Le Deal du moment : -37%
PLAYMOBIL – 9266 – City Life – La ...
Voir le deal
76.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB]
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Mer 30 Avr 2014 - 23:52

Nouveau

Départ !


Temps écoulé... Au court de cette semaine, il avait eu l'occasion de se faire à l'idée que son compagnon était très certainement mort. Il avait décidé de l'attendre, de lui laisser une chance de revenir à Méka Island et de le retrouver. Il s'était dit qu'il y avait peut-être une infime chance de le voir revenir vivant du siège de Mars d'une manière ou d'une autre. Mais plus les jours passaient plus il avait réalisé que son partenaire ne reviendrait pas, ce jeune inconnu devait avoir dit la vérité après tout. Il ignorait quoi faire maintenant, si Noctis était vraiment disparu il était libre de ses mouvements... Coincé sur une île mécanique flottante sans moyen de la quitter certes, mais libre de faire ce qu'il voulait. Il n'avait plus de dette à payer envers le chasseur de prime...

Durant cette semaine qui semblât durer une éternité il réfléchit à de nombreuses options. Il pouvait rester sur l'île technologique. Améliorer sa science et devenir plus... Plus quoi en fait ? Voilà le problème il n'avait toujours pas trouvé d'objectif depuis son départ de son île. Il était venu à la base, car l'idée de voyager avec son ami semblait intéressante (et il ne s'était certainement pas trompé), mais aussi parce que cette île devait lui permettre d'étudier un peu de la haute technologie. Mais maintenant qu'il y était, il voyait bien qu'il n'avait pas tant besoin d'étudier, il avait seulement eu besoin d'inspiration. Des théories, des questions, il s'en était posé à n'en plus finir durant le peu de temps qu'il avait passé ici. Mais il en avait découvert suffisamment, il avait compris le secret des pantins bougeant seuls, découvert les secrets des inventeurs de la tour, mais surtout compris le fonctionnement de l'île ! Maintenant il devait se trouver un objectif, quelque chose de concret. Fixant le Kame Pose que lui avait offert Agon avant son départ il se disait que de toute façon il pourrait revenir quand il le souhaiterait. Alors qu'est-ce qu'il devait faire maintenant ? Poursuivre Abel en quête de vengeance ? Stupide et inutile. Son partenaire était chasseur de prime et l'homme était un pirate, certes, mais un pirate corsaire. Ils n'avaient à première vue aucune raison de s'affronter, sans doute le shishibukai avait-il tué Noctis à cause d'un malentendu ou peut-être était-il fou. Il l'ignorait. Partir en quête de vengeance alors qu'il ignorait la véritable raison de cette tragédie ne servait pas à grand chose. De toute façon, il savait pertinemment qu'il n'était pas suffisamment fort pour vaincre Abel. Mais ça ne voulait pas dire qu'il ne chercherait pas des réponses, loin de là. Il n'hésiterait pas à questionner l'homme s'il le croisait à nouveau. Bien entendu, il aurait pu essayer de le faire durant les combats, ou du moins tenter de questionner le jeune possédant les armes de Noctis, mais il avait pris peur. Il l'admettait, il avait risqué sa vie tellement de fois durant ce jeu macabre, que l'idée de traverser à nouveau la salle du trône pour se diriger vers la prison ou même de rester plus longtemps dans ce lieu glauque l'avait dégoutté. Il avait choisit l'option de la facilité et maintenant qu'il avait sauvé sa peau il se sentait trop fatigué pour aller chercher d'avantages de réponses. Si elles se présentaient à lui tant mieux, mais ce n'était pas son objectif principal.

Non, cet objectif il en avait déjà décidé durant cette longue semaine. Il n'avait eu qu'a repenser à Makui et son à son petit groupe pour avoir cette idée. Si un groupe d'individus aussi restreint pouvait affronter autant de marines, pirates et criminels en tout genre sans trop de problème il pouvait en faire autant. Non il pouvait faire mieux même ! Même s'il ne l'avait pas rencontré, la stratégie du Kokuwo était ridicule et illogique, tout donnait l'impression qu'il était complètement fou. Ce n'était pas le cas de l'ingénieur. S'il pouvait rassembler suffisamment d'individus talentueux, de personnes uniques et qu'il faisait travailler un peu son cerveau, il s'avait qu'il pouvait faire quelque chose d'incroyable. Mais comment rassembler ces personnes ? La réponse était évidente, l'argent bien évidemment. Et ça il en avait, ou plutôt il avait de quoi en faire. La révolutionnaire qu'il avait capturé durant ces combats était toujours dans sa poche. 85 Millions... Ce n'était pas rien comme somme. C'était suffisamment pour se lancer dans n'importe qu'elle entreprise. C'était donc décidé, il devait poursuivre son voyage ! Une fois sa propre organisation formé il pourrait avoir une influence sur ce monde ! Pour en faire quoi ? Il le découvrirait bien en temps et en heure, pour le moment il lui fallait seulement plus de berrys !

Certain de sa démarche, Zeke s'était embarqué sur un petit navire, toutefois pas avant d'avoir payé ses respects au maire de la ville qui l'avait si bien reçu. La destination de son embarcation ? Alabasta ! D'après les informations qu'il avait pu glaner ici et là il s'agissait d'une royaume gigantesque construit sur une île désertique. Si ça se trouvait il s'y sentirait comme chez lui...

----------------------------------------------------------------------------

L'escale avait été relativement brève, une fois le navire arrivé à destination les inventeurs étaient débarqués discrètement, normal après tout l'existence de leur île devait rester secrète. Zeke de son côté préféra se séparer du groupe, il n'avait plus à voyager plus longtemps avec eux de toute manière. Les regardant se diriger vers le marché pour récupérer un peu de matériel a bidouiller, il décida de se chercher lui aussi une boutique intéressante. L'île était plutôt agréable, du sable à perte de vue aux limites de la ville et une architecture plutôt originale. Toutefois, il y faisait déjà plus chaud que sur son île natale et l'endroit était aussi bien plus sablonneux. La grande ville dans laquelle il était arrivé était situé proche d'un bord de mer, celle-ci se nommait Nanahora ou quelque chose comme ça.

Bref, il trouva rapidement ce qui l'intéressait. Une petite boutique de navigation, pleine de boussoles, de cartes, mais surtout de log poses. Il n'y connaissait rien en navigation, mais il avait tout de même une idée de où il désirait se rendre. S'informant un peu auprès du propriétaire il finit par ressortir des lieux avec en poche un log pose, mais surtout un eternal pose avec à sa base gravé «Saint-Poplar» en grosses lettres. Même s'il n'avait plus rien à faire sur cette île suite à la mort de Noctis, une ville de cette taille ne pouvait être qu'un bon endroit pour débuter ses recherches. Le tout lui avait coûté quelques millions, mais il savait déjà comment récupérer ses pertes de toute façon. Son séjour sur la grande île désertique ne fut pas très long. Moins d'une journée en fait. Il avait réussi à baratiner un capitaine de navire marchand en lui décrivant en détail les énormes opportunités d'affaire qu'il aurait une fois arrivé sur l'île indiqué par son eternal pose. Les deux seuls conditions qu'avait demandé l'ingénieur étaient de pouvoir faire parti du voyage gratuitement et de pouvoir récupérer son bien coûtant une petite fortune une fois arrivé. Le bateau était parti presque le jour même suite à l'empressement du capitaine d'arriver à destination.

----------------------------------------------------------------------------

Le voyage avait pris plusieurs jours, bien plus que le premier. Zeke s'était contenté de rester enfermé dans sa cabine à travailler sur ses inventions et à manger le contenu de quelques boîtes de conserves sorties de sa poche. Toutefois, le long trajet en valu la peine, devant lui s'étendait l'immense ville dont lui avait parlé son partenaire. L'endroit était sous le contrôle de la marine, au moins il n'avait pas de prime c'était déjà ça. Devant le nombre d'options s'offrant à lui il devait choisir par où commencer. Après une certaine hésitation, il décida de s'informer un peu sur les derniers événements mondiaux à travers les journaux des dernières semaines.  Quelques exemplaires en main et appuyé contre une caisse traînant au port l'inventeur avait rapidement fait le tour des derniers événements d'actualités. Certaines histoires plus surprenantes que d'autres y figuraient même si certains détails semblaient avoir été laissés vagues volontairement. Il avait déjà quelques idées sur la meilleure façon d'exploiter les derniers événements. Mais pour le moment il lui fallait un déguisement. Peut-être était-ce parce qu'il était un tantinet paranoïaque, mais depuis que la rousse au siège de Mars l'avait menacé il avait l'impression de sentir sa présence à tout les coins de rues quand il marchait en ville. Au moins avec un déguisement il était assuré qu'il serait le premier à pouvoir l'identifier si jamais il la croisait. De plus, ce costume ne pouvait que faciliter la suite de son plan, après tout il savait pertinemment qu'il n'était pas extrêmement charismatique ou sociable. Il lui fallait une apparence un peu plus imposante pour convaincre ses éventuels partenaires et il n'y arriverait pas avec sa tête.

Il avait du faire trois boutiques pour trouver chaque éléments dont-il avait besoin. Il était ressorti avec un seul petit sac contenant un complet cravate et une cagoule blanche, improvisé dans une boutique de tissu par une propriétaire myope. Le troisième item n'était qu'un marqueur noir parfaitement ordinaire. Après un détour supplémentaire il s'était finalement arrêté dans un entrepôt abandonné où il bricola son costume sur place. Quelques trous dans la chemise s'enfilant sous le veston pour accéder à ses poches facilement et un dessin tout bête sur la cagoule et tout était prêt. Après avoir enfilé le tout et s'être inventé une identité Zeke quitta les lieux ni vu ni connu. En un simple passage dans un entrepôt Zeke Lundren avait disparu pour faire place à Basil Jung, représentant d'une des plus grosses organisation criminelle de cette partie de Grand Line.

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4

Dû moins c'est ce qu'il avait bien l'intention de faire croire à ses futurs partenaires. Après tout plus le groupe aurait l'air important plus celui-ci donnerait l'impression de bien payer. Sa première destination était claire, il devait trouver un repère de criminel en tout genre et trouver le moyen de faire un peu de recrutement. Il en profiterait également pour vendre un peu cette marchandise en trop qu'il traînait depuis bientôt un an maintenant, après tout quel criminel n'était pas intéressé par des explosifs fiables à bas prix ? Le vrai problème c'était de trouver cet endroit mal famé. Cherchant quelques informations il approcha un sans-abris affichant un air confus, tout en gardant à l'esprit qu'il devait changer sa voix et rester dans le personnage.

-Excusez-moi, j'aurais besoin de quelques infos mon cher.

-Un homme sans visage ! Les démons m'attaquent ! À l'aide ! Ils veulent m'assassiner je le savais !

Regardant le fou s'éloigner, l'inventeur réalisa à quel point la tâche allait être difficile. Il passa bien une longue heure a discuter avec des alcooliques, des ignorants et des imbéciles sans rien trouver. Au final, ce furent les informations qui vinrent à lui.

-Oula ! J'ai du trop boire je vois des crétins se promener avec des sous vêtements sur la tête !

Voyant le vieillard crasseux avec seulement trois dents, Zeke se retourna pour lui faire face.

-Pardon ?

-C'est pour cacher une sale gueule que tu porte ce truc ou c'est la nouvelle mode ? Haha*burp*ha... Alors dis-moi, qu'est-ce qu'un excentrique dans ton genre fait dans un quartier comme celui-ci hein ?

-En fait, je cherche des informations.

-Et quel genre dis moi ?

-Disons que je cherche quelques individus peu recommandables à qui je pourrais vendre quelques produits spéciaux.

-De la drogue ? Ha et puis laisse je préfère pas savoir ! Mais dis moi tu cherche des «individus» en particulier ?

-Pas vraiment non...

-Ha ! Alors ma recommandation est très simple alors. Si tu cherche un trou à rat commence par trouver un rat ! Et je sais justement où en trouver un ! Disons que je serais peut-être prêt à partager cette information contre un petit quelque chose...

-Je n'ai ni argent ni alcool à vous donner, mais j'imagine que quelqu'un dans votre situation pourrait avoir besoin de nourriture non ?

Sur ces mots l'inventeur lui tendit trois boites de conserves trouvés sur Meka Island.

-Dommage j'aurais bien aimé un peu d'alcool ! Mais j'imagine qu'il faut bien manger un peu de temps à autre. Ho c'est des raviolis ? Bon, alors si tu veux trouver un mafieux par ici faut chercher Johnny ! Ce mec est probablement le criminel le moins discret que j'ai jamais vu. Il porte un costard tout blanc semblable au tiens tu peux pas le rater. Quand à son emplacement j'ai entendu dire que sa grande gueule lui avait attiré des problèmes auprès de son boss, tu ferais mieux de chercher dans les cliniques ou pire dans les morgues aux alentours héhé !

Laissant le paiement promis au vieillard l'inventeur poursuivit ses recherches. Suivant son conseil, l'inventeur entrepris de regarder dans les différents hôpitaux de Saint-Poplar à la recherche de l'homme désigné. Après quelques heures de recherches infructueuses il se dirigeât vers une petite clinique lugubre d'un coin mal famé de la ville. La devanture en bois plutôt intéressante des lieux n'avait qu'une minuscule enseigne à côté de la porte indiquant de quel type d'établissement il s'agissait. Voyant une forte lumière blanche s'échapper des fenêtres Zeke cogna à la porte attendant une réponse. En l'absence de celle-ci il testa la poignée qui étonnamment n'était pas verrouillé. Mais ce qu'il vu en entrant le paralysa un peu sur place. Un corps décapité se trouvait sur une table d'opération au centre de la pièce. Le sang s'étant échappé du cou de la victime s'était répandu partout au sol et sur le costume d'un blanc quasi éclatant, porté par le corps. Seul une autre blessure au niveau de la taille avait salit un peu plus le costard. Voulant regarder la scène de plus près Zeke mis un pied dans l'établissement avant de brusquement reculer en voyant une silhouette sur sa droite. La suite se déroula en une fraction de seconde, un visage masqué puis un coup de feu, l'inventeur avait évité la mort de justesse.


Dans le cadre de porte se tenait l'homme l'ayant attaqué, sa main droite tenait un pistolet alors que sa gauche tenait un petit sac sanglant. L'ingénieur n'eu l'occasion que de voir brièvement son assaillant avant que celui-ci ne file en direction d'une ruelle. Cherchant à le pourchasser il se rendit vite à l'idée qu'il l'avait perdu. Espérant apprendre la direction qu'avait pris l'inconnu il s'approcha de deux individus dans une ruelle. L'un portait un grand chapeau haut-de-forme couvrant ses cheveux blonds avec des lunettes de soleil en prime.


L'autre était une jeune fille aux cheveux argentés, deux sabres à la taille et qui ne devait même pas avoir la majorité.



-Excusez-moi, vous n'auriez pas vu un homme louche vêtu de noir passer par ici à l'instant ?

Fixant plus longuement à travers sa cagoule les deux individus il se ravisa.

-Hum... Pardon ai-je interrompu quelque chose ?
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue45/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue207/500Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Jeu 1 Mai 2014 - 15:56


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 684498Youmu

    Everyone grab a gun !
    Let's party !



      Je m'étais levée de bon matin afin de me préparer à l'aventure de ce jour. Akimitsu avait enfin accepté que je sois un peu plus indépendante, c'était à moi, maintenant, de lui prouver qu'il n'avait pas eu tort. Bien au contraire. Tôt le matin, j'avais donc commencé ma journée en prenant une douche et en enfilant une simple robe. J'avais ensuite entrepris de finir de nettoyer l'écharpe que j'avais trouvé la veille et, une fois ceci fait, je la rangeai dans mon sac, me disant que je l'utiliserais une fois qu'elle serait sèche.

      Soupirant je pris mes deux katanas que je rangeai près de moi et pris mon sac. Il fallait que je sois prête à partir à tout moment. Après tout, on ne savait jamais qui je pouvais croiser sur mon chemin et, peut-être, faudrait-il partir immédiatement. C'est pourquoi, j'avais déjà tout préparé. Akimitsu ne m'avait donné aucune indication, il me donnait donc carte libre pour trouver un moyen de me déplacer par moi-même. Je pris donc la décision de me diriger vers le port. C'était peut-être le meilleur endroit pour trouver un moyen de transport.

      Marchant tranquillement, j'interrogeai des personnes pour qu'elles m'indiquent où se trouvait le port. La première me donna une indication, la seconde m'en donna une autre. Je n'y comprenais vraiment rien. Où pouvait-il bien être ? N'y avait-il pas de plan dans les alentours. Alors que je marchais, je me rendis rapidement compte que la faim me creusait l'estomac. Après tout, je n'avais presque rien mangé la veille. Je m'arrêtai donc devant la première boulangerie que je vis pour y entrer et me commander un petit déjeuner de rêve. De quoi nourrir un groupe d'une dizaine de personnes. J'avais eu les yeux bien plus gros que l'estomac.

      Parmi toutes les choses que j'avais acheté, je n'en mangeai que la moitié, ce qui était plutôt honorable au vu de la quantité. Néanmoins, rassasiée, j'allais pouvoir enfin m'appliquer sur ma tâche. Je n'aurais plus à penser à ce ventre me criant de le nourrir. C'était une très bonne chose. Je regardai donc autour de moi, cherchant une personne digne de confiance à interroger. Je ne pouvais pas demander au moindre passant louche où se trouvait le port, après tout, il y avait pas mal de gens pas très nets dans les alentours.

      Soudainement, je vis devant moi un homme avec un étrange haut de forme et de long cheveux blonds. Je me demandais comment il faisait pour les entretenir. Après tout, une personne ayant de tels cheveux ne pouvait qu'être soigneuse et digne de confiance. Je me dirigeai donc vers celle-ci, lui faisant signe de s'arrêter. Il me fixa avec un drôle d'air dans le regard. Alors que je me dirigeais vers celui-ci, je fus renversée par un personnage encore plus étrange. Décidément, il y avait beaucoup de personnes bizarres aux alentours. À croire que je venais d'arriver à l'asile. Alors que je m'apprêtais à interroger le blond au chapeau, je fus interrompue par une rencontre du troisième type. Un homme -ou une femme- habillé d'un costard et ayant sur la tête une cagoule avec un étrange dessin dessus me faisait face. Je me demandais bien qui cela pouvait être. En tout cas, sans voir son visage, il était difficile de le deviner.

      Il nous demanda alors si nous n'avions pas vu un homme vêtu de noir passer. Ah si. Il devait s'agir de la personne qui m'avait renversé. Néanmoins, je n'avais pas trop envie de répondre à une telle personne, qui n'inspirait vraiment pas confiance. Par la suite, il demanda s'il nous avait interrompu. En effet, il nous avait interrompu. Mais bon, je ne pouvais pas lui en vouloir, après tout, il n'avait pas l'air d'avoir toute sa tête, ce pauvre bougre. Soupirant, je lui répondis donc :

      - Oui, vous nous avez interrompu. J'allais lui demander où se trouvait le port. Vous ne sauriez pas, vous, par hasard ?

      Même si je n'avais pas confiance, il pouvait bien avoir quelques informations intéressantes. Après tout, il ne fallait pas se fier aux apparences. Même si, dans son cas, il était plutôt difficile de s'y fier, étant donné qu'on ne voyait rien de son visage. Je plissai les yeux, essayant de voir au travers de la cagoule avant de lui dire :

      - Mais vous êtes qui vous ? Enlevez donc ça, vous devez avoir du mal à respirer !

      Et sans attendre son accord, je m'apprêtais à lui retirer ce drôle de tissu de la tête. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi il avait ceci sur la tête, alors autant le lui enlever tout de suite.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Mer 7 Mai 2014 - 22:21

Hypnose !


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4

Fixant toujours les deux inconnus, la réponse qu'il attendait ne vint pas du blond au drôle de costume, mais bien de la jeune fille qui se tenait avec lui. Celle-ci se contenta de lui répondre de manière plutôt directe qu'il les avait bel et bien dérangés avant de lui demander une indication. Décidément, pour une gamine à l'air fragile et gentil elle était plutôt impolie. Enfin il n'était pas vraiment la personne idéale pour critiquer les manières de la sabreuse, après tout il n'avait lui-même jamais vraiment présenté de respect à son entourage. N'ayant même pas le temps de lui répondre celle-ci s'avançât, critiquant le fait qu'il portait sa cagoule. Il avait beau porté celle-ci pour rester discret, son déguisement apportait bien plus de commentaires que prévu. Voyant la main de la jeune fille s'approcher de son visage Zeke recula d'un pas, tout en plaçant le bout de ses doigts contre la paume blanchâtre en signe de refus. Elle s'en permettait pour quelqu'un qu'il venait tout juste de rencontrer !

-Désolé, mais je dois la garder. Ça fait partie de mon travail si on veux. Et puis, je vous demande de retirer vos habits moi ?

Voulant se rectifier après avoir été un peu rude à son tour Zeke voulu reprendre la parole, mais se fit vite interrompre par le blond. Celui-ci l'avait fixé de la tête aux pieds avant d'esquisser un grand sourire.

-Excusez-moi, mais si j'ai bien compris vous recherchez cet homme louche qui vient de passer et vous le port c'est ça ? Décidément nous cherchons tous quelque chose ! Mais ses choses sont parfois plus près qu'on ne peut le croire ! Avez-vous pensé à sonder votre esprit à la recherche de cette réponse ?!

L'excentrique exécutait de grands gestes à gauche et à droite en prenant des poses comme un vrai abruti. Son ton de voix se voulait suave, mais était plus énervant qu'autre chose. Devant la pause qu'avait pris dans son discours l'homme, l'inventeur n'avait pas grand-chose à répondre en fait.

-Heu... pardon ?

-En vérité voyez vous je sais précisément où se trouve ce que vous cherchez tous les deux ! Mais avant de vous l'indiquer j'aimerais que vous participiez à une expérience avec moi...

-C'est que personnellement je n'ai pas vraiment le tem...

-TEMPS ! Le temps est si important dans nos misérables vies. Mais sachez mon cher qu'il n'est jamais trop tard pour explorer les méandres de votre esprit ! Ne vous en faites pas ce ne sera pas long, vous n'avez qu'à participer et vous aurez toutes les informations que vous désirez !

C'est sur cette phrase que l'homme se dirigeât vers le petit bar tout proche leur faisant signe de le suivre. Ne sachant pas trop quoi faire de cette proposition et ayant quelque peu oublié son objectif initial, l'inventeur emboîta le pas intrigué par cette histoire. Moins d'une minute plus tard les trois individus se retrouvèrent assis à une table au fond du bar. La banquette était plutôt confortable, Zeke était assis sur le même siège que la jeune fille et l'excentrique leur faisait face.

-Tout d'abord, je me présente ! Alan Milgram pour vous servir ! Voyez-vous je suis hypnotiseur et je me  cherche des sujets le temps d'une démonstration pour montrer au monde les merveilles de mon art ! Mais avant de poursuivre j'aimerais connaître vos noms.

Écoutant la réponse de sa voisine, Zeke se contenta de décliner sa fausse identité sans rien ajouter de plus.

-Je vois... Alors, commençons par vous mademoiselle !

Sans même prendre la peine d'attendre la réponse de la sabreuse, ce type pour le moins étrange sortit un pendule de sa manche et commença à l'agiter de gauche à droite en parlant d'une voix grave et endormante.

-Vos paupières sont lourdes, très lourdes...

Zeke ne se donna pas vraiment la peine de porter attention au reste du discours de l'individu trop théâtrale, se disant qu'il valait mieux le laisser faire son numéro de charlatan pour avoir le plus rapidement son information. Après tout, un type aussi louche devait bien savoir où trouver un repaire de bandits non ?

Spoiler:
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue45/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue207/500Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Sam 10 Mai 2014 - 14:51


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 684498Youmu

    Everyone grab a gun !
    Let's party !



      Alors que je tendais ma main vers la cagoule de mon interlocuteur, celui-ci me stoppa en posant ses doigts sur ma main. S'il pensait qu'il suffisait cela pour m'arrêter. Il m'expliqua qu'il devait le garder pour son travail. Il ajouta à cela qu'il ne me demandait pas de retirer mes habits. Son excuse me paraissait grotesque, mais je laissai passer pour le moment. Je retenterai ma chance un peu plus tard, c'était certain.

      Ce fut alors au blond de prendre la parole. Il s'exprima d'une drôle de manière, formant des phrases assez étranges dont je ne comprenais pas tout à fait le sens et la portée. Je n'y portais donc pas beaucoup d'attention, il semblait simplement avoir perdu la tête, il valait mieux l'ignorer pour le moment. D'autant qu'il faisait des gestes pour le moins étrange qui n'inspiraient pas la confiance. Je n'étais pas la seule à ne pas comprendre ce qu'il se passait. En effet, l'homme à la cagoule semblait autant, voire même plus, perdu que moi.

      La suite fut plus intéressante car l'homme aux longs cheveux semblaient savoir où se trouvait le port. Mais il proposait que nous participions tout d'abord à une expérience pour lui. Pourquoi pas. Néanmoins, l'autre homme semblait ne pas être d'accord. Le blond partit alors dans une longue explication que je ne suivis pas vraiment, cela ne servait à rien de toute façon, je voulais simplement connaître la direction du port et le plus rapidement possible serait le mieux.

      Quelques minutes plus tard, et sans vraiment savoir pourquoi, je me retrouvais assis à une table dans un bar, un lieu pour le moins original, avec les deux individus que je ne connaissais pas le moins du monde et de qui, pourtant, je ne me méfiais pas vraiment. Sauf le garçon à la cagoule. Lui, il me faisait peur et je n'avais pas envie de le fréquenter, j'en avais des frissons dans le dos.

      Le blond commença par se présenter. Il se nommait Alan Milgram. Il expliqua qu'il était hypnotiseur et qu'il voulait connaître nos noms. Je n'aimais pas les hypnotiseurs, même si je n'avais jamais eu l'occasion, d'après mes souvenirs, de me retrouver entre leurs mains et je ne voulais pas l'être. Cela ne me plaisait pas beaucoup. Je lui dis néanmoins mon nom et mon prénom, qui, même si je considérais qu'il s'agissait là de ma réelle identité, ne l'était pas vraiment. Après tout, personne ne pouvait m'affirmer que je m'appelais bien Tenshi Taya, cela était purement inventé.

      Ce fut alors à l'hypnotiseur de sortir son pendule et de l'agiter devant mes yeux tout en disant des choses pour le moins bizarre d'une voix suave. Je ne savais pas trop comment réagir. Devais-je le regarder ? Devais-je regarder l'objet ? Ou valait-il mieux que je parte au plus vite avant de me faire prendre au piège ? Je ne devais pas me laisser hypnotiser par cet homme, ça, c'était certain. Si je me faisais avoir par le premier homme que je croisais, je risquais de vite me retrouver enchaîner dans une maison sans avoir même le droit de me lever ou de hausser un sourcil. Akimitsu pouvait être très sévère. Croisant les bras et ne portant pas la moindre attention à la pendule qu'on agitait devant moi, je demandai :

      - Mais qu'est-ce que vous faites ? Je n'ai pas besoin qu'on m'hypnotise pour dormir, c'est gentil de me proposer de l'aide, mais je peux m'endormir seule.

      Soupirant et agacée par l'oscillation de ce pendule, je le saisis avec la main pour le stopper tout en disant :

      - J'ai participé à votre expérience, ce serait bien de m'indiquer où se trouve le port à présent... S'il vous plaît ?

      Un peu de politesse ne pouvait pas faire de mal après tout. Même si j'étais certaine que ce que j'étais en train de faire ne lui plaisait probablement pas, je ne pouvais pas me laisser hypnotiser comme ça. Il valait mieux être prudente, je ne savais toujours pas qui j'avais en face de moi. Je me méfiais surtout de ce garçon à la cagoule en vérité.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Dim 11 Mai 2014 - 4:06

Prudence



Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4

Patientant en silence, Zeke s'était contenté d'observer la scène tout de même intrigué. Il ne croyait pas vraiment qu'un pouvoir comme l'hypnose soit vraiment efficace, mais il devait admettre que l'idée était plutôt intéressante. De telles capacités étaient précisément ce qu'il recherchait pour son organisation, mais il ne risquait pas de savoir de si tôt si celle-ci était réelle ou pure invention. En effet, sa voisine ne semblait pas prête de se laisser faire par ce type louche. Refusant de fixer le pendule qu'il avait sorti elle stoppa celui-ci en demandant son information, prétextant d'avoir participé à l'expérience. De son côté l'hypnotiseur semblait relativement déstabilisé, il n'avait visiblement pas l'habitude de se faire opposer la moindre résistance. Retirant son pendule des mains de la jeune fille et le rangeant il tenta de reprendre le contrôle de la situation à sa façon.

-Qu... Quoi? Non bien au contraire tu ne participe pas du tout là ! C'est seulement une séance pour te montrer le fonctionnement de l'hypnose ! Mais pour ça il faudrait que tu te laisse un peu plus faire.

-Dites donc ça à l'air plutôt intéressant ce truc ! Vous me laisseriez essayer?!

Une voix relativement grave s'était élevé de la table suivante, interrompant le blond. La hauteur des banquettes rendait impossible d'identifier la source de celle-ci au premier coup d’œil, mais étrangement tous les clients du bar semblaient s'être retournés en entendant celle-ci. En fait, maintenant qu'il regardait leur position de plus près, il réalisait un détail plutôt troublant. Chacun d'entre eux semblait s'être installé avec approximativement la même distance de la table du fond. De telle sorte que ces clients semblaient former une sorte de cercle dans lequel les trois nouveaux arrivants étaient les seuls présents avec la source de la voix. La raison de cet agencement particulier ne tarda pas à pointer le bout de son nez lorsqu'un colosse à la chevelure bleuté se leva pour venir à leur table.

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 0gk8

L'homme devait être un peu plus grand que lui, mais il était pourtant bien deux fois plus large que l'inventeur. Pourtant, ce n'était pas ce détail qui énervait Zeke, mais bien l'uniforme de marine que portait le tas de muscle. En apercevant l'homme, l'hypnotiseur avait immédiatement commencé à paniquer. Comme le pensait le hors-la-loi, ce type devait bel et bien être un arnaqueur pour s'affoler à la simple vue d'un uniforme de marine. Le silence régnait dans l'établissement, la seule chose notable était la forte odeur d'alcool et de sueur que dégageait le militaire.

-Alors, vous voulez bien l'essayer sur moi ?

-Heu... C'est-à-dire que je doute que vous soyez réceptif à ce genre de tour voyez-vous... Et j'allais justement partir en fait ! Oui voilà j'ai un rendez-vous des plus importants !

Ne laissant pas le temps à la conversation de se poursuivre l'ingénieur, passif depuis un moment, décida d'y prendre part.

-Excusez-moi, mais je serais curieux de savoir ce qu'un marine comme vous fait si loin de la base et dans un tel quartier...

-Hum, hein ? C'est quoi cette cagoule ? Bah et puis peu importe ! C'est pas parce que je porte un uniforme que je suis un militaire vous saurez ! Disons que j'ai mes raisons d'éviter la base en ce moment...

Voyant le blond tenter de s'échapper le hors-la-loi préféra s'adresser à lui pour le retenir.

-Dites, j'imagine que l'expérience est terminée n'est-ce pas ? Alors pourriez vous prendre la peine de nous conduire à destination ?

-Heu... Bien sûr oui du moment que nous sortons d'ici ! J'ai besoin d'air !

-Bien, alors commençons par trouver l'homme en noir, j'aimerais bien savoir pour qu'elle raison il m'a tiré dessus...

-Hé ! Une tentative de meurtre ? Mais c'est que votre groupe à l'air sympa ! Aller je vais vous faire une faveur je vais vous suivre pour le reste de la journée ! S'il y a de l'action je veux participer !

Le colosse cherchait vraiment à s'imposer, mais devant son insistance l'ingénieur n’eut d'autre choix que d’acquiescer d'un signe de tête. Il prétendait ne pas faire partie de la marine, mais il pouvait aussi bien mentir. Dans tous les cas personne n'avait quoi que ce soit à se reprocher pour le moment, l'inventeur n'aurait qu'à modifier ses plans en conséquence de cette nouvelle situation. Se retournant vers Taya, toujours assise, il la fixa un long moment à travers le tissu de sa cagoule avant de finalement lui adresser la parole.

-Si ça vous intéresse toujours j'arrive du port, je peux vous indiquer où il se trouve une fois que mes affaires seront terminées...

Sur cette proposition, il lui tendit la main afin de l'aider à se lever de table avant de suivre leur guide vers la tanière de l'homme en noir.
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue45/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue207/500Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Dim 11 Mai 2014 - 15:43


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 684498Youmu

    Everyone grab a gun !
    Let's party !



      Le blond retira alors le pendule de ma main et le rangea à sa place initiale. Il ne semblait pas content. Je ne lui avais certainement pas fait plaisir. Il bafouilla alors quelques mots pour me prendre en défaut :

      -Qu... Quoi? Non bien au contraire tu ne participe pas du tout là ! C'est seulement une séance pour te montrer le fonctionnement de l'hypnose ! Mais pour ça il faudrait que tu te laisse un peu plus faire.


      Ce fut à ce moment-là qu'une voix se fit entendre dans la taverne. Nul ne semblait réellement savoir d'où venait la voix et, personnellement, je ne cherchais pas à en trouver l'origine. La personne qui avait prononcé ces mots se lèverait probablement d'elle-même pour se montrer, sinon, pourquoi aurait-elle parlé ? Cela se confirma rapidement car un grand bonhomme plutôt bien bâti s'approcha de la table. Il avait d'étranges cheveux bleus et longs. Décidément, c'était la mode par ici.

      L'énorme personnage était plutôt inquiétant car, en effet, il portait un uniforme de marines. Je n'aimais pas avoir à faire à ce genre de personnes, on ne savait jamais ce qu'il savait et ce qu'il vous voulait. En tout cas, se retrouver avec lui était une très mauvaise idée c'est pourquoi j'entrepris de partir au plus vite. Néanmoins, il valait mieux que je n'attire pas les soupçons et, si je me mettais à prendre mes jambes à mon cou sans raison, ils allaient tous se douter de quelques chose. Je gardai donc mon calme, attendant la suite des événements et écoutant la conversation.

      L'hypnotiseur, paniqué, ne semblait pas trop d'accord pour tenter d'hypnotiser celui qui semblait faire parti du gouvernement. C'était plutôt compréhensible pour un gringalet comme lui, il ne devait pas être capable de se défendre tout seul et vivait de ses arnaques avec l'hypnose.

      Ce fut ensuite au tour à l'homme à la cagoule de prendre la parole. Il demanda au nouvel arrivant ce qu'il faisait ici. Il était plutôt impoli ce garçon. Le militaire ne répondit que très vaguement à sa question. En vérité, il ne donna pas vraiment de réponse. Puis, l'homme au visage inconnu reprit la parole, demandant au blond de lui donner son information, celui-ci semblait plutôt ne pas vouloir refuser. Il prétendit avoir besoin d'air. Ils semblaient vouloir dans un premier temps retrouver l'homme que j'avais vu passer précédemment et l'homme aux cheveux bleus voulut les suivre. Je risquais de ne pas pouvoir faire de même avec cet homme dans les parages. Néanmoins, le personnage à la cagoule me proposa de les accompagner, il affirma qu'il m'indiquerait la direction du port par la suite.

      Je ne savais pas trop quoi répondre à cela. Soit je refusais et je cherchais par mes propres moyens, au risque de ne jamais trouver, ce qui était peu probable. Soit je m'embarquais dans une histoire dont j'ignorais tout et m'assurais de trouver le port. Je penchais plutôt pour la seconde option. Après tout, cela pouvait être amusant, même si je n'avais pas du tout confiance en ces personnes. De toute façon, il allait bien falloir que je me fasse quelques alliés sur Grand Line, sinon, je ne risquais pas de pouvoir m'en sortir. Seule. Je me levai donc de la table, non sans ignorer la main que me tendait l'étrange personnage. Autant lui faire tout de suite comprendre que je ne lui faisais pas du tout confiance. Je lui répondis alors :

      - D'accord, mais j'espère que vous tiendrez parole, pas comme l'hypnotiseur.

      Oui, j'étais un peu déçue que cet individu ne m'est pas aidée alors que je lui faisais plutôt confiance. Peut-être que les apparences étaient trompeuses et cet individu à la cagoule était celui en qui je pouvais le plus faire confiance. Néanmoins, j'avais certains doutes à propos de cela. Accompagnant les individus louches, je me souvins soudainement de mon objectif premier. Je fouillai donc dans mon sac et en extirpai le morceau de papier que j'avais reçu lors de ma fuite du centre. Je ne savais toujours pas ce que cela était, je n'avais jamais pris la peine de chercher et il était temps, à présent, de le faire. Tout en continuant à marcher, je me plaçai donc à côté de l'individu sans visage et, lui montrant ce que j'avais dans la main, je lui dis :

      - Si vous voulez que je vous aide dans vos « affaires », il va falloir que vous m'indiquiez de quoi il s'agit.

      Je ne savais pas vraiment s'il avait besoin de mon aide mais, après tout, qui ne tente rien n'a rien, alors j'essayais de lui extirper cette information tant que je le pouvais.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Sam 17 Mai 2014 - 19:23

Business



Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4


Se levant de sa place, Taya avait gentillement accepté l'aide de l'ingénieur. Franchement, il ignorait pourquoi il avait proposé son aide à la jeune fille, après tout se faire suivre par une enfant dans ses activités criminelles n'était peut-être pas la meilleure des choses. Pourtant, il se serait senti un peu mal de la laisser seule dans ce bar sans la moindre information sur la destination qu'elle souhaitait atteindre. De toute façon, il quitterait sans doute lui aussi cet endroit une fois son travail terminé, alors il pouvait bien prendre la peine de la conduire à destination le moment venu. Il espérait seulement qu'il ne lui arriverait rien entre temps, il avait peut-être accepté l'idée de devoir tuer pour survivre, mais il ne souhaitait pas pour autant être responsable du décès d'une fille aussi jeune. S'engageant dans une ruelle, le groupe arriva bien vite dans les quartiers mal famés de Saint-Poplar. L'inventeur un peu en retard sur le groupe en raison de son geste de politesse  tentait de rattraper les deux hommes devant lui. L'hypnotiseur de son côté semblait toujours aussi mal à l'aise de marcher aux côtés du colosse en tenue de marine. Pourtant le tas de muscle ne semblait pas le remarquer le moins du monde, il avait même passé son bras autour du coup du blond pour lui poser une question à mi-voix.

-Alors dis moi, tu crois qu'on aura l'occasion de se battre un peu ? Ça fait une éternité que j'ai pas eu l'occasion de me défouler ! Les seuls abrutis qui se dressent sur mon chemin son des marines incapables de tenir plus de 10 secondes tu te rend compte ?

L'homme enchaîna d'un gros rire gras qui sembla mettre l'hypnotiseur encore plus mal à l'aise. L'absurdité de la scène avait été suffisante pour arracher un mince sourire à Zeke sous sa cagoule. Décidément il n'avait de cesse de tomber sur des excentriques, au moins ceux-ci arrivaient à le divertir c'était déjà ça. Son regard s'était également posé sur le manteau du colosse sur lequel le mot «justice» avait été barré d'une grossière croix noire.

-Si vous voulez que je vous aide dans vos « affaires », il va falloir que vous m'indiquiez de quoi il s'agit.

La voix de la jeune fille l'avait sortie de ses pensées, une main tenait maintenant devant son visage un morceau de papier blanc. Le prenant avec une hésitation certaine, l'inventeur se mit à regarder celui-ci sous tout ses angles tentant de savoir ce que voulait dire Taya. Il avait beau s'y connaître dans une grande variété de domaines, il ne s'agissait à ses yeux que d'un vulgaire morceau de papier sans le moindre intérêt. Cherchant une quelconque irrégularité dans le matériaux, il finit par découvrir que le papier semblait arriver se déplacer tout seul dans la paume de sa main. Croyant tout d'abord qu'il devait s'agir du vent, il dû éventuellement se rendre à l'évidence, le petit morceau de carte se déplaçait tout seul sans la moindre influence extérieure. Il n'y comprenait décidément rien, mais par dessus tout il se demandait où la jeune fille avait pu dénicher un objet aussi étrange. S'avouant vaincu, l'ingénieur lui se contenta de lui redonner le papier tout en affichant une expression de découragement masqué par sa cagoule.

-Aucune idée, si ça te chante on pourra toujours faire des recherche une fois ce travail terminé. Il doit bien y avoir quelqu'un s'y connaissant là-dedans...

Le groupe avait encore marché un moment avant de finalement arriver devant un petit bâtiment décrépit. D'un air hésitant, l'hypnotiseur tourna la poignée pour finalement pénétrer l'endroit. Il y avait foule à l'intérieur, apparemment l'endroit servait de salle de jeu clandestine pour les nombreux groupes criminels de la villes. Les lieux n'étaient pas spécialement accueillants, à peine le petit groupe avait-il mis un pied à l'intérieur qu'il était devenu le centre d'attention. Les trous de balles dans les mur de bétons et la forte odeur de cigare ajoutaient à l'angoisse dégagé. Toutefois, Zeke savait qu'il trouverait ce qu'il cherchait dans ces lieux. Le type le plus important dans la pièce était plutôt facile à identifier, au fond de la salle était assis un homme de taille forte en costume cravate blanc. Une femme accroché à son bras, il discutait avec une foule d'individus plus louche les uns que les autres attendant en file devant lui. Au bout de celle-ci l'inventeur avait rapidement identifié l'homme en noir qui l'avait attaqué, toujours son petit sac à la main, c'était son tour de discuter avec le boss des lieux. Ignorant la file, le hors-la-loi s'était précipité vers sa cible pour obtenir des réponses. Parlant un peu plus fort que le ton de voix adopté par les individus occupants les lieux, il tenta d'attirer l'attention du type louche.

-Tout d'abord, désolé de vous interrompre, mais j'aimerais bien connaître la raison de cette attaque.

Zeke n'avait pas pris la peine de préciser de qu'elle attaque il parlait, après tout il devait être plutôt facile à identifier avec sa cagoule. L'homme devant lui avait tourné la tête le fixant maintenant sans afficher la moindre expression, le fait qu'il soit masqué n'aidait pas vraiment à le rendre expressif en fait.

-Hé ! Faut faire la file pour voir le boss ! Tu veux que je te taille un nouveau trou enfoiré ?!

Les hommes faisant la file commençaient à s'agiter. Toutefois, d'un seul geste l'homme en costume de mafieux leur indiqua de se taire avant de s'adresser à l'inventeur.

-Je comprend que vous soyez plutôt pressé, mais j'aime prendre les chose une à la fois. Pourriez vous le laisser terminer ce qu'il avait commencé ?

Le fixant à travers sa cagoule, l'inventeur acquiesça  d'un signe de tête dans le plus grand silence. Sans plus attendre l'homme en noir repris son discours ouvrant finalement son petit sac révélant une tête tranché.

-J'ai donc attrapé Johnny, j'étais venu chercher la prime sur sa... Et bien... Tête...

Le jeu de mot avait arraché un petit rire à l'homme obèse, qui repris par la suite.

-Alors il s'en était bien sortit malgré sa blessure... Mais pourquoi n'avoir ramené que sa tête ?

-Ça devrait répondre à la question de notre visiteur... Lorsque Johnny est venu me voir il m'avait demandé de le soigner, ignorant que je travaillait aussi comme chasseur de prime. Je l'avais endormis et je prévoyais de vous le ramener, mais l'interruption de ce type cagoulé ma fait croire qu'on venait me voler ma prime. Dans la panique j'ai donc dû... Améliorer la facilité de transport de ma cible en lui tranchant la tête.

-Bof peu importe il serait mort de toute façon. Alors dites moi aviez vous d'autres questions monsieur...?

-Vous pouvez m'appeler Basil. En fait, oui j'avais bien autre chose à faire ici. J'aurais quelques produits à vous vendre en fait.

-Ha désolé, mais pour tout achat il faut vous adresser au boss.

-Ce n'est pas vous ?

-Non c'est elle !

L'homme avait désigné la fille dans la vingtaine accroché à son bras tel une groupie un peu bête.

-C'est mignon il a cru que mon roudoudou était le boss ! Aller viens on va discuter de tout ça en privé !

Indiquant au reste du groupe qu'il serait de retour dans quelques minutes, l'inventeur suivi la jeune fille vers une pièce isolé. L'inventeur n'avait pas eu bien de mal à convaincre la jeune fille, il avait suffit de lui présenter un prototype de bombe ainsi que son fonctionnement, pour qu'elle accepte de lui en acheter l'équivalent d'une caisse. Comme il le pensait quel criminel n'aurait pas voulu d'explosifs à rabais. Elle ne semblait pas certaine de ce qu'elle voulait en faire, mais il s'en foutait du moment qu'il en après tout. La faisant quitter la pièce le temps de sortir de ses poches la marchandise, la jeune fille fut plutôt surprise de voir au sol une pile de bombe en revenant. Après la transaction qui avait durée une dizaine de minute, Zeke était finalement ressorti une valise pleine de ses profits à la main. Prenant soin de faire disparaître celle-ci dans ses poches avant de revenir il termina son petit échange par une petite précision.

-Ha au fait, un nouveau bâtiment devrait bientôt apparaître en ville alors évitez autant que possible de vous servir de ma marchandise sur celui-ci. Au plaisir de faire à nouveau affaire avec vous !

Retournant dans la pièce principale, l'inventeur s'adressa à son groupe sans vraiment les regarder.

-Bon, je viens de me souvenir que je dois encore faire deux choses avant de quitter l'île. Si vous me suivez je veux bien partager une part des profits avec vous...

Faisant signe à l'homme en noir maintenant assis à une table de poker il s'adressa à lui.

-Au fait je connais toujours pas votre nom.

-Isaac.

-Vous êtes chasseur de prime non? L'organisation pour laquelle je travail pourrait être intéressé à vous engager.

Poussant un petit rire l'homme posa ses carte et se leva de table comme pour accepter l'offre en silence.

-Je commençais déjà à m'ennuyer... Je peux bien jeter un œil à ce travail j'imagine...

Le sortit par la suite avant de se diriger vers la base de la marine. Regardant de nouveau Taya l'inventeur l'inventeur hésita un peu à lui parler.

-Désolé, disons que ça fait parti de mes affaires comme tu dis. Une fois terminé je t'indiquerai le port comme promis.

-Le port ? Pourquoi vous utiliseriez le port plutôt que la gare ? Le train des mers va bien plus vite vous savez...

-Un train des mers ?

-Oui l'Umi Resha... Vous venez d'où pour ne pas connaître ce train ? Il traverse la mer à pleine vitesse c'est bien plus rapide qu'un bateau.

Écoutant cette étrange information l'inventeur se tourna à nouveau vers la jeune sabreuse comme s'il souhaitait connaître son opinion sur la chose. Il ignorait où elle souhaitait se diriger il n'avait donc pas la moindre idée si cette option pouvait s'avérer plus intéressante pour elle.
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue45/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue207/500Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Dim 18 Mai 2014 - 20:35


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 684498Youmu

    Everyone grab a gun !
    Let's party !



      Tandis que j'attendais la réponse à ma question, l'étrange personnage sembla examiner sous toutes ses coutures le singulier morceau de papier. Il semblait, par conséquent, ne pas vraiment savoir quel en était l'objectif et donc, de quoi il s'agissait. Dommage pour moi, j'avais au moins tenté ma chance. Confirmant ce que je pensais déjà, l'homme me rendit le papier tout en me disant, l'air vaincu :

      - Aucune idée, si ça te chante on pourra toujours faire des recherche une fois ce travail terminé. Il doit bien y avoir quelqu'un s'y connaissant là-dedans...

      Acquiesçant, je songeai que cela pouvait être une bonne idée, même si j'avais l'intention de faire des recherches seule de mon côté et non pas avec un parfait inconnu en qui je n'avais pas confiance. Comme le disait si bien Akimitsu, je ne pouvais avoir confiance en personne. Par conséquent, je ne pouvais pas juste expliquer à ce personnage comment j'avais acquis cette trouvaille et lui permettre de faire des recherches dessus comme s'il s'agissait d'un ami. Il n'en était pas question. Néanmoins, il devait encore me montrer le port, c’est pourquoi je devais encore le suivre un certain temps.

      Notre petit groupe arriva rapidement devant un petit bâtiment dans lequel nous entrâmes. Là-bas, un odeur nauséabonde régnait. Celle d'un endroit louche dans lequel les activités n'étaient probablement pas vraiment légales. Me voilà donc mêlée à ce genre d'histoire. Le personnage qui portait une cagoule ignora la file propre et ordonnée qui semblait s'être dessinée dans la salle pour aller vers un homme devant, lui demandant les raisons de son attaque.

      Par la suite s'engagea une conversation sur laquelle je ne me concentrai pas. En vérité, je ne voulais pas trop me mêler aux affaires de cet homme et je préférais, le plus possible, ne pas me faire remarquer. Certes, je devais paraître étrange dans ce milieu. Je n'avais pas vraiment l'air d'une malfrat après tout et je ne me considérais pas réellement comme telle. Après quelques minutes, l'homme à la cagoule s'isola avec une fille dans un pièce, nous faisant signe qu'il reviendrait. Je me demandais ce qu'il allait faire. En attendant qu'il revienne, je m'adossais à un mur, scrutant les environs. Je n'étais certainement pas dans l'endroit le plus sécurisé de la ville. Loin de là. Je préférais donc ne pas bouger de mon coin et attendit une bonne dizaine minutes sans rien faire. Je regardais juste autour de moi, à l'affût du moindre mouvement suspect. On ne savait jamais ce qui pouvait nous tomber dessus dans un tel endroit.

      Lorsque je revis l'homme à la cagoule, je fus contente de pouvoir enfin lui demander où se trouvait ce port. Revenant vers nous, il nous proposa de partager les profits qu'il avait fait si nous acceptions de l'accompagner. Je n'en avais que faire de ses « profits ». Je voulais simplement qu'il me montre le chemin, enfin. Il était hors de question que je l'accompagne encore dans une de ses autres affaires véreuses sans avoir vu le lieu où je voulais me rendre. Soupirant, je le suivis donc à l'extérieur. Il avait ajouté à son groupe une autre personne louche. L'homme en noir. Je ne comprenais pas vraiment sa logique. Il s'excusa par la suite, ajoutant qu'il m’accompagnerait jusqu'au port dès qu'il aurait fini. Croisant les bras, j'écoutai ce qu'avait à dire l'homme en noir, prétendant qu'il existait un train des mers. Cela pourrait être intéressant. Il serait certainement bien plus facile de naviguer sur ceci que de chercher un bateau au port, sachant qu'en plus, je n'avais même pas de quoi m'orienter sur Grand Line. Me fixant, l'homme à la cagoule semblait attendre une réponse de ma part. Toujours les bras croisés et la mine boudeuse, je lui répondis :

      - Je veux prendre le train des mers, mais je veux y aller tout de suite. Je n'ai aucune raison de vous suivre plus longtemps, d'autant que je n'ai même pas pu voir votre visage. Je ne vous fais pas confiance et je ne sais même pas quelles sont vos « affaires ». Alors, soit vous m'indiquez où se trouve ce train des mers ou le port, ou bien nous nous disons au revoir.

      Gardant la même position, j'attendis la réponse de mon interlocuteur, je n'avais pas l'intention de me laisser marcher dessus plus longtemps. J'avais comme l'impression qu'il me traînerait avec lui jusqu'au bout sans jamais me donner l'information que je voulais et cela n'était pas dans mes souhaits, loin de là. Je voulais faire mon enfant gâtée.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Mer 21 Mai 2014 - 19:30

Capture


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4


Le colosse avait l'air un peu déçu de ne pas avoir eu le combat qu'il espérait, mais le groupe semblait dans l'ensemble avoir accepté de suivre l'ingénieur en échange de quelques berrys. Il n'attendait plus que la réponse de la jeune sabreuse à ses côtés. Taya semblait intéressé par la nouvelle option qui s'offrait à elle, ce qui franchement n'avait rien d'étonnant considérant qu'il s'agissait d'un train flottant.

-Je veux prendre le train des mers, mais je veux y aller tout de suite. Je n'ai aucune raison de vous suivre plus longtemps, d'autant que je n'ai même pas pu voir votre visage. Je ne vous fais pas confiance et je ne sais même pas quelles sont vos « affaires ». Alors, soit vous m'indiquez où se trouve ce train des mers ou le port, ou bien nous nous disons au revoir.

Cet ultimatum déplaisait relativement à l'ingénieur, il avait beau vouloir l'aider il n'avait pas vraiment le temps de faire un détour. La solution logique aurait été de la laisser partir, après tout il n'avait aucun intérêt à l'amener avec lui, mais d'une certaine façon il avait bien envie de tenir sa promesse. Il avait beau être officiellement un hors-la-loi trafiquant d'arme, il avait toujours ses manies et ses tics rampants dans le fond de sa tête. Il avait l'impression qu'il se sentirait mal à l'aise pour les jours à venir s'il ne faisait pas tout ce qu'il avait prévu de faire ce jour-là.

-Le problème c'est que je ne connaît que l'emplacement du port. Bien sûr, vous pourriez demander la direction à l'un des membres de notre petite troupe ou vous contenter de la première option, mais ce serait plutôt ennuyeux non ? J'ignore votre raison de vouloir quitter cette île si vite, mais est-ce qu'un peu de compagnie dans votre voyage ne serait pas plus intéressante que de le faire seul ? J'ai moi-même l'intention de quitter les lieux après cette dernière transaction, on pourrait prendre ce train ensemble si ça vous intéresse. Après tout, voyager en groupe est généralement plus sûr pas vrai ?

Il ignorait si son petit discours serait suffisant pour la convaincre, mais il avait tout de même l'impression que rester avec le groupe semblerait plus intéressant aux yeux de la jeune fille que de revenir à la case départ. Dans le pire des cas elle refuserait sa proposition, ça ne changerais pas grand chose au fond, il aurait l'un de ses petits malaise personnel et se baladerait avec une personne en moins. Au final, il ne changerait pas non-plus ses plans pour une personne qu'il venait juste de rencontrer. Après tout il ne pouvait plus attendre de se débarrasser de ce poids sur ses épaules, Harlock Zora était toujours au fond de l'une de ses poches. Elle y était depuis une ou deux semaines maintenant, ce genre d'isolement pouvait facilement rendre quelqu'un fou. Même s'il lui avait donné de quoi se nourrir, se soigner et un message lui expliquant sa situation, il ne pouvait pas se permettre de garder la femme en captivité trop longtemps non-plus. Meka Island et Alabasta ne possédant pas de base de la marine, c'était la première occasion qu'il avait eu de récupérer la prime qu'il voulait. Il ne pouvait pas laisser passer cette occasion. Bref, sans vraiment attendre la réponse de la jeune Taya, il commença à donner quelques indications au groupe afin de faire le projet le plus vite possible.

-Bon, Isaac c'est ça ? J'aimerais que tu me suive dans cette base de la marine. L'hypnotiseur et... j'ignore votre nom au fait...

-Graham.

-Bien, j'aurais besoin que vous alliez tout les deux me chercher un groupe d'architecte pouvant commencer la construction d'un bâtiment le plus tôt possible. J'aurais aussi besoin de quelques employés pour un éventuel commerce. J'ai déjà créé au préalable quelques plans et une liste de ce que vous devez chercher. Vous n'avez pas besoin de tout trouver, mais j'aimerais que vous me retrouviez devant la banque dans une heure. De ton côté Taya tu peux nous suivre ou franchement faire ce que tu veux, mais si tu reste avec nous je te promet que nous auront quitté les lieux avant l'aube.

-Pas besoin de vous presser vous savez, le train ne passe que quelques fois par jour. Vous devrons tous attendre un certain temps de toute façon. Mais en dehors de ce détail, on peux savoir ce que vous préparez pour avoir besoin d'autant d'aide ?

-Rien de bien particulier, l'organisation que je représente cherche à s'étendre dans cette ville, tout simplement. Pour cela il nous faut ouvrir une succursale et compléter une rapide transaction avec la marine. Disons simplement que c'est beaucoup de travail pour une personne alors j'ai tendance à déléguer un peu à d'autre mes tâches...

-Boarf, j’espérais avoir un peu d'action en vous suivant, mais au fond vous faites que des trucs nuls je me trompe ?

-Peut-être... Mais si vous suivez mes instruction je peux vous offrir un logement avec alcool et nourriture à volonté en plus d'un paiement.

-Hum... Ça m'éviterais d'avoir à toujours trouver du fric en effet. Pourquoi pas...

De son côté, l'hypnotiseur avait été bien silencieux depuis un moment. Mais l'offre que venait de recevoir l'ex-marine semblait tout de même l'intéresser, en fait l'inventeur n'eut même pas à lui adresser la parole pour que celui-ci accepte la proposition.

-Donc c'est décidé, on se retrouve d'ici une heure devant la banque.

Malgré un scepticisme plutôt évident chez certains de ses nouveaux partenaires, la curiosité semblait l'avoir emporté chez eux. C'était suffisant pour le moment après tout, l'important était qu'ils restent le temps de recevoir le salaire promis. Après avoir donné les documents nécessaires au colosse, l'ingénieur pénétra l'enceinte de la base de la marine. S’adressant à la réceptionniste il espérait pouvoir parler à un responsable le plus tôt possible.

-Bonjour, ce serait pour récupérer une prime.

-De qui s'agit-il ?

-Harlock Zora.

L'échange avait été plutôt court, le chasseur de prime semblait avoir reconnu le nom et avait un peu laissé paraître sa surprise. La réceptionniste de son côté avait du passer par la liste des prime pour identifier la femme. Haussant un sourcil elle sembla un peu surprise, même s'il ne s'agissait pas de la prime du siècle une commandante de la révolution avait été capturé. Ce fut suffisant pour éveiller l'attention de la femme et faire quelques demandes.

-Vivante ou morte ?

-Vivante

-Très bien où est-elle ?

-À vrai dire j'aimerais discuter avec un gradé sans vouloir vous offenser. Il s'agit d'une prime plutôt importante, j'aurais donc une ou deux demandes pour m'assurer de me faire payer la somme due.

-Hum... À vrai dire je crois que le colonel est occupé pour le moment, mais je pourrais peut-être vous envoyer l'un des commandants.

-Ce sera suffisant merci.

Le responsable arriva au bout d'un bon dix minutes durant lesquelles Zeke et son partenaire avaient patiemment attendus appuyés contre un mur.

-Alors on ma dis que vous aviez capturé une commandante révolutionnaire ? Elle est où ?

-Avant de vous la livrer j'aurais deux demandes à faire en plus de la prime. Tout d'abord, j'aimerais que vous me laissiez dans une pièce isolé n'ayant si possible qu'une entrée. Je vous la laisserai là, ensuite j'aurais besoin que vous la maîtrisiez autant que possible. Ce sont mes deux seules demandes.

-Attendez vous allez nous la «laisser» là ? Vous comptez la sortir de nul part ? J'ai d'autre choses à faire que d'écouter un lunatique vous savez.

-Allons j'imagine qu'un homme de votre grade connaît l'existence des fruits du démon non ? Je l'ai fais prisonnière à ma façon, maintenant j'aurais seulement besoin que vous l'escortiez vers une cellule. Elle doit être épuisé et mal en point, ça devrait être faisable.

-Bon... J'imagine que je peux bien vous laisser le bénéfice du doute, laissez-moi une dizaine de minute pour préparer vos demandes.

Les deux hommes avaient rapidement étés dirigés vers une petite salle isolé. Elle ressemblait à un bureau sans les fournitures, une pièce en trop dans le bâtiment en somme. Celle-ci n'avait qu'une porte comme il l'avait demandé et en prime n'avait aucune fenêtre. Devant celle-ci avaient étés stationnés des marines plusieurs petites troupes de marines comprimés dans un couloir. Pour s'échapper la femme devrait donc passer au travers Zeke, vaincre un lieutenant en moins d'une seconde et se frayer un chemin à travers des dizaines de marines armés jusqu'aux dents. Même s'il ignorait l'existence du granit marin, il ne faisait aucun doute que les armes des militaires en étaient équipés. S'échapper du cœur de cette base relevait dès lors de l'impossible surtout en considérant le colonel qui ne devait pas être bien loin. Pénétrant la pièce seul il évita de fermer complètement la porte, il laissa celle-ci entrouverte, juste assez fermé pour éviter que les marines ne le vois. Il devait être prudent, la femme possédait certainement elle aussi le pouvoir d'un fruit du démon. Il s'en doutait, après tout le jeune garçon qu'il avait capturé était revenu transformé de son séjour dans sa poche. Il devait la sortir d'un coup et la prendre par surprise, en moins d'une seconde il doutait que celle-ci puisse utiliser son pouvoir immédiatement. Et même si c'était le cas, elle n'aurait d'autre choix que de lui rendre son apparence normale au vu de la situation. Il était tout de même plutôt hésitant, il n'avait pas spécialement envie de crever pour cette prime. Après une légère hésitation il plongea sa main dans sa poche avant de saisir instantanément quelque chose ressemblant à une épaule et la tira. Voyant la silhouette sortir il recula de quelques pas en direction de la porte et ouvrit celle- ci pour laisser entrer les marines. Tout s'était déroulé en quelques secondes, il espérait seulement que la capture serait facile dorénavant.
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Tenshi Taya
Impératrice d'Amazon Lily
Tenshi Taya
Messages : 1388
Race : Humaine
Équipage : Badlands Outlaws / Kujas

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue45/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (45/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue207/500Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (207/500)
Berrys: 82.110.500 B
Jeu 22 Mai 2014 - 21:58


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 684498Youmu

    Everyone grab a gun !
    Let's party !



      Toujours les bras croisés, je fixai mon interlocuteur attendant sa réponse, non sans impatience. Je voulais simplement savoir ce qu'il allait faire à présent et je voulais, plus que tout, que sa réponse me plaise et que je n'ai pas à choisir entre l'abandonner ou rester avec lui en ne sachant toujours pas si j'arriverais à bon port.

      Après une légère attente, je reçus enfin ma réponse. Il m'expliqua, dans un premier temps, qu'il ne savait pas où se situait le port et ajouta qu'il serait probablement ennuyeux de rester seule. Il n'avait pas tort. Cela faisait deux années que j'étais plus ou moins seule et cela commençait doucement à me peser, mais je ne savais si Akimitsu allait apprécier cette alliance. Mais, après tout, comme il me l'avait si bien expliqué, il ne s'agissait pas dans mon cas de me lier d'amitié avec des gens, mais bien de me chercher des alliés. Je n'aimais pas ce mode de pensée et je savais bien que je ne m'y tiendrais jamais. En me proposant cette compagnie, il m'avait certainement donné un très bon argument pour rester à ses côtés et, ce que pouvait en penser Akimitsu ne comptait pas. En effet, je pouvais toujours lui dire qu'il s'agissait là de simplement me faire des alliés. L'étrange personnage me proposa en plus de faire voyage avec lui.

      Souriant, je savais d'avance que ce voyage ne serait pas de tout repos pour lui, j'allais certainement l'accabler de question jusqu'à obtenir des réponses précises et claires. Après tout, je ne lui accordais toujours pas ma confiance et j'avais l'intention de percer son secret au plus vite. J'étais donc plutôt décidée à présent.

      Par la suite, l'homme à la cagoule donna ses indications aux différents membres du groupe. L'homme en noir allait donc l'accompagner dans une base de la marine. Cela n'était pas trop rassurant, mais je n'avais pas envie de me retrouver avec l'hypnotiseur. On ne savait jamais ce qu'il risquait de me faire. C'est pourquoi, je décidai de tenter ma chance dans la base de la marine. Après tout, je n'étais pas vraiment connue. Je n'avais jamais réalisé de grands actes de rébellion et, officiellement, je n'étais même pas du tout recherchée. Il n'y avait donc pas un grand risque pour moi. Soupirant, je pris donc la décision de suivre les deux personnages dans la base, même si je ne savais pas ce qu'ils allaient y faire.

      Par la suite s'engagea une conversation qui ne m'intéressa guère et, regardant autour de moi, je cherchai à me changer les idées en attendant la fin de cette ennuyeuse discussion. Ce fut à ce moment-là que j'aperçus, à une vingtaine de mètre de moi, la même petite fille que la veille. Plissant les yeux, je me retournai vers le petit groupe, les voyant partir et, lorsque je reposai mes yeux sur l'endroit où se trouvait l'enfant, celle-ci avait disparu. Je ne la retrouvai plus et suivis le groupe, songeant tout de même à cet étrange personnage.

      Nous entrâmes donc dans la base marine où l'homme à la cagoule signifia qu'il voulait récupérer la prime d'une certaine Harlock Zora. Ce nom me disait vaguement quelque chose. Probablement quelqu'un de tout de même dangereux. Il précisa qu'elle était vivante et demanda à voir un supérieur et eu l'occasion de rencontrer un commandant.

      Lorsque le responsable arriva, il demanda où se trouvait la commandante révolutionnaire. Alors, c'était cela, il avait capturé une telle personne. Fronçant les sourcils, je le fixai, me demandant de quel genre de personne il pouvait bien s'agir. En tout cas, il n'était probablement pas faible et devait savoir se débrouiller par ses propres moyens. Il était peut-être bon de devenir son alliée après tout. Par la suite s'engagea un petit dialogue dans lequel l'homme au visage inconnu exigea certaine demande pour délivrer Zora. Il semblait également avoir mangé un fruit du démon. Comme Akimitsu. Il m'avait expliqué que cela donnait d'importants pouvoirs, mais empêchait de nager.

      Nous fûmes alors dirigés vers une petite salle bien isolée et bien protégée. En vérité, je n'étais pas vraiment rassurée au milieu de tous ces marines armés jusqu'aux dents, néanmoins, cette commandante semblait dangereuse alors, d'un autre côté, c'était plutôt réconfortant. Je laissai pénétrer l'homme dans la salle et essayai d'entrevoir à travers l'ouverture de la porte ce qu'il se déroulait. Je pus simplement voir qu'il sortait quelque chose de sa poche et que peu à peu, une silhouette se dessina. Certainement celle de Zora. Je ne l'imaginais pas comme ça. Des Marines se jetèrent dans la salle pour l'arrêter. Je me demandai si elle avait un pouvoir particulier. Elle pouvait aussi faire une alliée après tout. Je pouvais bien chercher de l'aide un peu partout et n'avais pas à considérer les ennemis de mes alliés comme des ennemis. Bien au contraire, moi, je voulais être amie avec tout le monde... Enfin, alliée.





_________________
>> Dans la vie, il ne s'agit pas nécessairement d'avoir un beau jeu, mais de bien jouer de mauvaises cartes. <<

Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 760105TenshiSigna4

Tenshi Taya
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue38/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue127/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B
Sam 24 Mai 2014 - 13:22


Everyone grab a gun


1 : Worst Case Scenario


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Zora_310
Apparence de Zora

Golbat avait fini par aller mieux. De son côté, elle ne s’en sortait pas si mal non plus. Leur bourreau les nourrissait, leur avait permis de se soigner, mais ne les avait pas laissé sortir. Une seule conclusion à en tirer : il comptait livrer ses prises à quelqu’un. A nouveau ici, trois possibilités : ce type était un assassin ou un mercenaire quelconque chargé de s’occuper de la Révolutionnaire pour un client bien précis. Ou alors il était chasseur de prime et comptait juste toucher la prime de récompense. Enfin, le pire scénario possible, il était membre du Gouvernement Mondial.

Alors qu’elle relisait  pour la troisième fois cette lettre transmise en même temps que la dernière ration de nourriture, elle inclina la boite de conserve ouverte de manière à en faire glisser le contenu dans sa bouche, mais sans succès, c’était vide. Frustrée, la jeune adulte étreignit la boite métallique  avant de la balancer dans … les airs ? Difficile à dire en vérité, cet endroit n’avait pas vraiment de forme ; juste un vaste lieu sombre tamisé d’une faible lumière dont on ne pouvait expliquer l’origine.

- Maudit garnement ! Donne-moi au moins de la vraie nourriture !  

Mais seuls les échos répondirent à sa voix juvénile furibonde. Combien de temps s’était écoulé depuis qu’elle croupissait ici ? Et à l’extérieur, Mars, Makui, la rouquine, Abel, Van, Machinehead ? Zora n’en avait pas la moindre idée. Elle fixa ses pieds en caressant lentement le dos de son épaule gauche via sa main droite. Les cinq traces de griffe avaient eu le temps de cicatriser, de même que la majorité des brûlures et autres blessures… Elle avait même eu le temps de tailler une feuille de Kenju pour s’en refaire une arme – de la taille d’un petit couteau, la feuille pouvait, en grandissant, atteindre la longueur d’un sabre. Encore fallait-il la « sculpter » sous forme adulte pour qu’elle en prenne aussi la largeur et la forme.

- On sera bientôt dehors Gol, ne t’en fais pas.

La chauve-souris n’entendit rien car elle était devenue sourde. Zora retrouva sa position assiste habituelle, qu’elle ne quitterait seulement pour entamer une nouvelle boite de conserve. Mais… son bourreau ne l’entendit pas de cette oreille. Elle sentit comme une énorme pince sur son épaule et l’instant d’après, elle avait quitté l’étrange espace pour se retrouver…entre quatre mur.

- Enfin libre ! Hurla-t-elle tout en se précipitant vers l’homme masque qui se dérobait sous ses yeux.

Une main grande ouverte. C’était comme ça qu’elle l’attaquait. Ce type devait très probablement être son bourreau. Le vieillir, le ruer de coups, le capturer et l’interroger. C’était sa suite logique des évènements. Au début, elle s’était dit qu’elle prendrait une apparence de petite fille, pour ensuite hurler à la séquestration et au viol. Sauf que dans le cas d’une organisation mafieuse, cette approche perdait drastiquement en efficacité. Malheureusement pour notre jeune fille, avant que sa main n’ait pu atteindre l’homme masqué, celui-ci eu le temps d’ouvrir la porte, laissant place à deux mastodontes en tenue bleue et blanche… Worst case scenario.

- La Marine, hein ? Constata-telle tandis qu’on para sa main à l’aide d’une matraque.

Et parlons-en de cette matraque. A son contact, Zora sentit un terrible coup de pompe et s’empressa de reculer. Mais comme s’il s’était attendu à pareille réaction, le second officier en profita pour un coup de pied au niveau de la tempe. Elle vit l’attaque venir et se contenta de rajeunir brusquement, le temps que cette jambe menaçante lui passe au-dessus de la tête, avant de reprendre ses vingt ans tout en se stabilisant au sol, tandis que d’autres soldats visiblement postés dans le couloir entraient au compte-goutte.

- Ait au moins la décence de te présenter, ou d’enlever ton masque, dit-t-elle à l’égard de son bourreau sur un ton sarcastique, que je puisse mettre un nom ou un visage sur celui qui m’a sauvé la vie.

Que je puisse te traquer et me venger plutôt. Mais bon, pour ça, il fallait d’abord se tirer d’ici en vie. La pièce n’était pas spécialement grande mais la seule issue disponible grouillait de soldats. Était-ce la fin ?

- Bouge pas et les mains en l’air !

L’homme qui avait pointé son arme était celui à la matraque en granit marin. Il fut très vite rejoint dans son mouvement par les autres soldats et Zora s’exécuta immédiatement. Elle n’avait pas envie de ressembler à une passoire et leva donc les mains, avec toutefois un léger petit sourire en coin.

- Harlock Zora, au nom de la loi, je vous arrête.

- Je ne sais pas si c’est une bonne idée...

- Mettez-lui les menottes.

- Vous devriez… partir… vite…

- Prévenez le colonel.

- Ce que j’essaye de vous dire c’est que…

- Et bâillonnez-la si elle continue à jacasser !

Zora se tut et on l’enferma, menottée, dans une cellule provisoire, le temps qu’on puisse la transférer en prison. Deuxième séjour derrière les barreaux, la dernière fois remontait à plus de cinquante ans. Mais tout n’était pas encore joué. Après tout, personne n’avait fait attention au verre brisé, dans la pièce sans fenêtre. Ce n’était qu’une question de secondes avant que les murs de la structure ne se mettent à trembler. Lorsque l’arbre pousserait, le bâtiment volerait en éclats… Et là… tandis qu’elle se réjouissait déjà à l’idée de s’en sortir, Zora réalisa qu’elle avait oublié quelque chose.

- Où est Golbat ?

Voilà, j’ai pris la liberté de jouer les soldats (gain de temps), n’hésitez pas à venir me faire un petit coucou (auquel cas je répondrai encore une fois). Sinon, si vous partez direct après, moi je reprendrai d’ici pour la suite o/

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 1419787044-sign-impa-chibi Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Harlock Zora
Revenir en haut Aller en bas
Zeke Lundren
Zeke Lundren
Messages : 1635
Race : Humain
Équipage : Badlands Outlaws

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue39/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (39/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue10/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (10/350)
Berrys: 7.275.879.733 B
Dim 25 Mai 2014 - 5:28

C'est

reparti



Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 3fl4


La porte ouverte, l'ingénieur avait immédiatement eu pour réflexe de regarder ses mains pour vérifier le résultat de l'altercation. Rien ne semblait avoir changé, il ne se sentait pas différent et ne l'était pas en apparence. Comme il le pensait, soit la femme n'avait pas eu le temps d'utiliser son pouvoir soit elle ne pouvait pas le faire pour une raison ou une autre. À vrai dire il ne savait pas encore exactement de quoi il s'agissait, mais il avait bien une vague idée. Dans tous les cas il s'en sortait plutôt bien, il devait seulement maintenir une certaine distance entre la révolutionnaire et lui. Pour ce faire, il préféra reculer un peu en dehors de la pièce pour observer les événements en sécurité. C'est alors que la commandante s'adressa directement à lui, lui demandant de retirer sa cagoule pour voir son visage. Comme il le pensait elle ne l'avait pas vue en pénétrant initialement dans la poche, cette information pouvait s'avérer utile dans un avenir lointain. Mais pour l'heure il n'avait rien à répondre à la femme, en fait il avait bien envie de lui dire une dernière chose ou de lui donner juste un indice pour le plaisir, mais il savait pertinemment que ce serait une erreur. Non dans cette situation il avait gagné sur toute la ligne, il avait capturé l'un de ces personnages importants sur la scène mondiale tout en camouflant son identité à ses yeux. Il ne lui restait plus qu'à prendre la prime et à mettre les voiles avant de tout gâcher. Après un dernier coup d’œil, il salua la femme d'un simple geste de la main avant de s'éloigner dans le couloir pendant que les marines se chargeaient de la maîtriser. Il n'avait même pas remarqué la présence de Taya avec toute cette pression, ce n'était que maintenant qu'il quittait les lieux qu'il la voyait.

-Viens nous n'avons plus rien à faire ici.

Se dirigeant vers la réception où l'attendait Isaac, il se contenta de saisir la valise que tenait un marine à son intention. Il en profita pour glisser un mot à celui-ci en disant que la base pouvait prendre tout le crédit de la capture si ça leur chantait, avant de finalement sortir. Il avait récupéré la prime sans problème, évidemment il était plus facile de faire affaire avec la marine qu'avec la mafia de façon générale. Avant de trop s'éloigner il en profita pour compter vite fais le contenu de la valise pour être certain du montant avant de finalement se diriger vers la banque. Il avait une bonne demi-heure d'avance sur le rendez-vous, suffisant pour terminer la dernière partie de son projet.

-Isaac, vous croyez pouvoir retrouver les deux autres et les aider avec leur tâche ?

-S'ils ne se sont pas perdu ça devrait aller. À plus tard.

La suite des événements ne fut pas des plus intéressantes pour l'inventeur. Il n'avait jamais vraiment adoré la paperasse, mais il fallait se plier aux exigences des banquiers pour son projet. Pour faire simple il s'était contenté de charger l’établissement de recevoir les profits et de payer ses futurs employés à chaque mois pour leur travail. Après tout, il n'avait pas vraiment l'intention de le faire lui-même à chaque fois c'était donc une étape nécessaire. Après avoir inventé le nom de Fun House Company comme gestionnaire il signa les deux trois documents restant pour ensuite sortir de l'établissement infernal. Le reste du groupe l'attendait déjà à l'extérieur avec un certain nombre d'employés. Après avoir désigné un chef de projet et s'être chargé d'autres bêtises ennuyantes, il indiqua finalement à Graham qu'il deviendrait officiellement le garde des lieux pour une durée indéterminé. Le colosse semblait faire peur à tout le monde et vu sa carrure il ferait certainement un bon travail.

-Ça conclu donc mon travail sur cette île. Maintenant je dois encore tenir ma promesse et te conduire à la gare ! Messieurs si vous voulez bien nous montrer le chemin, j'aimerais poursuivre mes affaires avec vous.

Acquiesçant silencieusement, les deux hommes se dirigèrent vers l'endroit désigné suivis par leur nouvel employeur. Le reste de la journée se déroula sans trop d'accro si ce n'est le train qui était malheureusement en retard. Il avait réussi à conclure son travail en quelques heures et avait même trouvé quelques partenaires avec un certain potentiel, du moins il l'espérait. Son entreprise démarrait encore mieux que dans ses prévisions, il ne lui restait plus qu'a croiser les doigts pour survivre suffisamment longtemps pour en profiter.
Zeke Lundren
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue38/75Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue127/350Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B
Jeu 12 Juin 2014 - 19:02


Everyone grab a gun


2 : La mauvaise voie


Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Zora_310
Apparence de Zora

- Ah, les scies, genial. Benny, accompagne ces messieurs au niveau des racines.

- Commandant, un message du Colonel, occupé avec un équipage pirate au large de l’île, qui vous demande, je cite : « c’est quoi cet arbre à travers le plafond de la base ? »

- Dites-lui qu’une équipe de bucherons est déjà sur le coup. Moi je vais voir comment va nôtre invitée.

Le commandant avait déjà ouvert la porte menant à l’étage inférieur. Les échos de sa discussion étaient donc parvenus jusqu’aux cellules et Zora n’en avait pas perdu une miette. En entendant les pas dans les escaliers, elle se redressa et s’approcha des barreaux. L’officier lui fit alors face avec un sourire triomphant.

- Eclaire ma lanterne, pourquoi avoir fait pousser cet arbre ? T’espérais qu’il détruise le bâtiment et te permette de partir ? Parce que ce serait vraiment insultant de penser qu’un arbre suffise contre une caserne militaire.

- Si j’avais voulu, j’aurais pu le détruire facilement…

Le soldat tenait dans sa main l’une des sphère en verre que portait la Révolutionnaire. Il la manipulait dans sa main droite, s’interrogeant sur  la manière avec laquelle le végétal avait été miniaturisé, un peu comme pour les navires en bouteille. Il lui répondit alors sur un ton assez provocateur.

- Ah ouais ? Pourquoi tu ne l’as pas fait alors ? Hahaha, c’est dingue comment un criminel ne peut pas s’empêcher de faire le dur, jusqu’au bout… C’est pas comme si t’allais sortir bientôt, t’en as pour un sacré bout de temps, le reste de ta vie en fait. Alors c’est bon, tu peux faire tomber le masque de l’aventurière qui n’a peur de rien.  

- La Révolution ne me laissera pas tomber.

- Ah ! C’était pour ça l’arbre en fait ! Tu veux leur envoyer un signal de détresse ! Je te rassure, le végétal aura disparu du paysage d’ici quelques secondes. Et même si par chance un quelconque petit révolutionnaire prévenait tes acolytes, à peine ils auront le temps de réunir un effectif pour te libérer que tu seras déjà loin d’ici, répondit-il en cherchant son briquet, histoire d’allumer la cigarette dans sa bouche.

Impel Down. L’officier n’avait pas utilisé le mot, mais Zora savait qu’il parlait du pénitencier. Un frisson d’effroi lui parcourut alors l’échine tandis qu’elle regardait les menottes à ses bras. Si elle franchissait les portes de ces prisons, il n’y aurait plus de retour arrière possible, ce serait la fin. Il fallait absolument trouver une faille, n’importe quoi, un moyen de se tirer de là.

- Harlock Zora… J’étais à Marineford ce fameux jour et comme tout le monde, j’ai vu tes arbres. Sauf qu’au milieu de ce défilé de monstre, ça n’avait pas choqué plus que ça ; faut dire qu’il  y avait plus important à gérer aussi…

Il lui parlait mais aucun de ses mots ne lui parvenaient. Son cerveau était occupé à élaborer des plans, chercher des solutions. Elle regardait à droite, à gauche, examinait l’officier, les murs, les barreaux, la hauteur du plafond…

- Mais après, il y a eu Sabaody. Halala, des Groves entiers qui disparaissent, pas le genre de chose qu’on voit tous les jours. C’est là que certains ont commencé à cogiter. Un Contre-amiral a dit qu’il s’était soudain retrouvé transformé en gamin après t’avoir fait face. Puis on a fouillé dans nos archives et on a retrouvé le nom d’un certain Amiral Harlock, explorateur pour le royaume de Luvneel, dans les demandes de permission pour passer par Marijoa.

Ces foutues menottes en Granit Marin l’empêchaient d’utiliser son pouvoir. Elle savait qu’elle n’aurait pas de souci à se faire pour son corps, ce dernier vieillissant naturellement moins vite que le commun des mortels, mais sans pouvoir elle devenait tout de même nettement moins efficace. A défaut de trouver une solution ici, elle se dit qu’il faudrait tenter quelque chose au moment du transfert, tout en comptant sur une éventuelle aide extérieure.

- Au début, ils pensaient à un parent éloigné… Puis quelqu’un a émis cette idée tordue qu’en fait l’Amiral Harlock datant du précédent siècle et Harlock Zora la Révolutionnaire ne seraient qu’une seule et même personne. Ce qui les a amené à conclure que tu pouvais contrôler ton âge, mais aussi l’âge des autres, un super pouvoir puissant qui explique le gouffre entre ta prime précédente et l’actuelle. Mais du coup, quelque chose m’échappe… comment se fait-il qu’avec tout ce temps passé au sein de la Révolution, tu ne sois pas plus haut gradée ?

- Je te le dirais si tu me faisais sortir d’ici.

Etonné qu’elle puisse s’abaisser à d’aussi piètres tentatives d’évasion, l’officier se dirigea vers les escaliers en prenant soin d’écraser son mégot au sol, il avait promis à sa femme d’arrêter.

- Va falloir te faire une raison ma vieille, la liberté comme tu l’as connue jusqu’à présent, c’est terminé. Voilà ce qui arrive quand on emprunte la mauvaise voie.

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 1419787044-sign-impa-chibi Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Harlock Zora
Revenir en haut Aller en bas
PNJ (Gouvernement)
PNJ (Gouvernement)
Messages : 1087

Feuille de personnage
Niveau:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue0/0Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Left_bar_bleue0/0Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: Beaucoup
Jeu 12 Juin 2014 - 19:57

Une porte s'ouvrit à la volée, après que la voix monocorde du prestigieux directeur d'Impel Down ait donné l'autorisation au soldat qui avait toqué quelques secondes plus tôt de pénétrer dans la pièce austère qu'était son bureau officiel. En nage et haletant, le jeune homme entra et prit la parole en se mettant vivement au garde-à-vue, montrant à quel point l'individu assis face à lui le terrifiait.

-Directeur ! Nous venons de recevoir un appel de la base de la marine de Saint Poplar ! Un individu vient de leur amener Harlock Zora, commandante de la Révolution, et en vie !

Satan ferma les paupières un court instant, savourant cette nouvelle comme il le devait en tant que haut gradé du Gouvernement Mondial. Après les rumeurs qui affirmaient que le directeur du Cipher Pol 7, Mondo Richard, avait réussi à mettre la main sur une piste le menant tout droit à Brendao Mivi, une autre commandante, voilà que l'une des plus grandes entremetteuses de Marineford se retrouvait désormais sous les verrous. Le coup porté à la Révolution serait probablement des plus durs, et même si les Decimas commençaient à devenir une menace grandissante, c'était avec brio que les justiciers et leurs alliés parvenaient à gagner la guerre face à ces prétendus héros, porteurs de liberté et d'égalité. Mais, bien évidemment, la simple capture de Zora ne saurait suffire à faire jubiler le directeur : ce qui le mettait ainsi en état d'euphorie, lui, un être à l'aspect pourtant si morne et froid, c'était ce qui risquait d'en découler. Après quelques séances de tortures et quelques coups de fouets, la prisonnière comprendrait bien vite qu'elle n'était pas une otage comme les autres. Il faudrait qu'elle dise tout ce qu'elle connaissait sur la Révolution, et notamment l'endroit où se trouvait leur fameuse base secrète, pour que Albrecht ne songe à lui laisser quelques avantages généreux par rapport aux autres hors-la-loi incarcérés. Mais il restait encore une question à régler : celle du transfert... Laisser les marines s'occuper de cette tâche ? Quelle blague. Les mouettes n'avaient subit que des échecs au cours des mois précédents, comment diable le directeur d'Impel Down pouvait leur laisser cette tâche ? D'autant plus que l'amirale en chef devait avoir bien d'autres chats à fouetter...

Toutefois, le responsable de l'endroit n'eut pas le temps de prendre la parole qu'un nouveau combattant, bien plus éminent, pénétra dans son bureau sans même prendre la peine de toquer. Mephisto Phélès, surnommé Damned, s'avança jusqu'à dépasser le soldat écrasé par tant de puissance et prit la parole d'un air assuré, quoique débordant d'arrogance et de suffisance à l'intention de son supérieur :

-Et bien, je me charge du transfert, ainsi que de la visite de nos locaux. Vous n'y voyez aucun inconvénient, non ?

Si Satan avait été d'un naturel colérique et exubérant, il aurait probablement tué son subordonné pour lui apprendre le respect qu'il lui devait. Ceci étant, il se contenta de hocher mollement la tête, avant de répondre placidement :

-Carte blanche. Tu as deux jours.
-Il ne m'en faudra qu'un.

Mephisto Phélès s'en alla alors, superbe, laissant là un directeur stoïque et un militaire plu humble que jamais. Le courant tarai et le train des mers : cela serait à coup sûr un trajet express.

_________________
Everyone grab a gun ! Let's party ! [PV Taya] [FB] 423461EssaiSignaMarine3
PNJ (Gouvernement)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: