-9%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et manettes Joy-Con ...
319.99 € 349.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira]
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Mar 20 Avr - 16:52
Un Petit coin de paradis
Toute ma vie je l'ai passée sur West Blue, maintenant que j'étais morte je me suis dit que ce serait plutôt cool de voyager. Rencontrer de nouvelles personnes, s'amuser, découvrir de nouvelles choses, s'amuser… bref vous avez saisi. Les endroits où l'ont pouvait faire tout ça en même temps était nombreux, même si certains étaient plus dangereux que d'autres. East Blue était un nouveau terrain de jeu pour moi, fraichement arrivée je n'avais plus qu'à me lancer. Sauf que parfois ce n'est pas vous qui partez à l'aventure, mais plutôt l'aventure qui vient à vous. Bien sûr en de rares occasions c'est un astucieux mélange des deux… croyez-le ou non, c'était une de ces fois-là !
Toujours en quête de ces fichus carnets, je doutais sincèrement qu'ils soient tous utile à mes recherches. Le premier n'était que les notes codées d'un vieil érudit, certes très sympathique, mais paranoïaque. Pour ce qui est du second je n'ai jamais vraiment su si j'étais contente de l'avoir récupéré ou non. Imaginez ma surprise quand ce mystérieux carnet, que tout le monde s'arrachait, relatait avec détails les ébats fougueux d'un explorateur. Là vous allez me dire : Evyl, quel rapport entre un érudit, un explorateur et une secte diabolique ? Tout et rien. En réalité je commence à penser que les cinq tomes sont indépendants les uns des autres, c'est les annotations qui leur sont communes qui sont intéressantes.
C'est donc tout naturellement que lorsque cette cher Malia a eu vent de l'existence d'un nouveau tome, je me suis mise en route sans traîner. Direction la Crique des Contrebandiers, un simple nom puisque les contrebandiers en question ont depuis longtemps vidés leurs caches pour d'autres horizons. Le nom est resté et une ville a émergée, cependant certains prétendent que le Maire de cette petite ville au climat agréable serait un ancien contrebandier. Les rumeurs j'adore ça, c'est ce qui lance les plus belles aventures et celle-ci s'annonçait particulièrement palpitante. Une secte diabolique. Un trafic d'enfants. Peut-être même des démons ? Qui sait, tout est possible, tout est réalisable, c'est le jeu de la vie !

[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] 6hp7

La Crique des Contrebandiers, plus sobrement appelée East Creek, abritait un large éventail de personnes. Familles, retraités ou marchands, on trouvait de tout sur ce petit coin de paradis. Les enfants jouaient joyeusement dans l'eau, pendant que les parents sirotaient des cocktails avec des ombrelles. LA belle vie quoi. Pourtant, partout à travers la ville on trouvait des affiches pour des enfants disparus, alors qu'est-ce qui pouvait bien les rendre aussi insouciant ? La réponse se trouvait au-delà des cascades, mais je n'ai pas eu besoin de partir aussi loin. Une plante très particulière poussait dans les hauteurs rocheuses de l'île. Médicinale, apaisante et hallucinogène, le parfait mélange pour oublier les soucis.
Enfants ingérables et soucis au boulot ? Prenait un peu de Pavot des Rocheuses pour assaisonner le ragoût du soir ou fumez-en sur un ponton. Jolie publicité, personnellement si je n'étais pas un zombie je sauterais dessus. Le paradis est finalement un repère de toxicos, étonnant ? Pas tant que ça je dirais, mais ça c'est une autre histoire. Au fond je trouvais ça assez drôle de voir tout ce petit monde planer à longueur de journée. D'ailleurs c'était même un atout indéniable dans mon enquête. Tout le monde était sur un petit nuage sauf une personne. Un homme, la trentaine, nerveux et qui passe son temps à regarder les enfants courir. Partout ailleurs ça aurait été un pervers, mais ici c'est un mec comme un autre.
Moi-même j'ai eu des heures sombres dans ma vie, je me suis trop souvent réfugiée dans l'alcool et autre joyeuseries pour tromper mon cerveau et le laisser croire que j'étais heureuse. Comment pourrais-je critiquer l'attitude de ces personnes ? La vie parait si simple et paisible quand on les regarde. Peut-être que tout le monde devrait en prendre un peu et il n'y aurait plus de guerre, allez savoir. Bien entendu notre mystérieux inconnu lui ne touchait pas à cette plante miraculeuse, il avait trop à faire. Pareil pour moi, je l'observais avec attention depuis deux jours maintenant, guettant un faux pas ou tout indice qui pourrait me conduire à cette secte et son étrange trafic d'enfants.
Souvent je dis que je me fous de tout, que le monde pourrait bien sombrer demain dans le chaos que ça me serait égale et bien ce n'est pas toujours vrai. Peut-être que c'est les enfants ou le fait de le voir profiter de ces pauvres gens, mais je n'aimais pas ce type, mais alors pas du tout. Pendant que je l'observais griffonner dans son carnet chaque fois qu'il quittait des yeux les enfants, je n'avais qu'une envie c'est de l'écarteler en place publique. Bien sûr je ne pouvais pas faire ça, je pouvais en revanche lui accroché une pierre à la cheville et le jeter à la mer, ça, oui, je pense que c'est raisonnable. Tout ça allait attendre, car soudain un homme dont je ne pouvais voir le visage s'approcha du mystérieux trafiquant… enfin, pas si mystérieux puisqu'il s'appelait Randy. Super nom pour un trafiquant, non ? Randy la patte folle… c'est quelque chose les surnoms !

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Sam 12 Juin - 1:49
Feat


Auster Litz
Peace Man


Le retour à la vie normale, Akira ayant avec Raki par un Den Den de rallier Janz un ancien corsaire à leur organisation. Une alliance était née entre le chaton l’homme de paille et l’homme faire de pièce d’or. Les rumeurs disaient peut-être vrai, le cornu était peut-être le dirigeant de Paradise. Mais cette rumeur n’était pas totalement fausse, Paradise est la création d’Akira et de Raki, mais Raki n’était pas la marionnette de notre héros, s’il devait y en avoir une, ce sera plus notre héros justement.

Repasser vite fait sur Maisestu histoire de prendre contact avec les briseurs et leur présenter Janz, lui montrer des maisons, montrer leur futur complexe aux scientifiques et poser les chimères là-bas. Mais il se devait de retourner rapidement sur North Blue, et plus précisément sur Iron Fall. Aggaddon avait tant attendu, il était resté là-bas pour préserver l’île. Il l’avait sûrement défendu comme il se devait et il fallait l’en remercier. Sans lui, tant de personnes auraient sûrement attaqué cette île qui appartenait à Paradise.

Mais avant de retourner là-bas, il avait fait un tour sur East Blue, mais un vrai petit tour. Il était aller sur une île avant d’aller sur North Blue. Il aurait voulu aller sur l’île de Gaimon, mais il n’avait pas spécialement eu le temps. Il avait entendu que quelqu’un s’était installé là-bas, notre homme espérait que la personne ne faisait pas trop de mal aux animaux qui étaient sur l’île. C’était là-bas qu’il avait rencontré pour la première Raki, et il ne pensait pas que son aventure avec lui irait aussi loin.

Mais aujourd’hui il n’était pas question de Gaimon. Akira était arrivé sur une petite île de contrebandier appelé East Creak. Le chasseur n’avait pas spécialement entendu parler, juste des rumeurs, une plante que ferais planer tous ses habitants. Cela interpellait notre héros, il pourrait avoir des kidnapping etc à cause de cela. Et peut-être aussi des esclavagistes, il s’était donc posé sur cette île en faisant attention, il y avait beaucoup d’eau quand même et il ne savait plus nager du coup, il devait faire attention. Le pêcheur avait remarqué un homme qui scrutait les enfants qui jouait dans l’eau, il regardait ce qu’ils faisaient. Cet homme semblait louche et prenait des notes sur ces mômes. Un homme venait de le rejoindre, Akira ne les connaissait pas, mais une chose était sûre, ils étaient louches. Alors qu’il espionnait les deux hommes, ils regardaient un peu aux alentours et voyait une jeune femme les surveiller aussi. Qui était-elle ? Une garde du corps ou une personne voulant s’attaquer à eux ? La réponse viendrait un peu plus tard !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Sam 12 Juin - 11:17

Un petit coin de paradis
avec Suzuran Akira

Les deux hommes échangèrent quelques mots, la discussion n'a pas durée plus de deux minutes avant que le second étranger abandonne Randy pour se perdre dans la foule. Et moi, je devais faire quoi maintenant ? Chopper la Patte-folle ou suivre le nouveau venu ? Quel dilemme ! C'est finalement ce bon vieux Randy que je gardais en ligne de mire, car il avait récupéré auprès de son contact un papier. Tandis qu'il venait vers moi je me levais à mon tour et une fois à portée de lui je l'attrapais par le cou pour le plaquer contre un mur. Je profitais d'une ruelle déserte, un angle mort parfait dans le cas où nous étions surveillés. Le pauvre Randy pouvait voir mes sinistres intentions dans le regard, je ne lui laissais pas en place une en accélérant la pousse de mes cheveux pour le bâillonner.

— Chuuut, ne sois pas si pressé de mourir, murmurais-je à son oreille avec douceur. Je veux juste te causer et si tu es sage tu auras peut-être la vie sauve… ou peut-être pas.

Les esclavagistes sont ce qu'il y a de pire sur les mers, celui-ci s'en prends aux enfants, c'est encore plus ignoble. Il ne mérite pas la vie, mais la mort serait trop douce pour lui. Sauf que pour le moment j'ai besoin de lui en un seul morceau.
Plus tôt j'avais un peu étudié ce Randy à la patte folle, un mercenaire sans honneur à la solde du plus offrant. Quand bien même on le payait pour kidnapper ou tuer un nouveau-né, il le ferait. C'est une raclure de la pire espèce et hélas ils sont nombreux comme lui. Petite frappe sans envergure qui vivait de petits boulots et de trafics en tous genres. Le genre de gars qui ne vit jamais très vieux et finit au généralement fond de l'océan. Seulement ce n'est pas lui que je voulais, mais ceux au-dessus de lui. Je m'apprêtais à le libérer de son entrave quand cet abruti se mit à paniquer. Finissant par tourner de l'œil en convulsant, il s'écroule lourdement sur le sol.

— Randy ? Eh oh, Randy ? Bouge ton cul espèce d'abruti, disais-je en lui donnant plusieurs coups de pied dans les côtes. Et merde…

Laissant échapper un long soupire, je ricanais de ma propre malchance. C'est vrai quoi, dans quel monde un mec que l'on menace finit par mourir de peur ? Hein ? Ou alors… curieuse je regarde le corps d'un peu plus prêt, je remarque alors une trace de piqure sur son bras. L'étranger ? Je me relève à la hâte et je scrute la foule, mais rien, personne. En fouillant le corps je découvre le papier que Randy s'était vu confier. Un crâne cornu entouré d'un serpent. Un symbole qui ne m'était pas inconnu puisqu'il s'agissait d'une ancienne secte relayée au rang de mythe. Enfin jusqu'à aujourd'hui visiblement. Si tel est le cas, alors la mystérieuse secte satanique que je pensais recherchée est plus puissante que je le pensais.

— Sans rancune Randy ? Lançais en couvrant le corps d'un carton qui trainait là.

Simple précaution, je ne voulais pas attirer l'attention sur moi. Le corps sera découvert quand je serais loin et sinon les badauds sont trop défoncés pour calculer quoi que ce soit.

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Jeu 17 Juin - 15:59
Feat


Evyl Queen
Un petit coin de Paradis


Le rendez-vous était fini, il allait partir, il fallait faire attention ! Mais lequel des deux, il fallait suivre, Akira n’en avait pas la moindre idée, il réfléchissait, se demandait si suivre celui qui était là de base pour celui qui la rejoint était la meilleure idée. Mais une chose avait été remarquée avant, il avait vu quelqu’un d’autres les surveiller, et comme il ne savait pas qui était cette petite dame mais il se doutait qu’elle allait être en lien avec lui !

Ainsi le cornu laissait l’homme partir, et suivait le second qui partait un peu après. Le suivant du regard, il avait vu qu’il s’était fait choper par la demoiselle avant de partir dans une petite ruelle incognito. Akira avait bien regardé laquelle c’était et il se dépêchait d’y aller, vu comment cette blonde l’avait attrapé, elle n’était en aucun cas avec cet homme. Il s’était donc rapproché et se tenait non loin de la ruelle où elle essayait de mener son interrogatoire. Il s’appelait Randy et il avait l’air d’être mort de peur, mais vraiment devant cette fille.

Akira se tenait devant la ruelle quand elle fouillait le corps et qu’elle découvrait ce qu’il y avait sur ce petit carton, cela intriguait notre homme d’autant plus qu’ensuite elle cachait le corps sous un carton. Alors le chasseur rentrait dans cette ruelle pour ne pas intriguer les passants, il devait être discret, pour lui, la jeune femme, les enfants kidnapper et les parents morts d’inquiétude. Il se rapprochait d’elle sans pour autant lui vouloir de mal.

« Tu connais ce Randy ? »

Une simple question pour ne pas lui faire peur, vu qu’elle semblait le connaître, il n’y avait aucune raison pour ne pas partager des informations qu’elle pouvait avoir.

« Je suis Akira Suzuran, mais tu peux m’appeler Akira. J’ai vu que tu regardais un carton avec insistance, il y a des indices dessus ? »

Il lui souriait amicalement pour lâcher des informations et comme ça il pourrait sûrement l’aider dans cette lutte.

« Je lutte principalement contre l’esclavagisme et sur cette île, j’ai entendu dire que c’étaient les enfants qui étaient pris en otage et qui devenaient esclaves, et je voudrais stopper ça ! »

Les paroles du cornu était vrai, et si elle avait eu vent de quelques actions de notre héros tel que la purge de Shabondy, il avait libéré pas mal d’esclave et avait fait forte impression contre la marine. Il œuvrait vraiment pour le bien de tous, il voulait un monde plus juste sans esclavagiste !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Sam 19 Juin - 9:55

Un petit coin de paradis
avec Suzuran Akira

Plus personne n'avait entendu parler de cet ordre depuis des années maintenant, peut-être même plus d'une décennie. C'est sur Grand Line que l'on a repéré leurs dernières exactions, mais à ce jour personne ne sait ce qui a bien pu leur arriver. Un héros solitaire ? Une purge de la Marine ? Peut-être se sont-ils seulement terrés dans le trou le plus profond qu'ils ont pu trouver. Toujours est-il qu'à moins d'une mauvaise blague ils étaient de retour et ça, ce n'était bon pour personne. Outre les enlèvements de grande envergure dont ils étaient accusés, on leur prête une certaine puissance au sein même de leurs troupes. Il faut au moins ça pour résister aussi longtemps au Gouvernement Mondial, enfin sauf si la rumeur de l'époque était avérée et que c'était une filière qui a mal tournée. Tout est possible avec eux et c'est peut-être ça le plus terrifiant. Les questions attendront, car soudain un individu m'interrompt dans mes pensées et me rejoint. Sans tarder et avant même que je le dégage à grand coup de botte dans le cul, il se présente et annonce ses intentions. Un cornu qui joue les héros en herbes ? Voilà qui ne manque pas d'ironie ! Et j'aurais été ravie de débattre avec lui à ce sujet, mais en l'occurrence j'ai mieux à faire. On ? Pourquoi pas, il pourrait être utile.
Observant ce dénommé Suzuran Akira de haut en bas, je soupir, c'est quoi son plan au juste ? Débarquer comme une fleure et jour les héros ? Je pourrais être n'importe qui, même un agent du Cipher Pol en mission. Et lui il se pointe comme ça, j'ignore encore si c'est du courage ou de la stupidité.

— Evyl, répondais-je simplement pour répondre à ses présentations. Dis-moi l'ami, t'es pas très malin toi, je me trompe ? Débarquer comme ça et balance nom, prénom et tes intentions… soit tu es sûr de ta force, soit tu es le roi des abrutis, mais dans les deux cas, ça me va, on toujours besoin de plus idiot que soit !

Et de quelqu'un pour foncer la tête la première dans les portes closes. Toujours voir le positif et garder le sourire en toutes circonstances. Au beau milieu de cette trépident conversation je repère à nouveau le second protagoniste dans la foule. Tout va très vite, j'ai tout juste le temps de pousser Akira sur le côté. Une fléchette se loge dans mon cou et le temps que je lève les yeux, le responsable a déjà filé. Enlevant le projectile, je l'observe avec attention.

— Le même poison qui a tué ce cher Randy,
avouais-je en retrouvant la même odeur. Akira, tu m'en dois une, tu viens tout juste d'échapper à la mort.

Un ricanement amusé, puis je retrouvais vite mon sérieux. Compte tenu de la constitution de ce cornu il y a fort à parier qu'il aurait survécu, mais il aurait été dans un sale état. Les poisons de ce genre sont rares, mais j'ai vu un apothicaire en ville, nul doute qu'il saura nous en dire plus. L'homme qui a tué Randy et qui a essayé d'en faire de même avec nous va certaine quitter la ville au plus vite maintenant qu'il sait qu'on est sur ses talons.

— Il y a un apothicaire en ville, allons lui rendre une petite visite, je suis sûr qu'il nous en dira plus sur ce poison et sa composition.

Grâce à la précipitation de cet homme nous voilà avec un indice et quel indice ! Il est temps de mettre une casquette d'enquêteur et de trouver les preuves qui nous mènerons directement à une happy end autour d'une bière ou deux. Enfin pour ça encore fallait-il que le cornu se décide, impatiente, je ne lui laissais pas vraiment le temps et à peine faisais-je deux pas hors de la ruelle que je l'interpelais.

— Aller monsieur le héros, on se bouge ! Une enquête nous attend !

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Sam 19 Juin - 11:26
Feat


Evyl Queen
Un petit coin de Paradis


Akira écoutait ce qu’elle racontait, elle se nommait Evyl, une petite blonde du nom d'Evyl. C’était la première fois qu’il croisait un nom comme celui-ci. Mais il se disait simplement qu’il y avait de tout dans les prénoms, mais que le sien était plutôt jolie et atypique ! Mais par la suite elle lui demandait si c’était un idiot ou plutôt une personne sûre de sa force. Le cornu réfléchissait un peu, il était peut-être un peu des deux ? Il était un peu idiot, mais il se savait fort par ses muscles et fort par son fruit du démon !

« Enchanté Evyl, eh bien pour tout te dire sûrement un peu des deux ? Mais je dois être plus idiot que je ne me crois sûr de ma force ! »

IL disait sûrement la vérité, il était assez idiot, il commençait seulement à réfléchir à des plans ou autre, mais avant c’était foncer dans le tas son seul plan. Ça avait toujours fonctionné comme ça et il ne s’en plaignait pas le moins du monde. Il avait des compagnons, qui savaient réfléchir et eux pour lui indiquer quoi faire.

Alors qu’il commençait à discuter avec la jeune demoiselle à la peau assez pâle, elle poussait Akira. IL n’avait rien demander et il ne comprenait pas pourquoi elle avait fait ça. Mais il remarquait par la suite une seringue au niveau de son cou qu’elle enlevait rapidement !

« La mort ? Peut-être bien, mais pas sûr de ça ! Et si moi j’ai échappé à la mort, pourquoi toi tu y échapperais là ? »

IL ne comprenait pas spécialement pourquoi il échappait à la mort, il aurait pu envoyer le poison dans une poupée, mais cette Evyl, elle allait survivre à ça ? Akira réfléchissait et l’une des seules solutions pour qu’elle ait une chance de ne pas mourir était l’utilisation d’un fruit du démon, ou alors elle avait été en contact avec des poisons en étant plus jeune et donc elle était certainement immunisée contre tout ça.

Un apothicaire ? Un apothicaire savait ce que la seringue allait contenir ? Akira en doutait, mais bon, il fallait y aller, il n’y avait aucune raison de ne pas la suivre. Elle semblait déterminée et connaissait beaucoup de choses, elle avait l’air renseigné sur le sujet de l’esclavagisme des enfants !

« Oui oui j’arrive, je suis pour l’enquête, il faut se dépêcher ! »

Akira était un bon chasseur, mais pas forcément un bon enquêteur. Mais elle l’aiderait sûrement à développer son talent. IL deviendra le nouveau Sherlock Holmes ce bon vieil Akira. Il suivait la jeune femme d’un pas déterminé, elle savait où aller. Savait quoi faire, elle semblait intelligente, beaucoup plus que notre héros, mais lui avait le don d’être gentil et de vouloir exterminer toute forme d’esclavagisme sur cette terre et cette mer. Le duo nouvellement formé arrivait rapidement devant cet apothicaire et passait la porte, Evyl avait un tas de questions à lui poser, Akira espérait qu’il aurait des réponses plaisante pour ensuite retourner chercher ces malfrats !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Lun 28 Juin - 11:06

Un petit coin de paradis
avec Suzuran Akira

Un idiot que sait qu'il est idiot ? Alors là c'est une première, mais j'adore le concept ! Je préfère mettre ça sur le compte de l'autodérision plutôt qu'une stupidité trop affirmée, même si ce serait assez drôle de voir jusqu'à quel point il est stupide – je ne suis pas aussi diabolique… quoi que. Et en plus il prétendait pouvoir échapper à la mort ! J'aurais dû le laisser se faire empoisonner, j'aurais bien rigolé s'il avait fini derrière un buisson à s'en exploser les veines du cul avec une diarrhée de tous les diables. La reconnaissance de nos jours c'est plus ce que c'était, mais on avait d'autres chats à fouetter et c'est chez l'apothicaire que sa se passait. Puis Akira posait beaucoup trop de questions, alors au moins il allait la mettre un peu en veilleuse et me faire confiance. Regardez-moi, je respire la confiance ! On me confierait femmes et enfants sans sourciller, mais je ne garantie pas que tout se passe bien. Un accident est si vite arrivé… mais pas aujourd'hui, après tout, on mène une trépidante enquête. La Marine n'a qu'à bien se tenir, elle va avoir de la concurrence.
Le magasin de l'apothicaire n'était pas très loin, je l'avais aperçu en suivant ce bon vieux Randy. Une pharmacie n'est peut-être pas le premier endroit auquel on pense, mais je parierais mon nœud papillon que celle-ci n'est pas une pharmacie comme les autres. Regardant à droite et gauche avant d'entrer pour m'assurer que personne ne nous suit, je passe le pas de la porte. Une fois Akira à l'intérieur je retourne la pancarte, la passant de "Ouvert" à "Fermé", histoire de ne pas être dérangés.

— Bien le bonjour mon brave ! Lançais-je avec nonchalance au vieil homme derrière son comptoir. Je me demandais si vous auriez du poison à nous vendre, quelque chose de mortel et qui ne prends que quelques minutes à agir.
— Oh je crains mademoiselle que vous fassiez erreur, ici c'est une honnête pharmacie, dit-il avec une voix mielleuse de petit papi gentil.
— Et moi je suis Amirale en Chef, soupirais-je en posant la seringue sur le comptoir. Écoute, mon camarade que tu vois là il n'aime pas trop causer, il préfère casser, alors arrêtons les conneries où on te retourne la boutique.

L'apothicaire se fige, s'éclaircit la gorge, puis examine finalement la seringue. Je glisse un clin d'œil complice à Akira quand notre gentil papi fouille sous son comptoir pour en sortir tout une panoplie de fioles. Je reconnais quelques noms, certains sont extrêmement rares, mais aussi dangereusement mortel. Finalement il choisit une fiole parmi toutes celles qu'il possède.

— Mmh il me semble que ça se rapprocherait de celle-ci, hélas je ne saurais en dire plus, il s'agit là d'un mélange pour le moins exotique, confia l'apothicaire qui semblait maîtriser son sujet.
— Une idée de ce qu'on recherche ? Demandais-je au cas où.
— Je penserais à une algue ou une mousse, un environnement humide c'est certain.

Un maigre indice, mais n'est-ce pas là la vie d'un enquêteur ? Trouver la solution avec rien, ça ne manque pas de panache il faut l'admettre.
Une fois à l'extérieur je m'étirais, puis je laissais échapper un long soupir. Algue ou mousse ? On est sur une île au beau milieu de la mer, les environnements humides ce n'est pas ce qui manque. Mais l'apothicaire avait aussi fait mention d'une certaine plante dans la liste des ingrédients qu'il avait su reconnaitre : Lacrima Pedrosa ou Larme de Pétunia. Un nom très ancien que j'ai reconnu grâce à mes recherches archéologique sur Ohara. Plus personne n'utilise une telle langue pour nommer une plante, même une aussi rare. Je me tournais vers Akira après une courte réflexion.

— Tu as déjà vu une Larme de Pétunia ? C'est une fleur qui pousse à flanc de montagne, elle est violette et retombe comme une goutte d'eau suspendue dans le vide, expliquais-je pour lui donner une idée de ce qu'on cherche. Si tu as dans tes souvenirs un coin avec ce genre de fleur et un environnement humide, on peut tenter notre chance… je ne vois rien d'autre pour le moment.

Il ne nous fallait qu'un coup de chance pour mettre la main sur notre empoisonneur aux fléchettes. Les Larmes de Pétunia sont très rares, alors si par miracle au cours de ses voyages Akira avait aperçu cette fleur, c'est peut-être la bonne pioche, en particulier à proximité de notre position. Sinon, il faudra se rendre aux quais et interroger les marins.

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Lun 12 Juil - 11:36
Feat


Evyl Queen
Un petit coin de Paradis


Akira ne savait pas trop où aller, il suivait plutôt la jeune demoiselle avec qui il formait une équipe. Elle savait savoir où aller, elle devait avoir repéré les lieux un peu plus tôt avant de remarquer cet homme et qu’elle l’avait peut-être tué ou non. Vu qu’il y avait une seringue dans le cou de l’homme que le cornu avait surveillé quelques minutes plus tôt.

L’apothicaire qu’elle avait remarqué se trouvait non loin de là, ils avaient mis quelques minutes pour y aller mais rien d’extraordinaire. C’était une petite ville, du coup tout se trouvait rapidement. Une fois dedans Evyl avait retourné la pancarte qui disait qu’il était ouvert. Puis elle, c'était à parler avec le vendeur. Il semblait ne pas vouloir être coopératif, et ça Evyl l’avait rapidement compris et avait mit une menace à exécution ! C’était Akira cette menace et pour ce faire il avait commencé a se transformer en poupée de paille avant que l’homme n’accède à la requête. Il avait sûrement eu peur de voir un gros monstre de paille démolir toute sa boutique. Il avait eu raison de répondre favorablement à la requête, il montrait plusieurs choses à la jeune femme, elle semblait connaître certaines des fioles que lui présentait le vieil homme. Même une plante avec un nom bizarre elle semblait la connaître tandis que le nom ne disait rien au cornu !

Elle demandait par la suite, s’il connaissait les larmes de pétunia tout en expliquant à quoi elle ressemblait. Avoir vu dans ses précédentes aventures une fleur comme celle-ci ne lui disait pas grand-chose. Il essayait de se remémorer tout ça, même sur son arrivée sur l’île, il se demandait s’il n’avait pas vu ça. Il réfléchissait encore et encore, il se demandait si sur le port, il n’avait pas vu un insigne comme celui-là.

« Je ne suis pas sûr, mais je crois quand je suis arrivé sur l’île, un bateau avait pour emblème une fleur, mais je ne sais pas du tout si c’est cette fleur-là dont on cherche ! Je ne me souviens plus exactement. Le mieux serait sûrement d’aller vérifier ? »

Akira attendait donc sa réponse, mais il pensait qu’elle allait vouloir aller là-bas. De toute manière, les réponses se trouveraient sûrement au port. Les marins devraient eux connaître cette fleur et pouvoir indiqué au nouveau duo où se trouvait cette fleur !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Ven 23 Juil - 19:30

Un petit coin de paradis
avec Suzuran Akira

Le monde n'était plus si petit lorsqu'on cherchait une plante rare et oubliée de tous. Et ce n'était pas là le plus intéressant, car je soupçonnais notre tueur sournois de connaitre cette plante et de concocter ses propres arrangements. Impossible qu'un homme aussi instruit et méthodique laisse la tâche à un subalterne, il y a fort à parier que si on trouve le fournisseur ou un potentiel lieu de récolte, on trouvera quelqu'un pour identifier notre cible. Pour cela encore fallait-il convaincre les marins et dockers de nous parler. Akira lui ne savait rien, à part un vague souvenir de voilure avec cet emblème, mais ça pourrait être tout et n'importe quoi. Le port était notre dernier recours avant de se retrouver dans une impasse. Sans plus de tergiversations nous gagnâmes rapidement les quais et sa population fourmillante. Voilà qui ne nous facilitait pas la tâche, je proposais donc de se séparer. Moi je chercherais une quelconque trace de cette plante, pendant que le cornu cherchera des indices sur ce navire.

— Bon, on va se séparer, disais-je en me hissant sur la pointe des pieds pour apercevoir une enseigne. Là-bas, il y a un bar, on se donne rendez-vous dans une heure. Toi tu questionnes les mains au sujet de ce navire, moi je m'occupe de glaner des infos sur cette plante.

Et maintenant ? Le vrai travail d'enquêtrice commence ! Attend tout de même qu'Akira accepte de bien vouloir partager les tâches pour plus d'efficacité, je me mêler ensuite à la foule dense.
Très investie par mes recherches, je faisais d'abord un repérage pour estimer la personne la plus à même de coopérer et ainsi me répondre. Sauf que ce n'était pas si facile, la plupart des dockers étaient débordés. Laissant trainer une oreille ou deux, j'ai cru comprendre qu'une commande avait quitté les quais sans autorisation et qu'une autre était arrivée en double. La faute à un jeune pleins de bonnes volontés, mais visiblement dépassé par l'ampleur de son travail. Difficile de lui en vouloir quand on voit les gueulards de collègues qu'il se coltine, le patron est encore pire. Néanmoins ça faisait de ce jeune homme une cible parfaite. C'est la mine basse que je le retrouvais alors qu'il était installé sur une pile de caisses, semblant affecté par son erreur. Doucement je m'approchais et avec un sourire chaleureux je m'adressais à lui.

— Dur journée, hein ? J'ai vu les dockers te hurler dessus, ça ne doit pas être facile, disais-je en m'installant à côté de lui.
— C'est de ma faute, je me suis emmêlé avec les noms, soupir le jeune docker visiblement bavard. Et vous êtes qui au juste, madame ?
— Madame ? Je fais si vieille que ça ? Répondais-je avec une mine boudeuse avant de rire aux éclats. Je suis de passage, je pensais trouver une plante bien particulière pour un ami qui en a grandement besoin, mais j'ai fait chou blanc.

Le pauvre s'est mis à devenir rouge comme une tomate quand je lui aie répondu, mais ça a vite brisé la glace et il s'est senti en confiance quand je me suis finalement mise à rire. Combien de fois ai-je jouer ce petit jeu de rôle quand j'étais parmi les King. Faire semblant c'est très facile, être sincère ça l'est beaucoup moins, encore plus maintenant que je suis un cadavre ambulant.

— J'ai le nez dans les registres toute la journée, alors si vous cherchez quelque chose en particulier je dois surement pouvoir vous aider, dit-il avec un sourire retrouvé.
— Mmh et pourquoi pas, je cherche une Lacrima Pedrosa ou plus communément appelée une…
— Larme de Pétunia, ma grand-mère était botaniste, confit le jeune homme qui se révèle précieux. Et vous êtes la seconde personne à venir réclamer la Larme de Pétunia sous ce nom, un homme est venu ce matin même, il en commande tous les trois mois, mais… je l'ai envoyé au mauvais endroit.

Bingo ! Et si le navire était finalement bien le sien ? Alors cela voudrait dire que l'on touche au but. Je ne voulais pas trop m'emballer, alors je questionnais à nouveau le jeune docker pour être sûr. Tant que je n'ai pas mis la main sur cet individu, je ne crierais pas victoire.

— Tu as le nom de cet acheteur ? Je pourrais certainement lui en acheter s'il sait où s'en procurer, quitte à ce que ce soit plus cher, j'en ai vraiment besoin, poursuivais-je pour jouer sur la corde sensible.
— Sleeper, je me souviens car je l'ai envoyé à Sweeper, soupira-t-il pour se lamenter à nouveau. Je crois qu'il avait même un navire, mais il n'a rien dit, rien réclamé, il est parti très vite.

C'est notre homme ! Je remerciais chaleureusement ce jeune Docker pour l'aide apporté et je lui prodigue même quelques astuces pour se sortir de cette mésaventure. Une bonne excuse peut tout changer, même si un mensonge n'est jamais la solution… enfin à ce qu'on dit.
Coup de chance ou coup de pouce du destin, j'avais visé dans le mille avec ce gamin. Le temps était écoulé depuis maintenant trente minutes, mais j'avais de quoi m'excuser avec ce qu'avait bien voulu me dire le jeune docker. Remontée à bloc je me rendais au bar que j'avais précédemment indiqué à Akira, toute souriante, comme pour m'excuser du retard.

— J'ai de bonnes nouvelles ! J'espère que pour toi la recherche aura été aussi fructueuse, si c'est le cas, cette affaire sera réglée en un tour de main !

Oui, finalement je m'emballais, c'était peut-être cet étonnant partenariat ou la perspective de cette passionnante enquête, mais je m'amusais comme une folle. Tout en gardant mon sérieux, ça va de soi, sauf qu'on n'a jamais dit qu'une enquête ne pouvait pas être drôle. Moi je ne suis pas l'un de ces gratte-papiers du Gouvernement Mondial qui passe son temps le cul vissé sur une chaise. Je suis sur le terrain du début à la fin, bravant les dangers, affrontant… bon, ouai, je m'emballe carrément là.

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Jeu 12 Aoû - 16:43
Feat


Evyl Queen
Un petit coin de Paradis


Il fallait maintenant faire avancer les choses. Le cornu et cette petite dame du nom d’Evyl avait tant de choses à trouver. Qui se procurait ces larmes, pourquoi en avait-il besoin ? Et c’était tout en fait. Une séparation de quelques heures tout au plus allait attendre le duo, chacun de son côté allait devoir récolter des informations, qui récolteraient l’exclusivité, ou qui aura l’information la plus pertinente. Elle montrait le bar qui donnait rendez-vous au deux, une heure après, Akira se devait de trouver des informations sur le navire tandis que la mort vivante allait trouver des informations sur la plante.

« D’accord on se retrouve dans une heure ! Bon courage pour les informations ! »

Maintenant il se retrouvait tout seul, comment allait-il procéder ? Il n’avait pas spécialement d’idée, il savait juste qu’il irait au port essayer d’avoir des informations sur ce bateau. Mais est-ce que des personnes avaient des informations, déjà si la personne ne venait pas souvent, elle ne laissait donc aucune information, et ensuite si personne ne connaissait la plante, il serait bredouille au niveau des informations.

Bon, il était temps, Akira se déplaçait vers le port, il était seul, mais dans une heure il ne le sera plus. Il ne devait pas revenir bredouille, il n’en avait pas envie, il avait envie que cette affaire avançait ! Il y avait sûrement trop de personnes à sauver. Ainsi, dès qu’il se trouvait sur le port, il cherchait le navire qu’il avait remarqué. Mais pas de chance, en arrivant il voyait le navire qu’il avait remarqué en arrivant partir, fin il était déjà un peu loin, il est arrivé trop tard ! Ils avaient mis un peu trop de temps ! Le cornu regardait l’horizon, il était dégoûté, il se retournait et tapait dans une caisse qui se trouvait non loin, pour s’asseoir dessus après en étant désespéré…

« Bah alors jeune homme on passe une mauvaise journée ? On a loupé son bateau pour partir d’ici ? »

Akira regardait l’homme qui venait de lui adresser la parole. C’était un vieux, un peu clochard avec un béret sur la tête. Le genre de vieux qui connaissait beaucoup de choses. Akira pouvait-il se tourner vers lui pour avoir des réponses ? Et bien il allait le faire même si c’était une peine perdue.

« Et bien oui, je n’ai pas loupé le navire, mais j’avais besoin d’information sur ce navire. IL possédait l’emblème d’une plante que je recherche avec une amie et je pense que j’aurais pu avoir des réponses grâce à lui. »

Le chasseur donnait la description de la fleur à ce vieil homme.

« Ah oui la larme de pétunia. Elle se trouve généralement sur une île non loin d’ici. »

Akira écoutait ce qu’il avait à dire, il notait dans son cerveau toutes les informations qu’il donnait, l’endroit, l’île, là où elle se situait, l’endroit où il était possible de la trouver, car elle poussait sur la même île mais pas aux mêmes endroits, c’était par cycle. Il notait les endroits et là où il était le plus plausible de la trouver. Une fois toutes les informations enregistré, Akira saluait l’homme et partait en direction du bar. Il rentrait dedans et s’installait à une table en commandait un jus de pomme, il ne commandait rien pour Evyl car il ne savait pas trop ce qu’elle aimait.

« Et bien j’ai aussi eu de bonnes nouvelles, mais je te laisse commander à boire et commencer par me dire ce que tu as trouvé ! »

Tout en étant un gentleman, il laissait Evyl commencer à lui dire ce qu’elle avait trouvé.

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Evyl Queen
Little Monster
Evyl Queen
Messages : 250
Race : Zombie
Équipage : Aucun, pour le moment !

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue27/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue112/120[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (112/120)
Berrys: 76.550.000 B
Jeu 12 Aoû - 19:00

Un petit coin de paradis
avec Suzuran Akira

Je ne commandais rien… et oui, ça arrive ! Non pas que je n'ai pas envie d'une petite mousse, mais disons que je ne préfère pas m'éterniser ici. Un plan se dessine dans ma tête et je ne voudrais pas rater la courte fenêtre qui s'offre à nous. D'ailleurs Akira me décrochait un sourire encore plus enjoué en me révélant qu'il avait lui aussi trouvé quelque chose. Mais c'était à moi de commencer. Honneur aux dames ? Mmh je ne pensais pas que ce cornu était galant, encore heureux qu'il ne m'ait pas aidé à m'assoir, sinon c'est mon pied dans les noix qu'il aurait reçu. Bref, un peu de sérieux. Je me concentrais une poignée de secondes pour réunir les informations et peaufiner mon plan. Puis, prenant une grande inspiration, je balance tout ce que je sais.

— Notre cible se fait appeler Sleeper, un surnom très certainement, mais c'est déjà ça, commençais-je par dire avec enthousiasme. Il semblerait qu'il passe sur l'île tous les trois mois pour commander de la Larme de Pétunia, une île comme celle-ci vois passer chaque jour toutes sortes de marchandises et vu l'état des habitants, à mon avis ils y connaissent un rayon en drogues diverses.

La destination de rêve… dommage que ça ne fasse plus aucun effet, comme l'alcool ou quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Enfin, au moins j'étais au maximum de mes compétences et je pouvais me concentrer sur l'essentiel : l'enquête.

— La marchandise a été envoyée par erreur à un certain Sweeper, voilà pourquoi notre homme est parti si précipitamment, concluais-je sur ce que je savais. Le navire que tu as vu devait être le sien, même si à mon sens avoir l'emblème de son poison fétiche sur les voiles c'est… idiot, mais si ça peut nous servir ! Alors, et toi ? Raconte-moi tout !

Je laissais Akira digérer la nouvelle, puis me confier ses propres découvertes. Et à ce sujet je ne fus pas déçue, c'est qu'il se débrouille bien ce petit. En effet il mentionna un navire qui avait mit les voiles il y a très peu de temps. Voilà qui confirmait la courte fenêtre qui s'offrait à nous.
Mon plan, bien que quelque peu alambiqué, nous permettrait de mettre la main sur ce tueur et peut-être même ses employeurs. Mais qu'est-ce que ça cachait réellement toute cette histoire ? Difficile à dire et il n'était même pas certain qu'on obtienne des réponses de la part de notre cible. Il fallait la jouer en finesse et choisir la meilleure option. Sauf que pour le moment ce qu'il nous fallait c'est un navire et pour ça il n'y a pas trente-six solutions…

— Dis-moi Akira, tu n'es pas contre un petit vol j'espère ? On va emprunter une caravelle et suivre la piste de ce type, ensuite… et bien ensuite on avisera !


Un bout de plan, mais c'était toujours mieux que rien. En vérité je ne voulais pas donner trop d'espoir à Akira, car cette histoire possédait trop de zones d'ombres. Pour moi ça sentait mauvais du début à la fin, je n'étais même pas certaine de savoir où l'on mettait les pieds. Mais ce cornu était intrépide et courageux ou peut-être complètement stupide, cependant il savait se rendre utile finalement. Maintenant tout ce qu'il nous faut c'est un navire et un peu de chance. Pour la caravelle j'en ai vu une à quai, pour la chance… on verra bien ! La chance sourie aux audacieux, non ? Alors en route ! Prenons des risques ! Facile à dire pour moi, j’oublie que mon nouveau camarade de jeu est mortel. Je suis sûre que ça va bien se passer, non ?

_________________
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Biug
Evyl Queen
Revenir en haut Aller en bas
Suzuran Akira
Satanas Dolly
Suzuran Akira
Messages : 636
Race : Cornu
Équipage : Paradise

Feuille de personnage
Niveau:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue38/75[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Left_bar_bleue216/350[FlashBack] Un petit coin de paradis [PV - Suzuran Akira] Empty_bar_bleue  (216/350)
Berrys: 608.058.343 B
Ven 13 Aoû - 14:45
Feat


Evyl Queen
Un petit coin de Paradis


Akira écoutait tout ce qu’elle racontait, elle avait eu pas mal d’indice tout comme le cornu. Ils avaient tous deux biens enquêté, ils faisaient un bon duo, peut-être qu’à l’avenir, ils pourraient devenir alliés. Peut-être serait-elle intéressée par rejoindre Paradise ? Bon ce sera un truc qu’ils pourraient voir après leur mission, ce n’était pas le moment d’en parler.

Ainsi d’après Evyl, l’homme se nommait Sleeper, sûrement un surnom comme elle l’avait fait remarquer. Et le fait qu’il soit partit rapidement avant qu’Akira n’ait eu le temps de le rattraper. C’était à cause d’une mauvaise gestion, la marchandise avait été envoyer à un Sweeper. Donc les deux nouveaux alliés devaient aussi retrouver ce sweeper pour pouvoir trouver ce Sleeper et le stopper. C’était simple à comprendre. Ainsi, la jeune femme avait fini d’exposer ce qu’elle avait obtenu, elle voulait savoir ce que le chasseur avait ainsi récupéré. Akira sortait une carte des îles alentours pour la poser sur la table. Il montrait plusieurs îles.

« De ce que j’ai appris, ce Sleeper reste souvent sur cette île, c’est Screeper. Si on doit trouver des choses c’est forcément là-bas. Là c’est une seconde île, Fantasya, de ce que j’ai compris, quand une cargaison est envoyée au mauvais endroit c’est là-bas. Et ce Sweeper est souvent là-bas. De ce que j’ai compris, la larme de pétunia n’est pas si répandue que ça et il s’en sert pour pouvoir montrer à son vendeur qu’il est là. »

Akira regardait la carte.

« IL y a une troisième île, Pétrucianita, c’est là-bas que ce trouve les larmes de pétunia et c’était assez dur de les trouver, c’était pour ça que le Sleeper passait par des commanditaires. »

Voilà, tout était finis, tout était dit. Le plan ? Et bien foncer sûrement dans le tas, ou alors il fallait être plus discret. En premier lieu, il fallait partir de l’île et trouver ces hommes. Comment faire ? Akira ne voulait pas embarquer, Pernica et Lexi là-dedans, le seul moyen serait de les faire descendre du navire et de le prendre. Mais Evyl posait une question toute simple, voler une petite caravelle.

« Non ça ne me dérange pas spécialement. Du coup il faut partir de suite ! »

Akira posait des berrys sur la table après avoir finis son verre de jus de pomme. Se dirigeant vers le port, il fallait sûrement prendre une petite caravelle assez rapide pour rattraper tout le monde. Akira regardait un peu ce qu’il y avait sur le port mais rien en lui faisait vraiment de l’œil à lui ! Peut-être qu’à Evyl un navire lui attirait plus l’œil !

Code de Frosty Blue de Never Utopia
Suzuran Akira
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: