Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito]
Aller à la page : 1, 2  Suivant
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Lun 6 Fév - 20:00

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Gauche10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Plague10

Thalassa Liang et Thalassa Ning.
Mariejoa leur ouvrait les portes. La gigantesque et sempiternelle ville du Gouvernement Mondial, à la fois plus haut bastion des gouvernementaux, lieu de vie des Tenryubitos, place forte de l'AOI et lieu de résidence des Cinq Étoiles, lieu de rencontre des Schichibukais et des amiraux de la marine... Tout ici semblait démesuré, faste, luxueux au possible. Ceux qui n'avaient pas l'habitude de vivre dans l'opulence étaient rapidement déroutés : tout reflétait un style de vie particulièrement riche, tout indiquait le prestige et la puissance des citoyens qui y vivaient. De l'ascenseur technologique, qui avait permis leur montée jusqu'à la ville sainte grâce à un ingénieux courant d'eau artificiel, jusqu'à la présence à quai d'innombrables galions, tant marines que commerciaux, tout indiquait que l'on ne venait pas ici par hasard. Et pour cause : leur navire à eux s'immobilisait tout juste qu'une cohorte de gardes s'avança promptement dans leur direction afin de procéder aux vérifications d'usage. Toutefois, ils s'immobilisèrent rapidement en remarquant Liang qui, à bord du navire, faisait signe à sa sœur et aux membres de l'équipe de descendre avec lui. Tandis qu'ils descendaient le long de la plateforme installée pour l'occasion, le Thalassa lorgna du côté d'un des bateaux qui se trouvait aux côtés du leur, et y découvrit une silhouette familière. Il se contenta donc de donner quelques simples ordres à l'un des gardes qui s'avançait avant de se diriger vers ladite silhouette :

-L'objet bâché que vous devez déplacer se trouve dans la cale. N'oubliez pas : vous ne devez en aucun cas voir ce dont il s'agit.
-Bien monsieur !

Cette simple précaution paraissait naïve, mais elle était suffisante : un gradé de la Garde arriverait bientôt pour organiser l'opération, et lui savait de quoi il en retournait. Il pourrait ainsi se montrer plus prévoyant, et s'assurer du fait qu'aucun de ses subordonnés ne jetterait un coup d'œil malhabile en direction des inscriptions qui figuraient sur la gigantesque pierre. Toujours était-il que l'homme vers lequel Liang s'avançait ne tarda guère à les remarque. Il pivota donc pour leur faire face, dégageant immédiatement une aura calme et mesurée, sérieuse et rigoureuse, presque semblable à celle qu'arborait généralement Chairoka elle-même.

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Chefga10
Winch Nathanael, chef de la Garde de Mariejoa.

-Liang. Vous n'avez pas rencontré de soucis ?
-Non, Nathanael. Messieurs dames, je vous présente Winch Nathanael. C'est le chef de la Garde de Mariejoa. Si la situation l'exige, il peut devenir votre supérieur. Croyez-moi, il en vaut la peine.
-C'est trop d'honneurs. Eliot, occupe-toi de l'interrogatoire de ce monsieur.

Le prénommé Eliot hocha la tête d'un air formel avant d'embarquer un marchand richement vêtu, lequel gesticulait en se lamentant sans parvenir à attendrir les soldats qui l'entouraient de quelque manière que ce soit. Nathanael, apparemment soulagé d'un copieux fardeau, profita donc de cette interstice pour scruter plus sérieusement les gradés qu'il découvrit face à lui, aux côtés de son vieil ami. Il avait naturellement beaucoup entendu parler d'eux, surtout en tant qu'ex gradé de la marine, mais les découvrir pour la première fois en personne avait incontestablement quelque chose d'excitant. Il s'agissait là de ceux qui allaient former l'élite de demain, et il n'était pas assez sot pour ignorer qu'un futur amiral se trouvait même sans aucun doute parmi eux... Autant dire que leur potentiel était encore loin d'être totalement exposé au grand jour. Il fit signe à la petite bande de le suivre et Liang se porta à ses côtés, aussitôt imité par Ning, avant de reprendre la parole :

-Un problème ?
-Non. Juste un pirate qui se cachait à bord d'un navire marchand. Il a dit vouloir délivrer sa sœur, enlevée par un Tenryubito. Browne, visiblement.
-Et vous embarquez le marchand ?
-Suspecté de complicité. Le pirate est mort, je m'en suis chargé moi-même.

Il s'agissait là de dires lourds de sens : la gigantesque épée que trimbalait le Winch semblait bel et bien capable de trancher, et lui était manifestement capable de s'en servir. Pas étonnant, toutefois : il était après tout l'une des plus éminentes figures d'autorité ici, sur Mariejoa... Il ne pouvait ainsi pas s'agir d'un simple amateur. Toujours était-il qu'en chef responsable, il ne jeta pas un regard supplémentaire à ses subordonnés, qui se déversaient déjà sur le navire des Thalassa pour vérifier que tout était bien en ordre : il avait confiance en ses soldats, cela sautait aux yeux. Après un nouvel instant de silence et de marche parmi les quais du gargantuesque port, le Winch prit à nouveau la parole, ajoutant quelques précision aux gouvernementaux qu'il escortait :

-Tant que j'y pense, Shang a d'ores et déjà été pris en charge par la Section Scientifique. Au dernières nouvelles, il se reposait avec un nouveau bras.

Cela, en revanche, risquait fort d'étonner les marines : le navire qui avait pris en charge Shang alors qu'il se trouvaient toujours en pleine mer n'avait sans doute eu tout au plus qu'une ou deux heures d'avance sur eux... Et cela avait pourtant manifestement suffi aux membres de la Section pour réaliser un petit miracle. Petit, bien entendu, car Nathanael ne parlait aucunement d'un véritable bras fait de chaires et d'os : c'était un membre bionique que s'était vu offrir le petit-fils de l'Étoile en échange de ses bons et loyaux service. Un bras qui finirait à coup sûr par s'avérer extrêmement dangereux, utilisé par celui que l'on surnommait parfois le tigre blanc, eut égard de sa férocité, de sa pugnacité et de l'éclair blanc que sa tignasse indomptable laissait dans son sillage...
Après plusieurs minutes de marche, le groupe de marines parvint enfin face à un édifice d'une taille formidable, nettement plus grand que la ville déjà titanesque qui s'étendait en contrebas. Le château, qui les avait toisé depuis leur arrivée à Mariejoa, se faisait de près encore plus écrasant, encore plus imposant. Il était difficile d'imaginer qu'une seule poignée d'individus hautement fortunés et aussi craints que respectés y possédaient leurs bureaux : on aurait juré pouvoir entasser là la totalité de l'humanité...




Pas ordre pour poster, pas de délai max. Simplement, faut que ça pulse, ce sera dans l'idée assez court !
Petit poste pour commencer. Si vous ne voulez pas poster ce tour-ci, hésitez pas à m'en faire part !

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue50/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue731/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Mar 7 Fév - 0:15

L'inébranlable Bastion

Ore Wa Kurohebi Da !




« Je lutte contre la cause pour laquelle était mon frère. »

Cette seule parole avait suffi à anéantir tous les choix passés de Ghetis. Il avait toujours agit dans un but de vengeance absolue, chose qui avait motivé grandement la destruction partielle d’une rive de Whisky Peak. Ghetis n’ignorait pas le passé ombreux de son cadet, mais plus le temps passait et plus il se rendait compte d’une grave erreur. Penser Zeke ou Shindô responsable de la déchéance de son cadet fut une vaste bêtise, car plus il en découvrait sur les Décimas et plus il venait à penser que Noctis se dirigeait volontairement vers des groupes aussi puissants et criminels que celui de Makui et par extension les Décimas… L’Archer junior connaissait bien sa voix et son frère bataillait pour une cause qui au finale était belle et bien fausse.

Le dégoût et l’amertume se lisaient sur son visage, mais dans un sens une partie de lui continuait de croire que s’il n’eut jamais rencontré Shindô et le fameux Dust, il ne serait jamais devenu si mauvais. Sans doute Ghetis pensait-il cela pour justifier le meurtre du Fugu… Mais toutes ces vies détruites, en valaient-elles la peine en finalité ? Certes elles étaient affiliées au monde criminel selon le décret décima si bien que le contre-amiral se trouvait dans son plein droit d’où le fait qu’aucune action ne fut mener à son encontre, mais l’humain qu’il était se posait de plus en plus de question… Il fallait qu’il change d’air, qu’il se donne un nouvel objectif… Son projet pour les mers blanches allait grandir et prendre en ampleur.

Une fois le glyphe couvert d’une bâche et mieux protégé, le capitaine se permit une brève montée au pont et de-là il put écouter le petit discours du Thalassa…. Voilà pourquoi Shang ne lui offrit point le droit d’appeler l’étoile comme le formula Ghetis, il s’agissait de son père ! Inutile de gêner son paternel pour une demande poussée par pure taquinerie… Ghetis commençait à comprendre certaines choses et notamment le niveau du Thalassa ou encore pourquoi il joua les héros sur Olanda-nom-compliqué, cet homme était lié au monde… il représentait le monde.

Cette mission allait donc être un véritable tremplin si tant est que cette étoile soit véritablement fière du travail de l’unité. Et de façon plus personnelle, Ghetis espérait que son travail dans la récupération du glyphe et son instinct sur le point d’interrogation soit remarqué, cela faciliterait grandement ses projets futurs.

D’un craquement de doigt il redescendit finalement dans la cale pour surveiller le glyphe et ne quitta cette pièce qu’une fois Mariejoa en vue.

Pour l’ex-chasseur de primes c’était bien la première fois qu’il se trouvait en pareil lieu, il en était même émerveillé et commençait à comprendre que son passé de chasseur était loin derrière lui, il faisait désormais partie de la Marine et y travaillerait tant que la vie le lui permettait.

Son manteau de contre-amiral en guise de cape et son gunbai toujours présent dans son dos l’homme d’un double mètre s’avança en tête du groupe, bien décidé à voir la suite de l’opération. Cette situation lui rappelait l’après-guerre de Drum et cette fois-ci il ne se sentait point perdant. Un léger regret de ne pas avoir ramené d’importants pions comme la dernière fois l’obligea à pouffer de rire en voyant comme ses vieux instincts de chasseur perduraient en lui tels des tâches indélébiles.

Une fois en face de l’imposant château il leva son regard Vairon en direction du toit de l’édifice comme pour en contempler la grandeur et d’un pas décider se dirigea vers l’entrevue, le pas affirmé et prêt pour la suite. Tout comme à Marineford la première fois qu’il fut face à Chairoka il comptait parler et faire entendre sa voix. Il ne venait peut-être pas du même milieu que toutes ces personnes, mais y imposait sa place comme toujours, bien qu’aujourd’hui il n’y aurait pas de Jasmine ou de contre-amiral pour tenter quoi que ce soit à son encontre alors pour ce jour Ghetis se montrait calme et conciliant, surtout vu ce qu’il avait en tête.



DEV NERD GIRL



_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue42/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue113/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Mar 7 Fév - 0:47
  • Taito
  • Post-event
Retour fracassant
Marijoa arrivait enfin à l’horizon. Les terres dites saintes étaient toujours majestueuses à admirer, mais seulement à admirer. En effet, quand on sait que l’injustice frappe aussi cet endroit, on n’arrive pas à apprécier à 100% la beauté des lieux et c’est sans doute le souci que j’aurais à affronter à jamais... Tant que la marine, le gouvernement et même les nobles - contre qui de nombreux crimes moraux - sont retenus, je ne pourrais jamais vraiment me sentir à l’aise. Ainsi, je ne m’émerveillais pas de trop devant ce spectacle, esquissant juste un léger sourire. Moi et ma soeur étions plus classique en terme d’architecture. Là, c’est comme un chateau, un style très carré... Alors que sur les terres des samouraïs dont nous sommes originaires, les choses sont plus naturelles, proche de la nature, plus sereines sans complications. Que demander de plus ? Pour sûr; entre une maison dans la nature comme à Wa No Kuni et un appartement luxueux ici, je prendrais la maison naturelle, quitter à choquer quelques nobles et casser leurs égos.

L’heure de débarquer avait sonné. Je me remettais de toutes ces émotions et étais quelque peu soulagé depuis que notre “ héros “ et compagnon avait été pris en charge par la section scientifique. Il ne restais plus qu’à faire le rapport de mission. Le bilan n’”tait pas si négatif et pour cause, ce ponéglyphe plus les déductions sur le pouvoir de Centes allait aider à avancer dans cette lutte incessante pour la justice véritable. Bref, c’est avec peu d’inquiétude que je m’apprêtais à cette superbe réunion, ainsi que ma soeur. Même si nous n’avions pas été LE pillier de la bataille, nous faisions partit de l’équipe victorieuse de cette histoire et cela suffisait à donner du moral aux troupes.

Mes pieds touchant de plus belle la terre des dragons célestes, je suivais le petit groupe et restais vers l’avant malgré tout. Visiblement, Liang était un habitué et pour cause, quand on sait que dans la famille Thalassa il y a un membre qui est un Cinq étoiles... Tout s’explique. Restant muet face au chef de la garde, je notais qu’il devait faire partit des gens digne de confiance, fort et adroit pour être à ce poste si important. Il protège après tout les personnes les plus importantes de notre organisation militaire.

Marchant sans réellement me soucier des affaires ici, j’observais simplement la lame de l’homme qui nous servait de guide. Oh ? Cette véritable arme de guerre était impressionnante et me ferait presque pâlir de jalousie si j’étais facilement jaloux. Seule ma soeur semblait plus pensive, cherchant à comprendre le mode opératoire d’une telle arme. Comment pouvait-il se battre avec ça ? Quel était son style ? Curiosité maladive quand il s’agit d’épée..

Bref, arrivant au coeur de l’endroit, je ne pouvais que constater une seule chose : l’endroit était toujours aussi impressionnant, écrasant comme les personnalités militaires qui vivent ici la plupart du temps. La personne qui oserait attaquer ce lieu serait assurément la plus téméraire de ce bas monde. Qui oserait franchir le pas ? Konan ? Un Younkou ? Les révolutionnaires ? Tant de monde et pourtant, pour l’heure personne en vue. Ce monde devait être corrigé avant qu’un drame de ce genre n’arrive et tel était notre but à tous ici présent : la justice.
Commentaire

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 547
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue41/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue363/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 34.890.689.498 B
Vice-Amiral
Mar 7 Fév - 2:36


L'Inébranlable Bastion Posé dans un coin sombre, assis à même le sol, c'est les bras croisés et les yeux plissés que le shandia continuait sa sieste. La mission fut en effet plus éprouvante que ce que l'on pouvait croire surtout avec cette fin assez agitée. En y repensant, le shandia ne pouvait s'empêcher d'imaginer ce qui leur serait arrivé sans le Thalassa. Le simple fait de sa venue avait su les surprendre mais dans le bon sens du terme. L'on pouvait alors se demander est-ce que le groupe aurait-il pu ressortir vivant de tout ceci sans sa personne. Sûrement. Il aurait simplement fallu que quelqu'un d'autre y aille. Liang, Ning ou encore Ghetis,tous les trois pouvaient sûrement accomplir le rôle qu'avait adopté Shang, mais il y avait fort à parié qu'ils n'y auraient pas perdu qu'un bras. Il suffisait de prendre l'exemple de Ghetis. Tel que Caligula le connaissait, le Vairon, poussé par l'excitation du combat et l'envie de paraître cool, aurait certainement préféré mourir au combat que de revenir en piteux état ce qui était en un sens plus honorable, mais aussi beaucoup plus stupide. Et vu comme ça, Shang avait fait le bon choix sans bien sur oublier la précieuse aide de Russian.

Le groupe arrivait enfin à destination. Les terres saintes de Mariejoa les accueillaient à bras ouverts et Caligula fut assez stupéfait par le lieu qui, si parfait, ressemblait à un merveilleux décor. Comme quoi, malgré tous les conflits sur les différentes mers du globes, il existait des endroits paisibles où tout était euphorique...du moins c'est que Caligula pensa à sa première vue, même si ce n'était pas forcément le cas. Mais là n'était pas le sujet du jour.

Après quelques brèves présentations avec les responsables des lieux, le groupe put se mettre en direction pour aller à la rencontre du fameux Thalassa Yang, autrement connu sous le nom de papi Thalassa. Il était le grand-père de Shang, et donc celui de Ning et Liang, ce qui expliquait en partie les manières adoptées par le "sauveur". Les marines apprirent aussi par la même occasion, que Shang s'en était sorti plutôt bien puisqu'il avait hérité durant ces dernières minutes, d'un merveilleux bras bionique remplaçant l'ancien qui ne tarderait pas à sombrer dans les oubliettes. Cette nouvelle donna presque l'envie au shandia de s'auto mutiler sur le coup pour profiter de ce matériel de pointe et balancer quelques missiles et laser un peu à droite à gauche.

Mais, si l'étoile qu'ils allaient rencontrer dans les minutes à suivre s'avérait être satisfait de la mission menée la troupe, le rouquin pourrait commandé, lui aussi, une technologie de pointe qui le rendrait, toujours selon lui, plus stylé qu'il ne l'était déjà. Il se ferait alors nommé à travers toutes les mers " La Bête Humaine Technologique", surnom qu'il trouvait tout bonnement majestueux.


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue47/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue355/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Mar 7 Fév - 11:34
Retour à la source


Toute l’étape concernant l’état de santé du Shang ayant été réglée par de multiples interventions, la verte se préoccupa moins des gens autour d’elle et porta son regard vers l’avenir. Elle savait que dans un futur proche, très proche, elle allait rencontrer un gradé du gouvernement, probablement un amiral qui allait leur remettre les récompenses promises. Car si la mission n’avait pas été un succès franc et total, il ne faisait aucun doute que la marine pouvait se voir comme victorieuse dans cette histoire : la mise en possession d’un ponéglyphe n’était pas rien et les récompenses promises par l’étoile allaient donc probablement être offertes. Kanäe apprit alors que la destination tant attendue était un lieu qu’elle connaissait très très bien, à savoir le cité des dragons célestes, le joyaux du gouvernement mondial, l’ultime bastion des forces à l’effigie de la mouette mieux protégée encore que Marineford : la belle Marijoa.

Tous les qualificatifs employés reflétaient l’état d’esprit de beaucoup lorsque l’on abordait le thème de Marijoa, pour autant, la Toupex avait une opinion bien différente, elle connaissait la cité de l’intérieur pour y avoir vécu pendant près de dix ans. La caserne où régnait son mentor était l’une des excessivement rares formations militaires que l’on pouvait trouver ici. Rassemblant des hommes peu nombreux et majoritairement destinés à devenir garde de la ville, la verte avait fini par choisir un chemin différent pour préférer le terrain pur, les zones d’action … Lorsqu’elle sut qu’elle se rendait à Marijoa, la belle récupéra son escargophone dans ses bagages et composa le numéro du combiné se trouvant dans l’estomac de Bulle, sa baleine-île. On entendit décrocher pu un bruit de choc au sol, apparemment Norok avait décroché lui-même et n’avait pu assurer de prise sur le combiné. Sa maitresse lui avait appris à répondre au téléphone dans les cas où aucun humain n’était à porter, utilité limitée à des conversations entre lui et Kanäe étant donné qu’elle seule savait qu’il y avait quelqu’un au bout du fil. Le volant ne parlait pas la langue humaine mais la comprenait, il serait donc capable d’écouter les ordres.

C’est moi, on a terminé, je suis à Marjoa là où je t’ai emmené quand je t’ai recueilli et je vais bien. J’ai dit à Bulle de rester à Alabasta, je vous rejoins bientôt.


Elle entendit ensuite un feulement aigu signe d’acquiescement avant de raccrocher. Si ces animaux n’avaient que peu de problème à attendre, elle ne doutait pas qu’elle leur manquait, et inversement, ils lui manquaient énormément.

Arrivés à Marijoa, les marines firent leurs petites affaires, s’occupèrent du glyphe, affaire dont resta assez loin Kanäe et le groupe fut enfin mené à travers la ville vers les quartiers hautement situés et hautement fréquentés par les plus grand riches de la cité. Si la lieutenante avait pu reconnaitre diverses rues et parcs, donc une menant à sa caserne, la gradée se retrouvait maintenant dans des coins où elle n’avait pas mis les pieds avant, n’étant pas spécialement intéressée par la richesse des habitants. D’ailleurs, si elle ne détestait pas la ville, elle n’appréciait pas l’ambiance qui y régnait, ombre portée par la froideur des dragons célestes. Elle n’avait rien contre ces gens en eux-mêmes et ce malgré leur caractère et leurs manières, non ce qui lui posait problème était leur fanatisme, leur lubies et autres passions pour la traite des êtres humains. Elle avait eu l’occasion, loin d’être une chance, de voir l’un de ses grands héritiers se baladant à dos d’homme et trainant dans son sillage deux jeunes femmes tenues en laisse. Ainsi, se retrouver ici, dans des quartiers où certains d’entre eux devait résider, lui causait un grand embarra.

Tout cela fut relégué au second plan lorsque le groupe mené par les Shang arriva devant la bâtisse du papy de la famille, une étoile du gouvernement. Par signe de respect, la botaniste ne dit aucun mot mais en pensait pas moins : le bâtiment était gigantesque, il devait sans doute s’agir d’un service centralisé du gouvernement mondial où s’afférait chaque jour des dizaines, des centaines ou peut-être des milliers de travailleurs ; elle était donc bien loin de la vérité.

Quoiqu’il en soit, suivant le pas décidé de l’Archer, elle s’avancerait elle aussi vers cette entrevue.

Elle, jeune lieutenante de la marine, promue à ce titre depuis à peine plus d’un an, avait parcouru un long chemin qui l’avait aujourd’hui mené devant l’instance la plus puissante de sa faction. Même si elle n’était pas spécialement fan des étoiles, elle ne pouvait ignorer le prestige d’une telle rencontre et honnêtement, elle avait hâte et espérait que le papy Shang serait aussi généreux qu'il avait pu le dire.


© Codé par Kari Crown


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 461
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue38/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue301/350[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.844.406.000 B
Colonel
Mer 8 Fév - 5:12


Gambit Decima


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 16101606325275883


Très rapidement nous accostons sur le lieu surement considéré comme étant le plus protégé du monde entier. Au moins cela nous donne l’occasion de souffler un peu, les Décimas ainsi que la Triade sont maintenant loin derrière nous ainsi que tout danger imminent. Marijoa est réellement fait dans le lux, je trouve presque sa ridicule a vrai dire… Les maisons sont beaucoup trop grandes. À partir du moment ou il faut marcher plus de vingt minutes juste pour passer du salon à la cuisine, ça n’a pas réellement d’intérêt. Enfin bref, pour l’instant je me contente simplement de suivre les instructions. Il n’y a rien de bien particulier, la pierre est cachées aux yeux de tous alors que je réfléchis à l’ironie d’un tel secret quand on sait qui fait partie de l’équipe qui a transporté la stèle.

Liang finit par attirer notre attention sur une personne au charisme presque palpable. Il s’agit de Nathanael Winch, apparemment chef de la garde de Mariejoa. Je n’ai pourtant jamais entendu ce nom ce qui est en réalité assez étrange pour moi qui ai l’habitude de lire un maximum de rapport et de me renseigner sur les grands noms de ce monde. Je me contente simplement de les laisser parler entre eux. Il nous connait sans doute et je ne vois donc pas de réel intérêt à me présenter. L’histoire du pirate infiltré a quelque chose d’étonnant. Comme un homme avec une aussi haute position peut-il se retrouver aussi embêté pour une simple histoire d’infiltration de bateau marchant ? Finalement je décide de ne pas m’en mêler. Nous ne sommes pas là pour ça et il n’ont pas besoins de nous pour gérer quelque chose d’aussi peu important, nous avons bien mérité un peu de repos.

Je reste légèrement en retrait. Ghetis et Caligula ont tendance à prendre les devants et à aimer marcher en premier, pour ma part, je me contente de suivre le mouvement toujours perdu dans mes réflections. J’ai parfois l’impression de trop me perdre dans mes pensées. Alors que je continue de réfléchir à tout et rien, nous arrivons devant un immense bâtiment. Nous approchons de l’une des 5 étoiles, c’est indéniable. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Surement quelqu’un d’assez vieux pour être le grand-père de Shang mais ce sont les seules informations que j’ai pour le moment. Je verrais bien une fois devant lui.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mer 8 Fév - 21:02

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Gauche10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Plague10

Thalassa Liang et Thalassa Ning.
Les deux Thalassa, le chef de la garde et la petite troupe de marines parvinrent donc rapidement à l'entrée du gargantuesque bâtiment, où se dressaient des myriades de colonnes, de sculptures, de fenêtres finement ciselées et ouvragées d'or. Le palace, sans aucun doute possible le plus grand du Monde, était un haut lieu incontestable de la géopolitique gouvernementale... Et la cohorte de soldats et de gardes à son entrée en attestaient indéniablement. L'un d'entre eux, à l'approche du groupe, s'avança légèrement avant de se mettre en garde immédiatement, en reconnaissant l'allure preste et distinguée de son supérieur absolu. Les autres l'imitèrent sans plus tarder, et aucun d'entre eux ne pipa mot tandis que le groupe pénétrait à l'intérieur, dans un couloir de marbre blanc et de pierres taillées au millimètre près. Tout ici renvoyait à une sérénité, à un calme olympien. L'endroit était imbibé de cette quiétude et de cette sagesse millénaire dont se targuaient constamment les plus hauts dignitaires du Gouvernement Mondial, mais une constatation relativement effarante ne tarderaient guère à choquer les marines peu accoutumés à ce spectacle édifiant : personne d'autre qu'eux n'arpentait les gigantesques boyaux de ce monstre de culture, et la sensation de sérénité devenait promptement relativement désagréable pour peu qu'on y prête un tant soit peu attention. Toujours était-il que leur avancée, longue mais vive, se fit dans un premier temps dans le calme absolu dont suintaient les murs raffinés qui les cernaient de toute part... Avant qu'un choc, soudain et puissant, ne vienne ébranler l'édifice jusqu'à ses fondations même. Immédiatement, et probablement par déformation professionnelle, Nathanael tira son épée au clair et son regard, acéré, foudroya tout ce qui l'entourait tandis que son haki se mettait en branle. Liang et Ning, s'ils s'étaient également raidis, demeurèrent toutefois relativement stoïque. Après une seconde tout au plus, les trois habitants de Mariejoa semblèrent retrouver leur sang froid, et le Winch rangea son arme dans son fourreau démesuré tandis que le cousin de Shang grommelait quelques mots à demi-étouffés :

-Ne me dîtes pas qu'il a recommencé...

Si les deux hommes arboraient désormais des mines austères, sinon déconfites, la demoiselle se mit quant à elle à jubiler, tout sourire. Elle semblait grandement apprécier la situation qui allait leur ouvrir les bras à l'horizon... Et les marines n'allaient pas tarder à comprendre pourquoi. Car il ne leur fallut tout au plus qu'une ou deux bonnes minutes de marche avant de voir surgir deux silhouettes d'un couloir adjacent.

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 1932945toilescrditsenkidisurdeviantart[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 177165YaenKuruoshiiFurfitsurDeviantart
Shoshitsune Mikai, « L’homme au singe », et Kuruoshii Yaen, « Saleté de macaque ».

-Je... Ah... Ttends, Yaen... Point de... Côté... Elle... Plus derrière, si ?

Le singe répondit au vieillard par un piaillement strident et poursuivit sa folle course en véritable fusée, passant à côté du groupuscule dans un éclat de rire particulièrement bruyant, manifestement peu soucieux des règles tacites qui subsistaient au sein d'un lieu si prestigieux et si glorieux. Le vieil homme, quant à lui, semblait grandement souffrir de son corps délabré mais arborait malgré tout un sourire à demi-hilare, sans pour autant pouvoir s'empêcher de jeter de fréquents regards inquiets vers l'arrière. Son teint cramoisi tranchait sévèrement avec son immaculée barbe, laquelle collait en revanche plutôt bien avec le ton neige des lieux qui l'encadrait. Si son apparence semblait être à l'opposée même de celle d'un noble, cela n'empêcha pas Nathanael de mimer une révérence à son passage. Si Mikai sembla tout juste le remarquer, il freina pourtant des quatre fers lorsque son regard se posa sur la silhouette gracile et fluette de Ning, laquelle lui adressa un sourire radieux. L'échange qui suivit sembla le captiver autrement plus que l'apparente fuite à laquelle il s'était livré, un instant plus tôt, et il en oublia même la douleur qui lui cernait la poitrine avec avidité.

-Oh, Ning ! J'ai appris que tout s'était bien passé. Mon joujou fonctionne ?
-Super bien ! J'aurais pu raser l'île !
-Oh ! Je suis heureux de te l'entendre dire ! Il me semblait bien que surcharger légèrement l'overdrive via le canal d'injection allait causer une augmentation drastique de l'énergie cinétique déployée lors du choc, mais Vegafunk râlait en bégayant bêtement que les risques allaient être colossaux et qu'un soldat lambda avaient toutes les raisons d'y rester... Ils s'amusent jamais, ces scientifiques !

Là-dessus, le vieillard planta le cortège sans rajouter un traître mot, reprenant la course à allure modérée, mais cessa son avancée un ou deux mètres plus tard lorsque le singe émergea à nouveau en furie d'un des innombrables couloirs qui croisait celui dans lequel il se trouvait. S'il sembla apparemment vouloir le héler, Mikai n'en eut pas le temps : en un éclair, et démontrant une rapidité qui surclassait visiblement même celle de Ghetis, et de très loin, le stupide macaque s'approcha des deux contre-amiraux et leur tendit à chacun une image. Sur celle-ci se trouvait une pin-up à demi dénudée, et aux formes généreuses. Le vieillard pouffa devant l'air cérémonial et quasiment grave du primate, et le duo reprit la route promptement. Liang, un sourire amusé placé sur les lèvres, glissa simplement à Taito et à Ghetis :

-Je vous conseille de le brûler, ou au moins de le cacher. Ce singe ne fait jamais rien par bonté. Aller, ne perdons pas plus de temps...

Et le petit groupe se remit en route, sans que personne ne daigne bon d'expliquer aux marines ce qui venait tout juste d'arriver. En vérité, les trois habitants de Mariejoa savaient très bien ce qui les attendait, dans le bureau de Yang qui ne se trouvait d'ailleurs plus qu'à quelques dizaines de mètres : la secousse et le passage d'un Mikai et d'un Yaen hilares ne pouvait signifier qu'une seule et unique chose, ici, à Mariejoa. Et cela se vérifia d'ailleurs rapidement : lorsqu'ils passèrent devant une autre porte d'ébène, celle-ci leur dévoila un spectacle sinistre. Un bureau, probablement aussi luxueux que le reste de l'édifice, avait été totalement saccagé. Des murs avaient été éventrés, le mobilier éclaté à maintes reprises, et deux gardes s'acharnaient à récupérer le peu de paperasses qui n'avait pas été totalement déchiré par l'étonnant spectacle qui avait dû opérer. Avec un haussement d'épaule las, Liang fit signe aux marines de poursuivre sur ses talons, et de furieux éclats de voix se mirent alors à retentir, au bout du couloir qu'ils suivaient depuis des minutes. C'étaient là des cris de femmes, manifestement hystérique et au bout du rouleau... Ils purent en entendre quelques bribes, lesquels évoquaient avec une colère furibonde "une saleté de macaque", "un vieux con", "catastrophes ambulantes" et "foutrait ça au trou, moi". Lorsqu'ils furent enfin arrivés à la porte du bureau du célèbre Thalassa, ils y découvrirent enfin les deux personnes qui échangeaient, face à eux.

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Code_g10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 713978CinqEtoileF
Thalassa Yang, membre des 5 Étoiles, et Padsin Iralia... vieille femme ?

Une vieille femme fluette et à l'air étonnamment patibulaire semblait échanger véhémentement avec la silhouette nettement plus massive et plus carrée d'un vieillard assis dans un trône large et rembourré. Lui arborait un air désolé, qui semblait contenir à grand peine son hilarité, et faisait de son mieux pour contenir la sourde colère qui faisait frémir Iralia, allant même jusqu'à lui faire taper le sol du talon, plus sèchement que l'on n'aurait pu l'attendre d'une dame de son âge. Les mots qu'ils s'échangeaient furent alors plus nettement perçue, et elle sembla d'ailleurs se calmer nettement lorsqu'elle aperçu le contingent de marines du coin de l’œil.

-Je vois que vos petits-enfants sont rentrés... Toujours est-il que cette saloperie de macaque ne peut plus vivre à Mariejoa ! En sa compagnie, Mikai perd le peu d'intellect et de sagesse que mère Nature a bien voulu lui affubler !
-Je comprends votre désarroi, mais Yaen fait office de garde-du-corps, et...
-Il n'a besoin de personne pour se garder ! Il est bien assez grand ! Et puis, nous sommes en plein milieu de Mariejoa ! Insinueriez-vous, devant lui de surcroît, que Winch n'est qu'un bon à rien ?
-Non, Iralia, je ne voudrais jamais me montrer aussi grossier, je dis simplement que...
-Qu'ils nous font perdre du temps, et de l'énergie ! Allons, Yang, nous gérons à nous deux près de la moitié des opérations secrètes du Gouvernement Mondiale ! Vous savez comme moi que de tels rôles sont lourds à porter, et qu'ils nécessitent un travail conséquent, et constant ! Que diriez-vous, si c'était vous et non moi qu'ils venaient harceler ?
-Le terme est un peu fort, ils ne vous harcèlent pas vraiment, ils vous taquinent...
-Me taquinent ? ILS ME TAQUINENT ? VOUS VOUS FOUTEZ DE MOI, YANG !
-Je... Non, Iralia, j'essaye simplement de...
-ET BIEN ESSAYEZ EN SILENCE ! Et passez le message au vieux sénile, la prochaine fois que je le prends à me traîner dans les pattes, je le balance par la fenêtre !

Presque plus courroucée qu'auparavant encore, la vieille dame tourna sèchement les talons et se dirigea vers la porte. Toujours aussi cérémoniel, Nathanael s'inclina posément tandis que Liang et Ning adressaient à Iralia un sourire timide et un léger signe de la tête. Elle sembla recouvrer son calme un instant en les remarquant, puis s'enragea à nouveau et, tout en disparaissant dans une bifurcation, beugla en guise d'ultimatum.

-ET JE NE VEUX PLUS VOIR SON MACAQUE EN SALLE DE RÉUNION !

Le Thalassa, qui avait soudainement blêmit à la fin de l'entrevue, sembla enfin souffler. Légèrement revigoré, il se permit de déglutir avant de faire signe à la fine équipe d'entrer. Nathanael fut le seul à rester sur le pas de la porte, semblant attendre discrètement et solennellement qu'on le congédie enfin. Cela ne tarda guère : après une mine profondément redevable, Yang prit à nouveau la parole, de ce timbre toujours révérencieux et étonnamment sage :

-Vous pouvez vaquer à vos occupations, Nathanael. Merci.
-Je vous en prie, monsieur.
-Bien ! Et toi, jeune fille, où en étions-nous ?

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Kuraha10
Sutcliffe Destiny.

Dans un coin de la salle, l'air farouche et sauvage, une demoiselle aux bras croisés fixait le vieillard avec un air renfrogné, et empreint d'une certaine détermination. Si elle ne ressemblait pas autant à Yang que les autres Thalassa, on pouvait toutefois déceler dans ses traits quelques similitudes, notamment ses yeux aux teintes violacées. En revanche, elle ne dégageait concrètement pas du tout la même impression que le reste de sa famille : elle avait l'air d'une petite fille capricieuse, tout au plus d'une jeune femme imprudente et téméraire, mais la majesté et la superbe du reste de sa famille semblait l'avoir déserté depuis belle lurette. Pour autant, cela ne semblait pas gommer son caractère, pas un seul traître instant : ainsi, quand elle eut de nouveau le champ libre, une fois la vieille irascible disparue et toute l'attention de son grand-père à nouveau placée sur elle, Destiny s'en donna à cœur joie.

-Du fait que mon abruti de père était inquiet.
-Dis donc, Destiny ! Fais preuve d'un comportement plus respectueux !
-J'fais c'que j'veux !
-Je te rappelle que je suis ton grand-père ! Tu me dois le respect !
-Si t'étais mon grand-père, tu laisserais pas papa faire comme ça !
-Ce n'était pas une raison pour fuguer ! Tu t'es mise en danger, et sans l'intervention du colonel Belton, qui sait ce qui aurait pu arriver ?
-Rien ne serait arrivé ! Ils étaient même pas méchants ! Enfin, à part ce type en noir un peu bizarre, sûrement un pédophile, et le capitaine qui voulait toujours m'affamer...
-Bien sûr, ils voulaient sûrement tirer une rançon de toi ! Ils n'avaient aucun moyen de connaître ta véritable identité, mais ton ami, le roturier, il est aisé et...
-C'est Arnold, son prénom !
-Arnold oui, peu importe ! Tu ne le reverras plus ! Il a été stupide et inconscient...
-T'es nul papy !

Là-dessus, furibonde et noyée de colère, l'ancienne chasseuse de primes avala la maigre distance qui la séparait de la porte avant même que son grand-père ne puisse faire le moindre geste pour tenter de l'en empêcher. Ning, un sourire navré sur le visage, attrapa Destiny délicatement par la main et l'entraîna dans le couloir, avec une attitude tendre et attachante. Liang, quant à lui, n'avait pas réagi : il savait pertinemment que la discussion qu'ils s'étaient opposés lui échappait totalement, et considérait que sa cousine, comme son grand-père, avaient chacun leurs torts. Toujours était-il que cela fut enfin l'instant de répit que Yang attendait impatiemment depuis l'arrivée de ces héros de la marine : il s'autorisa un instant pour souffler, retrouva une attitude plus sereine et plus sérieuse, puis prit la parole à leur intention.

-Je suis navré de vous avoir fait rencontrer nos deux Étoiles les plus versatiles dans leurs moments de chamailleries. Désolé également de vous avoir imposé ce triste spectacle. Destiny est une enfant capricieuse, depuis la mort de ma fille... Et son père n'est pas l'homme le plus chaleureux que l'on puisse connaître.

Le décalage entre Destiny et le reste de la famille Thalassa n'était donc pas que physique et dénominatif. Elle avait bénéficié d'une toute autre éducation, élevée pour les risettes et l'art d'être une bonne mère tandis que ses cousins, Ning y compris, bénéficiaient d'entraînements stricts et douloureux pour faire d'eux de merveilleux guerriers. Elle les adorait, mais les enviait presque tout autant : ils avaient eu droit à l'existence qu'elle avait toujours rêvé de mener, et maintenant, disposaient de toute l'autonomie qu'ils exigeaient. Aucun d'entre eux n'était marié, mais son propre père à elle lui opposait déjà plusieurs prétendants par mois, espérant trouver un bon parti tant que son apparence était aussi délicate et raffinée... Cette foultitude de différences minimes, la demoiselle l'avait enduré sans piper mot pendant des années, mais ce voyage sur East Blue, en vérité destiné à lui faire rencontrer un richissime entrepreneur trois fois plus âgé qu'elle, avait eu de quoi la pousser à bout. Yang comprenait évidemment sa réaction, et se trouvait certainement être le premier peiné dans l'affaire, mais ne pouvait pas faire grand chose pour aider cette pauvre enfant. Son père avait sa garde et, malgré tout, la chérissait tendrement... Il ne voulait que son bien. Elle était au final la seule enfant issue de l'union de l'unique fille de Thalassa Yang, et se trouvait donc exclue du reste de la tribu sans avoir la moindre chance de s'imposer à leurs côtés. Une vie compliquée, qui n'allait pas sans ses déboires. Avec un ton navré, l'Étoile croisa les bras et enchaîna, véritablement las :

-Je règne sur le Gouvernement Mondial depuis près de quinze ans, et j'ai avant cela régné sur les Cipher Pol pendant des décennies. J'ai croisé le fer avec les plus grands, j'ai mené des batailles à la victoire alors même qu'elles semblaient perdues d'avance, j'ai décelé un talent inouï chez des hommes d'apparence quelconque. J'ai sauvé le Gouvernement Mondial à d'innombrables reprises, précipité la fin d'Arias et de sa Révolution, et je mène actuellement ma famille et nos alliés d'une main de fer, soit plus ou moins l'équivalent de l'équipage d'un Yonkou en terme de puissance brute... Mais je n'ai jamais, ô grand jamais rien compris aux femmes.

Il avait vainement cru, lorsque sa fille avait commencé à grandir, qu'elle se mettrait à rêver de bijoux et de vêtements, d'amours altiers et de pierres précieuses étincelantes... Puis avait grandement déchanté lorsqu'elle avait commencé à manier l'épée au moins aussi bien que la majorité de ses frères. Elle avait finalement commencé à se montrer brillante en matière de logistique et de tactique, avait rendue son intelligence plus acide, plus acérée, et musclé son corps au point d'en faire une arme avant finalement de s'éteindre, à l'âge de trente-quatre ans seulement. Elle avait quitté ce triste Monde bien avant que Destiny n'atteigne l'âge de raison, et cela lui avait assurément pesé.
Malheureusement, le groupe de marines n'avait probablement que faire de leurs considérations familiales. Alors que Liang venait se dresser stoïquement aux côtés de son aïeul, celui-ci, toujours confortablement assis dans son espèce de trône, scrutant un à un les figures qui lui faisaient face et prit à nouveau la parole, soudainement plus sérieux et plus solennel.

-Je vous remercie pour l'aide offerte sur Olandaina, et pour vos efforts indéniables. Votre participation à cette mission aura permis la récupération d'un ponéglyphe, la collecte d'informations au sujet d'un groupe criminel dont nous ignorions tout jusqu'à présent, et a également contribué à pousser Centes à la prudence en lui rappelant que nous n'étions pas tous sous son contrôle... Et même si le prix à payer est cher, je suis certain que Russian lui-même aurait été ravi de cette conclusion. Il était un homme bon, avec lequel j'ai énormément travaillé, et l'un des professeurs privilégiés de Shang et de Liang ici présent... J'espère que nous le retrouverons, vivant et en bonne santé. Il le mérite plus que quiconque.

Là-dessus, Yang se racla la gorge en remuant sèchement la tête, comme pour chasser de son esprit ces funestes pensées. Il n'était guère nécessaire de s'arrêter outre-mesure sur les points négatifs de telles missions : les enjeux existaient, et tant qu'ils permettaient au Gouvernement Mondial de subsister, ils étaient acceptables. De surcroît, rien n'était totalement perdu, pour Russian. Centes allait le vouloir vivant, à tout prix, compte tenu de ses capacités et de sa combativité... Cela semblait être un dédommagement nécessaire, compte tenu de ce qu'il avait perdu, sur Olandaina, à savoir de redoutables subordonnés. Retrouver la trace de l'ancien vice-amiral et le récupérer allait désormais être l'une des missions prioritaires de la famille Thalassa, qui ne pouvait clairement pas laisser l'un de ses plus proches alliés dans une condition aussi misérable sans agir de la moindre manière. Après un instant silencieux, le vieillard reprit enfin la parole, toujours plus cérémoniel.

-Je ne vais pas me perdre en explications, vous savez de quoi il en retourne. Vous avez entendu Iralia : elle et moi gérons un vaste réseau de combattants et d'espions, dans l'optique d'éliminer les adversaires du Gouvernement Mondial avant même qu'ils ne deviennent de véritables menaces. Elle gère la partie cachée de l'icerberg, et ma famille s'occupe des missions les plus risquées, sur le terrain. Vous avez pu estimer notre compétence et notre ardeur : rien ne nous arrête. C'est pour cela que j'aimerais vous faire une proposition, au vu de votre abnégation durant cette mission. Accepteriez-vous que nous gardions contact, afin que vous puissiez me prêter main forte une autre fois, si votre aide était la bienvenue ? Ne vous sentez pas obligés de répondre par l'affirmative : je sais que votre fidélité va à Chairoka, et je n'ai pas l'intention de lui voler ses subordonnés les plus prometteurs, tout au contraire.

Il ne pouvait toutefois pas nier le fait qu'ils étaient tous compétents, et apparemment capables de réaliser de petits miracles. La mission sur Olandaina avait plus ou moins été une mission suicide, et si elle ne s'était guère achevée sur une réussite absolue, elle avait au moins permis de grandement limiter la casse. C'était également cela, le travail d'une Étoile : savoir composer avec les échecs pour en ressortir grandi. Les prochains travaux qu'il aurait à leur proposer, s'ils acceptaient toutefois, seraient certainement mieux taillés pour leurs compétences et leurs caractères. Restait à savoir s'il allait pouvoir vérifier leurs capacités par ses propres moyens, ou s'il allait devoir se contenter de rapports rédigés à la hâte par quelques officiers têtes-en-l'air...



Boum, anchois le gros poste.

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue47/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue355/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Mer 8 Fév - 22:49
Opportunité


« Quel endroit ! » Tel était le constat que la lieutenante de la marine pouvait dresser sur les lieux. Il avait quelque chose de démesurée ici, enfin plutôt il n’y avait que des choses démesurées dans ce lieu si grand, si faste, si beau, si dorée ; si tout en fait. Elle n’écoutait pas ce qui pouvait se dire dans le groupe, beaucoup trop aspirée par l’ambiance et la puissance de l’endroit. Dans toute cette aspiration, toute cette structure, la verte fut expulsée de ses pensées par un tremblement ou une explosion, enfin quelque chose d’inhabituelle. Mais loin de la réactivité du chef de la garde ou des autres marines présents, la belle ne prit même pas la peine de sortir ou de se pencher sur ses armes, à quoi bon ? Les troupes se trouvaient ici dans la ville la plus sécurisée du gouvernement mondial, une cité où rien ne pouvait réellement arrivé sans que cela n’implique un ou deux Yonkous. Et le cas échéant, si de grands ennemis devaient se présenter aux portes de la ville des dragons célestes, d’autres gouvernementaux beaucoup plus puissants que Kanäe, Taito ou même Ghetis interviendraient en amont et viendrait décimer les forces assaillantes. Alors au final, comme dit précédemment, à quoi bon ?

Quand le duo homme-singe surgit d’un couloir ou d’une pièce, la botaniste fixa son regard sur le macaque et ne le lâcha pas. Elle aimait les animaux, ce n’était pas une nouvelle, mais celui-ci semblait malin, intelligent et une certaine puissance émanait de lui. Caractère se confirmant par la suite, elle nota alors qu’en plus de tout, le petit poilu était un gris pervers. Mais soit.

Après plusieurs péripéties concernant des considérations sur les armes et le danger d’utilisation de celle-ci, des conseils sur le comportement à adopter vis-à-vis du singe et autres, le groupe fut mené dans une pièce à la hauteur du reste de l’édifice occupée par deux vieux, donc un homme au physique impressionnant. Son visage ne laissait présager que peu de doute, il ne pouvait réellement s’agir que d’un Thalassa, le Thalassa, l’étoile… Il émanait de lui une prestance monstrueuse, un charisme indéniable ; le même que l’on retrouvait chez Shang mais dans des propensions incroyables. Il était d’un calme olympien devant l’autre vieille, une furie qui ne faisait que le pourrir sans arrêt, et malgré tout il n’élevait pas la voix. La Toupex écoutait la conversation sans rien y comprendre, et il en fut pareil concernant la gamine qui se fit pourrir par le grand-père quelques minutes plus tard. Enfin, vint le tour du groupe d’Olandaina.

Les idées de puissance et d’histoire qui tournait autour de ce vieillard furent confirmées au moment où il détailla son CV, une liste impressionnante de faits d’arme. Se plaignant enfin de ne rien comprendre aux femmes ; comme seule représentante du sexe fort, la verte se permit de sourire avant de laisser filer une remarque.

Ne vous inquiétez pas Monsieur Shang, beaucoup sont dans votre cas.


La remarque se voulait uniquement comique et elle ne cherchait en aucun cas à offenser l’homme, d’ailleurs cela lui permettait de le tester : serait-il compréhensif et ouvert d’esprit ou pas du tout.

Peu importe, en fin de compte, il finit par aborder un sujet d’une toute autre importance : une question d’allégeance. Se rapprocher d’un homme de la puissance de cet homme, de son influence, signifiait certes s’éloigner du pouvoir de la marine et de son amirale en chef mais aussi de trouver un appui sans pareil. Si la Zoan trouvait en la proposition un véritable intérêt, elle pensait aussi à quelque chose qu’avait soulevé le vieux stratège : ils seraient soustrais à l’influence de Chairoka d’une certaine manière, et cela pouvait arranger le scorpion. Elle connaissait le pouvoir de la dirigeante de la marine et en avait peur, ses affiliations cachées ne devaient être découvertes et en se rapprochant du Shang, elle pourrait peut-être évoluer dans sa faction sans avoir à passer prêt de la louve.

Vous pouvez compter sur moi. Je n’ai pas rejoint la marine en fonction de mon supérieur, vous êtes un homme d’expérience comme vous l’avez soulevé tout à l’heure. Sans dénigrer L’amirale en chef, je pense qu’évoluer auprès de vous est une opportunité que je ne peux louper. Ainsi, si mes services sont requis, je me joindrai à vos forces.


Si beaucoup de marins pouvaient se vanter d’avoir vu la grande chef de la marine, beaucoup moins pouvait affirmer s’être entretenu avec une étoile et en avoir aperçu deux et encore moins étaient placés sous leurs ordres. Une opportunité donc que Kanäe ne pouvait que saisir.


© Codé par Kari Crown


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue42/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue113/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Jeu 9 Fév - 0:25
  • Taito
  • Post-event
Retour fracassant
L’ambiance était au calme. Un silence presque religieux, digne des endroits les plus sacrés qui soit. Quoi de plus normal pour Marijoa ? Lieu saints ou les soit disant “ dragons célestes “ - nobles parmi les nobles - vivent ? Bref, tout semblait normal, mais comme on dit, il ne faut pas vendre la peau avant de l’avoir tué n’est-ce pas ? Une drôle de situation se dévoila devant nous et pour cause, un vieil homme un drôle de macaque semblaient courir. L’un vif comme l’éclair, alors que l’autre semblait souffrir le martyr. Comme quoi, ce monde n’a pas terminé de surprendre même nous, agents de la justice... L’homme semblait reconnaitre la fille au lance-roquette et se souciait du sort de son arme. Le charabia qu’il débitait me parlait légèrement et ce que j’en comprenais c’est que cette arme était très utile mais pouvait exploser pas comme il faut si elle n’était pas utilisé par une experte. Ces gens sont parfois des génies mais aussi des fou... Mais parfois, pour avoir une force de frappe monstrueuse il faut parfois faire des concessions n’est-ce pas ?

La suite fut rapide et pour cause, le macaque revint à une telle vitesse qu’il était difficile de le suivre et sans comprendre le pourquoi du comment, il me tendit à moi et Ghetis une photo pour le moins... Osée. Regardant par dessus mon épaule, ma soeur rougit telle une ado innocente avant de secouer la tête. Le conseil de Thalasse fut vite appliqué et en bon rabat-joie que j’étais, je déchirais en mille morceaux ce cadeau un peu trop amusant pour moi, histoire de bien dormir et adoucir ma conscience. Mon coeur était déjà à quelqu’un après tout, et je ne comptais pas m’amuser à “ assurer “ mes arrières à ce sujet. Ce serait cette personne, ou personne...

Nous reprîmes donc la route et très rapidement, nous pouvions découvrir que même ce lieu sacré réservait des surprises. Et quand nous arrivions enfin dans ce qui semblait être “ le “ lieu pour la réunion avec une des cinq étoiles, voilà qu’une nouvelle situation drôle nous tomba dessus. Le temps était aux engueulades pour un rien. Monsieur le singe ne plaisait pas à tout le monde et une femme le disait à voix haute au sens propre. Et ben dit-donc... On peut dire qu’il y a de l’ambiance ici... Restant bouche bée et ma soeur aussi, j’écoutais et admirais ce spectacle tant auditif que visuel.
Quelle femme... Ils s’engueulaient comme un couple pour des broutilles, mais si je disais ça elle allait sans doute me foutre dans le lance-roquette de la Thalassa et m’envoyer très loin. Me taisant donc, je laissais la situation se passer. La vieille avait des décibels à revendre visiblement. Mais heureusement, elle partit et la situation s’adoucit quelque peu.

Vint alors le tour d’une petite fille semblant avoir la langue bien pendue. Et bien... Quand toutes ces histoires furent terminées, c’est l’homme qui dégageait quelque chose de royal qui prit la parole en s’adressant à nous, s’excusant de nous avoir fait assister à ça. S’en suivit d’une petite anecdote à son sujet comme quoi la famille était forte mais comble de tout ça... Il ne connaissait rien aux femmes. Remarque qui fit sourire Violet mais qui ne se permit une quelconque boutade à ce sujet. Connaissant la miss, celle-ci avait hésité à protéger la cause des femmes, bien trop souvent rabaissées. Et le pire quand on y repense, c’est que l’Amiral en chef est une femme et un amiral aussi est du sexe féminin, comme quoi...
Vint donc le temps des félicitation et un petit rappel de nos succès, à savoir avoir sauver les gens qui s’étaient mis en danger, la découvertes d’informations utiles et surtout la récupération d’un ponéglyphe. Bref, un bilan positif si l’on oublie la perte d’un homme qui pourrait revenir comme étant un pion et donc une mauvaise chose pour nous... Mais ainsi est la vie. On tombe pour mieux nous relever.
Il enchaîna alors avec le vif du sujet à savoir sa proposition suite à tout ça. Visiblement, les missions secrètes allaient être de mise et donc il avait besoin de “ main “ d’oeuvre. Bien entendu, il ajoutait les mots pour nous rassurer sans chercher à nous forcer la main. Que dire hein ? Pesant le pour et le contre, je vins alors à regarder en coin Logan. De tous ici présent, nous étions vraiment les seuls à faire partir d’un équipage où chacun à un réel droit de penser. Logan avait ses opinions, et moi j’avais les miens, sans doute est-ce pour ça qu’il est - avec ma soeur - mon second. De ce fait, il pourrait répondre qu’il est d’accord, j’accepterais son choix.

“ Pour ma part, je ne vais pas vous cacher être mitigé. Mais disons que si la situation s’y prête, alors j’accepterais de donner un coup de main. Moi et mon équipage selon leurs avis individuels à chacun. “

Même si j’étais capitaine, une mission suicide ne s’impose pas à des compagnons. C’est au capitaine de se placer devant et protéger les siens. Les batailles ou au contraires les collègues deviennent de la chaire à canon, très peu pour moi, et ça, le Thalassa avait pu le comprendre lors du débriefing d’avant mission. Agir pour la justice d’accord, mais avec des principes. Qui ne sont pas forcément ceux de l’Aoi par exemple.

“ Tant que cela reste dans l’intérêt de la justice. “

Je justifiais simplement mes “ conditions “, tout en montrant que je n’étais pas idiot. Pas comme des gens qui sont prêts à tout pour la “ justice “. La justice aveugle, très peu pour moi. Et ça, je saurais transmettre cette vision à mes collègues ou peut-être futur recrues en supposant que j’aille plus haut que contre-amiral voir... Vice-amiral ? Ma soeur de son côté se contenta de saluer légèrement l’homme à la chevelure blanche à la quasi allure de juge à cause de sa coiffure.

“ Il en est de même pour moi, je servirais les intérêts de la justice avant tout et serais prête à vous donner une quelconque aide si l’occasion et les justifications sont là. Ce serais un honneur. “

Commentaire

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 547
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue41/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue363/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 34.890.689.498 B
Vice-Amiral
Jeu 9 Fév - 11:08

L'Inébranlable BastionPerdu dans ses pensées toutes plus folles les unes les autres, le shandia était comme qui dirait absent pour ses camarades même si son corps "marchait" bel et bien à leur côté. Il dû cependant se ressaisir lorsqu'un bruit conséquent se fit entendre dans de proches horizons. Son premier réflexe fut de sortir ses mains de ses poches et l'on pouvait déjà voir que celles-ci étaient recouvertes d'écailles : le fait de devoir agir secrètement durant toute la mission sur une île appartenant à l'ennemi avec le risque de se faire dénicher à n'importe quel moment avait laissé quelques "séquelles" sur le comportement du rouquin qui semblait maintenant plus agressif à la moindre menace. Mais pour le coup, il n'y avait apparemment pas de réel danger. Ses muscles se décontractèrent quelques secondes après que le chef de la garde connu sous le célèbre nom de Winch Nathanaël rengaina son sabre.

Apparemment, les auteurs de cette mini incident n'était autre qu'un singe, et un vieillard...avec une tête de singe. Celui-ci semblait être connu par les habitués de Marijoea et entama même une brève discussion avec la demoiselle Thalassa. L'homme singe semblait connaître Vegafunk et était peut-être lui même un ingénieur du gouvernement. Intéressant. Si il avait contribué au bazooka de Ning, il pourrait fabriquer l'arme au potentiel destructeur dont rêvait le lieutenant Spown, arme qu'il ne pouvait lui-même imaginer tellement elle relèverait du surnaturel. Le duo de macaque s'en allèrent après avoir donné une image assez suspicieuse aux deux contre-amiral et que Caligula ne se priva de regarder du coin de l'œil.

Enfin, si le groupe pensait avoir vu les personnes les plus étranges de Marijoea, il n'était sûrement pas prêt pour la dispute qui leur fit face dans la salle où ils étaient censés rencontrer un haut dignitaire du gouvernement mondial. Ici, se disputaient une hystérique et un grand gaillard et ils avaient apparemment pour sujet de dispute les deux zigotos que le groupe venait tout juste de croiser. Il est vrai que leur passage s'était fait savoir et n'avait pas manqué d'être conséquent. De plus, on pouvait supposer en écoutant les dires de l'ancienne que ce genre d'incident était assez fréquent ou du moins, que ça n'était pas la première fois. Caligula, lui, ne put s'empêcher de rire face à cette scène. Voir quelqu'un se faire engueuler par une personne dont la carrure était plus fine et avec un âge possiblement plus jeune était assez drôle pour être honnête et le shandia ne s'en priva pas. Il en vint même à se tenir le ventre et il n'en aurait fallu qu'un tout petit peu plus que le shandia se mette à se rouler à même le sol. Il s'arrêta cependant de rire lorsque la folle furieuse quitta la salle sûrement par peur de subir à son tour la furie de cette dame, puis il s'y remit lorsqu'une nouvelle dispute, nettement moins violente que la première, éclata. 

Thalassa Yang, grand homme en ce qui concerne son parcours professionnel, mais l'on ne pouvait pas en dire autant par rapport à ses relations avec le sexe opposée selon lui. Difficile de croire ses exploits, après avoir vu ces scènes peu glorieuses : une Étoile honteusement rabaissée par sa petite-fille ainsi que sa collègue. Néanmoins, malgré ces humiliations le vieil homme dégageait un "truc" qui poussait son public à le respecter. Il s'agissait sûrement de sa position d'Etoile, sans oublier son gabarit qui jouait lui aussi en sa faveur. 
Aussi nul soit il avec la gente féminine, Thalassa Yang restait un haut dignitaire du gouvernement mondial et l'une des personnes les plus importantes de ce monde. Ses paroles n'étaient donc pas à prendre à la légère et il en valait de même pour la demande qu'il effectua auprès du groupe de marine, ce à quoi le shandia répondit tout sourire.

-Iahahaha, si à chaque fois que je viens ici je peux assister à ce genre de scène y'a aucun soucis pour moi. Je marche, chef!
Le shandia, comme à son habitude, n'avait pas tenu compte de son langage et ni des enjeux et conséquences qu'allait engendrer cet accord. Mais il ne pensait pas avoir fait un mauvais choix pour le coup...de plus il fallait dire que peu de marines pouvaient se vanter d'agir sous les ordres directs d'une Etoile et si Caligula pouvait se vanter, il le ferait assurément.

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 461
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue38/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue301/350[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.844.406.000 B
Colonel
Ven 10 Fév - 4:14


Gambit Decima


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 16101606325275883


Pour l’instant, nous nous contentons simplement d’avancer dans la simplicité pourtant entourés d’une écrasante luxure. Je dois bien reconnaitre que mes instincts primaires de voleurs se réveillent légèrement. Prendre pour cible un tel bastion durant mon enfance aurait été parfaitement stupide certes mais cela aurait sans doute été incroyablement amusant. Quoi qu’il en soit la n’est pas le moment est tout ça est derrière moi… Enfin plus ou moins. Je laisse un léger sourire en coin s’échapper tout en continuant mon avancée. Pouvoir souffler un peu ne fait pas de mal après les dernières heures passer sur Calm Belt. A l’instar de Caligula, tous mes sens sont en éveil. L’explosion qui retentit donne suite à une lame qui vient se loger directement dans ma main, prête à filer dans l’air, que ce soit pour attaquer ou augmenter mes possibilités d’esquives. Une fois le premier laps de temps passé je me rends compte du ridicule de ma réaction. Si une personne est suffisamment folle que pour attaquer cet endroit, ce n’est très certainement pas moi qui serai en mesure de l’arrêter.

Un vieil homme à l’allure amusante apparait devant nous accompagné d’un singe tout aussi étrange. Je ne réagis pas particulièrement car, contrairement à Taito et Ghetis, j’ai la chance de ne pas me faire interpeller par l’animal. Cela importe peu de toute manière, le passage de cet individu est bref et ne change en rien notre destination. Je suis bien loin de me douter qu’il s’agissait en réalité d’une des précieuses étoiles du gouvernement. Très rapidement, nos pas résonnent à nouveau dans l’édifice de marbre pour pénétrer dans une immense pièce. Deux personnes se disputent. Comme ça ils ont simplement l’air d’un vieux couple tout ce qu’il y a de plus normal mais la prestance de leur situation montre clairement qu’ils en sont loin.


Mon visage reste absolument impassible. Leur scène n’a pour moi pas le moindre intérêt et relève plus du psychodrame inutile sur un sujet ridicule. Comme quoi, le grade ne fait pas tout. Bien entendu, je ne laisse rien transparaitre attendant simplement que l’orage féminin passe son chemin. Je n’ai pas particulièrement envie de rigoler pour l’instant, je suis ici pour une raison bien particulière ; nos récompenses. Je ne fais pas partie de ces soldats qui se battent pour la justice et la beauté de la cause en défendant la veuve et l’orphelin, loin de la. Shang nous a lui-même promis d’énorme prix en cas de victoire. Certes, celle-ci n’est pas totale mais nous sommes loin d’avoir perdu et l’objectif premier a été accomplit avec succès.

Je ne sais que penser de la proposition du Thalassa. Ou plutôt non, je sais très bien quoi en penser, je ne comprends simplement pas s’il s’agit là de notre seule et unique récompense. Je n’ai aucun intérêt à refuser. Il est d’ailleurs probable que tout le monde accepte car tout ce qu’il demande, c’est de pouvoir re faire appel à nous en cas de besoins. J’aurais toujours l’opportunité de refuser la mission. Qui plus est, ce genre de mission correspond surement beaucoup plus à mes capacités que de travailler directement dans la marine en suivant une carrière traditionnelle. Cependant, je tiens quand même à mon grade, sa proposition est donc parfaitement étudiée pour moi. Les assauts directs et frontales ne sont pas fait pour moi, les branches du gouvernement plus secrètes me conviennent sans aucun doute mieux. Qui plus est, point non négligeable, j’ai la une éventuelle chance d’échapper aux pouvoirs de Chairoka. Moi qui avais d’ailleurs peur de la croiser, je réalise qu’elle représente en fait bien peu ici bien que son fruit du démon soit particulièrement handicapant en ce qui me concerne.

Etrangement, je me surprends à jeter un coup d’oeil en direction de Taito et de Violet. La justice est un terme tellement difficile à définir. Je ne me bats pas en son nom, tout du moins je ne pense pas mais alors pour quoi est ce que j’obéis aux ordres… Enfin parfois. C’est une question qui n’a pas sa place pour le moment. Toujours légèrement en retrait, je laisse les plus rapides d’entre nous prendre la parole en préférant bien analyser la situation comme à mon habitude.

« En ce qui me concerne, il s’agit probablement là du meilleur moyen de rentabiliser mes compétences à leur potentiel maximal, c’est pourquoi j’accepte votre proposition. »

Voilà une façon bien pompeuse de dire oui… Il semble pourtant assez accessible. Parlons-nous d’égal à égal ? Surement pas mais il a au moins la décence de nous laisser nous voiler d’illusions.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue50/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue731/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Ven 10 Fév - 19:56

L'inébranlable Bastion

Ore Wa Kurohebi Da !



Beaucoup d’informations d’un coup, beaucoup trop même pour l’Archer, elles paraissaient toutes plus futiles les unes que les autres et rendaient le chemin terriblement long. Le brun savait pertinemment que les hommes au garde-à-vous lors de leur passage ne l’avaient fait que par obligation, leur respect n’était pas celui qui se construit au fil du temps, mais celui qu’incombe leur rang. En voyant de tels effectifs mobiliser pour protéger une zone déjà difficile d’accès et censée être le pilier des cinq étoiles, Ghetis ne comprenait pas pourquoi il fallait mobiliser tant d’hommes pour protéger la noblesse. Les cinq étoiles étaient jugées comme individus à la force démesurément grande et la noblesse n’apportait pas grand-chose au monde… Alors pourquoi la défendre de la sorte ? Cette question ne trouverait jamais de réponse si personne ne guidait l’Archer ou le conduisait à réfléchir à ce sujet.

Pour l’heure il suivait le « cortège », l’esprit rêveur tant il réfléchissait à ce qu’il devrait faire une fois retourner sur Grand Line pour s’occuper de son projet. Ce ne fut que lorsqu’un macaque aussi rapide que surprenant fit irruption que le capitaine reprit pied dans la discussion, assez surpris par la vitesse considérable de l’animal, il jeta un œil à l’image et le remercia d’un salut du pouce pour ce petit divertissement. Avec un peu de chance il s’agirait peut-être d’une des filles d’un noble de Marijoa ou de l’étoile en personne ! Ou alors il s’agissait d’une bête image... Après un long regard Ghetis rangea donc le papier dans sa poche après l’avoir montré à Caligula histoire de « partager ». Le brunet n’étant pas un grand fan de la gente féminine, une pin-up lui plaisait encore moins malheureusement, une femme svelte aurait été plus délicieuse à ses yeux, comme la nouvelle impératrice amazone par exemple. Même si le Vairon ignorait le nouveau rôle de sa vieille ennemie.

Bref !

Enfin le groupe arriva dans la pièce où se tenaient l’étoile et une vielle femme encore inconnue. Patient et en retrait Ghetis écouta leur petite discussion et dès les premières phrases compris de suite qui était cette femme. Pour s’adresser de la sorte au Yang, elle ne pouvait qu’être son égal, donc une étoile ou à la rigueur sa femme ou sœur ? Mais cela paraissait peu probable d’où la première hypothèse. Hypothèse qui fut confirmée un peu plus tard bien entendu. Il n’avait donc pas rencontré une étoile, mais bien deux.

Tout cela restait très ennuyeux malgré tout et le marine commençait même à remettre en cause l’utilité de sa présence ici.

* Wow.*

Oui, oui, ce fut tout l’effet que lui fit Destiny lorsqu’elle entra en scène, bien qu’éloigner des critères du contre-amiral, elle était d’un charme évident et d’un caprice amusant. Si on lui cherchait un mari l’Archer aurait volontiers remis son orientation en compte pour se marier avec. Qu’importe l’occasion ne lui serait probablement pas présentée…

Ainsi donc ils se retrouvaient de nouveau seuls avec le Thalassa 1er qui tenait à les remercier et félicité, bien que pour le Vairon il s’agissait de belles blagues… Le Thalassa aurait perdu moins d’argent à envoyer la Verte et lui, la récupération du glyphe et l’élimination du plus d’ennemi fut de leur chef, et même faciliter le transport du glyphe fut l’œuvre du fruit de l’Arène. Bien entendu le travail de Shang et de Russian aurait été nécessaire… mais pour le coup le brun n’aimait pas être traité en esprit de groupe quand c’était la chose qui avait le plus manqué dans son unité… Il n’y avait que la Toupex qui avait daigné lui faire confiance à juste titre. Qu’importe, cela faisait partie des aléas du faux travail d’équipe.

Bras croisés, Ghetis écoutait tout cela avec un détachement clair et laissa chaque individu confirmer son envie de participer de nouveau à une telle expédition et se promettre à de grands services envers un homme dont ils ignoraient tout. Pour le Kurohebi, il fallait bien plus que de simples remerciements, il devait voir quel genre d’homme se tenait face à lui.


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Naruto10


Lorsque tout le monde fini de parler il s’approcha de Yang d’un pas lent et une fois face à lui prit le temps d’ôter le gant de sa main droite en tirant par l’index. Le gant ôté, Ghetis tendit une main franche au Thalassa, son regard bicolore plongé dans le sien, il ne le défiait pas, mais le jaugeait. Dans le regard de l’homme il verrait bien s’il y avait du respect, de la moquerie, du vide ou autre. A sa poignée de main s’il déniait la serrer, à sa posture s’il se levait pour serrer cette main ou restait assis.

Avec tous ces éléments Ghetis verrait si oui ou non le Thalassa avait un respect même minime pour eux.


- Ghetis Archer, Contre-Amiral, enchanté.

Si le membre du Gorosei lui offrait cette poignée de main, le membre de la marine enchainerait.


- Ma fidélité va au Gouvernement Mondial, pas juste à Chairoka. C’est le Gouvernement qui a donné un sens à mon existence et aussi longtemps qu’il aura besoin de moi je serai là pour le servir.


Ce n’était pas juste la Marine qui l’avait libéré de sa vie de débauche en tant que chasseur de primes, mais bien le Gouvernement Mondial à travers les nombreuses opportunités offertes par l’AOI, la Marine et même de façon détachée, les opportunités offertes par le Cipher Pol vis-à-vis de San Faldo. C’était un tout et c’était à ce tout qu’allait la fidélité du Kurohebi.


DEV NERD GIRL


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 12 Fév - 18:29

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Code_g10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Gauche10

Thalassa Yang et Thalassa Liang.
La suite des événements fut aussi brillante que le légendaire Thalassa Yang avait pu l'espérer. Les marines, à l'unanimité, acceptèrent de le servir et de lui prêter main forte à nouveau, à l'avenir. Même si certains n'hésitaient pas à rappeler qu'ils luttaient pour la justice et, de ce fait, qu'ils n'accepteraient pas de missions dont les objectifs ne seraient finalement pas en accord avec leurs croyances personnelles, le message qu'ils souhaitaient lui communique était principalement positif. C'était compréhensible, après tout, et même naturel : il était l'une des plus hautes figures d'autorité du Gouvernement Mondial tout entier, et même Chairoka avait des comptes à lui rendre. Il n'y avait pas de chemin plus rapide pour grimper les échelons que d'agir sous les ordres directs de l'une des Étoiles... C'était donc un accord gagnant-gagnant, puisque le vieillard trouvait en cette bande disparate et juvénile de puissants éléments, plus prometteurs qu'une bonne partie des marines hauts-gradés eux-mêmes. Du sang neuf, autrement dit, pour mener à bien les missions qu'il aurait à remplir au fil du temps... Et même s'il était incapable de savoir quand et comment ces types-là trouveraient leur utilité au sein de ses troupes, il était certain qu'ils auraient effectivement tôt ou tard un rôle à jouer. Pourtant, ce constat-là ne tarda guère à s'assombrir : Ghetis Archer, l'élément indépendant de la bande, l'électron libre, à la réputation pour le moins sulfureuse et contestée au sein d'une armée rigoureuse et très à cheval sur les notions d'obéissances, s'approcha de l'Étoile et lui tendit une main franche. Ce geste, anodin pour le commun des mortels, prenait tout son sens dans une ville telle que Mariejoa, et encore plus lorsque l'on considérait que le contre-amiral souhaitait serrer la main de l'un de ses plus hauts supérieurs, là où, la majorité du temps, il lui aurait plutôt été demandé de s'agenouiller. Relativement surpris par de tels agissements, Yang demeura silencieux et coi un instant durant tandis que son petit-fils, à côté, écarquillait carrément les paupières, effaré par une telle décision de la part de l'Archer. Puis finalement, après un moment de silence assurément pesant, le vieil homme décida de réagir : il se cala plus confortablement dans son fauteuil en jetant au haut-gradé un regard brillant d'assurance avant de prendre la parole d'un ton vaguement amusé.

-Chairoka avait déjà signalé quelques décisions similaires de votre part, contre-amiral Archer. Vous ne faites pas l'unanimité, au sein de la marine, là où la hiérarchie est normalement une règle d'or à ne pas transgresser. Pour autant, je ne suis pas assez sot pour ignorer ce que vous souhaitez savoir en me tendant cette main : vous voulez voir si je suis homme à considérer mes subordonnés comme mes pairs, ou comme de la chaire à canon. Malheureusement pour vous, le constat est plus complexe qu'il n'y paraît : je ne vous considère ni comme les uns, ni comme l'autre.

Ce que l'Étoile annonçait, de façon certes habile et intelligemment enrobée, c'était que la notion de supériorité apportée par sa fonction, dans son cas, le plaçait clairement au-dessus de ses subordonnés. C'était un état de fait évident, pour peu que l'on apprenne à vivre au sein de Mariejoa, où les privilégiés étaient légions et où la majorité des habitants se pensaient nettement supérieurs au restant de l'humanité, soldats comme crapules y compris. Pourtant, ce n'était pas du mépris qui brillait dans le regard du sage homme. Ce n'était pas non plus du dédain qui bougeait sa langue ou incarnait ses traits, à la fois savamment détendus et sérieux... Non. Il s'agissait là de respect : quiconque aurait fixé le Thalassa un instant durant aurait pu se rendre compte du fait que Ghetis, comme tout le reste de la petite bande constituée pour la mission d'Olandaina, lui inspirait un profond sentiment de fierté. Car il s'agissait là, au même titre que ses petits-enfants, de la nouvelle ère qui, tôt ou tard, serait amenée à régner sur le Monde afin d'en tirer de la justice et de l'honneur, alors même qu'il ne serait, lui, plus qu'os et poussières. Avec ce regard franc et cette attitude droite, sévère mais posée et respectueuse, Yang reprit la parole, toujours plus charismatique et intense dans sa façon de s'adresser à ses interlocuteurs.

-L'hypocrisie, contre-amiral, est le ciment de notre société. Le respect d'autrui, de vos supérieurs comme de vos pairs et subordonnés, passe par de l'hypocrisie lorsque vous ne leurs remarquez aucune qualité, ne leurs accordez aucun bien, qu'il soit moral ou intellectuel. Le respect de l'ordre établi et des règles est profondément ancré au sein du Gouvernement Mondial, au point d'en manipuler toutes les manières d'être et de penser. Le mensonge est viscéral, mais nécessaire, car il maintient le monde tout entier dans une paix certes précaire, mais tout du moins existante. C'est l'hypocrisie qui nous sépare des pirates et des hors-la-loi, plus que l'égocentrisme ou la jalousie. Car c'est ce qui nous permet d'obéir aux règles tout en les exécrant du plus profond de notre âme. Si je voulais vous serrer la main tout en vous méprisant, si je voulais vous adresser un sourire chaleureux tout en œuvrant en cachette pour votre chute, j'y parviendrais assurément, contre-amiral. Mais j'ai du respect pour vous, à ma manière. Pas à celle d'un pair, mais celle d'un supérieur. Libre à vous d'en penser ce que vous en souhaitez.

Là-dessus, les marines furent témoins d'un phénomène hors normes, qu'ils n'auraient probablement pas imaginé de prime abord : Thalassa Yang se leva. Ce geste, pourtant terriblement anodin et d'une banalité incontestable, permit de mettre en avant la carrure dantesque de ce colosse. Haut de plus de deux mètres et plus massif que le plus carré des soldats, il apparaissait comme étant désormais bien plus qu'un simple politicien. Sa prestance, l'aura de majesté qui s'échappait de lui à chaque mouvement, qui l'englobait constamment renvoyait directement à ses prestigieuses origines, tandis que l'épée attachée à sa ceinture, large et toute en dorures, témoignait d'un passé effectivement guerrier, tel qu'il avait pu l'annoncer. Son port était altier, mais inspirait surtout le plus grand des respects. Son pas, lent mais franc, déterminé, mettait encore davantage en valeur sa silhouette intransigeante et costaude. A côté de lui, Liang, pourtant si mystérieux et envoûtant de prime abord, n'apparaissait dès lors plus que comme un vulgaire bambin. Le vieillard fit quelques pas en direction d'une porte colossale se trouvait dans un coin du bureau, et l'ouvrit sans plus attendre. Il invita alors ceux qui le souhaitaient à le suivre, ajoutant ainsi quelques paroles, son petit-fils sur les talons.

-Venez, installons-nous de l'autre côté, nous y serons plus à notre aise.

La salle était plus sombre, aux couleurs plus tamisées que la précédente. Majoritairement ocre, elle était toutefois presque aussi glorieuse et couverte de parures et de soies d'une qualité irréprochable que le reste du palais. On y trouvait quelques meubles pour briser la monotonie des murs, tous savamment tapissés, mais aussi et surtout, en son centre, une table basse circulaire entourée d'un certain nombre de fauteuils. Quelques serviteurs, présents dans la salle, s'affairèrent à débarrasser les marines qui le souhaitaient de leurs manteaux et de leurs effets personnels avant de servir liqueurs, vins et alcools célèbres et luxueux, tandis qu'une autre personne à la chevelure blanche et immaculée pointait le bout de son nez. Yang prit alors la peine de l'introduire, un sourire aux lèvres.

-Laissez-moi vous présenter Vang. C'est mon fils cadet, le père de Liang et de Ning que vous connaissez déjà.

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Tobira10
Thalassa Vang.

-Enchanté, marines.

Sobre, efficace et concis, Vang semblait tout aussi posé, charismatique et redoutable que le reste de sa famille, mais demeurait pourtant plus effacé, plus discret. C'était sans doute de là que venait le caractère placide de son fils, et cela en faisait une personne remarquable, comme modeste, sans même qu'il n'ait à ouvrir la bouche pour avoir à le prouver. Tandis que Yang invitait ses convives à prendre place, il alla lui-même s'asseoir, aussitôt encadré à sa droite par son fils, et à sa gauche par son petit-fils. Si Vang et Liang demeurèrent à nouveau légèrement en retrait, l'Étoile ne manqua pas l'occasion pour prendre derechef la parole.

-Ne perdons pas de temps. Shang vous avait promis une récompense et j'entends bien vous l'offrir. Parlez vrai. Si l'objet de vos désirs se trouve être en ma possession, il sera votre sans plus tarder.



On passe aux choses sérieuses !

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue47/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue355/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Dim 12 Fév - 19:12
Les habitudes ont la vie dure


Abruti, tu ne pouvais pas t’en empêcher hein ?


En suivant le plus gradé de toutes les personnes présentes, et de toutes les personnes du gouvernement mondial d’ailleurs, l’Archer allait forcement passer devant la verte qui avait pris son temps pour suivre le mouvement attendant un peu que son ancien capitaine passe à côté d’elle. Elle ne le laissa pas répondre et reprit immédiatement.

Je te reconnais bien là Ghetis, toujours à asticoter le monde, mais je te remercie de l’avoir fait, cela nous a permis de comprendre un peu plus l’homme à qui l’on avait affaire. Même toi, tu ne peux pas dire qu’il n’est pas digne de ton respect, ou à tout le moins de notre intérêt.


De l’intérêt, voilà ce que suscitait réellement le plus vieux de la famille Thalassa à la jeune lieutenante, il était un homme tellement mystérieux. Il avait parlé franchement, avait dépeint un portrait de la marine très loin d’être rose et était parfaitement conscient de la réalité de vie des personnes n’étant pas au sommet de la hiérarchie. Preuve sans doute que lui-même avait dû graver les échelons un par un et qu’il avait lui-même dû faire face à la désagréable sensation de subordination que la verte avait connu durant des années. En cela, peut-être plus que de l’intérêt, cet homme méritait du respect car si les mouettes en présence de connaissait pas son histoire dans les détails, ils pouvaient imaginer, à l’image de la seule femme de la mission d’Olandaina, que ce personnage s’était forgé de lui-même. Rejoindre une forte personnalité, se mettre sous son égide et tisser des relations faisaient partie du jeu mais se forger soi-même et arriver à ce stade par ses propres mérites était bien différent. Peut-être comme lui, la jeune Toupex souhaitait arriver au plus haut et changer les choses par elle-même, s’opposant à une justice qu’avait pu prôner l’Archer, la belle voulait aujourd’hui incarner une nouvelle figure, un nouveau mouvement.

Quoiqu’il en soit, le groupe changea de pièce et le moment tant attendu se présenta : la distribution des récompenses promis par le petit-fils, et sur ce point la verte y avait déjà bien réfléchit et si Shang avait promis monts et merveilles, la Zoan avait deux demandes bien différentes l’une de l’autre. La première et très largement prioritaire n’était pas matérielle mais bien plus affective, elle permettrait aussi à Kanäe de grossir ses rangs et sa puissance de frappe, du moins si le donateur acceptait. Le second était une demande purement matérielle, un bien d’une valeur et rareté certaine mais beaucoup moins que d’autres choses qui pouvaient-être demandées. La belle ne voulait pas de fruit du démon ou de granit marin, non elle se souciait simplement de diversifier ses capacités combattives dans un domaine proche de ce qu’elle connaissait déjà. Ainsi, elle prit la parole, humblement.

Monsieur Thalassa, Shang nous a affirmé que vous aviez une influence incomparable au sein du gouvernement mondial du fait de votre position, ainsi que des moyens illimités ou presque. Ainsi, je ne vous demanderai pas quelque chose d’incroyablement onéreux ou d’irréalisable mais plutôt que vous usiez de vos relations pour m’obtenir deux choses dont l’une est beaucoup plus importante que la seconde à mon sens.


La verte mit un temps de pause en se remémorant des tonnes de souvenir, la première demande, la prioritaire lui tenait beaucoup à cœur, elle espérait réellement recueillir une réponse positive.

Il y a deux jeunes femmes, membres de la marine. La première, Sayara Nokano, fait partie d’une brigade de déminage de South Blue ; la seconde, Lily Mikao, est une jeune formatrice de North Blue. Ces deux jeunes femmes ne possèdent pas de grand grade hiérarchique mais sont très importante à mes yeux, il s’agit d’amis proches que j’ai eu l’occasion de rencontrer au sein de ma formation. Ma première demande, passant avant toutes les autres et donc que vous usiez de votre influence pour que ces deux personnes soient transférées de leurs services respectifs à mon service personnel si je puis dire. Je veux donc qu’elle me rejoigne au quotidien pour m’épauler dans mes actions. Il s’agit donc de la demande ultra prioritaire que je souhaite formuler.


Kanäe prit un temps de pause pour permettre à l’homme de digérer les informations, objectivement placé deux personnes aux ordres de Kanäe ne serait pas chose compliquée pour un homme de son influence, mais il pouvait néanmoins refuser. Elle reprit quelques secondes plus tard pour ajouter sa seconde demande.

Ma seconde demande est purement matérielle, si vous pouvez récupérer cela pour moi, je serais très contente, mais la réaffectation de mes amis passe, encore une fois, avant tout. Je voudrais me procurer une lame parmi les 21. Je sais que cela ne se trouve pas partout mais je me dis que vous pourriez peut-être mettre la main sur l’une d’entre elles. AU final, je ne demande pas de promotion en grade, si vous jugez que mon intervention sur Olandaina en mérite une, je ne la refuserai pas, mais elle ne fait pas partie de mes demandes, c'est accessoire. Je ne vais pas monopoliser la parole plus longtemps et laisse la place à mes collègues.


Kanäe se recula légèrement et laissa les autres faire leurs demandes en attendant le verdict concernant les siennes.


© Codé par Kari Crown



Résumé:
 

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue42/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue113/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 12 Fév - 19:39
  • Taito
  • Post-event
Retour fracassant
Personne ne semblait refuser l’offre de cet homme, mais le point intéressant était le fait que chacun avait un opinion différent pour accepter. Certains semblaient avoir leurs raisons, tandis que d’autre étaient plus là pour l’occasion de travailler avec cet homme. Soit. Après que chacun aient répondus, voilà que l’Archer refit des siennes. Une poignée de main ? Ce geste n’avait rien de choquant et pourtant, cela m’irrita quelque peu. Réfléchissait-il parfois ? Le principe de hiérarchie est qu’on ne peut se permettre de genre de choses que quand on est en confiance l’un envers l’autre et là, c’est clairement pas le cas... C’est comme si je me présentais à un simple Tenryubito et m’amusais à lui faire la bise. Je me demande bien quel serait mon châtiment une fois que le dragon céleste se serait remit de cette “ insolence “. Bref, alors que le provoquant Archer semblait attendre une prise de main virile, le puissant cinq-étoile se contenta de laisser planer un petit blanc me mettant presque mal à l’aise pour l’Archer.

La réponse de l’homme était à prendre avec des pincettes. Un simple d’esprit penserait que c’est négatif comme bilan et pourtant, moi et ma soeur le prenions différemment. Selon nous, sa réponse était : ni un pair, ni de la chaire un canon, mais bel et bien un soldat. C’est difficile à expliquer, mais prudence était de mise. Un cinq étoile reste avant tout une personne comparable à une personne faisant de la politique et manipuler est une chose qui est primordiale. Un encouragement, un conseil, toutes ces choses peuvent vite devenir de la manipulation et c’est cela que moi et ma soeur combattions. L’hypocrisie et le mensonge principalement dans ce bas monde, y compris dans notre propre faction. Ainsi donc, je souriais quelque peu aux dires de l’homme, mais me faisais attentif à la suite et pour cause, il entama avec le fameux mot “ hypocrisie “.

Il entama donc un fameux monologue sur le sujet et je me demandais bien comment réagir. Me tournant vers ma soeur, je l’admirais comme pour chercher son avis sur la chose dans son regard. Me mettant d’accord avec elle, je me retournais vers l’homme qui cette fois se relevait. Sa stature était tout simplement monstrueuse. Pour sûr, s’il se trouvait sur un champs de bataille, il ferait office d’intimidation en plus de l’imposer naturellement. Une armure de shogun lui irait à la perfection et l’épée qu’il portait allait parfaitement de paire à défaut d’être un katana traditionnel. Un frisson parcouru mon échine, démontrant clairement que même moi j’étais impressionné. Ravalant ma salive, je réalisais désormais quel genre de personne régnait au dessus de ce qu’on appel l’”ordre”, la justice. Les cinq étoiles. La notion de respect prenait tout son sens avec des personnes comme les Thalassa et notamment Yang.

Allant dans l’autre salle donc, nous nous installions donc une fois que cela nous fut autorisés et j’attendais qu’il donne l’autorisation de parler. Quand cela fut fait, je regardais mes comparses pour savoir si quelqu’un avait quelque chose à dire, sans quoi, j’allais vite ouvrir le bal et parler franchement. Après tout, le Yang était un homme de franchise visiblement, alors autant lui parler comme il nous parle, briser la barrière respectueusement.

Mais ce fut la chasseuse verte qui brisa la glace. Ses demandes étaient entreprenantes, mais quoi de plus normal pour quelqu’un ayant été plus qu’utile dans une mission suicide ? Bref, ne me permettant aucunement de juger de ses demandes, je me lançais tranquillement.

“ Je ne vais guère juger votre avis sur l’hypocrisie, mais je vais être franc. J’ai pleinement conscience de ce que vous avez affirmé sur l’hypocrisie de ce bas monde. Je combat dans la marine pour la justice dont je me suis fais une définition personnelle - comme tout le monde - et j’aimerais combattre la noirceur de ce monde de la sorte : en purifiant les zones d’ombres. Je suis d’accord sur le fait que l’hypocrisie et le mensonge est parfois nécessaire, mais mon but est de devenir amiral pour pouvoir combattre au mieux cela. Et donc utiliser le moins possible ce genre de méthode. “

J’espérais qu’il comprendrait quel genre de personne j’étais, mais je préférais ajouter quelques mots.

“ Libre à vous de me voir comme un rêveur ou idéaliste, mais tel est le monde que je souhaite créer, l’ordre que je souhaite instaurer. Un monde où la franchise, la droiture et la paix serait parfaitement instauré. “

C’est notre but à tous après tout. Mais à cela, sans doute parlerait-il de sacrifices et la question qui fait que tous on des méthodes différentes et des opinions différentes, c’est “ sommes nous prêts à faire ces sacrifices parfois difficiles ? “. Ma réponse à moi était clairement avouée à cet homme : oui.

Le laissant assimiler cette “ note “, je vins alors à exclamer mon souhait.

“ Je ne vous demanderez guère de me ‘ pistonner ‘ pour me faire devenir amiral ou me réserver une telle place. Je préfère me débrouiller moi-même, grâce au mérite et la légende que l’on se doit de construire chacun.
Bref... Pour ce qui est de mes désirs, les plus simples sont une formation auprès des Amiraux tel que Shirokuma pour mon corps-à-corps, Midoritaka pour ma maîtrise des armes à feux ou peut-être... Charaioka pour mon sens de la stratégie. Mais ce genre de demande, je l’ai déjà faite en personne aux principaux concernés. De ce fait, je vous avoue ne pas trop savoir quoi demander.
Humblement, je vous demande donc principalement une récompense que vous jugez à la hauteur de ma personne, de ma réputation, ou simplement que vous jugez digne de moi, quelque chose qui me correspond.
Sinon, si je dois absolument vous aiguiller, je n’aurais comme idée qu’une arme capable de m’aider à combattre efficacement des criminels haut placés, une arme capable de m’aider efficacement dans mon travail de tout les jours, dans ma lutte quotidienne.
Éventuellement des personnes susceptible de vouloir nous aider dans notre quête. Je m’engagerais à les former si formation il doit y avoir. “


Tandis que je m’inclinais légèrement, c’est ma soeur qui prit la parole, humble, droite et toujours aussi respectueuse.

“ Je serais du même avis que mon frère. Quelque chose que vous jugez digne de ma personne. Sinon, si je devais avouer une envie qui me vient en tête... Une lame des 21.
Aussi, si cela n’est pas trop demander, j’aimerais qu’un compagnon de fortune bénéficie d’une ... Formation. “


M’étonnant sur le coup, je me demandais bien de qui elle parlait. Allait-elle oser demander pour nos autres compagnons ? Fronçant les sourcils, je m’apprêtais à contester.

“ J’aimerais que le Lieutenant Hotaru soit transféré à la section scientifique. Ou un corps capable de l’aider à progresser grandement dans le domaine de la médecine. C’est un jeune homme très peu qualifié pour le combat, mais qui fait preuve d’une détermination sans faille.
Et que le Lieutenant Haston - Clyde - puisse avoir une possibilité de rejoindre un cipher pol, sans doute celui qui gère la partie information. Cet homme est doué pour les enquêtes et je pense que sa place serait plus dans ce genre de corps gouvernemental. “


Il s’agissait là d’une simple “ redirection “ des troupes, sans que cela puisse nous apporter un quelconque avantage. Seulement un moyen de les “ booster “ et leur offrir une évolution dans leurs métiers. Je cessais de jeter un air noir à ma soeur avant de soupirer de soulagement. Elle attendait la réponse de l’homme.

Commentaire

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue50/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue731/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Dim 12 Fév - 22:59

L'inébranlable Bastion

Ore Wa Kurohebi Da !



La démarche de l’Archer était quelque peu direct c’était un fait, mais pour le contre-amiral il n’y avait pas grande différence entre le Thalassa et Chairoka, voir aucune pour ainsi dire. Ils constituaient tous deux des employeurs pour le brun, tel un client venant réclamer qu’une tête soit coupée et rien de plus. Néanmoins il en attendait beaucoup de cette scène et bien qu’il en eut pour son argent il fut partagé dans un flots de sentiments.

Premièrement, il fut surpris de voir comment le Thalassa avait pu lire en lui, il fallait avouer que l’arrogance de l’Archer laissait facilement entrevoir ses objectifs. Cela eut pour effet de le faire sourire immédiatement alors qu’il continuait d’écouter Yang qui ne cessait de le couvrir de compliments. Compliments ? Oui, le vulgaire chasseur de primes devenu contre-amiral par ses actes de guerre avait été assez intéressant pour que son comportement et sa réputation remonte jusqu’à l’oreille d’une des cinq étoiles ? Que demander de mieux ? Il avait beau être jugé à tort pour son attitude brute et son passé, il suscitait malgré tout l’intérêt pour que plusieurs personnes perdent leur temps à parler de lui ou penser à lui, un peu comme le Nowaki dans un sens. C’était très amusant, vraiment.

La partie un peu plus décevante fut dans la seconde prise de parole du Gorosei… L’hypocrisie, ciment de ce monde ? Ghetis voyait –à tort– le Gouvernement Mondial comme une institution parfaite qui valait bien mieux que les révolutions ou le monde criminel… Mais entendre de la bouche d’un dirigeant au sommet… que l’hypocrisie permettait de faire tourner l’organe en lequel l’Archer mettait toutes ses convictions… C’était comme insulte son idéologie…

Alors même qu’il venait de se rendre compte du fait qu’il luttait contre la cause que prônait son feu cadet, il devait enchaîner par cela… Depuis Whisky Peak, la force du contre-amiral ne grandissait pas énormément à ses yeux, mais son mental évoluait constamment lui. Il ne put alors s’empêcher de serrer le poing face à de telles paroles, maudissant cette révélation.

Bien entendu Yang, n’était pas idiot et ne manqua point de dire à l’Archer qu’il le respectait tout en le témoignant par son regard, mais le capitaine restait figer sur cette révélation…. Et plus encore il ne supportait absolument pas qu’un homme se prétendre lui être supérieur. Lorsqu’il s’était adressé à lui, Makui avait eu le mérite de le considérer comme son égal et lui proposer une place de choix. Le monde qu’il proposait à l’Archer n’était peut-être pas idyllique, mais il paraissait subitement bien plus honnête que celui du Gouvernement Mondial…

Alors… Kanaë et Erwin avaient raison depuis le début ? Cela en était dégoutant.

Encore heureux, les quelques paroles de Kanaë firent l’Archer sortir de ce début de pensées négatives… Elle semblait bien plus compréhensive que le brunet qui lui servit une réponse des plus singulières.

- Tu avais raison sur toute la ligne Kanaë.


Le respect… C’était bien il le respectait, c’était ce que voulait le Vairon, mais il voyait le monde d’une façon vomitive et brisait le peu d’innocence qu’il restait à l’ex-chasseur de primes sur sa vision trop bonne de la Justice Absolue. Il fallait une autre forme de justice… Il fallait revoir la façon d’atteindre cet objectif. Il ne rentrerait pas dans ce cercle d’hypocrisie, au grand jamais.

Il ne comptait pas quitter le gouvernement bien entendu, mais tout comme la Toupex il trouverait un moyen de faire régner sa justice à sa façon, quitte à utiliser même les plus haut-placés du monde. Remettant calmement son gant, le brun resta un instant dans la pièce, silencieux... Et d’un bref rappel à la raison de Caligula, il se dirigea finalement vers la nouvelle pièce où se trouvait un énième enfant pistonné. L’heure de la remise des prix avait sonné.

On pouvait manifestement tout demander, même des hommes. Ghetis n’avait pas grand-chose à demander… Il ne voyait que ses objectifs sur les mers blanches, il ne voyait pas quoi de demander tout de suite… puis tel un éclair l’idée claire lui vint en tête alors que son projet flottait dans son esprit.

D’un pas il s’avança donc, les bras croisés et prit la parole.

- Il existe une zone pleines de richesses que le gouvernement ne possède pas encore, il faut presque la façonner toute entière. Je parle de la mer blanche. Je compte conquérir toute la mer blanche au nom du gouvernement. C’est un projet fastidieux et pour cela j’aurais aimé avoir le support de trois individus.

Ghetis marqua un silence et reprit.

- Un membre de la section scientifique spécialisé dans l’ingénierie navale, il me faut un as des as, capable de faire n’importe quoi tant qu’il a la main d’œuvre pour. En vue de la voie que je compte prendre, les talents de la contre-amiral Kitsiri seraient optimaux pour mon projet. Elle faisait partie des pions que j’ai libérés lors de la bataille de Drum. Quant à la troisième personne, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un dragon adulte. Cette créature a beau être mythique il parait qu’il en existe dans le Nouveau Monde, alors je ne doute pas de vos compétences pour en posséder un.

On était assez loin des doubles demandes des autres, mais c’était ce qu’il fallait à l’Archer, si bien qu’il lâcha pour conclure sur une seconde et dernière demande.

- Étant donné que je compte vous ramenez d’autres de vos blocs antiques dans les mois à venir, j’aimerais s’il vous plait que la promesse de Chairoka soit honorée, c'est-à-dire un fruit du démon pour mon armure. J'ai beau être un électron libre, vous connaissez ma loyauté et mes talents. Je vous-en remercie d'avance. dit-il en toquant la coque de métal.

Il faisait bien sûr référence à l’étrange pouvoir de la Chairoka pour fouiller les esprits, mais aussi à la promesse de lui remettre un fruit du démon de type zoan. Si à la base il avait simplement demander un fruit, après avoir vu le marteau du Lango prendre la forme d'un dinosaure il avait compris qu'une telle malédiction serait bien utile à sa protection. Quant à la promesse de ramener d’autres ponéglyphes, il la tiendrait. Il avait promis à Chairoka de lui prouver son utilité et voilà qu’un glyphe arrivait à Marijoa en plus de la tête d’un homme-poisson un peu trop renseigner sur l’existence de ce genre de roches antiques. Avec la promesse de conquérir l’ensemble des mers blanches et de ramener un nouveau glyphe, Ghetis s’assurait un travail de longue haleine, mais il n’y avait plus à se questionné sur la réussite du brun.

Un chef de guerre ne côtoie pas la défaite.

DEV NERD GIRL


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 547
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue41/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue363/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 34.890.689.498 B
Vice-Amiral
Lun 13 Fév - 0:19


L'Inébranlable BastionLa décision du shandia n'était en rien originale mais elle était cependant le meilleur des choix possibles : se faire un nom et progresser au sein de la marine n'en serait que plus facile sous les ordres d'une des 5 étoiles. De plus, Thalassa Yang n'était pas un mauvais homme et même si il avait refusée la poignée de main offerte par Ghetis, le vieil homme avait prit le temps de se justifier et surtout d'expliquer à Ghetis les raisons de ce refus, chose qu'il n'était en aucun cas obligé obligé faire en raison de son grade. Toutefois, même avec les explications les plus explicites et les plus argumentées au monde, un vent restait un vent. L'Archer Senior venait de se prendre une leçon suivit d'un vent magistral selon le point de vue de Caligula. Le shandia hésita même à prendre en photo la scène pour immortaliser ce moment et s'en servir contre son paternel dans le cas où il s'y prendrait un peu trop fort avec lui durant l'entraînement.

Mais qu'importe le fait que Yang n'ai pas serré la main de l'Archer, il avait tout de même reconnu l'homme, non pas en tant qu'égal comme il l'avait souligné, mais en tant que subordonné et allié ce qui était déjà une réponse en soi. Mais dans le cas où celà ne suffisait pas, Caligula comptait lui aussi adresser quelques mots à l'égard du Vairon. Il ne pensait pas Ghetis assez fou pour s'en prendre à Yang, mais détendre un peu l'Archer n'était pas une mauvaise idée.

-Tu es sorti vivant d'un affrontement direct avec Akainu, ce n'est pas une poignée de main qui va t'atteindre, n'est ce pas, Kurohebi?!
Il avait accompagné ses dires d'un clin d'œil couplé à un pouce levé vers Ghetis le tout avec une classe hors norme, si ce n'est Caliguléenne. Le shandia voulu tout de même se rassurer et demanda à Logan si à l'instant, sa posé avait été assez charismatique.

Après ça, le groupe changea de salle et y découvrit une nouvelle pièce du puzzle Thalassa Family qui n'était autre que le fils de Yang. Le shandia ne s'attarda pas sur cette famille qui paraissait être sans fin et vint s'asseoir suite à l'invitation de Yang. C'était l'heure de la récompense et Caligula n'avait aucune idée concrète de ce qu'il voulait réellement. Mais son tour arriva plus vite qu'il ne le pensa et il dû aussitôt exprimer ses désirs :

-Je vais faire simple, d'abord je ne dirais pas non à un fruit du démon : un vrai, un faux...peu m'importe. Enfin quand je dis un faux, je veux pas un fruit banal hein! Je parle bien évidemment des fruits artificiels.
Ah, autre chose. Je ne vous demande pas de formation spéciale, mais je veux simplement un individu avec qui je peux m'entraîner et qui doit donc être d'un niveau équivalent au mien. Un sabreur me serait préférable pour mieux remarquer mes faiblesses mais hormis ça, je n'ai pas de conditions spéciales. Je crois avoir fait le tour.

Un partenaire d'entraînement avec son niveau lui serait utile car il fallait avouer que s'entraîner avec Ghetis n'était pas toujours facile. En ce qui concernait le fruit du démon, celui-ci restait tout de même secondaire puisque le shandia en était déjà muni. Mais avoir ce genre d'atout en Manche ne pouvait lui nuire, tout au contraire.

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 461
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue38/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue301/350[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.844.406.000 B
Colonel
Lun 13 Fév - 2:58


Gambit Decima


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 16101606325275883


Encore une fois, tous les débats et divers discours que peuvent se renvoyer les différents protagonistes ici présents ne m’intéresse pas le moins du monde. Justice ? Hypocrisie ? Hiérarchie ? Je m’en fiche. Si je m’en tiens simplement aux règles établies par le gouvernement, je fais partie des personnes les plus dangereuses au monde alors peu importe. Je ne suis même pas surprit de l’attitude de Ghetis, au moins il a le mérite d’être fidèle à lui-même et de ne pas faire de courbettes pour une cause qui n’est pas la sienne. J'en profite aussi pour adresser à Caligula un rapide ricanement amical armé d'un sourire en coin pour lui dire que ça allait encore, qu'il avait déjà eu l'air plus bête. Nous finissons par bouger dans une pièce moins formelle mais tout aussi luxurieuse. Plusieurs personnes sont présentes l’endroit ressemble presque aux quartiers privés de l’étoile. D’un signe de tête humble, je salue Vang en m’installant à l’endroit indiqué.

Avec attention, j’écoute les demandes de tous mes compagnons de fortune pour me faire une idée. J’hésite. Une chance pareil ne se présente pas tous les jours. Je ne saurais rien faire d’une des 21 lames et un entrainement avec un haut gradé m’intéresse encore moins. Des compagnons d’armes supplémentaires ? Pourquoi pas. Ou bien peut être un fruit du démon ? Voir un de ces fameux BEASTs qui circulent dans l’ombre du gouvernement ? Beaucoup de possibilités, je dois bien choisir. Bon me retourner le cerveau comme à mon habitude ne m’avancera absolument à rien. Autant écouter mon instinct pour une fois, ça ne me ferra pas de mal… Enfin j’espère. Comme régulièrement dans ce groupe d’impulsifs, je suis dans les derniers à me prononcer.

« En ce qui me concerne, j’aimerai aussi avoir un de ces fruits artificiels… Enfin, à moins que vous ne soyez en possession d’un fruit du démon particulièrement intéressant pour tout ce qui concerne l’espionnage et la récolte de renseignements et d’informations divers. Serait-il possible d’avoir une liste des fruits en votre possession si ce n’est pas trop vous demander ? Et idéalement, j’aimerai aussi plus d’information sur les fruits artificiels, tout ce que vous pourrez m’en dire. »

Je me demande aussi si les fruits BEASTs peuvent bénéficier à des armes mais les demandes de Ghetis devraient m’apporter toutes mes réponses. Le projet est pourtant réputé secret, c’est pourquoi j’ai du mal à comprendre comment tout le monde peut en avoir entendu parler mais peu importe. Ce n’est probablement pas grand-chose pour une personne aussi haute hiérarchiquement parlant. Après tout, les BEASTs sont fabriqué à la chaine.

« Qui plus est, j’aimerai aussi 3 soldats qui travailleraient directement sous mes ordres avec qui, à l'instar de Caligula, je pourrais m'entrainer. »

Les soldats sont légions, il est normal que je commence à avoir des personnes sous mon commandement direct avec mon grade montant. Voilà à peu près tout ce qui pourrait m’intéresser en plus d’une montée en grade… Enfin, pour le moment.





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Mar 14 Fév - 21:32

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Code_g10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Tobira10

Thalassa Yang et Thalassa Vang.
-Votre façon de penser la marine est louable, contre-amiral, mais il me faut vous avertir qu'un nombre colossal de grands Hommes s'y sont cassés les dents sans le moindre succès.

Yang avec répondu avec brusquerie et soudaineté, sans faire preuve du moindre tact, mais sans pour autant faire montre d'animosité ou d'agressivité à l'égard du jeune homme idéaliste. Il n'était pas du genre à vouloir refouler les ambitions, même les plus folles et les plus irréalisables, et considérait au contraire que ce genre de tempéraments ardents devaient être encouragés afin de conserver un tant soit peu d'intégrité au sein du Gouvernement Mondial. Cela étant, il était compliqué d'imaginer un Ordre meilleur, même si à la tête de la marine se trouvaient finalement des hommes et des femmes dignes de confiance et aux desseins louables, sains. Car c'était le système tout entier qui était vérolé, et car c'était une nécessité pour gouverner tant d'hommes à la fois... Dans tous les cas, le vieil homme décida de ne pas s'appesantir davantage : jusque-là, il s'était contenté de hocher gravement la tête à chaque demande réalisée par les membres de l'expédition, tandis que Vang et Liang réalisaient chacun un rôle bien à part. Le premier semblait prendre des notes quant aux dires des soldats, sans doute pour inscrire leurs volontés afin de n'en rien oublier. Le second, quant à lui, scrutait d'un œil attentif un rapport déposé en face de lui, le feuilletant avec légèreté et vivacité. Signe de la confiance absolue qu'il leur accordait, à l'un comme à l'autre, le chef de famille Thalassa se contentait donc de scruter ceux des gouvernementaux qui prenaient la parole pour lui exposer leurs souhaits. Lorsque tous eurent enfin terminés de parler, Liang referma le dossier qu'il tenait jusque-là d'un coup sec et le déposa devant son grand-père tandis qu'il saisissait d'une main preste et leste le papier que lui tenait Vang. Là-dessus, il quitta la pièce sans piper mot, laissant le soin d'expliquer sa démarche à son aïeul.

-Il va se renseigner quant à toutes vos demandes, et reviendra avec les réponses que nous pourrons vous adresser. Sachez toutefois dès à présent que je n'ai que très peu de fruits du démon et de sabres des 21 en ma possession. Difficile de vous promettre quoi que ce soit à ce sujet.
-Concernant les entraînements que vous sollicitez, quelques soient nos réponses finales, sachez qu'aussi longtemps que vous demeurerez sur Mariejoa, je serai votre homme. Je suis épéiste, et j'ose me targuer d'être assez doué.

Cette fois-ci, c'était Vang qui venait de conclure la prise de parole de son propre paternel. L'idée d'être le partenaire d'entraînements de soldats aussi jeunes et prometteurs avait de quoi l'intéresser, lui qui n'avait plus eu l'occasion de retourner sur le terrain depuis belle lurette. Pour autant, il possédait assurément de bons restes de sa belle époque, celle durant laquelle il avait servi au sein de la marine, avant même que le grand Thalassa ne devienne une Étoile... Se frotter à quelques futurs cadors pouvait être une bonne matière de vérifier ses compétences et de les remettre à niveau.
Quoi qu'il en fut, maintenant que le problème des récompenses venait d'être temporairement écarté, un autre sujet allait pouvoir être abordé. Yang décala le dossier qui avait été placé face à lui sans lui jeter un coup d’œil et sa progéniture le récupéra avant de commencer à le feuilleter d'un air distrait. Là-dessus, ce fut à nouveau à l'ancêtre de prendre la parole, croisant les bras d'un air formel et cérémoniel.

-Nous allons désormais aborder le sujet des montées en grade. Cela risque d'être long, mais j'aime à croire que cela en vaut la peine.

Vang déposa lourdement le dossier ouvert face à lui et jeta en premier lieu un regard aux deux contre-amiraux qui lui faisait face. Après un bref instant de silence, il se racla la gorge et prit la parole à leur intention.

-Commençons par vous. Sans surprise, contre-amiral Archer, vous allez obtenir la condition de vice-amiral. Votre "période d'essai", si je peux la nommer ainsi, se termine aujourd'hui. Vos compétences, votre abnégation et votre force compensent largement vos quelques soucis d'insubordination. Contre-amiral Nowaki, le sujet est plus délicat, mais vous allez également connaître une montée en grade.
-En vérité, la seule chose qui freinait Chairoka quant à votre promotion, c'était votre manque d'expérience en terme d'utilisation du haki. C'est un argument stupide. Vous savez comme moi qu'il s'agit d'une simple question de temps, et la marine a grand besoin d'éléments neufs et aussi responsables que vous. Vous êtes de surcroît plus expérimentés et plus volontaires qu'une partie de vos supérieurs... Collègues, désormais.

Les deux contre-amiraux venaient donc de connaître une montée en grade et venaient d'atteindre la position la plus prestigieuse que pouvait espérer obtenir le commun des mortels. C'était un véritable honneur, et cela risquait fortement de leur faciliter la tâche dans leurs déplacements à venir et dans leurs initiatives personnelles. Avec de telles responsabilités, le projet de conquête de la Mer Blanche de Ghetis devenait par exemple une simple question de jours. Ils comptaient désormais parmi la fine fleur des combattants du Gouvernement Mondial, possédaient une influence dantesque et les autorisations suffisantes pour réquisitionner l'énorme majorité du matériel de la Marine afin de mener à bien leurs missions. Seule l'amirauté possédait la possibilité de les superviser dans leur quotidien, mais cela n'aurait certainement que très ponctuellement lieu, dans les cas de force majeure... En dehors de cela, la plupart de leurs décisions seraient édifiées en règles d'or et tant qu'ils ne faisaient pas trop parler d'eux en mal, leurs positions ne seraient strictement jamais remises en cause. Yang était satisfait de voir deux de ses nouveaux alliés atteindre de telles places. Bien entendu, ils ne se verraient rien octroyé qu'il ne pourrait pas obtenir lui-même si l'envie l'en prenait, mais cela lui permettait de légitimer plus facilement ses actions au sein de la masse populaire, dans la marine, et renforçait d'autant plus son Empire au sein des branches militaires. Car malgré leurs objectifs similaires, les Étoiles se heurtaient parfois à quelques dissensions...
Ces deux premiers cas évacués, les autres soldats moins hauts-gradés pouvaient être abordés. Ce fut promptement le cas, et Vang reprit alors les choses en main de sa voix traînante mais imposante.

-Commandants Seyfried et Nowaki, vous êtes désormais tous les deux hissés à la condition de colonels.
-C'est une montée en grade plus discrète mais plus en accord avec vos compétences, je le crois. Vous êtes d'excellents subordonnés, vous savez agir en tant que soutiens indéfectibles et c'est une bonne chose. Vous pouvez également démontrer des compétences individuelles fortes. Cependant, il vous reste à apprendre en terme de leadership, et c'est compréhensible. J'aime à croire que le grade intermédiaire de colonel vous permettra de vous essayer plus sereinement à ce travail particulier.
-Lieutenante Toupex, vous devenez également colonel. Vous avez démontré suffisamment d'habileté et de pragmatisme sur le terrain pour mériter une telle promotion.

La marine comptait donc en ce jour trois nouveaux colonels. C'était pleinement mérité, aux yeux des Thalassa : ils commençaient, grâce à ce grade, à se frayer un chemin jusqu'aux plus hautes fonctions de leur institution. Pour Yang, seule Violet risquait d'avoir un certain mal à continuer sa carrière plus en avant : elle évoluait constamment dans l'ombre de son frère, le prometteur vice-amiral Nowaki, sur lequel presque tous les yeux étaient rivés... Difficile d'acquérir de l'autorité et de l'assurance dans ces conditions. Toutefois, si elle parvenait à surpasser sa position de seconde et à s'imposer véritablement auprès du reste de l'armée de Chairoka, alors elle mériterait assurément une nouvelle montée en grade... Sa puissance semblait effectivement suffisante pour prétendre au grade de contre-amirale, pour le peu que Shang et les autres avaient pu leur en rapporter, notamment par le biais des témoignages et des premiers rapports fournis. Dans tous les cas, il ne restait dès à présent plus qu'un seul et unique cas à aborder : celui de Caligula Spown. Un cas épineux, qui avait au final le seul à véritablement poser problème du point de vue de l'amirauté. Pourtant, l'Étoile avait fini par obtenir ce qu'elle avait décidée de prime abord... Et pour cause, il avait été difficile, même à la légendaire Asya Lida, de résister à son argumentaire savamment ficelé. Contrairement aux autres montées en grade annoncées, ce ne fut donc pas Vang qui prit la parole, mais le vieil homme en personne.

-Lieutenant Spown. Vous aviez déjà participé à la bataille de Drum, où vous aviez démontré des connaissances martiales et une utilisation de votre malédiction pour le moins satisfaisantes. Votre manque d'expérience alentour n'aidait pas les hauts-gradés à vous accorder un tant soit peu de confiance, mais Olandaina a su vous rendre la crédibilité que vous méritiez. Vous êtes puissant, votre tempérament intrépide ne vous empêche pas de demeurer lucide, et vous avez de surcroît su prendre des décisions intelligentes pour faire avancer la mission dans le bon sens. Félicitations, donc : vous êtes catapultés au poste de contre-amiral. Considérez cela comme un investissement sur l'avenir.

Si la figure presque centenaire de Yang demeurait de marbre, celle plus jeune de Vang se fendit d'un léger sourire amusé. Il était rare, extrêmement rare d'assister à une triple montée en grade. Pourtant, cette fois-ci, cela semblait techniquement parfaitement légitime : Caligula avait effectivement démontré des capacités combatives plus ou moins équivalentes à celles du vice-amiral Nowaki, et ne souffrait de son côté que d'un manque flagrant d'expérience en tant que chef d'un groupuscule. Mais, contrairement aux trois autres, il avait cela d'intéressant qu'il maniait un fruit du démon virulent et qu'il se montrait d'une rare inventivité, au combat. Une poignée de compétences que les hautes instances du Gouvernement Mondial ne pouvaient plus ignorer : au même titre que les vices-amiraux Archer et Nowaki, au même titre que le contre-amiral Wenham et que le désormais tristement célèbre sergent-chef Aurola, le contre-amiral Spown allait être utilisé en guise d'étendard, en guise de héros, en guise de nouvelle tête de la glorieuse armée de la Marine.



Et pan les promotions.
Si vous ne voulez pas poster (ou que vous n'avez rien à dire), vous pouvez, ce tour-ci je conçois que ce n'est pas méga fourni ^^

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Kanäe Toupex
Breaker of Chains
Kanäe Toupex
Messages : 2062
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue47/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (47/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue355/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (355/750)
Berrys: 21.672.569.000 B
Mer 15 Fév - 11:18
Colonelle Toupex


Chacun avait formulé ses demandes et le moins que l’on puisse dire était que Kanäe était loin d’être la plus exigeante apparemment mais elle se moquait bien d’en avoir moins que les autres tant qu’elle pouvait retrouver ses amies. Le sujet des récompenses avaient ainsi vite été oublié pour venir à parler des montées en grade, autre thème d’importance. Tout le monde bénéficiait donc d’une mesure de valorisation d’un grade à l’image de Taito, Ghetis, Violet et Logan. Mais deux membres pouvaient être fiers d’eux, la première, seule membre féminine du groupe, n’obtint pas un mais deux grades de gratification, la propulsant immédiatement au grade de colonel de la marine. Cette annonce avait été l’avant dernière, avant celle concernant le serpent. En entendant cela, la belle laissa s’échapper un sourire balayant la passivité expressive qui la caractérisait tant. Sans être sa priorité, prendre deux grades était à tout le moins une grande source de fierté et entrainait son lot d’avantage, notamment une augmentation des revenus non-négligeable, un plus grande influence au sein du gouvernement, moins d’ordres à recevoir et surtout, surtout, un peu plus encore d’indépendance.

Enfin, elle sortit de sa satisfaction personnelle en entendant l’annonce concernant l’antique Spown, lui n’avait pas pris deux, mais bien trois grades en passant du statut de lieutenant à celui de contre-amiral. Si l’annonce n’avait pas manqué d’étonné le verte qui connaissait bien Caligula et savait qu’il était stratégiquement plus modeste que par rapport à la puissance pure. Pour autant, si la déclaration avait pu l’étonner dans un premier temps, elle était réellement très heureuse pour lui.

S’il se connaissait depuis un certain temps, avait partagé plusieurs aventures et étaient d’un niveau équivalent ou presque, la Toupex ne considérait pas le Spown comme un concurrent ou un rival mais simplement comme un ami, une personne digne de confiance. Preuve en était que le reptile était l’une des seules personnes au sein de la marine à connaitre la nature des relations entre la Zoan et un certain révolutionnaire. Aussi, un sourire sincère et large aux lèvres, la verte se tourna vers le roux attendant de capter son attention pour simplement lui glisser :

Félicitation Cali, tu le mérites vraiment.


La sobriété qu’affichait Kanäe dans ses félicitations allait être probablement balayée rapidement par un autre protagoniste, car si Caligula pouvait être fier de lui-même, il ne faisait que peu de doute que « son père » allait enflammer la pièce de sa joie. De toutes les personnes présentes, il serait probablement le plus heureux, il avait enfin atteint le grade de Vice-amiral qu’il attendait tant et venait de voir son protégé rejoindre l’amirauté. D’ailleurs, plus encore, celle qu’il avait pris sous son aile un temps et qui lui avait en partie pardonné, pouvait être une autre source de fierté pour lui.

Car en définitif, si Kanäe Toupex devenait Colonelle aujourd’hui, elle ne le devait pas qu’à elle-même mais aussi à toutes les personnes qui avaient pu l’aider à être là ce jour, l’Archer et le Spown en faisait évidemment tout deux parties.

Ainsi, la belle se tenait toujours au milieu de cette pièce, refusant un verre de liqueur offerte et demandant à la place un thé aux pétales de rose, il devait bien en avoir ici, elle siroterait sa boisson attendant le verdict quant à ses demandes.

© Codé par Kari Crown


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Suna_n10
Kanäe Toupex
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 2919
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue50/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (50/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue731/750[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (731/750)
Berrys: 113.860.975.528 B
Amiral Kurohebi
Jeu 16 Fév - 0:39

L'inébranlable Bastion

Ore Wa Kurohebi Da !



Après que chacun ait formulé ses quelques demandes, tout le groupe ayant des idées assez variées, mais toujours liées au besoin de bras supplémentaires à croire qu’avant ce jour les marines étaient vraiment peu unis et qu’il fallait ce genre de contrat pour former des équipes construites une chose assez navrantes dans un sens mais qu’importe.

L’heure des montées en grade arriva sans plus tarder, Ghetis n’avait point souhaité être délesté de ses affaires précédemment par les quelques serviteurs et refusa d’un geste poli l’alcool.

Lorsqu’on lui annonça son passage au grade de vice-amiral il ne put s’empêcher de faire un grand majeur au gouvernement mondial dans son for intérieur. « Insubordination », comme s’il avait un jour fait cela… C’était une foutaise grotesque. La seule fois où il avait parlé de façon désobligeante c’était à Jasmine en présence de Chairoka et il n’était pas encore Amiral à cet instant alors qu’elle venait de fraîchement abandonner son rôle. Tout le reste du temps Ghetis s’était occupé de ses propres objectifs, alors la grande et large bêtise selon laquelle il faisait preuve d’insubordination avait le don de faire rire jaune le vice-amiral, cela en était pathétique tant on lui collait d’étiquettes à tort et à travers jusqu’à ce qu’aucune d’entre elle ne soit cohérente. C’était tout simplement ridicule, mais qu’importe.

Il écouta patiemment chaque montée en grade, ne se cachant pas pour offrir un sourire fier à la Verte lorsque sa montée fut annoncée, le brunet tout fier de cette annonce qui n’était pourtant pas la sienne. Il serra le poing avec joie et vint finalement poser une main sur son épaule d'un sourire heureux.

- Bien joué Kana, tu gagnes encore plus en liberté maintenant !

Sa relation avec la Verte avait beaucoup évoluée entre l'alliance sur son bateau il y a des mois, Whisky Peak, leurs retrouvailles musclées à Alabasta et enfin leur travail d'équipe sur Olandaina. Les deux amoureux de la nature n'étaient certainement pas au bout de leur surprise, mais surtout l'Archer n'avait pas encore fini de prouver à celle qu'il considérait comme membre de sa famille qu'il allait devenir un homme juste.

Il ne manquait plus que Caligula, le plus bas-gradé à cet instant malgré sa force qui selon lui rivalisait bel et bien avec celle du second vice-amiral si présent, tout comme Kanaë dans un sens. Pour l’Archer ceux qu’ils considéraient comme ses enfants étaient tous les trois assez puissants pour faire partie de l’amirauté, mais il ne pouvait pas s’occuper de ce genre de chose malheureusement. A la place il préférait assister à leur croissance et cette brusque croissance qui allait être celle de Caligula aurait le mérite d’avoir coupé le souffle du Kurohebi. Ses yeux s’écarquillèrent à cette annonce, lui-même ne pensant même pas entendre le mot « Colonel » en guise de grade fut stupéfait d’entendre « Contre-Amiral ».




L’information arriva au cerveau comme une flèche, mais ne fut traitée qu’une ou deux secondes après, un large sourire venant illuminer le visage du paternel qui ne put s’empêcher de serrer les poings et crier un grand.


- YESSSSSSSSS !

Avant d’attraper Caligula par le col.

- T’as entendu ! Contre-Amiral !

De suite il lâcha son col qu’il vint pour lever sa main et venir la taper contre la sienne en un bon high five… Mais dans un sens il était bien trop fier pour se contenter de cela, alors il serra la main du rouquin et le tira vers lui pour accolade certes, mais virile ! Avec la main libre qui tapait l’épaule en guise de félicitation !

Quand enfin il le libéra de son étreinte, l’Archer reprit légèrement son calme en un grand souffle et porta sa main droite à son l’épaule gauche pour retirer d’un geste son manteau de Contre-Amiral qu’il vint poser sur les épaules de son fils cadet, le visage emplit de fierté à l’idée de lui donner une telle chose.

- Tu l’as bien mérité, tache d’en prendre soin, c’est avec lui que commence ta carrière dans l’amirauté maintenant ! Montre-toi à la hauteur de ton rang et surtout, reste toi-même.

A ces mots l’Archer voyait là l’évolution de son fils et espérait qu’il resterait égal à lui-même peu importe ce qui se passerait dans le futur grâce à ce nouveau grade. D’un côté il avait un peu de crainte car il connaissait les risques de ce grade, mais il était tellement fier du rouquin qu’il n’avait pas besoin d’en dire plus. Pour le coup il aura même fait une belle accolade à Yang, mais le bougre l’aurait tôt envoyé à Impel Down possiblement. Aujourd'hui il assistait à la croissance de deux personnes plus qu'importantes à ses yeux et en dépit de ce qu'avait pu lui apporter la mission sur le plan matériel ou professionnel, c'était avec un gros bagage émotionnel que repartait le vice-amiral. C'était un peu l'évènement qu'il avait raté pour Sypher quand bien même il était véritablement heureux, il ne put s'empêcher de songer à l'aîné de sa famille recomposée, puisqu'il n'avait pas eu de nouvelle de lui depuis son retour.


DEV NERD GIRL


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 45495_s

Vente sur Alabasta, San Faldo, Shabaody, Drum, Jaya, Whisky Peak, Bilcan, Kitamura : Dialo,Hebi, Bilcan, Kitan

Spoiler:
 
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Caligula Spown
Vice-Amiral
Caligula Spown
Messages : 547
Race : Shandia
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue41/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue363/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (363/500)
Berrys: 34.890.689.498 B
Vice-Amiral
Jeu 16 Fév - 1:01


L'Inébranlable BastionLes demandes de chaque marine avaient été toutes plus gourmandes les unes, les autres mais apparemment elles étaient, en partie, accessibles pour l'Etoile. Il fallait aussi dire que la mission n'avait pas été facile pour tout le monde et que la vie des soldats présents avaient été mises en péril à plusieurs reprises. Certains seraient même restés sur Olandiana sans l'aide de Shang et le sacrifice de Russian.

Enfin, tout ceci commençait à dater et après avoir parlé des récompenses, il fallait désormais traité un nouveau sujet : les promotions. Tout le monde allait bénéficier d'une promotion pour les efforts fournis. En ce qui concernait Caligula, il ne refuserait pas une montée en grade mais ses plus proches camarades, Ghetis et Kanäe en l'occurrence, savaient très bien que le shandia respectait plus la force et la puissance que n'importe quel titre que ce soit celui d'Amiral ou encore celui de "Roi des Pirates". Il se devait cependant de reconnaître que ces titres dont il se fichait servaient d'indications quant à la puissance et surtout l'importance de l'individu face auquel on se trouvait. N'importe qui ne pouvait obtenir le grade d'Amiral ou encore être désigné Yonkou. Il fallait pour ça une certaine une puissance et un certain vécu que le shandia ne possédait pas encore, mais qu'il comptait bien forger au cours de sa vie...et aujourd'hui, la carrière du rouquin allait faire un grand bond en avant.

La première promotion concerna le brun dont la période d'essai prit fin et qui venait maintenant de passer Vice-Amiral. Une bonne nouvelle pour le futur Kurohebi comme il s'était auto-surnommé. Il ne lui restait plus qu'à attendre qu'une place d'Amiral se libère et il y aurait fort à parier que l'Archer Senior figurerait dans la liste des candidats. Il ne devait cependant pas se reposer sur ses lauriers puisque son collègue de toujours, Taïto Nowaki, avançait au même rythme que lui et visait lui aussi cette place d'Amiral. Kanäe, elle aussi bénéficia d'une promotion intéressante puisqu'elle sauta le grade de commandant pour finir colonel de la marine et se rapprocher un petit peu plus de l'amirauté...amirauté que Caligula ne pensait pas atteindre aussi vite.

Lorsque le terme de Contre-Amiral fut énoncé, le shandia eut un bref moment d'hésitation n'étant pas sur de ce qu'il venait d'entendre. Il ne doutait pas de ces capacités...mais il n'avait pas pensé être promu à un si haut rang. Il venait d'entrer "dans" l'amirauté et même si il était encore en bas de la pyramide, il avait de quoi être fier de lui. Avant même qu'il ne puisse remercier Kana, il fut attrapé par son paternel qui le secoua dans tous les sens sans ménager sa force. Caligula un peu étourdi, repris des esprits aussitôt et tapa avec vigueur dans la main tendue par Ghet qui ne s'arrêta pas là et vint le plaquer contre son torse avec une virilité, qui relevait de la violence.

-Iahaha, bien sur que je le mérite Kana, et dépêche toi de me rejoindre! Quant à toi, fais attention à ce que je ne devienne pas amiral avant toi!
Le plus heureux de tous était incontestablement Ghetis qui alla même jusqu'à poser son manteau un peu trop large sur les épaules de Caligula ce qui lui donnait certes un drôle de style, mais ce qui signifiait aussi beaucoup plus qu'un simple manteau : il entrait dans l'amirauté.

Son regard se posa subitement sur Logan et il laissa son visage arboré une façade beaucoup plus machiavélique.

Spoiler:
 

-Alors Lango, ou peut-être devrais-je dire subordonné Lango? En effet, vous le voyez je suis bel et bien le nouveau Contre-amiral de la marine jeune homme...un grade au-dessus de celui de colonel. En clair, je suis au-dessus de vous...de toi maintenant Iahahaha Iahahaha!
Le shandia s'amusa donc à tourner autour de celui qui avait été son camarade pour Olandaina et tout le pointant du doigt, il n'hésita pas à l'humilié devant tout le monde.

-REGARDEZ COMME IL EST FAIBLE, IL A PRIS QU'UN SEUL GRADE! IL A PRIS QU'UN SEUL GRADE CE DÉCHET! LANGO EST MON SUBORDONNÉ IAHAHAHA!!

...

...

Je veux dire, félicitations pour votre promotion colonel Seyfriend. Quant à moi, je promets de faire honneur au gouvernement sous mon nouveau titre de contre-amiral, Monsieur Thalassa.

Le shandia s'était reprit le plus vite possible pour ne pas subir le possible courroux de Yang ou de son fils qui paraissait plus méchant que son père. Il finit le tout avec une dernière phrase pour donner raison à l'Étoile.

Ne vous inquiétez pas, vous avez misé sur le meilleur d'entre nous!


_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signa10

[20:55:27 16/10/2016] Maud Butterfield : faut avouer qu'il est fort quand même
[20:56:16 16/10/2016] Maud Butterfield: plus rien ne l'arrête :/
[21:15:42 16/10/2016] Charlotte S. Butterfield : kickez le
[21:17:48 16/10/2016] Fudo : ça fait une heure qu'il massacre l'humour
[21:21:12 16/10/2016] Sakuga Keigo : tg ptn
[21:21:34 16/10/2016] Maud Butterfield: cali arrête stp c'est du harcèlement à ce niveau
[21:21:38 16/10/2016] Fudo : je craque putain
[21:33:39 16/10/2016] Fudo : #calimaeu
Caligula Spown
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue42/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue113/500[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Jeu 16 Fév - 1:51
  • Taito
  • Post-event
Retour fracassant
Après les récompenses matériels - ou plutôt leurs demandes - venait le tour des grades. En effet, il n’était pas rare que suite à des missions de ce genre, les survivants se voient gratifiés d’un titre honorifique. Par mérite ou simple éthique, tout était bon pour une montée en grade en bonne et due forme. Certains faisaient des parcours classiques, d’autres plus spectaculaires. Quoi qu’il en soit donc, le trajet de moi et l’Archer filait droit comme espéré. Nous voilà propulsé au grade de Vice-Amiral et donc futurement prétendant à un poste d’Amiral si un malheur arrive. Pour ma part, je me contentais de rester les pieds sur terre, bien que Violet afficha un air satisfait : fraternité oblige entre frère et soeur. Elle ne manqua pas de féliciter l’Archer - aussi tendu soit nos relations - car malgré tout, cela reste un collègue qu’importe ses penchants et son comportement. Un con Amiral reste un amiral par exemple.. Et donc respect on lui doit. Plus stoïque pour ma part, je le félicitais du regard, tendant l’oreille pour entendre les promotions des autres.

L’argumentation pour les deux premiers colonels était classique. Sans doute que Logan avait énormément à retenir de ces mots, mais Violet elle connaissait déjà la musique. Pour les hauts-gradés, elle reste dans l’ombre, mais selon elle ce n’est pas ça. Elle se contente juste de faire son parcours à son allure. Au final, outre le grade, ce qui compte en mission, ce sont les compétences et elle même le sait, même si elle n’est pas parfaite, ses capacités sont amplement suffisante pour être utile en combat. Elle sourit chaleureusement à Logan - se montrant plus expressive que jamais à son égard - puis elle accepta avec fierté mon regard tout aussi fier. Elle n’était pas contre-amiral, mais de toute manières, elle avait les clés en main pour le devenir, voir me coller aux baskets pour m’assister au mieux et inversement. Ce n’est pas un jeu entre nous, ni même un concours, chacun accomplissait son devoir et seuls les avis différents quant à qui mérite quoi. C’est aux hauts gradés d’en décider ainsi.

Vint le tour de Kanae, elle aussi promue Colonel. Une montée en grade amplement méritée. Je devins presque pensif quand je repensais à notre première rencontre il y a quelques temps de ça. La fleur - et chasseuse verte - avait bien grandit depuis cette époque... Un sourire de la part de moi et ma soeur affirmait des félicitations amplement méritées.

Puis pour finir, Spown. Une personne que je ne qualifierais de rien, puisque je ne le connaissais ni de réputation, ni de vue. Un inconnu qui de surcroit était un des protégés de l’Archer. Lieutenant de part le fait d’aucune demande précédente de mise en grade, pour sur qu’il méritait bien avant un grade de commandant voir colonel peut-être ? Bref, vu ainsi, sa montée spectaculaire en tant que Contre-Amiral n’avait plus rien d’incroyable vu sous cet angle. Moi rabat-joie ? Je me contentais de faire comme tout le monde, féliciter, à différence que je ne m’emportais pas comme l’Archer. On aurais cru qu’on venais d’annoncer la fin de la guerre et que le monde était en paix... Sérieusement ? Je ne comprenais pas une telle réjouissance pour une simple montée en grade. On se doit d’être heureux, mais il faut garder tout de même un peu de retenu non ? Surtout en face de personnes telles que les Cinq Etoiles. Esprit trop sérieux quand tu nous tiens...
Ces hommes servant la justice ressemblaient quelque peu à deux adolescent venant de réussir un examen qu’ils pensaient foireux... J’en soupirais quelque peu en entendant ses premières paroles. La course à l’amirauté semblait être un jeu pour eux, ce qui en soit m’énervait intérieurement. Ce n’est pas un jeu... C’est une bataille, un travail important. On devient mature, responsable, et on a parfois entre nos mains la vie de centaines de personnes. Alors rire ainsi, et chercher à avoir la plus grosse, est-ce raisonnable ? Quand ce dernier eu le malheur de s’emporter totalement et faire l’enfant en humiliant d’une certaine façon Logan, je ne pu me retenir de bouillir. Cela était marrant au début, mais devint vite lourd à la longue. Quelle énergumène... Se comporterait-il de la même façon en face d’un amiral ? Question conne vu qu’on est face à un cinq-étoiles. Les bras croisés, je commençais à laisser mon doigt tapoter sur mon autre bras, fulminant à vue d’oeil. Aussi, tandis que ma soeur posa une main sur mon épaule pour m’empêcher de péter un câble - et laisser Logan s’en sortir en grand homme qu’il est - je me contentais de lancer avec une touche d’humour vers Yang.

“ Pensez vous que l’Amiral Charaioka accepterait d’apprendre les bonnes manières à la nouvelle étoile de la marine ? “

Phrase aux multiples clin d’oeil. En effet, Charaioka était réputée pour être droite et de ce que j’avais entendu de son pouvoir, le calmer totalement - au point de le rendre légume - serait chose aisée. De plus, le terme étoile n’était pas là pour le gratifier, bien que je le comparais directement à moi, puisqu’en soit, il faisait preuve d’une montée en grade exceptionnelle - pour ne pas dire historique - tout comme moi à l’époque de Baltigo. Bref, riant quelque peu pour me détendre, Violet sourit face à ma décision de ne pas trop m’énerver. En soit si elle n’avait pas agit, je me serais contenté de faire le réel rabat-joie en rappelant que s’il se considérait supérieur à lui, dans ce cas je un rappel de mon grade aurait de quoi le faire taire par ordre hiérarchique.

Bref, ne désirant pas m’attarder trop longtemps, en bon rabat-joie légendaire que j’étais ( sans doute de famille ce trait ... ) je vins à m’exprimer d’une voix calme auprès de Yang.

“ Est-ce tout ? “

Commentaire

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Logan V. Seyfried
Colonel
Logan V. Seyfried
Messages : 461
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue38/75[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue301/350[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (301/350)
Berrys: 14.844.406.000 B
Colonel
Ven 17 Fév - 15:18


Gambit Decima


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 16101606325275883


Comme promis, ce qui me surprend légèrement, force est de l’avouer, le Thalassa se montre généreux. Aucun refus directe n’est prononcé, juste quelques éventuelles difficultés pour se procurer un fruit bien spécifique ou une lame des 21 mais ce sont là des denrées rares. Vang vient même à proposer d’entrainer Taito si celui-ci en fait la demande. Quand on peut constater la puissance de ses enfants, aucun doute sur celle du père. Les Thalassas sont réellement des gens particuliers. Je réfléchis un peu plus à mes demandes d’il y a quelques minutes. Le projet BEAST me correspond-il réellement ? Les fruits zoans n’ont de réels intérêt que pour les armes selon mon avis. Mes point fort ne réside pas dans la force de frappe brute et le gouvernement a autant besoins d’informateur que de gros bras. Prendre un de ces fruits artificiels reviendrait à m’éparpiller et donc à limiter mes compétences dans un domaine particulier. Avant de conclure la partie récompense de notre entretien, je reprends la parole pour modifier ma demande.

« En fait, maintenant que j’y pense, j’ai entendu parler de livres qui recensent les fruits du démon existants. J’imagine que le gouvernement en possède un exemplaire. J’aimerai pouvoir le consulter quelques heures pour y trouver un fruit qui conviendrait pleinement à mes capacités. Une fois fait j’aimerai la meilleure aide que vous accepterez de me fournir pour pouvoir me le procurer en plus des trois soldats qui seraient sous mes ordres à long terme. »

Ca me semble bien plus approprié à mon cas. Bref, très rapidement, nous passons au sujet des promotions. Ma première réaction est d’adresser un rapide clin d’oeil accompagné d’un sourire en coin à Taito pour son entrée dans les réelles hautes sphères de la marine. On fêtera surement ça ce soir… Enfin le connaissant je le forcerai plutôt à s’amuser à mes côtés mais il sera surement partant pour une fois. Vient alors mon tour à moi ainsi qu’à Violet. Je masque ma légère déception. J’aurais bien aimé passer contre-amiral. Ainsi, j’aurais eu une liberté bien plus large me permettant d’atteindre mes objectifs beaucoup plus facilement plus facilement mais bon. Dans le fond ce n’est pas si mal, me précipiter ne m’apportera sans doute rien de bon. D’un humble hochement de tête, j’acquiesce. En même temps, je continue de réfléchir un peu aux paroles de l’étoile. Chairoka ne représente rien pour moi si ce n’est un réel problème. Depuis quelques heures, je sais que les Décimas sont à la recherche des ponéglyphes. Qui plus est, je ne suis pas réellement un combattant comme Caligula ou Taito. J’ai pour habitude de m’arranger à coup de plans et de stratégie généralement durement élaborée. Une fois le tour de ma promotion fait, je prends à nouveau la parole pour annoncer une décision que je viens de prendre.

« Je vous remercie pour cette promotion, cependant j’aimerai vous faire part d’une demande de mutation. Je souhaiterai rejoindre l’AOI en tant que législateur. Mes compétences seront bien plus utiles à l’heure actuelle dans cette branche que dans la marine. »

C’est simplement dit sans fioritures inutiles. Je n’ai jamais évoqué cette possibilité à Taito, il s’en verra sans doute surprit. Ou peut être pas en fait, après tout j’y serai sans doute bien plus à ma place que dans les rangs traditionnels. Qui plus est, Thalassa devrait pouvoir officialiser facilement. Ce n’est même pas une récompense, juste un changement d’orientation rien de plus. Je dirais plus tard à Taito que je souhaite toujours travailler avec lui autant que possible bien que je ne serai plus membre de la marine à proprement parler.

Vient finalement le tour de Caligula… J’arque d’abord un sourcil pensant avoir mal entendu. Petit à petit je réalise que non, il vient bien de se prendre 3 grades dans les dents d’un seul coup… Je le regarde le visage totalement de marbre, carrément placide voir blasé. Je suis face à un dilemme moral… Etre content pour lui et le féliciter ou écouter mon coeur et bouder ? En plus je l’ai charrié un bon millier de fois sur mon grade supérieur au siens alors que je sais pertinemment que je n’ai pas la moindre chance dans une confrontation directe… Du coup j’imagine déjà un retour de flamme conséquent. Bon je dois bien admettre qu’il l’a bien mérité. Que ce soit ici ou lors de sa précédente bataille, ses compétences sont de loin digne d’un Contre-Amiral. Alors que tout aurait pu s’arrêter la, ce qui m’aurait fortement étonné, Caligula se lance dans une scène qui dans le fond ne me surprends pas des masses.

Je le laisse approcher et me pointer du doigt. Un sourire faussement amical et aussi fourbe qu’il est possible de l’être je regarde le jeune garçon avec une étincelle narquoise dans les yeux. Je le laisse faire son cinéma sans rien répondre quelque secondes. Taito et Violet me connaissent suffisamment pour savoir que je prépare quelque chose, quelque chose que mon capitaine connait d’ailleurs plutôt bien ! Je finis par prendre doucement la parole. Connaissant le roux naïf qu’il est, il serait capable de croire à mes dires.

« Ne t’en fais pas Taito, c’est une promotion tout à fait remarquable, il est normale que Caligula soit fier de lui. Toutes mes félicitations, contre-amiral Spown. »

Je me laisse aller dans un soupir las parfaitement calculé pour expirer doucement au visage du Shandia quand il s’approche de moi pour se moquer. Bien entendu il ne s’agit pas d’air, ce serait beaucoup trop simple. Non, une toute petite mini quantité de poison, histoire de lui donner une méga chiasse dans les minutes à venir. Au mieux il aura le temps de courir jusqu’aux toilettes dans un bruit de pet frénétique s’il ne se fait pas dessus avant mais qu’il n’espère pas avoir quitté la pièce avant que les effets ne se déclenche. Qui plus est, ce poison est parfaitement incolore et inodore. Et dire qu’il se trouvait machiavélique. Il a encore des progrès à faire dans ce domaine.


[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 17021705563766465





_________________
Logan V. Seyfried
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Left_bar_bleue0/0[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 23 Fév - 16:14

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Code_g10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Tobira10

Thalassa Yang et Thalassa Vang.
-Vos nouvelles demandes seront considérées, colonel Seyfried.

Les scènes de liesse et d'engouement dont les deux Thalassa furent témoins étaient prévisibles et, quelque part, bonnes à prendre dans un environnement de travail austère et cynique tel que celui à l'intérieur duquel ils avaient pris l'habitude d'évoluer. C'est pour cela que dans un premier temps, les deux têtes blanches décidèrent de ne pas intervenir : certes, on était là bien loin du sérieux et de la rigueur militaire que l'on prêtait généralement aux troupes de Chairoka, mais tant que la chose ne faisait aucun mal et qu'il étaient capables de conserver leur sang froid sur le champ de bataille, Yang n'avait aucune raison de leur en vouloir. Vang lui-même alla jusqu'à esquisser l'ombre d'un sourire amusé, semblant redécouvrir chez ces joyeux lurons le bonheur et la candeur dans lesquels s'étaient complus ses premières années de service. Cependant, en remarquant que Caligula commençait à se montrer un brin trop fanfaron et en réponse aux dires narquois de Taito, l'ancêtre décida subitement qu'll était temps de couper court à ces festivités. Il se redressa soudainement, quittant busquement son fauteuil et retrouvant momentanément sa carrure titanesque et son aura implacable. Là-dessus, il s'apprêta à prendre la parole lorsque les portes de la salle à l'intérieur de laquelle se trouvait toute la bande s'ouvrirent, fermement mais discrètement, pour laisser apparaître deux figures angéliques et d'une beauté mirifique. Si la première, tout en uniforme, s'inclina respectueusement sur le pas de la porte, l'autre, vêtue d'un kimono raffiné et délicat, y pénétra sans demander son reste. Ravissante, elle détailla chaque membre de l'assemblée en distribuant délicieuses risettes et courbettes polies, courtoises, le tout sous le regard relativement surpris de l'Etoile.

[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Bloggi10[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] Garde110
Arenam Sunelia et Lead Mary, garde de Mariejoa.


-Sunelia ! Que faîtes-vous ici ? Vous devriez être avec Shang, actuellement...
-Excusez mon intrusion, monsieur Thalassa. C''est lui qui m'a pressée de venir, à vrai dire. Mary a eu la gentillesse de m'escorter.
-A votre service, mademoiselle.

Si le grooupe de marines ignorait manifestement tout de cette charmante prénommée Sunelia, il allait sans dire qu'elle était assurément une personne importante : la présence d'une membre éminente de la garde de Mariejoa confirmaient les doutes qui auraient pu naître de son port altier, de son teint délicat ou encore de l'aisance avec laquelle elle s'adressait à Yang, sans même prendre la peine de le saluer bien bas. Tandis que la garde se redressait, demeurant toutefois poliment en retrait, le Thalassa soupira lentement, l'air grave, avant de hausser les épaules en signe d'abandon. Si l'idée venait de Shang lui-même, il était vain d'essayer de pousser la demoiselle à tourner d'où elle venait : ne restait donc plus qu'à la laisser obtenir ce qu'elle désirait. Décidant manifestement de l'aider en ce sens, Yang reprit la parole pour l'introduire à sa place à l'attention des marines réunis face à lui.

-Messieur dames, je vous présente Arenam Sunelia. Elle est, pour tout dire, la campagne de Shang.
-Heureuse de vous rencontrer. J'avais peur que vous n'ayez déjà quitté Mariejoa.

Elle ajouta à sa mine ravie une courbette honorée, attirant sur le visage de Vang un sourire fier. Son neveu était assurément tombé amoureux d'une bonne personne, malgré toutes les mésententes et les mécontentements qu'avaient pu engendrer l'annonce de leur union de prime abord. Suite aux présentations d'usage enfin terminées, le Thalassa jeta un regard inquisiteur à sa belle petite-fille, dans l'espoir palpable d'en savoir un peu plus quant à l'objet de sa visite soudaine. Toujours aussi bien élevée, elle décida de ne pas faire attendre les agents du Goouvernement Mondial plus longtemps, annonçant alors avec une franchise et un timbre doux :

-Shang s'excuse de n'avoir pas pu vous remercier quant à votre précieuse aide en personne. Il l'aurait volontiers fait, sans les gardes pour le containdre au repos... Il va déjà bien mieux. Je souhaitais également vous remercier, personnellement, pour avoir accepté de lui obéir sans broncher. C'est un homme capricieux et intrépide, et vous l'avez bien secondé. Il vous fait savoir qu'il entretient une faveur à votre égard et qu'il finira par l'honorer.

Ces remerciements d'usage n'avaient l'air de rien mais sauraient probablement galvaniser les nouveaux gradés d'un rang encore. L'affection d'un homme compétent n'était jamais de trop...




Court poste (mais pas forcément moins important) pour deux raisons.
Première : clavier tout pourri (sans compter la retouche image, ça m'a pris une heure et demie pour ça......)
Deuxième : l'histoire du souffle de Logan sur laquelle je ne tranche pas.
Erwin a fait les remarques principales sur la FT mais je trouve que le fait d'avoircomme par hasard le laxatif au bon moment (alors que vous revenez d'une ùmission d'infiltration...) c'est très moyen. De surcroît, pour le coup ça n'a l'air de rien mais une attaque indétectable, inesquivable et incontournable, sans lvl d'écart pour le justifier, j'appelle ça une technique GB. Je laisse donc à Caligula le choix : il peut accepter d'être touché ou passer totalement outre.
Je vous souligne au passage le fait que vous êtes face à une étoile les gars. Là je suis laxiste et je considère que votre up de grade suffit à contenir Yang mais faudra pas vous étonner si vous finissez au trou un jour ou l'autre si voous continuez comme ça... ˆˆ'

_________________
[Post-event] L'inébranlable bastion. [PV Ghetis, Logan, Caligula, Kanäe, Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: