Derniers sujets

Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Aujourd'hui à 14:30
[Conquête] - Premier pasparElyvia Belrain
Hier à 21:14
[Présent] - Trait d'union [Pv : Ligue]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 22:29
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 21:12
Création d'une ArmeparAslan Moore
Mar 16 Avr - 16:02
Ellipse Ghetis Archer parGhetis Archer
Lun 15 Avr - 16:35
Tu veux que je sois le roi des pirates? [FB Feat Logan]parSuzuran Akira
Lun 15 Avr - 0:08
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Dim 14 Avr - 12:47
Fate's CityparMaître-Jeu
Sam 13 Avr - 14:47
-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Une nouvelle ère fructueuse
Aslan Moore
Tiger Fist
Aslan Moore
Messages : 317
Race : Homme-tigre blanc
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Une nouvelle ère fructueuse  Left_bar_bleue36/75Une nouvelle ère fructueuse  Empty_bar_bleue  (36/75)
Expériences:
Une nouvelle ère fructueuse  Left_bar_bleue173/350Une nouvelle ère fructueuse  Empty_bar_bleue  (173/350)
Berrys: 57.001.000.000 B.
Ven 22 Mar - 18:56

Une nouvelle ère fructueuse  7RVWGkLUne nouvelle ère fructueuse  XRYfZv7
Noora Moore & Eileena Tempesky
Sergente-Cheffe & Colonelle de la Marine

Tu es sûr que c'est ici ?
Sa lettre était plutôt claire sur l'endroit où la retrouver.
Je ne parlais pas de ça. Que fais-t-on devant la place de l'arbre Solus ?
Ah ! Eh bien … je voulais voir l'arbre en question ! Klara m'a raconté qu'il était le coin le plus magnifique à voir sur l'île !

Eileena soupira face à l'insouciance de son amie, mais plus encore face à son déni en voyant bien qu'il n'y avait rien de plus qu'une grosse pancarte en forme d'arbre et faisant la propagande d'une université sur l'île de Toroa. Une rapide interrogation auprès d'un habitant avait suffi pour savoir que l'attraction touristique n'était plus, mais là n'était pas l'important. La Tempesky l'avait bien compris à ses regards, mais Nora … ignorait complètement où elle devait retrouver sa meilleure amie à l'heure actuelle.

Même après deux ans à la côtoyer presque quotidiennement, la colonelle ne pouvait qu'être surprise de découvrir un tout nouvel aspect de sa « petite sœur », malheureusement pas le plus intéressant d'entre eux. Elle vint à soupirer longuement face au déni évident que la petite femme-bête tentait vainement de maintenir, et lui tapota doucement l'épaule suivi d'une pichenette sur la joue.

On risque d'attendre longtemps si tu espères qu'elle vienne d'elle-même à nous.
... Je sais.

Dans un soupir las, Nora finit par accepter la situation, faisant un instant la moue avant de se tourner vers sa « grande sœur », l'air interrogateur.

Sauf que je n'ai aucune idée d'où on pourrait la retrouver.
Elle n'a pas donné l'adresse exacte ?
Elle a juste indiqué de trouver une certaine Minerva.
C'est pas avec ça qu'on va avancer, effectivement.

La Tempesky afficha à son tour un air interrogateur, mécontente de se retrouver dans la même position que son amie.

Et tu as pensé à demander aux habitants ou à l'office de tourisme ?
Ce n'est pas comme s'ils pouvaient nous aider à ce propos.
Cela ne coûte rien de demander.
... Si tu le dis.

D'un commun accord, les deux jeunes femmes quittèrent la place – ou plutôt la colline – Solus et commencèrent leur petite quête d'informations, discutant avec quelques commerçants dans l'espoir que le nom leur dise quelque chose. En vain. Arrivées à l'office de tourisme, ce fut tristement la même rengaine pour les deux filles, un simple nom ne suffisant visiblement pas à éveiller la mémoire de chacun.

On vint néanmoins à leur remettre un plan de la ville ainsi que les adresses des forgerons et boutiques qui pourraient les intéresser dans leurs recherches, dans l'espoir que cela les aident à retrouver cette personne. Ainsi, d'une simple petite retrouvaille, voilà que Nora et Eileena débutèrent une véritable chasse au trésor sur St-Poplar, se rendant à chacun des adresses pour espérer y trouver des indices ou des informations utiles.

Je n'aurai pas pensé qu'elle se cacherait aussi bien.
Il est possible qu'elle ait simplement oublié d'y penser.
... C'est fort possible, en effet.

La Moore le savait bien : quand Kimberley se plongeait dans ses travaux, elle perdait absolument tout notion d'existence autour d'elle. Il était même possible qu'elle ne soit pas l'autrice même de la lettre, et que quelqu'un s'était joué d'eux. Et cela faisait maintenant près de trois semaines que la Tormund n'avait plus donné signe de vie en dehors de cette dite lettre, ce qui n'était pas pour rassurer la jeune fille.

On va la retrouver, ne t'inquiètes pas.
Je ne suis pas inquiète, mais je n'aime pas quand elle disparaît aussi longtemps …
...

Eileena ne répondit pas, amusée par la situation. Depuis la conversation profonde qu'elle avait eu avec la Tormund, la colonelle observait de très près la relation entre les deux jeunes femmes, curieuse de voir quand celle-ci allait évoluer. Néanmoins, elle dut malheureusement constater qu'elle était resté en statut quo pendant tout ce temps, malgré de nombreuses occasions de se dévoiler l'une l'autre.

Leur situation actuelle amusait ainsi autant la Tempesky autant qu'elle l'inquiétait, triste de voir que ses deux amies se tournaient autour sans jamais oser faire le premier pas. Quelque part, elle avait peur que ça finisse par étioler leur lien et qu'elle-même en subisse les conséquences, ne souhaitant pas voir sa petite sœur et sa désormais meilleure amie s'éloigner pour une raison aussi triviale que celle-ci …

En attendant, leur relation restait malgré tout au très beau fixe, et il n'y avait pas tant de raison de s'en faire, surtout en voyant l'expression pleine de joie de Nora lorsqu'ils finirent par trouver le bon forgeron qui connaissait le nom de Minerva. À vrai dire, la plupart connaissaient visiblement ce nom, mais aucun ne pouvait réellement les aider à la retrouver, celle-ci se trouvant être une marchande itinérante dont seuls les habitués pouvaient avoir la localisation.

Pour être honnête, je n'aurai pas dû vous aider à ce propos, mais elle m'a fait savoir que des personnes comme vous viendraient justement me voir.
C'était donc volontaire ?
Possible. Minerva est assez espiègle en son genre, il faut bien l'avouer, haha ! En tout cas, voici l'adresse qu'elle m'a dit de vous transmettre, passez-lui le bonjour de ma part !
Merci à vous !

Le forgeron se contenta de hocher la tête avant de retourner à son travail, laissant les deux femmes achever leur chasse au trésor en remontant jusqu'à l'adresse qu'ils leur fournirent. Aussi surprenant que cela put paraître, celle-ci se trouvait tout proche du QG de la marine sur l'île, arrachant un long soupir de déprime de la part de Nora comme d'Eileena.

Elles se remirent cependant bien vite de leurs émotions et s'avancèrent vers cette maison d'apparence très ordinaire, mais dont les bruits à l'intérieur laissait clairement supposer que quelqu'un l'utilisait pour son travail. La Moore fut celle qui se décida à aller toquer à l'entrée, l'excitation de retrouver son amie lui faisant oublier toute hésitation. Deux bonnes minutes passèrent cependant avant que la porte ne s'ouvre, laissant apparaître celle qui devait être l'occupante des lieux.

Une nouvelle ère fructueuse  JAWIy04
Minerva,
Inventrice ambulante.

Yo ! Qu'est-ce que je peux faire pour vo- oh attends, oreille de nounours, madame chapeau … Vous êtes Nora et Eileena, c'est ça ?
Vous nous connaissez ?
Bien sûr ! Kimberley m'parle de vous à longueur de journée pour se concentrer, il était temps que vous débarquiez !
C'est … Flatteur ?
Si tu le dis ! Allez, entrez. Elle n'a pas encore complètement terminé, mais elle vous attend à l'étage !

La jeune femme, pas plus haute que Nora, afficha un large sourire amusée avant de retourner à l'intérieure sans demander son reste, laissant ses deux invités rentrer toutes seules pour aller rejoindre leur amie. Celle-ci était posée au milieu de la pièce, des lunettes de protection sur le visage, visiblement en train de fignoler quelques soudures sur ce qui ressemblait à … des poings géant ?

Une nouvelle ère fructueuse  LqkRmvD
Kimberley Tormund,
Cheffe mécanicienne & Commandante

Kim-Kim !
Choupinette ?

Si jusqu'alors, la rousse semblait comme en transe, ne percevant même pas l'arrivée d'Eileena et Nora, l'appel de la Moore parvint cependant à la sortir aussitôt de son état, soulevant ses lunettes pour observer celle qui vint sans hésitation se jeter dans ses bras dans un fracas plein de joie.

Tu m'as trop manqué, Kim-Kim !
Je ne suis partie qu'une semaine pourtant …
Nora ne mentait quand elle disait que tu pouvais tout oublier quand tu travailles.

La Tempesky lâcha un petit rire étouffée, mais clairement visible qui laissa une petite gêne de la part de la Tormund qui devait en plus composer avec la Moore dans ses bras.

Tu n'as pas donnée de nouvelles depuis trois semaines.
... Trois semaines ? Oh wow …

La gêne de Kimberley se fit plus forte, et elle sentit à cet instant que Nora s'était mise à trembler, comme pour contenir ses émotions. En réponse, la cheffe mécanicienne vint enlacer tendrement son amie pour la rassurer.

Excuse-moi, Choupinette. Je ferai plus attention, à l'avenir …
Non, non, ne t'inquiètes pas. Je suis seulement heureuse de te revoir !
D'accord, je te crois.

La rousse voulut rétorquer qu'elle ferait vraiment de son mieux pour ne plus inquiéter Nora, mais devant le regard insistant de cette dernière, elle ne chercha guère plus loin, se contentant d'un soupir avant de reprendre l'embrassade avec son amie. C'est à ce moment-là que Minerva débarqua, visiblement curieuse.

Mon atelier n'est pas un bordel, autant que je le sache.

Le ton mesquin de la cornue prit au dépourvu les deux jeunes femmes qui s'écartèrent aussitôt l'une de l'autre, toutes les deux rouge pivoine.

En attendant, si tu m'as demandé de les faire venir, j'imagine que c'était pour leur montrer ton petit joujou ?
Oh, c'est vrai !

Soudainement prise d'une motivation soudaine, Kimberley se leva et se positionna près de sa création, une paire de gants qui devaient bien faire la taille d'un buste.

Comme tu le sais, Choupinette, j'ai bossé ces dernières semaines sur ma nouvelle création que je pourrais utiliser sur le terrain, mais comme tu le sais, je ne suis pas une experte en technologie militaire, seulement en mécanique.
En effet ?
Eh bien il y a quelques temps, j'ai contactée mon amie ici présente, pour bosser avec elle sur ce projet. Elle en connaît un rayon sur le domaine des technologies et m'a permis de régler très vite les problèmes de conception que je ne pouvais pas régler moi-même.
Tu peux dire que je t'ai mâché le boulot, c'est tout comme !

Minerva tira la langue en direction de la Tormund qui le lui rendit bien, mettant en évidence leur relation qui semblait plus se rapprochait d'une rivalité latente qu'autre chose. Leurs regards ne manquaient cependant pas de montrer qu'elles s'appréciaient grandement.

Allez, j'rigole, j'rigole. Mais c'est vrai que j'me suis surtout occupé de la partie la plus complexe, tu peux pas le nier.
Et je t'en remercie grandement !

Nora parut perplexe, mais aussi curieuse face aux paroles de la cornue. Eileena, de son côté, s'était posée dans un coin, perdue dans la conversation mais intéressée par celle-ci.

La partie complexe ?
Héhé. Attends, je vais te montrer Choupinette, tu comprendras mieux.

La Tormund attrapa aussitôt la paire de gants métalliques et les enfila, prenant fièrement une pose de combattante pour faire rire la Moore face à la scène, puis joignit soudainement ses deux gants qui commencèrent subitement à fusionner entre eux, activant divers mécanismes qui se joignirent entre eux pour former après quelques instant un gros canon portable, pour ainsi dire un vrai bazooka.

Woaw, incroyable !
Et encore, tu n'as pas tout vu.

La cheffe mécanique laissa un court instant son amie admirer sa création avant de le reprendre, attrapant l'arrière du canon pour en tirer un début de manche qui fit soudainement changer de forme à l'arme, le dit manche s'étendant en récupérant des parties du canon tandis qu'une lame commençait doucement à apparaître au bout, formant bientôt une énorme faux que Kimberley maniait avec une dextérité relative mais certaine.

J'ai encore besoin d'entraînement pour montrer ça, mais en tout cas, j'ai enfin terminé ma toute nouvelle création !
T'es vraiment trop forte ! Toi aussi, Minerva !

La cornue fut surprise d'être remerciée aussi subitement par Nora et ne répondit pas, mais Eileena put apercevoir le plaisir sur son visage, visiblement heureuse de voir son travail récompensé par la joie de la Moore.

Tu lui as déjà trouvé un nom ?
Héhé. Je l'ai appellé « Briseuse de mécanique » !

Des étoiles apparurent dans les yeux de la Sergente-Cheffe.

Trop claaaaaassse !
N'est-il pas ?
J'pourrai tester ?
Seulement si tu me laisses tester ton bouclier.
... D'accord !

Les deux jeunes femmes se lancèrent un regard avant de sourire puis de rire aux éclats, lancés dans une private joke qu'eux seules comprenaient. Eileena les observa avec un air satisfait, heureuse de constater qu'elles restaient toujours elles-mêmes après deux ans, tandis que Minerva semblait amusée par la situation, sans pour autant souhaiter être plus que spectatrice.

Et du coup, tu en as fini ici ?
Hmm, il me reste encore quelques détails à finir, mais on devrait pouvoir repartir dans la journée. Minerva, ça te dérange si elles restent ?
J'ai personne aujourd'hui, alors ça me dérange pas. Mais ça te coûtera un peu plus. Genre un repas avec tes amies, à tes frais bien évidemment.
C'est ça, c'est ça. Merci en tout cas.

Les deux amies s'échangèrent un regard avant que la cornue ne se décide à partir, laissant ainsi le trio discuter joyeusement entre elles. Des retrouvailles plus officielles s'en suivirent, chacune racontant leur petite vie des dernières semaines, parlant joyeusement tandis que Kimberley s'affairait à finir les derniers détails de son arme avec l'aide de Nora. Une dynamique devenue régulière entre les trois jeune femmes, qui aimaient à passer du temps ensemble, preuve que les trois s'étaient très bien trouvés.

Mais du coup Kim-Kim … Tu reviens officiellement sur le terrain maintenant ? Jusqu'à présent tu te contentais d'assurer nos arrières où de nous commander avec Roxane ou Abigail …
Je continuerai évidemment d'assurer ces rôles en mission.
Oh …
Mais maintenant, je pourrai être à tes côtés pour arrêter du méchant !
Trop bien !
J'imagine que j'assurerai vos arrières.
Avec grand plaisir !

Les trois jeunes femmes s'offrirent un câlin mutuel, l'annonce de Kimberley amenant avec lui un rapprochement encore plus fort pour elles. Maintenant, elles seraient encore plus soudés, plus seulement au quotidien, mais également dans l'adversité. Maintenant, elles seraient réunies, comme de vraies amies.

Kimberley faisait enfin son retour en tant que membre de la Marine.
Et une combattante venait de rejoindre les rangs de l'Unité Fructus …
Aslan Moore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: