Derniers sujets

[Conquête] - Premier pasparAnn Bathory
Hier à 22:19
[Pillage] Appel d'OffresparJiva
Jeu 20 Juin - 21:23
[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Unite)parDorian Karmon
Jeu 20 Juin - 17:40
[FB] Sur la voie des sages (feat Yashin Archer)parRébéna Té Ra
Jeu 13 Juin - 15:01
Création d'une ArmeparSakuga Keigo
Mar 11 Juin - 10:36
Appel d'Offres : Crown and CrowdparMaître-Jeu
Lun 10 Juin - 10:59
La musique des émotions pour les nuls |solo]parRaki Goshuushou
Ven 31 Mai - 0:00
[Flashback] Retour en formation : Le ravitaillement et la Marine (feat Ghetis Archer)parPNJ (Gouvernement)
Jeu 30 Mai - 12:31
Quêtes par PalierparGhetis Archer
Jeu 30 Mai - 11:35
Le Deal du moment : -57%
Chromebook Lenovo IdeaPad Slim 3 14” FHD 4 Go / ...
Voir le deal
99.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori)
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Mer 7 Sep - 0:57
D'un point de vue purement pragmatique, il aurait été plus simple de s'occuper de la réorganisation de cette base sur l'ile d'avant, c'était sûr. Après elle avait demandé de l'action et de la traque, donc elle ne pouvait pas se plaindre. Il fallait juste trouvé une aiguille non pas dans une botte de foin, mais dans un coffre rempli d'autres aiguilles. En effet, elle jouait à domicile cette fois-ci la fourbe, rendant la traque plus compliquée encore. ... Quand je commence à me faire des résumés de la situation dans ce style, c'est que je suis vraiment paumée en général. C'est un peu tôt pour désespéré pourtant non ? Il s'agit juste de s'organiser, de trouver un plan fiable et de s'y atteler.

- C'est pas comme s'ils avaient cent cinquante mille endroits où se cacher hein ? Bordel de merde ! J'ai presque envie de juste poser Lenny sur la carte et d'aller fouiller là ou il s'arrêtera pour dire qu'on a chercher, mais ça ferait pas très pro...

Assise sur une chaise du bateau et avachi sur la table, je m'étale à côté de la carte tout en continuant d'observer cette dernière, comme espérant comme par miracle qu'un message lumineux avec marqué les pirates sont ici allait apparaître. Il existe un Fruit du Démon pour ça ? J'aimerais passer commande.

- S'il suffisait de pointer de manière random sur la carte pour appeler ça un plan, j'imagine que les locaux préféreraient que ce soit "Saint Constantin" qui le fasse.

Vilaine fille, voilà que tu te lâches au sarcasme, c'est pas très gentil. Pas parce que tu es seule avec Grigori qu'il faut te laisser aller à parler et dire n'importe quoi. Si Tama était là elle pleurerait toutes les larmes de son corps la pauvre. Je suis venu aider Lidy bordel, pas lui compliquer la vie en créant un incident diplomatique. Même si je comprends pas comment un état peut fonctionner en se concentrant sur la religion et en serrant très fort la jambe d'un autre. Non, même pas d'un autre état, du Gouvernement. Je sais pas si c'est mieux ou si c'est pire d'ailleurs. Tout ce que je sais, c'est que l'assistanat à ses limites et que j'espère que le roi de ce pays en a conscience, parce que sinon. Bah lui et surtout son peuple ne feront jamais rien de leur vie quoi. J'aurais sûrement une meilleure idée de quel genre de roi gère ici si j'avais participé activement à l'entretien avec le gouvernement local, mais j'avais trop peur de faire une gaffe. Du coup j'avoue m'être reposée entièrement sur la Colonel Warlord, bien plus habituée à ce genre de choses. Bien content que Lidy nous ait mise en contact, ça a facilité et fluidifié la chose. Une Colonel et Noble de South Blue qui vient présenter la mission, ça en jette bien plus qu'une pauvre lieutenant sorti d'on ne sait où. Sans parler de Grigori qui lui a défaut d'avoir l'air d'un inconnu, a une vraie tête d'individu suspect. Clairement pas le genre de mec que tu penses être Boulanger en l'apercevant dans la rue... Après il fait bien des tableaux, ça surprend pas mal aussi. ... Je reconnais, c'est moi qui essaye encore de fuir la réalité ça.

- Si t'as des idées, parce que pour le moment j'ai rien d'incroyable. On va pas fouiller chaque ilot de cet archipel, ça nous prendrait des années. Si Enyo était là, elle arriverait peut-être à faire parler un peu cette carte, mais moi c'est pas ma partie.

Erreur de Casting ? Un peu tôt pour le dire. Ce grand gaillard appartient au CP 7 après tout, il a donc bien plus l'habitude que moi de ce genre de mission de recherche. C'est juste que les infos sont bien maigres, on connait juste leur chef et qu'il semble avoir le soutien d'autres pirates locaux. Ils connaissent très certainement tout cet archipel et son grand fleuve sur le bout des doigts.

- On a un guide, quelques soldats locaux et de la marine. Ca vaudrait le coup d'essayer de nous faire passer pour des touristes ou des marchands tu pense ? Pour essayer de passer inaperçu ? Ou on va se faire griller à des kilomètres. Après on peut aussi justement rester très visible et voir si on peut pas attirer des bagarreurs à interroger après, mais c'est risqué. On a pas la force de frappe pour vaincre tous les pirates de Ra sur ce bateau c'est clair.

Bon en vrai, si j'en crois la description du gabarit de leur bateau, j'arrive à peu près à éliminer certains ilots de l'archipel. Certains sont trop petits pour cacher un navire efficacement pendant si longtemps. Bien sûr je parle du navire principal, ils peuvent très bien servir de base annexe, mais c'est pas l'objectif. Evitons de trop nous éparpillé. Ils ont un navire, il est dans cet archipel et donc ils ont un endroit ou l'amarrer. Ils sont donc forcement quelque part le long de la grande rivière. Soit ils ont une cave sur les ilots extérieurs en bord de mer, soit ils ont une sorte de crique secrète. Le problème c'est que les roseaux de l'île sont souvent immenses et peuvent facilement cacher ce genre de courants secrets. Expirant un grand coup, je me calme afin de faire preuve de patience. C'est ça détends toi Lucina, si c'était si facile ça ne serait pas une mission après tout. Rien ne sert de vouloir aller trop vite, il faut faire les choses bien. D'abord, regrouper les idées avec Grigori comme on est en train de faire. Ensuite on verra quel genre d'infos traquer en priorité et quelles pistes on va essayer de suivre. Ne mettons pas les mats avant la quille.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Dim 11 Sep - 20:19
Le Soldat était debout dans la pièce, se contentant de laisser le pinceau aller sur la toile d’un air absent, quand bien même personne ne pouvait vraiment s’en rendre compte sous son casque et sa cagoule. L’oeuvre n’était commencée que depuis peu, mais elle aurait probablement fait hurler n’importe quel arachnophobe, présentant un visage tordu dans une grimace de douleur, dont la peau craquelée laissait apparaître les huit yeux caractéristiques de l’arthropode. Il n’y avait pas de contexte, pas plus qu’il n’y en avait besoin, l’image se suffisant à elle-même.

A quelques mètres à peine, sa nouvelle collègue cherchait à établir des plans, se retenant à grand peine de jurer comme un charretier devant l’inefficacité de la tâche. A sa décharge, elle cherchait à déterminer la position théorique des pirates de Ra en se basant simplement sur une carte et aucune information, autant dire qu’à moins d’une révélation soudaine du Collecteur, qui selon les Écrits détenait tous les savoirs cachés. En entendant la jeune femme lui adresser la parole, il déposa son pinceau avant de la rejoindre, étudiant silencieusement la carte à son tour. Après quelques instants pourtant, il se contenta de répondre lentement.

Nous en avons oui. Selon le temps depuis lequel ils sont installés, nous pouvons faire deux suppositions. Soit ils ont découvert une forteresse naturelle ayant un accès facile à un cours d’eau, auquel cas il nous suffira d’empoisonner la source, soit ils sont plus ou moins nomades et changent de campement à intervalle régulier. Passer l’archipel entier au peigne fin prendrait trop de temps, en plus de ne pas nous garantir de les découvrir.

Il continua sa réflexion interne avant de poursuivre.

Il est peu probable que nous dissimuler nous apporte grand chose. Les secrets finissent toujours par se savoir tant qu’ils ne sont pas défendus par les Dieux. L’information a de fortes chances de fuiter avant même que nous mettions pied sur l’archipel. Je ne nous crois cependant pas capable de nous débarrasser de l’intégralité des pirates sans aide.

Nous n’avons, à nos yeux, pas d’autre choix que d’y aller ainsi et partir du principe que notre position est compromise. Une situation habituelle de mission de repérage donc.


Avait-il la possibilité d’utiliser les contacts d’Ashita pour cette mission? Probablement pas, South Blue était loin de leur zone d’influence, et à sa connaissance, aucun Spécial ou Anormal n’y avait été déployé. Appeler les Directeurs pour confirmation serait une terrible erreur et il devait donc partir du principe qu’il n’aurait pas d’aide extérieure. Uraziel était aux abonnés absents depuis quelques jours, mais le Soldat savait que celui-ci ne manquerait pas de se faire remarquer lorsqu’il le désirerait.

La Marine, ou les Cipher Pol, ont ils déjà un dossier sur le groupe pirate de l’archipel? Une enquête préliminaire a pu déjà être effectuée, récente ou non, toute information est bonne à prendre dans notre situation, qu’il s’agisse d’une ancienne localisation, de membres potentiels, de relations ou autres.
Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Mer 14 Sep - 0:09
On dirait que le membre du CP7 n'a pas de plan non plus. Dommage j'espérais qu'il aurait des méthodes ou conseils pratique, du genre dans ce type de situation il vaut mieux commencer par se renseigner auprès de tel type de population ou il est plus simple de les chercher par tel ou tel biais. Après j'avais pas pensé au scénario ou les pirates pouvaient se la jouer nomade des fleuves. Quelque part je me demande si ce scénario ne nous arrangerait pas d'avantage. Une cible en mouvement est en théorie plus difficile à attraper, mais elle a aussi plus de chance de commettre une erreur non ? Ca dépend d'à quel point ils sont organisés je suppose. De ce que j'ai compris de la situation actuelle, ils doivent avoir le temps de l'être vu que la garde n'est pas en mesure de leur mettre la pression pour le moment. Après les pirates ont l'air de ne pas réussir à étendre leur influence plus que ça non plus près de la capitale. C'est d'ailleurs la seule info intéressante du rapport que je peux trouver pour le moment.

- Plus on s'éloigne de la capitale de Ra et plus les traces des pirates s'effacent. D'un côté on a la capitale, base solide mais exposé, de l'autre les pirates qui se cachent dans l'ombre en cherchant la faille. Tant qu'on arrivera pas à trouver une trace de nos gaillards donc, la garde de Ra va rester coincer dans cette situation passive. La révolution a échoué la dernière fois à prendre l'île, mais c'est parce qu'ils s'y sont pris comme des manches s'y j'en crois les rapports. Les pirates eux ont l'air bien plus patients. En plus, ils ont profité du bordel de l'attaque d'il y a quelques mois pour empocher le gros lot !

Posant la maigre feuille d'information du dossier sur la table, je frappe consécutivement sur les deux autres documents qu'on nous a remit et qui a défaut de nous servir beaucoup, ont au moins le mérite de mettre des visages à des noms. C'est beau les avis de recherche.

- Josh Aeris. A première vue il n'avait rien à voir avec le pays de Ra, mais j'ai du mal à croire qu'il ait fait tous ses efforts pour voler le Kriss Royal et ne pas essayer d'en faire quelque chose. Soit il a rejoint les pirates pour tenter de prendre le pouvoir, soit il leur a revendu le Kriss et s'est cassé depuis longtemps. Dans ce cas, il y a de grandes chances que notre couteau royal ai fini entre les mains du chef de bande local, Krishna le tigre des rivières. Vu sa prime, j'imagine que c'est pas juste un joli visage et qu'il a plus d'un tour dans son sac également. Après notre mission n'est pas d'attraper ces deux là, mais juste de trouver leur base. Ce sera l'antenne du CP5 qui va s'installer ici qui devra se charger ensuite de leur cas, on est que les éclaireurs en gros.

Voilà ou on en est de la situation. Je n'ai pas étalé tous les cas de figure comme Krishna tuant Josh pour le kriss ou bien Josh qui fuit l'île avec le Kriss, mais c'est parce que ça ne change pas grand chose à notre mission. Même si ces scénarios moins probables s'étaient produits, il faut quoi qu'il arrive trouver la base pirate quand même. C'est juste que comme Josh Aéris est reparti lourdement blessé de la capitale, j'aime à croire que l'absence d'activité des pirates malgré l'instabilité actuelle est dû au fait qu'ils attendent qu'il reprenne des forces pour agir. Ma petite intuition du moment. Du coup bah on va partir sur l'option de Grigori et articuler les recherches autour de ça.

- On les cherche ouvertement donc. Même si on peut passer notre vie à fouiller l'île et qu'ils le savent, si on le fait, ils vont forcement chercher à au moins nous surveiller. Si on pouvait trouver une piste dans les témoignages ou un de leurs observateurs, on aurait enfin un début d'os à ronger. J'imagine qu'il va falloir être patient et attendre notre chance.

Compter sur la chance est quelque chose que je déteste assez j'avoue, mais tant pis. Mes cellules grises s'avouent vaincu, je n'ai pas de super plan meilleur que cela pour les localiser ou les forcer à sortir de leur cachette. Sans compter que comme dit, s'ils nous tombent dessus en trop grand nombre, bah on sera mort quoi. J'ose espérer qu'ils n'oseront pas ? Ca serait une sacré déclaration de guerre au gouvernement. Du coup bah, on a plus qu'à faire alors. Allez Lenny, dit à maman par quel village on commence. Oui tout ça pour vraiment demander la voix à un scarabée, mais quitte à faire au pif. J'ai entendu dire que dans certains pays le scarabée était un animal sacré. Peut-être que Lenny est plus qu'une tronçonneuse et qu'il a des talents cachés allez savoir ! C'est pas plus bête que pointer du doigt, surtout que c'est pas poli de pointer du doigt. Sans compter que c'est beaucoup plus intéressant de regarder un scarabée se promener. Je veux dire, dans la pièce c'est soi ça, soit admirer la peinture de Grigori et y a aucune chance que je prenne l'option deux haha. Je préfèrerais encore relire une lettre d'amour de Jéricho. C'est pour dire !

- T'es sûr tu veux pas en parler à un psy quand même. Sans vouloir te vexer hein.

Oui je suis la diplomatie avec mes camarades, mais hey. j'ai attendu la fin de la réunion de travail, vous noterez l'effort. Toute façon je vais encore me faire ignorer alors... Non Lenny, ça c'est pas un village, c'est une tâche de café.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Mar 20 Sep - 20:04


Alors que sa collègue continuait de dresser le portrait de l’île, le peintre finissait celui de son maudit, ajoutant là le brillant d’un oeil arachnide, ici une goutte de sueur témoignant de la torture physique de l’homme et surtout les quatre pattes aux commissures des lèvres, preuve que jusque dans sa bouche, une araignée de grande taille régnait. Satisfait, il finit par contempler un instant le résultat avant de déposer définitivement le pinceau et se tourner vers la femme-panthère.

S’ils avaient des alliés infiltrés, la situation aurait probablement déjà basculé. Il est donc raisonnable de penser que la capitale est actuellement imprenable pour les pirates. Nous pouvons tout de même supposer qu’à défaut d’une base, ils ont au moins des espions ou avant-poste près de la capitale afin de pouvoir en observer les changements dont ils pourraient prendre avantage. Avec un peu de chance, nous pourrions la localiser et obtenir des informations supplémentaires.

Josh Aéris, le voleur du Kriss… Le Soldat ignorait tout de l’homme au delà de son acte criminel et de son visage. Cela ne l’aidait guère, et il se moquait légèrement de la disparition d’un couteau à beurre cérémoniel, même s’il ne le dirait pas à voix haute. En réalité, le Kriss royal avait il même une importance pour leur affaire? Il s’agissait certes d’un outil cérémoniel important, mais il ne donnait aucun pouvoir quelconque, c’était simplement une relique.

Devons-nous vraiment intégrer le Kriss à nos recherches? Outre son importance historique, a t’il une utilité concrète quelconque? Si non, l’information nous est inutile. Que le voleur l’ai gardé ou non ne changera rien, à moins qu’il soit assez idiot pour le jeter sur le bas côté. Krishna en revanche… Il pourrait probablement l’utiliser pour dénoncer l'inutilité du gouvernement en place et tenter de rallier le peuple à sa cause, mais concrètement… Le peuple suivrait-il ce genre de chose?

Sans doute pas. Quant à la révolution… Le rapport parlait de lui même. Un capharnaüm total, un échec retentissant. Si une opération de l’un des Cipher Pol s’était déroulée de la même manière, il était certain que les agents incriminés ne seraient pas ressortis indemnes de l’affaire.

La révolution n’a probablement pas abandonné ses plans et est toujours sûrement sur place. Nous ne devrions cependant pas nous en inquiéter, ils essaieront vraisemblablement de se faire petit pour le moment.

La jeune femme déposa son scarabée sur la carte, espérant visiblement que celui-ci leur permettrai une intervention divine. Ce n’était pas plus idiot qu’autre chose, les scarabées étaient les animaux favoris du Collecteur et bénéficiaient bien souvent de ses faveurs. La question qui lui était adressée pouvait paraître indiscrète, pour ne pas dire insultante, mais le Soldat y répondit avec son indifférence caractéristique.

Déjà fait, lorsque nous étions jeune. Il nous a dit de continuer, puisque cela nous aidait à nous exprimer et réduisait ainsi les risques d’explosion émotionnelle. Si c’est tout, nous allons faire préparer le navire.

Le voyage n’était guère long, et un petit homme bedonnant les accueillit sur le ponton, un quadragénaire souriant, qu’il était difficile d’imaginer comme faisant partie de la marine tant il avait un air de marchand affable. Ce qu’il était d’après lui, s’étant tardivement éveillé une passion pour la justice après avoir été braqué, il avait fermé son échoppe et rejoint la base marine de Ra, servant finalement d’homme à tout faire là bas. Il avait en tout les cas l’air heureux de les voir, visiblement assigné en tant qu’aide pour leur tâche et impatient de voir la suite, ou au moins la force marine extérieure en action.
Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Ven 23 Sep - 23:13
L'idée de lui dire de changer de psy me traverse sans surprise l'esprit, mais au final je me retiens.

- Change de psy.

... Ou pas donc. Bref, je ne suis pas là pour parler d'un type qui admire un homme se débattre en train de se noyer et qui, au lieu de l'aider comme c'est son travail, se contente de lui dire de continuer à se débattre et ne pas se laisser couler. Je ne suis pas psy non plus après tout et j'ai aucune envie de le devenir, surtout si c'est pour parler des tableaux de mon camarade. ... ELLE EST QUAND MEME SACREMENT CRINGE CETTE BESTIOLE SUR SA TOILE ! Bref, on est pas là pour ça ni pour parler de Grigori qui ne s'alarme pas non plus qu'un mec sous entende qu'il présente un risque d'explosion émotionnel.

- Je sais c'est pas mes affaires hein, mais tu devrais quand même un peu t'inquiéter. Tu crois pas ?

Moi reloue ? Meuh non, c'est pour son bien. Ramassant mon scarabée qui n'est visiblement pas plus inspiré que moi par la carte de ce pays, je le remet en boite tout en suivant l'agent du CP7, lui cassant les oreilles au passage. J'ai rien de mieux à faire là tout de suite. Après je connais pas sa vie, donc j'essaye de pas poser de question sur le pourquoi il est comme ça. Il avait pas dit qu'il était entré dans la marine pour suivre les traces de son père ? Bah ça devait être sacrément folklorique à la maison s'il était déjà comme ça à l'époque. ...

- Hey, reconnait que si on avait voulu faire de l'infiltration, on avait au moins un mec qui avait la tête de l'emploi.

Changement de sujet total donc alors que j'aperçois le dernier homme qui va nous rejoindre pour cette chasse au pirate accompagné de notre ravitaillement en vivre pour une semaine. En théorie on devrait pas avoir de mal à trouver de quoi faire le plein sur le chemin, mais c'est toujours bien d'avoir un stock de ration en cas d'urgence. En tout cas ce quadragénaire soldat qui nous arrive me donne un sourire amusé, même s'il ne doit rien comprendre sur ce que je dis le pauvre. Pas gentil de se moquer. Du coup histoire de me faire pardonner... Hm, nop, pas d'idée. On verra ça plus tard.

- Allez les gars, on charge tout ça et on met les voiles !

Il va être temps de se mettre vraiment au travail à présent.

***

Bon au moins on a de la chance, il fait beau ! C'est toujours plus agréable quand on a la météo avec nous, même si on a pas grand chose à craindre d'une éventuelle tempête vu que nous sommes "sur les terres". D'ici une heure on devrait arriver à notre première destination, Dansheb je crois que le guide a dit ? C'est un des principaux comptoirs fluviaux proches de la capitale, celui ci servant de premier point de passage vers les parties est de l'archipel. Vu que personne n'a eu d'inspiration divine (on devait pas être assez constantiniste dans nos coeurs *kof kof*) je me suis dit qu'il serait plus simple de faire une sorte de pseudo ratissage en avançant. On verra bien ou ça nous mènera. Heureusement qu'on a un bon bateau en tout cas, sinon la traversée aurait été encore plus longue. Cet archipel est vraiment immense mine de rien. Cette mission va être vraiment difficile, j'aurais presque envie de déjà déprimée, mais c'est trop tôt pour ça. Il faudrait éviter de donner le mauvais exemple et démoraliser les troupes aussi, se serait assez idiot surtout à ce stade. Je ne peux pas m'entrainer, vu que je ne veux pas exposer Lenny et je n'ai pas amené de bouquin. Passant un dernier regard sur le pont, je décide finalement de faire une petite ronde du navire voir si tout va bien. Ca fait un moment que je n'ai pas vu Mr Esstuhlà d'ailleurs, j'aimerais bien prendre de ces nouvelles. Je sais que c'est un marine et que je devrais l'appeler Soldat plutôt que Monsieur, mais j'ai toujours du mal à donner ce genre d'attitude à un homme de cet âge. Il a l'air vraiment gentil après tout, probablement trop pour ce métier. Ce n'est pas très respectueux de ma part, mais voilà il me donne vraiment cet image du type qui n'a rien à faire là. Il serait en train de se cacher pour que personne sache qu'il a le mal de mer, je ne serais même pas surprise, c'est pour dire. Faisant le tour des portes, je fini par retrouver notre bonhomme dans la soute avec les rations. Ne m'ayant pas entendu arrivé, il est accroupi et de dos et si pendant un instant je me demande s'il n'est quand même pas vraiment entrain de vomir, c'est un tout autre type d'odeur que mes narines détectent et qui me fait vite froncer le sourcil.

- Je rêve ou ça sent le cramé ?! Vous êtes pas en train de fumer à l'intérieur quand même j'espère !

Poussant un cri surpris, l'homme tombe vers l'avant, se rattrape avec ses mains mais pousse aussitôt un cri de douleur avant de souffler sur sa main droite. Il se dépêche alors de taper du pied au sol. NON MAIS JE RÊVE ! J'étais entrain de m'inquiéter pour lui et il était vraiment entrain de s'en gratter une dans un coin ? Qu'il fume à la limite j'm'en fou. Mais pas à côté de la bouffe bordel ! Pas envie que ma ration pue la clope moi.

- On dirait que vous avez l'air de vous ennuyer hein ? Pourquoi vous iriez pas chercher de quoi serpiller et nettoyez vos saloperies ici hein ?
- Tout de suite Lieutenant !

Fuyant les lieux de son crime pour aller chercher un seau et une serpillère, je me retiens de pas lui botter les fesses au passage. Non mais je vous jure. Trop déçue, comme quoi on peut vraiment pas se fier aux apparences. Rentrant dans la pièce, je constate rapidement la trace de brûlure à même le sol, reste de la flamme qu'il a éteinte. ... Elle est pas un peu grosse cette trace d'ailleurs ? Il était entrain de fumer quoi ici lui. ... Hm bizarre cette histoire, y a un truc qui cloche. Je vais le tenir à l'œil lui.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Lun 5 Déc - 15:29
Changer de psy n’était pas réellement envisageable pour l’agent du cipher pol. On ne trouvait pas si facilement de psychologue ou psychiatre aussi doué que le Directeur Ptolémée, ou même à moitié aussi doué. L’homme avait passé plus de cinquante ans de sa vie à décortiquer les tourments de l’esprit humain, et il était ainsi le plus à même de les résoudre. C’était tout du moins ce qu’on lui avait toujours dit, et il n'avait aucune raison d’en douter.

Je ne crois pas non. S’inquiéter à propos d’éléments non nécessaires nuit à l’efficacité d’un agent.

Distraction inutile après tout, cela réduisait la partie de l’esprit d’un agent concentré sur la chose la plus importante, son travail. Pour autant, il devait au moins reconnaître que la jeune femme avait raison, leur dernier acolyte avait tout l’air d’un badaud lambda, pas d’un marine qui partait en reconnaissance. Il était même incertain qu’il sache bien ce dans quoi il s’engageait. Il paraissait au moins plein de bonne volonté, s’empressant de ramasser une des dernières caisses lorsque sa comparse l’indiqua.

Le trajet lui-même paraissait assez simple, il suffisait de serpenter dans les fleuves internes du pays et plus ou moins espérer trouver les localisations potentielles des campements d’insurgents, puis explorer de ce côté là. Dans la pratique, le Soldat se doutait qu’il ne s’agirait pas d’une partie de plaisir, les rebelles de ce genre, profondément ancrés dans le pays depuis des années, n’exposant pas aisément leur position. Le plus simple était probablement la capture et torture de l’un d’eux. Impossible dans l’immédiat donc.

Tiré de ses pensées par une gueulante, vraisemblablement poussée par sa collègue, l'artiste peintre se dirigea vers les soutes, où il fût percuté par le petit homme affable, qui s’excusa avant de reprendre sa course. Il pouvait entendre la lieutenant Deminus fulminer à l’intérieur, audiblement mécontente de quelque chose. Le Soldat entra dans la pièce sans s’annoncer, conscient que le bruit de ses pas suffiraient probablement à le faire.

Que vous arrive t’il Lieutenant? Un problème?
Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Ven 13 Jan - 19:42
Pour un agent secret, Grigori était vraiment difficile à louper. Je me demande comment il a eu ce job, mais c'est pas à moi de juger j'imagine. Il doit être super discret quand il a envie, du style t'es tellement habitué à le voir et l'entendre venir de loin que quand d'un coup t'entends plus rien, paf t'es déjà mort. ... Avoir un grand gaillard qui apparait soudainement silencieusement dans ton dos, te prend délicatement la tête et te brise la nuque d'un coup sec. Flippant. Après les agents du CP font dans le renseignement, pas dans l'assassinat. Pas vrai ? Hahaha... Hm je pars loin pour un grand gars qui à le pas lourd, ne sombrons pas dans la parano, même si tout dans mon collègue incite à imaginer le pire. Pas bien de juger les apparences après tout, je viens d'en avoir la preuve juste avant.

- Mr Ess... euh le soldat Esstuhlà qui fait des conneries. Je me demandais ou il était passé et je l'ai trouvé ici avec une odeur de brûlé dans la pièce. Sur le coup j'ai cru qu'il était en train de s'allumer une clope à côté des provisions, mais j'ai comme un doute maintenant.

D'un signe de tête, j'indique la trace au sol qui me semble trop grosse pour être une simple allumette tombé au sol. Même si le bateau est en bois, ça devrait pas prendre aussi facilement. ...

- Peut être qu'il a juste un gros briquet... Raison de plus pour pas l'allumer ici dans ce cas ! Je sais pas je dois me faire des idées. Bref, je l'ai envoyé chercher de quoi nettoyer.

Sur ces mots je sors de la pièce, lançant un dernier regard contrarié et sceptique à l'homme revenant en panique avec serpillère et seau en main. Seau qui n'y reste pas longtemps vu que dans sa course poursuite, il se prend les pieds dans son matériel pour venir s'éclater au sol, envoyant le seau voler dans les airs pour venir me cracher son contenu à la gueule. Yeaaaaah j'avais très chaud justement, trop contente.

- POURQUOI VOUS COURREZ EN ETANT CHARGE COMME UNE MULE ! MERDE ! Prenez votre temps, mais faites les choses bien bordel ! Y a pas le feu pour nettoyez une salle même si vous avez fait une connerie ! Enfin, y a plus le feu...

Raaa mais qu'est ce que je dis moi. Moitié rageante, moitié soupirante, je décide de laisser tomber au final. C'est juste Mr Boulet en fait. Rien de grave, je vais aller me sécher et me changer. Je suis pas en sucre et malheureusement pour certains qui pourraient être déçu, vous ne verrez pas à travers mes fringues aussi facilement. Quelle genre de marine mettrait des vêtements qui craignent l'eau sur un bateau, faudrait vraiment pas être fût fût. Bref l'incident est clos pour moi, les mauvaises journées ça arrive et ce sera sûrement oublié d'ici demain soir.

*Deux jours plus tard*

- Tu crois que ça existe le fruit du démon de la maladresse ? Ou de la malchance ? Franchement j'ai presque envie de le jeter à l'eau voir s'il flotte, parce qu'à ce stade ce mec à un don, c'est surnaturel tellement il les accumule !

Qu'il flotte ou pas, j'ai presque envie de ne pas le remonter à bord quoi qu'il arrive. Cet homme est une catastrophe ambulante ! Il a quand même réussi depuis l'incident de la flamme à se couper un doigt en épluchant (heureusement le doc a fait des miracles et lui a raccrocher), à déchirer une voile, à renverser les boulets de canon qui ont failli casser la gueule à la moitié de l'équipage et à boucher les chiottes. On l'a payer ? C'est un espion infiltré là pour nous ralentir ? Non parce que là il est presque efficace, j'hésite vraiment à le faire mettre aux fers. La seule raison pour laquelle je ne l'ai pas fait est que pour avoir assister à certains de ces incidents en direct, je sais qu'il n'a pas pu faire exprès (puis quel intérêt de se couper un doigt, il a vraiment failli le perdre...)

- Je te jure j'aurais pas été là quand il à déchiré la voile et pouvoir affirmer que ce n'est pas sa chute qui a pu faire ce genre de dégât, j'aurais vraiment crier au sabotage et qu'il le faisait exprès.

S'il suffisait de tomber sur une voile comme ça pour la déchirer, autant tout rangé et sortir les rames. Le mec nous à même probablement rendu service en révélant la fragilité de cette voile de cette manière. Ca aurait pu être beaucoup plus ennuyant si elle c'était déchiré "naturellement" comme ça aurait pu se produire vu son état. On pourrait presque dire qu'on a eu de la chance dans notre malheur.

- 'fin coup de bol ou pas, ça fait quand même beaucoup d'incident. C'est moi ou Esstuhlà à part, on a quand même beaucoup d'accident pour un si petit navire.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Dim 15 Jan - 20:57
If God looks at me from above
Who’s looking from the inside?
Aventure fluviale

Feat Lucina Deminus



Odeur de brûlé, marque noire au sol trop grande pour être autre chose qu’un départ de feu, les circonstances n’étaient pas promptes à prouver l’innocence du soldat Esstuhlà.

A surveiller. Nous n’avons pas besoin d’un agent infiltré dans nos rangs, mais je doute qu’un espion aurait agi de manière aussi grossière. Même un saboteur aurait au minimum attendu la nuit pour être sûr de réussir.

Il n’y avait pas plus à dire pour le Soldat, son résumé mental était fait et l’homme marqué. Il ne le jetterait pas par dessus bord, mais tenterait de le garder à l’oeil lorsque cela lui serait possible, simplement pour déterminer s’il s’agissait d’un incompétent légèrement arriéré mais sans mauvaise pensée ou bien d’un individu déterminé à les retarder autant que possible.

Une première pointe de réponse ne tarda pas à se pointer lorsque l’homme revint en courant, seau plein d’eau dans une main et balai dans l’autre avant de se vautrer copieusement et lamentablement, inondant sa supérieure directe et aspergeant au passage l’agent du Cipher Pol. Ladite supérieure parût un instant sur le point de l’incendier avec toute la violence dont sa verve était capable, mais se résigna avant de simplement tourner les talons, probablement pour se changer. L’agent se tourna vers le petit homme avant de lui adresser la parole.

Prenez votre temps. Pas besoin de courir, juste de nettoyer. Faites les choses bien plutôt que vite.

L’autre s’inclina deux ou trois fois en continuant de s’excuser et le Soldat quitta les lieux à son tour.

Dans sa cabine, Uraziel attendait, l’air goguenard et un fruit rouge sang à la forme oblongue, croquant dedans à pleine dents en l’observant un instant avant de prendre la parole.

Il m’a l’air d’un sacré boulet. Pas méchant, pour ce que ça vaut, mais pas malin. Dangereux ce genre de personnes, ça croit bien faire, mais c’est tellement empoté que ça se contente de te mettre des bâtons dans les roues. A ta place je m’en tiendrais éloigné, ou mieux, je le foutrais à la flotte.

Pas que tu puisses vraiment le faire, pas vrai? Ça ferait tâche sur ton dossier, sans parler de ta mission. Garde le en vue quand même. Tu sais ce qu’on dit, garde tes amis près de toi, et tes ennemis plus proches encore.


Finissant son fruit, il jeta ce qui devait être le trognon avant de le jeter dans la poubelle et disparaître, comme à son habitude. Derrière lui, le Soldat était resté à ses pensées. Devait-il traiter le petit homme comme un ennemi? Probablement pas, Uraziel savait pertinemment qu’on lui avait enseigné à éliminer systématiquement ses ennemis. C’était probablement une manière de lui dire de s’en méfier.

Et durant les deux jours suivants, le soldat Esstuhlà se fît remarquer en effet, plus d’une fois. Outre le départ de feu, il avait déchiré une voile, s’était coupé un doigt, avait failli hospitaliser une partie de l’équipage en renversant des boulets de canon, sans parler des multiples chutes, contusions et du matelot qu’il avait fallu sauver en urgence. Non, il était difficile de croire qu’un saboteur aussi peu discret existait, et cela paraissait également l’avis de sa collègue.

Nous l’ignorons. Peut-être. Probablement. Ce qui est certain en revanche, c’est qu’il accumule les erreurs, et qu’il n’est pas le seul. De nos observations, deux autres matelots ont commis un certain nombre d’erreurs, même si elles sont moins visibles que celles du soldat Esstuhlà.

Nous avons quelque chose qui se trame sur ce navire lieutenant. Beaucoup trop de problèmes pour un voyage routinier et une mission anodine. Si vous voulez notre avis, quelqu’un ou quelque chose souhaite nous freiner autant que possible. Nous devrions soit mettre en place une surveillance, soit convoquer les hommes pour chercher à déterrer ceux qui pourraient avoir… des inclinaisons différentes des nôtres disons. Qu’en pensez vous?



tag + tag + tag



Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Lun 30 Jan - 16:53
Posant ma caisse sur la table de notre "salle de réunion" improvisée, je l'ouvre afin d'en sortir de quoi réparer la voile déchirée de la veille. Maintenant qu'on a utilisée celle de rechange, ce serait bien quand même qu'on puisse réutiliser celle là aussi au besoin. De un parce que au rythme ou vont les choses, je ne serais pas surpris qu'une autre voile est un problème dans la semaine et de deux, parce que même si la couture n'est pas ce que je préfère, travailler aide à me détendre et à me concentrer. C'est donc avec un air calme et concentré sur le travail dans mes mains que j'écoute l'avis de mon "adjoint" sur cette mission vu que c'est moi la cheffe sur ce bateau.

- C'est qui les deux ?

Ma voix est calme et neutre, comme si demander le nom de potentiels traitres revenait à demander ce qu'on mange pour le dîner. Un changement d'attitude étonnant pour beaucoup, une habitude normale pour ceux qui me connaissent au travail. J'ai horreur du travail bâclé après tout donc même si la tâche n'a rien de techniquement difficile et que je participe à une conversation en même temps, je ne laisserais aucune erreur passé au fil de mes doigts. J'écoute aussi les informations que l'agent me donne, mon cerveau les analysant tranquillement alors que j'écoute ses raisons et son avis.

- Deux missions, deux cas de problème interne. Je n'aurais jamais cru en m'engageant que la marine pouvait avoir tant de problèmes.

Pensée à voix haute une nouvelle fois sur un ton neutre, ne laissant pas apparaître colère, amertume ou quelconque autre émotion. Dans mon coeur en revanche alors que mes mains continuent de s'agiter et qu'un scarabé sur mon épaule continue d'observer sa maîtresse à l'oeuvre, c'est un soupir qui souffle pour cette pauvre Lidy. Pour ma part, c'est difficile de développer un sentiment d'appartenance à cette institution j'avoue avec tous les problèmes qu'elle m'envoie à la gueule. Je voulais chasser des criminels et grandir ma force et mes moyens, mais au lieu de ça j'ai l'impression de patauger dans la mélasse et de ne pas avancer. Agaçant... Ma main se stoppe un instant le temps de chasser cette émotion négative, ne voulant pas qu'elle puisse me faire commettre une erreur. Quelques secondes plus tard donc, le travail reprend comme si de rien n'était. Je suppose que si je veux attraper l'un des plus grands criminels de ce monde, il va falloir que j'accepte l'idée de naviguer en plein brouillard régulièrement.

- Esstuhlà aussi reste suspect. Il sait beaucoup trop peu de choses pour quelqu'un qui est aussi souvent impliqué.

Le départ de feu, le fait qu'il ai touché aux boulets de canon ou la manière dont il a révélé la voile déchirée. Cet homme est maladroit c'est sûr et si je ne doute pas de la tournure accidentelle que prenne les choses, son sens du timing et sa présence à des endroits à des moments ou il n'a pas de raison d'y être  font que quelque chose cloche. Cet homme doit cacher quelque chose aussi pour sûr, mais je n'ai aucune idée de quoi ni de ses intentions. Quand aux deux autres, je les connais encore moins. Il faut dire qu'avec tous ses problèmes j'ai eu pas mal de travail pour garder ce bateau à flot dans un bon état. Honnêtement, j'en suis à un stade ou je n'ai plus confiance en personne sur ce bateau à part l'agent. Un comble quand on sait que je pense à lui comme à une bombe à retardement sur patte. Clairement une ambiance détestable à laquelle j'aimerais mettre fin au plus vite. Mes mains s'arrêtent alors à nouveau tandis que mon expression fluctue enfin cette fois-ci, mon regard sur la voile entre mes mains changeant.

- Plutôt que faire le tri et la chasse aux sorcières, on a qu'à les attraper directement en flagrant délit. Ca ira bien plus vite.

Et pour faire ça le plus simple était tout simplement de leur tendre un petit piège. Il fallait juste trouver le bon appat et avec ça, elle pourrait leur préparer une belle surprise.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Mar 7 Fév - 15:54
If God looks at me from above
Who’s looking from the inside?
Aventure fluviale

Feat Lucina Deminus



Les soldats Deupordeu et Tritemis. Nous sommes en attente de leurs dossiers pour savoir s’il pourrait s’agir d’infiltrés. Leurs erreurs sont moins… fantasques que le Soldat Esstuhlà, mais elles commencent également à s’accumuler.

Pas de départ de feu ou de voile déchirée pour eux, mais le Soldat les avaient surpris à prendre une soufflante de la part de l’un de leurs supérieurs pour ce qui pouvait passer pour une erreur d’inattention au mieux, de la négligence du devoir au pire. Laisser des cordages traîner sur le bastingage, c’était risquer la pourriture et le désordre. Il aurait bien sûr fallu plus d’une nuit pour que les cordes soient fichues, mais les ranger faisait partie de leur travail en tous les cas.

Il aurait été surprenant qu’elle n’en ai pas. Une organisation aussi grosse que le Gouvernement Mondial ne peut pas surveiller l’intérieur et l’extérieur. Par conséquent, les mouches pullulent.

Les charognards, ceux qui se préoccupaient plus de leur petite personne que du futur global de l’humanité. Ceux qui ne se rendaient pas compte qu’un jour ou l’autre, tout était voué à disparaître et qui se contentaient de vivre dans le présent et de ne voir que ce qui scintille. Ceci dit, il était relativement ironique pour le représentant d’Ashita qui s’était infiltré dans le CP7, un Cipher Pol d’action sur le terrain, de croiser si souvent des traîtres ou des gens abusant de leur pouvoir. C’était peut-être le Cipher Pol 5 qu’il aurait dû rejoindre finalement, caché dans l'œil de la tempête… Ceci dit, le Conseil lui avait dit de l’éviter comme la peste, et il obéissait aux ordres, comme on lui avait appris.

Pour autant, sa collègue avait raison, le soldat Esstuhlà, bien que visiblement un simple poids mort, était un peu trop suspicieux pour le laisser couler sans rien faire. De là à parler de les attraper en flagrant délit, la chose était plus facile à dire qu’à faire, d’autant plus pour un homme qui avait appris à obéir aux plans qu’on lui donnait plutôt qu’à concevoir les siens. Il resta silencieux un instant, seuls ses yeux brillants sous le casque, avant de suggérer quelque chose.

Nous pouvons en faire disparaître un. Juger la température en observant les deux autres. Cela permettrait de déterminer les possibles allégeances, savoir si les trois travaillent ensemble et, dans le pire des cas, éliminer une menace potentielle.

Un plan radical sans aucun doute, et qui inquièterait l’entièreté de l’équipage. C’était donner un grand coup de pied dans la fourmillière et voir combien en sortaient pour observer la situation, une idée folle avec une chance de fonctionner plutôt faible. Cependant, le Soldat reconnaissait lui-même que son idée était assez peu pratique, continuant donc avec une autre idée.

Autrement, il nous faut quelque chose de petit. Ils n’oseront pas saboter directement une pièce importante comme le gouvernail, trop suspicieux… Les balises?

S’ils se sentaient courageux, ils pouvaient envisager de déplacer légèrement les marqueurs qui servaient de balise sur la carte des lieux. Ceci retarderait sans aucun doute leur voyage sans trop attirer l’attention. Le vrai problème était bien sûr que la pièce était toujours fermée à clef pour peu que l’un des deux navigateurs n’y soit pas et qu’ils n’y avaient donc pas accès. Mais si la pièce était ouverte… Est ce que l’un des trois hommes auraient le courage de passer à l’acte?


tag + tag + tag



Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Mar 14 Fév - 14:01
- Nop, c'est hors de question. C'est peut-être naïf de ma part, mais je ne mettrais pas en accusation un homme et sa carrière pour un coup de bluff.

Même si on déterminait clairement son innocence par la suite et qu'on étouffait l'affaire dans son dossier, une vilaine rumeur avait vite fait d'être tout aussi nocive et le suivre longtemps. Sans compter qu'on ne sait pas comment quelqu'un pourrait réagir à ce genre de pression. En plus bon, même si c'est relou et clairement fait avec de mauvaises intentions de la part de l'ennemi, ils ne font qu'essayer de nous ralentir, voir de nous faire rentrer. Y a pas mort d'homme ! On peut se permettre de prendre le temps et d'essayer de faire les choses biens. Puis je me suis chauffée là, j'ai envie de faire un piège maintenant ! Y a rien à bricoler avec ce plan là, je vais pas faire des fausses preuves hein. J'ai déjà perdu une bonne amie il y a longtemps pour la prison et même si tout semble indiquait qu'elle était effectivement coupable... Certaines questions n'eurent jamais leur réponse et c'est quelque chose qui m'avait toujours frustré au plus haut point. Bref je disgresse, juste que quand j'accuse quelqu'un, j'aime que ce soit clair et précis sinon après je suis dans un sale mood. Heureusement il n'y aura pas besoin de plus débattre que ça, vu que l'agent n'était pas spécialement confiant en cette idée non plus, du coup on va pouvoir se concentrer sur la deuxième partie.

- Les balises ?! Ca se sabote les balises ? Genre les déplacer ? Ce serait si gênant vu qu'on ai pas vraiment en pleine mer ? J'avoue que j'ai du mal à réaliser. Après moi je construit les bateaux, je les conduits pas. Si tu pense que ça fera un bon appât je te fais confiance.

J'aurais cru qu'il faudrait quelque chose de plus alléchant genre le gouvernail ou la voile sans qu'ils sachent que j'ai fini de rattraper l'actuel. J'imagine qu'une cible plus petite éveillera moins leur méfiance. Faisons confiance à l'expert et réfléchissons à notre piège donc. Une pièce c'est assez facile de faire un piège à l'intérieur. On trafique une planche pour servir de déclencheur, on renforce la voile avec du câble de fer pour renforcer notre filet. Les navigateurs ne font pas partie des suspects donc en théorie ca devrait être facile, même si je n'ai pas besoin de leur permission pour installer quelque chose chez eux. Je suis la capitaine et la charpentière de ce navire, je vais ou je veux. Hm mais si je veux pas qu'ils déclenchent le piège par erreur il faudra quand même que je les mette au courant haha. N'empêche la richesse de la marine, les pirates sont contents quand ils ont quelqu'un capable de tenir une carte dans le bon sens et nous on a deux navigateurs à bord pour un si petit équipage. Bon après c'est des spécialisés pour l'archipel, pas sûr qu'ils seraient aussi fiable en mer, mais bref.

- Je vais pouvoir m'amuser. Ils ont suffisamment brutaliser ce pauvre bateau avec leurs conneries, il est temps pour lui et moi d'avoir notre vengeance.

La nuit va être longue le temps que je prépare ça mais quitte à préparer une surprise, autant ne pas s'arrêter en si bon chemin huhuhu. Ca va être amusant.

***

Le lendemain donc après une bonne dose de caféine et une entrevue discrète avec nos navigateurs, il suffit de mettre le plan en action. Juste à attendre un énième problème donc, à savoir qui a mal fermé le frigo, le laissant ouvert toute la nuit (c'est pas des saboteurs, c'est des enfants de dix ans je vous jure) je pète un cable fort donc avant de faire appeler les navigateurs en urgence dans ma cabine. Histoire de faire un point sur notre voyage tandis que mon adjoint sera chargé de voir si la nourriture est perdue ou pas. Sous la colère de leur capitaine, les navigateurs se précipiteront en oubliant malheureusement de fermer la porte et il ne resterait plus qu'à attendre et voir si quelqu'un mordrait à l'action. Bien sûr Grigori ne serait pas du tout dans la cuisine scellé le temps de l'enquête, mais dans la pièce de navigation prêt à prendre notre homme sur le fait et activé le piège prévu pour l'attraper. Accueillant les deux hommes dans la confidence, ce n'est pas du tout énervé que je leur propose aussi du café donc en espérant recevoir le signal de l'agent du CP 7 rapidement.

- Les dés sont jetés, croisons les doigts.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Lun 20 Fév - 13:05
If God looks at me from above
Who’s looking from the inside?
Aventure Fluviale

Feat Lucina Deminus



On pouvait appeler ça de la naïveté, de la sécurité ou autre chose, mais pour l’agent du cipher pol, cela ne changeait pas grand chose. Le plan était risqué et avait été rejeté, point barre. Il n’était pas en charge de l’opération et celle qui l’était avait dit non, les choses s’arrêtaient là. Pour être honnête, même s’il avait été le chef, il n’aurait probablement pas utilisé ce plan non plus puisque trop peu stable. Il n’y avait aucun contrôle, aucune sûreté, rien de viable, c’était plus proche d’un dernier recours que d’un vrai plan.

Il pris ensuite le temps d’expliquer à la lieutenante que parler de “sabotage” pour les balises était légèrement exagéré, mais que celles-ci servaient à identifier certains points importants, comme les récifs, les courants abrupts et autres, et que par conséquent, les déplacer pouvait avoir des conséquences graves. C’était, objectivement parlant, peu probable à moins de les déplacer de beaucoup, et à condition de savoir lesquelles bouger pour causer des soucis, mais l’option n’était pas à exclure.

Un plan qui paraissait plus à son goût au final, même si elle paraissait étrangement fixée sur l’idée de piéger la salle. S’il s’y dissimulait, il ne devrait pas y avoir de souci de toute manière, mais ce n’était pas sa place de le faire remarquer. Elle était la capitaine du navire, il était simplement là en renfort. Pour autant, la femme-panthère lui ordonna de rester dans la cabine, afin de s’assurer de la réussite du plan. La lieutenant ne se reposait donc pas uniquement sur son idée de bricoleuse, ce qui était un bon point pour elle. En silence, le cultiste se rendit à ce qui servait de mess pour y remplir une gourde de café, dont la jeune femme aurait probablement besoin si elle comptait travailler toute la nuit.

Au final, c’est toute la nuit qu’il resta dans cette cabine, silencieusement, à la regarder travailler sans un mot. Si elle avait besoin d’aide, il était là, parce que c’était son travail. Et le lendemain, en première heure, il serait prêt, caché dans un coin de la pièce, derrière la porte, à observer les navigateurs faire le leur, jusqu’à ce qu’ils soient convoqués par la lieutenant comme prévu.

La pièce avait été laissée ouverte, comme il en avait été convenu, et sa respiration se fît mince, tentant du mieux qu’il le pouvait d’effacer sa présence. Malheureusement, il n’avait pas été formé à l’infiltration tactique que certains comme FSS-071 avaient pu perfectionner, et au-delà d’une respiration la plus discrète possible et de ne pas bouger, il ne pouvait pas faire grand chose.

Pour autant, cela suffit visiblement, puisque des pas approchaient. Lents, incertains peut-être, mais pressés, comme s’ils disposaient d’un temps limité. Ses hommes sûrement, il n’y avait pas de raison qu’il s’agisse de quelqu’un d’autre. Un “merde” sonore retentit lorsque le piège de l’ingénieure se déclencha dans un claquement, capturant un individu alors que l’infiltré sortait de derrière la porte, découvrant… le soldat Esstuhlà. Sans réelle surprise donc. L’homme derrière en revanche, tourna immédiatement les talons sans même chercher à aider son comparse.

Cheveux blonds, élancé, plutôt grand, l’homme détala sans demander son reste ou même tenter d’aider le soldat qui avait été capturé. Malgré une tentative de le rattraper de la part de l’agent du cipher pol, le coupable se révéla bien trop rapide, atteignant le bout du couloir avant même que le cultiste ne quitte la pièce. Cela valait il même la peine de le pourchasser? Ils étaient au beau milieu d’un fleuve massif, il n’aurait nul part où aller.

Sortant son escargophone, il composa le numéro de la lieutenant, attendant que celle-ci décroche.

Capitaine, un homme capturé, un autre en vadrouille. Blond, élancé, assez grand. Le capturé est le soldat Esstuhlà. Demande permission de l’interroger et d’utiliser la question si nécessaire.


tag + tag + tag



Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Dim 26 Fév - 15:58
Dire que je l'avais trouvé touchant quand je l'avais vu pour la première fois, maintenant j'ai l'impression que c'était il y a une éternité et que j'avais été bien folle d'avoir ressenti un tel sentiment pour lui. Dire que c'était juste il y a quelques jours et que maintenant j'avais juste envie de ne plus jamais voir cet homme...

- ESSTHULAAAAAAAAAAA !

Un simple cri rageur qui retenti dans la pièce après avoir raccroché avec Grigori, les deux navigateurs m'observant sans trop savoir comment réagir. Heureusement pour eux, c'était juste histoire d'évacuer un peu de la frustration que cet homme avait le don de créer. Un long soupir s'échappa ensuite de ma bouche alors que la résignation pris place rapidement. Essthula... Avec le recul c'était assez évident que ca allait finir comme ça, ça finissait toujours comme ça sur ce navire après tout. Je ne sais pas. Vu qu'on s'était donné la peine de vouloir prendre les choses en main avec un piège et tout, j'espérais naïvement que les choses seraient différentes. Hm avec le recul en soi c'est le cas d'ailleurs. Grigori a aperçu un autre homme, un qui a fui la scène et qui avait donc des choses à se reprocher. En plus vu que Essthula l'a vu pour sûr cette fois, il va pouvoir clairement nous l'identifier pas vrai ? Si non...

Une fois arrivé dans le couloir donc je découvre la montagne de muscle du CP 7 et le soldat suspendu en l'air et ligoté comme un saucisson par mon piège. Mon premier piège... Avec un nouveau soupir résigné je ne peux pas m'enpêcher de les ignorer un peu en les rejoignant avant de jeter un coup d'oeil dans la pièce immaculé qui servait de pièce de navigation. Vas-y une nuit entière de travail juste pour ça !

- Le premier piège, tu es sérieusement tombé dans le premier piège ! J'avais fait exprès de le bâclé en plus. Discret mais pas trop, histoire de donner la confiance à l'intrus pour qu'il se prenne les autres ensuite. A quoi ça servait que je me décarcasse autant hein ?!

Mes mains s'emparèrent férocement des joues du prisonnier afin de les tordre dans tous les sens en ignorant tout ce qu'il pourrait me dire pour le moment. En soit j'ignorais aussi un peu Grigori, mais c'est plus parce que j'ai peur de comprendre ce qu'il venait de me demander. Il entends quoi par "la question"... On est d'accord qu'en théorie la torture c'est interdit hein ? ... Hein ?

- Bon, soldat Esshtula. Je ne vais pas vous demander ce que vous faisiez là, je vais vous demander juste une chose pour le moment. Qui était avec vous.
- Je chais pas, j'ai pas vu. Je voudrais partir j'ai des trucs à faire.

Le regard évasif, de grosses gouttes de sueurs dégoulinantes et ses petites jambes qui se trémoussent dans les airs faisant penser à une étudiante voulant aller aux toilettes. Woah, ce mec est encore plus mauvais menteur que moi ! J'aurais pu être impressionnée si je n'étais pas juste déçue. Je veux dire je le savais hein, peu importe sa maladresse évidente comme le prouve encore le piège qu'il venait de se prendre, son timing de présence sur les lieux d'incidents était trop parfait à chaque fois. Maintenant qu'il niait avoir vu... Le soldat Esshtula était donc bel et bien dans un camp différent du notre, un traitre de plus de confirmé donc... Je n'ai jamais été spécialement fan de cette institution, mais quand même. Elles étaient si profondes et si obscures, ces eaux sur lesquelles j'avais choisi de naviguer ? Avais je pris mon désir de revanche trop à la légère ? Je n'avais pensais qu'à devenir plus forte physiquement, voulant combler l'écart qui me séparait de cet homme afin de me faire justice. C'était peut être mon cœur que j'avais besoin de renforcer en premier en fait... Mon regard se porta à nouveau sur le prisonnier, tandis qu'une main tremblante qui se serait voulu plus ferme se porta sur le cuir chevelu du soldat afin d'y appliquer de la force dans le but de faire mal.

- Qui était ce. Réponds.

Oui réponds. Je sens que mon cerveau commence à se poser des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre, alors réponds je t'en supplie. Seulement il ne le fait pas, il continue de nier, de dire qu'il ne comprends pas et qu'il n'a rien vu. Cet homme est un menteur épouvantable et il faut bien le dire, un idiot évident. Un idiot plus bête que méchant, qui s'entête et qui n'a pas l'air de réaliser réellement le pétrin dans lequel il s'est mis. Quelque chose de facile à réaliser et qui je l'avoue, me mets dans une situation des plus douloureuses. Si cet homme était un acteur et en fait était un homme épouvantable, la situation serait tellement plus simple pour moi. Les choses seraient tellement plus facile si je pouvais simplement haïr cet homme... Si je pourrais simplement le jeter dans une cellule et l'y oubliait le temps de rentrer, se serait facile. Je pourrais laisser la hiérarchie mener l'enquête et trancher sur son cas. Seulement... Va savoir ce que va faire l'autre traitre maintenant que nous sommes sur sa piste ? Un homme qui se sent acculé allait recourir à des moyens bien plus extrêmes qu'une simple coupure dans la voile ou bouger une balise si on le laissait courir... En tant que responsable de ce navire et des hommes à son bord.

- Je veux le nom du traitre. Le plus vite possible. ... Fait ce que tu as à faire.

Je ne sais pas ce qu'est "la question" et je ne suis pas sûr que ne pas le savoir m'aiderait vraiment à me sentir mieux. Je sais juste qu'à l'instant, afin d'accomplir une mission qui ne me tenait pas spécialement à cœur, mais pour laquelle j'avais besoin de résultat. Je venais de donner un ordre qui allait ébranler pas mal de mes convictions... Je n'aurais jamais pensé avoir à faire un choix comme celui-ci aussitôt et sur une mission comme ça... Seulement tout comme Esshtula avait fait son choix, j'avais fait le mien. Ca n'empêchait pas que je sentais ma mallette pesait plus lourd que d'habitude sur mes épaules maintenant que je laissais les deux derrière moi pour rejoindre le pont.

- Triplez la sécurité au niveau des zones de poudre et d'armement, personne ne rentre sans mon accord. Je veux que tous les hommes se tiennent sur leur garde et me remonte tout ce qui pourrait être suspect. On a un intrus à bord et il se fait passer pour l'un des notres.

Les ordres étaient donnés et la traque lancée, même si je tenais la description de l'homme faites par Grigori un secret pour l'instant, comme un as dans ma manche. En espérant que j'aurais un nom bientôt à y rajouter et que nous ne ferons pas tout ça pour rien.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Grigori Stukov
Grigori Stukov
Messages : 15
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue18/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue6/60[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (6/60)
Berrys: 19.400.000 B
Mer 26 Avr - 8:27
If God looks at me from above
Who’s looking from the inside?
Aventure fluviale

Feat Lucina Deminus



Sans un mot, le colosse attendait l’arrivée de sa collègue, le soldat Essthula ligoté tête en bas à côté de lui. C’était peut-être ça le plus terrifiant dans les forces de la nature, ou de la science dans son cas, leur silence mettait souvent mal à l’aise. On ne savait jamais réellement sur quel pied danser lorsqu’un homme deux fois plus grand et quatre fois plus fort que vous se contentait de vous fixer sans un mot. Quand une parole de travers pouvait brusquement écourter votre vie. Ce qui n’empêchait pas le petit homme de tenter d’engager la conversation, cherchant à convaincre le Soldat qu’il était innocent.

Pas besoin de vous défendre. Votre culpabilité est presque assurée.

Et la “conversation” s’acheva là, redevenant un monologue du bonhomme suant à grosses gouttes en se rendant compte du pétrin dans lequel il s’était fourré, surtout maintenant qu’il était captif. La femme-panthère arriva rapidement, jugeant la situation avant de se plaindre d’avoir travaillé pour rien. Pas que cela paraissait l’avoir gênée toute la nuit durant.

L’interrogatoire qui suivit paraissait ridicule aux yeux de l’infiltré, qui se demanda brièvement si leur captif était assez couard pour tout avouer immédiatement. Pour le meilleur ou pour le pire, la réponse était non, bien que son mensonge ne trompait personne. Pour autant, l’homme restait dans son déni, refusant de lâcher le nom du blond à ses côtés, qui n’avait pourtant pas hésité à le laisser derrière lui. Au final, l’accord de la marine tombait à demi-mot, laissant à l’agent du cipher pol carte blanche sur ses méthodes tant qu’elles permettaient d’apporter une réponse. Cela simplifiait les choses soudainement.

Le petit homme tomba à terre avant d’être soudainement saisi comme un sac de jute, transporté guère plus cérémonieusement sur la moitié du navire puis jeté à terre dans la cabine du Soldat, qui sortit une petite malette de sous sa couche. A l’intérieur se trouvait un ensemble de petits objets que l’homme déposa un à un sans un mot sur la table, sous le regard de plus en plus inquiet de sa victime, qui tenta de nouveau de le convaincre qu’ils avaient la mauvaise personne.

Vous avez une chance soldat Essthula. Une seule. Si vous nous donnez le nom de l’homme avec qui vous étiez, vous n’aurez pas à vivre ça.

Aucune idée de quoi vous parler, mais je suis presque sûr que vous n’avez pas le droit de me faire ça, même si vous êtes du Cipher Pol!

Un instant de silence flotta alors que le Soldat se demandait si le traître était simplement naïf ou s’il pensait réellement que la loi le protègerait. Sa voix indiquait une légère panique, il était plus probable que ce soit une tentative comme une autre de le dissuader.

… Sachez que votre situation n’est dûe qu’à votre trahison soldat Essthula. Vous auriez pu éviter cela si vous aviez parlé.

Se saisissant d’un bout de drap, le Soldat le déchira afin de bâillonner le petit homme, qui commença à se débattre, comme si la réalité des choses le heurtait enfin. S’agitant sérieusement en voyant la petite aiguille dans les mains du cultiste s’approcher, criant presque à travers son bâillon alors que la pointe de métal ne l’avait encore même pas effleuré, des mots ressemblant à “Je vais parler” pouvait se faire entendre. L’aiguille s’immobilisa alors que le soldat abaisser brièvement le tissu pour que l’autre se fasse entendre.

Si… euh. Si je parle, vous me laissez partir?

Pas tant que l’autre traître ne sera pas capturé. Cependant, aucun mal ne vous sera fait entre temps et vous pourrez utiliser votre coopération une fois en cour martiale.

En c… Comment ça en cour martiale?

Trahison du corps marine et du Gouvernement Mondial, actes de sabotage d’une mission commanditée par la directrice du Cipher Pol 6, protection de l’identité d’un criminel… Les charges sont lourdes soldat Essthula.

Oh. Oh… Mais… Je suis dans la merde alors?

Oui.

C’est le sergent Lydanys.

Le colosse s’arrêta un instant, presque surpris de la rapidité avec laquelle le nom avait fusé. L’homme mentait il ou avait il finalement réalisé sa situation et le triste futur qui l’attendait? Cela n’avait pas d’importance, la lieutenant Deminus pourrait tirer les choses au clair. Les numéros furent composés rapidement pour la contacter avant d’annoncer la nouvelle.

Le soldat Essthula a parlé. Selon lui, il s’agit du sergent Lydanys.


tag + tag + tag



Grigori Stukov
Revenir en haut Aller en bas
Lucina Deminus
Lucina Deminus
Messages : 189

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue23/75[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (23/75)
Expériences:
[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Left_bar_bleue56/80[Présent] Aventure Fluviale (PV Grigori) Empty_bar_bleue  (56/80)
Berrys: 1.652.478.000 B
Jeu 29 Juin - 22:13
Allait il le torturer ? N'allait il pas le faire ? J'avais beau avoir donné l'"ordre" et être monté sur le pont pour m'occuper de la suite je n'arrivais pas à me chasser cette idée de la tête. Allez Lucina si tu veux réussir il faut s'endurcir et ne pas avoir de pitié pour les traitres ! Après traitre c'est un grand mot... Non pas de pitié ! 'fin faut pas que je devienne un monstre non plus quand même. Je suis même pas sûr qu'il va vraiment le torturer. Même s'il le fait pas j'ai donné l'ordre pour ça ! Tournant en rond sur le pont, les hommes inquiets pouvaient regarder leur lieutenant se tenir la tête et se tirer les cheveux par moment avant de parler à sa boite à outil pour lui demander si elle avait bien fait. Tout - Va - Bien. Votre cheffe est pas devenir folle je vous jure, note pour moi même les crises d'angoisses et d'hystérie c'est en cabine seulement. Heureusement au bout d'interminables minutes (qui n'était en pas si long que ça quand je comparais mon ressenti à ma montre) Grigori m'appela pour mettre un terme à mes états d'âmes.

“ Le soldat Essthula a parlé. Selon lui, il s’agit du sergent Lydanys.”
"Ouiii c'est luiiii, je veux pas aller en Cour Martiale. Le nom me fait peur."

Balançant le combiné sur le pauvre escargo qui n'avait rien demandé pour raccroché, mon soulagement interne ne pouvait pas suffire à calmer ma frustration. Rendez moi mes états d'âmes ! ... Est ce que j'étais soulagée d'entendre à sa voix que l'imbécile en bas avait l'air d'aller parfaitement bien ? Oui. Cependant ne comptez pas sur moi pour l'avouer un jour devant un tribunal ! Peut être devant un bon dessert à la limite, mais ça c'était une autre histoire. Qu'est ce que je donnerais pas pour une bonne coupe de crème glacée là. En tout cas morale de l'histoire...

- La torture c'est pas pour moi.

Si juste l'idée suffisait à me mettre dans cet état alors j'ose pas imaginait comment j'aurais fini s'il l'avait vraiment fait. Comme quoi c'était pas donné à tout le monde de vraiment jouer les durs... La prochaine fois je choisirais un vrai pourri ça sera plus facile pour passer le cap. Ouaip ! ... Réalisant encore que ma pensée repartait en vrille, je vis aussi que mes hommes autour me regardait bizarrement à nouveau. Oups j'avais encore pensée à voix haute juste avant haha. Roo les marines ça n'a aucun humour, à la Galley là ils auraient rigolés eux en me demandant s'il fallait faire chauffer l'huile bouillante ou un truc du genre. Bon eux ils me connaissent et on avait l'habitude de devoir calmer les pirates de Grand Line, ici c'est plus soft en général apparemment. Vas y je vais passer pour une folle dingue ! Je me suis torturé la tête pour rien et va me falloir un rendez vous chez le coiffeur après ce que j'ai fait subir à mes cheveux. Déjà que j'ai pas dormi de la nuit pour rien ! Grrr au moins la bonne nouvelle à tous ça c'est que maintenant j'ai un nom et un visage à mettre sur la cause de tous mes problèmes. Ignorant le regard terrifié de l'homme qui avait vu mon regard passé en mode soif de sang, c'est donc d'une voix parfaitement glaciale que la question qui allait mener à la fin de cette stupide traversée résonna donc.

- Ou est le Sergent Lydanys.

Il me faudra peut être un thé aussi après pour me détendre.

***

L'infirmerie, j'imagine que y a pire endroit ou trouvé un agent double, du moins tant qu'on sait que ça en est un, sinon ça pourrait tourner au drame facilement. Dans le couloir devant la porte, le sergent blond me regarde d'abord avec un air innocent avant d'afficher un air sérieux et résigné. Derrière moi deux hommes le tiennent en joue avec leurs armes et il comprends que ce n'est même pas la peine d'essayer de nier.

- Essthula ce batard, il m'aura pourrit la vie jusqu'au bout. J'aurais dû douter qu'il me balancerait, j'espérais juste qu'il tienne sa langue un peu plus longtemps.

Sans plus de cérémonie, il balance la sacoche qu'il portait sur le côté laissant tomber des flacons qu'il venait de voler à l'intérieur.

- Fichus étrangers, vous ne savez rien de ce pays et vous mettez votre nez partout. Je voulais juste que vous nous laissiez en paix ! Sales chiens du gouvernement.
- Je suis un chat, ça se voit pourtant non ?

Honnêtement en d'autres circonstances j'aurais pu peut être essayé de discuter avec lui pour essayer de comprendre son point de vue sur ce pays. On ne pouvait pas dire qu'il m'avait fait grande impression jusque là après tout, seulement là je n'étais pas d'humeur. Du coup je vais le foutre en tôle et avec violence si besoin ♪, on discutera ensuite à ce moment là. Seulement là ou je me disais que j'allais être déçu et que l'arrestation allait se passer paisiblement, les choses tournèrent bien plus différemment que prévu pour me faire regretter mon arrogance. Ayant tourné la main qui avait jeté la sacoche pour nous cacher son contenu, il y avait en réalité encore deux flacons à l'intérieur qu'il jeta violemment au visage des deux hommes pour leur éclater le contenu dessus. Les deux tombèrent à terre alors immédiatement en poussant des cris de douleur, la substance à l'intérieur n'étant apparemment pas prévu pour une application au visage. A peine le temps de jeter un œil à leurs conditions que le temps de me retourner, le sergent blond était déjà rendu sur moi me faisant ravaler les insultes que j'allais cracher. Il est putain de rapide ! Pas le temps d'activer quoi que ce soit à part un vague début de Kami-e, sa première main passant au dessus de mon corps se tordant en arrière grâce à ça, mais il réagit vite pour me faucher les jambes et me faire tomber au sol. L'instant d'après je le sens déjà sur moi alors que ses mains se portent sur ma gorge pour commencer à serrer.

- J'ai essayé la méthode douce mais vous n'en avez fait qu'à votre tête. Tu ne me laisses pas le choix !
- ..E...hyyy...

Son visage se contorsionne de douleur et de colère alors qu'il semble déjà entrain de s'auto persuader qu'on ne lui a pas laisser le choix pour ce qu'il s'apprête à faire. Est ce qu'il a raison ? Aucune idée et je n'ai aucune envie d'utiliser ma vie pour lancer un débat moral ! Tentant de ne pas mourir étouffer, j'ai la chance d'avoir avec moi un garde du corps mécanique qui n'a pas besoin qu'on appuie sur un bouton précis ou qu'on énonce parfaitement son nom pour s'activer ! Sortant de mes cheveux qui est l'une de ses cachettes préférées, l'homme sembla s'interroger un instant sur pourquoi un scarabée pouvait bien venir de là. Seulement alors qu'il allait passer à autre chose et ignorer ce détail, c'est une expression d'horreur intense qu'il afficha ensuite quand le dit scarabée vint se poser sur son épaule pour devenir ensuite un monstre de métal s'agrippant fermement à son épaule avec ses pattes d'aciers tandis que sa corne lame vint se poser à l'arrière de sa nuque. Autant vous dire que je me suis pas privée de profiter de son relâchement pour lui envoyer mon poing dans la gueule et me dégager !

- AAAAAAAH QU'EST CE QUE C'EST QUE CA ! ENLEVEZ MOI CE MONSTREEEE !
- Ferme ! Ta ! Gueule ! CONNARD !

Déjà qu'écouter ses excuses me prenait la tête, mais en plus il est pas poli avec Lenny ! Profitant que l'homme en panique avait ignoré mon bourre pif et son nez saignant pour continuer d'essayer de décrocher l'insecte, c'est le jet dial de ma botte droite qui s'activa cette fois ci pour lui envoyer ma chaussure de combat renforcer dans la gueule afin de lui éclater la tête dans le mur avec bien plus de violence que mes petites mains, l'envoyant voler à travers le mur en bois dans la pièce d'a côté. Quand à Lenny qui n'avait pas envie de ce voyage là, il s'était juste décrocher au moment de l'impact pour revenir sous sa forme d'insecte venir se poser sagement sur ma main ouverte.

- C'est qui le plus mignon ? C'est qui le meilleur garde du corps ? C'est mon Lenny hein ? Te traiter de monstre alors que tu n'as fait que me protéger là, vraiment un sale individu. Tu n'as même pas activer le moteur de ta lame, c'est bien, pas de tronçonneuse sans mon accord. Il aurait perdu la tête en deux secondes sinon si t'avais voulu pfff.

Maman gâteau ? Peut-être. Pas objective ? Pas d'accord, je sais reconnaître les défauts de Lenny ! Il en a au moins un ! C'est qu'il est trop petit en forme d'insecte donc c'est dur de lui faire des bisous quand il le mériterait. Après ce n'est pas grave je l'aimais quand même contrairement à l'autre pleureuse inconsciente maintenant qui allait lui aussi finir saucissonné dans la cale. Comme l'action était fini c'est evidemment à ce moment là que la cavalerie arriva, prenant en charge d'attacher notre homme et s'occuper des blessés. J'espère pour eux que ça irait et que ça ne laisserait pas de trace, on avait déjà assez de Grigori en monstre de foire sur ce bateau. Il m'avait bien laissé tout le boulot à la fin d'ailleurs celui là, je m'en souviendrais tiens. En tout cas après tout ça je pense qu'on pouvait considérer que la mission était accomplie. Vu sa façon de parler, Lydanys était clairement un local et devait donc connaître des choses sur nos pirates du coin. Ca ferait une bonne première prise et j'espérais qu'il aurait des infos utiles pour la suite plutôt qu'une balade au hasard dans ce gigantesque archipel. Quand à Esshtula...

- Je voulais trouver les pirates pour leur demander de les rejoindre, mais Sir Grigori est tellement cool ! Je veux rejoindre le Cypher Pol maintenant !

C'est sur cette scène de l'homme avec des étoiles dans les yeux admirant Grigori que j'arriva donc en me disant que j'aurais probablement aimé ne jamais voir ça. Il était pas bien lui ! Comment il avait passé les épreuves de recrutement exactement ?! Lydanys qui venait de se réveiller à ce moment là ou on l'amenait rejoindre la "cellule" ne pu retenir un cri de colère pire que les précédents avant de se lancer à la poursuite de l'autre homme. Les deux ayant les jambes et bras complètements ligotés donc, c'est une course de limace complétement ridicule donc qui débuta ou l'ex sergent semblait décider à enfoncer ses dents dans la chair de son plus grand ennemi sur ce navire quoi qu'il lui en couterait. ... Honnêtement pour le coup j'aurais presque eu de la peine pour Lydanys en pensant à tout ce qu'avait fait Esshtula pour saboter ses euh bah sabotages tandis qu'il le cherchait....

- Ouaip, il est vraiment temps de rentrer là...

Une mission qui finissait vraiment dans le ridicule. J'espère que la prochaine serait un peu plus interessante.
Lucina Deminus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: