Derniers sujets

Modification d'une BoutiqueparJericho D. Dharma
Sam 24 Fév - 20:08
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Malva | Becoming human (uc)parAtlanti D. Malva
Dim 18 Fév - 18:41
Rébéna Té Ra [Notations]parRébéna Té Ra
Dim 18 Fév - 17:13
Le Deal du moment :
Elden Ring Shadow Of The Erdtree édition ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Lun 22 Juil - 18:58


A Crown For A King


Tout s'était déroulé comme prévu jusqu'alors, cette rencontre n'avait été qu'une simple formalité qui ne t'apprit pas grand-chose. Aussi tu t’apprêtais à laisser ces deux-là seuls pour continuer sur ta lancée et t'attaquer à ce soi-disant Merlin. Celui-ci aurait pu s'avérer t'être utile, et s'il ne l'était pas tu t'en serais débarrassé : un concurrent de moins.

Puis il un bruit sourd survint, t'agressant les tympans, ébranlant l’éphémère accalmie dans laquelle s'était trouvé ton esprit en ces instants. Tu te retournas de trois-quart pour découvrir un corps fendu en pleine chute, lente et silencieuse, tandis que les autres s'activèrent. Une grimace vint balafrer ton faciès tandis qu'un rire prit d'assaut ton théâtre intérieur. Jamais tu ne serais laissé tranquille, hein ? Les choses sérieuses allaient commencer, et tu te laisserais bientôt succomber par tes ténèbres les plus intimes.

Tu romprais cet équilibre précaire pour me laisser prendre le dessus.

Ta malédiction fut ainsi libérée alors que tu pris mesure de ta situation d'un bref scan : vous étiez entourés, tu venais de le constater en la révélation de nombreuses présences, éparses, vous cerclant.

Ton unique oeil s'éteignit alors tandis que ton pied droit foula la première marche. Tu vis le ciel et sus de suite ce qui allait se dérouler.

Le corps avec lequel tu te serais transposé avait déjà été choisi, tu pus ainsi prolonger ton ascension pour découvrir un épéiste.

A ta vue il balança une lame d'air : une simple formalité. Cet être n'était qu'un ignorant, un claquement de doigt puis une riposte et tu te serais débarassé de lui.

Non.

La lame gagnait du terrain tandis que ton esprit fut troublé par l'incompréhension.

Tu venais d'être trahi.

Ta malédiction n'avait pas fonctionné.

Tes doigts s'étaient pourtant croisés. Alors, qu'était-ce ?

La lame s'approchait, c'était inéluctable. Tu allais te la prendre en pleine face.

Pourquoi ?

Alors tu t'éteignis tandis que ton index se raidit. Il surgirait ainsi, en direction de cette lame pour essayer de l'arrêter.

La technique de ceux qui t'avaient tué t'aurait ainsi servi de protection.







_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 29 Juil - 0:09



Contre-Amirale Expiar

Le Shigan était censé arrêter la lame d’air… Et fort heureusement pour Fudo, il eut le bon réflexe. L’attaque de plein fouet l’aurait sûrement blessé plus que s’il n’avait pas tenté de répliquer. Il eut le bon atout dans sa manche à ce moment-là, et la lame d’air se brisa sur son doigt. S’il pourrait y trouver une certaine délectation de sa propre avancée, il pourrait aussi comprendre rapidement que son adversaire fulminait. En l’échange de techniques d’une efficace incroyable, elle avait sacrifié les attaques à distance. Une aubaine pour ce garçon à l’œil manquant.

    - T’es vraiment une plaie, toi, lâcherait la Contre-Amirale en tenant son épée avec une envie de meurtre clairement lisible.

Elle ne tenterait pas d’autres subterfuges. De ce qu’elle avait pu observer, le dôme était créé sur un petit périmètre, qu’il devait pouvoir adapter. Dedans, c’était le maître, rien ne pouvait l’atteindre… Sauf la technique utilisée par cette femme au caractère bien trempé. Sa lame pouvait « couper n’importe quoi ». Elle n’était pas capable de maîtriser le feu, mais si elle voulait couper du diamant, elle le pouvait… Si elle voulait couper l’immatériel, elle le pouvait aussi. Cela ne lui permettait pas de couper, par exemple, une distance mais elle pouvait déchirer l’existence même de certaines choses… Telle que la zone de cet homme qui était alors brisée. Plus d’existence. Plus de force.

Il mettrait du temps à s’en remettre, très certainement, mais cela ne serait qu’un pas de plus qu’il ferait vers Impel Down.

    - Essaie de me les briser, hein !

Elle hurlerait avec un air dément sur le visage. Ce serait compliqué pour Fudo d’utiliser sa zone, car à chaque fois il la trancherait. Il serait incapable de la maintenir, même si d’autres solutions pouvaient exister… Une autre manière d’utiliser son pouvoir, peut-être. Ainsi, quand elle serait à proximité du jeune homme, la Contre-Amirale utiliserait un coup horizontal dans le but de le trancher en deux. S’il reculait, il aurait le malheur de se frotter à une nouvelle lame d’air qui poursuivrait l’attaque dans sa direction, suivie d’une deuxième qu’elle relancerait pour tenter sa chance.



Explications : Le Tranche de la Contre-Amirale lui permet de trancher n'importe quoi, que ce soit de la matière ou de l'immatériel, cependant ça limite les utilisations à cela. Elle a tranché la zone de Fudo, l'empêchant de l'utiliser dans le dernier post de Fudo. Ici, elle va continuer son oeuvre !

Dans les ruines (Ouest de Powder Island)

Contre-Amirale Expiar - Niveau 37 (Epée)
Yoh & Loh Tucker - Niveau 34 (Synchronisation parfaite, Haki de l'Armement, Haki de l'Observation) & séparés pour le moment
Colonel Venganza - Niveau ??

Dans le bar souterrain (Ouest de Powder Island)

Hana Mizuki - Niveau 25 / 22.000.000 Berrys
Dr Green - Niveau 24 / 22.000.000 Berrys (Zoan de l'Anolis, Hypnose)

Eve (Situation inconnue)
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Mer 21 Aoû - 17:28


A Crown For A King



La lame d’air de la gouvernementale vint se briser sur le shigan du hors-la-loi, celui-ci utilisant ainsi l’arme de ceux qui voulurent l’abattre comme un précieux bouclier. Le borgne demeura circonspect un instant suivant le moment de cet impact, voyant son adversaire, dont il devinait l'appartenance à la marine, fondre sur lui. Sa malédiction l’avait lâchée pour la première fois contre cet ennemi, et, lorsqu’en réponse à cette charge le sans nom convoqua à nouveau sa zone, il sentit le poids de celle-ci disparaître tout aussi rapidement qu’il était apparu.

Déconcertant.

Il réitéra la chose, même résultat. La zone ne tint pas.

Une grimace le balafra tandis qu’il se préparait à esquiver le coup que lui porterait son ennemi. Une esquive basique, sans subterfuge aucun : le damné ne pouvait définitivement pas se reposer sur le démon qu’il avait assimilé pour se confronter à cet assaut.

Jamais sa malédiction ne s’était comportée ainsi malgré le tumultueux chemin qu’il avait parcouru et les adversaires tous plus monstrueux et spéciaux les uns que les autres auxquels il avait été confronté. Alors d’où venait le problème ? Avait-il trop tiré profit de ses pouvoirs qu’il utilisait à ses malsaines fins, comme s’il était dorénavant temps pour lui de passer à la caisse pour chacun de ses maudits crimes commis par leurs biais ? La notion de karma venait-elle de toquer aux portes de son monde intérieur qui n’avait jusqu’alors jamais laissé place à pareille chose ? Le fouet du destin. Le fruit de ses péchés se retournant contre lui. Le temps de payer pour toutes ses mauvaises actions.

Comme si, en ce jour, l’heure de son jugement avait sonné. On l’avait pointé du doigt, oui, on ? Quelqu’un. Un être supérieur ? Peut-être bien. Un être ne relevant pas du commun, une créature métaphysique, fait du même matériaux que l’âme corrompue du sans nom. Ce tissu désormais souillé et déchiré par cette malédiction perverse qui octroyait des pouvoirs presque d’ordre divin au hors-la-loi tant qu’il était dans sa zone.

On lui avait retiré ça. On l’avait pointé du doigt. Lui serait enfin jugé, puni pour ses crimes et son arrogance. Celle de s’être comporté pour quelqu’un qu’il n’était pas.

Dieu avait décidé qu’il était temps de foudroyer cette misérable créature, cet être vil  perverti et aveuglé par une chose qui ne lui était finalement point propre : l’œuvre d’un démon.

Lui serait dans un premier temps retirés ses pouvoirs démoniaques, puis sa vie.

Alors, aux portes du jugement dernier, mis à nu face à Dieu, son âme putride exposée à Lui et ses anges, il n’aurait nul masque pour cacher sa véritable identité, nul lieu où se cacher. Un caméléon qui n’aurait que son reflet sur lequel se poser.

Il repensa un temps à ce qu'il avait commis dans cette église, l'autre jour.

Peut-être que cela avait finalement un sens.


____

Dieu ?

Il fallait vraiment être stupide pour croire en pareille connerie.

Dieu ?

Une création imaginée de toute pièce pour servir l’intérêt des plus faibles. Un point de refuge pour un tas de déchets, d’êtres misérables tous incapables d’assumer le poids de leurs propres choix et de leurs pitoyables vies, tous obligés de se ranger derrière cette figure pour ne pas à avoir à justifier leurs actes. Des merdes apeurées par la vérité à propos de leur propre existence.

Dieu ?

S’ils étaient si bas, si leurs proches étaient morts, s’ils avaient une vie de merde désormais, ce n’étaient pas du ressort du soi-disant destin, tout acté par un être omniscient et omnipotent qui n’agirait que pour le bien commun. Non, ce n’était pas dû à telle connerie. C’était de leur faute à eux et à eux seuls.

Dieu ?

Assez de grimer la vérité avec tous ces mensonges. La vérité, la vie sans fard. Elle était ce qu’elle était : sale, ignoble, dure. Et alors ?

Tu savais ce que c’était depuis l’instant où tu te réveillas face à l’Amar et Ashia.

Il n’y avait pas de Dieu, pas de miracles, pas de destin.

Juste des baisés et des baiseurs.

Des êtres de la pire espèce.

Des humains.

Dieu ?

Tu n’allais pas te réfugier derrière cette  excuse quand la vérité sautait aux yeux.

Cette adversaire ne saurait mettre fin à ta vie. Il était tombé sur un os.

____

A l'approche de sa confrontation avec la bleue, le poing gauche du borgne se crispa d'un coup. Il s'animerait une nouvelle fois, alors que le corps du criminel s'activerait à esquiver le coup du gouvernemental. Ses doigts se seraient ainsi écartés, laissant place à une bulle bleutée qui cerclerait sa main seulement. Une zone nouvelle, de taille réduite, dans laquelle se cristalliseraient les pulsions du primé.

Sa main s'ouvrit dans un écho suraigu, laissant l'autre découvrir un poignard fait d'éclairs.

Le primé le lancerait, à bout portant, sur son adversaire, tandis que son autre poing se ferma, prêt à s'ouvrir dans un prochain spasme.


_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 20 Sep - 23:30



Contre-Amirale Expiar

Le Constantinisme était une religion maigre il y a encore peu de temps, pourtant, certaines personnes pratiquaient déjà ce culte. La plupart d’entre elles étaient restées tapis dans l’ombre des têtes émergeantes du Gouvernement, tel que Taito Nowaki. Plusieurs individus, de l’acabit de ce vice-amiral, étaient restés discrets sur leurs vraies compétences et la contre-amirale Expiar faisait partie de ces individus. Elle était une femme de grand niveau et on ne pouvait que respecter son talent. Elle pouvait se targuer d’être une véritable teigne pour certains vice-amiraux de son ère et le Roi Fou allait bientôt le comprendre.

Lorsque son couteau électrique fusa vers elle, la jeune femme ne tenta point de l’esquiver, mais saisit clairement la main du maudit, tout en laissant le poignard électrique se planter dans son abdomen, non sans se crisper ! L’éclair virulent parcourut ainsi son corps et celui du Fudo ! La bougresse encaissait bien le coup et elle le prouva en donnant un grand coup d’épée à son adversaire qui verrait une plaie diagonale s’ouvrit sur son torse !

    - Espèce de…. Tu as osé me mutiler ?


Sans la moindre pudeur Expiar donna un gros coup de tête à son adversaire. Par la suite, elle fit un bond en arrière pour réaliser un brusque tour sur elle-même projetant alors une lame d’air circulaire qui viendrait balayer toute la zone !  La planque étant composée de plusieurs compartiments, les alliés de Fudo ne risquaient pas grand-chose. Néanmoins la lame d'air scinda chacun des piliers soutenant le plafond, faisant s'effondrer la planque !  Par ce geste la constantiniste venait de transformer la « planque » en grande fosse à ciel ouvert, le tout jonché de débris. De plus, Fudo avait peut-être été touchée par la grande lame d’air s’il n’avait pas bloqué la partie le menaçant. Après tout, il était proche de la demoiselle au moment de cette attaque, le toucher n’était alors qu’un bonus pour elle.

Désormais Dr Green et Hana étaient à vue, tout comme le reste de leurs hommes, chacun sortant peu à peu des débris…

    - Vos âmes d’hérétiques vont être purifiées ! Clama la contre-amirale.
    - Roi Fou nous devons faire équipe ! Si Green réussit à capter son attention nous pourrons l’attaquer sans problème ! S’écria alors Hana !


Entouré de débris, Expiar semblait prête à découdre. La plaie à son abdomen était dérangeante, mais un coup de couteau ne suffirait pas à affaiblir énormément une femme comme elle, il en fallait un peu plus tout de même. En revanche, la décharge électrique l’avait bien sonné même si elle ne laissait rien paraître, son mouvement circulaire avait permis de temporisé le combat en vérité.  Les alliés de la contre-amirale n’étaient pas encore là pour le moment, les criminels allaient-ils en profiter ?





Expiar encaisse le couteau au niveau de l'abdomen, mais elle a attrapé ton poignet ! Résultat tu es électrisé en même temps qu'elle ! Le coup la sonne un peu, mais elle profite de la saisie pour te trancher le torse. Vu la proximité de vos corps, le coup n'est pas vraiment esquivable. La blessure est d'une profondeur moyenne. Elle donnee ensuite un coup de tête puis s'éloigne de Fudo, les dégâts de ce coup sont très négligeables, c'est plus pour s'éloigner de façon "safe".

De là elle fait une lame d'air circulaire qui vient juste couper les piliers la planque pour qu'elle s'effondre. Ainsi, elle forme une sorte de grosse fosse avec des débris partout (métalliques, bois, pierre, un peu de tout).
La lame d'air ne menace personne hormis Fudo qui est en première loge ! Tout le monde sort des décombres sans blessure.

La blessure du couteau électrique n'est pas trop grave pour elle, mais l'électricité l'a un peu sonné. Cependant, elle fait la forte tête et ne montre pas sa douleur.

Hana et Dr Green sont prêts à t'aider si tu leurs en donnes l'ordre.

Effectifs présents:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Dim 19 Avr - 9:59


A Crown For A King




Certains disaient que la royauté était d'ordre divin. Que le fait d'être un souverain provenait uniquement de sa volonté, du fait que ce soi disant Dieu eut choisi une personne pour l'élever au rang de roi.

L'élu.

Aussi, pour devenir roi il aurait fallu bien gentiment attendre que l'on vienne nous remettre cette couronne, ce pouvoir, cette reconnaissance.

Qui pour le faire ? Un messager de cette chimère ? Un croyant ? Un possible prophète ?

Un vulgaire humain, dans tous les cas. Un vulgaire sujet.

Foutaises.

Attendre, attendre, attendre.

L'attente n'amenait que déceptions.

La foi n'amenait que désillusions.

Etre roi ou non. Baiseur ou baisé.

Il n'y avait rien de divin dans cette histoire. Il s'agissait simplement de rapport de pouvoir.

Et le pouvoir ne s'héritait pas. Le pouvoir ne s'attendait pas.

Il se prenait.

____

-Allez-y.

Le sans nom avait balancé ces mots-là d'un ton cinglant, il était énervé par cette situation. Son sang ruisselait au niveau de son torse, ce liquide écarlate coulait une nouvelle fois à cause de cette marine qui était devenue un véritable obstacle.

Son poing fermé s'était ouvert brutalement lorsqu'il cracha ses paroles, créant une zone qui engloutisserait l'atmosphère environnante, pendant que la Contre-Amirale était encore sonnée du poignard foudroyant du malfrat. Le borgne disparut alors, laissant derrière lui un simple cailloux.

Les ténèbres virevoltaient dans sa béance oculaire. Il allait faire d'elle un exemple, laisser sa véritable nature s'exprimer. Il comptait bien la détruire, elle et sa foi.

Dès que la sphère bleutée aurait capturé la silhouette de la bleue, le Roi Fou apparut brusquement derrière elle, piétinant l'ombre de la croyante, le flanc de sa main non engourdie par la foudre près du dos de sa cible.

Et cette main, il l'agiterait d'un coup sec, visant à couper l'entièreté de ce qui se trouvait sur son chemin.

Sa malédiction irait-elle jusqu'au bout cette fois-ci ? Le hors-la-loi avait compris que son opposant pouvait, d'une façon ou d'une autre, détruire sa zone. Il comptait là sur la vivacité de son attaque, en plus du support de ses nouveaux sujets, pour prolonger la faille qu'il venait de créer chez la Contre-Amirale. Une faille dans laquelle il s'immescerait malicieusement.

____


Il était temps pour nous de sortir de l'ombre, de montrer à tous que nous existions. De prévenir l'Underground et ses soi-disant rois de notre arrivée, celle de celui que certains nommaient Roi Fou. Et que, bientôt, nous saurions les déloger, un par un. Qu'il était venu notre heure, celle de prendre ce qui nous appartenait.

Triade, Konan, CP9, Thalassa ou Dieu : aucun d'eux ne sauraient nous empêcher de parvenir à nos fins.

Notre couronne.



Résumé:

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 21 Avr - 1:50



Contre-Amirale Expiar & Colonel Venganza


La stratégie du chirurgien était intéressante, il désirait profiter d’un moment de latence dans la stratégie de la Contre-Amirale pour s’offrir une faille parfaite ! Elle était un peu sonnée, tout en étant puissante malgré tout ! C’est ainsi qu’elle ne détruisit pas immédiatement le dôme du Roi Fou.

Cependant, lorsqu’elle regagna le contrôle de la situation, la jeune femme tomba dans le regard de Dr. Green, ce dernier avait pris une étrange forme reptilienne. Il venait d’activer son zoan de l’anoli, un lézard. En face de son visage, le bout de sa queue ondulait lentement. C’était alors la première chose que vit la constantiniste, se laissant prendre dans une hypnose qui la stoppa momentanément !

Ce moment de paralysie l’empêcha de réagir au mouvement du batteur, se faisant prendre dans cette malédiction fort gênante, qui venait de la couper en deux ! Le choc en fut tel qu’elle écarquilla les yeux. Elle comptait se transpercer pour empaler Fudo juste derrière elle ! Mais l’hypnose de Dr. Green, faisait l’ennemi imiter les gestes de ce dernier ! De ce fait, il fit un mouvement inverse, ce qui empêcha la Contre-Amirale d’agir !

C’est ainsi qu’elle se retrouvait à la merci du  criminel sans pouvoir s’éliminer elle-même. Une dague ne tarda à se planter dans son épaule, c’était celle d’Hana Shizuki, qui viendrait ainsi distiller son poison dans la gouvernementale, la paralysant sans difficulté.

    - Vous ne l’emporterez pas ainsi ! Je vais vous…..écra…ser….
S’écria Expiar, alors que son corps faiblissait.

Du côté de Yoh et Loh Tucker, c’était avec fierté que le duo trainait le Colonel désormais inconscient. Le combat avec lui avait été hargneux d’où le fait qu’ils revenaient couverts de blessures. Cependant, ils avaient pu vaincre grâce à leurs hakis et leur synchronisation parfaite !

Tandis que la tendance semblait s’inverser, les hommes d’Hana revenaient lentement, ils n’avaient essuyé aucune perte et c’était une donnée importante.

Désormais Fudo pouvait, au choix se rendre au bateau des gouvernementaux pour y trouver des choses utiles, de plus il pourrait tenter de questionner la contre-amirale ou le colonel. Pendant ce temps les hommes d’Hana les menotteraient.


L'Enchanteur


Pourtant au loin, un homme semblait se démarquer, il se tenait loin de la bataille, loin de la fausse où s’était tenu l’affrontement, loin de tout. Néanmoins, certains le connaissait et le surnommait L’Enchanteur.





Expiar et Venganza sont hors de combat. Tu peux les interroger. Tu peux aussi te rendre à leur bateau pour le fouiller. Selon ce que tu choisiras (sachant que tu peux choisir les deux aussi), je te dirai sur discord ce que tu trouveras. Mais attention, il faudra me dire directement ton choix, pas "qu'est-ce que je trouve là ou là ?". Voilà voilà !

Tout le monde va bien de ton côté, il faudra songer à se faire soigner tes blessures et de même pour Yoh&Loh.

Tu ne peux pas encore voir L'Enchanteur.


Effectifs présents:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Mar 21 Avr - 10:46


A Crown For A King


En un instant il avait renversé l'ordre établi, délogeant la Contre-Amirale de sa si fière posture, ébranlant presque sa foi. Il la plongerait dans un précipice de désespoir, un gouffre sans fond, où nul espoir ne résidait. Où nulle lumière n'avait sa place. Sa réalité à lui, celle d'un lieu froid et cruel, distordu par sa folie latente, sa frustration de ne pas être reconnu par ce monde qu'il chérissait tant, qu'il aimait autant qu'il le haïssait. Et il l'aimait à en crever.

Une sèche claque réveillerait la Contre-Amirale et le colonel Venganza, tous deux à la merci du criminel, le dernier menotté. Expiar prendrait du temps à s'en rendre compte, mais elle finirait bien par le remarquer : lorsque les contours floutés de sa vision se dissiperont, que quelque-chose n'allait pas. Son corps était détaillé en pièces, le maudit l'avait coupé en différents segments : mains, bras, tronc, jambes et tête.

-Regarde bien ce visage. Retiens le, lui et cette béance. Plonge-y ton regard, perd toi dans ce vide.

Il commença ainsi, saisissant à pleine main la face de la marine, portant sa tête comme un flambeau qu'il amena au plus près de son visage à lui. Pendant ce temps-là, ses sbires seraient en train de bazarder le reste de son corps dans un vulgaire sac cylindrique en cuir, sous le regard ébahi du colonel qui serait, quant à lui, laissé ici, menotté, en tant que simple spectateur.

-Qui crois-tu avoir en face de toi au juste ?

Peut-être qu'Expiar essaierait de répondre : un simple grognement étouffé ne serait perçu par le sans nom, sa paume muselant la bleue.

-Personne ne sait qui je suis.

Il laissa son unique oeil rouler sur la silhouette du colonel qu'il reconnut aussitôt, il l'avait croisé dans l'Eglise la veille. Un rictus vint étirer les traits du criminel, le sans nom jubilait. Son regard se recentra alors sur la croyante, le poignard d'obsidienne logé dans son orbite venant transpercer l'esprit de sa victime.

-Je te le dis alors, et tu le répéteras à ton précieux gouvernement.

C'était son heure. A lui, celui dont la frustration devenait insupportable. Celle de n'être pris que pour un moins que rien. Un être inexistant. Un fantôme.

-Vous ne me faites aucunement peur. J'ai trahi la Triade et vis maintenant avec un contrat sur ma tête : ces gars-là en sont la preuves.Dit-il en désignant les siamois.Et regarde où ils sont désormais : à mes côtés.

Les vannes étaient ouvertes. Sa voix cinglante perforerait alors les tympans des mouettes lui faisant face.

-Vos assassins du CP9 m'ont déjà mis la main dessus sans pour autant réussir à m'abattre. Demandez aux rebus de Nighty Town comment j'ai abattu la fille de Shadow, son directeur. Lui qui m'a fait amener à Enies Lobby alors que je devais finir à Impel Down suite à mon arrestation sur Illusia, et finalement, à cause des failles existantes dans votre futile gouvernement me voilà libre face à toi, te taillant en pièces. Qui a déclenché cet état d'alerte à l'époque là-bas, quel mensonge le gouvernement a délivré à ses petits pions pour le justifier, pour masquer mon existence ? Amusez vous à fouiller, peut-être y trouverez vous même mon second oeil.

Son esprit se découpa en un sourire morcelé.

-Crois-tu réellement que ton Dieu me fait peur ? Le gouvernement ne devrait pas me sous-estimer. Ce même gouvernement qui sait très bien ce dont je suis capable, après leur avoir remis Narseh et Robinson. Les Thalassas en étaient bien contents, par ailleurs.

Un rire jaune le prit de court.

-Oh, j'oubliais. Thalassas. CP9. Triade. C'est bien loin de vous, futiles marines. Futiles ignorants, innocents.  De simples outils, voilà ce que vous êtes. On vous envoie sur le terrain sans connaissance aucune, sans savoir à qui vous avez réellement à faire. De la vulgaire chair à canon, rien de splendide, encore moins de sacré. Crois-tu encore que ton Dieu existe ? Crois-tu qu'il va te venir en aide, maintenant ?

Une inspiration lui permit d'apaiser le flux chaotique de ses pensées. Ralentir sa mécanique intérieure.

-Renseignez-vous. Vérifiez.

Il jeta la tête de la Contre-Amirale sur les genoux du colonel Venganza, comme s'il s'agissait d'une vulgaire balle en mousse.

-Tu diras à tes supérieurs que je suis bien en vie. Que le Roi Fou est de retour. Qu'il se nomme Fudo et qu'il compte bien prendre ce qui l'appartient.

Alors le sans nom se tourna vers Yoh et Loh, tandis qu'il réactiva sa zone pour finalement couper les bras de Venganza.

-Il n'en a plus besoin. Balancez le dans son navire, après l'avoir vidé de tout ce qui peut servir notre cause, afin de le transformer en une vulgaire barque inoffensive. Laissez lui quelques sbires le conduire en dehors de cette île. Il va rentrer à son bastion avec la tête de celle-là. Son attention se porta une dernière fois sur la marine qu'il avait réussi à vaincre. Ta vie comme ton corps sont entre mes mains. Voici mon pouvoir, celui que j'ai sur toi. Et nul Dieu ou autre chimère ne saurait le remettre en question. Tu veux porter une parole, porte la mienne auprès de tes supérieurs.

Il tourna alors les talons pour découvrir Hana, le Dr Green et l'Amar.

-Il est temps pour nous de reprendre où nous en étions, ailleurs. Je m'occuperais de ceux qui n'accepterons pas ma venue, assimelerait les cartels sur l'ensemble de West Blue. Vous vous occuperez du marché noir. Nous avons les armes, il nous faut la drogue. Si cet Enchanteur n'est pas une solution, nous en trouverons une autre : ce n'est pas un problème, nous disposerons de tout West Blue pour choisir nos alliés.


_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 25 Avr - 5:57


Contre-Amirale Expiar & Colonel Venganza


Le Roi Fou… Ce nom allait parfaitement à ce borgne qui savait comment dévoiler un caractère bien sombre dans ses moments de supériorité. Il avait l’air comme enivré par la situation. Cependant, il avait toutes les raisons de l’être. Il venait de corriger violemment le Constantinisme ! Les marines s’étaient alors murés dans une sorte de silence glacial. Non pas qu’ils ne comptaient pas raconter cette histoire, mais ils ne pouvaient rien dire, comme honteux d’avoir échoué. Une fois arrivée à leur Q.G. ils seraient forcés d’expliquer l’état de leurs corps de toute façon.  La Contre-Amirale Expiar ne valait plus grand-chose dans sa condition de « tête » vivante et son colonel ne serait plus un guerrier aussi redoutable qu’avant.

Fudo avait pu récupérer une paire de menottes en granit marin dans leur navire, ainsi qu’un ouvrage sur les grands principes du Constantinisme…

C’est ainsi que le groupe se retrouverait à nouveau au niveau du grand trou béant qu’il restait désormais à la place de l’ancienne cachette de Hana. Elle n’avait pas perdu sa marchandise encore heureux… Cependant ils n’étaient pas discrets à être près de cinquante individus réunis en ce lieu. Au même moment quelques nuages vinrent couvrir le ciel et c’est ainsi qu’une douce pluie commença à se répandre dans les lieux….


Merlin, L'Enchanteur & Hana Mizuki

L’homme qui était resté au loin jusque-là arriva ainsi à eux. Vêtu d’un long manteau grisonnant, il ôta sa capuche pour faire face aux individus et prit la parole.

    - Hana Mizuki… Qu’est-ce qui est arrivé à ta tanière.
Demanda-t-il d’une voix sévère.
    - Comme tu peux le voir des fichus Constantinistes l’ont démoli. Ça ne va pas arranger les affaires, mais bon… Qu’est-ce qui te fait te déplacer en personne Merlin ?

    - J’ai observé la scène au loin, j’ai supposé que tu aurais besoin d’aide. Si tu te fais démasquer mon affaire aussi est en danger. Tu as songé à ma proposition de la dernière fois ?
Rétorqua l’homme.
    - Eh bien, disons qu’après ce qui vient de se produire j’ai eu une contre-proposition de cet homme, mais peut-être devriez-vous parler. Fudo, le Roi Fou, je te présente Merlin, L’Enchanteur.
Expliqua Hana avec un sourire en coin.
    - Ce nom me parle, mais pas avec ce visage…. Je dois me tromper. Et si nous discutions ailleurs, nous sommes trop exposés ici
Conclut Merlin.

Marchant rapidement, le groupe arriverait au pied de la montagne sans trop de difficulté, une porte cachée serait ouverte par Merlin et bientôt tous les hommes pourraient y pénétrer aisément. Après un peu de marche dans un véritable petit labyrinthe de galeries, ils arrivèrent ainsi dans une grande pièce. Elle avait l’allure et la décoration de l’intérieur d’une taverne. On y retrouvait une trentaine d’hommes, tous attendaient le retour de Merlin, leur leader.

    - Voici mon groupe, là où Hana excelle dans la vente d’armes volées sur Powder Island, nous excellons dans la vente de drogues dans l’ensemble de West Blue. Et toi, qui es-tu exactement Fudo le Roi Fou… Enfin, quel est ton but plutôt ? Pour que Hana désire que je t’écoute c’est que tu as des projets ou que tu es prometteurs.


Hana était jeune, mais vive et intelligente. Elle avait toujours su se débrouiller et Merlin ne le savait que trop bien.
D’un côté Merlin et ses trente hommes, de l’autre Fudo et sa cinquantaine d’homme.  Aucune tentation ne semblait existée, L’Enchanteur paraissait intriguer par la personne qu’était Fudo.

    - Vous savez qu’avoir éjecté le Constantinisme de son île ne sera pas sans conséquence ?
Demanda-t-il. On sentait véritablement la sagesse de cet homme, il n’était pas arrivé à ce stade dans West Blue uniquement par la force… Il en avait dans la tête.



Tu récupères une paire de menotte en granit marin et un livre sur les principes du Constantinisme, il te permet de connaître ceci désormais : Le Constantinisme Uniquement la partie "Le Constantinisme" et la partie "Lieux de culte et rituels"

Effectifs présents:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Sam 25 Avr - 9:21


A Crown For A King


Yoh et Loh avaient suivis les directives du sans nom, expédiant les marines à leur bastion avec un seul message en tête à transmettre. Le maudit avait parlé et esperait s'être enfin fait entendre par ce monde qu'il trouvait de plus en plus ingrat. Cela renforçait son envie primaire, celle de le mettre à mal. Et pour ce faire il se devait de se remettre sur les rails. Assez de collaborer avec des entités qui ne lui permettaient aucun contrôle. Maintenant c'était à son tour de prendre les choses en main, à son tour de régner.

Lorsque Merlin débarqua, harponnant Hana comme si de rien n'était, le criminel ne broncha pas. Il se savait en sécurité après ce qu'il venait de réaliser, puis Yoh et Loh n'étaient pas loin.

Alors la demoiselle fit les présentations, et, tandis que l'Enchanteur s'adressa à lui, le Roi Fou tourna son visage en sa direction, laissant son oeil valide rouler sur la face du nouveau venu.

-L'être et le paraître.Lança-t-il au trafiquant. Parfois il vaut mieux passer inaperçu, d'autrefois c'est tout le contraire. Ce n'est pas à vous que je vais l'apprendre.

Calme et stabilité avaient pris le relais sur cette colère qui avait élue domicile en lui depuis la veille. L'agitation, les obstacles imprévus : tout ça le déplaisait. Maintenant que cette situation s'était réglée et qu'il avait enfin pu crier, haut et fort, qui il était, assouvir cette pulsion primale, presque enfantine, une partie de lui s'était apaisée. Laissant le froid et la pragmacité reprendre le dessus.

Ses traits se déformèrent légèrement, un fin rictus, comme si sa peau avait perdu de sa pleine élasticité. Peut-être était-ce là dû à la fatigue causée par cette gymnastique éreintante que subissait en permanence son esprit morcelé entre deux mondes. Ombre et lumière. Bête et humain.

-Vous tombez à point nommé, l'Enchanteur.

Le hors-la-loi se réjouissait de cette arrivée, celle de la pièce qui lui manquait. Hana lui avait déjà présenté cet énergumène, sa situation, à quel point il serait important pour ses plans. S'il le mettait de son côté, il n'aurait plus besoin de trouver quelqu'un qui s'occuperait de ce commerce pour son compte. Le sans nom pourrait alors se focaliser sur son avancée vers le trône de l'Underground.

Ce fut sans la moindre hésitation qu'il emboîta le pas à Merlin, en direction de son QG, suivi par les siens. L'Amar, Yoh et Loh, le reste, du moins ce qu'il restait. Sa main s'était crispée sur la poignée du sac qu'il se trimbalerait jusqu'à présent, celui dans lequel se trouvait le reste du corps de la constantiniste.

Une fois arrivé dans la montagne, que Merlin ait balancé sa question au Roi Fou, celui-ci posa le sac et fléchit ses genoux pour poser ses deux mains à ses extrémités.

-West Blue. Lâcha-t-il en redressant son chef en direction de son interlocuteur. Je vais unifier l'Underground de West Blue sous un même nom, le mien. Et pour ce faire j'ai besoin de contrôler son commerce et donc de vous, l'Enchanteur, mais aussi de vous Hana et votre acolyte.

Le criminel lorgna alors Zem, l'anguille qui le servait depuis un bon moment et qui lui avait prouvé sa loyauté depuis. Celui qui, alors qu'il n'était plus là, continuait de se battre pour étendre son influence : le faire connaître sur cette mer. Lui, le Roi Fou.

-Vous avez des commerces déjà bien developpés, vous êtes, si ce que Zem m'a dit s'avère vrai, déjà implanté dans cet Underground. Mais une concurrence existe, subsiste. Ne serait-il pas temps de vous rallier sous une même bannière ? Prendre cette mer et régner sans partage. Je m'occuperais de ces concurrents : de les assimiler ou de les détruire. Que ce soit de par ma réputation ou par la force.  

Ses doigts vinrent pincer la fermeture éclair du sac cylindrique à ses pieds. Il l'ouvrit ainsi, délicatement, révélant son contenu.

-Le gouvernement est aussi un problème, mais bientôt il nous servira. Parfois il vaut mieux agir dans l'ombre sans se faire connaître du grand public. D'autrefois c'est tout l'inverse. Bientôt ceux qui ne me connaissent pas se prendront une gifle de lucidité. Se rendront compte de ce dont je suis réellement capable. Ma réputation gonflera, et cela sera suivi d'actions pour asseoir ma présence sur cette mer. Je vais la conquérir, petit à petit, en m'exposant. Vous n'aurez plus qu'à vous étendre dans mon ombre, récupérant les terrains que j'assimile.

Il se releva finalement, plongeant son regard dans celui de Merlin.

-Je vous demande de travailler tous les deux pour moi. De devenir des éléments clés du nouveau monopole qu'existera dans l'Underground de West Blue. Le mien.



_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 28 Avr - 3:26
[quote="Maître-Jeu"]


Merlin, L'Enchanteur & Hana Mizuki

Les ambitions du Roi Fou paraissaient très grande pour l’Enchanteur, il voyait les choses en grand et cela était intéressant toute comme cela paraissait inquiétant. L’homme hésitait à s’allier à lui, il semblait être un fanfaron. Cependant, le fait qu’il ne voit son projet qu’à l’échelle de West Blue rassura Merlin. Il n’allait peut-être pas réussir à conquérir tout West Blue, mais il pourrait permettre à Merlin d’étendre son commerce en toute discrétion. Si ce Fudo devenait une tête de la criminalité de West Blue, alors les regards sur l’Enchanteur et Hana diminueraient grandement.

C’était sans doute le plus intéressant, mais cela à une seule et unique condition.

    - Je ne peux accepter cela qu’à deux conditions. Chacun ses finances, nous sommes alliés, mais mon organisation ne sera jamais un garde-manger financier, pas sans contrepartie en tout cas. Et enfin, si tu veux que nous puissions nous implanter réellement, il faut éradiquer la marine une bonne fois pour toute de cette île.
Déclara Merlin.

C’est alors qu’un homme s’avança et prit la parole.

    - Ils ne sont pas particulièrement forts, mais des membres du Cipher Pol 5 assurent la protection de l’île. Ils ne sont pas spécialement forts, mais ils sont gênants… Nous ne les avons pas attaqués, car nous souhaitions rester discrets. Cependant tu souhaites te montrer, alors tu ne verras aucun problème à les attaquer de front toi ?
Continua ensuite l’homme.

Hana eut un sourire, voyant très bien ce que souhaitait faire Merlin, il voulait tout simplement s’assurer que le commerce de l’île puisse être entièrement le leur, de quoi prendre encore plus de commerces. Par la suite l’homme n’aurait plus qu’à s’occuper d’autres îles.

    - Si tu acceptes mon pouvoir sera tien. J’accepterai de t’aider dans tes projets d’accroissement. Toujours en faisant preuve de discrétion.
Conclut l’Enchanteur.

C’est ainsi qu’on expliquerait à Fudo que le CP5 possédait une petite base dans la ville de Baku. Ils n’étaient pas très forts, mais il faudrait que l’attaque soit assez frontale pour faire comprendre au gouvernement qu’il ne fallait plus revenir sur cette île. Fudo avait carte blanche pour procéder, mais il devrait agir dès ce soir pour bénéficier d’un bon effet de surprise. Une fois ceci fait l’accord avec Merlin serait conclu.



Si tu décides d'attaquer le Cipher Pol 5, tu peux gérer cette partie du RP dans ton prochain poste. Tu pourras pnjiser tes adversaires et mettre en place la prise de leur petite base. C'est "juste" un bâtiment où ils se trouvent tous. Ils sont dans les environs du niveau 20-25 et sont une vingtaine d'hommes.

J'attends un texte bien ficelé et pas bâclé, si cela est mal fait je mettrai en place une riposte.

Effectifs présents:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Mar 28 Avr - 12:21


A Crown For A King


Les mots de l'Enchanteur convenaient au borgne. Ils avaient une certaine résonance dans sa tête. Sa proposition ne lui posait ainsi aucun problème, qui plus est le Cipher Pol, il en avait fait une affaire personnelle depuis ce que le malfrat avait commis bien plus tôt sur Nighty Town.

Cet organisme n'avait aucunement sa place ici, il s'agirait d'un message clair et précis pour ses nouveaux alliés comme pour le gouvernement. Au diable cette instance et ses représentants, du CP9 aux Thalassa : le maudit n'avait pas peur. Il était habitué à ce mode de vie, celui de vivre avec une épée de damoclès au dessus de la tête. Cette possibilité de s'éteindre à tout moment.

Il l'était déjà, de toute façon, éteint.

Nul obstacle l'empêcherait de parvenir à ses fins. Il les démonterait tous, un à un, par la force ou la malice. Et l'heure en était à la force : une démonstration de ses compétences, celles que beaucoup enviait, la Triade en étant le plus grand exemple.

-Vos conditions me conviennent. Rétorqua-t-il froidement.

Sur ces mots le sans nom ferma le sac à ses pieds, saisit sa poignée puis se releva lentement. Le mort en sursis planta son regard dans celui de l'Echanteur avant de tourner les talons. Il partait, seul, en direction de Baku.

Peu importait la difficulté. Peu importait ceux qui se confronteraient à lui. Le criminel passerait outre. Nulle chose ne serait le dévier de son chemin vers le trône, son dû. Et, en ce jour, il allait le démontrer à tous ceux présents en cette pièce, désireux de collaborer avec lui.

Une démonstration de son pouvoir. Celui-là même qu'il mentionnait pour souligner sa réputation, un argument majeur dans ses négociations : ce pouvoir qui lui permettrait d'assimiler n'importe quel cartel si besoin était, d'annihiler sa concurrence. Il n'était plus le temps de parler, de cracher des mots pour faire belle figure. Désormais était venu le temps d'agir, donner un sens à ses mots. Que tous comprennent que sa parole avait du poids.

Un Roi se devait d'être parangon de cruauté. Mais la cruauté seule ne servait à rien si aucune base venait la supporter. Pour rallier des malfrats ne jurant, pour la plupart, que par la réputation et la force, il fallait exhiber ce pouvoir qu'il possèdait. Le montrer, à tous, à quel point il était cruel.

Injustement puissant.

___


Il était posé, là, dans un silence sepulcral tandis que sa main s'ouvrait. Sa malédiction libérée grignoterait l'atmosphère environnante, la hanterait, elle et cette base sur laquelle le sans nom s'était installé. Un avant-poste plus qu'autre chose en un seul bloc de béton à étage unique.

Le Cipher Pol 5, le maudit comptait les anéantir. A la fin il n'en resterait qu'un.

Il voulut s'y prendre méthodiquement, éviter de succomber aux pulsions de l'enfant qu'il portait dans le cimetière de sa pensée, pour que tout se déroule silencieusement. Rien de grandiose, juste de l'efficacité. Du froid et de la pragmacité, voilà ce dont il devait faire montre pour finir cette tâche au plus vite.

Premièrement, le Roi Fou s'occuperait d'isoler ces agents de leur quartier général. Aucun renfort possible. Une grande mesure de précaution. Puis, lorsque tout contact serait coupé il se lancerait dans l'élimination de tout être présent dans ces locaux. Cette élimination lui servirait d'exemple : cette île serait sienne et aucun gouvernementaux, quel qu'il soit, n'avait sa place.

Un scan long et précis de sa zone lui permis de se faire une idée de la topographie interne de la base, son organisation, les différentes salles présentes, six, et surtout d'énumérer et de localiser chaque agent ci-présent. Ils étaient au nombre de dix-huit. Chacun constituait une cible, une menace potentielle, que le borgne éliminerait. Tôt ou tard.

Son poing fermé s'ouvrit alors légèrement, relâchant un vulgaire caillou qu'il avait récupéré sur son chemin. Il le balança doucement dans les airs avant de claquer des doigts.

Un agent apparut. Le premier. Celui qui se trouvait dans ce qui paraissait être la pièce de contrôle, du fait de la présence d'un nombre important de den-den mushi et de la console face à laquelle ce gars était installé jusqu'alors. Surpris, le malheureux bonhomme ne put se défaire du sort que le criminel lui avait reservé : sa poitrine fut perforée d'un brutal shigan. La surprise et la différence de niveau flagrante rendait la chose aisée et injuste.

Alors, la silhouette du meurtrier disparut en faveur de celle du caillou tandis que le corps du gouvernemental s'écrasa au sol dans un bruit mat. C'était le signal, le maudit venait d'entrer dans les entrailles de la base, la purge avait débutée.

Chacun des den-den mushi présents dans la salle se fit détruire par l'intru, lorsque ce dernier eut disposé de cette précaution il savait dorénavant que ça serait entre lui et les agents restants.

Personne d'autre ne viendrait mêler son nez à cette affaire.

Un second scan, très rapide, lui permit d'identifier les agents les plus proches. Il s'interchangea une ultime fois avec le caillou gisant sur le toit, puis débuta sa macabre stratégie. Une mécanique ignoble et bien huilée.

Le cadavre lui faisant face fut transposé avec l'une des cibles. Peu importait si celle-ci était solitaire ou non, car si elle ne l'était pas ses camarades qui la verraient disparaître aurait subi le même sort dans les secondes qui suivirent : un trou dans la poitrine, causé par un shigan meurtrier, et la carcasse en devenir n'aurait même pas le temps de toucher sol qu'elle serait transposée avec la cible suivante. Et ainsi de suite, le malfrat procéda méthodiquement, par scan partiel de la base. Il commençait par les cibles totalement isolées, puis les groupes. Parfois il prenait des pauses, au bout de la dizaine son esprit commençait à bourdonner pour ce qu'il pensait être de la fatigue. Puis ces bourdonnements affluèrent et convergèrent pour se muer en une puissante céphalée qui le perturba un instant durant. C'était là la cristallitation, inachevée, de son haki de l'observation, celui-là même qu'il avait commencé à éveiller, sans le savoir, lors de son passage à Enies Lobby.

Le sans nom se reprit cependamment bien rapidement, sa zone s'était volatilisée un instant, il en créa alors une nouvelle, rattrapé par l'urgence de sa situation : il devait faire au plus vite. L'oiseau de nuit se relança alors dans sa dynamique pour en finir une bonne fois pour toute.

Cela lui prit un peu plus d'une quarantaine de minutes, en tout et pour tout, avant qu'il entende le dernier corps transpercé tomber à ses pieds. Il avait abusé de sa malédiction, son corps en payait le prix. Vers la fin il dut percer à plusieurs reprises le corps de ses victimes pour être sûr d'en être débarassé, puisque ses shigans lui paraissaient de moins en moins puissant.

Ses lèvres s'ouvrirent finalement tandis que son unique oeil roula sur le dernier mort. Il prit une grande inspiration et cette bouffée d'air lui fit un drôle d'effet, comme s'il s'agissait là d'une respiration nouvelle : primale et nécessaire signant le début d'une nouvelle vie.

L'horreur qu'il venait de commettre marquait le début d'une nouvelle ère : la sienne.

Il se reposerait un temps, quitterait les lieux après s'être assuré qu'il ne restait plus aucune trace de vie au sein de la bâtisse, puis annoncerait à l'Enchanteur, d'une voix grave et froide, que son souhait avait été éxaucé et que, comme convenu, il devait dorénavant respecter sa partie du marché.

Se rallier à lui.


Techniques utilisées:

Résumé:

+1 utilisation haki observation

_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue0/0[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 5 Mai - 1:26


Merlin, L'Enchanteur & Hana Mizuki

C’était là la concrétisation d’une longue peine pour le Roi Fou. En éradiquant les maigres hommes du Cipher Pol 5, encore présents sur l’île, il venait d’acquérir la possession de l’île et d’y retirer l’emprise du constantinisme. Bien évidemment la population en serait assez surprise, mais tout naturellement les habitants retourneraient à leur vie économique à terme. La ville de Powder Island avait toujours été ce genre de ville, tout en étant étroitement liée à la Pègre et la Marine en même temps. De ce fait, la population reprendrait ses activités tranquillement, tant que la tranquillité serait de mise justement.

En revenant vers Merlin, Fudo pourrait alors assister à l’un des plus beaux moments de sa vie de criminel sans aucun doute possible. Tous dans la cache de l’Enchanteur, se tiendrait devant lui environ quatre-vingt hommes. A cela s’ajoutait Yoh&Loh, Hana Mizuki et Dr Green.

    - Désormais nous voguerons avec toi le Borgne. La triade risque de ne pas appréciée, j’espère que tu as un bon plan.
Déclarèrent les jumeaux à l’unisson.

    - Compte sur mon recèle d’armes pour veiller sur Powder Island et s’étendre ailleurs.
Enchaîna Hana.

    - Pour ma part je veillerai toujours sur Hana, alors je suis des tiens.
Rétorqua Dr. Green.

Puis, d’un pas affirmé un Merlin s’avança et lui tendit la main, lui dévoilant un franc regard.

    - Mon cartel possède une trentaine d’hommes, transitant partout dans West Blue.  Nous contrôlons tout le trafic de drogue de cette mer. Avec nous à ton service, tu peux considérer que tu contrôles donc toute la drogue de West Blue. Je travaillerai pour toi en ce sens. Quand ton emprise aura atteint toute cette mer, je pourrai prendre en charge l’ensemble de ton réseau de trafic en tout genre. Mais hommes et moi ne sommes pas des guerriers, mais nous saurons défendre ce qu’il faut.


    - Ahlala, Merlin, toujours aussi dur. Ne t’inquiète pas Roi Fou, malgré ses airs, c’est un homme fiable. J’ai oublié de te le préciser, mais mes cinquante hommes et femmes sont désormais à ton service eux aussi.


La folle mafia du Borgne prenait forme et bientôt s’étendrait durablement, pour le meilleur et pour le pire. Il avait encore tant à faire et tant à découvrir. Ce groupe n’était autre que sa piste de lancement. Il était désormais en orbite et devait accomplir sa mission. Rien n’était encore joué, il y avait tout à faire.

Beaucoup d’îles étaient encore vierges de sa présence, alors il lui restait encore beaucoup à faire.



Désormais tu peux compter dans tes rangs :
PNJs:

A cela s'ajoute la récupération de menotte en granit marin dans le navire de la contre-amirale et le livre sur le constantinisme.

J'oubliais, l'île est à toi maintenant.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Jiva
Jiva
Messages : 1006
Race : Humain
Équipage : La Coalition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue43/75[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Left_bar_bleue245/500[Présent] - A Crown for a King [Pv : Fudo] - Page 2 Empty_bar_bleue  (245/500)
Berrys: 18.002.430.000 B
Mar 5 Mai - 7:02


A Crown For A King



La main du borgne rencontra celle de l'Enchanteur pour finalement cloturer leur accord. Cette même main qui venait de prélever la vie à une vingtaine d'hommes, le prix à payer pour faire un pas de plus vers son objectif. Aussi, le Roi Fou avait désormais à sa disposition de nouveaux hommes, son réseaux s'étendant en conséquence. Il développait enfin quelque-chose de tangible, une véritable organisation qui prendrait petit à petit West Blue.

Merlin et Hana étaient deux atouts majeurs sur lesquels le maudit comptait bien se reposer pour gangréner le commerce de cette mer. Il s'occuperait d'écraser ceux qui ne voudraient pas poser genoux à terre, assimilerait leur cartel pour finalement concrétiser ce qu'il avait énoncé plus tôt.

L'Underground de West Blue serait unifié sous une unique bannière, la sienne. Le pseudonyme de Roi Fou serait bientôt connu et redouté.

Après cette ultime réunion, le primé tourna les talons pour quitter les lieux, seul. Il marcherait un temps dans ce vaste paysage que lui offrait cette île qui était dorénavant sienne. Puis ses pieds se figèraient alors quand son regard se perdrait dans les cieux.

-Tu veux rentrer dans ce monde, oui ou non ? Devenir un grand hors-la-loi ? Tu penses réellement avoir les épaules ? Alors, si oui, fracasse le ! Prend cette putain de batte et éclate lui le crâne !

Un écho lui revint en tête, celui de sa première venue sur cette île. Cela remontait à des années auparavant, à l'époque où il venait simplement de quitter son cocon familial sur une prise de tête. Quitter tout pour suivre une passion primale et finalement s'élancer dans  un monde qui l'attirait. Du chemin entre temps, il en avait fait. Il se revoyait deux ans auparavant avec Yao Ming, poussant des caisses métalliques en guise d'épreuve après avoir rejoint les Shadow Ghost. A l'époque où Tet était à ses côtés. Puis une dernière image lui frappa l'esprit, explosant tout le reste. Edward Lawrence, son ultime rencontre lors de sa dernière visite ici.

Mais ce Fudo auquel appartenait ces souvenirs n'était plus. Le mort en sursis avait enterré ce qui restait de lui à Enies Lobby, il le hantait parfois alors sous forme de vague souvenir. Parasitait par moment ses pensées.

Une larme naquit dans le coin de l'unique oeil du Roi Fou. Il s'en étonna, ne comprit pas pourquoi. Il ne ressentait rien, cet accomplissement ne l'avait procuré ni soulagement chaleureux, ni peine suppémentaire. Le borgne paraissait hermétique, comme si un monde s'était refermé sur lui. Il était dorénavant à l'image de cet Underground qu'il chérissait.

Froid et pragmatique.

Le sans nom se focalisait ainsi sur la suite. Il venait de réaliser un premier pas conséquent, il fallait faire tout le reste : s'engouffrer sur cette voie jusqu'à son trône. Encore combien de conquête, de crime, d'alliance, de trahison et de perte jusque-là ?

-Si tu as encore envie de plonger dans ce monde il faut que tu saches une chose : Ça ne m'a pas fait plaisir. Mais ici, quand tu as des faiblesses il faut que personne ne les ressente, à part peut-être les gens en qui tu as réellement confiance. Sur ce.

Et pourtant ces larmes l'intrigaient au plus haut point. Après tout l'on disait qu'elles étaient le sang de l'âme.



_________________
Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Jiva
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: