-26%
Le deal à ne pas rater :
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
199 € 269 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Les Directions [PV : Taito]
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 19 Juil - 1:21

Les Directions [1]


« MIND ». Ce mot apparaissait trop souvent dans l’esprit de la Olsen pour que cette dernière ne puisse s’en détacher. Elle y pensait le matin en se réveillant, ou quelque soit l’heure à laquelle elle se réveillait puisqu’elle dormait peu, et au moment de fermer les yeux. La mort de Khione Minnesota avait parasité sa propre vie. Les hypothèses s’étaient longuement étalées en embranchements divers, et elle sentait que bientôt son esprit craquerait si elle ne faisait pas autre chose. Elle poursuivait ses missions de direction, rencontrait les membres de la marine encore présents sur Marijoa pour leur donner quelques conseils parfois malvenus, mais surtout elle tentait de son mieux d’assister Kàdingirra quand cette dernière en avait besoin.

Enfin, Lidy avait fait accueillir quelques jours plus tôt, dans la plus grande indifférence, ses trois enfants et leur nourrice. Elle ne les avait pas vus, pas plus qu’elle n’avait pris contact avec Hypnos… En réalité, la Olsen était aux abois : depuis qu’elle connaissait l’existence du Projet Doom, elle ne pouvait que haïr la pensée que ses enfants pourraient servir à de telles atrocités. S’ils tentaient de leur toucher ne serait-ce qu’un cheveu, elle serait prête à détruire la Zone Interdite pour les récupérer… Mais elle avait la chance que les trois aient plutôt hérité de leur père en terme de faciès.

Ainsi ses journées bien occupées, elle ne voyait pas le temps passer. Elle avait noté les éléments qui remplissaient son planning, ce jour-là : une réunion avec trois agents d’élite revenus de mission, le tri des rapports de l’affaire des Quartiers Nobles pour transmission aux Cinq Etoiles, diverses missions à attribuer, et préparer son aller-retour à Impel Down en prenant de l’avance sur les dossiers… Oh, il y avait aussi la réunion avec le Directeur du Cipher Pol 5, Taito Nowaki. Elle sourit à cette idée : cet homme avait été l’un des principaux acteurs lors de l’attaque de Marijoa. Elle avait fait lever les soupçons sur lui quelques jours auparavant, faute de preuves, et l’affaire avait donc manqué d’aboutir.

- Amber, est-ce que vous pouvez m’envoyer les rapports des Agentes Ikagami et Warren ?
- Oui, Directrice,
ferait la jeune femme en soupirant grandement devant cette demande.
- Je peux vous entendre !
- Alors allégez ma charge de travail, s’il-vous-plaît !


Elle pensait de plus en plus à engager quelqu’un d’autre, mais la plupart des directeurs s’en sortait avec un seul secrétaire… malheureusement, Lidy réalisait beaucoup plus de procédures en beaucoup moins de temps grâce à ses différentes aptitudes qui l’aidaient à devenir une très bonne administratrice. Enfin, elle était malgré tout limitée par les capacités de sa secrétaire, qui faisait certes un excellent job… La Olsen continuerait ainsi à rédiger quelques annotations sur les rapports qu’elle lisait en un rien de temps, et les poserait quelques minutes plus tard sur la pile à côté de la Valentine qui soupirerait à nouveau fortement.

- Je vais vous envoyer Yûtsu en renfort quand il reviendra de sa mission.

Acquiesçant avec un air dépité, Amber Valentine se plongea à nouveau dans le travail. Elle devait transmettre trois nominations au rang d’Agent d’Elite du Cipher Pol 6 suite à diverses enquêtes réalisées par des agents qui s’étaient illustrés dans l’affaire des Quartiers Nobles… Encore quelque chose qui serait fait au dernier moment, si elle s’écoutait.

Quittant ses bureaux, la Olsen traversa quelques couloirs pour se diriger vers les bureaux du Cipher Pol 5 présents à Marijoa. Elle espérait y trouver Taito Nowaki qu’elle devait voir pour réaliser un point sur son administratif avant qu’il ne quitte ses fonctions pour se diriger vers le Nouveau Monde, où il prendrait bientôt le poste de Vice-Amiral en charge de seconder l’Amiral Haiirokumo sur le G1. C’était sûrement un poste intéressant, mais Lidy était trop confortablement installée sur la Direction du Cipher Pol 6 pour la quitter… Plus encore maintenant qu’elle voulait entrer en politique. Pour cela, il lui faudrait des alliés.

Toquant à la porte du bureau du Nowaki, elle attendrait que celui l’autorise à entrer pour pouvoir pénétrer dans les locaux qu’elle découvrirait pour la première fois. D’habitude, elle avait plutôt tendance à occuper les salles de réunions à Enies Lobby, après tout.

- Directeur Nowaki, comment allez-vous ? J’espère que vous vous remettez de vos blessures, sourit la Olsen.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mar 19 Juil - 2:30
Réunion improvisée


Appels. Dossiers. Papiers. Une vraie plaie de base pour quelqu’un comme moi. Mais au fil des mois, j’avais fait des efforts. Maintenant… Bien que je sois avant tout un homme de terrain, je me faisais une joie de faire les papiers qui seraient en théorie les derniers à ce poste. Le bureau était peu personnalisé, mais on pouvait malgré tout y remarquer quelques artifices personnels. « Funny 2.0 » trônait fièrement sur un coin du bureau et bien qu’une pile de papier surplombât le bureau principal, il y avait des choses parfois étonnantes comme des boulons, des outils de construction et … des douilles ! Aussi surprenant cela soit-il, lors de mes « pauses », je me plaisais à bricoler un peu ! Et tandis que je terminais un énième dossier, je vins à soupirer en me maintenant en équilibre sur ma chaise, poussant un profond soupir de soulagement.

«  Pfffff… Encore cinq comme ça et … je pourrais souffler ! »

Mais pour une fois, j’allais me permettre un petit plaisir. Le Vice-Directeur n’étant pas là, et n’ayant pas de rendez-vous particulier, je pouvais me le permettre non ? Prenant mon arme à feu, je me mis à analyser ce dernier, puis une main habile se saisit de la nouvelle pièce fraîchement acquise ! Parmi toutes celles manquantes, j’étais fier de celle-ci assez rare à trouver sur le marché. Une gâchette model d’origine !!! Une vraie merveille. Me mettant donc à démonter tout le manche, je me mis à mettre la fameuse gâchette à sa place et remontais la chose. Bientôt, cette vieille arme à feu pourrait reprendre goût à la vie et qui sait, peut-être éliminer quelqu’un un jour ? Brandissant fièrement l’arme j’admirais cette dernière comme on admire un bijou. Une pensée alla directement à la détentrice de la même arme à feu mais … première version et instinctivement, une main se posa sur le pendentif que je portais d’elle. Vivement que je la revois me dis-je.

Au milieu de mes rêveries, voilà qu’un bruit se fit entendre et c’est surpris que je tombais à la renverse. Et merde !!! Grognant de mécontentement, c’est en faisant apparaitre une queue caudale que je me redressais pour reprendre contenance.

« E… Entrez ! »

Que de surprise quand je vis une collègue et non des moindres ! La Directrice du Cipher Pol 6 en personne !!! Connaissant ses activités généralement liées à la corruption au sein du gouvernement, je vins à me demander des choses. Pourtant, sa visite semblait courtoise ! C’est donc naturellement que je lui proposais un siège pour s’asseoir et potentiellement discuter.

« Je me porte… bien je suppose ? Encore quelques semaines de rééducation et je pourrais sans doute repartir à l’aventure comme autrefois. Enfin… En faisant attention. »

Pour l’heure, les béquilles sont toujours d’usage. Bref, regardant la demoiselle à la chevelure bleutée, je me demandais bien le pourquoi de sa visite. Un brin d’humour s’échappa d’entre mes lèvres naturellement.

« Rassurez-moi, vous ne venez pas m’arrêter ? Je précise que déléguer un ou deux dossiers à son Vice-Directeur n’est point de la corruption ! »

Humour vache, je tentais malgré tout de rester calme et regardais celle-ci. Ses traits féminins ne laissaient nullement voir ce qu’elle était. Qui pourrait deviner que derrière ce minois se cache dans doute l’enquêtrice la plus redoutable de la marine ? Encore moins ses capacités mentales hors du commun grâce à son fruit ignoré d’un grand nombre ? Cherchant de quoi paraitre « accueillant », je réalisais que je ne disposais pas de café ou autre… Tant pis…
Passant un bras sur le bureau, je tentais de nettoyer brièvement celui-ci de tout le bordel présent, qu’on puisse se voir pleinement, mettant de côté mon arme à feu en construction.

« Vous vouliez discuter de quelque chose en particulier ? Ou … ais-je loupé une réunion dernièrement ? »

Sait-on jamais… Avec ma convalescence, pour sûr, il ne serait pas déconnant qu’un mémo soit passé entre les mailles du filet !


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 19 Juil - 14:37

Les Directions [2]


Ca n’avait pas l’air de faire du bien. La convalescence durerait donc encore quelques jours à quelques semaines… Lidy se demandait comment Jasmine avait pu le mettre dans un tel état, mais les souvenirs de la bataille, même ceux flous à cause de l’éveil, lui vinrent telle une bouffée de stress qui la fit presque tiquer. Elle continua cependant à afficher un sourire amical, de circonstances, se contentant d’analyser ce qui se trouvait en face d’elle. Le bureau peu personnalisé reflétait l’esprit intriguant du Directeur Nowaki : des pièces de machineries diverses étaient posées derrière, et si en les analysant la Olsen pourrait certainement déterminer leur utilité, celle-ci ne lui sautait pas aux yeux. L’ingénierie et elle… Encore des domaines où elle n’avait aucune compétence.

- Effectivement, il ne serait pas bon de vous casser à nouveau quelque chose. Je ne vous proposerai pas un entraînement donc, répondit-elle en tentant un trait d’humour, grimaçant devant la douleur de l’homme.

Pour avoir le résumé d’une carrière montante, regardez le parcours de Taito Nowaki. Il avait gravi les échelons, réussi un certain nombre de missions dangereuses, arrêté des alliés comme des ennemis, était passé de Vice-Amiral à Vice-Directeur puis Directeur, ce qui était en soit l’une des progressions les plus rapides de l’histoire du Gouvernement Mondial, et avait enfin été proposé pour le prestigieux poste de Vice-Amiral en charge des Communications entre le G1 et le G5, ou pour être plus exact le poste de second du G1. Même si elle n’était pas très proche de lui, Lidy regrettait la perte du symbole héroïque qu’il représentait. Le Héros de Marineford prouvait encore une fois que tout le monde s’arrachait ses services… C’était presque rageant.

- Je ne suis pas ici pour vous arrêter, rit la demoiselle. Ce sont les marines qui sont chargés des arrestations, je suis juste en charge de leur dire qui mettre sous les verrous. Mais ne vous en faîtes pas, vous n’avez rien à craindre. Les enquêtes en cours ont été classées sans suite, je venais dans un premier temps vous annoncer cela.

Lorsqu’une enquête était ouverte sur un Directeur, celui-ci était plus ou moins mis au courant par les bruits de couloir. Cependant, étant donné le fait qu’il n’était pas fixé sur une chaise à son bureau à Enies Lobby ou à Marijoa, il n’était peut-être pas au courant. S’il semblait surpris, elle lui expliquerait qu’en raison des liens entre lui et Lida Asya, le fait qu’il ait été sous son commandement et ait été fidèle à ses préceptes du temps de sa fonction, il appartenait à la longue liste des personnes sur lesquelles le Cipher Pol 6 avait été chargé d’enquêter. Elle s’était appuyée sur les rapports officiels qui ne montraient plus de liens avec la Néo-Marine, à l’heure actuelle, et ses deux arrestations successives, celle de Lailine et Malia, qui avaient été de véritables preuves pour permettre de le désinculper.

- Je voulais aussi savoir si vous aviez besoin d’aide concernant l’administratif. Etant donné que vous avez été plusieurs semaines hospitalisé… Mais je vois que vous avez écoulé beaucoup de dossiers, beaucoup de nuits blanches, n’est-ce pas ?

Elle avait elle-même été très occupée. S’il n’avait pas besoin d’aide sur l’administratif, elle n’aurait finalement pas besoin de rester longtemps. En revanche, dans le cas contraire elle pouvait toujours lui épargner quelques heures de travail en l’aidant à mettre de l’ordre dans ses dossiers, sans fouiner. De toutes les manières, elle savait déjà ce qu’ils contenaient.

- Puis-je m’asseoir ? J’aimerais aussi discuter de quelque chose avec vous. Tout d’abord, toutes mes félicitations pour votre nomination au poste de Vice-Amiral rattaché au G-1. J’ai eu l’information d’une amie.

Kàdingirra Sargone avait après tout dû faire transiter la demande et la valider, une de ses nombreuses fonctions, et elle l’avait vu passer récemment. En tout cas, c’est comme ça qu’elle le justifierait au besoin, pas qu’elle l’avait eu dans l’esprit d’un des Cinq Etoiles.

- Vous manquerez au Cipher Pol, je peux vous l’assurer. J’espère que votre passage permettra de donner des ambitions aux futurs recrues des Cipher Pol.

Elle se souvenait encore des conversations dans les réfectoires où chacun prônait son point de vue sur l’arrivée de Taito Nowaki, et où tous étaient unanimes sur un point : un héros au sein des Cipher Pol permettrait de contrebalancer la vision de ceux-ci auprès de certains organes annexes du Gouvernement. Certes, Mark Wente était aussi militaire de formation… Mais il n’avait pas atteint la même notoriété que le maudit au moment de sa nomination. Etait-elle jalouse ? Un peu, peut-être. Elle ne l’avouerait cependant jamais.

- Comment vous sentez-vous par rapport à cette nomination ?

S'il avait accepté son aide pour trier des dossiers, elle n'aurait aucun problème à suivre la conversation tout en réalisant un tri très méthodique, lié à sa spécialité dans l'administration qui était à présent connue de ses pairs, étant donné qu'elle ne s'en cachait pas.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mar 19 Juil - 19:57
Réunion improvisée


Observant la directrice à la couleur de cheveux bleu ciel, je laissais cette dernière faire comme chez elle et prendre la parole à l’entente de mon état. Pas un entraînement disait-elle ? Cela eu l’effet de me faire quelque peu sourire imaginant la scène… Ouai non, ça serait ridicule. Même un vulgaire matelot pourrait me faire des misères me dis-je. J’eus une pensée pour notamment Fanfan & Bob qui ne sont pas les plus talentueux au combat, mais qui pourraient faire des miracles avec leurs inventions…

Revenant à l’instant présent, cette dernière répondit au sujet de l’arrestation et fit de l’humour une fois de plus. Que ça soit elle ou des marines… une arrestation reste une arrestation ! Cependant, là où elle fit bien de préciser des choses, c’est au sujet de l’enquête me concernant. Tellement occupé par cette histoire de transfert, j’en avais oublié ce détail pour le moins important. Montrant une certaine surprise, j’écoutais alors ses raisons du pourquoi de cette enquête et … tout semblait justifié ! Il est normal de se méfier d’une personne qui a été en lien avec une personne désormais criminelle…
Mettant de côté tout ça, celle-ci me proposa alors son aide jusqu’à voir que j’avais charbonné au sujet de divers dossiers. La demoiselle semblait être une analyste pour le moins compétente, voyant que devant la pile de dossier, il y avait eu forcément des soirées sans repos. Un faible sourire se dessinait sur mes lèvres alors que j’affirmais ses suspicions.

« De nombreuses nuits loupées… Mais c’est pour le bien commun. »

Cela est pour le moins épuisant. Régler soi-même les soucis, potentiellement gérer quel dossier est plus « prioritaire » qu’un autre… Bref, les joies de l’administratif. Déclinant son invitation pour le moment, je ne manquais pas de noter sa proposition et le lui signalais. C’est alors qu’elle demanda à s’asseoir pour discuter de diverses choses. Le moins qu’on puisse dire, c’est que les nouvelles vont vite ! Affichant un énième sourire, je vins à lâcher de nouveau une blague.

« Les nouvelles vont vites… Je vais finir par croire que mes collègues sont heureux de se débarrasser de moi ! »

Bien entendu, je plaisantais en disant ça. Celle-ci vint à prétexter que ma présence manquerait à certains membres des agences gouvernementales. Regardant celle-ci, je vins à respirer un grand coup et bien me remettre dans mon siège.

« Je ne doute pas qu’ils auront appris de moi, de même que j’aurais appris d’eux ! Au fond, ce n’est pas un adieu, simplement un transfert ailleurs… Ils savent qu’en cas de besoin, ils peuvent me contacter. De toute manière, j’ai toujours été convaincu que le gouvernement et la marine doivent travailler étroitement, alors, vous pourrez dire aux autres directeurs ces mots : je reviendrais ! »

Pas comme Directeur, mais ils auront de mes nouvelles pour sûr ! Notamment ceux qui gèrent les ressources, les informations, les expertises tactiques, les fraudes… La plupart d’entre eux au final… Et pour cause, pour combattre la corruption y compris au cœur de nos institutions, il me fallait des alliés de poids !

C’est alors que la demoiselle poserait une question qui me laissais pantois. Comment je me sentais suite à cette nomination ? Hmmm… Voilà un sujet délicat. Tellement que d’un faux mouvement, je fis tomber une petite de quatre dossiers. Manquant de sursauter, je grimaçais et jurais instinctivement. Pire encore, je grognais contre moi-même, la part animale en moi s’exprimant.

« Et merde !!! »

Tentant de me baisser un peu trop rapidement, une vive douleur me prit et je me redressais aussitôt, jurant de nouveau d’un langage universel ! Sans doute que la demoiselle aiderait à ramasser tout ça et tandis que ma queue caudale apparue de nouveau pour agir comme une main et saisir les papiers, je me remis dans mon siège en remettant les papiers sur le bureau. Pensif, je réfléchissais à tout ce que je pourrais dire, je vins à faire mon analyse de tout ça.

« Et bien au départ j’étais surpris. J’avoue que je ne m’attendais pas à ce genre de nomination, surtout compte tenu de ce qui s’est passé à Marijoa. Je ne considère pas avoir fait tant d’étincelles que ça comparé à d’autres missions autrefois…
Après la surprise vint la réflexion. Comme quand on m’a proposé le poste de Vice-Directeur, j’ai pesé le pour et le contre. Réfléchis à ce que je perds et ce que je gagne en acceptant ça. Puis finalement… Pris une décision en acceptant d’être fier de cela. Puis… »


Une pensée alla vers la fameuse Faucon Vert, mais … parler de ça en public serait assez… étonnant de ma part, alors je me révisais, me rattrapant au passage.

« Puis ce n’est pas tout les jours… Que l’on va dans le Nouveau-Monde ! C’est comme un saut dans le grand bain ! »

Affichant une mine fière, je vins à regarder celle-ci, puis m’étirer quelque peu. Regardant les papiers qui ne sont pas encore terminés, ne serait-ce que classés par ordre, je vins à me frotter la nuque.

« Un peu d’aide ne serait pas de refus au final… »

Le rouge un peu aux joues, je tentais de me raccrocher à des pensées positives et c’est instinctivement qu’au lieu de penser à Midoritaka la seule et unique, cette fois-ci, je pensais à ma sœur. Cette femme tout aussi importante, qui n’est nulle autre que ma sœur. Cette femme que j’ai dû laisser derrière moi pour assurer nos arrières mais aussi pour la laisser grandir un peu de son côté ! Bientôt, ça serait l’heure des retrouvailles et au fond, ça aussi s’était une bouffée d’air frais à ne pas négliger !


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 19 Juil - 23:04

Les Directions [3]


- C’est rassurant de pouvoir s’assurer de votre collaboration, je ne manquerai pas de faire passer le mot, affirma la jeune femme en réfléchissant un peu plus en arrière-plan.

Si elle avait besoin d’un service sur le Nouveau Monde, elle saurait à qui s’adresser… A vrai dire, elle pourrait en avoir besoin d’un plus rapidement qu’elle ne l’avait imaginé. Elle savait que l’affaire de la mort de la Vice-Amirale Minnesota n’allait pas se régler seule. Elle repensait encore à ce message codé qu’elle avait dû déchiffrer… « MIND est désormais dissolue. Conserve ce livre en lieu sûr. Si la menace renait nous ferons de même. »… L’inquiétude pourrait être lisible quelques instants sur le visage de la bleue qui se reprendrait rapidement.

- Je pense que vous avez empêché un grand nombre de drames de se produire ce jour-là… Contrairement à nous autres gratte-papiers, vous pouvez faire la différence sur le front quand il s’agit d’utiliser vos poings. En tout cas, c’est vrai que vous trouverez un milieu plus favorable à la marine, là-bas.

Elle avait joint ses mains, utilisant l’accoudoir pour se soutenir. Elle semblait scruter le Vice-Amiral – enfin, le presque-à-nouveau-Vice-Amiral – avec un air intrigué. Il serait peut-être plus dans son élément là-bas, cependant la formation qu’il avait reçue – ou plutôt qu’il s’était infligé à lui-même – grâce à sa fonction de direction au Cipher Pol 5 était sûrement ce qui avait favorisé cette proposition.

- Vous savez, tout se produit certainement pour une raison. Sans votre poste actuel, peut-être n’auriez vous pas eu la proposition de votre affectation future. L’un dans l’autre, le Nouveau Monde est redoutable. Si vous avez besoin d’aide là-bas, pour trouver des informations ou pour autre chose, n’hésitez pas à m’appeler. Je serai encore assise dans mon bureau d’ici-là, plaisanta-t-elle.

A vrai dire, elle n’avait pas vraiment le temps de s’asseoir tout au long de la journée, mais son esprit ne pouvait s’empêcher de faire ce trait d’humour. Même si Lidy Olsen était puissante, elle était loin d’être la plus terrifiante membre du Gouvernement Mondial… Ou d’autres factions. Des personnes de sa connaissance comme le Tenryon, l’Archer ou encore la Té Ra étaient autant d’adversaires qui pouvaient dans le futur se montrer impitoyables. Et il ne fallait pas la lancer sur Dario... Si elle avait refusé la proposition de se rapprocher du poste de Secrétaire Général du Cipher Pol, c’était en grande partie pour avoir toujours la possibilité d’agir sur le terrain quand elle l’entendait. Elle savait que Kàdingirra ne serait pas la pire des patronnes mais… Peut-être que sa voie ne se trouvait pas dans le Cabinet du Général des Armées.

Quand elle reçut enfin la demande d’aide, la Olsen ne perdit pas de temps et observa les dossiers. Elle demanderait au Nowaki comment il voulait qu’elle les trie, et elle commencerait à les organiser très méthodiquement. De toute évidence, elle ne cachait pas ses aptitudes dans le domaine de l’administration, et si elle était devenue secrétaire on se serait sûrement arraché ses services.

- Je ne peux m’empêcher de me demander si quelque chose d’heureux vous est arrivé dernièrement. Vous rougissez… D’ailleurs, c’est peut-être hors sujet, mais votre sœur, la Colonelle Nowaki, était dans l’opération de la Triade.

Elle se souvenait du nom de chacun des agents présents ce jour-là, de chacun des marines. Elle avait lu chaque rapport et avait trouvé le temps quelques semaines auparavant d’appeler les familles des victimes pour leur transmettre ses condoléances. On aurait pu dire qu’elle se faisait bien voir, mais c’était le travail d’un supérieur d’honorer la mémoire des morts, surtout quand ceux-ci avaient péri sous son commandement. Elle n’était pas encore retournée à Alabasta, mais y avait envoyé un de ses hommes pour qu’il annonce la mort de Toru à la famille de ce dernier.

- Comment va-t-elle ?

Tout en parlant, les mains de Lidy bougeaient presque seules. Elle faisait attention à regarder ce qu’elle faisait, même si dans son bureau elle utilisait la Voix de Toute Chose pour savoir quel dossier était lequel… Une petite astuce : utiliser son Haki de l’Observation Avancé pour gagner du temps.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mer 20 Juil - 0:17
Réunion improvisée


La demoiselle trouvait rassurant que je veuille encore coopérer. En soit, c’est normal ! D’une bonne coordination naît l’efficacité me disais-je et avec ce que j’avais fait tout ce temps, j’avais appris que chaque agence à son utilité. Et bien utilisé, on peut obtenir des actions vraiment efficaces avec un minimum de pertes !
On enchaîna avec ce qui s’est passé à Marijoa. Visiblement, l’opinion de celle-ci était plus optimiste que le mien. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela fait chaud au cœur à entendre. Les grattes papiers disait-elle ? Cela me fit rire sur le coup. Oui… Rire presque aux éclats, alors que même si je ne porte pas les « gratte-papiers » dans mon cœur, je me devais de reconnaitre leur utilité. Du moins, certains et certaines !

« Vous dites cela, mais là où moi je me fis à mon instinct la plupart du temps… Vous, vous réfléchissez et gérez bien des choses à la fois. On peut dire ce que l’on veut, parfois, l’organisation du champ de bataille décide en avance de qui est le vainqueur et le vaincu ! »

On peut dire ce que l’on veut... Avec une bonne stratégie, cent hommes peuvent en vaincre mille ! Là était mon message pour la Directrice qui semblait se rabaisser quelque peu. Je ne faisais que lui rendre la politesse, celle-ci semblant vouloir souligner mon utilité sur un champ de bataille ! C’est alors qu’elle me montra le fait que je pouvais compter sur elle en cas de besoin et je vins à lui répondre de sorte à être clair !

« J’y compte bien très chère ! Si j’ai bien appris une chose durant ma période d’activité, c’est que chaque agence a une utilité, un rôle. Et s’il y a bien une agence sur laquelle je ne peux pas fermer les yeux c’est bien la vôtre. Et pour cause, vous n’êtes pas censé ignorer ma politique de travail n’est-ce pas ? »

En lisant dans mon crâne ou en ayant vent de ma manière d’agir, elle aurait d’elle-même la solution : je n’aime pas la corruption. Peut-être qu’un jour réellement dénoncer un traitre et l’emprisonner me fermera des portes, mais c’est ainsi… On est droit ou on ne l’est pas… Ironique venant de la part de quelqu’un qui en théorie joue un double jeu, comme un amiral d’ailleurs…

« L’efficacité de chaque faction repose sur une bonne entente et je ne me fais pas de soucis à ce sujet. Bien que je ne connaisse pas plus que ça les Directeurs, les fois où je les aie côtoyés m’a permis de les cerner un tant soit peu ! Si je ne les vois pas d’ici mon départ, n’hésitez pas à leur passer mes remerciements durant notre période de travail ensemble ! »

Qu’il s’agisse des anciens comme des nouveaux, je ferais appel à eux quand il le faut ! Sur ces mots, j’acceptais son aide et admirais avec une certaine joie sa façon de ranger les papiers. Elle semblait être comme dans un mode automatique qui étais impressionnant à voir ! Mais voilà, alors que j’allais vanter ses bienfaits, celle-ci me déconcentra avec une question qui tombait comme un cheveu sur la soupe. Quand il s’agit de parler de moi, c’est plus difficile... La demoiselle pointait du doigt un possible événement heureux ET parlait de ma sœur à la fois. Autant le dire, le sujet amoureux et familial était une chose qui me décontenançait énormément sur le coup. L’assurance disparaissait pour laisser voir l’homme peu expérimenté que je suis… Si l’acte n’était pas inconnu, comprendre et exprimer mes sentiments sont des choses qui me sont difficiles… Me raclant la gorge, j’essayais alors de me plier à l’exercice, me disant qu’au fond, ma relation avec Camille n’était pas si inconnue que ça…

« Et bien… je… hmmm… »

Et merde… Mon regard divague ici et là, cherchant un verre d’eau, mais rien ! Me rabattant sur des papiers, je les rangeais en cherchant mes mots, puis retentais de prendre la parole.

« En choses heureuses, il y a … sans doute le fait que … j’ai discuté avec ma Vice-Amirale Elkens ! »

Comment dire les choses sans le dire ! Suite à cette petite révélation, je ne me fis pas prier pour enchaîner sur un sujet plus facile à aborder : Violet Nowaki.

« En effet, ma sœur était présente. Bien qu’elle aussi regrette ne pas avoir eu un rôle plus important lors de cette bataille, elle avance à son rythme. Durant mon absence, je lui ais légué le « La Gloire » ainsi que la gestion de mes hommes qui ne pouvaient me rejoindre à l’Agence. J’espérais pouvoir entendre qu’elle passerait Contre-Amirale suite à un exploit personnel, mais … Ce n’est pas grave. Je l’ai invitée à me rejoindre sur le Nouveau-Monde afin d’aiguiser ses lames et son instinct ! Je suis sûr qu’elle est prête. »

Agissant en frère, je pourrais aussi veiller sur elle de plus près, bien que je ne veuille pas l’avouer aussi fort !


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mer 20 Juil - 1:09

Les Directions [4]


La politique de travail du Nowaki était très franche : il exécrait les traitres… Paradoxalement, et peut-être ne le réalisait-il pas, il empruntait ce chemin. Malheureusement, la conception de la trahison pouvait être différente pour chaque individu. Et en tant que Directrice du Cipher Pol 6, Lidy n’était pas libre de décider de cette dite-vision. Elle obéissait aux ordres qui venaient d’en haut, et avait fini par devoir mener des enquêtes qui la gênaient. Elle se contenterait donc d’acquiescer à la fausse question de l’ingénieur, et continuerait d’écouter ce qu’il avait à dire. Ses paroles coulaient de source, pourtant ces petits rappels étaient parfois nécessaires pour remettre du plomb dans la cervelle de certains individus…

Continuant de réaliser son tri, elle regarderait le Vice-Amiral qui parlait de Camille Elkens. Bien sûr, elle ne pouvait pas dire qu’elle était au courant de leur relation, mais un sourire bienveillant s’étira sur ses lèvres lorsqu’il parla de « ma Vice-Amirale ». Cet homme avait un côté doux, surtout quand il s’agissait de l’amour épique de sa vie, et de sa famille. C’était certainement ce type de relation que la Olsen voulait entretenir dans le futur : des relations finalement saines et simples avec les personnes qu’elle aimait…

L’évocation de sa sœur fut plus rythmée de détails, et il parla du grade de Contre-Amirale qu’il aurait aimé qu’elle atteigne. Lidy réfléchit un instant, et répondit à ce point-là en premier lieu :

- Le grade de Contre-Amirale démontrerait un emploi individuel des troupes dans le cadre d’une mission, ou la puissance nécessaire à une montée en grade… Je pense qu’il est possible que votre sœur y accède prochainement, si elle a l’occasion de réaliser quelques hauts-faits. Sinon, vous pourrez toujours appuyer sa promotion.

L’entrée dans l’Amirauté relevait en premier lieu de la juridiction de l’Amiral-en-Chef. En dessous de ce grade, les Amiraux avaient le pouvoir nécessaire pour valider des montées en grade… Enfin, dans la plupart des cas, puisqu’il existait des Amiraux qui ne s’en occupaient pas… De toutes les façons, au final, tout transitait par Marineford. Il faudrait donc que la Nowaki, qui avait pourtant prouvé son utilité mainte fois, illumine le chemin d’une dernière petite lumière.

- Mais je doute que vous soyez pour le favoritisme, rit la Olsen qui partageait en tout cas ce point de vue.

Elle essayait au maximum d’éviter de prendre un grade qu’elle ne méritait pas. Elle avait déjà accédé de manière précoce à la direction du Cipher Pol 6, et avait lutté pour asseoir sa légitimité, alors à présent elle était loin de vouloir retomber dans le même travers. Elle savait bien qu’il faudrait plus de hauts-faits pour passer les échelons. Son esprit était obstrué par MIND, à présent, et peut-être devrait-elle rencontrer certaines personnes…

- Et vous avez parlé de « ma Vice-Amirale » ? Auriez-vous réussi à conquérir le cœur de la meilleure tireuse du Gouvernement Mondial ?

On aurait presque dit deux personnes en train d’échanger les plus récents potins, mais le regard de la Olsen s’était pour la première fois depuis longtemps animé d’une certaine curiosité, tournée vers une bienveillance impromptue. Même elle en était surprise : elle pensait pouvoir tirer des faveurs du Nowaki, mais cette pensée était passée en arrière-plan, loin derrière la romance des deux Vice-Amiraux. Elle n’avait pas l’intention de se servir de leur relation, en tout cas pas dans l’immédiat, et c’était peut-être quelque chose qu’elle espérait ne jamais avoir à faire. Après la Bataille de Marineford, elle avait enfin pu céder son poste en haut de l’Amirauté, et cela avait apparemment été un soulagement pour elle.

- Je ne l’ai pas rencontrée, mais je n’en ai entendu que du bien.
Elle avait fini de trier la première pile de dossiers.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mer 20 Juil - 16:26
Réunion improvisée


De visite courtoise, nous passions à une discussion tout ce qu’il y a de plus sain. Si parler de Camille était une chose encore difficile, quant il s’agit de ma sœur c’est une tout autre histoire ! Me confiant un peu à la Olsen, je faisais part de mes déceptions légères sur tel ou tel sujet bien qu’au fond j’étais fier de ma sœur. C’est une Nowaki après tout ! Elle a toujours été la plus sage de nous deux… Et si le temps m’a quelque peu assagie, elle reste la plus intelligente de nous deux, celle avec le plus d’esprit et de calme en elle ! Pour sûr, elle serait une formidable Contre-Amirale, voir Vice-Amiral un de ces jours ! Cette dernière fit alors un résumé de ce qu’il fallait pour être dans l’Amirauté et plus elle dépeignait la chose, plus je me disais qu’elle méritait de l’être. Malheureusement, mon sourire disparu quand elle proposa que j’appuie son passage. Une chose qui a le don de m’énerver… Heureusement, elle démontra le fait d’avoir compris ma psyché et affirma que je n’aimais pas le favoritisme. Je le confirmais même.

« Exactement ! »

Favoriser ma sœur ne ferait que donner raison à des mauvaises langues qui s’amusent à dire que pour être dans l’Amirauté il faut sucer… N’importe quoi… Si Violet devait un jour m’épauler dans l’éventualité où je serais Amiral et elle Vice-Amirale, ce sera grâce à ses efforts et non des pots-de-vin !

Ce sujet étant mis en pause, c’est alors que la demoiselle revint sur une parole de ma part et j’en eu directement le rose aux joues. J’avais vraiment dit « ma » ? Et non « la » ? Lapsus… Essayant de trouver un moyen de me sortir de cette situation, je me frottais la nuque tranquillement avant de détourner les yeux. Celle-ci essaya de me rassurer en disant qu’elle ne la connaissait pas, mais en savait que du bien. Il faut dire ce qui est, la Elkens est souvent bien vue et pour cause, de ce que je sais d’elle, elle n’a pas un caractère difficile. En mission elle doit être intraitable, mais en tant que personne, c’est de loin une crème. Et si au départ je l’ai toujours aimé pour son professionnalisme, j’ai appris à l’aimer pour la personne qu’elle est, la femme et non la militaire !
Essayant de cacher ma gêne, finalement, je vins à soupirer longuement et m’asseoir bien dans mon siège pour m’offrir de l’assurance qui n’est que poudre aux yeux.

« Peut-on dire … Que j’ai mis dans le mille ? »

Une blague merdique, mais une blague malgré tout… En effet, moi et Camille sortions ensemble, voilà la vérité que je ne hurle que très peu sur les toits. A dire vrai, je laisse les bruits de couloir faire le travail, je ne m’en vante pas et pour cause, ma fierté me suffit, inutile de l’exposer ! Quand bien même c’est une ex-amirale, cela ne veut pas dire que je dois nous afficher.

« Je… Oui… Nous sortons ensemble. Aussi difficile soit la distance, je lui ais avoué mes sentiments en temps de guerre et … elle l’a fait aussi en temps difficile. »

On peut dire que nous avions fait les choses comme il faut. Toujours pour ne jamais avoir de regrets. Certains pourraient dire que c’est sorti car on voulait le dire au moins une fois dans notre vie, mais pour ma part aucun doute ne m’assaille. Je l’ai toujours pensé et continué à le penser quoi qu’il arrive.

« Elle ne le montre pas, cependant… C’est une personne comme on en fait peu de nos jours. Sans doute pour ça que je l’ai choisis elle et personne d’autre ! Et j’ai hâte de voir où nous mènera ce chemin sur lequel nous décidons de marcher ! »

Si ça se trouve ce ne sera qu’une amourette, mais au fond de moi, je priais que cela aille loin. Le plus loin possible même. D’ailleurs, cela me fit avoir une pensée pour Violet. Avait-elle un amoureux en ligne de mire ? Ou restait-elle concentrée sur son entraînement de sorte à être une grande guerrière ? Suite à mes questions sur Violet, ce fut instinctivement que je dirigeais mon regard vers la bleutée et osais me risquer à la question.

« Et vous alors ? Avez-vous un monsieur Olsen dans le viseur ? »

Penchant la tête, je me demandais bien comment on en était arrivé à ce genre de discussion… Entre collègues… Directeurs qui plus est. Posant mon regard sur elle, j’attendais sa possible réponse, loin d’imaginer la vérité.

« Si oui… La relation n’est-elle pas trop dure ? Je veux dire … en cas de collègue. En tant que civil, cela doit être stressant, mais … Mouai non… l’un comme l’autre est difficile à assumer dans la vie de tous les jours quand on y pense. »

Et pour cause, quand notre âme sœur est civil, cela devient une cible ou un moyen de pression. Et quand c’est un collègue, à tout moment le denden mushi peut sonner pour annoncer une mauvaise nouvelle. La vie est rude, surtout quand on est agent de la paix… Mais c’est le chemin que j’avais décidé de suivre et jusqu’au bout, je m’y tiendrais !


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mer 20 Juil - 22:16

Les Directions [5]


- En prenant ce poste au G1, même si ce n’est peut-être pas votre motivation première, vous allez pouvoir vous rapprocher… Et puis, vous avez les capacités pour travailler sur le Nouveau Monde.

La Olsen était confiante. Elle pensait que Taito avait quelque chose de très professionnel. C’était ce qu’elle appréciait chez lui : certes la présence de l’ancienne amirale avait peut-être joué dans son choix, mais elle se disait qu’il était capable de savoir si le jeu en valait vraiment la chandelle, indépendamment de la présence de sa dulcinée. En tout cas, il semblait aimer cette idylle qu’il y avait entre eux. Et savoir que ce type de relations était possible malgré les temps sombres qui les menaçaient avait quelque chose de rassurant.

- Et elle vous a choisi, dit la bleue en rebondissant sur les paroles de Taito. Vous avez développé un lien au fil du temps, c’est vraiment précieux.

Elle-même n’avait vécu que de courtes et intenses histoires d’amour avant Belladone. Et puis elle était arrivée, ça avait été rapide, elles avaient appris se connaître en très peu de temps. Puis, la Grimm avait intégré le Cipher Pol 2 pour suivre Lidy : de cette manière les deux membres du Cipher Pol avaient encore des choses à se raconter, elles pouvaient partager leurs aventures, et si au début la bleue avait eu du mal, elle trouvait aujourd’hui cette situation très accommodante. Sans cela, peut-être ne seraient-elles plus ensemble à l’heure actuelle. D’ailleurs, pourquoi l’étaient-elles encore ?

A la question du Nowaki, Lidy eut un petit rire léger. Ce n’était pas un secret d’état. Cependant, le Directeur n’était sûrement pas intéressé par les potins puisqu’il n’était pas au courant. C’était rafraichissant comme conversation, alors la jeune femme se laissa aller aux confidences, tout en prenant soin de ne dévoiler que ce qu’elle désirait dévoiler…

- Non pas un monsieur, mais une madame. Belladone Grimm, Agente d’élite du Cipher Pol 2, présenta-t-elle sommairement. Nous avons entamé notre relation il y a plus de deux ans… Enfin, on est déjà un vieux couple.

Elles étaient vraiment dans cette dynamique de lassitude, leur métier ne leur permettant pas d’entretenir la flamme. Pour quelqu’un de passionnel et d’impulsif comme la Grimm, quand il s’agissait des histoires de cœur, c’était une véritable souffrance. Lidy était tellement obsédée par son travail qu’elle ne faisait déjà plus d’efforts, et il ne serait pas étonnant qu’elle apprenne un jour que sa compagne était allée voir ailleurs. Pourtant, elle l’aimait sincèrement… Mais « la vie ne permet pas de faire ce genre de choix » pensait-elle simplement alors que ses enfants étaient sa priorité en termes de protection.

- C’est vrai que nous sommes toutes les deux très occupées, et très demandées dans nos travails. On ne compte pas les heures… Cela fait des semaines que je n’ai pas quitté Marijoa et ses alentours, et que je n’ai pas vu l’ombre de mes amis. Et c’est la même chose pour Belladone, des semaines que nous n’avons pas partagé un moment d’intimité…

Aussitôt revenue, elle était repartie en mission. En ce moment, elle devait prospecter dans les quartiers nobles. D’ailleurs, ce fut à ce moment-là que la Olsen reçut un coup d’escargophone, et s’excusa auprès du Nowaki, la deuxième pile de dossiers déjà triée.

- Oui… Oh, c’est super, je suis dans le bureau de la direction du Cipher Pol 5… Oui, bien entendu… A tout de suite…

Elle raccrocha, un sourire doux sur les lèvres.

- En parlant du loup ! Nous ne devrions pas tarder à avoir de la visite, si ça ne vous dérange pas. Dîtes-moi, quand est-ce que vous allez revoir la Vice-Amirale Elkens ? Il me semble avoir lu un rapport qui disait qu’elle avait été blessée, va-t-elle mieux ?

Les rapports n’étaient pas hermétiques dans ce domaine. Elle savait que la Vice-Amirale avait subi des blessures lors de l’attaque de la base du G5. Elle s’en était peu inquiétée, sachant qu’il s’agissait d’une membre de la Néo-Marine sous couverture, ou le suspectant du moins… Mais à présent qu’elle voyait les esprits des Etoiles vaciller et s'interroger concrètement sur le retour de l'ancienne Louve Brune, elle ne pouvait pas se permettre de perdre un seul autre Néo-Marine… Il fallait absolument qu’ils trouvent un moyen de faire en sorte que Lida Asya puisse revenir tranquillement dans les rangs gouvernementaux.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Ven 22 Juil - 2:37
Réunion improvisée


Qui aurait pu prédire cela ? Moi et la Directrice du CP6 discutions … d’amour. Une personne que je ne connais pas plus que ça et qui se retrouvait avec moi à discuter de choses dites intimes. Je me dévoilais quelque peu, décrivant le plus simplement possible comment je voyais Camille et comment j’espérais qu’elle me voit. L’amour… Un sujet délicat, mais avec lequel je finissais par trouver des mots ! M’exprimer sur le sujet était vraiment une épreuve, mais … que je réussissais visiblement et à aucun moment la Olsen ne m’interrompait. Son commentaire premier n’était pas faux… Le fait de côtoyer Camille plus souvent ou plus facilement entrait en compte dans la balance, mais ce n’était pas la seule raison. Je ne pourrais pas me regarder dans la glace car m’accrocher à ce point signifierait tout risquer au point de me détruire en cas de perte. Il me fallait accepter ce risque aussi difficile cela soit-il, comme je le fais avec ma sœur. Nous combattons et risquons la mort à chaque instant, telle est notre réalité. La réalité de tout marines ou gouvernementaux !

Parlant de ce qui était précieux, j’acquiesçais tranquillement. Aussi discret soit notre relation, un lien est né et aussi invisible soit-il en apparence, ce fil rouge est bien là. Je l’imagine sans mal en tout cas… Restait à déterminer quelle serait sa résistance ! Mais l’homme que je suis ferait tout pour que celui-ci soit aussi robuste que du titane !

Mais assez parlé de moi et ma relation avec la Elkens ! Je vins à retourner la situation en espérant qu’elle se dévoile un peu et je ne fus pas déçu ! En effet, celle-ci avoua qu’elle était en relation non pas avec un homme, mais une femme !!! Fait assez intéressant dans le sens ou de nos jours, que ça soit hommes ou femmes, les relations homosexuelles sont souvent critiquées pour un rien… Elle, elle ne semblait avoir aucun souci avec ça et s’était plaisant à voir. Riant à l’annonce de vieux couple, il ne trouvait pas cela vraiment vieux, mais … au fond l’important c’est que sa dure, surtout vu les soucis de l’une et de l’autre. Le travail est toujours une chose prenante !

« Les joies d’être agent d’élite ou … Directeur ou Directrice. »

Camille m’avait clairement montré qu’à l’époque d’Amirale, elle était comme un oiseau en cage ! Il en était de même pour moi, au départ, rester dans un bureau était difficile. Seule la position de Directeur m’avait offert un peu de liberté et d’autonomie totale ! Mais la réalité est là, comparé à des gens moins gradés, nous perdons de notre liberté d’actions et de mouvements… D’où l’importance de savoir ce que l’on veut. Pour ma part, je visais le poste d’Amiral, mais … qui sait si avec le temps je ne resterais pas simple Vice-Amiral dans l’espoir de pouvoir bouger le plus possible et être le premier sur les champs de bataille ? A long terme, je m’imaginais Amiral et ma sœur sans doute formatrice ! Mais seul l’avenir nous le dira !

Sortant de ma pensée, je vis la demoiselle à la chevelure azurée au téléphone et vins à pencher la tête. Un coup de chance du destin, j’allais rencontrer visiblement « madame Olsen » ! Montrant que cela ne me gêne pas, je vins à l’écouter me demander des nouvelles de Camille et c’est sans soucis que je pris la parole, plus détendu qu’au début !

« Pour ce qui est de revoir Camille… Le plus tôt possible sera le mieux. Cependant, je me dois de prendre mes marques au plus vite sur la base G1. Seulement quand la situation sera stable je pourrais me permettre de m’éclipser un peu pour aller sur la base G5. Elle pourrait peut-être venir, mais … Les déplacements là-bas sont souvent des moyens de frapper fort plus facilement. Et déployer un convoi pour éviter les soucis… ce serait trop cher payé pour une simple rencontre amoureuse… Je me rapproche d’elle en allant là-bas, mais il faut voir les choses en face, cela ne veut pas dire qu’on pourra se voir plus souvent. Juste plus… ‘facilement’. Le plus tôt sera le mieux ! »

Après un moment de silence, je vins à faire le rapport que j’avais eu de son état. Donnant quelques détails, je fis part aussi des pertes sur le G5. Nelson avait été d’une grande aide c’est sûr et si je présentais cet homme comme un ange gardien, il était aussi à mes yeux un héros et pour cause.

« Ils avaient en face des hommes hauts placés de Hadès… M’enfin, elle devrait aller mieux prochainement. Elle est solide après tout ! Ce n’est pas pour rien qu’elle était Amirale ou qu’elle est là-bas. Qu’on le veuille ou non, on peut dire ce qu’on veut sur les soldats de cette base, c’est un noyau dur à qui on doit énormément ! Sans eux… Il y aurait énormément de soucis que ça soit sur Grand-Line ou surtout le Nouveau Monde ! »

Montrant que j’étais conscient de cet état de fait, je vins à m’étirer et manquer de tomber en arrière. Me rattrapant grâce à ma queue, je repris une position bien assise.

« … La question va paraitre idiote mais … Il n’y a pas de machine à café ? Ou une quelconque personne qui en ferait ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Ven 22 Juil - 18:08

Les Directions [6]


Pour l’instant, Lidy n’avait pas encore été confrontée à de l’homophobie, pas plus qu’à de la misogynie. Elle savait que certains en profitaient pour isoler des collègues, mais elle-même s’était toujours tenue à l’écart des discriminations, et les avait combattues dans son service. Elle était même allée jusqu’à engager exclusivement des hommes-bêtes dans son service de gardes-du-corps, même si ils ne servaient qu’à faire bonne figure… Enfin, Zick et Yutsu étaient partis en mission à ce jour, et Belladone ne devrait pas tarder à faire de même pour le compte du Cipher Pol 2 dans les jours à venir. Etant donné sa puissance, elle était clairement favorisée pour être déployée sur le Nouveau Monde à l’avenir, mais cela ne l’empêchait pas de réaliser quelques commandes de la Olsen. Celle-ci avait d’ailleurs encore des exigences étant donné qu’elle voulait développer quelques-unes de ses idées dans le but d’influencer des politiques locales de Royaumes. C’était pour cette raison que son envie d’entrer au Cabinet du Général des Armées était moindre par rapport à autre fois : intégrer une armée nationale, acquérir des liens avec quelques nations… Si elle n’avait pas dévoilé sa puissance au Gouvernement Mondial, elle aurait peut-être demandé un congé pour s’intéresser aux politiques de l’Empire Khalatien ou à l’Empire des Démons.

- Effectivement, même en étant à proximité de la Vice-Amirale Camille Elkens, il sera difficile de la voir… Je ne sais pas si vous avez développé votre plein potentiel dans le Rokushiki, mais il existe une technique qui pourrait vous aider à résoudre ce problème. Il s’agit d’une maîtrise du Geppou, technique que j’ai pu voir que vous maitrisiez lors de l’opération de la Triade, que certains appellent « Follow the Wind ». Elle permet de voyager d’île en île en maximisant sa compétence du Geppou, et de franchir de longues distances sans s'épuiser. Si vous voulez, je peux vous enseigner la théorie et les bases, et il ne restera qu’à vous de la maîtriser.

En effet, cela permettait non seulement de parcourir de longues distances mais aussi de naviguer dans les airs de manière plus aisée. Elle pouvait faire du sur-place pendant longtemps, là où le Vice-Amiral avait été légèrement bloqué lors de l’attaque de la Triade par l’utilisation d’endurance que la technique du Geppou demandait. Enfin, c’était l’un des secrets que la jeune femme tenait, mais elle était loin d’être la plus grande experte du Rokushiki que le monde ait porté… Rien que l’Instructeur de la Garde de Marijoa le dépassait, ou encore ce garde du corps de Lars, Tadeus, dont elle avait déjà sondé l’existence…

- Bien sûr, je ne vous conseille pas de faire le mur, rit-elle. Mais cela permet d’être plus autonome, et vous n’auriez pas à déployer de nombreux soutiens pour y aller. Je recommande quand même l’utilisation d’un Eternal Pose pour se repérer.

Elle ne doutait pas qu’un ingénieur comprenait l’utilité de cet outil fantastique qu’était le localisateur éternel d’une île. Il n’arriverait pas directement sur la base du G5, mais cela valait le coup. En tout cas, elle devait s’avouer qu’entendre parler de Hadès lui raviva quelques souvenirs. Elle avait encore en tête cette discussion que plusieurs éminents personnages avaient eu avec Eko Taka, l’un des quatre Empereurs. Et les souvenirs du Tenryon étaient gravés dans sa mémoire, cependant au lieu de les donner au Gouvernement Mondial, au lieu de les livrer à la Lieutenante Générale des Armées, elle avait misé sur un autre poulain. Elle ne voulait pas détruire l’équilibre précaire du Nouveau Monde, pas aujourd’hui, pas maintenant, et cela risquait de coûter la vie de nombreux soldats. Peut-être qu’un jour, sa décision égoïste viendrait causer la mort de Camille Elkens… ou même celle de cet ancien et futur Vice-Amiral Nowaki.

- Faîtes attention à Hadès Tenryon. Il est l’homme à craindre le plus sur le Nouveau Monde… Si vous avez l’occasion d’affronter un de ses lieutenants, ne le tuez pas, il pourrait nous servir de source d’information, précisa-t-elle. Enfin, ce n’est pas mon domaine, les pirates… Mais si un jour vous aviez besoin d’aide sur le Nouveau Monde pour quoique ce soit et que vous ne savez pas vers qui vous tournez, je ferai de mon mieux pour vous venir en aide. Au moins pour vous prouver que même en quittant le Cipher Pol, vous emmenez un peu de nous avec vous, ajouta-t-elle tendrement.

Son avertissement était loin d’être anodin. Elle avait peur, peur que le Vice-Amiral ne perde la vie dans ses aventures, peur qu’il soit une nouvelle pièce de sacrifice sur la mer la plus dangereuse du monde… Et pourtant, sur le visage de la Olsen ne transparaissait que de la confiance. Une assurance dure à imaginer venant de la part d’une petite femme d’un mètre soixante et des poussières…

- Pour le café, on prend à tour de rôle avec ma secrétaire en général. Vous n’avez pas de secrétaire, vous ?

Elle avait dû la demander pour l’avoir, même si Amber Valentine n’avait qu’un rêve : démissionner. Peut-être aurait-il fallu qu’elle demande une seconde secrétaire, mais elle craignait qu’on ne lui colle quelqu’un qu’elle n’aurait pas pu sélectionner. Déjà qu’elle devait composer avec un Vice-Directeur à mi-temps à présent… Enfin, son avancement sur ses travaux lui permettait de réaliser sa paperasse sans trop de soucis.

- Attendez un instant, ferait-elle en décrochant son escargophone et en demandant à Belladone de ramener le café, ce que la demoiselle ferait alors.

Continuant la conversation, Lidy évoquerait en quelques mots ce qui s’était passé durant la Rêverie, au moment de l’assaut de la Néo-Marine, dans les quartiers nobles où une insurrection avait éclaté et tannée par l'ancienne Vice-Directrice du Cipher Pol 0.

- L’arrestation des Colonels et des Contre-Amiraux liés à la Néo-Marine, et les enquêtes dans les quartiers nobles nous ont pris beaucoup de temps et de ressources. J’en ai peu dormi, et le café est devenu un de mes principaux alliés, même si je n’aime pas ça. D’ailleurs, le coup final porté sur Aston Finley a permis d’éviter leur fuite, sans quoi j'aurais pu regagner quelques nuits de sommeil.

Elle ne savait pas encore s’il était mort ou s’il était vivant, mais selon les souvenirs d’Iralia, elle était certaine que l’As du Cipher Pol 9 avait fait un travail remarquable… Enfin, elle parlerait de sujets divers, se laissant aller à confier qu’elle était intriguée par le travail qu’il aurait au G1 puisqu’elle-même n’avait jamais eu l’occasion d’entrer dans les affaires de la marine, autre que quand elle avait dû déterrer les secrets de quelques soldats malheureusement corrompus – et elle nuança en disant qu’il s’agissait bien d’une minorité.

Quelques instants plus tard, on toqua à la porte, et quand la personne fut autorisée à entrer, Taito Nowaki pourrait observer la silhouette qui ne portait sur son visage qu’un masque d’indifférence, adressant pourtant une salutation respectueuse au Directeur du Cipher Pol 5 :

- Agente d’élite du Cipher Pol 2, Belladone Grimm. Directeur Nowaki, si je ne m’abuse ? Enchantée.

Enchantée ? Ça ne se lisait pas sur ses traits, ni dans ses pensées qui étaient un long rivage tranquille, un calme plat sans tempête à l’horizon. La Grimm posa les cafés en faisant attention à ne pas empiéter sur les dossiers, et tendit une main franche au Nowaki. S’ils se battaient tous les deux, Zoan contre Zoan, Lidy se demandait qui l’emporterait.

Quand elle se tourna vers Lidy, Belladone adressa un rictus à cette dernière. La jeune directrice s’approcha, l’embrassa furtivement et dit sur un ton reconnaissant :

- Merci pour le café.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Mer 27 Juil - 20:20
Réunion improvisée


Sans que je ne le voie venir, moi et la Directrice du Cipher Pol 6 discutions… amour ! Visiblement, le sujet faisait sensation. Est-ce si exceptionnel ? Au fond, je restais humble et timide, mais quand on y repense, il s’agit malgré tout d’un projet pour lequel je me suis battu ! Désormais, le plus dur était de réaliser que ce projet c’est réalisé ! Et maintenant ? Il allait falloir avancer en conséquence ! Cependant, il ne fallait surtout pas oublier le travail ! Les amourettes c’est bien, les sentiments c’est une chose formidable, mais nous sommes avant tout des guerriers, des soldats ! La retraite nous servira à pleinement profiter de ces moments précieux que nous méritons de vivre !

Continuant de discuter, voilà que celle-ci fit des sous-entendus, me laissant m’imaginer en train de fuir la base G-1 et partir jusqu’au G-5 en Geppou ! L’image avait de quoi faire rire il faut dire, mais je ne m’imaginais pas faire cela. Dans un cas d’extrême urgence sans doute, mais en temps normal… Quoi qu’il en soit, j’en rigolais quelque peu, restant sur cette image de jeune homme fugueur que je pourrais être « par amour ».

« Je crains ne faire cela, quoi que … Pour ce qui est de la technique dont vous parlez… Je m’y entraine depuis l’assaut sur la Triade. Tout est question d’endurance à ce niveau, du moins je vois la chose ainsi… Repousser ses limites, jusqu’à ce que cela ne soit que banalité ! »

Donnant ses opinions sures « follow the wind “ qui pour moi se nomme « Sky High », il regarderait alors la demoiselle avant de la laisser parler de nouveau. En y repensant, je n’aurais pas à améliorer que mon rokushiki en allant sur le Nouveau-Monde, mais bel et bien… la totalité de mes capacités ! Et si diverses capacités étaient déjà en cours d’amélioration, il me faudrait sans doute changer aussi mon arsenal, mais pour ça il me faudrait du temps… Si à l’heure actuelle j’en avais un peu, j’avais malheureusement des choses à régler en temps et en heure, ce qui me fait penser à une option valable : la SS ! Mais chaque chose en son temps…
Voilà que la Directrice se mit à me mettre en garde au sujet du Nouveau Monde. Nommant les divers dangers et dispatchant quelques conseils, je pris note et vins même à répondre.

« Les Empereurs sont les principaux Danger, mais oui ! Il ne fait aucun doute qu’Hadès est une menace à ne pas sous-estimer et qu’il va falloir l’affaiblir comme on peut. S’occuper de ses généraux est une priorité et en tirer le maximum d’informations. Outre ces menaces récurrentes, de manière générale, toutes les créatures et même ennemis de base sont des menaces à ne pas ménager… Se reposer sur ses acquis, c’est un premier signe de faiblesse, surtout dans cette zone qui se résume à une vraie Jungle ! »

Et niveau Jungle je peux m’y connaître ! L’île que je « possède » en est un bel exemple. Little Garden est un exemple parfait de royaume où seul le plus fort mérite le droit d’être gouverneur ! Et si pour l’instant mon compagnon gère la chose, pour sûr qu’un jour il pourrait y avoir un souci ! Mais en l’attente de tout ça, je regardais la demoiselle qui me reposait diverses questions.

« Non… Je bosse essentiellement seul en coopération avec mon Vice-Directeur. »

J’aimais faire les choses moi-même, mais ça n’empêche pas d’être bon en termes de travail d’équipe. La laissant faire une pause, je la laissais visiblement appeler quelqu’un pour prendre le café. Belladone ? Nous retournions pendant ce temps sur un sujet plus tendu, à savoir les dernières affaires et leurs conséquences. Aussi, quand elle mentionna la mort d’Aston Finley, un pincement au cœur me prit sur le coup. Non pas que je me revoyais lui donner des armes ou autres à Shabondy, cependant, il restait une personne importante de la Néo-Marine et même anciennement du Gouvernement ! Le savoir mort était vraiment un coup… Essayant de trouver de quoi répondre à tout ça, voilà qu’un bruit se fit entendre. Autorisant la soldate à entrer, je découvrais alors … Belladone Grimm, l’amante de Lidy !

« Tout le plaisir est pour moi, j’ai… bien entendu parler de vous il y a peu justement ! »

Faisant un bref sourire à Lidy, je regardais le café être déposé sur le bureau et admirais par la suite la main tendue de la demoiselle. Sans trop hésiter, je serrais sa paluche avant de laisser les demoiselles faire leurs affaires. Bien que ce fut bref, leur baiser m’arracha quelques rougeurs alors que je repensais simplement au bécot d’au revoir avec la Elken ! Prenant le café, je remerciais la soldate pour alors prendre une gorgée de café puis présenter un siège à la nouvelle arrivante. Elle n’allait pas s’asseoir par terre ou sur les genoux de Lidy, si ?

« Nous étions en train de discuter hmmmm… relations et travail dirions-nous, ainsi que les joies et dangers du nouveau-monde ! Y avez-vous déjà été ? »

Cherchant à discuter avec elle, avec le café en main, je prenais clairement une « pause » réelle dans mon travail, relâchant un peu la pression ! Chose rare quand on connait mes habitudes. Il faut dire, depuis mon entrée à la marine et mon passé… Il m’était difficile de lâcher prise ! Mais bien des événements m’ont changé. Et d’ailleurs, une petite idée me prit.

« Hmmm…. Directrice Olsen… En parlant d’entraînement, à défaut d’en faire un immédiatement compte tenu de ma condition actuelle… Pourquoi ne pas prévoir cela plus tard, peu avant mon départ ? Cela serait un bon moyen d’apprendre de mon côté, mais aussi me préparer pour le Nouveau-Monde ? Si j’ai bien compris, Lidy contrôle bien le Rokushiki. Cela pourrait m’être bénéfique. Mieux encore … »

Tournant mon visage vers la nouvelle venue, c’est sans apriori que je proposais à celle-ci.

« Pourquoi ne pas vous joindre à nous si vous êtes disponible d’ici là ? Je ne connais pas vos capacités mais … Découvrir sur le moment peut-être aussi un excellent exercice ! Qu’en dites-vous ? »


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Jeu 28 Juil - 1:02

Les Directions [7]


Apparemment, Taito Nowaki semblait déjà s’être mis lui-même sur la piste de cette maitrise. Un homme de qualité, qui venait de monter un peu plus dans l’estime de la Olsen dont le biais de l’intelligence était l’un de ceux qu’elle privilégiait lorsqu’il s’agissait de juger ses interlocuteurs. C’était comme cela qu’elle décidait de s’entourer de « génies » : Alexandrin, Billy, Kàdingirra, tous répondaient à ce critère de premier ordre. A défaut d’exceller soi-même dans les domaines poussés de la réflexion, elle savait s’entourer de personnes qui compensaient parfois sa médiocrité. Et si le Nowaki lui prouvait être quelqu’un de sérieux depuis le début de leur conversation, il avait maintenant acquis l’adjectif de malin.

A l’évocation des dangers du Nouveau Monde, Lidy fit un tour des principaux lieutenants de Hadès. Elle ne craignait aucun d’entre eux, car tous étaient dangereux et certains avaient même le statut de calamités… Ou plus exactement de Nephilims de la Désolation, comme Hadès les avait nommés. L’Exterminateur au Service du Diable, le Massacre Sanglant, la Calamité qui s’abat sur les nations et Œil pour Œil… Leurs pouvoirs réunis auraient sûrement infligé bien plus de dégâts à Marijoa que la simple présence d’Akainu dans la Zone Interdite. Elle craignait plus un Hadès qu’un Xenovah, malgré le fruit du Monarque qu’il avait mangé.

- Il y a des choses que je ne peux faire seule, malheureusement, sourit la demoiselle. Une fois sur le Nouveau Monde, peut-être que vous devriez demander un secrétaire attitré ? Bien sûr, il faut le demander à la bonne personne…

Elle savait que les alliances politiques servaient souvent. Elle-même ne savait pas vers qui se tourner, car elle ne voulait devoir de services à personne. Iralia l’avait coincée entre quatre murs en la poussant vers le refus d’un rapprochement vers le Cabinet du Général des Armées, et elle sentait que Yang était trop tourné vers Kàdingirra pour la favoriser au-delà de son amie. Lars… Elle ne savait ce pas qu’il avait dans la tête, et cela l’inquiétait. Elle n’avait cependant pas envie de le trouver dans son sommeil pour le vérifier.

Quant aux deux Etoiles restantes, la Olsen sentait que leurs domaines de prédilection étaient trop éloignés. Enfin, l’arrivée de Belladone offrit à la pièce un nouvel éclat. En effet, Lidy ne pouvait qu’être ravie par l’intervention de son amante, et quand elle écouta ce que Taito avait à dire en buvant son café, elle regarda la jeune femme qui semblait pensive.

- Je suis déjà allée sur le Nouveau Monde, effectivement, ferait la brune en touillant son café, ayant apporté de quoi ajouter du sucre au besoin. C’était en… 1502, il me semble.

« Pour tuer toute la famille d’un hors-la-loi sur Mystoria dans le but d’aider à la traque d’un traitre gouvernemental, sur ordre d’un noble. »… La Olsen toussa en entendant ces pensées, et faillit faire déborder son café mais se retint. Pour une fois que les pensées de Belladone étaient claires comme de l’eau de roche, elle aurait peut-être préféré qu’elles restent discrètes… Finalement la zoan eut un fin sourire qui disparut presque aussi vite qu’il était arrivé.

- Nous entrainer ? Je ne dirais pas non. Je ne sais pas si je vous recroiserai avant d’aller à Impel Down, mais nous devrions pouvoir caler cela dans nos emplois du temps… Surchargés, admit la bleue qui ne voyait clairement pas le temps passer. Et de toutes les manières, je pourrai revenir vous aider au besoin pour de l’administratif.

Le sien ne durait pas plus d’une heure tous les jours. L’organisation propre à son agence faisait qu’elle passait autant de temps à communiquer avec ses subordonnés qu’à lire leurs rapports, remplir les demandes de congés, réaliser des rapports de balance de prix… Enfin, il y avait toujours de quoi s’occuper.

- Je tenterai d’être disponible, fit la Zoan de peu de mots lorsqu’elle fut invitée à participer à l’entrainement.

Cela faisait longtemps, et ça lui permettrait de passer du temps avec Lidy. Taito avait fait une excellente proposition qui semblait convenir à tout le monde. Et quand les deux femmes échangèrent un regard, elles comprirent immédiatement qu’il s’agissait d’une bonne nouvelle. L’atmosphère était suffisamment détendue pour que la Olsen puisse continuer à parler cela dit :

- Peut-être pourrez-vous m’apprendre quelques petites choses. J’ai appris que vous aviez éveillé votre Zoan, c’est cela ? Le contrôle de celui-ci est difficile, c’est malheureusement quelque chose d’imprévisible… L’éveil d’un Zoan est toujours complexe. En revanche, une fois maîtrisé il devient une arme redoutable. J’aimerais bien le voir un jour, si vous y consentez.

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Jeu 28 Juil - 16:52
Réunion improvisée


En présence d’un certain couple, je discutais paisiblement. Un moment rare compte tenu des circonstances., mais qui au fond faisait grandement plaisir. Pour une fois, je me sentais humain, bien que je ne me plaigne pas de ma condition de soldat ! Nous en venions à parler de travailler avec des secrétaires et je cru surprendre la demoiselle quand j’avoue que je n’avais aucune personne à ce rôle. Me conseillant d’opter pour ce genre de chose quand je serais sur le Nouveau-Monde, j’acquiesçais tranquillement bien que ça ne soit pas mon point fort !

Avec l’arrivée de Belladone dans la pièce, la discussion se rafraichit paisiblement alors que je tentais de la faire un peu parler, mais elle ne semblait pas être la plus bavarde qui soit. Elle manifestait le fait d’être aller sur le Nouveau Monde, sans pour autant approfondir ses aventures. Curieux, je n’en disais rien, bien que j’aurais adoré savoir pourquoi avoir été déployé à cet instant. Mais au lieu de ça, je proposais de s’entrainer prochainement, une fois sur pied. Cela serait un excellent moyen de me remettre en selle ! Une idée qui sembla faire réfléchir le duo.
Elles ne semblaient pas contre et à voir comment elles se regardaient, je compris qu’elles pourraient ainsi passer du temps ensemble. Tout le monde y trouve son compte n’est-ce pas ? Je priais juste que des collègues ne laissent pas sous-entendre que moi-même je m’entoure bien de deux … femmes.
Et tandis que j’allais mettre fin à ce sujet, voilà que la Olsen se fit assez curieuse sur un sujet pour le moins… Intrigant ! L’éveil du Zoan. Ravalant ma salive, je trouvais sa demande pour le moins inattendue et je réagis aussitôt à cela reposant ma tasse de café.

« Voilà une demande bien singulière ! »

Repensant à cet instant qu’elle venait de citer, je me revoyais à la bataille, devant Jasmine enragée et en appel avec Camille. Ce moment qui aurait pu être le dernier. Je vins à rassembler mes souvenirs pour lui donner quelques informations ou plutôt, la mettre en garde.

« … Vous savez, l’éveil incontrôlé est une chose assez spéciale… Il s’agit d’une sorte de … d’abandon de soi ! Pour décrire, c’est comme plonger dans un océan et se laisser couler. On est conscient sans l’être et on disparait dans l’obscurité pendant que le reste se passe. C’est comme libérer ce qu’on cache en soit, tout ce qu’il peut y avoir de mauvais. Cela doit dépendre de la personne je dirais, mais dans mon cas, je voyais ça comme … une libération de toute ma colère accumulée. Et dieu seul sait ô combien j’en ai… »

Soupirant quelque peu, je me demandais si celle-ci s’intéresserait à mon passé. Mais avant d’en arriver là, je repris.

« Vous montrer ? … Cela me semble peu probable, à moins que vous me disiez avoir un moyen sûr de me neutraliser ? Il s’agit d’une perte totale de contrôle et … je suppose qu’il est inutile de vous remémorer ce que Utomo Karast a fait lors d’une certaine mission sur l’île du Colisée hm ? »

Essayant d’oublier cet épisode et son Canard marquant, je regardais la demoiselle, me demandant si elle aurait de quoi m’arrêter.

« Si vous idées me semblent bonnes… Je pense que je pourrais essayer de vous montrer, mais … il va falloir être convaincante ! »

Attendant de voir son possible plan, je vins à préciser pour la raisonner selon moi.

« C’est un entrainement difficile qui m’attends sur ce sujet… Si autrefois des dommages collatéraux ne m’importunaient pas… Le temps m’a quelque peu changé et … je n’apprécierais pas apprendre avoir blessé des compagnons au combat ! »



Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Ven 29 Juil - 0:55

Les Directions [8]


La demande était en effet singulière, mais la Olsen voulait en savoir plus. Si elle n’était pas certaine de vouloir dévoiler l’étendue de sa puissance au Directeur du Cipher Pol 5, elle était certaine qu’arrêter un éveil était relativement simple avec l’utilisation du Granit Marin. C’était en tout cas la pensée qu’elle avait eue depuis longtemps. Si on apprenait l’existence de son fruit du démon, serait-elle contrainte à porter des menottes en granit marin à chacune de ses rencontres ? Sa paranoïa la rattrapait, et elle se disait simplement qu’à ce moment-là il vaudrait mieux quitter le Gouvernement Mondial… Même si cette simple pensée de réduire à néant tous les efforts et sacrifices qu’elle avait faits était insoutenable.

- Je vois… Les Zoans sont vraiment spécifiques, c’est peut-être le côté bestial qui donne ce côté-là.

En effet, les Paramecias avaient eux au moins le don de ne pas perdre le contrôle d’eux-mêmes. Elle n’avait jamais eu ce problème lorsqu’elle avait commencé à travailler et à façonner son éveil. La lecture de pensées était un pouvoir merveilleux, mais il ne permettait pas de mieux se connaitre. Les efforts pour aller au fond de son être, pour découvrir ce qu'elle pouvait faire, étaient bien réels.

- Nous éviterions tout recours à la violence. Du moment que nous avons du Granit Marin il suffira de vous toucher avec pour désactiver votre pouvoir. De toutes les manières, vu votre état ce ne serait pas raisonnable à l’heure actuelle… Alors pourquoi ne pas attendre que vous l’ayez maîtrisé ?

En effet, s’il parvenait à en prendre le contrôle, ce serait beaucoup moins impressionnant. Cela les pousserait à se revoir a posteriori aussi, et cette pensée l’amusait. Garder contact avec le futur Vice-Amiral en charge de la base du G1 était intéressant, surtout si ses enquêtes l’amenaient à visiter le Nouveau Monde. Cela pourrait permettre d’accélérer quelques procédures ennuyantes.

Observant le bureau à nouveau, la demoiselle s’arrêterait sur les pièces détachées. La Division Scientifique devait en avoir encore un certain nombre, peut-être faudrait-il qu’elle aille en chercher pour Amber. Elle avait donné un set d’oreillettes à Sakuga et son équipage pour leur départ sur le Nouveau Monde : à présent il fallait qu’elle en fasse créer un autre. D’ici six mois, peut-être un peu plus… Si Amber ne mourrait pas d’ici là. En avançant dans son enquête sur MIND, risquait-elle de perdre des proches ? Serait-elle aussi obnubilée par la vérité qu’elle l’avait été à l’époque de la Triade, au point de ne pas voir ce qui se trouvait sous son nez ?

Laissant ses pensées s’éteindre pendant quelques instants, elle entendrait alors Belladone continuer la discussion à sa place, haussant un sourcil de surprise :

- Je suis moi-même maudite du Zoan du Merle Noir. Je n’ai pas éveillé mon fruit du démon, et j’espère que ça n’arrivera pas.

Ce n’était jamais quelque chose d’agréable, à ce qu’on leur avait raconté. Pour la Olsen les souvenirs simultanés de l’éveil de plusieurs personnes déferlaient dans sa mémoire, mais elle les concentra pour les analyser en arrière-plan. Elle avait rencontré Utomo Karast sur l’île de Fuyu, et savait ce qu’il s’était passé au Colisée… Elle essaya de balayer cette pensée, n’ayant de toutes les manières pas envie de ressasser le passé.

- En tout cas, les dossiers sont classés, ferait Lidy en observant les piles qui se trouvaient déjà devant elle. Cela devrait vous faire gagner du temps.

Elle venait de finir son café, et observa l’heure qui tournait. La discussion avait été amusante, cependant il fallait qu’elle aille s’occuper de ces agents d’élite qui étaient revenus de mission. C’était rare qu’il y ait trois rendez-vous à la suite, mais il fallait avouer que les rencontrer permettait au moins de trier leurs souvenirs et de vérifier qu’il n’y avait pas d’erreur judiciaire… Même si évidemment, elle faisait en sorte de les interroger pour qu’ils découvrent eux-mêmes s’ils s’étaient trompé quelque part. Les former était essentiel pour que l’un d’entre eux, ou un autre, reprenne son poste lorsqu’elle déciderait de laisser la place à quelqu’un d’autre. Après tout, Ko ne reviendrait peut-être pas à la direction du Cipher Pol 6.

- J’ai beaucoup aimé discuter avec vous. La journée s’annonce chargée, n’hésitez cependant pas à m’appeler si vous avez besoin de quoique ce soit. Tenez, c’est ma ligne directe, je ne sais pas si vous l’avez déjà.

Elle tendrait un morceau de papier préparé à l’avance avec ses coordonnées escargophoniques, une carte de visite en somme. S’il voulait prendre un verre avant de partir, ce serait avec plaisir. Cependant, il fallait avouer que Lidy trouvait un autre intérêt à échanger des numéros… En effet, elle voulait suivre de près cette histoire d’amour entre Taito et Camille. C’était comme regarder le début d’un feuilleton… A présent, elle souhaitait savoir la suite !

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 725
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue43/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue99/500[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (99/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 31 Juil - 21:20
Réunion improvisée


Continuant de discuter ensemble, le jeune homme que je suis continuait d’exprimer mon expérience concernant l’éveil du fruit du démon ! En théorie pure, la définition est simple : la libération du plein potentiel du fruit. Mais dans l’expérience, c’est plus complexe selon moi. Dans le cas d’un Zoan, peut-on parler de volonté propre au fruit ? Après tout, devenir une bête ne nous fait-il pas hériter d’une conscience animale ? Le sujet est vague pour ne pas dire ombrageux, mais c’est ainsi… Mille et une possibilités existes et c’est mon ressenti que j’exprimais. Bien que je ne sois pas un chasseur et tacticien redoutable, il est indéniable que des fois j’ai l’impression d’être plus sauvage, tel la chose que j’incarne !

Les deux demoiselles écoutaient mon récit avec attention et après un moment, ce fut la Olsen qui déduit justement comme moi ! Est-ce la nature du zoan qui impacte sur autrui ? Si tel était le cas, les gens comme moi sont destinés à être dangereux, là où un zoan du paresseux… Bref. Mettant de côté cette théorie plus qu’inquiétante en elle-même, je me demandais quel avenir nous attendrait tous. C’est alors qu’elle émit une possibilité. En effet, l’utilisation du Granit Marin permettait d’annuler toutes malédictions, mais … pour le coup, je crains qu’elle sous-estime la puissance d’une créature déchaînée… Mais je n’en dis rien. Théoriquement parlant, le granit marin devrait suffit en effet me dis-je.

« Attendre que je le maîtrise semble être l’option la plus raisonnable mais … pour y arriver, je doute que de la méditation suffise … »

Autrement dit, dans tous les cas je me devrais de libérer ce déchaînement de puissance et de rage ! Mais je n’en dis rien. Tandis que Lidy était pensive, ce fut donc Belladone la star par la suite, cherchant à en apprendre plus sur elle et c’est là que j’appris ses capacités. Un merle noir ? Notant l’information dans ma tête, j’essayais d’imaginer ladite bête et sa possible forme éveillée. Les animaux volants sont sans doute encore plus redoutables que les bêtes terrestres !

Bien que je réfléchisse, c’est alors que la Olsen revint à elle et m’informa que les dossiers étaient classés. Regardant la pile de papiers, je ne pouvais qu’être impressionné par son talent. Elle avait un don à n’en point douter, mais il n’était pas l’heure de s’attarder sur les bienfaits de chacun. Celle-ci semblait avoir des choses à faire et proposa de s’en aller. C’est alors qu’elle sortit une carte prête pour l’occasion, semblant vouloir me donner sa ligne personnelle.
Penchant la tête un court instant, je saisis l’objet bien que je n’étais pas totalement serein à ce niveau-là. Est-ce du rentre-dedans ? Mettant de côté cette idée, je vins à me concentrer sur le numéro et saluais vivement la demoiselle ainsi que sa compagne.

« Je n’y manquerais pas ! »

Laissant les demoiselles sortir, pour ma part je repris mes activités en prenant soin de trier le peu de papiers restants. Suite à cela, je rangeais un peu de bureau le trouvant un peu bordélique. Loin d’imaginer que ce bureau serait prochainement celui de la demoiselle venue plus tôt dans la journée, je profitais quelque peu de mon temps libre. L’avenir promettant bien des rebondissements à n’en point douter.


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Lidy Olsen
Directrice du CP6
Lidy Olsen
Messages : 948
Race : Humaine
Équipage : Garde de l'Ombre

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue58/75[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (58/75)
Expériences:
[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Left_bar_bleue1077/1250[Présent] - Les Directions [PV : Taito] Empty_bar_bleue  (1077/1250)
Berrys: 17.992.699.300 B
Mar 2 Aoû - 13:50

Les Directions [9]


L’idée que le Nowaki puisse croire que la carte était une manière de lui « rentrer dedans » ne put que faire sourire mentalement Lidy. Celle-ci était loin de vouloir avoir ce type de relations, alors même que la sienne avec la jeune femme qui l’accompagnait était en péril. Elle était encore au bord du gouffre, mais comptait bien tout faire pour ne pas sauter. En observant le Nowaki, elle était sereine quant à ce qu’ils allaient pouvoir former comme relation plus tard. Une relation de confiance, du moins l’espérait-elle. S’éloignant du bureau du maudit, la Olsen prit le temps de détailler les couloirs de Marijoa, observant les détails, s’interrogeant sur la présence ou non d’explosifs au sein des structures. Elle soupirerait finalement, et sentirait la main de l’Agente d’Elite s’approcher de la sienne, la tenant avant de la poser contre sa joue.

- Quand tout cela sera terminé, on prendra des vacances bien méritées, promit Lidy en plongeant son regard dans celui de l’assassine.

Celle-ci ne répondit pas, et son esprit sauvage ne sembla pas commenter ce que la bleue venait de dire. A vrai dire, l’absence de pensée était peut-être dû à la totale confiance qu’elle lui faisait. Elle ne remettait jamais en doute ses paroles, aussi irréalistes soient-elles. Le « quand » n’apparut même pas. C’était la personne idéale pour quelqu’un qui, comme la Olsen, n’avait d’ambition à prendre du temps libre. Pourtant, elle le ferait sûrement un jour… Pour le bien de son couple. Elle était loin de s’imaginer qu’elle allait recevoir quelques jours plus tard un appel qui l’empêcherait de partir en vacances pendant un long moment…

Il ne fallut alors que quelques jours pour préparer son départ vers Impel Down, et quelques jours supplémentaires pour revenir avec tout le poids du monde sur ses épaules. Kali Nomade avait été un dur morceau, elle n’avait pas pour volonté de se mettre au service du Gouvernement Mondial, encore moins au sien. C’était une perte non négligeable, surtout quand on voyait les morts d’Ante Dragonovic et de Rang Thalassa qui à eux seuls pouvaient arrêter des lieutenants de Yonkou. Les hommes mobilisables dans ces cas-là étaient peu nombreux… Ce qui avait amené les Cinq Etoiles à envoyer Zang Thalassa en tant que Vice-Amiral sur le Nouveau Monde, et à lui créer une Escouade spéciale.

Aux premières lueurs de l’aube de Décembre 1508, la Olsen entrerait à nouveau dans un cycle de travail effréné. Une seule question la tarauderait pourtant, alors que les événements de l’attaque de la Néo-Marine se rejouait en boucle : comment avaient-ils eu accès aux informations concernant le Fruit du Monarque ? Comment avaient-ils pu poser en toute impunité les bombes au sein de la Cité Sainte ? Qui avait fait entrer Dario et son allié au cœur du Gouvernement Mondial ?

©City pub
Lidy Olsen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: