Derniers sujets

Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Aujourd'hui à 14:30
[Conquête] - Premier pasparElyvia Belrain
Hier à 21:14
[Présent] - Trait d'union [Pv : Ligue]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 22:29
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 21:12
Création d'une ArmeparAslan Moore
Mar 16 Avr - 16:02
Ellipse Ghetis Archer parGhetis Archer
Lun 15 Avr - 16:35
Tu veux que je sois le roi des pirates? [FB Feat Logan]parSuzuran Akira
Lun 15 Avr - 0:08
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Dim 14 Avr - 12:47
Fate's CityparMaître-Jeu
Sam 13 Avr - 14:47
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Lun 18 Mar - 22:15
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Le temps passait à la fois terriblement vite et terriblement lentement en ces temps si particuliers. Si l’hiver commençait tout doucement à disparaître des terres de Kingadomu, il avait semblé si long et si rude cette année-là malgré les batailles incessantes sans qu’aucun des camps en place ne puisse prendre l’avantage l’un sur l’autre. Si le climat social de l’île était plus que tendu, le climat météorologique était quant à lui bien calme laissant une douce brise faisant voler avec grâce la chevelure d’or du Paladin du Cosntantinisme. Sakuga avait laissé ses cheveux pousser un tant soi preuve étant que son apparence physique n’était pas sa préoccupation principale des derniers jours. Tirant un peu plus sur les rênes de son destrier, l’ange qui possédait sur lui une belle armure de l’Eclipse Destinée prit le temps d’admirer le paysage tout en ayant en vue sa destination. Ainsi l’ancien pirate s’était préparé ses derniers jours, il avait pris le temps d’échanger avec ceux qui faisaient entièrement partie de sa famille ou qu’il les considérait ainsi, pour préparer les siens ici à Kingadomu à rencontrer ceux avec qui le contre-amiral faisait un bon nombre de chemins.

Ainsi lorsque l’ancien pirate atteignait cette endroit neutre qu’était les Terres Croisées, il se fit plus discret au dos de son cheval blanc, il ne fallait après tout pas déranger le moindre du monde le Krak des Croisées qui verrait sûrement d’un très mauvais œil l’arrivée de quelques membres du Gouvernement Mondial en plus sur l’île de Kingadomu. Cette guerre avait pris une tournure presque interminable et c’est pour cela que le bretteur avait pensé à lui plus particulièrement, la personne qui s’était imposé comme le second de Unite à travers l’adversité et le temps, Dorian Karmon. Il avait sûrement bien grandi et mûri depuis leur dernière rencontre et depuis ce message que le Keigo avait laissé. Au final la séparation de Unite aura duré beaucoup plus de temps que prévu mais c’était pour le bien de tous, il n’y avait plus qu’à voir les progrès que son second avait fait durant toute ses années d’absences.

« Plus qu’à attendre Dorian maintenant. », dirait-alors le bretteur qui était descendu de son cheval tout en lui caressant la crinière et en regardant au loin, le navire de Unite qui se rapprochait du port secondaire des Terres Croisées. Ce port avait été utilisé pour faire des déplacements plus discrets et ainsi ne pas éveiller les soupçons du Duc Baudouin. Si il avait bien gagné quelque chose durant ses deux ans pour le Keigo, c’était une certaine patience pour revoir les siens.

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Mar 19 Mar - 18:21
Je secoue légèrement la tête avec un soupir, constatant que mon cerveau a comme débranché quelques secondes, alors que j'étais perdu dans mes pensées. De l'extérieur, on pouvait penser que j'étais obnubilé par le contenu d'une fiole que j'avais dans la main droite, alors que je prenais distraitement des notes de la main gauche.
Je me ressaisis et finis l'inventaire de la pharmacie du navire. Oh, je ne pense pas qu'il y en avait spécialement besoin, mais j'ai besoin de m'occuper l'esprit.

Je suis à la fois ravi et nerveux à l'idée de revoir une tête connue, à savoir mon capitaine Sakuga, après ces deux dernières années des plus chargées.
Bien que je fasse partie d'un équipage, j'ai pas mal fait cavalier seul ces derniers temps, notamment avec la traque de la Mort Silencieuse.
C'est vraiment usant mentalement de dissoudre autant de trafics en si peu de temps: j'ai juste l'impression de retirer un cafard parmi des milliers d'autres, tellement ça semble sans fin...
Je tâche de voir le positif malgré tout, en me disant que chaque île libérée de cette pourriture d'Obone est une île plus sereine, sous la protection de la Marine. Mais en même temps, vu que je peine à avoir des informations concrètes sur la tête pensante de cette organisation, malgré les multiples captures et interrogatoires, j'ai l'impression de ne pas avancer.
On va de piste en piste et on dirait que ce type a toujours cinq coups d'avance.

Donc... oui, en vrai, on peut dire que c'est une bonne chose que Sakuga me demande de le rejoindre, parce que j'ai sans-doute besoin de me changer les idées.
On a un surplus d'informations que le Cipher Pol doit démêler, pour sortir une nouvelle piste à explorer, donc j'ai du temps "libre" devant moi.
Et puis... en vrai, je ne vais pas cacher que ça me fait juste plaisir de voir enfin un camarade d'Unite, qui plus-est mon capitaine, celui grâce à qui je considère avoir si bien avancé.

Je sursaute légèrement, lorsque l'on toque à la porte.

- On arrive, Dorian!

La voix de ma frangine Kimura me ramène à la réalité et je me lève pour la rejoindre.
Cela fait deux ans que l'on travaille ensemble et j'ai appris à m'habituer à sa présence. C'est vrai qu'au départ, j'admets avoir été assez surprotecteur avec elle... mais elle m'a vite montré qu'elle était largement capable de se débrouiller seule.
Pendant que j'étais parti de la Petite Shimotsuki, elle s'est entraîné nuit et jour auprès de maman et ça se voit que c'est sa digne successeuse. Elle se débrouille aussi bien avec le Rokushiki que le Haki et nos entraînements sont chaque fois des plus rudes. Clairement, je suis ravi d'avoir une personne si douée pour surveiller mes arrières.

[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine

J'observe l'île de Kingadomu de gauche à droite, me retrouvant avec la nouvelle sensation de curiosité que j'avais éprouvé, avec le message de Sakuga.
Il est resté assez évasif et bref dans son message, en me demandant de le rejoindre, donc je vais devoir me préparer à demander des détails.
Lorsque l'on accoste, je remarque bien-vite Sakuga, qui détonne à la fois par son destrier blanc que par... son changement de visage.
Je sais qu'il avait eu pas mal de soucis, lors de l'Opération à la Barrière de Corail, mais je n'ai jamais vraiment pu l'observer à ce point, même si nous étions assez proches, durant les procès de la Néo-Marine. Mais sincèrement, j'étais plus préoccupé par le bon déroulé des audiences que par tailler une bavette avec mon capitaine.
Très clairement, il a pris en âge sur ces deux ans, on dirait qu'il y a dix ans qui se sont installés sur son visage.

Kimura dans mon sillage, je descends pour me planter devant Sakuga, un sourire sincère et léger, vraiment ravi de le revoir:

- Eh bien? On se perd de vue deux ans et ça y est, tu ne veux plus marcher?
Comment tu vas?
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Mar 19 Mar - 23:20
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Le bretteur dévisageait un peu le Karmon, il avait grandi ? Il ne semblait plus être le petit colonel tout stressé et aussi sérieux qu’avant. Peut-être que les deux dernières années l’avaient forgés, il ne l’avait pas autant remarqué lors des multiples audiences concernant l’avenir de la Néo-Marine. Peut-être était-ce parce que son esprit était à la fois préoccupé par l’avenir du Gouvernement Mondial et à la dure réalité qui se déroulait sur Kingadomu… Souriant un peu à la boutade du nouvellement nommé Contre-Amiral, le bretteur soupira avant de répondre à celui qui était son second depuis la désertion de l’ancienne.

« Disons que je me suis attaché à Pégase. C’est un très bon ami, tu vas devoir t’y habituer mais ici on ne se balade pas à pieds sauf si tu veux qu’on arrive aux endroits que je veux vous montrer dans huit ans haha. », dirait-il alors. « Vous aussi vous devriez vous y habituer dès maintenant, j’ai demandé à vous préparer des destriers. J’ai hâte de vous présenter à tout le monde. Je vous préviens d’avance, ils auront beau avoir l’air d’être pas très accueillants à prime abord mais ce sont tous des chics personnes. »

Le bretteur restait assez évasif au sujet de son propre état, ce serait mentir ouvertement à son ami de dire qu’il allait bien ou de répondre à cette simple interrogation. En effet, c’était devenu pour lui comme un seconde vocation, se battre pour l’avenir de ce pays. Il avait connu tellement la guerre incessante ces derniers mois qu’il avait pu comprendre et imaginer la détresse dans laquelle se trouvait chaque citoyen de cette contrée et c’était ce qu’il voulait montrer à quelqu’un comme Dorian. Il fallait pour autant lui faire visiter la contrée même si en deux ans vu la taille de Kingadomu, Sakuga avait à peine eu le temps de visiter.

« Montez-sur Pégase, je vais faire sans il connaît le chemin pour notre prochaine escale. Ne nous éternisons pas ici non plus, je ne veux pas m’attirer les foudres de Baudouin. », dirait-il d’une voix plus grave tout en regardant le fort qui se trouvait plus loin de là nommé le Krak des Croisées.

Il fit alors un signe au navire qui avait vu débarquer le Karmon et sa sœur de lever l’ancre et de s’en aller, cela tenait beaucoup plus à la menace vu le regard du Keigo qu’à l’avertissement. Ainsi une fois que le navire serait bien plus loin au large, le paladin se mettrait alors à user un peu de son geppou pour accompagner la course de son fidèle destrier qui porterait désormais sur son dos les originaires de la Petite Shimotsuki.

« J’espère que vous aussi vous êtes prêts à vous battre dans d’aussi belles armures que celle que je porte. Elles ne sont vraiment pas lourdes en plus ahah. », dirait-il encore une fois en rigolant. « Plus sérieusement, j’espère que tu as bien profité de ces vacances pendant deux ans Dorian, je compte sur toi pour m'aider à mettre fin à cette guerre. »

Le Keigo avait adopté un ton plus grave, plus sérieux. On pouvait le ressentir dans sa voix qu’il était bien plus concerné par la situation de sa nouvelle maison. Il serait temps d’expliquer et de montrer la réalité de cet endroit au Karmon…

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Mer 20 Mar - 0:24
Je remarque le regard assez prononcé de Sakuga et... j'ai l'impression que je le dévisage un peu pareil en fait.
Je crois bien avoir gagné trois quatre centimètres, mais c'est surtout mon visage qui a changé: j'ai remarqué mon regard se durcir petit à petit, ma tignasse a légèrement changé (un changement opéré involontairement par mon Retour à la Vie?). Oh, je me doute bien en fait que j'ai changé, j'étais avec ma sœur deux ans durant, elle me connait depuis tout petit et me l'a bien dit que j'avais l'air d'avoir muri.
Mais franchement, je crois bien que de nous deux, c'est Sakuga qui a plus "encaissé" et vu ce que j'ai pu entendre de sa rencontre face à un Empereur, je ne peux que comprendre. Même moi j'aurai pris dix ans dans la figure, si je m'étais reçu une mandale d'un Empereur.

Je lève les yeux, pour observer les bâtiments au loin:

- C'est vrai que l'île semble vraiment grande, que ce soit sur les cartes ou même de visuel...
D'accord, on part sur ça. J'imagine que t'as prévu de me raconter pourquoi tu m'as fait venir ici, mais que t'as quand-même ton petit programme juste avant, surtout connaissant ta bougeotte d'antan.


Ah ça, même s'il semble plus sage maintenant, je me souviens bien du capitaine comme un lapin dopé à la caféine et qui sautille partout. Je me demande comment faisait Penny pour le gérer à l'époque...

Je hausse un sourcil, devant la remarque de Sakuga, au sujet d'un certain Baudouin.
Je fais signe à Kimura de suivre le mouvement et je ne fais guère attendre mon capitaine:

- Je vois que tout le monde n'est pas aussi "chic" que ce que tu m'as dit à l'instant. Ou alors tu parles que de leur style vestimentaire?

Je pouffe légèrement de rire et je vois du coin de l’œil ma sœur hausser un sourcil en penchant la tête sur le coté.

Oui, c'est vrai que je suis assez "détendu" avec Sakuga, mais il faut me comprendre: ça fait tellement longtemps que je n'ai pas pu discuter avec quelqu'un d'Unite, surtout avec Sakuga.

Ha ha, j'imagine bien que Kimura fait la même grimace que moi, lorsque Sakuga parle d'armures:

- Erf... Tu connais mon style de combat; ce serait compliqué de me battre avec une boite de conserve géante sur mes épaules. Et la demoiselle derrière moi est sans-doute du même avis.

D'ailleurs, on n'a jamais pris le temps de faire les présentations. Kimura? Je t'en prie.


[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine

La brune aux yeux verts incline la tête:

- Enchantée, je m'appelle Kimura Azuka, sœur ainée de votre second.
Et... Hi hi! Des vacances?!? Il n'a pas arrêté en deux ans! Que ce soit entre les procès de la Neo-Marine, ses multiples voyages dans les bases regroupant les ex-Neo-Marine et notre traque de O'Bone, c'est à-peine s'il pensait à prendre des douches une fois par se...


- C'est bon c'est bon, je crois qu'il a compris!
Erm... Oui, on avait pas mal de choses à faire, entre la Neo-Marine et... oui, effectivement, on traque O'Bone, entre deux visites de bases.
On a démoli quelques-uns de ses trafics et repaires ici et là, mais il nous échappe à chaque fois. Rien que la dernière fois, on l'a raté à deux jours et c'est limite si je m'attendais pas à trouver un message pour me narguer et...
BONK!

Un coup sec à l'arrière de ma tête me fait pousser un petit cri de douleur, même si je ne tombe pas sous le choc.
Tournant la tête, je remarque Kimura qui range son bo dans son dos, pestant à mon encontre et me tendant un index accusateur:

- Qu'est-ce qu'on a dit avant d'arriver ici?
On laisse cette face de squelette au placard et on se concentre sur cette île et la raison pour laquelle ton... enfin notre capitaine nous a fait venir!
Je sais qu'on course ce mec depuis des mois, sans parvenir à l'entrapercevoir deux secondes, mais au-moins, on pourrit son entreprise petit à petit, donc soyons soulagés de ses victoires et passons à autre chose!


Je grommèle, un peu rose de me faire chahuter par ma frangine comme ça... Qui c'est qui disait qu'il avait muri en deux ans?

- Euh... Oui, t'as raison, désolé...
Erm, donc tu parlais de guerre, Sakuga? Tu peux en dire plus?
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Mer 20 Mar - 20:14
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Le bretteur fit un peu la moue quand il entendit la mention d’O’bone. Son second semblait s’être fourré dans une aventure bien plus dangereuse que ce qu’il aurait pu imaginer durant toute cette séparation. Si c’était le cas pour Dorian, qu’en serait-il pour Logan et Aslan ? Qu’est-ce qu’ils auraient pu advenir durant ses deux dernières années si ce n’était que peut-être qu’eux aussi avait agrandi la liste des ennemis potentiels de Unite. Le bretteur grommela un coup avant de frapper la tête du frère et de la sœur d’une petite tape.

« Nous sommes déjà officiellement en guerre contre un Empereur peut-être même deux aujourd'hui à cause de mon affrontement face à Carmilla Valakhy. C’est bien beau de traquer des assassins et de s’attirer de nouveaux ennemis en plus vous deux mais est-ce que vous avez pensé un instant à vos familles ?  », dirait-il sobrement comme pour faire comprendre au Karmon que cette traque pourrait le mener à de lourdes pertes surtout familiale. « Je transmettrais à Cull d’accentuer la défense autour de Shimotsuki et de la petite Shimotsuki surtout au niveau de ta famille. On pourrait éventuellement les transporter jusqu’à Graou Island dans la villa de Unite pour les protéger. On ne joue pas à être des chasseurs d’assassins. La sécurité des nôtres ne doit pas être impacté par nos actions ici dans le Nouveau Monde mais aussi de nos missions.»

Même en dehors de ses airs inconscients que le Keigo avait des fois, il savait à quel point perdre sa famille était quelque chose qui changeait complètement. Peut-être que le Karmon s’était engagé dans la traque d’O’bone pour cette rencontre où l’ange avait failli périr des mains de l’assassin. Aujourd’hui le Keigo le savait il était assez pour défaire cet assassin sans grande difficulté dans un combat singulier, néanmoins c’était sur la théorie, il en était encore loin de la pratique.

« Vous pensez réellement que j’ai du mal à me mouvoir dans des armures de ce type ? Elles sont beaucoup plus légères que vous le pensez et puis ce sera plus facile pour vous de vous faire accepter.», dirait-il en reprenant le chemin faisant signe à Pégase d’avancer un peu plus vite.

C’est seulement après quelques minutes de route que le trio pourrait alors admirer une plaine des Terres Croisées limitrophe avec le territoire de Romanium. On pouvait y apercevoir ce qu’il restait d’un récent champ de bataille, il y avait encore des armures au sol dont celles de quelques dizaines de soldats de l’Eclipse Destinée. Ce paysage n’avait absolument rien d’agréable à regarder car on pouvait encore observer parfois des cadavres qui commençaient à être en décomposition ce qui aurait normalement eut pour effet de lever des hauts de coeurs au Keigo mais il était devenu habitué à ce genre de spectacle.

« Si durant ces dernières années j’ai du vagabonder et me battre pour cette nation, c’est pour éviter que ce genre de spectacles continue. », dirait-il en se retournant vers le duo d’étrangers à Kingadomu. « Le peuple de Kingadomu souffre depuis des centaines d’années d’une société renfermé autour de sa royauté qui ne fait rien pour stopper la guerre civile régulière qui existe dans ce pays depuis des centaines d’années. Kingadomu, terre natale de ma collègue paladin Meredith Helmaroc est en proie à ce théâtre depuis des années et elle a été renié de son pays étant donné qu’elle avait choisi la voie de l’épée. »

Ainsi le bretteur commencerait à raconter son récit sur Kingadomu. Son arrivée, son échange de coups avec Hruotland, sa rencontre avec le Roi de Kingadomu ainsi que la proposition que le roi lui avait faite à l’époque d’abandonner le gouvernement mondial et de régler l’affaire du mouvement souhaitant le renverser. Il expliquait également qu’il avait pris le choix de s’opposer au pouvoir en place et de combattre aux côtés de l’Eclipse Destinée. Une fois qu’il aurait raconté la majorité de ses péripéties sur Kingadomu, il terminerait son discours par cette tirade :

« Je sais que cela paraît un peu soudain mais nous avons notre rôle à jouer non seulement en tant qu’étranger mais aussi en tant que collègue et ami de Meredith. Au départ cela était ma mentalité mais aujourd’hui elle est tout autre, ils m’ont accepté parmi les leurs ce pays est ma patrie. Alors Dorian, Kimura souhaitez-vous participer à cette guerre et m’aider à défendre les opprimés en rejoignant l’Eclipse Destinée ? »

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Mer 20 Mar - 20:45
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine
Je grimace de concert avec Kimura, alors qu'on se fait réprimander. Je ne m'attendais pas à ce genre de réaction de la part de Sakuga; il a si peu confiance en moi?
Ou... Non, il a raison de parler de ce point, mais dans un sens, le fait que la Petite Shimotsuki soit isolée est une bonne chose.

- J'en ai conscience et on a déjà pris quelques précautions avec Kimura, notamment le fait de ne jamais s'appeler "frère ou sœur", même si déjà le fait que l'on soit subordonnés l'un à l'autre nous mette en danger de "bouclier de chair".
Et la Petite Shimotsuki... J'ai demandé à un de mes subalternes, le Colonel Brencard, de rejoindre Shimotsuki, que ce soit pour continuer à faire le relais entre moi et East Blue, mais aussi pour rester proche d'Unite, avec son escouade de soldats.


Ma sœur enchaine derrière, grommelant un peu, en lissant sa tignasse:

- Hum... Merci de vous soucier de notre foyer, capitaine, mais sur ce coup, Dorian et moi sommes d'accord sur un point: on ne va pas laisser ce O'Bone s'en tirer.
Il a pourri des dizaines d'endroits, brisés des centaines de vies, voire des milliers, avec ces trafics et assassinats. Maintenant qu'on a mis les mains dans ce cambouis sanguinolant, on ne va pas rebrousser chemin.
Et la Petite Shimotsuki est un petit village: tout le monde se connait et il y a si peu de monde qu'on ne s'identifie même pas avec des noms de famille. C'est limite si on ne parle pas en "couleur de toit" ou en "métier", pour parler de quelqu'un.


Je hausse les épaules, devant la réponse de Sakuga, agitant légèrement la main devant Kimura, même si je ne sais pas si elle allait trouver à rediscuter de cette histoire d'armures.

- Très bien, on te fait confiance. J'imagine qu'après des mois de combat, tu dois bien savoir de quoi sont capables ces armures et si ça nous permet de "normaliser" notre présence et de mieux la faire passer, très bien, on partira dessus.

Pendant que l'on avance, on tombe sur un charnier, me faisant froncer les narines et un léger frisson parcourt ma colonne vertébrale.
Un champ de bataille, une guerre civile... C'est le genre d'épreuve dont je me passerai bien... mais raison de plus pour aider au-mieux, parce que si ça dégoute un étranger comme moi, qu'est-ce que ça doit être pour les habitants?

En tout cas, Sakuga n'a clairement pas chômé et j'écoute attentivement son histoire et son lien avec ce pays, qui semble finalement être devenu son propre foyer.
Je n'ai jamais vraiment pris la peine de parler avec mon capitaine de son passé. Mais vu comment il semble prêt à appeler une île sur laquelle il est depuis quelques mois seulement son "foyer", j'imagine qu'il ne doit pas avoir beaucoup de famille, en tout cas de famille à laquelle il est attachée, comme une terre natale appréciée.

Je tourne la tête vers Kimura, qui me regardait déjà, souriant en coin, en me tendant le poing gauche. Je réponds à son geste en tapant doucement dedans et on se tourne vers Sakuga:

- Tu t'es soucié en premier lieu de notre propre foyer, presque en guise de bonjour, et tu es prêt à le défendre pour nous.
C'est la moindre des choses que l'on t'aide en retour et ça me ferait plaisir de t'aider à défendre ce que tu peux appeler "maison".


Kimura acquiesce avec un sourire et un bref salut militaire, pour saluer Sakuga et se montrer aussi disponible que moi.

- Hum... Avant toute chose, tu montres... des cadavres, mais qu'en est-il des blessés? Je peux aider dans l'hôpital ou le campement médical?
Samael est déjà à pied d’œuvre? Je peux le rejoindre ou aider quelqu'un part où il est débordé ou ne peut pas se déplacer?


Kimura soupire légèrement, tapotant ma tête:

- Ahhhh, ça se voit que t'as été chamboulé par ce tas de cadavres... et je comprends...
Mais... peut-être que Sakuga nous a appelé pour une situation urgente et qu'on ne peut pas vraiment se permettre de trop traîner, si?
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Ven 22 Mar - 8:09
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Le bretteur soupirait son second et sa sœur semblaient avoir bien choisi leur voie de pourchasser des poissons qui étaient sûrement encore trop gros pour eux. Le bretteur avait néanmoins confiance en eux, il ne put s’empêcher de rigoler devant la jeune fille qui grommelait :

«  Je ne vous demande pas d’abandonner loin de là mais je vous demande d’être assez fort pour que vos ennemis ne s’attaquent pas aux vôtres pour que vous ne soyez pas capable de rendre la monnaie de leur pièce au centuple. », dirait-il avant d’effectuer le mouvement de soru le plus rapide qu’il connaissait ayant dégainé sa lame qu’il portait au plus proche du cou de la jeune colonelle. Le mouvement était presque imperceptible, il aurait pu trancher la tête de sa subordonnée très rapidement sans avoir le moindre mal. Il effectuait alors le même mouvement avant de repartir à l’avant tout en ayant déjà rengainer sa lame, c’était comme pour montrer les progrès qu’il avait fait tout ce temps d’absence.

« Je vous fais confiance pour O’bone mais soyez plus vifs d’esprits la prochaine fois. Si aujourd’hui vous devriez le croiser dans un combat singulier, vous seriez tout les deux morts avant de pouvoir montrer vos convictions. Nous sommes en guerre permanente contre le crime et le mal, nous ne pouvons pas nous permettre de lancer des choses sans se donner les moyens de d’atteindre nos objectifs. Je compte quand même sur vous pour qu’à partir d’aujourd’hui vous redoublez d’efforts à l’entraînement et dans vos actes pour inspirer la peur à vos ennemis d’attaquer votre famille. Une peur de vos représailles. »

Le Contre-Amiral avait bel et bien changé durant ses deux dernières années, si avant il était entièrement une part de lumière toute brillante pouvant inspirer ses alliés pour qu’il donne le meilleur d’eux même… Aujourd’hui il était devenu un vengeur, il avait pris conscience qu’il ne pouvait pas sauver tout le monde mais il pouvait au moins les venger et sauver l’avenir de chacun. C’était en cette philosophie qu’il avait pu se renforcer et dépasser ces limites même si il lui restait encore un peu de chemin avant de réussir à le faire en un seul coup de lame. Il y repensait à ce morceau de diamant prétendu indestructible qu’il avait réussi au fur et à mesure à taillader, bientôt il n’y aurait aucune armure de ce monde qui pourrait résister à sa lame. Ainsi le bretteur souriait d’entendre que son second et sa sœur avaient pris la décision de l’assister dans sa quête de libération de Kingadomu.

« Je vous emmènerais à Castel Nox, notre quartier-général. Vous verrez tout le monde. Samael n’est pas là, il est chargé lui aussi de s’endurcir avant qu’on n’avance plus sur le Nouveau Monde. A vrai dire je suis encore le seul ici à Kingadomu de notre équipage avec vous nous sommes désormais trois. », avouerait-il. « Kimura a raison à vrai dire, si je vous ai demandé de venir c’est parce que tu possèdes des capacités uniques Dorian qui pourrait faire la différence au sein de cette guerre. Tu es certainement Logan exclu, le combattant le plus expérimenté de Unite un tel champ de bataille ne serait que plus facile pour toi. »

Il y repensait alors qu’il pourrait commencer à exposer sa stratégie et expliquer un peu l’ordre des chevaliers qu’ils devaient combattre durant cette guerre.

« Il existe au sein de Kingadomu plusieurs personnes qui se battent d’une façon similaire à la mienne en n’utilisant qu’une épée. Ce sont tous autant qu’ils sont des adversaires plus redoutables les uns que les autres, en ces quelques années nous sommes en vérité en sous-effectif par rapport à leurs élites. C’est là que tu interviens Dorian avec ta présence nous pouvons rééquilibrer les forces et même prendre l’avantage. », dirait-il avant de commencer à marcher en direction du champ de bataille avec en vision la forêt lointaine de Romanium où se trouvait Castel Nox. Il presserait le pas et une fois entrée dans la forêt avec le contre-amiral et la colonelle, le bretteur fermerait les yeux avant de les rouvrir d’un seul coup laissant une onde s’échapper de son corps. Le Haki des Conquérants, la voix de Roi Martyr comme la surnommait Sakuga qui était prêt toujours à se sacrifier pour protéger les autres. Il avait gardé cette habitude de s’entraîner chaque jour durant ses deux dernières années pour maîtriser cette force, il l’avait vu la voie de l’amélioration de son haki royal. Elle lui avait été montré par l’Amiral Archer lors de leur rencontre à Marijoa, il fallait désormais que le bretteur atteigne ce niveau de maîtrise pour parfaire sa progression.

« Désolé si je vous fais peur depuis tout à l’heure haha. Je ne relâche plus autant l’entraînement et la pression. Et vous que diriez-vous de me montrer les fruits de votre dur labeur, montrez-moi votre progression ». dirait-il en souriant et en se retournant vers ses compagnons d’équipages leur incitant à montrer comment ils avaient pu évoluer après tout ce temps. « Cela fait un moment que nous nous sommes pas entraînés ensemble Dorian. Kimura tu es également la bienvenue. De mon côté je vous montrerais comment je compte battre les Quatre Empereurs. »

Un sourire carnassier presque enfantin se dessinait sur le visage du Keigo, ce qui montrerait à Dorian que malgré tout le sérieux et la maturité que le bretteur avait engrangé ces dernières années son capitaine était encore là.

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Ven 22 Mar - 19:05
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine
Bien que j'avais vu l'Amiral Tlaloc à l’œuvre, je ne suis clairement pas habitué à un Soru si maîtrisé et je ne bronche pas, lorsque Kimura se fait contourner en une fraction de seconde.
Même elle a un temps de retard et la lame de Sakuga l'aurait déjà égorgé, une seconde avant qu'elle n'enduise son cou de Haki, sûrement par réflexe.
Pour ma part... la vision de cette couche noire sur le corps me rend plus amer encore, s'additionnant mal avec cette foutue traque sans fin de O'Bone.

Je ne sais pas où j'en suis dans cette affaire et je ne sais même pas à quoi je m'attendais de la part de mon capitaine. Un mot d'encouragement? De l'aide? Une expulsion de l'équipage, parce qu'il refuse que la pègre vise exclusivement Unite? Je n'en sais rien...
En tout cas... je me rends compte que plus Sakuga parle, plus je peine à le reconnaitre. Je sais qu'il avait ses moments de sérieux auparavant, mais il était quand-même plus guilleret et léger que ça.
J'imagine que vivre deux ans de guerre dans ce royaume, ça doit changer la mentalité...

Je masse mon front en soupirant longuement, pouffant nerveusement de rire sur la fin: oh mon dieu...
Cela faisait combien de temps qu'on ne m'avait pas déblatéré cette connerie? Sérieusement, on m'avait foutu la paix un bon moment avec mon Fruit du démon et des compliments mal-placés... Il faut croire que des choses ne changeront jamais.
Si ma malédiction était si exceptionnelle, j'aurai déjà abattu O'Bone depuis longtemps...
Mais bon,je ne vais pas lui donner une autre occasion de me disputer comme un enfant, comme avec cette histoire de traque de la Mort Silencieuse:

- Humpf, rééquilibrer les forces hein? On verra bien. Cela reste le Nouveau Monde et tu sais que je ne suis pas du genre à partir gagnant: cela me ferait trop baisser ma garde...

- Tu pourrais surtout partir plus confiant, au lieu de râler dès l'instant où on parle de toi en bien...

Je me crispe en serrant les poings, face à cette réflexion de Kimura: touché-coulé (en même temps, je n'ai plus vraiment de barrières mentales pour encaisser, après ces deux années d'échec).
Je hausse un sourcil, en sentant un souffle émaner de Sakuga, alors que nous sommes arrivés dans une forêt. Qu'est-ce que? J'ai déjà l'impression d'avoir senti ce genre d'énergie auparavant...

Je grimace: un entraînement? Sérieusement? Je n'ai pas besoin de ça franchement et je commence déjà à reculer... que je reçois un coup à l'arrière du crâne, me faisant avancer vers le capitaine:

- Vas-y, je te signale que tu dois bosser ton Fluide! Pas question que tu échappes aux cours! Et puis ça me fera des vacances, pendant que tu rouspètes auprès de quelqu'un d'autre!

Mais... Je... OH! On va se calmer tout de suite!
Je me masse l'arrière de la tête en grognant de douleur, pour finalement soupirer rageusement:

- Bordel de merde... n'en rajoutes pas capitaine, avec ce "niveau d'Empereur", j'en ai ras-le-bol de vivre avec une pression constante sur les épaules...

Un claquement de lèvres se fait dans mon dos et en tournant la tête, je vois Kimura faire un signe de tête vers Sakuga.
Je masse mon front un temps, toisant mon capitaine.

J'inspire longuement, me concentrant sur mes cheveux poussant et coulant dans mon dos avant de foncer en ligne droite vers Sakuga, dérivant d'un coup sur sa gauche avec un Geppou, le mélangeant avec le Soru, pour attaquer le capitaine. Dans ce mouvement, je change mes cheveux en quatre lames de ciseaux, en même temps que mes bras, me retrouvant avec six lames de ciseaux que j'abats sur Sakuga. Dans un triple croisement, je tâche de le trancher et passer à coté de lui, pour me retourner un peu plus loin, le toisant avec un mélange de concentration... mais aussi de lassitude.
J'ai deux ans d'entraînement intensif avec Kimura derrière moi... mais non, il y a pas moyen...
Techniques utilisées:
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Sam 23 Mar - 7:49
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Le bretteur était gêné par les déclarations du Karmon, son second ne semblait pas avoir tant changé que ça pendant ses années d’absence. Il avait pourtant bel et bien progressé, c’était le mantra du blond qui lui indiquait cette information, Dorian avait bien passé un cap de faire face à des capitaines d’équipages d’Empereurs sans soucis. Le Nouveau Monde ne devrait plus trop lui poser de soucis si on excluait que le contre-amiral avait un énorme complexe d’infériorité ce qui agaçait le Keigo. Il espérait que tout l’équipage avait progressé et avait au moins pris en maturité plutôt que de stagner comme l’avait fait Dorian sur ce côté là. Le bretteur se faisait attaquer par la toute nouvelle technique du Karmon, le Retour à la vie des Cheveux un ajout à son arsenal qui le rendrait sûrement encore plus mortel dans ses assauts que n’importe qui d’autres néanmoins l’ancien pirate ne fit qu’un mouvement de soru sur le côté pour se décaler des deux lames des bras du brun. Sans dégainer ses armes, il imprégnait ses bras de la couleur de l’armement avant de saisir avec ses mains les cheveux du Karmon pour attirer le médecin au plus proche de son poing gauche. La main du Keigo prit presque la forme d’un véritable lame grâce à sa maîtrise avancée du haki de l’armement avant de frapper le torse du Karmon sans pour autant enfoncer la lame dans son corps. Le coup était suffisamment dosé pour ne pas embrocher le partenaire d’entraînement du paladin.

Bondissant ensuite en arrière après avoir relâché l’étreinte sur le Karmon, le bretteur toisait un peu son second d’un regard avant de prononcer des paroles sur un ton d’agacement qui témoignait dans quel état que le bretteur était après avoir vu comment Dorian avait usé de tout ce temps pour progresser :

« Pourquoi tu as peur ? Pourquoi tu manques encore de confiance en tes propres capacités ? Pourquoi tu te rabaisses ? », dirait-il en détachant le fourreau de sa lame de sa ceinture. «  Une pression constante mais tu te fous de ma gueule ? Si t’en as tant marre que ça de vivre avec cette pression abandonne la marine et abandonne la voie de la justice ! Bientôt trois ans que nous avons commencé à voguer sur les mers ensemble et t’es toujours retenu par des chaînes que tu t’imposes toi-même ! Ton haki ne développera jamais plus que ça si tu continues à rester dans cette mentalité. »

Se déplaçant alors avec son soru comme à son habitude, le bretteur dégainait rapidement sa lame avant de la rengainer. Dorian aurait l’impression que ce mouvement de tranche instantanée l’aurait visé mais le Keigo avait visé un arbre qui était non loin d’eux et en avait profité pour le trancher en plusieurs infimes morceaux pour faire une démonstration à son collègue.

« Tu comptes avoir une mentalité de faible et de perdant toute ta vie et nous quitter comme l’a fait celle qui occupait ton poste auparavant ou alors tu comptes trancher les limites immatérielles que tu t’imposes ? », chuchoterait-il alors à son second. « Je ne te demande pas de baisser ta garde ni de partir trop gagnant. Je te demande d’assumer d’avoir la force nécessaire pour faire changer ce monde. Tu veux arrêter O’bone le plus grand assassin du monde ? Alors sois confiant en tes convictions et en ta force détache toi de cette peur que tu as de tout échouer. Si tu as peur de perdre alors donne toi les moyens pour ne plus jamais perdre un seul combat. Si tu échoues alors mets tout en œuvre pour apprendre de cet échec et de te venger. »

Après cette tirade le bretteur reculerait d’un bond mettant sa main en avant comme pour provoquer le Karmon à répondre et à se relâcher lui faisant alors signe de l’attaquer. Sakuga ne pouvait pas se relâcher tant qu’il avait en face de lui, un homme enchaîné et terrifié par la nervosité. Il le pensait honnêtement après tout, Dorian avait tout pour réussir dans ces capacités néanmoins c’était lui-même le problème et il n’arrivait pas à évoluer. Dans cette situation, le Keigo le savait Dorian pourrait mourir dans cette guerre. L’ange voulait à tout prix faire disparaître cette peur que le Karmon avait en lui même. Il avait décidé de ne traîner aucun poids derrière lui et ce n’était pas pour cela qu’il avait invité le brun à le rejoindre sur Kingadomu.

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Sam 23 Mar - 11:28
Humpf, comme il fallait s'y attendre, je me fais complètement maîtriser par Sakuga.
En vrai, je le sais depuis que j'ai pris cette folle décision d'attaquer O'Bone: c'est la pire des idées et je devrai juste laisser "les grands" faire. Si Sakuga s'est fait avoir à l'époque de son combat contre l'assassin, c'est parce qu'un Supernova était aussi de la partie et il ne pouvait pas gérer. Si j'avais été là plus tôt, j'aurai pu... non j'aurai rien pu faire. Je faisais déjà balader par une sabreuse au Haki, j'aurai servi que de boulet et personne à protéger pour Sakuga et ça aurait pu encore être pire.

Instinctivement, mes cheveux s'enroulent autour de mon torse, sachant que c'est ma partie la plus exposée, changeant les mèches en ciseaux tournés vers Sakuga, qui enfonce son poing enduit de Haki dans mon estomac. Argh... je sais pas qui cogne le plus fort, entre le Vice-Amiral Askoum ou Sakuga...

Le regard empli de dégoût et de haine planté vers Sakuga (mais ce n'est clairement pas lui ou Kimura qui est ciblé), je l'entends me faire la morale et j'ai l'impression d'avoir encore plus mal par ses mots que par ses coups.

Il passe à coté de moi, dans un mouvement de lame que je n'arrive pas à suivre et j'entends un arbre s'effondrer, tournant la tête pour voir un tronc s'effondrer, tranché en lamelles.
Je serre les dents:

- CE N'EST PAS DE LA PEUR MAIS DE LA HONTE!
Bordel de putain de merde! Comme tu le dis et c'est encore pire, ça fait pas deux mais trois ans que je galère avec ce fruit! Que je traîne avec ce Haki!
Putain, je devrai me prendre un châtiment divin chaque jour supplémentaire d'échec: je fais honte à l'Amiral Tlaloc, au Vice-Amiral Cruz, à tous ceux qui croient en moi et placent des espoirs démesurés!


Je frictionne mes tempes furieusement, ayant l'impression que mon crâne va imploser, mes peurs et hontes emplissant rapidement mon esprit:

- Je...

- La ferme. Je crois que j'ai enfin compris ce que je cherche à comprendre depuis deux ans.


Je tourne la tête, pour voir s'approcher Kimura, bras croisés et tête légèrement baissée:

[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine

- Crétin de frangin, tu n'arrives pas à comprendre que tu n'auras jamais notre maîtrise du Haki aussi vite, à Sakuga, moi ou d'autres combattants puristes.
Parce qu'on a que ça à entraîner: notre maîtrise du Fluide et nos techniques d'armes. Notre esprit et notre corps ne se consacrent qu'à ça et c'est "plus facile" d'évoluer comme ça.
Imagines que nous, nous construisons deux maisons à la fois et toi... tu en as au-moins quatre, entre ton Fruit du Démon, ton Haki, ton Rokushiki qui est plus diversifié que moi avec mon Soru par exemple, ton Retour à la Vie... Forcément que tu traînes plus, pour maîtriser un si large panel de techniques, mais les résultats seront sans-doute plus grandioses et polyvalents que nous.
Rien que moi...


Elle dégaine son bo, l'enduisant de Haki avec ses bras, passant en Soru à coté d'un arbre, dans un rapide moulinet de bras, le tronc de l'arbre explosant au passage et s'effondrant.

- Je suis peut-être puissante et rapide, mais je ne peux pas tirer de lames d'air, pas voler aussi librement que toi, pas trancher tout ce que je veux et même plus.
Dorian, sérieusement... tu as déjà plein de trucs à gérer à l'entraînement, t'infliges pas un autre handicap, avec ton cerveau hyperactif et avide de protection.

Je comprends que t'aies la haine qui grandit, à force d'aller d'île en île et de ne pas réussir à coincer O'Bone, tout en voyant au passage les désastres qu'ils provoquent et qu'on peine à les réparer, parce que l'on doit toujours aller plus loin.
Il ne fallait pas attendre de te voir à l’œuvre à Unite, pour que je comprenne ta plus grande force et faiblesse: ton empathie.
Ah... je revois le petit gosse de dix ans bondir comme un diable hors de la maison, avec un bo dans lequel il se prenait les pieds deux pas plus loin, avant de fondre et défendre l'honneur de sa sœur...


- Kimura...

- T'as tout ce qu'il faut pour progresser: Tlaloc t'a soufflé de bonnes idées et tu en as pas mal discuté avec moi et sur le papier, ça ne peut que marcher.
Le problème, c'est que tu vois l'arrivée avant le trajet: tu veux déjà être "parfait" et sauver le monde, après avoir vu le chaos généré par l'autre face de squelette.
Mais là... t'es en entraînement, donc concentres-toi sur ça. Concentres-toi sur ton Haki, comment il fait partie de toi, comment le faire circuler, sur le même principe que changer ton corps en ciseaux...
Et putain de merde, à l'avenir t'avises plus de te rabaisser au ras-du-sol comme ça... parce que je te prends au mot et je t'enfonce le crâne six-pieds sous terre!


Sur ces mots, elle abat lourdement son bô empli de Haki au sol, pulvérisant et éclatant ce dernier.
Je bloque un moment, tête baissée, avant de lever les yeux au ciel, pouffant de rire:

- Ah... tu prends trop de maman, niveau caractère... je ne sais pas si je dois être rassuré ou terrifié de t'avoir à mes cotés...

Elle croise les bras en ricanant, s'éloignant pour nous laisser plus d'espace.

Laisser couler le Haki en moi... C'est vrai que pourtant, entre mon Retour à la Vie, mon Choki Choki no Mi, mon Rokushiki, je devrai être habitué à laisser circuler de l'énergie en moi. Je devrai connaître ce concept par cœur et même l'utiliser sans réfléchir...

J'entoure mon torse de lames de ciseaux, étalant huit nattes de cheveux à la manière d'une araignée, prenant de l'élan pour fondre sur Sakuga avec mon Rokushiki.
Je plie mes jambes, pour me faire tournoyer et mes lames cinglent l'air en une spirale d'acier verticale, fonçant en ligne droite sur Sakuga.
Un frisson et tremblement parcourt mon torse et je sens mes lames légèrement vibrer peu après. Allez, c'est comme tout ce que j'ai l'habitude de faire... laisser couler le Haki en moi, s'insinuer dans mes lames. Je dois visualiser l'objectif, à savoir trancher plus intensément encore.

Lorsque je dépasse Sakuga, je remodèle mes cheveux d'acier, pour former une tête de loup géante et me contorsionne avec mon Geppou, pour freiner et revenir vers l'adversaire, projetant ma tête de loup sur lui, pour le "croquer".
Allez... là encore je dois me concentrer entièrement sur mes lames, je imaginer ce fluide noir enduire cette masse de cheveux d'acier, tout dévaster sur son passage... Genre... O'Bone pourrait résister à ça? Avec ce genre de pouvoir, je pourrais enfin en finir avec cette nuisance?

Citation :
Usage du Haki de l'Armement imparfait
Techniques utilisées:
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2311
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue49/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (49/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue506/750[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (506/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Jeu 28 Mar - 20:22
Récoltons les Fruits de notre dur labeur

«Voir le Monde de ses yeux est mille fois mieux que n'importe quel rêve.  »

Écoutant alors la colonelle assistant le Karmon moralement dans ce combat, le bretteur repensait à ce qu’il l’avait empêché de progresser pendant un moment, le plafond de verre qu’il s’était imposé par le passé. Il pensait qu’il n’y avait qu’une façon de devenir plus fort et c’était par l’entraînement intensif. En pensant qu’il pourrait brûler les étapes en apprenant à tranchant de manière à devenir une véritable épée, il s’était au fur et à mesure bridé seul. Ainsi c’est en arrivant à Kingadomu que le Keigo avait appris, il apprenait tout les jours depuis cette dernière « défaite » qu’il avait subi face à l’Empereur Tengen. Il choisissait désormais ses combats, il ne fonçait plus sans réfléchir à une véritable stratégie d’ensemble c’était ici la maturité qu’il avait gagné. Il ne laissait uniquement parler ses réflexes et ses mouvements quand il savait que l’ensemble de la guerre pourrait être gagné sans avoir besoin de sacrifier son plaisir personnel.

Regardant alors le Karmon se transformer devant lui, le bretteur ne put s’empêcher d’avoir un sourire alors que l’attaque venait à pleine vitesse. Son haki de l’observation lui créait de se mettre en garde contre cette technique et d’y échapper mais rien ne le ferait bouger. Cet enchaînement que le Karmon faisait, c’était magnifique il avait bel et bien progressé en quelques années pour devenir un véritable monstre de puissance à son échelle mais il avait encore bien du chemin à parcourir. Le Keigo n’en doutait pas un seul instant que Dorian serait capable d’atteindre ses rêves et ses objectifs, il pensait même qu’il serait déjà capable de prétendre au poste de Vice-Amiral Régent d’East Blue. Lorsque le loup de ciseaux viendrait croquer le Keigo celui-ci dégainerait alors la Larme des Nuages son meitou le plus fidèle depuis ses trois dernières années.

« Devil Never Cry : Twelve Steps. », dirait-il sobrement presque en chuchotant le nom d’une de ses techniques fétiches. Dosant l’intensité alors encore une fois son haki royal d’une façon plus à juste que son aura blanchâtre se répande pour enrober son propre corps, le bretteur trancherait alors l’attaque du Karmon avant de se retrouver pile en face de son visage presque front contre front avant de rouvrir la bouche pour parler d’une voix cette fois clairement plus élevé :

« Tu as bien travaillé durant ses deux dernières années Dorian Karmon mais devant se trouve ton capitaine, Sakuga Keigo. La trace que je laisserais dans l’histoire sera plus grande que l’histoire de l’Amiral Kiko-o ou Tlaloc si tu préfères, plus grande que celle de l’amiral Bejuhen. Je serais le guerrier bilcan le plus fort que l’histoire et connu ainsi que le plus grand bretteur de l’histoire. », crierait-il avec un regard qui brillerait de mille feux. Peut-être qu’à travers cette phrase le Karmon retrouverait son capitaine d’antan, celui qui n’avait jamais abandonné son rêve et qui le poursuivait à chaque instant, chaque moment.

Après s’être égosillé, le bretteur dégainerait alors sa seconde lame Yamato, l’épée qui pouvait trancher les malédictions, sa lame incrusté de granit marin. Enchaînant alors le Karmon avec une infinité de coups d’estoc comme pour repousser le second contre-amiral de Unite tout droit en direction de sa sœur. Une fois qu’une nouvelle fois la distance serait crée entre l’ange et son second, il rengainerait alors les deux armes avant de tourner les talons.

« Nous aurons tout le temps de poursuivre cet entraînement plus tard, rendez-nous désormais à Castel Nox. J’ai hâte de vous présenter tout le monde. », dirait-alors le Paladin du Constantinisme. « Même si tu ne maîtrises pas encore le haki de l’armement Dorian, tu as fais d’énormes progrès, tu me rappelles moi-même lorsque tu as rejoint Unite. Des Bai Jian tu pourrais les vaincre au petit déjeuner maintenant haha. Avec tout cette force, j’ai une mission à te confier. »

Le bretteur savait qu’il pouvait confier aveuglément Unite entre les mains du Karmon, la crise de Kingadomu devait être réglée mais il y avait également la prochaine guerre face à Tengen et les autres démons du Nouveau Monde les Quatre Empereurs.

« Protège Unite, protège les nôtres. Sois ce soleil qui brillerait sur le champ de bataille et en dehors pour guider les nôtres si je tombe un jour dans les ténèbres. »

Cette phrase pourrait sembler énigmatique pour le médecin mais elle avait bel et bien un sens que le blondican ne dévoilerait pas. Le projet du SWORD se devait être du secret d’état même pour les amis les plus proches du Keigo. C’était les ténèbres que le Keigo mentionnait, il ne pouvait pas être l’étincelant Paladin du Constantinisme, ni les Ailes Repenties éternellement. Il se devait d’embrasser cette seconde face de lui-même, ce projet aussi dangereux que chaotique. Si le jour il était Sakuga aux Ailes Repenties, la nuit il prendrait l’identité de Sakuga à l’Ange à l’Aile Unique.


Techniques utilisées:

_________________
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 343
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue40/75[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Left_bar_bleue161/350[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur Empty_bar_bleue  (161/350)
Berrys: 265.000.000 B
Ven 29 Mar - 0:53
Dans la foulée de mes assauts remotivés, je n'ai guère vu grand chose de particulier chez Sakuga.
Il faut dire que je me concentre intensément sur des choses et que je néglige d'autres, surtout que là, je sens clairement que je suis frustré. J'ai la haine envers moi-même, parce que je me rends compte que je reste un enfant, un gosse ballotté de droite à gauche par mes ainés.
Que ce soit Kimura ou Sakuga, les deux ont sensiblement la même attitude avec moi ,juste à quelques variantes près. Et je ne sais pas comment le prendre...

Je me suis dégage sur le coté, après avoir entendu un murmure de mon capitaine et en général, c'est précurseur du calme avant la tempête et... ben oui voilà!
Après avoir découpé ma tête de loup d'acier, le capitaine donne plusieurs coups d'estocs que je peine à stopper, prenant même la majorité en pleine face, reculant rapidement.
Un mouvement dans mon dos se fait entendre et je vois ma soeur sur le coté, ayant sans-doute rapidement esquivé la passe d'armes... ou plutôt la molestation à sens unique.
Non, très sérieusement, dans cette histoire, je sers à rien et chaque tentative d'opposer une natte de cheveux d'acier se fait repousser par l'équivalent d'une chiquenaude.

Je grince des dents, devant la déclaration assez cinglante de Sakuga. Ce genre de phrase, je l'ai déjà entendue à un moment...

J'inspire longuement, tâchant de reprendre un semblant de posture de combat devant lui:

- Et... Et moi c'est Dorian Karmon, future Égide d'East Blue et capitaine-en-second d'Unite!
Et... peu m'importe la trace que je laisserai dans l'Histoire, tant que je peux protéger chacune et chacun, pour lui permettre de vivre le plus longtemps possible et paisiblement son Histoire!


Un grand et bref rire étouffé se fait entendre dans mon dos et je vois Kimura, bras devant la bouche en détournant la tête:

[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeur 1d29dd10
Kimura Azuka, Colonelle de la Marine

- Hi hi... J'avais entendu cette histoire de vous deux vous motivant mutuellement, à beugler vos rêves comme des putois et j'y croyais pas...
Mais c'est tellement mielleux comme échange, vous arrivez encore à marcher sans glisser? Ha ha ha ha...


Prise d'un fou rire, elle se tient les cotes, me laissant pantois et je gonfle les joues brièvement:

- Mais... quand je me démotive tu râles et quand je me motive, t'éclates de rire... Je dois agir comment en fait, pour te convaincre?

Essuyant une larme sur sa joue, elle s'avance, me tapotant la tête et me frictionnant la tignasse brièvement.

- Déjà, tâches d'enterrer ton pessimisme et essaies d'être au minimum neutre en toute situation.
De ce que j'en ai pu lire dans tes rapports, t'as su plus d'une fois remporter des victoires inattendues, donc gardes en tête le fait que rien n'est jamais gagné ou perdu d'avance et agis en conséquence.
Mais bon, ne traînons pas d'avantage avec vos séances de motivation, on a beaucoup à faire.


Cependant, je n'ai guère le temps de me remettre l'esprit en place, que Sakuga en rajoute, avec une étrange phrase.
Je masse mon front un temps, avant de le rattraper, posant une main sur son épaule droite:

- Eh capitaine, depuis le temps, tu me donnes encore ce genre d'ordres?
Deux ans ont passé et tu as déjà oublié que je voulais et pouvais tout faire, pour aider cet équipage, qui compte comme ma deuxième famille?
C'est le genre de demande que je suivrai même sans ton aval, donc tu n'as pas à t'en faire.
Et... ça compte aussi pour toi. Je ne sais pas ce que tu racontes, avec ces "ténèbres", mais tu fais partie d'Unite et je suis tout autant prêt à t'aider qu'un autre.
Je sais que je parais parfois inconstant mentalement... mais ça ne m'empêche pas de rester accroché à mes idéaux, contre vents et marées, avec plus ou moins de bonne volonté, mais de la volonté tout de même.

Par contre, tu as oublié quelque chose en deux années...


Je passe devant lui d'un bref Soru, tapant mon torse au niveau du cœur d'un bref coup sonore:

- Dans l'histoire, tu es l'épée de l'équipage et moi le bouclier.
Il y a pas d'histoire de soleil ou de ténèbres, surtout un équipage soudé qui compte les uns sur les autres, pour braver toutes les crises.
C'est vrai que... le Nouveau Monde annonce de sacrées épreuves, surtout avec ces histoires sur la Barrière de Corail... mais raison de plus pour ressouder les rangs et s'aider mutuellement, parce que chaque victoire, même individuelle, c'est une victoire pour Unite et la Marine, donc pour le monde. Il y a tout intérêt à ce que l'on mette toutes les chances de notre coté, pour le bien de tous, y-compris pour chasser tes "ténèbres".
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: