Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka]
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Lun 26 Juil - 13:06
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante
en compagnie de Jin Morioka
Le monde n'avait pas son pareil pour nous ravir et nous éblouir… alors pourquoi s'évertuer à le détruire ? Je ne comprenais toujours pas cette volonté, cette haine et cette violence gratuite alors qu'elle est pourtant commune à toutes les grandes histoires de ce monde. Partout à travers les mers on retrouve ces spécimens avides de pouvoir et de territoire, même au sein de notre bon Gouvernement Mondial. Dépassé, volontairement ou non, il laissait passer les pires horreurs, mais après tout tant qu'il n'y a aucune perte humaine ce n'est pas si grave hein ? Conneries, l'histoire et ses artefacts devraient avoir autant de valeur que la vie d'une personne, en particulier en comparaison ceux et celles qui les détruise. Parce que si nous sommes là aujourd'hui c'est grâce à notre passé, peu importe qu'il soit cruel ou glorieux, il a fait de nous ce que nous sommes d'une façon où d'une autre. Sans des siècles d'histoire le Gouvernement Mondial ne serait certainement pas là où il est, seulement quand on voit qu'ils n'ont pas le moindre respect pour cette même histoire qui les a façonnés. En témoigne Ohara et ses érudits, ainsi que beaucoup d'autres. Mais eux ce ne sont pas des criminels, plutôt des justiciers. La belle affaire, je crois que je préfère encore les Chasseurs de Primes. Au moins avec eux on sait à quoi s'attendre, c'est d'ailleurs pour changer les choses que je m'improvisais l'une d'entre eux le temps d'une journée.

[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Qfhu

Valovent était un de ces endroits rendu unique par des faits historiques notables, certes ceux-ci comportent bon nombre de pillages et de saccages, mais ça n'en reste pas moins une histoire fascinante. L'impressionnante citadelle de Valovent par exemple aurait été bâtie par des esclaves selon la rumeur, plusieurs sont d'ailleurs morts pendant la construction. La rumeur veut qu'ils aient été abandonnés dans les fondations de la ville, faisant ainsi planer un côté glauque et mystérieux. Au-delà de cette anecdote macabre, on trouve plusieurs architectures propres à East Blue et ses plus belles années. Une cité comme celle-ci attirer des touristes issus des quatre coins du monde, un endroit propice pour les tire-laines de tous poils. Et difficile de leur en vouloir quand on sait que tout Valovent a été financé par les vols et les pillages. Néanmoins, et j'en sais quelque chose, les voleurs ont une certaine morale, contrairement au saccageur qui n'ont que pour seul but la destruction pure et simple. Pourquoi ? L'ennui ou je ne sais quelle ânerie. C'est l'un d'eux que je recherchais dans les ruelles de la ville. Un criminel primé, trop peu pour faire déplacer des grands noms parmi les chasseurs ou des hauts gradés de la Marine, c'était un malin. Malgré que ce soit là sa troisième attaque sur un pan de l'histoire d'East Blue, il n'avait jusqu'alors causé aucune perte humaine, mais à jouer avec la poudre ont fini toujours par se faire exploser. Certainement grisé par ses précédents exploits, la destruction de deux musées, il avait retenté sa chance ici-même à Valovent avec la Chambre du Commerce. Un lieu connu pour accueillir beaucoup de monde et qui a vu passer des œuvres majeures des décénies passées.
L'explosion a fait trembler les murs de la ville. Il ne reste rien de la Chambre du Commerce de Valovent, des œuvres rares qui y étaient entreposés et des onze personnes présentent au moment des faits pour l'inventaire. Le temps que la Marine ou les Chasseurs de Primes bougent leur cul, il sera trop tard, moi je pouvais lui mettre la main dessus avant tout le monde. Un contact m'a aiguillé sur le prochain lieu de ses méfaits et il ne s'était pas trompé, hélas je suis arrivé trop tard. Mais je ne le laisserais pas filer. C'est donc en arpentant les rues de Valovent que je présentais un avis de recherche à quiconque croisait mon chemin. Et puis soudain, comme un pied-de-nez du destin, voilà que dans un moment d'inattention je lâche mon papier alors qu'un coup de vent l'emporte.

— Oh et puis zut hein ! Pestais-je au milieu de la ruelle avant de bouder sur un banc.

Si même les éléments s'en mêlent pour protéger ce criminel, alors je ne vois pas ce que je peux faire ! La Marine a bouclé toute la ville, mais il a déjà échappé à bien pire que ça et il recommencera. Peut-être pas pour longtemps quand ce sera avéré qu'il a causé la mort de onze personnes, mais avant que la bureaucratie se charge de l'affaire… et puis ce n'est pas tout ! Je soupçonne une histoire bien plus grosse derrière ces attaques, ce dénommé Grunge n'est pas un amateur, ni un taré psychopathe. C'est un roublard, il sait ce qu'il fait et ce n'est pas sans raison. Seulement là j'en avais marre et vu que je ne pouvais pas me soûler pour oublier, je restais sur ce banc avec ma mine boudeuse.

_________________
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue18/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue3/60[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 23.645.000 B
Lun 2 Aoû - 21:21
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante


Valovent. Une île d'East Blue connue pour servir d'abri aux pires voleurs de ce monde. Enfin, disons que la réputation de cette île n'est pas d'avoir été bâti grâce à la force de ses habitants, mais plutôt grâce aux esclaves exploités depuis des années. En soit, ce n'était pas un problème pour moi, on va pas se mentir, j'étais trop éloigné pour me sentir concerné. Bon, si ça s'était passé devant moi, probablement que j'aurais agi, mais c'était il y a un moment, donc je ne pouvais rien y faire en vérité.

Donc Valovent. J'étais sur cette île depuis quelques heures, pour le travail évidemment. Toujours à la recherche de criminels à capturer, l'ami d'un ami d'un ami d'une de mes connaissances avait entendu parler d'un criminel dont la prime atteignait quelques millions et qui séjournait sur cette île. Recherché pour avoir détruit deux musées sur d'autres îles d'East Blue, plusieurs personnes voulaient le capturer pour diverses raisons. Les directeurs des musées comptaient récupérer les marchandises volées, le gouvernement offrait une belle prime pour sa tête, mais j'avais entendu dire que l'Alliance des Chasseurs aussi comptait lui mettre la main dessus. Je ne savais pas pourquoi, mais j'y voyais là une occasion de me faire un nom dans cette organisation mondialement reconnu.

J'avais commencé directement ma reconnaissance comme souvent dans un bar. Quoi? C'est une fausse excuse ? Non, j'avais soif et c'est toujours un lieu parfait pour poser des questions sans attirer trop l'attention. Bon, j'ai récupéré aucune infos, c'est vrai, mais les deux pintes que j'avais bu m'avaient un peu plus décomplexé et une autre idée m'était venue à l'esprit. Si je sais qu'il explose des musées, pourquoi ne pas y aller directement ? Et c'est ce que je fis. Je sortais donc de la taverne miteuse dans laquelle je me trouvais pour déambuler dans les rues de cette ville. Plus propre que beaucoup d'îles que j'avais visité, je marchais en direction de ce qui semblait être le musée. Même s'ils n'avaient pas été très bavards, j'avais au moins réussi à avoir la direction à prendre pour atteindre ce lieu de savoir. Donc, j'y allais, tranquillement, d'un air apaisé, les mains croisées derrière la tête, lorsque soudainement, une gigantesque explosion se fit entendre. En même temps, le sol tremblait et un énorme nuage de fumée s'élevait dans le ciel.

—Et merde!

Trop tard. Il avait pu agir avant que je n'arrive, mais je devais foncer pour pouvoir le capturer avant qu'il ne s'enfuit de l'île. C'était sa façon de procéder. Il disparaissait très rapidement après ses méfaits. Je courais pour arriver rapidement, mais je fus arrêter en pleine course par un avis de recherche qui vont se coller sur mon visage, m'obstruant totalement la vue. Je m'arrêtais tout en rouspétant.

—Qu'est-ce que ça fait ici ça ? Ah, c'est lui ! Mais pourquoi je viens de me prendre l'affiche de cet enfoiré en plein visage ?

Je regardais tout autour de moi, pour essayer de comprendre ce qu'il se passait. Les habitants semblaient en panique, ce qui était on ne peut plus logique, et là, je la vis. Une femme, ou du moins ce qui s'en approchait, semblait ne pas être dans la même optique que toutes ces personnes qui hurlaient et paniquaient. Non, elle semblait différente. Était-elle une complice de ce criminel ? Je devais en savoir davantage donc je m'en approchais rapidement mais je gardais une distance raisonnable de deux mètres avec elle.

—Hey, pourquoi t'es pas en train d'hurler de peur toi?

Je posais ma main droite sur mon sabre, gardant la gauche pour utiliser mon pouvoir si jamais mon interlocutrice décidait d'attaquer. Peut-être que je perdais un temps précieux, mais elle était trop spéciale pour que je passe à côté.

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 3 Aoû - 11:21
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante
en compagnie de Jin Morioka
Et finalement, je ne pouvais que laisser échapper un long soupir. Soudain toute la ville se mis à trembler suite à une violente explosion, créant une véritable panique dans les rues. Le temps que je me lamente sur mon sort, le criminel terroriste avait eut le temps de frapper. Mais en vérité jamais je n'aurais pu le trouver à temps, le musée est l'autre bout de la ville. Je me serais rendue là-bas d'un pas léger, mais au milieu d'une foule paniquée c'était tout de suite plus compliquée. Alors quoi, j'arrête là et je m'avoue vaincue ? Rendez-vous au prochain musée s'il y en a un ? Non, bien sûr que non. Je ne suis pas revenue à la vie pour laisser un personnage aussi odieux s'en tirer à si bon compte. Quittant mon banc avec lenteur, j'observe à ma droite, puis à ma gauche. Les gens cris, paniquent et dévalent les rues comme si même à des centaines de mètres de là ils pouvaient être inquiétés. Décidément, les vivants sont fascinants, je suis bien contente d'être morte ! En parlant de vivant, un homme m'aborde avec une main sur son sabre.

— Bonjour, moi c'est Evyl, enchantée, comment allez-vous ? Répondais-je avec sarcasme. Et la politesse dans tout ça, non, mais je vous jure… et puis qu'est-ce que ça peut te foutre ? Je ne suis pas d'humeur alors casses-toi…

Outch je n'y suis pas allée un peu fort là ? Et puis lui aussi il ne panique pas, c'est peut-être un complice ou un chasseur de primes. Miracle ils existent vraiment ! Moi qui commençais à penser que ce n'était qu'un mythe.

— Mauvaise journée, pestais-je sans pour autant m'excuser. Reprenons, ok ? Moi c'est Evyl et je suis… une historienne disons, voilà, c'est ça et je poursuis le crétin qui vient certainement de faire sauter un autre musée, alors soit tu me suis, soit tu restes là, mais moi, je vais le choper et lui faire sa fête.

Sans demander mon reste je prends la direction du musée, tournant le dos à cet inconnu. Je me fiche bien qu'il soit Jo le clodo ou un Amiral de la Marine, mais si je veux mettre la main sur Grunge je n'ai pas de temps à perdre en bavardages futiles. Habituellement j'aurais certainement été plus joviale et sociable, mais dès qu'il s'agit du savoir et de l'art de notre terre, je deviens tout de suite plus acerbe avec le reste du monde.
Le criminel avait certainement déjà quitté les lieux, peut-être même était-il déjà sur les flots, mais j'en doutais. Peu de temps après la seconde explosion j'ai pu mettre la main sur le rapport de la Marine, ils avaient trouvé la planque de Grunge en ville. Visiblement il était resté là plusieurs jours après l'explosion. Pourquoi ? Pour moi c'est qu'il attendait un complice ou peut-être même un vendeur. En fouillant ce qui restait des registres je me suis intéressé aux œuvres présentes. Les deux musées avaient une collection en commun, une série de masques très anciens, mais aussi extrêmement cher. Suffisant en tous cas pour brouiller sa piste avec une explosion. C'est comme ça que j'ai trouvé Valovent, il n'y a que quatre musées qui partagent cette collection. Au début je me suis dit qu'un acheteur du marché noir pouvait bien être complice de tout ça, mais ça ne collait pas. Et hélas, plus je réfléchis et plus je tourne en rond. Depuis le début je soupçonne quelque chose de plus alambiqué qu'il n'y parait. Peut-être aurais-je plus de chance avec un regard extérieur ? Si cet homme peu engageant physiquement m'avait suivi, je pourrais peut-être lui exposer mon idée. Au pire si c'est un complice, ce que je doute vu qu'il n'a pas l'air d'avoir inventé la poudre, je pourrais le tabasser jusqu'à ce qu'il parle. Un Plan B qui me séduit assez !

— Dis-moi l'ami, disais-je avec plus d'enthousiasme si l'homme avait finalement choisi de me suivre. Si tu avais fait sauter un musée en pleine journée où tu te cacherais ? Mmh ? Certainement dans un bateau qui part loin d'ici, comme n'importe qui, mais ce Grunge n'est pas n'importe qui, alors je me demande quel serait la meilleure cachette…

Soudain je me figeais, baissant le regard sous mes pieds. Une plaque d'égout ? Mmh intéressant ! C'est peut-être une étonnante coïncidence, mais les deux villes précédemment attaquées avaient elles aussi un système comme celui-ci qui circulait sous la ville. D'ailleurs plusieurs marchands de Valovent l'utilisaient jadis pour la contrebande. Moi si je venais de faire sauter un musée c'est là que me cacherais. C'est idéal pour ne pas être repéré, peut-être même existe-t-il encore des caches souterraines. L'endroit idéal pour se cacher et attendre le moment opportun pour rencontrer un complice ou simplement pour attendre que le calme revienne.

_________________
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue18/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue3/60[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 23.645.000 B
Ven 6 Aoû - 11:25
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante





Bonjour, moi c'est Evyl, enchantée, comment allez-vous ? Et la politesse dans tout ça, non, mais je vous jure… et puis qu'est-ce que ça peut te foutre ? Je ne suis pas d'humeur alors casses-toi…

Franche, directe, elle me fit comprendre que j'avais peut-être légèrement dépassé les bornes. Mais sa façon de faire me poussait à lui répliquer une phrase pleine de bon sens, du style "rien à foutre" ou un truc bien cinglant du genre. Seulement, elle fut plus rapide et j'écoutais ce qui ressemblaient à des excuses la bouche entrouverte.

Mauvaise journée. Reprenons, ok ? Moi c'est Evyl et je suis… une historienne disons, voilà, c'est ça et je poursuis le crétin qui vient certainement de faire sauter un autre musée, alors soit tu me suis, soit tu restes là, mais moi, je vais le choper et lui faire sa fête.

Ce n'étaient pas des excuses, mais le ton qu'elle employa me fit me sentir un peu mal. Mais il semblerait qu'elle traque la même personne que moi, ce qui pouvait être un sacré avantage.

—Moi, c'est Jin Morioka, le célèbre Chasseur de Primes d'East Blue, ça te parle ? Une historienne Chasseuse, c'est rare ça ! Justement, c'est lui que je traque aussi ! C'est vrai, ça ne sert à rien de rester ici, alors, go !

Je n'avais peut-être pas bien compris ce qu'elle m'avait dit, j'avais seulement retenu qu'elle voulait aussi choper cet enfoiré de Grunge. D'ailleurs, c'était quoi ce nom? Plus naze, c'est compliqué, c'est probablement pour ça qu'il est devenu méchant même. Mais pourquoi s'attaquer à des musées ? Moi, je n'y trouvais vraiment aucun intérêt et je n'avais même pas pris le temps de chercher à savoir ce qui le motivait. La seule chose qui moi me motivait vraiment c'était sa prime et la notoriété qui découlerait de sa capture. La demoiselle étrange que j'avais interpellé un peu plus tôt avait tourné les talons pendant que j'étais dans mes pensées et se dirigeait vers le musée et donc, vers l'explosion. Je la suivais en accélérant le pas. Elle semblait déterminée et j'aimais ça, mais elle était très étrange. Enfin, son physique était très particulier. Sa pâleur avait quelque chose de bizarre, mais après tout, j'avais croisé des Hommes-Poissons, dont un qui avait plusieurs bras, donc une fille au teint pâle, ce n'était pas si fou. La dénommé Évil semblait réfléchir intérieurement et je n'avais pas l'envie de la déranger outre mesure. Moi ce qui m'importait , c'était surtout l'action, la réflexion, je laissais ça aux autres. Mais il fallut quand même qu'elle me questionne.

Dis-moi l'ami, si tu avais fait sauter un musée en pleine journée où tu te cacherais ? Mmh ? Certainement dans un bateau qui part loin d'ici, comme n'importe qui, mais ce Grunge n'est pas n'importe qui, alors je me demande quel serait la meilleure cachette…

— Si j'étais un putain de criminel, ouais, je me serais barré vite avant de me faire choper, normal non ? Ou alors, je mettrais des pièges pour que mes poursuivants ne me rattrape pas. Qu'est-ce qu'il t'arrive ?

Elle s'était figé pendant que je parlais et elle fixait le sol, comme si elle avait eu une illumination. Elle pensait à ce à quoi je pensais ? Non, c'était très peu probable. Mais il fallait quand même que je demande.

— Tu regardes le sol parce que…? Tu crois vraiment qu'un humain peut aller sous terre facilement ? C'est impossible ! Ou alors, il a un pouvoir de Fruit du démon, mais si c'est ça, ça va être une galère ! D'ailleurs, tu sais te battre si besoin ? T'as l'air, euh, pas très forte quand même.

Bon, c'est pas la meilleure façon de tourner les choses, c'est bien vrai. Mais pour un jeune comme moi qui n'a jamais connu de système d'égout, c'était totalement inconcevable de pouvoir se déplacer sous terre. J'avais beau connaître pas mal de choses, certaines m'étaient encore totalement inconnues. J'avais peut-être manqué de tact aussi en lui disant qu'elle semblait faible. Mais maintenant, c'était fait, et puis, c'était un peu vrai quand même.

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Jeu 12 Aoû - 18:36
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante
en compagnie de Jin Morioka
Jin Morioka ? Célèbre chasseur de primes sur East Blue ? Mmh inconnu au bataillon ! J'imagine qu'à notre époque il ne faut pas grand-chose pour être connu, puis on ne peut pas dire que je m'intéresse à la vie trépidante des chasseurs de primes, ni à quiconque d'ailleurs. Mais un peu de renfort, on ne dit pas non, si ? Celui-ci n'avait pas l'air totalement inutile, si je m'en référais au sabre à sa ceinture évidemment. Comme on dit, l'habit ne fait pas le moine et ça marche dans les deux sens. Sans surprise ce chasseur était un instinctif, la réflexion ce n'était pas pour lui. Parfait. Il va jouer les gros bras, moi je vais jouer le cerveau. Je m'évite ainsi des efforts inutiles, voilà une journée qui s'améliore ! Et puis mieux vaut nous contenter de nos rôles respectifs, car on ne peut pas dire que Jin était une flèche. Il n'est pas nécessaire de posséder un Fruit du Démon pour se déplacer sous terre. Certains mineurs ont par exemple développé une vision nocturne au fil des années de travail. Bien sûr il leur faut encore une torche, mais leurs yeux se sont habitués à la faible luminosité et à l'obscurité. Un fait qu'ignore certainement notre chasseur, il préfère cogner que réfléchir, un cliché ambulant !

— Et toi tu n'as pas l'air très malin, alors on fait la paire ? Répondais-je avec un ricanement. Pour ton bien et surtout ta survie, ne juge jamais un livre à sa couverture, parce qu'un jour ça va te jouer des tours.

Sous-estimer quelqu'un c'est le meilleur moyen de se retrouver dans la purée, surtout quand on connait un peu les loustics qui trainent sur les mers. Les Fruits du Démon ça ne fait pas tout, il existe plus d'une personne sur les mers qui lui mettront une raclée sans pouvoirs exceptionnels. Mais il est jeune, on ne peut pas lui reprocher cette confiance, c'est certainement ce qui l'a maintenu en vie jusque-là, car si celui-là devait miser sur son intelligence…

— Sache pour ton information, poursuivais-je sans me soucier de lui alors que je trouvais une barre pour faire levier. Qu'un humain peut s'habituer à l'obscurité jusqu'à être capable d'évoluer comme toi et moi à la surface, les humains sont capables de beaucoup de choses, il n'y a pas que les Fruits du Démon dans la vie… même si je te l'accorde, c'est très utile.

Et j'en sais quelque chose ! Mais là n'était pas le sujet. Les égouts étaient ouverts et l'odeur qui s'en dégageait était probablement peu engageante, mais avions-nous réellement le choix ? Si je me trompe, oui, mais si j'ai raison, non. Libre au "célèbre chasseur" de me suivre, moi je suivais mon instinct.

— Bon, prêt pour l'aventure de ta vie ? Aller haut les cœurs camarade !

Trouvant de quoi fabriquer une torche de fortune, je descendis l'échelle qui conduisait directement aux profondeurs de la ville.
Sale, humide et vu ce qui flottait à la surface de l'eau croupie je n'avais pas besoin de l'odorat pour savoir que ça ne sentait pas la rose. Heureusement grâce à ma super torche, c’est-à-dire un chiffon avec de l'huile et la même barre qui m'a permis d'ouvrir les égouts, on voyait à peu près où l'on mettait les pieds. Bien sûr le sol était recouvert d'une fine couche verdâtre et glissante, mais ça faisait la blague.

— Attention où tu mets les pieds l'ami, c'est… glissant et parfois collant, parfois même un peu des deux je crois, disais-je alors que je levais ma botte en y découvrant un truc difforme collé. Si notre criminel est là-dedans, je dois reconnaitre que j'admire son plan, c'est vrai après tout, qui irait le suivre ici à part deux crétins, mmh ?

Pour entendre ma réplique Jin devait avoir suivi le mouvement, ce que j'espérais, car explorer cet endroit serait certainement très divertissant. C'est vrai, les égouts s'étalent sous toute la ville, c'est un vrai labyrinthe pour ceux qui ne savent pas s'y repérer. Mais heureusement je suis là, je n'ai peut-être pas de sabre, cependant je connais deux trois trucs. Pour avoir visité des catacombes où la crasse est remplacé par la poussière et les restes humains, je devrais pouvoir nous diriger. D'ailleurs dès que notre célébrité locale sera prête je me mettrais en route. L'idée c'était de trouver une cache ou une sortie à l'abri des regards, l'un où l'autre semblait être une échappatoire idéale pour notre criminel.

_________________
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue18/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue3/60[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 23.645.000 B
Mer 18 Aoû - 13:50
Une bonne idée ?




Et toi tu n'as pas l'air très malin, alors on fait la paire ?  Pour ton bien et surtout ta survie, ne juge jamais un livre à sa couverture, parce qu'un jour ça va te jouer des tours.

Son air hautain ne me plaisait pas. Bon, c'est vrai que je l'avais jugé rapidement, comme j'avais tendance à le faire depuis que je chassais des criminels. Et pourtant, ma rencontre avec Obra, cet incroyable Chasseur de Prime aurait dû me faire réfléchir un peu plus. Lui, je m'étais ouvertement foutu de sa gueule à cause de son fruit et pourtant, il m'avait appris énormément de choses, même avec un pouvoir que j'avais jugé comme très faible. Il faut croire que je ne retenais pas vraiment les leçons. On appellera ça la fougue de la jeunesse.

Sache pour ton information, qu'un humain peut s'habituer à l'obscurité jusqu'à être capable d'évoluer comme toi et moi à la surface, les humains sont capables de beaucoup de choses, il n'y a pas que les Fruits du Démon dans la vie… même si je te l'accorde, c'est très utile.

Elle semblait sûre du fait que les humains pouvaient se déplacer facilement sous terre, mais pour un jeune homme comme moi qui n'avait jamais vu d'égout, cette façon de voir les choses était farfelue. Et pourtant, en utilisant ce qui ressemblait à une grande barre métallique, elle fit une sorte de levier qui permit une ouverture. Déjà, j'étais subjugué par une telle chose. Moi qui n'avais jamais pensé qu'il pouvait y avoir quelque chose sous terre, je voyais cette femme me prouver le contraire. L'odeur nauséabonde qui se dégageait de ce trou me provoqua une violente nausée, mais je devais tout de même rester fort pour ne pas passer pour une mauviette, donc je serrais les dents quelques secondes, le temps que mon nez ne s'habitue un minimum. Elle était déterminée à ouvrir la marche, comme si elle savait que les égouts n'étaient pas un lieu naturel pour moi.

—Mais, on va vraiment descendre dans ce trou bizarre dans le sol ?

En réalité, cette question rhétorique n'avait probablement pas été entendue par la demoiselle qui fit le premier pas et descendit rapidement. Elle semblait assez intrépide et débrouillarde, confectionnant une sorte de torche avec trois fois rien, ce qui détonnait avec la première idée que l'on pouvait se faire d'elle.

Humide. Dégueulasse. Immonde. Voilà comment je définirais la première impression que me firent ce qu'elle appelait "égout". Passé le dégoût et le haut le coeur provoqué par ce lieu, j'observais chaque recoin, admiratif de ce qui pouvait se trouver sous terre. Un nouveau monde s'ouvrait à moi. J'en restais bouche bée, bien que le "goût" de cette action me fit regretter clairement cette action. Mais je ne pouvais pas rester ainsi trop longtemps, ma guide commençant déjà à marcher rapidement, et au moment même où elle me mit en garde pour le sol glissant, je sentis ce même sol se dérober sous mes pieds, tandis que ma jambe gauche, d'appui, se mit à voler au dessus de ma tête et que mon postérieur vint s'écraser lourdement.

—Heureusement que tu m'as prévenu, Norohrohroh !

Je me grattais la tête comme pour enlever la douleur, ce n'était d'aucune utilité à vrai dire, mais ça me faisait quand même du bien. Ma main droite, que j'avais posé par réflexe pour ne pas me faire trop mal était dégoulinante d'une matière à l'odeur si fétide que j'en étais dégouté, au point de penser même à la couper. Bon, c'était une pensée très fugace, mais c'est pour dire…

—Bon, allez, c'est pas tout ça, mais on a un criminel à arrêter ! Et, euh, tu pense qu'il y a moyen que ça sente meilleur ici, parce que vraiment, ça sent la merde !

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 24 Aoû - 20:48
Un crime contre l'histoire et une affaire détonante
en compagnie de Jin Morioka
Décidément ce Jin était… surprenant ? Je réserve un avis plus trancher pour plus tard. C'est vrai qu'il apparaissait comme un homme trop sûr de lui, certainement un peu macho et égocentrique, mais il n'avait pas un mauvais fond. Un peu ignorant peut-être, cependant comme les muscles qu'il a dû développé avec l'entraînement, il peut devenir moins bête et apprendre tous les jours. Moi-même j'en apprends tous les jours ! Et pourtant je connais beaucoup de choses sur ce monde, sauf que tout ce que je sais, je le tiens des livres. Là Jin découvrait un autre aspect de notre monde, bon ce n'était pas le plus élégant, mais il y avait quelque chose de grisant à vagabonder là-dessous. Pour moi en tous cas, lui semblait ne pas être à son aise dans ce milieu. En vérité je ne sentais rien, ce qui était très utile. Enfin remettons les choses dans son contexte, je n'ai jamais été le genre de "fifille" à crier quand elle voit un rat nager au milieu des déjections humaines. Mais c'est vrai que c'était plutôt sombre, humide et sale, même pour des égouts. Un système inventé de ça il y a plusieurs siècles maintenant, à quoi bon l'améliorer s'il fonctionne ? Valovent est une vieille citée avec peu de moyen, en témoigne ce vieux quartier historique. Lequel je compte bien visiter pour y découvrir ses nombreuses échoppes et enseignes.
Soudain dans un fracas au bruit inhabituel, je constatais en me retournant que notre petit chasseur de choc était tombé sur le cul. Au moins il reconnaissait que j'avais bien fait de le prévenir, ce qui me tira un léger rictus presque satisfait. Je lui tendais évidemment la main pour l'aider à se relever, sale ou pas, je m'en fiche moi, c'est aussi ça l'aventure.

— Tu sais à quoi serve les égouts au moins ? Parce que si ça sent la merde ce n'est pas qu'une impression, expliquais-je en ricanant. Tu trouves ici toutes les eaux usées, donc l'eau pour la vaisselle, mais aussi la douche, les toilettes…

Je guettais évidemment sa réaction en lui avouant tout ça, d'ailleurs s'il posait un regard sur notre environnement il pourrait voir la mélasse au sol bouger, ainsi que des rats se balader librement au milieu de tout ça.

— La vie il faut la voir comme une aventure, disais-je en reprenant la marche. C'est bien de chasser les méchants j'imagine, mais parfois une petite halte au bord d'un bois, la découverte d'une caverne… ou de ce que n'ont pas digéré les habitants d'une ville, ça aide à voir le monde différemment, c'est pour ça que l'histoire me fascine ! Si tu savais ce que tu peux apprendre derrière cette couche de…

Sans prévenir je me figeais, fixant une lueur tremblotante au loin. Celle-ci sembla bouger un instant dans la pénombre, puis s'évaporer. Une seule explication : nous ne sommes pas seul. Mais la question était la suivante : est-ce que, qui que ce soit, il nous a vu ?

— D'après toi, combien de chance pour que cette étrange lueur soit un touriste en manque de sensation ? On ne devrait pas être très loin, restons sur nos gardes.

Et oui, car on l'oublie trop vite, mais on se lance à la recherche d'un terroriste sans savoir s'il est dangereux ou non. Peut-être étaient-ils plusieurs ou alors seul, mais bien trop fort pour nous. Étonnamment cela ne m'inquiétait pas, au contraire même, ça donnait un peu de piquant ! Et d'ailleurs on ne tarderait pas à être fixé.
La discussion, si elle a continué après tout ça, sera à voix basse pour éviter de perdre notre effet de surprise si nous l'avons encore. Je ne peux m'empêcher de trépigner d'impatience à l'idée de découvrir le dénouement de toute cette histoire. Pour Jin ce n'est peut-être qu'une traque parmi d'autres, mais pour moi c'est une véritable aventure. C'est ce monde là que j'aime… enfin non, pas exactement celui-là, sinon ça voudrait dire que j'aime les environnements nauséabonds et glissant où l'on trouve de la merde qui flotte. Face à un psy ça en dirait long sur moi je pense, non ? Il se ferait un plaisir de décortiquer mon esprit et de me juger en un instant. Heureusement, c'est le monde dans sa globalité que j'aime et ce même si parfois il est moche comme ici, j'aime à penser que même sous cette couche de crasse se cache des trésors. Une pensée qui trouve écho quand soudain une cavité se dresse devant nous alors que l'on pensait arriver dans un cul de sac. Comme une bifurcation au sein de se dédale, cette cavité a été creusée à la main dans la terre qui entoure les murs des égouts.

— Fascinant, on dirait… un tunnel, peut-être de la contrebande ? Allons voir !

Mon enthousiasme ne laissait aucune place à l'hésitation, mais au moins Jin pourrait se rassurer en se disant que ça sentirait moins mauvais là-dedans. Restait à savoir où ça allait nous mener, car le couloir que l'on emprunté était soigné et étayé, rien à voir avec un travail bâclé pour une occasion spéciale. Et si ça avait été pareil sur les autres villes ? Peut-être est-ce là l'œuvre des mêmes personnes. Voilà qui est encore plus fascinant ! Je reste prudente, même si mon impatience est mise à rude épreuve. Mais au bout du suspense, c'est la lumière du jour qui nous accueille et… la mer ? Une crique !

_________________
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Jin Morioka
Jin Morioka
Messages : 69
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue18/75[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (18/75)
Expériences:
[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Left_bar_bleue3/60[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] Empty_bar_bleue  (3/60)
Berrys: 23.645.000 B
Lun 11 Oct - 6:29
Un crime contre l'histoire et une affaire détonnante




—Ah, c'est donc ça les égouts !

J'avais appris quelque chose aujourd'hui. En même temps, je n'avais jamais eu besoin de connaître ce genre de choses et encore maintenant, si ce n'était pas pour trouver cet enfoiré de voleur, je n'aurais probablement pas eu besoin de connaître ce qu'étaient des égouts. Bon, j'étais là, donc j'observais autour de moi afin d'avoir le plus d'informations sur mon environnement. J'avais négligé cet aspect depuis un moment, donc je devais m'améliorer là dessus. Le problème, c'est que je décidais de faire ça dans le pire endroit possible, je pouvais voir des rats courir un peu partout, le sol collait, les murs semblaient si humide que je pouvais voir de l'eau couler à certains endroits. Ce criminel était malin, personne n'avait envie de venir ici, pas même ceux qui le traquaient.

J'aimais bien cette jeune femme. Enfin, son discours me plaisait bien même si elle semblait ne pas me prendre au sérieux. L'aventure. C'est vrai que petit je jouais souvent avec mes amis à explorer l'île, on se prenait pour des aventuriers dès qu'on tombait dans un endroit qu'on ne connaissait pas, mais ces dernières années, j'avais plutôt favorisé l'argent et jusque là, je n'avais exploré certains endroits un peu bizarre juste parce que les criminels que je traquais s'y retrouvaient. Comme aujourd'hui. Peut-être que si je changeais d'état d'esprit, je vivrais cette traque comme une aventure. Après tout, jusqu'à présent, je ne connaissais même pas l'existence des égouts. Enfin bon, je me trouvais juste derrière elle, elle qui semblait encore plus motivée que moi. J'avais cru comprendre qu'elle aimait l'histoire et tous ces trucs bien chiants qui m'avaient peu passionné quand j'allais à l'école, mais bon, qui suis-je pour juger ?

Elle s'arrêta précipitamment, me faisant lui rentrer dedans. Heureusement, nous ne marchions pas très vite donc ce ne fut pas trop impressionnant comme choc. Ça m'apprendra à regarder devant moi plutôt. Enfin bref, je compris rapidement pourquoi elle s'était stoppée net. Il y eut une lueur, comme une torche, au loin, qui s'interrompit rapidement. Elle était du même avis que moi et elle me conseilla de rester sur mes gardes, ce que je fis en tirant mon sabre de son fourreau de ma main gauche. Mais surtout, je me préparais à utiliser mon pouvoir si besoin.

—T'inquiètes pas, je suis plus fort que j'en ai l'air !

Afin de me faire le plus discret possible, je m'accroupissais, le dos courbé afin d'être au plus près du sol. Après quelques mètres marchés sur un sol dégoûtant et ultra glissant, un tunnel se trouvait devant nous. Mais on n'aurait pas dit que c'était un tunnel normal qui suivait le chemin des égouts, celui-ci semblait avoir été creusé après. Comme un rajout, et pourtant, il était aussi très nettement creusé, comme si tout avait été fait pendant de longs mois. Se pourrait-il que ce soit une cachette ou le moyen de ce voleur de s'enfuir sans laisser de traces ? Peu importe, au final, c'était par là que nous décidions d'aller. J'avoue qu'à ce moment-là, j'ai ressenti une excitation nouvelle, le goût de l'aventure et de l'inconnu me faisant sourire. Et pourtant, il pouvait y avoir des choses ou des personnes extrêmement dangereuses au bout du tunnel, mais l'excitation prenait le dessus. Tout heureux, je marchais plus rapidement, toujours derrière la demoiselle, persuadé qu'on tomberait probablement sur un immense trésor ou sur des criminels qui voudraient se battre. Mais non.

Quelle déception quand j'arrivais devant cette étendue bleue azur. Moi qui m'attendais à des trésors par centaines, on arrivait en fait devant une sorte de crique. La mer à perte de vue, le soleil tapant, mais rien d'autre. Du moins, à première vue. Comme par réflexe, je m'avançais au plus près du rebord, à la recherche d'indices. Mais je n'eus pas besoin de chercher bien longtemps puisque des voix venaient jusqu'à nous.

Allez, plus vite, il faut qu'on parte les gars ! Je crois qu'on m'a suivi alors bougez vous ! Allez, on lève l'ancre!

Pendant que les ordres pleuvaient, mon idée était des plus simples. Je visais le navire des voleurs des deux mains tandis qu'un rayon rosé sortait en forme de cône, en augmentant le rayon d'action en avançant.

[FlashBack] Un crime contre l'histoire et une affaire détonante [PV - Jin Morioka] A76bb607b3ea6dfb5c696de22d25db63

Le rayon frappait de plein fouet le navire, tandis que je donnais mon plan d'action à Evyl. Un plan simple.

—J'ai ralenti leur navire pour trente secondes, je propose qu'on saute dessus, on les défonce et on récupère leur butin ? Bon, ça fait déjà 8 secondes, faut se dépêcher !

Je me jetais dans leur direction tandis que tout le monde sur le navire était ralenti. 10 secondes écoulées déjà. Plus que 20. Bon, je ne devais pas détruire le navire, sinon le butin était foutu. Je tentais une nouvelle technique, enfin plutôt une mise en application d'une technique que je tentais de perfectionner. Un technique que m'avait appris un grand homme et que j'avais mis du temps à maîtriser, ce n'était pas encore tout à fait le cas, mais j'avais la base et c'était le moment parfait pour m'entraîner. Toujours mon sabre à la main, je tapais très rapidement sur le sol pour me déplacer instantanément, mais, arrivé à seulement quelques mètres de ma première cible, un groupe de matelots insignifiants, je donnais un coup de sabre diagonal, de la gauche vers la droite. Ils ne pouvaient déjà pas faire grand chose à cause du Noro Noro no mi qui les ralentissait encore, mais je parvins à les frapper de mon sabre tout en me déplaçant si rapidement. Le pire dans tout ça, c'est qu'on ne verrais le résultat de l'attaque dans seulement 16 secondes, pas avant. Je pouvais donc tenter encore une fois cette attaque sans être inquiété. Dès qu'il y avait une baston, mon cerveau agissait étrangement et me faisait perdre le fil de la mission. Pourvu qu'Evyl m'ait suivi et soit en train de s'occuper du butin pendant que je tranche tout le monde sur ce pont. En y regardant de plus près, il ne semble y avoir que des matelots ici, y'aurait-il d'autres ennemis sur le navire ?

Codage par Libella sur Graphiorum
Jin Morioka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: