Le Deal du moment :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aggaddon Médixès
L'Éternel
Aggaddon Médixès
Messages : 2244
Race : Humain
Équipage : Paradise, Dead-End, Allié de l'Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
Harry Potter Seken Left_bar_bleue37/75Harry Potter Seken Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
Harry Potter Seken Left_bar_bleue185/350Harry Potter Seken Empty_bar_bleue  (185/350)
Berrys: 708.933.000 B
Lun 16 Mai - 2:33
Parce que pourquoi pas vu que certains s'amusent avec Bleach Seken, suite au visionnage des Animaux Fantastique 3 ça m'a pris l'envie de faire les baguettes d'Harry Potter à la Seken Meitou Style

Le Triangle des Rois :

La Baguette de la Mort ou Baguette de Sureau
-Cœur de la baguette : Crin de sombral
-Bois de la baguette : Sureau
-Fabricant : Antioche Peverell (vers 1280)
-Possesseur : Tombeau d’Albus Dumbledore
-Visuel : lien
Histoire : La légende des Reliques de la Mort raconte qu'elle aurait été conçue par la Mort elle-même. Alors que des frères traversent un pont, la Mort apparaît et propose aux frères d'offrir à chacun ce qu'il désire pour les féliciter de leurs talents de sorciers. L'aîné est le premier à s'avancer vers la Mort et lui demande une baguette plus puissante que toutes les autres. La Mort s'approche alors d'un sureau sur la rive, confectionne une baguette à partir de l'une de ses branches et la remet au frère aîné. Après s'être éloigné de la Mort, Antioche se rend dans un village dans lequel il avait eu une querelle avec un sorcier et le tue grâce à la baguette. Il se vante de posséder la plus puissante baguette ayant jamais existé, qu'il aurait arraché à la Mort elle-même. Durant la nuit, un autre sorcier se rend dans la chambre d'Antioche, lui vole la Baguette de Sureau et lui tranche la gorge. Néanmoins, même si Antioche Peverell racontait avoir arraché la baguette à la mort lui-même, Albus Dumbledore pensait que les Peverell étaient « simplement » des sorciers extrêmement puissants étant parvenu à concevoir des artefacts magiques à nulle autre pareil. Selon les croyances des sorciers européens, il s’agit de la baguette la plus puissante jamais conçu, cependant il existe deux autres baguettes du même niveau avec lesquelles elles forment le Triangle des Rois.

La Baguette Rouge
-Cœur de la baguette : Plume de phénix de lumière (espèce aujourd’hui éteinte)
-Bois de la baguette : Ecaille d’un dragon oriental
-Fabricant : Xiang Liang (vers 218)
-Possesseur : Épiménide « L’Ermite », l’un des deux derniers Sages Antiques encore en vie grâce à l’un des Secrets Antiques
-Visuel : lien
Histoire :
Fabriqué par Xiang Liang, la femme de Zhuge Liang, à partir des travaux de Xu Fu pour son mari afin qu’il puisse prendre l’ascendant sur Sima Yi et Zhou Yu, les deux autres plus puissants sorciers de l’époque des Trois Royaumes, cette merveille est la seule baguette ayant jamais été réalisé avec autre chose que des matières végétales, toutes les autres tentatives s’étant conclu par un échec. Ayant été employés par les plus grands magiciens asiatiques du premier millénaire et du début du second, la légende de la Baguette Rouge se construisit néanmoins sur la provocation de catastrophes dont l’un les plus connus sont l’accroissement des vents du typhon Kamikaze face à l’invasion mongole du Japon en 1281, le grand incendie de Meireki survenu à Edo/Tokyo en 1657 ou le tsunami chinois de 1782. Reposant entre les mains des deux Sages Antiques immortels depuis plusieurs siècles, son existence a été oublié des Européens, expliquant que ces derniers considèrent la Baguette de la Mort comme la seule plus puissante baguette ayant jamais été fabrique.

L’Achéménide
-Cœur de la baguette : Ventricule de détraqueur
-Bois de la baguette : Kishanu/arbre d’Eridou
-Fabricant : Ostanès « le Premier Mage Noire », l’un des Sages Antiques (vers 490 av. J.C.)
-Possesseur : Hermès Trismégiste « L’Archimage », l’un des deux derniers Sages Antiques encore en vie grâce à l’un des Secrets Antiques
-Visuel : forme bâton, forme baguette
Histoire : Les Sept Sages Antiques formaient les plus puissants magiciens des premiers temps des sociétés magiques. Néanmoins, l’un d’eux, Ostanès le descendant du mythologique Zoroastre et alors plus grand concepteur de bâtons magiques, se versa dans des arts magiques sombres dans l’optique de faire triompher la Perse sur le reste du monde. Préparant l’avènement de Xerxès Ier et son assaut sur la Grèce, il confectionna son chef d’œuvre dans l’optique de triomphé des autres Sages Antiques qui se réunirent à l’exception d’Herpo l'Infâme, disciple d’Ostanès qui rallia son mentor. Ces deux derniers furent vaincus au terme de la Guerre des Sages qui se déroula en parallèle de la période se déroulant de la bataille des Thermopyles à la bataille de Salamine. Dans l’antiquité, les baguettes n’existaient pas encore. Cela explique pourquoi l’Achéménide dans sa forme normale est un grand bâton magique, mais qu’il se réduit à la taille d’une baguette grâce à un sortilège informulé. C’est également de fait la plus ancienne forme de baguette magique connu. Reposant entre les mains des deux Sages Antiques immortels depuis plusieurs siècles, son existence a été oublié des Européens, expliquant que ces derniers considèrent la Baguette de la Mort comme la seule plus puissante baguette ayant jamais été fabrique.


Les onze Baguettes Maîtresses :

Baguette de Strugus
-Cœur de la baguette : Plume d’hybride phénix et oiseau-tonnerre
-Bois de la baguette : If
-Fabricant : Strugus (en 1409)
-Possesseur : Anastasia Raspoutine, directrice de Durmstrang et ministre bulgare de la magie
-Visuel : lien
Histoire : Strugus, légendaire concepteur et théoricien des baguettes, confectionna cette baguette suite à diverses expériences pour perfectionner la méthodologie de créations de celle-ci en vue de l’écriture d’un grand livre sensé révolutionner la conception des baguettes. Néanmoins, la baguette, doté d’une puissance extrême, se retourna contre lui et provoqua sa mort. La baguette elle-même est crainte car son caractère l’amène à résister à quiconque tente de l’utiliser. Il faut ainsi parvenir à la dominer psychologiquement.

Baguette de Girmon
-Cœur de la baguette : Crin de licorne-pégase
-Bois de la baguette : Orme
-Fabricant : ??? (vers 1624)
-Possesseur : Sergueï Raspoutine, directeur de Koldovstoretz et ministre russe de la magie
-Visuel : lien
Histoire : D’origine inconnue, la baguette fut découverte par le mage noir Rergold Del Puercos en 1624 à Girmon en Italie. Il l’employa pour tuer toute la population du village et réduire à l’état de cendres toute la zone. Rergold parvint néanmoins à renverser les sociétés magiques espagnoles, portugaises et italiennes avant d’être arrêté par l’Ordre du Chapeau Gris, des sorciers allemands. Aujourd’hui encore, des rumeurs racontent le fait que la baguette se serait façonné d’elle-même, sans intervention humaine. Voldemort l’employa durant sa première ascension dans l’espoir de parvenir à triompher d’Albus Dumbledore.

Baguette de Serdaigle/Gryffondor
-Cœur de la baguette : Ventricule de lion-ailé
-Bois de la baguette : Tremble
-Fabricant : Rowena Serdaigle (vers 981)
-Possesseur : Harry Potter
-Visuel : lien
Histoire : Conçue par Rowena Serdaigle pour Godric Gryffondor, notoirement considéré comme le meilleur duelliste de son temps, cette baguette aux propriétés exceptionnelles aurait assuré son hégémonie dans les duels. C’est tout du moins la théorie de Salazar Serpentard qui défendait ardemment avoir perdu en duel contre Godric uniquement en raison de la puissance de la baguette fabriquée par Rowena. La tradition veut que ce soit la baguette dont usait Merlin à la cour du roi Arthur, bien que Merlin ait étudié à Serpentard. Harry Potter retrouva sa trace en poursuivant des Nouveaux Mangemorts cherchant à s’emparer de la baguette en profanant le tombeau de Edessa Sakndenberg, une directrice de Poudlard du XVe siècle enterré avec ladite baguette.

Baguette de Serpentard
-Cœur de la baguette : Cœur de corne de basilic
-Bois de la baguette : Amourette
-Fabricant : Salazar Serpentard (vers 997)
-Possesseur : Sous l’Amourette d’Ilvermorny
-Visuel : lien
Histoire : Conçue par Salazar Serpentard en personne après que celui-ci fut défait par Godric Gryffondor, contient une corne de Basilic en guise de cœur. Ce cœur particulier a permis à son créateur d'enseigner à sa baguette à s'endormir lorsque l'ordre lui en est donné en Fourchelang, ce qui la rend alors aussi inoffensive qu'un vulgaire bout de bois. La baguette peut ensuite se réveiller en lui donnant l'ordre contraire, toujours en Fourchelang. Elle fut employée par Gormlaith Gaunt pour tenter de tuer les fondateurs d’Ilvermorny, dont faisait partie sa nièce Isolt, qui la vainquirent.

Hundie
-Cœur de la baguette : Corne de krampus
-Bois de la baguette : Vigne
-Fabricant : Verchen (en 1182)
-Possesseur : Agilbert Fontaine, directeur d’Ilvermorny et descendant de Theodard Fontaine
-Visuel : lien
Histoire : Commandé par Harfang Munter au célèbre Verchen, Harfang Munter tua le concepteur de la baguette afin qu’il ne puisse livré le secret de sa nouvelle puissance à personne d’autres. Après avoir employé Hundie pour assassiner Nérida Vulchanova, la fondatrice et première directrice de l’Institut Durmstrang, il prit lui-même la direction de l’établissement et intégra les duels et la magie offensive dans le programme de l'institut. La sombre réputation de l’école commença donc avec lui, d’autant plus qu’il prenait un malin plaisir à ridiculiser ses adversaires en duel alors même qu’il mettait en place des concours de duels à Durmstrang.

Le Beaubâton
-Cœur de la baguette : Crin de licorne
-Bois de la baguette : Bois d’or
-Fabricant : Louise Beauxbâtons (en 1205)
-Possesseur : Sing Kong, dernier descendant de Confucius
-Visuel : lien
Histoire : Conçue par la célèbre Louise Beauxbâtons pour son frères Charles Beauxbâtons, fondateur de l’Académie de magie Beauxbâtons, tout comme l’école de magie situé dans un véritable palais elle est reconnue pour sa richesse et son opulence. Suite au financement de Nicolas Flamel dans l’aménagement et la redécoration du palais au fil des époques, la famille Beauxbâtons lui transmis la baguette dont il fit usage pour vaincre Nostradamus dans leur célèbre duel. Madame de Montespan l’employa également dans ses messes noires, maintenant un impérium sur le mage noire Étienne Guibourg issue des Montmorency après s’en être servi pour influencée secrètement Louis XIV pendant plusieurs années.

Baguette de Tlilatopec
-Cœur de la baguette : Poil de womatou
-Bois de la baguette : Annona
-Fabricant : Tlola Tepexo (en 1790)
-Possesseur : Juan Lariuz, directeur de Castelobruxo
-Visuel : lien
Histoire : Fabriquée dans la forteresse de Tlilatopec à la veille de la Guerre d’invasion de l’Amérique du Sud par le dernier héritier des traditions magiques amérindienne, incas et aztèques, cette baguette fut l’arme principale de Tlola Tepexo lors de ladite guerre afin de repousser la Société des Sorciers Européens qui voulait renverser les régimes magiques d’Amérique du Sud afin d’y imposer des réformes colonialistes. Si Tlola mourut dans la bataille de Tlilatopec, son sacrifice permit la victoire des résistants sudaméricains et la défaite de la Société des Sorciers Européens qui furent ensuite punis par la Confédération internationale des sorciers en réaction.

Baguette de Kitokomoto
-Cœur de la baguette : Ventricule de dragon
-Bois de la baguette : Cerisier
-Fabricant : Nitojima (en 1362)
-Possesseur : Shankari Nahini, directrice de Mahoutokoro
-Visuel : lien
Histoire : Fabriquée dans le monastère de Kitokomoto au Japon, il s’agit d’une relique sacrée pour de nombreux sorciers de la communauté magique japonaise qui lui prêtèrent longtemps des vertus miraculeuses. En effet, conçue par Nitojima, elle fut employée par Yoritama Shinkeki pour empêcher la destruction de monastères et de lieux sacrés de la main des Adorateurs du Soleil d’Argent voulant purger le Japon de toutes religions pour imposer la leur. La baguette est ainsi réputé pour ses sorts de protections.

Baguette de Bonaccord
-Cœur de la baguette : Poil de Qilin
-Bois de la baguette : Saule cogneur
-Fabricant : Belgor (en 1171)
-Possesseur : Xim Ping, ministre chinois de la magie
-Visuel : lien
Histoire : Cette baguette fut réalisé par le légendaire Belgor, plus célèbre fabriquant de baguette du milieu du Moyen-Âge, et tomba entre les mains de Joseph Bonaccord quand ce dernier vint choisir une baguette dans la boutique de Belgor. Au décès de Joseph, son frère récupéra la baguette et devint célèbre en guidant le monde magique à la victoire contre la secte des Mages Noirs de Vergenfell. C’est ainsi que Pierre Bonaccord fut le premier manitou suprême de la confédération international des sorciers bien que sa nomination fût notamment contestée par le Liechtenstein car Bonaccord souhaitait déclarer illégale la chasse aux trolls

La Dame Blanche
-Cœur de la baguette : Epine de monstre du Fleuve Blanc
-Bois de la baguette : Rose
-Fabricant : Thiago Quintana (en 1923)
-Possesseur : Fleur Delacour, directrice de Beauxbâtons
-Visuel : lien
Histoire : Thiago Quintana fut un célèbre fabricant de baguettes américain ayant dominé le marché mondial de la baguette des années 1890 aux années 1930. Il fut tué par Grindelwald durant la Seconde Guerre mondiale par crainte qu’il parvienne à concevoir une baguette qui viendrait nuire à la suprématie de la Baguette de la Mort. Si les baguettes de Thiago Quintana, seul sorcier à avoir jamais connu le secret pour attirer les monstres du Fleuve Blanc, sont autant célèbre pour être élégantes que pour être capable de produire des sortilèges puissants et élégants, la Dame Blanche est le joyeux de toute son œuvre. On l’a dit en mesure de déchaîner toute la puissance du Fleuve Blanc. Olympe Maxime en hérita à la mort de Maximilien de Robeville, ministre français de la magie ayant secondé Dumbledore dans la lutte contre Grindelwald sur le continent européen. Elle la transmit à Fleur Delacour après l’avoir convaincue de lui succéder à la tête de Beauxbâtons et après que cette dernière ait vu sa baguette être détruite dans la Bataille de Beauxbâtons de 2016 lors du final de son duel avec le professeur de défense contre les forces du mal Martin de Robeville, s’avérant l’un des dirigeants des Nouveaux Mangemorts.

La Beauvaise
-Cœur de la baguette : Poil de rougarou
-Bois de la baguette : Aubépine des marais
-Fabricant : Violetta Beauvais (en 1920)
-Possesseur : Kingsley Shacklebolt, manitou suprême de la Confédération internationale des sorciers.
-Visuel : lien
Histoire : Violetta Beauvais fut une célèbre fabricante de baguettes magiques de La Nouvelle-Orléans. Pendant de nombreuses années, elle refusa de révéler quelle substance elle utilisait comme cœur de ses baguettes faites en aubépine des marais. Lorsque l'on découvrit qu'elles contenaient du poil de rougarou, une rumeur persistante selon laquelle ses baguettes se nourrissaient de magie noire commença à se faire entendre. Toutefois, plusieurs héros américains utilisèrent ses baguettes pour seule arme, telle l’ancienne présidente du Congrès magique des États-Unis d'Amérique Séraphine Picquery. La Beauvaise fut ainsi la plus puissante et célèbre baguette de la gamme, et fut utilisé par l’un des bras droits de Grindelwald lors de la Seconde Guerre mondiale lorsque les Etats-Unis jusqu’à sa défaite face à Séraphine qui récupéra la baguette.


Les vingt Baguettes Fameuses :

Bâton de l’Ancien
-Cœur de la baguette : Ventricule d’hydre
-Bois de la baguette : Bonsaï
-Fabricant : Ostanès « le Premier Mage Noire », l’un des Sages Antiques (vers 609 av. J.C.)
-Possesseur : Ndaba kaNtombela, directeur de Uagadou
-Visuel : lien
Histoire : Conçu pour Confucius « le Professeur des Peuples », le Sage Antique fondateur de la première école de magie du monde, ce bâton magique servit à enseigner à des générations de sorciers découvrant la magie très tard, la société magique étant loin d’être institutionnalisé à cette époque. La sphère rouge au sommet du bâton contenant le ventricule d’hydre servait ainsi de boule de divination afin de pouvoir repérer les mages non encore initiés à la magie. Après sa mort de mort de la main d’Ostanès durant la Guerre des Sept Sages, le bâton passa de main en main jusqu’à arriver entre les mains de Gaspard, l’un des trois rois mages descendant de Smenkhkarê, avant que le bâton ne soit utilisé dans les millénaires suivant dans l’Afrique chamanique.

Bâton de l’Oubli
-Cœur de la baguette : Plume de Sphinx
-Bois de la baguette : Hashab
-Fabricant : Ostanès « le Premier Mage Noire », l’un des Sages Antiques (vers 950 av. J.C.)
-Possesseur : Ndaba kaNtombela, directeur de Uagadou
-Visuel : lien
Histoire : Conçu pour Smenkhkarê le Roi Mage, le Sage Antique ayant régné en tant que Pharaon à l’époque où les mages vivaient encore parfaitement en coexistence avec les humains, une lame fut placé à l’une des extrémité du bâton magique afin de pouvoir servir au combat physique. C’est d’ailleurs cette lame, imprégné d’un philtre fabriqué par Circé la reine de Saba, qui fut utilisé pour détruire le premier Horcruxe de l’histoire avant d’être retourné contre Smenkhkarê peu avant que Circé ne parvienne à tuer Herpo l’Infâme. Le bâton fut par la suite transmis à l’un des disciples de la Reine de Saba et passa de main en main jusqu’à arriver entre les mains de Melchior, l’un des trois rois mages descendant de Smenkhkarê, avant que le bâton ne soit utilisé dans les millénaires suivant dans l’Afrique chamanique.

Bâton de l’Infamie
-Cœur de la baguette : Cœur de corne de basilic
-Bois de la baguette : Noyer
-Fabricant : Ostanès « le Premier Mage Noire », l’un des Sages Antiques (vers 581 av. J.C.)
-Possesseur : Ndaba kaNtombela, directeur de Uagadou
-Visuel : lien
Histoire : Après qu’Herpo l’Infâme, un autre des Sept Sages Antiques s’avérant également le disciple d’Ostanès, ait donner naissance au premier basilic, le Premier Mage Noire testa la création d’un bâton magique à partir de ce dernier. Le produit final plu beaucoup à Herpo qui appris à donner vie au bâton pour que ce dernier puisse agir comme un serpent et qu’il puisse le dompter grâce à son Fourchelang. C’est également le Bâton de l’Infamie qui généra le sortilège de la mort ayant permis la création du premier Horcruxe grâce auquel Herpo survécu à la Guerre des Sept Sages avant d’être retrouvée par les Sages Antiques Smenkhkarê le Roi Mage et Circé la Reine de Saba et Sorcière d’Endor. Il parvint à emporter le premier dans la mort et Circé récupéra le bâton et en fit usage le restant de sa vie jusqu’à le légué Balthazar, l’un des trois rois mages descendant de Smenkhkarê, avant que le bâton ne soit utilisé dans les millénaires suivant dans l’Afrique chamanique.

Baguette des Dumbledore
-Cœur de la baguette : Plume du dernier phénix de lumière
-Bois de la baguette : Mélèze
-Fabricant : Wulfric Dumbledore (en 1798)
-Possesseur : Abelforth Dumbledore
-Visuel : lien
Histoire : Alors que le dernier des phénix de lumière, unique survivant de son espèce depuis la mort de ses deux parents au XIIIe siècle, s’apprêter à trépasser, ce dernier communiqua avec Wulfric Dumbledore qui l’avait protéger des autres sorciers. Il lui offrit l’une de ses plumes afin de signer un pacte avec Wulfric, pacte depuis lequel les Dumbledore sont liés aux phénix, espèce descendant directement des phénix de lumière, afin de protéger cette espèce-ci pour qu’elle ne puisse pas connaître la même fin que sa propre espèce. Afin de faire survivre ce pacte à jamais, Wulfric décida d’employer la plume pour fabriquer une baguette que se transmettrait les Dumbledore de générations en générations. C’est ainsi avec cette baguette que Albus Dumbledore vint à bout de Gellert Grindelwald en 1945 alors que ce dernier était en possession de la Baguette de la Mort. Récupérant la Baguette de Sureau, il décida alors de transmettre la baguette familiale à Abelforth.

Baguette de Poufsouffle
-Cœur de la baguette : Ventricule de dragon
-Bois de la baguette : Peuplier
-Fabricant : Rowena Serdaigle (en 988)
-Possesseur : Hermione Granger, ministre de la magie britannique
-Visuel : lien
Histoire : En 987, Helga Poufsouffle perd sa baguette à la suite d’une soirée de grand banquet fêtant l’achèvement de la construction d’une des ailes du château de Poudlard. La légende veut d’ailleurs que sa baguette se trouve toujours quelque part dans Poudlard, voire dans l’un des murs. Néanmoins, Rowena Serdaigle c’est alors engagé à fabriquer une nouvelle baguette pour sa collègue. Ladite baguette est par la suite devenue célèbre pour son efficacité dans les sors de guérison. Lors de la Bataille de Beauxbâtons en 2016, Hermione Granger récupéra la baguette après avoir défait l’une des dirigeantes des Nouveaux Mangemorts, Arkmilna.  

Le Drame Gris
-Cœur de la baguette : Ventricule de dragon
-Bois de la baguette : Sycomore
-Fabricant : Verchen (en 1175)
-Possesseur : Owle Bullock « le Fantôme sans visage »
-Visuel : lien
Histoire : Owle Bullock, auteur du livre Secrets les plus sombres des forces du Mal, n’était ni plus ni moins qu’un mage noire ayant étudié à Durmstrang devenu le plus important subalterne de Harfang Munter qui le fit nommé professeur à Durmstrang alors qu’à sa prise de position en tant que directeur Owle Bullock n’avait terminé ses études que depuis deux ans. Ayant lui-même testé divers procédés d’arts sombres, Owle Bullock parvint à créer un horcruxe et se maintint en vie jusqu’à prendre la tête de la secte des Mages Noirs de Vergenfell. Vaincu par Pierre Bonaccord, il survécu grâce à son horcruxe et revint à la charge du monde magique en 1790 où il incite des sorciers européens à envahir l’Amérique du Sud. Essuyant un nouvel échec et ne parvenant pas à se maintenir dans une enveloppe corporelle, il reparait uniquement en 2014 où il génère la création des Nouveaux Mangemorts qu’il manipule dans l’ombre.

L’Epine d’Azkaban
-Cœur de la baguette : Plume de phénix
-Bois de la baguette : Chêne rouge
-Fabricant : Belgor (vers 1195)
-Possesseur : Herfelgor, reconnu comme l’un des plus puissants Aurror de cette époque
-Visuel : lien
Histoire : Descendant d’une lignée inconnue de mages ayant apparemment eu recours aux services de Belgor pour fabriquer leurs baguette, Ekrizdis vécu au XVe siècle à Azkaban bien avant que la forteresse soit utilisée comme prison. Ekrizdis y habitait et y pratiquait les pires formes de magie noire, attirant les pêcheurs moldus sur son île pour les torturer et les tuer par simple plaisir. À sa mort, les charmes de camouflage qu'il avait lancé pour dissimuler l'île aux yeux de tous se dissipèrent. C'était un sorcier très peu connu mais estimé fou et extrêmement puissant, voire invaincue en dépit des puissants sorciers ayant tenté de l’affronter. Trouvé par le premier directeur de la prison d’Azkaban, William Malfoy, elle fut employée par différents directeurs de prisons magiques à travers le monde puisque s’étant révélé particulièrement efficace dans les sortilèges de scellement.

Baguette d’Al’zarwihn
-Cœur de la baguette :
-Bois de la baguette : Saule cogneur
-Fabricant : Belgor (en 1267)
-Possesseur : Babajide Akingbade, ancien manitou suprême de la Confédération internationale des sorciers
-Visuel : lien
Histoire : Création de Belgor offerte à un mage russe, elle fut employée durant des troubles en Russie par Igor Vivieritch pour ramener la communauté magique au calme. Sidley Smirk Platter, manitou suprême de la Confédération internationale des sorciers aux alentours de 1542, confisque la baguette à Al’zarwihn, le plus influent sorcier arabe de l’époque qui obtiendra le poste de manitou suprême par la suite après s’être lavé des accusations portées par Platter à son encontre. Platter désigna par la suite Liong Xun, le plus puissant sorcier chinois, pour défier Al’zarwihn qui triompha de son assaillant sans problème et s’imposa alors comme le plus puissant sorcier de la planète.

Le Nœud Noir
-Cœur de la baguette : Moustache de troll
-Bois de la baguette : Ébène
-Fabricant : Dimitri Gregorovitch (en 1563)
-Possesseur : Arkel Razingard, l’un des dirigeants des Nouveaux Mangemorts
-Visuel : lien
Histoire : Conçue par Dimitri Gregorovitch dans l’optique de tenter de ramener sa femme décéder à la vie grâce à la magie noire, il fut prêt à sacrifier ses enfants pour remplir cet objectif. Néanmoins, l’un d’eux parvint à arracher la baguette des mains de son père au moment où celui-ci allait lancer le sortilège qui se retourna contre le fabricant de baguette qui fut alors handicapé à vie. Par la suite, le Nœud Noir fut employé par différents mages ayant dévié vers la magie noire après l’obtention de la baguette, générant une légende voulant que la baguette pousse son possesseur vers le côté obscur. Le Nœud Noir se montre d’ailleurs réticent à lancer des sortilèges n’étant pas associé à la magie noire. Après l’échec de la Bataille des sept Potter, Voldemort comptait l’employer pour tuer Harry Potter avant que Mykew Gregorovitch ne lui parle de la Baguette de Sureau.

Le Boulier
-Cœur de la baguette : Plume de phénix
-Bois de la baguette : Cyprès
-Fabricant : Edgar Woltridge (en 1852)
-Possesseur : Wilfrid Molcomer, ex directeur d’Ilvermorny et secrétaire général du Bureau de l'éducation de la Confédération internationale des sorciers
-Visuel : lien
Histoire : Déporté en Australie dans les colonies pénitentiaires de l’empire britannique de l’époque victorienne en raison des machinations d’un Sang-pur confectionneur de baguettes voulant se débarrasser de lui afin de prendre sa clientèle, Edgar Woltridge plaça toute sa rancœur dans la création de cette baguette grâce à laquelle il s’échappa de la colonie et revint en Angleterre pour se venger avant d’être à nouveau banni en Australie où il fonda une dynastie célèbre de fabricants de baguettes.

Baguette des Ladelrock
-Cœur de la baguette : Ventricule de dragon
-Bois de la baguette : Sapin
-Fabricant : Geraint Ollivander (en 1412)
-Possesseur : Minerva McGonagall, directrice de Poudlard
-Visuel : lien
Histoire : Cette baguette est à l’origine de la célébrité de la famille Ollivander en matière de création de baguette. Utilisé par Hector Ladelrock pour vaincre le célèbre Siong Chang, Geraint Ollivander connu beaucoup de succès à partir de ce moment-là, Hector ne cessant de vanter les mérites de sa baguette tandis que les Ladelrock devenait une famille célèbre de sorciers britanniques, à la renommée équivalente à celle des Dumbledore de l’époque contemporaine. Néanmoins, le dernier Ladelrock fut assassiner en 1789 durant la Révolution française par un groupe de mages convoitant l’artefact.

Baguette de la Lune
-Cœur de la baguette : Poil de lapin lunaire
-Bois de la baguette : Saule
-Fabricant : Garrick Ollivander (en 1947)
-Possesseur : Luna Lovegood, magizoologiste
-Visuel : lien
Histoire : Pour son talent, Voldemort ordonne l’enlèvement de Garrick Ollivander et le questionne au sujet du lien entre sa baguette avec celle de Harry. Ollivander parvient à s'enfuir du manoir des Malefoy où il est retenu prisonnier pendant les recherches de Voldemort grâce à Harry Potter, Hermione Granger et Ron Weasley. Il fabrique une baguette à Luna pour la remercier de sa gentillesse lorsqu'ils étaient prisonniers. L’émotion mise dans la fabrication a imprégné la baguette et en a fait une réalisation exceptionnelle que Luna a nommé Baguette de la Lune. Cette dernière lui a permis de protéger plusieurs animaux fantastiques des assauts de Nouveaux Mangemorts entre 2013 et 2016.

La Baguette de Beauvais
-Cœur de la baguette : Poil de rougarou
-Bois de la baguette : Aubépine des marais
-Fabricant : Violetta Beauvais (en 1928)
-Possesseur : Tombe d’Armando Dippet
-Visuel : lien
Histoire : Violetta Beauvais fut une célèbre fabricante de baguettes magiques de La Nouvelle-Orléans. Pendant de nombreuses années, elle refusa de révéler quelle substance elle utilisait comme cœur de ses baguettes faites en aubépine des marais. Lorsque l'on découvrit qu'elles contenaient du poil de rougarou, une rumeur persistante selon laquelle ses baguettes se nourrissaient de magie noire commença à se faire entendre. Toutefois, plusieurs héros américains utilisèrent ses baguettes pour seule arme. La Baguette de Beauvais est l’une des plus grandes réussites de Violetta exécuté en commande pour Anton Vogel, le ministre allemand de la magie et alors manitou suprême de la Confédération internationale des sorciers avant d’être arrêté pour son association avec Grindelwald.

La Morgane
-Cœur de la baguette : Cheveu de Vélane
-Bois de la baguette : If
-Fabricant : La Fée Morgane (vers 1080)
-Possesseur : Tombe d’Egbert le Magnifique
-Visuel : lien
Histoire : Fabriquée soit disant par Morgane elle-même selon la légende, l’anneau à son extrémité serait un anneau enchanté issu de Merlin. La baguette en elle-même aurait été ainsi enchanté pour être plus puissante lorsqu’elle est employée contre la personne à laquelle appartient l’objet placé dans le trou à son extrémité. Néanmoins, Morgane ne serait jamais parvenu à vaincre Merlin. Egbert le Magnifique l’employa pour vaincre Emeric le Mauvais qui utilisait la Baguette de la Mort et récupérer ladite baguette.

L’Amerigo
-Cœur de la baguette : Crin de licorne
-Bois de la baguette : Pin
-Fabricant : Tlola Tepexo (en 1769)
-Possesseur : Nifias Scrimgeour, président du Congrès magique des États-Unis d'Amérique
-Visuel : lien
Histoire : Baguette conçue par le dernier héritier des traditions magiques amérindienne, incas et aztèques, elle fut employé par de nombreux ministres de la magie des nations d’Amérique latine au fil du XIXe siècle et durant la première moitié du XXe siècle. Elle fut volée par un partisan de Grindelwald lors de l’assassinat du ministre argentin de 1934, puis récupéré par un membre du MACUSA lors de la lutte contre Grindelwald. Nifias Scrimgeour, cousin du ministre britannique Rufus Scrimgeour assassiné par Voldemort, arriva au lendemain de la bataille de Poudlard au ministère de la magie britannique et fut amené à employé la baguette pour libérer le ministre fantoche Pius Thicknesse de l’Imperium lancé par Voldemort.

L’Amazonienne
-Cœur de la baguette : Poil de caipora
-Bois de la baguette : Muscadier
-Fabricant : Tlola Tepexo (en 1775)
-Possesseur : José Dourado, ministre brésilien de la magie et ex directeur de Castelobruxo
-Visuel : lien
Histoire : Baguette conçue par le dernier héritier des traditions magiques amérindienne, incas et aztèques, elle fut employé par de nombreux directeurs de Castelobruxo et notamment par la famille Dourado. La baguette fut ainsi pendant longtemps un attribut considéré comme faisant partie intégrante du poste de directeur de Castelobruxo. Néanmoins, lors de la première montée de Voldemort, des troubles au sein de l’établissement aboutirent à un vol de la baguette par José Dourado visant à empêcher la directrice de l’époque, pro-Sang-pur, de venir en aider aux mangemorts. Depuis lors, il conserve la baguette et s’en sert pour avoir un ascendant symbolique sur l’école, même maintenant qu’il est premier ministre.

La Sphère Bleue
-Cœur de la baguette : Gemme bleu
-Bois de la baguette : Prunellier
-Fabricant : Yang Chu (vers 1823)
-Possesseur : Rajam Shamarah, ministre indien de la magie
-Visuel : lien
Histoire : La gemme ornant la baguette est s’avérant également son cœur provient d’une météorite ayant chuté en Indonésie au début du XIXe siècle. Etudié sous diverses coutures par bon nombres de magiciens asiatiques, c’est finalement Yang Chu qui parvint à la dompter pour en faire une baguette semblant bien plus docile que toutes les autres.

La Baguette de Corail
-Cœur de la baguette : Corail magique
-Bois de la baguette : Corail végétal magique
-Fabricant : Des sirènes (vers 850)
-Possesseur : Rodrigo Rojas, sorcier marchand péruvien itinérant
-Visuel : lien
Histoire : Alors qu’un sorcier allait faire naufrage en plein océan à l’époque où les voies de navigations des sorciers se forgeaient, un groupe de sirène seraient apparu pour le sauver. Offrant au magicien une baguette fabriquée à partir de la mer, ce dernier en aurait fait usage pour revenir vers la terre ferme. La particularité célèbre de cette baguette est que chaque utilisation génère une blessure physique chez le lanceur et que le simple fait de la tenir peut écorcher les doigts ou la paume de la main.

L’Ondulante
-Cœur de la baguette : Crin de licorne
-Bois de la baguette : Sureau
-Fabricant : Antioche Peverell (vers 1280)
-Possesseur : Mazumi Nashitama, fabricante japonaise de baguettes
-Visuel : lien
Histoire : Dans sa quête de création de la baguette suprême, Antioche Peverell s’approcha de la voie à suivre lorsqu’il réalisa l’Ondulante. Cette baguette représente l’une des dernières étapes avant l’achèvement de la conception de la Baguette de la Mort. Bien moins puissante que sa sœur cadette, elle permit malgré tout à Antioche de triompher de ses deux frères et d’affirmer qu’il était bien meilleur duelliste qu’eux. Au fil des époques, nombre de sorciers crurent s’emparer de la Baguette de Sureau alors qu’il s’agissait en vérité de l’Ondulante.

Balmung la Runique
-Cœur de la baguette : Plume de Hræsvelg
-Bois de la baguette : Chêne
-Fabricant : Sigmund (vers 695)
-Possesseur : Abrem Forkeps, Auror africain
-Visuel : lien
Histoire : Dans la mythologie nordique, Gram, Balmung, ou parfois Adelring est le nom d'une épée légendaire forgée par Völund et appartenant au héros Sigmund qui l’aurait sortie du tronc d’un arbre, avant de finir brisée en deux. Son fils Siegfried l’aurait réparé ensuite et s'en serait servi pour tuer notamment le dragon Fáfnir. Il s’avère en vérité que cela n’est pas une légende mais raconte les exploits mené par la famille de Sigmund à l’aide de cette baguette, et non d’une épée donc, qu’il aurait fabriqué à partir d’un chêne.

_________________
Harry Potter Seken Signa210
Aggaddon Médixès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: