Derniers sujets

Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:46
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:06
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 11:49
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Le Deal du moment : -47%
DOMO DO1032SV – Aspirateur balai 2 en 1
Voir le deal
49.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2257
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue48/75[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue256/750[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (256/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Lun 7 Aoû - 8:38
Three Houses

« Il n'y a pas de raccourcis vers les endroits qui en valent la peine.  »

Une fois que la communication de Den Den Mushi entre le membre des Cinq Etoiles et le Keigo fut terminé, celui-ci s’avançait vers les membres de Unite qui l’attendaient ici. Ils avaient bien à faire durant ces longues journées qui les attendaient. Il faudrait sûrement bien choisir l’endroit où débuter le recrutement et les alliances qui seront certainement naissantes pour assurer la victoire de l’Eclipse Destinée durant la prochaine bataille. Respirant un peu, chaque personne connaissait à peu près sa mission et sa fonction et il avait tous essayé de se diviser les tâches entre eux. Se tournant alors vers Grantz, le bretteur respirait avant d’ouvrir sa bouche :

- Tâchons d’être efficace. Nous sommes beaucoup plus proche de Germania, allons là-bas et essayons de remporter ce tournoi. Nous ne sommes pas tous des chevaliers donc j’y participerais moi-même.

L’ancien pirate avait choisi de se procurer une épée bâtarde en titane pour coller au style local de Kingadomu pour ne pas éveiller les soupçons. Les trois bilcans de la fine troupe de Unite qui avaient choisi quant à eux de prendre le soin de cacher leurs ailes pour se faire passer pour des habitants de Kingadomu. Eva, la seule femme du groupe prit le soin de s’habiller dans une tenue où elle semblait véritablement être une courtisane ayant son corset qui était assez bien attaché pour mettre en valeur le peu de poitrine qu’elle possédait. Son grand frère Omnis portait une armure lourde ayant presque réussi à camoufler son bazooka comme un marteau de très grande taille. Grantz quant à lui s’était lui-même déguisé en une sorte de ménestrel afin de passer totalement inaperçu. Obscudeid était quant à lui un véritable chevalier noir dans une armure très sombre presque à l’aura maléfique, il gardait néanmoins un casque sur sa tête pour masquer son œil qui lui servait également d’arme à feu.

Toute la petite troupe avançait alors en cheval pour se rendre à la capitale de Germania pour participer à ce tournoi de chevaliers afin de croiser le fer directement avec le Duc. Si une fois arrivée à Preussen la fine troupe continuait à passer inaperçu, le Keigo prendrait le temps d’observer l’architecture local qui était bien différente de celle qu’il avait pu observer dans les Terres Croisées ou à Camaaloth. C’était surprenant à quel point ce pays était immense et qu’on avait l’impression à chaque fois qu’on changeait de duchés de changer de pays, pensait-alors le Keigo. Patientant alors son tour pour s’inscrire au tournoi de chevaliers de Germania, le Keigo ferait signe à ses compagnons de prendre place au coeur du public pour éviter que la situation ne déborde à un moment donné. Le Keigo espérait désormais pouvoir croiser le fer avec cet ancien membre de la Garde Royale, des ducs il pourrait bien être le plus fort individuellement. Ce serait définitivement un ajout intéressant aux troupes de l’Eclipse Destinée.


PNJs accompagnateurs :

_________________
[Présent] Three Houses Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Civil)
PNJ (Civil)
Messages : 272
Lun 7 Aoû - 13:23



[Présent] Three Houses 030

[Présent] Three Houses Cheval24[Présent] Three Houses 12310
Konrad Nibel "le Dragon Teutonique", Gustav vau Plauen "la Flèche des Géants"
Duc de Germania, Maréchal de Germania

Héritier de la famille von Plauen servant les ducs de Germania depuis douze générations, le maréchal Gustav était un cavalier renommé habitué des batailles dans des zones aux températures froides où il a diriger les troupes ducales à plusieurs reprises. Jugeant les chevaliers de Germania supérieurs à ceux des autres duchés, il voyait d'un mauvais œil la participation de quelques éléments venus de ces territoires "étrangers" à ce tournoi qu'il avait préparé. D'autant plus lorsque la victoire offrait la possibilité de rencontrer le Duc Konrad Nibel en personne. Alors que le tournoi de joutes arrivait à sa fin, servant d'introduction aux festivités au milieu des tentes de ce festival, Gustav convoqua les chevaliers qui s'étaient inscrit pour la grand événement de combats en duel, la méthode d'affrontement que le Dragon Teutonique aimait par dessus tout.

-Il est interdit de tuer ses adversaires. Pour l'emporter, il faut désarmer son adversaire plus de dix secondes, c'est à dire l'empêcher de récupérer son arme dans l'intervalle de dix secondes, ou plonger son adversaire dans l'inconscience ou le forcer à abandonner. Respecter les règles de la chevalerie pour le reste. Bonne chance !

Ainsi le tournoi commencerait, beaucoup s'interrogeant sur la présence de Sakuga Keigo tant et si bien que petit à petit les discussions de la foule tourneraient autour de lui. Néanmoins, l'ange n'aurait pas de difficulté pour remporter ses quatre premières confrontations. Il était en mesure de les vaincre en une seule attaque, ce qui ferait forte impression mais ne manquerait pas de frustrer le maréchal. Néanmoins, l'adversaire du cinquième combat était d'un niveau supérieur.

[Présent] Three Houses Cheval34[Présent] Three Houses Cheval35
Guillaume de Brasilion, Clod vau Maulauen
Chevalier de Francie, Chevalier de Germania

-On dirait que je n'aurais pas l'occasion de te terrasser Clod.

-...


Cousin de Goldfroy de Brasilion, Guillaume de Brasilion était venu spécialement à ce tournoi afin de représenter sa noble lignée fort puissante et fort ancienne car elle trouve parmi ses ancêtres des membres des six familles ducales actuelles. L'honneur des Brasilion lui imposait de démontrer l'auguste supériorité de sa famille et de son rang comtal face aux manants chevaliers de seconde noblesse tel Clod vau Maulauen, un baron de Germania réputé parmi les chevaliers de son duché. Utilisant les deux haki et maîtrisant un style pur passif accroissant toutes ses capacités, ce serait lui que le Keigo devait vaincre pour aller affronter Guillaume en final du tournoi.

Une fois le combat remporté, Sakuga pourrait se préparer à affronter le fameux cousin de Goldfroy qui était présenté comme tel par l'annonceur. Maîtrisant le haki de l'armement avancé de l'armure totale et utilisant un Tranche-Vent plutôt que le Tranche-Gravité de son cousin, c'était un adversaire qui donnerait un peu de fil à retordre à vaincre... Néanmoins, Sakuga devait faire un choix : soit il affrontait Guillaume jusqu'au terme de leur duel et l'emportait, soit il allait s'occuper du problème qui apparu en plein milieu de leur confrontation.

[Présent] Three Houses 000150[Présent] Three Houses 031
Fabio Maestripieri, Amedeo Palizzi
Mercenaires de Romanium recherchés pour 20.000.000B par les autorités ducales de Germania

Un peu moins d'une trentaine de mercenaires débarquèrent au beau milieu du festival, n'hésitant pas à s'en prendre à la population et s'approchant des chevaliers fatigués par le tournoi pour tenter de les achever en profitant de leur état. Attaque commandité par le Duc d'Ibériaco en personne, Fabio Maestripieri, le Condottiere de la Primo Compagnia di Ventura provenant tout droit de Romanium, se chargeait de distribuer les ordres en défiant du regard le maréchal von Plauen qu'il avait déjà affronté par le passé. Néanmoins, c'est le meilleur de ses hommes, l'ancien chevalier de Romanium renié par sa famille, Amedeo Palizzi, qui devait se charger d'éliminer les têtes d'affiches du tournoi. Il se précipitait ainsi vers la tente où Clo vau Maulauen était soigné suite à son duel contre Sakuga Keigo.

L'officier de l'Eclipse Destiné devait donc choisir entre sauver les civils ainsi que des chevaliers de Germania sans défenses et vaincre Guillaume de Brasilion qui ne manquerait pas de provoquer le paladin constantiniste.



-Guillaume de Brasilion lvl 42
-Clod vau Maulauen lvl 40
-Fabio Maestripieri lvl 35
-Amedeo Palizzi lvl 38
-25 mercenaires lvl 20 à 30

_________________
[Présent] Three Houses 707952EssaiSignaCivil2
PNJ (Civil)
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2257
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue48/75[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue256/750[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (256/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Mer 9 Aoû - 22:36
Three Houses

« Il n'y a pas de raccourcis vers les endroits qui en valent la peine.  »

Si le début du tournoi se déroulait sans accroc, c’était sûrement parce que le Keigo faisait preuve de parcimonie également. La majorité des adversaires qu’il avait eu au départ, il avait pu feinter et s’essayer à économiser ses mouvements, se battre d’une façon plus stratégique.

Son premier adversaire semblait tout juste savoir tenir une épée, le Keigo essayait de feindre le choc entre les lames pour jauger son adversaire. Lorsqu’il se rendit compte que le jeune homme qu’il affrontait en premier n’était pas d’une qualité suffisante pour lui offrir un affrontement qui lui permettrait d’augmenter ses connaissances stratégiques, il profitait pour passer dans son dos tout en l’assommant du plat de sa lame. Tournant sa tête dans la direction de la foule par la même occasion, il observait les réactions qui semblaient intéressés mais à la fois distants. Il était un étranger encore une fois, le doute qu’avait les habitants de Kingadomu envers les étrangers seraient bien tenaces et ce ne serait pas avant quelques années qu’ils se dissiperaient si les frontières du royaume se rouvraient à l’issue de cette guerre face à la famille royale. Rengainant alors son arme, il jetait un coup d’œil rapide sur sa troupe qui l’accompagnait dans cette aventure, ses amis se portaient bien et observait la situation avec amusement.

L’heure du second combat approchait et il s’avérait un peu plus coriace lorsque le bretteur se rendait compte que son adversaire était bien plus grand que lui en taille. Un adversaire peu mobile face au Keigo qui avait fait de la mobilité sa ligne de conduite. Face aux coups de son adversaire qui étaient lourds et puissants, le bretteur ne faisait que de bouger très rapidement son corps dévoilant un peu plus ses capacités réelles pour le public. Si son adversaire était si grand et si fort il gagnait en grande lenteur mais surtout il pouvait être très facilement déséquilibré. Lorsque le chevalier essayait alors de lui asséner un coup sur le flanc gauche le bretteur bondissait alors juste au dessus de la lame avant de poser un pied sur elle. Cela ne pourrait être descriptible que pour les personnes ayant une certaine expérience sur le champ de bataille mais le bretteur générait une toute petite lame de haki sous la plante de son pied pour forcer la lame de son adversaire à aller directement au sol. Son adversaire emporté par le mouvement chuterait avant que le Keigo frappe avec le flanc de sa lame le visage de celui.

« C’est différent de d’habitude. », dirait il en regardant son adversaire au sol et en attendant son prochain affrontement. Il réfléchissait encore et encore, il y a encore quelques mois de cela il était certainement équivalent à cet adversaire qu’il avait vaincu aussi facilement en un seul coup. Pourtant le bretteur a du ressembler à cela lorsqu’il a provoqué l’empereur Tengen, un chien qui aboyait sans pouvoir mordre. Si le Keigo devait devenir un prédateur pour les Empereurs du Nouveau Monde mais aussi pour vaincre ce Hruotland qui était au dessus de lui sur beaucoup de points notamment en possédant une lame des 12, sa progression tactique devait se poursuivre.

C’était donc ainsi que durant les deux combats qui suivirent, le bretteur essayait de prendre le plus avantage des points faibles que ses adversaires démontraient. Même si ils étaient beaucoup moins forts que lui aujourd’hui, le Keigo comprenait qu’à l’époque où il rêvait de venir sur cette île il aurait été le gibier de tout ses chevaliers. Cela voulait aussi dire une autre chose, c’était que l’armée de ce pays avait un potentiel presque infini si celui-ci arrivait à dépasser son système politique qui le plongeait dans le chaos. C’est ainsi qu’il arrivait dans ce qui semblait être son cinquième combat et son adversaire qui se dressait face à lui semblait… plus qu’intéressant.

« Un adversaire de valeur pour cette demi-finale. Ravi de te rencontrer, croisons le fer. », adresserait alors le Keigo à son adversaire avant de le laisser porter le premier coup. Son adversaire se mouvait plus que bien, serait-ce un chevalier d’élite de Germania ? Tout cela semblait plus qu’intéressant pour le bretteur. Lisant sa voix le bretteur essayait de contre-attaquer avec un coup d’estoc tout en ayant détourné la lame de son adversaire avant de se rendre compte que lui aussi maîtrisait le fluide perceptif. Il avait des capacités similaires à celle de Logan et pourtant il semblait bien meilleur sur certains points mais le bretteur savait que c’était de ce type de chevalier que l’Eclipse Destinée avait besoin pour combattre la Garde Royale et son armée. Pour la première fois du tournoi, le Keigo se décidait à révéler une nouvelle carte aux yeux de tout les chevaliers rassemblés dans les tribunes mais aussi de ceux du Duc de Germania, son style pur. Décochant alors une lame d’air plus que tranchante qui aurait pour trajectoire le flanc droit de son adversaire, celui-ci se protégeait de celle-ci simplement en recouvrant son flanc de haki. L’armure de son adversaire présentait désormais une fente plus que profonde avec le sang qui y coulait, c’était le prix à payer face à un adversaire qui maîtrisait le Tranche-Titane. Devant la stupeur de son adversaire qui ne s’attendait certainement pas à se faire entailler de la sorte, le bretteur profitait de cet instant de manque de concentration pour assommer son adversaire avec une rafale de coups qui le mettrait hors piste.

« Soignez le bien, cet homme est vraiment fort. », dirait il alors aux soigneurs qui viendraient récupérer le vau Maulauen pour le soigner.

Il ne restait plus qu’à Sakuga à disputer la finale contre un visage qui avait un air de famille avec un visage que le Keigo détestait déjà. Il y repensait à cette homme en armure dorée qui avait tant gêné ses mouvements lorsque le Keigo avait choisi son camp et avait choisi de lutter pour l’Eclipse Destinée, Godfrey de Brasillon, cet homme lui ressemblait. Serait-ce un membre de sa famille ? Il l’apprit lorsque l’annonceur présentait alors les participants à cet affrontement.

« T’es qui pour ce Godfrey de Brasillon dis moi ? », dirait alors le Keigo qui fermait les yeux avant de prendre un air beaucoup plus que sérieux. Lorsque le Brasillon lui répondrait son cousin, le Keigo y voyait alors un signe du destin. C’était le premier test qu’il lui fallait pour vaincre le garde du corps personnel du roi de Kingadomu.

Ainsi il se jeta corps et âme dans la bataille montrant au final petit à petit son potentiel. Son adversaire possédait une technique que le Keigo maîtrisait par le passé, le tranche-vent ce qui était certainement un des seuls styles purs capable de retourner une partie des lames d’airs du Tranche-Titane. Ainsi l’ex-pirate jouait avec son adversaire montrant peu à peu chaque prouesse technique qu’il possédait. Lorsque le bretteur projetait une lame d’air sur son adversaire celui ci utilisait le vent pour renvoyer la lame sur le Keigo qui se devait de la détruire lui-même. Guillaume utilisait le Tranche-Vent d’une façon différente de celle du Keigo étant donné qu’il pouvait se permettre grâce à son armure total d’encaisser plus aisément les attaques de son adversaire. Les talents du Brasillon montrait que le duché de Francie cachait lui aussi d’excellents combattants et ce serait assurément la prochaine destination du Keigo pour rallier une armée à la cause de l’Eclipse Destinée.

« Qu’est-ce que. », dirait alors le Keigo qui percevrait avec son mantra des voix hostiles en plus qui commençaient à attaquer le public ainsi que les civils qui étaient venu assister à l’évènement. Il regardait alors sa troupe d’un regard en leur faisant un signe de la tête pour que ceux-ci dégainent leurs armes et passent également à l’action, il fallait défendre les civils coûte que coûte. Alors que le Keigo ne cédait pas à la panique pour son affrontement, il prit une décision radicale et bien facile pour éviter le plus de dégâts et le plus de morts que possibles, relâchant ainsi toute son aura du conquérant en ciblant uniquement les voix hostiles qu’il n’avait pas encore ressenti plus tôt durant cette journée. Il cibla également avec son haki royal, son adversaire afin de lui faire perdre l’équilibre ou plutôt de bloquer ses mouvements, ainsi le bretteur modifia sa propre lame pour décocher une multitude de lames d’air sur son adversaire. Il put ainsi vaincre le Brasillon au même moment qu’il avait sûrement mis hors d’état de nuire la majorité des mercenaires engagés pour mettre le festival à feu et à sang.

Du côté de Unite, le Colonel Falanks avait remonté son sniper clima-tact et avait déclenché au même moment que l’onde du royal traversait l’endroit pour tirer à quelques mètres de lui un nuage pour foudroyer les mercenaires. Le frère et la sœur Icarus avaient tout les deux décidés d’agir pour capturer les mercenaires qui s’étaient déjà écroulés au sol ou frapper ceux qui bougeaient encore. Quant à celui qui souhaitait fuir en entrant dans la tente où le précédent adversaire du Keigo se reposait, il tomberait certainement sur un os grâce à son œil Burn-Bazooka, le cyborg de la bande de Unite avait choisi de tirer tout droit sur la jambe du mercenaire qui serait bloqué par le haki royal du capitaine de l’équipage.

« Qui que vous soyez, vous n’avez rien à faire pour troubler ce festival, mes hommes et moi nous vous empêcherons de faire du mal à ses innocents. Si vous souhaitez combattre des personnes un peu plus coriace, nous sommes là en face de vous. », dirait alors le Keigo d’une voix forte s’étant tourné désormais sur le champ de bataille qui venait de naître. Il regardait ainsi d’un œil, le Duc de Germania en lui jetant un regard amical. Ici le duc de Germania venait de trouver un allié de choix pour défendre son peuple.


PNJs accompagnateurs :

_________________
[Présent] Three Houses Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue0/0[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue0/0[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 10 Aoû - 12:49



[Présent] Three Houses Cheval24[Présent] Three Houses 12310
Konrad Nibel "le Dragon Teutonique", Gustav vau Plauen "la Flèche des Géants"
Duc de Germania, Maréchal de Germania

Sakuga trouva le moyen pour vaincre son ennemi et se débarrasser de la menace attaquant le festival et ce sans sacrifier l’un ou l’autre. Néanmoins, avoir le beurre et l’argent du beurre n’était pas possible en ce monde. Dans les pays vivants en autarcies, beaucoup de concepts échappaient à la population et même à certaines élites. Les habitants ne connaissaient rien aux hakis et ses manifestations étaient considérés comme des pouvoirs de chevaliers. Alors, le concept de haki royal échappait à la quasi-totalité des personnes présentes, tant et si bien que l’on pouvait comprendre que des manifestations de ce pouvoir autrefois avait dû donner naissance à bien des légendes sur des preux chevaliers. Konrad était véritablement le seul à saisir ce qu’il venait de se passer. Les conséquences de tout ceci était que l’objectif du Keigo d’aider à améliorer l’image des étrangers pour amorcer un processus d’ouverture du pays était ici raté. Si lui et les membres de Unite avaient visuellement arrêtés les mercenaires, leur défaite et le sauvetage aurait été attribué à ces étranges inconnus. De même que les gens se questionnaient sur la malédiction qui touchaient ces bandits qui s’étaient écroulés tous ensemble, comme terrassé par une même maladie, le fait que Guillaume de Brasilion semble déstabiliser avant même d’être vaincu physiquement par son challenger passait pour un malaise du preux chevalier francien. D’ailleurs, ce dernier lui-même ne comprit que bien après le combat que c’était cela une manifestation du fluide royale que son cousin lui avait mentionné par le passé. Ainsi, pour le public, Sakuga n’avait pas emporté le plus vertueusement du monde cette victoire car bénéficiant d’un problème de santé de son adversaire et il n’avait pas attendu que celui-ci se ressaisisse pour frapper. Ainsi, la solution trouvé lui permettait d’assurer sa rencontre avec le Duc qui, lui, comprenait ce qu’il s’était passé, mais pendant un moment la population de Germania allait jaser et critiquer le comportement de ces étrangers opportunistes, venant quérir les lauriers alors que visiblement c’était les corps des assaillants qui leur avait fait défaut.

L’ancien membre de la Garde Royale qu’était le Dragon Teutonique accueillit donc le vainqueur du tournoi en tête à tête et lui remit son prix, une couronne de fleur servait à afficher visuellement son statut, telle une sorte de coupe ou de médaille, tandis que la récompense en elle-même était un ensemble d’habits luxueux de Kingadomu. Pour les chevaliers cependant, ce genre d’événement avait surtout pour intérêt d’augmenter leur notoriété pour leur carrière chevaleresque en vu de se tailler une bonne place dans la société de leur Duché, voire pour certains de rejoindre Camaaloth pour essayer de devenir Garde Royal. En dépit du patriotisme ambiant dans chaque duché, cette Garde Royale demeurait le graal de l’ambition des chevaliers car cela démontrait que l’on faisait partie des meilleurs chevaliers du pays. D’ailleurs, en dépit de la défaite qu’il venait d’essuyer, il s’avérait que Guillaume de Brasilion venait tout juste de quitter le festival puisqu’il avait reçu une lettre royale lui sommant de rejoindre le Domaine Royal afin d’intégrer ladite Garde Royale, participant à combler les places vacantes laissé par les deux traîtres.

-Vous venez de terres lointaines et il me semble que vous avez décider de participer à la guerre qui se profile dans nos pays, entama le Duc après avoir remis le prix, le plusieurs dont il faisait usage montrant bien qu’il considérait lui-même que chaque duché était une nation indépendante des autres par la réalité de la géopolitique de Kingadomu. Comme le veux la tradition, même si vous n’êtes pas natif de nos contrées, il vous est possible en tant que vainqueur de me soumettre un vœu que je choisirais ou non d’exaucer.

C’était à Sakuga désormais de se montrer convaincant pour rallier le Duc à sa cause. Ce dernier révélerait d’ailleurs ce que les interrogatoires des mercenaires avaient révélés sur le commanditaire de l’attaque. Le Duc était plutôt enclin à écouter car il était redevable que l’ange ait sauvé les civils présents lors de l’attaque et ne s’était pas contenté de poursuivre le duel pour la gloire de la victoire, bien qu’il ait poursuivi le combat malgré tout ce qui faisait que cette envie d’écouter le Keigo n’était pas aussi grande qu’elle aurait pu l’être. Ainsi, même si le Keigo parvenait par les mots à gagner son cœur, le Duc demeurerait hésitant et proposerait alors de régler la question par un duel pour gagner son approbation.



-Konrad Nibel, lvl 37, Tranche-glace, Armement et observation standards
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2257
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue48/75[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue256/750[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (256/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Dim 10 Déc - 15:23
Three Houses

« Il n'y a pas de raccourcis vers les endroits qui en valent la peine.  »

Le Keigo avait remporté la victoire mais au prix d’être critiqué par la population qui manquait d’enseignement de Germania. La vie recluse de cette société n’arrangerait pas grandement l’ouverture de ce pays au monde extérieur. Ainsi le bretteur arriverait dans son audition avec le Dragon Teutonique en tête à tête pour rallier l’armée de Germania à la cause de l’Eclipse Destinée.

« Cher Duc de Germania, laissez vous témoigner tout le respect que je dois à votre contrée ainsi qu’à votre duché. Je viens ici quérir votre aide pour l’Eclipse Destinée. » , dirait-il annonçant de suite son appartenance au groupe révolutionnaire. « Je viens vous demander de participer à nos côtés aux prochaines batailles nous opposant à la Royauté. »

Il marquerait alors un temps d’arrêt avant de regarder son interlocuteur dans les yeux.

« Ce pays souffre de toute ces guerres ducales et de cette monarchie vieillissante limitant la liberté de son peuple. Des quelques jours que j’ai pu passer en ces terres, j’ai pu observer les dégâts réguliers et cela me désole. C’est pour cela que je viens demander votre aide dans ce combat afin de permettre que cette société puisse évoluer vers un monde meilleur. »

Si l’ex-pirate avait préparé son discours pour rallier le duc et son armée à sa cause, il était plutôt réticent à devoir croiser le fer avec cet ancien membre de la Garde Royale. Néanmoins il dégainait son arme avant de débuter le duel avec l’ex-membre de la Garde Royale. Croisant plusieurs fois le fer avec l’arme du Dragon Teutonique avant de remarquer qu’il commençait à être gêné par la glace se formant petit à petit pour limiter ses mouvements. Le Keigo affrontait pour la première fois un Tranche-Glace, il était cependant peu surpris devant ce genre de techniques versatiles capable de perturber même un bretteur expérimenté comme lui. Néanmoins le contre-amiral usait de son armement avancé pour briser la glace qui commençait à se former autour de certains de ses membres pour la briser uniquement. Avant d’essayer de désarmer son adversaire, le bretteur reprit la parole.

« Meredith Helmaroc, héroïne dans des contrées lointaines et banni de Kingadomu étant donné qu’elle a choisi la voie des chevaliers en tant que femme. Anséïs qui elle aussi malgré son appartenance à la maison des Bayard a été boudé uniquement parce que c’est une femme. », dirait-il. « Elle maîtrise pourtant une technique étant identique à la mienne prouvant ses capacités à être quelqu’un pouvant combattre les plus grandes têtes de ce monde. C’est pour cela que je me bats, gommer les inégalités dans ce pays entre sa noblesse ainsi que ce monde masculin pour un monde beaucoup plus égale. »

C’est ainsi qu’il réussirait à désarmer le Dragon Teutonique avant de le regarder dans les yeux en plantant sa lame au sol. Tendant la main dans la direction du Duc de Germania, le bretteur souriait dans la direction de son adversaire en disant ses paroles :

« Je le jure sur ma propre vie que je me battrais avant tout pour aider les nécessiteux de cette patrie. Etes-vous de la partie cher Duc de Germania ? »


PNJs accompagnateurs :

_________________
[Présent] Three Houses Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue0/0[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue0/0[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 13 Déc - 21:14



[Présent] Three Houses Cheval24
Konrad Nibel "le Dragon Teutonique"
Duc de Germania

Repousser au sol par la toute puissance du puissant guerrier face à lui, le Duc se retrouva le postérieur au sol. Son épée avait glissé de sa main et gisait quelques mètres non loin de là. L’assistance noble observait la scène avec inquiétude mais aussi fascination. Le contre-amiral avait là assuré la démonstration de force qui avait quelque peu été raté par l’usage du fluide royal. Les yeux écarquillés, Konrad reprit son sérieux en écoutant les paroles du blond qui avait planter son arme au sol et qui requérait son soutien. Se relevant en dédaignant la main qui lui était tendu, le duc frotta ses mains en se mettant de profil par rapport à son adversaire qui l’avait vaincu sans peine. Une fois ses mains propres, il pivota et les quelques personnes qui avaient assistés à la confrontation retinrent leur souffle pour savoir ce qu’il allait faire. Le Nibel attrapa finalement la main du Keigo et la secoua vivement.

-L’Eclipse Destiné peut compter sur moi. Les guerres nuisent à Kingadomu et l’empêche de développer sa culture et sa société. Nous assurons notre prestige militaire, mais au détriment de notre évolution. Nous sommes enfermé dans un archaïsme qu’il est temps de briser. Il est temps de mettre fin au statut quo et de renverser cette famille royale qui est la gardienne de cette équilibre des guerres permanentes. Votre ordre peut compter sur l’armée de Germania. Je me battrais à vos côtés pour qu’enfin ce royaume évolue, grandisse. Notre passé a fait de nous ceux que nous sommes, mais rester enfermer dans celui-ci nous mènera à l’anéantissement.

Certains nobles hochèrent la tête. Les attaques des yonkous au siècle dernier avaient menacés à plusieurs reprises d’effectuer de véritables percés. Un jour, les chevaliers ne seraient plus suffisant avec le système actuelle. Pour survivre, il est nécessaire d’évoluer et le peuple de Germania était en mesure d’en prendre conscience.

-Moi, Konrad Nibel, duc de Germania, déclare en ce jour reconnaître les individus qualifiés de renégats par le pouvoir tyrannique de Camaaloth comme étant de véritables chevaliers. Je reconnais les pleins droits et la pleine grandeur de l’Ordre de l’Eclipse Destinée et lui offre en signe de mon soutien la possibilité d’utiliser le bastion d’Ottonschloss selon leur bon gré !

Hochant la tête, il conclurait en se tournant vers son archichapelain, dirigeant de la chancellerie ducale de Germania qui était en charge de délivrer les « diplômes » de l’autorité ducale et ainsi de toute la législation interne du duché.

-Maître Brunon, veuillez rechercher dans les archives de notre chancellerie tous le droit canonique lié au Code de la Chevalerie. Nous allons construire un programme de critique par la polémique du code de la Chevalerie afin d’en demander une Réforme en se reposant sur une base canonique viable.

La particularité du terme « réforme » à Kingadomu échapperait certainement à Sakuga qui n’était pas bercé de la culture locale qui était resté totalement féodale. Dans cette pensée féodale, les changements se justifiaient avant tout par un retour à la forme « originel » et « pur » d’un système qui en évoluant ce serait corrompu. Ainsi la réforme était théoriquement un retour au source, mais paradoxalement son sens moderne d’évolution était bien présent puisque cette idée de retour au source était un prétexte. Ce passé ancien était réinterprété pour servir une vision contemporaine et un propos très actuel.

-J’enverrais mon maréchal auprès des votre afin de savoir quel rôle mes troupes devront joués.

Ainsi, Sakuga avait réussi : il avait rallié un des ducs à sa cause.



[Présent] Three Houses 002_213[Présent] Three Houses 002_2110
John With Land, John With Sand
Chevaliers Anglelandiens

Un épais nuage de fumée s’élevait de Gaumélia-Les-Bains. Ce paisible village francien, important producteur de céréales de la cour ducale francienne, était en la cible d’une odieuse attaque mené par les ennemis les plus féroces et héréditaires de Francie : les chevaliers d’Angleland. Alors que la guerre battait son plein et que la Francie tentait de mobiliser ses forces pour défendre certaines tours de guet importante dans son système de défense et de surveillance, l’unité de John With Land était parvenu à passer entre les mailles du filet et était bien décider à détruire tous ce qui se trouvait sur son chemin avant qu’on ne lui envoie un chevalier francien suffisamment compétent pour stopper son avancé. Il s’agissait de déstabiliser la Francie de l’intérieur pour fragiliser ses défenses et son front. Alerté de cette attaque alors qu’il était en chemin pour la Francie grâce aux informateurs de l’Eclipse Destinée, le Keigo pouvait rejoindre sur place quelques anciens paysans qui étaient devenus des chevaliers en rejoignant l’Ordre. Réunis face à John With Sand, ils faisaient barrage pour empêcher les Anglelandiens de détruire la seconde partie du village.

-Laissez le peuple tranquille !

-C’en est assez que les agriculteurs aient à pâtir des conflits entre les deux duchés !

-Entretués vous entre militaires et laissez ces pauvres gens tranquille !


Observant la situation avec dédain, John With Sand ricana dans son casque.

-Massacrez ces pouilleux et ces faux chevaliers jusqu’au dernier. On va affamer ce pays de bouseux.

Dégainant son épée, l’Anglelandien s’apprêtait à venir confronté et massacrer les membres de l’Eclipse Destinée venu à la rescousse de leurs camarades.

Mais de son côté, au même moment, John With Land n’avait rien à faire des actions de son frère et préparez quelque chose de bien plus terrible pour la Francie. Le responsable de l’escouade qui était en plein assaut s’apprêtait à mettre le feu aux greniers à blé ainsi qu’à appliquer la tactique de la terre brûlée aux champs de Gaumélia-Les-Bains, alors même que c’est lui qui était en pleine intrusion.

-Purgeons ce sol francien par le feu.

C’était à Sakuga de sauver ce village et de se charger de ces assaillants qui n’avaient que faire des vies franciennes qu’ils ôtaient. La haine. La haine entre deux contrées voisines se matérialisait plus qu’en tout autre endroit dans ces régions frontalières où les hordes de chevaliers anglelandiens se défoulaient depuis maintenant des siècles.



-John With Land lvl 38
-John With Sand lvl 35
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 2257
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue48/75[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (48/75)
Expériences:
[Présent] Three Houses Left_bar_bleue256/750[Présent] Three Houses Empty_bar_bleue  (256/750)
Berrys: 999.999.999.999B
Contre-amiral
Sam 27 Jan - 18:16
Three Houses

« Il n'y a pas de raccourcis vers les endroits qui en valent la peine.  »

L’ange était fier du chemin qui avait été parcouru pour au moins rallier le Duc de Germania et son armée à la cause de l’Eclipse Destinée. C’était un ancien membre de la Garde Royale, si cela ne paraissait pas trop lui demander le Keigo n’hésiterait pas une seule seconde à lui poser la question s’il pouvait s’entraîner en sa compagnie quelques temps avant la prochaine bataille. Le fluide perceptif du Keigo arrivait à déceler depuis peu la puissance des personnes qu’il affrontait ou qu’il fréquentait, il était donc forcément utile d’en apprendre plus sur cet homme dans le futur au moins pour engranger de l’expérience. Serrant la main du Duc de Germania, le bretteur tournerait les talons. Plus que les Ducs de Francie ainsi que le Comte des Bandits de Kingadomu à convaincre de rejoindre les forces de l’Eclipse Destinée.

Il ne pouvait s’empêcher en reprenant chemin sur le destrier qu’il avait emprunté que c’était quand même une drôle d’aventure. Il prenait la voie de faire chuter un Gouvernement avec des lois plus que discutables pour le plus grand bien du peuple de Kingadomu, on aurait presque dit qu’il avait échangé les rôles avec ceux qui combattaient le Gouvernement Mondial. Non… Pourquoi pensait-il à tout cela comme si sa place était ailleurs qu’ici, il était à sa place. Il avait rêvé depuis tant de temps de fouler les terres de cette contrée et d’y découvrir ses secrets. Il ne lui restait plus qu’à aider comme cette contrée l’avait inspiré dans toute ces aventures depuis qu’il en avait entendu parler. C’est ainsi que le Keigo vit alors le cataclysme qui était en préparation dans ce petit village de Francie en arrivant à sa frontière. Une bataille faisait rage et il y avait tant à faire pour sauver ce village, tirant un peu sur les rennes de son destrier le Keigo fit signe à ses amis qu’il fallait se diviser le travail.

« Grantz déclenche la pluie pour limiter les dégâts des flammes. Obscudeid tu viens avec moi.», dirait-alors le Keigo au colonel de la marine. « Eva et Omnis allez aider nos chevaliers, à deux vous devriez pouvoir vaincre cet individu. »

Le bretteur ne se concentrait uniquement pour suivre la voix de celui qui semblait être le chef de cette opération, John with Land. Si on l’avait bel et bien appelé à l’aide pour qu’il s’occupe de sauver Gaumélia-les-Bains, le bretteur le ferait. Sans plus attendre alors que les chevaux de l’ange et du cyborg approchait depuis plus la bataille pour la dépasser, l’ancien pirate dégaina alors son arme pour propulser une lame d’air simple mais assez large afin de découper les ennemis de l’Eclipse Destinée ainsi que de Francie. Il n’y avait pas de temps à perdre pour remporter cette bataille. Gardant son objectif en tête le bretteur se retrouvait alors face à ce bandit John with Land le regardant ainsi dans les yeux avec une haine profonde. Ne pipant pas un mot, le bretteur usa de son soru pour trancher avec minutie la torche que le chevalier avec entre les mains pour éviter le cataclysme. Le but de l’attaque du Keigo était de détruire la torche sans que les flammes puissent attendre le sol en tailladant le plus possible autant le chevalier que ce qu’il voulait employer. Si l’attaque du Keigo n’avait pas suffi à abattre le chevalier, le membre du CP7 viendrait dans son dos quand celui-ci serait mal au moins d’avoir subi l’offensive du contre-amiral pour le frapper de son poing en l’enrobant de haki et activant son électro-dial au contact. Les membres de Unite voulaient mettre le plus rapidement la situation sous contrôle afin de rencontrer le duc de Francie. Il fallait rallier l’armée francienne pour la suite de ce conflit…


PNJs accompagnateurs :

_________________
[Présent] Three Houses Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Civil)
PNJ (Civil)
Messages : 272
Lun 29 Jan - 22:41



[Présent] Three Houses 024510
Lothaire Mérovinge "le Bleu d'Or"
Duc de Francie

Après l’échauffourée de Gaumélia-Les-Bains dont ils ressortirent victorieux, Sakuga et les siens furent conduit par des maîtres d’armes franciens jusqu’à Lutèçons, chère capitale du Duché de Francie. Ses murailles ouvragées évoquaient un goût plus étendu pour l’art que celles de la majorité des structures du reste du royaume. L’architecture défensive et fortifiée était de toute manière un domaine bien étudié à Kingadomu, mais Lutèçons faisait partie des rares cités y intégrant une décoration n’ayant pas de vocation à participer à la défense… Là où des gargouilles la forteresse royale permettait de lâcher de l’huile bouillante, ou d’autres liquides destructeurs, sur les rangées ennemies. Le caractère noble et lettré de la population lutèçonnoise ressortait finalement assez bien lorsque l’on traversait les rues. Les bibliothèques et écoles étaient rares dans le reste du royaume, mais cette ville en disposait d’un bon nombre. Il y avait même une université, qui demeurait néanmoins bien loin des versions plus modernes que connaissait le monde gouvernementale. Cette basilique ornementé de figures chevaleresques accueillait des études en droit canonique, ainsi qu’en théologie chevaleresque… Les docteurs en théologies avaient disparus depuis longtemps du monde gouvernemental, la méthode rigoureuse scientifique ayant supplanter la scolastique, mais pourtant le règne du Constantinisme pouvait être un moment pour ramener l’étude du sacré comme une véritable discipline. Le paladin pourrait peut-être y puiser une idée ou deux pour participer au prosélytisme de sa religion.

Pénétrant finalement dans la demeure ducale, le nouveau représentant de l’Eclipse Destiné fut accueillit avec les honneurs qui convenait à sa situation de sauveur. Pour le village de Gaumélia-Les-Bains, l’étranger était un héros après tout. Une couronne de fleur fut porté au front de la petite troupe tandis qu’un buffet était érigé sous la musique des bardes présents dans le grand hall du château. C’était un bon pas en avant pour l’image de l’Ordre mais aussi des étrangers. Néanmoins, lorsque le souverain francien, chaque Duc étant pour monarque en son duché, paru à la rambarde du premier étage, sa mine n’était pas si radieuse que l’on aurait pu le penser. Bien entendu, il n’était pas mécontent de l’aide salvatrice qui venait de lui être apporté, mais il craignait que tout ceci ne soit pas « gratuit. » Après un discours élogieux mettant en avant ses invités, Lothaire convia Sakuga à le rencontrer dans sa salle du trône et c’est ainsi que pu s’engager les négociations entre eux. Informé par ses réseaux d’espions de ce que le Keigo avait fait en Germania, le Mérovinge se doutait quelque peu des sujets qui seraient abordés. Les différends de Lothaire avec le roi de Kingadomu étant assez connu dans le royaume, il n’était pas difficile pour le fin stratège de comprendre qu’il était lui-même un allié potentiel pour l’Eclipse Destiné.

Sakuga proposa alors que les Ducs et les commandants de l'Eclipse Destinée formeraient un conseil politico-militaire à l'issue de cette guerre, une fois le roi maintenant l’anarchie renverser, et ce afin de décider du prochain gouvernement de Kingadomu. Le paladin prit grand soin à souligner le rôle majeur en terme de stratégie et de récolte d’informations que jouerait le Duc de Francie ainsi que la place de première importance qu’il occuperait dans cette junte éphémère afin d’apporter les lumières de sa connaissance pour prendre les bonnes décisions. Bien entendu, ce qui intéressait tout particulièrement le Francien fut la proposition d’une opération conjointe contre les forces d’Ange Land, véritable némésis de Francie, afin d’empêcher ces derniers de menacer à nouveau la paisible vie des habitants du duché de Lothaire. Après d’habiles discussions, le Mérovinge tranche finalement.

-Sous ces termes, cela me semble convaincant. La guerre qui m’oppose à Angle Land est un fléau qui empêche les deux contrées de rayonner. Il est temps de se libérer de la culture de la guerre qu’entretient ce royaume pour embrasser une autre vision de la gouvernance, quitte à mettre fin à la stratocratie. J’enverrai l’un de mes sénéchaux me représenter auprès de votre Ordre. Vous pouvez me compter parmi les votres.


_________________
[Présent] Three Houses 707952EssaiSignaCivil2
PNJ (Civil)
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Civil)
PNJ (Civil)
Messages : 272
Mar 30 Jan - 19:50



[Présent] Three Houses 00avat45
Raubritter III Sherwood "Le Chevalier Brigand"
"Comte" des Bandits de Kingadomu

Suivant le plan conçu par Morwenhor, Sakuga, changeant d’identité, parvint à rallier un groupe de bandits. Errant pendant deux ou trois jours à la recherche de quelques richesses à dégoté, le Keigo était parvenu à les détourner d’un convoi civil pour se concentrer sur une sorte de donjon. Quelques péripéties lui permirent de mettre la main sur des pierres précieuses et de la joaillerie et il sauva à l’occasion l’un des malfrats. Ce dernier déclara qu’il lui devait la vie. De cette manière, l’infiltré avait prouvé sa dévotion à la cause du groupe. Néanmoins, l’heure n’était alors pas encore venu de rapporter ces trouvailles au Comte des Bandits de Kingadomu. La petite troupe mena ainsi un raid sur une longue série de convoi affilié au duc d’Angle Land qui faisait en effet déplacer les richesses d’un vassal pour les entreposer dans ses propres trésoreries. Suite à ces aventures la petite troupe s’en retourna ainsi à la Forêt des Mortepeines.

Ces bois étaient on ne peut plus lugubre. Nombre d’arbres avaient perdu tout feuillage et leurs formes semblaient presque les présenter comme des créatures attendant le sommeil des hommes pour les dévorer. Les branches nus et acérées dansaient sous la brise qui arpentait cette sylve dense et sombre. La lumière ne perçait pas par ici, comme si la vie elle-même avait fuit pour laisser ce domaine entre les mains de la mort. Seul les brigands s’aventuraient ici et même certains preux chevaliers ne tentaient pas l’aventure dans cette forêt. Les légendes autour des monstruosités absurdes peuplant cette contrée était légion. Le nom même de la forêt ferait d’ailleurs références à des créatures. Les Mortepeines étaient dans la culture de Kingadomu des gnomes à l’apparence hideuse qui dévoraient les joies des gens pour ne leurs laissés que la tristesse et la dépression. Certains racontaient également que le roi des Mortepeines, qui était soit disant à l’origine du mal frappant ces bois, était capable d’empêcher éternellement une personne qui fait un rêve de se réveiller, corrompant son rêve en cauchemar à cette occasion.

-Les monstres ils existent pas en vérité, s’amusait l’un des bandits. Mais ces histoires nous protègent !

Finalement les ruines du château de la Forêt des Mortepeine apparu dans la brume grisonnante. Les murs ébranlés et les façades perforés par des engins de siège montraient le passé tumultueux d’une forteresse qui avait depuis longtemps rendu l’âme. Le petit contingent, se mettant à la suite de la longue queue qui patientait, continua de discuter jusqu’à ce que ce fut leur tour de venir présenter leurs respects au comte des bandits. Pénétrant dans le hall des ruines, Sakuga pu observer les montagnes de trésors des bandits, des trésors mélangés et tout ce qu’il y a de plus variés. S’y trouvait des pièces d’or ou de la vaisselle délicate mais aussi des meubles ou des couvertures de qualité moyenne. S’accumulait là, en vu d’être partagé, tout ce que les brigands parvenaient à récupérer, que ce soit particulièrement précieux ou que cela leur simplifie simplement la vie. Raubritter Sherwood, troisième des chefs des malandrins à porter ce prénom, était assis au sommet d’un trône bancale auquel il manquait l’un des accoudoirs ainsi que l’un des pieds qui était remplacer par le sommet du monticule. Son véritable trône de pierre, la marque indéfectible du château qui avait résisté aux ravages du temps contrairement au reste de la structure, était plus ornementé, mais il n’y avait pas besoin de dévoiler tout un apparat pour être le roi des voleurs. Un simple fauteuil pouvait faire office de trône. Ils étaient tout sauf des nobles après tout, les Sherwood étant d’ailleurs une lignée déchue de chevaliers de Germania. Derrière le masque qui était incorporé à son casque, l’armure qu’il arborait étant constitué de pièces venant de différents chevaliers trépassés, ses yeux observait le nouvel arrivant avec un regard intrigué. Raubritter sentait que le Keigo n’était pas quelqu’un de normal.

Le paladin se dévoila alors et proposa une somme équivalent entre 100 et 200 milliards de berrys pour acheter l’allégeance des bandits de Kingadomu. Bien entendu, Raubritter, étant en quelque sorte le boss des Yakuzas si l’on remplaçait l’univers de Kingadomu par celui de Wano, s’avéra très intéresser par la somme. La cause l’intéressait également car si le code de la chevalerie était abrogé, plus aucune lignée n’aurait à subir la déchéance comme la sienne l’avait vécu. De plus, Sakuga proposa également que lorsque cette guerre serait fini de devenir une compagnie de mercenaires qui voyagerait en dehors des terres de Kingadomu pour s'enrichir en tant que mercenaire.

-Etablissons un marché selon les règles des bandits alors.

Il fallut que Sakuga accomplisse un rite particulier, impliquant notamment d’apposer sa main dans l’encre puis sur un parchemin pour signer un accord. Les dés étaient jetés. Sakuga avait trouvé 3 alliés.


_________________
[Présent] Three Houses 707952EssaiSignaCivil2
PNJ (Civil)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: