Le Deal du moment :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch ...
Voir le deal
49.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane]
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 3 Aoû - 12:04
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
La vie nous réserve parfois de drôles de choses, pas toujours bonnes évidemment, mais pas non plus ce qui se fait de plus horrible. Finalement je dirais que le mieux est un audacieux mélange des deux ? Un peu de plus et un peu de moins ! Parce que comment apprécier les bonnes choses quand tout va bien, il y a une certaine lassitude, une monotonie même. Non, mieux vaut avoir parfois quelques échecs pour mieux apprécier les réussites. C'est en tous cas ce que je pense, mais j'ai eu tellement de déconvenues qu'un petit moment de ciel bleu c'est le paradis pour moi. Et en parlant de paradis, je retournais en Plumay avec l'ange qui… on peut le dire était tombé du ciel pour me sauver. D'ailleurs c'est assez ironique maintenant que j'y pense. Ishtar est un ange, moi je suis un cadavre ambulant. L'univers est décidément très taquin, mais j'aime beaucoup son sens de l'humour. Puis au-delà de cette quête totalement folle et improbable, j'avais eu la chance de rencontrer Ishtar. Bien sûr comme tout le monde elle avait ses défauts et ce n'est pas à elle que je penserais pour une soirée pyjama, cependant elle a quelque chose que les autres n'ont pas. Il émane de cette ange quelque chose de puissant, je carasse tout juste l'espoir qu'un jour je puisse ne serait-ce que l'égaler, alors la dépasser. En attendant je compte bien profiter de sa compagnie.
Plumay était un endroit si particulier qu'il se suffisait à lui-même. Le décor, le panorama et même les habitants, tout était si unique, si spécial, un lieu de vacances paradisiaque. Enfin, pour cela il devait rester sauvage et isolé. C'est vrai, personne n'aimerait voir débarquer la Marine pour installer une base au beau milieu de cet endroit idyllique, encore moins si elle se dispute cette terre avec la Révolution. Non, certaines choses doivent rester ainsi, car elles sont si magnifiques que ce serait criminel que ça devienne un nouveau vestige du passé. Il y a bien assez de choses qui ont disparues à mon goût. Puis ces couleurs ! Cette diversité ! On s'en rendait réellement compte alors qu'on flânait au milieu d'un marché. Bon, je l'admets j'avais grandement insisté pour faire un tour et profité de fruits frais. Je ne peux pas pleinement en profiter, cependant je ne vais pas pour autant m'en priver.

— Oh regarde-là bas ! Disais-je en pointant du doigt une première étale. Et là ! Poursuivais-je ainsi à chaque étale que j'apercevais.

C'est vrai qu'on était là pour se poser et discuter autour d'un verre, alors je profitais de quelques étales, je faisais quelques achats et je laissais Ishtar choisir le débit de boisson de son choix. Moi, que ce soit du jus de fruits ou de l'alcool je ne vois pas la différence. Tout ce que je veux c'est profiter un peu de cet endroit, une parenthèse reposante bien méritée.
D'ailleurs pour tout dire j'avais hâte d'écouter les histoires d'Ishtar, elle m'en avait brièvement parlé jusque-là et j'étais comme une gamine à qui on raconte de jolis contes. Enfin, je ne pense pas que je vais m'assoir sur ses genoux une glace à la main, ce serait… bizarre ? Glauque ? Inquiétant ? Et pas du tout dans le style de cette ange ! Mais tôt ou tard je réussirais à lui faire faire une folie, même si ça passe par l'un de ces couvre-chefs colorés que j'ai acheté sur le marché. La vie est assez chaotique parfois, mieux vaut en profiter tant qu'on le peut encore. C'est vrai quoi, qui sait ce que demain nous réserve ? Personne et si c'était le cas, alors je ne voudrais pas le savoir. En venant sur Plumay avec Silvester et ses larbins je ne m'attendais pas à tout ça, mais c'est ce qui rend cette rencontre si unique. Une rencontre au hasard d'une île sur une mer qui n'est plus si vaste tout d'un coup. Évidemment j'aurais pu tomber sur un dégénéré prêt à me démembrer pour voir si je peux survivre sans aucun membre au fond de l'eau, mais non, je suis tombé sur Ishtar et c'est une agréable rencontre. Et je ne dis pas ça parce que sans elle je n'aurais rien fait de tout ce qu'on a fait ! Non, bien sûr que non… ou un petit peu quand même ? On est tous pareil dans la cour de l'école, on aime bien être ami avec le plus costaud. Là, il c'est plutôt elle et pour le coup, costaud n'est même pas approprié. Titanesque ? Divin lui irait bien si je m'en réfère à ses aptitudes si particulières. Puis ça colle avec moi qui suit plutôt macabre et… diabolique ? Diaboliquement charmante ça va de soi !

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Mar 3 Aoû - 14:01



feat Evil Queen

Retour en Plumay



Le voyage de retour vers Plumay, cette contrée hors du temps où des poils faisaient office d’herbe et où les feuillages étaient composés de plumes, c’était passé sans encombre et la beauté extraordinaire de ce lieu surnaturelle avait été préservé de la menace qui pesait sur lui par ce Collectionneur. L’Archange du Typhon avait usé de sa malédiction pour voler à toute allure au-dessus des flots, portant sa passagère sur son dos, afin de la ramener en ce pays plus serein et tranquille que l’agitation qui secouait la demeure de Shackenburger après que les prisonniers eut été libéré et que des officiers de la Marine en qui Ishtar avait confiance se charge de mettre un terme à cette histoire et aux méfaits de celui qui avait été vaincu par le binôme de demoiselle. L’éburnéenne à la chevelure qui évoquait la paille à la De Lérhane avait proposer d’aller boire un coup et, si l’angélique ne supportait pas l’alcool, elle avait déclaré que pour sa part elle prendrait un jus de fruit. Cependant, pour l’heure, la cadavérique souhaité faire les étales du marché de ce petit village isolé du reste du monde et qui avait accueillit les damoiselles avec amicalité en apprenant que c’était elles qui s’étaient chargé des envahisseurs retrouvés ligotés un peu plus tôt dans la journée. Les deux femmes pouvaient ainsi flâner aux étals de ces locaux qui produisaient tout ce dont ils avaient besoin pour vivre… Et vu la nature des végétaux de l’île, un grand nombre de produit des agriculteurs étaient étonnant. De la farine turquoise, des fruits couverts de poils et d’autres d’écailles reptiliennes, sans parler de ces légumes bruns dont les extrémités se terminaient en plumes. Décidemment, dans ce pays, tout la flore s’était inspirée de la faune pour unir la biodiversité en un seul empire excentrique.

-C’est assez fascinant en effet, avoua l’originaire de la mer blanche en observant les produits présentés par ces joyeux habitants tout sourire qui croquaient leur vie généralement tranquille à pleine dents.

Tandis qu’Evyl faisait ses achats, Ishtar observa sous toutes ses coutures ce que le vendeur appelait un navet mais qui avait une forme de pancréas et la texture d’une langue. Un étrange mélange dont l’Archange du Typhon ne parvenait pas à saisir les secrets.

-Obra serait vraiment ravis de venir ici, lâcha-t-elle en s’emparant d’une poire couverte d’épines et en pensant au chasseur de primes maudit des fruits en mesure de faire apparaitre à volonté tous les fruits qu’il découvrait.

Essayant de se reconcentrer, l’originaire de la mer blanche chercha ce qui pouvait faire office de taverne dans ce village paisible et observa l’enseigne du « A la Vieille Plume » et celle du « La Cruche à l’Eau, La Cruche à l’Huile ».

-Allons à celle de gauche, proposa l’angélique en pointant le À la Vielle Plume du doigt tandis que la Queen observait des chapeaux colorés qui semblaient la tenter.

Pénétrant à l’intérieur de l’établissement si cela convenait à sa camarade, la blonde aux quatre ailes vint s’asseoir à une table en observant les quelques habitants qui discutaient dans la salle. Le serveur, qui était aussi le tenancier, ne tarda pas à quitter son comptoir pour venir prendre la commande.

-Je voudrais vous prendre le meilleur jus de fruit que vous avez.

-Un jus de Ciscal produit par le Père Yimer vous ira ?

-Parfait !
répondit la maudite en se remémorant le passage au marché pour comprendre que le Ciscal était ce fruit à mi-chemin entre la banane et la cerise et qui était couverte d’écailles de poissons.






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Jeu 12 Aoû - 17:23
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
Finalement je m'étais laissée tenter par l'un de ces jolis chapeaux aux longues plumes, ainsi qu'une espèce de poncho coloré, lequel serait parfait pour remplacer provisoirement ma tenue abimée. C'est que j'avais donné de ma personne contre ces imbéciles, à tort très certainement, mais je n'avais rien d'une combattante. Peut-être qu'un jour dans mon voyage je trouverais le temps pour m'entraîner et développer mon pouvoir, en attendant je me contente de ce que je sais faire, même si ce n'est pas grand-chose. Ishtar était, comme à son habitude, plus dans la retenue, mais elle semblait tout de même apprécier ces étales colorées et diversifiée. Moi tout me tentait, tout me donnait envie, je regrettais même de ne plus avoir de goût en découvrant des fruits aussi bizarres qu'exotiques. Mais rapidement, on trouvait un point de chute ou se poser et c'était amplement mérité. C'était une sacrée aventure qu'on avait menée, on méritait bien un peu de repos. Très vite je m'éclipsais dans les toilettes pour me changer, réapparaissant métamorphosée dans mon poncho. Une tenue légère et décontractée, fabriquée ici-même à Plumay.

— Regarde moi ! Je n'ai pas trop la classe comme ça ? Disais-je à l'attention de l'ange alors que le serveur et tenancier se mit à ricaner. Je prendrais la même chose que la demoiselle s'il vous plait.

Et si j'ignorais ce qu'elle avait bien pu prendre, je lui faisais confiance. Je doutais qu'il servait de l'alcool ici et puis à quoi bon, mmh ? Un jour je devrais me faire une raison et admettre que boire et me nourrir est devenu inutile. Peu importe que ce soit le dernier écho de mon humanité, je sais que je ne suis pas un monstre… pas tous les jours en tous cas.
Installée et bientôt servie, je me concentrais sur Ishtar. Quelles aventures avait-elle bien pu mener ? Certainement beaucoup, beaucoup, mais alors vraiment beaucoup plus que moi. Mais avant ça une question me brûlait les lèvres, elle pouvait paraitre idiote et quelque peu naïve, cependant je devais savoir.

— Dis-moi Ishtar, commençais-je timidement. Comment tu es devenue aussi forte ? Est-ce grâce à ton Fruit du Démon ? Ou bien était-ce toujours là en toi, même avant la malédiction.

Très vite Ishtar comprendrait certainement le sens profond de ma question. Je suis une femme intelligente, même avec un cerveau sans vie étonnamment, mais aussi loin que je me souvienne je l'ai toujours été. En revanche, je doute être forte, ni maintenant, ni avant. La question n'est pas là pour rassurer, je n'ai pas besoin de me battre, mais j'aimerais savoir si mon cas est sans espoir ou si je peux… je ne sais pas, essayer de développer ce mystérieux pouvoir. C'est vrai après tout, la mort devrait bien pouvoir servir à quelque chose ! Je me vois bien toucher quelqu'un et le tuer instantanément… ce serait cool, bien que peut-être trop cool, j'aurais certainement des ennuis. Ishtar était une redoutable combattante, mais je doutais que ce soit unique dû à son Fruit. Les anges, pour ce que j'en sais, sont pour certains de grands combattants célestes. Sans être innée, c'est avant tout les conditions de vie qui ont fait cela. La guerre, ça a toujours forgé des combattants après tout. Moi j'ai navigué dans les magouilles et les manipulations. Ainsi, je reprenais promptement.

— Je ne pense pas un jour pouvoir égaler ton niveau, mais… je ne sais pas, j'aimerais beaucoup être aussi forte que toi, avouais-je avec un sourire mélancolique. J'en aurais bien besoin avec les objectifs que je me suis fixé.

Un ricanement nerveux vint ponctuer ma tirade, mais les grands objectifs en question étaient au point mort. Pire encore je n'avais pas avancé depuis mon départ de Mango Punch. Après tout j'ai toute la mort devant moi, mais tout de même, moi qui étais pleine d'enthousiasme, me voilà réduite à jouer les héroïnes de l'ombre sur les mers. C'est gratifiant et je rencontre pleins de gens, sympas ou non, cependant moi de mon côté… qu'est-ce que j'ai fait, mmh ? Rien. Un constat amer qui peut s'expliquer, peut-être, par un cruel manque d'expérience. En particulier quand je vois cet ange et son aisance dans la bataille comme dans la vie – même si elle pourrait faire un peu plus dans l'humour de ce côté-là.

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Ven 13 Aoû - 2:08



feat Evil Queen

Retour en Plumay



-Cela te va à ravir, la félicita la blonde aux quatre ailes en levant le pouce en l’air en signe d’approbation.

S’installant, l’éburnéenne fit la même commande que la céleste et toutes deux pourraient patienter en discutant. C’est alors que la zombie posa une question. Ce n’était pas la première fois que les oreilles de l’originaire de la mer blanche entendait cela et ce ne serait certainement pas la dernière.

-C’est un mélange. Allant certainement avec ma taille démesurée et mes ailes hors normes pour ma race, au point d’être quatre et non deux, je dispose d’une force plus grande que la moyenne de manière naturelle. Cependant, dire que cela était suffisant pour faire de moi une bonne combattante serait se fourvoyer. C’est à force d’entrainement et de combat que je me suis améliorer. J’ai perdu un nombre incalculable de fois contre les oiseaux qui tyrannisait mon île céleste natale, mais à chaque fois je m’améliorer malgré tout. L’obtention de mon fruit du démon multiplia mes possibilités, me rendant plus versatile et m’octroyant des nouveaux angles d’approche étonnant. Mais j’ai dû continuer à combattre pour gagner en expérience et à m’entraîner pour accroître mes capacités brutes… Ces derniers mois ont été particulièrement intense de ce côté-là et je ne pensais pouvoir encore progresser à ce point, déclara la blonde en laissant ses pensées se dérober pour se tourner vers la chevelure rousse et flamboyante de cette lionne dont elle avait suivi la formation. Peu importe notre potentiel de départ, celui-ci seul ne suffit pas. Se reposer sur ses lauriers, peu importe leur nature, empêche d’avancer, d’évoluer. C’est comme les logias qui ne connaissent pas le haki de l’armement et se croient invincible jusqu’au jour où ils tombent face à une personne capable de les toucher et qui découvre à quel point ils ont stagner en se reposant uniquement sur leur malédiction.[/b]

La De Lérhane marqua une pause.

-Si tous ceux qui voulaient être très fort l’était… Ce monde serait un joyeux bordel baignant dans l’anarchie. Maintenir une forme d’ordre serait aussi complexe que désespérer… Mais que je ne me perde pas en dystopies ou en utopies, lâcha la bilcane et son éternel sérieux.

Il était compréhensible que certaine personne ait besoin que l’humour ponctue leurs journées. Ishtar était beaucoup trop… réfléchit ? Elle intellectualisait tout. Cherchait systématiquement l’objectivité. Elle méditait sur les possibilités du monde, sur ses règles, sur leurs dérives, sur le fonctionnement de tout et de rien. C’était son caractère et ceux depuis de nombreuses années. Sa quête vers la sagesse l’avait détourné de l’amusement et il était rare qu’elle y revienne. Il était légitime que la Queen espère voir la blonde se décoincer, mais c’était un travail de longue haleine à réaliser.

-Par curiosité… Quels sont ses objectifs ? Beaucoup de personnes voyagent car elles ont un but. Pour certains c’est trouver le One Piece ou quelque chose d’aussi précis. D’autres veulent devenir les meilleurs, détrôner les pontes. Certains aspirent juste à la découverte et à la liberté. Et toi ? Quel est donc ce but qui te pousse à avancer au milieu des flots ?






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Dim 15 Aoû - 18:14
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
La première chose que l'on remarque chez Ishtar c'est ce calme, une attitude froide et réfléchie, mais en réalité ce n'est pas ce qui la définie. Je peux le voir dans ses paroles, elle a un concept bien à elle de la vie. Pour autant ça ne la rend pas inintéressante, au contraire même, ce qu'elle me dit fait écho en moi et, en quelques sortes, me rassure. Peu importe les capacités qui sont les miennes je peux les dépasser ? Mmh voilà qui laisse à réfléchir, enfin, il faudrait peut-être que je définisse clairement ce que je veux faire. Devenir plus forte c'est facile à dire, mais pour quoi ? Je ne veux pas écraser mes adversaires, je veux juste leur tenir tête lorsqu'ils réclameront ma tête. Et ils la réclameront. C'est la voie que j'ai choisie après tout et je ne compte pas la renier, pas maintenant, pas après tout ces sacrifices. Tout comme Ishtar je dois définir mes priorités, peut-être même lâcher mes recherches et découvrir ce dont je suis capable. Peut-être me surprendrais-je, peut-être serais-je déçue, mais ainsi va la vie et la mienne s'est vraisemblablement terminée, cependant ma non-mort ne fait que commencer.

— Je ne veux pas être forte par vice ou pour une quelconque forme de pouvoir, je veux… je veux simplement être à la hauteur le jour où les villageois en colère frapperont à ma porte fourches et torches à la main.

Comme à mon habitude j'imageais mes paroles, ponctuant tout ceci avec un sourire innocent et sincère, mais au fond j'étais sérieuse, parfois même je venais à craindre pour ce qu'il me reste.
Tout ceci me laissait à réfléchir et j'allais certainement profiter du calme de Plumay quelques jours encore, ne serait-ce que pour me questionner et envisager l'avenir. Et en parlant de ça, l'ange se fit curieuse et me questionna sur mes objectifs. Voilà LA grande question à laquelle je ne sais jamais quoi répondre. Au tout-venant je lui réponds que je suis historienne, simple et sobre. Mais pour ceux qui ont ma confiance et mon admiration je me laisse aller aux confidences. Pas tout de suite, le suspense demeure alors qu'on nous sert nos jus de fruit. Je remercie notre serveur avec mon plus beau sourire, avant de regarder mon verre désespérément. Dois-je être franche et tout lui dire ? Choix cornélien, on m'a toujours conseillé de ne jamais révéler mes intentions concernant l'archéologie. Sauf que moi je ne veux pas me cacher, je ne veux pas faire dans la demie mesure. Et je ne vois pas pourquoi je me cacherais dans ce monde où des combattants comme Ishtar existent, car tôt ou tard je serais démasqué. Au moins on ne pourra pas dire que je n'avais pas laissé une chance à mes ennemis.

— Mes objectifs,
murmurais-je plus à moi-même en cherchant les mots. Je veux lever le voile sur les secrets de ce monde, en particulier ceux que l'on nous cache depuis plusieurs siècles et qui ont déjà coûté la vie de tant et tant de personnes… je ne suis pas une simple historienne qui cours après les artefacts, même si j'adore les recoins poussiéreux pleins de trésors, je suis avant tout une archéologue et mon plus grand objectif serait de découvrir l'histoire du Siècle Manquant.

Voilà. Tout était dit. Libre à Ishtar de me juger, voir même de s'indigner ou je ne sais quoi encore. Je suis en phase avec cet aspect de ma vie, c'est bien la seule que j'ai accepté.

— Et sinon je voudrais vivre 5000 ans, disais-je sur un ton beaucoup plus léger que le précédent. Un peu comme l'Arbre de la cognition sur Ohara, mais ça, c'est une autre histoire.

Une vieille histoire même. Je me suis tellement laissée fascinée par cet arbre que j'ai commencé à l'envier, vivre aussi longtemps, connaitre autant de chose. Et pourtant, je me dis qu'une telle vie n'est pas une vie. Le rôle de simple spectateur pendant cinq millénaires ce n'est pas une vie, c'est pour ça que je ne veux pas simplement assister à l'histoire, je veux en faire partie. Pour cela je dois être plus forte, car tous ne seront pas aussi compréhensif qu'Ishtar sur mes sinistres pouvoirs.

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Lun 16 Aoû - 0:14



feat Evil Queen

Retour en Plumay



-Je vois... Être forte pour survivre, c'est un objectif tout à fait réaliste. Cela montre bien que tu as conscience de la cruauté du monde. En tout cas, pour se dépasser, il faut souvent faire face à un défi. L’entrainement permet de progresser constamment, les challenges de franchir des limites, de découvrir de nouvelles parties de soi, tel que réveillé les hakis qui dorment en chacun de nous. Tu pourrais te retrouver désavantagé si tu ne fais jamais face à des obstacles concrets à surmonter avant le jour où tu devras te défendre pour survivre… Quoi que bien sûr c’est en cherchant à survivre que tu peux te retrouver à relever un tel défi… songeait la bilcane qui demeurait dans de la théorie pure.

La bilcane observa le serveur déposer les boissons et le remercia gentiment d’un signe de la tête en souriant. La suite de la conversation fut plus intéressante et la De Lérhane resta silencieuse en écoutant ce qu’avait à raconter cette étrange demoiselle au teint pâle.

-Les fameuses cent années qui ont été retirés… C’est en effet quelque chose d’assez énorme. Ils veillent à ce que cela reste caché. Ils ont enterré cela au plus profond de l’Oubli collectif. Ceux qui ont essayé avant toi ont certainement disparu, que ce soit tué ou emporté par les dangers de ces mers. Une chose est sûre… Tu t’engages sur une voie dangereuse qui te mèneras à la rencontre de contrées depuis longtemps ignorés et enchaîneras à ton dos une liste d’ennemis potentiels. Bien loin de moi l’idée de juger la tâche insurmontable et de te dire que le risque d’échouer est bien plus grand que celui d’y arriver… Je pense que tu le sais toi-même. Si c’est la voie que tu as choisie, je te souhaite bonne chance et bon courage. Suis-ce que te dicte ton âme, développe des trésors d’ingéniosité pour faire face aux pièges qui t’attendent et la force nécessaire pour te protéger… Car tu as raison, un jour, des villageois, ou des Marines, viendront sonner à ta porte pour tenter de faire de toi une torche humaine, conclut Ishtar avant d’attraper son verre et de le lever. À la santé de l’avenir tout aussi incertain que ce passé lointain !

Si cela pouvait passer pour une tournure à la « Alea jacta est », ce que l’amazone sous entendait par là était beaucoup plus concret que cela. Elle comparait le future d’Evyl aux récits des temps anciens reconstruits à partir des artefacts et autres trésors que les archéologues retrouvaient sur les sites. Bâtir son destin comme l’on reconstruit l’histoire des civilisations. La même passion. La même ferveur. La même volonté. Le jus glissa dans sa gorge, nappant son palais et roulant derrière ses molaires avec une énergie fluide et spontané qui tapissait les capteurs du goût avec grâce.

-Fameux breuvage, savoura-t-elle avant de relever son verre à nouveau après que la zombie ait à nouveau évoquer un objectif, un poil plus fantaisiste. Et bien j’espère pour toi que tu as de la patience alors. Cinq mille ans c’est beaucoup d’années à attendre. C’est pour cela que tu t’es lancé dans l’archéologie ? C’est pour avoir de quoi lire pour passer le temps d’ici là ? taquina l’Archange du Typhon. M’enfin, si tu veux devenir un arbre, tu n’en aura plus l’occasion. À moins que tu veuilles devenir une femme-arbre. Qui sait… Les progrès de la science durant le prochain millénaire t’aideront peut-être, ricana l’originaire de la mer blanche.






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Lun 16 Aoû - 18:55
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
Au moins je savais qu'en échangeant avec Ishtar je ne me retrouvais pas avec une cible sur le dos avant de finir mon verre, elle était d'ailleurs de bon conseil. Mais le constat était fait : je devais gagner en puissance, en caractère aussi, car ce qui m'attend est insurmontable. Et tant d'autres avant moi ont essayés et échoués. Je suis consciente de tout ceci, mais je reste confiante et je ne reculerais devant aucun obstacle pour parvenir à percer les secrets enfouis du Gouvernement Mondial. En attendant je devrais peut-être profiter du calme des Blues pour me concentrer sur une toute autre tâche ? L'ange semble laisser entendre que l'entraînement est important. Un sujet sur lequel je ne brille pas par mon investissement il faut l'admettre. Moi je me contente de suivre le courant, jouant de chance la plupart du temps, cependant combien de temps ça va bien pouvoir durer. Selon toutes vraisemblances j'ai à ma disposition un grand pouvoir, peut-être pas aussi grand que celui d'Ishtar ou ces Logias qui peuplent les mers, mais tout de même assez pour m'épargner la mort qui me tendait les bras. Je dois donc me relever les manches et suivre les précieux anciennement d'Ishtar, particulièrement si je ne veux pas me retrouver à lutter pour ma vie au pire des moments.
C'était agréable de discuter ainsi, comme si le monde était en pause autour de nous et que l'on pouvait échanger sur tout et n'importe quoi. Une discussion bienvenue, presque revigorante, à l'image de ce jus de fruit j'imagine. C'est en tous cas ce que laissait penser la réaction d'Ishtar. Pour moi ça n'avait aucun goût, mais je trinquais volontiers à ses paroles et j'affichais une mine ravie. Imaginant le goût des fruits de Mango Punch, cela suffisait à mon palet. Mais la douceur de cet instant n'enlevait rien à ce qui m'attendait. Et c'était peut-être ce même breuvage, cependant j'assistais à l'impensable : Ishtar faisait de l'humour. Bien sûr ce n'était pas drôle à s'exploser les côtes de rires, mais ça me suffit pour avoir un fou rire de quelques secondes. Comme si la légèreté de ses paroles tranchait nette avec la brutalité de sa vision quant à la voie que j'ai choisie.

— Non, je ne veux pas devenir un arbre… ni une femme-arbre d'ailleurs, quoi que ? C'est vrai qu'elles ont certainement beaucoup de charme ! Répondais-je pour poursuivre sur ce ton léger. J'ai la chance, si on peut présenter les choses ainsi, de ne plus avoir à craindre la mort… oh bien sûr je suis persuadée qu'une combattante comme toi saurais facilement percer les limites de mes pouvoirs ou bien me démembrer pour me répandre aux quatre coins du monde, mais en attendant, je crains être sur cette terre pour un bon bout de temps ! Autant choisir la démesure ! Cinq milles ans ça me semble pas mal pour commencer et d'ailleurs je m'assurerais que tout le monde connaisse l'histoire d'Ishtar ! Promis ! Mais pour ça il va me falloir quelques anecdotes croustillantes pour tenir en haleine ta horde de fans…

Je laissais échapper un ricanement malicieux, c'était là un moyen détourner de laisser Ishtar me conter une de ses aventures. Bien entendu elle n'était nullement obligée de le faire, mais j'aimais à penser qu'un certain lien était venu se créer. C'est vrai qu'elle est… déroutante de prime abord, puis une fois qu'on a connait un petit peu mieux on découvre une femme surprenante en bien des points. Si j'avais eu le courage de me frotter à elle je lui aurais demandé de m'entraîner. Hélas j'ai bien peu que son niveau soit si écrasant que je ne survive pas une seconde dans un simple entraînement. Je trouverais bien à travers les mers les moyens de progresser, seule ou avec un camarade de jeu sur qui je pourrais tester mes capacités. En attendant je me contente de profiter de l'instant et de cette légèreté. Laissant de côté mes aspirations gargantuesques et qui causeront certainement ma perte, si Ishtar pense cela irréalisable alors qu'elle chance j'ai ? Probablement aucune, mais c'est la toute la beauté de cette voie !

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Mar 17 Aoû - 0:08



feat Evil Queen

Retour en Plumay



La bilcane observa son interlocutrice rire à gorge déployée. Son ricanement prit fin avant le fou rire de sa camarade et la blonde aux quatre ailes continua de sourire en coin en attendant que la zombie en ait finit. Cette dernière enchaîna et la maudite céleste écouta avec attention les dires de la maudite qui en révéla un peu plus sur ses propres pouvoirs même si cela demeurait cryptique. En tout cas, la mort n’avait plus d’emprise sur elle. Au figuré ou métaphoriquement par rapport à un point précis. Les conjectures seraient trop multiple pour que la De Lérhane ne s’attarde dessus trop longtemps et elle décida de considérer en tout cas l’hypothèse première d’une impossibilité de mourir dans un contexte normale, c’est-à-dire principalement la vieillesse… D’où le rêve de pouvoir survivre pendant tant de siècles.

-Il faudrait voir pour empêcher ton corps de se décomposer alors, notifia la sagace. Si tu ressens pas les effets du temps, ton corps à l’air d’en subir certaine conséquences malgré tout. Il faudra que tu gardes ça à l’œil pour ne pas te transformer progressivement en un tas de poussière.

C’est alors que Evyl proposa de propager l’histoire d’Ishtar à travers les âges. L’originaire de la mer blanche manqua de s’étrangler alors qu’elle avalait une nouvelle rasade de son précieux breuvage. Son histoire méritait tant que ça d’être perpétré au fil des générations ? Si cela pouvait inspirer des gens à suivre la même voie qu’elle, pourquoi pas après tout.

-Des anecdotes ? Je ne sais pas trop il y a tant à raconter sur cette décennie d’odyssée…

Elle se posa quelques secondes pour réfléchir avant de reprendre à haute voix.

-Des faubourgs malfamés de la cupide Trader, pays de la Guilde Marchande, aux âpres landes vampiriques de Magyarolachia, là où avec d’autres nous avons libérés un « élevage » d’esclaves, j’ai été capturés à de multiples reprises au fil des années. Je suis heureusement toujours parvenue à me libérer, mais j’ai de ce fait une certaine expérience des prisons non gouvernementales. Les cachots de cette partie des Báthory étaient particulièrement infects et mine de rien les entrepôts à esclaves de Trader son plutôt bien tenu en comparaison. En tout cas, cela semble réellement une tradition de laisser quelques traces de son passage dans des geôles vu qu’il y avait diverses gravures, parfois ayant même des allures de lettre d’adieu. C’est bien malheureux que tant de personnes aient à endurer cela, notamment à cause de ces Dragons Célestes dont la simple existence parasite le monde actuel. Je suis certains qu’à une époque ils étaient bien utiles, mais aujourd’hui, pour la majorité, ils ne sont même pas aussi utiles que des reliques du passé.

Ce n’est pas sa mise à prix récente n’était pas la seule raison de cette pensée à l’encontre des nobles mondiaux. Le cas de ces derniers était l’une des raisons pour laquelle la De Lérhane était resté si longtemps dans la Révolution d’Arias, l’autre étant bien entendu ses liens avec le reste de l’équipage du Centaurus.

-C’est ce genre d’anecdote qui t’intéresse ?






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 24 Aoû - 18:57
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
La… décomposition ? Mais non… je suis immortelle voyons, pourquoi je me décomposerais. Non, non, non, je ne vais pas finir en tas de poussières. Sinon je le serais déjà devenu avec le temps, puis que sais-je réellement sur ce Fruit ? Hein ? Pas grand-chose, je n'ai pas encore eu le loisir de le développer. Peut-être que je me décomposerais un jour ou peut-être que je resterais tel que je suis pour l'éternité. L'avenir est finalement toujours aussi incertain, même quand on est un cadavre ambulant, je trouve ça plutôt rassurant moi. Et puis je pense pouvoir dire sans me tromper que je suis unique en mon genre, même Ishtar doit être surprise, alors qu'elle connait tout un tas de choses sur ce monde. C'est d'ailleurs toutes ces choses qui me fondent revenir sur terre, oubliant mes doutes et mes questions. L'ange me révèle qu'une infime partie de ce qu'elle a vécu, ce n'était peut-être là que quelques semaines ou quelques mois et je suis déjà impressionnée. Oui, je le maintiens, elle mérite de laisser une trace dans les livres. Pas seulement pour ce qu'elle a vécue, mais pour cette aura qui est la sienne. Certes elle a sa propre vision du monde, façonné par un périple exaltant, mais c'est ce qui la rend si importante. Le monde a besoin de modèle et je ne suis pas de ceux-là, alors autant en retranscrire un qui inspirera, je l'espère, les générations futures.
Naturelement une histoire ne devient pas une légende sans quelques exagérations, mais si de ce côté-là elle est déjà bien servie avec son pouvoir, je lui dépeindrais un grand sens de l'humour. Une vraie rigolote ! Toujours à faire des blagues et des farces ! Non ? C'est trop ? Et puis après tout, c'est le temps et les générations qui font le mythe, mon histoire doit être fidèle, le reste viendra tout seul.

— Je vais peut-être éviter le passage sur les Dragons Célestes, ils vont certainement vouloir me faire la peau quand j'aurais balancé à la face du monde les secrets du passé, alors je vais attendre un peu, lançais-je avec humour. Mais pour tout le reste… c'est génial ! Et triste en même temps… c'est vrai, le monde compte des injustices plus horribles les unes que les autres et c'est à toi qui l'incombe de les réparer, au prix de ta propre liberté… et la Marine dans tout ça ? Le Gouvernement Mondial ? Mmh ? Je ne prétends pas que la Révolution ferait mieux, je me dis juste que… la priorité devrait être la sécurité et le bien être du peuple, le reste, les guerres internes, les conflits, tout ça, ça ne devrait pas compter.

Voilà des paroles que je lâchais avec le cœur, pour ce qu'il en reste. Mais ce n'était là que des paroles, hélas le monde est tel qu'il est dépeint dans les récits d'Ishtar, sombre et violent. Heureusement qu'elle est là pour apporter un peu de lumière, ça lui va bien en plus, c'est un ange !

— Je ne sais pas si le problème vient des Dragons Célestes ou du Gouvernement Mondial… je crois que c'est ancré dans les habitudes, tu ne penses pas ? C'est comme ça, alors on fait avec, la vie ne va pas changer parce que demain on se lève pour protester, soupirais-je cette fois-ci presque à regrets. Mais si tout le monde se lève, tous les peuples, je pense que ça ferait réfléchir les dirigeants de ce mon, ils ne pourraient pas tout effacer à coup de Buster Call… ou peut-être que si ? Mais ce qui fait qu'ils existent, c'est le peuple, ce qui les rends puissants, c'est le peuple… et si le pouvoir finalement, le peuple l'avait toujours eu, mais qu'il avait sciemment consentis à ne pas l'utiliser ? Comme pour… je ne sais, comme pour éviter douleur et guerre, préservant ainsi leur sécurité aussi modeste soit-elle.

La réflexion que je me faisais à voix haute était un exemple parfait. Ishtar devait répandre son histoire, si moi ça me permet de voir ses choses-là, d'autres le verront peut-être aussi. Et si dans une, dix ou vingt décénies les Dragons Célestes ne sont plus au sommet du monde et que les peuples sont libres, alors je pense que ce sera grâce à de telles histoires devenues des mythes. Au bout du compte il ne nous faut qu'une étincelle pour déclencher un brasier, mais contrairement au Gouvernement Mondial, ce brasier ne doit pas être déclenché sur un mensonge, mais sur une vérité. Le peuple a toujours eu le pouvoir, car sans le peuple, pas de gouvernement.

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Mer 25 Aoû - 0:01



feat Evil Queen

Retour en Plumay



-Je ne puis pas dire si je suis la seule à tenter de faire quelque chose… Ne serait-ce que les Cinq Légendes qui jadis œuvraient en justiciers jusqu’aux événements de Baltigo… Je connais dans pratiquement toutes les factions des personnes qui ont également à cœur de soutenir les populations… Qu’ils soient gouvernementaux, pirates, chasseurs de primes, révolutionnaires ou même hors-la-loi. Chacun lutte pour la cause qu’il veut défendre, que ce soit la sienne pour les plus égoïstes ou une vision plus grande dans d’autres cas. Certains commettent des atrocités en étant sûr qu’il s’agit de la chose à faire. D’autres donnent leur vie pour leur cause. Au final, la « faction » d’une personne ne veut rien dire. Il existe des corrompus, des pourris, mais aussi des justiciers et des braves dans chaque camp. L’existence des différents mouvements révolutionnaires, avec aux opposées la Révolution Extrémiste et la Révolution d’Eken Sor, montre bien cela… En tout cas, puisque tu tiens à raconter mon histoire, je vais te faire part des détails de mon passé, déclara la bilcane. Autant commencé par les grandes lignes de ma vie…

Elle fit tourner le jus dans son verre, cherchant par où commencer son récit.

-Je suis né à Bilca, une île céleste se situant dans un recoin de la mer blanche trônant au-dessus de Grandline. Je ne sais plus si je t’ai parlé de cette contrée. Là-bas, l’océan est un tapis de nuages et le sol de nos îles lui-même est fait de nuages. La faune et la flore sont adapté à cet environnement tant et si bien que nos poissons ressemblent plus à un mélange entre des espèces marines et des oiseaux. En tout cas, Bilca vivait en autarcie et faisait face à la tyrannie d’une espèce d’aigles géants qui terrorisait notre île. Enfin voilà. Avec mes quatre grandes ailes contrastant avec les paires uniques et petites du reste des anges, je ne me suis pas fais beaucoup d’amis de mon âge quand j’étais petite. Nous formions un groupe de quatre en vérité. Sakuga Keigo ainsi qu’Omnis et Eva Icarus, des frères et sœurs. Nous avons fait les quatre cents coups ensemble. Mon père n’en était pas un, mais les leurs étaient des chasseurs qui devaient donc être apte à affronter les oiseaux de la forêt. Malheureusement… Un jour le père de Sakuga s’est retourné contre le village et s’est mis à tout dévaster après avoir ingurgiter un fruit du démon – une conclusion à posteriori maintenant que j’en connais plus sur ce monde. Le père d’Omnis et Eva s’est interposé pour essayer de sauver Sakuga, le géniteur de ce dernier voulant lui faire du mal… Malheureusement il en est mort et Sakuga fut enlevé après que son paternel lui ait arraché sa paire d’ailes. Ils ont quitté l’île et dès ce jour la vie ne fut plus du tout la même…

Elle marqua une petite pause.




-Si Eva, Omnis et moi somme restée assez proche en dépit du malheur qui s’était abattu sur nos existences, nous nous voyons beaucoup moins souvent et nous ne jouions plus. Nous avons commencé à grandir psychiquement à ce moment-là… Même si, toujours discriminé pour mes ailes anormales, je me suis recluse sur moi-même et me suis mis à tenter d’affronter encore et encore les oiseaux géants de la forêt dans l’espoir d’un jour réussir à les éliminer. Une quête pour oublier j’imagine. C’est ainsi que mon adolescence c’est déroulé… Jusqu’au jour de mes dix huit ans où un autre jeune de mon âge me poussa du rebord de l’île céleste un jour où la mer blanche était particulièrement étale. J’ai chu de plusieurs kilomètres d’altitude et suis tombé dans l’océan d’eau. Ma première rencontre avec la mer bleue fut ce risque de noyade. Par un véritable miracle, un navire navigué non loin. Le Centaurus. Ils sont venus à mon secours et m’ont fait progressivement découvrir le monde qui se cachait sous mes nuages. D’une seule île, mon univers venait de devenir un immense terrain de jeu dont j’avais hâte de découvrir les secrets. Il s’avère que le Centaurus était un navire révolutionnaire, les mouvements étaient encore réunifiés sous Arias à cette époque-là. J’ai ainsi joint leur cause, notamment car je voulais lutter contre ces Dragons Célestes qui s’accaparaient trop de richesses. Je n’avais rien de particulier contre la Marine ou le Gouvernement Mondial en lui-même, les entités abstraites étant rarement la source du problème puisque c’est en général plutôt les personnes qui y évoluent… J’ai ainsi traverser les océans au sein de cet équipage, découvert une myriade de pays, tous plus incroyable les uns que les autres, vécus des aventures surréalistes, menés des opérations de sauvetage… Je n’aurai pas assez d’une semaine pour raconter tout ce que nous avons fait durant toutes ces années…

Son regard demeura rivé sur le breuvage désormais immobile. Comme si la De Lérhane cherchait dans cette stabilité à ce que le temps s’arrête puis qu’elle puisse revenir en arrière pour revivre tous ces événements. Un sourire nostalgique apparu alors que les visages de ses anciens camarades venaient jonchés sa mémoire.

-Malheureusement, j’ai fini par quitter le Centaurus et ait rencontré Yufina Carbuncle, qui est une des plus importantes Wans du monastère de l’île aux prières actuellement. C’est mon amie originaire d’Ohara qui a perdue toute sa famille dans le Buster Call… Cela était tout récent à ce moment-là. Pour venger les siens et dans l’espoir d’apporter davantage de justice face à la cruauté de cette méthode gouvernementale barbare, Yufina avait rejoins les rangs de l’Ordre Décima qui était lui aussi tout récent à ce moment-là. Je l’ai alors accompagné dans cette faction. J’ai malheureusement vite déchanté sur les projets de l’Ordre. J’y suis cependant resté. Face à la cruauté de certains de mes collègues, bien que ce n’était pas la majorité je dois l’avouer, j’ai préféré continuer à mener des missions pour l’organisation de Centes en pensant ainsi épargner aux contrées où se déroulaient ces missions le déchaînement d’un autre qui aurait pu être envoyé à ma place. Mais après plusieurs années, j’ai décider de m’en aller et j’ai parvenue à convaincre Yufina de se retirer. J’ai alors pu tenter quelque chose qui me trottait dans la tête… Je suis partie à la recherche de Tenshi Taya et des amazones Kuja. C’est une information que la Marine ignore j’imagine, quoi que certaines connaissances proches au placé dans le Gouvernement Mondial dont je tais les noms dans le souci de la sécurité de leurs carrières pour ne pas être affilié à une primée d’une quelconque manière, mais je suis parvenue à intégrer cet équipage redoutable. C’est notamment grâce à elles que j’ai pu me perfectionner dans le haki, même si c’est Rébéna qui m’a appris à faire exploser mon fluide offensif…

L’originaire de la mer blanche posa ses doigts sur un bracelet confectionner par ses amies d’Amazon Lily et le caressa doucement.

-J’ai dû cependant reprendre la route seule, dans un premier temps pour faire face à mon frère qui était descendu de Bilca pour me retrouver et me ramener là-haut – je me suis alors accordé une ultime année avant de remonter à la mer blanche retourner auprès des miens – et puis ensuite pour venir en aide à une autre vieille connaissance, la chanteuse itinérante en robe rouge originaire de Lunas Féliora Di Marta, qui, je l’ai appris plus tard, avait été enlevé par les Ookami, une famille d’hommes-loup du Nouveau Monde afin de m’attirer à eux. En effet, j’ai collaboré à de nombreuses reprises avec Karim Ookami, un ami et rejeté de leur clan, et notamment contre leur famille. Ils voulaient donc nous piéger tout deux, mais nous avons réussi à survivre à l’embuscade et j’ai par la suite réussit à retrouver la trace de Féliora durant un périple initiatique pour une jeune vampire, Lucina Delalande. Enfin, comme tu peux le voir ici, les aventures s’enchaînent et s’entremêlent les unes dans les autres au bout d’un moment. Suite à cela, les Wans m’ont parlé de la Psyjique, un concept bien trop long à expliquer, et je suis allé la rencontrer pour savoir si j’étais moi-même voué à devenir une Psyjique des Wans. C’est là que j’ai rencontré Rébéna et que je me suis entraîné pour développer ma maîtrise avancée du haki de l’armement. Un entrainement de plusieurs mois qui s’est terminé en affrontement… Et qui s’est terminé par une raclée. Rébéna m’a vaincu sans problème… J’ai alors quitter les Terres de Sereynes pour parcourir une dernière fois les mers avant de rentrer à la mer blanche… Et également dans l’espoir de continuer à me renforcer pour retourner voir Rébéna et tenter de prendre ma revanche. C’est en quelque sorte le dernier challenge, le dernier objectif, que je me suis fixé pour cette Odyssée avant de retourner à Bilca…

Voilà un plutôt court – oui court – résumé de l’existence de la blonde aux quatre ailes. Son regard se tourna vers le plafond avant qu'elle ne rajoute un commentaire.

-D'ailleurs, les Terres de Sereynes pourraient peut-être t'intéresser puisque tu es archéologue. Il y a de très vielles ruines là-bas... Mais bon c'est sur Grandline. À la limite il y a Tezcatlipoca à South Blue, dans la région de Kawaii Kazan Shima... C'est là-bas que j'ai trouvé mon fruit du démon. Il était scellé dans une statue et vue les ruines de la civilisation là-bas, leur mythologie devait être impacté par un précédent utilisateur du fruit... Il y a déjà eu une expédition dans un des temples il y a plusieurs années, mais il en reste d'autres dans cette cité... expliqua-t-elle en évitant de repenser aux circonstances de l'acquisition de sa malédiction.







© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mer 25 Aoû - 18:30
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
Attentive et inspirée, j'étais comme une enfant qui ne se laissais pas des contes et légendes que l'on pouvait lui raconter. La vie de l'ange était une véritable épopée. Et si elle doute encore que ça puisse inspirer le monde, alors c'est qu'elle est trop modeste. Ishtar a vécu tant de choses et pourtant, malgré les coups durs et les échecs, elle a su rester fidèle à ses convictions. Chose que je doute être capable quand je constate avec regrets les exactions commises à travers les mers. Parfois j'aimerais me déchaîner et semer la mort et la destruction au milieu de tous ces fous qui œuvrent pour le chaos. Mais je saisis toute l'ironie, le chaos engendre le chaos… mais ne faut-il pas un monstre pour terrasser un monstre ? Les héros ce n'est que dans les contes. Je sais qu'Ishtar me dresse là ce qu'il y a de plus beau à raconter, mais quand elle parle de Centes, on sent qu'il y a des regrets et peut-être même de la honte. Peut-être qu'elle a continué à œuvrer pour le bien commun, cependant elle était l'une des armes de Centes Decimas elle aussi… Je ne suis que moi, le petit monstre et rien d'autre. Je doute sincèrement un jour inspirer les livres ou imposer un véritable chaos, même si dans un autre monde ça aurait pu être ma volonté.
Au fond on a tous notre histoire, tous nos blessures, mais quand j'écoute Ishtar je me dis que le principal c'est de rester soi-même et de ne surtout pas écouter les autres. Enfin, sauf quand ils sont de bon conseil comme l'ange. Mais lorsqu'elle a évoqué son enfance, j'ai cru comprendre qu'elle était rejetée par une grande partie de son peuple. Et pourtant elle compte y retourner. Je ne sais si un jour je pourrais retourner sur Mango… peut-être ? Les circonstances sont bien différentes, mais j'imagine qu'on a tous un fardeau qui nous pèse et tôt ou tard il finit par nous rattraper. Bien sûr je ne comprenais pas tout ce qu'Ishtar me racontait, pour elle c'était normal, c'était sa vie, mais moi je n'étais que spectatrice. Pourtant j'aurais pu l'écouter encore pendant des jours. Évidemment pour moi le temps est une notion beaucoup plus vague.

— Tu as tant fait pour les mers, pour ce monde… je trouve que celui-ci ne te rend pas assez hommage, disais-je avec un sourire sincère et chaleureux. Je vois bien que tout n'a pas été rose, ni facile, mais tu as toujours suivi la voie qui est la tienne et c'est ça qui devrait inspirer les générations futures. Le monde ne devrait pas voir seulement les monstres qui peuplent les factions de ce monde, il devrait voir les anges, au propre comme au figuré, qui œuvrent pour le bien comment, parfois même avant eux-mêmes et tu es de ceux-là Ishtar, c'est donc un honneur et un plaisir de t'avoir rencontré, je ne sais pas si un jour pourrais conter ton histoire, mais une chose est sûre, je m'assurais que le monde se souvienne de ce que tu as fait et peut-être que dans un ou deux millénaire je serais là à leur dire "Ishtar a fait bien plus pour ce monde que vous l'imaginez" et là je me vois bien mettre un taquet ou deux à ceux qui l'ouvrent.

Ponctuant mes paroles par un éclat de rire, je prenais tout ça avec légèreté, mais ça n'enlevait rien à la sincérité de mes paroles. Je me suis longtemps focalisé sur Ohara et sa destruction, je voyais ce qu'il y avait de plus immonde dans ce monde. Alors que si j'avais regardé un peu mieux, peut-être aurais-je vu un peu de lumière au milieu des ténèbres. Mais la mort qui fut la mienne m'a laissé un goût amer, comme si toute la joie de ce monde avait disparu avec ma vie. Une étonnante sensation que je tente de confier à Ishtar, inspiré par son histoire.

— Je t'envie tu sais, non pas pour ce que tu as vécu ou cette puissance qui est la tienne, mais pour ce regard bienveillant que tu portes encore sur le monde malgré tout, expliquais-je avec douceur et mélancolie. Moi je n'ai pas connu ma famille, j'ai grandi dans la rue et la pauvreté, pour survire je devais voler, sinon je mourrais ou pire encore… on m'a tendu une main inespérée un jour et j'ai trouvé un semblant de famille, mais… je ne sais pas, tout ça n'a peut-être plus vraiment de sens, mais j'aimerais tout comme toi connaitre mes racines… enfin, puis-je encore appeler ça ainsi alors que ma vie de mortelle s'est achevée ?

Étonnamment je n'ai jamais songé à ma mère ou même à mon père, peut-être même ai-je des frères ou des sœurs ? Et si tout ce petit monde était encore en vie qu'est-ce que ça voudrait dire ? Aussi loin que je me souvienne j'ai toujours vécu dans la rue et nulle part ailleurs. Un triste constat que je fais là, mais je me dis que cette misère que j'ai combattue m'a finalement rattrapé. Jamais je n'ai pu être heureuse ou que je pensais l'être, tout a volé en éclats. Le drame de ma vie de mortelle.

— Tout comme toi j'ai eu des hauts et des bas, je crains hélas que ma vie ne soit pas aussi romanesque et à part apprendre aux générations futures de ne jamais se laisser berner par le bonheur… je crains de ne pas pouvoir leur prodiguer beaucoup de conseils, confessais-je comme un regret devant Ishtar. J'ai vécu de belles choses et j'en ai perdu plus encore, je ne sais même pas si cette vie que j'ai vécu était la mienne ou… celle d'une parfaite inconnue. Toi, tu es toi parce que tu as ton cœur qui bat encore, mais le mien est mort avec un trou dedans… et ce n'est pas une image !

Je ponctuais ma dernière tirade par un brun d'humour, comme pour rendre tout ça un peu plus léger. Seulement ce constat amer sur ma vie, mon passé, tout ça me pesait sur les épaules depuis un certain temps. Les années à venir le diront, mais je serais surement dressée en monstre quand je lèverais les secrets de ce monde un à un pour ouvrir les yeux du monde. Le Gouvernement Mondial ne me laissera jamais faire, pire encore il tentera de m'arrêter. Mais c'est là en vérité le seul but que je me suis fixé quand les abysses m'entouraient de leur étreinte glaciale.

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Jeu 26 Aoû - 15:37
[quote="Ishtar De Lérhane"]


feat Evil Queen

Retour en Plumay



C’était assez étrange pour l’ange de recevoir de tels compliments. Elle en avait tant fait que ça pour le monde ? La demoiselle ailée s’était simplement contentée de chercher à faire ce qui lui semblait le plus objectivement possible bénéfique aux innocents, à la population. Mais si la De Lérhane pouvait vraiment être inspirante pour les générations à venir, cela ne pouvait être théoriquement que bénéfique pour cette planète. En tout cas cette conversation rappelait que la vie n’était pas éternelle et qu’un jour l’originaire de la mer blanche trépasserait à son tour. C’était inéluctable, quand bien même on n’y pensait pas. Evyl allait peut-être malgré tout la faire survivre sous une autre forme, celle d’un récit, et elle semblait par-dessus le marché vouloir défendre son image, bien qu’elle ait saisit qu’il s’agissait avant tout d’une boutade humoristique.

-Et bien je te remercie de l’honneur que tu me fais à vouloir porter mon histoire aux oreilles du Futur lui-même, déclara la blonde aux quatre ailes en souriant en coin et en levant son verre en hommage à la demoiselle entrain de rire.

La confidence qui suivit ramena la bilcane à son sérieux habituel et elle écouta avec attention ce que la zombie avait à lui dire.

-Ton passé est peut-être devenu une autre vie à tes yeux, mais celui-ci reste celui qui a forger celle que tu vis désormais. Sans la précédente, il n’y aurait pas eu de suivante. Alors oui, je pense que cela demeure tes racines. On peut renier ou ignorer son passé autant qu’on le veut, il fait partie de nous. C’est pour cela que j’ai appris à accepter le mien et même à pardonner ceux qui me discriminait durant mon adolescence. À quoi bon vivre dans la haine ? Qu’est ce que cela apporte à part plus de haine, d’impulsivité… La quête du bonheur motive beaucoup de personnes, mais assouvir des envies de vengeance ne permet pas de tout de s’approcher du bonheur, il ne fait que soulager le mal-être. La catharsis n’est pas une solution, c’est une drogue dont on peut devenir dépendant. Alors oui, j’ai appris à accepter que ce soit la société qui pousse à rejeter ce qui nous semble différent… Quand bien même on se revendique d’une ville, d’un pays, d’une espèce au moment où défendre cela devient important, la différence même aux seins d’ensemble qu’on cherche à défendre est sources de dissension. Ce n’est pas les enfants qui étaient la cause de la discrimination, c’était la nature sociologique. Je sais à quel point mon raisonnement peut sembler abstrait, détaché du monde réel pour y chercher une théorie globale, mais c’est ma façon d’aborder le problème. Alors oui, j’ai une vision que l’on peut juger bienveillante, qui cherche à dépasser l’humain pour le voir au-delà du prisme standard. Et je pense aussi que cela demeure tes racines et que si tu as l’occasion d’en savoir plus cela ne fera que rajouter un nouveau sens à ton existence, que ce soit dans la compréhension de ton passé ou de toi-même.

Ishtar posa sa main sur son cœur.

-Certes j’ai un cœur qui palpite, mais c’est mon esprit qui est le siège de mon être. Ce n’est pas ton apparence physique qui compte. Ce n’est pas ton physique. C’est ce que tu penses. Ce que tu construis. Ta personnalité. Tes souvenirs. Les collectionneurs prouvent que l’attachement aux choses matériels est grand chez les humains. On aime posséder. Mais pourtant est-ce que cela a vraiment de l’importance. Est-ce qu’une personne à qui on a greffé un rein doit haïr ce rein car il ne vient pas de lui-même. Est-ce que cela a un réel impact sur l’être qu’il est ? Nous sommes matériellement un ensemble de composants. M’est avis que c’est ce qui guide ces composants qui est importants, pas les composants en eux même. Et si tu veux un jour prodiguer réellement des conseils… Repense à ta vie et à ta non-mort. À la manière dont tu t’es battis au travers des expériences que tu as vécu, et tu en vivras certainement beaucoup vu ta condition. Tire en des conclusions sur des événements. Sur ce qui les a provoqués ou les a arrêtés. Sur les comportements quo peuvent aider et ceux qui peuvent nuire. Il n’y a pas de vérité absolue. Pas d’objectivité absolue. C’est en se basant sur ce que l’on sait, sur notre propre expérimentation de l’existence et celle des autres, que l’on s’instruit sur les possibilités que l’on possède, sur celle à valoriser en fonction des intérêts que l’on faire valoir, que ce soit les nôtres, celle du plus grand nombre ou celle d’une faction.

L’originaire de la mer blanche ferma les paupières.

-Chaque nouvelle rencontre est pour moi l’occasion de découvrir un nouveau point de vue. Une nouvelle vie. C’est en confrontant tous les points de vue, tout ce que je sais des existences possibles, que je réfléchis à celle qui se détachent. J’en viens même à considérer les points de vue avec lesquels je ne suis pas d’accord. Les accepter, les comprendre, pour que ma vision globale s’enrichisse, que je puisse me baser dessus pour mieux aborder la réalité de mes ennemis. Cela peut bien entendu servir stratégiquement en combat de comprendre comment l’autre réfléchit, mais c’est avant tout pour savoir comment fonctionne le raisonnement, les objectifs. Car si certains font le mal en jugeant que c’est la meilleure chose à faire là où d’autres font le bien pour des raisons égoïstes et que les mœurs jugeraient mauvaises, cette constatation ne suffit pas à savoir pourquoi la pensée humaine amène à de tels dérives. Enfin… Ce n’est que mon opinion. Mon point de vue initial m’ayant amené à me nourrir de ceux des autres dans l’optique de tenter de me forger une vision plus universelle.






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Sam 28 Aoû - 19:11
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
Et c'est tout ? Le monde n'a alors aucune véritable logique en résumé ? C'est ce que je viens à penser en écoutant Ishtar en tous cas. Chacun à son point de vue, chacun se démène pour son propre combat. Depuis toujours je m'efforce de décortiquer ce monde, certainement dans le but de trouver une réponse à toutes choses, mais c'est impossible. La vie, la mort, tout ça, ça n'a pas besoin de logique. Au bout du compte ce sont les nuances qui font la beauté de ce monde. C'est à la fois décevant et encourageant, voilà un drôle de sentiment. Je pense malgré tout qu'il y a un schéma qui se répète, mais il n'est pas gravé dans le marbre et il peut-être bouleverser, pour le meilleur et pour le pire. Mais ça nous réduit à de simples variables. Personne ne peut prétendre à plus d'importance qu'une autre. Les Dragons Célestes ne sont que des hommes après tout, fait comme beaucoup de chair et de sang. Et pourtant ils sont au sommet du monde. Sauf que ce sont les populations qui les ont érigés ainsi et qui continue à les vénérer comme des dieux au-dessus de tout. Mais personne n'est divin. Tout le monde est humain. Prétendre le contraire serait une folie… sauf pour moi vu que je suis morte, alors disons que je suis l'expression qui confirme la règle.
Il était rare de pouvoir discuter aussi calmement et en particulier avec une personne réfléchie et cultivée. Sans compter qu'Ishtar avait exploré ce monde de long en large et qu'elle an avait appris énormément. L'ange était à elle seule une encyclopédie vivante de ce monde. Certainement faudrait-il des années, peut-être même des décennies, pour compiler tout ce qu'elle sait. Mais serait-ce véritablement rendre honneur à ce monde et ses secrets ? Je pense que ce qui fait la force des souvenirs d'Ishtar c'est le vécu qu'elle véhicule derrière chacun de ses récits. Et ça, ça ne se trouve pas dans les bouquins.

— Parfois j'aimerais que les choses soient plus simples, soupirais-je alors que je regardais le fond de mon verre. Je ne souhaite pas que l'on sache tout sur tout, ni même ce que fait ton voisin à sortir au beau milieu de la nuit sous une capuche sombre, mais… je me dis qu'il y a des secrets qui ne devraient pas mis sous silence. Tu as raison. Mon passé, ton passé ou même celui de ce monde, on ne devrait pas le mettre dans un coin de l'étagère et le laisser prendre la poussière, c'est criminel… les bons comme les mauvais moments c'est ce qui nous forge et pour ma part c'est ce qui me laisse encore entrevoir des bribes d'humanité quand je peux me souvenir du goût si délicat et fruité de Mango, ma terre natale… enfin je crois.

Un sourire amer vint animer un instant mon visage avant que je me ressaisisse, avant que j'affiche mon plus beau sourire. Je me laisse aller à toutes ses pensées, mais derrière le sérieux de celles-ci il y a du positif. Les paroles d'Ishtar m'ont fait comprendre beaucoup choses, sur moi-même, mais aussi sur ce monde. Et j'aime à penser que rien n'est écrit à l'avance, ni pour elle, ni pour moi et encore moins pour ce monde. Tout n'est pas perdu et puis… le Gouvernement Mondial ou quiconque d'ailleurs, personne ne saurait détruire l'espoir.

— Et puis zut ! Si les choses étaient plus simples on se ferait chier ! Disais-je en ricanant de bon cœur. Je ne sais pas de quoi sera fait l'avenir, mais j'espère qu'au détour d'un nouveau périple on se recroisera, peut-être cette fois-ci c'est moi qui pourrais t'impressionner ? Je doute sincèrement en être capable, mais tu me laisse penser que tout est possible avec tes paroles, alors… pourquoi pas ? L'espoir ça ne s'achète pas, tout ça là, ça ne s'achète pas. Les Dragons Célestes peuvent bien rester entre eux et rire de nous, mais ce ne sont que des coquilles vides et sans saveur, nous, nous avons de la saveur… enfin… je crois ?

Voilà une pensée bien énigmatique pour conclure mes paroles, mais j'ai toujours pensé qu'il valait mieux être au plus bas de l'échelle. Le danger du sommet et ce qu'il représente, très peu pour moi. Je suis bien plus à mon avantage quand on me sous-estime et il faut que ça continue ainsi, au moins jusqu'à ce que je pose un orteil sur Grand Line. Ensuite, entre deux quêtes du Siècle Manquant, peut-être que je pourrais découvrir tous ces coins fabuleux qu'Ishtar a bien voulu partager avec moi. Et peut-être que je la retrouverais là-bas, espérons en amie… sinon je ne donne pas cher de ma peau !

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Sam 28 Aoû - 20:03



feat Evil Queen

Retour en Plumay



-Certains secrets le demeurent car certains pensent que cela est mieux, d’autres pour leur propre profit. Là aussi, tout est question de relativisation. Mais il est certains que beaucoup de vérités sont gardés sous silence injustement. Le Siècle Oublié en est un colossale mais il y en a bien d’autres bien entendu. La révélation récente de l’existence d’un groupuscule de la pègre, la Triade, en est une preuve. Alors qu’est-ce que l’on nous cache encore ? Des kidnappings couverts par certaines hautes instances, quelles soient locales, nationales ou mondiales, dans l’optique de faire du trafic d’êtres humains par exemple… déclara la blonde en faisant émerger un de ses souvenirs. Ou encore les mouvements populaires déclarés violents pour pouvoir y faire opposition de manière agressive avec l’appui de ceux qui ignorent la vérités. Après tout, quel civil cautionnerait que le peuple dans un pays voisin effectue des grandes manœuvres violentes qui tueraient même de vaillant militaires innocents ? Retransmettre une fausse image est une stratégie efficace, redoutable, mais pouvant se montrer inhumaine à de tels échelles… Quand je repense à ce clan d’hommes-chiens éradiqués du centre de Totoa Island par les humains de la ville portuaire après qu’un important notable ait réussi à faire croire à tout le monde que ces hommes-chiens allaient tenter d’attaquer leur cité… Oui le peuple détient les clés de sa propre liberté, de ses propres choix, mais les élites peuvent user de leur pouvoir pour les manipuler à un tel stade qu’ils peuvent créer tout autant l’effroi que la haine dans le cœur de chacun… Oui. Là où il y a du pouvoir, il y a souvent une forme de manipulation… Mais il existe encore tellement d’autres secrets, de la vérité malencontreuse sur l’histoire de Montblanc Norland qui n’a jamais été un menteur aux événements du passé qui nous sont enseigné d’une manière erronée, le temps ayant fait son œuvre pour la modifier. Après tout, effacer le passé n’est pas le seul crime que l’on peut apporter à l’Histoire, la modifier est tout autant barbare. Certains se sont attachés à des éléments de leurs cultures qu’en réalité leurs ancêtres se sont appropriés d’autres peuples. Drôle d’ironie de défendre de tels valeurs et traditions… Néanmoins, c’est le jeu de l’histoire, de l’évolution de l’interaction entre les civilisations. Prendre le meilleur pour le remanier à sa sauce…

La demoiselle ailée fit une pause en se demandant si elle ne s’était pas trop éloignée du sujet de départ.

-Peut-être qu’un jour tu découvriras par toi-même la mer blanche d’où je viens, découvrant de tes propres yeux la réalité que je t’ai conté et en découvrant ses véritables aspects… Et ce jour-là, j’aurai peut-être quatre-vingt ans qui sait puisque toi tu vise à vivre 5000 ans, je serai peut-être moi aussi là-haut à attendre la venue de personne comme toi. Nous discuterons alors à nouveau, et cette fois-là ce sera à toi de me narrer tes aventures... C’est à nous de bâtir notre avenir. Si tu pars sur une voie en te disant qu’il est impossible de réussir, l’échec est quasiment inévitable. L’espoir… Croire en soit… Peu importe ce que tentent de faire les puissants pour nous briser, il faut se souvenir que nous sommes les seuls maîtres de nos pensées, de nos esprits, et qu’avec lui seul on peut se battre avec vigueur et grandeur. Les Dragons Célestes sont envoutés par leur statut, détaché de la réalité pour vivre dans un rêve uniformiser où plus rien n’a de réelle valeur puisqu’ils pourraient tout avoir selon eux. Tu as totalement raison : comment quoi que ce soit peut-il avoir de la saveur si nous n’avons rien à faire pour l’obtenir. Si chaque jour était une fête justifiant de se donner des cadeaux, aurions-nous toujours la moindre excitation à l’idée d’ouvrir un paquet cadeau nous étant destiné ? Tout posséder, c’est au final renoncer à ressentir la moindre chose pour les choses matériels… Alors qu’obtenir un objet à la sueur de son front, à la force de ses bras, de sa patience, cela a beaucoup plus de valeur. Plus on a eu du mal ou attendu pour l’avoir, plus la récompense nous apporte de bonheur… Alors oui, les Dragons Célestes, au final, ne ressentent plus rien.






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mer 1 Sep - 10:41
Retour en Plumay
en compagnie d'Ishtar De Léhrane
Au fond derrière l'espoir que pouvaient laisser entrevoir les paroles de l'ange il y avait une forme de fatalité. Le monde est comme ça et c'est la dure réalité. Non ? Pourquoi devrions-nous accepter les dictats de quelques puissants. Pourquoi devrions-nous courber l'échine devant eux, sans se plaindre, sans réagir. Je dis non. Moi je refuse de me laisser ainsi malmené par plus puissant que moi. Un jour viendra où tout le monde devra répondre de ses actes, moi y compris. L'avenir est incertain et les possibilités innombrables… peut-être que je serais le bouc-émissaire dont tout le monde à besoin. Et j'assumerais les conséquences, mais seulement quand je serais certaine que même au plus haut de la hiérarchie de ce monde on en fait autant. Je ne vois pas pourquoi sous prétexte que nous portons un uniforme, nous devrions être au-dessus des lois. Marine, Agent ou Dragon Céleste… je ne renie pas une forme d'autorité, je ne suis pas une révolutionnaire, je pense juste qu'il faut traiter tout le monde équitablement. Ishtar pense peut-être que les maux de ce monde s'envoleront si on le souhaite très fort, mais je sais que c'est faux. Et je sais aussi que sans un tsunami tout demeurera ainsi, ça l'a toujours été. Parce que finalement, les choses sont ainsi faites, c'est normal.
Hélas une fois que la normalité intègre les esprits… que pouvons-nous y faire ? Moi je me suis toujours révolté sur ce que je trouvais injuste, j'imagine que dans un coin de ma tête j'aurais pu être une révolutionnaire. Une pensée qui me fait sourire alors que je fixe le fond de verre depuis quelques secondes déjà, sans un mot. Je vivrais et je survivrais, quoi qu'il en coute je serais la seule chose immuable à travers le temps. C'est ce que j'ai toujours voulu, vivre 5000 ans… et pourquoi pas ? Je me dis que peut-être ainsi j'aurais tout le temps de rendre le monde meilleur. En inspirant les peuples avec les histoires de personnes aussi brillante qu'Ishtar ou bien en incarnant moi-même le changement… quitte à perdre ce qui me reste d'humanité. Rien n'est écrit à l'avance après tout, à moins que si ? Et bien ce serait triste alors, triste pour nous tous.

— Je tenais à te remercier une dernière fois Ishtar, pour tout, pour ton aide, pour ton histoire et pour porter un regard bienveillant et plein d'espoir sur ce monde, il faut des gens comme toi, sinon le monde que l'on aime tant pourrait sombrer dans la folie, avouais-je avec douceur et mélancolie avant de retrouver le sourire. Il est temps pour moi de commencer une nouvelle aventure, tu ne crois pas ? Je suis heureuse de t'avoir rencontré et j'espère, sincèrement, qu'un jour je pourrais moi aussi t'impressionner avec mes histoires, alors attends moi tout là-haut dans les nuages, je ramènerais un jus de fruits bien de chez moi, tu verras, tu ne seras pas déçue !

C'était là une promesse presque enfantine, limite naïve, mais est-ce que je n'avais pas besoin de ça pour avancer ? Tout le monde cherche à se dépasser et se surpasser, pour soi-même avant tout, mais aussi pour les autres. Certains cherchent un ennemi qui leur offrira un adversaire à leur mesure, tandis que d'autres préfèrent un ami à qui prouver de quoi ils sont capables. J'ignore encore dans quelle catégorie se situera Ishtar à l'avenir, mais une chose est sûre : je ne faillirais pas à mes paroles. Le monde ne peut pas changer s'il s'évertue à ne pas apprendre de ses erreurs. Personne ne devrait avoir à dire "Oui, mais ça c'était avant, maintenant on va de l'avant et on oubli le passé". Non. Le passé nous façonne, il façonne l'avenir. Les erreurs de nos ancêtres comme les nôtres, tout doit être mis sur la table. Sinon c'est un perpétuel recommencement et honnêtement… qui a envie de finir comme ceux-là même qu'ils critiquaient, mmh ? Si demain la Révolution était au pouvoir et faisait comme le Gouvernement Mondial, alors ce serait un échec et une humiliation. Alors avant de critiquer ce qui se faisait avant, il faudrait peut-être assumer ses propres erreurs. C'est en tous cas ce que je fais et ce que je continuerais à faire. Tout ceci m'a grandement aidé à y voir plus clair, je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas. Et pour l'heure ce que je veux c'est reprendre la mer pour de nouvelles aventures…

_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue52/75[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Left_bar_bleue957/1000[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Mer 1 Sep - 16:16



feat Evil Queen

Retour en Plumay



-De rien. Ce fut un plaisir de discuter avec toi. Je te souhaite bonne continuation dans les aventures qui t’attende. La route sera longue pour changer les choses, mais si tu réfléchis et ne te précipite pas, tu as tes chances d’y arriver.

Cela ne voulait pas dire qu’elle allait forcément y parvenir, mais si elle-même n’y croyait pas personne ne le ferait pour elle.

-Je t’attendrai et j’ai déjà hâte de gouter ce jus de fruit avec toi. Santé Evyl !

La bilcane brandit son verre en direction de la zombie tandis que cette dernière s’était décider à quitter les lieux et a embarqué pour son avenir. Quelles péripéties se dresseraient sur sa route ? Qui seraient ses ennemis ? Ses alliés ? Tant de choses qu’elle découvrirait quand la Queen viendrait la retrouver dans les nuages pour lui raconter. Ishtar offrit un dernier sourire à l’éburnéenne quand cette dernière passa la porte. Pour sa part, la blonde aux quatre ailes allait rester ici, profitant de la sérénité de Plumay durant plusieurs jours. Cette île représentait généralement une parenthèse dans sa vie à voyager aux quatre coins du monde pour venir en aide à ceux qu’elle pouvait aider. Prenant sa dernière gorgée de jus, la céleste laissa son dos retomber sur le dossier de sa chaise et laissa son regard vagabonder aux quatre coins de la pièce, observant les visages, la joie simple du quotidien, les discussions tranquilles sur des sujets variés et sans décisions vitales à prendre. Oui, l’originaire de la mer blanche finirait par revenir à pareille existence, mais elle avait encore des choses à faire avant d’y parvenir. Fermant ses paupières, la bilcane se laissa bercé par le son du grincement du bois et ses pensées dérivèrent vers ses parents, vers sa terre natale.

-Bientôt… se murmura-t-elle à elle-même.






© By Halloween


_________________
[FlashBack] Retour en Plumay [PV - Ishtar De Léhrane] 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: