Derniers sujets

[Présent] La Bataille de Ghordalu : L'Automne de la Féodalité (feat Sakuga Keigo)parMaître-Jeu
Hier à 22:30
Incubateurs prêts [Animation]parMaître-Jeu
Hier à 19:20
Quêtes par PalierparHeika Seihen
Hier à 19:12
Dorian Karmon [Notations]parDorian Karmon
Hier à 18:42
[Présent] Récoltons les Fruits de notre dur labeurparDorian Karmon
Hier à 18:40
Sakuga Keigo [Notation]parSakuga Keigo
Mar 23 Avr - 22:45
Demande de progression dans le Nouveau MondeparSakuga Keigo
Mar 23 Avr - 10:36
Tops Sites ! parSakuga Keigo
Lun 22 Avr - 13:46
Création d'une boutiqueparRébéna Té Ra
Dim 21 Avr - 14:30
-29%
Le deal à ne pas rater :
PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne!
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2841
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue43/75[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue297/500[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (297/500)
Berrys: 341.428.650 B
Ven 1 Déc - 23:32

Lofi


[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Pnj_hp11
Mizu Sakana/Delta

Delta demeurait immobile au fond de l’eau, scrutant la surface à quelques mètres au-dessus de lui tout en restant concentré sur les bruits provenant de la côte toute proche. Cela faisait déjà plus d’une semaine qu’il répétait sans cesse la même soirée, venant se placer à cet endroit à la tombée de la nuit pour n’en partir qu’au moment où le soleil apparaissait à l’horizon. Il se positionner ici sans bouger, ne pouvant se permettre de se déconcentrer ne serait-ce qu’un instant. Posant alors ses yeux sur la chaloupe qui s’éloignait lentement du bord il estima la distance qu’il lui restait à parcourir pour atteindre le navire qui attendait encore plus au large, tentant de deviner approximativement le temps qu’elle mettrait à le rejoindre. La crique dans laquelle il se trouvait était presque quotidiennement l’objet de ces allées et venues nocturnes, des échanges secrets que certains ne souhaitaient pas voir révéler. Située à l’écart de la ville et difficile d’accès par la voie des mers à cause d’une zone de récifs importante à marée basse seuls les marins expérimentés connaissant bien les lieux s’y aventuraient. C’est pourquoi cet endroit avait été choisi pour agir, un naufrage dans ces eaux ne choquerait personne et l’élimination de sa cible en serait d’autant plus simple dans son milieu naturel. Sa présence s’expliquait par le fait que les informateurs de Dead-End étaient parvenus à glaner une information cruciale. Lofi, l’un des héritiers à la couronne, ferait lui-même le déplacement pour rencontrer un potentiel allié au large de cette crique d’ici la fin du mois. Le problème qui s’était alors posé était qu’ils se trouvaient alors à deux semaines de cette deadline, et cela faisait déjà neuf jours qu’il perdait son temps à attendre ici. Les premiers jours où l’information avait fuitée quelques milices étaient apparus de temps en temps sur la côte, surveillant les embarcations en espérant pouvoir éliminer un rival. Néanmoins après que deux d’entre elles se soient rencontrées une nuit et y aient perdues quelques plumes il n’y avait plus eu aucun mouvement de la sorte. Seuls quelques héritiers avaient eu vents de cette rumeur mais visiblement aucun ne l’avait prise assez au sérieux pour y risquer une partie de ses hommes chaque soir. Mais l’information avait été vérifiée par Dead-End et ses collaborateurs, s’ils ne savaient pas la date exacte il n’y avait aucun doute que cette rencontre aurait lieu.

Une vibration brisa alors la concentration de l’Homme-Poisson, quelque chose venait de tomber dans l’eau proche de la côte, assez loin de la chaloupe qui venait à peine de le dépasser pour que ses occupants ne l’entendent pas. Néanmoins pour un homme-poisson il était impossible de manquer une telle interaction inhabituelle, d’autant plus lorsqu’on était concentré. Son regard resta sur la chaloupe qui s’éloignait peu à peu de lui, son corps demeurant immobile tandis qu’il comptait mentalement les secondes qui s’écoulaient. Un autre agent de Dead-End l’accompagnait dans ses missions chaque nuit, pas forcément toujours le même mais un soldat formé pour reconnaître sans aucun doute possible Lofi s’il venait à se présenter. Même si ce n’était pas une autoroute ils ne pouvaient pas couler chacune des embarcations qui passaient à cet endroit, il fallait donc qu’ils identifient leur cible avant d’agir, et il ne pouvait pas le faire de sa position sous-marine. Un objet qui tombait dans l’eau pouvait être n’importe quoi, un coup de vent lançant un gland dans la mer, un soldat passant qui jette une pierre car il s’ennuie. Néanmoins lorsqu’il compta dix secondes la vibration recommença, quasiment à la même distance, le signal était clair, il était l’heure d‘agir ! Se redressant aussitôt il s’étira rapidement les bras et les jambes quelques peu engourdis après sa longue attente avant de se diriger vers un rocher pointant vers la surface. Parvenant à côté de celui-ci il en brisa la base d’un coup sec, s’assurant que la forme de son récif improvisé ferait l’affaire il s’élança alors d’un bond à la suite de la chaloupe, portant sans difficulté le rocher de deux mètres qui signerait l’arrêt de morts des marins du soir. Ralentissant en parvenant à hauteur de son objectif il prit quelques mètres d’avances sur celui-ci avant de faire sortir légèrement le bout du rocher qu’il tenait dans ses bras, s’assurant de tenir fermement celui-ci sans que les membres de l’embarcation n’aperçoivent celui-ci avant qu’il soit trop tard. De toute manière au milieu de cette pénombre les hommes ne voyaient guère que la lumière du navire vers lequel ils se dirigeaient.

Le choc résonna dans les profondeurs tandis que le bois cédait face à la pierre qui ne bougeait pas d’un pouce et que l’agitation gagnait la chaloupe. En quelques secondes l’embarcation se retrouva éventrée sur le côté droit et commençant déjà à sombrer sous les flots qui l’engloutissaient. La stupeur des passagers passées des cris commencèrent à résonner au-dessus de l’eau. Aussitôt Mizu lâcha le récif qui sombra aussitôt, entrainant avec lui l’avant de la chaloupe qui se brisa en deux sous la pression soudainement exercée. Deux hommes tombèrent à l’eau tandis que la seconde partie, libérée de son emprise, se relevait brusquement en arrière sous le poids de ses occupants, les propulsant à leur tour dans les flots noirs. En un mouvement Delta attrapa un premier corps par la jambe, plongeant alors vers le fond en entrainant sa victime avec lui. Rattrapant rapidement le récif dans sa chute il frappa d’un coup sec au crâne l’homme avant de le placer sous ce qu’il restait de l’embarcation. Le pauvre hère déjà assommé se retrouvait pris au piège sous la chute du récif et serait coincé sous celui-ci dès lors qu’il toucherait le sol. Repartant aussitôt vers la surface l’Homme-Requin attrapa une seconde jambe dont il entraina une nouvelle fois le propriétaire au fond des flots. Se redressant finalement sous les yeux écarquillés de sa proie il lui asséna un premier coup dans le ventre qui expulsa ses réserves d’air provoquant aussitôt la recherche d’air de l’individu qui ne trouva que de l’eau à avaler, se noyant à une vitesse record tandis que son bourreau réitérait l’opération sur les deux autres malheureux. Le dernier était Lofi, grand combattant sur terre mais totalement impuissant dans l’eau, il prit le temps de s’assurer que le prince avait bien vu son visage, le laissant même tenter de se débattre tandis qu’il le coinçait parfaitement à une dizaine de mètres de la surface. Il sorti alors de son bras libre un trèfle irlandais qu’il plaça devant les yeux de sa victime qui écarquilla les yeux. Bien qu’il n’en voit pas trop l’intérêt il avait reçu pour consigne de s’assurer que l’homme sache qui venait de commanditer sa mort, son frère Raife ! Sans plus de cérémonies Delta acheva son vis-à-vis, s’assurant que celui-ci était bien mort avant de laisser son corps remonter vers la surface. Dès lors il s’éloigna de la scène de son forfait, des chaloupes de secours avaient déjà été mises à l’eau par le navire qui attendaient les malheureux et bien qu’il fasse nuit il valait mieux ne pas prendre le risque qu’un des secouristes ne voient l’homme-poisson grâce à sa lampe. La mission était accomplie et avec ces témoins la version d’une noyade malheureuse et accidentelle ne souffrirait aucun doute pour ceux qui venaient d’y assister, et qui ne manqueraient pas d’en diffuser la nouvelle dans toute l’île.



_________________
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! 1386332635-sign-kiru2
Kabayochi.M.Kiru
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2841
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue43/75[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue297/500[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (297/500)
Berrys: 341.428.650 B
Ven 1 Déc - 23:33

Joker!


[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! 613773FNKmWlQ
Ningen Takai/Bêta

Ningen marchait en rang serré au sein des troupes de Yatsu, l’un des princes bâtards, demeurant un homme au milieu des soldats qui se rendaient au champ de bataille. Il lui avait fallu trois semaines pour se faire une place dans ce groupe et que le prince lui fasse suffisamment confiance pour l’amener au combat. Certes il avait dû cacher ses aptitudes et se restreindre à un niveau même inférieur au prince mais il n’avait toujours pas une confiance suffisante de la part de celui-ci pour que le lieutenant ne surveille pas ses faits et gestes. La nouvelle de la mort de Lofi avait résonné quelques jours plus tôt et après une longue période de beuverie de nombreux princes y voyaient une opportunité de poursuivre la réduction du nombre d’héritiers vivants. La colonne d’une soixantaine d’hommes s’arrêta brusquement tandis que la colline de Lamorrapid se présentait devant eux. Ningen suivit du regard Yatsu qui passa devant la cohorte, toujours escorté de son bras droit, pour observer la colline. Il y avait déjà deux autres groupes positionnés au bord de la colline, eux aussi demeurant immobile comme attendant quelque chose. Une bonne dizaine de minutes passèrent durant lesquelles deux nouveaux groupes vinrent rejoindre les autres dans leur attente avant qu’un cor ne se fasse entendre en face d’eux. Les quatre autres groupes y répondirent dans la foulée avant qu’un nouveau silence ne s’installe, celui-ci ne durant que quelques secondes avant que des cris ne s’élèvent dans le ciel matinal et que tous se mettent à charger soudainement vers le centre de la colline, les princes positionnés à l’arrière avec leurs lieutenants.

Deux groupes bifurquèrent soudainement l’un vers l’autre après quelques mètres parcourus, certainement une rivalité plus forte entre deux princes qui se ciblaient mutuellement. Il ne fallut que quelques secondes de plus avant que les trois groupes restants ne se rencontrent au centre de la colline. Aussitôt les cris redoublèrent tandis que le bruit des fers qui s’entrechoquent montait dans l’air encore si paisible quelques minutes auparavant. Ningen croisa le fer avec deux hommes, les parant sans difficultés mais sentant néanmoins les contrecoups de sa baisse de niveau volontaire. S’il ne rencontrait pas une féroce opposition pour le moment il serait probablement plus rouillé face à un adversaire plus puissant. D’une feinte il pris à revers l’un de ses deux adversaires, écartant l’épée du second combattant avant de frapper le premier d’un coup sec, se remettant en position tandis que le corps de sa victime tombait au sol. Se concentrant alors sur le survivant qui sembla troublé par le sort de son compagnon le bretteur s’élança de nouveau pour frapper avant que son entreprise ne soit interrompu par un nouveau cor au bruit légèrement différent. Les armées se reculèrent légèrement, effectuant une pause dans leur affrontement pour observer les nouveaux arrivants, Joker et son armée venaient se joindre aux festivités. Les trois armées situées au centre s’écartèrent de manière plus nette tandis que les deux à part reprenaient le combat, peu concernées par cette arrivée.

Ningen en profita pour observer les positions de chacun, il avait pu apprendre les traditions respectées par chaque prince et ses hommes dans ces combats, mais les vivre était quelque chose de totalement différent. Il y avait une raison pour laquelle aucun prince n’était mort jusqu’ici alors que cette colline était souvent le lieu d’affrontements, tous les héritiers demeuraient derrière leurs hommes, protégés par un ou plusieurs lieutenants sans réellement se lancer dans la bataille. Ces combats étaient devenus une routine et aucun prince n’y lançait la totalité de ses forces, de peur d’en subir le contrecoup. On était loin du bain de sang total, les morts dépassant rarement la dizaine de soldats en fonction du nombre d’armées présentes. Chaque bâtard préférait battre en retraite dès lors qu’il commençait à perdre quelques hommes. Il arrivait que les armées repartent avec des blessés mais sans aucun mort. Au final le nombre important d’héritiers et donc d’armées restreignait les prises d’initiative et incitait à la prudence, même si un prince parvenait à tuer deux de ses adversaires au prix de son armée il aurait encore plus d’une trentaine d’armées à affronter et se retrouverait en grande difficulté. Ces simulacres de bataille expliquaient aussi l’ambiance qui régnait dans la ville où les armées frustrées se transformaient en véritables milices, pour le plus grand malheur des habitants. Il était d’autant plus étonnant de voir l’honneur dont faisaient preuves les différents combattants en s’annonçant et attaquant de front chaque armée là où plusieurs dégâts auraient pu être faits avec un assaut surprise. Mais on sentait depuis la mort de Lofi, le premier prince à tomber, un regain de volonté palpable. C’était le meilleur moment pour agir, certains prendraient probablement plus de risques et des ouvertures se créeraient sans que l’agent infiltré ne grille sa couverture. Si l’on apprenait que des personnes extérieures influaient sur la course à l’héritage les princes risquaient de s’allier contre eux et l’armée royale de se mêler de tout ça, pour le moment il valait mieux demeurer discret.

Le bretteur sortit de ses pensées alors que ses compagnons repartaient au combat, les hommes de Joker venant se placer sur la gauche de l’agent de Dead-End. Repérant l’adversaire qui avait été sauvé par le gong un peu plus tôt il se replaça face à lui, tandis qu’un homme de Joker venait faire la jonction du trio de combattants. Esquissant un mouvement en direction de l’homme perturbé il vit celui-ci reculer d’un pas, laissant une occasion au troisième larron de s’avancer pour tenter de le frapper. Aussitôt Ningen vit l’ouverture dans le dos de l’opportuniste et s’y engouffra, bousculant le guerrier d’un coup de coude tandis qu’il arrivait sur le second rideau de défenses visiblement surpris de cette apparition. Son bras gauche vint alors pousser les deux individus devant lui, les faisant reculer suffisamment pour qu’il puisse éviter les coups de lames de leurs alliés dans son dos. Attrapant un des pauvres bougres par l’épaule il le retourna devant lui afin de s’en servir comme d’un bouclier. Il put voir les défenseurs hésiter un instant à frapper l’un des leurs mais avant qu’ils ne puissent prendre une décision le bretteur leur lançait leur compagnon dessus comme en guise de bélier. Deux hommes de la troisième ligne défensive se retrouvèrent ainsi au sol, et aucun de leurs alliés ne parvint à empêcher la progression du Calculateur qui se retrouva dos aux soldats et face à Joker, son lieutenant demeurant le seul obstacle à franchir. Le prince était le maillon faible du jour, son précédent lieutenant avait eus le malheur de tomber sur Kiru incognito lors d’une de ses “soirée milice” et Joker y avait perdu une partie de son armée ce jour-là également. Le lieutenant qui lui faisait face était donc bien inférieur aux autres, étant probablement toujours en formation et demeurant un combattant moins doué que son prédécesseur.

Sans hésiter Ningen fonça sur l’individu, faisant mine de partir sur la gauche pour changer brusquement de côté au dernier moment. Une feinte simple qui vit le lieutenant tomber totalement dans le panneau tandis que le bretteur venait le frapper d’un coup dans le dos avec le pommeau de son arme. Demeurant concentré sur sa cible alors que les soldats commençaient à converger vers leur prince pour le protéger Ningen enleva subitement les freins qu’il s’était imposé jusqu’alors. Sa vitesse augmenta subitement, prenant de court le bâtard qui ne parvint même pas à se mettre en garde avant que la lame ne vienne traverser son corps. Rapidement l’envoyé de Dead-End sortit de sa poche un trèfle qu’il porta devant les yeux de sa victime qui rendait son dernier souffle, s’empressant de ranger la plante dès lors qu’il sentit le corps perdre consistance. Personne n’avait aperçu le mouvement qu’il venait de faire mais Joker aurait su qui l’avait réellement tué, sa dernière vision demeurant le trèfle significatif de l’un de ses frères. Retirant lentement sa lame et laissant le corps tomber sur le sol il se retourna vers la bataille qui s’était arrêtée brusquement. Seuls les bruits des deux armées à part persistèrent quelques instants avant de laisser place au silence total de la nature. Tous le fixaient, sidérés et comme paralysés par ce qu’ils venaient de voir, même les hommes de Joker semblaient trop en état de choc pour tenter de venger leur chef. Reprenant son rôle de soldat Ningen leva subitement son épée en l’air et des cris de victoire retentirent alors sur toute la colline, toutes les armées à l’exception des soldats de Joker réagissant à la réussite du bretteur. Après quelques secondes d’exaltation les cors des cinq princes encore en vie résonnèrent les uns après les autres, signe que le combat s’achevait ici et chacune des armées entrepris de quitter les lieux. Les soldats du prince tombé demeurant hagard et ne sachant visiblement pas trop quoi faire. Le lieutenant vaincu hurla alors de rage en fonçant sur Ningen qui se prépara à parer l’assaut quand son assaillant s’écroula subitement en avant, une tache rouge signifiant la balle qu’il venait de recevoir dans le dos. Il n’y avait aucun honneur à tuer un homme avec une balle, qui plus est dans le dos, mais le lieutenant avait perdu tout honneur en voulant attaquer son adversaire alors que la fin du combat avait été sonnée. L’agent infiltré adressa un mouvement de tête de remerciement au tireur, un lieutenant adverse, avant de ranger sa lame et rejoindre son groupe. Il fut alors félicité par tous les soldats, devenant l’attraction principale d’une armée qui rentrait de manière bien moins ordonnée qu’à l’aller. Jetant un rapide regard vers Yatsu et son lieutenant il vit un large sourire sur leur visage, en plus d’avoir éliminé un adversaire de Raife il venait de marquer des points et de gagner la confiance de son supérieur actuel, son infiltration prenait une excellente tournure.



_________________
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! 1386332635-sign-kiru2
Kabayochi.M.Kiru
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2841
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue43/75[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue297/500[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (297/500)
Berrys: 341.428.650 B
Ven 1 Déc - 23:35

Atlas & Arcadios!


[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Pnj_mi11
Seta Panto/Omega

Seta observait la réunion qui se déroulait quelques mètres en dessous de lui sans réellement prêter attention à ce qu’il y était dit. Tranquillement assis sur une poutre dans l’armature qui soutenait le toit il profitait de la pénombre pour voir sans être vu. Kiru avait détruit la base souterraine d’Atlas lors d’une mission avec un hors-la-loi nommé Yao et depuis le Quartier Général du prince avait été déplacé dans une grande bâtisse propice à l’infiltration. Réajustant le masque qu’il portait sur le visage il grommela intérieurement, il n’avait jamais caché son visage lorsqu’il tuait, c’était une question de principes. Après il fallait avouer qu’il portait quasiment constamment du maquillage et que peu nombreux étaient ceux à avoir vu son visage sans cela, mais au moins il était connu et reconnu pour cette tête. Néanmoins aujourd’hui il n’avait pas le choix, il était primordial que tout se passe comme il le souhaitait afin de faire d’une pierre deux coups sans éveiller les soupçons. Ecoutant quelques instants les propos qui se tenaient dans la salle principale il retint un soupir, cela faisait plusieurs jours qu’Atlas enchainait les réunions afin de pouvoir prendre le dessus sur Arcadios. L’euphorie créée par la mort de Joker une dizaine de jours auparavant commençait à retomber mais le décès de deux prétendants au trône en l’espace d’à peine deux semaines avait relancé les ambitions des survivants. Néanmoins le contenu de ces grands colloques organisés par le prince était rarement intéressant, les mêmes choses étant répétées en boucle pour haranguer les troupes. Fermant les yeux un court instant il lutta pour rester alerte, à force d’y assister ce petit manège avait le don de l’endormir. Un bruit soudain plus important attira de nouveau son attention vers la pièce, les hommes y étant présent semblaient la quitter, leur grande messe était finie visiblement.

Seta se replaça alors accroupi, de manière à mieux observer les trois individus qui demeuraient encore sous lui. Atlas et ses deux lieutenants, Ryouken un semi-ogre et Kari un bretteur particulièrement perspicace, semblaient attendre que tous leurs subordonnés aient quitté la pièce, commençant à discuter dès lors que la porte fut fermée. Les informations échangées dans ces moments-là avaient une toute autre importance et leur avait déjà servi plus d’une fois. Raife avait beau avoir de bons informateurs le meilleur moyen de prendre de vitesse ses adversaires était de les espionner. Pour autant aujourd’hui il ne se préoccupa à aucun moment des propos tenus par les trois hommes, analysant une dernière fois les lieux qu’il avait eus l’occasion d’étudier à maintes reprises. Tranquillement il se tourna face à la poutre qui le supportait, mimant avec ses mains une forme allongée qu’il sembla alors attraper avec précaution pour l’insérer de manière verticale dans un contenant invisible qu’il saisit à son tour avant de se relever, se décalant légèrement afin de pouvoir se tenir debout sous le plafond. Ses mains se portèrent juste devant son épaule droite, tenant l’objet mimé devant lui tandis qu’un poids invisible se faisait ressentir sur son épaule. Il ferma un œil pour viser avant de presser le bouton du bazooka qu’il venait de créer, lançant alors une roquette indétectable sur le trio de combattants. Posant doucement le bazooka improvisé à côté de lui il se recula à nouveau accroupi sur la poutre, plaçant un bras devant son visage tandis qu’une explosion retentissait un peu plus bas et qu’un souffle chaud venait le frapper soudainement. Dès ce moment il se redressa et sauta dans le vide, repérant rapidement les corps des trois individus projetés par le souffle de l’explosion dont on pouvait voir les traces sur le sol. Battant des bras pour se stabiliser il atterrit juste devant le corps d’Atlas en partie calciné mais toujours en vie. Il fallait plus qu’une explosion pour se débarrasser de combattants de hauts niveaux et déjà il sentait grâce à son haki que le semi-ogre se redressait, il serait rapidement rejoint par Kari qui était le plus éloigné du choc. Se baissant sur le corps du malheureux il porta sa bouche à côté de son oreille et susurra un mot : “Trèfle”. Sans une once d’hésitation il planta alors la lame de ses ciseaux dans le corps de l’héritier qui lança un dernier râle de douleur avant de mourir.

Les portes s’ouvrirent violemment derrière lui, les soldats alertés par le bruit de l’explosion accourant au secours de leur prince, mais trop tard. Captant l’assaut de Ryouken du coin de l’œil le Mime esquiva sans difficulté, se rapprochant du corps de l’autre lieutenant qui commençait à se relever doucement comme s’il ne l’avait pas vu. Son haki le prévint alors du coup d’épée qui menaçait son dos, Seta ne bougeant qu’au dernier moment pour que la lame vienne couper le bord de ses vêtements, en faisant tomber un objet qui y était accroché. D’un coup sur le sol il sauta alors en direction d’une fenêtre, découpant les barreaux et le verre avec ses ciseaux comme s’il s’était agi de papier avant de commencer sa fuite dans la nuit. Il fit à peine quelques mètres avant de sauter dans un arbre et de s’y cacher, observant alors le bâtiment qu’il venait de quitter. Il ne fallut que quelques secondes avant que le mur n’explose sous les coups d’un semi-ogre fou de rage qui passa devant lui sans le remarquer, visiblement obnubilé par la vengeance fasse à la mort de son maître. Kari suivit aussitôt, criant le nom de son compagnon afin de le stopper, il avait dans la main l’objet laissé par Seta, un écusson aux couleurs d’Arcadios, le pire ennemi d’Atlas. Ryouken n’avait pas cherché à comprendre et partait déjà tuer le prétendu organisateur de cet assassinat mais visiblement Kari flairait l’embrouille et voulait stopper le lieutenant. Le maudit se redressa alors légèrement, portant une main dans son dos il en tira une flèche grâce à son pouvoir, encochant rapidement celle-ci dans l’arc qu’il mimait tandis que Kari passait devant lui sans le voir. Il décocha alors le projectile qui stoppa la course du bretteur, le faisant tomber au sol. Seta tomba alors au sol à la rencontre du lieutenant du prince déchu, son pouvoir ne pouvait pas tuer de cette manière mais il pouvait provoquer une douleur intense et l’impression de mourir, assez pour que l’homme ne soit pas en état de l’affronter à ce moment précis. Comme il l’avait fait quelques instants plus tôt il planta ses ciseaux dans le corps du pauvre hère qui s’apaisa aussitôt. L’agent de Dead-End partit alors à la poursuite du semi-ogre tandis que les soldats d’Atlas commençaient à sortir du bâtiment, mais tout était fini pour eux.



_________________
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! 1386332635-sign-kiru2
Kabayochi.M.Kiru
Revenir en haut Aller en bas
Kabayochi.M.Kiru
Pirate
Kabayochi.M.Kiru
Messages : 2841
Race : Humain
Équipage : Deadly Sins

Feuille de personnage
Niveau:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue43/75[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (43/75)
Expériences:
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Left_bar_bleue297/500[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Empty_bar_bleue  (297/500)
Berrys: 341.428.650 B
Ven 1 Déc - 23:38

Saint John!


[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Kiru_510[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! Sans_t13
Kabayochi.M.Kiru/Mr A – Aisu Musuko/Mr Z

Kiru attendait patiemment dans un bureau improvisé, fixant le Den Den Mushi qui trônait sur la table, espérant d’un instant à l’autre l’entendre briser le silence de la pièce. Seta ne devrait pas tarder à l’appeler pour lui annoncer la réussite de sa mission, il doutait que le Mime ait rencontré une réelle opposition mais avec son caractère rien n’était sûr. Ils avançaient doucement mais sûrement, avec Atlas ce soir cela ferait déjà 3 princes mis hors de la course, certes il en resterait encore 31 avant de pouvoir donner le trône à Raife mais au moins ils progressaient. La sonnerie du Den Den se fit alors entendre tandis que l’animal devant lui s’agitait soudainement. Se redressant d’un bon le Golem décrocha le combiné sans attendre, lançant aussitôt sa question :

Alors ?

Code Rouge ! Code Rouge !

Son interlocuteur raccrocha immédiatement en laissant le maudit sidéré, il s’attendait à recevoir un appel de Seta mais c’était la voix de Mr Z qui venait de résonner au travers de l’escargophone. Il savait pertinemment ce que signifiait le code rouge et ce que ça allait impliquer dans ses plans, il n’allait plus avoir le loisir de se cacher désormais. Tout aller s’accélérer dans les jours à venir et il allait devoir lui-même passer à l’action. Attrapant son Den Den Mushi il composa quatre numéros, jetant un rapide coup d’œil à l’escargophone blanc positionné à côté de lui qu’il avait acquis seulement quelques jours plus tôt sur cette île, désormais il pouvait parler librement sans craindre une écoute. Entendant les déclics de ses correspondants signifier qu’ils répondaient à son appel il n’eut pas le temps de parler avant d’entendre la voix du Mime :

J’allais t’appeler, Arcadios est mort c’est bon!

Que… mais tu devais pas viser Atlas ?!

Ah si lui aussi il est mort, mais Ryouken s’est chargé d’Aracadios avant de mourir, je t’expliquerais.

Kiru avait réagi directement à l’annonce de Seta, sans réfléchir à l’objet de son appel mais sans l’oublier pour autant, rassemblant ses pensées il lâcha à son tour la bombe qu’on venait de lui annoncer quelques secondes auparavant :

Le Roi est Mort ! Réunion d’Urgence dans deux heures !

Sur ces mots il raccrocha, même si leur ligne était sécurisée il valait mieux ne pas s’attarder à des explications par escargophone. Mr Z était infiltré au palais depuis plusieurs mois parmi les servants, néanmoins son rôle n’avait jamais été de devoir tuer le Roi ce qui signifiait que le vieil homme à la santé déclinante avait fini par mourir naturellement. La nouvelle se répandrait bientôt comme une trainée de poudre dans la ville et demain matin toute l’île serait au courant. Jusqu’à maintenant les princes se battaient pour devenir le seul héritier, désormais ils se battraient pour devenir Roi et cela changeait tout ! Cette guerre de succession allait prendre une autre tournure et l’honneur dont faisait preuve les prétendants risquaient d’en prendre un coup. La nouvelle de la mort de Saint John se répandrait rapidement sur la mer et au-delà, il ne faudrait pas longtemps avant que de nombreux opportunistes ne viennent s’échouer sur le Royaume en offrant leurs services aux divers prétendants. Une guerre de succession était réellement lancée et s’il souhaitait éviter qu’elle ne s’éternise et rende la vie des habitants encore plus misérable et dangereuse il devait agir maintenant. Il était temps de provoquer la bataille finale !




Résumé:

_________________
[Solo-Présent] La Fin d'un Règne! 1386332635-sign-kiru2
Kabayochi.M.Kiru
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: