bien lui-même, imposant sa propre volonté à son instinct, imposant sa raison à son esprit animal.

Le roi opposé au roi.

Les Etoiles pourvues du mantra le verrait bien, Ghetis n’était pas haineux, son esprit n’était pas vengeur. L’esprit contrôlait la volonté instinctive du corps, l’esprit dominait la spontanéité.

Et lorsqu’il en revint à son état de conscience par la parole, l’aura disparu nette et le Kurohebi sembla embrayé comme si lui-même ne voyait pas l’intérêt d’en tenir compte.

- Ce document est donc pensé pour m’offrir le choix entre parler et être surveillé par le Cipher Pol 6 pendant trois ans ou parler et être emprisonné… Je vois.

Relevant son regard sur Mikai, il demanderait alors une chose assez étrange.

- Ce facteur lignée dont vous parler c’est lui le lien entre le père et son fils ? Le lien entre ma malédiction et le fait que ce « Doom » dont vous parliez était capable de la contrôler ? Ce lien s’il est de sang est-il « greffable » sur autrui ? Certains scientifiques sont capables de produire de véritables mutations chez l’humain, ainsi que des greffes hors normes. De ce fait, si ce lien est biologique, est-il possible que vous l’ayez greffé sur d’autre être ?

S’il n’était pas un scientifique, le métier de l’Archer en faisait bel et bien un spécialiste en fruit du démon à bien des égards, tout comme ses recherches personnelles sur le fonctionnement des fruits du démon. Il savait les décortiquer, en comprendre le fonctionnement et savait comment les pousser vers des retranchements que leurs possesseurs n’imaginaient jamais. De même qu’il possédait l’un des sept livres relatant certains fruits du démon.

A cela s’ajoutait un intérêt très curieux et penseur pour la science qui le poussa à s’entourer d’individus capables de changer autrui en cyborg, mais aussi de muter le corps humain et ses gènes. Ainsi, sans en maitriser la technicité parfaite, Ghetis pouvait raisonner assez aisément vers un chemin clair.

- C’est-à-dire… Est-ce que l’être que j’ai tué était bel et bien mon fils ou un humain ayant reçu une greffe parmi tant d’autres ? Si tant est que mon enfant soit encore vivant et son corps exploité pour constituer plusieurs tentative d’anti-Kurohebi, je suis prêt à accepter d’être votre cobaye pour autant de copie que vous le désirez de ma malédiction et moi-même. Cela à la condition que « l’original » puisse m’être confié. Offrir mon corps à la science de la Division Scientifique n’est en rien un problème pour moi s’il peut préserver un bébé.

Après quoi je signerai bien entendu ce document.


Retroussant la manche de son manteau pour révéler son avant-bras droit, celui même que sillonnait le tatouage d’un Serpent Noir.

- Mon sang et tout ce que peut contenir mon corps sera pleinement à vous soyez-en sûr, jusqu’à création du double parfait.

Cette proposition se basait sur une pure supposition liée aux connaissances de l’Archer, mais il s’en voudrait à vie s’il ne tentait pas celle-ci aujourd’hui même pour cet enfant qui était peut-être encore vivant s’il servait de « source à greffe ».


La Couronne
Awful


Utilisation du royal.

_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 7 Juin - 22:15



La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Vous n’êtes pas prêt pour découvrir toutes les… « choses » que la science de Folwando a pu créer dans ses tentatives de manipulation des facteurs de lignée, déclara Yang, laissant alors clairement filtré son dégoût pour les abominations que pouvait concevoir cette Division Scientifique lorsqu’elle échouait dans ses expérimentations.

L’éradication de P-Doom 003 était encore dans toutes les mémoires. Cette chose immonde qui n’avait plus rien d’humain, résultat d’un melting-pot trop audacieux de mélange. Cela ne pouvait même pas être qualifier de créature chimérique tant les parties étaient intégrés. Un dard en chair, des écailles faites de la même matière que les yeux… Et c’était loin d’être le pire. Il avait fallu abattre cet échec au plus vite et cela avait marqué les esprits de tous tant la créature montrait les dérives extrêmes qui pouvaient naître de la science. Néanmoins cela avait permis de stabiliser toutes les tentatives suivantes.

-Individualiste d’un point de vue militaire, le corrigea immédiatement Silver. Cela semblait surprenant en effet, cependant le vote a parler et à considérer que la fin justifiait les moyens.

Qui avait voté pour ? Qui avait voté contre ? Personne ne le dirait ici, puisque le Conseil se devait d’afficher une relative unité et d’assumer ses décisions finales. Si les décisions du Conseil des Cinq Etoiles étaient absolue, il n’en restait pas moins que le cas où les cinq étaient d’accord n’était pas foncièrement courant.

-Oh je vous assure que nous avons fait un progrès incroyable ! embraya directement Mikai, retrouvant une partie de sa gaité mal placé habituelle. Cela en valait clairement la peine. La clé pour vaincre les malédictions réside dans cette avancée. Un jour prochain, peu importe dans combien de temps, tout maudit devra craindre la Division Scientifique. Nous pourrons même faire tomber les empereurs maudits pour peu que nous parvenions à développer la technologie nécessaire dans le siècle à venir. Soyez fier que son trépas puisse assurer l’hégémonie absolue du Gouvernement Mondial un jour !

La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

Mathusalem leva clairement les yeux au ciel face au comportement toujours si inapproprié de son ancien élève.

-Toutes mes condoléances. La perte d’un proche, même lorsque l’on ne connait que le lien qui nous unis à l’autre, est toujours un déchirement.

Le Lunaria s’approcha de l’Archer et posa sa main sur l’épaule de celui-ci en signe de compassion tandis que Silver Hunter détournait le regard tandis que l’Archer tachait de se contrôler. Finalement, il parvint à revenir à lui face à une absence globale de réaction du conseil, bien que ces derniers étaient sur leurs gardes au cas où.

-Je ne suis pas autoriser à vous dévoiler les détails. C’est bien plus complexe qu’une greffe. Implanté le facteur de lignée chez quelqu’un d’autres ne suffit aucunement. Cela demande des manipulations bien plus précises et encore hasardeuse à cause de notre connaissance encore limité du sujet. Moi-même, je ne serai pas capable de vous dire spécifiquement ce que Folwando a fait de différent entre P-Doom 009 et P-Doom 010. Je n’ai pas les connaissances nécessaires.

-Comme si cela étonnait quelqu’un
, siffla Mathusalem.

Ghetis leur fit alors sa proposition de s’offrir lui-même pour concevoir son antithèse. Le Shoshitsune s’abstint de révéler que Folwando travaillait déjà sur le clonage du facteur de lignée de Ghetis pour tenter de réaliser un clone de l’amiral afin de rendre le contrôle de la malédiction encore plus puissant.

-A vrai dire… Pour vous répondre, il faut que je consulte le dossier. Je ne saurai vous le dire de mémoire sans maintenir le doute de me tromper, avoua Mikai. Attendez-moi une minute.






-Toujours aussi incompétent. Oui, son fils est toujours en vie
, dévoila immédiatement Mathusalem. J’ai lu les dossiers avant-hier afin de voir comment la Division Scientifique avait évolué depuis la dernière fois que j’y avais eu accès.

-Je… Euh… Eh bien…
bafouilla le Shoshitsune.

-Rendons-lui son fils et terminons-en, déclara Yang avec fermeté en levant les yeux pour planté sa détermination dans le regard d’Iralia qui soupira.

-Soit…

-Je suis de l’avis de Yang
, approuva immédiatement Silver.

-Cela ne me dérange guère, déclara Lars.

-Soit… soupira Mikai à son tour.

-DARK ! hurla Silver.

La Connaissance [Présent] 00ava106
Zaëm Jinshichi "Dark "
Intermédiaire des Cinq Etoiles

L’homme qui était demeuré devant les portes fermés afin d’empêcher quiconque d’entrer ouvrit les portes et se présenta dans une révérence à ceux dont il se faisait le messager privilégié, le seul en mérite de connaître certains des secrets de ce monde.

-Veuillez-vous diriger vers la Zone Interdite et réquisitionné le fils de l’amiral Archer afin de le ramener ici. Protocole ARPSD013OBC, déclara Mathusalem qui ne semblait guère douter de sa mémoire tandis que Mikai écarquillait les yeux.

Durant ces quelques instants, chacune des Etoiles avait posé sa signature sur l’un des parchemins à leur disposition, parchemin sur lequel Silver prit deux petites minutes à rédiger l’ordre pour l’officialiser. En plus, de la signature, chaque étoile apposa son sceau via leurs chevalières sur de la cire bleue, une cire unique à la recette secrète qui sous une lumière spécifique avait des reflets orange ce qui permettait de garantir encore davantage l’authenticité de l’ordre. Une fois la chose faite, Lars enroula le parchemin et s’approcha de l’intermédiaire.

-Vous connaissez le protocole mon ami, déclara le Volkoff en serrant la main du célèbre ancien agent d’élite du Cipher Pol 0 qui avait refusé la direction de l’A.O.I. qu’il avait pourtant fondé.

-Bien entendu mon cher.

Sur ces mots, l’homme disparut dans un soru. Il ne restait plus qu’à patienter jusqu’à ce que l’enfant promis soit restitué.

-Je ne pense pas que cela puisse vous apaiser le moins du monde, mais un dispositif existe déjà depuis longtemps… avoua Iralia. Si jamais l’un des membres du Conseil des Cinq Etoiles trahit le Gouvernement Mondial, il existe un protocole permettant de neutraliser l’Etoile en question… Il existe même des contremesures empêchant le conseil des Cinq Etoiles d’annuler ce protocole et ces dispositifs… N’est-ce pas « maître » Mathusalem ?

-En effet jeune ingrate
, pesta l’Assyrys.

D’un coup de canne, il frappa l’arrière de la tête de l’ancienne terrible directrice d’Impel Down.

-C’est bon je m’excuse !

-Un peu de respect envers votre… enfin vous savez hmmm
, rouspéta le vieillard dont la flamme dans le dos avait doublé de volume pendant un instant.

Le Lunaria se positionna au milieu des cinq dirigeants du monde et leva sa canne comme une épée en direction de l’Archer.

-Vous qui souhaité ériger votre nation dans les cieux et réunifier la population angéliques, dites-moi… Connaissez-vous la vérité sur les Dieux anciens de la mer blanche ? Connaissez-vous la vérité sur la Lune ?

-Quoi ? Les Dieux de la mer blanche ? C’est quoi ces histoires ?
demanda le Thalassa.

-Cela ne peut concerner ceux qui se désintéresse du monde céleste, répondit avec fermeté l’Assyrys. Respectez au moins l'Archer pour cela. Ce n'est pas l'expansion du territoire gouvernementale qui se joue là, mais la paix de peuples qui ont trop longtemps soufferts.




_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Dim 12 Juin - 14:42

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Apprendre de Yang que les créations de Folwando pouvaient vriller à l’abomination ne rassurait que peu Ghetis quant aux méthodes employés par cet organisme assez nébuleux. Il fut néanmoins assez satisfaisant de relever la correction de Silver sur le sens du terme « individualiste ». Cela dit il avait donc bien été relevé le fait qu’il était surprenant que l’Archer ait été d’accord pour de une telle chose.

En revanche la réaction de Mikai provoqua chez le brun une plus grande lassitude encore, comprenant bel et bien que le système s’essoufflait de plus en plus entre certaines mains. Néanmoins, par ses termes il apportait à l’Archer son lot d’informations sur les fruits du démon et le fonctionnement de leur malédiction. Alors, lorsqu’il dirait au Kurohebi d’être fier de ce décès, le brun répondrait simplement.

- La mort d’un enfant ne me réjouira jamais.

Sa vision du monde était assez forte et ferme pour qu’il ne veuille point voir le monde devenir un lieu où la vie d’enfant serait devenue marchandise. Il avait bien évidemment conscience du fait qu’il ait potentiellement tué des enfants lors de l’assaut sur Kaiten-Su, mais cela rentrait dans sa considération à peine existante pour les criminels, une chose bien différente.

La main posée sur l’épaule du brun fut comme une première forme de respect vis-à-vis de ce qu’il avait subis par cette confrontation directe avec son enfant. Ce Mathusalem semblait entré dans une ligne de conduite qui ne pouvait que plaire à l’Archer en cet instant. Malgré tout, il fut assez étonnant de voir la facilité avec laquelle le Lunaria mis en place la libération de son enfant avec une facilité déconcertante.

Ils semblèrent assez unanimes sur cette décision, ce qui étonna énormément Ghetis, voyant alors le dénommé « Dark » se présenter à cette pièce pour appliquer un protocole nébuleux. Cette quintuple signature fut d’ailleurs relevée par l’Archer.

Quant à l’information d’Iralia, elle n’apaisa point l’état de colère instinctive mêlée au besoin de contrôle que le marine gardait en lui, mais cela était assez normal. Il n’en avait que faire de l’existence d’un contre-pouvoir aux 5 Etoiles. Il les voyait comme des personnes présumées respectables, mais désormais touchées par l’âge, les rendant donc plus vulnérables que des amiraux bien plus jeunes et encore en évolution constante.

Cependant, il était assez surprenant de voir la façon dont Mathusalem Assyrys faisait véritablement office d’Etoile Filante au sein du Conseil des Cinq Etoiles. Il possédait un véritable pouvoir d’influence presque « paternel » sur le conseil.

La pression du Vairon retombait légèrement à la question de l’ange aux ailes noires, replongeant Ghetis dans l’univers qu’il connaissait bien. Regagnant ainsi sa contenance, il inspira brièvement, puis prit la parole.

- Eh bien, à mon arrivée il n’y avait aucun dieu apparent. Ce rôle m’avait été défini comme celui d’un simple roi. Néanmoins, mes recherches m’ont mené à découvrir le corps du premier Dieu du ciel, alors enterré à Bilca.

Marquant un arrêt, il poursuivrait ensuite.

- J’ai ainsi découvert le mensonge de l’ancien dieu, qui n’était point une divinité, mais bien un humain. Ses revendications et sa présence au moment où le peuple était victime de maladies, alors vues comme des malédictions, l’ont propulsé au rang de dieu vivant. Par la suite, sur Angel Island j’ai pu découvrir que le peuple pensait alors que leur dieu était un être immortel incarnant sa conscience dans des corps mortels en guise de réceptacle, génération après génération. Pourtant les nouvelles incarnations semblaient parfois se tromper sur des informations que les précédents « corps » avaient entendues.

En vérité Ghetis réalisait là un véritable travail de tri, éludant bien des éléments pour aller à l’essentiel. Par exemple, il ne parlait point du fait que Bilca était à l’origine un plus grand continent, arrivée dans le ciel il y a 800 ans, suite au « Grand Cataclysme », un puissant Knock Up Stream. De même il avait éludé l’état du corps du premier dieu céleste, alors momie couverte d’écriture similaire aux ponéglyphes.

Si l’Archer pouvait décrypter le ponéglyphe de Bilca, alors il aurait probablement eu des informations bien plus profondes encore sur le ciel, mais il savait qu’il devait se contenter d’ignorer le contenu de ses stèles s’il voulait assurer sa place dans le Gouvernement Mondial. Malgré tout, pour tester les connaissances de Mathusalem sur « les anciens dieux de la mer blanche », il dirait :

- Rétablir la grandeur des Astronautes ne sera pas chose simple. Cependant, je compte bel et bien étendre le territoire céleste jusqu’à La Lune. Il me faut poursuivre ma progression jusqu’à ce qu’il n’existe plus rien au sommet, hormis un vide profond. Néanmoins, j’ai conscience que nous ne soyons pas à l’abri d’y découvrir d’autres peuples.

En mentionnant les astronautes, le Kurohebi faisait là référence à un secret que seul de véritables chercheurs dans le domaine pourraient avoir. Les astronautes étant l’ancien nom donné au peuple de Bilca lorsque l’île était alors aussi grande que Marijoa, Bilca n’étant alors qu’une des quatre parties de la capitale « Astron ».

- Bien que ma position de dieu soit aujourd’hui admise à Bilca, Angel Island, Kitamura, High West et probablement débattu à Celestia, il semblerait qu’un dieu masqué fasse des apparitions uniquement auprès du peuple shandia d’Upper Yard. Le parallèle avec votre peuple masqué et vos ailes noires me poussent à y interroger un possible parallèle, nos peuples seraient-ils liés ?

Sans se positionner comme un élève, Ghetis ouvrait là une discussion plus pointue avec le Lunaria, la confrontation des informations entre ailes blanches et ailes noires ne pouvait qu’être bénéfique pour leurs deux peuples si tant est qu’ils entendaient en assurer la grandeur future.


La Couronne
Awful


_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 12 Juin - 17:49



La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-C’était donc à Astron que se trouvait le lieu de repos éternel de l’Upper Yard autoproclamé dieu originel… Intéressant. C’est intéressant également d’avoir l’opinion des anges sur ce sujet… Vous voulez donc vous étendre jusque les terres des Enfants de la Lune… Il est possible qu’un Lunaria ait jadis quitter Orahgnar sans autorisation, défiant les lois gouvernementales confinant notre espèce à la cité, pour se rendre sur la mer blanche et dont le descendant pourrait être le Dieu d’Upper Yard, mais si c’est le cas nous ne sommes guère au courant… En tout cas, je vous souhaite de trouver Cíbola. Ce ne fut pas chose aisée quand je m’y suis rendu dans ma jeunesse, néanmoins la fresque qui s’y trouve m’a été d’une grande aide pour faire mes déductions sur le peuple angélique, bien que j’espérasse surtout trouver les liens existants avec mon propre peuple. Je ne pense pas que la notion de conquête n’y soit très appréciée et encore moins que Fairy Vearth ne soit un monde propice à tomber sous le joug de nos considérations politiques terriennes.

Cíbola ? Les Enfants de la Lune ? N’était-ce pas la première fois que cela venait sonner aux oreilles de Ghetis ? Ou en avait-il déjà perçu quelques prémices grâce aux fouilles qu’il menait. En tout cas, si Mathusalem semblait considéré facilement l’Archer n’y avait pas encore mis les pieds, la manière dont il avait parlé de Cíbola menait à penser qu’il considérait que l’amiral devait au moins connaître ce Cíbola de nom.

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Mais de quoi vous parlez ? questionna Mikai.

-Cíbola ? Aucun de mes informateurs ne m’a rapporté ce nom là, s’étonna Iralia.

-Ces histoires de Dieu montrent bien les dérives que peut subir un monde soumis à la croyance d’un dirigeant naturel, lança Silver comme pic contre le Constantinisme dont il était le plus farouche adversaire au sein du Conseil.

-On pourrait surtout parler de la primitivité du système politique de la mer blanche, lâcha Lars qui semblait perdu dans ses pensées depuis l’évocation du nom de Cíbola.

L’Assyrys reprit néanmoins la parole.

-Lorsque vous aurez atteint Cíbola et que vous serez prêt à entreprendre l’ultime étape de votre exploration du firmament, revenez me voir à Orahgnar. J’aurais alors quelque chose à vous montré qui vous intéressera sûrement… Mais je ne la vous montrerez que si je vous juge digne de découvrir la vérité qui se cache derrière le Voile.




_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 13 Juin - 0:45

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94


La réaction de Mathusalem eut le mérite d’amuser l’Archer qui comprenait là qu’il venait de dévoiler une information que l’homme ne connaissait point. Dans un même temps il montrait également une profonde connaissance de l’histoire céleste. Cet état de fait poussait à s’interroger davantage sur qui était Assyrys et jusqu’où gravitait son champ d’action. Cette information, bien que purement curieuse, permettrait de mieux imaginer qui était cet homme.

Les Enfants de la Lune… Ghetis ne connaissait point ce terme, mais par ses propos le Lunaria venait de confirmer l’existence d’une civilisation sur la Lune, poussant ainsi l’Archer vers cette quête qu’était l’unification du ciel et la découverte de la Lune.

L’idée qu’un dieu du ciel ait pu, un jour, être un Lunaria était assez intéressante, bien que Mathusalem ne puisse point confirmer ce détail.

En revanche cette « Cibola » dont il parlait, Kurohebi ne la connaissait pas et à en juger par la formulation du Maître du Conseil d’Orahgnar, il s’agissait probablement d’une île ou d’une ville. Une autre île céleste ou la ville lunaire ? Il était impossible d’en être certain, mais le terme « Fairy Vearth » fut également relevé par le brun. Du fait que l’Etoile filante en parle comme un monde à part et hors des politiques « terriennes », il était assez probable qu’il s’agisse ni plus ni moins que d’un surnom donner à l’astre lunaire, tout comme la terre était appelée « Vearth ».

Offrant une réponse se voulant éclairée, mais aussi apaisée, à Silver, mais plus encore à Lars le Serpent Noir dirait alors :

- Il n’y a pas grande différence entre les constantinistes vénérant Constantin et les habitants du ciel ayant eu différents dieux « humains », n’y voyez guère de primitivité. La seule différence réside dans le fait que le constantinisme offre également l’option de glorifier le Gouvernement Mondial directement, mais Constantin étant l’incarnation vivante de l’institution, le serpent se mord donc la queue. Cela montre surtout que les croyances anciennes ou nouvelles ne doivent pas devenir les moteurs d’un système étatique, bien qu’il y réside des avantages, car à terme la croyance ne suivra plus le rythme de système.

Les religions avaient toutes vocations à un jour devenir désuètes, disparaissant au profit d’autres. Cela inscrivant l’intérêt de la laïcité face à l’utilité maigre d’un système religieux. Il y avait mieux à offrir au monde qu’un tas de croyance, même si la croyance était également un moteur.

Ghetis ne niait point l’impact des croyances dans l’évolution d’un système, mais il y voyait également les failles.

Néanmoins, tout homme avait besoin de rêvé.

Hochant la tête à la proposition du Maître du Conseil, Ghetis comprenait là que Cibola n’était qu’une étape avant la lune, renforçant l’idée qu’il s’agissait probablement d’une île céleste encore cachée. Si on s’attachait à l’idée qu’il s’agissait de l’avant dernière étape avant le firmament, on pouvait même venir à penser que l’Archer tomberait dessus en cherchant à atteindre la lune.

Cette île était-elle au sommet du haricot géant qui traversait le centre d’Upper Yard pour gravir le ciel ?

D’une légère inclinaison de la tête et du buste, se voulant signe de respect, Kurohebi remerciait avec humblement Assyrys pour les précieuses informations qu’il lui apportait là.

- Cibola et sa fresque… Bien je reviendrai vers vous à ce moment. Quant à la Lune, je peux vous garantir y agir comme au sein des autres îles, c’est-à-dire veiller à poursuivre les traditions et conserver le fonctionnement le plus respectueux du peuple. Il ne tiendra alors qu’à son peuple de décider s’il souhaite poursuivre son isolement ou non.

Et si cette Cibolà était une des trois autres parties d’Astron ? Cette possibilité effleura l’esprit de l’Archer qui considérait jusqu’ici qu’Upper Yard et Bilca avaient été jadis rattachées à Jaya avant le Grand Cataclysme… Mais peut-être qu’entre Bilca et Upper Yard se trouvait autre chose ? Peut-être que Upper Yard, Bilca et Cibolà formait un unique et super continent rattaché à Jaya, puis propulsé dans le ciel.

De même il était possible que Cibolà soit une île céleste faite uniquement de nuage et non de Vearth, à l’instar d’Angel Island.

Quant à cette fresque… Si Ghetis ne s’y étala guère, il pensa de suite au ponéglyphe qu’il possédait, celui même qui trônait jadis au centre de Bilca.

- Aviez-vous autre chose en tête concernant les anciens dieux en me posant votre question ? Dans un autre cadre pourrais-je également avoir un moyen de vous contacter une fois le moment venu.

Il n’avait pas expressément mentionné les escargophones étant donné que la première visite de ses hommes à l’entrée d’Orahgnar avait dû se faire en présentiel.

Regagnant de sa contenance le Kurohebi attendait alors l’arrivée de son enfant disparu. Il ne savait pas encore comment se rôle de père allait s’imposer dans sa vie. Il ne pouvait écarter l’idée que d’autres clones de lui existaient probablement, mais il avait conscience de n’avoir aucun pouvoir sur ceci. En vérité, il savait qu’il ne pourrait de toute façon rien faire pour ces êtres conditionnés à le haïr. Tout comme les créatures de l’arène, ils étaient voués à une fonction presque mécanique.

Ainsi, s’il pouvait simplement sauver son fils, l’originel, alors cela serait une victoire sur la vie.

Son nom…

Comment allait-il appeler cet enfant que Mathusalem lui permettait de retrouver face à un Conseil des Cinq Etoiles soudé.

La Couronne
Awful


_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 13 Juin - 14:58



La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

- Aviez-vous autre chose en tête concernant les anciens dieux en me posant votre question ? Dans un autre cadre pourrais-je également avoir un moyen de vous contacter une fois le moment venu.

-Je parlais peut-être d’autre chose. À vous de le découvrir. Vivez votre propre expérience et tirez-en vos propres conclusions… Quant à la manière de me contacter… Venez-en personne devant les portes d’Orahgnar, c’est la meilleure manière de communiquer, lui-sourit avec amusement Mathusalem.

C’était une sorte de défi. Bien entendu, l’Assyrys savait qu’il était difficile de se dégager du temps et d’avoir des disponibilités lorsque l’on se trouvait à des postes très importants du Gouvernement Mondial. A cela s’ajoutait le trajet nécessaire pour rallier la cité au Sommet du Monde depuis Marijoa, un trajet long, sinueux et complexe qui pouvait prendre des semaines pour effectuer l’aller-retour. En soit, l’Etoile Filante, comme l’avait surnommé mentalement l’Archer, semblait vouloir voir si Ghetis serait capable de faire cela et ainsi jauger sa détermination concernant ce sujet particulier liant les peuples des territoires des plus hauts cieux de ce monde. De toute manière, généralement pour contacter Orahgnar il fallait passer par la Division Scientifique qui envoyait des messages codés en morses à la cité. Cela s’appelait le télégraphe et s’avérait justement une invention de Mathusalem permettant de réduire l’isolement de sa ville d’origine avec le Gouvernement Mondial.



La Connaissance [Présent] 00ava106
Zaëm Jinshichi "Dark "
Intermédiaire des Cinq Etoiles

Finalement, Dark fut de retour dans la salle, tenant dans ses bras un enfant âgé d’environ deux ans qui semblait peiné à émerger d’un long sommeil. Le Jinshichi s’approcha de l’Archer et lui tendit l’enfant que l’amiral pourrait récupérer sans peine. Était-ce vraiment le sien ? Le Gouvernement Mondial le trompait-il pour l’apaiser en lui donnant un enfant qui n’était pas le sien ? Aucun moyen pour lui de le savoir. S’il avait perdu confiance dans l’institution au point de se poser ce genre de question, il lui serait à jamais impossible d’avoir la réponse. Le mieux était certainement de considérer que c’était le vrai et de l’élever au mieux. Zaëm recula de quelque pas, mais ne quitta pas la pièce. Les Etoiles ne semblaient pas non plus indisposées par sa présence alors que devant d’autres personnes ils n’auraient pas osé s’exprimer, comme lorsqu’ils avaient attendu que Sergueï quitte la pièce, en lui demandant expressément de se retirer, avant d’approfondir leur discussion avec Aokiji quelques jours plus tôt.

La Connaissance [Présent] 0e110La Connaissance [Présent] 0e310La Connaissance [Présent] 0e210La Connaissance [Présent] 0e410La Connaissance [Présent] 0e510
Silver Hunter, Yang Thalassa, Shoshitsune Mikai, Iralia Padsin, Lars L. Volkoff
Conseil des Cinq Etoiles

-Avez-vous encore quelque chose à dire ? demanda Yang.

-Dans le cas opposé vous pouvez vous retirer, indiqua Lars.



_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mar 14 Juin - 16:56

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

La réponse du Maître ne put que créer un léger sourire sur le visage de l’Archer, qui ressentait là un véritable défi. Le jour où Ghetis et lui se reverraient il y aurait fort à parier que le Serpent Noir soit désormais le dieu du ciel. Peut-être viendrait-il visiter l’Astre lunaire avec La Couronne, pensa naïvement le brun avant de sortir de sa tête cette idée farfelue.

Orahgnar avait intrigué l’Archer dès l’instant où il en avait entendu parler et ce sentiment n’allait qu’en s’intensifiant face à cet homme aux ailes ébènes.

Par la suite se fut à Zaëm de faire son apparition, venant vers l’amiral à qui il confia un enfant alors bien endormi. De son petit visage à sa chevelure ébène, le souvenir de la naissance de Noctis s’imprima en Ghetis sans qu’il ne le veuille réellement.

Naturellement ses bras vinrent alors envelopper le bébé, sa main gauche soutenant sa tête en un geste presque mécanique, comme si les habitudes du passé revenaient par pur instinct. Ces nombreux moments à s’occuper de Noctis alors nourrisson revenaient à son cerveau en des gestes inconscients.

De la même façon qu’il s’occupait désormais de la fille de son défunt frère, le brun allait désormais avoir à s’occuper d’un autre enfant.

Sous l’effet d’une sorte de satisfaction profonde le brun ne songea pas réellement à l’hypothèse qu’il puisse s’agir d’un autre enfant que le sien. De toute façon il ne pourrait obtenir de réponse valable à ce sujet.

S’approchant alors de l’unique table basse en tenant son fils à un bras il viendrait signer le document sans qu’on ne lui ait redemandé de le faire, son enfant ayant été ramené. Cependant, il avait donné sa parole à la condition que son fils soit avec lui. Cela étant chose faite, il devait honorer sa part du contrat.

Comment allait-il appeler son fils ? C’était la question qu’il se posait alors même qu’on lui demanda s’il avait autre chose à dire, il demanderait :

- Le P-Doom a-t-il été enterré comme je l’ai demandé ? J’aimerais me rendre à l’endroit où son corps repose, à moins que vous en ayez fait autre chose bien entendu.

Attendant une réponse, il se retournerait ensuite vers Mathusalem et dirait de façon assez solennelle.

- Je vous remercie profondément.

Il considérait véritablement devoir à l’homme la présence de son enfant entre ses bras, lui demandant alors :

- Le nom Assyrys a-t-il une signification ? Si oui, laquelle est-ce s’il vous plaît.

Après la réponse de l’homme, Ghetis se contenterait d’un bref signe de respect adressé au Conseil des Six afin de les saluer de la tête, tandis qu’il tournerait les talons vers la sortie.

Marchant doucement vers l’extérieur, il regarda son fils encore fois, le nouveau-né venant à entrouvrir ses yeux, révélant une pupille écarlate qui fit sourire le maudit, alors même que son regard se leva vers le ciel.

- Assyris Noctis Archer. Dirait-il dans un profond sentiment de respect.

Il n’avait jamais réfléchi à la possibilité d’avoir un enfant, ainsi lui donner un nom paraissait encore moins probable. De ce fait, si l’homme qui lui avait permis de récupérer son enfant avait un nom finissant par la syllabe correcte que la famille Archer appliquait depuis toujours.

- Tu seras emmené à faire de grandes choses, crois-moi mon…fils.



La Couronne
Awful


_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 14 Juin - 18:43



La Connaissance [Présent] 00ava127
Mathusalem Assyrys
Maître du Conseil d'Orahgnar

-Il a été enterré à quelques mètres devant la Zone Interdite. L’emplacement est marqué par une pierre tombale en forme pyramidale, expliqua Silver.

Mathusalem ne s’attendait guère à pareil question, mais y répondit malgré tout.

-Assyrys ? Les Assyrys font partie des familles Lunariennes ayant fondé Orahgnar… Néanmoins, d’après mes recherches à la Maison de la Sagesse de Gundishapur, ce nom provient d’une dynastie ayant régné sur Tukulti-apil-Esharra, le Pays des Trois Régions, entre 859 et 786 avant notre ère. L’antique Tukulti-apil-Esharra fait aujourd’hui partie intégrante de l’Empire Kalhatien et se situerait environ dans le quart ou le cinquième sud-est de la Douzième Province kalhatienne. La traduction littérale de māt aššur, qui donne Assyrys en langue moderne, est « Pays d’Assour » et s’avérait ainsi une marque d’origine. En somme, c’est la cité d’Assour, dont les ruines ont été retrouvé sous les racines d’une montagne de la Douzième Province suite à une expédition archéologique que j’ai dirigé à l’époque où je dirigeais la Division Scientifique, qui est le berceau de cette dynastie qui a conquit une plus large région qui a été nommé Tukulti-apil-Esharra par le royaume de Nomyr lorsqu’ils ont conquis la moitié est de l’actuelle Douzième Province entre 501 et 495 avant notre ère, bien que Nomyr l’ait perdu dès 492 avant notre ère en raison des assauts de Horyr à sa frontière septentrional pendant que les Terres de Vak’thha se liguaient pour faire reculer l’envahisseur hors de l’actuelle Douzième Province. En un résumé rapide, voilà d’où viens le nom de famille Assyrys et ce qu’il signifiait à l’origine. A ma connaissance, deux familles nobles Kalhatienne portent toujours ce nom ainsi qu’une famille de Mystoria, une dynastie royale Assyrys ayant régné sur cette île entre 461 et 501 de notre ère.

Suite à cela, le Conseil observa l’homme se retirer en silence et reprirent leurs discussions.



_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Sam 18 Juin - 13:59

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

L’information délivrée par Silver rassura Ghetis sur le fait qu’on ait au moins écouté ses doléances quant à ce fils conçu de toute pièce. Doucement le brun s’interrogeait sur la science et son bienfondé. Il ne la remettait pas en cause, mais pensait que ce monde juridique, qu’il entrevoyait, devrait s’y appliquer également.

Ainsi, tout en écoutant l’origine du nom Assyrys, l’Archer eut un léger sourire presque admiratif. Il ne pouvait nier être un conquérant tout ce qu’il y avait de plus vrai et ainsi, donné à son fils le nom d’une dynastie conquérante était une chose presque évidente pour lui. Il y avait certes une profondeur différente, mais l’Archer en prenait bonne note.

Ce nom était lourd d’un passé propre à une famille et Ghetis ne pouvait pour autant la voler de la sorte. Alors il plongerait doucement dans le nom dans son esprit, le remodelant petit à petit afin d’obtenir une version lui convenant. Néanmoins, il n’en dirait rien à Mathusalem, jugeant qu’il ramènerait cet enfant auprès de Mathusalem le jour où il irait vers la lune.

Hochant la tête en guise de respect, l’homme quitterait la pièce sans dire davantage de mot, regardant ce fils désormais nouveau venu dans cette grande famille qu’était La Couronne.

Dans un pas tranquille, l’Archer irait ainsi vers la zone interdite, mais ne se dirigerait pas vers la tombe immédiatement, mais plutôt vers l’entrée.

Il tâcherait de ne briser aucun protocole et une fois non loin de l’entrée, il prendrait son escargophone et appellerait l’homme dont il ne connaissait que trop bien le numéro dès lorsqu’il s’agissait de technologie.


- Isaac Turing ? Ici Ghetis Archer, je viens vous voir au sujet de l’armure que vous m’aviez conceptualisé il y a un an environ. Suite à de très fortes chaleurs son métal a été déformé, j’aimerais donc lui redonner son apparence d’origine s’il vous plaît.



La Couronne
Awful


_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1088

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue0/0La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 19 Juin - 14:02



La Connaissance [Présent] A410d410
Isaac Turing

-Oh je vois. Votre affrontement contre Akainu j'imagine ? En tout cas, je me trouve comme d'habitude au Quartier-Général de la Division Scientifique, déclara l'homme qui tenait le standard escargophonique de la Division Scientifique au sein dudit bâtiment qui se trouvait à l'extrémité du Quartier Militaire, et non à la Zone Interdite. Néanmoins, je peux vous adresser une autorisation RB546 afin que vous puissiez aller voir directement le professeur Dirac Tsung-Dao, le Directeur du Département de Construction et de Développement des Armes. Il s'occupe présentement de remettre de l'ordre au quatrième sous-sol du laboratoire souterrain que vous avez découvert lors de l'invasion d'Akainu... Quand est-ce que vous pouvez passer au QG de la Division Scientifique pour que je puisse vous faire remettre l'autorisation ?

La Zone Interdite portait bien son nom. Il fallait remplir certaines conditions administratives pour y pénétrer lorsque l'on était extérieur à cette institution particulière, même pour un haut gradé de la Marine comme Ghetis ou pour un directeur du Cipher Pol 0. Seul le Général des Armées et les Cinq Etoiles disposaient d'autorisations pour passé outre les formulaires d'usages, et encore ils s'y pliaient régulièrement malgré tout la plupart du temps afin de conserver des traces des visites au sein des archives. Il faudrait donc que le Kurohebi rejoigne Isaac à l'accueil du QG de la Division Scientifique pour que celui-ci lui fasse remplir un formulaire qui incluait le motif de la visite de la Zone Interdite. Une fois cela rempli, l'Archer recevrait une sorte de badge prouvant qu'il était autorisé à pénétrer dans la Zone Interdite. Le code couleur se trouvant en bas de celle-ci relevait qu'il pouvait se rendre spécifiquement au laboratoire souterrain et qu'il ne pouvait pas descendre au-delà du quatrième étage.

-Pour les raisons que vous connaissez, les contrôles d'identités sont renforcés. Ne vous étonnez pas si l'on vous demande de procéder à des inspections particulières.

Ghetis pourrait alors se rendre à la Zone Interdite. Après qu'un scientifique l'ai accueillit et l'ai touché avec une balle en granit marin, afin de vérifier qu'il ne prenait pas l'apparence de Ghetis Archer en raison d'un fruit du démon, il pu rejoindre la trappe qu'il avait déjà repéré lors du raid et y descendre. Il fut accompagné jusqu'au Secteur DCDA-24 au quatrième sous-sol où effectivement les scientifiques s'attardaient à réparer des machines ayant été abimés par Xlados.

-L'amiral Kurohebi ? De quoi s'agit-il ? C'est urgent ?

La Connaissance [Présent] Scient23
Dirac Tsung-Dao
Directeur du Département de Construction et Développement des Armes


_________________
La Connaissance [Présent] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3257
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue51/75La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (51/75)
Expériences:
La Connaissance [Présent] Left_bar_bleue872/1000La Connaissance [Présent] Empty_bar_bleue  (872/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Dim 19 Juin - 16:09

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !




La Connaissance [Présent] 3caa9854f88280024460541902248f94

Le brun se doutait un peu du fait qu’il existe une procédure précise afin de pouvoir accéder à la Zone Interdite, néanmoins il ne pouvait pas vraiment savoir où était Isaac. S’il le savait standardiste, il le savait également concepteur, ainsi il lui paraissait plausible que l’homme y soit déjà. Cependant, ce ne fut point le cas, le brun devant d’abord se rendre au Quartier-Général de la Division afin de remplir les formalités nécessaires.

Isaac lui avait assez bien expliqué le déroulé de l’opération et le brun ne pouvait que s’y plier. Remplissant chaque papier avec une seule main, l’amiral n’avait pas nécessairement hâte de retourner à cet étage de la zone interdite, mais il n’avait pas d’autre choix.

Les vérifications d’identité ne l’étonnaient guère, pas plus que la balle en granit marin.

Arrivant donc à la pièce où se tenait le Directeur du Département de Construction et Développements des armes, Ghetis se demandait si ses hommes travaillaient originalement pour lui. Entre Pride le faiseur de cyborgs tournant aux dials et de bombes, Shura mêlant canons et gadgets, Mei la spécialiste des mutations, Fear et son armure climat tact et bien entendu Lireck son ingénieur naval, il y avait de quoi s’interroger…

La Couronne comptait au final plusieurs membres de la Division Scientifique et cela devait être un fait plus ou moins connu vu la propension de l’Archer à vouloir différentes technologies. Tout comme il était probable qu’il ne soit qu’un passionné parmi tant d’autres, se croire spécial n’avait pas toujours beaucoup de sens.

Une fois face à l’homme Ghetis chercherait un endroit où poser son fils, puis ouvrit son manteau, dévoilant ainsi son armure toute déformée, qu’il retira ensuite.

- Suite à mon combat contre Akainu j’ai soumis mon armure-zoan à de fortes températures qui l’ont déformé. Elle est encore vivante, mais j’aimerais savoir s’il est possible de la remodeler à sa forme d’origine. Si oui, par quel moyen cela serait envisageable ?


La Couronne
Awful


_________________
La Connaissance [Présent] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: