Derniers sujets

[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Unite)parDorian Karmon
Aujourd'hui à 16:30
For the glory of ScienceparSebastian Valakhy
Aujourd'hui à 12:29
[FB] Des retrouvailles dignes de ce nom [PV Elyvia] parAnn Bathory
Hier à 14:47
Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:41
Sakuga Keigo [Notation]parSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:26
[Conquête] - Premier pasparSakuga Keigo
Jeu 11 Juil - 20:23
Quêtes par PalierparHeika Seihen
Jeu 11 Juil - 18:58
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Mer 10 Juil - 21:57
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mer 10 Juil - 12:35
Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5013
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue41/75[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue123/500[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Ven 23 Oct - 0:34
Solo
Passant de Doerena à Taxes Island, Erwin et son équipage tentent de ne pas se faire voir. Ils prévoient de repartir le plus vite possible... Enfin, si tout se déroule sans accroches.
Incognito ?
Les trois îles gigantesques qui composaient l’archipel étaient situées à trois-cent mètres au-dessus de la mer. S’y rendre relevait d’un véritable défi, cependant ils s’étaient renseignés sur Doerena et avaient pu comprendre le fonctionnement global de cette île, en liant cela aux souvenirs qu’Erwin en avait. Un courant marin s’élevait jusqu’aux îles tous les trois jours et permettait d’y accéder et d’en redescendre… Et il fallait cinq jours pour recharger le Tri Log Pose ici, ce qui était bien trop. Erwin comptait en acheter un nouveau qui serait déjà chargé, dans le but d’écourter son arrêt sur l’île à quelques dizaines de minutes tout au plus.

Ils n’attendirent par chance que quelques heures pour se rendre dans les hauteurs.

Le lieu pullulait de marchands. La plupart étaient des escrocs notoires et si Erwin avait voulu nettoyer les primes ici, il aurait dû s’y prendre avec la plus grande précaution mais aurait sûrement obtenu le jackpot. Chercher les ennuis ? En réalité, il se fichait bien que ce soit le territoire de l’Impératrice : il n’avait aucune hostilité envers elle. Il aurait même aimé la rencontrer pour discuter : son compte de morts, direct et indirect cumulés, était largement supérieure à celui du blond, et il se demandait si comme lui elle n’éprouvait aucun remord dans cette histoire.

Enfin, les morts ne pouvaient de toutes les manières pas parler, et rencontrer une Impératrice ne se faisait pas comme cela.

- Est-ce qu’on va s’attirer des ennuis ici ?
- On n’est là que pour quelques dizaines de minutes tout au plus. Je te parie qu’on va devoir cependant faire très attention à ne pas acheter un Tri Log Pose défectueux…
- Au pire, nous pourrons certainement repartir la queue entre les jambes vers Mystoria,
marmonna Apu D’Soul.

Le blond acquiesça. L’idée de battre en retraite était envisageable. Il ne pensait pas nécessaire que c’était une mauvaise chose d’admettre qu’on était incapable de faire quelque chose, mais il n’avait jamais été confronté à cette dure réalité. Opérer dans l’ombre, c’était une nécessité absolue s’il voulait ne pas trop se faire repérer.

Pour cela, ils avaient baissé l’étendard marine comme cela se faisait parfois, et s’étaient habillés en civils. Un des enseignants prodigués c’était : « Ne te fais pas voir de ceux qui pourraient te faire du mal. ». La chose était indéniable, et Erwin le savait. Il ne voulait pas non plus mettre inutilement sa vie ou celle de ses camarades en dangers, cependant la curiosité qui l’intéressait… La personne qui avait abattu ce Nebula… Il voulait savoir si elle se trouvait sur l’île. S’il ressentait une personne suffisamment puissante, il voudrait sûrement aller l’aborder pour lui demander si elle était responsable de l’état de ce pauvre homme primé qui pleurait comme une loque au pied d’un Yarukiman.

- Tiens, on n’a pas croisé de navire pirate, n’est-ce pas ?
- Oui, tu as raison… Une chance, je déteste l’idée de transporter une horde de cadavres.
- Hein ?
- Quoi ? Tu as vu une cage dans ce navire, Yoann ? A ton avis, est-ce que je vais avoir le luxe de capturer quelqu’un vivant ?
- On peut trouver d’autres solutions… On peut acheter des tranquillisants ici, et une cage.


Il refusa d’un simple mouvement de la tête. Les monstres étaient sûrement peu sensibles aux tranquillisants. Finalement, ils abordèrent le port en tentant de se faire incognito.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3309

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 23 Oct - 1:21




[Présent] - Incognito ? Unknow14
Narseh "le Faiseur de Coups d'Etats"
Primé à 930.000.000B

L’Anguille… Cela aurait pu être l’un de ses surnoms. Il filait entre les doigts de tout le monde depuis tellement longtemps. Même escorté sous bonne garde par les Thalassa en direction d’Impel Down, il avait trouvé le moyen de leur fausser compagnie. Cherchant un nouveau coup à préparer, une nouvelle dynastie à faire s’écrouler, il avait tourné sont intérêt vers ce jeune homme lorsqu’il l’avait aperçu à Shabaody. L’heure de l’approche n’était pas encore venue et il se contentait toujours de l’observer. Une simple ombre dans la foule qui ne pouvait même pas être repéré par fluide perceptif puisqu’il n’avait aucune intention hostile envers qui que ce soit ici. Le sourire aux lèvres, il avançait tranquillement au milieu de la rue, le visage caché par ce masque en résine sous lequel personne ne le reconnaissait en dépit de sa prime colossale. Le Faiseur de Coups d’Etats sifflotait en se demandant qu’elle serait la suite du périple pour le blond. Jusqu’où pouvait-il bien aller ? En tout cas, s’il se risquait au Nouveau Monde, c’est qu’il devait être sûr de lui malgré son grade peu élevé. Mais Narseh le savait, depuis qu’il avait observé cet épéiste à Shabaody il avait compris que quelque chose de particulier se dégageait de lui lorsqu’il devenait sérieux. Il avait hâte de découvrir le potentiel de cet être et savoir s’il pourrait le retourner contre un pays. Certes il avait une autre priorité actuellement, quelque chose en rapport avec une certaine Lidy Olsen, directrice d’un Cipher Pol, qui pourrait le mener jusqu’au disparu Heziel Coffe selon un informateur décidemment bien informé, mais il n’était pas à quelques semaines près…

[Présent] - Incognito ? Hll3511
"L'Ombre"
Membre de "L'Organisation"

Foule mouvante. Foule bavarde. Masse informe et grouillante. Au cœur des ténèbres, que ce soit dans la nuit ou le jour, les informations circulés encore et toujours. Il l’avait enfin retrouvé. Depuis combien de temps avait-il disparu ? L’Ombre l’ignorait, mais il était enfin temps de remettre la main sur la Lame et de découvrir ce qu’il tramait. Les ordres avaient été clairs et la situation devait être réglé, d’une façon ou d’une autre aujourd’hui. Commandant de la Marine affilié au vice-amiral Nils Gratz, capitaine de l’Intercepteur, cible d’assassins envoyés par des nobles de divers endroits par le monde… Recoupé toutes les informations pour être certain de l’identité de la personne avait prit du temps, cependant tout cela était bien vraie. La Lame était devenue un membre de l’armée navale de l’entité politique suprême du Gouvernement Mondial. Trahison ? Simple désertion ? Y avait-il une réelle différence entre ces deux concepts ? Se faufilant au cœur de la masse, invisible aux yeux de la plupart, sa silhouette se dégagerait au milieu du flot humain pour s’imprimer dans la rétine d’Erwin. D’un geste de la main, L’Ombre encapuchonnée fit signe au blond de le suivre. S’il ne le faisait pas, il ignorerait le reste et s’approcherait rapidement du commandant pour lui parler face à face d’une façon qui serait énigmatique pour les autres personnes présentes.

-Te voilà donc Lame… Mais tu sais ce que je viens faire ici n’est-ce pas ? Nous nous comprenons ? dirait-il d’une voix froide mais non étrangement pas sur un ton sec.

Cela devrait suffire pour le convaincre de s’écarter dans cette seconde situation. En tout cas, lorsqu’ils seraient à l’abri des oreilles indiscrète dans une ruelle qu'Erwin pourrait sondé au fluide perceptif pour effectivement noter l'absence de personnes dans les environs, la conversation pourrait réellement commencer.

-L’Organisation réclame des explications… ainsi que ton retour immédiat. Alors, que s’est-il passé ?


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5013
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue41/75[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue123/500[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Dim 25 Oct - 20:47
Solo
Passant de Doerena à Taxes Island, Erwin et son équipage tentent de ne pas se faire voir. Ils prévoient de repartir le plus vite possible... Enfin, si tout se déroule sans accroches.
Incognito ?
Erwin était descendu du navire. Son regard s’était porté avant qu’il ne l’aborde sur une personne bien particulière qui sortit de la foule sans prendre de gants. Il se doutait aussi qu’en venant sur le Nouveau Monde, cela arriverait, et il avait en quelques sortes choisi cette destination pour y conclure cette page de son histoire, ou en ouvrir une nouvelle. Les humains et autres espèces grouillaient en ce lieu, sans une réelle organisation. C’était un lieu de propagation des maladies, un vecteur d’épidémies certain. Pour le garçon qui avait étudié quelques petits éléments auprès de son grand-père, rester dans cette masse humanoïde était une chose qu’il détestait. Il ne put s’empêcher de repenser à toutes ces missions qu’il avait réalisées, couvert du sang de ses ennemis.

Et il ne put s’empêcher de penser à toutes les informations que cet homme lui avait transmises. Ses yeux sans émotions, comme si une partie de son âme avait été dévorée, se tournèrent en direction de l’Ombre. Pendant un instant, son instinct meurtrier avec lequel était familier son ancien collègue serait tourné vers lui. S’il l’avait voulu, aurait-il pu faire tomber la tête de cet informateur ? L’Organisation le prendrait sûrement bien mal, et ils méritaient au moins une explication.

Ainsi, sans répondre il le suivit jusqu’à une ruelle où les seules voix étaient encore loin. Il observerait aussi qu’il n’y ait ni micros, ni escargophones dans les parages qui pourraient lui porter préjudice. L’Organisation n’était pas criminelle, cependant elle n’était pas non plus grandement appréciée du Gouvernement Mondial aux dernières nouvelles.

Pour Erwin, c’était une longue histoire qu’il aurait dû raconter, cependant il se doutait que l’Ombre avait réussi à retracer son trajet depuis son entrée dans le Compost, peut-être un tout petit avant quand il était apparu de nulle part sur une base de North Blue, alors même qu’il travaillait pour West Blue à la recherche du Rubis Cendré, un artefact qui appartenait autrefois à une civilisation ancienne du Nouveau Monde, Kingodamu, et qui était détenue par un petit cartel de hors-la-lois.

- J’ai perdu la mémoire sur West Blue. Je ne sais pas encore qui en est la cause, cependant c’est un choc qui m’a plongé dans une amnésie totale pendant presque un an. Puis, j’ai commencé à retrouver l’usage de la parole, et en arrivant sur le Nouveau Monde il y a quelques semaines, ma mémoire est revenue. Le Compost m’a hébergé pendant un an. C’est devenu ma famille.

Aussi risible que cela puisse paraître, c’était réellement sa famille. Ils étaient ce qu’il avait de plus précieux au monde à présent, car il n’avait jamais rien eu de précieux.

- Je ne reviendrai pas, tu peux transmettre cela. Je remercie le Leader d'avoir su me trouver un but durant ces quatre dernières années. Et maintenant, si quelque chose venait à arriver aux miens, je vous détruirai.

Il n’y avait que ce langage qu’ils reconnaissaient. La Lame était le titre d’une personne puissante, et il était la plus puissante Lame que l’Organisation ait jamais eue. Certes, le perdre serait un problème, mais il était quelque chose de plus dangereux encore : se le mettre à dos sans préparations. Ils avaient dépensé quelques ressources, mais ils l’avaient trouvé alors qu’il était déjà puissant. Ils ne l’avaient élevé que deux ans avant qu’il ne devienne leur arme, et il avait rendu l’investissement au centuple. Cependant, ce n’était pas une raison, car ceux qui aimaient le pouvoir pourraient y trouver un moyen de l’utiliser. Son expression n’appelait pas à une discussion. L’Ombre et lui s’étaient côtoyés : il n’avait jamais eu de mal à tuer, pourquoi serait-ce différent aujourd’hui ?

Sachant cela, Erwin était encore une fois un adolescent égocentrique, capricieux, changeant et incertain. Sa conviction, la seule qu’il semblait tenir, était qu’il avait trouvé sa famille. Il les aimait, et il détruirait le monde pour eux. Il voulait rester à leur côté et ressentir à nouveau cette chaleur qui l’envahissait quand il mangeait la cuisine de Mama Ite, et ce bonheur de se faire féliciter par Nils.

Ils n’avaient été que des collègues. Il ne serait plus qu’une ombre sur l’immense tableau de l’Organisation.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3309

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 26 Oct - 14:44




[Présent] - Incognito ? Hll3511
"L'Ombre"
Membre de "L'Organisation"

L’Ombre écouta avec attention les paroles de son interlocuteur, cette Lame aux côtés de qui il avait servi pendant plusieurs années… Une relation purement professionnelle car dans ce métier il ne fallait jamais, au grand jamais, tissé des liens et établir une relation avec des partenaires. Lorsqu’un jour on vous demandez de vous retournez contre eux ou qu’ils vous trahissent finalement, il était bien plus simple de réagir en conséquence. Fermant les paupières, l’informateur de L’Organisation soupira. Cela demeurait malgré tout triste de se retrouver avec un adversaire aussi puissant. D’allié implacable c’était devenu une grande menace. L’Ombre aurait aimé pouvoir le convaincre de rester au sein de L’Organisation, de continuer à faire avance les projets de la société secrète dont Erwin avait été la plus puissante arme jamais conçu pour servir cette cause…

-Tu t’es rallié à la Marine donc… J’espère que tu ne leur a dévoiler aucun de nos secrets… Mais je transmettrai ton message… Néanmoins, avant que tu ne partes une dernière chose…

Le silence s’abattit le temps que L’Ombre reprenne sa respiration et ne poursuive, un infime instant qui scella l’existence et la situation. Une douleur incroyable pourfendit la chair d’Erwin dans son dos sans qu’il n’ait pu sentir un coup venir d’une quelconque façon, que ce soit par fluide perceptif ou déplacement de l’air dans l’environnement.

[Présent] - Incognito ? Hll4510
"L'Assassin"
Membre de "L'Organisation"

Dans une main, sa fameuse dague en granit marin volé à la Marine qui lui avait permis de mettre fin à l’existence de nombreux logias. Dans l’autre, une très grande seringue remplie du plus puissant anesthésiant trouvable sur le Nouveau Monde. Le Leader avait déployé beaucoup de moyen pour la capture de cet individu qui demeurerait toujours un obstacle beaucoup trop majeur pour qu’on le laisse vadrouiller et faire ses caprices aux quatre coins du monde. S’il ne pouvait pas repasser sous le contrôle de L’Organisation, Erwin serait éliminé. Néanmoins, la présence de la seringue prouvait que le dirigeant souhaité encore tenter une dernière chose pour soumettre le rebelle. Le produit, présent en quantité ahurissante puisqu’il y avait de là de quoi faire s’endormir plus d’une centaine d’éléphant en une seconde, s’infiltra extrêmement rapidement dans le système sanguin de l’épéiste. Malgré la puissance du produit, l’ancienne Lame était extrêmement forte et pourrait y résister pendant un bon bout de temps. L’environnement commencerait par se déformer dans son champ de vision tandis que ses muscles se raidiraient de plus en plus progressivement jusqu’à ce que la paralysie s’installe. L’Ombre, surprise par les événements car sa seule instruction était de tirer les choses aux clairs précisément dans cette ruelle, recula très rapidement, tout comme L’Assassin qui fit un bond d’une dizaine de mètres tout en appuyant sur un bouton. C’est alors que des chaînes en granit marin, acheter jadis à la Triade qui disposait à l’époque d’infiltrés haut-placés à Impel Down, quittèrent les murs pour chercher à s’enrouler autour de l’épéiste. Cela rappelait à L’Assassin la fois où elle était parvenue à piéger un lieutenant de Tengen pour l’assassiner et lui voler un artefact. L’Organisation était même parvenue à faire porter le chapeau à Erika, et surtout à L’Incontrôlable, à l’époque. Les guerriers, dans leur orgueil, oubliaient parfois la dangerosité des assassins, ceux qui pouvaient mettre à mort plus fort qu'eux en les piégeant dans une toile invisible. Des gens comme L'Assassin ou le célèbre O'Bone étaient pourtant en mesure d'exterminer des adversaires excessivement puissant pour le compte de leur employeur.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5013
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue41/75[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue123/500[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Lun 26 Oct - 15:11
Solo
Passant de Doerena à Taxes Island, Erwin et son équipage tentent de ne pas se faire voir. Ils prévoient de repartir le plus vite possible... Enfin, si tout se déroule sans accroches.
Incognito ?
- Nos secrets… Comme si je m’intéressais à quelque chose comme…

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Les secrets de l’Organisation, il s’en badigeonnait le nez avec de la sauce tomate. Pourtant, il aurait dû prévoir que celle-ci mettrait plus de moyens dans sa capture qu’il n’aurait pu le sentir. Il connaissait l’Assassin pour avoir travaillé avec cet affreux personnage, et il savait sûrement, inconsciemment, qu’un jour il serait la cible de ses pièges. Il ne s’attendait pas à ce que cela soit aussi rapide, cependant, et il n’eut pas le temps de le localiser, sûrement parce que sa voix était floue. Devait-il tuer l’Ombre pendant qu’il en avait encore le temps ? Ah, il ne pouvait pas.

Ses forces déclinaient plus vites qu’il ne réfléchissait, au point qu’il n’avait pas senti venir la suite. L’adversaire n’était pas quelqu’un de normal : c’était sûrement l’un des meilleurs Assassins du monde, qui qu’il soit réellement. « Putain », se dit simplement le blond. Faisant couler le Haki de l’Armement dans son corps, Erwin retarderait l’inévitable. Sa main viendrait serrer le pommeau de son arme, tandis qu’il lèverait le regard vers l’Ombre. Il ne demandait ni pitié, ni aide, cependant il semblait utiliser la direction de ses pupilles pour localiser son opposante.

La paralysie s’était déjà installée dans sa partie gauche. Il y avait de quoi tuer un humain lambda, et son corps était tout juste capable d’y résister. C’était un produit traitre. Ah, qu’est-ce qu’il voulait l’étriper, cette femme aux capacités surnaturelles. En tant que guerrier, il oubliait souvent que son ennemi naturel c’était ces personnes. Ainsi, d’une seule main, d’un seul côté, il se retournerait vivement et enverrait une lame d’air vers l’assassin. Cela ne provoquerait sûrement pas sa mort instantanée, mais provoquerait un bruit tonitruant tandis que le bâtiment derrière elle s’effondrerait sans sommation. Puis, il enverrait cette fois-ci un coup à distance, visant de manière effroyablement précise malgré son état.

Cependant, même s’il voulait lui sectionner un bras, il n’était pas en mesure de faire plus car bientôt les chaînes vinrent l’immobiliser. Il sentit que son corps était incapable de supporter plus d’efforts, et le Haki arrêta de fonctionner tandis que les deux personnes étaient encore en train de gagner du terrain. Ils allaient tenter de le reformater. Ce serait long. Sûrement un an et demi, mais ils en seraient capables, à coup de drogues et de torture. Même lui ne pourrait pas résister à cela pendant aussi longtemps.

Ah, il avait pêché par orgueil. Il se rappela des paroles de Montnostie, le vieillard qui prêchait cette religion d’état. Ses yeux se portèrent sur l’Assassin, et il fit avec un sourire presque respectueux, mais sûrement commandé par la drogue dans son système :

- Bien… joué…

Même s’il ne voulait pas l’admettre, il avait été piégé. Cependant, dès qu’il pourrait ressortir, il les détruirait, s’il se souvenait encore de son identité après cela.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3309

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 26 Oct - 17:01




[Présent] - Incognito ? Hll3511[Présent] - Incognito ? Hll4510
"L'Ombre", "L'Assassin"
Membres de "L'Organisation"

L’Assassin ne considérait absolument pas que l’usage de son fluide perceptif avancé, celui qui faisait totalement disparaître la voix de l’utilisateur, et sa capacité à ne pas déplacer l’air en bougeant était suffisant pour être certaine de sa victoire. Certes elle avait réussi à porter son attaque pour arrêter sa proie, mais il fallait attendre qu’il soit totalement affaibli et stoppé avant de crier victoire. Elle ne fut donc en aucun cas surprise de la tentative de contre-attaque du blond. Il était vif et en mesure de la détruire d’un simple geste, mais avec cette dose hallucinante de tranquillisant, qui aurait clairement tué n’importe quel humain n’ayant pas l’organisme de l’ancienne Lame, ses mouvements seraient plus complexes. Malgré le bâtiment qui allait s’écrouler à côté d’elle, la demoiselle demeurait concentrée. Une seule chance d’esquiver. En effet, un seul instant pouvait sceller sa perte si elle ne bougeait pas. Gardant sa voix totalement camouflée, le temps sembla se ralentir tant elle se concentra. « Maintenant ». Erwin fit volteface pour générer une lame d’air monstrueuse, mais dès le moment où il avait dirigé sa tête vers l’ombre elle avait amorcé son esquive à l’aide d’un geppou qui l’envoya droit à travers la fenêtre du bâtiment le plus proche. De son côté, L’Ombre cherchait juste à s’éloigner le plus possible car il n’avait aucune les moyens de s’adapter à une confrontation. Le coup suivant, celui incroyablement précis et en calculant la trajectoire de la demoiselle, fut ralentit par une multitude de couches de mur. Si cela n’impliquait que quelques microsecondes de retard, pour des combattants de ce niveau cela pouvait jouer fortement… En effet, L’Assassin avait pu déployer à nouveau son geppou pour rebondir et ressortir de l’immeuble avant que l’attaque ne l’atteigne.

[Présent] - Incognito ? Unknow14
Narseh "le Faiseur de Coups d'Etats"
Primé à 930.000.000B

-Ce serai fort aimable à vous de libérer cet homme.

Un élément perturbateur que L’Organisation n’avait pas vu venir. Alors que les chaînes se refermer sur Erwin et que ce dernier sombrait dans l’inconscience, la silhouette du Faiseur de Coups d’Etats, toujours le visage couvert par un autre, se profila non loin de L’Assassin qui fut contrainte de faire demi-tour pour rencontrer cet adversaire.

-Qui êtes-vous ? demanda-t-elle en restant sur ses gardes.

-Je suis celui qui va libérer ce jeune homme…

L’ancienne Lame ne pourrait pas en entendre davantage avant de sombrer dans le sommeil.

À son réveil dans un lit de l’Intercepteur, Erwin serait entouré par des camarades recrutés à Water Sevent qui crièrent de joie en voyant le « fils » du vice-amiral Gratz revenir à lui. Tous les regards se tournèrent alors vers l’étrange bonhomme élégant et au visage totalement inconnue au bataillon qui leur déclara que ce n’était rien. Narseh avait réussi à atteindre un objectif, mais la manière dont cela c’était passé demeurerait inconnu de l’ancienne Lame qui ne pourrait que constater que la silhouette qu’il avait aperçu avant de sombrer dans la torpeur, celui qui se trouvait devant lui donc, avait bel et bien réussi à soustraire Erwin à L’Organisation.

-Je me présente, je m’appelle Barnabé. J’ai vu cette femme tentait de vous faire de mal dans cette ruelle et je n’ai pas pu m’empêcher de venir vous aider, déclara le Faiseur de Coups d’Etat.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5013
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue41/75[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue123/500[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Lun 26 Oct - 18:26
Solo
Passant de Doerena à Taxes Island, Erwin et son équipage tentent de ne pas se faire voir. Ils prévoient de repartir le plus vite possible... Enfin, si tout se déroule sans accroches.
Incognito ?
L’inconscient avait été enveloppé d’une brume certaine. L’intervention de son inconcevable allié n’était pas sans lui rappeler la nécessité qu’il avait d’avoir un atout dans sa manche. Seul, il ne pouvait esquiver les tentatives d’assassinats qui se feraient dans le futur de plus en plus nombreuses. Son sourire disparut tandis qu’il ferma les yeux, et sombra dans les ténèbres.

- Grand dieu, que tu es laide !

La vieille dame était en train de la maquiller. Elle avait pris un peu trop de fond de teint, et il ne restait rien de naturel en dehors des cils qui allaient bientôt être recourbés. Quel intérêt ? C’était pour lui faire gagner le concours de Miss Kaiten-Su, bien sûr. Elle prit son miroir doré, gravé de nombreuses inscriptions anciennes, et y vit son reflet impeccable. Cet objet lui portait bonheur, elle en était sûre. Ses lèvres s’étirèrent quand soudain le néant s’installa pour elle. Derrière la concurrente se trouvait Erwin, la Lame, le plus puissant guerrier de l’Organisation. Il n’avait pas réellement envie de faire cela, mais négocier était trop compliqué. La maquilleuse elle-aussi avait rendu l’arme à gauche, et à présent la tête de l’ancienne future Miss Kaiten-Su était morte.

- Humaine, morte ? Demanda le garçon aux cheveux gris, porteur d’une épée bien trop grosse pour sa corpulence fine.
- Elle est morte.
- Sang fort… Pas humaine
, remarqua-t-il en désignant l’écarlate au sol.
- Une vampire ?

Il haussa les épaules, ne sachant pas ce qu’était une vampire, il ne pouvait pas l’identifier. Ce garçon, Erwin l’avait recueilli dans la forêt. Il avait deux ans de plus que lui, ce qui lui faisait environ dix-sept ans. Les deux regards se croisèrent tandis que l’incompréhension était inscrite dans ses yeux.

- Toi fort ?
- Je suis fort. Invincible même.
- Toi pas fort alors.


Il fronça les sourcils, et ne put s’empêcher de rire avant de prendre la main de son acolyte et de l’emmener en dehors de ces lieux, le miroir qu’il devait récupérer à la main. « Moi, je ne suis pas fort ? Quelle idée. ». Il s’éloigna de Kaiten-Su à dos d’oiseau transporteur, sans s’être fait remarqué ni à son arrivée, ni à son départ. Pourtant, quelque chose lui laissait un arrière-goût dans la bouche, un arrière-goût de défaite.


Ses yeux s’ouvrirent, et les cheveux châtains de Yoann qui encombraient son visage le firent immédiatement éternuer. Le photographe prit les mains d’Erwin, presque larmoyant, et ce dernier grogna de les lui lâcher. Il se tourna vers son sauveur : c’était qui ce gars-là ? De toute évidence, pas un simple civil. Il avait réussi à repousser l’Assassin, ce qui lui donnait au moins le niveau d’un Nebula, voire plus. Cependant, ce n’était pas sur le Nouveau Monde qu’il fallait s’en étonner.

- Merci, Barnabé. Comme on vous l’a sûrement déjà dit, je m’appelle Erwin. Je vous suis redevable, fit-il en inclinant légèrement la tête.

Il n’avait pas besoin d’en savoir beaucoup plus sur cette personne, et il possédait assez de dettes dans le monde pour savoir qu’il n’aurait pas assez d’une vie pour les repayer… Bien sûr, la plupart des personnes à qui il devait quelque chose étaient mortes, donc peut-être était-ce plus précis de dire qu’il leur devait un service avant ? Enfin, qu’importe. Il n’avait pour l’instant pas envie de l’affronter. Cela serait préférable de toutes les manières à sa survie : s’il avait en face de lui quelqu’un comme lui, assez inconnu de la population et avec une puissance démesurée, il ne pouvait pas gagner en ce moment. Saleté d’assassin, il lui devait au moins une leçon d’humilité.

- Si je peux me permettre, vous passiez au bon moment. Je ne crois pas vraiment aux coïncidences… Mais dans tous les cas, c’est fortuit. Je peux vous aider en quelque chose, en retour ? Tant que cela ne va pas contre les intérêts du Gouvernement Mondial, bien sûr.

Il n’était pas naïf. Un service n’arrivait jamais sans contrepartie, disait-on. Enfin, il refuserait tout ce qui serait ostensiblement nocif au Gouvernement Mondial.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3309

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 29 Oct - 10:32




[Présent] - Incognito ? Unknow14
Narseh "le Faiseur de Coups d'Etats"
Primé à 930.000.000B

-Oh vous savez… Ce n’est rien de particulier… déclara l’étrange personnage en secouant la tête innocemment. J’espère que juste que vous n’êtes pas dans un état trop grave, ils semblaient clairement avoir l’intention de vous malmener.

Il fallait savoir jouer avec les mots et maîtriser un peu la comédie et la dramaturgie pour pouvoir improviser correctement et manipuler les autres. Le Faiseur de Coups d’Etat ne s’était pas joué des gardes chargés de l’envoyer en prison, ou des gardiens de prisons eux même, avec la seule aide de ses capacités extraordinaire lui permettant de faire jeu égal avec des amiraux comme la dernière fois avec Wakai Tsuki. Et pour ce qui était de la situation entre Narseh et l’Organisation, aucune piste ne permettait de savoir ce qui avait bien pu se passer dans la ruelle… Mise à part un ou deux bâtiments effondrés supplémentaires qui avaient guidés l’équipage au service du vice-amiral Gratz jusqu’à la scène de « crime » dont s’extrayait justement le fameux Barnabé avec le corps inconscient du blond dans ses bras. Toute une scène rocambolesque. Mais… C’était le Nouveau Monde. Tout était possible sur le Nouveau Monde, en particulier une fois que les lois du Gouvernement Mondial n’avait plus court et que seul dominaient les plus forts.

-Néanmoins, l’occasion est trop belle… J’hésite vraiment à vous en parler… Bon tant pis… Je me lance… Je suis un habitant expatrié du royaume de Nouméria. C’est une île qui se trouve hors du chemin des trilog poses et qui se trouve quelque part entre Kingadomu, Taxes Island et Monkeypeia. Nous sommes une nation difficile d’accès par conséquent et j’ai moi-même dû voyager pour parvenir à trouver cette localisation. Mais pour en venir au problème, c’est le régime de Nouméria. Le pays était jusqu’à il y a peu contrôlé en partie par une organisation criminel tant et si bien que le gouvernement semblait collaboré directement avec ces criminels… Mais depuis quelques temps, depuis que les agences de renseignement de votre Gouvernement Mondial ont révélé l’existence de cette organisation du nom de la Triade, le système de notre pays s’est effondré. La guerre civile s’est installée et la lutte entre la noblesse, le roi, le peuple et l’organisation hors-la-loi a éclaté… Même entre elles les villes se font la guerre… Nous ne sommes pas affiliés au Gouvernement Mondial, et nous ne pourront peut-être jamais l’être vu que nous sommes coincés entre les empires pirates et l’île des chevaliers, mais nous aurions grand besoin d’aide. Je cherche justement un moyen de gagner des officiers à cet cause pour sauver mon pays des mains de ces criminels et de ce monarque fantoche.

Le ton était donné. Est-ce qu’Erwin accepterait cette quête pour l’après capture d’Uxas ? Il ne pouvait aucunement deviné les réels enjeux de cette guerre civil pour le susnommé Barnabé et Narseh ne lui ferait aucunement le plaisir de lui révéler son véritable intérêt dans cet affaire, mis à part faire renverser non pas un roi, mais un monarque ainsi que deux prétendants au trône.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5013
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue41/75[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue123/500[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Jeu 29 Oct - 13:18
Solo
Passant de Doerena à Taxes Island, Erwin et son équipage tentent de ne pas se faire voir. Ils prévoient de repartir le plus vite possible... Enfin, si tout se déroule sans accroches.
Incognito ?
Le garçon était toujours allongé dans le lit de sa cabine, le dos à peine rehaussé pour lui permettre de ne pas appuyer sur sa blessure. Il pouvait à présent porter attention à la chambre qui avait été rangée. Depuis qu’il avait retrouvé la mémoire, il s’était découvert une passion pour les différentes choses que l’ancien Erwin, l’amnésique, aimait. Ainsi, les collections de cartes étaient un de ses hobbies favoris. Il passait des heures à les étaler dans sa chambre, gardant une oreille attentive sur la navigation sans trop s’inquiéter. Depuis leur passage à Mystoria, ils avaient pu acquérir une coque plus résistante, même si elle ne faisait pas tout. Traverser le Nouveau Monde dans un navire amélioré par les Gouvernementaux était totalement différent de le faire dans un navire pirate. Ceux-ci n’étaient pas très bien équipés.

Il reporta son attention, très volatile, sur son interlocuteur. Celui-ci était décidément une entité à part entière, mais sur le Nouveau Monde il n’avait rien d’exceptionnel. Il entendit donc ses paroles, écoutant chacun de ses mots et les décortiquant avec la finesse dont il était à présent capable. Rien ne lui semblait sortir de l’ordinaire. Des Royaumes en guerre civile, il y en avait des tonnes. Il fit mine de s’acquiescer à lui-même, mais en réalité quelque chose attirait son attention. La Triade avait été percée à jour ? Il avait tellement peu fait attention à cette information avec son amnésie qu’il était le premier étonné d’une telle chose. Tellement qu’il n’avait en réalité jamais eu l’occasion de rencontrer la Triade, et qu’il ne savait pas ce que c’était. Est-ce que ça avait une réelle importance ?

- Quel type de régime voulez-vous instaurer sur l’île à la place de la monarchie ? Demanda-t-il.

Il avait étudié un peu l’histoire. L’effondrement des royaumes était souvent synonyme de chaos. A vrai dire, si cela n’impactait pas le Gouvernement Mondial défendu par le Compost, il s’en fichait un peu qu’ils tombent dans l’anarchie et que des milliers ou des millions de vie soient consumées par le feu effréné de l’idiotie humaine. Il n’était pas là pour demander des comptes, et sa question si elle semblait inquisitrice relevait de la simple curiosité.

- Je peux vous aider contre l’Organisation Hors-la-loi sans soucis, et si le royaume n’est pas affilié au Gouvernement Mondial prendre la tête du Roi m’importe peu, déclarerait le blond sous le regard stupéfait de Yoann.

Celui-ci secoua la tête, résigné. Il avait rencontré Erwin alors que celui-ci avait tout simplement massacré toute une maison nobiliaire des années auparavant, elle aussi non affiliée au Gouvernement Mondial. De toute évidence, le jeune homme ne chercherait pas à s’impliquer davantage dans la reconstruction de l’Empire. Il lui avait sauvé la vie, donc s’il voulait un royaume sans connexions avec le régime de la marine, il pouvait le lui offrir. C’était ainsi qu’il fonctionnait : impitoyable envers ses ennemis, et généreux envers ses alliés.

Pourtant, quelque chose en arrière-plan commençait déjà à se mettre en route : la manière dont cette situation pourrait lui-même lui profiter. Pouvait-il aller sur Nouméria dans le but de rafler le butin d’un autre ? Il souhaitait qu’il fasse tomber la Triade et le roi, c’était bien cela ? Une fois cela fait, il n’aurait qu’une chose à faire : s’emparer ce qu’il désirait.

- J’ai quelque chose à accomplir avant d’y aller. Je peux vous y rejoindre directement si vous avez un Eternal Pose à disposition. Yoann, donne-lui mon numéro d’escargophone que nous puissions communiquer, aussi.

Il sourirait simplement. Il allait avoir besoin de quelques jours de convalescence de toutes les manières pour reprendre toutes ses forces. La drogue n’agissait plus mais la blessure avait été assez profonde pour qu’il peine encore à se déplacer correctement. Affronter qui que ce soit avec seulement quatre-vingt pour cent de sa puissance serait bête.

- Pour vous aider au mieux, j’aurai besoin du nombre d’hommes de la… Triade, c’est cela ? De la Triade sur l’île, ainsi que des éléments comme, disons, la nécessité ou non de la survie de la Garde Royale. En bref, des instructions claires avec des éléments qui rendent tout cela moins pénible. Vous pouvez réunir et mettre à jour les informations, et me les donner un peu avant mon arrivée sur l’île. Ainsi que la superficie de Nouméria, son nombre d’habitants et… Son niveau de civilisation, en termes d’armement par exemple. Oh, une dernière chose.

Il s’apprêtait à le laisser partir pendant que Yoann venait lui remettre le numéro d’escargophone d’Erwin.

- En dehors de la chute de la Triade sur cette île et de la mort du roi, vous avez besoin de la survie de la population ?

C’était une question on ne peut plus sérieuse, car il envisageait déjà de détruire la capitale si les choses se corsaient. Il la posait aussi à l'Organisation à chacune de ses missions, et les réponses variaient bien évidemment. Or, s’il voulait la survie de la population, il faudrait nécessairement déplacer le combat hors des murs de la capitale.

Enfin, si Barnabé décidait de prendre congé après cela, il pourrait prendre un peu de repos, tout en restant sur ses gardes.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3309

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Incognito ? Left_bar_bleue0/0[Présent] - Incognito ? Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 30 Oct - 21:36




[Présent] - Incognito ? Unknow14
Narseh "le Faiseur de Coups d'Etats"
Primé à 930.000.000B

-Le régime qui succédera à cette monarchie ? … Je n’y ai pas réfléchis… Je veux simplement libérer ma terre natale de la guerre qui risque de l’anéantir. Si l’on ne se dépêche pas, Erika pourra venir nous soumettre, nous écraser sans aucune difficulté pour faire de nous des esclaves. J’imagine qu’il faudra que l’élite de mon pays qui aura survécu en discute et établisse le meilleur régime possible.

Bien entendu, en vérité Narseh n’attendait que cela, le chaos. Il se délectait déjà de toutes les perturbations que cela générerait.

-Si vous avez vraiment la force d’aller confronté notre souverain et le terrasser pour éviter qu’il ne puisse dans le futur reprendre le contrôle du pays, ce serait vraiment génial. Comme je l’ai dit, nous sommes indépendant, nous ne dépendons pas du Gouvernement Mondial.

L’Alliance des Chasseurs de Primes pourraient venir en aide au pays pour le stabiliser… Néanmoins, par « hasard », le masqué avait trouvé Erwin d’abord. Comme Narseh s’en doutait en ayant suivis les déplacements récents de l’Intercepteur, le blond avait quelque chose à faire avant de l’aider.

-Oui j’en ai plusieurs. En voilà un, ainsi que mon numéro pour que l’on puisse se retrouver puisque je serai certainement là-bas à vous attendre alors ce sera à vous de m’appeler.

C’est alors que la partie la plus intéressante de la discussion viendrait. Le primé devait trouver la bonne manière de donner son avis sans cramer sa couverture. Il devait demeurer crédible pour toutes les personnes présentes et devait donc agir en tant que ce personnage qu’il avait inventé, ce Barnabé.

-Je réunirais comme je peux ces informations en attendant votre venue. Que ce soit pour la Garde Royal ou pour la population… Tous les sacrifices sont nécessaires pour endiguer le mal. Essayez de préserver le plus de monde possible risquerait même de se retourner contre cette noble intention tandis que de nombreuses vies succomberaient tout du long de cette guerre civile. Il faut y mettre fin le plus promptement possible. Un attaque éclair. Une blitzkrieg droit en direction du palais, du roi, de ces pontes hors-la-loi. Si des civils doivent mourir dans le processus, ce seront des héros de la liberté et de la libération de notre pays.

Bien évidemment, il n’en avait absolument rien à faire du cas des civils. Il voulait voir cette civilisation s’effondrer, ni plus ni moins. Il espérait néanmoins que même pour les spectateurs de la conversation cette explication était pleinement crédible et cohérente.

-Je vais donc me mettre en route pour aller obtenir le maximum d’informations. Reposez-vous bien et j’espère que vous aurez vite fini ce que vous aviez à faire.

Sur ces mots, l'inconnu prit congé, disparaissant dans les masses de des Taxes Islands sans jamais reparaître...



[Présent] - Incognito ? Perso_11
Ostanès Nosfératu "L’Érudit du Siècle Perdu"

-Vous avez donc trouvé l'arme que vous cherchiez ?

-En effet
, répondit Narseh, non masqué, dans la cale de ce navire inconnu qui l'emmenait directement au royaume qu'il visait avec l'aide de l'organisation que représentait cet étrange personnage dont il n'avait jamais entendu parlé.

-Bien. Notre association semble donc bientôt atteindre son but. Vous aurez votre Coup d'Etat et moi j'aurai les artefacts que je cherchais...

Le Faiseur hocha la tête. Cette opération était du gagnant-gagnant... Il avait terriblement hâte de voir ce pitoyable royaume s'effondrer après tout ces siècles d'Histoire. Un sourire sombre sur le visage, Ostanès s'évapora alors en un nuage de neutrinos, laissant son collaborateur seul pour ce voyage qu'il lui offrait gratuitement.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: