Derniers sujets

Modification d'une BoutiqueparJericho D. Dharma
Sam 24 Fév - 20:08
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Malva | Becoming human (uc)parAtlanti D. Malva
Dim 18 Fév - 18:41
Rébéna Té Ra [Notations]parRébéna Té Ra
Dim 18 Fév - 17:13
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Mer 31 Mai - 23:44
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













Armageddon Town. Si une île représentait l'archétype même du conflit entre le gouvernement mondial et la révolution, c'était sans aucun doute celle-ci. Sur une mer déjà passablement agitée, cette terre de carnage sans concession gardait très fortement occupés les marines. La situation allait à ravir à l'araignée qui y voyait un moyen de s'exercer pour ce qu'elle comptait reproduire sur North Blue. Par ailleurs, quoi de mieux que de s'immiscer dans les petits papiers de la révolution pour trouver des alliés ? Malgré le fait que South Blue ne figure pas dans ses aspirations directes, la Zoan n'était pas idiote au point de faire une croix sur quelques faveurs de plus pour si peu. Aussi, lorsque les journaux avaient chanté les louanges d'un nouveau colonel local, extrêmement zélé et efficace... son sang n'avait fait qu'un tour. Son objectif demeurait simple au possible: trouver, isoler et réduire au silence ce fameux officier qui menaçait de faire pencher la balance du mauvais coté de manière définitive.


« Ce justicier à la manque a déjà galvanisé le moral de ses troupes ! », se rappela l'araignée. « Si je le laisse faire, il finira tôt ou tard par écraser les révolutionnaires... Voila de quoi m'exercer. »


C'est ainsi que la Zoan avait débarqué sur cette île en catimini. Comme à son habitude, elle avait voyagé en clandestine sous la forme d'un petit insecte, avant de s’éclipser sur la terre ferme une fois la voie libre. Dès lors, elle n'avait eu de cesse de se faufiler dans les environs de la base de la marine pour repérer ce fameux trouble fête. Au bout de seulement quelques heures de recherches, elle avait fini par le repérer. Immanquable, une bonne partie de South Blue aurait été capable de suivre le colonel Mizuki rien qu'à sa « basse-cour », tant le fameux épéiste semblait attirer les badauds aussi bien hommes que femmes ! Cependant, en ce début de soirée nuageuse, seul un bataillon de groupies le suivait comme son ombre...


[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 824368ColonelMizuki
Colonel Mizuki


- Allons, allons, mesdemoiselles, s'il vous plait. Vous savez pertinemment que je ne peux pas vous autoriser à me suivre ainsi ! Vous vous mettez inutilement en danger et si par malheur il arrivait de nouveau quelque chose à des civils sur cette île je m'en voudrais profondément ! Alors... de grâce... Ne pourriez-vous pas me laisser faire mon travail en paix ?
- NON ! hurlèrent-elles en cœur.


S'en suivirent d’innombrables exclamations de joie, de surprise ou d'hystérie collective qu'Elina abhorrait particulièrement. Ces dévergondées pouffaient, s’esclaffaient et vantaient le comportement chevaleresque de leur idole. Ce qu'elles ne comprenaient malheureusement pas, c'était qu'elles venaient de lui offrir un moyen de lui faire baisser sa garde sur un plateau d'argent ! Cela étant dit, même si utiliser des civiles écervelées comme otages ne la gênerait pas outre mesure, il existait un bémol à ce début de plan.

Le colonel était en permanence poursuivi par une horde de civiles, certes, mais également accompagné par deux sous-officiers aux mines alertes. Malgré l'effervescence sur le passage de leur supérieur, ces derniers restaient concentrés sur leur tache et scrutaient la foule à l’affût du moindre signe de danger. Aussi forte qu'en fut son envie, la Zoan comprit qu'elle ne pourrait mener à bien son projet toute seule. Néanmoins, elle se doutait que certaines personnes seraient ravies d'entendre sa proposition d'assassinat sans aucune contrepartie, sinon celle de lui prêter main forte pour une diversion.


« Avec un peu de chance, les révolutionnaires auront déjà mis sur pied un stratagème pour s'occuper de ce bellâtre ! », rêvassa l'araignée.


Ainsi, Elina se faufila à travers toute l'île sans se faire repérer. D'après les rumeurs qu'elle avait glanées, les quartiers généraux de la marine et de la révolution locale étaient situés aux deux extrémités de l'île. Ainsi, elle commença à progresser à l'abri des ombres pour rejoindre les forces armées qui, elle l'espérait, pourrait remédier à ce fâcheux contretemps.




© Codage By FreeSpirit


_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Sam 3 Juin - 14:25
Un petit coup de pouce amical


Les hommes étaient de drôles de petites bêtes qui passaient leur temps à se trouver une raison de vivre, ils essayaient de donner un sens à leurs pathétiques existences et cherchaient instinctivement à se rapprocher de ceux qui partageaient les mêmes valeurs qu'eux.Les coincés du cul et intolérants enfilaient un uniforme bleu et blanc et,ne juraient plus que par la justice avec un grand J. Les pires enfoirés du monde devenaient criminels ou bien pirates si la cupidité était dans leur sang et, enfin, ceux qui se pensaient assez forts pour changer le monde rejoignaient leurs rangs clairsemés de ce qu'on appelait la Révolution.
Bien sûr il existait d'autres individus qui ne désiraient rien de tout cela, d'autres qui souhaitaient régner sur ce qu'ils avaient déjà et rien de plus mais, au final, les hommes avaient une propension ridicule à catégoriser leurs congénères pour les ranger dans de petites cases. C'était ridicule, tout bonnement ridicule car par essence il existait un bon nombre d'individus qui ne rentraient dans aucune case par leur personnalité ou leurs désirs uniques au monde, ceux-là ne s'arrêtaient pas aux carcans établis par la société et traçaient leur route en dépit des conventions sociales.


Mais même parmi les électrons libres le jeune aveugle aux cheveux immaculés faisait office d'ovni, la plupart des autres électrons finissaient tôt ou tard à forger des alliances afin d'atteindre leur but tandis que lui ne faisait pas plus que tolérer ceux assez fous pour travailler avec lui. La loyauté était un concept désuet car il n'y avait rien de plus important dans ce bas monde que ce qu'il désirait, lui et lui seul, les autres ne comptaient pas et ne servaient que de sources épuisables d'amusement.
Aujourd'hui le jeune aveugle avait décidé de prendre quelques jours loin de l'autre psychopathe avec qui il passait ses journées, il avait pris le premier bateau depuis Trader sans trop savoir où il le mènerait et, quand l'équipage annonça que Armageddon était en vue, Joshua y trouva une nouvelle source d'amusement.
Il avait beau être habilement stupide et inculte, se fichant de la géographie comme de sa première nuit d'amour non-consentie, il était au moins au courant de l'opposition entre les coincés et les rebelles sur cette île. Si cela ne l'aurait pas gêné outre mesure de se faire un ennemi du monde entier et, par extension, des deux camps à la fois, Joshua crut bon de commencer par ce qui lui manquait désespérément : un peu d'alcool dans le sang.

Mais que choisir ? Les coincés en bleu et blanc ? L'idée d'aller les titiller un peu était des plus tentantes, il devait bien l'avouer, mais il était aussi curieux de voir ce que pouvaient donner ces révolutionnaires qu'il ne connaissait qu'assez peu. Ce fut avec un entrain non-dissimulé qu'il pénétra dans la première taverne miteuse venue où l'odeur de bière éventée se mêlée avec la sueur de la clientèle locale en un bouquet à retourner l'estomac de la première bourgeoise venue.
Alors qu'il s'assit au bar pour commander un petit verre de whisky sans glaçons, de quoi lui réchauffer les entrailles, son handicap et sa chevelure peu commune ne manquèrent pas d'attirer l'attention des ivrognes les plus entreprenants du coin. L'effet de groupe leur donnant sans doute plus de couilles que de cervelle, les trois s'approchèrent et formèrent un demi-cercle autour du jeune aveugle tout en le gratifiant d'un petit rire gras.


« Alors blanchette, qu'est-ce que tu fous là ? Tu t'es perdu ? »

Joshua hésitait à savoir s'il devait être admiratif de l'inventivité des pseudos qui lui étaient attribués ou stupéfait de voir qu'un homme comme l'ivrogne en face de lui pouvait être aussi fier de sa répartie. Devait-il avoir pitié de lui ou l'encourager dans cette voie ? Ni l'un ni l'autre, il se contenta d'afficher un sourire taquin tout en lui répondant :

« Perdu ? Non, j''me me repose en attendant ta mère. C'est qu'elle est gourmande, la coquine ! »

Il n'y avait rien de plus satisfaisant qu'une petite blague sur la nymphomanie de la mère d'un individu pour bien commencer la journée, Joshua ne pouvait bien sûr pas voir au sens propre du terme mais il n'avait pas besoin d'yeux pour sentir la surprise et l'énervement poindre le bout de leur nez chez son interlocuteur. Ne lui laissant pas le temps de répliquer ou de répondre par la violence à cette insulte puérile, l'aveugla pivota et lui asséna un coup de tête sec sans prévenir.
Des os craquèrent, d'un sang gicla, un beuglement étouffé fut généré et quelques secondes plus tard l'ivrogne se tint là, entourant ce qui lui servait de nez de ses grosses mains pâteuses.

« Budain, bon dez ! Du bas bédé le dez ! »

Bien sûr il était très difficile de parler convenablement avec une telle blessure mais ce n'était pas le genre de détail sur lequel s 'arrêtait Joshua, bien au contraire il crut bon de maintenir son sourire moqueur en conclure son acte surprenant d'un :

« Le quoi ? Articule. J'comprends rien quand tu parles. »

Un peu d'alcool et de la violence gratuite ? La journée ne commençait peut-être pas si mal que ça, finalement.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Ven 5 Jan - 17:15
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













La Zoan avait quitté depuis quelques temps déjà les terres gérées par la marine. Elle progressait à présent bien plus sereinement au sein du territoire des révolutionnaires. Malgré tout, les vieilles habitudes avaient la vie dure et l'assassin continuait d'arpenter les ombres des bâtiments et des ruelles. Lentement mais sûrement, elle quadrillait le secteur pour scruter les visages et les démarches des passants, à la recherche d'un être capable de l'aider dans son projet d'assassinat. On disait souvent qu'il ne fallait pas se fier aux apparences, mais repérer la prestance presque féline d'un assassin, et donc d'un être de son acabit, était bien plus aisé pour elle que pour un militaire qui paradait d'un pas saccadé. Après tout, c'était presque comme se regarder dans un miroir ! Cependant elle avait fait chou blanc jusqu'ici. C'était à se demander si les révolutionnaires locaux ne savaient pas se battre autrement qu'en fonçant tête baissée vers les ennuis !


« Que voilà une belle bande d'empotés ! », rumina-t-elle. « Pas étonnant que l'arrivée d'un nouvel officier puisse mettre un pareil souk ! ».


Tout à ses plaintes incessantes, Elina s'était aventurée jusqu'à l'ombre d'un établissement dont elle percevait les effluves d'alcool, de sang, de sueur, mais aussi de nourriture bon marché : une taverne. Les rires gras des habitués brisèrent l'ambiance banale de sa traversée, à grand renforts d'éructation et de bruits de vaisselles. Alors qu'elle souhaitait initialement passer son chemin, les échos d'un début d'altercation attirèrent son attention. Qu'un quidam soit assez stupide pour faire du grabuge sur cette île l'étonnait. D'un autre coté, n'était-ce pas cela qu'elle recherchait ? Un idiot brutal et potentiellement intéressé par un peu d'action ? Ce fut sur ces bonnes pensées que la Zoan poussa le ventail de la porte, parée de sa forme hybride si particulière. Devant ses iris rouge sang une scène ubuesque prenait lieu. Un homme doté d'un bandeau frontal se faisait alpaguer par une bande de malfrats de bas étage. Une scène décevante pour un endroit navrant. Qu'avait-elle donc pu espérer de mieux ?

Alors qu'elle souhaitait se détourner du futur passage à tabac, un détail attira l'attention de l'assassin. Ce qu'elle avait pris pour un bandeau frontal recouvrait intégralement les yeux de la future victime. Un aveugle ? Décidément, ces trois idiots perdaient encore plus de crédibilité à ces yeux, si cela eut été possible. Loin d'être une sainte, Elina n'avait que faire qu'un pauvre handicapé se fasse trucider à l'ombre du bâtiment. Elle n'avait pas de temps à perdre et devait se trouver un acolyte. D'un soupir, la Zoan ferma les yeux avant de commencer à se retourner, juste avant d'entendre la répartie de celui qu'elle croyait apeuré à la « vue » de trois gros bras en face de lui. Si la grossièreté extrême de sa réplique lui fit froncer les sourcils, ce fut sa témérité qui amena la jeune femme à jeter un coup d’œil curieux vers la scène.

Ce qu'elle vit lui arracha un sourire en coin, qui finit par s'étirer à mesure que l'aveugle faisait preuve d'une sauvagerie sans borne. Sauvagerie qui n'égalait que son impétuosité et, elle devait l'avouer, son audace. Mais, loin de voler à son secours, l'araignée referma le vantail derrière elle et vint s'adosser au mur le plus proche de la sortie pour jouir d'une vue imprenable sur le résultat des provocations du jeune écervelé. Car il ne fallait pas être un génie pour comprendre qu'il venait de se créer bien plus d'ennemis que d'amis. Et, comme toujours, Elina éprouvait les plus grandes difficultés du monde à résister à son vilain petit défaut : une curiosité maladive.


« J'espère au moins qu'il sait ce qu'il fait. », grogna-t-elle en son for intérieur. « Quelle perte de temps s'il venait à se faire ouvrir en deux en quelques instants... ».




© Codage By FreeSpirit


Désolé pour le gros gros retard !

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Sam 6 Jan - 13:04
Un petit coup de pouce amical


Même si la compagnie de son camarade de toujours ne lui était pas désagréable, Lester étant l'une des seules personnes au monde capable de comprendre et d'apprécier le sociopathe, le jeune aveugle avait parfois envie de faire une petite escapade en solo pour se retrouver juste avec lui-même. Pas d'objectif à court ou moyen terme, pas de grand plan pour s'accaparer le pouvoir que lui et son collègue désiraient tellement : juste lui, des femmes, de l'alcool, des substances illicites et une bonne dose de violence pour faire circuler le sang ! En ce sens il était probablement le plus simple des hommes car il se contentait facilement de ce que la nature avait fait de plus simples comme pulsions : le sexe et le meurtre.

Mais à bien y réfléchir, que faisait-il ici ? Il aurait pu trouver une taverne dans n'importe quel autre ville du monde alors pourquoi ici ? Pourquoi spécifiquement sur ce bout de rocher ou s'affrontaient révolutionnaires et marines avec une intensité et une régularité impressionnantes ? En vérité il n'avait pas de raison particulière d'être ici, le hasard avait décidé de le placer ici et il ne repartirait pas avant d'avoir assez d'alcool dans le sang pour créer un lance-flamme rien qu'en rotant devant une allumette. Et encore, même une fois passé ce stade il n'était pas sûr de vouloir rentrer : pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?

La plupart des handicapés possédaient un caractère plutôt docile en raison de leur infirmité et cette idée reçue plaisait au plus haut point à Joshua. Pourquoi ? Parce qu'il était très facile de se moquer d'un aveugle mais très peu de gens imaginaient celui-ci capable de répliquer avec encore plus de virulence. Les personnes privées de lumières ne faisaient pas de très bon combattants aussi, quand on se moquait de l'un d'entre eux, on s'attendait à ce qu'il s'écraser et se mure dans un silence gêné. C'était justement la surprise venant de sa réaction inattendue qui plaisait au jeune Anderson, il aimait écraser les règles et cracher sur les convenances si bien que, lorsqu'il sentit cette première moquerie parvenir à ses oreilles, il ne put s'empêcher de répliquer.

Une blague sur les mamans était une bonne introduction mais, pour appuyer ses propos, rien ne valait un peu de violence physique afin de donner le ton. Un nez brisé était généralement un bon début. Alors que les deux collègues du lourdaud restaient interdits, décontenancés par cette attaque soudaine, le garçon empoignant son verre et, le vidant d'une traite, fracassa le bord du verre contre le comptoir. Quel était le but ? Transformer ce contenant en une arme improvisée, avant de l'enfoncer dans la gorge de l'un de ces trois crétins, par exemple.
Mais, alors qu'il se tournait ses proies en ce demandant lequel serait choisi, Joshua eut le déplaisir de sentir ses adversaires se carapater à toute vitesse. Sérieusement ? Déjà ? Fronçant les sourcils de mécontentement, il s'exclama :

« Sérieusement ? Vous partez déjà ? Nan mais allez, revenez ! On commençait à peine à s'amuser ! »

S'amuser, oui, c'était comme cela que le jeune aveugle voyait cette débauche de violence gratuite. Soupirant de déception, n'ayant pas encore assez d'alcool dans le sang pour avoir la force de poursuivre ces couards, Joshua tourna la tête vers le reste de l'assemblée. La plupart avaient désormais le nez enfoncé dans leurs verres, par simple peur ou parce qu'ils ne désiraient pas s'attirer plus d'ennuis. Ils étaient tous ici pour passer un bon moment et, contrairement au sociopathe, une bagarre ne correspondait pas à la définition qu'ils se faisaient d'un tel moment.

« Ces chochottes, j'vous jure. Un peu d'sang et ça part en courant. Y'a personne ici qui veut prendre leur place ? »

Si le silence fut la seule réponse que reçut le jeune homme, celui-ci commanda un second verre mais ses narines captèrent une étrange odeur. Non, pas étrange, mais plutôt bien trop douce pour un endroit comme celui-ci. Il avait beau être privé d'un de ses sens, les autres s'en trouvaient améliorés si bien que capturer une odeur de femme dans un bar puant la pisse et la bière n'était pas très compliqué. Se tournant vers la direction approximative d'où provenait cette odeur, ayant vaguement entendu la porte s'ouvrir pendant qu'il brisait le nez de l'autre lourdaud, le sociopathe afficha son plus franc sourire avant de lâcher :

« Chérie, j't'offre un verre ? »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Dim 14 Jan - 21:21
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













« Quelle déception... », bouda presque l'araignée. « Ces idiots jouent les gros bras et fuient à la première déconvenue ? »


Elle soupira intérieurement devant ce spectacle lamentable, avant de détailler un peu plus l'aveugle qui avait mis en déroute ces brutes de pacotille. Un grand échalas qui devait avoisiner les deux mètres de haut, aux long membres élancés dotés de tout juste assez de musculature pour servir dans un combat de rue. Était-ce donc un simple coup de chance ? Pourtant, cet air déçu qu'il arborait, couplé aux paroles tapageuses qu'il venait de lancer aux fuyards titillèrent la curiosité de l'araignée. Cet homme irradiait la brutalité et la simplicité, voire la confiance en soi malgré son clair handicap. Il l'intriguait. N'était-ce pas une raison suffisante pour creuser un peu plus ce mystère ? Aussi, lorsqu'il l'invita d'une manière fort peu chevaleresque, l'araignée ne sut résister à l'appel de sa curiosité ! L'assassin se décolla du mur et, de son pas presque imperceptible, s'avança sans se presser pour prendre place aux cotés de cet hurluberlu.


- Le verre de vin le plus éloigné d'un vinaigre que vous ayez, patron, commanda-t-elle de sa voix éraillée sous forme hybride.


Les sens braqués vers l'énergumène qui venait de la convier à partager un moment avec lui, Elina se rendit compte, maintenant qu'elle était assez proche pour franchement le détailler, qu'il dégageait une aura assez... glauque. Ce sourire mauvais qu'il arborait ne lui plaisait pas. Malgré tout, la Zoan avait besoin d'aide et à la reflexion, quoi de mieux qu'un barbare dans son genre pour détourner l'attention d'un contingent de marines, voire mettre une pagaille sans nom ? Lentement, un sourire étira son visage et elle reprit la parole :


- Et bien, voilà qui s'appelle savoir se faire remarquer ! Pourtant, il ne me semble pas vous avoir déjà croisé... Monsieur ?


L'araignée marqua un bref silence, afin de laisser à ce drole d'oiseau l'occasion de répondre si l'envie lui en disait. De son coté, elle tenta de passer en revue les affiches de recherches locales qu'elle avait étudiées avant de débarquer. Son naturel prudent lui avait susurré de se prémunir de toute mauvaise surprise et, donc, de s'assurer avant de débarquer qu'une grosse pointure ne pourrait pas aisément la réduire en charpie. En tout état de fait, cet homme n'en faisait pas partie. Il s'agissait donc d'un criminel peu ou pas encore recherché. Malgré tout, elle préféra ne pas se rassurer trop tôt sur la potentielle menace que cet homme représentait pour elle. Après tout, elle était la preuve vivante qu'une absence de prime n'était en aucun cas synonyme de faiblesse. Malgré tout, elle avait du mal à l'imaginer esquiver les marines pour éviter d'écoper d'une prime, mais la jeune femme avait pris l'habitude de ne pas sous-estimer les personnes qu'elle rencontrait ni même de porter des conclusions trop hatives.


- Mais suis-je bête, j'ai oublié de me présenter ! reprit-elle soudain. Vous pouvez m'appeler Jorogumo.


Le patron la coupa dans sa tirade avec le bruit mat d'un verre qu'on plaquait sur un comptoir. La jeune femme se saisit entre ses griffes du breuvage citrin, et le fit délicatement tourner dans son réceptacle avant de tenter de l'humer. Un nez fort en agrumes et âpre. Elle fit tourner une nouvelle fois le vin blanc et nota qu'il glissait sur le verre avec une mollesse qui la dépita. Enfin, elle goûta et ses papilles furent unanimes : un mauvais cru, trop vert et acide. Elle soupira intérieurement une nouvelle fois, avant de reposer le verre le plus loin possible d'elle et de se tourner vers son hôte.


- Et que fait un homme tel que vous sur une île telle que celle-ci, au juste ? Je vous avouerai que je suis d'un naturel curieux et vous soulevez, pour l'instant, moult questions !


Avec un peu de chance, cet hurluberlu se monterait de bonne composition et, au bout d'un nombre de verres suffisants, accepterait de l'aider. Dans le pire des cas, elle aurait perdu un peu de temps dans sa quête mais repartirait sa curiosité satisfaite.




© Codage By FreeSpirit

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Lun 15 Jan - 22:50
Un petit coup de pouce amical


Si la première partie de la journée s'était révélée relativement décevante jusqu'à présente, la faute à la bande de bras cassés qui semblaient être pareils à des enfants à qui personne n'avait encore dit « non », l'arrivée d'une mystérieuse demoiselle sembla apporter avec elle un vent chargé d'espoirs et de promesses d'une soirée réussie. Quoi ? On peut toujours rêver, non ? Pour des raisons évidentes le jeune homme ne s'arrêtait jamais à l'apparence supposée d'une demoiselle et cherchait toujours à voir si elle en avait dans le ventre, si elle avait des tripes ou si elle ressemblait à tous les autres. Celle-ci serait-elle différente de toutes les autres greluches qui pullulaient dans ce monde ? La réponse ne tarderait pas à se faire connaître.
Laissant la demoiselle s'approcher de lui lentement, attraper du bout des doigts le second verre qui lui était servi par un barman inquiet, le garçon écouta l'étrange voix de la demoiselle parvenir à ses oreilles. L'espace d'un instant il fronça les sourcils devait cette voix qu'il imaginait beaucoup plus douce que cela, avant de reporter son attention sur l'instant présent. Au moins la demoiselle comprenait que le jeune homme n'avait pas peur de se faire remarquer, ce qui était tout à fait vrai, mais était toute de même curieuse de connaître l'identité de l'aveugle. Pas inquiet de révéler son nom car n'ayant aucune prime sur sa tête pour le moment, le garçon afficha son éternel sourire satisfait tout en lâchant un :

« Pour toi ce sera Joshua. Non, effectivement, je viens d'arriver dans c'trou perdu. »

Oh oui il savait que les quelques clients verraient d'un mauvais œil qu'on insulte leur patelin mais, franchement, pour quoi devrait-il s'en faire ? Si tous ici en avaient autant dans le pantalon que les bras cassés de tout à l'heure, Joshua n'avait clairement rien à craindre. Portant le verre à son nez, laissant l’arôme corsé venir titiller ses sens, le garçon fut interpellé par le nom original dont été affublée la demoiselle. Était-ce un vrai non ou une invention ? Affichant un air surpris, le sociopathe ne put s'empêcher de répondre :

« Tes parents n'devaient pas trop t'aimer pour t'affubler d'un nom pareil. Navré pour toi. »

Eh oui le jeune homme tutoyait à peu près tout le monde sans crainte qu'on prenne mal une telle marque de familiarité, c'était ce qui faisait partie de son charme disaient certaines. Laissant une gorgée du breuvage corsé descendre le long de sa gorge et lui réchauffer les entrailles avec un tonus bienvenu, le jeune homme fut intrigué par la curiosité que lui portait la demoiselle face à lui. Était-ce une maladroite tentative de drague ou totalement autre chose ? L'un n'empêchant pas l'autre pour autre, c'est sans détour que Joshua répondit :

« J'me balade, j'essaye de tuer l'ennui comme je peux. Pourquoi ? Tu as quelque chose d'intéressant à me proposer ? »

La mystérieuse demoiselle voulait donc poser des questions au sociopathe ? Celui-ci, n'ayant absolument rien à cachés sur tous ses travers et vices, écarta ses bras tout en joignant la parole au geste :

« Je suis un livre ouvert, chérie ! Demande, je réponds ! »



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Dim 4 Mar - 12:36
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













Joshua. Un simple prénom, pas de nom de famille pour cet homme original. En avait-il seulement un ? Qui s'en souciait, après tout ? Elina étudiait ses mimiques et ses gestes, complétant peu à peu le portrait qu'elle dressait mentalement de cet aveugle flamboyant. Provocateur, fanfaron, violent, impulsif... et sans aucun doute irrespectueux. La tutoyer d'entrée de jeu ? Lui susurrer des mots doux ? Ce grossier personnage avait de la chance que la Zoan nécessite une quelconque assistance pour son projet. Dans le cas contraire, ces familiarités auraient pu marquer un tournant abrupte dans la discussion. Laissant là ces préoccupations mentales, l'araignée préféra jouer le jeu :


- Un seul coup d'oeil à mon apparence suffirait à vous faire comprendre la raison de ce nom, Joshua, répliqua-t-elle d'un ton aussi provocateur que l'aveugle.


Un mince sourire vint étirer de nouveau le visage de l'assassin, avant de reprendre d'une voix calme et mesurée :


- Mais j'imagine qu'il vous faudra vous contenter de votre imagination.


Elle n'avait pas pu s'empêcher de lui lancer une pique semblable à celles qu'il lui servait depuis quelques instants déjà. L'araignée était joueuse de nature, d'autant plus si elle sentait du répondant chez son adversaire. Elle embraya néanmoins sur un sujet plus bassement pragmatique : la raison de sa venue dans ce « trou perdu » comme Joshua l'avait appelé.


- À dire vrai, j'aurais effectivement un petit quelque chose d'intéressant à vous proposer. Puisque vous semblez vous ennuyer, j'ose espérer que je saurais vous intéresser !


La jeune femme attendit de repérer un quelconque signe d'intérêt sur le visage de son interlocuteur, avant de reprendre la parole d'un ton amusé :


- J'aimerais vous proposer de nous dégourdir les jambes, avant de nous lancer dans une activité physique qui semble vous tenir à coeur. Au menu : de l'action, de l'adrénaline et, qui sait, vous serez peut être chanceux...
« Et ne mourrez pas dans le procédé. », termina mentalement Elina.


L'homme semblait obéir à ses émotions plutôt qu'à ses cellules grises. En mettant en avant de la sorte des promesses tangibles d'amusements divers et variés, la Zoan espérait bien le prendre dans ses filets. Si elle y parvenait, elle lui révélerait au compte goutte les informations nécessaires à sa compréhension de la mission : localiser la cible, puis recourir à une diversion avant de l'assassiner de manière éclair... avant de se volatiliser, quitte à lui laisser endosser tous les torts de cette sombre machination.


- Alors, Joshua ? Une balade de l'autre coté de l'île vous intéresserait-elle ?




© Codage By FreeSpirit

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Dim 4 Mar - 22:58
Un petit coup de pouce amical


Comme un enfant à l'esprit bondissant dans tous les sens, il n'en fallait pas beaucoup pour capter l'intérêt du jeune Anderson. Alors certes ce dernier s'ennuyait extrêmement rapidement et facilement, mais au moins il ne fallait pas faire des pieds et des mains pour capter son attention. La promesse d'une nuit torride ou de quelques têtes à défoncer suffisait pour faire naître un sourire sur ce visage déjà radieux. Le jeune homme n'avait pas eu sa dose de violence pour aujourd'hui mais, à défaut de ne pouvoir trouver son bonheur de ce côté-là, il pouvait toujours se rabattre sur cette charmante demoiselle. Celle-ci, en plus d'avoir une voix étrange, semblait avoir un peu de personnalité à défaut d'être originale. Pensait-elle vraiment toucher un point sensible en se moquant de sa cécité ? C'était bien mal connaître le jeune aveugle qui ne manqua pas de répondre :

« Tu n'imagines pas combien de fois par jour on me la fait, celle-là. »

D'une certaine façon le jeune handicapé était bien content de ne pas voir le monde ainsi que les gens moches qui l'entouraient, il avait sa propre vision des choses et cette différence le satisfaisait au plus haut point. Si aujourd'hui quelqu'un lui proposait de lui donner la vue le sociopathe serait certain de refuser cette proposition : c'était grâce à sa cécité qu'il était devenu le puissant sadique qu'il était. Il ne changerait cela pour rien au monde, en plus cela lui évitait de voir à quel point Lester était moche.
Puis, enfin, la demoiselle commença à proposer au jeune homme un peu d'action. Les propos étant évasifs, Joshua ne sut pas vraiment s'il devait s'attendre à une partie de jambes en l'air ou à quelque chose de plus violent. Bah, à bien y réfléchir les deux feraient très bien son affaire. Souriant le jeune homme répondit :

« Je suis tout ouïe. »

Alors comme ça elle voulait aller faire une petite balade en compagnie du sociopathe ? Savait-elle seulement ce qu'elle risquait ? Sans doute que oui, elle semblait suffisamment sûre d'elle pour savoir à qui elle était en train de s'adresser. Ayant à présenté terminé son verre, le jeune Anderson se leva d'une traite de son siège et lâcha avec tonus à la demoiselle :

« 'Faut pas m'le dire deux fois. En route, beauté ! »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia





Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Mar 10 Avr - 18:15
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













À mesure que l'araignée tentait de prendre ce drôle d'oiseau dans sa toile, elle eut le plaisir de voir naître un sourire sur son visage buriné par le temps - et probablement par de multiples rixes - signant probablement sa participation à son projet d'assassinat. Après lui avoir ri au nez face à sa petite pique, trop banale semblait-il, il confirma oralement qu'il la rejoignait... à sa manière. Laissant couler cet excès de familiarité, la Zoan jeta quelques billets au barman avant de se lever. D'un geste auquel elle joignit la parole, elle invita Joshua à la suivre :


- En ce cas allons-y ! Je suis certaine que nous trouverons bien de quoi nous amuser du coté de l'île appartenant aux marines. Dans le pire des cas, nous nous amuserons avec eux ! Je doute que cela soit la première fois où vous vous retrouveriez confronté aux force de l'ordre, Joshua. Je me trompe ?


D'un pas leste et silencieux, la Zoan accompagna son partenaire de jeu à l'extérieur de ce bar miteux pour retrouver un air à peu près pur, surtout après ce qu'elle avait dû endurer plusieurs minutes durant. Elle prendrait plus d'une douche en rentrant, cela était certain. Pour l'heure, elle préféra garder son électron libre en intérêt croissant pour ses affaires, et se creusa les méninges pour trouver les mots justes. Après quelques pas à l'extérieur, elle s'assura que personne ne pouvait l'entendre avant de reprendre la parole :


- Vous semblez être quelqu'un d'atypique, Joshua. Alors je serai franche avec vous. Je vous emmène voir un colonel de la marine local qui se pavane un peu trop ces derniers temps, car j'aimerais lui donner une leçon devant toutes les fan qui le suivent inlassablemment.


Après un bref instant pour laisser l'idée germer dans l'esprit dérangé de son acolyte du jour, l'araignée reprit avec un air de conspiratrice:


- La toute dernière leçon qu'il recevra, bien entendu.


Un sourire malicieux ponctua cette phrase sans qu'aucun malentendu ne soit possible, au vue du type de discussion qu'ils pouvaient tous deux avoir depuis leur rencontre. D'ailleurs, afin d'être bien certaine de motiver Joshua, l'assassin décida de forcer un peu le trait :


- On dit qu'il est adulé par ses hommes, que les femmes voient en lui l'homme fort idéal pour les protéger et qu'il est si fier qu'il en ferait rougir un amiral... Un être parfaitement abject, pour les êtres de notre acabit, si vous voulez mon avis.


Et pour décidément enfoncer le clou elle improvisa un peu plus :


- Oh ! Et on me dit qu'il ne cesse de recourir à des gardes du corps pour le protéger... preuve s'il en fallait de sa grandeur ! De quoi nous amuser tous les deux, à ce que j'ai cru comprendre.


Pour conclure, l'araignée prit un ton amusé et lança, l'air de rien :


- Donner à ce colonel un petit cours magistral improvisé sur les risques de la vie vous intéresserait-il ?


À mesure qu'elle parlait, l'araignée sentait sa propre excitation monter. Elle avait hâte de se mesurer à ce pitre dressé en étendard de la justice sur cette île envenimé par des années de conflits. L'araignée en elle pressentait une bonne occasion de s'amuser avec une proie intéressante ! Restait à savoir si Joshua serait définitivement de la partie, toutes les cartes en mains. Ou, tout du moins, les cartes qu'Elina avait bien voulu lui donner.




© Codage By FreeSpirit


Toutes mes excuses pour ce nouveau retard...

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Mar 10 Avr - 21:32
Un petit coup de pouce amical


Sous bon nombre de points l'aveugle ici présent n'était pas si différent d'un enfant, qu'il s'en rende compte ou non. Tout d'abord il était clairement le jouet de ses émotions à la seule différence que, contrairement aux charmants bambins, il en était tout à fait conscient et même ravi. Il pouvait être capricieux, colérique, espiègle ou simplement rayonnant de joie même si vous ne voudriez pas savoir ce qui se passait dans sa petite tête. Enfin, adepte des solutions les plus directes, le jeune homme était un individu qui pouvait être aisément contenté que ce soit par de la nourriture, de l'alcool ou de la chair fraîche d'un tout autre domaine. Aussi, tout perdu qu'était le psychopathe, il ne lui fallut que la promesse d'une ballade en charmante compagnie et peut-être un peu plus pour le remettre d'aplomb, ramenant à la vie son entrain habituel.
Alors que le duo s'extirpait hors de la bâtisse miteuse la demoiselle évoqua la possibilité que le jeune taré se soit déjà fritté avec les forces de l'ordre, ce à quoi le concerné répondit d'un sourire amusé tout en répondant :

« Les marines ? Tu devines bien, ouais. J'aime bien les taquiner. »

Oui oui, trancher dans de l'uniforme bleu et blanc et voir leurs tripes s'étaler sur le seul était ce que le taré avait de plus basique en terme d'amusement et de franche taquinerie, mais étrangement les marines ne voyaient pas cela du même oeil que lui. Décidémment, quelle bande de chochottes. Bien vite la joie du jeune homme en prit un coup lorsqu'une promesse d'une folle nuit d'ébats se changea en promesse d'une baston face à un marine, certes il avait toujours besoin de l'action mais il ne pouvait pas cacher sa déception. D'un ton un peu penaud et boudeur et lâcha donc :

« Je m'attendais à un autre genre d'action, mais tant pis. Au moins ça m'occupera un peu. »

Lester – qui était l'individu connaissant le mieux l'aveugle – savait que s'il était difficile de motiver le jeune Anderson à agir contre son gré, une fois dans le coeur de l'action ce dernier était tout bonnement incontrôlable. Aussi, même si cela s'avérait inutile, la demoiselle crut bon de décrire à l'aveugle le profil de son adversaire en le présentant comme on modèle pour les deux sexes, ce à quoi le taré répondit sans attendre:

« Un beau parleur à faire chuter de son piédestal ? C'est dans mes cordes. »

Alors oui un commandant était un individu relativement puissant et compliqué à combattre mais, si la peur n'avait pas d'emprise sur Joshua, ce dernier ne put se retenir lorsqu'il apprit que le fier officier se cachait derrière des gardes du corps.

« Ah, la tarlouze ! »

Si le jeune homme était motivé au départ rien que pour récupérer les demoiselles qui s'arrachaient l'officier, il sentit une énergie nouvelle l'envahir à l'idée de pouvoir humilier cette tarlouze devant ses hommes et ses admirateurs. Espérait-il que des gardes pourraient se mettre entre lui et le plus gros psychopathe de ces mers ? Oh que non ! Il allait en prendre plein son cul !


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Mar 17 Avr - 22:54
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













Ainsi donc, Joshua partageait son petit péché mignon pour « taquiner les marines » ? Car elle se doutait bien qu'il ne s'agissait pas là d'un jeu enfantin, mais d'un autre bien plus cruel que lui présentait à demi-mot son psychopathe d'acolyte. Fort bien, voilà qui ne pourrait que servir ses plans ! Alors que les deux associés du jour cheminaient en direction de la zone des marines, deux ombres les filèrent sans faire un bruit. Si ce n'était l'odeur de tabac, les deux poursuivants connaissaient l'art de la filature et il serait difficile de les repérer.

Tout à sa discussion, Elina en oubliait presque ses bonnes vieilles habitudes tant elle était concentrée pour faire tomber Joshua dans sa toile ! Elle ne releva pas sa moue boudeuse lorsqu'il comprit qu'elle ne lui avait guère promis autre chose qu'une rixe et bonne et due forme. Loin de son esprit toute idée licencieuse de la sorte ! Mais, la Zoan ne pouvait nier avoir tenté d’appâter le criminel en lui promettant monts et merveilles. Il avait entendu ce que son imagination voulait bien lui souffler, pour le plus grand bonheur d'Elina : elle avait obtenu l'aide qu'elle désirait ardemment et n'en demandait guère plus.

Alors qu'ils devisaient et que l'araignée finissait de motiver les troupes, des bruits de pas se firent soudain entendre derrière eux. L'assassin se retourna par réflexe et fit face à un spectacle inattendu ! Devant elle se tenaient deux hommes en chemise et chacun portant une cravate, cependant leur air plus que décontracté, leurs cheveux ébouriffés et leur cigarettes coincées entre leurs lèvres ne les désignaient certes pas comme des agents du gouvernement. Néanmoins, vu leurs regards inquisiteurs, ils avaient entendu leur conversation !


« Quelle sotte j'ai étée ! », se morigéna Elina. « J'aurais dû prendre bien plus garde à ne pas être suivie... »


Néanmoins, au lieu de se montrer franchement agressif, les deux drôles d'oiseaux s'arrêtèrent à quelques pas avant de prendre la parole d'un air flegmatique...


[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Tim_et_Tom
Tim et Tom



- Alalala... c'est bien d'avoir de la fougue et de vouloir filer un coup de main.
- Olololo... mais vous allez juste remettre l'île sans dessus dessous avec vos conneries.


À l'unisson, les deux nouveaux venus pointèrent leurs cigarettes vers le duo de monstres et terminèrent par un simple :


- Et nous, on dit non !


Après quelques instants à garder cette pose étrange, le duo d'homme reprit un air plus sérieux et, tandis que le blond tirait de nouveau sur sa cigarette, le brun parla tout en gardant la sienne au bec :


- J'sais pas qui vous êtes, ni c'que vous voulez vraiment... mais si vous faites ce que vous avez prévu la révolution va juste être tenue pour responsable.


Ici il tira une bonne latte de fumée et, tandis qu'il recrachait cette dernière, le blond prit le relais :


- Et les représailles de la marines pleuvront sur nous, alors que vous serez déjà loin !


Les deux hommes reprirent leur pose précédente, cigarettes tendues comme des armes dangereuse vers Joshua et Elina, avant de leur hurler dessus à l'unisson :


- Alors faites pas les cons, et oubliez ça !


Après avoir fumé de nouveau quelques lattes, les deux andouilles se regardèrent et se parlèrent comme si Joshua et Elina ne pouvaient pas les entendre :


- Haha ! C'était pas mal là, hein Tom ? Tu crois qu'ils ont compris, ces têtes de nœuds ?
- Hoho ! Ouais on était bien synchros, Tim ! J'espère pour leur matricule qu'ils ont pigé !


Comment les deux criminels allaient-ils donc réagir ?




© Codage By FreeSpirit
Deux trouble fêtes s'incrustent !


A l'époque, Elina était lvl 24.

Tim - Niveau ???
Tom - Niveau ???

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Mer 18 Avr - 0:31
Un petit coup de pouce amical


On aurait pu croire que le jeune homme était l'ennemi juré de ces prétendus défenseurs de la Justice, du moins la demoiselle aurait pu le penser en voyant son entrain à accepter sa proposition, mais en fait c'était bien plus simple que cela. Certes il était toujours plaisant de faire manger la poussière à des hommes qui se drapaient dans leur supposée vertu, détruisant par la même occasion leurs convictions les plus profondes en même temps que leurs os, mais ce n'était pas la seule source potentiel de plaisir pour un homme tel que l'aveugle. Si pour beaucoup la violence n'était qu'un moyen direct et rapide de parvenir à ses fins, pour l'aveugle la barbarie était une fin en soi de laquelle pouvait découler une montagne de plaisir et de satisfaction. Les marines étaient peut-être les cibles les plus faciles dans ce monde car tous ses membres arboraient leur vertu hypocrite comme un blason, mais les pirates et les autres criminels pouvaient aussi faire des cibles de choix. Cela n'avait vraiment rien de très compliqué de trouver les meilleurs cibles.
Mais aujourd'hui le jeune homme n'avait même pas eu besoin de chercher sa cible du jour, elle lui fut directement servie par une demoiselle au tempérament apparemment bien trempé ; que demander de plus ? Laissant de côté sa déception de ne pas pouvoir connaître la demoiselle plus intimement, l'aveugle suivit sa route jusqu'à se faire interpeller par deux individus qui aimaient apparemment s'entendre parler. Dés la fin de leur première tirade le maudit tint à les interrompre d'un :

« Rentrez chez vous les frères glandus, pendant que vous avez encore des jambes. »

L'art de la menace était une seconde nature chez le psychopathe qui savait toujours prendre le temps pour remettre des glandus à leur place entre deux bastons. Après tout s'il n'éduquait pas pareils trous du cul, qui le ferait ? Lorsque les deux crétins éclairèrent la lanterne de l'aveugle sur la situation de cette île, argumentant que le meurtre d'un marine serait forcément attribué aux forces révolutionnaires présentes ici bas, l'Anderson haussa les épaules avant d'ajouter d'un air pensif :

« Possible. Après j'm'en cogne donc bon... »

La demoiselle était-elle révolutionnaire ou avait-elle un compte personnel à régler avec le marine concerné ? Joshua s'en cognait pas mal d'avoir une réponse, le simple fait de botter des culs lui suffisait pour aujourd'hui. Alors que les deux idiots prenaient la pose, apparemment fier de leur petit effet, l'aveugle se tourna vers la demoiselle en lui demandant :

« Ils sont tous aussi cons par ici ? »

Alors que le duo fit l'erreur monumentale de dire à Joshua ce qu'il devait faire, chose que seul Lester pouvait prétendre pouvoir faire sans trop de risques, le concerné garda pourtant un calme olympien tout en lâchant d'un ton toujours très léger :

« C'est pas que vous me faites chier mais un peu quand même. Ça vous dit pas...je sais pas...de vous barrer ? Non parce que j'peux vous ajouter à ma liste de victimes du jour s'il faut, c'pas un problème. Deux de plus ou de moins, c'pareil. »

Il n'était pas homme à cacher ses exploits et son décompte de victimes, bien au contraire, mais la plupart du temps ses évidentes menaces suffisaient à décourager les moins téméraires des criminels en herbe. Ces deux étaient-ils de cette catégorie ? Possible, révolutionnaires très certainement. Sans même attendre une réponse du duo de glandus, l'aveugle demanda directement à sa commanditaire du jour :

« Bon, ça t'gêne si j'les dégomme ? Vite fait, l'affaire de quelques secondes. »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Mar 1 Mai - 21:12
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













La Zoan resta un instant à cligner des yeux, lorsqu'elle pu apercevoir les deux andouilles qui les avaient suivis. S'agissait-il vraiment d'une menace ? De parfaits abrutis pouvaient néanmoins faire capoter le plus sophistiqué des plans, elle le savait d'expérience. Néanmoins... comment prendre au sérieux deux clowns de cette espèce ? Ils finissaient leurs phrases ensemble, jouaient tantôt aux durs et aux justiciers tantôt aux comiques... Qu'est ce que c'était que ce duo improbable ? De son côté, fidèle à l'image qu'elle avait de lui, Joshua n'y était pas allé de main morte pour rabrouer ces deux nouveaux venus. Entre menaces et remarques agressives, l'aveugle avait botté en touche le point sensible de la discussion : les possibles répercussions de leur futur assassinat. Au moins, Elina était à présent fixé : il était bel et bien un agent du chaos, ni plus ni moins. Aussi, lorsqu'il lui demanda, l'air de rien, si les locaux étaient tous aussi idiots, l'araignée répliqua sur le même ton :


- J'ose espérer que non... dans le cas contraire, nous risquerions d'être bien déçus de notre combat contre les marines !


Enfin, Joshua proposa de s'occuper lui-même de cet imprévu pour le moins ennuyant, ce à quoi la Zoan ne put s'empêcher de sourire derechef. Ces deux ahuris allaient peut être se révéler d'une quelconque utilité, en fin de compte ! Elle allait pouvoir apprécier les talents destructeurs de Joshua autrement que lors d'une rixe de taverne avortée. Loin de s'offusquer de cette attitude de Coq de bataille, l'assassin s'effaça avec un sourire :


- Volontier, j'aurais peur d'attraper leur bêtise si je me mêlais à eux !


Joignant le geste à la parole, la jeune femme recula de quelques pas et s'adossa à un bâtiment adjacent pour apprécier le spectacle. Avec un peu de chance, son compagnon sanguin lui réserverait un atout décisif pour le véritable affrontement à venir ! Dans tous les cas, les yeux d'Elina suivirent attentivement les événements qui s’enchaînèrent.


[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Tim_et_Tom
Tim et Tom


- Oi, oi, oi... ils se foutent de nous là, non ? Qu'est ce que t'en penses, Tim ?
- Aie, aie, aie... j'ai bien l'impression, Tom.


Les deux ahuris attrapèrent leurs cigarettes via des gestes synchrones, avant de les briser en même temps du bout des doigts. Les yeux exorbités, les deux compères retroussèrent leurs manches et hurlèrent presque sur Joshua :


- T'es bouché ou quoi, l'aveugle ? On te dit que vous allez foutre le merdier sur l'ile !
- Alors toi et ta copine monstrueuse, foutez le camp avant que NOUS on vous botte le cul !


Lorsque Joshua proposa de s'occuper de ces deux guignols lui-même, Tim et Tom n'y tinrent plus. Ils se regardèrent comme s'ils avaient mal entendu, avant de se tourner de manière synchronisée vers l'auteur de la provocation et de lui dire en même temps :


- Qu'est ce que t'as dit, l'aveugle ? Nous dégommer ?


Soudain, Tim effectua un bond en avant et sortit une barre de métal de son dos. Il tenta de brutalement fracasser le crane de l'impertinent qui s'était moqué de lui d'un geste vertical. Tom, quand à lui, tenta de contourner l'aveugle sans bruit pour lui asséner en même temps que Tim un coup de matraque dans son flanc gauche. Au moment même où ils frapperaient, les deux larrons hurleraient :


- Te fous pas d'nous !


Une attaque combinée parfaitement synchronisée d'entrée de jeu ! Les auraient-ils sous-estimés ?




© Codage By FreeSpirit


Tim et Tom t'attaquent de manière synchronisée avec des matraques metalliques, l'un par le haut avec une attaque verticale, l'autre par le coté avec une attaque horizontale.


A l'époque, Elina était lvl 24.

Tim - Niveau 15
Tom - Niveau 15

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Mar 1 Mai - 23:05
Un petit coup de pouce amical


Certes le jeune homme n'avait aucune raison personnelle de botter le cul de ces deux idiots chorégraphiés mais, s'il fallait retenir quelque chose d'importance qui décrivait le jeune Anderson, c'était qu'il n'avait absolument pas besoin d'une raison logique et rationnelle pour justifier le moindre de ses actes. La plupart du temps il laissait ses pulsions – aussi violentes et irrationnelles soient-elles – guider le moindre de ses mouvements pour le mener jusqu'aux plus terribles des situations. Aujourd'hui il n'avait fait que suivre une demoiselle en s'imaginait pouvoir lui faire passer une nuit de folie jusqu'à ne plus pouvoir marcher droit demain matin, au lieu de cela il se trouvait en mission pour aller défoncer la tronche d'une grande gueule qui se cachait lâchement derrière des gardes du corps. Avait-il prévu le moindre de ces événements ? Pas le moins du monde et pourtant cela ne l'empêchait pas d'être des plus enjoués, c'était justement dans l'imprévu que les plus merveilleuses découvertes étaient faites.
Alors que le jeune homme demandait à la demoiselle si elle lui en voudrait d'ajouter deux meurtres de plus à la liste, l'aveugle tenta d'ignorer les exaspérantes remarques des deux individus juste à côté, comme si le cerveau avait été donné en option à leur naissance. La demoiselle n'était pas contre ? Parfait ! Il l'aurait fait de toute façon, même si elle avait été contre.
Le problème du jeune homme était son goût prononcé pour le spectaculaire et le bruit qui allait avec, aussi lui posait-il souci car dans le but de pouvoir trouver sa cible du jour il devait rester relativement discret comme un chasseur cherchant sa proie. Il était certain que des coups de feu tirés dans la nuit ne manqueraient pas d'attirer l'attention sur lui et, peut-être, de faire fuir sa cible ce qui compliquerait la situation. Il allait donc devoir user de méthodes plus directes et silencieuses.

Sentant le premier des deux débiles fondre sur lui tandis que l'autre faisait le tour, Joshua afficha un sourire satisfait en fonçant sur le premier des crétins, se penchant au avant au dernier moment pour passer sous la garde de l'idiot et esquiver son coup par la même occasion. L'instant d'après l'aveugle se redressa et se rua sur son adversaire en passant ses bras autour de sa taille comme pour l'enlasser, mais il eut une toute autre idée en tête.
Avant que l'idiot ne comprenne ce qu'il se passe, Joshua crééa une nuée de pics et de lames à travers son corps, bon nombre d'entre elles venant percer la chair de son opposant jusqu'à le transformer en véritable mâchoire. Bien entendu si son compère essayait de frapper Joshua au flanc, son attaque ne ferait que rebondir sur les nombreux pics. Satisfait de cette tactique aussi directe qu'efficace, certain que si son adversaire n'était pas mort il allait se vider de son sang dans les secondes à venir, l'impertinent handicapé se tourna vers le second homme en laissant sa main droite prendre la tête  forme d'une faux dont l'utilité ne souffrait d'aucune ambiguïté.



« Allez, à ton tour maintenant. »

S'il était aussi prévisible et stupide que son camarade cela ne prendrait pas bien longtemps, et puis une petite décapitation égayait toujours la soirée.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Spoiler:
Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Mar 22 Mai - 15:24
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













Malgré son handicap qui crevait les yeux, Joshua sut se montrer réactif. Du haut de sa curiosité maladive, Elina se demanda bien comment il pouvait suivre les mouvements de ses adversaires de manière aussi précise sans utiliser ses yeux ? Après tout, peut être que la légende urbaine selon laquelle les aveugles disposaient d'une ouïe et d'un odorats phénoménaux s’avérait exacte ? Dans tous les cas, le criminel violent sut la surprendre en esquivant sans mal l'attaque d'un des deux clowns, avant... de le serrer dans ses bras ? Un instant, la jeune femme se demanda si Joshua manquait tant d'affection que cela, et si toutes ses insinuations perverses ne visaient pas à cacher une profonde solitude, signe d'une faiblesse évidente.

Elle fut très vite rassurée.

Le corps de l'aveugle mua et se hérissa instantanément de pics sur lesquels le pauvre diable s'empala bien malgré lui. Tim... ou était-ce Tom ? Pour ce qu'elle s'en souciait ! L'indésirable hurla de douleur et, lorsque Joshua s'écarta, il tituba sur quelques pas avant de s'écrouler dans un râle sifflant. Ses poumons devaient d'ores et déjà se gorger de sang, le condamnant à une mort lente et douloureuse par asphyxie. Bien vite, l'assassin ajouta à la liste des qualités de son partenaire du jour : expéditif et cruel. Il réunissait, en sommes, toutes les qualités pour s'attirer les foudres des marines tandis qu'elle officierait silencieusement pour la mort de ce cher Colonel. Le hasard faisait décidément bien les choses !


« Le monde est plein de surprises ! », déclara en pensée Elina devant les prouesses de Joshua.


Était-il doté d'un fruit du démon tout comme elle ? Sans aucun doute. Mais alors que l'intéressé provoquait le survivant, la Zoan se prit au jeu de deviner ses pouvoirs. Un Zoan ? Le plus logique eut été un animal doté de pics tels le hérisson, le porc-épic ou bien le pangolin. Néanmoins, cela ne collait pas. Joshua n'avait revêtu aucune particularité animale lorsqu'il avait attaqué. Il s'agissait plutôt d'un paramecia qui modifiait la forme son corps. Lequel, lequel... Une seule utilisation rendait la déduction corsée ; d'autant plus que, dans le feu de l'action, elle avait douté un instant d'avoir bien vu. Sans doute avait-elle besoin d'un autre indice ? Tout à ses cogitations, l'araignée admira l'air estomaqué et effrayé du pauvre larron... bien moins confiant que quelques instants auparavant.


« Du grand art ! », savoura-t-elle, confortablement adossée au mur.


[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Tim_et_Tom
Tim et Tom


- TIM ! Qu'est ce que... Bordel ! Espèce de Monstre !


Le rescapé avait perdu non seulement son bagou mais, pour le plus grand soulagement des deux criminels, ses tics de langages insupportables. Il serra les dents et raffermit sa prise sur sa matraque. C'était vraiment pas de bol ! Tomber sur deux utilisateurs de fruits du démon ? Putain ! Qui l'aurait cru de la part d'un infirme ? Certainement pas eux ! Et il était trop tard pour appeler des renforts... sans parler de se rendre. Tom avait bien compris que ce mec là ne le laisserait pas partir vivant.

Il déglutit lorsque le tueur de sang froid se tourna vers lui en le provoquant. Ses tripes lui hurlèrent de se battre en mémoire de son ami, telle une vague bouillonnante qui balaya le peu de lucidité qui lui restait. Fuir ? Dans tes rêves ! Il allait venger la mort de son camarade ! Tom poussa un hurlement de guerre qui se voulait intimidant, mais qui ressembla bien plus au beuglement d'une bête qui se savait prise au piège. Sans réfléchir, il bondit sur Joshua en agitant sa matraque dans tous les sens pour une ultime attaque :


- Prends ça, putain de sauvage !


Le cœur y était ! Toute sa rancœur et sa peine avait renforcé sa volonté d'en découdre. Ses muscles bandés brandissait une barre de fer qu'il faisait voltiger à toute vitesse pour attaquer Joshua sous tous les angles possibles, dans une attaque frontale dévastatrice ! Mais... cela serait-il suffisant ?




© Codage By FreeSpirit


Tim succombe (lentement) de ses blessures.
Pendant ce temps, Tom enrage et te fonce dessus. Il attaque avec sa matraque pour taper dans tous les sens en espérant de toucher suite à une erreur de ta part.

A l'époque, Elina était lvl 24.

Tim - Niveau 15
Tom - Niveau 15

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Sam 26 Mai - 16:00
Un petit coup de pouce amical


Le moindre individu coincé dans une routine professionnelle ou personnelle finissait toujours par chercher un moyen de sortir de son petit train-train quotidien, un moyen de pimenter un peu sa journée afin d'y rajouter du soleil pour égayer son esprit et enfin dessiner un sourire sur son visage. Beaucoup finissaient par choisir de faire quelque chose qui sortait de leur zone de confort et qui pourrait leur donner une bonne dose de frisson ou d'adrénaline, quelque chose d'excitant et parfois même de risqué. Mais, en vérité, il n'y avait bien que les plaisirs de la chair ainsi que la violence physique qui pouvaient procurer à un individu le plus grand boost d'adrénaline et le sentiment de puissance ou d'invincibilité qui allait avec. Cependant il y avait une question que peu de gens se posaient, pour des raisons évidentes, mais qui devait être mise en lumière. Si la routine d'un individu consistait en l'usage régulier de violence, la consommation de drogues et la lubricité jusqu'à l'excès, cette personne ressentait-elle toujours le même sentiment de puissance et la même adrénaline qu'au tout premier jour ? La réponse logique serait sans doute négative ce qui pousserait l'individu en question à expérimenter d'autres méthodes toujours plus extrêmes afin de stimuler de nouveau ses sens, jusqu'à prendre des proportions gargantuesques.
On pourrait donc penser que le jeune aveugle était donc de ces hommes en recherche constante d'une excitation toujours plus intense, ce qui était en partie véridique, mais c'était sans oublier que, tel un enfant, il n'en fallait que très peu pour stimuler l'esprit torturé et tortueux du jeune aveugle. Certes l'un de ses buts dans la vie était de trouver l'acte qui le stimulerait le plus jusqu'à le porter au bord des portes de la folie mais, au on oubliait ce point-là, son amusement perpétuel était resté intact au cours des ans. Peu importait le nombre de femmes passées dans son lit ni la quantité de sang ayant coulé sur ses mains, il en appréciait toujours la sensation autant que lors de son tout premier meurtre ou de son dépucelage.

Malheureusement tous les combats auxquels l'Anderson prenait part n'étaient pas équivalents en terme de sensation et d'intérêt, cela avait beaucoup à voir avec la qualité de l'opposant, si bien qu'il lui arrivait de couper court à une lutte beaucoup trop ennuyeuse afin de repartir à la recherche de quelque chose de plus amusant. Le combat dans lequel il était empêtré faisait partie de cette catégorie car, même s'il était en infériorité numérique, force était de constater que ces deux guignols ne parvenaient pas vraiment à stimuler l'aveugle. Peut-être était-ce parce qu'il avait une autre cible en tête ou parce que ces glandus étaient mauvais en plus d'être bêtes, mais Joshua avait de plus en plus l'impression de perdre son temps avec ces deux-là. Certes c'était toujours plaisant de briser des os et ôter des vies, mais l'handicapé avait l'impression qu'il pourrait faire bien plus, ressentir bien plus.

Même sentir le premier glandu se vider de son sang à quelques mètres de lui ne parvint qu'à peine à accélérer son rythme cardiaque, non pas parce qu'il était habitué à ce geste mais parce que sa victime du jour manquait cruellement d'intérêt et de mordant. Cependant, en entendant l'autre rescapé le traiter de monstre, c'est avec entrain que Joshua répondit :

« Merci ! »

Pourquoi devrait-il prendre cela comme une insulte, alors que monstre était le qualificatif le plus proche de la réalité ? Si pour Joshua son monde de vie était le plus normal du monde il savait que cette norme ne s'appliquait pas à ses congénères, ceux-ci ne voyaient en cet aveugle qu'un barbare avide de sang. Être différent du commun des mortels était l'une de ses fiertés et voir quelqu'un le lui rappeler ne pouvait que le mettre en joie.
Ainsi le rescapé rassembla toute son énergie pour bondir vers le maudit qui, à l'écoute de cette dernière insulte, fut quelque peu déçu. Sauvage ? Était-ce tout ?

« C'est minable comme insulte. Tu peux faire mieux. »

Bientôt sa main droite en forme de faux vint accueillir la matraque tout en accompagnant le coup par la droite, afin de le dévier de sa course pour créer une évidente ouverture dans laquelle Joshua s'engouffra. L'instant d'après sa tête vint rencontrer le nez de l'idiot dans un craquement sourd, avant de le faire tomber à terre d'un simple balayage au niveau des pieds. Un pied posé sur le poignet tenant l'arme contondante, l 'autre pied posé sur le torse pour l'empêcher de se lever, Joshua sembla presque observer ou ressentir sa proie pendant quelques instants avant de couper court à cette mascarade.
Si la main gauche fut plaquée sur la bouche du crétin pour l'empêcher de beugler davantage et garder un semblant de discrétion, malgré le cri de tout à l'heure, la faux ne tarda pas à faire son office en venant caresser profondément la gorge de l'individu. Bien, une bonne chose de faite. Se redressant en laissant l'homme à terre se noyer dans son propre sang, Joshua laissa son corps reprendre sa forme la plus naturelle tout en se tournant vers la demoiselle. À présent elle allait pouvoir le mener jusqu'au marine, jusqu'à la cible du jour mais en attendant son ego le poussait à poser la question la plus évidente :

« J'espère que le spectacle t'a plu, chérie ?   »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Sam 4 Aoû - 19:53
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













L'araignée savourait le spectacle, adossée au mur d'une maison quelconque. Son partenaire du jour était un maudit, tout comme elle, doté de capacités destructives variées qui s'avéreraient extrêmement intéressantes pour leur petite escapade en terre marine. Les deux autochtones tout à fait indésirables avaient, au final, rendu un fier service à la jeune femme : elle avait à présent l'assurance qu'elle ne ferait pas le plus gros du travail et que l'homme aveugle à ses cotés remplirait haut la main son office ! Pour l'heure, l'énergumène semblait exulter, déployant tous ses talents et sa rage de combattre au sein du carnage dont il était responsable depuis tout à l'heure. Les malheureux Tim et Tom devaient se mordre les doigts d'avoir croisé le chemin des deux monstres inconnus...

Joshua s'amusait comme un petit fou, de son coté. Cela crevait les yeux : il était fait pour les massacres ! La finesse, la politique, les ronds de jambes et les jeux de dupes... très peu pour lui. Non. Il raffolait véritablement d'hémoglobine et d'adrénaline, rien de plus ! Elina le vit avec plaisir dévoiler un peu plus ses atouts, transformant ses membres en faux ou fracassant le nez du pauvre quidam avec son propre crane. En quelques secondes supplémentaires, l'affaire fut pliée. Alors seulement, la Zoan se décrocha de son pan de mur et applaudit froidement ce spectacle macabre que seuls des criminels comme eux pouvaient apprécier. Lorsqu'il l'invectiva, la jeune femme adressa un sourire vers le meurtrier au sang chaud, avant de répondre d'une voix amusée :


- Ma foi, ce fut une prestation divertissante ! Une sorte de hors d'oeuvre avant le plat de résistance... Mais reprenons notre chemin. Nos hôtes ont beau ne pas nous attendre, il serait malavisé de ne pas remplir nos promesses muettes !


Ce faisant, l'assassin pivota et reprit le trajet en direction des quartiers des marines. Elle laissa à la vue de tous les cadavres des deux révolutionnaires locaux, trop contente de laisser une piste sanglante derrière elle. Après tout, rayer de la carte le colonel Mizuki avait pour seul but de raviver la flamme des combats de cette île. Alors si les révolutionnaires tombaient sur les corps et, sans coupable visible, s'imaginaient les marines responsables... leur réaction serait prévisible : la loi du Talion semblait monnaie courante, ici. Peut être que le barman ou les hommes battus par Joshua pourraient les pointer d'un doigt hésitant, mais les ressentiments des deux camps devraient peser plus lourd dans la balance. Et la même réflexion pouvait s'appliquer aux officiers de la Justice : le colonel Mizuki tué sans laisser de trace de son propre passage... les révolutionnaires seraient les premiers sur la liste des suspects !


« Décidément, ces deux zouaves m'ont bien rendu service, au final ! », réalisa en pensée Jorogumo.


Malgré tout, sa curiosité n'était pas totalement assouvie concernant son acolyte. Elle avait certes réduit les possibilités, mais certaines questions demeuraient sans réponses ou, tout du moins, elle désirait certaines précision ! Et puisque le voyage allait prendre quelques minutes, discuter cordialement avec le sociopathe qui devait l'accompagner pouvait lui permettre de trouver le temps moins long. Sur ces bonnes pensées, Elina reprit la parole :


- Mais dites moi, Joshua, comment avez vous développé de tels dons pour le carnage ? Ce fruit du démon a-t-il parachevé le travail ou étiez-vous naturellement doué en la matière ?


Quoi de mieux, pour se distraire, que d'écouter les histoires de cet être haut en couleur, comme on en croisait peu dans sa vie ? Cela, au moins, elle ne pouvait pas se vanter de l'avoir déjà vu ou entendu, elle en était à peu près certaine ! Et elle pourrait bien assez tôt le briefer un peu plus concernant leurs adversaires qu'elle avait entraperçus un peu plus tôt dans la journée. Pour l'heure, sa curiosité passait avant tout.




© Codage By FreeSpirit

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Dim 5 Aoû - 12:08
Un petit coup de pouce amical


Une partie sauvage du jeune handicapé aurait été tenté par l'idée de faire le plus de bruit possible afin d'alerter les voisins, ne serait-ce que pour pimenter un peu la situation et peut-être même rameuter quelques marines afin d'offrir un début de défi, un semblant d'excitation pour un homme qui avait besoin d'être constamment stimulé au risque de voir l'ennui l'emporter, mais il n'en fit étrangement rien. Était-il en train de devenir sage à mesure que les années s'écoulaient ? Avait-il enfin compris que sa façon d'être était aussi folle qu'autodestructrice ? Pas le moins du monde, pour l'heure il était surtout concentré sur la cible qui lui avait été présentée et ne considérait le reste que comme des distractions passagères, tout au plus. Là, à plusieurs centaines de mètres de là, se trouvait un individu que Joshua allait apprécier briser et faire tomber de son piédestal, cela au moins l'handicapé en était certain.
Pour l'heure, tout volontaire que pouvait se montrer se duo de crétin, ce petit affrontement préliminaire n'eut à peine pour effet que de stimuler le jeune homme et de faire circuler l'adrénaline à travers ses veines, comme pour le préparer au combat principal qui ne tarderait sans doute pas à arriver. Comme pour faire tomber le rideau sur cette pitoyable prestation, sa lame courbée vint enfin caresser la gorge du dernier des deux idiots, venant éclabousser son propre visage de quelques fines gouttelettes rougeâtres alors que le faciès de la victime se figeait en une expression d'horreur et d'indignation pour l'éternité.

Cet échauffement ne fut que de très courtes durée et, à présent, la rue était redevenue désespérément calme pour le plus grand bonheur de Joshua qui, en plus d'entendre les compliments de la belle, pouvait s'entendre penser. Cela avait été un moment agréable comme à chaque fois, la violence étant une valeur sûre capable de lui remonter le moral même pendant les moments les plus sombres, mais il avait l'intime conviction que sa cible du jour lui procurerait encore plus de plaisir.
Souriant en entendant la demoiselle donner son avis sur sa courte mais intense prestation, le jeune homme se mit donc en chemin en suivant sa guise, avant qu'une question toute particulière ne vienne flatter son très formidable ego. La belle était désireuse d'en savoir plus sur son camarade du jour, chose assez logique compte tenu de la mission dans laquelle elle l'embarquait, mais une telle attention était toujours appréciée par un Joshua qui ne manquait jamais une occasion de se mettre en avant. Pour une fois que Lester n'était pas là pour lui voler la vedette, il n'allait clairement pas se priver.

« Le talent, chérie. Uniquement le talent. J'aime à penser que ce fruit n'a fait que magnifier, mettre davantage en lumière ma merveilleuse personnalité. Je vais droit au but, sans détour, sans chichi. Après, si ça doit passer par des os brisés et du sang versé, c'est un bonus que j'accepte avec la plus grande joie. La vie est tellement plus simple comme ça, pas de prise de tête. »

Par définition Joshua n'était pas sanguinaire, il était simplement un homme pour qui les règles morales ne s'appliquaient pas. Il était un individu recherchant la simplicité dans tous les aspects de sa vie, toujours désireux de prendre la voie la plus direct qui le séparait de ce qu'il désirait le jour même. Il voulait un objet ? Il le prenait. Il voulait un portefeuille ? Il le prenait et frappait son propriétaire jusqu'au sang si cela était nécessaire. Enfin bon, vous voyez à peu près l'idée.
La violence n'était généralement que la cerise sur le gâteau, mais il arrivait parfois qu'elle devienne tout de même le plat de résistance comme aujourd'hui par exemple.

À mesure que ses pas l'éloignaient du duo de crétins et que l'adrénaline commençait à redescendre, l'impatience montra le bout de son nez et obligea l'Anderson et s'enquérir de la position de sa cible.


« Bon, alors, il est encore loin ? Non pas que ça me démange mais....si en fait, ça me démange. Les deux autres boulets m'ont mis en appétit. »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Kokuro Elina
Kokuro Elina
Messages : 514
Race : Humaine
Équipage : Tsukiyo

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue38/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue302/350[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (302/350)
Berrys: 24.322.996.000 B
Sam 18 Aoû - 15:35
Un petit coup de pouce amical
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 682897325885barre20separation













La Zoan ne put s'empêcher de sourire devant une autre rodomontade de Joshua. L'homme haut en couleur semblait avoir réponse à tout et, surtout, ne pas tarir d'éloges à son propre sujet. Elle nota que ce fou furieux estimait se simplifier la vie en n'y allant pas par quatre chemin, sinon celui de la violence, alors que de son point de vue il s'attirait les foudres de pas mal d'ennemis potentiels en agissant de la sorte ! Mais elle avait abandonné - si tant est qu'elle en ait un jour eu l'intention - l'idée de débattre stratégie avec un énergumène pareil ! Le maudit s'était tout simplement trouvé au bon endroit, au bon moment, pour qu'elle puisse user de ses talents destructeurs à bon escient.

L'araignée continua donc son chemin en triant mentalement les informations qu'elle partagerait avec Joshua, notamment le nombre d'ennemis et les horaires ainsi que le trajet des rondes qu'elle avait pu deviner, à force d'efforts d'espionnage... mais le trublion en avait décidé autrement. Comme un enfant lors d'un long trajet, la patience de l'aveugle s'était rapidement étiolée : il aurait voulu tout de suite arriver et en découdre ! La Zoan sourit une nouvelle fois :


- Patience, patience... je suis certaine que, dès notre arrivée coté marine, nous pourrons nous amuser. Il suffira de remonter le long des bruits de bassecour : le colonel est en permanence entourée de glousseuses aussi irritantes que des poules caquetantes.


En attendant, elle revit ses intentions à la baisse. De toute évidence, parler stratégie ou discuter de la meilleure méthode d'approche passait bien au dessus de la tête de l'homme violent qui l'accompagnait. Non. L'infirme n'écouterait rien, de toute façon, même si elle passait des heures à lui expliquer les tenants et les aboutissants de sa tactique d'approche. D'ailleurs, même s'il écoutait, l'assassin était presque certaine qu'au moment crucial il n'en ferait qu'à sa tête. Mais qu'à cela ne tiennent, l'effet de surprise n'en serait que plus convainquant de cette manière. Elina s'imaginait déjà Joshua en train de foncer dans le tas, attirant immanquablement les foudres des marines et provoquant un mouvement de panique à grande échelle. Et dans ce capharnaüm sans nom, elle surgirait de l'ombre pour une frappe chirurgicale avant de disparaitre tout aussi vite. Elle avait hate !

Le duo improbable chemina donc au plus vite en direction des troupes de la marine. Bientot les bâtiments et les allées prirent des allures bien plus militaires et entretenus que ceux des révolutionnaires. Subtilement, Elina tenta d'éviter les patrouilles d'hommes du communs, pour maximiser ses chances d'arriver au contact du colonel Mizuki discrètement. Cependant, encore une fois, elle doutait d'y parvenir totalement à cause de l'olibrius à ses cotés...


[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 966352Silk


Pendant ce temps, le calme était à peu près revenu dans l'établissement rustique du barman passablement secoué par le passage mouvementé d'un sociopathe aveugle et d'une maudite Zoan. La porte du fameux bar s'ouvrit alors avec fracas, laissant apparaitre les quelques ahuris qui avaient fui devant la démonstration de puissance de Joshua. Derrière eux, deux hommes sortaient clairement du lot mais restèrent en retrait, comme s'ils laissaient les autres tâter le terrain.


- Patron ! Où y sont partis les deux monstres ?


Le barman soupira d'un air las. Tout ceci n'était pas bon pour les affaires ! Il se reprit bien vite, devant le regard torve des deux combattants restés en arrière :


- Ils sont sortis, direction « l'autre coté de l'ile », Tim et Tom sont partis à leur poursuite, je crois... D'ailleurs je n'ai toujours pas de nouvelle d'eux, en y repensant.
- Bordel ! Chefs ! Ils se sont tirés vers la zone de la marine !
- En route, au pas de course, lança l'un des deux d'une voix rocailleuse.
- On rattrapera Tim et Tom au passage, ajouta l'autre.


Tout ce beau monde s'en alla au quart de tour, le tout sans un merci ni même consommer. Le patron soupira derechef, avant de reprendre un verre et de commencer à le laver à l'aide d'un torchon à la propreté douteuse. Dure vie que celle d'un barman sur Armageddon Town.




© Codage By FreeSpirit

_________________
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson 585215lolelisesplashhd
Kokuro Elina
Revenir en haut Aller en bas
Joshua Anderson
Joshua Anderson
Messages : 82

Feuille de personnage
Niveau:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue24/75[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (24/75)
Expériences:
[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Left_bar_bleue0/80[FB]Un petit coup de pouce amical - Avec Joshua Anderson Empty_bar_bleue  (0/80)
Berrys: 6.840.000 B
Dim 19 Aoû - 22:55
Un petit coup de pouce amical


La plupart du temps, comme beaucoup de ses congénères, le jeune homme dépourvu de lumière n'agissait uniquement que dans son propre intérêt car au bout du compte il ne pouvait bien compter que sur lui-même, même son camarade sablonneux finirait par se retourner contre lui un jour ou l'autre. Cependant il arrivait parfois que le jeune homme ne soit pas égoïste jusqu'au bout des ongles, il lui arrivait parfois de faire preuve de ses divers talents autant pour satisfaire ses pulsions que pour attirer la curiosité et la convoitises de quelques gentes dames. Alors oui certains pourraient se montrer tatillons en ajoutant que cela ne servait finalement qu'à nourrir son ego et un autre genre de pulsion, ce qui n'était pas totalement faux, mais il fallait aussi y voir l'inventivité du jeune homme et sa capacité à utiliser son environnement et ses congénères pour retirer du plaisir et de la satisfaction.
Frapper un homme à mort était une façon simple et direct de retirer une petite dose de plaisir en un minimum de temps, mais les années avaient appris à l'aveugle qu'avec un peu plus de réflexion il pouvait aspirer à bien plus. Il fallait juste qu'il soit dans de bonnes dispositions pour envisager une très réflexion et c'était là que la difficulté s'installait, mais ça lui arrivait de temps en temps comme aujourd'hui par exemple. En effet s'il était pleinement concentré sur la leçon qu'il donnait à ces deux crétins, même s'il n'en était pas à son premier rodéo, il ne pouvait ignorer le regard de sa partenaire qu'il sentait sur lui. Bien sûr il ne savait pas vraiment ce qu'elle avait en tête, pas totalement en tout cas, mais la savoir intéressée par le violent spectacle était suffisant.

Alors que le duo arpentait les ruelles dans la pénombre, Joshua ne put s'empêcher de sourire en pensant au pauvre malheureux qui, au réveil, tomberait sur ces deux cadavres en se rendant à son travail. L'handicapé paierait cher pour avoir des yeux afin de voir la tête que ce malchanceux tirerait au moment de sa cette macabre découverte.
L'instant d'après il fut extirpé de ses pensées par un seul mot qui, lorsqu'il lui était destiné, était tout simplement hilarant. Patience ? Tout impulsif qu'il était avait-il vraiment la gueule du gars le plus patient du monde ? Non, inutile de répondre car cette question était rhétorique. L'Anderson avait tellement traîné avec l'autre crapule ces derniers temps qu'il en avait oublié les débuts de toute rencontre sociale, le commun des mortels ne voyait en lui qu'un handicapé et il devait parfois leur rappeler que patience et vertu ne correspondaient pas vraiment à son profil. Cela ne faisait rien, c'était en se trompant qu'ils apprenaient à ne pas refaire la même erreur à son sujet.

Alors qu'il poursuivait sa marche l'approchant inlassablement de sa cible, écoutant sa partenaire parler des femmes qui entouraient le fanfaron à chaque instant de sa vie, l'aveugle plongea dans une réflexion silencieuse. Que devait-il faire ? Rafler toutes ces femmes pourrait être une délicieuse récompense comme la cerise sur le gâteau qu'il s'apprêtait à faire, à n'en pas douter, mais quid du risque inhérent à cette manœuvre ? Il devait défoncer le marine en premier lieu mais rester traîner en prenant avec lui les filles compliquerait peut-être la chose, sauf s'il se servait d'elles comme autant de boucliers humains pour couvrir son éventuelle fuite.

Pourquoi éventuelle ? Parce que, comme Lester le savait, le repli n'était pas un mot familier chez Joshua. Mais bon c'était toujours une solution possible, il la gardait dans un coin de sa tête tout en pénétrant dans le domaine gouvernemental sans vraiment s'en rendre compte.


Au bout d'un instant des voix fluettes furent captées par l'Anderson qui, enfin, reconnut les piaillements évoqués par l'autre maudite quelques instants plus tôt . Cela voulait-il dire qu'ils approchaient de leur destination ? Apparemment oui et, alors que son sourire franc illuminait son visage, l'arme vivante dévia une partie de son attention vers de lourds bruits de pas rapides qui venaient de derrière eux, à quelques ruelles de là. Des poursuivants ou une simple coïncidence ? Cela importait peu, le taré y voyait là un second cadeau.
« Oh chérie, tu me gâtes. Deux pour le prix d'un, je ne sais par quoi commencer. »

Tournant la tête d'un côté puis de l'autre, passant d'une idée à l'autre en un clin d'oeil, Joshua se laissa envahir par l'hésitation la plus intense alors qu'un sourire plus glauque assombrissait son visage. Sur qui devait-il sauter en premier ? Le marine était très tentant mais quand même...et s'il s'agissait vraiment d'un groupe de poursuivant derrière ? Le choix était cornélien et, pour trancher, seule sa partenaire pourrait avoir le dernier mot.

« Peut-être les deux en même temps ? Ce serait dommage de gâcher. »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Joshua Anderson
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: