-54%
Le deal à ne pas rater :
Colle Pattex « Ni clou ni vis » – Tube 52 g à 2,95€
2.95 € 6.35 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito]
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Dim 8 Nov - 0:51


L’une des plus grandes structures de Marijoa se trouvait devant lui, affichant son architecture exceptionnelle et fastueuse. Devant les portes du Château Pangée, deux gardes étaient dressés comme des piquets, observant les entrées et venues avec une expression impassible. Les portes étaient grandes ouvertes, et pourtant personne, pas même les Dragons Célestes les plus capricieux, n’aurait pensé à entrer dans ce lieu de décisions sacré sans y être d’abord invité. A plusieurs reprises, il avait été le théâtre de drames qui avaient marqué l’histoire. En 949, un Dragon Céleste de la famille des Puerto avait tout bonnement tenté de se confronter à une des Cinq Etoiles en franchissant la porte avec assurance, et avait fini exécuté, traîné par la foule et jeté de Red Line pour atterrir sur Shabaody. En 1309, un Empereur et ses troupes s’étaient aventurés jusqu’au Château Pangée et avaient été décimés par les forces qui y étaient alors présentes. L’histoire de Daryl Barbebleu était l’une des préférées des Dragons Célestes qui se sentaient en sécurité à proximité du Château Pangée.

Ici, les Cinq Etoiles avaient le pouvoir, un pouvoir absolu et incontestable. Leurs décisions résonnaient à l’unisson, faisant l’apologie de la puissance du Gouvernement Mondial. C’était en ces lieux spéciaux que Taito Nowaki avait été invité à se présenter.


Chef de la Garde de Marijoa, Nathanael Winch.

Après avoir passé les portes de la Cité Sainte, il avait pu avoir l’opportunité de retrouver une tête connue. Le Chef de la Garde de Marijoa était venu à sa rencontre sur les ordres d’Iralia. Le Winch, dont l’oncle Alucard, aussi appelé Kamiji, avait été tué durant les événements de Marineford avait été mandé pour accompagner le Vice-Directeur du Cipher Pol 5 jusqu’au Château.

Il portait à sa ceinture Devilslayer, l’une des lames exceptionnelles qui faisait partie des Ô Wazanoo. Il l’arborait avec fierté : cette épée massive pesait un poids faramineux, et il était dit que son possesseur devait avoir une force de géant pour la soulever. D’autres contaient que même l’Empereur Tengen n’avait pas la constitution pour la manier correctement, ou encore que beaucoup s’en étaient désintéressés à cause de son poids. Elle faisait partie des nombreuses lames dont la marine disposait actuellement.

L’air sévère de Nathanaël Winch n’invitait pas à entamer la discussion, et il y mettrait systématiquement court en ne répondant que laconiquement. De toute évidence, il était concentré sur son travail et n’avait nullement l’intention de se laisser distraire.

    - Devons-nous passer par la Cathédrale ? Demanderait-il cependant à l’arrivée du Nowaki.

En effet, le lieu de culte constantiniste était la Cathédrale de Marijoa, où s’était déroulé le Sacre raté de Ghetis Archer qui avait donné des sueurs froides aux Cinq Etoiles. C’était un lieu béni, et y aller était presque un pèlerinage pour les membres de la foi de Saint-Constantin. Il pouvait donc choisir de s’y rendre, et observer les différentes gravures qui y avaient été faites, offrant une vue magnifique de certaines scènes : on pouvait y voir Naïna, ou du moins une de ses représentations, en train d’accomplir un Miracle de manière symbolique, ses mains en direction du peuple et un halo diffusé vers lui, ou encore Saint-Constantin auréolé, un air paisible sur le visage.

En dehors du Chef de la Garde, il n’y avait personne d’éminent sur le chemin du Château. En arrivant à proximité, il pourrait voir une figure simiesque qui se frottait les mains et grimpait par une fenêtre. Le regard de Nathanaël ne sembla pas perturbé par cette vision qu’il ne commenta pas, sauf si Taito lui posait la question, mais qui indiquait qu’une autre des Cinq Etoiles, au moins, était présente dans ces lieux : Mikai Shoshitsune.

Celui qui était réputé pour avoir été le Directeur de la Section Scientifique quelques années auparavant s’offrait une réputation déjantée dans les couloirs de la Cité Sainte. C’était sûrement celui qu’on avait le plus de mal à prendre au sérieux, et pourtant il valait mieux se méfier de l’eau qui dormait…


_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 8 Nov - 11:50
Rencontre importante




Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’en passe des choses en peu de temps… Suite à la disparition de Chairoka, le Constantinisme prends de plus en plus d’ampleur. Seuls les agents infiltrés sont les derniers remparts entre cette religion et l’équilibre du monde. Restais à voir combien de temps la supercherie durerait. Infiltrer ces hommes, cela signifiait devoir adopter leurs quotidiens, leurs rituels et ça, ça me dérangeait au plus haut point. La croyance n’étant pas mon fort… Si certains de mes collègues n’ont aucun mal à exprimer leurs dégoûts pour cette croyance, moi en revanche, je ne pourrais pas me permettre un tel coup de poker. Surtout que dans le cas exemple, l’homme en question est un amiral, non un simple sous fifre…

Admirant le château, je pouvais voir là et ressentir cette puissance absolue. Le bastion final, l’ultime rempart signe de pouvoir du gouvernement. Faire tomber ces lieux, c’est faire tomber l’institution entière, c’est briser tout ce que représente le gouvernement. Prenez ces lieux, et la victoire est officielle aux yeux du monde. Rassemblement de pouvoirs politiques et militaire, ce point sur la carte est sans doute le mieux gardé au monde. On voit bien qu’ici, le mot pauvreté, famine, douleur n’existe pas… Ce lieu semble détaché du monde, appartenant à un autre univers, irréaliste. Bien que l’architecture soit belle, ce trop plein de trop est vraiment dérangeant, on s’y sent presque immédiatement pas à sa place me dis-je. Moi qui ai été habitué à vivre sobrement… Je suis au cœur du mot luxe et je ne suis pas un grand fan.

Une fois arrivé sur ces terres saintes, je me remercie de ne pas tomber sur un Dragon Céleste. Bien que j’en ai rarement vu, je sais d’avance que leur vue m’exaspère et pour cause : qui a eu l’idée de mettre une bulle sur leurs têtes ? Comme si l’air dehors était impur. C’est plutôt le manque d’oxygène normal qui doit les parasiter de l’intérieur… Dommage qu’ils ne peuvent pas s’étouffer avec leurs bulles à deux sous… Bref, calmant mes pensées saugrenues, je regardais l’homme à la lame qui vint m’accueillir. Le saluant promptement, je le laissais me guider dans ces lieux. Pour sûr, les architectes de ce lieu doivent être à la retraite vu l’argent qu’ils ont du obtenir. Regardant ici et là, je ne m’étonne même pas du drôle de spectacle que représente un homme au niveau d’une fenêtre. Haussant les épaules, je me dis qu’après des hommes avec une bulle sur le crâne, plus rien ne peut m’étonner…

« Hm ? »

Revenant à moi, j’écoutais l’homme qui m’avait posé une question et je vins à regarder l’heure. Visiter la cathédrale ? Ils ont vraiment construit ça ici ? Bande de dégénéré… Je vins à garder un faible sourire et me faire courtois envers cet homme bien trop sérieux comme je l’étais à mes débuts.

« Je crains que le temps me manque. Je ne voudrais pas faire attendre celle qui me convoque. Sans doute me laisserais-je tenter à mon départ, si le détour m’est permis. »

En avant marche soldat, je repris la marche pour aller droit à la salle où je pourrais rencontrer mon « employeur ». Discuter avec un cinq étoile n’était pas une chose rare désormais. Cependant, c’est être en face d’eux qui l’était. Seulement une fois j’ai eu ce privilège, avec le grand Thalassa Yang. Aujourd’hui, j’allais rencontrer l’ex directrice d’Impel Down. La question qui raisonne est : a-t-elle cette sorte de prestige qui émane d’elle ? Cette pression surnaturelle qui vous impose le respect ? Cette auréole divine qui montre qu’elle n’est pas une personne de la basse caste ? Thalassa Yang inspire quelque chose dans ce genre. Pas une aura divine, n’exagérons-en rien, cependant, un ressentiment de respect, quelque chose de fort. Un charisme.
Le charisme, cela s’obtient, cela se travail. Il y a toute sorte de charisme. Celui de Yang était assez calme, limite royal. Mais qui sait si Iralia n’avait pas un charisme d’un autre ordre ? Après tout, des rumeurs cours et qui sait si elles sont fondées ou non ? Après tout, on parle là d’une femme dans les institutions les plus hautes du gouvernement. Ce n’est même plus une histoire d’amirale-en-cheffe. On parle bien d’une des cinq voix qui disent quoi faire au jour le jour. La seule au cœur de quatre mâles tout aussi puissants en termes de pouvoir décisionnaire.

Excité et quelque peu intrigué, je suivais l’homme jusqu’à ma destination sans faire d’histoires. A dire vrai, j’attendais avec impatience cette entrevue. Dieu seul sait ô combien de questions j’avais à poser à cette femme.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 8 Nov - 21:15



Membre des Cinq Etoiles : Iralia Padsin.

Elle était assise au fond de la salle qui s’étendait sur une vingtaine de mètres, assise sur un trône sobre et inconfortable qui n’aidait pas à la rendre moins aigrie. Ses yeux vaquaient sur des documents qu’Ecbert venait de lui ramener. En entrant ici, rien ne semblait indiquer réellement l’importance de la personne. Pourtant, tout était en réalité placé pour qu’elle soit le centre de l’attention. Un tapis gris menait son chemin sur le pavé blanc, en direction du trône. L’estrade occupait le fond de la salle, n’offrant que trois marches à monter pour se  positionner à proximité de celle qu’on ne surnommait pas. Le décor en dehors de cet élément était sobre, et n’affichait aucun élément de faction, signifiant qu’elle n’appartenait qu’à la sienne.

Pourtant, la froideur des lieux n’était pas sans rappeler son Impel Down chérie. L’ancienne geôlière de ce qui fut le plus grand Enfer sur Terre sous sa direction avait sûrement gardé le goût du peu de choses grâce à cela. Une autre porte, presque fondue dans le décor sinon sa poignée qui permettait de l’ouvrir, permettait sûrement de se diriger ailleurs.

Lorsqu’il entrerait, la vieille dame lèverait un regard curieux vers lui, comme si elle avait déjà commencé à le scruter. Sa prestance était digne des Cinq Etoiles, et elle n’avait rien à envier aux membres masculins du groupe. Elle était sûrement à égalité avec le plus prestigieux d’entre eux à l’heure actuelle, le politicien Thalassa, et si elle faisait moins mère de clan que lui père de famille, il était indéniable que ceux qui se réunissaient autour d’elle le faisaient pour une bonne raison.

    - Bienvenue, Vice-Directeur Nowaki, dirait-elle d’une voix qui résonnerait jusqu’à lui. Vous pouvez avancer.

Le Chef de la Garde de Marijoa s’inclinerait et tournerait les talons, refermant la grande porte par laquelle ils venaient d’entrer derrière lui. Taito pourrait alors s’avancer à distance convenable de l’Etoile. Il ne s’agissait pas d’avancer trop, ou pas assez, mais elle ne s’offusquerait pas de la première et l’inviterait à s’approcher dans le second cas.

    - Félicitations pour la réussite de votre première mission, déclarerait-elle sans un sourire, mais avec une expression figée, pragmatique.

Son regard continuait à détailler le Vice-Directeur qui pourrait peut-être le sentir un peu intrusif. Elle s’arrêterait sur le haut de son torse. Un mouvement de la tête indiquerait la taille de poitrine était satisfaisante, et à partir de ce moment-là, elle semblerait simplement se détendre. Ses épaules relâcheraient un rien de tension, et elle aborderait un air à peine plus tranquille.

    - Si ça n’avait pas été pour, je le suppose, les manigances de votre commanditaire, je ne doute pas que vous auriez réussi à ramener les deux cibles vivantes. Nul doute, aussi, que vous étiez surveillé pendant cette petite mission.

Ce fut comme une bombe qu’elle lâchait à la première seconde. Elle insinuait tout simplement que Lars Volkoff avait orchestré la mise à mort de l’agent d’élite, mais aussi qu'elle était au courant pour la missive qu'il avait envoyé. En réalité, si elle n’en avait pas les preuves, elle pouvait au moins desservir la cause de son collègue qui voulait mettre le Nowaki à son service, comme il l’avait fait pour la Olsen ou tant d’autres avant eux dans le Cipher Pol.

Il pourrait rebondir, mais s’il n’avait rien à dire, ou s’il avait fini d’exprimer toute forme d’émotion qui pouvait remonter, elle lui demandait le plus simplement du monde :
    - Vous vouliez me rencontrer. J’aurai des éléments à discuter avec vous, mais j’aimerais d’abord entendre ce que vous avez à me dire.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 8 Nov - 22:32
Rencontre importante




Décidé à voir la fameuse cinq étoile, je suivais mon escorte composé d’un seul homme et traversais les couloirs. Le lieu perdait en couleur, la décoration devenait bien plus sobre et très vite, les couleurs semblaient s’absenter de ces lieux. Hm ? Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça devient très sobre, voir trop… Gardant pour moi mes commentaires, je fus mis devant une porte et laissais l’homme l’ouvrir pour alors découvrir un bureau traduisant tout le sérieux de sa propriétaire. Entrant simplement sans faire de gros bruits, je laissais l’homme refermer derrière moi et m’avançais vers elle. Ainsi donc, voici Iralia ? Celle-ci de loi n’avait pas l’air d’être méchante, mais très vite, celle-ci fit voir ce qui faisait d’elle une femme de loi. En effet, comme décrit plus tôt, il y a ce charisme que l’on ressent en voyant quelqu’un. Cette sorte d’aura, cette impression que l’on donne d’un simple regard et ce que je peux affirmer en la voyant, c’est qu’elle doit avoir une justice de fer. Mes poils s'hérissonnaient alors que j’observais cette femme en apparence banale. Mais seulement en apparence…

M’avançant une fois l’autorisation donnée, je restais à une distance raisonnable, lui laissant son espace privé. M’inclinant, je me redressais par la suite pour la fixer. Débutait un drôle de combat de regard. Si celle-ci se faisait intrusif, ce fut de même pour moi, observant principalement les yeux et la chevelure. Peu importe son âge, je suis sûr qu’en prévoyant un chiffre je me tromperais… Je ravalais ma salive et me concentrais sur ses paroles un peu plus tôt, me félicitant de ma première mission. Me frottant la nuque, je la remerciais en détournant le regard.

« Réussite tout dépend de ce qu’on définit comme tel… »

Trop dur envers moi-même ? Je définissais cela comme un échec pour ma part officiellement car j’avais ramené que deux des cibles. L’une était obligatoire et était revenue certes, mais l’autre bien qu’optionnelle n’était pas arrivée à bon port… Du coup, si ce n’est pas parfait ce n’est pas bon disais-je souvent. Bref, la demoiselle reprit la parole et m’informa via des suppositions que visiblement, il m’était impossible de ramener les deux vivants. Ouvrant grand les yeux un instant, je vins à me mordre la lèvre avant de garder pour moi tout commentaires.
Ainsi donc j’avais été surveillé ? Aurais-je du commencer par la capture du bourreau des cœurs pour lui éviter la mort ? Secouant la tête, je vins à regarder la dame autoritaire face à moi et reprit mon calme apparent. Hors de question de laisser mes émotions prendre le dessus. Si l’Archer n’avait aucun mal à l’ouvrir en face de qui que ce soit, pour ma part je préfère de loin rester soft pour le moment. Se pourrait-il que ce fameux Lars n’ait pas eu assez confiance en mes capacités ? Ou était-ce pour tester ma loyauté ? Quoi qu’il en soit, ce qui est fait est fait… Paix à son âme.

Revenant à Iralia, je la laissais parler et vins donc à rester droit devant elle. La défiant du regard en plongeant dedans, je vins donc à me faire clair, la voix audible dans la pièce.

« En effet, je voulais discuter avec vous afin de bien m’assurer que nos objectifs convergent. Qui plus est, que notre entente puisse se faire sur le long terme. »

Jouant franc jeux, j’affichais le fait de vouloir m’assurer être sur la même longueur d’onde qu’elle pour agir en son nom. Au diable le bon petit soldat qui agit sans penser, elle allait devoir prendre en compte que mon allégeance tient au fait qu’on s’entende bien. En plus du pouvoir que représente la hiérarchie bien entendu. Aussi, je repris donc la parole tout en gardant mon ton respectueux mais bien décidé à faire valoir ses opinions.

« Je ne doute pas que mes exploits suffisent à eux seul à motiver votre personne ou des gens de votre caste… Cependant, j’aurais voulu savoir le pourquoi du comment de ma nomination. Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à me désigner comme potentiel vice-directeur d’un cipher pol ? Et non un autre qui aurait sans doute des exploits similaires aux miens ? Voyez ça comme de la curiosité maladive, mais j’aimerais savoir la raison.
Après cela, je voudrais vous demander votre avis personnel sur un sujet délicat actuel : la néo-marine. Pensez vous réellement qu’il s’agisse d’une réelle menace pour nos institutions ? Ou bien vous avez divers projets qui ne sont pas en rapport avec ce problème d’actualité ? »


La jouant fine sur mes propos, je tentais de savoir si cette dernière voyait ou non d’un mauvais œil la néo-marine. Pour ma part bien entendu, je m’étais préparé en cas de retournement de question. Idem pour mon avis sur le constantinisme. Les jeux débutaient réellement ici et maintenant.

« Quels sont les sujets dont vous vouliez converser avec moi ? Une nouvelle mission ? »



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 8 Nov - 23:17



Membre des Cinq Etoiles : Iralia Padsin.

S’il y avait bien quelque chose que les guerriers ne savaient pas faire, c’était faire preuve de retenue. Ils étaient virulents dans leurs discours, ils avaient le don de casser le rythme d’une discussion en s’emportant, et seuls certains comme Silver étaient des exceptions. L’Archer avait prouvé qu’il manquait de jugeote à la Cathédrale. Il aurait pu saisir l’opportunité qui lui était offert, cependant il n’avait sûrement pas poussé sa réflexion jusqu’au bout. Une véritable montée en grade d’Amirale, légitime comme il l’aurait aimé, aurait pu être obtenue plus tard, au retour potentiel de celle qu’il semblait soutenir. En tout cas, pour ce qu’elle en savait, les Constantinistes n’avaient pas de doutes quant à sa potentielle affiliation avec la Louve Brune… Mais le Nowaki était différent. Il avait accompli quelque chose dont peu le croyait capable. Il avait capturé un agent de la néo-marine, et avait offert de précieuses informations au Gouvernement Mondial qui n’allait pas tarder à les utiliser pour donner un coup dur à cette organisation hors-la-loi. La Padsin ne s’en réjouissait pas plus qu’elle ne le regrettait : son regard était au-dessus de cela.

    - Vous avez été nommé parce que nous avons eu vent de votre envie de changer de branche, pour accomplir votre mission différemment. La Direction du Cipher Pol 5 est intéressante n’est-ce pas ? Elle permet d’éviter la prise des positions par nos ennemis, ou de favoriser leur capture sur certains terrains.

Elle sous-entendait par-là que cela permettrait au Nowaki de couvrir les événements qu’il voulait cacher, comme par exemple la recrudescence de mouvements de contestation, ou le ciblage systématique des constantinistes sur certains lieux. La protection qu’il offrait serait aussi une manière, en modifiant des informations dans les rapports qui transitaient tous par lui au besoin, de favoriser le camp de l’ancienne Amirale-en-Cheffe.

    - La néo-marine est comme tout autre mouvement extérieur au Gouvernement Mondial : destinée à s’éteindre sans perdurer. Que Chairoka et ses alliés réintègrent un jour notre institution ou non sera un détail dans les livres.

Le constat était simple. S’ils s’opposaient, ils seraient détruits. Et les huit-cent dernières années d’histoire lui donnaient raison.

    - J’ai une vision plus globale, expliqua-t-elle patiemment. La vision de ce Gouvernement qui sert ma vision de la Justice : impitoyable envers les criminels et bonne envers les civils. La fin justifie les moyens, et protéger le Gouvernement Mondial se fait avec tous les moyens nécessaires.

Elle présentait sa vision de ce monde perturbé pour enchaîner sur ce qui l’intéressait, sans avoir pour autant donner entière satisfaction à Taito, certainement.

    - Je souhaite d’abord vous faire une proposition. Vous parliez d’entente, je vais vous proposer mon protectorat. Se placer sous le protectorat d’une des Cinq Etoiles a des avantages. Je vais commencer avec ceux que j’obtiendrais : vos hauts-faits viendraient nourrir mon influence, et en cas de besoin je pourrais faire appel à vous. Vous pourrez continuer de grandir, et le moment venu je pourrai appuyer votre candidature au poste d’Amiral que vous pourriez convoiter, dans le but toujours de m’octroyer plus d’influence.

Elle avait une honnêteté qui aurait pu sembler déplacé, mais qui était tout à fait réfléchie. Masquer ses intentions, et les bénéfices qu’elle en tirerait, était d’une stupidité infantile. Il aurait pu les deviner, et la traiter d’hypocrite si elle ne l’avait pas fait.

    - Quant aux vôtres, il s’agirait de recevoir l’aide de mon réseau d’informations, le plus étendu du Gouvernement Mondial, et de mon réseau d’alliés ainsi que ma protection en cas de problème… Par exemple, vous n’auriez pas à justifier vos déplacements, ni de compte à rendre à personne d’autre qu’à moi. En dehors des moments où j’aurai besoin de vous, vous aurez carte blanche. Aucune des Cinq Etoiles ne pourra vous demander de compte. Qui plus est, je sais récompenser mes alliés et subordonnés quand ils accomplissent quelque chose.

Elle le regarderait, comme si son regard pénétrait son âme, continuant à soutenir celui du Nowaki. Il avait la parole. Il pouvait négocier, refuser, mais bien sûr elle ne lui donnerait rien sans rien. Demander avant d’offrir, alors que l’offre était déjà alléchante en soit… Mais aurait-il suffisamment d’intérêt à s’allier à Iralia Padsin et non à une autre des Cinq Etoiles ?

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Lun 9 Nov - 0:18
Rencontre importante




Face à cette femme, je ne faisais pas la grande gueule. A dire vrai, je ne la faisais que très rarement. C’est plus lors d’interrogatoire que je changeais de visage. Face à Iralia, je regardais celle-ci et demandais des réponses. La réponse fut clairement ombrageuse. Fronçant un bref instant les sourcils, je me demandais bien ce qu’elle dirait par la suite. Je buvais alors ses paroles, essayant de décrypter les informations qu’elle voulait bien me laisser dans son discours. Pour ou contre Chairoka, je ne le savais pas. Visiblement, tout ce qui lui importe c’est faire régner la justice véritable, peu importe les moyens. Que ce soit le constantinisme ou les idéaux de Chairoka… Tout ce qui compte est la justice. On peut donc dire que celle-ci est neutre, totalement neutre et n’a d’œil que pour le travail bien fait. Le gouvernement était plus important que tout. Voilà une chose qui me fit réfléchir.

Après un instant, celle-ci en vint directement aux détails les plus croustillants : une offre. Visiblement, celle-ci était une pro pour faire des négociations. Cette dernière parlait d’elle avant tout dans le but de montrer quel est son pouvoir et ses limites. Ce qui se résume visiblement à : presque aucunes. Puis finalement, celle-ci enchaîna avec mes intérêts dans le fait de coopérer auprès d’elle en lui jurant allégeance. Ainsi donc, je deviendrais son pion dans son jeu tant que j’obéis à cette dernière. Je n’aime pas être assujetti à qui que ce soit, mais sans doute est-ce nécessaire pour une fois, qui plus est, ce n’est qu’à elle que je devrais rendre des comptes. Cependant, cet état de fait était à double tranchant. Après tout, peu de collègues verraient d’un bon œil ce genre de protection et si même la phrase « je n’ai pas de comptes à te rendre » sonne bien en cas d’emmerdes, cela reste un « piston » qui pourrait me jouer des tours. Je devais réfléchir à toutes les possibilités, pourtant, sa neutralité était un avantage… Elle semble du même avis que moi concernant la justice. En faisant « ami-ami », qui sait si je ne pourrais pas m’en faire une véritable alliée plutôt qu’un simple lien employeur-employé.

« Votre proposition est fort alléchante, je ne vais pas vous mentir ni même tourner autour du pot… »

Me frottant doucement le menton, je vins alors à faire part de ma position et mes idéaux.

« Vous devez le savoir, je suis plus du genre à être proche du peuple. Qui plus est, si certains amiraux ont leurs propres caractères qui ne fait pas l’unanimité – pas besoin de préciser de nom – dans mes idées… En m’imaginant amiral, je privilégierais les bons rapports entre toutes les institutions qui soient. Que je sois fan ou non de leurs méthodes, je ne m’imagine pas exercer un quelconque pouvoir en sachant que des collègues seraient sur mon dos. Cette réflexion marche aussi en tant que Vice-Directeur ou même futur Directeur.
Ce que je veux dire – pardonnez ma confusion dans mes propos – c’est que j’aimerais être proche des autres cinq étoiles, ou du moins, le plus parmi les cinq. Pour l’heure, je peux affirmer que du coup, je traite avec deux principaux : Vous et Thalassa. J’aimerais vous demander ce service : pouvoir m’entretenir avec Silver ou ne serait-ce qu’échanger quelques mots. Ainsi que Mikai.
Je ne me méfie en rien de Lars, cependant, Silver est connu pour ses exploits militaires et Mikai, pour son génie. Concernant Lars, celui-ci me semble bien trop professionnel pour m’octroyer une once d’intérêt outre lors de missions où je peux lui être utile. Ais-je tort madame ? "


Quoi qu’il en soit, j’aimerais pouvoir converser avec ces personnes afin de mieux connaître ces personnes et me faire une idée d’eux, en supposant que cela soit possible bien entendu. Cela ne changera rien à mes choix et décisions personnelles. Pour cause, concernant votre offre… Je ne vois pas de raisons de refuser. Votre honnêteté et côté convient à mes attentes que j’ai de quelqu’un avec qui je fais des accords. La transparence est mon crédo, surtout quand il s’agit de justice.

" Si vraiment je devais ajouter quelques conditions, ce serait … »

Je me mis à réfléchir. Devais-je vraiment demander cela ? Je ne devais pas laisser mes émotions et sentiments dicter ma conduite et pourtant, je ne pourrais refréner mon amour pour cette dame. Pourtant, une pudeur pouvait finalement se ressentir et je secouais doucement la tête.

« Non rien… Mes sentiments n’ont rien à faire dans nos affaires. Oubliez cela. Considérez que notre accord est conclu. En l’échange de mes services et ma loyauté infaillible, j’accepte la liberté que vous m’octroyez ainsi que la discrétion que vous m’offrez. Toujours avec le fait que ma sœur soit gardée à l’œil au passage. »

Une pensée allait aussi vers Camille, mais cette dernière était assez féroce en soit pour se débrouiller seul. Demander quoi que ce soit à son sujet serait déplacé à mes yeux. J’attendais le retour de la demoiselle, me demandant bien ce qu’elle pourrait redire à tout ça.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 9 Nov - 19:55



Membre des Cinq Etoiles : Iralia Padsin.

Les remarques du Nowaki ne manquaient pas de pertinence mais s’éloignaient de la réalité. Lars avait dû être satisfait de la performance du Vice-Directeur du Cipher Pol 5, sinon celui-ci n’aurait pas pu mettre un pied à Marijoa sans finir vers les geôles d’Impel Down dans les trois minutes qui auraient suivi son arrivée sur la Terre Sainte. Il montrait d’ailleurs sûrement plus d’intérêt à Taito qu’aux autres Vice-Directeurs. L'ancienne directrice d'Impel Down avait Ko Ayme sous sa coupe, ainsi que plusieurs autres alliés dans les Cipher Pol, même si Lars possédait la main mise sur plusieurs pans majeurs du Cipher Pol. Il voulait mettre la main sur le 5 depuis longtemps… Or, c’était l’occasion rêvée. Il avait sauté sur l’occasion quand le rapport concernant l’envie de Taito de changer de branche était arrivé. C’était mentionné de manière fugace, mais Iralia se doutait bien que la personne qui avait rédigé le rapport était sûrement biaisée.

Il voulait se rapprocher des autres étoiles tout en lui prêtant allégeance ? Elle n’en fit aucune remarque, car son visage comme ses pensées restaient imperturbables. Ce n’était guère de l’excitation ni même une sensation plaisante qui la traversait. Et bien, il en aurait pour son temps à ce compte-là… Elle ferma les yeux un instant, comme si elle essayait d’agencer sa réponse, pour ne rien dire d’irréfléchi. Cela permettrait de donner un temps à Taito pour observer les traits de la vieille femme. Bien qu’elle ait été attaquée par l’âge, elle n’était pas aussi vieille qu’un Silver. C’était la plus jeune des Cinq Etoiles, après tout.

    - Vous n’avez ni tort, ni raison. Mikai vous portera moins d’intérêt que Lars. Il lorgne sur le Cipher Pol 5 depuis un moment, et je crains de deviner pourquoi. Ne pas se méfier de Lars est sûrement la seule chose idiote que vous ayez pu dire depuis votre arrivée.

Le ton était sec, mais c’était un avertissement qu’elle comptait donner à cet homme qui s’était montré pertinent, plein de bon sens depuis qu’il était entré. Elle devait lui permettre de conserver son bon sens, et partager sa sagesse avec lui.

    - Que savez-vous des Cinq Etoiles ? Nos rôles à Silver, Mikai, Yang et moi-même semblent définis. Lars est une énigme. Il est arrivé bien avant moi, alors même qu’il était encore très jeune. Comment a t’il accompli cet exploit alors même que son passé nous est en grande partie inconnu ? C’est un homme que même mon réseau n’arrive pas à cerner, aussi nébuleux que…

Elle se retint de donner le nom de Dario.

    - … d’autres figures des ténèbres.

Son regard sévère n’en restait pas moins plus chaleureux que quelques instants auparavant. Il faisait partie des siens à présent, et elle comptait lui confier une mission d’une grande importance.

    - Je vous organiserai plus tard l’opportunité de rencontrer Silver et Mikai… Cependant, la mission que je compte vous donner ne me permet pas de le faire maintenant. Tout d’abord, je reviens sur votre mission, celle que vous avez accomplie avec la surveillance de Lars. Il vous a sûrement demandé de livrer Lailine à un de ses agents, et vous avez obéi. C’est parfait. Vous avez mérité d’en avoir les retours. Ils ont obtenu des localisations de la néo-marine, et des noms d’infiltrés, ce qui leur permettra de faire des descentes d’ici une semaine.

Elle lui donnait l’information de manière assez précise. Une semaine, s’il passait par Shabaody d’ici là il pouvait prévenir ses alliés. L’aidait-elle consciemment ? En tout cas, elle ne lui mettait pas des bâtons dans les roues, ce qui était déjà positif. Cela, et le code, il aurait encore de quoi faire pour aider la néo-marine.

    - A présent, j’aimerais vous confier une mission. Mettez-vous sous le protectorat de Lars Volkoff, et découvrez ce qu’il mijote. Soyez mes yeux et mes oreilles auprès de lui. Il ne vous suspecte plus grâce à votre réussite, et vous accordera sa confiance. Réalisez quelques missions pour lui, et en fonction de ce qu’il vous demandera d’accomplir, vous aurez les informations nécessaires pour connaître ses… orientations, parfois nébuleuses. Nous assumerons les conséquences de ce que vous obtiendrez, et je vous récompenserai grandement suite à cela.

C’était une occasion unique pour le néo-marine sous couverture. Se rapprocher de Lars, c’était obtenir des secrets enfouis parmi les plus intrigants du Gouvernement Mondial. Il aurait en plus le soutien de cet homme pour gagner en renommée, jusqu’à ce qu’il retourne sa veste et quitte son protectorat pour officiellement revenir sous celui d’Iralia… Ou qu’il décide de trahir la Padsin, car celle-ci jouait ici un jeu dangereux.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Lun 9 Nov - 21:51
Rencontre importante




La discussion avec la femme de loi se déroulait plutôt tranquillement. Sa froideur rendait les choses très professionnelles. Pas de blagues, pas de boutades, seulement des propos directs qui vont droit au but. Sans doute est-elle une femme qui sait se faire respecter par son autorité. Parlant tranquillement, celle-ci m’écoute et réplique alors de son ton qui lui est propre. Peut-être que je discerne un peu de remontrance dans sa réponse. Hm ? Je m’incline sur le coup, montrant que je m’excuse de l’idiotie. Sans doute me suis-je mal exprimé, en tout cas, son message est limpide : de tous, c’est bien de Lars que je devrais me méfier le plus. Notant l’indicative, je m’apprêtais à demander des détails sur cet avis, mais elle reprit la parole m’empêchant de lui couper le sifflet. Ce que je sais sur les cinq étoiles ? Je retins un commentaire alors que je secouais la tête pour affirmer qu’au final, je n’en sais rien. Rien de plus que ce qu’ils ne veulent qu’on sache. L’interlocuteur de la dernière fois m’avait plus ou moins dit les réseaux de chacun, à savoir Mikai la section scientifique, Silver les anciens marines, alors que Lars et Iralia s’occupent de toucher un peu à tout. Hmm… Quoi qu’il en soit, sur leurs passés, Iralia avait raison d’insister sur Lars. Comme imaginé, il était le plus mystérieux de tous… Et elle faisait bien de mettre le doigt sur ça. C’est suspect !

« Je vois… C’est en effet très intrigant. »

Pensif un instant, je remis en place ma cravate et l’écoutais reprendre la parole. Et ce qui suivit m’arracha un hoquet de surprise. Ainsi donc, ils ont déjà obtenu des informations ? Une semaine disait-elle ? Voilà une nouvelle donnée à ajouter à mes préoccupations prochaines… Mais pas le temps de revenir sur ce détail qu’elle me fit part de sa prochaine demande. Et quelle demande… Mes yeux s’écarquillaient alors qu’elle me demandait de gagner la confiance la plus totale de son collègue cinq étoile. Ainsi donc, me voilà futur agent triple ? Quelle drôle de situation. Me frottant le menton, je résumais alors la situation.

« Vous m’informez du côté nébuleux de cet homme et d’une certaine manière me demandez d’assouvir votre curiosité – qui doit être partagée par bien des personnes – en infiltrant ses rangs ? Le temps de trouver des réponses quant à son alignement et ses objectifs ? C’est plus que risqué… Vous devinez que une fois à ses côtés, je ne pourrais le trahir. Si je fais cela – aussi justifié cela soit-il – cela pourrait déclencher des incidents entre vous n’est-ce pas ? Sauf si ce que je découvre est vraiment compromettant, auquel cas nous parlons non plus d’infiltration mais … d’une potentielle machination ? Ais-je juste ? »

Me grattant doucement le menton, je vins à soupirer. Si elle tenait parole, alors ce que j’allais demander serait clairement justifiable et logique. Aucune gourmandise n’accompagnait mes mots.

« Je vais être plus que franc, je ne fais pas ça pour les récompenses… Mais bel et bien pour notre objectif commun qui nous unis clairement en ce jour : la justice. Cependant, vu la dangerosité de l’histoire globale et ce qu’elle engendrera. Que ce soit moi, ma réputation ou même mes compagnons d’armes proches… Le risque mérite une petite précision si vous me le permettez. »

Attendant qu’elle montre me donner toute son attention, je vins à m’avancer d’un pas solennel, façon de montrer mon allégeance envers cette femme de l’ombre. Je serais plus proche que je ne pourrais l’être envers quiconque au sein des cinq étoiles.

« Je souhaiterais la protection accentuée des personnes qui seront impliquées par ces histoires. Je pense notamment à ma sœur, Violet Nowaki et une de mes possibles partenaires - en cas de grosse opération et si le déplacement est possible – à savoir Camille Elkens. Je ne vous demande pas indirectement de les mettre sous votre protectorat secrètement, cependant, je souhaiterais que votre réseau si performant puisse m’informer en cas de menace dans les plus brefs délais. Par menace, j’entends bien sûr une menace venant de l’intérieur…
En l’échange de ce service, moi, Taito Nowaki, Vice-Amiral du temps de Chairoka, Vice-Directeur du Cipher Pol 5 et futur Directeur si tout se déroule bien… Je vous donne ma parole que je coopérerais à vos côtés. Mon allégeance n’aura aucune égale envers qui que ce soit d’autre. Une promesse similaire ne sera que pur mensonge ayant pour but de berner ceux qui s’opposent à vous et nos projets communs. »


Un serment, une promesse, une parole. La mienne. Droit comme un I, je donnais à la dame aussi le droit à un salut militaire pour montrer le sérieux de mes mots. De plus, quand elle me donnerait le droit de repos, je viendrais enchaîner quelques mots.

« J’aimerais aussi demander par la suite – une fois quelques services rendus – des moyens supplémentaires pour accomplir mes missions. Je pense notamment à la création d’un cercle très intime. Disons… trois personnes qui pourront m’assister moi et uniquement moi dans mes missions. Ainsi que deux navires. Un de ‘fonction’ si on peut dire, pour les déplacements simples et discrets. Et un autre, plus massif… Pour les opérations plus… musclées. Ceci sera mes dernières demandes auprès de vous. Quoi que … Si son réseau peut me dire quel est le restaurant favoris d’Elkens… »

Secouant la tête, j’attendais son approbation pour vaquer. Je me devais de gagner désormais la confiance de Lars. Mais aussi et surtout, m’atteler à mes propres missions, à savoir prévenir les néo-marines de la menace imminente qui pèse sur eux, mais aussi transmettre et /ou déchiffrer le code que j’ai obtenu. Cela en fait des heures supplémentaires…




Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 10 Nov - 21:12



Membre des Cinq Etoiles : Iralia Padsin.

La salle était froide, et sans vie. Elle représentait, moins que ses idéaux, une vision de la Justice stricte et sans concessions. Iralia faisait partie des personnes qui étaient capables de dominer ses adversaires par sa simple présence. A elle seule, elle aurait sûrement pu défaire des armées, encore à son âge. Ses crises de colère étaient légendaires, et pourtant elle affichait ici un calme froide, une modération à en faire blêmir ses collègues des Cinq Etoiles. Ils ne l’auraient sûrement pas souvent dans un état aussi proche d’une personne ordinaire que possible, principalement parce que Mikai s’arrangeait toujours pour la pousser à bout, ce qui n’était pas très difficile. Les yeux de la vieille dame analysaient avec une profondeur inquiétante les réactions de Taito Nowaki.

    - Vous trouverez quelque chose, assura-t-elle d’une voix convaincue.

C’était un constat. Il pourrait soulever la saleté qui avait besoin de l’être. Ce ne serait pas forcément suffisant pour le destituer, mais assez pour calmer ce qu’il projetait de faire, au moins un temps.

- Nous avons tout le temps des incidents, ne vous en faîtes pas pour ces détails. J’assumerai les conséquences, répéta-t-elle patiemment.

Elle détestait se répéter. Elle était sûrement loin d’être une maîtresse dans l’art de donner deux fois les mêmes commandes. Pourtant, elle se contenait, elle évitait d’entrer dans une colère noire à cause de cela. Cet homme ne la provoquait pas, il s’inquiétait, ainsi allait la nature humaine. Iralia écouta le reste des demandes sans broncher, en prie note et releva le regard sur le Nowaki après avoir fini de gribouiller quelque chose sur une feuille.

    - Camille Elkens et Violet Nowaki, c’est noté.

Elle claqua des doigts, et un homme apparut, sortant de l’ombre. Sa présence n’était pas dissimulée par Haki, cependant il semblait particulièrement discret. Il prit le papier et baissa la tête avant de partir.

    - Deux navires, et trois alliés… Si vous réussissez, j’accéderai à votre demande, en plus d’une rencontre avec Silver et Mikai. En attendant, quand vous aurez besoin de me contacter, vous passerez par Ecbert.

Finalement, elle tourna son regard confiant en direction de Taito.

    - La mission que je vous confie n’est pas seulement de mon fait. Yang Thalassa en est également le commanditaire. N’ayez donc crainte des retombées. Il vous a d’ailleurs chaleureusement recommandé, conclut-elle avec un air clément. A présent, Vice-Directeur Nowaki, veuillez-vous rendre devant le Château Pangée.


???

Devant le Château Pangée, un homme aux yeux toujours clos semblait attendre avec impatience que quelque chose se produise. Il trépignait légèrement, comme un enfant à l’arrivée d’un cadeau. Les gardes le dévisageaient sans que cela ne semble le gêner. Il y avait quelque chose chez lui d’énigmatique, même s’il semblait transpirer d’une certaine audace. Personne ne lui reprochait d’être ici, et il esquivait par intermittence les bananes qu’on lui lançait par la fenêtre.

Lorsque le Nowaki sortirait, il se dirigerait, insouciant, vers lui et lui adresserait la parole sur un ton pressé :

    - Lars Volkoff vous attend.

Ce furent ses seules paroles avant qu’il ouvre le chemin à nouveau vers l’intérieur du Château Pangée, en direction de l’endroit où se trouvait la seconde Etoile qu’il allait rencontrer ce jour.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Mar 10 Nov - 23:11
Rencontre importante




Mon interlocutrice était quelqu’un de très pointilleuse. Je m’en rendais bien vite compte mais ne m’en plaignais pas. Visiblement elle écoutait mes paroles avec le plus de concentration qui soit mêlé à de la neutralité intrigante. Celle-ci rétorqua qu’elle était sûre d’elle d’une certaine façon. Je trouverais quelque chose. Quoi ? Dieu seul sait… Répétant que je n’aurais pas à m’en faire pour ça, j’avais carte blanche pour mettre au grand jour les plans de l’homme mystérieux du groupuscule le plus puissant de la planète. La seule chose dont je devais me méfier, c’est qu’ils ne veulent pas se débarrasser de moi si ce que je soulevais était trop gros. Après tout, les cinq étoiles ne peuvent pas se permettre d’être salit aux yeux du monde. Qu’en penserait la marine ? Les membres du Cipher Pol ? Ils représentent l’élite, l’étoile du matin et du soir… Montrer une corruption à leur niveau voudrait dire que personne n’est à l’abri et ça, ce serais une défaite cuisante pour tout membre de la justice véritable. Non… Ils doivent rester immaculés, aussi souillés soient-ils à la racine.

La jouer fine, voilà le mot d’ordre dans cette histoire.
Laissant celle-ci me congédier je retournais sur mes pas tranquillement sans me douter de la suite. En effet, alors que mes pas raisonnaient dans ces couloirs absents de monde en apparence, voilà qu’une silhouette se dessinait à l’entrée du château. Intrigué, je m’apprêtais à l’esquiver quand celui-ci dit une simple phrase. Une phrase qui eu l’effet d’une bombe. Déjà ? Si tôt ? Voilà une nouvelle qui chamboule tout mes plans et c’est avec tout le naturel du monde que j’osais proposer un compromis.

« Je … … Cinq minutes ? C’est envisageable ? »

Mais voilà, la réponse du jeune homme à l’air sournois ne se fit pas prier, plus autoritaire qu’on ne pourrait le croire. Devant une telle réaction, c’est sans attendre que je répondrais qu’au final je ne le ferais pas attendre et suivrais cet émissaire du Volkoff. Marchant aux côtés de ce blond à l’air de renard, j’arriverais donc devant la porte du bureau de ce fameux Lars et attendrait la suite. Me mettant au garde à vous une fois devant le fameux homme de pouvoir. Décidément, la journée était chargée.

« Vice-Directeur Nowaki. Vous m’avez demandé ? »

La confrontation avait lieu. Lars Volkoff. Membre des cinq étoile.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 11 Nov - 0:38



Membre des Cinq Etoiles : Lars L. Volkoff

Le bureau de Lars partageait avec celui d’Iralia ce côté peu lumineux qu’on pouvait leur reprocher, telles des antres. Ce n’était en rien comparable au bâtiment dans lequel Yang Thalassa accueillait en grande ponte, tel le fier et grand politicien qu’il était, ses invités en alliés. C’était cependant le seul point commun que les deux lieux que Taito avait vu ce jour partageaient. Des bibliothèques occupaient les murs et les allées de ce qui se voulait être un centre du savoir. Quelques piles de livres sur des sujets divers menaçaient de s’écrouler à chaque intersections de la pièce, tandis qu’un coin plus cosy était installé au milieu. Un canapé et deux fauteuils entouraient une table basse sur laquelle étaient posés d’autres livres, ainsi que quelques dossiers soigneusement fermés. Un bureau finement ouvragé était disposé en arrière-plan, contenant lui une montagne de paperasse qui semblait attendre patiemment son tour.

C’était un temple de la connaissance, et c’était sûrement l’une des clefs de la réussite de Lars. Il s’agissait avant tout d’un érudit, érudit en sciences humaines et en histoire, érudit dans la vie. En cela, il avait au moins un point commun avec Mikai. Les deux hommes mettaient le savoir au-dessus de toute qualité, même s’ils n’entendaient sûrement pas la même chose par là.

Lorsque Taito fut invité à entrer dans la pièce, le Cinq Etoile, installé dans son fauteuil, retira ses lunettes de lecture. Il ne prit pas la peine de se lever, mais invita d’un geste son interlocuteur à s’asseoir dans un fauteuil ou dans le canapé, le saluant avec un air plutôt paisible.

A ses trente ans, Lars Volkoff avait atteint le prestigieux poste qu’il occupait encore aujourd’hui. De ses collègues, il était celui dont la position était la plus ancienne. Il avait cette année soixante-dix-neuf ans, ce qui signifiait qu’il était à presque quarante-neuf ans sur ce poste. Presque la moitié d’un siècle, et il comptait bien en faire le double. Son sourire de circonstances, une façade comme une autre, n’était pas là pour troubler Taito mais pour lui annoncer que tout se passerait bien.

    - Je vous ai demandé de venir tout d’abord pour vous féliciter. Grâce à vous, nous avons pu obtenir de précieux renseignements sur la néo-marine, et nos troupes vont rapidement réussir à démanteler quelques positions. Lailine n’a pas été facile à convaincre, mais les bons arguments nous ont permis d’arriver à nos fins.

Parlait-il de torture ? C’était courant, et les criminels ne méritaient de toutes les manières pas de compassion. Ou du moins, c’était ce que son manque d’empathie envers la jeune mariée semblait laisser transparaître. Il se contenta cependant de passer rapidement à un autre sujet, comme pressé par le temps.

    - Vous êtes actuellement Vice-Directeur du Cipher Pol 5, mais à deux doigts de monter vers une position plus prestigieuse. Dans leur vie, peu de personnes peuvent se vanter d’être nommé Directeur d’un Cipher Pol après être passé par un poste de Vice-Amiral. Je souhaite donc vous aider à l’atteindre le plus rapidement possible, du moins si nous nous entendons.

Il prendrait une pause et sourirait :

    - Taito, j’aimerais vous proposer de vous associer à moi. Je pense que nous partageons des ambitions communes. Nous voulons appliquer la justice du Gouvernement Mondial de manière égalitaire, et bienveillante. Si vous acceptez de vous joindre à moi, nous pourrons étendre la justice sur les îles protégées par le Cipher Pol 5, plus qu’elle ne l’est maintenant. Je vous y aiderai, et après la mission que je vous confierai, je m’engage à ce que le poste de Directeur soit à vous, si nous parvenons à un accord. De mon côté, je souhaite vous offrir mon aide en cas de besoin, et j'attendrais de votre côté que vous me fassiez passé en priorité quand vous avez besoin de faire remonter des informations.

Il semblait ouvert à la discussion, et étant de toute évidence loin d’être aussi sévère qu’Iralia ou condescendant que Yang. C'était le moment pour Taito de faire valoir ses revendications, et Lars lui laisserait la parole pour s'exprimer, affichant un regard bienveillant et un sourire incitant à la discussion, prêtant attention à son interlocuteur et mimant de manière extrêmement naturelle des expression adaptées aux déclarations du Vice-Directeur du Cipher Pol 5.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Mer 11 Nov - 15:55
Rencontre importante




Je ne m’attendais pas à devoir croiser de sitôt le fameux Lars Volkoff. Que pouvait-il bien me vouloir ? Me surveillait-il ? Devinait-il les manigances de ses collègues ? Une chose était sûre, en le rejoignant, je me devrais de faire attention à mes actions et mes paroles. Avançant à pas de loup, je suivais le blond à l’air de renard et vins à doucement arriver devant son vestibule. Entrant et me présentant, celui-ci me laissait voir son repère. Visiblement, il y a quelques ressemblances avec la femme de loi, mais d’autres différences. Le lieu respire le savoir, l’intellect qu’un homme peut assimiler. Il aime lire ? Au fond, cela me renvois directement à un dicton bien connu : le savoir c’est le pouvoir. Montrait-il tout ces livres pour montrer qu’il était en position de force ? L’éloquence est tout un art et si certains se cachent devant une répartie sans limite et un style bien personnel, l’homme devant moi semblait plus axé sur le savoir général.

Le voyant quitter ses activités intellectuelles, je me mettais devant lui, dans un fauteuil très confortable il faut avouer. Sur ce point, on peut dire que l’homme savait plus recevoir que sa collègue. Mais je ne me laissais pas berner par ce luxe et ce semblant de pouvoir assumé. Tendant l’oreille, j’écoutais alors l’homme qui n’y allait pas par quatre chemins. Me félicitant pour mon travail, je me fis humble comme à mon habitude.

« Nul besoin de me remercier … Vous m’avez confié une mission, c’est normal de la réaliser comme il se doit. Je regrette juste la mort d’un homme qui aurait pu éviter je pense… Mais ce n’est qu’une question de point de vue. S’il en savait trop et que cela justifie sa mort mystérieuse, soit. Ce n’est que justice. Quant à Lailine, elle paie les conséquences de ses actions, aussi triste cela soit-il. C’est la vie… Peut-être que son bien aimé ira la rejoindre à Impel Down en un seul morceau…»

Affichant mon point de vue sans blâmer l’homme, je tentais de montrer que je passais outre, aussi faux cela soit-il. Je devais garder mon image d’homme de loi qui ne jure que par la finalité. La fin justifie les moyens après tout, aussi dur et triste soit cette réalité. Gentil n’est pas un métier et cela fait longtemps qu’il faut comprendre ceci : on ne changera pas le monde qu’avec des mots. Il faut savoir appuyer sur la détente des fois, sans quoi on fonce droit dans le mur. Ou c’est l’ennemi qui tire.
Je vins à redresser un peu la tête et bomber le torse tout en écoutant l’homme qui reprit la parole. Visiblement, celui-ci désirait me donner un coup de pouce pour obtenir le rôle important de Directeur. Me frottant doucement la nuque, je jouais alors l’homme flatté, presque embarrassé.

« Je ne sais pas quoi vous dire… Sans doute merci. Merci de me donner une telle confiance et sans doute récompenser hmm… Mon attitude qui se veut intransigeante envers l’échec et mon goût prononcé pour le travail bien fait. Mais je tiens à préciser que c’est la moindre des choses que je puisse faire pour le bien de tous. Sans m’étaler sur le sujet, je vous rappel juste que la marine m’a sauvé des griffes de forbans… Sans ça, qui sait où je serais à l’heure actuelle. Au fond de la mer sans doute…
Il n’y a aucuns remerciements à me faire, je ne fais que mon travail. »


Me frottant la nuque, je regardais alors le Volkoff droit dans les yeux. Sincère pour le coup, j’étais bien heureux qu’il ne me force pas à mentir plus que ça. On ne touche pas à des sujets sensibles comme mon ressentis sur x ou y collègues. Le pire serait sans doute de devoir justifier mes relations avec ma sœur et Camille. Là, définir clairement leurs statues en face de lui, ce serait donner un moyen de pression à ce dernier, ou dévoiler mon talon d’Achilles.

Lars ne se fit pas prier pour dévoiler ses objectifs me concernant et j’affichais une mine surprise. Flatté, je vins à me racler doucement la gorge. Réfléchissant, je vins à doucement regarder autour de nous. Les livres, ce cocon de savoir… Cet homme affiche son goût pour la culture. Autant le flatter sur ça.

« Une fois de plus, je ne peux qu’être flatté d’un tel intérêt. Je me demande si je mérite vraiment toutes ces éloges et cette confiance que vous voulez placer en moi. Qui plus est un homme si cultivé. Je ne pense pas avoir besoin de réfléchir. Je ne peux qu’accepter une telle offre. Cependant, j’aimerais mettre un bémol ou plutôt une condition à cette entente plus que flatteuse : que vous n’interveniez pas, ou le moins possible dans mes missions. Donner moi l’ordre et laissez-moi être votre bras armé. Votre épée de Damoclès. Un homme tel que vous a sans doute plus de choses à penser que vérifier qu’un travail soit bien fait.
Pour appuyer ma demande, je vous demander simplement de vous fier à ma réputation. L’ordre que j’inspire est rarement remise en cause. Si demain je me présente sur une île et met de mon côté les civils et les forces armées sur place, très peu oseraient contredire ce que j’instaure. Que ce soit le traitement d’informations, les règles à suivre et les communications… Ne vous en faites pas, des rapports quotidiens seront fait afin de vous tenir au courant avant tout le monde. L’avant-première de l’actualité sur les territoires dépourvus de surveillance réelle marine. Ces termes vous semblent-ils convenables ? »


Affichant une mine sérieuse, je négociais de façon assez franche. Le mot d’ordre était comme il l’avait dit l’entente : la confiance. Qu’il continu ses affaires, moi, j’obéirais à ses demandes. Je déplacerais des montagnes s’il le désire et ferais de lui l’homme le plus influent de ces mers. Ou du moins voulais-je lui faire croire. Attendant son avis, je jetais un coup d’œil sur divers livres qui trônaient ici et là et vins à cligner des yeux.

« Ne serait-ce pas un ouvrage sur les relations humaines entre samouraïs ? La société dite ‘ du fer ‘ ? »

Revenant bien vite au sujet principal, je vins doucement à croiser mes jambes, signe de détente légère. Essayant de paraitre confiant, je remettais ma cravate en place avant de reprendre une ultime fois.

« Quelles sont ces fameuses ambitions ? Outre faire régner l’ordre outre les quatre mers, toutes les voies et un jour le nouveau monde ? Je comprendrais si vous ne voulez pas tout me dire, nous ne sommes qu’au début de notre possible partenariat monsieur Volkoff.
Pour ma part je vais jouer franc jeu, je ne l'ai jamais cacher : l'élimination ou emprisonnement de tout forbans qui osent aller à contre-courant de l'ordre que nous instaurerons. Les pirates, les hors-la-lois, cette pseudo marine rebelle, les révolutionnaires... Tout les ennemis de l'ordre doivent payer les conséquences de leur insolence. Au plus vite...»


J’attendais ses réponses, grandement intrigué.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2653

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 11 Nov - 18:37



Membre des Cinq Etoiles : Lars L. Volkoff

Contrairement au regard perçant d’Iralia qui ne se cachait pas d’analyser ses interlocuteurs, celui de Lars était chaleureux. Il masquait sûrement derrière une grande connaissance de l’esprit humain des opérations complexes de manipulation, cependant personne ne pouvait réellement le pressentir. Gagner la confiance d’une personne pareille n’était jamais gagné d’avance. Pour le Nowaki, c’était encore plus dur puisqu’il commençait à peine à interagir avec un homme d’une méfiance excessive. En tout cas, c’est ce que l’on pouvait supposer : les personnes mystérieuses n’étaient jamais en manque de secrets.

Le Volkoff passa sa main autour de la anse d’une tasse et la porta lentement à sa bouche, écoutant les paroles de son interlocuteur sans l’interrompre, mais se contentant de réagir pour l’encourager à s’épandre. Plus il en disait, plus il livrait des informations qui pouvaient être utiles à leur collaboration. Ainsi, un sourire perça ses lèvres occupées à goûter son nectar, tandis que le Vice-Directeur parlait. Il finit par reposer sa tasse et décida de répondre :

    - J’attendrai vos rapports, donc. Ma confiance vous sera acquise dès que vous aurez obtenu le poste de Directeur, précisa t’il. Et vos termes me conviennent.

Il tournerait son regard vers l’ouvrage dont parlait Taito, et acquiescerait sans révéler plus d’informations, avant de répondre à sa dernière intervention.

    - Outre la suprématie du Gouvernement Mondial, vous voulez dire ? Je n’en ai pas d’autres. Tout est juste un moyen d’arriver à mes fins. Bien sûr, cela passe par ce que vous venez de citer comme objectifs : l’élimination de la vermine.

Il semblait ne pas avoir grand-chose à rajouter sur le sujet. Discuter de ses convictions avec quelqu’un qui n’avait pas fait ses preuves aurait été une première, et elle n’arriverait pas aujourd’hui. Ainsi, il se contenta de se lever et de se diriger vers son bureau, tirant un dossier assez peu épais d’une pile de dossiers qui menaçait de s’écrouler, mais resta en place.

Il reviendrait vers le Vice-Directeur et lui tendrait le contenu qu’il serait invité à feuilleter. Il y avait le nom d’un royaume noirci, ainsi qu’une description rapide d’une situation politique nébuleuse. C’était plus ou moins toutes les informations qu’ils avaient.

    - Ce lieu est sous la surveillance du Cipher Pol 5, mais depuis quelques temps nous avons du mal à communiquer avec eux. En tant que futur Directeur, vous serez amené à devoir restaurer le contact avec certaines îles. Ici, il s’agit de réunir des preuves permettant de montrer que le régent est en lien avec des hors-la-lois, selon les informations dont a eu vent le Cipher Pol 2. Quand vous aurez obtenu les informations, j’enverrai une délégation sur l’île pour réaliser des négociations. Un de mes agents vous précisera où vous rendre quand vous commencerez la mission.

La mission était assez simple. Si Taito l’acceptait, il pourrait simplement décider de mettre un terme à cet entretien, en l’absence d’autres informations à s’échanger.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 670
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue42/75[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Left_bar_bleue113/500[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (113/500)
Berrys: 390.532.000 B
Dim 15 Nov - 23:59
Rencontre importante




Lars semblait miser sur la confiance. Il ne jouait pas de sa position pour intimider ou impressionner… Non, il jouait le monsieur tout le monde qui vous dit ce que vous voulez entendre. Jouant le jeu donc, je me faisais quelque peu langue de bois espérant que ce dernier apprécie mon assiduité. Il me confirma qu’en effet, la confiance serait établie une fois le post de directeur acquis et pour cause, cela serait une façon d’avoir la main mise sur cette organisation, d’où le fait que j’avais négocié le fait qu’il se penche le moins possible sur ce sujet. Bref, jouant mes cartes et lui les siennes, ce dernier me fit part de ses objectifs, ou du moins ce qu’il voulait me dire. Esquissant un sourire carnassier, visiblement nous avions les mêmes centres d’attention et tant mieux.

Laissant l’homme vaquer, je vins à le regarder et prit le dossier qu’il me confiait. Lisant attentivement les informations données, je tentais de mettre de côté les informations bonnes à prendre et celles qui ne sont pas utiles. Il faut savoir faire le tri dans un rapport quelconque. Bref, je relevais doucement les yeux vers l’homme qui me donna un complément d’informations. Mon esprit analyste me fit avoir quelques commentaires.

« Vous pensez que le lieu est corrompu ? Que le manque de communication soit … fait exprès ? … Si tel est le cas, du nettoyage s’impose… Qui plus est, que le / les régent(s) couvrent certaines choses ? … Hmmm… Voilà qui est peu plaisant. »

Me redressant en refermant le dossier, je vins à m’incliner pour demander de prendre congé et sans attendre, je me mettrais en route vers la cible. Une nouvelle mission qui me hisserait sans doute vers de nouveaux sommets. Cependant, plus je grimpais dans cette « hiérarchie », plus je m’enfonçais dans des ténèbres terrifiantes. Le danger était palpable, et même si je ne montrais rien, je craignais énormément pour mes proches. Ma vie pour ma part n’était que secondaire… Seule la survie des autres comptes.

Traversant les couloirs, je quittais les lieux et me mettrais en route si rien ni personne ne s’interposait entre moi et le navire que je devais rejoindre.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Au plus proche du pouvoir [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: