Derniers sujets

Modification d'une BoutiqueparJericho D. Dharma
Sam 24 Fév - 20:08
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Malva | Becoming human (uc)parAtlanti D. Malva
Dim 18 Fév - 18:41
Rébéna Té Ra [Notations]parRébéna Té Ra
Dim 18 Fév - 17:13
Le Deal du moment :
TV LED 32” Continental Edison CELED32SAHD24B3
Voir le deal
139.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow]
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 8 Nov - 12:52

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.
-Merde.

Ce juron, Shella l'avait lâché le plus mécaniquement du monde. Au loin, des voiles sinistres commençaient à se dessiner, dressant un présage sombre et funeste pour la demoiselle et son jeune frère. Le Gouvernement Mondial. Des effectifs réduits, à en croire l'embarcation de taille modeste... Mais sans aucun doute venu dans le coin pour enquêter à leur sujet. Armageddon Town ne pouvait aucunement focaliser l'attention des forces de la marine ou de l'AOI, après tout... L'île, ancien champ de ruines qui se remettait tout juste des guerres qui s'y étaient livrées, notamment entre forces de la justice et révolutionnaires, avait été récemment capturée par Fenice Nakata, le corsaire. C'était donc ici que les deux anciens marines avaient souhaité trouver refuge : c'était leur seul havre de paix envisageable sur South Blue, à la vérité. Les autres îles possédaient pour l'immense majorité des forces gouvernementales puissantes et entraînées afin de faire face aux conflits qui secouaient chroniquement ce sanglant océan. Les quelques qui y faisaient exception, comme Trader, n'étaient pas spécialement plus hospitalière : les hors-la-loi et leurs cartels puissants risqueraient de vouloir leur mettre le grappin dessus s'ils apprenaient qu'ils avaient été sujets de tests de la Section Scientifique et de son plan de création de fruits du démons artificiels. A vue de nez, en considérant la distance qui séparait encore ces plausibles enquêteurs de l'île meurtrie, le duo disposait encore de quelques raisonnables heures pour faire ses bagages et quitter l'endroit. Mais pour aller où ? North Blue ? East Blue ? Peut-être West Blue, et sa Révolution ? Malheureusement, Eken Sor avait déjà fort à faire face aux troupes du vice-amiral Ericken... Accepterait-il de les accueillir au sein de son Empire naissant, quand bien même cela risquait d'attirer sur lui encore davantage d'ennemis ? Rien n'était moins sûr. Néanmoins, la priorité était à la fuite : ainsi la jeune femme se précipita-t-elle en direction du taudis que son frère et elle habitaient depuis quelques semaines... Les plus calmes de leur existence depuis leur désertion. Elle avait naïvement cru que le Gouvernement Mondial finirait par les lâcher, lasser... Mais il n'en était rien. Manifestement, l'idée que Centes Decima puisse être le premier à les récupérer ne plaisait que très modérément à l'amirale-en-chef. C'était compréhensible, puisqu'ils en savaient suffisamment sur la Section Scientifique et son fonctionnement pour provoquer un tôlée mémorable dans l'opinion public... Le CP8 possédait un système de censure assurément efficace, mais les journaux parallèles risquaient de s'en donner à cœur joie si de telles informations filtraient. Alors qu'elle s'apprêtait d'ores et déjà à beugler en poussant la porte sans la moindre délicatesse, Shella dû néanmoins faire face à l'empressement de son frangin, dont les nouvelles n'étaient pas plus apaisantes que les siennes.

-Shella ! Tu foutais quoi ! On a reçu des journaux et des affiches... Ce con de Fenice, il a trahi ! L'île est affiliée à un pirate, maintenant !
-Putain, ça explique tout... Écoute, j'ai vu un navire du Gouvernement. On doit s'en aller. Vite. Ils viennent sûrement pour nous, comme c'est le seul endroit qu'ils ont pas pu fouiller depuis des lustres.
-Putain de pirates de merde.

Tout en maugréant lourdement et en insultant copieusement les génitrices des forbans du monde entier, Cello se jeta sur ses modestes affaires pour commencer à les emballer. Shella fit de même, avant de se diriger vers le peu de réserves de nourriture qu'ils possédaient encore, issu des maigres sommes qu'ils avaient su emporter suite à leur désertion. La confrontation avec les forces de la Marine et des institutions alliées n'était pas envisageable : cela n'aurait été dans le meilleur des cas qu'un moyen de plus de s'épuiser et de perdre du temps, et dans le pire qu'un moyen de capituler purement et simplement en se jetant dans la gueule du loup. Fuir, il leur fallait fuir, à nouveau. Avec horreur, la demoiselle comprit que le répit qu'ils s'étaient généreusement vu accordés par les habitants de l'île venait sinistrement de prendre fin. Plus rien ni personne ne se dressait entre eux et l'amirale-en-chef, pas même un pavillon miteux susceptible de tenir les soldats à distance. Il leur fallait donc tenter de trouver un nouveau généreux protecteur mais cela n'était pas mince affaire... Avec le temps, le duo s'était fait plus d'ennemis que d'alliés. Si quelques grands noms demeuraient envisageables, nul ne pourrait tenir les troupes de Chairoka à distance éternellement. Le chemin qu'ils avaient choisi était pavé de bien plus d'ennuis qu'ils ne l'avaient envisagé...



Shella et Cello se trouvent dans le bidonville d'Armageddon. Tu les trouveras assez facilement : leur arrivée n'est pas passée inaperçue sur l'île et les jeunes frères et sœurs avec des crinières ardentes ne sont clairement pas légions !

_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Mer 8 Nov - 16:10
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






A bord d’un minuscule rafiot, me voilà à une ou deux minutes d’Armaggedon Town. C’est une des rares fois où je vais ici, non seulement parce que je tiens à ma peau, mais aussi parce qu’à part le marché noir le soir je n’y ai jamais rien eu à faire. A bien y penser, c’était un bon endroit où se cacher, et je ne suis qu’à moitié surprise de me trouver en ces mers. Pas de bol pour moi, le type un peu louche qui m’a emportée en plus de n’être qu’intéressé par ma poitrine pourtant quasi inexistante, n’a aucun indication sur les deux personnes que je recherche. Je sais pas s’il compte me revendre, mais si c’est ça, je ne lui conseille pas d’essayer, les rares qui l’ont fait on fini les quatre fers en l’air. Encore une oeillade… A peine croyable. Si seulement je ne m’étais pas précipitée, que j’avais attendu de trouver une autre personne se rendant ici, j’aurais pu éviter ces actes lamentables. Les hommes, on aura beau dire, c’est pas toujours mignon et gentleman, c’est sûr. Où sont passées les bonnes manières? Le thé et les petits gâteaux? Je donnerai n’importe quoi pour me retrouver sur la terrasse de Leora, à boire le thé et des cannolis avec… Non, si je pense à lui, mon coeur va encore se serrer. Il faudra que je le retrouve… S’il veut me revoir. Et s’il m’avait oubliée? Il était endormi quand je lui ai volé un baiser, il ne doit même pas savoir que… Et merde. Pas de sentiments, Rainy. Tu avais dit que tu ne penserais pas à lui pour l’instant, alors c’est ce que tu vas faire, petite. Concentres-toi. L’inconnu t’attend, et il pourrait bien te manger en tartare si tu ne prends pas garde à tes fesses.

« Et voilà ma petite demoiselle, c’était avec plaisir ! Si vous n’avez pas suffisamment de Berry et que la nuit vous semble sombre ce soir, sentez-vous libre de revenir ! Je ferme jamais la porte à de si belles gazelles esseulées… Ca s’rait un crime.

-Merci bien Monsieur, tenez. »

Je lui fourre dans la main une somme qui devrait le convaincre que je ne suis pas dans le besoin et qu’il a intérêt à me lâcher la grappe. Vu qu’il est totalement médusé par le geste auquel il ne s’attendait absolument pas, je profite de cet instant de réflexion pour tourner les talons et me lancer dans une marche rapide en me faufilant dans la foule. Capuche sur la tête, je commence à me dire que j’aurais peut-être intérêt à enlever ma perruque multicolore pour l’instant? Ou dois-je garder cette combine pour plus tard? Mes cheveux blonds pourraient me sauver la vie, en cas d’imprévu. Pour l’instant, je garde cette idée sous le coude, et me contente de rentrer dans une auberge dont le nom ne m’est pas inconnu. Les regards se tournent vers moi alors que je suis installée sur un tabouret au comptoir et que je fais tomber ma capuche, dévoilant mes cheveux multicolores. Visiblement, j’aurais mieux fait de la garder…

« Une fée verte, s’il vous plait. »

Je pose l’argent sur le comptoir sous l’oeil inquisiteur du barman. Pour sur, c’est pas Roberto, celui-là ! Ca change de ne plus être dans mes petits souliers… J’ai à peine dormi ces derniers jours, je me suis rarement posée, et je n’ai pas pris de réel repas depuis que je suis partie… Mais rien ne vaut une petite liqueur, même le matin. Une des mauvais habitudes que j’ai gardé de ma période de dépression, et dont je ferais mieux de me débarrasser, mais… Demain. Je commencerai demain. Le barman dépose la liqueur devant moi, récupère l’argent et me regarde descendre le verre d’un coup, sidéré. Pour sur, une jeunette pas du coin, avec une tronche d’enfant, qui gobe un verre à 40°? C’pas tous les jours qu’il voit ça. Si les choses s’enveniment, je n’hésiterai pas un instant et rangerai ma perruque dans mon sac pour pouvoir dégager, ni vue ni connue. Comme je suis seule au bar, je sors le papier et le montre au maître des lieux en demandant :

« Vous auriez pas vu récemment deux étrangers portant ces prénoms là? »

L’homme s’arrête un instant, et alors qu’il me dévisage avec l’air de dire « pourquoi tu les recherche », j’ajoute :

« Je suis complètement paumée dans ma vie, je suis pas venue ici pour foutre la merde mais justement parce que j’en suis sortie, si ça vous intrigue. »

Il lève un sourcil, et je remarque que ce mec est maintenant le seul intéressé par ce que je puisse dire : l’effet perruque est passé. Il mâchouille un cure-dent qu’il a au bec et me répond finalement :

« C’est pas dans mon bar que tu vas les trouver. Mais… Tu pourras pas les rater. Deux petites crinières flambantes comme ça, ça court pas les rues, t’as dû le remarquer.

-J’ai cru comprendre oui…

-Enfin bon. Les deux asticots, là… Ils sont dans le coin. 

-Je ne viens pas souvent ici, vous pourriez m’indiquer un peu plus exactement comment les trouver? »

Après deux minutes, je repars avec quelques indications qui devraient me permettre de retrouver les « asticots » en question. Je ne sais pas pourquoi, mais je m’attendais à ce qu’ils laissent une impression de grandeur, pas à ce qu’ils se fassent traiter d’insectes ! C’est décidément pas une bonne taverne… J’aurais dû me poser autre part. Le charme qui faisait tourner la tête de tous les barmans m’aurait-il quitté? Je laisse quelques Berrys en plus par conscience, et lève mes fesses, enfilant ma capuche avant de passer la porte. Et c’est parti pour déambuler dans la ville… Les indications données par le bonhomme ne sont pas très précises, et une mauvaise impression s’imprime en moi. Pas par rapport à ce qui vient de se passer non, le genre d’impression qu’on a juste avant qu’un orage commence. Quand je pense avoir trouvé la cabane dans laquelle ils devraient se trouver, je m’avance et d’une voix douce, je lance :

« Euh… Bonjour? Il y a quelqu’un? Je m’appelle Rainbow… Rainbow Dieulegrand. »

D’un geste, je découvre ma tête. Si je veux pouvoir me rendre un tantinet aimable, autant ne pas me cacher sous une capuche… Et autant être honnête tout de suite. Mentir maintenant ne me semble pas du tout une bonne idée.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 12 Nov - 16:20

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.
-T'es du Gouvernement ? Shella, attention !
-Non ! Cette fois c'est toi qui reste derrière !

Cello s'était redressé d'un coup d'un seul en entendant l'intruse se présenter, et s'était par la suite placer à quatre pattes, manifestement prêt à utiliser d'un pouvoir pour obtenir une apparence quadrupède. Sa sœur le coupant néanmoins dans son élan, se plaçant juste devant lui en dardant l'étrangère d'un regard clairement hostile. Cela faisait quelques temps qu'ils n'avaient plus eu à combattre pour garantir leur sécurité, notamment grâce à la mise en scène du prénommé Logan qui avait permis un peu de répit en la matière, et grâce à leur talent indéniable pour échapper aux conflits lorsqu'ils se présentaient à eux, mais ils savaient pertinemment que cette situation ne pourrait par se prolonger éternellement. En voyant un navire au loin, Shella avait candidement cru qu'ils possédaient encore un petit peu d'avance avant d'être happés dans les affres d'un combat brutal et sanglant... Mais elle s'était peut-être trompée lourdement. Après tout, il n'était pas rare que le Gouvernement Mondial use d'éclaireurs, d'émissaires envoyés avant une véritable opération pour collecter des renseignements et indiquer au gros des troupes l'endroit où frapper. Ce procédé permettait d'augmenter drastiquement à la fois la précision de l'offensive et son efficacité, dans la mesure où les éclaireurs parvenaient même parfois à obtenir des renseignements quant aux capacités de leurs ennemis. En l'occurrence, les pouvoirs du frère et de la sœur étaient connus de la totalité des services du Gouvernement, puisqu'ils tiraient leurs pouvoirs de leur vie antérieure, au sein de cette institution tentaculaire. Ne restait donc que trois hypothèses : soit cette jeune femme était de bonne volonté et n'était aucunement leur ennemie, soit elle était à la vérité issue d'une autre organisation, comme les Decimas, soit elle était finalement bel et bien affiliée au Gouvernement Mondial, et avait pour objectif de les appréhender, de les retenir... Voire tout simplement de les mettre à mort.

-Qui êtes-vous ? Que faîtes-vous ici ?

Tandis que le navire, au loin, progressait à vitesse raisonnable, Cello se cambra davantage en observant sa sœur entamer la discussion, non sans demeurer sur ses gardes. Elle voulait s'occuper de désamorcer la situation ? Soit. Lui restait bel et bien là, et n'attendait que la moindre occasion pour se jeter sur l'inconnue. Qu'elle essaye seulement de lever une main sur sa sœur... Et cette main se décrocherait à tout jamais du reste de son bras. Pourtant, à l'instar de sa jumelle, il n'avait pas encore eu recours à son fruit du démon : il restait simplement à quatre pattes, dans sa forme humaine. Shella, donc, n'avait pas non plus utilisé un changement de forme que lui permettait sa malédiction. Si elle était légèrement devant son frangin, elle avait cependant eut la décence de conserver entre elle et l'étrangère une certaine distance de sécurité, afin de pouvoir réagir en temps voulu et avec promptitude si tout dégénérait. Par contre, force était d'admettre que l'environnement ne lui convenait qu'à moitié, si la situation dégénérait effectivement en rixe : la cabane, étroite et relativement basse, risquait d'entraver ses mouvements. Elle devrait donc profiter de l'effet de surprise pour pousser l'inconnue à reculer vivement... Et une fois en plein air, les choses sérieuses n'auraient alors plus qu'à commencer. Mais pour l'heure, l'une comme l'autre restaient de marbre. La coïncidence était grosse, certes, d'autant plus qu'ils n'avaient jamais vu cette personne sur Armageddon, pas même de loin, mais il restait une infime probabilité pour qu'elle ne leur veuille que du bien...



Petit poste cette fois-ci, mais important !

_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Dim 12 Nov - 19:55
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






La peur. Elle s’insinue en moi. En me lançant à leur recherche, je me suis douté que c’était des bons. Qu’ils étaient forts. Qu’ils pourraient me mettre en pièce. Mais ce que je vis à l’instant présent fait se déchainer en moi une adrénaline que jamais, jamais de ma vie je n’avais ressenti. Deux têtes, quatre yeux, qui finissent braqués sur moi. Mes jambes sont bientôt en coton, mais je n’ai pas le choix, je dois tenir le coup, et… Rester en vie. Le jeune homme, que j’ai vu en premier lieu, m’a demandé si j’étais du gouvernement, avant d’appeler « Shella » et de se comporter de manière presque animale, pour finir à quatre pattes. Comme s’il allait me sauter dessus pour me déchiqueter. Bien… Tout à fait normal.

JE FLIPPE. Mes yeux s’écarquillent, et je fais un très léger mouvement en arrière.

Heureusement, une belle jeunette à la même crinière de flamme s’est interposée. Je ne sais pourquoi, malgré son air qui dit clairement qu’elle compte m’infliger le même supplice que celui qui doit être Cello, elle reste à hauteur humaine. Ce qui me permet de ne pas perdre les eaux. C’est pas comme si j’en avais, mais je pourrais les perdre. Clairement. Je ne dois pas oublier que ce sont des détenteurs de fruits du démon… Elle fait barrière entre Cello et moi, prête à la discussion. Et voilà qu’elle pose, prévoyante, ses questions me concernant. Je baisse les yeux, ne voulant pas qu’elle croie que je la défie du regard. Ils sont plus nombreux que ma petite personne, plus forts, et je compte bien faire profil bas. Mes mains, qui étaient à mi-hauteur, se relèvent doucement avec les doigts écartés pour bien montrer que je ne tiens rien. Je les monte doucement pour faire preuve de pacifisme, tout en parlant le plus posément que je peux.

« Je suis Rainbow Dieulegrand, civile. Pas du tout dans le gouvernement, mais j’en ai croisés… Je préfère être honnête et vous le dire tout de suite en parlant à coeur ouvert, je suis indic’ mais je ne cherche pas à vous nuire, c’est tout l’inverse. Pour preuve, j’ai croisé un CP2 qui était à vos trousses, et j’ai essayé de retarder la menace marine en m’occupant de lui avec le Hors-la-loi qui m’a dit où vous trouver. Je vous cherche pour une raison personnelle, j’aimerais vous connaitre, je ne vous veux rien de mal, c’est sincère… La seule arme que j'ai, c'est une petite dague qui est dans ma botte gauche si vous voulez vérifier, elle est recouverte de poison paralysant pour que je puisse fuir en cas de problème. »

J’ose enfin regarder par en-dessous la jeune fille après avoir eu une oeillade stressée vers le jeune homme, pour qu’elle puisse lire en moi la sincérité.

« Je suis une inconnue, venant d’une minuscule île nommée Azalariane dans East Blue, j’ai pas d’histoire, je suis une… Une orpheline. Si je peux aider même, je n’hésiterai pas. Je l’ai déjà fait, sans doute trop souvent. »

Si l’oeil de la belle est aiguisé, elle n’aura sans doute pas loupé un éclair de douleur qui a du passer dans mon regard quand j’ai avoué être orpheline. Avec tous les évènements récents… Les nouvelles de ma mère tuée par mon père, ma soeur que j’ai finalement dû tuer pour éviter qu’elle ne me nuise ou nuise aux autres… C’est pas forcément la meilleure des familles. Sans compter mon père, qui est visiblement toujours vivant mais qu’i espère que je meure. Ambiance… Mais ça n’est pas le moment de penser à ça. Je commence très légèrement à me détendre. J’espère que mon honnêteté paiera. Mentir n’a jamais été mon fort, sauf dans un seul cas : pour protéger ceux qui me sont chers.

"Je vous en conjure, croyez-moi."

J'ai même fait état de la seule arme, pas bien effrayante, que je porte. Je ne peux pas faire mieux pour montrer patte blanche.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mar 14 Nov - 17:43

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.

La prise de parole n'avait en elle-même pas semblé convaincre les deux frères. Après tout, à quoi bon croire cette jeune femme qui débarquait de nulle part au moment même où le Gouvernement Mondial semblait être prêt à les coincer ? Les agences d'espionnage et de renseignements affiliées à la marine disposaient de surcroît d'éléments compétents, susceptibles de s'inventer des identités et de les endosser avec crédibilité pour tromper leurs interlocuteurs et leurs cibles et les piéger d'autant plus aisément... Cette Rainbow Dieulegrand n'était peut-être guère plus qu'une personne fictive, inventée de toute pièce pour servir en cette unique occasion. Cependant, avec précaution, Shella analysa calmement et silencieusement les mimiques et les mouvements de l'autre jeune femme pour tenter de comprendre si son discours était vrai ou s'il sonnait véritablement creux. Elle avait l'air sincère, d'une certaine manière : l'hostilité apparente et affichée du duo l'avait placée dans un état d'angoisse et d'inquiétude quasiment palpable. Mais l'honnêteté de cette civile n'était pas spécialement de bonne augure pour autant : les deux jeunes maudits n'avaient pas besoin d'impliquer des inconnus dans leurs affaires et d'ainsi mettre en péril leur sécurité. C'était pour cela qu'ils avaient voulu vivre seuls jusqu'à présent : car nul n'était capable de se dresser durablement entre eux et la haute autorité de la marine. Ainsi, tandis que Cello semblait se détendre, se plaçant à nouveau droit sur ses deux pieds et s'en retournant aux quelques affaires qu'il lui fallait réunir de toute urgence, sa sœur demeura bien en face de cette étrangère et tâcha de lui faire comprendre que le moment n'était guère à la discussion.

-Un conseil. Si vous venez vraiment d'East Blue, retournez-y, et coulez des jours heureux. On n'a pas besoin de vous. On se débrouillera seuls, comme on l'a toujours fait. Vous ne pouvez nous être utiles d'aucune manière.

Elle avait été directe et même pratiquement autoritaire. Pour cause, elle espérait que cette inconnue ne chercherait pas à discuter et s'exécuterait sans pauser la moindre question : plus elle en savait, plus elle était en danger. Shella ne cherchait pas à remettre en cause son hypothétique identité d'indicatrice, mais le petit jeu auquel elle s'apprêtait de jouer n'était assurément pas fait pour elle, a fortiori si elle était intimidée par les deux frères seulement. Beaucoup de personnes étaient plus fortes et plus agressives qu'ils ne le seraient jamais... Y compris parmi leurs poursuivants, c'était inévitable.
Mais si la jeune fille à la crinière ardente cherchait si vivement à décourager cette inconnue, c'était avant toute autre chose parce qu'elle ne voulait rien lui devoir. Ils avaient suffisamment d'ennuis et de soucis, et n'avaient guère besoin de s'encombrer d'une dette supplémentaire à payer... Car il était quasiment certain que cette jeune femme ne souhaitait pas les aider gratuitement : personne ne s'opposait au Gouvernement Mondial sans avoir ses raisons et ses motivations. D'autant plus qu'ils avaient récemment vu une prime offerte en échange de leur capture ou bien de leur mort : ils étaient officiellement comptés parmi les ennemis publics des Seas Blues. Avec le navire qui ne cessait de s'approcher, la tension grimpait indubitablement de surcroît... D'ailleurs, la demoiselle n'eut pas le temps d'en rajouter une couche que Cello, qui venait de boucler ses affaires et attachait son sac à son épaule gauche, la dépassa et la poussa en direction de son propre paquetage. Il se détourna d'elle ensuite pour fixer l'inconnue et la confronta directement, sans tourner autour du pot, comme il savait si bien le faire.

-On était là depuis plusieurs jours, et on était peinards. Voilà que débarquent les marines, et tu les précèdes de peu. Faut qu'on se casse, et en plus de ça on n'a aucune garantie concernant ton honnêteté. Navré, mais on n'a vraiment pas de temps à t'accorder.

Même s'il n'était pas autant sur ses gardes qu'un instant auparavant, preuve s'il en fallait que le bref monologue de Rainbow avait atteint son objectif, il n'en restait pas moins catégorique et formel. La présence d'une étrangère n'augurait rien de bon, et elle n'avait pas même l'air d'être une combattante... Pourtant, un camarade d'infortune aurait pu leur être utile, s'il avait su combattre : si les marines leurs tombaient dessus, les maudits risquaient d'avoir du pain sur la planche. Mais dans l'immédiat, l'objectif était avant toute autre chose d'éviter les conflits... Et cela passait par une fuite imminente. Les civils lâcheraient forcément le morceau, quand les questionneurs passeraient dans le village pour obtenir des informations. Tout le monde ici craignait le Gouvernement Mondial, à cause de la guerre qui les avait longtemps opposé à la Révolution et qui avait causé d'innombrables dégâts, tant humains que matériels... Ce n'était dans l'intérêt de personne que deux couvrir deux inconnus qui commençaient à peine à se mêler à la vie de la société locale. Le fait que Rainbow les ait retrouvé aussi facilement le prouvait bien assez...



_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Mar 14 Nov - 19:24
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






Au fur et à mesure que la jeunette me parle, je sens un poids s’abattre sur moi. Certes, je m’étais douté que ça ne serait pas simple. Mais là?… Me dire que je suis inutile? Non. C’est… Pas possible. C’est justement pour quitter ces mots que je me suis relevée, que j’ai bougé mes fesses. Si j’ai pu prendre une décision aussi cruciale et blessante que de tuer ma propre soeur, je dois bien pouvoir faire quelque chose de ma vie ! Mais… Pour qui elle se prend?… Je me sens à la fois blessée, et je me retiens de sombrer à nouveau dans mes déprimes.

Ne l’écoutes pas. Elle fait ça parce qu’elle n’a plus confiance en personne. Ne l’écoutes pas. Ca n’est pas ce qu’elle a voulu dire.

Elle fuit.

Elle tente de fuir…

Comme tu l’as fait, pendant trop longtemps.

Je suis sans doute plus âgée qu’elle, et elle l’ignore sans doute. Retourner dans un coin tranquille serait tellement bien ! Mais il faut que je regarde les choses en face. On ne peut pas demander à de jeunes talentueux de suivre une mollassonne qui a tremblé comme du coton devant eux. C’est logique. Si je veux obtenir ce pour quoi je suis là, je dois montrer ma détermination. Advienne que pourra. Et voilà que l’autre qui a fini d’empaqueter ses affaires en remet une couche. Et vas-y que de toutes façons, ils ont pas le temps. Ils en auraient plus s’ils savaient correctement se cacher, ces asticots !!! Après m’être sentie aplatie, puis déterminée, une pointe de colère naît en moi. C’est un tourbillon d’émotion qui me fait les regarder avec un air que je n’ai pas eu depuis longtemps.

« Je les précède de peu? Si je savais pas faire mon boulot, je serai arrivée après eux, oui. J’ai été capable de devancer le CP2 en me bougeant le cul, je peux vous assurer que tous les indic’ n’arrivent pas faire ça. Je sais me cacher, et en 20 de métier, personne ne m'a jamais débusquée ou attrapée. »

Je serre mes poings, et remplie d’émotion, ma voix se hausse légèrement, et je me redresse, prête à m’exprimer.

« Vous voulez fuir? Où? S’ils vous retrouvent à chaque fois, c’est peine perdue. Si vous croyez que je ne sers à rien d’autre qu’à me prélasser en bonne civile, c’est faux. Je m’en tape d’avoir les marines aux fesses, c’est même tant mieux si c’est le cas ! Ca ne fera que prouver qu’une fois de plus à quel point ils sont incapables de faire quoi que ce soit. Des jeunes comme vous, j’en ai connus, vous savez, des ronflées, des salles entières ! Je les ai élevés, je les ai nourris, je leur ai appris à se défendre et aujourd’hui ils ont retrouvé une vie normale, tous. J’ai été comme eux, comme vous à une époque, même si c’est présomptueux à dire, et j’ai tout appris à la dure. Riez donc, si vous ne me croyez pas… J’ai protégé, tué pour sauver quand il le fallait. Alors ne me regardez pas comme si j’étais une personne de plus. »

Les larmes me montent presque aux yeux. Comme une crétine, je prends encore trop les choses à coeur. Avant mon boulot d’indic’, je fais passer leur vie. Si c’est pas b… D’une certaine manière, c’est très con si on y pense.

« Laissez-moi vous guider. Je connais votre regard : vous n’espérez plus trouver un foyer, encore moins croire en qui que ce soit à part l’un l’autre. Mais si vous me suivez, si vous décidez de me faire confiance, je peux vous proposer un foyer, une île. Pas d’adulte. Inconnue du gouvernement. Un trou perdu, une oasis pour vous. Il ne tient qu’à vous de me croire, et ça pourrait être à vous. Je ne vous demande rien d’autre en échange. »

Je souffle, avant de dire d’un ton calme et déterminé.

« Alors? Vous préférez quoi? Fuir en permanence? Ou la perspective d’un nouveau foyer? En tous cas, il va falloir vous décider, parce qu'ils vont être là dans quelques minutes. »

Mon coeur s’emballe. Mais je ne démordrai pas. Et quand bien même, s’ils ne me suivent pas, je leur donnerai le moyen de me retrouver.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 18 Nov - 16:15

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.

Si Shella ne prêta une oreille que très modérément attentive aux dires de Rainbow, toute occupée et angoissée qu'elle était à ranger ses affaires et à se préparer pour une énième course poursuite à travers les mers, Cello en revanche s'y trouva frontalement confronté. S'il se renfrogna un court instant face à l'ardeur que dégageait le discours de cette inconnue, apparemment à fleur de peau, il demeura néanmoins silencieux et immobile jusqu'à ce qu'elle achève son monologue. Certes, sa proposition était alléchante et une vie tranquille était tout ce à quoi ils essayaient d'aspirer depuis des lustres... Depuis bien trop longtemps, même, si longtemps qu'ils avaient parfois du mal à se souvenir de leurs vies antérieures, celles de bas gradés de la marine. L'intensité de leur expérience en tant que fugitif était si vorace qu'elle dévorait et consumait parfois tout ce qui avait fait d'eux des êtres à part entière : ils survivaient, désormais, à grand peine et non sans sacrifices fréquents. Malheureusement, et même si elle semblait être assez douée pour fouiner et dénicher des informations, son interlocutrice ne semblait pas saisir l'ampleur gigantesque de cette situation inextricable dans laquelle ils s'étaient tout deux fourrés. Avec un soupir de lassitude et tandis que sa soeur terminait enfin de réunir ses affaires et se rapprochait d'eux, le garçon se passa brièvement un main dans sa chevelure cramoisie et jeta à Rainbow un regard qui, pour la première fois, était empli d'une certaine sympathie : il comprenait dorénavant qu'elle ne leur était pas hostile, d'aucune manière, mais il comprenait également que cela ne changeait tristement pas grand chose à l'équation originelle.

-Oui, c'est présomptueux. Toi et nous ne jouons pas dans la même cour. Mais une image sobre vaut mieux qu'un long discours...
-Cello...

Il n'écouta pas sa sœur et, lentement, se pencha pour se placer à quatre pattes, imitant vulgairement la posture qu'il avait instinctivement embrassée lors de l'irruption de l'étrangère. S'il semblait néanmoins plus détendu et plus calme, comme si l'angoisse avait enfin désertée son corps, il n'en montra pas moins un spectacle nettement plus époustouflant que le précédent... Et pour cause. Sa carrure changea du tout au tout : déjà athlétique en temps normal, il s'affina nettement plus et la longueur de ses bras et jambes s'accrût très légèrement. Son crâne changea également de forme, mutant pour être remplacé par celui d'un canidé. Ses oreilles devinrent bientôt disproportionnées, et son corps tout entier fut pourvu d'un pelage oscillant entre le bleu et le beige. Néanmoins, le plus spectaculaire était encore la queue qui avait pris place au niveau de son bas dos : épaisse et touffu, d'un rouge encore plus ardent que celui de sa chevelure initiale, elle se développa au point de devenir largement plus dense que lui, et se sépara par la suite en quatre mains monstrueuses et menaçantes.

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Anubos10

Faisant fi de l'apparence extraordinaire qui était dorénavant la sienne, il prit la parole d'une voix morne et teintée d'une puissante notion de fatalisme.

-T'as été poursuivie par qui, et pourquoi ? Par la Marine, pour avoir aidée de mauvaises personnes ? Peu importe. Nous sommes des sujets de test du projet BEASTs. Nous ne sommes pas que des parias, pas que des traîtres... Nous sommes aussi l'incarnation du renouveau de la frappe militaire du Gouvernement Mondial. Nous ne pouvons pas survivre à une trahison, sans quoi nous demeurons deux tâches crasses et pugnaces sur le sacrosaint tableau de l'amirauté. Chairoka elle-même prendrait notre peau, si elle le pouvait... Nous avons été poursuivi par la marine et par le CP2. Bien. Et quand ils auront retrouvé notre trace ? Le CP5, peut-être ? Le CP7, certainement. Peut-être l'AOI, dont les rangs se remplissent également de sujets de tests... Voire la Section Scientifique. Nous incarnons une fuite de données et une possible mine de renseignements pour l'ennemi. Tous risqueraient à terme de nous courir après. Alors une île discrète, sur East Blue... T'es bien gentille, mais ça nous sauvera pas. Ça nous sauvera jamais. Ce qu'il nous faut, c'est un type costaud pour tenir tous nos poursuivants à l'écart. On utilisait l'influence du Phoenix à son insu, comme il était corsaire, mais... Si on pouvait compter sur les pirates, ça se saurait. Alors, il nous reste quoi ? La Révo, fragmentée et morcelée, sinon mourante ? On ne ferait que précipiter leur chute. Les hors-la-loi, peut-être Konan Harishigawa ? Il nous disséquerait pour avoir la moindre foutue idée du fonctionnement de notre malédiction. Centes Decima, le Monarque ? On avait pensé à lui, initialement, mais... Il s'est avéré qu'il ne se démenait pas trop pour nous aider, en finalité. Nous ne sommes sûrement que des pions sur un échiquier, pour lui... Et si nous coûtons plus que nous ne rapportons, nous ne valons pas la peine d'être sauvés.

Le constat était extrêmement pessimiste et Cello était le premier à le savoir... Mais pour lui, le fait était que nul paradis n'existait pour eux. Seulement l'enfer. Ils auraient dû réfléchir aux conséquences avant de quitter la marine sur un coup de tête : c'était cela même qui avait signé la mort de leur liberté, ironiquement. Le seul endroit où le Gouvernement Mondial ne pourrait potentiellement pas les capturer n'était nul autre que le Nouveau Monde... Mais là bas, c'étaient les pirates qui allaient s'en donner à cœur joie en les capturant pour, dans le meilleur des cas, les utiliser comme monnaies d'échanges ou comme monstruosité à revendre. Ils n'avaient ni contacts ni alliés... Le seul qui avait voulu les aider était ce Logan V. Seyfried, et ni sa réputation ni sa puissance ne pourraient les sauver éternellement maintenant qu'ils étaient primés et activement recherchés, morts ou vifs. Shella, navrée, afficha un sourire déconfit à l'intention de leur interlocutrice et se montra moins négative que son frère, tentant vainement d'améliorer le constat qu'il avait dressé.

-Nous aussi, on a l'habitude de fuir. On s'en sortira. On trouvera un truc, une issue. Y en a forcément.

Restait à savoir où elle se trouvait, et qui l'incarnait...



_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Dim 26 Nov - 11:39
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






En le voyant se mettre à nouveau en position, je m’attends au pire, et m’y prépare. Le changement est impressionnant et radical, me voilà en face d’une bête qui n’a plus rien d’humain mis à part… La voix. Ces queues impressionnantes et pour le moins encombrantes n’augurent rien de bon pour qui voudrait tenter de lui faire du mal, à lui ou à sa soeur. Aucun doute… Cello avait mangé un fruit encore plus inhumain que tout ce qui pouvait exister. Et maintenant, il doit vivre avec ça, vivre en étant plus qu’à moitié humain. Sans compter qu’il doit en être de même pour elle… Shella. Enfin… Ils ne sont pas bien vieux tout de même ! Une chose me frappe, alors. Qu’ai-je fait tout ce temps? Ca n’a jamais été un monde simple… Je me suis effrayée de rien, je n’ai jamais été face aux pires choses, sauf peut-être cette fois où je suis tombée sur ce trafic d’enfants avec Erwin. Mais même ma soeur n’a pas forcément constitué la pire épreuve de ma vie. Je suis jeune, même si un peu plus vieille qu’eux, et ils ont déjà vu et vécu peut-être bien pire que tout ce que j’aurais pu entendre dire. De nombreux récits tournent dans ma tête. Des vérités, des évènements arrivés, mais aussi des contes, des histoires que j’ai lues dans les livres. Ils sont sans doutes inspirés de faits réels. Le sang. La torture. La détresse. Le fait d’être brisé. Ces deux jeunes m’apparaissent comme des enfants, et comme il le dit si bien, je suis présomptueuse, je ne le nierai jamais. Ils sont brisés, mais pas au point de ne plus se battre j’en suis certaine.

Je le regarde, alors qu’il me dit toutes ces choses que je n’aurais jamais pu imaginer et prend le temps d’assimiler chacune de ses paroles, les mots qu’il utilise. Je mémorise le son de sa voix. Les émotions qui en ressortent frappent mon esprit, et y laissent une empreinte. Il y a de ces moments dans une vie où la réalisation amène à la réalisation. Ce que je veux dire par là, c’est que ces paroles me font réaliser bon nombre de choses, mais je réalise dans le même temps à quel point ce moment est important. Je réalise que tout ça restera gravé dans cette mémoire bien trop performante que le ciel a bien pu m’accorder. Je réalise qu’à eux deux, avec leur jeunes années, ils me font grandir. Mais c’est ce qui se passe entre être humains en temps normal non? Ils nous apportent, et nous leurs apportons. Quand il évoque Nakata, je ne peux m’empêcher de penser que ce garçon que j’ai rencontré il y a des années de ça m’étonne. D’une part, j’aimerais bien lui reprocher d’abandonner des enfants, mais je ne connais pas du tout les termes de son histoire. C’est mal de juger les gens sans avoir leur version, alors je ne note pas. Si je le croise, au détour d’un de mes voyages, je lui poserai les questions pour avoir mon propre avis. Tant est que je suis persuadée que tous les pirates ne peuvent pas être mauvais, comme tous les hommes de ce monde ne sont pas forcément des enflures : il y aura toujours quelqu’un, je l’espère, pour nous prouver qu’on peut encore avoir foi en l’humanité. Pour la révolution… Quelle révolution n’est pas morcelée? Et les hors-la-loi… Zeke tient toujours sur ses jambes, mais si j’éprouve quelque chose sur lui, mon jugement vis-à-vis de cette faction doit être faussée alors ici aussi je ne jugerai pas hâtivement… A bien y réfléchir, les choses sous le manteau existent depuis des décennies, ils pourraient bien avoir envie de disséquer des sujets de tests, mais c’est comme pour partout : tous ne sont pas des enfoirés. Je peux aisément citer des noms qui représentent le haut du panier même si leur trafic n’est pas honorable. Et vu ce dans quoi je veux me lancer… Sans mauvais jeu de mots, pour l’instant, je peux me jeter des fleurs en assurant que je ne suis pas une ordure de bas étage. Et j’espère que ça ne sera jamais le cas…

Je la regarde, tentant vainement d’adoucir l’ambiance que son frangin a posé. Ma main s’approche d’une des queues du jeune homme avec bienveillance, sans la toucher. Alors, mes neurones s’agitent. En l’espace de quelques instants, je me dis qu’elle a raison. Il y a toujours une solution. Toujours. Mon regard vis-à-vis d’eux n’est pas un regard d’ordinaire. Je ne les regarde pas non plus avec admiration. Ils n’ont rien accompli de sensé s’ils en sont toujours à fuir. Mon regard va vers Shella alors que ma main se rétracte.

« Il y a toujours une issue, oui. En tous cas, si le but de votre discours était sensé me décourager, c’est peine perdue, parce que je suis une tête de mule, et que j’aime la difficulté. En l’occurence, si je puis me permettre, si vous êtes encore en train de fuir, c’est que vous n’avez pas abordé le problème sous le bon raisonnement. »

Je leur offre un sourire, calme, et finalement, tous les éléments s’imbriquent dans ma tête. Je regarde Cello.

« En fait, tu m’as même donné une idée. Vous avez besoin d’une protection, c’est sûr. Alors si personne ni même moi ne peut vous protéger, quelle est l’éventualité qui est la plus probable? Quelle est la seule chose qui puisse tout terminer? C’est votre mort. C’est ça la solution. »

Je croise les bras, et hausse un sourcil.

« Si vous êtes morts, vous n’auriez plus besoin de fuir, n’est-ce pas? Et qui poursuivrait un cadavre? La seule solution est là : il faut que vous tuiez Shella et Cello et que vous renaissiez. Il ne faut pas grand chose pour mourir, vous savez, et j’ai entendu quelques récits à propos de ça au cours de mes aventures. J’aimerais vous raconter ça en détail, mais je sais que vous n’avez pas le temps, alors laissez moi vous dresser un détail : deux cadavres qui vous ressemblent, grillés dans un accident domestique, « préparés », avec juste ce qu’il faut de vos corps qui puisse faire que la marine - qui doit avoir vos fichiers corporels- puissent vous identifier mais ne puissent pas voir le pot au rose. Ca peut être une dent, une chose de votre anatomie. Rien ne tue plus facilement des personnes fortes et ayant mangé un fruit qu’un banal accident. Je ne sais pas me battre, mais ça… Je peux le faire, et largement, parce que j’ai déjà contribué à ce genre d’entourloupe. »

D’un geste j’enlève ma perruque et dévoile mes longs cheveux blonds, et sors de mon sac mon flacon d’encre, puis les tend respectivement à Shella et Cello.

« Si cette perspective vous semble cohérente et faisable, alors je vous invite à me suivre pour aller mettre ce plan à exécution. Sinon, je vous dirais bien d’aller de ma part rejoindre Erwin. La révolution est certes morcelée, mais je n’hésiterai pas à donner ma parole que ce gars-là peut créer des miracles et qu’il a un coeur énorme et loyal. Allez le voir ou téléphonez-lui de ma part, il se souviendra forcément de mes cheveux. Quoi qu’il en soit, si vous préférez le suivre, sachez que vous pourrez toujours venir me voir ou me contacter, pour quoi que ce soit. Alors? Que préférez-vous? »

Les minutes passent, et j’ai la sensation qu’il s’agit là du moment décisif que je redoutais. J’ai des informations, assez pour aller creuser autre part s’ils décident de notre séparation. Je suis déjà heureuse d’avoir entendu tout ce qu’il a dit. La marine ne fait pas que des choses claires, et je pourrais, pourquoi pas? trouver un moyen de m’y infiltrer pour aller cueillir les informations directement dans leur nid? Mais avant ça, il faudra que je me prépare. Et pas de manière moindres si je ne veux pas finir au bout d’une corde, ou tuée au détour d’une ruelle…

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Mer 29 Nov - 0:36

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.

Tandis que Rainbow répliquait aux dires du duo de renégats, Cello reprit momentanément son apparence humaine et s'en retourna saisir ses affaires, s'apprêtant à quitter le taudis d'une seconde à l'autre. Ils n'avaient que bien trop perdu de temps en demeurant ici à discuter avec cette illustre inconnue. Elle était peut-être de bonne foi et de bonne conviction mais, malheureusement, cela ne changeait pas grand chose à l'urgence de la situation dans laquelle ils se trouvaient immergés. S'ils voulaient éviter les conflits inutiles et tenter de demeurer inaperçus pendant le plus longtemps possible, il leur fallait quitter Armageddon Town incognito à tout prix... Et ce sans plus tarder. Shella, quant à elle, plus polie et plus avenante, décida d'attendre la fin des propositions de leur interlocutrice avant de prendre une décision. Lorsque celles-ci furent vivement énumérées, elle échangea avec son frère un regard bienveillant qu'il ne soutint pas très longtemps : il s'avança sans un mot jusqu'à la porte et se mit à épier discrètement l'extérieur, s'assurant de la bonne marge d'avance dont ils jouissaient encore sur leurs poursuivants du Gouvernement Mondial. Laissant à son frère le rôle crucial du guet, la jeune femme reporta sa pleine attention sur Rainbow et décida de répondre après qu'elle eut entendu tout ce que l'autre jeune femme avait à lui dire.

-Je n'ai pas confiance en Erwin Dog. Je n'ai aucune raison d'avoir confiance. Cello non plus. Et même s'il est de bonne volonté... Qu'est-ce que ça nous garanti ? Le Gouvernement n'a pas survécu par la seule force brute, ce serait fou de croire ça. Ils ont des taupes partout... Des multitudes d'agents de l'ombre. Depuis qu'il a gagné en influence, combien se trouvent au service du Dog et retranscrivent à la marine le moindre de ses faits et gestes ?

La question était d'autant plus terrifiante que personne ne pouvait y apporter une réponse certaine et convaincue. Peut-être que tous les présumés amis du Dog étaient des traîtres. Peut-être que seul la moitié d'entre eux étaient secrètement à la solde de Chairoka. Peut-être qu'aucun de ses subordonnés n'était un ennemi mais que tous ses alliés, en revanche, étaient sur le point de l'entraîner dans les toiles d'un piège savamment tissé... La situation géopolitique était tellement instable et malmenée ces dernières années que personne ne pouvait définitivement garantir sa supériorité et asseoir sa domination, Gouvernement Mondial mis-à-part. Arias s'en était mordu les doigts, Eko Taka en payait le prix, et Centes Decima lui-même avait également eu quelques menues occasions de déchanter. Alors pourquoi diable le leader d'une insurrection révolutionnaire, surtout croissante en nombre autant qu'en influence, pouvait se targuer d'être intouchable ou de tenir le moindre de ses opposants à l'écart ? Au moment même où ils parlaient, le Rouquin se faisait peut-être poignardé par une ordre de faux amis, venus s'approcher de lui juste pour flairer le moment opportun afin de le faire choir de son piédestal... Après tout, sa mort ou celle d'un autre chef aurait potentiellement signé la fin de la Révolution toute entière, à ce stade là de leur existence : les civils ne les rejoignaient que très modérément, ces temps-ci et suite aux différents coups d'éclats militaires de Chairoka et de ses hordes sanguinaires.
Quant à la première hypothèse finalement avancée, celle de maquilleur leur mort et de faire croire à la marine qu'ils étaient définitivement débarrassés du problème qu'ils incarnaient tout deux, Shella reprit la parole mais avec un sourire teinté d'une déception infinie.

-L'idée est bonne, oui... Mais elle a déjà été tentée. Ils ont fini par nous retrouver... Comme ils le feront toujours. Je te remercie pour ta sollicitude, vraiment. Mais en l'occurrence... Le mieux que tu puisses faire c'est encore donner une fausse piste aux gouvernementaux qui seront sur nos talons.

Gagner du temps, encore et toujours. Si la marine les localisait et parvenait à les poursuivre de trop près, les amener dans une mauvaise direction pouvait s'avérer sacrément salvateur. Après tout, les deux fugitifs n'avaient plus vraiment d'embarcation depuis belle lurette, mis-à-part une vieille coquille branlante qui n'allait peut-être pas les porter bien plus loin. Autrement dit, s'ils la jouaient à la régulière, ils étaient quasiment assurés de devoir combattre tôt ou tard pour assurer leur survie...
D'un mouvement de la tête soudain et vif, la demoiselle chassa son air maussade et reprit une attitude moins défaitiste. Tandis que Cello semblait perdre patience, commençant à faire claquer sa langue contre son palais à tout rompre et à marteler le sol de son talon droit, sa jeune sœur croisa les bras et posa une autre question à la généreuse étrangère.

-Et toi ? T'es pas venue jusqu'ici pour nous aider, tu savais pas dans quelle situation tu nous trouverais. Et tu connais mal notre dossier. Pourquoi t'es venue ?



_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Mer 29 Nov - 9:03
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






J’écoute parler Shella, et au fur et à mesure de sa réponse, je rend les armes et me laisse gagner par la fatalité. Ils ont tout tenté. La seule chose que je vois à présent, ce sont deux gosses en fuite qui n’attendent que le bon moment pour se faire attraper, tuer, ou mourir. Je n’ai pas pitié d’eux pour autant, mais en soi, je vois en eux l’avenir qui m’attend peut-être. Un avenir où je serai traquée. Où la mort m’attendra clairement au détour de chaque chemin. Pendant un instant, je me demande pourquoi je ne suis pas restée une indic’ de merde, ou pourquoi je ne suis pas finalement devenue une bête hors la loi, ou une marine même? Je ne me suis jamais sentie aussi entièrement inutile qu’en cet instant précis. Alors, je me remémore que pour avoir une quelconque influence dans ce monde de brutes, il faut être fort ou avoir du pouvoir. Non seulement je n’ai aucun des deux, mais en agissant comme si c’était le cas, je passe pour une abrutie qui n’a rien compris à la vie…



Décidément… J’ai connu des situations où mon discours avait plus de rendus positifs que là. C’est ce qu’on appelle communément se planter en beauté. Remettant ma perruque sur la tête, et rangeant l’encre avec un regret non feint, je soupire après avoir entendu les paroles de Cello.

« Je m’intéresse aux fruits. Pas pour les utiliser… Mais les fruits ont rendu ma mère folle. Et je suis certaine que bon nombre d’hommes sont devenus des fous meurtriers en les mangeant. Vous êtes la preuve même pour moi de l’avarice et de la cruauté des hommes… Je vais pas m’étendre là-dessus, on a pas le temps, et vous devez savoir de quoi je parle. Je me suis fait la réflexion que les fruits sont sensé tomber d’un arbre, et j’aimerais trouver ce dernier pour percer leur mystère. Tout ce que je pourrais savoir sur ces fruits ou les Beasts m’aiderait. S’ils ont pu créer des fruits artificiels, c’est qu’ils devaient savoir un paquet de choses sur les fruits originaux non? »

Je les regarde l’un et l’autre, espérant qu’ils aient quelque chose à dire qui puisse me guider pour la suite de ma quête. En ai-je trop dit? Ou pas assez? Il me parait stupide d’annoncer que je cherche à détruire les fruits… Comprendre leur fonctionnement est déjà assez. Dans tous les cas, il n'est plus l'heure à présent d'élaborer. Ils ont refusé mon offre, alors je n'ai plus qu'à prendre ce qu'ils ont à donner et les laisser courir. Les... Laisser courir. J'hésite quelques secondes.

"Quelques fois, je me dis que si les fruits disparaissaient, cela donnerait un nouveau départ au monde..."

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Hors La Loi)
PNJ (Hors La Loi)
Messages : 339

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue0/0Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 3 Déc - 20:41

Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f10Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Monq_f11

Loreai Shella et Loreai Cello, tout deux primés à 80 millions de berrys.

Rainbow sembla capituler, au grand plaisir de Cello qui espérait que cela mette fin à la discussion qui s'éternisait sans cesse. Il leur fallait quitter Armageddon Town, voire South Blue avant que le Gouvernement Mondial ne leur mette le grappin dessus... Malheureusement, sa sœur semblait vouloir rendre la pareille à l'étrangère pour la remercier de son empathie et de sa générosité. Ainsi, lorsque la véritable raison de la venue de celle-ci jusqu'en ces lieux éclata au grand jour, le jeune garçon fronça les sourcils d'un air curieux. Le point de vue que partageait Rainbow était assez insolite et inédit, et il n'avait jamais rencontré de personne ayant un point de vue similaire. Pour lui, les malédictions avaient toujours été un élément de ce Monde, avec leurs bons et leurs mauvais côtés, et n'étaient en elles-mêmes pas plus néfastes que l'air ou l'eau. Certes, elles étaient parfois utilisées à bien mauvais escient, mais toutes les armes l'étaient... Force était en revanche d'admettre qu'il n'était pas celui qui, mêlé au projet BEAST, en connaissait le plus sur les fruits du démon. La théorie ne l'avait jamais vraiment inspirée, et il s'était fait un plaisir à esquiver toutes les explications infinies que les scientifiques avaient tenté de lui livrer vainement lors de l'acquisition de son pouvoir. Il décida donc à nouveau de demeurer en retrait, conservant sa position de guet au niveau de la porte d'entrée, jetant de temps à autres des œillades inquiètes en direction du port tout en laissant à Shella le soin de dire ce qu'elle voulait dire à l'inconnue. L'ancienne marine, bras croisés, sembla réfléchir un court instant avant de hausser les épaules, pas forcément inspirée par ce que venait de lui dire son interlocutrice.

-Je suis désolée, mais je ne pense pas que les fruits soient aussi mauvais que tu ne sembles le croire. Ils ne sont qu'un moyen... Certes, problématique entre de mauvaises mains, mais pas plus qu'un fusil ou qu'un épée. Enfin. Je ne suis pas là pour juger la légitimité de ton objectif... Tu as voulu nous aider, donc je vais essayer de le faire aussi. Simplement, je pense que tu risques d'être déçue... Nous ne sommes que des sujets de tests. Nous n'avons pas pris partie intégrante au processus de création du projet BEAST.

A ce sujet, l'écrasante majorité des anecdotes et du savoir qu'ils pouvaient livrer à Rainbow étaient accessibles au plus grand nom via les traditionnels voies d'enseignement du Gouvernement Mondial. Les journaux avaient d'ores et déjà eu l'occasion d'expliciter un tant soit peu le rôle du projet BEAST dans la politique du Gouvernement Mondial, tant ces fruits artificiels aux capacités démentielles étaient vantées comme un argument de taille dans la guerre contre les pirates, les révolutionnaires et les Decimas. Néanmoins, il était vrai que la majorité des vraies infos étaient soigneusement dissimulées par la Section Scientifique et le Cipher Pol 8, l'unité attachée notamment à la censure. Ainsi, quelques renseignements pouvaient éclairer cette étrangère et lui apporter quelques éléments de réponses... Des bribes d'informations seulement, éclatées et incomplètes, mais qui auraient à tout le moins le mérite de la mettre sur une piste et de lui permettre d'écarter certaines possibilités, voire d'établir quelques cibles et objectifs dans sa recherche conséquente.

-Le leader du projet BEAST était un scientifique du nom de Kwak Folwando. Pas du genre très nomade, il reste à Mariejoa le plus clair de son temps. Je doute que tu puisses l'y rejoindre... En tout cas, je sais qu'il est maudit, lui aussi, mais pas d'un BEAST. Quant au reste... Je crains qu'il n'existe pas de tel arbre, pas plus que de premier homme ou que de premier œuf. Les fruits ne sont qu'un instrument. A la mort d'une personne, les pouvoirs se réincarnent dans un autre fruit... Une enveloppe, si l'on veut. Le premier à mordre dedans développe les pouvoirs, jusqu'à sa mort. Et ainsi de suite... Je ne sais pas si les fruits artificiels sont concernés par ce cycle de réincarnation, et je ne suis pas pressée de le découvrir. Quand au reste... Tout ce que je sais, c'est que le taux de réussite et de survie des sujets du projet BEAST était assez bas jusqu'à notre passage. Mais va savoir pourquoi... La Section n'était pas bavarde à ce sujet.

C'était parce qu'on les avait contacté pour tenter leur chance que le frère et la sœur avaient accepté d'être mêlés à un tel projet scientifique... Et au moment seulement où les résultats avaient commencé à s'avérer plus concluants, bien entendu. Pour le peu que Shella en savait, des rumeurs couraient à Mariejoa quant à l'identité des premiers sujets de tests : il s'était apparemment agi de criminels ou de va-nu-pied pour qui le Gouvernement Mondial n'accordait pas la moindre importance. Mais tout cela n'étaient guère plus que des rumeurs, et elle était bien incapable de démêler le vrai du faux... Toujours était-il qu'elle avait désormais fait le tour de ses très brèves explications, et que son frangin n'avait en l'état absolument rien à ajouter. Elle tendit donc une main franche à Rainbow et lui adressa quelques paroles supplémentaires.

-En tout cas, merci d'avoir voulu nous aider. Ça nous fait plaisir de voir qu'il y a encore des gens en qui on peut avoir confiance... Bon courage pour la suite.



On approche logiquement de la fin !

_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 246270EssaiSignaHLL2
PNJ (Hors La Loi)
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow Dieulegrand
Rainbow Dieulegrand
Messages : 820
Race : Humaine
Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Niveau:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue24/75Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Left_bar_bleue28/80Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] Empty_bar_bleue  (28/80)
Berrys: 1.393.000 B
Dim 3 Déc - 21:42
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] 150306112528824610

Vivre, à tout prix






Il est clair que l’heure tourne, c’est pourquoi je suis heureuse de voir Shella m’accorder quelques instants encore pour me répondre. Plus je la regarde, et plus j’aimerais faire quelque chose pour elle. C’est le genre de personne que j’adore, que je protège, que je respecte… Si on s’était connues dans d’autres circonstances, peut-être aurions-nous été amies? J’aurais été tentée d’agir comme une grande soeur, et je suis absolument certaine qu’au final elle aurait été la plus mature de nous deux ! Elle semble en avoir vu plus que moi, même si je rechigne clairement à le reconnaitre. Elle aurait pu être une gouvernementale tranquille, avec un équipage posé, ou n‘importe quoi d’autre ! Elle aurait pu connaitre la paix. Elle ne la connaitra peut-être jamais… Mais c’est ainsi que les choses sont. Son avis sur les fruits me fait acquiescer. C’est mon histoire qui m’a donné un avis aussi arrêté sur les fruits, et je peux facilement concéder que ce sont des armes comme les autres. La seule chose que je trouve pire, c’est qu’un fusil, on peut s’en débarrasser. Un fruit nous hante toute notre vie… Et peut saper notre humanité bien plus facilement. J’ignore moi-même si mon objectif est légitime. Je sais juste qu’il est devenu une de mes raisons d’avancer.

Un nom finit par sortir, et je le note dans mon esprit. Kwak Folwando hein… Ca ne me dit rien, et ça me parait évident que je n’aurais jamais pu en entendre parler autrement que par cette jeune femme. Un maudit en plus. Ben voyons… Ca n’arrange aucunement mes affaires ça ! Et ses remarques me font tiquer. Certes, les fruits apparaissent. Encore et encore. Mais quelque chose a créé ce processus…. Il faudra que je creuse encore. Quant aux fruits artificiels… Il faudra que j’en parle à ce crétin de scientifique. Et j’espère franchement qu’il doit y avoir un moyen de détruire ces fruits et de sauver ces jeunes gens en même temps ! Quoique si ça ne sont que Shella et Cello, je ne pense pas qu’ils représentent une menace, c’est même le contraire… Ils n’ont pas choisi d’en être là. Pour finir, comme dans tout bon mauvais plan, elle m’annonce que des pauvres cobayes se sont fait zigouiller avant leur passage sur le billard. Rien d’étonnant, mais le fait reste écoeurant. Personne ne mérite ça. Eux non plus. Je leur souris, et sers la main de la belle jeunette en lui décochant un sourire franc, et plein d’espoir.

« Je suis heureuse de vous avoir rencontrés tous les deux. C’est pas grand chose, mais si jamais un jour vous avez besoin de moi, n’hésitez pas. A l’occasion, je pourrai toujours m’arranger pour donner de fausses infos pour vous faciliter les choses, qui sait ! En attendant, je vais surtout aller à la rencontre des marines en mode incognito pour que vous ayez une assez grosse marge pour fuir sans trop courir. Bon courage à vous aussi ! »

J’enlève ma perruque, enlève ma veste qui est un peu trop reconnaissable et salis juste ce qu’il faut mes vêtements avant de fourrer le superflu dans mon sac. Un geste bref aux deux loustics et me voilà en train de tracer mon chemin, toute les informations encore fraîches dans ma mémoire… Ils n’ont dit ni trop, ni pas assez. Juste ce qu’il faut pour chasser, et garder espoir. Si la paix ne vient pas à moi… J’irai l’arracher, quitte à y laisser ma vie. Mes cheveux blonds collés par un peu de boue ont du mal à virevolter dans le vent, et le marine qui me voit arriver en sa direction est presque tenté de me brusquer. C’aurait été le cas, si je n’arrivais pas avec une information alléchante… Voilà ma part du contrat rempli. Je donne le nom de Maribel Grandieu et me faufile pour finir dans la soute d’un petit rafiot au port. Me voilà repartie… Ce fut une courte escale. Courte… Mais intense.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA


_________________
Vivre, à tout prix. [Pv Rainbow] B7pn3

[30/08/14 00:26:35] Zeke: It's a me mario !
Rainbow Dieulegrand
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: