-30%
Le deal à ne pas rater :
-130€ sur le Moniteur Gaming LG UltraGear 27GN850-B 27″
299.99 € 429.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen)
Aller à la page : Précédent  1, 2
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue27/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue112/120[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 20 Juil - 20:43

En Plumay
avec Ishtar de Lérhane

C'est vrai que je n'en ai pas l'air, d'ailleurs la plupart du temps je préfère ne pas me mêler aux humains et à leurs problèmes. Toujours en train de vouloir plus que ce qu'ils ont, quand ils ne convoitent pas ce qu'ils ne peuvent pas avoir. Au détriment souvent de tout ce qui est beau et précieux. Seulement là on touche un sujet un peu plus sensible, je ne saurais rester de marbre en voyant ces pauvres gens dans des cages. Faibles et fragiles, ils deviennent malgré eux les acteurs de scènes perverses orchestrées par un prétendu collectionneur. Je demeure calme en apparence car je le dois pour tous ces gens, mais à mes yeux aucune justice ne saurait régler cette triste histoire. Seule une mort longue et violente devrait être appliquée pour Shakenburger. Mais je n'en ferais rien. Ishtar est droite et noble, je doute qu'elle approuve et sans elle je ne serais jamais arrivé jusque-là, alors je me dois de rester calme, prendre sur moi et accepter que dans ce monde de ténèbres… il y a encore un soupçon de lumière.

— J'espère que tu as raison Ishtar, je le souhaite de tout mon cœur même s'il n'en reste plus grand-chose… mais je te dois bien ça, la justice pour les coupables et la liberté pour les prisonniers.

Si ça n'avait tenu qu'à moi, j'aurais livré Shakenburger et ses hommes, Ralf compris, aux crocs et aux griffes des créatures qu'ils ont mis en cage. Heureusement qu'Ishtar est là, c'est la plus puissante de nous deux, mais c'est aussi la plus mesurée et la plus sage. Je crains hélas que si un jour je venais à égaler une telle puissance… je ne serais pas aussi calme en pareille situation. Peu importe ce que le monde m'aura offert ou non, il y a des personnes en ce monde qui ne mérite que les abysses de la mort et rien de plus.
Une grande inspiration est nécessaire pour que je demeure calme encore un peu, juste le temps de pouvoir interroger Ralfy qui se fait maintenant avare en détail. Ishtar lui a demandé où sont entreposées les œuvres, mais lui il gagne du temps, il réfléchit et on n'avance pas. Je perds patience, calme en apparence je le saisi néanmoins par le cou pour le coller aux barreaux avec force.

— Si tu veux garder ta tête sur les épaules je te suggère de parler, sinon je te jure que ta mort sera lente et douloureuse, disais-je avec froideur et sans l'ombre d'une émotion. Je peux tolérer tes petites manigances et ta lâcheté, mais après ce que j'ai découvert ici, crois-moi quand je te dis que même Ishtar ne pourra pas te sauver la mise si je m'attarde sur ton cas, car je n'aurais aucune pitié, je t'arracherais les membres les uns après les autres et je m'assurerais que tu restes en vie jusqu'au bout.

En effet j'étais capable de le torturer et de le tuer, mais je n'étais pas certaine de le laisser vivre assez longtemps pour arriver au bout. Ishtar pouvait d'ailleurs m'en empêche d'un claquement de doigts, mais la menace faisait son effet. Tremblant de peur, Ralfy accepta de tout nous dire.

— La… la ch-chambre de Shakenburger, il y a un pa-passage secret au niveau de la cheminer, c'est au sou-sous-sol que vous trouverez la co-collection d'œuvres.
— Bah voilà, ce n'était pas si compliqué, répondais-je en retrouvant le sourire et en le relâchant. Par contre on t'emmène avec nous, tu vas passer devant… juste au cas où.

Le teint de Ralfy se pâlit aussitôt, comme s'il savait ce qui nous attendait dans ce sombre sous-sol. Prisonniers et animaux sont exposés pour que Shakenburger puisse se vanter devant les imbéciles qui tombent dans son piège. Les œuvres elles, sont plus personnelles, plus secrètes, j'en ai donc déduit qu'elle serait certainement piégée. Visiblement j'ai vu juste en découvrant Ralfy dans cet état. Tout se précise et bientôt on pourra enfin profiter d'un repos bien mérité. Seulement je ne peux m'interroger. Comment un homme tel que Shakenburger a pu amasser autant ? Pas sans aide, c'est certain. Chaque chose en son temps. Pour l'heure il faut trouver la collection. Il y a fort à parier que l'île cache quelques navires de transport assez grand pour nous aider. Mais avant ça direction la cache secrète et les œuvres qu'elle recèle, dont certaines ont été volées depuis des décennies d'après mon contact.

_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue52/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue957/1000[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Mer 21 Juil - 13:17



feat Evil Queen

En Plumay



L’Archange du Typhon resta spectatrice de la démonstration de violence d’Evyl qui visait à faire parler l’assistant désormais soumis aux deux libératrices. Elle ne sourcillait point. La De Lérhane, dans toute son empathie et sa gentillesse, savait qu’il fallait montrer les crocs aux moments appropriés si on voulait avancer. Ce n’était pas pour rien qu’elle usait de sa malédiction et de son apparence monstrueuse pour pousser les ennemis faibles à se rendre. La terreur était une tactique oppressante mais efficace et nécessaire pour affaiblir la volonté des récalcitrants et leur faire comprendre qu’ils avaient plus à perdre à s’entêter qu’à ployer le genou. Et c’est tout à fait logiquement, poussé par l’instinct de survie et la conscience de la dangerosité de la situation, que Ralfy passa à table et fournit les informations gentiment demandées par la demoiselle au teint éburnéen et à la crinière champêtre. Plus Ishtar observait cette chevelure, plus l’originaire de la mer blanche trouvait que la couleur lui évoquait des champs de blés ou de la paille. Mais là n’était absolument pas le sujet du moment qui était on ne peut plus sérieux que des questions de couleurs.

-Comme ça il y a accès facilement, releva l’ancienne révolutionnaire en notant la logique d’un tel emplacement. Un peu vieux jeu mais bon. J’espère que tu connais l’emplacement des pièges Ralf sinon tu risque de passer un mauvais quart d’heure, sifflota la bilcane qui sortait son escargophone.

Après avoir sortit un carnet et passer plusieurs instants à en parcourir les pages, la blonde aux quatre ailes composa le numéro du commandant qui devait toujours être en station dans la région de Mirror Ball vu qu’aux dernières nouvelles il avait été promu à la tête de sa base après que l’angélique et lui aient réussi à démanteler un trafic dirigé par l’ancien commandant de celle-ci.

-Allo ! C’est moi Bishvane, déclara la fille des cieux au cas où la conversation aurait été surveillé et que la prise de contact entre une primée et l’officier aurait créé beaucoup de soucis à la carrière de ce dernier. Désolé de te déranger, mais je suis sur une île avec une personne plutôt intéressante. As-tu déjà entendu parler d’un certain Shakenburger ? Et bien il s’avère qu’il fait collection d’objets volés et est impliqués dans une affaire d’esclavagisme généralisé. Un viol clair et net des Accords de Vardi impliquant la région entourant le Royaume des Colonnades, région où ce Collectionneur se trouve bien entendu. Tu pense pouvoir informer un colonel et préparer le sauvetage des gens emprisonnés ?

La réponse positive ne se fit pas attendre, bien qu’il précisa avoir besoin de preuves rapidement. La De Lérhane l’assura qu’il y en avait bien assez et lu à haute voix un document qu’elle avait récupéré dans la demeure, une lettre qu’était certainement en train d’écrire le propriétaire des lieux au moment où le navire d’Evyl, Ralfy et Ishtar s’était présenté en visuel aux hommes de guet. Cela occupa la céleste le temps du trajet jusqu’à la chambre où l’assistant activa le mécanisme de la cheminé et pu descendre en premier dans un couloir froid qui menait à une ancienne crypte reconvertie en cache. Les murs étaient ornés de noms, des hommages à des morts assurément, mais certains mécanismes de pièges étaient visibles malgré tout.

-Nous marchons dans tes pas mon ami. Je te suis, lança la bilcane qui en avait terminé avec son appel et qui savait désormais qu’elle avait sept ou huit heures devant elle avant que le premier navire de la Marine n’atteigne l’île et qu’elle doive donc disparaître.






© By Halloween


_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue27/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue112/120[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Lun 26 Juil - 16:17

En Plumay
avec Ishtar de Lérhane

La grande fin heureuse que tout le monde attendait était-elle enfin là ? Je ne sais pas si on peut parler de fin heureuse, ni même d'une réelle fin. Toutes ces vies, tous ces animaux et toutes ces autres choses jalousement gardées, utilisées et certainement ensuite jetées comme n'importe quel déchet. Face à l'horreur de ces cages on ne pense pas à toute la dimension de cette situation, mais combien sont morts parmi les prisonniers ou les animaux. Et combien d'œuvres ont dû passer entre des mains douteuses. Moi qui n'avais plus grand intérêt pour l'humanité et ses vices, voilà que le monde me parait toujours plus moche. Heureusement il y avait encore des personnes comme Ishtar, mais pour combien de temps ? Je ne doute pas qu'elle soit assez forte pour endurer de telles horreurs, cependant ont fini tous par craquer un jour où l'autre. D'ailleurs si ça ne tenait qu'à moi je brûlerais cet endroit une fois vide de cette prétendue collection. Mais si la Marine s'en mêle je ferais bien de pas m'attarder, obligée alors de faire confiance au contact de l'ange qui je l'espère ne se laissera pas séduire par un quelconque pot-de-vin ou je ne sais quoi. Le Gouvernement Mondial n'est pas irréprochable lui non plus, je viens même à me demander ce qui le différencie d'une ordure comme Shakenburger. Enfin, je remettrais tout ça en question autour d'un verre, pour le moment on part à la chasse aux trésors avec un guide plutôt… hésitant.
Étonnamment la perspective d'une mort lente et violente avait donné du courage à notre cher Ralfy, mais celui-ci en avait la sueur au front en tentant de se rappeler de tous les pièges. Chaque pas était pour lui un supplice, cependant je dois bien admettre que c'était assez amusant.

— Tu es sûr de toi Ralfy ? Tu pourrais te faire embrocher à tout moment ! Disais-je avec une pointe de sadisme pour torturer le larbin de Shakenburger.

L'intéressé laissa simplement échapper un rire nerveux et crisper, gardant son regard sur les dalles au sol et sur les murs. Puis soudain, il poussa un soupir de soulagement après plusieurs mètres de couloirs sombres et interminables à cette vitesse.

— Tout est bon, vous pouvez…

Ralfy n'a pas le temps de finir sa phrase, une bête féroce l'emporte dans une ruée sauvage. Pourtant la collection est en vue, à portée, mais visiblement Shakenburger réservait un dernier piège qui avait échappé à Ralfy.

— Mmh voilà que notre guide fini en pâtée pour… pourquoi d'ailleurs ? Tu as vu ce que c'était toi ? Demandais-je à Ishtar avant d'avoir ma réponse. Oh, un gros chat.

En effet devant la fin du couloir se dressait une panthère énorme au pelage sable, une espèce que je ne parvenais pas à identifier. Une génétique qui le rendait unique, voilà pourquoi il était ici. Plus haut que moi, celui-ci avait encore le sang de Ralfy autour de la gueule. Sauf que ce n'est pas ce détail qui attira mon attention, plutôt le regard de l'animal. Le regard d'un animal en cage que je ne reconnais que trop bien. Il devait être là depuis des années, peut-être même n'était-ce là que l'énième gardien. D'ailleurs il avait autour du coup un étrange dispositif, comme un collier. La panthère au pelage sale ne mit pas une pâte dans le couloir, comme si ça lui était interdit. L'animal se contentait de nous fixer, cependant son regard n'était plus celui d'un tueur, mais d'un nouveau prisonnier à bout de force. Tandis qu'il faisait des allers-retours, montrant son impatience, il dévoilait le long de son corps des blessures multiples. La pauvre bête avait dû subir des tortures inimaginables pour être dressée, j'en été bouleversée, bien plus que par la mort de ce rat de Ralfy.

— Je m'en voudrais de tuer cet animal, mais… si tu as une autre solution, impressionne-moi, car ce n'est là qu'un autre prisonnier de la folie de Shakenburger, regarde-moi l'état de cet animal si unique et splendide habituellement… c'est triste.

Pour lui je ne devais pas être un bout de viande alléchant, mais je ne tenais pas spécialement à tenter ma chance malgré l'absence de vie dans mon corps. Néanmoins si c'était là la seule solution, alors je m'y plierais, je refuse de le tuer, ni même que l'ange le tue. La vie de cet animal est plus précieuse que celle de Ralfy, je suis sûr qu'une fois débarrassé de son collier il ne sera plus qu'un gros chat reconnaissant… ou pas ? Je crois qu'il mérite au moins qu'on essaie.

_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue52/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue957/1000[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Lun 26 Juil - 19:41
=


feat Evil Queen

En Plumay



Le haki de l’observation de l’Archange du Typhon lui avait permis de sentir la voix de l’animal, néanmoins, loin d’être une experte absolue de ce fluide, déterminer sa nature animale par sa simple voix requerrait une analyse complexe des comportements et intentions de celle-ci. Ainsi, pensant trouver un humain qui était parvenu à se réfugier là lors de la prise de l’île par la De Lérhane et qui cherchait à défendre la collection, l’originaire de la mer blanche fut surprise de la nature de l’être qui se jeta sur Ralfy.

-Pousse toi ! avait-elle eu le temps de dire, mais il était déjà trop tard.

Le sang gicla quand les crocs s’enfoncèrent dans la chaire et que les cris d’agonie se mirent à résonner dans le couloir macabre. Les sourcils de l’ancienne révolutionnaire se froncèrent tandis que son corps se crispait. Sans sa forme hybride pour déployer sa queue et sauver l’assistant dans les temps, le trépas était venu le cueillir car la bilcane s’était laissé surprendre. La fille des cieux s’en voulait de ne pas être parvenu à sauver cette âme, quand bien même celle-ci avait été gangrené par la corruption. Ishtar, en colère contre elle-même et contre la bête, ne tenu par rigueur réellement à l’animal pour son geste. La nature parlait et ici le gros matou était prisonnier d’un univers qui le dépassait pour protéger des choses dont il n’avait aucune idée de la valeur, ne connaissant même pas la valeur de l’argent à fortiori. Un soupir quitta les lèvres de l’amazone qui fit craquer ses épaules tandis que son regard devint des plus reptiliens. La transformation se compléta pour que la De Lérhane revête sa forme hybride. L’animal mythologique faisait ainsi face à la créature réelle qui serait assurément un minimum intimidé par cette apparence surnaturelle et effrayante, ces crocs tranchantes et cette assurance de guerrière accomplit qui en faisait une prédatrice de prédateurs. Néanmoins, élevé à garder ce lieu, il s’adonna malgré tout à sa mission, la seule raison de son existence depuis trop longtemps, et patientait en attendant de voir son adversaire assaillir.

-Je m’en charge mon bichon, siffla le Serpent à Plumes avec pourtant un sérieux d’animal affamé lorgnant sur sa proie.

Ishtar se jeta en avant sur la bête qui esquiva d’un saut sur le côté. C’était ce que la bilcane voulait. La queue de la Kuja en profita pour se refermer au vol sur l’une des pattes du gardien des lieux. Utilisant ce lien pour faire progresser l’appendice sur le long du corps du félin, la bilcane se rapprocha physiquement de ce dernier pour mettre son buste sur le dos du malheureux tandis que l’extrémité de la queue s’enroulait autour de la gorge de l’animal afin de le maintenir en place. Lâchant une respiration brève, la maudite fit craquer ses mains couvertes de haki de l’armement et vint faire glisser l’arrière de ses doigts sur la fourrure de la panthère qui se débattait jusqu’à ce que ses doigts viennent se refermer sur le métal du collier qui disposait peut-être d’un système électrique ou explosif. Fermant les yeux, Ishtar concentra son fluide offensif dans ses doigts.

-Maintenant !

Relâchant le haki sous la forme d’explosion miniatures localisés pour venir faire céder le métal, la demoiselle ailée usa de sa Force Absolue pour arracher le matériaux et propulsé de chaque côté de la pièce une partie du collier, le tout dans un mouvement si rapide que pour une personne n’ayant pas au moins un niveau de vice-amiral l’action était on ne peut plus difficile à suivre.

-Désolé pour ces quelques brûlures, mais te voilà libre.






© By Halloween


_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue27/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue112/120[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Jeu 29 Juil - 11:20

En Plumay
avec Ishtar de Lérhane

Voilà que je me faisais du souci pour une bête prête à me dévorer si elle en avait l'occasion, elle aurait certainement été déçue en plantant ses crocs dans ma chair glacial et putride, mais quand même. Sans une nouvelle intervention de l'ange, jamais cet animal majestueux aurait pu être libéré de ses entraves. D'ailleurs j'observais avec une grande attention l'action d'ishtar, il me semblait reconnaitre l'un de ces pouvoirs dont j'ai entendu parler. Le Haki ? Un grand et puissant pouvoir que seul les plus forts poussent jusqu'à de telles possibilités. Décidément cette combattante était de plus en plus surprenante, elle manquait peut-être d'humour, mais elle se rattrapait avec cette puissance écrasante qui était la sienne. Impressionnée par se tour de force, je concentrais mon attention sur le félin enfin libéré. D'abord déstabilisée, la panthère fixa sa sauveuse avec curiosité. Il avait en un instant perdu sa bestialité, il était maintenant reconnaissant à en juger par son attitude. Soulagée, je m'approchais sans crainte, mais l'animal me jeta un regard de prédateur.

— Crois-moi mon chaton, tu n'as pas envie de mordre là-dedans, disais-je à l'attention de l'animal en tendant ma main.

L'animal me renifla, me regarda à nouveau et se désintéressa de moi, pour lui je n'étais pas un plat apetissant. Au contraire de ce qui restait de Ralfy, lequel allait visiblement lui servir de repas.
Relevant finalement la tête je regardais autour de moi, on pouvait y voir plusieurs sculptures et statues. Je reconnaissais plusieurs noms, mais ce n'était là que des artistes mineurs. Certainement gardait-il tout ceci dans l'espoir qu'un jour ça prenne de la valeur. Poursuivant sur la pièce suivante, on entrait dans là dans le cœur du sujet et les œuvres étaient d'un tout autre niveau. En effet on pouvait apercevoir des toiles de maîtres, des bibelots hors de prix et plusieurs autres objets de valeur. Il y avait là une collection magnifique, cependant elle avait plus sa place dans un musée, car Shakenburger collectionnait des vestiges du passé avec une histoire. L'un d'eux en particulier attira mon attention, un vieux livre. Sans importance en apparence, ce n'était qu'un vieux livre sur l'histoire de West Blue, il avait été arraché des flammes d'Ohara. Je me figeais devant cette découverte, comme si le passé me revenait en pleine face.

— Ohara, soupirais-je dans un murmure.

Un léger sourire vint illuminer mon visage, car l'espace d'une seconde j'aurais aimé récupérer ce vieux livre abîmé, mais c'était là un vestige trop précieux pour être jalousement conservé. Peu importe son état ou son titre, ce livre était le symbole de la folie qui avait emporté Ohara et son arbre millénaire.

— Tu ne vas peut-être pas me croire Ishtar, mais j'ai vécu quelques temps sur Ohara, disais-je finalement comme une confession. Je sais, je sais, je suis une ennemie du Gouvernement Mondial blabla bla… mais toi qui a un sens aiguisé de la justice, tu comprends, pas vrai ? Ohara et tous ces morts, c'est… je ne sais même pas s'il y a des mots pour cela, personne ne devrait disposer d'un tel droit, en particulier ceux qui sont censé nous protéger contre des ordures comme Shakenburger, comment tout ceci peut arriver…

Je me posais réellement la question, comment le Gouvernement Mondial et même le Constantinisme dans ses grands desseins pouvaient laisser faire ce genre de choses ? Peut-être que les responsables ne sont plus en poste aujourd'hui, mais ça ne change rien, on ne renie pas son passé, j'en sais quelque chose. Morte, puis revenue à la vie, ça ne m'a pas empêché de garder mon passé comme preuve de vie. Alors Ohara ne devrait pas être oublié aussi facilement, si le Gouvernement Mondial regrettait réellement cet acte, alors il devrait le dire. Au lieu de ça, tout le monde continue sa petite vie et des personnes comme Shakenburger se permettent tout et n'importe quoi. Voilà à quoi ressemble les mers à notre époque, c'est bien triste.

— J'imagine qu'on a fait notre part, c'est à la Marine de jouer maintenant… sans toi jamais tout ça n'aurait pu être possible, je te fais confiance, je fais donc confiance à la Marine pour cette fois,
ajoutais-je finalement dans un soupir. Merci Ishtar, merci pour tout, je te dois plus d'un verre avec ça !

Le plus triste c'est qu'avec tout ça, on en a oublié Plumay et son contexte unique. Mais c'était pour le meilleur, car ce qu'on avait fait ici aujourd'hui c'était énorme. Peut-être que personne ne s'en souviendra, mais nous, oui. Et c'est là le plus important. Pour une fois que je fais quelque chose qui a du sens et qui profite à la fois à l'histoire et à tant de monde, je ne compte pas oublier tout ceci de sitôt. Je ne compte pas oublier Ishtar et la dette immense que j'ai envers elle, même si je le sais, elle n'a pas fait ça dans un but intéressé et c'est ce qui la rend si unique. Le monde manque cruellement de personne comme Ishtar. J'adorerais échanger sur tout et n'importe quoi autour d'un verre, peut-être même la revoir plus tard. Grand Line, le Nouveau Monde, je pourrais même lui prêter main forte un jour ? L'égaler est un rêve illusoire, mais ça se tente, je ne suis qu'au début de mon aventure après tout. Les mers m'ont prises par surprise avec cette rencontre, alors qui sait ce qu'elles me réservent encore.

_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1655
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue52/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue957/1000[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (957/1000)
Berrys: 1.027.009.000 B
Jeu 29 Juil - 15:29



feat Evil Queen

En Plumay



Ohara. Ses morts firent se raidirent la bilcane alors qu’elle prenait du temps à observer les œuvres et à s’interroger sur leurs histoires et sur leurs auteurs. Toutes ces choses si passionnantes venaient d’être éclipser par un voile de ténèbres. L’être céleste se tourna vers Evyl et le livre qu’elle observait. Un artefact d’Ohara ? Rares avaient été les ouvrages à avoir éviter d’être réduit en cendres dans le fameux Buster Call qui avait été lancé sous prétexte d’éliminer la menace que représentait Centes Décima et qui au final n’était même pas sur place… Comme un prétexte jeté au monde pour mettre fin à l’intérêt de ces archéologues pour une Histoire que les plus hautes figures du Gouvernement Mondial aimaient modifiés et changés à leur guise pour remanier les événements et en faire oublier d’autres.

-… Une de mes amies les plus proches… Yufina Carbuncle… C’était la fille d’une famille d’Ohara. Au moment du Buster Call, elle menait son premier grand voyage pour découvrir le monde… Toute sa famille est morte ce jour là…

Cela avait poussé la demoiselle droit dans l’Ordre Décima pour tenter de se venger, jusqu’au jour où Ishtar, qui avait quitté la Révolution d’Arias pour l’Ordre, décida la Carbuncle de quitter ensemble l’influence du Monarque de Merveille et de faire le deuil de ce passé.

-Le monde est ainsi fait. Les élites de tout temps usent du pouvoir tout autant pour réaliser leurs désirs que pour faire appliquer leur vision du bien commun. Cela dépend de l’opinion de chacun. Sans aucun doute que les décisionnaires du Buster Call d’Ohara jugeaient le trépas de toutes ces âmes nécessaires pour préserver la paix ou bien leur position, en tout cas c’est dans la nature humaine et tout ce qui exclu de tels choix drastiques de la tête de dirigeants si importants seraient pures utopies. Les êtres de raison sont condamnés à avoir des avis et des intérêts de par la possibilité de réfléchir et de construire sa psyché différemment de tous les autres êtres vivants. Il n’y aura jamais de paix absolue et les morts sont le prix à payer, le péché que l’humanité doit supporter en acceptant la fatalité de sa propre évolution, monologua l’angélique qui avait déjà beaucoup réfléchit à ce sujet au fil des années. On peut avoir les meilleurs intentions du monde et mettre fin à l’existence de nombreux innocents comme être un véritable démon et aider les êtres humains dans leur évolution. J’ai moi-même été mené à faire des choses et des choix ignobles, même en voulant faire ce qu’il y avait de mieux et de « Bien »… Si tant est que le Bien et le Mal soient des concepts existants réellement et non une construction de mœurs et d’éducation purement influencé par la ou les cultures dans lesquels nous nous développons et nous identifions…

C’était des réflexions assez fatalistes et déprimantes, néanmoins aux yeux de la sagace ailée le renié serait se voiler la face et se montrer naïf compte tenue de l’enseignement de l’Histoire du monde.

-Oui ne t’inquiète pas. Il y a de nombreux pourris dans la Marine, mais il y a également une foultitude de personnes avec des véritables valeurs et voulant agir pour celles-ci… Tout comme dans toutes les factions, que ce soit pirates ou même révolutionnaires.

L’article de journal sur l’assaut terroriste de la Révolution Extrémiste, qui s’était associé au terrible criminel Ren Tao, pour ravager la Galley-La Compagny et qui avait causé tant de morts repassa dans son esprit.

-Je ne boirai pas d’alcool, mais je peux toujours commander un jus de fruit pour t’accompagner si tu souhaites discuter autour d’un verre, fit remarquer la De Lérhane qui n’arrivait pas à détacher les yeux des diverses possessions cachés ici en se questionnant sur le vécu de ces artefacts. On pourrait retourner sur Plumay, il doit bien y avoir un endroit pour se restaurer dans leur village, ou on peut-tenter de rejoindre le Royaume des Colonnades. En volant ça ne devrait pas être trop long.







© By Halloween


_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue27/75[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Left_bar_bleue112/120[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 3 Aoû - 9:17

En Plumay
avec Ishtar de Lérhane

Tout était dit. Tout était fait ? C'était moins sûr, mais ça ne dépendait plus de nous. Peut-être que je devrais faire un peu plus confiance à la Marine, qui sait, ils ne sont peut-être plus les monstres qu'ils étaient. Les gens changent il parait. Dubitative, je préfère préserver mon jugement pour quelques temps encore. Seul l'avenir nous dira ce dont le monde à besoin. À l'heure actuelle, entre les luttes de pouvoirs et les guerres internes, personne ne sait réellement de quoi sera fait demain. Et tout le monde à son avis sur la question. Moi la seule réponse que je vois : c'est plus de drames et plus de morts. Ici-même, cet endroit d'infamie, c'est la preuve que le monde va mal. Mais je ne suis pas une justicière, je ne suis même pas une héroïne, je ne suis que moi et si ça n'avait tenu qu'à moi j'aurais tout fait cramer. Au lieu de ça je passe la main, je fais confiance à Ishtar, à la Marine et… à un monde meilleur ? Quel élan enthousiaste ! Heureusement que ça n'arrive pas tous les jours, ce qui reste de mon cœur ne supporterait pas. Bientôt l'endroit serait rempli de mouettes qui s'agitent dans tous les sens, l'heure était au départ, mais pas encore aux adieux.

— Je serais bien retourné à Plumay, disais-je avec entrain. C'est vrai quoi, au-delà de cette mission j'avais réellement envie de visiter cet endroit, découvrir la culture de ses habitants et profiter de ce paysage idyllique.

Entre temps il s'en est passé des choses, mais pour le meilleur et pour le pire tout fini bien. Pas pour tout le monde, Ralfy à qui on avait promis la vie sert de repas à un tigre libéré et délivré ♫.
Et maintenant ? Un verre me ferait le plus grand bien ! Même un jus de fruits pour accompagner Ishtar, après tout on peut se permettre toutes les folies. C'est vrai quoi, on vient tout de même de démanteler tout un trafic honteux. Je ne dis pas qu'on devrait nous décerner une médaille, mais tout de même, on a le droit de souffler cinq minutes. Et puis surtout ce sera l'occasion pour moi et Ishtar de discuter un peu plus. Je suis persuadé que derrière ces ailes vertueuses et justes se cache quelqu'un de drôle et sympathique. Bon, on ne va pas se mettre à danser sur une table au milieu des stripteaseur, mais il y a matière à passer un bon moment.

— Direction Plumay alors ? La première tournée de jus de fruits est pour moi ! Et comme ça tu en profiteras pour me raconter pourquoi tu ne bois pas d'alcool, concluais-je en rigolant pour la taquiner.

Malgré toute cette histoire, tout ce que j'ai vu, je constatais avec une certaine mélancolie que je n'étais pas touché plus que ça. Sans être complètement glacial, je faisais vite le vide dans ma tête pour passer à autre chose. Et j'ignorais si ça avait toujours été le cas ou si ce sont là les effets de la non-mort. Suis-je réellement devenue insensible ? Si tel était le cas j'imagine que je ne serais pas là, je ne serais pas intervenue pour arrête Shakenburger et sa folie. Plus je passe de temps sur les mers, plus il y a de questions et plus je vois le monde tel qu'il est réellement. Difficile de faire abstraction, mais plutôt que de la peine, c'est de la colère que je ressens. Enfin, nous verrons ce que demain nous réserve, j'ai tout le temps de faire mon introspection maintenant que je suis morte après tout.

_________________
[FB] En Plumay (feat Evyl Queen) - Page 2 Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: