-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event]
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 975

Feuille de personnage
Niveau:
Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Left_bar_bleue0/0Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Left_bar_bleue0/0Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Ven 26 Oct - 17:33

Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Kyou_z10

Scientifique Turing Isaac.

-Bon sang... Ça y est... Enfin !

Isaac retomba lourdement sur son fauteuil à roulette et bascula vers l'arrière si vigoureusement qu'il manqua de peu de chuter. Il se crispa et se ramena vers l'avant précipitamment avant de pousser un soupir si bruyant qu'il aurait eu peur de réveiller tout Mariejoa s'il n'avait pas été dans son laboratoire privé, hermétique et insonorisé. C'était ici qu'il avait passé le plus clair de son temps, durant la semaine écoulée... Une semaine chargée à plus d'un titre. Mais pas seulement pour lui : pour l'ensemble de la Section Scientifique qui avait dû travailler d'arrache-pied afin de satisfaire les innombrables demandes de l'amirale-en-chef, appuyée dans ses initiatives autoritaires par les Cinq Etoiles. C'était donc le genre de demandes devant lesquelles on ne se débinait pas, en aucun cas... En fait, on ne pouvait pas dire que les scientifiques s'étaient jamais tournés les pouces : on ne comptait plus les projets divers et variés sur lesquels ils s'étaient penchés, dans l'optique de faciliter ne fut-ce que modérément les efforts de guerre déployés sur le terrain par les troupes de la Marine, de l'AOI, et des autres institutions guerrières du Gouvernement Mondial. Le principe de vie de la Section, c'était de faciliter, précisément : un mot d'ordre qui faisait leur fierté, mais qui leur imposait des conditions de vie et de travail pour le moins strictes en cas de nécessité. Ce qui, bien sûr, était le cas cette fois-ci... Jubilant d'avance à l'idée des quelques jours de repos qu'il allait pouvoir s'octroyer, et qu'il allait sans doute couler paisiblement dans le luxueux appartement que le Gouvernement Mondial lui avait alloué en bordure de la prestigieuse ville de Mariejoa où les laboratoires de sa branche se trouvaient, pour l'immense majorité à tout le moins, le Turing replia le plan qu'il venait de finaliser et attrapa prestement le prototype qu'il avait réussit à achever dans les temps avant de se redresser. Trop vite, à l'évidence : il sentit sa tête lui tourner furieusement et il eut besoin d'une petite minute de répit avant de recommencer à se mouvoir, sa pression lui faisant vertigineusement défaut. Le surmenage le guettait... En même temps, il aurait été complexe de lui en vouloir, en l'occurrence. En sept jours, il avait passé cent douze heures enfermé dans son laboratoire, soit sept par jour... Et toutes à travailler avec acharnement, bien entendu. Non, définitivement, il ne s'était pas tourné les pouces.

Il ouvrit la porte de son laboratoire, la referma derrière lui, et s'aventura dans le long couloir sinueux et blanchâtre qui reliait sa pièce personnelle aux autres salles où ses collègues passaient également le plus clair de leur temps. En cette heure tardive, il était bien évidemment l'un des derniers présents dans les locaux, exception faite des quelques hommes et femmes de ménage qui tâchaient de rendre aux lieux la clarté immaculée dont ils avaient été pourvus à leur conception... Et exception faite de Kwak Folwando, dont le bureau était toujours illuminé à l'autre bout dudit couloir. Sous le coup de la curiosité, Isaac décida d'aller jeter un oeil aux travaux qu'il conduisait, de son côté : il était l'un des plus éminents scientifiques de la Section toute entière, et il avait également été chargé d'une commande tout-à-fait particulière, qu'il lui fallait mener à bien au moins aussi promptement que le Turing. Autant dire qu'il était surprenant qu'il n'ait pas déjà terminé depuis un ou deux jours...

Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Severu10
Scientifique Kwak Folwando.

-Ah, Fol', t'es toujours là ! Je pensais que tu...
-Ne me tutoie pas.

Sec et antipathique, il l'avait toujours été. Concentré, également. Aussi sa réponse virulente et mécanique ne désarçonna pas Isaac outre-mesure, qui se contenta de sourire béatement à son homologue scientifique, lequel ne décrochait pas son regard des fioles qu'il manipulait avec une précision chirurgicale, qui avait faite sa renommée. Il manipulait des produits d'une dangerosité indicible avec l'aisance d'un acrobate : en le voyant trimer de la sorte, on était immédiatement saisi par la certitude qu'il était né pour exercer cette profession, et nulle autre. Avec un air contemplatif, le Turing balaya le laboratoire du regard, amusé, découvrant quelques ustensiles çà et là sans oser toucher à rien. Son collègue, anciennement supérieur, n'était pas vraiment du genre prêteur et il ne le savait que trop bien. C'était le genre de scientifique acariâtre qui préférait le silence des erlenmeyers aux billevesées humaines... Une parodie, en somme, de ce que le petite peuple se figurait trouver en eux. Une parodie qui s'exprima, une fois de plus, en des termes concis et soigneusement choisis pour résumer une idée aussi clairement et laconiquement que possible.

-Pourquoi es-tu là ?
-Oh... pour rien. Je passais, juste, et j'ai vu la lumière allumée...
-Elle écrivait "Entrez me déranger" sur la porte, je présume ?
-Je... Ne crois pas, non. Je ne crois pas.
-Je repose donc ma question. Pourquoi es-tu là ?
-Carl est dans le coin ?
-Dans mon bureau ? Non.
-Hm. Evidemment. Je pars, alors.
-Fais donc ça.

Il tourna les talons et se retrouva face à la porte qu'il avait passée négligemment, un instant auparavant... puis se figea brusquement. Dans un coin de la pièce qui se trouvait jusqu'alors derrière lui se trouvaient entassés tout un tas de petites sphères, striées par des symboles étranges, quasiment ésotériques. Combien ? Une vingtaine ? Une trentaine ? Peut-être plus encore... Les yeux ronds, abasourdis, Isaac s'en approcha muettement, décidant finalement d'en attraper un pour le soupeser distraitement. Folwando, toujours à son bureau, lui jeta tout juste un regard en biais avant de soupirer et de grommeler quelques palabres incompréhensibles, terminant de verser une espèce de produit verdâtre sur une pomme qui, immédiatement, sembla se couvrir des mêmes symboles runiques. Lui aussi venait de finir sa commande, et il en attrapa le dernier exemplaire avec nonchalance, venant finalement le déposer à la place de celui dont le Turing venait de s'emparer. La certitude assommante percuta le jeune scientifique peu de temps avant que son collègue ne lui adresse quelques mots : le Kwak avait fait plus de BEASTs en une semaine que toute la Section en un mois...

-Tu ferais mieux de te presser un peu. Carl a besoin de nos travaux pour avancer dans les siens...

---

Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] Alfons10
Scientifique Benz Carl.

Son regard s'anima, sous les lunettes qu'il ajusta soigneusement au bout de son nez. Voilà encore un dossier des plus préoccupants qu'on lui avait remis dans la journée : un dossier qui concernait les coffres de la Section Scientifique, dangereusement vides. Les dernières opérations avaient demandé peu ou prou tout ce qui leur restait comme réserves financières, et ils allaient avoir besoin de retrouver quelques investisseurs dans les plus brefs délais s'ils espéraient pouvoir continuer leurs projets initiaux sans rencontrer de quelconques problématiques. Malheureusement, il semblait aux yeux de Carl que c'était tout le Gouvernement Mondial qui avait grand besoin d'investissements supplémentaires : plusieurs événements allaient leur permettre d'alléger les notes quelque peu salées qui leur planaient sur la tête, à commencer par le mariage que Thalassa Yang avait arrangé entre son petit fils et la fille et héritière de l'un des plus grands maîtres de la pègre du Nouveau Monde, mais les budgets risquaient néanmoins envers et contre tout d'être sérieusement revus à la baisse si rien n'était entrepris pour corriger le tir... Avec lassitude, le scientifique se passa une main dans la chevelure et songea aux propos que l'amirale-en-chef avait pu tenir durant la réunion qui s'était dressée à Marineford. L'urgence était d'évincer Centes Decima, il ne l'ignorait pas, mais l'obscurantisme croissant des Constantinistes les inquiétait tous également. Et qui d'autre que les Tenryubitos possédaient de solides réserves financières, au sein du Gouvernement Mondial ? Ces mêmes Tenryubitos qui mangeaient dans la main de Félix Constantin... Et le serpent continuait donc à se mordre la queue. Il reposa le dossier qu'il épluchait jusqu'à présent en haut d'une titanesque pile d'autres feuillets et reporta son attention sur Isaac qui s'aventurait dans son bureau, jusqu'à sa rencontre, l'objet de ses désirs bien en main. Ses lèvres s'élargirent en un sourire radieux, et il songea que le plus sérieux s'amorçait : l'économie n'était pas vraiment de son ressort et il estimait à juste titre que d'autres agents du Gouvernement Mondial étaient mieux positionnés que lui pour s'y attabler correctement.


_________________
Dans l'ombre des héros. [RP Pré-event] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: