-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
L'après guerre ! ( Pv Staff )
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Sam 4 Juin 2022 - 16:27
La guerre était terminée et une fois de plus, ses séquelles allaient devoir être assumées. Pour ma part, il s’agissait d’une lourde convalescence me clouant dans un fauteuil roulant et des béquilles. Autant le dire, j’allais devoir travailler dur pour me remettre comme il faut. Quoi qu’il en soit, si les jambes et bras n’étaient pas dans leur meilleure forme, mon cerveau lui continuait à arriver à aligner deux neurones ensemble et de ce fait, c’est plusieurs coups de fil que je passais ici et là pour prendre des nouvelles, cependant, avant un possible appel vers une certaine personne hautement importante,

Serrant grandement les dents, la mort de plusieurs Thalassa était une réelle disgrâce personnelle. La mort de soldats est déjà une honte personnelle pour moi, mais un Thalassa… une famille hautement placée et alliée… Pour sûr, je m’en voulais même si je ne le dis à personne. Soupirant d’avance en imaginant déjà l’engueulade à venir, je me dis qu’il me faudrait un peu de courage et pour se faire, une voix était nécessaire ainsi que de bonnes nouvelles !

M’isolant un peu, garant mon fauteuil tout terrain dans un coin tranquille en théorie de l’établissement, je vins à composer le numéro de cette femme si particulière. Si cette dernière répondait immédiatement tant mieux, cependant si elle ne répondait pas, je ferais mon possible pour essayer de joindre le G-5 . D’après l’infirmière qui avait ENFIN lâché l’affaire, la base avait subit une lourde attaque, mais la victoire était pour les marines. Personne n’était à déplorer mort, cependant… Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de blessés. Or, une blessure peut changer une vie ! Il n’y a qu’à voir le cas de Shirokuma ! Ex-Amiral retraité de part ses blessures suite à son combat légendaire avec Akainu en compagnie de Camille justement. Un appel sera nécessaire aussi…

Bref, faisant mon possible pour joindre Camille Elkens ou bien la base du G5, dès qu’un son se ferait entendre, je me présenterais. Comme « Taito » si la Elken répondait d’elle-même, ou « Taito, directeur du CP5 » en cas de réponse de la base. Restait à voir quelles seraient les nouvelles !

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 4 Juin 2022 - 17:14



L'après guerre ! ( Pv Staff )  G510

L'après guerre ! ( Pv Staff )  Marine39L'après guerre ! ( Pv Staff )  525035Elkens
Nelson Chamberlaine "Marche-Peine", Camille Elkens "ex Midoritaka"
Vice-amiral responsable du G-5, Vice-amiral du Nouveau Monde

C’est bien l’escargophone de la Elkens qui fut décroché, mais une voix d’homme se trouvait de l’autre côté.

-Directeur Nowaki… Nelson Chamberlaine, vice-amiral dirigeant la base G-5 à l’appareil. Je m’attendais à votre appel, d’autant plus que j’ai appris que vous aillez été parmi les combattants mobilisés lors de l’assaut sur Marijoa, mais comme vous le savez les informations circulent mal suite aux phénomènes ayant lieu à ce moment-là…

Nelson était assis sur la chaise à côté du lit et regardait Camille qui elle-même observait son supérieur. Chamberlaine lui-même n’était pas en grande forme, son bras en écharpe en témoignait, comme le plâtre qui entourait sa jambe. Son dos conserverait une cicatrice à vie…

-J’imagine que vous voudriez lui parler directement, néanmoins elle a encore du mal à expirer et donc à parler. Le docteur lui prescrit encore au moins une semaine de repos total. Je tiens à vous rassurer immédiatement cependant, étant au courant de votre lien particulier… Elle va bien. Sa situation est stabilisée. Son pronostique vital était engagé mais Camille s’est accroché et s’en est sortie.

Il tourna la tête pour observer l’océan à travers la vitre.

-Nous avons été attaquer par la flotte d’Hadès. Ils ont tenté de nous faire croire que Dressrosa était leur cible, néanmoins le vice-amiral Horace de Tourville a rapidement percé leur stratégie à jour et a pu revenir à temps pour permettre de repousser l’escadre ennemie. Il aurait réussi à capturer deux navires durant la poursuite des fuyards, mais il n’est pas encore rentré. En tout cas, nous avons dû faire face à certains des plus éminents lieutenants de l’empereur… Camille a affronté Ragnarock pratiquement en duel.

Il s’arrêterait là dans un premier temps, afin que Taito puisse encaisser l’information. Ragnarock était après tout le numéro 2 du Tenryon. C’était une pointure mondialement reconnue et qui avait achevé ni plus ni moins que Groogal Madoka, le plus grand chasseur de primes du siècle dernier.



_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Sam 4 Juin 2022 - 17:58
Quand l’escargophone fut décroché, ce fut un véritable haut le cœur qui me prit. Mais aussi une certaine déception quand une voix d’homme retentit. Une pointe de jalousie pointa le bout de son nez et une vive pensée « qui est-ce » raisonna ! Mais en comprenant de qui il s’agissait, cet état passa très vite à quelque chose de plus calme. Son supérieur hiérarchique semblait veiller sur elle. En un sens c’est troublant, mais rassurant à la fois… Ce n’est pas un blanc-bec qui tente d’approcher le faucon vert ! Gardant un semblant de méfiance, mais pas imperméable à ses paroles, je le laissais prendre la parole. L’homme faisait son possible pour me rassurer et cela était nécessaire et pour cause… Assis sur mon siège, je titillais une des roues comme un junkie en manque de clope ! D’ailleurs, quand l’une d’elle eu un petit souci, c’est entre deux paroles que je jurais quelque peu une petite « saleté de roue » qui sortait un peu de nulle part. Nerveux ? Je l’étais, cela se ressentait, jusqu’à ce que le sujet Elkens soit abordé.

Au début, quelques paroles me firent stresser et les yeux de l’escargophone en témoignèrent. L’apothéose fut quand il mentionna le fait que son pronostique vital était engagé. Je retenais littéralement ma respiration essayant de ne pas croire à une possible mauvaise nouvelle. Se pourrait-il que le seul souvenir que j’ai d’elle soit sa … déclaration ? Je m’y refuse, non… Tout mais pas ça ! « mais Camille s’est accroché et s’en est sortie. ». Le verdict tombe et tandis qu’un début de larme se formait, je pu de nouveau retrouver la vie et souffler un grand coup, m’exprimant de manière la plus simple qui soit, une chose rare quand on me connait.

« Dieu soit loué… Bordel… »

La savoir aux mains de l’ennemi cela avait été un grand stress, mais ne pas savoir son état… encore pire ! Mais la savoir en sécurité désormais était un soulagement incroyable. Quand l’homme reprit la parole, il exprima le fait que Hadès était l’auteur de cette attaque. Si de base je ne portais pas les pirates dans mon cœur, là, cela n’allait pas arranger les choses !!! J’enrageais de savoir qu’il est le responsable de l’état de Camille. Mais heureusement, elle est saine et sauve. Et d’ailleurs, je me devais de le lui dire, après tout… Ce n’est pas comme si on avait à se cacher, si ?

« … Elle est proche ? Elle m’entend ? … Au pire des cas, j’aimerais que vous lui passiez un message. »

M’exprimer de la sorte était une chose nouvelle pour moi, cependant… apprendre que le sentiment était réciproque en apparence, cela m’avait quelque peu chamboulé. Je me devais de répondre et agir en conséquence ! Apprenant qu’elle n’était pas loin, je vins alors à demander à ce qu’il dirige l’escargophone de sorte à ce qu’elle puisse entendre et/ou voir que je m’adressais directement à elle.
Les escargophones sont une magnifique invention avec la capacité d’imiter votre expression faciale, et c’est donc avec sérieux mais aussi une douceur qui m’est nouvelle que je vins à lui dire ces mots.

« … Je … suis fier de toi ! Tu as toujours été et a démontré comme toujours que tu es forte ! J… je suis soulagé de savoir que tu es vivante ! J… Je t’aime…»

Ceci étant dit, j’imaginais simplement sa réponse à défaut de pouvoir réellement l’entendre. Un sourire ! C’est tout ce dont je désirais comme réponse claire. C’est tout simple et tout bête, pourtant, imaginer simplement c’était comme un baume au cœur. Une douce chaleur s’immisçait en moi et me parcourais l’être tout entier. Pas là physiquement, mais le cœur y était.

Ce petit échange fait, je vins à m’adresser à Chamberlaine. Car si Camille était la principale raison de mon appel, je n’en reste pas moins quelqu’un qui s’inquiète aussi pour ses comparses ! Et il ne faisait pas exception.

« Comment vous portez vous ? Et les autres soldats ? Les pertes ne sont pas trop énormes ? Comment les ennemis ont fini ? Qu’en est-il de ce … Ragnarock ?! »

Je priais intérieurement qu’il me dise qu’il a succombé à ses blessures, mais il fallait se rendre à l’évidence, un second ne s’élimine pas ainsi. Ils paieraient un jour, je m’en faisais la promesse. Cela est certain ! Et d’ailleurs, devant tant d’émotions, je me laissais aller à une envie purement personnelle. Je devrais faire des pieds et des mains pour réaliser cette envie, mais quand on veut, on peut !

« Puis-je vous faire une confidence ? »

A voir si l’homme jouerait le jeu et écouterais à même l’appareil ou s’il laisserait la demoiselle apprendre la nouvelle.

« Une fois rétablit… Je ferais mon possible pour passer afin de vous rendre visite ! Et... Merci de veillez sur ... elle ! Et les soldats ! »

Une manière aussi de découvrir les « joies » du nouveau-monde ! Mais aussi et surtout de mettre un coup positif au moral. C’est important de nos jours.

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 4 Juin 2022 - 19:15



L'après guerre ! ( Pv Staff )  Marine39L'après guerre ! ( Pv Staff )  525035Elkens
Nelson Chamberlaine "Marche-Peine", Camille Elkens "ex Midoritaka"
Vice-amiral responsable du G-5, Vice-amiral du Nouveau Monde

-Oui elle est à côté de moi, allongé dans son lit médicalisé. Elle n’est plus alité depuis hier mais encore assez faible.

Comprenant naturellement que le directeur du Cipher Pol 5 souhaité s’adresser à sa collègue, il tourna l’appareil vers cette dernière dont seul la tête dépassait de la couverture. Le regard se cette dernière, encore lourd, se posait sur le visage du den den mushi. Le vice-amiral Chamberlaine savait être sérieux, mais avec cette femme qu’il avait appris à respecter, tout autant pour sa carrière pour sa contribution à la vie de la base, il ne pouvait que se montrer compatissant à son égard. En dépit des pertes subit, beaucoup d’hommes du G-5 lui devaient la vie. Alors même que, il en avait conscience, elle avait été envoyée là pour l’éloigner des prises de décision et éviter que, si elle était une taupe à la solde de la Néo-Marine, des informations fuites, l’ancienne Midoritaka c’était intégré à la grande famille que formait le G-5. Une famille brutale, parfois vulgaire, qui avait un quotidien plus difficile que n’importe quelle autre base du monde. L’Elkens y avait trouvé sa place parmi les hauts-gradés, choses qui n’était pas forcément évidente à faire avec tous les forts caractères qui se trouvaient parmi les officiers. Chamberlaine se demandait d’ailleurs parfois comment ses prédécesseurs, tel Aksoum Chaka, avaient pu gérer les futurs grands noms de ce monde, tel Kizaru qui avait officié un temps au G-5.

-Moi… aussi…

Nelson avait approché le combiné du visage de Camille qui avait produit de grands efforts pour répondre. Sa voix tirait beaucoup plus vers les graves que d’habitude, comme si elle était très enrouée. L’escargophone retranscrivait son frêle sourire ainsi que ses paupières qui s’étaient fermés pour se concentrer sur la voix de son petit ami. Elle aussi eu un soupir de soulagement à entendre Taito s’exprimer ainsi. Elle aussi craignait qu’il ne lui soit arrivé de grands malheurs, ignorant beaucoup de détails des batailles de Marijoa. Une larme perla au coin d’un de ses yeux. Une larme de soulagement, de pression qui retombait.

Le Chamberlaine reprit le combiné pour répondre au Nowaki.

-Personnellement j’ai failli perdre une jambe dans mon affrontement avec Minerva La Calamité qui s'abat sur les Nations, mais j’ai dû sacrifier les os de mon bras à la place. Eda Örjgrid "La Hurleuse Métallurgique" et Cataong Li "le Doigt d'Hadès" sont malheureusement parvenu à éliminer un contre-amiral et quatre colonels. Concernant Camille… elle a perdu un rein, l’un de ses poumons est endommagé et il a fallu retirer un très grand nombre d’éclats métalliques de son ventre. Heureusement pour elle comme pour moi, le vice-amiral Evénor était venu nous prêter main forte et ses interventions nous ont permis d’échapper à certaines attaques dévastatrices. D’après mes comptes, nous avons perdus 248 personnes dans l’affrontement… Je pense pouvoir évaluer les pertes chez l’ennemi aux alentours de 150, mais ça ne reste qu’une estimation visuelle… Quant à Rangarock, il est reparti vivant, mais également particulièrement blessés. Je pense que Camille a subi plus de dommage que lui, mais il était dans le même genre d’état. Néanmoins, il avait encore assez de force pour l’achever, Evénor a dû retenir Minerva quelques instants pour que j’aille m’interposer et sauver Camille. Je ne vais pas vous mentir que si les cuirassés d’Horace n’étaient pas déjà en train de bombarder les pirates à ce moment-là les contraignant à se replier, au moins l’un des vice-amiraux serait tombé au combat…

Evénor aurait certainement fini par succomber, et seul un entre la Elkens et le Chamberlaine s’en serait sortit en vie. Hadès avait mobilisé énormément d’effectifs dans cette attaque. Il comptait réellement faire tomber le G-5, intention que l’on ne ressentait au final que dans les plus intenses escarmouches que pouvait connaître la base.

-Si vous le désirez.

Il emporta le den den mushi et s’isola dans le couloir, observant une autre chambre de l’infirmerie ou un contre-amiral était toujours plongé dans le comas.

-J’en suis fort aise… Sachez d’ailleurs que je me suis entretenu avec l’amiral Haiirokumo, puisque que le G-1 demeure le quartier-général sur le Nouveau Monde et que nous sommes donc à ses ordres. Il souhaiterait vous parler. Une fois cet appel terminé, vous devriez prendre contact avec New Marineford et voir ce qu’ils vous veulent avant de vous rendre sur place, puisque vous passerez par là si vous souhaitez nous rendre visite… Et ce n’est rien directeur. C’est un devoir. Je suis autant le supérieur de tous ces soldats, le collègue de Camille, que je suis le père de cette immense famille que forme le G-5, je fais mon possible pour veiller sur tout le monde…

Il s’arrêta alors, sa voix menaçant de se rompre. Son regard se reporta au dossier qu’il avait laissé sur sa chaise. C’était les préparatifs pour l’enterrement de tous ceux qui étaient tombé au combat durant cette bataille. Il fallait leur rendre hommage dignement, avec une cérémonie à la hauteur du courage de ces hommes, de ces héros que le reste du monde ignorait alégrement. Leurs sacrifices ne seraient honorés que par les membres du G-5 et cela créait toujours plus d’amertume dans la bouche de Nelson. Certains considérés le G-5 comme constitué majoritairement de rebus de la Marine, mais aucunes de ces personnes qui les critiquaient sur la base de clichés ne méritait autant de respect que ces hommes qui donnaient leur sang et leur vie chaque jour pour maintenir le front.



_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Sam 4 Juin 2022 - 19:56
Rare sont les fois où je fais part d’autant d’émotions lors d’un quelconque appel. En général et ça depuis la mort de mes parents, j’étais droit et trop sérieux. La mission, seule la mission compte ! Le reste est personnel. Mais si Violet était là, elle pourrait voir à quel point le temps a fait son affaire : me faire murir et grandir avec le temps ! M’exprimant ouvertement, j’avouais donc à celle-ci toute la fierté et l’amour que j’avais pour elle. L’escargophone montrait le petit air de la demoiselle, mais je fus clairement rassuré quand elle montra un semblant de sourire ! Quel soulagement …

Mais alors qu’une lourde pression se retirait de mes épaules, les récits du Chambrelaine ne firent que remettre un peu de pression au niveau de ma nuque ou mes épaules ! Le récit de la bataille qu’ils ont subie ! Et si chacune des blessures faisait mal au cœur à entendre, notamment les pertes qu’ils avaient subits. Ainsi, plusieurs gradés avaient succombé face aux assauts de quelques lieutenants ou soldats puissant de l’Empereur. En revanche, quand les blessures de la Elkens furent évoquées, de nouveau ce fut comme si l’air m’était retiré de mes poumons ! On peut le dire, la guerrière avait traversé quelque chose de brutal, à n’en point douter… Et la fierté ressentis à son égard était clairement plus grande maintenant. Les termes « s’être accrochés » n’était jamais aussi vrai que maintenant. Et si ça ne tenait qu’à lui, l’homme que j’étais irais immédiatement sur les lieux pour lui donner de sa force !

De ce que le récit racontait, ils étaient tout deux en vie, et cela était dû à une certaine chance ainsi que l’aide d’une énième personne. Une autre personne en qui Taito avait une dette indirectement. Et d’ailleurs, s’il ne l’avouait pas ouvertement, son remerciement parlerait de lui-même.

« Que cet Horace soit remercié comme il se doit ! Je lui serais sans doute reconnaissant à jamais. Horace et toutes celles et ceux qui ont combattu ! »

Taito remerciait Horace et Chamberlaine pour leurs actions ayant permis à Camille de s’en sortir, mais aussi le fait que chacun ait fait son devoir. Selon lui, même s’il ne le dit pas à haute voix, on a tendance à ne pas dire assez « merci », alors que chaque jour, des gens meurent au combat. Le prix de la vie humaine n’existe pas et c’est pourquoi je pensais déjà à l’appel suivant… Yang Thalassa… Un goût amer se rependait déjà dans ma bouche.

Quand il parla de faire une confidence, l’homme accepta et il l’entendit bouger visiblement. Changeant de lieu, il dit alors ce qu’il avait à dire et c’est alors qu’il répondit tout naturellement. Un sourcil s’arqua quand il parla d’un des amiraux. Visiblement, ce dernier était envieux de discuter avec moi. Qu’est-ce que l’amirauté me voulait ? Y aurait-il un souci ? La fin du discours de l’homme fut plus cassée, preuve que malgré son professionnalisme, il était touché par ce qui s’était passé. Et pour cause, le constat était amer. La base était encore là, mais à quel prix ? Plus de pertes que d’ennemis emportés dans la tombe… D’un certain point de vue, c’est une défaite. Du moins, si on se concentre sur l’objectif ! D’un point de vue humain, en revanche il avait clairement gagné et de loin ! Et je me surpris moi-même à vouloir le lui signaler.

« … Ne vous blâmez pas… Vous avez fait votre possible pour assurer la victoire. La base n’est pas tombée et vous avez sauvé autant de soldats que possible ! Qu’importe ce que disent les hautes instances, que nous avons subis plus de pertes ou non… Votre victoire réside dans le fait que chaque morts… chaque vie sauvée ne sera jamais vain ! Ragnarök et les autres pirates paieront, je vous en fait la promesse ! »

Une pointe d’amertume se sentait dans la voix. Notamment en mentionnant le responsable de l’état de Camille. Mais le reste était tout aussi pensé. Les pirates paieront en temps et en heure, je me le jurais et dès que j’en aurais l’occasion, je ferais tout pour y arriver ! Remerciant une énième fois l’homme, je lui souhaitais de veiller sur tous les soldats en espérant pouvoir le rencontrer en personne le plus vite possible. Après tout, je lui en devais déjà une pour la fois où il a pu organiser le déplacement de Camille la première fois. Si au départ je me méfiais de lui, désormais, je le considérais comme quelqu’un à avoir proche de soi !

Espérant que ces quelques mots lui donneraient de la force pour aller de l’avant en bon militaire qu’il est, je raccrochais alors pour me remettre de toutes ces émotions. Camille va bien. Une larme perla le long de ma joue un court instant, mais fut vite effacée par pudeur. Je me devais maintenant de passer au plus difficile. Et si l’Amiral devait être appelé, j’avais un autre homme à appeler. Quelqu’un qui a clairement perdu et si ce n’est pas mon devoir de faire ce que je vais faire, ayant combattu aux côtés de son défunt fils… Je me dois de lui souhaiter mes plus plates condoléances !

Composant donc un numéro, je tentais de jouer de mon statut de directeur de Cipher Pol 5 pour contacter directement le Cinq Etoile Yang Thalassa ! L’homme devait être occupé, surtout avec les conséquences de la rêverie, mais sans doute qu’en mentionnant un possible objet d’appel comme la mort des membres de sa famille, cela devrait motiver à décrocher le combiné. La boule au ventre, j’attendais d’avoir une réponse.

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Sam 4 Juin 2022 - 22:10



L'après guerre ! ( Pv Staff )  Marine39L'après guerre ! ( Pv Staff )  525035Elkens
Nelson Chamberlaine "Marche-Peine", Camille Elkens "ex Midoritaka"
Vice-amiral responsable du G-5, Vice-amiral du Nouveau Monde

-Je leur ferai part de leurs remerciements… Retenez bien le nom d’Horace de Tourville. Ce n’est pas seulement le descendant de Bellone de Tourville, l’une des plus grands amiraux de tous les temps, c’est également le meilleur stratège naval de la Marine. Maintenant que Sakuraba Yu et Chairoka ne peuvent plus concevoir de stratégies pour la Marine, je pense que son nom viendra bien plus souvent qu’avant afin d’être consulter sur les stratégies.

Nelson en était persuadé : Horace de Tourville allait enfin pouvoir briller. Si la majorité des gouvernementaux se moquaient des personnes se trouvant au G-5, maintenant qu’il se retrouvait seul dans les hauts gradés à être un stratège de haut niveau il allait pouvoir briller en dépit de ce dédain qui existait pour ceux se battant au front. Si le G-5 avait survécu quand Mark Robinson, alors vice-amiral à la tête de la base, avait été transformé en pion par Centes, ce n’était pas l’œuvre unique du Chamberlaine, la contribution stratégique du Tourville ayant grandement joué. Puis le Nowaki chercha visiblement à réconforter Nelson qui sourit en coin, un tic nerveux certainement.

-Nous faisons notre possible pour tenir oui. Encore une fois nous avons tenu. Je ne sais guère s’ils le paieront réellement de la main de gouvernementaux un jour prochain… Néanmoins ce que je sais c’est que nous vivrons un jour de plus… C’était certes une grande bataille ayant causés de grandes blessures, mais comparé au choc qu’à du représenter l’attaque sur Marijoa cela est peu. Ici, au G-5, nous sommes au bout du monde, loin de tout, là où se faire attaquer, risquer sa vie, est notre pain quotidien. La politique, les querelles internes qui agitent le Gouvernement Mondial, nous en avons cure. Tout ce qui compte c’est tenir jour après jour, tous ensemble. La mort est notre quotidien et le fait qu’elle s’abatte n’est guère une surprise. Je suis peiné à chaque trépas, mais je suis habitué à porter le deuil.

Un frisson lui traversa le dos alors qu’il avait l’étrangement sentiment que des mains se posaient dans son dos.

-Je porte sur mes épaules la vaillance, la volonté et le courage de tout ceux qui nous on quitté. C’est cela qui me porte plus loin. Je compatis bien davantage à toutes ces personnes qui ont oublié avec les années ce que c’est de perdre les siens, bien retranché au sommet de Redline à Marijoa. Le choc est bien plus dévastateur pour eux…

Alors que Taito terminait de remercier son interlocuteur, une alarme retentit dans la base et se fit même entendre dans le combiné.

-De toute manière, je crains devoir vous dire au revoir directeur Nowaki. Un navire arborant pavillon noir approche. J’ai l’impression que le jeune rookie Jerg Threllon n’en a pas eu assez hier…

Sur ces mots, et en dépit des blessures incommodantes, il raccrocha avant de se diriger vers l’extérieur afin de mener le combat du jour.

L'après guerre ! ( Pv Staff )  Noble_20
Varang Halia "l'Ombre de Yang"
Majordome et secrétaire de Yang Thalassa

-Vous tenez vraiment à lui présenter vos condoléances en personnes ? … déclara le majordome qui n’avait guère besoin de se pencher sur les registres devant lui pour se souvenir de qui était Taito Nowaki. Soit… Veuillez patienter.

Varang grimpa les marches de la demeure de Yang. Il toqua à la porte, puis pénétra dans le bureau quand « entrez » fut prononcé. Le Thalassa, la mine sombre, les cernes consumant son visage en s’étendant tels des poches sous ses yeux, remplissaient de signature un monticule de documents divers. Il tourna lentement la tête vers son secrétaire tout en continuant son œuvre, signature après signature. Il portait toujours la tenue de deuil, entièrement noire. Même le manteau qui ornait ses épaules tel une cape était sombre. Varang tendit l’appareil à son mettre qui s’en empara.

L'après guerre ! ( Pv Staff )  Code_g10
Yang Thalassa "le Visionnaire"
Membre du Conseil des 5 Etoiles

-Etoile Yang Thalassa, j’écoute…




_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 5 Juin 2022 - 1:32
L’appel prenait bientôt fin. Parlant à cœur ouvert, j’espérais que Nelson aurait chaud en cœur de savoir qu’au moins une personne le remerciait lui et ses soldats pour leur travail. On peut dire ce qu’on veut sur les soldats du G-5, mais ils font le boulot que peu pourraient assurer ! Tendant l’oreille, il laissait Nelson le rassurer et lui montrer qu’il a les épaules pour ce qu’ils font. J’en étais sûr, Camille était entre de bonnes mains ! Et si cela ne retirait pas totalement mon angoisse de la savoir loin et en danger chaque jours… J’étais en partit soulager !

Voilà qu’une alarme retentit annonçant de nouveaux ennuis, mais Chamberlaine semblait serein. L’encourageant avant qu’il ne raccroche, cela annonçait la fin d’une parenthèse pour l’ouverture d’une autre. Toute aussi importante que la première, je vins à prendre une grande respiration alors que je tombais sur un certain secrétaire. La question qui retentit me fit répéter ma demande, car oui, je tenais à le faire en personne. Si certaines personnes sont hautement gradées et ne peuvent avoir le temps de faire cela, moi, je ne faisais pas partit de cette caste !
Laissant donc l’homme aller directement au Thalassa, je patientais en douceur jusqu’à ce qu’une voix retentisse. Une voix déjà entendue, mais affaiblit, une voix grave, portant en elle le poids du deuil ! Prenant mon courage à deux mains, je vins alors à prendre la parole, sûr de moi.

« Directeur Cipher Pol 5… Taito Nowaki. »

Laissant planer quelques secondes, je repris rapidement la parole, afin de délivrer mon message murement réfléchit ! Il n’avait pas de réel lien avec le Thalassa, cependant… Cet homme hautement placé avait perdu plus qu’une bataille en ce jour, mais bel et bien des membres de sa famille et aussi grande soit-elle, cela reste une perte.

« … Je vais être bref, votre temps étant précieux. Je vous contacte afin de vous souhaiter mes plus plates condoléances… Même si je n’ai pas connu explicitement Aang et Rang… J’étais présent lors de leur affrontement et … leur mort me touche tout autant que vous. Surtout concernant Aang… Je souhaite m’excuse de mon incompétence… Peut-être et sans doute que dans la situation dans laquelle nous étions je n’aurais pu rien faire de plus que ce que j’ai fait, mais … j’ai tout de même une part coupable… Ce sentiment de ne pas avoir fait tout ce qui est en mon pouvoir… Un sentiment de culpabilité que tout vivant devrait avoir dans ce genre de situation… »

Une excuse sincère à un homme sans doute déchiré par ces pertes. Mais Taito Nowaki revint à l’assaut. Même s’il n’obtiendrait jamais son pardon – et il ne me demandait pas en soit – il souhaitait qu’il sache le fond de sa pensée.

« Sachez… Que vous aurez toujours mon soutient… Quelle que soit la situation. Si vous avez besoin de quoi que ce soit... Je répondrais toujours présent pour vous, ou n'importe quel membre de votre famille !
Je ne vais pas vous déranger plus longtemps. Merci de m’avoir écouté. »


Attendant de voir s’il aurait de quoi répondre, si non, je raccrocherais avec humilité, essayant de calmer ces légers tremblements qui m’assaillaient. L’image d’Aang qui se faisait littéralement écraser me hantait dernièrement…

Si la conversation s'écourtait, ce serait l'heure d'un énième appel à savoir la base du G-1 !

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 5 Juin 2022 - 3:38



L'après guerre ! ( Pv Staff )  Code_g10
Yang Thalassa "le Visionnaire"
Membre du Conseil des 5 Etoiles

-Wang... Liang… Ils sont morts aussi.

Il demeura muet de long instant. Vatang observait son maître avec crainte. Depuis quelques jours, Yang se perdait parfois en regardant dans le vide. Le majordome espérait que la famille parviendrait à surmonter cette épreuve qui les tourmentaient tous.

-Ne vous en voulez pas Nowaki... Je suis bien davantage fautif que vous...

Il écouta la fin du message et attendit quelques secondes avant de répondre mollement.

-J'en prends note... Je vous remercie pour votre appel... Peu d'officiers ont prit cette peine...

Les connaissances de ses fils et petits-fils préféraient-ils s'adresser aux autres membres de la famille. La stature d'une Etoile impressionnait malgré tout après tout. Mais Yang ne pouvait s'empêcher de se sentir trahit, notamment de la part de certains poulains... Tel Ghetis Archer qu'il avait cherché à aidé mais qui ne semblait guère s'enquérir du sort des Thalassa. L'amertume issu de la situation l'amenait à voir les choses sous un prisme différent, bien plus sombre parfois.

-Si vous pouvez épauler les membres de ma famille dans les mois à venir... Je vous en serai gré... J'ai pris la décision de les réintégrer aux institutions classiques. Zang et Shang veulent réintégrer la Marine dès qu'ils seront en état, mais Cang va devenir directeur du Cipher Pol 0 et Vang prendra certainement la tête de l'Agence de Liaison Inter-Agences Gouvernementales... S'ils ont des problèmes, aidez les s'il vous plait...



_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 5 Juin 2022 - 13:45
Les premiers mots de l’homme me firent avoir des sueurs froides… On va dire que j’avais pour excuse de ne pas lui rappeler la totale gravité de la situation. Et puis j’avais surtout été en contact avec les deux premiers… Mais quatre morts dans la même famille … C’est terrible à assumer ! Et en parlant d’assumer, je faisais là mon méa culpa à ce dernier mais visiblement… Il ne m’en tenait pas rigueur. Quelque peu soulagé, cela ne retirait pas totalement l’amertume ressentie lors de la mort de Aang et Rang… Perdre son fils ET petit-fils, c’est terrible ! Le laissant dire, l’homme prenait la majeure partie de la responsabilité sur lui, je ne pouvais que me sentir empathique à son sujet. Quand il prit le temps de me remercier mais aussi parler du fait que peu de gens avaient prit la peine de faire de même. Je ne pouvais que comprendre les gens, même si ça n’excuse pas tout. Une légère grimace décora mon visage, me sentais d’autant plus désolé pour lui.

C’est alors que l’homme sembla quelque peu se confier et si cela me surpris dans un premier temps, très vite, ce fut une sorte de mission que j’entendais là. Ainsi donc, plusieurs membres de sa famille allaient revenir à la « normale » ? Concernant Zang et Shang, je pris note. Pour ce qui est de Cang et Vang ce sera plus difficile, mais rien n’est impossible quand on le veut. Alors, avec mon sérieux légendaire, mais aussi la part humaine qui voyait de plus en plus le jour suite à mon ouverture auprès de Camille, je vins à m’adresser à l’homme directement, bien que je ne sois ni un ami, ni un frère ou réellement quoi que ce soit à ses yeux sans doute…

« Yang... Vous avez ma parole. Moi et ma sœur… Les Nowakis, nous feront tout pour les épauler et veiller sur eux. »

Je me retenais de dire « comme s’ils étaient mes propres frères », cependant, en l’interpellant de cette façon, j’espérais qu’il comprenne que quand il s’agit de famille, on est sans doute similaire : attaché à celle-ci. La famille et l’entourage principal est quelque chose de précieux et sacré pour nous. Lui souhaitant tout le courage du monde, je raccrochais pour alors de nouveau me retrouver à réfléchir seul.

Prenant une grande respiration, je vins à repenser à bien des choses. Je prenais clairement conscience de tout ce que j’avais vécu jusqu’à maintenant. La mort d’Hotaru, les batailles difficiles, les affrontements avec des gens importants, les guerres que ça soit à Marinford ou Marijoa… Une grande respiration fut nécessaire pour me dire que j’ai toujours signé pour ça, c’est maintenant qu’il faut assumer. Plus on grimpe, plus on a de sang sur les mains… C’est ainsi.

Me déplaçant d’endroit, allant encore dans un coin calme, proche d’une fenêtre pour observer l’horizon, je vins à prendre mon courage à deux mains, puis appeler le fameux Amiral. Jamais je n’avais vraiment eu l’occasion de discuter avec. Je m’attendais plus à discuter auprès de Sorafuka, mais les choses sont ce qu’elles sont, alors je pris une inspiration et y allais.
Me présentant correctement, je demandais l’Amiral araignée grise pour converser avec ! Bien curieux de ce qu’il pourrait m’annoncer !

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 5 Juin 2022 - 15:24



L'après guerre ! ( Pv Staff )  002_318
Entrée du Nouveau Monde : Base du G-1.

L'après guerre ! ( Pv Staff )  Unknow67
Mark Robinson, "Haiirokumo"
Amiral de la Marine, Responsable du G-1.

Pris entre plusieurs dossiers d'une importance considérable, l'Amiral commençait à voir les limites liées à l'arrestation du Vice-Amiral en charge des communications entre le G1 et le G5, une personne connue de tous et toutes dans la marine... Sakuraba Yu... C'était un triste destin qu'il avait rencontré, une trahison de grande importance, et il n'était pas insensible au sort de ses subordonnés même quand ceux-ci s'étaient égarés du chemin de la Justice, loin de là. Finissant un dossier qu'il transmit à son secrétaire, il prit l'appel du Nowaki qu'il avait demandé à contacter : c'était un timing peut-être un peu prématuré, mais il n'avait pas vraiment le luxe de tout contrôler.

    - Directeur Nowaki, Amiral Haiirokumo à l'appareil. On m'a fait part des événements de Marijoa, je sais que c'est sûrement une histoire que vous racontez sans cesse mais allez-vous bien ?

Il y avait quelque chose de vrai dans cette prise de nouvelles. Bien sûr, ce n'était pas le sujet de l'appel, mais il fallait être prévenant, c'était une simple question de bien-vivre et de politesse. De ce qu'il savait de l'ancien Vice-Amiral, il en avait, qui plus est si ce qu'il avait entendu d'Elkens était vrai... Combien de fois ce nom était revenu pendant leurs conversations ? Il aurait presque pu soupirer rien qu'à y repenser. Une fois qu'il aurait répondu à cette question, et que l'Amiral aurait fait état de la perte du Pacifista suite à la prise de contrôle de Xlados sur les technologies de la Division Scientifique, il entamerait le cœur du sujet de l'appel.

    - Je m'excuse que vous ayez eu à me contacter, le Vice-Amiral Chamberlaine a pris les devants. Directeur Nowaki, moi-même et l'Amiral-en-Chef Ivanovitch avons une proposition à vous faire. Vous connaissez l'état du G1 ? La trahison de Sakuraba nous a pesée, nous avons appris qu'il avait empêché nos forces de localiser la Néo-Marine sur le Nouveau Monde, après une enquête du Cipher Pol 6... Et il a laissé une place que nous souhaitons vous proposer. Taito Nowaki, voudriez-vous revenir dans la marine en tant que Vice-Amiral, second de la base du G1, entre autre chargé de l'intercommunication entre le G1 et le G5 ?

L'expérience qu'il avait en tant que Directeur du Cipher Pol 5 lui donnait une légitimité à gérer une base de l'importance du G-1. C'était sans nul doute une prise immédiate d'importance au sein de la base du G-1, mais surtout... Surtout cela le rapprochait de Camille Elkens.

    - Si cela vous intéresse, nous pouvons nous rencontrer quand vous aurez fini de vous rétablir, sur la base du G1.



_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 5 Juin 2022 - 15:58
Journée escargophonique ! Après La base du G-5 et Yang Thalassa, je me devais de contacter une personne hautement placée, à savoir l’Amiral Haiirokumo ! Si l’attente fut courte, ce dernier me surpris avec une question qui retentit rarement quand on discute avec quelqu’un de son grade. En effet, aussi surprenant cela soit-il, il venait de bel et bien demander si « j’allais bien » ! Je me stoppais quelque peu sur le coup ne m’attendant pas à ça. Les habitudes de soldats ont la peau dure et si entre soldats on a tendance à se serrer les coudes, les hauts gradés ont plus tendance à voir les autres comme du bétail… Alors cela est anodin, mais demander simplement comment va une personne est assez surprenant et réconfortant à la fois !

« Une bataille de plus je dirais… Mais dans l’ensemble outre mes blessures… Oui ? »

Pour le coup, j’avais du mal à cacher ma surprise, mais je me reprenais le plus vite possible me demandant bien ce que l’homme voulait. Sans doute m’assigner une nouvelle mission, comme il est coutume. Après tout, quand on est directeur on se doit de répondre aux désirs des uns et des autres ! Aurait-il un secteur à sécuriser ?
J’étais loin de me douter que je me fourvoyais grandement !!!

Quand l’homme eu finit de parler de choses « banales », voilà que le sujet de l’appel fut lourdement abordé et le moins qu’on puisse dire c’est que cela m’intrigua au plus haut point. L’homme s’était concerté avec un collègue ou plusieurs et avait pensé juste que je sois proposé à cette place ? Le second d’une base marine d’une grande importance dans le nouveau monde ? Du moins son entrée ? Ce serait à la fois un baptême du feu, mais aussi un retour dans la course à l’amirauté. Cependant… Il me fallait penser à bien des choses et si bien entendu le fait que Camille serait plus proche… Il fallait prendre en compte le fait que mon allégeance était à Chairoka. Aussi durs soient ses choix… Le cas Néo-marine n’était pas encore enterré. Pendant un court instant, une boule au ventre me fit mal et je du prendre une grande respiration pour me remettre de mes émotions. Nouvelle place, nouvelles responsabilités et nouveau jeu… Cette fois-ci, j’aurais bien quelqu’un au-dessus de moi et un amiral qui plus est… Autant dire, à duper, ce n’est pas la même chose qu’une personne qualifiable de sous-fifre… Faisant rouler l’appareil entre mes doigts, je vins à me mordre la lèvre, marquant l’hésitation.

« C’est là… Une proposition alléchante que vous me faites… J… J’en suis honoré. »

L’envie de demander pourquoi moi et pas un autre me titillait, mais il n’était pas temps de se faire mousser. Pourtant, bien qu’il y ait mille et un truc à prendre en compte, il y a aussi là une opportunité de recoller divers morceaux brisés par choix. Et le premier lui venant en tête mena à une question assez délicate, preuve que la famille est importante pour l’homme !

« … Avant toute chose, j’aimerais que vous étudiiez cette possibilité que j’aimerais vous soumettre : Est-il envisageable d’assigner aussi ma sœur et ses hommes à cette base ? Ce sera là un moyen de nous réunir d’une part, mais aussi et surtout de l’autre de m’assurer de son évolution. »

Par-là, j’entendais bel et bien le fait qu’elle comme moi, nous puissions aiguiser nos griffes. Il s’agissait du nouveau monde. L’endroit idéal pour se mesurer à des êtres différents des Blues ou de Grand Line ! Si Grand Line est souvent désigné comme « Paradise », là, il s’agissait bien de l’Enfer ! Et si moi et ma sœur venions du nouveau monde à la base, cela ne veut en rien dire que nous étions forcément prêts. Cette proposition sonnait comme l’heure de passer dans le grand bain officiellement ! Un passage obligatoire pour s’affirmer dans n’importe quelle instance !

« Je… Ne vois pas d’inconvénient à accepter cette proposition. Cependant, je pense qu’il serait préférable d’en discuter de vive voix face à face. Si je ne m’abuse, vous êtes vous-même le Gérant de cette Base Marine ce qui signifie qu’en acceptant ce poste, j’accepte de vous épauler. De mon point de vue, j’y vois de nouvelles responsabilités, mais aussi le fait de pouvoir me former encore et toujours ! Voyons ça directement ensemble qu’en dites-vous ? Afin de voir l’entente que nous pourrions avoir. Mais en attendant… »

Je pris un certain temps à réfléchir. Non pas que je doutais, cependant, je tentais de coordonner toutes les choses à prendre en compte : mes engagements ici et là, mes responsabilités, et ce que cela implique aussi. PLUS… mon cas néo-marine. Si certains ont réfléchit depuis, ou retournés leurs vestes… Pour ma part ce n’est pas le cas et tant que rien n’est statué sur ce sujet, je suis et reste un agent double en soit ! Mais là, cette mission était au point mort. Il me fallait réellement découvrir quel était l’état de la néo-marine avant de savoir si je pouvais avancer dans ma carrière, ou continuer ma mission !

« … J’accepte ! »

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1039

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue0/0L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 5 Juin 2022 - 17:20



L'après guerre ! ( Pv Staff )  Unknow67
Mark Robinson, "Haiirokumo"
Amiral de la Marine, Responsable du G-1.

Si Taito était dubitatif, Mark Robinson était presque stressé en l'attente de la réponse. Les recommandations avaient été multiples pour ce poste. L'Amiral-en-Chef Ivanovitch avait été le premier à évoquer le retour de Taito Nowaki dans l'amirauté, mais c'était sans nul doute parce qu'on lui avait proposé cela directement au-dessus de lui. Les longues discussions avec Camille Elkens avaient déjà convaincu l'Amiral de l'intérêt d'embaucher l'actuel Directeur du Cipher Pol 5 pour cette mission. En revenant dans la marine et en quittant le Cipher Pol, il aurait encore des liens avec l'actuel Vice-Directeur et les agents d'élite qu'il avait nommé, et qui lui seraient redevables. Cela signifiait une gestion aisée des bases civiles à proximité. D'autres noms étaient intervenus : certains avaient tenté de placer le Vice-Amiral Cho Matochika, mais il avait une carrière moins intéressante, et c'était cela qui manquait à beaucoup d'officiers de la marine... Il espérait que son séjour dans le Cipher Pol aurait permis à Taito Nowaki de prendre conscience de ce qui manquait à d'autres.

    - Je comptais appeler votre soeur dans la foulée pour lui proposer un poste au sein de la base, mais je vous laisse la primeur de lui annoncer la nouvelle. Elle sera affectée à votre unité dans un premier temps, et si vous souhaitez que nous la fassions évoluer au sein de la base, c'est tout à fait possible. La Colonelle et vos alliés seront un atout indispensable dans la futur.

Ce n'était à nouveau pas du brossage de poils. Mark pensait chacun de ses mots. Il considérait que le soutien de sa famille serait un atout inestimable, et une motivation indéniable.

    - Je vous propose de venir me rejoindre dès que vous serez remis, et que votre sœur et vos alliés vous auront rejoint. Les Cinq Etoiles ayant validé cette proposition de poste, vous n'aurez qu'à conclure vos dossiers en cours en tant que Directeur du Cipher Pol 5 et ils se chargeront de la passation, une fois que vous m'aurez validé votre désir de vous engager sur place.

Il attendrait de savoir si le Vice-Amiral avait d'autres questions, et lui souhaiterait un bon rétablissement une fois que la conversation se serait conclue. Lui-même avait de gros dossiers auxquels il devait retourner après tout : la suite n'allait pas être de tout repos.


_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 694
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue42/75L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Left_bar_bleue113/500L'après guerre ! ( Pv Staff )  Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 450.532.000 B
Dim 5 Juin 2022 - 18:58
Attendant des réponses de l’Amiral, ce dernier ne tarda pas à donner son avis et visiblement, il comprenait la nécessité de la présence de ma sœur. Le laissant donc parler, je vins à cependant rajouter une ligne qui me tenait à cœur. Non pas par arrogance, mais bel et bien par équité, l’homme montrant que même s’il s’agit de la famille, cela ne justifie en rien des coups de pouces, surtout dans ce genre de partie du monde.

« Je lui annoncerais. Pour ce qui est de ma sœur et de son évolution possible, même si je sais que cela n’est pas une coutume de manière générale… Je souhaite prévenir d’avance que je ne participerais pas aux conversations concernant de possibles montées en grade à son sujet ou son rôle dans la base, je ne veux en aucun cas qu’elle bénéficie d’un quelconque bénéfice ! Elle sera traitée comme tout les autres soldats et sortira d’elle-même son épingle du jeu ! Je ne doute nullement de ses capacités ! »

Espérant que l’Amiral comprenne ma façon de penser, je vins à le laisser finir de prendre la parole. Affirmant que tout était réglé, il ne me restait plus qu’à prendre ma décision et faire les papiers adéquats. Quelque peu rassuré, je vins à faire part de mes bons sentiments à l’homme qui ne semblait pas … si dur que ça. Mais il faut toujours se méfier des apparences.

« Je clôturerais donc au plus vite les dossiers en cours et m’organiserais pour qu’au plus vite je puisse arriver, vous serez tenu au courant en temps et en heure ! »

Lui souhaitant par la suite une bonne journée, je raccrochais ce qui est en théorie le dernier appel de cet instant. Soupirant longuement, je vins à réfléchir à comment m’organiser personnellement moi et mes hommes. Si du côté de Violet je ne me faisais aucuns soucis, c’est plus côté Cipher Pol que je réfléchissais. Si ce sont les aléas de la vie que de monter en grade ou changer de poste, il était hors de question que je parte comme un voleur. Bien finir le travail était une nécessite et c’est pourquoi je continuerais de m’occuper du cas de Flevance dans lequel je me suis engagé, de plus, je me devrais de parler à mes hommes pour les encourager à continuer dans cette voie. A voir si certains décideraient de me suivre ou non, en tout cas, mentalement, je me préparais déjà à devoir remettre ce manteau mis au placard depuis des mois maintenant…

Retournant dans ma chambre, je réfléchissais à tout ça. En si peu de temps… bien des choses se sont déroulées.

_________________
L'après guerre ! ( Pv Staff )  Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: