-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal
-37%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La Maison Moderne à 76,99€
76.99 € 121.96 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
S'adapter à la difficulté [FB]
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1834
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue54/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue483/1000S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 781.898.209.000 B
Dim 31 Mar 2019 - 17:46



feat Vincent W. Turen

S'adapter à la difficulté



La stratégie de l’Archange du Typhon semblait avoir eu son petit effet et permettait à cette dernière d’être la première à rejoindre Katia qui ne tarda pas à la rejoindre afin de sonder les intentions de la guerrière céleste, faisant même appel à sa propre malédiction afin de se préparer à combattre. Néanmoins, la bilcane n’avait aucune intention hostile envers la femme protégeant son mari et ne tarda pas à s’exprimer dans le but d’éclaircir la situation et proposer son soutien à la zoan non volante.

-Non, les personnes qui sont à vos trousses ne travaillent pas ensemble, loin de là de ce que j’ai pu voir. C’est bien un problème pour la population de cette île d’ailleurs, la concurrence poussant ces saletés de chasseurs de primes à ignorer les dangers qu’ils font subir à la population. Enfin bref. Je ne suis pas là pour vous capturer, sinon je ne me serai pas rallié à vous face à ce vieil homme. À vrai dire, j’ignore même de quoi est accusé votre mari, mais il m’apparait clairement que ces cupides hommes voulant soi-disant faire appliquer la justice sont bien plus dangereux que vous. J’aimerai vous aider et j’ai une idée. En fait, je voudrais que vous m’ameniez à votre mari pour que vous montiez tout les deux sur mon dos et que je grimpe dans les cieux hors d’atteinte de ces rapiats pour vous transporter ailleurs, expliqua la créature reptilienne. J’imagine bien qu’aux vues de la situation cela pourrait s’apparenter à un piège, mais si jamais je tentais quoi que ce soit pour vous amener à une base de la Marine, vous auriez toutes les facilités du monde à me faire tomber dans la mer. Réfléchissez bien, vous verrez que je suis sincère.

Les cartes étaient désormais entre les mains de Katia. La blonde aux yeux d’argents n’avait aucune mauvaise intention et voulait vraiment l’aider, mais est-ce que dans un tel climat de tension la De Lérhane pouvait convaincre la fuyarde de cela ? Rien n’était moins sûr et il ne restait plus à la bilcane qu’à attendre une réponse de la part de cette demoiselle courant les rues dans l’optique de protéger son cher et tendre dans ce monde sombre et sans scrupules qui se refermait chaque jour un peu plus sur eux. Néanmoins, elle disposait que de peu de temps avant que les autres poursuivants ne finissent par les rattraper suffisamment pour mettre en danger la mariée, ce qui devait accroître encore davantage la tension qui régnait dans le corps de Katia sous autant de pression. Cependant, si jamais la fuyarde refusait son aide, l’ange dirait qu’elle essaierait de lui faire gagner du temps avant de se tourner vers les poursuivants pour s’occuper d’eux le plus de temps possible. C’était loin d’être gagné, la défaite se trouvant même certainement à la clé en considérant les renforts qui pourraient débarquer, cependant l’Archange du Typhon était prêt à la faire. Et pendant que la course poursuite suivait son cours, Alexandra continuait à observer les choses de loin, évoluant rapidement sans chercher à se rapprocher du centre des conflits.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue33/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue112/220S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Lun 1 Avr 2019 - 16:04

 

 

 

 S'adapter à la difficultéUne nouvelle histoire originale avec Ishtar !

 

 



John T. Evans, chasseur de prime.


Je n’étais pas l’homme le plus intelligent au monde, c’était une certitude. Cependant, j’avais quand même des notions dans tout type de domaine et non seulement en combat. A vrai dire, je savais faire la différence entre une personne honnête et une autre moins. C’était le b.a.-ba dans le boulot que je faisais, quand bien même l’honnêteté était une notion assez vague. Pour ainsi dire, ma mission du jour consisté uniquement à m’occuper d’une seule et unique personne, un certain Jorry qui, à cause de sa prime, attirait l’attention d’une multitude de chasseurs de prime plus ou moins impitoyables. Pour ainsi dire, le problème ne venait pas de ce primé, mais bel et bien de ses poursuivants, mais selon mon employeur, il fallait régler le problème à sa source. Sans prime, plus de chasseur. C’était simple et efficace. Je comprenais très bien son raisonnement, et j’avais pour ainsi dire, carte blanche, tant que je n’augmentais pas outre mesure les dégâts que faisaient déjà les chasseurs de prime. Ca… C’était malheureusement mal me connaitre.

Tandis que je suivais les traces de John, à travers les rues et les allées, je tentais de m’expliquer les raisons de chacun. Si l’appât du gain était réservé aux chasseurs de prime, qu’avait comme explication la géante de bilca ? Une envie précise ? Une simple et vague idée d’altruisme ? Je voyais tout le temps des gens avec ce genre d’idéaux se fracasser à un mur d’égocentrisme et de haine. Ils finissaient tous par abandonner leur simulacre d’idéologie pour arriver à un stade où tout devenait insipide. En serait-il ainsi pour la blonde, à force de désillusion ? Probablement, mais il ne pouvait, ni ne voulait l’avertir. C’était son choix, son chemin. Elle trouverait sa voie tandis qu’il continuerait à vivre à sa manière.

John T. Evans n’était pas aussi discret que la grande blonde et ce, même si dans sa forme totale elle mesurait une dizaine de mètres. Bousculant les passants et zigzaguant d’une manière peu orthodoxe, j’étais parvenu à suivre son chemin jusqu’à ce qu’il stoppe sa course, incapable de mettre la main sur Katia. La blonde avait réussi son coup, on avait perdu la femme, au moins un temps.

Vincent W. Turen – Comme on se retrouve.

J’étais arrivé à sa hauteur sans pour autant tenter quoique ce soit en son encontre. A vrai dire, je n’avais foncièrement rien contre lui, si ce n’était une contrariété vis-à-vis de son arme. Sa maudite marque qui me faisait perdre le contrôle quand je la regardais. Mis à part cela, je gardais une sorte de self-control et j’attendis sa réponse.

John T. Evans – Oui. Je me doutais que vous auriez votre rôle à jouer dans cette histoire quand on s’est croisé dans la boutique, toute à l’heure. Vous êtes avec la blonde… Ou peut-être avec Jorry ?

Il me confirmait donc qu’il était là pour les mêmes raisons qu’Ophelia, même si cela était déjà presque avéré. Je doutais qu’il eut envie de m’en dire plus sur ses intentions, mais je restais courtois et répondis promptement.

Vincent W. Turen – Ni l’un, ni l’autre. Je suis avant tout mandaté pour mettre un terme aux exactions des chasseurs de prime sur l’ile. Tu n’es pas sans savoir les actions menées par les vôtres sur la boulangerie où travaillait Jorry, ni même les dégâts que vous avez pu engendrer avec votre petite course poursuite ?

Avant que la marine n’agisse avec plus de fermeté, à vrai dire, je comprenais pourquoi les villageois m’avaient donné l’ordre de m’occuper du remue-ménage.

Vincent W. Turen – Il va sans dire que je ne suis pas votre ennemi aujourd’hui. Mon boulot consiste juste à m’occuper de la présence de Jorry, de la manière que je trouve la plus approprié pour que les dommages sur l’île soit les moins importants possibles.
John T. Evans – Une sorte de FreeLance au service du peuple…
Vincent W. Turen – Non. L’argent me suffit comme motivation. Comme la plupart d’entre vous, je suppose.

Il crissa des dents, sans doute énervé par la petite pique que je venais de lui lancer, mais après tout, pour moi – comme pour Ishtar – la vision de pareille personne me rendait nauséeux. Et même si c’était pour des raisons différentes que pour la bilcane, je ne pouvais décemment pas faire équipe avec des gens de son espèce. Du moins, pas sur le long terme.

John T. Evans – J’ai perdu sa trace ici. Il vaudrait mieux qu’on se sépare pour les retrouver, avant qu’ils ne puissent s’échapper.

Toujours bon calculateur, John savait qu’il n’arriverait pas à retrouver ses cibles seuls, ni même à les retenir s’il se retrouvait face à trois guerriers de la sorte. Si la femme avait réussi à résister face aux assauts de Joseph, elle lui mettrait sans nul doute trop de bâtons dans les roues pour qu’il puisse tenir le rythme face aux trois gugusses qui semblaient se profiler face à ses actions. C’était pour cette raison qu’il m’intima de l’aider et c’était dans un objectif similaire que j’acceptais et que nous nous séparions, pour mieux retrouver les deux femmes qui avaient réussi à nous échapper.


Pietra, chasseuse de prime.


J’étais incapable de penser qu’ils avaient pu se diriger vers les toits, et ce même si j’avais vu la bilcane s’envoler après nos présentations. Pourtant, je n’étais pas le seul à leur poursuite et d’autres avaient un intellect supérieur au mien. C’était le cas pour Pietra, la chef de l’escouade de Frederick. Si Ginzo était les muscles, elle avait le cerveau et les forces de son escouade entre ses doigts calculateurs.

Elle avait un avantage sur les autres chasseurs de prime : la taille de son organisation. Grâce à l’argent qu’injectait le big boss, elle pouvait aisément recruter des mains pas chères. Une main d’œuvre peu qualifiée, mais nombreuse. Privilégiant la quantité à la qualité, la jeune femme avait tôt fait d’investir une grande partie de la ville avec ses sbires et, suivant les traces de ses homologues, elle avait rapidement trouvé l’endroit où pouvaient se cacher Katia et son mari. Si elle ne l’avait pas trouvé avec exactitude, elle s’était retrouvée non loin quand la course poursuite s’était arrêtée.

Finalement, elle se retrouvait non loin de la discussion entre les deux femmes quand elle reçut l’information qu’une bête volante faisait partie des réjouissances. Il n’en fallut pas plus à la jeune stratège pour comprendre qu’elles avaient pu se projeter sur les toits et quelques instants plus tard pour envoyer un escadron à leur rencontre.

Pietra – Sophian et toi, montez sur les toits. Notre cible s’y trouve peut-être.

Après avoir entonnée ses ordres, la femme, maitresse des tactiques du groupe, s’éloigna pour éviter les conflits. Le cerveau, pas les muscles.


Ophelia Segrid, chasseuse de prime. Joseph Peterini, chasseur de prime. Chris Baker, chasseur de prime.


Si le combat entre Joseph et Chris aurait pu durer sur la longueur, l’arrivée d’Ophelia changea la donne. Joseph était incapable de blesser son ancien élève, et les trois le savaient. Si Chris jouait beaucoup sur ça pour gagner le défi qui était le sien, Ophelia arriva pour arrêter l’affrontement.

Ophelia – Arrêtez !!! Ce combat ne rime à rien !
Joseph – Reste en dehors de ça, Ophelia. Tu ne peux pas comprendre…
Chris Baker – Tu n’as rien à voir dans cette histoire, Ophelia… Tu n’as pas ton mot à dire.
Ophelia - … Vous… Vous n’êtes que des abrutis ! Vos rancœurs personnelles vont nous faire perdre notre cible !!

Non… Elle ne pouvait pas comprendre. Elle voyait Joseph comme un parent de substitution. Des parents qu’elle n’avait jamais eu, une vie qu’elle avait toujours fantasmé. Et pour cause, elle n’était pas bien loin du compte. En Chris, elle voyait un grand frère qu’elle n’avait jamais eu, un grand frère qui avait été éloigné par l’amour paternel d’un homme qu’elle ne connaissait pas avant. Les voir ses déchirer devant elle la rendant malade, pourtant elle ne pouvait pas comprendre leurs sentiments respectifs. Non… Elle n’y arrivait pas et, surtout, elle ne voulait pas !

Elle fonçait alors dans leur direction, pour s’interposer.


Katia, simple civile ?


Katia méditait. Si la proposition était honnête, elle y trouverait un salut des plus salvateur, mais l’idée même de se faire trahir de cette manière la dégoutait trop pour qu’elle puisse simplement accepter. La blonde pouvait dire vrai, et cela lui rendrait une fière chandelle, mais comment faire confiance à une inconnue en pareille situation ? C’était voué à l’échec, dans la quasi-totalité des calculs, pourtant elle hésitait. Avait-elle d’autres solutions ?

Certes, ils ne faisaient pas équipe, mais les chasseurs de prime s’étaient réunis en masse pour attraper son mari et elle se rendait compte qu’elle ne pourrait probablement pas tous les arrêter. Même s’ils s’y mettaient à deux, contre l’armée de soldats avides d’argent, elle ne savait pas s’ils pourraient s’en dépêtrer. Pourtant, elle n’avait pas le temps de niaiser et elle aurait bientôt cette même armée sur le dos.

Son hésitation prit plusieurs facettes, d’abord une moue calme et fermée, puis un visage plus expressif qui tendait au questionnement.

Katia – Et… Mon mari est plus important que moi. C’est lui qu’il faut avant tout faire évacuer… Il est caché pour l’instant, car sa tête est plus connue que la mienne. Il faudrait le trouver avant. Mais… Et si vous me mentez… Je vous livrerais mon mari. Je ne peux pas faire ça.

L’indécision emplissait son esprit. Les enjeux étaient bien trop grands et pour l’instant, malgré qu’elle ait aidé à se défaire des autres chasseurs de prime, rien ne lui garantissait qu’elle n’était pas une d’entre eux qui tentaient de prendre l’ascendant sur les autres groupes.

Katia – Il me faut plus de garantie… Je ne peux pas vous faire confiance, juste parce que vous me demandez de vous faire confiance. « Tomber dans la mer » n’est pas… Non plus, une solution. Si vous voyez ce que je veux dire ?


 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia
 

 


Vincent W. Turen, lvl 24
Yvon, lvl ??
Stefen, lvl ??

Joseph Peterin, lvl 24+
Ophelia Segrid, lvl ??

John T. Evans, lvl ??
Chris Baker, lvl 23

Jorry, lvl ??
Katia, FDD du chien, lvl 26+

Sophian, lvl ??
???, lvl ??
Pietra, lvl 13
Ginzo, lvl 18
Le quatuor, lvl 8-10

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1834
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue54/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue483/1000S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 781.898.209.000 B
Lun 1 Avr 2019 - 17:09



feat Vincent W. Turen

S'adapter à la difficulté



-Je comprends parfaitement vos doutes vu la situation dans laquelle vous vous trouvée et, bien entendu, je pourrai emmener seulement votre mari en lieu sûr, néanmoins cela offrirait un moyen à vos poursuivant de le retrouver à moins que nous parvenions à mettre au point un plan pour vous faire quitter l’île en brouillant les pistes. Je n’ai rien sur moi pour prouver que je ne suis ni chasseur de primes ni membre de la Marine. Néanmoins, je peux vous parler un peu plus de ma vie. Je suis ancienne membre de la Révolution d’Arias. J’étais au sein de l’équipage du Centaurus se trouvant sous les ordres de Janaffe Barne. Il avait une prime sur sa tête, même si elle était assez mineure, alors j’imagine que vous n’avez jamais dû entendre parler de lui, expliqua l’ange en continuant à voler aux côtés de la demoiselle. Maintenant je suis une aventurière qui parcours le monde en luttant pour mes idéaux lorsque je rencontre des situations dans lesquels je ne peux pas décemment rester sans rien faire sans me poser un problème éthique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je suis là avec vous. Si je suis venu à Saint Poplar c’est pour passer quelques jours tranquilles en compagnie de connaissances d’une correspondante, une chanteuse itinérante.  Je discutais avec elles sur la terrasse de la boulangerie avant l’attaque d’ailleurs, je ne sais pas si vous avez vu puisqu’il me semble que vous faisiez partie du personnel d’après ce qu’a dis la vendeuse au vieil homme avant que je ne la sorte de la boutique pour l’amener auprès des secours. À vrai dire, c’est lui que j’ai suivi dans l’espoir de comprendre pourquoi des gens avaient attaqués des civils, me doutant d’après les questions qu’ils avaient posté à la vendeuse en se moquant qu’elle soit blessée qu’il avait connaissance de quelques choses en lien avec l’assaut. C’est lorsque j’ai atterri et qu’il a tout déballé que j’ai compris ce qui se passait.

La demoiselle ailée marqua une pause après avoir raconté ce court récit.

-Je ne sais pas si vous allez me croire ou non, mais je tiens malgré tout à vous protéger. Si jamais vous refusez mon offre, je ferai mon possible pour retenir vos poursuivants lorsque nous allons les recroiser afin de vous faire gagner le plus de temps possible. N’étant au courant de rien sur cette affaire, je n’ai aucune idée de la raison pour laquelle votre mari est primé et encore moins de pourquoi autant de chasseurs de primes semblent intéressés. Peut-être vous et votre compagnon méritez d’être arrêté, peut-être pas. Dans le doute, ignorant tout autant la raison pour laquelle votre mari est primé que si c’est réellement fondé, je préfère vous porter secours en voyant que vous avez tenté de faire votre vie à la boulangerie sans menacer les habitants. Après tout, les raisons de la justice du Gouvernement Mondial ne sont si justes que ça. Je me trompe peut-être. Peut-être représentez vous véritablement un danger pour les civils, mais je m’en voudrais fortement de laisser des potentiels innocents se faire arrêter sans lever le petit doigt. Nous méritons tous une seconde chance et j’espère que vous trouverez une vie sereine à mener si vous parvenez à quitter cette île libre.

La guerrière céleste avait parlé avec le cœur et ne pouvait pas faire mieux. Si jamais malgré tout Katia refusait son aide, comme dit plus tôt elle s’occuperait d’attirer les chasseurs de primes pour faire gagner du temps à la fuyarde.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue33/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue112/220S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Jeu 18 Avr 2019 - 18:10

 

 

 

 S'adapter à la difficultéUne nouvelle histoire originale avec Ishtar !

 

 



Ophelia Segrid, chasseuse de prime. Joseph Peterini, chasseur de prime. Chris Baker, chasseur de prime.


Le sang coulait lentement des plaies du vieil homme. Il savait bien que ce moment arriverait, mais avait tout fait pour le retarder. Cet instant où il devrait répondre de ses actes. Pourquoi avoir abandonné son élève, au détriment d’une fille sans valeur ? En réalité, il avait eu ses raisons et, bien qu’elles soient moins nébuleuses qu’il pouvait le laisser croire, elles n’en restaient pas moins alambiquées. Au final, c’était ses erreurs, accumulées au fil des décennies qui l’avaient conduit à ce moment. S’il savait qu’il n’aurait fait aucun mal à Chris en temps normal, son ancien élève le savait aussi. Ce qu’il ne savait pas, néanmoins, c’était que le père spirituel de la jeune femme cachait un lourd secret, une puissance endormie au plus profond de lui. Une malédiction des plus troublante qui rendait Joseph plus instable que jamais.

De son côté, le vieillard sentait ses forces l’abandonner. Un jour il devait affronter cette force incontrôlable, mais pas aujourd’hui. Il s’était précipité, voulant en terminer avant qu’Ophelia n’entre dans la danse. Si Chris ne voulait pas entendre ses explications, il ne pouvait pas l’y forcer. Ainsi, il opta pour la solution de facilité. Il ne para pas l’attaque de son ancien élève et la laissa taillader son abdomen, laissant une quantité importante de sang affluer hors de son corps. Bien évidemment, il savait que cela ne signait en aucun cas son glas, ni même la fin de ses escapades primales, mais il se disait – à ce moment-là – que c’était sans doute la seule solution pour se sortir de ce guêpier qu’il s’était lui-même imposé.

Ophelia – Tu vas me le payer, Chris !

La réaction de la jeune fille était à la fois prévisible et étonnante pour le vieil homme qui se laissait tomber sur les genoux. N’aurait-elle pas mieux fait de se tourner vers son partenaire plutôt que de tenter de le venger sur le tas ? N’était-elle pas, justement, celle qui les invectivait quelques secondes plus tôt, les exhaurtant d’arrêter ce combat sans sens ?! L’ironie voulait-elle que la colère et la précipitation soit liée à ce point ? Fatalement, le combat continua, sans Joseph qui tentait de reprendre contenance après le coup porté par son cher et tendre élève…

Joseph – … Pourquoi… ?


John T. Evans, chasseur de prime.


Les aléas de la vie faisaient que certains montaient et d’autres trébuchaient, tombaient et s’écrasaient. Pourtant, en ce jour, personne n’aurait su si John était de ceux qui trébuchaient ou de ceux qui montaient. Par chance, pour lui, il avait réussi à mettre la main sur l’élève talentueux d’un de ses rivaux les plus prenants. En ayant Chris sous sa botte, il avait pu apprendre beaucoup sur le fossile qu’était Joseph. La rancœur de son acolyte était comme une plaie béante dans son esprit et il avait été facile de le retourner contre son ancien maitre. Autant dire qu’il l’avait manipulé à la perfection.

Néanmoins, et alors que tout cela se jouer à des centaines de mètres, sa chance était peut-être en train de tourner… En effet, il ne parviendrait pas à remettre la main sur Katia et Ishtar aussi facilement. Il n’était pas réellement doué pour la chasse, privilégiant le combat, il laissait ça à son homologue et fier comme un paon, n’acceptait pas la défaite. Pourtant, il rageait intérieurement. Si la géante n’était pas intervenue pour le ralentir, il aurait déjà rattrapé la fuyarde et il aurait sans doute déjà mis la main sur Jorry et sa prime. Plongeant dans une ruelle adjacente à la rue principale, il savait que le temps était compté. S’il continuait à laisser Frederick et son équipe n’en faire qu’à leur tête, la marine et les gardes de l’île n’allaient pas tarder à intervenir et la prime ne servirait alors qu’à rembourser les dégâts faits par les chasseurs…

Un dilemme qu’il n’était pas prêt à accepter, il accentua alors sa course, usant de sa vitesse et de sa dextérité pour voyager de ruelle en rues avec une rapidité improbable.

De mon côté, mon point de vue n’avait pas changé. Si je parvenais à arrêter Jorry, je pourrais non seulement partager la prime avec les chasseurs de primes avec qui j’allais collaborer, mais j’allais aussi réussir à arrêter leurs exactions et donc récupérer la somme qu’on m’avait promis. Je jouais sur les deux tableaux, mais c’était pour le bien des deux parties, autant en profiter. Cependant, j’étais tout aussi – voire moins – doué que la « Terror » pour ce qui était de la partie de chasse. Fuir était pourtant ma spécialité, j’aurais pu trouver dix, vingt, voire cent moyens de m’enfuir, mais c’était l’instinct qui, dans ces moments-là, me guidait. Je ne parvenais pas à avoir de raisonnements construits.

Par où étaient-elles passées ? Si la géante avait des ailes, elle avait l’avantage de pouvoir survoler les lieux. C’était pas bête de penser que les toits pouvaient être un endroit basique où se cacher… Mais empêtré dans mon idée de fuir, je ne pensais pas à l’éventualité où elles pourraient simplement attendre le « bon moment » ou autre. Après tout, pas sûr qu’elles aient été alliées en vérité…



Katia, simple civile ?


Katia ne rendait pas les armes aussi facilement. Après tout, elle en avait des vertes et des pas mures durant leurs cavales. Pour autant, l’histoire de la bilcane paraissait cohérente et honnête. Elle n’hésitait plus vraiment, mais paraissait quand même sur ses gardes, rien de plus normal en somme. Finalement, elle l’écouta dans son entièreté, faisant fi des détails sur Joseph et les autres chasseurs. La blonde n’était qu’une passante voulant aider ? Même si c’était rare de trouver des gens de bonnes fois sur Grand Line, Katia savait qu’ils existaient, là, quelque part et tomber sur l’un d’entre eux était à la fois un soulagement et une première.

Katia – Je veux bien vous croire, mais je ne pense pas que la voie des airs soient la bonne solution quoique vous en pensiez.[/color]
Après tout, son mari était imposant, lourd et un peu maladroit sur les bords, il risquait simplement de rendre leur expédition plus dangereuse que les combats qu’ils risquaient de mener s’ils restaient sur l’île. Non, ils devaient s’enfuir avec des moyens plus traditionnels, moins risqués, mais plus ouverts et bien plus visibles. C’était le prix à payer quand on pesait plus d’une demie-tonne.

Katia – Mon mari se trouve par là. Allons-y rapidement, avant qu’on ne nous trouve.

Elle indiqua la direction d’un mouvement de bras, histoire d’être bien comprise et se décida à agir promptement, sautant du toit où elles se trouvaient à celui le plus proche. Elle continuerait à se diriger ainsi vers son mari, sautant de toit en toit.



Sophian, chasseur de prime.


Si elle ne prit pas d’avance nette sur la bilcane, elle avait quand même une bonne longueur d’avance lors du départ. C’est là que les deux hommes apparurent presque en même temps au niveau des toits. Le premier, justement entre les deux femmes, était un jeune homme au service de Frederick. Un jeune et bon gars, là pour des raisons moins pécuniaires que ses homologues. En fait, il avait choisi de rejoindre le groupe de Frederick pour deux raisons. La première était la faculté de son chef à regrouper des informations et des équipiers en de nombreuses circonstances. La seconde était d’un tout autre atour. Si le groupe de Frederick fonctionnait, c’était avant tout parce que c’était une entreprise bien huilée. Il investissait de l’argent et les primes qui étaient gagnées par un membre de la communauté étaient – en quelques sortes – reversées à l’ensemble des équipes. Cela revenait à avoir un salaire relativement correct, chaque mois, même sans réussir de chasse. C’était un avantage qui l’avait pas mal attiré.

Néanmoins, il allait sans doute faire face à la bilcane à laquelle il allait opposer une résistance tout à fait relative, dégainant un petit poignard. Il avait entendu dans l’escargophone de son collègue que leur cible était accompagnée par une femme surpuissante et quand il vit passer Katia, il comprit qu'elle non plus n'était pas seule et il serait là pour les séparer, laissant à son collègue le loisir de s'occuper de Katia.

Plus loin, Katia se retrouvait alors face à un autre homme tout aussi costaud que le premier. Autant dire que ce n’était qu’un ralentissement pour les deux femmes et tandis qu’elle allait s’empresser de s’occuper du cas de son assaillant, elle regarderait avec attention la réaction d’Ishtar.

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia
 

 


Vincent W. Turen, lvl 24
Yvon, lvl ??
Stefen, lvl ??

Joseph Peterin, lvl 24+
Ophelia Segrid, lvl ??

John T. Evans, lvl ??
Chris Baker, lvl 23

Jorry, lvl ??
Katia, FDD du chien, lvl 26+

Sophian, lvl 16
???, lvl 17
Pietra, lvl 13
Ginzo, lvl 18
Le quatuor, lvl 8-10[/quote]

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1834
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue54/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue483/1000S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 781.898.209.000 B
Jeu 18 Avr 2019 - 19:52



feat Vincent W. Turen

S'adapter à la difficulté



La De Lérhane fut contente que Katia croit en elle, néanmoins elle fut légèrement surprise du fait que la demoiselle pensait que la fuite par les airs ne conviendrait pas. Il y aurait donc des poursuivants en mesure de les suivre dans la voûte céleste et de rattraper la créature mythologique en plein vol ? C’était la déduction qu’en faisait la bilcane. La seule manière de se rendre utile était donc simplement de se battre contre les chasseurs de primes pour aider Katia et son mari. Elle ne pouvait rien faire d’autres techniquement. Ses connaissances au sein de la cité étaient bien trop peu nombreuses et trop loin pour parvenir à se frayer un chemin jusqu’à la liberté discrètement. En étant autant exposés, ils allaient certainement encore être suivi et la spirale de la poursuite recommencerait ailleurs. Triste histoire que la leur. L’Archange du Typhon se désolait de ne pas pouvoir davantage leur porter assistance. À la limite, elle pourrait leur proposer de se diriger vers l’île d’Atraxi afin d’intégrer la population la ville de Sycorax. Là-bas, ils n’aimaient pas les étrangers, mais en prétendant être originaire de la cité le couple aurait certainement une chance d’intégrer la population qui les aideraient à se défendre contre les chasseurs de prime, retournant la xénophobie des Sycoraxiens en atout pour leur protection. Néanmoins, il fallait préparer un plaidoyer convainquant pour faire croire qu’ils provenaient bel et bien de l’île d’Atraxi. Tromper autant de monde ne serait pas une mince affaire, surtout pour justifier l’absence du couple des registres de la cité, seule survivante du royaume se dressant jadis sur cette contrée au littoral ravagé, réduit à l’état de ruines, depuis plusieurs années.

Jugeant la direction que montrait Katia afin de donner la localisation de son mari, la blonde aux yeux d’argent, toujours sous sa forme totale de Serpent à Plumes, hocha la tête, s’apprêtant à proposer à la fuyarde de grimper sur son dos pour aller plus vite en coupant directement sans avoir besoin de suivre les chemins de toitures qui ne se coupaient pas forcément de manière optimal. Cependant, deux hommes firent irruption pour tenter d’arrêter, ou tout du moins ralentir, les deux demoiselles. Le regard reptilien de la créature céleste se fit dur quant au jugement de ces chasseurs de primes. Malgré tout, elle ne comptait pas faire beaucoup de mal à sa cible et se conterait de l’envoyer dans les bras de Morphée. Tournoyant sur elle-même, la maudite envoya son appendice à la rencontre du torse de Sophian, usant de sa queue à la manière d’un fouet tout en associant au mouvement la puissance d’un canon. Il y avait fort à parier que le corps volerait de l’autre côté de la rue pour venir s’encastrer dans une toiture où il perdrait conscience à cause du choc si jamais il n’était pas assez résistant pour faire face à la force surhumaine de l’ancienne révolutionnaire ainsi qu’à l’impact avec les tuiles. S’étant débarrasser de lui, la De Lérhane tournerait alors la tête, tout en continuant son avancé, vers Katia pour voir si cette dernière avait besoin d’elle pour venir en renfort si jamais cela tournait mal. Sinon elle se conterait de faire la proposition qu’avait couper l’intervention des deux sbires.

-Si vous montiez sur mon dos nous pourrions couper à travers la ville en ligne droite sans avoir à dresser le chemin optimal des toits qui ne serait de toute manière pas aussi direct.






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Vincent W. Turen
Vincent W. Turen
Messages : 347
Race : Inconnu
Équipage : Inconnu

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue33/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (33/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue112/220S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (112/220)
Berrys: 149.714.000 B
Mar 23 Avr 2019 - 19:51

 

 

 

 S'adapter à la difficultéUne nouvelle histoire originale avec Ishtar !

 

 



Pietra, chasseuse de prime.


Son escargophone dans la main, la jeune fille tremblait. Ce n’était ni de l’excitation ni de la peur, mais un sentiment de faiblesse, d’impuissance. Si la force de l’armée de Frederick était dans le nombre de ses partisans, elle n’était pas dans leur qualité propre. Bien évidemment, c’était des combattants indépendants et d’une puissance non négligeable… Néanmoins ils avaient été incapable de rivaliser avec les protagonistes. Que ce soit Ginzo avec moi ou les deux nouveaux avec Ishtar et Katia, ils avaient fini à terre sans grande difficulté. C’était l’heure pour le groupe de Frederick d’abandonner sa quête… Après tout, leur principal atout avait été ébranlé quelques minutes plus tôt, rien ne pourrait arrêter les autres groupes. Ils mettraient la main sur la prime sans le concours des membres de l’alliance.

Pietra – C’est fini, chef. Vous avez le champ libre pour le reste, L’équipe de Joseph et de John sont là. Ginzo et les autres sont déjà tombés, il ne reste que moi. Je récupère les gars et on s’en va.

Les gars, c’était ceux qui s’étaient fait éclatés depuis le début de la journée. La petite équipe que Frederick avait envoyé n’était en réalité que la partie immergée de l’iceberg. Le reste des troupes courraient après une prime un peu plus conséquente, mais ils avaient fait le chemin pour brouiller les pistes de deux autres groupuscules. Un véritable jeu de stratège. Après tout, la prime de Jorry n’était pas suffisante pour que Frederick y mette autant de force. Finalement, Pietra descendit les marches qui glissaient entre deux bâtiments pour arriver dans une rue bien exposée au soleil. Les couleurs étaient toujours aussi flashy.

Là, étendu, devait se trouver le corps inanimé d’un Sophian balayé, mais elle ne le trouva pas seul. J’étais à ses côtés et je venais de comprendre d’où venait le bestiau. Finalement, j’aurais pu être à sa place si mes déductions m’avaient mené plus tôt sur les toits. Tout compte fait, j’avais trouvé la réponse par hasard et j’usais de ma vitesse et ma dextérité pour grimper sur les toits et arriver à hauteur des deux femmes qui fuyaient visiblement encore. Avec la distance, je pu estimer leur direction sans doute et je pris la même qu’elles.

Vincent W. Turen – eh bien… Allons-y !


Ophelia Segrid, chasseuse de prime. Joseph Peterini, chasseur de prime. Chris Baker, chasseur de prime.


Elle n’avait tout simplement pas le niveau. Bien qu’elle sache bien se défendre, elle était bien loin d’opposer la même difficulté à Chris que son mentor. Les deux s’en rendaient vite compte et le jeune ne tardait pas, d’ailleurs, à profité de la différence de niveau. A peine plus loin, le vieil homme regardait ses deux protégés s’affronter alors qu’il était réellement le seul fautif et sa tristesse se transformait lentement en colère, envers lui, envers les évènements qui les avaient conduits à cette situation. Il se haïssait suffisamment, il ne voulait pas transmettre ses sentiments à ces deux personnes qui chérissaient tant.

Joseph – Arrêtez… S’il vous plait… Arrêtez.

Le coup parti, trop puissant pour que sa garde ne tienne. La jeune fille s’étala au sol, à quelques pas d’un Chris remonté comme jamais. Il avançait lentement vers elle, comme pour faire durer le plaisir. Il allait retirer à Joseph la seule personne qu’il appréciait, comme il l’avait fait en l’abandonnant ! Sa colère était perceptible et même si son visage restait d’une placidité hors du commun, on pouvait voir son aura meurtrière le suivre. Il allait tuer cette jeune fille pour le simple fait d’avoir pris sa place. Sa lame monta lentement, dans des gestes d’une fluidité extrême, reflétant le soleil qui traversait les légers nuages et le peu de feuillage présent dans les hauteurs. Lentement, elle atteignait une hauteur presque démesurée pour Ophelia qui ne pouvait rien faire. Puis, fatalement, elle descendit vivement en direction du corps sans défense de la jeune fille.


Katia, simple civile ?


Elle avait envoyé bouler le gars qui tentait de la ralentir sans transpirer ni s’inquiéter et elle continua sa course jusqu’à ce que la bête la rattrape et lui propose de la faire monter. Elle n’y réfléchit pas longtemps et accepta sans problème de monter sur elle, après tout… Elle n’était pas aussi lourde que son mari.

Katia – Avec plaisir. Si on peut y arriver plus vite comme ça.

Elle n’était toujours pas sereine à l’idée de faire confiance à une inconnue, mais elle n’avait rien à perdre à monter sur son dos. A moins bien sûr qu’elle ait en réalité une peau venimeuse et que c’était son but depuis le début. Dans tous les cas, si elle sentait qu’elle se faisait avoir par un quelconque piège, elle ne préviendrait pas le mythologique animal lorsqu’elles seraient arrivées.

 

 ©️ Jawilsia sur Never Utopia
 

 


Vincent W. Turen, lvl 24
Yvon, lvl ??
Stefen, lvl ??

Joseph Peterin, lvl 24+
Ophelia Segrid, lvl 18

John T. Evans, lvl ??
Chris Baker, lvl 23

Jorry, lvl ??
Katia, FDD du chien, lvl 26+

Sophian, lvl ??
???, lvl ??
Pietra, lvl 13
Ginzo, lvl 18
Le quatuor, lvl 8-10[/quote]

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 1466523315-vincent-now-2

Thème de Vincent

Spoiler:
Vincent W. Turen
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1834
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue54/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue483/1000S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 781.898.209.000 B
Mar 23 Avr 2019 - 23:40



feat Vincent W. Turen

S'adapter à la difficulté



Katia n’eut aucun mal à grimper sur le dos de la demoiselle ailée qui, toujours dans sa forme hybride, volait à une altitude suffisamment basse pour éviter d’être aperçu depuis trop loin grâce aux toitures et lui permettant ainsi de demeurer non loin de la fuyarde qui cherchait à porter secours à son mari.

-Je vous laisse me guider, déclara la De Lérhane en suivant la direction indiquée précédemment.

Il était tout à fait normal que Katia doute de la sincérité de l’Archange du Typhon. Si les rôles étaient inversés, Ishtar aurait certainement aussi eu des doutes. Cela rassurait une nouvelle fois la mythique que le maudit canidé accepte sa proposition puisque cela aller leur permettre de gagner du temps. La suite des événements pour ce duo était assez simple à décrire. L’ancienne révolutionnaire suivrait à la lettre les indications de Katia en essayant d’avancer le plus rapidement possible. La bilcane ne ferait absolument rien d’autre et vouerait entièrement sa concentration mentale à cette tâche tant et si bien que peu de pensées se frayèrent un chemin jusqu’au cerveau de la monstruosité mythologique qui fendait l’air au point de propulser l’air avec pas mal de violence sur les toitures des habitations de la cité des artistes.



S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Becky_11
"Alexandra"

La rousse qui avait accompagné le groupe demoiselle tout en se faisant discrète marchait de toit en toit à un rythme soutenu tout en conservant les mains dans les poches de sa veste en jean. Elle observait ce qu’il se passait entre Katia et Ishtar tout en conservant une certaine distante, faisant des pointes d’accélération régulièrement pour ne pas non plus se retrouver trop derrière ce binôme partant à la rescousse d’un primé. C’est alors qu’elle entendit une personne grimper, ne tardant pas à voir cet inconnu que la demoiselle avait déjà vu un peu plus tôt en suivant les déplacements des chasseurs de primes et de l’Archange du Typhon. En revanche, la femme à la chevelure de braise ignorait complétement son nom et s’avança jusqu’à lui pour lui jeter un regard sombre, presque terrifiant. Elle jugeait la valeur de cet homme tout en le soumettant au défi de tenter de l’attaquer, si jamais il avait la force mentale suffisante pour soutenir son regard. Puis, soudainement, un sourire apparut au coin de ses lèvres et elle ferma les yeux l’espace d’un instant avant de les rouvrir en avançant légèrement la tête en avant pour parler au Turen, ses iris pétillant d’une certaine malice, ou c’était plutôt un air de défi.

-Allez-y. Courrez-leur après. Si vous restez planté là elles vont vous distancer.

Se faisant, la prétendu Alexandra demeura sur place à observer Vincent, qui serait certainement très surpris de cet intervention, s’éloigner sans chercher à le ralentir d’une quelconque manière, conservant son petit sourire en coin tandis que son regard se tournait en contre-bas vers Pietra. Elle n’avait aucunement l’intention d’intervenir dans cette histoire pour l’instant étant donné qu’il s’agissait à ses yeux d’un test au sujet de la bilcane. C’est pour cela que dès que le forban s’éloignerait elle reprendrait sa marche en le suivant, ce qu’il pourrait d’ailleurs noter en constatant que cette inconnue ne tentait rien et semblait plus se balader que s’impliquer dans les événements qui se déroulait aujourd’hui. Au beau milieu de ses gens qui faisaient la course pour retrouve un simple primé, tous pris dans le stress à cause de la présence de la concurrence, cette étrangère semblait absolument tranquille et sereine, conservant les mains derrière le dos et propulsant son corps un peu plus loin à chaque pas de cette balade. C’était un détail au final, mais c’était en comprenant cela que l’on savait pourquoi elle arrivait à suivre tous ces gens qui voulaient arriver en premier en faisant presque de la simple marche. Chacun de ses pas lui permettait d’avaler la distance similaire que parcourait les autres en courant en usant du même temps, alors pourquoi se précipiter ?






©️ By Halloween



-Ishtar De Lérhane Lvl 25
-"Alexandra" Lvl ??

_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Rébéna Té Ra
The Alpha Predator
Rébéna Té Ra
Messages : 1834
Race : Humaine
Équipage : Ligue Égéenne de Milon

Feuille de personnage
Niveau:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue54/75S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (54/75)
Expériences:
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Left_bar_bleue483/1000S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Empty_bar_bleue  (483/1000)
Berrys: 781.898.209.000 B
Ven 20 Sep 2019 - 0:17



feat Vincent W. Turen

S'adapter à la difficulté



Le calme retombait tandis que la bilcane haletait lourdement en regardant l’océan. Cela avait été une sacrée journée. La De Lérhane ne savait pas si les fuyards arriveraient à échapper encore et encore aux chasseurs de primes qui étaient à leurs trousses. La demoiselle ailée avait fait tout ce qu’elle pouvait pour apporter son aide au couple, néanmoins les séparations avaient dû être brève étant donné l’urgence de la situation. La fille des cieux avait ensuite révélé aux poursuivants qu’ils arrivaient trop tard et que leurs cibles avaient pris la poudre d’escampette. Ishtar avait l’intention de profiter à nouveau de ce temps libre dans la cité des arts même si une partie de son après-midi était partit en fumé. L’Archange du Typhon finit par soupirer avant de s’allonger à même le sol pour observer le firmament qui s’élevait là-haut, à des centaines de mètres au-dessus d’elle et qui était pratiquement sa maison, elle qui voyageait la plupart du temps en fendant les airs d’une île à l’autre. Un sourire se dessina sur les lèvres alors qu’elle se redressait. Il était temps de retourner voir ses nouvelles connaissances et s’expliquer avec elles. S’élevant de ses trois mètres de hauteur, la bilcane se dirigea vers les rues pour pénétrer à nouveau dans la cité radieuse où quelques aventures l’attendait encore, ainsi qu’une rencontre avec un artiste qu’elle finirait par financer pour l’aider à monter sa boutique…



S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 Becky_16
"Alexandra"

Depuis les toits, la silhouette de la rousse avait observé les événements avec un œil expérimenté ainsi que via un pouvoir mystérieux sommeillant au fond de chacun, le haki de l’observation. Elle n’était que très peu intervenu et n’aurait fait pas grand-chose de plus si elle n’était pas venue pour étudier la demoiselle ailée. La prétendue Alexandra sortit un den den mushi de sa veste et composa rapidement le numéro d’une vieille connaissance…

-Allô, lança Yufina, l’amie et mentore d’Ishtar au sein des décimas, à l’autre bout du fil.

-C’est moi.

-Oh ! Alors, vôtre verdict ?

-Elle possède en effet un certain potentielle et une certaine gentillesse teintée de sagacité, mais ce serait bien présomptueux que je me fonde seulement sur ce qu’il s’est passé aujourd’hui pour la juger. Vôtre lien commun avec l’Ordre Décima fait de vous deux des personnes décalées de la plupart des Wans. Je donne malgré tout mon accord pour que tu l’amène sur l’île aux prières et que vous la formiez
, déclara la demoiselle à la chevelure écarlate.

-Je vous remercie sincèrement !

-Bien. À une prochaine fois
, termina Alexandra d’une voix ne manifestant que bien peu d’émotion avant de raccrocher le combiné.

Se levant, la rousse se dirigea vers la plage tandis que la bilcane s’aventurait une nouvelle fois dans Saint Poplar. Ni une ni deux, l’inconnue sauta du toit pour atterrir sur le sol en le fissurant quelque peu. Sans attendre, elle s’élança vers l’océan dans lequel elle plongea sous le regard stupéfait de quelques passants, la scène se révélant assez surréaliste. Entre les vagues, celle qui était venue jugé Ishtar était repartit comme elle était venue : en nageant.






© By Halloween


_________________
S'adapter à la difficulté [FB] - Page 2 002_513
Thème Général, Thème de Défi, Thème de la Ligue, Thème de Bataille

I have been grinded down and stopped back up again more times than I can count.
I have been tested daily, weekly, monthly and yet here I am the most relentless person that you have ever met.
Rébéna Té Ra
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: