Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Le mouvement Seas Blues [Présent]
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 15 Fév - 16:27


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue & Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue.


    - C’est définitivement une mauvaise idée Locky !
S’exclama Winn.
    - Je ne vois pas où est le mal, c’est une de bonne façon de faire des rencontres.
Rétorqua Locky.
    - La Révolution va mal, penses-tu que faire une Vivre Card est une bonne idée ? Imagine si la Marine en récupérait une ? Le Gouvernement aurait ta localisation en permanence.

    - Déjà pour ça il faudrait qu’il sache que le papier est rattaché à moi.
Répondit Locky en soupirant.
    - Tu penses qu’une Vivre Card récupérée dans la main d’une recrue de la Révolution n’est pas suffisant pour que la Marine en suive la piste ?


Locky Lock avait été un commandant de la Révolution assez respecté sur East Blue. Il y officiait pendant longtemps avant d’être capturé par la Marine pendant une longue période. Il en allait de même pour Tat Winn qui était un commandant rattaché principalement à South Blue, une mer connue pour les batailles féroces que la Révolution et la Marine s’y adonnaient. C’était tout le contraire d’East Blue qui était très calme ou West Blue où la bataille Révolution et Marine se voulait un peu moins véhémente, tout en étant présente.

Winn avait l’habitude de se méfier à outrance de la Marine, il était très nerveux quand on abordait le sujet du Gouvernement en général. Là où Locky prônait plutôt le calme et l’observation avant d’agir. Le duo se trouvait actuellement dans une des nombreuses salles souterraines dont disposait la Révolution d’Illusia, le mouvement d’Eken Sor.

Le sujet de dispute étant la fâcheuse habitude de Locky à laisser un bout de Vivre Card à ses jeunes recrues pour qu’elles puissent aisément revenir vers lui. Zozotor avait jadis travaillé aux côtés de cet homme, d’où le fait qu’il possède cette carte. Il avait naturellement conseillé à Auster de suivre la piste de cette carte, car il savait Locky libre.

Depuis l’assaut de la célèbre Kanae Toupex, où elle tint en respect Ezra Ronald, plusieurs révolutionnaires des Seas Blues avaient pu être libérés, rejoignant par la suite le mouvement d’Eken Sor, bien qu’ils gardaient tous un fort lien avec le mouvement d’Erwin Dog.

Arrivant sur cette île avec une ribambelle d’esclaves, Auster avait pu compter exactement combien ils étaient. On y comptait : cinq hommes et femmes-poissons, trois hommes-chats, deux femmes-renardes, trois hommes longs-bras, deux femmes longues-jambes, une femme à trois yeux, deux nains, deux shandias et cinq humains.

Ils commençaient à aller mieux et faisaient désormais confiance à Auster. Des habits leurs avaient été donnés, mais ils avaient encore leur collier d’esclaves, même s’il ne pourrait pas être activé par Toku Tokuto à cette distance.

Le bateau révolutionnaire, arriva dans un coin un peu reclus de l’île, avec des voiles banalisées. Zozotor proposa donc à Auster de faire un léger tour de la ville sans les esclaves, si cela le tentait, ou qu’il pourrait directement se rendre à la position indiquer par la vivre card, avec les esclaves.




Tu arrives au Royaume d'Illusia, je te laisse checker la fiche d'île pour plus d'informations. Zozotor te laisse faire un tour de la ville si besoin avant de ramener les esclaves au point que montre la vivre card.

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Lun 23 Mar - 11:14

Le mouvement Seas Blues [Présent]





  • Illusia, sur la proue du navire qui voguait de retour sur West Blue, je maintenais la vivre card entre mes doigts. Rares étaient ces objets, et encore plus rare était la situation où un simple soldat en tenait une pour rejoindre une destination inconnue. Mais j’avais reconnu le trajet et la silhouette du Royaume qui abritait secrètement la révolution de Sor.

    En voguant, j’avais eu l’occasion de faire connaissance avec tous les anciens esclaves que j’avais pu aider, je connaissais leurs noms, leurs histoire propres. Je m’étais efforcé de tout faire pour qu’ils se sentent à l’aise sur le navire et, leçon apprise, je n’avais plus une seule fois usé de ma malédiction sur eux. C’était étonnant comme un rassemblement de personne aussi différente pouvait nous apporter autant de chose. Le soir sur le pont, nous mangions tous ensemble et chacun nous contait des anecdotes de sa vie, plus ou moins drôle ou cocasse. En fin de compte le monde était petit, certains sans ce connaître s’étaient déjà retrouvés au même endroit au même moment. La seule tâche d’ombre sur ce tableau, le collier d’esclave qu’ils avaient encore au cou et qui, bien que plus fonctionnel, restait un témoin symbole de la privation de leur liberté.

    Sur cette proue, je voyais l’île que nous approchions prendre forme, une boule d’excitation et un peu de peur de l’inconnu se formait dans mon ventre. Non pas de découvrir Illusia que je connaissais bien mais d’aller à la rencontre de ce qui faisait pointer ma vivre card.

    Quelques temps plus tard nous débarquions, Zozotor me proposa d’aller faire un tour dans la ville sans les ex-esclaves avant de rejoindre la position qu’indiquait la vivre card cette fois-ci avec nos nouveaux compagnon. Honnêtement, peut-être qu’un tour en ville aurait été bénéfique, peut-être était-ce un moyen détourné pour mon supérieur de prendre le temps de me parler, à l’écart d’oreilles indiscrètes. Mais ma patience n’était plus à faire attendre, mon excitation non plus, je n’en pouvais plus, alors je lui indiquais qu’on allait continuer de suivre la Vivre Card. C’est ainsi que, tous descendu du bateau « banalisé » nous nous mettions en marche.



_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 25 Mar - 20:11


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue & Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue.

La discussion entre Locky Lock et Tat Winn allait bon train, globalement les deux révolutionnaires gardaient des rapports assez cordiaux tout en ayant une vision assez différente de la Révolution. Locky Lock savait se montrer assez souple, là où Winn était assez rigide et méfiant. Les quelques temps passer dans une prison de la Marine avaient suffis  à endurcir l’homme-tigre.  

Après quelques discussions le duo en revint à ses activités, notamment Locky qui passait différents appels.

Du côté d’Auster, ce fut finalement la Vivre Card qui prit le dessus dans l’esprit du blond. Ainsi Zozotor l’accompagna, avant de finalement pénétrer dans ce qui semblait être l’arrière-boutique d’un commerce.

    - Bien, nous allons devoir vous bandez les yeux pour des raisons de sécurités, je vous prie de nous en excusez.

Expliqua le compagnon d’Auster aux esclaves qui acceptèrent malgré tout.

Par la suite, l’homme déplaça un meuble vers lequel pointait la Vivre Card du Litz et révéla la trappe cachée sous ce meuble, avant de l’ouvrir et laisser une série d’escaliers se révéler. Les esclaves se tinrent les mains pour descendre sereinement, alors que le groupe s’enfonçait dans une succession de galeries souterraines éclairées. C’est ainsi qu’ils arrivèrent à une grande porte que Zozotor poussa lentement, avant de finalement retirer les bandeaux des esclaves.

Derrière cette porte furent révélés les deux commandants de la Révolution ! A cet instant Auster verrait sa vivre carte pointer Locky et non Winn, lui permettant ainsi de savoir à qui elle était liée !

Si l’homme-tigre fut immédiatement sur ses gardes, ce ne fut pas le cas de Locky qui reconnus aisément Zozotor et comprit la situation.

    - Eh bien Zozotor, je ne pensais pas te revoir aussi vite après que tu sois partie pour l’Archipel de Shabaody. C’est lui la fameuse recrue prometteuse dont tu m’as parlé ?

Dit le commandant d’East Blue en regardant Auster.
    - Ne me dites pas que… Mais oui le papier pointe vers toi, c’est donc un morceau de ta Vivre Card… Toutes ces personnes...

Rétorqua le tigre.
    -  Ce sont manifestement des esclaves de Shabaody. Venez tous nous allons nous occuper de vous.

Poursuivit Locky.

Sans trop de gêne les esclaves s’approchèrent ainsi, les hommes bêtes allant plus aisément vers Winn, ainsi que les hommes-poissons. Les autres races allant plutôt vers Locky.

    - Mon camarade ici présent se nomme Auster Litz, c’est un membre prometteur, il a sauvé toutes ces personnes  durant une vente d’esclaves. Je pense qu’il pourra vous être d’un grand soutien dans votre projet mon Commandant.

Zozotor présentait ainsi Auster Litz à son supérieur direct de la façon la plus solennelle qui soit.

Ainsi le commandant d’East Blue s’approcha du nouveau membre et lui tendit la main avec un sourire léger. Auster pourrait remarquer que l’homme portait à sa taille un bien étrange sabre, en effet le manche ressemblait complètement à un pistolet… C’était comme si on avait fixé une lame au sommet d’une arme à feu.

Il fallait avouer qu’avec son chapeau et sa tenue de cowboy façon rouge et noir, l’homme ne pouvait qu’en être un drôle de cliché. Son cigare à la bouche, il affichait une certaine sympathie.

    - Locky Lock, Commandant de la Révolution. Je suis en charge d’East Blue, alors comme ça tu es une de nos nouvelles recrues ? Raconte-moi ce qui s’est passé à Shabaody et explique-moi tes projets en tant que révolutionnaire.


En arrière Tat Winn avait commencé à discuter avec les esclaves, notamment pour savoir d’où ils venaient tous, mais aussi les rassurer sur ce que la Révolution ferait pour eux.



Locky Lock était connu avant d'avoir été emprisonné, il reprend doucement de la renommée, donc tu peux le connaître. Sa prime est de 239.000.000 Berries

Pour ce qui est de Tat Winn, il est également connu, notamment en tant que guerrier particulièrement résistant. Sa prime est de  174.000.000 Berries

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Jeu 26 Mar - 17:50

Le mouvement Seas Blues [Présent]





  • En suivant la carte, et probablement un peu guidé par Zozotor qui menait le groupe, il devait sûrement savoir où l’on se rendait, et je le sentais plutôt serein. Ce qui me rendait plutôt confiant. Le groupe derrière moi lui aussi se sentait en sécurité. C’était un de ces moments d’action qui traduisait pourtant un moment d’attente, un trajet, tout ce que je détestais. Pourquoi n’avais-je pas mangé le fruit de la téléportation ?

    Arrivé dans l’arrière-boutique il devint nécessaire de couvrir les yeux des civils afin qu’ils ne voient pas les secret de notre mouvement révolutionnaire. Un nouveau cheminement plus tard à travers de multiples escaliers et couloirs pour arriver sur une porte que mon supérieur ouvra, donnant sur une pièce dans laquelle on s’entreprit d’enlever les bandeaux aux anciens esclaves.

    Ce fut une surprise de trouver dans cette pièce Locky Lock et Tat Win qui était tout de même des personnalités révolutionnaires hautement primés et recherchés. Tous deux d’ailleurs avaient fait des séjours dans les geôles de la marines… Zozotor me présenta comme une recrue prometteuse, j’en fut flatté, ses éloges me venaient droit au cœur et me faisait presque rougir, moi simple recrue face à ces colosses. Tandis que Tat, que je sentais un peu inquiet, sur la défensive, Locky s’approcha de moi. Sa dégaine était assez comique, un cowboy rouge, cigare aux lèvres, portant à sa ceinture un surprenant pistolet auquel on aurait dit fixé la lame d’une épée qui attira mon regard. Il s’adressa avec gentillesse à moi, je m’adressa donc à lui de la même manière.

    « Oh, mes parents sont des vieux de la vieilles, il m’ont intégré au mouvement il y a de ça presque quinze ans. Il n’y a qu’après Baltigo que j’ai vraiment décidé de devenir quelqu’un, un changement de mentalité. Je vous connais, Locky Lock, content de vous savoir de nouveau parmi nous. »


    En souriant, je rajoutais : « Tat Winn est également ici, je suis surpris, il me semblait qu’il n’était pas de la révolution d’East Blue ? »

    Puis je me reconcentrais sur sa demande de base, soit d’expliquer le déroulement des évènements de Shabaody :

    « Il s’est tramé quelque chose sur Shabaody, une sorte de purge de la pègre par la marine il y a eu un sacré remu ménage. Puis j’ai suivis mon instinct lors de cette mission dirigée par Zozotor, j’ai finis dans une vente d’esclave. C’était une vraie mascarade, j’ai réussi à les libérer après de nombreux efforts, mais la majorité a préféré quitter l’endroit avec le colonel de la marine sur les lieux. Je n’ai pu ramener que ces personnes. J’espère que nous pourrons les aider au mieux. »

    Je continuais ensuite :

    « Mes projets ? Je ne sais pas, j’ai l’impression d’être enfin réveillé, de me sentir vivant et je veux devenir quelqu’un de puissant et d’important pour la révolution, pour aider et sauver des gens comme j’ai pu le faire à Shabaody mais à plus grande échelle. Zozotor m’estime prometteur, je ne sais pas, mais volontaire et motivé c’est sûr. »

    Je terminais en posant à mon tour une question :

    « Qu’est-ce qu’il entendait quand il disait " votre projet " Monsieur. »

    Peut-être prenais-je trop mes aises avec lui mais son style étrange, son calme, sa bienveillance me donnait envie d’être un peu plus à l’aise que le respect devrait l’exiger.  




_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 30 Mar - 6:15


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue & Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue.

La Révolution ne se portait pas véritablement bien en ces jours funestes. Depuis la disparition d’Arias, la faction n’avait connu qu’une succession de défaites cuisantes. Cependant, certains hommes surent se démarquer, se présentant comme modèle d’une nouvelle révolution. Parmi eux on retrouvait Erwin Dog ou encore Eken Sor. Ces deux hommes représentaient l’espoir de la Révolution car ils étaient les seuls à pouvoir rallier véritablement du monde.

A la différence des Jonas qui menaient une sorte de Révolution retranchée à Kaiten-Su, Ceresa Yoko qui se faisait de plus en plus discrète vis-à-vis de la Révolution et bien d’autres. Pourtant, la présence de commandants, de mers séparées, ne pouvait que signifier un évènement important.

En tout cas, Locky Lock fut assez satisfait de sa discussion avec Auster, bien qu’étonné d’apprendre que le garçon avait été endoctriné par ses parents. Etant assez tranquille comme homme, le cowboy n’aurait probablement pas transmis ce genre de valeurs à ses enfants, mais il était heureux de compter le Litz parmi les hommes de la Révolution.

Portant sa main vers ses lèvres pour passer son cigare entre l’index et le majeur, l’homme fut assez préoccupé par les propos du jeune révolutionnaire. Le Gouvernement qui procédait à une purge de Shabaody ? Cela ne pouvait qu’être une démonstration de force, mais dans quel but ? L’idée que le jeune Auster ait pu gêner un colonel, était une donnée intéressante.

    - Il est bien étrange que le Gouvernement ait réalisé ce genre d’assaut après sa bataille contre les Décimas à Marineford. C’est comme s’il cherchait à prouver sa force, il y a fort à parier qu’il nous cache quelque chose. Nous le saurons bien assez tôt.


Portant sa main sur l’épaule d’Auster pour la tapoter Locky lui adressa un franc sourire.

    - Tu as dit que tu n’as pu ramener « que » ces personnes, mais sauver plus d’une vingtaine de personnes pour une première mission, c’est un vrai succès mon garçon. J’aurais aimé en avoir fait autant à ma première mission.


Les ambitions qu’avait déclarées le blond eurent le don de réchauffer les cœurs, même Tat Winn trouvait cela intéressant. Après avoir pris soin d’écouter chaque ancien esclave, le tigre blanc vint ainsi s’ajouter à la discussion.

    - Maintenant que j’y pense ton visage me dit quelque chose gamin.
Déclara le tigre.

    - C’est parce que son avis de recherche est apparu il y a peu.
Rétorqua Zozotor dans le plus grand des calmes.
Pourtant cette annonce surprit les deux commandants !

    - J’ai eu l’information dans le dernier journal, mais j’ai préféré ne pas l’annoncer à Auster de suite.


Sortant le journal de sa veste le révolutionnaire pourrait ainsi tendre à son camarade le journal où était déjà présent une photo de lui et sa mise à prix. On narrait sommairement le fait qu’il est troublé le sauvetage d’esclaves.

    - Ne prête pas attention à la façon dont les nouvelles sont formulées, l’Etat ne nous fera jamais passer pour de bonnes personnes aux travers des journaux. En revanche, c’est pour cela que j’ai dit que tu étais prometteur, se faire remarquer à sa première mission est une chose. Avoir une telle mise à prix en est une autre.
Conclut Zozotor.
    - Ah oui effectivement ! Une mise à prix de 29.680.000 berries pour Auster Litz ! Ce n’est pas rien pour une première mise à prix !
 Dit Locky.

Laissant le jeune homme prendre connaissance de cette information, le groupe attendit un peu et ce fut Tat Winn qui reprit la parole.

    - Locky tu ne lui as pas encore parlé de ton projet.

    - Tu as raison. Eh bien Auster, comme tu le sais la Révolution est assez effacée à East Blue, cela s’explique par l’omniprésence de la Marine. Cependant étant commandant de la Révolution sur cette mer, j’ai trouvé une façon de la reconquérir. J’ambitionne de reprendre chacune des îles sans que la Marine ne le remarque en gagnant le cœur du peuple avant tout. Cependant il faut que cela soit subtile, la naissance du constantinisme ne facilite pas les choses, puisque cette religion illogique gagne du terrain dans le peuple.
Expliqua Locky Lock.
    - J’ai justement pensé que mon camarade pourrait vous être utile dans cette tâche grâce à son pouvoir.
Répondit Zozotor.

    - Ah oui ? Tu possèdes un pouvoir permettant de gagner le cœur du peuple Auster ?
Dit le commandant d’East Blue avec étonnement.
    - Locky ne le précise pas, mais les forces marines en place là-bas sont assez agressive, la mer étant sous la protection d’un Vice-Amiral clairement constantiniste, Hérail. C’est un homme puissant. Même si l’île de Goat est aux mains de la Révolution d’Erwin Dog, les autres îles sont gouvernementales. Il n’y a que Shimotsuki et l’Archipel Orgao qui sont encore des zones neutres. Mirror Ball est une île sous l’égide de faction hors-la-loi.
Expliqua sévèrement Tat Winn.
    - Justement j’hésitais entre Shimotsuki et Orgao pour établir mon prochain Q.G… Mais bon laissons donc monsieur 29 millions s’exprimer avant !




Locky Lock était connu avant d'avoir été emprisonné, il reprend doucement de la renommée, donc tu peux le connaître. Sa prime est de 239.000.000 Berries

Pour ce qui est de Tat Winn, il est également connu, notamment en tant que guerrier particulièrement résistant. Sa prime est de  174.000.000 Berries[/quote]

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Mar 31 Mar - 0:38

Le mouvement Seas Blues [Présent]





  • Locky était étonné de la prestation du gouvernement à l’archipel que nous avions quitté quelques temps auparavant. Une question qu’il se posait sur laquelle je rebondissais :

    « Si le gouvernement répands la nouvelle, ce ne sera peut-être qu’une manœuvre médiatique tout bénef. Montrer que le système se maintient, reste puissant et continue son combat contre le mal en purgeant un carrefour emblématique de la pègre, des pirates et du marché noir. Garder la confiance des citoyens ou chercher à la redonner… »

    Il me prit ensuite par l’épaule, son cigare entre son index et son majeur, la fumée me dérangeait quelque peu. Il me félicita ensuite d’avoir réussi à reconduire ces vingt-cinq personnes jusqu’ici, saluant cela comme presque un exploit pour une première mission. D’ailleurs me comparer à lui, et même me mettre au dessus dans ce cas-là me rendait vraiment fier, après tout, je ne parlais pas à n’importe qui… Cela me fit me rappeler d’ailleurs qu’en fait je ne m’en étais pas trop mal sortis, j’avais presque ramené avec moi la moitié des anciens prisonniers. Autant m’avouer que j’avais fait du bon travail.

    Ce fut ensuite Tat Win qui s’approcha, je connaissais ce félin pour être un féroce combattant et tant son physique que sa prestance m’intimidait, il imposait le respect. D’une manière différente que Locky, mais tout aussi impressionnante. Il m’indiqua que mon visage lui disait quelque chose. Ouhla, mauvais signe.

    Zozotor renchérit d’un calme Olympien

    « C’est parce que son avis de recherche est apparu il y a peu. »

    Pouvais-je faire des yeux plus gros que ce que je venais de faire, j’étais surpris au possible, presque désemparé ? Oh et depuis quand Zozotor ne zozotait plus ?

    Il avait eu l’information dans le journal. Journal qu’il me donna. Je lisais l’article et regardait avec attention la photo de moi et ma tête mise à prix. L’article parlait de trouble de sauvetage d’esclave. Je m’exclamais :

    « Trouble le sauvetage d’esclaves ? J’ai littéralement sortis de cage tous ces gens, cet idiot de Colonel a juste eu à faire un trou dans un mur pour leur dire de s’échapper… Qui a fait tout le travail ? prit tous les risques ? Moi… En plus presque 30 million de berry pour avoir sauvé des gens c’est pas un peu exagéré… Quoique, peut-être qu’il n’a pas apprécié que je fasse allusion au retour des révolutionnaires sur la scène… »

    Je me tournais vers les commandant :

    « C’est peut-être le signe que les révolutionnaires sont encore pris au sérieux même mis à mal ? »

    C’était un moyen de conserver une vision positive des choses. Après avoir appris cette annonce, je me concentrais sur le projet dont allait me parler Locky.

    ---------------

    La situation sur East Blue n’était pas vraiment la meilleure qui soit, c’était connu, la Marine avait main mise sur cette mer, d’autant plus qu’il y avait aussi cette histoire de religion… Puis… HUM… ZOZOTOR ! Coupe toi la langue ou je le ferai moi-même. Il parla de mon pouvoir… N’avait-il pas compris que l’intérêt et la force de celui-ci résidait dans l’idée même que les gens ne devaient pas en avoir la connaissance ? Quoique… était-ce légitime de cacher ça à ses compagnons d’armes ?

    « J’ai en effet des capacités »

    Je baissais la voix pour éviter que des oreilles indiscrètes entendent :

    « J’ai mangé le Kanjou Kanjou no mi, le fruit des émotions duquel je tiens des capacités d’empathies et grâce à lui je peux influencer les ressentis des autres. Mais mieux vaut que cela ne s’ébruite pas, si ça se savait, l’efficacité de mes pouvoirs s’en verrait réduite, les manipulés feraient attention à ne pas l’être… Voilà pourquoi je voudrais mieux garder ça secret si vous voulez bien. »

    Ensuite, ce furent des précisions que l’on me donna, citant le nom d’Hérail. À vrai dire, son nom me disait quelque chose mais je l’avais probablement entendu au détour d’une conversation, mais je ne savais pas vraiment qui il était. Mais vu mon niveau j’espérais ne pas me retrouver nez à nez avec, fruit ou pas, il m’écraserait. Erwin Dog fut le prochain nom à être mentionné. Lui évidemment je ne me posais pas la question de savoir qui c’était. Ce chef révolutionnaire avait un contrôle sur l’île de Goat. L’influence gouvernementale était forte ailleurs mais deux îles étaient encore neutre dans l’histoire.
    Shimotsuki Town et l’Archipel Orgao, idéalement, je connaissais bien les réputations de ces îles et j’étais donc bien placé pour exprimer mon avis. Symbole de ma réflexion, je montais ma main à mon menton et appuyais mon bras sur l’autre en position de penseur :

    « Et Monsieur 29 Millions va s’exprimer. Il y aurait beaucoup à dire sur toutes les informations que vous avez données. Déjà, l’influence du Gouvernement aussi forte soit-elle n’est rien comparé à la menace qu’une religion peut être. La foi est une force terrifiante qui peut pousser les gens à faire tout et n’importe quoi. Si cette religion venait à être une barrière au mouvement révolutionnaire, et je sens que c’est déjà un peu le cas, les Marines deviendraient le cadet de nos soucis. La peur d’une autorité humaine n’est rien face à celle d'une entité divine ou une force cosmique. Cette situation est donc délicate car si le Vice-Amiral Hérail est constantinniste, alors il aura sûrement la sympathie des croyants, qui eux supporteront bien plus facilement et sans rechigner la politique agressives des militaires locaux. Mais placer Hérail en haute estime l’affaiblit aussi, plus haut on est placé, plus importante est la chute. Nous pourrions utiliser sa religion contre lui en retournant l’opinion du peuple contre lui… »

    Je me grattais maintenant l’arrière de la tête tout en fixant le vide, poursuivant ma tirade :

    « Mais il faut vraiment trouver un moyen d’arrêter la propagation de la religion, soit l’arrêter, soit s’en servir. Faire barrage pour traiter l’eau contaminé ou surfer sur le courant pour pouvoir mieux en dévier le cour… Si vous souhaitez en passer par le peuple, ce seront les mots qui seront vos armes et non canons et sabres. L’opinion général devra être changé, rumeur, ragot seront de mise, il ne faudra pas se mouiller dans l’affaire. Si cela s’apprend que ce sont les révolutionnaires qui sont à l’origine de ces changements d’avis, le gouvernement pourra facilement nous faire passer pour des envahisseurs, des fous qui viennent troubler l’ordre public en apportant désordre et misère. Gagner le cœur du peuple se fera en intervenant seulement lorsque celui-ci sera devenu méfiant voir contre le système en place, alors la révolution sortira de l’ombre pour s’imposer comme porte-voix de leurs insatisfaction, drapeau de ralliement et fer de lance du changement. Les armes viendront donc à ce moment-là. »

    M’étais-je un peu trop étalé sur le sujet ? On m’avait pas vraiment demandé mon avis là-dessus mais je l’avais donné et qui plus est en me prenant pour un stratège de renom et un haut gradé qui devrait dicter la stratégie des révolutionnaires d’East Blue. Peut-être n’était-je pas à ma place en disant tout cela ? C’était trop tard de toute façon. Je poursuivais :

    « Concernant les deux îles. Je suis perplexe, Shimotsuki reste un simple village, si les civils se ralliaient à nous, on pourrait penser que nous serions directement à la source d’un carrefour d’épéistes qui pourraient être formés pour nos rang. Et bien sûr les mains révolutionnaires auraient des lieux de qualités où s’entrainer, ça ferait des révolutionnaires plus formés que la moyenne. Le célèbre dojo Isshin se trouve là-bas je crois bien. Mais c’est aussi petit et nul doute qu’un QG sur place ne passerait pas éternellement inaperçu, c’est le principal bémol que je lui trouve, il y aurait donc le risque d’être plus facilement déterré ici qu’ailleurs… »

    Je marquais une courte pause :

    « Quand à l’Archipel Orgao, la troupe de cirque locale est presque mondialement connue, et son histoire récente aussi… Mais bon, déjà c’est un Archipel, et plus grand est la botte de foin, plus difficile à trouver est l’aiguille. La renommée du Cirque et les contacts nombreux de Dio, le maître, pourraient profiter à la révolution si nous l’avions dans la poche. Mais depuis l’incident du "Sniper Humain", ils sont légèrement sous le feu des projecteurs et il serait peut-être risqué d’approcher la troupe pendant encore quelques temps. En fait, si vous voulez mon avis, je trouve cela assez attendu par le gouvernement que leur ennemi tentera d’élargir ses postes sur des zones neutres. Après tout, ils doivent déjà bien se douter que les commandants de la révolution n’ont pas baissés les bras. Leurs informateurs sont peut-être déjà positionnés sur ces lieux et attendent juste notre arrivée pour nous cueillir.
    Et pour parler de Mirror Ball, hum, déloger la pègre locale pourrait nous attirer les faveurs du peuple mais nous ferait nous faire plein d'ennemi qui se donnerait à coeur joie d'aller donner l'info aux Marines. Je ne pense pas que ce soit une bonne idée.
    »

    Je n’avais pas accès aux informations que Locky et Tat savaient déjà sur les lieux donc je ne faisais que faire des hypothèses, peut-être savaient-ils déjà  que la voie était libre ?

    Je terminais par une touche d’humour, bien qu’au fond je ne trouvais pas l’idée bête :

    « Il aurait presque été plus culotté mais discret d’aller directement s’installer là où Hérail ne s’attendrait pas du tout qu’on soit, là où il n’aurait aucune idée de chercher : chez lui. Quoi de mieux que d'être caché au coté du serpent pour lui trancher la tête. Ahah»

    Terminant sur ce petit rire nerveux, je tenais à ajouter :

    « Je sais que je n’ai pas été d’une grande aide dans votre choix, à vrai dire je n’ai fait qu’exposer les pours et les contres de chaque lieux… Cette décision vous reviens, mais sachez que je vous aiderais quelle qu'elle soit.»
     




_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 31 Mar - 19:17


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue & Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue.

Auster découvrirait en partie la triste vérité sur sa faction. Ils avaient beau réaliser de beaux actes, la propagande gouvernementale allait toujours en changer les informations. Les News Coo, ces oiseaux chargés de livrer les journaux à travers les mers, ainsi que les avis de recherches. Peut-être que la Révolution devait se créer un réseau similaire pour se faire entendre dans certaines îles.

Néanmoins le blond connaissait la vraie valeur de ses actes et c’est ce qui importait le plus.

Il avait finalement remarqué l’absence de « zozotement » de Zozotor et aurait peut-être l’explication à cela dans le futur s’il posait la question. Toujours est-il que l’explication sur son fruit du démon illumina le regard de Locky tandis que Tat Winn en était encore plus surpris.

Alors qu’Auster donnait sa stratégie Zozotor s’occupa de conduire les esclaves ailleurs pour qu’ils soient pris en charge et ne participent à cette discussion désormais d’ordre stratégique. Les deux commandants écoutèrent attentivement le paramécia qui semblait avoir une idée derrière la tête, une idée assez étonnante. Elle était particulièrement culottée et complexe à mettre en place, mais envisageable.

    - C’est beaucoup trop dangereux si nous nous faisons prendre, nous finirons tous en prison ! Pas sûr que Kanaë Toupex revienne nous libérer.
Déclara sévèrement Tat Winn qui semblait être contre
    - Tu décris assez bien la situation géopolitique des îles Auster c’est un fait, mais tu oublies un petit détail : notre adaptation. Dis-moi comment tu visualiserais notre base de façon à ce qu’elle soit discrète ?
Locky se montrant moins ferme que le tigre sur le coup.
    - Ne me dis pas que tu considères réellement cette possibilité Locky !?
S’écria-t-il.
    - C’est risqué, mais Auster a relevé un élément intéressant… Utiliser leur religion contre eux.
Expliqua le cowboy.
    - On ne va pas attendre une faille de la part d’une bande d’endoctrinés…

    - Non, mais avec le pouvoir d’Auster il y a une autre possibilité. Les constantinistes se réunissent dans des églises au nom de Saint Constantin, imagine qu’à chaque fois qu’ils prient, ils ressentent un profond sentiment de dégoût. Que chaque église devienne lieu de mauvaises pensées, voire de querelle, ou à chaque déclaration de la Marine.

    - Tu veux manipuler les émotions du peuple ?
Dit le tigre avec surprise.
    - Non. Ils sont endoctrinés, l’état leur a menti pour s’imposer, guider leur émotion les poussera à la réflexion c’est le but principal. Après tout Auster ne semble pas maitriser les pensées pour autant.
Rétorqua Locky.
    - Cela dit une telle stratégie pourrait fonctionner. Cependant il faudra aussi gagner l’opinion publique de façon dissimulée, comment faire cela ?


Locky réfléchit un instant, réfléchissant à une situation avantageuse.

    - Peut-être en nous faisant passer pour des commerçants dans un premier temps, une sorte d’entreprise commerçante. Nous pourrions nous étendre sur East Blue, comme la VMS l’a fait à Grand Line par exemple.
Expliqua le cowboy.

    - Mais en attendant nous pourrions tout de même établir un Q.G. souterrain à Orgao ou Shimotsuki, il nous faut un point d’affectation à East Blue, au moins le temps de s’implanter dans une île dont la population serait contre la Marine. Et puis tu voudrais ouvrir un commerce de quoi ? EN plus ça ne nous dit pas quelle île gouvernementale prendre…


La discussion prenait une tournure purement stratégique et Auster était vivement invité à participer à chaque portion, répondre à chaque question. Il avait mis le doigt sur quelque chose.



Locky Lock était connu avant d'avoir été emprisonné, il reprend doucement de la renommée, donc tu peux le connaître. Sa prime est de 239.000.000 Berries

Pour ce qui est de Tat Winn, il est également connu, notamment en tant que guerrier particulièrement résistant. Sa prime est de  174.000.000 Berries

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Ven 3 Avr - 15:49

Le mouvement Seas Blues [Présent]






  •  Il furent surpris par l’explication des pouvoirs de mon fruit du démon, Tat Win encore plus que Locky. J’étais content de pouvoir me rendre utile même si mon fruit au final n’était qu’un de bas étage… Je ne pouvais pas lancer des rayons laser, ce n’était pas un Logia, mes pouvoirs n’étaient pas destructeurs pour un sous. Mais ils seraient utiles dans la situation à venir, et le commandant au style de cowboy semblait avoir un plan. De mon côté la surprise fut totale lorsqu’il se permit d’envisager mon idée de se terrer dans la tanière du loup. Je ne savais pas trop s’il la considérait vraiment mais ne pas la rejeter ou la traiter d’idiote était déjà beaucoup. Il me demanda ensuite quel type de base j’envisageais pour qu’elle soit discrète :

    « Je suppose qu’il nous faudra une couverture, une « excuse » en quelque sorte pour justifier notre installation. Mais la base ne devra pas se trouver au même endroit et ne devra pas être visible, sous terre peut-être. Avec des accès camouflés impossibles à dénicher, il ne faudrait pas que quelqu’un tombe dessus par hasard. »

    Puis le guerrier poilu reprit la parole :

    « Ne me dit pas que tu considères réellement cette possibilité Locky ?! »

    C’était risqué en effet, mais apparemment j’avais soulevé quelque chose d’intéressant, après tout je n’étais pas bête et comprendre les situations étaient une de mes spécialités… Il souligna donc l’idée d’utiliser contre eux la religion, tout en étant bien sur discret.

    Utiliser ma malédiction pour remettre sur le bon chemin les citoyens, l’endoctrinement étant une privation de liberté, nous serions donc dans notre rôle en venant les libérer.

    « Je trouve ce plan vraiment intéressant, mais juste, est-ce que c’est pas risqué de me mettre en plein cœur d’une foule, proche de marines et de pro-marines, alors que j’ai une prime sur ma tête maintenant ? »

    La question que souleva ensuite Locky fut celle de l’excuse viable pour s’implanter sur ces îles d’East Blue. J’avais bien une idée pour ça…

    « Si je peux me permettre, je ne sais pas si ça pourrait aider, mais mes parents sont des vignerons réputés sur West Blue, Château Litz. Révolutionnaires des débuts, leurs bateaux servaient outre à transporter les marchandises, à faire passer des messages, des munitions, des armes, des hommes clandestinement. Peut-être qu’ils pourraient… par hasard… décider d’étendre leur commerce à West Blue ? »

    « Pour accueillir un commerce et qu’il soit florissant, peut-être qu’Ogao serait plus adapté à l’implantation. Il faudra se faire connaître pour justifier l’envoie de navire sur toute la mer et quoi de mieux que la notoriété d’un cirque pour cela. Quand les voies maritimes commerciales sont faites et justifiées, nous auront un réseau en or à utiliser. »

    Je marquais un silence pour les laisser réfléchir et éventuellement commenter mon idée, à vrai dire c’était une affaire familiale qui fonctionnait. Ça tombait sous le sens que j’allais proposer celle-ci.

    « Concernant l’île gouvernementale, à première vue et sans me pencher vraiment sur la question, l’Archipel des Gekko je crois serais une bon choix. Une famille richissime qui pourrait nous aider, un gouvernement responsable de l’attaque qu’a subi la ville par les évadés d’Impel Down, après tout s’ils ne savent pas contenir des prisonniers dans leur prison… Sinon, l’Archipel Konomi, je crois savoir que la religion constantinisme y est très forte, un bastion de cette religion qui tomberait serait peut-être le symbole médiatique de son échec, signe de sa faiblesse. Et puis, si celle-ci tombe au point où elle en est, on peut-être sur que les autres tomberont aussi. En tout cas, il va nous falloir tester le plan auquel vous avez pensé Locky… »





_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 11 Avr - 21:10


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue & Tat Winn, commandant de la Révolution de South Blue.

Il était intéressant pour la Révolution de pousser Auster Litz dans des réflexions toujours plus poussées les unes que les autres. C’était une bonne façon de tester les nouvelles recrues, notamment les plus prometteuses. L’idée d’une base souterraine paraissait bonne. Cependant, ce fut la proposition du « Château Litz » qui eut le plus grand intérêt. Les noms de famille dans ce monde n’avaient pas grande signification, tant il était étendu. Il existait plusieurs « Dog » dans le monde, mais un seul Erwin Dog.

L’idée de l’Archipel Gekko paraissait plutôt bonne et bien plus envisageable que Konomi. Il y avait beaucoup trop d’individus à gérer à Konomi. Néanmoins, l’officier en charge de l’Archipel Gekko était apprécié par son peuple. Qu’importe le passé d’une île quand son présent est heureux, grâce à un leader fédérateur.

    - Cependant, il faudrait d’abord tester ton pouvoir, ne serait-ce que sur une population « neutre ». Le but étant de voir comment tu modules ton pouvoir sur tes cibles. Si tu n’es pas capable de mener des personnes neutres dans ton sens, imagine des personnes endoctrinées… Tu n’aurais aucun effet.
Déclara Locky Lock.

    - Cette histoire de Château Litz peut fonctionner par contre. Orgao a une forte affluence, donc s’y installer est logique.
Ajouta le tigre.

Malgré tout, une problématique demeurait : comment camoufler Auster ? Le blond possédait désormais une prime assez conséquente pour être repérable sur une mer aussi calme qu’East Blue. La Révolution avait quand même les moyens de le camoufler, mais il fallait pousser la recrue à la réflexion.

    - Proposes nous plusieurs façons de te camoufler Auster et nous verrons laquelle est la plus viable.
Conclu Locky.

Pourtant une chose restait en suspens… Les deux commandants étaient recueillis dans cette pièce pour une raison à l’origine, une raison supérieure à une rencontre hasardeuse avec Auster, ils étaient présents pour…..


Commandante Molly Orlos, primée à 330.000.000 Berrys


    - Eh bien alors, Tat et Locky vous n’êtes pas prêts ?
S’exclama la femme-fennec demoiselle qui arriva dans la pièce.

Elle avait été libérée en même temps que les deux autres commandants, encore une personne sauvée par la prodigieuse Kanaë Toupex, révolutionnaire aujourd’hui disparu ! Elle était la digne seconde d’Eken Sor depuis quelques temps, la voir signifiait une seule chose, le chef de la Révolution de West Blue allait arriver d’un instant à l’autre.

    - Oh, Molly…. Euh…. Auster, Molly, Molly, Auster. C’est une nouvelle recrue ayant un pouvoir qui me sera utile pour mes projets sur East Blue, alors je me suis un peu enflammé.
Expliqua Locky.
    - « Un peu » tu dis ?
Rétorqua Tat.
    - Je reconnais ce visage, c’est la seule prime révolutionnaire qui a été donnée durant la Purge de Shabaody, Litz c’est bien ça ? Bref, Eken et Erwin Dog arrive dans quelques minutes il faut contacter les autres.
Conclut Molly.

Elle semblait assez pressée, et pour cause, une grande réunion allait avoir lieu. Alors, après avoir entendu les idées d’Auster sur son camouflage à East Blue, les commandants commenceraient  à passer plusieurs appels. Ils n’utilisèrent que très peu de mots, mais en quelques instants, plusieurs personnes commencèrent à frapper à la porte, présentant une ribambelle d’individus bien connus de la Révolution. Les capitaines de division Chippen Dales, Darween, Palp Tatin, Haroun et bien d’autres. Tous étaient primés, tous étaient imposants, la majorité se saluèrent, saluèrent les commandants, ainsi qu’Auster

    - Auster, nous allons sortir pendant qu’ils se préparent. Tu n’as pas encore le grade nécessaire pour assister à cette réunion, mais ne t’inquiète pas cela viendra bien assez tôt.
Lui dit Locky, tout en quittant la pièce avec lui.

Et alors que le commandant de la Révolution d’East Blue comptait accompagner Auster à l’endroit où était, logiquement Zozotor, une chose presque inouïe eut lieu.

Comme baignée par l’aura des individus qui approchaient, une tension semblait s’être imposée dans le couloir, était-ce une vérité ou une impression ? Sans doute la deuxième proposition. Pourtant les pas qui se faisaient entendre annonçaient bien des choses.

Relevant progressivement la tête, des pieds des individus jusqu’à leur visage, Auster Litz verraient se présenter à lui les deux plus grandes figures de la Révolution à l’heure actuelle.


Erwin Dog, Chef de l’Inquisition & Eken Sor, Chef de la Révolution de West Blue.


Le premier dont la prime dépassait le milliard et le second dont la prime dépassait les cinq cents millions. Ces hommes étaient d’un tout autre niveau. Le premier présentant une musculature franche, le second un corps plus svelte. Le second arborant un simple sabre dans son dos, le premier portant naturellement, Excalibur une lame des Douze, ces fameux sabres exceptionnels.

    - Locky Lock, un problème ? Qui est ce garçon, il n’est pas dans les personnes appelées à la réunion je crois.
Demanda sobrement Eken Sor.
    - C’est un nouveau membre, il a permis la  libération de plusieurs esclaves durant la Purge de Shabaody. Il m’a retrouvé grâce à ma Vivre Card, qu’un de mes hommes possédaient. Il pourra m’être utile dans mes projets avec East Blue.

    - Ce garçon peut réussir à envahir le Constantinisme tu dis ?

    - Exactement, mais nous aurons sûrement besoin de beaucoup de fond pour nos projets. C’est un fin stratège, mais un peu coûteux on dirait bien.
Répondit Locky sur le ton de la plaisanterie.


Du Sor se dégageait un charisme profond, on comprenait le leader qu’il était devenu.
C’est alors que l’homme resté silencieux jusque-là, prit la parole.

    - Libérez des esclaves de Shabaody ? C’est une bonne chose par nos temps. La Marine s’étend et les traîtres commencent à affluer dans la Révolution. Comment t’appelles-tu ?
Dit Erwin Dog en adressant un sourire rassurant à la nouvelle recrue.

Inconsciemment Auster verrait alors des souvenirs renaître en lui à l’écoute de la phrase « traître dans la révolution » et du mot « Marine ». Si le blond ambitionnait de trahir la Révolution, alors les souvenirs enfouis en lui, ceux qui avaient permis de mettre en place une éventuelle trahison, tous ces souvenirs renaîtraient en lui sans qu’il puisse les contrôler. Les souvenirs liés à la Marine referaient surface eux aussi. Tout cela viendrait de façon assez naturelle, Auster ne pourrait y voir là qu’un songe du passé, rien de plus.



Erwin Dog est primé à 1.050.000.000 Berrys.
Eken Sor est primé à 600.000.000 Berrys.

Molly Orlos était connue avant d'avoir été emprisonnée, sa prime est de 330.000.000 Berrys.

Locky Lock était connu avant d'avoir été emprisonné, il reprend doucement de la renommée, donc tu peux le connaître. Sa prime est de 239.000.000 Berrys.

Pour ce qui est de Tat Winn, il est également connu, notamment en tant que guerrier particulièrement résistant. Sa prime est de  174.000.000 Berrys.

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Mar 21 Avr - 11:43

Le mouvement Seas Blues [Présent]






  • Je me voyais déjà annoncer la nouvelle à mes parents, ils allaient être étonné, il allaient tomber de haut, ils allaient s’évanouir ! Mes idées intéressaient les haut gradés révolutionnaires, des gens que je ne voyais que de loin avant. Et surtout, le Château Litz importé jusqu’en East Blue ?! Mon dieu !

    Quoi de mieux que de s’installer à Orgao pour débuter le commerce de vin, les premiers barils vendus deviendront rapidement célèbres et on échangera des coupes de ce vin sur tout East Blue avant d’avoir le temps de dire ouf. Le commerce était une branche dans laquelle je me débrouillais bien, encore plus quand on peut manipuler les signataires d’actes commerciaux…

    Concernant la vérification de mes capacités, j’ajoutais, parlant à moi-même :

    « Oui, nous devrons le tester, peut-être aussi ne suis-je pas assez fort pour cette mission, ou devrais-je développer mes pouvoirs vers une technique spécifique anti lavage de cerveau constantinniste… »

    Puis on m’interpela, me demandant de nouveau de donner des idées, étaient-elles si bonnes que ça où était-ce un moyen de faire travailler et s’améliorer une recrue de bas étage. Impossible de le savoir en étudiant les émotions des gens autour de moi. En fait, l’appréhension, la réflexivité étaient compréhensible, la situation avait une sacré importance et quoi de plus normal que d’être incertains face à ça. Cependant, la compassion et l’attention qu’ils éprouvaient à mon égards, je ne la comprenais pas. C’est là que je réalisais que les informations que j’obtenais grâce à ma malédiction n’étaient pas toujours forcément décryptables, encore plus si la situation n’avait pas été vécu préalablement.

    « Et bien, je ne suis pas un spécialiste du déguisement et du camouflage ou de ce type de stratégie, mais je dirais à première vue qu’il faudrait que je change, visuellement, de style, adoptant une nouvelle coupe ou couleur de cheveux. La couleur des cheveux, la coupe et le style vestimentaire sont déjà des éléments qui peuvent rendre quelqu’un totalement différent. Ensuite… et bien, soit je m’incruste directement dans l’affaire vignoble mais sans garder le rôle principal, les yeux devront être fixé sur un inconnu, pas sur quelqu’un qui pourrait être reconnu comme un recherché. Soit, en m’intégrant dans un rôle social, trouvant un travail en devenant quelqu’un que personne ne regarde, un homme de maison peut-être. Personne n’a d’yeux pour celui qui sert le thé. En tout cas, passer incognito peut-être facilité grâce à mes pouvoirs, on ne porte pas d’intéresser à quelque chose pour laquelle on ne ressent rien, si j’arrivais à empêcher l’arrivé d’émotion en lien avec ma personne, les gens seraient moins sujet à me porter de l’intérêt. L’idée étant de passer pour un élément normal, presque du décors, en allant dans l’église. »


    Mon Radar à émotion m’informa de l’approche d’une personne, une femme rentra dans la pièce. Et quelle femme, Molly Orlos, une femme que je respectais profondément tant elle était importante au sein de mon mouvement révolutionnaire. Sa prime dépassait les 300 millions de Berrys. Et Locky me présenta à elle ! Et elle me reconnue, elle connaissait mon prénom, elle était parfaite, son cœur était-il déjà pris ?

    « Bref, Eken et Erwin Dog arrivent dans quelques minutes il faut contacter les autres. »

    Les deux révolutionnaires les plus importants des eaux allaient venir ?! C’était énorme, mais où avais-je atterris, moi simple soldat qui avait juste sauvé quelques esclaves. Puis ce fut le défilé de la crème de la crème qui se joignirent à Locky Tat Molly et moi, j’eu aussi droit à des salutations, j’étais flatté.

    Locky me suivis jusqu’à la sortie, cela ne m’étonnait pas, je n’étais pas suffisamment gradé pour rester là. Mais il avait foi en moi. J’étais moi tout émoustillé en m’avançant dans le couloir. Et l’intimidation me gagna même lorsqu’Eken Sor et Erwin Dog s’arrêtèrent devant nous, mon cœur battait la chamade. J’inclinais la tête par respect, signifiant en même temps un bonjour silencieux.

    Sor me demanda mon nom :

    « Bonjour Messieurs Sor et Dog. Je m’appelle Auster Litz. Et pour Shabaody, j’ai seulement suivis mon instinct, essayant de libérer les esclaves malgré ce Colonel et ces marines… Oh, et je ne savais pas pour les traitres… C’est facheux… Si je peux me rendre utile de quelques façon je serais honoré d’aider Monsieur. »

    En y repensant, une pointe de haine me gagna, cet idiot avait tout fait capoter. Je le revoyais, lorsqu’il avait failli me mettre K.O… Si seulement j’avais eu le niveau, pourquoi n’étais-je pas plus fort, j’aurais pu lui botter les fesses et récupérer tout le monde. Mais de manière générale, la Marine m’inspirait un profond dégout, chien du gouvernement ils oppriment les peuples, laisse passer la pègre, de bon soldat sans cervelles… Je repensais à Baltigo et à l’horreur que j’y avais vécu, devant fuir en ramassant les corps presque inertes de mes alliés. Je ne pardonnerais jamais. A la bataille de Marineford aussi, combattant et soutenant mes compagnons d’armes, soignant les premiers blessés, non ce n’était pas envisageable. En bref, j’étais motivé à changer le monde et à abattre le gouvernement et ses Marines.



_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Révolutionnaire)
PNJ (Révolutionnaire)
Messages : 267

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue0/0Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 28 Avr - 2:52


Locky Lock, commandant de la Révolution d'East Blue.


Erwin Dog, Chef de l’Inquisition & Eken Sor, Chef de la Révolution de West Blue.


La démarche d’Auster Litz était très intéressante pour le commandant d’East Blue. Il voyait en ce garçon une recrue prometteuse, tant de bonnes idées pour un si jeune membre de la Révolution étaient une aubaine pour sa faction. C’est pour cette raison que le blond était écouté avec tant d’attention. Qui plus est, tomber sur Locky Lock était une véritable chance pour toute nouvelle recrue. L’homme étant du genre à offrir sa chance à tous les nouveaux membres de sa faction.

Changer l’apparence d’Auster lui paraissait facile et peu coûteux pour la Révolution, quant au fait de placer un autre marchand en tête d’affiche, c’était presque une évidence pour lui, même s’il était possible qu’Auster ait parfois à se montrer malgré tout.

Pour savoir si le cœur de Molly Orlos était déjà pris, il faudrait que le jeune homme discute un jour avec celle-ci. Cela arriverait avec le temps sans aucun doute, surtout si le blond continuait sur la voie qu’il semblait prendre.  

La discussion avec deux des chefs de la Révolution fut sans doute la partie la plus intéressante pour le Litz. Sa réponse fit sourire les deux hommes qui se présentaient en face de lui, Erwin put visualiser tous les souvenirs de ce garçon comprenant à quel point il était  investi dans sa fonction de révolutionnaire.  Il y avait bel et bien de l’espoir dans cette recrue.

    - Mais quel est ce projet coûteux dont tu parlais Locky ?
Demanda Eken Sor.

Ainsi, le commandant lui expliqua l’idée d’ouvrir un commerce sur East Blue afin de répandre le trouble au sein du Constantinisme. L’idée était bonne bien que dangereuse, à la moindre erreur un peu trop grossière, la Révolution serait démasquée. C’est pourquoi il faudrait faire preuve d’une certaine minutie.  

Ce projet demanderait la construction de boutique, mais la Révolution de West Blue n’avait pas assez de fond pour s’exporter économiquement sur East Blue sans que cela ne fasse l’avancée de West Blue en pâtir.  

    - Je peux vous proposer cent-cinquante millions de berrys pour lancer votre affaire. Les revenus vous permettront de réinvestir dans d’autres commerces.  J’aimerais que les deux prochains revenus soient investis dans cela. A partir du troisième vous aurez quartier libre.


Ce n’était pas Eken Sor qui avait pris la parole, mais bel et bien Erwin Dog. Il avait parlé un peu plus que la première fois, mais de façon efficace. La Révolution du Dog était une révolution commerciale, il faisait partie des principaux actionnaires du mouvement. Ainsi, obtenir des fonds de sa part était une chance, même si pour lui cette somme ne représentait quasiment rien.

    - Tu es sûr Erwin ? Il ne faut pas que tu dépenses trop pour mes hommes.
Déclara Locky.
    - Inutile de douter, nous avons tous le même but. Je vous fais confiance pour mettre tout cela en place.
Répondit l’homme sans la moindre hésitation.
    - Hm, eh bien dans ce cas je compte sur vous Locky Lock et Auster, construisez donc une Place Marchande, ce sera le meilleur moyen d'être au contact du peuple. D'ailleurs Locky, je suppose que vous ne participerez pas à la réunion alors Locky ?
Dit un Eken Sor amusé par cette situation fort intéressante.
    - Si, si, j’ai d’autres choses dont je dois discuter avec vous. En revanche, je vais mettre Auster en contact avec un de mes hommes, pour qu’il puisse entamer nos projets, il n’y a pas une minute à perdre !
Dit le cowboy avec enthousiasme !

C’est ainsi que le duo pourrait saluer Eken Sor et Erwin Dog, les laissant se rendre à la réunion. SI Auster avait encore quelque chose à dire ou une requête à faire ce serait le moment.

Dans le cas contraire, ou après avoir soumis sa requête, Locky l’emmènerait dans la salle où se trouvait Zozotor et les esclaves. D’autres membres de la Révolution se trouvaient parmi eux d’ailleurs.

    - Auster, je vais faire un des membres de la Révolution d’East Blue te retrouver ici quand tu seras prêt à prendre la mer. Je te laisse saluer toutes ces personnes que tu as sauvées. Il va falloir faire tes adieux à Zozotor malheureusement.
Dit Locky avec un brin de nostalgie, mais aussi de fierté.

    - Ma mission est de trouver des recrues prometteuses, maintenant que je t’ai mené jusqu’au commandant, je dois repartir vers de nouveaux horizons. D’ailleurs le zozotement, c’est une de mes plaisanterie pour paraître plus drôle. En tout cas, je suis très heureux de t’avoir rencontré Auster Litz, j’espère travailler avec toi très prochainement !
Dit-il en souriant

Tous les anciens esclaves remercièrent un à un le révolutionnaire, certains lui offrant des étreintes, d’autres pleurant, alors que le Litz pourrait faire ses adieux à son collègue. De nouvelles aventures attendaient le blond, avec pour destination : East Blue !



Auster, tu obtiens ainsi 150 Millions de berrys, ils sont alloués pour payer une "Place Marchande" sur l'île d'East Blue de ton choix, il devra s'agir d'une île où tu souhaites "infiltrer" la population et la rendre anti-constantiniste comme prévu.

Il faudra que tu réinvestisses tes deux premiers revenus dans d'autres boutiques. Dont tu ne percevras pas le revenu. Tu n'es pas obligé d'investir 100% des revenus, mais au moins la moitié.

En revanche, à partir du troisième revenu, l'argent de la place marchande sera à 100% pour toi. De même les commerces que tu construiras avec te rapporteront du revenu.

Voit les deux premiers moins comme une façon de rembourser le prêt.

------------

Enfin, tu obtiens le droit de créer un PNJ, il aura ton niveau au moment de sa création et gagnera un niveau, quand tu en gagneras un. A partir du niveau 30 il gagnera un niveau, quant tu en gagneras deux.

Tu peux le créer sur mesure, avec deux contraintes. Ce PNJ doit être fait pour le combat (il comble le fait que tu ne sois pas axé combat) et il est fidèle à la Révolution, il ne la trahira jamais.

Pour le sexe, l'apparence, la façon de combattre, l'histoire, tu as carte blanche !

_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 292244EssaiSignaRevo
PNJ (Révolutionnaire)
Revenir en haut Aller en bas
Auster Litz
Auster Litz
Messages : 148
Race : Humain
Équipage : Eken Sor

Feuille de personnage
Niveau:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue30/75Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (30/75)
Expériences:
Le mouvement Seas Blues [Présent] Left_bar_bleue14/120Le mouvement Seas Blues [Présent] Empty_bar_bleue  (14/120)
Berrys: 4.705.899.000 B
Mar 28 Avr - 17:37

Le mouvement Seas Blues [Présent]






  • Cent cinquante millions de Berry, c’était une sacré somme, bien suffisant pour lancé un comptoir commercial sur l’une des îles d’East Blue. Cela en faisant bien sur attention à rester publiquement une firme commerciale, si la révolution était démasquée toute l’entreprise serait vaine. D’autant que me venait en tête la possibilité que la Marine viendrait peut-être fouiner si du jour au lendemain un investisseur inconnu débarquait sur une île pour y faire un lourd apport financier. Les revenus de l’investissement servirait à l’affaire, quand elle tournerait suffisamment, ils pourront servir directement les besoins de la révolution.

    Erwin avait une sacré confiance en ses hommes pour prêter une telle somme, ce qui m’étonnait un peu sachant qu’on me parlait juste avant de traitre révolutionnaire, comment savait-il s’il pouvait avoir confiance en telle ou telle personne ?


    C’était donc une Place Marchande qu’il faudrait construire. Je sentais l’engouement positif, la joie d’Eken qui emanait de lui, il demanda aussi à Locky s’il participerais à la réunion. Ce dernier répondit qu’il la rejoindrait après m’avoir reconduit vers quelqu’un d’autre, un de ces hommes.  Je saluais une nouvelle fois en baissant la tête par respect les deux hommes charismatiques que je quittais alors. Mon commandant Cow Boy m’abandonna auprès de Zozotor et des esclaves.

    « Merci Locky-sama, j’espère vous revoir vite et ne pas vous décevoir »

    Dis- je en me grattant le derrière de la tête.

    Je me tournais alors vers Zozotor, qui parlait toujours de nouveau normalement, signalant que son rôle était de trouver des recrues prometteuses, comme moi. Son zozotement étant alors une simple plaisanterie. Je conclu sur une poignée de main, le remerciant de m’avoir considéré et de m’avoir suivis et aidé à Shabondy face au danger. Je me tournais alors vers les nouveaux citoyens libres de ce monde. Les plus respectueux, réservés ou timides me serraient la main, d’autres plus émotifs, libérés ou qui m’appréciaient spécialement me prirent dans leurs bras. C’était une ambiance si chaleureuse que je ne souhaitais pas quitter, je ne voulais pas les quitter, j’espérais avoir de leur nouvelle.

    Pourtant il me fallait partir, rejoindre East Blue et aider la révolution, m’y donner corps et âme. Mais la nouvelle aventure qui m’attendait aurait lieu sans mes compagnons de voyages que je saluais généralement une dernière fois de la main et d’un sourire, les yeux larmoyant.



    J’atteignais assez rapidement le port, je n’avais rien d’autre à faire à Illusia et mon départ se devait être imminent. Arrivant au point de rendez-vous m’attendaient une caravelle et un homme en survêtement verdeau, lunette de soleil, sucette à la bouche et à la coupe afro étrange en forme d’étoile. En me voyant approcher, il quitta sa posture d’attente et vint à ma rencontre, il retira le bonbon de sa bouche pour parler clairement :

    Le mouvement Seas Blues [Présent] Vk88Uc7k

    « Auster Litz je présume. Je suis Sawyer ton garde du corps. Je vais m’assurer que tout se passe bien pour toi dans la suite de ton voyage. T’es prêt à embarquer ? »

    Un dernier regard vers la ville,  signant la fin de cette première étape, je répondais :

    « Je suis prêt. En route. »




_________________
Le mouvement Seas Blues [Présent] 200119041021553109
Auster Litz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: