-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo]
Vesper Ahriman
Vesper Ahriman
Messages : 125
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue32/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue0/220[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (0/220)
Berrys: 933.920.187 B
Ven 30 Juil - 13:59





Un modeste projet, Tour 1


-Maîtresse, nous arrivons, signalais une vieille femme en se levant pour apercevoir l’île depuis le train des mers.

La sorcière souleva une paupière et sortit de sa méditation.
-Enfin… répondit-elle en se levant à son tour.

St.Poplar, partenaire invétéré du gouvernement, avait fait une demande pour faire parvenir des ingénieurs, inventeurs et architectes pour construire un pont mobile pour remplacer l’ancien qui commençait à être quelque peu dégradé avec le temps. C’était une tâche plutôt simple, au final. Mais la banque avait le bras long, aussi le gouvernement, en tendant sa main pour faire un contrat juteux, avait décidé d’envoyer du bon et de l’excellent plutôt que du médiocre mais tout de même efficace. Cela ferait sans doute un peu de vacances à la femme, en un sens. Le projet n’était pas particulièrement compliqué de ce qu’elle avait compris, plus une réinstallation sans trop de fioritures, un design à dresser, des schémas à faire, des travaux à entreprendre et en un mois ou deux ce serait terminé avec un contremaître pour s’assurer que les ouvriers suivraient rigoureusement les plans.

Le vampire avait donc délaissé temporairement son équipage, leur autorisant une permission spéciale pour l’occasion, qu’ils avaient reçu avec enthousiasme et joie. Pour sa part, la sorcière se demandait qui d’autre avait été convié à cet événement qui serait sans doute un peu appuyé par les médias locaux et la banque histoire de faire une bonne image. Qui d’autre pourrait bien donner une bonne image de collaboration entre la marine et cette fédération monétaire ? Mystère, mais au moins elle n’était pas seule, c’était là l’important.
-Nous arrivons… répéta la suivante, complètement gâteuse.

Ah oui, elle n’était jamais vraiment seule au final. L’histoire du pont était une belle parabole de la carrière de la femme de chambre de Vesper, qui après son temps à servir loyalement le vampire, allait finir par dépérir et disparaitre au profit d’une plus jeune et plus vigoureuse. Il fallait vraiment que la sorcière s’occupe de cela, sans quoi elle finirait par mordre le premier venu, et ce ne serait pas bon pour son image. Elle réfléchissait aux endroits qu’elle avait visité durant toute sa vie pour choisir une île digne d’être sélectionnée pour chercher un nouveau donneur quand le train marqua l’arrêt, ouvrant ses portes.

La base de la marine était somptueuse, ses quartiers l’étaient encore plus, elle n’imaginais pas le faste dans lequel devait vivre les plus hauts gradés sur cette île. Quelqu’un toqua à sa porte pendant qu’elle ouvrait ses bagages et un page se permit d’ouvrir la porte pour lui signaler un rendez-vous de courtoisie avec la banque pour discuter du budget et des délais, une chose qu’elle n’avait jamais faite. Une tenue officielle ou chic était de rigueur, et c’est là que la femme eut un peu l’impression d’être juste un atout charme pour arrondir les bords du contrat. Légèrement boudeuse, mais loyale envers ses supérieurs, elle prit sur elle et enfila une robe fourreau ivoire et  longue au dos nu, fendue sur la cuisse avant de placer le manteau habituel de la marine avec ses décorations. Pour compléter le tableau, elle saisit un chapeau blanc, puis embrassa sa servante avant de lui ponctionner un quart de littre. Puis elle se rendit à la banque, dans une fragrance veloutée de santal, couplé à son parfum notant légèrement les agrumes pétillants. Elle était partie sans arme, autre que des affaires pour pouvoir noter qu’elle avait rangé subtilement dans les compartiments de son chapeau, à côté de son escargophone.

La banque était un bâtiment imposant, nul doute que leurs véritables fonds se trouvaient là, si l’on pouvait se fier aux tourelles à canon fondues magnifiquement dans l’édifice à l’apparence robuste, luxueuse mais sur des tons sombres et sobres.
-Bienvenue à la banque St.Poplar, vous désirez ? demanda une des guichetières de l’immense hall.
-Vicomtesse Ahriman, Lieutenant des forces armées marines gouvernementales, je suis venue pour un entretien.

La femme en tailleur sur mesure prit quelques instants pour consulter son agenda monstrueux.
-En avance, nota doucement la femme avant de reprendre avec une voix plus prononcée, avec monsieur Beauprés, je vais vous demander de bien vouloir patienter en salle douze, n’hésitez pas à demander des rafraichissements offert par nos partenaires, déclara la guichetière en tendant un bras pour inciter la sorcière à suivre une allée pour se rendre dans un box de trois murs en métal noir et dont la porte ainsi que la paroi de face était une grande baie vitrée.

Il y avait  un garçon, sans doute pas encore adulte, en tenue de steward, prêt à prendre commande au cas où, se tenant droit comme un “i”.
“Il est bon à engager dans la marine, celui-là. On dirait Flint..” se dit le vampire avec un sourire un peu moqueur en se remémorant un de ses effectifs à son entrée avant d’aller s'asseoir sur un fauteuil en cuir brun. Elle détournait son regard joueur vers le grand hall où des tonnes de gens circulaient, tel un vivier, des sonneries étouffées par les parois de verres tintant de part et d'autre, comme les voix. C’était, comme voir un poumon en pleine action de l’intérieur, si elle s’en fiait à ce qu’elle avait étudié pendant ses classes en académie. Les gens entraient, tous bien habillés, propres et soignés, à l'instar du garçon qui la regardait en catimini, rougissant légèrement.
-Tu me recommandes quelque chose ? demanda la sorcière, pour piéger l’enfant qui commençait à réfléchir à une réponse adéquate, jaugeant probablement les goûts au hasard selon son apparence.
-Un jus de fruit ? Du citron ? répondit le gamin en se trémoussant, pas sûr.
-Raisin, rouge de préférence, si tu as, commanda la sublime en regardant le steward se diriger vers le comptoir pour préparer la boisson.
“Citron ?” s’étonna intérieurement Vesper, “Acide et fort en goût, il me pense plus rigide que je ne le suis. Il faut que je me détente un peu.” évalua la sorcière.

La femme d’âge mur s’appliqua à cette tâche avant de recevoir de la compagnie...


Vesper Ahriman
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue46/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue235/750[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Mar 17 Aoû - 1:38

Un modeste projet

Vesper la sorcière vampirique

[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Symbole_Constantiniste

       
Ah St-Poplar, capitale des artistes et banque mondiale du gouvernement mondial. Le tout nouvellement nommé Commandant, Sakuga se prélassait en lisant des journaux locaux pour mieux appréhender l’île sur laquelle le train des mers était en train de le mener. De son côté son petit frère quand à lui gérait visiblement plusieurs communications téléphoniques en même temps. Les deux frères étaient plutôt habitués à se répartir les tâches de la sorte. Le rendez-vous était pourtant simple pour le Keigo qui avait été contacté pour ses talents d’ingénieur pour participer à un projet de la réparation du pont mobile de St-Poplar. Sortant alors du train des mers en sautant la cape au vent, l’ancien pirate regardait le ciel qui semblait être plutôt beau ce jour-là.

« Cela faisait un moment qu’on ne m’avait pas convoqué pour quelque chose qui concerne mon métier quand même. Je me demande comment ils ont su que j’étais doué pour ça ! Pas toi Samael ? », disait-il alors en s’adressant à son frère qui ne répondait par aucun mot. Il fallait dire que le médecin jonglait encore avec les escargophones.

Le bretteur se mit alors à courir dans les rues pour arriver à la banque centrale laissant alors son frère en plan dans la ville. Une fois devant la porte il se présentait en montrant alors son uniforme de marine ainsi que son pendentif du Constaninisme. Il lui fallu attendre plusieurs dizaines de minutes pour qu’on puisse le laisser passer étant donné son passé de criminel primé. Même si sa rédemption était acquise depuis au moins six mois, il y avait toujours ce genre de futilités qui l’embêtait. Une fois que toute les formalités furent terminées, le personnel le conduisit alors vers une pièce où il était attendu par une femme avec un accoutrement bien particulier. Le bretteur avait son uniforme de la marine ainsi que sa fidèle cape blanche qui l’accompagnait en permanence. Elle était cependant abaissé laissant le visage de l’ange resplendir dans la pièce. Les ailes de l’homme n’étaient pas cachés elle aussi, tout le monde pouvait voir sa paire d’ailes de Bilca qui témoignait de son origine céleste. Le croyant se mit alors à ouvrir la bouche pour s’adresser aux personnes qui étaient dans la pièce. Il allait faire une entrée en matière qui était digne de sa réputation, digne de lui.

« Je me présente Commandant Sakuga Keigo ! Beau parleur mais surtout bon ingénieur hahahhaha ! », dirait-il d’un ton enjoué avant de se rendre au bar. « J’aimerais un bon café au lait s’il vous plaît ! »
     


_________________
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Vesper Ahriman
Vesper Ahriman
Messages : 125
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue32/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue0/220[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (0/220)
Berrys: 933.920.187 B
Mar 17 Aoû - 12:52





Un ange passe, Tour 2


Le monde s'arrêta presque de vivre pour observer le symbole vivant à travers toutes les baies vitrées. Est-ce qu’un homme avait le droit d’avoir aussi blanc, sombolique et pur que celui-ci ? Le vampire n’en était pas sûr. Ailes majestueuses mais vestigiales, visage fin et cheveux blonds entretenus, une cape blanche en lieu et place de son manteau de marine, c’était là le panache du constantinisme qui battait jusque sur sa poitrine dans un pendentif du plus bel effet. Sa tenue était soigneusement étudiée, au moins la femme n’aurait pas comme colègue un homme rustre et peu soigné, voir vulgaire.
-Je me présente Commandant Sakuga Keigo ! Beau parleur mais surtout bon ingénieur hahahhaha !

Simple, posant le ton, le commandant brisait la glace par quelques mots indiquant d’après Vesper qu’il désirait parler en tant qu'égal, créant d’office un pont entre les grades. Beau parleur, bon ingénieur.. Avait-il une âme de poète ou celle de farceur ? Cela restait encore a déterminer pour la femme qui se levait avec un rire pour accompagner l'hilarité du blond avant de poser une main sur sa poitrine afin de s’incliner.
-Que le Saint Gouvernement vous bénisse, Commandant Keigo, puisse vos belles paroles séduire autant que vos décisions sur le projet d'ingénierie. souhaita Vesper avec déférence.
“Zut, encore rigide.” pensa-t-elle en réfléchissant à ses actes et au garçon qui avait fini de préparer son verre pour s’atteler à s’occuper de la commande du saint homme. Il l’avait d’ailleurs salué en se tenant droit comme un “i”, comme pour Vesper.

La femme d’âge mûr se rapprocha du comptoir, vu que tout le monde y était rendu sauf elle, puis elle attrapa son verre pour siroter un instant, le temps que le petit s’occupe de la commande puis s’excuse pour aller chercher le responsable du projet du côté de la banque.
-Vicomtesse Ahriman, Vesper, je suis Lieutenant, se présenta la femme en reposant son verre pour étudier de plus près le visage du beau parleur tout en tapotant d'un doigt les barrettes indiquant son grade, des fois que le blond ait un doute.

Elle avait déjà vu son visage sur une prime, mais c’était plus ou moins rare que des malfrats soient engagés pour se repentir de leurs crimes. La curieuse combinaison qui perturbait Vesper était liée à la présence de la croix du constantinisme et donc à la ferveur de l’homme. Comment un homme en arrive à embrasser la foi luttant contre son passé en sachant qu’il sera irrémédiablement confronté aux dogmes montrant qu’il était teinté quoi qu’il arrive. Cela dit, le vampire se rappelait tout de même qu’il était possible d’expier ses péchés par la douleur et le dévouement, peut-être était-ce là le chemin de croix de l’ex-truand ? Rien n’était sûr et il valait mieux ne pas forcer sur le sujet si lui-même n’en parlait pas d’abord, histoire de l’avoir dans les meilleures dispositions pour parler à Beauprés. D’après son introduction, le Commandant n’avait pas l’air de s’appuyer tant que cela sur son travail, mais il devait tout de même être rigoureux pour se voir attirer un grade pareil avec son passif, cela ou il était juste fort, ce qui ne serait probablement pas le cas vu qu’il était présent à un rendez vous pour dialoguer en grande pompe avec un représentant. Autant partir sur une blague, cela permettrait de jauger la tension de l’homme autant que le pont qu’elle avait pressenti entre les grades. S'il était brisé instantanément, elle en reviendrait à une approche plus formelle.
-Moi qui pensait être l’atout charme, le gouvernement me réserve bien des surprises en envoyant un beau parleur, Monsieur Beauprés va sûrement en baver sur ses documents rien qu’en vous voyant.

C’était une flatterie, quoi que constatation était peut-être plus de rigueur, considérant la splendeur de l’homme, autant qu’une plaisanterie. Beauprés n’était sûrement pas un homme facilement impressionnable, mais leur visite n’était qu’une courtoisie avant qu’ils n’aillent voir le site et décident de la marche à suivre.

Le petit garçon revenait pour signifier que le chef de projet était pris par une sérieuse réunion et qu’il devait reporter quelque peu l'entretien, s’excusant par avance du désagrément qu’il faisait subir par un chèque au nom du gouvernement mondial. Le stewart se retira ensuite, laissant les deux officiers ensembles.
-Il se met lui-même en position de faiblesse en agissant de la sorte, pas qu’il ait particulièrement à batailler, mais cela nous aidera à le raisonner si il lui prend d’avoir des idées impossibles à concrétiser, évalua Vesper avant de reprendre une gorgée.

Puis elle sauta du coq à l’âne, intriguée par l’ange.
-Je me serais souvenu de votre visage à part pour vos méfaits je pense, mais je ne crois pas avoir été sous votre commandement, Sakuga. Les autres marines ne sont pas trop belliqueux à votre sujet j’espère ? demandait la femme, curieuse de savoir le fond de la pensée du repentit. J’imagine que cela doit-être parfois dur d’avoir quelqu’un à qui parler et qui comprends votre point de vue, c’est une chose assez rare au final.

C’était dit sans une once de pitié dans la voix ou le regard, comme une constatation des faits. Peu de gens dans ce genre de situation aimeraient être pris en pitié et la sorcière le savait. D’un autre côté elle était poussée à se demander si c’est cette absence d’oreille attentive qui l’avait poussé vers la foi ou si elle se fourvoyait. Elle reprenait une gorgée pour finir son verre, et, ne voyant pas le stewart revenir, elle se plaça derrière le comptoir pour se verser un second verre et se placer en face du constantiniste.


Vesper Ahriman
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue46/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue235/750[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Mer 18 Aoû - 0:14

Un modeste projet

Vesper la sorcière vampirique

[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Symbole_Constantiniste

       
« Que le Saint-Gouvernement vous bénisse vous aussi Lieutenante Ahriman. »,répondrait-alors l’ingénieur d’une voix beaucoup plus calme maintenant qu’il avait eu son café.

Il écoutait la sorcière de ses deux oreilles tout en buvant une gorgée de son café. Il était plutôt flatté par ce qu’il aurait qualifié anciennement comme des avances mais cela avait l’air d’être plus du caractère du respect militaire qu’autre chose. Elle était donc fort à parier que cette femme faisait partie d’une certaine noblesse donc il faudrait certainement au Keigo de changer son langage. Son nom était encore peu connu au cœur du Gouvernement Mondial hormis pour son ancienne vie de criminel. Il se contentait alors après avoir tourné son crayon entre ses deux de regarder la femme au plus profond de son regard et de lui répondre simplement :

« Je vous retourne plutôt le compliment, vous êtes charmante. », dirait-il alors en souriant.

L’inventeur était bien moins dans sa bonne humeur habituel lorsqu’il se concentrait sur ses différents schémas et croquis en fonction du projet qu’on le sollicitait. C’était assez impressionnant de voir comment l’ange passait dans cet état d’esprit lorsque l’on sollicitait ses connaissances théoriques en la matière d’ingénierie. Il se souvenait de ses quelques projets pour améliorer le style de vie dans les îles célestes lorsqu’il était encore dans l’équipage de la Couronne, il avait semé un paquet de croquis et schémas dans tout les sens lorsque cela ne lui plaisait pas ce qu’il dessinait. Bien que spécialisé dans l’armement, il s’attela à sa tâche pour concevoir ce qui ressemblait vraisemblablement à un squelette que ce serait le futur pont mobile de St-Poplar.

« En arrivant en retard, il ne fera que de prendre le train en marche. Avez-vous un commentaire à faire sur ceci Vesper ? Si je peux vous appeler ainsi bien sûr. », dirait-alors.

Ainsi le bretteur déchirait la page de son carnet pour montrer son plan à la vampire, il s’agissait là d’un prototype de pont. Le schéma détaillait que le système était conçu pour fonctionner comme les ponts les plus récents de Water Seven, anticipé et pensé pour faire face à l’inondation annuel qu’est l’Aqua Laguna. La version que proposait le Keigo était un pont qui pouvait être submersible bien qu’en combinant les connaissances des deux ingénieurs, il pourrait atteindre une version bien meilleure que ce que le Keigo proposait là. Le constantiniste fut à peine replongé dans ses schémas ou ses pensées qu’il en sortait lorsque la vampire évoquait son passé de criminel.

« Il est vrai que ma situation est particulière mais c’est grâce à elle que j’ai pu trouvé cette foi qui m’habite désormais. Au sein de mes diverses missions que j’ai déjà réalisé, je dirais que j’ai été plutôt bien accueilli ou plutôt j’ai évité ceux qui pourraient me juger. Peut-on parler de chance ? Je ne sais pas. », dirait-il alors en faisant signe au steward de lui servir de nouveau un café. « C’est grâce à cela que les prières m’aident. Pouvoir subir constamment le regard d’autrui sur mes ailes ou sur mes vieux « démons » si on peut les appeler comme cela. Elle m’aide à atteindre ce chemin du pardon pour lequel je me bats régulièrement. »
     


_________________
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Vesper Ahriman
Vesper Ahriman
Messages : 125
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue32/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue0/220[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (0/220)
Berrys: 933.920.187 B
Mer 18 Aoû - 16:45





Un pont entre deux mondes, Tour 3


Le grand blond était au final très courtois et plaisant, un vrai délice à écouter autant qu’à contempler. C’était difficile de l’imaginer en tant que criminel sans ôter les vertus qu’il avait l’air de représenter. Sans doute en avait-il joué dans sa vie de bandit, charmant les belles et naïves jeune femme et plus mûres pour les déposséder, oui, elle le voyait bien dans ce rôle. Celui-là, ou celui d’un homme froid vagabondant le vague à l’âme en quête d’une expérience à vivre. Mais assez fantasmé, la sorcière se laissait cajoler par le retour de fleurs sur son compliments.Celui-ci s’attela ensuite directement à la tâche, sans même avoir examiné le site. Ce n’était pas particulièrement grave, mis à part pour l’éventuelle longueur de pont à maintenir dans les airs, mais ce n’était sans doute qu’une matière d’ajustements. Le vampire regardait l’homme faire son croquis, portant deux doigts à ses lèvres avant de souffler un baiser vers le comptoir, exaltant une brume de particules de bois qui se condensa pour prendre la forme du cours d’eau dont elle avait lu le dossier, comme un hologramme miniature tout de bois fin coloré.

La femme d’âge-mûr acquiesça d’un signe de tête quand il lui présenta la projet qu’il avait en tête et lui demandait si il pouvait l’appeler Vesper. Il avait bien des manières pour parler à un subordonné, c’était appréciable après tout les gant de fers qu’elle avait croisé sur les différents champs de batailles.
-Appelez moi comme vous voulez, répondit-elle simplement avant de commencer à souffler une seconde couche de particule, prenant lentement la forme des complexions imaginée par l’homme qui pouvait désormais voir son projet se concrétiser sous ses yeux alors qu’elle interprétait du mieux qu’elle pouvait.

Elle traçait d’abord une route adéquate de chaque côté, renforçait les bordures pour éviter une future érosion et un éboulement. Puis son œil se posa sur la proposition innovante, des résistances contre les inondations. Le vampire tiqua, bien que l’idée soit un peu hors propos considérant Saint-Poplar, ce genre d’amélioration ne faisait que retarder un peu ce genre de projet, et si un jour le bras devait déborder alors aucun mal n’arriverait. Elle répercuta les derniers détails du plan avant de s’attaquer aux mécanismes propres, élargissant les moteurs et matérialisant leurs composants pour améliorer au maximum de rendement. Idéalement c’était un fleuve ou les navires pouvaient passer, ce qui voulait dire qu’un mécanisme utilisant le courant aquatique était une source potable d'énergie, mais elle plaçait également des accumulateurs énergétiques et des batteries pour éviter les problèmes liés à un débit faible sur certaines saisons. D’un geste elle laissait flotter le moteur un peu plus loin pour se concentrer sur Sakuga qui lui répondait.

Il savait pour la mauvaise opinion des gens, et il ne l’avait pas vécu si mal que cela en choisissant bien qui il fréquentait. Il hésita sur le mot chance, Vesper était plutôt persuadé que oui, c’était quand même très chanceux qu’il ait fait partie des personnes à être accepté dans la marine malgré son passé et qu’il ait eu le choix de ses fréquentations. Parce qu’éviter quelqu’un était plus ou moins impossible à moins de le tuer. Enfin, l’homme s’était ouvert à la foi pour avoir un pilier sur lequel s’attacher afin d’éviter que le poids qui pesait sur ses épaules et la marée de jugement qui venait avec ne l’emportent au loin dans des idées sombres parcourant l’abysse où il aurait atterri.
-Tu es en quête de rédemption, nota la sorcière en tutoyant son supérieur. Personnellement je n’ai jamais pu prétendre au pardon, mon supérieur s’en est assuré, mais j’imagine que maintenant que le temps à fait son office et qu’il est pour ainsi dire à la retraite de sa carrière autant que de sa vie, mon parcours devrait s’en retrouver allégé.

Cela exprimait l’histoire en omettant les points noirs de son cursus, toujours secret pour bien des gens, mais officiellement c’est tout ce qui importait. La sorcière continuait de se concentrer sur sa projection, pour qu’éventuellement l’homme de foi et de science prenne des notes sur le moteur, ou ajuste des idées, propose d’autres configurations.
-Si je peux me permettre, tu t’es incroyablement bien approprié cette force que j’ai pu voir dans d’autres croyants. Cela m’en rendrait presque envieuse, j’ai l’impression que c’est tout ce qui me manque, cette force...

Cela et sa famille, mais maintenant n’était pas l’heure de s’épancher sur sa vie affective. Sa carrière était parsemée de faits d’armes, mais maintenant que sa bride métaphorique n’existait plus, sa carrière commençait presque, et après toutes ses années où elle aurait pu grimper les échelons sans aucune trêve avaient volé son dévouement. Elle était un peu lasse de sa carrière sans doute, raison pour laquelle son esprit se focalisait plus sur son héritage, sur sa fille. Mais cela mis à part, elle se voyait mal reprendre comme si toutes ces années n’avaient pas comptées. Il faudrait sans doute un moyen pour elle de faire retrouver la lumière à ses actions, à ses décisions laissées dans l’oubli. Repensant à la raison de toute cette haine qui la rongeait, elle eut presque un réflexe malheureux quand Beauprés se décida à montrer sa frimousse.

En voyant sa carrure lourde et volumineuse, elle avait manifesté un grand pieux conique à la place du moteur, avant de se rendre compte qu’il ne s’agissait pas du même homme, malgré des traits très similaires. Le pieu avait changé de profil, se transformant en un bouquet, seul objet sans doute proche de cette forme qu’elle pouvait s’imaginer inoffensive et courtoise avant de la ramener à elle.

Beauprés était un magnat, cela se voyait au stylo et à sa plaque nominative d’or pur, sa moustache huilé et son costume en velours ocre du plus bel effet, souligné à ses manchettes par des boutons dorés symbolisant des scarabées, et à son visage sous la forme de lunettes fines en écailles de crocodiles mordoré d’or fondu.

Revenant à la maquette, la sorcière concentra les particules du bouquet dans le pont pour condenser la forme et la rendre physique en comprimant le tout. Cela donnerait une idée du projet en trois dimensions, sans qu’il soit tout à fait terminé.
-Mes chers gouvernementaux, je suis navré de vous avoir fait attendre, saupoudra d'excuses le riche banquier avec sa voix fluette et mielleuse. Je n’ai malheureusement que peu de temps à vous consacrer, alors montrez moi si vous avez quelque chose, vous avez de toute manière carte blanche, mon intervention n’est qu’une obligation par principe, je suis sûr que vous avez mieux à faire de toute manière.

Pour un banquier, il se répandait en millions d’excuses et cela perturbait relativement Vesper qui haussa un sourcil, celui que l’homme ne pourrait voir avant de tendre sa main pour qu’il la prenne dans les siennes. Elle vit son regard attristé en voyant le gant, aussi matérialisa-t-elle sa main en dehors de celui-ci pour l'accommoder tout en récupérant le textile qui chutait de l’autre main.
-Oh, habile, surprenant ! s’étonnait le banquier avec un sourire satisfait.
-Un plaisir de vous rencontrer, monsieur Beauprés, souligna le vampire. Je suis le lieutenant Ahriman Vesper, je suis Vicomtesse, mais pour vous Vesper suffira, engagea-t-elle en contemplant ses yeux du siens.
-Partagé, madame, partagé.. déclara le magnat, d’un ton agréable avant de se tourner vers l’ange. Pardonnez mes terribles aptitudes à retenir les patronymes, généralement les premières impressions sont les meilleures pour faire intégrer à mon cerveau ce genre d’informations, ce qui ne serait sans doute pas aussi difficile si tout le monde s’accommodait à porter des numéros, mais j’ai le déplaisir de vous annoncer que je n’ai pas retenu le vôtre, Commandant..?





Vesper Ahriman
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue46/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue235/750[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Sam 21 Mai - 21:26

Un modeste projet

Vesper la sorcière vampirique

[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Symbole_Constantiniste

       
Le Keigo ne réfléchissait pas tant que ça, il usait du même usage militaire que la lieutenante. Il était plutôt habitué à appeler les personnes qu’il fréquentait par leur prénom plutôt que par leur grade ou leur fonction sauf quand il s’agissait de supérieure hiérarchique qui n’avaient pas encore crée une proximité avec lui. Après tout là où il venait au départ, il n’y avait pas réellement de hiérarchie qu’il fallait à tout pris respecter tout le monde était un compagnon d’équipage. Il était bien plus à l’aise à appeler cette femme avec un aspect de sorcière par son prénom ce serait sûrement plus convenable pour les prochains échanges entre les deux collaborateurs du projet.

« Très bien Vesper c’est ça ? », dirait-il toujours en étant concentré sur la maquette que la femme d’âge mûr réalisait. Il voyait directement certaines imperfections sur le moteur qu’il essayait de corriger sur ses propres notes tout en montrant tout ça à la vampire.

« S’accommoder à une vie plus rangée et plus stricte n’est pas réellement simple je vous avouerais. De mon côté je garderais certainement à vie mes habitudes de forbans ainsi que ma façon de pensée d’homme libre qui voyage sur les mers à la découverte d’un trésor ou autre curiosité. », s’exprimait-il avec une certaine mélancolie dans la voix tout en gardant sa réflexion sur ce projet de pont. Il y repensait comment il avait aimé cette vie de parcourir les mers sans attaches et sans ordre de mission. Ce n’était pas comme ça qu’il allait gagner sa vie en poursuivant les missions et en enchaînant les primes. Il en rêvait encore de beaux affrontements épiques et de découvertes les plus étonnantes les unes que les autres. « Cependant je suis prêt à tout pour qu’on puisse oublier mes crimes passées. C’est pas toujours facile de venir de la mer blanche mais quand en plus on traîne un passé de criminel derrière le jugement des gens est beaucoup plus simple. »

L’ancien pirate n’était Constantiniste que depuis quelques mois et pourtant il avait très bien adopté cette foi. Il avait toujours rejeté et maudit la foi de son île natale car il fallait prier régulièrement un dieu qui n’avait attiré que du malheur sur l’île de Bilca. Les croyances des îles célestes étaient variés et la croyance shandia, le bilcan n’avait pas accroché non plus. Cette croyance que le gouvernement mondial éternel et législateur de ce monde, il avait compris que c’était bénéfique en voyant tout ceux qui l’avait sauvé et tout ceux en qui il croyait à une époque désormais presque révolu. Ainsi se tournant alors vers la vampire relevant un peu les yeux de son carnet de notes et du projet qui était encore en cours d’élaboration dans ses premières phases de croquis, le jeune baptisé répondit de vive voix :

« C’est parce que je dois rendre la pareille à cette foi qui m’a sauvé et qui m’a offert un avenir. C’est une façon pour moi de montrer ma reconnaissance et puis le Constantinisme a pour avantage d’offrir un dieu véritable, un dieu qu’on peut voir et observer. », dirait-il en pensant à tout les enseignements qu’il avait reçu dans son parcours de jeune croyant.

Alors que l’inventeur se replongeait dans ses différents croquis, schémas et plans, il ne remarquait presque pas la présence du nouveau venu, le banquier qui les avait engagé pour cela. Ainsi l’ancien pirate n’écoutait pas réellement la discussion entre les deux autres acteurs de cette pièce avant qu’on ne l’appelle par son grade qui était celui de commandant.

« Sakuga Keigo. », dirait-il d’une voix froide et sans aucune envie de discuter avec le banquier. « Cela vous convient comme pont ? Ils sont inspirés des sécurités mise en place à Water Seven pour sauver les beaux quartiers de l’Aqua Laguna. »
     


_________________
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Vesper Ahriman
Vesper Ahriman
Messages : 125
Race : Vampire

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue32/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (32/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue0/220[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (0/220)
Berrys: 933.920.187 B
Sam 28 Mai - 6:08





Santé


Vesper acquiesça à la nomination par son supérieur, simplement le prénom suffisait, de toute manière ce n’était pas particulièrement important. Les mots qui suivirent découlèrent de la conversation, soulignant le cœur libre du marine, son envie de bourlinguer, d’être ouvert à l’inconnu plus qu’à la discipline du monde militaire.
-Sans être tout à fait exempt de moment difficiles et sévères, le grade nous permet tout de même de pouvoir apprécier le temps de voyage de nos effectifs. Qui sait, peut-être pourriez vous même y trouver du réconfort dans une fréquentation autre que spirituelle ? La marine peut autant vous servir que vous la servez, en termes de rencontres par exemple. Bien que je vous déconseille de vous lier aux gens que vous devez enfermés, il y a bien des fréquentations qu’il vous serait possible de faire fructifier, si le cœur vous en dit bien entendu. Cela va sans dire qu’un homme de votre élégance devrait trouver sans peine une dame d’un intérêt certain et à la dot fournie, néanmoins j’ai comme le sentiment que votre absence de compagnie soit à la fois moteur et conséquence de votre embarras émotionnel.

La remarque frapperait sans doute là où il ne fallait pas, et sans doute de manière bien disgracieuse compte tenu que personne n’avait renseigné le vampire sur la situation du bel homme sinon l’air qu’il avait et son expérience en tant que femme. C’était donc une supposition honnête, néanmoins probablement déplacée compte tenu de leurs grades respectifs. Si la femme avait frappé sans s’en rendre compte au premier abords, elle n’aurait que du baume à appliquer par la suite, et sans que cela ne lui vienne en tête par ailleurs.
-En cette chose là je suppose que vous devriez suivre les préceptes que vous prêchez. En un sens, vous avez fait du mal pendant votre vie d’avant, mais cela ne veut pas dire pour autant que si vôtre chemin est parsemé d'embûches vers la route de votre rédemption, aucun bonheur ne vous est permis. Vous avez fait les premiers pas et bien que le regard des autres pourrait ne pas être adéquat en vous voyant vivre une vie paisible et heureuse, cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le droit aux mêmes joies de d’autres plus “purs” sous ces mêmes prétextes. En somme, ne vous arrêtez pas de vivre par peur de voir les autres cracher sur vos plates bandes par pure jalousie de ce que vous allez accomplir malgré votre passé. vous pouvez être fier de ce que vous avez fait jusque là, et en profiter n’est que le juste retour des choses. Mais ce n’est là que mes pensées sur le sujet, je trouve que votre lumière serait plus éblouissante encore avec une femme, ou un homme à vos côtés, mais que votre pénitence à tendance à ternir un peu cet éclat et fait probablement reculer le moment auquel cela arrivera, si tant est que cela prenne forme. Ce serait dommage de gâcher un minois pareil, tant d’avenirs pour des enfants potentiels et la joie d’un foyer en le laissant vieillir dans les idées qu’il ne lui est pas permis de vivre.

Probablement inapproprié de même, mais cette mélancolie possible à ressentir depuis probablement l’autre bout de la pièce laissait à l’expérience de Vesper les mêmes relents de regret que pour d’autres marines qu’elle avait côtoyés et qui regrettaient parfois d’avoir laissé passé des occasions de créer un foyer par peur, non pas d’être mal vu, mais de mourir jeune. Résultat, quand ces mêmes personnes avaient survécu à leurs dernières années de service à pied, et qu'elles finissaient derrière un bureau par perte de tonus et prise de grade, les femmes ou hommes qu’ils avaient convoités alors avaient déjà maris, épouses, et familles. Sakuga possédait un bon faciès qui se bonifierait sans doute avec l’âge, mais la jeunesse accordait la vigueur de produire une famille en bonne santé, restait à lui de voir quand et si il se lancerait dans cette entreprise merveilleuse.

Le grassouillet était plein de charme et d’aménité. Il était complaisant dans son opinion, l’amenant à accepter tout de go la proposition matérialisée allant jusqu’à toucher d’un doigt indiscret les formes stylisées sur les têtes des mâts du pont mobile tout en écoutant les paroles du commandant qui faisait savoir qu’il était froid à son contact. Faisant fît de son attitude, il se caressa la moustache en entendant parler des systèmes d’Aqua Laguna. Il avait en tête les actifs de la ville, mais aucune représentation mentale visuelle du lieu, n’y ayant jamais mis les pieds.
-Je vois, je vois, répondit-il tout de même par soucis de ne pas paraître inculte ou stupide. Pensez-vous pouvoir le mettre en œuvre rapidement ?
-Dépendant de la force de travail que vos moyens pourront mettre à disposition, la tâche sera plus ou moins effectuée sous un mois, voire plus tôt.
-Et bien, fit l’homme en repassant dans sa tête les opérations du début de journée. En vérité et pour tout dire, j’ai ce matin appris que le financement d’un parc naval voyait ses projets refusés pour cause d’un litige commercial, je vous passe les détails… néanmoins et c’est là que c’est important, si vous m’excusez un instant, je vais aller consulter mes subordonnés, il est possible que je dispose de plus de capitaux à investir, et sans que ce soit d’une urgence capitale, les riverains et nos opérations ne s’en trouveraient que plus aises de voir ce chantier terminé avec la fulgurance la plus extrême.

Beauprés s’excusa donc après une courbette gracile, et sortit de la pièce, laissant les deux effectifs de la marine seuls encore.
-M’est d’avis que l’affaire sera réglée en deux semaines avec une équipe motivée par une double paie et une rotation des travailleurs, souligna Vesper en voyant déjà le magnat avoir gain de cause pour son idée. Voilà une affaire rondement menée, pas qu’elle aurait été difficile de toute manière… finissait-elle en murmurant.

Le travail était simple, aucune embûche à l’horizon, tout cela n’était qu’une discussion sans effusion ni d’agacement ni de sang, ce qui changeait du quotidien de la sorcière. Celle-ci se focalisa de nouveau sur le plan du moteur, regardant de nouveau les notes du commandant.


Vesper Ahriman
Revenir en haut Aller en bas
Sakuga Keigo
Contre-amiral
Sakuga Keigo
Messages : 1875
Race : Ange
Équipage : Unite

Feuille de personnage
Niveau:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue46/75[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (46/75)
Expériences:
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Left_bar_bleue235/750[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Empty_bar_bleue  (235/750)
Berrys: 81.472.727.400B
Contre-amiral
Jeu 1 Sep - 20:24

Un modeste projet

Vesper la sorcière vampirique

[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Symbole_Constantiniste

       
La remarque sur le manque de compagnie que le bretteur avait, ne semblait pas réellement l'affecter bien au contraire cela semblait pouvoir le ravir en y repensant. C'était vrai qu'il était parti vivre une vie de piraterie pour des raisons bien frivoles, il évitait de se remémorer son crush de l'époque l'ex-amirale en cheffe Asya Lida. Il était tombé amoureux de cette femme tout en arrivant à se convaincre qu'il arriverait à la séduire en y mettant du sien, il avait tout un plan en tête pour devenir à la fois le plus grand des épéistes mais aussi le plus grand des scientifiques du monde de la piraterie à l'époque. Il avait néanmoins assouvi des besoins physiques en allant dans des quartiers bien peu recommandables et en faisant des choses qu'il pourrait certainement pardonner qu'après de bonnes séances de prières. Néanmoins quand il pensait à la vie de forban, ce n'était pas la frivolité physique et les différentes conquêtes qui l'intéressaient mais plutôt à cet amour de l'aventure et du voyage, de ne pas posséder une vie de sédentaire mais plutôt de nomade même si il y avait bien des endroits où il aimait retourner.

« Ahahaha à vrai dire, c'est l'amour de l'aventure, de découvrir de nouveaux paysages inconnus et des populations. Des nouvelles histoires à écouter ainsi qu'à raconter et croiser le fer entre des créatures, des hommes de grande puissance. Tout cela est ce qui me motive le plus dans le mode de vie d'un forban. Certainement que la sécurité de l'armée est un avantage non négligeable mais pourquoi pas pourquoi profiter un peu de cette liberté qu'offre l'armée pour explorer l'infinité de recoins du monde ?  », dirait-il alors. « Mais à vrai dire vous avez raison sur le point que cette lumière que je souhaite apporter au monde serait beaucoup plus belle comme cette aventure que je veux vivre si j'étais bien évidemment accompagné de quelqu'un ou plutôt de plusieurs personnes. D'ici quelques mois ou quelques semaines après m'être accommodé à cette vie de commandant de la marine, je formerais ma propre famille, mon propre équipage qui montrera au monde un avenir qui sera forcément meilleur. En tout cas, c'est bien en cela que je le souhaite. Mais il y a bien quelqu'un en particulier avec qui j'ai envie de partager cette aventure hahahaha, le reste c'est du secret de polichinelle.  »

L'ancien pirate avait bien déjà un nom en tête pour que son équipage ne décolle mais cette femme devait d'abord finir ses écoles dans l'académie de Marineford, elle devait progresser et atteindre maturité avant de pouvoir demander directement son affection à son unité. Il avait après tout été synonyme d'espoir pour elle, comment ne pas penser directement à cette médecin originaire d'Ironfall. Il avait tout simplement hâte de la revoir pour former son véritable équipage, Unite celui qui unirait tout les espoirs du Gouvernement Mondial pour offrir un monde meilleur.  

« Cela dépends si vous y mettez réellement les moyens. Le temps c'est de l'argent, si vous voulez que ce soit rapide, il vous faudra y mettre certainement un certain montant pour avoir une main d'oeuvre beaucoup plus qualifié afin d'établir ce projet de construction.», rebondirait-alors le Keigo à la remarque du banquier sur la vitesse de mise en place du projet.

« Je déteste vraiment ce genre de rendez-vous et de missives commerciales. Vous voulez mon avis même si je conçois la plupart des plans d'architectures avec mes connaissances peu précises sur plusieurs domaines, je n'aime pas échanger avec des gens comme ça. Je suis assez mal à l'aise je ne saurais vous dire pourquoi ! Peut-être que je n'ai pas la fibre commerciale après tout hahahaha. », dirait-il alors avant de se lever de son siège pour regarder dans la direction de la sortie.

« Nous avons beaucoup parlé de moi aujourd'hui mais vous Vesper ? Vous avez bien des objectifs ou des histoires à me conter sur votre expérience au sein de la marine. Je serais ravi de les entendre sur le chemin du retour. », dirait-il en souriant à la vampire.
     


_________________
[FB 1507] Un modeste projet [Ft. Sakuga Keigo] Signat10

Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux"
Sakuga Keigo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: