Le deal à ne pas rater :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector en édition limitée ?
13.50 €
Voir le deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue37/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue47/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B
Ven 22 Nov - 19:04


La fine équipe avançait prudemment. Kururu s’attendait à tout moment à ce recevoir un projectile perdu. Chaque fois ou presque qu’un truc était lancé ou qu’un combattant était propulsé plus loin, si le lanceur avait raté son coup, c’était pour elle. C’était comme ça lorsque d’autres enfants jouaient à la balle en tout cas. Et avec sa chance, elle était presque sûre que ce serait pour elle. Donc elle se tenait prête avec sa croix devant elle, légèrement décoté pour voir où elle marchait. Doucement, le champ de bataille se rapprochait et le bruit des affrontements s’amplifiait. Au loin, elle pouvait déjà apercevoir le Death Tree. Tout en avançant, Arya rigola un tout petit peu, mais elle s’arrêta très vite car les choses sérieuses allaient bientôt commencer. La capitaine était heureuse de voir que la musicienne savait se détendre même dans ce genre de situation. Et la jeune fille était curieuse de savoir ce qui amusait tant son amie. Elle tourna la tête vers elle pour lui poser la question.

Ar…

Soudain, une grande explosion retentit avant que Kururu ne sache terminer, ou plutôt commencer sa phrase. La cuisinière se cacha derrière son bouclier. Sa croix était parfaite dans ce genre de situation. La jeune fille pouvait se cacher entièrement derrière grâce à la grande taille de l’objet. Le souffle de provoqué par l’explosion dura quelques secondes qui lui parut interminable. A l’abri du l’air chaud, la capitaine jeta un rapide coup d’œil à ses équipiers. De toute manière, elle n’osait pas trop passer sa tête pour examiner la situation. Qui sait ce qui aurait pu arriver dans leur direction. Sa seconde avait l’air d’aller bien. Elle se protégeait tant bien que mal avec ses bras. Le souffle était puissant mais elle tenait bon. Par contre Tedy avait disparu. La cuisinière s’en voulait un peu. C’était un peu de sa faute si la peluche avait été emportée. Après tout si elle ne l’avait pas posée sur le sol, le maitre du jeu aurait pu se retenir. Enfin, elle ne culpabilisa pas trop. La jeune fille ne savait pas vraiment ce qui se serait passé si le nounours était resté sur son épaule. Et comme Ma le disait si bien, avec des si, on pourrait mettre Grand Line en bouteille. Ce qui prouvait bien l’absurdité de sa réflexion. Ce qui était fait était fait.

La capitaine était perdue dans ses pensées. Elle aurait dû faire plus attention et enfin se décidé à observer ce qui se passait devant elle. Heureusement que Arya était là. Son amie était beaucoup plus rapide qu’elle. Et dire que c’était la cuisinière qui disait qu’il fallait être prudent…Elle faisait tout le contraire. La musicienne frappa sur la croix de Kururu. Un peu surprise, Elle ne put que décaler sa croix sur la droite. Elle ne comprenait pas pourquoi son amie avait fait ça. Enfin, elle ne lui en voulait pas, au moins, ce geste l’avait reconcentrée. Et sa seconde avait bien fait, sinon elle n’aurait pas vu ce qui se passait. Une lame fonçait droit sur elle. Avec le mouvement, sa croix était légèrement décalée et sa propriétaire voyait clairement l’arme qui était cachée quelque seconde plus tôt à cause du haut de son bouclier.

Kururu réussit à s’abaisser juste à temps pour éviter de se faire couper la tête en deux. A la place l’attaquant toucha la partie horizontale gauche de sa croix. La jeune fille qui se trouvait juste en dessous et tenait toujours son bouclier d’une main. De l’autre elle tenait sa clé. Elle profita de cette position pour riposter. Aussi rapidement qu’elle le put, la capitaine exécuta un mouvement horizontale avec sa clé en visant les pieds de son attaquant. Dans un même mouvement, elle poussa sa croix vers l’avant aussi fort qu’elle le pouvait avec une seule main. Après avoir terminé mouvement de clé, elle se relevant en poussant toujours sa croix vers son attaquant. Elle ne savait pas à qui appartenant cet arme. Et sincèrement, elle n’en avait rien à faire. Pourquoi ?

Simplement parce qu’elle commençait à en avoir marre ! Tout ce qu’elle voulait en venait ici, c’était s’amuser. Elle demandait seulement une grande aventure pour passer un bon moment avec sa précieuse amie. Elle pensait se perdre un peu dans un immense labyrinthe, résoudre des énigmes en prendre l’air et peut-être trouver de fabuleux trésors. Et rien de tout cela n’arrivait. Evidemment Arya était là, ce qui atténuait vraiment tous les petits désagréments de la journée. D’abords un crétin l’avait volée et maintenant, elle se faisait attaqué sans aucun préavis ni raison apparente.

Tous sur lui !

Kururu n’avait pas précisé de qui elle parlait. Mais elle savait que son amie comprendrait qu’elle parlait de son agresseur et surtout qu’elle s’adressait à la musicienne. Même si la jeune fille n’avait pas tourné la tête et s’était contenté de parler assez fort pour se faire comprendre de sa coéquipière. Comme, elle était toujours à moitié derrière sa clé, personne ne pouvait voir le sourire frustré de la cuisinière. Rien ne se passait comme elle le voulait, ce qui l’énervait profondément. En plus, elle n’avait pas encore répondu à plusieurs de ses interrogations et elle n’aimait pas ça.




résumé: Eliano a à moitié réussi son attaque qui à touché la croix de Kururu à la place de la jeune fille. Puis j'ai riposte avec une combinaison entre la 4ème position de Sunlight (le coup horizontale avec la clé et le début d'une percée (avec la croix ^^

_________________
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Krrkrr10
Kokoro Kururu
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue38/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue127/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B
Dim 24 Nov - 20:37


Lutte contre Mars


6 : Un seul bon choix




Elle tenait Golbat dans ses bras. Il ne s’était pas réveillé depuis l’embrasement. L’onde de choc avait probablement du lui faire perdre conscience. En le voyant ainsi, les yeux clos, elle ne pouvait s’empêcher de penser au moment où ils s’étaient rencontrés. Elle l’avait ramené d’une expédition, de la même manière dont on l’avait elle-même ramenée… Une étrange corrélation qui n’avait échappé au psy qu’elle avait du consulter durant son rétablissement, suite à la Bataille de Marineford.

- Avant que l’on ne débute cette séance je tiens à vous rassurer commandante, rien de ce que vous pourriez me dire ne sortira de cette pièce.

- A moins bien sûr d’annoncer que je suis en réalité un espion à la solde du gouvernement. Ne vous tracassez pas… de toute façon je ne compte pas m’éterniser très longtemps dans ce fauteuil, je vais très bien et je n’ai rien à cacher.

- Nous avons tous un jardin secret Zora ; je peux vous appeler Zora ?

- Pour vous ça sera mademoiselle… Bon, finissons-en.

- Pourquoi tant de précipitation ? Vous êtes encore en convalescence et je ne pense pas que vous soyez en état pour un quelconque rendez-vous.

- Et bien vous pensez mal, jeune homme. Golbat m’attend, je lui ai promis qu’on mangerait ensemble aujourd’hui. Il trouve que Jacqueline le gave et manque de délicatesse.

- Golbat ? Votre…

- Ma chauve-souris, oui. Je n’ai plus beaucoup l’occasion de le voir, on s’occupe de lui la majeure partie du temps, mais on me l’emmène de temps en temps.

- Mmm, je vois. Comment vous vous êtes rencontrés ?

- C’était… il y a longtemps. A l’époque, mon métier me forçait à voyager beaucoup. On s’est perdu avec des collègues, sa mère nous a attaqué, on l’a tué par inadvertance et donc, j’ai naturellement pris soin de lui à sa place, depuis ce jour… C’est très cliché je sais.

- Je ne suis pas là pour vous juger. Comment décririez-vous votre relation avec lui ? Est-ce que vous pensez avoir remplacé sa mère dans son cœur ?

- Non, il était encore jeune, mais je pense qu’il se souvient encore de sa vraie mère… Mais je pensais qu’on était ici pour parler de moi.

- Si vous insistez tant, parlez-nous de vous, mademoiselle. Racontez-moi votre enfance, quel genre de personnes vos parents étaient-ils ?

Il pensait avoir mis dans le mille ce jour-là, mais ce n’était pas vrai. Au fil du temps, elle avait appris a aimé cet animal, au détriment d’ailleurs de la cohésion de son couple. Mais même après le départ de Tenshiro, elle ne lui en avait pas voulu. Golbat était devenu une part d’elle-même. Ainsi, lorsqu’elle entendit un bruissement dans son dos, ses bras se resserrèrent instinctivement, pour le protéger.

Cette patte velue balaya l’air horizontalement, avant d’enfoncer ses griffes dans l’épaule de notre quadragénaire. Mais la chair n’arrêta pas pour autant le bras de la zoan qui, pris dans l’inertie de son mouvement, creusa cinq sillons rectilignes, reliant ainsi omoplate et échine dorsale. La force utilisée par la bête projeta la révolutionnaire dans les airs. Son corps tournoya quelques fois et finit par s’écraser lourdement au sol, libérant sous la violence de l’impact le mammifère toujours inanimé, qui alla s’écraser encore plus loin.

- Evidemment… « Tout se joue dans l’enfance ». Je vais vous dire que j’ai été élevée par un marin qui m’a trouvée et vous allez en conclure que je n’ai fait que reproduire sur ce mammifère ce que j’ai moi-même vécu, en le considérant comme l’enfant que je n’ai jamais pu avoir… Et dire qu’on vous paie pour faire ça à longueur de journée, ça doit être un métier très lucratif.

- Je soupçonne ce cynisme auquel vous avez souvent recours de n’être qu’une façade derrière laquelle vous vous réfugiez lorsque l’on pénètre dans votre jardin, Zora.

- Mademoiselle.

- Ce n’est pas de l’amour mais de la pitié que vous éprouvez à l’égard de Golbat.

- N’importe quoi.

- Je pense que vous avez délibérément tué ses parents et que vous vous sentiez coupable, face à ce bébé sans défense.

- C’est faux…

- D’ailleurs, Golbat le sent très bien… mais vous le savez mieux que quiconque, n’est-ce pas ?

- Arrêtez… je n’ai plus envie de vous parler, je veux qu’on arrête la séance.

- Quand vous en êtes vous rendu compte, Zora ? Quand avez-vous compris que l’homme qui vous avait élevé était probablement le responsable de la mort de vos vrais parents ? Qu’est-ce que cette découverte a suscité en vous ? Comment se sent-on, lorsque l’on sait que l’on doit uniquement la vie à un acte de merci ?

- Ca suffit ! Stop !

- Vous hurlez… ça à du faire mal, très mal. Je pense que quelque chose en vous s’est brisé et je pense que vous surcouvez cette chauve-souris, à travers elle, c’est une version plus jeune de vous-même que vous tenter désespérément de sauver.
Elle n’avait pas émit le moindre bruit, pas la moindre plainte malgré la douleur vive. Inutile de gaspiller ses forces de cette façon. Couchée sur le ventre, elle se redressa tant bien que mal, tandis que son regard oscillait entre la chauve-souris et la canidé. Que faire ? La Zoan pourrait en profiter pour supprimer définitivement l’animal qui lui causait tant de soucis. D’un autre côté, elle pourrait également enchaîner avec une seconde attaque bien placée, qui mettrait probablement Zora hors circuit. Blessée, au milieu de cette arène de terre, de bois mort et de flammes, elle réalisa qu’il ne lui était plus possible d’agir autrement…

- Ce jeune homme, que j’ai découpé… Si on ne le soigne pas très vite, il va mourir. Ce qui est terrible dans cette histoire, c’est qu’il doit probablement avoir quelque part une amie, un frère, une mère… quelqu’un qui guète sa fenêtre en attendant son retour. Lorsqu’elle apprendra la nouvelle, cette personne n’aura plus que ses larmes pour pleurer.  
A présent elle se tenait debout. Autour d’elle et de son adversaire, le feu crépitait. Des cendres voletaient dans les airs et de temps en temps, on entendait des pans de buissons brûlés qui tombaient au sol. Mais en dehors de ça, il n’y avait aucun bruit. Elle n’avait pas brandit son arme, toujours suspendue à ceinture. A la place, elle s’était contentée de fixer la jeune fille d’un regard autoritaire. Ce pion de Makui n’avait qu’une seule bonne solution à prendre : la fuite.

- Et tout ça pour quoi ? Une promesse d’argent qui ne sera probablement jamais tenue ? Le respect d’un dangereux psychopathe ?
A ces mots, une faible lueur indigo émana de ses mains.

- Mais ni toi, ni lui n’êtes à blâmer. Cet homme est le seul responsable. Tu es encore jeune et plutôt jolie, tu as la vie devant toi. Va à la poursuite de tes rêves, fonde un foyer ou collectionne les conquêtes, mais ne gâche pas tout en accomplissant ici des actes que tu pourrais regretter.
Du plus profond de son être, Zora espérait voir cette jeune fille tourner les talons et quitter les batailles. C’était peut-être illusoire, peut-êre naïf, voir contradictoire avec son comportement au début de tout ce cirque, mais c’était tout ce qu’elle pouvait faire. Si cette fille passait à l’offensive, elle perdrait probablement la vie.



Recap’
Spoiler:
 

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 1419787044-sign-impa-chibi [EVENT] Groupe 5 - Page 2 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Harlock Zora
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2650

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Lun 25 Nov - 21:35

[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012093845704248[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012094336685016[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012095619692564

De gauche à droite : Tabun, Eliano, Munehide
Kokoro Kururu - Arya Mujakina : L'épée d'Eliano heurta la croix de Kururu avec puissance, après que celle-ci se soit baissée in extremis. Cela n'avait été possible que parce que sa comparse avait poussé ladite croix, le marine en était totalement convaincu... Finalement, battre les deux d'un seul coup risquait d'être beaucoup plus complexe que prévu, différemment à la lutte face à Tabun un peu plus tôt. Ça n'était ceci dit pas très grave : le gouvernemental comptait bien prendre l'avantage aussi vite que possible pour surpasser les deux pirates et les obliger à se rendre et, par la suite, à mourir... Quel sacré manque de chance : dans un autre groupe, elles auraient toutes les deux pu survivre... La révolutionnaire qui s'était enfuie un peu plus tôt et qui était poursuivie par la zoan allait également expirer son dernier soupir d'ici peu... En bref : tous les participants de la zone seraient sous peu réduits à néant, et il n'y aurait dès lors plus qu'à rejoindre l'autre groupe, encore positionné dans le labyrinthe, pour prêter au maître de celui-ci. Ils pourraient par la suite quitter cet enfer de flammes et de chaleur, et Makui leur donnerait enfin ce qu'il leur avait promis... Le gradé en jubilait d'avance.

Toutefois les deux demoiselles n'avaient pas déposé les armes pour autant. Celle qu'Eliano avait pris pour cible au début de l'affrontement passa à son tour à l'action. Fort heureusement, son assaut manquait cruellement de mordant : l'épéiste n'eut qu'à sauter pour éviter de se faire faucher bêtement par la clé, et se laissa repousser par la croix, s'envolant habilement dans un saut périlleux arrière magnifiquement exécuté. Au vu des paroles de la jeune fille aux cheveux roses, elles risquaient toutes d'eux d'attaquer de concert à partir de maintenant : il lui fallait donc jouer la carte de la prudence et contrer le moindre de leur geste, les acculer malgré leur supériorité numérique et, peu-à-peu, leur faire perdre tout espoir de victoire. Il entama donc le réel début de la lutte en envoyant deux lames d'air, une sur chacune des demoiselles. Cela ne leur poserait sans doute aucun problème, ni à l'une ni à l'autre... Du moins, le marine l'espérait franchement : dans le cas contraire, elles seraient bien trop faibles pour l'amuser ne serait-ce que quelques secondes... Il décida donc d'enchaîner directement, visant cette fois-ci la brune. La fille avec la croix possédait une certaine capacité défensive indéniable et risquait d'être un peu plus longue à terrasser, mais qu'en était-il de la sabreuse ? L'allié de Makui la testa brutalement d'un coup d'estoc en direction de son épaule gauche, suivant la lame d'air de peu pour profiter de la surprise qu'elle pourrait provoquer.

Harlock Zora : Cette garce n'était pas aussi forte qu'elle n'y paraissait... Munehide arbora un sourire de triomphe en la voyant s'envoler pour s'écraser un peu plus loin tandis que sa bestiole lui glissait des mains, rejoignant le sol également. Tout se passait pour le mieux, finalement... L'explosion de l'arbre avait été la chose la plus parfaite pour que la zoan puisse renverser la tendance : sans la chauve-souris, la révolutionnaire se retrouvait bien rapidement poussée à bout et ses capacités combatives semblaient nettement moins élevée que ce qu'avait craint la maudite du barbourofelis. Cette dernière la laissa tout de même se relever calmement, un sourire toujours collé sur les lèvres. Elle prit dès lors la parole, tentant de faire en sorte que l'alliée de Makui retourne sa veste et aille s'occuper des blessés. Elle tenta de transformer la demoiselle en une espèce de créature apitoyée en déclarant que le jeune homme auquel elle s'en était pris un instant plus tôt risquait de mourir n'importe quand. Que ses proches en subiraient alors la perte. Nobles paroles... Zora voulut par la suite faire réfléchir la zoan, qui se contenta de la regarder avec suffisance pendant que les mains de la première se recouvraient d'une lueur indigo. Bien... Elle voulait également passer aux choses sérieuses ? Alors le prochain assaut serait peut-être le dernier... Et tant mieux. Elle n'était pas payée par le Kukowo pour bavarder bêtement dans cet incendie.

Elle prit la parole une fois que la révolutionnaire eut fini son discours, toujours un sourire aux lèvres :

-N'est-ce pas à toi de porter le deuil de celui que tu as tranché ? Et que sais-tu réellement de Makui ? Fonder un foyer ou poursuivre de vagues chimères ? A quoi bon ? Tout ce dont je rêve se réalisera une fois cet homme satisfait... Et j'obtiendrai sans doute plus encore. Si ce vice-amiral ne remplit pas sa partie du contrat... Alors ne t'inquiètes pas, jeune femme. Je le tuerai pour toi.

Sur ces mots, Munehide se mit à quatre pattes. Ses poils recouvrirent à nouveau sa peau tandis que sa forme humaine devenait celle d'un barbourofelis. Une fois la métamorphose effectuée, elle s'élança vivement en direction de Zora, crocs en avant. Elle visait le cou, et attaquait clairement pour tuer... Ses pattes, dans le pire des cas, tenteraient de déchirer tout ce qui passerait à portée.
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue27/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue105/200[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B
Mer 27 Nov - 17:21
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Tumblr_mseqtl0WuR1rpghm2o1_500
Deux contre un

Arya ne voyait peut-être pas grand chose avec ses bras devant les yeux, cependant, elle avait eu un bon réflexe en bougeant la croix de son amie. En effet, un des gars du début de la partie avait pris la Cuisinière comme cible et cette dernière pu parer le coup in extremis grâce à sa croix. Seulement la Capitaine était loin de se laisser faire et elle riposta en usant d'un technique qu'Arya ne connaissait pas. En y réfléchissant bien, la petite n'avait pas eu souvent l'occasion de voir son amie se battre... Kururu étant plutôt d'un tempérament pacifiste, si elle prenait part au combat c'était vraiment parce qu'elle n'avait pas le choix.

Tous sur lui !

Malheureusement, l'homme esquiva la riposte, mais bien résigné Arya était de tout coeur avec sa Capitaine. Elle avait donc dégainer son sabre, leur adversaire n'allait en rester là, la musicienne l'imaginait très mal les attaquer puis rempartir en sifflotant " Non, finalement j'ai changer d'avis j'ai pas envie de me battre contre vous !" quoique dans ce monde il fallait savoir s'attendre à tout... En parlant de s'attendre à quelque chose, le Marine (car vu son uniforme il devait en être un) envoya deux de ses lames en l'air en direction de ses opposantes. Ce coup ne présageait rien de bon, Arya ne s'inquiètait plus pour sa Capitaine, maintenant qu'elle savait que le combat avait commencé, elle n'aurait aucun mal à parer la plupart des coups qui arriverait. Si elle restait bien attentive bien sûr. Seulement, la chaleur de l'endroit compliquait les choses, Arya n'était pas très friande des haute température, elle qui avait été élevée sur North Blue, elle s'était même entrainé dans son enfance à résister au froid. Donc même si elle était sur les mers de Sud depuis un bon moment, une chaleur aussi intense que celle-ci ne faisait guère du bien. Mais bon, elle n'avait pas le choix et se devait de rester concentré.

Levant la tête vers le ciel pour voir où en était la lame lancée, la musicienne trouvait cette action bête et très facile à esquiver, donc cela devait forcément cacher quelque chose. Elle eut bien fait de penser parce qu'au moment où la lame commençait à redescendre, donc au moment de passer à l'action le Marine fonça sur elle. Une personne normale n'aurait peut-être pas pu échappé au piège tendu ici, surtout en s'en rendant compte aussi tard. Seulement Arya pouvait compter sur sa vitesse, elle patienta alors durant une longue demi-seconde histoire de faire espéré pendant un moment à son adversaire qu'il avait réussit son coup, mais dès qu'il fut sur le point d'atteindre son épaule gauche, elle se déroba en tournant sur elle même. Son épaule fut légèrement griffée par la pointe l'épée mais rien de bien grave. La petite était à présent derrière son adversaire et elle n'hésita pas un instant pour contre attaquer en donnant rapidement deux coup de sabre en diagonales opposées. Arya ne connaissait pas du tout les capacitées de son adversaire, si il possédait le haki de l'observation comme son adversaire durant la bataille lorsque Kilik était enore Capitaine du Tsukimi, elle était assez mal. Sinon il possédait peut-être un fruit du démon ou de bon réflexe... Donc personne ne pouvait prédire si l'attaque allait porter ses fruits. Dans tous les cas, la musicienne espérait que Kururu en profiterais elle aussi pour passer à l'offensive. A deux elles avaient plus de chance de l'avoir.




récap:
 

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Arya Mujakina
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue37/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue47/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B
Mer 27 Nov - 19:59


L’attaquant sauta habilement au-dessus de sa clé. Kururu pensa alors qu’elle pourrait le déstabiliser avec l’avancée de sa clé. Mais cet essai échoua aussi lamentablement. Au moins, il avait bien reculé et la jeune fille pouvait enfin voir ce qui se passait sur le champ de bataille. Elle n’en revenait pas. Le point de départ si paisible il y a moins d’une demi-heure s’était transformer en une mer de flammes. Qu’elle abrutie elle faisait. Pour une fois qu’elle s’était décidée à poursuivre un combat, les conditions étaient désastreuses. Enfin, elle n’aurait surement pas pu faire autrement. La capitaine doutait vraiment que le méchant monsieur accepterait bien gentiment de les laisser sans aller à cause de mauvaises conditions climatiques. Sauf peut-être morte et accessoirement découpées en petits morceaux. Mais la cuisinière voulait absolument évité la deuxième solution.

Finalement, l’homme s’arrêta de reculer. Et il contre attaqua avec deux lames d’air. Ce n’était pas le moment de voir comment Arya allait s’en sortir, une lame se dirigeait vers chacune des membres de l’Alliance Rose. La cuisinière devait faire quelque chose sinon elle allait se faire vraiment découper cette fois. Kururu qui n’était pas très habituée aux champs de bataille paniqua un peu. Bon c’était une attaque frontale, même si l’homme se dirigeait vers son amie. Alors la capitaine essaya de parer comme elle le pouvait en tenait sa croix sur le côté, tout en se déplaçant. Elle voulait rejoindre la musicienne sans se faire mal ou pas trop. Avec un peu de chance, elle irait assez vite pour que l’attaque ennemie la rate.  Malheureusement, son esquive échoua à moitié.

A cause de souffle de l’explosion, un caillou était atterrit pile sur le chemin de Kururu. Comme elle ne l’avait pas vu et qu’elle était très douée, elle se prit tout naturellement les pieds dedans. Déséquilibrée, Kururu commença à tomber vers l’avant, quand un choc violent sur sa croix la stabilisa une fraction de secondes. Ce qui fut suffisant pour qu’elle retrouve son équilibre en se rattrapant avec sa clé. La chose qui l’avait percutée n’était autre que la lame d’air adverse. Cette dernière l’avait rattrapée à cause du contre temps du caillou. L’impact avait été assez violent, peut-être même assez pour que l’attaque ennemi ricoche sur son bouclier. Si c’était vraiment arrivé, la lame se dirigeait droit vers son amie. Car à cause de sa chute, l’angle que formaient l’air et la croix avait subitement changé. La jeune fille continuait à se diriger vers sa seconde, du coup, elle n’avait pas vraiment vérifié si la lame d’air avait poursuivi son chemin. Mais c’était vraiment mauvais si elle attaquait sa propre alliée par erreur.

Heureusement Arya venait de bouger et l’homme était arrivé à la place exacte de la musicienne. Au pire, son attaque se retournerait contre lui. La musicienne avait entamé son attaque un peu avant que Kururu arrive. Mais la capitaine eut quand même le temps de joindre une attaque à celle de son amie. Elle devait être rapide, donc elle utilisa une nouvelle fois sa clé dans cette attaque. Rapidement, elle effectua encore un arc de cercle. Cette fois, il arriva du bas pour aller vers le haut dans la direction de sa course.


résumé: La lame d'air à touché la croix de Kururu. Si elle est déviée, elle fonce droit à l'ancien emplacement d'Arya, donc sur le marine. Sinon dans tous les cas, Kururu attaque avec un mouvement de bas en haut qui part en diagonale du coté opposé à sa seconde.

_________________
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Krrkrr10
Kokoro Kururu
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue38/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue127/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B
Sam 30 Nov - 6:41


Lutte contre Mars


7 : Le chat






Porter le deuil de celui qu’elle avait tranché ? Ces mots furent plus difficiles à encaisser que ce qu’elle avait imaginé. Elle avait beau dire tout ce qu’elle voulait, rien ne changerait le fait qu’au final elle ait tué ce garçon. Cette vérité, elle refusait de s’y confronter pour le moment alors instinctivement, elle l’avait rangée dans un coin de sa tête auquel elle ne prêtait plus attention.
L’énorme félin bondit presque sans prendre d’élan. L’animal ne fut alors – l’espace d’un très court instant – plus qu’une ombre menaçante, sur le point de l’écraser.


A quoi bon poursuivre de vagues chimères ? A quoi bon fonder un foyer ? Très facile de tenir ce genre de raisonnements durant la jeunesse. On se croit invincible, on pense que le monde entier n’attend que nous. On rêve de réussite, d’argent, d’accomplissement en se disant que ça nous mènera au bonheur. Puis un beau jour, on regarde rétrospectivement son parcours, se rendant alors compte qu’on est passé à côté de l’essentiel. Elle pouvait à présent voir de près ces longues pointes aiguisées servant de canines à l’animal. Zora était par contre incapable de dire si la goutte qui s’écoula de son menton était due à la chaleur ambiante, ou au stress.

Dans le court laps de temps qui avait précédé l’attaque fulgurante – nécessaire à la gamine pour changer de forme et prendre fermement appui sur le sol – Zora avait dégainé son arme. Bien consciente de la supériorité physique de son adversaire, elle ne comptait pas sur son habilité au sabre pour se sortir de cette mauvaise passe, la lame aurait une autre utilité.

[Une digression, parce que j’aime ça !]

Les bois continuaient de s’entrechoquer sans que l’un ne parvienne à toucher l’autre. Tenshiro était un bon professeur, mais Zora avait su s’habituer aux nouveaux mouvements et aux nouvelles postures très vite, elle était acharnée quand il s’agissait d’apprendre, toujours cette curiosité maladive.

Une ouverture. Elle amorça un coup droit au niveau du torse, mais voyant sa parade arriver, elle en fit une feinte qui amena plus facilement une taille légèrement plus basse. Pris au dépourvu, il fut forcé de rompre, faisant tournoyer son arme tout en reculant d’un bon pas en arrière, mais elle le suivit et enchaîna avec une nouvelle estocade haute. Cependant son excellent doigté lui permit de bloquer l’attaque prématurément, lui offrant alors à son tour une fenêtre de riposte. N’importe qui aurait reculé face à cela, mais pas Zora. Au moment où il porta son coup, elle tournoya sur elle-même, passant à seulement quelques centimètres de l’arme adverse et se retrouva ainsi nez à nez avec Tenshiro, dont le cou était alors sous le joug de son sabre en bois, tandis que sa main libre retenait le bras masculin armé.

- Je t’ai eu !

- Ah bon ?
Il la poussa vivement de sa main gauche, libre, et elle chuta à cause de son pied, discrètement glissé derrière le sien. Du bout de son sabre factice, il toucha alors à tour de rôle le front, le cou, le cœur et l’abdomen de la jeune femme sol, accompagnant chacun de ces geste par un : « morte ».
- J’ai plutôt l’impression que c’est moi qui t’ai eue.  

- Pff, aide-moi à me relever, mauvais perdant.

- Te limiter à menacer ton ennemi ne te mettra pas hors de danger. Tu ne feras que lui offrir une occasion.

- - Je maîtrise, c’est le principal. Pas besoin de me transformer en « méchante tueuse sanguinaire ».

- Crois-moi, le jour où tu auras à combattre seule, pour ta vie, tu n’y réfléchiras pas à deux fois…

[Fin de la digression !]

Zora interposa son sabre entre elle et la bête encore en l’air, mais en détournant le regard, à la manière des gens qui ne voulaient pas se prendre un projectile en pleine face. La pression exercée par l’animal retombant fut telle qu’elle cloua notre quadragénaire au sol. Scène horrible : votre corps écrasé par le poids de plusieurs centaines de kilo, menacé par une imposante mâchoire que vous reteniez vainement à l’aide de votre lame, qui faisait pâle figure face aux proéminente canines de la Zoan. Forcément, l’arme de Zora céda dans la seconde. Mais cette très brève résistance lui permit de se synchroniser sur la morsure et de l’éviter en basculant l’ensemble de son corps brusquement sur la gauche.

La clé du succès. Rien n’empêchait la Zoan de tenter une seconde morsure, ou un coup de patte. Autrement dit, l’esquive de Zora lui offrait une très courte fenêtre de riposte, qu’elle saisit évidemment en tentant de plaquer ses bras autour du cou de l’animal. Elle utilisait ici ce même principe qui lui avait permis de vaincre plus tôt le jeune homme pourtant plus rapide qu’elle : l’inertie de l’autre.

- Et maintenant, sois un bon petit chaton.
Elle n’avait pas désactivé la lueur indigo. A aucun moment elle ne l’avait désactivé. A vrai dire, c’était même l’inverse : elle avait recouvert son sabre de l’influence de son pouvoir. Un pouvoir qu’elle aurait pu utiliser bien plus tôt, de manière similaire, pour clore un affrontement qui avait – à ce moment là – à peine débuté. Mais elle ne l’avait pas fait, parce que ce pouvoir, du moins, son fonctionnement exact, devait rester inconnu.

Il suffirait alors d’un bon coup de pied pour dégager le chat, suite à quoi elle aurait tout le loisir de le mettre hors service, avant de trouver la sortie des lieux.



Récap "demain"

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 1419787044-sign-impa-chibi [EVENT] Groupe 5 - Page 2 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Harlock Zora
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2650

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Dim 1 Déc - 14:05

[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012093845704248[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012094336685016[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012095619692564

De gauche à droite : Tabun, Eliano, Munehide
Kokoro Kururu - Arya Mujakina : Eliano avait donc rapidement contre-attaqué, dans l'espoir de prendre de court les deux pirates et de les terrasser aussi rapidement que possible. Du moins, il voulait en premier lieu vaincre la brune, étant donné qu'elle ne semblait pas pouvoir se défendre convenablement, en tout cas moins que l'autre jeune femme... Les deux lames d'air partirent avec puissance, ciblant les deux ennemies du marine avec efficacité. Ledit marine suivit l'une des deux avec la ferme intention d'en profiter... Du coin de l’œil, il remarqua que Kururu était parvenue à se défaire du projectile qui la menaçait un instant plus tôt grâce à sa croix, comme prévu. Loin d'être assez résistante pour rebondir bêtement, la lame projetée éclata au contact de l'objet, libérant la capitaine de tout danger. En revanche, il comptait bien vaincre la musicienne aussi vite que possible... Mais la déception fut au rendez-vous quand cette dernière, d'un mouvement étrange et extrêmement vif, parvint à esquiver l'offensive de l'allié de Makui sans la moindre difficulté. Ce dernier, clairement surpris, n'eut que le temps d'amorcer un geste pour bondir en arrière que déjà la lame d'Arya le déchirait au niveau du torse. Serrant les dents pour retenir un cri de douleur, il suivit, du coin de l'oeil à nouveau, la progression de la demoiselle aux cheveux roses vers lui. Au dernier moment, il parvint à bloquer la clé de son katana mais fut à nouveau repousser violemment et cette fois, il ne parvint pas à se rattraper agilement. Un de ses genoux heurta le sol et le gouvernemental resta ainsi, la main sur la plaie, reprenant son souffle et son calme.

Après un instant, il se releva lentement, se remettant en garde. La situation était bien plus mauvaise qu'il ne l'aurait cru, et une seule de ses deux femmes était clairement plus forte que Tabun, qui gisait encore aux seuls à quelques mètres de là. A deux, elles semblaient également pouvoir être redoutable avec des enchaînements dangereux... En bref, Eliano s'était glissé dans un tas d'épines sans même s'en rendre compte. Les coupures sur son torse le démangeaient sans être réellement mortelles, mais le combat face à l'autre marine l'avait déjà épuisé... Le feu et cette blessure commençaient à être bien trop exigeants, et il n'avait qu'une seule envie : celle de s'en aller. Toutefois, il prit la lourde décision de poursuivre l'affrontement, sachant que la prochaine offensive pourrait tout aussi bien être sa dernière... De toute manière, s'il fuyait ces deux forbans, Makui le tuerait de ses mains. Alors autant tenter de gagner, même si cela semblait être impossible dans l'état des choses... Le corps exalté de cette sensation d'adrénaline si caractéristique, le gradé s'élança à nouveau en direction des deux hors-la-loi, d'une course vive. Arya avait démontré une faculté étrange un instant plus tôt, et il devait en savoir plus avant de l'attaquer à nouveau. C'était donc à Kururu qu'il allait tenter de s'en prendre, une fois de plus, malgré les possibilités défensives de celle-ci... Une fois à quelques mètres de la capitaine, il prit un appui plus ferme et se propulsa violemment, hurlant ces mots avec conviction et férocité :

-Nikku fōku !

Sa lame déchira l'espace en instant et dans sa course vive s'arrêta derrière le duo de jeune femme. Cette technique était l'une de ses meilleures, et laissait généralement apparaître trois coupures distinctes sur le corps ennemi... Mais étant donné que Kururu était bien plus forte qu'elle n'y paraissait, elle s'en était peut-être sortie... Eliano resta dos aux deux demoiselles, calmement, attendant le verdict dans une atmosphère pesante.

Harlock Zora : Munehide s'élançait, sans crainte ni peur, dans le seul but de tuer cette révolutionnaire un peu trop embêtante. Ayant endossée sa forme totale, elle était désormais plus dangereuse que jamais... Son but était clairement de tuer, et elle était d'ailleurs certaine que Makui lui donnerait une forte récompense pour s'être occupée d'une telle gêne. Malheureusement, l'épéiste eut le temps de bloquer tant bien que mal le premier assaut, chutant tout de même en arrière. Le zoan antique en profita pour retomber sur elle en essayant tant bien que mal de la bloquer, en exerçant une forte pression de part son poids. La lame se brisa l'instant qui suivit, et l'alliée de Makui aurait volontiers laissé un sourire satisfait s'installer sur son visage si la situation s'y était prêtée. Elle se contenta donc de diriger sa gueule béante hérissée de croc droit vers le visage de Zora. Cette dernière ne déposa cependant pas les armes... Elle attrapa le cou de la bête sans aucune hésitation, se plaçant hors de portée assez habilement. Dans cette posture, le barbourofelis ne pouvait plus faire grand chose... La jeune femme commença donc à réfléchir vivement à un moyen de se sortir de cette situation un poil trop périlleuse à son goût. Le renforcement de la lueur indigo ne fit clairement que la presser, et la peur agit soudainement comme un stimulant puissant, la forçant à prendre sa décision dans la seconde qui suivit.

Aussi étrange et fou cela puisse-t-il paraître, Munehide décida de reprendre sa forme humain. De cette façon, son corps perdit bien rapidement en taille : cela lui permit de se retirer d'un seul coup de l'étreinte de la révolutionnaire et de se jeter en arrière avant de se redresser à nouveau, ne voulant pas laisser d'instant de faiblesse à son adversaire. Son corps autrefois pourvu des attributs féminins était désormais bien plus juvénile, délicat, fragile. Son visage avait pris une teinte enfantine et la maudite devait avoir au maximum une quinzaine d'années. Elle avait eu chaud. Un instant de plus et elle aurait certainement fait un plongeon dans l'enfance... Malheureusement, même cette forme-là ne lui permettrait sans doute pas de vaincre Zora. Elle ne comprenait même pas ce qui venait de se passer, mais se doutait bien réellement que son rajeunissement spontané avait un lien direct avec la lueur indigo qu'elle avait pu voir un peu plus tôt... La situation s'était donc subitement dégradée, et même si l'autre femme n'avait plus d'épée et de compagnon, elle n'en restait pas moins extrêmement dangereuse. La zoan antique fit rapidement un tri dans ses pensées, se demandant quoi faire. Continuer le combat ? La chaleur harcelante commençait à la faire suer à grosses gouttes, et ça n'était pas le seul problème que lui imposait la situation. Mais alors quoi ? Fuir ? Ou bien retrouver le traitre-marine, qui devait affronter les deux petites pirates pour lui prêter main forte ? Non, tout cela n'était pas rassurant du tout.. Serrant ses dents, elle prit soudainement une décision. L'adolescente se mit à courir aussi vite que possible en direction de la forge, qui se dressait déjà un peu plus loin. Elle allait chercher de l'aide auprès des lieutenants de Makui... Oui, c'était la meilleure option. Et ils pourraient bien lui prêter main forte, non ? Après tout, ils étaient alliés...


Kururu et Arya :
Eliano encaisse vos différentes attaques, plus ou moins correctement, et repasse à l'attaque en tentant de découper trois fois Kururu dans un bond (au niveau du ventre). Il s'arrête derrière vous. Libre à vous d'esquiver, de parer, d'en profiter pour attaquer, etc ^^

Zora :
Munehide a été rajeunit vers les 14/15 ans. Ne se pensant plus capable de combattre, elle décide de prendre la fuite en direction de la forge. A toi de voir si tu décides de la poursuivre ou de la laisser s'en aller !
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue27/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue105/200[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B
Lun 2 Déc - 22:25
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Tumblr_mseqtl0WuR1rpghm2o1_500
Deux contre un

La chaleur était de plus en plus insuportable, courir dans de telle condition était affreux ! Arya ne savait pas du tout combien de temps elle pourrait tenir, mais vu qu'elle partait du principe que plus vite son adversaire serait à terre, plus elle pourrait partir d'ici, elle restait motivé et concentré sur la suite des événements. La musicienne pouvait être fière d'elle pour avoir réussit son attaque. Et comme elle s'y attendait, Kururu avait réussit à parrer la lame qui lui tombait dessus et suite à l'attaque de sa seconde avait décidé de passer également à l'offensive en donnant un coup de clef. Les deux jeunes filles avaient été très coordonné sur ce coup là et elles pouvaient en être fière.

L'attaque avait porté ses fruits et maintenant leur adversaire était dans un sale état. Certes, il n'était pas encoe sur le point de s'effrondrer au moindre geste, mais si il continuait le combat et à s'activer ainsi, il finirait par s'évanouir pour avoir perdu trop de sang. Il suffisait donc à l'Alliance Rose de tenir encore quelques minutes avant que leur adversaire ne s'effondre. Enfin... Normalement. Et d'ici là il fallait que les jeunes filles tienne bon. Le Marine était assez suicidaire de s'attaquer à deux personnes en même temps. Mais à tout les coups, il avait du sous-estimer les amies en se lançant à l'attaque. Pourquoi tous les hommes devaient-ils se montrer aussi macho en pensant que le sexe opposé au leur était forcément moins puissant qu'eux. Ralalah... Que de clichés en ce vaste monde !

A cause de la chaleur, Arya expérait sincèrement en finir au plus vite. Elle n'était pas le genre de personne à toujours rechercher le combat, mais c'était un bon moyen de se passé les nerfs... Seulement avec une température pareil, ça devenait plus du calvaire qu'autre chose ! La musicienne lança un regard résolu à son équipière comme pour lui dire qu'il faut qu'elles continues d'attaquer ensemble pour en finir au plus vite. Chaque seconde semblait être une minute et une minute lui semblait être une heure. Donc rien que de rester dans l'attente du prochain assaut était un supplice. Le Marine sembla prendre ses appuis, la musicienne se positionna de sorte à être prête à contre-attaquer.

-Nikku fōku !

Annonçant son attaque, l'homme se propulsa en direction de la femme aux cheveux roses. Malgré sa vitesse hots du commun, Arya savait que si elle s'interposait entre les deux combattants, elle risquait de prendre un sacré, seulement elle avait confiance en Kururu. Si le point fort d'Arya était plus l'attaque, sa Capitaine, elle n'avait aucun problème question défense. Les coéquipère se complétaient à merveille. La petite pirate laissa le Marine attaqué son amie et si ce dernier réussissait son coup, Arya ne le laisserait pas repartir d'ici en un seul morceau. Une fois que le Marine eu attaquer, la musicienne n'hésita pas et se retourna vivement pour aller au plus vite attaquer son adversaire.

- Thisle Merody...

Arya avait parlé doucement avant de lancer sa lame et de la laisser enchaîner une dizaines de coups rapides de la pointe de sa lame. Cette fois encore, la musicienne avait agit rapidement, mais ainsi elle laissait le temps à Kururu d'arriver pour attaquer à son tour. Décidément, ce Marine avait mal choisit ses ennemis. L'Alliance Rose avait beau être une équipage assez pacifiste, ses membres restaient tout de même de redoutables combattants qu'il fallait évité d'énerver. Surtout Kururu en faites, Arya savait que son amie était force, même plus forte qu'elle, mais ele ne l'avait pas vu souvent se battre vraiment à fond. Et là le fait de s'être faite volé sa clef peu de temps auparavant aidait bien il fallait l'avouer.



récap:
 

_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Arya Mujakina
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue37/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue47/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B
Mar 3 Déc - 20:20


Kururu se battait rarement. Ce n’est pas qu’elle ne savait pas se défendre, elle était même plus douée dans ce domaine que l’attaque. Mais elle était plutôt pacifique et ne trouvait jamais une bonne raison de le faire. Cette fois, c’était de la légitime défense. Ce type l’avait attaqué. En tant que capitaine pirate elle ne pouvait pas laisser passer ça. Cela faisait partie de ses nouvelles responsabilités que de se faire respecter de tous. Donc dans l’esprit de la jeune fille, que personne ne vienne pour la découper en morceaux sans raison. C’est pourquoi, elle exécuta sa tentative d’attaque toutes ses forces. Comme il l’avait déjà fait par le passé, son adversaire se protégea de la menace de sa clé. Cette fois, il bloqua l’arme avec son katana. Malheureusement pour lui, Kururu était en pleine forme. Elle termina son mouvement ce qui repoussa l’homme plus loin. La capitaine sourit. Cette fois, sa technique avait fonctionné, même si son succès revenait en partie à la réussite de la technique de sa seconde. Arya était sans conteste beaucoup plus douée qu’elle pour l’attaque. Elle demanderait quelques conseils à la musicienne quand elles auraient récupéré de cette journée.

L’homme récupéra quelques secondes de l’assaut de l’Alliance Rose. La jeune fille en profita aussi pour respirer un peu. Il faisait terriblement chaud. Kururu avait presque toujours vécue sur une île chaude. Mais elle n’était pas pour autant habituée à une température aussi élevée. D'ailleurs qui pourrait s’habituer à vivre dans un incendie. Les flammes s’étaient déjà bien répandues à travers les murs du labyrinthe. Peu importe si l’adversaire était fort ou pas, le duo devait y mettre un terme et vite. Sinon elles allaient fondre comme de la glace en plein soleil. Arya l’avait bien compris aussi. La capitaine l’avait bien compris et elle acquiesça doucement. Elles allaient en finir et elles pourraient enfin sortir de cette fournaise. Soudain le marine recommença à bouger. La jeune fille resserra sa prise pour ses différentes armes et rapprocha sa croix plus près. Elle se méfiant de cet homme. A tous les coups, il allait encore leur sortir des lames de vents sorties de nulle part pour attaquer de loin ou les disperser. Enfin… c’est ce qu’elle ferait dans sa situation.

Mais non ! A la place de se protéger en attaquant à distance et évité que sa blessure ne s’aggrave, il fonça droit sur elle. Un peu prise par surprise car elle ne s’y attendait pas, Kururu ne put que se protéger. Instinctivement, elle se cacha derrière sa clé en attendant que l’attaque se termine. La jeune fille était bien à l’abri derrière son bouclier. Sauf que l’homme fit des mouvements larges. La capitaine sentit la lame entailler trois fois son ventre, deux fois à droite et une fois à gauche. Heureusement, les coupures étaient superficielles. A chaque fois, Sa croix empêcha le katana de continuer sa course et de lui infliger des coupures plus graves, peut-être même mortelle. La cuisinière avait un peu mal, mais elle ne broncha pas. Pendant l’apprentissage de son art, elle s’était coupée les mains plus profondément que ça. Par contre la jeune fille avait perdu son adversaire de vue.

Directement après avoir senti la dernière entaille, Kururu entendit son amie prononcer quelques choses. Elle se doutait bien que c’était une attaque. Pour une raison qui lui échappait totalement, la majorité des combattants qu’elle avait vus prononçait le nom de leurs attaques. La capitaine en déduisit que l’homme était derrière elle. Enfin, il n’y avait pas non plus beaucoup d’endroit où il pouvait avoir disparu. La combattante en herbe décida de faire confiance à sa supposition. Au cas où il serait quand même devant elle, elle commença son attaque devant elle. D’un geste ample, elle décrivit encore une fois un arc de cercle. Cette fois elle partit du bas à droite remonta en diagonale pour faire la trajectoire inverse une fois qu’elle s’était retournée. Ce mouvement tira un peu sur ses coupures, mais elle n’en fit rien paraître. Et puis ce n’était pas grave au point de s’en plaindre. Si on regardait bien, son adversaire avait bien pire qu’elle.


résumé:
 

_________________
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Krrkrr10
Kokoro Kururu
Revenir en haut Aller en bas
Harlock Zora
D-2537
Harlock Zora
Messages : 3315
Race : Humaine

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue38/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (38/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue127/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (127/350)
Berrys: 51.026.050 B
Jeu 5 Déc - 3:47


Lutte contre Mars


8 : La Conference de Mars






Sur le moment, elle n’éprouva qu’un grand soulagement, l’inquiétude viendrait plus tard. Elle se releva d’un seul bond, sans grimacer malgré ses brulures et blessures, la douleur viendrait plus tard. Elle regarda l’adolescente s’éloigner sans vraiment la regarder. Son regard s’était perdu dans le vide, tandis que son esprit, bercé par le crépitement des flammes, se laissait aller… Non ! Ce n’était pas le moment de relâcher la pression, il fallait au contraire profiter de cet état de stress pour agir au plus vite !  

Zora chargea sa chauve-souris sur son épaule et se mit à marcher. Elle ne tenait à poursuivre l’adolescente en fuite, mais prit la peine de suivre ses traces au sol. En effet, il y avait fort à parier qu’elle connaisse la sortie du labyrinthe. Zora arracha une branche de l’un des buissons, tout en prenant soin de ne pas se bruler, et la laissa trainer derrière elle, tandis qu’elle quittait cette petite zone circulaire perdue au milieu de ce labyrinthe. En se tournant une dernière fois, elle vit l’épaisse fumée noier s’élever dans le ciel, le gaz flottait un peu partout mais était particulièrement concentré à l’emplacement Death Tree.

- Elles ne m’ont toujours pas rejoint. J’en déduis que leur adversaire était plus coriace que prévu, ou alors j’ai surestimé leur force. Ces trois-là sont probablement déjà morts, asphyxiés…  
Elle avait parlé d’une voix monocorde, comme si elle commentait une expérience rate. C’était son attitude de scientifique, le ton de la Zora Botaniste, la Zora qui analysait sans considération éthique.  La mort de ces deux jeunes filles, ainsi que des deux jeunes pions lui faisait mal, mais pas au point d’en pleurer. Dans l’immédiat, il y avait bien plus urgent. Dans son bras gauche, Golbat semblait aller mieux, peu à peu, il reprenait conscience et papillonnait des yeux. Zora savait qu’il serait rassuré de voir un visage serein, plutôt qu’un visage anxieux, elle se força donc à lui sourire.

Notre quadragénaire atteint alors un embranchement. Deux voies possibles. Ici, l’air était déjà bien plus abordable. Les traces de pas au sol lui indiquaient la route à suivre. Le métier d’explorateur ne se limitait pas seulement à la navigation, il était bien plus vaste, il fallait également être capable de se repérer sur terre, évoluer dans des biomes inconnus, aux climats rudes et à la faune parfois hostile. La flore se révélait être en général un bon allié.

Bien consciente  de la facilité avec laquelle elle pourrait désormais trouver la sortie, Zora fit une pause et passa machinalement la main sur les cinq marques rouges qui lui ornaient l’arrière de l’épaule droite – elle n’avait pas de quoi désinfecter. De sa ceinture elle prit un monocle high tech qu’elle fixa devant son œil, avant d’appuyer plusieurs fois sur un petit bouton latéral.

*Bien ce que je craignais. C’est un ciel factice. Ce qui veut donc dire que cette dimension a une taille bien définie. *
Elle s’agenouilla pour prendre un peu de terre et en arriva à la conclusion que tout ce qui était présent ici avait dû être acheminé via les portails que cette personne pouvait générer. Probablement l’œuvre d’un Fruit du démon aux capacités aussi fascinantes que terrifiantes. En s’approchant d’un des fameux buissons servant de haut mur pour ce fameux labyrinthe vert, Zora utilisa son pouvoir pour faire rajeunir ce dernier jusqu’à ce qu’il obtienne la taille d’une petite pousse, qu’elle rangea alors dans une petite sphère en verre, prévue à cet effet. Curieuse de découvrir les propriétés de cette dimension, Zora attrapa son escargophone, pour composer le numéro d’un livreur de pizza.

*Aucune tonalité… Les ondes ne passent pas. C’est vraiment une autre dimension… incroyable. *
Dans la tête de notre Révolutionnaire, il y eut alors un déclic. Certes, éliminer l’officier déviant, psychopathe, à l’origine de ce cirque restait à l’ordre du jour, mais la priorité numero uno était devenu la traque de l’individu à l’origine de cette dimension. Zora eut alors une autre idée. Elle reprit son Escargophone, mais ne composa pas un numéro cette fois-ci. Elle bascula son animal de communication en mode appel de détresse.
Conséquence ?
Tous les possesseurs d’escargophone dans la zone – càd l’ensemble de la dimension – verraient leur rampant à carapace respectif se mettre à pleurer à chaudes larmes. Un signal de détresse. Ils pourraient tous décrocher, ils pourraient tous l’entendre, mais ils pourraient tous se parler également.



La fin de ce post ? Ici
https://www.op-seken.com/t2924-libre-pour-les-participants-a-l-event-la-conference-de-mars#38397




Récapitulatif
Spoiler:
 

_________________
C'est monsieur, hors-rp...
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 1419787044-sign-impa-chibi [EVENT] Groupe 5 - Page 2 1439104760-sign-from-hell-to-paradise
Harlock Zora
Revenir en haut Aller en bas
Maître-Jeu
Maître-Jeu
Messages : 2650

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue0/0[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/0)
Berrys: 0 B
Sam 7 Déc - 16:17

[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012093845704248[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012094336685016[EVENT] Groupe 5 - Page 2 131012095619692564

De gauche à droite : Tabun, Eliano, Munehide
Kokoro Kururu - Arya Mujakina : Même l'une des meilleures techniques d'Eliano n'avait pas suffit à terrasser Kururu qui, toujours grâce à cet énorme croix qu'elle utilisait en guise de bouclier, avait réussi à se protéger et à se mettre hors de portée in extremis. Les seules preuves de l'attaque du marine étaient quelques blessures peu convaincantes, et qui ne gêneraient sans doute pas la pirate outre mesure pour le moment... Mais il n'eut même pas le temps de se rendre compte de l'échec cuisant de son offensive que déjà Arya repassait à l'offensive afin de venger l'honneur de sa capitaine, par plusieurs coups d'estoc. De dos, et dans une mauvaise posture, l'allié de Makui ne put guère faire autre chose que d'encaisser bêtement l'attaque. La lame de la pirate se planta dans son dos à plusieurs reprises et il serra les dents en retenant un soupir de douleur. Sa tentative avait été basé sur la force brute, sur l'assaut. Il n'avait aucunement prévu que les deux jeunes femmes ne réagissent aussi vite, et en plus de ça, la chaleur commençait à lui monter à la tête. Toutefois, une fois que la brune eut terminé, ce fut sa capitaine qui reprit le flambeau avec force et vigueur : sa clé atteint le gouvernemental sans difficulté et ce dernier fut propulsé, retombant un peu plus loin lourdement. Il n'avait plus la force de se relever, et gisait dans une mare de sang. Il savait pertinemment que ces instants étaient les derniers qu'il allait vivre, et tout cela à cause de Makui... Il s'en était pris à plus fort que lui, pour le coup. Tandis que le marine s'évanouissait lentement, le feu redoublait d'intensité. Le duo de demoiselles n'avait désormais plus le choix : il fallait fuir aussi vite que possible.

Harlock Zora : Munehide continua son chemin sans s'arrêter. Elle avait peur, de plus en plus peur. Cette sorcière possédait également un fruit du démon et vraisemblablement plus redoutable encore que son zoan antique, alors comment aurait-elle pu être sereine ? Non, la situation avait totalement dérapé, et de toute façon, même l'autre traître était condamné. Tout ça pourquoi ? Parce que Tedi avait commis la sottise d'envoyer un missile sur ce fichu arbre, et avait laissé les deux pirates s'approcher des traîtres sans aucune crainte. Quelle folie... Si ces deux jeunes filles n'avaient pas été là et que la situation précédente avait perduré, la révolutionnaire n'aurait désormais plus de tête. Ah ça oui, il s'en était fallu de peu... Mais tout n'était pas terminé, oh non. La maudite continuait son chemin vivement en direction de la forge. Elle y serait dans quelques instants, de toute façon... Et là-bas se trouvait une alliée de taille, qui lui permettrait d'inverser la tendance du tout au tout. Plus que quelques instants de course...



Navré du léger retard, je promet que ça ne se renouvellera pas é_è
C'est sans doute le dernier tour. Je vous laisse, notamment Kururu et Arya, prendre le chemin de la forge ! J'ouvrirai un nouveau topic au prochain tour, puisque vous serez rejoints par l'autre groupe tôt ou tard ^^
Maître-Jeu
Revenir en haut Aller en bas
Arya Mujakina
Pirate
Arya Mujakina
Messages : 173
Race : Humaine !
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue27/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (27/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue105/200[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (105/200)
Berrys: 12.926.600 B
Lun 9 Déc - 21:29
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Tumblr_mseqtl0WuR1rpghm2o1_500
Une victoire pour les Roses


Le souffle rapide, Arya avait reculer de quelques pas suite à son attaque histoire que Kururu puisse passer. Comme prévu la cuisinière passa à l'offensive à l'aide de sa clef. L'adversaire fut projeté au loin et cette fois il ne se relèverait sûrement. D'ailleurs à voir la tête qu'il tirait au moment où les deux jeunes femmes avaient répliqués avec autant d'ardeur, il ne savait pas du tout dans quoi il s'était impliqué. Il avait donc bien, comme le pensait la musicienne, sous-estimé l'Alliance. La pirate était certe, contente, d'avoir eu raison et d'avoir gagner le combat, mais elle ne devait pas se réjouir trop vite. Il y avait un autre adversaire qui risquait de tuer les deux amies, seulement cet ennemi était bien plus puissant vu qu'il s'agissait du feu.

Se laissant à peine le temps de souffler, l'épéiste attrapa sa Capitaine pas le poignet et l'entraîna dans la labyrinthe. Elle ne savait pas du tout où elle allait, elle prenait des chemins au hasard. Son seul but était de partir le plus loin d'ici que possible avant de mourir asphyxiée par la fumée que dégageait l'incendie. Ne courant pas trop vite afin d'être sûre que Kururu puisse la suivre, Arya aurait bien pu porter son amie sur son dos pour aller plus vite, mais vu que cette dernière portait elle-même une croix au poids indéterminé et sans doute très élévée, elle s'en passa.

Après quelques longues minutes de course à travers ce Dédale qu'était le Jardin, Arya finit par lâcher sa Capitaine et respira profondément pour reprendre son souffle. Maintenant qu'elles s'étaient éloignées, elles  pouvaient bien s'accorder une petite pause. Regardant la lame de son katana qu'elle n'avait pas rengainé volontairement, ben oui, sa lame était pleine de sang elle n'allait pas la rangé ainsi ! Sinon elle allait rouiller. Arya fit une petite grimace en prenant son tee-shirt pour nettoyer sa lame. La jeuen fille accordait une assez grande importance à ses vêtements, mais là elle n'avait pas vraiment envie de sacager son katana juste pour une histoire d'habit qu'elle ne voulait pas salir. Rengainant alors son arme la musicienne sourit à son amie.

- Et bien, je crois que maintenant on a plus qu'à avancer tranquillement je pense.

Regardant aux alentours, le sourire de la petite s'aggrandit quand elle s'aperçut qu'un bâtiment ce tenait non loin d'elle. Elle se tourna de nouveau vers sa Capitaine et lui dit qu'un air joyeux :

- Notre destination est déjà tout prête il me semble !


_________________
I won't run anymore
By Silver Lungs


~♥~:
 
Arya Mujakina
Revenir en haut Aller en bas
Kokoro Kururu
La Princesse de Coeurs
Kokoro Kururu
Messages : 994
Race : Humaine
Équipage : L'Alliance Rose

Feuille de personnage
Niveau:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue37/75[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (37/75)
Expériences:
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Left_bar_bleue47/350[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Empty_bar_bleue  (47/350)
Berrys: 31.795.001 B
Mer 11 Déc - 21:40


Kururu avait entamé sans attaque dans le flou total. Son adversaire était-il vraiment derrière elle ? Est-il à sa portée ? Ou avait-il avancé assez loin pour éviter le coup de la cuisinière. Cela n’aurait pas vraiment étonnée puisque son adversaire avait déjà évité ses coups plusieurs fois. La chaleur toujours plus redoutable, l’attaque de son alliée et les blessures de l’ennemi avaient surement aidé, mais le résultat était là. Le coup de la capitaine toucha l’homme de plein fouet. Elle la projeta plus loin avec force. Sa victime s’écrasa au sol lourdement, répandant son sang aux tours de lui. Ah… Qu’est-ce qu’elle avait fait ? Elle ne voulait pas le tuer à la base. Mais il n’avait plus l’air de vouloir bouger.

Enfin ce n’était pas le moment de penser à ça. L’incendie prenait de l’ampleur. Elles devaient sortir de là au plus vite. La jeune fille ressentait déjà les effets néfastes de la fumée. Trop perturbée par l’avenir funèbre de son adversaire, Kururu aurait surement commencé à courir trop tard si la musicienne ne l’avait pas entrainée avec elle. Arya courrait à un bon rythme. Si elle avait été seule, sa seconde serait surement en sécurité depuis longtemps et la jeune fille apprécia qu’elle ne la laisse pas seule. Avec son aide, la capitaine courrait plus vite que jamais, elle profitait de l’élan de son amie pour faire des plus grand pas. Par contre, il ne fallait pas compter sur elle pour les guider, elle était trop concentrée sur sa course pour le faire. C’était un moment décisif, elle devait restée concentrée sur ses pieds. Non seulement elle devait aller plus rapide qu’elle n’avait jamais été, mais surtout elle ne devait pas tomber. Et ce dernier point était plus difficile à exécuter à grande vitesse qu’il n’y paraissait, surtout pour elle.

Au bout de quelques minutes qui lui parut interminable, le duo arriva enfin dans une zone plus sure. Epuisée, Kururu se laissa tombée sur le sol. Elle avait beaucoup de mal à reprendre son souffle. Cette course contre les flammes avait été horrible, elle avait besoin de repos. Elle en profita pour déposer quelques secondes sa croix et détendre ses épaules par la même occasion. Puis elle l’ouvrit et en sortit des pansements pour les mettre sur ses petites coupures. Les blessures ne lui faisaient déjà plus mal, il n’y avait aucune goutte de sang qui s’en échappait, mais elle ne souhaitait pas risquer une infection quelconque. Arya repris sa respiration la première. Elle annonça qu’elle n’avait plus qu’à reprendre leur route tranquillement. La jeune fille acquiesça, elle était à 100 pour 100 d’accords avec elle. Puis son amie désigna leur nouvelle destination. La capitaine ne l’avait pas remarquée en arrivant, mais il y avait un grand bâtiment tout près de leur position actuelle. Avec toute cette agitation, elles étaient peut-être déjà sorte du labyrinthe sans rendre compte. Et ce n’était pas plus mal finalement. La cuisinière allait refermer sa croix, quand elle remarqua son den den mushi. L’escargot phone pataugeait dans une petite flaque de larme. Elle le prit en se relevant.

Quelqu’un a essayé de nous appeler on dirait. Le den den à l’air tout triste, marchons doucement et essayons de voir ce qui se passe. Il est peut-être arrivé quelque chose de grave.

Sur ses mots, Kururu décrocha son den den mushi…


La conversation se trouve dans la section den den ^^

_________________
[EVENT] Groupe 5 - Page 2 Krrkrr10
Kokoro Kururu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers: