Derniers sujets

Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parGhetis Archer
Aujourd'hui à 7:56
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Aujourd'hui à 7:55
Quêtes par PalierparGhetis Archer
Hier à 11:31
[Présent] - Trait d'union [Pv : Ligue]parRébéna Té Ra
Ven 24 Mai - 19:33
[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Unite)parMaître-Jeu
Ven 24 Mai - 18:27
Création d'un Fruit du DémonparMaître-Jeu
Ven 24 Mai - 11:48
Création d'une ArmeparGhetis Archer
Mer 22 Mai - 10:07
Loterie des fruitsparAtlanti D. Katerina
Mar 21 Mai - 23:29
[Conquête] - Premier pasparElyvia Belrain
Mar 21 Mai - 12:59
-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 11 Juin - 16:37


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 99967d3883748e6a80482de7cb9a9b03




Il pleuvait, il pleuvait.

La dimension de Mars n’avait jamais été touchée par les affres climatiques, mais depuis qu’Epola Alexo avait acquis ce pouvoir, il ne cessait d’y pleuvoir. Le cœur de cette femme était si profondément meurtri que Mars s’en retrouvait affecter, faisant office de « for intérieur ».

Le groupe du Sommet Corallien apparaîtrait non pas dans le château, mais dans le jardin de Mars. Ancien jardin ponctué d’un grand labyrinthe, il avait disparu pour devenir un grand jardin plat, fleuri de chrysanthèmes blancs. En son sein trônait une immense stèle où plusieurs noms étaient gravés.


Ce fut face à cette stèle, au milieu des chrysanthèmes que le groupe apparu. Les noms sur celle-ci seraient assez reconnaissables puisqu’il s’agissait de l’ensemble des soldats morts durant la guerre de la Rêverie. Tous ces soldats que la manipulation médiatique avait évincés, pour ne faire briller que l’Amiral Ivanovitch, puis le Vice-Amiral Archer.  Les derniers noms y figurant étaient ceux des Néo-Marines tombés lors du dernier assaut contre la Rêverie, Aston Finley ou encore Alion Keternel...

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 2522037f0bbab2d027f74689fec95151

    - Tiens… Il a recommencé à pleuvoir.
Dirait Dereto en levant les yeux vers la stèle pour y trouver son propre nom, avant de regarder le ciel grisonnant.

    - La dimension de Mars se transmet d’utilisateur en utilisateur. Ainsi, l’esprit de son nouveau possesseur écrase petit à petit le for intérieur de l’ancien. Pour l’instant il reste encore des points communs cela dit.
Expliquerait Hamast Loyal.

Alors le groupe avancerait, suivi par l’amiral Kiho-o et Jon Ortenssia, laissant peut-être à la traine les deux gouvernementaux, Dorian et Lidy, qui y trouveraient là un moment afin de discuter.

Doucement le château leur ferait face, tandis qu’au loin il pourrait reconnaître un immense laboratoire bien plus complexe que l’ancien laisser par Nala. On comprenait tout de suite l’impact des besoins de Koba Max, Carl et Lisa Benz. Autour on voyait une bonne dizaines d'individus en blouses blanches.

Le château n’avait guère changé quant à lui et le groupe pourrait y pénétrer sans trop de problème. Pourtant l’intérieur était bien différent, plus similaire à ce qu’on attendait d’une base marine, on y retrouverait différentes pièces de vie bien connues. Sur le chemin quelques néo-marines furent croisés et portèrent un regard sur le groupuscule, avant qu'il n'accède à un grand escalier central. Là, il ne restait plus qu’à gravir celui-ci jusqu’à sa porte alors laisser ouverte.


Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine & Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826ChairokaEverything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 580363VA3Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow11Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Yato10
Ex-Vice-Amiraux, Iliena et Ezra Ronald & Yato Shigure, ex-chasseur de primes.

Chairoka trônait alors dans un immense siège de bois massif, devant lequel se trouvait un bureau, tandis qu’à sa droite trônait une Epola au visage impassible. En face du bureau demeurait les deux vices amiraux, puis on retrouvait en rang, face à face…

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Scientifique_10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Alfons10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Kagami10
Koba Max, Carl Benz, Lisa Benz, corps scientifique de la Néo-Marine

L’ensemble des Néo-Marines étaient présents et se tenaient dans un silence tout particulier. Plusieurs d’entre eux avaient le haki de l’observation et avait remarqué qu’il manquait Omnis et Alion à leur compte initial, tout en remarquant que le capitaine John n’était pas revenu avec eux.

Néanmoins, le plus étrange était les quatre nouvelles voix les accompagnants.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Agent_76
Tlaloc «Kihō-ō » ancien Amiral & Jon Ortenssia ancien Vice-Directeur du Cipher Pol 2.


En voyant apparaître le visage de Jon Ortenssia, Chairoka laissa un sourire apparaître sur son visage.

    - Vous ne portez plus de lunettes.
Dirait Jon en répondant à son sourire.
    - Autre époque, autre quotidien. Vous manquez au Cipher Pol Jon.
Rétorquerait Chairoka.
    - Est- ce que Sang est toujours en vie ?

    - Oui, mais il ne fait plus partie de l'agence. Un autre destin l'attend dans les ombres que vous connaissez bien.

    - J'espère qu'il s'en sortira mieux que moi.
Conclurait Jon.

L’amiral d’antan s’approcha alors de la scène, avec le corail marin toujours dans sa main, tandis qu’il jaugeait chaque individu présent. Même mort, il « travaillait » se disait-il. Néanmoins, il avait fait du gouvernement sa vie.

    - C’est donc vous Chairoka je suppose. Amiral Tlaloc Kiho-ô, j’ai été à ce poste jusqu’en 1296.

    - Quoi ? Un réincarné d’il y a si longtemps.
Dirait un Carl Benz étonné.
    - Votre présence m’honore. Je n’aurais jamais cru rencontré un tel pilier réunificateur.
Renchérirait Chairoka.
    - C’est dans ce but d’unité que je me tiens ici devant vous. La chose dans mes mains est le Corail Marin vous étant précieux. Je ne le donnerai que si votre discussion avec les jeunes gens derrière moi me semblent propice à l’union.
Dirait Tlaloc en pointant avec le pouce ceux qui arrivaient derrière lui :

Lidy Olsen et Dorian Karmon. Le regard de Chairoka fut particulière vif quand il vit Lidy Olsen, connaissant bien le pouvoir de cette demoiselle, tel un réflexe elle projeta son esprit dans le sien afin de comprendre la raison de sa force ! Néanmoins, quand elle tenta ce geste, elle se heurta au mental scellé de la demoiselle.

La scène en serait alors d’autant plus profonde que cela ne se remarquerait pas. Par son mental sous clé, Lidy ne ressentirait rien du tout, tandis que Lida n’avait pas besoin de bouger de trop pour utiliser son pouvoir. Malgré tout, elle gardait en tête ce fait étrange et en conclut assez directement qu’il s’agissait très probablement des effets d’un fruit du démon, car bloquer son cerveau n’était guère une chose s’expliquant autrement.

Elle ne connaissait pas le jeune homme se tenant à ses côtés, mais dirait donc :

    - Une union avec le Gouvernement semblerait donc de nouveau possible ?


Le regard puissant de la femme se posant sur celui de Lidy puis Dorian.


Aucun Délai

Résumé:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Dim 11 Juin - 17:40
Pourquoi plus j'avance et plus je me sens lourd? Tout ce que je porte semble peser une tonne... enfin c'est surtout le manteau du Vice-Amiral Cruz qui me donne cette sensation. Je l'ai posé sur mes épaules, tout en le retournant, pour ne pas laisser apparaître les galons: j'afficherai ces derniers que quand j'en serai digne, pas avant.
Non, mais sérieusement... je vais vraiment devoir négocier avec la faction rebelle des Neo-Marines?
C'est moi qui vais devoir rapatrier l'ancienne amirale-en-chef Chairoka et le reste des traîtres?
J'ai l'impression que mon cœur va transpercer ma poitrine, tellement le stress le fait battre à toute allure et puissance.

Je masse mes tempes longuement, essayant de me remettre les idées en place: c'est trop tard pour revenir en arrière. Je me suis jeté dans la gueule du loup... ou plutôt de la louve, en m'enfermant dans ce qui semble être un autre monde, un monde sombre et maussade et dont je ne saurai pas du tout devenir la provenance.
J'observe les environs, en même temps que je marche sur les talons de nos guides, à moi, la directrice Olsen, l'amiral Tlaloc et l'homme en costume, que je ne saurai pas identifier.
Savoir que j'ai une puissante utilisatrice du Rokushiki et un Amiral, ça me rassure quand-même un peu, même si j'espère que l'on évitera le conflit.

Nous passons devant une grande stèle, avec des noms gravés dessus et en lisant ceux-ci, je comprends vite que ça représente les victimes de la Neo-Marine.
Je bloque quelques secondes devant cette pierre... avant de claquer mes mains l'une dans l'autre à deux reprises, faisant une prière silencieuse pour ces injustes victimes: nous aurions tellement pu éviter ces morts, dans n'importe quelle autre situation...

Je soupire longuement, avant de me recentrer sur les mots de Dereto et Hamast, qui donnent des informations vraiment étranges sur cette... dimension?
Un monde à part du nôtre et qui évoluerait selon son "propriétaire?"
Assez curieux vis-à-vis de cette zone, je tourne la tête à gauche à droite, ma peur laissant peu à peu place à ma soif d'informations, au fait de savoir un maximum de choses sur mon entourage, que ce soit les gens ou le terrain. Je ne sais pas si c'est une volonté de mon esprit d'écraser l'anxiété par des connaissances, pour penser à autre chose, mais en tout cas je me laisse volontiers remplacer ce stress par autre chose.
Si je viens à négocier en première ligne, mieux vaut éviter que des sentiments néfastes pourrissent mon esprit.

Je remarque quelques personnes autour de nous, au fur et à mesure que l'on avance, du jardin où nous avons atterri au château nous dominant depuis le début.
Que cherchait la première personne ayant "possédé" cet endroit, en s'isolant du monde extérieur? Pourquoi faire un endroit si sombre, si terne? J'ai à la fois trop et pas assez d'informations pour comprendre cet endroit, qui m'intrigue décidément beaucoup.

Nous traversons rapidement le château, agencé de manière trop familière à mon goût: même si la Neo-Marine déteste la Marine, ils ne sont pas dérangés à l'idée de prendre la même structuration que celle de nos bases. Et en même temps, ça me donne une pointe de rassurement, avec l'illusion d'être en territoire un peu plus "connu", donc je ne vais pas m'en plaindre et ranger ça dans mon esprit, pour achever de retrouver un peu de contenance... même si ça s'envole pas mal, lorsque nous arrivons dans une "salle du trône".

La première personne que je remarque est évidemment l'ancienne Amirale-en-cheffe Chairoka, assise sur un trône au fond de la salle.
Clairement, elle a œuvré grandement à la Marine, notamment au réagencement de celle-ci sur les Blues et je ne peux m'empêcher de me dire que je suis là grâce à elle. Si la Marine n'aurait pas été si développée sur les Blues à l'époque de mon recrutement, je serais peut-être resté perdu au milieu d'une vague d’affectations sans objectif particulier encore jusqu'à aujourd'hui...
Mais malgré ça, j'ai un peu d'amertume pour elle, pour ce qu'elle a fait subir à la Marine par son départ, par ses actes terroristes, pourrissant la Marine et laissant des ouvertures dans notre armée, pour permettre à la piraterie et autres terroristes de semer le chaos un peu partout.
Je n'oublie pas cette théorie du complot balancée par les deux Neo-Marine nous accompagnant, mais ça reste une énième chose à prendre en compte parmi tant d'autres.

D'autres gens sont autour de nous dans la salle et je ne saurai pas dire qui sont ces personnes, même si je devine que quelques uns sont des scientifiques avec leur tenue.
Je n'ai pas vraiment compté ceux qui étaient sur notre passage, mais si c'est vraiment ce qu'il reste de la Neo-Marine... comment peuvent-ils être si confiants, avec le plan mentionné par mes deux guides? Est-ce que ça inclue vraiment ce Corail Marin?

L'Amiral Tlaloc et le prénommé Jon, rattaché au Cipher Pol selon Chairoka, entament la discussion.
Un détail me fait pencher légèrement la tête sur le coté, alors qu'un scientifique semblait surpris par la présence d'un "ancien" revenant. Pourquoi donc? Pourquoi il n'y aurait pas possibilité de "ressusciter" d'anciennes légendes de plusieurs factions? Les corps seraient trop abîmés, "l'âme" du défunt serait trop "dispersés peut-être, pour pouvoir regagner efficacement son corps et revenir à la vie?
Mon esprit vagabonde quelque peu, avant que le regard perçant de Chairoka me fasse valdinguer tout ça et me faire légèrement frissonner.
C'est... aussi malaisant que lorsque Tlaloc m'avait observé tout-à-l'heure, avant que l'on parte dans cette dimension: j'ai vraiment l'impression d'être de trop, d'être une poussière dans un monde de géants...

J'inspire longuement, pour reprendre contenance:

- Avant même de parler de possibilité d'union, il vaudrait mieux commencer par parler de la nécessité absolue de celle-ci.

Cette chasse perpétuelle entre la Neo-Marine et la Marine est aussi insensée qu'autodestructrice et elle va forcément mener à un plus grande désastre que l'on puisse imaginer.
Je ne vais pas commencer par parler d'avantages ou de désavantages à chaque faction, parce que ce sera un débat inutile, mais plutôt parler du plus grand danger que le monde court.
Parce que peu importe qui gagne, que vous remplaciez les hautes-instances de la Marine ou que la Marine finisse par éradiquer la Neo-Marine, je ne vois en finalité que le statu quo actuel, mais encore plus grave et destructeur.

Le désespoir mêlé à vos connaissances de l’institution que vous chercher à raser vont saccager davantage encore la Marine et cette dernière va riposter avec de plus en plus de forces, au fil de vos actes, parce que l'opinion et la hiérarchie vous ayant renvoyé seront de plus en plus convaincus du bien-fondé de votre extermination. Les conflits vont gagner en intensité et au final, le gagnant sera forcément en lambeaux, avant même de désigner un camp vainqueur.

Le parti de "l'ordre", que ce soit la Neo-Marine ou la Marine, ne sera qu'une passoire sanguinolente, avec des forces dispersées et affaiblies. Des trous béants dans la protection des îles sous la houlette du gouvernement seront éparpillés et propices aux invasions pirates, révolutionnaires et autres terroristes. Des dizaines d'îles tomberont, des ressources par centaines échapperont au gouvernement, que ce dernier soit Neo-Marine ou Marine, empêchant ou ralentissant fortement la reconstruction de ce dernier et renforçant la présence et puissance des envahisseurs. Ce déséquilibre des forces va mener à l'éradication totale du Gouvernement Mondial, parce que la balance des pouvoirs aura complètement basculé, car au lieu de lutter contre l'adversité, on en aura inventé une en interne, entre vous et nous, alors que ça n'aurait jamais dû avoir lieu d'être.

Donc non, je ne parlerai pas de possibilité d'union, parce que nous n'avons plus le choix et que cette union doit se faire coûte que coûte, avant qu'il ne soit trop tard et que le "vainqueur" ne se retrouve à devoir gérer tout un monde de piraterie, avec un océan de cadavres comme "troupes".


Je souffle doucement des narines, alors que j'avais maintenu le contact visuel avec Chairoka tout du long, non pas par défi, mais pour le respect que j'éprouve encore pour elle, malgré le fait que nous soyons techniquement "ennemis".
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice des CP5 & CP6
Lidy Olsen
Messages : 1104
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue61/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (61/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue249/1750Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (249/1750)
Berrys: 166.404.371.300 B
Dim 11 Juin - 20:42

... But not everyone can understand [1]


Elle était délibérément entrée dans la gueule du loup. Sa dernière pensée avait été pour les personnes qu’elle laissait derrière, mais une certitude existait : avec les forces en présence, ils ne pouvaient pas perdre. Peut-être que sa confiance était déplacée, mais elle n’imaginait pas un Empereur s’occuper de ce type de problèmes. Sa méconnaissance de la relation entre Morgans et Tengen était son erreur stratégique. Elle ne la comprenait pas, car elle n’avait jamais cherché à s’y intéresser. Dans tous les souvenirs qu’elle avait lus, aucun ne lui donnait la réponse qu’elle aurait pu chercher.

Son voyage dans la base de Mars fut un voyage dans les souvenirs de ceux qu’elle avait côtoyés. Elle y revoyait le jeune Wenham et le frère de l’Amiral Archer, le fruit, l’explosion et la mort dans la prison. Elle y revoyait Taito Nowaki, Daisuke Aurola et l’Escouade qui avait assisté à la fin du conflit avec les Décimas. Ce lieu était porteur d’un infini chagrin. La pluie qui tombait semblait faire écho à tous les événements passés, et à ceux futurs qui risquaient de se produire ici. Lidy ne détourna pas le regard de la stèle en arrivant. Ces morts, elle en était en partie responsable. Elle ne chercherait pas à se détourner de ce devoir de mémoire que les vivants avaient envers les morts. Elle-même portait beaucoup trop de souvenirs, ceux de la naissance et ceux du deuil.

Et pourtant aucune émotion ne vint faire tanguer son cœur. Elle restait inflexible, le regard décryptant finalement les lieux, son Haki activé pour prévoir un potentiel assaut. Elle était sur ses gardes sans laisser paraître qu’elle l’était. Laissant Dorian Karmon dans ses pensées, sachant qu’il ne fallait pas influencer un esprit naïf, elle se contenterait de suivre le chemin qui lui était proposé. Pourquoi était-elle venue ici ? Son objectif avait été énoncé : être le témoin des intentions pacifistes de Lida Asya. Les autres ? Elle savait que certains auraient du mal à ranger leur haine. Epola Alexo… La mort d’Aston Finley avait placé un voile sur son cœur.

- Les points communs s’effaceront avec le temps. Le temps guérit toutes les blessures, pour préparer le cœur aux suivantes, marmonna-t-elle avec un air mélancolique.

Son cœur était lourd de regrets. Elle repensait à Fudo. Il n’avait plus donné signe de vie après qu’elle l’ait aperçu sur la rive. C’était une inconnue qu’elle aurait pu prendre en compte plus longtemps, mais s’il avait voulu leur nuire il l’aurait fait depuis longtemps.

- L’architecture marine… C’est intéressant, commenterait-elle en croisant des Néo-Marines dont les visages étaient autant de souvenirs que d’absences.

La dévotion de ces personnes à leur camp initial était difficile à mettre en doute. Pourtant, une pensée rongeait la Olsen. C’était là le défaut de son métier : elle cherchait les traitres là où ils pouvaient être, et le nid dans lequel elle était entrée était celui d’autant de serpents insidieux. Ses yeux se porteraient bientôt sur l’intérieur du château. Elle observerait la configuration et repérerait chacun des acteurs de cette mise en scène grotesque. Lida Asya… C’était la première fois qu’elle la voyait de près comme de loin. Ayant choisi de rester en retrait, elle ne put qu’observer la scène qui lui confirma quelques doutes. Et quand le regard de l’ancienne Amirale en Cheffe se porta sur elle, Lidy lui adressa un léger sourire de convenance, suffisant pour laisser planer le doute si elle avait tenté d’utiliser son pouvoir sur elle.

Après tout, rien n’était plus insidieux que le doute.

Ayant choisi la place du fond comme la mauvaise élève qu’elle pouvait prétendre être, la Olsen observa Dorian qui s’avança et déclama alors ce qui semblait gravé au plus profond de son cœur. C’était la pensée la plus pure et la plus charmante que Lidy ait eu l’occasion de voir. Elle n’avait pas besoin de lire en lui pour savoir qu’il parlait avec tout son être.

Laissant donc passer un instant après la fin de sa déclamation, elle se contenta d’opiner du chef sagement. Cela ne collait pas réellement avec la personne directive qu’elle pouvait être, mais elle-même – et elle le pensait, Tlaloc aussi – savaient que ce n’était pas de pragmatisme dont ils avaient besoin pour ouvrir le retour des Néo-Marines vers le Gouvernement Mondial : c’était d’espoir. Et Dorian Karmon était une boule d’espoir à lui tout seul. Peut-être de quoi catalyser ceux de leurs interlocuteurs, après les avoir poussés dans leurs retranchements.

S’ils ne réagissaient pas immédiatement, peut-être sous le coup de la surprise de voir un Colonel s’exprimer avec autant d’ardeur, elle se permettrait de glisser :

- Vous avez entendu le cri d’espoir du Colonel Karmon ? Qu’en pensez-vous ?

Elle n’adresserait pas cette question à Lida en particulier, et balayerait l’assemblée du regard, s’arrêtant sur Alexo Epola un instant. Pourquoi ? Parce que c’était le chainon le plus instable de cette chaine. Celui qui était le plus à même de se briser. L’air impassible de Lidy avait succédé depuis longtemps à son sourire de circonstance. Elle ne provoquait pas. Elle était un livre fermé en face d’une audience avide de savoir. Elle était devant les membres du mouvement persécuté. Seraient-ils amers ? Seraient-ils plein d’espoir ? Prouveraient-ils aux deux représentants du Gouvernement Mondial présents devant eux qu’ils n’avaient pas renoncé à la vie à l’intérieur du Gouvernement…

Alors même qu’ils avaient en face d’eux l’exemple de la méprise, de ceux qui n’auraient pas compris leurs intentions, un Colonel de la Marine loin de leur appréhension du monde. Et pour Lidy, il était important de jauger leur réaction face à ce type d’attitude. Jamais les Néo-Marines n’avaient souhaité remplacer les instances. C’était là une certitude : leur démarche n’était pas celle des révolutionnaires. Elle était celle de personnes attachées aux valeurs gouvernementales. Et par la même désespérées de revenir dans ce qu'ils considéraient comme leur foyer.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 13 Juin - 20:45



Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine & Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826ChairokaEverything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1

Il y avait tant à dire sur les besoins de la Néo-Marine, mais également tant à dire sur l’origine et la profondeur même de leur désertion. Le Karmon semblait énoncer ses faits comme une vérité absolue et cela fit tiquer Epola immédiatement, son regard se raffermissant sur le Karmon, avant de hausser un sourcil.

En revanche Chairoka resta plus pragmatique, son regard allant davantage vers l’Olsen que le Karmon. D’ailleurs à la prise de parole de la Directrice, Asya Lida dirait :

    - Merci de m’avoir dit son nom, Directrice Olsen. Cette jeune recrue n’y a pas pensé, mais son tempérament semble prometteur.
Comme beaucoup, Chairoka voyait en quoi Dorian constituait un soldat loyal pour le Gouvernement. Sa façon de parler était propre au « Bon Soldat ». Néanmoins, ce rôle lui conviendrait-il à vie ? Ou essaierait-il de briser ses chaînes un jour ?


Néanmoins, ce fut Epola qui répondit la première.

    - Que sais-tu de nous Karmon ? « Le désespoir mêlé à vos connaissances de l’institution que vous cherchez à raser » ? Comment oses-tu te présenter à nous avec des idées de cet acabit ? Nos assauts n’ont jusqu’à lors jamais tuer qui que ce soit. Ce fut lors de la Rêverie que le Gouvernement valida le retour du CP9 afin de nous éliminer. Notre assaut entier était non létal. Tu nous présentes là une sorte de conflit classique, dont la cause de « réunification » serait un ennemi plus grand ? Et alors quoi ? Nous retournerions la queue entre les jambes, tels des chiens s’excusant d’avoir commis un impair ?  


Alors Asya se redressa, les doigts entremêlés devant son visage afin de réfléchir.

    - Ce qu’Epola essaie de vous dire Colonel Karmon, c’est que vous ne pouvez convaincre une personne qui  a tout perdu de revenir en lui disant qu’un objectif commun explique.

    Qu’est-ce que le bien commun quand le monde vous  tourne le dos ?


A cette question tranchante, Chairoka secoua la tête.

    - Il est certain que notre union fera du bien au monde, mais vous comprendrez que nous ne pouvons sortir des flammes pour entrer dans le volcan. Comment nous garantir que nous ne serions pas brimés, jugés à tort comme cela a été mon cas. Comment savoir que cela n’est pas un piège, qu’aucun danger ne nous attend ? Comment les collègues agiront-ils envers nous.


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 580363VA3
Ezra Ronald, ex-vice-amiral.

    - Comment ces saletés de constantinistes tenteront de nous entourlouper ?
Lâcha d’une Ezra d’une voix cinglante.

    - Karmon, vous me rappelez un ancien collègue jadis aussi engagé que vous…. Une figure d’espoir et de promesse. Sa conception a doucement changé quand sa morale s’est engagée dans son métier. Êtes-vous sûr de vouloir confronter votre morale à la dureté de l’institution ? D’être le précurseur de choses pouvant être mise en place pour changer le cours du temps.
Reprendrait Lida.

Chairoka faisait allusion à un ancien amiral plus que loyal, plus qu’engagé, plus que prometteur, mais dont la loyauté fut ébranlée par la confrontation entre sa morale et la réalité du monde.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow11
Iliena, ex vice-amirale.

Un œil fermé, la main au repos sur la garde du sabre à sa taille Iliena souffla lentement.

    - Je vois difficilement comment nous pourrions être acceptés au sein de la Marine désormais.


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Agent_76
Tlaloc «Kihō-ō » ancien Amiral & Jon Ortenssia ancien Vice-Directeur du Cipher Pol 2.

    - Si l’espoir est important dans cette affaire, il est important de pouvoir dire à vos anciens collègues comment pourraient se dérouler leur réintégration et quelles pourraient être leurs garanties de stabilité.
Expliquerait Tlaloc à Dorian.
    - Vous êtes venue uniquement en tant que chaperon Directrice Olsen ?
Demanderait Jon en parallèle.


Aucun Délai

Résumé:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Mar 13 Juin - 23:06
Je secoue doucement la tête une fois:

- Mon grade aurait-il changé quelque chose à la conversation? Le simple fait que je sois représentant de la Marine et par ricochet du Gouvernement Mondial doit être suffisant pour que le moindre de mes mots soit une source de méfiance pour vous; une méfiance légitime, en sachant ce que vous a fait cette institution.
Et mon nom n'a pas la moindre importance non-plus, pour la même raison: une méfiance justifiée entre nos deux factions.
Je n'ai pas volonté de cacher des informations, surtout des choses aussi secondaires que mon grade ou mon identité; c'est justement parce que c'est secondaire que je n'en parle pas, pour me centrer sur ce qui nous amène à être tous présents ici.


Je me crispe un peu, alors que les mots tranchants de la comparse de Chairoka déferlent sur moi et même si j’encaisse tout en restant debout, je vacille clairement.
Même si je m'attendais à cette réaction, ça fait mal de la vivre et la subir en vrai.
Cependant...

- Affaiblir le pilier soutenant grandement 170 nations va forcément faire des victimes, que ce soit par la corruption que vous dites pourrir celle-ci, mais aussi vous qui la saccagez, même sans victimes directes.

Chasser le pouvoir en place, aussi corrompu soit-il, ça va laisser un vide de pouvoir, un gouffre dans lequel tous les opportunistes vont se jeter et ça va générer un imbroglio politique paralysant les décisions au sommet et l'onde de choc provoquée par ce changement de doctrine va forcément emporter dans le chaos d'autres îles.

Et non, pour moi ce n'est pas la priorité que d'affronter directement cet "ennemi commun", c'est plutôt de renforcer et préparer notre territoire ainsi que les populations civiles, qui ne sont pas formées à encaisser ne serait-ce que les répercussions d'un conflit Marine-piraterie ou autre faction belliqueuse.

Et...


Je bloque un temps, devant les quelques mots de Chairoka, qui éclaircit mieux ce que je peinai à comprendre de son acolyte.
Je hausse légèrement les épaules, mon regard dérivant de l'ancienne amirale-en-cheffe à son subordonné:

- Vous dites que je ne pourrai pas vous convaincre de revenir... et pourtant nous sommes là à discuter, même de manière hostile, au lieu de nous battre comme des chiffonniers. Vous prenez le temps de m'écouter et de me répondre: c'est le signe que vous cherchez quand-même à conclure autrement cette histoire que dans le sang? Ou vous êtes simplement curieux d'écouter ce qu'a à dire un simple soldat comme moi?

Le bien commun?
C'est ce qui devrait être le cœur de la Marine, le fait de tous œuvrer pour un même idéal, malgré quelques dérives, mais que chacun saurait taire, parce qu'au final tout le monde voudrait unifier les peuples pour la paix plus la plus stable possible, pour encaisser n'importe quel chaos.
Cependant, j'ai parfaitement conscience, parce que je ne suis pas un chien remuant docilement la queue, même si vous semblez déjà vous faire une idée précise d'un inconnu, juste parce que c'est votre ennemi, que la Marine actuelle est très bancale.
Malgré ses défauts, elle reste aujourd'hui la principale ligne de défense entre l'Ordre et le Chaos et il faut la maintenir, même si de la boue corrompue dégouline de quelques briques, parce que le monde ne peut pas simplement se mettre en pause, le temps que l'on répare tout comme il faut.

Et vous...


Je suis interrompu soudainement par un type qui crache allègrement à la figure du constantinisme, me faisant soupirer légèrement en massant mon front, mais là encore Chairoka enchaîne sur autre chose.

Je rigole doucement et un peu nerveusement, en haussant de nouveau les épaules:

- Oh vous savez, ma grande gueule m'a déjà fait rester au grade de sergent des années durant, parce que je n'hésitai jamais à tenir tête à mes supérieurs, lorsqu'ils faisaient n'importe quoi.
Parce que je pars du principe qu'à partir du moment où on gère une base militaire protégeant la population locale, on a autre chose à gérer qu'un simple respect de la hiérarchie et qu'on doit dire ce que l'on a à dire, si ça permet ensuite de mieux protéger le peuple et renforcer les troupes.
Donc non, que je sois sergent, colonel ou Amiral-en-Chef, je n'hésiterai jamais à donner mon avis, pour aider à la cause qui me tient à cœur et pour laquelle je me suis engagé: protéger le moindre bout de terre et de mer, corps et âme et tant pis si je devrai défier les ordres de temps à autre.

Bien évidemment que je tenterai la chose: si on ne veut pas changer les choses qui méritent d'être changées, on ne mérite même pas d'en bénéficier de ses effets.
L'égoïsme et l'opportunisme n'ont rien à faire dans une institution protégeant chaque être contre le Mal, même si je dois finir en lambeaux à la fin de ce combat, je ne faillirai pas, parce que je ne veux plus cacher ma simple et naïve ambition de protéger mon prochain et que je ne laisserai personne m'en empêcher.


Cependant, là encore, le sujet des obstacles à leur réintégration est ramené sur le tapis par une sabreuse, cependant, le dénommé Jon me rappelle que l'on dispose d'un sérieux atout dans la conversation.

- Difficile ne veut pas dire impossible et avec le fait que chaque parti reste ouvert à la discussion, ça montre que l'on peut encore faire bouger les choses.
Cependant, vos doutes sont légitimes et vos ennemis voudront sans doute aussi des garanties, donc la paix devra se faire avec des concessions des deux cotés, de la Neo-Marine... comme du Gouvernement Mondial.


Je me décale d'un pas sur la gauche, me tournant vers la directrice Olsen lorsque j'évoque le gouvernement.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice des CP5 & CP6
Lidy Olsen
Messages : 1104
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue61/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (61/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue249/1750Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (249/1750)
Berrys: 166.404.371.300 B
Mer 14 Juin - 15:22

... But not everyone can understand [2]


D’un simple signe de la tête, Lidy ne s’étala pas sur le nom donné au détour d’une remarque, celui de son allié. Elle ne fut pas surprise de voir le Karmon défendre l’indifférence des grades : il considérait après tout ses camarades sur un pied égalitaire, qu’ils soient Contre-Amiral ou simple mousse. Là où Lidy était enfermée dans un système de castes lié à son expérience et à la nécessité de structurer ses relations pour asseoir son autorité, celle de Dorian était naturellement posée par la portée qu’il donnait à ses idéaux. En cela, il était de loin supérieur à la Directrice, même si elle ne considérait pas qu’il agissait à raison.

La prise de parole d’Epola Alexo tira en direction du Gouvernement Mondial une balle bien ciblée. Pour la Olsen, c’était aussi révélateur que l’utilisation de l’attaque des Néo-Marines ait été un facteur de force pour la remise en service du Cipher Pol 9. L’unité complète était à présent dirigée par l’ancienne Légende, Irr. Si leurs interlocuteurs actuels venaient à revenir parmi eux, ils seraient amenés à travailler avec les meurtriers de leurs alliés, aussi faible soit le réconfort de leur résurrection.

Ainsi, à la question « Quelles garanties ? », Lidy avait une réponse tranchée. Il serait idyllique d’en donner une en demi-teinte et de leur demander d’avaler la couleuvre. Certains blâmeraient éternellement les membres de cette faction dissidente, et considéreraient qu’ils ne seraient en aucun cas légitimes à revenir. Comment leur faire changer d’avis ? D’ailleurs, la colère d’Ezra Ronald était légitime car elle représentait avant tout une crainte fondée sur l’expérience. Les constantinistes les avaient poussés vers la sortie – ou du moins une minorité parmi eux.

Quand Lida évoqua l’Amiral, Lidy ferma ses yeux en arrêtant sa pensée sur le visage de William Lancaster. Elle aurait aimé pouvoir en parler, et lui dire qu’ils l’avaient croisés, mais ce n’était pas le moment. Peut-être qu’elle pourrait le lui dire plus tard. L’information les aurait aussi peut-être rapprochées, elle et l’ancienne dirigeante de la marine, mais… A quoi bon ? Elle n’était pas venue pour se faire une amie.

Laissant le Colonel Karmon donner libre court à une tirade qui poursuivait la première, et qui donnait une réponse qui serait sûrement controversée, elle écouta attentivement ce qu’il avait à dire. Il était dévoué, et il avait le bien du Gouvernement Mondial pour seul objectif. Sa stabilité, et son avenir. Peut-être que la défiance des grades rappellerait quelque chose à Lida Asya, mais c’était au moins quelque chose qu’ils avaient tous en commun avec le Colonel. Malgré les quelques erreurs d’interprétation qu’il pouvait faire sur leurs intentions, ils se trouveraient sûrement plus de similarités que de différences.

Ainsi, quand Jon lui adressa la parole et qu’elle fut projetée sur le devant la scène par un mouvement du Colonel, la Olsen lâcha son menton, ayant suffisamment réfléchi. Ses pensées parallèles étaient aussi un atout dans ce cas-là.

- Je l’ai promis à l’Amiral Tlaloc, je suis aussi venue pour faire un pas vers nos amis d’hier, ferait la Olsen à l’Ortenssia avec un sourire simple qu’elle perdit en s’adressant à ceux qui se trouvaient devant eux.

Elle prit une légère inspiration. Le visage de Harita lui revint à l’esprit, comme pour lui souffler un peu de courage.

- Je ne dirai pas que je comprends ce que vous avez enduré jusqu’à aujourd’hui. Être chassé de chez soi, et perdre son foyer, même s’il s’agissait d’un choix forcé par la loyauté aux idéaux de Chairoka, ceux-là même qui représentent sûrement pour vous l’idéal gouvernemental, vous laissera des séquelles. Je ne suis pas là pour guérir vos maux, j'ai trop participé à votre chasse comme l'exigent mes fonctions pour en avoir le pouvoir.

Elle n'avait tué aucun membres de ce groupe, mais elle en avait emprisonné et enquêté sur trop d'entre eux. Elle regarda Dorian en pensant que c’était lui qui avait le pouvoir de réaliser ce qu'elle ne pouvait pas faire.

- En revanche, je peux essayer de répondre à deux de vos questions. La première c’est sur la modalité de votre retour dans les rangs gouvernementaux. Le Colonel avance que vous devrez faire des concessions. Et vous soulignez, Iliena, que vous pourriez difficilement être acceptés au sein de la marine. Ne visez donc pas tous la marine, dans un premier temps. Il existe d’autres institutions, peut-être plus civiles, au sein des armées nationales que certains de vos alliés dirigent. Et si la marine vous tient à cœur, en son sein vous pouvez espérer trouver des espaces qui vous seront favorables. Il y aura deux types de personnes qui vous seront opposés dans cette armée : ceux qui vous seront opposés par fanatisme, ceux qui vous seront opposés par méconnaissance. Pour les premiers, vous ne pourrez les combattre que par votre propre supériorité. Il est essentiel que vos affectations soient décidées en prenant en compte cet élément, bien sûr, et sur cela nous pouvons engager la responsabilité de la Lieutenante-Générale des Armées et du Secrétaire Général de la Marine, puisque votre passif avec l’actuel Amiral-en-Chef vous rendrait vulnérable à de potentielles décisions biaisées.

Elle s’interromprait à nouveau, regardant Ezra Ronald et Illiena, avant de reporter son regard sur Alexo Epola et Lida Asya :

- Pour la seconde en revanche, elle passera directement par la manière dont vous serez réinstitués dans le Gouvernement Mondial, et la façon dont le Cipher Pol 8 médiatisera l’affaire pour passer outre les potentielles influences marines. Vous pourriez obtenir l’annulation du jugement judiciaire responsable de la mise à l’écart de Lida Asya… Non, il vaudrait mieux faire appel de la décision, en apportant de nouveaux éléments. Le second jugement vous donnerait plus de poids et surtout de la légitimité, mais un procès d’une telle importance se ferait sûrement devant le Tribunal Céleste. Gagner en jouant selon les règles du Gouvernement Mondial, et n’allez pas croire que je parle de celles du constantinisme qui n’est qu’un mouvement parmi les autres à notre échelle, vous permettra d’asseoir votre légitimité à revenir dans vos fonctions. Peut-être que le Comte de Bridgingshire pourrait vous défendre… Demandez à l’Amiral Archer le cas échéant, je crois qu’il a des relations privilégiées avec Drum, qui a gagné le fruit que vous possédez.

Elle désigna sans animosité la dimension de Mars, faisant juste un lien de logique pour établir son raisonnement.

- C’était la réponse que j’envisage, sûrement très incomplète, à la première question. Il y a bien sûr les événements de Marijoa qui vous desserviront, mais en faisant annuler la première décision vous devriez vous en tirer à moindre compte grâce à la lumière mise sur les révolutionnaires infiltrés… Quant aux bombes, il faudrait prouver que vous ne les avez pas posées, ou à défaut réaliser un statut quo qui indique qu’on ne peut pas prouver que vous les avez posées. Imputez-les aux révolutionnaires, ou trouvez un tiers.

Elle ne les aiderait pas sur ce point-là, sauf si cela lui permettait d’avancer sur son enquête. Elle avait trop à faire. Et la seconde question alors ?

- Comment empêcher les constantinistes de vous entourlouper, Ezra Ronald ? Tout d’abord, la décision a servi aux intérêts de ce mouvement religieux, mais il est difficilement envisageable qu’ils aient eu le poids nécessaire à réaliser cette actions seuls. Ce qui signifie que pour vous protéger, vous ne devez pas être seuls. C’est sûrement quelque chose que vous avez travaillé en vous alliant avec suffisamment de puissances mondiales. Et en revenant vous serez donc prêts à ce type d’éventualité, n’est-ce pas ?

Elle regarda Lida Asya. C’était une supposition assez simple. L’ancienne Amirale-en-Cheffe ne s’était pas tournée les pouces sans rien faire pendant cette année et demi qui venait de s’écouler. Au crépuscule d’une éternité d’exil, elle était prête à rentrer au bercail.

- Je me permets de vous poser à tous et à toutes une question, si ce n’est pas trop cavalier. Comment envisagez-vous votre retour au sein des instances gouvernementales ? Et à vous, Lida Asya, quels outils sont à votre disposition pour gagner le procès d’appel à venir… Et lesquels vous font actuellement défaut ?

Elle semblait réellement envisager cette solution, mais elle n’était pas dupe : ce n’était pas elle qui l’apportait, c’était Lida Asya qui menait cette discussion en créant les ouvertures nécessaires à l’apport de nouveaux éléments. Tout ce qu’elle pouvait appuyer c’était qu’en tant qu’actuelle membre du Cipher Pol, elle n’était pas réfractaire à leur retour au Gouvernement Mondial. En revanche, pourquoi n’avait-elle pas encore proposé l’appui du Cipher Pol 6 et les rapports d’enquête qui montraient systématiquement que les interventions des Néo-Marines n’étaient pas belliqueuses ? Et bien elle devait garder quelques cartouches dans son fusil, au cas où la suite de la conversation les nécessiteraient.

Se tournant vers Jon après s'être remise en retrait, elle soufflerait simplement un :

- Satisfait ?

Assez posé, sans interrompre bien sûr une prise de parole en cours.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 21 Juin - 12:13


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Tlaloc «Kihō-ō » ancien Amiral.

L’interaction entre Chairoka et le Karmon prenait une tournure que la jeune femme ne saisissait guère. Le colonel était parti dans une sorte de tirade abrupte qui ne donnait pas l’air de chercher à comprendre, mais imposer un avis comme une généralité. Ses réponses ne semblaient prendre les phrases qu’en partie. Par un geste qui lui allait bien, Asya Lida viendrait masser sa tempe lentement.

    - Tu ne tends pas l’oreille. Le cœur y ait, mais pas l’écoute. L’interprétation prend prédominance sur les mots. Sois plus attentif à ce qui t’aies dit Karmon. Sinon tu donneras l’impression de ne pas écouter.


Alors elle se redresserait, poussant sa chaise en arrière, elle se relèverait et ferait le tour du bureau pour se placer devant ledit objet.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow11
Iliena, ex vice-amirale.

    - Se présenter est aussi une forme de politesse dans bien des cultures, c’est tout ce qui a été relevé. Quant au grade, personne n’en a parlé. Vous évoquez des choses dont votre esprit est le seul créateur. Asya n’y a jamais porté d’importance, allant même jusqu’à recruter des chasseurs de primes dans l’amirauté.
Complèterait Iliena dans une pensée allant à Dereto, Ghetis ou encore Jasmine.

    - Par ailleurs, personne n’a dit que vous ne pourriez nous convaincre de revenir. Mais bien qu’un objectif commun ne suffise pas à faire cela. Vous tentez de nous raccrocher à vos valeurs de la Marine, comme si nous n’y adhérions pas, or, nous avons cette même vision. Simplement il nous faut savoir comment revenir et être sûrs que nous ne nous jetons pas dans un piège.
Finirait Asya

Sur un ton plus calme elle poursuivrait.

    - En quelques mots : la Néo-Marine adhère aux mêmes idéaux d’unité que tous Gouvernementaux. Théoriquement, même le Constantinisme visera tôt ou tard cette unité. La hiérarchie gouvernementale est un jeu de chaises musicales et je l’ai perdu. Cependant, au stade de mon « échec », l’erreur se paie chère. Mes camarades sont restés à mes côtés afin de réparer cette injustice et la prouver, voilà tout. Il n’y a pas de différence morale entre nous.


    - Nos actions ont toujours été une succession de prises d’informations ou de défense. Marijoa est en vérité notre seule riposte sanglante… Due au fait d’avoir été assaillie.
Renchérirait une Iliena rendue plus que mature par la vie de renégat.

    - Bien que Jasmine soit la seule qui ait tué.
Ajouterait de manière cinglante une Epola qui se confronterait au regard de Dereto.

Les mots de l’Olsen eurent une saveur toute particulière pour la majorité des Néo-Marines qui ne s’attendaient pas à être compris de façon si neutre. Elle rappelait également son implication purement professionnelle, faisant presque croire que dans un autre destin ils auraient pu être alliés.

Le regard de la Lida allant alors se visser sur la demoiselle à la tête bien pleine. Elle en avait des idées et la mention d’une voie juridique la fit sourire, elle avait analysé plus qu’il n’y paraissait la Néo-Marine. La mention du Kurohebi ou de Drum était des éléments qui, une fois regroupés, pesaient lourd dans la balance.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1
Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine

    - Effectivement, nous avons déjà fait appel. Enfin… Aston l’a fait avant d’aider Asya à  s’enfuir vers le Nouveau Monde. Le jugement d’appel n’a pas encore eu lieu, car ce type de jugement prend du temps, mais il aurait probablement été mené sans notre présence.
Expliquerait Epola.

    - Le Comte de Bridgingshire… Leofwine  est un éminent avocat de Marijoa, étant au service de la famille Thermopolis, cette même famille en charge de juger les crimes entre Dragons Célestes. L’avoir en avocat serait un coup de maître, même si nous serions alors redevables envers un pan de la famille Thermopolis. Mais c’est peut-être un moindre mal.  Enfin, faut-il encore que l’Archer accepte de nous aider.
Déclara Chairoka.

Elle ne vit pas l’intérêt de donner détail entre un éventuel lien de la Néo-Marine avec Drum, tout en allant jusqu’à supposer que le Kurohebi puisse refuser, alors qu’il s’avérait être un allié.


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 580363VA3
Ezra Ronald, ex-vice-amiral.

L’explication adressée à Ezra fit celui-ci poser son regard sur l’Olsen.

    - Ouais… Asya nous avait expliqué qu’il y avait très certainement d’autres instances dans le coup. Des ennemis ou des partis ne souhaitant pas perdre la face.



Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka

Soufflant doucement la dernière question de l’Olsen soulevait bien des choses, elle obligeait l’ex-amirale-en-cheffe à se révéler davantage.

    - Si les affectations souhaitées n’ont pas encore été clairement définies, nous avons malgré tout une idée oui.  Malia, Ezra, Sakuraba et  Iliena doivent retrouver leurs grades initiaux. Concernant leurs affectations précises, cela sera vu selon le retour à leurs grades.

    Lailine et Hamast retourneront à la vie civile. Hamast est mort une première fois et sur un champ de bataille les contraintes d’être un revenant sont trop lourdes.

    Epola et moi-même retournerons également à la vie civile, nous ne comptons plus travailler directement pour le Gouvernement Mondial, mais bien pour les pays en faisant partie.

    Le professeur Benz, Lisa et Koba n’ont pas encore décidé de leur avenir, mais tant qu’ils peuvent être considérer au moins comme civils cela sera parfait.

    Dereto retournera vivre aux côtés de Jasmine. Et Yato les suivra peut-être si tant est qu’être chasseur de primes l’intéresse toujours.

    L’ensemble des primes devront être gelées ou supprimées cela va s’en dire.


Depuis le début cette discussion avait été menée afin d’arriver à ce point précis, leur devenir dans le Gouvernement Mondial. Lidy semblait avoir compris cela, mais à la question des « outils », elle ne s’attendrait probablement pas à la personne qui suivrait cet échange :

    - Commençons dont par les outils militaires. Le fruit du Mental, le fruit du Zip et celui du Psychopompe de Bartholomew Morgans sont désormais entre nos mains. A cela pourrait peut-être s'ajouter le Corail Marin et le retour de soldats d'élite, ce dont manque aujourd'hui le Gouvernement. Tous ses points constituent des armes que le Gouvernement préfère avoir de son côté cela est certain. De même ils permettront une lutte plus affinée à l’égard des Times Travelers, ces révolutionnaires qui ont volé la stabilité de notre assaut. Leur existence elle-même est une hérésie.
Dit Epola.

    - Nos tentatives d’obtenir les preuves de l’impact du Constantinisme sur notre mise à pied sont encore en cours et avancent difficilement. En cas de procès sur notre réintégration, nous aurons sans doute plusieurs hauts gradés de notre côté, notamment dans la Marine. Notre seule chance de retour n’est que la voie de l’appréciation des gouvernementaux et des civils, car les preuves d’une « manigance » sont scrupuleusement cachées ou détruites.
Poursuivit Asya.

Soufflant sur la difficulté à obtenir des preuves, elle repensait aux tentatives infructueuses de Taito Nowaki ou l’absence d’aide de Logan Seyfried. L’Archer n’avait pas su profiter du Sacre et était devenu un antagoniste du Constantinisme. Ainsi, il ne restait que la voie de l’appréciation, la voie des preuves étant « bouchées ».

Alors, elle en viendrait au point culminent.

    - Cependant, avoir l’appui de hauts gradés marines ne suffira pas. L’appui de plusieurs Cipher Pol manque, mais aussi l’avis des Monarques de la Rêverie qui peuvent avoir un mot à dire sur les personnes qu’ils souhaitent voir admises dans le Gouvernement. Un Referendum pourrait être sollicité afin de répondre à cette question. Peut-être que vous et l’Archer pourriez réaliser cette œuvre.
Conclurait Chairoka.

Le regard d’Epola se poserait ensuite sur le Karmon.

    - En revanche, il manque un avis crucial, celui que représente les soldats morts à Marineford, colonels, sergents, lieutenants ou matelots. Leurs avis comptent et nous pensions qu’une pétition signée par le plus grand nombre pourrait jouer en notre faveur. Un visage haut gradé à la tête de cette pétition ne parlerait guère comparé à un visage de bas grade ou grade moyen. Parce que le cri venant « d’en-bas » prendrait plus de force et d’aplomb, reflétant un véritable besoin de la part des forces de masse du Gouvernement. Nous parlons souvent des élites, mais en réalité c’est bel et bien la grandeur de notre armée qui permet de maintenir la paix au quotidien. Les élites servent à repousser des ennemis spécifiques, mais l’ordre est un travail de tout temps s’inscrivant même dans les tâches les plus humbles.
Terminerait la veuve d’Aston.

    - Pour réunir le plus grand nombre il faudrait passer par les différents QG du Gouvernement, lieu où nous ne pouvons nous aventurer.
Compléterait Chairoka.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Agent_76
Jon Ortenssia ancien Vice-Directeur du Cipher Pol 2.

Regardant l’Olsen, il répondrait par un sourire avant de laisser glisser :

    - Ce n’est que le début vous le savez.



Une fermeture éclair s'ouvrant face au château de Mars, laissant une silhouette féminine pénétrer dans cette dimension.

Aucun Délai

Résumé:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Mer 21 Juin - 21:10
Mon estomac se noue fortement, alors que petit à petit, la situation déjà tendue m'échappe encore plus de seconde en seconde... et c'est entièrement ma faute.
Je le savais, je m'en doutais et j'ai malgré tout foncé tête baissée dans cette opportunité de pouvoir faire quelque chose de cette opération. J'ai pris la parole au lieu d'une gouvernementale sans doute mieux entraînée à la négociation que moi.
Mais pourtant, maintenant qu'on me balance toutes ces vérités à la figure, je me rends compte d'un truc:

Je suis trop jeune pour ces conneries.

J'aurai dû rester à ma place de guerrier baroudeur et me contenter de suivre les ordres, au lieu de partir pour cet entretien. J'aurai encore pu rebrousser chemin... mais maintenant je ne peux plus rien faire.
Je dois temporiser, réparer mes erreurs au plus-vite: Chairoka est plus ouverte que ce que je pouvais penser et elle m'offre l'opportunité de faire et dire autre chose.

J'inspire longuement, avant de soupirer bruyamment, pour ensuite m'incliner profondément devant la cheffe de la Neo-Marine:

- Navré de la tournure de la discussion, mais ma rancœur a grandement obscurci mon jugement et le débat qui a tourné trop court pour la gravité de la situation.
Et autant que je sois franc, parce que dissimuler plus longtemps mon ressentiment va aggraver davantage encore la situation et on n'a clairement pas besoin de ça.

La vérité et que j'en veux à la Neo-Marine, pas pour ce que vous avez fait... mais plutôt pour votre "simple" départ. En tant que soldat admiratif de l'amirale Chairoka, de l'ensemble de sa carrière et de tout ce qu'elle a fait pour les Blues, menant indirectement au fait que je puisse quitter East Blue, pour aider au-delà de chez moi, j'ai très mal digéré les évènements de Marineford et leur conséquence en la création de la Neo-Marine.


Je frictionne vigoureusement mon front, grognant de gêne et de pas mal de honte:

- Oui, très clairement je suis passé à coté de bien des choses et même maintenant, je ne sais pas si je les ai consciemment ou inconsciemment ignoré... mais je dois saisir cette opportunité de revenir dessus et reprendre cette négociation sur de meilleurs rails, plutôt que laisser mes sentiments tout faire dérailler.

Cependant, la discussion entre la directrice Olsen et la cheffe de la Neo-Marine est plus intéressante que mes excuses et je laisse tourner les choses en silence, avant qu'un détail me fasse hausser un sourcil, en croisant les bras:

- Autant je comprends que certains de vos membres veuillent mettre à terme à tout ça, en reprenant une vie "normale", autant je suis moins catégorique sur le fait que le Gouvernement Mondial vous laisse tranquillement faire.

Ils ont beaucoup œuvré pour vous faire endosser toute la responsabilité de Marineford et étouffer toute tentative d'enquête et de rétablissement de la vérité. Je ne pense donc pas qu'ils laisseraient la principale "témoin" de l'innocence de Chairoka retourner sereinement à la vie civile, loin de leur sphère d’influence et de contrôle.


Concernant les "dons" de la Neo-Marine au Gouvernement Mondial, je ne sais pas quoi en penser, mais la mention du fruit d'un certain "Morgans" me fait tiquer. Le même Morgans qui se cacherait derrière le "retour à la vie" des anciens soldats de la Marine, pirates et membres du Gouvernement Mondial? Décidément plus ça va et moins je comprends ce qui se trame...

Je gratte doucement mon menton, avant d'acquiescer légèrement:

- Par le développement que vous avez fait avec les Blues, vous devriez avoir de solides et nombreux soutiens sur place et ça sera clairement un avantage précieux.
Je n'ai qu'un grade de Colonel, mais une récente "bataille" peut me donner l'occasion de peser plus lourd sur la balance, au-moins en ce qui concerne East Blue. Je dois seulement reconsidérer tout ça plus en détail, avant de pouvoir jouer mes cartes auprès du Vice-Amiral régent de la Blue et prendre contact avec les troupes locales, pour entendre directement leurs avis vous concernant et à quel point ils pourraient vous aider pour votre réintégration.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice des CP5 & CP6
Lidy Olsen
Messages : 1104
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue61/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (61/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue249/1750Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (249/1750)
Berrys: 166.404.371.300 B
Jeu 22 Juin - 15:07

... But not everyone can understand [3]


La remontrance à l’égard du Colonel Karmon fit froncer les sourcils à la Olsen. Bien sûr sa compréhension des événements était biaisée par le prisme de son grade, cela voulait dire qu’ils devaient réaliser un effort supplémentaire qu’ils tentaient de toute évidence d’atteindre. Laissant cela de côté, la Directrice était concentrée avec sa seconde pensée parallèle à traiter les informations qu’elle venait de recevoir. « Ce n’est que le début, vous le savez. », elle aurait pourtant aimé que ce soit la fin.

Laissant un instant à Dorian pour répondre, cela lui permit elle aussi de réfléchir pleinement à tout ce qui avait été dit. La réponse du Colonel qui suivit le reste des paroles d’Epola satisfit Lidy pleinement, et elle se permit de répondre à sa dernière remarque qui ne lui était pas dirigée :

- Le Vice-Amiral Hérail est sûrement plus constantiniste que son Saint-Constantin. A l’heure actuelle, peu d’arguments pourraient le toucher, mais ce n’est pas le seul gradé sur ces mers, et une partie des gradés d’East Blue seraient favorables à une position plus neutre qu’une vision transmise par le prisme de la religion.

Quand Aston fut évoqué, Lidy ne put s’empêcher de penser « Quelle perte regrettable. » même si c’était bien plus que cela pour son ancienne compagne. Il avait donc lancé le jugement d’appel. Ils ne bénéficiaient pas d’un temps illimité mais l’arrivée de la Rêverie avait figé d’une certaine manière les processus judiciaires du Tribunal Céleste puisque les Thermopolis étaient occupés à organiser la réunion des souverains de ce monde.

- Qui n’est pas redevable à la famille Thermopolis de nos jours ? Se contenterait-elle de dire en tentant de ne pas paraître acerbe dans sa remarque.

Elle n’était pas une fan absolue du concept de Dragons Célestes, bien au contraire. En revanche elle savait qu’ils devaient avancer avec cette variable, alors autant s’en accommoder, comme elle devait s’accommoder de Cléon. Heureusement, les plus influents n’avaient pas encore décidé de lui mettre le grappin dessus. Enfin elle saurait utiliser ses liens le moment venu, même si elle avait fait le choix de laisser à Kàdingirra le soin de tisser les siens dans un premier temps sans concurrence, ce qui la rendait inapte à opérer correctement dans la situation actuelle.

- Je doute que l’Amiral Archer n’ait pas d’intérêt à vous défendre, en revanche apprêtez-vous à devoir négocier son aide contre les services de transporteuse du fruit du Zip. Cet homme est un grippe-sou jusqu’en dessous des ongles, un véritable serpent.

Elle souriait poliment cette fois-ci, mais de toute évidence elle avait un avis bien tranché sur le personnage. Cela permettait aussi de faire croire qu’elle n’était pas au fait de l’alliance entre Ghetis et la Néo-Marine, ce qui l’arrangeait. Feindre l’ignorance permettait d’éloigner les potentiels ennemis de la piste de son Fruit du Démon un peu trop omniscient.

Quelques éléments paraissaient improbables pour la Directrice, et elle retint son échine en réfléchissant pendant que son interlocutrice parlait. Les possibilités étaient nombreuses et ses demandes étaient ciblées. Enfin, ses exigences. D’un point de vue du droit, il y avait eu quelques sorties du sixième cercle d’Impel Down, mais peu de personnes étaient au courant de son existence. Si c’était un problème pour Lailine, ce n’était que la partie émergée de l’iceberg en ce qui concernait Yu. Il avait mis le nez dans quelque chose d’incomparable : la vérité sur la naissance du Constantinisme…

- Je comprends ces exigences. Jasmine a officialisé son appartenance à l’Anti-Alliance des Chasseurs de Prime à Raijin Island, comme en témoigne le rapport du Contre-Amiral Wenham. Je crains que si Yato la rejoigne, il sera considéré comme un criminel lui aussi, ainsi je ne peux le recommander. Dereto, il n’existe pas de législation sur les morts. Profitez de votre mort pour protéger celle que vous aimez.

Elle aurait protégé Harita et ses enfants, si elle l’avait pu.

- Concernant la réintégration de Lailine à la vie civile… Elle est actuellement emprisonnée à Impel Down, mais cela est jouable pour moi. En revanche, révisez vos plans pour Yu Sakuraba… Il est en possession des mêmes informations que je l’ai empêché de vous transmettre en l'interceptant dans le Château Pangéa. A cela, je n’ai pas de réponse à vous apporter… Sinon que les Cinq Etoiles ont failli me faire arrêter pour la simple suspicion que je puisse posséder ces mêmes informations.

Elle était sérieuse. Elle ne voyait pas quelle possibilité existait, et pour une personne possédant son savoir, c’était révélateur d’une situation d’une grande gravité. Cela ils ne pouvaient pas le savoir.

- Pour votre réintégration à la vie civile, elle sera en votre défaveur. Vous dîtes que les Fruits que vous possédez sont un atout, mais ils ne le sont que si vous les utilisez pour le bien du Gouvernement Mondial et, devant le Tribunal Céleste il faudra le prouver, pour le bien des Dragons Célestes. Pour Epola Alexo il est sûrement possible de faire valoir une appartenance à l’armée de Drum étant donné qu’ils ont gagné le Fruit qu’elle possède, en revanche vous, Lida Asya… Et bien je ne peux que vous recommander de réfléchir aux propositions qui vous seront amenées par les Cinq Etoiles.

Regardant celle-ci, elle ne pouvait rien lui recommander de particulier. Après tout, les modalités d’une réintégration dans la Marine seraient plus aisées à faire valoir, même s’il s’agissait d’être à la tête d’une unité spéciale. Quoiqu’il fallait sûrement envisager que d’autres portes allaient s’ouvrir… Lesquelles ?

- Je peux vous recommander autre chose, soupira-t-elle. Mais cela ne sera pas valorisant. Les Dragons Célestes ont aussi leurs préférences quand il s’agit des Royaumes sous l’égide du Gouvernement Mondial. Si vous pouvez afficher votre attachement à votre royaume natal, il est possible qu’ils vous laissent servir dans l’armée nationale de celui-ci. Cet axe de défense serait bien sûr à construire avec votre avocat. Quant au fruit du Psychopompe, je ne le connais pas assez, mais êtes-vous en mesure de l'utiliser réellement ? Si c'est le cas, il s'agit d'une arme Ô combien dangereuse... Déranger les morts sera peut-être vu comme un acte hérétique.

Elle s’était massée les tempes. Cela nécessiterait sûrement beaucoup de mise en scène, et elle n’était pas une fan absolue de ces démarches politiques, mais elles avaient le mérite d’être efficaces face aux capricieux tyrans de ce monde. Bien sûr, d’autres possibilités existaient… Dont le marchandage de la place de Lida Asya sous la forme d’une nouvelle mise aux enchères. Qu’importait, le pays qui l’obtiendrait serait gagnant.

Pour Lidy, les autres points ne poseraient pas de problèmes. En revanche la question des scientifiques était sûrement la plus embêtante.

- Koba Max n’a-t-elle pas été mise à prix pour un autre crime ? Cela signifierait peut-être deux procès pour elle, dont le second à Enies Lobby que je pourrai vous aider à mener. Quoiqu’il en soit, les scientifiques sont des ressources précieuses. Je doute que le Gouvernement Mondial se contente de les apprécier dans leurs rangs sous la forme de simples civils. Ils pourront eux-mêmes faire valoir une affectation à une escouade spécifique, se mettre sous la tutelle de l’Etoile Shoshitsune directement ou… Enfin vous avez raison, c’est leur choix même si ce sera ultimement à vous de le défendre.

Elle s’emballait trop. Elle allait leur proposer de les mettre en lien avec Mathusalem Assyris, mais il avait d’autres choses à faire que de prendre des enfants sous sa tutelle. Surtout avec ce qu’il savait…

Il n’était pas surprenant que la question des outils soit répondue par l’ancienne Directrice des Législateurs de l’AOI. Après tout elle était autrefois en charge de gérer toutes les ressources de son agence et de les déployer sur le terrain. Un rôle qui lui offrait une certaine largesse dans la gestion de ses troupes…

- Le Gouvernement a effectivement besoin de vous et des élites que vous représentez, concéda Lidy. En revanche, ne mettons pas la charrue avant les bœufs, le Corail Marin est entre les mains de l’Amiral Kiho-O qui sera décisionnaire de son appartenance à la fin de cette discussion.

Quant à ces « Time Travalers », ils ne nécessitaient pas autant de ressources. Xenovah était après tout simplement… Ah, elle s’en voulait de ne pas l’avoir éliminé ce jour-là. Elle aurait pu intervenir plus tôt si elle avait laissé Sakuraba Yu s’enfuir, mais la Zone Interdite ne semblait pas être un point sensible avec l’ancien Amiral-en-Chef Kizaru et l’Amiral Kurohebi pour la défendre, même en ayant le savoir de ce fruit du démon maudit.

- La voie de la persuasion, n’est-ce pas ? Et bien pour aller dans ce sens, le Cipher Pol 6 fournira sur demande de votre représentant les comptes-rendus qui détaillent les enquêtes sur vos membres. La procédure sera rapide, je m'en assurerai. Je ne suis pas sûre qu’ils les lisent, mais ils relatent d’un manque de bellicisme de la part des « Néo-Marines ». Les enquêtes des Quartiers Nobles sont à l’arrêt pour l’instant, vous savez donc ce que ça implique ? Les gradés concernés par la « Révolte des Quartiers Nobles » ne sont pas condamnés, seulement en suspens, isolés de leurs fonctions initiales dans des bases marines à l’écart du centre du pouvoir.

Peut-être qu’ils avaient des amis parmi eux. En tout cas, la Directrice ne dirait pas « pourquoi ». Elle voulait s’en servir comme monnaie d’échange à l’origine, alors elle préférait garder dans son esprit les manigances envisagées à la base. Tout comme sa proposition de « baptême » de Lida Asya qui lui paraissait à cet instant bien cavalière. Cela aurait provoqué une rupture de l’ancienne haute gradée avec les instances gouvernementales.

- Le Colonel Karmon pourrait s’occuper de réunir les signatures des membres du Gouvernement Mondial, seulement s’il est partant, pour faire valoir votre réintégration. Une pétition qui donnera du poids si elle est signée dans les bases marines, cela va sans dire, et par les gradés que pourra toucher le Colonel. J'imagine que vous avez déjà une liste de personnes à cibler ? Pour les Rois de la Rêverie, en dehors de vos alliés, il vous faudrait convaincre les pays neutres de prendre parti n’est-ce pas ? L’Amiral Archer aura bien quelques contacts qu’il pourra vous donner. Il est aussi possible de demander un service à la Lieutenante-Générale, ou au Secrétaire des Armées Nationales, mais le plus probable reste le soutien de nobles des Quartiers Nobles de Marijoa, si vous en connaissez. Et quant aux Cipher Pol…

Elle regarda Jon Ortenssia. Il savait sûrement à quel point chaque Cipher Pol était centré sur ses fonctions. Le soutien d’un seul d’entre eux était possible, mais celui de plusieurs… Elle ne comptait même pas les siens, ayant choisi la voie de la neutralité à bien des égards.

- Je ne peux vous garantir l’adhésion des Cipher Pol à un front uni dans votre sens car, vous le savez, certains seront toujours réfractaires à votre réintégration, fussent-ils capables de considérer les arguments en faveur de votre retour. Il est nécessaire de garder une ligne directrice commune aux Cipher Pol, sans quoi notre peu d’influence sera ébréché au profit de conflits internes, ce que nous ne souhaitons pas. Je ne pense pas m’avancer grandement en vous disant qu’il sera difficile d’atteindre une unicité malgré tout sans avoir une opposition : si certains vous suivent, d’autres s’opposeront à votre réintégration, comme le Directeur Irr qui voue certainement pour vous, Lida Asya, une haine liée à vos choix lors de bataille de Baltigo ou le Directeur Thalassa dont la famille a subi de nombreuses pertes à la sortie de cette Rêverie.

Elle ne la blâmait pas, car elle aurait sûrement fait les mêmes. C’était juste l’évocation d’un fait et de ses conséquences.

- Le mieux que je puisse faire à cet égard est de tenter de vous assurer la neutralité de toutes les agences à l’aube du procès d’appel, sans garantie sinon celle que s’ils se désengagent après m’avoir assuré la neutralité, je prendrai le parti de témoigner en votre faveur. S’ils refusent la neutralité, nous rebattrons les cartes à ce moment-là. J’appellerai les Directeurs et Directrices une fois sortie de votre dimension, après avoir consulté mes alliés, à moins que vous ayez des arguments à m’avancer qui joueraient en votre faveur au détriment de la neutralité.

Elle pouvait tout à fait transmettre des arguments qui pousseraient des directeurs à trouver bénéfique de briser le statut quo présent dans leurs rangs. Cependant Billy et elle-même étaient assis sur une forme de neutralité de par leur position dans la Fraternité de la Rose-Croix, tandis que les réactions de Riku, Mark, Richard et Viktor seraient sûrement imprévisibles. Il n’y avait que Cang, Irr et Laurène dont les positions seraient assurément opposées au retour de Lida Asya : le premier de par la perte tragique de sa famille, l’autre pour son rapport passé avec elle, et la dernière pour son lien avec Saint-Constantin.

Pour Cang, elle avait des arguments à avancer vis-à-vis de ses fonctions qui deviendraient difficiles à asseoir si des Dragons Célestes étaient offensés par sa prise de position. Laurène devrait sûrement suivre l’avis générale du fait de sa récente nomination, ce qui laissait Irr qui n’avait pour l’instant aucune influence à lui seul, et donc aucun poids dans la balance s’il venait à agir de son côté. Enfin, elle pouvait toujours compter sur l’esprit affûté de Billy Green pour l’aider à trouver une stratégie tenable le cas échéant… Elle prendrait une décision avec ses soeurs et ses frères rosicruciens.

Son regard aiguisé se posa sur Epola Alexo alors que sa pensée parallèle analysait systématiquement les personnes qui se trouvaient à proximité. Ainsi avait-elle été alertée de la présence d'une personne devant le Château, et elle se tourna vers la localisation de celle-ci.

- Je constate aussi que quelqu'un vient d'arriver. Devrais-je m'en inquiéter, au milieu de notre conversation ?

Elle n'avait encore complètement enrayée la paranoïa que l'esprit de Ko Ayme lui avait transmis après tout.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 29 Juin - 14:18



Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow11
Iliena, ex vice-amirale.

Si Dorian amenait avec lui l’espoir, Lidy transmettait quant à elle la raison. L’union des deux fonctionnait au mieux et le tout prendrait une certaine forme.

Les propos de Dorian furent écoutés de tous, mais n’attirèrent pas de réponse de Chairoka ou Epola, mais bien d’Iliena.  


    - Tu aurais été un bon allié  Colonel Karmon. Il est dommage que nos chemins ne se soient pas croisés sur les Blues. Tes propos me vont droit au cœur. Nous avons suivi Chairoka par loyauté avant tout et besoin de justice. Le moment est peut-être venu d’obtenir cette justice.

- Hérail risque effectivement d’être complexe à rallier à notre cause, bien que d’autres membres de sa base peuvent se joindre à nous, mais pas la majorité c’est certain. En revanche il y a bien des Blues qui pourraient nous suivre.


Chairoka ne put que sourire lorsque l’Olsen compara l’Archer à un serpent, c’était une comparaison qui lui seyait parfaitement. Il avait fallu lui offrir Azerty et bien d’autres choses pour le convaincre du confort proposé par l’amirauté.

    - Etant donné le tôlé de son sacre, il est vrai que notre retour ne pourrait que lui être confortable.

    - Mais je ne servirai assurément pas de taxi.
Rétorquerait Epola
    - On peut lui laisser une fermeture éclair.
Relança Asya
    -  Nous verrons cela.
Souffla Epola.

Par cet échange Asya et Epola feignaient également ne pas être en lien avec l’Archer, poursuivant ainsi ce jeu du mystère ou de l’agent secret. Néanmoins la mention de Jasmine fit tiquer plus d’un Néo-Marine. Lidy tapait juste, mais Dereto semblait avoir une idée en tête.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow75
Dereto, ex chasseur de primes et Néo-Marine revenant.

    - Pour l’instant elle n’a commis aucun acte répréhensible, il n’est pas trop tard pour qu’elle change son fusil d’épaule. J’en discuterai avec elle.



Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka
Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine

Finalement Lidy entama le sujet concernant le cas des Néo-Marines fait prisonniers et Lida compris assez rapidement le problème concernant le cas Sakuraba Yu…

    - Si cela tient à ce détail, je peux effacer cela de sa mémoire. Si le Gouvernement ne souhaite pas que j’entre dans sa mémoire pour le faire je peux effacer sans équivoque ses souvenirs d’avant la Rêverie à aujourd’hui. Il aura l’impression que nous partions à l’assaut de cette dernière et il n’y aura qu’à lui expliquer le pourquoi de cette perte de mémoire. Il n’en gardera pas de traumatisme donc les souvenirs ne le hanteront pas. Pour Lailine je pense aussi que son cas est jouable en parallèle de Malia.
 

L’explication de l’Olsen sur la difficulté d’un retour à la vie civile était assez censée et Lida y avait pensé. Néanmoins, elle ne pouvait dévoiler toutes ses cartes en même temps.  Alors elle dirait :

    - Effectivement être affilié à l’armée nationale d’un pays gouvernemental est une solution intelligente. Retourner dans mon pays d’origine… L’Empire d’Althoum… C’est une possibilité que je n’avais guère envisagé, pourtant elle est très avisée.


Althoum était un vaste empire de la Calm Belt, bordant complètement la première partie de Grand Line. En s’affiliant à ce pays Lida garderait un impact non-négligeable sur le monde. Lors de la Rêverie, l’Empire Suprême d’Althoum faisait partie du second groupe de pays les plus influents après le quatuor Alabasta, Dressrosa, Drum et Flevance.  

Il était dans la lignée de puissant pays comme l’Empire Kalhatien, celui des Démons, celui de Polarys ou encore Constantinople, Ka No Kuni et Orahgnar.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1
Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine

    - Drum… Je n’ai jamais pensé à cette possibilité, mais cela pourrait être un point d’ancrage oui. L’armée de Drum est en grande partie composée des forces du Kurohebi, ainsi l’Armée nationale ferait plutôt office de Garde Royale.


Cette possibilité signifiait qu’Epola pourrait être en réalité bien plus libre de ses mouvements, n’ayant besoin d’être à Drum qu’à des moments précis si elle se définissait comme l’élite. Elle pourrait donc agir sur le monde tout en étant rattaché à un des plus puissants royaumes de ce monde.

La question du fruit du Psychopompe était plus complexe à maîtriser en vérité.

    - Je ne suis guère pour l’emploi de ce pouvoir. Tous les morts ne peuvent être ressuscités et de toute façon cela nous fera passer pour des monstres petit à petit.  Si nous réintégrons le Gouvernement, alors Morgans sera remis au Gouvernement, mais il faudra dûment l’emprisonner dans Impel Down. Une cellule spécifique sera préférable.
Ajotuerait Chairoka.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Scientifique_10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Alfons10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Kagami10
Koba Max, Carl Benz, Lisa Benz, corps scientifique de la Néo-Marine

Lorsque le cas de Koba Max fut évoqué, Carl Benz s’avança quelque peu et prendrait la parole.

    - Koba est la fille de Zifukoro Max, ce criminel aussi dangereux soit-il a jadis été mon rival au sein de la Division Scientifique dont nous étions cogérant. Là où je concevais le prototype des Pacifistas, lui travaillait sur ces chimères. Durant cette rivalité nous avons chacun eu notre poulin… Necro Barbass pour moi et Folwando Kwak pour Zifukoro.


L’élève de Benz était devenu Constalla des Seas Blues, là où le professeur de Folwando était devenu Constella…

    - Il fera tout son possible pour récupérer sous son aile la fille de Zifukoro croyez-moi.


    - Le meilleur élève de mon père est dans la Division Scientifique ?!
S’écria Koba.
    - Il en est probable le chef maintenant que je suis parti... Le liquide IAM conçu par ton père a été la base de son travail pour concevoir les prototypes de fruits Beast. C’est pour cela qu’aucune chimère, dont toi, ne peut manger de fruit du démon.

    - Quoi ? Pourquoi ne m’avoir rien dit sur ce point.

    - Car tu es encore jeune… Tu n’as que 5 ans même si ton corps a vieilli vers les 17 ans…
Expliquerait Lisa en complément de son père.

    - Je pense donc que le cas de Koba pourrait trouver solution avec l’Etoile Shoshitsune et Folwando… Surtout vu leur dernier projet… Un potentiel comme celui de Koba les intéressera.
Conclut Carl.

Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine & Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826ChairokaEverything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1

Lorsque Lidy prit le relai sur l’appartenance du Corail, l’Alexo hocha la tête, malgré un air peu commode. Cependant l’affaire des Quartiers Nobles lui remis un objectif clair en tête… C’était une ouverture inratable ! Il fallait profiter de cette proposition de l’Olsen pour libérer un maximum de soldats.

    - Vos comptes rendus seraient de véritables appui pour notre retour et l’absence de condamnations de nos soutiens des Quartiers Nobles. Concernant le Colonel Karmon si le cœur lui en dit, alors avec mon pouvoir je pourrais le téléporter vers différentes bases marines afin de recueillir un maximum de pétition. Cela serait plus rapide.  En voici un modèle.
Dirait Epola en allant vers Dorian afin de lui tendre un document pris sur le bureau. Il n’y avait rien de particulier, il s’agissait d’une pétition « Pour le retour à la vie civile ou gouvernementale pour les Néo-Marines » d’après son titre.

    - L’Archer aura probablement quelques contacts à nous échanger oui, j’ai entendu dire qu’il avait formé une coalition de royaumes récemment… Peut-être pourrions-nous en bénéficier, d’autant plus que Drum, Flevance et Polarys en font partie. Ajouter à cela l’Empire d’Althoum et c’est une force rare qui s’ajoute  notre dossier. Néanmoins, Althoum a toujours eu une affinité avec les Thalassa, j’espère donc qu’ils jugeront mon adhésion plus opportune que ce lien.
Conclut Chairoka.


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Agent_76
Jon Ortenssia ancien Vice-Directeur du Cipher Pol 2.

La question des Cipher Pol fit sourire Jon, qui voyait là beaucoup de justesse et d’intelligence de la part de la jeune femme. Elle faisait valoir les intérêts du Cipher Pol, tout en trouvant une façon d’orienter l’union de tous.

    - Effectivement, les Cipher Pol ne doivent pas montrer une image désuni, ainsi trois choix se pose : une union positive à la Néo-Marine, négative ou la neutralité. La neutralité reste encore le choix le plus facile à obtenir.


Croisant les bras Chairoka observerait longuement l’Olsen et dirait :

    - Nous resterons donc sur les stratégies énoncées aujourd’hui. Pouvez-vous faire le lien avec l’Archer afin de mettre en place l’avocat et tout l’argumentaire autour de notre discussion ? Vous serez certainement les deux portes d’entrée de ce projet.



    - Quant à nous Karmon, plusieurs choix s’offre à n….


Alors qu'Epola entama une phrase d’un coup l’ensemble de la structure du Château trembla ! L’ensemble du lieu vibra avec aplomb et sembla se décrocher du sol avec virulence, donnant à tous l’impression d’être suspendu dans les airs !

Cela eu lieu pile quand Lidy demanda s’il fallait s’inquiéter de la nouvelle présence !

Une voix de plusieurs Néo-Marine reconnurent immédiatement, mais surtout un…

Dereto.

Son regard s’orienta de suite vers l’un des murs donnant sur la face extérieure du château. Le mur fut alors modelé par une force mystérieuse et s’ouvrit pour laisser place à une femme dont le regard froid laissait comprendre le changement s’étant imprimé en elle.

C’était la première fois qu’il la revoyait depuis sa mort, après avoir appris tout ce qu’elle put commettre par vengeance…

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Yuna_f10
Jasmine, ex-amirale Fujikujaku et néo-marine.

    - Jasmine…

    - Dereto ! C’est donc vrai !
Son regard froid et impassible s’emplit alors de larme tandis qu’elle accourut à sa rencontre, le prenant dans ses bras d’une traite !
    - Oui… J’ai bien été ramené à la vie par un fruit du démon, mais mon corps est bien plus fragile.  Pourquoi avoir été aussi théâtrale.

    - Parce que je n’y croyais pas !


Pourtant, comme un électron libre, Epola s’élança directement vers Jasmine, son bâton en granit marin se couvrant de haki pour venir s’abattre sur elle ! Jasmine ripostant directement en sortant son meitou Caesarius qu’elle enduit également de haki !

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 580363VA3Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Yato10
Ex-Vice-Amiral Ezra Ronald & Yato Shigure, ex-chasseur de primes.

Néanmoins Epola fut stoppée par un Yato ayant immédiatement pris son apparence de mi-humain mi-Balrog, tandis que Jasmine fut arrêtée par un Ezra, lui aussi en forme hybride homme-hyène ! Les deux hommes usèrent également du haki de l’armement, mais Yato veilla à stopper les mains d’Epola pour ne pas être « détransformé » par son granit marin. Ezra quant à lui ne pouvait cacher un stress prononcé ! Il avait tenté d’arrêter Jasmine durant la Rêverie et avait été mis hors combat par elle.

    - Arrêtez vos conneries bordel ! Nous sommes du même camp !
S’écria Ezra à l’encontre de Jasmine.
    - Tu aurais réagis comme Jasmine si tu avais pu lors de la mort d’Aston.
Dirait Yato à Epola.

Une rancœur forte était née entre les deux femmes. Epola reprochant  à Jasmine d’avoir éliminé une grande partie des Thalassas par vengeance amoureuse, là où elle avait su se contenir lors de la mort d’Aston. Ce à quoi Jasmine argua qu’Epola n’était pas encore en possession d’un pouvoir suffisant pour faire cela à ce moment.


Le bien commun n’était pas la cible ici, mais bien la peine de cœur, bien l’amour de deux femmes ! L’une retrouvant l’être aimé après s’être tend battu pour lui, là où l’autre s’y résilia. Elles n’avaient pas eu la même façon d’aimer ou de se venger et cela venait entacher la page aujourd’hui-même. Face à cela Asya Lida n’avait point de solution et encore moins Iliena dont le partenaire changea complètement lorsqu’il devint constantiniste.

    - Tu ne peux pas me reprocher de m’être battu pour celui que j’aime !
S’écria Jasmine
    -Tu aurais dû te battre pour notre cause !
Alors d’un coup une aura violacée tonitruante s’extirpa du corps d’Alexo Epola et vint directement assaillir la pièce !

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Tlaloc «Kihō-ō » ancien Amiral.
    - Vous n’êtes donc que des rustres….
Soupira Kiho-ô dont l’aura conquérante se répandit dans l’ensemble de la pièce, afin de protéger chacun de l’aura massacrante d’Epola qui dirigeait alors une haine violente envers Jasmine !

A cet instant précis, si rien n’était fait pour rappeler l’objectif, alors de ce choc électrique, Kiho-ô retiendrait l’absence d’union de la part du Gouvernement. Cette discussion allait-elle être inutile ou quelqu’un pourrait-il rappeler l’objectif commun ? Remettre en évidence l’intérêt principal de cette venue !

Aucun Délai

Résumé:
[/center]
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice des CP5 & CP6
Lidy Olsen
Messages : 1104
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue61/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (61/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue249/1750Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (249/1750)
Berrys: 166.404.371.300 B
Jeu 29 Juin - 19:06

... But not everyone can understand [4]


Pour la Directrice des Cipher Pol, défendre Lida Asya était une possibilité qui existait. En revanche quand il s’agissait de Jasmine, la question était toute autre. Si Dereto ne considérait pas les actes répréhensibles en vertu de qu’elle avait fait après la Rêverie, il existait malgré tout les événements qui s’étaient produits durant. Les nombreux morts qui étaient sur ses épaules ne s’arrêtaient pas aux Thalassa : le Directeur du Cipher Pol 3, un bâtard Dragon Céleste, de nombreuses vies fauchées dans des destructions diverses… Elle avait beau avoir réagi en fonction de ce qu’on lui mettait en face d’elle, ses réactions ne joueraient pas en sa faveur, surtout face à un Gouvernement Mondial qui n’était pas friand d’admettre ses fautes.

La solution concernant Sakuraba Yu était une possibilité, quant à savoir si elle effaçait sans toucher les souvenirs, l’existence de Truth était tout simplement parfaite. Ainsi Lidy acquiesça : elle n’avait pas pensé que le pouvoir de cette femme s’étendait jusqu’à effacer des pans entiers de la mémoire sans s’y fondre elle-même. Si elle désobéissait, ce serait sûrement une exécution pure et simple qui prendrait lieu… Mais il n’existait pas un monde où Lida Asya trahirait sa parole envers le Gouvernement Mondial. Elle ne le considérait sûrement pas comme un Dieu à l’image des constantinistes, mais elle lui vouait une dévotion tout aussi intense à ce qu’elle pouvait observer.

Concernant les scientifiques, Lidy gardait malgré tout une idée en tête. Elle se tournerait vers les deux Benz qui se trouvaient dans la pièce et se déplacerait vers eux après avoir sorti un papier de sa poche. Il s’agissait de son numéro d’escargophone.

- Si vous n’arrivez pas à vous décider sur votre sort, je pourrai vous proposer quelque chose en lien avec un de mes contacts. Je ne suis pas encore certaine de la réalisation de cette possibilité, mais dans le cas où vous seriez démunis, vous pourrez me contacter.

Elle ne considérait pas Lida Asya comme leur baby-sitter, alors elle ne lui demanderait pas son autorisation. Il faudrait essayer de voir si Kàdingirra pouvait la mettre en relation avec Mathusalem Asyrris pour qu’elle lui demande ce service, mais s’il existait un monde où le savoir des Benz pouvait servir la cause gouvernementale vers un objectif plus grand que celui de la simple Division Scientifique, elle sentait que nul ne serait perdant à ce moment-là. Certes cela demanderait à ce qu’ils rencontrent l’ancien prétendant au titre d’Etoile, mais Lidy avait en tête de faire pencher les chances en leur faveur.

Laissant la conversation suivre son cour, elle commenterait néanmoins la dernière part concernant Althoum et la proximité avec les Thalassa :

- Si votre défense est suffisante au moment où le Tribunal Céleste s’impose, alors les Thalassa verront sûrement cette affectation comme une possibilité de garder un œil sur vous. Leur champ d’action sera limité à l’observation cependant.

En effet, Yang Thalassa ne menait jamais de combats perdus d’avance. Il préférait marquer des points là où il le pouvait, d’autant plus qu’à présent il souhaitait sauvegarder le reste de sa famille d’un autre massacre. Eloigner Lida de la Marine où se trouvaient Shang et Zang, et des autres institutions où il avait dispersé le reste de ses enfants et petits-enfants était du pain béni.

Etant la prise de parole de Jon Ortenssia, Lidy acquiesça simplement. Il s’agissait de la voie « facile ». Celle qu’elle pouvait presque assurément réussir si elle se donnait les moyens de le faire. Convaincre Irr et Laurène de jouer en leur faveur lors du procès était certainement une mission qui lui demanderait de sacrifier un trop grand nombre de pièces sur son échiquier. Elle ne serait pas rentable, bien au contraire. Dans ce monde si rien n’était impossible, tout n’était pas forcément obtenable.

Ainsi, elle répondrait à l’ancienne Chairoka, tenant son menton entre ses doigts après avoir réfléchi aussi longuement qu’elle avait été scrutée :

- Je ferai le lien avec l’Amiral. Si vous avez besoin de me recontacter a posteriori, je suis disposée à vous écouter sur cette ligne. Faites sonner une fois, et raccrochez, puis trois fois, et raccrochez à nouveau. Cela me permettra de vous rappeler à l’abri d’oreilles indiscrètes.

Un code simple mais elle n’avait pas besoin de faire compliqué.

A peine eut-elle fini de dire cela et d’observer l’arrivée d’une nouvelle présence que le château se mit à trembler. Elle s’interposerait entre l’endroit d’où venait la voix et le Colonel Karmon, prenant soin de le protéger si un projectile se dirigeait vers lui. Alors le mur s’ouvrit, laissant passer la silhouette élégante et terrifiante, pour le commun des mortels, de l’ancien Amirale Fujikujaku, la Chasseuse de Prime la plus crainte de l’Archipel Shabaody. Elle était devenue impitoyable et imprévisible. Pendant un bref instant, Lidy évalua la nécessité de l’éliminer à ce moment-là, mais elle ne bougea cependant pas d’un pouce.

Elle laisserait d’abord les retrouvailles se faire. Dereto lui évoquerait sa condition, et elle verserait une larme. Si Epola prit le parti d’attaquer à vue, Jasmine était prête à répondre. Ce furent Yato et Ezra qui intervinrent le plus rapidement. Evaluant leur niveau de combat, Lidy se contentait d’observer. Elle n’avait pas assez de données pour agir sans créer de nouvelles tensions. Elle sentait que la situation lui échappait d’une manière à laquelle elle ne s’attendait pas. Ses yeux ne fuyaient pourtant pas.

Ces guerres intestines la fatiguaient. A l’intérieur de son cœur s’était rempli un vase. Chaque nouvelle situation qui la menait à devoir agir pour réajuster la situation ajoutait à ce contenant une goutte d’eau. Et chaque goutte d’eau qui venait le remplir un peu plus créait en elle une frustration particulière. Elle détestait perdre le contrôle de la situation. Elle avait réussi à amener les Néo-Marines exactement là où elle désirait, elle avait créé l’illusion d’une union en protégeant ses intérêts, et la pyramide qu’elle venait de monter s’effondrait vraiment ?

Une goutte d’eau supplémentaire vint se déposer dans le vase.

Elle comprenait le sentiment d’amour inconditionnel. Elle comprenait le sacrifice qu’il fallait faire parfois. Pour sauver Heziel, pour sauver ses enfants, elle avait dû fuir et se cacher. Elle était obligée de ne pas les voir pour les protéger, d’ignorer leur existence. Pour construire le monde le plus sûr qui soit, elle avait tué son propre frère. Si une pièce ne s’imbriquait pas dans son plan, elle en modifiait la forme ou la supprimait.

Le déploiement de Haki Royal ne la fit pas réagir. Elle était à l’image de l’Amiral, déçue. La haine d’Epola envers son alliée était compréhensible. Pourtant elle ne faisait pas partie du plan. La voix de Lidy résonna alors dans la pièce :

- Votre combat n’est pas terminé, Epola Alexo.

Le vase se brisa. Le regard de Lidy était devenu froid, loin de l’image bienveillante qu’elle avait laissé paraître cette dernière heure. Sa véritable nature ne servait que ses propres intérêts, et soudain alors même que deux Hakis Royals s’entrechoquaient, toute la frustration que ressentait Lidy explosa en une aura d’un bleu froid, presque polaire, qui envahirait la salle. Du fait de la naissance de son fluide royal, l’éclat ne durerait qu’un instant, mais il était d’autant plus puissant que la volonté de Lidy était impitoyable. Elle avait la mémoire de trop d'éveils de ce fluide pour ne pas savoir de quoi il s'agissait, pourtant elle ne se laisserait pas décontenancer.

- Votre deuil et votre volonté de rétablir les faits passés ne peuvent primer sur la volonté que vous avez de ramener vos alliés à la maison. Pas maintenant. La raison est ce qui vous a permis de tenir jusqu’ici, raccrochez-vous y.

Elle ne pouvait pas en dire beaucoup plus. Epola était intelligente, et même portée par l’émotion elle comprendrait sûrement que Lidy lui conseillait de faire valoir le sentiment d’unité sur celui de frustration. Dorian aurait sûrement des paroles plus sages à apporter et pleines d’espoir à lui apporter. En revanche, Lidy se tournerait alors vers la véritable cible de sa colère. Il n’y aurait pas de nouvel éclat de fluide royal. A cet instant, le vase s’était complètement vidé. Elle plaignait cette femme qui avait perdu l’amour de sa vie. Elle regarda Dereto, puis à nouveau la chasseuse de prime :

- Jasmine, je suis Lidy Olsen. Je suis la Directrice des Cipher Pol 5 et 6. J’étais là lors des événements qui ont mené à la mort de votre…

Elle tourna brièvement ses yeux vers Epola.

- De vos bien-aimés. Je ne peux vous dire à quel point je comprends ce sentiment de perte.

Son regard froid avait regagné une teinte de douceur. Lidy pensait à Harita. L’avait-elle aimé comme un amant ? Non, mais elle avait été plongée dans une telle tourmente lors de sa mort à Enies Lobby qu’elle ne pouvait que comprendre. C’était elle, c’était sa mort qui définissait aujourd’hui ses choix parfois exigeants.

- Votre réaction face à sa mort est loin d’être inhabituelle. Elle n’est pas absolue, il y a autant de réactions que de personnes.

Elle-même avait, au début, sombrée dans l’apathie. Elle ressemblait beaucoup plus à Epola pour ça.

- Mais vous êtes humaine. La seule différence avec beaucoup d’autres, c’est que vous avez les moyens, les armes de blesser les autres. Et vous les avez utilisées. Je ne suis pas juge. Je ne vous dirai pas que vos actes ce jour-là peuvent être effacés car je ne le sais pas. En revanche, par déférence envers les personnes ici présentes et par honnêteté d’esprit, je peux vous dire une chose.

Elle se tournerait vers Dereto :

- Tant que votre compagnon sera ainsi, le Gouvernement Mondial pourra vous atteindre, en l’atteignant lui. Si vous décidez d’être l'ennemie de tous les pays qui le composent, vous devrez cacher Dereto de toute nuisance, et cela ne sera plus une seconde chance. Je ne peux que vous conseiller de tenter de défendre votre cause auprès des hautes instances. Je sais que ce sera plus difficile que celle de Lida Asya, mais ce choix vous appartient.

Enfin elle laisserait ses épaules retomber légèrement.

- Prenez le temps de la réflexion. Quand vous serez décidé, n’oubliez pas que votre choix influencera non seulement votre avenir mais aussi celui de vos alliés.

Si cela provoquait la colère de la porteuse de Caesarius, la Olsen serait obligée d’intervenir de manière plus musclée. En revanche, si cela suffisait à lui donner le temps de la réflexion, elle espérait aussi que cela permettrait à l’ancien Amiral Kiho-O de retrouver un peu de sérénité d’esprit et de faire un choix arrêté, qu'elle soutiendrait pour garder la même ligne de conduite qu'engagée précédemment. A cette condition, elle continuerait sa discussion.

Ayant déjà pris ses engagements envers ses interlocuteurs, elle serait sûrement invitée à partir. Si c’était le cas, elle proposerait à Jon Ortenssia de la suivre si cela l’intéressait. Elle ne pouvait pas obliger qui que ce soit, mais elle savait une chose pour sûr : elle désirait profiter du savoir de cet ancien Directeur, au-delà de son lien avec MIND. Ainsi elle se tournerait vers les Néo-Marines dans le but de leur apporter ses dernières pensées peut-être superflues, sur un ton déterminé :

- Je ne peux conclure qu'en vous disant une seule chose : vous êtes l’avenir du Gouvernement Mondial. Vous devez en être convaincus, car dès lors que vous serez revenus dans les rangs gouvernementaux, vous serez amenés à être sous le feu des projecteurs régulièrement. Vous serez scrutés, étudiés de toute part et vous savez quoi ? Vous serez enviés pour vos exploits. Ne tentez pas de faire profil bas. Les Constantinistes adhèreront d’autant plus vite à votre vision d’unité. Une fois réintégrés au Gouvernement Mondial, vous ne serez jamais seuls, vos alliés seront là, j’en suis convaincue. Vous serez enfin à la maison.

Elle se tournerait ultimement vers Lida et Epola :

- Je ferai ma part, alors ramenez-les chez eux.

D’un geste simple, elle ferait signe au Colonel Karmon de l’appeler s’il avait besoin d’elle. En revanche, si elle était à nouveau interpellée elle ferait en sorte de répondre à ses interlocuteurs. Peut-être que certains auraient envie de lui parler, ou de lui indiquer une autre façon de voir les choses. Elle n’était pas fermée à la discussion malgré son expression froide qui en avait peut-être éloigné plus d’un.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Jeu 29 Juin - 22:41
Ouah... ça fait plaisir d'entendre tant de positif de la bouche de la Neo-Marine, tellement la situation partait d'un postulat des plus tendus et crispés.

J'acquiesce d'un signe de tête souriant:

- Oh, je peux que comprendre ce sentiment de suivre quelqu'un pour les bonnes raisons et je suis soulagé d'entendre que l'on aie les mêmes idéaux en suivant nos supérieurs respectifs.
Au point où nous en sommes, le moindre soldat passant à notre cause sera une petite victoire et un allié en moins pour l'ennemi et votre voix résonnera d'autant plus, quand elle sera écoutée par plus de gens encore.


Pfiou... ouais clairement, la pression sur mes épaules s'échappe quelque peu et j'aborde la suite de la discussion avec un semblant de confiance et de sérénité.
La directrice Olsen est très clairement le "cerveau" de la discussion, là où je joue plus sur les émotions et ses propositions font pas mal mouche auprès de son auditoire.

Je croise les bras, en écoutant la partie plus "sciences" de la part des scientifiques Neo-Marines et un détail me fait tiquer:

- Surtout qu'ils semblent assez fragiles, avec cette faiblesse "mortelle" au sel ou à l'eau de mer: le capitaine John a réagi très brutalement, en entendant parler des effets du corail marin et il a vite disparu de la zone.
Il vaudrait donc effectivement mieux éviter de produire une armée comme ça, parce qu'en plus du coté controversé de "déranger les morts", quand la faiblesse des revenants arrivera aux oreilles ennemies, cet "atout" sera vite balayé.


La discussion se prolonge, avec quelques intrigantes révélations, notamment cette "gamine" qui serait plus jeune qu'elle en a l'air, mais aussi des liens étroits avec la Division scientifique, chose qui pourrait intéresser Logan, surtout avec cette histoire de liquide IAM, ingrédient apparemment essentiel aux fruits BEAST.

En tout cas, une étape est encore franchie dans la discussion et je saisis la pétition des deux mains, inclinant la tête:

- Rassurez-vous, mon cœur me hurle même de le faire. Plus vite on recueille les avis des troupes, pour en exploiter les résultats, et moins on laissera le temps à l'ennemi de comprendre et chercher à nous mettre des bâtons dans les roues.

Cependant, alors que la conversation semble à nouveau se tourner vers moi, d'après Epola en tout cas, une phrase de la directrice Olsen me fait hausser un sourcil.
Une présence nouvelle ici?
Je tourne la tête à gauche à droite, essayant de me concentrer au mieux sur les environs... et ça recommence.
Des voix dissonantes et bruyantes envahissent mon esprit et je grimace légèrement, en massant mes tempes. Non, de ce que j'ai pu en apprendre et de ce que j'entends maintenant, le "Haki de l'Observation" sonne encore trop "faux" pour moi. Je sais que je dois l'entraîner régulièrement, pour apprendre à faire le tri dans les voix, mais non, c'est pas encore aujourd'hui.

Alors que je ferme mon esprit, je bloque sur l'étrange spectacle d'un mur... se tordant dans un coin de la pièce? Qu'est-ce que c'est que ça?

Fujikujaku... Que fabrique-t-elle ici?!? Pourquoi une ancienne amirale se retrouve ici?!? Sérieusement, il y a trop de visages de l'amirauté, même anciens, dans cette pièce! Genre... le monde s'est dit aujourd'hui que j'allais me sentir minuscule?

Au milieu de tout ça, la nouvelle venue ne perd guère de temps en palabres et se jette dans les bras de Dereto et je comprends mieux pourquoi il parlait tout-à-l'heure de discuter avec elle.
Mon cœur se serre un peu à la vue de la scène: alors que je disais clairement trouver du négatif au principe de ressusciter les morts, ça fait bizarre de voir le bonheur entourant ce couple, justement avec ce pouvoir "inhumain" que je réprouve.

Mais là, tout s'enchaîne, avec la sous-cheffe de la Neo-Marine se jetant sur l'ex-amirale, bien vite rejoints par deux hommes dont l'ex-vice-amiral Ronald, pour les stopper.
Me remettant de la stupeur, je fonce sans réfléchir davantage, avec le Soru: je ne sais pas ce que je peux faire, mais... eh?

Alors que je fonce sur le groupe, l'air vibre à plusieurs reprises, comme si l'atmosphère elle-même devenait une terre secouée par un séisme.
Quelque chose se dégage de Epola et submerge la pièce, comme une vague d'énergie, trop similaire à quelque chose que j'ai pu voir par le passé... mais mes souvenirs sont secoués par une autre vague sur mon flanc!
Alors que j'entends la voix sévère de l'amiral Tlaloc, glaciale, semblant transpercer mon esprit, le malaise que je ressentais en voyant l'énergie sortir de la Neo-Marine semble s'atténuer... mais c'est pour que je me fasse encore mieux balayer par autre chose!

Mais oui! C'est comme ce que j'ai vu, lors du duel de Sakuga contre O'Bone! Ou la même sensation que quand je me trouvai à coté du capitaine, lorsqu'il a mis en fuite un monstre marin!

C'est pas bon... ma tête semble tout lâcher, mes jambes stoppant net et mon corps basculant vers l'avant, alors que la pression écrase mon esprit.

Non, pas comme ça

Mes jambes ne répondent plus et je pense à la première chose me venant en tête, à savoir justement utiliser celle-ci... plus particulièrement mes cheveux!

Je génère et fais pousser deux nattes de cheveux que je projette au sol, devant moi, pour amortir ma chute, mais surtout éviter de me retrouver face contre terre.
Le Retour à la vie: j'ai encore très peu confiance en cette nouvelle capacité que j'ai appris à maîtriser petit à petit, n'ayant clairement pas encore assez de connaissance dessus, pour pouvoir l'utiliser en combat.
Cependant... j'ai pensé qu'à ça pour éviter de tomber, mais c'est loin d'être suffisant!
Mes jambes... vous allez rien lâcher bordel!

Je me concentre intensément sur mes membres inférieurs et je fais un pas en avant, pour essayer de retrouver l'équilibre et je frappe assez lourdement au sol. La tête baissée, je remarque quelque chose d'étrange, la couleur noire enduisant mon pied, qui craquelle le sol sous l'impact du pied.
Cependant, à travers ce phénomène étrange, je remarque surtout que mes jambes sont bien plus solides et je peux retrouver pleinement mon équilibre, malgré le tournis se faisant encore très vivace. La couleur noire s'estompe rapidement, alors que je fais brièvement le rapprochement avec la lame noir utilisée par la samouraï que j'avais affronté lors de la mission du traité, Sakuga, Cruz... le Haki de l'Armement, sérieusement?

Mais au milieu de tout ce chaos, mon regard hameçonne ma cible, en tout cas une des deux, alors que la Directrice Olsen a aussi foncé dans cette mêlée et elle semble en pleine discussion avec l'ex-Amirale, même si je ne comprends pas grand chose, alors que je récupère peu à peu mes sens.
Tanguant un peu comme sur un navire en pleine houle, je parviens à me planter devant Epola, pour éviter qu'elle aie un trop gros visuel sur son "ennemie". Vu comment elle lui a sauté dessus, je peux tenter de couper le contact visuel, pour essayer de calmer sa colère évidente.

Je pense aux mots de l'homme inconnu du duo retenant les deux femmes, concernant la mort d'Aston... comme Aston Finley, le compagnon de Epola? J'en ai vaguement entendu parler, mais c'était plus en mode commérage que j'écoutais d'une oreille vite-fait (parce que bon les histoires d'amour... il y a plus intéressant quand-même).
Si Fujikujaku a quelque chose à voir avec la mort du copain de Epola... il ne faut pas s'étonner qu'elle l'aie mau... OH MERDE!!!

Je tressaille, en voyant le regard de Epola: je connais trop bien ce regard! Mais pas pour l'avoir déjà vu quelque part... mais parce que je comprends de suite ce que renferment ces yeux emplis de haine.

- EPOLA! Ne tombez pas dans ce piège! Reprenez-vous!
Je connais que trop bien ce sentiment! Celui de penser s'attaquer à la bonne personne, tout en voulant évacuer un trop-plein émotionnel contenue des semaines, des mois, des années durant! Le fait d'avoir une seule idée embrouillant l'esprit, qui nous hurle constamment que c'est la bonne... non la seule chose à faire!

Mais non ce n'est pas la seule, ni la meilleure chose à faire.
Que ce soit penser objectivement à l'objectif d'une mission, en pourchassant intensément un terroriste, alors que l'on pouvait secourir des soldats aux prises avec des bombes juste à coté.
Que ce soit s'emporter dans d'âpres combats, jusqu'à ce qu'on nous rappelle que l'on est dans un équipage et qu'il y a plus important que la mission, à savoir venir en aide à un de ses nakamas en difficulté.
Ou encore... que ce soit en voulant laver l'honneur de sa sœur agressée, en démolissant son tortionnaire, devenant ensuite image de crainte et de terreur de la part de ses amis, ses voisins, voire sa famille des semaines durant.

Mais non, On ne peut juste pas penser de manière aussi linéaire que se dire "je dois absolument abattre cette personne qui m'a fait du mal", pas quand des enjeux nous dépassant sont en train de se jouer.
Je peux comprendre, même si c'est partiellement, la douleur ressentie par la perte d'un être cher, même si j'ai perdu de nombreux alliés dans ma vie et que je me sens souvent coupable de ne pas avoir pu faire plus...
Mais malheureusement et même si les miracles montrés avec les revenants peuvent remettre cette réalité en doute: la mort est inéluctable et les vivants doivent continuer à vivre avec cette fatalité, pour honorer au-mieux leurs disparus.
On doit devenir de meilleures versions de nous-même pour créer un avenir toujours plus radieux, pas seulement pour les vivants, mais aussi pour que les morts puissent observer tout ça du ciel, reposer paisiblement en sachant que nous, les générations futures, prenons soin du monde qu'ils ont contribué à améliorer de leur vivant.

Mais aussi...


Je désigne la Neo-Marine, en particulier Chairoka, d'un geste de la main:

- On ne peut pas oublier notre rôle, notre responsabilité, surtout avec un rôle d'influence comme second ou oreille attentive de son capitaine, et que nos échecs, nos décisions hâtives, peuvent éclabousser nos êtres chers, nos soldats, ceux restant à nos cotés et que l'on peut encore aider.

On a commencé cette négociation avec énormément d'appréhension, de doutes de votre coté, mais aussi du nôtre, pas mal du mien, je le conçois.
Et pourtant, nous avons su surmonter tout ça, parce qu'au fond, nous savons sans doute que c'est la meilleure chose à faire: mettre nos différences de coté, pour travailler ensemble à un même objectif, faire briller ce monde de mille feux, comme un bijou étincelant visible depuis le ciel, pour que chaque génération ayant contribué à le rendre si brillant le voit... et bon sans doute aussi pour l'inverse, donner pas mal la rage à nos ennemis, hein?

Vous... Vous alliez dire quelque chose avant tout ça... Vous vouliez me parler de quelles options?
Pensez à ça, pensez de nouveau à tout ce à quoi on a pu travailler dernièrement et ce que l'on pourra continuer à faire: comment rendre ce monde meilleur pour nos proches du passé, du présent et du futur?
Divers a écrit:
Usages du Haki de l'Observation et l'Armement imparfaits
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 5 Juil - 21:46


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Scientifique_10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Alfons10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Kagami10
Koba Max, Carl Benz, Lisa Benz, corps scientifique de la Néo-Marine

La proposition que Lidy ferait aux Benz aurait sans doute un grand impact sur le devenir des deux scientifiques qui n’imaginaient pas revenir au sein de Marijoa, mais ne pouvait se résigner à avoir un moins bon accès à la science. L’argent était le nerf de la guerre et il était difficile de savoir si un autre cadre leur offrirait cette chance.

Ainsi, Benz accepterait respectueusement le numéro de téléphone.

Pour ce qui était des Thalassa, Chairoka hocherait la tête à la remarque de l’Olsen qui était assez juste, croisant un bref instant le regard de Jon vis-à-vis de son intervention sur les Cipher Pols, elle lui ferait également un court geste de la tête. Elle comprenait aussi bien qu’on puisse l’aider que la volonté de ne pas briser les positions de l’institution. Elle avait déjà fragilisé le Gouvernement en quittant la Marine de cette façon, mais elle ne pouvait pas en plus ébranler le Cipher Pol si cher à ses confrères.

Il n’y avait rien de plus à dire sur le lien que ferait Lidy avec l’amiral, ni sur le code, tout cela était entendu et accepté.



Néanmoins, elle perdrait assez rapidement le contrôle de la situation en voyant la réaction de ses deux amies. Asya ne pouvait que difficilement prendre parti. Jasmine l’avait considérablement aidé durant la période Décima et elles avaient fortement travaillé ensemble, même si Jasmine démissionna dès que Dereto fut mis en danger. De même son lien avec Alexo se renforça principalement lorsqu’elles devinrent Néo-Marine, étant à l’origine plutôt coutumière d’Aston Finley dans le cadre de l’AOI, elle avait appris à connaître sa femme bien plus tard.

Si aujourd’hui ce trio de femmes pouvait représenter un trio de femmes de pouvoir, cela n’était qu’une illusion, car le trio n’existait plus. Il s’agissait de trois femmes fortes tout simplement.

Ce ne fut que le déferlement du haki royal de l’Olsen qui permit d’imposer un cadre à la situation. Devant s’imposer à la fois au haki parfaitement maîtrisé de Kiho-o et au haki moyen d’Alexo, il aurait dû mal à saper réellement le groupe. Pour autant, il viendrait s’imposer telle une pression importante sur autrui, venant représenter un véritable poids posé sur la nuque et les épaules, forçant tous les individus ici présents à baisser la tête vers cette petite femme.

Tous ? Non

Chairoka demeurerait insensible à ce flux qu’elle ressentirait juste. Epola et Kiho-o en parfaits roi et reine ne fléchirait pas eux non plus. Néanmoins leurs regards iraient tous vers la demoiselle.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Yuna_f10
Jasmine, ex-amirale Fujikujaku et néo-marine.

Les propos que Lidy adressa à Jasmine étaient justes et la chasseuse ne pourrait le nier. L’ex-Fujikujaku avait toujours utilisé les armes à sa disposition et avait toujours fuit les situations ne lui convenant pas. Elle était variable, sans être instable. Son choix était assez sûr…

    - Fête en sorte que Morgans reste en vie à l’état de légume. Cela passera par la réadmission d’Asya et mes anciens camarades, cet homme étant en leur « possession ». A cette contrepartie, je n’attaquerai aucun véritables gouvernementaux à l’exception de l’As du Cipher Pol 9. Son existence est la cause de notre déclin.


Par véritables gouvernementaux Jasmine n’incluait que les « hommes en uniformes », excluant les corsaires ou les chasseurs de primes par exemple, même s’ils œuvraient tout de même pour le Gouvernement.

    - Je n’ai aucun « regret » vis-à-vis de mes choix, mais si j’en avais eu l’opportunité je n’aurais pas causé tant de souffrance à la famille Thalassa, c’est une certitude. Ma haine allait au CP9, mais les Thalassa y ont fait obstacle jusqu’au bout… Je ne suis pas heureuse d’avoir pris ces vies et je porterai ce fardeau éternellement.


Son regard se tournerait alors sur Epola…

    - Je ne te demande pas de me pardonner Alexo. Tu le sais et tu connais ma vision de nos vies. Mais tu sais aussi que j’ai toujours voulu œuvrer en votre sens car votre bataille me semble juste encore aujourd’hui. Je n’ai pas votre éthique gouvernementale et ne l’ai jamais eu, mais j’ai compris à vos côtés que l’appât du gain et du pouvoir étaient des voies néfastes.


Elle pensait aussi bien à l’ancien chasseuse de primes qu’elle était, qu’au Constantinisme ayant brisé le Gouvernement Mondial pour y prendre du pouvoir.

Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1

Les propos de Jasmine couplés à la prise de parole de Lidy, mais surtout l’impressionnante tirade de Dorian Karmon, vinrent à la convaincre de répondre à Jasmine.

    - Yang Thalassa est l’homme ayant repéré mes talents lorsque j’étais promise à la Direction du Cipher Pol 7 et celui grâce à qui j’ai ainsi pu rejoindre la Garde de Marijoa… C’est également grâce à lui qu’Aston et moi avons pu assumer notre relation au grand jour… Je lui dois énormément de ma carrière et c’est pour cette raison que ton geste me blesse, car il frappe la famille de mon bienfaiteur.


Elle avait également partagé bien des entrainements avec Shang Thalassa…
    - Je ne sais pas s’il agira en notre nom ou en mon nom dans ce futur procès… Je ne peux donc me laisser aveugler par ma fidélité… Que tu admettes que tu aurais agis différemment si tu avais pu me rassure sur la Jasmine que j’ai connu. Je ne sais pas si un jour nous serons de nouveau amies. Savoir que tu ne seras pas notre ennemi est rassurant au moins.



Les dernières paroles de l’Olsen iraient cette fois-ci toucher le cœur de l’ensemble des Néo-Marines, Chairoka comprise. Il était assez étonnant de voir qu’une personne, qui aurait pu être un ennemi crucial, puisse également être une précieuse source de conseil. Si l’unité était le maître mot, alors il fallait s’y tenir.

Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka

Chairoka s’avancerait alors vers l’Olsen et prendrait la parole.

    - Nous ferons un pas vers l’unité comme vous l’avez fait aujourd’hui. Afin que nous puissions de nouveau agir ensemble pour l’intérêt commun.


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Tlaloc «Kihō-ō » ancien Amiral.

L’accalmie se présenterait naturellement, apaisant les tensions naissantes dans le cœur de Kiho-o. La situation commençait à lui plaire, sans pour autant se laisser prendre dans trop d’émotions. Il devait lutter contre son cœur afin de ne pas laisser l’apaisement prendre place.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Yuna_f10
Jasmine, ex-amirale Fujikujaku et néo-marine.

Jasmine viendrait alors user de sa fermeture éclair et ouvrirait une brèche menant directement à Ta No Kuni dont elle venait…

    - Mes camarades et amies…Je vous souhaite à tous le meilleur. Je ferai en sorte que nos chemins puissent coïncider en de bonnes voies je vous en fais la promesse.  Merci pour les pleurs et les moments de joie.

    - Merci de m’offrir cette seconde chance d’apprécier la vie.


Alors que le duo se présenterait à la faille spatiale, Yato s’avancerait alors vers eux dans un certain silence, avant de se retourner vers le reste du groupe des Néo-Marines.

    - Chasseur un jour… Je ne peux pas nier que ma place me semble être à leur côté.
Dirait Yato en s’inclinant respectueusement.

Les amis partaient en sachant qu’ils devraient faire de leur mieux pour ne jamais être ennemis, mais ne pouvaient qu’espérer tenir cette promesse. Ainsi, malgré ce futur incertain, tous savaient qu’ils n’oublieraient jamais le lien les ayant unis. Echangeant des regards plein d’espoir, les chasseurs de primes s’engouffrèrent dans les limbes.

Cependant Jasmine ne referma point la fermeture, laissant Alexo fermer celle-ci et ainsi récupérer la fermeture.

Un silence s’instaura doucement.
Une page se tournait, mais ce fut pleine de conviction qu’Epola se retournerait vers Dorian.
    - Dans ce cas, ne perdons pas plus de temps et sonnons le début de cette union.


Se tournant vers Lidy, Epola créa une fermeture à usage unique.

    - Je ne peux vous ramener au Sommet Corallien étant donné qu’il a sans doute disparu désormais. Cette fermeture vous mènera à la capitale de l’Empire Kahaltien, c’est le mieux que je puisse vous offrir aujourd’hui.



Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka


    - J’aimerais m’entretenir avec vous avant votre départ Lidy Olsen.
Dirait Chairoka.
    - Puis-je assister à cela ?
Demanderait Jon.

    - Quant à moi, j’attendrai le retour de cette pétition afin de définir le devenir du Corail.
Conclut Tlaloc.

Si Lidy acceptait, alors Chairoka la guiderait elle et Jon jusqu’au sommet du château. Là-haut la vue sur la dimension de Mars était imprenable, montrant l’activité légère présente en ce lieu par la présence des Néo-Marines. D’un air assez solennel elle demanderait alors :

    - Lidy Olsen… Votre puissance ne fait aucun doute, tout comme votre intelligence. Pour moi vous constituez une énigme. Inconnu au bataillon il y a une année et demie, mais aujourd’hui votre montée est flagrante. Néanmoins, je ne comprends pas une chose : pourquoi avez-vous ciblé uniquement le Cipher Pol ? Et pas d’autres postes ?


Elle attendrait bien entendu la réponse de l’Olsen, puis dirait.

    - Puis-je vous poser une question importante pour moi ?


Si la réponse était négative, elle la laisserait partir sans demander son reste. Si elle était affirmative alors elle demanderait :

    - Si la Néo-Marine venait à être admise dans le Gouvernement… Qui représentera à vos yeux le nouvel ennemi du Gouvernement Mondial, quelle faction, quels individus seront à vos yeux les nouveaux ennemis de l’Ordre Etabli ?


Cette question était lourde de sens, car elle permettrait peut-être à Lidy d’obtenir du soutien sur ses opérations futures ou au contraire aucun soutien.

Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1

Du côté de Dorian la situation serait plus « complexe », car elle lui demanderait beaucoup de finesse.

Epola lui présenterait effectivement chaque base militaire dans un détail qui montrait son expérience.

    - Tout d’abord, sache que les bases dirigées par des constantinistes, risque d’être réfractaires à notre pétition suite à la propagande de dénigrement à notre encontre. Parmi les autres bases, celles qui ont bénéficié de la décentralisation de Chairoka, qui a créé les QG secondaire sur les Blues nous  seront plutôt favorables je pense. Néanmoins, la décentralisation a abaissé l’influence de New Marineford, donc je doute que Mark Robinson, l’Amiral Haiirokumo soit de notre côté, d’autant plus qu’il est constantiniste et ancien rival de Chairoka à l’amirauté… Là où des base comme le Old Marineford, qui est composée d’anciens proches alliés de Chairoka, seront plus enclines à nous accepter.


Base G-1 - New Marineford (dirigée par l'amiral Haiirokumo) : Seconde plus grande forteresse de la Marine, il s'agit du dernier rempart entre le Nouveau Monde et Marijoa. Elle se trouve au large de l'île de Mystoria qui est donc également sous sa protection. Lourdement armée et pouvant tenir un très long siège, cette base sert de Quartier-Général pour cet océan. Image

Base G-2 - Old Marineford (codirigée par les amiraux Sorafuka et Kurohebi) : Quartier-Général de la Marine originel de la Marine, durant les deux cents premières années d'existence de la Marine, Old Marineford se trouve sur une petite île à quelques heures de navigations des côtes de Segmenterre. Situé au milieu d'un espace maritime particulièrement riche en tempêtes, la base G-2 n'est ni plus ni moins que le quartier-général de la Marine sur la première partie de Grandline, même si la présence du quartier-général mondial à Marineford a tendance à éclipsé le rôle du G-2 dans la vision de la majorité des gens. Image

Base G-3 (dirigée par le vice-amiral Chaka Aksoum) : Si l'ancienne base G-3 fut jadis détruite par l'équipage de Gold Roger, sa reconstruction ne fut pas un sujet prioritaire au courant des dernières années. C'est suite à la chute de l'Ordre Décima que l'amiral-en-chef Sergueï Ivanovitch décida d'enfin procéder à la construction d'un nouveau G-3 sur l'île même où régnait Centes (Merveille) et où il trouva la mort afin de créer un symbole tangible représentant la victoire de la Marine sur les Décimas. Servant de relais entre Marineford et le G-2 ainsi que de masse de soldats de réserve pour Marineford en cas de bataille, peu de soldats de réserves sont pour l'heure basés là en raison de la reconstruction récente. Un bon nombre de soldats présents proviennent du G-2 et quelques-uns sont des soldats des Blues ayant obtenus une promotion. Image
Epola :
    - Du haut de ses 72 ans, Chaka Aksoum est soutien politique de Silver Hunter, en plus d’avoir servi au côté du Général des Armées, Mohero. Ce genre d’homme voit l’efficacité au nom du Gouvernement avant le grade, la croyance ou autre. Il a même refusé un poste d’Amiral. Le G-3 se compose de beaucoup de soldats issues du G-2.


Base G-4 : Île rocailleuse de Calm Belt propriété d'Althoum qui fut céder à la Marine suite à différentes négociations, c'est là qu'a été érigée la base G-4. Disposant d'un large porte pouvant accueillir de nombreux navires gouvernementaux possédant des coques en Granit Marin, c'est en vérité une station d'escale pour tous les navires gouvernementaux souhaitant faire la traversée du Calm Belt du nord, leurs permettant de prendre du repos à mi-parcours tout en définissant un trajet relativement sûre au sein de de Calm Belt. C'est de fait devenu le quartier-général de la très limitée Marine de Calm Belt. Image
Epola :
    - Althoum est la région d’origine de Chairoka, peut-être que ce QG lui sera favorable…


Base G-5 (dirigée par le vice-amiral Nelson Chamberlaine) : Base gouvernemental la plus avancée dans le Nouveau Monde et considéré donc comme la ligne de front avec les yonkous. Elle donne directement sur la mer et dispose de plusieurs navires de guerre. En raison de sa position impliquant que les membres de la base sont impliqués dans la majorité des batailles du Gouvernement Mondial sur cette mer, ses officiers sont réputés comme étant parmi les plus forts des Bases Marine du Monde en dehors de Marineford. La zone entourant la base sert régulièrement de champ de bataille. Image
Epola :
    - Nelson Chamberlaine est un vrai militaire tout ce qu’il y a de plus sérieux. Le G-5 voit les querelles Néo-Marines et Constantinistes de loin. Ils n’ont pas le temps pour ce genre de querelles idéologiques, ils mènent la lutte face à la haute criminalité et cherchent toujours de meilleurs effectifs pour agrandir le territoire gouvernemental dans le Nouveau monde.


Base G-6 (codirigée par 3 contre-amiraux) : Se détachant des petites casernes de la Marine qui parsèment Dressrosa, cette grande base dépassant les autres bâtiment de Sevio s'avère être le relai principal entre le G-1 et le G-5. Image
Epola :
    - Cette base subit à la fois l’influence de l’amiral Haiirokumo et de Nelson Chamberlaine, difficile d’en dire davantage. Qui de l’amiral ou du vice-amiral impacte le plus ce lieu…


Base G-7 : Véritable île artificielle, cette fortification se trouve à une journée de navigation d'Amazon Lily. C'est d'ailleurs par la construction de cette base que le Gouvernement Mondial a découvert l'existence des Kuja. Son rôle est identique à celui du G-4, dont il est "l'extension" sur le Calm Belt sud et dont il dépend entièrement, à savoir abriter les navires de la Marine traversant le Calm Belt et permettre le tracer une voie de navigation relativement sûre pour effectuer la traversée du Calm Belt. Image
Epola :
    Cette base sert principalement de relais, les marines qui y sont présents voient peu de monde et sont assez refermés sur eux-mêmes… La Calm Belt n’étant pas très peuplée. Allez savoir quels idéaux ont pu germer là-bas.


Base G-8 : Navarone est une île de Grandline ayant la forme d'une grande colonne centrale entourée par une muraille circulaire naturelle dans laquelle il n'existe qu'un seul détroit, dont l'accès a été fermé par une lourde porte blindée. Par accord entre l'Empire Suprême d'Althoum et la Marine dans le cadre de leur collaboration, la Marine y a établi la base G-8. Image
Epola :
    - Navarone est un peu une ile pilier de Grand Line, sa base est avant tout axée sur la défense de sa position. Nos querelles ne doivent guère les intéresser. Néanmoins, la base a été constituée suite à un accord entre Althoum et la Marine.


Base G-9 (codirigée par les contre-amiraux Joseph Tryon et Alejandro Avilés) : Base de Santa Cartabella de Domingo, elle est situé à quelques encablures des côtes et assure la défense navale de l'île. Certains considère cette unité de la Marine comme à part car elle est davantage dirigé par Marijoa que par Marineford et sers principalement les intérêts des Dragons Célestes. Image
Epola :
    - Les Dragons Célestes ont un véritable pouvoir sur cette base. Ayant travaillé dans la Garde de Marijoa pendant longtemps, je peux assurer que cette base est le reflet de la volonté de Marijoa et non de Marineford.


Base GB-1 (dirigée par le vice-amiral Hérail) : A la place d'anciens entrepôts, la marine a fait construire en 1505 une base qui n'a rien à envier à ses voisines. Elle s'étend via un réseau de tourelles de surveillance sur toute la circonférence de l'île. Leur discrétion et leur isolement vis à vis de la base permet d'offrir une vision d'ensemble sur les lieux. C'est depuis son bâtiment principal qu'est dirigée la Marine d'East Blue. Image du bâtiment principal
Epola :
    - Comme l’a dit Lidy Olsen, cet homme est probablement plus constantiniste que Saint Constantin lui-même… Sa haine envers nous ne fait aucun doute. East Blue est devenue peu à peu une terre de constantinistes suite à l’influence de Mihael Cruz et Hérail.


Base GB-2 (dirigée par le vice-amiral Piso) : Gigantesque édifice qui trône au milieu de Seppen Town. Elle est visible depuis le large de l’île. C'est de là qu'est dirigée la Marine de North Blue. Image
Epola :
    - North Blue souffre énormément de la Révolution, l’Inquisition y a mené une succession de conquête. La politique de décentralisation de Chairoka a contribué à renforcer les effectifs.


Base GB-3 (dirigée par le vice-amiral Sorolion) : Immense base de la Marine dont l’apparence évoque un château fort. Elle trône sur la colline au centre de l’île de Toroa, visible au large de celle-ci. C'est d'ici qu'est dirigée la Marine de West Blue.
Epola :
    - Sorolion est l’ancien bras-droit d’Ezra ici présent. Il fut également membre du Cipher Pol 7 comme moi-même. C’est un militaire tout en brutalité, le genre à combattre corps et âme pour la Marine.


Base GB4 dirigée par le vice-amiral Borderline) : S'élevant sur dix étages, son haut fut reconstruit suite à l'explosion de cinq de ses étages. C'est de là qu'est dirigée la Marine de South Blue. Image
Epola :
    - South Blue est la Blue d’où le Constantinisme tire ses premières origines, bien que Saint Constantin ait été reconnu par des Dragons Célestes. La politique agressive de Borderline envers le criminels l’a promu au surnom de « Chef de Guerre ».


Alors Epola placerait sa main dans le vide et d'un coup une fermeture éclair encore fermée apparaîtrait.

    - Nous devons centraliser notre action. Donc nous ne pouvons pas cibler toutes les bases. Mettons nous une chiffre maximal de cinq. L'objectif étant de glaner le plus de signatures et d'appuis possibles. Plus nous aurons de bases et d'individus de notre côté, plus notre mouvement sera crédible.


Aucun Délai



Résumé:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Mer 5 Juil - 22:53
Je soupire légèrement, voyant que l'agressivité de Epola a laissé place à des mots, secs mais présents.
Cependant un léger vertige me fait tituber et je m'écarte un peu, pour reprendre mes esprits et laisser les choses se tasser.
Il y a trop de pression dans cette salle: par moments je commence à regretter la taverne de la Petite Shimotsuki, c'était tellement plus calme et chaleureux...

Bras croisés, j'écoute la crise qui finit par se résoudre, alors que mon esprit commence à vagabonder, me rendant compte d'un détail.
C'est bien beau de me retrouver avec une pétition à distribuer... mais où et comment? Comment, je sais que ce sera via cet étrange pouvoir qui nous a amené ici, mais où précisément, ça reste à voir encore, parce que je ne sais pas si je pourrais faire le tour de toutes les bases.

J'acquiesce cependant avec un sourire rassuré face aux mots d'Epola:

- Effectivement, assez de temps a été perdu avec cette rivalité entre nos deux factions.

Un peu secoué par ce qu'il vient de se passer et aussi parce que la discussion est bien trop riche en informations à mon goût, je tâche cependant de me concentrer entièrement aux propos de Epola.
Elle énumère toutes les principales bases de la Marine et je vacille un peu: je me doutais qu'il y en avait beaucoup, mais à ce point? Au secours...

Je masse mes tempes, tâchant de reprendre contenance. Je dois d'abord commencer par ce qui me semble être le plus simple à admettre.

- Cibler les personnes déjà alliées de près ou de loin à Chairoka me semble une évidence.
C'est bien plus simple et rapide de prêcher une cause auprès de ceux qui sont convaincus, sans compter le fait que cette masse de convaincus pourrait aider à faire basculer l'opinion des réfractaires, par le simple fait qu'ils sont plus nombreux à dire la même chose. L'esprit humain est trop simple et linéaire par moments et ce genre de subterfuge pourrait marcher, surtout si on choisit les points de passage importants, pour diffuser des "rumeurs" aux quatre vents.
Aussi, prendre de vitesse nos "ennemis" dans cette guerre d'opinion, en rassemblant tous les soutiens au plus-vite, ça les empêchera de s'organiser efficacement et on pourrait convaincre des gens hésitants de leur rangs, avant qu'ils ne fassent une piqure de rappel sur la nature de leur "ennemie".


Je grogne un peu en levant les yeux au ciel: cinq bases seulement? C'est peu et beaucoup à la fois... comment faire, comment choisir?

- Old Marineford est tentant oui... surtout que Kurohebi gère aussi le G-2, donc le convaincre sur cette place fera basculer par ricochet la deuxième. Et puis, j'ai souvenir de mon capitaine me disant qu'il était élève de l'Amiral par le passé, donc s'il rechigne, je pourrai essayer de jouer sur cette corde. Amener jusqu'à l'appui d'un Amiral pour la réintégration de la Neo-Marine est clairement un atout majeur.

Deuxièmement... le G-3, avec quelques soldats issus du G-2 et qui ont peut-être des liens avec des camarades restés là-bas, ça fera du bouche-à-oreille.
De plus, si Aksoum est si porté sur l'efficacité, jouer sur le fait qu'une faction dissidente s'est désagrégé et rallié à nous, libérant les ressources allouées contre elle et permettant de les redistribuer sur des fronts nécessitant des renforts, ça pourra jouer grandement.

En troisième... le G-4 pourrait marcher, que ce soit par son évident lien avec Chairoka, vu que c'est sa région natale. Mais aussi, c'est un point de passage très important sur Calm Belt, donc des agents extérieurs passeront régulièrement emporteront avec eux possiblement les convictions des soldats locaux avec qui ils auront échangés.

Quatrièmement... le GB-2 aura bien bénéficié de la politique de décentralisation de Chairoka: ils pourront lui renvoyer l'ascenseur de par leur voix. Et ça garantit un bon appui sur North Blue au passage, comme c'est la base principale de cette mer et que l'on pourra compter sur le bouche-à-oreille.

Et en cinquième, on pourra finir sur le GB-3, que ce soit pour jouer des relations entre les personnes présentes ici et la direction de cette base, tout en nous assurant un solide appui sur West Blue.

Oui, je pense partir sur cette sélection: les bases sont majoritairement grandes, stratégiquement placées pour favoriser le transfert d'informations d'un visiteur à un soldat et inversement.
Avec votre pouvoir, on peut éparpiller la pétition aux quatre mers et laisser le bouche-à-oreilles atteindre les autres bases, pas suffisamment pour les faire basculer peut-être, mais assez pour semer la confusion et le doute au sein des troupes d'autres bases.


Je reste ensuite silencieux, attendant une quelconque approbation d'Epola.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice des CP5 & CP6
Lidy Olsen
Messages : 1104
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue61/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (61/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue249/1750Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (249/1750)
Berrys: 166.404.371.300 B
Mer 5 Juil - 23:55

... But not everyone can understand [5]


Son objectif avait été atteint. La victoire avait perdu sa saveur. Une succession de batailles l’attendait à nouveau. Dès demain, les événements du Sommet Coralien seraient derrière elle, et elle devrait gérer le devenir de tel agent, ou la crise de telle nation. Pour Lidy Olsen, ce n’était qu’un bref épisode dans une série dont le final se faisait trop attendre. Quand viendrait le jour où elle aurait assez de pouvoir pour vivre sans crainte, alors le monde aurait pris les couleurs dans lesquelles elle voulait le peindre. Fermant patiemment les yeux, elle écouta la tirade de Dorian qu’elle jugeait avec beaucoup de bienveillance, puis les réponses successives de Jasmine, Epola et enfin le dialogue qui menait vers l’unité.

Quand la sentence de l’ancienne Amirale tomba, Lidy comprit immédiatement que l’As du Cipher Pol 9, Jindeok Jinseon, serait la cible d’un nouveau courroux. Pourtant la Bête des Ténèbres ne serait sûrement pas la plus mise en difficulté. Se contentant d’opiner du chef, la Olsen ne jugea pas, pas plus qu’elle ne condamna. Si Jasmine ne s’en prenait pas directement à eux, aux Gouvernementaux, alors il y avait moyen de faire baisser sa prime sous la barre symbolique du milliard. En revanche, pour maintenir la cohésion avec les chasseurs de prime il était peu probable qu’elle disparaisse, même si ce n’était pas impossible. Les saluant silencieusement pour leur accorder ce moment de grâce, Lidy constata que l’ancienne chasseuse de primes avait laissé la fermeture éclair. Ce serait important de le noter dans son rapport, pour qu’au procès ce type d’éléments soit entendu.

- Merci, dirait-elle simplement à la femme d’Aston Finley.

Elle entendrait ensuite Lida Asya l’interpeller. Celle-ci était impressionnante. Sans jamais se l’avouer, la directrice des Cipher Pol avait aspiré dès le premier jour où elle était entrée en fonction à diffuser la même image que cette femme. Inflexible et droite. C’était deux qualités qu’elle appréciait dans ses fonctions au-delà de toutes les autres. Se tournant vers Tlaloc, Lidy acquiesça et ajouta :

- Ce fut un honneur de vous avoir rencontrer, Amiral Kiho-O. J’espère vous revoir dans une autre vie.

Sans croire en une quelconque réincarnation ou divinité, Lidy avait appris à véhiculer des paroles de paix. Elle laissait le Corail Marin ici. Les Néo-Marines l’avaient convaincue, et elle espérait que les choix de Dorian seraient suffisamment justes pour que le Corail ne soit pas détruit en face d’eux. Laissant quelques instants s’écouler, suspendus dans le temps, elle se tournerait finalement vers Lida Asya. Le cadre était particulier : la bâtisse était à l’image des gouvernementaux, et cela montrait le dévouement de la nouvelle utilisatrice du Zip Zip no Mi.

Ecoutant ce qu’avait à dire l’ancienne Chairoka, Lidy ne sut pas si elle devait être synthétique. Elle soupira un instant, laissant échapper la fatigue accumulée de la journée, mais surtout de l’éveil de son Haki des Rois. Si elle se savait ne pas être écoutée par des oreilles indiscrètes, elle répondrait d’abord à la première question qui était au final assez simple :

- Le Cipher Pol 6 permet de lutter contre les problèmes que nous rencontrons au sein de nos instances, et pour créer mon idéal, il me semblait nécessaire de m’assurer que nous avions le moins d’ennemis possible en notre sein. Quant aux autres postes, comme vous l’avez dit j’étais inconnue au bataillon il y a un an et demi. J’ai acquis de la renommée très rapidement, et j’ai atteint une double direction. Cela m’a permis d’être mise sous le feu des projecteurs. Des postes dans la marine ou les armées nationales m’éloigneraient aujourd’hui des combats que je mène et qui requièrent de l’information, mais je ne suis pas fermée aux opportunités futures si elles servent les buts que je me suis fixés.

C’était aussi simple que ça.

- Je me permets, fit Lidy en s’adossant contre un mur et en croisant les bras.

Cette fois-ci, ses pensées parallèles vinrent trier une quantité faramineuse de données. Elles les utilisaient dans un jeu de question-réponse qui permettaient de définir les priorités, les engrenages… Elle traita en quelques instants un millier de données accumulées par son cerveau, et dut déterminer quelles paroles transmettre et lesquelles cacher. Finalement ses lèvres bougèrent quand elle rouvrit les yeux, le regard concentré sur ses deux interlocuteurs :

- Tout d’abord, sachez que je ne vous ai pas considérée, vous et la Néo-Marine, comme des ennemis au sens de menace. Vous n’aviez pas pour objectif de briser l’ordre gouvernemental. Vos actions n’étaient répréhensibles que par un système de jeu politique. Au sein même du Gouvernement Mondial, il est déjà dangereux de constater que le pire ennemi que nous ayons est notre système imparfait, poreux, qui laisse de telles dérives se mettre en place. Nous ne pouvons pas tout imputer aux volontés individuelles qui en profitent.

Elle faisait implicitement référence aux différentes lois qui pouvaient être influencées par la volonté des Dragons Célestes. Certes, elle n’irait pas jusqu’à ouvertement proclamer qu’ils étaient des déviants, surtout pas en présence d’une personne dont elle ne connaissait pas le fond de la pensée, mais elle le savait : le Gouvernement Mondial était desservi par lui-même dans un premier temps.

- Les personnes qui profitent de ces imperfections, et là je parle des hors-la-loi, sont pour moi une priorité absolue. Je vais cependant d’abord vous affirmer une pensée controversée : les Empereurs ne sont pas une menace prioritaire dans le sens où leur existence éphémère est profitable. Elle permet de délimiter un certain nombre de territoires sur le Nouveau Monde, et le fait qu’ils soient quatre a une réelle importance dans l’équilibre que cela apporte. Ainsi même s’ils sont une menace physique, tant que l’équilibre n’est pas brisé ils ne seront pas ma priorité absolue. Ils pourront le devenir temporairement à certains moments, mais j’imagine que vous comprenez bien que leur influence en dehors des territoires gouvernementaux n’a que peu d’importance pour moi, là où elle était une préoccupation quotidienne quand vous étiez Amirale-en-Cheffe. Une dernière chose à ce sujet : je considère qu’en l’état le Gouvernement Mondial doit arrêter de s’étendre, à l’exception de ses anciens territoires perdus, car il doit d’abord guérir sa propre vérole. Une fois cela fait, nous serons en mesure d’assurer au monde la paix que nous aurons acquise à l’intérieur de nos frontières. Je ne peux vous donner d’échéance, mais sachez que de mon vivant je lutterai pour que nous ayons la possibilité de nous étendre, dans le but de libérer les pays dysfonctionnels sous le joug de tyrans.

Elle considérait que cette menace était bien secondaire. Elle n’était pas à négliger, mais la marine avait les choses en main, et si son expertise était demandée elle tenterait de la donner du mieux qu’elle pouvait. Elle pourrait rajouter au besoin que l’instabilité de Hadès était tout aussi inquiétante que le relatif silence d’Erika, alors que Tengen était trop terré au fin fond du Nouveau Monde pour être une réelle source d’inquiétude, et qu’Eko avait une politique relativement neutre. En revanche, elle accepterait d’entendre un autre son de cloche et de le prendre en considération.

- Quant au reste, les révolutionnaires sont en train de grandir hors de nos frontières, et il sera nécessaire de s’en occuper à un moment ou à un autre. Je crains de ne pas avoir assez fréquenté ce milieu pour vous donner une réponse arrêtée cependant. De même pour les nouveaux révolutionnaires ayant agi à Marijoa lors de la Rêverie.

C’était une demi-vérité. Elle pouvait s’étendre sur la gestion qu’elle préconisait des révolutionnaires, mais ils étaient en train de se reconstruire. Elle n’avait pas besoin de se charger elle-même de les détruire quand elle voyait les effets qu’un seul Amiral avait provoqués.

- La menace primordiale, celle qui doit être gérée pour ne pas voir s’effondrer notre système, et pour en guérir la gangrène, ce sont les hors-la-lois. Et plus particulièrement ceux qui profitent des hautes instances, ceux qui déstabilisent nos royaumes, qui profitent des failles pour accumuler leurs gains sur le dos du Gouvernement Mondial. Konan est sur le déclin, le Nightmare Cartel est naissant, Ren Tao est occupé à abattre le premier nommé, la Guilde Marchande a un avenir incertain… La menace de l’ombre qui m’inquiète le plus est le Souverain des Ombres. Lui et ses alliés sont ma plus grande inquiétude à l’heure actuelle. Tant qu’ils agiront, mes actions et surtout celles de mes alliés risquent d’être vaines dans la classe politique. Voici ma réponse à votre question. Mes ennemis prioritaires sont les failles de notre système qui domine une partie du monde, mais aussi les ennemis de l’ombre que nous distinguons à peine, terrés dans des ténèbres qui leur profitent.

Elle pourrait écouter brièvement Lida lui répondre, mais elle savait à présent qu’elle en avait assez dit. Donner le nom du Souverain des Ombres, c’était s’exposer à ce que son interlocutrice le répète bien plus tard au Conseil des Cinq Etoiles, c’était s’exposer elle-même à son trop grand savoir et devoir trouver un moyen d’échapper au contrôle de Truth… Mais là encore, Lidy savait qu’elle ne pourrait gagner la guerre qui s’annonçait sans des alliés à la hauteur de ses propres ennemis. Elle irait dans l’Empire Kalhatien où l’attendait sûrement la suite de ses péripéties, là où elle trouverait peut-être les réponses à ses questions.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 17 Juil - 13:21



Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1
Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine

Ecoutant les remarques du Karmon, Alexo y voyait de la pertinence et ne semblait guère réfractrice au choix du jeune homme. Elle ne lui avait aucunement mentionné l’affiliation claire de Sorolion  et l’Archer pour éviter qu’en cas de problème le garçon n’en sache trop sur les tenants et aboutissants de la Néo-Marine. Parfois en savoir le moins était salvateur.

La majorité des bases militaires avaient été infiltrées par quelques Néo-Marines depuis fort longtemps, permettant à Chairoka d’assurer un pouvoir d’information assez efficace. Ainsi, des fermetures éclairs se trouvaient déjà dans la majorité des bases. Ce serait par lesdites fermetures que Dorian voyagerait.


Alors Epola ferait apparaître dans le vide cinq grandes ouvertures, n’étant autre que les destinations du  Karmon dans l’ordre qu’il avait donné, en partant de la droite. C’est en tout cas ce que lui expliqua la sous-cheffe.

Old Marineford…

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Ghetis11Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 948731Wakai
Amiral Kurohebi & Amiral Sorafuka

Arrivant à Old Marineford, aussi appelé G-2, Dorian sortirait par une sorte de navire de guerre abandonné, les pétitions à la main. En marchant un peu, il assisterait donc à un entrainement  mener par l’Amiral Wakai Tsuki lui-même. Dorian aurait alors le libre court de discuter directement avec le meneur de la base. Il ne le savait pas, mais il était arrivé lors d’un jour de passation. Wakai partirait vers d’autres destinations dès la fin de son entrainement, tandis que l’Archer prenait place dans le bureau de gérant de la base et commençait à traiter la paperasse. Ainsi, selon ce que Dorian dirait à Wakai, ce dernier irait discuter avec l’Archer puis  rapporterait la décision à Dorian, le laissant ou non distribuer sa pétition.

Par la suite Dorian pourrait ressortir de sa fermeture éclair et revenir au château de Mars. De là, il pourrait passer à l’île suivante. Aucune question ne lui avait été posée lorsqu’il traversa la fermeture éclair le ramenant à Mars, mais le stress se lisait sur les visages.

Base du G-3…
Cette fois-ci l’arrivée serait un peu plus surprenante, puisque Dorian sortirait littéralement par le mur de la chambre de l’infiltré Néo-Marine. Ce dernier était présent et Dorian n’aurait qu’à lui expliquer son objectif pour le l’homme l’accompagne directement à l’extérieur l’air de rien. Il présenterait Dorian comme un Colonel souhaitant apporter sa pierre à l’a réunification de la Marine.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Marine62
Vice-Amiral Chaka Aksoum

Le Vice-Amiral Aksoum commençait là par une arrivée remarquée, son bras trainant une chaine nouant quatre pirates dont les primes dépassaient tout juste les 100 millions… Il s’agissait de Supernovas en devenir, mais le Vice-Amiral avait mis fin à leur carrière avant qu’elle ne puisse prendre de l’ampleur…  Il n’était pas surnommé « Le Prédateur des Nébulas » à tort. Les Supernovas ne représentaient pas grand-chose pour lui. Ce serait à cet instant que Dorian ferait face à l’homme le dépassant de quelques têtes.


Après que Dorian ce soit expliqué… Chaka l’observerait, puis lui dirait :

    - Avant de réfléchir à ta proposition, je vais vérifier que tu ais les épaules assez solides pour atteindre ton objectif. Les mots sont utiles, mais tu pourrais bien être la victime d’un assassinat ou autre, qui sait… Voyons voir si tu pourrais t’extirper de ce genre de situation.


Et alors sans le prévenir davantage, le Vice-Amiral viendrait écraser son poing plein de vélocité contre le Colonel qui devrait le bloquer comme il le pouvait en dépit d’un armement bien présent !
Selon la discussion menée et la façon dont Dorian répondrait à cet assaut Chaka le laisserait ou non réaliser sa pétition. Par la suite, Dorian pourrait retourner à Mars sans encombre. Le marine l’ayant accompagné prétexterait le ramener à son bateau, tandis que Dorian irait en vérité à sa chambre pour repartir.

Base du G-4 Empire Suprême d’Althoum.

Le repas du midi était désormais bien passé, mais en arrivant là-bas Dorian ressortirait, ni plus ni moins que par un trou proche de la mer. Il n’y avait pas de direction notable sur cette base, ainsi il n’aurait qu’à expliquer aux marines qu’il croisait la raison de sa venue. La question la plus épineuse étant « Comment êtes-vous arrivé ? Nous n’avons vu aucun navire ».

Base du GB-2 North Blue.
Désormais l’après-midi, le Karmon ressortirait pas par la base, mais depuis un rocher de l’île de Seppen Town. Il y ferait relativement froid, mais après un peu de marcher il apercevrait la base et pourrait discuter assister à une scène hors-norme. La base de Seppen Town avait été attaqué par sa face avant et une puissante guerrière cornue usant d’une Hallebarde viendrait fracasser les crânes de chacun des criminels avec une force démesurée ! Dorian pourrait l’épauler même l’épauler dans cette bataille s’il le désirait.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 001210
Contre-Amirale Bensenn

Une fois les ennemis vaincus, Dorian pourrait expliquer les raisons de sa venue à la Contre-Amirale Bensenn qui irait les retransmettre au Vice-Amiral Piso, tandis que ce dernier était en train de réfléchir à une nouvelle stratégie défensive pour l’île. Elle reviendrait un peu plus tard vers Dorian, qui avait surement reçu une couverture entretemps.

Base du GB-3 Île de Toroa.

Ce fut par un mur isolé que le Colonel pénétra l’île de Toroa et pourrait marcher jusqu’à la base de l’île. De là, il devrait se présenter à l’entrée et attendrait plus ou moins longtemps. Il serait alors reçu par un colonel qui lui demanderait l’objet de sa venue, avant que ce dernier ne décide d’en parler directement au Vice-Amiral Sorolion qui demanda à recevoir le  Karmon !

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow55
Vice-Amiral Sorolion

Se montrant assez ferme et un brin méfiant, le Vice-Amiral Sorolion recevrait Dorian dans son bureau et l’écouterait parler. A sa posture et son attitude similaire à un fauve, on reconnaissait là la patte d’Ezra s’étant imprégnée sur cet homme qui accepterait ou non la tenue de la pétition.

Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka

La discussion entre l’Olsen et l’Asya était assez intéressante et pertinente. L’Olsen avait dressé un large tableau et cela offrait une lisibilité claire à Chairoka. Il était possible que Lidy n’ait pas tout dit, mais ce qu’elle disait suffisant à visualiser son regard sur le monde. Elle souhaitait renforcer le Gouvernement Mondial au sein des territoires qu’il possédait déjà et non pas s’étendre encore et encore dans le reste du monde. Cette volonté forte et assumée permettait à Chairoka de définir si cette jeune femme serait une alliée ou non.

    - Concernant la Révolution, je pense qu’il lui faudra énormément de temps pour compenser la perte de Baltigo et Kaiten-Su, ainsi que d’être comme Yoko Ceresa et Arias. Les garder à l’œil est nécessaire, mais nous devrions pouvoir y résister. Le danger se trouve dans une éventuelle alliance entre eux et les Time Travelers de Marijoa effectivement… Même si le fruit du Monarque n’a que peu de chances face au mien si je redevenais une affiliée au Gouvernement. Néanmoins, le Corail Marin sera également une arme suffisante pour le Gouvernement. Désormais, là où les Travelers apparaîtront, le Corail se posera au-dessus d leur tête telle une épée de Damoclès.


Lorsque Lidy précisa ce qu’elle définissait comme la Menace Primordiale, Chairoka ne put cacher un rictus en repensant à Ren Tao et l’appel qu’il lui avait fait lorsqu’elle était Amirale-en-cheffe. Néanmoins, elle se montra bien plus attentive lorsque le « Souverain des Ombres » fut mentionné. Lidy voulait donc s’occuper d’une cible pareille ? Les alliés de cet être étaient également une source d’inquiétude pour l’Olsen ? Dans ce cas…

Soufflant doucement, Chairoka croiserait les bras, puis relèverait la tête d’un regard ferme.

    - Etant celle ayant jadis emprisonné… Dario Josta… Je ne peux qu’offrir ce conseil.


Un court arrêt fut marqué par la Néo-Marine.

    - Les oreilles du Seigneur des Ombres sont des personnes insignifiantes auxquels on ne pense pas et qui sont noyés dans la masse. Chercher à les détecter est vain, il vaut mieux n'en parler qu'en comité restreint dans un lieu entièrement sûr et ne laisser aucune trace écrite.
S’était-là un conseil avisé que Lida transmettait à celle qui s’imposait comme héritière d’un objectif qu’elle avait elle-même poursuivit par le passé.

Par la suite elle réfléchirait un peu, tapotant son index sur sa tempe avant de reprendre la parole.

    - Si vous nous apportez l’aide promise concernant notre réintégration, qu’importe dans quel Royaume je serai, je ferais également en sorte de renforcer la puissance du Gouvernement. Althoum serait idéal, puisque l’Empire « ceinture » Grand Line et permettrait donc une vraie répression de la criminalité en périphérie de Grand Line. Mais tout ça ne serait que mon rôle.


De façon plus franche, elle décroiserait les bras et annoncerait autre chose.

    - En revanche, pour ce qui n’est pas dû à mon rôle, mais bien ma volonté… Revenez me voir lorsque vous aurez besoin d’aide concernant le Seigneur des Ombres, je saurai vous rendre la pareille. Avancez davantage dans sa traque et selon votre degré d’informations, je pourrai sans doute relier des habitudes et modes de fonctionnement propre au Réseau de Dario, de quoi remonter sa piste.



La discussion s’achèverait sur ces dernières paroles pleines de promesses, laissant partir la directrice du Cipher Pol 6, ce ne fut qu’une fois la fermeture ouverte que Chairoka prendrait à nouveau la parole.

    - Eh bien alors Jon… Vous comptez la laisser partir ainsi ? Ne voyez-vous pas que l’objectif de votre non-vie se trouve dans l’avenir de cette femme.
Dirait Chairoka en lui rendant un sourire bienveillant, lisible tant sur les lèvres que dans les yeux.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Agent_76
Jon Ortenssia
    - Lida… Bien.
Dirait-il en réprimant une émotion de mélancolie, avant de sourire à cette seconde vie, tournant les talons vers la fermeture éclair ouverte par l’Olsen.

    - Si vous le permettez Lidy Olsen, j’aimerais travailler à vos côtés jusqu’à ce que mon apaisement survienne.
Conclurait Jon Ortenssia en portant le poing à son cœur absent, le torse légèrement incliner, mais le regard franc, rivé sur la directrice.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Lun 17 Juil - 16:02
Feuilletant distraitement les pétitions dans mes mains, je déglutis un peu, en voyant les fermetures-éclair s'ouvrir.
Une partie de moi persiste à dire que je m'embarque dans un trop gros truc... mais en même temps, ce n'est plus le moment de reculer: j'ai trop parlé (sans déconner?) et les enjeux sont bien trop élevés pour perdre confiance maintenant.

J'observe un temps les "zips" de gauche à droite, m'arrêtant sur ce qui semble être le début de ma "tournée", tout à droite.
J'inspire longuement, tâchant de remémorer dans mon esprit ce que j'ai dit à l'instant, chaque tirade que je pourrai donner sur chaque base, pour convaincre chaque emplacement de l'intérêt à répondre favorablement à cette pétition, mais aussi à faire ça rapidement: chaque seconde perdue sera une seconde de plus pour l'ennemi de se ressaisir et rassembler ses soutiens au sein de la Marine.
Je passe donc à travers la première ouverture, réunissant le plus de confiance possible.

Old Marineford

Je tourne la tête à gauche à droite, perturbé par l'endroit d'où j'arrive.
Je vois au loin une grande cour, où se trouve plusieurs soldats et... l'amiral Sorafuka.
Erf... même si je viens de quitter une salle avec deux anciens amiraux et une ex-amirale-en-chef, ça ne veut pas pour autant dire que je suis habitué à en rencontrer: je ne suis qu'un petit colonel à la base.
J'attends un moment que l'entraînement se termine, pour accoster l'Amiral, faisant un salut militaire durant mes explications:

- Amiral Sorafuka, navré de vous interrompre, je suis le Colonel Karmon, officiant au sein d'Unite.
Je suis sur une mission importante et je suis chargé de prendre contact avec plusieurs bases de la Marine, pour récolter les avis des soldats locaux, autour de la question de la réintégration de la Néo-Marine au sein de la Marine.
Nous sommes actuellement en contact avec eux, avec le concours de la Directrice Olsen et nous cherchons plusieurs soutiens de la Marine, pour appuyer cette possibilité de ramener la Néo-Marine dans les rangs.


J'ignore si l'Amiral évoquera le nom de l'équipage de Sakuga à Kurohebi, quand il lui expliquera la situation, mais en si peu de temps à consacrer à chaque endroit, je dois abattre rapidement mes cartes, parce que je n'ai pas grand-chose à offrir.

Base du G-3

Je sursaute à la sortie de la fermeture-éclair, en tombant nez à nez avec un soldat... qui n'est pas du tout étonné et me guide même rapidement vers ma destination.
Un Neo-Marine infiltré? Je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'ils aient des espions directement dans les rangs de la Marine.
En vrai... le fait que la Neo-Marine n'aie pas exploité ce pouvoir, pour déverser une armée ennemie directement dans une base de la Marine... ça montre qu'ils n'ont jamais eu d'attentions belliqueuses...
Je me sens vraiment débile d'avoir été aussi véhément à leur encontre...

Reprenant mes esprits, je me retrouve assez vite face au propriétaire des lieux, haussant un sourcil devant le groupe qu’il traîne au bout d'une chaîne. Je reconnais vaguement une tête vue sur un avis de recherche: ce sont des pirates assez primés... et aussi assez amochés.
Clairement, l'alias du Vice-Amiral Aksoum n'est pas usurpé et autant que sa stature, ses actes parlent pour lui.

J'adresse un salut militaire à Aksoum, avant de commencer à parler:

- Bonjour Vice-Amiral, je suis le Colonel Karmon.
Je suis actuellement en mission avec la Directrice Olsen, pour travailler à la dissolution de la Neo-Marine et la réintégration d'une partie de leurs troupes au sein de la Marine.
Pour travailler à la disparition d'une force tierce semant le trouble dans nos troupes, pour nous permettre de concentrer nos forces sur d'autres terrains, je fais le tour de plusieurs bases, pour transmettre une pétition, pour récolter les avis des soldats locaux.


Je tique sur pas mal de mots du Vice-Amiral, connaissant que trop bien ce genre de ton: j'aurai dû m'en douter au vu de sa réputation, mais c'est clairement un homme d'action et les mots ne servent pas à grand chose.
Dans le doute, j'avais laissé pousser dans mon dos une tignasse brune tombant en cascade, près à bien des choses... mais même quand le coup arrive, j'ai encore un semblant de surprise me venant.

J'enroule autour de mon torse mes cheveux, les changeant en lames de ciseaux tournées vers Aksoum, créant une couche de métal entourant mon corps... mais l'armure ciselée vole en éclats sous l'impact du poing insufflé de Haki que je me prends dans l'estomac. J'ai dû à-peine ralentir et diminuer l'impact dans mon estomac avec ce truc.
Le souffle coupé, je suis projeté en arrière, ma vue se brouillant et je sens bien vite la chute arrivé et... non juste non, tu tombes pas devant un Vice-Amiral que tu veux convaincre!

Je génère en panique une masse de cheveux que je fais se terminer par un grand ciseau, claquant ce dernier sous moi, pour me retourner et me faire tourner dans les airs. Avec l'aide du châtiment ciselé, je parviens à me redresser et amortir et freiner ma chute avec le Geppou, pour me retrouver debout, pas mal sonné, mais mon regard hameçonnant quand-même celui d'Aksoum.

- Kof... Je suis pas du genre à m'extirper d'une situation, mais plutôt à la confronter par tous les moyens.
Parce que si je tombe, que ce soit dans un combat, un débat ou autre, ce sont ceux restés en arrière, civils ou soldats en seconde ligne qui pâtiront de ma chute et je me refuse à cette pensée.


Tout en parlant, je m'étais avancé vers lui d'un pas un peu bancal (j'ai encore une cote ou deux qui ont sauté sous le choc je pense), avant de lui tendre la pétition qui était resté dans mes mains tout du long:

- Mes épaules sont-elles assez solides à votre convenance?

Malgré cet acharnement à vouloir faire mes preuves, je prends un moment pour me poser, dans la chambre du Neo-Marine, avant de repartir assez vite: ce Haki de l'Armement commence sérieusement à me gonfler...

Base du G-4 Empire Suprême d’Althoum.

Je m'écarte rapidement de l'endroit où j'apparais, trop proche de la mer à mon goût. Même avec le Geppou, je suis jamais serein à survoler l'océan.
Je tourne la tête à gauche à droite, ne voyant personne pour m'accueillir cette fois et j'avance vers la base, croisant quelques soldats en cours de route, clairement surpris de ma venue.
C'est vrai que sur Calm Belt, avec cette base fermée par une immense porte sans-doute bien gardée, croiser un soldat venu littéralement de nulle-part, ça doit surprendre.

- Eh bien... disons qu'un allié de l'ex amirale-en-cheffe Chairoka nous a prêté un pouvoir de transport très pratique.
J'ai besoin de rencontrer votre supérieur, pour lui parler d'une affaire importante, au sujet de la Neo-Marine et de la possibilité de les faire revenir au sein de la Marine.


Cependant, j'apprends vite qu'il n'y as pas de direction sur cette base et je me contente donc d'expliquer la situation aux divers soldats et laisserai le bouche-à-oreille opérer.

- Je suis actuellement en mission avec la directrice Olsen et en négociation avec la Neo-Marine, la cheffe de l'organisation Chairoka souhaitant faire réintégrer la Marine à ses troupes et laver surtout l'honneur de ses soldats et son nom à elle.
Nous avons besoin de vos signatures sur cette pétition, pour réunir un maximum de soutiens pour mener à bien cette opération et éviter une autre catastrophe et une nouvelle crise à la "Neo-Marine".


Base du GB-2 North Blue

Le froid me saute dessus, me mordant comme un fauve enragé, me faisant longuement frissonner. Ouah ouah ouah, c'est horrible! East Blue me manque d'un coup, avec son climat bien tempéré!
Me recouvrant les parties les plus exposées au froid de quelques masses de cheveux, pour essayer de gagner un peu de chaleur, j'avance dans le froid, entendant bien-vite des... bruits de combat?
Pressant le pas, je bloque sur la vision d'une bataille à l'entrée de la base! C'est plus animé que les précédentes bases ici!
Je remarque bien-vite la Contre-Amirale Bensenn fracassant littéralement des ennemis d'un simple geste de sa hallebarde.
Je tourne un peu la tête, tiquant sur le fait que d'autres adversaires débarquent d'un navire amarré plus loin.
Je vais pas simplement rester là à regarder une base de la Marine se faire malmener, même si la guerrière cornue semble gérer la situation. Et puis la bagarre me réchauffera.

Dénouant les cheveux autour de moi, je module des nattes de cheveux se finissant en ciseaux, de sorte à me retrouver avec quatre ciseaux autour de moi.
Avec Asura ciselé, je fonce sur les renforts avec le Geppou et Soru, utilisant celui-ci en dernier, pour fondre dans la masse ennemie, déchiquetant et découpant tout sur ma route avec la Découpe-éclair.
L'ennemi bloque complètement sur cette charge venue sur leur flanc, mais pas question de les laisser respirer, alors que je fusionne mes quatre nattes de cheveux en deux que je projette vers l'avant, les refermant sur une partie de l'adversaire, les broyant et découpant dans mon étau ciselé.
Je grogne cependant, en remarquant quelques adversaires se couvrir de Haki de l'Armement et mes lames ricocher sur eux. Zut, c'est pour ça que je voulais miser sur la surprise, mais ils se reprennent déjà!
Je continue de les harceler à distance, reculant ou partant sur les cotés avec le Geppou et Soru, arrivant à dégager d'autres ennemis semblant moins à l'aise avec le Haki où ne l'utilisant pas du tout. Dans tous les cas, je suis une bonne distraction, pour aider Bensenn à arriver et débarrasser le champ de bataille du reste de l'armée adverse.

Je soupire longuement, avant de m'avancer vers la Contre-Amirale, faisant un salut militaire à son adresse:

- Colonel Karmon au rapport! Vous allez bien, Contre-Amirale?
J'étais de base venu pour vous transmettre une pétition. Nous sommes en plein dans une opération conjointe avec le Cipher Pol, pour négocier avec la cheffe de la Neo-Marine Lida Asya leur retour dans la Marine et nous récoltons un maximum de soutiens pour abonder dans le sens de cette réintégration.


Espérons que la Contre-Amirale et le Vice-Amiral Piso soient tous deux bien au courant des retombées de la politique de décentralisation des Blues de Chairoka, parce que c'est bien l'argument-clé pour faire pencher cette Blue en faveur de la Neo-Marine.
Je patiente un temps, emmitouflé dans une couverture, avant de repartir suite à la réponse de l'amirauté locale.

Base du GB-3 Île de Toroa

Eh ben, ils ne doivent pas être habitués aux visiteurs dans la zone, vu le temps que je me retrouve à attendre devant l'entrée!
Mais bon, ça me laisse le temps de continuer de réfléchir et suite à ma demande, on me mène au Vice-Amiral Sorolion.

J'adresse un salut militaire au responsable de la base:

- Bonjour Vice-Amiral, je suis le colonel Karmon.
Je suis en mission de la part de la Directrice Olsen, pour une opération visant à réhabiliter la Neo-Marine. Epola Alexo m'a longuement parlé de chaque base où nous pouvions intervenir, pour distribuer cette pétition, pour réunir un maximum de soutiens, afin de faire revenir Epola, Asya, Ezra... bref permettre de supprimer la Neo-Marine de la liste de préoccupations pour la Marine et regonfler les rangs et le moral des troupes. Nous pourrions donc recentrer nos combats sur d'autres fronts.


Dimension de Mars

Une fois tout ceci fait, je retourne sur Mars, m'avachissant quelque peu contre un pilier, le souffle court.
Erf, même s'il y avait ce pouvoir de "zip", j'ai bien passé une journée complète à arpenter le monde littéralement dans tous les sens.
Cependant, je me ressaisis, pour prendre le temps de donner à Epola les diverses réponses, positives ou négatives, que j'ai pu récolter au cours de ma tournée.
Je ne vais pas risquer de mentir, alors que j'ai déjà pu constater qu'ils avaient des infiltrés sur une base, donc si jamais un autre espion leur dit quelque chose de différent de moi, ils risquent de se braquer et j'ai pas envie de toute faire foirer à la dernière ligne droite.
Techniques utilisées:
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 24 Juil - 22:25


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Ghetis11Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 948731Wakai
Amiral Kurohebi & Amiral Sorafuka

On ne pouvait nier que le processus enclenché par le Colonel Karmon allait en étonner plus d’un, à commencer par l’Amiral Sorafuka… Si constater la présence d’un marine externe à Old Marineford était étonnant, le plus choquant serait le fait qu’il se présente clairement comme étant en contact avec la Néo-Marine.

Perplexe, Wakai Tsuki s’assura du fait que personne n’ait écouté leur discussion avant de faire signe à deux colonels de s’approcher.

    - Surveillez cet homme jusqu’à mon retour.
Dirait-il d’un ton sévère en s’en allant directement vers son bureau, rejoignant le Kurohebi par la même occasion.

Les deux discuteraient et finalement, Wakai appellerait directement Epola, Chairoka n’ayant pas répondu au premier appel. L’appel était bien entendu sécurisé, mais ce fut bien Epola qui leur expliqua le plan. Cela permettrait aux amiraux d’agir avec moins d’incertitude quant à un test sur leur affiliation.

Ainsi, lorsque Wakai Tsuki revint, il demanda aux colonels de disposer et prendra la parole.

    - L’Amiral Kurohebi et moi-même autorisons la mise en place de cette pétition. Nous aimerions cependant que vous notiez sur un papier, signé sur l’honneur, votre demande. De même nous voudrions vous prendre en photo si vous le permettez. Cela est une précaution si jamais il venait à y avoir un litige vis-à-vis de cette pétition et que son initiative nous était rattachée.


Dorian n’aurait qu’à réécrire sommaire ça demande et à la signer. Par la suite pour la photo Wakai lui demanderait simplement de tenir en évidence la pétition, puis une photo du modèle de pétition serait faite. Tout cela ne serait pas fait par Wakai, mais des hommes du G-2. Dorian pourrait alors récupérer un ensemble de signatures assez chargé, lui montrant qu’Old Marineford avait été un très bon choix.

Base du G-3.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Marine62
Vice-Amiral Chaka Aksoum

En recevant l’assaut du Vice-Amiral Aksoum, Dorian pourrait remarquer avec stupeur qu’il avait pu encaisser le choc avec plus de résistance que prévue. Il pouvait en être certain : sa puissance était proche de celle du Vice-Amiral se tenant en face de lui et ça  Aksoum l’avait remarqué.

    - Colonel n’est qu’un grade mensonger pour toi. Montre davantage tes compétences. Je serais heureux de voir une recrue comme toi devenir Contre-Amiral.
Même s’il avait vieilli et perdu en puissance avec le temps Aksoum n’en restait pas moins réaliste sur la fulgurance de ce garçon et tâcherait de retenir son nom.  
Assez librement, Dorian pourrait alors récolter des signatures, certains soldats lui conseillant même de visiter le G-2 afin de récolter des signatures là-bas, en supposant qu’il n’y était pas déjà allé. Heureusement Dorian avait fait le bon choix juste avant et en faisait un second !

Base du G-4.

En effet, lorsqu’il y arriva Dorian remarqua qu’aucune direction ne se confronta à sa venue et pourrait ainsi librement distribuer sa pétition. Par la même occasion, il constaterait que la mention de « Chairoka » avait plutôt un effet positif sur les soldats. Sans le constater, Dorian faisait partie des rares disant encore « Chairoka » et non « Ex-Chairoka » ou « Ancienne Chairoka », ce qui avait une connotation involontaire… Par ce choix il montrait qu’il l’a considérait encore pour ce qu’elle avait représenté pour le Gouvernement avant tout. Ce détail facilita grandement la confiance des autres, en plus du fait qu’elle soit native de ce royaume et en face la fierté malgré tout.

Base du GB-2.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 001210
Contre-Amirale Bensenn

L’arrivée du Karmon sur le champ de bataille eut l’effet d’une vague positive cette fois-ci. Il avait été reçu comme un collègue apparaissant en héros et récolterait le sourire de la Contre-Amirale Bensenn qui remarquerait directement son talent.

    - Vous n’êtes que Colonel ? C’est peu commun. Négocier avec Asya Lida… En voilà un drôle de plan. Les rumeurs veulent que c’est plutôt elle qui mène les négociations je crois… Néanmoins, nous avons toujours besoin de plus de recrues, alors je m’en vais communiquer cela au Vice-Amiral Piso.


Elle partirait rapidement dans le bureau du Vice-Amiral, qui réfléchissait déjà à un nouveau moyen de défense afin que ce type d’attaque de pirates soit mieux géré.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Himeic10
Vice-Amiral Piso Burmeister

    - Hm, le retour des Néo-Marines dans la Marine.
Piso marqua alors un long silence, fixant le plan du GB-2 étalé sur la table où il était en train de réfléchir à de nouvelles stratégies.

Le silence devint alors très long…

    - Vice-Amiral Piso ?
Demanda la Contre-Amiral Bensenn.
    - Ah oui la pétition Néo-Marine tu disais. Ok.
Le Vice-Amiral était très pris par le besoin de défense de son île et même de cet océan. Il vivait la preuve même que les océans avaient besoin de protection ciblée et que les incursions n’étaient pas la priorité de tous les gouvernementaux. Lui ne cherchait pas à agrandir le territoire ou éradiquer la criminalité, mais bien à protéger North Blue.

Bensenn reviendrait un peu plus tard et pourrait annoncer à Dorian qu’il avait le champ libre pour sa pétition, en plus de lui donner un manteau chaud afin qu’il puisse mieux apprécier la « fraicheur » de l’île.

    - Je ne sais pas comment vous êtes arrivé jusqu’ici sans un manteau.


Base du GB-3.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow55
Vice-Amiral Sorolion

Toroa était une véritable forteresse, les visiteurs n’étaient pas légion et étaient souvent connus. De ce fait l’arrivée de Dorian était assez étonnante. De plus la rumeur voulait que le Vice-Amiral Gratz ait réapparu, mais rien n’était encore certain pour Sorolion qui devrait donc trancher seul.

Par précaution il choisirait de sortir de son propre bureau, laissant Dorian seul afin de passer un appel de sûreté à Alexo. L’appel protégé serait assez rassurant pour que l’homme revienne toujours avec son air méfiant, mais accepte la proposition du Karmon.

    - Mais hommes n’y sont pas opposé, alors je vous laisse le champ libre. Si cela peut permettre au Gouvernement d’être plus forts, alors cela est peut-être une bonne idée.


Siège de Mars.

A la fin de son périple, Dorian quitterait Toroa de nuit. Chaque pétition avait été longue à répandre et l’homme pourrait se sentir épuiser psychologiquement tant il avait conversé avec du monde en si peu de temps. Néanmoins, il pourrait avoir une grande satisfaction…

Il avait réalisé un sans-faute.

Dans l’ensemble des bases il avait récolté, en signatures, plus de la moitié de chaque effectif des différentes bases. L’impact de la pétition ne serait pas réduit aux simples îles visitées, mais renforcerait également le bouche-à-oreille dans les îles et QG voisins.

L’idée d’une réhabilitation de la Néo-Marine circulerait doucement dans les bouches de chacun avec pour porteur le Colonel Dorian Karmon, sous la tutelle de la Directrice Lidy Olsen. Sans le savoir le jeune homme venait de propulser sa renommée dans plusieurs esprits gouvernementaux. Son grade de Colonel le rendait plus accessible et donnait l’impression que ce « cri » venait d’en bas, venait du peuple et non des gradés. Bientôt germerait la question de « l’intérêt » d’une telle réintégration et fatalement la rumeur se répandrait.

Les Néo-Marines présents semblaient souriants et même Chairoka s’étonnait de toutes ces signatures. Malgré tout, elle gardait la tête froide, cela n’était qu’une étape. Dorian venait de réaliser un coup de propagande sans nom pour elle. Basé sur une simple prise d’avis, le tour de force du Karmon trouverait un impact peu commun pour un colonel.

Emportant le soutien des amiraux Sorafuka et Archer, mais également des Vice-Amiraux Aksoum, Piso et Sorolion, la pétition du Karmon serait propulsée indirectement par d’autres membres de l’amirauté par la suite.

Néanmoins pour cela…

Asya Lida, dit Chairoka, Cheffe de la Néo-Marine
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 572826Chairoka

    - Il faut désormais que tu distribues cette pétition. Cependant, il est préférable d’éviter définir un lien trop précis entre toi et nous. Evite donc de nous présenter comme des alliés, il est important d’expliquer qu’il s’agissait-là de pourparlers dû uniquement à ceci.
Dirait Asya en pointant du doigt le Corail Marin.

    - Il important d’apporter des formes et de la nuance, même si nous prônons l’humain. Le Gouvernement répond, malgré tout, à des codes et ça même l’Amiral Kiho-o le sait. N’est-ce pas ?

    - Exact.
Rétorquerait l’homme.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Tlaloc « Kiho-o », ancien Amiral.

S’approchant de Dorian, Kiho-ô lui tendrait la main et lui demanderait la pétition. Si le colonel acceptait, alors l’ancien amiral parcourrait les pages et les différents noms, s’arrêtant parfois sur certains noms, avant de poursuivre et redonner la pétition au jeune homme.

    - Qu’il est amusant de voir des noms restés identiques après tant de siècle. L’histoire est un cycle. La vie, la mort, la scission et l’union en font partie. Je suis heureux d’avoir pu participer par deux fois à cela.
Dirait-il en montrant pour la première fois un sourire.
    - Comment souhaitez-vous la distribuer ancienne amirale-en-cheffe Chairoka ?
Conclurait Tlaloc.

Chairoka reprendrait donc la parole.
    - Lidy Olsen est une femme intelligente, elle a certainement informé les personnes compétentes pour accueillir le Colonel Karmon à Marijoa ou Marineford. Je pencherai d’avantage pour Marijoa étant donné que Marineford est sous la tutelle de l’amiral-en-chef Serguei Ivanovitch, Apôtre du Constantinisme. De ce fait nous devrions transporter Karmon non loin et il finira le trajet avec un navire ou autre.


Doucement Kiho-ô prendrait le Corail Marin en main et s’avancerait dans la pièce où il ne restait qu’Iliena, Chairoka et Epola, en plus de Dorian. Il poserait alors la chose au centre.

    - Dans ce cas j’escorterai Karmon jusqu’à Marijoa. Pour cela j’aimerais que vous vous répartissiez équitablement ce corail. Je vous laisse le soin de l’ouvrir en lieu sûre.


Tous hocheraient positivement la tête, comprenant que Tlaloc leur donnait là sa confiance.  Pour autant, il restait inquiet sur le fait que Dorian ne risque rien une fois à Marijoa et préférait donc l’épauler.

Le groupuscule devrait cependant quitter la pièce où il se trouvait pour migrer vers le laboratoire, un autre bâtiment de la dimension de Mars. Le groupe serait accueilli par Koba Max qui les dirigerait jusqu’à la pièce prévu à cette effet, sous la tutelle de Carl Benz.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 34bad00ac6b7eb458b5a00fa48380b30

On pourrait remarquer une immense cuve de verre, pourvu de trou permettant de glisser ses mains dans des gants en caoutchouc.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Alfons10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Scientifique_10
Carl Benz et Koba Max, corps scientifique de la Néo-Marine

    - Asya Lida, pourriez-vous venir et mettre vos mains dans les gants ? Le bourgeon sera trop difficile à ouvrir pour un humain de constitution normale je pense. Tlaloc, pouvez-vous poser le bourgeon dans ce cylindre de verre ?
Dirait Benz.

Une fois le tout mis en place, tous pourraient se rapprocher.

Chairoka glisserait ses mains dans les gants épais et avec force elle pourrait ouvrir en deux le bourgeon à la manière d’une coquille. D’un coup un épais voile blanc jaillirait du cocon et remplirait l’ensemble du cylindre !

    - C’est donc bien comme ce que disait les notes du professeur Vegafunk…
Dirait Benz.
    - Il l’avait donc vraiment vu il y a au moins soixante ans !
S’exclamerait Koba !
    - Cela est fort possible oui… Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « Le Vieux » dans nos locaux.

Le voile blanc retomba lentement au sol et au sein même de la coquille que fut le bourgeon se tiendrait quatre coraux, similaires à quatre branches côtes à côtes, Chairoka pourrait les saisir aisément et constater leur rigidité en plus de le faire remarquer aux autres.

    - Il est important de contenir le corail dans une surface hermétique. Sinon il répandra l’ensemble de son sel, don de son pouvoir, jusqu’à ce qu’il n’en est plus. C’est la seule façon de le contenir. J’ai mis au point des sphères en alliage permettant de les contenir. Trois pressions sur leur sommet et la sphère s’ouvrira. Les quatre sphères sont déjà dans le cylindre, vous pouvez les ouvrir et y mettre les coraux Asya.


Chairoka s’exécuterait et par la suite Benz activerait deux boutons qui ouvriraient ne trappe par laquelle Chairoka pourrait mettre les sphères. Enfin elle ressortirait par une ouverture à l’extérieur du cylindre.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 451290AOI1
Epola Alexo, Sous-cheffe de la Néo-Marine
Ce serait ensuite Epola qui prendrait deux sphères et les donnerait à Dorian.

    - Je compte sur toi… Ceci est le gage de notre confiance envers toi.
Expliquerait Epola.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow11

    - D’ailleurs, Lidy nous a dit son nom, mais pas son prénom. Comment te nommes-tu Colonel Karmon ?
Ajouterait Iliena.

Enfin, le groupe quitterait finalement le laboratoire et irait vers le centre de la dimension. De là, une fermeture éclair serait ouverte par Epola.

    - Elle vous mènera directement à Shabaody, dans un groove gouvernemental. Vous pourrez aisément trouver un transport jusqu’à Marijoa là-bas je pense. Nous croyons fermement en vous. Tiens ceci Karmon.


Epola lui tendrait alors une fermeture éclair.

    - C’est une fermeture éclair à usage unique vers Mars. Si un jour tu as besoin de communiquer de nouveau avec nous prends là. Elle te mènera directement parmi nous. Ne l’utilise quand cas de vraie nécessité je compte sur toi.


Ainsi, le duo pourrait faire ses adieux aux Néo-Marines, quittant la dimension de Mars pour Shabaody, Dorian n’aurait guère de mal à se faire transporter jusqu’à Marijoa avec Tlaloc. La présence de l’illustre revenant, au visage connu des livres d’histoires aurait un impact considérablement sur les troupes qui redoublerait de vigilance. Préférant ne pas laisser Dorian chercher d’explication particulière, Tlaloc expliqua qu’ils revenaient d’une mission du Nouveau Monde lié aux agissements de Bartholomew Morgans, ce que tous compris. L’idée qu’un illustre amiral puisse revenir parmi les forces du gouvernement était un bienfait sans nom !

En tout cas, le duo arriverait au port, puis au système d’ascenseur pour bateaux. Néanmoins, une fois au sommet, leur comité d’accueil serait assez particulier.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow54
Amirale Aokiji


    - Amiral Tlaloc Kiho-ô, c’est un honneur pour moi de vous rencontrer de mon vivant… Le pouvoir de ce fruit du démon a permis de ramener bien des figures historiques… Colonel Dorian Karmon. La Lieutenante-Générale des Armées m’a missionné pour récupérer votre « document d’importance capitale »… Assez pour nécessiter qu’un amiral le transporte en tout cas. Vous et Lidy Olsen aviez disparu suites aux affrontements au Sommet Coralien… Avez-vous réussi à récupérer le Corail Marin aux mains de la Néo-Marine ?

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Mar 25 Juil - 0:33
Old Marineford

Je reste patiemment sur place, acquiesçant d'un signe de tête: je ne vais clairement pas discuter: vu le long chemin qui va m'attendre, je vais m'épargner des efforts supplémentaires et surtout inutiles.
Un moment passe, jusqu'à ce que l'Amiral Sorafuka revienne et me donne quelques directives autour de la pétition et j'approuve rapidement d'un nouveau signe de tête:

- Je comprends tout à fait et j'accepte vos demandes: j'ai conscience de la portée de cette pétition et son coté très "discutable" et je suis prêt à assumer les reproches qui partiraient de son rejet et viendraient à moi.

Au point où j'en suis, des lourdeurs administratives me semblent être un prix "bien léger" à payer.
Je peux ensuite commencer à faire le tour des soldats locaux et visiblement, j'ai bien choisi, parce que je noircis des pages et des pages de signatures.
Un très bon début, mais je dois garder en tête que c'est justement que le début, j'ai encore beaucoup à faire et vite encore. Maintenant que cette pétition vient officiellement d'arriver dans les rangs, il y a le risque que les ennemis de la Neo-Marine tombent dessus et mettent des bâtons dans les roues.
Allez, du nerf!

Base du G-3

J'ai beau ressasser ça dans mon esprit, j'ai du mal à cerner ce qui vient de se passer, avec cette puissante frappe de Aksoum.
Après, c'est la première fois que j'expérimente mon armure ciselée en "combat réel", le retour à la vie n'est encore qu'au stade d'entraînement pour moi.
Parce... je m'attendais vraiment à me faire assommer net par le coup de poing qui m'aurait explosé les cotes et poumons.
Mais non, je suis encore valide et assez conscient pour parler et marcher à peu-près normalement.
Qui sait? Si j'avais osé utiliser mon Retour à la vie plus tôt, sur la Barrière de Corail, j'aurai pu être plus utile en combat.
Hum... alors oui, j'aurai pu, mais j'aurai du coup infligé des blessures à Cruz et Hamast et ils auraient été plus enclins à poursuivre le combat, alors que là... peut-être que ma faiblesse peut sauver la Marine, en me permettant de faire cette pétition?

Je tressaille devant le compliment de Aksoum: j'allai pour me confondre en excuses et justifications... mais non, je n'ai pas le temps de me réfugier derrière des palabres.

- Je... Merci pour ce compliment, monsieur. Je fais de mon mieux pour suivre mes supérieurs et j'espère que je saurai atteindre ce grade pour faire un pas de plus vers eux, pour me tenir plus fièrement à leurs cotés.

En tout cas, comme j'ai pu le supposer sur Mars, venir ici après le G-2 était une très bonne idée, parce que certains soldats en parlent justement. C'est vraiment impeccable: le bouche-à-oreille entre ces deux grandes bases sera d'une grande ampleur.

Base du G-4

Cette base est clairement une des plus tranquilles à faire. Je n'ai pas vraiment fait exprès, mais visiblement, les soldats réagissent de bonne manière au fait que je parle de Lyda Asia en tant que "Chairoka".
Mais bon, je le fais de manière naturelle, parce que je pense pas mal comme eux: elle mérite toujours ce titre et je serai un des premiers à militer pour son retour à la Marine, même si elle a déjà parlé de ce qu'elle souhaitait faire, une fois la page de la Neo-Marine définitivement tournée.
Mais qui-sait, si la pétition a plus de succès que ce qu'elle pouvait prévoir, elle reconsidèrerait l'option du retour à la Marine?

Base du GB-2

- Disons que ma mission actuelle nécessite plus de parler que de combattre, même si dans la situation actuelle, je me sentais naturellement obligé de prêter assistance, malgré mon grade.
Concernant la Neo-Marine, ils ont effectivement une certaine supériorité dans les négociations, mais ils ont aussi besoin de la Marine, d'où le terrain d'entente que l'on a trouvé, avec cette pétition.


Emmitouflé dans un manteau chaud, j'attends que la Contre-Amiral Bensenn revienne et j'apprends qu'une nouvelle base accepte de se prêter au "test de la pétition".
Concernant la question de ma venue sans manteau, je réfléchis quelques secondes avant de secouer la tête:

- Disons que je suis venu ici tellement vite que je n'ai pas eu le temps d'avoir froid. C'est une sorte de "cadeau" de la part de la Neo-Marine, pour accompagner nos pourparlers.

Base du GB-3

L'entretien dans cette base était assez vite expédié: je relativise petit à petit, en me disant que je suis quand-même sacrément bavard, comparé à d'autres soldats et même des membres de l'Amirauté...
Et du coup, ça conclut sur un nouveau coup dans la cible et je sens un grand soulagement et un certain poids se retirer de mes épaules.
Tous.
Ils étaient tous d'accord pour cette pétition.
Cette décision prise sur un coup de tête à la Barrière de Corail commence enfin à payer.

Siège de Mars

Vautré contre ce pilier remplaçant littéralement ma colonne vertébrale, je fais mon rapport à la Néo-Marine, choisissant de ne rien éluder ou déformer.
Je ne me suis pas "amusé" à compter les voix que j'ai récolté d'une base à l'autre, mais clairement il y en avait des centaines, peut-être même plus, j'ai complètement perdu le fil.
Mais c'était nécessaire de porter un grand coup pour la réhabilitation de la Neo-Marine: on ne pouvait pas se contenter de petites bases isolées et je sens bien que cette journée est clairement parmi les plus productives que j'ai pu avoir dans ma carrière.

En tout cas, les quelques sourires que je vois sur le visage de pas mal de Neo-Marines me conforte dans le fait que le plan se déroule à merveille.
J'approuve cependant d'un signe de tête, réagissant surtout au fait que j'avais pas assez "limité" ma relation avec la Neo-Marine, dans les diverses bases.

- Je comprends et je m'attends déjà mentalement à certaines retombées, par le simple fait d'avoir distribué cette pétition, et pas forcément positives.
Mais qu'importe, parce que je sens au fond de moi que c'était la meilleure... non la seule chose à faire, pour sauver la Marine.


Je bloque un peu, lorsque l'Amiral Kiho-o s'approche de moi, le bras tendu. Quelques secondes passent, avant que je ne lui tende précipitamment la pétition.
Pendant qu'il consulte la liste de noms, réagissant de temps en temps à certains d'entre eux et concluant sur la fin, en demandant la suite des évènements et je chancelle légèrement, en apprenant que j'ai encore une grosse étape à passer, avec cette pétition.
Marijoa... J'aurai décidément bien voyagé en si peu de temps. J'ai l'impression que le monde s'est dit "Aujourd'hui, ce sera la jour où tu te sentiras comme la plus minuscule des poussières".
Et l'Amiral qui m'accompagne? Je n'ai clairement plus la force de discuter ou commenter, même si je prends quelque énergie restante pour m'incliner devant Tlaloc:

- J'apprécie votre présence, Amiral, et ce serait un honneur de vous accompagner, pour l'étape finale de cette mission.

Cependant, malgré la fatigue accumulée, la curiosité est trop grande et je suis le groupe, pour espérer en savoir plus sur ce sacré corail marin, cette petite chose pour laquelle les mondes des vivants et des morts semblent s'être disputés sur la Barrière de Corail: est-ce que ça vaut vraiment le coup?

J'observe en silence l'expérience consistant à "ouvrir" le Corail et j'observe le voile blanc, me demandant un temps ce que ça ferrait si je respirais cette chose? Parce que les revenants semblent apparemment très fragiles à cette chose, si je me basais sur ce que j'ai entendu à la barrière.
Est-ce que ça agit comme du Granit Marin? Ou est-ce que son effet est encore plus puissant?
Et Vegafunk... apparemment ce type avait vraiment un temps d'avance considérable sur le monde, comme le disait la rumeur.

Perdu dans mes pensées, je regarde le voile s'éparpiller dans quatre capsules
Et bien vite, je reçois deux de ces capsules dans les mains et je bloque dessus: enfin, la mission initiale est remplie... du moins à moitié. J'ignore si séparer en plusieurs parties ce corail amenuise son pouvoir, mais compte-tenu de la situation, je m'estime clairement heureux d'en avoir une si grande quantité. Espérons que Logan saura s'en contenter et que ce sera suffisant pour les recherches de la Brigade scientifique.

- Je... Pour tout avouer, ça commence à faire beaucoup pour moi... mais raison de plus pour continuer la mission.
Comptez sur moi... et sur la Marine: on évitera de reproduire la même erreur.
Je m'appelle Dorian.


Rangeant précautionneusement les capsules, j'accompagne le groupe jusqu'à la prochaine étape, recevant rapidement une fermeture-éclair de la part d'Epola, qui avait fait une nouvelle ouverture dans l'air.
Un accès direct à cette dimension? Et à usage unique? Je ne sais pas sur l'instant comment je pourrai l'utiliser, mais vu que je pense déjà à ce qui va se passer, une fois que la rumeur autour de cette pétition et de l'ampleur surprenante qu'elle a prise en peu de temps, je pense que je l'utiliserai assez vite.
Mais surtout, je vais garder ça pour moi et n'en parler à personne... peut-être même pas à Unite. Un accès direct à la forteresse de la Neo-Marine, c'est quelque chose d'aussi précieux que dangereux et je dois en prendre grand-soin. La moindre fuite et rumeur sur cette fermeture-éclair pourrait mener à un vrai désastre.

- Compris, je veillerai précieusement et surtout silencieusement dessus.

Le voyage jusqu'à Marijoa est des plus tranquilles et surtout des moins contraignants. Très clairement, la présence de l'Amiral Kiho-o y est pour l'intégralité quasiment et je le laisse volontiers parler et expliquer notre présence et la raison de notre trajet vers la Terre-Sainte.

Cependant, je me retrouve encore à cocher une case "rencontre inopinée avec l'Amirauté" dans mon esprit, alors que l'Amirale Aokiji nous accueille à la sortie de l'ascenseur à bateau.
Je fais un bref salut militaire, avant de tendre la pétition:

- Amirale Aokiji, voici le fameux document d'importance capitale.
Avec la Directrice Olsen, nous avons engagé de longs pourparlers avec la Neo-Marine, qui ont finalement résulté en deux points importants.
D'abord cette pétition, par laquelle la Neo-Marine souhaite avoir l'opinion de chaque membre de la Marine, sur la possibilité de réhabiliter, voire réintégrer la Neo-Marine au sein de la Marine.
Et deuxièmement...


Je sors de ma veste une des capsules et la tend à l'Amirale:

- Nous avons effectivement récupéré le Corail Marin, avec l'Amiral Tlaloc s'étant porté garant de la bonne tenue et finalité des négociations avec la Neo-Marine.

Concernant la deuxième capsule, je compte bien la remettre en mains propres à Logan: je lui avais promis de lui ramener le Corail Marin après tout. S’il y en a bien un qui doit pouvoir tenir cette chose en main, c’est bien lui.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 8 Aoû - 15:06


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow54Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Amirale Aokiji & Tlaloc « Kiho-o », ancien Amiral

Dorian vivait là les derniers instants de sa mission. Il avait, désormais, lui aussi apporter sa pierre à l’édifice Néo-Marine. Aux côtés de ceux ayant aidé à la réunification de la Marine, Dorian trouverait une place spécifique.  

La rencontre avec Aokiji n’était là que le clou du spectacle. La pétition du jeune homme revêtait un caractère important. L’amirale avait été informée de l’importance de celle-ci par les amiraux Sorafuka et Kurohebi, mais également Aksoum et bien d’autres.

Néanmoins, Tlaloc tiqua lorsque Dorian ne remit qu’une capsule à Aokiji.

    - Dorian, il est nécessaire de remettre les deux capsules. Tu ne peux conserver une telle arme.
Oui, tout haut l’Amiral Kiho-o venait d’informer du fait que Dorian possédait un autre échantillon de corail sur lui. Non pas pour le mettre en mauvaise posture, mais par une sorte d’honnêteté fondamentale.

    - Hmm ? Il est effectivement nécessaire de me remettre tous les coraux afin qu’il soit transmis à la Division Scientifique rapidement. Cela dit, si vous préférez les déposer vous-même à la Zone Interdite, vous pouvez le faire. Dans tous les cas, vous ne pourrez pas repartir de Marijoa sans avoir remis les deux capsules Colonel.
Dirait une Aokiji à la fois ouverte à un défaut de compréhension, mais ferme sur l’avenir du corail.

Les hauts rangs de la Marine dépendait  grandement des fruits du démon et une telle arme ne pouvait circuler ailleurs plus longtemps.

Ainsi, si  Dorian le souhaitait, alors Aokiji lui rendrait la seconde capsule, puis appellerait la Division Scientifique afin d’informer que le colonel i rait à sa place remettre le corail, sous la tutelle de l’Amiral Kiho-o réincarné.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Pnj_be10Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unkno113Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Pnj_be11
Unité Beast de Rang A & Enrico Bohr, Scientifique en Second de la Division Scientifique & Membre de l'unité Beast de Rang  « ? »

Le comité d’accueil de Dorian serait alors d’une rigueur assez étonnante, puisqu’à l’entrée de la Zone Interdite se tiendrait, non pas une cohorte de scientifique, mais bien un scientifique accompagné de cinq Beast dont les décorations renvoyaient à un rang « A » soit le numéro 2.

Au centre se trouvait le scientifique en second, Enrico Bohr. Il était le second dirigeant de la Division Scientifique, reprenant le poste de Folwando Kwak qui était devenu Scientifique en chef de la Division, suite au « kidnapping » de Carl Benz par la Néo-Marine.

A côté de lui se tenait un Beast énigmatique dont le masque différait des autres, en plus de n’arborer non pas une tenue de soldat, mais une sorte de tenue de voyageur surmontée d’une capuche usée.

    - Enchanté colonel, je suis Enrico Bohr, scientifique en second de la Division Scientifique. L’Amirale Aokiji m’a informé que vous étiez en charge du convoi du Corail Marin. Nous étions en attente de plus d’informations sur la finalité de votre mission, le Colonel Seyfried n’est pas encore revenu de cette mission, espérons que rien ne lui soit arrivé.


La personne qui s’approcherait de lui ne serait alors pas le scientifique-en-second, mais bien l’agent Beast « ? ».

    - Puis-je avoir le Corail Marin, Colonel Karmon ?
Il tendrait une boite en métal dont il ouvrirait le couvercle afin que le corail y soit posé. Sa voix était parfaitement normale, bien qu’un peu étouffée.
    - Quel étrange apparence est-ce une race nouvelle ?
Demanderait Tlaloc.
    - Non, cela n’est qu’une tenue, nous sommes parfaitement…humain disons. Nous appartenons à l’unité Beast, une unité de fruit du démon de type zoan.
Dirait le Beast « ? » pour simplifier la chose.

Après cela Dorian et Kiho-ô serait accueilli par la garde de Marijoa

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Chefga10
Nathanael Winch, Chef de la Garde de Marijoa

Ils seraient conduis dans leurs quartiers. Pendant environ cinq jours Dorian serait assigné à Marijoa sous ordre de l’Amirale Aokiji. Il pourrait, néanmoins, profiter de cela pour obtenir des soins médicaux, mais aussi s’entrainer avec Tlaloc Kiho-ô.

Il découvrirait ainsi que l’homme eut été l’Ustad du Lion de son époque, soit le meilleur pugiliste aux poings du clan shandia. L’homme lui expliquerait même les fondements du haki de l’armement avancé, mais aussi du haki royal.

Cependant Tlaloc n’était pas toujours avec lui. L’homme avait été invité aux quatre coins de Marijoa durant son séjour et fut visité par plusieurs grands noms du Gouvernement. Il pourrait ainsi diffuser ses conseils du passé et faire son propre constat sur la situation du Gouvernement.

Beaucoup espérait qu’ils puissent désormais être compté comme une force en plus, mais cela n’était guère le souhait du vieillard. Il était venu voir la nouvelle génération en place et l’existence de personne comme Dorian l’avait rassuré sur le futur de la Marine.

Ainsi, au cinquième jour, lorsque Dorian fut invité Tlaloc l’accompagnerait. Le point de rendez-vous n’était autre que le bureau de l’Amirale Aokiji, ou plutôt un bureau laisser à sa disposition pour l’occasion.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow54
Amirale Aokiji

    - Colonel Dorian Karmon… Le moins que l’on puisse dire c’est que vous avez réussi à rester discret tout du long de votre carrière. A tel point que votre réussite de cette semaine semble avoir fait ressurgir votre nom de toute les bouches. Vos hauts-faits ne peuvent désormais plus passer inaperçu. Les différentes bases militaires vous ayant vu durant votre pétition on fermement appuyer votre nom lors des débat ayant découlé de la mission du Corail Marin.


Elle regarderait ensuite Tlaloc Kiho-ô.

    - De plus vous semblez être en de bonne voix concernant le haki d’après les dires de l’Amiral. Avec discrétion, vous marchez sur les pas de l’amirauté cela ne fait aucun doute.


Alors, la main de Kiho-ô se poserait sur l’épaule du Karmon en un gage d’amitié, mais aussi en soutien.

    - C’est pourquoi dès aujourd’hui, il a été décidé de vous promouvoir au poste de Contre-Amiral.


Les différentes réussites de Dorian l’avaient poussé vers ce grade avec une certaine logique. Il était désormais un des espoirs du Gouvernement. Qui était à l’origine de cette montée en grade précisément ? La réponse était difficile, tant il y avait eu de nom s’étant penché sur son cas en cinq jours.

Mais dès aujourd’hui il entrait en fonction dans ce nouveau poste s’il l’acceptait !
[/center]

Citation :
Tu peux exploiter les Cinq jours de la façon suivante :

Jour 1 : Soins médicaux
Jour 2 : Usage des hakis de l'observation et de l'armement, avec apprentissage de ce qu'est le haki de l'armement avancé, notamment celui de Tlaloc.
Jour 3 : Combat avec usage de la malédiction uniquement.
Jour 4 : Combat sans usage de malédiction ou de haki.
Jour 4, fin de journée : Exhibition des effets du haki royal palier 1 à 4, avec explication.
JOur 5 : Visite avec Aokiji

Faut considérer que Tlaloc t'accorde en moyenne 3h par jour. Le reste du temps il est pris avec un peu tout le monde.

Tu peux étoffer ses jours d'entrainement afin d'y utiliser tes hakis.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Mar 8 Aoû - 19:55
Je hausse un sourcil, devant les mots de Tlaloc et l'amirale surenchérit derrière.
J'avais prévu quelque chose pour la deuxième capsule, mais ça restait dans le Gouvernement Mondial, j'espère qu'ils n'ont pas cru que je faisais de la rétention d'informations ou de matériel.
Surtout que... eh, l'ancien Amiral m'a vu récupérer deux capsules et il me voit en remettre qu'une, ce n'est pas très subtil comme manière de "voler quelque chose".

Je secoue la tête:

Désolé, je comptais donner au colonel Seyfried la capsule, pour qu'il accomplisse sa mission et donne de lui-même le Corail marin à la Division scientifique.
Mais... Je comprends le risque dont vous parlez, à ce qu'une telle arme se balade sur les mers, à la merci de n'importe quel assaut ennemi.
Compris, nous allons mettre ces objets à l'abri le plus vite possible.


J'ai peut-être trop pris la confiance, à me sentir autant en sécurité avec un Amiral à mes cotés.
Mais il suffit de pas grand-chose, pour que cette capsule soit brisée ou perdue en pleine mer, avec une attaque pirate ou révolutionnaire. Même s'ils ne ciblent pas le Corail, celui-ci peut être victime d'une frappe collatérale et on n'a pas besoin de ça, surtout que... je suis maudit et Tlaloc aussi, dans un sens. J'ignore ce que la vapeur de Corail me fera, si mon fruit du démon va simplement être "supprimée"... mais en vrai je n'ai pas à penser ce genre de choses.

Nous sommes menés à la Brigade scientifique et au scientifique en second, flanqué de gardes du corps d'apparence... particulière. On dirait des armures flanquées de quelques parties lumineuses.
Mais je n'ai guère le temps de m'attarder sur cette "escorte", le scientifique m'adressant la parole et j'incline légèrement la tête devant lui.

Bonjour.
Oui, la récupération du Corail Marin a connu quelques... rebondissements et au final, je suis arrivé ici sans-doute plus rapidement que Logan, qui n'est sûrement pas au courant que le corail l'a précédé à la Brigade scientifique.
J'espère aussi qu'il reviendra sain et sauf, nous sommes partis au milieu d'un certain chaos et je n'ai pas eu l'occasion d'y revenir.
Vous avez moyen de le contacter, pour que l'on puisse s'enquérir de son état?


Cependant, un des gardes du corps me fait changer de sujet, me tendant une boîte et demandant les deux capsules, que je glisse précautionneusement dans la boîte.
Une unité Beast? Il serait comme Logan, un possesseur de Zoan "artificiel"? C'est intriguant et je me demande s'il a une forme similaire à celui du Colonel.

Cependant, alors que je commençais à réfléchir à comment rejoindre Unite, je reçois rapidement un ordre bien différent de ce que je prévoyais.
Je suis affecté à Marijoa, sur ordre de l'Amirale Aokiji? Pourquoi donc? Je dois attendre peut-être que mon équipage passe par cette base, pour les rejoindre? Ou alors ils veulent étudier le Corail et vérifier que nous ne leur avons pas ramené un "leurre"?
Difficile à dire... mais je ne compte pas rester à rien faire.

Jour 1

Le premier jour est clairement que du repos physique, mais surtout mental.
Il s'est passé tellement de choses en une journée que mon cerveau semblait peser une tonne en fin de journée et une migraine carabinée commençait à me bouffer la tête. Autant dire que j'ai dormi comme une masse la première nuit sur Marijoa.
Au final, j'avais peu de blessures de mon opération sur la barrière de Corail et le coup de Aksoum ne m'avait pas autant amoché que ça, même si une certaine douleur me lançait aux côtes.

Jour 2

Non, clairement, je ne m'attendais pas à me retrouver sur un terrain d'entraînement, face à un Amiral.
Je ne sais vraiment pas pourquoi il me prend comme "élève", surtout quand il me parle d'enseignement au Haki. Genre... je ne sais pas l'utiliser, alors pourquoi me l'enseign... ben pour que je sache m'en servir plus tard, je suis complètement débile...
Et puis, après avoir utilisé mon Retour à la Vie en combat, même de manière sommaire, j'ai envie de tenter plus de choses, parce que les possibilités autour de cette manipulation de cheveux me paraît quasiment infinie.

Le Haki de l'observation est toujours aussi douloureux pour le crâne, même si... j'ai l'impression de capter quelque chose de temps à autre, comme une image à peu-près correcte ou un mot audible... mais tout le reste est brouillon et surtout du brouhaha.

Pour le Haki de l'Armement, c'est plus satisfaisant quand-même, parce que je vois bien rapidement le résultat: j'arrive à insuffler du Haki une à deux secondes dans mon corps et j'arrive même à noircir une lame de ciseaux!
C'est temporaire... mais j'arrive à effleurer la puissance déployée par Sakuga ou Cruz!

Cependant, l'usage du Haki dit "avancé" par Tlaloc me fait bien vite relativiser: c'est... on dirait qu'il utilise le Haki comme un gant de boxe géant! J'ai l'impression qu'un géant fracasse un mur de la zone d'entraînement!
Déjà que Sakuga pouvait créer des lames de Haki, voilà que je vois un Amiral capable de simuler des poings de géant, avec la puissance qui va avec.
Et je comprends maintenant son titre de meilleur pugiliste Shandia: par rapport à ma malédiction, il a un style de combat simple, mais d'une efficacité terrifiante et je suis soulagé de ne pas avoir eu à l'affronter sur la Barrière de Corail ou dans la Dimension de Mars.

Tlaloc doit s'absenter pour l'après-midi, après m'avoir annoncé le planning pour demain, à savoir un combat avec mon fruit du démon.
C'est le moment ou jamais... Je profite de mon après-midi libre pour m'entraîner au déploiement de mes cheveux et à leur changement en lames de ciseaux: je ne dois pas perdre la moindre journée d'entraînement, à encore être frileux sur mes techniques, surtout avec un Amiral comme maître!

Jour 3

Comment dire que cette journée aura été des plus productives et épuisantes?
Après m'avoir rassuré sur la solidité de son Haki de l'Armement, Tlaloc m'a encouragé à tout donner et... je suis allé au-delà.

Je déploie et projette mèches de ciseaux après mèches de ciseaux, harcelant mon "adversaire" de Fouets ciselés, d'Étaux ciselés et de Châtiment ciselés, pour du combat à distance, pour tester la longueur maximale de mes mèches de ciseaux.
Je tente ensuite le combat au corps-à-corps, avec mon Asura ciselé, tentant ensuite mon Arachnide ciselée, mais l'équilibre est encore loin d'être acquis dans cette forme.
Sur la fin de matinée, je tente même de générer mon Loup Ciselé, mais la mâchoire de ciseaux se referme sur le coté, alors que je perds le contrôle d'une telle masse de cheveux.

M'ouais... j'ai fait ce qu'il me passait par la tête, mais dès que je génère et manipule trop de cheveux, je finis par perdre le contrôle. J'ai encore du boulot, mais je vois le potentiel qu'a cette technique.

Jour 4

Clairement, le dernier jour d'entraînement est un des plus rudes, parce que je me rends compte que sans mes ciseaux, je vaux pas grand-chose!
Cependant, je gruge sur les règles, en utilisant mon Rokushiki, qui techniquement ne fait appel ni à ma malédiction, ni au Haki. Mais bon, chaque assaut de ma part se fait sèchement renvoyer par l'Amiral et je suis changé en balle rebondissante toute la matinée.
Parce que... même si je fais dégager constamment, je ne compte pas rester couché au sol! Je m'acharne et repars à l'assaut comme un forcené trois heures durant, variant comme je peux les angles d'attaques, frappant à coups de pieds, de poing, de tête... bref j'utilise au-mieux mon corps, pour l'éprouver au maximum.

Je termine face contre terre, complètement épuisé, des crampes courant tout mon corps.
Bon... je ne vais pas cracher sur un lit, jusqu'à la suite de la journée...

Et là, je suis loin d'être déçu.
Le Haki Royal... c'est quelque chose de complètement insensé. Comment une telle énergie peut juste "émaner" de quelqu'un, allant jusqu'à assommer les plus faibles ennemis? Genre... sans lever le petit doigt, tu peux faire tomber une armée qu'avec ta "volonté"?

Avec les explications de chaque "niveau", je comprends mieux le pouvoir qu'utilise Sakuga et je tique sur un détail... la directrice Olsen n'a-t-elle pas utilisé un pouvoir similaire, sur la Dimension de Mars?
Mais clairement... je me sens petit face à ce genre de "monstres", capable de vaincre sans toucher l'adversaire, voire sans faire le moindre mouvement.
De tels sommets... ça me parait encore trop beau d'y arriver un jour...
Après... ne disais-je pas ça avec le Haki, alors que je parviens petit à petit à le déployer aujourd'hui?

Jour 5

Le cinquième jour, on vient nous chercher, Tlaloc et moi, pour que l'on se retrouve face à l'Amirale Aokiji et je commence à comprendre pourquoi il était question de ces cinq jours.
Ils faisaient le tour des bases que j'avais visité, sans-doute pour voir ce que j'avais fait ou dit là-bas.
Et... apparemment tout va pour le mieux? Et... toutes ces bases me soutiennent dans le débat de la mission du Corail Marin? Mais... quel débat? Argh, il y a trop de questions qui se bousculent dans ma tête, mais plus l'Amirale précise les choses et plus j'ai la boule au ventre.

Je tique sur un détail:

- Re... Resurgir? Vous voulez dire que d'anciens rapports me mentionnaient?
Comme... la mission de la Triade? La protection du traité Tenryubito?


Ces deux choses sont les premières me venant en tête, parce que je me rappelle des rapports élogieux que j'avais mis de coté, sans vraiment faire attention.

Mais aussi...

- Discret... Disons plutôt que je n'étais pas vigilant à l'attention que je pouvais susciter, juste parce que... je fais simplement mon travail de soldat et que je n'ai pas à faire l'objet de tels éloges. Donc disons que... ça m'a toujours passé au-dessus de la tête et que je me contentais de rapports les plus simples possibles, avant de passer à la prochaine mission.

Je déglutis cependant, lorsqu'elle mentionne l'amirauté... non... elle ne va quand-même pas...

Je vacille, lorsqu'elle mentionne le grade de Contre-Amiral, mais la main de Tlaloc posée sur mon épaule me fait me ressaisir.
Alors... c'est maintenant? C'est aujourd'hui que... je rentre à l'amirauté?

Je ne sais pas quoi dire sur l'instant et je repense à ce qui s'est fait ou dit durant cette semaine, bien riche en évènements.
Mais surtout...

- Il y a vraiment autant de gens qui ont parlé en mon nom?

J'avais relevé la tête et plongé mon regard dans celui de l'Amirale, comme si je m'attendais à ce qu'elle dise que non, c'était une blague et que ce n'était pas aujourd'hui que je devenais... Contre-Amiral...

Je bloque quelques secondes... avant de soupirer longuement, me redressant et me remettant d’aplomb, alors que j'étais presque affaissé sur moi-même, adressant un salut militaire à l'Amirale:

- Merci pour cette promotion, Amirale Aokiji!
Je consacrerai chaque seconde de service à mériter cette place, pour la Marine et pour tous ceux ayant parlé de moi, en bien ou en mal!


C'est vrai que je ne dois pas voir la popularité comme une mauvaise chose, comme certains vieux croulants que j'avais pu voir enfermés dans un gloire passée...
Parfois un nom peut faire autant peur qu'une présence et... si la popularité que l'on me prête aujourd'hui peut servir à protéger, à faire hésiter l'ennemi, même dans des zones où je ne suis pas présent...
Si je peux aider les gens ailleurs qu'autour de moi... alors que l'on parle de moi, même dans mon dos, même en mal, ça peut se révéler bénéfique.
Pour le MJ a écrit:
Dernière réponse normalement. Merci en tout cas pour la masterisation, en espérant que la finalité de cette intrigue serve au lore du forum. o/
Techniques utilisées:
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3297

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue0/0Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 18 Aoû - 11:56


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 1fb07f10
Tlaloc « Kiho-o », ancien Amiral

Lors de l’entrainement du Karmon, Tlaloc put observer  bien des choses sur le jeune homme et vit en lui un potentiel encore inexploité. En observant le panel de compétence de Dorian, l’amiral visualisait tant de combinaisons possibles qu’il ne pouvait que croire en la jeunesse du garçon en guise de justification.

    - Tu as en toi une grande puissance jeune Colonel, mais tu sembles brider encore cette puissance. Tu n’as semble-t-il pas encore été confronté à l’affrontement t’obligeant à sortir des techniques que tu maîtrises déjà pour en produire de nouvelle plus efficientes.


Ce fameux « power-up », ou « éveil », ou cette fameuse « évolution » plus généralement. Tous ces termes englobaient une succession d’évènements qui poussaient un individu à dépasser ses limites. Bien que la naissance des deux haki en lui montre que Dorian avait déjà vécu des moments de difficultés, Kiho-ô jugeait ceux-ci encore « faibles ». Dans la mesure où Dorian avait, malgré tout, pu les gérer sans être en situation extrêmement périlleuse.  

    - Néanmoins, en éveillant ici-même ton esprit, lors de ton véritable éveil, ta puissance sera encore plus forte, car tu éveilleras à un autre niveau un potentiel déjà grandi.
»

Ces paroles Tlaloc les offrit au Karmon à la fin du quatrième jour.

    - Tout d’abord,  à mon sens l’explosivité de ton pouvoir se trouve dans sa capacité à tout trancher. Modeler le décore n’est pas vraiment ta spécialité pour l’instant, cela reste assez sommaire. Ainsi, lorsque tu modèles l’environnement, je te recommanderai de le faire plutôt en combinaison avec tes cheveux-ciseaux, ils permettront des découpes plus complexes que tu pourras réaliser en plein combat ! Je pense d’ailleurs que tu pourrais couper de grosses bandes du décor, puis y planter tes ciseaux. Alors tu pourras manipuler ses énormes bandes  à la manière de « membres » géants supplémentaires, mais également de mur défensif pouvant se dresser à tout moment. On pourrait ainsi dire que tu seras presque une sorte de « sous-paramécia manipulateur » d’un élément.

    Quant à ton « Geppou », n’hésite pas à l’utiliser afin de t’élever dans les airs et couper le sol à distance avec tes cheveux-ciseaux. Sol que tu pourras également modeler.


Oui Tlaloc venait de donner à Dorian tant un conseil technique que de lui inventer de nouvelles techniques tout simplement.

    - Concernant cette technique que vous appelez « Soru ». Je l’ai également maîtrisé dans ma première vie, mais je la nommais différemment. Quoiqu’il en soit, tu devrais l’utiliser pour réaliser des découpes instantanées. Les samourais appelaient cela « Iai » je crois..


Alors Tlaloc ferait une courte démonstration à Dorian, usant du soru pour apparaître instantanément devant lui  et apposer son poing contre son abdomen uniquement pour « mimer » le coup. Par la suite il reculerait en soru, puis réutiliserait le soru de façon différente cette fois-ci ! En effet, il passerait juste à côté de Dorian, lui mettant une tape sur le flanc, puis une autre dans le dos, alors qu’une fois son soru « achevé » il était à trois ou quatre mètres du Karmon.

    - Avec la découpe invincible de tes ciseaux, une découpe si rapide serait mortelle pour n’importe qui. Ici il ne s’agissait que d’une tape alors imagine une véritable attaque. Pire encore, imagine cela en combinaison de tes cheveux… Pourquoi même dresser un mur pille derrière toi juste après, pour éviter qu’un ennemi profite de l’exposition de ton dos pour riposter.


Croisant les bras, Tlaloc hocherait doucement la tête.

    - Vitesse et réflexe sont tes atouts principaux Karmon, car la « puissance » n’as aucune importance dans ton cas. Ton fruit du démon outrepasse déjà toute forme de résistance. Tu dois donc tout miser sur la vitesse d’exécution et la précision de tes mouvements, afin qu’ils soient imparables.


Tlaloc donnait de véritables conseils à Dorian en ce quatrième jour afin de lui offrir davantage de chance de survie en ce milieu. A cet instant, il savait déjà que le brun recevrait une offre pour l’amirauté. Si la détermination et la jeunesse de Dorian avait su lui donner espoir dans les générations futures, il ne pouvait s’empêcher de craindre que cette recrue ne tombe, un jour, sur trop gros poisson.

    - Tu n’auras alors qu’une lacune : les dégâts de masses. Non pas que tu ne pourras pas y résister, mais tu ne pourras pas en créer de très « grandes » au vu de tes atouts. Tu appartiens assez clairement à la catégorie des guerriers spécialisés dans le corps-à-corps. Cela n’est pas un défaut, mais il faut avoir conscience de ce léger désavantage. Dans le ciel tu aurais été un parfait utilisateur du Gaya Dari du Serpent, c’est un style shandia usant d’armes blanches.



Terminant sur ces quelques conseils, la suite ne fut autre que le cinquième jour où Dorian recevrait son nouveau grade qu’il accepta pour le plus grand bonheur de Kiho-ô.
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Unknow54
Aokiji

    - Dans ce cas Dorian, avant ton départ de Marijoa tu repasseras demain je te donnerais ta première mission en tant que Contre-Amiral, je dois encore réfléchir à celle qui te serait le plus bénéfique.


Sur ces dernières paroles Aokiji laissa Dorian disposer, tandis que Tlaloc le suivrait. Néanmoins, ils ne retourneraient pas dans leur quartier, puisque Kiho-ô prit une toute autre direction. Allant plutôt vers les bords de Marijoa. Ouvrant le pas, Kiho-ô s’arrêta face à l’immense étendue d’eau et l’observa longuement.

Donnant le dos à Dorian, il finirait par se retourner face à lui d’un air plus solennel qu’à l’accoutumé


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Ghet
Tlaloc, Ancien Amiral « Kiho-ô »

    - Dorian Karmon. Il y a déjà 200 ans de cela j’ai œuvré pour la réunification d’un Gouvernement morceler en plusieurs factions internes comme aujourd’hui. En toi, j’ai reconnu cette fougue qui a animé les derniers instants de ma vie, ce désir profond de voir une marine prospère.


Alors un puissant faisceau lumineux jaillit du corps de Kiho-ô, prenant la forme d’une grande colonne de lumière dorée.

    - Je n’ai donc pas besoin de rester davantage parmi vous, car sans mots, cette volonté d’union a été transmise. Tu feras parfois face à l’adversité, à la frustration ou à l’inconfort… Cependant, ne perds jamais l’essence même de notre devoir :

    La Lutte contre l’Injustice.


Plusieurs regards étaient posés sur le duo au loin. Marijoa avait toujours été un lieu hautement surveillé et source de tous les regards. Par les fenêtres, depuis la rue ou parfois au travers des postes de vidéo-surveillances, plusieurs voyaient cette scène avec beaucoup d’émotion.Tandis que certains demeuraient muets, d’autres y vivaient un moment de nostalgie.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Contre11
Orisha Nago, Dragon Céleste descendant du premier amiral-en-chef de l’histoire

    - L’un des rares amiraux anges nous quitte donc. Il rejoindra son homologue amiral épéiste « Bejuhen »


Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 8791135688675060775Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 876849Shishi2
Lars L.Volkoff, Cinq Etoiles & Rasgarat Abel, de son vrai nom Rasgarat Hevel, ancien amiral « Kurowashi ».

    - J’ai bien fait de vous prévenir de sa présence ?
Demanderait Lars.
    - Discuter avec lui m’a permis d’en apprendre plus sur le siècle après ma « mort », je vous en remercie. Sans vous je n’aurais pas pu trouver une place dans ce présent. Lui aussi semble l’avoir trouver grâce à ce garçon.
Répondrait Abel.
    - Les rouages du passé laisseront la place à ceux du présent à terme.
Conclurait Lars.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] 164652SilverHunterEverything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] R1w5
Silver Hunter, Cinq Etoiles & Amaji D. Mohero, Général des Armées

    - Un illustre guerrier trouvant le repos. Tu tenais ton nom d’amiral de lui, hein « Gamin » ?
Dirait Silver.
    - Kiryu en effet… C’est de Kiho-ô que venait l’affluence du préfixe « Ki » chez les amiraux… Et ce départ dans un halo d’or s’y prête encore plus.
Répondrait Mohero, ancien amiral « Kiryu » en 1468.
    - Peut-être que Kizaru le verra dans l’au-delà, si tant est qu’il existe.



Cette colonne d'or ne pourrait qu’attirer les regards. Différente de l’apaisement connu des revenants, sa signification était abstraite pour tous. Pourtant Kiho-ô venait d’atteindre une sorte d’apaisement « parfait », un concept que même Morgans n’observa jamais de sa propre malédiction.

Tous le comprirent : Le Phénix d'Or retournait parmi les cieux.

Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Ghet
Tlaloc, Ancien Amiral Phénix Jaune, « Kiho-ô »
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Karmon
Les lames intrépides
Dorian Karmon
Messages : 349
Race : Humain
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue41/75Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Left_bar_bleue131/500Everything can be explained [Pv : Dorian & Lidy] Empty_bar_bleue  (131/500)
Berrys: 265.000.000 B
Ven 18 Aoû - 19:27
Les conseils de Tlaloc étaient aussi légion que précieux pour moi. Même si d'une part, j'avais l'impression d'avoir bien des défauts à combler chez moi, des points nombreux à renforcer, je prends aussi conscience de problèmes que je ne connaissais pas.

- C'est... si vaste... Il y a tellement de potentiel que je ne pouvais imaginer avec ma malédiction et ce retour à la vie... C'est presque terrifiant de se dire que j'ai tant de possibilités à portée de main.

Modeler le décor plus précisément, pour frapper de manière plus ciblée avec, ça m'avait traversé l'esprit... mais de manière plus "géante", pas comme une sorte de... "gant de décor" que j'enfilerai, pour décupler ma surface de frappe. Mais cette idée est vraiment superbe et ça me donne pas mal d'idées.


Je sursaute, étonné par la vivacité et la maîtrise du Soru de l'ancien Amiral. Même pour moi qui suis habitué à cette technique, je peine à le suivre du regard et mon corps est clairement à la traîne, par rapport à sa vitesse.

- C'est vrai que ces lames sont l'atout principal de ma malédiction... même si le Haki a commencé à me mettre quelques bâtons dans les roues sur mes derniers combats.
Mais... ça me rassure aussi de voir que j'arrive peu à peu à maîtriser mon propre Haki: quand je serai sur un pied d'égalité avec l'adversaire avec le Haki, je pourrai faire pencher la balance en ma faveur, avec ces lames.

Eh bien... j'ai peu utilisé mon retour à la vie, mais j'ai des idées en tête, concernant des techniques à plus grande surface d'impact. Cependant, je préfère tâtonner avec cette technique encore récente et déployer de plus en plus de cheveux, mais petit à petit.
Mais j'ai bien l'intention de ne reculer devant aucune adversité, même une armée, et j'ai quelques atouts pour en découper une bonne partie.

Vraiment? Je ne connais pas du tout ce style de combat, mais venant de vous, ce doit être un superbe compliment. Je tâcherai de me renseigner dessus et d'en tirer des enseignements, si vous pensez que mon style de combat pourrait s'en approcher.


Après ces jours d'entraînement intensif, je me suis retrouvé devant l'Amirale Aokiji, qui m'a promu au rang de Contre-Amiral, quelque chose que je n'imaginai pas obtenir aujourd'hui. Je ne sais pas, peut-être accordai-je trop d'importance au combat et le fait de me faire laminer sur mes précédents duels m'a laissé pessimiste sur ma promotion?
Après... à écouter Tlaloc et Aokiji, c'est surtout que j'ai un grand potentiel et qu'ils semblent "anticiper" celui-ci, en me nommant Contre-Amiral. Donc... ben tentons ce grade et tâchons de le mériter à l'avenir!

- Compris Amirale.

On dirait la demande de mission que j'ai eu, lorsque j'ai été nommé commandant, à la suite de l'opération à Saint-Urea. Mais bon, là c'est en face-à-face et c'est une Amirale en face de moi, donc c'est... sacrément à un niveau supérieur.

Un peu chamboulé, je suis mécaniquement l'amiral Tlaloc, tiquant rapidement sur un détail, après avoir suivi la même route quelques jours durant: on ne prend justement pas ce chemin.
On se retrouve face à l’immensité bleutée de l'océan et un long silence s'installe, que je ne cherche pas à briser. Mine de rien, après tout ce qui s'est passé ces derniers jours, le moindre instant de paix est une bénédiction, surtout que je me suis longuement entraîné, avec ou sans Tlaloc.

Je me crispe légèrement, lorsque le Shandia m'adresse la parole, d'un ton plus grave que celui que j'ai pu connaître les quatre derniers jours.

J'acquiesce d'un signe de tête:

- Je comprends et j'admire votre combat. Je tâcherai de le poursuivre chaque instant de ma vie, pour que rien ne soit vain.

Que faire ou dire de plus? Comme il le dit lui-même sur sa nouvelle phrase, mes actes ont lourdement parlé, autant que toutes les tirades que j'ai pu avoir, de la Barrière de Corail à la Dimension de Mars.

Je vois alors une colonne de lumière dorée jaillir de l'Amiral, me faisant légèrement reculer, sous l'intensité de la lueur.
C'est... on dirait... c'est comme avec le Vice-Amiral Cruz... mais en plus brillant encore.
Mais surtout à l'entendre et en reliant cette discussion avec le Vice-Amiral défunt, je comprends ce qui est en train de se passer: il approche de "l'apaisement", ce dont avait parlé la Neo-Marine, ce qui avait été promis par ce Morgans, l'instigateur derrière toute cette armée de revenants.

Je déglutis légèrement, avant d'adresser un salut militaire à Tlaloc, qui me semble maintenant plus majestueux et puissant qu'auparavant, baignant dans cette lueur dorée:

- Je suivrai ce crédo jusqu'à mon dernier souffle.

Quelques secondes après, il disparait entièrement de ma vue, la colonne de lumière dorée s'estompant peu à peu, me laissant seul au bord de l'océan, mes épaules me semblant d'une lourdeur incomparable...
J'ai l'impression d'avoir toute la forteresse posée sur le dos, tellement les responsabilités sont grandes...

J'inspire longuement, en contemplant l'horizon quelques minutes, avant de tourner les talons et regagner mes quartiers.
Je me repose brièvement, avant de repartir à l'entraînement, ayant encore bien des choses à étudier sur moi-même et mes capacités.
Mine de rien, avec toute cette attention que j'ai attiré sur moi, toutes ces personnes ayant posé le regard sur moi... je ne peux plus me permettre de douter sur moi-même.

Je ne sais pas ce que va devenir à terme les membres de la Neo-Marine.
Je ne sais pas ce que la Marine actuelle va penser de moi, après cette histoire de pétition.
Je ne sais pas comment Unite va prendre cette histoire de réintégration de la Neo-Marine
Je ne sais pas beaucoup de choses...
Mais je sais cependant qu'avec tout ce que j'ai traversé, le retour en arrière n'est plus possible et que je vais devoir œuvrer comme jamais, pour protéger ce monde.
Dorian Karmon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: