-40%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD 55 » à 369,99€
369.99 € 620.54 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Solo] - MIND Left_bar_bleue58/75[Solo] - MIND Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Solo] - MIND Left_bar_bleue1077/1250[Solo] - MIND Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Dim 31 Juil - 1:11

MIND


Les murs étaient couverts d’écritures. Les graffitis couvraient des pans entiers de la pièce dans laquelle se trouvait l’entité noire. La silhouette inhumaine avait pourtant les contours d’un homme de plutôt petite taille. Quand Lidy l’approcha, elle vit deux ovales translucides se tourner vers elle, puis un doigt sombre se lever. Que pointait-il ? Elle voulait le savoir, et son regard se tourna progressivement vers le bout de chair noire puis poursuivit sa longue course vers le mur qui faisait obstacle. Dans un premier temps, un trou se forma à l’intérieur du plâtre, brutalement, comme si on arrachait quelque chose de l’enceinte de la pièce, et la fit hoqueter de surprise. Aussitôt formé, les débris reprirent leur place initiale. Les graffitis illisibles devinrent autant de mots qui teintèrent le mur. Le noir prédomina pendant quelques instants, et les mots que Lidy avait du mal à déchiffrer se transformèrent soudain en autant lettres qu’elle comprenait progressivement. Un frisson la parcourut, tandis que le seul objet de ses pensées s’écrivait devant elle.

Spoiler:

Et quand le mur fut rempli de ces mots, elle approcha sa main, et entendit les doigts de la créature derrière elle frapper le sol sur une cadence étrange. Deux longs. Courte pause. Deux courts. Courte pause. Un long, un court. Courte pause. Un long, deux courts.

Un long, deux courts. Cette répétition se fut soudain plus insistance. Un long… Deux courts… Elle frémit et déglutit, un sentiment d’angoisse montant en elle. Lorsqu’elle se tourna vers la silhouette, elle l’observa avec la même horreur qu’on a en observant une personne qu’on connaissait défigurée par un accident de la vie. La première fois qu’on le voit, ce sentiment de malaise, de terreur, de perte…

Un long, deux courts. Un court, un long.

Elle ne voulait pas entendre la suite.

Un court, un long, un court.

Il fallait que ça s’arrête.

Deux courts.

- Arrête-toi.

Sa voix se perdit, jamais entendue. Ses lèvres bougèrent, elle savait ce qu’elle avait dit, mais personne ne l’entendrait jamais.

Trois longs.

- ARRÊTE-TOI ! Hurla-t-elle.

Et au même instant, son cri résonna dans la pièce où elle se trouvait. Son corps était en sueur, elle se leva en expirant. Elle se sentait prise d’une montée d’angoisse, et tenta d’attraper quelque chose pour se relever. Sa main passa au travers de la chaise de son bureau derrière lequel elle s’était installé un lit de camp. Alors, sentant son corps se lever, elle se tourna en direction de la créature sombre installée par terre.

Elle put alors lire sur ses lèvres.

« Tu n’aurais jamais dû nous chercher. C’est toi… »

Et au même instant, le voile sombre disparut. Elle vit son propre corps, allongé sur le sol, une robe blanche couvrant la totalité de son corps. Elle écarquilla les yeux. Elle était morte.

Le souffle coupé, Lidy se réveilla en secouant les bras. Elle avait rarement ressenti une angoisse si omniprésente. Quelle heure était-il ? L’horloge indiquait deux heures. L’obscurité totale. Elle avait utilisé son Haki pour lire l’heure, une des nombreuses fonctionnalités qu’elle avait trouvé à la Voix de Toutes Choses. Allumant la lumière par habitude, elle se leva. Elle n’avait dormi que trente minutes, mais elle devrait s’en satisfaire. Replonger dans le monde du sommeil lui semblait à l’heure actuelle impossible. Ses yeux tournèrent en direction du dossier qu’elle conservait, l’enquête qu’elle menait de son côté.

La mort de Khione Minnesota.

Rares étaient les crimes qui pouvaient se dérouler en plein jour sur la Terre Sainte. Lidy n’en connaissait que quelques-uns d’une violence similaire. 1214, 1356 et 1401. A présent 1507. Elle ne pouvait pas trouver un pattern identique, l’espacement des dates ne donnait rien, et même en additionnant les chiffres cela ne lui offrait pas plus d’indices. Elle avait classé cette piste en non exploitable, même si en 1356 c’était un noble qui avait assassiné un Dragon Céleste, et qu’elle aurait bien aimé être là pour voir ça.

Retrouvée par un garde, c'était ensuite Kàdingirra Sargone, alors en transition entre son poste de Vice-Directrice du Cipher Pol 0 et son poste de Lieutenante Générale qui avait découvert le message laissée par feu la Vice-Amirale Khione Minnesota, vampire de son état. Elle avait été tuée au début de l’attaque de la Néo-Marine sur Marijoa, par des personnes non-identifiées. C’est avec ce peu d’informations que Lidy Olsen était entrée dans cet appartement et avait commencé à mener son enquête.

Et ce qu’elle y avait découvert lui avait glacé le sang. L’ennemi était entré grâce à l’utilisation d’un pouvoir qu’elle n’arrivait pas à identifier, mais qu’elle supposait être un tranche-dimension ou un fruit du démon dans ses deux hypothèses les plus probables. Il avait ouvert la porte. La personne qui était entrée avait foncé sur Khione pour la planter, et la lame ondulée… Elle se souvenait non pas de la douleur mais de la durée. Tout avait été très court, et pourtant avait paru si long. Khione avait commencé à aller vers son lit, pendant que les deux ennemis saccageaient son appartement, traversant le couloir qui menait à la chambre. Elle fut laissée pour morte au pied de son lit.

Et pendant qu’elle écrivait avec son sang, n’acceptant pas la mort malgré la capsule de cyanure qui aurait pu lui permettre d’abréger ses souffrances, elle se fit le plus discrète possible. Enfin, après avoir écrit « DECLENCHEZ MIND », elle mourut. Lidy avait comprit que les personnes qui l’avaient tué cherchaient sûrement quelque chose. Si elle avait parlé, elle avait surtout hurlé. La Vice-Amirale n’avait été qu’une créature jetable. A qui s’adressait ce message ? Lidy avait émis l’hypothèse qu’elle l’adressait aux Néo-Marines qui auraient pu transmettre ce message à la bonne personne, ou à Saori Kamisen qui aurait pu être mise sur l’enquête, même si la première était à retenir si on considérait le timing. Est-ce qu’il s’agissait de Lida Asya ? Pour la Olsen, rien n’était moins sûr.

C’est en trouvant un coffre dans le mur que Lidy avait compris. Un message codé. Un long message, accompagné d’une clef, d’un livre et d’un combiné d’escargophone. Le message pouvait être décodé grâce au livre : chaque lettre correspond à une série de chiffres, indiquant la page, la ligne, le mot et la lettre dans le mot. Depuis, elle avait identifié chaque page et avait retenu le livre par cœur. Elle avait regardé la page de couverture, le dos, la quatrième, chaque endroit où une lettre pouvait se trouver dans et sur le livre. Son cerveau avait commencé à faire le tri et sa pensée parallèle avait tourné longtemps dessus.

« Cold Winter. MIND EST DESORMAIS DISSOLUE. CONSERVE CE LIVRE EN LIEU SÛR. SI LA MENACE RENAIT, NOUS EN FERONS DE MÊME. Head Center. ». Le message venait de Head Center, à destination de Cold Winter, supposément Khione Minnesota. Puis le livre avait été emmuré avec ce message. Qu’est-ce que MIND était ? Un programme ? Une organisation ? La Directrice pensait plutôt à la première solution, même si tous les indices ne pointaient pas dans cette direction, tel le DECLENCHEZ MIND qui indiquait peut-être qu’elle faisait fausse route. Alors qu'est-ce qu'était MIND ? Elle ne l’avait "découvert" qu’en reliant son savoir au reste de ses connaissances, et de celles d’autres personnes comme le Secrétaire général de la Marine, Wilmer Strausenberg, qui était un ami de Khione Minnesota.

Khione était devenue Vice-Amirale en 1480, suite à une victoire sur la révolution de Bakuhatsu Island. Elle avait ensuite mené une enquête sur syndicat des trafics entre 1485 et 1489, et même si elle avait échoué à les démanteler cela lui avait permis de découvrir la New Mafia en 1490. Durant ces périodes, elle avait plutôt fréquenté Yulreim devenu Amiral en 1491.

Puis en 1494, elle était devenue proche de Lida Asya, William Lancaster et Jacob Reis. Elle avait alors participé à une certaine enquête. A une certaine découverte. Elle avait participé au tournant du monde hors-la-loi. 1495, elle avait participé à la dislocation de la famille Inagawa, leader mondial du trafic d’organes, de drogues et de contrefaçons, sur Water Seven, en 1496 elle avait affronté et tué Glorios lors de la bataille de Flower Island, un Nebula très recherché qui voulait s’emparer de l’Empire de Tengen, cherchant à nouer en permanence des alliances et ayant coopéré avec la Pègre essayant de renforcer sa puissance et celle de ses alliés… Même si ses actions avaient a posteriori plus aidées la Pègre que lui-même. En 1497, elle fut blessée lors de la bataille de l’Archipel de Boyn, où Lida Asya arrêta Zoroam, la projetant vers le poste d’Amirale tandis que Khione dut prendre sa retraite. Zoroam… Un criminel réputé pour ses mercenaires et particulièrement grand combattant qui avait failli détruire la base du G-2 au début de l’année 1496 avec Glorios.

A qui étaient-ils tous liés ? Au D. Ils étaient liés à la chute de Dario, qui fut exécutée par Lida Asya. Ou fut-elle guidée comme Lidy l’avait été dans l’affaire de la Triade ? Dario… Cet homme avait été une épine dans le pied du Gouvernement Mondial pendant des années, et pourtant Lidy ne savait presque rien sur lui. Même enfermé au Niveau 6, elle ne connaissait que le nom de quelques-uns de ses alliés et son influence sur le monde souterrain.

Il y avait Saül, Galeria, Yperytt, Zoroam, Glorios, Taizon Huyuan, Nakiru Shigumi et L’Ombre. Elle savait que certains avaient disparu de la circulation, mais Zoroam et Glorios étaient morts. Taizon Huyuan avait été retrouvé mort à la fin de l’année 1495. Nakiru Shigumi avait été capturée fin 1496, tuée en cellule le lendemain de son emprisonnement… Au niveau 6 d’Impel Down. Et L’Ombre… avait été attrapée en même temps que Dario, morte en prison après son emprisonnement. Mi 1497. Dernier lieutenant de cet homme à avoir été attrapé.

Comment Lida Asya et Khione Minnesota avaient-elles réussi à remonter jusqu’à Dario ? Il y avait un élément qui échappait à Lidy dans les rapports qu’elle pouvait lire mentalement. Cependant, elle était certaine que ce n’était pas une coïncidence que la Dame Verte, une envoyée de Dario, ait fait pénétrer des inconnus dans Marijoa lors de l’attaque Néo-Marine, que ce n’était pas une coïncidence que Khione Minnesota soit morte, et elle dut aller voir les portes des archives pour constater que le même pouvoir avait été utilisé pour pénétrer les Archives et pour entrer chez Khione. La même personne, que le Conseil des Cinq Etoiles suspectait d’être Dario Josta. Ce n’est pas une coïncidence. En regardant le corps de la défunte Minnesota, Lidy avait réussi à reconstituer quelques images dans sa rétine. Elle avait aussi réussi à comprendre que la vampire avait les moyens de mourir, mais que le message qu’elle devait transmettre était plus important.

Mais pendant le court temps que Lidy avait eu à consacrer à l’enquête, elle n’avait pas réussi à avancer d’autre conclusion que celle-ci : Dario Josta avait été d’abord chez Khione Minnesota avec un allié, puis l’avait tuée. Il avait fouillé, puis était parti aux archives. Il était pressé par le temps, il n’a pas pu s’appliquer à chercher ce qu’il trouvait… S’il cherchait ce que j’ai trouvé. Alors qu’elle était torturée, le message de la Vice-Amirale avait son importance : elle l’avait écrit en étant tué par cette personne. MIND était lié à Dario, d’une certaine manière la Olsen ne pouvait pas s’empêcher de penser le contraire. Il s’agissait sûrement de l’Organisation qui devait se réveiller au cas où le Josta revenait sur le devant de la scène. Et Khione tentait d’en avertir les autres membres… Qui qu’ils soient. Ont-ils reçu le message ? La question était intrigante. Cependant, Lidy ne pouvait s’empêcher de chercher des réponses, et les embranchements étaient nombreux.

Khione morte, son enterrement avait eu lieu, et une étrange personne s’y était déplacée. La Directrice de la Maison de la Sagesse, l’une des personnes en qui le Gouvernement Mondial avait le plus confiance… Une personne que Lidy voulait rencontrer, pour savoir en quoi elle était liée à tout cela. Cependant, qu’est-ce qui pouvait remplacer la tristesse d’un fils ? Yok Minnesota, Vice-Directeur d’Impel Down. C’était pour lui que la Vice-Amirale à la retraite avait tenté de bien s’entendre avec Iralia.

Le dossier en face de Lidy ne contenait bien sûr pas tout cela. Elle avait les clichés du cadavre de Khione, pris après sa mort, lorsque l’enquête avait été menée, ainsi que le rapport d’autopsie. Le message y avait déjà été effacé. « Aucune trace. ». Il ne fallait en laisser aucune, non pas à cause de ceux qui étaient derrière MIND, quoique, mais à cause de ceux qui étaient ciblés par MIND. La Menace.

A son cou pendaient la clef qui était cachée sous son uniforme, ainsi que la fiole donnée par Mathusalem. La clef. Trouvée dans le coffre-fort, dans le mur de l’appartement… Une clef qui apparaissait dans les souvenirs de deux personnes. Au début, Lidy l’avait vue dans le bureau d’Alucard Winch, en 1494. Cet homme était chargé de réunir les informations et les rapports sur l’enquête qui permit de dévoiler le Réseau. C’était un souvenir de Jacob Reis. Puis en 1499, la clef était apparue dans le souvenir d’Anna Mendez, à la ceinture de Sang Thalassa. Puis, vingt-quatre minutes et seize secondes plus tard, elle n’était pas dans le souvenir de Yang Thalassa…

Comment ?

La même clef… la même… Non, ce n’était pas la même. Les traces d’usures étaient différentes. La clef avait été forgée en 1492, puis avait été placée en 1498 dans le coffre avant d’être à nouveau touchée en 1507, au moment où la Lieutenante Générale et la Directrice l’avaient trouvée. C’étaient des clefs différentes. Sang Thalassa… C’était le seul encore vivant parmi les personnes qui possédaient des clefs. Savait-il ? Devait-elle le traquer ? Le trouver ?

En repensant au contenu du coffre, Lidy dut retourner voir son amie pour récupérer le combiné d’escargophone, dernier élément qu’elle pouvait inspecter. Elle était retournée à l’appartement entre temps et avait pu vérifier grâce à son pouvoir que le mur avait bien été troué par des coups d’épée en 1498 avant d’être refermé dans la même journée pour y placer le coffre. Et le combiné, tout y était à ce moment-là… Cet appartement où avait vécu le grand-frère de l’Amiral Erman Von Yharnam, celui-ci étant mort en 1495 d’une maladie mentale et son grand-frère en 1491, deux mois avant que l’appartement ne soit occupé par la famille Minnesota et que la mort y vive après sa retraite.

Lorsqu’elle trouva le combiné, la plus perturbante nouvelle arriva à son esprit. Elle le détailla, et décida de remonter les appels passés par ce dernier. Elle ne connaissait aucun des numéros composés, mais les retint tous. Aucun, sauf un. Elle écarquilla les yeux. Horatio Quing avait été contacté ? Elle chercha dans les souvenirs de cet homme qui l’avait contacté. Taizon Huyuan. Il avait empêché Horatio de progresser dans son commerce, et à sa mort la Triade avait enfin pu commencer à grossir. Ainsi donc, ce combiné appartenait certainement à ce lieutenant de Dario mort en 1495. La jeune femme ne pouvait s’empêcher de le contempler. Elle ne pouvait pas en faire plus. Elle ne pouvait appeler ces numéros qu’elle avait repérés sous peine de se faire elle-même connaitre, même si un seul d’entre eux était encore en activité. A vrai dire, Dario avait sûrement changé de ligne escargophonique après avoir été libéré, mais c’était surtout les trois lieutenants qui n’avaient jamais été attrapés qui intéressaient la Olsen. Mais pourquoi garder le combiné ?

Les informations tourbillonnaient dans son esprit. Elle n’arrivait pas à dormir. L’insomnie était toujours présente. Que savait-elle sur Dario ? Etait-il vraiment la cible de MIND ? Rien ne le confirmait, mais tous les doigts étaient pointés dans sa direction.

On avait découvert le Réseau. On avait découvert un vampire à la tête du monde souterrain.

Et dans les souvenirs d’Iralia, le niveau 6 prenait ses couleurs.

Un seul visage concentra le regard de Lidy, plongé dans l’obscurité de sa cellule. Un seul visage qu’elle n’avait jamais osé regarder jusqu’à présent.


Dario Josta.
Le Souverain des Ombres

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: