-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal
-40%
Le deal à ne pas rater :
Machine à café avec broyeur KRUPS YY4384FD Essential
357.99 € 599.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 27 Juil 2022 - 23:02


Erwin Dog, "L'Imprévu" & Ju Helloyz
Leader de l'Inquisition & Patronne du Cristal


Franceska Armani, "Le Parfum Divin" & Draco Rosso, "Le Forgeron Rouge"
Membres du Big Five

Les Révolutions avaient de nombreux dirigeants. Erwin Dog n’était que l’un d’entre eux, mais on pouvait aussi parler d’autres pointures : Vadim Oulanov était à la tête l’Ancienne Révolution, composée de ceux qui avaient lutté dans des temps immémoriaux pour les actuels combattants opposés au Gouvernement Mondial, Eken Sor dirigeait la Révolution des Seas Blues en engageant des actions qui semblaient le mettre en tête des révolutionnaires actuels, Andromède Elpa commandait ceux qui luttaient sur le Nouveau Monde avec des résultats mitigés ces dernières années, tandis qu'Azwelle Vul Cruiss s’était identifiée comme la leader des survivants du massacre de Kaiten-Su, en même temps que Marciozre Nestorius.

Et Erwin Dog dans tout cela ? L’Inquisition avait eu de beaux jours derrière elle et menait une lutte acharnée sur North Blue pour assurer une partie de la suprématie des verts sur cette mer. Cependant, malgré son omniprésence avant la chute du Monarque, il semblait avoir disparu de la surface de la terre après celle-ci. Seules quelques rares actions le mettaient encore en avant-garde de son mouvement, et ses subordonnés agissaient plus souvent que lui. Pouvait-on réellement l’expliquer ? Un pouvoir si puissant entre des mains si jeunes était bien souvent un pétard mouillé dans les livres d’histoire…

Assis dans la pièce qui servait au Cristal à sceller ses plus grands accords, le maudit avait attendu que Raki entre pour demander à ce qu’on ferme l’entrée. Draco Rosso était aussi arrivé, et aux côtés du jeune révolutionnaire se trouvait Franceska Armani, la patronne de la Armani Compagny dont le chiffre d’affaires dépassait aisément les cent milliards depuis quelques mois, après la mise en vente de ses parfums dont les fragrances exotiques semblaient provenir d’un nouveau monde…

    - Raki Goshuushou ? Franceska Armani, enchantée, fit celle-ci en se levant, serrant la main de son interlocuteur tandis que Ju entrait enfin dans la pièce et s’asseyait aux côtés de Draco, sur l’un des canapés confortables installés pour l’occasion.
    - Miko est en train de soigner la personne que vous avez ramenée, expliqua la patronne du Cristal. J’imagine que vous avez des questions, mais…
    - Laisse-le parler, fit Erwin d’une voix grave mais douce, en mettant sa main en l'air pour stopper la jeune femme. Je m’appelle Erwin Dog, je suis le leader de l’Inquisition. Tout d’abord, pouvez-vous m’expliquer la situation de votre côté ? Nous en ferons de même après. Et si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser. Je ne vous promets pas de répondre à tout mais je ferai mon maximum, dit-il en fermant les yeux, comme s’il se concentrait sur quelque chose.

En effet, l’un des pouvoirs du Dog était d’observer les souvenirs des personnes en face de lui. En déclenchant un effet de ricochet sémantique, il pouvait voir ce que telle demande permettait de mettre en évidence : par exemple, le jeune homme observait dans l’esprit du leader de Paradise, en même temps que Raki était invité à expliquer les événements qui s’étaient déroulés.

La simplicité du révolutionnaire se voyait jusque dans sa tenue. Il portait une chemise fermée, blanche, qui ne mettait que peu en évidence sa stature masculine. De même son pantalon sombre tranchait avec ses chaussures de sport, faites en cuir et teintes en blanc. C'était l'opposé de Ju et de sa tenue exubérante, de l'odeur de suie sur les vêtements tâchés que portaient Draco ou encore de la tenue de soirée dans laquelle était habillée Franceska.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Jeu 28 Juil 2022 - 0:12



Le point de croisement


je supportais le poid de mon nouvel acolyte lorsque je débarquerais au cristal, force était de constaté que leur réactivité était a toute épreuve. Vite pris en charge Scar, je l'espérais, serait rapidement remis sur pied. Mais rapidement je remarquerais que le sang froid de certain serais mis a rude épreuve, en effet de ce que j'en comprenais une certaine Madame Irma manquait a l'appel ce qui pour le Darco avait déclencher tout un processus d'auto préservation. Lâche ou précautionneux je m'en foutais royalement, ce qui m'importais pour l'heure était les quelque mots de ma frangine. Je suivrais le Draco jusqu'à croisé une figure invariablement connu ces dernière années de la révolution, je faisais a présent face au dog en personne. serrant, la main de la Franceska en lui déposant un baise main, marque de mon insatiable galanterie, je finirait alors par dire d'un ton amicale mais qui se voulais comme se posant comme un égale vis a vis du dog :

" Avant toutes choses, je tien a te présenter mes respect. Comme ju, miko et darco le savent je ne suis pas amateur de convention social, un simple Raki et un tu suffiront. Mes respect pour tes action a impel down. J'en profite également pour prendre des nouvelles des nouvelles d'une vieille amie, comment se porte la Toupex ? Cela fait un moment que je n'ai plus de ses nouvelles et je ne cache pas que l'inquiétude me gagne un chouilla !"

Je prendrais le temps de prendre une cancéreuse, me posant dans un siège je plongerais mon regard dans celui du dog avant de poursuivre:

" Les nouvelles de mon coté ? j'ai l'équipe minimales dont j'ai besoin, mais Scar l'homme chargé de la filature est actuellement en besoin de soin mais je ne doute pas qu'il récupère vite, ma frangine manque a l'appel, avec pour seul indice un barbu d'une dangerosité suffisante pour qu'elle n'ose pas s'en prendre a lui et me demande de lui faire confiance pour géré la situation, cela aurait-il un lien avec votre fameuse Irma ? "


J'inspirerait tranquillement sur ma cancéreuse avant de prendre un ton qui ce voulait alors des plus sérieux:

" Il se pourrait également que durant le recrutement une sorte de, je ne saurais pas trop comment le décrire, de volonté pur, émotionnel ! c'est le terme se soit éveillé en moi, le pauvre lazor était en détresse fasse a deux pauvre loque qui concrètement ne souhaiter qu'une chose le martyriser. Ce qui me connaisse savent que j'apporte une grande attention a deux choses, un minimum de justice égalitaire, et l'éradication de l'esclavagisme, ces deux branleur, pardonne moi le terme, ne remplissaient aucune de ces deux conditions, et je ne sais vraiment pas comment décrire ça mais.... c'est comme ci ma volonté émotionnelle c'était personnifié. Rien d'important je suppose. Enfin..."


J'inspirerais un peu plus, avant de poursuivre:

"Pernica est suffisamment douée pour se fondre dans la masse et même si je ressent une certaine inquiétude vis à vis de sa situation, je ne doute pas une seconde que si elle peut venir en aide a cette Irma elle le fera, pour la suite du programme, je vous propose de rendre coup pour coup, ce cher Caroll veux vous prendre vos statut ? Nous allons lui prendre sa réputation, il veut vous prendre vos vies ? Nous allons lui arraché ce qui lui tien a coeur..."


Mon regard et ma voix se montrerais alors aussi implacable que le hors la loi qui avait soif de liberté que j'étais:

" Je propose que sans attendre de preuve concrète nous fassions rependre la rumeur de son esclavagisme, non pas en faisant de petit papier mais en l'affichant ouvertement sur ses centre de production, j'assumerais le rôle du signataire en tant que Jais moqueur. Mon plan est relativement simple, pousser via ces rumeur a offrir une ouverture Scar qui se chargera de suivre notre homme jusqu'à ses partenaire. Une fois ses partenaire identifier, nous nous chargerons de bruler les différente tête de l'hydre. ..."


J'inspirerais alors un peu plus sur ma cancéreuse avant de l'écraser en regardant Ju droit dans les yeux avant de poursuivre:

" a ce moment la la bête sera cuite a point si l'on peut dire, et j'aurais besoin de la notoriété du cristal pour organiser un concert gratuit pile devant la demeure de l'horloger, L'objectif vous direz ? D'une part lui dérober les document restant l'incriminant, mais également le pousser a la faute, car sur ce concert je jouerais gros, le but rameuter tout trader y compris l'administration, je compte accuser le Caroll a visage découvert en fin de concert. J'ai fait preuve de clémence envers tout membre de la guilde jusqu'à présent y compris celle des mercenaires, et je ne compte pas changer de fusil d'épaule, mais a ce moment précis, il me faudra votre soutien absolu. Je vous démontre a tous la confiance dont je peut faire preuve en vous confiant l'intégralité de mon plan d'action  malgré la situation dans laquelle ma jumelle se trouve, et malgré mes envie de retourner cette ville de fond en comble pour la retrouver. Draco vous qui êtes forgeron ne laissez pas la peur vous paralyser a l'avenir, avez vous peur d'un feu vif ?! agissez de la même manière vis a vis de notre adversaire ! de nous tous vous êtes probablement celui qui avait le plus de poids dans cette assemblé ! montrez nous ce qu'un marteleur de métaux un vrai vaux ! ainsi que vous autres ! je me suis engager a vous aider ne me lâcher pas en plein vol, c'est l'unique chose que je vous demande ! et pour ce faire, j'aurais besoin de quelques un de mes hommes, et s'il était possible de les faire entré dans trader discrètement cela m'arrangerais. Ils obéiront strictement a mes instructions et ne ferons pas de vague je m'en porte garant !"




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 28 Juil 2022 - 3:03


Erwin Dog, "L'Imprévu" & Ju Helloyz
Leader de l'Inquisition & Patronne du Cristal


Franceska Armani, "Le Parfum Divin" & Draco Rosso, "Le Forgeron Rouge"
Membres du Big Five

La courtoisie de Raki semblait bien réelle, pourtant l’évocation de Kanaë n’aida pas réellement à créer une atmosphère plaisante. Le Dog ne s’en formalisa pas, soutenant le regard de son interlocuteur sans flancher :

    - Disons qu’à l’heure actuelle, Kanaë prend des vacances bien méritées, dirait-il en restant évasif. Je vous aurais bien demandé comment vous la connaissez, mais je n’ai guère le temps d’écouter vos… tes souvenirs.

Ecoutant la suite, les membres présents dans la pièce haussèrent un sourcil. Un barbu suffisamment puissant pour que la sœur de Raki n’ose s’en prendre à lui n’évoquait rien pour eux. En revanche, la bonne nouvelle était que le hors-la-loi avait une équipe pour réaliser le plan dont il parlait plus tôt, prouvant l’efficacité des conseils de la Hellyoz. D’ailleurs, Erwin sembla le comprendre puisqu’il jeta un regard reconnaissant à sa subordonnée.

    - Madame Irma est la Leader de la Guilde des Mercenaires… Elle est censée être partie en mission sur North Blue, selon les mercenaires que nous avons interrogés, mais elle n’est pas contactable, s’inquiéta Franceska en soupirant.
    - Nous… Nous supposons qu’elle… Qu’elle a été… capturée…, continua Draco
    - Par Caroll, conclut Erwin.

S’ils passèrent sur l’éveil de son Haki Royal, n’ayant pas grand-chose à y apporter sinon une expression surprise, et enfin le Goshuushou montra la colère qu’il semblait ressentir pour à l’égard de leur ennemi commun.

    - Le fait qu’il soit à nos trousses et se rapproche m’indique qu’il veut faire tomber le Big Five. Du moins, c’est ce que nous pensons, expliqua Franceska. Nous ne nous laisserons bien sûr pas faire.
    - L’isoler pourrait être une bonne idée, cependant votre plan a une faille. Il faudrait que nous contrôlions les informations répandues sur cette île pour cela, expliqua Erwin. Or, c’est quelque chose qui relève de l’Administration. Les Tours Triplées réussissent à endiguer n’importe quelle rumeur, en temps normal.
    - Même si Ellie, Draco et moi nous y mettons tous les trois, nous aurons du mal à le faire… Une idée, Ju ?

La patronne du Cristal semblait réfléchir, et elle commença à secouer la tête avant de dire :

    - Peut-être que nous avons une ouverture. Ça prendra quelques jours, mais je peux contacter le Shinjitsu pour qu’ils publient un article fallacieux. Ça agitera sûrement Caroll, et il risque d’être mis dans une position inconfortable vis à vis de ses clients.
    - Peux-tu aider Raki à rédiger l’article ? Je me chargerai de l’emmener aux presses en rentrant pour gagner du temps, et un coup de fil suffira à le faire publier. Gabriel Sola te doit un service, c’est ça ?

Ju acquiesça. Elle était une personne pleine de ressources après tout. Elle connaissait même le rédacteur en chef de ce journal… Enfin, lorsque la suite du plan serait évoquée, des mines intriguées et inquiètes répondraient à ce qu’il proposait…

    - Le coup du concert peut faire une bonne diversion, bien qu’un peu évidente, dirait le leader de l’Inquisition. Malgré cela, il sera impossible de réaliser un concert sans l’accord de l’Administration. Toute démarche sur les voies publiques doit être au préalable validée. En revanche, le dénoncer à la fin de son concert… C’est un jeu risqué, surtout en considérant tes relations actuelles avec les Administrateurs de la Guilde Marchande. Et cela ne fera pas bouger les choses, surtout qu’on n’est pas sûr de trouver des preuves chez lui. Ce serait même étonnant. Il faut tout de même aller vérifier, et utiliser un concert à visage couvert permettrait d’offrir le temps à ton nouvel allié de s’infiltrer et de découvrir des secrets. N’oublie pas, qu’importe la situation, agissez avec la tête froide.

En effet, l’horloger était trop prudent, plus qu’un Goliath Sorbon ou qu’une Siana Delavoie. Si Raki faisait ce qu’il avait prévu, il risquait de faire tuer sa sœur s’ils découvraient qui elle était par exemple, ou de pousser Caroll à accélérer ses plans… Qui pour l’instant semblaient encore nébuleux en l’absence de plus d’informations.

    - Je… je prendrai part…, acquiesça le Forgeron Rouge qui semblait vouloir prendre part à ce qui allait se dérouler sur Trade.
    - L’Inquisition ne vous aidera pas, précisa Erwin. Nous avons malheureusement des affaires très urgentes à gérer. S’occuper des affaires internes de la Guilde… Ce n’est pas dans nos prévisions. Je suis ici en qualité de conseiller. Pour vos hommes, en revanche, je les ferai entrer. Donnez-moi une localisation commune plus tard et je les transporterai dans l’enceinte du Cristal avec mon pouvoir. C’est aussi loin que j’irai.

Le jeune homme était effectivement très occupé, et s’il s’était dégagé du temps, c’était pour interrompre l’une de ses réunions. La Révolution avait ses propres péripéties qui demandaient beaucoup de temps et d’attention, surtout quand les nouvelles aux quatre coins du monde étaient aussi inquiétantes. Fallait-il, par exemple, reconsidérer cette alliance avec Hadès Tenryon qui revenait sur la table ?

    - Si vous souhaitez mener votre plan à bout, Draco et moi vous suivrons, précisa Franceska. J'appuierai votre demande de concert, j'ai quelques idées par rapport à ça. En revanche, Erwin Dog l'a bien précisé : nous manquons encore d'informations sur les plans de Caroll. La disparition de Madame Irma est une chose... L'exposer dès maintenant est cependant quelque chose de risqué. Qu'en pensez-vous, Raki ?


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Jeu 28 Juil 2022 - 21:31



Le point de croisement


J'écouterais avec intérêt tout ce qu'ils pouvaient me répondre et m'apporter comme informations. La situation se tendait de plus en plus et c'était typiquement dans ce genre de situation qu'il fallait se montrer flexible, réfléchit et apte a l'improvisation. Rendre coup pour coup était une choses, mais a mon sens il fallait faire les choses intelligemment. Je finirais par dire:

" Au stade ou nous en sommes, nous ne pouvons pas nous fier aux mercenaires."

Je m'affaisserais un peu plus dans mon siège me réfugiant dans mes pensée prenant le temps d'analyser les informations en ma possession, si passer du temps avec Aggaddon m'avais bien appris quelque choses c'était qu'aucun problème n'avait pas sa solution, du moins en termes de science. Dans mon souvenir et selon du peu que j'en savais il existait une sorte de bourse sur Trader, un léger sourire commencerais alors a naitre sur mon visage tandis que les pièces de mon puzzle commençaient a s'imbriquer les unes dans les autres. Je prendrais alors la parole a nouveau:

" Concernant Mme Irma il nous faut des certitudes, je demanderais a mon réseau d'espionnage sur North Blue d'effectuer des recherches sur place, si elle n'y est pas nous le saurons rapidement, en attendant considérons que la guilde des mercenaires n'est pas fiable...."

J'inspirerais tranquillement sur ma cancéreuse:

" Concernant la filature je compte lançais cette partie du plan dés que possible, pour l'article de journal, pourquoi ne pas aller plus loin qu'un simple article ? "

Je sourirais alors a chacun des membre du big five présent, au patron du cristal ainsi qu'au Dog avant de poursuivre:

" Si je ne m'abuse vous disposer d'une sorte de bourse ou de tradehouse a Trader ? Pourquoi ne pas profiter de l'occasion pour ne pas laisser respirer l'horloger ? Je m'explique, je ne suis pas un expert en bourse mais un article comme nous prévoyons de le faire risque d'impacter les cours de l'action de l'entreprise du Caroll ainsi que son indice de confiance, profitons en pour tenter une OPA Hostile a son encontre !"

constatant que ma cancéreuse était quasiment totalement consumée j'en profiterais pour en rallumer une avant de poursuivre:

" Je m'explique, certes nous ne pouvons pas nous fier aux mercenaires, mes effectifs pouvant intervenir son limité et clairement pas suffisant pour entreprendre une action d'envergure, et l'aide que l'inquisition nous apporte est déjà grande sans compter les actions qu'ils ont a entreprendre de leur coté. Mais nous ne sommes pas sans arme pour autant ! Si vous êtes membre de ce conseil ce n'est certainement pas pour rien, chacun avait vos sphères d'influences, et la bourse et l'entreprenariat en fait partie selon moi. Je ne sais pas si en tant qu'extérieur a la guilde et sous un pseudonyme je pourrais agir a ce niveau la mais si je le peux vous pouvais compter sur quelque Millard investit dans l'entreprise..."

Je reprendrais mon souffle avant de poursuivre:

" Le but ? Le déstabiliser, il vous attend sur un terrain qui est le siens, a savoir les manigances, l'intrigance, la tromperie. En effectuant ces actions il sera obliger de réagir sur ce terrain la s'il ne veux pas perdre le contrôle de son entreprise, cela nous fera gagner du temps d'une part, d'autre part cela jouera également un rôle dans son isolement, et enfin cela nous permettra de créer une diversion. Par la même occasion ce genre d'action avec autant d'argent en jeu, attirera l'attention de l'administration s'il ne sont pas totalement incompétent, hors certes nous ne voulons pas de leur regard dans nos affaires, mais Caroll encore moins. "

J'inspirerais un peu plus sur ma cancéreuse:

" Concernant le concert, après réflexion vous avez probablement raison. Concernant ma proposition d'OPA Hostile, je vous proposerais bien de prendre l'entièreté de la responsabilité mais je doute d'avoir les fond suffisant pour entreprendre ça tout seul. Et enfin dernière choses, je vous proposerais bien d'aller vous abriter sur maisetsu mais cela reviendrais a laisser champ libre a Caroll, en revanche parmi les hommes qui vont venir j'en ai trois en tête qui sauront tout a fait en mesure d'assurer votre sécurité, disons que c'est une offre que je vous fait gracieusement."




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 30 Juil 2022 - 20:32


Erwin Dog, "L'Imprévu" & Ju Helloyz
Leader de l'Inquisition & Patronne du Cristal


Franceska Armani, "Le Parfum Divin" & Draco Rosso, "Le Forgeron Rouge"
Membres du Big Five

    - Si votre réseau trouve quelque chose que l’Inquisition ne trouve pas sur North Blue, s’enquit Erwin. Nous pourrons faire appel à vos services.

Cette petite boutade semblait indiquer que le roux avait tout à fait confiance en la puissance des renseignements de l’Inquisition, même si ce n’était pas leur spécialité. L’organisation du Dog était tentaculaire, mais elle n’était pas absolue. Ecoutant attentivement la suite, les traits de Ju se durcirent tandis qu’elle calculait le coup total d’une telle opération. Elle ne savait pas si le jeu en valait la chandelle. Le revenu annuel de Franceska pouvait peut-être permettre de réaliser sereinement une telle opération, mais elle-même n’avait pas d’intérêt à faire cela… Malgré tout, il n’y avait pas besoin d’aller aussi loin que de racheter toutes les parts de l’entreprise.

    - La loi de Trade ne permet pas de mettre en vente plus de 49% des parts d’une entreprise  ayant un revenu supérieur à dix milliards par mois sans l'autorisation des Tours Triplées, pour éviter justement tout déséquilibre qui mettait la Guilde en situation précaire, et éviter qu’on puisse la reprendre, expliqua Franceska ce qui surprit Ju dont la connaissance dans ce domaine était limitée. En fait, une entreprise ne peut quitter les mains de son propriétaire, mais c’est une bonne idée de jouer sur les parts d’entreprise et les fluctuations des valeurs à la Tradehouse.
    - Cela permettra d’occuper l’esprit de Caroll, en tout cas, acquiesça Erwin Dog.

Le révolutionnaire semblait intéressé par l’idée de Raki de créer une situation inconfortable pour l’horloger : leur passif était après tout assez connu de la plupart des personnes dans la pièce, et il était de notoriété publique que le jeune homme n’aimait pas Caroll. Conscient de ce point-là, Ju observa pendant quelques instants le Goshuushou et décida donc de mettre les points sur les « i ».

    - Je vais vous en dire un peu plus sur nous. Le Cristal est le lieu d’échange des révolutionnaires sur l’île, et Miko et moi-même faisons partie de l’Inquisition. L’Administration semble déjà être au courant, mais ce qu’elle sait moins ce sont les liens du Big Five avec Erwin Dog.
    - Et nous souhaiterions que cela reste « secret », précisa Franceska. Il n’y a pas d’intérêt à les leurs dévoiler.
    - Maintenant, j’aimerais que nous discutions de ce qu’il se passera une fois que Caroll aura été sorti de l’équation. C’est pour cela que je suis là, expliqua le Leader de la Révolution Marchande. Votre place au sein de la Guilde… Si vous réussissez à faire tomber Caroll, nous vous appuierons pour que votre dette soit effacée et que vous puissiez intégrer la Guilde. En échange, j’aimerais commercer avec vous… En fonction de votre fond de commerce, bien évidemment. Qu’avez-vous donc en stock ?



Kaki & Grenade.
Administrateur de la Surveillance & Administrateur des Lois

Les Tours Triplées étaient en effervescence. « L’Affaire des Vins », comme l’appelaient les hommes-boucs, les obligeaient à mobiliser une grosse partie de leurs effectifs pour empêcher que quiconque ne reprenne le contrôle de l’Empire qu’avait laissé derrière lui le Sorbon. Ils seraient les plus rapides sur ce coup-là, c’était une certitude : figer les parts de marchés, prendre le relais sur les livraisons et empêcher les fournisseurs et les clients de partir voir ailleurs… C’était l’un des rôles que l’Administration avait à l’heure actuelle. Les Tours Triplées étaient responsables de l’influence globale de la Guilde, et arrêter quelqu’un ne voulait pas dire « arrêter le commerce ».

Lorsque le Médixès reviendrait voir Kaki, ce dernier l’attendrait et lui ferait signe de le suivre. Il l’emmènerait au fond d’un couloir, dans le bureau 121, au premier étage. La salle était spacieuse, et de nombreux ouvrages avaient été disposés. De plus, l’un des personnages présents semblait déjà attendre avec impatience l’arrivée du maudit du biscuit. Il lui jeta un coup d’œil, et se leva de sa chaise, saluant son interlocuteur de ses quatre-vingt-quinze centimètres :

    - Enchanté, Grenade, Administrateur des Lois. On m’a dit que vous aviez mérité une formation dans nos lois… Et bien, c’est original. Les seuls ouvrages de référence qui existent se trouvent ici. Et quand je dis, les seuls ouvrages, c’est-à-dire que ce sont les seuls ouvrages édités et existants.

En effet, la Guilde faisait de ses lois un secret, et seules quelques brides existaient en dehors de cette pièce, parfois dans des recueils que certains marchands se passaient secrètement pour se passer des tuyaux. « Nul ne doit ignorer la loi » n’existait pas ici : à l’inverse, les lois étaient expliquées pour chaque situation, faisant de la Guilde un référent obligatoire pour presque toutes les démarches… Et si on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une manœuvre de contrôle, c’était surtout une manière de faire en sorte que les nouveaux ne puissent pas « jouer » avec la loi. Du moins, c’était la vision actuelle de l’Administration.

    - Avez-vous envie d’aborder quelque chose de spécifique, ou est-ce que je commence par les lois sur les commerces : droits et devoirs pour accéder au statut de membre de la Guilde Marchande ? Ou alors vous voulez peut-être rejoindre l’équipe chargée de décoder cet ennuyeux code ?

Kaki était d’ailleurs aller les rejoindre, si Aggaddon n’avait pas besoin de le retenir. Grenade semblait quant à lui concentré sur sa leçon, et il mettrait bientôt des lunettes sur le bout de son museau.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2532
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue285/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (285/350)
Berrys: 738.933.000 B
Dim 31 Juil 2022 - 11:34
Le point de croisement


Brassage commerciale croisé, c’est de cette façon qu’Aggaddon définissait l’effervescence qui animait l’Administration afin de maintenir la stabilité de l’économie tous en conservant les bénéfices qui ressortaient de cette Affaire des Vins auquel le Médixès avait activement pris part afin de répondre aux espoirs qu’avaient l’Administration en lui. Maintenant que la première partie, l’enquête d’origine, était achevé, il pouvait savourer les premières retombés et récompenses tout en continuant à communiqué avec Ellie Rengu ses avancées avec l’Administration pour renforcer leurs liens et leur dépendance mutuelle. Apprendre les lois de l’Administration, voilà l’exigence que le savant était parvenu à tirer des négociations quant aux bénéfices qu’il tirerait s’il réussissait à faire tomber Goliath. D’un pas décider, le marquis retrouva Kaki, l’Administrateur avec qui on pouvait considérer qu’il commençait à établir des liens au vu de leur collaboration ayant suivi l’arrestation du premier caviste de l’île. Suivant l’homme-bouc après l’avoir saluer cordialement en guise de « bonjour », le polymathe observa défilé les numéros de bureau jusqu’à atteindre le fond d’un couloir au premier étage dont la porte annonçait « Bureau 121 ». Pénétrant dans ce semblant de bureau de travail, le Médixès ne doutait pas qu’était renseigné dans ces ouvrages disposés les lois et détails législatifs et juridiques de la Guilde Marchande, peut-être même pas seulement ceux encore en vigueur mais également les parties révolues qui faisaient partie de l’histoire, du patrimoine et de l’héritage législatif de la Guilde ayant façonné les lois d’aujourd’hui bien que cela dépendait de l’époque où le culte du secret c’était imposé et de la manière avec laquelle il l’avait fait. En tout cas, c’était la déduction la plus logique qui l’accompagnait présentement en découvrant les lieux en conjuguant cela à l’accord passé avec Carambole. Découvrant ainsi Grenade, le Médixès s’inclina gracieusement comme s’il faisait face à un autre noble d’importance afin de témoigner du respect à ce nouvel Administrateur dont il faisait la connaissance.

-Aggaddon Séraphin Hyppolite Apollinaire Médixès, Marquis de Médixès de l’île de Nortis sur North Blue, ravi de pouvoir faire votre connaissance mon cher. J’en déduis que vous serez donc mon instructeur. Je remets ainsi ma compréhension entre vos mains afin de pouvoir accueillir ce savoir que vous avez me transmettre.

Il marqua une pause, se redressant pour observer les ouvrages.

-Les seuls existant donc… Est-ce pour éviter que leurs contenus ne soient trop connus des marchands qui pourraient en tirer partis ? J’imagine dans ce cas qu’il vous faut en produire de nouveaux de temps à autres lorsqu’il y a des changements même minimes et faire disparaître les versions obsolètes intermédiaires. Dans ce cas, est puisque vous allez me former dans les lois de la Guilde, sachant que je compte ouvrir une imprimerie, il serait peut-être envisageable que je m’occupe personnellement de faire l’impression du nouvel ouvrage dans ce genre de cas afin de conserver le secret. Bien entendue, vous pourrez être présent et surveiller la production du livre afin de vérifier qu’aucune fuite ne soit possible, mais cela se révélerait peut-être plus pratique que votre manière de procédé actuellement… Je vous laisse réfléchir à l’idée avec vos collègues et revenir vers moi si cela vous intéresse. Ce n’est qu’une proposition pour vous aider, c’est à vous de décider.

Était-ce une manœuvre malveillante ? Oui et non. S’il pouvait trouver un moyen de se mettre au courant des changements par ce biais grâce aux presses elles-mêmes, cela lui assurerait surtout un peu de travail pour rester en bon terme avec l’Administration.

-J’irai m’occuper de participer au décryptage ce code durant les pauses que vous m’accorderai et en dehors des heures de vos leçons, si cela vous convient. À ce titre… Cela est-il dérangeant que j’installe un lit de camp quelque part dans le bâtiment où dois-je loger en extérieur à quelques bâtiments des Tours Triplées pour gagner du temps ?

Le Médixès comptait en effet ne dormir que très peu durant les prochains jours, faisant des aller-retours entre les deux salles. Dès que Grenade lui donnerait dix minutes de pauses, le marquis foncerait donc rejoindre Kaki pour se mettre au courant des avancées concernant le décryptage et éventuellement donné quelques idées lui passant par la tête. Il sortirait prendre ses repas à l’extérieur, une manière de pouvoir envoyer discrètement une missive à Ellie Rengu au besoin, mais aussi pour communiquer avec Raki au besoin selon les modalités qui avaient été définis entre eux à la veille de leur arrivée à Trade afin de garder le secret.

-« Les lois sur les commerces : droits et devoirs au statut de membre de la Guilde Marchande » vous disiez, déclara finalement le savant en sortant un livre vierge sur lequel il se mit à rédiger et prendre des notes à la vitesse de l’éclair.



feat Paradise

_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Dim 31 Juil 2022 - 21:40



Le point de croisement


J'écoutais avec attention tous ce qu'il se disait et ce que Fransceska expliquer commencerais alors a me donner d'autres idées pour foutre clairement le bordel dans le buisness de l'Horloger, mon sourire se déploirait un peu plus tandis que je reprendrais la parole pour lui répondre d'un ton amicale:

" Tout cela lui occuperais bien l'ésprit mais on aurait d'autre carte a jouer pour foutre le bordel dans son buisness. On pourrais jouer sur les processus de spéculation en ciblant les matière première dont-il a besoin, rafflant une grande part des stocks pour créer une hausse tarifaire via la loi de l'offre et la demande, voir même une pénurie temporaire, ce qui en soit le privera de possibilité de production et donc d'une perte de chiffre d'affaire."

Je les laisserais alors poursuivre, écoutant attentivement ce la Ju m'expliquait, je comprenais a présent mieux sa réaction lorsque j'avais aborder les potentiels rumeurs que j'avais entendu, mais j'étais loin de me douter que ce lien était aussi fort. Mon visage se ferais un peu plus pensif. Jusqu'à ce que le Dog m'expose alors ses intentions, il souhaitait commercer avec moi ? Mais pourquoi ? Je ne m'étais jamais vue comme un Hors la loi au dessus des autres, mais étais je réellement un hors la loi ? On me qualifier régulièrement de trop tendre pour ce milieu, trop idéaliste, mais quel mal y avait-il a avoir des idéaux et vouloir se battre pour eux ? je regarderais alors le Dog, les révolutionnaires eux se battais pour leurs idéaux et on ne leur faisaient pas de reproche, me serais-je trompais de voix ? Je repenserais alors au principe fondateur de Paradise, et je ne pourrais m'empéchais de sourire de façon nostalgique. Je prendrais la parole d'une voix calme presque enfantine sans réelement a cacher ma surprise :


"Pourquoi moi ? Je ne suis qu'un humble musicien qui n'a jamais autre chose que la liberté pour moi et a rependre cette idée que j'ai de la liberté. D'où ma question, pourquoi moi ? Il en existe tant d'autre, plus influent, plus commerçant...."


il me répondrais alors simplement :


"Un humble musicien à la tête d'une organisation criminelle et qui se fait connaître pour de nombreux actes ? Connaissez vous le principe de l'investissement ? On investit sur l'avenir, pas sur le présent."

tirerais sur ma cancéreuse réfléchissant un peu plus avant de dire d'un ton nostalgique:

" Organisation criminelle, dire que Paradise n'avait pas vocation a ça a l'origine, l'on connait plus ce penchant la, on connais moins le principe qui nous a pousser a nous lancer Akira et moi. Nous voulions offrir l'asile a tous, que chacun puisse avoir un refuge, un lieu où il ne serait pas jugé pour ses actions, son passé, son etni ou s'il avait était un jours esclave ou autre. La part criminelle ne sers qu'a financer la mise en place de cette asile...."

Je prendrais le temps de fumer tranquillement avant de dire d'un ton presque blagueur:

" Trop tendre pour un Hors-la-loi vous devez vous dire mais je préfère vivre selon mes convictions que de m'abaisser a ce que certain de mes collègues appel un buisness rentable. Enfin vous n'étes pas la pour m'écouter déblaterer."

Je prendrais le temps de réfléchir a tous ça plus tard, mais cette perspective m'ouvrais une possibilité a laquelle je n'avais pas forcément pensé jusque la et qui pourrais combler ce manque que je ressentais, ce manque d'idéologie et de valeur. Je finirais enfin par lui répondre d'un ton calme:

" Ce que je peux vous proposez ? Déjà ne compter pas sur moi pour faire dans l'esclavagisme, mais je doute que cela vous intéresse. Je peux vous proposer des opérations de mercenariat sur lesquels akira ou même sommes présent en général, nous avons plusieurs réseau d'espionnage a notre disposition notamment sur les blues et la voix 2 de Gran Line, nous avons sur Maisetsu un Chantier navale tout a fait capable de vous fournir en navire ou d'effectuer des réparation, et au delà de ça nous avons un bon réseau de marché noir ou nous pouvons vous fournir a peut prés tous ce que vous pouvez rechercher. Et enfin, une fois dans la guilde il va sans dire que le passage par Maisetsu facilitera les échanges et permettra a la guilde une possible extension sur Gran Line, du moins ça facilitera les échanges. Il serait tout a fait envisageable que l'inquisition puisse y établir une enclave afin de permettre le commerce sur place ou le transit de marchandise, voir de troupe. C'est plus ou moins tous ce que je peux vous proposer dans l'état actuel des choses. Si nous investissont sur le futur.... "


Je prendrais le temps d'inspirais tranquillement sur ma cancéreuse avant de poursuivre:


" Disons que je souhaite ouvrir une maison de disque ici sur Trader, quel intérêt vous me direz ? Il en a un particulièrement pour vous et la révolution, l'entièreté des média est presque en totalité sous contrôle du gouvernement et de sa propagande, la ou ce qui fait défaut a la révolution qui passe presque toujours pour les méchants de l'histoire. Une maison de disque ce n'est certes que de la musique, mais il faut savoir qu'une musique libre véhicule toujours quelque choses de fort, tel paroles bien placé, tel note a tel endroit peu faire naitre une envie de liberté a tout a chacun ou ouvrir les yeux a un autre sur une situation qui n'est pas normal, et tout ça sans la censure imposé par le gouvernement. Je compte également implanter en parallèle une radio afin de diffuser des informations claire, sans censure, et sous aucune influence, quelque choses de totalement neutre et ou les artiste comme les auditeurs pourrais s'exprimer comme bon leur semble. tout cela peut paraitre extrêmement idéaliste j'en ai conscience mais au même titre que les hommes l'expression artistique et musical souffre également du dictat du gouvernement, en lui rendant sa liberté on ouvre les yeux au gens, on ouvre leur perspective et leur façon de pensée, on les pousse a réfléchir. Voila pour moi ce que je peux vous proposer et qui selon moi pourrais avoir un certain poids dans votre combat. Après Comme je vous l'ai dit je ne suis qu'un musicien idéaliste qui a probablement les yeux plus gros que le ventre."

Je finirais mon discours en laissant échappé un large sourire amical et serein.



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 2 Aoû 2022 - 13:36



Kaki & Grenade.
Administrateur de la Surveillance & Administrateur des Lois

Lorsqu’Aggaddon commença à poser des questions sur la raison pour laquelle les lois étaient secrètes, le regard de Grenade sembla se vider et pendant un bref instant d’absence, il se tourna vers le Médixès… Répondant finalement avec un sourire sur les lèvres :

    - Oui, bien sûr.

Sans prolonger la discussion sur le sujet. Aurait-il le souvenir de ce qu’il venait de dire ? Confirmait-il la première question sur le secret des lois ou la proposition de l’imprimeur ? Si le Marquis tentait à nouveau de débusquer, ou de confirmer la réponse, il aurait le droit à un froncement de sourcils et à un « Mais de quoi parlez-vous ? », avant qu’il ne continue sur ce qu’il était en train de dire.

    - Vous pouvez loger dans nos dortoirs, en revanche ramenez un lit de camps, ils ne sont pas assez grands pour les humains, ferait l’homme-bouc en précisant qu’il devrait aussi faire sa toilette au lavabo puisque les douches étaient pensées à leur taille.

Même les tables étaient inconfortables pour le marchand, en raison de leur proportionnalité, malgré les efforts des petits hybrides pour l'adapter. Lorsque le cours commença, le Marquis comprendrait que les lois de la Guilde avaient une histoire qui suivait celle de l’évolution du statut de celle-ci. Originaire de Sagev, structure civile fondée en 1292, la Guilde avait été fondée par les plus riches marchands de South Blue, mais dut migrer en raison de conflits régionaux qui contraignirent le Siège à trouver une autre localisation. Le Royaume de Trader s’arrogea cependant  la paternité de la Guilde en raison d’accords avec le Gouvernement Mondial, à qui l'Etat avait appartenu depuis sa création selon les registres.

En 1347, l’Administration fut créée sous l’influence d’une famille gouvernementale dont la matriarche, Carla, effaça l’entièreté de ses traces dans son arbre généalogique. Il s’agissait alors d’une entité constituée de gestionnaires ayant pour mission de permettre à la Guilde de réaliser leurs transactions en toute sécurité, sans l’influence des plus grands marchands, sur un principe d’équité. Cela permettait aussi d’assurer que la Guilde était un organe gouvernemental donnant sa chance à tous les marchands des Blues, Trade étant devenue la capitale du commerce des Seas à cette époque.

Puis, en 1480, plus de 130 ans plus tard, la Guilde fut reconnue criminelle par le Gouvernement Mondial. Ce n’est qu’en 1497 que l’Administration fut totalement remplacée en raison d’une histoire de corruption au sein de ceux-ci. Et c’est ainsi que les hommes-boucs, qui avaient reçu une formation spéciale sur les lois de la Guilde.

S’il fut friand de détails historiques, Grenade concentra les premières heures sur un schéma explicatif du rôle et des droits des administrateurs. Leurs obligations les empêchaient de prendre part aux activités commerciales de la Guilde, d’ouvrir un commerce, d’investir ou même de posséder un compte en banque personnel. Tout était fait pour qu’ils ne puissent pas être influencé par l’odeur de l’argent. En échange de quoi, le budget alloué aux hommes-bêtes était conséquent et permettait de subvenir à leurs besoins, autant en termes de besoins essentiels comme la nourriture ou les loisirs, ou la gestion de leur équipement, que de sécurité.

Enfin, après avoir fait de longs détours, l’Administrateur des Lois commença enfin à parler du sujet qui était proposé : droits et devoirs au statut de membre de la Guilde Marchande. Il fit une liste de droits qui semblait assez évidents : le droit d’ouvrir un commerce, de créer un groupement au sein de la Guilde, de voter lors des réunions tenues par l’Administration, de participer aux activités de placement au sein de la Guilde, de requérir l’arbitrage de la Guilde, tout étant lié à un formulaire et à un cheminement nébuleux dont le Médixès comprendrait les rouages. Les devoirs étaient assez peu nombreux, comparativement, mais c’était la raison pour laquelle les commerces acceptaient de se soumettre. Les devoirs de la Guilde étaient le paiement des taxes, la participation aux réunions biannuelles et l’obéissance aux membres de l’Administration. D’ailleurs, une des particularités des réunions était que l’ordre de priorité sur l’évocation des sujets et l’exemption de présence étaient liés au montant des taxes payées au sein de la Guilde : l’Argent était le moteur de cette organisation. Bien sûr, les calculs étaient complexes, mais le Médixès pourrait comprendre qu’ils se résumaient finalement à : plus un commerce fait rentrer d’argents et le brasse au sein de la Guilde, plus il paiera de taxe, et plus il sera entendu. Les Administrateurs étaient au final le vecteur de parole des membres les plus riches de la Guilde Marchande…

Erwin Dog, "L'Imprévu" & Ju Helloyz
Leader de l'Inquisition & Patronne du Cristal


Franceska Armani, "Le Parfum Divin" & Draco Rosso, "Le Forgeron Rouge"
Membres du Big Five

Franceska opina du chef, mais Draco précisa :

    - En… en fait, la loi dit… qu’il est interdit… interdit de faire de la spéculation…
    - Ce que Draco veut dire c’est que l’achat en masse de matière première n’offre pas un avantage fiscal à la Guilde, et s’il n’y a pas d’avantage pour la Guilde, alors c’est interdit, reprit Ju. Il faudrait qu’on puisse la transformer immédiatement sans la faire stagner. De ce côté-là, Caroll est protégé par l’Administration et le contrecoup pour nous n’en vaut pas la chandelle.

Finalement, écoutant l’intervention du Goshuushou, le Dog prit un instant pour répondre à son analyse du hors-la-loi trop tendre, trop idéaliste au final :

    - Les hors-la-lois sont ceux que les gouvernementaux n’arrivent pas à mettre dans une case plus spécifique : les révolutionnaires, qui les affrontent pour la liberté, et les pirates, qui sont avides de liberté sans s’inquiéter des lois, sont deux types de hors-la-lois plus spécifiques. Même les Decimas n’étaient qu’un groupe encore plus spécifique de révolutionnaires.

Enfin, quand Raki continua de parler, Erwin ne put que sourire, à la fois amusé et intrigué par ce revirement de situation. Il était loin, très loin d’imaginer que cette réunion pourrait prendre une telle direction. Il voulait à l’origine discuter d’une alliance qui lui paraissait très alléchante avec un hors-la-loi primé à plus de 300.000.000 de Berrys, et il se retrouvait avec la possibilité de construire une alliance durable. Si son interlocuteur ne mentait pas, ses pensées étaient proches de celles du rouquin : en matière d’esclavagisme, il n’y avait pas grand-chose que la Révolution cautionnait, et il avait peut-être finalement en face de lui quelqu’un qui pourrait colmater l’un des trous présents dans la Révolution à l’heure actuelle.

    - Raki… L’un des problèmes actuels de la Révolution, quelque soit son bord, c’était l’information. Nous sommes en partie aveugles depuis l’arrestation de Yoko Ceresa qui évoluait à la fois chez les hors-la-lois et chez les révolutionnaires, pour créer un réseau de grande envergure. Si vous êtes capable de créer votre maison d’enregistrement, et que vous faites évoluer vos réseaux d’informations et de propagande… Nous ferons évidemment appel à vos services. Je dois cependant en reparler avec d’autres alliés, et nous ne pouvons prendre une décision aujourd’hui, précisa-t-il en pensant à Eken Sor et Andromède Elpa qui étaient tous deux dans la boucle de ces décisions-là. Je vous promets de vous recontacter après votre victoire sur Caroll, et je suis persuadé que vous allez réussir. Je ne peux certes pas mobiliser d’hommes à l’heure actuelle, mais Ju et Miko vous seront dévoué en tant que représentants de l’Inquisition sur Trade.

La jeune femme acquiesça avec un sourire. Elle n’hésiterait pas à se mettre en danger s’il le fallait, et Raki venait de se faire une alliée fiable.

    - J’ai une alliée sur les Blues qui s’occupe de la récolte d’informations, est-ce qu’il y a des informations dont vous auriez besoin rapidement pour la mise en place de votre plan, des informations auxquelles vous n’auriez pas accès ? Demanda le leader de l’Inquisition.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2532
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue285/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (285/350)
Berrys: 738.933.000 B
Mar 2 Aoû 2022 - 15:57
Le point de croisement


Aggaddon ne forcerait pas sur sa proposition. Il l’avait émise. Ils verraient si cela les intéressait ou non. Ce n’était ni essentielle ni vitale pour le Médixès, c’était une idée dont il pourrait bénéfice mais il n’allait pas non plus s’arracher les cheveux à convaincre l’Administration au risque de se brouiller avec eux. Le marquis ne réagit donc pas aux réactions de son interlocuteur à ce sujet et ne s’en formalisa pas. Il attendit la suite et hocha la tête lorsque Grenade expliqua la manière dont il pouvait dormir sur place.

-Je vous remercie pour m’accueillir si gentiment, conclut-il en s’inclinant pour rendre tangible sa reconnaissance.

Le savant s’assit dont à la table en dépit des problèmes de morphologie, sa souplesse l’aidant à trouver des positions pour chercher un peu de confort malgré tout. L’histoire de la Guilde Marchande était tout aussi intéressante que l’histoire des autres îles et organisations de ce monde. Sagev était donc la patrie d’origine de cette organisation devenue suffisamment puissante aujourd’hui pour conserver son indépendance vis-à-vis du Gouvernement Mondial en dépit de siéger à l’un des points les plus stratégiques et accessibles des Blues, le point de communication inter-océans le plus important de South Blue. 1292, une date récente à l’échelle de l’histoire de l’humanité mais tout de même un peu plus de deux siècles en arrières. C’était d’ailleurs d’autant plus ironique que ce soit le Gouvernement Mondial qui ait cédé Trader à la Guilde, mais pouvait peut-être expliquer comment l’organisation ayant dérivé vers une position plus « hors-la-loi » avait pu éviter d’entrer en conflit avec le Gouvernement Mondial en dépit de cette fameuse position stratégique. La fondatrice de l’Administration se nommait Carla. 1347…

-À quel âge l’a-t-elle fondée ? Qu’est devenue sa descendance ?

Les pensées du Médixès se tournaient vers la photographie qu’il avait récupéré dans le dossier de Goliath concernant l’administration. Une femme aux cheveux roses, les traits ridés. Était-il possible que Carla dispose d’une malédiction permettant d’outrepasser les limites du vieillissement pour survivre et surveiller la Guilde au fil des époques. Ou il s’agissait simplement d’une de ses descendantes. 1497… Date de la passation des humains aux hommes-boucs. La photographie pourrait dater de ce moment, du transfert de pouvoir avec la descendance de Carla ou Carla elle-même qui pose avec ceux désormais chargé de l’Administration. Aggaddon prenait des notes, reproduisit le shcéma, écouta attentivement, nota les chemins différents et les noms des formulaires associés, les déroulements des réunions biannuelles,




feat Paradise

_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Mar 2 Aoû 2022 - 21:27



Le point de croisement


Je venais comme d'ouvrir un porte, certaines choses auxquelles je n'aurais strictement pas pensé il y avait de cela quelque années me paraissait a présent une évolution envisageable, en adéaquation avec ma façon de voir les choses. Mais l'heure n'étais pas encore a ça, je ne devais pas me perdre en chemin comme bien trop souvent auparavant j'acquiescerais lorsqu'il m'expliqua me recontacter aprés la chute de Caroll, je lui dirais alors:

" Chaque choses en son temps, rien ne sers de bruler les étapes, nous en rediscuterons en temps voulu effectivement."

Je tirerais tranquillement sur ma cancéreuse avant de laisser échapper un léger rire avant de répondre a la question du Dog:

" Des informations ? Disont que je suis friant de détail, aprés tout le diable est dans les détails comme on dit. Rumeur sur Caroll, son histoire, ses envies et ses peurs les plus profondes, ses vices cachés ou sut de tous. Je pourrais encore faire l'étalage mais dans l'idéale j'aimerais avoir autant d'information sur notre homme que possible afin de me faire une idée plus précise de comment l'atteindre efficacement. Lors de ma promenade dans les zone de non droit une de mes recrus est disont totalement en capacité de s'informer la dessus mais je ne cracherais pas sur toute informations extérieur a trader et non controler en partie par l'administration...."

J'inspirerais tranquillement sur ma cancéreuse avant de poursuivre:

" Il y a également quelque détails qui me chiffonne, lors de cette même promenade, une maquerelle qui était sous la protection de Scar, le pauvre bougre en piteux etat, m'as révélé quelque information en sa possession..."


Je leur expliquerais alors ce qu'elle m'avait raconté sur les mystérieuse pérégrination du caroll chez les confucéen, et les mystérieuse coïncidences qui s'y était déroulées, tirant tranquillement sur ma cancéreuse je poursuivrais en disant alors d'un ton calme:

" J'ai demander a un de mes gars de se renseigner, mais si vous pouviez également le faire cela pourrait arranger mes affaires, mieux vaut vérifier correctement ce genre de chose. Puis il y a cette enlèvement, tout cela me semble bien trop louche, de ce que Scar a dit avant de s'évanouir cette Gilian serait la cible de cette enlèvement, mais je m'explique difficilement pourquoi on chercherais a kidnappé une maquerelle de zone de non droit... Il y a trop de coïncidence pour que ce ne soit qu'une histoire d'argent... "

Je continuerais de cogiter, me triturant les méninges élaborant plusieurs hypothèse sans avoir de réel début de réflexion:

" Je poserais quelque questions a scar la concernant a son réveil. Je pense également demander a mon informateur de se renseigner. Concernant mes hommes je leurs dirais de se tenir pret, il pourrait se tenir prêt rapidement sur Ironfall ou un île sous votre juridiction sur North Blue dans les plus bref delai. Une dizaine d'homme devrait suffire."  



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 3 Aoû 2022 - 19:51



Kaki & Grenade.
Administrateur de la Surveillance & Administrateur des Lois

    - Elle l’a fondée lorsqu’elle avait 17 ans, incroyablement jeune, un génie de l’administration ! A vrai dire, il n’y avait pas beaucoup d’exemples avant l’heure, elle a créé des formulaires qui ont permis de simplifier les démarches, par exemple. Sa descendance… Et bien, après sa disparition en 1381, la Guilde Marchande n’a jamais pu trouver sa trace. D’ailleurs, même son patronyme a disparu de nos registres.

Lorsqu’il eut terminé sur les commerces, l’Administrateur des Lois continua sur les jugements. Le système de la Guilde marchande était assez cadré : les jugements étaient réalisés par l’Administrateur des Lois, ou un de ses collègues en cas de problème, et il n’y avait qu’un avocat par parti. Seul décisionnaire, il y avait un recours qui permettait dans certains cas de remettre en cause la décision en passant par une réunion exceptionnelle des marchands de la Guilde et en soumettant un vote à la majorité, mais cela n’avait pas été employé depuis 1428. Est-ce que les membres étaient encore au courant qu’une telle règle existait ?

En cas de litige, l’administration demandait un formulaire qui s’appelait CB21, le Constat Bipartite. Il existait d’autres versions si les personnes encadrées étaient amenées à régler un litige, et une convocation obligatoire permettait de résoudre l’affaire soit par une compensation monétaire, soit par une compensation en termes d’actions. L’Administration touchait aussi une part des compensations. Et en cas de refus d’obtempérer, une exclusion permanente de la Guilde était possible. Les affaires les plus courantes étaient réglés par des Administrateurs de proximité, mais les plus grosses entreprises étaient gérées par Grenade.

Tout transfert de capital devait aussi passer par l’Administration qui utilisait des documents légaux pour encadrer et autoriser ces transferts. En général, les refus étaient rares sauf si des preuves étaient amenées ou une suspicion de pression quelconque était soulevée. En réalité, la loi du plus fort l’emportait souvent dans ces cas-là, et l’obtention des terrains de la concurrence passait principalement par ce biais-là, comme Goliath Sorbon avait pu le faire.

Et en ce qui concernait les questions de construction et de démolition d’anciens bâtiments pour du réaménagement, toute possession abandonnée appartenait à la Guilde Marchande, qui encadrait aussi les demandes de travaux sur Trade. Les entreprises de constructions étaient souvent en lien avec les Tours Triplées, et un Administrateur s’occupait de manière journalière de celles-ci. Les critères de validation étaient surtout liés au capital engagé, et à l’intérêt du projet pour l’île, ainsi qu’aux possibilités d’exploiter les terrains.

Quand ils eurent terminé cette partie-là et que Grenade eut présenté les lois en rapport avec l’évolution de la construction des lois dans les années 1441 sous l’impulsion de l’Union Libre des Royaumes de South Blue, il entendit frapper à la porte. On l’appelait pour l’un de ces fameux jugements sur en lien avec le litige entre deux artisans en literie, et s’excuserait auprès du Medixès qui pourrait au choix dormir quelques dizaines de minutes ou se pencher sur le code.

S’il décidait de diriger vers Kaki, ce dernier observerait Aggaddon avec dépit :

    - Toujours rien. On a cherché tous les mots que nous connaissons, à l’endroit, à l’envers, on n’a rien trouvé. C’est étrange tout de même. En utilisant les occurrences les plus courantes, comme vous l’avez suggéré, nous sommes parvenus à considérer quelques possibilités, toutes plus farfelues, et toutes sans queue ni tête. Nous n’avons pas monté de département de décryptage, cependant il serait peut-être le moment d’en faire un.

Erwin Dog, "L'Imprévu" & Ju Helloyz
Leader de l'Inquisition & Patronne du Cristal


Franceska Armani, "Le Parfum Divin" & Draco Rosso, "Le Forgeron Rouge"
Membres du Big Five

Acquiesçant, Erwin Dog se concentra sur l’idée que Raki Goshuushou était en train d’établir. Il nota les informations que l’homme recherchait et se contenta d’acquiescer, en précisant qu’il enverrait ses hommes sur la piste des traces de Caroll, et qu’il s’intéresserait à la maquerelle dont parlait le hors-la-loi. Cependant, il n’aurait pas à chercher bien loin car quand le nom de Gilliane fut évoqué, le regard de Franceska s’arrêta sur Raki, ses yeux faisaient transparaître qu’elle en savait plus :

    - Gilliane ? Comme dans Gilliane Caroll, l’héritière de W.R. Caroll ? Elle était là tout ce temps ?
    - Explique-toi, s’il-te-plaît, demanda Erwin en fronçant les sourcils.
    - C’est la fille de l’horloger. Je l’ai connue il y a de cela dix ans, quand je commençais dans le métier, mais elle a disparu peu de temps après. On a supposé qu’elle était… morte. Et Caroll n’a jamais démenti ces propos.

Savoir les avançait au moins sur la personne qui avait été capturée, et peut-être ne l’auraient-ils pas su si cette réunion n’avait pas eu lieu. Comment la fille de Caroll avait-elle fini dans un bordel ? La question restait assez floue, mais les futures enquêtes pourraient au moins prendre en compte cette information.

    - Elle travaillait pour Madame Irma, précisa Franceska. Mais apparemment nous n’aurons pas plus d’informations tant que nous ne saurons pas où elle est…
    - Je vais enquêter sur ce point-là, précisa Ju.
    - D’accord… Je m’occuperai de ce dont on vient de parler. Raki, je suis content d’avoir fait ta rencontre. Si tu as besoin de me parler, passe au travers de Ju’, elle saura comment faire.

Il se leva et s’approcha du Goshuushou, lui tendant une main pour le saluer. Il réaliserait le transport des camarades du maudit quand ceux-ci seraient prêts, bien évidemment. Quant à Raki, il pouvait toujours aller voir comment se portait Scar qui avait sûrement repris connaissance, ou continuer à discuter avec les personnes qui étaient présentes dans la pièce après le départ du Dog.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Mer 3 Aoû 2022 - 22:13



Le point de croisement


J'écouterais avec intérêt mes dires de la Fransceska, ainsi donc le Caroll avait une fille, raison de plus pour vérifier la véracité des informations qu'elle avait pu me donner. Mais pourquoi organiser un kidnapping ? y avait-il eut une brouille entre le Caroll et elle ? Je plongerais alors mon regard dans celui de la par fumière la plus connu au monde, avant de dire d'un ton calme et serein :

" Vous l'avez connu ? Savez vous si il a jamais était question de brouille entre elle et son père ? De plus elle a effectivement précisé travailler comme mercenaire pour la guilde, aurait-elle pour but de cacher sa véritable identité ou fournir un soutien non négligeable a son père en zone de non droit pour ses activités officieuse ? autant de question qui reste en suspens mais qui pourrais nous aiguiller dans une certaines mesures...."


J'inspirerais tranquillement sur ma cancéreuse avant de poursuivre toujours en observant la Fransceska:

" J'aimerais savoir toutes les informations a votre dispositions concernant Gilliane Caroll, disont que ça pourrait avoir une certaines importance dans notre plan. "

Je finirais pas serrer chaleureusement la main du Dog en lui souriant avant de prendre congé pour me diriger vers a l'extérieur de la salle pretextant aller m'encquerir du sort de Scar. Il y avait trop d'inconnue dans l'histoire a mon gout, et ne sachant pas particulièrement a qui me fier réelement je préférais taire la présence et la mission d'Aggaddon pour l'instant. M'allumant une nouvelle cancéreuse je repenserais a ma frangine tandis que je me diriger vers le jeune homme masquer. A visage découvert certes mais a présent je ne douter pas qu'ils avaient entendre mon nom plus tôt. Je me poserais tranquillement a coté du jeune homme indiquant a Gargel et Lazor d'approcher:

" Bon, messieur je ne suis pas le croc mitaine qu'on a pu vous décrire, alors pas de vous, pas de patron, un simple Raki suffira, concernant vos appointement ils seront honnorés sans défaut, sachez juste que maintenant que vous avez vu mon visage il n'y a pas de retour en arrière possible..."

Je prendrais le temps de tirer un peu plus sur ma clope tendant le paquet aux trois hommes devant moi leur proposant une cigarette a ceux qui en voudrais. Je poursuivrais alors pour leur faire une topo:

" Notre cible est l'horloger, oui il s'agit bien de Caroll, je suis convaincu et j'ai pu observer qu'il faisait dans l'esclavagisme, notre objectif, le suivre afin de repérer ses alliés au sein de la guilde, connaitre ses habitudes ainsi que les endroit qu'il visite le plus, l'objectif, l'isoler de ses alliés et recupérer des preuve de sa culpabilité pour le faire tomber. Gragel, je voudrais que tu te renseigne sur les évenements que Gilliane nous a décrit au sein de l'académie confucéene, je voudrais également toutes informations a ta disposition le concernant. Scar une fois que tu seras rétablit tu t'occupera de le prendre en filature, je ne veux pas de bavure et ne prend pas de risque inconsidéré, pas la peine de révélé a notre enemis qu'il est sous surveillance. Lazor, tu t'occuperas de fouiller les sièges des allié potentiel de Caroll ainsi que le siège de caroll et sa demeure, rassure toi je m'occupe de la diversion...."


Je servirais alors quatre verre non loin de la et tirant sur ma cancéreuse en ramenant les verres je dirais alors:

" Et enfin Scar je voudrais savoir tout ce que tu sais sur Gilianne, j'ai bien dit tout !"




Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2532
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue37/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue285/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (285/350)
Berrys: 738.933.000 B
Sam 6 Aoû 2022 - 11:35
Le point de croisement


Était-ce la vérité ? Ou l’Administration cachait quelque chose concernant cette descendance ? Puis il avait parlé de disparition et non de mort, ce qui pouvait laisser une porte ouverte malgré tout. Cela pouvait demeurer une tout autre personne tout aussi cachée par les hommes-chèvres. Peut-être le véritable chef de cette organisation demeurait un humain et qu’en l’occurrence c’était cette personne sur la photo, bien que cela pouvait simplement être la fondatrice qui s’était retiré après une telle passation de pouvoir. En tout cas, il ne pourrait pas en savoir plus pour l’instant et il était assez clair que les administrateurs ne lui diraient rien à son sujet si cela relevait d’une forme de secret, chose la plus probable vu qu’il s’agissait de l’unique photo présente dans le dossier volé concernant les Tours Triplées.

Aggaddon continua à prendre bonne note des informations qu’on lui distribuait, des cas et divers exemples passés que Grenade avait sous la main pour illustrer ces règles et en donner les cas d’application concrets. Cette histoire de réunion exceptionnelle était en tout cas intéressante et pourrait s’avérer utile dans le futur si certains problèmes faisaient leur apparition. Etant plutôt du côté de l’Administration, il pouvait être hypothétiquement avantagé pour certains jugements si jamais les hommes-chèvres ne se montraient pas si objectif que cela, mais il valait mieux être paré à toute éventualité et renverser une décision avec le soutien des autres marchands de la Guilde pouvait être un moyen de monter vers des strates plus importantes du pouvoir au sein de la Guilde. Par exemple, si son association avec Raki était découverte avant que celui-ci ne soit « habilité », ce pourrait être un recours valable si au préalable lui-même et Raki étaient parvenus à s’arroger le soutien de la majorité des marchands de la Guilde.

Le savant continua de suivre ce cours jusqu’à ce que Grenade fut interrompu pour aller régler un litige. Le marquis de Médixès fila alors rejoindre Kaki pour savoir où en était le décryptage. Saluant les personnes présentes avant de rejoindre l’administrateur, il écouta la mise au point que l’homme-chèvre lui fit. Se grattant le menton en fermant les yeux, le polymathe décida d’intervenir.

-Il n’y a pas dix mille conclusions à en tirer. Ce code morse est réapproprié car il ne respecte pas la structure du véritable morse au niveau des scission entre mots, remplaçant les sept espaces vides par un motif sonore à par entière. On est pour l’heure partis sur l’hypothèse qu’il s’agit de mots clés codés, en dépit de la présence problématique du 2. Une solution « simple » pourrait être donc que la coupure n’est pas au bout de mots mais au bout de phrase. Cela empêcherait ainsi une reconnaissance par identification comme nous essayons de faire. Une autre solution au problème pourrait être que la lecture ne doive pas se faire comme dans le langage courant. A la verticale, ou par place des lettres dans les « mots », cela semble peu envisageable vu la structure, mais d’autres association saugrenue pourraient être faite. Je sais que certains codages « originaux » font par exemple un retournement après un certains nombres de lettres. Par exemple avec au hasard GFUIRBOD pour Furibond, le codage pourrait être en réalité G=F, F=U, U=I, I=R, R=B, B=O, O=D, D=N. Là c’est même en escalier vu qu’on utilise la lettre précédente pour coder la suivante. Mais l’idée pourrait être donc d’avoir une inversion du sens de lecture et d’écriture tout les x lettres, ce qui rendrait le codage particulièrement ardu à translittérer. Il est également possible que le décodage doive se faire par opposé : c’est-à-dire qu’on prend la première lettre à une extrémité, puis la seconde à l’autre extrémité, puis la seconde du côté de la première extrémité, puis la seconde du côté de la seconde extrémité et ainsi de suite. Il reste également la possibilité que des fausses lettres soient prit dans le tout. Dans certains codes il ne faut en effet considérer qu’une lettre de temps à autres, ce qui peut donner des codes à rallonges pour des mots courts. Ici il semble peu envisageable qu’une lettre sur deux est à compter soit la solution mais il est possible de creuser là-dedans pour voir si on peut dégager une autre idée. La dernière solution que j’envisage à l’heure vis-à-vis de ce problème serait que nous ne cherchons pas à obtenir des mots mais un code à utilisé pour quelque chose.



feat Paradise

_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2936

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 8 Aoû 2022 - 1:24



Kaki
Administrateur de la Surveillance

Kaki eut presque la tête qui tournait devant les explications du Médixès, mais il tenta de connecter les neurones que la fatigue n’avait pas attaqué. Il songea pendant quelques instants à la possibilité que tout le code ne soit en réalité qu’une mauvaise blague, pour cacher quelque chose d’affreux… Cependant, il ne savait en réalité par quel était le message du code. Et s’il s’agissait simplement d’une liste de courses ? Il observerait Aggaddon en soupirant :

    - Je m’excuse de ne pas être plus utile au déchiffrage… Mais je n’y comprends absolument rien, alors même que je devrais…
    - On cherche quoi déjà ? Demanda l’un des hommes-boucs perdu. Si c’est une phrase, ça veut dire que neuf phrases à déchiffrer ? C’est impossible !
    - Oui, neuf phrases… Ou alors c’est peut-être pas des phrases ! Enfin, la longue ça ne m’étonnerait pas, mais les autres, si c’était une liste ? C’est peut-être une liste d’ingrédients, s’extasia Kaki. Peut-être qu’il faudrait qu’on trouve la clef du code, ou alors si on réussit à trouver un des ingrédients on devrait pouvoir déchiffrer le reste…

Une liste d’ingrédients, ou peut-être que c’était autre chose. Kaki observerait longtemps les lettres qui étaient dessinées sur le tableau noir dans la pièce sans fenêtres, avec une simple aération qui servait à renouveler l’oxygène. Le Médixès pourrait peut-être se servir des remarques pour résoudre ce code…

Miko Zarga & Scar
Patron du Cristal & Spécialiste en filatures.


Gargel Lwistol & Lazor.
Informateur & Voleur.

    - Je suis désolée, mais j’ai très peu d’informations. Il me semble qu’elle doit être dans la fin de la trentaine, elle était une bonne mercenaire à la solde de la Guilde et a été écartée suite à une blessure. Je pense que W.R. l’a reniée, même s’il n’a pas fait d’annonce publique… C’est une hypothèse, cependant je pense que sa fille n’est pas de son côté.

En effet, Franceska n’avait que peu d’informations, elle supposait simplement en observant la situation dans laquelle ils se trouvaient tous. Après avoir pris congé elle aussi, elle tenterait de contacter ses plus fidèles alliés pour obtenir plus d’informations sur Gilliane, essayant de répondre au mieux à la demande de Raki.

Scar était allongé sur un sofa : le casino avait été totalement vidé, et Miko semblait prendre soin de son invité. Il avait réussi à le stabiliser sans réel soucis, puisqu’il avait finalement eu plus de peur que de mal. C’était suffisant pour le sonner, insuffisant pour l’handicaper : il pourrait rapidement repartir au boulot ! Ainsi, il écouterait Raki comme tous les autres nouveaux membres de Paradise : du moins de manière honorifique pour le temps de cette mission, sauf s’ils en décidaient autrement.

Gragel avait été rapatrié par quelques alliés et s’était engouffré dans le casino pendant la réunion avec Erwin Dog. Il était content de pouvoir être utile, même s’il ne savait pas en quoi son réseau allait être suffisant. L’Académie Confucéenne ? Il connaissait un pilier de bar qui y travaillait ! Il s’empresserait d’aller le concerter et de mener l’enquête. De son côté, Scar observa sa mission et acquiesça sans en demander plus. Si Caroll était leur cible, alors il était aussi derrière l’enlèvement des filles : il ne laisserait pas ce crime impayé, et s’il fallait qu’il le suive jusqu’au bout de la terre, alors il en serait ainsi. Qui plus est, son aptitude particulière au Haki de l’Observation lui permettrait d’éviter que les mercenaires ne le repère…

    - D’accord, et… c’est qui ses alliés ? Demanderait Lazor en se grattant la tête, sachant que cette mission risquait d’être périlleuse.

Scar observerait un instant de silence avant de répondre à la dernière question :

    - Gilianne ? C’est la protectrice des filles. Elle a commencé y’a environ neuf ans dans le milieu, et a commencé à encadrer de plus en plus de filles. Alors comme elle pouvait pas les protéger, on a été plusieurs à prendre le relais et à les aider. Elle se fait pas vraiment de fric, elle prend juste soin des autres. Je pense qu’elle cachait quelque chose, mais je n’ai jamais cherché à en savoir plus. Tout le monde a des secrets.

Il avait raison, tout le monde avait des secrets, et certains les emportaient même dans la tombe…

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Raki Goshuushou
L'Artisan de l'Anarchie
Raki Goshuushou
Messages : 719
Race : humain
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue40/75[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (40/75)
Expériences:
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Left_bar_bleue265/350[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Empty_bar_bleue  (265/350)
Berrys: 28.044.486.000 B
Lun 8 Aoû 2022 - 21:53



Le point de croisement


Je ne pourrais m'empêcher de sourire, je ne regrettais pas mon choix du moins pour l'instant. Le chemin était encore long mais il ne me suffisait que d'une choses, le prendre ! Prendre cette voix m'emmènerais inexorablement vers des sphères que je n'avais jusqu'alors pas même osé toucher, et pourquoi ? Car au fond de moi j'étais encore ce gosse des mines d'ironfall ? non probablement pas, étais-je ce jeune homme endeuillé par la mort de son père adoptif ? Non, j'avais drastiquement évolué m'appropriant les principes de Magnus pour les faire mien. Etais-je cet amoureux transit venant de voir sa dulciné mourir sous ses yeux et avide de vengeance ? Non! je n'étais pas une seul de choses que j'avais vécu, j'étais la sommes de tout ça, l'ensemble des expérience que j'avais vécu, et c'était tout ça qui me donner un avantage certains. Certes je n'étais pas prêt a sous estimer mon adversaire dans cet partie d'échec a échelle humaine mais une choses étais sur, si je devais tomber dans l'histoire je l'emporter avec moi ! J'en faisait le serment !

Je tournerais mon sourire vers Lazor et Scar leur répondant alors d'un ton amical:


" Je te remercie pour ton honnêteté Scar prend le temps de te reposer. Lazor, pas de précipitation l'ami ! Savez vous comment procède un chat pour traquer sa proie ? "

J'inspirais sur ma cancéreuse arborant un sourire presque carnassier en expirant ma fumer avant de répondre d'un ton toujours aussi amical:

" Il fait preuve de patience, amenant sa proie a s'isoler et se mettre dans une position favorable au prédateur. Nous allons précéder de la même manière, pour l'instant Lazor tout ce dont tu as besoin de savoir c'est que tu ne passeras a l'action qu'une fois que notre cher Scar aura commencer a identifier les alliés du Caroll, te mettre en mouvement avant ne rimerais strictement a rien et te grillerais immanquablement, d'autant plus que si je ne m'abuse tu es connu de la guilde des mercenaires je me trompe ? Raison de plus pour te faire tout petit, ce n'est pas parce que j'ai rabattu la gueule de ces roquets qu'il ne reviendront pas !"

Je prendrais alors le temps de soupirer buvant une goutte avant de fumer un coup, avant de poursuivre, toujours avec cette fois une lueur d'inquiétude dans ma voix:

" Chloé.... Ce n'est pas son vrai nom, si cela peut te rassurer sur la confiance que j'avais en la personne que j'avais laissé auprès de Gilianne. En réalité elle s'appelle Pernica, il s'agit de ma sœur, de ce que j'ai cru comprendre, elle a relativement la situation sous contrôle, reste a voir comment les choses vont évolué.... Mais je compte sur votre sérieux dans cette affaires ! Sur ceux messieurs je vous laisse vous reposer, j'ai encore pas mal de chose a gérer"

Je me tournerais alors vers Mirko, lui disant alors d'un ton amicale:

" Est ce qu'il me serait possible de discuter avec toi et ta charmante compagne en privé de préférence, il faudrait qu'on cause de certaine choses qui pour l'instant ne regarde que nous..."

Je prendrais alors un air espiègle avant de rajouter sur un ton taquin:

" Si ça peut te rassurer je ne compte pas vous proposer un plan a trois ! "





Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________
[Présent] - Le point de croisement [Pv : Paradise] Signature
Raki Goshuushou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: