Derniers sujets

Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:46
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:06
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 11:49
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mer 22 Fév - 20:10

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Célestia venait à peine d’être conquise que le brun devait déjà redescendre vers la mer bleue afin d’accomplir une importante mission. Il avait laissé celle-ci prendre en maturité avant de finalement y revenir. Son fils bien emmitouflé dans une tenue hivernale, l’enfant marchait sur le pont du navire avec la légèreté et la maladresse d’un enfant. Il n’avait que trois ans et pourtant il vivait déjà de grandes choses. Rieur au quotidien, il confortait Ghetis dans ses nouvelles décisions.

Atsu était restée à Célestia afin d’assurer l’installation des infrastructures « classiques » de La Couronne, tandis que la nouvelle Valkyrie prendrait place doucement.

Le paternel le constatait : ses enfants grandissaient de jour en jour, même les plus jeunes.

Il s’était déjà habitué au fait que Caligula s’émancipe de plus en plus de sa personne et appréciait cela, mais il n’était pas prêt à voir les plus jeunes partir. Pour autant, il y avait également des enfants qui revenaient doucement dans sa vie, tel le Wenham dont la retraite fut interrompue par ce dernier. Jinzo Spown et Oboy Taton lui avaient fourni des navires à la demande de Ghetis, tandis que le tireur s’élançait vers le Nouveau Monde, chargeant Ghetis d’un sourire franc.

Son navire ne tarda à arriver à Drum après quelques instants, l’amiral étant dûment accueilli, alors qu’il prendrait la route de sa montagne « cheminée », comme tout noble de Drum. En chemin, il observerait l’extension qu’il fit ajouter à l’hôpital de Drum et saluerait plusieurs villageois.

 Le Tribut E389b910

Magnolia Rotshield

Arrivant dans son manoir, le brun y retrouverait la Baronne Rotshield, son ventre ayant pris quelques centimètres depuis sa dernière visite. Une chose qui étonna profondément l’Archer, mais amusa la Baronne.

- Eh bien il semblerait que cet enfant aura un grand frère sur lequel compter. Dirait-elle tant en guise d’annonce, que de message enjoué à l’enfant que Ghetis lui présenta comme étant le sien.

Sans entrer dans les détails, il lui expliquerait que la mère de l’enfant l’avait abandonné, mais que le Gouvernement l’avait finalement retrouvé.

- Je n’attends pas de vous que soyez un père présent, j’ai bien conscience de vos objectifs et de votre mode de vie, mais tâchez d’être un père aimant, c’est tout ce que je vous demanderai.

Ce à quoi Ghetis répondrait en posant sa main sur le ventre de la demoiselle.

- Je ferais plus que cela. Dirait-il d’un sourire léger.

Par la suite, le duo discuterait longuement de l’avenir de Drum, la jeune femme étant apte à renseigner le Kurohebi sur le devenir politique de l’île depuis la Rêverie. Bien qu’elle était une baronne au sein de la noblesse, lors des assemblées elle disposait également du vote de Ghetis, ce dernier étant marquis. Cette femme déjà très influente au sein de l’île a ainsi pu affirmer davantage sa position.

Une fois cette « mise à jour » effectuée, l’amiral mettrait désormais sa tenue de marquis, celle lui ayant été offerte lorsqu’il fut sacré. Il préviendrait évidemment le roi de sa venue, avant de demander la mise en place d’une entrevue entre l’Archer et le roi.

Il avait fait prévenir le roi que le sujet traité serait la Rêverie afin de le préparer à la suite. Laissant Assyris avec Magnolia, Ghetis irait enfin à la rencontre du roi.



-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:


_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 22 Fév - 21:47



 Le Tribut 000030

Monarque et autorité suprême de Drum, Capitaine de la Garde Royale de Drum
Roi Remond Musuko "L'Incompétent Tyran", Tekkeitsertok "le Pourfendeur de Lapins"
 Le Tribut Rvju Le Tribut Gr910
 Le Tribut 8pb0 Le Tribut Noble_53
Duc de l'Orient, Duchesse de l'Occident

Lorsque Ghetis fut conduit dans le château, il traversa les couloirs magnifiquement décorés, véritable écrin de luxe et d'opulence, qu'il avait déjà eu l'occasion de parcourir par le passé. Néanmoins, le lieu où il était convié contrastait quelque peu avec cette exaltation de la richesse royale. Située dans l'une des parties les plus reculés de la demeure castrale appelé Annexe d’Hiver, la Salle des Vents Contraires avait tout d’une pièce où se réunissait un conseil. C’était là que siégeait le gouvernement jadis, néanmoins les pratiques avaient évolués et cette partie du château s’avérait délaissé la majorité du temps. Les pierres bleues contrastaient avec la blancheur immaculé des murs tandis que les statues incarnant les « Vents Contraires », sorte d’esprits saints symbole et protecteurs d’une ancienne dynastie déchu, protégeaient le trône. Néanmoins, la protection était bien mieux incarné par le capitaine de la Garde Royale posté en retrait derrière Remond, celui-là même qui avait accompagné son roi dans la salle de la Rêverie pour assurer sa protection. Le monarque était assis dessus et semblait las. Et pour cause, sur le siège à sa droite vers l’est se trouvait le Duc de l’Orient qui se disputait avec la Duchesse de l’Occident, assise quant à elle sur le siège à gauche du souverain en direction de l’ouest. En effet, le nom de ces deux anciennes familles ducales du pays semblaient venir de cette salle et du rôle qu’occupaient les chefs de ceux-ci, parfois toujours appelés ministres des Vents Contraires en dépit de la désuétude de cette appellation. Un sourcil se leva quand la porte s’entrouvrit et une forme de soulagement se manifesta quand l’amiral franchit la porte. Le monarque croisa alors les jambes tandis qu’il tapa du poing sur l’accoudoir afin de faire remarquer aux deux nobles qu’une personne était venu troublé la confidentialité de la discussion.

-Marquis Ghetis Archer, amiral de la Marine. Bienvenue, entama le Musuko.

-Il doit être question de la Rêverie, c’est cela ? releva le Duc de l’Orient.

-Quel pourrait être le sujet autrement ? pesta la Duchesse de l’autre côté. Je suis ravie de vous voir votre Amirauté, ajouta la femme aux faux bois de cerf en bronze à l’égard du nouvel arrivant.

-Y-a-t-il un sujet en particulier que monsieur le marquis voudrait abordé ? repris le roi afin d’empêcher la conversation de dérivé en une nouvelle dispute entre les deux partis politiques opposés et se détestant mutuellement en la personne des deux conseillers.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Jeu 23 Fév - 18:55

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Le brun appréciait tout particulièrement le cadre dans lequel il se trouvait dès l’instant où il pénétrait au sein du territoire du Royaume de Drum. Il y trouvait les quelques « marques de noblesse » qui lui permettait d’imaginer la position du Ciel dans les futurs débats entre pays membres du Gouvernement.


De même Ghetis appréciait beaucoup le système de la noblesse de Drum, puisque l’essentiel des nobles le devenaient en réalisant de « grandes œuvres » pour le Royaume, notamment des avancées scientifiques notables ou d’importants dons à la science. Ghetis lui-même avait acquis son titre par sa position de « protecteur de l’île», mais ne s’en contenta point, offrant au pays la science de ses pop greens médicales et une extension de son hôpital.

Ce système lui plaisait fortement et il espérait pouvoir instaurer cette forme de « méritocratie » au sein de la communauté céleste au fil du temps.

Saluant donc chacun des nobles présents, tout en saluant la beauté de la pièce, il prendrait la parole.

- Tout d’abord, je tiens à vous remercier. Notre coalition de pays alliés à particulièrement bien fonctionnée et l’impact du Constantinisme a pu être réduit ou maîtriser. Assurément il y a eu des pertes dans d’autres domaines, mais notre coalition semble avoir atteint la majorité de ses objectifs. J’ose espérer que cela signe le début d’une coalition qui se voudra prospère. En tout cas le lien entre le Royaume de Drum et le Royaume Céleste est une alliance que j’espère pérenniser avec le temps.

Désormais Jaya livrait Drum en fruits, légumes et autres végétaux assez régulièrement grâce à leur position d’îles frontalières. Jaya bénéficiait d’un climat plus propice à l’agriculture et Drum pouvait donc en tirer parti, tandis que Jaya recevait désormais l’aide d’éminents médecins de Drum dès lors que cela s’avérait nécessaire, en plus du fait de former une nouvelle génération de médecins au sein de Jaya.

- Vous m’avez fait confiance en acceptant de faire de moi le protecteur de votre royaume et l’un de ses marquis. Aussi, j’aimerais désormais remercier Drum pour cette confiance partagée et apporter un dernier gage de mon allégeance.

Alors le brun regarderait directement le monarque Musuko et conclurait sa prise de parole.

- Ainsi, je vous prie d’accepter mon tribut au Royaume de Drum. Il s’élèvera à 450 milliards de berrys payé en une fois.

Volontairement, cette somme ne couvrait pas l’ensemble de la dépense que représentait le fruit du Zip pour le Royaume de Drum et cela par pur respect pour la nation dont il était devenu un citoyen. Il souhaitait offrir aux siens la possibilité de combler lui-même le reste de sa « dette », jugeant que solder l’ensemble de cette dépense ne respecterait pas entièrement la souveraineté du royaume, quand bien même s'il en était un citoyen également.


-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 23 Fév - 22:11



Monarque et autorité suprême de Drum, Capitaine de la Garde Royale de Drum
Roi Remond Musuko "L'Incompétent Tyran", Tekkeitsertok "le Pourfendeur de Lapins"
 Le Tribut Rvju Le Tribut Gr910
 Le Tribut 8pb0 Le Tribut Noble_53
Duc de l'Orient, Duchesse de l'Occident

-J’espère que cette alliance continueras en effet. Tant que vous resterez l’un des nôtres et que vous faites connaître le nom de Drum et votre affiliation à notre royaume de par le monde, vous conserverez tout mon soutien, répliqua le roi.

Néanmoins, l’information suivante déconcerta les trois personnalités natives de l’île. Le dirigeant resta estomaquée devant cette annonce pour le moins inattendue et on ne plus surprenante. Le Duc de l’Orient quant à lui sembla s’enrager subitement tandis que la Duchesse de l’Occident se massait les tempes.

-Pour qui vous prenez v… commença le noble en se levant.

-Calmez-vous monsieur le Duc, le rappela à l’ordre le monarque en se ressaisissant.

-Nous ne pouvons accepter marquis, se contenta d’expliciter la seule femme présente en regardant le sol, ses doigts demeurant sur son épiderme à le malaxer.

-Monseigneur, pourriez-vous exposer les raisons, reprit Remond qui s’enfonçait dans son siège.

-Très bien… Pour résumé… reprit le Duc de l’Orient. Avez-vous conscience de l’impact d’un tel geste si cela se faisait réellement ? Premièrement, il est entièrement désavantageux pour Drum d’accepter. Cela ferait de vous le créancier principal de la Couronne. Vous parlez d’un don, mais un transfert d’argent même sans implications officiels en a des officieuses. De plus, vous êtes un représentant de la Marine, ce qui ferait qu’aux yeux du reste de la noblesse ainsi qu’aux yeux des autres nations c’est le Gouvernement Mondial lui-même qui serait notre créancier. Nous ne pouvons laisser les gens penser que nous sommes un gouvernement désormais fantoche tombé entre les mains d’autres en raison d’une crise budgétaire. De fait, en dépit de votre bonne volonté affiché, rien ne vous empêche de changer complètement d’état d’esprit et de prendre le contrôle du pays par la dette. Secondement, les transactions internationales demeurent surveillés. Votre royaume tiens une partie de ses ressources d’une entreprise d’Etat en la personne de Dialo Fusion il me semble, donc cet argent provient certainement de ces fonds commerciaux non ? La législation internationale ne permet l’ingérence financière en de tels proportions d’une entreprise privée dans le domaine public d’une autre nation normalement afin d’empêcher les interventionnismes hostiles et la monopolisation du marché internationale au point d’étouffer tous les marchés locaux. Troisièmement, si vous pensez pouvoir me rétorquer que les autres pays n’en saurons rien, vous avez tort. Les finances des royaumes sont contrôlés et il est très difficile que des changements aussi important s’opèrent sans être repérés. Non seulement cela fera de Drum une nation fantoche, mais également une monarchie incapable de sortir par elle-même d’une crise budgétaire. Ce serait pour nous une forme de reconnaissance que l’Etat est en banqueroute. Cela donnerait une très mauvaise image de Drum à l’internationale et même conduirait à une forme de mort sur la scène des relations internationales puisque nous perdrions alors tout poids économiques.

Si cette explication ne suffisait pas, le Duc de l’Orient avait des raisons supplémentaires à approfondir en fonction des contre-arguments que l’Archer pourrait avancer, en tout cas si c’était ceux qu’envisageait l’amiral.

-En revanche… entama la Duchesse de l’Occident. Il existe un système peu considérée mais pourtant bien intéressant… Celui des financiers, déclara-t-elle en jetant un regard au roi qui hocha la tête. Nous pouvons vous proposer devenir le premier Fermier Général du royaume depuis plusieurs générations… Si vous ne connaissez pas cela, cela signifierait que chaque année vous financer l’Etat en versant une somme prédéfinit, mais cela représente en fait une avance. Nous vous cédons alors le devoir, non pas le droit, de récolter l’impôt sur une partie du territoire ou tout le territoire durant la période convenue, en l’occurrence une année. Ces impôts représentent ainsi votre remboursement tandis que cela permet à la monarchie de gérer au mieux son budget à l’avance en considérant qu’une majorité de ses rentrées d’argent annuelles ont déjà eu lieu. Nous ne pourrons pas là non plus attendre des sommes extravagantes, vous ne pouvez pas dépasser un certains seuils qui correspond à la récolte d’impôts après tout. Pour le reste, ne vous en faites pas. Pour garder la face aux autres pays en dépit de… l’excentricité de cette décision, nous devons nous relever surtout par nous-même. Mais votre contribution, de cette manière, sera fortement apprécié.

Bien entendu, quand il s’agissait de devoir récolter l’impôt, le marquis pouvait transférer la récupération de la monnaie sonnante et trébuchante à un subalterne ou à un représentant direct. Est-ce que cela conviendrait à l’amiral ?


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Ven 24 Fév - 20:41

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Sur le champ de bataille le Vairon avait toujours brillé par la brutalité de ses assauts, par la spontanéité de ses plans et par une ampleur toujours plus surprenante. En politique, Hélène de Thermopolis lui avait conseillé d’agir de la même façon, ou plutôt qu’il pouvait très bien retranscrire sa stratégie de « guerre » en une stratégie politique.

C’était ce que faisait Ghetis depuis le début, tant par la vigueur de l’alliance qu’il mit en place, que par son impact. Si cette proposition pouvait défrayer la chronique et choquer, elle n’était en rien étonnante venant de lui. Bien qu’elle était assurément maladroite. Etait-ce là une maladresse factice et clairement assumée ou une absence de discernement ? L’Archer lui-même en avait-il la réponse ?

Cependant, les royaumes alliés au sien méritaient tout autant de respect que des semblables. C’est-à-dire qu’il les voyait comme des frères.

- Tout d’abord, je tiens à vous affirmer que cette proposition, aussi osée puisse-t-elle paraître, n’a pas pour but de piétiner la souveraineté de Drum. Quant aux lois, j’ai supposé qu’un tribut étant une taxe, il serait plus simple de rendre cette transaction licite.

Néanmoins, Ghetis se savait en plein apprentissage dans ses fonctions de souverain et n’hésitait pas à tendre l’oreille. Il était vrai que son système royal n’était pas légiféré de la même façon que des royaumes « membres du Gouvernement ». Le Royaume Céleste tenait limite de l’empire gouvernemental, bien qu’il tende vers une forme d’indépendance.

- Fermier Général… Intéressant, ce rôle prend tout son sens pour un marquis arrivant dans ma posture de défenseur du royaume, toutes bases militaires étant en partie financée par les habitants de l’île défendue. La collecte du remboursement ne dépendra donc que de moi. Dans ce cas je n’aurais que deux questions… A combien s’élèvera cet impôt annuel ?

Dans un second temps… Actuellement Dialo Fusion Company déclare environ 1 milliards de berrys de bénéfice par mois sur Drum. Il y a-t-il beaucoup de fortune avoisinant les 12 milliards annuellement au sein du Royaume ? L’idée serait de pouvoir mettre en place un impôt sur la fortune n’affectant que très peu de personne, si cela est rendu possible.


En combinant à la fois le rôle de Fermier et le fait de débourser l’impôt sur la fortune, le brun pourrait grandement financer la situation. Il savait pertinemment que le roi avait pris cette décision en accord avec leur allégeance à la Néo-Marine. De ce fait, il souhaitait aider son allié autant que possible, sans pour autant le mettre en porte-à-faux avec l’ensemble de son peuple.

- Dans un registre qui n’a pas grand-chose à voir, j’ai réalisé l’ensemble des investissements dont avaient besoin l’île à mon arrivée sur celle-ci. Néanmoins, je n’avais pas trouvé une façon de vous aider à recruter de nouveaux soignants et médecins. Que diriez-vous de concevoir une école accueillant les individus des différents pays gouvernementaux du monde pour former la prochaine génération de hauts médecins ?

Il s’agissait là d’une proposition n’ayant pas grand rapport avec leur discussion actuelle, mais l’Archer était satisfait du rôle de Fermier, alors il ne comptait pas tergiverser à ce sujet. Bien au contraire, il était heureux d’avoir un « plan B » et non un simple refus.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 24 Fév - 21:57



Monarque et autorité suprême de Drum, Capitaine de la Garde Royale de Drum
Roi Remond Musuko "L'Incompétent Tyran", Tekkeitsertok "le Pourfendeur de Lapins"
 Le Tribut Rvju Le Tribut Gr910
 Le Tribut 8pb0 Le Tribut Noble_53
Duc de l'Orient, Duchesse de l'Occident

Cette fois-ci, c'est le roi lui même qui répondit.

-Nous ne pouvons décemment pas vous charger de l'entièreté de la récolte des impôts. Il nous faudra donc établir d'autres fermiers généraux afin d'éviter un monopole qui froisserait... certaines personnes. Concernant le montant sur lequel nous pourrions partir afin que cela ne soit pas trop, mais que cela couvre quand même une certaine partie de la population... Partons sur 50.000.000.000 berrys pour cette année et nous descendrons à 20.000.000.000 de berrys à partir de l'année prochaine. Après études des livres de recensements, nous pourrons voir ensemble quelle zone vous ait attribué dans cette récolte. Il y a-t-il une partie de l'île en particulier dont vous voudriez avoir la charge de la collecte ?

Concernant l'impôt sur la fortune ou plutôt, vu ce qui était sous-entendu, sur les bénéfices enregistrés, le Duc de l'Orient toussa légèrement avant de prendre la parole.

-L'accroissement des fortunes personnels de la noblesse ne sont pas véritablement surveillés puisque la noblesse ne fait de base pas partie du personnel de l'Etat, les offices étant remplis par des fonctions ministériels et commissionnaires désignés par la monarchie. La dissociation fait que les entrés d'argents sont libre. Néanmoins... Je pense que d'après les flux enregistrés et étudiés on pourrait partir sur base d'entre une dizaine et une vingtaine de personnes affectés...

Cela incluait il les deux nobles dans la pièce ? C'est la Duchesse de l'Occident qui prit la suite.

-Cela dépend si on considère les actifs, les investissements et autres flux économiques plus volatiles. Doit-on considéré le bénéfice sur le capital ou sur la fortune réel ? Cela nécessiterait certains débats internes mais nous discuterons de votre proposition.

Concernant la dernière idée, le monarque fronça les sourcils. Ce n'était pas que la proposition lui déplaisait, c'était tout autre chose.

-C'est à dire que... Je ne sais pas... Est-ce faisable ?

-Je peux répondre à votre place votre majesté, déclara alors une voix inconnue provenant de la porte qui s'entrouvrait tout juste.



 Le Tribut Noble_51
Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière
Ancien directeur de campagne de Yang Thalassa, Silver Hunter et Shoshitsune Mikai

Le politicien de légende qui avait la charge de former la future génération de grands noms de la politique mondiale pénétra dans la pièce avec grâce. Le rythme de ses pas s’accordait aux mouvements de sa cannes aux motifs baroques. Il se dégageait de cet homme une aura particulière. Rien de menaçant, puisqu’il était tout sauf un guerrier, mais le fils d’Elisabeth Windsor, connue comme l’amirale Murasakishika de 1479 à 1491, avait héritée du charisme qui avait fait le succès de sa mère dans les affaires de la Marine. Saluant d’un hochement de tête l’Archer, il se plaça à son niveau pour faire face au monarque pour qui il inclina légèrement le buste.

-Votre Majesté, je suis honoré de votre invitation.

-Je vous en prie… C’est moi qui suis honoré que vous ayez accepté de répondre à l’invitation de notre gouvernement
, répliqua le dirigeant.

Le Duc et la Duchesse se levèrent alors et s’avancèrent jusqu’au politicien pour chercher à lui serrer la main.

-C’est un honneur, déclarèrent-ils de concert en levant le bras pour tendre leur paume à Gondebaud.

C’est alors que ce dernier s’inclina de nouveau, esquivant de ce fait l’échange physique, avant de se retourner vers l’amiral.

-Ce que vous proposez là obéis à des règles précises. La législation internationale établis par le Gouvernement Mondial encadre très fermement les quelques grandes écoles qui existent à travers le monde. Or ce que vous proposez là s’avère en être un projet. Je suis particulièrement au fait de cette réglementation car il s’avère que je suis le Directeur de l’Ecole Normale Supérieure La Condorcière de Flevance. Ravi de vous voir amiral Archer. J’ai beaucoup entendu parler de vous et notamment de vos liens avec la téméraire Hélène de Thermopolis ainsi qu’avec ce bon vieux Yang.

Son regard dévia quelques instants vers le trône afin de voir si le roi le laissait poursuivre, mais ce dernier semblait plus attendre avec impatience les propos de l’un des plus grands hommes politiques de ce temps qui s’était retiré de la vie de Marijoa pour ne pas faire d’ombre à la campagne d’Iralia Padsin pour devenir Etoile.

-Il est nécessaire que l’Etat remplisse une demande officiel et envoie une délégation à Marijoa auprès des Cinq Etoiles et de la Commission de Supervision de l’Education Mondiale afin de défendre le projet… Et surtout, cette demande doit comporter une sorte de lettre de motivation donnant les motifs de création de l’institution. Cela comprend le choix de l’enseignement centrale de la grande école, en l’occurrence la médecine… C’est là que les choses se corsent. Les lois permettent aux grandes écoles existantes incluant cette spécialité dans les leurs de contester et faire opposition à la demande de création. Je ne sais pas si vous le savez, mais il existe actuellement quatre grandes universités gouvernementales qui dominent toutes les autres grandes écoles, trois plus que la quatrième néanmoins mais qui demeurent malgré tout en avance… C’est cette quatrième, l’Académie Confucéenne de Beida, que vous allez devoir affronter. Elle est focalisé sur les sciences et doit justement cette descente en quatrième position à la prise en importance de la Division Scientifique depuis ces dernières décennies. Si la médecine est loin d’être la science qui leur importe le plus, elle demeure dans la liste d’enseignement et croyez-moi qu’ils vont chercher à étouffer ce projet de concurrence, peu importe qu’il soit pertinent pour créer une nouvelle élite médicinal. Après tout, sa directrice n’est autre que Zheng Quiao « La Terreur du Fleuve Orange », l’impitoyable ancienne Secrétaire Général des Armées Nationales qui fit équipe avec l'Impératrice des Démons Dourga Bhairavi pour arracher des îles aux Taka de Wa. Elle sera impitoyable… Un peu d’aide sera peut-être nécessaire pour vous préparer, expliqua nonchalamment l’ancien politicien.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mar 28 Fév - 11:22

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

L’Archer était assez ravi de pouvoir apporter sa pierre à l’édifice et savoir qu’il y aurait d’autres fermiers ne le dérangeaient guère, pour la simple et bonne raison qu’il comptait d’ores et déjà être « remboursés » en retard.

La somme proposée annuellement ne représentant rien pour lui ou son pays, hormis un possible caprice de riche n’impactant en rien l’économie. Chaque mois l’homme reversait un bénéfice de plusieurs centaines de milliards de berrys à travers les salaires des employés, les infrastructures de son peuple et bien d’autres dépenses annexe. Néanmoins, en estimant que Drum pourrait considérablement réduire la charge de sa dette, par son intermédiaire, le brun était satisfait.

- Hmm… Le village central me conviendra étant donné qu’une majorité des hôpitaux s’y trouvent, si une école vient à y ouvrir ce sera le meilleur lieu où m’implanter dans mon métier.

Quant à sa proposition d’impôt sur la fortune, le brun ne pouvait qu’hocher la tête en sachant que cela allait être étudié afin d’atteindre le moins de personne possible. Il aurait bien voulu payer cet impôt au regard de l’ensemble de sa fortune, mais l’ensemble de ses comptes n’étaient point domiciliés à Drum, chose assez logique.

Aux yeux de l’Archer la discussion avait pris un axe qui lui convenait. Drum allait pouvoir souffler quelque peu. Les liens politiques devaient être maintenus et ça l’amiral l’avait bien compris.

Ce fut d’ailleurs dans cette même logique que l’individu qui arriva lui fit arrondir les yeux par l’étonnement avant d’esquisser un sourire ne pouvant que révéler une joie évidente. Il avait déjà entendu parler de cet homme, Windsor de Tourville. Ghetis avait appris son existence grâce à Suffolk son professeur en politique.

Kurohebi releva d’ailleurs le fait que l’homme offre des salutations bien différentes de celles que lui offrait en général. Il n’aimait guère se montrer tactile autrement que par une poignée de main et à moins d’être adoubé, il ne s’inclinait devant personne.

- C’est un plaisir partagé, soyez-en sûr Directeur de Tourville. Je suis encore nouveau dans ce milieu, que vous me connaissiez est un honneur. Dirait-il en réponse à la salutation respectueuse que l’homme lui offrit.

En l’occurrence, Ghetis savait pertinemment qu’il était connu du peuple en tant que « Héros », mais la façon dont Windsor avait parlé de lui montrait bien qu’il parlait de l’aspect politique de la chose et non militaire.

- Intéressant, j’ai ouvert un certain nombre d’écoles dans les îles célestes, mais il est vrai que cette zone du monde est en totale indépendance. Les règles n’y sont pas les mêmes. J’y ai fait développer plusieurs Centres Hospitaliers Universitaires, mêlant médecine et ingénierie afin d’assurer un savoir médical orienté vers l’évolution technologique. Nous disposons également de spécificité comme l’étude des Pop Greens médicales, de la médecine par l’hypnose, l’aide psychologique et la médecine par les dials. Nous avons notamment une technologie unique en matière de filtrage du sang….

Marquant un arrêt il étayerait son propos.

- Enfin, là où je souhaite en venir étant : l’ensemble de ces technologies, très spécifiques, combiné au fait qu’il s’agira d’une école exclusivement ancré dans la médecine, sera-t-il un argument utile ? L’école que vous dépeignez étant ancrée dans la science de façon générale, faisant donc de la médecine une « branche » plutôt qu’une voix centrale à plusieurs ramifications.

Cette femme, Zheng Quiao, Ghetis ne la connaissait pas, mais avec le temps il avait appris à ne plus dire ce genre de choses ouvertement. Alors il se fia plutôt au lien entre cette Quiao et l’Impératrice Démone qu’il connaissait.

- L’aide, dont vous parlez, viendrait de vous ou d’un confrère orienté vers la médecine spécifiquement ? J’avoue ne disposer en majorité que de liens au sein de l’armée, la politique ou encore le gouvernement mondial et la division scientifique. De ce fait je n’ai pas autant de latitude à m’entourer de professeurs réputés. Mon seul « grand » enseignant à l’échelle militaire était d’ailleurs l’entraineur de l’ensemble des enfants Thalassa, Yoshitsune Yomaruichi un ancien vice-amiral. C’est vous dire à quel point je suis bien plus ancré dans l’aspect militaire de la politique que dans l'aspect civil de la politique, que je ne découvre que depuis La Rêverie. De ce fait, toute aide pourrait être la clé pour ce projet qui serait une véritable amélioration pour le Royaume de Drum.

En soi, l'Archer démontrait ici qu'il souhaitait tant l'aide du directeur ici présent que d'éventuels confrères de ce dernier. Il fallait faire preuve de largesse pour pouvoir accomplir ce type de projets.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 28 Fév - 22:09



 Le Tribut Noble_51
Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière

-Vos écoles célestes demeurent de l’ordre d’un territoire nationale. Si vous voulez y conviés de manière « ostentatoire » des élèves de provenance directe pour un enseignement de très haut niveau ou de grande spécificité comme vous l’avez conçu, alors l’une d’entre elle, la principale, pourra se voire considérer un jour par le Gouvernement Mondial comme une grande école mondiale et tomber sous le coup de ses lois. Les autres centres seront considérés comme des antennes du site principale je pense dans ce cas-là… Mais concernant mon avis, l’argument est tout à fait justifiable en soit et ce projet est intéressant. Voir émerger de nouveaux pôles de haut enseignement permettra aux futurs générations de progresser encore davantage et de manière plus rapide si vous voulez mon avis. Néanmoins, il vous faudra user de rhétorique et de lois pour contrer les attaques de Zheng Quiao… Mais surtout percer ses mystères. Elle n’est pas en charge de la grande école formant les plus grands stratèges militaires de la Marine sans raison. Si l’amirauté de Chairoka a quelque peu étouffée le souvenir de cette femme, c’est une stratège de grands talents. Mais cela vous fera des points communs sur lesquelles travailler.

Un sourire malicieux passa sur ses lèvres.

-Une ancienne militaire devenue directrice d’un centre de formation scientifique et militaire, qui a pu se faire une place dans la politique de Marijoa tout en demeurant implacable dans la cité des Dragons Célestes. Je pense que vous avez des points communs amiral, pas jusqu’à ce que vos carrières soient similaires, mais vos centres d’intérêts, vos approches de la politique, vos origines militaires, votre intérêt pour la science et ce genre de choses… À vrai dire, je ne suis pas resté sourd au récit des événements de la cathédrale de Marijoa où vous avez déçu les Constantinistes. Si vous voulez mon avis, cette femme aurait réagit de la même manière que vous dans ces circonstances.

Son regard se détourna vers le plafond et le politicien fit quelques pas en arrière, le visage pensif.

-Hmmmm. J’imagine que je pourrai vous apporter mon aide. Je ne connais pas personnellement des professeurs compétents en médécines mais je peux faire jouer mon réseau de connaissances… Et bien sûr, j’ai assez de connaissance sur les lois pour vous fournir quelques informations pour affronter Zheng Quiao… Bien entendu, j’ose espéré qu’une fois votre école ouverte un partenariat sera envisageable avec une autre grande école…

Le roi, de son trône, fronça les sourcils. Est-ce que la venue du Windsor de Tourville était vraiment dû à la demande du monarque ? Est-ce que le fin politicien n’avait pas sentis une occasion de nouer des liens avec l’amiral Archer et le royaume de Drum simultanément ? Mais comme diable ce dernier aurait-il pu apprendre la destination vers laquelle voguait le Kurohebi ? Décidemment, les personnalités comme les siennes étaient bien difficile à cerner.

-Et concernant notre affaire… tenta le monarque.

-Pardonnez moi votre Excellence, mais terminer de traiter les sujets déjà entamés me semble important pour ne pas être gênée par des pensées y étant consacrée durant les discussions suivante, répliqua Gondebaud.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 13 Mar - 12:31

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Faire de l’ensemble des écoles célestes une sorte d’hyper structure possédant à la fois une école « principale » et plusieurs structures décentralisées ? Ghetis n’y avait jamais pensé car cela ne lui avait jamais paru nécessaire. Il avait réfléchis les écoles au sens des besoins du Ciel et n’était guère allé plus loin dans son raisonnement. Pour autant, cette idée lui paraissait assez intéressante pour qu’un jour elle soit mise en plan. Néanmoins, au vu de l’expansion récente du Ciel, cette projection future n’était pas réalisable dans l’immédiat. Le Ciel n’était même pas encore l’un des pays-membres du Gouvernement et rien ne le prédestinait à accueillir de façon plus massives les autres peuples du monde.

Pour le moment l’Archer formait la future élite céleste, celle qui ferait la grandeur de sa nation et leur laisserait la main pour ce genre de chose, à moins qu’une autre opportunité ne s’offre à lui.

En revanche, être à l’origine même de l’ouverture d’une éminente école de médecin était une chose faisable. L’Archer avait grandement favorisé son accroissement dans les îles célestes et veillait simplement sur la mer bleue. Bien qu’il y ait effectué de belles choses, il était peut-être temps d’offrir quelque chose de durable à cette zone. De même, s’il souhaitait un jour devenir l’une des Cinq Etoiles, ce genre d’accomplissement serait une belle corde à son arc.

Un sourire en coin, presque malicieux naquit sur le visage de l’Archer lorsque la mention du « sacre » fut faite, le poussant immédiatement à apprécier cette femme dont il ne connaissait point l’existence jusqu’à aujourd’hui.

- Zheng Quiao vous dites… Voilà une personne que j’aimerais à rencontrer. Une militaire prise entre science et art de la guerre, avec évidemment un attrait politique de par sa position d’enseignante. Nous avons sans doute de beaux centres d’intérêts oui.

Et finalement vint l’amorce d’une alléchante proposition. En cet instant, l’Archer se voyait plus que tout face à un égal attrayant. Il avait là la même hargne que lui, mais révélait bel et bien que son talent était dans les mots et non le combat, un art qu’appréciait de plus en plus le brun.

La venue de cet homme était-elle une coïncidence ? Notre Kurohebi n’y pensait même pas. Il était de ceux saisissant les opportunités sans croire au hasard. Si la chose se présentait à lui, c’est qu’il était tant pour lui d’acquérir celle-ci ou d’en tirer un enseignement.

- Je suis ouvert à cette initiative si tant est que l’école puisse naître à Drum. Le royaume dispose à la fois des meilleurs médecins civils du monde, mais également d’une noblesse étant composé de grands créatures pour le monde médical. J’ose croire que certains d’entre eux trouveront attrayant l’idée de transmettre leur savoir aux élèves les plus prestigieux du monde médical.


En vérité Ghetis ciblait là la portée médiatique qu’offrirait la réalisation de tels cours pour les nobles de l’île. Ils y gagneraient un essor politique non-négligeable, s’auréolant de lien noble ou militaire de haut-rangs selon les élèves qu’ils auraient.


De même, cela pourrait donner lieu à de futur don ou gain financier pour le pays entier au travers de cette école.


- Comment voudriez-vous procéder Windsor ? J’aimerais idéalement que cette école puisse proposer trois formations médicales phares : la première étant la médecine en son sens « classique », la seconde étant la médecine par la haute technologie et les avancées scientifiques récentes, tandis que la troisième serait la médecine de guerre. Ces trois cycles couvriront donc le monde civil, gouvernemental, mais également l’évolution médicale. Elle devra être accessible à tous, sans distinction de race ou de genre. Enfin, idéalement, il lui sera nécessaire de disposer d’un directeur ou d’une directrice de renommée », fort d’une carrière médicale bien rôdée, qu’importe que cela soit militaire ou non. Le reste du corps enseignant pourra être tout aussi varié que besoin. Enfin j’offrirai d’office différents partenariat avec les écoles célestes et la technologie céleste. Bien entendu je subventionnerai la création de cette école à 100% si personne n’y voit d’inconvénient. L’apport de subvention sera bien entendu accepté.

N’ayant pas de connaissance des notions administratives plus complexes et du nombre idéal d’élève, je laisse cet aspect à votre discrétion.


La proposition prendrait ainsi forme en cet instant digne des plus belles négociations, comme l’aimait tant le désormais « politique » Archer.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 18 Mar - 11:42



 Le Tribut Noble_51
Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière

-Je dirais même qu’il est primordiale de la créer à Drum. Les plus fameuses grandes écoles internationales reposent sur des bases historiques, des emplacements choisis et développés en conséquence, même lorsqu’elles partent de zéro. La réputation de Drum en matière médical sera l’argument fondamental, l’élan nécessaire pour crédibiliser ce nouvel établissement et lui assurer ses premières inscriptions.

Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’il lança un regard en coin vers le monarque de la nation.

-La légitimité n’existe pas. Il n’y a que de la légitimation. Aucun pouvoir n’est réellement légitime, il n’est que le résultat d’un processus de crédibilisation, de longues démonstrations d’une supériorité et d’une rhétorique basait sur les mœurs, sur la vision d’une civilisation et étant même parfois à l’origine de cette vision civilisationnelle. Changez de modèle de penser et la légitimité change de façade. L’aristocratie dans son étymologie signifie « le gouvernement des meilleurs » et ces meilleurs sont justement définis par la vision civilisationnelle. Une société bâtît sur une légitimation par la sagesse, par l’âge et par l’expérience se reposera sur les aînés, détenteurs d’un savoir se prétendant supérieur par leur longue vie. C’est la gérontocratie. Une société bâtît sur une légitimation par la force, le courage et par la victoire se reposera sur ses guerriers émérites, ceux ayant démontrer qu’ils sont supérieurs en matière martiale. C’est le cas de la majorité des stratocraties. Une société bâtît sur une légitimation par la richesse et le patrimoine se repose sur les riches dont la réussite économique est sensé alors dévoilé leur habilité à prendre des décisions. C’est la ploutocratie. Je pourrais continuer longtemps ainsi, démocratie, technocratie, sociocratie, même l’épistocratie qui pourrait paraître comme un anti-modèle à cette thèse est justement le résultat d’une vision polydisciplinaire des capacités… Les meilleurs, la méritocratie, tout dépend de comment on juge que quelqu’un est meilleur.

L’amiral voyait-il où l’argumentaire se dirigeait ?

-Si vous voulez vous imposer dans le monde politique complexe du Gouvernement Mondial, il vous faut bâtir votre propre légitimité. Vous avez démontrer votre légitimité militaire à de nombreuses reprises, votre accession au poste d’amiral en est un argument que certains pourraient qualifier de preuves. C’est une bonne base, mais diversifier votre langage politique. Le Gouvernement Mondial est un ensemble de nations, de civilisations avec des visions et des regards différents, quand bien même Marijoa a tenté à de multiples reprises d’uniformiser le tout, tentatives mises en échecs par le respect des souverainetés nationales. Voilà un premier conseil Kurohebi, adaptez votre réflexion à la personne qui vous écoute, que vous devez convaincre. Bâtissez votre propre vision de la légitimité, pour cette grande école qui emploiera l’argument technocratique face à la vision plus gérontocratique de Zheng Quiao, mais cela compte également pour votre propre pays. Et pour cela, il vous faut compter sur plusieurs vecteurs. Les journaux sont un vecteur traditionnel, mais il vous faut employer d’autres médias… Vous avez déjà commencer à vous constituer un réseau d’alliés, il est temps de commencer à les mobiliser, d’en faire vos relais d’opinion pour assurer la diffusion de votre discours de légitimation et de défense de vos idées.

Le Duc de l’Orient et le Duchesse de l’Occident s’échangèrent un regard interloqués. Gondebaud, le directeur de la meilleure école de politiciens du monde, celui derrière l’obtention de leur poste actuel par la majorité des Etoiles, était presque en train de donner un cours magistral devant eux. C’était en effet ce que réalisait l’héritier croisé des familles Windsor et Tourville, premier d’une branche intermédiaire entre ces deux illustres groupes familiaux nobiliaires. S’il avait eu plus de temps, il aurait pu remonter à l’étymologie de ces différents types de gouvernement et démontrer par exemple qu’il n’existait aucun régime actuel qui soit une démocratie, au sens originel de la notion telle qu’elle fut conceptualisé dans les cités primitives. Mais l’Archer trouvait là certainement un nouvel aspect du monde politique qui était parfois négligé à Marijoa. La Terre Sainte était un lieu de débat, un endroit où des personnes ayant déjà acquis leur légitimité se confrontaient pour triompher politiquement. Or, en dehors de cette arène, cœur de la géopolitique gouvernementale, les figures montante de la scène politique internationale devait en effet réfléchir à d’autres choses que simplement emporter les débats lorsqu’ils avaient lieu, il fallait assurer ses positions au préalable et convaincre de sa stature pour être en mesure d’être écouté. Une bonne idée soumise par un souverain ayant perdu ses relais d’opinions, ayant divisé au point de ne rallier personne à sa vision politique et qui, par conséquent, voyait sa position souveraine remise en cause n’était guère écouter par les autres autorités.

-Trois formations donc… Il faut définir le nombre d’années d’études pour chacune ainsi que les possibilités pour des étudiants ayant envie de changer de voie de passer de l’une à l’autre sans prendre la nouvelle formation à zéro. Il faudra également définir les « matières » de chaque cursus afin de pouvoir cibler au mieux les professeurs à embaucher. De plus, je pense qu’il serait bon ton de séparer ces trois grandes formations principales en diverses sous-catégories spécialisés à partir d’un certain point. Par exemple, commencer par trois années d’apprentissage général de la médecine pour la formation « classique », et ensuite proposer des voies sur trois années permettant de se spécialiser dans un domaine précis, comme la chirurgie par exemple. Afin de faire de cette Grande école la référence en la matière, il faut en effet considérer la spécialisation au sein même de l’enseignement pour que les diplômés en sortant puissent vraiment être désignés comme expert dans un domaine tout en ayant des notions très solides dans les autres.

Les détails pouvaient néanmoins être vue plus tard.

-Concernant l’accessibilité, il se pose néanmoins la question du recrutement. Il vous faut choisir la manière de trier les candidatures. Sur dossier ? Par un concours ? Via un entretien ? Définir également les frais d’inscription, un élément faisant partie de la politique de l’école et dont l’annonce fera parmi des éléments générateurs de préjugés sur l’établissement. Ainsi, le positionnement sera-t-il plus une école pour une élite financière, c’est-à-dire nobiliaire et bourgeoise ? Pour le peuple au risque d’être boudé par certaines grandes familles ? Proposer différents moyens d’accessions, à savoir des frais d’inscriptions élevés d’une part mais la possibilité d’obtenir une bourse du mérite pour ceux n’ayant pas les moyens mais les capacités ? Dans ce cas comment sera évaluer ces capacités permettant d’accéder à cette bourse ? Véritablement, la question des modalités d’intégration de l’école sont l’un des piliers de son fonctionnement et de sa perception, vous ne devez pas le négliger.

Concernant le choix de la direction, la demande de l’amiral était naturelle.

-Il est possible de voir avec la Marine ou la Division Scientifique quels sont les plus illustres médecins de guerre ou de la recherche civile qui seraient disponibles. Le must serait bien entendu de réussir à convaincre un responsable actuel de la Division Scientifique dans les domaines qui incluses de la médecine à quitter leur poste pour embrasser cette fonction, ce qui pourrait inclure certaines négociations…

Un point n’avait pas était soulevé par le Kurohebi.

-De plus, il vous également décider du site sur lequel serait implantait l’école. Choisirez-vous un bâtiment historique à rénover, améliorer et étendre afin d’avoir un symbolisme patrimoniale et intégrer l’établissement dans une continuité historique architectural ? Ou à l’inverse érigerez-vous un complexe ultra-moderne à la pointe de la technologie actuelle afin d’accentuer le discours de la modernité ? Une partie de la légitimation passe justement « par la pierre » comme on dit, alors ce choix peut-être important, déclara le Windsor de Tourville tout en se doutant que, logiquement, l’Archer se tournerait plutôt vers le second choix. De plus, la taille du bâtiment définit les capacités d’accueil d’origine, bien que des extensions et la création d’un campus ultérieurement, une fois la voie du succès emprunté, s’envisage toujours.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Mer 12 Avr - 9:51

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Le directeur se tenant face à l’Archer lui assénait là un véritable assaut frontal. Non pas de ceux que l’on servait pour défaire un ennemi, mais bien de ce qui permettait d’entrainer un élève. Il voyait, en cette scène, l’une des nombreuses joutes qu’il eut menées face à Caligula sur le pont de leur navire.

Il était bon de noter que l’implantation de l’école, au sein de Drum, constituait un argument servent à crédibiliser cette dernière. Par la même occasion ce fut assez silencieusement que le brun écouta l’explication qu’offrait l’homme quant à la légitimation, mais plus généralement la façon dont il lui conseillait de s’implanter politiquement dans le monde « d’en bas », celui en dessous de Marijoa, mais pourtant si important. Il était peut-être temps que l’Archer use de l’importante coalition qu’il avait constitué afin de rallier à sa « superbe » des dirigeants qui ne pourraient qu’en faire un plus grand homme.

La question de la dissociation des cursus scolaires et des modes d’admissions n’étaient pas des choses que le brun maîtrisait particulièrement. Il était de ceux qui appréciaient s’entourer de personne qualifiée et n’avait fondé ces écoles qu’avec l’appui des politiciens en place et des directeurs ou professeurs. De ce fait sa maîtrise de la chose restait assez sommaire.

- L’idée de trois formations principales, au sein desquelles des spécialisations plus poussées existeraient est une bonne idée, elle est déjà pratiquée au sein de mes CHU dans une mesure plus sobre. En ce qui concerne les modes de recrutement, j’avoue ne pas y avoir pensé. Actuellement les écoles célestes sont ouvertes à tous et demandent des frais d’inscriptions accessibles à tous. La majorité de mon peuple est avant tout autodidacte, l’ouverture était donc naturel. Ainsi, je ne saurais dire en l’état ce qui sera établi clairement. Mais je suppose qu’un concours pratique et théorique, suivi d’un entretien sera le meilleur processus. La mise en place de bourse me semble être une « évidence », afin d’offrir un accès maximal.

Se penchant un instant sur la question des frais d’admission, avant de briève regarder le monarque, il songea à l’aspect de Drum et reprit la parole.

- Le Royaume a besoin de recruter de nouveaux spécialistes médicaux, de ce fait, nous ne pouvons pas nous permettre de recruter une gamme élitiste. Une fourchette moyenne avec en plus l’opportunité d’acquérir des bourses pour les revenus les plus modestes sera le mode le plus optimal pour permettre à Drum de garder en stature, tout en étant attractif. Je ne manquerai pas de négocier avec Silver Hunter, Hélène de Thermopolis et les autres pays de la coalition une forme de mise en avant de cet établissement lorsqu'il prendra vie.

Par la suite viendrait non pas la question des recrutements, mais bien de la bâtisse.

- Quand bien même il existe des bâtiments historiques en ces lieux. La marque de grandeur de Drum se joue avant tout dans ses cheminées remarquables, sans doute une des merveilles naturelles de Grande Line. C’est sur l’une d’elle et DANS celle-ci que nous implanteront ce bâtiment technologique, un peu à l’image du Q.G. de la base militaire de l’île. Marqué l’accent technologique est nécessaire pour nous différencier d’autrui. La cheminée libre choisie sera la plus proche de l’hôpital et une ligne de téléphérique sera créée pour raccorder les deux lieux. Cela afin que des stages et alternances puissent avoir lieu, voir des cours pratiques. Le complexe devra permettre d’accueillir environ 2000 à 3000 étudiants pour commencer, cela me semble faisable au vue de la taille du royaume.

Finalement Ghetis se poserait un instant et croiserait les bras d’un air penseur.

- Je suis étonné que vous n’ayez aucun nom en tête concernant les personnes qu’il serait pertinent de recruter pour cette école. Est-ce une volonté de n’en citer aucun ? Dirait-il en arguant un léger sourire.

- En tout cas, recruté un éminent médecin du Royaume de Drum me semble nécessaire. Il devra tant briller par son apport dans la science que ses compétences médicales, en avez-vous un en tête ? Demanderait l’Archer en regardant le monarque.

- Bien entendu, d’autres médecins de l’île pourront se greffer à cette école en tant qu’enseignants ou intervenants périodiques. De même, concernant l’aspect technologique, au vu de mon dernier partenariat avec le Royaume de Germa, je pense pouvoir négocier le recrutement d’un éminent scientifique pour représenter l’aspect technologique de la formation. Connaissant le dirigeant du Germa, il voudra sans doute avoir accès aux découvertes scientifiques que l’école pourrait faire. Nous en aurions donc la paternité et lui un usage. Un échange honnête, comme la dialyse qui trouve sa paternité dans le Royaume Céleste, mais un usage à Drum.
Et finalement, comme s’il lui avait laissé un temps de réflexion Ghetis reviendrait vers Gondebaud.

- Avez-vous connaissance de responsable ou haut membres de la Division Scientifique qui pourraient être intéressés ou même d’ancien gouvernementaux correspondant ? Sinon je solliciterai effectivement un appel auprès de la Division ultérieurement. Conclurait le brun.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 16 Avr - 16:45



 Le Tribut Noble_51
Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière

-Peut-être ai-je déjà des noms en tête que je souhaite garder de côté, avoua à demi-mot le maître de la politique.

Garder des cartes dans sa manche même avec ses propres alliés était important. Le cas de l’Archer intéressait le Windsor de Tourville et il l’entraînait ici à poursuivre sur la voie de la politique, mais pour autant, si un mentor apprenait tout à son élève en une nuit, il n’était qu’une étape temporaire. Si Gondebaud livrait absolument toutes les informations, toutes les astuces de la direction d’une Grande école, dès à présent, l’intérêt de Ghetis de faire à nouveau appel serait minime. Non seulement Gondebaud pouvait se montrer encore plus essentielle à la fondation de cette nouvelle institution en gardant certaines connaissances pour lui, mais il s’offrait aussi des occasions d’approfondir ses liens avec l’amiral en vue du futur.

-Nous pouvons vous dresser une liste des candidats potentiels, pensa le monarque.

-Je vois quatre personnes possibles, approuva le Duc de l’Orient.

-Moi trois, répliqua la Duchesse de l’Occident comme un défi à son confrère.

-Ce serait également l’occasion de signer un traité d’amitié avec le Royaume du Germa, voire quelques petits autres accords commerciaux à l’occasion, sourit Remond Musuko.

Lorsque l’amiral se retourna vers le Windsor de Tourville, ce dernier s’amusa de la réponse qu’il avait à offrir.

-Si vous désirer chercher par vous-même quelqu’un au sein de la Division Scientifique, il vous faut demander à parler à Madelina Pastor « L’Alchimiste Gouvernementale ». C’est la directrice du Département de la Recherche Biologique, Chimique et Médicale. Ne vous attendez pas à ce qu’elle-même accepte de quitter son poste, mais c’est dans son département que se trouve le Secteur de la Médecine. Il est divisé en quatre partie : le Pôle de la Recherche Médicale, le Pôle de la Pharmacologie et Thérapeutique, le Pôle de Développement des Appareils Médicaux et des Prothèses et enfin Pôle de la Cytologie Torgardienne, du nom de Fried Torgard le premier directeur de ce département.

Ce n’était pas là qu’une fenêtre qu’offrait le politicien, il décrivait la plus haute structure d’études médicales de la planète et sa décomposition en différents domaines. De plus, en sortant ces informations de tête, il démontrait bien connaître la structure.

-Néanmoins, si vous me laisser la liberté de vous aider. Je suis certains que je trouverais parmi les dernières personnes ayant reçu une formation de Mathusalem Assyrys quelqu’un qui fera parfaitement l’affaire.

Savoir qui au sein des savants passé par la Division Scientifique avait reçu une partie des connaissances du fondateur même de cette institution n’était pas donné à tout le monde. Pourtant Gondebaud avait en réalité trois noms en tête. Trois noms qui aurait un certain retentissement dans le monde de la science si l’un d’eux acceptait le poste.

-Les noms de familles Coltwork, Planck et Curie vous dises-t-il quelque chose ? Voulez-vous vraiment savoir de qui il s’agit et tenter de les convaincre… Ou me laissez-vous cette tâche ?



Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Lun 17 Avr - 8:20

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Un petit sourire prit place sur le visage de l’Archer dès l’instant ou Gondebaud avoua garder certains noms de côté. Le sourire n’était là point moqueur, mais relevait plutôt le plaisir avec lequel l’Archer se laissait prendre dans le jeu politique que lui dépeignait le Directeur.

- Présentez l’ensemble de ceux-ci et leurs spécificité, nous pourrons décider par la suite de leur rôle, une place de professeur restera enviable dans tous les cas, au vu de la grandeur de l’école. Dirait-il aux nobles de Drum afin d’affirmer son idée de mettre en place quelques médecins originaires de Drum, après tout cela serait un comble que l’école médicale de Drum ne compte aucun de ses médecins.

Ghetis hocha ensuite la tête concernant le Royaume de Germa par la même occasion.

- Eh bien, il est vrai que les accords passés avant la Rêverie ont normalement instauré des liens commerciaux entre les différents voir un minimum relationnel, mais quelque chose de très concret entre Drum et Germa pourrait être bien plus intéressant.

Dès lors que le nom de Madeline Pastor fut mentionné, l’Archer le logea dans un coin de sa tête et retint le rôle de la personne y étant rattachée. Il pourrait toujours être intéressant de savoir à qui s’adresser dans le futur pour un projet précis. De même, il notera dans un coin de sa tête les informations structurelles de la Division Scientifique en son Pôle de Recherche Médicale. Cependant, il ne fit point cela pour en apprendre davantage de l’instance, mais bel et bien pour en tirer une inspiration pour les futures classes de son établissement.

Et enfin Gondebaud montra au brun sa maîtrise de l’information par la simple mention d’Assyrys… Il était très peu probable que ce nom est été exposé au hasard au nez de l’Archer.

Malgré tout, il fallait y apporter de la mesure car l’affaire du « Assyris Archer » restait un secret gouvernemental. Or, ce fut l’instant où Assyrys Mathusalem marqua l’esprit de l’Archer et gagna sa sympathie. De ce fait, le Kurohebi se devait de rester nuancer, au moins tout autant qu’à l’écoute des noms « Coltwork, Planck et Curie ».

- Des individus issus de la formation de Mathusalem ? Au vu de son âge, ceux-ci aurait également un bon âge je suppose, ils auront donc déjà eu des occasions de faire leurs preuves et gagner en réputation. Partons donc sur ce choix. En revanche les familles que vous venez de citer ne m’évoque pas grand-chose je dois l’avouer. En savoir plus sur eux m’intéresse, cependant je vous laisserai tout de même la largesse de les recruter à cet établissement. Après tout cela sera tout à votre avantage comme au mien.

Ghetis et Gondebaud le savaient, aucun d’eux ne résidaient à Drum, pour l’un la priorité était de concevoir une école de qualité supérieure et pour l’autre l’intérêt était au relationnel fort entre cette école et lui-même. Ainsi, même si Gondebaud venait à avoir « contrôle » sur l’école grâce à son lien avec les différents enseignants, cela ne dérangeait point le Vairon qui gardait tout de même la paternité de l’école, quand bien même quelqu’un en aurait « l’usage ». Le véritable instrument ici était le Royaume de Drum, mais le roi pouvait-il se permettre de bloquer un tel projet ? Peut-être que cela était possible, mais en aucun cas bénéfique pour son royaume.

Un véritable jeu d’intérêt se dressait en ce palais et mènerait à la fondation d’une nouvelle école de renom.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 21 Avr - 22:46



 Le Tribut Noble_51
Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière

Tandis que les deux nobles voyaient avec le roi la liste à dresser des médecins les plus compétents du royaume, ce dernier tirait une triste mine alors qu’il voyait la situation lui échapper complétement. Mais quoi faire ? Comment dire non à Gondebaud Windsor de Tourville sans risquer un incident diplomatique d’ampleur… Cet homme avait le pouvoir politique de couler des Etats entier sur la scène diplomatique et sa contribution aux jeux de pouvoirs de certaines Rêverie, au nom de Yang Thalassa notamment, l’avait prouvé. Intérieurement, le monarque s’en voulait de ne pas avoir compris plus tôt que cette personnalité avait accepté son invitation pour rebattre les cartes du jeu à sa propre façon. Là où il s’était attendu à un appui, il se retrouvait relégué au rang d’outil. Comment le roi d’une des plus puissantes nations gouvernementales pouvait se retrouver si impuissant face à un simple être humain ayant pour seul poste celui de Directeur d’une école ?

-En effet, ils ne sont plus de première jeunesse mais s’ils l’étaient se retrouver à une telle place signifieraient mettre fin à leur carrière trop tôt. Quant à ces noms de familles… Je peux déjà vous fournir quelques informations sur la renommée de ces dernières… Et à vrai dire sur l’histoire de la Divsion Scientifique…

Il y avait de quoi dire, mais sélectionner les mots précis était important.

-C’est en 1154 que Reaver Flintlock, célèbre comme le plus grand créateur d’armes à feu de l’histoire au point que l’on dise que ses créations sont les meitou des armes à feu, fonde le Bureau de Recherche en Armement. Cette organisation est l’ancêtre directe de la Division Scientifique. Le fils de Reaver prit la tête de ce Bureau après lui-même… Mais c’est la « génération » suivante qui nous intéresse ici puisqu’en 1192 c’est un certain Edgar Coltwork qui devient le Directeur du Bureau de Recherche en Armement. Si ce que l’on appelle la dynastie Flintlock, aujourd’hui éteinte de ce que je sais, constitue le clan scientifique gouvernementale à la plus grande renommée, les Coltwork sont le second en terme d’ancienneté et dispose d’une solide base réputationnelle en conséquence. Une des branches de la famille a néanmoins été déchue quand il s’est avérée qu’ils travaillaient pour la pègre, mais cette histoire remonte à une bonne décennie…

Le nom de Josta Dario passa dans la tête de Gondebaud, mais il ne lui était pas possible de parler ouvertement de ce sujet.

-Concernant les Planck… Il s’avère que Schrödinger Planck a été le tout dernier directeur du Bureau de Recherche en Armement. Il était à ce titre le supérieur de Mathusalem, voire son mentor durant ses début. C’est en 1409 que fut accepter la proposition de Mathusalem proposa de réorganisation complète du Bureau, réorganisation qui aboutit finalement à la naissance de la Division Scientifique. Schrödinger en laissa la direction à son ancien élève et se contenta de la position de Scientifique-en-second. Depuis la mort de Schrödinger, Mathusalem a toujours gardé une tendresse pour cette famille et a aidé plusieurs de leurs membres, notamment lorsqu’un d’entre eux rencontra de sévères difficultés financières. Alors vous vous douté du soin qu’il a pu apporter à la formation de celui à qui je pense afin qu’il soit digne de feu Schrödinger…

Finalement, le cas des Curies n’était pas loin mais relevait d’une particularité.

-Concernant les Curie… Archie Curie était une élève de Schrödinger ayant été collègue de Mathusalem et qui succéda à son professeur comme Scientifique-en-second de la Division Scientifique. Elle est pour beaucoup considéré comme une héroïne car elle s’est sacrifiée pour empêcher une expérience de tourner à la catastrophe absolue. La Division Scientifique en garde les détails, mais la rumeur veut que la catastrophe aurait rendu l’air de Marijoa irrespirable pour au moins un siècle… L’Etoile Mikai Shoshitsune suit de très près le parcours de ses descendants car Archie Curie est pour lui un modèle scientifique.

Gondebaud avait achevé sa petite remise en contexte.

-Voilà tout. Je ne sais pas si vous avez d’autres détails à voir, mais pour ma part je pense vous avoir déjà donné les bases nécessaires pour améliorer votre projet.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Sam 22 Avr - 13:57

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496
Si la suite de la discussion prit des airs de cours magistral, elle n’en fut pas moins édifiante pour l’Archer qui écoutait d’une oreille attentive. Il était un véritable passionné de la Division Scientifique et son histoire, quand bien même la simple évocation de ce nom lui rappelait immédiatement son fils… Néanmoins, il se rassurait immédiatement en voyant les clones comme de pâles copies de l’original.

Il y avait fort à parier que si l’Archer n’eut pas été un guerrier aussi amoureux du champ de bataille, il aurait porté l’art botanique à un stade militaire et scientifique bien plus avancé, cela en rejoignant ladite Division.

La vie avait tracé son chemin autrement et il ne s’en plaignait guère.

Désormais l’homme visualisait davantage l’histoire de la Division Scientifique, mais trouvait cette histoire ancrée dans un passé étonnant, alors il irait un peu plus loin dans l’explication qui venait de lui être offerte.

- Je vois… Je suis assez étonné ces noms sont porteurs d’histoires assez anciennes. Je pensais qu’il serait fait mention de noms un peu plus récents comme ce Zifukoro Max que j’ai vu passé dans les journaux, comme étant le mentor de Folwando Kwak d’après une rumeur… Ou encore Carl Benz dont la fille serait également talentueuse. Au final ces noms semblent attachés à des faits scientifiques trop récents pour être entrés dans l’histoire.

Il était ainsi temps de conclure.

- Bien, dans ce cas, il me reste encore quelques affaires à achever avant de pouvoir m’y pencher pleinement, mais cela vous laissera le temps de mettre au point une liste précise. Idéalement j’aimerais que deux profils de directeurs se démarquent afin de faire un choix final. Concernant le corps enseignant il faudra nécessaire compter quelques-uns des plus éminents médecins de Drum et des médecins du reste du monde. Ce sera là la tâche du directeur sélectionné que de concevoir un corps enseignant solide, cela avec l’aide du Monarque Musuko et du Directeur Windsor de Tourville à ses débuts. Notamment en faisant jouer le partenariat avec Germa pour vous Musuko et vos liens avec de hauts noms de la science pour vous Gondebaud.

Une fois ce directeur et son hypothétique corps enseignant recruté, je porterai cette affaire à Marijoa afin de faire entendre le bienfondé de cette école. Je pense solliciter votre aide Gondebaud.

Comme toujours, en absence la Baronne Rotshield prendra les décisions nécessaires me concernant. Vous pourrez faire appel à elle dans le choix du corps enseignant et du directeur.


Jugeant qu’il avait achevé là la première étape d’un projet bien plus grand que lui, l’Archer savait qu’il était temps pour lui de repartir à ses occupations habituelles. Il devait mettre le cap vers Weatheria en l’absence de Caligula, mais songeait à être aidé par Taito Nowaki dans ce cadre. Il n’avait pas échangé avec ce dernier depuis fort longtemps.

- J’y pense cher Monarque, j’espère faire partie des usagers privilégié de ce Fruit du Zip quand vous en aurez choisi le futur utilisateur. Une fermeture éclair me permettant de retourner directement dans le Ciel, qu’importe où je me trouve serait appréciable. J’ambitionne de devenir Lieutenant-Général des Armées d’ici une à deux années, alors un moyen de raccorder Marijoa et mon royaume serait fort utile. Expliquerait l’Archer avec un sourire en coin.

Il connaissait bien le principe de ce fruit du démon, tant par sa position de tueur de Kokuwo Makui que par sa nature d’ennemi des Décimas. Ainsi, il avait une assez bonne idée des possibilités de ce fruit. Comme la possibilité de créer une fermeture éclair menant à un lieu précis. Ainsi, en ayant une fermeture éclair menant vers le ciel. Il pourrait librement l’apposer dans une pièce cachée de Marijoa et faire le relai régulièrement. De même en partant avec cette fermeture, il pourrait retourner au ciel à tout moment.

Si rien d’autres ne l’attendait, alors le brun partirait en saluant chaque personne présente, s’en allant vers son manoir afin d’échanger quelques mots avec Magnolia Rotshield sur la future stratégie à aborder lorsqu’il ne serait plus présent sur Drum.


-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3278

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue0/0 Le Tribut Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 22 Avr - 15:57



 Le Tribut Rvju Le Tribut Noble_51
Roi Remond Musuko "L'Incompétent Tyran", Gondebaud Windsor de Tourville "Le Faiseur d'Etoiles"
Monarque et autorité suprême de Drum, Directeur de l'École Normale Supérieure La Condorcière

-Je m’occupe de préparer le débat à Marijoa pour soutenir la création de l’école dans ce cas, je vous y présenterais les potentiels directeurs en personne pour qu’ils apportent également leur pierre au débat. J’ai été ravis de vous rencontrer amiral, conclut Gaudebaud en tendant la main pour serrer celle l’Archer afin de lui dire au revoir.

-Je tâcherais d’en tenir compte, répliqua le monarque au sujet du fruit du Zip.

Il n’était guère à l’aise du fait que le fruit n’était pas en sa possession, Chairoka l’ayant d’or et déjà récupéré et les points concernant le fait de couvrir cette réalité aux yeux des instances gouvernementales n’était pas encore achevés. Plusieurs points débattus à la Rêverie devaient être mis en place pour que les autorités ne se doutent de rien avant que l’ancienne amirale-en-cheffe puisse revenir au sein de l’entité politique suprême mondiale.

-Faites un bon voyage retour ! souligna le Windsor de Tourville tandis qu’il observait Ghetis quitter la salle.

-Nous pouvons enfin passer à notre affaire, questionna le Musuko, visiblement assez agacé.

-Bien entendu Votre Majesté. J’ose espérer que cet entretien n’auras guère gêner Son Altesse. Mais je suis tout à vous désormais… Et j’ose espérer que nous parviendrons à trouver une solution au problème que vous présentez.

À ces mots, et alors même que l’Archer commençait tout juste à s’éloigner de la salle du trône, une autre personne pénétra la pièce.

 Le Tribut Noble_37
Tepes Kochtcheï « Le Seigneur Liche »
Eminence Grise de la Vivre Card International Society

La silhouette du fils de feu le yonkou Dark Imperator, véritable maître des investissements et de la manipulation des actions d’entreprises à travers le monde, s’approcha, paré de ses vêtements si luxueux qu’ils rivalisaient sans soucis avec ceux des rois. La Duchesse de l’Occident et le Duc de l’Orient ne manquèrent de remarquer le luxe et la prestance qui émanait de cette personne qui pour eux demeurait énigmatique.

-J’ai pris la liberté de demander au seigneur Kochtcheï de venir apporter sa pierre à l’édifice que nous allons construire, sourit Gondebaud.

-Comment refuser… siffla entre ses dents Tepes qui, bien qu’influent, ne pouvait lui non plus se soustraire à une demande provenant de Gondebaud s’il désirait continuer d’influer sur les politiques de nombre de royaumes gouvernementaux.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Ghetis Archer
Amiral Kurohebi
Ghetis Archer
Messages : 3590
Race : Humain
Équipage : La Couronne

Feuille de personnage
Niveau:
 Le Tribut Left_bar_bleue52/75 Le Tribut Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
 Le Tribut Left_bar_bleue55/1000 Le Tribut Empty_bar_bleue  (55/1000)
Berrys: 999.999.999.999 B
Amiral Kurohebi
Dim 23 Avr - 16:02

Serpent Noir

Ore Wa Kurohebi Da !



 Le Tribut Anime-gif-kawaii-naruto-shippuden-Favim.com-2367496

Gondebaud Windsor de Tourville… Ce nom resterait dans l’esprit de l’Archer pour de longs moments. En peu temps, il avait vu en lui un personnage à l’aura proche d’Hélène de Thermopolis. Elle lui avait fait découvrir la politique avec minutie, allant jusqu’à lui mettre à sa disposition un professeur. Au final le Vairon se sentait de plus en plus à l’aise vis-à-vis de la politique. Il avait de plus en plus hâte à l’idée de devenir le souverain d’un véritable royaume.

- N’hésitez pas à me rendre visite dans le Ciel ou à l’ancienne Marineford. Notamment volontairement le G2 par son nom secondaire, le brun aimait à se dire qu’il dirigeait « Marineford » dans une certaine mesure.

Il accepterait d’ailleurs sa poignée de main avec énormément de respect, le saluant de la tête par la même occasion. Il ne manquait pas de saluer le monarque de Drum par la même occasion. Ghetis n’oubliait point leur objectif commun vis-à-vis de la Néo-Marine. Même si la Rêverie s’apparentait fortement à une défaite militaire pour la Néo-Marine, la Rêverie dans son aspect politique restait une réussite pour eux. Ghetis et Musuko avaient accomplis leur part de la mission. Désormais, la prochaine joute se jouerait juridiquement. La menace des Travelers devenait, ironiquement un atout pour la Néo-Marine.


Par la suite, il quitterait le château avec tranquillité, tandis qu’en sortant il croiserait le regard d’un homme dont la peau pâle et les traits physiques ne manquaient point de mettre en évidence sa race de vampire.

Il ne manquerait pas de saluer l’homme en retour, tandis qu’à la fermeture des portes il entendrait le nom « Kochtcheï »…. Le seigneur Kochtcheï, un nom qui fit sourire l’Archer.

* Ainsi, en cette journée se seront croisés deux des hommes les plus riches de ce monde, sans même échanger un mot. Ce monde de politique et d’économie est si amusant… Bien plus que le monde militaire.*

La puissance sociétale appelait à des codes bien différents des codes du monde militaire. Chaque jour Ghetis en découvrait davantage.

Rentrant au sein de son manoir par la suite, le brun profiterait de ces instants pour discuter davantage avec la Baronne Rotshield, s’accordant avec elle sur ses souhaits politiques concernant Drum. Elle le représentait et possédait ses pleins pouvoirs en son absence, alors il était important de lui transmettre au mieux sa vision.

De même, il en profiterait pour convenir avec elle de la prochaine période où il viendrait lui rendre visite à Drum. Au fil du temps, ils planifieraient ensemble les besoins de leur futur héritier. Cet enfant issu d’un marquis et d’une baronne ne pourrait prendre qu’une place importante en ce royaume et pourquoi pas, dans le futur, devenir l’élite de l’école qui viendrait s’y installer.

Ainsi, lors de sa dernière nuit sur l’île, ce serait à son collègue Nowaki qu’irait ses pensées, appelant l’homme par escargophone afin de convenir du lieu où ils se retrouveraient pour la suite de leurs projets.

-->
La Couronne
Awful


Techniques, Explications etc:

_________________
 Le Tribut 45495_s

Vente sur dans le ciel et livraison dans tout Grand Line : Ici

Spoiler:
Ghetis Archer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: