Derniers sujets

Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Aujourd'hui à 14:30
[Conquête] - Premier pasparElyvia Belrain
Hier à 21:14
[Présent] - Trait d'union [Pv : Ligue]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 22:29
[FB] L'or Qui Déchante [FT : Rébéna Té Ra]parRébéna Té Ra
Mar 16 Avr - 21:12
Création d'une ArmeparAslan Moore
Mar 16 Avr - 16:02
Ellipse Ghetis Archer parGhetis Archer
Lun 15 Avr - 16:35
Tu veux que je sois le roi des pirates? [FB Feat Logan]parSuzuran Akira
Lun 15 Avr - 0:08
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Dim 14 Avr - 12:47
Fate's CityparMaître-Jeu
Sam 13 Avr - 14:47
-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito]
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 3 Nov - 20:14



Directrice du Cipher Pol 5, Ayana Hime
Renommée à 240.000.000 B.

Le bureau de la Directrice était recouvert de comptes rendus divers, de demandes d’autorisation pour certaines interventions, de fiches d’îles plus ou moins complètes avec des coordonnées, couvrant la couleur du chêne qui faisait la solidité de ce parfait attirail pour une jeune femme surchargée. C’était principalement cela la vie de Ayana Hime depuis l’attaque d’Enies Lobby, plusieurs mois auparavant, qui l’avait promue suite à la mort de Sinaris. Celle qu’on surnommait « La Professionnelle », reconnue comme étant à l’heure actuelle l’une des meilleures membres du Cipher Pol, était aussi tristement convaincues de ne pas être à sa place dans les bureaux. Il n’y avait cependant pas plus apte à faire ce job à l’heure actuelle.

La nomination de Taito Nowaki semblait cependant l’arranger grandement. Elle avait passé pour la première fois de sa vie une heure en réunion avec les Cinq Etoiles, et il avait été décidé sous couvert qu’il fasse ses preuves que l’un des héros de Marineford reprenne le flambeau d’un Cipher Pol au bord de l’effondrement suite à la disparition de son directeur.

D’un autre côté, cette période transitoire était une plaie pour elle. Son bras-droit avait dû partir de son poste, étant nommé aux Inter-Agences, une branche qui permettait d’établir une bonne communication entre Cipher Pol, Marine et Impel Down, offrant une sorte de caisse de résonnance quand il y avait besoin de gérer soit des conflits, soit des échanges équivalents importants. Des lignes directes existaient, cependant celles-ci offraient des services peu communs.

Un bruit fit finalement lever le regard à l’ancienne agente d’élite de ses dossiers, les cernes commençant à s’inscrire sur son visage. Elle observa alors un homme qui entra dans son bureau, la mine légèrement déconfite tandis qu’il se tenait une main bandée de partout.


Ancien Vice-Directeur du CP5, Membre de l'Inter-Agences, Merit Donmingo

    - Ta secrétaire m’a encore fait un bandage extrême…
    - La dernière fois, tu t’étais infecté, elle est effrayée depuis… Contente de te voir, Merit.

L’homme acquiesça avant d’aller s’installer dans un des deux fauteuils devant son bureau. Il avait beaucoup traîné ici, puisqu’il avait été pendant des années, jusqu’à quelques jours auparavant, le Vice-Directeur du Cipher Pol 5. Il était, de manière transitoire, affecté aux Inter-Agences, mais avait en même temps un statut bâtard qui faisait de lui un Agent d’élite. C’était quelque chose que nombre de personnes n’étaient pas capables de comprendre, cependant avoir un héros de Marineford dans les services du Cipher Pol était un véritable avantage en terme d’influence, surtout sur les îles dépourvues de bases militaires marines.

Elle observa un dossier nommé « AT » sur le coin de son bureau, et soupira de plus belle en se disant que les temps qui courraient n’étaient pas les plus simples.

    - On attend le Vice-Directeur Nowaki ?
    - Oui. Il vient se présenter, et je dois lui transmettre les détails d’une mission.

Elle observa l’enveloppe sous scellée qu’on lui avait confié. C’était rare de faire cela, cependant c’était toute la confiance qu’on lui accordait, et elle ne l’avait jusqu’alors jamais trahie.


Tu arrives à Enies Lobby de la manière que tu veux. Ta mission se passera à Lunas, mais comme convenu IRP on cumule tout en un seul RP. La secrétaire t'annoncera avant d'entrer.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Mar 3 Nov - 20:50
New Horizon




Un nouveau jour se lève… Devant le miroir, je grognais une énième fois. Quelle idée de changer d’accoutrement ? Pourtant, c’est pour se formaliser, après tout, je n’allais pas imposer ma tenue de Vice-Amiral alors que théoriquement parlant, je ne le suis plus n’est-ce pas ? Quoi qu’il en soit, encore une fois depuis ce matin, je réajustais ma cravate en ne cessant de me dire une chose : ça ne me va pas… Aujourd’hui est mon entrée en service officiel, mais je ne suis pas convaincu de l’habit. Tsss… Voilà une première raison d’en finir avec cette mission qu’est vaincre le Constantinisme. Mais pour l’heure, je me devais de prendre mon service et cela se traduisait par une réunion avec ma « boss », la seconde « pro ». Ce que j’ignorais, s’était qu’il y aurait une ou plusieurs autres personnes…

Bref, une fois beau comme un sou neuf, je descendais du navire qui m’avait amené à cette fameuse île. Descendant sur le quai, je vins à marcher tranquillement. Si ma carrure svelte était dessinée par mon costume, on peut clairement noter le fait que je transporte mes armes quasiment aussi grandes que la moitié de mon corps. Une main de fer dans un gant de velours ? On pourrait le croire… L’habit ne fait pas le moine il faut croire. Cherchant mon chemin, je saluais les rares personnes que je croisais tout en traçant ma route jusqu’au fameux point de rendez-vous.
Ce bâtiment, cette tour… C’est un ensemble de bureaux on dirais. Un rassemblement de paperasse entassé dans des centaines voire milliers de pièces différentes. La définition même de la mise en cage. S’ils pensent que je resterais ici à faire les papiers, ils se mettent le doigt dans l’œil. Si pour eux un directeur et vice-directeur signifie rester derrière un bureau, alors ils verront que ma définition est différente. Le bureau n’aura jamais été aussi vide que depuis mon arrivée…

Traversant pièces et montant bien des escaliers, je cherchais mon chemin dans ce labyrinthe sur étages. Je grognais quelque peu quand je me rendais compte que j’étais un étage en dessous ou trois au-dessus… Bon sang, mais il n’y a pas de panneaux directionnels ici ? Manquant de frapper un mur à cause de la frustration, je finis par arriver à l’étage et à la porte adéquat. Me présentant à ce qui semblait être la secrétaire, celle-ci me fit signe d’entrer et c’est sans attendre que je frappais à la porte. L’ouvrant, entrant et refermant derrière moi, je dévisageais alors les deux principales personnes dans la pièce. Un homme et une femme. Si l’un m’est inconnu, c’est par déduction que je devinais qui était la seconde, aussi, après un regard vers les deux, je m’inclinais respectueusement comme j’en ai parfois l’habitude.

« Bonjour. Vice-Amiral Nowaki. Vous devez être la directrice de ce Cipher Pol ? Ayana Hime ? Quant à vous … Vous êtes ? »

Aussi direct soit l’approche, c’est avant tout à l’homme que je tendais la main. Main gantée, je serrais celui-ci avec une poigne qui m’est propre. Regardant alors la demoiselle, c’est droit comme un I que j’attendais la suite des événements. Gardant dans mon dos mes armes, je me demandais bien ce qui allait suivre. Discussion ? Présentations plus profondes ? Quoi qu’il en soit, je regardais autour de moi, dénotant un certain manque de décorations. C’est triste même comme bureau. Et des gens acceptent de rester enfermé ici pendant plus de deux heures ? Hérésie…




Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 3 Nov - 21:19



Directrice du Cipher Pol 5, Ayana Hime & Ancien Vice-Directeur du CP5, Membre de l'Inter-Agences, Merit Donmingo
Renommée à 240.000.000 B.

Le Vice-Directeur Nowaki pénétra le bureau, une stature militaire portée sur lui qui n’avait rien de désagréable. Ayana et Merit n’eurent pas besoin de se concerter pour se dire qu’il ferait parfaitement le job qu’on lui demanderait de faire, voyant de visu qu’il serait un travailleur assez acharné. Le Donmingo se contenta de lever en tentant de ne pas se blesser, et serra la main de son supérieur hiérarchique dans le Cipher Pol de manière assez brève, bien que polie.

    - Merit Donmingo, j’occupais jusqu’à il y a quelques jours le poste de Vice-Directeur que vous occupez à présent. Je suis principalement tourné vers les tâches… Comment dire ?
    - Administratives, enchaîna Ayana. C’est un calvaire, depuis qu’il n’est plus là je dois me faire tous les rapports, même les plus insignifiants…

Elle le regarda, un air de désespoir sur le visage alors qu’il haussait les épaules. Elle avait l’impression de rouiller, cependant c’était sans compassion qu’il exerçait son métier. En tant que Directrice, elle devait porter une attention importante à tout ce qu’il se déroulait dans sa branche. En général, si on n’était pas un administrateur né, c’était le Vice-Directeur qui prenait en charge cela. Cela permettait de ne faire remonter que les dossiers d’importance, avec une validation sur ceux-ci. Bien sûr, on gardait un droit de regard, mais ça évitait d’avoir à gérer tout ce qui se trouvait en dessous.

Il était rare de mettre un troisième bras, principalement à cause de quelques normes administratives qui voulaient l’approbation d’un supérieur hiérarchique dans quelques démarches archaïques. Enfin, pour Taito Nowaki cela serait un nouvel univers perturbant s’il décidait de la jouer à l’ancienne.

    - Quoiqu’il en soit, un ancien Vice-Amiral n’aura sûrement pas envie de s’attarder dans les bureaux, et je vous comprends. C’est un endroit que je n’aime pas particulièrement, mais il faut bien quelqu’un pour faire le travail. Tout d’abord, laissez-moi vous remercier de vive voix pour votre travail à Marineford. C’est grâce à des héros comme vous que nous avons gagné la guerre contre les Décimas.

Elle s’inclina légèrement, avant d’enchaîner :

    - Ecbert Wessex nous a mis au courant de la situation. Vos compétences sur le terrain sont testées pour permettre de vous octroyer le poste de Directeur, que je serai ravie de vous libérer. Je repartirai après cela sur le terrain, ce qui permettra à Merit Donmingo de revenir à son poste de Vice-Directeur, une fois la passation actée. Il est très efficace et vous libérera de la majeure partie des tâches administratives, alors je vous le recommande fortement. En attendant, je m’occuperai de… ce travail administratif, auquel vous n’aurez à vous familiariser que si vous le désirez. Bien sûr…

Et elle resta un instant en suspens, l’air un peu taquin :

    - C’est si vous êtes capable de prouver que vous avez de quoi diriger une agence du Cipher Pol. Le 5 s’occupe de la gestion des îles sans bases marines. Uniquement les territoires alliés : ce sont soit des souverains, soit des entités politiques comme les maires qui ont liés des accords avec le Gouvernement. Notre rôle n’est pas d’en amener plus, mais de gérer celles qui existent, de les défendre si elles n'en sont pas capables seules. Nos hommes sont en quelque sorte le bras armé du Cipher Pol, et la plupart sont entraînés aux techniques du Rokushiki.

Elle ne parlait pas souvent autant, mais il fallait passer les informations en peu de temps.

    - Le rôle du Directeur du Cipher Pol 5 est, en plus de veiller à ce qu’il n’existe pas de lacunes sur les îles protégées, de gérer les promotions au grade d’agent d’élite, d’offrir à ses agents les meilleures chances de réussir, de partager des informations, de communiquer avec les autres agences et Marijoa, ainsi que de corriger les erreurs de ses subordonnés, entre autres.

En soit, de faire le boulot qu’on attendait d’un Directeur : gérer son agence. La professionnelle l’avait parfaitement fait durant ces derniers mois, même si elle n’aimait pas particulièrement cela car ça relevait d’être disponible assez régulièrement pour des réunions. Aller sur le terrain était cependant une des chances majeures des Cipher Pol 5 et 7.

    - Des questions ou des remarques ?

S’il n’en avait pas, il pourrait recevoir la lettre de Lars Volkoff qui donnait les informations essentielles de la mission qu’on allait lui confier.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Mar 3 Nov - 21:53
New Horizon




Découvrant des têtes inconnues, je pouvais mettre enfin un nom sur les hautes têtes de cette organisation. Me tournant vers celle qui parlait, je vins à doucement tendre l’oreille, me faisant silencieux. Ainsi donc, il y avait le directeur et l’ex vice-directeur ? Joli gratin me dis-je, mais j’avais d’autres chats à fouetter me dis-je. Tant que je ne statuais pas la pensée de ces personnes, ce sont potentiellement des ennemis, alors autant être sur mes gardes. Ils me firent un rapide topo, me décrivant le travail de la paperasse comme très … ennuyeux. Il est clair que pour moi, ce serait une chose plus que chiante, mais d’un autre côté, je ne pouvais pas me permettre de laisser ça dans les mains d’un total inconnu. De ce fait, je m’apprêtais à reprendre la parole quand la demoiselle me remercia pour mes services à la nation, notamment en citant ma participation à Marineford. Je secouais alors de façon nonchalante la main pour signaler que ce sont des balivernes selon moi.

« La bataille de Marineford tout comme toutes les autres que j’ai menées sont le fruit d’une grande coopération avec mes semblables… Rien que le travail de l’Archer, Midoritaka, Shirokuma et j’en passe… Sans eux la victoire n’aurait pu être assurée. Sans les agents mobilisés, sans les soldats… Sans l’effort commun nous ne somme que des fourmis désorganisées. Unis, nous vaincrons, c’est la seule vérité à retenir de tous ces mythes. »

Démontrant une envie de travailler en coopération avec mes semblables, je souriais quelque peu à ces derniers espérant qu’ils voient mon côté humble. Du moins, quand il veut bien se montrer. Car même si je mets beaucoup d’importance sur le travail d’équipe, c’est souvent seul que je tiens à protéger mes comparses, seul tel un bouclier, celui de la justice !
J’écoutais alors de nouveau la demoiselle me faire un topo sur la situation et je notais quelques détails. Ainsi donc, une fois directeur elle repartira sur le terrain ? Et l’homme que je remplace regagnera sa place ? Je vins à doucement analyser son discours et pointer un détail.

« Me conseiller ? Sous-entendez vous que je peux très bien nommer une autre personne au cas où ? Simple curiosité bien entendu… J’aimerais juste vite me familiariser avec le fonctionnement de la hiérarchie dans cette nouvelle organisation. »

Je saluais l’homme non loin de là histoire de montrer que je ne prévoyais pas de le virer. Ce serais mal avisé de ma part de supposer cela alors qu’on ne se connait pas. Je repris alors le travail concernant la paperasse.

« Concernant la partie administrative, je souhaiterais pouvoir mettre mon grain de sel dedans plus tard. J’aime la transparence et je ne vois pas pourquoi une seule personne devrais s’en charger. Encore une fois, le mot d’ordre est et sera : ensemble. »

Malgré le ton strict, je restais courtois et souriais quelque peu aux personnes ici présentes. Puis écoutais de nouveau celle-ci me donner plus d’informations. Le rokushiki hein ? Je vins pour ma part à doucement serrer et desserrer mon poing ganté avant de sourire en douceur. Chacun sa spécialité je dirais… Quoi qu’il en soit, quand enfin j’eus assez d’informations pour me faire une idée globale de la situation, je vins à doucement m’incliner.

« Aucune. J’ai hâte de pouvoir collaborer avec vous et tous autres agents de l’agence. Peu importe mon rôle, je devrais de toute façon les rencontrer, me faire une idée d’eux etcetc… »

Sur ces mots, je regardais la directrice en date pour attendre la suite. Et une fois mes instructions données, je me mettrais en route vers ma destination suivante.



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 3 Nov - 22:09



Directrice du Cipher Pol 5, Ayana Hime & Ancien Vice-Directeur du CP5, Membre de l'Inter-Agences, Merit Donmingo
Renommée à 240.000.000 B.

    - Vous avez une liberté relative sur votre agence. Tant que la personne convient aux Cinq Etoiles, vous pouvez nommer celui ou celle que vous désirez sur ce poste, répondit Merit à la place d’Ayana, sans sembler offusqué de la question.

C’était un homme très droit, et de ce fait il était aussi capable de comprendre les points de vue d’autrui. S’il avait un homme de confiance en tête, ce ne serait pas étonnant qu’il le nomine. Bien sûr, cela entraînerait sûrement de gros problèmes de communication dans un premier temps : deux inconnus qui arrivaient au même poste était quelque chose de relativement troublant, et pouvait provoquer sinon des insubordinations au moins un temps d’adaptation. Il y avait la possibilité de demander à Ayana ou Merit de réaliser une transition, cependant c’était quelque chose de compliqué à mettre en œuvre s’ils refusaient, puisqu’aucun des deux n’aurait d’attachement obligatoire au Cipher Pol 5. Il faudrait que Taito aille voir avec les Cinq Etoiles directement, s’ils refusaient cela. Les options restaient cependant ouvertes, et chaque Directeur apportait les changements qu’il désirait à son Cipher Pol.

    - Vous pourrez convoquer les agents d’élite et agents que vous souhaitez rencontrer, cependant ils sont souvent déjà affectés, donc vous déplacer pourrait être plus facile pour éviter de laisser un trou dans la gestion des îles à un moment T, conseilla simplement Ayana avant de donner la lettre de Volkoff à Taito. Si vous avez d’autres questions, voici ma ligne directe.

Merit fit de même en donnant son numéro à Taito, avant de prendre congé s’il n’avait pas plus de questions.

La lettre était assez courte, et le contenu clair. Lars indiquait à Taito la direction de Lunas. Un échange d’informations aurait lieu en direct à la Bibliothèque, dans une allée de livres sur la géographie globale. Les personnes présentes seraient l’Agent d’élite du Cipher Pol 7 Hendrick Steven et l’ancienne Législatrice AOI Lailine Hart. Cette dernière était une proche d’Aston Finley, et sa capture vivante était aussi exigée pour obtenir d’importants renseignements sur la Néo-Marine. La capture ou la mort de Hendrick importait peu. L’échange aurait lieu quelques jours plus tard, le temps d’arriver sur l’île, discrètement bien évidemment.

Lunas était une île calme ces derniers temps, mais sa quiétude promettait d’être brisée par cette incartade. La réussite de cette mission dépendait entièrement de la volonté de Taito à s’inscrire comme un agent double, cependant la vie de cette femme, qui serait sûrement torturée pour délivrer des informations, valait-elle le poste qu’il visait ? Qu’elle le vaille ou pas, la lettre semblait insister lourdement sur le fait qu’elle devait être vivante et captive à la fin de la mission pour que celle-ci soit considérée comme une réussite.


Ta cible dans l'interruption de l'échange est donc Lailine hart, primée à 322.000.000 B. Je te mets son avatar en spoiler.
Spoiler:
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Mer 4 Nov - 12:49
New Horizon




Les présentations faites, j’écoutais les dernières informations viables que je pouvais recevoir. Visiblement, une fois directeur, ce sera avec les cinq étoiles que j’aurais des comptes à rendre. Idem en cas de demande de gestion. Hmmm… Je vois. Il est donc primordial d’avoir de bonnes relations avec je suppose. Mettant ça de côté, je remercie l’homme qui m’a donné l’information puis j’écoutais Ayana qui donnait une dernière part d’info. M’inclinant, je vins à recevoir la fameuse lettre et quittais les lieux sans tarder.

Une fois dehors, j’ouvrais celle-ci pour lire l’ordre de mission. Les noms inscrits n’étaient pas trop connus de ma personne. Sans doute était-ce ma peur la plus profonde qui soit : devoir traquer une connaissance. Mais comme ce n’est pas le cas, j’avais tout le loisir de pouvoir échafauder un plan. Après tout, il fallait que les agents en question soient arrêtés, au moins une… Mais en revanche, il fallait me laver de tout soupçons. Hmm… Comment faire hein ? Visiblement, un agent d’élite du CP7 était en question et ce fameux CP7 était soupçonné irréprochable dans l’histoire. Le but de cette mission était de montrer que le CP5 peut être encore viable. Réussir était une nécessité. Mais il ne faudrait en rien que des informations cruciales de Chairoka soient divulguées. Hmmmm…. Réfléchissant longuement, je demandais à être amené à Lunas sans tarder.

Hésitant quelque peu sur la marche à suivre, je demandais à ce qu’aucun agent ne soit affilé à cette mission. Ou du moins, qu’aucun attroupement ne soit fait. Il fallait que cette île reste la plus naturelle possible afin de n’éveiller aucun soupçon. Il serait dommage que l’échange n’ait pas lieu s’ils captent qu’ils sont traqués… Pour ma part, je préparais armes et stratégies pour essayer de trouver la meilleure solution pour eux. Les capturer et faire en sorte qu’ils soient libérés en chemin ? Il me fallait faire basculer les soupçons ailleurs, trouver un bouc émissaire. Peut-être pourrais-je faire en sorte que « le déchu » et des forces alliées attaquent le convoi qui les mènera à Impel Down. Hmm… Ou peut-être les faire passer pour morts ? Hmmm oui et non. Après tout, il suffit de croiser une fois la personne morte et on pensera immédiatement que j’ai menti. Décidément, être agent double c’est vraiment un monde à part…

Il me fallait intercepter cet échange, voilà le début de cette histoire. Après… J’aviserais. Tandis que je voyais au loin Lunas se dessiner, je vins à grogner et gesticuler quelque peu. Encore une foutue crise… Heureusement les personnes sur le navire n’étaient pas nombreuses, mais bon sang ce que c’est dérangeant que ces voix… J’en frappais le sol un moment tant je ne m’habituais pas totalement à cet exercice. Comment diable font les gens dans le même cas que moi ? Ils subissent ? Pour ma part, je trouvais ça vraiment insupportable, cette sorte de brouhaha qui ne cesse qu’à un certain moment. Jurant ici et là, je vins à me calmer en douceur alors que ça se dissipait petit à petit. Retrouvant peu à peu mes esprits, je vins à repousser quelques mousses qui s’inquiétaient de mon état. Les rassurant comme je pouvais, je vins à doucement me redresser et attendre qu’on accoste.

Déposant les pieds sur Lunas, je vins à consulter une carte simple et me diriger vers la fameuse bibliothèque. Tentant de me faire discret, exceptionnellement je n’avais pas pris mes armes car au fond, ce serais suspect de voir une personne se trimballer des armes à feu digne d’un canon… Aujourd’hui, j’utiliserais principalement mon corps et improviserais en cas de dérapage. Seul, je ne pouvais compter que sur moi-même. Normalement, il ne devrait y avoir que moi sur ce coup, pas de CP7 ou une autre agence… J’avais carte blanche en théorie. Avançant à pas de loup, je tentais de pénétrer la bibliothèque le plus discrètement possible sans faire d’histoires. Désormais, il fallait trouver ces «traitres » pour les attraper…




Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 5 Nov - 18:27


Les allées de la bibliothèque étaient, à cette heure de la journée, particulièrement vides. Quelques chercheurs parmi les plus assidus vaquaient entre la cafetière et leurs piles de livres, dont certaines semblaient sur le point de s’écrouler. Des tables étaient positionnées au milieu de grandes allées, surplombées par plusieurs étages supérieurs, et illuminées par des lustres qui tombaient du plafond pour éclairer le havre de connaissances. Les étages en bois étaient solidement construits. Une odeur de livre embaumait l’air, propulsée à chaque livre bougé, à chaque page tournée.

Quelques indications donnaient la direction pour se rendre au rayon « Géographie du Monde » où l’échange aurait lieu. On y trouvait de nombreux ouvrages qui permettaient de forger une conception du monde plus avisée : « De la Démographie sur East Blue » ou encore « Etude de la typologie des paysages urbains ». Quelques livres semblaient n’avoir pas été bougés depuis longtemps, attrapant quelques milligrammes de poussière qui étaient déplacés par les plumeaux des amoureux des livres.


Agent d'élite du CP7, Hendrick Steven

Au milieu de l’allée G-29, portant principalement sur la géographie océanique, se trouvait un homme dont le chapeau et l’attirail le faisaient ressembler à un espion. Loin d’être discret, il se fondait cependant dans la masse des journalistes qui arboraient des airs timorés. Ses yeux étaient fermés, tandis que son bâillement revenait de manière ponctuelle, offrant à un bibliothécaire grognon quelques occasions de dire « Chut ! ». Il s’étirait aussi parfois, mais ce qui revenait le plus, comme un tic, était un grattement prolongé à sa joue.

C’était peut-être un signe ? En dehors de ces deux personnes, trois jeunes femmes et un homme de ménage grisonnant semblaient vaquer dans le coin. Parmi les jeunes femmes, deux étaient blondes, laissant tomber une chevelure longue sur leurs hanches. Elles ressemblaient à des copies conformes, à l’exception de la couleur de leurs yeux. La dernière avait les cheveux courts, bruns, le nez plongé dans un bouquin sur les Cités-Etats du Gouvernement Mondial. Elle avait peut-être extrait ce livre du rayon « Politique », assez peu côtoyé à cause des suspicions que cela engendrait.

Quelques escarméras permettaient de surveiller la salle dans son ensemble, bien que quelques angles morts fussent à déplorer. Taito pourrait vite s’apercevoir que l’une des jumelles s’éloignait de la scène, tandis qu’une autre se rapprochait des allées les plus isolées que nettoyaient le technicien. Les livres menaçaient souvent de s’abîmer si les mauvais traitements étaient appliqués, ce qui rendait ce travail très important pour la survie d’une bonne bibliothèque.

Steven s’approchait aussi de l’endroit où allait se dérouler l’échange, commençant à bouger dans la direction. Taito pouvait profiter de cet instant pour l’interrompre, ou interrompre l’un des autres intervenants… Ou il pouvait s’approcher discrètement, dans l’espoir d’entendre de quoi retournerait la conversation.



Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Jeu 5 Nov - 21:57
New Horizon




Arrivé nouvellement sur Lunas, je me dirigeais vers le lieu de l’échange en me demandant bien ce qui allait s’y dérouler. En arrivant dans le lieu de silence, je me mis à étudier rapidement la taille de la pièce, définir les limites de celui-ci pour savoir où aller en cas de course poursuite. Merci un certain plan d’évacuation, je révisais ce dernier un petit instant avant de chercher le ou les personnes qui pourraient être suspectes. Trouver c’est une chose, approcher s’en est une autre… Il ne fallait pas que les gens prennent peur, de ce fait, je me mis à la recherche de loin des fautifs et quand je croisais au loin un homme en costume, je continuais ma route. Allée G-29 ? Silencieux, je vins à doucement aller vers une allée parallèle plus bas pour ne pas être en vue direct avec autrui. Une fois en place, soit vers l’allée G-27,25 ou 31, je me mis à tendre l’oreille attendant que les gens arrivent. La vue vers cet homme en costume était très minime pour ne pas dire nulle… Mon seul avantage était mon ouïe que j’usais pour écouter quelque peu aux portes. Quand enfin du mouvement eu lieu, je saisissais un livre pour faire semblant de le lire et attendre des paroles croustillantes. Les escaméras en place m’empêchaient une approche directe. Impossible de me diriger vers eux et sans doute parler franchement, je devrais garder mon rôle de grand méchant du jour… Si cela avait fonctionné avec « le déchu », restait à voir si cela aurait pu fonctionner avec eux aussi… Hmmm…

Entendant des gens discuter dont le fameux mec en costume, je me concentrais sur leurs dires. Cela sonnait comme un code. Un livre, une page et une ligne… Hmmm… Il me faudrait vérifier ce fameux livre pour peu que ce ne soit pas un seul exemplaire qui ait des indices… Voilà une chose qui allait vite m’énerver, le côté enquête … Je suis habitué à me battre, discuter avec les armes, mais mener l’enquête … Pourquoi diable j’ai accepté cette mission déjà ? Tsss…

Attendant que l’échange se finisse, j’eus la bête idée de me diriger vers l’allée où se trouvait en théorie le livre. Mais non… Zut… L’un d’eux l’aurait-il pris ? Impossible d’aller demander, il ne me restait plus qu’une autre option : l’accueil. Pestant contre moi, je me dis que je devais agir vite pour ne pas perdre de vue ces deux personnes. Mais voilà, en chemin, quelque chose m’intrigua : un chariot au milieu des allées. Hm ? Que fait l’agent d’entretien ? Regardant à droite puis à gauche, je vins à voir que personne ne se trouvait là… Alors par réflexe, je fouillais le conteneur pour alors voir que celui-ci n’était pas plein de vieux livres mais ….

« Bordel… »

Manquant de hurler, je tombais nez à nez avec une perruque et un semblant de fausse peau. Se pourrait-il que je me sois trompé de cibles ? Il y avait cet agent du CP7, cette blonde et … Une fausse personne ? Me dépêchant de regarder ici et là, je ne vis personne s’enfuir avec empressement. Fait chier !!! Je me devais mettre de côté cet homme. Je me dois de retrouver cette intruse dans l’équation. Respirant la perruque à plein poumons, j’usais de mes sens de raptor pour tenter de pister l’odeur de cette personne. Désormais, il me fallait trouver celle-ci. L’agent du CP ayant un possible rendez-vous pour un café – si la blonde a accepté – je pouvais sans doute me permettre de le mettre sur la touche.
Allant vite à l’accueil, je demandais le fameux livre pour voir quelles étaient les paroles de ce livre à cette page et cette ligne, mais cela me laissa un peu plus dans le flou. Un rendez-vous ? … Je secouais vivement la tête pour alors me tourner vers l’odeur que je pourrais peut-être pister.

Il me fallait retrouver cette personne. Sans doute ma cible !



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Jeu 5 Nov - 22:14



Agent d'élite du CP7, Hendrick Steven

L’agent d’entretien sortit de l’allée où une scène de drague bon marché se déroulait. Elle avait réussi à obtenir la lettre qui contenait les informations qu’elle était venue chercher. La blonde, une actrice factice payée pour jouer les tourtereaux sans savoir ce qu’il en retournait réellement, ne cherchait qu’à empocher son cachet. Elle était là avec sa sœur jumelle, dans le but de dissiper le plus de doutes possibles. En soit, elle n’était pas au courant de tout ce qui se tramait autour d’elle : une cervelle de moineau, celle-ci. Hendrick Steven, professionnel dans l’âme, avait mis en place ce stratagème dans le but d’éviter de se faire piéger. Il avait envisagé cela suite aux multiples déconfitures auxquelles il avait dû faire face dans le passé.

Ainsi, lui-même quitta, confiant, la bibliothèque, laissant la femme accomplir le reste de son devoir.


Ancienne Législatrice de l'AOI, Lailine Hamast.
Primée à 322.000.000 B.

L’agent d’entretien quant à lui s’était, quelques minutes plus tôt, hissé dans une autre allée dépourvue de surveillance, et avait retiré sa perruque grise et une partie de son masque en silicone pour se vêtir de cheveux noirs, longs, et d’un peu de maquillage. Ses mains viendraient ensuite ramasser la perruque qui s’imprégnerait sans qu’elle ne le sache de l’odeur des produits qu’elle venait d’utiliser.

Ce fut ainsi avec presque quatre minutes d’avance que Lailine Hamast, dont le nom de famille avait changé après son mariage, quelques semaines plus tôt, avec son confrère, Loyal Hamast, se dirigea vers le port.

Les rues de Lunas n’étaient pas particulièrement agitées, et ce serait ainsi en direction du port que pourrait se diriger le Vice-Directeur du Cipher Pol 5. Elle avait sûrement prévu de partir à bord d’un navire passeur, ces petites embarcations qui menaient aux îles reliées par le Train des mers, et donnaient accès à tout Grand Line. Elle portait à présent un sac de sport en bandoulière. L’influence du Cipher Pol 5 avait été largement contrainte depuis la prise de fonctions par la milice de la Very Melon Society, et l’île en elle-même ne disposait plus que des réminiscences de l’accord de protection passé.

Lailine arriverait donc, à peu près au moment où Taito réussirait à la rattraper en allant rapidement, devant son passeur. L’homme était un peu sale sur lui, mais il avait effectivement un navire à disposition, plus loin sur le port. S’il venait à s’approcher, il pourrait voir la main de la jeune femme bouger et sortir de son champ de vision, ce qui n’indiquerait clairement rien de bon pour lui.


Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Ven 6 Nov - 0:25
New Horizon




M’étais-je fais duper ? Visiblement … Oui. Outre le fait d’être en rage, je priais que cet incident n’ait aucun impact sur ma mission. Il serait regrettable de compromettre ma mission suite à une simple histoire de romance. Ce serait risible qu’un héros de deux guerres s’en sortent ainsi dans une simple mission de capture. Une légende serait anéantie à cause d’un livre et d’une personne à l’idée saugrenue. Ayant prit avec moi les preuves qu’une personne s’était déguisée, je ne me ferais pas prier pour user de tous les atouts de mon fruit. L’instinct de chasseur et la rapidité était les deux principaux atouts de ce fruit et je ne me faisais pas prier pour en abuser en ce jour.

L’odeur mémorisée de cette perruque, je me mis à traquer cette odeur en dehors de la bibliothèque. Faisant le calme dans mon esprit, je vins à chercher la personne tant du regard qu’à l’odeur. Une fois une piste obtenue, je ne la lâchais plus, tentant de rompre le plus possible la distance entre elle et moi. Me dirigeant donc vers le port, je tentais de ne point perdre cette odeur quelque peu gênée par les brises marines. Au loin, je pouvais voir deux personnes dont la potentielle cible en théorie. Celle-ci semblait s’adresser à un homme… Un complice ? Je ne pouvais me permettre de la laisser partir… Fini la course poursuite, il était temps d’en finir ici et maintenant avec cette traitresse. Ou du moins, je me devais de sceller son sort et la sauver en jouant mon rôle. Vérifiant les alentours, qu’aucuns témoins ou de tiers compromettants se trouvent ici, une fois la vérification faite, je ne me fis pas prier pour agir.

Durcissant la totalité de mon corps via mon tekkai, je vins à fixer ma cible et d’un coup d’un seul, je me propulsais via un soru maîtrisé et redoutable depuis le temps. Me propulsant comme une fusée, je comptais rentrer dans le lard de cette demoiselle aussi désagréable cela soit-il. Un plaquage sévère qui ne pardonnerait pas celle-ci. Après tout, il me fallait être crédible non ? Si le coup fonctionnait, c’est au sol que j’écraserais la demoiselle et imposerais mon poids sur elle. Cependant, je n’oubliais en rien l’homme avec qui elle conversait et d’une voix autoritaire, j’ordonnerais à celui-ci de ne plus bouger. Passant dans une forme hybride, une queue viendrait le pointer pour le forcer à se tenir calme pour l’instant.
Reposant alors mon attention sur la personne plaquée au sol, je viendrais alors fixer ses yeux dans les miens.

« … La course se termine ici pour vous … Lailine Hart… Vous êtes en état d’arrestation. Pour votre traitrise envers le gouvernement. Je vais vous demander de me suivre sans faire d’histoires et avant que je ne vous livre… Je vais vous demander de me dire ce que vous êtes venu faire ici. Suis-je clair ? »

Le ton était sec, professionnel. Yeux dans les yeux, je regardais cette femme qui autrefois était sans doute ce que je peux considérer comme une collègue. Mais maintenant, nos camps sont différents… Ou du moins, aux yeux du monde… Une main sur sa gorge, je serrais pour faire comprendre que le moindre geste pourrait être sa fin. Une demande à tous les niveaux de soumission et pour cause, tuer ne faisait pas partit de mes plans. Pas elle du moins, sauf si cela était nécessaire… Fronçant les sourcils, je vins à tenter d’extraire le plus d’informations que je pouvais.

« Que savez-vous sur Chairoka ? Ses plans ? Dites-moi tout et vos chances de survies seront augmentées… vous le savez. »

J’en appelais à son bon sens. L’instinct de survie est souvent plus fort chez chacun de nous. Quelque soit l’espèce, Restais à voir si j’allais devoir jouer le méchant flic…



Codage par Libella sur Graphiorum


tech utilisées:

_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Ven 6 Nov - 23:51



Ancienne Législatrice de l'AOI, Lailine Hamast.
Primée à 322.000.000 B.

La présence à proximité du Vice-Directeur n’était pas un secret pour la jeune femme munie d’une perruque brune. Elle ne l’avait pas repéré dans la bibliothèque, mais elle avait rapidement compris qu’elle était suivie. Comment ? Tout simplement grâce à son Haki de l’Observation qui lui permettait de repérer la personne dans son dos. Sa main s’était alors glissée vers sa ceinture, adaptant sa position. Il s’y trouvait une arme, et au moment où l’homme dévoila des intentions hostiles, au moment où il entama son action, la maîtresse des armes à feu tira trois balles dans sa direction, interceptant son soru in extremis tandis qu’elle se déportait sur la gauche.

Les balles n’eurent pas d’effet, en raison du tekkai, mais l’esquive fut efficace. Elle-même était une tireuse aguerrie et avait, de ce fait, une excellente agilité et une vitesse remarquable, à défaut de posséder une grande résistance et une force gargantuesque. Son regard perça directement sur Taito Nowaki, et elle le reconnut tandis qu’il venait percuter le passeur, à présent dans les vapes.

    - Nowaki, marmonna-t-elle.

Cependant, la sérieuse ancienne législatrice de l’AOI n’eut pas le temps de réfléchir plus à l’action, et dut se contenter de réagir en conséquence. Elle devait privilégier la fuite, et pour cela il lui fallait réaliser la seule chose que les maudits ne pouvaient pas réaliser : une sortie en mer, sans navire. Elle trouverait bien une astuce plus tard, mais le seul endroit où elle serait sauve serait sous l’eau. Attrapant dans son sac un objet, elle pointerait dans la direction de Taito un revolver chargé qu’elle venait juste de dégainer.

Son arme pointa dans la direction du Vice-Amiral, attendant un bref instant avant de dire sur un ton ferme :

    - Laissez-moi partir, Nowaki, je ne veux pas vous faire de mal.

Elle était à la fois sérieuse et angoissée. Un combat sur le long terme contre un Zoan, information qu’elle tenait de Chairoka en personne, était une mauvaise idée. Elle perdrait à coup sûr, et deux options existaient : la fuite ou un piège. Cependant, rien ne lui disait qu’il était venu seul. Elle n’avait pas d’autre choix que de s’échapper.

Trois balles furent ainsi tirées dans la direction de son adversaire, qui devrait soit les réceptionner, soit les esquiver. Dans les deux cas, sa position serait figée par ses intentions, celles que lirait la jeune femme. Elle tirerait alors d’un troisième revolver, cette fois-ci un peu différent, un tir de balle en granit marin avec une dextérité exceptionnelle. Même parmi les snipers qui avaient épaulé le Nowaki sur Marineford, il n’y avait pas quelqu’un d’aussi doué qu’elle pour viser avec précision. De plus, l’arme permettait de rendre la balle plus perforante, et dominerait le tekkai tout en perçant la jambe du Zoan. Si cela fonctionnait, il serait affaibli suffisamment de temps pour qu’elle puisse se déporter extrêmement vivement sur le port, et sauter dans l’eau, après avoir revêtu le masque qu’elle avait pris quelques instants plus tôt dans son sac.


Lailine Hamast est niveau 38 (Haki de l'Observation, Maniement Expert des Armes à Feu, Balles en Granit Marin)
Le passeur est niveau 10
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Sam 7 Nov - 0:32
New Horizon




L’heure était à l’action. La cible était là, devant mes yeux d’après l’odeur, difficile de se tromper. Peu de témoins outre un homme, il était temps d’agir. Usant d’un soru maîtrisé et renforcé par bien d’autres techniques, je fus surpris de voir que la demoiselle pouvait suivre mes mouvements. Pourtant, cela ne me déstabilisa pas. Mon tekkai me protégea d’une première salve de balles classiques qui auraient pu me blesser en cas de rush classique. Mon assaut se solda donc par un échec sauf si ce n’est le fait d’avoir mis K.O un témoin potentiel. Seul à seul avec elle, je pouvais sans doute me permettre quelques libertés orales... Ou du moins, en théorie. Les murs ont des oreilles comme on dit, je ne pouvais pas me permettre d’abaisser mon masque chaque fois que j’en ai l’occasion. Fini le temps du franc parler, je devais me faire comprendre au travers de mes mots et de mes gestes. Ainsi, faisant face à la tireuse d’élite, je l’entendis me reconnaitre. Mon regard perçant se plongeant dans le sien, je vins à l’écouter.

Pointant une arme à feu, je me rendis compte de la drôle de situation en laquelle nous étions. Même pas plusieurs mètres pour nous séparer, le moindre geste de l’un pouvait être le dernier pour l’autre. Qui plus est, sans haki de l’observation, difficile d’anticiper quoi que ce soit à ce niveau. Fronçant les sourcils, c’est alors qu’elle fit part d’une envie de ne pas me faire de mal. Et c’est tout naturellement que je laissais entendre ma voix.

« J’ai besoin de vous arrêter pour le bien de ‘nôtre’ cause… »

Insistant bien sur le « nôtre » j’espérais qu’elle comprenne le message. Pendant quelques instants, celle-ci sembler hésiter, sans doute cherchait-elle à déchiffrer mes paroles, mais la mission primait sur tout le reste. Ainsi, quand celle-ci bougea le moindre doigt, je m’activais sans même réfléchir. Un réflexe, une action vive, je m’élançais à bout portant pour la percuter de plein fouet et l’attraper au passage pour la plaquer violemment au sol. Peu d’originalité dans l’assaut puisque répété, mais à l’heure actuelle, il n’y avait que ça de viable sans la blesser pour l’instant. Si l’assaut était un succès, c’est sans ménagement que cette fois-ci un bras viendrait restreindre ses mouvements se posant sur sa gorge sans l’écraser de trop. Une queue plutôt épaisse s’enroulerait autour d’une de ses cuisses pour l’obligé à rester au sol et écouter ce que j’avais à lui dire.

« … Nous combattons pour la vraie justice… Alors pour la dernière fois, vous êtes en état d’arrestation… »

Laissant planer un certain silence, je laissais la demoiselle faire le vide dans son esprit et analyser mes dires. Histoire d’appuyer mes propos, profitant que personne ne soit là, je vins à prononcer d’un ton plus discret, sur le ton de la confidence.

« Je ne veux pas vous faire de mal non plus… »

Même si le regard était dur, il exprimait un certain regret. Celui de devoir chasser ses semblables… Restant dans cette position de prise de soumission, j’attendais de voir comment elle réagirait. Au moins mouvement suspect, je devrais agir pour l’empêcher d’agir. Si en revanche elle écoutait encore et toujours, c’est alors que je tenterais de nouveau de me faire comprendre.

« Votre mission est un échec. Ne me forcez pas à noircir mon tableau de réussites… Nos connaissances n’aimeraient pas l’apprendre… »

Si en apparence je faisais références à nos supérieurs, le message était facile à décrypter. Sa mission du jour était un échec d’où ma présence, mais moi… je me devais de réussir. Et pour se faire, je me devais la capturer.



Codage par Libella sur Graphiorum


tech utilisées:

_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Nov - 1:17



Ancienne Législatrice de l'AOI, Lailine Hamast.
Primée à 322.000.000 B.

Le moment d’interruption de Lailine lui fut fatal, et tandis que Taito se jetait sur elle, elle eut à peine le temps de diriger dans ses mains deux armes en direction du torse du Zoan. Elle ne lâcha pas ses armes, bien que tombée au sol, et ses poignets bougèrent avec dextérité pour adapter la position de ses deux armes. La main autour de sa gorge viendrait tenter de l’éteindre, sans l’écraser, lui laissant l’opportunité de parler. Elle comprenait sûrement la situation dans laquelle se trouvait le Nowaki, cependant quelque chose en elle résonnait comme une sorte d’avertissement.

S’agissait-il de son instinct de survie, qui sentait venir la torture pour obtenir de nombreux renseignements ? Ou risquait-elle simplement de céder sous la pression psychologique des prochains mois ? Peut-être qu’elle voulait juste rentrer auprès de son mari, qui serait veuf avant l’heure. Si elle finissait à Impel Down, il n’y avait pas de doute : sa vie serait terminée avant même d’avoir commencé. Elle n’avait que vingt-six ans. Elle n’avait aussi qu’une seule chance de faire valoir ses actions. D’une voix brisée, elle dirait alors :

    - Si je suis capturée, des informations capitales fuiteront. Laissez-moi partir, Nowaki…

Etait-elle dirigée par ses émotions ? Elle ne savait peut-être pas que l’ancien Vice-Amiral était en lise pour la direction d’un Cipher Pol, et que celui-ci serait sûrement d’une utilité remarquable pour la chute des constantinistes. D’un autre côté, elle faisait autrefois partie des personnes les plus proches et fidèles  d’Aston Finley, et il n’aurait pas été étonnant qu’elle détienne de grandes informations. Cependant, Taito opérait aussi avec peu de finesse, et elle ne pouvait pas deviner un changement de branche : pas de déguisement, un manque de support, aucun matériel d’écoute… Bref, il n’était pas un agent comme les autres.

S’il décidait de malgré tout la capturer, elle jouerait le tout pour le tout et tirerait en même temps avec ses deux armes. La queue disparaîtrait alors, et à bout portant elle tirerait en bougeant ses poignets. La position du tir serait impossible à prévoir de manière précise, et une plaque d’armement ne pourrait permettre d’empêcher d’arrêter l’attaque de la tireuse experte, qui savait aussi rétablir l’équilibre au corps à corps.

Alors, elle continuerait sa tentative d’escapade.



Lailine Hamast est niveau 38 (Haki de l'Observation, Maniement Expert des Armes à Feu, Balles en Granit Marin)
Le passeur est niveau 10
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Sam 7 Nov - 11:46
New Horizon




L’opération actuelle était délicate. Quand il s’agit de capturer quelqu’un normalement, mort ou vif qui plus est, la solution la plus simple est de tuer. Mais dans le cas présent, c’est bien plus épineux… Il me fallait capturer cette personne et absolument vivante. Bien entendu, les raisons étaient évidentes. On pourrait soustraire un bon nombre de traitres dans le gouvernement, prévoir des actions de Chairoka et j’en passe… C’est clair, cette mission capitale pour les deux camps était d’une délicatesse qui ne m’arrangeait pas. La tireuse d’élite portait bien son titre et pour cause, même si je venais de lui rentrer dans le lard pour la soumettre au sol, je sentais distinctement deux armes sur mon poitrail. Si je pouvais sans doute lui faire très mal d’un simple mouvement, elle aussi pouvait me blesser si je manquais de réactivité. La demoiselle reprit la parole et une fois de plus me demandait de la laisser partir. Son argument principal était louable et j’en avais déjà conscience. La fixant intensément, je tentais de m’exprimer clairement, mais il faut bien l’avouer … Me confier est une chose difficile.

« Quant à moi, si je ne vous capture pas … c’est toute ma couverture qui risque de sauter et aucune voie ne pourra vous être ouverte … »

Je ne pouvais pas en dire plus – bien qu’en soit j’en ai déjà trop dit – au sujet de mes plans. Bien que la phrase se suffisait à elle-même. Le terme couverture signifiait bien que je ne suis pas ce que je prétends être. Agent double est le terme exact dont on pourrait me qualifier, elle et moi sommes du même camp. Cependant, nous ne pouvons être au courant à l’avance de cela sans quoi, nous jouirions un rôle et clairement, cela se ressentirait. L’ignorance est un pouvoir puissant comme on dit. Quant au terme « voie », je priais qu’elle comprenne en ayant sans doute connaissance des fonctions diverses des Cipher Pol. Passer d’un manteau de la marine à un costume noir devrait en dire long sur mes nouvelles affiliations, cependant, je ne pouvais pas affirmer haut et fort que je tentais de gagner du galon dans une institution que j’ai infiltré grâce à quelques tuyaux. Pire encore, que peut-être des cinq étoiles jouent dans la partie actuelle… Ce serais trop de choses à expliquer et tant moi qu’elle, le moins on en sait, le mieux on s’en sortira.

Personne ne semble nous pister, personne n’est témoin de cette escarmouche, et en plus, le vieil homme en piteux état fait dodo… Je pouvais peut-être donc me laisser aller à un peu de discussion ? Cela est rare venant de moi, mais il s’agissait de convaincre autrui, tout en prenant en compte ses difficultés à pouvoir accepter. Elle l’avait dit elle-même, elle en sait beaucoup et sa capture mettrait en péril bien des objectifs. Mais au fond, sa fuite serait la pire des choses…

« Je sais ce que cela fait… Vous vous réveillez sans doute avec la peur au ventre chaque matin… Au fin fond, ce n’est pas tant le fait de vous faire capturer et torturer qui vous effraie, mais bel et bien la conséquence que ça aura sur vos proches n’est-ce pas ? Vous et moi portons le même fardeau, alors écoutez moi… J’ai un plan. Mais j’ai besoin de vous ! Les jours risquent d'être sombres pour vous je ne vous le cache pas... Mais je peux vous promettre que vous vous en sortirez. Vous pourrez... retourner saine et sauve auprès des vôtres. »

Je ne pouvais pas plus me pencher sur le sujet. Couvrant les zones visées par ses armes avec mon haki et mon tekkai, je fixais celle-ci en attendant ses décisions. Si elle refusait, je devrais employer la force une fois de plus et la forcer à aller dans mon sens… Cela aura le mérite d’être plus que réaliste en cas d’interrogatoire, mais cela me peinait… En revanche, si elle acceptait de se laisser faire, ce serait une véritable chance pour moi.
Si les coups de feu avaient bel et bien lieu, ceux qui étaient contre mon torse protégé n’auraient sans doute aucun effet, cependant, si elle bougeait ses positions, le granit marin affecterait immédiatement mes pouvoirs et ma queue disparaitrait. Restant plaqué contre elle, je grognerais de mécontentement tout en continuant de l’écraser. Quitte à devoir essuyer plus de tirs à bout portant, un bras écraserait sa gorge pour couper la circulation de l’air alors que l’autre tenterait d’entraver ses mouvements de bras. Le bas du corps lui ferait tout pour immobiliser les jambes et éviter des mouvements de balancier qui pourraient me déstabiliser. Cette blessure serait très vite gênante vu comment mes forces diminueraient drastiquement. Quelle plaie !!! L’étranglement était ma seule solution à l’heure actuelle pour la capturer vivante si elle ne m’écoutait pas.




Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Nov - 17:35



Ancienne Législatrice de l'AOI, Lailine Hamast.
Primée à 322.000.000 B.

La position était des plus inconfortables. Pour Lailine, une habituée des combats à distance, se retrouver au corps à corps était la pire chose possible. Malgré les belles paroles de Taito Nowaki, elle n’en démordait pas : sa capture serait un coup dur pour la néo-marine. Pourtant, c’était en fonction des connaissances qu’elle avait de la situation, et elle ne pouvait pas se permettre de perdre… Mais la volonté de son opposant était identique à la sienne, et une voix dans sa tête lui dit qu’elle n’aurait pas le dessus. Il avait certes un plan, mais qu’en était-il des informations qu’elle-même devait transmettre ? Ses yeux se fermèrent tandis qu’elle arrêta de se débattre, ce qui devait permettre à Taito de lâcher sa prise. Elle n’allait pas supplier, ni négocier : c’était son fort caractère qui faisait d’elle une battante.

    - Nowaki… J’ai une requête. Je suivrai votre plan si vous remettez les informations que j’ai obtenues à Chairoka. Elles sont dans ma poche intérieure.

L’enveloppe dont elle parlait contenait les informations dont Taito pourrait prendre connaissance s’il décidait de libérer sa proie. Elle ne tenterait pas de s’enfuir, ayant pris conscience grâce à la diplomatie de son allié qu’il n’allait pas abuser de sa position, et qu’elle pouvait lui permettre d’accomplir sa mission.

    - Transmettez-les informations par le Chat qui danse dans les zones gouvernementales. Quand vous serez là-bas, vous saurez.

Il saurait ? En tout cas, s’il faisait cela, peut-être que le désavantage instauré par la capture de cette jeune femme serait rempli. Après lui avoir expliqué la situation ou l’avoir assommé, dans tous les cas il faudrait l’immobiliser, et il pourrait lire le contenu des rapports, pour la plupart cryptés. Il y avait cependant suffisamment d’informations pour qu’il se fasse une idée de ce qu’il y avait à l’intérieur des lettres, enveloppées dans une pochette imperméable.

L2 R7 A4 L4 B7… Le code qui suivait était composé principalement de traits, sûrement un langage spécifique créée par Chairoka et intégrée dans la tête de certains agents pour qu’elle seule puisse le décrypter. F8, D4, A8, D9 S4 L3 P10 L3 P4… Une goutte de café avait brouillé le reste de la lettre, qui continuait sur quelques paragraphes.

La dernière lettre était cependant plus explicite, et le rapport semblait indiquer une funeste nouvelle.

J’ai été repéré. Mon infiltration est un échec, je vais cependant tenter de gagner du temps et des informations dans un ultime recours. Une de nos taupes est peut-être un agent dormant, comme vous le pensiez. Faîtes attention. A jamais, votre humble serviteur.

Le contenu était court. La rature de fin noircissait des mots qui avaient été supprimés et qui seraient à jamais scellés dans le secret.



Lailine Hamast est niveau 38 (Haki de l'Observation, Maniement Expert des Armes à Feu, Balles en Granit Marin)
Le passeur est niveau 10
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Sam 7 Nov - 19:15
New Horizon




Discuter, s’était la seule solution. Tentant de faire gagner la raison à cette demoiselle, je priais ne pas avoir à lui faire perdre connaissance. Ce serait délicat de devoir l’emmener ailleurs et l’interroger. Heureusement, celle-ci sembla finalement m’écouter. Cela se voyait que bien des choses la taraudait, mais elle n’avait pas vraiment le choix que de me faire confiance. Celle-ci se détendit en signe de bonne foi, alors je fis de même. Une requête disait-elle ? Intrigué par ses mots, je l’écoutais et vins à grimacer. Remettre cette lettre à Chairoka ? Comment faire hein ? Voilà une chose difficile, mais j’acceptais par principe. Plongeant ma main dans sa tenue, j’extirpais doucement le contenu de ce qu’elle devait transmettre et regardais celle-ci. Me déplaçant sur le côté, je la laissais se redresser et fis de même, remarquant que je saignais. Merde… La balle a du rester logée.

Le chat qui danse ? Je notais et vins à doucement la regarder dans les yeux. Prenant les diverses choses à prendre, je lu quelque peu le contenu de ces lettres et vins à être étonné. Un code ? … Hmmm… Par sécurité, je me devrais de craquer ce dernier en supposant que le « messager » échoue dans sa mission. Cependant, l’autre lettre plus explicite et sombre me fit avoir une légère grimace. Le genre de lettre qui est la dernière qu’on écrit. Je soupirais quelque peu et vins à prendre la parole.

« Je suis navré… Mais je ne suis pas d’accord avec cette lettre. Il n’y a pas de ‘ à jamais ‘ qui tienne. Vous retournerez auprès de Chairoka. D’une manière ou d’une autre… Au passage, j’aurais aussi une requête moins plaisante : pourriez vous … Retirer la balle que j’ai… Là ? »

Essayant de dévoiler ma blessure, je grimaçais et ne ferais qu’accentuer la grimace si celle-ci faisait ce que j’avais demandé. Jurant quelque peu, je jetais à l’eau la balle en question, puis vint à grogner avant de la regarder. Attendant de pouvoir re-utiliser mes pouvoirs, je vins à sortir mes griffes avant de soupirer.

« Vous comprendrez que … Je dois rendre ça … Crédible. Hm ? »

Si elle comprenait mon action, c’est alors violemment que je mettrais un coup de griffe au niveau du bras gauche et aussi aux flancs. Marquer la peau serait sans doute plus crédible quand je dirais avoir eu un affrontement avec. La comédie donc terminé, une fois toutes les informations transmises, je m’excuserais pour alors l’assommer violemment pour pouvoir la transporter moi-même. La ligotant avec ce qui me tombais sous la main, il ne me restait plus qu’à trouver l’autre homme. C’est donc vers les bars ou cafés du coin que je me dirigeais une fois Lailine en sécurité.

Attendant l’heure exacte où il viendrait sans doute bien accompagner, je m’approcherais du lieu en toute discrétion. La blessure bandée, j’avais remis mon costume et espérais en apprendre plus de la bouche de cet homme. Attendant qu’il arrive et s’installe, je boirais tranquillement un café et le laisserais glousser autant de temps qu’il veut avec cette charmante blonde ou peu importe qui c’est. Viendrait alors le moment où je passerais non loin de lui.

« … Venez derrière… J’ai un message pour vous… Urgent. »

J’attendrais l’homme derrière en me concentrant sur son odeur à lui cette fois-ci. Il pourrait très bien prendre peur après tout…




Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Nov - 19:28



Ancienne Législatrice de l'AOI, Lailine Hamast.
Primée à 322.000.000 B.

La lettre n’était pas d’elle, mais bien de l’agent du Cipher Pol 7. La violence dont fit preuve Taito Nowaki permettrait de rendre la scène convaincante, mais à quel prix ? Il eut tôt fait d’assommer l’ancienne exécutrice qui ne pourrait de toutes les manières rien faire au corps à corps. Elle avait déjà transmis ce qu’elle devait transmettre, et le retour de Chairoka la libérerait sûrement d’ici quelques temps de la spirale infernale d’Impel Down, dans laquelle elle risquait de plonger. D’ailleurs, son interlocuteur ne détailla pas son plan.


Agent d'élite du CP7, Hendrick Steven

Lorsque l’heure du café arriva, nulle trace de l’Agent d’élite du Cipher Pol 7 Hendrick Steven. Seule la jeune femme blonde attendait, tapotant contre la table d’un geste d’impatience… Cependant, un hurlement attirerait rapidement l’oreille et le regard de Taito. Il pourrait alors se diriger vers une place pavée de pierres plates. Une fontaine en son centre donnait habituellement un relief particulier au paysage, portée par un ange aux yeux d’émeraude. Au milieu de la place, attaché dos à la statue grâce à un pic dans le ventre qui avait fêlé la pierre, se trouvait le cadavre de la seconde cible du Nowaki.

La mort de l’homme au costard avait été certainement brutale. En tout cas, il ne représentait pas une menace dans cet état. Sa tête penchait vers l’avant tandis que le sang venait maculer l’eau de rouge. Les hurlements avaient laissé place à des murmures de curiosité sordide, tandis que la milice arrivait sur les lieux. La place n’était pas particulièrement fréquentée en journée, ce qui rendait une telle mise en scène facile. La victoire avait d’abord été égorgée, et sur le sol, en lettres de sang capitales on pouvait lire « TRAITRE », comme un avertissement ultime de ce qu’il arrivait quand on était de connivence avec la néo-marine.

L’agitation serait rapidement maîtrisée, laissant place à des barrières et au décrochement du cadavre après la prise de photos de la part de la milice. Il y aurait des inquiétudes, mais l’île de Lunas retrouverait son calme rapidement, et cet incident ne resterait qu’un parmi tant d’autres.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Taito Nowaki
The Wildest Lizard
Taito Nowaki
Messages : 737
Race : Humain
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue45/75[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue199/500[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (199/500)
Berrys: 534.532.000 B
Sam 7 Nov - 19:58
New Horizon




Attendant patiemment derrière cette petite bourgade, je me demandais bien ce que foutait cet homme. Osait-il conclure ? Cette idée me fit soupirer alors qu’en attendant, je massais doucement ma plaie couverte. Mais voilà, alors que je pistais son odeur, quelque chose d’assez inexplicable se produit : l’odeur disparue. Quelque chose de fort se fit sentir et cette odeur, je peux de loin la reconnaitre : le sang. Un hurlement se fit entendre et je me dirigeais vers l’origine du bruit pour alors voir avec effroi le corps de l’agent dans un piteux état. Qu’est-ce qui avais pu faire ça en si peu de temps ? On parle de secondes là… Comment diable un agent d’élite peut se faire ainsi avoir ? Quelque chose cloche, surtout que je n’avais demander aucun coup de main. Quel autre CP aurait pu faire ça ? Ou qui tout simplement ? Devant ce spectacle effroyable, je vins à grogner et battre en retraite. En supposant qu’un mal s’abat sur mes cibles, je devais avant tout protéger Lailine.

La retrouvant en urgence donc, je vins à soupirer et faire appel au navire qui m’avait amené. Faisant enfermer dans la cale la demoiselle, je demandais à ce qu’elle soit mieux soignée. Une fois fait quand elle se réveillerait, je viendrais lui souhaiter bonne chance. Si pour des spectateurs ce serait des mots d’un bourreaux à sa cible, elle comprendrait que ce n’était pas le cas. Comme dit plus tôt dans la journée, son avenir serait sombre pour un temps. Mais … j’avais fais une promesse.

Quittant les lieux, je vins à passer un appel pour signaler que la mission était terminée. Le rapport fut le suivant :
La cible Lailine a été capturée suite à un affrontement bref, mais où j’ai essuyé une blessure.
En revanche, la cible optionnelle Steven s’était faite assassinée. La raison de sa mort reste incertaine et inexplicable, aussi, je demandais à avoir des nouvelles si ce mystère était élucidé ayant bien précisé ne vouloir aucune aide.

Restais à voir si la transparence serait faite des deux côtés de la ligne… Suite à ces mots, je livrais la demoiselle à un lieu de rendez-vous convenu et laisserais son sort entre les mains du destin. Pour ma part, je rentrais au Q.G pour tenter de me remettre de tout ça. Autant le dire, j’allais avoir intérêt à entraîner ma personne physiquement, mais aussi psychologiquement…



Codage par Libella sur Graphiorum



_________________
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Signat10
Taito Nowaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 3282

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Left_bar_bleue0/0[Présent] - Agent Double [Pv : Taito] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Nov - 20:10



Agent d'élite du CP8, Kalvin Satin

Kalvin attendait sur le lieu d’échange, et il vit arriver le Vice-Directeur Nowaki avec la jeune femme. Il le salua simplement et prit le colis avant de partir. C’était un Agent d’élite du Cipher Pol 8 qui avait été dépêché de manière express pour réaliser une transition, et s’il se fichait bien de savoir ce qu’on lui demandait, il n’en réalisait pas moins sa tâche de manière consciencieuse. Ses pas le menèrent donc non pas vers le navire en direction d’Impel Down, mais bien dans une des entrées qui menaient de manière discrète jusqu’au bureau du Vice-Directeur du Cipher Pol 8.


Vice-Directeur du CP8, Fernand Skellig.

Le Skellig observa son agent d’élite rentrer dans son bureau, un colis sur l’épaule. Il déposa la jeune femme inconsciente en prenant soin de ne pas la blesser plus qu’elle ne l’était déjà. Décidément, le Nowaki était bien une bête sauvage.

    - J’ai rapporté le… colis ? On doit attendre combien de temps ?
    - On prend les informations qu’on pourrait avoir, et on l’envoie à Impel Down. Soyons efficaces.

Il craqua son cou. Ca allait être rapide, effectivement. Lailine ouvrit progressivement ses yeux, et les écarquilla quand elle aperçut le visage des deux hommes. Ses anciens collègues, ses anciens alliés étaient là, en train de prédire la manière dont ils allaient pouvoir la faire céder. Elle ferma les yeux, et l’image de Loyal apparu dans son esprit. Un petit sourire lui fit tendre les lèvres avant qu’un premier coup dans l’estomac ne vienne lui faire cracher un peu de bile.

Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: