Derniers sujets

[Pillage] Appel d'OffresparJiva
Hier à 20:20
[Conquête] - Premier pasparAnn Bathory
Hier à 14:28
[Présent] 3ED2YparEden Chapter
Ven 17 Mai - 15:07
Création d'une ArmeparGhetis Archer
Jeu 16 Mai - 19:59
[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Unite)parDorian Karmon
Jeu 16 Mai - 19:02
Création d'Aptitude / Style de combatparJericho D. Dharma
Mer 15 Mai - 16:54
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJiva
Mer 15 Mai - 15:51
Création d'un Fruit du DémonparAslan Moore
Mer 15 Mai - 12:10
Boutique des Top Sites !parGhetis Archer
Mer 15 Mai - 11:49
-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] L'avenir en marche !
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] L'avenir en marche ! Left_bar_bleue45/75[Présent] L'avenir en marche ! Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] L'avenir en marche ! Left_bar_bleue199/500[Présent] L'avenir en marche ! Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Dim 17 Juil - 21:49
Préparer l'avenir


Me remettant tant bien que mal de mes blessures, même si j’étais censé être en rééducation, je faisais en sorte d’avancer plus rapidement que prévu. Passant du fauteuil roulant à des béquilles, je me décidais à prendre en main les choses. En temps normal, je devrais rester à l’infirmerie, me rétablir, mais cela m’était insupportable et … avec ce qui se prépare, je me devais de clôturer mes dossiers au plus vite. Si pour la plupart les déléguer ne seraient pas un souci, il y avait surtout un cas en particulier qui me tenait à cœur : Flevance ! Bien qu’en théorie le cas de cette affaire est réglé, je tenais à m’assurer que la continuité de cette affaire soit entre de bonnes mains. Pour cela, j’avais déjà ma petite idée, mais … avant de faire quoi que ce soit, je me devais de réaliser quelque chose : me rendre sur place !

Passant divers coups de fil, je fis en sorte de pouvoir être reçu. Si dans un premier temps il s’agissait de visiter l’île de nouveau, rencontrer divers nobles dont le précieux Richard de Vraincourt et finir en beauté par une possible audience avec la souveraine des lieux. Dans tous les cas, il s’agissait juste de m’assurer que les divers accords menés aient été respectés afin de transmettre tout ces détails à mon futur successeur ! Ceci étant fait, je préparais le terrain, qu’il s’agisse du voyage aller, ou retour, contactais diverses personnes afin de m’assurer que la suite soit assurée.
Quelle histoire… Qui aurait cru qu’une telle proposition me soit faite. Cela m’avait demandé un certain temps de réflexion au final pour accepter pleinement. Moi qui avais prit ce poste pour aider la néo-marine, désormais c’est un peu dans le flou que je me retrouvais. Les survivants de l’assaut à la Rêverie étaient peu nombreux, bien des polémiques courraient ici et là… Au final… La mission est-elle toujours d’actualité ?  Cela me taraudait, mais je ne pouvais pas vraiment me décider pour l’instant. Sans doute que quelques personnes de confiance pourraient m’éclairer, notamment Camille. Essayant de me rassurer, je me décidais à me concentrer sur ce qui est important avant de me prendre la tête. Pour l’heure, il s’agit d’assurer la relève après mon départ du Cipher Pol 5. L’important était d’assurer une certaine main mise dessus malgré mon départ, cela peut être toujours utile !

Ainsi, je m’organisais de sorte à pouvoir passer divers appels en temps et en heure à savoir un premier avec l’ex-directrice et l’actuel vice-directeur afin de les informer officiellement de mon départ et aussi faire quelques recommandations. Puis un second appel avec une étoile, à savoir Lars, de sorte à pouvoir confier ce dossier épineux à des personnes en particulier. Ainsi, il continuera à avoir une certaine relation avec cette institution qui lui tient à cœur, mais en réalité, j’aurais moi aussi ma petite utilité !

Bref, me rendant vers Flevance, c’est un voyage qui me sembla long pour y arriver. Mais tout vient à point qui sait attendre ! Admirant l’arrivée avec intérêt, je vins à débarquer dès que possible et me laissais accueillir à différence que cette fois… Aucun émissaire quel qu’il soit. Seulement la remise d’une missive pour m’annoncer des nouvelles peu réjouissantes… Ouvrant la lettre avec le sceau royal, je vins à lire cette missive et froncer les sourcils. Le ton employé semblait clairement hautain à mes yeux et démontrait une certaine colère apparente. Visiblement, la rêverie avait quelque peu échauffé la demoiselle au point de refuser bêtement mon audience. Un long soupire s’échappait d’entre mes lèvres. Inutile d’insister, vu le caractère de cochon de la souveraine, sans un appuie politique sérieux pour ne pas dire un dragon-céleste en personne, cette demoiselle n’acceptera jamais d’entendre raison. Quant à ses conseillères, si je garde un très bon souvenir de leur capacité à écouter et murmurer à l’oreille de la souveraine, il m’est inconcevable de les déranger pour l’instant. Elles doivent avoir bien des affaires en cours suite à la rêverie et ses conséquences…

L’important est de m’assurer que le pays se porte bien… Et pour se faire, je sais qui visiter. M’adressant à quelques personnes présentes au port, je demande quelques aides afin d’être conduit chez le seul et unique Richard de Vraincourt, le Lyriciste Minier ! Après un énième « voyage » au travers les terres pour arriver sur son domaine, je laissais les gens annoncer la nouvelle en avance à l’homme riche qu’est le noble et me demandais comment il m’accueillerait. Si le côté esclavage qu’il avait à sa disposition m’énervait quelque peu, au fond, il n’en reste pas moins quelqu’un d’utile à la cause que je protège, alors … Autant rester en bon termes !

Descendant de l’engin de transport une fois arrivé, je me présentais à lui une nouvelle fois. Visiblement, l’homme semblait heureux de voir quelqu’un venir pour lui et non un autre ! Prenant donc de ses nouvelles, j’entamais la discussion de sorte à de nouveau pouvoir intimer un climat de confiance. Au passage, je le rassurais que mon état n’étaitt pas critique, de sorte à ne pas être entouré d’esclaves qui seraient là pour mon seul besoin. Tenant à me débrouiller seul, je marchais donc avec ce dernier et me laissais surprendre d’une certaine invitation à souper ! Une proposition que je ne pouvais refuser compte tenu des circonstances ! Maintenir de bonnes relations était une priorité !

Passant un certain temps avec l’homme, j’écoutais ses aventures diverses… Qu’il s’agisse d’anecdotes de chasses, ou des histoires concernant ses business, j’écoutais attentivement, blaguant sur divers sujets, riant avec lui sur certaines choses. Le temps s’écoulait et au détour d’une discussion, je vins à tenter le tout pour le tout. Avec le plus d’habileté possible, je tentais de négocier une petite visite de ses mines de nouveau. Flattant son égo en faisait divers compliments au sujet de ses mines, l’homme finit par accepter. Quand il s’agit de montrer sa richesse et fierté, il est le premier à agir ! Nous dirigeant vers ces fameux lieux donc, bien escortés comme il se doit, nous continuions de blablater afin de faire passer le temps durant le trajet.
Une fois sur place, je pris soin de regarder où j’allais et admirais de nouveau la beauté de ces mines. Avec une certaine joie, je pouvais voir que les exigences faites étaient respectées, les hommes portant des scaphandres généreusement offerts par l’Archer et ses hommes. Une bonne chose de faite en soit, mais il nous fallait voir si sur le long terme cela aurait un réel effet ? En tout cas, je fus clairement rassuré en voyant ça, mais après quelques questions, il y eu un petit point noir concernant ces protections. Si une majeure partie possédait les outils nécessaires, il y avait encore une petite caste particulière qui n’en possédaient pas et cette caste étaient… les esclaves ! Un point noir qui ne manqua pas de quelque peu me faire tiquer. Restant calme, je tentais de tirer les vers du nez de l’homme à la chevelure d’or jusqu’à apprendre qu’au final, si lui utilisait les mesures proposées, tous ne pouvaient le faire… Notamment la concurrence. Une donnée à prendre en compte me dis-je !

Ceci étant fait, je pris quelques instants pour me mêler à la foule. Après tout, j’étais connu pour être un peu le protecteur du peuple. Alors allant voir la plèbe, je prenais leurs ressentis et m’assurais que ces derniers soient traités avec soin. Clairement rassuré sur ce point, je me retournais alors vers Richard pour de nouveau blablater.

Après tout ceci, jugeant que l’heure avançait à grand pas, l’homme nous invita à rejoindre sa demeure, chose à laquelle je ne disais pas non. Me joignant à lui avec un certain enthousiasme, il me fit dès lors visiter les lieux vantant la beauté de sa famille. Impressionné, je le laissais me balader jusqu’au moment attendu : le repas. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne faisait pas dans la dentelle. Entrant dans un monde de décadence totale, je partageais avec cet homme un repas digne d’un titan. Moi qui étais habitué à une entrée, un plat et un dessert au mieux… Là, s’était un tout autre niveau. Des entrées à foisons, suivis de plats multiples. Que ça soit des volailles entières, ou un sanglier… Il y en avait pour tous les goûts. Là où en revanche les choses sont dérangeantes, c’est qu’il y a énormément de gaspillage ! On tente plus d’impressionner que de savourer ici, et c’est une chose qui en énerverait plus d’un. Tentant de profiter de l’instant, je me rabâtais sur une perdrix farcie aux pruneaux qui était à tomber !!!
L’alcool aussi coulait à flot et attention… pas de la piquette. Je me demande si l’Archer a déjà eu ce genre de repas… Pourquoi diable en mangeant comme ça, je repensais à cette fois où je l’ai appelé et qu’il était en train de fumer, boire et manger ? Secouant la tête, je profitais donc de la soirée en compagnie de cet homme comme si nous étions des amis de longue date.

Echangeant avec lui longuement, je découvrais certaines choses à son sujet et le laissais découvrir des choses à mon sujet, notamment lors de ma carrière militaire. Répondant à diverses questions, je me contentais de narrer diverses histoires sans jamais aller dans l’excès. Me montrant même humble, seule ma langue se montrait acérée, désignant les choses comme elles sont. Ainsi… Un ennemi épineux et coriace était souvent désigné comme une enflure. Un obstacle une épreuve etc etc. D’ailleurs, je lui fis part d’une certaine chose à savoir le fait que j’allais prochainement redevenir membre de la marine sur le nouveau monde. Bien sûr, je le rassurais aussitôt, lui assurant que je serais disponible s’il avait besoin de quoi que ce soit venant de moi ou divers contacts !

C’est sur cette note que nous nous calmions doucement, la nuit nous appelant. Invité à rester dormir, j’acceptais l’offre de ce dernier, passant sans doute une de mes nuits les plus reposante depuis longtemps ! Le lit était si douillet, si confortable, on croirait fondre dans les abysses du bonheur ! Le lendemain, c’est limite dans un autre monde que je pensais me réveiller. Traité avec soin, une fois lavé, je me rendais au salon principal pour partager un déjeuner aussi gargantuesque que le dîner, de quoi bien tenir la journée. Si avec tout ça mon ventre je ne triplait pas de volume… Une fois ceci fait, je pouvais une dernière fois discuter avec l’homme noble et souhaiter à ce dernier une bonne continuation.

Avant de repartir, je retournais dans divers coins de l’île pour m’assurer de ce que j’avais vu la veille et devant cette « paix » apparente, je pouvais m’en aller l’esprit léger me disais-je ! Retournant bien vite au port, je pris le bateau prévu à cet effet et retournais dans mes quartiers pour me « reposer ». Une bonne chose de faite, désormais, il me fallait avancer et pour se faire, prévenir les principales personnes qui seraient impactées par mon départ de la tête du Cipher Pol 5.
Pour se faire, je me devais de mettre en avant divers agents afin qu’ils aient accès à certaines choses. Pour se faire, Franklin serait un choix idéal et pour l’assister – puisque Alexander me suivrait dans le nouveau-monde – un certain Yzis ! Pourquoi ? Tout bonnement car l’homme est affilié à une personne dite « de confiance » et non des moindres, puisqu’il s’agit ni plus ni moins de l’Amiral Archer ! En mettant en avant ces deux figures qui sont liées à nous, c’est comme si nous étions présents, et en général, notre présence se veut « rassurante » ! Telle était l’idée de base ! Restait à voir ce qui en découlerait par la suite…


Codage par Libella sur Graphiorum


_________________
[Présent] L'avenir en marche ! Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: