Derniers sujets

Modification d'une BoutiqueparJericho D. Dharma
Sam 24 Fév - 20:08
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Malva | Becoming human (uc)parAtlanti D. Malva
Dim 18 Fév - 18:41
Rébéna Té Ra [Notations]parRébéna Té Ra
Dim 18 Fév - 17:13
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne]
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Ven 5 Juin - 17:17
Opération Robin des Bois [1]

Selon certaines sources, le Colonel en charge de la base était actuellement occupé avec des opérations territoriales, ce qui laissait tout le temps à la petite bande de hors-la-lois de mener la vie dure à la marine : cependant ce schéma habituel était doublement contrecarré par le renforcement des mesures prises par la marine en nommant un Contre-Amiral à la tête de South Blue, mais aussi par la puissante armée qui résidait à présent en ces lieux, malgré l'effectif réduit du aux derniers événements. Un noble venu tout droit d'une île civile à proximité avait été appelé pour faire du zèle : il avait ordonné contre toute attente à ses subordonnés de mettre « la ville en lieu sûr ». Katia avait rapidement découvert le pot-au-rose en posant quelques questions aux gardes de manière innocente. Le contrôle de la zone était une manière discrète de réquisitionner de la nourriture aux habitants en vue du « grand festin » en l'honneur du noble de passage.

Le sourire d'Erwin s'étirait sous sa capuche tandis qu'il jouait avec une de ses dagues, la lançant dans les airs tout en sifflotant. Il regardait, intéressé, les deux hommes de la marine qu'il avait bâillonne et capturé, et dont il avait obtenu en échange de leur survie les entrées les plus faciles de la soirée. Il n'aurait qu'à rester sous couvert en attendant d'entrer dans les bâtiments pour reprendre la nourriture volée, le soir même...

- Pourquoi on fait ça, déjà ? Lança Hope en se retournant dans le lit de fortune sur lequel il se reposait.
- Les habitants de cette île souffrent. On est tout simplement là pour leur venir en aide.
- Qui a décidé qu'ils souffraient ? Pourquoi on détruit pas tout simplement la base marine pour aider les révolutionnaires de manière plus efficace ?

Erwin haussa les épaules. Il attendait cet événement pour mettre ses plans en action. Depuis qu'il avait recouvrer la mémoire de son année perdue, un nouvel objectif était apparu dans son esprit, dominant presque tous les autres : la protection des civils par la destruction du Gouvernement Mondial. Il fallait donc être sûr que les civils n'allaient pas être lésés dans les engagements militaires qu'il allait faire, hors la configuration de la soirée n'avait rien d'idéal : s'il agissait maintenant, il devrait massacré un noble et sa famille, et cela ferait mauvaise publicité à sa cause.

Soupirant, le rouquin ne prit cependant pas le temps de répondre. Ouvrant la porte, cachée sous sa capuche de tissu rouge, Katia entra dans la pièce. Elle avait tout à faire l'air pensive, et elle l'était. Le coup de ce soir était son idée. En traversant les mers avec son frère, elle avait pu constater que les civils que le Gouvernement abandonnait étaient nombreux. A nouveau, il y avait une double raison derrière ceci : la perte de la moitié des effectifs marines lors de la bataille de Baltigo, dont la faute incombait en partie au rouquin sous capuche, et une corruption déjà enracinée du Gouvernement dans les mœurs des plus riches, de ceux qui leur fournissaient leurs armes et leur technologie, ou du moins les ressources pour les acheter. Il n'était pas rare de voir la Section Scientifique recevoir de grosses donations, même si elle était à présent presque indépendante sur le plan financier.

- Doit-on tenir un Maréchal informé de cette opération ? Lança à nouveau Hope en soupirant.
- Nous ne faisons pas ça au nom de la Révolution, mais en notre propre nom, et sous couvert. Il n'y a pas de quoi s'inquiéter.
- Et... ces deux hommes savent à quoi on ressemble, on ne devrait pas les éliminer ?

Katia soupira. Elle n'aimait pas le ton que prenait l'ancien marine, un peu réprobateur. Mais il avait raison, malgré le fait qu'il souhaitait avoir tort : les laisser en vie était risqué.

- Nous les libérerons après l'opération. Il ne faut pas que quelqu'un la fasse échouer, lança simplement Erwin, la main sur le front, dégageant sa capuche. L'Opération « Robin des Bois » commencera dès que les nobles seront en place, tenez-vous prêts !

Acquiesçant simplement, l'homme blond continua à se reposer. La jeune fille quant à elle se contenta de nettoyer les armes et de préparer de nouvelles balles : il allait falloir envoyer tous ce qu'ils avaient, s'ils voulaient que la population recouvre ce qui lui revenait de droit.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Sam 6 Juin - 4:02


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Les temps changent et le monde fait de même. Baltigo semble être désormais un mot gravé dans l'histoire. Depuis peu, les événements mythiques ont eu lieu et c'est un grand pas pour la marine et le gouvernement. En effet, Arias, le chef de la révolution est mort. Bien des noms ont vu le jour suite à cet instant qui restera dans les mémoires de beaucoup de gens. Taito Nowaki, Sypher Whenham, Asya Lida et bien d'autre noms. Ces derniers sont devenu, ou sont d'avantage des étoiles dans ce monde. Du moins, ces personnes sont des héros d'un côté, et des zéro de l'autre. Tout dépend du point de vue. Pour ma part, je restais neutre.

Ces histoires ne me regardaient pas vraiment. Que suis-je réellement ? Un chasseur de prime ? En effet, je suis un homme qui capture d'autres personnes en échange d'une belle quantité d'argent. Mais uniquement ? Non, ou du moins, ce n'est pas une question d'argent afin de me divertir, ou simplement combler mon orgueil, mais bel et bien pour subvenir à des besoins. Depuis mon histoire à St-Urea, bien des choses ont changés. Notamment depuis que j'ai mangé un fruit du démon. Je ne pouvais plus nager tel un humain lambda, mais en échange de cela, je suis devenu un homme capable de détacher les moindres parties de son corps.
Au début, mon pouvoir était assez étrange, mais à la longue, j'ai réussis à le maîtriser d'une certaine façon. Et d'ailleurs, celui-ci m'a grandement aider lors d'une capture récente. Un forban s'amusait à terroriser une partie des habitants et ce n'est qu'après une traque acharnée que j'ai réussis là où les autres ont échoués. Mis sous les barreaux, j'avais gagné quelques millions de berry, mais pas assez de quoi nourrir totalement mes compagnons. Cet argent représentait quelques jours de vie, mais en rien une somme capable de nous faire vivre en paix.

En ce doux soir, j'avais été invité en tant que " héros ", ou plutôt " mascotte " de la semaine. Des nobles se réunissaient et fêtaient je ne sais trop quoi. J'avais encore du mal à saisir la raison de mon invitation, mais quoi qu'il en soit, j'avais choisis d'y aller, pour faire le pique assiette, puis aussi, pour pouvoir rapporter des vivres à mes compagnons, ainsi que peut-être demander de l'aide. Certes, ce n'est pas glorieux, mais je demanderais simplement une aide morale et non monétaire. Faire la main étant la dernière chose que je ferais dans ma misérable vie.

Habillé de manière classique, ne ressemblant ni à un chiffonnier, ni à un prince, j'entrais dans ce palais démesuré. Des centaines de personnes se pressaient et commençaient déjà les festivités.  Il ne manquait plus que les nobles pour que la soirée commence officiellement. Seul - n'ayant pas pu faire entrer mes compagnons - je me retrouvais au milieu de cette foule, ignorant les gens qui me reconnaissaient. La gloire n'est guère un luxe que j'envie. La seule chose que je vise est le bonheur, bien qu'il me soit interdit pour de nombreuses raisons. Ces dernières sont aussi lumineuses, qu'obscures. Chaque personne a ses petits côtés sombres et moi, je n'y fais pas exception. La seule chose que j'espère, c'est que quand celle-ci sera sollicité, je ne craquerais pas dans le mauvais sens du terme.
Que se passerait-il si j'apprenais la mort de mes parents ? La vérité sur Shiro ? Ou que j'étais profondément humilié au point de me faire changer ?
La seule vérité que j'embrassais sans l'avouer haut et fort, c'est que ce monde est corrompu. Qui, quoi, comment, c'est une autre histoire, mais la véritable histoire est ainsi. Nobles, révolutionnaires, pirates... Ils sont tous corrompus.

Me servant une coupe d'alcool pétillant, j'attendais que les Nobles fassent leurs entrés. La marine surveillait étroitement les lieux, mais aucun contre-amiral ne semblait présent. Pourtant, de mémoire, c'est Wenham qui s'occupe de South Blue non ? Secouant la tête, je vois enfin des hommes en tunique pour le moins... luxueuse. Tel des princes, ils entraient dans la pièce, mais seul l'un d'eux semblait plus prestigieux que ses confrères. L'organisateur de cette soirée. Restant stoïque, je fixais ce dernier d'un regard neutre, alors que je pensais devoir subir une soirée barbante, où au final, on ne fais que boire, manger et éventuellement rigoler avec une dinde qu'on ne connais pas, avant de finalement terminer tout ça dans un lit qui grince... Pour moi, la fin de soirée était toute vue : départ de là, retrouvaille avec mes compagnons, et recherche d'une nouvelle cible. Nous nous devions de trouver des fonds pour vivre, ainsi que de quoi aider les gens que nous croisons. Que ce soit ici, ou ailleurs, des milliers - si ce ne sont pas des milliards - de gens souffrent. Peut-être qu'offrir un peu de pain et de l'eau serait du réconfort pour eux, non ? 

Je ne demandais qu'une chose : de la justice. La vraie... Pas celle qui a besoin de la violence physique ou mentale. Pas celle qui se dit absolue ou qui se montre trop extrême. Non. La justice, c'est une utopie que l'on imagine, mais qu'on n'atteindra jamais. C'est un concept qu'on doit s'imaginer avant de se lancer dans sa réalisation. Mais ça peu de monde le savent. Mais malgré mon côté sceptique, j'étais persuadé qu'un jour, des gens ouvriront les yeux. Et tendre la main à un inconnu dans le besoin, c'est déjà un premier pas vers cette paix.

Le monde ne changera pas avec des mots, mais bel et bien avec des actes. Bien qu'il est grand temps que les choses bougent, ce n'est que quand un héros viendra au monde, que les choses pourront avancer. Mais ce héros... Il n'est pas de ce monde. Il est dans nos cœurs, nos âmes, mais nullement réel. Il est un rêve, qui se doit de devenir réalité. Mais y arrivera-t-il ?

Le noble commence son discours, présentant ses confrères, remerciant la marine, me citant brièvement, puis finalement, il officialise le festin en invitant les gens à se goinfrer comme pas possible. C'est donc pour moi, le début d'un long calvaire, loin de me douter de ce qui allais se passer dans ce véritable "palais".

© Jibunnie pour  Epicode
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Sam 6 Juin - 10:06
Opération Robin des Bois [2]

Le bâtiment était lumineux comme jamais. Il s'en dégageait une aura de pure élégance : les hommes de la haute y étaient présents et se démenaient pour prouver qui avait le plus gros portefeuille, ou encore lequel était le mieux placé en politique sur South Blue. C'était certainement ce genre de conversations barbantes auxquelles Erwin avait assisté des dizaines de fois qui se déroulaient là-bas : une comédie humaine, c'était tout ce que c'était. Et un peu plus tard dans la soirée, quand ils seraient forts bourrés, ils commenceraient à dévoiler leur vraie nature. Mais ce n'était pas l'objectif du rouquin que de leur laisser l'occasion de causer ce capharnaüm : Mieux valait abréger la soirée drastiquement. Les buffets étaient effectivement présents, et en s'approchant du bâtiment avec une discrétion digne de nombreux assassins, le jeune homme se mit à grimper sur les murs, utilisant son agilité et les prises tout en conservant une habileté et une vivacité que son expérience lui avait offert.

Quelques instants plus tard, tout le monde était en place. Le chat noir regardait les cuisines tandis que les cuistots se démenaient dans leur travail harassant, Hope était entré, habillé en serveur, au milieu de la foule sans que personne ne remarque réellement sa présence, et le maudit de la téléportation s'était posé sur le toit, dégainant une de ses dagues. D'un mouvement vif et précis, il brisa la baie vitrée au-dessus de la salle et sauta une seconde après la chute des morceaux de verre. Le signal était donné.

- Pouvez-vous me donner toutes vos provisions, s'il-vous-plaît ? Avait lancé Katia en prenant forme humaine, assise sur un tonneau en face des cuisines.

Les hommes la regardèrent en fronçant les sourcils. Le repas venait à peine de commencer et ils n'avaient pas de temps à perdre : alimenter le buffet était une priorité, pourtant cette gamine semblait vouloir les emmerder. L'un d'entre eux se dirigea vers elle, un couteau dans la main en guise d'avertissement, mis lorsqu'il fut arriver à la hauteur de la demoiselle celle-ci se transforma en hybride, lui attrapa le poignet et le lui brisa en deux, l'obligeant ainsi à lâcher son arme.

- Jouer avec des objets tranchants, vraiment...

L'un des cuisiniers tomba littéralement sur le cul en entendant les hurlements naissants de son collègue. La jeune féline haussa les épaules et entra d'un pas léger. Elle ne semblait pas faire attention aux personnes autour d'elle, ou plutôt son Haki lui permettait de prévoir les mouvements brusques. Entrant dans la cuisine, elle commença à courir et ouvrit la porte de la réserve. La nourriture y était disposée sur des étagères comme elle l'avait prédit. Haussant les épaules, elle regarda la pierre qui composait le mur. D'un coup sec, elle décocha un coup de poing dans celui-ci qui trembla sans pour autant être détruit sur le coup. Elle prit l'arme à sa ceinture, un Revolver à balles spéciales, et tira un coup quelques secondes plus tard sous le regard effaré des cuisiniers. De l'autre côté du mur, une petite demi-douzaine d'hommes attendaient avec des charrettes pour s'emparer de la nourriture. Katia se repositionna face aux cuisines en souriant et lança sur un ton enfantin :

- La fête est terminée.

Le rouquin était atterri au milieu des invités après un saut de plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Il avait amorti sa chute en positionnant correctement ses jambes et ses articulations, de sorte à ne pas se blesser : le résultat était concluant. Au milieu d'une foule de marines et de nobles, l'individu hautement recherché avait continué de couvrir son visage. Pourtant, il n'hésita pas à parler, utilisant la morale pour justifier le temps qu'il gagnait au vol de la nourriture :

- Mesdames et Messieurs, bienvenue ! Ce monde que vous corrompez vous souhaite la bonne soirée. D'innocents civils, des enfants, ont du sacrifier leur repas pour votre bonheur ce soir. Cette soirée est-elle sponsorisée par le Diable en personne ?

Souriant sous sa capuche, le jeune homme montrait sa GunDager de sorte à ce que tout le monde puisse la voir, la craindre, et être hypnotisé par son bleu salvateur.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Sam 6 Juin - 17:37


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Cette soirée barbante est plus qu'ennuyeuse. Des discours, du léchage de bottes, des langues de bois... Au final, si j'étais hyper critique envers le monde qui m'entoure, je dirais que le monde du " haut " - pour désigner les nobles et ceux qui ont le pouvoir - est dégoûtant à voir. Ici, il y a de l'alcool, des boissons en tout genre, des denrées rares, alors que dehors, des gens n'ont pas un bout de pain, juste de l'eau et encore. Pourquoi est-ce difficile de tendre la main ? Pourquoi est-ce que ces gens ne font rien pour aider les inconnus dehors ? On-t-ils peur que ces derniers tentent de leurs dérober plus qu'ils donnent ? Certes, c'est un risque, mais ce genre de geste est fait dans le désespoir. Or, le désespoir naît de quand on n'agis jamais. Si les nobles faisaient quelque chose depuis longtemps pour aider, il n'y aurais pas d'acte désespérés.  Le monde irait mieux si on étais tous égaux, mais nous ne le sommes pas et le serons jamais... Dure réalité.

Croquant dans un petit four plaisant à manger, je laissais regard divaguer dans la pièce jusqu'à ce que quelque chose me chiffonne. Ni une ni deux, une vitre se brise et une tombe tombe tel un paresseux qui tombe de sa branche. Cependant, ce " paresseux " là ne semble pas si docile qu'un animal du genre. Bien au contraire. Immédiatement, mes sens se mettent en alerte tandis que des invités hurlent légèrement à cause de la surprise. Les marines se mettent en garde face à cette menace imprévue. Qui est-ce et que vient-il faire ici hein ?

Ses paroles me rappellent presque les dires d'un autre homme. Serait-il un révolutionnaire ? Quoi qu'il en soit, il n'est pas là pour se joindre à nous, bien au contraire. Son arme en main fait grimper d'un cran la tension présente dans la salle. Merde.. Que faire hein ? Certes il fait nui et mes capacités sont au maximum de leurs puissances, mais serais-je capable d'agir ? Ravalant ma salive, je cache doucement mes mains tandis que ces dernières se détâchent en douce de mes poignets. Ces dernières se font baladeuses au sens propre et comme des araignées, celles-ci se faufilent doucement sa la foule. Les marines quant à eux commencent à former une sorte de " mur " devant les nobles, protégeant ces derniers avant tout.
Bien entendu, on a droit à des question classique du genre " qui es tu ? que veux tu ? quel est ton but ". Cela me fais presque pousser un petit soupire de lassitude. Il vient ruiner cette faite en prétendant avoir des raisons suffisante pour le faire. Pas besoin de poser la question. Limite, les seules interrogations qui méritent d'être éclairé, c'est son identité pour savoir si oui ou non il est primé et si oui, combien ? Là, je pourrais me décider sur quoi faire, bien que j'aurais aimer travailler avec Shiro, car seul... c'est difficile.

Je me décide donc à faire diversion pendant que mes mains progressent. Me raclant la gorge rapidement, je laisse quelques personnes s'écarter autour de moi, comme pour qu'il ait son attention rivé sur moi et personne d'autre. Mes mains en profitent pour faire le tour de sa personne et se retrouver en douce derrière lui, prête à bondir, ou flotter jusqu'à sa tête.

" ... Je ne sais pas qui tu es, ni quelles sont tes réelles motivations... Cependant, est-ce une raison pour menacer toute cette population ici présente ? Comptes-tu tuer des gens ? Ou simplement montrer à quel point certaines personnes peuvent-être égoïstes ? Car quelles que soit tes raisons, ta manière de faire laisse à désirer. Ou plutôt, elle n'est  pas très approprié selon moi."

Attendant des réponses, je tente de garder la tête froide. En douceur, mes mains se lève dans les airs et au moment que je juge opportun, ces dernières foncent vers lui en tentant  - pour l'une - d’attraper sa capuche, - tandis que l'autre - essaie de le frapper au niveau du poing pour le désarmer.

Une chose est sûre, combattre qui que ce soit dans ce genre de situation, c'est risqué. Trop de civils sont présents et si un combat sérieux débute, c'est la prise d'otage facile. Moi qui espérais une soirée moins calme, j'étais servis actuellement. Restais à savoir comment les choses allaient déraper. Je dévoilais mes fameux bras sans mains. Je me devais d'agir rapidement sans quoi, qui sait ce qui pourrait se passer.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Dim 7 Juin - 1:42
Opération Robin des Bois [3]

Certaines personnes semblaient réellement indignées devant la conduite du jeune homme dont la voix était malgré tout assez masculine pour lui donner un sexe. Sous sa capuche, le jeune garçon souriait devant tant de comportements outrés, et si inadaptés à leur condition sociale. L'un d'entre eux lâcha même un « Fichtre, cette soirée est un véritable fiasco. » comme si leur sécurité était garantie par une bande de marines qui n'étaient même pas assez intelligents pour remarquer la présence d'un serveur supplémentaire et d'un intrus sur le toit. Et la petite explosion discrète dans les cuisines n'avait heureusement pas fait assez de bruit pour couvrir les jérémiades de la foule : tout allait se passer comme sur des roulettes : c'était la soirée des démunis, et plus une fable des nobles.

Pourtant, quand l'un des personnages aux airs supérieurs s'avança, sans s'être caché derrière les marines, pour parler tout en gardant une partie de son corps couverte par la foule, le jeune homme sentit ses intentions hostiles. Il observa la situation et essaya de l'analyser brièvement. Pourtant, il écouta attentivement les paroles de celui qui venait de s'adresser à lui, et voulut y répondre au quart de tour quand des mains volantes sorties de nulle part tentèrent de l'attaquer. L'offensive était cependant lente pour le cerveau entraîné du jeune homme. Celui-ci esquiva et trancha la première main en deux avec sa dague tandis qu'il se saisit de la seconde pour l'envoyer sur le manchot de la soirée, son interlocuteur, gardant un œil méfiant sur l'objet qu'il avait tranché.

- Mon identité importe peu. Vous pouvez m'appeler le Défenseur, Robin des Bois, peu importe. Je ne menace pas la « population » mais bel et bien les pourris. Et je ne compte tuer personne, mais je ne dis pas qu'une petite amputation accidentelle ne peut pas se produire.

Tout en parlant ainsi, le rouquin sourit à son public. Ce dernier pouvait apercevoir les lèvres du jeune homme s'étirer, ses dents blanches refléter un peu de lumière, mais son regard et son faciès restaient cachés de tous.

- Ces personnes sont égoïstes, et ils le montrent très bien eux-mêmes. Quant à mes méthodes, elles ne sont pas pires que celles qui consistent à réduire en esclavage toute une population.

Sans épiloguer, le rouquin se tourna vers un marine qui avait tenté de discrètement sortir une arme de sa poche, mais le brusque mouvement du garçon eut le don de lui faire changer d'avis. Son attitude en soit dissuadait quiconque de s'en prendre à lui, et comme se coordonner était impossible pour eux sans se faire prendre la main dans le sac, ils ne pouvaient pas prévoir une offensive efficace. Sur ce point-là, le jeune homme aurait pu leur en apprendre quelques bases mais c'était une perte de temps, et il n'avait pas réellement envie de tenir ces personnes en otage : bientôt viendraient les questions de demande de rançon, de contacts véreux et de propositions douteuses auxquelles Erwin n'avait aucune envie d'être catalogué.

Lorsqu'il se retourna vers l'homme qui l'avait attaqué en premier, prenant toujours garde à la paire de mains dont il savait qu'elles lui appartenaient à cause de la scission de son corps parfaitement lisse, le maudit se décida à animer un petit peu cette soirée. Il voulait que les choses soient moins morbides... Plus spontanées. Les choses allaient devoir bouger un peu et agacer les nobles serait un véritable plus. En plus, il fallait les tenir occupés pour qu'ils n'aillent pas courir après le chariot qui était assez grand pour accueillir la majeure partie des ressources qui auraient du constituer ce repas.

- Je vais vous proposer une chose : j'imagine que la base a déjà été prévenue, mais en attendant les personnes ayant une faible constitution physique peuvent partir !

Avec ça, si on disait que c'était un mauvais bougre...
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Dim 7 Juin - 20:36


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Cette soirée tournait au vinaigre. Du moins, pour les nobles. Moi, que cette soirée se passe bien ou non, cela n'était qu'un détail. Cet endroit empestait l'argent et si j'avais pu obtenir une quelconque médaille pour la transformer en source de revenue, j'aurais apprécié. Mais là, j'avais mieux... Un fouteur de trouble qui à mon avis devrait être primé. Mon flaire me le dit haut et fort, ce n'est pas le premier teubé du coin qui tente son premier coup. Ou alors, si tel est le cas, je le félicite, car il vient de ruiner une soirée importante et de manière générale, les nobles ne se taisent pas suite à un tel acte.

Dans tout les cas, il devrait avoir de l'argent sur sa tête et donc s'était dans mon intérêt que de l'arrêter.  Les remerciements des nobles, je m'en fiche, seul l'argent est maître de mes actes pour l'heure, bien que ma morale m'empêche de devenir un chien de quiconque à de l'argent. Je reste un être humain avant tout.

Alors que je pensais mon coup réussis, voilà que le jeune homme se retourne et tranche sans mal ma main, qui fais semblant de tomber mollement au sol. Seule sa trajectoire aurait pu lui démontrer qu'elle n'était pas tombé naturellement, mais ça ce n'est qu'un détail. Je tendis le bras vers la main qui revenait à moi et comme par magie, celle-ci se " recolla " à mon bras, comme si de rien était. Cela émerveillé quelques nobles, tandis que d'autre étaient horrifiés. Je suis un mangeur de fruit du démon quoi et le mien me permet de me " diviser " si on peut dire. En soit, les épéistes ne me faisaient pas peur, en revanche, les gens avec des armes à feu, c'est une toute autre histoire...

La seule chose que je devais avouer, c'est qu'une partie de ses dires étaient nobles. Seule sa méthode au final était déplacée. Je ne pu me retenir de parler, désirant lâcher une petite ironie.

" Comme tu peux le voir, dans mon seul et unique cas, l'amputation, décapitation ou autre... C'est pas vraiment un souci pour moi. "


Ajoutant le geste à la parole, je vins à retirer ma tête de ma nuque, démontrant que décrocher tout et n'importe quoi chez moi est possible. Et durant cette manoeuvre, mon petit doigt de la main coupé au préalable en deux se détachait en douce. Remettant alors ma tête à sa place après qu'une femme eut le temps d'hurler, je vins à soupirer en douceur. Note à moi-même, me présenter comme étant un magicien afin de transformer certains cris de terreurs en hurlement de joie.
Revenant à l'instant présent, je mettais de côté sa démonstration qui prouvait que ses réflexes étaient surhumains. Il ne serait pas facile à vaincre, pas du tout même. Pourtant, une partie de moi ne voulait pas le combattre. Pas parce qu'il est largement plus fort que moi, mais bel et bien parce qu'une partie de ses dires sont vrais. S'il souhaitait voler les riches pour redonner aux pauvres, dans ce cas, je ne pouvais que l'aider, mais en faisant cela, je passerais pour un collaborateur et donc un criminel. Comment faire hein ?
Claquant des doigts, mes membres découpés se mirent à flotter dans les airs et à la surprise générale, je vins à les rassembler de nouveau. Ma main autrefois découpée était en un seul morceau. Y  compris mon petit doigt revint à moi.

Sa proposition semblait honnête. Les gens commençaient alors à partir, ou du moins, ils essayaient. Seuls les marines restaient à leurs postes, tentant de protéger avant tout les organisateurs de cette soirée. Moi, je restais là, cherchant un scénario adéquat pour qu'il comprenne mon attitude et ne me blesse pas bêtement et le tout, sans que je sois démasqué dans mes choix.

" ... Robin des bois donc... Hm...  Si tu..."


Pas le temps de finir ma phrase que les Marines ouvraient le feu sur lui. Sont-ils cons ? Des gens étaient encore présents et même si autour du jeune homme il n'y avait plus d'invités, il suffisait qu'il soit capable de dévier les balles que cela deviendrait dramatique. Alors que les marines s'apprêtaient à ouvrir une seconde fois le feu pour terminer le travail, je vins m'interposer en tendant les bras.

" Attendez ! Il y a encore des civils. "


Bornés comme ils sont, ces gens voulaient tirer encore ayant pour mission de l'arrêter. L'ordre était louable mais la façon de faire... Débile. Mes actes donnaient un tout petit peu de temps aux marines pour commencer à escorter les principaux nobles vers un lieu sûr. Du moins, ça , s'était sans savoir le pouvoir du criminel actuel.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Dim 7 Juin - 22:58
Opération Robin des Bois [4]

La situation n'était pas dramatique : les nobles avaient commencé à se retirer au moment où un maudit se fit connaître. Il avait des airs étranges : son pouvoir lui permettait de séparer son corps en de nombreux morceaux. Pas étonnant qu'un coup de couteau ne lui ait rien fait alors. Soupirant, et haussant les épaules, Erwin regarda son interlocuteur avec un semblant d'intelligence s'interposer entre les marines et civils pour empêcher ceux-ci de tirer. Manque de chance, la première slave était déjà partie et menaçait à tout moment de blesser un « innocent ». Bien qu'il ne se serait pas senti coupable si une telle situation s'était produite, le rouquin intervint quand même. Les huit balles furent successivement et précisément coupées en leur centre. La trajectoire des morceaux fut déviée : ils se plantèrent dans le sol ou dans les murs, à l'écart de toute potentielle victime.

Un second événement se produisit à une dizaine de secondes d'intervalle : l'un des serveurs, un homme plutôt musclé, s'éleva dans les airs et envoya deux lames d'air sur les marines. Ceux-ci, affolés devant ce nouvel adversaire, reculèrent d'un coup avant de se remettre en joue et d'observer les canons de leurs armes littéralement découpés comme du beurre. Ils avaient été piégés à leur propre jeu, et ne pouvaient à présent plus tirer sur l'attaquant.

Erwin, un rictus masqué par son visage couvert, fit signe à Hope de venir le rejoindre tandis que l'ancien marine s'étira confortablement sans craindre une attaque ennemie. C'était un affrontement à sens unique : personne ne pouvait leur opposer de résistance ici, à l'exception peut-être du Colonel qui ne tiendrait pourtant pas bien longtemps si le maudit s'y mettait vraiment.

- A-t-elle fini d'évacuer les vivres ? Lança nonchalamment Hope en commençant à bailler.
- Presque, répondit le rouquin en voyant que les marines évacuaient la salle en même temps que les deniers civils. Pars toi aussi, conseilla-t-il au maudit en face de lui. Tu ne feras pas long feu sinon.

Le Haki activé, Erwin pouvait sentir les présences de tous les individus sur plusieurs centaines de mètres. Sa sœur qui n'était pas à plus de soixante mètres était donc facilement localisable, et vu tous les allés et retours qu'elle avait fait pour charger le chariot, elle était vraisemblablement sur la fin. Avec ça, la soirée promettait d'être arrosée. Puis soudain, un bruit particulier arriva de l'extérieur, un tir spécifique de bazooka. Ils avaient l'intention de faire exploser le bâtiment avec des civils encore à l'intérieur ?

Le projectile qui venait de dehors rentra dans la pièce et provoqua un vacarme rarement entendu. Pourtant, ce fut la collision avec Erwin qui fut brutale. Le jeune homme, se saisissant d'un objet à sa ceinture, apposa ce dernier contre le projectile au moment où il arrivait sur eux. L'obus fut littéralement gelé et l'explosion évitée au dernier instant.

- On dirait que ces marines n'en n'ont réellement rien à faire de la vie des civils, seuls les désirs des nobles comptent...

Marijoa était l'exemple type de ce genre de gouvernement : les riches habitaient sur la terre la mieux lotie de toute la terre, tandis que les pauvres se partageaient des zones ravagées et moins bien protégées. Il n'y avait pas d'équilibre, le juste milieu c'était les terrains en dehors du Gouvernement Mondial et les zones habitables par des personnes ayant certaines compétences ou certains moyens... Water Seven, Area Eleven, et même Bulgemore pendant son époque bénie à présent révolue.

Le primé ne l'avait pas encore remarqué, mais sa capuche avait volé à cause du mouvement brusque qu'il avait fait, et Hope soupira en voyant cela. L'homme en face d'eux pouvait ainsi découvrir l'identité du tout nouveau primé : l'homme qui valait 250.000.000, le traître de Bartigo, l'un des principaux ennemis du Gouvernement Mondial. Erwin Dog.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mar 9 Juin - 0:08


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

De quel côté je suis ? C'est simple, celui de la justice. Quant bien même il n'y a pas de vraie justice. Si tout le monde était logique, il ne suivrait personne et resterait neutre comme je le suis actuellement. Pourquoi donc ? Car la justice n'est qu'une notion que chacun déforme à sa convenance. Si on pousse le raisonnement très loin, le moindre geste devient une injustice par rapport à autrui et de ce fait, on en conclus qu'il n'y a pas de justice réelle. La justice n'est qu'une illusion dans laquelle on se permet de nager pour se rassurer. Mais la vérité est plus triste que ça.

Actuellement, j'avais une belle illustration de cela. En prétendant agir au nom de la justice, des hommes tiraient sur des cibles, tout en ne prenant pas en compte des civils encore présents.  L'intention est généreuse, mais la manière de faire est ignoble, ou maladroite... Se rendent-ils compte que s'ils tuent des civils, mais capture ce hors la lois, ils ne seraient pas des héros ? Pas à mes yeux en tout cas, ils ne seraient que des imbéciles incapable de tirer sur la bonne personne sans faire preuve d'adresse. Après tout, un héros sais tirer dans le tas et faire mouche. Alors que tirer dans le lot et descendre tout le monde, y compris la cible, c'est moins prestigieux...

La suite des événements se passa plus que rapidement. En effet, que ce soit l'apparition d'un complice, les démonstrations de force ou autre, ces malfrats redoublaient d'efforts et démontraient que même le colonel n'avait pas sa chance de pouvoir gagner. La finalité de cette soirée était là : ce qu'ils veulent, ils l'auront. Restant là comme un parfait tiers, je gardais tant bien que mal mon sang froid.  Être au centre d'une bataille, c'est pas cool du tout...
J'écoutais l'avertissement du malfaiteur et je vins me retourner. Mais pas le temps d'en placer une, une chose étonnante se produisit. Un tir de bazooka venait d'être contré.  Encore un peu et nous terminions en poudre en un instant. Même moi, je n'aurais pas résisté, succombant aux balles. Belle ironie n'est-ce pas ? Invulnérable contre les lames, mais contre les balles, une vraie passoire...

C'est là qu'on le vit. L'identité du pseudo méchant de l'histoire était enfin révélé. Erwin Dog. Un inconnu au bataillon qui est apparu du jour au lendemain avec une prime de 250 Millions de Berrys sur sa caboche. Pas 1, pas 10, pas 25, mais bel et bien 250 Millions, un quart de milliard. D'ordinaire, on voit souvent une petite tête avec un petit montant, comme par exemple Ren Tao, passé de 15 à 25 Millions, ou Zeke Lundren, passé de 17 à 55 Millions. Mais rarement on vois une petite personne apparaitre comme par magie avec une telle somme. C'est pour dire à quel point le gouvernement a " peur " de lui. Avec une prime pareille, je pourrais me payer des vacances de rêve et faire vivre aisément mes compagnons. Entre gratitude et intérêts personnels... Je ne savais pas trop quoi faire.

Secouant la tête, je vins alors à me retourner vers l'homme le plus recherché pour ses débuts, puis je levais les poings vers le ciel.

" Une petite distraction, c'est toujours utile pour ne pas être vu en train d'agir. "

La phrase voulait bien dire ce qu'elle voulait dire. Pas de lumière = effet de surprise. Mais dit comme je l'avais dis, je le disais pour moi. Seul mon regard - que les marines ne voyaient pas - traduisait ma pensée pour Erwin et ses compagnons.
Sans plus attendre, mes poings s'en allèrent vers les principales lumières de la pièce et les éclatèrent sans aucun mal, nous plongeant dans une obscurité des plus magnifiques à mon goût. Je lui offrais l'opportunité de partir en douce, ou prendre un peu plus avant de partir royalement, tandis que moi, je passerais pour celui qui aura tenté sa chance.

Histoire de donner un ultime coup de pouce, je lançais mes poings vers les marines en mimant un fait de tout hasard. Le noir plus que total était utile, mais pas totalement. Je pourrais aisément éviter d'être considéré comme un traitre en prétendant à l'erreur professionnelle. Big Fail en somme...

Restait à voir si le jeune homme allait saisir cette chance, ou simplement continuer ses petits plans de son côté.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mar 9 Juin - 16:33
Opération Robin des Bois [5]

Cet homme était vraiment énigmatique. Plus Erwin le regardait, moins il arrivait à le comprendre. Pourquoi faisait-il ce qu'il était en train de faire ? A quel moment avait-il décidé de changer de cap et de se battre pour aider le rouquin ? Les balles ? Le missile ? Le jeune homme fronça les sourcils, il n'était pas sûr de pouvoir faire confiance à quelqu'un comme ça, pourtant lorsqu'il plongea la salle dans le noir, il décida de lui accorder un peu de crédit. Toussotant maladroitement, il se mit à courir dans le sens opposé à celui des marines : en direction des cuisines où le chargement venait de s'achever et où Katia avait déjà amorcé la descente de la charrette vers la ville, stoppant quelques marines qu'elle mit en déroute avec une série de coups précis que son Zoan lui permettait.

Hope hésita un instant en regardant le chasseur de prime. Il laissa Erwin partir en premier et sortit un papier de sa poche, le confiant à l'homme qui venait de les aider, avant de se descendre à son tour vers les quartiers défavorisés. C'était une adresse sur l'île, une vieille bicoque censée être aujourd'hui désertée à l'extrémité de la ville. Il s'y trouvait une femme qui pourrait, s'il lui montrait le papier, passer un coup de fil à Erwin pour qu'il vienne le voir. C'était une manière d'offrir des réponses à celui qui venait de risquer son titre.

Ce contact avait cependant une particularité, une sorte d'aptitude : la mémoire défaillante. Il ne pourrait appeler Erwin qu'une fois, car quand elle aurait tourner les yeux de ce papier ou l'aurait détruit, tous ses souvenirs du jeune homme s'évaporeraient. Elle n'était d'ailleurs guère plus qu'une hors-la-loi ayant vécu longuement et qui refourguait ses services aux plus offrants.

- Ne traîne pas, Hope.

L'homme acquiesça en continuant à dévaler la pente. Les marines étaient déjà loin derrière eux, et Erwin avait à nouveau revêtu sa capuche. Il ne voulait définitivement pas se faire remarquer en ces lieux : ce n'était pas la peine d'ameuter Aston et sa clique. L'idée même de les apercevoir était d'ailleurs une raison pour fuir en vitesse. Dès qu'il aurait distribué la nourriture, il mettrait les voiles et ferait en sorte de ne revenir qu'en cas de coup dur. S'il avait été radical, il aurait aussi du exécuter celui qui venait de les aider, mais ce n'était pas la peine d'en faire tout un plat... Non, il espérait simplement qu'il ne regretterait pas son choix. Si cet homme l'avait aidé, il y avait une raison, et il souhaitait à présent la connaître.

Quelques centaines de mètres furent parcourut en quelques minutes. La charrette n'avançait pas vite et Erwin s'interdisait d'utiliser son fruit, pour éviter d'éveiller les soupçons. Katia et Hope s'étaient déjà suffisamment exposés, mais c'était leur choix : ils ne souhaitaient pas rester anonyme plus longtemps. Ils se battraient pour le bien du peuple, peu importe ce qu'il allait leur en coûter. Un sourire était apparu pendant cette descente sur le visage des trois camarades. Katia, assise sur l'arrière du chariot, riait presque de la situation. Elle avait senti monter en elle l'adrénaline, le pouvoir. C'était grisant. Elle en voulait plus.

L'ancien marine quant à lui trouvait la situation plutôt cocasse. Ces nobles qu'il avait un jour protégé étaient devenus ses ennemis. Il se trouvait de l'autre côté de la barrière, de celui où les actions étaient forcément mauvaises, car il n'y avait pas d'autres moyens de servir les bonnes causes. Il avait fini de demander, il se servirait à présent. Et ce n'était pas le rouquin qui allait le contredire. Ce dernier se trouvait dans le même état que les deux autres, mais son excitation était gâchée par ce sentiment d'injustice qui stagnait en lui : l'injustice humaine.

- Aucun d'entre eux ne se souciait des autres. Peut-on vraiment créer un monde sans tous ces nobles, et sans toutes ces morts ? Créer un monde sur le sang d'autrui... C'est la réponse de la Révolution, leur réponse à leurs propres morts. Ils ont exterminé une armée entière tandis que leurs idéaux se faisaient massacrés, et je les y ai aidé.

Il regrettait toujours les morts qu'il avait causé, et la conversation qu'il avait eu avec Taito quelques jours plus tôt lui avait rappelé qu'il était malgré ce qu'il pensait en partie responsable de la mort des marines. L'idée qui avait germé de cet échange s'évaporerait sûrement à la seconde où il poserait à nouveau un pied sur Kaiten-Sû ou sur le Nouveau Monde, mais si faible dans ses résolutions, il n'était pas encore prêt à affronter l'injustice. Non, il lui fallait de nouvelles couleurs, un nouveau plan. Il fallait qu'il pense à ce qu'il était capable de faire au nom de sa Justice, et comment il la décrirait.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mer 10 Juin - 13:34


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Ce petit tour semblait avoir fait son petit effet. Les marines ne semblaient pas capable de voir dans le noir, ou tirer avec précision. C'est donc sans tarder que je m'en donnais à coeur joie, cependant, je fus coupé quand je sentis une main pénétrer ma poche. Je ne ressentais pas un vol, mais un don de quelque chose ? Me retournant vers le ou la responsable, je vis simplement une silhouette s'en aller au loin dans l'ombre. De ce que je comprenais, ils venaient de profiter de ma diversion pour fuir en bonne et due forme.

Ainsi donc, je me contentais de rester ici pour faire comme si je chassais vraiment ce bougre. Ce n'est qu'au bout d'un instant que les marines se rendirent compte de la fuite et après une petite série d'insultes à mon égard - me portant pour responsable, en grande partie, de sa fuite - je vins donc à quitter les lieux. Les nobles s'en sortaient bien, mais avec un jeune homme comme lui dans le coin, pas possible qu'ils restent longtemps tranquille.

Me dirigeant vers un coin tranquille, je découvris donc un papier avec une écriture très fine. Visiblement, j'avais gagné un rendez-vous avec ces messieurs ? Ne sachant pas ce que je devais faire, je vins donc à me diriger vers ma cachette et retrouver Kim endormi, surveillé par Shiro qui me regardait avec de drôles d'yeux. Merde... J'ai oubli la bouffe et les provisions. Me frappant le front, je vins à m'excuser auprès d'elle avant de la prendre à part pour lui raconter l'histoire et lui montrer le papier.
Immédiatement, la belle se mit à réfléchir sur la marche à suivre. Y aller ou non ? Si on se faisais choper, et qu'aucune mesure de sécurité était prise, nous pourrions être pris comme complice et donc rangé de son côté. Quant bien même cela ne semble pas déranger Shiro - habituée à se cacher et faire la mort - moi en revanche, je n'étais pas fan de ce genre de vie, surtout quand on désire que celle-ci soit calme et sans embrouilles.

Après une petite discussion donc, je vins à me décider et c'est donc seul que je me rendais sur les lieux indiqués par le papier. Cette petite maison semblait abandonné... Est-ce une blague ou bien ? Je tente d'ouvrir la porte en douceur, mais rien n'y fais, elle est bloqué.  Ce n'est qu'après un moment de patience qu'on m'ouvre la porte et intrigué par cette vieille personne, je tends le morceau de papier.
Sans rien me dire, elle me fait signe d'entrer et je ne me fais pas prier. L'endroit est sale, prouvant un côté plus que pauvre. Seul un den-den mushi en parfait état trône sur une table et la vieille personne compose un numéros. Malheureusement pour moi, je n'arrive pas à le mémoriser, cela me faisant faire une petite moue.

M'approchant en douceur, je pris le combiné en main quant ce dernier était prêt. Attendant le fameux signal, je tortillais entre mes doigts le fil de l'appareil, comme si j'étais stressé. De quoi au juste ? Appeler cette personne était-il dangereux pour moi ? En effet... Ce n'est qu'au dernier moment que je me posais une question crucial : cet appel était-il sécurisé ? Et si tout ceci était un piège pour me recruter ? Me faire du chantage et me rallier à une cause que je n'embrassais pas pour l'heure ? Ces possibilités me firent trembler de terreur durant un court instant.

" Allô ? "


Je me demandais bien ce qui allait se passer, car avouons le, côtoyer des personnes primés, ou du moins une personne primé à 250 Millions, ce n'est pas dans mes habitudes...

De plus, je ne me doutais pas que j'avais été suivis par quelqu'un. Restait à savoir de qui il s'agissait.


© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mer 10 Juin - 14:12
Opération Robin des Bois [6]

Derechef, le Den Den Mushi raccrocha à l'autre bout du fil, laissant le chasseur de primes dans le silence le plus total. La vieille femme, après avoir brûlé le bout de papier, s'était réinstallé dans sa chaise à bascule et prit son tricot sans faire attention à l'homme qui se trouvait dans sa demeure. Une seconde passa, peut-être deux, quand tout à coup le rouquin sous cape apparut. Il était toujours vêtu du même attirail. La fête venait de se finir dans les bas quartiers et la nourriture avait été entièrement distribuée selon les accords faits avec les citoyens. Dans une sacoche, Erwin avait ramené un peu de nourriture du Nouveau Monde pour se sustenter en cas de besoin : de quoi faire quelques sandwichs bien mérités après une dure journée de labeur. Cependant, il n'était pas là pour inviter l'homme à manger. Il lui sourit un instant et lui dit sur un ton détendu :

- Si tu connais la personne qui est cachée là-bas, peux-tu lui dire de sortir ? Je n'aime pas être espionné.

Le jeune homme toussota avant d'aller s'installer dans le petit salon en lambeau qui traînait dans un coin de la pièce. Un canapé de trois places, une table basse et un fauteuil dans lequel il s'installa nonchalamment, faisant grincer quelques ressorts. La nuit étant bien installée, il se permit donc de retirer la capuche qui lui couvrait la tête, laissant sortir de sa bouche une bouffée d'air froid. Il ne faisait pas très chaud, malgré le fait qu'ils se trouvent sur South Blue, l'une des mers les plus chaudes du continent. La maison délabrée était à toit ouvert, mais la femme sur sa chaise à bascule ne semblait pas le remarquer. Erwin ne lui avait, d'ailleurs, pas jeter un coup d’œil.

Ciel sombre, à peine étoilé, sûrement couvert de quelques nuages. La lune ne pouvait se discerner qu'à travers un voile qui en éliminait la clarté. Le jeune homme soupira un instant, il avait réfléchi pendant cette petite fête improvisée à la suite des opérations, mais il ne trouvait toujours pas la réponse qu'il cherchait. La Révolution était... il ne pouvait pas la changer, mais pouvait au moins essayer d'en modifier l'image. Avec l'aide de Yoko Ceresa, ce serait une véritable opération d'information. Il faudrait frapper en premier les points névralgiques du Gouvernement : Water Seven, Area Eleven, le Royaume de Toroa. Peut-être tout, simultanément. Éliminer les quatre Contre-Amiraux à la tête des Blues serait aussi une grande avancée.

Mais d'abord... Il avait un problème plus urgent à régler. Nakata lui en avait parlé : les Décimas. Ce groupe était sûrement le plus dangereux actuellement, et en potentiel de menace, il représentait bien plus que lui. S'il était un illustre inconnu, Centes lui avait une armée bien remplie. Dans d'autres circonstances, il aurait sûrement voulu venir en aide au Gouvernement, mais c'était aussi l'occasion de faire d'une pierre deux coups : utiliser la menace des Décimas pour détruire les forces gouvernementales. Au moment où ils attaqueraient les Décimas, ils tomberaient à leur tour sous le coup des forces révolutionnaires. Les deux plus grandes menaces pour la liberté éliminées d'un seul coup.

- Merci de m'avoir aidé là-bas.

Son aide n'était pas nécessaire, mais c'était toujours sympathique d'avoir du soutien.

- J'aimerais savoir, quelles étaient tes motivations ?

La question avait un réel but. Erwin sentait un potentiel dans cette personne : il sentait qu'il avait en face de lui quelqu'un de capable de changer le monde à son échelle. S'il pouvait s'en faire un allié à long terme, il n'allait pas s'en priver. Même si on lui avait confirmer qu'il s'agissait d'un chasseur de prime. Dans le cas où cela n'aboutirait pas, il le laisserait simplement partir : il n'avait aucune envie d'avoir du sang sur ses mains aujourd'hui.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mer 10 Juin - 14:35


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Pourquoi diable aller à ce rendez-vous. Est-ce un coup monté pour me faire tomber ? Ou bien simplement parce que j'avais une certaine curiosité maladive hein ? Peut-être que je me faisais juste des idées, mais face à une personne de 250 Millions, je ne pouvais que me méfier. Après tout les apparences sont parfois trompeuses. Erwin Dog n'étant pas connu comme étant une personne sanguinaire, mais un traitre... Enfin bref, j'avais pris mon courage à deux mains et j'avais pris soin de ne pas être suivis. Du moins, je le pensais.

Alors que je m'apprêtais à discuter, voilà que de l'autre côté, ça raccroche et je me sens bête sur le coup. Aurais-je fais une erreur ? Quoi qu'il en soit je hausse les épaules et me retourne. C'est là que je vois cette silhouette facile à reconnaitre. Il était là, comme par magie encapuchonné comme la mort. Brrrr, cette comparaison me fais froid dans le dos. Cachant mon petit sursaut, je le laisse parler et arque un sourcil. Que veut-il dire ? Je n'ai vu personne. Aurait-il ce qu'on appelle un Haki ? Sans doute celui de l'observation, mais passons.

Laissant le jeune s'installer avec ses affaires, je gardais mon calme. Malgré sa pseudo dangerosité, je le regardas faire, avant de me diriger vers l'entrée. Personne était là, pas à première vue. Seul le haki d'Erwin pourrait prédire la position de la personne qui se cachait dans l'ombre. Tel un requin, cette mystérieuse personne tournait en douce autour de la maison, se pensant sans doute discrète. Il fallait donc se méfier, bien qu'une chose était sûre : ce n'est pas la marine, sans quoi, cela voudrais dire qu'elle a apprit à faire preuve de tact...

Je me retournais donc vers le jeune homme au visage découvert. Il semblait si jeune et si détendu. Comment pouvait-il être ainsi alors qu'il avait une prime plus qu'importante ? Même certains constellas, supernovas ou nebulas n'ont pas une telle prime. Se rendait-il compte de la pression qu'il devrait avoir sur les épaules ? Restant silencieux sur le coup, je le laisse me poser des question, après un petit remerciement. Rien de bien méchant en soit. Disons que j'avais mes raisons valables aux yeux de mon coeur.
Pourquoi avoir fait ça ? La réponse est simple.

" ... Disons, que quant bien même voler est mal... L'acte devient moins illégal quand il s'agit en réalité de redistribuer les richesses pour donner aux défavorisés. "


Un chasseur de prime - et donc une personne intéressé par l'argent - qui parle de partage ? N'est-ce pas ironique comme situation ? Quoi qu'il en soit, j'étais sérieux dans mes dires. Même si voler est mal selon moi, sa raison était déjà plus noble que tout les actes de ces personnes qui pensent avoir des droits divins.

" Puis, jusqu' à preuve du contraire, tu n'a tiré sur personne, ou mis la santé de personne en danger. Outre peut-être quelques personnes qui avaient le coeur fragile sans doute... "


Voilà pourquoi je l'avais aider. Primé ou non, il n'est pas un réel danger selon moi. Sa comparaison à Robin des Bois était tout à fait logique. Un homme qui s'oppose au gouvernement pour faire ce qu'il devrait faire. Aux yeux de la lois - corrompue - il est méchant, mais à mes yeux il n'est ni bon, ni mauvais.

" Voulais-tu juste savoir cela ? As-tu pris ces risques, juste pour pouvoir savoir ça ? Après tout, qu'est-ce qui te dit que je ne vais pas tenter de te sauter dessus, ou que j'ai pas prévenu la marine de ta position ? "


Quant bien même la question était logique, et de même pour la réponse, je voulais voir comment il réagissait, comme il parlait, et surtout... comprendre sa manière d'agir. Cette question était juste un jeu pour m'imprégner de sa personne, l'analyser en douceur.
Dehors, " l'ombre " continuait de tourner autour de nous, jusqu'à se retrouver derrière la fenêtre proche du canapé. Celle-ci brisée d'ailleurs, la personne n'aurait aucun mal à bondir sur lui. Et d'ailleurs, c'est ce qu'il se passa. Sortit de nul part, une personne habillé de manière similaire sauta sur le jeune homme.

Pour ma part, je restais immobile, reconnaissant ces habits entre mille. Et mince...


© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mer 10 Juin - 15:12
Opération Robin des Bois [7]

Si le chasseur de prime avait ignoré la première demande d'Erwin, il avait en revanche pris le temps de répondre à l'autre question du jeune homme. Celui-ci le regarda avec attention, scrutant ses mouvements et attendant qu'il continue, buvant ses paroles, les goûtant pour connaître le ton qu'il allait devoir employé ici. La première assertion était tout à fait juste, du moins pour les deux hommes : faire le mal pour faire le bien. Le mal n'était qu'une notion installée par les personnes les plus 'importantes' de ce monde. Les Gouvernementaux, les Empereurs : tous ceux qui possédaient des terres y édictaient des lois. Il n'y avait qu'un seul point commun à toutes celles-ci : l'inégalité. Tout en y réfléchissant, le rouquin continuait d'écouter l'homme déverser ses paroles. Il constatait. Évoquait à voix haute des faits. La bonté d'Erwin, ou du moins sa clémence, n'était pas remise en jeu.

Enfin arriva le temps des questions et des menaces voilées. Le garçon sourit en sentant l'hostilité qui émanait de la voix dans son dos, et il attendit que celle-ci passe à l'attaque pour la rattraper par le bras et l'envoyer en un rien de temps valser dans le canapé. Il se rassit alors sans prendre la peine de demander son nom à la demoiselle.

- Ce n'est pas avec ce genre de guerriers que tu pourrais m'attirer des ennuis.

Il rigola alors un instant, franchement. Son rire traversa l'obscurité ambiante pour remplir la maison délabrée d'une nouvelle vie. Le jeune homme sentait que ce n'était pas la meilleure manière de se faire des alliés, mais il était pris d'une sorte d'inextricable sentiment de bien-être. Il ne se sentait pas réellement en danger : il savait que cette personne n'avait pas appelé les marines. Sinon, il ne l'aurait pas aidé là-bas. De même, ce n'était pas réellement un risque. Au beau milieu de la nuit, il n'avait rien d'autre à faire que de venir parler à un homme qui l'avait aidé ou faire des cauchemars. C'était ses deux seules solutions.

- Je voulais bien sûr savoir cela, mais je n'ai pas réellement pris de risques. Très peu de personnes sont capables de m'attraper.

En réalité, il n'en connaissait que deux à l'heure actuelle. Aston Finley et Lida Asya, soit le Directeur de l'AOI et l'Amirale en Chef. Il y en avait sûrement d'autres, mais ça ne l'inquiétait pas plus que cela. Il n'était pas assez menaçant pour ameuter deux pointures dans leur genre. Un long soupir sortit de sa gorge tandis qu'il finit par se redresser, mettant les mains dans ses poches sous sa cape et faisant quelques pas tout en réfléchissant à la suite de ses paroles, ne prêtant qu'une attention minime à la jeune femme qu'il venait de jeter dans le canapé.

- Je ne suis pas uniquement venu pour ça. Tu m'intéresses. Tes capacités, ta façon de pensée, ce sont des choses que nous voyons rarement sur les Blues.

Fronçant les sourcils, Erwin sentit qu'il devait préciser sa situation avant d'aller plus loin.

- Tout d'abord, je ne fais pas encore partie de l'armée révolutionnaire. Mais je veux changer le monde, alors il y a des chances que je la rejoigne avec mes camarades.

Se rasseyant sur l'accoudoir du fauteuil, tout en regardant les deux personnes en face de lui, le jeune homme finit par dire :

- Il y a beaucoup d'inégalité, et tu sembles y être confronté. Je te propose donc de me rejoindre, et de changer le monde avec moi.

La proposition étant lancée, le rouquin resta cependant assez réservé sur celle-ci. Il voulait voir comment cet homme allait réagir. Peut-être qu'il pourrait, à sa manière, refuser la proposition ou la reporter. Avoir besoin de réfléchir. Mais quoiqu'il en soit, Erwin Dog s'était lancé dans une croisade, et il cherchait des alliés pour la mener à bien. Le révolutionnaire était en marche pour écraser le gouvernement.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Mer 10 Juin - 15:35


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

La situation était mi dangereuse, mi tranquille. Je ne m'attendais pas à ce que Shiro apparaisse comme pas deux. Cependant, le primé eu aucun mal à contrer son assaut. Malgré la rapidité et la puissance de son assaut, Erwin avait eu comme un échauffement... Même pas d'ailleurs. Il soumit Shiro sans aucun mal, tant la puissance entre eux semblait différente. Cela ne manquait pas de l'étonner elle-même. J'étais loin d'être dans sa pensée, mais la révolutionnaire - que moi même je ne connaissais pas sous ce jour - avait désormais une idée de la puissance de cet individu qui était plus que prometteur.

La regardant en coin, je laissais le jeune homme parler et je me demandais bien quoi faire. Allait-il croire à une trahison ? Visiblement, non, et heureusement pour moi. Il continuait de parler, affirmant que peu pouvaient l'attraper. Ce qui est vrai et faux dans un sens. Qu'il soit fort, c'est une chose. Que son pouvoir soit très handicapant pour l'adversaire une autre.  Mais selon moi, il ne faudrait pas qu'il gagne en arrogance, ou qu'il devienne trop sûr de lui, car si par malheur ce dernier abaisse de plus en plus sa garde, il se pourrait bien qu'un simple officier le fasse tomber un jour. Après tout je ne doutais pas que peu de personne dans les rangs de ce monde pouvaient l'arrêter, mais une balle en granit marin, ou un objet avec cette substance et pour sûr, ses talents seraient obsolète. J'espérais pour lui qu'il n'oublierais pas cela, car avouons le, tomber de la sorte est assez ridicule.

Il se mis à marcher, semblant chercher ses mots. Il veut être convainquant ? Mais à quel sujet ? Shiro retirait en douceur sa capuche et se mit à regarder l'homme qui se voulait être grand. La révolutionnaire observait l'attitude du jeune homme, et elle pensa uniquement à une chose : les récents événements. Arias est tombé et qui sait si ce jeune homme ne pourrait pas être le prochain leader de la révolution ? Si sa détermination n'avait d'égal que son charisme, peut-être pourrait-il prétendre à ce poste, malgré son pouvoir à l'utilité bien plus stratégique que offensif en soit.

Un recrutement ? Le jeune homme avouait vouloir changer le monde, mais aussi rejoindre la révolution d'ici peu. En gros la proposition était simple : le rejoindre. Sur le coup, je restais assez perplexe, dans le sens où il n'a eu face à lui, droit à quelques paroles et une petite démonstration de mes capacités. Qu'est-ce qui lui affirme que s'était pas la situation qui était parfaite ? Aurais-je agis dans son sens dans une autre situation ? Pour le coup, il allait bien trop vite à mes yeux, bien que j'appréciais le fait qu'il s'intéresse à moi. Malheureusement, le rejoindre signifiait bien trop de choses.

" La révolution... la guerre contre le gouvernement... rejoindre et servir certains idéaux qui se disent nobles... Entrer dans une faction et prendre une couleur définitive... "

Soupirant, intelligent comme il doit l'être, vu mon air et mon ton, la réponse était évidente. Ou du moins, la surface de la futur réponse. Car le fond n'en est que moins sûr pour le moment.

" ... Nous sommes tous confronté à des inégalités, excepté ceux qui les font en premier lieu. Cependant, si je suis un chasseur de prime, c'est seulement pour faire vivre des personnes auxquelles je tient. Pour survivre dans ce monde. On ne change pas le monde avec des paroles tu me diras, mais ... Non... Je ne peux pas accepter ton offre.  Pas tant que je n'aurais pas une réelle idée de l'étendue du désespoir qui frappe ce monde. "

Au final, pour le moment, je n'étais qu'un mouton. Pas dans le sens qui suis un berger, ou qui en cherche un, cependant, je ne faisais que " survivre " au lieu de marcher sur la voie que j'ai décidé moi-même de suivre. Il me fallait un moi, me trouver moi-même, pour enfin décider de mes actes. Mais ça, sans savoir ce que j'ai réellement vécu et sans savoir la vérité sur l'état de santé actuel de mes parents, c'est impossible que je change. Du moins en théorie.
Shiro poussa un léger soupire avant de s’éclipser en douceur. Celle-ci ne semblait pas vouloir rester là plus longtemps, ayant constaté que Erwin n'était guère une menace pour moi.
Restant là pour ma part, j'étais navré de sans doute le décevoir, puis je me mis à serrer les poings.

" Pourquoi as-tu choisis cette voie ? Qu'est-ce qui t'a fais agir ? "


Simple question plus ouverte que les autres pour en apprendre plus sur lui et sans doute me faire un meilleur jugement de lui. Car au fond, on ne juge pas un livre à sa couverture. Sans quoi, je l'aurais rejoins sans protester.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mer 10 Juin - 19:37
Opération Robin des Bois [8]

Erwin sourit simplement devant la réponse du jeune chasseur de prime. Il comprenait parfaitement sa réaction, et en était tout à fait satisfait : il ne se trouvait pas devant un de ces idéalistes qui s'étaient construits leur vision du monde sur des broutilles. Le rouquin, dont le regard passait de temps à autres sur la jeune femme bien calme et observatrice, haussa simplement les épaules : la première partie de sa réponse aurait été suffisante pour qu'il comprenne à quel genre de personnage il avait affaire. Il acquiesça au final à la démonstration de ce fameux jeune homme et lança :

- Je comprend où tu veux en venir. Prends ton temps, une fois que tu auras vu le monde, je te recontacterai.

Cette fois-ci, le maudit fut un tantinet plus détendu. Il baissa légèrement les épaules et leva la tête, exposant sa gorge de manière un peu trop voyante. Un « piège à con », une opportunité en or. S'il voulait se faire un primé à 250.000.000 de berrys, il n'y avait pas meilleure occasion. Pourtant, Erwin Dog savait à quoi s'en tenir : il provoquait dans le but de démasquer toute intention hostile à son égard. Même s'il ne comptait pas éliminer, il voulait se préparer à toute éventualité. Démasquer un caractère hargneux n'était qu'une première étape.

Ainsi, lorsque la jeune fille partit, le hors-la-loi en fut presque déçu. Il aurait voulu la voir dans toute sa splendeur sauvagesse. Quelque chose l'intéressait chez elle. Une sorte de hargne, une injustice refoulée ou enfouie, c'était ce qu'il ressentait en la voyant. Un sentiment à la fois contradictoire, oppressant et omniprésent. Il n'y avait pas fait attention dans un premier temps, mais à présent il pouvait clairement le sentir : cette femme n'était pas simplement ce qu'elle paraissait être au premier abord.

Déglutissant, toujours en conflit avec ses nouvelles impressions, le jeune assassin sembla arriver à son maximum de détente possible. Il avait posé un coude sur l'accoudoir avec y avait installé son menton en regardant son interlocuteur. Le chasseur de prime n'était autre qu'un germe de révolutionnaire : ses idéaux étaient trop éloignés de ceux de la marine pour qu'il les rejoigne, mais on n'était à l'abri de rien. Un jour, un événement pourrait le décider, l'obliger à faire son choix, et le rouquin espérait sincèrement que ce serait en direction de la faction qu'il soutenait.

- Par où commencer...

Erwin avait l'impression d'avoir raconté cette histoire mille fois sans jamais avoir réussi à trouver la façon exacte de la conter. C'était compliqué : tellement d'éléments avaient décisifs dans sa prise de décision qu'il ne s'y retrouvait lui-même plus. Mais au final, c'était bien ce jour-là que tout avait basculé...

- Je pense que c'est au moment où le Gouvernement a commencé à me menacer de mettre une prime sur la tête pour que je coopère quand j'ai capturé le pirate sanguinaire Kotaro, et que cette peste de Jasmine... Je veux dire, l'Amirale Fuji Kujaku est intervenue dans le but de me voler le fruit de mes efforts. Elle était chasseuse de prime mais a fait pression pour que je devienne un hors-la-loi.

Ce n'était que le début de l'histoire. Il aurait pu remonter à plus longtemps, mais ce n'était pas nécessaire. Cette première injustice qui l'avait frappé était plus personnelle que la suite, mais il se devait de le dire : lui, un humain, avait été menacé pour avoir aidé les civils à échapper aux marines.

- L'argent de la prime devait servir à aider l'Île de Micqueot, sur North Blue, mais je ne peux plus vraiment y mettre les pieds...

Il savait que s'il le faisait, quelqu'un alerterait obligatoirement l'AOI de sa présence et qu'il était cuit. Soupirant, il finit par dévoiler une autre partie de l'histoire.

- Pour s'assurer de mon entière coopération, le CP9, l'organisme d'enquêtes secrètes et d'assassinats du Gouvernement Mondial, a envoyé des hommes prendre en otage des civils de Micqueot et menacer ma famille. Ils avaient déjà tué des innocents quand j'ai appris leurs manigances, et j'ai décidé d'aller sur l'île. Je n'ai pas réussi à tous les sauver... Mais j'ai compris que ces personnes n'étaient pas ce qu'elles paraissaient être.

Relevant les yeux au ciel, Erwin finit par soupirer. Il ne voulait pas influencer sa nouvelle connaissance dans ses choix. Mais cette histoire était réelle. Et les gens devaient savoir.

- C'est pour ça que je me bat contre eux. Mais je te laisserai te faire ton propre avis, et tracer ta propre voie. Peut-être que tu trouveras une autre réponse à ces injustices... Oh, j'ai entendu les villageois dirent qu'un chasseur de prime avait été invité à la fête, et j'ai présumé que c'était toi, mais je n'ai pas entendu ton nom, tu t'appelles comment ?
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Jeu 11 Juin - 0:29


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

J'espérais ne pas le froisser et visiblement, ce n'était pas le cas. Il se montrait compréhensif et quand bien même cela faisait partit du comportement classique du bon recruteur, je ne laissais pas de doute à son sujet, le pensant saint d'esprit. Je ne lui donnais pas droit à toute ma confiance, cependant, je ne le traitais pas comme un ennemi. Peut-être qu'il a fait des vilaines choses, mais je ne lui en tenais pas rigueur actuellement. Cependant, j'étais curieux de savoir comment il me recontacterais. Aurait-il déjà mon numéros ? Ou de quoi retrouver ma personne, alors que l'inverse est moins sûr ? J'en étais presque surpris, mais autre chose attira grandement mon attention.

Son corps détendu montrait un bref instant sa nuque et immédiatement, quelque chose se déclencha en moi. Cela faisais un long moment que je n'avais pas assouvi ma soif de sang. Quant bien même je peux survivre aisément en étant comme un humain, il arrive que de très brèves pulsions se fasse ressentir et là, c'est exactement ce qui se passais. Mon sang battait à toute rompe dans mes veines, je ressentais une pulsion lente et certaine se développer dans mon corps. Autant le dire, ça ne va pas...

Le jeune homme discute donc avec moi, me faisant part de son récit pour le moins macabre. Il en a vécu des choses... Peut-être même plus difficile que moi. Les actes du gouvernement à sn égard étaient dégueulasses, pourtant, même en sachant ça, je ne pouvais me résoudre à prendre partit. Car si j'étais parano, je pourrais me demander si tout ceci est bien réel ou si ce n'est juste qu'un simple mensonge pour me rallier à sa cause. Pensant de moins en moins, je ressentais de plus belle cette envie. Je me mis à me mordiller les lèvres et je serrais un de mes bras, signe que j'étais nerveux. J'espérais que malgré sa force et sa gentillesse, il ne soit pas le plus observateur , sans quoi...

" Je... Vois.... "


J'étais de plus en plus troublé et à cause de cette envie, j'eu un bref moment de solitude. Serrant de plus en plus mon bras, à la limite du point de rupture, je vins à entendre sa question et les mots commençaient à sortir d'eux-même.

" Leod... "


Immédiatement, je me mis à secouer la tête. Non... Je ne pouvais pas le mettre au courant. Quant bien même il a une part de ma confiance, il ne l'a pas entièrement. Puis je ne peux révéler cela à personne. Du moins, je pense... Me reprenant, je respire un grand coup, pour mettre de coté cette envie de sang, juste le temps de répondre.

" Akimura... Zayne. Enchanté... Erwin."

 
Je n'arrivais plus à contrôler mes envies. Alors que je gardais une posture plus ou moins normale, mes bras tremblaient légèrement et mon regard s'intensifiait au niveau de sa personne.  Si sa vision était sans égal, il pourrait voir que j'inspectais sa nuque avec une envie similaire à cette d'un gourmand face à une vitrine de friandises. Je ne pouvais pas... Pas lui.. Personne.

" Je... vais devoir y aller Erwin... On se reverra. "


Je me trahissais bêtement, ou ne la jouais pas fine cependant, je priais qu'il ne soit pas curieux ou trop gentil avec les gens de manière générale. Car là, qui sait ce qui pourrais arriver. Mes canines commençaient à me démanger et bien entendu... Shiro ne semblait plus être là. Merde, merde, merde...

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Jeu 11 Juin - 19:24
Opération Robin des Bois [9]

La voix de Zayne était devenue plus sombre. Le jeune homme semblait en proie à quelque chose, quelque qu'Erwin avait déjà rencontré par le passé et qu'il savait identifier. L'obscurité de la nuit et l'étrangeté de ces lieux n'avait pas aidé le rouquin à déterminer face à qui il se trouvait. Il n'avait alors pas remarqué quel genre de créature il avait en face de lui. La peau pâle, les crocs... Lorsqu'il le vit partir, ayant sûrement envie de boire un peu de sang ou de manger, le jeune homme eut la réaction qu'il avait avec toutes les personnes qu'il trouvait sympathique : il lui proposa son aide. Se téléportant devant lui, il ne put s'empêcher de toussoter, de le regarder droit dans les yeux un bref instant et de s'en détourner immédiatement. Il se retourna, exposant à nouveau son cou à l'homme sans le vouloir, par derrière cette fois-ci, et s'avança un peu.

- Tu aurais pu me dire que tu étais un vampire. Tu avais peur que je te chasse peut-être ?

Les chasseurs de vampire, ça existait. Il en avait déjà rencontré sur les Blues : c'était des êtres simplement bêtes. Les vampires n'avaient pas besoin de tuer pour survivre, et même parmi eux il y avait des personnes forts sympathiques. Ce n'était que des humains un peu différents. Le maudit eut une pensée pour une femme à la chevelure blanche et au sale caractère qu'il avait rencontré des années auparavant. Pendant un instant, le sourire attendri du jeune homme sembla lui faire oublier la situation dans laquelle il se trouvait, mais il se ressaisit bien vite.

- J'ai apporté de quoi casser la croûte si t'as besoin ! Et je peux toujours aller chercher de la bouffe autre part.

Le jeune homme se rétracta soudain, en toussotant :

- A moins que ce ne soit considéré comme un pot de vin, je ne voudrais pas t'influencer.

Il aurait pu dire à la place que s'il le rejoignait, il n'aurait plus jamais, mais ça faisait phrase sorti de conte pour enfant et il ne pouvait surtout pas l'assurer. Son pécule était certes important grâce à la gestion effectuée par ses camarades, mais ça restait une somme dérisoire pour faire vivre une île entière par exemple. Il aurait pu d'ailleurs concentré une partie de sa force de frappe à bâtir un empire commercial, mais là encore... Ce n'était pas très judicieux. Soupirant, l'homme lança malgré tout le sac de nourriture vers le vampire. A part un refus, il ne risquait rien après tout.

- Je sais ce que c'est de crever de faim.

Un souvenir douloureux.

- Et j'ai déjà vu des vampires enfermés pendant des semaines dans des cages, sans manger. C'est ton attitude qui m'a mis sur la voie.

La mémoire lui étai revenu quant à des événements parmi les plus sombres de son existence. Cette vampire séquestrée et tuée par son mari alors qu'il était sous le contrôle de son père... C'était une humiliation de ne pas avoir été capable d'intervenir à cette époque. Même si la femme était devenue incontrôlable, il y avait encore de l'espoir pour elle. Et tous els vampires n'étaient pas comme ça.

Progressivement, des rayons de lunes vinrent découvrir le rouquin. Il remit instantanément sa capuche pour ne pas être découvert, même s'il aurait aimé profité de ce cadeau que le ciel à présent moins nuageux lui offrait. Une nouvelle brise vint faire virevolter son vêtement. Inspirant profondément, le jeune homme eut le droit à de nouvelles senteurs. Il inspira un long moment avant de regarder le ciel.

- C'est une belle nuit. Veux-tu que je t'accompagne, ou penses-tu avoir assez de nourriture pour tout le monde ?

La question n'était une fois de plus pas un piège, mais une réelle inquiétude de la part du garçon. Il ne réitérerait pas sa question si une réponse négative y était apporté. Cette nuit s'annonçait en revanche plus douce que prévue.
Spoiler:
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Ven 12 Juin - 0:30


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Cette envie insatiable est parfois insupportable. Actuellement, elle l'était dans le sens où je ne voulais pas blesser ni la vieille ici présente, ou Erwin. Je me devais de retrouver Shiro avant tout, ou m'occuper d'une bête qui rôde dans la nuit. Malheureusement, les fermes ne semblent pas grouiller dans les alentours. Tss.. Alors que j'allais partir au plus vite, le jeune homme responsable de mes maux se pointe en un instant. La téléportation est une chose grandement utile. Son odeur m'enivre et cela devient presque une obsession. Je peux presque m'imaginer ses vaisseaux sanguines.  Et dire qu'il me suffirait de m'approcher de sa nuque, ou la plaquer à un mur pour redresser délicatement son haut, et par la suite, laisser ma langue parcourir sa peau délicatement - afin de détendre la chaire comme lors d'un préparatif de piqûre - jusqu'à finalement le mordre à l'endroit voulu...

Pourtant, malgré cette envie similaire à une envie sexuelle, je vins à secouer la tête, tentant de mettre de côté tout ceci. Je ne devais pas, je ne pouvais pas. Non !!!
Erwin me signalait donc sa possession de plusieurs choses à manger. Comprenait-il mon mal actuellement ? Là, c'est l'envie de boire du sang, pas manger un gâteau ou du sucre. Il me fallait ce liquide carmin, comme un drogué qui veut son shoot. Cela devenais pressant et pour cause, je me mordillais la lèvre plus souvent. Pourtant, tentant de garder le contrôle - ayant fait maintes fois fais face à ce genre de crises - je vins à répondre difficilement.

" P.. Pour un enfant et... une amie... Mais moi... peu importe... J... Je ne voudrais pas ... prendre toutes tes réserves. "


Ma respiration devenait saccadée. Devoir résister à un appel de sang, c'est juste horrible. Je me demandais presque pourquoi je ne faisais pas comme certains ? Simplement boire jusqu'à plus soif, ou plus de sang ? Pourquoi je ne tuais pas les civils en prétextant à un besoin naturel ? Après tout, on tue les animaux pour les manger, or ce n'est pas un crime ? Pourquoi l'inverse ne serait pas logique  dans mon cas ?

Alors qu'il parlait, je m'immobilisais doucement, bataillant intérieurement pour ne pas sombrer dans une folie externe. Si je cédais, j'allais tuer ce jeune homme - ou essayer du moins - et sans doute l'autre personne ici présente.  Réalisant cela, je voyais bien qu'il ne me restais plus qu'une seule solution. Alors que pendant ma " transe " j'avais commencé à tendre la main vers sa capuche comme pour la saisir, le tirer en arrière et le mordre soudainement, je vins à refouler mon geste et en un éclair, je déposais mes crocs sur mon propre poignet.
Le mordant vivement, je commençais donc à satisfaire ma faim en buvant mon propre sang... Seule méthode en cas d'urgence capable de m'éviter de faire une connerie. Le bémol à cela était une fatigue passagère, puisqu'à défaut de calmer mon envie, je me dévorais moi-même. Si Shiro était là, elle serait désespéré de moi, mais elle ne l'est pas... J'ignorais certains de ses conseils, comme laisser de côté ma morale quand j'ai faim. "Mange et point" voilà sa philosophie. Pourtant, je ne pouvais pas...

Retirant mon poignet de là, je vins à respirer grandement, comme si j'avais retenu ma respiration longtemps. Immédiatement, à défaut d'être plus calme extérieurement, je me sentais fatigué, manquant de tomber au sol comme une vulgaire merde. Me rattrapant à un meuble, je repensais aux dires du jeune homme.

" Chasser, ou être chassé pour ce que je suis... C... Ce n'est pas mes principaux soucis. Le regard d'autrui ne m'i.. intéresse pas. Qu'ils me traitent de monstre... Que toi aussi tu me vois comme étant un.. monstre... Je m'en fiche. J'assume ce que je suis devenu.  "


Mes paroles dévoilaient une certaine douleur dû au passé, mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Du moins, je me disais cela.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mer 17 Juin - 11:01
Opération Robin des Bois [10]

- Un monstre, hein ?

Erwin en avait rencontré des monstres, et plus d'un. Il ne considérait pas quelqu''un capable d'auto-sacrifice comme d'un monstre, c'était d'ailleurs loin de l'idée dont il se faisait de ce genre de créature. Et en se mordant le poignet, en parlant de donner la nourriture à d'autres, Zayne avait réussi à éveiller un peu plus la curiosité du rouquin. Il le voulait dans son équipe : c'était à présent décidé. Le jour où il pourrait changer le monde, il voulait que cet homme puisse le changer avec lui. Il étira ses lèvres longuement avant de poser un regard sur les alentours. Il avait temporairement réduit le champ de son Haki pour concentrer un peu plus son attention sur cet homme en face de lui, mais à présent qu'il l'étendait à nouveau, il sentait un groupe de personnes arriver.

- On dirait qu'on a de la compagnie.

Une minute suffit à peine pour que des hommes n'arrivent. Erwin, encapuchonné, les observa avec prudence. Deux hommes dont l'un d'entre eux tenait sur son épaule, comme un sac à patates, le corps d'une femme très certainement morte depuis peu de temps. Le sang coulait encore de son cadavre et tâchait les vêtements de celui qui la portait.

Lorsqu'ils aperçurent Zayne et Erwin, deux silhouettes debout dans la nuit, ils reculèrent un instant et semblèrent hésiter à avancer. L'un d'entre eux, sûrement plus vif de corps et d'esprit que les autres, tira son revolver chargé vers le vampire. Il hésita un instant à presser la gâchette tandis qu'un sentiment de peur envahissait le groupe. Ce genre de sentiment qui mêle au sang une odeur de transpiration, qui supplante parfois le goût de cuivre qu'a le liquide carmin.

- Ne... n'avancez pas ! Je tire sinon !

La nuit était propice au vampire. Il ne risquait pas grand chose, ses capacités étaient décuplées et le sang qui coulait du cadavre allait sûrement le rendre prédateur. La seule raison qui aurait pu l'empêcher de le sentir à cette distance-là était le vent contraire qui soufflait vers le centre de l'île, c'est à dire de là d'où ils venaient.

Qui étaient-ils ? Pourquoi cette femme était-elle morte ? N'étaient-ils que les victimes d'un sort farceur ? Le rouquin n'en avait aucune idée. Tout ce qu'il voyait était l'ultime repas de la soirée d'un vampire affamé. Mais il voulait en savoir plus, il voulait comprendre ce qu'il se passait ici. Fermant les yeux, il se mit à écouter autour de lui brièvement et ses lèvres bougèrent pour ne former qu'une phrase :

- Comment cette femme est-elle morte ?

Il vaut mieux parfois ne pas savoir. Pourtant, par le regard des hommes, il reçut tout en plein esprit : les sensations, les sons, les images. Il se figea un instant, frissonna, sentit son cœur se relever et ne put s'empêcher, dans un instant de faiblesse que sa jeunesse lui octroyait, de vomir sur le côté en coupant brutalement son Haki Avancé. Il savait l'homme pourri, mais il ne voulait pas le croire à ce point.

Cette femme avait été victime des pires atrocités qu'un être humain puisse subir de son vivant, et de sa mort. Ce n'était pas la question de l'honneur bafoué ou du corps souillé, c'était un tout. Son regard dans la vision qu'il avait eu était synonyme de peur, de démence. Elle ne voulait pas ce qui lui était arrivé, peu importe la manière dont elle s'y était fourrée.

- Je crois que tu ne devrais pas hésiter à prendre ces mecs en guise de repas, lança finalement Erwin en s'essuyant le coin de la bouche. Si tu ne les tues pas, c'est moi qui le ferai.

La voix du jeune homme était devenue sérieusement. Les tueurs sur la colline frissonnèrent. L'horreur avait par hasard croisé le route de la justice, et c'était le terminus pour eux.
Spoiler:
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Ven 26 Juin - 0:17


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Je laissais le jeune homme se faire une opinion de moi, mais avouons-le, je me fiche de ce dernier. Qu'il me considère comme noble dans le coeur, ou simplement comme étant un monstre, cela ne changera rien dans ma façon d'être. Visiblement, il ne semblait pas d'accord sur le fait de me considérer comme un monstre, ou du moins, à défaut de le dire clairement, il ne me voyait pas comme ça. Ou moins que d'autre. Bref...

Alors que j'allais partir, voilà qu'une odeur étrange titille mes narines. Se pourrait-il que ? Intrigué, lors que mon compagnon affirmait la présence d'un petit groupe, je me retournais pour alors regarder dehors. Sortant quelque peu affolé intérieurement, ce n'est que quand le petit groupe se retrouvait face à nous que je n'en cru pas mes yeux. Des meurtriers ? Non... Pire. Je n'étais sûr de rien, mais il se pourrait que ces gens soient plus que de simples passants. L'odeur de sang était immonde, même pour moi et pour cause, il y avait un mélange de sueur, de sang et de puanteur bizarre. Ces gens ne sont pas des anges.

Alors que l'un nous menace, je me retiens de poser la question qu'Erwin pose à ma place. Rapidement, l'instant se fige et c'est mon compagnon qui brise l'instant en vomissant subitement. Ce dernier réagissait comme s'il avait eu la réponse à la question. Télépathe ? Quoi qu'il en soit, pour réagir ainsi, ces personnes avaient du tuer cette femme de manière sanglante. Peut-être même qu'ils n'ont pas fait que la tuer et violer avant ou après sa mort... Ces pensées me dégoûtent et me font presque penser que malgré mon état, je ne suis pas si monstrueux que ça. Bien au contraire même.
Me réconfortant mentalement, voilà qu'Erwin me signale ces hommes comme possible repas. Mais là, il se trompe... Hors de question de toucher à cette viande-là. Le rouquin me laissait un choix et ce dernier était plus que délicat. Tuer ? Est-ce qu'il est sérieux ? Me demandait-il à moi d'être le bourreaux de ces deux-là ? Sans rien dire, je vins à ravaler ma salive.  Les achever ? Cela pourrais être facile et pourtant... Il n'en est rien. Immobile, je tente d'avoir une respiration normale, mais si le jeune homme avait une ouïe super fine il pourrait aisément entendre le son de mon coeur, ce dernier affirmant que cette situation m'angoisse. Il me demande de retirer la vie de deux personnes, me salir les mains ainsi que l'âme. Non...

" ... J... Je ne peux pas... "


Alors que Erwin allait sans doute appliquer sa menace, sortant de nul part, voilà que la demoiselle de tout à l'heure apparaissait de l'ombre. Peut-être que le rouquin l'avait sentis rester dans le coin, mais quoi qu'il en soit, cette dernière se permis un léger soupire avant de se mettre à mes côtés et me tapoter l'épaule.

" .... Tu ne changeras jamais hein... "


Elle faisait sans doute référence à ma douceur de toujours. Quant bien même j'avais les raisons de devenir révolutionnaire, ou un emmerdeur pour le gouvernement, je ne le faisais pas, car la vengeance est presque un pêché. Répondre à la violence par la violence, c'est permettre au cycle de la guerre de continuer.
Sans prévenir, la femme usa de la force de ses jambes pour se propulser et d'un coup sec, elle plaqua un homme au sol avant de lui briser la nuque. L'homme armé était mort en un clin d'oeil et il ne restait plus que celui avec le sac. Se retournant brièvement vers Erwin, celle-ci lui indiquait que la dernière cible était pour lui, suite à quoi, elle me regardait l'air de dire " prends exemple ".

J'admirais le spectacle associant admiration et dégoût. Tuer, c'est mal... Pourtant, un jour ou l'autre, je devrais passer à l'acte non ? Ce monde se résumant dans certaines situations à " tuer, ou être tué ". Je vins à fermer doucement les yeux, essayant d'effacer ce que j'avais vu et ce que j'allais entendre, de ma mémoire. Pour la véritable première fois, ma personne était souillée. Assister à un meurtre et faire justice, c'est comme y participer. Cela reste gravé dans notre esprit.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Erwin
Erwin
Messages : 5012
Race : Humain

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue41/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (41/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue123/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (123/500)
Berrys: 224.997.549.666 B
Mar 30 Juin - 23:37
Opération Robin des Bois [11]

La nuit appartient aux créatures nocturnes comme les vampires. Et cette soirée était tout ce qu'il y avait de plus sombre. Fermant les yeux, flairant le vent qui venait finalement dans sa direction, le rouquin sentit la mort qui s'approchait à grand pas. Elle était là, telle une charmante faucheuse, son tendre regard porté sur les hommes victimes de leur malice, de leur déchéance. Ils n'étaient que de faibles créatures, et tout leur mérite résiderait dans leur trépas.

C'est sur cette pensée que le jeune homme aux cheveux roux sentit la présence discrète sur les côtés se faire hostile, décidant d'attaquer l'un des deux hommes avec une sauvagerie des plus prononcées. Elle lui brisa subitement la nuque, précédant de peu le coup de feu du garçon qui n'avait pas s'empêcher de mettre fin aux jours d'un assassin. Lui-même payerait pour ses péchés plus tard, mais il préférait que les autres passent en premier. Un soupir s'échappa de sa gorge tandis qu'il se concentra sur Zayne. Le chasseur de prime n'avait pas tué, il n'était pas encore prêt. Il était comme lui avant : idéaliste. Il croyait que la mort d'autrui ne devrait être provoquée que par la Nature, qu'elle ne devrait pas se hisser sur son échafaud avec un humain en guise de bourreau.

- Zayne, tu es gentil. Quant à toi, jeune fille, merci.

Soupirant, le garçon jeta son regard vers le ciel. Il était sûrement temps de quitter les lieux, il était resté trop de temps ici. Regagner l'île des Snipers avec Katia et Hope... Il aimait bien le Nouveau Monde. C'était une grande mer sauvage où seuls les puissants avaient leur place. Un endroit qui lui convenait pour l'instant, où il pouvait gagner en puissance malgré son niveau de combat déjà étrangement élevé : ses aptitudes d'assassins s'étaient révélées être l'une des meilleures armes dans les combats à venir.

- Je te laisse voir le monde tel qu'il est vraiment. Tu peux choisir de n'en regarder que certaines coutures, mais si tu souhaites parfaire ta connaissance du monde, il te faudra quitter les Blues et gagner Grand Line.

Il parlait en connaissance de cause, et un sourire vint s'étirer sur ses lèvres en regardant l'homme à la peau pâle et à l'envie de sang. Il existait bien des solutions à son envie, mais à présent il ne pouvait que se repaître de sa compagne ou des cadavres encore chauds qui gisaient sur le sol et qui n'avaient pas eu le temps de voir la mort venir les faucher.

- On se reverra, Zayne.

D'un signe de la tête adressé aux deux jeunes gens, le rouquin disparut à son tour tel un fantôme. Il s'était simplement téléporté sous leurs yeux, et était réapparu dans le centre de la ville, ayant lancé au préalable, quelques instants plus tôt, sa besace de nourritures pour le vampire, sachant qu'il saurait en faire bon usage. Il pourrait toujours s'en servir pour nourrir ses compagnons.

Voyant que la distribution allait bon train, Erwin se mit simplement à surveiller la zone. Katia et Hope s'étaient assis à côté de lui, silencieusement. La jeune fille n'avait rien à dire, et l'ancien marine ne trouvait pas les mots pour mettre en forme ses pensées. La situation était compliquées : ils étaient tous les trois des hors-la-lois à la poursuite d'un certain type de Justice, et ils ne partageaient pas la même.
Erwin
Revenir en haut Aller en bas
Shiki M. Eiki
Général de la Révolution
Shiki M. Eiki
Messages : 632
Race : Humain
Équipage : Inquisition

Feuille de personnage
Niveau:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue42/75[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (42/75)
Expériences:
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Left_bar_bleue43/500[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] Empty_bar_bleue  (43/500)
Berrys: 37.650.000 B
Jeu 2 Juil - 15:18


Un repas spécial
Avec Erwin Dog

Tout c'est passé rapidement. Alors que j'étais concentré sur ma compagne de voyage qui avait tué de sang froid un meurtrier, je n'avais nullement vu le tir d'Erwin. Clair, net, précis, celui-ci avait démontré des talents d'assassins plus qu'extraordinaires. Moi qui avais entendu parler de certains actes barbares comme des attaques younkou, ou des rumeurs comme par exemple le fait qu'un village ait été mis à feu et à sang par un certain " Tao " ... Au final, ces faits ne me semblaient presque pas si horrible comparé à la démonstration de maintenant. Sans doute que je ne me rendais pas compte de la cruauté de ce monde et qu'il me faudrait du temps avant que cela ne soit clair à mes yeux.

Laissant le jeune homme penser exactement ce que je me disais, je vins alors à revenir totalement à moi quand Shiro me tapotait l'épaule. Les dires d'Erwin me faisaient bizarre, car d'ordinaire, c'est moi qui dis cela. Quand j'aide quelqu'un. Cependant, là, ils me faisaient un bien fou. Pouvoir entendre un jugement positif, c'est divin. Ce dernier me fis part de son avis et me conseilla même de m'aventurer sur Grand Line quand je me sentirais prêt afin de pouvoir le monde tel qu'il est. Notant cela dans ma tête, je vins alors à réfléchir tranquillement.

Ce jeune garçon me dit que nous nous retrouverions, puis sans prévenir, il me jeta son petit sac de nourriture. Sans outre forme de procès, il disparu comme n'importe qui. Intrigué au plus haut point, je vins alors à regarder Shiro qui me dit simplement de ne pas trop me tuer l'esprit maintenant. Cette chasse avait enfin trouvé une faim et il était temps de rentrer. Quant bien même une prime de 250 000 000 de Berrys m'aurait fait du bien, je ne pouvais pas être moins heureux que maintenant. J'avais fais la connaissance d'une personne qui attirait mon attention. Malgré sa prime qui signifie qu'il est dangereux, je n'avais pas cet avis sur lui.

" Rentrons. "


Partant de là en évitant de regarder les cadavres qui allaient pourrir ici, nous retournions à notre cachette afin de nourrir le petit qui nous suivait dans nos voyages, et aussi me nourrir. La fatigue se faisait clairement présente et pour une personne comme moi, ce n'est pas bon. Je vins simplement à hausser un sourcil quand la miss me demandait mon avis sur toute cette histoire et notamment sur ce fameux Erwin.

" ... Je ne sais pas. Il semble ... bon. Quant au fait de tuer, je reste catégorique, si c'est vraiment ça ta question. "


Il me faudrait du temps pour me changer, la belle dame en avait conscience.

© Jibunnie pour  Epicode

_________________
[FB] - Opération Robin des Bois [Pv : Zayne] B472ef10
Shiki M. Eiki
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: