Derniers sujets

Création d'une boutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:46
Modification d'une BoutiqueparSakuga Keigo
Hier à 14:06
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 11:49
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Dim 15 Avr - 23:00





Combien pour le Valentine ?


Parier sur son prochain



J’ai beaucoup réfléchis. Peut-être un peu trop, mais j’avais beaucoup réfléchis. Tellement que si je redis une autre fois le mot réfléchir, je me transformerais en miroir ! Mais pour tout dire, le départ d’Heziel me pesait beaucoup trop sur la conscience. Ça me semblait limite injuste et une partie de moi espérait encore obtenir une rencontre pour en parler. En discuter, non pas avec un bout de papier, mais de personne à personne. C’est pour cette raison que je me trouvais sur cette île aux apparences bien ordinaires. Un port bien rempli, un petit marché avec des vendeurs sympathiques, un recoin coupe-gorge dans lequel se tramait les affaires les plus louches… Une île comme il y en avait plein sur Grand Line vraiment. La seule différence était justement liée aux entreprises illégales qui se trouvaient ici.

En tentant de trouver des informations sur mon compagnon disparu, mes oreilles fouineuses avaient entendu quelque chose de très intéressant. Pour le bon prix, n’importe qui se voyait ouvert l’accès à un endroit particulier. Il existait une tonne d’endroits louches pour faire des paris avec les jeux de hasard, mais celui-ci demeurait un peu glauque. Dans cet endroit, loin du public, se trouvait un casino clandestin. Si on y retrouvait les jeux de hasard que l’on retrouve partout, c’est l’attraction principale qui m’intéressait principalement. Séparée du reste des jeux de hasard, cette section était entièrement dédiée à un seul type de paris. La pièce était immense et bien décorée. Sur l’un des murs, on y trouvait une carte complète des différentes îles de Grand Line. Sur celle-ci étaient épinglés quelques navires ou de petits personnages, de différentes couleurs et possédant des numéros différents. Sur un autre mur, il y avait le nom des équipages et des pirates de renommées avec le numéro qui leur était attribué. Sur un babillard, on pouvait également y trouver un grand nombre de fiches wanted. Sur le mur juste à côté, il y avait des informations sur les autres acteurs pouvant contrecarrés le voyage des forbans des mers sur Grand Line. C'était vraiment une mine d'or pour faire un paris avisé !

La raison d’être de cet endroit était de parier sur les nouveaux venus qui traversaient Grand Line. Quels navires survivraient aux dangers du Florian Triangle ? Quels pirates disparaissaient après une confrontation avec un concurrent sur Jaya ? Quels équipages étaient en danger s’ils passaient par une voie plutôt qu’une autre ? Un grand nombre de gages étaient faits sur la survie ou sur la mort d’individus particuliers. Autour des tables, on pouvait y voir plusieurs enthousiastes qui discutaient de leurs favoris dans la course. Sur quelques points, ils semblaient très bien les connaitre ! J’étais un peu triste, mine de rien, que personne ne me reconnaisse… Mais bon, je n’avais pas une très grosse prime et Kain prenait beaucoup d’attention sur lui-même. Le plus important était que cet endroit existe : un endroit dans lequel toute information concernant les pirates reconnus était amassée ! Moi qui cherchais Heziel, c’était probablement un excellent endroit pour commencer ma recherche !

Je regardais donc le grand tableau couvert d’affiche. Sur certaines d’entre elles, on pouvait y observer quelques notes intéressantes. Je cherchais donc rapidement celle de l’ancien cuisinier de l’équipage, espérant trouver une note détaillant ses déplacements ou son numéro pour le traquer sur cette carte géante. Après quelques instants, je trouvais le poster tant convoité et je le décrochais pour l'examiné en profondeur. Avec un peu de chance, j’y trouverais un indice…


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mar 17 Avr - 0:40





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3






Je soupirais alors que ma bourse se voyait allégée de son contenu, au grand bonheur des deux vigiles baraqués postés devant moi. Avant de pénétrer dans son enceinte, mes yeux s’élevèrent une nouvelle fois vers la signalétique lumineuse qui trônait sur la devanture de la bâtisse : « Pari c’est Magic ». Encore un nom douteux, songeais-je en haussant les épaules. Peu importe. Une fois à l’intérieur du casino, j’inspectai les lieux d’un regard suspicieux, comme pour y détecter l’ombre d’une éventuelle menace. Encore une situation où le haki de l’observation se révélerait d’un grand secours.

Mes pupilles me détaillèrent les contours de machines à sous et autres attractions hasardeuses disposées sur les parois de l’immense pièce. Au centre, de grandes tables vertes offraient des divertissements plus collectifs. Pourtant, mon regard fut immédiatement happé par la présence insolite d’un court corridor situé au fond de la pièce qui débouchait sur une salle, qui aux premiers abords semblait similaire. Mais l’atmosphère était tout autre : les murs étaient parsemés de cartes géographiques, d’avis de recherches, de noms de forbans et bien d’autres choses encore. Quel était donc cet endroit ? Un frisson parcourut mon échine tandis que j’avais du mal à déglutir. Je venais de me hisser dans la tanière de chasseurs de prime. Du moins, était-ce la théorie. En pratique, la plupart des parieurs présents ne portaient pas la moindre arme et me semblaient plutôt inoffensifs. Étrange.

Sans trop de cérémonies, je m’avançai en direction de la pièce principale de ce musée des plus équivoques. Un grand panneau de bois trônait au milieu de l’assemblée. Les têtes d’affiche, supposai-je ? Je me frayai alors un passage vers ce qui focalisait mon attention. Curieusement, j’avais le sentiment que le destin m’avait poussé à trouver ce panneau. Finalement, ma cible originelle était sans doute hors d’atteinte, et mes chances de mourir trop élevées. Oui, c’était là un signe du destin. Ce panneau allait me montrer ma nouvelle cible…

Et puis, un jeunot planté devant les affiches attira mon attention. Comme une tâche au beau milieu d’un vêtement immaculé, comme un cheveu sur la soupe, sa présence avait quelque chose de désagréable. À vrai dire, il n’avait absolument rien à faire là. Plutôt joueur, j’entrepris de l’aborder sur un ton railleur.

« Oy gamin ! T’es pas un peu jeune pour être chasseur de prime ? »

Le toisant de mes trois mètres de hauteur, je prêtai attention à son apparence l’espace d’un instant. Une chevelure gris clair en bataille, de petits yeux innocents une expression naïve. Un pauvre marmot qui s’était perdu, sans doute. Sans m’attarder davantage, j’entrepris d’inspecter les différentes affiches qui me pendaient sous le nez à la recherche de la poule aux œufs d’or.


[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   290907TenshiTaya [Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Kyoshi10

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   616696ZekeLundren [Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   363022KainWanted


______________________





_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Mar 17 Avr - 2:55





Combien pour le Valentine ?


Connaissances d’un petit panda



Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour observer cette affiche que quelqu’un m’abordait. Comme la majorité des adultes, il était plus grand que moi. Ceci dit, j’étais habitué de côtoyer Kain et Tony qui étaient très grands ! Il se demandait ce que je faisais ici, pensant même que j’étais un chasseur de prime ! Ce qui était logique : je ne pense pas que beaucoup de pirates ne viennent ici pour parier sur le succès ou les échecs des autres équipages. Par contre, il y avait quelque chose qui m’agaçait particulièrement. J’avais entendu des centaines de fois le discours disant que j’étais beaucoup trop jeune pour travailler. C’est pour cette raison que je répondais à cette question, non sans une petite once d’hostilité dans mes paroles.

- On n’est jamais trop jeune pour travailler quand on est bon dans le domaine ! Et puis, j’en connais un rayon sur les pirates et autres primés !

Je ne corrigeais pas ce que venait de dire l’adulte qui s’était présenté à moi. S’il pouvait penser que j’étais un chasseur de prime plutôt qu’un pirate, tant mieux ! Et j’étais quand même très fier de ce que je connaissais ! C’est fou tout ce que pouvait entendre un enfant sans que personne ne s’en préoccupe. Pour prouver mon point, je pris une affiche d’un ancien pirate qui avait déjà créé plusieurs secousses sur l’île qui m’avait vu grandir.

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   16051610

-Si on prend lui, par exemple. Drake Kotori. Avant de rejoindre la Révolution, il était piraté. Avant d’avoir eu la prime qu’il a aujourd’hui, il a réussi à combattre avec un géant sur Mirror Ball ! Je suis sûr qu’un tas de personnes ont placé de gros montants sur lui quand il est arrivé sur Grand Line !

Ce qui n’était pas tout à fait faux. Bien que je n’aie pas vu le combat de mes propres yeux, il parait que ce combat avait laissé plusieurs marques sur le paysage ! L’évènement datait un peu, mais je me souvenais encore de cette histoire. Mon regard cherchait une autre affiche, tentant de prouver mes compétences en tant qu’apprentis chasseurs de prime. Par contre, j’étais un peu étonné de voir un visage familier. Il n’y a pas si longtemps, je l’avais même aider… J’étais encore un civil et elle une Marine !

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Kana1010

-Elle, elle était dans la Marine sur les Blue Seas… Je ne sais pas pourquoi ni comment elle a rejoint la Révolution par contre… Ça doit être récent, mais elle a une bonne prime…

Trouver cette affiche était plutôt étrange. J’avais rencontré Kanäe il y a quelques années à peine… Je me demande ce qui s’était passé pour qu’elle change de camp aussi drastiquement… Pas que je lui reprochais de changer l’uniforme bleu pour le vert. Après tout, c’était la même chose pour moi. Le Gouvernement Mondiale se disait gardien de la paix, les Révolutionnaires disaient vouloir se libérer de cette étreinte. Mais si le camp révolutionnaire accomplit sa révolution, ce sont eux qui remplaceront les Marines et qui deviendront le nouvel ordre. Au final, les deux camps se ressemblaient beaucoup selon moi. Je continuais donc de chercher dans les différentes affiches. Cette fois-ci, c’était seulement le nom que je reconnaissais.

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   44078310

-Lui, il y a des rumeurs qui circulent. Non seulement il a un fruit du démon surpuissant, mais il parait qu’il a fait exploser un sous-marin ! Je ne sais pas si tu imagines, mais c’est du grand art !

Je n’avais jamais insinué tout connaître et, bien franchement, je n’étais pas entièrement certain de la vert-à-cité des informations que je possédais. Pour tout dire, j'inventais un truc ajouter du piment. Je ne savais presque rien sur lui après tout ! Mais chaque rumeur avait une parcelle de vérité. L'histoire du fruit était bien vrai, bien que j'ignore ce que c'était. J’espérais cependant que mes connaissances avaient changé l’idée du gaillard qui avait osé dire que j’étais trop jeune pour être ici ! C’est à ce moment que je repensais à la raison de ma venue ici. Je n’étais pas ici pour contempler les affiches et parier sur quelqu’un ! C’est alors que je lançais un appât. Peut-être qu’il savait quelque chose sur la personne que je recherchais ?

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   15717510

-Sinon, il y a lui. Heziel Coffe. Second de l’équipage des dokugans no ichimi. Il a quitté l’équipage récemment. J’espérais trouver plus d’informations sur l’endroit où il se serait dirigé. Est-ce que tu as entendu quelque chose à ce sujet ?


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mar 17 Avr - 14:39





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3






Quatre avis de recherche attirèrent mon attention : ceux de quatre criminels de haut rang, récompensés chacun à plus de 100 M de Berrys. De gros poissons, assurément, des mets de qualité. Pourtant, je ne parvins à me concentrer sur l’analyse de ces cibles potentielles, et pour cause : le jeune marmot planté à mes côtés s’était permis de me répondre, non sans un certain zèle. Ah la fougue de la jeunesse…

En se posant sur lui, mes yeux se plissèrent. Il n’avait pas démenti ma petite boutade, ce qui signifiait qu’il était effectivement un chasseur de prime, en dépit de son jeune âge. Pour autant, il ne me semblait pas crédible : comment quelqu’un prétendant en connaître un rayon sur les primés pouvait-il ignorer mon nom et mon visage ? J’avais été reconnu sur Himitsu Shima et je possédais donc une certaine notoriété. Ne m’avait-il pas reconnu ? J’eus un rire amer. Mon égo semblait froissé par le manque de discernement du soi-disant chasseur de prime. Pourtant, je me forçai à m’en réjouir : plus je demeurais discret, mieux les choses se porteraient. Évacuant donc cette fierté mal placée, je l’écoutai poursuivre son discours.

Le faux chasseur semblait vouloir me prouver qu’il connaissait son sujet et commença donc à me parler de quelques-uns des primés affichés devant lui. Si d’ordinaire je l’aurais sans aucun doute ignoré sans plus de cérémonie, je pris la peine d’écouter attentivement ce qu’il avait à me dire. Après tout, j’étais ici pour chasser ces criminels et des infos intéressantes pourraient sans doute m’être utiles pour me décider sur la cible de mon courroux. Le premier cité était Drake Kotori, recherché pour 70 M de Berrys. Mais très vite, je dus me rendre à l’évidence : écouter ce petit avait été une erreur. Il narrait ses informations comme s’il s’agissait d’une histoire pour enfant et ce qu’il disait ne me semblait pas très cohérent. Sans doute était-il en train d’inventer des faits d’armes farfelus.

Pourtant, mes yeux se plissèrent lorsqu’il évoqua Kanaë Toupex, la fameuse traitresse. Sa mise à prix venait de doubler, ce qui faisait maintenant d’elle une redoutable criminelle. Et une cible parfaite… Elle répondait à tous les critères énumérés par les sœurs Bremuria. Mes pupilles brulaient littéralement d’avidité. Le petit être embraya alors sur un autre primé mais déjà, je n’écoutais plus, focalisé sur le visage de la révolutionnaire verte. Je manquais d’informations à son sujet et mon instinct m’invitait à m’en méfier. Elle avait trahi le Gouvernement Mondial et était parvenue à leur survivre tout en augmentant drastiquement sa renommée. Sans doute la preuve qu’il n’agissait pas de n’importe qui.

Reportant ces cogitations à plus tard, je reportais mon attention sur le petit bavard qui continuait de jacasser. Et maintenant c’était le tour d’Heziel Coffe, le fameux second de l’équipage des Dokugans. J’avais du mal à croire les paroles de ce petit être. Comment le second d’un équipage aussi prometteur aurait-il pu abandonner les siens ? Encore une absurdité. Pourtant, pour la première fois depuis qu’il avait pris la parole, le baratineur professionnel me posait une question. Il me demandait si j’avais plus d’informations sur le sujet.

« Je ne savais même pas qu’il avait quitté son équipage… alors bon… Peut-être qu’il s’est fait capturer par un de tes collègues chasseurs de prime ? »

Cet intérêt pour le second des Dokugan me semblait suspect. Je n’avais effectivement aucune information intéressante à lui fournir sur cet homme. Alors, je voulus le tester. Après tout, peut-être y avait-il une part de vérité dans ses propos. Je lui montrai alors trois affiches qui m’intéressaient particulièrement :

« Dis-moi… que sais-tu de ces trois criminels ? Zeke Lundren — 167 M, Tenshi Taya – 280 M et… Kabayoshi.M.Kiru — 105 M. »

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   616696ZekeLundren [Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   290907TenshiTaya

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   1428943938-kabayochi

Évidemment, le dernier cite était un piège : j’étais curieux d’entendre ce qu’il pourrait bien inventer au sujet du capitaine des Deadly Sins. D’autant sa mise à prix était loin d’être récente et qu’il était présumé mort.

______________________





_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Mar 17 Avr - 16:37





Combien pour le Valentine ?


Qizz surprise !



J’étais un peu déçu du manque de nouvelle à propos de mon compagnon, mais ce n’était pas vraiment étonnant. J’avais déjà essayé à plusieurs reprises, mais on n’obtenait généralement jamais la bonne réponse avec la première personne que l’on questionne. Incroyable, mais vrai, si si ! Je fronçais un peu les sourcils avec l’hippopo-thèse de sa capture, mais je fis non de la tête tranquillement. Heziel être capturé ? J’en doutais fort ! Mais plus que tout, ici serait le premier endroit qui annoncerait la capture d’un pirate aussi primé ! Je me demandais d’ailleurs s’il y avait plusieurs paris sur sa tête.

-Personne n’a rien entendu, mais ce n’est pas étonnant. Les pirates en cavales se font généralement discrets. Et puis, si c’était le cas, je pense qu’il y aurait eu des informations ici concernant sa capture. La Marine adore publiciser de tels arrêts. Mais bon... S’il y a quelqu’un qui va retrouver Coffe, ce sera moi ! J’ai un compte à régler avec lui…

Un peu de distorsion de vérité ne fait jamais de mal à personne ! Ceci dit, c’est bel et bien vrai que j’avais quelque chose à lui demander. D’une certaine façon, c’est comme si je le traquais comme un chasseur de prime. Je n’avais pas vraiment besoin de cacher ma motivation pour le retrouver. J’avais simplement besoin de ne pas expliquer la raison qui me poussait à le faire. Plus le mensonge est simple, plus il est facile à avaler. Et puis, dans la meilleure des situations, je pourrais passer pour un chasseur ayant une dent contre quelqu’un en particulier. C’était une bonne couverture, mine de rien. Même si je semble incompétent, ce n’est pas important tant et aussi longtemps que personne ne me reconnait pour le pirate que je suis.

C’était quand même très étrange de mentionner Heziel sous son nom de famille.

Pendant que je réfléchissais, l’adulte pointa du doigt quelques fiches qui étaient un peu plus hautes. Je n’avais pas encore fait attention à celles-ci, puisque j’avais commencé vers le bas. Il me posa quelques questions sur ses individus. C’était probablement pour me tester ! Quelle malchance ! Heureusement, il pointait les grosses pointures. Sans être le plus grand expert, je pouvais dire un ou deux trucs que j’avais lus dans les journaux ou entendus. Mirror Ball était un repère de hors-la-loi après tout et certains noms restaient bien en mémoire depuis mon départ il y a presque un an déjà.

-Zeke "Machinehead" Lundren. Hors-la-loi. Un peu un scientifique fou selon ce que je connais. Beaucoup d’explosifs et beaucoup d’invention étranges qu’il peut sortir d’un peu partout. Armé et très dangereux. Le genre de personne qui possède un plan pour tout. Selon ce que je sais, il serait capichef d’une organisation, mais je m’avancerais pas trop là-dessus…

Ah, laissé un peu de suspense. Comme si je savais beaucoup plus que ce que je disais… Ce qui était plus ou moins faux ! Mais avec le profil du type, ce serait étonnant qu’il ne soit pas à la tête d’une organisation. Du coup, que ce soit un petit groupe ou un plus gros, je ne pensais pas attirer trop de soupçons sur ce coup. Je disais simplement les informations nécessaires pour un chasseur de prime : les dangers qui entourent une cible. Je passais donc à la personne suivante, qui était plus facilement reconnaissable.

-Tenshi Taya, l’impératrice. C’est elle qui dirige Amazon Lily depuis peut-être un an ? Je me souviens que cette histoire avait fait couler beaucoup d’encre, les journaux prêts à tout dire sur la défaite de la Marine. Elle possède un sabre vraiment étrange qui change de forme, il parait. Quelqu’un capable d’être proclamé comme dirigeant d’une île n’est pas simple… Probablement pour cette raison que sa prime est aussi haute : la Marine la considère comme très dangereuse. Et avec un équipage d’amazone, difficile à contredire…

Et avec une telle prime, qui oserait dire le contraire ? C’était bien le genre du Gouvernement Mondiale de donner de grosses primes pour des menaces potentielles. Si on prend le cas de Kain, son fruit en lui-même fait beaucoup monter sa prime ! On peut dire la même chose de plusieurs primés. Ce n’était pas nécessairement l’individu qui était dangereux, mais le potentiel destructeur de ses capacités ou de ses connaissances qui le plaçait aussi haut. L’impératrice d’Amazon Lily était quelqu’un de très haut placé, c’était chose certaine ! Je regardais ensuite la dernière fiche, non sans me gratter la tête un peu.

-Kobayachi. M. Kiru. Il avait longtemps fait parler de lui comme Révolutionnaire. Certains disent qu’il est mort, mais si l’affiche est ici sur le tableau des pirates, je suppose que quelqu’un a eu vent de lui. Je sais seulement qu’il possède un fruit du démon mythique. Je ne pense pas que ce soit le genre de type à simplement disparaitre de cette façon. La Marine aurait fait une parade, avec sa tête sur une pique, pour prouver qu’il était bel et bien mort.

Je haussais un peu les épaules. Je ne disais pas ses mots avec animosité, mais avec une certaine franchise. À un moment, Kiru avait été une personne placée dans le radar de la Marine et ils auraient tout fait pour prouver qu’il était bel et bien mort. Si ce n’était pas une exécution sur la place publique, il aurait probablement trouvé sa place à Impel Down. J’espérais que mon petit numéro ait réussi à convaincre mon interlocuteur. Si quelqu’un découvrait que j’étais un pirate, je devrais déguerpir très rapidement ! Mais mon but était d’obtenir des informations, alors garder ma couverture était capital !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mer 18 Avr - 16:49





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3






Mes sourcils s’élevèrent lorsque le petit individu évoqua ses ambitions, celles qui visaient d’après ses dires à régler un différend avec le Coffe. Cette affirmation avait de quoi surprendre : comment une petite chose d’apparence si inoffensive pourrait bien mettre à mal le combattant aguerri que semblait être cet Heziel Coffe ? Peut-être souffrait-il de ce mal dont j’avais entendu parler, lors de mes voyages. La mythomanie, ce terrible fléau qui faisait croire à ses victimes qu’elles étaient une autre personne. Ceci expliquerait beaucoup de choses…

Lorsqu’il entreprit de me répondre, j’écoutai attentivement les informations qu’il possédait sur ces cibles potentielles. S’il disait vrai sur ce Zeke Lundren, une rencontre avec ce type d’individu se révèlerait sans doute fort intéressante ! Pourtant, j’entrepris de rayer son nom dans ma tête : il avait plus le profil de quelqu’un qui m’apporterait davantage d’ennuis que de solutions à mes soucis. Puis, le cas de Tenshi Taya fut évoqué. Évidemment, une telle figure était absolument hors d’atteinte. Surtout si elle était soutenue par les vaillantes et non moins célèbres amazones.

Et puis, vint le moment d’aborder le primé que je connaissais sans doute le mieux. Je tiquai immédiatement lorsque le nom écorché de l’ancien révolutionnaire me parvint. Ça commençait bien. Mais les informations avancées concordaient avec les miennes, validant ainsi l’authenticité des déblatérations du marmot. Bien entendu, il se situait encore assez loin des agissements actuels du Kabayoshi, ce qui me renseignait sur les informations qui circulaient à son sujet. Ce qui permettrait assurément au Constella de faire un retour tonitruant. Un sourire se dessina sur mon faciès balafré.

« J’avoue que tu maitrises plutôt bien ton sujet. Que dirais-tu de te joindre à moi pour naviguer sur les mers en hommes libres ? Tes capacités d’informateurs me seraient très utiles. Et puis, je pourrais t’offrir mon soutien et celui de mes hommes pour que tu puisses retrouver et régler tes comptes avec Coffe. L’union fait la force, après tout… Alors, qu’en dis-tu ? »

Cette rencontre était peut-être le fruit du destin. Bien que le jeune à la chevelure claire semblait inapte au combat, ses capacités intellectuelles pourraient sans doute se révéler très utiles pour la flotte et me permettraient de me concentrer sur d’autres tâches. Aussi, la proposition d’assistance pour la capture d’Heziel Coffe était sincère et bénéfique pour nous deux. Après tout, ce criminel m’était supérieur sur le papier et son éventuelle défaite signerait sans doute un pas de plus vers mes objectifs. Je plongeais alors mon regard ardent dans les pupilles de l’intéressé, espérant qu’il daigne accepter la main tendue vers lui.



______________________





_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Mer 18 Avr - 23:04





Combien pour le Valentine ?


Association fragile



Après quelques moments, je regardais mon interlocuteur. Cet adulte pensait probablement que je n’avais aucune chance si je voulais confronter Heziel. Et si c’était en termes de combat, il avait probablement raison. J’espérais simplement que ma motivation ne fait pas trop d’ombre sur mes connaissances. J’étais incertain s’il croyait vraiment en mon histoire ou s’il avait confiance aux renseignements que je possédais. Après tout, il était le premier à dire que je n’avais peut-être pas ma place ici ! Pourtant, il semblait écouter ce que je disais sans m’interrompre. Il semblait me croire, ce qui était encourageant. Par contre, il semblait même avoir un drôle de tic lorsque je parlais de Kiru. Comme s’il avait pris offense sur quelque chose que j’avais mentionné… Néanmoins, il semblait satisfait de ce que je savais et me fit une offre pour que l’on s’associe. Je répliquais rapidement à ses propos :

-Sans information sur Coffe, je doute fort que l’on puisse le retrouver pour le moment. Si c’est pour faire un coup rapide, c’est probablement une meilleure idée de choisir une autre cible. Et puis, j’ai simplement quelques jours dans les parages avant d’être obligé de repartir vers les miens.

Je pointais la carte du doigt, plus précisément l’endroit où nous étions. Il y avait plusieurs équipages, incluant celui des dokugans, dans les parages. L’idée que l’on me propose de l’aide pour traquer Heziel était inattendue. Depuis quand c’était aussi simple de se faire offrir une place dans un équipage ? Mais mon but n’était pas de le capturer, mais simplement de lui parler afin de lui faire entendre raison ! Je prétextais donc qu’une association pour cette traque était plus ou moins inutile. Je n’avais pas envie de retrouver mon ancien compagnon en lui offrant des chasseurs de primes ! S’il me posait des questions sur le groupe que je devais rejoindre, je pourrais simplement répondre que j’ai actuellement un contrat avec Horizon, le groupe de chasseurs rencontrer sur l’archipel de Boyn. Un plan à toute preuve !

L’idée de traquer un autre pirate dans le coin, et ainsi obtenir quelques berrys par la même occasion, n’était cependant pas mauvaise. Surtout s’il voulait simplement avoir des informations en échange d’une part des bénéfices. Je n’avais rien à perdre honnêtement ! Mais j’étais plutôt sur la défensive présentement. Même s’il ne savait pas qu’il s’agissait de l’un de mes compagnons, savoir que quelqu’un pouvait les poursuives était quelque chose qui m’énervait. Sans compter que j’étais encore plutôt sur les nerfs depuis le départ d’Heziel…


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Jeu 19 Avr - 1:01





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3






Mon sourire alla retrouver ma bienveillance éphémère, disparaissant ainsi dans une gerbe de fumée tandis qu’une douce amertume semblait flotter quelque part dans mon esprit. Ce jeune effronté se foutait littéralement de moi et de ma proposition. Plutôt que de donner une réponse claire, il avait fallu qu’il ignore totalement la main que j’avais délibérément tendue vers lui. Était-il stupide ? Pourquoi un tel manque de respect à mon égard ? Je pouvais la sentir, cette frustration qui montait lentement en moi. Ce garnement… n’était-il donc dénué de discernement ? Ne voyait-il pas que ma proposition lui offrirait sans doute une vie bien meilleure que la sienne ? Comment pouvait-il se satisfaire de cette vie de renégat, de vulgaire animal ? Car n’était-ce pas ce qu’étaient les chasseurs de prime finalement ? De canidés tenus en laisse par le Gouvernement Mondial, condamnés à risquer leur vie à chasser divers prédateurs pour leurs maitres. Pathétique. Ces marchands de désespoir portaient atteinte aux libertés d’honnêtes individus tels que moi. Inadmissible.

« Tu n’as pas répondu à ma question, gamin. Mais tant pis pour toi, cette chance ne se représentera pas deux fois. »

Je soupirais doucement, reprenant mon calme. Très bien. Puisqu’il refusait de se soumettre à ma protection bienfaisante, il n’avait qu’à pourrir parmi cette bande de racailles. Je n’allais tout de même pas me rabaisser, moi, Edward Lawrence, à supplier un gamin quelconque. Ridicule. Qu’il reste donc auprès des siens. Un jour tous ces mécréants finiraient irrémédiablement par bruler. C’était le sort qu’ils méritaient.

« Mine de rien… tu as raison, gamin. Je ferais mieux de m’attaquer à un primé qui traine dans le coin… »





Et puis, mes pupilles se détournèrent de mon vis-à-vis pour s’attarder sur l’avis de recherche d’un homme. Un sourire démoniaque s’extirpa de mon expression faciale. Un coup d’œil sur les différentes cartes m’apprit rapidement ce que je voulais savoir : ma future proie devait se trouver non loin d’ici. Reportant alors mon attention sur le jeune homme, j’entrepris de collecter de nouvelles informations avant de débuter ma traque.

[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   363022KainWanted

« Dis-moi… Tu as une idée de l’endroit où pourrais-je trouver Valentine D. Kain ? Tu as l’air d’en savoir pas mal sur les Dokugans... Sur le papier, il correspond tout à fait à ce que je recherche… »

Valentine D. Kain était un jeune capitaine pirate extrêmement prometteur et déjà fort d’une belle réputation : il était devenu un Supernova. Réputé dangereux et destructeur, il semblait être suivi de près par le Gouvernement Mondial qui voyait sans doute en lui une menace latente.

« C’est une sacrée crapule… je me rappelle avoir entendu de sales histoires à son sujet… un colosse cruel qui serait coupable de rapts, viols et autres enlèvements… Certains racontent même qu’il aurait dévoré des enfants ! Un véritable monstre ! »

À mesure que je continuais de parler, les contours abrupts de mon visage semblaient se durcir, m’octroyant une expression qui se voulait de plus en plus sinistre. Cet homme était la cible rêvée… Un rire machiavélique détonna dans l’imposante arrière-salle du casino.

« Wrahahahahaha ! C’est décidé ! Je le traquerais et ramènerais sa tête ainsi que celles de tout son équipage de pourritures ! Je serais accueilli comme un héros à Marineford… Wrahahahaha ! La mort de cet équipage signera le début d’une nouvelle vie pour moi… »

Je me tournai alors vers mon possible informateur qui demeurait bien silencieux, plongeant mes pupilles ardentes sur lui. Un rictus démoniaque me défigurait alors que j’exultais. Le destin m’avait souri, m’avait mené à ce moment, contre toute attente. Alors, afin de délier la langue du gamin, je me montrai encore plus insistant.

« Allons gamin… tu as perdu ta langue ?! Quel est ton prix ? Un million ? Quatre millions ? Wrahahahahaha !! Combien pour le Valentine ? L'argent n'est pas un problème pour moi... tant que je peux obtenir ce que je veux... Tu as juste à m’aider à le localiser et je m’occuperais de le détruire. Lui et tous ses nakamas… »



______________________





_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Jeu 19 Avr - 4:21





Combien pour le Valentine ?


Backfired



C’est étrange, mon interlocuteur semblait quelque peu frustré par ma réponse. Il me répondait même que j’avais ignoré sa demande et qu’une telle offre ne se représenterait pas. Il y avait un malentendu. Je travaille déjà pour un équipage, je n’irais pas bosser pour des inconnus parce qu’on me le demande gentiment ! Je découvrais un nouveau tempérament chez cet adulte qui ressemblait beaucoup à celui de ses enfants qui obtenaient toujours tout. Colérique, je dirais. Je me méfiais de plus en plus de cet individu. Je me disais que, même s’il m’offrait un travail maintenant, que je ne l’aiderais plus. Le respect se mérite, il ne s’impose pas ! Je fronçais un peu les sourcils alors que l’adulte décida de laisser tomber l’idée d’attaquer Heziel. Son attention se tournait maintenant vers les cartes et…

C’est à ce moment que j’ai su… Que j’avais fait une énorme gaffe…

Avec un seul regard, il avait vu ce que j’avais déjà observer : la présence de notre équipage dans ses eaux. Ses yeux s’étaient déjà posés sur l’affiche du capikain, ce qui me glaça légèrement le sang. Vous savez, ce frisson qui nous parcoure la colonne quand vient la réalisation qu’on a fait une grosse bêtise. J’étais censé être ici pour trouver des informations, pas pour attirer des ennuis ! Ceci dit, ça prouvait sans aucun doute de mon appartenance à cet équipage. Incapable de rester plus de cinq minutes sans attirer une catastrophe ! Mais ce n’est pas si grave… S’il me posait des questions, je n’avais qu’à lui fournir une mauvaise piste. Oui, c’est ça ! J’aurais ensuite quelques heures pour récolter toute information sur Heziel avait de rejoindre l’équipage. On pourrait rapidement fuir et ainsi éviter ce problème avant même qu’il ne soit dangereux ! J’étais soulagé… Finalement, tout se passerait bien. Mon plan était à toute épreuve !

Comme prévu, le chasseur de prime se tourna vers moi et me demanda si j’avais une idée de l’endroit où se trouvait Kain. J’avais montré mon intérêt pour Heziel et j’avais expliqué quelques détails qui démontraient bien que j’en savais plus que la moyenne. Je devais simplement pointer une autre île et inventer une rumeur qui expliquerait cette destination. Mais avant que je puisse dire le moindre mot, il continua de parler. Je savais que beaucoup de choses se disaient au sujet de Kain. Ça vient avec la renommée. Et quand on est un homme recherché, les histoires qui circulent ne sont pas nécessairement sympatoches… On pouvait insulter quelqu’un de différentes façons, mais je sentais une certaine forme de colère monter en moi. C’était qu’un ramassis de mensonge ! C’était Kraehe qui avait enlevé quelqu’un et il ne s’était rien passé d’autre ! Kain aimait peut-être manger, mais ce n’était pas un ogre !

Pourtant, ça ne s’arrêtait pas là. Bien vite, son discours continuait. Insulter l’équipage en les traitants de moins que rien, insister que la Marine lui offrirait les plus grands honneurs… Non, je devais rester calme… Il ne savait pas qui j’étais et ce n’était que des paroles ! C’était un type qui se pensait meilleur que les autres, c’est tout. Ça devenait de plus en plus malsain cette histoire. Un bon nombre de clients se retournèrent vers nous, se demandant probablement pourquoi ce type riait comme un dément. C’est à ce moment qu’il se tournait vers moi, me fixant du regard alors qu’il me demandait mon prix. Je tournais un peu la tête.

-Mon prix ? Je ne demanderais pas beaucoup pour la première transaction… Je vais échanger la position de l’un de ses camarades en échange…

Je bougeais rapidement pendant que je parlais, tournant brusquement afin d’asséner un violent coup de poing dans le ventre de mon nouvel adversaire. J’avais craqué. Tant pis pour mon plan infaillible, je ne pouvais simplement pas laisser cet affront passer ! S’il cherchait les dokugans, il en avait trouvé un ! Me demander de trahir mes camarades pour une somme aussi ridicule ? C’était une insulte ! Je refuserais tout montant, mais demander la tête de mon capitaine pour si peu, c’était ajouter du sel sur une plaie. Cette fois, je ne pouvais plus résister ! Je continuais donc de parler, alors que mon coup se dirigeait rapidement vers sa cible.

-… d’un bon coup !

Je ne mentais pas, je lui donnais en effet ma position en échange de simple douleur physique ! Est-ce ça que l’on appelait plus communément "se faire payer un coup " ?


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori



_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Jeu 19 Avr - 15:02





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





« Oy, Oy ! Regardez… on dirait que ça dégénère par là-bas… »
« Comme tu l’avais parié ! Hahaha ! Toujours dans les bons coups ce vieux Eugène ! »
« On va enfin pouvoir en apprendre plus sur ce mec… Edward Lawrence — 53 M de prime… »


Et pourtant, le titan recherché par la marine pour avoir gravement blessé un Colonel avait baissé sa garde. L’enfant qui lui faisait face avait entamé des mouvements vifs avant de lui asséner un coup de poing tonitruant en plein estomac. Le pirate balafré, complètement pris de court, fut projeté dans les airs, le souffle totalement coupé par cette offensive surprise, jusqu’à aller s’écraser dans l’un des pans de murs qui se fissura à l’impact. Le tout sous les yeux ébahit des quelques badauds qui demeuraient là, fascinés par les prémices de cette baston improvisée. D’autres civils, effrayés, se mirent à s’enfuir : les combats entre criminels étaient souvent le théâtre de dommages collatéraux, après tout.

« Oy, oy… Vous avez vu la même chose que moi, les gars… ? »
« Ce gamin vient d’étaler l’immense Edward Lawrence d’un coup de poing ! C’est incroyable !! »
« Je me disais bien que sa tête me disait quelque chose… »
« C’est le petit Pumori Fulgen des Dokugans ! »
« Intéressant ! Ce gamin serait aussi fort que ça ?! »
« Génial ! Ça veut dire que le reste de l’équipage est sans doute sur cette île !! »


Edward Lawrence, encore secoué par cette attaque venue de nulle part, se redressa avec difficulté alors qu’un filet de sang s’extirper de sa bouche. Visiblement, il était encore sous le choc, et c’était compréhensible : lui, un colosse de trois mètres de haut venait de se faire étaler par un gamin. Après quelques instants, il sembla se décider à procéder à une contre-attaque, brandissant ses deux flingues contre son improbable ennemi.

« Oy… maudit gamin… »

Alors, le primé pressa la détente à plusieurs reprises, délivrant trois salves de balles de leurs étuis d’acier, visant les alentours de l’adversaire. Visiblement, il était légèrement contrarié par la tournure des évènements et s’était décidé à abattre son opposant.

En vérité, Edward Lawrence temporisait. Il avait été extrêmement surpris de se faire ainsi projeter et s’en voulait d’avoir baissé sa garde. Pourtant, la situation n’était pas si mauvaise que cela. Il était maintenant à distance de son adversaire ce qui allait lui permettre de le canarder sans trop craindre pour sa sécurité. De plus, l’affrontement avait effrayé la majorité des civils qui s’étaient enfuis, ce qui était une bonne chose : il aurait été regrettable de blesser des innocents vis-à-vis de sa course au titre de Capitaine Corsaire.



______________________






Résumé:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Jeu 19 Avr - 17:41





Combien pour le Valentine ?


Dix coups pour un



Le coup avait touché, envoyant valsé cet adulte vers un mur un peu plus loin. Je n’étais pas du genre à prendre plaisir à frapper quelqu’un, mais aujourd’hui ça m’avait fait un bien fou ! L’impact de mon adversaire avait secoué les alentours, aussi bien le bâtiment que les individus qui y étaient. J’entendais un peu ce qui se disait par ceux et celles qui étaient encore dans les parages. On dirait que je m’étais fait repérer finalement… Et j’entendais également pour la première fois le nom de mon adversaire : Edward Lawrence. Ce type avait une grosse prime sur sa tête et, avec ce que je connaissais de sa personnalité, ne semblait pas être un tendre. Je n’étais d’ailleurs pas étonné de le voir se relever tranquillement. Malgré la petite quantité de sang qui coulait au coin de la bouche, il ne semblait pas réellement affecté par mon coup. En fait, ça donnait un effet presque dramatique. Le balafré se relevait doucement, prêt à contre-attaquer avec une efficacité aussi brutale que violente.

Si ce n’était pas pour l’effet de surprise, je ne pense pas que mon attaque aurait eu cet effet. Mais il y avait aussi un contrecoup. Le désavantage de ce que je venais d’accomplir, c’était que nous étions tous les deux chauffés à blanc. Nous nous regardions pendant un moment, ce petit instant avant que les hostilités reprennent de plus belle. Bien qu’Edward ait reculé suite à mon coup, il n’était pas très loin selon moi. J’avais confiance en ma vitesse : je pourrais le rejoindre rapidement pour lui donner une paire de baffes supplémentaire ! J’étais encore sous ma forme humaine pour le moment. Ce serait peut-être plus facile de l’attaquer en utilisant mes pleines capacités, mais quelque chose me disait que ce n’était pas une bonne idée. En combat, contre quelqu’un que l’on ne connait pas, c’est toujours mieux de garder quelques secrets. On pouvait plus facilement surprendre son adversaire par la suite.

Mon adversaire sortit rapidement deux pistolets et son intention était simple. Si ce n’était pas pour me tirer dessus, alors j’étais complètement perdu ! Rapidement, je tapais une bonne dizaine de fois sur le sol avec mon pied. Alors que les premières balles se plantaient dans le décor tout près de moi, je me transportais rapidement plus loin. J’étais sur le côté gauche du balafré et ne semblait pas réagir sur à ma technique de déplacement rapide. Ce serait beaucoup plus sage de rester à distance et utiliser mes billes contre lui, mais je repensais encore aux insultes qui ont été dites. J’étais encore en colère et je ne pouvais pas me résoudre à rater une telle occasion. S’il avait réussi à suivre mes mouvements, je me serais mis dans une très mauvaise position. Mais j’avais de la chance : il semblait me sous-estimer une fois de plus ! Je préparais donc mon poing une fois de plus, achevant de réduire le peu de distance qui restait entre nous. Je visais de nouveau le même endroit que j’avais frappé plus tôt. Viser les jambes ne me semblait pas nécessaire et je ne désirais pas sauter dans les airs pour lui asséner un coup en plein visage. Non, le coup au ventre serait plus douloureux et avait plus de chance de le blesser. Une fois affaiblit, je pourrais quitter cet endroit au plus vite. Je ne pouvais cependant pas m’empêcher de railler Edward avant que mon coup ne porte ses fruits.

-Tu vises mal, je suis ici !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Jeu 19 Avr - 19:20





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Les balles fusaient dans l’air, prêtes à déchiqueter la frêle silhouette de ce petit impertinent. Ce n’était plus qu’une question de secondes. Puis vint le moment de l’impact. Celui des balles sur les divers éléments du décor. Alors, mes sourcils s’élevèrent marquant de manière évidente la stupeur qui me gagnait. Hein ? Il venait de disparaître ? Mais comment… Ce qui venait de se passer prenait une teneur surréaliste.

« Que… »

Alors, quand la voix du gamin parvint à mes oreilles, je n’eus même pas le temps de tressaillir. À gauche ?! Sa petite pique des plus agaçantes fut suivie d’un puissant coup de poing qui vint se ficher en plein dans mes côtes, me propulsant une nouvelle fois contre le mur. Mais cette fois, du fait de l’angle de l’attaque, mon corps fut accueilli par le mobilier qui jonchait le mur et qui fut immédiatement fracassé par l’impact tandis que d’autres fissures étaient apparues dans le même mur.

Une grimace aussi contrariée que douloureuse déforma les habituels traits de mon visage. Voilà que ce jeune effronté venait de réitérer son exploit passé… Et de quelle manière ! Je me sentais littéralement humilié, totalement pris de court par sa vitesse hors du commun. Si je pouvais éventuellement m’attendre à ce qu’il évite mes projectiles, le fait qu’il ait ainsi disparu de mon champ de vision pour réapparaitre ensuite à mes côtés, annulant totalement la distance qui s’était installée entre nous n’était pas censée être possible. Et pourtant… il l’avait fait. Je pouvais m’en vouloir d’avoir été aussi naïf, d’avoir ainsi baissé ma garde. Et surtout, je venais de laisser passer une contre-attaque détonante. Je demeurais encore quelques instants au sol, mon corps inerte partiellement enseveli par les quelques débris qui avaient autrefois constitué un des luxueux mobiliers du casino. Mon regard s’attarda sur l’une de mes armes que j’avais été contraint de lâcher durant l’impact. J’allais devoir changer de stratégie.

Je me relevai alors lentement et pointai le dernier de mes pistolets sur le jeune homme qui se tenait assez prêt de ma position. Mon index pressa très rapidement la détente à deux reprises. Alors, mon visage effrayé, désemparé par la tournure dramatique des évènements vint alerter mon vis-à-vis de ma détresse actuelle.

« Plus de munitions… Merde ! Oy… gamin !! Me fait pas de mal, pitié… j’abandonne… tu es plus fort… »

Et pourtant, les deux coups étaient bel et bien partis : il s’agissait de deux balles d’air invisibles qui fondaient sur cet adversaire des plus véloces. L’une d’entre elles partait légèrement sur la droite, visant une éventuelle esquive tandis que l’autre fonçait droit sur le gamin. Du fait de la courte distance qui nous séparait, de l’effet de surprise et de la comédie que je venais de jouer, il y avait de très grandes chances de faire mouche. Le jeune chasseur de prime avait beau être doté d’une vitesse prodigieuse, il avait également le frêle corps d’un gamin d’une dizaine d’années.



______________________






Résumé:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Jeu 19 Avr - 21:26





Combien pour le Valentine ?


Alors, ça boom ?



La surprise avait été totale et j’envoyais Edward dans les airs grâce à la Dokugan Airline. Compagnie qui, pour la première fois de ma vie, n’était pas utilisée contre moi ou l’un des membres de l’équipage ! Le mobilier avait pris beaucoup plus cher cette fois-ci, écrasé par la masse de l’homme qui cherchait à obtenir la tête du capitaine. L’un de ses pistolets était tombé un peu plus loin, je dirais à mi-distance entre nous deux. Sa puissance de feu était réduite, mais il semblait tenir bon et se relevait comme la première fois. Pourtant, dans son regard, il n’était pas prêt à lancer l’éponge. Il relevait son arme vers moi; je serais les poings en réfléchissant à la contre-attaque que j’effectuerais.

Alors qu’il appuyait sur la gâchette, je me préparais à esquiver la balle avec le Kami-E avant de charger vers le primé. Cependant, alors qu’il tentait de faire feu, rien ne sortit de son fusil. Quand j’y pense, combien de balles avaient-ils tirées sur ma position initiale ? Avait-il déjà vidé son chargeur ? Ça me semblait bien étrange… Il avait appuyé à deux reprises et il disait lui-même qu’il n’avait plus de munition. Il me demandait même d’arrêter le combat, me suppliant presque ! Je le sentais vraiment mal : mon instinct me disait qu’il s’agissait clairement d’un piège. Il s’agissait d’un énorme revirement de personnalité, je n’étais pas sûr de la sincérité de ses mots. Il désirait probablement que je me rapproche de lui, feignant d’être sans défense pour m’attirer. Avec le mur à ma gauche, je n’avais pas beaucoup de choix : je pouvais reculer ou bien esquiver sur la droite. Mon premier réflexe était donc de reculer d’un pas. Ce qui, au final, ne semblait pas être la bonne décision.

Je n’ai jamais vu le coup venir, moi qui observais pourtant de façon attentive mon ennemi, un grand flash m’aveugla alors que je sentais la puissance d’une déflagration me repousser. Cette fois-ci, c’est moi qui avais été pris par surprise. Inconscient du coup qui venait vers moi, je n’avais pas tenté de le bloquer. La force de cette explosion me souleva du sol, me projetant un peu plus loin. Mince, j’ai attrapé le vol de retour de la Dokugan Airline… Je n’avais pas vraiment le temps de réfléchir sur la façon de me réceptionner : j’entrais en contact très rapidement avec le comptoir du bar ainsi qu’une ou deux chaises sur le chemin. Mon dos fut le premier à recevoir le choc, ce qui me fit grimacer. Glissant vers le sol, on pourrait presque dire que je semblais être assis, appuyer sur le comptoir. Pourtant, le bois avait fendu à quelques endroits et mon corps dégageait une légère fumée. Je relevais la tête, regardant directement vers Edward Lawrence.

Je n’étais pas content. Du tout.

-Punaise… Je suis beaucoup trop jeune pour fumer comme ça…

Malgré cette boutade, je n’étais pas d’humeur à rire. Je me relevais malgré tout, mais je me posais beaucoup de questions. Comment avait-il réussi à m’atteindre sans balles ? Est-ce que son fusil avait quelque chose de spécial ? Comme dispositif de dial ? Ou bien était-il, lui aussi, un utilisateur de fruit du démon ? Tout ce que je savais, c’est que cette attaque n’avait rien de normal. Une fois debout, je tapais doucement sur mes vêtements, question de m’assurer que la fumée ne se transforme pas en flamme. Cependant, le choc n’avait pas refroidi mes ardeurs. J’avais une raison supplémentaire de le frapper !

Mais que faire à présent ? Si son deuxième pistolet était similaire au premier, je devais empêcher Edward de reprendre son arme ! Ce qui était d’ailleurs l’une des seules choses que je pouvais prévoir : il tenterait très probablement de récupérer ce qui lui appartenait. Mais après être projeté aussi loin, l’arme était beaucoup plus proche de lui que de moi. J’avais une contre-attaque prévue. Rapidement, je fouillais dans mes poches pour obtenir une bille. Moi aussi je savais tirer ! J’avançais d’un seul pas avant de commencer à utiliser le Zanzō dansu. Il y avait cinq Pumori, assez distancer des autres, qui firent mine de viser en même temps. Normalement, je tournais autour de ma cible pour le déconcentrer. Mais cette fois, je créais une rangé tout en fixant Edward. Avec un peu de chance, il tenterait de tirer une illusion et, une fois qu’il viserait la mauvaise cible, je pourrais répliquer avec mes billes !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Dim 22 Avr - 20:03





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Et l’explosion retentit. Touché. Un sourire vint pourfendre mon visage satisfait. Mon offensive avait été parfaitement huilée : il avait été impossible pour un gamin de s’en échapper. Après tout, la nature surprise de l’attaque était sans doute ce qui faisait sa force. Comment esquiver un projectile explosif qui en plus était invisible ? Pauvre garçon. Réduit à l’état de poussière à cause de son insolence… Encore une victime de la guerre qui déferlait sur le monde. Quelle déchéance.

Alors que je m’apprêtai à tourner les talons vers d’autres horizons, mes sens m’alertèrent sur de nouveaux éléments à prendre à compte. La mine renfrognée de mon adversaire avait tout pour me déplaire. Émergeant de la fumée et des débris, il s’était relevé et me toisait furieusement. Quelle était donc cette chose ? Une créature aussi jeune et fragile pouvait-elle réellement endurer une explosion si vive ? Je pestai intérieurement tout en tâchant de me reconcentrer sur la suite de l’affrontement.

Et puis, il s’avança d’un pas.

« Enfoirés… vous étiez donc cinq depuis le début… »

Mes yeux ébahis me détaillèrent alors les silhouettes de cinq garnements pour le prix d’un qui s’agitaient face à moi. Comment était-ce possible ? Des quintuplés. J’eus un rire nerveux. Il était tout de même assez étrange de ne pas avoir remarqué avant leur habile supercherie. Mes yeux se plissèrent. Les gamins semblaient vouloir rester sur leurs appuis, comme s’ils craignaient ma toute-puissance. Maintenant qu’ils étaient en surnombre, voilà qu’ils faisaient preuve de discernement ! Cela n’avait aucun sens de temporiser dans cette configuration, surtout lorsque l’on prenait en compte le peu de compétences que j’avais exprimé dans ce combat : au corps à corps, un tireur serait sans aucun doute mis en difficulté.

Alors un coup de feu détonna.

Mon bras s’était étendu vers le plafond et avait tiré trois projectiles invisibles. L’idée était simple : créer un effondrement au-dessus d’eux afin de rompre leur formation et obtenir une ouverture pour récupérer ma seconde arme. Pourtant, ma manœuvre fut immédiatement compromise par une vive douleur : un projectile venait de percuter mon poignet, faisant au passage sauter mon arme.

« Que… »

Réagissant immédiatement, j’entrepris de fuser en direction de mon premier pistolet profitant de la confusion que j’étais parvenu à créer en parallèle. Mes projectiles invisibles venaient de percuter violemment le toit qui s’était morcelé et crachait sur mes ennemis quelques-uns de ses morceaux.

C’était ma chance.

Pourtant, je vis mes ambitions se faire une nouvelle fois repousser par un projectile qui m’avait éraflé, répandant un filet de sang sur mon visage. Du coin de l’œil, j’avais pu apercevoir le gamin qui me l’avait lancé. Et cette vision m’avait empli d’un certain désarroi. Ce petit, à l’instant… ne venait-il pas de projeter un petit objet métallique avec ses doigts ? Je me figeai donc sur place alors que mon arme se trouvait maintenant à mes pieds. J’étais littéralement paralysé, encore abasourdi par la tournure des évènements. Une partie du plafond venait de s’effondrer en même temps que mes convictions.



______________________






Résumé:

Ps : Les quelques pnjisations sont vues entre nous afin de dynamiser un peu plus le rp o:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Dim 22 Avr - 22:46





Combien pour le Valentine ?


Tout ce qui s’effondre retombera



Alors que je prenais de la vitesse, je regardais toujours mon adversaire. J’étais prêt à faire feu dès qu’il bougerait le petit doigt ! Je n’avais pas envie de me reprendre une telle attaque, alors j’étais aux aguets ! Rien de ce qu’il pouvait faire ne me ferait hésiter ! C’est ce que je me disais avant d’entendre ce qu’il avait à me dire. Je penserais que ce serait une insulte ou bien une vanne… Mais non ! Alors qu’il dévisageait chacune de mes illusions, il dit la seule chose à laquelle je n’étais mentalement pas préparé… Il pensait que j’étais en fait réellement cinq personnes !

Mais… Mais il m’avait vu ! Il avait bien vu que j’ai commencé à courir, non ? N’était-il réellement pas au courant qu’il ne s’agissait que de poudre aux yeux ? Si je n’étais pas aussi surpris, je serais le premier à tenter d’abuser de la situation. Ah, si seulement j’étais ventre-y-lock… Ses puissants sorciers de la famille des warlock capable de communiquer sans ouvrir la bouche. De la vraie télépathie auditive ! Enfin, c’est ce que m’avait expliqué cet homme de passage à Mirror Ball avant son spectacle. Mais hélas, il ne m’avait pas appris ses secrets…

Encore légèrement incrédule, ce petit instant de confusion fut tout ce dont Edward avait eu besoin. Levant son arme, il tira à trois reprises. Mince, c’était encore un de ses pièges pour me duper ! Il était vraiment fourbe ! Je répliquais rapidement, tirant ma première bille vers la main de mon ennemi. Son arme semblait lui glisser des mains, ce qui était à mon avantage ! Mais chaque action avait ses répercussions. Bien vite, de nouvelles explosions se firent entendre au-dessus de ma tête. Les cinq Pumoris levèrent la tête l’espace d’un instant, simplement parce que je me demandais ce que je pouvais faire à présent.

Pour être honnête, ça me rappelait de très mauvais souvenirs… Mais cette fois, plutôt qu’un château, il s’agissait d’un casino qui s’effondrait sur ma tête ! Déconcentrer, les illusions se dissipèrent alors que j’évitais les premiers morceaux du toit. Je n’avais cependant pas oublié mon adversaire et, avant de sauter de l’autre côté du comptoir du bar, je tirais une autre bille. Je ne sais pas si j’avais bien visé ou s’il s’agissait d’un coup de chance, mais ma bille venait de toucher. Je ne pouvais pas regarder plus attentivement le résultat : ma nouvelle préoccupation était d’éviter que le ciel ne me tombe sur la tête ! Plongeant donc du côté où se trouverait normalement un barman, je pataugeais dans un mélange très divers d’alcools tombés par terre. Il y avait également quelques morceaux de bouteilles au sol et, dans ma précipitation, je m’étais écorché à quelques endroits avec les éclats de verre. Ce n’était pas vraiment agréable, mais mon esprit était occupé ailleurs. Rapidement, je trouvais ce que je cherchais. Je remerciais intérieurement le propriétaire d’avoir inclus un petit espace de rangement à l’intérieur de celui-ci, rendant le comptoir partiellement creux. Je me glissais à l’intérieur, adoptant la forme de mon animal afin d’entrer dans cet espace réduit.

Puis, le toit tomba.

Enfin, probablement une simple partie, mais c’était principalement à l’endroit où je me trouvais. J’entendis une pluie de morceaux de bois avant d’entendre un son beaucoup plus sinistre. C’était similaire à un gong qui, en tombant, avait simplement écrasé les tablettes contenant le reste des bouteilles de spiritueux. Alors que je me plaçais en boule, je pouvais voir l’arrivée d’une énorme baignoire en fonte lorsqu’elle a atteint le sol. Heureusement, elle était vide ! Je ne voudrais pas être à la place de cette personne qui, non seulement était obliger de prendre un bain, mais qui tomberait dans un casino illégal pendant un combat avec cette ampleur ! J’entendais d’autres objets tombés, probablement des meubles, avant que le silence ne se fit.

Je respirais rapidement, encore surpris par la tombée de cette baignoire. Moi qui ne désirais trouver que de simples informations ! Mais non, je devais tomber sur ce type… Et il voulait vraiment ma peau maintenant ! Et pour la première fois depuis bien longtemps, j’étais seul. Pas de Kain, pas d’Heziel, pas de Tony, pas d’équipage, rien ! Je me demandais comment je me sortirais de ce mauvais pas… Edward était de l’autre côté et il avait retrouvé l’une de ses armes. Il devait attendre patiemment que je fasse le moindre mouvement. Dès que je sors de mon trou, il va me prendre comme cible… Et encore, c’était sans parler de la baignoire qui était devant moi.

Reprenant ma forme humaine, je décidais de garder les griffes de mon animal. La baignoire m’empêchait de sortir de mon trou et de m’enfuir rapidement. J’avais une idée, mais de devais gagner un peu de temps. Alors que je commençais à gratter le bois fissuré, endommagé plus tôt dans le combat, je disais quelques mots à Edward. Sans nécessairement crier tout l’air de mes poumons, c’était assez fort pour qu’il puisse m’entendre.

-Tu sais, c’est entièrement ta faute si tout ça est arrivé ! J’étais peinard aujourd’hui, mais tu étais obligé d’insulter le capitaine ! Mais je ne t’ai pas menti en disant que je t’échangerais la position d’un des membres d’équipage en échange d’un coup !

Je lui laissais quelques secondes pour qu’il puisse digérer l’information, puis je continuais. Mais cette fois, il y avait un peu de venin dans mes paroles. Assez, je l’espère, pour l’enrager une fois de plus :

-Alors, c’est comment se faire botter les fesses par le type qui passe la vadrouille sur le pont ? Si tu as de la difficulté avec le mousse, imagine avec le capitaine ! Oh, et j'ai mentionné que j'ai 14 ans aussi ?


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:
[/quote]

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Ven 27 Avr - 11:33





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Lorsqu’enfin le casino eut terminé de cracher ses ultimes débris, le silence s’empara des lieux. Le silence de la victoire, total sur mon adversaire. Il n’était parvenu à s’extirper de mon courroux divin. Qui aurait pu ? Même le plus courageux des hommes aurait peur que le ciel lui tombe sur la tête. Je ne pus réprimer une vague d’empathie pour le jeune homme enseveli. À la base, il ne s’agissait que d’un enfant, sans la moindre culpabilité. Avait-il réellement mérité de finir écrasé des morceaux de plafond ? Je pouvais facilement imaginer son petit corps frêle s’être fait broyer par ces immenses poutres de bois qui jonchaient à présent ce qui autrefois avait été un bar. Mais ainsi était la vie. Et seuls les plus forts étaient destinés à survivre.

Et puis, les mots me parvinrent. Ces palabres acerbes qui signifiaient l’échec. Ce maudit gamin avait survécu ? Impossible, comment aurait-il pu ? Pourtant son odieuse voix continuait de résonner dans l’imposante pièce. Chacun de ses mots était comme un couteau qui s’enfonçait un peu plus dans ma chair.

Le capitaine ? La position d’un des membres de l’équipage ? Un mousse ?

Trop, c’en était trop. Ce gamin se foutait de moi. De viles provocations destinées à me faire péter un plomb. Bien évidemment, cela ne fonctionnerait pas contre moi. J’étais bien trop maitre de mes émotions. Il se fatiguait pour rien…

« OY ! OU-ES-TU PETIT CON ?! Tu crois que tu vas t’en sortir vivant ? Tu crois être capable de sauver tout le monde ? Me fais pas rire ! Je vais te bruler jusqu’aux os !! »

Une voix détonante, froide et brutale s’était extirpée de mon être, invitant chaleureusement mon interlocuteur à de bien sympathiques retrouvailles. Mon sang bouillonnait dans mes veines tandis que mes mains tremblaient sous la rage. Il voulait se terrer dans sa cachette ? Très bientôt, il n’aurait même plus d’endroits pour sa cacher.

14 ans.

Ce gamin prétentieux avait quatorze ans et ne se gênait pas pour insister sur ce fait. Cette misérable vermine… Alors, la rage explosa. Alors, ma fureur se répandit.

Mes deux coudes s’étaient positionnés en retrait tandis que mon corps venait de pivoter en direction de l’amas de débris, refuge de mon ennemi du jour. Plus pour très longtemps. Mes bras se propulsèrent alors violemment vers l’avant et partirent en fumée. L’explosion provoqua une violente onde de choc qui se propulsait droit sur les décombres.

Mais c’était loin d’être suffisant.

Mes poings s’assemblèrent au-dessus de ma tête tandis que je concentrai toute ma force. Alors, la véritable enclume de la colère s’abattit violemment sur le monde, ciblant le sol qui se trouvait juste devant moi. Et toute la partie haute de mon corps disparu dans une onde de choc effroyablement plus puissante que la précédente, faisant trembler tous le bâtiment. Et peut-être même toute la ville.

Lorsque l’épais voile de fumée se leva sur ce qui avait été jusqu’alors un casino, les contours d’un épais cratère se dévoilèrent, couvrant bien plus de la moitié de la salle. Les murs s’étaient fissurés à cause de l’impact et s’étaient effondrés ainsi qu’une grande partie des fondations. La salle n’était presque plus reconnaissable. Alors, au milieu de ce paysage de désolation, un rire empli de démence détona, brisant le silence funeste qui pesait sur les lieux.

« Wrahahahahaha ! »


______________________






Résumé:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Ven 27 Avr - 14:47





Combien pour le Valentine ?


Détonante révélation



Je n’ai pas attendu très longtemps avant d’entendre mon adversaire répliquer à mes provocations. Comme quoi, j’avais vu juste : il possédait attitude belliqueuse et ne semblait pas contrôler très bien sa colère. Je n’avais plus qu’à observer ce qu’il tenterait de faire à présent. Je continuais de gratter du comptoir, affaiblissant l’épais bois. Mon but était simple et nécessitait simplement un petit moment de distraction de mon adversaire. Je pourrais facilement sortir en fracassant la zone fragilisée avant de me lancer sur mon adversaire, tel que je l’avais fait à deux reprises. La seule menace que j’avais vu, jusqu’à maintenant, était ses deux pistolets. Maintenant que je connaissais leurs propriétés destructrices, je pouvais les éviter. J’étais très confiant dans mes capacités et le jugement de mon adversaire était affaiblis, la victoire me semblait assurer ! Je vais lui faire ravaler ses paroles !

Mais bien sûr, c’était la vision que j’avais à ce moment, avant qu’Edward ne sorte une nouvelle surprise de son chapeau. Moi qui disais avoir des plans à toute épreuve, je sous-estimais peut-être un peu mon adversaire. Alors que j’entendais des menaces, que je considérais vides, le primé avait décidé de sortir le grand jeu. En entendant un cri de rage, une terrible bruit se fit entendre. Le comptoir, qui me semblait une excellente cachette, devint en un instant une terrible prison. Je n’étais peut-être pas emporté dans cette première attaque, qui avait été un tir à l’aveuglette, mais ce qui me servait de défense fut rapidement détruit. En une seule attaque, la solidité de ma cachette était très compromise. Je ne savais pas comment il avait fait, mais un énorme pan venait d’être réduit en brindille ! Et la baignoire derrière possédait maintenant un énorme trou ! Je sortis la tête, maintenant pleinement conscient du danger, pour observer Edward qui semblait assembler ses forces pour une autre attaque de ce genre.

Si seulement il y avait un réfrigérateur… On pouvait survivre à n’importe quelle attaque en se protégeant à l’intérieur !

Bien que je sache qu’une énorme onde de choc se dirigeait vers moi, je ne pouvais pas y changer grand-chose. Je ne pouvais pas battre en retraite et il n’y avait rien qui me permettrait de me cacher. Je pouvais tenter de courir, mais je risquais de me prendre le choc malgré tout. Je connaissais très bien le pouvoir des ondes pouvait accomplir, surtout en compagnie de l'homme-séisme ! Je devais faire vite, alors je décidais de donner quelques petits coups sur l’une de mes poches. Une petite créature gélatineuse verte sortait de celle-ci. Pendant l’une de mes escales, j’avais trouvé ce petit compagnon possédant des capacités surprenantes. La plus intéressante était sa solidité, similaire à celle du titane ! Me roulant en boule, sous ma forme animale, Midori le blop m’entourait à son tour pour me protéger. Si je ne pouvais pas éviter ce fâcheux coup, je pouvais réduire les dégâts !

Lorsque celle-ci arriva, j’étais secoué et emporté par les ravages. La déflagration demeurait plutôt forte et, malgré une couverture gélatineuse de titane, je ne restais pas insensible. Le choc initial me propulsa à toute allure vers le mur, ce qui restait douloureux à encaisser, avant que le reste du bâtiment ne tombe. Heureusement, il s’agissait principalement de morceaux de bois, incapables de percer la défense de Midori. J’étais donc protégé des éclats pouvant me transpercer, ce qui n’était pas trop mal en vue de la situation. Par contre, j’étais vraiment déboussolé et j’étais pris sous un tas de décombres. J’avais cependant pris un coup sous ma forme animale, qui était la forme sous laquelle j’étais le plus fragile. Je commençais à voir de plus en plus rouge. Je pouvais même entendre son rire, alors qu’il pensait m’avoir vaincu. Je remerciais mon compagnon vert, le laissant retourner dans mes poches pour se reposer, avant de redevenir le gamin de 14 ans que j’étais.

Les débris n’étaient pas trop lourds, principalement parce qu’ils étaient devenus de très petits morceaux suite à une telle démonstration de force. Je me frayais un chemin vers la surface, sautant une fois que je voyais le ciel. Car oui, il n’y avait plus rien au-dessus de nous maintenant. Alors qu’Edward continuait de rire à gorge déployée, je me raclais la gorge afin d’attirer son attention. J’en profitais pour dépoussiérer mes épaules, d’un simple geste de la main, avant de continuer de faire mon fanfaron.

-Ça semble impressionnant au premier abord, mais au final ce n’est que de la poudre aux yeux ! Tu vois ? Même pas mal !

Malgré mes railleries, je prenais mon adversaire très sérieusement. Plus sérieusement que je ne l’avais jamais fait, en fait. J’excluais Nakata du lot puisque, lors de notre confrontation, je n’étais simplement pas de taille. Mais depuis cette journée, aucun adversaire ne m’avait semblé aussi dangereux. Même sur Boyn, la seule raison de ma défaite était le nombre d’adversaires. Enfin, c’est ce que je me disais. Le pistolero, par contre, était capable d’encaisser mes coups, pouvait créer des explosions avec ses pistolets, créait des ondes de choc très puissantes et semblait même prendre un malin plaisir à me combattre. Si ce n’était pas des insultes qui avaient précédé, je pourrais même trouver un peu de respect à lui donner. Mais comme il n’en donnait pas, je ne lui en offrirais aucun ! Je savais maintenant que le ne pouvais pas rester immobile face à lui, alors je donnais déjà dix coups au sol pour me préparer à me rapprocher. Je me visais un endroit derrière lui, mais je n’allais pas tenter immédiatement de le frapper directement. Une fois mon saut effectué, j’utilisais une technique qui devrait l’empêcher de me viser directement tout en l’attaquant brutalement. Griffes sorties, je n’hésitais pas à utiliser le Higitsune dansu.


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mar 1 Mai - 23:22





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





La douce mélodie de la destruction s’était invitée tintant mélodieusement à mes oreilles. Une intense satisfaction emplissait mon être : le pouvoir était mien. Le pouvoir de tout détruire. Il ne restait plus grand-chose de mon environnement proche. Mon adversaire avait été consumé pour ses affronts répétés à mon égard. Les jeux étaient faits. Telle était ma victoire. J’entrepris alors de bondir hors du cratère et commençai à m’éloigner de l’expression brute de ma colère. Après tout, l’inconvénient d’une telle œuvre était d’attirer irrémédiablement l’attention de tout le voisinage. Mieux valait ne pas prendre le risque de se voir confronter à de puissants chasseurs de prime.

Pourtant, une voix émanait d’un tas de débris situé plus loin. Une voix bien familière. Alors, mon sang se glaça littéralement. Et puis, ce fut tout mon monde qui vacilla.

Le petit… il était encore là… Il était parvenu à encaisser ma puissante explosion. Cette simple hypothèse me donnait le tournis. Comment un gamin d’apparence si fragile pouvait-il réaliser une telle prouesse ? La moitié du bâtiment avait été soufflée par mon attaque !

Mon visage s’était crispé dans une expression d’intense désespoir. Plus que la douleur occasionnée par le fait de voir mon adversaire déambuler librement, c’était ses paroles qui m’oppressaient. Ses mots, tels des poignards, étaient venus se ficher dans ma poitrine.

De la poudre aux yeux.

Oui, rien de plus que de la poudre aux yeux. C’était là tout mon véritable pouvoir, là, toute ma force. Cette malédiction était un fardeau qui ne cessait de s’alourdir. Un feu de paille. Inutile, impuissant, il me condamnait à la faiblesse. Vouloir me reposer sur mon fruit du démon avait été une erreur, et je le payais aujourd’hui. Un vulgaire gamin qui me tenait en échec, une véritable humiliation.

Et puis, l’ennemi aux capacités insoupçonnées disparu de mon champ de vision.

Rapide. Bien trop rapide, même. Une vive douleur dans le dos m’informa que je venais de me faire lacérer, littéralement pris de vitesse. Un objet tranchant ? Je voulus me tourner pour lui faire face. Mais déjà, il n’était plus là. Rapide, bien trop rapide. Mon tranchant de la main vint happer le vide. Encore raté. Mon expression de désespoir s’aggravait. Les entailles, elles, se multipliaient. Le sang continuait à perler, sur mes vêtements lacérés, sur le sol. Tout allait trop vite, bien trop vite.

Un rictus haineux tenta de tirer son épingle du jeu. Je pouvais exploser, je pouvais l’atteindre par une attaque de zone, maintenant qu’il s’était mis à porter. C’était une erreur de sa part. Oui, c’était ma chance : qu’il soit bien trop rapide importait peu, en vérité.

Et pourtant, les lacérations continuèrent à taillader mon enveloppe charnelle. Pourquoi ? Pourquoi mon corps refusait-il de boucher ? Pourquoi ce maudit corps explosif refusait-il de s’actionner ?! La douleur s’intensifiait, mes blessures continuaient lentement à s’aggraver. Alors, je compris et mes yeux se fermèrent.

PRIDE.

Le nom d’un homme vint éclairer mes pensées, comme une évidence. Finalement, je parvenais enfin à le comprendre, ce foutu golem de pierre... Tss. La fierté, cette infâme épine s’était plantée dans mes pieds, dans mon cœur. Voilà ce qui m’empêchait d’agir. Je ne parvenais tout simplement pas à m’en défaire : cette idée d’échouer contre un gamin, un moins que rien. Ce fruit du démon n’était qu’un poids inutile et mon cheminement sur Grand Line avait conforté cette idée. Je voulais m’en affranchir, m’en délester. Je voulais user de ma propre force, celle qui était authentique. Quelle fierté pourrais-je bien tirer à exploser lâchement un gamin ? Comment l’utilisation de la ruse sur un être inférieur saurait satisfaire cette maladie qui me rongeait désormais ?

Ridicule.

Peut-être était-il temps de cesser de se mentir à soi-même, n’est-ce pas Laurence ? Peut-être était-il temps d’ouvrir les yeux. Accepter ma faiblesse. Accepter que tout ceci n’avait toujours était que de la poudre aux yeux.

Alors, mes genoux se dérobèrent, percutant le sol lourdement.

Le début de ma chute. Mes yeux s’élevèrent vers les cieux qui me toisaient toujours de leur immensité azurée. J’avais échoué, finalement. Des frissons parcoururent mon échine. Une vague d’humilité semblait avoir éteint l’incendie qui me brulait jusqu’alors de l’intérieur. Ce gamin était fort, sans doute plus que moi. C’était un fier mousse des Dokugans qui défendait la liberté des siens. Était-ce là un comportement que je pouvais me permettre de condamner ? Le doute s’installait, chassait mes convictions.

Curieusement, cette situation m’apaisait. Mon sang semblait être devenu glacial alors que mes pensées étaient devenues limpides. Sans doute le signe que la défaite approchait.

Alors que les griffures poursuivaient leurs assauts, je pus observer un bien curieux phénomène. C’était comme si mon corps anticipait quelque peu l’endroit où viendrait la douleur. Mon ennemi suivait-il un certain schéma d’attaque que mon corps parvenait à décrypter ? Du moins était-ce la vague impression que j’avais. Mes sourcils se haussèrent d’indifférence. À quoi bon ?

Cette fois, un petit frisson sembla vouloir m’informer que la menace viendrait peut-être de la gauche. Mais quelle importance ? Les griffes acérées du Dokugan fendirent l’air et vinrent cette fois-ci menacer un peu plus directement mon cœur. Un coup qui allait s’avérer décisif.

Enfin, l’heure de la délivrance était arrivée. La défaite venait de sonner à ma porte.

Je sentis les doigts tenter de s’enfoncer dans ma poitrine tandis qu’une vague de froid m’inondait. Alors, mes yeux s’exorbitèrent et mon bras gauche se replia vers mon épaule droite. Puis, j’envoyai instinctivement le tranchant de ma main qui s’était partiellement durcie en direction de la position supposée de mon assaillant, sur ma gauche, avec rage.

« JE VEUX VIVRE ! »

Ce cri de rage s’était extirpé de mon être de manière inattendue et venait sans doute de m’éviter de prendre un coup qui se serait avéré critique. Encore une réaction inconsciente salvatrice ? J’eus un soupir. Mon instinct de survie semblait tenace, finalement.


______________________






+1 Utilisation du haki de l'armement

Long Résumé, dsl :c:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Mer 2 Mai - 20:23





Combien pour le Valentine ?


Choc de volonté



C’était difficile de décrire ce que je vivais présentement, mais je vais tenter de faire de mon mieux pour l’expliquer. Pour être honnête, la technique que j’utilisais me permettait d’être très rapide, mais demeurait très risquée. Je bougeais trop rapidement, mes yeux n’avaient pas le temps de transmettre à mon cerveau les images qu’ils voyaient. C’était un peu comme la balle d’un fusil qui a été tirée et qui avait de sérieux problèmes de vision. Je voyais une sorte de mélange de couleur très étrange qui se déplaçait constamment. La seule chose que j’avais en mon contrôle, c’était la capacité de donner des coups de griffes. Je ne savais pas toujours ce que je visais, mais je laissais plusieurs marques sur tout ce qui nous entourait.

Ce n’était pas une technique que j’aimais particulièrement. En termes d’attaque, elle était particulièrement vicieuse. Je ne pouvais pas distinguer ami ou ennemi, alors je n’utilisais jamais cette habilité si un copain ou un civil était dans le coin. Ce serait pire si je blessais un membre de l’équipage par erreur ! Il y avait beaucoup trop de risque à prendre. Mais avec les enjeux sur la table, je devais m’y mettre à fond ! Et d’une certaine façon, je n’avais que très peu de remords à utiliser cette stratégie contre Edward. Il tentait de me tuer après tout, alors pourquoi j’hésiterais à lui rendre la pareille ? Il pouvait bien utiliser des stratégies étranges, mais il ne pouvait pas rivaliser avec ma vitesse !

C’est à ce moment que mes griffes l’atteignirent pour la première fois. À l’exception de l’ajout d’un peu de rouge dans les couleurs tourbillonnantes autour de moi, la preuve que je l’avais touché était l’odeur. Une odeur aisément reconnaissable puisqu’il s’agit de l’une de celles qui m’étaient particulièrement désagréables. Je l’avais simplement beaucoup trop senti dans ma vie pour ne pas la trouver énervante. La raison n’était pas particulièrement la participation à des combats sanglants, mais surtout parce que je n’étais pas inconnu aux saignements de nez. Mais pour le moment, cette odeur aggravait mon état de plus en plus. Un mélange de colère, d’énervement, de découragement et de douleur. Bien que je refuse de le dire, c’était aussi un peu ça, la piraterie. Une conversation qui tourne mal et deux personnes qui tentent de se faire la peau…

Mais je continuais d’attaque sans relâche. Petit à petit, j’entaillais la chaire avec mes griffes. Il semblait incapable de trouver une parade à ma stratégie, alors je continuais jusqu’à ce que je sois sûr qu’il soit hors d’état de nuire. Je ne pensais pas continuer jusqu’à ce qu’il soit mort, mais au moins jusqu’à ce qu’il ne soit plus un danger pour moi. Soudainement, une partie de moi commençait à avoir un mauvais pressentiment de tout ça. C’était arrivé tout d’un coup, sans crier gare. Enfin, j’entendis Edward pousser un hurlement alors que l’une de mes attaques l’atteignait de nouveau. Mais cette fois, malgré ma vitesse, il réussit à m’atteindre. Le coup m’atteignit de plein fouet et, mélangeant sa force de frappe et ma vitesse, voyait ses effets augmentés. Je n’avais pas vu le coup venir, j’étais probablement aussi surpris que lui que cette attaque ait fonctionné.

Je reculais donc, sortant de ma danse, avant de mettre un genou à terre pour un instant. Le coup m’avait atteint au ventre et… Je ne me sentais vraiment pas bien. Je ne savais pas si c’était un coup de chance ou s’il avait trouvé une réponse à cette technique, mais j’avais senti le coup passé. Un peu plus et je rendais mon petit-déjeuner. Surtout que j’avais mangé un plat de Barbarossa… Il se vantait que ses plats étaient riches uniquement parce qu’il ajoutait des pièces de monnaie dans son chaudron ! Je le jure, ne jamais faire confiance à un nain pour la cuisine… Je tenais mon ventre avec l’un de mes bras, puis je me rendis compte d’un détail qui m’avait échappé; mon dernier coup n'avait pas fait mouche. Je regardais Edward pendant quelques moments. Si les griffes de l'une de mes mains étaient tâchés de sang, celles de mon autre main étaient propres. Comme lorsque je changeais de forme. Pourtant, rien ne pouvais les nettoyer et je n'avais pas repris ma forme initiale... À moins que... Est-ce lui qui avait obligé mon corps à reprendre sa forme humaine ? Je ne comprenais plus rien présentement ! Ce n'était pas possible, si ?

Je me relevais donc une fois de plus, mais toujours en gardant ma main plaquer sur mon ventre. Il était increvable ou quoi ? Je voyais bien que je l’avais blessé à plusieurs endroits, mais il semblait toujours capable de répliquer. Il était capable de suivre mes gestes, ou du moins il pouvait s’adapter pour contrer mes attaques. J’étais en train de réfléchir à toutes les options qui me passaient par la tête, mais rien ne me semblait efficace. Si je recommençais ce que je venais de faire, il trouverait une parade plus rapidement à mes dépens ! Je grinçais des dents. Dents qui devinrent rapidement des crocs alors que je prenais ma forme hybride sans tenter de le cacher. Cette fois-ci, j’étais beaucoup trop énervé pour réfléchir plus en détail à une stratégie. Me basant sur ce qui fait ma plus grande force, j’utilisais la rapidité que me conférait ma forme hybride pour surprendre de nouveau le pirate. Feignant un déplacement sur la droite, je me redirigeais pour foncer droit sur Edward pour ne pas lui laisser le temps de réagir. Je devais conserver l’initiative, sinon je pourrais très bien y passer ! En serrant mes poings, je revenais à la charge pour lui asséner un nouveau coup. Complètement dans le feu de l’action, je ne réfléchissais qu’à une chose : vaincre cette menace qui planait sur moi et sur l’équipage. Mon poing contenait bien plus que mes sentiments: il contenait aussi ma volonté !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Utilisation du haki de l'armement +1

Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mer 9 Mai - 11:08





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Contre toute attente, ma contre-attaque désespérée avait fonctionné, m’octroyant ce répit plus que nécessaire, envoyant par la même occasion ce gamin insidieux hors de portée. Et pourtant, il n’était toujours pas hors de combat, aussi incroyable que cela puisse être. Malgré tout, je n’étais pas totalement surpris de le voir encore se relever. Ce petit être chétif que j’avais pris pour un vulgaire mendiant était bien plus que cela : une véritable menace latente propulsée par sa volonté de protéger ce qui lui était cher. Ne pas le prendre au sérieux avait été une erreur.

Je pestai.

Ses folles ruées précédentes m’avaient quelque peu affaibli physiquement. De nombreuses entailles parsemaient mon corps déjà bien abimé par la vie. Quelques filets de sang dévalaient ma peau, traversant par endroit mes vêtements eux aussi endommager. Mais mes plus profondes blessures étaient mentales. Étais-je réellement en mesure de poursuivre cet affrontement ? Ma volonté de me battre contre cet individu semblait enrayée. Mais, déjà, l’heure n’était plus aux réflexions ni aux doutes. Mon redoutable ennemi s’était remis en mouvement.

Alors, la métamorphose s’opéra sous mes yeux incrédules.

« Un… Zoan… Sérieusement… ? »

La surprise était de taille : depuis le début de notre combat, cet horripilant garnement avait conservé cet atout secret. Comme s’il n’en avait pas l’utilité contre quelqu’un de ma trempe. Était-il vraiment en train de me prendre de haut ? Mais, déjà, ce n’était plus efficace pour toucher mon orgueil. L y avait d’autres enjeux, des éléments plus importants à prendre en compte. Comme ma survie, par exemple…

Mes yeux allèrent scruter la silhouette animale qui me faisait face. Il était ironique de constater que l’animal dont il était question semblait bien éloigné de l’idée que l’on pouvait se faire d’un prédateur, et ce malgré l’apparition de ses crocs. Une sorte de rongeur ou un petit animal du genre ? Tss… rien de bien dangereux, me disais-je…

Et pourtant.

Et pourtant, n’était-ce pas ce type de préjugés qui m’avaient mené à une situation aussi précaire ? Étais-je donc incapable d’apprendre de mes erreurs ? Le petit combattant était déjà doté d’une agilité hors du commun… alors si ces facultés se voyaient boostées par une malédiction…

« Merde… »

Trop tard.

Le mi-homme mi-animal avait disparu de mon champ de vision. Trop rapide, bien trop rapide. À tel point que ce fut la douleur de son coup de poing m’informa de son offensive : il semblait avoir voulu déchirer mes entrailles tant l’impact était puissant. Et c’était logique puisqu’il s’était propulsé à une telle vitesse. Je voulus réagir, tenter de l’atteindre, mais déjà, l’assaillant s’était replié.

« Oy… Arrête… Arrête ça ! »

Et la silhouette disparut une nouvelle fois, accentuant nettement les sentiments qui me caractérisaient alors. J’étais partagé entre désespoir et panique. Une immense panique, même. Je me sentais impuissant, incapable de riposter, de me défaire de cette attaque. Allais-je être une nouvelle fois pris dans un cercle infernal comme ce qu’il s’était passé un peu plus tôt ? Je ne pouvais plus me le permettre.

Plus les secondes s’égrenaient, plus ma volonté de me battre s’amenuisait. Pourtant, le désespoir était une force comme une autre. S’il consentait à me frapper une nouvelle fois, j’aurais peut-être l’occasion de l’atteindre. Une faible lueur d’espoir dans un sombre océan de désespoir. Alors, quand le coup me coupa littéralement le souffle, je durcis mon bras de toutes mes forces et l’envoyai avec rage en direction de la chimère.

« Gwaaaaargh ! »

Raté.

Encore raté. Mes jambes voulurent se dérober sous le poids de cet échec cuisant. La douleur de voir mon poids s’échouer dans le vide semblait plus intense que la douleur engendrée par l’offensive adverse. Preuve que j’étais au bord de la rupture.

Alors, mes pensées convergèrent vers un constat accablant. Pourquoi ne l’avais-je pas abattu quand j’en avais eu l’occasion ? Pourquoi avais-je bridé volontairement ma puissance de frappe ? Était-ce une sorte de… pitié ? La volonté de ne pas détruire cet enfant ? Depuis quand étais-je habité d’émotions aussi ridicules ? Edward Lawrence n’était pas aussi faible !

Je soupirai afin de retrouver mon calme. Je pouvais encore me sortir de ce travers. Il me suffisait de libérer toute ma puissance destructrice lors de la prochaine offensive adverse. Il ne pourrait se soustraire à une telle explosion de plein fouet. Pourtant, l’incertitude avait pris la place de mon habituelle assurance. Et s’il en ressortait vivant ? Je serais désarmé. Et puis, étais-je vraiment résolu à prendre une vie aussi jeune ?

Mes yeux se fermèrent. Ma décision était prise.

Alors, mes muscles se contractèrent. Le principe était d’anticiper l’offensive adverse puisque je n’étais pas assez rapide pour m’y soustraire directement. Et puis, d’un coup, mes pieds percutèrent le sol. Je fus projeté très rapidement vers le ciel grâce à un « Damage Boost », ce qui surprendrait sans doute mon opposant. Après tout, il s’agissait de la première fois durant cet affrontement que je faisais preuve de vivacité dans mes déplacements. Ensuite, mes mains se durcirent au maximum tandis que tout mon corps se crispa. Alors, je libérais toute ma rage. Cette ardente volonté de survivre.

Mes index vinrent percuter l’air qui m’entourait à une vitesse effroyable, produisant une pluie de balles d’air en direction de la supposée trajectoire du zoan. Ce combat devait cesser. Et Edward Lawrence ne mourrait pas aujourd’hui.


______________________






Résumé:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Jeu 10 Mai - 3:40





Combien pour le Valentine ?


Toujours empli de re-bombe-dissement



J’entendis un petit commentaire avant que mon poing ne touche brutalement Edward. Oh, j’étais presque satisfait de sa réaction alors qu’il découvrait que je possédais un fruit du démon. Incapable de suivre mes mouvements, il semblerait que je conserve encore l’avantage de la vitesse jusqu’à cet instant. Pourtant, malgré mon succès dans cette attaque, je considérais que j’avais échoué. Comment était-il encore debout ? Je n’avais jamais frappé aussi fort auparavant, mais il se tenait encore sur ses pieds ? Si seulement j’étais plus grand… C’était rare que j’exprime le désir d’être un adulte… Mais si j’étais un peu plus vieux, je suis persuadé que ce combat serait très différent ! Je n’attendais pas un instant avant de me retirer. Si je lui donnais l’occasion de contre-attaquer, ce serait moi qui dégusterais le doux parfum de la défaite ! Je n’étais pas capable d’encaisser autant de coups que mon adversaire, ce qui rendait ma position très délicate. Un seul coup pouvait renverser la situation.

Et cette réalisation ajoutait du feu sur l’huile. Je devais vraiment agir vite avant qu’il ne trouve le moyen de répliquer à mes assauts. Je martelais presque toujours le même endroit. Si seulement j’arrivais à le blesser sérieusement… Avec tous les chasseurs de primes dans le coin, il doit bien y avoir un ou deux forbans qui viendraient le chercher une fois qu’il serait vaincu. Enfin, je disais ça, mais je ne voyais personne dans les parages. L’effondrement du bâtiment avait probablement fait fuir les civils depuis un bon moment. Je reprenais de la vitesse avant de reprendre l’offensive. Je ne réfléchissais pas vraiment à ce qui se produisait maintenant, je me concentrais uniquement sur le combat qui se déroulait. Il semblait être sur ses gardes, mais j’avais toujours confiance dans mes capacités. Frappant cette fois-ci avec mon poing gauche, je bondis sur le côté afin d’esquiver un coup qui n’était pas passé loin. Ses réflexes étaient très affutés : même sans me voir, il pouvait anticiper le moment de l’attaque ainsi que ma position. Peut-être parce que j’étais un peu trop prévisible ? Je savais quoi faire !

Continuer de faire exactement la même chose, mais en visant le dos !

Bon, j’avoue que ce n’est pas la plus fine des tactiques, mais je n’étais pas vraiment dans l’état pour y réfléchir amplement. J’avais l’impression de posséder l’avantage sur ce combat, alors ce serait stupide de ne pas profiter de cet avantage. Je plongeais donc sur ma cible alors que, dans un coup de théâtre, Edward décida de voler de ses propres ailes. Enfin, métaphoriquement parlant… Je m’approchais rapidement lorsque le pirate décolla en flèche vers le ciel. J’avoue, je ne m’y attendais pas du tout…

-Et maintenant il vole ?!?

Je le regardais en levant la tête, mais j’avais un très mauvais pressentiment. Il… Il est en train de me pointer du doigt ! À plusieurs reprises ! Un peu comme s’il frappait l’air autour de lui… Rapidement, je bondissais loin de ma position, alors que les marques de cette attaque venaient perforer le sol. Bien vite, un bon nombre de tirs furent projeté dans ma direction m’obligèrent à courir pour ma vie. Si ce n’était pas d’Heziel et de son style de combat similaire, mon temps de réaction n’aurait jamais été aussi rapide. Mais Edward savait pertinemment ce qu’il devait faire : il tentait de prévoir là où je me dirigerais et ainsi parvenir à me toucher. Si c’était un ou deux tirs par-ci par-là, ce ne serait pas compliqué de le déjouer. Mais il s’agissait d’une cadence de tir impressionnante ! Je pouvais voir, du coin de l’œil, qu’Edward finirait par redescendre. J’avais une idée, mais je devais jouer le tout pour le tout. Sortant un bonbon de mes poches, je voyais déjà la scène. Je serais encore plus rapide et cette fois, je pourrais contre-attaquer dans le ciel ! Je pouvais aisément bondir grâce à ma queue, mais je devais me distancer de ses attaques qui me suivaient de près ! J’avalais donc le bonbon, prêt à courir comme je n’avais jamais couru !

Et pourtant, je continuais à courir à la même vitesse… Je ne comprends pas… Normalement, je le mange et bam ! Mais cette fois, ça ne suffisait pas. Ce n’était pas possible, ce bonbon devait être expiré. Rapidement, j’en reprenais un autre, mais sans effet. Rien ne se passait comme je le voulais aujourd’hui ! Je tentais de comprendre ce qu’il se passait alors que l’un des tirs d’Edward réussit à me toucher. S’il avait visé un peu plus bas, je pense que je serais présentement très, mais très très mort. Je sentis une intense douleur à mon oreille, se trouvant un peu au-dessus de ma tête sous ma forme hybride. J’entendais mon cœur battre bruyamment dans celle-ci, la douleur était immense. Je poussais un cri de douleur; j’étais incapable de l’arrêter de toute façon. Malgré mon désir, je ne pouvais pas vérifier son état. Si je ne courais plus, je serais criblé de ses attaques ! Je ne pouvais plus prendre de risque. J’enfouissais mes mains dans mes poches afin de prendre le plus grand nombre de bonbons que je le pouvais. Gueule grande ouverte, j’engouffrais ce qu’il y avait dans mes mains. Si ça ne marchait pas, je ne savais pas si je pourrais fuir la scène…

Heureusement, je sentis mon corps réagir à cette dose de sucre. Je me sentais rempli d’énergie ! Si ce n’était pas de la pulsation douloureuse de mon oreille, je me sentirais presque bien. Mais cette fois, ce petit instant de plaisir était sévèrement gâché. Ce serait stupide de dire que le conflit était maintenant personnel, puisque c’était le cas depuis le début… Mais maintenant j’avais un aide-mémoire constant que la situation était loin d’être bonne. Je profitais donc de ma nouvelle vitesse pour esquiver les nouvelles attaques tout en me dirigeant sous Edward. Je courais autour de lui et, une fois qu’il me perdait du regard, j’activerais mon plan. C’est à ce moment que je me propulsais dans les airs afin de lui administrer un bon Dokugan Panchi ! Je prenais un gros risque, mais c’était impossible que mon ennemi puisse réagir une fois dans les airs ! Mais ce n’est pas aujourd’hui que je vais mourir ! C’était le parfait moment pour frapper !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Lun 21 Mai - 14:49





Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Pourtant, cet ennemi inattendu ne semblait vouloir ployer devant ma toute-puissance. Pourquoi s’opposait-il avec tant de hargne à mon règne céleste ? Pourquoi semblait-il vouloir s’absoudre de mon pouvoir destructeur ?

Je fus étreint d’un ricanement moqueur.

Évidemment, il voulait survivre, tout comme moi. Il se dépassait, puisait dans tout son être afin de voir d’autres lendemains. À travers notre être en somme bien différent, nous épousions le même désir, au fond.

Et le petit être disparu.

Du moins fut-ce ma conclusion lorsque la paume qui commençait à m’être familière me heurta d’une rage sans précédent. Rapide, bien trop rapide… Mais comment était-ce possible ? N’avais-je pas drastiquement haussé ma cadence de tir, guidé par cette colère qui faisait ma force ?

Mon corps fusa vers le sol tandis que j’imaginais mon adversaire me toiser, un peu plus haut. Cette attaque était bien pensée : sans doute s’était-il glissé hors de mon champ de vision, et s’était propulsé dans les airs : après tout je faisais une cible de choix pour lui. Et maintenant, j’étais prisonnier de ma chute, offrant une ouverture de rêve pour m’achever. Je soupirai. La défaite était sur le point de m’étreindre.

Je pestais.

Cet enfoiré de Norton ne me laisserait donc jamais tranquille ?!

Je pestais de plus belle tandis qu’une colère sourdre me martelait de l’intérieur. Je ne pouvais me résoudre à accepter une fin de combat aussi convenue, aussi médiocre. Alors, mes ailes se déployèrent.

« ME PRENDS PAS DE HAUT… GAMIN !! »

De part et d’autre de mon corps, de puissantes ondes de choc annulèrent ma chute et me propulsèrent au niveau de mon ennemi qui flottait toujours. Je n’avais pas pu résister à la tentation de le punir pour sa naïveté. J’étais le maitre des cieux, aujourd’hui, et sa piètre performance ne viendrait certainement pas entraver mon règne.

Alors, mes poings se joignirent au-dessus de ma tête afin de former ce qui ressemblait à une enclume : il s’agissait de marteler ce jeune fou afin de le remettre à sa place : sur la terre ferme. Lorsque mes deux poings le frapperaient, une onde de choc viendrait booster mon offensive afin de maximiser ma puissance de frappe. Ce coup, s’il faisait mouche, était censé me donner la victoire.


______________________






Résumé:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Mer 23 Mai - 15:35





Combien pour le Valentine ?


Voler comme un panda roux



Le coup avait fait mouche, mais je restais sur mes gardes. Il avait réussi à se propulser dans les airs grâce à ses techniques, alors rien ne l’empêchait de revenir. La possibilité que mon attaque ait porté un coup décisif ne me venait même pas à l’esprit : un adversaire aussi coriace ne pouvait simplement pas être vaincu aussi facilement. Plus le combat avançait, plus mon esprit se sentait… éveiller. Je ne sais pas vraiment comme le dire, mais c’est un peu comme une épée que l’on aiguise. La seule différence, c’est que la pierre à affuter était un primé qui voulait me tuer. Je suppose qu’Heziel avait raison lorsqu’il disait que je ne me concentrais pas assez lors d’un combat. L’intensité de ce combat me fit réaliser à quel point j’avais des lacunes précédemment. Si je ne les adressais pas, je pouvais très bien en mourir dès maintenant ! Je ne devais jamais assumer que j’avais l’avantage ni jamais croire avoir vaincu mon adversaire sans m’assurer qu’il est inconscient ou mort… Car si je relâche la tension, c’est moi qui finirais étalé au sol ! Dans tous les cas, ce combat me fit réaliser bien des choses. Par exemple, je devais apprendre mes faiblesses afin de les corriger. Je devais également comprendre plus amplement mon fruit du démon qui, pour la première fois de ma vie, avait réagi d’une façon que je n’avais pas prévu. Pour finir, je devais trouver un moyen de garder mon calme pour les prochains combats, je fais trop de gaffes quand je suis fâché !

Oh, et aussi qu’Edward Lawrence était un type assez difficile à mettre à terre… Dans tous les sens du terme.

À peine avait-il commencé à perdre de l’altitude que mon ennemi retrouvait déjà son entrain. Rapidement, il avait utilisé son pouvoir pour remonter vers moi. C’était évident qu’il allait tenter de reprendre l’offensive. Je n’étais pas habitué aux combats aériens, mais j’étais habitué d’être dans les airs ! À force de bondir et de sauter partout, j’avais mes moyens pour esquiver ! Cette fois, il remontait dans son… anti-chute ? Je n’avais pas d’autres termes… Comment appelait-on quelqu’un qui se propulse pendant une chute ? Enfin bref, il revenait vers moi et il semblait encore très vénère. Comme je n’avais pas envie de me prendre un autre mauvais coup, je décidais rapidement de prendre le large. J’utilisais le Hōkai pour me tirer de ce mauvais pas. Plutôt que de me diriger vers le haut, je l’utilisais pour me distancer d’Edward en reculant dans les airs. Alors qu’il tentait de me frapper comme un ballon de volleyball, visant à faire un cratère grâce à un smash, je suis parvenu à esquiver en grande partie l’offensive. Ses poings ne m’avaient peut-être pas atteint, mais les ondes qui les entouraient donnaient quand même un bon coup de fouet. C’était l’équivalent de recevoir une gifle provenant d’un boxeur revêtant un gant de métal. Ça fait mal, mais ça pourrait être bien pire.

Je tournoyais dans les airs, mais je n’avais pas perdu mon objectif de vu. La douleur constante à mon oreille était un excellent aide-mémoire. Je pouvais bien penser que je devais résister à la colère, mais j’avais clairement perdu mon sang froid et j’étais incapable de retrouver mon calme. Pendant cette pirouette aérienne, je changeais de forme. Cette fois, non pas en humain, mais pour prendre ma seconde forme hybride. Je contractais la majorité de mes muscles pour créer une sorte de boule. Un peu comme un fléau d’armes. Puisqu’il m’avait frappé de haut en bas, mon attaque devrait assurément lui atterrir sur la tête. Après tout, je n’allais pas arrêter le momentum offerte par Edward; je devais bien lui rendre!

-Il faut parfois redescendre sur terre !

Quoi ? J’avais moi aussi le droit de répliquer avec des vannes ! Il le cherchait en plus ! C’est lui qui a commencé ! Je ne m’excuserais pas ! Si tout allait bien, je pourrais atterrir dans les plus brefs délais, une fois que mon attaque ait été effectuée.


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Spoiler:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Edward Lawrence
Pirate
Edward Lawrence
Messages : 925
Race : Humain de grande taille (3m)
Équipage : Yonkou Erika - Edward's Pirates

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue41/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue289/500[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (289/500)
Berrys: 999.999.999.999 B
Mer 23 Mai - 21:14






Début 1506 ~ Grand Line Voie n°3





Alors, ma sentence s’abattit sur mon féroce adversaire, l’écrasant de toute ma puissance. Le vide. Mes yeux se fermèrent, comme pour accepter cette issue pourtant inconvenante. Finalement, ma dernière impulsion avait été vaine : il avait été aisé pour le prodigieux garnement de lire en moi. Mais qu’avais-je espéré au juste, avec cette contre-offensive déjà employée ? Quelque part, c’était manquer de respect à ce surprenant maudit. J’avais fauté et la sentence serait irrévocable. Alors mon châtiment me percuta de plein fouet, m’invitant lourdement à rejoindre la réalité terrestre. Celle que, finalement, je n’étais jamais parvenu à réfuter totalement.

Après l’impact virulent, les traits de mon visage endolori se crispèrent dans une expression à mi-chemin entre douleur et frustration. Cet être chétif et innocent, fort de son inexpérience de la vie était parvenu à s’élever plus haut dans le ciel que moi. Il venait de m’être supérieur. Et cette pensée, lourde de sens, semblait me précipiter à mon douloureux destin. Mes retrouvailles avec la terre ferme firent vibrer le sol de toute la zone.

Dans ma tête, diverses pensées s’entrechoquaient alors que je tentais de ne pas sombrer encore plus bas alors que mon corps était apparié d’innombrables gravats. Avec toutes les peines du monde, je parvins tout de même à me retourner sur le dos, de manière à contempler celui qui m’avait mis à terre. Cet enfoiré de gamin… Il aurait mérité la mort pour ses propos, pourtant, j’en étais arrivé à une tout autre conclusion. Un gamin si fort ne pouvait pas sortir de nulle part… il y avait forcément une explication à sa toute-puissance. Mes réflexions m’avaient porté vers une évidence : ce garnement avait été béni par le sang.

Un fils de Yonkou… c’était forcément ça !

Oui ! C’était sans aucun doute la raison cachée derrière toute cette mascarade, la raison pour laquelle j’avais été ainsi malmené. Moi ? Edward Lawrence ? Perdre contre le premier gamin venu ?! Impossible ! Mais s’il s’agissait effectivement de la descendance secrète de l’un des empereurs de ce monde, tout était logique. Finalement, je n’étais pas si faible…
Un immense soulagement s’était emparé de mon corps et semblait avoir effacé toutes mes blessures. En cet instant de grâce, je me sentais si léger qu’il me serait sans doute possible de m’astreindre à la force gravitationnelle. Ce que je ne parvins toutefois pas à faire.

Dommage.

Chassant ces cogitations douteuses d’un mouvement de tête, j’entrepris de me relever. Bien que difficile, cette opération fut un succès. Alors, j’informai le monde de mon retour au combat d’une annonce toujours aussi tonitruante tandis que mes bras s’étaient écartés :

« WRAHAHAHAHAHAHAHAHAHA ! ».

Et puis, ce fut le juste retour des choses. Le monde sembla vaciller autour de moi. C’était le signe qu’il avait peur de mon potentiel latent. Je titubai, comme déséquilibré. Ma vision se flouait, mes pensées me semblaient obscures. Étrange. Était-ce là l’éveil du haki de l’observation tant attendu ? Et puis, un mal de crâne me martela la tête. Pourtant, cette vive douleur avait quelque chose de réjouissant. Oui, ce combat de prestige m’avait sans doute permis d’accéder à une nouvelle faculté. Alors, tout sourire, mon corps ploya et les gravats qui m’entouraient vinrent m’accueillir une nouvelle fois tandis qu’un voile obscur enrobait tout mon être. Une belle journée était sur le point de s’achever.

Alors, dans un silence sourd, le tonitruant affrontement livra enfin sa conclusion. Edward Lawrence venait d’être vaincu.


______________________






La véritable identité de Pumori Fulgen:


Ps:

Donc évidement, mise à part les révélations INCROYABLES sur l'identité véritable de Pumori... accompagné d'un mal au crâne random qui "achêve" ce branquignol de Ed

Bonne lecture !

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   597921Signature


Membre du club officiel des "Victimes d'Erwin le vicieux" et des "Victimes de Pumori".
Edward Lawrence
Revenir en haut Aller en bas
Pumori Fulgen
Pumori Fulgen
Messages : 446
Race : Humain
Équipage : Dokugan no Ichimi

Feuille de personnage
Niveau:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue34/75[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (34/75)
Expériences:
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Left_bar_bleue96/250[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Empty_bar_bleue  (96/250)
Berrys: 15.751.000 B
Ven 25 Mai - 0:38





Combien pour le Valentine ?


Fin des hostilités (?)



Je retombais donc au sol, peinant à rester debout. Le coup précédent m’avait fait mal à la tête et le trou dans mon oreille ne m’aidait pas du tout à garder l’équilibre. Pourtant, pour l’une des rares fois depuis mon arrivée chez les dokugans, j’étais encore debout après un combat. Recouvert de blessures, de sang et de suie, j’étais étonné d’être encore plus ou moins vivant. Quelques secondes auparavant, je venais de porter un puissant coup à Edward Lawrence. Cette fois, il n’était pas resté dans les airs. Il avait vécu l’expérience totale que pouvait offrir la Dokugan Airline : passant du vol plané jusqu’à l’atterrissage forcé. Pendant quelques secondes qui semblaient être plusieurs minutes, tout semblait être calme. Je respirais rapidement, tenant mon oreille dans une main. Je soupirais longuement. Est-ce que c’était terminé ? Mon instinct était brouillé, s’attendant à la fois au meilleur et au pire. C’est à ce moment que j’aimerais avoir un bon bâton pour vérifier s’il était encore vivant. C’était la méthode la plus efficace que je connaissais pour vérifier l’état de santé d’une personne inconsciente. Ça et apporter ladite personne voir un médecin, mais je n’allais pas apporter Edward voir Kraehe. C’était peut-être une ruse pour embarquer sur le navire !

Mais rien n’était vraiment simple, n’est-ce pas ?

Le corps inerte de mon adversaire recommença à bouger. Alors qu’il était face contre terre, il se retournait pour voir de nouveau le ciel. Pire encore, il semblait même prêt à se relever ! Je me repositionnais pour une nouvelle offensive, mais je ne pouvais pas cacher l’effort fourni. La seule chose qui me gardait encore debout était la menace qui était devant moi… Et Edward semblait regagner ses forces. Je n’en croyais simplement pas mes yeux. Certes, j’étais dans un équipage dans lequel notre capitaine se relevait (presque) toujours, mais c’était une autre paire de manche de le vivre soi-même ! Voir quelqu’un revenir à la charge après un tel combat, ça plombe sacrément le moral ! Avec un rire tony-truand, Edward levait les bras dans les airs. Je serais les poings une fois de plus. Je commençais à réfléchir à une nouvelle stratégie. Les anciennes ne fonctionneraient peut-être plus, je devais trouver autre chose ! Si seulement j’avais frappé plus fort ! C’était facile à dire : la vraie question à se poser était si j’en étais capable !

Puis, coup de théâtre. Alors que je réfléchissais aux alternatives, considérant même de fuir le lieu si de telles entourloupes continuaient, Edward a effectué quelque chose que je n’avais en aucun cas prédit. Alors qu’il levait les bras, prêts à revenir à la charge, il tourna de l’œil. Dire que j’étais surpris était un euphémisme ! Je pense que ça m’avait fait bien plus peur que s’il avait tenté de m’attaquer ! C’était une ruse ? Ou est-ce qu’il était vraiment tombé pour la dernière fois ? Ou peut-être que c’était moi qui étais inconscient ! Je restais immobile quelques instants avant de décider de me pincer. Aie, c’est bon, ce n’est pas un autre de ses mauvais rêves ! La tension semblait quitter mon corps d’un coup, sentant que le danger était finalement passé. Je décidais de m’assoir pendant quelques moments, principalement parce que mes jambes décidèrent de céder à ce moment. Je pourrais dire que je sentais encore la colère qui m’avait envahi ou bien que j’étais rempli de joie d’avoir sauvé l’honneur de l’équipage, mais ce n’était pas ce que je ressentais. J’avais honte. Rien de tout ça ne se serait produit si je n’avais pas gaffé. Au final, Edward n’avait rien demandé à personne. J’ai laissé les sentiments parler et le résultat est là : deux types qui se sont battus sur un coup de tête… Et personne ne gagnerait rien de ce combat, si ce n’est des blessures…

Et maintenant quoi ? J’étais exténué, Edward était hors d’état de nuire et on avait détruit un bâtiment. Oh mince, on a vraiment détruit un bâtiment ! Enfin, c’était lui qui avait fait le plus de dégât ! Mais puisque le silence revenait, les civils n’hésiteraient pas à ressortir bientôt. Je devais me casser et vite. M’appuyant sur mes propres jambes, je me relevais également. Avec un peu de chance, je pourrais rejoindre l’équipage en quelques minutes. Sentant les effets du sucre diminuer, je recommençais à faire le plein avant de partir. Rapidement, j’engouffrais un tas de friandises pour conserver ma vitesse. Puis, je regardais mon adversaire… Il allait probablement se faire capturer, maintenant qu’il était inconscient… Mais une fois à Impel Down, il ne pourrait plus venir menacer l’équipage ! Avec sa prime, c’était presque une certitude. Ceci dit, après un tel combat, ça m’étonnerait que le balafré ne revienne nous chercher des noises. Et s’il décidait de revenir, on avait Kain de notre côté…

Je n’avais pas vraiment de pitié pour lui. Après tout, il avait bien tenté de m’arracher la tête et il avait provoqué l’équipage ! Mais à l’exception de prouver mon point, je n’avais pas vraiment d’animosité envers lui. En fait, ce n’est pas vrai : mon oreille me rappelait douloureusement cette expérience. Alors quoi ? Je lui perce l’oreille et on est quitte ? Ce n’était pas vraiment mon genre… Lui voler ses pistolets ? Ah, ça me ressemblait plus ! Alors que je continuais de recharger mon taux de sucre, je décidais de chercher ses armes. Je réfléchissais à leur utilité, mais bon… Est-ce que je désirais vraiment lui donner une raison supplémentaire de me retrouver ? Bon, c’était le moment de partir. J’empoignais Edward pour le positionner sur mon épaule. Puis, je fis ce que je savais faire le mieux : fuir les lieux ! Alors qu’une de mes mains tenait fermement mon passager, l’autre prit un den den mushi pour avertir l’équipage que l’on devait décamper au plus vite d’ici.

Entre le navire et cette ville, il y avait une petite forêt dans laquelle je déposais Edward. Alors que je dévorais mes dernières friandises, espérant avoir assez d’énergie pour le reste du trajet, je regardais une dernière fois le plus terrible de mes ennemis. Punaise… C’est moi ou il avait encore un grand sourire ? Je le laissais donc là, appuyer contre un arbre, avec ses armes non loin de là. Je m’apprêtais à partir lorsqu’une partie de moi eut une idée. Ok, je ne le laissais pas pour mort en plein centre-ville, mais je méritais bien une vengeance pour mon oreille ! Et ça tombait bien, j’avais une idée terrible ! Je sortis mon calepin et un crayon avant de gribouiller quelques mots. J’arrachais la feuille, que je plaçais dans le canon, tout en m’assurant que celle-ci soit visible de l’extérieur.

Sans rancure ? Pumori Fulgen, mousse des dokugans et primée de 7 millions de berrys

Oh, j’imaginais déjà sa tête ! Je ne pouvais m’empêcher de ricaner un peu ! Avec cette petite vengeance, je me préparais à courir vers le navire en espérant qu’Edward ne se réveille pas immédiatement !


© Codage By FreeSpirit & modification by Pumori




Ps:

_________________
[Présent] Combien pour le Valentine ? (Pv Edward)   Pumotr10

Pumori Theme
Pumori Fulgen
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers: