Derniers sujets

Modification d'une BoutiqueparJericho D. Dharma
Sam 24 Fév - 20:08
[Présent] - Le Trésor, c'est l'amour de... Non, j'déconne, c'est la THUNE [Pv : Ann]parEdward Lawrence
Ven 23 Fév - 20:00
Création d'Aptitude / Style de combatparGhetis Archer
Ven 23 Fév - 15:18
Les AchatsparAggaddon Médixès
Mer 21 Fév - 19:53
[Présent] EntretempsparJiva
Mar 20 Fév - 15:47
Réservation de Fruits de DémonsparMaître-Jeu
Mar 20 Fév - 13:13
Création de PNJ (pour soi ou pour un équipage)parJericho D. Dharma
Lun 19 Fév - 23:46
Malva | Becoming human (uc)parAtlanti D. Malva
Dim 18 Fév - 18:41
Rébéna Té Ra [Notations]parRébéna Té Ra
Dim 18 Fév - 17:13
Le Deal du moment :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 ...
Voir le deal
99.99 €

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
[Flashback]Bataille sanglante [CLOS]
Fenice Nakata
Fenice Nakata
Messages : 15023
Race : Humain
Équipage : Tengoku no Seigi

Feuille de personnage
Niveau:
[Flashback]Bataille sanglante [CLOS] Left_bar_bleue52/75[Flashback]Bataille sanglante [CLOS] Empty_bar_bleue  (52/75)
Expériences:
[Flashback]Bataille sanglante [CLOS] Left_bar_bleue879/1000[Flashback]Bataille sanglante [CLOS] Empty_bar_bleue  (879/1000)
Berrys: 2.235.426.002 B
Ven 7 Oct - 18:29
Dix-sept ans. C’est l’âge auquel Nakata connu la plus grande bataille à laquelle il prit part. Il venait de quitter les Révolutionnaires, et avait une dette à leur rendre. Ils avaient pris soins de lui pendant un bon bout de temps, et il se devait de les remercier chaleureusement.
Il avait appris, quelques jours auparavant, que les forces révolutionnaires allaient attaquer un QG de la marine, sur lequel régnait un vice-amiral. Ce dernier n’était pas spécialement puissant, à ce que l’on racontait, et d’après d’autres rumeurs, il se battait avec des haches. Cela n’intéressa pas grandement Nakata. Mais comme les révolutionnaires ne semblaient pas savoir qu’un autre vice-amiral, plus reconnu que l’autre, allait également se trouver à la base lors de l’offensive, il pensa que les aider dans leur lutte ne pourrait qu’être une bonne idée.
Voilà pourquoi il s’était retrouvé, à une bonne centaine de mètres de hauteur, sur le toit du QG de la marine, à observer la lutte des deux forces. Elles semblaient de puissance équitable, grâce au nombre élevé de révolutionnaires. Cependant, au niveau de la force brute, les marines gagnaient largement, et cela se fit bientôt ressentir.
Les cris s’élevaient, les coups de feux se faisaient entendre. Un canon tira. Même de son perchoir, le spectacle que Nakata avait sous les yeux était assez effroyable. Il se concentrait sur un homme. Des haches s’envolaient et retombaient en cascade sur les pauvres anarchistes qui ne comprenaient vraiment pas ce qu’il se passait. Avec un sourire, le blond se leva, puis sauta de son perchoir. Il se transforma en demi-phénix et survola rapidement le champ de bataille. Des voix s’élevèrent rapidement. Bien évidemment, il avait été repéré. Et quelques secondes après, il dû se changer en phénix complet, voyant que les marines l’avaient pris pour cible. Cependant, il arrivait tout de même face au vice-amiral qui, sous le coup de la surprise, ne put pas éviter le coup de pied qui l’envoya un peu plus loin.

-Quoi ? Qui es-tu ?

-Qui je suis ? C’est impoli, vous avez oublié de vous présenter. Mais bon, je vais répondre quand même. Nakata Fenice.

-Fenice ?
-Oui. Je suis, comment dire… Un traître.
-Alors meurt !


Une hache s’envola, tourbillonnant rapidement. Elle fut arrêtée par une autre lame, celle d’un katana. Avec un sourire, Nakata reprit :

-Vous ne vous êtes pas présentés, non ?


La nouvelle fit rapidement le tour du champ de bataille, malgré la rage et la bestialité des affrontements. Les révolutionnaires, visiblement soulagés d’avoir retrouvés l’un de leurs alliés, reprirent la lutte en main et réussirent même à faire reculer leurs ennemis. Le vice-amiral, visiblement énervé par le comportement culoté du jeune blond, fronça les sourcils et prit deux autres haches. Ces dernières étaient en fait implantées un peu partout dans le sol, car avant de se jeter inconsciemment dans le combat, le Vice-amiral les avaient lancées sur toute la surface où se déroulait maintenant la lutte.
Il lança les deux armes que Nakata put éviter grâce à son fruit du démon. Une fois en forme de phénix, il s’envola avant de redescendre en piquée, les haches continuant de le traverser. Il envoya son pied droit devant lui, et le gradé de la marine le stoppa grâce à ses bras désormais libres. Puis il attrapa le pied du jeune et l’envoya contre un mur. Cependant, le garçon reprit son envol avant l’impact et se retransforma en humain une fois en l’air. Puis il sortit son katana et, en retombant, se prépara à couper son adversaire de haut en bas. Celui-ci saisit une autre hache grâce à laquelle il bloqua l’attaque.

-Tu te débrouilles bien, gamin.
-Merci. Vous êtes plutôt fort vous aussi.
-Tu n’as rien vu.

Soudain, le pied du Vice-amiral frappa le ventre du jeune qui fut envoyé en l’air sous le choc. Lorsqu’il retomba, l’adversaire lança deux haches avec une puissance phénoménale. Celles-ci partirent se planter dans les épaules de Nakata qui, à cause de la vitesse, fut propulsé contre le mur opposé qu’il traversa. Il se remit lentement en position accroupie, crachant du sang. Il enleva une des deux haches et la plaie cicatrisa. Mais avant qu’il n’ait put enlever l’autre, un autre pied vint heurter ses côtes et l’envoya une nouvelle fois contre un mur qu’il heurta de plein fouet. Puis il se mit assis, et une main lui attrapa le cou et le souleva.

-Tu vois la différence de puissance que nous avons ? Tu aurais mieux fait de ne jamais venir ici, sale gamin.


Mais il fut forcé de lâché le jeune homme lorsqu’un couteau failli lui entailler le bras.

-Quoi ?
-Nakata, ça faisait longtemps.
-Cette voix… Damon ?


Il se retourna. C’était en effet la silhouette de son ami et ancien compagnon. Celui-ci, un couteau dans chaque main, regardait désormais son adversaire. Le Vice-Amiral prit la parole :

-Bien. Un autre avorton. Enfin, c’est toujours mieux que ces pauvres soldats qui ne résistent pas. Je vais me présenter. Je suis Taki, le lanceur de hache.
-Et moi Damon, le couteau.


Sans plus de civilités, les deux hommes se jetèrent l’un sur l’autre. Les quatre armes s’entrechoquaient violement et très rapidement. Au bout d’un petit moment de lutte simple, le Vice-Amiral frappa Damon au visage grâce à une ouverture provoquée par deux coups plus puissants que les précédents. Celui-ci commença un vol plané vite stoppé par un autre coup de poing. En effet, Taki avait eu le temps de sauter pour se retrouver au-dessus du jeune, et en avait profité pour le frapper puissamment. De la poussière s’enleva, sous le choc. Puis elle commença à se disperser. Nakata put d’abord apercevoir le Vice-Amiral, et enfin son ami Damon. Celui-ci était suspendu par les cheveux que tenait le Marine. Ce dernier sourit avant de lever une hache, tenue par sa main vide.

-Et un de moins.

La hache retomba, découpant le jeune révolutionnaire comme un vulgaire bout de bois. Le sang gicla, éclaboussant jusqu’à Nakata qui reçut une goutte sur sa joue.

-Da…mon…


Avec rage, Nakata se releva et se rua sur le Vice-Amiral qui n’eut pas le temps d’éviter le coup de pied. Il s’envola, puis vit également un phénix au-dessus de lui. Ce dernier, grâce à son bec, le perfora. Taki s’effondra sur le sol. Le blond, lui, tomba, à genoux. Cependant, le Marine se releva, un mince filet de sang dégoulinant sur son menton. Mais d’un seul coup, il écarquilla les yeux et retomba lourdement sur le sol, une mare de sang se formant rapidement autour de lui. Il avait une entaille profonde au niveau du dos. Entaille causée par une lame. Lame tenue par le chef de l’armée révolutionnaire qui avait autrefois été le supérieur de Nakata. Sota, l’épéiste. Le jeune blond se releva. L’homme qui lui faisait face prit la parole :

-Nakata. Tout d’abord, merci d’être intervenu. Cela nous a évité quelques victimes, même si Damon en a tout de même fait les frais. Cependant, je ne peux pas te laisser partir d’ici.

-Que voulez-vous dire ?
-Je te l’avais dit, non ? Nous sommes ennemis, désormais.


Il leva son katana, et le jeune traître fit un saut sur le côté qui lui permit d’éviter de justesse le tranchant de la lame. Une autre offensive, horizontale, cette fois, fut stoppée par le katana du jeune homme. Les deux épéistes se faisaient face. Les attaques s’enchaînèrent rapidement, mettant le jeune en difficulté. En effet, son doyen maniait l’arme comme un véritable chef de guerre. Après un échange bref de coups, l’homme se mit à genoux et prononça des paroles inaudibles. Nakata, qui avait attaqué horizontalement, ne put pas riposter à temps. Le dos du katana de son ennemi le frappa en plein estomac et l’envoya en l’air. Puis, lorsqu’il retomba, la lame se planta à côté de son estomac et le trancha sur tout un côté. Avant d’avoir heurté le sol, un des pieds de l’épéiste le frappa au niveau de l’abdomen. Le choc envoya Nakata un peu plus loin qui se rattrapa grâce à son épée qu’il planta dans le sol. Des flammes bleues enveloppèrent ses blessures. L’enchaînement de Sota avait été particulièrement fluide et rapide, si bien qu’il n’avait pas pu réagir.
Malgré son fruit du démon, les blessures l’avaient réellement fatigué. Et faire face à un ennemi de telle envergure ne serait pas chose aisée, surtout que le jeune blond n’était pas concentré totalement dans le combat. La perte de Damon était douloureuse et l’empêchait de se battre à fond. Et même si Sota aussi avait dû être marqué par la perte d’un si bon subordonné, il se battait comme si de rien n’était. Voilà pourquoi il était respecté par ses alliés et craint par ses ennemis.
Il se remit en garde, attendant que Nakata fasse de même. La lutte était inégale. L’expérience creusait un fossé trop profond pour pouvoir remonter. Et le blond ne voulait pas se battre contre un épéiste uniquement avec son fruit du démon. C’était bien trop lâche. Il se remit donc très lentement en garde, face à son ancien chef. Celui-ci fonça sur le blond et envoya sa lame rapidement en coup d’estoc. Le jeune ferma les yeux. La lame le transperça au niveau de l’épaule gauche grâce à l’esquive très peu dosée du jeune. Celui-ci contre-attaqua aussi tôt :

-Suihei sekushon !

La lame partit horizontalement, coupant légèrement le torse de Sota qui c’était reculé juste à temps. Il retira son épée de l’épaule du jeune homme et fit un bond en arrière, mais Nakata était déjà devant lui :

-Suichoku sekushon !


La lame coupa cette fois le chef révolutionnaire en vertical. Un peu de sang gicla, mais rien de bien grave. Puis, avant qu’il n’ait pu riposter, l’ancien lieutenant de la marine cria :

-Tatsumaki burēdo !


L’ennemi du jeune blond ne put éviter l’attaque et fut propulsé un peu plus loin. Il se réceptionna contre un mur et utilisa le rebond pour passer au-dessus de Nakata.

-Pourquoi m’as-tu frappé avec le dos de ton épée ?

-Parce que vous avez-fait de même. Et aussi parce que j’ai un fruit du démon qui m’avantage énormément dans ce combat.
-Je vois.

Les deux adversaires se firent face une nouvelle fois. Cette charge allait être la dernière. C’était certain. Mais le jeune homme ne pouvait pas se permettre de perdre. Car, sur un champ de bataille, la défaite égalait la mort. Une aura étrange entoura la lame de son ancien chef. Du fluide. Celui de l’armement, pour porter un coup que Nakata ne pourrait pas éviter grâce au fruit du démon du phénix. Ce dernier rangea son katana et se changea en créature mythique complète.

-Tu n’avais pas dit que tu n’utiliserais pas le fruit du démon ?
-Comme vous utilisez le fluide, c’est du pareil au même.
-Très bien.

Sur ces paroles, le chef révolutionnaire commença à courir droit sur le phénix qui battit des ailes et fonça sur son ennemi. Après le choc, Nakata se retransforma en humain et se mit accroupi. Il était entaillé au niveau du ventre, mais rien de grave. En tout cas par rapport à la blessure de Sota qui lui, était transpercé au niveau du cœur. Le bec avait frappé en premier, et avait ainsi empêché le coup de son ennemi de le toucher mortellement.

-Pourquoi ?


Une larme commença à couler le long de la joue du jeune homme. Celui-ci serra des dents, puis, d’un seul coup, se releva, fit face à son adversaire et hurla :

-POURQUOI M’AVEZ-VOUS LAISSÉ VOUS TUER ?!


L’épéiste esquissa un sourire sur son visage avant de s’effondrer. Le blond couru vers le corps taché de sang, le prit dans ses bras et hurla :

-Réveillez-vous ! Vous ne pouvez pas mourir !


Les larmes coulaient de plus en plus, tombant sur le sourire immortalisé sur le visage blême et pâle de Sota. La bataille s’arrêta presque aussitôt. Les révolutionnaires sonnèrent la retraite. Et les Marines ne cherchèrent pas à continuer la lutte en voyant que l’un de leurs chers Vice-Amiral était également allongé sur le sol.


Après cette bataille, Nakata prit la fuite de son côté, car jugé comme ennemi par les révolutionnaires. Il passa la nuit entière qui suivit à pleurer toutes les larmes de son corps. La mort de Damon l’avait déjà secoué, mais le meurtre de son ancien capitaine était encore plus douloureux.
Cette bataille resta à jamais gravée dans la mémoire du jeune homme qui ne passe pas un jour sans y penser.
Fenice Nakata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: